Page 1

ROCK TYMPANS PRÉSENTE

LA ROUTE FESTIVAL SAINT-MALO DU ROCK COLLECTION ÉTÉ #19

14/15/16 AOÛT 2009

LE FORT DE SAINT-PÈRE / LE PALAIS SONY ERICSSON / LA PLAGE

MY BLOODY VALENTINE / THE KILLS / DOMINIQUE A GRIZZLY BEAR / SIMIAN MOBILE DISCO LIVE / TORTOISE PEACHES WITH SWEET MACHINE / CAMERA OBSCURA ANDREW BIRD / BILL CALLAHAN / CRYSTAL STILTS A PLACE TO BURY STRANGERS / GANG GANG DANCE THE HORRORS / DEERHUNTER / MARISSA NADLER FOUR TET / TELEPATHE / ST. VINCENT / MARK KOZELEK PAPERCUTS / FOREST FIRE / AUTOKRATZ / THE PRESENT THE PATRIOTIC SUNDAY / THE DELANO ORCHESTRA / ETHEL THAT SUMMER / MAGNETIC FRIENDS / CHRISTOPHE BRAULT infoline 02 99 54 01 11 www.laroutedurock.com

Supplément gratuit aux Inrockuptibles n° 711 du 13 juillet 2009. Ne peut être vendu séparément.


Éditorial

INDIE WAY OF LIFE* 2009 - Nous ne sommes plus très libres de grand chose. On nous dit ce qu’il faut dire ou ne pas dire, ce qu’il faut boire ou manger, comment élever nos enfants, comment devenir célèbre, au final ce qu’on doit penser… de plus en plus, on nous interdit, réprimande, menace, verbalise, fiche… brrrr… il reste à vivre sous une pluie sombre et moite, nappés de Vangelis et nous voilà plongés au beau milieu d’un Blade Runner plutôt flippant… alors puisque on ne peut freiner le progrès (…), réjouissons nous des libertés qu’il nous reste, sauvegardons-les et chouchoutons-les…

*liberté, curiosité, lucidité.

Le monde mutant de la musique est devenu une juteuse économie mais rien ni personne ne dit encore ce qu’il faut écouter et comment vibrer. La Route du Rock, c’est une certaine "Indie Way of Life", alors continuons à être ces éternels adolescents romantiques aux avis et postures faussement définitives et radicales, mais aux horizons dégagés et aux âmes lucides. La très libre Route du Rock présente donc cet été son 19ème tome et des nouveautés : un nouvel espace annexé au site concert habituel pour améliorer le confort et la sécurité du public dans le Fort Saint-Père, l’extension de l’espace Sony Ericsson via une nouvelle scène le long du Sillon malouin pour présenter de jeunes talents

aux accents Routedurockiens, une démonstration de "touch rugby" en même temps que notre très envié tournoi de foot de plage "Foot is not dead" et bien sûr toujours : les concerts face à la mer plage Bon Secours (cette année des artistes français défendus par des labels typiquement "Indie Way of Life") … défendus eux par La Route du Rock (présents sur les stands du Fort de Saint-Père), puis les concerts souvent magiques et précieux de l’auditorium du Palais Sony Ericsson, juste avant les grandes joutes nocturnes au milieu des vieilles pierres de l’imposant Fort de Saint-Père… Reste à espérer que cette "Indie Way of Life" génère de très nombreux indie kids…

3


Programme & Horaires

PROGRAMME

LA ROUTE DU ROCK 19

Vendredi 14 Août

Samedi 15 Août

Dimanche 16 Août

Le Fort de Saint-Père (ouverture des portes 18H30) 02H40 THE HORRORS

02H20 FOUR TET

02H30 AUTOKRATZ

01H00 A PLACE TO BURY

00H55 PEACHES

01H00 SIMIAN MOBILE

23H00

23H15

23H25 GRIZZLY BEAR

21H35 20H20 19H15 18H30

STRANGERS MY BLOODY VALENTINE TORTOISE DEERHUNTER CRYSTAL STILTS MAGNETIC FRIENDS

21H55 20H30 19H15 18H30

WITH SWEET MACHINE THE KILLS CAMERA OBSCURA ST.VINCENT PAPERCUTS MAGNETIC FRIENDS

DISCO LIVE

22H10 DOMINIQUE A 20H40 ANDREW BIRD 19H15 BILL CALLAHAN 18H30 MAGNETIC FRIENDS

Le Palais Sony Ericsson (Palais du Grand Large - auditorium, ouverture des portes 15H30, sauf samedi 14H00) 17H25 MARISSA NADLER

17H25 FOREST FIRE

17H25 GANG GANG DANCE

16H00 MARK KOZELEK

16H00 THE PRESENT

16H00 TELEPATHE

14H00 CHRISTOPHE BRAULT La Scène Jeunes Talents : retrouvez deux concerts gratuits chaque jour entre 15H00 et 17H00. La Plage (Plage Bon-Secours) 17H00 THE DELANO ORCHESTRA 17H00 THE PATRIOTIC SUNDAY 17H00 THAT SUMMER 16H00 KÜTU FOLK DJ SET 14H30 ETHEL DJ SET

16H00 COLLECTIF

16H00 TALITRES DJ SET EFFERVESCENCE DJ SET 14H30 ETHEL DJ SET 14H30 ETHEL DJ SET

La Plage de l'Eventail 13H00 SPORT IS NOT DEAD Les horaires de passage sont donnés à titre indicatif. Programmation sous réserve de modifications. Retrouvez les changements éventuels sur www.laroutedurock.com

LA COMPILATION DU FESTIVAL Cette compilation regroupe une sélection des artistes présents cet été, pour découvrir en musique la programmation de La Route du Rock 2009. Le festival et Agnès b. vous offrent des exemplaires : pour recevoir le CD, envoyez vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse, code postal, ville) à compilation@laroutedurock.com*. * Demande à effectuer avant le 31 août 2009, dans la limite des stocks disponibles.

4


Fort de Saint-Père Vendredi 14 Août

PROGRAMMATION

VENDREDI 14 AOÛT

THE HORRORS > Primary Colors (XL)

A PLACE TO BURY STRANGERS

MY BLOODY VALENTINE > Loveless (Creation)

> s/t (Mute)

Souvent, pour les artistes, l'épreuve du deuxième album est un passage délicat. The Horrors ont surmonté cet écueil de la manière la plus éclatante : en reprenant simplement tout à zéro. Oublié le côté un peu trop gothique et maniéré de leurs débuts, les Anglais se sont ainsi réinventés en plongeant la new-wave dans les guitares distordues et la cold-wave dans le krautrock. Epaulé à la production par Chris Cunningham et le génial Geoff Barrow, l'architecte sonore de Portishead, le groupe emmené par le charismatique Faris Badwan développe un rock sombre et atmosphérique, un post-punk apocalyptique et signe sans aucun doute l'un des albums rock de l'année. 6

Lorsqu'on apprend que Oliver Ackermann, le chanteur guitariste, dirige une société fabriquant des pédales d'effets pour guitares électriques qui portent des noms aussi poétiques que "Interstellar Overdrive" ou "Total Sonic Annihilation", on comprend mieux le vombrissement sonique que dégage le trio new-yorkais. Précédé de la réputation d'être le groupe le plus bruyant de New-york actuellement, les Américains appréhendent leurs concerts comme une expérience sensorielle totale, le groupe jouant dans le noir, seulement éclairé de projections de films psychédéliques. A conseiller vivement aux fans de The Jesus And Mary Chain...

Un gros plan sur une Jazzmaster écarlate et brumeuse... Cette magnifique pochette du mythique chef d'œuvre "Loveless", paru en 1991 pourrait symboliser à elle seule la musique de My Bloody Valentine. Ces nappes empilées de guitares distordues et assourdissantes, déformées à coup de tremolos et de saturation d'où émergent des mélodies célestes tout en apesanteur, ont défini à tout jamais le son du groupe : entre le bruit et la fureur, le miel et le coton. Absent pendant de trop longues années, son récent retour scénique était aussi inespéré qu'inattendu et l'engouement suscité par la bande de Kevin Shields a révélé toute l'importance et la pertinence de ce groupe essentiel et visionnaire.


Fort de Saint-Père Vendredi 14 Août

CRYSTAL STILTS > Alight of Light (Angular)

TORTOISE

> Beacons of Ancestorship (Thrill Jockey)

Groupe fondateur du mouvement post-rock au début des années 90, Tortoise a posé les bases de ce rock arty, cérébral et instrumental. Depuis, il n'a cessé de se réinventer constamment : en empruntant notamment au jazz (les structures complexes des compositions) et aux musiques ethniques (les percussions omniprésentes), les Chicagoans ont nourri et enrichi leur musique pour construire une discographie variée où prédomine la prise de risque et le refus du sur place. On retrouve cette volonté de choisir les chemins de traverse plutôt que les sentiers balisés dans ce sixième album qui marque un retour à un son plus dur, plus rock mais toujours aussi aventureux.

DEERHUNTER > Microcastle (4AD)

Certainement l'un des groupes les plus excitants de la nouvelle scène indépendante américaine, Deerhunter a sorti cette année son second album "Microcastle". Fuyant l'orthodoxie, leur rock s'amuse avec les conventions et imagine les morceaux comme autant de labyrinthes sonores. Mené par le prolifique Bradford Cox (qui développe également un passionnant projet, plus apaisé, sous le nom d'Atlas Sound), le groupe d'Atlanta aime jouer avec les contrastes en opposant des nappes lancinantes et des passages explosifs. En mélangeant pop sixties, shoegaze et musique psychédélique, Deerhunter se pose en digne héritier de Pavement, Liars ou autre Spiritualized.

Si l'histoire du rock est un éternel recommencement, chacun se réappropriant le passé pour élaborer sa propre vision, les Crystal Stilts nous ramènent dans le New-York des années 60, celui de Warhol et du Velvet Underground, celui des lunettes noires et de la lumière blanche, de la poésie urbaine et des éclairs électriques. Avec un premier album magistral, petit bijou de rock vénéneux, ces New-Yorkais de Brooklyn montrent qu'ils savent se servir de leurs influences pour écrire une nouvelle page de rock malsain et jouissif avec juste ce qu'il faut de romantisme et de mélancolie. Entre garage hargneux et noisy pop, le futur peut aussi s'écrire au passé. 7


Foot is not dead, DJ sets & conférence

SPORT IS NOT DEAD, DJ SETS & CONFÉRENCE

MAGNETIC FRIENDS

> Fort de Saint-Père chaque soir

LE BRUIT & LA MÉLODIE

SPORT IS NOT DEAD

> Conférence de Christophe Brault

> Vendredi 14 août - 13H à 17H sur la plage de l'Eventail

En l'absence de grandes compétitions internationales en 2009, l'évènement footballistique de l'été sera sans aucun doute la troisième édition de "Foot is not dead". Ce tournoi de foot réunira une fois de plus une dizaine d'équipes composées d'organisateurs, de bénévoles, de partenaires, de journalistes et de festivaliers... Et comme il n'y a pas que le foot dans la vie, la première rencontre de rugby de plage "Rugby is not dead" sera également organisée. Alors, quittez vos serviettes, enfilez vos shorts à fleurs, chaussez vos tongs à crampons et venez sur la plage de l'Eventail de Saint-Malo pour vous dégourdir les mollets avant d’enchanter vos tympans. 8

Les résidents Magnetic Friends (Koulechov, Lauphi et Stuntman 5 www.cognacjay.blogspot.com) proposeront un DJ set en ouverture et assureront les inter-concerts chaque soir au Fort de Saint-Père. Le dernier soir, ils seront rejoints par Brian Degraw, clavieriste de Gang Gang Dance, grand amateur de pop moderne.

ETHEL La Plage Bon-Secours chaque jour.

DJette parisienne, Ethel offrira un set indie, rock, pop, folk, doux et savoureux, allant de la côte ouest à la côte est des USA, s'arrêtant généreusement en Angleterre, le tout pour vous bercer pendant votre sieste quotidienne sur la plage.

Samedi 15 août - 14H à la Rotonde du Palais Sony Ericsson (Entrée libre).

A priori, musique et bruit ne font pas bon ménage. Pourtant, dans toute l'histoire du rock, des musiciens n'ont jamais cessé de jouer sur "l'art de faire du bruit". Des premiers hurleurs du rock'n'roll à la nouvelle génération de shoegazers, la faculté de combiner les sons flirtent avec la dissonance, les provocations des rockers bousculent l'harmonie initiale et repoussent les frontières musicales connues. Ancien disquaire et journaliste, Christophe Brault est aujourd'hui chargé de cours à l'Université de Rennes 2 en musicologie et est l'auteur d’un "Guide des Albums de 1964 à 2004".


Fort de Saint-Père Samedi 15 Août

PROGRAMMATION

SAMEDI 15 AOÛT

FOUR TET > Ringer (Domino)

Musicien hors pair et touche à tout de génie, Kieran Hebden a déjà expérimenté de multiples directions : le post rock inventif et audacieux avec son groupe Fridge, le free jazz en compagnie du légendaire batteur Steve Reid pour une série de sessions épiques et les musiques électroniques mélodieuses et pointues avec Four Tet, son projet principal. Sans parler de ses multiples remixes, de son talent de DJ et de sa curiosité pour les nouvelles technologies (il est l'un des premiers adeptes du révolutionnaire Tenori On). On ne s'étonnera donc pas que Four Tet propose aujourd'hui un véritable kaleïdoscope sonore, reflet de toutes ses influences entre electronica savante et electro hypnotique. 10

PEACHES WITH SWEET MACHINE

THE KILLS

> Midnight Boom (Domino)

> I Feel Cream (XL)

Grande prêtresse de l'electroclash, Peaches a construit sa (sulfureuse) réputation par ses disques aux beats ravageurs et aux paroles (sexuellement) explicites mais aussi par des prestations scèniques qui tiennent plus de la performance que d'un banal concert. Oscillant entre cabaret décadent, hip-hop old-school et gros rock à guitares (forcément) sales, son show terriblement sexy ne laisse jamais personne indifférent. Ayant délaissé ses danseuses, la Canadienne exilée à Berlin s'est acoquinée avec un "vrai" groupe, la mystérieuse Sweet Machine pour livrer un album plus sophistiqué et glamour. Sans s'être adoucie, bien au contraire, Peaches reste toujours aussi vindicative et provocatrice...

Tels des Bonnie & Clyde rock (avec des instruments plutôt que des mitraillettes), The Kills représentent l'archétype de la classe rock'n'roll : une chanteuse aussi séduisante que sauvage, Alisson "VV" Mossart et un guitariste aussi tranchant que magnétique, le dénommé Jamie "Hotel" Hince. Le duo anglo-américain a imposé son style inimitable et son amour viscéral d'un rhythm'n'blues primal et authentique. Pourtant, avec seulement une guitare, une boîte à rythmes et deux voix, on pensait que leur formule minimale allait vite s'essouffler. A tort. Leur dernier album "Midnight Boom" est sûrement le plus musical et le plus mélodieux à ce jour : un pur concentré d'adrénaline.


Fort de Saint-Père Samedi 15 Août

ST. VINCENT > Actor (4AD)

PAPERCUTS

> You Can't Have What You Want (Memphis Industries)

CAMERA OBSCURA

> My Maudlin Career (4AD)

En raison de leurs origines écossaises et leur goût commun pour une pop sophistiquée d'un autre temps, on a souvent comparé Camera Obscura à Belle And Sebastian. Pourtant le groupe de Glasgow est loin d'être une simple copie féminine de la bande de Stuart Murdoch. Repéré par le sublime "Let's Get Out This Country" il y a maintenant trois ans, les Ecossais reviennent avec un "Maudlin Career" aux couleurs toujours aussi chatoyantes. On retrouve la voix gracieuse de Tracyanne Campbell, les orchestrations soignées de cuivres et de cordes et les rythmiques sautillantes pleines d'énergie. En élargissant encore la palette sonore avec d'amples arrangements, jamais chambre noire n'aura été aussi lumineuse.

Compagne de route du génie pop Sufjan Stevens et de la chorale hippie The Polyphonic Spree (avec laquelle elle a déjà foulé la scène du Fort de Saint-Père il y a quelques années...), la jeune Annie Clark poursuit aussi son chemin personnel avec St.Vincent. Si la proposition "Marry Me" ne nous avait pas laissé insensible, ce nouvel "Actor" risque bien de lui faire jouer les premiers rôles et la propulser comme l'une des plus belles révélations de cette année. Se jouant des étiquettes musicales, l'Américaine à la voix aérienne puise dans le jazz, le blues ou la pop pour élaborer ses comptines et autres ritournelles surréalistes, où se mélangent envolées lyriques et notes enchantées.

Originaire de San Francisco, le guitariste chanteur Jason Quever a publié trois albums sous le nom Papercuts. Le dernier en date, "You Can't Have What You Want" (un clin d'œil aux Rolling Stones ?) est un petit bijou de pop extatique en lévitation. Noyées dans la réverbération, ses chansons font la part belle aux nappes de claviers rêveurs et évoquent l'univers flottant de Beach House (dont le guitariste Alex Scully a collaboré aux arrangements du disque) ou le monde onirique des Zombies par ses harmonies à couper le souffle. Ambitieux, fluide et mélancolique, l'album dévoile une écriture sensible, sophistiquée, sombre et un don certain pour créer des climats vaporeux. 11


Le Palais Sony Ericsson

PROGRAMMATION

LE PALAIS SONY ERICSSON Cadre intimiste et chaleureux, le Palais Sony Ericsson (l’auditorium du magnifique Palais du Grand Large) est le lieu idéal pour l’écoute attentive de musiques exigeantes et sensibles. Le Palais Sony Ericsson est bien sûr relié au Fort de Saint-Père par les navettes de bus (Arrêt Office de Tourisme).

MARISSA NADLER > Little Hells (Kemado)

En établissant le lien entre un folk traditionnel et une pop éthérée, la troublante Marissa Nadler s'est inventé un univers personnel qui doit autant à Karen Dalton qu'à Liz Frazer des Cocteau Twins. Comme échappée d'un roman d'Edgar Allan Poe ou des sœurs Brontë, l'américaine cultive une aura mystérieuse et un spleen tourmenté. Avec sa voix haut perchée, ses arpèges vaporeux et reverbérés, elle distille ses complaintes vénéneuses comme autant de philtres empoisonnés. Une bénédiction pour les amateurs de frissons délicats.

12

MARK KOZELEK

> Lost Verses (Caldo Verde)

Depuis presque deux décennies, Mark Kozelek nous berce avec ses ballades mélancoliques à fleur de peau. Que ce soit avec les vénérés Red House Painters ou au sein de Sun Kill Moon, le chanteur san-franciscain a toujours creusé le sillon d'un folk authentique et dépouillé aux somptueuses harmonies (et ce, bien avant le retour en grâce des guitares boisées et des chanteurs barbus...). En solitaire, avec sa guitare acoustique, Mark Kozelek revisite ainsi son vaste répertoire et propose une relecture des grands classiques de l'americana.

FOREST FIRE > Survival (Talitres)

Paru en catimini l'été dernier aux USA, ce premier album miraculeux est sorti dans nos contrées grace à l'audacieux label Talitres. Il aurait été en effet dommage de se priver d'un tel monument de rock rayonnant et débraillé. Enregistré de façon éparse entre New York et Portland sur une période de huit mois, ce tout premier essai surprend par son unité et témoigne d'un savoir-faire impressionnant. Tour à tour, sec, fiévreux et hargneux, entre tension velvetienne et blues habité, ce disque magnifique s'impose d'emblée.


Le Palais Sony Ericsson

LA SCÈNE JEUNES TALENTS Aux côtés de La Route du Rock depuis trois ans, Sony Ericsson est présent au Fort de Saint-Père et au Palais Sony Ericsson. Cette année, l’espace du Palais Sony Ericsson s’agrandit et accueille, au cœur de la ville, la scène Jeunes Talents, un espace dédié aux jeunes pousses, créé en collaboration avec SFR et le festival (programmation à retrouvrer sur www.laroutedurock.com).

THE PRESENT

> The Way We Are (LOAF)

GANG GANG DANCE > Saint Dymphna (Warp)

L'écoute de The Present provoque généralement un grand désarroi doublé d'un immense plaisir. Ce trio expérimental mené par Rusty Santos (producteur de Panda Bear ou d'Animal Collective) brouille toutes les frontières. Vraiment indéfinissable, leur musique emprunte au jazz, à l'ambient ou au drone pour construire un langage singulier, comme si La Monte Young s'invitait chez Aphex Twin. Pour ces New-Yorkais et leurs compositions complexes, le présent n'est jamais simple mais toujours progressif.

Bon à savoir : Saint-Dymphna, le nom de leur dernier album paru sur Warp, est la sainte patronne des malades mentaux... Mêlant sauvagerie et inventivité, rythmes tribaux, sonorités bruitistes et mélopées extatiques, le trio évoque un groupe no wave perdu au XXIème siècle, comme des proches cousins d'Animal Collective et d'Oneida. C'est d'ailleurs sur scène, appréhendée comme un terrain de jeux (interdits), que toute la folie des New-Yorkais peut au mieux s'exprimer et se développer : attendez-vous à vivre un voyage lysergique.

TELEPATHE

> Dance Mother (V2)

Produit par David Sitek, le génial cerveau de TV On The Radio, Telepathe est un duo de jeunes filles originaires de Brooklyn. Composé essentiellemnet à l'aide de synthétiseurs vintage, "Dance Mother" est un concentré de pop glaciale d'où émergent les voix fantomatiques de Busy Gangnes et Melissa Livaudais. Traversée de toute part d'une mélancolie sourde, leur musique synthétique s'envisage comme une traversée obscure de paysages lunaires et désolés. Un peu comme un trait d'union entre School Of Seven Bells et Fever Ray.

13


Fort de Saint-Père Dimanche 16 Août

PROGRAMMATION

DIMANCHE 16 AOÛT

AUTOKRATZ > Animal (Kitsuné)

"Actuellement, tous pays confondus, c’est le meilleur live qu’on ait vu !". Ce beau compliment adressé à Autokratz vient de Gildas et Massaya, les deux fondateurs de Kitsuné, label pointu et griffe classieuse. Repéré sur les indispensables compilations "Kitsuné Maison" et par leurs remixes irrésistibles (leur version de "Swastika Eyes" de Primal Scream ferait passer l'originale pour une ballade...), le duo anglais vient de publier un tout premier album sauvage et furieux, le bien nommé "Animal". Autant influencés par les pionniers de l'électronique comme Kraftwerk que par la techno synthétique de Underworld, les deux garçons apportent un air neuf et vivifiant à la scène electro anglaise. 14

SIMIAN MOBILE DISCO LIVE

GRIZZLY BEAR

> Veckatimest (Warp)

> Temporary Pleasure (Wichita) Au départ, Simian Mobile Disco a été envisagé comme un projet "récréatif" par rapport à leur activité "sérieuse" au sein du groupe Simian... James Ford et James Shaw ont eu la révélation lorsqu'ils ont entendu le remix de leur titre "Never Be Alone" par Justice, le fameux "We Are Your Friends". Depuis, les choses se sont accélérées et le premier disque "Attack Decay Sustain Release" a été un succès planétaire. Avec des titres aussi efficaces que "It's The Beat", le duo anglais a laissé béat plus d'un dance floor. Le nouvel album intitulé "Temporary Pleasure" s'annonce déjà comme un événement avec une myriade d'invités prestigieux (dont Beth Ditto de Gossip ou Alexis Taylor de Hot Chip).

Eblouissant ! Splendide ! Merveilleux ! Les superlatifs ne manquent pas depuis la sortie de "Veckatimest", troisième épisode d'une discographie exemplaire. Effectivement, les quatre New-Yorkais viennent de frapper un grand coup avec cet ouvrage ciselé de pop moderne et céleste. En dignes et légitimes héritiers des Beach Boys (influence revendiquée), ils construisent de mini-symphonies où choeurs au diapason, arpèges cristallins, harmonies vocales et rythmes souples se répondent sans fin. En s'isolant sur un île pour composer en toute tranquilité, Grizzly Bear a repoussé une fois de plus ses limites et n'a jamais paru aussi créatif et inventif. Alors, ne boudons pas notre plaisir et savourons ce délicieux nectar.


Fort de Saint-Père Dimanche 16 Août

DOMINIQUE A > La Musique (Cinq 7)

ANDREW BIRD

> Noble Beast (Bella Union) Dominique A est un artiste à part dans le monde de la chanson française, obstiné au sens de courageux, niant les évidences comme il le chante lui-même. Familier mais jamais là où on l'attend, le Nantais aime surprendre. Enregistré en solo à la maison, le saisissant "La Musique" apparait comme la somme de toutes ses riches expériences : on retrouve sa poésie, son phrasé si particulier et son vibrato si reconnaissable. Mais ce qui étonne ici, ce sont les rythmiques synthétiques et le côté presque pop des chansons. Ce retour salutaire aux machines (délaissées depuis son inaugural "La Fossette") sonne ainsi comme une seconde jeunesse : il nous avait pourtant prévenu qu'il était désormais immortel.

16

Elegance et légéreté sont peut-être les mots qui décrivent le mieux l'œuvre de Andrew Bird. Ce natif de Chicago est, au fil de ses albums, en train de s'imposer comme le chef de file d'un folk épanoui et délicat. En combinant arrangements sophistiqués et mélodies immédiates, le talentueux musicien (tour à tour guitariste, violoniste, chanteur et... siffleur !) excelle dans l'art de varier les climats. Passant du lyrisme au recueillement, d'arrangements luxuriants à des ballades enchantées, l'Américain joue avec sincérité de toutes les émotions. Viscéralement attaché à un songwritting hors pair, Andrew Bird vient une nouvelle fois de tutoyer les étoiles.

BILL CALLAHAN

> Sometimes I Wish We Were An Eagle (Drag City) "Autrefois, j'étais très sombre, puis je me suis ouvert, je suis sombre de nouveau". Dès la première phrase, Bill Callahan annonce la couleur de son splendide nouvel album. Ici, l'obscurité n'est pourtant jamais angoissante, ni pesante, mais plutôt synonyme de gravité et de sincérité. Celle d'un homme qui face à ses angoisses, préfère les accepter plutôt que les affronter, sachant le combat perdu d'avance. Avançant aujourd'hui à visage découvert, sans la protection de son (faux) groupe Smog, l'Américain livre ses plus bouleversantes et émouvantes compositions. Dans l'une d'entre elle, il "rêve de la chanson parfaite", le rêve n'est pas loin d'être réalité.


Le Plage

PROGRAMMATION

LA PLAGE (accès libre) Cet été, le festival mettra à l'honneur trois labels indépendants français sur la plage Bon-Secours, au pied des remparts malouins. Se succèderont en effet chaque après-midi un DJ set du fondateur du label et le concert d'un groupe de son écurie. Le vendredi, le label clermontois Kütu Folk ouvrira avec The Delano Orchestra. Le samedi, ce sera au tour du label nantais Collectif-Effervescence de présenter The Patriotic Sunday. Nous finirons le dimanche avec le label bordelais Talitres et le groupe That Summer. La plage est reliée au Fort de Saint-Père par les navettes de bus gratuites (Arrêt Office de Tourisme). Ethel assurera les mixes en chaque début d'apès-midi (voir page 8).

THE DELANO ORCHESTRA

> Will Anyone Else Leave Me? (Kütu Folk)

Depuis quelque temps, les montagnes auvergnates ont de faux airs d'Appalaches. La faute à quelques groupes locaux qui pratiquent un folk authentique et original à la fois. Acteurs essentiels de cette jeune scène prolifique, les cinq membres de The Delano Orchestra viennent de publier leur second album où les treize compositions reflètent leur goût immodéré pour les mélodies ciselées et les arrangements soignés. Du travail d'orfèvre à l'image de leurs pochettes cousues mains. 18

THE PATRIOTIC SUNDAY

> Characters (Collectif Effervescence) A l'origine, The Patriotic Sunday est le projet personnel d'Eric Pasquereau. Aujourd'hui, le Nantais s'est entouré de ses amis de Melodramatic Sauna et de Papier Tigre pour offrir une suite attendue au remarqué "Lay Your Soul Bar" paru en 2005. Ce tout nouveau "Characters" montre une évolution importante, car même si on y retrouve toute la richesse d'un songwritting inspiré, l'acoustique est ici délaissée pour des sonorités plus électriques et donne un disque inventif et multi-facettes.

THAT SUMMER > Miss Near (Talitres)

Une enfance bercée par la musique classique et le jazz, dix années de conservatoire, une passion pour la cold-wave : cela a construit tout l'imaginaire musical de David Sanson, l'homme derrière That Summer. En rapprochant le monde électronique des ordinateurs à celui organique des instruments traditionnels (piano et violoncelle), le Français a réussi à construire un univers singulier où s'entrecroisent silences et atmosphères luxuriantes, quelque part entre Mark Hollis et Tarwater.


Informations pratiques

INFORMATIONS PRATIQUES

SUR PLACE

BILLETTERIE

A l'entrée du site, nouvel espace détente partiellement couvert. Camping gratuit avec sanitaires ouvert du vendredi 14 août 10H au lundi 17 août 14H. Parking gratuit. Navettes de bus gratuites entre le festival, la gare SNCF, l'Office de tourisme (Plage & Palais du Grand Large) et l'hypermarché Cora. Restauration et bars intérieurs. Consignes gratuites. Distributeur bancaire Société Générale.

Commandez vos billets directement sur le site du festival : www.laroutedurock.com

TRAIN TER BRETAGNE Venez au festival avec le TER Bretagne : 10 € l’aller-retour de toutes les gares de Bretagne, en seconde classe du jeudi 14 août au lundi 17 août 2009, sauf le vendredi 14 août de 15H à minuit.

CONTACT Infoline 02 99 54 01 11 www.laroutedurock.com

TOURISME Office de tourisme de Saint- Malo 08 25 135 200 www.saint-malo-tourisme.com

Magasins Fnac, Carrefour, Magasins U, Géant www.fnac.com 08 92 68 36 22 (0,34 € / mn) Réseau Ticketnet, E.Leclerc, Virgin Megastore, Cora, Cultura, Auchan, www.ticketnet.fr 08 92 39 01 00 (0,34 € / mn) Imprimez vos billets à domicile ou téléchargez-les sur votre mobile : www.digitick.com

SO ZEN SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Venez vous offrir un moment de pure détente ! L’espace "So Zen" Société Générale permet à tous les festivaliers de se relaxer gratuitement au rythme des mains de nos spécialistes. La tente "So Zen" sera dressée en plein cœur de la Route du Rock pour vous permettre une halte apaisante. En attendant de vous rencontrer très prochainement, la Société Générale vous souhaite un très bon festival.

ESPACE DÉDICACE Rendez-vous sur le stand des Boutiques Sonores dans l'Espace Fanzines & Labels et rencontrez les artistes en dédicace.

ESPACE FANZINES & LABELS Decouvrez une vingtaine de structures indépendantes dont Talitres, Kütu Folk, Collectif Effevescence, ...

PAPLAR Retrouvez chaque jour le journal du festival avec cet été, Laetitia Shériff en rédactrice invitée. paplar.blogspot.com

SONY ERICSSON Jour et nuit, Sony Ericsson s’associe à la Route du Rock. Le jour, découvrez la nouvelle scène rock dans l’enceinte du Palais Sony Ericsson. La nuit, retrouvez l’espace Sony Ericsson où vous découvrirez les nouveaux mobiles Walkman® et pourrez gagner des centaines de cadeaux.

1 Jour Fort

3 Jours Fort

1 Jour Palais

Pass Collection

Location (1)

32 €

69 €

15 €

89 € (2)

Sur place

37 €

75 €

18 €

-

TARIFS

(1) Prix hors frais de location. (2) 400 Pass Collection sont édités. Cette formule comprend : un bracelet donnant accès pendant les trois jours du festival au Fort de Saint-Père et au Palais Sony Ericsson, plus le tee-shirt officiel du festival et une compilation Sony Ericsson sur une carte SD. À retirer impérativement au Palais du Grand Large le vendredi 14 août 2009 de 14H00 à 18H00. 20


Partenaires & Remerciements

LE FESTIVAL REMERCIE SES PARTENAIRES

REMERCIEMENTS René Couanau, Gabriel Foligné, Marie-Hélène Detrois et l’ensemble du Conseil Municipal de Saint-Malo, François Bée, Catherine Giraud-Petit, Alain Thual et Frédéric Martin de la Mairie de Saint-Malo, Jean-Francis Richeux, Jean-Luc Lecoulant et l’ensemble du Conseil Municipal de Saint-Père Marc En Poulet, Yves Bernard de la Mairie de Saint-Père Marc En Poulet, Yannick Talvat et l'équipe du Fort de Saint-Père, Jean-Louis Tourenne, Didier Le Bougeant, Sophie Remoué, Sandrine Kerlidou, Jérôme Grégoire, Catherine Durfort et Marie-Claude Bougot du Conseil Général d’Ille-et-Vilaine, Jean-Yves Le Drian, Sylvie Robert, Marie-Pierre Bouchaudy et Maïwenn Furic du Conseil Régional de Bretagne, Henri-Jean Lebeau, Joël Hamel et l’ensemble des élus de Saint-Malo Agglomération, Yves Javey, Marilyn Bourquin, Céline Surtel, Alain Guillard, Patrick Bauthamy, Jean-Luc Gaillard et Florence Leconte de Saint-Malo Agglomération, Jean-Yves Le Corre et Jean Verne de la Drac Bretagne, Daniel Colling, Catherine Giffard et Mary Vercauteren du CNV, Eric Bourson, Gérard Viguié et Gilles Guilloux de la Sacem, Bernard Lenoir et Michelle Soulier de France Inter, Cécile Revenu et Stéphane Laugier des Inrockuptibles, Yann Le Marec d'Agnès B., Gilles Larher de Libération, Aline Chaffangeon de Virgin 17, Mathieu Habib de Virgin Radio, Marie-Odile Gatel de Ouest-France, Stéphane Lecoq de la Société Générale, Irène Martz, Christophe Ferbus, Nathalie Deleau et Arnaud Colin des Brasseries Kronenbourg, David Chapon et Cécilia Depardieu-Bilde de Sony Ericsson, Aurélie Sohier et Tony Cuadras de SFR, Stéphane Brédiger, Rémi Sommers et Gwenaëlle Tassel de l'agence Blackberry Communication, Laurence Farrayre de l’hypermarché Cora Saint-Jouan des Guerêts, Thierry Carré et Thierry Pinault de Coca-Cola, Gwenaëlle Le Garrec et Sabrina Massin de Sojasun, Jean-Marie Chapron de Ada, François Ame de Ame Hasle, Anthony Rouaux de Aggreko, Olivier Watine, Thierry Bottard, Philippe Lucas, Alban Gentil et Anne Blondel du Palais du Grand Large, Laurent Masia de Netgear, Dominique d'Alias, Salomon et Alexandra Groseiller de Nous Poductions, Doudou de Radical Production, Damien Chamard de Gérard Drouot Productions, Clémence Renaut et Julien Catala de Super, Pierre Blanc de The Talent Boutique, Thierry Langlois de Uni-T, Thierry Amiel d'Imperial, Céline Lemée d'Auguri Productions, Harald Lundell de Gigs, Olivier Borowy de Volume Production, Céline Le Barbenchon de Summery Agency, Sean Bouchard de Talitres, Julien Courquin de Murailles Medias, Alexandre Rochon de Kütu Folk, Alan Gac de Cinq 7, John Rogers de Charm Factory, Gaétan Naël, Jérôme Trehorel, Julien Perrin, Ethel Chauvin, Patrick Villeneuve et Eric Hallier de Sombrero & Co, Les Eurockéennes de Belfort, Les Vieilles Charrues, Frédéric Lecroc, Régis Bozec, Thomas Leprivey, Vincent Leboucher et l'association Saint-Père Rugby Club, Francis Costard, Yann Rouxel, l’ensemble des bénévoles et comme tous les ans, tous ceux qu’on a peut-être oubliés...

ORGANISATION Directeur François Floret. Communication Alban Coutoux. Programmation Alban Coutoux & François Floret. Président Stéphane Ridard. Chargé de production Pierre Templé. Directeur technique François Templé. Attachées de presse Julia Fromentin & Justine Sautjeau. Accréditations Anne-Charlotte Painsar & Louise Rattier. Promotion & Montage équipes bénévoles Marion Martin. Assistante de régie Fanny Schneider-Blaise. Régisseur général Benoit Touchard. Régisseur artistique Eric Nogue. Régisseur site Pierre-Yves Houdusse. Régisseurs Palais du Grand Large & Plage Lénaïc Jaguin & Cédric Guéguen. Régisseur loges Pierre Guisnel. Responsable bénévoles Francis Costard. Association Rock Tympans. 4, mail François Mitterrand 35000 Rennes. Licences n° 3-1014372 & 2-1014371 Infoline 02 99 54 01 11. info@laroutedurock.com - Contact Presse T 02 99 14 92 02. F 02 99 54 22 46. presse@laroutedurock.com Crédits photos : Andrew Bird Cameron Wittig, Camera Obscura Donald Milne, Crystal Stilts Lauren Bilanko, Deerhunter Barry Klipp Dominique A Maria Mochnacz, Grizzly Bear Tom Hines, Magnetic Friends Nicolas Joubard, Marissa Nadler Jeaneen Lund, Mark Kozelek Nyree Watts, Peaches Fubbi Karlson, St. Vincent Annabel Mehran Telepathe Andreas Laszlo Konrath The Horrors Tom Beard The Kills Kenneth Cappello. Régie publicitaire Les Inrockuptibles. Photo éditorial Pauline Auzou. Photos droits réservés. Artwork 22

Programme Route du Rock 2009  

Programme Route du Rock 2009

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you