Issuu on Google+

Actualité

ERE/Label Rénova tion énergétique :

ils montrent la voie Sésame pour l’ANAH 89 L’ANAH de l’Yonne accorde une subvention aux bailleurs privés qui rénovent leur logement sous réserve d’obtenir le Label Rénovation Énergétique à la fin des travaux.

ment, les subventions sont réservées aux propriétaires bailleurs et attribuées à condition de remplir quatre conditions :

O

• la rénovation comprend a minima l’isolation des

bligation de résultat, tel est le mot d’ordre dans l’Yonne. En effet, dans le cadre d’une réhabilitation thermique, la délégation locale de l’ANAH complète les règles d’attribution des subventions par rapport au dispositif national. Dans le départe-

• le logement est obligatoirement conventionné, c’est-à-dire à “loyer maîtrisé” ;

• l’enveloppe de travaux subventionnables doit être supérieure à 25 000 euros ; parois opaques, le remplacement du chauffage et des menuiseries ;

• l’obtention du Label Rénovation Énergétique de Promotelec est exigée à la fin des travaux.

« Outre l’assurance de travaux de qualité, le Label Rénovation Énergétique nous a convaincus par l’encadrement et le suivi des dossiers par Promotelec, depuis leur dépôt jusqu’à la certification. »

L’assurance de charges maîtrisées Partenaire de longue date de Promotelec, l’établissement public a initié ce dispositif, en 2009, en participant à la création du Label Rénovation Énergétique et le poursuit en l’inscrivant à son Programme d’action territorial 2010. « Il nous paraît capital que les travaux subventionnés portent leurs fruits, souligne Jean-Yves Pallot, chef de cellule ANAH 89. Au-delà

La Région Alsace et l’ADEME appuient leur politiq  sur les Experts en Rénovation énerg  Depuis 2008, la Région Alsace et l’ADEME(1) proposent aux particuliers demandeurs de performance énergétique une “visite énergétique” effectuée par des bureaux d’études indépendants, en amont des travaux de rénovation. En prévision du renforcement du dispositif, ces professionnels du bâtiment seront désormais certifiés Experts en Rénovation Énergétique. « En s’appuyant sur le Label Rénovation Énergétique, l’Alsace et l’ADEME jouent  la carte du professionnalisme et de l’indépendance. »

2

E

ngagées de longue date dans la lutte contre le réchauffement climatique et le déploiement des énergies renouvelables, la Région Alsace et la délégation régionale de l’ADEME sont également mobilisées autour des économies d’énergie. Dans le cadre du programme énergivie(2), elles ont instauré un dispositif de visites énergétiques préalables aux travaux, destinées aux propriétaires ou copropriétaires désireux d’entreprendre la rénovation énergétique à leur domicile (maison individuelle, appartement). « Cette intervention, assurée par un bureau d’études extérieur, indépendant et neutre, financée à hauteur de 80  % par les pouvoirs publics, permet d’identifier les sources d’économie d’énergie et de mettre en œu-

vre rapidement des actions de maîtrise des consommations d’énergie, explique éric Gaspard, ingénieur ADEME en charge des problématiques bâtiment. Concrètement, à l’issue de la visite, les particuliers se voient remettre une fiche de synthèse détaillant les actions et investissements à réaliser pour conférer au bâtiment une performance énergétique située entre les classes A et B de l’étiquette énergie. » En 2009, 900 visites , pas moins, ont été réalisées par 30 bureaux d’études. Une montée en compétence des bureaux d’études Fondés sur les plans de construction, les “conseils avant de construire” (CAC) ont pour objectif de guider le particulier dans le choix des moyens constructifs et des équipements répondant aux exigences requises pour la Le Label Rénovation énergétique Le Label Rénovation énergétique de Promotelec est une démarche qualité qui aboutit à une certification des travaux réalisés et atteste le niveau de consommation d’énergie. Destiné aux maisons individuelles et logements collectifs de plus de cinq ans, en France métropolitaine, il délivre les mentions réglementaires HPE Rénovation et BBC Effinergie Rénovation.


Actualité

La domotique favorise le maintien à domicile des personnes âgées et handicapées En 2020, un cinquième de la population française aura plus de 65 ans(1). Vivre plus longtemps est un progrès, encore faut-il des structures adaptées au grand âge et au handicap. Les solutions existent.

«

du combat mené contre la flambée des loyers (grâce aux logements conventionnés), notre mission est de minimiser le reste des charges incombant aux locataires. Déjà pénalisés par des revenus bas, certains ménages se retrouvent parfois avec une facture de chauffage qui pèse 10 % de leurs revenus ! » En 2010, une quinzaine de logements du département dégradés sur le plan thermique seront réhabilités et labellisés. n

 ue  étique (ERE) labellisation, notamment pour l’isolation de l’enveloppe, mais aussi pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire. « Aujourd’hui, les pouvoirs publics souhaitent “professionnaliser” ce dispositif et renforcer son impact en faveur de la préservation des ressources énergétiques en s’appuyant sur l’Expert en Rénovation énergétique, instauré par Promotelec dans le cadre de son Label Rénovation Énergétique  », poursuit éric Gaspard. À la clé de cette certification de compétences (par l’organisme I.Cert), un triple avantage : • la garantie pour la Région et l’ADEME de recourir à des professionnels à haut degré d’expertise, maîtrisant l’outil Th-C-E ex ; • assurer la montée en compétence des bureaux d’études et l’harmonisation de leurs logiciels et méthodes de calcul ; • offrir systématiquement au particulier la possibilité de financer ses travaux grâce à l’éco-prêt à taux zéro, lequel s’appuie exclusivement sur la méthode de calcul réglementaire (Th-C-E ex). Sans oublier qu’il peut ensuite engager facilement une démarche de labellisation de son logement, une valeur ajoutée au moment de la revente. n 1. Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie 2. Avec le programme Énergivie, l’Alsace se donne pour objectif de diviser par quatre la consommation  des bâtiments d’ici à 2025.

Les entreprises du bâtiment ont un rôle clé à jouer dans l’amélioration de la mobilité et de l’autonomie, affirme Xavier Gallin, journaliste et membre de l’association Accès pour Tous et en charge de l’accessibilité à la FNSAI(2), c’est-à-dire permettre à une personne âgée ou victime d’un handicap de maîtriser son environnement, en limitant le recours à une tierce personne. Il en va de son bien-être psychologique. » Au service de la personne La domotique offre un vaste champ d’applications (sécurité, confort...) pour l’autonomie des personnes âgées et handicapées. Parmi celles-ci, des solutions qui facilitent les gestes du quotidien. Par exemple : « Les volets roulants et la porte d’entrée motorisés (et commandés à distance) limitent les efforts et les déplacements, les difficultés de préhension sont compensées par des interrupteurs à effleurement et des prises de courant à extraction facilitée et à bonne hauteur. » Des logements inadaptés représentent des risques d’accidents au quotidien. « Les signaux lumineux sont d’un grand secours pour pallier une déficience auditive ou alerter une fuite d’eau ou de gaz. Les interrupteurs à bascule représentent une solution simple et efficace pour les malvoyants, tandis que les capteurs de mouvement et la temporisation de l’éclairage sécurisent les déplacements. » Les plans de travail et les W-C à hauteur ajustable sont un grand progrès en termes d’accessibilité et d’autonomie. Enfin, en matière de sécurité, des recherches sont actuellement menées sur la détection des accidents, grâce à l’analyse des habitudes et des déplacements enregistrés par les interrupteurs. n 1. Source Insee 2. Fédération nationale des syndicats d’architectes d’intérieur

« Nous sommes tous potentiellement concernés par le handicap, c’est pourquoi concevoir un habitat au service de la personne doit être  une priorité. »

Trophées de l’Accessibilité

Plus d’infos

Les associations Accès pour Tous et le Conseil national handicap organisent les premiers Trophées de l’Accessibilité qui récompenseront, fin 2010, les démarches et initiatives en matière “d’accessibilité à tout pour tous” menées par les associations, les élus, les pouvoirs publics, les fédérations professionnelles, les entreprises... Dossier de participation accessible sur : www.accespourtous.org

• L e guide ‘‘ Habitat communicant ’’ édité par Promotelec Réf. : PRO - 1225-1 Prix TTC : 33 euros TTC • Les principes de la charte qualité : Rendez-vous dans l’espace Partenaires sur le site www.promotelec.com

FilPilote

3


promotelec