Page 1

JA – 1450 Ste-Croix

Journal officiel des communes de Sainte-Croix, Bullet et Mauborget Nº 82

1.50 fr

Paraît le mercredi et le vendredi

Sainte-Croix, vendredi 8 novembre 2013

Il y avait du monde « sur le Balcon » ! La Compagnie de la Marelle est venue présenter dimanche 3 novembre sa dernière création théâtrale « Sur le balcon du baobab » à la salle communale de Sainte-Croix. Le thème du colonialisme, les échanges entre les pays du Nord et ceux du Sud et certains préjugés qui ont encore cours aujourd’hui ont été mis en scène avec beaucoup d’humour. Le 1er acte se situe en 1910. C’est à cette époque que dans toute l’Europe apparaissent des sociétés de missions, il y en a plus de trois cents. L’impulsion a été donnée par un citoyen anglais, Sir William Carey, qui a écrit un manifeste missionnaire : « Du devoir qu’ont les chrétiens de se donner les moyens de convertir les païens ». De nombreuses vocations naissent alors, et c’est à Bâle qu’un jeune pasteur exprime sa volonté de devenir missionnaire en Afrique. Il passe devant une commission chargée d’évaluer ses capacités à remplir son rôle. Les questions posées n’ont pas toujours un rapport avec sa future mission et dénotent la rigidité de l’Église de l’époque.

gagner encore plus, pour acheter plus de choses… ce qui laisse perplexe les autochtones. Retour en Suisse, à Moudon, où l’on assiste à une réunion des « Amies de la Mission ». Mesdames Amélie et Gertrude se réunissent chaque semaine et elles ont reçu une lettre du pasteur missionnaire. Il se plaint que le thé envoyé par Mme Amélie n’a pas de goût. C’est normal, puisqu’elle fait des paquets avec du thé qui a déjà servi deux fois ! Il demande également s’il est possible d’envoyer en Afrique des appareils dentaires. Mme Amélie a eu une idée géniale : devant Mme Gertrude, médusée, elle vide un carton entier de dentiers récupérés chez M. Pittet des pompes funèbres !

L’indépendance et la décolonisation

Choc des civilisations ! Le pasteur est finalement nommé et part pour l’Afrique. C’est alors le choc des civilisations ! Les Africains découvrent avec stupéfaction cet homme qui ne fait que travailler et ne se repose jamais ! Quant au pasteur, il essaie d’expliquer la philosophie occidentale qui consiste à travailler toujours plus pour

Pour le deuxième acte, nous sommes en 1960. La plupart des pays d’Afrique sont en train de gagner leur indépendance mais cela ne se passe pas sans heurts. Les blancs avaient mis en place des infrastructures étatiques comme la police, la justice et la poste et tous les cadres sont européens. Certains aimeraient bien mettre dehors tous les Blancs mais d’autres se rendent compte qu’il serait préférable de faire les choses en douceur pour assurer la transition, sous peine de voir le chaos s’installer rapidement. Du côté des missionnaires, le départ est difficile. Ils sont rappelés en Europe mais laissent derrière eux une partie de leur vie et leurs frères africains. Ces derniers ne comprennent pas non plus pourquoi l’Église, elle aussi, les abandonne. Les adieux sont déchirants.

Les Africains coachent une paroisse suisse

Réunion des « Amies de la Mission ».

Troisième acte, 2010. Depuis la fin du vingtième siècle, on cherche de nouveaux chemins pour penser les rapports entre le Nord et le Sud, davantage basés

sur l’échange et le partage. Mais bien que la planète soit devenue un village global, certains réflexes ataviques ont la vie dure. On assiste à une scène de ménage entre un père vieux-jeu et sa femme qui a engagé un professeur privé pour aider leur fils qui a des difficultés scolaires. Mais le professeur est noir, ce qui déclenche l’ire du mari. Surtout qu’il a réussi non seulement à motiver leur fils pour ses études mais aussi à l’intéresser à la percussion africaine…et le jeune s’en donne à cœur joie ! Dernière scène, deux Africains ont été mandatés par une Église de Suisse pour trouver des solutions à la désaffection des fidèles. Entre autres, ils suggèrent d’adapter certains textes bibliques afin de les rendre plus compréhensibles ou commencer le culte par de la danse. Comme le dit un proverbe zoulou : « si tu veux arriver vivant de l’autre côté de la rivière, ne demande pas à l’hippopotame d’aller dormir ailleurs », autrement dit, ne demande pas aux autres de changer mais change quelque chose chez toi !

Spectacle

Choix du candidat missionnaire.

Texte : Marilyn Guinet Photos : Christophe Carisey

Aujourd’hui, à l’EMS « Pré-fleuri ».


Nº 82

2

Sainte-Croix, vendredi 8 novembre 2013

6e Journée « Sol-plante-climat-énergie-eau »

Colloque

Colloque interdisciplinaire - débats Haute école spécialisée bernoise / Architecture, bois et génie civil / Route de Soleure 102, Bienne (Suisse) Jeudi 14 novembre 2013 en partie (sol), elle garantit la fertilité des terres et rétablit le « voyage » de l’eau (H2O): - Formation des pluies (nucléation biochimique/ haute atmoshère) - Accueil des précipitations (sur les litières et couvertures végétales) - Rétention, répartition de l’eau dans les sols. Réseaux biologiques. Remontée capillaire - Gestion, systèmes physiologiques d’économie de l’eau par les plantes - Economies d’arrosages en agriculture

- Lutte contre l’érosion et la désertification - Approvisionnement des nappes phréatiques. Sources, rivières, lacs, eau potable.

longtemps. Comme tous les timides, ou peut-être parce qu’il pensait n’avoir rien d’important ou d’intéressant à raconter, il ne disait presque jamais rien. Surtout en société. Mais quand il commençait à parler, il ne savait pas faire court, il ne « Ça bouillonnait là-dedans », disait savait plus s’arrêter. Parfois, il répétait encore mon père, qui aimait être précis trois fois les trucs, surtout si on faisait quand il relatait quelque chose. Et en semblant de s’intéresser. rajoutait souvent pour que ça dure plus C’était un dur, Johannes, quasiment insensible au mal. Et puis, il a sans doute pensé que ce n’était pas le moment de se plaindre. La cuite et la corniche, ça faisait BULLET Commune de Sainte-Croix beaucoup pour un seul homme, Une si jolie maison de même si on l’aimait bien. Mon Avis d’enquête village, sympa avec grange père a ensuite mis un demi-paRéf. communale : 4441 et jardin Compétence : ME quet de coton hydrophile sur la Fr. 410'000.Camac : 143342 plaie. Et pour maintenir le tout, Marlène Curtet a placé par-dessus la casquette du Demande de permis de construire ✆ 021 637 00 30 www.regiedulac.ch Commune : Sainte-Croix. bonhomme. En principe elle ne District : Jura-Nord vaudois. quittait pas sa tête, même pour Adresse : quartier du Crêt-Martin dormir. Mais ce jour-là, cas de 33. Commune de Sainte-Croix force majeure, elle avait chuté. Il Coordonnées : 529.230/186.155. a ensuite collé le blessé dans son N° de parcelle : 600. Avis d’enquête lit et a fait un rapport circonsPropriétaire : Zaugg André et Réf. communale : 4434 Martine. tancié à la grand-mère – autorité Compétence : M Promettants-acquéreurs : Jeanresponsable. L’histoire dit que le Camac : 143945 Jacques Siegrist et Anne-Sylvie lendemain, il allait parfaitement Mousson. Demande de permis de construire

bien et était revenu la queue basse sur son banc. Et s’est remis à boire normalement, comme d’habitude. Et à chanter ! Il ne craignait pas la douleur. Il avait déjà tellement souffert que ce n’était pas les blessures physiques qui lui faisaient peur. Par la suite je lui demandais parfois de me montrer sa tonsure qui n’avait jamais été recouverte par les cheveux. C’était une fausse tonsure de curé car elle n’était pas juste sur le dessus de la tête. Plutôt sur le côté. Placée un peu curieusement. Mais tondu quand même, le Johannes. Je ne sais pas de quoi il est mort. On ne parlait pas de ça. Est-ce que c’était un peu honteux ou gênant ? Est-il mort d’avoir trop bu ? S’est-il laissé mourir comme le font les vieilles personnes désespérées ? Est-ce que finalement on ne se sentait pas collectivement un peu coupable de sa mort et aussi de sa triste vie ? Aujourd’hui je suis incapable de le dire. Je n’ai d’ailleurs jamais demandé. La mémoire de ma famille est nourrie de détails incroyablement précis, qu’on s’est transmis de génération en génération. Mais il y a aussi des trous béants quand il s’agit d’expliquer des choses importantes. À suivre…

Feuilleton 38

L’agriculture se réappropriera-t-elle vraiment photosynthèse et humification (fabrication d’humus), sources d’énergies primordiales et de matières organiques provenant de l’énergie solaire et dont les principaux acteurs sont les organismes du sol ? Saura-t-elle prendre soin du cycle de l’eau, qui constitue le facteur déterminant de ces processus, et leur produit tout à la fois ? Lorsque l’agriculture se réapproprie ces processus, elle consomme moins d’énergie, capte du carbone et le fixe

Une enfance au café René Neyret

<wm>10CAsNsjY0MDAy0jW0MLC0MAQAle7vKQ8AAAA=</wm>

<wm>10CB3FMQ6EMAwEwBc52nUcnJxLRIcoTvcBCKS-_1cgitGsa5SE17xsv-UbBFSFFa0yWHKCP8OT04OEKZg_zJjoZhZl7_0yO4QDKnYape1XkUlRidybjSP9z3EDQL5g_moAAAA=</wm>

Commune : Sainte-Croix. District : Jura-Nord vaudois. Adresse : rue Centrale 15. Coordonnées : 528.580/186.170. N° de parcelle : 344. N° ECA : 157. Propriétaire : Jimenez José. Auteur des plans : Trokay Martin, Atelier d’architecture Pierre Buehlmann. Nature des travaux : transformation. Description de l'ouvrage : transformations intérieures et installation de velux. L’enquête publique est ouverte du 9 novembre au 8 décembre 2013.

Auteur des plans : Bernard Zurbuchen, M+B Zurbuchen-Henz Sàrl, Architectes EPF/SIA/FAS. Nature des travaux : Construction nouvelle. Description de l'ouvrage : construction d’une maison individuelle, d’un garage pour 2 voitures et de deux places de stationnement extérieures. Dérogation : aux art. 25 et 26 RPGA (distances aux limites, COS), en application de d’art. 111 RPGA. Particularité : le projet implique l’abattage d’arbre ou de haie. L’enquête publique est ouverte du 9 novembre au 8 décembre 2013.

Organisation Bernard K. Martin, Rue du Tyrol 25, CH 1450 Ste-Croix, tél. 024 534 11 79 et 078 642 53 05

Inscriptions PlanetHumus.com

Au Musée des arts et sciences Av. des Alpes 10, 1450 Sainte-Croix du 17 novembre 2013 au 2 mars 2014 vernissage le 15 novembre à 18h30 Nouvelle exposition temporaire

De l’artisan à l’artiste BASTIEN CHEVALIER, MARQUETEUR Ouverture le dimanche de 14h à 17h ou sur demande pour groupes au 077/ 453.75.56


Nº 82

Sainte-Croix, vendredi 8 novembre 2013

3

Astuce du neveu

Sommaire

Ces derniers jours, des escrocs ont essayé à plusieurs reprises de piéger des personnes âgées avec le modus dit du « faux neveu ». Heureusement, ces victimes potentielles ont bien réagi et les escrocs ne sont pas arrivés à leur fin. Nous vous rappelons cependant cette façon de faire et vous demandons d’informer les personnes âgées de votre entourage.

Théâtre de la Marelle 1 Journée Climat 2 Feuilleton 2 Communiqué police 3 Concert 3 PRAD 3 Reuge 5 Memento 6 Au Royal 7 Votations 7 Nature et jardins 8 Volley-ball 9 CIA 9 AG de l’Instrum’ 10 Souvenir Français 11 Petit-déjeuner 11 Course à pied 12 Portrait express 12

L’« astuce du neveu » désigne une escroquerie par laquelle une personne vous contacte en se faisant passer pour un parent (neveu, nièce, etc.) ayant besoin d’argent de toute urgence. Cette personne vous explique en outre qu’il ne lui est pas possible de venir récupérer l’argent personnellement, mais qu’elle enverra une tierce personne.

Comment ça se passe L’escroc au téléphone commence par vous laisser deviner qui il est afin que vous essayiez de reconnaître en lui un parent. Dès que vous prononcez un prénom («Robert, c’est toi?») il confirmera immédiatement. Ainsi, il a établi une relation de confiance qui vise à ce que

vous confiiez une somme d’argent à la tierce personne qu’il est soi-disant obligé d’envoyer. La conversation peut avoir lieu en italien ou en allemand.

Conseils ! • Soyez sur vos gardes si, au téléphone, vous ne reconnaissez pas immédiatement la voix de la personne qui  vous contacte ! • Posez à votre interlocuteur des questions auxquelles seuls de «vrais» parents sont en mesure de répondre ! • Ne citez jamais des noms de vos parents lors d’une communication téléphonique. • Si votre interlocuteur invoque une situation d’urgence, dites- lui que vous

avez besoin de réfléchir, puis raccrochez le  téléphone !     • Appelez ensuite un membre de votre famille en qui vous avez confiance et vérifiez les informations que vous venez de recevoir ! • Ne confiez jamais de l’argent ni des objets de valeur à une personne que vous ne connaissez pas personnellement ! • Si vous souhaitez faire un cadeau à un proche, remettez-le lui en mains propres. • Ne donnez jamais d’indications sur vos biens ! • En cas de soupçon d’escroquerie, informez-en immédiatement la police (appel d’urgence :117) ! P.-O. Gaudard, Chef Div prév crim

Dimanche à 17h : Gospel au temple de Sainte-Croix

Police Concert

Concert exceptionnel dimanche : les « Morning Fellows » nous offrent leurs voix et leur enthousiasme ! Bernard Muhl, Marc Diserens, Laurent Rebeaud, Jean-David Chappuis et Norbert Guignet ont choisi leur nom en hommage à l’un des plus beaux chants du répertoire traditionnel de gospel : « My Lord, what a morning… », Seigneur, quel matin ! Quand les étoiles commenceront à tomber, tu entendras le son des trompettes qui réveillera les peuples… Du vieil anglais goodspell, «bonne nouvelle », ce chant prend la suite du negro spirituals ; il s’ancre d’abord chez les Afro-Américains et les Blancs du sud avant de se développer dans le reste des États-Unis en mêlant hymnes traditionnels et mélodies en vogue. Il prend son essor dès 1930.

Expression de la souffrance et de l’espérance des Noirs récemment anticipés, mais encore sous l’autorité blanche, il fait le plus souvent références aux évangiles (alors que les negro spirituals évoquent plutôt les personnages de l’Ancien Testament). Les « Morning Fellows » chantent ensemble depuis une dizaine d’années et donnent chaque année les quelques concerts que leur autorisent leurs engagements professionnels et familiaux. Entrée libre - collecte. (c)

Les Morning Fellows.

Partage, rencontre, animation, découverte PETIT DÉJEUNER FÉMININ

Vendredi 15 novembre de 9h à 11h École, La Côte-aux-Fées Pierre-Yves Zwahlen « Nos familles entre rires et larmes »

Participation : Fr. 12.S’inscrire au 032 865 12 39 Prochaine date : le 7 février

Le PRAD en Russie La rencontre du jeudi 14 novembre 2013 à 14h30 aura lieu au foyer Alexei-Jaccard. Thème de l’après-midi : Russie, de Saint-Petersbourg à Moscou par les fleuves et les lacs, conférence et diapositives de Monsieur Eric Cloux, que nous avons déjà apprécié dans d’autres animations. Tout d’abord, nous découvrirons la ville de Saint-Petersbourg, avec ses principaux monuments, puis Peterhof, le « Versailles russe ». Ensuite, nous partirons sur

fleuves et lacs visiter d’autres merveilles en direction de Moscou. L’orateur nous guidera enfin dans cette ville étonnante, aux mille facettes. Vous serez sans doute charmés par ces lieux déjà parcourus par certains d’entre vous. Comme d’habitude, nous aurons le plaisir de vous servir les « 4 heures ». Bienvenue à tous ! Isabelle Branco

Rencontre


Nº 82

4

PIANO droit, récent, bonne sonorité, bas prix. <wm>10CAsNsjY0MDA01zUwMTUxMgEA9J2t4w8AAAA=</wm>

<wm>10CB3IMQrDQAxE0RNpGY2klTdbBnfGRcgFbBzVuX8Vk-Lz4G_bjIZ_z3V_r6-pgKbAw-kzewuL-2VLzVsOQu2hgU6LPuOKWtwpo7LEaacsLJMBdNSH1KPa96ofkO3_1GgAAAA=</wm>

✆ 079 600 74 55

Impressum

Crissier Sainte-Croix

Réf.20410 18698 Réf. Cette villa individuelle de 7 p., env. 244 m² hab., se Belle dans maison, piècesquartier (2 log.résidentiel et 2 studios), situe un 9.5 charmant calme entrées indépendantes, env. 240 m² hab., parcelle et à proximité de toutes les commodités (centre plate de 1’930 m², terrasses, garages, pl. de parc, commercial, banque, restaurants, etc.). Elle bénéficie d’un jardin. Vue, calme, possibilité de relier les 2 log. spacieux jardin arborisé de 1’380 m² avec piscine et cabane Idéale pour famille ou pour investissement. de jardin, d’une jeux au séjour avec À moins de 5 salle min.de à pied desous-sol, la gareet etd’un commerces. cheminée. Un garage box inclus. Rosa Cardaba Prix:CHF CHF1’980’000.885’000.Membre de

www.domicim.ch

hiver - du 22.12.2013 au 03.01.2014 été - du 06.07 au 25.7.2014 ou du 06.07 au 15.08.2014

021 731 36 70

Éditeur responsable : Société coopérative du Journal de Sainte-Croix et Environs Rédaction Administration Imprimerie Éditions : Rue de la Sagne 17b 1450 SainteCroix Tél. 024 454 11 26 Fax 024 454 29 80 Courriel : journal@jsce. ch Abonnement 2013 (TVA comprise) : 1 an : Fr. 105.– 6 mois : Fr. 55.– Prix au numéro : Fr. 1.50 Publicité 2013 (TVA comprise) : Annonces (larg. 27 mm.) : Fr. 0.48 le mm. Réclames (larg. 27 mm.) : Fr. 0.62 le mm. Première page (larg. 27 mm.) : Fr. 0.70 le mm. Délai pour le dépôt des annonces et communiqués : Lundi à 14h pour le nº de mercredi et mercredi à 14h pour le nº de vendredi. Tirage : 2’200 ex. Tous ménages : 3’650 ex.

Sainte-Croix, vendredi 8 novembre 2013

Cinéma Royal

Vendredi 8 novembre à 20h30 : « Au bonheur des ogres » Samedi 9 novembre à 18h00 : « L’expérience Blocher » Samedi 9 novembre à 20h30 : « Gravity » - 3D Dimanche 10 novembre à 14h00 : « Planes » - 3D Dimanche 10 novembre à 16h00 : « Gravity » - 3D Dimanche 10 novembre à 18h00 : « Au bonheur des ogres » Dimanche 10 novembre à 20h00 : « L’expérience Blocher » - évènement

Votations fédérales du 24 novembre Nous vous invitons à faire usage de votre droit de vote, par correspondance ou en vous rendant au bureau de vote, et nous vous suggérons de voter : à l’initiative populaire « Initiative pour les

NON

familles: déductions fiscales aussi pour les parents qui gardent eux-mêmes leurs enfants ».

(voir communiqué) Parti socialiste de Sainte-Croix et environs

Communes de Sainte-Croix et Bullet VOTATIONS FÉDÉRALES (arrêté de convocation du 18 septembre 2013) Conformément à l’arrêté de convocation du 18 septembre 2013, les Municipalités de Sainte-Croix et Bullet convoquent les électrices et les électeurs le

Dimanche 24 novembre 2013 Ouverture des bureaux de vote de 10h à 11h Commune de Sainte-Croix : Espace Alexei Jaccard Commune de Bullet : route de Sainte-Croix 24 VOTE Le vote peut être exercé dès réception du matériel en déposant l’enveloppe réponse : a) aux Greffes municipaux pendant les heures habituelles de bureau; b) dans les boîtes aux lettres communales ; c) par voie postale, affranchie à vos frais elle devra être réceptionnée au plus tard pour le vendredi 22 novembre 2013 ;

d) aux bureaux de vote le dimanche 24 novembre 2013 de 10h à 11h. Attention ! vous munir du matériel reçu VOTE DES MALADES À demander au Greffe municipal de votre commune jusqu’au vendredi 22 novembre 2013. MATÉRIEL DE VOTE Rappels : • les anciennes cartes de vote communales ou celles d’un précédent scrutin ne sont pas valables. • La nouvelle carte de vote se trouve dans le matériel reçu à domicile ; elle doit être signée et porter la date de naissance complète. • L e s b u l l e t i n s d e v o t e doivent être renfermés dans l’enveloppe de vote (jaune), que l’on vote au bureau ou par correspondance. L’électeur qui n’a pas reçu tout ou partie du matériel, ou qui l’a égaré, peut en réclamer au Greffe municipal jusqu’au vendredi 22 novembre 2013 à 12 heures. Greffes municipaux de Sainte-Croix et Bullet


Nº 82

Sainte-Croix, vendredi 8 novembre 2013

Un conte de fées devient réalité Depuis près de 150 ans, Reuge est reconnu pour sa capacité à réaliser les rêves, en les transposant dans des œuvres d’art de la musique mécanique. Durant ces dernières années, de plus en plus de pièces ont été créées pour des chefs d’États, des personnes fortunées ainsi que des individuels travaillant pour et dans l’industrie du luxe. La création la plus récente est un partenariat avec Lancôme, la renommée marque de cosmétiques basée à Paris. Une fantastique présentation a été créée pour l’emblématique parfum La Vie est Belle dont l’ambassadrice est Julia Roberts. Le flacon est présenté sur un plateau tournant orné de cristaux Swarovski. Deux cloches en verre tournent tout en étant illuminées par une quantité importante de lumières LED colorées.

5

Reuge

C’est un ensemble, avec des spots lumineux additionnels et un mouvement musical mécanique personnalisé de 144 notes ; l’émotion d’un conte de fées attire immédiatement la vision et le coeur de chaque observateur. Enfin et surtout, en accord parfait avec le célèbre spot publicitaire avec Julia Roberts, un lustre produit à la main dans les ateliers de Baccarat brille au-dessus de la présentation. Et l’on constate une fois encore que Reuge est en effet un « bijou » recherché de l’industrie du luxe. Reuge

Une musique de 144 lames.

Fantastique présentation pour le parfum La Vie est Belle, de Lancôme.

Une histoire internationale mais tellement locale Lorsque M. Thomas Bach a été élu à Buenos Aires un peu plus tôt cette année, il savait venir vivre et travailler dans le Canton de Vaud, Lausanne étant depuis longtemps le siège social du Comité International Olympique. Parmi les nombreuses personnalités venues le féliciter et lui souhaiter le meilleur pour son futur mandat étaient bien sûr présents des membres du gouvernement du Canton de Vaud, Messieurs Pascal Broulis et Philippe Leuba, ainsi que Messieurs

Marc Vuilleumier et Patrice Iseli de la Ville de Lausanne. Afin de conclure l’évènement, une œuvre d’art très vaudoise a été présentée à M. Bach : une boîte à musique Reuge. Entièrement manufacturée à Sainte-Croix, sur le Balcon du Jura, cette boîte à musique mécanique jouant 144 notes permettra à M. Bach de se relaxer de temps en temps et d’apprécier la précision de la mécanique de son mouvement. Reuge

Publicité

Nous sommes tous concernés • Le plafonnement des hauts salaires entraînera des pertes AVS et de recettes fiscales estimées à des centaines de millions de francs • La contribution des salaires élevés à l’AVS représente 300’000 rentes ordinaires, qu’il faudra financer autrement • Salariés, entrepreneurs, rentiers AVS et contribuables passeront tous à la caisse

1:12!

Comité vaudois interpartis « Non à l’initiative 1:12 », Case postale 1215, 1001 Lausanne

NON

www.non-1a12.ch

PROTÉGEONS LE MODÈLE SUISSE


Nº 82

6

Les contemporains de 1942 ont le pénible devoir d’annoncer le décès de Monsieur

Jules ZÀDORY membre fidèle et actif de notre association.

La Société Philanthropique Suisse UNION Cercle de Sainte-Croix a le pénible devoir de faire part du décès de l’Ami

Sainte-Croix, vendredi 8 novembre 2013

Profondément touchée par votre témoignage de sympathie et d’affection reçu lors de son grand deuil, la famille de Monsieur

Romain DOUGOUD-VILELA vous remercie de l’avoir entourée par votre présence, votre message, votre envoi de fleurs ou votre don et vous prie de trouver ici l’expression de sa vive reconnaissance. Mme Dougoud remercie l’équipe du Bénévolat de Sainte-Croix, le personnel du Centre de Soins de l’Hôpital de Sainte-Croix, tout particulièrement le Dr R. Zumschlinge, ainsi que toutes les personnes qui, par leur présence, leurs dons ou fleurs, l’ont accompagnée en ces moments pénibles. Sainte-Croix, novembre 2013

Jules ZÀDORY membre de la société depuis 1988.

Le Service des bénévoles de Sainte-Croix Groupe transport et fin de vie

Le conseil d’administration, le corps médical, la direction et le personnel du Centre de Soins et de Santé communautaire du Balcon du Jura vaudois

s’associe à la peine de la famille de Monsieur

ont le regret de faire part du décès de

Monsieur le Docteur Jules ZÀDORY médecin agréé au CSSC durant de nombreuses années. Nous rendons hommage au Dr Zàdory pour son engagement en faveur de l’Hôpital, puis du CSSC. Nous garderons un souvenir ému de sa personnalité et de son dévouement à l’égard de ses patients. Nous présentons nos sincères condoléances à son épouse Geneviève, membre de l’équipe des bénévoles, à ses enfants et petits-enfants, et à toute sa famille.

Memento URGENCES AMBULANCE

144

SDIS Service de Défense Incendie et Secours 118 GENDARMERIE 117 ou 024 557 66 21 MÉDECIN DE GARDE Veuillez téléphoner au Centre de soins et de santé communautaire – Hôpital 024 455 11 11 PHARMACIE DE GARDE Cette semaine (4-10.11) Pharmacie Touré 024 454 10 10 Semaine prochaine (11-17.11) Pharmacie Touré 024 454 10 10 Dimanche de 10h30 à 11h30 MÉDECIN DENTISTE URGENCES Week-end et jours fériés  : la Police d’Yverdon vous renseignera 024 423 66 66.

Cultes SERVICES RELIGIEUX PAROISSE RÉFORMÉE DU BALCON DU JURA Dimanche 10 novembre 8h15 Sainte-Croix, cure 9h45 L’Auberson, temple 17h Sainte-Croix, temple : « Morning Fellows » ÉGLISE CATHOLIQUE DE SAINTE-CROIX Samedi 9 novembre : 18h messe ÉGLISE ÉVANGÉLIQUE - Rue de France 4 Dimanche : 10h culte 18h culte portugais-français Mercredi : 19h30 culte portugais-français Vendredi : 19h30 culte portugais-français Samedi : 20h groupe de jeunes « Impact » ASSEMBLÉE CHRÉTIENNE Dimanche 10 novembre : 10h culte puis prédication (R. Capt) « Le Sermon sur la Montagne » Mardi 12 novembre : 20h Enseignement vidéo et partage : « L’amour de Dieu, pourquoi ? » TÉMOINS DE JÉHOVAH Rue de la Sagne 14 Samedi : 16h, discours public sur sujet d’actualité 16h50, discussion sur un thème biblique

Jules ZÀDORY époux de Geneviève, dévouée bénévole.

Dr Jules ZÀDORY Tes confrères, anciens et actuels, te disent leur reconnaissance pour ce que tu as été et expriment leur sympathie à ta famille.

Jules Zàdory, 1942-2013 Le Dr Jules Zadory s’est éteint le 4 novembre 2013. Plus de trente ans d’activité médicale, ça compte pour une région qui a toujours été en manque de forces médicales. Quand Jules s’est présenté en 1975, un ami nous a dit : Zàdory ? Il faudra qu’il change en z’adoré… Ce qui n’a pas manqué d’arriver ! Jules Zàdory a eu un parcours atypique pour l’époque. Réfugié de Transylvanie, gardant toujours son caractère austro-hongrois à la fois carré et subtil, il s’est donné entièrement à sa vocation de médecin, et beaucoup de patient-e-s lui vouent une grande reconnaissance Lors de la construction du Centre de Soins et de Santé, héritier de l’hôpital et de l’EMS « Ma Retraite  », il était du côté des sceptiques, craignant une perte de la proximité «  soignant-patient  », thème toujours d’actualité quinze ans plus tard… Je vois en Jules Zàdory le « fou du Roi  », l’empêcheur de tourner en rond… et pour cela surtout, je lui dis MERCI. Paul Schneider


Sainte-Croix, vendredi 8 novembre 2013

Billet du dimanche

Prière Dieu infiniment grand qui te soucies de l’infiniment petit, Dieu de toute sagesse qui ne nous juges jamais trop sots,

Dieu tout-puissant, qui nous accueilles si faibles, Dieu de lumière, qui illumines jusqu’au plus sombre,

Votre calendrier 2014 13 vues de Christophe Carisey

i

Mar

di

Lund

i

Le Balcon du Jura et sa région

Mer cred

Flanqué de sa femme Silvia, qui veille sur lui comme s’il était un enfant (non sans raison), le tribun matois bat le pavé de meetings populistes où il endosse à plaisir la dépouille si confortable de l’humilié, voire du martyre… Le réalisateur de «Mais im Bundeshuus – Le Génie Helvétique» gagne son pari haut la main, en ayant recours aux seules armes du cinéma. Partant, il délivre un documentaire d’une grande profondeur, complexe et toujours passionnant, qui déjoue avec une intelligence rare le piège rassurant du manichéisme, en puisant dans l’enfance de son protagoniste et l’histoire du septième art une part de la résolution de son mystère. Vincent Adatte

En vente au Journal de Sainte-Croix

i

Embarquant pendant plusieurs mois dans la limousine électorale de l’ancien Conseiller fédéral Christoph Blocher qui a soif de revanche, Jean-Stéphane Bron y joue crânement la survie de son cinéma profondément éthique, face à cet expert combien roué de la manipulation, qui a façonné à lui seul l’image actuelle de la Suisse.

Cinéma

Le calendrier 2014 des photos de Christophe Carisey.

Jeud

Dimanche 10 novembre, à 20h, le film sera suivi d’une discussion avec JeanStéphane Bron puis du verre de l’amitié.

redi

Adapté du premier tome de la fameuse série de romans de l’écrivain français Daniel Pennac, le nouveau film du réalisateur des «Enfants de Timpelbach» (2007) nous fait découvrir la fratrie Malaussène, à nulle autre pareille! Toujours en voyage à l’autre bout du monde, la mère revient à intervalles réguliers à la maison pour mettre au monde un enfant, à chaque fois d’un père différent. Chez les Malaussène, c’est Benjamin (Raphaël Personnaz), le fils aîné, qui tient lieu de chef de famille. Ses frères et sœurs le croient conseiller technique pour un grand magasin, alors qu’il y exerce une occupation nettement plus exposée. Engagé comme bouc-émissaire, Benjamin doit en effet endosser la responsabilité de tous les désagréments dont la clientèle aurait à se plaindre… Une adaptation pleine de fantaisie et de mordant des aventures loufoques d’une tribu romanesque hors du commun, avec une Bérénice Bejo qui minaude avec un talent fou ! Adeline Stern

Avec Christophe Blocher – Durée : 1h40 – 10 ans / suggéré dès 12 ans – Suisse (2013).

Vend

Avec Raphaël Personnaz, Bérénice Bejo, Guillaume De Tonquedec – Durée : 1h32 – 8 ans / suggéré dès 8 ans – France (2013).

Un cadeau à faire ou à se faire !

Sam edi

L’expérience Blocher de Jean-Stéphane Bron

Au bonheur des ogres de Nicolas Bary

7

27

28

44

29

30

45

5

31

6

Le fait de pouvoir rester à la maison pour s’occuper des enfants est déjà un bonheur en soi, mais c’est aussi un privilège économique que seules les familles dont le père gagne assez d’argent peuvent s’offrir. Il n’est par conséquent pas nécessaire d’accorder un privilège fiscal supplémentaire à ces familles qui sont déjà privilégiées. Dans la plupart des cas, la décision de confier ses enfants à une garde extérieure ne résulte pas d’un choix, mais d’une nécessité. C’est vrai pour les couples dont l’homme et la femme doivent travailler tous les deux pour nouer les deux bouts et encore plus pour les familles monoparentales. Le résultat de cette initiative sera que l’on diminuera les prestations aux

mb 46

12

1

ve

10

11

7

re

17 47

18

13

2

8

19

14

9

25

20

15

24 48

26

21

16

27

22

28

23

29 30

Imprimerie du

Dieu de l’avenir, dans la mémoire duquel nous sommes éternellement présents, Loué sois-tu ! Sophie Mermod-Gilliéron

Privilégier les privilégiés ? Non ! Recevoir un cadeau fiscal pour une dépense que vous n’avez pas faite ? Quelle drôle d’idée ! Une idée qui ne profitera d’ailleurs qu’aux familles aisées, et par conséquent à celles qui en ont le moins besoin. C’est finalement ce que demande l’initiative « pour les familles » sur laquelle nous devons voter ce 24 novembre. Ce texte demande en effet que les familles qui gardent elles-mêmes leurs enfants à la maison puissent déduire de leurs impôts une somme équivalente à celle que reçoivent les familles modestes qui doivent confier leur enfants à une garde extérieure. L’idée est d’encourager la famille traditionnelle, avec l’homme au travail et la femme à la maison. Or cela ne correspond absolument pas à la réalité sociale et économique d’aujourd’hui.

No

3

4

e

Au Royal cette semaine

Dim anch

Nº 82

familles qui en ont le plus besoin pour accorder un cadeau fiscal à celles qui n’en ont pas besoin. En effet ces cadeaux fiscaux entraîneront une diminution des recettes fiscales de plusieurs centaines de millions de francs et par conséquent une diminution des prestations sociales destinées aux familles modestes. Sous couvert d’encourager la famille traditionnelle, l’initiative redistribue les richesses en faveur des plus aisés. De plus elle décourage l’activité professionnelle des femmes et accentue ainsi l’inégalité entre hommes et femmes. Nous vous invitons résolument à voter NON à cette initiative (voir annonce). Parti socialiste de Sainte-Croix et environs

Soleil Votation


Nº 82

8

Nature et jardins Texte et photos Pierre Cardinaux

Maladie criblée + oïdium sur laurelles.

Sainte-Croix, vendredi 8 novembre 2013

À propos des attaques de coryneum (maladie criblée) sur vos haies de laurelles Au cours de la fin de l’été, les extrémités des rameaux de laurelles (Prunus laurocerasus caucasica) sont fréquemment attaquées par cette maladie qui provoque des trous dans le feuillage ainsi que des déformations. Alors qu’elles sont affaiblies, l’oïdium s’y met quant à lui également par ses blanchiments typiques. On a souvent tendance à penser que ces deux maladies cryptogamiques se plaisent en synergie entre elles, car leurs attaques sont la plupart du temps apparentes aux mêmes endroits, vers les extrémités. De plus, si les otiorrhynques sont encore présents par leurs découpures régulières du pourtour des feuilles, les haies prennent une allure automnale des plus inesthétiques et décevantes.

Attaque importante de coryneum.

Ces deux maladies ne peuvent se contrôler que par des applications préventives et les produits fongicides pour les rosiers, composés par deux matières actives agissant ensemble, ont une efficacité excellente contre elles. Les traitements sont conseillés vers la fin de l’été. S’il est un peu tard maintenant dans notre région pour effectuer ces traitements, les propriétaires de telles haies devraient prendre le temps en cette période, de bien observer ces symptômes, surtout sur les parties supérieures des arbustes, et s’en rappeler pour les années à venir, s’ils désirent les prévenir et les contrôler. Toutefois, nous devons admettre que ces dégâts, hormis leur apparence ines-

thétique, sont parfaitement supportés par cette espèce en cas de non traitement, sans qu’elle en souffre trop, ceci pour autant que les plantes soient de croissance normale, dans un sol leur convenant bien.

Début d’attaque de la maladie criblée, avant les perforations.

Rabattage des rosiers avant l’hiver

Rosiers arbustes.

Il n’est jamais superflu de rappeler à chacun de raccourcir les rosiers du tiers supérieur dès qu’ils ont terminé de fleurir vers fin octobre ou novembre. Cette intervention de nettoyage leur permet de mieux supporter les grosses chutes de neige qui risquent de provoquer de la casse parfois importante parmi les branches délicates, surtout sur les plantes affaiblies par l’âge. Vous pouvez de même couper à la base les nombreuses

petites branches qui le seront de toute façon lors de la taille du printemps. Les rosiers ainsi toilettés auront meilleure apparence pour l’hiver. Enlevez aussi les dernières fleurs n’ayant pas survécu au climat de fin d’automne. Par contre, ne les taillez en aucun cas comme vous le ferez en mars prochain sur deux à trois yeux à 10 à 15 cm de longueur. Rosier fraîchement planté et rabattu pour l’hiver.

Jeune rosier butté avant l’hiver.

Rosier de plus de cinquante ans toujours bien rajeuni.


Nº 82

Sainte-Croix, vendredi 8 novembre 2013

9

Début difficile pour les formations du VBC Sainte-Croix

Volleyball

Les diverses formations du VBC Sainte-Croix connaissent bien des difficultés en ce début de saison. Si on s’attendait à ce que les filles mettent un peu de temps pour se mettre dans le rythme de la deuxième ligue, on pensait que les hommes s’en sortiraient sans trop de problèmes en troisième ligue. Eh bien leurs deux premières rencontres se sont soldées par autant de défaites. Après avoir été battus par la deuxième formation de La Côte, ils ont subi la loi dans leur salle de Froideville. Donnant beaucoup de points aux engage-

ments et avec un bloc peu performant, les joueurs du nouveau coach Pierre Rey ne pouvaient prétendre à mieux. Les filles, entraînées par Thierry Luthringer, n’ont pas encore acquis le rythme de leur nouvelle catégorie de jeu. Samedi, contre Montreux, elles ont été à deux doigts de remporter le premier set ; mais, par la suite, elles ont été dominées par une équipe formée de joueuses dont les tailles étaient presque toutes

Malgré de bonnes réceptions, ici Marie Brandt, les joueuses de Thierry Luthringer peinent à trouver le rythme de la deuxième ligue.

supérieures à celle de la plus grande des Sainte-Crix ! Difficile dans ces conditions d’attaquer sans se faire contrer et d’être capable de s’opposer au jeu offensif des joueuses de Montreux. Texte et photo : ac

Résultats 2 ligue filles Yverdon - Sainte-Croix : 3-1 (25-23, 25-9, 17-25, 25-16) Penthalaz - Sainte-Croix : 3-0 (25-18, 25-17, 25-16) Sainte-Croix - Montreux : 0-3 (24-26, 17-25, 12-25) M23 filles Sainte-Croix - Yverdon : 1-3 (18-25, 15-25, 26-24, 19-25) Montreux - Sainte-Croix : 0-3 (23-25, 17-25, 21-25) Epalinges - Sainte-Croix : 3-2 (25-20, 17-25, 25-14, 18-25, 15-5) Juniors mixtes moins de 17 ans Sainte-Croix - Cheseaux : 2-0 (25-9, 25-14) Cheseaux - Sainte-Croix : 0-2 (18-25, 12-25) Lutry-Lavaux - Sainte-Croix : 2-0 (25-14, 25-21) La Tour - Sainte-Croix : 0-2 (18-25, 18-25) Sainte-Croix - La Tour : 2-1 (15-25, 25-15, 15-10) Juniors filles moins de 17 ans Sainte-Croix - Yverdon : 0-2 (23-25, 18-25) Cheseaux - Sainte-Croix : 2-0 (25-15, 25-10) Orbe - Sainte-Croix : 2-1 (25-16, 21-25, 15-10) Sainte-Croix - La Tour : 2-1 (21-25, 25-17, 19-17) Sainte-Croix - Montreux : 2-0 (25-15, 25-23) Montreux - Sainte-Croix : 2-1 (19-25, 25-16, 15-7) e

CIA CIA… Central Intelligence Agency ? Non ! Charly International Association. Vous ne connaissez pas ? Il s’agit pourtant d’une institution qui se développe ici, à Sainte-Croix… CIA, quel statut ? CIA est une association fondée il y a de nombreuses années à Genève. Extrêmement sensible au devenir de notre planète, elle œuvre en faveur de trois domaines qu’elle juge d’importance, à savoir l’enfance, la vie animale et la nature. Toutes les actions qu’elle entreprend visent la reconnaissance, le respect et la préservation de leurs droits. Toutefois, attention aux amalgames : CIA ne se veut porteuse d’aucun message politique ou religieux ; elle ne défend que les valeurs qui sont les siennes.

CIA, quelles actions ? Les actions menées par CIA pour atteindre ses objectifs sont aussi diverses que variées. La première d’entre elles consiste en la réalisation gratuite de reportages audiovisuels et de vidéos, pour toute association, fondation ou institution œuvrant dans le

monde pour les enfants, les animaux et la nature. Elle peut en outre aider financièrement ces structures, en organisant pour elles des appels aux dons. En réponse à une certaine demande, CIA propose également un riche programme annuel d’activités, parmi lesquelles figurent conférences, cours, ateliers, séminaires… Notez aussi que l’association participe à divers marchés, sur lesquels elle vend des produits biologiques de sa fabrication, à savoir savons, biscuits et boissons.

CIA, comment aider ? CIA fonctionne avec nombre de bénévoles – septante-cinq personnes à ce jour – et divers partenaires. Il vous est possible de les rejoindre de différentes manières. Particulier, vous pouvez adhérer au dispositif Charly-Avantages ; moyennant l’achat d’une carte à l’association, vous bénéficiez alors de réductions d’achat

dans près de trente commerces de Suisse romande, dont un tiers sainte-crix. CIA souhaitant développer sa gamme de produits biologiques, elle collecte également toutes les recettes de nos grand-mères. Vous pouvez donc sortir les vôtres de l’oubli en les lui communiquant ! En outre, l’association recherche toujours des bénévoles pour aider dans diverses occasions, comme la participation à des marchés ou l’organisation de randonnées, telle celle dédiée aux célibataires projetée l’an prochain. Si vous en avez le temps et l’envie, n’hésitez donc pas à vous engager ! Professionnel, vous aussi pouvez aider l’association, en devenant l’un de ses parrains ou l’un des commerçants participant au dispositif Charly-Avantages. Pour de plus amples renseignements, www. charly-international. com, cia@charly-international.com ou 024.454.30.00. M. Manzoni

Solidarité


Nº 82

10

Instrum’

Sainte-Croix, vendredi 8 novembre 2013

Assemblée de l’Union Instrumentale de Sainte-Croix C’est vendredi 1er novembre dernier que les membres de l’Union Instrumentale se sont retrouvés pour assister à l’assemblée annuelle statutaire. Après les salutations et les souhaits de bienvenue du Président, Patrick Augsburger, la parole a été donnée à la secrétaire, Jocelyne Bauhofer pour l’appel et la lecture du PV de l’assemblée 2012, ce dernier encore rédigé par Philippe Peter, secrétaire jusqu’à l’an dernier. Ce procès-verbal n’ayant pas suscité de commentaires particuliers, il a été adopté avec applaudissements à son auteur. Il appartenait à Alain Jeanmonod, trésorier, de donner connaissance des comptes de l’exercice écoulé et d’en commenter les différents postes ; après quelques questions de détails et une discussion sur l’opportunité de changer de bannière ou de faire rajeunir l’actuel drapeau, il a été décidé de demander des offres, donc affaire à suivre. Dans l’immédiat, les finances de la société sont saines et le rapport financier, ainsi que celui de la commission de contrôle attestant que le bilan et le compte d’exploitation sont parfaitement en adéquation avec les pièces comptables, ont été acceptés à l’unanimité par des applaudissements.

Admissions, démission

Jocelyne Bauhofer, secrétaire.

Trois personnes ont été admises au sein de la société à la rentrée d’août, ce sont Gladis Gischig et Céline Magnin, clarinettistes, ainsi qu’Aline Bonnevaux, percussionniste. Ensuite le président lit la lettre de démission de Michel Reymond, musicien assidu depuis de longues années, et dévoué à la cause de l’Ecole de Musique dont il assure actuellement le secrétariat, poste qu’il va continuer à assumer, parallèlement à une aide ponctuelle lors de manifestations particulières. Louis-Claude Villiger adresse au démissionnaire de vifs remerciements pour tout le travail accompli, tant pour la société que pour l’EMBJ.

Un comité heureux.

Correspondance et affaires de la société - Le Directeur, Loïc Sebile, s’exprime au sujet du prochain concert annuel pour lequel il a décidé d’illustrer une intrigue, avec une trame et un dénouement, qui emmènera musiciens et public du côté de l’Ecosse, dans un univers rappelant le style des romans d’Agatha Christie… Au travers de pièces musicales très différentes, le public ira de surprise en surprise tout au long de l’enquête, conduite de Suisse à ce pays aux traditions bien ancrées ! La 2 e partie restera dans le thème, grâce à une ambiance celtique originale. - Jubilaires : Adeline Sottas comptabilise 12 ans de sociétariat, alors qu’Alain Jeanmonod et Patrick Augsburger sont applaudis pour 18 années de fidélité à la société. Quelques membres sont récompensés pour leur assiduité aux répétitions : Jocelyne Bauhofer a assisté à l’ensemble des répétitions, le Président et Alain Dugon en ont manqué une, Martine Crausaz, Alexia Demelais et Loïc Sebile ont été absents 2 fois, enfin Louis-Claude Villiger et Reynald Jaccard comptabilisent 3 absences, bravo à ces musiciens ! - Au chapitre des manifestations futures auxquelles participera la société, notons d’ores et déjà le concert de l’Avent, agendé au dimanche 15 décembre, le traditionnel concert du Nouvel-An le 5 janvier 2014 et le concert annuel le 5 avril prochain.

Rapports du président, du directeur et de la secrétaire Patrick Augsburger évoque les différentes manifestations qui ont jalonné la

vie de la société dès novembre 2012, à commencer par une démarche originale, la projection sur grand écran, au cinéma Royal du film réalisé lors de la soirée annuelle sur le thème de « l’Instrum au Pays des Merveilles ». C’est grâce à l’énorme travail accompli par Jérôme Béguin et Loïc Sebile que cet événement a eu lieu, pour le plus grand plaisir de tous les acteurs-musiciens. Un autre moment fort a été la participation de la société à la Fête cantonale des Musiques, au mois de mai à Savigny, un gros effort a été fourni par chacun car les répétitions se sont enchaînées directement après le concert annuel, au rythme soutenu de deux fois par semaine ; le Président remercie les musiciens et le directeur pour leur engagement sans faille pour que la fête soit belle et les prestations réussies. Loïc Sebile se dit très content de l’assiduité aux répétitions, relevant que nous sommes de passage, tant dans la vie que dans la société. Cette dernière, comptant plus de 100 ans d’existence, perdure grâce à l’ambiance et au plaisir musical. Le chef se dit très heureux au sein de la société et n’hésite pas à parler d’une équipe « d’enfer », il appelle donc à continuer dans le même sens… Jocelyne Bauhofer remercie Philippe Peter, son prédecesseur, qui continue à lui apporter aide et conseils. Elle se dit très heureuse d’effectuer ce travail et annonce pour l’exercice écoulé 47 répétitions et 12 services.

Comité Ce dernier, constitué de six membres, ainsi que du Directeur à titre consultatif, est réélu par acclamations, mais un septième membre se joint à l’équipe en


Nº 82

Sainte-Croix, vendredi 8 novembre 2013

Le Souvenir Français Le Délégué Régional du Souvenir Français invite ses compatriotes et amis de toutes nationalités, à participer au 95° Anniversaire du Souvenir et Commémoration du 11 novembre 1918, le lundi 18 novembre 2013 au pied du monument aux morts dans le cimetière de Sainte-Croix. Le rendez-vous est fixé à 11h15 sur le parking du cimetière et fera suite à un dépôt de gerbe. Cette cérémonie est organisée par notre Délégation sous le haut patronage des autorités Consulaires de France à Genève, des autorités communales, du Délégué Général du SF. En marquant la journée du Souvenir et en déposant les gerbes aux pieds des

différents monuments aux morts du Nord Vaudois, nous avons pour but d’honorer les victimes et militaires de tous ces précédents conflits sans aucune distinction, et de perpétuer le Devoir de Mémoire à la jeune génération, le sacrifice de ceux et celles qui sont morts pour leur pays ou qui l’ont honoré par leurs actions. Toujours à la recherche de membres de soutien, nos compatriotes, anciens

11

Commémoration

combattants d’autres pays ou non, nos connaissances et amis, peuvent me contacter au no 024 445 28 94 pour tous renseignements ou m’informer sur les stèles des soldats français, dont je n’aurais pas connaissance dans la région du Nord Vaudois. Le Délégué Régional du Nord Vaudois.

Nos familles, entre rires et larmes

P’tit déj’

Vendredi 15 novembre à La Côte-aux-Fées, dans le cadre des Petits-déjeuners contacts féminins on parlera de la famille, lieu de rires, de larmes, de joies ou encore d’affrontements. Il n’est pas rare que l’on s’efforce de donner une image heureuse de notre famille. On souhaite tous réussir sa vie de couple et l’éducation harmonieuse de nos enfants. Nos voisins, nos amis, nous renvoient souvent une image idyllique de leur propre réussite familiale. Devant tant de bonheur facile on renonce alors à exprimer la vérité que l’on affronte pourtant au quotidien. Car il est vrai que quand on pénètre dans la réalité toute nue de nos relations familiales, l’image d’Épinal en prend un coup. Certes ce n’est pas for-

place, il s’agit de Flavien Jaccard. Le comité se présente donc de la façon suivante : Patrick Augsburger, président, Jérôme Béguin , vice-président, Jocelyne Bauhofer, secrétaire Alain Jeanmonod, caissier Bernard Aymonier et Flavien Jaccard, membres-adjoints

Le président lit son rapport.

cément catastrophique, mais d’échec en déception, nos rêves s’étiolent peu à peu et le risque est grand de s’installer dans une réalité déprimante. Mais au fait, que pense Dieu de la famille ? Finalement, c’est lui l’inventeur du concept ! Il a peutêtre des choses à nous dire sur ce sujet qui nous touche au quotidien. Pierre-Yves Zwahlen, ancien pasteur, écrivain, et dont la vie familiale a été bien chamboulée, abordera avec humour et réalisme ce thème qui suscite joie et

bienveillance chez certaines, tristesse et colère chez d’autres. Organisée par des chrétiennes bénévoles d’horizons différents, cette rencontre est l’occasion d’aborder les grands thèmes de la vie à la lumière de la foi chrétienne. Pour des raisons pratiques, prière de vous inscrire au 032/865 12 39 jusqu’au mercredi 13 novembre. Une participation de Fr 12.- est demandée et une garderie pour les enfants dès 1 an est disponible sur demande. Autres détails, voir annonce. (c)

Instrum’

Reynald Jaccard, responsable matériel et instruments Commission de contrôle des comptes : Alexia Demelais, Eric Gueissaz, suppléante : Laetitia Quadri.

Divers et propositions individuelles - La secrétaire propose l’envoi d’une lettre circulaire à l’attention de la population pour l’informer sur les différentes activités de la société, et rappeler que cette dernière est à disposition des sociétés et entreprises qui souhaitent célébrer un événement de façon particulière. - La prochaine marche travaillée par l’Ensemble, « High Spirit », est d’ores et déjà offerte par Bernard Aymonier et la carrosserie Bellevue. - Bryan Varela effectue actuellement l’Ecole de recrues au sein de la fanfare de l’Armée suisse et participe, en ce début novembre, au Tatoo de Berlin. - Le site web va être remis au goût du jour par Jérôme Béguin, avec un changement de système informatique afin d’obtenir un résultat optimal.

- Le parrainage des jeunes membres, évoqué lors de la précédente assemblée, deviendra effectif cette saison. - En conclusion, Louis-Claude Villiger, Président d’Honneur, se dit heureux du dynamisme de la société, il remercie le Directeur et le comité, ainsi que les musiciens, pour l’ambiance amicale qui règne tout au long de l’année… avant d’entonner la chanson de l’Instrum. Texte et photos : ms

Loïc Sebile et Alain Jeanmonod.


Nº 82

12

Course à pied

Sainte-Croix, vendredi 8 novembre 2013

Cross des Wasimolo Cross populaire du Nord vaudois Le cross des Wasimolo a connu un très joli succès avec plus de 500 participants malgré le temps qui n’était pas très engageant. Pierre Fournier le SainteCrix, un ancien vainqueur, a terminé à la 3e place tandis que la tribu des Breitler de

L’Auberson a fait mieux que se défendre. Cette course constituait l’avant-dernière manche des Galops du Terroir. Dans cette compétition, Vincent Breitler occupe actuellement une belle 3e place qu’il devra défendre lors de la dernière

Résultats du cross des Wasimolo 11,4 km dames toutes cat. (63 part.) : 33. Estelle Guex Bullet 1 h 14 11,4 km hommes toutes cat. (206 part.) : 3. Pierre Fournier Ste-Croix 45’20 10. Vincent Breitler L’Auberson 50’40 Ecolières 1 (37 part.) : 29. Léna Breitler Ecoliers 1 (37 part.) : 5. Jim Breitler 27. Félix Breitler

Portrait

manche, à savoir le cross populaire du Nord Vaudois à Yverdon qui aura lieu samedi prochain 9 novembre sur le parcours de la Plage. La plupart des meilleurs coureurs de la région seront présents, sans oublier les skieurs de fond qui viendront faire un test avant la saison hivernale, ainsi que les enfants dont les courses débuteront à 14 h. Les inscriptions sont prises sur place au plus tard 40 mn avant le départ de la course. Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site www.usyathletisme.ch dans la rubrique manifestations, puis événement. M. Roulet

Une rédaction – un visage – une identité

Pas encore abonné au

Texte et photo : Cédric Cachemaille

?

Si vous vous abonnez pour 2014

À l’occasion du 25e anniversaire de votre Journal, fêté le 26 octobre, un petit tour en questions à ceux qui vous le préparent.

Etienne Achermann

60 ans, Sainte-Croix Mécanicien de précision

Êtes-vous né à Sainte-Croix ?

Non, et je suis originaire d’Oberkirsch (Lucerne). Quels sont vos loisirs ? La photographie, et également la guitare. Depuis quand travaillez-vous pour le Journal de Sainte-Croix et environs ?

J’ai commencé en 1988, trois mois après sa création.

la fin de l’année 2013 vous est offerte !

Quel est votre domaine préféré ?

J’aime bien toucher à tous les domaines, et le contact avec les gens est extraordinaire.

Spectacle

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de travailler pour le journal ?

Je faisais des photographies par passion, et j’ai décidé d’en faire profiter le journal.

Le sera distribué dans

tous les ménages

des communes de Sainte-Croix, Bullet, Mauborget et La Côte-aux-Fées

vendredi 22 novembre Délai pour la réception des annonces et communiqués :

mercredi 20 novembre à 14h

82 v 8 novembre 2013  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you