Page 1

Politique familiale de Chesterville, Municipalité amie des aînés


Mot du maire

C’est avec enthousiasme que la Municipalité de Chesterville se dote d’une politique familiale, fruit d’un processus collectif de citoyennes et citoyens qui ont donné temps et idées pour procéder à l’analyse des besoins de tout et chacun ainsi que de réfléchir aux renseignements reçus lors des consultations publiques et sondages, pour finalement rédiger cette politique. En se dotant d’une politique familiale, notre Municipalité confirme son désir de contribuer à l’épanouissement de nos aînés et de nos familles. De cette façon, nous espérons que notre population aura un plus grand accès aux activités et projets de notre territoire et ainsi obtenir une participation élargie de la vie municipale. Nous avons la chance d’être une municipalité rurale agricole et il est dans notre intérêt de bien supporter nos familles et améliorer, dans la mesure du possible, la qualité de notre milieu de vie. Nous devons demeurer constamment à l’affût des besoins de nos familles, les conserver ici et qui sait, en attirer de nouvelles. C’est avec beaucoup de fierté que je vous présente notre politique familiale, laquelle fut élaborée avec conviction par le comité famille, comité que je remercie beaucoup, et qui, par le fait même, reconnaîtra Chesterville comme une municipalité « amie des aînés ». Cette politique servira de guide aux différents organismes, bénévoles, comités de travail et surtout au conseil municipal, afin de travailler en étroite collaboration pour le bien-être de la collectivité. Tous ensemble, nous penserons et agirons pour le mieux-être et l’épanouissement de nos familles et nous garderons nos aînés actifs, vibrants et impliqués. Chesterville... Un village, une famille

2

Louis Lafleur


Mot du responsable des questions familiales La famille étant la première cellule de développement d’une communauté dynamique et chaleureuse, il est tout naturel que Chesterville s’engage dans l’élaboration d’une politique familiale adaptée à ses besoins.

Je suis fier de mon implication au sein du comité famille et des aînés afin de perpétuer l’image distinctive que notre municipalité détient depuis longtemps. Je souhaite que cette démarche stimule l’intérêt des membres de notre communauté afin de développer une mentalité axée sur le « penser et agir famille » ainsi que sur le vieillissement actif de nos aînés. Notre comité propose des gestes offrant à la collectivité des choix d’implications communautaires afin d’améliorer la qualité de vie sociale et familiale de Chesterville. Vos idées et votre implication nous amèneront à concrétiser l’application d’une politique familiale digne de Chesterville. Vos gestes concrets permettront inévitablement de tisser des liens, de renforcer l’attachement entre résidents ainsi que d’intensifier la fierté de tous pour notre belle municipalité. Chesterville… Un village, une famille

Félix Larivière

3


Mandat Mandat

Comme énoncé en février 2010, le conseil municipal démontrait l’intérêt qu’il accorde aux familles et aux aînés et qu’il entend intervenir dans l’amélioration de la qualité de vie de l’ensemble de la population de sa communauté. Le mandat est de fournir à la municipalité un cadre de référence basé sur la notion de « penser et agir famille », de concert avec une démarche auprès des aînés, permettant de guider l’ensemble des décisions municipales. La contribution de Chesterville est d’offrir un milieu de vie adapté aux besoins des familles et des aînés, en partenariat avec ceux-ci et avec les autres intervenants du milieu municipal et extramunicipal. Parmi les organismes et partenaires qui contribuent présentement à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens, nous retrouvons : Toutes les organisations impliquées culturellement : CDE de Chesterville Chevaliers de Colomb Clairière Art et Nature Comité au sang chaud Comité de la pétanque Comité d’embellissement Comité des loisirs Comité du 150e Comité famille Conseil d’établissement Fenêtre sur l’Art Journal municipal Le Babillard Organisation des parents (OPP) La Fabrique Symposium des Grands Peintres

4

Nous retrouvons également différents services dont une école primaire, une bibliothèque, un service de pompiers, un service bancaire, un poste d’essence et un dépanneur, de même qu’un centre récréatif doté d’une patinoire extérieure, d’un terrain de soccer et de baseball ainsi que des terrains de tennis, croquet et pétanque.


5


Mission

Mission de la politique familiale

Chesterville désire améliorer la qualité de vie des familles et des aînés afin que ceux-ci puissent s’épanouir dans un milieu offrant des services qui répondent à leurs besoins. Voici les objectifs généraux du plan d’action : Communication; Loisirs et culture; Sécurité; Habitation; Sentiment d’appartenance.

Définition Définition de la famille

La famille se développe dans un ensemble d’individus, composés de parents et d’enfants, unis par le sang ou par de multiples liens. Elle se rassemble au cours des générations, autour de valeurs familiales et patrimoniales. Les liens et le sentiment d’appartenance se cultivent dans la fierté envers leur chaleureuse terre d’accueil.

Slogan et logo Slogan et logo

6

Un village, une famille est le slogan qui a été retenu pour représenter la politique familiale de Chesterville et c’est le logo de M me Catheline Gaumond qui a été choisi pour l’illustrer.


Logos finalistes Logos finalistes

DaphnĂŠe Cantin

Catherine Paquette

Isabelle Roux

Catherine Hamel

Jolyann Descormiers

LĂŠo Nadeau

Michelle Nadeau

7


Vision Vision

Notre politique familiale interpelle la participation assidue des familles et des aînés au développement et à la pérennité de la municipalité de Chesterville. Objectifs de la politique familiale de Chesterville : Développer un réflexe de « penser et agir » famille, en tout temps, lors des prises de décisions et de la mise en place des actions; Renforcer un sentiment d’appartenance, d’intégration et de solidarité entre les différentes strates d’âges des gens de la municipalité; Encourager les aînés à s’investir dans un vieillissement actif en offrant des services qui conviennent à leurs aspirations; Rendre la solidarité, l’entraide et l’empathie envers nos aînés, un élan porteur dans leur maintien à domicile à Chesterville; Guider et appuyer l’administration municipale dans ses orientations stratégiques en regard aux familles et aux aînés; Susciter les citoyens à se regrouper et à s’engager par champs d’intérêt pour l’épanouissement de tout et chacun; Intéresser, rapprocher et impliquer les familles, les aînés et les membres du conseil municipal aux objectifs de la politique familiale.

8


Le comite famille Le comite famille de Chesterville

De gauche à droite : Gézina Schippers, représentante des aînés Félix Larivière, responsable des questions familiales Amélie Croteau, représentante des familles Claudia Côté, représentante des familles Denis Leclerc, représentant des familles Absents lors de la prise de photo : Carmen Picard, représentante des familles Dominique Pépin, représentant des aînés

9


Historique Historique de Chesterville

En 1792, Chester était l’un des 93 cantons du comté de Buckinghamshire des Eastern Townships du Bas-Canada. Érigé et arpenté en 1802, il a été nommé du nom d’une petite ville du nord-ouest de l’Angleterre. La démographie a atteint des sommets en 1891 avec 2 337 habitants et en 1917, il y avait 12 écoles de rang et une au village. Les pionniers du canton de Chester s’y sont installés à partir de 1820. En 1821, il y avait une auberge offrant une halte sur le chemin Craig qui reliait Québec à Boston. Cependant, c’est après 1830 que le peuplement s’est accru avec l’arrivée des colons provenant des seigneuries de Lotbinière, Lévis, Bécancour et de la Beauce. Charles Houde, dit Desrochers, fut le premier catholique francophone à s’y enraciner en 1839. C’est la relocalisation de la première chapelle, du carré Saint-Philippe au village actuel, qui fut la source d’une dissidence mémorable où des catholiques ont apostasié pour devenir protestants. L’église Saint-Paul Apôtre possède plusieurs trésors inestimables : trois statues de Louis Jobin nichées dans sa façade, sa chaire d’origine, ses confessionnaux, ses vitraux installés en 1894 et restaurés en 1964, sa gisante en cire de Sainte-Théodora sous l’autel de Marie et, au sous-sol, les tombeaux du curé Charles Trudel (1883) et de messire Marjorique Lapierre (1911), tous les deux entourés d’une balustrade. Lieu d’inspiration de nombreux artistes résidents, elle est l’hôte d’activités culturelles d’envergure : Symposium des Grands Peintres, Fenêtre sur l’Art ainsi que Clairière Art et Nature.

Monique Giroux

10


Vingt-cinq grossesses

Après six mois de fréquentation, quand Rose-Anna Morin, 17 ans, de Sainte-Hélènede-Chester, épouse Josaphat Bergeron, 27 ans, de Chesterville, elle ne se doute pas qu’elle mettra au monde une des familles les plus nombreuses de la région. Sur cette photo, ils sont les parents de 18 enfants, après 23 ans de mariage! Trois autres naissances et quatre fausses-couches complètent le bilan des maternités de Rose-Anna. Des 21 enfants, tous se rendent à l’âge adulte. Sur la photo, on peut voir : Rachel, Rollande, Bernard, Édouard, Richard, Jeannine, Noëlla, Brigitte, Marielle, Nicole, Jacinthe, Francine, Solange, Lise, Serge, Gisèle, Michel dans les bras de sa mère et Lucie dans les bras de son père. Odette, Ghislaine et Claude naissent dans les années subséquentes. Pour leur grande famille, Rose-Anna et Josaphat reçoivent les félicitations du pape Jean-Paul II, lors de sa visite à Cap-de-la-Madeleine, en 1984. Photographe : Inconnu. Collection de la famille Bergeron. GIROUX, Monique. Les Bois-Francs, une volonté de fer, Québec, Les Éditions GID, 2010, 206 p.

11


Statistiques Statistiques de Chesterville* Population

La municipalité connaît une hausse constante de sa population entre 1991 et 2006, où l’on peut constater une augmentation de ses citoyens de près de 18 %. La majeure partie de ses habitants se retrouve dans la tranche d’âge de 25 - 64 ans. Cependant, le pourcentage des différentes sections restera sensiblement identique entre 2001 et 2006, voyant les portions des 0 - 14 ans et des 65 ans et plus légèrement diminuer au détriment de la tranche d’âge 15 - 24 ans.

Population de Chesterville de 1991 à 2011 1000

500

0

759

784

801

1991

1996

2001

894

948

2006

2011

Population selon le groupe d’âge 100 %

9%

10 %

9%

51 %

55 %

55 %

13 %

14 %

28 %

23 %

21 %

1996

2001

2006

80 % 60 % 40 % 20 % 0%

12

12 %

Tranches d’âges 0 - 14 ans

15 - 24 ans

25 - 64 ans

65 ans et plus


Scolarité Lors du recensement de 2006, on note que la tranche d’âge des 25 - 34 ans était légèrement plus scolarisée que celle des 35 - 64 ans. En effet, 74 % des moins de 35 ans possède au moins un diplôme d’études secondaires comparativement au 35 ans et plus. Cependant, dans la population plus âgée, il y a un taux de diplomation universitaire de 15 % mais aucun diplômé universitaire ne se retrouve dans la proportion des 25 - 34 ans.

Plus haut niveau d’études atteint en 2006 100 %

15 % 37 %

80 % 60 %

21 %

22 %

16 %

7%

26 %

31 %

25 - 34 ans

35 - 64 ans

40 % 20 % 0%

26 %

Diplomation Moins que le diplôme d’études secondaires Diplôme d’études secondaires Diplôme d’une école de métiers Diplôme d’études collégiales Diplôme d’études universitaires

* Source : Statistique Canada

13


Emploi En 2006, le revenu annuel des résidents de la municipalité s’établissait à 24 430 $. Le secteur primaire, soit les métiers reliés à l’industrie agricole, a vu le nombre de ses travailleurs progresser de 5 % en dix ans au détriment du secteur secondaire qui a régressé de 6 % pendant la même période. Les citoyens de Chesterville travaillent principalement à Victoriaville (73 %) et certains à Warwick (6 %).

Répartition des travailleurs par secteur d’activité 100 % 80 %

53 %

55 %

33 %

36 %

14 %

9%

1996

2001

54 %

60 % 40 % 20 % 0%

27 % 19 % 2006

Secteurs d’activités Secteur primaire (industrie agricole et exploitation des ressources) Secteur secondaire (industrie manufacturière et de la construction) Secteur tertiaire (industrie des services)

Famille et état matrimonial On dénombre plus de couples à Chesterville que dans la MRC d’Arthabaska (MRCA). De plus, il y a moins de familles monoparentales dans la municipalité que dans la MRCA, même si Chesterville a connu une hausse de ses familles en 2006.

14

Toujours en 2006, on remarque une augmentation du nombre de célibataires et une diminution des couples mariés.


Comparaison des ménages avec et sans enfant(s) entre Chesterville et la MRC d’Arthabaska (MRCA)

31 %

34 %

26 %

34 %

29 %

20 %

29 %

30 %

31 %

40 %

45 %

50 %

10 % 0%

2001

2006

Pourcentage des ménages Avec enfants dans la municipalité

Avec enfants dans la MRCA

Sans enfant dans la municipalité

Sans enfant dans la MRCA

État matrimonial légal de la population de la municipalité 100 %

10 %

80 % 60 %

4% 1%

11 %

45 %

38 %

40 %

46 %

2001

2006

4% 1%

40 % 20 % 0%

Célibataires

Couples divorcés

Couples mariés

Gens veufs

Couples séparés

15


Principes Principes directeurs

La Municipalité de Chesterville : Perçoit la famille comme étant la composante déterminante dans une progression sociale; Estime la famille comme responsable de son bien-être et considère que c’est également la famille qui oriente les choix pour le développement de la communauté; Reconnaît son rôle communicateur à entraîner un rapprochement des familles et des aînés; S’engage à prendre tous les moyens équitables pour favoriser la qualité de vie de l’ensemble des familles et des aînés.

16


Plan ction Plan d’actiond’ desafamilles de et desChesterville aînés de Chesterville

Communication

Objectif : Améliorer et harmoniser la communication entre tous les secteurs d’activités de la municipalité pour augmenter l’accessibilité à l’information pour tous action

Clientèle

Échéancier

F

A

I

Élaborer un guide du citoyen

x

x

2012

Établir un répertoire des artistes résidents

x

x

2012

Concevoir un dépliant sur la fierté de Chesterville

x

x

2014

Optimiser l’usage du site Internet de la municipalité

x

x

2012

Informer les citoyens sur les avantages du compostage

x

x

Réviser et revamper le journal local Le Babillard

x

x

x

2013 2012

Éducation Objectif : Revoir la vocation éducative de l’école et améliorer les services aux adultes et parascolaires action

Clientèle F

Étudier la possibilité de donner une vocation particulière à notre école afin de la garder vivante et compétitive Légende de la clientèle F : Famille A : Aînée

x

A

Échéancier I 2013

I : Intergénérationnelle

17


Loisirs et culture Objectif : Favoriser les activités culturelles et de loisirs adaptées aux jeunes et aux aînés action

Clientèle F

18

A

Échéancier I

Répertorier les besoins des parents pour un service de garde scolaire, pour ceux dont les enfants fréquentent notre école primaire

x

2013

Faire la promotion du camp de jour

x

2012

Aménager une salle communautaire pour les familles et les aînés

x

x

Poursuivre les négociations pour le réaménagement de la bibliothèque

x

x

2013

Faire connaître les services d’Éduco-Pop des Bois-Francs

x

x

2013

Installer des tables à langer aux endroits publics de la municipalité

x

x

2014

2012


Sécurité Objectif : Adapter les services municipaux aux suggestions de la population pour augmenter la capacité de Chesterville à répondre aux besoins de bien-être des familles et des aînés action

Clientèle

Échéancier

F

A

I

Finaliser le plan d’urgence municipal

x

x

2013

Améliorer la sécurité dans la circulation piétonnière hivernale au cœur villageois

x

x

2012

Mettre en place un service de Trottibus pour le transport scolaire dans le cœur villageois

x

x

Sensibiliser les usagers de la route aux traverses de piétons et d’écoliers

x

x

x

2012

2013

SQ : Installations périodiques d’instruments de mesure de vélocité de la circulation automobile au coin de la rue Principale et rue du Faubourg École : Prévoir des activités de sensibilisation et d’information des différents comportements sécuritaires à adopter pour tous les usagers de la route

19


Habitation Objectif : Favoriser l’émergence d’un sentiment d’appartenance action

Clientèle F

I

Faire la promotion des avantages de s’établir à Chesterville auprès des employés des entreprises locales

x

2012

Mettre sur pied des programmes financiers d’accès à la propriété (remise de taxes)

x

2012

Faire connaître la disponibilité des terrains (îlots déstructurés) et des maisons à vendre ou à louer sur le site de la municipalité

x

2012

Répertorier les besoins d’hébergement des aînés autonomes Mise en place d’un comité d’accueil pour les nouvelles familles et résidents

20

A

Échéancier

x

x

2013

x

2013


Conclusion de la chargée de projets

C’est avec un plaisir soutenu que j’ai accepté le mandat de chargée de projets pour l’accompagnement, la préparation des rencontres du comité famille ainsi que du parachèvement de la politique familiale et du programme Municipalité amie des aînés pour la communauté de Chesterville. Ce fut une grande opportunité pour moi de soutenir une équipe dynamique de bénévoles afin d’orienter le conseil municipal, dans leurs interventions et prises de décisions, quant aux besoins et aux aspirations des familles et des aînés. Comme vous l’avez constaté, le plan d’action est réparti sur trois ans et orchestre une amélioration sensibilisée de la vie à Chesterville. Ce sera désormais au comité de suivi d’entrer en action et de concrétiser les fruits d’une démarche de réflexions qui s’est échelonnée sur toute une année. Je remercie les membres du comité famille de Chesterville, M. Félix Larivière, RQF, Mmes Gézina Schippers, Claudia Côté, Amélie Croteau, Carmen Picard ainsi que MM. Denis Leclerc et Dominique Pépin. Ce comité a rendu l’exercice de réflexions satisfaisant, même édifiant, et les membres ont démontré une grande disponibilité ainsi qu’un engagement monumental envers leur municipalité. Je transmets mes remerciements au maire, M. Louis Lafleur, ainsi qu’à la directrice générale et secrétaire-trésorière, Mme Lise Setlakwe, pour leur contribution indispensable et infaillible à l’élaboration de cette politique familiale. Un merci s’adresse également à Mme Denise Chayer, du Carrefour action municipale et famille, pour son accompagnement éclairé afin que ce projet prenne forme avec succès. Anik Pelchat

21


Remerciements Remerciements

Un grand merci est adressé aux familles, aux aînés et à tous les citoyens qui ont accordé de leur précieux temps afin de nous faire part de leurs commentaires constructifs, leurs visions d’avenir pour notre milieu et leurs suggestions éclairées. Une reconnaissance se doit d’être soulignée au soutien fourni par la Corporation de développement économique des Bois-Francs (CLD) et la disponibilité indéfectible de son personnel, Mmes Renée Beauregard, Manon Deneault, Karine Martel et Anik Pelchat ainsi que des contractuelles, Mmes Jeanne Babineau et Stéphanie Dubois. Nous tenons aussi à remercier Mme Manon Allard pour ses magnifiques photos ainsi que le Carrefour action municipale et famille pour les services d’une accompagnatrice, soit Mme Denise Chayer, qui nous a aidés et soutenus dans cette aventure.

Information Sources d’information

Bien entendu, nous remercions également le ministère de la Famille et des Aînés pour le soutien financier attribué à la réalisation de nos démarches de la Politique familiale et du programme Municipalité amie des aînés.

22

MRC d’Arthabaska www.mrc-arthabaska.qc.ca Carrefour action municipale et famille www.carrefourmunicipal.qc.ca Statistique Canada www.statcan.gc.ca Corporation de développement économique des Bois-Francs (CLD) www.cdebf.qc.ca


23


Municipalité de Chesterville

472, rue de l’Accueil Chesterville (Québec) G0P 1J0 Téléphone : 819 382-2059 Télécopieur : 819 382-2073 Site Internet : www.chesterville.net Courriel : info@municipalite.chesterville.qc.ca

Politique familiale chesterville  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you