Page 1

Vallans - Bulletin municipal - FĂŠvrier 2018

n a u l m m Le p’tit co

www.vallans.fr


Vie communale

In memoriam Maire de Vallans depuis 1989, Joël Misbert nous a quittés. Victime il y a deux ans d'un accident vasculaire cérébral qui l'avait laissé hémiplégique, il avait tenu à assurer son rôle de maire jusqu'à son décès. 2

Le maire Elu maire en mars 1989 après un mandat en tant que conseiller municipal sous la dernière mandature de Paul Roche, Joël a manifesté un sens politique aigu qui lui a valu de siéger au Conseil général pendant plus de 20 ans et à la Communauté de communes, devenue Communauté d'Agglomération. Dans ces instances, ses interventions étaient écoutées avec respect. L'année 1989 étant celle de la commémoration du 200ème anniversaire de la Révolution, son premier acte symbolique a été la plantation de l'arbre de la Liberté devant la mairie. Le superbe marronnier rouge ne cesse de croître et d'embellir.

Sous ses mandatures, les questions scolaires ont toujours été privilégiées. Après la mise en place du regroupement pédagogique avec La Rochénard en 1984 pour éviter la fermeture des classes uniques dans chaque village, en 1996 le SIVU (syndicat intercommunal à vocation unique) des Trois Villages s'est élargi à la commune de la Foye Monjault. De nombreux investissements ont été consacrés à l'école jusqu'à la construction d'un groupe scolaire neuf, l'Ecole à Teurtous, inaugurée le 7 juillet 2012. Auparavant, en 2004, le restaurant scolaire avait été entièrement rénové et adapté aux normes européennes, la garderie pour les tout petits et la bibliothèque aménagées. L'achat de la propriété Rainaud s'est conclu par une signature solennelle le 21 octobre 1992, résultat d'une négociation qui, après un début difficile, s'est déroulée dans le meilleur état d'esprit pour les deux parties. Grâce à cette acquisition qui constitue son poumon de verdure rapidement dénommé "le parc à Teurtous", la commune dispose d'un

ensemble comportant une prairie et une partie boisée auxquelles a été adjoint plus récemment un verger conservatoire, ainsi qu'un ensemble de bâtiments qui ont été réhabilités en logements sociaux sous la maîtrise d'ouvrage de l'OPAC (office public d'aménagement et de construction) devenu Habitat sud Deux-Sèvres. Un court de tennis y a également été aménagé. Le chantier de la boulangerie, idéalement située sur la place, a été un combat couronné de succès, tant pour la recherche des financements que pour la recherche de professionnels compétents. Les deux lavoirs et la fontaine du Petit Village Vallans ont bénéficié des Grands Travaux du Marais poitevin initiés par Ségolène Royal, qui a toujours marqué un attachement particulier à la commune. Ils ont été inaugurés le 5 décembre 1992. Le gîte, également financé au titre des Grands Travaux, a pu voir le jour dans la maison Pinson, un bâtiment très dégradé, dans lequel les travaux ont été réalisés en 1999.


Hommage de Rabah Laichour L'agrandissement et la modernisation de la mairie ont répondu à la volonté d'offrir au public de bonnes conditions d'accueil et au secrétariat de bonnes conditions de travail ; dans le même esprit un atelier neuf et bien équipé a été construit pour le personnel technique. Jusqu'à ce que la maladie le frappe, Joël n'a jamais manqué le rendez-vous annuel du congrès des maires à Paris, un événement qui lui tenait particulièrement à cœur au cours duquel il prenait les contacts utiles pour la réalisation de ses mandats électifs. Ce tour d'horizon ne mentionne évidemment qu'une partie des projets réalisés sous les mandatures de Joël. Le P'tit Communal que vous avez entre les mains est le 58ème numéro du bulletin municipal semestriel. Le premier numéro avait paru dès juin 1989 sous le titre "Vivre à Vallans" et son titre définitif, ainsi que le logo de la commune, ont été adoptés après un concours. Pour une fois, sa publication est retardée jusqu'à l'élection d'un nouveau maire. Une cérémonie d'hommage sera organisée en l'honneur de Joël dans les prochains mois. Les habitants de la commune en seront avisés en temps utile.

Dans cette période trouble, triste, difficile, sombre, merci d’adresser toutes mes condoléances et soutien moral à toutes vos équipes, élus et salariés de la commune. La nuit dernière, une étoile manquait dans le ciel du Marais et de la commune de Vallans. Joël était plus qu’un ami, un frère, un complice, un homme qui comptait beaucoup. L’histoire a voulu que cet A.V.C. l’emporte alors qu’il avait encore tant de choses à nous dire, tant d’histoires à nous raconter, tant de missions à remplir ensemble. Armons-nous de courage pour affronter cette dure réalité. Un proverbe berbère dit en pareille circonstance : - Toutes les feuilles, - De toutes les branches, - De tous les arbres, - Du monde entier, - Ont été un jour secouées par le vent, - C’est le destin de tous les Humains. Vous pourrez toujours compter sur mon soutien et amitié. Joël sera toujours parmi nous, mais seulement invisible.

L'Homme Né le 11 septembre 1951, dans la maison de ses parents au Petit Village à deux pas de celle dont ils ont héritée par la suite, où il a toujours habité depuis et qu'il a rénovée au fil du temps, Joël a fréquenté l'école de Vallans avant d'entrer au collège à Mauzé où il était interne, puis au lycée technique de Niort où il a obtenu son baccalauréat. Le hasard des choix d'orientation l'a fait se diriger vers la carrière d'éducateur spécialisé. Entré à la mairie de Niort dans le service gestionnaire des associations, il a notamment encadré des groupes de jeunes ; c'est ainsi qu'il a rencontré Renate qui est devenue son épouse en 1997 et qui lui a donné le plus beau cadeau qui soit, Maxime. Ayant gravi les échelons dans la fonction publique territoriale, il a terminé sa carrière en tant que directeur des affaires scolaires. Toujours viscéralement attaché à son Petit Village, à sa commune et au Marais poitevin, "Vallans est sur le parvis de la cathédrale de verdure", comme il se plaisait à le dire, il assurait avoir deux langues natales, le français et le patois maraîchin. Il aimait aussi se ressourcer une ou plusieurs fois par an dans le petit chalet d'un ami dans les Pyrénées près du cirque de Gavarnie, accessible après une bonne marche, avec un sac à dos contenant les provisions pour plusieurs jours. D'un abord facile quel que soit son interlocuteur, il avait le tutoiement naturel et n'était jamais avare d'un bon mot. Doté d'un grand sens de l'écoute, il a toujours su créer autour de lui une équipe unie. Ses amitiés étaient fidèles, que ce soit dans la sphère politique ou dans la sphère privée, l'une rejoignant souvent l'autre. Généreux et altruiste, il avait souvent répondu aux sollicitations de l'Etablissement français du sang, ayant un groupe sanguin rare.

3


Votre bulletin municipal d'informations a toujours été distribué avant Noël pour son édition de décembre et durant la deuxième quinzaine de juin pour son édition d'été. Pour une fois cette règle n'est pas respectée. Vous en connaissez la raison. Notre commune a la grande tristesse d'avoir perdu son maire Joël Misbert, qui, en cette qualité, en était le directeur de la publication. Ce numéro est donc daté de février 2018. L'élection partielle a permis de compléter l'équipe municipale qui poursuivra la tâche jusqu'à la fin de ce mandat. Un nouveau maire a été élu ; vous le connaissez mais les délais d'impression ne permettent pas de signer cet édito rédigé collectivement par le Conseil municipal. Vous trouverez dans ce bulletin un hommage à Joël ainsi que la révélation d'une énigme cachée dans l'église qu'il aurait été heureux de connaître tant il était sûr qu'une crypte y existait. On y trouve aussi les informations habituelles parmi lesquelles une large place est faite aux questions environnementales. Après un chantier qui s'est globalement bien déroulé les habitations éligibles à l'assainissement collectif peuvent être raccordées au réseau. Une rencontre entre l'équipe municipale et les habitants est prévue le samedi 3 février à 11 heures à la salle polyvalente. Vous y êtes tous conviés. le Conseil municipal

4

Sommaire Vie communale • In memoriam . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 2-4 • René Rambault . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 5 • Une petite anecdote . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 5 • Des nouvelles de la famille Saad . . . . . . . . p 6 •U  n atelier comptines et historiettes pour les tout petits. . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 6 • L 'existence d'une crypte dans l'église est confirmée. . . . . . . . . . . . . p 7 • E au potable, une relève à distance de vos compteurs d'eau. . . . . . . . . . . . . . p 8 • Ain,  emploi solidaire, simple et rapide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 8 Environnement •U  ne technologie innovante pour les eaux usées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 9 •R  accordement à l'assainissement . . . . . . . p 9 •U  ne plante rare et protégée dans un lieu atypique. . . . . . . . . . . . . . . . p 10 • E tude d'inventaire de zones humides. . . . p 11 • Relevé des pluies à Vallans. . . . . . . . . . . . p 11 • Participez au suivi de la biodiversité sur votre commune. . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 12 Associations et autres •D  on du sang, SEP, Club de l'Amitié, coup de cœur à la bibliothèque . . . . . p 12-15 Infos pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 16

Nous vous proposons de nous retrouver pour une rencontre mais également pour échanger. Alors venez nombreux !

Samedi 3 février 2018 à 11h à la salle des fêtes le verre de l'amitié clôturera cette rencontre Les membres du Conseil municipal de Vallans

Retrouvez toute l'actualité sur facebook et www.vallans.fr


Vie communale

René Rambaud Encore une personnalité vallanséenne qui nous quitte. Nous tenons à vous le présenter pour ceux qui ne le connaissaient pas car il a œuvré pour Vallans pendant longtemps. Né en 1922 dans la ferme familiale de Vallans, actuellement au 74 rue SaintLouis, René Rambaud a fréquenté l'école communale jusqu'à l'obtention du certificat d'études primaires à 12 ans. Il a pu bénéficier des cours complémentaires supérieurs délivrés par l'instituteur à quelques élèves. Il a ensuite travaillé dans la ferme familiale de 37 ha orientée vers les céréales, l'élevage laitier, quelques autres productions de plein champ. En 1942, devant être réquisitionné par l'occupant au titre du STO (service du travail obligatoire), René Rambaud a trouvé refuge dans une ferme près de

Saint-Jean-d'Angély où il a échappé de peu aux Allemands et où il s'est livré à quelques actes de résistance. De retour à la ferme en 1944, il a d'abord été salarié de ses parents. Il s'est marié en 1950 avec Madeleine Talbot qui a donné naissance à leur fils unique Jean-Claude en 1951. Au décès de son père en 1955, René a développé la production laitière avec une dizaine de vaches et a consacré une petite partie de l'exploitation au tabac et aux plantes à bulbe (ail, oignon). Madeleine vendait au détail fromages, œufs et volailles de la basse cour ainsi qu'une partie du

lait de la ferme. Avec l'aide de JeanClaude, l'exploitation a été portée à 80 ha et les vaches laitières remplacées par des vaches à viande, un croisement de charolaises et de normandes. Retraité en 1986, René Rambaud a pu se consacrer davantage à la lecture, et voyager avec son épouse tout en continuant à cultiver son jardin. René Rambaud a été responsable durant trente ans de la caisse locale d'assurances agricoles et conseiller municipal de 1977 à 1989 durant les deux mandats de Paul Roche. n

Une petite anecdote René Pacault, actuel maire de Saint-Symphorien, ancien élève de l'école de Vallans, raconte une anecdote cocasse au sujet de Gaston Bonnin, instituteur dans cette école avec son épouse de 1945 à 1967. A la rentrée scolaire de 1949 ou de 1950, l'instituteur était absent, ce qui n'était pas dans ses habitudes. Cette absence était due à un empoisonnement par des champignons, bien que Gaston Bonnin soit un mycologue averti. Absent durant tout le premier trimestre, il reprit les cours à la rentrée de janvier mais l'empoisonnement était suffisamment grave pour qu'il doive s'absenter à nouveau jusqu'aux vacances d'été, si bien que son indisponibilité dura un an. Il est vrai aussi que Gaston Bonnin était de constitution plutôt fragile. Il fut remplacé par la femme du directeur de la laiterie du Bourdet qui vint à Vallans à pied chaque jour, parcourant plus de 8 kilomètres le matin et autant le soir sur des chemins que l'on imagine difficilement

praticables par temps de pluie et de neige. René Pacault se rappelle que lorsqu'elle arrivait avec ses vêtements mouillés, elle faisait sécher ses bas sur la grille installée autour du poêle. Un article paru dans le P'tit communal de décembre 2004 intitulé à "Gaston Bonnin, naturaliste et humaniste" était consacré à cette figure marquante de la commune. Il rappelait qu'il a été l'un des fondateurs de l'association devenue Deux-Sèvres Nature Environnement (DSNE) et qu'il organisa dans la difficile période de l'après guerre des voyages scolaires de plusieurs jours. C'est lui qui, en 1993 mit en évidence la présence près d'Allerit de la Sabline des Chaumes plante rare et discrète. n

5


Vie communale

Des nouvelles de la famille Saad

Hébergée dans le locatif d'Habitat Sud Deux-Sèvres du Parc à Teurtous par l'intermédiaire de l'association l'Escale à qui est dévolue la mission de centre d'accueil des demandeurs d'asile (CADA), la famille Saad, originaire du Bangladesh, a connu un nouveau déménagement le 13 octobre vers un appartement HLM de Saint-Maixent l'Ecole. Les enfants sont inscrits dans un établissement scolaire proche de leur domicile

6

et poursuivent leur scolarité aussi normalement que possible. Un nouveau collectif est en cours de constitution sur place afin de faciliter leur intégration dans leur nouvel environnement. Sur le plan administratif, rien n'est réglé définitivement puisque la famille a été déboutée de sa demande d'asile et se trouve en procédure d'appel

auprès de la Cour nationale du droit d'asile (CNDA). Tant que la décision de cette instance n'est pas connue, la famille reste sous la responsabilité du CADA qui lui assure le logement et un petit pécule pour vivre. Si la décision est négative, la famille devra dans un délai d'un mois, soit rentrer dans son pays d'origine, ce qui est inenvisageable pour elle compte tenu de la situation politique, soit demander au préfet une autorisation de séjour temporaire renouvelable. Si la décision est positive, la famille, n'étant plus suivie par le CADA, devra probablement déménager à nouveau, et pour le moins trouver des ressources lui permettant de subsister. Une bonne nouvelle : la maman, Sufia, a mis au monde le 20 octobre un beau garçon prénommé Fayek qui fait la joie de toute la famille et de tous les amis. Les membres des collectifs vallanséen et saint-maixentais ont noué des liens d'amitié autour de la famille. n

Un atelier comptines et historiettes pour les tout petits Sylvie Pollet, raconteuse mais pas que dit-elle, anime à la bibliothèque un atelier qui se veut un temps de partage convivial destiné à faire découvrir ou redécouvrir par le chant, le mime ou le bruitage des comptines, historiettes, jeux de doigts, rondes et berceuses, aux assistantes maternelles, aux mamans et même aux mamies qui amènent leurs bouts de choux de moins de 3 ans, aux fins de transmission et de partage avec les familles. Deux groupes jusqu’à 12 enfants d’Épannes, de Mauzé sur le Mignon, de Vallans, de FrontenayRohan-Rohan, Beauvoir-sur-Niort, Prahecq, Usseau, La Foye-Monjault

se succèdent à 9h30 et de 10h30. Nous commençons par un temps de comptines extraites du répertoire traditionnel durant 20 minutes et poursuivons par un temps de manipulation, indique l’animatrice. Après celles des 24 novembre, 22  décembre, 26  janvier, les prochaines séances auront lieu les 16  février, 23  mars, 20  avril, 25  mai et 22  juin. Prix 4  € par enfant et par atelier 19  € pour 5 ateliers. Sylvie Pollet anime également chez elle à la Foye-Monjault des ateliers créatifs « au pied du Baobab », selon le nom de l’autopentreprise qu’elle a fondée. n

Facebook : Au pied du Baobab Inscription au 06 87 29 02 34 ou sylvie.gaugain.pollet@gmail.com


Vie communale

L'existence d'une crypte dans l'église est confirmée

Dans le 2ème tome consacré au pays niortais, 8ème de son histoire des communes des Deux-Sèvres paru en 1989, Maurice Poignat écrit à propos de Vallans : En 1650, Charles de Béchillon acheta la châtellenie de Vallans à Charles du Bellay, marquis de Thouarcé. Il mourut en 1692 et fut inhumé dans le chœur de l'église paroissiale. Charles-François de Béchillon, son fils, décéda en 1720 et fut placé près de son père et de son frère FrançoisAugustin devant l'autel de la Sainte Vierge. Maurice Poignar poursuit : La petite église de Vallans, endommagée par les Huguenots, a été en grande partie reconstruite au XIXe siècle. A la recherche des racines de sa famille un descendant de la famille de Béchillon a en sa possession une lettre reçue en 1870 par un de ses ancêtres qui était vicaire général. Cette lettre signée du curé de Vallans nommé Peltier le 15 novembre 1870 relate des détails très intéressants et très précis que viennent confirmer les écrits de Maurice Poignat. L'année dernière, lorsque j'ai fait réparer mon église, j'ai donné à Mr le curé de St-Maixent beaucoup de détails sur les travaux qui y ont été exécutés, sans passer sous silence ce qui pourrait l'intéresser au sujet de votre famille, dont le souvenir est encore vivant dans ce pays. Tous les paysans savent très bien que le château de Vallans a été la propriété

des de Béchillon et que notre église paroissiale était autrefois la chapelle du château.

moi visiter les restes de ceux qui jadis furent la providence de cette contrée.

En faisant donc replacer les pavés cassés et usés de notre jolie petite église, les ouvriers découvrirent l'entrée d'un caveau situé devant l'autel de la Sainte-Vierge en face de la sacristie.

Je n'ai trouvé aucune inscription ni dans le caveau ni sur les tombeaux ; il a été religieusement fermé en ma présence et j'ai fait graver une croix sur la pierre qui le ferme pour indiquer son entrée. Si un jour j'ai l'honneur de vous recevoir, Monsieur le Vicaire général, il me sera facile de vous le faire visiter.

Un escalier de six marches très bien conservées descend dans ce caveau. L'entrée en est assez facile, ayant, je crois, de quatre à cinq pieds de hauteur. Ce caveau est en très bon état, les murs sont très épais, on peut s'y tenir parfaitement debout partout ; enfin il est formé, non par des pierres plates, mais par une voûte ronde comme celle d'une cave. Trois tombeaux y sont renfermés ; le premier (côté droit en rentrant) est en plomb, sans aucune inscription, seulement sur le milieu une croix en fer est soudée au tombeau. Au côté gauche est un cercueil en bois de chêne vermoulu et moisi, le couvercle est tombé et laisse apercevoir un squelette d'une grande taille et parfaitement conservé. Dans le fond du caveau est un autre cercueil plus ancien, dont le bois est en poussière, renfermant aussi un squelette dont les ossements sont dérangés de leur place. On prétend que ce sont les planches du cercueil, qui en tombant en morceaux ont éloigné les os les uns des autres.

La mise en correspondance de ces deux sources permet de confirmer la présence d'une crypte, de la localiser précisément et d'identifier les restes qu'elle renferme. Elle permet également de dater la restauration de l'église au XIXe siècle, à savoir 1869. n Un vicaire général est un clerc qui, muni du pouvoir exécutif ordinaire général, seconde un évêque diocésain dans l’exercice de son gouvernement au sein du diocèse 1

Le bruit de cette trouvaille s'est vite répandu dans la paroisse et tout le monde s'accorde à dire que ce sont vos ancêtres qui reposent là. Le général de Mazure étant venu me voir le jour même de l'ouverture de ce caveau, il est venu avec 7


Vie communale

Eau potable, une relève à distance de vos compteurs d’eau Depuis le 1er janvier 2015, la compétence « Distribution d’Eau potable » est exercée par le S.I.E.P.D.E.P. (*) de la Vallée de la Courance sur le territoire de la commune de Vallans. L’exploitation des installations relatives à cette compétence fait l’objet d’un contrat d’affermage passé avec la société SAUR. Dans le cadre de ce contrat, le S.I.E.P.D.E.P. de la Vallée de la Courance a opté pour la mise en œuvre d’un système permettant la relève à distance des compteurs des abonnés. Qu’est-ce que la relève à distance des compteurs ? Le relevé de votre compteur d’eau était jusqu’alors effectué par un agent du service d’eau une fois par an. Votre présence était jusqu’ici indispensable. Désormais, vous allez bénéficier du relevé à distance de votre compteur d’eau. Votre compteur sera équipé d’un petit émetteur radio. L’index c’est-à-dire les chiffres apparents sur votre compteur - restera visible : vous pourrez toujours continuer à vérifier votre consommation d’eau grâce à lui. 8

L’émetteur situé sur votre compteur va transmettre les chiffres de votre compteur (l’index) vers les services de la SAUR. Ceux-ci obtiendront ainsi avec exactitude la lecture de votre index de consommation qui sera repris pour l’établissement de votre facture, sans vous déranger. Quels sont les avantages pour les abonnés ? - Pas de dérangement : votre compteur d'eau est relevé en toute sécurité, même en votre absence ! Les index de consommation d'eau de votre habitation principale ou de votre résidence secondaire sont lus à distance : vous n'avez plus besoin d'être chez vous ou de remettre les clés à un tiers lors du passage d’un releveur.

- La garantie d'une facturation au réel Ce service vous garantit, deux fois par an, une facturation établie sur votre consommation réelle. Cela vous évite des régularisations importantes de votre compte dues à de longues périodes d'estimation. - La maîtrise de votre consommation Une surconsommation, provoquée par une fuite, pourra être détectée lors de la transmission automatique de votre index. Vous serez ainsi informé des fuites ou surconsommations éventuelles. Concrètement, comment cela va-t-il se dérouler ? La SAUR est intervenue sur le territoire de VALLANS pour équiper tous les abonnés de compteurs compatibles avec la télé ou radio relève. La quasi-totalité des compteurs est désormais équipée. La SAUR déploiera ensuite le réseau nécessaire à la télé relève, et courant 2018, la totalité des abonnés bénéficiera de la relève à distance de leur compteur. Cet équipement ne représentera pas de surcoût direct pour l’abonné ; son coût est intégré dans le prix du m3 d'eau payé par l'usager. n (*) Syndicat Intercommunal d’Etudes, de Production et de Distribution d’Eau Potable

Emploi solidaire

L'emploi solidaire, simple et rapide L'Association Intermédiaire du Niortais (AIN) recrute des personnes en recherche d'emploi pour faciliter leur insertion professionnelle. Ensuite, nous vous proposons nos services dans les domaines suivants : entretien des espaces verts (tonte, taille de haies...), petits travaux de bâtiment (tapisserie, peinture...), entretien de votre domicile et réalisation de tâches ménagères (nettoyage, repassage...), déménagement et montage/démontage de meubles... Autant d'activités variées où nous pouvons vous apporter nos compétences. Une déduction fiscale de 50% d'impôts peut vous être accordée sur certaines activités et nous acceptons les CESU pré-financés. N'hésitez pas à nous recontacter, nous vous apporterons une réponse adaptée. A.I.N. (Association Intermédiaire du Niortais) 1 bis rue Jacques Daguerre 79000 Niort Tél. : 05.49.77.24.50 email : ain79@wanadoo.fr www.ain79.fr


Environnement

Une technologie innovante pour les eaux usées Les effluents rejetés dans le réseaux d'eaux usées construit par l'entreprise Colas rejoignent en suivant la pente des canalisations des stations de relevage classiques disposées respectivement dans le hameau des Touches, près du lavoir du bourg et près de l'entreprise Roche rue de la Courance. Ces stations de relèvement équipées de 2 pompes ayant chacune le débit nominal, refoulent les eux via une canalisation sous pression vers des regards du réseau gravitaire. La dernière station, qui recueille l'ensemble des eux usées de la commune avant envoi dans la canalisation sous pression enterrée sous la chaussée de la route d'Epannes, est située sur une parcelle à l'angle de la rue de la Laiterie et de la rue Saint-Louis. Avec son petit local technique bien visible, elle présente une technologie particulière encore assez peu usitée. Elle est constituée d'une cuve cylindrique en béton de 2,60 m de diamètre intérieur et de 6 m de profondeur comportant deux grosses bonbonnes métalliques recevant les eaux usées et de l'air envoyé par deux compresseurs. Des sondes de niveau mesurent en continu le remplissage du dernier regard du réseau d'eaux usées et ouvrent automatiquement une vanne

permettant le remplissage de l'un des deux ballons. Une fois le plein fait, le compresseur envoie de l'air comprimé qui pousse l'eau dans la canalisation de refoulement. Il n'y a donc pas d'eau usée dans ce regard. Une fois cette opération terminée, la plus grande part de l'air comprimé revient en arrière et l'air excédentaire passe dans une petite cuve emplie de pouzzolane (roche volcanique) aux fins de filtration. n

Raccordement à l'assainissement Vous pouvez dès à présent vous raccorder à l'assainissement. En effet, un courrier a été adressé à tous les foyers pour ce faire. N'hésitez pas à consulter le site internet de la Communauté d'Agglomération du Niortais pour vous assurer que votre raccordement est conforme. (Shéma de raccordement, courrier de déclaration de branchement collectif...) n

www.niortagglo.fr rubrique assainissement 9


Environnement

Une plante rare et protégée dans un lieu atypique Sabline des chaumes ® S. Barbier, DSNE

10

A proximité du village d’Allerit, le poste électrique de RTE (Réseau de Transport d’Électricité), entouré de pelouses sèches, abrite une richesse insoupçonnée : une petite plante discrète et rare, la Sabline des chaumes. Protégée au niveau national, elle n'est connue en Deux-Sèvres que sur ce site. Elle a été découverte en 1993 par Gaston Bonnin. C’est une plante annuelle très discrète, qui ne dépasse pas quelques centimètres de hauteur ; ses feuilles sont de très petite taille et ses fleurs blanches atteignent à peine 1 cm de diamètre. Elle fleurit au mois de mai, au milieu d’une grande diversité de plantes sauvages inféodées à ces pelouses sèches naturelles. Elle apprécie les sols naturellement pauvres en nutriments, n’ayant donc jamais reçu d’engrais.

Adonis annuelle (photo S. Barbier, DSNE)

Depuis 4 ans, un partenariat entre RTE, DSNE (Deux-Sèvres Nature Environnement) et le CREN (Conservatoire Régional d’Espaces Naturels) vise à mettre en place une gestion favorable aux enjeux biologiques du site et à la préservation de la Sabline des chaumes. L’arrêt des traitements chimiques sur des secteurs sensibles au sein de l’enceinte grillagée a permis aux populations de Sabline de fleurir de nouveau par dizaine de milliers de pieds. En parallèle, la gestion réalisée sur la pelouse au nord du site, par une fauche tardive avec exportation des produits de coupe, permet aussi le maintien de cette plante aux côtés d’autres espèces qui valent aussi le détour, comme l’Adonis annuelle, ou encore de curieuses orchidées sauvages telles que l’Ophrys bécasse et l’Ophrys mouche. n

Ophrys bécasse (photo S. Barbier, DSNE)

Contact : CREN - Sabrina MAIANO : 05 49 73 97 33

Ophrys mouche (photo S. Barbier, DSNE)


Environnement

Etude d’inventaire de zones humides Dans le cadre de la démarche d’élaboration du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi), la Communauté d’A gglomération du Niortais, en partenariat avec la commune de Vallans, souhaite se doter d’un complément d’étude concernant les zones humides du territoire communal. En effet, le PLUi doit respecter les consignes données par différents documents réglementaires notamment le Schéma d'Aména-

gement et de Gestion des Eaux (SAGE) qui préconise la réalisation d’un inventaire des zones humides. Ce complément d’étude vise à mieux connaitre les surfaces en zone humide et leur intérêt. Pour ce faire, l’étude est confiée à la Communauté d’Agglomération du Niortais, qui est accompagnée techniquement par l’Institution Interdépartementale du Bassin de la Sèvre Niortaise (structure porteuse du SAGE Sèvre niortaise Marais poitevin).

Le prestataire de service NCA Environnement a engagé cet inventaire en concertation avec les acteurs locaux le 10 janvier 2018. La prochaine réunion est fixée le 24 janvier. Il sera amené à prospecter sur l’ensemble des parcelles de la commune du 27 au 29 mars. Une consultation de ces zones en Mairie se fera en mai et une réunion est fixée au 1er juin pour prendre en compte les remarques avant de délibérer en Conseil Municipal de septembre. n

Contact : Secrétariat de mairie 05 49 04 80 84

Relevé des pluies à Vallans (1er/11 au 31/10) Nous avons vécu un épisode de sécheresse exceptionnel en 2017. Tous les mois ont été déficitaires à l'exception de mars, juin et décembre. Pour autant, grâce à une forte pluviométrie en décembre, le cumul de précipitations de l'année n'est pas le plus faible enregistré sur la période étudiée (1993 à 2017).

Les années les plus sèches de la période sont 2005 (483 mm), 2011(554 mm), 2017 arrivant en 3ème position avec 608 mm, les plus pluvieuses étant 1999 (1035 mm), 2013 (1019) et 2000 (1015 mm). Cela signifie que la pluviométrie cumulée annuelle peut varier dans un facteur de 1 à plus de 2.

Rappelons aussi que la pluviométrie s'exprime en mm et non en mois, comme on l'entend quelquefois sur les grands médias (il est tombé en 24 h un mois de précipitation). A Vallans, un mois de précipitation (moyenne) peut aller de 41 mm (juin) à 90 mm (novembre et décembre), étant précisé qu'il y a eu des mois avec 0 mm (août 2003, juin 2004). n

en mm

1200 1035 1000 800

962 774

600

941

923 847

803

768 660

1019

1015

635

681 715

707

844 723

642

782

775 656 554

727

684 608

483 400 200 0

enne Moy

1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017

Ces résultats ont été obtenus grâce à un simple pluviomètre du commerce relevé chaque matin vers 7 h et traités par le logiciel Excel. 11


Environnement

Le Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres met à votre disposition des outils pédagogiques et interactifs pour participer au suivi et à la protection de la biodiversité de votre commune : • Participez aux animations et aux sorties nature, aux ateliers pédagogiques (fabrication de nichoirs, de mangeoires…), aux inventaires… • Saisissez vos observations d’oiseaux et autres espèces sur le site www.nature79.org ou directement via votre smartphone en téléchargeant l’application « Naturalist ». • Suivez l’actualité ornithologique sur nos pages facebook et youtube « Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres » et sur notre site internet www.ornitho79.org. • Téléchargez le Calendrier des sorties nature gratuites et ouvertes à tous et nos différentes brochures sur notre site internet comme le « Lirou », la revue annuelle sur l’actualité ornithologique du département, • Découvrez nos expositions, nos conférences…

12

Le Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres (GODS) a pour objet l’étude et la protection des oiseaux sauvages et de leurs milieux dans le département des Deux-Sèvres. Depuis 36 ans, le GODS est un interlocuteur privilégié et reconnu sur la biodiversité. N’hésitez pas à nous solliciter, à venir nous rencontrer, à soutenir voire même participer à nos actions. n Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres Espace associatif Langevin Wallon, 48 rue Rouget de Lisle, 79000 Niort 05 49 09 24 49, contact@ornitho79.org

Huppe fasciée ® Dominique Cugny

Participez au suivi de la biodiversité sur votre commune

Le saviez-vous ? • Association loi 1901 reconnue d’intérêt général • Agréments « Protection de la nature » et « Jeunesse et sports » • Près de 500 adhérents • et 323 espèces d’oiseaux observées en Deux-Sèvres dont 101 menacées à l’échelle nationale.

L'Amicale des donneurs de sang bénévoles du Frontenaysien communique Prochaines dates des collectes en 2018 Mardi 10 avril Jeudi 23 août Mardi 30 octobre

Les collectes se dérouleront à la salle Marcel Brelay d'Epannes en raison des travaux à la salle de Frontenay-RohanRohan. L'EFS (Etablissement français du sang) mettra à notre disposition durant la collecte un véhicule équipé d'un mégaphone qui sillonnera les villages environnants afin de rappeler ce changement de salle aux donneurs. Les donneurs sont admis de 16 h 30 à 19 h 30. Pour les premiers dons,

se munir d'une pièce d'identité. Il est recommandé de ne pas venir à jeun et de s'hydrater avant le don. Une collation est offerte à l'issue du prélèvement. Un espace est prévu pour occuper les enfants pendant que les parents donnent. Venez nombreux aux collectes et si vous disposez d'un peu de temps venez rejoindre une équipe motivée et dynamique. n


Retrospective

Encore un 14 juillet réussi ! 14 juillet : encore un barbecue très réussi. Petits et grands... vous avez encore été très nombreux à répondre à ce rendez-vous annuel. Merci à tous. Rendez-vous encore cette année, même lieu, même heure.

L'association pour le maintien d'une agriculture paysanne (AMAP) des Jardins d'Alleric a fêté ses dix ans Le principe d'une AMAP est désormais bien connu : les adhérents s'engagent semestriellement à acheter chaque semaine au paysan un panier de légumes de saison. Voilà donc 10 ans qu'une AMAP est née à la ferme du château d'Allerit exploitée par Françoise et Philippe Dieumegard. Au nombre d'une quinzaine dans un premier temps, les adhérents sont aujourd'hui plus de 70. Au fil du temps d'autres producteurs partageant la même philo-

sophie se sont associés à la démarche : on peut maintenant se procurer huile et farine, pommes et jus de pomme, pâtes, fromages de chèvre, volailles, bière, lait de vache ainsi que, au cas par cas, de la viande bovine, porcine ou ovine, le tout étant bio, bien entendu. Le président Olivier Caillé estime qu'en 2016 les 243 contrats signés avec les producteurs ont permis d'injecter dans l'économie locale 30 000 € par

semestre, étant précisé que cet argent passe directement des adhérents aux producteurs, l'association se contentant des cotisations des adhérents qui lui permettent d'établir les calendriers et préparer les contrats. La saison automne hiver 2017-2018 est entamée ; pour accueillir de nouveaux adhérents, l'association a mis en place une liste d'attente. n

13


Associations

SEP : bilan 2017 Les activités en 2017 de la SEP ont été perturbées aussi bien par les travaux d'assainissement que par la météo... Quand ça veut pas, ça veut pas. Annulation du cabaret en février et de la soirée Jazz prévue le 28 avril. Le cabaret est mis en sommeil, la troupe étant décimée par de nombreuses défections et il n'y a pas de relève. La SEP se trouve confrontée à un manque de participation des habitants de la commune aux diverses manifestations proposées, manifestations qui permettraient aux Vallanséens de faire connaissance, d'échanger, et de passer des moments de convivialité ensemble. Le bénévolat a ses limites et la lassitude pourrait conduire à ce que Vallans devienne une cité dortoir. Pour mémoire la SEP fédère: La gym volontaire le lundi soir La randonnée le mercredi a.m et le samedi a.m Le squash (salle à disposition à la salle des fêtes). Le cabaret si des acteurs veulent bien se lancer... Alors réveillez vous, habitants de Vallans.

Rétrospective 2017 Rallye vélo, dimanche 11 juin Concocté par les vainqueurs de 2016 Christine et Christophe Roy-Moinet. La date du rallye a été déplacée du 21 mai (date habituelle) au 11 juin, car les organisateurs, également randonneurs, n'étaient pas disponibles ce jour là. Résultat, 30 inscrits seulement. Les gagnants, Céline et Louis Marie Nauleau auront l'honneur d'organiser celui de 2018 et qui se déroulera le 27 mai. Une météo estivale a permis aux participants de pique niquer dans le parc à Teurtous. A l'année prochaine, et venez nombreux.... Cochon grillé, dimanche 25 juin Météo idéale pour les 51 convives venus déguster les jambons grillés, préparés par les chefs habituels, Jean Pierre et Anne-Marie. Personne n'est reparti avec la faim... Et pour digérer, les joueurs de boules et de cartes s'en sont donnés à coeur joie. La SEP remet le couvert le dimanche 24 juin 2018, réservez cette date !

Vide grenier, dimanche 2 juillet Peu d'exposants, météo à la pluie, qui se confirmera à l'heure du repas. Les courageux vendeurs et les organisateurs ont plié bagages en début d'après midi. Journée à oublier tant sur le plan participation, fréquentation et financier. Souhaitons que le dimanche 1er juillet 2018 soit plus favorable... Des animations devraient rendre cette journée plus festive. Assemblée générale, 14 octobre L'assemblée Générale a réuni 23 membres plus 11 pouvoirs sur 57 cotisants Le bureau est reconduit : • Président : Michel Peltier • Vice Présidents : Raoul Davous et Jean Claude Chaignon • Trésorière : Danièle Morel • Secrétaire : Estelle Klepper Le Conseil d'Administration est composé de 19 membres. Le repas animé par Germain et son épouse, a permis à 68 convives d'apprécier le menu concocté par Chollet traiteur de Bessines. Le samedi 13 octobre 2018, rebelote, mais là ce sera pour les 90 ans de la SEP. Et attention, il n'y en n'aura pas pour tout le monde. n

Retrouvez toute l'actualité sur facebook et www.vallans.fr


Bénévoles Associations

Sortie à la journée organisée par le club de l’Amitié et la S.E.P le 2 septembre Départ à 7h30, sans anicroche, en car grand tourisme, de 53 courageux Vallanséens, pour rejoindre Tours et Autrèche. Arrivés à la réserve de Beaumarchais, un petit train les attendait pour la découverte et la rencontre des grands gibiers évoluant en liberté. Visite guidée et commentée, parmi les sangliers, bisons, autruches, grand cerf et ses biches, nandous, mouflons etc... Déjeuner à l’auberge de Beaumarchais : cadre original et campagnard. Ensuite, direction Amboise et Chenonceau, pour la croisière sur le Cher à bord de la Bélandre (gabare, bateau traditionnel de la navigation sur la Loire et ses affluents). Une rivière sinueuse et romantique qui longe les coteaux couverts de forêts et de vignobles et passant sous les arches et au delà du plus somptueux château Renaissance, Chenonceau. Superbe balade. Puis, direction Montrichard pour une dégustation de vins pétillants de Touraine aux Ets Montmousseau. Le retour fut agrémenté d’un DVD de l’humoriste “Chapuze dans la cave”. Et, sans encombre, retour au bercail à 20h. n

Assemblée générale du Club de l'amitié Lors de l’assemblée générale, la présidente du club de l’Amitié de Vallans, MarieFrance Dubief a relaté les principales activités de l’année passée. Elles étaient nombreuses et de qualité. Sur 71 adhérents en 2017, plus de la moitié a participé au moment fort de 2017, le 40e anniversaire de l’association. Cette journée fut mémorable et marquée surtout par la prestation de Bruno Ligonnière. Marie-Claude Blanchet, trésorière, a présenté le bilan financier. « Cette année notre compte a un léger déficit, dû aux frais occasionnés pour le 40e anniversaire de l’association. » Elle a poursuivi en donnant le montant de la nouvelle cotisation qui s’élèvera à 12 €. Des économies seront faites en matière d’assurance. Marie-France Dubief a présenté aux membres présents le programme pour l’année 2018 : concours de belote les 3 mars et 3 novembre, repas en commun les 22 avril et 2 décembre, pique-nique le 26 août. Une activité nouvelle est proposée le 4 février. Cette activité sera ouverte à tous, chacun pouvant utiliser les jeux proposés par le club ou apporter les siens. Tous les membres du tiers sortant, à savoir Claudette Camuzard, Pierrette Ferron, Jacques Bouchet et Jacqueline Gaud, ont été réélus. n

Bibliothèque Ouverture le mercredi de 17h à 19h et de 16h30 à 18h30 l'hiver

P DE COU « Les gardiennes » Ernest Pérochon* Il dépeint principalement la vie et le labeur des femmes de la campagne dans les Deux-Sèvres pendant la Guerre de 1914-1918 alors que les hommes valides sont tous au Front. Le ton en est ouvertement féministe. Xavier Beauvois, acteur, réalisateur et scénariste français, s'est inspiré de ce roman pour son film éponyme sorti en 2017. *Ecrivain issu du marais Bressuirais. Il a obtenu le prix Goncourt en 1920 avec son roman "Nène".

« Dis-moi ! Les dinosaures » Sabine Jourdain Cet ouvrage répond à plus de 200 questions que se posent tous les enfants sur ces animaux fascinants !


Memento

Secrétariat de mairie : Ouvert au public : - lundi, mardi et jeudi de 14h à 18h30 - mercredi de 9h à 12h - vendredi de 12h à 13h et de 14h à 17h30 Téléphone : 05 49 04 80 84 - Fax : 05 49 04 89 35 Courriel : commune.vallans@orange.fr Internet : www.vallans.fr Terrain de tennis : 30 e/an, clé à retirer à la mairie Numéros utiles : Gendarmerie : 17 ou 05 49 04 50 03 Pompiers : 18 ou 112 (numéro européen) Urgence médicale : 15 ou 112 (numéro européen) Horaires des messes : Jours et horaires sont affichés à la porte de l’Eglise Bibliothèque municipale : Ouverture hebdomadaire et pendant les vacances scolaires : le mercredi de 17h à 19h. Cotisation annuelle par famille : 3,50 e Presse quotidienne : Courrier de l’Ouest : Correspondant : Gérald Fuseau tél. 05 49 04 88 02 ou 06 98 99 79 84 ou gerald.fuseau@gmail.com Nouvelle République du Centre Ouest : correspondante : Martine Magret-Delord tél. 06 15 42 51 00 ou mamagdel@sfr.fr Assistante sociale : Prise de rendez-vous au 05 49 79 06 04 Rencontres possibles à la DIPAS à Niort, au domicile du demandeur ou à la mairie de Vallans. Secours Catholique Permanence le mercredi 14h30 -18h Frontenay Rohan Rohan - Tel 06 98 12 69 23

Carnet

Mariage : 8 juillet, Laurent Caillaud et Stéphanie Motard 15 juillet, Maël Courtieu et Thomas Mrugala 17 juillet, Philippe Potin et Patricia Bonillo 30 septembre, Pierre Marot et Ophélie Haye 30 sept, Damien Philippo et Chanthala Senthavong 4 novembre, Alexandre DIé et Charlène Hérault Naissance : 1er juillet, Vlad Marteau 5 juillet, Paul Pinheiro 3 septembre, Antonin Follet 20 octobre, Chloé Carrara 27 octobre, Léo Robert

Décès : 29 mai, Yves Meunier 27 juillet, René Rambaud 28 octobre, Hélène Airault 14 novembre, Joël Misbert

Dates à retenir 4 février. . . . . . . 10 février. . . . . . 3 mars. . . . . . . . 22 avril . . . . . . . 27 mai. . . . . . . . 24 juin. . . . . . . . 1er juillet . . . . . .

Nouvelle activité, Club de l'Amitié Repas - soirée dansante de l'ACCA Concours de belote, Club de l'Amitié Repas du Club de l'Amitié Rallye vélo de la SEP Cochon grillé Vide-greniers de la SEP

Commerces Boulangerie : La Vallantine : 05 49 05 79 45 La tournée s'effectue tous les jours entre 10h et 13h sauf le dimanche et le lundi. Tournée de pain : Richard : 05 49 04 50 42, tous les jours entre 9h et 10h sauf le mercredi et les jours fériés. Huîtres Thierry Latour : ostréiculteur le samedi matin devant la boulangerie 05 46 75 07 94 Taxi du marais : 06 33 87 88 19 Épicerie : Coop 05 46 51 00 68 Dépannage-vente-conseil-Electroménager : Techni-ménager - Sébastien Charret - Réparation Art et pizza : tous les vendredis soir 06 35 66 02 49

Infos pratiques Le ramassage des ordures ménagères, la poubelle rouge, s’effectue chaque jeudi. Si une semaine comporte un jour férié, la collecte des conteneurs est reportée au lendemain. > Exemple : lorsque le jour férié tombe un lundi, mardi ou mercredi, la collecte du jeudi est reportée au vendredi. Le ramassage des emballages, la poubelle jaune, s’effectue le lundi des semaines paires (sauf jours fériés)

Déchetterie de Frontenay-Rohan-Rohan : Fermeture définitive Déchetterie de Prin-Deyrançon "Le Haut Pié Blanc" - tél. 05 49 17 02 42 Eté et hiver Lundi

9h - 12h et 14h - 18h

Mardi, jeudi 14h - 18h Vendredi

9h - 12h et 14h - 18h

Samedi

9h - 12h et 13h - 18h

Déchetterie de Beauvoir-sur-Niort "Le Bois Fort" - tél. 05 49 09 60 02 Eté et hiver Lundi

9h - 12h et 14h - 18h

Mardi, Merc., jeudi, vend. Samedi

9h - 12h et 14h - 18h

Dimanche

9h - 12h

14h - 18h

Tri sélectif en apport volontaire, des conteneurs à verres sont à votre disposition en différents points de la commune. Aucun déchet ne doit être déposé à côté des conteneurs. Horaires autorisés pour tondre ou autres nuisances sonores : • Jours ouvrables : de 8h à 12h et de 14h à 19h • le samedi de 9h à 12h et de 15h à 19h • le dimanche et les jours fériés de 10h à 12h

Responsable de la publication : En cours Comité de rédaction : Gérald Fuseau, Michel Peltier, Jacqueline Giraud, Marie-Line Herpin. Conception graphique : Carol Barré / Impression : Sigma - Niort

Bulletin municipal de Vallans - Février 2018  
Bulletin municipal de Vallans - Février 2018  
Advertisement