Issuu on Google+

&

Stratégie Accents

... pour la gestion de votre patrimoine personnel et familial

Actions

dans cette édition:

Akzo Nobel Barco BASF Commerzbank Schlumberger Unibail Rodamco

Dernière mise à jour des cours et des avis: 27-07-2012

Une offensive estivale Les marchés d’actions de la zone euro ont réalisé d’excellentes performantes la semaine dernière. L’EURO STOXX 50 a gagné 2,8%. Les mouvements de cours ont été plus limités dans le reste du monde : l’indice américain S&P 500 a progressé de 1,7%, alors que les Bourses d’Asie cédaient même un peu de terrain. Bien qu’il ait fait un peu moins bien que les autres Bourses européennes, l’indice BEL 20 a gagné 1,6%. La semaine avait pourtant mal commencé. Une fois de plus plombés par les problèmes de la zone euro, les cours des actions ont plongé à l’échelon mondial. L’agence de notation Moody’s a en effet annoncé qu’elle pourrait abaisser la note de solvabilité de l’Allemagne, des Pays-Bas et du Luxembourg. Le taux des obligations des pays de la zone euro a de ce fait augmenté. En Italie et en Espagne, il a atteint de nouveaux sommets. Les propos de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne, annonçant qu’il mettrait tout en œuvre pour sauver l’euro ont renversé la vapeur. Ils ont en effet déclenché une offensive estivale sur les marchés financiers. L’euro s’est apprécié, le taux des emprunts d’État espagnols et italiens a diminué et les marchés d’actions ont progressé. Les entreprises qui avaient justement présenté des résultats et/ou des prévisions favorables ont vu le cours de leur action s’envoler. Bien que nous soyons submergés ces derniers mois par les mauvaises nouvelles économiques, les investisseurs en actions ont profité d’une belle évolution des cours depuis le début de cette année.

Stratégie & Accents est une publication bimensuelle de KBC Banque & Assurance N° A15 – le 2 Août 2012

Derniers changements d’avis AstraZeneca

De conserver à réduire

BASF

De vendre à conserver

Akzo Nobel

De conserver à augmenter

Anglo American

D’augmenter à réduire

Barco

D’augmenter à acheter

Solvay

D’augmenter à acheter


Akzo Nobel assiste à une hausse de sa rentabilité

Changement d’avis : de conserver à augmenter Cours : 44,89 EUR Objectif de cours : 47,00 EUR Secteur : matériaux

Activités

Points forts

• • • • •

Résultats

Points faibles

• •

Akzo Nobel est le premier producteur mondial de peintures. Aujourd’hui, son chiffre d’affaires provient pour près des deux tiers des activités de peintures et pour environ un tiers de la chimie de spécialité. Le groupe opère à l’échelle internationale. Les marchés émergents contribuent actuellement à 40% de son chiffre d’affaires.

Au deuxième trimestre 2012, le chiffre d’affaires et le cash-flow d’exploitation d’Akzo Nobel ont augmenté de 8%. Le bénéfice net a toutefois chuté de 25%, à 201 millions EUR, en raison d’éléments exceptionnels. La dette nette est demeurée plus ou moins stable par rapport au trimestre précédent. Les prix des matières premières continuent de grimper, mais dans une moindre mesure qu’en 2011. Le groupe est convaincu de pouvoir réaliser ses objectifs de croissance à moyen terme : chiffre d’affaires de 20 milliards EUR et marge de cash-flow d’exploitation de 13-15%.

• 75 70 65 60

Forte présence sur les marchés émergents, qui représentent déjà environ 40% du chiffre d’affaires actuel. Important portefeuille de marques (Levis, Dulux). Solidité du bilan. Fragmentation du marché des peintures et potentiel de consolidation. Faible intensité de capital.

Rebond de 20% des prix des matières premières pendant ces dix-huit derniers mois et retard accusé dans la répercussion de cette hausse sur les clients. Affaiblissement des marchés européens et américains de la construction et durcissement de la concurrence.

Opinion Akzo Nobel a publié des résultats supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre 2012. La faiblesse des volumes a été compensée par des interventions au niveau des prix et des mesures qui ont renforcé la rentabilité. Les marges repartent à la hausse. Compte tenu des intenses efforts d’économies et de la faible probabilité d’une nouvelle hausse des prix des matières premières, nous relevons notre avis de Conserver à Augmenter. Notre objectif de cours passe de 45 à 47 EUR.

55 50 45 40 35 30 25 20

Source: Thomson Reuters Datastream

2007 2008 2009 2010 AKZO NOBEL MSCI ACWI MATERIALS - PRICE INDEX MSCI AC WORLD - PRICE INDEX

2011

2012

Wim Hoste Analyste financier KBC Securities

Relevé des changements d’avis durant ces 12 derniers mois: 12-01-2012

d’augmenter à conserver

19-07-20102

de conserver à augmenter

Stratégie & Accents

2


Barco publie un excellent update semestriel

Activités

Points forts

• • •

Barco conçoit et développe des systèmes de visualisation à l’intention des marchés professionnels. L’entreprise développe notamment des solutions pour le cinéma numérique, les applications médicales, les chambres de contrôle, la défense et la simulation. Elle possède ses propres filiales pour la vente et le marketing, le service à la clientèle, la recherche et le développement, ainsi que pour la production en Europe, en Amérique du Nord et en Asie-Pacifique.

Résultats

Au premier semestre, le chiffre d’affaires de Barco a augmenté de 8%, à 531 millions EUR, dépassant ainsi nos prévisions et celles du consensus (505 millions EUR). Nous constatons que le chiffre d’affaires n’avait pas progressé au premier trimestre. L’explosion du chiffre d’affaires s’est répercutée sur la rentabilité. Le bénéfice opérationnel a bondi de 24%, à 44 millions EUR. Barco n’a pas émis de prévisions détaillées pour le reste de l’année.

80 70 60

Changement d’avis : d’augmenter à acheter Cours : 46,53 EUR Objectif de cours : 56,00 EUR Secteur : technologies de l’information

Robuste croissance et marges plantureuses de la division médicale, grâce notamment au rachat de FIMI. De par sa robuste position de marché, Barco profite pleinement de la percée mondiale du cinéma numérique. Le dividende est relevé de 10%.

Points faibles

• •

Exposition à l’USD (+/- 50% du chiffre d’affaires). Les activités Défense et Chambres de contrôle continuent de réaliser des performances inférieures aux objectifs de l’entreprise.

Opinion L’update publié par Barco pour le premier semestre 2012 est excellent sur toute la ligne. Le modeste update du premier trimestre avait engendré une certaine incertitude, mais les chiffres semestriels montrent qu’il n’y a aucune raison de paniquer. Au vu de cet update, nous relevons nos prévisions. Barco affiche des ratios de valorisation attrayants ainsi qu’une solide croissance du chiffre d’affaires et du bénéfice. Nous relevons notre recommandation d’Augmenter à Acheter. Nous maintenons notre objectif de cours à 56 EUR.

50 40 30 20 10 0

Source: Thomson Reuters Datastream

2007 2008 2009 2010 BARCO NEW MSCI ACWI TCH H/W/EQ - PRICE INDEX BEL 20 - PRICE INDEX

2011

2012

Nico Melsens Analyste financier KBC Securities

Relevé des changements d’avis durant ces 12 derniers mois: 26-04-2012

d’acheter à augmenter

23-07-2012

d’augmenter à acheter

Stratégie & Accents

3


BASF surprend agréablement

Changement d’avis : de vendre à conserver Cours : 57,66 EUR Objectif de cours : 60,00 EUR Secteur : matériaux

Activités

Points forts

• • •

BASF est le numéro un mondial de la chimie. Il produit et distribue une large gamme de produits, allant de la chimie aux matières plastiques, en passant par les produits agricoles, le pétrole, le gaz et les revêtements.

Résultats

Points faibles

Au deuxième trimestre 2012, le chiffre d’affaires de BASF a augmenté de 5,5%, à 19,5 milliards EUR, par rapport à la même période un an plus tôt. Le bénéfice opérationnel a progressé de 0,5%, à 2,2 milliards EUR. Dans le segment Produits de performance, le chiffre d’affaires a grimpé de 0,7%, à 4,1 milliards EUR, mais le bénéfice opérationnel a chuté de 16,2%, à 382 millions EUR, en raison de la contraction de la marge brute. Dans la division Oil & Gas, le chiffre d’affaires s’est étoffé de 45,7%, à 3,6 milliards EUR, grâce à l’accroissement des volumes, à l’augmentation des prix du gaz et à des effets de change favorables, et le bénéfice opérationnel a bondi de 141%, à 800 millions EUR.

• •

70 65 60 55 50 45 40 35 30 25 20 15

Solide structure financière. Excellente position de marché en Europe et en Amérique du Nord. La moitié du chiffre d’affaires est moins sensible à la conjoncture.

Source: Thomson Reuters Datastream

2007 2008 2009 2010 BASF MSCI ACWI MATERIALS - PRICE INDEX MSCI AC WORLD - PRICE INDEX

2011

2012

• • •

Les pipelines de gaz allemands subissent une concurrence grandissante. Les activités exercées dans les pays à forte pression fiscale pèsent sur les résultats. Les marges sont sous pression dans la division pétrochimique.

Opinion BASF a publié des résultats étonnamment bons pour le deuxième trimestre. Outre la division Oil & Gas, la branche Agricultural Solutions se porte bien également. L’entreprise gagne des parts de marché sur ce terrain et ses marges bénéficiaires sont en hausse. L’entreprise a abaissé ses prévisions de 4,1% à 3,5% en fonction de la croissance économique mondiale. Elle ne prévoit aucune progression au second semestre. Le géant chimique maintient toutefois que le chiffre d’affaires et le bénéfice opérationnel (hors éléments exceptionnels) seront en hausse par rapport à 2011. En raison des problèmes de la zone euro et du recul de la croissance en Asie, l’entreprise a revu à la baisse les prévisions bénéficiaires de son pôle chimique. Les prévisions du consensus tablaient déjà sur un recul de 12%. De bonnes surprises restent possibles. Bien qu’opérant dans un contexte difficile, BASF tient bon. L’entreprise reste toutefois tributaire de la situation macroéconomique. Nous restons par conséquent prudents à l’égard du titre. Nous relevons notre recommandation de Vendre à Conserver. Solutions de remplacement : Mosaic, Arkema, ArcelorMittal

Alex Martens Analyste financier KBC Asset Management

Relevé des changements d’avis durant ces 12 derniers mois: 27-07-2012 Stratégie & Accents

de vendre à conserver

4


Changement d’avis : de conserver à augmenter

Commerzbank est sur la bonne voie

Cours : 1,22 EUR Objectif de cours : 1,60 EUR Secteur : finance

Activités

Points forts

• •

Commerzbank est la deuxième banque d’Allemagne. Elle opère dans les produits bancaires à destination des particuliers, des entreprises et des pouvoirs publics ainsi que dans l’immobilier et la banque d’investissement par le biais de ses 800 succursales et de son système de négoce de titres en ligne Comdirect Bank.

Résultats

Points faibles

Dépendance à l’égard des pouvoirs publics allemands.

Opinion

Au premier trimestre 2012, les revenus d’intérêts de Commerzbank ont régressé de 17,3%, à 1,4 milliard EUR, par rapport à la même période de l’exercice précédent. Le résultat d’exploitation a reflué de 49%, à 584 millions EUR. Dans la division Mittelstandsbank, les revenus d’intérêts ont augmenté de 1,5%, à 542 millions EUR, et le résultat d’exploitation a progressé de 12,5%, à 487 millions EUR. Dans le pôle Private Customers, les revenus d’intérêts ont bondi de 7,9%, à 453 milliards EUR, et le résultat d’exploitation s’est tassé de 3,4%, à 112 millions EUR.

• • 30 25 20

15 10 5 0

Solide position de marché en Allemagne. Accords de ventes croisées rentables avec des assureurs.

Source: Thomson Reuters Datastream

2007 2008 2009 2010 COMMERZBANK MSCI ACWI BANKS - PRICE INDEX MSCI AC WORLD - PRICE INDEX

2011

2012

Après les tests de résistance de fin 2011, Commerzbank a annoncé des mesures afin de renforcer sa position en capital. Nous avons dans un premier temps été sceptiques, mais la banque a entre-temps annoncé de nouvelles dispositions, qui devraient lui assurer un assez bon score lors d’un prochain test de résistance. L’introduction d’une nouvelle réglementation pour les banques (Bâle III) constitue une étape importante. Le management table sur un ratio de capital Tier 1 de 10,5% au début 2013, et cela dans le cadre de l’introduction progressive des nouvelles règles. Si ces dernières étaient toutes appliquées immédiatement, le ratio de capital Tier 1 s’élèverait à 7,5%. Cela signifie qu’une augmentation de capital reste possible. Les activités bancaires de Commerzbank se portent bien et le rendement des fonds propres est correct, mais le groupe exerce plusieurs activités non stratégiques moins rentables, qu’il souhaite céder à terme. Nous saluons la décision de Commerzbank qui ne considère plus l’immobilier commercial et le financement maritime comme des activités stratégiques. À longue échéance, Commerzbank devrait devenir une banque solide. À court terme, certains points restent toutefois préoccupants. Le cours de l’action est intéressant pour l’instant. C’est pourquoi nous relevons notre avis de Conserver à Augmenter.

Johan Fastenakels Analyste financier KBC Asset Management

Relevé des changements d’avis durant ces 12 derniers mois: 09-02-2012

d’augmenter à conserver

12-07-2012

de conserver à augmenter

Stratégie & Accents

5


Schlumberger voit ses marges bénéficiaires augmenter

Avis : acheter

Cours : 71,31 USD Objectif de cours : 96,00 USD Secteur : énergie

Activités

Points forts

• •

Schlumberger est le numéro un mondial des services pétroliers. Il compte deux divisions : Schlumberger Oilfield Services et WesternGeco. Il se concentre sur le développement de nouvelles technologies de forage pétrolier.

Résultats

Numéro un des services pétroliers. Fournisseur de systèmes IT intégrés pour les services pétroliers. Part de marché importante dans presque tous les grands gisements pétrolifères.

Points faibles

• •

Opinion

Au deuxième trimestre 2012, le chiffre d’affaires de Schlumberger a augmenté de 5,3%, à 10,4 milliards USD, par rapport au trimestre précédent. Grâce à cette hausse et à la baisse des coûts opérationnels, le bénéfice avant impôts a grimpé de 9%, à 1,8 milliard USD. En Amérique du Nord, les revenus ont régressé de 1,7%, à 3,3 milliards USD, et le bénéfice avant impôts a reflué de 10,6%, à 695 millions USD. En Europe et en Afrique, les revenus ont augmenté de 13,5%, à 3 milliards USD, et le bénéfice avant impôts s’est étoffé de 38%, à 596 millions USD, à la faveur de la hausse du chiffre d’affaires et des marges.

120 110 100 90 80 70 60 50 40 30

Source: Thomson Reuters Datastream

2007 2008 2009 2010 SCHLUMBERGER MSCI ACWI ENERGY - PRICE INDEX MSCI AC WORLD - PRICE INDEX

2011

2012

Tributaire de la demande d’investissement des grandes compagnies pétrolières. Dépendance à l’égard des marchés à haut risque politique et économique (Russie, Nigeria, Mer du Nord, Moyen-Orient et Amérique latine).

Les prix du brut devraient selon nous se maintenir aux alentours de 100 USD en raison des tensions géopolitiques et des perturbations persistantes de l’offre. Schlumberger est très bien placé pour profiter du cycle d’investissement dans le secteur pétrolier et gazier. Le prix du pétrole détermine les investissements futurs dans de nouveaux gisements pétrolifères. La majorité des projets sont rentables au prix actuel. À moyen terme, le grand défi consistera à répondre à la demande croissante. Les derniers résultats confirment l’élargissement des mar­­ges des activités internationales. Schlumberger con­ firme que le cycle d’investissement redémarre au MoyenOrient. La tendance aux projets plus complexes et plus profonds absorbera une capacité importante, ce qui favorisera le pouvoir de fixation des prix dans les activités internationales. De par sa solide position sur le marché international, son leadership dans les activités en eaux profondes et sa stabilité financière, Schlumberger est bien placé pour profiter d’un nouveau cycle de croissance dans l’exploration et la production internationales. Schlumberger reste l’une de nos actions préférées. Dans ce contexte, nous émettons une recommandation d’achat. Alex Martens Analyste financier KBC Asset Management

Relevé des changements d’avis durant ces 12 derniers mois: Néant

Stratégie & Accents

6


Unibail-Rodamco publie de robustes chiffres

Avis : conserver

Cours : 155,65 EUR Objectif de cours : 143,00 EUR Secteur : finance

Activités

Points forts

• • •

Unibail-Rodamco est une société immobilière basée en France et spécialisée dans l’immobilier commercial. Elle est active dans trois domaines : les centres commerciaux, les immeubles de bureaux, les salles de congrès et les halls d’exposition.

Résultats

Points faibles

Au premier semestre 2012, les revenus locatifs nets d’Unibail-Rodamco ont augmenté de 2,3%, à 661,3 millions EUR, par rapport à la même période un an plus tôt. Les revenus locatifs ont progressé de 5% à périmètre comparable. Le bénéfice opérationnel a toutefois reflué de 6,3%, à 1,1 milliard EUR. Dans le segment des centres commerciaux, les revenus locatifs ont progressé de 4,6%, à 523 millions EUR, principalement grâce à l’acquisition de Galeria Mokotow, Aupark, Splau et d’autres centres en Espagne et en France. Dans le segment des bureaux, ils ont chuté de 15,3%, à 84,5 millions EUR, par suite du recul accusé en France (-15,5%), aux Pays-Bas (-29%) et en Scandinavie (-8,6%).

180 160 140 120 100 80 60 40

Source: Thomson Reuters Datastream

2007

2008

Numéro un français de l’immobilier commercial. Solide bilan et endettement inférieur à celui des concurrents. Entreprise réputée pour conclure de bons contrats avec les locataires. Les problèmes éventuels sont dès lors rapidement découverts.

2009

2010

UNIBAIL-RODAMCO MSCI ACWI REAL ESTATE - PRICE INDEX MSCI AC WORLD - PRICE INDEX

2011

2012

• •

Envergure telle que seules de grandes acquisitions d’actifs ont un impact sur le résultat. Le succès croissant des magasins en ligne risque d’éroder le nombre de clients des centres commerciaux.

Opinion Unibail-Rodamco a mené une stratégie claire et sensée en 2011. Il s’est délesté des immeubles au potentiel de croissance insuffisant. Son portefeuille immobilier actuel se compose donc essentiellement de grands centres commerciaux situés dans des villes importantes et d’immeubles de bureaux de qualité. La qualité du portefeuille permet également au groupe de réaliser depuis plusieurs trimestres consécutifs une croissance locative supérieure à celle de ses concurrents. L’essentiel de son programme de rationalisation appartient toutefois au passé et le management s’attelle à présent à perfectionner la gestion quotidienne du portefeuille immobilier. Unibail-Rodamco accuse un endettement moins important que ses concurrents. Il peut donc se financer à des conditions plus attrayantes. Cette facilité peut être un atout lorsque la conjoncture économique se dégrade. Un bilan sain et une croissance des revenus locatifs supérieure à la moyenne justifient une prime par rapport aux concurrents. Dans ce contexte, nous conseillons de conserver l’action.

Leen Ooms Analyste financier KBC Asset Management

Relevé des changements d’avis durant ces 12 derniers mois: Néant

Stratégie & Accents

7


Les marchés en images Marchés d’actions

Marchés d’obligations

Rapport C/Bg Rendement de dividende (%) UEM 8,79 3,93 Etats-Unis 12,41 2,35 110

Taux à dix ans en EUR Taux à dix ans en USD 110

5.00

5.00

4.50

4.50

4.00

4.00

105

105

100

100

3.50

3.50

95

95

3.00

3.00

90

90

2.50

2.50

2.00

2.00

1.50

1.50

85

85

80

80

1.00

1.00

75

75

0.50

0.50

70

0

70

Source: Thomson Reuters Datastream

AS

ON

DJ

FM

AM

JJ

Source: Thomson Reuters Datastream

AS

ON

DJ

FM

AM

0

JJ

EMU BENCHMARK 10 YR. DS GOVT. INDEX - RED. YIELD US BENCHMARK 10 YEAR DS GOVT. INDEX - RED. YIELD

EURO STOXX 50 - PRICE INDEX S&P 500 COMPOSITE - PRICE INDEX

Évolution de l’indice S&P 500 1600

1450

1500

1400

1400 1350 1300 1300

1200 1100

1250

1000

1200

900

1150

800 1100

700 600

Source: Thomson Reuters Datastream

2007

2008

1050 2009

2010

JF

MA

MJ

JA

SO

ND

JF

MA

MJ

J

S&P 500 COMPOSITE - PRICE INDEX

WWW

Plus de renseignements sur: www.kbc.be/investir Adresse de la correspondance: KBC BANK SA, KBC Asset Management, avenue du Port 6, 1080 Bruxelles. Stratégie & Accents est une publication de KBC Asset Management SA (KBC AM). Les données servant de base aux projections, scénarios, pronostics et cours cibles proviennent de sources fiables et de recherches propres. Cette recommandation n’entre pas dans la catégorie ‘recherche en investissements’, telle que visée par l’arrêté royal du 3 juin 2007 énonçant les règles destinées à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissements, et tombe par conséquent sous la définition légale de la communication publicitaire. Les gestionnaires de fonds de KBC AM peuvent effectuer des transactions sur l’action concernée avant la diffusion de la recommandation. Cette publication ne constitue pas un conseil en investissement personnalisé. L’investisseur doit encore déterminer, de préférence avec son conseiller Epargne et Placements ou son chargé de relations, si l’action cadre avec son profil de risque et son portefeuille de placement. KBC AM ou toute autre société du groupe KBC ne peuvent pas être tenues responsables d’une imprécision ou d’un oubli éventuels dans les données communiquées. Editeur responsable / rédacteur en chef: Alex Wolfers, Product & knowledge management KBC AM / Christiaan De Moor. Faits et autres informations relatives aux sociétés cotées en bourse: KBC Asset Management SA publie sur son site une fiche d’action pour la plupart des sociétés cotées mentionnées dans la présente publication. Cette fiche comporte d’une part des informations purement factuelles, telles qu’une description des activités de l’entreprise, le graphique illustrant l’évolution du cours de l’action, les événements les plus récents survenus dans l’entreprise et les résultats et prévisions communiqués par celle-ci dans son rapport annuel ou ses communiqués de presse. D’autre part, l’analyste financier y expose son opinion sur l’entreprise. Il en décrit les points forts et les points faibles et indique, dans son avis global, les motifs à la base de sa recommandation. Ces éléments d’opinion sont présentés sur fond coloré. Fréquence des changements d’avis: Les analystes de KBC Asset Management suivent de près l’actualité financière mondiale. L’avis émis sur une action est la conclusion d’une évaluation rigoureuse de trois éléments: l’action proprement dite, le secteur auquel appartient l’entreprise et la région dans laquelle elle est implantée. Toute modification au niveau de l’une de ces trois composantes peut entraîner un changement d’avis. Méthode de recommandation: Une description détaillée de la méthode utilisée est fournie dans l’édition de Stratégie & Accents numéro A01 du 6 janvier 2011. Celle-ci peut également être consultée sur www.kbcam.be/actions/méthodederecommandation. Un exemplaire de cette brochure est également disponible dans toutes les agences KBC. Pour certains éléments essentiels de la recommandation d’investissement, qui n’ont pu être repris sur la fiche faute de place, nous vous renvoyons aux «Directives générales régissant les recommandations d’investissement de KBC Asset Management» sur www.kbcam.be/equities. Photos utilisées: www.shutterstock.com

Parution du prochain numéro le 16 Août 2012


Stratégie & Accents Actions