Page 84

Le collectif MonoChromE

Catherine Schneider « Je viens du pays de mon enfance, celui où les hommes ont un regard d'enfant, celui où la faune raconte des histoires, celui où la flore se fait décor, celui où l'illusion adoucit les désillusions. Intéressée depuis toujours par les arts graphiques et plastiques, la photographie berce mon enfance en noir et blanc argentique et j'entre ainsi tout naturellement dans l'adolescence armée d'un Canon et d'une fleur au fusil. Le temps qui passe n'a pas de prise sur mon émerveillement, je ne dérange rien ni personne, j'aime saisir un instant pour un détail, comme une invite au pays d'où je viens. » !

Emilie Pradier

! !

Emilie, c’est un petit paquet de dynamite ! Photographe passionnée et très dynamique, elle aime l’image au point que cela devienne «viscéral» comme elle le dit elle même. Depuis son adolescence, elle a toujours baigné dans le milieu de l’art et à commencé à approcher la photographie avec un petit numérique puis est rapidement passée à du «plus lourd». Ce qui la passionne avant tout, c’est le regard des êtres humains, la sensibilité des gens... Elle se définit elle même comme une voleuse de moments où ses modèles sont le plus naturel possible.

Rochelle Haisley « Photographe autodidacte et artiste en autoportrait, je suis diplômée en marketing et design de mode. Bien que mon amour pour la photographie ait débuté il y a 4 ans, ça ne fait pas plus de deux ans que je pratique l’autoportrait. Réaliser des autoportraits me permet de libérer mes émotions et d’encourager mon âme créatrice, deux choses essentielles à mon bien être et mon bonheur. Mes autoportraits sont comme les pages d’un agenda, inspirés par la vie. Ma photographie est ma voix. Je mets mon âme dans chacun de mes autoportraits et c’est cela qui m’a fait grandir immensément en tant qu’artiste et en tant qu’être humain. Mon souhait est que mes images provoquent l’émotion et l’inspiration. »

84

MONOCHROME eMAGAZINE N°3  

MONOCHROME eMAGAZINE N°3