Page 1

l’Arbre qui Pousse Incubateur de la transition en Belgique Un espace éducatif, social et démonstratif - vers des systèmes résilients et durables Dossier de présentation du projet Printemps 2018


Table des matières

Chapitre 1 - Une nouvelle histoire Le Rêve 4 L’Incubateur de la Transition – en pratique 6

Les racines de l’Arbre 6

Educatif Social Culturel Démonstratif

Agencement des pôles 10

Notre mission 12

Nos objectifs 12

Rassembler Incuber Polliniser

Le modèle « L’Arbre qui Pousse » 16

Mode de vie en collectif 16

Mode de vie écologique 18

Mode de vie en Partenariat 20

Visite guidée 22

2


3


Chapitre premier Une nouvelle histoire

Le rĂŞve

4


Ensemble, nous rêvons d’un environnement professionnel qui répond à notre besoin d’authenticité, de connexion à la Terre, et certainement de donner du sens à notre action. Pour répondre à ce besoin, qui se révèle de plus en plus être un besoin sociétal, nous nous rendons compte que nous devons créer cette situation, à l’image de notre rêve. Nous rêvons de vivre et de travailler dans un environnement qui est ancré dans la société, mais dans une société en transition. Nous rêvons de vivre entourés d’enfants, de personnes âgées qui remplissent un rôle digne, de personnes exerçant des métiers créatifs et créateurs, d’exercer nous-mêmes des métiers d’artisans, de maraîchers, d’éducateurs, de professeurs... Nous rêvons de pouvoir transmettre cette douce folie qui nous anime et qui nous pousse à créer, à nous faire évoluer et à faire évoluer notre environnement. Il s’agit ici d’une volonté de sortir de la rhétorique et de la passivité pour créer, innover, rassembler et respecter davantage les êtres humains que nous sommes et la nature à laquelle nous sommes intrinsèquement connectés. Nous sentons qu’aujourd’hui, dans le cadre d’un pays qui voit apparaître de nouvelles initiatives citoyennes de toutes parts, il y a de la place pour une initiative unificatrice, la création d’un « Centre de la Transition » en

Belgique. C’est pourquoi nous avons décidé de partir de ce rêve pour créer un projet concret ici, en Région wallonne. Dans cet incubateur, ce hub, nous allons rassembler des idées qui, séparées, peinent à prendre leur envol mais qui une fois intégrées à un organisme vivant, prennent tout leur sens. Le rassemblement des différentes initiatives facilitera leur visibilité, leur accès à un marché, leurs possibilités de trouver un site pour se développer, leur accès au financement, un accès au réseau de la transition.Tout en restant à une échelle locale, en créant un maximum de collaborations avec les projets alentours, ils impliqueront les citoyens et les institutions de la région qui le désirent. Nous rêvons de répandre notre vision d’un monde différent, qui fonctionne dans un système déjà établi, mais qui apporte des nouvelles dimensions, un nouveau sens à notre quotidien. Une société dans laquelle le parcours de vie permet à chacun de réaliser son plein potentiel au service du vivre ensemble. A l’image d’un arbre au milieu d’une forêt grouillante d’initiatives et de potentiel, nous avons décidé de baptiser notre projet « l’Arbre qui Pousse ». Ne dit-on pas qu’un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse. Et pourtant, l’entendez-vous le murmure de l’arbre en train de pousser ?!

5


Chapitre premier Une nouvelle histoire

L’Incubateur de la Transition – en pratique

Les racines de l’Arbre

Illustration du Transition Network

6


L’Arbre qui Pousse est un espace public de rencontres, de transmission et de démonstration, incubateur du mouvement de la transition en Belgique. L’Arbre qui Pousse rassemblera les énergies citoyennes dans un environnement vert comprenant une école, une auberge citoyenne, une ferme, un centre de transmission, une zone d’habitat léger et un atelier d’artisanat. Sous-jacents à ce projet, différents piliers portent l’Arbre :

Educatif L’Arbre qui Pousse accueille des citoyens de tous âges, de 0 à 99 ans, leur proposant une expérience interactive unique à travers toutes les activités et pôles représentés sur le site. Nous accordons une importance cruciale au partage et à la transmission des connaissances et savoirs. La présence continuelle de l’École démocratique de l’Orneau (EDO) sur le site inspire cette transmission et la canalise. Forte de ses deux années d’expérience et de développement de pédagogies alternatives, l’EDO est un moteur du projet : elle prend à coeur la création d’un environnement de qualité auxquels les élèves se sentent connectés. Dans cet environnement, on parle de technologies vertes, d’agriculture régénérative, d’alimentation, d’édu-

cation alternative, d’économie circulaire, d’artisanat, de modèles d’habitations légères... Et non seulement on en parle, mais on illustre le discours par des exemples directs, accessibles pour tous, visibles sur le lieu. Des conférences y sont régulièrement organisées, des formations, des workshops... Toutes formes de transmission de connaissance et d’expérience y sont les bienvenues. La formation continue de chaque individu et la remise en question permanente permettent de créer des liens forts, d’acquérir de nouvelles compétences et de renforcer la résilience de nos modes de vie. Pour ce faire, le site accueillera des études et recherches scientifiques, organisera des séminaires, et partagera une bibliothèque commune.

Social L’Arbre qui Pousse est avant tout un espace public généreux et inclusif. Il attire et nourrit des profils de personnes différents... Activistes, universitaires, professionnels, citoyens, politiques, agriculteurs, artisans, entrepreneurs, enfants, chercheurs d’emploi, pensionnés, étudiants... Tous ces profils sont invités à venir interagir, échanger des compétences, des opinions, des visions. Le site réunit, invite à la rencontre et au rassemblement. Le temps

7


Chapitre premier Une nouvelle histoire

L’Incubateur de la Transition – en pratique

Les racines de l’Arbre

8


d’un café chez Gustave l’aubergiste, d’un atelier de perma-couture, d’une rencontre avec les penseurs de la Transition, d’un concert sur la place du village, ou d’une session de plein-conscience dans la salle polyvalente, nous sommes tous invités au grand festival quotidien, à la célébration d’authentiques formes de “vivre-ensemble”. L’Arbre qui Pousse se veut également être un laboratoire d’idées prônant la liberté de pensée de chacun.e et le développement d’alternatives viables et justes pour tous en réponse aux dérives de la société. Nous organisons et accueillons des activités de plaidoyer et activisme en accord avec nos valeurs afin de créer des affinités et liens entre humains, développer des idées et actions concrètes, et aussi de diffuser des informations par la participation à des conférences, ateliers, débats, projections cinématographiques et manifestations.

lieu de valorisation des T@lent® et d’encouragement à l’expression artistique. On y retrouvera l’organisation de spectacles, concerts, jams, expositions, cours et ateliers. L’arbre qui pousse devient un symbole de la nouvelle création collective, celle d’une société en transition.

Démonstratif Dans le village sont éparpillées une vaste gamme de techniques pionnières innovantes ou ancestrales pour vivre bien, dans le respect de l’environnement. En démontrant ces techniques, en les exposant et en les mettant en lumière, on peut démystifier certaines utopies qui y sont associées. Le site est un pont entre le politique et les citoyens en devenant un terrain d’essai, il donne l’opportunité à tout le monde de s’éduquer, de se familiariser par rapport aux choix possibles dans une vaste gamme de sujets liés à la Transition.

Culturel L’Arbre qui Pousse est un promoteur de cohésion sociale : la richesse du folklore, la diversité artistique, et la présence de notre culture collective forge la création de nouvelles histoires. Inspirés par notre récit commun, l’Arbre qui Pousse est le lieu créateur de nouveaux contes, histoires, poèmes faisant l’éloge de la Transition. C’est un

9


Chapitre premier Une nouvelle histoire

L’Incubateur de la Transition – en pratique

Agencement des pôles

L’Arbre qui Pousse se veut organisé comme un village, axé autour d’une place centrale avec différentes alcôves s’ouvrant aux visiteurs et proposant chacune leur activité connectée au tout. Le village est un lieu public, au service des citoyens, il n’appartient à personne, il est dédié à la Transition au sens large.

10


8

1

2

3 9

4 5

6

10

7

11


Chapitre premier Une nouvelle histoire

Notre mission

Nos objectifs

Nous voulons démontrer un écosystème humain reproductible qui représente notre vision pour l’avenir. L’Arbre qui Pousse doit être un “proof of concept” qu’il est possible de vivre bien dans un mode de vie avec du sens et respectueux de la Terre. En collaboration avec la société civile, le monde de l’entreprise et le politique, nous développons l’Arbre qui Pousse comme un pôle essaimeur en Belgique de nouvelles pratiques à haut impact dans une démarche glocale.

12


L’Arbre qui Pousse propose un espace primordial au premier acte de création : le rassemblement. En focalisant les énergies citoyennes en un lieu et en offrant la possibilité de partager des infrastructures, des réseaux et des idées, le projet encourage et stimule une base d’échanges humains authentiques. De ces échanges rayonnent naturellement l’énergie inspirante nécessaire à la pollinisation du mouvement.

Rassembler L’Arbre qui Pousse est un système intégré : aucun pôle ne peut exister sans l’autre, chaque activité est reliée au tout. C’est sous ce regard que le projet est une initiative innovante, puisqu’il rassemble en un seul lieu toutes les formes de vie en transition. Espace de célébration, de production, de réflexion et de transmission, l’Arbre qui Pousse les intègre en un tout cohérent. De la même manière que les enfants de l’école se nourrissent des bons produits préparés par l’aubergiste du village, l’auberge citoyenne ne fonctionnerait pas aussi bien sans la production de biogaz qui alimente son foyer, cette même production dépendant entièrement de la valeur du compostage généré par la ferme, dont le sol est lui-même influencé par le traitement des eaux grises en

amont… Le système intégré offre une possibilité infinie d’interactions et de collaborations entre ces pôles.

Incuber La focalisation des énergies produit un terreau créatif grâce auquel de nouvelles germes peuvent s’épanouir et donner de nouveaux fruits. L’Arbre qui Pousse est un incubateur de ces germes : il leur donne toute leur légitimité, leur offre la structure nécessaire pour se développer et répond activement à leurs besoins. Le projet tend à proposer des outils de gestion, à faciliter l’accès à un marché et à accompagner l’entrepreneuriat dont la vision est basée sur une transition sociétale. L’incubation est un processus qui crée de la valeur ajoutée à une idée et lui donne son plein potentiel. Dans la Ruche se regroupent des entrepreneurs et associations de la transition qui profitent de ce bouillonnement d’idées et de cet environnement de qualité pour développer leur projet. Si l‘Incubateur est le lieu par excellence de ce mouvement, les idées naissent aussi dans la fabrication d’un objet à l’Atelier, dans une session de permaculture à la ferme, et dans une discussion frivole à l’auberge... L’Arbre qui pousse est une ruche en transition conçue pour favoriser l’éclosion des rêves et

13


Chapitre premier Une nouvelle histoire

Notre mission

Nos objectifs

Alister Wynn, Guide essentiel de la transition, Transition Network 14


l’épanouissement des idées.

Polliniser L’Arbre qui Pousse a l’ambition de transmettre, d’inspirer, de connecter et de pérenniser. La Transition est un modèle participatif dont le réseau a pour mission de partager largement la vision d’un meilleur avenir. En devenant les ambassadeurs du mouvement, notre objectif est de montrer au grand public un système qui le représente intégralement. La portée du site s’étend physiquement sur toute la Belgique, et marque plus largement encore toutes les consciences qui en feront l’expérience. Autant les classes des écoles de Wavres que les autocars de jeunes professionnels viendront à l’Arbre qui Pousse pour s’inspirer d’un modèle de vie résilient et durable. Des formations y seront données, de l’échange de connaissances et d’expériences deviendra une grande partie de son ADN. Le site sera le lieu de la transmission des innovations éducatives, socio-économiques, artistiques et écologiques pour que le modèle s’exporte et se réplique dans tous les domaines de la vie publique et privée: enseignement, politique, entrepreneuriat, construction, spiritualité, vie quotidienne,... L’Arbre qui Pousse a pour objectif de fédérer le mouvement de la Transition en Belgique et de lui donner de la voix.

Les phares ne sillonnent pas les îles à la recherche de navires à sauver, ils veillent simplement à rester droit et à briller. - Anne Lamot, (Guide essentiel de la transition, Transition Network)

15


Chapitre premier Une nouvelle histoire

Le modèle «l’Arbre qui Pousse»

Un berceau de la transmission pour/par tous

16

Un ‘Hub’ qui embrasse la diversité

Démonstration de systèmes alternatifs


Mode de vie en collectif Inspiré par les travaux de Frédéric Laloux dans “Reinventing Organisations”, nous souhaitons reprendre certains éléments des modèles de gouvernance associés aux organisations de type “Teal” ou “libérée”. Tout d’abord, nous souhaitons fonctionner selon un mode de gouvernance horizontale, en utilisant des outils d’organisation, de communication, de prise de décisions et de gestion des conflits issus de la sociocratie, de l’intelligence collective et de la communication non-violente. Ceci afin de garantir que chacun.e puisse s’exprimer et soit écouté, ait les mêmes droits et prenne ses responsabilités dans la gestion du lieu. Pour y arriver, nous nous engageons chacun.e à essayer de nous améliorer continuellement et à nous faire évoluer mutuellement afin d’améliorer notre « vivre ensemble ». Pour ce faire, nous avons défini des attitudes que nous voulons encourager au sein du projet afin de former un cadre de référence pour les interactions que nous aimerions y avoir.

Respect, bienveillance et empathie - Adopter une posture d’écoute, d’ouverture et d’empathie envers nous-même et les autres, leurs choix, leurs besoins, leurs envies et leurs points de vue. Communiquer de manière non-violente. Confiance et honnêteté envers soi-même et les autres connaître, assumer et exprimer nos besoins, nos limites, ce qui nous touche positivement et négativement, nos émotions et nos valeurs. Intégrité et authenticité - Agir en cohérence avec nos valeurs. Équité - rendre en compte les capacités, besoins et limites de chacun.e afin que tout le monde bénéficie du même bien-être. Liberté et autonomie - Laisser à chacun.e la liberté de développer son plein potentiel, dans le respect des besoins et des limites des autres, en cherchant des compromis si besoin. Célébration, convivialité, légèreté et plaisir - Faire en sorte de passer du bon temps ensemble, de rire, de profiter de chaque instant qu’il nous est donné de vivre dans ce monde. Gratitude, santé et respect de la vie - Respecter l’environnement, promouvoir la vie et la santé mentale et physique de tous les êtres vivants. Engagement, coopération, persévérance, courage et dynamisme - Faire de notre mieux pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés, en prenant sa part de responsabilité.

17


Chapitre premier Une nouvelle histoire

Le modèle «l’Arbre qui Pousse»

18


Ensuite, nous souhaitons mettre à disposition un lieu central de partages et d’échanges, afin de nous réunir mais surtout de pouvoir passer du bon temps ensemble, célébrer, et créer du lien entre nous et avec l’extérieur. Nous voulons régulièrement impliquer les habitants du paysage social dans lequel s’intègre le projet. Nous souhaitons également que le lieu et ses activités soient diversifiés, qu’ils valorisent nos différents caractères, aptitudes, savoir-faire, savoir-être, connaissances pratiques et théoriques et nous permettent de les développer !

déchets organiques, le photovoltaïque et l’éolien. La gestion de l’eau se fera en intégrant des techniques de biométhanisation, myco-filtres, lagunage et marais vivants. De la chaleur sera produite par biométhanisation, compostage et réacteurs Jean Pain. Dans la même philosophie, nous pensons que l’habitat léger peut constituer une solution à la crise du logement et les problèmes écologiques qui y sont liés. Ce mode d’habiter incarne aussi notre envie profonde de vivre de manière plus simple et plus légère, tant physiquement que mentalement, tout en ayant un impact minimal et réversible sur le milieu environnant.

Mode de vie écologique Nous souhaitons minimiser notre empreinte écologique en réduisant notre consommation puis en gérant de façon intégrée et autonome nos ressources.. Pour cela, nous voulons évaluer nos besoins réels (matériels et non matériels) et réfléchirons à la manière de les atteindre. Nous voulons démontrer un écosystème humain qui propose une grande qualité de vie et au sein duquel le système eau-énergie-déchets-alimentation est intégré au mieux possible. Pour remplir nos besoins en énergie nous proposons d’utiliser la biométhanisation de

Nous pensons d’ailleurs que notre présence ne doit pas être un fardeau pour le milieu et souhaitons justement améliorer et embellir notre endroit de vie en favorisant et augmentant la cohabitation avec les autres êtres vivants (biodiversité animale et végétale), en re-plantant des arbres et des haies, en créant des zones humides, en réintroduisant des variétés et cultivars de plantes diverses, etc afin de vivre dans un milieu contribuant au bien-être de tous.

19


Chapitre premier Une nouvelle histoire

Le modèle «l’Arbre qui Pousse»

L’école démocratique de l’Orneau en pleine session créative

20


Mode de vie en Partenariat Nous voulons développer des partenariats forts avec des activités locales partageant une philosophie de travail allant dans la même direction, via de la location / coopérative dans l’idée d’un modèle shop in shop, où différentes activités collaborent et partagent un espace commun. Cette logique doit permettre à des entrepreneurs, commerçants, artisans et start-ups d’accéder à un espace de travail de qualité et à faible risque pour eux. Ils peuvent tester leur activité sans devoir assumer les risques lourds liés à un lancement normal (minimum 20h d’ouverture, loyer avec garantie personnelle, engagement sur la durée…). Nous voulons créer un climat favorable à l’entreprenariat de la Transition, en proposant une visibilité publique, du conseil, un accès au financement et au réseau.

potentielle que nous comptons bien utiliser. L’intégration des différents partenaires nécessite une définition plus précise et reposera sur des documents fondamentaux que nous sommes en train de construire. Un règlement d’ordre intérieur Une charte de fonctionnement Un contrat de location / coopérative Une logique financière de location / coopérative

Un des enjeux majeurs de l’Incubateur est de conserver voire renforcer l’identité individuelle des partenaires tout en créant une continuité de style. Nous cherchons à construire des modèles résolument gagnants-gagnants. Les charges pesant individuellement sur chaque partenaire créent un espace d’optimisation

21


Chapitre premier Une nouvelle histoire

Visite guidée « S’il y a bien une chose que nous possédons, c’est le "pouvoir de réunir". [...] On peut rassembler les gens, les aider à identifier leurs ressources et déclencher l’action. » - Chuck Collins : Jamaica Plain New Economy Transition, Boston, (Guide essentiel de la transition, Transition Network)

22


23


Chapitre premier Une nouvelle histoire

Visite guidĂŠe

8

1

2

3 9

4 5

6

10

7

Interaction spatiale des pĂ´les 24


1. Auberge citoyenne Invitante et chaleureuse, l’Auberge est le lieu de rendez-vous de tous les citoyens impliqués d’une manière ou d’une autre à l’Arbre. On vient s’y réchauffer (ou s’y rafraîchir) aux bons soins d’une équipe dévouée à une alimentation de qualité, accueilli dans un environnement favorisant les échanges et discussions passionnés. Alcôves plus secrètes à côté d’espaces aérés, il y en a pour tous les usages, tant qu’on aime un bon plat, une bonne conversation et une bonne mousse. Coeur festif du village, on s’y retrouve le soir pour de la musique, des tables d’échange, pour jouer ensemble ou suivre un cours de cuisine. Les événements proposés ciblent des publics spécifiques mais qui in fine donnent de la place à toutes les populations et générations. Pareillement, le menu propose une gamme de plats et de prix larges pour toutes les attentes et papilles. L’Auberge est le foyer social et interactif du Village.

2. La ruche Spacieux et lumineux, on y accueille les conteurs et inspirateurs de la Transition. De leur côté, les acteurs en recherche viennent y chercher de l’impulsion et des res-

sources. Des open-spaces accueillent des groupes de travail, on y tient des rencontres entre coachs et entrepreneurs ou entre citoyens développant des projets. Parallèlement, des jeunes entreprises y sont les bienvenues pour leurs débuts, profitant ainsi de l’infrastructure, du conseil, du financement et du réseau de l’Incubateur. Une fois plus évoluées dans leur développement, les entreprises de l’Incubateur sont invitées à s’envoler ailleurs ou à s’implanter sur le terrain de l’Arbre qui Pousse comme partenaires. Le centre est une référence pour le mouvement de la Transition en Belgique et des formations y sont régulièrement organisées sur des sujets comme l’agriculture, l’entreprenariat, l’économie, l’écologie, les technologies, la politique, la gouvernance, l’éducation… Certaines formations impliquent même les participants sur une durée de plusieurs mois, proposant des modules reconnus par différentes universités en Belgique. Dans l’Incubateur, on éveille, forme et conseille pour donner naissance à des rêves, afin de les proposer au monde de la manière la plus adaptée et solide possible. L’Incubateur est le foyer du rêve et de la transmission intellectuelle du Village.

25


Chapitre premier Une nouvelle histoire

Visite guidée

L’école démocratique de l’Orneau en pleine session créative 26


3. L’École démocratique de l’Orneau L’énergie jeune de l’École apporte un aspect de transmission permanent, avec des enfants en constante interaction avec les différents pôles du Village. Avec la présence dynamisante de 150 enfants entre 3 et 18 ans, le site vibre, chante et chahute! En plus des enfants, l’École implique corps et âme des parents, des intervenants, des bénévoles, c’est tout un écosystème à elle seule. Les principes éducatifs de l’école démocratique de l’Orneau sont tels qu’ils veulent laisser aux talents de chaque enfant la chance de s’exprimer et de se développer, ce qui sera encouragé par la grande diversité de compétences et de personnalités présentes sur le site. L’École est un laboratoire de recherche et d’innovation en matière d’éducation en Belgique, elle expérimente et démontre un nouveau paradigme qui se veut mieux adapté aux besoins de notre société en transition. L’École est le foyer du renouvellement et de la transmission du village.

4. L’Atelier Dans une belle cour entourée d’ateliers et d’échoppes en alcôves, les sons et les odeurs des matériaux en trans-

formation immergent les visiteurs dans une expérience inspirante. On y propose régulièrement des workshops sur la transformation de la matière; menuiserie, fermentation, conservation d’aliments, couture, travail du métal, boulangerie… Les artisans de toutes disciplines y sont valorisés pour leur créativité, audace et savoir-faire. Dans la logique d’un brassage constant entre les générations et les talents, l’Atelier, l’École, l’Incubateur et la Ferme sont en constante interaction, puisqu’on travaille ensemble à construire une belle oeuvre. Inscrit dans le paysage Wavrien, l’Atelier offre aussi un espace de travail et des outils partagés pour les coopérateurs désireux de venir profiter des compétences et du conseil des plus expérimentés. On y répare, fabrique, rénove, bricole, invente… Et puis on expose pour en rire, pour inspirer, pour divertir et aussi pour vendre. Certains commerces artisanaux/entrepreneurs y sont basés en permanence, en échange d’un loyer juste et d’une participation active à l’écosystème de transmission du Village. D’autres sont de passage pour une expérience partagée ponctuelle ou pour la durée d’un projet en particulier. L’Atelier est le foyer de la transmission des savoir-faire du Village.

27


Chapitre premier Une nouvelle histoire

Visite guidée

« C’est bien plus qu’un potager, c’est un lieu de rencontre dans le quartier, un endroit où l’on peut s’arrêter et discuter avec ses voisins, alors qu’on ne faisait que les croiser avant. On voit des personnes très différentes se parler, de tous les âges, des enfants et des personnes âgées. C’est un vrai lieu de rencontre. » - Sébastien Mathieu à propos d’une initiative bruxelloise de potager partagé, 1000 Bruxelles en Transition, (Guide essentiel de la transition, Transition Network) Le potager de l’école démocratique de l’Orneau 28


5. La Ferme L’Arbre qui Pousse propose un accès à la Terre pour des producteurs professionnels, amateurs, apprentis et des citoyens de la région. Leur production alimente l’Auberge, un réseau de coopérateurs et d’entrepreneurs de la région, mais aussi les activités de l’Atelier, de l’Ecole et les évènements de l’Arbre qui pousse. Les maraîchers sont intégrés dans un écosystème qui leur permet de cultiver la terre et de produire des légumes, fruits, baies, noix, plantes médicinales et viandes de qualité. Bénéficiant d’un réseau de bénévoles via le Centre, ils peuvent trouver de l’aide pendant les périodes les plus intenses de l’année. En contrepartie, des jeunes peuvent bénéficier d’une expérience les mains dans la terre, éventuellement valorisée par leur université ou école. En parallèle, les citoyens amateurs cultivant un lot peuvent bénéficier de l’expérience et du conseil de professionnels. Les jardins sont un lieu de rencontre et d’échanges en-dehors de la ville, on se parle en étant à l’extérieur, occupés par des activités physiques qui nourrissent. Les producteurs bénéficient d’un réseau de consommateurs à travers les activités de l’Arbre qui Pousse, puis un réseau de distribution et de communica-

tion est proposé pour rendre leurs activités plus efficaces et plus économiques. La ferme expérimente et démontre des pratiques innovantes de culture biologique en agro-écologie, s’inscrivant dans un système agro-alimentaire en crise. La ferme a un souci de produire, mais de produire bien, de créer de la valeur pour le consommateur, mais aussi pour le producteur. C’est pourquoi une transformation et valorisation locale sont cruciales. La Ferme est le foyer qui alimente le village et ses environs en alimentation de qualité.

6. Compostage L’activité de compostage s’occupe de gérer les déchets verts du site et des environs de la meilleure façon possible afin de pouvoir rendre sa part à la terre. Cet apport est crucial afin d’augmenter la fertilité et la résilience de notre sol, pour que celui-ci puisse nous nourrir et soutenir notre activité à-travers le temps. Grâce à une équipe de professionnels conscients du rôle qu’ils jouent, les producteurs du site ainsi que les entrepreneurs et particuliers participants de la région, ont accès à du compost fini de qualité. La commune finance l’activité de compostage pour son service rendu, propor-

29


Une vision de l’Arbre qui Pousse, mars 2018 30


tionnellement à la quantité de déchets verts gérée par le site. Le compostage est le foyer de revalorisation des déchets du village.

7. Eco-hébergement et habitat Au coeur du fonctionnement quotidien du village, on retrouve une équipe de porteurs du projet. Ces piliers alimentent le village de leur présence permanente, avec leurs 5-7 habitations naturelles en retrait de la zone fortement fréquentée du site. Intégrée à cette zone d’habitation, on retrouve un endroit dédié au logement des bénévoles et des visiteurs. Cet éco-hébergement regroupe deux dortoirs, un séjour et une cuisine pour les bénévoles à court-terme. Ensuite, des chambres plus privées sont disponibles pour les familles ou intervenants en visite. Les bâtiments sont intégralement construits en matériaux naturels locaux; terre, paille, bois et chanvre dominent, pour des logements tous discrètement inscrits dans le paysage. Cette zone d’habitation est le foyer humain soutenant toutes les activités du village.

8. Bio-méthanisation En plus de l’électricité produite grâce à des panneaux solaires et une éolienne, nous générons notre propre énergie combustible grâce à un méthaniseur de 11m³. Le méthaniseur reprend les déchets à plus haute valeur énergétique que le compost, essentiellement des déchets alimentaires du Café Citoyen et d’autres restaurations des environs. Ce système gère jusqu’à 130 kg de déchets organiques par jour pour générer 22 m3 de biogaz par jour, l’équivalent d’environ 110 kWh de gaz ou de quoi alimenter 20 maisons de 150 m² en chauffage à l’année. Cette quantité de gaz est largement suffisante pour les besoins en chauffage et cuisson du Café Citoyen et l’excédent peut être utilisé pour chauffer les autres installations du site. Le méthaniseur est chauffé à 38°C pour maintenir une production optimale constante. Le chauffage est assuré par des panneaux thermiques et par le biogaz luimême. Même au cœur de l’hiver où les besoins de chauffage sont les plus importants, le méthaniseur permet de ressortir 5 fois plus d’énergie qu’il n’en requiert pour fonctionner. Le système est fourni par l’entreprise Methanogen ltd basée en Angleterre et construisant des méthaniseurs entre 0.6 et 2000 m3 depuis les années 80.

31


Chapitre premier Une nouvelle histoire

Visite guidée « Lorsque nous nous réunissons, c’est comme si tout le monde s’enrichissait mutuellement. « Je t’apprends... tu m’apprends ». Tout le monde écoute et puis quelqu’un arrive avec une autre idée. On observe une vraie motivation collective, des connaissances communes, l’envie de se rassembler pour le bien du groupe. L’enthousiasme est tangible. » Emiliano Muñoz, Portillo en Transición, Espagne (Guide essentiel de la transition, Transition Network)

32


9. La Place du Village Sur la place centrale du village a régulièrement lieu un marché pour les petits producteurs locaux, les artisans et n’importe quelle initiative locale. Le marché est encore un événement social qui attire du monde de l’extérieur, encourage les échanges et permet à des initiatives isolées de gagner en visibilité et d’accéder à un réseau de consommateurs. La Place est le foyer interactif et commercial du village.

tations légères. Des facilités partagées sont construites pour assurer la qualité de vie des gardiens. Ces gardiens entretiennent le cœur et l’âme du village, apportent leur énergie vitale pour alimenter chacun des foyers individuels.

10. Les Gardiens du Foyer Pour qu’un tel site puisse fonctionner, il faut un comité d’acteurs engagés pour assurer une permanence sur place de jour comme de nuit. Un habitat groupé (maximum 10 lots) et des habitats légers seront créés pour accueillir des jeunes, familles et seniors souhaitant s’insérer dans la dynamique de l’Incubateur de la Transition au quotidien. Ces Gardiens portent l’Arbre sur leurs épaules, lui donnent leur énergie vitale en échange d’un endroit pour vivre simplement. Une partie des terres est dédiée à accueillir quelques habitations légères et mobiles comme des Tiny Houses. Seulement les personnes travaillant sur le site peuvent y vivre et seulement dans des habi-

33


l’Arbre qui Pousse Incubateur de la transition en Belgique Propulsé par : Juan Thibaut de Maisières Romain Gauthier Rodrigue Gehot Arthur Michelet

34

Pour le collectif «l’Arbre qui Pousse» juan.thibaut@gmail.com +32484636807

Profile for Juan

L'Arbre qui Pousse_V.2  

L'Arbre qui Pousse_V.2  

Profile for juan0274
Advertisement