Issuu on Google+

FOOTBALL

PAGE 20

Délocalisation de Lens à VA, les supporteurs débattent

MERCREDI 16 AVRIL 2014

Tél. 03 20 78 40 40 - www.lavoixdunord.fr

74e ANNÉE - No 22016 - 1,10 €

ÉDITION DE VALENCIENNES-DENAIN

SOCIAL

VALENCIENNES

Aide à domicile : un problème de fonds

Incident technique ou erreur humaine ? Le déraillement du tram reste inexpliqué PAGE 8

UKRAINE

Le témoignage d’Olesya, miraculée de Maïdan Elle avait juste eu le temps de twitter « Je meurs » en prenant une balle dans le cou à Kiev. Avant de s’en sortir et de témoigner. PAGE 26

SANTÉ

Listeria : deux lots de maroilles retirés de la vente À Boulogne-sur-Helpe, le producteur a retiré ses fromages après la mise en évidence de la bactérie. PAGE 7

TRANSPORTS

Si l’aide à domicile rend le sourire à nombre de personnes âgées, dans le Nord, la sonnette d’alarme est néanmoins tirée. Les associations sont en grande difficulté financière. Pire, la concurrence est rude. Financeurs et institution cherchent des solutions. PAR PIERRE-LAURENT FLAMEN ET DOMINIQUE SERRA - PHOTO : PATRICK JAMES PAGES 2 - 3

TGV supprimés à Arras, ça grogne à grande vitesse ! La SNCF envisagerait de passer de douze dessertes à dix en supprimant les TGV Arras - Paris aux heures de pointe… PAGE 6 1011.

Paris-Roubaix en100 photos €

3,90

+

un poster OFFERT !

Retrouvez dans ce hors-série unique de 100 pages richement illustrées, l’histoire et l’ambiance mythique du Paris-Roubaix surnommé «L’enfer du Nord» !

En vente en ce moment chez votre marchand de journaux.

CINÉMA « Tom à la ferme », de Xavier Dolan, un thriller psychologique PAGE 34


RÉGION

2

LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

......................................................................................................................................................................................................

LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

RÉGION

3

......................................................................................................................................................................................................

SOCIAL

Qui pourra sauver les associations d’aide à domicile du Nord ? Le conseil général du Nord va donner un petit coup de pouce à son barème de prise en charge Financeur des services d’aide à domicile, le conseil général du Nord ne nie pas leurs difficultés. Pour en prendre la mesure, il a réalisé un audit dans vingt de ces services, six dépendant de centres communaux d’action sociale et les autres fonctionnant sous statut associatif. ៑Le diagnostic. « L’audit a mis en évidence des situations allant de l’équilibre précaire à la faillite. Les associations n’ont plus de trésorerie, leur problème est structurel », explique Jacques Marissiaux, le viceprésident chargé des personnes âgées. Paradoxalement, ces associations ne sont pas en perte de vitesse. Elles ont connu l’an dernier un surcroît d’activité de 7 % et restent sur la même tendance cette année. Mais malgré ce taux de croissance qui laisserait rêveur dans bien d’autres secteurs d’activité, les difficultés sont réelles. « Plus elles travaillent, plus elles perdent d’argent puisqu’elles chiffrent leur déficit à 75 centimes de l’heure », résume Jacques Marissiaux. ៑Les causes. Comment en est-on arrivé là ? « Les associations travaillent dans un secteur complètement déréglementé. Depuis les dispositions Borloo, tout le monde peut créer un service d’aide à domicile, les

Deux heures par semaine, Sandrine vient faire le ménage chez Denise. Ils sont 8 000 salariés dans le Nord à permettre de la sorte le maintien à domicile de personnes âgées et - ou malades.

LES CLÉS

1. Le contexte Les associations d’aide à domicile qui viennent en aide aux personnes âgées connaissent dans le Nord de grandes difficultés financières. Elles craignent de disparaître et veulent attirer l’attention de l’opinion publique sur leur rôle social.

2. Les explications L’arrivée d’opérateurs privés soumet ce secteur d’activité à une concurrence qui frise parfois la déréglementation et met en difficulté un réseau associatif morcelé qui peine à s’adapter.

3. Les solutions Les financeurs (CARSAT, conseil général, mutuelles) préparent une table ronde et recherchent des solutions. Le conseil général du Nord va relever légèrement son barème de prise en charge. Une nouvelle loi permet d’espérer davantage de moyens pour l’APA. Les associations seront invitées à se regrouper. 1070.

Trois fédérations d’aide à domicile du Nord tirent la sonnette d’alarme. Regroupées sous la bannière du collectif des Inséparables, elles annoncent leur disparition pure et simple dans les deux ans si les tarifs qui leur sont imposés continuent à ne pas couvrir leurs coûts. Une situation loin d’être anodine : les Inséparables accompagnent près de 45 000 personnes dépendantes du département et emploient 8 000 salariés. PAR PIERRE-LAURENT FLAMEN region@lavoixdunord.fr PHOTOS PATRICK JAMES

« Ça commençait à devenir fatigant. » Denise, cette habitante de Faches-Thumesnil dans la banlieue lilloise, a tout de la grandmère pimpante. Il y a un an encore, elle se chargeait elle-même de son ménage. Mais à 92 ans,

l’âge a ses raisons que la raison ignore. Et le petit coup de serpillière dans les coins tient désormais davantage de l’exploit sportif que de la simple corvée. Depuis un an donc, Sandrine Delecroix a fait son apparition dans le paysage de Denise. Deux heures par semaine seulement. L’habitante des lieux parvenant tout à fait à cuisiner et à faire ses courses.

« Pas envie d’aller en maison de retraite » Entre les deux femmes, une jolie complicité est née. Bien au-delà du ménage. Denise en témoigne : « On s’habitue à la solitude. Je n’ai qu’une fille et mes petits-enfants vivent loin. Sandrine m’apporte déjà le plaisir de la voir. Elle est généreuse, toujours de bonne humeur. Même si elle a ses petits soucis personnels, on ne le voit pas. » Quant à la perspective de la maison de retraite, Denise la redoute. Elle le confie avec humour : « Je n’ai pas du tout envie d’aller en maison de re-

Selon Jean-Pierre Thooft, les structures d’aide à domicile travaillent à perte.

traite. Je suis très bien chez moi, j’ai le chauffage central, j’ai tout ce qu’il faut. » Sandrine confirme à son tour l’étroitesse de la relation tissée entre elles : « Dès le premier jour et le premier contact, on voit tout de suite si les tempéraments sont compatibles. Là, il y a le lien qui passe. » Sandrine ne se contente évidemment pas des deux heures de ménage chez Denise : « Je travaille 120 heures et il y a aussi les heures travaillées grâce aux chèques-emploi. Ça fait pas mal de personnes âgées. Entre 13 et 18 clients selon les mois. Parmi eux, il y a des personnes grabataires, des hémiplégies, des problèmes cardiaques, des maladies de Parkinson. Je m’occupe aussi

Denise : « Je suis très bien chez moi, j’ai le chauffage central, j’ai tout ce qu’il faut. »

d’un jeune handicapé. Je l’habille et je l’emmène à la fac. » Autant de personnes qui, sans l’aide de Sandrine, seraient contraintes de quitter leur domicile. Une hypothèse qui, selon les fédérations d’aide à domicile du Nord, pourrait bien se vérifier dans un proche avenir. « Selon un audit du département du Nord, huit structures sur dix sont en déficit, assène Jean-Pierre Thooft, président de l’Union de l’aide, des soins et des services aux domiciles du Nord. Aujourd’hui, ces associations mangent leurs fonds propres. À la fin de l’année précédente, on perdait 75 centimes de l’heure lors de nos interventions. D’ici deux ans, nous risquons de disparaître. » AnneMarie Écrepont, présidente du READ, Regroupement des employeurs de l’aide à domicile, enfonce le clou : « Nos associations dans le Nord, ce sont 8 000 salariés pour 45 000 personnes aidées. Pour ces personnes, il s’agit parfois de la seule visite dans la journée. En plus, ces emplois sont le plus souvent en

CDI et ils sont non délocalisables. Notre secteur est non seulement en danger mais sacrifié, et je pèse mes mots. »

opérateurs privés s’intéressent aux secteurs les plus rentables et les associations se prennent la concurrence de plein fouet en gardant par exemple les zones rurales plus coûteuses et les cas les plus lourds », analyse Jacques Marissiaux. Autre explication au marasme actuel : le secteur associatif reste très émietté. « Certaines structures sont trop petites, on leur demande de se regrouper pour faire des économies d’échelle notamment sur les postes administratifs, mais ce message a des difficultés à passer, il est encore tabou », reconnaît Jacques

âgées concernées. Une table ronde associant les financeurs (conseil général, CARSAT, mutuelles) est programmée dans quelques semaines. Elle débouchera sur un plan d’actions avant la fin de l’année. Enfin, le secteur associatif ne devrait pas échapper à des rapprochements pour tenter de réduire ses difficultés. ■ DOMINIQUE SERRA

« L’audit a mis en évidence des situations allant de l’équilibre précaire à la faillite. » Marissiaux qui estime le bon volume d’activité pour une association entre 80 000 et 100 000 heures par an. ៑Les solutions. « Le conseil général du Nord va revaloriser ses prises en charge de 1 % cette année et 1 % l’an prochain pour les 67 associations qui disposent de son agrément et représentent environ 3 200 salariés et l’équivalent de 2 000 emplois à temps plein », annonce Jacques

Jacques Marissiaux, vice-président du conseil général du Nord chargé des personnes âgées. PHOTO ARCHIVES BRUNO FAVA

« Pas tellement de marge de manœuvre » Le collectif régional des services d’aide à domicile joue les Cassandre. Il annonce la fin programmée des associations d’aide à domicile et dénonce le manque

de subsides versés par le conseil général du Nord (lire ci-dessus) et la CARSAT Nord-Picardie, l’excaisse régionale de l’assurance maladie. Henri-Pierre Radondy, le

« Énormes besoins » Les responsables des Inséparables pointent du doigt la raréfaction de l’argent public. Notamment celui distribué par le conseil général du Nord et la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT). Une situation d’autant plus paradoxale que, selon Jean-Pierre Thooft : « Le département du Nord a d’énormes besoins, 466 000 personnes âgées de plus de 60 ans sont en situation de fragilité économique et sanitaire. Le taux de dépendance, 10,6 %, est supérieur à la moyenne nationale. » La solution ? Les associations verraient d’un bon œil une réduction de la part des charges et des taxes sur les salaires. Un sujet qui sera très probablement abordé lors de la table ronde organisée par les Inséparables le 23 mai. ■

Marissiaux. La récente loi sur l’adaptation au vieillissement devrait apporter un ballon d’oxygène en attribuant davantage de moyens (650 millions d’euros) notamment pour l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et en accordant des plans d’aide plus importants en nombre d’heures aux personnes

Henri-Pierre Radondy, directeur régional de la CARSAT (caisse d’assurance retraite et de la santé au travail) Nord-Picardie.

directeur régional, ne nie pas certaines difficultés traversées par ces associations mais oppose une forme d’impuissance à résoudre leurs problèmes à l’échelle régionale. – Êtes-vous sensible aux difficultés rencontrées par les associations d’aide à domicile du Nord ? « C’est un sujet qu’on connaît bien. On est en relation constante avec ces associations. Il est vrai que la CARSAT offre des aides individualisées pour favoriser le maintien des personnes âgées à domicile. Ces aides sont fournies grâce à un dispositif d’évaluation national. La CARSAT Nord-Picardie contractualise avec plus de 250 structures en Nord - Pas-deCalais - Picardie. Les aides sont fixées par un système plafonné et à un tarif fixé nationalement à 19,40 euros de l’heure, si je ne m’abuse. Au total, on alloue 25 millions d’euros d’aides concernant 26 000 retraités. » – N’avez-vous aucun moyen d’ai-

der ces associations ? « Les associations nous disent que les éléments constitutifs de leurs coûts de fonctionnement entraînent des difficultés. Je veux bien le croire. L’année dernière, nous avons accordé des primes qualité et des primes de démarches pour le partenariat. Cela nous permet de donner un petit complément de financement. Fin 2013, 700 000 euros ont été répartis entre des structures d’aide à domicile. Mais on n’a pas tellement de marge de manœuvre. On dispose d’un budget qui est contraint. » – N’y a-t-il aucune possibilité d’aboutir à une sortie de crise ? « Je le répète, on suit bien cette question-là. On n’a effectivement pas de solution. D’autant qu’un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) laissait penser que les éléments du tarif national étaient suffisants. » ■ RECUEILLI PAR P.-L. F.

REPRO « LA VOIX » 1070.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

4

RÉGION DE A À Z un raid en 4L, direction le Maroc. Au programme, départ du port d’Alméria en Espagne, samedi, pour 2 500 km de pistes et quinze jours de dunes au Maroc. Le raid se compose de 18 véhicules et de 46 routards, le tout organisé par l’association à but non-lucratif, Nord Raid Aventure. Les aventuriers iront distribuer des fournitures scolaires aux élèves du désert entre deux bivouacs dans le sable, ou plus confortablement installés dans des hôtels. Pas de chronos, pas de record à battre : ici tout est convivial et l’entraide domine d’une 4L à l’autre.

BAPAUME Jean-Jacques Cottel à la tête du Sud Artois. Après avoir pris la succession de Jean-Paul Delevoye comme maire de Bapaume, Jean-Jacques Cottel, député socialiste de la 1re circonscription du Pas-de-Calais, lui succède aussi à la présidence de la communauté de communes du Sud Artois, qui regroupe 58 communes et près de 25 000 habitants. Adoubé par son prédécesseur de droite, il était le seul candidat en lice. Jean-Paul Delevoye a été remercié pour son action au moment où il quitte définitivement la scène politique locale pour se consacrer pleinement à son mandat national de président du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

CAPPELLEEN-PÉVÈLE Un tour du monde à vélo. Laurent Simon, un Cappellois de 38 ans, s’est embarqué dans un tour du monde humanitaire à vélo. Parti du Canada en 2012, il est actuellement en Haïti où il distribue du matériel scolaire dans les établissements du pays. Sur son vélo aux couleurs de l’association Plan qui milite pour le parrainage des enfants, il récolte des fonds sur les routes qu’il sillonne à travers le globe en allant à la rencontre des habitants.

CAUDRY La Poste à vendre sur leboncoin.fr. L’annonce a évidemment été partagée sur les réseaux sociaux. On y voit la photo d’un « immeuble en plein centre-ville de 759 m2 » à vendre pour un peu plus de 200 000 euros. Un immeuble au cachet indéniable qui n’est autre que le bureau de poste caudrésien. Renseignements pris : il ne s’agit pas d’un canular, mais d’une annonce très sérieuse mise en ligne par une agence immobilière mandatée par la Poste qui cherche à se débarrasser des étages du bâtiment, aujourd’hui inoccupés. Quant au rez-de-chaussée, il continuera, à l’avenir, à accueillir, les usagers.

DOUAI Le PS prend la Communauté de communes de Cœur d’Ostrevent (CCCO) au Parti communiste. Jean-Jacques Candelier, maire communiste de Bruille-lezMarchiennes et député, a cédé lundi soir un de ses mandats, celui de président de la CCCO. C’est le

SAILLY-SUR-LA-LYS

Une Calaisienne élue Mademoiselle France Le week-end dernier à Alès, la Calaisienne Kloé Verrecque (au premier plan), 18 ans, a été élue Mademoiselle France. Concours de beauté réservé aux jeunes filles de 16 à 19 ans. Sa petite sœur, Valentine, 16 ans, a terminé quatrième dauphine alors que 27 concurrentes étaient en lice. Kloé, qui dispute des concours depuis dix ans, se destine à la carrière de gendarme dont elle vient de passer le concours d’entrée. « Si je suis reçue, je demanderai un report d’intégration d’un an car pendant un an, je vais faire de la représentation dans toute la France avec la présidente du comité de Mademoiselle France. » ■ maire socialiste d’Hornaing, Frédéric Delannoy, qui a été élu. C’est la perte par le PCF de grosses mairies aux municipales (Aniche, Fenain) qui a permis ce changement de gouvernance d’une communauté de communes réunissant 21 communes du Douaisis et plus de 72 000 habitants. Ces défaites n’ont pas grossi les rangs des socialistes mais ceux des apparentés PS.

HÉNIN-BEAUMONT La ville du futur du lycée Pasteur. Si aujourd’hui ou demain, vous faites un tour aux Rencontres de l’emploi qui se tiennent au stade Bollaert de Lens, vous allez tomber sur une maquette dans le hall de l’événement. Une maquette représentant la ville du futur réalisée par les élèves du lycée Pasteur d’Hénin. Une ville autonome en énergie, où les transports en commun sont plus nombreux que les voitures pourtant électriques, où les panneaux solaires s’étalent sur les toits végétalisés et les commerces, entreprises et écoles sont à proximité des habitations.

HESDIN-L’ABBÉ Suppressions de classes, parents en colère. Dans le Boulonnais, les parents d’élèves viennent d’apprendre les suppressions de classes à la rentrée. Une décision de l’académie qui ne passe pas. À Hesdin-L’Abbé, une trentaine de

RETROUVEZ LES BRÈVES RÉGIONALES sur la voixdunord.fr 3070.

parents, accompagnés de leurs enfants, ont manifesté hier midi et recueilli une centaine de signatures pour leur pétition. La classe de petite maternelle sera supprimée. À Réty, une réunion extraordinaire a été organisée avec l’association des parents d’élèves, la direction et la mairie pour mettre en place des actions et tenter de sauver la classe de CP.

LOCQUIGNOL Touche pas à mon arbre. Un vent de protestation monte autour des coupes claires prévues en juin dans la forêt de Mormal par l’Office national de la forêt. Motion de

sensibilisation votée par le conseil de Locquignol, commune sur laquelle se trouvent environ 95 % des 9 163 hectares du massif, pétition lancée par des habitants, protestation du groupe protection de la biodiversité de la forêt de Mormal constituent les parties visibles du mouvement. Reste à savoir si ces cris d’alarme ne seront pas couverts par le bruit des tronçonneuses.

MERVILLE Un raid au Maroc en 4L, avec des fournitures scolaires dans le coffre. Corinne Brunel et Rebecca Lemoine vont participer à

COUP DE GUEULE

TRITH-SAINT-LÉGER ៑Les salariés de PSA-UMV reversent leurs primes dérisoires aux Restos du cœur Le geste est symbolique. En reversant leurs primes de participation et d’intéressement aux Restos du cœur, les salariés de l’usine de mécanique de Valenciennes (UMV), qui fabrique des boîtes de vitesses pour PSA, entendent manifester leur solidarité, mais surtout dénoncer des montants « ridicules ». Cette année, leur prime s’élève entre 0,40 et 18 euros. « On n’est pas des clochards… », s’émeut Cédric Brun, pour la CGT. De rappeler qu’en 2001, le montant global de ces primes était « 110 fois plus important qu’aujourd’hui (…). Pourtant, l’argent existe, quand on approvisionne des retraites chapeau aux montants exorbitants ». Allusion aux 70 millions évoqués lors du départ du précédent PDG, Philippe Varin. Quelque 160 chèques ont d’ores et déjà été comptabilisés, pour un montant global de 1 700 euros, au profit de l’association caritative. « Beaucoup donnent même plus que leur prime, confiait Cédric Brun. La plupart des chèques s’élèvent entre 5 et 10 euros. » ■ C. T.

Cent personnes dans la salle pour le conseil. Après une passation de pouvoir difficile entre la maire sortante, Annie Vancortenbosch, élue depuis plus de trente ans, et son successeur, JeanClaude Thorez, le premier conseil municipal, lundi, aura été très suivi. Une centaine de Saillysiens avaient fait le déplacement. Pas mal pour une commune de 4 000 habitants. L’ancienne maire a décidé de ne pas siéger. Elle a en revanche réagi à des propos de son successeur qui affirme « jouer les pompiers » depuis son arrivée en mairie. À tel point qu’un audit financier va être réalisé. Pour Annie Vancortenbosch, « il ne faut pas confondre budget et trésorerie ».

SAINT-OMER Le golf se démène pour les joueurs handicapés. Chaque mardi après-midi, l’Aa Saint-Omer golf club dispense des cours, gratuitement, à une vingtaine de personnes handicapées en provenance de quatre centres régionaux spécialisés. Il s’est aussi doté de matériel spécifique et a adapté ses installations pour permettre aux personnes à mobilité réduite de découvrir les joies de la petite balle blanche. Pour aller plus loin et recruter un nouveau professeur, il lance une souscription via le site ww.cowfunding.fr. L’accueil de l’Open de France handigolf du 16 au 18 mai, sur le parcours du Val, va également dans ce sens.

WASQUEHAL Le directeur de cabinet arrive d’Hénin-Beaumont. Ce n’est absolument pas un hasard. Stéphanie Ducret qui a mis fin au « règne » de Gérard Vignoble à Wasquehal a recruté Philippe Thibaut, l’ancien directeur général des services d’Hénin, pour diriger son cabinet. Leurs premiers contacts remontent au début des ennuis de Gérard Vignoble, en décembre 2011, lorsqu’avait été rendu public le rapport accablant de la chambre régionale des comptes qui a valu à l’ancien maire une condamnation pour détournement de fonds publics.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

RÉGION

5

TÉLÉVISION

Le Nordiste Steven Ramon échoue au pied de la finale de « Top Chef » : « Forcément très déçu » Laiterie de Lambersart, s’est hissé jusqu’à la demi-finale, mais a malheureusement été éliminé à ce stade. L’aventure s’est terminée lundi soir pour lui. Nous avons pu le contacter hier.

– C’est une sole qui vous aura été fatale, en demi-finale… « Les chefs jurés ont pourtant aimé mon plat, une sole poêlée avec mousse de panais, beurre aux agrumes et coppa. Mais il manquait semble-t-il un élément liant, peut-être de la noisette, je ne sais pas. Je pensais que ça allait passer, mais on arrivait sur la fin de la compétition. Les chefs sont très pointilleux. » – Quelle réaction cela vous inspire-t-il ? « Je suis évidemment très déçu. D’un autre côté, si on m’avait dit avant de commencer que je finirais quatrième, j’aurais signé tout de suite. Je m’étais fixé l’objectif de terminer dans les huit premiers. Forcément, quand on arrive dans le dernier carré, on se dit qu’il y a quelque chose à faire… Mais je termine au pied du podium. Steven Ramon habite Faumont, près d’Orchies, mais il va bientôt ouvrir son Dommage. Tout cela se joue à des petits détails. » restaurant dans le Vieux-Lille. REPRO « LA VOIX » Un an après la finale disputée (et pas remportée) par le charismatique Florent Ladeyn, un autre Nordiste a brillé lors de l’émission « Top Chef » diffusée sur M6. Steven Ramon, ancien cuisinier du restaurant étoilé La

– Des regrets ? « Le seul regret, c’est d’être arrivé à “Top Chef” les mains dans les poches. Je n’ai sans doute pas assez préparé l’émission. J’y suis allé avec mes acquis, sans potasser quoi que ce soit. » – Quel bilan tirez-vous de cette expérience ? « Il est à 90 % positif. Je venais avec beaucoup d’interrogations, et au final, on m’a jugé sur ma cuisine. C’est ce que j’attendais. C’est vrai que j’ai vécu une dernière année compliquée en termes de cuisine (à l’occasion de son départ du restaurant étoilé La Laiterie, à Lambersart). Je manquais de repères et de réflexes. Il a fallu deux ou trois épreuves pour revenir dedans. À ce titre, une discussion avec le chef Philippe Etchebest (le coach musclé de “Cauchemar en cuisine”) m’a fait beaucoup de bien. Il a eu un discours tellement motivant. Il m’a donné un coup de pied aux fesses, j’en avais besoin. C’est d’ailleurs un peu sa marque de fabrique. Ce métier me tient tellement à cœur. » – Quels souvenirs de l’émission vous ont-ils le plus marqué ?

« Il y a l’épreuve de la nacelle à Bruxelles (la cuisine à 50 m de hauteur). Ça donne des sensations, c’est surprenant. Le hic, c’est que j’ai craqué à la fin et j’ai raté mon dessert. Il y a aussi l’épreuve avec le chef Yannick Alléno, pour lequel il a fallu revisiter le bœuf bourguignon… avec une sélection sur photo du plat ! Je me souviens aussi de la rencontre avec le chef Jean-François Piège. J’avais fait un repas à base de maquereau, il m’a dit qu’il en était jaloux et qu’il l’aurait voulu dans sa carte. » – Quels sont désormais vos projets ? « Je prépare l’ouverture de mon propre restaurant, mais comme il manque encore quelques confirmations, je ne peux pas en dire trop. Il sera dans le Vieux-Lille. J’espère l’ouvrir mi-mai. Ça va être une cuisine simple, abordable, ni un bistrot ni un restaurant gastronomique. Je veux m’éclater, avec une cuisine basée sur le marché du matin et l’inspiration du jour. J’ai une bonne équipe. On sera six en tout : trois en cuisine, et trois en salle. Ça va le faire ! » ■ RECUEILLI PAR CHRISTOPHE CARON

TREMPLIN peugeot.fr

La crème musicale régionale à Tourcoing avec les inRocKs lab

Concerts gratuits Au programme demain, des formations déjà installées dans le paysage local voire au-delà : le rock de la belle Lena Deluxe, la

D U 16 A U 2 6

AV R IL 2 0 14

100 Peugeot 208 Active avec climatisation

10 990 €

(1)

à partir de

Lena Deluxe, l’une des huit en lice demain. PHOTO CH. LEFEBVRE

pop lumineuse d’OKAY MONDAY, l’électro pop de GYM. Ou Antoine Pesle, le délirant représentant de l’excellent label lillois Alpage. Des projets plus émergents mais aussi intéressants comme le folkeux Ivory Lake ou le jeune beatmaker calaisien NUMéROBé. L’espoir naissant mais grand de la house, Blaise Bandini. Sans oublier le hip-hop très contemporain de Sanik. On a peu souvenir d’autant de belles promesses régionales réunies sur une même scène. Signe que la région se porte musicalement très bien. Venez le constater, c’est gratuit. Invitations à retirer sur legrandmix.com ■ L. D.

Sous conditions de reprise (2)

Et profitez de la TVA 0 % (3) sur l’ensemble de la gamme Peugeot

(1) Somme restant à payer déduction faite d’une remise de 1 660 € sur le tarif Peugeot 14B conseillé du 3 mars 2014, et d’une prime reprise Peugeot de 1 600 €. (2) Prime reprise Peugeot pour la reprise d’un véhicule de plus de 8 ans destiné ou non à la casse. Offre non cumulable réservée aux particuliers, valable du 16 au 26 avril 2014 pour toute commande d’une 208 Active 1,0 L VTi 68ch 3 portes neuve, hors options, selon stock disponible en stock concessionnaire et livrée avant le 30 juin 2014 dans le réseau Peugeot participant. Consommation mixte (en l/100 km) : 4,3. Émissions de CO2 (en g/km) : 99. Modèle présenté : 208 Active 1,0 L VTi 68ch 3 portes avec option peinture métallisée au prix de 11 460 € (tarif Peugeot 14B conseillé du 3 mars 2014), déduction faite d’une remise 1 710 € et d’une prime reprise de 1 600 €. (3) Sous forme d’un avantage client minimum de 16,67 % sur le tarif TTC Peugeot conseillé du 3 mars 2014, constitué d’une remise et d’une prime reprise d’un véhicule de plus de 8 ans destiné ou non à la casse. Offre non cumulable réservée aux particuliers, valable du 3 mars 2014 au 30 avril 2014 pour toute commande d’un véhicule particulier Peugeot neuf, livré avant le 30 juin 2014 dans le réseau Peugeot participant, à l’exception de Nouvelle 308, Nouvelle 2008 et RCZ R. Valable sur 208 GTi et XY en stock.

1251024700VD

Nombreux sont les tremplins défricheurs de talents mais peu pèsent autant que les inRocKs lab, en partenariat avec Sosh. Onze ans que l’hebdomadaire musical l’a lancé. Il a révélé Cocoon, Florent Marchet, Cascadeur, Stuck In The Sound ou Aline. L’an dernier, les Valenciennois de Selenian étaient allés jusqu’en finale à Paris. Demain soir, au Grand Mix de Tourcoing, se déroulera la sélection régionale. Huit groupes du Nord - Pas-de-Calais ont été retenus parmi plusieurs centaines (2 000 candidats en tout en France) par l’équipe du Lab sur « dossier » et surtout « lien musical ». Ils auront chacun vingt minutes pour convaincre sur le principe de l’open mic. La règle : la base guitare, batterie, basse, clavier, enceintes est à disposition. Les groupes sont autorisés à greffer des instruments, mais un minimum. Pas de balance. Et ils ont donc trois morceaux pour se faire une place au soleil : l’un d’eux au moins sera choisi pour participer aux demi-finales nationales à Paris.

4070.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

6

RÉGION

TRANSPORTS

Encore deux TGV menacés sur la ligne Arras - Paris : attention, grogne à grande vitesse ! ports, le Boulonnais Frédéric Cuvillier. Tandis que Philippe Rapeneau, président de la communauté urbaine d’Arras et chef de file de l’opposition régionale (mais qui « ne doute pas du soutien de Daniel Percheron »), a quant à lui interpellé Guillaume Pepy, le grand patron de la SNCF. Une page Facebook de soutien, baptisée « Pour la défense du TGV Arras - Paris », a été ouverte. Hier soir, elle comptait déjà plus de 850 membres. « On ira jusqu’au bout. S’il le faut, on bloquera la gare du Nord ! », avertit Frédéric Leturque.

De trente-trois dessertes quotidiennes à son entrée en gare atrébate, en 1993, le TGV Arras - Paris n’en compte plus que douze aujourd’hui. Et la SNCF envisagerait d’en supprimer deux de plus, qui plus est à des heures de pointe puisqu’au départ de Paris-Nord à 17 h 22 et 18 h 22… PAR HUBERT FÉRET region@lavoixdunord.fr PHOTO CHRISTOPHE LEFEBVRE

Lundi soir, le conseil municipal d’Arras a adopté à l’unanimité une motion manifestant son hostilité à l’encontre de cette perspective. Car ces nouvelles suppressions, c’est forcément une mauvaise nouvelle pour celles et ceux, nombreux, qui travaillent à Paris, et qui pour certains même y vivaient avant de décider de venir jouir dans la préfecture du Pas-de-Calais d’une indéniable qualité de vie, à cinquante minutes de la capitale.

« S’il le faut, on bloquera la gare du Nord ! » « Sans compter les victimes collatérales, renchérit Christophe Verger-Lecocq, impliqué depuis des années dans la défense des usagers de la SNCF. Arras est la plaque tournante des correspondances pour les TGV en provenance de Paris. Et avec ces deux dessertes en moins, ce sera de l’attente sur le quai en plus pour des centaines de personnes transitant ensuite par les TER pour rejoindre Lens, Béthune, Hazebrouck, Dunkerque (…), mais aussi

Ça coûte cher de vouloir jouer à « saute-mouton »

Deux liaisons de la ligne TGV Arras - Paris sont à nouveau menacées de suppression.

Victimes collatérales, les usagers descendant à Arras pour y prendre leurs correspondances. des rames surchargées dans les TGV qui subsistent… » Qui subsistent, mais jusqu’à quand ? C’est là l’inquiétude des élus locaux, toutes tendances confondues, qui, vendredi, sous l’impulsion du maire d’Arras, Frédéric Leturque, ont botté ensemble l’arrière-train du direc-

teur régional de la SNCF. À qui ils ont dit qu’il « est insupportable de constater combien ces décisions sont prises non seulement sans concertation, mais qui plus est en dépit du bon sens. Et mettent en péril les efforts consentis par nos territoires, et les équilibres qu’ils s’attachent à développer. » Tandis que l’A1 paraît un peu plus engorgée chaque jour, l’année du lancement du Centenaire 14-18, de la nouvelle exposition estampillée Versailles à Arras, et après seulement dixhuit mois d’ouverture du LouvreLens, c’est vrai que la SNCF n’a

peut-être pas choisi le meilleur moment. S’il y en a un… Frédéric Leturque insiste aussi sur la nécessité que la mobilisation ne se limite pas aux seuls acteurs et décideurs de l’Arrageois, mais qu’elle englobe tous les habitants du Nord - Pas-de-Calais, ainsi que ceux de Picardie. En ce que l’attitude de la SNCF trahit à son sens « le manque de cohérence » de l’entreprise quant à « la réalité des stratégies de transports publics » dans ces territoires. Il a adressé un courrier compilant ces griefs au secrétaire d’État aux Trans-

Si elle a ratifié la motion proposée lundi soir, l’opposition PS arrageoise l’a fait avec un peu d’amertume. Regrettant que la majorité en place n’ait pas combattu les suppressions survenues précédemment avec la même vigueur. Quant au mouvement les Citoyens s’engagent, il a estimé par la voix de François Desmazière qu’en la circonstance, les soutiens du duo Leturque-Rapeneau apportés au TER (ou RER) Bassin minier apparaissaient d’autant plus « inopportuns », en ce que ce dernier condamnerait un peu à ses yeux les desseins de grandeur de la gare arrageoise. Lesquels passent de toute façon par la construction de ce fameux « saute-mouton », un ouvrage d’art qui permettrait de raccorder la gare d’Arras à la ligne LGV Nord, la propulsant du même coup dans la catégorie des grandes gares TGV. Mais il en coûterait quelque 100 M€… ■

COLÈRE

Il donne un rein contre le solde de son crédit immobilier « Donne un rein contre solde crédit. » Embourbé et endetté dans une affaire d’escroquerie immobilière présumée à Saint-LaurentBlangy, près d’Arras, Patrick Vergeot multiplie les coups d’éclat. Dernier fait d’arme hier matin, devant le centre hospitalier d’Arras, où cet homme de 50 ans a déployé une banderole un brin provocatrice sur laquelle il propose de donner… un rein contre le solde de son crédit immobilier. Soit 70 000 €, la somme qu’il lui reste à verser à la banque pour un appartement dont il n’aura jamais les clefs. Une initiative évidemment symbolique et teintée d’humour noir, Patrick Vergeot sachant pertinemment que le commerce d’or5070.

ganes est interdit par la loi. Cela fait deux ans maintenant que le chantier de l’écoquartier de Saint-Laurent-Blangy est déserté par les ouvriers. Situé face au cimetière d’Arras, le projet est comme mort-né. Le promoteur immobilier, la SCCV La Pointe de Blangy 2, a été liquidé, le notaire assigné et une information judiciaire ouverte en décembre au tribunal de grande instance de Lille pour escroquerie en bande organisée. Depuis, silence radio.

Vingt-six familles victimes Pendant ce temps, les vingt-six victimes de ce chantier immobilier fantôme, emmenées par Patrick Vergeot, continuent de payer leur crédit au prix fort. Un

chantier qui devait au départ être livré fin 2009. « J’ai voulu faire un comparatif avec les gens qui ont un problème médical et doivent attendre pendant que tout se dégrade, explique M. Vergeot pour justifier son initiative. Depuis 2010, on nous balade. Au plan civil, on n’a jamais trouvé d’avocat à Arras qui voulait assigner le notaire pourtant en partie responsable du fiasco immobilier. Notre dossier est sur une voie de garage car un sursis à statuer a été déposé. Nous sommes vingt-six familles victimes, tout le monde s’en fout, la justice prend son temps. Je n’ai plus les moyens de louer, alors je loge à droite à gauche. Une semaine par-ci, deux autres par-là, chez des amis. J’ai déjà versé 80 000 €. Pourquoi une telle inertie de la justice ? » ■ SAMUEL COGEZ

Patrick Vergeot multiplie les coups d’éclat pour interpeller l’opinion sur les lenteurs de la justice.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

FAITS DIVERS

JUSTICE

TRIBUNAL DE CAMBRAI

trap, essorant bières et whisky, avec sa petite amie et son copain. Puis il avait poursuivi la soirée au bowling, où il avait tout autant levé le coude. La nuit s’était terminée au Vamos. Alors, dans l’enceinte de la boîte, une dispute avait éclaté entre la compagne de Frédéric et une connaissance.

Sans ses lunettes

Sur la dizaine de personnes blessées, seules deux se sont présentées au tribunal. PHOTO ARCHIVES « LA VOIX »

un an ferme. Lui qui a purgé douze mois en détention provisoire, n’a plus qu’un sursis audessus de la tête. « C’est une peine faite de modération », se réjouit son avocat, Jean-Marie Faugeroux. Pour cela, les mois d’instruction ont été utiles, le procès ayant eu lieu dans un cadre apaisé.

7

24 HEURES

Fusillade en boîte de nuit : le soufflé retombé, un an ferme pour le tireur Il reste si peu de l’emballement qu’avait suscité l’histoire de Frédéric et de son passage à la discothèque de Bertry, le Vamos. Le 8 juillet 2012, ce Lignysien de 30 ans, ivre, venait de tirer des coups de fusil de ball-trap dans le dancing. Une dizaine de clients avaient été touchés par des impacts de plomb. Ainsi, aux gendarmes et pompiers, succédaient les caméras. L’affaire faisait grand bruit, une semaine après une fusillade meurtrière déclenchée elle aussi dans une discothèque, à Lille, au Théatro. Mais aujourd’hui, exit l’émotion de l’instant. Ni zooms sur la silhouette charpentée de ce trentenaire comparaissant libre devant la juridiction de Cambrai, ni micros tournés vers les victimes qui ne sont que deux aujourd’hui. Le procès se tient devant un tribunal correctionnel, alors qu’il était pressenti pour les assises. Mais le procureur de Douai a conclu que le forfait s’apparentait davantage à des violences aggravées qu’à une « tentative de meurtre ». Et hier, Frédéric écope de trois ans assortis d’un sursis de deux ans et d’une mise à l’épreuve tout aussi longue. Soit

RÉGION

Mais le dossier ficelé n’a pas seulement dégonflé le soufflé, il a aussi permis de comprendre pourquoi ce gaillard impulsif a tout bonnement « pété les plombs », « sans se rendre compte » que l’usage de sa carabine pouvait être dangereux. Il avait passé l’après-midi au ball-

Frédéric s’en était mêlé, et se montrant offensif, avait été exclu de la discothèque, où d’ailleurs il était connu pour ses réactions épidermiques. Il était alors tombé à terre, avait perdu ses lunettes. Et n’y voyant plus rien, il était allé chercher le fusil dans la voiture. Un client avait tenté de le désarmer et un premier coup de fusil était parti. Deux autres avaient ensuite été tirés sur la porte d’entrée de la discothèque. Un geste colérique ou prémédité ? Le substitut du procureur fera du prévenu un « danger public », au regard des blessures des victimes (les parties civiles présentes demanderont d’ailleurs entre 3 000 et 10 000 euros). Deux ans ferme seront requis. Plus tard, la défense demandera d’appliquer la loi avec clairvoyance. ■ M. R.

A16

Accident mortel Hier vers 5 h 40, une conductrice qui circulait dans le sens Dunkerque - Calais sur l’A16, a perdu le contrôle de sa Clio à hauteur de Bourbourg. La jeune femme de 26 ans et originaire du Montreuillois aurait dépassé un poids lourd. Au moment de se rabattre, elle aurait fait un tête-à-queue, percutant les glissières, avant d’effectuer plusieurs tonneaux. La conductrice n’a pu être réanimée.

LOON-PLAGE Un cargo suspecté de transporter de la drogue Une quinzaine de plongeurs des sapeurs-pompiers ont été réquisitionnés par la police, hier, pour inspecter la coque d’un porteconteneurs, amarré au terminal de Loon-Plage. Le cargo de la CMA-CGM, Fort-Saint-Louis, immatriculé à Marseille était suspecté de transporter de la drogue. Après une journée entière à inspecter la coque, les recherches n’ont rien donné.

ASSISES Douze ans ferme pour le viol d’une fillette La cour d’assises du Nord a condamné hier à 12 ans de prison Dominique Taccoen, un chauffeur scolaire, accusé d’avoir violé une fillette malentendante dans son taxi, à Pont-à-Marcq, en 2008. Son complice, seul à reconnaître les faits, a été acquitté pour les faits de viol et condamné à 3 ans de prison avec sursis pour complicité d’agressions sexuelles.

BACTÉRIE

ACCIDENT

Listeria : deux lots de maroilles retirés de la vente

Collision au passage à niveau : deux blessés graves

Un producteur de Boulogne-surHelpe a retiré de la vente deux lots de maroilles suite à la mise en évidence de la bactérie listeria. Hier soir, une petite trentaine de fromages étaient encore « dans la nature ». De temps en temps, la bactérie montre son nez dans les fromageries, de préférence dans celles où on fait du vrai, du bon, du savoureux, avec du lait cru. Cette foisci, elle est apparue au Château

Courbet, à Boulogne-sur-Helpe. Dans un maroilles.

Analyses quotidiennes C’est le producteur lui-même qui, en détectant la présence de la bactérie sur un seul fromage, a donné l’alerte ; c’est encore lui qui a rappelé le lot concerné. « Nous faisons des analyses tous les jours », explique-t-il. Ce sont finalement deux lots qui ont été retirés de la vente (le second par pré-

Entre six et sept cents fromages ont été retirés de la vente, hier soir une petite trentaine étaient encore « dans la nature ».

caution). Des fromages de petite taille pesant environ 200 g pièce (ceux qu’on appelle quarts) vendus à la centrale d’achat des hypermarchés Auchan. « Nous ne savons pas dans quels magasins ils ont été distribués », dit le producteur qui a récupéré la plupart des 600 à 700 maroilles. Seul hic, il en manque quelquesuns. Vingt-neuf pour être précis. Ont-ils été détruits par le responsable du magasin concerné ? Se trouvent-ils encore dans le rayon fromages d’un hyper ? Ont-ils été vendus ? Consommés ? Comme certains de ces petits pavés orangés se trouvaient déjà dans les magasins avant la mesure de retrait, le producteur a lancé un appel aux personnes qui auraient pu en avoir dans leur frigo, voire en consommer. On demande aux clients de les détruire, ou de les ramener. Il est recommandé aux personnes ayant consommé les produits des lots concernés et qui présenteraient de la fièvre, des maux de tête, de consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. ■ R. D. R. ៑ Il s’agit de « quarts » (petits maroilles de 200 g) de la marque « Château Courbet » ; sont uniquement concernés les produits portant les numéros suivants : 042 Dluo 16/05 et 043 Dluo 20/05.

Hier, vers 19 h 30, au passage à niveau de Bruille-lez-Marchiennes, sur la ligne Douai - Valenciennes. PHOTO « LA VOIX »

Moins de deux jours après le décès d’un cycliste à un passage à niveau d’Auby, dimanche, un autre accident impliquant un train s’est produit dans le Douaisis, hier soir, à Bruillelez-Marchiennes. La collision a eu lieu peu après 19 h, sur la ligne Douai - Valenciennes. Selon un témoin, une Peugeot 607 n’a semble-t-il pas freiné suffisamment alors que les barrières étaient fermées et l’avant de la voiture s’est retrouvé sur les voies. Percutée par le train, la Peugeot 607 a été proje-

tée à une quinzaine de mètres sur la chaussée. Ses deux occupants, âgés de 72 et 75 ans et domiciliés à Auberchicourt, sont grièvement blessés. La passagère était en arrêt cardio-ventilatoire à l’arrivée des secours de Douai et Somain, elle a été héliportée au CHR de Lille. Le conducteur est hospitalisé à Douai. Les trente-cinq passagers du TER ont été évacués pour poursuivre leur voyage en bus. Le trafic des trains a repris progressivement à partir de 20 h 30. ■ J. C. 6070.


8

VALENCIENNES

LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

......................................................................................................................................................................................................

AUJOURD’HUI Conseil municipal à Marly ៑ Il se réunira ce soir, à 19 heures, en mairie, dans la salle du conseil et des mariages, place Gabriel-Péri. ■

BONJOUR ៑ Deux lignes à l’arrêt et plein de gens à quai Le tram ne fait pas que des heureux notamment le long du tracé de la nouvelle ligne vers le pays de Condé. Et on entend encore souvent dire que le tram ne sert à rien et qu’il est complètement inutile. Le grave incident survenu vendredi à

la sortie du dépôt de Saint-Waast (lire ci-dessous) est la démonstration que tout cela est faux, archifaux. Plus de trente mille personnes se sont retrouvées à quai. Désœuvrées. Dans l’attente d’hypothétiques bus qui ne pouvaient

embarquer autant de monde que les rames d’Alstom. Il suffit de ce genre de faits divers pour prouver que le tram rend service à énormément de gens dans tout l’arrondissement. Plus que certains ne le VÉ. B. croient. ■

PENSEZ-Y ! Grand Prix de Denain ៑ Les organisateurs de la course de ce jeudi 17 avril, recherchent des signaleurs pour assurer la sécurité aux carrefours. Contact ✆ 06 71 60 13 15. ■

ON EN PARLE

Tram : incident technique, erreur humaine, le déraillement reste inexpliqué du tram. Un fait qui n’est pas encore avéré, explique-t-on chez Transvilles. Incident technique, qui peut aussi être dû à une défaillance informatique, défaut de matériel ? Ou erreur humaine ? Toutes les hypothèses sont encore ouvertes. L’enquête portera jusque sur le programme informatique source qui donne les ordres au poste incriminé.

Pourquoi un tram heureusement vide et sortant du dépôt vendredi matin, peu avant 5 h, s’est-il littéralement déchiré sur un aiguillage (notre édition de samedi) ? L’enquête interne ouverte chez Transvilles n’a pas encore fait toute la lumière. PAR THÉODORE TERSCHLUSEN valenciennes@lavoixdunord.fr PHOTO LA VOIX

Un point au moins sur lequel tout le monde est d’accord. L’incident, qui n’a pas de victimes, n’a pas seulement bloqué la presque totalité du trafic tram vendredi, pénalisant quelque 30 000 usagers quotidiens des deux lignes locales et endommageant sérieusement une rame, sur laquelle les réparations vont se chiffrer à plusieurs centaines de milliers d’euros. Il se situe aussi haut dans l’échelle de gravité de l’entreprise. Un défaut d’aiguillage, vendredi, a coupé une rame de tramway en deux. Du côté des syndicalistes, comme de la direction de Transvilles, chargé de l’exploitation de la ligne de tram, on rappelle fort à propos que les aiguillages font partie pourtant du quotidien des agents.

Maintenance effectuée peu avant ?

Un aiguillage qui change de position au moment du passage de la rame... Celle-ci s’est coupée en deux.

L’enquête portera jusque sur le programme source qui donne les ordres à l’aiguillage. villes. Le communiqué officiel publié ce mardi par l’entreprise signale qu’une mission d’expert indépendant a été sollicitée pour faire toute la lumière sur un fait qualifié de « rarissime ». Le SITURV, l’autorité politique en charge du tramway, a demandé quant à lui à être associé à cette expertise. Pour le reste, le même communiqué est très peu disert. Faute d’éléments fiables, dit-on dans l’entreprise. Un seul point est clairement établi. L’aiguillage a

changé de position alors même que la rame était engagée dessus. Les premiers bogies sont donc partis dans une direction, le reste du convoi dans l’autre. Le conducteur a, logiquement, accéléré en sortant de l’aiguillage sans s’apercevoir du problème à temps. Il faudra peut-être revoir les procédures de circulation au global, qui vendredi ont été appliquées, visiblement à la lettre, comme en atteste la boîte noire du convoi. Mais pourquoi le changement d’aiguillage ? Dans l’entreprise la rumeur bruissait d’une mise en route de la marche automatique du poste d’aiguillage, qui peut aussi fonctionner en manuel, mise en route enclenchée au moment du passage

L’enquête devra peut-être aussi intégrer des éléments provenant des riverains de la voie. L’un deux assure que jeudi soir, vers 18 h, quatre rames de tram, deux vides et rentrant au dépôt, et deux chargées en direction de Denain, étaient bloquées à hauteur du poste qui allait se montrer défectueux le lendemain. Transvilles, après vérifications menées hier, signalait en fin d’après-midi que le blocage des quatre rames, avéré, était dû à une panne de la signalisation, sans rapport donc avec l’aiguillage incriminé ? ■

L’ENTRETIEN DES VOIES PAS EN CAUSE

À première vue, la proximité interpelle. En janvier, il y a à peine plus de deux mois, la CGT de Transvilles avait pointé ce qui relevait selon elle d’un « mauvais entretien de la voie de la ligne 1, la plus ancienne, produisant même à cette occasion des copeaux de métal arrachés des rails par les rames ». Le même syndicat, toujours, avait présenté le dossier en CHSCT (commission hygiène et sécurité) en présence de l’Inspection du travail, et demandé à l’époque la nomination d’un expert pour examiner la situation. Sur ce point précis, la CGT, au lendemain de l’accident, persiste et signe. Elle regrette toujours que l’expert n’ait pas été nommé à l’époque, l’entreprise se contentant selon elle de l’application du plan de prévention pour l’entretien des rails voire leur remplacement. Mais, pour autant, ce lundi, le même syndicat se refusait à établir tout lien formel entre cet entretien, insuffisant à ses yeux, et l’incident survenu vendredi, rapprochement qui serait pour le moins hâtif explique-t-elle. Ce que confirme aussi la direction de Transvilles selon laquelle le problème de l’entretien des voies a déjà été abordé en CHSCT il y a deux ans : « Il s’agit d’un problème de dégradation des rails dans les courbes, auquel il a été répondu, en particulier par l’entreprise qui a posé ces rails, dégradation qui ne présentait aucun danger côté sécurité ».■

1248485000VD

Leur franchissement est un acte de conduite routinier effectué des dizaines de fois par service. Les trams, qui peuvent monter jusque 60 km/h, ralentissent à leur hauteur et les franchissent à 10 km/h, c’est la règle. Même à cette vitesse réduite, que ce seraitil passé si la rame avait eu 200 personnes à bord ? « L’incident est sérieux, il est pris très au sérieux », expliquait-on hier chez Trans-

Rames bloquées la veille ?

1211.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

VALENCIENNES PSA-UMV TRITH-SAINT-LÉGER

EN BREF

Les salariés versent leurs primes dérisoires aux Restos du cœur Le geste est symbolique. En reversant leurs primes de participation et d’intéressement aux Restos du cœur, les salariés de l’usine de boîtes de vitesses entendent manifester leur solidarité, mais surtout dénoncer des montants « ridicules ». Cette année, leur prime s’élève entre 0,40 et 18 euros. « On n’est pas des clochards… » s’émeut Cédric Brun, pour la CGT, devant ces montants qu’ils qualifient de « foutage de g… ». De rappeler qu’en 2001, le montant global de ces primes étaient « 110 fois plus important qu’aujourd’hui. Il faut aussi rappeler que le contexte : nos salaires sont gelés depuis deux ans ». La pilule passe d’autant plus mal que dans les autres usines du groupe, tel le voisin Sevelnord à Hordain, la participation s’élève, elle, à 1650 euros minimum par salarié. Toujours selon le délégué syndical, la direction aurait « simplement suivi une règle mathématique. Or, l’argent existe, quand on investit trois milliards d’euros en Chine, ou quand on approvisionne des retraites chapeau aux montants exorbitants ». Allusion aux 70 millions

et dimanche compris). Un fixe de 1,3 M € par an, associé à une part variable de 1,95 M € », précise-til en citant un document de référence chez PSA.

Déjà 1 700 euros récoltés

Une prime que la CGT qualifie de « foutage de g... » PHOTO ARCHIVES BRUNO FAVA

évoqués lors du départ du précédent PDG, Philippe Varin. « Et Carlos Tavares (le nouveau patron

9

du groupe) recevra la même rémunération exorbitante que M.Varin : de 3562 à 8904 € par jour (samedi

Aussi, pour dénoncer ces écarts, de nombreux salariés de l’Usine de mécanique de Valenciennes (UMV), ont-il décidé de reverser leur prime aux Restos du cœur. Quelque 160 chèques ont d’ores et déjà étaient comptabilisés, pour un montant global de 1 700 euros, au profit de l’association caritative. « Beaucoup donnent même plus que leur prime, confiait Cédric Brun. La plupart des chèques s’élèvent entre 5 et 10 € ». Pour sa part, la direction locale nous a fait savoir qu’elle ne souhaitait pas communiquer sur cette initiative de la CGT, et a précisé qu’elle n’intervenait pas sur le montant de ces primes, « décidé en comité central du groupe, avec les syndicats ». Rappelons que le site de l’UMV, qui fabrique des boîtes de vitesse, emploie quelque 2400 salariés à Trith-Saint-Léger. ■ C.T.

www.lavoixdunord.fr

Café Mémoire៑ Le CLIC du Valenciennois propose un café mémoire, un moment d’échange convivial pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leurs proches, le dernier jeudi du mois de 15 h à 17 h, au bistrot de Philippe, 36, rue de la NouvelleHollande. Entrée libre. Informations ✆06 03 58 84 42. Prochaine rencontre : le jeudi 24 avril. Salon de printemps ៑ Les peintres de Nord Promotion Loisirs organise une exposition du 1er au 6 mai de 15 h à 19 h, dans le hall de l’hôtel de ville. Le vernissage aura lieu le mercredi 30 avril à 18 h. Bien-être Ensemble ៑ La 13e fête interculturelle du Valenciennois aura lieu le samedi 26 avril, de 14 h à 17 h, au complexe sportif Vauban. Animations diverses (ateliers créatifs, sportifs, jardinage, des saveurs, esthétique, sophrologie), spectacle. Entrée gratuite. Tout public. Contacts : Florence Plucker 03 27 22 43 90 ou Maud Hamieau 03 27 46 18 58. Permanences de l’union locale FO ៑ Chaque semaine, deux permanences sont tenues : soit de 9 h à 12 h, chaque samedi matin permanence AFOC pour tout problème de consommation, un conseiller FO vous apportera une solution adaptée et aux mêmes horaires, une permanence juridique est tenue en présence d’un avocat afin de vous aider dans vos démarches pour défendre vos droits. Chaque mercredi, de 14 h à 16 h, une permanence syndicale est tenue également. Pour tout renseignement ✆ 03 27 46 43 31 ou au 2 rue du Grand Bruille.

LES ÉCHOS DE L’ESCAUT

PR EM IER S

P E R

Les Blouses Roses ont soixante-dix ans… et trente-sept à Valenciennes Apporter un peu de gaieté et de réconfort auprès des enfants, des adultes et des personnes âgées à l’hôpital et dans les maisons de retraite, c’est ce que font quotidiennement les bénévoles de l’association nationale Blouses Roses présente dans 250 villes. Pour le soixante-dixième anniversaire de ce mouvement, les Blouses Roses de Valenciennes ont tenu à remercier vendredi soir, au centre hospitalier Jean-Bernard, les associations, personnes et sponsors qui les aident tout au long de l’année, comme La Jouetterie qui répare et vend des jouets, les chorales Amandichœurs et Yveline Paris, le club Soroptimist, etc. Le comité de Valenciennes des Blouses Roses existe depuis trente-sept ans et compte 72 bénévoles qui interviennent dans six maisons de retraite et les hôpitaux de Valenciennes et Saint-Amand.

137 €

Offre valable jusqu'au 1er mai 2014

1250183000VD

soit 0€27 le litre LAVE GLACE ÉTÉ POUCE 5 litres

Alstom Petite-Forêt : en attendant jeudi... L’annonce de la suppression de 180 postes en France concerne-t-il le site de Petite-Forêt ? Personne ne peut nous répondre avant le comité d’entreprise de jeudi... Le journal Les Échos a dévoilé la volonté de l’industriel Alstom de supprimer 180 postes en France, au siège de Saint-Ouen, et 200 en Espagne, à Barcelone. Ce plan social d’envergure concerne-t-il le site de Petite-Forêt, près de Valenciennes ? Contactés, les syndicalistes locaux nous ont répondu ne rien pouvoir dire avant jeudi, lorsque se tiendra une réunion du comité d’entreprise. À suivre...

IX

NC OR E

MO INS CH ER S

Produit dangereux, respecter les précautions d'emploi.

2211.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

10 VALENCIENNES LE VISAGE DE L’ACTUALITÉ

Louis Zajac, ancien d’Algérie, quitte le comité d’arrondissement mais pas le musée à la défense. On en recevait 20 000 par an ! » Le musée actuel a été inauguré en 2011. Louis Zajac y passe énormément de temps puisqu’il y guide des classes entières, pendant deux heures à chaque fois. À côté de cela, ce membre du comité de la Flamme, emmène une vingtaine de classes par an à Paris pour une journée de la mémoire : musée de la résistance Jean-Moulin, repas avec des recrues à l’école militaire et cérémonie sous l’arc de Triomphe pendant laquelle la flamme du souvenir est ravivée. Depuis 20 ans, il emmène aussi

Après 42 ans d’une présidence saluée par les anciens combattants, Louis Zajac va passer le relais à la tête du comité d’arrondissement des combattants d’Algérie, Tunisie, Maroc, ce jeudi. Ce féru d’histoire et créateur-animateur du musée de la Mémoire de Marly continuera pourtant à aller au front… pour éduquer. PAR MURIELLE TISON-NAVEZ mtison@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX »

Louis Zajac aura 80 ans dans trois semaines. Et pourtant, il est toujours sur le pied de guerre : à l’intérieur du musée de la Mémoire de Marly, cet ancien combattant d’Algérie reçoit des classes entières et ne compte pas son temps lorsqu’il s’agit d’expliquer les conflits qui ont marqué la France. Les problématiques, il les connaît bien. Sur la Grande Guerre, il a rassemblé des documents et des objets précieux, lui permettant d’éclairer les jeunes sur l’enfer qu’ont connu les Poilus. La seconde Guerre Mondiale, il en a carrément des souvenirs, lui qui n’a pas oublié ce qu’il mangeait lorsque toute la famille s’est jetée sur les routes pour évacuer. Là encore, il est parti en campagne pour ramener les éléments permettant de présenter le contexte de cette guerre et de ses atrocités. L’Algérie fut le conflit qui lui valut son titre d’ancien combattant : « J’ai fait moins d’un an là-bas, mais 28 mois et demi de service. Mon frère y était donc je n’ai pas pu partir avec mon contingent… J’en ai pleuré, comme un gosse ! »

« Le jour où je quitterai mes fonctions au musée, je ferai don de tous les objets à la municipalité. »

Un képi de colonel à la main, Louis Zajac n’est pas peu fier de la collection du musée de Marly.

Des petits-fils curieux Louis Zajac est un homme qui s’investit. En 1972 il devient le président des Combattants d’Algérie, Tunisie, Maroc de Marly et celui de la commission CATM au comité d’arrondissement. « Je militais depuis 69 pour la cause des anciens combattants. » Comme chez les donneurs de sang ou dans sa carrière professionnelle, il prend pourtant vite du galon. Ouvrier à Usinor Denain en 1948, il est passé par quatre entreprises avant de finir sa carrière comme

« J’ai aussi envisagé de lâcher la présidence de la section de Marly, mais je reste pour l’instant. » chef d’atelier aux établissements Rombaux à Marly. Le déclic de la transmission aux jeunes générations, il le doit à ses deux petitsfils, des jumeaux qui ont voulu connaître sa vie et sa guerre. « En leur racontant, je me suis mis à faire des petits opuscules : “Zajac à 6 ans”, “Zajac à sa communion”… Je

me souviens très bien par exemple des bombardements des Allemands. »

Un travail quotidien Les musées qu’il a montés, c’est aussi un peu grâce à eux. Le premier à Marly date de 1999 : « C’était dans une maison de la ville. » De 2004 à 2012, il en fera vivre un autre dans la caserne Vincent. Lorsque l’armée est partie, il a récupéré les pièces. « J’intervenais aussi auprès des jeunes qui faisaient leur journée de préparation

des troupes scolaires au mémorial de la Grande Guerre à Péronne, dans la Somme : « On y va en juin avec quatre classes de Marly pour le centenaire. » Tout cela c’est sans compter ses conférences dans les classes de l’arrondissement : « Regardez, à chaque fois ils me font un petit résumé… C’est très bien fait, on voit que ça les intéresse. » Il compte : « Oh oui, avec des membres de la section, on va bien dans une vingtaine de classes sur une année scolaire ! » Certes, il est prêt à lâcher les fonctions officielles mais pas le devoir de mémoire.■ ៑ Pour visiter le musée, de la Mémoire et son exposition citoyenne, prendre rendez-vous avec Louis Zajac ✆ 03 27 45 18 97.

Du social au congrès d’arrondissement des ACPG La section de Condé-sur-l’Escaut n’avait pas accueilli le congrès d’arrondissement des anciens combattants prisonniers de guerre (ACPG), des combattants d’Algérie, Tunisie Maroc (CATM), Théâtre d’Opérations extérieures (TOE) et veuves depuis 1989. En dehors des bilans, l’accent a largement porté sur la défense des droits des anciens combattants. Bernard Moreau, président de la section de Condé, parle d’un « contentieux avec l’État » à propos de la revalorisation du point pour le calcul de la retraite de ceux qui ont servi la France. Un ancien combattant touche moins de 700 € par mois, 3211.A

une pension qui s’inscrit dans le droit à réparation. Or, la somme est désormais de 40 % inférieure à ce que devrait être le montant de la pension normalement calculée sur le salaire d’un huissier d’administration. Les sections réclament donc le gel du montant versé sur toute la France afin de reverser aux anciens combattants le reliquat dû aux 50 000 décès par an d’anciens soldats : « Ça serait un moyen de revaloriser les pensions de ceux qui restent. » Et peut-être aussi d’attribuer de nouvelles cartes du combattant : « Il y a encore des combattants d’Algérie qui ne l’ont pas. Y ont droit ceux qui ont fait

au moins quatre mois en Algérie, à cheval sur le 1er juillet 1962. »

Devoir de mémoire Cinq médailles fédérales ont été remises ainsi qu’une médaille de fidélité pour plus de 25 ans de service. Une mise en lumière accentuée par l’exposition organisée à l’occasion du congrès et que des classes sont invitées à visiter jusqu’à ce mercredi. 150 élèves des 4 écoles primaires de Condé, du collège et de l’IME auront pu découvrir les collections de P. Drancourt de Curgies et d’H. Ladrillière de Sebourg. ■ M T-N.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

FAITS DIVERS

Un spectaculaire incendie ravageait, samedi en fin journée, près de 4 hectares de pins, à Fresnessur-Escaut, en forêt domaniale de Saint-Amand (nos précédentes éditions). Très vite, les premières constatations laissaient à penser que l’acte était volontaire. Du reste, l’Office national des forêts (ONF) a déposé une plainte auprès des services de police. Dans le cadre de l’enquête et sur réquisition du parquet, le commissariat de Condé lance un appel à témoins. Toute personne qui aurait observé un comportement suspect sur la drève de Fresnes (entre la rue du Bois à Fresnes et Odomez), samedi entre 17h et 18h, est priée de se rapprocher de la brigade de recherche de Condé, au ✆03 27 19 33 70.

DOUCHY-LES-MINES Agression et vol de voiture

Un jeune homme a été agressé,

dans la nuit de lundi à mardi à Douchy-les-Mines. Une agression suivie d’un vol. Les faits se sont produits, avenue Marcel-Cachin peu avant 1h du matin. Un homme de 24 ans fumait sur la voie publique quand il a été abordé par deux individus. Ces derniers lui ont demandé une cigarette. Il a refusé et s’est alors fait frapper. Ces deux agresseurs se sont ensuite emparés de ses clés de voiture, et se sont enfuis avec le véhicule de la victime. D’après nos informations, le jeune homme, heureusement, n’a été que légèrement blessé. L’enquête, menée par la police de Denain, est en cours.

Alertez-nous ! Vous êtes témoin d’un accident, d’un incendie en cours ? Pensez à nous prévenir : un journaliste est joignable 24 heures sur 24, sept jours sur sept, au ✆ 06 22 56 63 07. Chaque jour également, à partir de 9 h, vous pouvez contacter notre rédaction de Valenciennes au ✆ 03 27 45 07 99 ou celle de Denain au ✆ 03 27 44 30 99. Vous pouvez également nous faire parvenir des photos et toutes autres infos par e-mail à valenciennes@lavoixdunord.fr Et pour les détenteurs d’I-Phone, et de tablettes, sachez que notre nouvelle application facilite également la transmission des alertes et des photos à notre rédaction.

Maulde : interpellé ivre, le jour-même de sa sortie de prison

Inspiré de faits réels...

Meurtre de Marie-Antoinette, à Condé : la valse des témoignages

DE VOUS À NOUS

OUTRAGES

Lundi, le tribunal a condamné un homme de 43 ans à quatre mois de prison pour ivresse publique, outrage sur des gendarmes et rébellion. Il a également révoqué une partie du sursis d’une peine précédente. L’homme a été interpellé sept heures seulement après avoir quitté la maison d’arrêt. D.T. venait tout juste de sortir de prison ce samedi 12 avril, quand il a été interpellé, ivre, sur la voie publique. Ses parents étaient pourtant venus le chercher devant la maison d’arrêt pour le ramener chez eux. Sauf que le prévenu a refusé et a préféré entrer dans un bar. D.T. a des problèmes d’alcool et ne se souvient plus de rien. « Lorsque les gendarmes sont arrivés, vous étiez accroché au grillage devant chez vos parents, raconte le président Bertrand Duez. Vous avez refusé d’obtempérer et vous avez insulté les forces de l’ordre. Ce qui m’inquiète, et c’est la

11

première fois que je vois ça, c’est que vous étiez sorti de prison le matin à 9 h et que vous avez été interpellé le même jour à 16 h. Vous êtes le champion de l’audience. » Devant le tribunal, le prévenu hoche la tête et affirme qu’il « ne comprend pas ce qui s’est passé ». Pour le procureur, François Pérain, « c’est un cas qui interpelle. C’était un prévenu modèle en prison. Il avait un projet de sortie. » Il requiert six mois de prison avec mandat de dépôt mais ne sollicite pas la révocation du sursis demandé par le juge d’application des peines. Pour l’avocate de D.T., son client a déjà gagné un combat : « c’est un ancien toxicomane. Il faut tenir compte de ses efforts. » Le tribunal l’a condamné à quatre mois de prison ferme avec mandat de dépôt et la révocation d’un mois de sursis avec mise à l’épreuve.■ P. L.

Parmi les scellés présentés aux jurés, figure le couteau qui a servi à tuer Marie-Antoinette Calarese.

Hier matin a eu lieu le deuxième jour du procès d’André Crivello, accusé du meurtre de Marie-Antoinette Calarese en novembre 2011, à Condé-sur-l’Escaut. Une journée dense, émaillée de très nombreux témoignages. Quand ils ont découvert le corps de Marie-Antoinette Calarese, le 9 novembre 2011, les pompiers ont d’abord cru à un suicide. Pourtant, même si c’est André Crivello qui a avoué lui avoir donné la mort, dans la nuit du 7 au 8 novembre 2011, la cour d’assise s’est quand même interrogée sur d’éventuelles tendances suicidaires chez la victime, hier matin. Simplement parce qu’au cours des nombreuses auditions inhérentes à l’enquête, au moins deux personnes ont évoqué une tendance suicidaire chez la quadragénaire, placée sous curatelle renforcée : l’accusé lui-même mais aussi la tante de sa compagne, très proche de Marie-Antoinette Calarese. De l’avis quasi unanime, pourtant, Marie-Antoinette Calarese était considérée comme une femme « toujours souriante ». Même si elle était « très seule » dira un de ses amis, un Condéen avec qui elle avait sympathisé avant sa mort. Elle était également atteinte d’agoraphobie et « décrite comme une proie facile », dixit la présidente Anne-Marie Gallen. Désco-

larisée tôt, elle avait été « trop choyée » par ses parents, souligne son frère Luigi Calarese, partie civile dans le procès. Une surprotection qui l’avait éloignée d’une scolarité adaptée et donné pour seul horizon la rue Pierre-Brossolette, où elle a passé toute sa vie.

« Violence et sexualité » Ses rapports sexuels avec André Crivello, démarrés en début d’année 2011, Marie-Antoinette Calarese les avait gardés secrets. Mais elle avait tout noté sur des petits papiers, que les enquêteurs ont trouvés chez elle. Cette « liaison » et son dénouement tragique, l’entourage com-

« Nous ne sommes pas naïfs et nous savons ce que vous avez pu faire à André. » L. Duprey mun de la victime et de l’accusé avaient encore du mal à y croire, hier. De son côté, la compagne de l’accusé, sur qui il avait plusieurs fois exercé des violences alors qu’il était alcoolisé, butait encore sur le motif du crime. « Il m’a donné plusieurs versions, je veux savoir pourquoi . » Réponse de l’accusé : « Parce qu’elle a dit qu’elle allait tout dire ». Au juge d’instruction qui lui avait posé la même question, en cours d’enquête, il avait confié

Une Comédie Musicale en tournée en France et en Belgique Extrait vidéo sur www.lesamoureuxdelamadelon.fr

Un divertissement unique avec comédiens, chanteurs, danseuses. Tranchée reconstituée et projection d’images de 10 m x 3 m.

avoir tué Marie-Antoinette Calarese parce qu’il avait « la haine ». Resté impassible une grande partie des dernières quarante-huit heures, André Crivello aura réagi fortement par deux fois hier : lors de la révélation, par un couple d’amis homosexuels, de sa bisexualité. Un aspect de sa personnalité nié avec force devant la cour. « On peut reconnaître un meurtre, mais pas une relation homosexuelle », s’en est étonné l’avocat général Ludovic Duprey. Parce que « c’est honteux » a soufflé André Crivello, la tête entre les mains. « Non, ce n’est pas honteux », lui a glissé sa défense, Me Jean-Philippe Broyart. Autre moment clef : l’audition, difficile, du père d’André Crivello. L’homme, dont le modèle éducatif, quand il n’était pas « à la pêche », a oscillé entre « violence et sexualité » n’a été épargné ni par le parquet ni par la défense. « Nous ne sommes pas naïfs et nous savons ce que vous avez pu faire à André », lui a lancé L. Duprey. « Quand vous dites : “Avec tout ce qu’il m’a fait, je l’ai repris chez moi, ça me donne envie de vomir ”», a assené de son côté Jean.-Ph. Broyart, au sujet d’une éphémère cohabitation des deux hommes. Quelques minutes auparavant, la salle avait dû tendre l’oreille pour entendre comment le père qualifiat le meurtre reconnu par son fils : « La bêtise dans Condé »… Verdict aujourd’hui. ■M. Z.

Pasino de Saint-Amand-les-Eaux Jeudi 29 mai 2014 à 20 h 30

Renseignements, réservations : billeterie du Pasino au 03 27 48 19 00 Orchidée Productions pour les groupes : 03 27 26 36 51 n, Leclerc Points de vente habituels : Auchan, Orchidée Productions : Licences de productions 2-140128 et 3-140129

1244161800

Incendie en forêt de SaintAmand : appel à témoins

VALENCIENNES

ASSISES DU NORD

24 HEURES

FRESNES-SUR-ESCAUT

JUSTICE

4211.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

12 VALENCIENNES

CINÉMA

COTATION VDN : *****Géant ****Passionnant ***Séduisant **Intéressant *Décevant °Consternant ; (nc) non coté ; VO Version originale sous-titrée français. En grisé, les nouveautés.

FILM

HISTOIRE

SALLES-HORAIRES

47 RONIN 1h59 Arts martiaux

(nc)

de Carl Erik Rinsch, avec Keanu Reeves. Un perfide seigneur de guerre ayant tué leur maître et banni leur tribu, 47 samouraïs errants jurent de se venger et de restaurer l'honneur de leurs compatriotes.

Gaumont : mer, sam à 20h35 ; jeu, ven à 14h15, 17h20, 20h35 ; dim, lun à 21h10.

300 : LA NAISSANCE D’UN EMPIRE 1h34 Fantastique 3D Interdit - 12 ans

(nc)

de Noam Murro avec Sullivan Stapleton, Eva Green. Le général grec Thémistocle tente de mobiliser toutes les forces de la Grèce pour mener une bataille qui changera à jamais le cours de la guerre.

Gaumont : tous les jours à 20h05, 22h25. L’Imaginaire : mer à 16h30 ; sam à 20h30 ; dim à 15h30 ; mar à 19h.

AFRICAN SAFARI 1h26 Documentaire

(nc)

de Ben Stassen avec Kevin Richardson. African Safari est un réel périple dans les

Gaumont : mer, jeu, ven, sam à 13h45, 15h50, 18h ; dim, lun, mar à 11h, 13h40, 15h50, 18h.

APPRENTI GIGOLO 1h30 Comédie

(nc)

AVIS DE MISTRAL 1h45 Comédie dramatique

lieux les plus retirés de l’Afrique !

de John Turturro avec John Turturro, Woody Allen, Sharon Stone, Vanessa

Gaumont : mer, sam, dim, lun à 19h20, 21h40 ; jeu, ven à 13h50, 16h30, 19h20, 21h40 ; mar

Paradis. Deux amis, l'un libraire, l'autre fleuriste, ont des problèmes d'argent. Le premier devient le mac du second. Ils feront le bonheur de leurs clientes.

à 21h40.

(nc)

de Rose Bosch avec Jean Reno, Anna Galiena. Léa, Adrien, et leur petit frère Théo, sourd de naissance, partent en vacances en Provence chez leur grand-père, Paul « Oliveron », qu'ils n'ont jamais rencontré à cause d'une brouille familiale.

Gaumont : mer, jeu, ven, sam à 13h30, 16h25, 19h, 21h40 ; dim, lun, mar à 11h05, 13h30, 16h25, 19h05, 21h40. Cin’Amand : ven à 17h ; mar à 14h.

BABYSITTING 1h25 Comédie

(nc)

de Philippe Lacheau, Nicolas Benamou avec Philippe Lacheau, Alice David.

Gaumont : mer, jeu, ven, sam à 13h55, 15h50, 18h05, 20h20, 22h15 ; dim, lun, mar à 10h45, 13h05, 15h, 16h55, 18h45, 20h40, 22h35. Cin’Amand : mer à 14h, 18h, 20h ; jeu à 14h, 20h ; ven à 17h, 20h30, 22h30 ; sam, mar à 14h, 20h, 22h30 ; dim à 14h, 18h, 20h30 ; lun à 14h, 17h, 22h30.

CAPTAIN AMERICA : LE SOLDAT DE L’HIVER 2h08 Science-fiction

(nc)

de Joe et Anthony Russo avec Chris Evans et Scarlett Johansson. Captain America vit tranquillement à Washington et essaye de s'adapter au monde moderne. Lorsqu’un de ses collègues est attaqué, il se retrouve impliqué dans un réseau d'intrigues.

Gaumont : mer, jeu, ven, sam à 14h, 16h15 ; dim, lun, mar à 10h40, 14h, 16h15. En 3D : tous les jours à 19h, 21h55. Cin’Amand : mer à 20h ; jeu, ven à 14h ; sam à 22h (3D) ; dim à 17h ; lun, mar à 22h.

CLOCHETTE ET LA FÉE PIRATE 1h16 Animation

(nc)

de Peggy Holmes avec Mae Whitman, Tom Hiddleston. Zarina, la fée chargée de veiller à la sécurité de la poussière de fée, décide par lassitude de tout abandonner, d’emmener avec elle un peu du précieux trésor et de se lier avec la bande de pirates qui sillonne les mers environnantes.

Gaumont : mer, sam à 14h, 16h45 ; dim, lun, mar à 11h05, 14h, 16h45. Cin’Amand : mer à 14h, 16h (3D) ; sam, lun à 14h (3D), 17h ; dim à 14h (3D), 16h ; mar à

de Nils Tavernier avec Jacques Gamblin et Alexandra Lamy. Julien, ado et handicapé, rêve d’aventures et de sensations fortes. Mais lorsqu’on vit dans un fauteuil roulant, ces rêves-là sont difficilement réalisables.

Gaumont : mer, jeu, ven, sam à 13h30, 16h30, 20h10, 22h15 ; dim, lun, mar à 11h05, 13h30, 16h30, 20h10, 22h25. Cin’Amand : jeu à 14h, 17h ; ven à 14h ; sam à 18h30 ; dim à 20h ; lun, mar à 17h.

de Neil Burger avec Shailene Woodley, Theo James. Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères, Fraternels). À 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie.

Gaumont : mer, jeu, ven, sam à 14h15, 17h15, 19h, 21h55 ; dim, lun, mar à 10h30, 14h15, 17h15, 19h, 21h55. Cin’Amand : mer, dim à 17h, 20h ; jeu à 14h, 20h ; ven à 19h, 22h ; sam à 16h, 19h, 22h ; lun à 14h, 19h30 ; mar à 19h30, 22h.

de Pascal Bourdiaux avec Franck Dubosc, Kev Adam et Valérie Benguigui. Depuis qu’il a 7 ans, Alex n’a qu’une obsession : séduire Sandra Valenti, la plus jolie fille d’Aix en Provence et, à ses yeux, la plus jolie fille du monde.

Gaumont : mer, jeu, ven, sam à 13h50, 16h, 18h05, 20h15, 22h20 ; dim, lun, mar à 10h35, 13h05, 15h, 16h55, 18h45, 20h40, 22h35. Cin’Amand : ven, lun, mar à 22h30.

HER 2h06 Science-fiction

✮✮

de Spike Jonze avec Joaquin Phoenix et Scarlett Johansson. Los Angeles, dans un futur proche. Inconsolable suite à une rupture difficile, un homme fait l'acquisition d'un programme informatique ultramoderne, capable de s'adapter à la personnalité de chaque utilisateur.

Cin’Amand : art et essai, en VO, jeu à 20h ; ven à 22h ; sam à 17h ; lun à 19h30.

KHUMBA 1h25 Animation

(nc)

d’Anthony Silverston avec Jake T. Austin, Liam Neeson. Un zèbre demi-zébré est considéré par son troupeau comme la cause de la sécheresse persistante. Il décide de quitter leur lieu de retraite et part à la recherche de ses rayures perdues.

Gaumont : avant-première lun à 11h.

LA COUR DE BABEL 1h29

(nc)

de Julie Bertuccelli. Ils viennent d’arriver en France. Ils sont Irlandais, Serbes, Brésiliens, Tunisiens, Chinois ou Sénégalais... Pendant un an, Julie Bertuccelli a filmé les échanges, les conflits et les joies de ce groupe de collégiens âgés de 11 à 15 ans, réunis dans une même classe d’accueil pour apprendre le français.

L’Imaginaire : mer à 19h ; sam à 14h.

LA PART DU FEU 1h28

(nc)

d’Emmanuel Roy avec Franck Trillot, Bernard Dao-Castes. La part du feu, c'est ce que l'on sacrifie pour sauver l'essentiel. L'amiante protégeait de presque tout, à moindre coût, pour un profit maximum. C'était l'essentiel.

L’Imaginaire : ven à 19h ; dim à 18h.

LE LOUP DE WALL STREET 2h59 Biopic VOST Interdit - 12 ans

(nc)

de Martin Scorsese avec Leonardo DiCaprio, Jonah Hill. L’argent. Le pouvoir. Les femmes. La drogue. Les tentations étaient là, à portée de main, et les autorités n’avaient aucune prise. Aux yeux de Jordan et de sa meute, la modestie était devenue complètement inutile. Trop n’était jamais assez.

Ciné-club Atmosphères : jeu à 20h30.

LES YEUX JAUNES DES CROCODILES 2h02 Comédie dramatique

(nc)

de Cécile Telerman avec Julie Depardieu, Emmanuelle Béart. Deux sœurs que tout oppose. Joséphine, historienne spécialisée dans le XIIème siècle, confrontée aux difficultés de la vie, et Iris, outrageusement belle, menant une vie de parisienne aisée et futile. Un soir, lors d’un dîner mondain, Iris se vante d’écrire un roman.

Gaumont : mer, sam à 13h35, 17h25, 21h ; jeu, ven à 13h35, 17h25 ; dim, mar à 10h35, 13h35, 17h25, 21h10 ; lun à 13h35, 17h25, 21h10. Cin’Amand : mer, ven à 17h ; lun à 22h.

NEED FOR SPEED 2h11 Action

(nc)

de Scott Waugh avec Aaron Paul, Dominic Cooper. Tobey Marshall et Dino Brewster partagent la passion des bolides et des courses, mais pas de la même façon… Parce qu’il a fait confiance à Dino, Tobey s’est retrouvé derrière les barreaux. Lorsqu’il sort enfin, il ne rêve que de vengeance.

Gaumont : mer, jeu, ven, sam à 13h45, 16h20, 19h10, 22h ; dim, lun, mar à 11h, 13h45, 16h20, 19h15, 22h. Cin’Amand : mer, jeu à 14h, 17h, 20h (3D) ; ven à 16h15, 19h (3D), 22h ; sam à 16h30 (3D), 19h (3D), 22h ; dim à 14h, 17h, 20h ; lun à 14h, 16h45, 19h (3D) ; mar à 16h, 19h, 22h (3D).

NOÉ 2h18 Aventure peplum

(nc)

de Darren Aronofsky avec Russell Crowe, Jennifer Connelly. Russell Crowe est Noé, un homme promis à un destin exceptionnel alors qu’un déluge apocalyptique va détruire le monde. La fin du monde n’est que le commencement.

21h.

DE TOUTES NOS FORCES 1h30 Comédie dramatique DIVERGENTE 2h19 Science-fiction

FISTON 1h28 Comédie

Faute de baby-sitter pour le week-end, Marc Schaudel confie son fils Remy à Franck, son employé, « un type sérieux » selon lui. Sauf que Franck a 30 ans ce soir et que Rémy est un sale gosse capricieux. Au petit matin, Marc et sa femme Claire sont réveillés par un appel de la police.

(nc)

14h, 17h, 18h10.

Gaumont : mer, jeu, ven, sam à 14h15, 17h10, 20h45 ; dim, lun, mar à 11h, 14h10, 17h15, Cin’Amand : mer, dim à 14h, 20h ; jeu à 17h, 20h ; ven à 14h, 19h ; sam, mar à 14h, 19h, 22h ; lun à 19h, 22h.

QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ? 1h37 Comédie

✮✮

de Philippe de Chauveron avec Christian Clavier et Chantal Lauby. Leur première fille épousa un musulman, leur seconde un juif et leur troisième un chinois. Claude et Marie, issus de la grande bourgeoisie catholique provinciale, rêvent que leur cadette épouse un « bon » catholique.

Gaumont : mer, ven à 14h05, 16h40, 19h30, 22h15 ; jeu à 14h05, 16h40, 20h (VFST), 22h15 ; sam à 14h05, 16h45 (VFST), 19h30, 22h15 ; dim, lun à 10h50, 14h05, 16h45, 19h30, 22h15 ; mar à 10h50, 14h05, 16h45, 19h30, 22h30. Cin’Amand : mer, jeu à 14h, 17h, 20h ; ven à 14h, 16h30, 22h30 ; sam à 14h, 16h15, 20h30 ; dim à 14h, 16h, 20h30 ; lun à 14h, 19h30, 22h ; mar à 14h, 16h, 20h.

RIO 2 1h42 Animation

(nc)

de Carlos Saldanha avec Anne Hathaway, Jesse Eisenberg. Blu et sa famille vivent à Rio de Janeiro. Mais la vie de perroquet ne s’apprend pas en ville. Ils décident de s’installer dans la forêt amazonienne.

Gaumont : mer, jeu, ven, sam à 14h, 16h40, 19h15, 21h55 ; dim, lun, mar à 10h50, 14h, 16h40, 19h15, 21h55. En 3D : mer, sam à 13h35, 15h45, 17h55 ; dim, lun, mar à 10h30, 13h35, 15h45, 18h. Cin’Amand : mer à 14h (3D), 16h30 ; jeu à 17h30 ; ven à 14h, 18h15 ; sam à 14h (3D), 16h30, 19h30 (3D) ; dim, mar à 14h, 16h30 (3D) ; lun à 14h, 16h30 (3D), 19h30.

SUPERCONDRIAQUE 1h50 Comédie

✮✮

de et avec Dany Boon et Kad Merad. Pour sauver son ami de l’hypocondrie maladive qui le mine, un médecin imagine de l’aider à trouver la femme de sa vie.

Gaumont : mer, jeu, ven, sam à 14h, 16h35, 19h20, 21h45 ; dim, lun, mar à 10h40, 14h, 16h35, 19h20, 21h45. Cin’Amand : jeu à 17h ; ven à 14h ; sam à 14h, 22h30 ; dim à 18h15 ; lun, mar à 16h30.

TANTE HILDA 1h30 Animation

(nc)

de Jacques-Rémy Girerd, Benoît Chieux avec Sabine Azéma, Josiane Balasko. Tante Hilda, amoureuse de la nature, conserve

L’Imaginaire : mer à 14h30 ; sam à 16h30.

dans son musée végétal des milliers de plantes du monde entier. Beaucoup sont en voie de disparition.

YVES SAINT LAURENT 1h46 Biopic

(nc)

de Jalil Lespert avec Pierre Niney, Guillaume Gallienne. Paris, 1957. A tout juste 21 ans, Yves Saint Laurent est appelé à prendre en main les destinées de la prestigieuse maison de haute couture fondée par Christian Dior, récemment décédé.

Ciné-club Atmosphères : mar à 20h30.

Adresses des cinémas : Gaumont et Ciné-club Atmosphères ; rue des Alpes à Valenciennes ; L’Imaginaire, place Paul-Éluard à Douchy-les-Mines ; Cin’Amand, ZAC des Bruyères, rocade Nord, 59230 Saint-Amand-les-Eaux. 5211.


   

 AGENCE DE VALENCIENNES

2, boulevard Watteau 59300 Valenciennes ✆ 03 27 45 07 99 - Fax : 03 27 33 47 42 valenciennes@lavoixdunord.fr

Centre antipoison de Lille : ✆ 0 825 812 822. SOS mains et doigts Nord : ✆ 03 20 95 75 00. Centre antibrûlures : ✆ 03 20 44 56 10. Commissariat de police de Valenciennes :

✆ 03 27 28 28 28.  Police municipale de Valenciennes : ✆ 03 27 22 58 38.  Pharmacie de garde : ✆ 08 25 74 20 30 ;

LES RANDONNÉES PÉDESTRES Voici le calendrier des randonnées pédestres des clubs fédérés à la FFRandonnée de la zone Hainaut du mercredi 16 avril au mardi 22 avril.

Aujourd’hui Haveluy.- Rendez-vous 18 h mairie, départ pour une randonnée de 6 ou 8 km autour d’Haveluy (gilet fluo obligatoire) ; par le club de randonnée pédestre haveluynois, ✆ 06 88 58 67 64. Trith-Saint-Léger.- Rendez-vous 14 h place de Trith pour covoiturage, départ 14 h 30 place de l’Église de Curgies pour un circuit de 9 km maxi ; par les Pieds Trithois, ✆ 06 65 46 12 80.

Jeudi 17 avril

Crespin.- Rendez-vous 14 h parking derrière mairie de Crespin

pour une marche soutenue autour de Crespin ; par l’ARPH, ✆ 06 78 33 37 92. Saultain.- Rendez-vous 13 h 30 place de Saultain pour covoiturage, départ 14 h 30 église de Bousies pour un circuit intitulé « étang du Flaquet » de 11 km ; par les Grolles Saultinoises, ✆ 06 20 03 67 28. Valenciennes.- Rendez-vous et départ 14 h salle des sports Coubertin rue Roger-Salengro à Saint-Saulve pour un circuit intitulé « le marais – le Houplau » de 12 km ; par Actif Hainaut marche, ✆ 06 61 86 97 00 65.

Dimanche 20 avril

À l’initiative du Comité départemental de la FFRandonnée l’interclubs intitulé « la 20e randonnée de Printemps » organisé par l’ARPV, inscription gratuite mais obligatoire (ticket pour collations) à partir de 8 h 30 salle des fêtes de Verchain-Maugré. Départ groupé 9 h pour 7 ou 12 km. Ouvert à tous. Contact ✆ 06 73 60 65 56. Participeront les clubs fédérés suivants : Aulnoy-lez-Valenciennes.- Rendez-vous et départ 9 h place du 8-Mai-1945 à Verchain ; par Auno-Rando, ✆ 03 27 47 97 46. Famars.- Rendez-vous et départ place du 8-Mai-1945 à Verchain ; par la section randonnée de la CSL, ✆ 06 87 01 10 55. Feignies.- Rendez-vous 8 h place de Feignies pour covoiturage, départ 9 h place du 8-Mai à Verchain, par le club « À la découverte des Fagnes », ✆ 06 82 71 32 96. Inchy-Beaumont.- Rendez-vous et départ 9 h place du 8Mai-1945 ; par les randonneurs d’Inchy-Beaumont, ✆ 06 30 21 82 34. Jenlain.- Rendez-vous et départ 9 h place du 8-Mai-1945 ; par l’Association Découvertures Randonnée Jumelage Jenlain, ✆ 06 85 23 16 32. Petite-Forêt.- Départ 9 h place du 8-Mai-1945 à Verchain ; par la Marche Franc Forésienne, ✆ 06 18 09 26 79. Trith-Saint-Léger.- Rendez-vous 8 h 15 place de Trith pour covoiturage, ou 8 h 30 place du 8-Mai-1945 à Verchain ; par les Pieds Trithois, ✆ 06 65 46 12 80. Valenciennes.- Rendez-vous 8 h 15 parking derrière le musée des Beaux-Arts pour covoiturage, départ 8 h 45 place du 8Mai-1945 à Verchain ; par Actif Hainaut marche, ✆ 03 27 33 72 85. Autres rendez-vous : Mortagne-du Nord.- Rendez-vous 9 h place Decobecq à Flines-

lez-Mortagne pour la Marche du coq à Rouillon ; par les Joyeux Godillots, ✆ 06 80 61 02 63. Saultain.- Rendez-vous 14 h place de Saultain pour covoiturage, départ 14 h 30 maison de la Forêt à Bonsecours pour un circuit intitulé « le château de l’hermitage » de 10 km ; par les Grolles Saultinoises, ✆ 06 98 77 04 57.

Mardi 22 avril

Onnaing.- Rendez-vous et départ 8 h 45 parking du château

Brabant pour un circuit sur Onnaing et ses environs de 8 km environ ; par Onnaing Marche, ✆ 06 78 05 55 03.

À vos agendas !

Le dimanche 4 mai, interclubs à Aulnoy-lez-valenciennes, Ouvert à tous. Contact l’Aulnésienne 6e édition. ✆ 03 27 47 97 46. Contact : beatricebaudrin@aol.com

SERVICES VALENCIENNES

BLOC-NOTES

Internet, www.servigardes.fr  Médecin de garde : De 20 h à minuit, ✆ 03 20 33 20 33. Après minuit, relais pris par le 15.

VOS LOISIRS DE CE MERCREDI

www.lavoixdunord.fr

valenciennes@lavoixdunord.fr

SANTÉ

UNE BIBLIOTHÈQUE

Centres hospitaliers et polycliniques Valenciennes, ✆ 03 27 14 33 33.  Denain Urgences, ✆ 03 27 24 30 00.  Polyclinique Vauban Urgences : ✆ 03 27 32 41 00. Standard : ✆08 26 20 42 52. SOS calculs urinaires : ✆ 03 27 32 41 00.  Polyclinique du Parc à SaintSaulve Urgences chirurgicales, de 8 h à 22 h : ✆ 08 26 20 92 95. Urgences obstétricales (24h/24) : ✆ 03 27 23 93 89.

LES MARCHÉS

Aujourd’hui  Á Hergnies, place de la République. Á La Sentinelle, place Nicod. Á Lourches, place Roger-Salengro. Á Maing, place Pierre-Cuvellier. Á Mortagne-du-Nord, place PaulGillet. Á Neuville-sur-Escaut, place LéonBlum. Á Valenciennes, place du Musée.

LES DÉCHETTERIES

Valenciennes Métropole  Les déchetteries de Valenciennes, Onnaing, Quiévrechain, VieuxCondé et Maing, sont ouvertes de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Ligne Trions Fûté : ✆ 03 27 41 41 23. Pour les ordures ménagères, le tri sélectif et les déchets verts : SITA, ✆ 03 27 30 50 60 et le site Internet, www.dechetsenligne.fr Pour les encombrants : Le Maillon, ✆ 03 27 45 89 42. La Porte du Hainaut  Les déchetteries de Denain, Douchy-les-Mines, Mortagne-du-Nord, Neuville-sur-Escaut et SaintAmand-les-Eaux sont ouvertes de 9 h à 12 h et de 13 h à 19 h. Le Point Info déchets  ✆ 0800 77 55 37.

LA VOIX DU NORD Vos agences :  2 boulevard Watteau, Valencienes, ✆ 03 27 45 07 99 ; fax : 03 27 33 47 42 ; courriel, valenciennes@lavoixdunordf.fr  172, rue de Villars, Denain, ✆ 03 27 44 30 99 ; fax : 03 27 44 73 20 ; courriel, denain@lavoixdunord.fr Elles vous accueillent du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Fermées le samedi. Votre journal : « La Voix du Nord » dans votre boîte aux lettres tous les matins ? Appelez le 0810 636 626 (numéro Azur), ou par courriel : serviceclients@lavoixdunord.fr Petites annonces : Service annonces classées (nécrologie, annonces légales ; annonces professionnelles emploi, immobilier, automobile, tourisme) du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h 30, le samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30. Mail : annonces@lavoixdunordpublicite.fr ✆ 0825 00 62 59. - Fax : 0820 00 62 59. Service La Voix Annonces : annonces des particuliers (emploi, immobilier, automobile, bonnes affaires), du lundi au vendredi de 8 h 30 à 18 h 30, le samedi de 8 h 30 à 12 h, ✆ 0811 00 62 59 (règlement par carte bancaire). La Boutique des lecteurs : ✆ 03 20 39 00 39.

13

Denain De 10 heures à 12 heures, et de 14 heures à 18 heures. Saint-Amand-les-Eaux De 9 heures à 12 h, de de 13 h à 18 heures. Valenciennes  De 10 heures à 12 h et de 14 heures à 18 h 30 ; toutes les sections.

LES MUSÉES

Anzin  Musée Jouglet temporairement fermé pour une durée indéterminée. Denain  De 14 heures à 18 heures. Saint-Amand-les-

Eaux  De 14 heures à 17 heures. Valenciennes  De 10 heures à 18 heures.

LA PATINOIRE

Valigloö  De 14 heures à 18 heures et de 20 h 30 à minuit.

LES PISCINES

Denain  De 7 heures à 9 heures, de 15 heures à 17 heures et de 18 h 30 à 21 h 30 (réservé aux abonnés). Escaudain  De 14 heures à 16 h, de 16 h 30 à 18 h, de 18 h 45 à 19 h 30 (aquagym). Quiévrechain  de

11 h 30 à 12 h 45 et de 15 heures à 18 heures. Raismes  De 15 heures à 20 heures. Saint-Amand-lesEaux  De 12 heures à 14 heures, de 14 h 30 à 20 h 30. Saint-Saulve  De 18 heures à 21 heures. Trith-Saint-Léger  De 15 heures à 17 heures, et de 18 heures à 19 h 30. Valenciennes  De 7 h 30 à 8 h 30, de 10 h 30 à 12 h 55, de 15 heures à 18 h 55 et de 20 heures à 21 h 40.

OBSERVATOIRE

Saint-Saulve : découvrir la planète Mars, vendredi Tous les deux ans environ, la planète Mars est au plus proche de la terre, c’est donc un moment propice pour l’observer. C’est pourquoi l’observatoire Uranie, rue du Rôleur, ouvre ses portes le vendredi 18 avril, à partir de 21 heures et jusqu’à minuit, pour une soirée découverte sur le thème de Mars. Au programme, il est prévu bien entendu son observation avec différents instruments dont le télescope de 356 mm de diamètre sous la coupole. Des diaporamas présenteront les caractéristiques de Mars (ses volcans géants, son grand canyon…) ainsi que des images en 3D faites par les dernières sondes. Bien entendu, durant la soirée, il sera possible d’observer d’autres objets dans le ciel, en particulier la planète géante gazeuse Jupiter, ainsi que des amas d’étoiles, des galaxies… Certains de ces objets seront vi-

Venir avec sa lampe de poche pour accéder à l’observatoire.

sibles avec une paire de jumelles, donc n’hésitez pas à apporter les vôtres. Au cours de la soirée, grâce à certaines constellations, vous apprendrez à vous repérer dans le ciel. Entrée gratuite et sans réservation. Prévoir une lampe de poche car les abords de l’observatoire seront éteints. ■  Club astronomie Uranie : obs.uranie@free.fr

URGENT ACHÈTE TOUS VÊTEMENTS DE FOURRURE même usagés (veste, manteau, étole, vison, renard, astrakan, etc.) TOUS VIEUX MEUBLES (commode, armoire, buffet, table, etc.) TOUTES HORLOGERIES (pendule, horloge, carillon, cartels etc.) TOUTES ARMES (fusil, sabre, casque, épée, médaille militaire, etc.) TOUS TABLEAUX ET CADRES ANCIENS TOUTES MONTRES (gousset, à bracelet, même en mauvais état) TOUTES PIÈCES DE MONNAIES FRANÇAISES ET ÉTRANGÈRES MACHINES A COUDRE, CARTES POSTALES, INSTRUMENTS DE MUSIQUE (violon, piano, violoncelle), STATUES ET STATUETTES ANCIENNES ET TOUS VIEUX VINS de Bordeaux, Bourgogne, etc. recherche ARTS ASIATIQUES : Jade, Ivoire, porcelaine Contact M. Sécula - 06.35.31.88.09 N° RCS 341831584

1250476700VD

LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

6211.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

14 AUTOUR DE VALENCIENNES MARLY

ONNAING

La représentation du « Cœur Cousu » a plu

La mandature commence par des permanences des nouveaux élus

Le collectif des Baltringues est né en 2007 d’une rencontre entre sept professionnels du spectacle, au théâtre du jour d’Agen. Ceux-ci ont pour habitude de se produire là où le théâtre ne s’impose pas de façon naturelle, à savoir dans la rue, les marchés, les bus, les hôpitaux, ou bien même en entreprise. Dimanche, la troupe a fait escale à Marly, avec Julie Canadas interprétant en solo Cœur Cousu, librement adapté du roman éponyme de Carole Martinez, luimême récompensé par différents prix littéraires. Cette lecture a d’abord été un coup de cœur pour Julie. « L’écriture est magistrale, poétique, bourrée d’images. On est dans le surréalisme magique qui n’est pas sans me rappeler l’univers de Gabriel Garcia Marquez. C’est une histoire de bonnes femmes, dans un village du sud de l’Espagne, au XIXe siècle. C’est surtout l’épopée de Frasquita, tour à tour qualifiée de magicienne ou de sorcière, qui vit son don et son lot de souffrances », raconte-t-elle. Où commence le rêve ? Quand entre-t-on dans le réel ? Difficile de le savoir lorsque le premier est la face cachée du second. Julie Canadas a précisé que depuis plusieurs années, le projet traînaillait dans un coin de sa

A. Basquin, une Raismoise, a conçu les marionnettes.

tête. Restait à savoir de quelle façon elle le monterait. Il lui a fallu un an de préparation pour travailler la mise en scène, l’interprétation et dénicher les décors. Ainsi, via le théâtre d’objets et de marionnettes, elle a permis à son public de croiser des personnages dignes des contes et légendes, tous plus bigarrés les uns que les autres. Chaque spectateur s’est gentiment laissé porter jusqu’à la scène finale, avant de l’applaudir chaleureusement. ■

SAINT-SAULVE

Après un rando, une brocante avec Handi-Loisirs Pour la quatrième année, l’association Handi-Loisirs a organisé sa randonnée pédestre avec le concours de l’observatoire Uranie, les adjoints et élus locaux, les associations Chemin Vers et Marche Nordique de SaintSaulve. « Une fois de plus, le soleil était au rendez-vous et une trentaine de marcheurs ont pu apprécier la ville de Saint-Saulve sur un parcours de six kilomètres », se réjouit Yves Sprocq, président de l’association. Après une petite collation, les participants ont pu découvrir l’observatoire et se plonger dans

les étoiles avec le matériel mis à leur disposition par les membres du club astronomie Uranie. Ils pourront d’ailleurs y revenir vendredi pour observer la planète Mars en compagnie des astronomes de Saint-Saulve. Grâce aux dons reçus lors de cette marche, les randonneurs participeront aux prochains rêves d’enfants handicapés que l’association Handi-Loisirs réalise depuis 2012. ■ ៑ Handi-Loisirs organise une brocante le dimanche 18 mai, de 8 heures à 16 heures, sur le parking de Simply. Renseignements : ✆ 09 73 61 28 30 ou ✆ 03 27 33 12 23.

Les randonneurs ont marché avant d’aller découvrir l’observatoire Uranie. 1311.

Vendredi aura lieu le premier conseil municipal de la nouvelle mandature. Sept points sont à l’ordre du jour : délégation du conseil municipal au maire ; règlement intérieur du conseil municipal ; élection des délégués et représentant du conseil municipal auprès des organismes extérieurs ; versement des indemnités de fonction au maire ; versement des indemnités de fonctions aux adjoints au maire et conseillers délégués ; débat d’orientation budgétaire ; questions et informations diverses. Dès le mois de mai, les nouveaux élus recevront la population lors de permanences. Elles auront lieu une fois sur deux, à la mairie annexe située Chasse de Valenciennes dans le secteur de Cuvinot les semaines paires et à la mairie du centre les semaines impaires.

Les permanences Michelle Gréaume : permanence le vendredi, de 10 h à 12 h. Michel Boulet, premier adjoint en charge des actions économiques, de l’urbanisme et des finances : le lundi, de 15 h à 17 h. Vincent Handré, deuxième adjoint délégué à la culture et aux festivités : le mardi, de 16 h à 17 h, et sur rendez-vous. Jean-Marie Cadot, troisième adjoint à l’environnement durable, la sécurité, le cadre de vie et la communication : le jeudi, de 17 h à 19 h et sur rendez-vous. Mélanie Cinari, quatrième adjointe à la jeunesse, à la vie des quartiers et à la démocratie participative : le mardi, de 14 h à 17 h

Dès mai, les nouveaux élus tiendront des permanences à la mairie et à Cuvinot.

et sur rendez-vous. Tassadit Aouimeur, cinquième adjoint à l’état civil et au protocole : sur rendez-vous. Marie-Paule Brauchli, sixième adjointe à la famille, à la parentalité et à la vie des seniors : le mardi, de 15 h à 17 h, et sur rendezvous. Xavier Jouanin, septième adjoint à la solidarité, à la cohésion sociale et à la politique de la ville, le mardi de 9 h à 12 h sur rendezvous. Daniela Ridolfi, huitième adjointe au sport, à la santé et au bien être : le mercredi, de 15 h à 17 h et sur rendez-vous.

Vincent Quéric, conseiller délégué en charge de l’enseignement : sur rendez-vous. Albert Barrois, conseiller délégué en charge de la vie associative : mercredi, de 10 h à 12 h sur rendez-vous et de 14 h à 17 h sans rendez-vous. Jérôme Dordain, conseiller délégué en charge des travaux : sur rendez-vous. Graziella Stamper, conseillère déléguée au logement : le mardi, de 14 h à 17 h. Nathalie Pavot, Ingrid Janot et Géraldine Potier, conseillères municipales épauleront des adjoints dans leurs permanences. ■

TRITH-SAINT-LÉGER

Au collège, les portes se sont ouvertes samedi Samedi matin a lieu la traditionnelle action portes ouvertes au collège. Les parents d’élèves étaient sur le pont afin d’accueillir parents et futurs élèves venus faire connaissance avec l’établissement, sa structure, son personnel, les sections ouvertes, son organisation à tous les niveaux. Les élèves volontaires pour servir de guides n’étaient ni les moins fiers ni les moins motivés pour faire connaître ce milieu de vie et de formation. Comme Anthony, un élève, prêt à nous faire visiter les lieux. L’implication du comité de parents dans cet établissement est importante. Les associations de parents d’élèves disposent du droit d’informer, de communi-

Anthony a guidé les visiteurs jusqu’à la classe de physique-chimie où avaient lieu des démonstrations en présence du professeur.

quer, de disposer de moyens matériels d’action (boîtes aux lettres, panneaux d’affichages, éventuellement locaux). Dans chaque

conseil de classe, deux parents sont présents ainsi qu’au conseil de discipline (deux représentants). ■


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

AUTOUR DE VALENCIENNES

15

PETITE-FORÊT

ROUVIGNIES

Les huit adjoints au maire connaissent leurs délégations

Les écoliers ont accueilli le maire et son conseil

Le nouveau conseil municipal, installé lors des élections, s’est réuni dernièrement pour la première fois avec à l’ordre du jour la définition des délégations des huit adjoints. Martine Diliberto, première adjointe, sera en charge des finances et marchés publics. Marie-Geneviève Degrandsart, deuxième adjointe, sera en charge de l’enfance et jeunesse. Pasquale Timpano, troisième adjoint, s’occupera de la culture. Marcel Burny, quatrième adjoint, mènera le développement durable et l’urbanisme. Ali Farhi, cinquième adjoint, s’occupera du sport et Élizabeth Derche, sixième adjointe, de l’enseignement et des affaires scolaires. Bernard Vandenhove, septième adjoint, aura en charge les travaux et Mirella Bauwens, huitième adjointe, les affaires sociales. Six conseillers municipaux avec délégation ont été élus : Gérard Neyret, prévention, citoyenneté et sécurité ; Grégorie Spychala, fêtes, cérémonie et vie associative ; Guy Moriamez, communi-

cation ; Rachid Lamri, insertion ; Cédric Otlet, cadre de vie ; Christine Leonet, handicap et solidarité. De même, dix commissions municipales ont été créées et chacune

d’entre elles sera représentée par six membres de la liste « Continuons ensemble pour Petite-Forêt » et deux membres de la liste « Petite-Forêt, Ensemble, Autrement ». ■

Ce vendredi, les élèves ont accueilli le maire et son conseil dans leur école.

Les adjoints, ici avec le maire, connaissent désormais leurs délégations.

Vendredi, les élèves et les enseignantes de l’école Louise-Michel ont eu l’heureuse surprise d’accueillir, Michel Raout, maire de la commune et son conseil dans l’enceinte de l’école. Revêtu de son écharpe tricolore, monsieur le maire a présenté ses adjoints et ses conseillers avant d’engager un dialogue avec les

élèves. À la question, « avez-vous des souhaits ? » posée par Michel Raout, le changement de revêtement du sol du city stade fut plusieurs fois évoqué. Pour conclure, le nouvel élu a annoncé qu’il y aurait peut-être un conseil municipal d’enfants. ■

2311.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

16 DE VALENCIENNES AU PAYS DE CONDÉ ANZIN

CONDÉ-SUR-L’ESCAUT

L’UDI s’allie au FN : Mehdi Tami « assume » puis démissionne

Un congrès pour ne pas oublier les tombés pour la France

Les téléphones ont chauffé, mardi matin. Pour évoquer « un scoop », une « surprise » : une inédite « alliance UDI-FN » créée lors du conseil municipal de lundi soir ! L’UDI à Anzin, rappelons-le, c’est Mehdi Tami. Et pour tout vous dire, on imagine mal le colistier de Pierre Hernandez faire alliance avec le Front national. Et pourtant, « Mehdi Tami s’est allié avec le Front national, nous a résumé Nicolas Fehring. Ils ont créé un inter-groupe pour obtenir des sièges dans les commissions municipales. On est médusé. C’est une alliance contre-nature. Valérie Létard a été informée. » Pour le conseiller municipal d’opposition, l’UDI a ainsi ouvert la porte des commissions municipales au FN, qui n’aurait eu aucun poste sans cette alliance. « Dans toutes les commissions, poursuit Nicolas Fehring, j’ai voté pour la liste de la majorité, parce que je vote toujours contre le FN. » Le maire, Pierre-Michel Bernard, a fait plusieurs fois répéter Mehdi Tami, lundi soir. Pour être certain d’avoir bien compris, et pour que tout le monde sache ce qui était en train de se passer. Il aurait même saisi les instances de l’UDI. Valérie Létard, contactée par nos

soins, a rapidement réagi. Dans un communiqué envoyé mardi, elle annonce sa décision « d’exclure immédiatement Mehdi Tami de l’UDI ». « Rien ne justifie qu’on s’entende avec le Front national, nous a-t-elle dit au téléphone. J’ai toujours été claire là-dessus. Ce n’est pas acceptable, je ne transige pas. » Elle a néanmoins ajouté, à l’intention de Mehdi Tami, avoir pris cette décision « sans aucune agressivité ».

« Naïf » mais « responsable » Mehdi Tami, justement, qu’en pense-t-il ? Mardi matin, il expliquait et assumait : « C’était ça ou on n’avait rien du tout. On représente des Anzinois, il fallait qu’on soit dans les commissions. Je n’ai pas été élu pour faire partie d’une opposition en bois, ça ne m’intéresse pas. » Oui, mais l’UDI et le FN ? Mehdi Tami et le FN ? « Ce n’était pas une décision facile à prendre. On m’a conseillé de le faire, je l’ai fait, je l’assume. Quant à moi, consultez vos archives, et vous verrez qu’en 2002, pour la présidentielle ChiracLe Pen, je portais un maillot anti-Le Pen. J’étais membre de SOS Racisme. »

Concernant l’intergroupe, « il n’a été créé que pour obtenir des postes dans les commissions municipales. Notre groupe gardera son identité, celui du FN la sienne. Je vais pouvoir siéger à la politique de la ville, au sport, à la jeunesse. C’est ça le principal. Je vais travailler pour ma ville et me préparer pour 2020 ». Mais ça, c’était avant. La journée est passée, les choses se sont compliquées et le communiqué de l’UDI est tombé. Mardi après-midi, Mehdi Tami nous rappelait : « Je démissionne du conseil municipal. J’avais fait ça dans l’intérêt des Anzinois, mais je me suis trompé. Je suis un républicain. Je ne veux pas être associé au FN, ni moi ni ma famille. Ce n’est pas une décision facile à prendre. Du haut de mes 36 ans, je ne suis peut-être naïf, mais mes responsabilités, je les prends. » Mehdi Tami n’a été épargné ni par la majorité de Pierre-Michel Bernard ni par Nicolas Fehring, « qui a bien su aller dans le sens du maire pour obtenir des places dans les commissions ». Il a peut-être été également utilisé par son propre groupe politique, dont la tête de liste, Pierre Hernandez, n’était pas là, lundi soir. La politique est solitude… ■ VINCENT TRIPIANA

CRESPIN

Escapade dans les Ardennes pour les marcheurs de l’ARPH

Il y avait du monde à ce congrès des anciens combattants de l’arrondissement de Valenciennes.

C’est à Condé, que s’est tenu ce week-end le 69e congrès des Anciens combattants de l’arrondissement de Valenciennes. Si tout un chacun sait que l’année 2014 marque le centième anniversaire du début de la Première Guerre mondiale, il fut rappelé que 2014 est aussi le soixante-dixième anniversaire du débarquement et du début de la libération de la France ainsi que le soixante-neuvième anniversaire de la libération des camps et le cinquante-deuxième anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie. Pour l’occasion, le jeune maire de la ville, Grégory Lelong, a rappelé que les anciens combattants sont porteurs du poids d’un passé qu’il ne faut pas oublier « afin que l’humanité et la paix demeure ». La peur de l’oubli est une idée qui revient souvent dans le discours des anciens combattants. Bernard Moreau, président de la section de Condé-sur-l’Escaut, dont le père est mort au combat, a insisté sur le devoir de mémoire, « sinon, c’est comme si on l’enterrait une seconde fois ! ». Louis Zajac, président de l’arrondissement de Valenciennes, a redit les paroles de Winston Churchill : « Une nation qui perd sa mémoire est une nation qui, tôt ou tard, verra ressurgir le passé. » Alors, pour ne pas oublier

et comme chaque année, les anciens combattants sont allés déposer des gerbes de fleurs au monument aux morts de la ville, boulevard de la Liberté. Et Bernard Moreau de rappeler aux souvenirs des Condéens, MM. Léon Faux et Édouard Lefebvre, fusillés pour faits d’espionnage par pigeons voyageurs dont une stèle est érigée à leurs mémoires dans les remparts. Émile Tabary, lui, fut tué en 1916. C’est en 1944 que trois autres condéens, très jeunes, Yvon Bouton, Henri Martrice et Marcel Maes furent fusillés pour leurs faits de résistance. Il y a les morts mais il y a aussi les vivants. En 2014, si l’association des anciens combattants favorise le devoir de mémoire, son activité principale s’avère être le soutien social et financier de ses adhérents et « cela est la partie la moins visible, la moins médiatique de notre action et pourtant la plus importante », souligne Bernard Moreau. Comme un nouveau combat… Se souvenir ensemble, c’est aussi se retrouver ensemble. À l’issue de cette journée, c’est donc un repas fraternel qui fut servi au château de Lorette. Comme pour ne pas oublier, là non plus, que la vie peut être douce. ■ ៑ Lire aussi page 10.

EN BREF valenciennes@lavoixdunord.fr

Les joies de la balade de groupe étaient au programme.

Samedi matin, deux autocars ont été nécessaires pour transporter les cent cinq adhérents à Houffalize. En cours de route, arrêt à la cascade de Coo où les marcheurs se sont défoulés sur un parcours de six kilomètres en terrain fortement accidenté. Le pique-nique au bord de la rivière Ambiève a requinqué tout ce beau monde avant de reprendre la route pour la destination prévue. 1411.

Le dimanche matin, les randonneurs ont fait un nouveau circuit de 12 km sur les hauteurs autour de la ville et au long de l’Ourthe. Quant aux non marcheurs, ils se sont offerts une balade découverte de la Roche en Ardennes et ont profité des activités aquatiques de l’hôtel. L’après-midi, pour les vingt ans de l’association, une surprise at-

tendait les participants sur la route du retour : la visite de la brasserie d’Achouffe, avec dégustation et un verre décoré en cadeau a en effet réjoui tout le monde. La qualité des prestations, le temps clément, la bonne humeur habituelle et la convivialité ont contribué grandement à la réussite de ce week-end. ■

ANZIN

enfants moins de 12 ans, 3 €.

Repas dansant de printemps ៑ Organisé par l’association sportive Anzin pétanque, avec l’orchestre de variétés Jacky Marchal, le samedi 3 mai, à partir de 12 h 30, à la salle des fêtes. Prix : 20 € boissons non comprises, menu spécial enfants (moins de 12 ans), 7,50 € boissons non comprises. Réservations : ✆ 06 20 63 13 96 ou ✆ 06 13 14 15 28. Concert humanitaire ៑ Samedi 26 avril, à 20 h 30, à l’église SainteBarbe, concert Gospel par le Teen Gospel Voices dirigé par Marc Vanholderbeke, au profit des associations Un filleul pour Madagascar et Humani’terre. Entrée : adultes, 5 € ;

CONDÉ-SUR-L’ESCAUT Conseil municipal ៑Le nouveau conseil municipal, installé dimanche 6 avril, tiendra sa première réunion vendredi, à 18 h.

QUIÉVRECHAIN Concert de printemps ៑ À l’occasion de son concert de printemps, qui aura lieu samedi, à partir de 19 h 30, à la salle des fêtes, l’harmonie organise une soirée dansante sur la musique des années 80. En première partie, l’Harmonie et l’orchestre junior de l'école de musique ; en deuxième partie, soirée dansante animée par un DJ. Entrée : 2 €.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

L’AMANDINOIS 17 SAINT-AMAND-LES-EAUX

RAISMES

Un nouveau site web pour l’Office de tourisme de la Porte du Hainaut

Deux apprenties fleuristes primées à un concours à Paris

Plus pratique, plus rapide d’utilisation et dans l’esprit de la nouvelle charte graphique, telles ont été les exigences de l’Office de tourisme de la Porte du Hainaut pour la refonte de son site internet. Désormais en ligne, le nouveau site www.tourisme-porteduhainaut.fr est le reflet de l’ensemble des atouts touristiques du territoire de La Porte du Hainaut.

Découvrir, pratique et préparer Trois rubriques principales constituent l’arborescence du site web : « découvrir », « préparer » et « pratique ». Dans « « découvrir », le ort fluvial de Saint-Amand-lesEaux et le parc de La Porte du Hainaut à Raismes ont un espace qui leur est dédié ; ces deux équipements étant gérés par l’Office.

Un nouveau site plus rapide d'utilisation.

Les activités nature sont également à l’honneur, avec des itinéraires clefs en main pour partir en randonnée ; le territoire se positionnant comme une terre de nature, un territoire de loisirs par son potentiel. De même dans « préparer », l’internaute trouvera la liste complète des établissements en matière de restauration ou d’hébergements et les temps forts à venir sur la Porte du Hainaut. Les curistes ont désormais un espace réservé où ils peuvent télécharger le guide touristique du curiste qui leur est dédié chaque année. Enfin, l’ensemble des brochures éditées par l’Office de tourisme sont téléchargeables également dans la rubrique « pratique ». En complément de son nouveau site Internet, l’Office de tourisme continue à développer sa notoriété et sa communication via Facebook et Youtube. Des outils devenus incontournables auprès d’une clientèle avide de suivre au quotidien l’actualité touristique de la Porte du Hainaut en images ou en vidéos. ■

FLINES-LEZ-MORTAGNE

Une randonnée pédestre de solidarité Le Comité catholique contre la faim et pour le développement organise sa traditionnelle marche de Pâques, lundi, à partir de 9 h. Deux parcours de 5 et 10 km partiront de la salle paroissiale au 31, de la rue Georges-Fournier. L’inscription est de 2 €. L’ensemble des sommes versées sera transmis pour soutenir des projets de développement dans les pays du sud. ■ ៑ Pour tout renseignement, il est possible de s’adresser à Antoine Bailleux, au ✆ 03 27 46 30 80 ou à Bernard Parent, au ✆ 03 27 48 65 92.

MAULDE

Erika Bertin, 19 ans, prépare son CAP de fleuriste au centre de formation d’apprentis de à Raismes. Elle est revenue du concours d’emballage floral avec le deuxième prix. Morgane, une autre élève du CFA, a décroché la quatrième place. Erika Bertin et Morgane François ont participé au concours d’emballage floral organisé par la société Clayrton’s. Le 18 mars, elles avaient réussi la première phase du concours. Sur les 700 participants, il en restait 10 en finale (5 en CAP et 5 en BP). Le jeudi 3 avril, elles ont pris la direction du pavillon fleurs du marché de Rungis, accompagnées de Laurent Duriez, formateur et responsable de la vie scolaire, et de Laetitia Reju, maître d’apprentissage de Morgane, afin de disputer la finale du concours. Il s’agissait de réaliser un chemin de table conçu sur le thème de Pâques avec plusieurs éléments de récupération (boîtes à œufs, coquilles…). Après deux heures d’épreuve, Erika a remporté le deuxième prix et Morgane a terminé à la quatrième place. C’est peu dire que Jonathan Neys, responsable pédagogique du centre de formation, et son équipe sont très fiers de leurs deux apprenties ! Erika est actuellement en apprentissage chez Chantal Letot, fleuriste à Valenciennes et qui tient La Bouquetière. « J’ai eu beaucoup

de chance d’être accueillie ici, explique Erika, avec une aussi grande variété de fleurs et de plantes, c’est idéal. J’ai toujours aimé la nature et j’ai préféré me spécialiser dans la composition florale, la création me plaît beaucoup. » « Quand Erika est arrivée, poursuit Chantal Letot, elle était très timide, puis elle s’est vite mise dans l’ambiance du magasin. Elle a le don de la création, il fallait la guider pour qu’il puisse se développer. Je lui donne les lignes, la connaissance des plantes, sans barrière, elle peut ainsi s’exprimer. On s’entend très bien. » Ce n’est pas la seule distinction qu’a obtenue Erika cette année, puisque courant mars, elle a été nommée « apprentie méritante » par le centre de formation sur l’ensemble de la promotion et récompensée par l’association des décorés de la médaille du travail de l’arrondissement de Valenciennes. Après les épreuves du CAP, elle se destine à entrer en BP de fleuriste à Lesquin en septembre prochain. Elle continuera son apprentissage chez Chantal Letot. La section « fleuriste en CAP » n’existe au CFA de Raismes que depuis deux ans. Parmi les formateurs, citons notamment Gilles Dumont, fleuriste à Valenciennes et meilleur ouvrier de France de l’année 2000. Il a d’ailleurs appelé personnellement Erika et Morgane à l’annonce des résultats pour les féliciter. ■

EN BREF

Foire artisanale et brocante le dimanche 27 avril À partir de 10 h, des animations sur le site sont prévues avec l’ensemble de l’école intercommunale de musique.

L’Amicale laïque mixte de Maulde organise sa foire artisanale le dimanche 27 avril, de 7 h à 17 h, dans la rue du Mortier et la cour de l’école.

Des animations

Des artisans aussi En plus de la traditionnelle brocante, une dizaine d’artisans présenteront leurs produits : fleurs, pizza, boulangerie, saucissons, tartes, légumes, rôtisseries, produits de beauté, etc.

Erika Bertin a reçu le deuxième prix pour sa composition florale au concours d’emballage floral.

L’accordéoniste locale, Alexis Passion, animera cette journée. Une buvette et friterie seront sur place. ■ Alexis Passion animera la foire artisanale.

៑ Pour tout renseignement et inscription il suffit de contacter Michel Delcroix, au ✆ 06 31 36 04 37 ou Ruddy Copin, au ✆ 06 44 70 02 10.

valenciennes@avoixdunord.fr

RAISMES

Concours de pétanque ៑ Organisé par les Joyeux pétanqueux, sur le terrain rue Casimir-Perrier, le samedi 19 avril, en doublettes formées (formule championnat de France) ouvert à tous. Mise 10 € par équipes, doté de 150 € + les mises basé sur 40 équipes. Inscriptions dès 13 h 30, jet du but à 14 h 30.

ROSULT Les jeudis de la chanson ៑ Atelier d’écoute de chanson francophone, jeudi, à 18 h 30, à la médiathèque. À partir d'une sélection de documents sonores disponibles au prêt dans le Réseau des médiathèques de la vallée de la Scarpe, Jean Bodart (association CHANSEM)

permettra de découvrir ou de redécouvrir collectivement des interprètes de la chanson francophone et d’échanger sur l’œuvre écoutée en la resituant dans son contexte de création (courants littéraire et musical, époque d’enregistrement et moyens de production). Renseignements et réservation au ✆ 03 27 35 20 75.

SAINT-AMAND-LES-EAUX Ouverture du centre aquatique les jours fériés ៑ Le centre aquatique sera ouvert au public les lundi 21 avril (Pâques), jeudi 8 mai, jeudi 29 mai (Ascension), et lundi 9 juin (Pentecôte) de 14 h 30 à 18 h. Les animations « aquabike » seront assurées selon les horaires habituels. 1511.


DENAIN

18

LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

......................................................................................................................................................................................................

AUJOURD’HUI Théâtre à Wasnes-au-Bac ៑À 10 h 30 et 16 h 30 à la salle polyvalente, Kubik par le Théâtre de la Guimbarde et Teatro Praison. Tarifs : 3 €. Réservations : ✆ 03 27 19 04 43. ■

AINSI VA LE DENAISIS...

Grand prix de Denain : circulation et stationnement modifiés En raison du Grand prix de Denain, jeudi, la circulation est interdite : jusqu’à vendredi 18 h, boulevard Mitterrand, entre les rues PierreBériot et Arthur-Brunet ; jusqu’à jeudi 22 h, rue ArthurBrunet entre l’école Condorcet et le rond-point dit « Cafougnette », boulevard Mitterrand entre les rues Pierre-Bériot et Louis-Petit ; jeudi de 6 h à 22 h, rue Arthur-Brunet entre les rues Lebret et Émile-Basly, sur l’entrée sud entre le giratoire à l’intersection avec les rues Bériot et Brunet et le giratoire d’accès au centre commercial ; jeudi de 13 h à la fin de la course, la traversée du giratoire reliant le boulevard Mitterrand au boulevard du 8-mai-1945 prolongé. Le stationnement est interdit : jusqu’à vendredi 12 h, boulevard Mitterrand, entre les rues Bériot et Brunet ; jusqu’à jeudi 22 h, place Baudin et boulevard Mitterrand entre la rue Brunet et le rond-point à l’intersection de la rue Petit, parkings « Booma » et « Aldi » ; jeudi 6 h à la fin de l’épreuve, rue Bériot entre l’école Michelet et le rond-point « Cafougnette », rue Lebret, parking du centre nautique, parking derrière l’école Michelet, entrée sud et rue Brunet entre l’école Condorcet et le rond-point « Cafougnette » ; jeudi de 9 h à 12 h 30, boulevard du 8mai-1945 prolongé, rue Marcel-Fontaine, rue Zola, rue de Villars (entre les rues Zola et Fontaine), boulevard du 8-mai-1945 (entre le centre nautique et la RD 955) ; jeudi de 9 h à 14 h, rues Baudin, Berthelot, Blanqui et boulevard Mitterrand ; jeudi de 9 h à 17 h, rue Brunet et boulevard De-Gaulle.

La BGE de Denain aide aussi à la création d’associations Mardi, la boutique de gestion d’entreprise de Denain (BGE) proposait un atelier destiné aux personnes désireuses de créer une association. Les participants ont appris les bases comme étudier le marché, répondre aux besoins et se différencier de la concurrence. Les personnes qui souhaitent créer une association peuvent se rapprocher de Djamila Bouguerra auprès de la BGE située 2, rue Louis-Petit. Renseignements : ✆ 03 2 52 56 90. ■ 1212.

BONJOUR ៑ Garage solidaire du Hainaut : c’est parti !

PENSEZ-Y !

Ça y est, le premier Garage solidaire du Hainaut a ouvert ses portes sur le site des Pierres blanches de Denain. Après des mois de recherches de partenaires, un grand prix national et une mention spéciale Talents des

Musée d’Ostrevant à Bouchain ៑ Les ouvertures du dimanche après-midi reprendront à partir du 20 avril, de 15 h à 18 h ; dernière admission à16 h 45. ■

cités, entre autres, l’association a donné ses premiers coups de clé à molette ce lundi. Le principe est simple : l’entretien, la réparation (et dès septembre la vente) de véhicules pour des personnes bénéficiaires des minima sociaux et en

recherche d’emploi, à des tarifs préférentiels. Seules ces personnes, orientées par les structures compétentes (Pôle emploi, CCAS, missions locales, etc.) peuvent y prétendre. Plus de détails, bientôt, sur notre site. ■ P. R.

LE VISAGE DU JOUR

À Haulchin, Nino Di Masso, l’un de ces éternels amoureux de la petite reine Nino Di Masso et le cyclisme, c’est une histoire qui dure depuis l’enfance, avec ses hauts et ses bas. L’attachement de ce chef d’entreprise haulchinois au Grand prix de Denain est, lui, indéfectible. Rencontre. PAR VALÉRIE AUBERT denain@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX »

Nino Di Masso a effectué ses premiers tours de roue à l’âge de 15 ans. Un an après son arrivée à Denain, depuis son village des Abruzzes, en Italie. Une petite cité à laquelle il est toujours resté attaché et dont il a conservé une photo bien en évidence dans le bureau de son entreprise, à Haulchin. Il avait rejoint la France avec sa famille, alors qu’il allait avoir 14 ans, pour y retrouver son père, chef de chantier. Le jeune Nino a dû batailler pour se faire une place parmi les jeunes gens de son âge, qui ne lui ont pas fait de cadeau. Sa fierté : avoir décroché le 2e prix de français trois ans après son arrivée sur le territoire. Il se met donc au vélo à 15 ans, grâce à un voisin, à qui il rachète la bicyclette. Rouler… Le garçon solitaire et timide en rêve depuis que le Tour d’Italie est venu dans son village. « J’avais 7 ou 8 ans. C’était un événement, à une époque où on n’avait ni radio ni télé. Un coureur, qui avait chuté peu avant l’entrée dans le village, est passé devant moi le visage en sang. C’était un héros pour moi ! » Nino montre de réelles dispositions pour le sport cycliste. À 18 ans, il est champion d’académie et, dans la foulée, se classe 5e des championnats de France. En sept ans de carrière, il va accumuler 31 victoires – dont trois sur le Grand prix de Denain amateur –, 35 places de deuxième et 50 de troisième. « Le Grand prix, je l’ai gagné pour mon ami André Pierschlewicz, fauché par une voiture à l’entraînement… » Nino a aussi participé à deux Paris-Roubaix amateur. « La première année, j’ai cassé après quelques kilomètres. La deuxième, je suis allé au bout, j’ai fini 30e. » Baroudeur-puncheur, il se révèle aussi bon grimpeur. « Pour moi, une victoire, ça valait beaucoup, car

Nino Di Masso pose devant un portrait du coureur italien Di Luca et l’un de ses maillots dédicacé.

je n’étais pas sprinteur. J’attaquais tout le temps. J’ai pratiquement toujours gagné en solitaire. » Son service militaire, qu’il effectue en Alsace, freine en partie son ascension. « Je m’entraînais en cachette du colonel, quelqu’un de très sportif mais qui ne jurais que par le ski… » Lui qui rêvait d’une carrière pro – « pour moi, c’était ça ou rien ! » –, échoue dans son entreprise. « Je n’ai peut-être pas su me vendre », analyse-t-il.

« Pas encore l’âge de la retraite » Nino renonce alors au cyclisme. « J’ai laissé le vélo à la cave, je ne suis plus allé voir une seule course. Ça a été comme ça pendant quinze ans. » Jusqu’à ce qu’un ami le remette en selle. Pour sa reprise, il se lance un défi de taille : grimper le mont Ventoux, « là où est mort Tom Simpson (sur le Tour 1967, ndlr). Je me suis dit que c’était le meilleur hommage que je pourrais lui rendre ». L’ancien coureur amateur devenu chef d’entreprise garde un souvenir « fabuleux » de son ascension, bien qu’il n’ait « jamais

« J’apprécie les coureurs quand ils sont dans l’effort. J’ai l’impression de pédaler avec eux. » autant souffert de (sa) vie ». « Je l’ai grimpé seul. J’ai eu une fringale monumentale dans les six derniers kilomètres. Mais je m’étais juré de ne pas mettre pied à terre. Je suis arrivé là-haut détruit ! » Faute de passer pro, Nino a exercé « deux, trois petits métiers », avant de devenir vendeur de voitures à Cambrai. Lorsqu’il a 24 ans, son père réaménage de fond en comble une maison située à Haulchin, à laquelle il joint un local commercial, au rez-de-chaussée, qui abritera dans un premier temps un magasin d’électroménager. Puis un commerce spécialisé dans le carrelage, avec de la marchandise tout droit importée d’Italie. « J’étais très timide et j’avais peu d’expérience dans la vente. Mais quand on est sportif, on aime les défis ! » Après six ans d’efforts, « ça a commencé à bien marcher. Les premières années, ma maman m’a beaucoup

aidé ». Son père le rejoint et travaillera à ses côtés pendant dix ans, jusqu’à sa retraite. « J’ai repris la boutique seul, et je suis toujours là ! » Quarante ans après sa fondation, Carreaux Sanit est toujours bel et bien là, à l’angle de l’avenue de l’Europe et de la rue AlexandreDumas. « Si on est encore là, c’est parce qu’on a été sérieux », insiste Nino Di Masso, qui travaille avec une secrétaire et un magasinier. Sa clientèle ? « 50 % d’artisans et 50 % de particuliers. Le magasin fête ses quarante ans cette année mais, moi, je n’ai pas encore l’âge de la retraite ! » Et le vélo dans tout ça ? « Je vais bientôt m’y remettre… » Pour cela, il devrait enfourcher le vélo de Danilo Di Luca, celui-là même avec lequel il a gagné Liège-Bastogne-Liège en 2007. Et, depuis plus de vingt ans, il fait partie des partenaires du Grand prix de Denain (GPD). Dimanche, le ParisRoubaix est passé devant chez lui. Jeudi, il ira voir le GPD « dans un endroit un peu isolé, avec un peu de difficulté. J’apprécie les coureurs quand ils sont dans l’effort. J’ai l’impression de pédaler avec eux ». ■


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

DENAIN

A

FAUBOURG DUCHATEAU

Six mois après la barre « Alsace », le Lyonnais livré aux démolisseurs C’est encore un symbole qui tombe au faubourg Duchateau, en pleine rénovation urbaine. Depuis lundi après-midi, une énorme grue de la société Renard d’Escaudain casse, avec sa méga pince, un des immeubles désaffectés du quartier. Comme l’a fait remarquer le facétieux Marcel Dehoux, viceprésident de Partenord, « on s’attaque à l’Est ». Comprenez par là qu’après la grande barre Alsace (rasée en octobre dernier) et avant le Dauphiné (c’est pour mijuillet), le Lyonnais, en cours de grignotage, complète la province orientale du Faubourg. Les 54 appartements du Lyonnais, le plus petit des trois « blocs » appelés à disparaître de la carte locale, sont vides de tout occupant depuis février. 70 % des familles ont été relogées à Denain,

vingt-sept bénéficiant d’une habitation neuve. « Actuellement, précise Marcel Dehoux, seul le bâtiment Dauphiné reste occupé par douze familles qui seront relogées début mai avec la livraison des derniers logements individuels neufs reconstruits dans le cadre de l’ANRU, plus deux mis à disposition du centre social et de l’entreprise Sogéa. Il y aura donc eu 237 familles relogées, soit 94 % sur l’ensemble des trois bâtiments ». La démolition du « Lyonnais » va durer jusqu’à début mai. Auparavant, il avait fallu désamianter (coût de 230 000 €), ce qui a pris cinq semaines. En présence de nombreux curieux, plusieurs brefs discours ont été prononcés sous la tonnelle (souvenir de la démolition de la barre Alsace, sous une grosse averse). Après Marcel Dehoux,

Anne-Lise Dufour, la députéemaire de Denain, a évoqué, non sans émotion, la transformation de ce quartier, rappelant que sur le site de l’ancienne barre Alsace, va se construire le futur groupe scolaire Patrick-Roy et la rue éponyme. Sur le terrain laissé libre après la démolition du Lyonnais, vont être construites des maisons en accession à la propriété. Elle a rassuré les habitants : des jeux pour enfants seront réimplantés sur le périmètre. Enfin, Franck-Olivier Lachaud, le sous-préfet, après avoir souligné le vote récent, par les députés, d’un ANRU 2 (dont Denain pourrait bénéficier), a remercié les équipes Partenord et Ville qui suivent le dossier au jour le jour et même, parfois, la nuit. ■

FRANCIS THUILLIEZ

Lundi après-midi : le lent grignotage de l’immeuble Lyonnais vient de démarrer. L’entreprise Renard d’Escaudain est sur les dents.

DOUCHY-LES-MINES

Décès de B. Nicoulaud : le SIAVED perd bien plus qu’un ingénieur Bernard Nicoulaud a donné ses derniers coups de pédale samedi matin, en forêt de Mormal. Entre Maroilles et Locquignol, l’époux, père et grand-père valenciennois, ingénieur au SIAVED, a été victime d’un malaise. Les secours ne seront pas parvenus à le réanimer. Bernard Nicoulaud s’est éteint à l’âge de 58 ans. La nouvelle a bouleversé le milieu cycliste valenciennois, dans lequel le passionné de la discipline était très impliqué. Mais aussi le personnel de l’entreprise où Bernard œuvrait avec autant d’acharnement, depuis 1998. Au SIAVED de Douchy-les-Mines, mardi matin, l’importance et la douleur de cette perte étaient encore bien palpables après une réunion de l’ensemble du personnel. Pour une pluie d’hommages :

« Dynamique, intègre, à l’écoute, discret et altruiste, humain… » Tous ont souhaité s’y associer. « Nous perdons un collaborateur hors pair… On dit que nul n’est irremplaçable mais il sera très difficile de le remplacer », conclut Daniel Tison. Le directeur général des services et ses collègues listent ses engagements, dans la douleur et la diffi-

culté du résumé : sa remise en ordre d’installations vétustes à son arrivée, la mise en place du tri sélectif sur trente-cinq communes ; le vaste projet d’incinération avec valorisation énergétique, « si l’on produit de l’électricité depuis 2004, c’est en grande partie grâce à lui » ; sans oublier les derniers projets de production de chaleur pour des bâtisses douchynoises ou des serres denaisiennes. « On se battra pour les faire aboutir », promet-on au SIAVED. Et enfin et surtout, là où peut-être le plus grand nombre de personnes l’auront connu : lorsque Bernard Nicoulaud animait, avec autant de professionnalisme, la partie technique des comités de suivi du SIAVED. ■ P. R. ៑ Les funérailles auront lieu ce jeudi 17 avril à 10 h 45, à l’église Saint-Michel de Valenciennes.

Les CM2 dans la peau des collégiens Mardi dernier, le principal du collège Littré, Robert Viala, et toute son équipe ont mis en place une journée destinée aux futurs collégiens. Les élèves de CM2 ont été invités dans l’établissement et, après avoir reçu un emploi du temps, ils sont devenus élèves de sixième l’espace de quelques heures. Pendant ce temps, Caroline Bertolotti, la principale adjointe, a joué les guides pour les parents. Le collège a été visité totalement, et l’ensemble des visiteurs s’est avoué surpris par la qualité des installations. ■

Au cinéma cette semaine Du mercredi 16 au mardi 22 avril dans votre salle de L’Imaginaire : Mercredi 16 : à 14 h 30, Tante Hilda, film d’animation, à partir de 6 ans ; à 16 h30, 300 : la naissance d’un empire (3D), action, fantastique ; à 19 h, La cour de Babel, documentaire. Vendredi 18 : à 19 h, soirée « Ciné rencontre » avec le documentaire La part du feu, suivi d’un débat (3,50 €). Samedi 19 : à 14 h, « Ciné rencontre », débat suivi du documentaire La cour de Babel (3,50 €), à

16 h 30, Tante Hilda, film d’animation, à partir de 6 ans ; à 20 h 30, 300 : la naissance d’un empire (3D), action, fantastique. Dimanche 20 : à 15 h 30, 300 : la naissance d’un empire (3D), action, fantastique ; à 18 h, La part du feu, documentaire. Mardi 22 : à 19 h, 300 : la naissance d’un empire (3D), action, fantastique. ■ ៑ Cinéma de L’Imaginaire, place PaulÉluard à Douchy-les-Mines. Tarifs : 4,50 €, réduit 3,50 €. Renseignements et réservations : ✆03 27 22 22 30.

Un atelier sur le light painting Le deuxième stage organisé par l’atelier des images de L’Imaginaire était ouvert aux 11-17 ans et avait pour thème le « light painting ». Cette technique de prise de vue photographique nécessite un tripode, un déclencheur à câble ou une télécommande infrarouge, un long temps de pose (d’une seconde à plusieurs minutes), le noir total et une ou plusieurs sources de lumière tenues à la main et dirigées vers l’appareil (lampes de poche, lasers, écrans de téléphone portable, bougies, briquets, etc.).

La théorie Afin d’éviter le « bruit numérique » (l’impression d’une image parsemée de grains colorés), une sensibilité faible (100 ISO) est conseillée. Il faut ensuite fermer le diaphragme (f/22 par exemple) et faire la mise au point en manuel : l’autofocus ne permettra vraisemblablement pas de la faire

Une des participantes à l’atelier.

automatiquement. Si la lumière est dirigée vers le sujet ou une partie de celui-ci, on obtient une photo éclairée par endroits et noire à d’autres… Le prochain atelier gratuit (réservé aux plus de 18 ans) est organisé ce samedi 19 avril de 10 heures à 12 h 30 sur le thème des techniques numériques et audiovisuelles. ■ ៑ Renseignements ✆03 27 22 27 45.

et

inscriptions : 2212.


1248693300VD


1248693400VD


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

D LE DENAISIS HAVELUY

HÉLESMES

Dimanche, 320 cyclistes ont honoré la mémoire de Daniel Leveleux C’était la fête du vélo dimanche dans les rues d’Haveluy. Sous une météo clémente et devant un public nombreux, le Cyclo-club haveluynois a organisé, avec le soutien logistique de la municipalité, le challenge Daniel-Leveleux, estampillé du label Ufolep. Au total, 320 coureurs, toutes catégories confondues, ont honoré la mémoire de l’un des fondateurs du club, décédé en décembre 2011, en répondant à l’invitation d’Italo Lecci et son équipe.

Johanna Deregnaucourt se distingue Le circuit, qui empruntait les mêmes routes que le peloton du Grand prix de la Bellevue couru quelques semaines plus tôt (boucle de 6,5 km autour de Denain et Haveluy), ne comportait pas de difficultés majeures. Les longues lignes droites, balayées par un vent de trois quarts face, n’ont guère altéré l’enthousiasme et la témérité de certains coureurs. Vivante, la course le fut encore davantage avec les commentaires passionnants d’Italo Lecci, mué en speaker de gala. Toujours dans les bons coups, les coureurs locaux ne sont pas par-

Le peloton a dû rester sur ses gardes pour ne pas laisser trop de champ aux échappés du jour.

venus à décrocher un podium. La faute à une concurrence accrue, avec un peloton qui est resté particulièrement vigilant pour éviter les bordures. Finalement, dans toutes les épreuves, tout s’est joué au sprint, comme le veut la tradition. Dans cet exercice, certains ont montré de belles qualités de tonicité, à l’image du cadet Florian Crépel ou du 1re catégorie Steeve Namane, deux vainqueurs avec une confortable marge sur leurs plus proches poursuivants. Côté Haveluynois, Johanna Deregnaucourt a été la seule à se distinguer

en prenant 6e place. ■

une

méritoire

៑ Les classements. Poussins : 1er Théo Dessaint (Feignies) ; pupilles : 1er Hugo Saint-Quentin (Val-Marly) ; benjamins : 1er Florent Poulain (Saint-André) ; minimes : 1er Antoine Brel (Saint-André) ; cadets : 1er Florian Crépel (Val-Marly) ; féminines : 1re Patricia Art (Saint-André) ; seniors (4e cat.) : 1er Alain Lecouf (Harnes), 2e Christian Leblond (Méricourt), 3e Raymond Wicquart (La Bassée) ; seniors (3e cat.) : 1er Geoffrey Vanacker (Bermeraing), 2e Mathieu Ihaddadene (Feignies), 3e Vincent Colmant (Feignies) ; seniors (2e cat.) : 1er Nicolas Caulier (Bergues), 2e Franck Leclercq (Verlinghem), 3e Yann Cornelie (Fourmies) ; seniors (1re cat) : 1er Steeve Namane (Halluin), 2e Fabrice Bastin (Méricourt), 3e Alexandre Olivier (Hellemmes).

HAULCHIN

Les artistes amateurs exposent jusqu’à jeudi, salle Pablo-Neruda Il était difficile de se frayer un chemin salle Pablo-Neruda, samedi, à l’occasion du vernissage de la 26e édition de l’exposition des artistes locaux. Les amateurs d’arts ne s’y trompent jamais et ils y étaient, de nouveau, très nombreux pour saluer la passion et les travaux des vingt-trois artistes à l’affiche. Devenue une institution dans le Denaisis, en grande partie grâce à l’inoxydable Francis Lobry et aux élus locaux, la galerie présente près de 90 œuvres revisitant de nombreuses techniques plus ou moins élaborées (aquarelle, acrylique, peinture à l’huile, tempera, raku, sculpture, photographie, etc.). L’invité d’honneur de ce salon est Jean-Marc Hembert, celui-là même qui a conçu et réalisé la plaque de la fontaine Sainte-Remfroye à Denain (à deux pas de l’église Saint-Martin). L’artiste, qui privilégie la sculpture sur terre cuite, se décrit comme un autodidacte : « Je m’essaye à une large palette de supports et de matériaux. Cela va du métal au plâtre, en passant par la peinture et dernièrement l’émail. Mon art est toujours en perpétuelle évolution. » L’ancien élève de l’école des beaux-arts de Denain est un fi3212.

Deux couples en or à l’honneur

Dimanche, la municipalité a reçu deux couples en fêtant les cinquante ans de leur union. Charline Legrand et Martial Haene (à g.) se sont unis le 13 juin 1964, Jeannine Allard et Albert Santarelli (à dr.) le 22 février 1964. En présence de leurs enfants, petits-enfants, familles et amis, la première adjointe Sylvie Poivre a relu leurs actes de mariage. Moment émouvant pour ces toujours « jeunes mariés » ! Un couple, absent pour raison de santé, fêtait ses noces de diamant (60 ans) : Jeanne Dumez et Michel Ochin se sont mariés le 23 août 1954. Une délégation municipale va se rendre à leur domicile pour les féliciter. Après la remise de fleurs et cadeaux, l’harmonie municipale a interprété quelques morceaux pour clore cette cérémonie. ■

BOUCHAIN

Du nouveau dans les effectifs de la gendarmerie La brigade de gendarmerie, placée sous la responsabilité du commandant Marcel Macoine, a enregistré trois arrivées en mars. Le chef Fabrice Durda est originaire de Dunkerque. Gendarme auxiliaire en 1988, il a suivi sa formation à l’école de gendarmerie du Mans jusqu’en 1989. Affecté à l’École d’officiers du peloton blindé de 1990 à 1993, puis à l’escadron 21/9 de Saint-Quentin (Aisne) jusqu’en 1997, il a rejoint la brigade territoriale d’Arleux (Nord) jusqu’en 2007 puis celle d’Aubigny-en-Artois jusqu’à octobre 2013. Suite à sa demande de rapprochement familial, il a été affecté à Bouchain. Le gendarme Xavier Rousmans, originaire de Tourcoing, a suivi sa formation à l’École de gendarmerie de Montluçon (Allier). Il a d’abord été affecté dans la gendarmerie mobile de Revigny-surOrnain (Meuse), avant d’être

Le gendarme Xavier Rousmans et le chef Fabrice Durda.

nommé adjoint au peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Vireux-Wallerand (Ardennes). Il est arrivé à Bouchain après avoir demandé un rapprochement familial. Quant à Florent Poret, gendarme adjoint volontaire, il a rejoint Bouchain après sa sortie de l’École de Gendarmerie de Rochefort (Charente-Maritime). ■

LIEU-SAINT-AMAND

Un spectacle captivant Visible jusqu’à ce jeudi 17 avril, l’exposition rassemble les œuvres de vingt-trois artistes.

dèle de l’exposition haulchinoise, depuis treize ans maintenant. Il nourrit sa passion depuis sa plus tendre enfance. « C’est venu sur les bancs de la maternelle avec l’indémodable pâte à modeler », assure-til. Pas étonnant, dès lors, qu’il axe son parcours professionnel à FCB (Fives Cail Babcock) en qualité de technicien d’atelier en moulage. Au même titre que ses vingt-deux « compagnons », Jean-Marc Hembert se félicite de l’ouverture de la

galerie aux scolaires de la commune, toute la semaine, en matinée. Le public, quant à lui, peut admirer gratuitement la splendeur des œuvres, tous les jours jusqu’à jeudi, de 14 h à 18 h à la salle Pablo-Neruda. ■ ៑ Les exposants : J.-M. Hembert, G. & T. Audegond, E. Baefcop, M. Bastien, E. Batigny, S. Bruniau, C. Cattiaux, J.-F. Debève, M. Derombise, I. Dobre, B. Frackowiak, C. Hautrive, M. Lecaille, B. Leroy, F. Lobry, N. Mattu, M. Prévot, C. Simoens, F. & A. Talleux, A. Wozniak, M. & M-P Wullems.

La salle multimédia de la médiathèque communautaire était bien remplie à l’occasion du spectacle de marionnettes offert par la compagnie Mariska, « Le parchemin des sens ». Cette histoire met en scène un personnage plongeant dans un mystérieux parchemin ; il parcourt le monde et rencontre cinq personnages qui lui donneront le secret de cinq sens de la vie… La bonne trentaine de spectateurs présents a suivi ce spectacle avec beaucoup d’intérêt. Les enfants et leurs parents ont été ad-

Les enfants ont écouté l’histoire attentivement.

miratifs devant la dextérité du marionnettiste qui a su captiver son public. ■


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

SPORTS ESCAUT E BASKET-BALL PRO B 40e JOURNÉE

Denain joue un mauvais tour à des Lillois qui sont mal partis pour se maintenir Et de quatre pour Denain ! Ce n’est pas cette saison que les Lillois battront Brown et sa bande. Plus grave encore, ils devront peutêtre attendre une saison entière pour prendre leur revanche. Car avec cette défaite, les hommes de Cédric Binauld sont bien partis pour refaire leurs gammes en Nationale 1 dès l’automne. Heureusement pour Lille, que dans le même temps, Saint-Vallier, Orchies et Nantes ont perdu. D’un point de vue comptable tout reste possible pour les quatre dernières journées. Mais les Lillois ne pouvaient se permettre d’enregistrer une quatrième défaite face au voisin denaisien sous peine de voir leurs espoirs de maintien rétrécir encore plus. C’est pourquoi, ils partirent pied au plancher et la rage au cœur. Avec un dynamisme de bon aloi, les équipiers de Barbry, avec Almeida à la manœuvre prenaient le large (24-7, 8e). Le rythme était élevé, le tort des Denaisiens était alors de ne frei-

BASKET-BALL

ner l’enthousiasme de leurs adversaires. Ces derniers continuaient à mettre le feu et conservaient un large avantage à quelques encablures de la pause (42-26, 17e). Mais en toute fin de première période, les joueurs de Fabrice Coursier limitaient les dégâts sous l’impulsion de Zeno et regagnaient les vestiaires avec seulement huit points de retard. Le minimum syndical. C’était le tournant de la rencontre. Les Lillois prenaient un nouvel éclat et ne pouvaient empêcher le retour de leurs adversaires (59-59, 27e). Le trio américain de Denain (Broxwn, Zeno, Acker prenaient le pouvoir. Une fois derrière, les Lillois essayèrent de s’accrocher (61-66, 30e) Mais la pression était trop forte, ce qui permettaient à des Denaisiens en confiance de parfaitement gérer la fin de partie. Denain aura donc été sans pitié pour ses voisins, Orchies et Lille en reportant toutes ces confrontations directes. Et dire qu’il n’y a

pas si longtemps, Denain était tout proche de disparaître du paysage du basket professionnel alors que dans le même temps on parlait d’une fusion entre Lille et Orchies pour égayer la Pro A. En attendant Denain qui a assuré mathématiquement son maintien garde encore l’espoir de participer aux play-offs. ■ PATRICE BUTEL PHOTO PATRICK JAMES

៑ ៑ LILLE – DENAIN : 85-91 (29-16, 17-22, 15-28, 24-25) 1500 Spectateurs. Arbitres : MM. Soares et Arnoux LILLE : 35 paniers sur 70 tirs (45 %) dont 5/19 à trois points (26 %). 10/17 lancers francs, 45 rebonds (Almeida 10), 22 passes décisives (Barbry 6), 16 balles perdues (Almeida), 4 interceptions (Rigaux 2), 29 fautes. Meilleure évaluation : Almeida 24 Rigaux 9, Gillet 11, Almeida 30, Fields 16, Bradford 12 puis Barbry, Bichard 3, Ceci Diop, Bangura 4. DENAIN : 29 paniers sur 60 tirs (48 %) dont 5/16 à trois points (31 %). 28/40 lancers francs, 33 rebonds (Aka 10), 14 passes décisives (Acker 3), 10 balles perdues (Acker 2), 10 interceptions (Bigote 3), 19 fautes. Meilleure évaluation : Zeno 23. Acker 21, Poupet 12, Brown 17, Zeno 20, Corréa 9 puis Bigote 5, Aka 2, Fofana 2.

Le Lillois Stefon Bradford n’a pu barrer la route à de solides Denaisiens.

LIGUE FÉMININE 26e JOURNÉE

Fier de s’être maintenu en respectant son budget, Saint-Amand gardera la même épine dorsale Que le SAHB gagne ou pas, tout à l’heure, cela ne changera plus grand-chose à la couleur de sa saison. « On finira 9e ou 10e selon le résultat d’Angers (en déplacement à Arras), note Jimmy Ploegaerts. On est humble mais ça ne nous empêche pas d’avoir de l’ambition. On a la volonté de faire mieux la saison prochaine. » Alors que les grandes manœuvres ont commencé un peu partout (Villeneuve-d’Ascq, qui vient de mettre la main sur Ann Wauters, n’est pas le moins actif sur le marché), Saint-Amand s’attache à consolider ses fondations. Laura Garcia s’est engagée une saison de plus, et avec elle, l’idée est de garder les filles qui ont tiré l’équipe vers le haut comme Astou Traoré, Pauline Akonga, Florine Basque et Carine Paul. Il reste encore une année de contrat à Martine Barba et Charlotte Preiss, dont le rendement et le temps de jeu ont été moins importants. Après le match de ce soir contre Mondeville, une discussion s’engagera avec elles et leurs agents, histoire de sonder les intentions des unes et des

autres. Seule Émilie Gomis, finalement, est à peu près sûre de s’en aller. Et si la recrue de l’intersaison s’appelait Adja Konteh, à qui il reste également une année de contrat ? On ne l’a plus vue sur un terrain depuis sa terrible blessure du mois d’octobre, ce qui incite Jimmy Ploegaerts à la prudence. « Elle a subi une opération assez lourde. Elle a commencé sa rééducation à Berck-sur-Mer, et la poursuit aujourd’hui à SaintAmand. Dès que le chirurgien lui en donnera l’autorisation, elle reprendra la course. » À la reprise de l’entraînement, en août, l’arrièremeneuse sera de nouveau en mesure de jouer au basket, mais dans quel état de forme ?

« On fera avec nos moyens »

Laura Garcia portera encore le maillot amandinois la saison prochaine. PHOTO DIDIER CRASNAULT

Pour le reste, l’idée est bien de « renforcer l’équipe en continuant à impliquer de jeunes joueuses françaises, et en étant moins dépendants de nos joueuses étrangères » dans la limite d’un budget que le SAHB est plutôt fier d’avoir respecté. « Il

y a des choses qu’on ne pourra pas se permettre, on fera avec nos moyens », glisse l’entraîneur, dont le contrat court jusqu’en 2015. Saint-Amand ne jouera plus sur l’effet de surprise qui lui avait notamment permis d’accomplir une formidable première partie de sai-

son (six victoires en treize matches). « Dans le milieu, personne ne croyait en nous. » La plupart des paris tentés par le club repêché de Ligue 2 se sont avérés payants : il fallait quand même oser confier les clés du navire à un novice (Jimmy Ploegaerts), à

deux énigmes (Astou Traoré, Pauline Akonga) et une éternelle remplaçante (Carine Paul) ! ■

SÉBASTIEN CHÉDOZEAU

៑ SAINT-AMAND (10e, 33 points) – MONDEVILLE (11e, 32 points) : ce soir, à 20 h, salle Maurice-Hugot. 26e et dernière journée de Ligue féminine. 1711.A


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

F

SPORTS ESCAUT

COURSE HORS STADE FOULÉES VALENCIENNOISES

Mondhir Fékir a pris la foulée de Potteau and co Les traditionnelles Foulées valenciennoises se sont courues en parallèle des championnats de France. Sur 5 et 10 km, près de 2 000 compétiteurs s’étaient donné rendez-vous dimanche matin sur la ligne de départ aux abords de l’ancien stade Nungesser. Sur la distance la plus courte, chez les hommes, Pierre Potteau, en véritable habitué de ces foulées, a su profiter de l’absence de quelques rivaux engagés dans la course élite, sur 10 km, pour ajouter une énième victoire à son palmarès. « Au début, j’ai laissé les frères Chopin et les favoris du 10 km s’époumoner en tête, je suis passé à l’action au deuxième kilomètre pour creuser progressivement l’écart et finir tranquillement. Dimanche, à Marly, je poursuivrai ma préparation dans l’optique du 10 km au label national, à Douai, le 29 mai. » Dans cette première épreuve de la matinée, Xavier et Christopher Chopin, respectivement deuxième et cinquième, ont fait leur retour au premier plan. Chez les femmes, agréable surprise pour la CO Trith du président Didier Dubuisson, dont les deux protégées, Pauline Delfolie et Caroline Holin, ont pris les deux premières places. Sur 10 km, il n’y a guère eu de surprise, le Lillois Mondhir Fékir avait sagement attendu la micourse (15’26’’) pour s’extirper de la meute. « Xavier Chopin, qui faisait le 5 km, m’a en fait servi de poisson pilote. À l’amorce du deuxième tour, j’ai résolument pris la tête pour terminer sereinement avec une confortable avance. C’est

LE + DU WEB

un beau circuit, une bonne préparation en vue du semi-marathon international de Hanovre (Allemagne) le 27 avril, un des objectifs prioritaires de ma saison. » Parmi les 1 550 participants, belle prestation du néo-Denaisen William Samson qui s’attribue la troisième place de sa catégorie (et la cinquième au scratch). Côté féminin, Stecy Dolay (Wambrechies) a devancé d’une poignée de secondes Stéphanie Legrand (Halluin). « Je connais les foulées par cœur, je viens tous les ans. Je ne pouvais pas participer à la course élite, dommage car j’aurais voulu me

tester à un plus haut niveau et voir la différence. » ■ P. P. (CLP) ៑ Classements.- 10 km hommes : 1. Fekir (Lille) 31’23’’, 2. Teixeira (Stains) 32’20’’, 3. Julien (Evreux) 32’21’’, 4. Marques (V1, Brive) 32’43’’, 5. Samson (Denain) 32’54’’, 6. Gonel (Epernay) 33’16’’, 7. Lepretre (cad, Touquet) 33’17’’, 8. Lardeur (Ju, Arras) 33’18’’, 9. LouisMondesir (Ft France) 33’25’’, 10. Menet (Saint-Amand) 33’35’’. – 10 km femmes : 1. Dolay (Wambrechies) 38’53’’, 2. Legrand (Halluin) 29’08’’, 3. Wiart (V1, Sin) 40’54’’. – 5,3 km hommes : 1. Potteau (Le Cateau) 16’02’’, 2. X. Chopin (RTE) 16’44’’, 3. Lespagnol (cad, USVA) 17’37’’, 4. Gabet (cad, USVA) 17’45’’, 5. Ch. Chopin (RTE) 18’01’’. – 5,3 km femmes : 1. Delfolie (Trith) 21’52’’, 2. Hollin (Trith) 21’54’’, 3. Vignais (USVA) 22’31’’.

EN BREF BASKET-BALL

www.lavoixdunord.fr 2711.

Marie-Ange Duvivier a encore augmenté son avance en tête du classement féminin. Ophélie Helin compte désormais près de 1 400 points de retard. Chez les hommes, Pierre Poteeau a réussi la belle opération en remportant le 5 km, à Valenciennes. Émilien Hollande n’a plus qu’une faible marge désormais sur ses poursuivants. Nicolas Haroux et Sylvain Verdière aussi ont marqué des points. Hommes ៑1. E. Hollande, 3 640 points ; 2. P. Potteau, 3 330 ; 3. C. Care, 2 770 ; 4. N. Haroux, 2 730 ; 5. S. Verdière, 2 280 ; 6. M. Fellah, 2 045 ; 7. R. Lefebvre, 1 265 ; 8. S. Guermoudi, 1 199 ; 9. T. Mastroeni, 1 191 ; 10. M. Gourisse, 1 150 ; 11. G. Di Giovanni, 1 099 ; 12. C. Cuvelier, 1 081 ; 13. J. Carcel, 1 053 ; 14. K. Fellah Kamel, 1 012 ; 15. M. Crispatzu Massimo, 1 010 ; 16. M. Fekir, R. Louis, S. Offre, 1 000 ; 19. F. Foucart, 943 ; 20. S. Dolet, 920 ; 21. C. Rossa, 913 ; 22. D. Dehove, 909 ; 23. L. Nezla, 890 ; 24. J. Bouhaoui, B. Dehouck, J. Dumont, 880 ; 27. J.-D. Maréchal, 874 ; 28. F. Crudenaire, 863 ; 29. F. Caucheteux, 805 ; 30. A. Teixeira, 800… Femmes ៑1. M.-A. Duvivier, 3 590 points ; 2. O. Helin, 2 200 ; 3. C. Goffart, 2 150 ; 4. I. Dinaut, 1 955 ; 5. I. Labalette, 1 800 ; 6. N. Lecocq, 1 600 ; 7. I. Savary, 1 590 ; 8. C. Millet, 1 512 ; 9. R. Busiere, 1 495 ; 10. A. Berthe Anita, 1 344 ; 11. F. Brimans, 1 319 ; 12. N. Kalman, 1 313 ; 13. N. Delvoye, 1 270 ; 14. C. Tournois, 1 265 ; 15. R. Storm, 1 130 ; 16. S. Brzezinski, 1 110 ; 17. L. Leroy, 1 081 ; 18. S. Legrand, M. Dybiona, R. Duflot, 1 000 ; 21. E. Carsel, 990 ; 22. F. Lasser, 960 ; 23. S. Danjou, 944 ; 24. M. Ledrole, 943 ; 25. L. Pagano, 929 ; 26. F. Medjana, 892 ; 27. Y. Gilbert, 874 ; 28. V. Wiart, L. Poulain, F. Bouvet, 800… ■

HOCKEY SUR GAZON Nouvelle victoire du Catésien Pierre Potteau, sur le 5 km. Il a laissé les autres s’époumoner avant d’attaquer.

www.lavoixdunord.fr

Pas de surprise pour la réserve de Saint-Amand, battue à Geispolsheim en quart de finale du Trophée coupe de France de basket-ball (99-68), face à un adversaire qui lui était hiérarchiquement supérieur. « Sur ce match, les filles ont montré beaucoup d’engagement, elles avaient envie de tenter l’exploit, se félicite leur entraîneur, Fabrice Fernandes. J’espère revoir cette envie dans nos matches contre les autres équipes espoirs afin d’assurer notre maintien… et peut-être plus. »

CHALLENGE « VOIX DU NORD »

Beuvrages៑ Pour leur première expérience en championnat de France U20 (2es de la poule E avec 11 victoires pour 3 défaites), les Beuvrageois se sont hissés jusqu’en quart de finale où ils affronteront l’Union Poitiers Basket 86, une équipe invaincue cette saison. Match aller le 27 avril, à 11 h, salle Delaune ; retour le 4 mai.

COURSE HORS STADE Mémorial Dumont, à Marly ៑Organisé par la ville, en partenariat avec l’US Marly athlétisme, le dimanche 20 avril. À 9 h, dépôt de gerbes devant la plaque de Raymond Dumont, à l’extérieur de la salle Dumont ; à 9 h 30, 900 m, écoles d’athlétisme sans classement, poussins, marche familiale et marche nordique ; à 9 h 45, 3 km benjamin, minimes ; à 9 h 45, chasse aux œufs réservée aux familles et aux enfants de 6 à 11 ans ayant participé au 900 m, salle Dumont ; à 10 h, 5 km populaire (nés en 2000 et avant) ; à 10 h 20, 10 km handisport (1998 et avant) ; à 10 h 30, 10 km (1998 et avant), label régional ; à 11 h 45, remise de trophées (tirage au sort de nombreux lots de valeur dont un voyage pour

deux personnes en Crète en pension complète). Renseignements auprès du service sport, ✆ 03 27 23 99 26. Bulletins d’inscriptions disponibles sur le site de la ville et le site de l’US Marly athlétisme. Inscription possible le samedi 19 avril toute la journée à la salle Raymond-Dumont.

GYMNASTIQUE Marly-Aulnoy ៑Les finales de zone qui avaient lieu ce week-end à Arques ont été favorables à l’équipe fédérale A (M. Dessaint, L. Cazin, C. Guillain, J. Khayi, A. Laboux, T. Desmet) du club de gym MarlyAulnoy. En se classant cinquième de sa catégorie, elle a obtenu sa sélection pour les championnats de France qui se dérouleront à Cholet les 6, 7 et 8 juin. Individuellement, Marion Dessaint a validé un ticket d’entrée pour les mêmes championnats.

VOLLEY-BALL Coupe des Flandres៑ Dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe des Flandres, Bellaing B (6e de Prénationale) recevra Le Touquet (7e Régionale 1) ce samedi 19 avril, à 20 h, à la salle Germinal. Entrée gratuite.

PROM. ÉLITE

Le HCV évite le piège douaisien et vire en tête Les Valenciennois sont sortis vainqueurs du derby face à Douai, bon dernier du classement qui était dans l’obligation de gagner pour croire encore à un retour en Élite. La mission n’était pas simple, et les protégés du président Machon avaient quelques craintes à l’idée d’affronter le DHC en déplacement. Cette inquiétude grandissait même après la rapide ouverture du score douaisienne dans les cinq premières minutes (1-0). Dix minutes plus tard, Cousin, bien présent au rebond, mettait la balle au fond pour égaliser (1-1). Hot donnait ensuite l’avantage aux « Rouge et Blanc » qui restaient devant jusqu’à la mi-temps (1-2). Au retour des vestiaires, la réaction douaisienne n’avait pas lieu, et le HCV gardait la mainmise sur la rencontre. En convertissant un penalty-stroke, Lefebvre faisait le

break au milieu de la seconde période (1-3). Dans la foulée, Cousin, auteur d’un exploit individuel de toute beauté, donnait plus d’ampleur au score (1-4). Le but de Douai avant le coup de sifflet final relevait de l’anecdote. L’entraîneur Guillaume Quiévy pouvait se réjouir de cette victoire. « On a fait un bon match, et à part les cinq premières minutes, on a été largement au-dessus de notre adversaire. » Grâce à ce succès, ajouté à la défaite du leader, le HCV est désormais en tête du classement. À sept journées de la fin, c’est toujours bon pour la confiance. ■ C. L. (CLP) ៑ DOUAI – VALENCIENNES : 2-4 (1-2). – Buts pour le HCV : Cousin (2), Hot, Lefebvre. – Classement : 1. HCV, 14 points ; 2. Wattignies, 13 (+ 5) ; 3. Le Touquet, 13 (+3) ; 4. Stade Français, 12 ; 5. Bordeaux, 10 ; 6. Nantes, 9 ; 7. Cambrai, 7 ; 8. Douai, 3.

L’ACTU DU VAFC

Programme ៑ Les Valenciennois s’entraînent aujourd’hui et jeudi à 10 h, vendredi à10 h 30, samedi à 11 h. VAFC – Nantes ៑ Les places pour cette rencontre (34e journée), programmée le dimanche 20 avril, à 17 h, sont en vente sur le site Internet du club (www.va-fc.com) ; à la boutique officielle, centre commercial Place d’Armes (ouverte du lundi au samedi, de 10 h à 19 h) ; sur les réseaux France Billet et TicketNet. Pour un billet acheté, sur la base du tarif plein, le deuxième est mis en vente à moitié prix (sur le site internet du club uniquement). Tarifs : tribunes Nord et Sud, terrasse, 8 € (moins de 14 ans et réduit) et 10 € (plein tarif) ; tribune Nord, balcon, 8 € (moins de 14 ans), 10 € (réduit) et 13 € (plein) ; tribune Nungesser, terrasse, 8, 13 et 18 € ; balcon, 8, 20 et 25 € ; virages, 8, 15 et 20 € ; tribune Présidentielle, terrasse, 8, 20 et 25 € ; balcon, 8 € (moins de 14 ans) et 50 € (plein). VAFC - Bordeaux ៑ Dimanche 4 mai, à 20 h, au Stade du Hainaut. Opération spéciale : un billet acheté, un billet offert. Tarifs : tribunes Nord et Sud, terrasse, 5 € (moins de 14 ans) et 10 € (plein tarif) ; tribune Nord, balcon, 5 € (moins de 14 ans) et 13 € (plein) ; tribune Nungesser, terrasse, 5 € (moins de 14 ans), et 18 € ; balcon, 5 € (moins de 14 ans), 25 € et 30 € ; virages, 5 € (moins de 14 ans) et 20 € ; tribune Présidentielle, terrasse, 5 € (moins de 14 ans) et 25 € ; balcon, 5 € (moins de 14 ans) et 50 € (plein). ■


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

CARNET ET AVIS

G

......................................................................................................................................................................................................

LE CARNET

Valenciennes - Aulnoy-lez-Valenciennes Jean-Jacques et Eliane LAMORISSE-MICHAUX, Gérard (✝) et Yveline GENOUX-LAMORISSE, Claude et Michèle (✝) SERVANT-LAMORISSE, Marcel (✝) et Annick BRIDOUX-LAMORISSE, Désiré et Françoise COUTEAU-LAMORISSE, ses enfants

Avis de décès

Ses petits-enfants, arrière-petits-enfants et arrière-arrière-petits-enfants, Clotaire et Yveline BULTEZ-MAILLARD, ses sœur et beau-frère Quarouble

Ses beaux-enfants, Ses neveux et nièces, Toute la famille,

Madame Nadine VAISSIERE, son épouse Monsieur Pierre-Marie et Madame Sandrine VAISSIERE, Madame Cécile et Arnaud VAISSIERE-SIMONNET, ses enfants, belle-fille et gendre Eden, Thibault, Manon et Gabriel, ses petits-enfants adorés Monsieur Dominique et Madame Joëlle JUMIAUX, son beau-frère, belle-sœur et leurs enfants Monsieur Luc et Madame Micheline LANOY, son cousin et leurs enfants Monsieur Jean-Marc SAVOYE, son frère de cœur Toute la famille,

L’équipe de soignants « aide au quotidien », Ses voisins et amis, Denain

ont la tristesse de vous faire part du décès de

Madame Yvette DELOBES-CARBOULET, son épouse Nadine DELOBES, Corinne et Daniel BAYE-DELOBES, Sandrine et François LENGLIN-DELOBES, ses enfants Jean-Michel et Jéssica, Magali et Yannick, Sébastien et Elodie, Benoît, Valentin, Morgane, Anaïs, François-Xavier, Marie-Laure, Lydie, ses petits-enfants Nicole et Michel OLIVIER-DELOBES, Josette FLEUET, ses sœur, beau-frère, belle-soeur Toute la famille, Ses amis et voisins, Le docteur Gilbert M’BOCK, Ses infirmières, ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur Georges DELOBES

Madame Marcelle MAILLARD veuve en premières noces d’Alfred LAMORISSE veuve en secondes noces de François VAN DE ZANDE

M. Francis et Mme Marie-France DOUALLE, ses amis dévoués Tous ses proches amis ainsi que les membres de l’amical des anciens des ANF et de Bombarbier Transport, ont l’immense tristesse de vous faire part du décès de

survenu à Valenciennes, le 13 avril 2014, à l’âge de 94 ans. Les funérailles religieuses seront célébrées le vendredi 18 avril 2014, à 11 heures, en l’église Saint-Pierre de la Briquette à Valenciennes, paroisse Saint-Eloi de la Rhonelle, suivies de l’inhumation au cimetière d’Aulnoy-lez-Valenciennes dans le caveau de famille.

Monsieur Jean-Marie VAISSIERE Retraité des Ets ANF Bombarbier Transport

survenu à Valenciennes, le lundi 14 avril 2014, à l’âge de 63 ans.

survenu à Denain, le mardi 15 avril 2014, à l’âge de 75 ans.

Madame MAILLARD repose à son domicile, 151 avenue de Reims à Valenciennes où la famille recevra les visites ces mardi 15, mercredi 16 et jeudi 17 avril 2014 à partir de 15 heures.

Les funérailles religieuses seront célébrées le vendredi 18 avril 2014, à 11 heures, en l’église de Quarouble, suivies de l’incinération au crématorium de Beuvrages. Réunion à l’église dès 10 h 45. L’offrande tiendra lieu de condoléances. Selon les volontés du défunt, les cendres seront inhumées au cimetière de Quarouble, à 16 h 45.

Les funérailles religieuses seront célébrées le vendredi 18 avril 2014, à 14 heures, en l’église Saint-Martin de Denain, suivies de l’incinération au crématorium de Beuvrages.

Cet avis tient lieu de faire-part.

Pas de plaques, pas de fleurs, s’il vous plaît.

Réunion en l’église à 10 h 45. L’offrande tiendra lieu de condoléances.

Chauffeur retraité de l’Air Liquide Ancien combattant

Cet avis tient lieu de faire-part.

Pompes funèbres JOUVIN ✆ 03.27.45.37.81 31-33, rue de Famars - 59300 VALENCIENNES

Réunion en l’église dès 13 h 45. L’offrande tiendra lieu de condoléances.

1251723600

Pas de plaques, s’il vous plaît. Monsieur DELOBES repose en la maison funéraire, salon Pagnol, 55/57, rue de Villars à Denain, où la famille recevra les visites ces mercredi 16 et jeudi 17 avril, de 15 h 30 à 18 h 30. POMPES FUNÈBRES GÉNÉRALES 55/57, rue de Villars - 59220 DENAIN ✆ 03.27.44.22.09 1251819300

Cambrai

Pompes Funèbres SEMAILLE ONNAING ✆ 03.27.35.35.69 - MARLY ✆ 03.27.42.41.58

Anne SCNHEIDER, Isabelle SCHNEIDER, ses sœurs Marion, Margot, ses nièces Gérard et Maryvonne LENOBLE, son oncle et sa tante Ses cousins et cousines, Toute la famille,

1251887200

Douchy-les-Mines

ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur François SCHNEIDER survenu à Cambrai, le lundi 14 avril 2014, à l’âge de 47 ans. « Je suis la résurrection et la vie. » Le 12 avril 2014,

Monsieur l’abbé Pierre DELIMAL

Prêtre associé au service de la paroisse Saint-Christophe en Douaisis Successivement vicaire à Fourmies Saint-Pierre Aumônier Action Catholique Ouvrière, Jeunesse Ouvrière Chrétienne et Jeunesse Ouvrière Chrétienne Féminine du secteur de la Sambre Curé d’Escaudœuvres et attaché au secteur pastoral de Cambrai Nord Membre de l’équipe animatrice de l’aumônerie du monde ouvrier Curé de Marly, des paroisses du secteur de Denain sub-urbain Curé solidaire des paroisses du secteur pastoral de Douai Sud-Est a été accueilli dans la paix de Dieu, à l’âge de 75 ans et dans la 43e année de son sacerdoce. La célébration des funérailles aura lieu en l’église Saint-Sarre de Lambres-lez-Douai, paroisse Saint-Christophe en Douaisis, le mercredi 16 avril 2014, à 14 h 30, suivie de l’inhumation dans le caveau familial du cimetière de Saint-Saulve, paroisse Notre-Dame-du-Saint-Cordon. De la part de : Monseigneur François GARNIER, archevêque de Cambrai Messieurs les abbés Xavier BRIS et Emmanuel CANART, vicaires généraux les prêtres et les diacres du diocèse de Cambrai, Toute la famille et ses nombreux amis. Dans l’attente des funérailles, M. l’abbé Pierre DELIMAL repose au presbytère de Lambres-lez-Douai, 57, rue Jean-Jaurès. 1251696300

Dans l’attente des funérailles, Monsieur Jean-Marie VAISSIERE repose aux salons funéraires des Pompes Funèbres Semaille, 301, rue Jean-Jaurès à Onnaing, où la famille recevra les visites les mercredi 16, jeudi 17 avril, de 10 heures à 12 heures et de 16 heures à 20 heures.

La cérémonie religieuse sera célébrée le vendredi 18 avril 2014, à 10 heures, en l’église Saint-Louis de Cambrai.. Réunion à l’église à 9 h 45. L’offrande tiendra lieu de condoléances. Selon ses propres volontés, son corps sera ensuite incinéré au crématorium de Vendin-le-Vieil. Cet avis tient lieu de faire-part. Pompes Funèbres LEMAIRE-ROC’ECLERC 59267 PROVILLE - 147, rue de Montesquieu ZAC du Faubourg de Paris ✆ 03.27.78.22.00

Gérard et Catherine TOUSSAINT-PINFORT, Jean-Paul et Marie-Claude TOUSSAINT-GOSSE, Ghislaine TOUSSAINT et Vincent FELIX, ses enfants Sarah et Loïc PIQUARD-TOUSSAINT, Cécile et Gilbert PARENT-TOUSSAINT, Juliette ESTAQUET, Grégory TOUSSAINT, Thibaut ESTAQUET, Lorenza ESTAQUET, ses petits-enfants Isaure (✝), Clémence (✝), Guilhem, Audran, Judikaël, ses arrière-petits-enfants Ses frères, sœurs, beaux-frères, belles-sœurs, Ses neveux, nièces, Et toute la famille, Ses nombreux amis, ont la douleur de vous faire part du décès de

1251722000

Monsieur Gérard TOUSSAINT Retraité SNCF Conseiller municipal Responsable honoraire des Restos du Cœur Membre du foyer laïc Membre de la société colombophile d’Haulchin

Vendenesse-lès-Charolles (71) Cousolre Madame Jeanne GERARD-DUPIRE, son épouse Monsieur Bernard GERARD (✝), Madame Evelyne BONNET, ses enfants Monsieur David BONNET, son petit-fils Les famille DUPIRE, LEMPREUX, MIDOUX, LEJEUNE, Josette et Maurice MOUILLET et leurs enfants, Monsieur et Madame NOLLET,

survenu à Denain, le mardi 15 avril 2014, dans sa 79e année. Les funérailles religieuses seront célébrées le vendredi 18 avril 2014, à 11 heures, en l’église Saint-Pierre de Douchyles-Mines. Réunion à l’église dès 10 h 45. L’offrande tiendra lieu de condoléances. Selon sa volonté, son corps sera incinéré et l’urne sera inhumée au cimetière de Douchy-les-Mines, dans le caveau de famille.

ont la tristesse de vous faire part du décès de

Monsieur Gabriel GERARD survenu dans sa 94e année. Le recueillement aura lieu au cimetière de Cousolre, le vendredi 18 avril 2014, à 16 h 30. Pompes Funèbres Jacques FARINEAU hab. n 04.59.665 - COUSOLRE ✆ 03.27.68.50.66 hab. n 04.59.666 - JEUMONT ✆ 03.27.67.14.19

Monsieur TOUSSAINT repose au salon funéraire des Pompes Funèbres Delsigne, 1, place des Nations à Douchy-les-Mines, où la famille recevra les visites les mercredi 16 et jeudi 17 avril 2014, de 15 heures à 18 h 30. Vous pouvez déposer vos condoléances sur www.pf-douchynoises.fr Pompes Funèbres DELSIGNE - 167, avenue de la République 59282 DOUCHY-LES-MINES ✆ 03.27.44.26.45

1251880300

1251882700

1811.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

H

CARNET ET AVIS

ANNONCES LÉGALES

Avis de décès

Colline-Beaumont

Prouvy

Nous avons la douleur de vous annoncer le décès de

Guy MORISOT, son époux Gilles et Marie-José MORISOT-DUFOUR, Guillaume MORISOT (✝), ses enfants Anaïs, Maxime, ses petits-enfants Alphonse (✝) et Célina (✝) THOMAS-MOURONVALLE, ses parents Marcel (✝) et Madeleine MORISOT-TISON, ses beaux-parents Toute la famille, Monsieur le docteur LIBERT, son médecin traitant

Madame Michèle COLIN

Saint-Saulve - Crespin

Ancienne directrice d’école maternelle

Seigneur, accueille en ta demeure,

Monsieur Daniel DESMAREST Retraité de la SNCF Médaille militaire Croix de guerre TOE avec étoile de bronze Médaille des blessés de guerre Croix du combattant volontaire Indochine

décédé à Saint-Saulve, le lundi 14 avril 2014, dans sa 90e année.

survenu le dimanche 13 avril 2014, dans sa 67e année. Vous êtes invités à participer ou à vous unir à la cérémonie des funérailles, qui aura lieu le jeudi 17 avril 2014, à 10 heures, en l’église de Colline-Beaumont (62180). Réunion à l’église à 10 heures. L’offrande tiendra lieu de condoléances. L’inhumation aura lieu au cimetière dudit lieu, dans le caveau de famille.

Pas de plaque, pas de fleurs artificielles, merci.

Dans l’attente des obsèques, Madame COLIN repose au salon funéraire Leleu. Les visites sont reçues de 9 heures à 19 heures.

Pompes Funèbres Gilbert SWIDEREK 260, avenue Jean Jaurès - QUAROUBLE✆ 03.27.27.43.83 1251914200

Monsieur Jacques DHAINAUT, son époux Jean-Michel et Laurence DHAINAUT, Jean-Marie et Elke DHAINAUT, ses enfants Kévin, Lara, Yana, ses petits-enfants Madame Marie-Josèphe DECRETON, sa sœur Ses beau-frère, belle-sœur, Ses neveux, nièces, Toute la famille, Ses voisins et amis,

née THOMAS

Directrice d’école retraitée

Thomas et Séverine CYBERTOWICZ-CHATELAIN, ses enfants Monsieur Jean-Claude ROOS, Toute la famille,

Dans l’attente de ses funérailles, Monsieur DESMAREST repose au funérarium des Pompes Funèbres Gilbert Swiderek, 260, avenue Jean-Jaurès à Quarouble-Quiévrechain, salon Paul Cézanne, où la famille recevra les visites les mercredi 16 et jeudi 17 avril, de 15 heures à 17 heures.

Madame Maryse MORISOT

De la part de :

Les funérailles religieuses seront célébrées le vendredi 18 avril 2014, à 11 heures, en l’église Saint-Martin de SaintSaulve, suivies de l’inhumation au cimetière de Crespin, dans le caveau de famille. Réunion à l’église à 10 h 45. L’offrande tiendra lieu de condoléances.

De la part de : Mme Marie-Louise DESMAREST-DUBOIS, son épouse Les docteurs Claude et Jean-Marie DUEZ-DESMAREST, M. et Mme Annie et Vincent LERICHE-DESMAREST, M. et Mme Chantal et Joël DRUELLE-DESMAREST, ses enfants Peggy et Bertrand MEURIN-DUEZ, Paul-Hervé DUEZ et Claire MAENHOUT, Véronique et Cédric SORGE-LERICHE, Sabine et Thierry LENGLET-LERICHE, Anne et Geoffrey THENREZ-LERICHE, Laurent et Ludivine DRUELLE-DUMONT, ses petits-enfants Baptiste, Mathilde, Adam, Lana, Leya, Martin, Lilian, Clément, Jeanne, Rémi, Lucien, Agathe, Ninon, Louis, Lucas, Anna, Mélissa, ses arrière-petits-enfants Toute la famille, Ses voisins et amis.

ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur et Madame Georges CORNU, ses amis Ses amis.

survenu à Denain, le mardi 15 avril 2014, à l’âge de 69 ans. Les funérailles auront lieu le vendredi 18 avril 2014. Le service religieux sera célébré à 11 heures, en la paroisse Saint-Bernard de Fontenelle, église de Prouvy, où l’on se réunira dès 10 h 45. L’offrande tiendra lieu de condoléances. Selon les volontés de la défunte, son corps sera conduit au crématorium de Beuvrages, pour y être incinéré. Pas de plaques, s’il vous plaît.

Vous pouvez déposer vos condoléances sur www.pf-leleu.com Thomas et Séverine CYBERTOWICZ 10, avenue de Liège - 59300 Valenciennes

Dans l’attente des funérailles, Madame MORISOT repose au salon funéraire des Pompes Funèbres Flahaut, 10, rue de Valenciennes à Haspres, où la famille recevra les visites de 16 heures à 18 heures.

Jean-Claude ROOS route du Grand-Orme - 45530 Vitry-aux-Loges

Cet avis tient lieu de faire-part.

Pompes Funèbres LELEU 308, rue de l’Impératrice - 62600 BERCK✆ 03.21.09.13.63 1251723700

59121 Prouvy - 10, rue de Liège Pompes Funèbres FLAHAUT 10, rue de Valenciennes - 59198 HASPRES ✆ 03.27.25.66.23 - hab nº 11.59.439 1251901000

Bruay-sur-Escaut Denain

Jean-Claude (✝) et Margaret (✝) GOSSELIN-BAUM, Daniel et Patricia BAUM-THORLET, Marie-José BAUM, ses enfants Emmanuel et Marie-Laure, Thomas et Laurent, Annabelle et Adeline, ses petits-enfants Et toute la famille, Ses amis,

Monsieur Guy PLAYE, son papa Madame Danielle KANIK (✝), sa maman Laurent et Virginie CIANNI-PLAYE, Lionel et Peggy DELATTRE-PLAYE, ses sœurs et beaux-frères Ambre, sa petite nièce adorée Madame Evelyne DUROT et ses enfants, Ses oncles, tantes, cousins et cousines, Toute la famille,

ont la douleur de vous faire part du décès de

Le commandant et ses collègues du Centre Administratif Ministériel des Indemnités de Déplacement de Denain, M. et Mme Georges PETRONIO, ses voisins dévoués

Madame Veuve Alfred BAUM née Alice WROBLEWSKI

ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur David PLAYE

survenu le 14 avril 2014, dans sa 83e année.

Secrétaire administratif au CAMID de Denain

ont la douleur de vous faire part du décès de

Madame Marie-Jeanne DHAINAUT née MONTURY

survenu à Saint-Amand-les-Eaux, le mardi 15 avril 2014, dans sa 91e année. Les funérailles religieuses seront célébrées le vendredi 18 avril 2014, à 10 heures, en l’église Saint-Denis de Lecelles, suivies de l’inhumation au cimetière dudit lieu. Réunion à l’église à 9 h 45. L’offrande tiendra lieu de condoléances. Dans l’attente des funérailles, Madame DHAINAUT repose à la chambre mortuaire de l’hôpital de Saint-Amand-les-Eaux, où la famille recevra les mercredi 16 et jeudi 17 avril, de 16 heures à 18 heures. 59226 Lecelles - 1251, route de Tournai Pompes Funèbres AMANDINOISES Angélina 42, rue Henri-Durre - SAINT-AMAND-LES-EAUX ✆ 03.27.49.67.67 - hab. nº97.59.477

survenu à Maubeuge, le lundi 14 avril 2014, à l’âge de 44 ans. Les funérailles civiles auront lieu le vendredi 18 avril 2014, en la salle de cérémonie « Athanis », 23, rue de Villars à Denain. La levée du corps aura lieu à 10 h 15, réunion à 10 heures. En dernier hommage, le tour du corps tiendra lieu de condoléances. Selon sa volonté, David sera conduit au crématorium de Roost-Warendin et l’urne contenant ses cendres sera inhumée au cimetière de Denain à 16 heures. Dans l’attente des funérailles, Monsieur PLAYE repose à la chambre funéraire « Athanis », 23, rue de Villars à Denain, où la famille recevra ces visites les mardi 15 et mercredi 16 avril 2014, de 15 heures à 18 heures. Ni plaques, ni fleurs artificielles, s’il vous plaît.

Les funérailles civiles seront célébrées le vendredi 18 avril 2014, à 10 h 30, au crématorium de Beuvrages, rue Jean-Jaurès. Dans l’attente des funérailles, Madame BAUM repose au salon funéraire, rue Roger-Salengro à Marly, où la famille recevra de 15 heures à 18 heures. Ni fleurs, ni plaques, s’il vous plaît, juste un don pour le cancer. 59860 Bruay-sur-Escaut - 8, boulevard Léo-Lagrange Pompes Funèbres DELHAYE - Le Choix Funéraire 59410 ANZIN - 19-35, rue Victor-Hugo ✆ 03.27.46.91.50 - hab. n 08.59.193 1251906700

Monsieur Guy PLAYE 21 A, résidence Faire-d’Arcier - 59156 Lourches Pompes Funèbres LACQUEMENT 21, rue de Villars - 59220 DENAIN ✆ 03.27.36.36.36 586, rue Jean-Jaurès - 59156 LOURCHES ✆ 03.27.44.04.57

1251809000

Selon sa volonté, Alice sera incinérée au crématorium de Beuvrages et les cendres déposées dans le caveau de famille à Bruay-sur-Escaut.

Remerciements

1251917800

Valenciennes Mme Eugénie DELACHE-LAURENT, son épouse Ses enfants et petits-enfants, Ainsi que toute la famille, très touchés des nombreuses marques de sympathie témoignées lors du décès de

Monsieur Claude DELACHE vous prient de trouver, ici, l’expression de leurs sincères remerciements. POMPES FUNÈBRES GÉNÉRALES 2, place de l’Hôtel-de-Ville - 59300 VALENCIENNES ✆ 03.27.46.30.84 1250550600

2811.


DU 22 AVRIL AU 1ER JUIN 2014

Soyez prêt à donner le meilleur…

UNE VOITURE, UN SUPER VOYAGE et plein de cadeaux

�� GAGNER !*

l 03 2000 22 30

1248916400VD

Et chaque jour, une carte cadeau de 100€ en jeu..

Rendez-vous ez-vous chaque jour sur pronosenserie.fr pour faire votre pronostic sur un grand événement sportif ! Soyez assidu, pronostiquez tous les jours pour accroître vos chances de gagner. En partenariat avec

Téléchargez l’appli pour jouer tous les jours, où que vous soyez !

* Voir conditions sur www.pronosenserie.fr, jeu gratuit sans obligation d’achat. Photos non contractuelles.

Partagez et échangez entre pronostiqueurs !

#pronosenserie


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

SPORTS

20

......................................................................................................................................................................................................

FOOTBALL

Délocalisation de Lens à Valenciennes : le match des supporters Didier Decoupigny préside le « 12 Lensois » qui fédère 77 sections de supporters à travers toute la France et regroupe plus de 4 000 adhérents.

Stéphane Fugaldi, fils de Jean-Luc, l’ancien capitaine de VA, préside la jeune « USVA », une association de supporters qui veut participer au développement du VAFC.

Stéphane Fugaldi et Didier Decoupigny, présidents de l’USVA et du 12 Lensois, ne se connaissaient pas. Nous avons proposé aux deux supporters de se rencontrer et d’échanger sur la possible venue de Lens à Valenciennes la saison prochaine. Le projet semble provoquer des frictions. Qu’en pensent-ils ? PAR RICHARD GOTTE sports@lavoixdunord.fr PHOTOS PIB ET JOHAN BEN AZZOUZ

៑LE DOSSIER ? – Didier Decoupigny : « Sur l’aspect politique, on attend les installations des agglomérations. Je fais confiance aux dirigeants. Et sur le principe, Valenciennes, ça me va bien. Il n’y a pas trente-six solutions… Après, sur le plan sportif, rien n’est fait. Nous avons six points d’avance mais il faut rester prudent. C’est important car ce n’est pas la même problématique si on joue en L1 ou en L2. La location coûte cher… » – Stéphane Fugaldi : « Je rejoins Didier sur l’aspect politique, ce n’est pas de notre ressort. Côté sportif, pour VA, il reste un espoir de se maintenir… Au-delà de ça, certaines choses nous gênent alors que, et j’in1071.

siste là-dessus, il n’y a jamais eu d’animosité entre les supporters de VA et Lens. C’est un dossier qui crée des tensions. Nous savons que Lens a aidé VA dans les années 90. Mais il faut nous comprendre. Nos craintes sont économiques. Si Lens vient, le peu d’entreprises qui soutiennent VA auront un choix à faire. Fatalement, la capacité de Lens à mettre l’ambiance et son potentiel de public unique nous feront mal. La situation du club est très compliquée, ça peut être un clou dans le cercueil. Ce qu’on ne supporte pas, c’est que Lille soit sorti du débat alors que son stade est le plus indiqué pour sa capacité d’accueil. » – DD : « Stéphane l’a bien dit, il n’y a pas d’animosité entre VA et Lens. Ceux qui veulent mettre le feu, on les compte sur les doigts d’une main. » ៑LA CRISPATION ? – DD : « La rénovation de Bollaert n’est pas un choix, c’est une obligation. Le club était au bord du gouffre et le projet a contribué à le sauver. Comme Stéphane, je ne comprends pas le veto lillois. Contrairement à Valenciennes, Pierre-Mauroy est un stade régional. On y accueille Johnny, Bruel, mais pas Lens. Les arguments avancés ne sont pas bons. Sur l’audience, la règle c’est 80/20. 80 % des supporters restent toujours fidèles.

Après, l’aspect économique, là c’est une vraie difficulté, a fortiori quand on descend. » – SF : « C’est tellement évident que ce devrait être Pierre-Mauroy… Nous avons alerté les riverains car Valenciennes n’a pas les moyens d’accueillir 22 000 Lensois. Avec VA, on fait 15 000, la moitié vient en tram, les autres ont des habitudes de stationnement. Ça provoquerait beaucoup de problèmes. Le président s’appuie sur nous. Il se bagarre déjà avec les entreprises du coin qui vont à Lens pour l’ambiance… VA n’est pas bien financièrement, sur l’audience, sportivement… Ça fait beaucoup. D’un autre côté, on sait aussi qu’un dédommagement important pourrait peut-être sauver le club. C’est pourquoi nous ne sommes pas opposés à la venue de Lens pour quatre ou cinq matchs si Lille prend sa part. » ៑LES DIRIGEANTS ? – SF : « Le “Bienvenue chez les cons” de Martel, on s’est senti visés même si on a compris que c’était une réponse à “Nous ne sommes pas la poubelle du Nord - Pas-de-Calais”. Legrand voulait juste dire que VA n’était pas le dernier choix. » – DD : « Il y a aujourd’hui beaucoup d’enjeux économiques, c’est le foot business. Les clubs vivent des

cycles. Pour Lens, ça s’accélère. C’est pour ça que le niet catégorique de Michel Seydoux ne passe pas. On est parti pour avoir 28 000 abonnés la saison prochaine. Comment fait-on ? On me demande : “Le kop on le met où ? Où sera ma place ?” Sur le plan psychologique aussi c’est compliqué. Malheureusement, Lens va peut-être monter l’année où VA va peut-être descendre. On voit bien par rapport à ça que les arguments sécuritaires de Lille, un stade qui accueille l’Euro, ne tiennent pas. Mais je me mets à la place des Lillois et des Valenciennois. Le monde est dur. Tant qu’on reste dans son coin, tout le monde s’aime… » – SF : « L’accessibilité autour du Hainaut est un vrai problème. Où mettre les 300 cars lensois ? Et envisager de les garer sur la friche Nungesser, c’est toucher à l’affect. »

– DD : « C’est vrai qu’il y a beaucoup d’affect dans ce dossier. » ៑LA SOLUTION ? – SF : « Une partie au Hainaut, une partie à Mauroy, une partie au Stade de France, c’est ça la solution. » – DD : « Nous sommes d’accord. La solidarité régionale doit parler. Nous ne sommes que des supporters et allons subir de toute façon, devoir nous déplacer à chaque fois. Il y a la grande famille de Bollaert qui doit aller en pension, qui veut d’elle ? Vu de l’extérieur, en France, les gens ne comprennent pas trop ce qui se passe. L’économie prend le dessus sur tout, y compris la solidarité. » – SF : « On ne veut pas être les sacrifiés au nom de la solidarité. M. Seydoux a mis dans la tête de tous que son veto était irrévocable. Il faut se battre contre cette idée. » ■

ZOOM

Où va jouer Lens la saison prochaine ? Alors que les travaux de BollaertDelelis commencent, on ne sait toujours pas. Lille Métropole s’est jusque-là rangée derrière le droit de veto du LOSC. Et les élus de Valenciennes Métropole, le propriétaire du stade du Hainaut, sont en position d’attente alors que les élections des nouveaux conseils communautaires ont lieu cette semaine. A priori, Valenciennes souhaite que Lille prenne sa part et ne souhaite pas aller au-delà de six matchs. Les options Stadium LM et Stade de France sont vaguement évoquées… Bref, pour l’instant, le sac est rempli de nœuds. ■


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

SPORTS FOOTBALL COUPE DE FRANCE

Rennes bat Angers (3-2) et va revoir le Stade de France Un an après sa finale de la Coupe de la Ligue perdue face à SaintEtienne, le Stade Rennais a gagné le droit de revenir au Stade de France grâce à sa victoire à domicile contre Angers (L2), en demifinale (3-2). Les Bretons entretiennent ainsi leur rêve de décrocher leur premier titre majeur depuis 1971, et leur deuxième Coupe de France (avec celle de 1965), un an donc après la défaite face aux Verts (0-1), et cinq ans après le revers en finale face à Guingamp, alors en L2 (1-2). Ils rencontreront, le 3 mai au Stade de France, le vainqueur de la deuxième demi-finale disputée aujourd’hui entre... Guingamp et Monaco. Décrocher l’une des deux coupes nationales est l’un des objectifs fixés en début de saison par le milliardaire Dmitry Rybolovlev, propriétaire du club du rocher, à son entraîneur Claudio Ranieri.

Jean II Makoun a inscrit le troisième but des Bretons. PHOTO AFP

« Après vingt-trois ans, il serait important de gagner la Coupe. C’est très important pour Monaco, pour moi et pour les joueurs », a déclaré le technicien italien. « Ce match est très important. Une bonne prestation en Coupe est très attendue à Monaco », a souligné de son côté le défenseur italien Andrea Raggi.

Monaco, grand favori ce soir à Guingamp L’ASM et son recrutement clinquant font figure de grand favori, et s’arrêter aux portes du Stade de France ferait mauvais genre. « Je veux voir le désir de gagner dans mon équipe. Il faut montrer aux supporters que l’on veut se qualifier. Quand on gagne, il est toujours agréable de continuer à le faire. Quand tu manges, tu en veux encore plus. C’est notre cas. » Sur la route de Saint-Denis, se dresse Guingamp. Certes, la compétition est devenue, d’après le milieu Fatih Atik, « encore plus secondaire » pour l’En Avant depuis sa série de quatre défaites en Ligue 1 qui a réduit sa marge sur la zone de relégation. Mais le club entretient une relation particulière avec la Coupe de France, remportée en 2009. « Le rapport de force est déséquilibré. Mais on est Guingamp, on est chez nous, on a un public formidable. Et sur un match, on est capable de tout. », a déclaré Jocelyn Gourvennec. L’EAG n’a battu aucun des neuf premiers de la Ligue 1 cette saison. « Justement, répond l’entraîneur breton. Il y a un début à tout. » ■ ៑ RENNES (L1) - ANGERS (L2) : 3-2 (2-1). Buts : Toivonen (15e), Grosicki (36e), Makoun (48e) pour Rennes, Yattara (3e et 89e sp) pour Angers. ៑ GUINGAMP (L1) - MONACO (L1), ce soir (21 h), en direct sur France 2.

FOOTBALL

59/62

ANGLETERRE ៑Arsenal - West Ham ...................................... 3-1

www.lavoixdunord.fr/sports

BASKET-BALL

BASKET-BALL Pro B

PRO A ៑Chalon/Saône - Nancy............................... 71-80 Clubs 1 Strasbourg 2 Paris Levallois 3 Limoges 4 Le Mans 5 Dijon 6 Nancy 7 Chalon/Saône 8 Villeurbanne 9 Orleans 10 Nanterre 11 Pau-Orthez 12 BCM 13 Cholet 14 Le Havre 15 Roanne 16 Antibes

Pts 45 44 44 44 44 43 42 42 42 41 41 38 38 35 33 32

J. 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27 27

G. N. P. p. c. 18 0 9 2127 1990 17 0 10 2105 2020 17 0 10 2073 2032 17 0 10 1946 1911 17 0 10 1914 1880 16 0 11 2068 1978 15 0 12 2242 2080 15 0 12 2012 1927 15 0 12 2025 1999 14 0 13 2064 2052 14 0 13 2077 2123 11 0 16 1956 1978 11 0 16 2031 2123 8 0 19 1975 2090 6 0 21 1844 2006 5 0 22 1856 2126

PRO B ៑Boulogne - Boulazac ................................. 88-70 ៑Bourg-en-Br. - Le Portel........................... 102-77 ៑Châlons Reims - Souffelwey...................... 87-70 ៑Fos/Mer - St-Quentin ................................. 76-70 ៑Lille - Denain ............................................. 85-91 ៑Nantes - Evreux ......................................... 68-90 ៑Orchies - Hyères ........................................ 70-79 ៑Poitiers - St-Vallier.................................... 87-69 ៑Rouen - Aix Maurien.................................. 92-86 Clubs 1 Boulogne 2 Châlons Reims 3 Bourg-en-Br. 4 Le Portel 5 Evreux 6 Fos/Mer 7 Poitiers 8 Aix Maurien. 9 Hyères 10 St-Quentin 11 Denain 12 Souffelwey. 13 Boulazac 14 Rouen 15 Nantes 16 Orchies 17 Lille 18 St-Vallier

21

Pts 69 68 67 63 62 62 62 62 61 60 59 58 57 56 55 54 53 52

J. 40 40 40 40 40 40 40 40 40 40 40 40 40 40 40 40 40 40

G. N. P. p. c. 29 0 11 3291 3045 28 0 12 3252 3036 27 0 13 3024 2861 23 0 17 3212 3041 22 0 18 3019 2932 22 0 18 3049 2990 22 0 18 3054 3017 22 0 18 3188 3209 21 0 19 3032 3003 20 0 20 3171 3195 19 0 21 3124 3180 18 0 22 2863 2921 17 0 23 3093 3060 16 0 24 2898 3059 15 0 25 3008 3164 14 0 26 2921 3145 13 0 27 3081 3208 12 0 28 3026 3240

Giroud a marqué contre West Ham.

Hyères-Toulon trop fort pour Orchies ៑ Une première mi-temps plutôt pour Orchies (39 -35, 20e), puis Hyères a maîtrisé Rowland, bloqué totalement Salyers, et grâce à un Pierce en état de grâce, s’est imposé à l’énergie et en équipe plus collective. Le BCO tombe de haut mais la défaite est logique. ᔤ ORCHIES - HYÈRES-TOULON : 70 79 (20-19, 19-16, 16-19, 15-25). – HYÈRES-TOULON : Julien 2, Cavallo 11, Pierce 29, Conningham 15, Johnson 16 , Niang 6. – Orchies : Rowland 25, Verbeke 10, Evtimov 3, Stanley 8, Taccoen 5, Gaillou 8, Martin 11. Denain met Lille dans la panade ៑ Malgré toute sa bonne volonté, le LMB s’est incliné pour la quatrième fois de la saison face à Denain. Pourtant, les hommes de Cédric Binauld ont entamé la partie comme il fallait au point de compter 17 longueurs d’avance à la 8e. Mais en fin de première période, la partie commençait à tourner dans le mauvais sens pour les Lillois. La pression était alors sur les épaules des partenaires de Bradford pour qui la victoire était indispensable. Grâce à son trio d’Américains et à une débauche d’énergie de tous en défense, Denain revenait dans la partie, passait devant (59-62, 26e) pour ne plus lâcher la victoire. ᔤ LILLE - DENAIN : 85-91 (29-16, 1722,15-28,24-25). – LILLE : Gillet 11, Fields 16, Bichard 3, Rigaux 9, AZlmeida 30, Bangura 4, Bradford 12. – DENAIN : Acker 21, Poupet 12, Brown 17, Q. Courcier 3, Bigote 5, Aka 2, Zeno 20, Fofana 2, Correa 9. Boulogne facile vainqueur de Boulazac ៑ Le SOMB continue sur sa belle lancée. Hier, le BBD n’a pas pesé bien lourd devant l’envie des Somistes. L’équipe s’est fait plaisir tant en attaque qu’en défense. Les visiteurs ont bien fait illusion au début du 3e quart, en revenant à 8 longueurs. Mais Boulogne resserrait sa défense. Aujourd’hui, les Somistes sont encore seuls sur la première marche, mais Châlons-Reims, vainqueur de Souffelweyersheim, reste en embuscade juste derrière. ᔤ BOULOGNE - BOULAZAC : 88-70 (22-17, 21-19, 22-12, 23-22).

– BOULOGNE : Potens, Akono 5, West 17, Sy, Tsagarakis 8, Soret, Var 7, Cheriet 6, MBida, Peacock 23, Brun 15, Morovic 7. – BOULAZAC : Oliver 4, Njoya 2, Dubiez 14, Siggers 8, Tarris, Kerckhof, Houmounou 17, Salmon 17, Ramseyer 2, Smith 6.

Ligue féminine Arras croit au miracle ៑ C'est la treizième place, et l'éventuel repêchage qui va avec, qui est l'objectif prioritaire d'Arras pays d'Artois ce soir. La lanterne rouge de LFB abat son ultime carte contre Angers, qui est sauvé et ne peut plus revenir sur Toulouse pour le Challenge round. Arras compte sur la démobilisation angevine et sa propre mobilisation, même si la majorité des joueuses est sur le départ, à commencer par Anaël Lardy (Lattes-Montpellier). ᔤ ARRAS (14e) - ANGERS (9e), ce soir (20 h), halle des sports Tételin. Villeneuve doit finir le boulot… et attendre ៑ L’ESBVA-LM reçoit Nice, déjà relégué en Ligue 2, pour conclure en beauté la phase régulière. Dans le même temps, les Villeneuvoises auront un œil à Montpellier, qui reçoit Basket Landes. Cette rencontre décidera de la place finale des Nordistes et de l’identité de leur adversaire en demi-finale des playoff. En supposant que l’ESBVA s’impose, un succès de Montpellier assurerait le club nordiste de la 3e place, et d’une demi-finale face aux Héraultaises. Si Basket Landes venait à vaincre Montpellier, les filles de Frédéric Dusart termineraient alors à la quatrième place et devraient défier Bourges dès les demi-finales… ᔤ ESBVA-LM (4e) - NICE (13e), ce soir (20 h), au Palacium. Saint-Amand, l'esprit tranquille ៑ Le SAHB a donc attendu l'avant-dernière journée pour assurer ses arrières en allant chercher à Tarbes les deux points grâce auxquels il a assuré son maintien. Le match de ce soir contre Mondeville comptera pour du beurre, même si l'équipe peut encore espérer gratter la neuvième place. En principe, Garcia, Traoré, Akonga, Paul et Basque seront encore de l'aventure la saison prochaine. ᔤ SAINT-AMAND (10e) - MONDEVILLE (11e), ce soir (20 h), salle Maurice-Hugot.

FOOTBALL VALENCIENNES

« Montrer le vrai Bahébeck et aider à sauver le club » Auteur d’une bonne entrée dans le derby, Jean-Christophe Bahébeck, qui retournera au PSG en fin de saison, a affirmé hier après-midi qu’il allait se battre jusqu’au bout pour tenter de maintenir VA en Ligue 1. – Votre entrée contre Lille a été marquée par l’envie. Le besoin de prouver ? « C’est vrai que je fais une saison plus que moyenne et que pendant un moment, je n’ai pas été dedans. Je veux montrer le vrai Bahébeck et aider à sauver VA. On m’a fait confiance en début de saison, je n’ai pas su saisir ma chance. Puis j’ai été blessé. Et Waris est arrivé, ça a bien fonctionné. Il était normal de ne plus trop être dans les plans du coach. Mais là je reviens petit à petit. Je ne veux rien lâcher et continuer à bosser. Je suis encore un jeune joueur et je dois progresser, observer les autres. »

– VA doit-il être plus offensif désormais ? « C’est vrai qu’on peut se poser la question, mais le nombre d’attaquants n’assure pas la victoire. On a su gagner sans en mettre beaucoup. À Lille encore, on a eu des situations. Mais il manque toujours un petit quelque chose. Lille n’a pas eu plus d’occasions mais a réussi à marquer. » – Comment aborder Nantes ? « Il faut rester solide mais aussi jouer pour marquer un but de plus. Il ne faut pas attendre derrière et ne pas se découvrir non plus. On doit retenir les leçons de Sochaux et Ajaccio, et ne pas attendre l’erreur. On devra prendre le jeu à notre compte et tout faire pour gagner. » ■ RICHARD GOTTE

Football : qui des deux frères ennemis va remporter la Coupe d’Espagne (finale, ce soir à 21h30) ? FC BARCELONE

REAL MADRID

៑ Effectif : Mater (cheville) est incertain pour le match de dimanche contre Nantes (17 h). Waris a pris un coup au mollet hier. Da Silva souffre d’un genou. Rose a le feu vert pour reprendre avec le groupe sans restriction. 2071.A


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

22 SPORTS NATATION

Axel Allétru, un drôle de champion qui n’a pas fini d’exploser les chronos La vie d’Axel Allétru a basculé en 2010. Devenu paraplégique suite à un accident lors d’un grand prix du championnat du monde de moto-cross, le jeune pilote de Noyelles-les-Seclin, près de Lille, s’est reconverti dans la natation handisport, au point de devenir aujourd’hui l’un des meilleurs nageurs français et de pouvoir rêver aux JO de Rio, en 2016.

séances de musculation en compagnie d’un préparateur physique. Un vrai programme de pro pour un athlète qui veut mettre toutes les chances de son côté. « J’ai obtenu le statut de sportif de haut niveau. Cela m’a permis d’avoir certaines facilités pour mes entraînements. J’ai aussi intégré l’équipe de France avec laquelle je pars en stage deux fois par an. Mais

PAR STÉPHANE CARPENTIER sports@lavoixdunord.fr PHOTO STÉPHANE MORTAGNE

« Il faut se battre. Le handisport, on n’en parle malheureusement que lors des JO. »

Lors des derniers championnats de France organisés à Aix-en-Provence, Axel Allétru a effectué une véritable razzia. Quatre médailles, deux d’or et deux d’argent, et trois records de France, sont venus couronner les efforts d’un champion hors-norme. Et le gaillard a remis le couvert jeudi dernier lors d’un meeting à Eindhoven, en explosant son temps sur 50 mètres papillon (32’’85), sa spécialité. « C’est un gars vraiment à part. Il aurait pu être fort dans n’importe quel sport, il a le mental pour », souffle Romain Vandromme, l’un de ses entraîneurs au Ronchin Olympique Club. Car dans sa vie d’avant, lorsqu’il était encore pilote de moto-cross, Axel Allétru était déjà un phénomène. « Vous voulez rencontrer l’un des meilleurs pilotes français des années à venir ? Allez donc voir Allétru », nous avait confié un certain Arnaud Demeester, sept fois vain-

Axel Allétru, 24 ans, a réalisé la deuxième performance mondiale de l’année sur 50 mètres papillon.

queur de l’Enduro du Touquet, un soir de novembre 2009, sur le circuit de Loon-Plage.

Rio, dans deux ans Quatre ans plus tard, le destin en a décidé autrement, mais le jeune champion meurtri s’est battu et goûte donc à nouveau à l’adrénaline de la compétition. « Dès le premier jour où ma kiné m’a emmené à l’entraînement, je lui ai dit que l’ob-

« Dès mon premier jour d’entraînement, l’objectif était devenu d’aller aux Jeux olympiques. » jectif était désormais d’aller aux JO. J’ai commencé avec elle, je terminerai avec elle », insiste-t-il, en songeant à Anne Ryckelynck, kinésithérapeute au centre de rééducation de l’Espoir et entraîneur de

natation. C’est elle qui l’a incité à se lancer dans le grand bain. « Rio, c’est dans deux ans, cela va arriver très vite », lance le jeune homme, qui avait manqué d’un rien les minima pour les derniers JO de Londres. Alors, dès 6 h 30, à la piscine Marx-Dormoy de Lille, puis le soir, à la piscine de Ronchin, Axel Allétru enquille les longueurs. Inlassablement. Entre-temps, il se rend au CREPS de Wattignies où l’y attendent des

Paris-Camembert : Coquard facile vainqueur Bryn Coquard a pris le commandement de la Coupe de France après sa victoire dans Paris-Camembert, cinquième des seize manches de la compétition. Le coureur de l’équipe Europcar a devancé de plusieurs longueurs Samuel Dumoulin et Laurent Pichon. La prochaine course, le Grand Prix de Denain, est prévue demain.

FORMULE 1 Grand Prix d’Australie : Daniel Ricciardo disqualifié La cour d’appel de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) a confirmé la disqualification de l’Australien Daniel Ricciardo qui avait terminé 2e du Grand Prix d’Australie en mars. Pour sa première course chez Red Bull, le pilote avait « dépassé la limite de 100 kg de carburant par heure » fixée par le nouveau règlement sportif et technique. Facteur aggravant, son écurie, quadruple championne du monde en titre, avait refusé pendant la course de suivre le 3071.

៑ (1) L’association « Swimming handling sport » a pour but de sensibiliser d’éventuels mécènes derrière son projet olympique, mais aussi celui d’aider d’autres jeunes nageurs handisport.

SUR NOTRE SITE

LE SPORT DE A À Z CYCLISME

pour le reste, il faut se battre. On parle du handisport lors des JO, mais le reste du temps, il manque de visibilité. Du coup, ce n’est pas simple d’attirer des partenaires. J’aimerais pouvoir vivre de mes perfs, mais c’est impossible pour l’instant. » Toutefois, on l’aura compris, le gaillard n’est pas du genre à se dérober face aux difficultés. Pour faire reconnaître son challenge, mais aussi aider des jeunes nageurs dans la même situation que lui, il a d’ailleurs créé sa propre association (1). Et quelque chose nous dit que la torpille Allétru, qui vise dans l’immédiat les prochains championnats d’Europe, en août prochain, n’a pas fini de faire exploser les chronos. ■

conseil, donné par la FIA en temps réel, de limiter un peu le débit d’essence pour ne pas enfreindre le règlement.

FOOTBALL Équipe de France : Le Graët a dit non à Zidane en 2012 Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, explique dans un livre à paraître cette semaine avoir repoussé la candidature de l’ancien meneur de jeu de l’équipe de France Zinédine Zidane pour le poste de sélectionneur des Bleus, à l’été 2012. Choix qu’il explique par le manque d’expérience de « Zizou » sur le banc. Depuis, Zidane est devenu l’adjoint de Carlo Ancelotti au Real et a plusieurs fois affirmé son envie de devenir entraîneur (Monaco ferait partie des candidats pour la saison prochaine, selon certaines rumeurs). Coupe du roi : Cristiano Ronaldo manquera la finale face au Barça Cristiano Ronaldo ne disputera pas la finale de la Coupe d’Espagne, ce soir, face au FC Barcelone, l’atta-

quant portugais n’ayant pas totalement récupéré d’une blessure contractée à la cuisse gauche la semaine dernière. Une mauvaise nouvelle pour les hommes de Carlo Ancelotti qui ont déjà perdu les deux premiers « clasicos » de la saison en Liga.

HANDBALL Le PSG recrute Thierry Omeyer et William Accambray Champion de France en titre mais en difficulté cette saison, le Paris Saint-Germain a annoncé avoir obtenu la signature des internationaux français Thierry Omeyer, jusqu’en juin 2016, et William Accambray, jusqu’en juin 2017. Les deux joueurs évoluent aujourd’hui à Montpellier, actuellement 3e du championnat. Leur départ est une mauvaise nouvelle pour le club héraultais, même si elle était attendue car le MAHB avait besoin de réduire sa masse salariale. Pour remplacer Omeyer et Accambray, Montpellier assure avoir engagé le gardien croate Venio Losert et l’arrière slovène Borut Mackovsek.

TENNIS Monte-Carlo : Tsonga, Monfils, Llodra et Benneteau font le boulot Jo-Wilfried Tsonga, demi-finaliste sur le rocher l’an passé, s’est qualifié pour les huitièmes de finale en se défaisant de Philipp Kohlschreiber en trois sets, 6-4, 1-6, 6-4. Gaël Monfils, 24e mondial, a également laissé une belle impression en se qualifiant pour le deuxième tour aux dépens de Kevin Anderson en deux sets, 6-3, 7-6 (7/4). Tout comme Julien Benneteau, pénible vainqueur de Jürgen Melzer en trois sets 6-4, 3-6, 6-4, et Michaël Llodra, expéditif face à Jerzy Janowicz, 6-4, 6-2. Trois autres Français – Jérémy Chardy, impuissant (6-3, 6-0) face à David Ferrer, Gilles Simon, décidément dans une très mauvaise passe, et Paul-Henri Mathieu – ont en revanche été éliminés. À noter l’entrée tonitruante dans le tournoi de Novak Djokovic. Le numéro 2 mondial et tenant du titre n’a mis que quarante-cinq minutes pour atteindre les huitièmes de finale, en écrasant Albert Montanes en deux sets, 6-1, 6-0.

BASKET-BALL

Ann Wauters : « J’ai envie de jouer, d’être leader » Actuellement à Ekaterinbourg (Russie), la joueuse belge, 33 ans, jeune retraitée de la sélection nationale, sera de retour en France la saison prochaine. Après avoir fait les grandes heures de l’USVO entre 1998 et 2004, c’est à Villeneuve-d’Ascq qu’elle a décidé de poser ses valises. C’est un gros coup que vient de réaliser l’ESBVA ! Retrouvez l’interview d’Ann Wauters sur notre site. www.lavoixdunord.fr/sports


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

HIPPISME 23 PONTCHÂTEAU Tiercé - Quarté+ - Quinté+ Multi - 2 sur 4

Réunion 1 - Course 1 Grand Prix du Conseil Général des Pays de Loire

Attelé - Course D 6 à 10 ans inclus - 40.000 € 2 800 m - 18 partants

B

ienvenue à Pontchâteau ce mercredi pour un Quinté ouvert aux six à dix ans et disputé sur le parcours des 2 800 m. La plupart des six ans semblent en mesure de pouvoir profiter au mieux de ce bel engagement pour eux face à leurs aînés. Mais il leur faudra battre Sunday Jet et cela paraît compliqué tellement le partenaire de F. Nivard paraît une nouvelle fois déclassé dans cette épreuve. D’autant qu’il va de nouveau évoluer déferré des quatre.

LA SÉLECTION 16 8 4 12 6 1 13 5

SUNDAY JET UVARO VET UNIQUE DE L'ITON UROI DE NGANDA SAINT JAMES TI AMO DE CARLY TORNADE PIYA SILLON DU HOULBET

Propriétaires

Entraîneurs

Origines

S.A.R.

Dist.

A. Desmottes

A. Desmottes

S. Delasalle

S. Delasalle

1 TI AMO DE CARLY D.4

In Love With You - Native de Carly

H 7 b.

2800 A. Desmottes

1'14"1 134 530

2 RÊVE DU GERS

Baccarat du Pont - Helioska de Mai

H 9 al.

2800 S. Delasalle

1'13"8 136 015 60/1

P.-A. R.-Boulard Ec. de L'Iton

P.-A. R. Boulard

3 RAINSTORM D.2P

Kiwi - Dresden

H 9 b.f.

2800 P.-A. R. Boulard

1'14"6 136 764 50/1

H. Levesque

4 UNIQUE DE L'ITON D.4

Capriccio - Majesté de l'Iton

H 6 b.

2800 T. de Genouillac

1'12"9 137 630

J.-S. Cormy

J.-S. Cormy

5 SILLON DU HOULBET

Hermès de Péricard - Vadie

H 8 al.

2800 J.-S. Cormy

1'16"1 138 080 30/1

R. Coppens

R. Coppens

6 SAINT JAMES D.4

Général du Pommeau - Ausone

H 8 b.

2800 D. Héon

1'14"1 139 110 18/1

Ch. Legendre

C. Chenu

7 SOLOGNE D'ÉPINE D.2P Flambeau des Pins - Java de Malouy F 8 b.

2800 A. Lamy

1'13"7 139 580 42/1

A. Triomphe

B. Le Beller

8 UVARO VET

Diamant Gédé - Harmonie Chery

M 6 b.f. 2800 B. Le Beller

1'13"4 140 000 10/1

9 ROMÉO DE FLEUR

Ec. La Championnerie M. Helbert

13-16-8-6-4-15 ensuite ... 10-12

RISQUETOUT 4-16-13-11-1-8 ensuite ... 10-17 16-4-13-1-6-8 ensuite ... 15-11 TIRELIRE DU JOUR

7 350 000 €

DÉPART PRÉVU À 13 H 50 LA PRESSE

S

Récapitulatif de la presse 16 15 8 4 6 13 1 12 5 10 2 11 3 7 9 14 17 18

SUNDAY JET . . . . . . . . . UPMAN . . . . . . . . . . . . . UVARO VET . . . . . . . . . . UNIQUE DE L'ITON . . . . SAINT JAMES . . . . . . . . TORNADE PIYA . . . . . . . TI AMO DE CARLY . . . . . UROI DE NGANDA . . . . . SILLON DU HOULBET. . . QUODIAK . . . . . . . . . . . . RÊVE DU GERS . . . . . . . SPEEDY HORSE . . . . . . . RAINSTORM. . . . . . . . . . SOLOGNE D'ÉPINE. . . . . ROMÉO DE FLEUR . . . . . SPOOLER DES OBEAUX. RAFGHAN DU GÎTE . . . . UGÉNIE DU CITRUS . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . .

12 12 12 12 12 10 .9 .7 .4 .3 .2 .1 .0 .0 .0 .0 .0 .0

7/1

6/1

Kuadro Wild - Ixia de Fleur

H 9 b.

2800 M. Abrivard

1'13"5 140 390 52/1

Love You - Grive de Vire

H 10 al.

2825 J.-Ph. Monclin

1'13"3 223 600 36/1

S. Baude

S. Baude

11 SPEEDY HORSE

Kid Blue - Etoile de l'Anxure

M 8 b.

2825 S. Baude

1'13"6 227 830 35/1

H. Christophe

J.-M. Baudouin 12 UROI DE NGANDA D.4

Niky - Exquise de Nganda

M 6 b.

2825 F. Lagadeuc

1'11"6 230 230 11/1

F. Cavey

X. Cavey

13 TORNADE PIYA

Buvetier d'Aunou - Nandette

F 7 b.

2825 E. Raffin

1'12"8 230 640

Cl. Hagege

E. Martin

14 SPOOLER DES OBEAUX And Arifant - Loving You

H 8 b.

2825 Mlle C. Chéradame 1'13"5 233 890 40/1

G. Houssaye

B. Mascle

15 UPMAN D.2P

Kepler - Niyati

H 6 b.

2825 B. Mascle

M. Vallée

M. Vallée

16 SUNDAY JET D.4

Coktail Jet - Glad To Meet You

M 8 b.f. 2825 F. Nivard

1'12"5 238 800

Ch. Lorand

J.-P. Lecourt

17 RAFGHAN DU GÎTE

Derby du Gîte - Bauxite Bocain

H 9 al.

2825 O. Raffin

1'14"

Ec. J.-P. Barjon

L.-Cl. Abrivard

18 UGÉNIE DU CITRUS

Meaulnes du Corta - Onna Lisa

F 6 b.

2825 L.-Cl. Abrivard

1'12"4 240 930 80/1

8/1

1'12"4 238 530 13/1 3/1

240 920 44/1

(E) Ecuries - Intentions de déferrer : D.4 : 4 pieds - D.2A : 2 antérieurs - D.2P : 2 postérieurs

L’ANALYSE DES PARTANTS 1-TI AMO DE CARLY 2800 Da 1a 1a 4a (13) 1a 1a 5a Il est en grande forme ces derniers temps et va donc tenter d’en profiter pour monter de catégorie. Il a déjà gagné sur ce parcours et demeure très performant quand il évolue pieds nus. Nul doute qu’il reste compétitif pour les places dans ce Quinté avec un bon parcours.

Il a certes connu des ennuis de santé mais surtout il n’a pas réussi à finir un parcours au trot depuis l’été 2012. Il a donc vraiment besoin de rassurer avant d’envisager de le racheter à ce niveau de compétition. Pour l’heure on peut l’oublier dans cette confrontation. 10/02/2014 - SAINT BRIEUC Attelé - 21.000 € - 2 575 m - 18 partants 1. Rapidos du Bingard 2600 (1'16"2) 2. Sillon du Houlbet 2600 (1'16"2) 3. Salut Franbleu 2600 (1'16"3) 4. Uluna 2600 (1'16"3) dai.RÊVE DU GERS 2600 (S. Delasalle)

3-RAINSTORM

16 1 8 13 6 10 4 15

Cote

10 QUODIAK D.2P

2800

Da 9a 0a Da Da 3a 0a (13) WEEK-END

Record Gains

C. Chenu

Da (13) Da Da (12) 8a 0a 0a

ON EN PARLE

Drivers

P.-M. Charier

29/03/2014 - LAVAL Attelé - 21.000 € - 2 875 m - 16 partants 1. United du Tay 2875 (1'17"3) 2. Unique de l'Iton 2875 (1'17"3) 3. Ustang Ludois 2875 (1'17"7) 4. Thoury le King 2875 (1'17"9) dai.TI AMO DE CARLY 2875 (CL. Kempeneers)

LE PRONO

N° CHEVAUX / (Œil)

Il ne ménage pas ses efforts ces derniers temps et a beaucoup couru cet hiver notamment à Cagnes-sur-Mer. Mais ses dernières performances sont loin d’être convaincantes et il va découvrir à cette occasion cette piste de Pontchâteau. Mieux vaut le revoir. Pas cette fois. 28/03/2014 - LYON LA SOIE Attelé - 26.000 € - 2 700 m - 18 partants 1. Ultimatum O Citrus 2700 (1'17"3) 2. Spirit des Logos 2725 (1'17"3) 3. Reine Baccara 2725 (1'17"3) 4. Une de Memartin 2700 (1'18"1) dai.RAINSTORM 2725 (P.-A. R. Boulard)

4-UNIQUE DE L'ITON 2800 2a 2a 5a 0a 7a (13) 3a 1a C’est un grand spécialiste des parcours à main gauche et on ne peut pas lui reprocher grand- chose quand il évolue déferré comme ce sera justement encore le cas ici. Encore tout neuf puisque n’ayant couru que vingt-six fois, il est à l’évidence en retard de gains actuellement.

8-UVARO VET

29/03/2014 - LAVAL Attelé - 21.000 € - 2 875 m - 16 partants 1. United du Tay 2875 (1'17"3) 2. UNIQUE DE L'ITON 2875 (1'17"3) (G. Simon) 3. Ustang Ludois 2875 (1'17"7) 4. Thoury le King 2875 (1'17"9) 5. Sushi Rocq 2875 (1'17"9)

3a 1a 2a 3a Da 4a 1a (13) On ne peut vraiment pas lui reprocher grand-chose depuis ses débuts en compétition. Il avait connu des soucis de santé qui font qu’il demeure encore en retard de gains actuellement au vu de sa qualité. Très bien engagé ici, il est incontournable dans ce lot même ferré. A suivre !

5-SILLON DU HOULBET 2800 Da Da 2a 2a 0a (13) Dm 5a Il paraît déréglé ces derniers temps mais on ne peut l’écarter, il reste quand même compétitif dans cette épreuve. Il devra effectuer un parcours limpide et surtout sans fautes. Sage, il pourrait conserver une allocation qui pimenterait les rapports du quinté. Méfiance ! 06/04/2014 - MONTLUCON Attelé - 20.000 € - 3 025 m - 16 partants 1. Twist du Chene 3025 2. Tenor du Moustoir 3050 3. Spout Jim 3025 4. Tresor du Fan 3050 dai.SILLON DU HOULBET 3050 (M. Cormy)

6-SAINT JAMES 2800 Da 3a 1a 3a 8a 7a (13) 2a On oubliera sa dernière disqualification à Lisieux car il reste beaucoup plus à son affaire corde à gauche qu’à droite. Auparavant il s’était montré très régulier et demeure performant quand il évolue pieds nus. Ayant déjà fait ses preuves sur cette piste, il visera une place. Possible ! 06/04/2014 - LISIEUX Attelé - Autostart - 26.000 € - 2 100 m - 14 partants 1. Une Gendreenne 2100 (1'17"4) 2. Ursa Major 2100 (1'17"5) 3. Sibelle du Luot 2100 (1'17"6) 4. Trace Ducale 2100 (1'17"8) dai.SAINT JAMES 2100 (B. Coppens)

2800 9a (13) 0a 0a Da 5a 3a 6a Elle n’a qu’une seule course de rentrée dans les jambes depuis le mois de juin de l’année dernière. Cela risque d’être trop insuffisant même déferrée des postérieurs cette fois pour espérer profiter de ce pourtant bel engagement au premier échelon. Mieux vaut la revoir. 06/04/2014 - LISIEUX Attelé - Autostart - 26.000 € - 2 100 m - 14 partants 1. Une Gendreenne 2100 (1'17"4) 2. Ursa Major 2100 (1'17"5) 3. Sibelle du Luot 2100 (1'17"6) 4. Trace Ducale 2100 (1'17"8) 9. SOLOGNE D'ÉPINE 2100 (1'18"5) (C. Chenu)

2800

.

04/04/2014 - PARIS-VINCENNES Attelé - 50.000 € - 2 850 m (P.P.) - 14 partants 1. Upsos de Guez 2850 (1'13"8) 2. Berry'S Boy 2875 (1'13"2) 3. UVARO VET 2875 (1'13"4) (B. Le Beller) 4. Uranus Tepol 2850 (1'14"3) 5. Olimpus Caf 2875 (1'13"6)

2800 Dm 0a 0a (13) 8m 0a 9m 0m Il a beau découvrir là un superbe engagement à la limite du recul aux 25 m et bénéficier de la drive de M. Abrivard, il lui sera bien difficile sur sa méforme actuelle de se révéler compétitif dans cette confrontation. Cela fait trop longtemps qu’il n’a rien fait de bien. A revoir ! 07/03/2014 - CORDEMAIS Monté - 23.000 € - 2 825 m - 13 partants 1. Twiggy Speed 2825 (1'15"2) 2. Tenor Riezais 2825 (1'15"3) 3. Quirof des Picanes 2825 (1'15"5) 4. Tabriz du Theillet 2850 (1'15) dai.ROMÉO DE FLEUR 2825 (J. Lebouteiller)

10-QUODIAK

2825

8a (13) 0a 1m 1a (12) Da 1a Il a connu de nombreuses interruptions de carrière suite à une santé fragile. Il a certainement encore de beaux restes à dix ans mais n’a qu’une course de rentrée dans les jambes et se retrouve très mal engagé ici. Même déferré des postérieurs, ce sera compliqué. Outsider. 25/02/2014 - LAVAL Attelé - 35.000 € - 2 875 m - 16 partants 1. Sunday Jet 2875 (1'15"3) 2. Sicoussa de Barb 2875 (1'15"6) 3. Tzarine Fac 2875 (1'15"6) 4. Quartz de Gautiers 2875 (1'15"7) 8. QUODIAK 2875 (1'16"7) (C. Chenu)

11-SPEEDY HORSE 2825 9a (13) 0a 0a 4a 3a 9a 5a Il n’a qu’une seule course de rentrée dans les jambes depuis le mois de novembre dernier. Cela risque d’être insuffisant pour envisager de le voir compétitif dans ce lot d’autant qu’il restera ferré cette fois encore et se retrouve bien mal engagé. On attendra donc de le revoir.

03/03/2014 - CAEN Attelé - 38.000 € - 2 450 m - 18 partants 1. Under Blue 2450 (1'13"6) 2. Ulixorio 2450 (1'13"8) 3. Smile 2450 (1'14"1) 4. Ultra Daidou 2450 (1'14"1) 9. SPEEDY HORSE 2475 (1'15"3) (S. Baude)

12-UROI DE NGANDA 2825 8a 7a 3a 8a 6a (13) 0a 6a Il n’a pas pu faire mieux que huitième la dernière fois dans le Quinté de SaintGalmier tout en finissant de plaisante manière en pleine piste. Il affronte cette fois un lot un peu moins relevé et va de nouveau évoluer pieds nus. A l’issue d’un bon parcours, il peut se placer. 09/04/2014 - SAINT GALMIER Attelé - 90.000 € - 2 650 m - 17 partants 1. Ugo du Loisir 2650 (1'13"8) 2. Trophée de Jaba 2650 (1'13"9) 3. Ustinof du Vivier 2650 (1'13"9) 4. Topaze de Gournay 2675 (1'13"2) 8. UROI DE NGANDA 2650 (1'14"1) (F. Lagadeuc)

13-TORNADE PIYA

2825

0a 5a (13) 0a 0a 8a 2a Da Avec maintenant deux courses de rentrée dans les jambes et surtout avec E. Raffin au sulky, elle mérite d’être reprise dans ce lot. Elle ne dispose pas de beaucoup de marge aux 25 m mais elle va savoir courir en progrès et dès lors cela peut suffire pour accrocher une place. 28/03/2014 - PARIS-VINCENNES Attelé - 60.000 € - 2 100 m (G.P.P.) - 18 partants 1. Tornado de l'Océan 2100 (1'13"3) 2. Sometime 2100 (1'13"4) 3. Armando Kievitshof 2100 (1'13"5) 4. Synonyme de Cym 2100 (1'13"6) np. TORNADE PIYA 2100 (S. Ernault)

14-SPOOLER DES OBEAUX 2825 7m Dm 2m Da Dm Dm (13) 3a Il a surtout été vu au trot monté ces derniers temps et sa dernière tentative à l’attelage s’est soldée par une disqualification. Présenté en plus ferré cette fois, il aura bien du mal à se distinguer dans ce lot surtout avec ses 25 m de handicap. A revoir sous la selle. Parmi les outsiders ! 02/04/2014 - ANGERS Monté - 26.000 € - 3 125 m - 16 partants 1. Ugolin du Maine 3125 (1'14"5) 2. Uppercut du Houlet 3125 (1'15) 3. Strupix 3125 (1'15"2) 4. Moreno d'Asolo 3125 (1'15"3) 7. SPOOLER DES OBEAUX 3125 (1'15"6) (A. Prat)

15-UPMAN

2825

6a Da 4a 9a 8a (13) 0a 7a Il reste plus performant corde à droite ces derniers temps et va courir de manière rapprochée. Pourtant l’engagement

demeure favorable puisqu’il n’a que six ans mais sa marge est réduite et il ne peut viser qu’une place au mieux en espérant bénéficier d’un bon parcours. 09/04/2014 - SAINT GALMIER Attelé - 90.000 € - 2 650 m - 17 partants 1. Ugo du Loisir 2650 (1'13"8) 2. Trophée de Jaba 2650 (1'13"9) 3. Ustinof du Vivier 2650 (1'13"9) 4. Topaze de Gournay 2675 (1'13"2) 6. UPMAN 2650 (1'14) (B. Mascle)

16-SUNDAY JET 2825 2a 1a 1a 1a Dm (13) 3m Dm Il est en plein boum à l’heure actuelle et s’annonce une nouvelle fois bien difficile à battre dans cet événement. Il a largement les moyens de rendre 25 m dans un tel lot car est encore loin d’avoir les gains en rapport avec sa classe. Surtout pieds nus et avec F. Nivard. A jouer ! 08/03/2014 - CAEN Attelé - 35.000 € - 2 450 m - 18 partants 1. Shirley Berry 2450 (1'15"3) 2. SUNDAY JET 2475 (1'14"6) (F. Nivard) 3. Saint James 2450 (1'15"5) 4. Tresor du Fan 2450 (1'15"5) 5. Tornade Piya 2475 (1'14"9)

2825 0a Da 0a (13) Da 6a 9a 2a Il a connu des problèmes de santé au cours de l’hiver et a bien du mal depuis à recouvrer son meilleur niveau. Ses dernières performances sont très décevantes et il a beau bénéficier là d’un engagement favorable, ferré en plus, sa tâche s’annonce encore compliquée. 06/04/2014 - TOURS Attelé - 45.000 € - 3 500 m - 16 partants 1. Super Berry Chenou 3500 (1'15"8) 2. Sire de Janze 3500 (1'16"1) 3. Ragtime du Parc 3550 (1'15"3) 4. Tino la Ravelle 3500 (1'16"4) 12. RAFGHAN DU GÎTE 3525 (1'17"1) (J.-P. Lecourt)

2825 0m 7m Dm 8m 4m (13) 5m 6m On est davantage habitué à la voir évoluer sous la selle. D’ailleurs en trente-deux tentatives elle n’a couru que huit fois à l’attelage. Elle a beau bénéficier là d’un bel engagement au plafond des gains, elle demeure trop peu confirmée attelée pour espérer une bonne performance ici. 08/03/2014 - CAEN Monté - 32.000 € - 2 450 m - 14 partants 1. Strogoff 2450 (1'13"4) 2. Spooler des Obeaux 2450 (1'13"5) 3. Quart de Dompierre 2450 (1'13"7) 4. Tonia de Piencourt 2450 (1'13"8) np. UGÉNIE DU CITRUS 2450 (B. Rochard) 1083.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

24 HIPPISME PONTCHÂTEAU - Réunion 1 - 13h20 2) PRIX GENY INFO (14H20) Attelé - Mâles - Course E - 3 ans 22.000 € - 2 200 m - 13 partants COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 1 Bambi D'Epuisay J.-Ph. Monclin 2 Bon Vent J. Bruneau 3 Braquo G.M. Bernier 4 Burkina Elde O. Raffin 5 Be One Love J.Y. Raffegeau 6 Banjo De La Noemie J. Groizeau 7 Best Du Gavreguet A. Lamy 8 Boris Du Clos M. Maudet 9 Bari A. Abrivard 10 Besame Mucho F. Nivard 11 Boston Du Klau F. Lagadeuc 12 Banksy Beat A. Barrier 13 Beach Boy L.-Cl. Abrivard Favoris : 9 - 10 - 11 Outsiders : 4 - 12 - 8 3) PRIX SOCIÉTÉ DU CHEVAL FRANCAIS (14H50) Attelé - Course C - 4 et 5 ans 24.000 € - 2 200 m - 14 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 1 Arnold de Cosse B. Rocher 2 Viatik du Loir A. Abrivard 3 Vet In The Night B. Le Beller 4 Va Tout Gede A. Pillon 5 Vasco De Ligny B. Robin 6 Very Good Tejy Th. Chalon 7 Vesuve du Chatelet M. Charuel 8 Victorios Phedo H. Touvais 9 Vic du Puits D. Bonne 10 Violon De Bez M. Abrivard 11 Valvolo Mess A. Kloess 12 Voigt Champ Blanc O. Raffin 13 Volcania de Dypp X. Forget 14 Vegane du Clos M. Maudet Favoris : 10 - 3 - 12 - 5 Outsiders : 1 - 9 - 8 4) PRIX VILLE DE PONTCHÂTEAU (15H20) Monté - Course D - 4 et 5 ans 21.000 € - 2 800 m - 14 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 1 Voliper Mlle M. Grolier 2 Apolline Star R. Joly 3 Vigo Du Guillaumas A. Lamy 4 Volcan Barbes M. Barre Mlle C. Brassine 5 Vasco du Vicomte 6 Verseau du Rocher F. Nivard 7 Va Petite Love Mlle M. Blot 8 Voyou Du Lerre Mlle A. Lepage 9 Vadyle de Grimoult Y. Lebourgeois 10 Velox du Banney D. Bonne 11 Virgule Matyss J. Foucault 12 Vuelta de Carsi A. Kloess Suivants à 2825 mètres 13 Viole D'Amour Cl. Frecelle 14 Aventure Jets M. Abrivard Favoris : 3 - 2 - 4 - 5 Outsiders : 10 - 14 - 1 5) PRIX DOMINIQUE DAVID (15H55) Attelé - Femelles - Course E - 4 ans 22.000 € - 2 800 m - 12 partants COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 1 Anja De Lezigne Ch. Franjoux 2 Annaka E.G. Blot 3 Anatolie H. Sionneau 4 Angelina Colmi R. Joly 5 Apple Speed E. Raffin 6 Alma Haufor Ch.J. Bigeon 7 Aloha De Mars J.Et. Thuet 8 Alma Du Rib A. Raffegeau

LES RÉSULTATS

9 Auxanne F. Provost Suivants à 2825 mètres J.-Ph. Raffegeau 10 African Girl 11 Amitie Primo Th. Chupin 12 Abama Janice L. Guinoiseau Favoris : 4 - 11 - 5 Outsiders : 7 - 6 - 10

SAINT-CLOUD

6) PRIX YVONNICK BODIN (16H25) Attelé - Apprentis et Lads-jockeys Course D 6 ans - 21.000 € - 2 800 m - 15 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 1 Ulve des Mesnils G. Junod 2 Ukadir J. Planchard 3 Ultimatum Pan J. Hocde 4 Umarao A. Hureau 5 Udo du Ferron J. Oger 6 Uzzao de Blary Mlle M. Rettien 7 Up To The Top H. Touvais 8 Uhal Berven S. Migaud 9 Umbilicata V. Coligny Suivants à 2825 mètres 10 United du Parc S. Pillon 11 Ultima de Carsi S. Beaucamp 12 United Back N. Chereau 13 Unix des Forges G. Delaune 14 Uskia de la Marfee Mlle O. Touillet 15 Uttingeois Mlle M. Le Bourhis Favoris : 12 - 13 - 11 - 15 Outsiders : 9 - 5 - 3

QUARTÉ (Pour 1,30 euro) 8 - 7 - 15 - 16

7) PRIX DU DPT DE LOIRE ATLANTIQUE (16H55) Monté - Course Européenne - Course D - 6 à 10 ans inclus - 28.000 € - 2 800 m - 12 partants COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 1 Machi Del Cigno Mlle M. Bernu 2 Tom de Grez A. Desmarres 3 Rhea Silvia Mlle L. Balayn 4 Turbo Leman F. Nivard 5 Royal Dore Cl. Frecelle 6 Roi de Corveil D. Bonne 7 Timako Verderie E. Le Beller 8 Rol d'Avignere Y. Lebourgeois 9 Tenor Riezais Th. Touchard 10 Tayson de Houelle E. Raffin Suivants à 2825 mètres 11 Ugolin du Maine R. Joly 12 Small Phenio M. Barre Favoris : 11 - 8 - 7 / Outsiders : 9 - 5 - 10 8) PRIX DES AMATEURS (17H25) Attelé - Amateurs - Course G - 7, 8 et 9 ans 6.000 € - 2 800 m - 16 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 1 Theo des Elfes M. Cruaud 2 Terrie Speed Th. Rebuffe 3 Sabanera Bleue Julien Renault 4 Sergent de Cerisy Mlle P. Gaulier 5 Telo des Chaliers B. Debris 6 Time du Closet V. Marc-Martin 7 Typhon de Celland F. Bazire 8 Tango de la Noemie R. Baron Suivants à 2825 mètres 9 Rikita du Moulin P. Divare 10 Rose du Tremblay J. Nadeau 11 Tafilalet P. Quesnel 12 Style Merite A. Sinenberg 13 Roc de Servette C. Baty 14 Solene de Bannes D. Dutheil 15 Revue de Paris N. Renaud 16 Sibelle Villetot J.-Ch. Piton Ecurie F. Heon : 5 - 16 Ecurie C. Chenu : 12 - 13 Favoris : 3 - 16 - 9 - 4 Outsiders : 2 - 6 - 13

TIERCÉ (Pour 1,00 euro) 8 - 7 - 15 Ordre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 199,50 Désordre . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39,90

5) PRIX PÉNÉLOPE (CLASSIC TIERCÉ) 8 partants - Tous partants 1. 4 Goldy Espony (F. Veron) G. 9,50 ; P. 2,00 2. 7 Hug And A Kiss (Pc. Boudot) P. 1,40 3. 5 Stormyra (U.Rispoli) P. 1,90 Couplés : 4-7 G. 10,90 - P. 4,20 4-5 P. 5,60 - 7-5 P. 3,50 Trio : 4-7-5 22,10 Couplé ordre : 33,90 Trio ordre : 155,50 Classic tiercé : ordre : 80,40 désordre : 11,50

Ordre . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 330,16 Désordre . . . . . . . . . . . . . . . . . 166,27 Bonus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14,43

QUINTÉ (Pour 2,00 euros) 8 - 7 - 15 - 16 - 14 Ordre . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 960,00 Désordre . . . . . . . . . . . . . . . . . 279,20 Bonus 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32,00 Bonus 4 sur 5 . . . . . . . . . . . . . . 16,00 Bonus 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6,40 Numéro Plus Gagnant . . 0591

6) PRIX DE CLAIREFONTAINE-ENYVELINES (MINI MULTI) 10 partants - Tous partants 1. 8 Hualapai (P. Prod’Homme) G. 3,60 ; P. 1,50 2. 2 Destination (A. Foulon) P. 1,90 3. 6 Testa Di Moro (D. Santiago) P. 2,10 4. 4 Comte Lionel (S.Hofer) Couplés : 8-2 G. 8,80 - P. 3,50 8-6 P. 5,00 - 2-6 P. 7,20 Trio : 8-2-6 21,40 Couplé ordre : 16,60 Trio ordre : 74,50 2 sur 4 : 3,30 mini multi en 4 : 25,50 mini multi en 5 : 5,10 mini multi en 6 : 3,15

2 SUR 4 Pour 3,00 euros . . . . . . . . . . . . 22,20

COUPLÉS (Pour 1,00 euro) Gagnant 8-7 . . . . . . . . . . . . . . . 33,70 Placé 8-7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13,10 Placé 8-15 . . . . . . . . . . . . . . . . . 10,10 Placé 7-15 . . . . . . . . . . . . . . . . . 16,90 MULTI (Pour 3,00 euros) Multi en 4. . . . . . . . . . . . . . . 1 386,00 Multi en 5 . . . . . . . . . . . . . . . . 277,20 Multi en 6 . . . . . . . . . . . . . . . . . 92,40 Multi en 7 . . . . . . . . . . . . . . . . . 39,60 1) PRIX BIRUM 6 partants - Tous partants 1. 4 Redbrook (L. Dettori) G. 5,80 ; P. 2,70 2. 3 Ravisseur (O. Peslier) P. 2,80 3. 2 Victorious Champ (A. Badel) Couplé ordre : 22,90 Trio ordre : 153,50 2) PRIX NUBIENNE 8 partants - Non-partant : 4 1. 1 Starflower (G. Benoist) G. 3,50 ; P. 1,40 2. 6 Hestia (M. Guyon) P. 2,30 3. 7 Palabre (O. Peslier) P. 1,70 Couplés : 1-6 G. 17,20 - P. 5,70 - 1-7 P. 3,30 6-7 P. 4,80 Trio : 1-6-7 20,70 / 17,20 Couplé ordre : 27,70 / 3,50 Trio ordre : 83,60

- hier

2. 7 Rain Of Melody (T. Thulliez) P. 3,30 3. 15 Windy King (M. Guyon) P. 2,70 4. 16 Victorious Venture (T. Jarnet) 5. 14 Daana Qatar (Cp. Lemaire) Trio : 8-7-15 76,20 - Couplé ordre : 59,60 Trio ordre : 390,40

.

3) PRIX MAGISTER 7 partants - Tous partants 1. 3 Planetaire (O. Peslier) G. 2,20 ; P. 1,50 2. 1 Saas Fee (M. Guyon) P. 2,70 3. 6 Darenjana (C. Soumillon) Couplé ordre : 11,10 Trio ordre : 27,80 4) PRIX D’AQUITAINE (QUINTÉ +) 16 partants - Tous partants 1. 8 Ball Lightning (S. Pasquier) G. 6,30 ; P. 2,50

7) PRIX DE LA GENEVRAYE (MULTI) 15 partants - Tous partants 1. 6 Laderia (G. Mosse) G. 4,90 ; P. 2,30 2. 7 Le Scribe (C.Demuro) P. 5,80 3. 2 Yemaya (M. Lerner) P. 2,70 4. 3 Fortunique (M. Guyon) Couplés : 6-7 G. 65,50 - P. 20,40 6-2 P. 9,30 - 7-2 P. 32,40 Trio : 6-7-2 154,30 Couplé ordre : 99,30 Trio ordre : 872,90 multi en 4 : 787,50 - multi en 5 : 157,50 multi en 6 : 52,50 - multi en 7 : 22,50 2 sur 4 : 16,80 8) PRIX MIDI-PYRÉNÉES (MULTI) 16 partants - Non-partants : 8-15-16 1. 1 Argante (M. Guyon) G. 4,60 ; P. 1,50 2. 2 Aden Gulf (Fx. Bertras) P. 1,70 3. 3 Etendard D’Or (C. Soumillon) P. 1,50 4. 7 Pyragorn (Pc. Boudot) Couplés : 1-2 G. 12,40 - P. 4,40 1-3 P. 3,10 - 2-3 P. 3,60 Trio : 1-2-3 5,40 / 4,60 Couplé ordre : 25,10 Trio ordre : 40,00 multi en 4 : 94,50 - multi en 5 : 18,90 multi en 6 : 6,30 - multi en 7 : 3,15 2 sur 4 : 5,40 / 4,50

Les rapports étant donnés à titre indicatif, seules les feuilles officielles du PMU font foi.

CAVAILLON 1) PRIX ATLANTIQUE FORAGES (MINI MULTI) 11 partants - Tous partants 1. 1 Marissa (Mlle M. Blot) G. 8,10 ; P. 2,80 2. 6 Zander (K. Thonnerieux) P. 3,20 3. 9 Quid Du Loir (Mlle M. Sasso) P. 3,50 4. 2 Rite Key (J. Carre) Couplés : 1-6 G. 28,90 - P. 10,80 - 1-9 P. 11,00 6-9 P. 12,90 - Trio : 1-6-9 103,80 Couplé ordre : 65,00 Trio ordre : 357,80 2 sur 4 : 14,70 mini multi en 4 : 324,00 mini multi en 5 : 64,80 mini multi en 6 : 21,60 2) PRIX ANAIS CONSTANTIN (MULTI) 16 partants - Non-partant : 15 1. 10 Bianco Du Biwetz (Ch. Martens) G. 6,70 ; P. 2,60 2. 5 Beau Du Mont (G. Fournigault) P. 2,90 3. 1 Braconnier (Ch. Pommat) P. 4,00 4. 6 Blouette Darling (J.P. Dubois) Couplés : 10-5 G. 30,20 - P. 10,50 - 10-1 P. 20,90 5-1 P. 16,50 - Trio : 10-5-1 188,30 Couplé ordre : 83,30 Trio ordre : 929,40 multi en 4 : 346,50 - multi en 5 : 69,30 multi en 6 : 23,10 - multi en 7 : 9,90 2 sur 4 : 9,30 / 7,80 3) PRIX DES CARRIÈRES DODET (MINI MULTI) 12 partants - Non-partant : 6 1. 5 As D’Occagnes (J.M. Roubaud) G. 8,30 ; P. 1,80 2. 12 Alexandra Mauzun (Ch. Martens) P. 1,50 3. 10 Aura De Pintignies (L. Lamaziere) P. 1,40 4. 2 Airborne Des Vents (D. Cinier) Couplés : 5-12 G. 16,50 - P. 4,80 - 5-10 P. 4,50 12-10 P. 3,80 Trio : 5-12-10 15,20 Couplé ordre : 42,60 Trio ordre : 128,30 2 sur 4 : 5,70 mini multi en 4 : 67,50 mini multi en 5 : 13,50 mini multi en 6 : 4,50 4) PRIX LA GRANDE CAVE (MINI MULTI) 12 partants - Tous partants 1. 3 Vainqueur Highland (L. Borde) G. 14,00 ; P. 3,40 2. 4 Vol Au Vent Flash (Y.A. Briand) P. 2,20 3. 2 Vasco De Viette (D. Cinier) P. 2,40 4. 10 Veziro Josselyn (Ch. Martens) Couplés : 3-4 G. 35,00 - P. 10,90 - 3-2 P. 12,20 4-2 P. 7,70 - Trio : 3-4-2 51,20 Couplé ordre : 55,60 Trio ordre : 363,30 2 sur 4 : 9,90 mini multi en 4 : 234,00 mini multi en 5 : 46,80 mini multi en 6 : 15,60

- hier 5) PRIX SOMAIR (MULTI) 14 partants - Non-partant : 4 1. 5 United Marceaux (J. Cuoq) G. 3,50 ; P. 2,10 2. 1 Tango Negro (V. Foucault) P. 2,10 3. 11 Ustar De Vandel (S. Godon) P. 3,00 4. 7 Tamacho Mag (A. Tintillier) Couplés : 5-1 G. 11,50 - P. 6,90 5-11 P. 11,90 - 1-11 P. 11,60 Trio : 5-1-11 50,40 / 11,50 Couplé ordre : 17,20 Trio ordre : 106,90 multi en 4 : 535,50 multi en 5 : 107,10 multi en 6 : 35,70 multi en 7 : 15,30 2 sur 4 : 16,80 / 4,20 6) PRIX AXA ASSURANCES PASCAL DIEU (MULTI) 15 partants - Tous partants 1. 12 Dacke Haleryd (P. Vercruysse) G. 2,00 ; P. 1,40 2. 5 Regain Du Houlbet (N. Julien) P. 2,50 3. 8 Soleil Du Merle (N. Mourot) P. 2,10 4. 3 Taquin Du Bellay (N. Ensch) Couplés : 12-5 G. 15,80 - P. 6,60 12-8 P. 4,60 - 5-8 P. 9,50 Trio : 12-5-8 39,20 Couplé ordre : 14,80 Trio ordre : 107,80 multi en 4 : 252,00 multi en 5 : 50,40 multi en 6 : 16,80 multi en 7 : 7,20 2 sur 4 : 10,50 7) PRIX DOMINIQUE ARRIU (MULTI) 16 partants - Non-partant : 3 1. 8 Twigg (Y.A. Briand) G. 3,50 ; P. 2,00 2. 6 Quorum Quick (N. Ensch) P. 2,80 3. 2 Reve De Lune (F. Jamard) P. 7,70 4. 4 Ricky Rock (D. Cinier) Couplés : 8-6 G. 16,60 - P. 7,40 8-2 P. 21,90 - 6-2 P. 34,60 Trio : 8-6-2 184,50 Couplé ordre : 29,10 Trio ordre : 443,50 multi en 4 : 693,00 - multi en 5 : 138,60 multi en 6 : 46,20 - multi en 7 : 19,80 2 sur 4 : 28,20 / 5,10 8) PRIX MULTISERVICES LUBERON (MULTI) 16 partants - Tous partants 1. 1 Tryade Du Stade (Mlle S. Blanchetiere) G. 3,40 ; P. 2,10 2. 11 Radical Max (S.Roubaud) P. 2,60 3. 10 Roi (Marc Tardy) P. 10,20 4. 16 Scoop (R. Poree) Couplés : 1-11 G. 15,30 - P. 8,60 - 1-10 P. 41,20 11-10 P. 34,70 - Trio : 1-11-10 389,00 Couplé ordre : 26,90 Trio ordre : 864,80 multi en 4 : 724,50 - multi en 5 : 144,90 multi en 6 : 48,30 - multi en 7 : 20,70 2 sur 4 : 9,00

LE CROISÉ-LAROCHE - lundi soir ne référence de +19, une distance de 1600 m et pas moins de dix-huit chevaux au départ. Voilà les données du problème très épineux que nous allons devoir tenter d'élucider pour passer à la caisse. Il y a cette fois de bons chevaux au départ et le choix est une affaire avant tout d'impression. Pour notre part, nous allons faire pleinement confiance à Silver Green. Ce protégé de F. Rohaut a maintenant quelques courses dans les jambes et se trouve très bien situé dans cette épreuve.

U

LA SÉLECTION 7 - 9 - 11 - 13 - 6 - 3 - 4 - 15

e

3

Prix de la Place Vendôme

13h50

Plat - Handicap divisé - Première épreuve - Course D 5 ans et plus - 52.000 € - 1 600 mètres (M.P.) - 18 partants - Réf. : +19

Propriétaires C.-M. Holschbach Ec. Ascot / B. Giraudon B. Lorentz S. Springer Mlle R. Dwek Mme T. Clout J.-E. Strauss / C. Zidi Stall Herb H. de la Chauvelais R. Dupuy-Naulot Mme G. de Chatelperron D. Guindon L. Nyffels G. A.-Normand Gold And Blue Ltd J.-P. Gauvin G. Lamothe Dream Stable

Entraîneurs S. Smrczek D. Prod’Homme W. Mongil C. Ferland H.-A. Pantall T. Clout F. Rohaut G. Geisler J.-M. Béguigné Y. Gourraud Mme M. B.-Badel Mlle V. Dissaux L. Nyffels D. Smaga F. Doumen J.-P. Gauvin L. Larrigade T. Castanheira

N° CHEVAUX / (Œil) 1 CHAPMAN 2 AMERICAN PICK 3 KÖNIG BERNARD 4 ORIFE 5 TANGATCHEK 6 HIPPOLYTE 7 SILVER GREEN (Œil) 8 SANJII DANON 9 KOURK 10 BENADALID 11 KANOTIER 12 SARGASSES (Œil) 13 DYLAR 14 SAPHIRSIDE 15 RAGEUR (Œil) 16 ROBIN DU NORD 17 PICKING UP PIECES 18 VERY BAD TRIP

Origines Big Shuffle - Cominales American Post - Pick A Poket Touch Down - Kween Marchand de Sable - Entente Cordiale Mr. Greeley - Tivadare Gold Away - Standout Slickly - Love Green Big Shuffle - Serpina Slickly - Kourka Green Tune - Agapimou Daliapour - Knout Kingsalsa - Sarabande Subsidy - Balarama Elusive City - Silirisa Iffraaj - Ethelinda Voix du Nord - La Romagne Montjeu - Bee Eater Muhtathir - Red Valentine

Tiercé-Quarté-Quinté-2sur4 Multi-Couplé-Trio

S.A.R. Poids Jockeys Corde Gains Cote M 5 b.f. 61 U. Rispoli 8 138 477 20/1 H 5 b.f. 60 P.-C. Boudot 4 66 760 11/1 M 8 b.br. 60 G. Mossé 2 209 120 14/1 M 7 b. 60 J. Augé 18 177 617 18/1 M 5 al. 59,5 F. Veron 3 77 750 27/1 H 5 b. 59,5 F. Prat 12 117 640 12/1 H 7 gr. 59,5 F.-X. Bertras 13 182 210 6/1 M 8 b. 59 M. Guyon 6 146 163 22/1 H 5 b. 58,5 O. Peslier 10 48 700 9/1 H 7 b. 58 C. Soumillon 7 155 850 10/1 M 6 b. 57,5 A. Badel 14 125 090 7/1 F 8 b.f. 57,5 T. Thulliez 1 226 650 32/1 H 7 al.br. 56,5 V. Vion 9 66 520 15/1 H 5 b. 56,5 G. Benoist 16 35 960 45/1 H 6 b. 55,5 C. Demuro 15 143 980 24/1 M 7 b. 55,5 M. Forest 11 203 960 37/1 M 5 b. 55 C.-P. Lemaire 17 78 630 28/1 H 5 al.br. 53,5 5 77 990 13/1

(E) Ecuries - Porteront des œillères : (Œil)

Les informations de cette rubrique sont données à titre indicatif. Seuls les documents publiés par le Pari Mutuel Urbain ont valeur officielle. Nous invitons les parieurs à s’y référer. La responsabilité du journal ne saurait, en aucun cas, être engagée. 2083.

1) PRIX DES ERABLES (GR A) 12 partants - Tous partants 1. 8 Bloody Des Rioults (N. Bazin) G. 18,80 ; P. 5,20 2. 1 Bad Boy D’Orgeres (J. Niskanen) P. 2,10 3. 4 Bonito D’Auge (J. Verbeeck) P. 2,60 Couplés : 8-1 G. 58,60 - P. 11,00 - 8-4 P. 13,20 1-4 P. 4,40 - Trio : 8-1-4 30,80 2) PRIX DES ERABLES (GR B) 12 partants - Tous partants 1. 7 Bingo Cash (Y. Lebourgeois) G. 4,00 ; P. 2,30 2. 12 Bolide Jiel (J. Verbeeck) P. 1,70 3. 5 Brio De Faverol (S. Roger) P. 4,00 Couplés : 7-12 G. 5,20 - P. 3,50 - 7-5 P. 6,50 12-5 P. 5,20 - Trio : 7-12-5 12,50 3) PRIX DES BOURGEONS 15 partants - Tous partants 1. 12 Tenor De Morchies (B.Bernier) G. 3,40 ; P. 2,10 2. 1 Telemaque D’Udon (Th. Dromigny) P. 8,70 3. 4 Twistess Club (Ch. Lefebvre) P. 3,60 Couplés : 12-1 G. 89,40 - P. 24,60 - 12-4 P. 4,50 1-4 P. 21,80 - Trio : 12-1-4 307,80 4) PRIX DES CYPRES (GR A) 12 partants - Tous partants 1. 6 Boreale Jiel (J. Verbeeck) G. 8,20 ; P. 2,70 2. 4 Bellina (R. Bakker) P. 2,50 3. 1 Badiane Du Pont (J.Y. Rayon) P. 4,00 Couplés : 6-4 G. 30,50 - P. 8,30 - 6-1 P. 13,90 4-1 P. 12,40 - Trio : 6-4-1 70,00

5) PRIX DES TULIPES CONTRE LE CANCER (QUARTÉ RÉGIONAL) 16 partants - Non-partant : 6 1. 3 Vison Fromentro (D. Locqueneux) G. 7,60 ; P. 2,80 2. 10 Vicky Du Mirel (P.Y. Verva) P. 6,40 3. 14 Vanychof (M. Lenoir) P. 2,40 4. 12 Va Au Poteau (P. Vercruysse) Couplés : 3-10 G. 68,40 - P. 16,90 - 3-14 P. 5,20 10-14 P. 17,90 - Trio : 3-10-14 77,40 Quarté régional : ordre : 1 467,31 désordre : 63,96 - bonus : 15,99 6) PRIX DES CYPRES (GR B) 12 partants - Tous partants 1. 4 Beverly Jiel (J. Verbeeck) G. 7,30 ; P. 2,20 2. 8 Brazza D’Eloges (J.R. Declercq) P. 3,90 3. 10 Belucinda (N. Bazin) P. 2,30 Couplés : 4-8 G. 71,80 - P. 23,40 - 4-10 P. 9,00 8-10 P. 14,70 Trio : 4-8-10 56,00 7) PRIX DES SAULES 16 partants - Non-partant : 12 1. 1 Urban De Bruyere (Y. Salaun) G. 2,70 ; P. 1,30 2. 4 Uranium (S. Le Parc) P. 2,70 3. 9 Urok (S. Pillon) P. 2,50 Couplés : 1-4 G. 5,50 - P. 4,10 1-9 P. 7,90 - 4-9 P. 10,50 Trio : 1-4-9 13,10 / 5,50


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

HIPPISME CHANTILLY - Réunion 3 - 16h10

AUTEUIL - Réunion 2 - 12h30 1) PRIX CHAMPOREAU (13H00) Haies - Femelles - 3 ans 56.000 € - 3 000 m - 9 partants COUPLÉS - TRIO 1 Miss Bailly V. Cheminaud 67 2 Nouma Jelois K. Nabet 67 3 L'Espiguette E. Chazelle 67 4 Kada Rique NON-PARTANT 5 Creole Beach D. Delalande 66 6 Boreale Du Berlais L. Philipperon 66 7 Dreaming Of You J. Plumas 65 8 Zitane J. Ricou 65 9 Cardline A. Duchêne 65 Favoris : 1 - 6 - 3 Outsiders : 2 - 9 - 8 2) PRIX RENÉ COUETIL (13H30) Steeple-Chase - AQPS - 4 ans 55.000 € - 3 600 m - 8 partants COUPLÉS - TRIO 1 Almix Prail J. Zuliani 2 A Pigalle A. Acker 3 Amirande J. Plouganou 4 Amiral Collonges A. Lecordier 5 Alligator J. Tabary 6 Aba De Touzaine J.-L. Beaunez 7 As De Ferbet O. Jouin 8 Asuncion K. Nabet Ecurie Mme P. Papot : 3 - 6 Ecurie Centrale : 5 - 8 Favoris : 3 - 1 - 6 Outsiders : 2 - 8 - 7

71 69 68 67 65 66 66 64

3) PRIX LA BELLE FERRONNIÈRE (14H05) Haies - A réclamer - Femelles - 4 ans 23.000 € - 3 500 m - 10 partants COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 1 Equilibriste B. Beaunez 69 2 Almeria De Somoza M.-A. Billard 64 3 Swiss Light S. Bourgois 64 4 Bizzy Nizzy Y. Michaux 64 5 Shimba Hills P. Lucas 63.5 6 Lind De Cerisy Jo. Audon 67 7 Kilala C. Smeulders 62 8 Akasandre V. Delbe 62 9 Tempelliebe D. Mescam 62 10 Porte Dauphine W. Lajon 62 Ecurie Centrale : 8 - 9 Favoris : 1 - 4 - 5 / Outsiders : 2 - 7 - 10 4) PRIX SPIROU (14H35) Steeple-Chase - Femelles - 5 ans et plus 54.000 € - 3 700 m - 9 partants COUPLÉS - TRIO 1 Sarah des Brosses S. Dehez 71 2 Une Idee A. Lecordier 70 3 Saphina De Kerser J. Zuliani 70 4 Ulyssia Royale G. Masure 70 5 Sistadenn S. Zuliani 69 6 Lou Ange A. Gasnier 68 7 Apple'S Maelys J. Plouganou 68 8 Urika H. Lucas 64 9 Apfelmus Jp. Priol 64 Favoris : 5 - 6 - 4 Outsiders : 2 - 3 - 7

5) PRIX ALCIDE (15H05) Haies - Mâles - 4 ans 48.000 € - 3 500 m - 10 partants COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 1 Ange D'Amour G. Barbedette 66 2 Africa De Thaix C. Gombeau 66 3 Adagio Conti B. Lestrade 66 4 Aloomomo K. Nabet 65 5 Bayazac S. Paillard 65 6 Zakopane M. Pitart 65 7 Amaze Em Rio Jo. Audon 65 8 Alpha Beta A. Gasnier 65 9 Dos Santos J. Plouganou 67 10 Buck's Broker M. Frayssinhes 63 Ecurie Mme P. Papot : 8 - 9 Favoris : 9 - 2 - 1 Outsiders : 4 - 3 - 8 6) PRIX ARISTOTE (15H40) Steeple-chase - 5 ans 56.000 € - 4 300 m - 14 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 - PICK5 1 Kelthomas M. Farcinade 67 2 Voiladenuo O. Jouin 69 3 Prince Tartare S. Dehez 69 4 Vezelay J. Plouganou 69 5 Vamp de Mirande A. Chitray 68 6 Jemy Baie B. Lestrade 68 7 Lohengrin du Lys T. Beaurain 67 8 Vénus des Bordes R. Schmidlin 67 9 Jacobite Honor F. Pamart 67 10 Vertige De Loire A. Gasnier 66 11 Obélio Mamaca K. Nabet 66 12 Day Gets Up G. Olivier 66 13 Pour Toi Georges NON-PARTANT 14 Vamp De L'Iton S. Paillard 65 Favoris : 4 - 2 - 1 - 7 / Outsiders : 5 - 8 - 6 - 9 7) PRIX DU VIVARAIS (16H10) Haies - 5 ans et plus 48.000 € - 3 600 m - 10 partants COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 1 Black et White Jo. Audon 69 2 Tarabel B. Lestrade 67 3 Rafale Precieux A. Desvaux 67 4 Speed Fever O. Jouin 67 5 Grand Charly A. Acker 67 6 Unstinct C. Gombeau 67 7 Miss Rail Link V. Cheminaud 67 8 Parigny G. Adam 67 9 Carlinas NON-PARTANT 10 Urbaine W. Denuault 65 Favoris : 7 - 2 - 10 Outsiders : 6 - 1 - 5

LE PRIX DE VOS JEUX

CHEVAUX COUPLE JOUES 2 1,5 €

3 4 5 6 7 8

4,5 € 9€ 15 € 22,5 € 31,5 € 42 €

TIERCE

1€ 4€ 10 € 20 € 35 € 56 €

QUARTE+ QUINTE+ 2 SUR 4

1,3 € 6,5 € 2 € 19,5 € 12 € 45,5 € 42 € 91 € 112 €

25

3€ 9€ 18 € 30 € 45 € 63 € 84 €

5 Red Fine 16 U. Rispoli 6 Music Hall 7 F. Lefebvre 7 Blue Eyed 1 M. Eon 8 Proposal 13 W. Saraiva 9 Early Run Run 12 S. Maillot 10 Blue Whip 10 C. Soumillon 11 Asperites 9 P. Dominois 12 Diamond Kathi 8 S. Hofer 13 Barri Gotic 6 C.-P. Lemaire 14 Perrecalla 17 A. Badel 15 Gota de Oro 4 T. Jarnet 16 Gee Wizz 2 F. Prat 17 Microtheos 3 V. Gambart Ecurie Mme M.-C. Boutin : 4 - 13 Favoris : 10 - 3 - 5 - 1 Outsiders : 12 - 13 - 2 - 11

1) PRIX DE LA BOISSIÈRE (16H40) Plat - Course F - 3 ans 25.000 € - 1 900 m (P.S.F.) - 17 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 1 Handasy 9 F.-X. Bertras 58 2 Shayandi 7 R. Thomas 58 3 Meadow Creek 4 M. Guyon 58 4 Global Power NON-PARTANT 5 Baroudar 15 G. Mossé 58 6 Ave Cesare 13 A. Badel 58 7 Not Goliath 6 T. Thulliez 58 8 Yume 12 M. Lerner 58 9 Sakira 10 C. Demuro 56.5 10 Durano 2 T. Jarnet 56.5 11 Whispering Hero 16 F. Veron 56.5 12 Raceness 1 T. Bachelot 56.5 13 Kaiserwurde 5 P.-C. Boudot 56.5 14 Byzance 8 N. Kasztelan 54 15 Ball Dancing 17 A. Hamelin 56.5 16 Dardiza 3 C. Soumillon 55 17 Oasis Valley 14 A. Lemaitre 55 Favoris : 1 - 3 - 9 - 7 Outsiders : 5 - 12 - 16

5) PRIX DU POTEAU NIBERT (18H40) Plat - A réclamer - Course E Femmes Jockeys - 5 ans et plus 19.000 € - 1 600 m (P.S.F.) - 13 partants COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 1 Nova Valorem 9 A. Foulon 59.5 2 Tagar Bere 13 P. Prod'Homme 61 3 Menyllos 5 L. Grosso 57.5 4 I Am That 3 A. Van Den Troost 60 5 Stranger In Paris 10 M. Sc.-Lacaille 59.5 6 Mogadishio 11 D. Santiago 59.5 7 Chopsoave 6 L. Le Pemp 54.5 8 Morrocoy 2 P. Dominois 55.5 9 Tostaky Blue 7 M. Eon 55 10 Golden Club 4 Z. Pfeil 55 11 Indiano 8 Ma. Bernadet 55 12 Risquillo 1 L. Martaud 56.5 13 Orpen's Art 12 E. Desmigneux 53.5 Favoris : 2 - 10 - 6 Outsiders : 5 - 1 - 8

2) PRIX DE LA CANARDIÈRE (17H10) Plat - Course D - 2 ans 29.000 € - 1 000 m - 7 partants COUPLÉ ORDRE - TRIO ORDRE 1 Rivolochop 2 T. Piccone 57 2 Royal Dolois 1 R. Thomas 56 3 Mocky Glaz 3 F. Prat 56 4 Goken 4 F. Veron 56 5 Hesat 7 C.-P. Lemaire 55.5 6 Mtsamboro 5 A. Hamelin 55 7 Amandichope 6 T. Bachelot 54.5 Favoris : 4 - 5 Outsiders : 2 - 7 3) PRIX SIGY (17H40) Plat - Listed - 3 ans 55.000 € - 1 200 m - 10 partants COUPLÉS - TRIO CLASSIC TIERCÉ - MINI MULTI - 2 SUR 4 1 Signs Of Blessing 3 S. Pasquier 57.5 2 Another Party 4 A. Hamelin 57.5 3 Son Cesio 9 M. Guyon 56 4 Oeil De Tigre 1 C. Soumillon 56 5 Vedeux 8 M. Lerner 56 6 Rangali 6 F. Veron 56 7 Suedois 10 G. Benoist 56 8 Farmah 2 F.-X. Bertras 54.5 9 Passing Burg 7 T. Jarnet 54.5 10 Paola Lisa 5 T. Thulliez 54.5 Favoris : 5 - 8 - 7 Outsiders : 9 - 2 - 1 4) PRIX DU CHAPITRE (18H10) Plat - Handicap de catégorie Course E - 4 ans - 19.000 € 1 400 m (P.S.F.) - 17 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 - PICK5 1 Maxxi 14 I. Mendizabal 60 2 Julius Quercus 11 C. Demuro 59.5 3 Iraklin 15 T. Bachelot 59.5 4 Chaudhary 5 S. Pasquier 59

59 59 57 58 57.5 56.5 54.5 55.5 55 55 52.5 52 49.5

CAEN .

6) PRIX DU PARC DE VALLIÈRE (19H10) Plat - Course D 4 ans et plus - 28.000 € 1 800 m (P.S.F.) - 13 partants COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 1 African Art 11 S.-M. Laurent 58.5 2 New Outlook 13 I. Mendizabal 57 3 Alboresi 4 J. Tastayre 54.5 4 Steel Blade 9 S. Pasquier 57 5 Market Share 12 C. Soumillon 56 6 Fractional 2 M. Pelletan 52.5 7 King'S Hall 5 T. Thulliez 56 8 Rock of Nassau 8 N. Perret 56 9 Aviator 10 A. Badel 56 10 Talar 1 T. Bachelot 56 11 Roero 6 F.-X. Bertras 56 12 Red Ghost 7 U. Rispoli 56 13 Miner'S Light 3 M. Guyon 54.5 Ecurie Cheik Al Maktoum : 6 - 13 Favoris : 10 - 6 - 5 Outsiders : 1 - 2 - 9

1 2 3 4 5 6 7 8

7) PRIX DU POTEAU NEUF (19H40) Plat - A réclamer Course E - 4 ans - 19.000 € 1 600 m (P.S.F.) - 17 partants COUPLÉS - TRIO MULTI - 2 SUR 4 Wight Is Wight NON-PARTANT Saon Secret 9 R. Marchelli 60 Iron Spirit 3 A. Badel 59.5 Cassini 7 M. Guyon 59 Glorioso 12 T. Bachelot 59 Miller Beach 10 Ga. Anselin 55.5 Global Vision 4 C. Passerat 56.5 Schimea 2 F. Veron 58

9 Seewolf 11 A. Hamelin 57.5 10 Agy 17 G. Benoist 56 11 Star Prince 14 C. Soumillon 56 12 Labros 5 T. Thulliez 56 13 Your Pal Tal 6 M. Berto 53.5 14 Salinas Road 13 F. Prat 56 15 Vetriano 15 V. Vion 56 16 Glorious Tristan NON-PARTANT 17 Super Anna 16 C. Demuro 56 Ecurie Westminster Race Horses G : 5 - 8 Favoris : 11 - 3 - 2 - 12 Outsiders : 4 - 5 - 10 8) PRIX DU PAVÉ D'AVESNE (20H10) Plat - Handicap de catégorie Course E - 4 ans - 19.000 € 2 700 m - 15 partants COUPLÉS - TRIO MULTI - 2 SUR 4 1 Slice Of Life 2 A. Badel 60 2 Sand Diamond 10 J. Tastayre 58 3 Paulo The Best 3 S. Ruis 59.5 4 Wingland 7 T. Jarnet 59 5 Lieu Marchand 15 C. Soumillon 58.5 6 Show Me The Way 14 N. Jeanpierre 58 7 Yardena 4 D. Santiago 57.5 8 Swift Harmony 5 T. Piccone 57.5 9 Soltune 1 S. Maillot 57.5 10 Epaloreva 9 R. Marchelli 57.5 11 Destiny Highway 12 M. Guyon 57 12 Entrelaces 6 S. Martino 55 13 Slewtri 13 F. Lefebvre 54.5 14 Les Affres 11 J. Claudic 53.5 15 Lady Garlande 8 A. Achard 52.5 Ecurie C. Boutin : 2 - 14 Favoris : 5 - 6 - 8 - 3 Outsiders : 11 - 1 - 9

- hier

1) PRIX DE MONTGAROULT (MINI MULTI) 11 partants - Non-partant : 9 1. 6 Bodega Vet (R. Joly) G. 17,90 ; P. 3,20 2. 8 Balade D’Axion (M. Mottier) P. 1,70 3. 2 Ballerine Du Rib (J.L.Cl. Dersoir) P. 2,00 4. 3 Bahia Blue (D. Thomain) Couplés : 6-8 G. 29,00 - P. 9,20 - 6-2 P. 15,10 8-2 P. 5,20 Trio : 6-8-2 59,00 / 29,00 Couplé ordre : 119,70 / 17,90 Trio ordre : 1 323,60 2 sur 4 : 9,90 / 5,10 mini multi en 4 : 153,00 mini multi en 5 : 30,60 mini multi en 6 : 10,20 2) PRIX DE LIVAROT (MULTI) 16 partants - Non-partant : 6 1. 8 Amio Josselyn (P. Levesque) G. 2,90 ; P. 1,70

2. 15 Adonis Du Fosse (U. Nordin) P. 3,50 3. 12 A Black Du Houlet (L. Verva) P. 3,70 4. 13 Apodis Champ Blanc (S. Roger) Couplés : 8-15 G. 21,00 - P. 11,10 - 8-12 P. 12,10 - 15-12 P. 21,90 Trio : 8-15-12 135,60 Couplé ordre : 32,50 Trio ordre : 194,60 multi en 4 : 661,50 - multi en 5 : 132,30 multi en 6 : 44,10 - multi en 7 : 18,90 2 sur 4 : 17,40 3) PRIX DE DEMOUVILLE (MULTI - PICK 5) 18 partants - Tous partants Écurie gagnante : 3-16 1. 16 Stella Des Brumes (T. Le Beller) G. 3,90 ; P. 3,00 2. 17 Solo De Val (E. Lambertz) P. 0,00 3. 10 Saint Gaudens (F. Anne) P. 1,50 4. 14 Toto Du Minon (S. Roger) P. 7,20 5. 13 Terato D’Isques (A. Berhault) Couplés : 16-17 G. 14,50 - P. 5,70 - 16-10 P. 48,20 - 17-10 P. 19,40

Trio : 16-17-10 217,30 Couplé ordre : 46,40 Trio ordre : 1 755,00 multi en 4 : 756,00 - multi en 5 : 151,20 multi en 6 : 50,40 - multi en 7 : 21,60 2 sur 4 : 11,70 Pick 5 : 16-17-10-14-13 2 208,10 4) PRIX DE ROTS

(MULTI) 17 partants - Tous partants 1. 3 Uranus De Bouget (F. Ginard) G. 9,90 ; P. 3,20 2. 11 Urbanyl (Mlle M. Lemonnier) P. 2,30 3. 17 Ulysse Du Ravary (C. Delbecq) P. 9,30 4. 16 Unicia Du Guelier (X. Bonnefoux) Couplés : 3-11 G. 26,40 - P. 9,00 3-17 P. 72,50 - 11-17 P. 37,40 Trio : 3-11-17 443,30 Couplé ordre : 56,50 multi en 4 : 7 875,00 - multi en 5 : 1 575,00 multi en 6 : 525,00 - multi en 7 : 225,00 2 sur 4 : 48,00

J. Plouganou devrait savoir s’illustrer dans le Pick 5 d’Auteuil ! 3083.


26

LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

FRANCE MONDE

......................................................................................................................................................................................................

UKRAINE

Olesya, miraculée de Maïdan et de Twitter, appelle le monde au secours En un instant, elle est devenue un symbole. Juste le temps d’un très court message sur Twitter. Mais quel message ! « Je meurs », a-t-elle écrit sur son téléphone, alors que la balle d’un sniper venait de lui traverser le cou. Le monde entier s’en est ému : c’était le 20 février, au plus fort des affrontements sur Maïdan, la place de l’Indépendance, à Kiev. Le lendemain, elle envoyait un autre message : « Je suis vivante. » PAR ÉRIC DUSSART edussart@lavoixdunord.fr PHOTOS AFP

Olesya Zhukovskaya a vingt et un ans. Elle est originaire de Khmelnyskyi, dans l’ouest de l’Ukraine, et elle était toute jeune infirmière dans un dispensaire, quand a commencé le mouvement de contestation de novembre dernier. Elle parle d’une vie gâchée par trop de privations, d’une aspiration à « plus de liberté, plus de démocratie », et d’une réaction spontanée de son peuple : « On nous a menti ! On nous avait parlé d’un rapprochement avec l’Europe, donc avec ses valeurs. » Comme pour appuyer son récit, elle pose son regard noisette bien droit : « Nous savons ce qu’est un pouvoir dictatorial ! » Viktor Ianoukovitch venait donc d’annoncer son intention de ne pas signer l’accord prévu avec l’Union européenne. « Dans ma région, il y avait beaucoup de “petits Maïdan”, et j’y participais. Mais nous avons été choqués par la violence de la répression. C’était inacceptable. » Alors elle est montée à Kiev. Elle a trouvé sa place dans la lutte : infirmière volontaire. « C’était encore plus violent. Il fallait courir d’un coin

Le 20 février, sur Maïdan en feu, Olesya est blessée. Une balle lui traverse le cou (ci-dessus). Aujourd’hui, elle témoigne.

à l’autre sans cesse, parce qu’il y avait souvent beaucoup de blessés. Il faisait entre – 5 et – 25 degrés. J’étais épuisée… » Puis il y eut des morts. Et d’autres encore. Et ce fut l’embrasement du 20 février. « J’ai vu une personne touchée par balle et je suis allée à son secours. Je savais que c’était dangereux, mais j’étais venue là pour ça ! Nous savions tous qu’il y avait des snipers. » La balle est entrée par la gauche de son cou, où elle ne

« Je suis infirmière : je savais bien que je n’avais quasiment aucune chance d’en sortir… » cherche même pas, aujourd’hui, à cacher la cicatrice encore bien rouge de l’opération. « Je suis infirmière : je savais bien que je n’avais quasiment aucune chance d’en sortir… »

Ianoukovitch à Kiev le 9 mai ? Olesya Zhukovskaya a été reçue hier à l’Assemblée nationale, puis au Quai d’Orsay. Elle était en compagnie de Lyudmila Kozlovska, présidente de l’organisation Open Dialog Foundation et ex-militante de la révolution Orange de 2004, qui a donné l’élan à cette ONG. Le voyage des deux jeunes femmes n’a qu’un seul but : « Il faut que l’ONU et l’Union européenne nous aident ! Aujourd’hui, si l’est de l’Ukraine est dans de telles difficultés, c’est parce que des milices pro-russes contrôlent l’information et la vie quotidienne de la population. On voit bien que les forces 1072.

régulières n’ont pas les moyens de les contrôler pour l’instant. » Pour Lyudmila Kozlovska, Viktor Ianoukovitch a prévu de rentrer en Ukraine pour le 9 mai, jour de la fête de la victoire, là-bas. « Et s’il y avait des chars russes à Kiev, d’ici là ?, demande-t-elle, sincèrement inquiète. Quand on pense qu’il y a encore un mois, j’avais un passeport ukrainien, alors que je suis de Sébastopol, on peut avoir peur. On n’aurait jamais imaginé une partition de la Crimée ! » Où s’arrêtera Poutine ? C’est la question que posent les deux jeunes femmes, aujourd’hui,

convaincues que seule une aide extérieure peut aider l’Ukraine à résister. « Pour commencer, il faut organiser notre justice, dit Olesya. Montrer à ceux qui ont commis des crimes que l’État est fort et qu’il peut les punir. » Puis elle montre sa cicatrice : « Ceux qui m’ont fait cela doivent en répondre. Et il y a des centaines de personnes dans mon cas. » Leur but est de convaincre les autorités internationales de créer une commission d’enquête sur les crimes qui ont été commis au plus fort des affrontements. Pour désigner les vrais coupables au monde entier. ■ É. D.

Alors, dans un dernier éclair de conscience, elle a écrit ce tweet, elle qui avait communiqué de cette manière depuis trois mois. Dans son message précédent, elle appelait la communauté internationale au secours ; elle était très suivie, sur Twitter. À peine avait-elle perdu conscience que ses deux mots faisaient le tour du monde affolant, émouvant, enrageant des milliers de personnes. « Mais par chance, mon artère n’a pas été touchée… »

Dans les jours qui ont suivi, Olesya a raconté sa convalescence. Son désir de retourner auprès de ses camarades. « Et peu à peu, je me suis rendu compte à quel point je suis connue. Alors, je veux témoigner. » C’est pour cette raison qu’elle est en France pour deux jours. Ce soir, elle participera à une conférence, en compagnie de plusieurs responsables d’ONG. Pour marteler un message plein d’urgence : « Il faut venir nous aider !… » ■

ZOOM

Offensive à l’Est face aux insurgés L’Ukraine a lancé hier ses forces dans l’Est contre les insurgés pro-russes, une offensive « mesurée » selon Washington, qui met ce pays « au bord de la guerre civile » selon Moscou. Une colonne de blindés et d’hommes des forces spéciales se trouvait à une quarantaine de kilomètres au nord de Slaviansk, ville symbole de la récente offensive séparatiste, tenue par des hommes en armes sans signes distinctifs. Et des renforts ont été héliportés à 15 km au sud de cette localité, pour la prendre en étau. L’offensive a encore attisé les tensions avec le puissant voisin russe, qui a massé, selon l’OTAN, jusqu’à 40 000 hommes à la frontière et averti à plusieurs reprises les autorités pro-européennes de Kiev de ne pas intervenir contre les insurgés. Le président russe Vladimir Poutine a demandé à l’ONU une « condamnation claire » des actions « anticonstitutionnelles » de Kiev. Signe de l’impasse diplomatique, la Maison Blanche a, au contraire, déclaré que le pouvoir pro-européen de Kiev était dans une position « intenable » face aux insurgés. Et a dit préparer avec les Européens de nouvelles sanctions contre Moscou, accusé d’être derrière les troubles. ■


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

FRANCE

MONDE

27

TRANSPORTS

Éric Bocquet continue son combat contre le dumping social au sein de l’Europe Éric Bocquet ne veut pas relâcher la pression. Le sénateur du Nord a présenté hier son rapport d’information sur le dumping social dans les transports européens. Ce travail s’inscrit dans la continuité d’un autre rapport sur la directive des travailleurs détachés. Le document avait bénéficié, l’an dernier, d’un important écho. Le gouvernement français est allé renégocier le texte européen à Bruxelles, afin de lutter contre les abus dans l’emploi de maind’œuvre étrangère. « Des travailleurs du groupe Norbert Dentressangle de Santes sont venus me voir spontanément après ce rapport », raconte le maire de Marquillies, qui voit là un sujet fort pour les prochaines européennes. Le parlementaire communiste souligne notamment le dumping social dans le transport routier, très présent dans la région.

Renforcer les contrôles Des transporteurs étrangers profitent du système dit de cabotage. En livrant en France, ils ont le droit de poursuivre leur trajet avec trois autres livraisons. Des entreprises d’Europe de l’Est, ou des filiales de groupes français ba-

Le sénateur du Nord dénonce notamment les pratiques de compagnies aériennes à bas coûts comme Ryanair. PHOTOS ARCHIVES PIERRE LE MASSON ET AFP

sées à l’Est, opèrent ainsi sur le marché strictement national avec les conditions sociales de leur pays d’origine. « La part de marché européen du pavillon français évaluée à 50 % en 1999 a été ramenée à 10 %, dix ans plus tard », s’inquiète l’élu. L’Europe s’est aussi élargie de 15 à 28 membres entre-temps. L’aérien se trouve aussi dans le

viseur d’Éric Bocquet. Le sénateur dénonce les pratiques des compagnies à bas coûts. Ryanair, par exemple, emploie 70 % de ses pilotes comme indépendants. Ceci permet à l’entreprise de minimiser les charges sociales et de ne rémunérer que les heures de vol. Enfin, le transport maritime n’échappe pas aux critiques. M. Bocquet dresse un parallèle

avec l’évasion fiscale, ses méthodes et ses paradis. « Le Luxembourg accueille 157 navires », s’étonne ainsi le rapporteur. Que faire ? La commission des affaires européennes a adopté une résolution non contraignante comprenant une série de mesures. Celles-ci visent à renforcer les contrôles et à revenir sur la libéralisation des différents sec-

teurs. « L’harmonisation sociale par le haut ne se fera pas du jour au lendemain, mais fixons cet objectif à moyen terme », exhorte le communiste, qui compte sur le gouvernement français pour porter le sujet à Bruxelles. « Il y a un rapport de forces avec les lobbys. Il faut ramer et nous sommes là pour ramer. » ■

MATTHIEU VERRIER

Que dirait votre voiture, si elle pouvait parler de vous?

FORD KUGA

Ford SYNC® avec lecture des SMS* Titanium 2.0 TDCi 140 ch 4x2

*Selon téléphones compatibles. (1) Location avec Option d’Achat pour un Kuga Titanium 2.0 TDCi 140 ch FAP BVM6 4x2 Type 04-13. Prix maximum au 01/01/2014 : 29 950 €. Prix remisé : 25 150 € incluant 4 800 € de remise. Kilométrage standard 25 000 km/an. Dépôt de Garantie de 1 410 €. Option d’achat : 15 574 €. Assurances facultatives. Décès-Incapacité à partir de 17,61 €/mois en sus de la mensualité. Offre réservée aux particuliers pour toute commande de ce Kuga neuf du 01/04/14 au 30/04/14, en stock dans les concessions Ford participantes, livré avant le 30/04/2014. Sous réserve d’acceptation du dossier par Ford Credit, 34 rue de la Croix de Fer, 78174 St-Germain-en-Laye. RCS Versailles 392 315 776. N° ORIAS : 07031709. Délai légal de rétractation. (2) Entretien optionnel à 13 €/mois. Modèle présenté : Kuga Titanium 2.0 TDCi 140 ch 4x2 avec Jantes Alliage 18’’ 5 branches, Phares bi-Xénon, Pack Style, Pack Mains Libres et Peinture métallisée, au prix après promotion Consommation mixte : 5,3 l/100 km. Rejet de CO 2 : 139 g/km. de 27 790 €, apport, dépôt de garantie et option d’achat identiques, coût total : 29 116,88 €, 24 loyers de Ford France, 34, rue de la Croix de Fer, 78122 St-Germain-en-Laye Cedex. SIREN 425 127 362 RCS Versailles.

281,40 €/mois.

Ford.fr

1250301000VD

Entretien compris(2)

2072.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

28 FRANCE

MONDE

POLITIQUE

EN BREF

Télex France

Jean-Christophe Cambadélis prend la tête d’un PS divisé Le Parti socialiste a confirmé Jean-Chistophe Cambadélis à sa tête. Le député de Paris était le choix venu d’en haut après l’entrée d’Harlem Désir au gouvernement. L’aile gauche demandait un vote de la base militante. Il n’en sera rien. Enfin, pas dans les formes demandées. Le parti n’avancera pas d’un an le congrès prévu en 2015. Les contestataires sont arrivés très remontés à l’Assemblée nationale, où se réunissait le « parlement » du PS. « Après une défaite, le mieux est de donner la parole aux militants », estimait Emmanuel Maurel. Celui qui avait défié Harlem Désir en 2012 s’est effacé cette fois-ci devant un inconnu, Sylvain Mathieu, premier fédéral de la Nièvre. Le courant Maintenant la gauche a soigné cette surprise. « Ça tranche avec les combinazione parisiennes », a revendiqué Henri Emmanuelli.

« Reformuler le socialisme » Finalement, Cambadélis l’a emporté haut la main, avec 67,12 % des voix. L’ancien trotskiste avait déjà mené campagne en 2012 pour prendre la suite de Martine Aubry, mais le choix du sommet

Jean-Christophe Cambadélis l’a emporté haut la main, avec 67,12 % des voix. PHOTO AFP

de l’État s’était porté sur le fondateur de SOS Racisme. Le successeur d’Harlem Désir a tenté de donner quelques gages à son aile gauche. La rue Solférino organisera des états généraux pour « reformuler le socialisme » selon la formule de Cambadélis. Les adhérents socialistes se réuniront aussi chaque année lors d’une « rencontre militante » avec participation du Premier ministre.

« C’est une sorte de congrès sans vote sur l’équipe dirigeante sur le modèle de ce que fait le parti travailliste britannique, explique un membre de la direction. On est passé du PS “ Darty” limité au service après-vente du gouvernement à quelque chose de plus constructif. » Sans surprise, l’aile gauche est ressortie dubitative. « C’est un discours de premier secrétaire provisoire, a réagi son chef de file, Emmanuel Maurel. Les militants n’attendent pas des paroles, mais des actes. » Les soutiens sont plus francs que ceux de son prédécesseur. « JeanChristophe s’est préparé pour ça, il a toutes les qualités requises », estime Jean-Marc Germain, citant son expérience du parti et sa « capacité à créer un récit ». Devant les quelque 200 délégués, le nouveau patron a promis de porter une voix singulière. « Ce n’est pas à 62 ans que je vais commencer une carrière de béni-oui-oui », a-t-il dit. Le conseil national a aussi validé la liste des porte-parole et des secrétaires nationaux, sans Nordiste. Le PS ainsi remanié se frottera vite aux réalités. Première épreuve : les élections européennes du 25 mai. ■

FAGORBRANDT. ៑ Le groupe algérien Cevital, les banques et l’État vont investir au total 200 millions d’euros pour permettre le redémarrage de la société FagorBrandt, a indiqué hier le ministre de l’Économie. JUSTICE. ៑ Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire contre X pour « escroquerie en bande organisée » et « faux et usage de faux », visant les comptes du micro-parti de la présidente du Front national, Marine Le Pen.

Police Les Roms pointés du doigt. Une note interne maladroite du commissariat du VIe arrondissement de Paris a mis le feu aux poudres hier, relançant le délicat sujet de l’immigration venue de l’Est. Rédigée par un capitaine de police sous la forme d’une main courante informatisée, elle demande aux policiers, « sur instruction » de la hiérarchie, de « localiser », de « jour comme de nuit », les « familles roms vivant dans la rue et de les évincer systématiquement ».

Armées Violences faites aux femmes. La Défense a annoncé hier un plan d’action pour lutter contre les violences sexuelles et le harcèlement dont sont victimes les femmes militaires, tout en affirmant l’importance de poursuivre la féminisation des armées. « L’objectif pour les armées françaises c’est la tolérance zéro, elles doivent être exemplaires », a affirmé le ministre Jean-Yves Le Drian.

VU

Paris : hommage à Dominique Baudis

MT. V.

INDUSTRIE

La filière française du tabac souffre du déclin de son activité Les célèbres Gauloises seront bientôt quasi exclusivement produites hors de France. Le cigarettier Seita, filiale d’Imperial Tobacco, a annoncé hier la fermeture de l’usine nantaise de Carquefou et la suppression nette de 366 postes en France sur 1 150, près du tiers des effectifs. En fait, c’est l’ensemble de la filière française du tabac, de la plante au paquet, qui se contracte depuis plusieurs années, touchée par la baisse de la consommation et la concurrence mondiale. Ancienne régie publique française, la Seita (Gauloises, Gitanes) est la seule entreprise qui fabrique des cigarettes sur le sol français. Trois autres industriels sont présents en France, mais importent leurs marchandises : Philip Morris, numéro un du marché, qui commercialise notamment Marlboro, British American Tobacco (Lucky Strike, Dunhill) et Japan Tobacco International (Camel, Winston). Instauré en 1810, le monopole de la Seita a expiré en 1976, mais aucun autre acteur ne s’est implanté durablement sur le territoire français. 3072.

s’est encore poursuivie, avec une chute de 3,5 % en valeur et de 8,9 % en volume (après des replis de 1,5 % en valeur et 7,6 % en volume en 2013).

Sixième producteur de l’Union européenne

Les employés de Carquefou ont appris la fermeture de leur usine hier. photo AFP

Le secteur souffre d’un déclin prononcé de son activité, sur fond de lutte contre le tabagisme et de hausses de tarifs pour dissuader les fumeurs, sans oublier la concurrence nouvelle de la cigarette électronique. Selon des chiffres publiés lundi, sur les trois premiers mois de l’année, la baisse des ventes de cigarettes

Le chiffre d’affaires de l’industrie du tabac hexagonale est lui resté stable en 2013, à 17,8 milliards d’euros, mais c’est la première fois depuis 2005 que la baisse des volumes n’est pas compensée par une hausse en valeur, selon les chiffres de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). En amont de la fabrication, la France produit toujours des feuilles de tabac, mais cette activité tend également à se rétrécir. Le pays est le sixième producteur de l’Union européenne, avec 8 820 tonnes de tabac blond en 2013, selon la Fédération nationale des planteurs de tabac. Mais le secteur ne compte plus que 1 421 exploitations et environ 7 000 salariés, contre 4 269 exploitations et 16 000 employés en 2003. ■

Le président de la République a rendu hommage hier à « l’homme libre » Dominique Baudis, premier Défenseur des droits et ancien maire de Toulouse, décédé jeudi. Lors d’une cérémonie officielle aux Invalides, François Hollande a formulé ses condoléances à Ysabel (au centre), la veuve de Dominique Baudis. Plusieurs ministres, des centristes et des membres de l’UMP ont pris part à l’hommage.

Télex monde UNION EUROPÉENNE. ៑ Le Parlement européen a adopté hier un ensemble de textes complétant l’union bancaire, afin d’éviter que les faillites des banques de la zone euro ne soient supportées à l’avenir par les contribuables. CANADA. ៑ Venus fêter la fin du semestre universitaire, cinq étudiants ont été poignardés à mort hier à Calgary par un de leurs camarades, fils d’un officier de police de cette ville de l’ouest canadien.

Nigeria Enlèvement. Plus de 100 jeunes filles ont été enlevées dans leur lycée de l’État de Borno, dans le nord-est du Nigeria, par des islamistes de Boko Haram. Une opération sans précédent dans un pays déjà miné par les attaques terroristes du groupe. Lundi, une gare routière sur le territoire de la capitale fédérale, Abuja, était frappée par un attentat qui a fait au moins 75 morts.

Inde Reconnaissance d’un troisième genre. La Cour suprême indienne a reconnu hier l’existence d’un troisième genre, ni masculin ni féminin. Une décision qui va permettre à plusieurs millions de personnes transgenres et d’eunuques de faire reconnaître leurs droits. « Ce n’est pas une question sociale ou médicale mais une question de droits de l’homme », a dit le juge K.S. Radhakrishnan.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

FRANCE

MONDE

29

LE TEMPS FORT

Le SMIC jeunes, une vieille idée

E

d’Édouard Balladur au contrat première n pleine préparation du « pacte de embauche (CPE) de Dominique de Villepin, responsabilité », est-il bien responles tentatives de créer un « sous-salaire misable d’exhumer la vieille idée d’un nimum » pour les jeunes ont toutes reçu le SMIC jeunes comme vient de le faire Pierre même accueil dans la rue. Et même les plus Gattaz au nom du MEDEF ? Le « patron des libéraux à droite l’ont depuis prudemment patrons » ignore-t-il que d’autres avant lui rayé de leurs programmes ! ont agité ce chiffon rouge et ont dû vite le « Il vaut mieux quelqu’un qui travaille dans ranger au placard devant les manifestations l’entreprise avec un salaire un peu moins élevé de colère des jeunes Français qui ont déjà que le SMIC, de façon temporaire et transitoire, beaucoup de raisons d’en vouloir à leurs aîplutôt que de le laisser nés ? À moins qu’il ne au chômage », arguveuille reprendre Du CIP d’Édouard Balladur au trente ans plus tard le CPE de Dominique de Villepin, mente Pierre Gattaz. Avec un chômage à vieux rêve de son père 11 % et même le Yvon Gattaz, promo- les tentatives de créer double chez les moins teur en 1984 des em- un « sous salaire minimum » de 25 ans, le pays plois « à contraintes pour les jeunes ont toutes n’aurait plus d’autre allégées » ? reçu le même accueil choix pour combattre Du contrat d’insertion le fléau du chômage professionnelle (CIP) dans la rue.

LE VISAGE

des jeunes. La réponse la plus cinglante n’est pas venue des syndicats mais de Laurence Parisot à qui Pierre Gattaz a succédé en juillet dernier. Celle-ci a dénoncé hier une « logique esclavagiste ». Après avoir pris la défense du régime des intermittents du spectacle, Mme Parisot prend donc une nouvelle fois le contre-pied de son successeur. « Il n’est jamais bon de traiter les jeunes comme une catégorie à part », disait-elle déjà lors des manifestations contre le CPE en 2006. Un salaire de 1 100 euros net serait donc un mur infranchissable pour un premier emploi ? Les jeunes concernés pourront toujours demander des conseils pratiques à Pierre Gattaz pour qu’il leur explique comment vivre avec moins que le SMIC, alors qu’il est déjà difficile de joindre les deux bouts avec un SMIC plein ! Le patron du MEDEF a sans doute été encouragé dans

PAR HERVÉ FAVRE son « audace » par la récente sortie iconoclaste d’un socialiste atypique, qui vient de quitter la direction de l’OMC : Pascal Lamy, bête noire de l’aile gauche du PS est lui aussi persuadé qu’avec un tel niveau de chômage, la France n’a d’autres recours que d’encourager des « petits boulots » en dessous du SMIC, comme l’Allemagne l’a fait avec ses « mini-jobs » à 400 euros ! Le vrai obstacle n’est pas le niveau du SMIC mais celui des charges sociales. Or, à peine Manuel Valls a-t-il promis le zéro charges sociales pour un salarié embauché au SMIC, voilà Pierre Gattaz qui en demande plus, au risque de semer un gros doute sur les contreparties en termes d’emploi attendues du « pacte de responsabilité ». ■

L’IMAGE DU JOUR

« Il sera un bon président car c’est un gros bosseur », dit de lui Hervé Morin

Philippe Vigier succède à J.-L. Borloo Hier le groupe centriste de l’UDI à l’Assemblée nationale a élu son nouveau président après l’annonce surprise de Jean-Louis Borloo, qui a abandonné tous ses mandats il y a dix jours, en raison de son état de santé. Député de l’Eure-et-Loir et membre de la commission des Finances, Philippe Vigier, 56 ans, a battu dans le vote interne, par 16 voix contre 12 et un bulletin blanc, François Sauvadet, ancien ministre de la Fonction publique, député et président du conseil général de Côte-d’Or. Le battu, vice-président du groupe au côté de Jean-Louis Borloo, n’a pas vraiment digéré cette défaite alors qu’il pensait être le successeur naturel. Il l’a fait savoir très vite par ce tweet à l’ironie grinçante : « Je me félicite de voir @Jean-Louis Borloo retrouver l’énergie nécessaire pour faire l’élection au groupe UDI au détriment de la parole donnée »... François Sauvadet s’était notamment interrogé sur l’accord passé par J.-L. Borloo avec François Bayrou au sein de « l’Alternative ». Avec le retrait forcé de son fondateur, l’UDI entre dans une zone de turbulences. Prochain épisode, la succession à la tête du parti qui devrait voir s’opposer Hervé Morin, Jean Christophe Lagarde sans oublier Yves Jégo, qui assure l’intérim... ■ H. F.

Grande-Bretagne. Transports publics à l’arrêt, 96 coups de cloche et une cérémonie à Anfield, le stade du Liverpool FC où plus de 25 000 personnes ont observé une minute de silence... Liverpool a rendu hier un vibrant hommage à ses 96 supporteurs tués dans la tragédie d’Hillsborough. La meurtrière bousculade a eu lieu il y a 25 ans, le 15 avril 1989, lors de la demi-finale de Coupe entre Liverpool et Nottingham Forest. Depuis, les familles se battent pour que justice soit faite et que l’on reconnaisse les manquements présumés des autorités ce jour-là. ■ PHOTO AFP

256 C’est le nombre de personnes ayant trouvé la mort sur les routes de France en mars. Soit 56 décès de plus qu’en mars 2013. La mortalité routière est donc en hausse de 28 %. « Cette hausse brutale de l’accidentalité routière s’explique d’abord par une météo particulièrement clémente qui a favorisé les déplacements alors qu’en mars 2013, épisodes neigeux, froid et tempêtes les avaient limités », détaille la Sécurité routière, qui a dévoilé ces mauvais chiffres hier matin. Mais selon elle, « malgré ces circonstances exceptionnellement dramatiques », la mortalité routière calculée sur les douze derniers mois reste en baisse de 6,3 %. ■

LA PHRASE

Mon souci, c’est qu’il n’y ait pas de coût supplémentaire par rapport à ce qui avait été promis. » La ministre de l’Écologie Ségolène Royal a promis hier qu’il n’y aurait « pas d’augmentation » des tarifs d’EDF d’ici au mois d’août malgré la décision du Conseil d’État contraignant le gouvernement à faire payer une facture d’électricité rétroactive à la plupart des foyers français. Elle a annoncé qu’elle trouvera « une solution de bon sens, concrète, conforme aux textes et aux règles ». 4072.A


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

30 ÉCONOMIE ÉCORÉGION ROUBAIX La Redoute : du nouveau dans le paysage syndical Le 24 mars, le délégué central de la CFDT de La Redoute signait l’accord de cession. Cela sauvait l’entreprise de vente à distance de la faillite, mais cela provoquait aussi un schisme au sein de ce syndicat, majoritaire, car la base était plus que divisée. Dix-huit de ses délégués avaient claqué la porte quelques jours plus tard, brûlant leur carte. Ils viennent de se réunir au sein d’une section FO, qui n’existait plus à La Redoute, afin que les décisions du syndicat soient prises « démocratiquement ». Cette refonte du rapport de force syndical intervient à deux mois des prochaines élections des représentants au comité d’entreprise. Un CE qui, après avoir émis un avis négatif sur le plan de cession de l’entreprise (moins la voix de la CFE-CGC), a commencé à se pencher hier sur le plan de sauvegarde de l’emploi et les modalités des 1 178 suppressions de postes. Il doit être bouclé d’ici six semaines.

DANNES Holcim : vingt mille tonnes de clinker provenant d’Espagne Le groupe cimentier Holcim fait revenir à Dannes 20 000 tonnes de clinker, le matériau de base qui sert à faire du ciment. « Ce clinker remonte d’Espagne par bateau jusqu’à Dunkerque, explique un salarié. Il est transporté à Dannes par camion. » Où il est concassé dans un broyeur à clinker qui a été maintenu sur le site après l’arrêt du four en septembre 2013. Selon les syndicats, ce clinker « provient de sociétés cimentières implantées en Espagne qui en ont trop. Il est mis à disposition pour fournir les groupes comme Holcim qui en manquent ». C’est ce qui s’est produit en fin d’année. « Toutes les usines d’Holcim, dont celle de Lumbres, avaient des stocks quasiment nuls à fin décembre 2013, confirme Mickaël Da Costa, secrétaire CGT du comité central d’entreprise. La faute à un hiver trop doux, la construction n’a pas ralenti, on s’est retrouvé incapable de subvenir plus. » Le groupe a donc décidé de s’appuyer sur la plate-forme de Dannes et de son broyeur pour pallier ce manque.

PONT-À-MARCQ La zone d’activité de la Planque continue de se développer Située à équidistance de l’A1 et de l’A23, et à proximité de Lille, Douai, Lens et Valenciennes, la zone d’activité de la Planque, à cheval sur Pont-àMarcq et Ennevelin, est un emplacement stratégique. De nombreuses entreprises, ayant besoin de développer leurs locaux, de déménager dans des nouveaux plus adaptés, ou tout simplement pour s’implanter, se sont déjà installées sur ce parc créé ex nihilo il y a près de cinq ans par la CCI Grand Lille. L’offre répondait d’ailleurs à une demande endogène : dans le secteur, il y a peu de foncier disponible. La semaine dernière, trois nouvelles cellules, sur les 28 de la zone d’activité, ont été inaugurées. En juin s’y ouvriront notamment le premier « swimcenter » de la région (un club aquatique de remise en forme) et un commerce de produits frais locaux. Plusieurs cellules encore disponibles sont en pourparlers.

SUR NOTRE SITE DOSSIER

Suivez l’actualité du secteur du bâtiment dans le Nord - Pas-de-Calais sur notre site économique. www.lavoixdunord.fr/economie 1073.

AGROALIMENTAIRE

Nord Céréales a exporté l’équivalent de vingt Airbus A380 en 2013 « Lorsque l’on traite avec un exportateur, nous avons quatre jours pour charger le bateau. Si nous faisons moins, l’exportateur va plus vite, est content et revient à Dunkerque. Si nous faisons plus, nous devons payer. » En parallèle, Nord Céréales essaye de se mettre à l’import, « pour que les camions qui nous livrent ne repartent plus à vide ». Depuis le 1er janvier, 20 000 tonnes de tourteaux de tournesol ont été importés d’Ukraine. Au fil des années, Nord Céréales n’a pas oublié de se moderniser. Achat de portiques de déchargement toujours plus performants (1 200 t/h pour certains), de séchoirs pour faire reculer le taux d’humidité, de silos pour accroître sa capacité de stockage…

Venir à Nord Céréales, c’est pénétrer dans le plus gros grenier de la région. Située à Dunkerque entre la digue du Braek et les hauts fourneaux d’ArcelorMittal, l’entreprise, créée en 1984, est capable de stocker plus de 330 000 tonnes de grains. Sur l’exercice 2013-2014, elle a exporté plus de deux millions de tonnes de céréales. PAR FÉLIX PENNEL economie@lavoixdunord.fr PHOTO MARC DEMEURE

Nord Céréales a exporté sur l’exercice 2013-2014 l’équivalent de vingt Airbus A380. « C’est quand même plus concret que des chiffres », se réjouit Joël Ratel, directeur de Nord Céréales depuis 2012. Ce qui représente près de deux millions de tonnes de blé et d’orge exportés, soit une hausse de 40 % en un an ! « Avant la crise, nous exportions essentiellement vers l’Europe et l’Afrique du Nord, analyse-t-il. Mais avec la crise, ce marché a fortement reculé et nous nous sommes tournés vers d’autres pays. »

18 000 tonnes par jour Nord Céréales développe ainsi ses activités vers l’Afrique de l’Ouest, notamment le Sénégal, le Cameroun et la Côte d’Ivoire, et le Moyen-Orient, où la concurrence allemande est croissante. L’Égypte et l’Arabie Saoudite, qui ne pesaient que quelques milliers de tonnes pour l’exercice 20122013, importent aujourd’hui à elles deux la moitié des céréales

Depuis le 1er janvier, 20 000 tonnes de tourteaux ont été importés d’Ukraine. Une première. Nord Céréales, qui exporte à l’international depuis 30 ans, commence à développer l’import.

qui transitent par Dunkerque. Créée en 1984, Nord Céréales a été conçue pour exploiter et développer la filière des céréales du Nord - Pas-de-Calais et de Picardie. « Ce sont des coopératives, des négociants et des exportateurs qui ont voulu travailler ensemble. Nous sommes une société de service : les céréales passent par chez nous mais ne nous appartiennent pas. » Blé, orge, féverole ou luzerne sont acheminés par camions ou péniches jusqu’à Nord Céréales, qui

analyse le produit et le classe selon différents critères (humidité, qualité des protéines…). « Dans une bonne journée, on peut recevoir jusqu’à 18 000 tonnes de céréales. » L’entreprise ne compte que vingtcinq salariés, auxquels s’ajoutent une vingtaine de dockers qui sont les seuls autorisés à manœuvrer les engins du port. Le site possède un quai de 750 mètres équipé de portiques de chargement capables de verser mille tonnes de céréales à l’heure.

« Nous pouvons garder sur le site jusqu’à 330 000 tonnes. C’était 27 000 en 1985. » La société bénéficie également d’un tirant d’eau de près de quinze mètres qui permet aux navires de plus de 100 000 tonnes d’accéder à elle. Autant d’atouts qui font dire à Joël Ratel que Nord Céréales pourrait exporter annuellement jusqu’à trois millions de tonnes sans problème. Mais avec ses deux millions, Nord Céréales peut déjà se targuer de peser près de 20 % de l’export céréalier français. ■

BÂTIMENT

Quatre associés à la conquête du marché de la maison individuelle Le gâteau est gros, 4 à 5 000 constructions de maisons individuelles par an (4 297 en 2012), et un petit nouveau vient de naître pour grignoter quelques parts. Il s’appelle Maisons du Nord, couvé par quatre papas ayant chacun apporté 20 000 euros et un oncle aux reins solides. Frédéric Laurent, Michaël Rossi, Samuel Skrzypczak et Raynald Kuklewicz ont tous quitté le groupe Maisonneuve. L’oncle se nomme JeanPierre Bernard. Il représente Thomas & Piron, leader de la construction de maisons en Belgique et au Luxembourg avec 550 réalisations en 2013 et un chiffre d’affaires de 253 millions. « Nous voulons devenir premiers dans la région en 2016 avec une centaine de maisons vendues et un

(De g. à d.) Raynald Kuklewicz, Frédéric Laurent, Samuel Skrzypczak et Michaël Rossi ont investi 80 000 euros.

CA d’environ 13 millions, annonce Frédéric Laurent, le directeur d’exploitation. Nous ne sommes pas promoteurs et pas une entreprise de bâtiment, mais nous construisons des maisons avec la volonté d’être très proche des clients. » Une agence a ouvert à Arras, une autre ouvrira à Seclin et le siège (avec un accueil pour le public) est à Lezennes. Les associés misent sur 26 salariés d’ici deux ans pour répondre aux demandes, proposant des maisons en moyenne à 160 000 euros, sans terrain. Maisons du Nord est une marque du groupe DômaFrance qui possède déjà Castelord en région parisienne. DômaFrance est détenu à 90 % par Thomas & Piron et à 10 % par les quatre hommes. ■ G. SG.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

BOURSE TABLEAU DE BORD Prix à la consommation : uMars 2014. Avec tabac : +0,45% (+0,60% sur 1 an) Indice maximum des loyers : u1er trimestre 2014 : 125,00 (+0,60% sur 1 an) Prix moyen dans l’ancien : uAppartement ancien 3 pièces : 2 220 €/m2 uMaison ancienne 4 pièces : 137 500 € Pétrole : +0,86% à 108,45$ uPrix du baril à Londres :

Cac 40

-0,89% à 4345,35 pts

Eurostoxx 50

-1,28% à 3091,52 pts

Dow Jones

31

Coca-Cola

ZOOM

Le groupe américain, leader mondial des boissons non alcoolisées, a enregistré des résultats en repli au 1er trimestre 2014, clos le 28 mars. Le bénénet chute de -7,54 %, par rapport +0,29% à 4034,16 pts fice au 1er trimestre 2013, à 1,619 milliard de dollars. Les ventes régressent de %, à 10,576 milliards de dollars +0,55% à 16262,56 pts -4,16 mais dépassent le consensus, établi à

Nasdaq

ÉCONOMIE

+2,50 % à 39,70 USD 10,55 milliards de dollars. Le bénéfice net par action, hors éléments exceptionnels, s’affiche à 0,44 USD, conformément aux prévisions. Le groupe d’Atlanta a pâti d’effets de changes négatifs et d’une baisse des revenus en Amérique latine, soit -9,53 %.

EUROLIST Libellé

Dernier € %Veille

%An

VALEURS FRANÇAISES ABC Arbitrage 5,19 Acanthe Develop. 0,50 Accor 34,45 Acteos 3,55 ADL Partner 13,16 ADP 88,41 Affine 14,65 Air France - KLM 10,65 Air Liquide 97,58 Albioma 19,52 Alcatel-Lucent 2,61 Ales Groupe 18,10 Alstom Regroup. 21,80 Altamir Amboise 10,73 Alten 37,10 Altran Technologies 7,95 ANF 24,25 Aperam 17,29 April 17,07 Archos 3,21 Areva 16,90 Arkema 76,25 Artprice Com 17,03 Assystem 22,45 Atari 0,31 Atos Origin Sa 62,33 Audika 11,38 AXA 17,94 Axway Software 22,40 Baccarat 230,00 Bains Mer Monaco 39,00 Belvedere 9,10 Beneteau 11,99 Bic 94,96 BioMérieux 76,83 Bleecker 45,50 Blue Solutions 24,28 BNP Paribas 53,55 Boiron 59,99 Bollore 424,00 Bonduelle 20,80 Bongrain 63,20 Bourbon 23,72 Boursorama 12,10 Bouygues 28,79 Bull Regroupement 3,49 Bureau Veritas 21,85 Burelle Sa 773,00 Canal+ 6,47 Cap Gemini 51,26 Capelli 1,70 Carrefour 28,29 Casino Guichard 87,57 Cegedim 27,04 Cegereal 23,60 Cegid Group 28,61 CFAO 33,20 CGG 11,90 Chargeurs 5,45 Christian Dior 144,45 CIC A 160,75 Cie des Alpes 16,10 Ciments Francais 79,61 Club Méditerranée 18,50 Cnim Constr.Frf 10 122,90 CNP Assurances 15,33 Colas 149,10 Crcam Brie Pic2cci 25,91 Crcam Nord Fr 16,76 Crcam Paris et IDF 74,00 Credit Agricole 10,88 Danone 53,27 Dassault Aviation 1018,95 Dassault Systèmes 85,42 Derichebourg 2,75 Devoteam 17,44 Dupont St 0,26 Edenred 23,96 EDF 28,13 Eiffage 51,44 Elect De Strasb 115,51 Eramet 94,80 Essilor Intl. 72,09 Esso 36,20 Etam Develop. 30,00

0,00 0,00 -1,29 -1,66 +0,08 -0,39 -0,34 -2,34 -0,41 -1,51 -2,97 -3,77 -0,95 -0,19 -0,43 +0,63 +0,87 -5,03 -2,68 -0,62 +1,72 -1,51 -2,29 -1,36 +3,33 +0,47 -6,64 -2,10 -0,44 0,00 -2,50 -0,44 +1,44 +0,13 +0,27 0,00 -1,54 -2,10 +2,20 -3,69 +0,43 0,00 -0,42 -0,17 +0,65 -1,97 -0,27 +3,76 +0,31 -0,02 -2,30 -0,28 +0,91 +0,15 -0,84 +4,00 0,00 +0,30 -1,27 -0,17 +0,16 -0,37 +1,12 0,00 +0,16 -1,13 +0,17 +1,61 -0,65 -0,40 -1,63 -0,37 -0,10 +1,09 -0,15 +1,16 +4,00 -0,15 -1,14 -0,91 +0,44 -0,20 -0,70 -0,69 +1,56

+9,93 +8,64 +0,44 +30,06 +18,73 +7,08 +5,05 +40,32 -5,09 +15,89 -19,87 +30,65 -17,69 +3,97 +12,46 +24,73 +8,65 +28,70 +16,40 -8,54 -10,99 -10,07 +17,62 +4,87 -63,95 -5,26 +6,98 -10,78 +2,69 +4,55 -2,98 -6,11 -11,63 +6,68 +0,76 +25,52 +26,45 -5,52 +17,09 -0,65 +8,07 +12,23 +18,59 +48,49 +4,99 +13,27 +11,68 +36,64 +4,32 +4,35 +2,97 -1,81 +4,54 +18,13 -1,99 +11,37 -1,20 -5,45 +12,14 +6,04 +8,39 +0,62 +43,98 +6,63 +34,20 +2,88 +22,19 -0,73 +6,29 -2,27 +16,88 +1,84 +9,86 -5,37 +13,92 +32,12 -4,12 -1,55 +9,47 +22,81 +13,95 +34,78 -6,70 -11,72 +33,88

Libellé

Dernier € %Veille

Euler Hermes 86,30 Eurazeo 60,34 Euro Disney 4,08 Euro Ressources 2,67 Eurofins Scientif. 195,35 Eurosic 37,10 Eutelsat Comm. 24,08 Exel Industries A 59,50 F.F.P 47,00 Faiveley Transport 55,80 Faurecia 29,60 FDL 18,60 Fimalac 59,80 Fleury Michon 58,00 Foncière des Murs 22,12 Foncière Lyonnaise 37,84 Foncière Régions 70,14 Gameloft 6,92 Gaumont 38,09 GDF SUEZ 19,66 Gecina 98,80 Générale de Santé 14,12 Gfi Informatique 5,75 Gl Events 16,78 Groupe Crit 45,88 Groupe Eurotunnel 8,88 Groupe Fnac 36,39 Groupe Partouche 1,38 Guerbet 33,79 Haulotte Group 14,08 Havas 5,43 Hermes Intern. 254,15 Icade 75,00 Iliad 189,00 Imerys 60,65 Ingenico 62,90 Inter Parfums 31,30 Intle Plant.Heveas 46,00 Ipsen 28,97 Ipsos 28,67 Jacquet Metal Service 14,10 JC Decaux SA 28,97 Kaufman & Broad 23,45 Kering (Ex PPR) 149,25 Klepierre 31,58 Korian-Medica 26,47 L'Oreal 122,00 Lafarge 65,25 Lagardere S.C.A. 28,00 Latecoere 13,21 Laurent-Perrier 72,10 LDC 132,75 Legrand 44,71 LISI 114,00 LVMH 142,00 M6-Metrologic TV 15,35 Maisons France 36,70 Manitou Bf 12,02 Manutan Intl 51,27 Maurel Et Prom 11,79 Meetic 18,83 Mercialys 15,56 Mersen 23,55 Michelin 87,39 Natixis 5,05 Naturex 64,70 Neopost 55,00 Neurones 14,95 Nexans 38,57 Nexity 32,00 NextRadioTv 25,50 Nicox 2,29 Norbert Dentres. 117,24 NRJ Group 9,35 Numericable Group 30,36 Odet (Financ) 961,00 Orange 10,65 Orpea 46,80 Paris Orleans 17,62 Pernod Ricard 87,24 Peugeot 12,61 Pierre Vacances 28,15 Plastic Omnium 24,74 Publicis Groupe SA 61,20 Rallye 34,30 Recylex S.A 2,68

-1,03 -1,07 -1,69 -1,11 -2,88 0,00 -0,89 +0,85 +0,73 +0,36 -0,35 0,00 -0,25 +0,09 -0,63 +0,53 -0,06 -0,86 -1,96 -0,68 -0,53 +0,86 +0,35 -1,00 -0,69 -2,03 +1,93 -2,13 -0,18 +3,30 -1,24 +1,34 -0,52 -0,84 -2,21 -3,23 +1,20 0,00 +0,07 -0,33 -0,04 -1,50 +1,08 -0,53 +0,78 -2,25 +1,08 -1,00 -0,99 +0,23 +0,31 -0,11 +0,27 -1,98 -0,11 -4,39 +0,96 -2,44 +0,04 +0,34 0,00 +0,55 -0,63 -1,08 -1,88 +1,65 -1,35 -1,45 +0,77 -1,80 +0,20 -1,76 +0,03 0,00 -0,03 -0,41 -1,75 -0,12 +0,17 +0,62 -1,75 -2,05 -1,49 +0,33 +2,07 -0,37

%An -13,76 +5,79 -2,90 +18,65 -0,62 +15,91 +6,19 +8,77 +11,26 +6,44 +6,81 +2,95 +28,80 +11,56 +7,61 -0,65 +11,75 -15,53 +6,10 +14,98 +2,85 +9,04 +21,26 -3,80 +48,04 +16,21 +52,61 +70,38 +24,49 +28,39 -9,21 -3,54 +10,81 +26,92 -4,10 +7,92 -0,35 -9,83 -15,70 -7,86 +7,95 -3,31 +24,70 -2,88 -6,25 +28,58 -4,45 +19,75 +3,63 -1,08 +11,80 +18,69 +11,58 +5,75 +8,54 -7,84 +27,97 -12,92 +12,00 -3,05 +0,43 +1,98 -6,47 +13,19 +18,23 +11,00 -1,82 +18,70 +4,72 +16,66 +20,29 -4,50 +25,38 +32,53 +14,97 +16,70 +18,48 +10,81 -0,97 +5,72 +33,58 -8,37 +21,89 -7,98 +12,52 -27,95

Communiqué Tensions sur le marché Après avoir évolué dans le vert, le CAC 40 est repassé dans le rouge dans le sillage de la faiblesse des marchés américains pour finir en baisse (-0.89%), pénalisé par un regain d'inquiétudes concernant la situation en Ukraine, ainsi que par une série d'indicateurs relativement décevante, dont l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne en avril. Par ailleurs, les publications des chiffres de ventes du premier trimestre des géants européens des biens de consommation tels que Nestlé et le brasseur SABMiller n'ont pas soutenu la tendance. Côté valeurs, les financières, ainsi que les valeurs des biens d'équipement et de l'automobile sont délaissées, tandis que L'Oréal, qui a annoncé son chiffre d'affaires trimestriel, gagne 1.1%. n

Libellé

Dernier € %Veille

Rémy Cointreau Renault Rexel Robertet Rubis Safran Saft Saint Gobain Samse Sanofi Sartorius Sted Bio Schneider Electric Scor Reg Seb Seche Environnem. Sequana SIIC de Paris Silic SMTPC Societe Generale Sodexo SoiTec Silicon Solocal Group Solvay Somfy International

64,61 69,25 18,22 172,00 51,10 47,48 25,02 42,07 89,02 74,02 129,80 62,95 24,90 64,20 34,31 4,89 18,91 81,98 31,20 42,03 77,36 2,14 1,69 110,75 235,00 .

+2,25 -1,80 +0,66 +1,18 +1,05 -0,60 +1,71 -1,07 +0,02 -1,35 +0,70 -2,05 -1,01 -0,63 -1,12 -10,44 +0,59 0,00 +0,10 -2,38 +3,28 -10,08 -2,87 +0,45 +0,43

Dernier € %Veille

Libellé

%An +5,92 +18,49 -4,48 -4,42 +10,89 -6,18 +0,05 +5,18 +11,28 -4,03 +7,50 -1,08 -6,28 -2,24 +22,13 -14,71 +11,26 -6,84 +6,86 -0,80 +5,03 +48,62 +53,56 -3,66 +27,03

Sopra Group 73,84 Stallergenes 57,81 Stef TFE 55,00 Steria Groupe 18,20 Suez Environnement 13,75 Sword Group 18,15 Synergie 19,00 Tarkett Promesses 25,48 Technicolor 4,85 Technip 74,78 Teleperformance 40,60 TF1 12,31 Thales 44,10 Theolia NR 0,60 Thermador Groupe 79,85 Tonn.Francois Fres 58,90 Total 48,99 Toupargel-Agrigel 8,47 Tour Eiffel 52,00 Transgène 11,09 Trigano 18,42 Ubi Soft Entert 12,26 Unibail-Rodamco 187,55 Union Fin.France 20,27 Valeo 94,05 Vallourec 39,69 Veolia Environ. 13,79 Vetoquinol 37,21 Vicat 60,90 Viel Et Compagnie 2,43 Vilmorin & Cie 96,62 Vinci 52,61 Virbac 160,00 Vivendi 19,75 Vranken-Pommery 25,10 Wendel Invest. 105,00 Zodiac Aerospace 23,92

-4,25 +1,60 -0,60 +2,30 -1,72 -0,55 -2,36 -3,58 -0,94 +0,30 -0,76 -1,16 -2,11 0,00 +2,97 -0,17 -0,22 -0,12 +0,68 +0,64 -0,05 -0,24 -0,27 +0,85 -3,64 -0,55 -1,47 +0,62 -0,13 0,00 -1,09 -0,87 +2,53 -1,74 +0,20 -1,73 -0,35

%An +0,45 +6,58 +3,03 +27,53 +5,51 +17,09 +30,23 -10,68 +26,09 +7,05 -8,33 -12,15 -5,78 -16,67 +17,42 -6,92 +10,02 +33,43 +6,66 +26,36 +16,24 +19,16 +0,70 +16,04 +16,89 +0,25 +15,43 +21,22 +12,72 +7,49 -0,57 +10,19 +2,98 +3,20 +2,51 -0,93 -7,14

49,06 0,04 6,26

+0,11 -2,44 +0,87

-12,10 +2,50 +7,22

Aegon Arcelor Mittal Ascencio (D) Banimmo A (D) Befimmo-Sicafi Cofinimmo-Sicafi Coil Corio Eurocommercial Fedon Giorgio Fiat SPA Ord.Rgp Gemalto ING Groep

6,17 11,57 50,89 8,08 52,05 87,57 3,32 33,90 30,98 7,99 8,35 81,86 9,64

-2,25 -10,13 -3,46 -10,77 -0,02 -7,73 +0,73 -10,22 +0,36 +3,16 +0,14 -2,45 -0,90 -7,79 0,00 +4,69 -0,50 +0,39 -0,13 +34,28 -1,76 +44,67 +0,47 +2,32 -1,04 -4,56

AbbVie

36,63

Atmel

6,00

0,00

-10,84

0,00 +18,81

Boeing Cert

87,98

0,00

Caterpillar Inc

73,30

0,00 +11,14

Cliffs

14,00

0,00

-28,21

Coca-Cola Enter

37,05

-0,40

+9,74

Colgate-Palmolive

48,00

+1,26

+0,37

1,21

-1,63

-4,73

23,05

-0,86

-3,61

Dupont de Nemours 47,86

+1,31

+5,12

Ford Motor

11,77

+3,34

+6,53

Forest. Equatoriale 603,00

0,00

+1,14

-0,16

-7,96

Darty Diageo Plc

-9,75

General Electric

18,54

Harmony Gold

2,33

-3,32 +27,33

7,47

-0,93

-5,47

140,52

-0,72

+5,51

HSBC Holdings IBM CERT Lionax

0,06

Maroc Telecom

9,08

Merck & Co Inc

40,31

Oxis Intl Rgpt

0,00 +20,00 +1,11

+5,88

-0,95 +12,48

0,01

0,00

0,00

Philip Morris Intl

60,80

+1,37

-2,62

Procter & Gamble

57,95

-0,03

-4,16

Ricoh

8,80

0,00 +12,97

Rusal Gds (S)

5,60

+2,00 +32,69

Schlumberger

72,50

+0,85 +11,31

Vale Pref

429,00

-1,38

-7,81

11,16

0,00

+9,30

0,00

-1,53

9,65

Weatherford Intl. Zambia Copper Inv.

11,72 0,28

0,00 +13,46 0,00

+3,70

57, rue de Béthune - 59800 Lille - Tél. 03 20 57 52 97

Dernier € %Veille

Achat

Vente

Libellé

0,0709

Lingot de 1 KG

30400,00

Australie Dollars

0,6980

Lingotin 50 gr

1570,00

Dernier € %Veille

Acteos

3,55

-0,94

%An

%An

-1,66 +30,06

Akka Technologies

25,00

-0,20

BigBen Interactive

7,82

+1,56

-5,82

Bonduelle

20,80

+0,43

+8,07

Crcam Nord Fr

16,76

-0,65

+6,29

Damartex

19,05

+0,26

-12,58

0,00

-0,73

Eaux de Douai

135,01

Generix

>Bijoux anciens même cassés >Or dentaire >Montres de marque >Lingots >Pièces en or >Diamants et pierres précieuses * Être majeur, pièce d’identité obligatoire. >Métaux précieux sous toutes leurs formes Paiement par chèque. TMP 8%.

Afrique du Sud Rands 0,0667

VALEURS RÉGIONALES Libellé

Esker

>PASSAGE 57- LILLE CENTRE

0,6574

%An

+0,94 +1,12 -3,18 -11,14 -3,17 -63,45 -0,96 +29,10 0,00 +14,72 +0,28 +13,67 -1,29 +5,06 -0,23 +3,42 +0,19 +8,23

VALEURS ZONE EURO

Nous achetons* vos bijoux en OR

Libellé

32,00 5,18 0,61 10,25 27,20 26,75 34,65 54,50 61,87

VALEURS INTERNATIONALES

Vale

LA MAISON DE L’OR Paiement immédiat Expertise gratuite

Montea C.V.A Nokia Orco Property Grp Rentabiliweb (D) Robeco SES Global FDR VastNed retail WDP-Sicafi Wereldhave

Total Gabon

VALEURS ASSIMILÉES Airbus Group Dexia Stmicroelectronics

Dernier € %Veille

Libellé

Genfit

+7,02

18,30

+0,05 +31,43

2,34

+0,86 +53,93

22,42

-8,11 +151,68

Hiolle Industries

2,46

I.R. Reg Pas de C

13,70

+0,15

+1,08

2,68

-0,37

-27,95

Recylex S.A

-3,53 +24,24

Schaeffer-Duf.

22,60

Sical

35,50

0,00 +44,90

3,49

-1,41 +15,58

Vision It (D)

Libellé

+8,22

VL

+0,89 +10,44

%An

Date

CAISSE D’ÉPARGNE

-0,63 +10,56 Ecur. Invest.

F 50,76 +2,13 14/04/14

Danemark Couronne

0,1312

0,1366

Pièce 10 florins holl. 189,00

-0,53

+7,38

Dollar Américain

0,7136

0,7354

Pièce 20 $ américains 1002,00

-4,66

+3,31

Ecur. Monétaire C

F 261,64 +0,07 14/04/14

Pièce 20 F

Dollar Canadien

0,6494

0,6692

Franc Suisse

0,8101

0,8347

Hong Kong Dollars

0,0906

0,0962

Israël

0,2005

0,2173

Livre Sterling

1,1936

1,2300

Norvège Couronnes

0,1180

0,1252

Russie Roubles

0,0172

0,0217

Singapour Dollars

0,5608

0,5954

Suède Couronnes

0,1068

0,1134

182,00

-1,52

+7,11

Ecur. Monétaire D

F 184,08 +0,07 14/04/14

Pièce 50 pesos mex. 1150,00

+0,70

+9,37

Ecur. Obli Euro C

F 71,25 +3,16 14/04/14

Pièce latine 20 F

178,00

-0,56

+7,81

Ecur. Profil 75 D

F 41,66 +0,14 11/04/14

Pièce Suisse 20 F

182,00

-0,16 +10,23

Souverain

230,30

-1,12 +11,79

La parution ou non des SICAV et FCP est liée à une décision des établissements gestionnaires. Elle ne dépend pas de notre volonté.

Ecur. Profil 90 D

F 36,76

Ecur. Trésorerie C

F 67,74 +0,08 14/04/14

-0,19 11/04/14

Ecur. Vitalité C

F 44,23 +0,84 11/04/14

Ecur.Act.Europ. C

F 20,28 +0,75 14/04/14

2073.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

TEMPS LIBRE

32

......................................................................................................................................................................................................

Le zoo de Vincennes a rouvert Un zoo exemplaire

Le parc zoologique de Paris, que l’on appelle aussi zoo de Vincennes, a rouvert samedi après trois ans de travaux. ៑Son histoire. Le zoo de Vincennes a été inauguré le 2 juin 1934… Il a donc bientôt 80 ans ! À l’époque, il était très moderne. Des fossés et des rochers, et non pas des barreaux, séparaient le public des animaux. Mais le zoo a vieilli, ses installations se sont abîmées. ៑Les travaux. En 2008, le zoo a dû fermer. Il ne pouvait plus abriter les animaux convenablement. Des travaux ont commencé en 2011. Pendant ce temps, certains animaux, comme les girafes, sont restés sur place ; d’autres sont allés habiter dans d’autres zoos. Le chantier a été très important. Le zoo a été entièrement reconstruit. ៑La réouverture. Samedi, le zoo a rouvert. Les enclos sont désormais aux normes pour le confort des animaux. Pour ce premier week-end, 25 000 personnes sont venues visiter le zoo. ■

14,5 hectares 4 km de parcou rs 1 millier d’anim aux 180 espèces, dont 74 oiseau x 42 mammifère s 21 reptiles 17 amphibiens 15 poissons 22/14 € l’entré e

ALICIA GAYDIER

PHOTOS AFP ET MNHN

Adeline, la girafe Adeline a 17 ans. Elle est née et a grandi au zoo. Elle est un peu la star du parc. Chez les girafes, elle mène le groupe. Adeline adore les pastèques. Tu peux devenir le parrain ou la marraine d’Adeline. Comme une trentaine d’animaux, elle fait partie de l’opération de parrainage lancée par le zoo. ■

C’EST MOI QUI L’AI FAIT

៑ Édition Actes sud junior ; collection « À Petits pas » ; 12,70 € ; 70 pages.

JE REGARDE

PLANES

Dusty est un petit avion épandeur, qui déverse du Vitaminix sur les champs. Un jour, il se pique de participer au Grand rallye du tour du ciel. On se moque de lui, notamment Ripslinger, le triple tenant du titre. Mais avec l’aide de Skipper, un as des airs à la retraite, Dusty va voler jusqu’à son rêve. ■A. G. ៑ DVD Disney, 18,50 € 1079.

CÉKOIÇA

Boris, 8 ans et demi, de Sorrus

JE LIS

Oui, il existe de la chimie qui ne pollue pas. La « chimie verte » permet de limiter l’impact sur l’environnement : elle invente des solutions pour les énergies renouvelables… Elle est partout : vêtements, aliments, médicaments, carburants… Ce livre te permettra de mieux la connaître. ■ B. D.

En chiffres

Tu aimes cuisiner, bricoler, fabriquer et construire des objets improbables, faire des photos. Fais-nous partager tes recettes, astuces et albums. Pour participer à cette rubrique, écris-nous à cette adresse : juniors@lavoixdunord.fr

Un gâteau, c’est meilleur quand on le prépare soi-même ! Pour faire un fondant au chocolat, papa m’a préparé une tablette de 200 g, du sucre en poudre (100 g), de la farine (50 g), du beurre (110 g) et quatre œufs. On a besoin d’un saladier, d’un verre doseur, d’une cuillère, d’un fouet (pas pour dompter les animaux, on n’est pas au cirque !), une casserole et un plat. On met le four à préchauffer à 200 °C. On coupe le beurre et le chocolat dans la casserole et on fait fondre à feu très doux en mélangeant. Pendant ce temps-là, mon grand frère casse les œufs dans le saladier. On ajoute le sucre, la farine, puis le chocolat fondu avec le beurre. On mélange avec le fouet pour que ça soit sans grumeaux. Pendant ce temps, mon papa a beurré le plat. On y étale bien le mélange et on peut mettre au four, dix minutes. Une fois refroidi, c’était délicieux. Mais j’ai encore préféré lécher la cuillère du chocolat ! ■ G.C.

Le Furet du Nord naissance de la librairie moderne EN VENTE EN CE MOMENT

6,90 €

Il court, il court, le furet... Venez découvrir l’histoire de cette librairie moderne, toujours innovante. Furetez et prenez la mesure du chemin parcouru.

En vente chez les marchands de journaux, les libraires, sur www.laboutiquedeslecteurs.fr ou par téléphone au 03 20 39 00 39

Une éclipse lunaire

1251206500VD

LA CHIMIE VERTE

៑L’objectif du parc zoologique de Paris n’est plus de montrer le plus d’espèces possible. Mais de présenter les animaux dans leur environnement, de façon à ce qu’ils se sentent bien. Le zoo est ainsi divisé en cinq zones, qui correspondent à cinq parties du monde. ៑Les bâtiments sont en matériaux naturels pour ne pas perturber les animaux. Il y a aussi plus de végétaux dans le nouveau zoo. ៑Le zoo de Vincennes compte des animaux protégés au niveau international, comme les rhinocéros blancs. Et participe à la reproduction de certaines espèces menacées en Europe, comme le manchot de Humboldt. ■

La nuit dernière, la Terre s’est intercalée entre le Soleil et la Lune, provoquant une éclipse lunaire totale, un phénomène astronomique très rare. Bien sûr, il fallait se lever très tôt pour avoir une chance d’observer le phénomène, mais il valait mieux se trouver en Amérique du Nord ou du Sud… En fait, la Lune, satellite de la Terre est devenue rouge lorsqu’elle a été plongée dans l’ombre. Cette couleur inhabituelle est due à l’atmosphère terrestre qui disperse la lumière du Soleil sur la Lune. En France, l’éclipse a débuté peu avant 7 heures. Mais si elle était visible par une très grande partie de la planète (75 %), la France était cette fois dans le mauvais quart. Heureusement, tu auras d’autres chances de l’apercevoir. Car si le phénomène est rare, cette éclipse lunaire est la première d’une série de quatre consécutives qui vont intervenir jusqu’à l’automne 2015. En astronomie, on appelle cela les tétrades. Durant le XXIe siècle, il y en aura 8. La deuxième éclipse lunaire de cette tétrade est programmée le 8 octobre 2014. Les deux suivantes auront lieu respectivement le 4 avril et le 28 septembre 2015. ■ É. B. ៑ Tu peux observer le phénomène en temps réel sur le site de la NASA http :/www.ustream.tv/channel/nasa-msfc


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

JEUX

33

TEMPS LIBRE

L’HOROSCOPE DBELIER (21/03-20/04) Professionnel  Vous êtes inventif, mais votre tort est de ne pas peaufiner ce que vous entreprenez, ce qui profite aux autres ! Affectif  En proie au doute amoureux, vous vous mettez facilement en colère. L’incompréhension règne. FTAUREAU (21/04-20/05) Professionnel  Vous manquez de combativité et d’énergie. Cela ne vous conduit à rien et il faut réagir au plus vite. Affectif  Solo, idylle possible avec un natif du Lion. Cette situation ne vous laissera pas de marbre ! GGEMEAUX (21/05-21/06) Professionnel  Evitez tout conflit. Vous avez d’ailleurs tendance à exagérer les problèmes et à compliquer les situations. Affectif  La jalousie ne résout rien, surtout lorsqu’elle est sans fondement. Soyez plus tolérant !

Si vous fêtez votre anniversaire aujourd’hui Le seul impératif à prendre sérieusement en considération sera de faire appel à toute votre diplomatie et à votre sens aigu du discernement. Gardez le cap ! HCANCER (22/06-23/07) Professionnel  Des difficultés à l’horizon. Vous saurez laisser passer l’orage et même trouver les solutions qui s’imposent. Affectif  Vos opinions sont discutables. Votre famille ne se privera pas de vous le signifier. aLION (24/07-23/08) Professionnel  Vous êtes trop angoissé. Cela embrouille votre esprit et vous fait commettre des écarts de jugement. Affectif  L’amour vous donne des ailes. Vous êtes prêt à franchir des montagnes du moment que vous êtes deux.

sVIERGE (24/08-23/09) Professionnel  Ne dévoilez pas vos projets. Il est préférable de rester discret pour ne pas vous faire voler la vedette. Affectif  L’ennui est là, hélas ! N’en faites pas un drame, car des jours meilleurs sont à venir. dBALANCE (24/09-23/10) Professionnel  Ne dispersez ni votre énergie ni vos forces. Restez concentré sur les choses qui sont prioritaires. Affectif  Votre ciel est très agité. Montrezvous patient et plein d’attentions pour calmer la tempête.

fSCORPION (24/10-21/11) Professionnel  Pas d’enthousiasme inconsidéré. Vous êtes encore loin du but que vous vous êtes fixé. Affectif  Plénitude assurée pour les sujets mariés. En revanche, la confusion règne dans la vie des célibataires. gSAGITTAIRE (22/11-21/12) Professionnel  Gardez vos distances avec des tiers qui ne sont pas vos alliés. Ce n’est pas le moment de brusquer les choses. Affectif  Pas de conflit dans l’air. Une atmosphère agréable devrait marquer cette journée.

hCAPRICORNE (22/12-19/01) Professionnel  Réglez vos affaires en cours. Vous allez devoir songer à d’autres actions et activités. Affectif  Vous accumulez les gaffes. Heureusement que vos proches sont indulgents et peu soucieux de vos maladresses. AVERSEAU (20/01-19/02) Professionnel  Vous êtes dans une phase créative très active. Mettez tout de même de l’ordre dans vos idées. Affectif  Une rencontre importante va attiser vos sentiments et votre curiosité. Et puis... la chance est avec vous ! SPOISSONS (20/02-20.03) Professionnel  Vous êtes aux prises avec une hiérarchie peu reconnaissante et peu conciliante. Restez philosophe. Affectif  Un rendez-vous un peu insolite. Tout peut très bien se passer si vous restez sincère et naturel.

Découvrez « Heureux avec eux »

sur votre iPad® et sur votre iPhone® !

1251211300VD

> Téléchargez l’application et profitez gratuitement de 5 dessins animés et de jeux entièrement créés par les enfants hospitalisés.

Faites également votre don en ligne sur : www.noelheureux.com

MOTS CROISÉS

N° 7174

MOTS FLÉCHÉS JEUNESSE b

M

a

b MANQUÉES

b

D

1

b

CONJONCTION

d

d

b

b DANS

d

c

PREMIÈRES PAGES DE JOURNAUX

d

d

DUPÉ

d

c

NÉGATIF BONNE ACTION

MIT À LA POUBELLE

a

d

ARTICULATION c DE LA JAMBE

a HORIZONTALEMENT  1. Tel Holmes. 2. Chargées de la mise en œuvre. 3. Enjeu. Ça saigne ! 4. Hareng... fumé. Vieille religieuse. 5. Hardiesse excessive. 6. Maître en raccourci. Percé de coups de couteau. 7. Personnel réfléchi. Peut précéder l’explication. 8. En parle le fat. Production filiforme. Des mois. 9. Pour de bonnes connaissances. Manque de ressources d’un débiteur. 10. Pas rassuré du tout. Comme le levant. VERTICALEMENT  1. Triste individu. 2. Qui a été. Baudet. Enfin ! 3. Rassasiés. Condition. 4. Variété de salade. Peut traduire un agacement. 5. Limpide. Son défini. Accompagne le motif. 6. Voyage organisé. 7. Désigne un objet proche. A un léger mouvement sinueux. 8. Démarches faites en vue d’une liaison. A donc libéré sa mère. 9. Marque de la veille. Bananes à l’occasion. 10. Crochet de chevillard. Type... de chat.

BISON D’EUROPE

c

c

d

c

ARTICLE CONTRACTÉ

PRONOM RÉFLÉCHI

d

d

c

c

c SUJET

Mots fléchés

FACILE

DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

N° 5665

CHOISIE

DÉSAVANTAGEA

Complétez cette grille de manière à ce que pour chaque ligne, chaque colonne et chaque carré de neuf cases, tous les chiffres de 1 à 9 soient utilisés.

FACILE

d

c

ANGOISSE

a

VENU AU MONDE

d

PLUS TOUTE c JEUNE

d

c

d

BERNÉE AUSSI

ADJECTIF POSSESSIF

SOLUTIONS

SUDOKU N° 5664

d

c

c

Mot mystère : Typhon

Mots croisés

N° 7173

Sudoku (facile)

N° 5662 Sudoku (moyen)

N° 5663

8

4

2

6

3

1

9

7

5

1

7

9

2

5

8

3

4

6

6

5

3

9

7

4

8

2

1

9

3

1

7

4

2

6

5

8

2

8

7

1

6

5

4

3

9

5

6

4

8

9

3

7

1

2

7

1

5

4

8

6

2

9

3

3

9

8

5

2

7

1

6

4

4

2

6

3

1

9

5

8

7

1080.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

34 TEMPS LIBRE

CINÉMA STEFAN ZWEIG

PHILIPPE LAGOUCHE

Racontez-nous des histoires… Plutôt que de souscrire à cette affirmation (stupide), généralement attribuée à Jean Gabin, selon laquelle un bon film serait d’abord une bonne histoire, puis une bonne histoire et enfin une bonne histoire, convenons de s’extasier sur l’art du conte et de s’extasier sur les talents de conteurs dont font preuve certains cinéastes. Et tant mieux si cette aptitude se range au service de récits dignes d’intérêt. Que serait Tom à la ferme sans la mise en scène de Xavier Dolan, dévouée au thriller psychologique et à l’exercice de style ? Sans la présence affûtée des deux acteurs principaux, l’histoire en question virerait vite au psychodrame familial. Sans le regard dépourvu de concession de Sophie Audier, Les Chèvres de ma mère ne serait, sans doute, qu’un documentaire de plus ou une banale affaire familiale. La manière dont elle met en scène le thème de la transmission, ses hésitations, lui confèrent, au contraire, une force et une fragilité qui sortent du lot. Non content de s’appuyer sur un scénario remarquable, The Best Offer bénéficie, sans l’ombre d’un doute, de la touche baroque du cinéaste italien Giuseppe Tornatore. Quant à Une promesse, le catalogue d’images pieuses de Patrice Leconte, il incite surtout à relire Stefan Zweig et à ne pas mélanger les torchons et les serviettes. ■

SUR NOTRE SITE Retrouvez les entretiens (Coline Serreau, Johnny Hallyday, Quentin Dupieux, Jean Dujardin, Volker Schlöndorff, Meryl Streep, Fabrice Éboué). www.lavoixdunord.fr

BOX OFFICE

de la semaine du 2 au 8 avril 01 ៑ Captain America 452 237 / 2e semaine 1 222 196 / Total

02 ៑ Clochette et la fée pirate 312 174 / 1re semaine 31 174 / Total

03 ៑ Avis de mistral 203 504 / 1re semaine 203 504 / Total

04 ៑ Salaud, on t’aime 190 107 / 1re semaine 190 107 / Total

05 ៑ Fiston 162 032 / 4e semaine 1 745 997 / Total 1084.

SI VOUS ADOREZ…

LA VOIX DE

LA BANDE À FIFI

LES ÉLÉPHANTS

Une promesse * De Patrice Leconte, avec Rebecca Hall,

Babysitting ° De Philippe Lacheau

African Safari 3D de Ben Stas-

Alan Rickman. France. 1 h 38. Romance. Allemagne, 1912. Un jeune homme tombe amoureux de la jeune épouse de son vieux patron. Avant qu’il ne parte pour affaires à l’étranger, elle lui fait une ardente promesse. À quoi bon adapter Zweig pour le dénaturer ainsi ? Alors que l’écrivain allait fiévreusement droit au but, Leconte délaye et louvoie, abuse de regards appuyés et de dialogues ambigus et change la fin, préférant l’emphase et la trivialité à la délicatesse. Exaspérante adaptation. ■

et N. Benamou avec Vincent Desagnat et Alice David. 1 h 25. Comédie. Faute de baby-sitter, Marc confie son fils à un employé. Sauf que le type a 30 ans ce soir et que ses copains sont « chaud bouillant ». En guise de références culturelles : Michael Youn, Jackass,Very Bad Trip. ■

sen. Belgique. 1 h 26. Après Le Voyage extraordinaire de Samy, le réalisateur Ben Stassen passe au documentaire le temps d’une expédition en Afrique. Au menu : des lions qui grimpent aux arbres en Tanzanie, des éléphants qui se baignent dans le delta de l’Okavango... ■

TOM À LA FERME de Xavier Dolan ✮✮✮

Pierre-Yves Cardinal, acteur polyvalent par excellence faut avoir quelque chose de solide à proposer, mais en même temps être prêt à tout balancer si on vous le demande. » – Francis, votre personnage est aussi ambigu que fragile, d’où la difficulté de jouer sur le fil ? « Effectivement. C’est un personnage qui doit laisser le spectateur constamment sur la touche. C’était ma principale préoccupation. Mais le scénario était parfaitement construit pour susciter ces ambivalences. L’essentiel était de se souvenir de l’histoire de ce gars-là. Le jeu se complexifie tout seul de cette façon. Et quand on est dirigé par Xavier Dolan, on sait qu’on est protégé de nousmême, des mauvais choix qu’on pourrait faire. Ça permet de plonger sans retenue et de jouer chaque moment avec entièreté. »

LA FICHE RÉALISATION Xavier Dolan. INTERPRÉTATION Xavier Dolan, Pierre-Yves Cardinal, Élise Roy, Évelyne Brochu. DURÉE 1 h 42 GENRE Thriller psychologique. RÉSUMÉ Tom, un jeune publicitaire, se rend aux funérailles d’un ami qui vivait loin de Montréal, au fin fond de la campagne. Il découvre que personne ne sait qui il est, ni ne connaît la nature de sa relation avec le défunt. Très vite, le frère aîné le soumet à un jeu de rôles malsain visant à protéger l’honneur de la famille. Tom se laisse entraîner dans une relation toxique.

Au théâtre, Pierre-Yves Cardinal, natif de Montréal, a joué Shakespeare et Strindberg, Molière et Corneille. À la télé québécoise, il a incarné les jeunes loups et hanté les séries populaires. Au cinéma, il crève littéralement l’écran au côté de Xavier Dolan qui finira bien par choper un prix de la mise en scène au festival de Cannes. Rencontre avec un comédien amoureux des grands textes. – Aviez-vous déjà travaillé avec Xavier Dolan ? « Je n’avais jamais travaillé avec Xavier, mis à part une ou deux fois en studio de doublage. Xavier m’a simplement téléphoné environ trois semaines avant le début du tournage pour me proposer le rôle. Je n’arrivais pas à le croire. Un mélange de grande excitation et d’angoisse de ne pas être à la hauteur. Mais une fois le travail commencé, on retombe vite sur ses pattes. La seule voie appropriée est de bien travailler, et de laisser le subconscient s’exprimer. » – Que représentait Xavier Dolan pour le comédien que vous êtes ? « Un jeune cinéaste en pleine ascension, talentueux à souhait, unique dans son style, excellent dialoguiste, charismatique, touche-à-tout. » – Qu’avez-vous découvert sur Xavier Dolan, l’artiste, le cinéaste ? « Un artiste tout d’abord très près de ses acteurs. Xavier est très chaleureux dans le travail et souligne tous les bons coups de ses collègues. Il aime tourner. C’est quand il tourne qu’il est probablement le plus heureux. Il entraîne tout le monde dans son enthou-

« Bien travailler et laisser le subconscient s’exprimer. » Pierre-Yves Cardinal, saisi au festival 2 Valenciennes qui lui a décerné un prix d’interprétation ex-aequo avec X. Dolan. PH. MAX ROSEREAU

siasme. » – Y a-t-il une méthode Dolan ? « Xavier est très précis quant à ce qu’il recherche. Et il est un guide incroyable pour vous emmener où il veut. En même temps, il donne énormément de liberté et est très réceptif aux propositions. Une fois les violons accordés, il ne tient qu’à vous d’être créatif. Aussi, entre les prises, il y a moyen de

blaguer sans retenue. J’ai ri comme ce n’est pas permis sur ce plateau. Par contre, quand on bosse, on bosse. Quand on tourne, on tourne. Xavier est exigeant et c’est parfait comme ça. » – Êtes-vous un acteur instinctif ou travaillez-vous en amont ? « Je travaille énormément en amont, puis je laisse aller l’instinct sur le plateau. Je pense qu’il

ZONE CRITIQUE

Toujours attendu au tournant, Xavier Dolan ! Cet écorché vif, né à Montréal il y a 25 ans, a déjà bouclé cinq longs-métrages et pas des moindres. Sitôt achevée sa trilogie sur l’amour impossible – J’ai tué ma mère, Les Amours imaginaires, Laurence Anyways –, il part à l’assaut et au chevet d’une pièce de Michel Marc Bouchard qui taille au scalpel dans le lard de la famille, son thème de prédilection. Comme tous les grands cinéastes (ce qu’il est, à n’en pas douter) Xavier Dolan est un maelström d’émotions et d’obsessions. Pas étonnant que d’un film à l’autre, si différents soient-ils, certains thèmes – famille, détresse, différence, intolérance, soumission, possession, dissimulation – reviennent hanter et booster ses si singulières images. Aujourd’hui, changement de cap et occupation de terrain miné, celui du thriller psychologique, dont il malaxe les codes, en explose les ressorts tendus jusqu’au paroxysme. Ayant à cœur d’explorer tout ce qui est en le pouvoir du cinéma, Dolan bouleverse l’art et la manière de composer avec la musique, sourde et oppressante. Ses acteurs – lui-même, Pierre-Yves Cardinal, Élise Roy –, il les pousse dans leurs plus intimes retranchements, veillant à ce qu’ils conservent leurs parts de mystère, les sas d’ombres et de douleur dans lesquels ils restent cloués. Enfin, on peut compter sur Dolan pour nous clouer au mur via des morceaux de bravoure. Dont une scène de tango de toute beauté et d’anthologie. Du cinéma à l’état pur. Sensuel et animal. Drôle et terrifiant. Renversant et électrisant. Super exercice de style ! ■ PHL.

– Votre formation évoque des expériences et aptitudes en combats de scène et en danse ? « J’ai toujours été sportif de nature. Je dois, en fait, réprimer ce besoin incessant de sport habituellement. Je dois me restreindre, sinon j’en ferais beaucoup trop. L’hygiène de vie n’est donc pas un défi. Mais il est vrai que ce métier nous rend légèrement hypocondriaque. La voix qui s’enroue, je m’en moquais. Maintenant, à chaque fois que j’ai un rhume, je fais attention. J’essaie de guérir au plus vite. » – Votre expérience théâtrale dévoile tout un pan de culture classique, c’est une vocation ? « C’est un amour plus qu’une vocation. Les grands textes m’ont toujours attiré. Souvent, je prends un livre dans ma bibliothèque et je travaille un monologue ou un extrait. Comme ça, pour le plaisir. Ce sont mes moments de travail les plus précieux. » – Un rêve de comédien ? « Jouer dans un film d’époque. Un film de cape et d’épée. J’aime la tenue que commandent les films d’époque. Le verbe, d’autre part, doit être aussi acéré que la lame. Haute voltige physique et intellectuelle. Que demander de mieux ? » ■ Lire l’interview intégrale sur cine.blogs.lavoixdunord.fr/ le blog de philippe lagouche


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

CINÉMA

SI VOUS ADOREZ…

LES INTRIGUES

LA CHINE

TEMPS LIBRE

35

LES CASCADES

The Best Offer ** De Giuseppe Tornatore, avec Geoffrey

Les Trois sœurs du Yunnan De Wang

Need for Speed De Scott Waugh,

Rush, Donald Sutherland. Italie. 2 h 11. Thriller romantique. Un commissaire-priseur de renom s’éprend d’une cliente atteinte d’un mal étrange. Aux commandes d’un scénario remarquable qui flatte l’art et le romanesque, l’auteur de Cinéma Paradiso et de La Légende du pianiste sur l’océan surfe sur l’amour fou et l’obsession, l’illusion et la contrefaçon. Même si l’actrice principale manque de charisme, ce jeu de pistes vaut le détour, ne serait-ce que pour sa galerie de personnages insolites. ■

Bing. Chine. 2 h 33. Trois jeunes sœurs vivent dans les montagnes de la province du Yunnan, une région rurale et isolée, loin du développement des villes. Derrière la caméra de ce documentaire bardé de prix, se tient – droit et digne – le réalisateur d’À l’ouest des rails et du Fossé, particulièrement attentif aux conditions de vie des plus humbles et des déshérités. ■

avec Aaron Paul, Dominic Cooper. EU. 2 h 11. Action. Tobey et Dino partagent la passion des bolides et des courses, mais pas de la même façon… Vous aimez les grosses voitures, les moteurs trafiqués, les cascades explosives, les acteurs inexpressifs, ce film est pour vous ! ■

À VOTRE AVIS

Paroles de réalisateurs ! Sophie Audier « Ce que j’ai vécu avec ma mère est exceptionnel. Nous vivions de façon très rudimentaire, en contact permanent avec la nature et les animaux… Lorsque des normes nous ont été imposées, ça a été un vrai choc pour nous. La manière dont on avait vécu, notre rapport au monde ne pouvaient plus exister. J’ai donc voulu, avec ce film, défendre le mode de vie dans lequel j’ai été élevée. Celui-ci ne peut pas être dénigré simplement parce qu’il est en décalage avec la société actuelle. » Xavier Dolan « Il y avait dans la pièce dix scènes. Cent treize dans le film. Des choix durent être faits, certains plus ardus que d’autres. Mais de tout ce passage du manuscrit à l’écran, je retiens une, je dis bien une, mélancolie réelle à l’égard d’un élément laissé derrière… C’était, à vrai dire, une phrase lâchée au beau milieu de la notice de l’auteur, en exergue de la pièce. C’était ça, au fond Tom à la ferme. Ça et tellement d’autres choses, mais ça surtout : « Avant d’apprendre à aimer, les homosexuels apprennent à mentir. » Patrice Leconte « L’époque ne m’encombre pas parce que, tout en restant exact, j’ai pour habitude de me concentrer sur les sentiments des personnages sans me laisser envahir par les détails. Ce qui m’est aussitôt apparu, c’est qu’en 1912 (et à plus forte raison en Allemagne), la mode féminine était assez triste. Pour apercevoir un poignet, une nuque ou des épaules, ne parlons même pas d’avant-bras ou de chevilles, c’était mission impossible. Or pour parler de désir, j’avais besoin et envie de voir de la peau. » Ph. De Chauveron « Différentes études disent qu’environ 20 % des unions qui ont lieu dans notre pays se font entre des individus d’origines et de confessions différentes. Chez nos voisins européens, le chiffre tournerait plutôt autour des 3 %. Je suis fan des comédies potaches des frères Farrelly. Sinon, je suis un grand admirateur de la comédie sociale italienne, particulièrement de Dino Risi. Et des films de la troupe du Splendid. »

LES CHÈVRES DE MA MÈRE de Sophie Audier ✮✮✮

Belle leçon de transmission Acclamée par le public du dernier festival 2 Valenciennes, plébiscitée par le jury de Jean-Jacques Beineix qui l’auréolait du Grand prix de la compétition Rumeurs du monde, Sophie Audier n’en revenait pas. Les Chèvres de ma mère, son film le plus cher (à son cœur, s’entend) raflait le gros lot. De voir ainsi couronnées trois années de travail, il lui semblait alors que le ciel du Verdon lui tombait sur la tête. Il est vrai que sur l’écran, c’est tout un pan de sa vie qui défile. Ces chèvres. La bergère, sa mère.

Sans concession Installée depuis quarante ans sur un plateau isolé des gorges du Verdon, Marguerite Audier, dite Maguy, élève ses chèvres et fabrique du fromage dans le respect de la nature et des animaux. À l’aube de la retraite (et de quêter une misérable pension estimée à 650 euros !), elle réalise qu’il est temps de céder son troupeau. Elle accepte de parrainer une jeune agricultrice. Au fil des saisons, le processus de transmission s’avère être un douloureux renoncement pour l’une et un difficile apprentissage pour l’autre. Peut-on encore aujourd’hui transmettre le

goût de la liberté, se demande la réalisatrice. Écrit et filmé à la première personne, sans la moindre voix off, totalement dépourvu d’explication de textes et de bla-bla justificatif, Les Chèvres de ma mère fait figure de documentaire exemplaire. Sophie Audier filme sans concession, n’hésitant pas à présenter les héroïnes sous des atours parfois peu amènes. La réticence de l’une à couper le cordon, résistant, rechignant. Sa difficulté à faire le deuil de son troupeau. L’amertume qui la mine. La sou-

mission de l’autre, qui courbe l’échine et plie sous le poids de l’inexpérience. Mine de rien, Sophie Audier filme les déchirures, les carapaces qui se craquellent, l’intransigeance des banques, les lenteurs des administrations, la brutalité d’une société injuste. Le soin accordé au cadre et aux lumières, sa contribution à l’écologie, ce que le film dit de la transmission, la profonde humanité dont il est imprégné : autant de précieux caractères qu’il convient de partager entre personnes de bonne volonté. ■ PHL.

QU’EST-CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU ?

✮✮

À l’église ou à la mosquée, au temple ou à la synagogue ? Lorsqu’Isabelle, sa fille, épouse Rachid, Claude – notaire à Chinon, républicain et gaulliste – frôle l’apoplexie. Quand, un an plus tard, Odile convole avec David, père se fend certes d’une kipa mais n’en avale pas moins sa croix. Dans la foulée, Ségolène se rend à l’autel avec Chao qui, contrairement aux apparences, n’œuvre pas dans la restauration. Reste Laure, la cadette, sur laquelle les parents fondent l’espoir d’accueillir en leur sein un Tourangeau de pure souche, catholique et de bonne famille. L’occasion leur sera bientôt offerte de péter un dernier câble. Bienvenue dans la « famille Benetton » ! Bonne surprise que cette comédie surfant malicieusement sur le mariage mixte, les codes ethniques, sociaux et religieux et sur les lieux communs et amalgames

Chantal Lauby, des rôles de rebelle à ceux de bourgeoise.

qui en découlent. Face à une poignée d’impertinentes jeunes pousses issues de l’immigration, Christian Clavier et Chantal Lauby assurent ferme, boostés, il est vrai, par de piquants dialogues. Déplorons tout de même que depuis L’Élève Ducobu, le réalisateur n’ait pas gagné en pétulance : temps morts, rythme faiblard, gags visuels invisibles. Le scénario – qui ne craint pas d’emprunter des personnages (curé, notables) et des éléments de satire à Étienne Chatiliez, époque La Vie est un long fleuve tranquille – eut mérité de rebondir davantage. Cela dit, les personnages savoureux tiennent la route et inoculent de leur charme à cette comédie spirituelle, à tous les sens du terme. ■ PHL. ៑ Réalisé par Philippe de Chauveron, avec Ary Abittan, Pascal N’Zonzi. 1 h 37.

EN RÉGION www.lavoixdunord.fr

Séances de rattrapage – Tous les autres s’appellent Ali, de Rainer Werner Fassbinder, ce mercredi 16, 19 h, Studio 43 Dunkerque. – Ida, de Pawel Pawlikowski, jeudi 17 (17 h 30), vendredi 18 (14 h 30), lundi 21 (20 h 30), Le Colisée-Lumière Marcq-en-Barœul. – Ne vivons plus comme des esclaves, de Yannis Youlountas, jeudi 17, 20 h 30, Alhambra Calais. – Le Bourreau, de Luis Garcia Berlanga, jusqu’au mardi 22, Majestic Lille. – Wrong Cops, de Quentin Dupieux, du vendredi 18 au dimanche 20, Le Fresnoy Tourcoing. – Le Souffle des dieux, de Jan Schmidt-Garre, du samedi 19 au mardi 22, Le Méliès Villeneuved’Ascq. – At Berkeley, de Frederick Wiseman, samedi 19 (11 h) et lundi 21 (14 h), Kino-ciné Villeneuve-d’Ascq. – Yves Saint-Laurent, de Jalil Lespert, mardi 22 (20 h 30), Ciné-club Gaumont Valenciennes.

Ils arrivent Emmanuel Roy (La Part du feu), ce mercredi 16, Le Méliès Villeneuved’Ascq. Bérénice Bejo, Yvan Attal et Éric Barbier (Le Dernier diamant), vendredi 18, Kinépolis Lomme. Mathilde Seigner, Marc Lavoine, Didier Le Pêcheur (La Liste de mes envies), lundi 5 mai, Cinémovida Arras.

Hommage à Satyajit Ray Satyajit Ray, l’un des cinéastes préférés de Volker Schlöndorff, est à l’affiche, trois semaines durant, de la section Ciné-Classics du Majestic de Lille. Au programme : Charulata (1964), Le Dieu éléphant (1978) et (son chef-d’œuvre ?) Le Salon de musique (1958). www.plan-sequence.asso.fr

Affiches de cinéma – Jeudi 17, 18 h 30, cinéma Majestic de Lille, vente aux enchères d’affiches de cinéma, originales, de toutes époques et nationalités. Parmi les perles proposées ce jour, notons Sur les quais, Le Samouraï, Le Cauchemar de Dracula, Pour qui sonne le glas, L’Empire contre-attaque. Et du Fellini, du Pasolini, du Hitchcock, du Godard, du Pagnol, du Resnais… Deux cent quarante lots en tout… – Samedi 19, 15 h 30, à Dunkerque, le Studio 43 liquide son stock d’affiches. Que des nouveautés ou presque certes, mais de la bonne matière de cinéma d’art et d’essai.

LES

ᔛ CONSTERNANT

✮ DÉCEVANT ✮✮ INTÉRESSANT ✮✮✮ SÉDUISANT ✮✮✮✮ PASSIONNANT ✮✮✮✮✮ GÉANT 2084.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

36 TEMPS LIBRE

TÉLÉVISION

10.00 Grand'Place 10.10 Mag'Sport 10.20 L'info et Santé Bonheur 10.50 Documentaire Abstienne que pourra 11.50 Grand'Place 12.00 Mag'Sport 12.10 L'info et Santé Bonheur 12.40 Mag'Appart

13.10 Kulte 13.25 Watt's in 13.40 L'info et Santé Bonheur 14.10 Grand'Place 14.20 Mag'Sport 14.30 Sur un air d'accordéon 15.00 Grand'Place 16.00 Terres de France et le terroir d'Île-de-France

tionales de cerfsvolants. Laurent Dereux découvre le talent des artistes du « Jardin du vent ». Anouk Winberg rend visite à « Tatav », sculpteur animalier. 18.40 Mag'Sport 18.50 Vue sur mer 19.20 L'info et

17.00 Kulte 17.15 Watt's in 17.30 Transactua 18.00 L'info et Balade en'Or 18.30 GRAND'PLACE Grand’Place se pose sur la plage de Berck-sur-Mer à l’occasion des 28e rencontres interna-

6.30 11.10 vérité, téléfilm 11.40 Mon histoire vraie, doc. 12.00 Les douze coups de midi 13.00 Le journal, Météo 13.55 Joséphine, ange gardien, série 15.35 Nos chers voisins, série 17.00 4 mariages pour 1 lune de miel 18.00 Bienvenue chez nous 19.00 Money Drop, jeu 19.55 Météo 20.00 Le journal 20.30 Loto, Météo 20.40 Nos chers voisins, série 20.45 C’est Canteloup

6.30 9.10 et des vies 9.35 Amour, gloire et beauté 10.00 C’est au programme, mag. 11.00 Motus, jeu 11.30 Les Z’Amours, jeu 12.00 Tout le monde veut prendre sa place, jeu 13.00 Journal de 13h, Météo 14.00 Toute une histoire, mag. 15.45 Comment ça va bien ! 16.55 Dans la peau d’un chef 17.45 On n’demande qu’à en rire 18.18 N’oubliez pas les paroles 19.55 Météo 20.00 Journal de 20 h 20.35 Parents mode d’emploi 20.40 Alcaline, l’instant

6.45 7.55 10.45 Consomag 10.50 Midi en France, mag. 11.55 Météo 12.00 Le 12/13 12.55 Météo à la carte, mag. 13.50 Un cas pour deux, série 14.55 Questions au gouvernement 16.10 Des chiffres et des lettres, jeu 16.50 Harry, jeu 17.30 Slam, jeu 18.10 Questions pour un champion, jeu 19.00 Le 19/20 20.00 Tout le sport, mag. 20.15 Plus belle la vie, série

10.25 L’invasion de la carpe volante, doc. 11.10 Ports d’attache, doc. 12.00 Escapade gourmande 12.30 Arte Journal 12.40 Imaginez !, série 12.50 Les grandes transhumances espagnoles, doc. 13.35 3 X Man (1-3), série 16.25 Ivan Le terrible, doc. 17.20 X:enius, mag. 17.50 Villages de France, doc. 18.15 Des montagnes et des hommes, doc. 19.00 Face à face avec les tigres 19.45 Arte Journal 20.05 28 minutes, mag.

8.30 Baskup 9.00 M6 Boutique 9.55 Météo 10.00 Les reines du shopping 10.50 La petite maison dans la prairie, 2 ép. 12.40 Météo 12.45 Le 12.45 13.05 Scènes de ménages 13.45 L’enfant perdu, téléfilm 15.35 Hawthorne : infirmière en chef, série 16.20 Les Reines du shopping 17.20 Un dîner presque parfait 18.40 100% Mag, mag. 19.45 Le 19.45 20.05 Scènes de ménages

Série

Sport

Magazine

Spectacle

Jeu

Film de Charles Nemes Avec : Helena Noguerra, Eric Elmosnino 22.20 Faites tourner 2, doc. 23.15 L’écume des jours, film 1.20 Mafiosa, l’ultime saison, série

Magazine 22.35 C dans l’air, mag. 23.40 Dr CAC, mag. 23.45 Entrée libre, mag. 0.05 Ma vie de sosie, doc. 1.00 Dans la peau d’un bipolaire, doc.

Demain soir à 20.55 Série : House of cards

Demain soir à 20.40 Doc. : Les carnets de route…

D’ACTUALITÉ Documentaire présenté par Guy Lagache

NELLES : LE MAGAZINE DES FAITS DIVERS

« Avis de tempête » Série avec : Ted Danson Histoire : Alors que de fortes précipitations font craindre des innondations à Las Vegas, un homme est repêché, inconscient, dans un canal d’évacuation d’eau de pluie. Tressés pour tuer. 0.15 Breakout Kings, 3 ép. 2.45 50 mn inside, mag.

23.05 LA PARENTHÈSE INATTENDUE

23.50 SI PRÈS DE CHEZ VOUS

« Invités : Yoann Fréget, Smaïn et Marine Delterme » Magazine présenté par Frédéric Lopez Smaïn est l’un des pionniers du one-man-show. Mais derrière le clown se cache un homme, un orphelin… 1.15 Grand public, mag. 2.00 Toute une histoire, mag.

« Trompeuse apparence » Série Histoire : Jean, entrepreneur dans le BTP, est retrouvé inconscient sur un chantier. Cruel Noël. 0.40 Couleurs outremers, mag. 1.10 Espace francophone, mag.

« La littérature selon Amazon » Documentaire Le parcours de quatre auteur(e)s permet de disséquer le système Amazon. 0.00 Un ovni dans les yeux, film 1.45 Retour au château - 4, série

« Épisode 1 » Après chaque émission de prime time, une soirée continue en plateau, présentée par Stéphane Rotenberg ! 0.00 Zone interdite, mag. 1.50 Cane : la vendetta, série 2.50 M6 Music, mag.

Demain soir à 20.55 Série : Alice Nevers…

Demain soir à 20.45 Magazine : Envoyé spécial

Demain soir à 20.45 Film : Impitoyable

Demain soir à 20.50 Série : Les enquêtes…

Demain soir à 20.50 Série : Perception

LE RETOUR DE K2000

Film de Jean Girault Avec : Louis De Funès 22.10 Monsieur de Funès, doc. 23.30 Bons plans 23.35 Dany Boon tout entier

Téléfilm de Michael Keusch Avec : Steven Seagal, David Kennedy 22.30 Mercenary, téléfilm 0.10 Programmes de nuit

Téléfilm de Christian Faure Avec : Éric Cantona 22.35 La liste, téléfilm 0.25 R.I.S Police scientifique, série

HOUSEWIVES

MEILLEUR TATOUEUR

« 6 épisodes » Série avec : Marcia Cross 1.35 L’amour en 8 leçons,

Demain soir à 20.50 Film : Wanted : recherché…

Demain soir à 20.50 Série : Dr House

Demain soir à 20.50 Film : Astérix et les Indiens

« Saison 3 Épisodes 4, 5 & 6 » Emission 23.00 Ink master 0.30 River Monsters, doc. Demain soir à 20.40

Magazine : Tellement Vrai

Demain soir à 20.45 Série : Sherlock

« Les choix de Théo » Série avec : Gérard Klein 22.20 L’instit, 2 ép., série 1.15 G ciné, mag. 1.20 Kobushi Demain soir à 20.45

SE RETROUVER Magazine présenté par Patricia Fagué

LA LÉGENDE DU CAVALIER SANS TÊTE Film de Tim Burton

1.45 Au secours, c’est le bazar chez moi ! Demain soir à 20.45

22.35 Fantômes contre fantômes, film Demain soir à 20.40

Film : La crise

Film : Programmé pour tuer

« Virée entre filles » Avec : Marg Helgenberger Histoire : Finn, Morgan et Sara partent toutes les trois pour un week-end entre filles. Elles souhaitent aller à Reno, mais tombent en panne près de la ville de Larkston. Finn s’intéresse particulièrement au mécanicien, Darryl. Le grand méchant loup.

22.30 LES EXPERTS

22.55 Tour auto

« Du royaume de Siam aux temples d’Angkor » Ce nouvel épisode nous emmène en Asie, en Thaïlande et au Cambodge, sur les traces des rois bâtisseurs et des explorateurs du XIXe siècle qui ont permis à l’Occident de découvrir un patrimoine fabuleux. 22.45 Météo 22.50 Grand Soir 3

« 1/2 finale » Guingamp / Monaco En direct Commentaires Kader Boudaoud et Emmanuel Petit et Rodolphe Gaudin pour les interviews en bord de terrain.

.

Spectacle : Cirque de Massy

À LA DÉCOUVERTE DES MONDES INCONNUS « À la découverte du Myanmar, un pays qui était fermé au monde il y a encore 3 ans » Présenté par Stéphane Rotenberg Cette 10e saison débute aux confins des montagnes birmanes à Man Lawae, un village reculé loin des itinéraires touristiques.

23.00 En quête d’actualité, doc. 1.00 Programmes de nuit

« 2 reportages » Magazine présenté par Sidonie Bonnec, Paul Lefèvre 22.55 Enquêtes criminelles

Demain soir à 20.50 Div. : Le grand bêtisier de Pâques

Demain soir à 20.50 Film : Les enfants de Timpelbach

« Le Prime » Magazine présenté par Julien Courbet 22.45 90’ Enquêtes, mag. 0.25 Canapé quiz 2.20 TMC Météo 2.30 90’ Enquêtes, mag. Demain soir à 20.45

« Manœuvres audacieuses Le temps qu’il faudra » Série avec : Jennifer Love Hewitt, Colin Egglesfield 22.30 Client list, 2 ép., série 0.15 Obèses, perte de poids extrême, doc. Demain soir à 20.50

Film : Banlieue 13 : ultimatum

Film : Bad teacher

23.00 PÉKIN EXPRESS : LE TOUR DU MONDE DE L’INATTENDU

Film : Les virtuoses

1251240800VD

« 4 épisodes » Série avec : Justin Bruening, Deanna Russo 0.45 La maison du bluff 4, jeu Demain soir à 20.50

20.45 LE GRAND TOUR

Pinguet. Au programme : avec Séletour Afat direction les îles Canaries ; faire une donation ; Maud Deschilder, des enseignes Edisac. 23.00 Grand'Place 23.10 Mag'Sport 23.20 L'info et Balade en'Or

20.50 MANON LESCAUT Avec : Eva-Maria Westbroek, Lester Lynch, Massimo Giordano Campé entre la France du XVIIIe siècle et le Nouveau Monde, ce drame lyrique en quatre actes retrace le destin tragique d’une jeune femme dont la liberté de mœurs et la fascination pour la richesse précipiteront la chute. 23.10 ECRIVEZ, ON S’OCCUPE DU RESTE

20.55 LES EXPERTS

20.50 FOOTBALL : COUPE DE FRANCE

Balade en'Or 19.50 Grand'Place 20.00 Mag'Sport 20.10 L'info et Balade en'Or 20.40 Grand'Place 21.50 Mag'Sport 22.00 L'info et Balade en'Or 22.30 MAG'APPART Présenté par Céline

1075.

Retrouvez toutes les actus CINÉ, DVD, SÉRIES, TV, JEUX VIDÉO, BD COMICS avec LAVOIXDUNORD.FR

Magazine 22.00 Yeti, y es-tu ?, doc. 23.05 Deviens un superhéros... pour de vrai !, doc. 0.05

Film de Costa-Gavras Avec : John Travolta 22.30 Le 12 minutes 22.55 Alors, on change, mag. 23.25 FC Bruges / Genk

Demain soir à 20.30 Série : Unforgettable

Demain soir à 20.25 Mag. : 69 minutes sans chichis


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

TEMPS LIBRE

37

VISITEZ LE SYMBOLE DE BRUXELLES. L’ESCAPADE CULTURE & DÉCOUVERTE À 1 HEURE DE LILLE.

JAMA I

VU !

S

Ameublement et Conseil en Aménagement d’Intérieur

1246263500VD

OUVERT 365/365

W W W. AT O M I U M . B E

1234212300VD

MÉTÉO

VOIX DU NORD S.A. Président du conseil d’administration : Michel NOZIERE. Directeur général, directeur de la publication : Jacques HARDOIN. Directeurs généraux adjoints : Eric LEDUC, Marien BONIEUX. Directeur de la rédaction : Jean-Michel BRETONNIER. Administrateurs : Jacques HARDOIN, François MACÉ , Bernard MARCHANT, Michel NOZIERE, Bernard PACORY, ROSSEL et Cie. Actionnaire principal VOIX DU NORD INVESTISSEMENT S.A. Président du directoire : Michel NOZIERE. Siège social : 8, place du Général-de-Gaulle, CS 10549 - 59023 LILLE Cedex ☎ 03.20.78.40.40 Fax : 03.20.78.42.44 - www.lavoixdunord.fr Imprimerie : Z.I. La Pilaterie, rue du Houblon, 59700 Marcq-en-Barœul S.A. au capital de 450 000 euros. Durée : 99 ans à compter du 10 mars 1945. Tous droits de reproduction réservés.

Tirage moyen : 389 267 ISSN : 0999-2189

Audience mesurée par

Commission paritaire : 86.576.

59141 IWUY -

www.danjouboda.com

Voir conditions en magasin

oursvdnvd

PUBLICITÉ : lavoixmedias.fr ABONNEMENTS : La Voix du Nord - Service clients CS 10549 - 59023 Lille cedex - Tél. 0810.636.626 Serviceclients@lavoixdunord.fr Le groupe La Voix opte pour des matériaux respectueux de l’environnement : le papier, les encres (sans composés organiques volatiles). Il s’engage aussi avec Ecofolio pour le recyclage des papiers. Ce journal peut être recyclé : pensez au tri.

1090.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

38 TEMPS LIBRE

DE VOUS À NOUS

LA PENSÉE DU JOUR

À VOS MÉNAGES ! .

mondes. Jonathan Coe (né en 1961), écrivain britannique.

ÇA S’EST PASSÉ UN 16 AVRIL relie Douvres à Equihen ; elle est la première femme à traverser la Manche en avion.

nisation européenne de coopération économique). Chargée de mettre en œuvre un programme de prélèvement commun, elle supervise notamment la répartition de l’aide en Europe.

1921  Léon Bel dépose la marque

La Vache qui rit. Il s’agit d’une crème d’emmental. Le dessin fut créé par le célèbre Benjamin Rabier en 1924 sur une base de couleurs naturelles. Par la suite, la vache devient rouge, puis se met à porter des boucles d’oreilles.

1943  Le chimiste suisse Albert

Hofmann découvre les propriétés pharmacologiques du LSD (acide lysergique diéthylamine) après une ingestion accidentelle.

1947  Le financier américain,

Bernard Baruch invente l’expression « guerre froide » pour définir les tensions diplomatiques entre les deux superpuissances d’après-guerre, les États-Unis et l’Union soviétique.

1952  Naissance

.

de Michel Blanc, acteur et réalisateur français. Après de beaux succès dans la comédie, il dévoile d’autres facettes de son talent avec des rôles originaux. En 2002, il connaît le succès en tant que réalisateur et acteur avec Embrassez qui vous voudrez. Il reçoit le César du meilleur acteur dans un second rôle pour L'Exercice de l'État en 2012.

1972  Lancement au centre spa-

tial Kennedy de la mission Apollo 16 ; quatre jours plus tard, le module Orion se posera sur la Lune. Apollo 16 est l’avant-dernière mission américaine habitée sur la Lune.

Seriez-vous capable d’avoir le certif’ si vous le passiez aujourd’hui ? Pour le savoir, nous vous avons concocté une série de questions inspirées des problèmes sur lesquels des écoliers ont planché jusque dans les années 1960. On compte sur vous pour y répondre jusqu’au bout avant de lire les solutions ?

1. Dictée Le soleil, filtrant par la fente des rideaux de toile et se brisant sur le livre du maître, éclairait son visage et sa barbe grisonante. La leçon se poursuivait dans un ronronnement assoupi que troublaient parfois une chute et le roulement d’une bille, ou les appels d’un impatient qui sollicitait en claquant des doigts l’autorisation de descendre quelques instants dans la cour. Le soleil tournait. On ouvrait grand les fenêtres. J’apercevais le haut des arbres à la fondaison printanière, et, de l’autre coté, les maisons de la rue de l’Ouest.

BLOGOSPHÈRE

LA RECETTE DE LA COCOTTE

Cake orange carotte Franchement moelleux, résolument acidulé, subtilement parfumé, artistiquement glacé, joliment coloré, rapidement dévoré.

Pour 6 personnes

៑Ingrédients : 200 g de carottes, 2 œufs, 200 g de farine, 125 g de sucre,

100 g de beurre, 2 oranges bio, levure chimique. Facultatif : 5 cl de GrandMarnier

Extrait du Clan Pasquier de Georges Duhamel.

2. Arithmétique Un enfant se lève à 7 h 15. Il met environ 20 minutes à faire sa toilette et 1/4 d’heure pour déjeuner. Il part ensuite pour l’école où il désire arriver 5 minutes avant la rentrée qui a lieu à 8 h 30. L’école est éloignée de 1,750 km de son domicile. À quelle vitesse moyenne doit-il marcher ?

on tire l’aluminium ? - Quel gaz se dégage quand on verse de l’acide sur un morceau de calcaire ? - Quel chercheur a mis au point un vaccin contre la rage ?

3. Sciences - Quel est le nom du microbe responsable de la tuberculose ? - Quel est le nom du minerai dont

៑ Résultats 1. - grisonnate ; troublait ; grandes ; frondaison ; côté. 2. - 7 h 15 + 0 h 20 + 0 h 15 = 7h50 L’enfant part de chez lui à 7 h 50. S’il veut être à l’école à 8 h 25, il doit donc marcher 35 minutes et parcourir 1 750 mètres. 1 750 divisé par 35 = 50 Il parcourt donc 50 mètres en 1 minutes. 50 multiplé par 60 = 3 000 Soit 3 000 mètres en une heure ou 3 km heure. 3. - Le bacille de Koch ; la boxite ; du gaz carbonique ; Louis Pasteur.

1912  L’américaine miss Quimby 1948  Création de l’OECE (Orga-

LESMOULINSDUNORD.CANALBLOG.COM

Voici un blog créé par un passionné consacré aux moulins du Nord - Pas-de-Calais. Patrimoine incontesté de la région, une cinquantaine de moulins sont référencés sur ce site. Classés par arrondissement, les moulins possèdent chacun leur fiche descriptive comprenant des photos, l’envergure des ailes, la fonction (farine, huile), la caractéristique (à eau, sur pivot, tronconique), le propriétaire, s’il est ouvert au public ou s’il existe un estaminet à son pied. Une carte permet même de les localiser avec facilité. ■ FL. D. www.merrheim.fr

Préparation : 20 min – cuisson : 50 min – coût : * – difficulté : * Ustensiles : moule à manqué de 17 cm de diamètre et papier cuisson.

Retrouvez le blog de la Cocotte sur www.lavoixdunord.fr 1091.

à partir de

2990€*

TOUT COMPRIS ! Fourniture (Receveur, robinetterie, paroi de douche et carrelage) + livraison + POSE

Showrooms : DOUAI (Flines-lez-raches) 03 27 89 10 64

LILLE (Seclin Zone Unexpo) 03 20 32 50 54

LENS 03 21 28 26 26

LE TOUQUET 03 21 06 77 46

SERVICE

POSE

1247690800VD

REMPLACEZ votre ancienne BAIGNOIRE par une DOUCHE design !

*Voir conditions et détail en magasin. TVAÊ£ä%ÊÊselon législation en vigeur. Photos non contractuelles, suggestion de présentation.

Préchauffez le four à 180 oC. Râpez les carottes. Faites fondre le beurre. Dans un plat creux, battez les œufs, ajoutez 100 g de sucre et faites blanchir le mélange en fouettant vigoureusement œufs et sucre. Ajoutez la farine, le beurre, les carottes râpées et 1 belle cuillère à café de levure chimique. Mélangez bien. Tapissez un moule à manqué de papier cuisson, dans le fond et sur les côtés, pour permettre au cake de bien monter sans coller aux parois. Versez les 2/3 de la pâte dans le moule. Lavez une des oranges et coupez-la en fines rondelles. Placez-en la moitié sur la pâte versée puis recouvrez du reste de pâte. Recouvrez à nouveau des rondelles d’orange restantes. Mettez au four pendant 50 minutes. À la sortie du four, laissez le gâteau refroidir un peu et démoulez-le. Faites un sirop avec le jus de l’autre orange et 25 g de sucre. Allongez de Grand-Marnier et versez sur le cake. Mettez-le au frais et dégustez-le le lendemain, il sera moelleux à souhait. ■


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

DE VOUS À NOUS

TEMPS LIBRE

39

LE COURRIER DES LECTEURS

Ukraine ៑Le bon Monsieur Poutine, que j’aime à surnommer Vladimir premier, a donc envoyé ses troupes (dépourvues de leurs insignes) s’emparer d’un nouveau morceau de l’Ukraine. Tout se passe comme si Sa Majesté voulait reconstruire la très démocratique URSS. Pendant ce temps, l’Europe et les États-Unis font les gros yeux, gèlent les avoirs de certains apparatchiks (soigneusement sélectionnés). Poussant des cris d’orfraie, notre ministre des Affaires étrangères déclare que Vladimir est vilain et qu’il doit cesser de faire des bêtises, sinon, on verra ce qu’on verra ! Le président Obama, très soucieux de son image de roi du monde, téléphone à son homologue russe, avec du vent en guise de résultat. Au moins cela lui fait-il oublier qu’il avait promis de fermer rapidement le camp de détention de Guantánamo. Espérons que la démarche de Vladimir premier ne va pas donner des idées à la Belgique, qui pourrait annexer le Nord - Pas-de-Calais, ou à la Corse, qui pourrait s’emparer de la Sicile et de la Sardaigne, ou bien encore à l’Allemagne, qui pourrait gober d’un coup l’Alsace-Lorraine…

Vos préoccupations sont diverses, à l’image du monde. Alors que l’on redoute une guerre civile en Ukraine, un lecteur fustige l’incapacité des Occidentaux à contrer les desseins de Vladimir Poutine. D’autres s’indignent des primes reçues par le personnel des cabinets ministériels ou dans un tout autre cadre par les médecins, considérant que c’est au détriment des citoyens ou patients, en proie à de nombreuses difficultés. Enfin, une lectrice nous livre, à travers son vécu d’accompagnante, une réflexion poignante sur la difficulté de vieillir. ■ FLORENCE DE NY

PHOTO AFP

Primes de cabinet

■ @ J.-L.H. – Laventie

Primes à la performance

1251229400VD

៑Les médecins généralistes reçoivent une prime à la performance de 5 774 €. L’année dernière elle était de 4 982 €. Cette rémunération est versée par la Sécurité sociale aux médecins parce qu’ils ont mieux prescrit, ou plutôt parce qu’ils ont permis de faire des économies. Quand je pense que je me suis battu pendant onze ans pour le remboursement de

SPECIAL

250 € de frais de transport dans le cadre de soins pour une affection longue durée. Parce que j’avais changé de caisse, que mon affection longue durée avait disparu pour être seulement reconsidérée en 2014. ■ @ J.-P. S. – Douai

Réorganisation ៑La suppression des départements fait l’unanimité… contre elle. Les conseillers généraux nordistes sont unanimes : ils refusent de se faire hara-kiri ! Ils considèrent les Français comme terriblement conser-

vateurs, ils ne veulent pas toucher aux départements, cette création révolutionnaire qui en 1790 prévoyait que tout citoyen ne pouvait se trouver à plus d’une journée de cheval de la préfecture. Convenons qu’aujourd’hui encore, il doit être difficile à certains de parvenir à leur préfecture dans la journée, montés sur un cheval. Mais les communications ne se font plus comme en ce temps-là. Alors que les conseillers généraux nous expliquent comment on peut réduire le mille-feuille administratif, une nécessité absolue que plus personne aujourd’hui ne conteste, sans toucher à aucun des éléments qui le constituent, en en créant même des nou-

BIEN REÇU Mesure ៑ Le choc de simplification des fiches de paie va prendre 24 à 30 mois, c’est ce qu’on appelle un choc mou ! @ J.P.B. Langue ៑ Apprendre le chinois. Je ne comprends pas pourquoi ici, en tant que frontaliers, on n’apprend pas plutôt le néerlandais… @ A.V. Primes ៑ Les caisses sont vides, nos salaires et nos retraites sont bloqués, mais 449 personnes travaillant dans les ministères se partagent 12 millions d’euros. Auraient-ils gagné à l’Euro Millions ? @ J.-M.N. NOUS CONTACTER Par courrier : Martine DESVAUX et Florence DE NY, La Voix du Nord, De vous à nous, 8, place du Général-de-Gaulle, CS 10549 – 59023 Lille CEDEX. Par e-mail : devousanous@lavoixdunord.fr

JEUX

HORS-SÉRIE PRINTEMPS

F.B. – Roubaix

Choc de simplification ៑La feuille de paie de l’ouvrier va devenir plus claire et ne plus comporter que quelques lignes (7 à 8 chez nos amis européens) à l’horizon 2016. Alors bientôt une feuille de paie allégée ? Souhaitons que ce soit dans le bon sens pour les travailleurs. ■ @ G. P.

Vieillesse

■ @ J. R. – Anstaing

៑Le gouvernement Ayrault a versé plus de 12 millions d’euros de primes aux 449 membres de cabinets ministériels. Primes qui s’additionnent à leurs salaires. Les ministres les plus généreux ont distribué par collaborateur plus de 3 500 euros mensuels, soit 42 000 euros par an de revenus bruts complémentaires. Tout cela pendant que nos dirigeants nous rabâchent l’impérative nécessité de réduire les dépenses publiques en nous serrant un peu plus la ceinture. De qui se moque-ton ? Qu’en pensent les smicards et autres personnes en difficulté qui ne font que survivre ? Bravo les socialistes !

veaux à l’occasion. ■ @

៑Je fais mienne la pensée du jour de votre édition du 14 avril, de Jonathan Swift : « Tout le monde voudrait vivre longtemps mais personne ne voudrait être vieux. » Je suis confrontée à la vieillesse de ma maman de 83 ans, qui souffre de tous les maux invalidants de l’âge, à commencer par l’arthrose que rien ne soulage et de handicaps tels que la surdité, la cécité… Mon impuissance à la soulager me pèse et ses maux la rendent aigrie et exigeante, voire infantile. Avec mes frères et sœurs, nous nous relayons auprès d’elle afin qu’elle ne soit jamais seule très longtemps. Heureusement, nous sommes plusieurs. J’ai bientôt 60 ans et comme tout le monde, j’espère vivre le plus longtemps possible afin de connaître, comme elle, mes petits-enfants et mes arrière-petitsenfants. Mais à quel prix ? Je ne voudrais pas devenir comme ma mère. Vivre vieux et en bonne santé, c’est de l’utopie, mais vivre vieux et malade, c’est peut-être une absurdité ! Mais comme quelqu’un a dit : « On passe sa vie à essayer d’oublier que l’on va mourir un jour. » ■ @ R.-N. V. – Bourbourg

Football ៑Je fais partie depuis plus de quarante ans des supporteurs du LOSC. Samedi, je me suis donc présenté à l’entrée D pour assister au derby. Après avoir passé ma carte qui délivre le tourniquet d’entrée, j’attends pour passer à la fouille. Ce n’est pas un moment agréable car nous sommes tous entassés dans un espace restreint. Par contre, là où je m’élève, c’est quand une personne du staff sécurité s’est mise à hurler sur la foule en utilisant des termes plus que grossiers, c’est le moins que l’on puisse dire. J’imagine quand même que lors de sa formation cette personne a dû apprendre à gérer toute sorte de situation. Si les personnes présentes dans le stade ce soir-là se permettaient de tels écarts de langage pendant leur travail, elles rejoindraient illico Pôle Emploi. ■ @ D.F. – Lille

100 pages de jeux

2,

90€

Testez votre vocabulaire et votre connaissance du français grâce aux 8 pages spéciales :

EN VENTE CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX

nouveaux jeux 20030_180314.indd

1

2091.


LA VOIX DU NORD MERCREDI 16 AVRIL 2014

DIRECTION ET RÉDACTION : 8, place du Général de Gaulle CS 10549 - 59023 Lille Cedex Tél. 03 20 78 40 40 - www.lavoixdunord.fr

.................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

CHIC PLANÈTE

Clap de fin L’émission de France 2 « La parenthèse inattendue » présentée par Frédéric Lopez va s’arrêter. L’animateur évoque un « rythme hebdomadaire très exigeant. Je rêve que l’émission continue, par exemple dans le cadre d’une collection ou de prime times ».

LE MONDE À L’ENVERS

Recherche juge sur Internet Afin de protester ironiquement contre l’engorgement de leur tribunal de grande instance (TGI), les avocats d’Orléans ont déposé sur leboncoin.fr une annonce destinée à recruter… un juge aux affaires familiales (JAF). Outre les missions que l’heureux élu devra remplir, l’annonce demande d’absorber « un léger retard de près de 100 décisions en attente d’être rendues depuis le mois de novembre 2013 impliquant au moins 200 justiciables et autant d’enfants ». Les candidats sont invités à « prendre attache le plus rapidement possible uniquement avec Mme la garde des Sceaux » Christiane Taubira, conclut l’annonce fantaisiste du barreau. Deux juges vont finalement être nommés à Orléans, a fait savoir hier le ministère de la Justice.

C’EST LA DERNIÈRE

Rome : bataille de polochons géante

Introspection Dans une interview accordée au journal anglais The Telegraph, le comédien Pierce Brosnan est revenu sur son incarnation au cinéma de l’agent secret James Bond. « Je n’ai aucune envie de me voir, parce que ce n’était jamais assez bon. C’est un sentiment terrible. »

EXPOSITION

Jaurès aux Archives nationales, le parcours d’un homme de paix Ici, on commence par la fin. C’est un choix. Après tout, c’est bien le centenaire de l’assassinat de Jean Jaurès qu’on retracera le 31 juillet. Alors le premier tableau de l’exposition est celui-là. Des cris d’effroi, l’ombre d’un bras armé qui s’avance, des coups de feu qui claquent, et derrière une vitrine, sur un mannequin de bois, les vêtements que portait Jaurès ce soir-là. La redingote, le gilet, le pantalon épais. Il est presque là. Il est difficile de détacher les yeux de ces vêtements noirs, qui font réaliser que le grand Jaurès, au fond, était un homme d’un mètre soixante. Mais quelle carrure ! Quelle puissance. Cette image en tête, on suit le parcours d’une exposition qui peut retenir deux bonnes heures. Pour peu qu’on aime lire. Pour peu qu’on goûte la polémique. Car ici, l’icône sociale, l’inspirateur du socialisme moderne, le créateur de L’Humanité est remis à sa place. À son époque, dans son contexte. Enfant du Tarn, fils d’agriculteurs, le plus jeune député de France (à 25 ans) mène ses batailles avec fougue. On le voit devant les ouvriers de Carmaux, à la tribune de l’Assemblée, sur les estrades des meetings ou juché au milieu de la

Créateur de « L’Humanité », Jaurès disait « Le courage, c’est chercher la vérité et la dire. » PHOTO REPRO « LA VOIX »

foule, comme au Pré-Saint-Gervais, le 25 mai 1913, où sans micro, il harangue cent cinquante mille personnes devant le drapeau d’un pays qu’il veut défendre autrement. Il est contre la guerre. Il en mourra. On voit aussi comme il était vilipendé. Les unes des journaux de droite, les campagnes militaristes, les tracts anti-dreyfusards : la violence des mots n’a d’égal que le choc de son assassinat. La foule

des 300 000 personnes qui assistent à ses funérailles, au premier jour de la guerre, est impressionnante. Comme le sont les quelques images vidéo du futur grand homme. Mais sans son. C’est infiniment dommage, mais la voix de celui qu’on dit exceptionnel orateur n’a jamais été gravée. ■

ÉRIC DUSSART

៑ « Jaurès ». Exposition aux Archives nationales, à Paris. Jusqu’au 2 juin.

1251654700VD

Rome a accueilli dimanche une bataille de polochons géante dans le quartier touristique de Trastevere. Le jeu, organisé dans le cadre du « Pillow Fight Day », a débuté à 18 heures. Les insultes sont proscrites tout comme les oreillers à fermetures Éclair qui pourraient blesser l’adversaire. À Rome, les « lutteurs » étaient invités à venir déguisés en super-héros sur le thème : « Tira Fori Er Super che C’hai dentro » qui en dialecte romain signifie « Fais donc voir le super-héros qui est en toi ».

Émotion Invité sur le plateau de l’émission de l’animatrice Oprah Winfrey, le chanteur Pharrell Williams a fondu en larmes en découvrant un medley des reprises du titre Happy : « C’est incroyable, j’aime ce que je fais et j’apprécie que les gens aient cru en moi depuis si longtemps. »

1077.


Vdn 11 valencie 16 04 14