Issuu on Google+

&

Stratégie Accents

... pour la gestion de votre patrimoine personnel et familial

Actions

L’année commence bien !

Befimmo Eni PSA Peugeot Citroen Recticel Roche Ericsson

La semaine passée, le président de la Banque centrale américaine, Ben Bernanke, a donné un coup de pouce aux Bourses. Lors de sa conférence de presse, il a donné matière à se réjouir. Il a ainsi levé le voile sur les intentions du comité de politique monétaire, qui prévoit un maintien du taux directeur au niveau actuel très stimulant jusqu’en 2014, soit un an et demi de plus que prévu. La Banque centrale américaine compte également mener une communication plus transparente. Après de nombreuses spéculations, elle a fixé un objectif d’inflation de 2%. Les marchés ont été agréablement surpris par l’annonce d’une amélioration de la situation économique, même si les prévisions restent prudentes.

dans cette édition:

Dernière mise à jour des cours et des avis : 30-01-2011

Outre ces mesures de soutien à la conjoncture, Ben Bernanke a laissé entendre qu’un nouveau programme d’achat d’obligations fait partie des possibilités. Les investisseurs espéraient qu’il continuerait sur cette voie mais ne s’attendaient pas à autant de précision. La nouvelle a entraîné une belle remontée des Bourses américaines mais aussi internationales. L’indice BEL 20, le baromètre de la Bourse belge, s’est démarqué, avec un rebond de 2,62%, s’adjugeant ainsi 8% depuis le début de l’année.

Stratégie & Accents est une publication bimensuelle de KBC Banque & Assurance

Derniers changements d’avis Alcoa

D’augmenter à conserver

Recticel

De conserver à augmenter

N° A03 - 3 février 2012

Potash Corp

D’acheter à augmenter

Euronav

D’augmenter à conserver

Ericsson

D’acheter à conserver

Befimmo

D’aucun avis à augmenter

Eni

D’augmenter à réduire

PSA Peugeot Citroën

De conserver à vendre

Roche

D’acheter à conserver


Changement d’avis : d’aucun avis à augmenter

Befimmo affiche une valorisation attrayante

Cours : 51,97 EUR Objectif de cours : 56,50 EUR Secteur : Finance

Activités

Points forts

Résultats

• • •

Points faibles

Befimmo est une sicaf immobilière, dont la stratégie défensive est axée sur les bureaux loués à long terme.

Au quatrième trimestre de l’exercice 2010/2011, le résultat courant* par action a augmenté de 5,06 EUR à 5,29 EUR, grâce à une indexation des loyers plus élevée que prévu, à la plus-value de 14,5 millions EUR réalisée sur la cession d’actifs et aux revenus locatifs du nouvel immeuble Pavilion. En outre, le recul de la juste valeur du portefeuille immobilier s’est amélioré de 1,77% à 1,51%. L’exercice en cours comptera cinq trimestres car le groupe veut faire coïncider son exercice avec l’année civile. Il a dès lors versé un dividende intérimaire de 3,94 EUR en décembre 2011. Il versera un dividende de clôture de 0,99 EUR par action en avril 2012.

100

Le faible endettement ouvre la voie à des acquisitions. Grande prévisibilité du bénéfice grâce aux baux à long terme. Faible taux de vacance.

• • •

Rénovation requise pour maintenir la qualité du portefeuille à niveau. La hausse des taux et le recul du rendement compriment la marge bénéficiaire. Faible prévision de croissance en 2012 en raison du climat difficile sur le marché des bureaux.

Opinion Le marché bruxellois des bureaux pâtit de la crainte d’un ralentissement économique. Befimmo s’est armé contre les aléas conjoncturels, en concluant des baux de longue durée et en liant les loyers à l’inflation. Sa préférence pour les institutions publiques, qui sont des locataires stables, le protège lorsque l’économie va mal. L’action n’a plus la cote depuis début 2012 et a dégringolé de 16,6%. Un rendement de dividende courant de 7,8% est pourtant appréciable en période de grande aversion pour le risque. Compte tenu de ces éléments, nous relevons notre avis d’Aucun avis à Augmenter.

90 80 70 60 50 40 30 20 Source: Thomson Reuters Datastream 2007 2008 2009

2010

BEFIMMO MSCI WORLD REAL ESTATE - PRICE INDEX BEL 20 - PRICE INDEX

2011

*Bénéfice net courant: bénéfice net total hors revenus exceptionnels (par exemple les plus values) et charges exceptionnelles. Koen Overlaet-Michiels analyste financier KBC Securities

Relevé des changements d’avis durant ces 12 derniers mois: 16.01.2012

d’aucun avis à augmenter

Stratégie & Accents

18.10.2011

de conserver à aucun avis

2


Changement d’avis : d’augmenter à réduire

Nous prenons notre bénéfice sur Eni

Cours : 17,02 EUR Objectif de cours : 16,00 EUR Secteur : Énergie

Activités

Points forts

• •

Résultats

Points faibles

• •

Eni est une compagnie italienne opérant dans le pétrole, le gaz, l’électricité, la pétrochimie et les services pétroliers.

Au troisième trimestre 2011, le chiffre d’affaires d’Eni a augmenté de 14,2%, à 26,2 milliards EUR, par rapport à la même période de l’exercice précédent et ce, grâce à l’accroissement de la production de pétrole et de gaz, ainsi qu’à la mise en exploitation de nouveaux gisements. Le résultat d’exploitation accuse un recul de 10,3%, à 4,5 milliards EUR, imputable à la perte de production libyenne et à des effets de change négatifs. Dans la division Raffinage et Vente, le chiffre d’affaires a grimpé de 22,5%, à 13,1 milliards EUR et le résultat d’exploitation a bondi de 85,7%, à 26 millions EUR. Dans le pôle Électricité & Gaz, le chiffre d’affaires a progressé de 25%, à 7,3 milliards EUR, mais le résultat d’exploitation s’est contracté de 21,1%.

• • 40 35

Concurrence dans le secteur gazier. Faible compétitivité dans le raffinage et la pétrochimie.

Opinion En août 2011, nous avions estimé que le cours de l’action Eni était beaucoup trop faible par rapport aux prévisions de l’entreprise. Dopé par le redémarrage rapide de la production pétrolière libyenne, il a depuis lors regagné 30%. Les investisseurs ont en outre approuvé l’annonce de la libéralisation du marché italien en vertu de laquelle Eni va devoir limiter à 20% sa participation dans SNAM. Ceux qui espèrent qu’une partie du produit de la vente sera reversée aux actionnaires en seront selon nous pour leurs frais. Le management recherche de nouvelles cibles de rachat et la position de capital devrait être renforcée. L’entreprise accuse en effet un endettement supérieur à celui de ses concurrents. Une autre raison nous incite à revoir notre opinion. Les résultats du quatrième trimestre 2011 battront difficilement les attentes élevées. Alors que le recul de la demande de gaz pèsera encore longtemps sur la rentabilité, le climat est devenu moins favorable à l’activité de raffinage et à la pétrochimie. L’action a atteint l’objectif de cours que nous avions fixé. C’est pourquoi nous prenons notre bénéfice et abaissons notre avis d’Augmenter à Réduire.

30

25 20 15 10

Solide position de marché en Italie. La collaboration avec Gazprom joue un rôle favorable dans l’approvisionnement.

Source: Thomson Reuters Datastream

2007

2008

2009

2010

ENI MSCI ACWI ENERGY - PRICE INDEX MSCI AC WORLD - PRICE INDEX

2011

Solutions de remplacement  : Royal Dutch, Petrobras, Schlumberger. Alex Martens analyste financier KBC Asset Management

Relevé des changements d’avis durant ces 12 derniers mois: 01.09.2011

de vendre à augmenter

Stratégie & Accents

24.01.2012

d’augmenter à réduire

3


La faible rentabilité de PSA Peugeot accroît sa vulnérabilité

Activités

Points forts

PSA Peugeot Citroën est le deuxième constructeur automobile d’Europe. Il fournit également des pièces détachées (Faurecia).

Cours : 15,10 EUR Objectif de cours : 11,30 EUR Secteur : Consommation discrétionnaire

Accords de coopération stratégiques.

Points faibles

Résultats

Opinion

Étroite dépendance à l’égard de l’Europe occidentale.

Au troisième trimestre 2011, le chiffre d’affaires de PSA Peugeot a augmenté de 3,5%, à 13,5  milliards EUR, par rapport à la même période de l’exercice précédent, grâce à l’amélioration de la gamme et à la hausse des ventes de Faurecia et Gefco. Dans la division automobile, le chiffre d’affaires a régressé de 1,6%, à 9,3 milliards EUR, en raison de la contraction des volumes et du durcissement de la concurrence en Europe. Le chiffre d’affaires de Faurecia a bondi de 15,9%, à 3,8 milliards EUR. Le management a également annoncé un plan destiné à économiser 800 millions EUR d’ici 2012. Il prévoit que le résultat d’exploitation de la division automobile atteindra quasiment le seuil de rentabilité en 2011.

Les actions des constructeurs automobiles européens se sont envolées au début 2012. L’action PSA Peugeot Citroën a également profité de l’intérêt des investisseurs. La principale faiblesse de l’entreprise réside dans sa concentration sur l’Europe, où elle réalise 80% de ses ventes. Une période difficile s’annonce pour le marché automobile européen, en raison de la crise de l’euro et de la suppression des derniers subsides publics. Les primes à la casse ont incité les clients à anticiper le remplacement de leur ancien véhicule par une petite voiture plus propre, une tendance dont Peugeot, axé sur les volumes de production, a profité plus que d’autres constructeurs. Il sera donc fortement affecté par le retrait des subsides. En tant que société française, Peugeot est de surcroît confrontée à un autre problème : une profonde réorganisation des sites de production français est un sujet sensible en période d’élections présidentielles.

70 Source: Thomson Reuters Datastream 60 50

Dans ce contexte, la faible rentabilité de l’entreprise la rend particulièrement vulnérable. Sa faible position de capital pourrait poser problème si les volumes de ventes diminuent ou si les équipementiers exigent des délais de paiement plus stricts. Le management n’a pas la réputation de répondre à ces défis par une réorganisation adéquate. Nous émettons dès lors une recommandation de vente.

40 30 20 10

Changement d’avis : de conserver à vendre

2007

2008

2009

2010

PEUGEOT MSCI ACWI AUTO & COMPO - PRICE INDEX MSCI AC WORLD - PRICE INDEX

2011

Solutions de remplacement  : Volkswagen, Daimler. Steven Vermander analyste financier KBC Asset Management

Relevé des changements d’avis durant ces 12 derniers mois: 16.01.2012

de conserver à vendre

Stratégie & Accents

01.02.2011

d’augmenter à conserver

4


Recticel affiche une valorisation trop bon marché

Changement d’avis : de conserver à augmenter Cours : 5,35 EUR Objectif de cours : 7,50 EUR Secteur : Matériaux

Activités

Points forts

• • • •

Recticel est un producteur de mousse de polyuréthane, comptant quatre divisions : Mousse souple, Literie, Isolation et Automobile.

Résultats

Au premier semestre 2011, Recticel a vu son chiffre d’affaires augmenter de 4,4%, à 699,8 millions EUR. Il a progressé de 1,2% dans la branche Mousse souple, de 22,9% dans le pôle Isolation et de 4,2% dans la division Automobile, alors qu’il a régressé de 0,8% dans le département Literie. La flambée des prix des matières premières a provoqué un recul du cash-flow opérationnel récurrent de 17%, à 47,5 millions EUR. Le bénéfice net s’est tassé de 7%, à 12,3 millions EUR. Le Conseil d’administration estime qu’il n’est plus possible d’évaluer correctement le potentiel de croissance de l’entreprise pour le second semestre et s’abstient donc de toute prévision.

L’isolation est sans aucun doute l’activité affichant la croissance la plus vigoureuse pour l’entreprise et sa rentabilité est également plus élevée. Le renforcement de la législation en matière d’isolation et les excellentes propriétés du polyuréthane dopent la croissance. Solide portefeuille de marques de literie. Synergies d’achats de matières premières.

Points faibles

• • •

Le groupe ne peut répercuter qu’avec retard le renchérissement des matières premières sur le client. Il risque une lourde amende si l’enquête des autorités de la concurrence conclut à une infraction. Rentabilité décevante de la division automobile et cession avortée.

Opinion Nous avons revu nos prévisions à la baisse pour les années à venir. La valorisation attrayante compense l’incertitude économique et les enquêtes sur la formation d’un cartel. Selon nous, la rentabilité de Recticel devrait s’améliorer étant donné que la croissance plus lente que prévu des volumes va résulter en un recul des prix des matières premières. Recticel peut répercuter assez rapidement cette baisse des prix des matières premières sur ses clients, ce qui dopera sa rentabilité. Pour 2012, notre bénéfice par action escompté passe de 0,9 EUR à 0,77 EUR.

16 14 12 10 8 6 4 2 0 Source: Thomson Reuters Datastream 2007 2008 2009

2010

RECTICEL MSCI ACWI MATERIALS - PRICE INDEX BEL 20 - PRICE INDEX

2011

Malgré la prévisibilité limitée de l’évolution bénéficiaire à court terme et l’incertitude permanente entourant l’enquête sur la formation d’un cartel, la valorisation actuelle de l’action est trop faible pour que nous la laissions de côté. Nous émettons dès lors l’avis Augmenter. Wim Hoste analyste financier KBC Securities

Relevé des changements d’avis durant ces 12 derniers mois: 05.08.2011

d’augmenter à conserver

Stratégie & Accents

18.01.2012

de conserver à augmenter

5


La situation se complique pour Roche

Changement d’avis : d’acheter à conserver Cours : 160,20 CHF Objectif de cours : 168,00 CHF Secteur : Santé

Activités

Points forts

• • •

Roche est une société pharmaceutique suisse active dans la lutte contre le cancer, la virologie, les affections cardiovasculaires, les transplantations et l’anémie.

Résultats

Points faibles

Au troisième trimestre 2011, le chiffre d’affaires de Roche a chuté de 12,8%, à 31,5  milliards CHF, par rapport à la même période de l’exercice précédent et ce, en raison d’effets de change défavorables et de l’érosion des ventes du vaccin contre la grippe, le Tamiflu. Dans la division pharmaceutique, le chiffre d’affaires s’est contracté de 14,1%, à 24,4  milliards CHF, notamment par suite du tassement des ventes de produits phares tels que l’Avastin et le Pegasys. Dans la division Diagnostics, le chiffre d’affaires a reflué de 8,2%, à 7,1 milliards CHF.

280 260 240 220

• •

Le succès du traitement contre le cancer attire de plus en plus de concurrents. Incertitude entourant la percée des versions génériques de médicaments biologiques.

Opinion L’action Roche a éclipsé le secteur dans son ensemble durant ces derniers mois, grâce essentiellement à ses qualités défensives et à de bonnes nouvelles en ce qui concerne les traitements en développement. Les investisseurs estiment par conséquent que les nouveaux médicaments ont du potentiel en termes de chiffre d’affaires. Roche va se heurter à une troisième difficulté : l’assainissement des finances publiques opéré dans de nombreux pays occidentaux a un impact sur les dépenses d’assurance maladie. Les médecins seront en effet invités à prescrire les versions moins chères des médicaments. Les variantes génériques de biomolécules devraient donc gagner des parts de marché dans les prochaines années. Après la belle remontée du cours de l’action, nous choisissons de prendre une partie de notre bénéfice. C’est pourquoi nous abaissons notre avis d’Acheter à Conserver et nous maintenons notre objectif de cours de 168 CHF.

200 180 160 140 120 100

Pipeline intéressant de traitements en développement. Excellente gamme de produits pour le traitement du cancer. Renforcement de l’ancrage aux États-Unis.

Solutions de remplacement : Bayer, Teva Pharma, Sanofi. Source: Thomson Reuters Datastream

2007 2008 2009 2010 ROCHE HOLDING MSCI ACWI PHARM/BIOTEC - PRICE INDEX MSCI AC WORLD - PRICE INDEX

2011

Peter Mahieu analyste financier KBC Asset Management

Relevé des changements d’avis durant ces 12 derniers mois: 23.01.2012

Stratégie & Accents

d’acheter à conserver

6


Changement d’avis : d’acheter à conserver

Mauvaises nouvelles pour Ericsson

Cours : 60,70 SEK Objectif de cours : 63,00 SEK Secteur : Technologie de l’information

Activités

Points forts

• •

Résultats

Points faibles

• •

Ericsson est le leader mondial des infrastructures de réseaux mobiles.

Au quatrième trimestre 2011, le chiffre d’affaires d’Ericsson a augmenté de 1,4%, à 63,7 milliards SEK, par rapport à la même période de l’exercice précédent. Abstraction faite de la contribution des joint-ventures, le résultat d’exploitation a chuté de 39%, à 4,1 milliards SEK, en raison de la hausse des charges et d’un glissement des préférences pour des produits et services aux marges inférieures. Dans la division Réseaux, le chiffre d’affaires a reculé de 8,7%, à 33,3 milliards SEK et le résultat d’exploitation a reflué de 43,3%, à 2,7 milliards SEK. Dans la division Global Services, le chiffre d’affaires a bondi de 18%, à 27 milliards SEK et le résultat d’exploitation s’est contracté de 16,1% à 1,6 milliard SEK.

180 Source: Thomson Reuters Datastream 160

Concurrence de la Chine, qui propose des produits de qualité à des prix inférieurs. Les opérateurs unissent leurs réseaux afin de réaliser des économies.

Opinion Ericsson a enregistré de mauvais résultats au quatrième trimestre 2011. Le chiffre d’affaires et le résultat d’exploitation ont déçu. Les investisseurs ont dès lors abandonné l’action Ericsson et ont également sanctionné plusieurs concurrents. Dans la division Réseaux, les ventes se sont inscrites 17% en dessous des prévisions et le chiffre d’affaires a chuté de 27% en Amérique du Nord, notamment en raison des activités de fusion et acquisition au sein du secteur américain des télécommunications. Le succès grandissant des réseaux mobiles de quatrième génération se traduit par un tassement de la demande de composantes CDMA d’Ericsson. Le chiffre d’affaires et la marge brute sont difficilement prévisibles. Le management prévoit un exercice 2012 pénible. La modernisation des réseaux télécoms existants gagne en importance, alors qu’elle contribue à un bénéfice moindre.

140 120 100

Nous abaissons dès lors notre avis d’Acheter à Conserver et fixons l’objectif de cours à 63 SEK.

80 60 40

Leader de plusieurs technologies de communication. Leader des infrastructures de réseaux mobiles.

2007

2008

2009

2010

2011

Solutions de remplacement : Apple, Samsung, Cisco, SAP.

ERICSSON TEL.CL 'B' MSCI ACWI TCH H/W/EQ - PRICE INDEX MSCI AC WORLD - PRICE INDEX Ivo Obreno analyste financier KBC Asset Management

Relevé des changements d’avis durant ces 12 derniers mois: 26.01.2012

d’acheter à conserver

Stratégie & Accents

19.07.2011

de réduire à acheter

7


Les marchés en images Marchés d’actions

Marchés d’obligations

Rapport C/B Rendement de dividende (%) UEM 10,1 4,7 États-Unis 13,6 2,6

Taux à dix ans en EUR Taux à dix ans en USD

110

5.00

5.00

105

105

4.50

4.50

100

100

4.00

4.00

95

95

3.50

3.50

90

90

3.00

3.00

85

85

2.50

2.50

2.00

2.00

80

80

1.50

1.50

75

75

1.00

1.00

70

70

110

Source: Thomson Reuters Datastream

65 F

M

A

M

J

J

A

S

O

N

D

J

0.50

65

0

0.50 Source: Thomson Reuters Datastream

F

EURO STOXX 50 - PRICE INDEX S&P 500 COMPOSITE - PRICE INDEX

M

A

M

J

J

A

0 S

O

N

D

J

EMU BENCHMARK 10 YR. DS GOVT. INDEX - RED. YIELD US BENCHMARK 10 YEAR DS GOVT. INDEX - RED. YIELD

Évolution de l’indice Dow Jones Industrials 15

15

14

14

13

13

12

12

11

11

10

10

9

9

8

8

7

7

6

2010

Source: Thomson Reuters Datastream

2006

2007

2008

2009

2011

J F M A MJ J A S O N D J F M AMJ J A S O N D

6

DOW JONES INDUSTRIALS - PRICE INDEX

WWW

Plus de renseignements sur: www.kbc.be/investir Adresse de la correspondance: KBC BANK SA, KBC Asset Management, avenue du Port 6, 1080 Bruxelles. Stratégie & Accents est une publication de KBC Asset Management SA (KBC AM). Les données servant de base aux projections, scénarios, pronostics et cours cibles proviennent de sources fiables et de recherches propres. Cette recommandation n’entre pas dans la catégorie ‘recherche en investissements’, telle que visée par l’arrêté royal du 3 juin 2007 énonçant les règles destinées à promouvoir l’indépendance de la recherche en investissements, et tombe par conséquent sous la définition légale de la communication publicitaire. Les gestionnaires de fonds de KBC AM peuvent effectuer des transactions sur l’action concernée avant la diffusion de la recommandation. Cette publication ne constitue pas un conseil en investissement personnalisé. L’investisseur doit encore déterminer, de préférence avec son conseiller Epargne et Placements ou son chargé de relations, si l’action cadre avec son profil de risque et son portefeuille de placement. KBC AM ou toute autre société du groupe KBC ne peuvent pas être tenues responsables d’une imprécision ou d’un oubli éventuels dans les données communiquées. Editeur responsable / rédacteur en chef: Alex Wolfers, Product & knowledge management KBC AM / Christiaan De Moor. Faits et autres informations relatives aux sociétés cotées en bourse: KBC Asset Management SA publie sur son site une fiche d’action pour la plupart des sociétés cotées mentionnées dans la présente publication. Cette fiche comporte d’une part des informations purement factuelles, telles qu’une description des activités de l’entreprise, le graphique illustrant l’évolution du cours de l’action, les événements les plus récents survenus dans l’entreprise et les résultats et prévisions communiqués par celle-ci dans son rapport annuel ou ses communiqués de presse. D’autre part, l’analyste financier y expose son opinion sur l’entreprise. Il en décrit les points forts et les points faibles et indique, dans son avis global, les motifs à la base de sa recommandation. Ces éléments d’opinion sont présentés sur fond coloré. Fréquence des changements d’avis: Les analystes de KBC Asset Management suivent de près l’actualité financière mondiale. L’avis émis sur une action est la conclusion d’une évaluation rigoureuse de trois éléments: l’action proprement dite, le secteur auquel appartient l’entreprise et la région dans laquelle elle est implantée. Toute modification au niveau de l’une de ces trois composantes peut entraîner un changement d’avis. Méthode de recommandation: Une description détaillée de la méthode utilisée est fournie dans l’édition de Stratégie & Accents numéro A01 du 6 janvier 2011. Celle-ci peut également être consultée sur www.kbcam.be/actions/méthodederecommandation. Un exemplaire de cette brochure est également disponible dans toutes les agences KBC. Pour certains éléments essentiels de la recommandation d’investissement, qui n’ont pu être repris sur la fiche faute de place, nous vous renvoyons aux «Directives générales régissant les recommandations d’investissement de KBC Asset Management» sur www.kbcam.be/equities. Photos utilisées: www.shutterstock.com

Parution du prochain numéro le 17 février 2012


Stratégie & Accents Actions