Issuu on Google+


2


Tables des matières :

Avant-propos sur les arts du cirque…............................................................................................................. 5 Réchauffements physiques ........................................................................................................................... 7 Termes d’acrobatie ..................................................................................................................................... 10

Volet acrobatie............................................................................................................................................... 13 Tout-petits (4 à 6 ans) ................................................................................................................................. 13 Junior (7 à 10 ans) ....................................................................................................................................... 17 Intermédiaire (11 ans et +) .......................................................................................................................... 25 Avancés ...................................................................................................................................................... 33

Volet jonglerie................................................................................................................................................ 43 Fabrication de balles ................................................................................................................................... 43 Tous petits (4 à 6 ans) ................................................................................................................................. 45 Junior (7 à 10 ans) ....................................................................................................................................... 50 Intermédiaire (11 ans et +) .......................................................................................................................... 54 Figures avancées ......................................................................................................................................... 58

Crédits : ...................................................................................................................................................... 62

3


4


Avant-propos sur les arts du cirque… Créations In Vivo vous invite à vous initier ainsi que vos élèves aux arts du cirque à l’aide de ce guide. Il comprend deux volets, soit celui de l’acrobatie et celui de la jonglerie. Le Ministère de l’éducation et les professionnels de la santé s’entendent pour dire qu’une saine activité sportive aide à l’acquisition de compétences, à la concentration en classe et à la motivation générale de l’élève. Les activités de cirque que nous proposons dans ce guide seront utiles pour l’atteinte d’objectifs techniques visant l’expression personnelle. Voici quelques éléments de ces objectifs pédagogiques en ce qui a trait à la jonglerie :

Objectifs techniques : -

Développer l’utilisation équivalente des deux mains. Améliorer la motricité fine manuelle. Lancer un objet avec précision dans un temps très court. Estimer la trajectoire d’un objet en mouvement et le rattraper. Réinvestir les capacités techniques, notamment les figures apprises, pour enchaîner plusieurs éléments. Connaître son schéma corporel.

-

Objectifs expressifs : -

Développer la capacité de création. Mener à terme un projet (seul ou à plusieurs) dans le but d’une production en public. Transmettre des émotions à partir d’un média particulier.

Objectifs communs : -

Développer la capacité de concentration. Faire constater que le travail fait progresser (la plupart des enfants sont débutants en jonglage, et s’ils s’entraînent bien ils progressent rapidement, les progrès sont donc nettement visibles, ce qui est plus flagrant que dans nombre d’activités).

D’autres éléments du cirque tels que le « main à main » et les « acrobaties » développent également : -

La dextérité manuelle La coordination des membres La balance des poids La compréhension de phénomènes physiques tels que la loi de l’attraction, la compréhension de la force physique individuelle, et bien plus !

Attention : il est à noter qu’un réchauffement physique adéquat est recommandé avant d’effectuer tout exercice.

À cet effet, vous trouverez donc ci-après quelques conseils pratiques.

5


6


Réchauffements physiques

Matériel : Matelas de gymnastique, vêtements confortables Note importante : Assurez-vous d’être toujours accompagné d’un adulte, d’un pareur ou d’une personne expérimentée avant d’effectuer des acrobaties. Une bonne sécurité évite des blessures !

Étapes à suivre : 1- La tête : Tracez des demi-cercles avec la tête penchée vers l’avant (le menton en bas). Il est important de ne pas aller trop loin de gauche à droite. Relevez le menton et regardez vers la gauche et ensuite vers la droite (3 fois de chaque côté). Penchez la tête du côté droit et avec votre bras droit, venez caresser le contour de votre tête (la main droite sur l’oreille gauche), pour qu’ensuite vous puissiez étendre le bras gauche à l’horizontal. Vous devriez sentir un petit étirement au niveau du cou. Répétez le même exercice mais de l’autre côté.

2- Les bras : Mettez vos bras en croix et faites des petits cercles vers l’avant et ensuite vers l’arrière. Au fur et à mesure que vous faites des rotations, agrandissez les cercles. Une fois cela terminé, placez votre bras droit tout droit contre votre poitrine et avec la main gauche exercez une petite pression au niveau du coude pour pousser le bras plus près de la poitrine. Répétez avec l’autre bras. Amenez le bras droit derrière la tête et avec votre main gauche mettez une pression sur le coude vers le bas. Répétez avec l’autre bras.

7


3- Les poignets : Placez-vous à quatre pattes, les mains au sol devant vous et avec les doigts pointant devant, faites une rotation avec tout le corps en exerçant un peu de pression sur les mains. Répétez le mouvement mais avec les doigts pointant vers l’intérieur, l’arrière et les côtés. Vous pouvez aussi vous placer debout avec les bras tendus devant vous tout en ouvrant et fermant les doigts sur les mains et en les ouvrant. Ces mouvements de doigts se font rapidement causant une petite chaleur au niveau des poignets. Vous pouvez effectuer le même mouvement mais, cette fois-ci, avec les paumes vers le ciel. Avoir les bras tendus assure un meilleur résultat. Ayant terminé, secouez vos poignets légèrement afin de libérer toute tension.

4- Le tronc : Posez les mains sur les hanches et écartez les jambes de la largeur des épaules. Effectuez de petites rotations du tronc en amenant le bassin vers l’avant, le côté, l’arrière et l’autre côté. Revenez à la position de départ pour ensuite pencher le corps d’un côté tout en gardant une main sur la hanche. Étirez le bras opposé au-dessus de votre tête afin de sentir l’étirement sur le côté du corps. Répétez de l’autre côté.

8


5- Les jambes : Restez dans la position de l’exercice #4 mais écartez les jambes un peu plus. Descendez votre bassin vers l’avant et essayez de toucher le sol avec vos mains tout en gardant les jambes droites. Si vous avez de la difficulté, vous pouvez plier les jambes. L’important est de sentir une tension au niveau des jambes et des cuisses. Pliez votre genou droit et apportez votre jambe droite contre votre ventre. Gardez le dos droit et rentrez le bassin pour sentir une meilleur tension. Répétez avec la jambe gauche. Pliez votre genou droit et avec une main, apportez le talon au fessier droit. Gardez le corps droit et rentrez le bassin. Si vous avez un déséquilibre vous pouvez soit fixer un point devant vous ou toucher votre nombril avec l’autre main. Répétez avec l’autre jambe. Assoyez-vous par terre avec les jambes droites et collées devant vous. En gardant le dos droit, étirez vos bras et essayez de toucher vos pieds. Étirez-vous jusqu’au point d’inconfort et non trop loin.

6- Les chevilles : Debout, faites une rotation du pied droit et ensuite du pied gauche (dans le sens de l’aiguille d’une montre et l’inverse). Assoyez-vous avec les jambes droites et collées devant vous. Pointez les orteils et dépointez. Répétez 6 à 10 fois.

7- Tout le corps : Effectuez des sauts en étoile (une douzaine) afin de vous donner une énergie d’ensemble avant de commencer et ainsi mettre l’énergie cardiovasculaire en marche.

9


Termes d’acrobatie

Le porteur : la personne qui se retrouve la majorité du temps en-dessous et qui porte le voltigeur. Le voltigeur : la personne qui se retrouve la majorité du temps par-dessus le porteur. Il se fait porter et est autant responsable que le porteur pour effectuer le mouvement.

Le pareur : celui qui assure la sécurité autour du porteur et du voltigeur. Il est là également pour attraper le voltigeur s’il y a une chute. Il est l’œil extérieur qui peut aussi guider les deux acrobates dans l’exécution du mouvement.

10


Le gainage : action d’aligner le corps (jambes et tronc) tout en amenant le bassin vers l’intérieur et en contractant les fesses et les abdominaux. Il faut souvent gainer le corps afin de bien exécuter des mouvements acrobatiques.

11


12


Volet acrobatie Tout-petits (4 à 6 ans) Exercices d’équilibre : 1- Sur une jambe : (seul) Placez-vous debout et droit, les jambes ensemble et les bras de chaque côté de votre corps. Levez votre jambe droite lentement. Elle doit être légèrement tendue. Observez la hauteur de la jambe et essayez de la maintenir ainsi. Effectuez le même exercice avec la jambe gauche.

2- L’arabesque : (seul) Placez-vous debout et droit, les jambes collées ensemble et les bras de chaque côté de votre corps. Levez votre jambe droite lentement vers l’arrière et servez-vous de vos bras pour l’équilibre. Les bras étendus en croix, penchez votre corps vers l’avant et votre bassin vers l’arrière. Gardez les bras tendus bien droits et les deux jambes bien droites. Pointez les orteils et gardez la position durant 5 à 10 secondes. Répétez l’exercice avec la jambe gauche.

Exercices au sol : 1- Le crabe : (seul) Assoyez-vous par terre avec les deux mains au sol de chaque côté de vous (les doigts vers l’intérieur). Les jambes pliées et écartées de la largeur des épaules. En poussant sur les mains et les pieds, vous relevez le bassin pour que votre dos soit bien droit à l’horizontal. Essayez d’avancer lentement pour effectuer la marche du crabe.

13


2- Roulade du chat : (seul) Placez-vous à quatre pattes avec les bras et les jambes de la même largeur (largeur des épaules). Pliez légèrement les bras et le corps du côté droit tout en rentrant l’épaule vers l’intérieur. Reposez tout le côté du corps au sol et continuez de tourner pour vous retrouver sur le dos. Une fois sur le dos, continuez le mouvement du même côté pour revenir à quatre pattes à la position initiale. Essayez de le refaire mais en tournant vers la gauche.

14


3- Roulade avant : (seul ou avec pareur) S’accroupir (en petit bonhomme), avec les jambes pliées, les mains au sol, légèrement devant vous et de chaque côté de votre corps, de la largeur des épaules. Rentrez la tête avec le menton collé à la poitrine. Pliez légèrement le corps vers l’avant pour que le dos soit courbé. Dans un petit élan, appuyez sur vos mains et poussez sur vos pieds pour ainsi faire basculer le corps vers l’avant (restez toujours en petite boule). Gardez la tête bien rentrée et en roulant vous devriez sentir le matelas sur votre nuque et non sur la tête. Restez dans la position jusqu’au moment où vous revenez sur vos pieds. Si vous vous retrouvez sur le dos et que vous n’arrivez pas à remonter c’est qu’il vous manque de l’élan au début de l’exécution. Il faut revenir à la position initiale, donc sur les pieds, avec les mains de chaque côté du corps. Attention : ne pas croiser les jambes pendant la roulade. C’est souvent un faux pli qu’il faut corriger.

15


Défi : 1- Roulade arrière : (seul ou avec pareur) S’accroupir comme dans l’exercice de la roulade. La position des mains et des jambes sont les mêmes. Assurez-vous d’avoir le dos courbé ainsi que le menton rentré vers l’intérieur. Placez vos mains tout près des oreilles (les coudes en l’air et les paumes vers le ciel). Laissez-vous basculer légèrement vers l’arrière tout en gardant le dos courbé et une fois que votre dos roule sur le matelas et que vos mains s’y rendent aussi, poussez avec celles-ci pour laisser passer la tête et revenir à la position initiale. Il est important de garder le menton rentré pour que la tête n’empêche pas le roulement de s’effectuer.

16


Junior (7 à 10 ans) Exercices d’équilibre : 1- L’arabesque : (seul) Placez-vous debout et droit, les jambes ensemble et les bras de chaque côté de votre corps. Levez votre jambe droite lentement vers l’arrière et servez-vous de vos bras pour l’équilibre. Les bras tendus en croix, penchez votre corps vers l’avant et votre bassin vers l’arrière. Gardez les bras étendus bien droits et les deux jambes bien droites. Pointez les orteils et gardez la position durant 5 à 10 secondes. Répétez l’exercice avec la jambe gauche.

2- La flèche : (seul) Placez-vous à quatre pattes au sol. Tendez votre bras droit devant et votre jambe gauche derrière. Assurez-vous d’être le plus droit possible. Restez en équilibre de 5 à 10 secondes et répétez le mouvement mais avec l’autre bras et l’autre jambe.

17


3- La cloche : Avec un ami, placez-vous debout dos à dos. Entre-croisez vos bras. L’un décide de basculer l’autre en penchant le corps vers l’avant (le dos droit à l’horizontal) et en sortant les fesses. Il est important de le faire avec contrôle et de ne pas aller trop vite pour ne pas faire renverser son ami. Une fois en équilibre, on revient à la position initiale et on inverse les rôles. Celui qui s’est fait porter devient celui qui sera porté. Vous pouvez faire trois ou quatre bascules chacun.

4- L’ascenseur assis : Avec un ami, placez-vous dos à dos. Entre-croisez vos bras, le but étant d’essayer de vous asseoir en même temps et de vous relever en même temps. Allez-y plus lentement au début et plus vous avez de facilité à effectuer le mouvement, plus vous pouvez augmenter la vitesse d’exécution. Le but est d’être synchronisé avec l’autre et de communiquer avec l’autre sans se voir grâce au contact physique.

18


Exercices au sol : 1- Roulade avant : (seul ou avec pareur) S’accroupir (en petit bonhomme), avec les jambes pliées, les mains au sol, légèrement devant vous et de chaque côté de votre corps, de la largeur des épaules. Rentrez la tête avec le menton collé à la poitrine. Pliez légèrement le corps vers l’avant pour que le dos soit courbé. Dans un petit élan, appuyez sur vos mains et poussez sur vos pieds pour ainsi faire basculer le corps vers l’avant (restez toujours en petite boule). Gardez la tête bien rentrée et en roulant vous devriez sentir le matelas sur votre nuque et non sur la tête. Restez dans la position jusqu’au moment où vous revenez sur vos pieds. Si vous vous retrouvez sur le dos et que vous n’arrivez pas à remonter c’est qu’il vous manque de l’élan au début de l’exécution. Il faut revenir à la position initiale donc sur les pieds avec les mains de chaque côté du corps. Attention : ne pas croiser les jambes pendant la roulade. C’est souvent un faux pli qu’il faut corriger.

19


2- Roulade arrière : (seul ou avec pareur) S’accroupir comme dans l’exercice de la roulade. La position des mains et des jambes sont les mêmes. Assurez-vous d’avoir le dos courbé ainsi que le menton rentré vers l’intérieur. Placez vos mains tout près des oreilles (les coudes en l’air et les paumes vers le ciel). Laissez-vous basculer légèrement vers l’arrière tout en gardant le dos courbé et une fois que votre dos roule sur le matelas et que vos mains s’y rendent aussi, poussez avec celles-ci pour laisser passer la tête et revenir à la position initiale. Il est important de garder le menton rentré pour que la tête n’empêche pas le roulement de s’effectuer.

20


3- Roulade avant (jambes en écart) : (seul ou avec pareur) Cette roulade ressemble beaucoup à la roulade avant simple mais cette fois-ci il suffit de commencer en position jambes écartées au lieu de groupées. Les mains sont au sol. En poussant sur les mains et en gardant le menton rentré vers l’intérieur, la nuque roule sur le sol et une fois la roulade effectuée et en position assise (jambes écartées), amenez vos mains entre vos cuisses au sol devant vous, vos doigts vers l’avant et poussez sur celles-ci pour remonter en position initiale. Gardez les jambes bien droites si possible sinon légèrement fléchies. Il est important de garder le dos courbé. C’est ce qui permet au corps de rouler correctement.

21


4- Roue latérale : (seul ou avec un pareur) Avant d’exécuter une roue latérale, il vous faut décider de quel côté vous voulez tourner. Il faut donc choisir un pied de départ. Le droit ou le gauche? Supposons que vous choisissiez le droit, le pareur se retrouve donc de votre côté droit pour vous prendre par la taille s’il le faut et éviter de se faire frapper par vos jambes. Placez-vous en fente avant, le pied droit est en avant et la jambe droite est à un angle de 90 degrés pendant que la jambe gauche est droite derrière. Le corps et la tête sont dans le prolongement de la jambe arrière. Les bras sont tendus et en haut, les paumes des mains vers l’extérieur. Effectuez une poussée de la jambe droite tout en tournant le tronc vers la gauche pour que la main droite se pose au sol. Quand la main droite touche le sol, la jambe droite quitte le sol. Venez poser votre main gauche près de votre main droite, les doigts orientés vers la main droite. Gardez les jambes écartées et droites. Poussez sur votre main droite pour donner une impulsion au niveau du bras droit et le pied gauche vient se poser au sol. Poussez sur votre main gauche pour donner une deuxième poussée au niveau du bras gauche qui entraîne le redressement du corps sur le pied gauche. La jambe droite est tendue vers l’arrière, les bras sont hauts et dans le prolongement du corps. Le pied droit rejoint le pied gauche, le corps est gainé et droit, les bras sont toujours en haut. Il est important de garder les bras droits tout le long du mouvement.

22


5- Trépied (jambes groupées sur les genoux) : (avec un ami qui sera pareur) Effectuez l’exercice chacun votre tour. L’un d’entre vous se place à quatre pattes. Avec vos bras, faites un triangle par terre devant vous. Venez placer votre tête là où se trouve la pointe du triangle. Assurez-vous d’être en appui sur le dessus de la tête et non sur le front. Venez placer vos mains là où se rejoignent vos coudes (doigts vers l’avant). Montez le bassin au dessus de la tête en gardant le dos droit et venez placer vos genoux sur vos coudes. Le pareur surveille avec une main sur le dos ou tout prêt du dos au cas où il y aurait une chute. Votre tête et votre bassin devraient être alignés. Il est important aussi de gainer le corps afin de maintenir une position stable. Si vous êtes courageux, essayez de libérer les genoux des coudes, de coller les genoux ensemble et de grouper pour ensuite monter légèrement les jambes vers le haut. Ainsi, votre tête, votre bassin et vos pieds sont alignés et le gainage est encore plus important. Pour redescendre, baissez le bassin, descendez légèrement les jambes et placez-les au sol et levez la tête.

6- Souplesse (Le pont) : (seul ou avec un pareur à côté de vous pour soutenir votre dos au besoin). Couchez-vous sur le dos avec les jambes pliées et collées ensemble (genoux vers le haut). Placez vos mains (paumes au sol et les doigts vers l’avant) tout près de vos oreilles. Poussez sur vos pieds et vos mains tout en remontant le bassin vers le haut et en courbant le dos vers l’arrière. Gardez la tête complètement vers l’arrière et essayez de tendre les bras et les jambes le plus possible. Gardez vos mains et vos pieds de la largeur de vos épaules. Maintenir la position pour 5 secondes et redescendre lentement. Le pareur devrait aider en gardant une main sur le dos ou près du dos pour empêcher que l’acrobate tombe brusquement au sol.

23


7- Pyramide à deux : (avec un ami et un pareur) Porteur, mettez-vous à quatre pattes (les bras bien droits et le dos bien droit à l’horizontal) Gardez le corps solide pour que le voltigeur puisse monter. Voltigeur, mettez-vous sur un côté du porteur et posez la paume de votre main droite sur l’os de l’épaule droite du porteur et votre paume gauche sur l’os de son épaule gauche. Déposez votre genou droit sur le bas du dos (pas trop bas sur les reins, légèrement plus haut) du porteur et votre genou gauche à côté de votre genou droit à la même hauteur. Vous devriez vous retrouver tous les deux à quatre pattes, un par-dessus l’autre. Pour redescendre, déposez un pied à la fois par terre et enlevez vos mains des épaules du porteur afin que celui-ci puisse se relever.

Défis : 1- La table à deux : (avec un ami et un pareur) L’un d’entre vous (porteur) s’assoit au sol, les jambes pliées, les pieds encrés, les mains derrière le dos (doigts vers l’avant et paumes au sol). Relevez le bassin pour vous retrouver en position du crabe. Voltigeur, placez-vous debout avec deux jambes de chaque côté du corps du porteur face à ses pieds et non à sa tête. Le porteur peut se permettre de légèrement descendre le bassin pour aider le voltigeur à se positionner. Voltigeur, déposez votre main droite (doigts vers l’extérieur) sur l’épaule droite du porteur et votre main gauche sur son épaule gauche. Déposez également votre pied droit sur la cuisse droite (tout près du genou) du porteur et votre pied gauche sur sa cuisse gauche. Dans un même élan, le porteur et le voltigeur poussent sur leurs mains et leurs pieds afin de lever le bassin et garder le dos bien droit à l’horizontal. Vous devriez vous retrouver tous les deux en figure de crabe. Pour redescendre, tous les deux, baissez le bassin doucement. Voltigeur, déposez vos pieds au sol et enlevez vos mains des épaules du porteur et dégagez vos jambes pour que le porteur puisse se relever. Le pareur s’assure que le mouvement soit bien exécuté et que le voltigeur ne bascule pas ou ne tombe pas sur le porteur.

24


Intermédiaire (11 ans et +) Exercice d’équilibre : 1- La flèche : (seul) Placez-vous à quatre pattes au sol. Tendez votre bras droit devant et votre jambe gauche derrière. Assurez-vous d’être le plus droit possible. Restez en équilibre de 5 à 10 secondes et répétez le mouvement mais avec l’autre bras et l’autre jambe.

2- Confiance : Avec un ami, placez-vous debout face à face et prenez-vous les avant-bras. Gardez les bras et les jambes droites et tout doucement, penchez-vous vers l’arrière tout en gardant le corps droit. Essayez de descendre lentement en pliant les genoux jusqu’à obtenir un angle de 90 degrés avec vos jambes. Vous devriez être en position assise dans le vide. Ne lâchez pas vos bras et essayez de lentement remonter les jambes et recommencez 4 ou 5 fois tout en ralentissant le mouvement à chaque fois.

25


3- Confiance 2 : (à trois personnes) Mettez-vous tous les trois debout, un en avant de l’autre, tout en regardant vers la même direction. Donnez-vous une légère distance entre vous. Les deux personnes à chaque extrémité se tournent face à face. Ils seront les gardiens. La personne au milieu (le pion) va volontairement se faire basculer vers l’avant et ensuite vers l’arrière tout en gainant le corps. Les deux autres doivent rattraper le corps du pion avec leurs mains mais tout en gardant leur position. Ils ne peuvent pas bouger leurs pieds de place. Le gardien qui se retrouve derrière dépose ses mains sur les omoplates du pion et celui qui se retrouve devant, dépose ses mains sur les épaules du pion. Faites basculer jusqu’à ce qu’il se crée une certaine confiance et une symbiose entre les trois et répétez l’exercice en augmentant un peu, à chaque fois, la distance qui vous sépare.

4- L’équilibre sur mains : (seul contre un mur ou avec un pareur) Les bras tendus vers le haut, corps bien gainé, déposez vos mains au sol devant vous et amenez les jambes vers le haut en basculant le bassin afin que tout le corps soit aligné à la verticale. Si vous êtes contre un mur, approchez vos mains le plus près possible du mur afin que votre corps soit aligné correctement. Si vous avez un pareur, celui-ci devrait avoir une main sur le dos et l’autre sur une jambe afin de contrôler l’équilibre. Essayez de maintenir la position 10 secondes tout en serrant les fesses, le ventre et en rentrant le bassin. Il est important aussi que la tête soit rentrée vers l’intérieur et qu’elle soit alignée avec le restant du corps. La descente se fait en déposant une jambe à la fois au sol.

26


Exercice au sol : 1- Roue latérale : (seul ou avec un pareur) Avant d’exécuter une roue latérale, il vous faut décider de quel côté vous voulez tourner. Il faut donc choisir un pied de départ. Le droit ou le gauche? Supposons que vous choisissiez le droit. Le pareur se retrouve donc de votre côté droit pour vous prendre par la taille s’il le faut pour éviter de se faire frapper par vos jambes. Placez-vous en fente avant, le pied droit est en avant et la jambe droite est à un angle de 90 degrés pendant que la jambe gauche est droite derrière. Le corps et la tête sont dans le prolongement de la jambe arrière. Les bras sont tendus et en haut, les paumes de main vers l’extérieur. Effectuez une poussée de la jambe droite tout en tournant le tronc vers la gauche pour que la main droite se pose au sol. Une fois que la main droite touche le sol, la jambe droite quitte le sol. Venez poser votre main gauche près de votre main droite, les doigts orientés vers la main droite. Gardez les jambes écartées et droites. Poussez sur votre main droite pour donner une poussée au niveau du bras droit et le pied gauche vient se poser au sol. Poussez sur votre main gauche pour donner une deuxième impulsion au niveau du bras gauche qui entraîne le redressement du corps sur le pied gauche. La jambe droite est tendue vers l’arrière, les bras sont hauts et dans le prolongement du corps. Le pied droit rejoint le pied gauche, le corps est gainé et droit, les bras sont toujours en haut. Il est important de garder les bras droits tout le long du mouvement.

27


2- Trépied (jambes tendues) : (avec un ami qui sera pareur) Effectuez l’exercice chacun votre tour. L’un d’entre vous se place à quatre pattes. Avec vos bras, faites un triangle par terre devant vous. Venez placer votre tête là où se trouve la pointe du triangle. Assurez-vous d’être en appui sur le dessus de la tête et non sur le front. Venez placer vos mains là où se retrouvent vos coudes (doigts vers l’avant). Montez le bassin au dessus de la tête en gardant le dos droit et venez placer vos genoux sur vos coudes. Le pareur surveille avec une main sur le dos ou tout prêt du dos au cas où il y aurait une chute. Votre tête et votre bassin devraient être alignés. Il est important aussi de gainer le corps afin de maintenir une position stable. Libérer les genoux des coudes, étendez les jambes droites, collez les genoux ensemble pour ensuite monter légèrement les jambes vers le haut. Ainsi, votre tête, votre bassin et vos pieds sont alignés et le gainage est encore plus important. Pour redescendre, baissez le bassin, descendez légèrement les jambes et placez-les au sol et levez la tête.

28


3- La table à deux : (avec un ami et un pareur) L’un d’entre vous (porteur) s’assoit au sol, les jambes pliées, les pieds encrés, les mains derrière le dos (doigts vers l’avant et paumes au sol). Relevez le bassin pour vous retrouver en position du crabe. Voltigeur, placez-vous debout avec deux jambes de chaque côté du corps du porteur face à ses pieds et non à sa tête. Le porteur peut se permettre de légèrement descendre le bassin pour aider le voltigeur à se positionner. Voltigeur, déposez votre main droite (doigts vers l’extérieur) sur l’épaule droite du porteur et votre main gauche sur son épaule gauche. Déposez également votre pied droit sur la cuisse droite (tout près du genou) du porteur et votre pied gauche sur sa cuisse gauche. Ensemble et dans un même élan, le porteur et le voltigeur poussent sur leurs mains et leurs pieds afin de lever le bassin et garder le dos bien droit à l’horizontal. Vous devriez vous retrouver tous les deux en figure de crabe. Pour redescendre, tous les deux, baissez le bassin doucement. Voltigeur, déposez vos pieds au sol et enlevez vos mains des épaules du porteur et dégagez vos jambes pour que le porteur puisse se relever. Le pareur s’assure que le mouvement soit bien exécuté et que le voltigeur ne bascule pas ou ne tombe pas sur le porteur.

29


4- Souplesse (le pont) : (seul ou avec un pareur à côté de vous pour soutenir votre dos au besoin). Couchez-vous sur le dos avec les jambes pliées et collées ensemble (genoux vers le haut). Placez vos mains (paumes au sol et les doigts vers l’avant) tout près de vos oreilles. Poussez sur vos pieds et vos mains tout en remontant le bassin vers le haut et en courbant le dos vers l’arrière. Gardez la tête complètement vers l’arrière et essayez d’étendre les bras et les jambes le plus possible. Gardez vos mains et vos pieds de la largeur de vos épaules. Maintenir la position pour 5 secondes et redescendre lentement. Le pareur devrait aider en gardant une main sur le dos ou près du dos pour empêcher que l’acrobate ne tombe brusquement au sol.

5- Pyramide à deux : (avec un ami et un pareur) Porteur, mettez-vous à quatre pattes (les bras bien droits et le dos bien droit à l’horizontale). Gardez le corps solide pour que le voltigeur puisse monter. Voltigeur, mettez-vous sur un côté du porteur et posez la paume de votre main droite sur l’os de l’épaule droite du porteur et votre paume gauche sur l’os de son épaule gauche. Déposez votre genou droit sur le bas du dos (pas trop bas sur les reins, légèrement plus haut) du porteur et votre genou gauche à côté de votre genou droit à la même hauteur. Vous devriez vous retrouver tous les deux à quatre pattes, un par-dessus l’autre. Voltigeur, appuyez sur vos mains pour vous lever lentement et placez vos pieds (un peu en canard) là où se trouvent vos genoux. Restez en position petit bonhomme pour bien vous équilibrer. Ensuite relâchez les mains et levez-vous complètement sur le dos du porteur. Le pareur reste vigilant en tout temps. Pour redescendre, déposez vos mains sur les épaules du porteur et déposez un pied à la fois par terre afin que celui-ci puisse se relever.

30


6- Le siège : (à deux avec un pareur) Porteur, couchez-vous sur le dos et pliez les genoux. Voltigeur, placezvous face à face, au dessus du porteur, une jambe de chaque côté de son corps. Voltigeur, déposez vos mains (doigts vers l’extérieur) derrière vous, sur les genoux du porteur et gardez les bras bien droits tout en donnant vos chevilles au porteur (les jambes carpées et tendues) et en position assise. Porteur, prenez les chevilles du voltigeur, paumes vers le ciel et bras tendus vers le haut. Pareur reste attentif et aide au besoin. Maintenir la position pour 10 secondes. Pour redescendre, le porteur descend les pieds du voltigeur au sol et celui-ci retire ses mains des genoux du porteur. Le voltigeur aide le porteur à se relever.

7- 2 planches inversées : (à deux et avec pareur) Porteur, couchez-vous sur le dos, bras de chaque côté du corps et jambes étendues. Voltigeur, mettez-vous en planche par-dessus le porteur (jambes de chaque côté de son corps) mais avec votre tête face à ses pieds et vos mains (doigts vers les côtés) sur le bas des jambes du porteur. Porteur, venez chercher les jambes du voltigeur une par une. Il est important pour les deux de garder vos bras tendus. Vous devriez vous retrouver en deux planches inversées. Pour redescendre, le porteur dépose les pieds du voltigeur par terre. Et le voltigeur se relève lentement.

31


Défi : 1- Pyramide à 3 : (deux porteurs et un voltigeur) Les deux porteurs, placez-vous avec un genou par terre, un en face de l’autre. Avancez vos pieds pour que vos genoux se touchent. Voltigeur, placez-vous debout derrière les deux porteurs avec votre main droite sur l’épaule gauche du porteur de droite et votre main gauche sur l’épaule droite du porteur de gauche. Porteur de gauche, avec votre main gauche, prenez la main gauche du voltigeur et porteur de droite, avec votre main droite, prenez la main droite du voltigeur. Voltigeur, à l’aide des porteurs, montez sur les cuisses des porteurs en mettant votre pied gauche sur la cuisse du porteur de gauche et votre pied droit sur la cuisse du porteur à votre droite. Voltigeur, gardez les jambes tendues. Porteur de gauche, avec votre main droite, tenez le derrière de la cuisse gauche du voltigeur. Porteur de droite, avec votre main gauche, tenez le derrière de la cuisse droite du voltigeur. Une fois que vous vous sentez assez stables et bien en équilibre, les porteurs peuvent lâcher les mains du voltigeur et lui prendre les chevilles. Donc, porteur de gauche, libérez votre main gauche et venez prendre l’avant cheville du voltigeur et porteur de droite, libérez votre main droite et venez prendre l’avant cheville du voltigeur. Voltigeur, mettez vos bras en croix bien tendus et gainez le corps. Maintenir la position pendant 12 secondes et pour redescendre, il faut faire les mêmes mouvements en sens inverse. Les porteurs, libérez vos mains des chevilles pour prendre les mains du voltigeur et enlevez vos mains des cuisses du voltigeur également pour que celui-ci puisse redescendre au sol, un pied à la fois.

32


Avancés Exercice d’équilibre : 1- Jambe en drapeau : Tenez-vous droit debout avec les pieds de la largeur des épaules. Avec votre main droite, venez chercher la plante de votre pied droit tout en gardant la jambe pliée pour le moment. Gardez le dos droit et lentement, dépliez la jambe afin de vous retrouver en équilibre sur une jambe et la jambe droite soit à l’horizontale ou légèrement en angle sur le côté du corps. Répétez l’exercice avec la jambe opposée. Tenir pendant 5 à 10 secondes.

2- L’équilibre sur mains: (seul ou avec pareur) Les bras tendus vers le haut, corps bien gainé, déposez vos mains au sol devant vous et amenez les jambes vers le haut en basculant le bassin afin que tout le corps soit aligné à la verticale. Le pareur ne mettra des petits appuis aux jambes qu’en cas de besoin. Essayez de maintenir la position 10 secondes tout en serrant les fesses, le ventre et en rentrant le bassin. Il est important aussi que la tête soit rentrée vers l’intérieur et qu’elle soit alignée avec le restant du corps. La descente se fait en déposant une jambe à la fois au sol.

33


3- Trépied (jambes tendues) : (avec un ami qui sera pareur) Effectuez l’exercice chacun votre tour. L’un d’entre vous se place à quatre pattes. Avec vos bras, faites un triangle par terre devant vous. Venez placer votre tête là où se trouve la pointe du triangle. Assurez-vous d’être en appui sur le dessus de la tête et non sur le front. Venez placer vos mains là où se rejoignent vos coudes (doigts vers l’avant). Montez le bassin au dessus de la tête en gardant le dos droit et venez placer vos genoux sur vos coudes. Le pareur surveille avec une main sur le dos ou tout prêt du dos au cas où il y aurait une chute. Votre tête et votre bassin devraient être alignés. Il est important aussi de gainer le corps afin de maintenir une position stable. Libérez les genoux des coudes, étendez les jambes droites, collez les genoux ensemble pour ensuite monter légèrement les jambes vers le haut. Ainsi, votre tête, votre bassin et vos pieds sont alignés et le gainage est encore plus important. Redescendez les jambes et le bassin afin de toucher les orteils au sol et remontez lentement. Répétez ce mouvement trois ou quatre fois. Pour redescendre, baissez le bassin, descendez légèrement les jambes, placez-les au sol et levez la tête.

34


Exercices au sol : 1- Roue à deux à la renverse : (à deux) Porteur, mettez-vous debout, pieds de la largeur des épaules, bras tendus vers le haut. Voltigeur, mettez-vous debout, dos au porteur, pieds de la largeur des épaules et bras tendus vers le haut. Porteur, placez vos mains (doigts vers l’arrière) sur les avant-bras du voltigeur. Dans un mouvement, le porteur rentre la tête, recule le bassin pour faire sortir les fesses et dépose les mains du voltigeur au sol. Les deux dos doivent rester collés en tout temps. Voltigeur se laisse transporter et arque le dos pour se coller au dos du porteur mais garde les bras et les jambes tendus. Une fois que le porteur dépose les mains du voltigeur au sol, il donne une petite poussée en basculant son corps légèrement vers l’avant et relâche les bras du voltigeur qui en s’appuyant sur ses mains remonte debout.

35


2- Roue à deux à la renverse (en équilibre) : (à deux) Porteur, mettez-vous debout, pieds de la largeur des épaules, bras tendus vers le haut. Voltigeur, placez-vous debout derrière, face au dos du porteur. Voltigeur exécutez une chandelle derrière le dos du porteur (les mains au sol le plus rapproché possible des pieds du porteur). Porteur attrapez les chevilles du voltigeur avec vos mains (doigts vers l’arrière). Porteur collez votre dos au dos du voltigeur et basculez le bassin vers l’arrière, sortez les fesses et rentrez la tête pour venir placer les pieds du voltigeur au sol. Les deux dos doivent rester collés en tout temps. Voltigeur laissez-vous transporter et arquez le dos pour vous coller au dos du porteur mais gardez les bras et les jambes tendus. Porteur, relâchez les pieds du voltigeur seulement quand ceux-ci ont atteint le sol et que celui-ci se retrouve debout.

36


3- Trépied à deux (main, épaule) : (à deux, sans ou avec pareur) Porteur, couchez-vous sur le dos jambes pliées de la largeur des épaules et bras tendus vers le haut. Voltigeur, placez vous, debout face au porteur, une jambe de chaque côté de son corps. Voltigeur, mettez vos mains (doigts vers les côtés ou l’arrière) sur les cuisses du porteur et penchez le haut du corps vers l’avant pour aller déposer vos épaules dans les mains du porteur. Porteur, gardez les bras tendus, doigts vers l’avant et pouce détaché pour avoir une bonne prise. Voltigeur, appuyez sur vos mains et penchez votre corps vers l’avant afin de vous aider à monter en équilibre (les jambes écartées), pour ainsi, une fois la tête, le dos et le bassin alignés, ramener les jambes ensemble. Gardez un appui dans les épaules et gardez vos mains sur les cuisses du porteur pour l’équilibre. Pareur, restez derrière la tête du porteur et face au dos du voltigeur. Prenez les hanches du voltigeur s’il y a déséquilibre.

37


4- Totem : (à deux, avec pareur) Porteur, placez-vous en position cavalier (jambes légèrement plus large que les épaules, pieds tournés légèrement vers l’extérieur, dos droit). Voltigeur, placez-vous debout derrière le porteur (face à son dos). Approchez-vous du corps du porteur car il est important pour les montées d’être le plus rapproché possible. Cela facilite la montée. Voltigeur, placez vos deux mains sur les épaules du porteur et en vous appuyant sur celui-ci mettez votre pied gauche dans le creux de la cuisse gauche du porteur et ensuite votre pied droit dans le creux de sa cuisse droite. Poussez sur vos pieds et vos mains pour vous redresser le corps et appuyez légèrement vos genoux dans le dos du porteur. Cela facilitera l’équilibre. Le porteur doit garder le dos bien droit et peut lui aussi exercer une petite pression au niveau de son dos pour créer un contrepoids avec le voltigeur. Une fois en équilibre, le voltigeur peut libérer ses bras et les mettre en croix pour rendre la figure plus jolie. Pour redescendre, le voltigeur remet ses mains sur les épaules du porteur et redescend les pieds au sol, un à un. Le pareur est derrière le voltigeur et s’assure qu’il ne tombe pas. Il peut l’aider à monter ou descendre en prenant ses hanches.

38


5- Montée (pied/main assis) : (à deux, avec un pareur) Porteur, couchez-vous par terre, genoux pliés, bras légèrement pliés, mains près des oreilles et paumes vers le haut (doigts vers l’arrière). Voltigeur, mettez vos pieds dans la paume des mains du porteur. Les doigts du porteur doivent entourer le pied et ne doivent pas dépasser le talon du voltigeur. Porteur, gardez vos mains au sol pour l’instant et levez votre bassin et vos jambes tendues vers le haut (orteils pointant vers le voltigeur). Voltigeur, prenez les pieds du porteur dans vos mains. Dans un même élan, le voltigeur appuie sur ses mains pour se lever un peu, ce qui donne la chance au porteur d’avancer ses mains plus près de ses jambes en créant un angle de 90 degrés avec ses bras. Le voltigeur est donc plus près des jambes du porteur et peut s’asseoir sur les pieds du porteur en avançant et en soulevant légèrement le bassin. Il remplace donc ses mains par ses fesses. A ce moment là, le porteur peut libérer les pieds du voltigeur puisque celui-ci est maintenant assis confortablement sur les pieds du porteur. Le pareur est là en tout temps pour aider les deux à bien se positionner et attraper le voltigeur s’il y a une chute. Il se tient derrière le voltigeur ou à côté. Pour descendre, le Voltigeur dépose ses pieds sur l’intérieur des cuisses du Porteur et dans une petite poussée par celui-ci, dépose ses pieds par terre.

Défis : 39


1- Roue dynamique à deux : (à deux) Porteur, placez-vous dans la position du cavalier (voir exercice 4). Le voltigeur va exécuter une roue (dos contre le corps du porteur) tout en appuyant ses mains sur les cuisses du porteur. Le mouvement se fait aussi rapidement qu’une roue latérale et le porteur reste solide et aide le voltigeur à tourner en le prenant par la taille. Voltigeur, prenez une distance appropriée et quand vous êtes prêt, effectuez les mêmes mouvements qu’une roue latérale mais en posant vos mains sur les cuisses du porteur tout en pliant légèrement les coudes et en rentrant votre tête entre les jambes de celui-ci. Quand la première main du voltigeur touche sa cuisse, le porteur prend les hanches du voltigeur et les soulève légèrement tout en suivant le mouvement de la roue. Cela aide à la rotation et donne de la rapidité au mouvement. Le porteur est là pour accompagner le voltigeur dans son mouvement et lui donner de la hauteur. Le voltigeur se doit d’avoir les jambes tendues et une bonne position des bras pour se donner une poussée également. Dans ce cas, le porteur peut servir également de pareur, puisqu’il suit le voltigeur dans son mouvement.

40


2- Le papillon :(à deux, avec pareur) La base du papillon est la figure de l’exercice 4 (Totem) et quand le voltigeur est monté, il étend les bras en croix (bien droit et solide) tout en penchant légèrement les genoux (de chaque côté du corps du porteur) afin que celui-ci puisse le prendre par les bras (légèrement en bas des aisselles). Le porteur, les bras pliés, plie également les genoux. Dans un même élan, le porteur va se lever en redressant les genoux et les bras et le voltigeur va faire un saut également en poussant sur ses pieds pour ainsi faire basculer son bassin vers l’avant, les jambes écartées, il va tenir ses chevilles. Il se retrouve donc en position (écart) en l’air, soutenu par les bras tendus du porteur. Il est important de forcer en même temps car cela facilite la montée et le travail entre le voltigeur et le porteur est plus réparti. Le pareur reste derrière le voltigeur, prêt à tout. Pour descendre, le Porteur fait glisser le Voltigeur sur son dos et descendant ses bras et le Voltigeur colle les jambes ensemble et se laisse glisser, son ventre sur le dos du Porteur.

41


42


Volet jonglerie Fabrication de balles Matériel :

Une bouteille d’eau en plastique vide, des ciseaux, trois ballons à gonfler, des lentilles à soupe brunes.

Étapes à suivre : 1- À l’aide de ciseaux, coupez le fond de la bouteille d’eau formant ainsi un entonnoir.

2- Placez un ballon à gonfler au bout de la bouteille.

43


3- Versez des lentilles brunes dans l’entonnoir et faites-les descendre dans le ballon avec vos doigts. Vérifiez la taille de la balle et rajoutez des lentilles si nécessaire.

4- Retirez le ballon de la bouteille et repliez le bout du ballon sur lui-même.

5- Coupez le bout d’un deuxième ballon et recouvrez la balle remplie de lentilles.

6- Recouvrez d’un troisième ballon.

44


Tous petits (4 à 6 ans) Exercices à une balle : 1- Avec un ami : Placez-vous debout, face à face. Lancez-vous la balle avec deux mains et attrapez la balle également avec deux mains. (Gardez la même distance. Quand vous êtes à l’aise, vous pouvez augmenter la distance qui vous sépare).

2- Avec un ami : Essayez d’effectuer l’exercice 1 mais cette fois-ci en n’utilisant qu’une main.

3- Seul : Lancez la balle vers le haut (pas plus haut que la hauteur des yeux) avec les deux mains et rattrapez la balle avec les deux mains. Essayez de frapper dans vos mains une fois que la balle est en l’air.

45


4- Seul : Lancez la balle d’une main (toujours pas plus haut que la hauteur des yeux) et attrapez la balle de la même main. Répétez le même geste avec l’autre main.

Défis : 1- D’une main, lancez la balle en dessous de votre jambe et attrapez-la avec les deux mains.

2- L’arc-en-ciel : lancez la balle d’une main à l’autre (maintenir la balle à une bonne hauteur).

46


Exercices avec des foulards : 1- Avec la main droite, lancez un foulard en l’air et rattrapez-le de la même main. Répétez le même geste de la main gauche.

2- Arc-en-ciel : lancez le foulard d’une main à l’autre.

3- Lancez le foulard en dessous de la jambe droite et ensuite de la gauche.

47


4- Lancez le foulard au-dessus de la tête.

5- Lancez le foulard en l’air, faites un tour sur vous-même et rattrapez-le.

6- Avec deux foulards : lancez le foulard de la main droite et rattrapez-le de la même main et ensuite répétez le geste de la main gauche.

48


7- Lancez les deux foulards en même temps pour former une figure croisée. Attrapez les deux foulards en même temps également.

Défis : 1- Lancez les deux foulards en croisé mais en commençant avec un foulard. Envoyez le premier mais attendez une seconde avant de lancer le deuxième. Lance, lance, attrape, attrape.

49


Junior (7 à 10 ans) Exercices à une balle : 1- D’une main, lancez la balle en l’air (pas plus haut qu’à la hauteur des yeux) et rattrapez-la de la même main. Répétez le même geste avec les deux mains. Gardez les coudes collés au corps.

2- Répétez l’exercice 1, mais tapez votre cuisse avec votre main quand la balle est à son plus haut sommet (au niveau des yeux). Ce geste aide à garder le rythme de base de la jonglerie et sera utile plus tard.

50


3- L’arc-en-ciel : Lancez la balle d’une main à l’autre en respectant la hauteur appropriée.

4- Répétez l’arc-en-ciel tout en tapant dans les mains quand la balle se retrouve au milieu de la figure.

Exercices à deux balles : 1- Répétez l’exercice 2 de la partie précédente mais avec les deux balles. Lance, tape, lance, tape.

51


2- Deux arcs-en-ciel : lancez la première balle et quand celle-ci est au sommet de la courbe lancez la deuxième balle. Lance, lance, attrape, attrape. Commencez avec la main droite et ensuite la main gauche.

Défis : 1- Figure à deux colonnes : lancez les deux balles en même temps (une dans la main droite et l’autre dans la gauche) pour créer deux colonnes parallèles.

52


2- 3 balles : répétez les mêmes mouvements que l’étape 2 à deux balles, mais cette fois-ci, tenez deux balles dans la main droite et une dans la main gauche. Lancez la première balle avec la main droite, la deuxième avec la gauche et la troisième avec la main droite à nouveau. Commencez toujours avec la main qui tient deux balles et avec la balle qui est en avant (qui touche vos doigts). Il faut créer trois arcs-en-ciel et toujours garder le rythme et attendre qu’une balle se retrouve au sommet pour lancer la prochaine. Compter 1-2-3 aide à maintenir le rythme et vous remarquerez que le mouvement des bras est circulaire. Au début, vous pouvez laisser tomber les balles au sol afin de mieux comprendre le mouvement. Il n’est pas nécessaire d’attraper toutes les balles du premier coup.

53


Intermédiaire (11 ans et +) Exercices à deux balles : 1- Avec une balle dans chaque main, lancez la première balle de la main droite (pas plus haut que les yeux) et pendant qu’elle est en l’air (à son plus haut sommet), tapez sur votre cuisse droite avec la même main pour ensuite rattraper la balle de la même main. Répétez le même exercice de la main gauche. Lance, tape, lance, tape.

2- Deux arcs-en-ciel : lancez la première balle et quand celle-ci est au sommet de la courbe lancez la deuxième balle. Lance, lance, attrape, attrape. Commencez avec la main droite et ensuite avec la main gauche.

54


Défi : Deux balles, une main : essayez de jongler à deux balles avec la même main. Mettez deux balles dans une main et lancez une première balle en l’air. Quand celle-ci atteint son plus haut sommet, lancez la deuxième et rattrapez la première et ainsi de suite. Vous pouvez lancer les balles en créant un mouvement circulaire vers l’intérieur ou l’extérieur. Vous pouvez également isoler les deux et créer deux colonnes différentes (une à gauche et une à droite). À ce moment-là votre mouvement ne sera plus circulaire mais mécanique de gauche à droite. Si vous pratiquez de la main droite, il est important de pratiquer de la main gauche également.

Exercices à trois balles : 1- Deux balles dans la main droite et une dans la main gauche. Lancez la première balle avec la main droite, la deuxième avec la gauche et la troisième avec la main droite à nouveau. Commencez toujours avec la main qui tient deux balles et avec la balle qui est en avant (qui touche vos doigts). Il faut créer trois arcs-en-ciel et toujours garder le rythme et attendre qu’une balle se retrouve au sommet pour lancer la prochaine. Compter 1-2-3 aide à maintenir le rythme et vous remarquerez que le mouvement des bras est circulaire. On appelle cette figure de base, la cascade. Au début, vous pouvez laisser tomber les balles au sol afin de mieux comprendre le mouvement. Il n’est pas nécessaire d’attraper toutes les balles du premier coup.

55


Défis : 1- Une fois à l’aise pour jongler avec 3 balles, essayez de continuer le mouvement mais cette fois-ci en fixant un point devant vous et en évitant de regarder vos balles. Vous verrez que cela aide à bien maintenir la position des bras.

(Pour un meilleur visuel, voir la vidéo sur le site web : www.creationsinvivo.com)

56


2- Essayez de vous asseoir et de vous lever tout en jonglant.

3- Changez la grandeur des arcs-en-ciel que vous crĂŠez. Plus petit Ă  plus grand et vice-versa.

57


Figures avancées Exercices à trois balles : 1- Jonglez en cascade (la figure de base à 3 balles), et lorsque vous êtes prêt, envoyez une balle par l’extérieur. Quand on jongle en cascade, les balles font un mouvement circulaire vers l’intérieur mais de temps en temps, essayez d’en envoyer une vers l’extérieur. Utilisez les deux côtés, la droite comme la gauche. Quand ça va bien, essayez de toujours les envoyer vers l’extérieur. On appelle ça « une cascade renversée ».

(Pour un meilleur visuel, voir la vidéo sur le site web : www.creationsinvivo.com)

2- Jonglez en cascade et lorsque vous êtes prêt, capturez deux balles dans votre main droite et jonglez à deux balles avec cette main. Renvoyez une balle vers la gauche et de votre main gauche, jonglez à deux balles. Revenez à la figure de base de cascade pour replonger de temps en temps dans la nouvelle figure (deux colonnes à droite et deux colonnes à gauche).

(Pour un meilleur visuel, voir la vidéo sur le site web : www.creationsinvivo.com)

58


3- Jonglez en cascade et ensuite isolez une balle au centre pour ainsi ne faire qu’une colonne et avec les deux autres, créez deux colonnes sur les côtés. Donc, à une main, la balle du milieu est contrôlée et à deux mains les deux balles en colonnes sur les côtés. Le rythme se fait en deux temps c’est-à-dire la balle du milieu monte et lorsque celle-ci redescend, les deux balles sur les côtés montent.

4- La douche : envoyez toutes les balles dans un même sens (soit par la droite ou par la gauche). Avec deux balles dans une main et une de l’autre. Envoyez les deux balles en haut mais en deux temps différents, pour ensuite faire passer la dernière (en bas) d’une main à l’autre et continuer le mouvement.

(Pour un meilleur visuel, voir la vidéo sur le site web : www.creationsinvivo.com)

59


5- Avec un ami placez-vous côte à côte. Jongleur à droite : tenez deux balles dans votre main droite et placez votre main gauche derrière le dos de votre ami. Jongleur à gauche, tenez une balle dans votre main gauche et placez votre main droite derrière le dos de votre ami. Jongleur avec deux balles : envoyez une première balle dans le milieu et lorsque la balle se retrouve au sommet, l’autre jongleur, envoie sa balle et attrape la première lancée et ainsi de suite. C’est le même modèle que la cascade seule sauf que cette fois-ci vous partagez la figure.

6-

Voler les balles : le jongleur et le voleur sont face à face. Le jongleur jongle avec 3 balles. Le voleur décide avec quelle main il veut voler en premier (droite ou gauche). Avec des pattes de chat (c’est-àdire avec les mains levées de chaque côté du visage, paume face au jongleur), le voleur vole une balle d’un côté et une autre de l’autre côté (droite, gauche ou gauche, droite) pour ensuite redescendre les bras et attendre la troisième balle, qui retombera au milieu, pour continuer à jongler. Le voleur devient donc le jongleur et le jeu continue.

60


Défi : 1- Jongler à deux avec 5 balles : face à face, une personne jongle à 3 balles tandis que l’autre attend patiemment avec deux balles dans les mains. Comptez ensemble : un, deux, trois, passe, et à « passe », celui qui a 3 balles en lance une à l’autre qui à son tour se met à jongler à 3 balles et le jeu continue. Essayez de maintenir un rythme tel que : un, deux, trois, passe, un, deux, trois, passe.

61


Crédits :

Direction artistique : Stéphane Guertin Recherche et rédaction : Andrée Rainville Révision de texte : Florence Serré Photographies : Marianne Duval Artistes de cirque sur les photographies : David Paquette, Charles Gareau et Andrée Rainville Vidéo d'accompagnement sur le site web : Randy Kelly

* Afin de visionner nos vidéos de formation, obtenir de plus amples informations sur des fournisseurs de matériels de cirque, n’hésitez pas à consulter notre site Internet à l’adresse suivante : www.creationsinvivo.com

Créations In Vivo 266B, avenue Bradley, Ottawa (ON) K1L 7E9 Téléphone : 613 216-8660 Télécopieur : 613 216-7772 info@creationsinvivo.com

Sincères remerciements à l’ensemble de nos partenaires :

Tous droits réservés à Créations In Vivo



Ateliers en arts du cirque - Document pédagogique