Page 1

Utile Partenariat I Fondation James Dyson I I DSAA Option Création Industrielle I Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Arts. Exposition du 08 au 26 octobre 2012 DYSON DEMO, 64 rue de la Boétie. 75008 PARIS


L'Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d'Art, aussi appelée ENSAAMA ou Ecole Olivier de Serres, forme ses étudiants aux métiers du design, du bac+1 au bac+5, et aux métiers d'Art, avec des spécialités en sculpture et en décor architectural, en laque, vitrail, métal, fresque-mosaïque et matériaux de synthèse. Cette école d'art publique est issue de la fusion de l’Ecole des Arts Appliqués à l’industrie (fondée en 1922) et de l’Ecole des Métiers d’Art (fondée en 1941). Elle a su imposer ses exigences et ses créateurs-concepteurs aptes à intervenir dans les cinq axes du design : la communication visuelle et audiovisuelle, la conception de produits, le cadre de vie et l’environnement, la mode et l'innovation textile, la communication de marque et évènementielle. On y vient de Paris, de province ou de l’étranger, attiré par ses résultats et la Appliqués pour se former en Mise à Niveau, en DMA, en BTS en DSAA et en Master.

ENSAAMA Olivier de Serres

*

Son enseignement allie la culture artistique et la culture professionnelle, en privilégiant la créativité et la maîtrise des techniques. Les relations avec les différentes professions permettent des expositions, des salons, des stages d’un bon niveau, des partenariats nombreux, et des concours valorisants.


Utile

est le but. L’équipe pédagogique du Bureau de Création de l’ENSAAMA a souhaité faire vivre ce parcours à ses jeunes étudiants-designers.Il s’agissait pour eux dans un premier temps d’être sensibles à une situation source de frustration, à un problème dont la solution s’avérait peu satisfaisante et de présenter ce projet au James Dyson Award. Comment approvisionner en eau ou en nourriture une population démunie? Comment prendre soin des malades atteints de la maladie d'Alzheimer? Comment proposer un équipement simple pour le transport des enfants aux jeunes parents? Comment donner davantage de confort aux étudiants ou aux jeunes travailleurs vivants dans de petits appartements? Etc. Ces interrogations supposent des investigations, des temps d’observation et des temps où l’imagination est à l’œuvre. Tout au long de ce processus qui a duré un peu plus de deux mois les ingénieurs-designers et la Fondation James Dyson ont suivi les différentes étapes du projet.

les étudiants du Diplôme Supérieur d'Arts Appliqués de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et Métiers d’Art – Olivier de Serres ne s’en sont pas tenu à cette première occurrence. Il leur a semblé que l’on pouvait, à l’instar du philosophe stoïcien Marc-Aurèle,

En quoi le design peut-il être utile au sens moral et pas seulement au sens trivial, partenariat entre l’ENSAAMA – Olivier de Serres et la Fondation James Dyson. Les ingénieurs-designers de Dyson comme Jean-Baptiste Blanc, qui a dirigé un atelier à la Dyson Démo, rue de la Boétie avec les étudiants de l’option création industrielle de l’ENSAAMA, sont avant tout des chercheurs. Ils conçoivent leur projet à partir d’une situation qu’ils jugent frustrante en tant qu’utilisateurs. Le dispositifs existants, les technicités ou les technologies de pointes qui répondent mal aux besoins, le contexte économique, les usages, les manipulations, etc. Cette analyse anthropologique et culturelle fonde les principes de la démarche de recherche. Le point de départ peut n’avoir aucun lien direct avec la création industrielle. Le processus de création est une odyssée dont le produit ou le service

L’ENSAAMA – Olivier de Serres, a pris l’habitude de favoriser des partenariats avec des entreprises et des institutions. Il ne s’agit pas pour autant de répondre à une demande commerciale de la part d’une entreprise, il ne s’agit pas non plus L’entreprise doit intervenir dans la formation en apportant sa propre culture et en étant porteuse d’interrogations pour l’avenir. Cela suppose que le sujet

*

représentants de la Fondation Dyson et par l’équipe pédagogique du département Création Industrielle en concertation.

[1] Marc Aurèle, Pensée pour moi-même, IIe siècle de notre ère

L’entreprise doit intervenir dans la formation et l’éducation comme l’ensemble des partenaires sociaux mais en respectant certaines règles de déontologie et en s’associant aux objectifs de formation. Selon les enseignants de L’ENSAAMA – Olivier de Serres, l’entreprise a pleinement trouvé sa place en participant à l’élaboration du dispositif pédagogique et à son évolution dans le temps. L’équipe de Dyson France est intervenue - A son lancement pour permettre aux étudiants de bien comprendre la portée humaniste et utilitariste des axes de recherche des ingénieurs-designers de l’entreprise Dyson, les enjeux de l’innovation sur le plan économique et commercial, le cadre du projet tel qu’il est pensé par James Dyson et son équipe à Malmesbury (Royaume-Uni). - A une présentation intermédiaire des avants projets, pour un recadrage et une validation de la recherche technique, du bien fondé par rapport aux usagers et du

de Dyson France

représentants

Une telle approche est motivante pour les étudiants car la double validation par l’équipe pédagogique et par l’entreprise leur permet de cheminer dans la voie qui les mène à devenir chef de projet et/ou directeur artistique. Elle leur permet aussi de dépasser le sens trivial du design commercial ou du design de pure subjectivité pour appréhender sa dimension éthique et imaginer un monde plus humain.


Cela doit être entrepris pour des raisons humanitaires mais plus prosaïquement l’accès à l’eau potable permettrai de réduire considérablement le coût de la santé. Cela participerai directement à la entrainer ipso facto un début de croissance économique dans ces pays. Notre projet a pour but d’établir un système qui comprend toutes les étapes d’accession à l’eau potable (récupérer l’eau du puits en grosse quantité, la rendre potable, l’apporter jusqu’au foyer). Il était impératif de faciliter l’étape pénible. Cette tâche est en général assurée par des femmes et des enfants.

L'eau potable dans les pays en voie de développement. Pas de santé, de survie, de croissance et pour pouvoir se nourrir et conserver un niveau d’hygiène correcte. Une grande partie des plus démunis de la planète n’accède pas à ce droit à l’eau potable. Le but de ce projet est rétablir l’équité.

L’or bleu Maïa Jouars, Amélie Menuet, Anne-Cécile Robat

Ce projet a commencé par un travail d’analyse en partenariat avec l’association humanitaire HUMADA et par une étude menée en avec une étudiante du Master Economie et Gestion de l’Université de Paris I. Ce projet se situe dans le champ du design global. Il comporte un système d’assainissement de l’eau et un dispositif dédié au transport. Le premier se matérialise sous la forme d’une pyramide fonctionnant grâce au procédé de condensation solaire. Ce procédé permet de dessaler et de dépolluer une grande quantité d’eau. Quant au second nous avons dessinés un bidon qui permet de transporter de grandes quantités d’eau grâce à l’adhérence au sol qui minimise la force appliquée.


sensation de perdre sa dignité, son autonomie et le contrôle de son corps. Soft vise à transformer la toilette en un moment de bien-être et d’apaisement à la fois pour le malade et l’aidant. Il s’agit d’une interface sensible posée entre l’aidant et l’aidé qui leur permet de gestes de l’accompagnateur et en rassurant et en rendant sa dignité au malade. L’utilisation de la chaleur et du textile exacerbe les sens, procure de la douceur, de la délicatesse et met un terme au sentiment de solitude ressenti

Un outil apaisant. Après deux mois d’immersion en unité Alzheimer, cette étudiante pu faire entraîne un isolement, elle entrave les activités quotidiennes, sociales et relationnelles du malade et lui fait perdre son autonomie ainsi que son indépendance. Sélection nationale James Dyson Award 2012

Soft Camille Courlivant

Son travail s’est recentré sur la toilette, cet c’est une intrusion dans l’intimité du malade. Ce moment génère angoisse et stress à la fois pour le malade ainsi que pour la personne qui l’accompagne. Le * malade au cours de cet acte a la

s’emmailloter», sont les termes sur lesquels cette étudiante a construit sa démarche. A la frontière entre la serviette de toilette et le peignoir de bain, Soft est un accessoire utilisé dans les moments de protéger le malade. Grâce à sa forme simple et ergonomique, il va faciliter la manipulation et la préhension du corps du malade par l’aidant. De plus, un gel thermique hautement conducteur est intégré au vêtement, il va épouser les formes du corps et réchauffer le malade. La partie intérieure du vêtement est conçue en tissu-éponge; et la partie extérieure est conçue en tissu Teddy, sa douceur va apaiser le malade. Soft est évolutif, des velcros sont disposés de part et d’autre pour permettre au vêtement d’évoluer et d’accompagner le corps du malade au cours du processus de la toilette.


Braséro, réchaud transportable. Les randonneurs, les hydrologues, les bergers, les pêcheurs sont amenés à passer de longs moments en pleine nature dans des conditions climatiques Pour de telles situations, il n’existe aucun objet nomade permettant de concilier à la fois le fait de se réchauffer et de manger chaud tout en étant léger, pratique et soucieux de l’environnement. Le feu de bois permet d’associer ses en place et de gérer un feu en extérieur décourage la plupart des nomades. L’étudiante a cherché à créer un objet nomade facilitant la mise en oeuvre du feu et la préparation d’un repas tout en étant respectueux de l’environnement. Pliit est un nouveau réchaud-braséro individuel aux pellets de bois, innovant et écologique. Simple d'utilisation, il est léger, compact et nécessite très peu de combustible car les pellets ont un grand

Pliit

Line de Carné de Carnavalet

*

Pliit se compose d'une base dans laquelle se loge les pieds et une cuillère-fourchette. Au dessus de la base s'empile foyer, casserole et couvercle. La vaisselle essentielle au repas est intégrée au sein de l'objet. Le combustible se transporte directement dans le foyer qui peut accueillir au moins 200gr de pellets (permettant un temps de chauffe, braise comprise, de 30 à 40 minutes).


Consommer différemment, la pile à entretenir. Comment se détacher de la prise électrique standard? Edi (b) est un pile à entretenir, il s’agit d’un générateur électrochimique fondé sur une innovation du 19ème siècle (télégraphe électrochimique d’Alexander Bain) mis à l’échelle du quotidien pour recharger sans contraintes nos appareils nomades (téléphone portable, chargeur de pile, GPS, baladeur MP3, tablette tactile, etc.). Pour entretenir ce générateur il faut plante, et tourner la partie supérieure de l’objet pour nettoyer les éléments internes (électrodes). Lorsque l’une de ces deux actions est nécessaire l’usager est averti par un voyant lumineux, une Diode Electro Luminescente très faible s’éteint au dessus de la prise USB. Un appareil rechargeable.

appareil rechargeable par USB.

mp3.

mobile.

Edi(b) Arnaud Peres-Sers

*

L’objet présenté ici, est à 70% biodégradable (céramique/liège), à 20% recyclable (électrodes internes : cuivre/zinc) et 10% réutilisable (Batterie Nickel/Fer + la prise USB sans métaux lourds et durable plus de 50 ans. Derrière cet objet se cache un réel enjeu environnemental puisqu’un téléphone portable ne consomme que 5kW par ans, mais les 62 millions utilisés chaque jour en France représente une consommation annuelle de 310 GW. Ce qui est supérieur à la production annuelle d’un réacteur nucléaire.


SML est un système innovant qui propose à l’utilisateur d’envisager le port de la chaussure d’une nouvelle manière. SML présente la chaussure comme une unité composée de deux entités dissociables. Une première entité chaussable et semblable au corps d’une chaussure traditionnelle et une seconde (semelle d’usure) en contact avec le sol. chaussure en se concentrant sur les frustrations quotidiennes liées au rapport intérieur / extérieur et ce qu’elles engagent que ce soit en termes de confort, d’expérience, d’ergonomie ou de consommation. Ainsi, SML permet à l’usager d’aller et venir entre intérieur et extérieur librement et sans encombre. Les contraintes quotidiennes liées au port de la chaussure sont nombreuses. Venant de l’extérieur, nous nous exposons aux salissures et aux dépôts peu hygiéniques sous nos semelles. Le paillasson remplace le problème par un autre (accumulation des salissures, entretien partiel de la semelle de chaussure).

SML Damien Esclasse

Leave your outsoles!

handicapé par l’unité de sa structure.

Les contraintes quotidiennes liées au port de la chaussure sont nombreuses. Venant de l’extérieur, nous nous exposons aux salissures et aux dépôts peu hygiéniques

L’étudiant souhaitait donc une chaussure dont on puisse se séparer librement des salissures accumulées au cours de nos activités extérieures. SML est une chaussure ergonomique dans l’usage qui prent en compte les contraintes de personnalisation et d’usure.

chaussures est handicapé par l’unité de

* sa structure.


Transporter et accueillir le nourrisson le temps d'une balade, d'une visite. Les

jeunes

parents

rencontrent

de

leur nourrisson. Les diverses frustrations liées au volume occupé par le matériel de l'équipement. Comment offrir aux parents en déplacement avec leur bébé une liberté de mouvement leur permettant de Ces objets, pourtant indispensables, utilisation. Ces désagréments rendent pénibles parfois les moments que les parents souhaitent partager avec leur jeune bébé.

Babylite Olivier Gence

*

BabyLite est un produit simple dans son usage et dans son maniement. Le but était de concevoir un objet « allant de soit ». Utile en déplacement et gardant sa fonction lors d'une pause, BabyLite ne perd pas sa polyvalence quand il n'est pas utilisé. Baby Lite est un produit facile à lire, à l'inverse de ce que l'on peut trouver actuellement dans l'équipement de puériculture. Il privilégie l'utilisation de registres formels et matériologiques explicites comme avec la coque protectrice, ou encore la sangle empruntée au monde du nomadisme. Eloigné du monde de l'équipement de puériculture, il se rapproche des scénarios issus des relations parent/enfant.


Retrouver le plaisir du repas. Reliefs est un kit pour retrouver le plaisir d'un vrai repas lorsque l'on vit seul. Composé de deux bols, l'un profond et l'autre plat, ce set combine différents accessoires pour réaliser toutes les étapes d'un repas. Ainsi le bol plat, la panière et le grand bol créent un cuit-vapeur adapté au four micro-onde, le grand et le plat une "mijoteuse", et le couvercle hermétique permet de conserver son repas et de le transporter dans son sac-nappe pour le lendemain. L’ensemble se déploie sur la table du studio ou de la chambre d’étudiant pour composent un paysage mouvant qui nous coupe de notre routine le temps d'un bon repas. Les triangles de bois qui la constituent permettent de se jouer des objets posés et de créer une table souple et légère.

Reliefs Rose Dumesny

indien et de la boite à pic-nic anglaise, Reliefs propose un set qui nous suit de la préparation à la dégustation en passant par la cuisson et la conservation de notre repas.

*


Le transport d'eau et de nourriture dans les camps de réfugiés. La distribution d’eau et de nourriture se fait souvent loin du point d’habitation. Ce sont principalement ces femmes et les enfants qui effectuent les aller-retours durant la journée. Kula na Kuniwa est destiné aux personnes résidant dans les camps de réfugiés. Il s'agit, grâce à ce projet, de faciliter le transport de l'eau et de la nourriture tout en proposant une assise. Celle-ci permet de patienter pendant la longue attente liée à la distribution.

Kula

Il est pensé pour favoriser la rencontre et l'échange : pour vider le bidon, il faut être deux. L'un bascule l'objet, l'autre récupère l'eau. Facile à mettre en œuvre, ce produit sera distribué à chaque famille dés l'arrivée dans les camps.

na kuniwa

Pauline Boué

*


Cette collection facilite la compréhension mieux l’appréhender. Chaque vêtement l’action s’habiller ou se déshabiller, en décomposant les mouvements étape par étape ou en recréant de nouvelles gestuelles plus intuitives. La mode enfantine répond aujourd’hui à la volonté d’être des modèles réduits de vêtements pour adultes et ne s’adaptent pas, pour la plupart, à la motricité parfois limitée des enfants en bas âges (petites boutonnières, manches étroites, fermetures éclair…). Néanmoins les enfants souhaitent s’habiller par eux-mêmes pour prouver leur capacité et leur

Le vêtement pour enfant, s'habiller seul. Comment faciliter l’apprentissage de l’habillement chez l’enfant? Entre deux et six ans, l’enfant commence à vouloir se débrouiller seul, une certaine autonomie est même exigée dès l’école maternelle.

Intuitive collection

Marion Taillard

*

s’habiller en regardant et en reproduisant les gestes. Ce projet vise à pallier la frustration que rencontrent les enfants dans l’apprentissage de l’habillement autonomie dans la vie quotidienne. Cette collection apporte une facilité d’utilisation par des moyens astucieux simples et discrets adaptés à des vêtements existants. L’idée n’était pas de enfants mais d’adapter leurs vêtements actuels à cette situation d’apprentissage. Par le biais de simples glissières, aimants et galons, les mouvements se construisent


dédiés à la pensée, la lecture, la retrouver du temps personnel, à soi, tout en évoluant dans le temps effréné de la société?

Organiser son temps Dans notre vie quotidienne, nous sommes entourés d'agendas, d'alarmes et d'applications électroniques qui nous rappellent sans cesse ce que l'on doit faire. Absorbés dans un enchaînement de moments successifs courts, nous traversons les jours et les semaines sans

Mind book Camille Philippon

*

Cet agenda fonctionne avec deux temporalités. Chaque semaine se présente en une double page. La page de gauche est réservée au temps éphémère de la société, où l'on note rendez-vous et tâches à accomplir sur des zones détachables représentant les jours. On peut détacher ces morceaux de papier pour les emmener avec soi, ou simplement s'en débarrasser. La page de droite, elle, est dédiée au temps personnel. Vierge, elle recueille nos dessins, pensées, et autres gribouillis nés lors de moments à soi. Elle comporte juste en son centre une zone détachable, où l'on note ce que l'on veut, comme le titre d'un livre ou une adresse de restaurant. Au fur et à mesure que l'on retire des zones de papier, on voit apparaître les motifs évidés de notre passage dans le temps. On peut apercevoir, à chaque nouvelle page, les strates du temps vécu, et toujours présent. Ce carnet joint ainsi l'éphémère et le pérenne, à l'image de l'homme qui est plusieurs temps simultanément. Une fois terminé, on conserve ce carnet, qui renferme des moments de vie de toute une année, et dans lesquels il est possible de se replonger à volonté.


Mobilier cellulaire. détenu d'aménager son espace personnel, donc de s'impliquer dans son nouveau cadre de vie. A son arrivée, (rangement, lit, table, assise). Cet ensemble lui permet, grâce à une multitude de variations possibles, d'adapter l'espace à ses besoins et

9m2

cuisine.

Claire Vitoux

L'apprentissage de l'écriture en milieu scolaire.

**

Mine de rien

A l’origine de se projet on trouve une frustration des enseignants. La majorité trouve que leurs élèves ont une mauvaise préhension de leur stylo. Le module Mine de rien guide le geste et accompagne la main de l'enfant. L'objet doit être utilisé comme un jeu. Il ne doit pas être une contrainte, il s'utilise en deux temps pour début une gomme puis l’enfant grandit et le module disparait.

Victoria Laureau

Récupérateur de rosée A l'heure où la question de l'eau devient de plus en plus problématique, il est

*

Windy water

Constance Rabette

sources. La rosée du matin peut représenter une solution intéressante, source intarissable, gratuite et écologique d'une eau très pure.Windy water est un objet qui, placé dans un jardin ou sur un balcon, permet de récolter l'eau de rosée, ainsi que de la stocker et de la redistribuer pour arroser ses plantes les plus délicates.


Contrôler les débordements émotionnels

émotionnels. L’idée est de désacraliser

Réac est une gamme de trois objets

Réac

trois actions, elles-mêmes produisant trois réactions.

Jennifer Malecot Le porteur-pousseur

P&P

Zeher Mansour

P&P soutient les bébés, tout en leur permettant une assistance à la marche et d'atteindre l'équilibre sans nuire a leur développement moteur. L'ajustement entre les différentes positions, (assis, debout et la marche) que ce soit pendant le mouvement ou à l'arrêt, suit le développement du bébé et dépend de sa maturité. Quand le bébé se met debout, cela veut dire qu’il maîtrise son véhicule il circule partout, apprend à s’équilibrer et à changer de direction. Un souci de santé publique

Sinno Anthony Ferretti

Comment sensibiliser le festivalier à une consommation responsable d’alcool ? Sinno est un verre en caoutchouc qui s’utilise pour des événements particuliers tels que les festivals de musique en plein air. Il permet de doser simplement une quantité d’alcool limitée entre 3cl, 12cl et 25cl.Sinno est un verre durable, et réutilisable. Il participe à la suppression des grandes quantités de déchets plastiques abandonnés par les usagers lors des manifestations.


Directrice de la communication : Alexia Bohar, Orlane Aquilina. Textes/Photos : Frédéric Siard & les étudiants de DSAA, Design de Produits Création Industrielle de l’ENSAAMA. Conception graphique : Julien Soubeyran. Exposition : Virgine Toledo, Frédéric Siard. Vidéo.Olivier Gence. Impression : Franck Vic. Couverture : Projet edi(b), Arnaud Peres-Sers Dyson Démo. 64, rue de La Boétie, 75009 Paris. Tél :01.56.69.79.79. www.dyson.fr. www.jamesdysonfoundation.co.uk

Profile for Julien Soubeyran

Fondation James Dyson Projet "utile" Dsaad Produits Ensaama Paris 2012  

Fondation James Dyson Projet "utile" Dsaad Produits Ensaama Paris 2012  

Profile for juuu
Advertisement