Page 1

www.jugenddebattiert.ch

www.lajeunessedebat.ch

www.lagioventudibatte.ch


Sommaire La démocratie ne tombe pas du ciel

03

03

- Education à la citoyenneté

Qu’est-ce que La jeunesse débat ?

04

- Méthode

04

- Formation

04

- Championnat

05

Matériel

08

Organisation

09

09

- Philosophie

- La jeunesse débat en chiffres

09

09

- Partenaires

Fondation Dialogue et contact

2

12


„C’est une évidence: la communication n’est pas synonyme d’échanges. Force est de constater en effet que notre société de l’information instantanée et permanente ne semble pas favorable à la pratique du débat. Cette pratique est pourtant essentielle à notre vie démocratique.“ Isabelle Chassot, directrice de l’Office fédéral de la culture

La démocratie ne tombe pas du ciel Aujourd’hui, plus de la moitié des référendums dans le monde ont lieu en Suisse. Pourtant la faible participation des citoyen•ne•s (et plus particulièrement celle des jeunes) y est souvent relevée. Dans un pays comme la Suisse, où le peuple est appelé à voter régulièrement, il paraît a priori évident que les jeunes issus de toutes les filières de formation apprennent à faire des choix et soient encouragés à participer activement à tout processus de décision. Or, plusieurs études nationales et internationales montrent le contraire : les jeunes résidant en Suisse n’ont pas les connaissances ni les outils nécessaires à cet exercice. Le projet La jeunesse débat fournit aux jeunes des outils pour s’exercer à l’échange d’opinions, comprendre leur environnement et apprendre à vivre avec des valeurs différentes des leurs. Les débats sont le poumon d’une démocratie. Ils sont nécessaires à l’entretien d’une vie commune harmonieuse et non conflictuelle.

res à un comportement citoyen. Le débat n’est pas perçu comme une manière de régler définitivement des situations problématiques, mais bien plus comme processus cyclique de recherche de solutions et d’analyse critique.

Education à la citoyenneté

La jeunesse débat s’inscrit dans une perspective d’éducation à la citoyenneté démocratique. Pour cela, le projet se réfère aux valeurs et méthodes du programme du Conseil de l’Europe ainsi qu’aux fondements inscrits dans le Plan d’études romand (PER). L’éducation à la citoyenneté est disciplinaire et transversale. Chaque enseignant•e participe par son enseignement à conduire les élèves à adopter un comportement citoyen. L’éducation à la citoyenneté ne se résume pas à la pratique du débat. Mais l’apprentissage du débat permet l’entraînement de compétences transversales nécessai-

3


Qu’est-ce que La jeunesse débat ? La jeunesse débat consiste en une méthodologie précise qui facilite la mise en place de débats structurés dans les classes ou auprès des groupes de jeunes. Les débats sont minutés et il n’y a pas d’animateur, mais un chronométreur. Des règles régissent le déroulement de l’exercice, ce qui facilite l’exercice pour le ou la professionnel•le et offre aux jeunes un cadre sécurisant. Le projet est développé dans le domaine scolaire depuis 2005 et extrascolaire depuis 2010. La jeunesse débat est composé de deux dimensions complémentaires, distinctes : Une dimension formative : apprendre à débattre dans le cadre d’une classe, d’un établissement, d’un groupe de jeunes ou d’un parlement de jeunesse Une dimension compétitive : lors du Championnat national de débat, mettre en œuvre les compétences acquises

Méthode

Les débats se déroulent en trois phases distinctes. Ils réunissent quatre débatteurs•trices autour d’une question fermée qui délimite clairement des positions pour/ contre. Dans les phases initiale et conclusive, un ordre de parole doit être respecté. Les débats sont ensuite évalués en suivant quatre critères. La jeunesse débat s’inscrit dans une pédagogie par compétences. Les compétences exercées peuvent être classées en trois catégories : Compétences personnelles : apprendre à s’exprimer oralement, gagner de l’assurance en public, construire et défendre une opinion propre

4

Compétences sociales : écouter, tolérer et intégrer les avis contraires, changer de perspective, savoir donner un retour constructif à ses pairs Compétences cognitives : rechercher et structurer l’information, construire un discours, aiguiser son esprit critique, cerner une problématique Ces compétences sont transversales, mais elles permettent également l’enseignement de la langue première et des sciences humaines et sociales. A cela s’ajoutent des connaissances thématiques relatives aux sujets de débat choisi (économie, politique, question de société, environnement ou encore santé).

Formation

Le dispositif de La jeunesse débat n’est pas compliqué. Toutefois, pour que le résultat (les débats) soient de qualité, une démarche d’apprentissage et d’entraînement est nécessaire. Nous proposons des formations aux enseignant•e•s et à toute autre personne qui souhaite mettre en place La jeunesse débat avec des groupes de jeunes. Formation 1 : Apprendre à débattre avec La jeunesse débat (format minimal d’une journée, conseillé 1,5 journée) Formation 2 : Atelier de formation pour jeunes (format minimal de 5h, conseillé 1 journée) Formation 3 : Enseigner la citoyenneté : méthodes, posture et moyens d’enseignement (1 journée, inscription de La jeunesse débat dans une perspective plus large) Nous adaptons volontiers nos offres à vos besoins et à vos publics.


Championnat

La Finale nationale de débat a lieu tous les deux ans à Berne. Elle est précédée d’épreuves éliminatoires organisées par les écoles, groupes de jeunes, organisations ou entreprises intéressées. Cet événement permet à des jeunes de toute la Suisse de se rencontrer et de mettre en valeur les compétences exercées. Afin de garantir une qualité des débats et une équité dans la participation, l’ensemble du Championnat est soumis à un règlement. Les collaborateurs du projet accompagnent les organisateurs d’épreuves éliminatoires.

5


„Apprendre à débattre c’est utile pour apprendre à trouver des arguments et pas juste dire oui.“ Cyril, élève de 8ème année VSO, Echallens

„En défendant une opinion qui n’est pas la mienne, je comprends mieux les gens qui pensent différemment de moi.“ Océane, Finaliste 2011, catégorie du secondaire I, Moudon

„Cela a été une expérience extrêmement enrichissante pour moi à divers points de vue, professionnel et humain. Nos élèves ont eu beaucoup de plaisir également et ont appris plus que ce qu‘ils imaginent.“ Enseignante au secondaire, Moudon

6


7


Matériel L’apprentissage de la méthode, puis l’organisation de débats se font à l’aide des supports suivants: Brochures du projet : pour l’enseignant•e et pour l’élève (sec I et II). La première détaille les étapes progressives pour l’apprentissage du débat, la seconde fournit des conseils aux débatteurs. Catalogue thématique : une bonne information est à la base de bons débats. Sur la base de champs thématiques généraux (société; écologie; économie; santé; politique), nous proposons des questions de débat spécifique ainsi que des liens documentaires. Des ressources thématiques sont disponibles en ligne pour les enseignant•e•s. Si vous souhaitez organiser un concours de débat, La jeunesse débat vous fournit différents supports: Matériel nécessaire pour le déroulement des débats (tirage au sort, signalétique) Instructions à fournir aux jurés Tableau d’organisation du concours et des scores Par ailleurs, les collaborateurs de La jeunesse débat se tiennent à votre disposition si vous avez besoin de conseils plus détaillés.

8


Organisation La jeunesse débat a été lancé en Suisse suite à l’Année européenne de la citoyenneté démocratique par l’éducation (Conseil de l’Europe 2005). Le projet est conduit dans les trois régions linguistiques ; il a été adapté du projet Jugend debattiert en Allemagne. Initialement porté par la Fondation Dialogue, l’expansion du projet a justifié un changement dans la gestion nationale qui est désormais confiée à l’association Jeunesse et Economie. Cette nouvelle collaboration permet au projet de se développer en suivant la forte demande tout en gardant sa spécificité méthodologique.

Philosophie

La jeunesse débat se fondent sur les principes suivants : Le projet s’inscrit dans une perspective d’éducation à la citoyenneté (disciplinaire et/ou interdisciplinaire). Il s’agit de former les élèves à être des citoyen•ne•s ici et maintenant et non, comme par le passé, à former ici des citoyen•ne•s pour plus tard. Il encourage la participation des jeunes. Il permet aux jeunes d’exprimer leurs opinions librement, sans jugement de valeur et dans un cadre respectueux des valeurs de la démocratie. Le débat selon La jeunesse débat est un échange avec des règles à respecter. Sa dimension compétitive de La jeunesse débat n’est pas obligatoire. En outre, pour remporter un débat, il faut avoir fait progresser la réflexion sur un sujet et non avoir écrasé l’autre. La jeunesse débat est un projet ouvert à tous les jeunes de Suisse (13-20 ans), de tous horizons socioprofessionnels. La jeunesse débat contient une dimensi-

on ludique. Le plaisir et la réussite se situent au même niveau. La jeunesse débat est un projet de formation de l’opinion qui permet également d’exercer l’expression orale et de l’articuler avec une dimension politique (recherche de solutions, approfondissement d’une problématique, construction d’une opinion).

La jeunesse débat en chiffres

La jeunesse débat existe depuis 2005 en Suisse. Le nombre de jeunes formés à la méthode et celui des participants au championnat ne cessent d‘augmenter année après année. Grâce au soutien des institutions de formation et des cantons, nous organisons toujours plus d‘ateliers de formation. Le résultat: plus de 1500 enseignants ont été formés dans toute la Suisse, 400 enseignants suivent chaque année une de nos formations continues, et près 7000 jeunes ont appris à débattre ou à observer un débat.

Partenaires

Le projet est propriété de la Fondation Dialogue. Les partenaires principaux du projet sont : La Fondation Mercator Suisse L’association Jeunesse et Economie Pour ces supports thématiques (sujet de débat), La jeunesse débat passe des accords avec des différents acteurs (administration, organisations et association). Elle se porte garante de la neutralité du matériel.

9


LQJ, vendredi 22 fĂŠvrier, 2013

10


24 Heures, 30-31 mars 2013

11


Fondation, équipes, contact Fondation Dialogue, porteuse du projet La jeunesse débat

La Fondation Dialogue, qui a été fondée par des parlementaires nationaux il y a 30 ans, promeut l’éducation à la citoyenneté des jeunes dans toute la Suisse. La Fondation vise à promouvoir l’éducation à la citoyenneté des enfants et des adolescents dans un cadre scolaire et extrascolaire. encourager l’échange entre les différentes régions linguistiques et culturelles de la Suisse. promouvoir une participation politique active de la jeunesse. A ces fins, la Fondation fournit des prestations, développe des concepts et des projets d’éducation à la citoyenneté et encourage les collaborations à l’intérieur de la Suisse ainsi qu’avec des partenaires à l’étranger.

Gerverzeichnis Président

Jean-François Steiert, Conseiller national, Fribourg

Geschichte

Geschichte

Gerverzeichnis

Der Vereindu Jugend unddeWirtschaft Membres Conseil fondationwurde Der Verein Jugend und Wirtschaft wurde 1971 gegründet, um eine Brücke zwischen 1971 gegründet, um eine Brücke zwischen Hans Ambühl, Secrétaire général CDIP, Bern Schulen und der Wirtschaft zu bauen. Schulen und der Wirtschaft zu bauen. Markus Gander, Infoklick,Seitdem Moosseedorf Seitdem konnte Secrétaire der Vereingénéral, eine tragende konnte der Verein eine tragende Rolf Gollob, du von Centre IPE de la HEP Zürich Rolle in der Directeur Vermittlung Bildungs-und Rolle in der Vermittlung von Bildungs-und Alexandra Molinaro, secrétaire suppléante , FSPJ, Moosseedorf Wirtschaftsanliegen aufbauen. générale Dank seiWirtschaftsanliegen aufbauen. Dank seinem breit aufgestellten Vorstand geniesst nem breit aufgestellten Vorstand geniesst Jugend und Wirtschaft sowohl in der Bil- Jugend und Wirtschaft sowohl in der Bildung als auch in der Wirtschaft einen star- dung als auch in der Wirtschaft einen starEquipes ken Rückhalt. Der Verein ist in der ganzen Lausanne Bern ken Rückhalt. Der Verein ist in der ganzen Schweiz Urs Marti aktiv und in allen Sprachregionen Schweiz Lucie Schaeren aktiv und in allen Sprachregionen vertreten. secrétaire général vertreten. responsable de projet et responsable des coordinateur Suisse allemande formations Romandie Vermittlungstätigkeit David Maurer Vermittlungstätigkeit Yannis Papadaniel Jugend assistant und secrétariat Wirtschaft général setzt auf den Trans- Jugend responsable und Wirtschaft du concours setzt et du aufdéveloppeden Transfer responsable zwischenduden développement bestehendenSuisse Akteuren fer ment zwischen Romandie den bestehenden Akteuren im allemande Umfeld von Bildung und Wirtschaft. Ein im Umfeld von Bildung und Wirtschaft. Ein Hauptgewicht Christian Hachen dieser Vermittlungstätigkeit Hauptgewicht Bellinzona dieser Vermittlungstätigkeit richtet responsable sich an des die formations obligatorischen et du conSchu- richtet Chinosich Sonzogni an die obligatorischen Schulen. coursBerufsSuisse und allemande Mittelschulen werden je- len. responsable Berufs- des und formations, Mittelschulen duwerden concours jedoch Andrea ebenso Schlatter einbezogen wie Pädagogische doch et du ebenso développement einbezogen Tessin wie Pädagogische Hochschulen chargée de projet und Bildungsinstitutionen Suisse Allemande auf Hochschulen Mina Desantis und Bildungsinstitutionen auf eidgenössischer Verena Blattmann Ebene. Der Verein erleich- eidgenössischer chargée de coordination Ebene. Der Tessin Verein erleichtert secrétariat als Bindeglied et comptabilité zwischen Wirtschaft und tert als Bindeglied zwischen Wirtschaft und Bildung den gegenseitigen Kontakt. Das Bildung den gegenseitigen Kontakt. Das Ziel des Vereins ist nicht der ausschliess- Ziel des Vereins ist nicht der ausschliesslich zweckorientierte Austausch, sondern lich zweckorientierte Austausch, sondern ein für alle Seiten bereicherndes Bündnis. Contact ein für alle Seiten bereicherndes Bündnis. Jugend debattiert, Monbijoustrasse 31, 3011 Bern, 031 370 17 27, Ziel info@jugenddebattiert.ch Ziel Jugend La jeunesse und débat, Wirtschaft Rue de engagiert la Tour 16, sich1004 für Lausanne, Jugend und 021 Wirtschaft 311 28 05, engagiert sich für vertretbare Anliegen aus Wirtschaftskrei- vertretbare Anliegen aus Wirtschaftskreiinfo@lajeunessedebat.ch sengioventù La ebenso dibatte, wie für Piazza pädagogisch Collegiata und5,di6500 sen Bellinzona, ebenso wie 091 für 825pädagogisch 28 89 und didaktisch bewährte Projekte an Schulen. In daktisch bewährte Projekte an Schulen. In info@lagioventudibatte.ch Zusammenarbeit mit ausgewählten Part- Zusammenarbeit mit ausgewählten Partnern fördert der Verein die Schlüsselkom- nern fördert der Verein die Schlüsselkomwww.jugenddebattiert.ch www.lajeunessedebat.ch petenzen von morgen. Dem Verein ist es petenzen von www.lagioventudibatte.ch morgen. Dem Verein ist es ein Anliegen, Lust am Lernen zu wecken ein Anliegen, Lust am Lernen zu wecken und Kreativität, Erfindergeist und Teamfä und Kreativität, Erfindergeist und Teamfä

12

Brochure d'information  

Français

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you