Page 1

N°3 DÉCEMBRE 2011

VIE EN VILLE P.04

CÔTÉ

MAGAZINE GRATUIT

Free, l’antenne relais de trop ? Une 23 antenne sur Vincennes, est-ce bien raisonnable ?

Découvrez la sélection spécial fêtes RENDEZ-VOUS P.07

e

VINCENNES

LE 1ER MAGAZINE INDÉPENDANT DE VINCENNES ET DE L’EST PARISIEN

www.cote-vincennes.fr

TROMPETTE P.08

ATELIER ET CRÉATIONS REPORTAGE P.02

MÉLANIE LAURENT REVIENT À BERLIOZ

OBJECTIF NOËL... POUR LES FÊTES, JE COURS FAIRE MES EMPLETTES CHEZ

VOIR P.09


V

oilà les fêtes de fin d’année, enfin ! Noël est de retour avec son supplément d’âme intangible, ce petit quelque chose de magique, qui rappelle à chacun d’entre nous telle ou telle tranche d’enfance. Alors, ne gâchons pas cette parenthèse de bonheur et de festivités, faisons ce que nous pouvons pour laisser, au moins pour quelques jours, la crise de côté. Oublions les plans sociaux, les tracas du quotidien, y compris les bouchons et les nombreuses tranchées, un peu partout en ville. Ne gardons que la magie des fêtes, les enfants qui lèvent la tête vers les illuminations, le marché de Noël. Bref, faisons-nous plaisir, un peu, raisonnablement. Mais rien n’empêche de s’offrir des plaisirs responsables : ce peut être acheter ses cadeaux sur Vincennes pour faire marcher le commerce local qui, parfois, en a bien besoin. Ou bien faire un détour par une boutique de commerce équitable, comme Sira Kura ou Trompette. Ou associer l’utile et l’agréable en aller faire quelques bonnes trouvailles chez Neptune, à Montreuil, qui se nourrit des dons des uns pour créer des emplois, et ainsi réinsérer celles et ceux qui y travaillent. En cette période de fête, plus encore que le reste de l’année, il appartient à chacun de penser à tous. Mais avec des étoiles dans les yeux, c’est toujours mieux !

MÉLANIE LAURENT DE RETOUR À BERLIOZ C

omme un retour aux sources. Fin novembre, Mélanie Laurent est revenue passer un samedi matin au lycée, celui au sein duquel elle a étudié puis passé son bac il y a maintenant dix ans. En tenue hivernale gris perle, celle qui a tourné sous la direction des Tarantino comme joué en compagnie de Depardieu a ainsi retrouvé les bancs de sa jeunesse, aux côtés de l’un de ses anciens professeurs, Yves Strauss. Actrice aussi talentueuse que demandée, la jeune star de 28 ans est maintenant passée derrière la caméra, comme d’autres acteurs français de sa génération : c’est donc la réalisatrice Mélanie Laurent qui est venue présenter son premier film, Les adoptés, à 150 élèves du lycée Hector-Berlioz de Vincennes, qui propose une option cinéma depuis 1989. P.M.

Ci-dessus : Mélanie Laurent et son ancien professeur de cinéma du lycée Hector-Berlioz, Yves Strauss.

LA RÉDACTION

Ci-contre : Mélanie Laurent a pris beaucoup de temps pour discuter avec les élèves et leur donner de précieux conseils sur cette profession " que l'on doit ressentir en soi comme une nécessité ". Mais les réalisatrices et réalisateurs en herbe du lycée Berlioz sont aussi des fans... Ci-dessous :  Mélanie Laurent explique aux élèves de l'option cinéma du lycée Berlioz que c'est ici même, il y a 13 ans, qu'elle a découvert que c'est derrière la caméra qu'elle voulait se réaliser. Mélanie Laurent s'est même prêtée au jeu de l'interview pour le TPE d'un groupe d'élèves...

Studio Plaire

Côté Vincennes est édité par la SARL de presse 6TCOM, au capital de 1 000 euros, 116ter Bd de la Libération 94300 Vincennes. Tél : 01 49 57 01 38. SIRET 498 062 041 00013. Numéro de commission paritaire en cours. Dépôt Légal à parution. Imprimeur : Imprimerie de l’Avesnois Directeur de la publication : Anne Hirel. Pour écrire à la rédaction : redaction@cote-vincennes.fr Pour diffuser Côté Vincennes dans votre commerce : contact@cote-vincennes.fr

Studio Plaire

Tous droits de reproduction réservés. www.cote-vincennes.fr

Retrouvez-nous sur Facebook : Vincennes Hebdo

Studio Plaire

DES PLAISIRS RESPONSABLES

Studio Plaire

ÉDITORIAL

CÔT É V I N C E N N E S N ° 3 DÉCEMBRE 2011

Studio Plaire

2

Vincennes actualités


Au Bois RieuR * FiguRines * Jeux de société * AnimAtions peintuRe * soiRées Jeux

5 rue LejempteL 94300 Vincennes

téL. 01 43 65 21 18 www.auboisrieur.fr


4 L’antenne-relais de trop ? S E N N E C N I V actus

F

ree va bientôt venir concurrencer les trois opérateurs historiques. Et pour ce faire, le nouvel opérateur de téléphonie mobile installe les antennes-relais de son réseau dans toute la France. À Vincennes, ce sera square Daumesnil. Alors que la ville est déjà plus que couverte par 22 antennes-relais, deux autres devraient donc y être installées en janvier prochain. Deux antennes de plus, faut-il ne pas s’en inquiéter, vu les ondes électro-magnétiques dans lesquelles nous baignons déjà au quotidien ? Ou bien faut-il demander à appliquer le principe de précaution ? « Le comité local de concertation sur les ondes magnétiques du 28 septembre dernier a étudié cette demande avec la plus grande attention, explique-t-on du côté de la

municipalité. Compte tenu de la proximité de l’école Saint-Joseph, les services de la ville ont demandé des mesures, dont les résultats devraient être délivrés d’ici un mois. » En 2003, la municipalité avait interdit l’installation d’antennes-relais à moins de 100 mètres des écoles et des crèches. En 2009, dans le cadre du Grenelle des ondes, Vincennes s’était également portée volontaire pour expérimenter un taux n’excédant pas 0,6 V/m. Toutefois, l’évolution de la jurisprudence rend désormais impossible toute action de la mairie : le Conseil d’Etat, dans une décision du 26 octobre dernier, a reconnu une compétence exclusive aux autorités de l’Etat pour réglementer l’implantation des antennesrelais sur le territoire. Les collectivités locales ne peuvent

côté vincennes

N°3

donc pas réglementer par arrêté l’implantation d’antennesrelais sur le territoire de leur commune, au nom du principe de précaution. « Cette décision du Conseil d’Etat ne nous permet plus de nous opposer à la pose d’antennes dans un rayon de 100 mètres par rapport aux écoles, comme nous le faisions jusqu’à présent », expliquent les services municipaux. Or

décembre 2011

ces nouvelles antennes seront situées à moins de 3 mètres de certains appartement du square, mais surtout à moins de 80 mètres de l’école Saint-Joseph et à moins de 85 mètres du collège Saint-Exupéry. Du coup, certains locataires du square Daumesnil ont décidé de lancer une pétition contre l’installation de ces antennes, la décision de non-opposition de la mairie au permis de construire n’étant juridiquement définitive que deux mois après son affichage sur place, soit mi-janvier. Reste à voir si des riverains iront jusqu’à se constituer en association pour porter plainte devant le juge civil. À suivre... Les Vincennois désirant se joindre à une action commune peuvent écrire à antennesvincennes @gmail.com

Le bric-à-brac de NeptuNe Ajoutez un supplément d’âme à vos emplettes en allant les faire dans ce magasin mariant aide aux familles en difficulté et emplois de réinsertion.

V

ous cherchez des meubles, des vêtements, des objets utiles, des idées déco, des livres, des jeux ? Faites un détour par Montreuil et découvrez une bonne adresse mariant objets vintage et action sociale : le magasin Neptune propose à la revente ce qui est

récupéré chez des particuliers par des salariés en réinsertion. Neptune aide également au rééquipement de première nécessité de familles en difficulté. « On récupère des objets, meubles, bibelots, vaisselle, pour les revendre ou rééquiper des personnes en difficulté financière. Cela nous permet

aussi de faire travailler des personnes envoyées par Pôle Emploi, en grande difficulté. Notre travail, c’est la récupération, la vente et le transport d’objets. Pour cela, nous disposons de deux magasins et de cinq camions pour aller chercher objets et meubles. » Neptune existe depuis 1994. L’association a été créée par Bernard Lesieur, avec un groupe de camarades de Polytechnique. « On récupère des hommes et des femmes très abîmés, nous les remettons au travail en les rémunérant dans le cadre de contrats aidés. On les resocialise. Nous distribuons aussi les colis de la Banque Alimentaire. Nous récupérons une vingtaine de tonnes auprès des grands magasins des environs. Cela permet de nourrir 60 personnes par jour au réfectoire, et 450 autres tous les soirs, via des colis à emporter. Nous sommes aussi en liaison avec le tribunal de Bobigny, et nous récupérons une quaran-

Un Boudoir près de la mairie Vous l’aviez peut-être connu du temps où il s’appelait encore Au bon vivant : le bar-brasserie situé juste en face de la mairie de Vincennes a fait sa mue, sous l’égide des concepteurs du Blason : ambiance micosy, mi-design, accueil agréable, bonne carte... Désormais, le Boudoir est ouvert jusqu’à minuit et propose des soirées poker le dimanche soir.

Messes de Noël : les horaires Pour celles et ceux qui souhaitent assister à la messe de Noël, la messe des enfants aura lieu samedi 24 décembre, à 18 h à NotreDame de Vincennes. À l’issue de cette messe, un rendez-vous chocolat-brioche est organisé à la salle Saint-Louis, près de la mairie. Les familles comme tous ceux qui passeront Noël seuls sur Vincennes y seront les bienvenus pour un moment de partage et de convivialité. Une autre messe est proposée à 20 h à la chapelle Saint JeanSainte Thérèse. Enfin, la messe de la nuit aura lieu à 22h30 à Notre-Dame de Vincennes.

Insep : direction les Jeux Olympiques de Londres

taine de TIG par an, pour les mettre à travailler au mileu de nos équipes. » Moralité : passer régulièrement chez Neptune, c’est faire bien plus que simplement quelques achats d’objets d’occasion. Car l’association a besoin de clients pour parvenir à poursuivre son activité en ces temps de crise et de désengagement progressif des pouvoirs publics : « Nous souffrons car les contrats aidés et les subventions sont en forte baisse. Nous devons nous tourner vers les fondations privées et les fonds ISF. » Association Neptune 32 boulevard Paul VaillantCouturier 93100 Montreuil www.neptune-association.org

Les J.O. de Londres sont dans six mois ! L’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (Insep) et L’Équipe ont décidé de s’associer pour réaliser une série documentaire intitulée London Calling. Elle sera diffusée chaque vendredi à 20 h sur L’Équipe TV, à partir de janvier 2012. Glissez-vous au cœur de l’Insep, partagez le parcours du combattant de celles et ceux qui préparent les Jeux : l’entraînement, les compétitions, les tournois qualificatifs, mais aussi le quotidien, les progrès, les doutes, les peines, les copains... Suivez Gwladys Epangué (double championne du monde, médaillée de bronze à Pékin en taekwondo), Lucie Decosse, vice-championne olympique à Pékin, Steeve Guénot, champion olympique en lutte à Pékin, Jean-Charles Valladont, vice-champion du monde en tir à l’arc.


www.cote-vincennes.fr

VINCENNES actus

5

fêtes de fin d’année : le programme complet

L

e marché de Noël est déjà de retour ! Côté illuminations, depuis le samedi 2 décembre, le centre-ville a repris ses habits de Noël, à l’exception de l’avenue du Château qui, entre crise et travaux, n’a pas souhaité financer d’éclairages supplémentaires cette année. Pour inciter plus encore les visiteurs à faire leurs achats dans les boutiques vincennoises, l’association Lacomidi, regroupant de nombreux commerçants vincennois, diffuse pen-

dant les fêtes un petit livret financé par les adhérents de l’association, proposant des bons de réduction à utiliser dans de nombreux commerces du centre-ville : n’oubliez pas de venir le chercher dans vos boutiques préférées ! Heureusement, vu le nombre de places de stationnement supprimées du fait des travaux du nouveau centre, l’heure de stationnement gratuite offerte par la municipalité reste doublée par Lacomidi, en cette période de shopping de Noël. Astucieux : les com-

merçants remettent aux clients un ticket évitant même de faire la queue à la machine. Côté animations, on retrouve comme chaque année la maison du Père Noël, un stand de maquillage pour les enfants, des sculptures sur ballon et des déambulations de musiciens et de « toons » rue du Midi. À noter que, les travaux se poursuivant désormais aussi autour de l’église, c’est sur les pelouses du square bordant celle-ci que sont installés cette année les mini cha-

lets du marché de Noël, les 9, 10 et 11 décembre, préfigurant le futur réaménagement de cet espace. Vivement l’an prochain, qu’une vraie place de l’église réaménagée puisse (peut-être) accueillir un marché encore plus vaste et festif !

sur votre agenda vincennois en décembre & en janvier... Dimanche 8 janvier 2012 : 12e Traversée de Paris, La parade des anciennes Organisée par l’Association Vincennes en Anciennes et placée sous le patronage de la FFVE (Fédération Française des Véhicules d’Époque), la Traversée de Paris est le tout premier rassemblement de véhicules anciens de l’année. Une boucle de 30 km

au départ de l’Esplanade du Château de Vincennes à partir de 8 h. Des étapes « coup de cœur » : place de la République, SacréCœur, place Vendôme, place de la Concorde, Champs-Elysées, place de l’Étoile, NotreDame, le Panthéon... Quatre bus sont mis à la disposition du public pour suivre la traversée, soit au départ de l’Esplanade du Châ-

teau de Vincennes soit sur le parcours, en faisant signe aux chauffeurs. Pensez à réserver, car le nombre de places est limité. Départ des voitures entre 8h et 8h45 de l’Esplanade du Château, arrivée vers 11h30/12h30 esplanade du Château, où les véhicules seront exposés jusqu’à 16h30. www.vincennesenanciennes.com

Faut-il brûler l’art contemporain ?  « Cet univers est un continent qui dispose de son langage. Mais qui dirait d’une langue qu’il n’a pas apprise qu’elle ne veut rien dire ? Personne. Pour être plus juste, on doit bien plutôt dire qu’on ne la comprend pas, parce que, justement, on ne l’a pas apprise. » La prochaine exposition  à la galerie Frémeaux se tiendra du 20  janvier au 21 février 2012. Pour illustrer le coffret 2 CDs Faut-il brûler l’art contemporain ?, de Michel Onfray, la galerie Frémeaux & Associés présentera des toiles ou des estampes originales de Pierre Alechinsky, Titus-Carmel, Chica, Coignard, Robert Combas, Charlélie Couture, Speedy Graphito, Daniel Humair, Paul Jenkins, Peter Klasen, Philippe Séro-Guillaume, Tony Soulié.

gabCV3_7.indd 1

04/12/11 01:28


6

VINCENNES boutiques

côté vincennes

N°3

décembre 2011

vincennes tv en live !

J

osez les fées papilles

V

ous n’avez peut-être pas poussé récemment jusqu’à l’angle de la rue Lejemptel et de la rue Raymond du Temple. Eh bien, vous devriez, car ce serait l’occasion pour vous de découvrir un lieu étonnant qui contribue, aux côtés d’autres nouveaux commerces, au renouveau de la rue Lejemptel : Les Fées Papilles. À la place d’une ancienne boulangerie, deux cousines créatives ont ouvert un superbe restaurant, design et cosy à la fois. Un restaurant ? Pas seulement. Au-delà d’une carte aux séduisants mélanges de saveurs, vous pouvez y passer prendre un brunch en famille ou entre amis, le dimanche, après votre tour rituel

au marché. Les Fées Papilles, c’est aussi une épicerie, une librairie gourmande, un service traiteur à emporter. Et même des ateliers culinaires les mercredi et samedi pour les chefs en herbe. Elles invitent également petits et grands à participer à l’un de leurs ateliers culinaires. Et si les sandwiches vous lassent, laissez-vous donc tenter par un smoothie préparé par une fée : ananas, banane, carotte, fraise, kiwi, mangue, melon, pomme... Les Fées Papilles, 13 rue Lejemptel à Vincennes. Inscription aux ateliers culinaires au 01 43 28 49 71 ou en écrivant à ateliers@lesfeespapilles.fr

oli score... Plus de 400 000 visiteurs uniques ont déjà regardé l’une des nombreuses vidéos mises en ligne sur Vincennes TV. Un beau succès après à peine trois ans d’existence, pour cette TV locale, mais pas seulement : en effet, 60% de ses spectateurs ne résident pas à Vincennes. « Ils sont en région parisienne, explique Lionel Fouéré, co-créateur et présentateur de la petite chaîne vincennoise qui monte. Soit ils viennent regarder des sujets qui ne sont pas spécifiquement locaux, soit ce sont d’anciens Vincennois qui sont restés attachés à leur ancienne ville de résidence. On le voit bien dans les commentaires qu’ils laissent sur Internet. Nous avons également fait une quinzaine de unes de Dailymotion, sans oublier de nombreuses reprises sur d’autres sites Web. » Croissance oblige, depuis l’été dernier, Vincennes TV a investi dans un superbe habillage d’antenne, et fait aussi travailler des JRI (journalistes reporters d’image) locaux pour tourner encore plus de sujets d’actualité. « Ainsi, nous créons aussi de l’emploi sur Vincennes ! » Prochaine étape : proposer des repères, des émissions récurrentes, une grille de programmes aux spectateurs de la chaîne. « Des sujets comme J’ai testé la piscine ou la patinoire, cela

plaît beaucoup. Les gens aiment bien, surtout quand ils n’y sont pas encore allés. On peut le faire pour tout type de sujet, avec un ton, un style, une ou deux fois par mois. » La première nouveauté de cette grille sera mise en ligne dès le 31 décembre au soir : « Vincennes passe à table sera une émission de débat. Nous allons essayer de la faire avec un thème différent chaque mois. » À côté de ces nouveaux rendez-vous, le responsable de Vincennes TV compte continuer à proposer un maximum de directs, notamment sur les évènement sportifs. « Il y aurait beaucoup de demande, notamment sur le rubgy et le football. Les gens peuvent les suivre en direct, ou bien les regarder en différé ensuite. »

Au bois rieur, la passion des jeux L

a vie est un jeu. Ou du moins elle peut l’être si on choisit de s’y consacrer. C’est le cas de Nicolas Boutier, un passionné de jeux de société et de jeu de rôles, qui a eu la bonne idée, il y a déjà cinq ans, d’ouvrir sa boutique rue Lejemptel. Au Bois Rieur, on prend le jeu, tous les jeux au sérieux. Les amateurs de toupies Beyblade y retrouvent les derniers modèles, les fans de Magic ou de Pokemon leurs prochaines cartes. Mais la majeure partie de la boutique est consacrée aux figurines et aux jeux de société. On y retrouve tout l’univers Game Workshop, avec les figurines, livres et jeux Warhammer, Warhammer 40 000 ou Seigneur des

Anneaux. « En lien avec Game Workshop, nous organisons des campagnes. Les séances de peinture fonctionnent aussi très bien, explique le créateur de la boutique. On oriente vraiment les enfants vers la peinture de figurines, le but étant vraiment de finir de peindre sa boîte avant d’en acheter une autre. Les parents aussi sont contents : les enfants sont calmes ! » Ouvert le dimanche pendant les fêtes, Le Bois Rieur organise des ateliers peinture tous les mercredi et samedi, matin et après-midi. « Ils viennent avec leurs figurines et leurs pinceaux, et nous fournissons le reste. On s’adapte au niveau technique de l’enfant. » La boutique devrait par ailleurs organiser des tournois Magic

et Yu Gi Ho ! à partir de janvier. Autre facette de la boutique : les jeux de société, qui séduisent de plus en plus (avec des titres comme Carcassonne, Catane ou Les aventuriers du rail), les jeux de cartes et les jeux dits d’apéro, faciles à mettre en place, aux règles simples, qui peuvent durer de trois minutes à une demi-heure.

« La boutique est comme une communauté, conclut Nicolas Boutier. On organise des soirées jeux, le vendredi tous les 15 jours, et des soirées figurines, les passionnés passant parfois de l’une à l’autre. Cela permet également de tester les nouveautés, de trouver d’autres joueurs, aussi. » www.auboisrieur.fr


8 Trompette, le paradis des petits VINCENNES boutiques

côté vincennes

N°3

décembre 2011

T

rompette est une « maison de qualité », mais pour les enfants, associant une boutique aux idées créatives et des ateliers sur mesure pour les 0-12 ans. « L’idée est de faire que boutique et ateliers se répondent, explique sa créatrice, Carole Aflalo. La base de l’atelier, c’est la récupération : cartons, pots en verre... Dans la partie boutique, je propose de petites marques, soit équitables soit de fabrication d’excellence... Je cherche de petits fabricants, qui n‘ont pas toujours accès aux vitrines mais aux produits aboutis. Mis entre eux, associés, c’est homogène. C’est possible, aujourd’hui, d’avoir de beaux jouets en carton recyclé.

Ce sont de petites séries, de jolies choses, mais ça reste accessible, comme le livre coffret des trésors de bébé, à 29 €. » Pourquoi s’être installé à Vincennes ? « Il n’y avait pas cette offre d’ateliers à la carte. Les ateliers sont pleins depuis le premier mois. Les enfants en redemandent. On prend six enfants par atelier, pour garder assez de plage de temps pour chacun. » Pour les 8-12 ans, Trompette propose des ateliers de mini métrages : « Ça commence à Noël. Marie, accessoiriste cinéma, leur propose les éléments de base pour les inspirer. Ils améliorent une histoire, font les décors, les personnages, les

biDouille et poucette est Dans la lune Des nouveautés et des créations indispensables : découvrez les idées cadeaux de Laurence Leseur, créatrice vincennoise de Bidouille & Poucette. Vous connaissez peut-être déjà ses sweat-shirts et T-shirts personnalisés de slogans sympas ou de phrases d’enfants ? Vous avez aussi entendu parler des T-shirts illustrés du célèbre Prince de Motordu ? Bidouille & Poucette vous propose de faire des cadeaux originaux et éco-respectueux à vos enfants ou à ceux de vos amis. Comme l’an passé, vous retrouverez un stand Bidouille & Poucette du 9 au 18 décembre au Village de Noël de Vincennes, près de la mairie et de l’église. Petite idée pratique : les clients de Bidouille & Poucette auront la possibilité de passer leurs commandes au village et de venir les chercher sans frais d’expédition. Enfin, en cette fin d’année, Bidouille & Poucette propose une exclusivité de l’artiste Lunatine, une édition limitée à 150 exemplaires, toutes tailles confondues !

costumes en 4 x 1h30. » En général, un atelier dure 1h15, 3/4 d’heure pour les plus petits. En janvier, Trompette lancera des ateliers de massage bébé avec une puéricultrice expérimentée. En février prochain, en sus des cours d’anglais des vendredi et samedi soir, donnés par une

jeune étudiante américaine résidant à Vincennes, Trompette lancera un cours de bilinguisme en anglais : « C’est étonnant le nombre de familles étrangères qui vivent ici. Et elles ont parfois des difficultés à faire que leur enfant parle anglais à la maison. » www.trompette-store.com

offre spéciale réservée aux commerçants

Qui sont vos clients de demain ?

« Un peu dans la lune, Lunatine trimballe ses rêves et ses bestioles avec douceur et féérie. Son univers est fait d’émotions et de doutes, à la fois onirique et poétique. Jeune artiste multi supports, ses créations imprimées sur verre, porcelaine ou papier d’art s’exposent déjà dans les galeries. » Découvrez vite les versions de « Lunatine rêve » imprimées sur bleu ou blanc, sur le site Internet de Bidouille et Poucette et sur le chalet du marché de Noël. www.bidouille-et-poucette.com

Et si c’était eux ? Donnez envie aux habitants De vincennes De pousser la porte De votre commerce !

contactez-nous au 01 43 60 02 43 ou par email à info@monarque-proDuction.com


VINCENNES SHOPPING

Publi-rédactionnel

1

Le shopping idéaL de 2

le concept store

100%

enfants

3 4 5

1- Chien range pyjama, Moulin Roty ; 2- Pyjama Super-héros, Adri ; 3 - Moto Harley-Davidson, Kidscraft ; 4 - Fauteuil, Quax ; 5 - Sac à langer Glam bronze, MSB ; 6 - Guitare, Côté Guinguette ; 7 - Coffre rose, Rice ; 8 - Cuisinière, Kidscraft ; 9 - Trophée cerf, Anne-Claire Petit.

6

8

9

7

Vos paquets cadeaux seront réalisés par les bénévoles de l’association Rêves, qui réalise les rêves des enfants malades.

9

29 rue raymond du TempLe 94300 Vincennes TéL. : 01 43 28 49 36


10

VINCENNES tendance

côté vincennes

N°3

décembre 2011

une épicerie concept rue de la jarry Elle est unique en France, et elle se trouve à Vincennes. Bienvenue chez Tôt ou tard, la première épicerie concept aux produits étonnants.

Des thés exclusifs, une frise de caricatures le long des murs et un rideau peint : ambiance exclusive !

A

vant, ce n’était qu’une épicerie de quartier presque banale, comme tant d’autres, ouverte tôt, fermée tard, où passer se dépanner de temps à autre. Et puis, il y a huit mois de cela, Omar Ben Mahroud, a eu une idée comme on en croise peu : créer une épicerie hors du commun. Tôt ou tard, l’épicerie concept était née. « Je voulais faire un truc vraiment unique, avec des produits que l’on n’a jamais vus ailleurs, explique son créateur. On est ouvert tard, comme les épiceries de nuit classiques, et nous sommes fermés le jeudi. L’idée m’est venue un jour de repos : je vais souvent chez Colette, sur Paris, je voyage aussi en Belgique, en Hollande, en Angleterre... J’y ai vu de nombreux produits que l’on ne voit pas ici, et je me suis dit pourquoi pas les faire ? » Omar Ben Mahroud fréquente aussi les salons professionnels pour y chasser les dernières tendances de la VAE, la Vente à emporter. Depuis un mois ou deux, le résultat crève les yeux : le rideau de fer est décoré d’une fresque quand l’épicerie est fermée. À l’intérieur, le changement est plus que visible, et la qualité est au rendez-vous : aux côtés des classiques d’une épicerie de proximité, place à de nouveaux produits dans un nouveau décor : des thés fins anglais, des donuts australiens, des chocolats fins , de nombreuses bières belges... Tôt ou tard ne manque pas d’idées originales, qu’il s’agisse de se faire plaisir ou d’amener un cadeau sympa chez des amis. La boutique est décidément bien au-delà de ce que propose habituellement une simple épicerie de quartier. « Les gens aiment bien, ils me demandent ce qu’il y a de nouveau. Je garde ce qui marche et j’y ajoute des nouveautés tout le temps. » Voilà un dynamisme qui fait plaisir à voir, qui plus à l’est de Vincennes, où de nombreux commerces de proximité ont d’ores et déjà disparu. D’ailleurs, les élèves de l’école de l’Est (et leurs parents) apprécieront sûrement de s’offrir un petite crêpe bretonne sur le trottoir, à la sortie des classes. Espérons que les efforts et le dynamisme d’Omar Ben Mahroud seront récompensés et soutenus plutôt que découragés par des commentaires parfois tatillons sur ses nouvelles initiatives : après tout, ce serait paradoxal de reprocher à une épicerie hors norme de pas être comme les autres !

Tôt ou tard propose bières belges, donuts australiens et même le champagne servi au Ritz !


www.cote-vincennes.fr

Vincennes plus

LA LIGNE 1 S’AUTOMATISE

Vous n’avez sûrement pas raté la campagne riche en jeux de mots de la RATP ? Sur la ligne 1, les rames automatiques sont entrées en fonction.

I

l aura tout de même fallu attendre quatre ans pour voir les premières rames automatiques circuler sur la ligne 1. Mais c'est le cas depuis début novembre. Si vous les croisez, vous les reconnaîtrez immanquablement, entre le nouveau tissu des sièges, la climatisation, et les écrans d'information près des portes. D'ici à fin décembre, ce sont 16 rames automatiques, sans conducteur, qui circuleront sur la ligne, les "anciennes" rames de la ligne 1 contribuant à moderniser la ligne 4, qui en a bien besoin. La plus ancienne des lignes, ouverte en 1900, est aussi la plus fréquentée, avec ses 725 000 usagers par jour. Comme l’a déclaré la ministre Nathalie KosciuscoMorizet, " lors de son lancement, la ligne 14 était une jeune fille. Là, c'est une vieille dame qui entre de plain-pied dans le XXIe siècle." Légèrement plus silencieuses, les nouvelles rames ne sont pas plus spacieuses, mais mieux climatisées. Cependant, pour l’instant, sur la ligne 1, bien plus que les rames, ce sont les retards qui sont automatiques ! Une des raisons : les logiciels utilisés dans les nouvelles rames communiquent mal avec ceux du nouveau centre de commande de Bastille, les deux systèmes venant de deux fournisseurs différents. C’est beau la technique...

Occasion ratée de faire parler de Vincennes : c’est à l’ouest, depuis la partie la plus récente de la ligne , à La Défense, qu’a été célébrée la mise en circulation de la première navette en conduite automatique, le 3 novembre dernier.

J.H.

PETIT AMOUR, MADE IN VINCENNES U

ne cigogne vient d’atterrir dans les parages ? Et si vous offriez à vos amis des cadeaux des naissance Made in Vincennes ? Justement, une jeune créatrice vincennoise, Patricia Taillandier a mis en ligne son site www.petit-amour.fr en octobre dernier. Le concept : proposer des cadeaux personnalisés, faits main et brodés à la demande. «Je faisais déjà cela depuis de nom-

breuses années, pour des amis, des connaissances, explique la créatrice de Petit Amour. Que peut-on offrir en allant faire ses emplettes sur son site en cette période de fêtes ? Non seulement des cadeaux de naissance réalisés à la demande, mais aussi des idées cadeaux pour les enfants et les plus grands. « Chaque achat peut être personnalisé, par un prénom, par un message. Je propose des cadeaux de naissance (bavoirs, sacs à linge, langes brodés, trousses de toilette) et des cadeaux pour les plus grands.» Ici, pas question de fabrication industrielle à l’autre bout du monde. « Je fabrique tout moi-même, souligne la jeune créatrice. Pour fabriquer un bavoir, j’achète du tissu éponge. Tout est Made in

Vincennes, c’est encore mieux que Made in France ! » Qui fait ses emplettes sur Petit Amour ? « Pour l’instant, la clientèle de Petit Amour est vincennoise et familiale, en majorité à la recherche de cadeaux de naissance. » Et que ceux qui se méfient encore des achats en ligne soient rassurés : « bon nombre de clients vont faire leur choix sur le site, puis m’envoient un e-mail pour passer commande et préfèrent régler à livraison. » Pour se faire connaître, Petit Amour va cultiver les échanges de liens entre sites, et cultiver sa visibilité sur Facebook. « Je compte aussi beaucoup sur le bouche-à-oreille, car les clients en parlent à leur carnet d’adresses. » Dernier petit bonus : si vous souhaitez acheter directement sur Internet, un code spécial permet aux vincennois de ne pas payer de frais de livraison, soit une économie de 5,50 € !

@

Le site Internet : www.petit-amour.fr

11


Côté Vincennes n°3  

Le magazine de Vincennes et de l'est parisien

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you