Page 1

p o r t f o l i o julie

ferrere


Sommaire Projets d’architecture -

museum of geology refuge nordique

I n s ta l l at i o n

-

mog

peik

é p h é m è r e s ta r d u s t

evolo skycrapers

2017

tokyo vertic al cime tery r é h a b i l i tat i o n a u p o r t

P r o j e t s C r é at i f s i n s ta l l at i o n s a r t i s t i q u e s architecture éphémère photographie s


Projets d’architecture


M O G . M u s e u m O f G e o l og y

La création d’un musée géologique au sein d’une faille en Islande, est un moyen d’apporter une attention plus sensible, à un élement fort ayant participé de la création du pays. En effet, le MOG, constitue une promenade architecturale au sein de la roche allant des profondeurs, vers le cosmique, autre élement emblématique du pays.

La volonté de créer une expérience, sensorielle, à travers le toucher de la roche, sa perception visuelle face à une paroi poreuse filtrant la lumière, permet aux visiteurs de se concentrer sur ses sens et de lui offrir une expérience unique dans ce contexte.

Ré al is é ave c Noémie De s pl ans Enseignants: Etienne bernier et marianne charbonneau

1


Integrer la roche au projet et travailler avec elle, permet de créer ce contact direct avec le site et l’e xpérience de celle-ci. Des profondeurs elle est beaucoup plus présente, et au fur et à mesure de l’e xpérience, cette dernière est de plus en plus révellée grace à la lumière devenant plus intense.

Le musée offre une zone d’e xpérience, d’e xposition d’a rtisites locaux, mais aussi des zones de point de vues extérieures afin d’o bserver le paysage ou de participer à une expérience cosmique.


Refuge

n or d i q u e : p e i k

Le projet «Peik» constitue une réponse à la demande de «Repère Boréal», situé à Charlevoix (Québec). Ce repère constitue un ensemble de petites habitations destinées à toute personne souhaitant s’évader au sein de la nature. La commande passée par les propriétaires était de créer une habitation supplémentaire afin d’agrandir leur capacité d’accueil.

Afin de poursuivre l’expérience de la nature voulue par les propriétaires, le projet d’habitation proposé « Peik » est axé sur l’expérience de la nature mais aussi cosmique. L’expérience de la nature devrait se poursuivre le soir, afin de continuer ce lien avec la nature. Volonté de créer une unité entre l’architecture, l’homme et la nature.

Enseignants: Etienne

1

bernier et marianne charbonneau


Façade Est (1)

NORD

Nord

Grâce à l’unité créée, le visiteur pourra vivre une expérience cosmique par le biais de la nature, l’a rchitecture va se dissimuler dans la nature, et la nature quant-à-elle constituera le lien entre les deux éléments précédents. Projet d’habitation conçue pour 2 à 3 personnes, il offre une découverte progressive de la nature à travers un maillage extérieur progressif, dévoilant au fur et à mesure la nature environnante, jusqu’à un espace de vie ouvert sur le ciel et le panorama alentour. Observatoire astronomique au dessus du toit, permettant de créer une expérience cosmique pour les photographes, familles, amateurs.

Vue intérieure de la chambre, avec une fenêtre d’a ngle pointant vers l’Est, offrant un panorama sur l’e xtérieur. Fenêtre sur toiture afin de conserver le lien avec le ciel. GSPublisherEngine 0.64.100.99


I n s ta l l at i o n

éphémère en

S ta r d us t

Islande

L’Islande est un pays possédant une histoire géologique unique, entraînant des modifications du paysage qui lui sont propres, mais aussi enivrantes et en inspirant plus d’un. Stardust, est une installation témoignant de notre volonté de mettre l’accent sur ce pays, de dévoiler ses paysages singuliers à travers un parcours réfléchi, permettant un voyage au sein du paysage mais aussi de l’histoire. Les phénomènes lumineux rares et envoûtants du pays ont influencés notre choix de matérialité : la lumière. En effet, la lumière était le meilleur médium pour dévoiler le paysage exceptionnel islandais, de mettre la lumière sur l’histoire, mais il nous permet aussi de créer une interaction entre la nature, l’Homme et la lumière.

Enseignants:

1

Réalisé

ave c

Audr e y Apar icio

etienne bernier et marianne charbonneau


2

1. Volcans de Lakagígar 2. Grotte de glace de Svínafellsjökull 3. Faille de Thingvellir 4. Plage de sable noir de Reynisfjara

L’installation se déroulant de nuit, elle consiste à éclairer les lieux choisis avec des spots lumineux solaires, afin de dévoiler la hauteur, le relief du site. Des guirlandes lumineuses seront posées au sol afin de créer un parcours dans la nuit pour le visiteur. La combinaison des deux systèmes de lumière, permettra aux visiteurs de se rendre compte de l’e space qui l’e ntoure, et l’a pprécier d’une façon différente.

4

3


Thème

du concours evolo skyscraper

2017

Projet portant sur le thèmeDEATHdu concours «Evolo Skyscraper 2017». Le but étant de proposer une tour répondant à de nouvelles problématiques, économiques, écologiques, innovantes. ASHES botanique vertical à BRING YOUR THE TOWER Pour notre projet, il s’agit deASHES la TOréalisation d’un cimetière New-York. En effet, notre souhait était de créer une tour comme marqueur social SOIL fonction duCHOOSE YOUR REPRESENTATIVE PLANT dont les palliers évoluentMIXen nombre de morts lors d’une année, mais aussi d’apporter un retour à la nature comme il est précisé dans la religion catholique. En effet, nous allons utiliser les cendres des morts afin de les transformer dans la planteSTART de YOUR leurSECOND choix . SEE ED SEED LIFE The goal is to offer metaphorically a ‘‘Second Life’’ on Earth to the people who have chosen cremation following their death.

In the laboratory space, a mixture of enriched soil is added to the ashes promoting the growth of a plant.

The people or/and their family can choose the plant that will become the he physical materialization of their second nd life.

SECOND LIFE

Commemorative Botanical Cemetery

ASHES

MIX SOIL

-

SEED

READY FOR ROOTING

BE REMEMBERED BY YOUR FAMILY The mystery of death is always a source of questioning for man. Is there a life after death? How is the underworld? Etc. On Earth, the Second Life tower, a vertical cemetery near the High Line in New York, offers an idyllic vision of the Eden Garden. A possibility is offered to people who choose cremation. From their ashes, they can become a plant or a flower and live a second life as part of the nature.

It’s an evolutive tower that will change with the Alive one, the Dead one and death itself. On the ground floor, a botanical garden, accessible to all, welcome families wanting to a meeting point before visiting their dead. On the upper floors, the cemetery develops itself according to the amount of dead that agree to be reborn as a plant. Moreover, the growth of the tower will offer, over the years, a breathtaking view of the city of New York to those who are alive.

Réalisé

The Recollection spaces also serve as Ceremony spaces before the Rooting of the commemorative plant.

T a i n a G er va i s En s eign an te: Emmanuel l e Ch ampagne ave c

LIVE IN THE NEW HEAVEN ON EARTH

TIME EVOLUTION

FLOOR EVOLUTION

The tower will be a demographic view of the number of people that die each year. Each year, a new floor will be add. Each time the year floor will be full, a new section on the same floor will be build.

The cemetery space will be expanded by 350 more places each time the floor is at its full capacity. Given the number of deads each year, we can estimate with naked eye how many deaths occurred during one year.

MAIN FLOOR

1

2

3


Espace cimetière en haut de la tour, permettant aux familles de se recueillir.

Le «botanical cimetery» constitue un marqueur social dans le paysage New yorkais. En effet, elle témoigne du nombre de morts à l’a nnée étant donné que chaque pallier grandit selon ce nombre.

2005

La High Line traverse le bâtiment, cela permet aux visiteurs de profiter de l’e xposition botanique du bâtiment. Cela créé une coupure dans la balade, et le visiteur peut se sentir entouré et submergé par les plantes présentes.

CHOSEN PLANT

PLAQUE

MULTIFUNCTIONAL SPACE

Space

available to families during recollection for more privacy. Botanical or temporary art exhibit space, Repetition every 3 years of this space

MIX SOIL

Chaque année un nouveau pallier se construit à travers le zone de construction située au dessus de l’e space d’e xposition. ASHES

1 DEAD

2005

CHOSEN PLANT

CEMETERY AREA

Botanical garden dedicated and created by the dead themselves. Creation of a space where life and death are brought together: accessible to everyone. Attractive with a wide variety of plants (tropical, desert, rare...)

2010

1 DEAD

MULTIFUNCTIONAL SPACE

Space

available to families during recollection for more privacy. Botanical or temporary art exhibit space, Repetition every 3 years of this space

PLAQUE

MIX SOIL ASHES

5th FACE

Extension of the exhibition Creation of a ‘’earthling’’ Eden Garden up to the ceiling that is untouchable.

1 DEAD

1 DEAD

Grâce à son système de pistons hydrauliques, le nouveau palier construit sera ainsi dévoilé.

CEMETERY AREA

2010

Botanical garden dedicated and created by the dead themselves. Creation of a space where life and death are brought together: accessible to everyone. Attractive with a wide variety of plants (tropical, desert, rare...)

2015

2016

Current Year

5th FACE

CONSTRUCTION AREA

The area is forbidden to the public. It’s where the floor of the year is built: creation of the structure, the thrust mechanism and the elevator.

LABORATORY & STORAGE Extension of the exhibition This is the preparation areaofwhere Creation a ‘’earthling’’ Eden Garden up botanists check and maintain the young to the ceiling that is untouchable. plants to be chosen.

EXHIBITION AREA

Welcome area where temporary artistic or botanical exhibitions take place. Accessible to all by the street.

HYDRAULIC PISTONS

2015

Allows the total rise of the tower. Optimal size for more pressure.

THRUST MECHANISM

Steel structure allowing the rise of the entire tower every year, and rotation of the current floor.

2016

HIGH LINE

Integration of the High Line into the project. The park goes through the reception area and allows the walkers to enjoy the ‘’earthling’’ Eden Garden by the 5th face.

La tour est ponctuée d’e spaces de montreuillois, permettant aux familles le désirant d’o btenir un peu plus d’intimité.

Current Year

CONSTRUCTION AREA

The area is forbidden to the public. It’s where the floor of the year is built: creation of the

LABORATORY & STORAGE

This is the preparation area where botanists check and maintain the young plants to be chosen.

Au rez-de-chaussée se trouve un lieu d’e xposition temporaire avec des oeuvres d’a rt mais aussi une exposition botanique visible sous les courbes du bâtiment. On créée ainsi un lieu culturel ouvert à tous.


P a r t i c i pat i o n

«tokyo cimetery» 2016

au concours

vertical

Projet réalisé en équipe de deux dans le cadre du concours «Tokyo Vertical Cimetery». Notre vision de l’architecture pour ce défit était tout d’abord d’étudier la culture japonaise et les rites mortuaires. Société principalement bouddhiste, le commencement se trouve pour les japonais dans la nature, et la vie doit toujours être en lien avec celle-ci. C ’est pourquoi la mort va ensuite constituer une ascension vers le paradis, un retour à la nature. Ainsi nous avons symbolisé notre architecture par ces 3 étapes qu’est un jardin aménagé au sol, une partie «cimetière vertical» dont la rampe créée l’ascension, et dont la composition est laissé au choix de la famille des défunts. Finalement l’ouverture sur le ciel marque l’arrivée au paradis.

Réalisé

T a i n a G er va i s En s eign an te: Emmanuel l e Ch ampagne ave c


Création d’une tour infinie, permettant aux morts de rejoindre le paradis le long d’une ascension.

Espace cimetière en spirale, laissant libre à chaque famille de choisir l’e mplacement de son urne. Des espaces de recueillement personnels, au pied de chaque «lot vertical» permet aux familles de déposer des fleurs ou autre élément personnel.

AUJOURD’HUI

FUTUR

nouvelle taille

Au rez de chaussée, nous retrouvons un jardin aménagé, libre, permettant de laisser pousser la végétation, de créer une bouffée d’a ir frais dans une ville à forte densité .

Espace de recueuillement acessible au premier pallier de la tour. Ils se fait autour de l’e au , élément important dans la religion bouddhiste.


R é h a b i l i tat i o n (île

du quartier au port

de la réunion)

Ce projet consiste à la réhabilitation et densification d’un quartier situé dans la ville du Port (île de la Réunion), au niveau urbain, et aussi à l’échelle des logements, notamment de leur aménagement. Suite à une analyse sociologique et du site la demande était: des logement plus ouverts, tous initialement très sombres, faits de béton qui va garder la chaleur. Un réaménagement des parties sanitaires est aussi demandé. Au niveau urbain, des zones de rencontres ombragées afin de rendre dynamique le quartier. Pour ce faire, extension des logements grâce à des terrasses de bois, et pose de jardinières permettant de créer des espaces potagers, et de laisser la végétation reprendre le dessus. Au niveau des nouveaux logements, la création d’un volume simple recouvert d’une enveloppe végétale permettra de répondre au besoin des habitants selon les saisons .

E n s e i g n a n t s : T. B o n n e vi l l e

et

O.Brabant


Maison de type T3, recouverte d’une enveloppe végétale pour une meilleure intégration au site existant et créer une isolation thermique dans une zone très chaude.

Réhabilitation d’u n ancien immeuble , en améliorant la ventilation traversante en créant des ouvertures plus grandes. Restructuration intérieure en créant des logements plus spacieux et plus commodes pour une meilleure qualité de vie. Débordement sur la façade de terrasses afin de créer des espaces extérieurs aérés, ouverts, à l’a bri du soleil pour permettre aux familles de passer du temps à l’e xtérieur.

Grandes

Enveloppe végétale: Empêche les vis à vis

ouvertures facilitent la

ventilation traversante

T oiture vegetalisee: isolation thermique de la maison

Aspect naturel du site R efroidissement de l’habitation en été


P r o j e t s C r ĂŠ at i f s


I n s ta l l at i o n s

artistiques et architec-

ture éphémère Ensemble d’installations réalisées au cours de la Licence d’architecture à travers différents thèmes, que ce soit à la Réunion ou encore en Islande, lors de mon échange à Québec.

1

Islande, mars 2017


1. Traces de lumière . Installation réalisée à l’a ide de bougies, le but étant d’é clairer les traces du marcheur arpentant le paysage. 2. Projet «Le Fleur» choisi (Marguerite Berro, Carole Garilli, Mélanie Haupert, Daryn van Zitters, Mickael Aubert, Julie Ferrere) est réalisé autour de la thématique du Workshop «Habiter dans Les Hauts». Le but étant de construire un habitat correspondant au climat de la zone, avec un minimum de matériaux possible c’e st à dire: bambou, plexiglas, OSB, cordes, vis. 3. Installation «A la manière de...» , artiste choisi: Tadao Ando. Durée: 4h. Choix de créer des fentes de lumière afin de réveler la pièce. 4. Survie. Installation réalisée sur la plage de Vik (Islande), dans le but de créer un contraste fort dans le paysage relativement plat doté d’une grande étendue de sable noir. 5. Installation «Flexion» . Durée: 4h. Création d’un jeu de lumière avec des cordes tendues, refletant ainsi des courbes dans l’e nsemble de la pièce. 2

3

Réunion, avril 2016

4

Cilaos, février 2016

Islande, mars 2017

5

Réunion, mars 2016


Photographies Extraits de photographies prises lors de mes voyages (personnels ou scolaires), vie quotidienne, expériences que j’ai pu vivre, ayant participé à mon enrichissement personnel et architectural...


Portfolio Architecture - Julie FERRERE  
Portfolio Architecture - Julie FERRERE  
Advertisement