Issuu on Google+

JA – 1450 Ste-Croix

Journal officiel des communes de Sainte-Croix, Bullet et Mauborget Nº 80

1.50 fr

Paraît le mercredi et le vendredi

Sainte-Croix, vendredi 1er novembre 2013

Peinture à l’encaustique C’était jeudi, c’était une première et ça a enchanté les participants : l’activité « peinture à l’encaustique », animée par Daniel Nicolier à la Maison des Jeunes dans le cadre du Passeport Vacances. Ni pinceaux ni palettes n’étaient requis pour l’exercice ; en effet, l’outil que l’on utilise quand on pratique la peinture à l’encaustique est… un petit fer à repasser ! Chauffé à une température avoisinant les 100 degrés, il permet à « l’artiste » de faire fondre des bâtons de cire colorés, à appliquer ensuite sur un support quelconque. Pour qui sait être calme et appliqué, la réalisation de petits chefs-d’œuvre vient vite. À preuve : les peintures des participants à l’activité !

Passeportvacances La peinture à l’encaustique expliquée aux jeunes par Daniel Nicolier.

Texte et photos : M. Manzoni Marielle « encaustique » soigneusement le fer.

Jade à l’œuvre.

Une enfance au café René Neyret Il était solide le Johannes, jamais malade. Pourtant il s’en est fait des bosses et des plaies avec toutes ses chutes d’ivrogne. Alors forcément il était souvent couvert

de croûtes sur le visage. C’était la tête « qui portait », comme on disait : «  Il a encore porté sur la tête, le Johannes. » Une fois, il avait disparu depuis deux jours. Ça lui arrivait souvent de « s’absenter » pour cuver son vin. Il ne buvait que du vin. On ne s’inquiétait pas trop. Il maîtrisait ses cuites. Je rappelle que c’était un pro de la picole, sa façon de vivre à lui. Mais quand même, on finissait par aller voir. Là, c’est mon père qui

s’y est collé. Il était de passage, venu me voir avec ma mère, car je ne vivais pas avec eux, sauf le samedi après-midi et le dimanche. Mais j’en parlerai plus tard car c’est important. Donc mon père est allé chez Johannes. Il n’habitait pas très loin dans le village, à moins de deux cents mètres du bistrot familial. Sa maison était une drôle de bicoque entourée d’herbes sauvages, indisciplinées, jamais fauchées. Je la vois encore toute petite, très sombre, une porte pleine, une seule fenêtre pas très grande aux carreaux sales, jamais lavés. Une pièce unique avec le strict minimum pour y vivre. Il n’y vivait pas vraiment, il ne vivait pas vraiment, il survivait à son vieux chagrin. À suivre…

Molly présente un paysage de rêve.

Feuilleton 36


Nº 80

2

Bullet

Sainte-Croix, vendredi 1er novembre 2013

Échos du Conseil communal

Lundi 28 octobre dernier : les membres du législatif communal, 25 conseillers et conseillères sont réunis pour leur séance automnale, séance notamment consacrée à l’examen de deux préavis. Le président M. Jean-Luc Passello, après les salutations d’usage, propose de discuter du préavis concernant l’arrêté d’imposition pour les années 2014 et 2015. Le syndic, M. Jean-Franco Paillard commente les propositions de l’exécutif. Au nom de la Commission d’imposition, Mme Fanny Tinguely renseigne également quant à la situation financière de la Commune. Celle-ci est bonne en cette fin d’année 2013. Des recettes supplémentaires d’environ 70’000 francs sont prévisibles, dues à de meilleures rentrées fiscales. Quant aux charges de fonctionnement elles resteront globalement dans les limites du budget. Ces éléments positifs et les prévisions pour 2014 incitent la Municipalité à plaider pour le maintien du taux d’impôts à 70 % de l’impôt cantonal de base et de reconduire également les autres éléments de l’arrêté d’imposition 2013 pour les années 2014 et 2015. La parole n’est pas demandée, au vote le préavis en question est accepté à l’unanimité.

demande municipale et fait part de la situation actuelle en matière de matériel informatique. Les postes de travail sont anciens et ne garantissent plus la fiabilité nécessaire à une utilisation professionnelle de qualité. Ils sont équipés de logiciels achetés au fil des années, ainsi les systèmes sont différents et les mises à jour difficiles, voire impossibles. Les acquisitions suivantes sont prévues : Serveur – Il s’agit d’un serveur avec une capacité de stockage plus importante et surtout compatible avec le futur système de gestion électronique des documents, GED. Celui-ci permet de numériser, de classer et de rechercher tout document relatif à l’administration communale. Le contrat comprend également un service de maintenance d’une durée de 5 ans. Postes de travail – Les trois postes ainsi que le portable seront équipés du même système d’exploitation et d’applications similaires et adaptées. Le rapporteur de la Commission des finances, M. Aldo Paillard constate que le préavis présenté permet une adaptation de l’informatique communale actuellement Demande de crédit pour le renouvelleobsolète. Il est conforme aux standards ment du parc informatique et gestion actuels et aux contraintes liées aux fréélectronique des documents. quentes évolutions du matériel et de logiLe syndic commente l’essentiel de la ciels. La sécurité tant au niveau du stockage ainsi que des virus sera renforcée et la mise en place d’un système GED d’un accès plus facile aux documents. Texte et photo : Cédric Cachemaille Avant de passer à l’approbation du préavis, il est proposé une formaÀ l’occasion du 25e anniversaire Quels sont vos loisirs ? tion pour le personnel de votre Journal, qui se fêtera le La marche en montagne, le ski de appelé à utiliser ce nou26 octobre, un petit tour en questions fond et les promenades en raquettes veau matériel, formation à ceux qui vous le préparent. en hiver, la lecture des journaux, et qui sera dispensée au donner des conseils de jardinage printemps prochain. aux amateurs. Pierre Cardinaux Les membres du Depuis quand travaillez-vous 74 ans, Sainte-Croix Conseil acceptent par pour le Journal de Sainte-Croix et 24 voix la proposition Retraité environs ? municipale pour l’acquiJ’ai commencé en 2008, cela fait sition du nouveau matédonc 6 ans. riel informatique. Coût, 35’400 francs, investisQuel est votre domaine d’écriture sement amorti en 5 ans. préféré ? Une personne s’abstient. Je fais essentiellement des articles

Portrait

Une rédaction – un visage – une identité

sur les questions de jardinage et les plantes d’intérieur, et je fais également des visites chez les particuliers, toujours pour des questions de jardinage. Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de travailler pour le journal ?

Êtes-vous né à Sainte-Croix ?

Non, je suis né à Lausanne, et je suis originaire de Bussigny-sur-Oron.

À la suite d’une discussion avec Jean-Claude Piguet, j’ai proposé une rubrique sur les jardins d’altitude, et comme il n’existait pas de telle rubrique, j’ai poursuivi dans cette voie.

Communications municipales Le syndic et les municipaux s’expriment à tour de rôle. En résumé voici l’essentiel de leurs propos. Le bétail pâturant dans les prés de Chasseron est redescendu en plaine le 9 octobre dernier, un jour avant les chutes de neige. M. Lucien Lambercier signale que Mme Sylvie

Pelet a achevé sa 20ème année comme responsable du troupeau. Elle est chaleureusement remerciée pour son travail et sa fidélité. Une somme de 25’800 francs est encore à disposition pour divers travaux de finition au hangar communal et à la minidéchetterie.. Il est aussi question d’y loger un silo à sel pour le déneigement. Suite à la vente d’une parcelle de terrain proche du Grand Hôtel des Rasses, des travaux d’épuration des eaux vont débuter. Plusieurs propriétaires sont concernés. L’accord concernant la clé de répartition des frais relatifs aux écoles n’est pas encore sous toit. Il est à espérer que les divergences encore existantes vont prochainement se muer en convergences. Trois dossiers importants sont toujours à l’étude. Le parc des éoliennes de la Grandsonnaz – le futur Centre taoïste – le futur bâtiment locatif de la Grand Vy. Les différentes démarches liées à ces projets suivent leur cours, la Municipalité renseignera sitôt qu’il y aura du nouveau à leur sujet. Les travaux pour l’implantation de la fibre optique sont achevés à plus de 70%. Les fouilles reprendront au printemps. Des tests seront effectués ces prochaines semaines, tout d’abord à partir de la station principale située au collège, également depuis une dizaine d’armoires-relais. Suite à une fuite d’eau, une hydrante a été remplacée à la Grande Charrière.

Propositions individuelles Lors de la précédente séance du Conseil, il a été question d’organiser une sortie pour les autorités locales. M. Jean-Luc Passello interpelle ses collègues à ce propos. Il suggère que cette journée se déroule au printemps prochain, avec descente des Gorges de l’Orbe puis visite de la centrale électrique de VO Energie. Mme Geneviève Rollaz et M. Daniel Oguey se déclarent prêts à organiser cette escapade. M. Norbert Müller fait remarquer que le futur bâtiment de la Grand Vy va déprécier l’actuel locatif communal. Mme Evelyne Chablaix formule trois remarques à l’intention de la Municipalité. Elle souhaite la pose des panneaux de signalisation à l’entrée sud du village, comme convenu précédemment, la fermeture des portes de la déchetterie pour éviter des mauvaises odeurs,et demande où en est l’étude concernant le bâtiment du stand de tir. M. Jean-René Bernardi prend note et fera son possible pour donner satisfaction à la demanderesse. M. le syndic communique encore que la prochaine séance du Conseil aura lieu le lundi 16 décembre prochain, avec à l’ordre du jour l’examen du budget 2014. Il est presque 21.00h, le président agite sa clochette et met ainsi fin à la séance. HBU


Nº 80

Sainte-Croix, vendredi 1er novembre 2013

Sommaire

Ligne ferroviaire Yverdon-les-Bains – Sainte-Croix

Nouvelles rames dès l’automne 2015 La ligne Yverdon-les-Bains — Ste-Croix accueillera de nouvelles rames à partir de l’automne 2015. Ce nouveau matériel roulant permettra l’introduction de la cadence à la demi-heure dès le changement d’horaire de décembre 2015. Le contrat pour la construction du nouveau matériel roulant pour la ligne Yverdon-les-Bains — Sainte-Croix a été signé le vendredi 25 octobre 2013 avec l’entreprise Stadler. Le marché, d’une valeur de 30 millions de francs, prévoit la livraison de trois nouvelles rames composées de deux automotrices encadrant une voiture intermédiaire de première et deuxième classe. Ce matériel roulant sera compatible en exploitation avec le matériel roulant livré depuis 2001. La première rame, composée de deux automotrices, sera livrée en automne 2015, le solde de la série au cours de premier semestre 2016. À partir du chan-

gement d’horaire de décembre 2015, ce matériel permettra l’introduction de la cadence à la demi-heure sur la ligne Yverdon-les-Bains, moyennant l’adaptation de la station de croisement de Vuitebœuf, projet dont les études viennent également d’être lancées. Ce matériel roulant, très similaire à celui commandé également par MBC,

TPF, MOB et NStCM, marque un jalon important dans la modernisation de la ligne et l’amélioration des prestations. Ces investissements approuvés par le canton de Vaud et la Confédération garantissent par la même occasion la pérennité du service ferroviaire entre Yverdon-lesBains et Sainte-Croix. Travys

Sainte-Croix battu par une hargneuse équipe d’Orbe Disputée samedi en nocturne, cette rencontre a laissé bien des regrets aux Sainte-Crix, puisque la deuxième formation urbigène a non seulement pris les trois points de la victoire, mais a aussi montré une autre facette de son talent en commettant de nombreuses vilaines fautes ce qui lui a valu de récolter cinq cartons jaunes, dont deux auraient pu et dû être rouges, et en laissant son vestiaire dans un état déplorable en quittant les lieux. Disputée sur un terrain très gras, la rencontre a été très équilibrée et la victoire est revenue à l’équipe qui a été la plus réaliste devant les buts. Un manque de réalisme qui commence à coûter cher aux « jaune et bleu » si l’on pense aux occasions manquées contre Champvent, Grandson ou Montcherand, ils devraient comptabiliser quelques points de plus. Il reste deux matchs aux Sainte-Crix, à l’extérieur, Corcelles/Payerne, samedi à 19h et Vallée de Joux II, mardi à 20h pour corriger le tir et progresser dans le classement.

La « Deux » Après avoir obtenu un match nul à Croy, 2-2, la semaine dernière, la « Deux » a perdu à nouveau par un petit but d’écart, cette fois contre Montcherand II, sur le score de 4 à 3. Il manque vraiment peu de chose à cette équipe pour fêter enfin sa première victoire. Peut-être dimanche, 15h30, à Yverdon contre les Azzurri, mais ça ne sera pas facile.

Juniors Deux matchs au sommet pour nos juniors C et D à 9. Les C entraînés par Philippe Badoux ont subi la loi de Malley II, fortement renforcé par des joueurs de leur première équipe, par 9 à 5. Ils restent quand même en tête du classement à égalité de points avec leur adversaire du jour et Corcelles/Payerne, et ceci à trois journées de la fin. Prochain match, ce soir, 19h. au stade contre Bosna Yverdon. Les D à 9 ont ramené un point de leur déplacement à La Sarraz, 2 à 2. Au terme d’une première mi-temps très agréable à suivre, les joueurs du duo Florent Thévenaz – Marc Pernoux menaient par 2 buts à 1. Après le thé le jeu s’équilibra et les joueurs du lieu, encouragés par leurs supporters, inquiétaient à plusieurs

Passeport-vacances 1 Feuilleton 2 Portrait express 2 Travys SA 3 Football 3 Saisons du Balcon 5 Kermesse catholique 5 Memento 6 Au Royal 7 « Marelle » 7 Bornoz SA 8

Travys SA

Football

FC Sainte-Croix-La Sagne I – FC Orbe II : 0 – 2

3

reprises le gardien sainte-crix qui s’en sortait très bien. Il a fallu un malheureux autogoal, tir dévié, pour que La Sarraz égalise. À une journée de la fin, les deux équipes sont à égalité, mais La Sarraz, s’il a un goal average moins important que les Sainte-Crix, remporterait quand même le titre puisque que nos jeunes ont écopé d’un carton jaune, qui fait foi en cas d’égalité. Ceci à condition de remporter leur dernière rencontre. Texte et photo : ac

Résultats  4 ligue : FC Sainte-Croix-La Sagne I – FC Orbe II : 0 – 2 5e ligue : FC Sainte-Croix-La Sagne II – FC Montcherand II : 3 -4 Juniors C : FC Malley II – FC Sainte-Croix-La Sagne : 9 – 5 Juniors D9 : FC La Sarraz – FC Sainte-Croix-La Sagne : 2 – 2 Juniors D7 : MJOR VII – FC Sainte-Croix-La Sagne : 0 - 14 e

Isaak Paramelle, ici entouré de quatre adversaires, et ses camarades des juniors D à 9, ont ramené un point de leur déplacement à La Sarraz.


Nº 80

4

Sainte-Croix, vendredi 1er novembre 2013

Cinéma Royal

Vendredi 1er novembre à 20h30 : « Miele » – vost Samedi 2 novembre à 17h30 : « Prisoners » Samedi 2 novembre à 20h30 : « Diana » Dimanche 3 novembre à 16h00 : « Planes » - 3D Dimanche 3 novembre à 18h00 : « Miele » – vost Dimanche 3 novembre à 20h00 : « Diana »

Commune de Sainte-Croix Avis d’enquête Réf. communale : 4450 Compétence : ME Camac : 143627

RECRUTEMENT 2014 Vous avez 18 ans révolus, vous êtes en bonne forme physique, vous êtes disponible et prêt(e) à donner de votre temps pour la collectivité ?

N’hésitez plus ! Nous recrutons ! Intéressé(e) ? Nous vous accueillons volontiers

le jeudi 7 novembre 2013 entre 17h et 20h à la caserne du SDIS, rue du Progrès 20 à Sainte-Croix Renseignements : Major Olivier Dick - 079 447 33 07

Demande de permis de construire Commune : Sainte-Croix. District : Jura-Nord vaudois. Adresse : Grand-Rue 120, 1454 L’ Auberson. Coordonnées : 525.590/185.705. N° de parcelle : 1046. N° ECA : 1809. Propriétaire : Gueissaz Willy et Christine. Auteur des plans : Gueissaz Philippe, Architecte EPFL FAS SIA. Nature des travaux : agrandissement. Description de l'ouvrage : construction d’un garage et aménagement d’un local citerne de 4’000 litres. Dérogation : à l’article 11 selon l’article 111. L’enquête publique est ouverte du 2 novembre au 1er décembre 2013.

Samedi 2 novembre

Soirée raclette à volonté

Fr. 24.Avec l’aimable participation de Michel Sottas Il est prudent de réserver Impressum Éditeur responsable : Société coopérative du Journal de Sainte-Croix et Environs Rédaction – Administration – Imprimerie – Éditions : Rue de la Sagne 17b 1450 Sainte-Croix Tél. 024 454 11 26 Fax 024 454 29 80 Courriel : journal@jsce.ch Tirage : 2’200 ex. Tous ménages : 3’650 ex.

APPEL D’OFFRE destiné exclusivement à des exploitants agricoles à titre personnel La parcelle 2103 de la Commune de Sainte-Croix, sise « Vers-chez-Jaccard 20 - 22 - 24 », d’une surface totale de 4912 m2, en nature de bâtiment de 243 m2, champ, pré, pâturage de 4298 m2, de jardin de 371 m2, a trouvé un acquéreur qui n’est pas un exploitant agricole pour un montant de Fr. 450 000.-.

Le comité du PASSEPORT-VACANCES adresse ses sincères remerciements à : Toutes les personnes et entreprises qui ont accueilli les enfants pour leur faire découvrir leur métier ou leur passion, nos supporters financiers, la commune de Sainte-Croix pour son soutien logistique et la mise à disposition des salles, le Journal et imprimerie de Sainte-Croix pour l’agrafage de la brochure et les nombreux reportages, la Protection civile de la région de Grandson qui a assuré de nombreux transports, les parents qui ont donné de leur temps pour accompagner et transporter les enfants, le groupe des « jeunes » aînés de Bullet pour leur aide lors de l’après-midi de clôture.

Le prochain passeport aura lieu en octobre 2015, les personnes qui aimeraient proposer une nouvelle activité peuvent s’annoncer à : info@passeport-vacances.com  ou appeler au 024 454 42 00.

Conformément à l’article 64 alinéa 1 littera f LDFR, tout exploitant agricole à titre personnel au sens de l’article 9 LDFR peut présenter, dans un délai imparti de 15 jours dès la présente publication, une offre supérieure ou égale au prix figurant ci-dessus. Dans ce même délai, le candidat devra justifier, par l’indication de son numéro d’exploitation ou la production de tout autre élément probant, de sa qualité d’exploitant agricole à titre personnel déjà en activité ou à venir, sous peine de rejet de son offre. Les offres ainsi que les pièces justificatives doivent être adressées à Laurent Schenk, notaire, av. Alfred-Cortot 12, 1260 Nyon. L’oblitération postale attestera du respect du délai de 15 jours.


Nº 80

Sainte-Croix, vendredi 1er novembre 2013

5

Les saisons au Balcon

Samedi dernier, il y avait foule dans les locaux du Journal de Sainte-Croix et environs à la rue de la Sagne pour marquer les 25 ans de l’entreprise. Les visiteurs ont apprécié de découvrir nos bureaux, ateliers et machines et d’écouter les explications données par nos collaborateurs. Ils ont été également fort nombreux à acheter et faire dédicacer « Les saisons au Balcon », le premier beau livre réalisé sur notre région, qui réunit près de trois cents

Livres

des meilleures photos de Christophe Carisey, ainsi que des textes de Bernard Simon sur l’histoire du Balcon du Jura et de Michel Bühler qui raconte les saisons et les gens de chez nous. Le livre est disponible en librairie et au Journal. À toutes les personnes qui viennent chez nous acheter un exemplaire destiné à être envoyé par la poste, nous offrons l’emballage adéquat. J.-Cl. P.

Les saisons au Balcon, Ch. Carisey, M. Bühler, B. Simon, 304 pages. 39 fr.

J.-Cl. Piguet

Michel Bühler et Christophe Carisey dédicacent dans les locaux du Journal lors des « portes ouvertes ».

BULLETIN DE COMMANDE

à retourner à : Journal de Sainte-Croix et environs, Sagne 17b, 1450 Sainte-Croix tél. 024.454.11.26, fax au 024.454.29.80, courriel : journal@jsce.ch Frais de port gratuits à partir de deux exemplaires

Je soussigné commande (port en sus) :

Paroisse catholique de Sainte-Croix

Kermesse du samedi 2 novembre 2013

C’est comme d’habitude à l’aula du Collège de la Gare de Sainte-Croix que se déroulera ce samedi 2 novembre 2013 la Kermesse annuelle de la paroisse catholique de SainteCroix, Bullet et Mauborget, dès 9 heures le matin jusqu’au soir à point d’heure… Nos artistes vous proposent un vaste choix d’artisanats et pour tous les goûts, et, comme l’année passée déjà, vous trouverez peut-être votre bonheur dans un article de la brocante. Ceux qui veulent tenter leur chance auront le choix entre la Roue aux millions et la tombola. L’après-midi, à partir de 14 heures, une partie de la salle sera réservée pour le match aux cartes. Inscription dès le matin à la buvette ou à midi, lorsque vous achetez vos bons de repas.

… ex Les saisons au Balcon… Ch. Carisey, M. Bühler, B. Simon, 304 p., 39 fr. Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nº postal : . . . . . . . .

Localité : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Date : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Signature : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tél. : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Courriel : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Dès le coup d’envoi de 9 heures, les responsables du stand de canapés et de pâtisseries, ainsi que l’équipe qui travaille d’arrache-pied dans les coulisses, mettront tout en œuvre pour combler vos petits creux et autres envies culinaires : tandis que la buvette se tiendra à votre disposition pour vous approvisionner en boissons qui accompagneront ces gourmandises. À l’heure du dîner, vous aurez le choix entre la traditionnelle choucroute garnie

Emplois en danger. PME sous pression.

• Les PME vivent directement et indirectement de la présence proche des grandes entreprises • Les employés avec des bas salaires et le personnel peu qualifié seront les premiers exposés en cas de licenciement • Le maintien des emplois et l’avenir des PME seront menacés par le départ des grandes sociétés et multinationales Comité vaudois interpartis « Non à l’initiative 1:12 » Case postale 1215, 1001 Lausanne

Paroisse

et de l’émincé avec du riz, tandis que le soir, nous vous proposons la raclette. Comme déjà les années précédentes, la messe de ce samedi soir sera célébrée en marge de la Kermesse à la salle de gym du Collège de la Gare, à l’heure habituelle, soit à 18 heures. Voilà en bref le programme de la journée. Nous avons tout mis en œuvre pour que la fête soit belle, et c’est avec joie que nous vous accueillerons pour partager avec nous quelques moments d’amitié dans une ambiance conviviale et chaleureuse. Le Comité d’organisation

PROTÉGEONS LE MODÈLE SUISSE

Publicité

1:12! NON

www.non-1a12.ch


Nº 80

6 Je sais où je vais, ne vous inquiétez de rien. Je vais rejoindre ceux qui m’ont devancé et attendre ceux que j’aime.

Sainte-Croix, vendredi 1er novembre 2013

La section UDC de Sainte-Croix et Balcon du Jura vaudois a le regret de vous annoncer le décès de Monsieur

Son épouse : Eva DOUGOUD-VILELA, à Sainte-Croix ;

Daniel MONNIER

Sa maman : Agnès DOUGOUD-GUISOLAN, à Sainte-Croix ;

ancien conseiller communal et ancien membre de notre parti. Nous adressons à sa famille et ses proches nos sincères condoléances.

Sa sœur : Francine FELMANN-DOUGOUD, à Bâle ; ainsi que ses nièces, neveux, belles-sœurs, beau-frère, petits-enfants, familles parentes, alliées et amies ;

L’Union Instrumentale de Sainte-Croix

ont le profond chagrin de faire part du décès de Monsieur

s’associe à la peine de la famille de Monsieur

Romain DOUGOUD-VILELA

Romain DOUGOUD-VILELA qui nous a quittés suite à une longue maladie supportée avec courage, le mardi 29 octobre 2013 à l’âge de 68 ans. La messe aura lieu le vendredi 1er novembre 2013 à 14h à l’église catholique de Sainte-Croix. Honneurs à 14h45. L’incinération suivra sans cérémonie. Domicile de la famille : rue Neuve 2, 1450 Sainte-Croix Cet avis tient lieu de lettre de faire part.

membre d’honneur.

La Municipalité et le personnel de la Commune de Sainte-Croix ont le pénible devoir de faire part du décès de Monsieur

Romain DOUGOUD-VILELA SERVICES RELIGIEUX

Cultes Memento URGENCES AMBULANCE

144

SDIS Service de Défense Incendie et Secours 118 GENDARMERIE 117 ou 024 557 66 21 MÉDECIN DE GARDE Veuillez téléphoner au Centre de soins et de santé communautaire – Hôpital 024 455 11 11 PHARMACIE DE GARDE Cette semaine (28.10-3.11) Pharmacie Touré 024 454 10 10 La semaine prochaine (4-10.11) Pharmacie Touré 024 454 10 10 Dimanche de 10h30 à 11h30 MÉDECIN DENTISTE URGENCES Week-end et jours fériés  : la Police d’Yverdon vous renseignera 024 423 66 66.

PAROISSE RÉFORMÉE DU BALCON DU JURA Dimanche 3 novembre - Réformation 9h45 Sainte-Croix, temple, cène 18h Sainte-Croix, salle communale, spectacle de la Marelle ÉGLISE CATHOLIQUE DE SAINTE-CROIX Samedi 2 novembre : 18h messe au Collège de la Gare - kermesse dès 9h ÉGLISE ÉVANGÉLIQUE - Rue de France 4 Dimanche : 10h culte 18h culte portugais-français Mercredi : 19h30 culte portugais-français Vendredi : 19h30 culte portugais-français Samedi : 20h groupe de jeunes « Impact » ASSEMBLÉE CHRÉTIENNE Dimanche 3 novembre : 10h culte et prédication (Joël Prohin, Paris) Mardi 5 novembre : 20h pas de rencontre Mercredi 6 novembre : 20h prière pour le village - La Grange, L’Auberson

ancien collaborateur à la Police municipale.

La FSG Le Château s’associe à la peine de la famille de Monsieur

Jean-Pierre RAYMONDAZ papa de Cathy Berthoud, beau-papa de Gilles-Alain et grand-papa de Célia et Kelly.

TÉMOINS DE JÉHOVAH Rue de la Sagne 14 Samedi : 16h, discours public sur sujet d’actualité 16h50, discussion sur un thème biblique

SANTÉ CENTRE DE SOINS ET DE SANTÉ COMMUNAUTAIRE CSSC 024 455 11 11 Hospitalisations en soins aigus

Billet du dimanche

Les joies et les soucis de la vie

Dans la parabole du semeur, il est dit que les épines étouffent la semence et qu’elles empêchent les bonnes plantes de croître (Luc 8,7). Ces épines ce sont les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie. La semence qui est étouffée par les épines, c’est la parole de Dieu. En laissant croître les épines dans notre vie, nous n’arrivons plus à écouter la Parole de Dieu. Cependant, il est bon de rappeler que l’apôtre Pierre a dit à Jésus : « Tu as les paroles de la vie éternelle » (Jean 6,68).

En fait, les épines représentent notre vie courante avec ses activités, son travail, ses problèmes, ses joies, ses déceptions et soucis de toutes natures. Est-ce que ces activités doivent disparaitre ? Non, le propos n’est pas là, mais elles ne doivent pas prendre la première place dans nos réflexions et nos décisions. En accordant une partie de notre temps à la recherche de la connaissance de Dieu, notre esprit sera nourri. La bonne semence grandira et portera des fruits ; petit à

petit notre vision de la vie sera modifiée, nos réactions moins émotionnelles, nos décisions mieux réfléchies. Si nous laissons croître les épines, elles seront plus fortes que les plantes issues de la bonne semence. À nous donc de décider d’arracher ces épines afin de comprendre et vivre la vie que Dieu a préparée pour chacun de nous. Église Évangélique de Sainte-Croix


Nº 80

Sainte-Croix, vendredi 1er novembre 2013

7

Au Royal cette semaine Miele de Valeria Golino

Diana de Olivier Hirschbiegel

Planes (3D) de Klay Hall

Avec Jasmine Trinca, Carlo Cecchi, Libero De Rienzo – Durée : 1h36 – 16 ans / suggéré dès 16 ans – France / Italie (2013).

Avec Naomi Watts, Naveen Andrews, Douglas Hodge – Durée : 1h53 – 8 ans / suggéré dès 12 ans – Grande-Bretagne / France / Belgique (2013).

Avec Fred Testot, Leïla Bekhti, Mélissa Theuriau – Durée : 1h32 – 8 ans / suggéré dès 8 ans – USA (2013) – Film d’animation – En 3D !

Jeune femme secrète, Irène (Jasmin Trinca) se fait appeler Miele (miel en italien) dans le cadre de ses activités. Elle quitte souvent Rome pour se rendre à Tijuana, au Mexique. C’est là qu’elle fait l’acquisition de puissants sédatifs très prisés des vétérinaires qu’elle rapporte clandestinement en Italie, pour les administrer avec courtoisie à des malades en phase terminale qui demandent à être délivrés de leurs souffrances. Son job d’ange de la mort lui permet d’assurer les vieux jours de son père, ce qui n’est pas le moindre des paradoxes ! Advient alors le grain de sable qui va gripper les rouages de son étrange quotidien : un intellectuel désespéré mais en parfaite santé, pour avoir accès au breuvage salvateur, la laisse penser qu’il est atteint d’une maladie incurable… Réalisé par l’actrice italienne Valeria Golino, « Miele » est un premier film envoûtant qui traite avec subtilité de la délicate problématique du suicide assisté, lequel, aujourd’hui encore, fait l’objet en Italie d’un véritable tabou… Vincent Adatte

Réalisateur de « La Chute » (2004) qui retraçait les derniers jours d’Adolf Hitler, le cinéaste allemand Oliver Hirschbiegel évoque dans son cinquième longmétrage les circonstances d’une toute autre issue fatale, celle qui vit disparaître la princesse Diana, victime d’un accident de voiture à Paris, dans le tunnel sous la place de l’Alma, un 31 août 1997. Le film commence justement ce jourlà, dans les couloirs de l’hôtel Ritz, peu avant l’accident mortel. Il enchaîne ensuite sur un flash-back qui va restituer les deux dernières années de la vie de celle que l’on surnommait Lady Di, et durant lesquelles elle fila le grand amour avec le chirurgien pakistanais Hasnat Khan, tout en s’engageant dans une campagne humanitaire dénonçant l’usage des mines antipersonnel… Avec un sens assez prodigieux du mimétisme, l’actrice Naomi Watts prête ses traits à la princesse de Galles qui n’avait pas son pareil pour manipuler à son avantage les medias qui le lui ont bien rendu après sa mort… Vincent Adatte

Produit pour le compte de Disney par John Lasseter, ex-grand manitou des Studios Pixar, « Planes » transpose dans les airs avec beaucoup de tendresse et de joliesse les vrombissements automobiles du mythique « Cars ». Commis au sulfatage monotone des champs, un gentil petit aéroplane de ferme prénommé Dusty rêve en secret de se mesurer aux avions les plus rapides du monde. Hélas pour lui, son aérodynamisme campagnard laisse vraiment à désirer. Plus fâcheux encore, il est sujet à de fréquentes crises de vertige ! Contre toute attente, épaulé par un as de l’aéronavale, Dusty va pourtant réussir à surmonter ces deux handicaps, au point de se qualifier pour la plus prestigieuse des courses aériennes… Destiné à toute la famille, ce charmant film d’animation distille entre moult cascades et loopings spectaculaires une fable très émulatrice sur le dépassement de soi… A piloter sans modération, ni parachute ! Adeline Stern

Spectacle de la Compagnie de la Marelle

« Sur le balcon du baobab »

Cinéma

Théâtre

Dimanche, le 3 novembre, le « balcon du baobab » sera sur le Balcon du Jura ! À la salle communale de Sainte-Croix plus précisément. Et attention : le spectacle aura lieu à 18h00, contrairement à l’habitude et à ce qui est paru dans « bonne nouvelle ». Ce spectacle a été imaginé spécialement pour les 50 ans de DM-échange et mission en collaboration avec la Marelle. La création théâtrale « Sur le balcon du baobab » s’inscrit dans une réflexion très large sur l’évolution des rapports entre le Nord et le Sud, ou, pour le dire autrement, le passage d’une « mission de papa » (avec la couleur colonialiste qui lui a si souvent collé à la peau) à une attitude d’échanges basés sur la réciprocité. Le 19e siècle a vu l’essor de la mission évangélisatrice, où il s’agissait d’apporter la Bonne Nouvelle aux peuples qui ne l’avaient pas entendue. Et par la même occasion, de faire œuvre civilisatrice auprès de populations encore considérées comme primitives. Au siècle passé, on considérait que les pays du Sud étaient en retard par rapport

à ceux du Nord et il s’agissait de compenser ce fossé. Or, force est de constater que les résultats sont plutôt mitigés : si des avancées indéniables ont été réalisées dans le domaine de la santé et de la lutte contre la faim, il faut bien admettre que les pays du Sud peinent à rejoindre le modèle économique et technique présent au Nord. De plus, le prix à payer en termes de conditions de travail, de dégradation de l’environnement, et d’endettement a souvent été extrêmement lourd. Aujourd’hui, les pays du Nord connaissent des crises dans leur développement. De nouveaux problèmes apparaissent qui touchent l’ensemble de la planète, directement ou indirectement. Et la question se pose alors : la notion de « développement » a-t-elle encore un sens ?

Toutes ces questions paraissent bien sérieuses ! Or c’est bien un spectacle d’humour que propose la Compagnie de la Marelle. « Sur le balcon du baobab » offre une sorte de kaléidoscope de cette histoire du témoignage. « Kaléidoscope » parce qu’il n’est pas question d’être exhaustif, bien sûr ! Avec des auteurs du Sud et des auteurs du Nord, des interprètes d’origines diverses, des musiques allant du Psautier Laufer au Grand Orchestre du Splendid, des danses, des films d’archives, « Sur le balcon du baobab » est d’abord un spectacle festif ! Jean Chollet Directeur de la Compagnie La Marelle

Salle communale de Sainte-Croix ce dimanche 3 novembre à 18h


Nº 80

8

Soleil Entreprise

Sainte-Croix, vendredi 1er novembre 2013

Économie regionale – Bullet

Portes ouvertes à la menuiserie Michel Bornoz SA Afin d’élargir la palette des prestations offertes et garantir une qualité des plus exigeantes à ses clients, la menuiserie Bornoz s’est équipée d’une nouvelle machine à commande numérique. Elle a également dû réaménager ses locaux. Les portes ouvertes d’une entreprise permettent aux visiteurs de découvrir les outils de travail de l’artisan. C’est aussi, et surtout, l’occasion de parler avec les professionnels et de mieux comprendre la philosophie de l’entreprise. Ainsi les nombreux visiteurs ont pu découvrir la nouvelle machine qui fabrique toutes les pièces de menuiserie. La modernité de cet outil offre, certes, un meilleur rendement, mais le but recherché est avant tout de produire soi-même toute une gamme de produits, comme les fenêtres, ce qui n’était pas le cas auparavant.

L’avenir avec la CNC

Yannick Chablaix fier de l’évolution de l’entreprise. Chacun a un rôle bien défini, soit en menuiserie ou en charpente. Si actuellement l’activité de charpente, qui est abritée à Sainte-Croix, représente le 80% du travail, le but est d’arriver, dans les années à venir, à égalité avec les commandes de menuiserie. Il est très intéressant de savoir que le 85% du bois utilisé provient de nos forêts jurassiennes et le reste, du Pays-d’Enhaut.

Un public attentif et intéressé. La nouvelle machine en train de découper des cadres de fenêtre.

L’entreprise

L’acquisition de la « Masterwood Projet 365 », fabriquée en Italie, a nécessité une bonne réflexion sur la capacité à installer une telle machine dans les locaux exigus à la rue de l’Industrie à Bullet. Cet élément a d’ailleurs été prépondérant dans le choix final. Il a tout de même fallu construire une annexe pour libérer la surface nécessaire. Plusieurs jours de formation ont été dispensés à Christophe Cruchaud et Gilles Gander pour maîtriser le paramétrage de leur nouvel outil de travail. Outil moderne qui permet la réalisation de portes, éléments de cuisines, escaliers et fenêtres. « Nous pouvons maintenant élaborer et fabriquer des projets personnalisés de A à Z » se plaît à relever Yannick Chablaix. Il est aussi important à ses yeux de pouvoir dire à ses clients, comme gage de qualité, que tout est fabriqué dans l’entreprise. Un bureau a été aménagé à l’étage afin de recevoir les clients dans les meilleures conditions pour discuter de leurs projets. Dans le futur, un show-room devrait également voir le jour pour exposer les différentes réalisations possibles. Texte et photos : Marie-Claire Champod

Claude Mermod et Yannick Chablaix sont aux commandes de l’entreprise depuis 2007. Ils gèrent neuf collaborateurs, dont trois apprentis.

Christophe Cruchaud et Gilles Gander aux commandes du numérique.


80 v 1 novembre 2013