Page 1

. 89

2012 Août-Septembre vol. 15

Gratuite

QR SPECIAL

Living with the Warmth of Wood

The Aesthetics of the Joiner’s Art The Pride of Japanese Furniture

[ S p é c i a l ]La pureté de l’eau : un atout santé !

L’eau, ce trésor Quotidien À la recherche des pièces qui façonnent le Japon

Le berceau du whisky japonais, Réunion des bienfaits de la nature et des efforts de recherche ~ Visite de la distillerie Yamazaki de Suntory ~

fre.jqrmag.com


S O M M A I R E Numéro double de Août-Septembre 2012 (sortie le 14 Juillet 2012).

05

OUVERTURE

LEGOLAND Discovery Center Tokyo

07 Le Théâtre Shirano 09 Le café, un monde enpleine évolution Vu par Hiroshi Sawada

10 La pureté de l’eau : un atout santé !

L’eau, ce trésor Quotidien

Photos / Yuko Iida

38

42

[Une conversation avec des résidents étrangers]

Vous passez vos vacances d'été au Japon?

A la recherche des tendances les plus mode de Tokyo

Les instantanés de rue de JQR

44 Sélection Nouveautés

26

REVUE QUALITÉ

46

L’esthétique de l’ébéniste La noblesse des meubles japonais

51 Le culte des beaux esprits

La chaleur du bois au quotidien

Touring the Festivals of Japan

Otaue Rice-Planting Festival at Sumiyoshi Taisha

Kurosawa Akira

53 In the next issue

34 À la recherche des pièces qui façonnent le Japon

Le berceau du whisky japonais, Réunion des bienfaits de la nature et des efforts de recherche

~ Visite de la distillerie Yamazaki de Suntory ~ Éditeur et rédacteur en chef

Jun Shinozuka

Rédacteurs

Jun Nakaki

Tanehide Egami

Christine Lavoie-Gagnon

Shinichi Hanawa

Dai Furusawa

Ryuichiro Matsubara

Wakako Kawasaki

Fumio Maruyama [High-Tech Industry Innovation Agency]

Designer

Comité de rédaction

Shozo Izuishi

[Critique de mode]

Yumi Yamaguchi

[Producteur exécutif à l’École de Cuisine Egami] [Co-représentant de Ramsar Network Japan] [Economiste et professeur à l’Université de Tokyo]

[Auteur de récits de voyage]

Rédaction JQR 2-1-14 Sarugaku-cho, Chiyoda-ku Tokyo 101-0064 03-3518-2270 Publicité JQR (Integral Corp.) 2-1-14 Sarugaku-cho, Chiyoda-ku Tokyo 101-0064 03-3518-4488

Assistance de la rédaction High-Tech Industry Innovation Agency Programmation

Integral Corp.

Rédaction

Digital Lights Inc.

Traduction

Manabiya Inc.

fre.jqrmag.com 03


OUVERTURE

LEGOLAND Discovery Center Tokyo Photos / Tomoya Takai

Reportage et texte / Rédaction JQR

MINILAND

URL

http://www. legolanddiscoverycenter.jp/tokyo/

Une vue nocturne sur Tokyo fabriquée en briques LEGO®. On y voit la Tour de Tokyo, la Diète, la Tour Docomo, et au fond le Rainbow Bridge. L’installation est pourvue d’interrupteurs permettant d’activer des mécanismes.

PLAN D’ACCES

En accédant au site internet, il est possible de réserver des tickets en pré-vente à prix réduit qui permettent une entrée prioritaire au Centre LEGOLAND. Les visiteurs peuvent anticiper leur programme de visite en regardant la vidéo de présentation des différentes attractions. L’inscription à la lettre d’information permet de recevoir les dernières nouvelles.

ATELIER MASTER BUILDER

Parc Odaiba Kaihin Station Odaiba-kaihinkoen

LEGOLAND Discovery Center Tokyo Aqua City Odaiba

n

Hotel Nikko Tokyo Station Daiba

Lig

e

om

am

rik

u eY

Station Tokyo Teleport

Siège social de Fuji TV

West Park Bridge n ga an W o t n u ga Sh an e W ut e o r ut to Ro Au

ai

ne

Lig

k Rin

VenusFort

2 min. à pied depuis la station Odaiba-kaihinkoen sur la ligne Yurikamome. 5 min. à pied depuis la station Tokyo Teleport sur la ligne Rinkai. Parking payant dans le DECKS Tokyo Beach.

Un atelier pour monter les œuvres conçues par les artisans LEGO, les « Master Builders ». L’apprentissage se fait en douceur grâce à un grand écran projetant les différentes manipulations. Les pièces utilisées sont en vente à la boutique (sur réservation).

Une attraction pour toute la famille

enfance.

les grands oublient le temps qui

Le « LEGOLAND Discovery Center

passe.

Ces fameuses petites pièces de

LEGO®, a ouvert ses portes au mois

plastique colorées. Ce qui étonne,

de juin dans le DECKS Tokyo Beach,

c’est le sentiment de liberté et la

à Odaiba.

variété des constructions possibles

Découvrez le « Miniland », une

rien qu’en en assemblant quelques-

reproduction du paysage urbain de

unes. On peut construire des voitures

Tokyo avec ses variations du matin,

ou bâtir des immeubles. Des animaux

de la journée et du soir, dont la

également, qui même s’ils ont une

réalisation a demandé 7 mois de

drôle de forme, semblent prendre vie

travail et 1 674 500 pièces. 9 autres

sous nos yeux. Ces petits bouts de

attractions, comme l’« Atelier Master

plastique ne cessent de se

Builder » où les enfants peuvent

métamorphoser. En empilant les

apprendre à monter les œuvres

briques ci et là, on peut même créer

conçues par des spécialistes du

une ville. C’est ça les briques LEGO®

LEGO, rendent l’expérience

: des pièces magiques qui nous ont

mémorable. Plongez-vous dans le

passionnés tout au long de notre

monde du LEGO, où les petits comme

Tokyo », parc d’attraction des briques

LEGOLAND Discovery Center Tokyo Island Mall, DECKS Tokyo Beach, 1-6-1, Daiba, Minato-ku, Tokyo 10:00 - 21:00 (dernière entrée à 19:00) Ouvert toute l’année Tickets (plus de 3 ans) Entrée 1 personne : 2 000 yens Entrée 2 personnes et plus : 1 600 yens par personne 2012 Aug&Sep

05


06

2012 Aug&Sep


éâtr Le Th

o

an e Shir

場 劇 乃 志ら rt de se De l’a

planter.

Acte 4

o

hiran awa S Tatek présents dans le théâtre se sont agglutinés autour de nous

mais lorsqu'on voit quelqu'un essuyer les mêmes échecs que

et ont commencé à parler les uns après les autres de leurs

ceux que l'on a subis dans son passé, il arrive que l’ on sente

mauvaises expériences : « Moi aussi, ça m'est déjà arrivé... »

monter en soi comme une petite joie, difficile à définir, mais

De plus, chacun essayait de surenchérir pour se valoriser : «

qui relève peut-être du sentiment de supériorité. On a même

Pff... Mais ça c'est rien. Moi, c'était encore pire. » On se serait

le cœur qui trépide quand ces échecs se produisent sous nos

cru dans la salle d'attente d'un hôpital, où les patients se

yeux.

chamaillent à qui a la maladie la plus grave. Le jour de mon

L'autre jour, j'ai pu voir, depuis les coulisses d'un théâtre, un

premier passage dans un théâtre national, j’ ai eu une panne

jeune conteur de rakugo se planter en beauté. Je le dis en

d’ oreiller et je suis arrivé en retard. Évidemment, je me

toute franchise, ce n’ est pas le niveau de ce jeune conteur

suis confondu en excuses, et le lendemain, je distribuais des

qui est en cause. Pris dans l'engrenage, il a continué malgré

gâteaux à tout le monde pour me faire pardonner. Pourtant

tout à épiloguer jusqu'au bout, sans jamais retrouver sa

les anciens du théâtre me regardaient étonnés : « Te fais pas

gouaille. J'ai bien compris le zèle et l'amour de l'art qui

de bile pour si peu. Tu étais en retard, mais tu es venu. J'en

l'animaient, et si la plupart des spectateurs y sont restés

ai connus qui ne sont pas venus du tout et qui n'ont même

insensibles ce soir-là, ce ne fut pas mon cas, à moi, Shirano

pas pris la peine de s'excuser. » Et j'entendais alors toutes

Tachikawa, rakugoka, qui observait depuis les coulisses.

sortes d'histoires sur des conteurs en retard.

Mais alors me direz-vous, à quoi bon s'acharner ici sur ce

Il y a quelques temps, ma langue a encore fourché lors d'une

pauvre jeune homme, s’ il ne fait pas un si

représentation. Un présentateur télé présent dans la salle me

mauvais conteur ?

fit part ensuite de son expérience : « Oh, mais ce n'est pas

Alors qu'il était dans les loges, le dos courbé sous le poids

grand-chose ça. Moi, j’ ai même déjà bafouillé au moment de

de son échec, je suis allé lui dire de but en blanc, le visage

dire bonjour alors que j’ étais en direct. Vous vous entraînez

fendu d’ un large sourire : « Rembourse donc ton cachet ! »

à dire bonjour à la maison tous les jours, vous ? » Cette

第四席

スベリ方自慢

Tout le monde peut se tromper. Cela dépend des situations,

Il m'a répondu : « Vous avez raison... Je ne l'ai pas encore

anecdote m'a beaucoup marqué. C'est toujours gênant de

reçu mais je devrais peut-être y renoncer. » Ce type était

se tromper, et dans la mesure du possible, tout le monde

bien trop sérieux à mon goût. Alors, prenant un air grave, je

souhaite éviter l'échec. Mais quand on a goûté la joie de

lui ai dit :

la proximité avec quelqu'un qui a vécu les mêmes erreurs

« Vu que tu n'a pas l'air de comprendre, je vais t'expliquer. »

que soi-même, on s'immunise contre l'échec. Finalement,

Le silence se fit dans les loges, et j'ai commencé à m'adresser

l'échec est un remarquable outil de communication entre

au jeune rakugoka qui attendait la suite de mes explications.

les hommes. Si on a compris ça, on n’a plus peur de se

« Dis-moi, tu pensais finir ta carrière de conteur sans t'être

tromper. Enfin presque.

planté une seule fois ? Si tu savais combien de fois ça m'est arrivé, ce genre de chose. » Puis, j'ai commencé à lui parler de mes bides passés. En entendant ça, les autres conteurs

● Shirano Tatekawa : Il est le disciple du disciple de Danshi Tatekawa. Initié par Shiraku Tatekawa en 1998, il est promu futatsume en juillet 2003. Il accèdera au rang de shin’uchi dès ce printemps ! Ne manquez pas son one-man show « Shirano Daisakusen » en représentation chaque mois. Amoureux de la subculture, il anime une émission régulière à la radio dans laquelle il parle de ce domaine.

2012 Aug&Sep

07


Le café, un monde en pleine évolution Vu par Hiroshi Sawada N°10

da Ap rès Hir osh i Sa wa air e d’O sak a. art iste . Ori gin ts Ba rist a. Lat te ant de pro dui ric fab un z che y ren con tre avo ir tra vai llé r à Se att le. Il die étu t par son alim ent air es, pas sio n. Ap rès dev ien t une s le le lat te art qui à nou vea u dan on, il tra vai lle nce Jap nda au épe our ind ret nd son air e, pui s pre , il obt ien t le sec teu r alim ent caf é. En 20 08 au rer sac r » pou r se con de « fre e pou ion du mo nde RE AM ER titr e de cha mp re le caf é ST 20 10 , il ouv En . ect ion art dir te lat t il ass um e la MP AN Y don CO FF EE CO tec hni que .

Pour devenir un barista admiré des enfants

clé. Sortie anvre recy Sac en ch u d’un rv ou t été. P prévue ce . fé ca à manchon

L’autre jour, j’ai participé à un

ma part, on m’invite de plus en plus

talk-show qui se tenait à l’Apple

à des événements en tous genres, et

Store de Ginza. Le sujet en était

je sens que l’intérêt du public pour

« la culture du café de la prochaine

les baristi va croissant.

génération ».

Les produits nés de diverses

Tout d’abord, nous avons parlé

collaborations, l’événement de

d’actions encore inédites dans les

l’autre jour ou encore la réalisation

cafés, comme des collaborations avec des marques de mode, qui

de cette vidéo… tout a pour genèse les clients qui sont passés dans mon

pourraient apporter de la valeur

établissement. Nous ne faisons pas

ajoutée aux performances de Latte

que « faire du café »: chaque jour

art.

nous dessinons du Latte art tout en

  (http://www.youtube.com/watch?

espérant que quelque chose de

v=lTXjwu9uI7Y&feature=player_

chouette se produira avec les gens

embedded)

que nous rencontrons. J’ai la

Aussi, l’exercice d’un barista

conviction que de là germeront des

ressemblant à celui d’un athlète, il

choses amusantes et qu’ainsi naîtra

lui faut s’équiper d’une tenue lui

la culture du café de la prochaine

permettant de bouger facilement et

génération.

de bonnes chaussures à coussin

D’ailleurs, l’autre jour j’ai été

d’air. Pour cette raison, j’ai diffusé

interviewé par le journal quotidien

dans la salle un film où l’on me voit

d’une école primaire. Lorsque j’ai

faire du Latte art, vêtu d’une tenue

demandé aux écoliers quel était leur

développée par une marque de sport.

rêve d’avenir, j’ai eu droit à des

Le son de la vapeur servant à

réponses comme « pâtissier » ou

chauffer le lait se mêle au rythme

encore « fleuriste ». Ce serait super

des pas de danses agiles de l’un de

si « barista » pouvait faire partie des

mes amis danseurs de claquettes :

réponses.

le résultat est plutôt bien fichu.

À ce moment-là, je me suis dit que

Jetez-y un coup d’œil, si ça vous dit.

pour leur faire connaître le métier de

(http://www.youtube.com/watch?v=l

barista, ce ne serait pas bête de

TXjwu9uI7Y&feature=player_

faire un café latte destiné aux

embedded)

enfants, avec du sirop en plus et une

Ce jour-là, malgré un temps

quantité moindre d’expresso. (rires)

malheureusement pluvieux, plus de

Je vais mettre ça dans mon menu

200 visiteurs ont investi la salle,

pour les amadouer. Alors, les enfants

d’une capacité de 180 personnes.

s’intéresseront à mon café et à ses

Un grand succès, à tel point que

serveurs. Un barista qui admiré

certains ont du rester debout. Pour

même des enfants, c’est la classe !

STREAMER COFFEE COMPANY 1-20-28 Shibuya, Miyakawa building, rez-de-chaussée, Shibuya-ku, Tokyo Tel. : 03-6427-3705 http://streamercoffee.com/

2012 Aug&Sep

09


Japanese natural water

La pureté de l’eau : un atout santé !

L’eau, ce trésor quotidien Imprégné de l’humidité de la mer qui l’entoure de toute

part, l’archipel japonais est le pays de l’eau. Abondante et de qualité, elle jaillit de tout partout, rend les aliments savoureux et apporte santé et longévité. Mais il est incontestable que ces trente dernières années, la pollution n’a cessé de s’aggraver. Et si désormais, nous pensions un peu à toute cette eau dont nous disposons dans notre quotidien ? 10


11


Objectif santé : boire 1,5 l d’eau par jour !

Comment profiter au mieux des ea Photos/ Satoru Naito

Reportage et articles / Rédaction de JQR

Le Japon est considéré comme richement pourvu en ressources dans le domaine de l’eau. Depuis plusieurs décennies, la pollution de l’environnement s’étend et les eaux de source que l’on peut boire telles quelles se sont faites rares. Il n’en reste pas moins qu’il subsiste dans toutes les régions du Japon des eaux non contaminées. Nous avons interrogé M. Ko.ichiro Fujita, spécialiste de l’eau et docteur en médecine, sur les ressources en eau du Japon et sur la façon de boire de l’eau pour en tirer le meilleur bénéfice pour la santé. 12

2012 Aug&Sep

Né en 1939. Docteur en médecine. Professeur honoraire de l’Université de médecine et de chirurgie dentaire de Tokyo. Spécialiste de parasitologie et des maladies des tropiques. Il y a 50 ans, part pour un séjour de six mois en Indonésie afin d’étudier le rôle de l’eau en tant que vecteur d’agents pathogènes. Découvre avec surprise que les habitants de Kalimantan qui utilisent une eau de mauvaise qualité en termes d’hygiène sont moins sujets au typhus, à l’hépatite A et à la dysenterie amibienne que les habitants de Jakarta qui consomment l’eau du robinet. Il cherche à comprendre le phénomène. Cela le conduit à mener des recherches sur l’eau potable. Il est allé dans 70 pays du monde et il a goûté plus de 900 eaux minérales.


aux minérales japonaises

Japanese natural water

Ce qu’il faut savoir sur l’eau au Japon Ces derniers temps, on voit de plus en

d’insecticides et de pesticides dont

production d’oxygène actif. Le stress

plus de consommateurs acheter de

l’épandage a diffusé des produits

a également cet effet. Dans notre

l’eau minérale au Japon, mais cela

chimiques dans l’environnement,

société contemporaine, les facteurs

reste un petit marché, sans

contaminant gravement le sol et l’eau.

augmentant l’oxygène actif sont

comparaison possible avec les pays

Comme à l’époque, on trouvait de

légion, et il est donc indispensable de

occidentaux. L’idée que l’eau s’achète

l’eau partout et à volonté, les gens

contrôler sa production.

n’est encore partagée par le plus

n’ont pas songé qu’il fallait protéger

grand nombre.

cette ressource. »

positif des eaux japonaises sur la

« A l’origine, le Japon jouit d’une

On voit à sa mine combien M. Fujita

santé est qu’elles sont en général

nature généreuse et depuis les temps

déplore cet état de choses.

faiblement minéralisées et alcalines.

L’eau japonaise, faite pour préserver la santé

accidenté, et l’eau de pluie ou de

En japonais, l’expression « se servir

On dit que l’eau japonaise est bonne

pourquoi le temps d’absorption des

de quelque chose comme si c’était de

pour la santé. D’après M. Fujita, c’est

sels minéraux présents dans les

l’eau » veut dire que l’on s’en sert

parce que beaucoup des sources

formations géologiques reste court et

abondamment, sans la moindre

japonaises ont pour effet de contrôler

que la plupart des eaux sont douces.

modération. Dans les pays arabes,

l’oxygène actif.

Elles n’ont pas d’arrière-goût, elles

c’est tout le contraire. On utilise l’eau

« Jour après jour, nous absorbons de

sont donc plaisantes en bouche et

avec le plus grand respect. De même,

l’oxygène par la respiration. Or, dans

faciles à boire, elles fournissent une

en Europe et en Amérique, on a

le processus de production d’énergie,

hydratation adéquate pour tous. En

conscience que l’eau constitue une

l’oxygène connaît une transformation

outre, le pH d’un d’organisme en

ressource précieuse. Il est donc

chimique. Et cela génère de l’oxygène

bonne santé étant de 7,4, soit

permis de dire que la perception des

actif. Vu sa forte capacité d’oxydation,

légèrement alcalin, une eau alcaline

Japonais est un peu particulière. »

l’oxygène actif élimine les corps

convient bien au corps et présente un

Celui qui s’exprime ainsi est M. Ko.

étrangers tels les bactéries qui

taux d’absorption élevé. »

ichiro Fujita, professeur honoraire à

pénètrent dans l’organisme, il a donc

l’Université de médecine et de

un rôle protecteur. Mais en même

substances qu’elle contient peuvent

chirurgie dentaire de Tokyo, qui mène

temps, ses propriétés endommagent

grandement varier en fonction du lieu

des recherches sur l’eau depuis près

aussi les cellules saines. Parmi les

où elle aura été captée. Sur la page

de 50 ans.

maladies graves qu’il déclenche, on

suivante, nous vous présenterons en

Mais cette eau de qualité si

peut citer le cancer, l’infarctus

détail quel type d’eau il convient de

abondante autrefois est aujourd’hui

cardiaque et les attaques cérébrales.

choisir suivant les circonstances.

beaucoup plus rare, et il faut aller

On dit également que la dermatite

dans la montagne, loin de toute

atopique et les allergies au pollen

d’eau, il faut choisir une eau « brute

implantation humaine, pour trouver

dont souffrent nos contemporains ont

», qui n’a pas été chauffée. Sur les

encore des sources pures.

un lien étroit avec

bouteilles d’eau au Japon, l’appellation

« La cause principale réside dans

l’oxygène actif. »

« eau minérale naturelle » ne garantit

l’économie de bulle. Entre la fin des

Quand des substances que

pas que l’eau n’a pas subi de

années 80 et le début des années 90,

l’organisme considère comme nocives

traitement thermique, je conseille

on a détruit la nature pour construire

pénètrent dans le corps, additifs

donc de vérifier que la mention « non

des terrains de golf et d’autres

alimentaires, polluants

chauffée » figure bien sur l’étiquette.

équipements. Ces aménagements sont

environnementaux, fumée de cigarette,

»

allés de pair avec l’usage

cela déclenche une importante

anciens, une eau propre à la consommation jaillit un peu partout. C’est pourquoi les gens ont l’habitude de considérer que l’eau, c’est gratuit.

L’autre raison qui explique l’effet

« Le relief japonais est très neige s’écoule rapidement des zones élevées vers les zones basses. C’est

La nature d’une eau minérale et les

« En tout cas, quel que soit le type

2012 Aug&Sep

13


Comment boire de l’eau pour en retirer tous les bénéfices Pour préserver sa santé, il faut savoir comment l’eau doit se boire. Pour prévenir les maladies mais aussi pour rajeunir ou se sentir mieux !

Une fonction de régulation de la température du corps Effet diurétique et laxatif Purifie le corps en excrétant les déchets sous forme d’urine. Le péristaltisme est stimulé, et on perçoit mieux le besoin d’aller à la selle.

Stimulation du métabolisme En devenant sang ou lymphe, l’eau apporte nutriments et oxygène aux cellules, emporte les déchets, améliorant le métabolisme.

Quels sont les effets de l’eau ?

Effet sur la circulation du sang En maintenant le sang à une densité adéquate, l’eau facilite la fluidité de la circulation et permet de prévenir les maladies dues à une mauvaise hygiène de vie, comme le diabète.

L’eau à l’intérieur de l’organisme se transforme en transpiration qui en s’évaporant refroidit la peau. Cela évite ainsi une hausse de la température.

En gros, l’eau exerce huit actions.

Un effet de désintoxication et de dilution L’eau a pour effet de neutraliser ou de diluer les substances toxiques qui ont pénétré dans l’organisme. Utile pour éviter d’avoir la gueule de bois.

Quelle quantité d’eau par jour ? Même si l’on ne fait pas d’exercice, le corps perd chaque jour l’équivalent de 2,5 l d’eau dans l’urine, les selles, la transpiration et la respiration. Si l’on transpire, la quantité perdue augmente d’autant. Comme les repas apportent un litre d’eau, il manque donc 1,5 l. Quand on néglige cette réhydratation, l’eau intra et intercellulaire fait défaut, la peau perd sa fermeté et son éclat, taches, rides et irritations apparaissent. Le manque d’eau provoque le vieillissement ! Mais attention : si on boit trop, par exemple 5 l, il y a dysfonctionnement des centres cérébraux, ce qui peut entraîner des troubles.

14

Un effet calmant Quand on boit lentement un verre d’eau, le sang monté à la tête descend vers l’appareil digestif, ce qui contribue à calmer la sensation d’ énervement.

Un effet d’éveil Quand on boit alors que les fonctions du corps sont engourdies, notamment au saut du lit, cela permet de se réveiller. L’appareil digestif est agréablement stimulé, ce qui donne de l’appétit.

Un effet sur l’endormissement Le sang qui afflue vers le cerveau redescend vers l’ abdomen. La tension se relâche, ce qui facilite l’ endormissement.

Comment faut-il boire ? L’important est de boire régulièrement, en petite quantité, plutôt que d’absorber beaucoup d’eau d’un seul coup. L’idéal serait de boire un demi-verre toutes les demi-heures, mais si ce n’est pas faisable, il suffit de retenir comme référence 10 verres par jour. En termes de plage horaire, il est particulièrement important de boire au réveil. Cela permet de baisser la densité du sang qui s’est accrue durant le sommeil et de lui redonner sa fluidité. Par ailleurs, pour éviter la déshydratation pendant la nuit, il est essentiel de boire 30 minutes avant le coucher. Au lever, de l’eau fraîche pour se réveiller, au coucher, de l’eau à température ambiante. Il est recommandé de choisir une eau alcaline faiblement minéralisée qui n’éprouve pas l’organisme.


Eau dure et douce : les valeurs de rĂŠfĂŠrenceďźˆnormes de l’OMS

Quelle est la diffÊrence entre les eaux dures et les eaux douces ? La duretÊ de l’eau est calculÊe suivant la teneur en magnÊsium et en calcium. En règle gÊnÊrale, une eau à faible duretÊ

Soft water

Eau dure

Eau

CatĂŠgorie

Eau douce

mi-douce

DuretĂŠ

Moins de 60ml /l

De 60-120 ml /l

Eau dure

Eau ultra-dure

Entre 120-180 ml Au-delĂ  de 180 ml /l /l

est plaisante et facile à boire, une eau à forte duretÊ semble lourde et difficile à ingÊrer. L’eau naturelle est de l’eau de pluie ou de neige qui, filtrÊe par les formations gÊologiques, a absorbÊ les

Teneur en calcium et en magnĂŠsium Saveur. GoĂťt

minĂŠraux du sol ; elle aura donc une teneur en minĂŠraux variable en fonction

Faible

Forte

Plaisant, sans arrièregoÝt

Plus la teneur en magnÊsium est forte, plus l’eau prend une lourdeur et une amertume typique

     

des strates traversĂŠes.

Dans le laboratoire de M. Fujita s’alignent les bouteilles d’eau minÊrale de toutes sortes.  Il n’est pas nÊcessaire de se forcer à boire une eau qu’on ne trouve pas bonne. L’eau qui vous paraÎt bonne est celle dont votre corps a besoin  explique-t-il.

La diffÊrence entre l’aciditÊ et l’alcalinitÊ ? Un pH (concentration en ions hydrogènes dans un liquide) de 7 correspond à la neutralitÊ, audessus, la solution est alcaline, au-dessous, elle est acide. Les fluides de l’organisme d’une personne en bonne santÊ sont lÊgèrement alcalins, mais la fatigue les fait virer à l’aciditÊ. De façon gÊnÊrale, la plupart des eaux sont alcalines, sauf les eaux gazeuses qui sont volontiers lÊgèrement acides. L’eau gazeuse est à consommer de façon ponctuelle et non en permanence.

Choisir son eau en fonction de l’effet recherchÊ PrÊvention du cancer Commencer par prendre l’habitude de penser à boire 2 litres d’eau par jour. Avec l’âge, les cellules vieillissent ; pour prÊvenir l’acidification du pH intracellulaire, choisir de prÊfÊrence une eau alcaline.

Œdème La consommation d’eau gazeuse augmente la quantitÊ d’oxygène dans le sang, la circulation s’amÊliore et l’œdème se rÊsorbe. Par ailleurs, le calcium rend les vaisseaux sanguins plus souples et amÊliore la circulation. Quant aux sulfates, ils favorisent le mÊtabolisme grâce à l’Êlimination des toxines.

Constipation Choisir une eau riche en magnÊsium qui en fixant l’eau intestinale dans les selles les empêchera de durcir. Le calcium et les sulfates sont Êgalement recommandÊs car ils ont pour effet d’Êliminer les dÊchets et de stimuler le mÊtabolisme.

Fatigue. AsthÊnie La sensation de fatigue est due à l’acide lactique produit par l’organisme. Le dioxyde de carbone prÊsent dans l’eau gazeuse se transforme en ion bicarbonate et capte l’acide lactique. Ce dernier est excrÊtÊ dans l’urine. Mais ne pas oublier que la consommation d’eau gazeuse doit rester ponctuelle.

GlycĂŠmie ĂŠlevĂŠe

PrÊvention de l’infarctus cardiaque

L’organisme des diabÊtiques a tendance à pencher vers l’aciditÊ, et la consommation d’une eau alcaline permet de rectifier le pH. Par ailleurs, l’absorption d’eau à intervalles rÊguliers agit sur le centre de la satiÊtÊ, ce qui a pour effet de modÊrer l’appÊtit.

On considère que la carence en magnÊsium et en calcium constitue un facteur de risque, c’ est pourquoi on recommande la consommation d’une eau dure. Le calcium ne peut agir qu’en prÊsence de magnÊsium. Le ratio idÊal calcium magnÊsium est de 2 pour 1.

2012 Aug&Sep

15


De l’eau minérale pour votre santé !

Les eaux minérales puisées au Japon Consultez les étiquettes, et trouvez l’eau qui vous convient Les eaux que nous vous présentons ici sont celles qui, parmi les eaux minérales japonaises, n’ont subi aucun traitement thermique. Avant de faire votre achat, choisissez une eau conforme à vos besoins après avoir pris connaissance de leur pH, de leur dureté et de leur minéralité. Intégrez-les à votre vie de tous les jours, et apprenez à en tirer profit pour votre santé.

Aux vertus de longévité C’est une eau qui jaillit de la partie nord-est de la préfecture d’Iwate, après être passée des profondes forêts d’arbres à feuilles larges, vierges de toute pollution, à une strate de houille. Elle a été sélectionnée parmi des centaines d’eaux japonaises de renom. Les gens de la région disent familièrement qu’en boire une gorgée rallonge la vie de 3 ans, et des engagements ont été pris pour la protection de sa source depuis de nombreuses années. Puisée à : Shimohei, préfecture d’Iwate. pH : 7,6. Dureté : 96,8 mg/ℓ . Minéralité/ℓ : Na 2,3 mg, K 0,3 mg, Ca 35,2 mg, Mg 2,2 mg. Prix: 136 yens les 500 m ℓ , 178 yens le litre, 262 yens les 2 ℓ . Société : Iwaizumi Industrial & Development co.,LTD  0194-22-4434 http://www.ryusendo-water.co.jp/

Mashuko, l’eau naturelle d’Hokkaido Extrêmement douce, relevant la saveur de la cuisine japonaise L’eau du lac Mashuko peut être fière de sa transparence unique au monde. D’une grande douceur, elle a la particularité d’être facile à boire. Pauvre en calcium, elle se marie très bien avec la cuisine japonaise dont elle relève la saveur « umami » lorsqu’utilisée pour cuire le riz, et pour les recettes à base de dashi (bouillon). Elle possède également une forte teneur en potassium. Puisée à : Teshikaga, Kawakami, Hokkaido. pH : 7,7. Dureté : 17,4 mg/ℓ . Minéralité/ℓ : Na 6,3 mg, K 0,9 mg, Ca 5,2 mg, Mg 1,4 mg. Prix : 131 yens les 500 mℓ , 273 yens les 2 ℓ.

Société : Mantenya Co. Ltd. 0154-24-1188 http://www.masyuuko.jp

Hakusan Meisui

Shikotsu no Hisui, d’Hokkaido Jaillit d’une nature demeurée intacte. Le mont Tarumaezan se dresse dans un coin du parc national Shikotsutoya. La neige et la pluie tombées à ses pieds mettent de nombreuses années à atteindre la nappe phréatique. On en tire une eau alcaline, non pasteurisée. C’est une eau très douce, bien équilibrée en calcium et magnésium et qui se caractérise par son goût moelleux. Puisée à : Tomakomai, Hokkaido. pH : 7,4. Dureté : 63 mg. Minéralité/ℓ : Na 1,1 mg, K 0,3 mg, Ca 1,5 mg, Mg 0,62 mg. Prix : 120 yens les 550 mℓ , 220 yens les 2 ℓ . Société : OJI SALMON Co., Ltd.  0120-661-885 http://shop.oji-salmon.co.jp/

Tenshi no Mizu, de l’ancienne province de Mino

Anti-oxydante aux résultats cliniques prouvés

Extrêmement douce au palais

On puise l’eau Hakusanmeisui dans une nappe phréatique profonde de 240 m. Elle a pour particularité d’être fortement anti-oxydante, et ne contient presque pas d’oxygène. Sa capacité à faire baisser les taux de lipides neutres du foie et de cholestérol a été prouvée en laboratoire.

Tirée d'une source coulant depuis des dizaines de milliers d’années, profondément enfouie sous les strates de Mino, ville célèbre pour son papier japonais. D’une grande douceur, elle est agréable au palais, sans aucun arrière goût. Facile à digérer, elle est parfaite pour préparer le lait des nourrissons.

Puisée à : Kurayoshi, préfecture de Tottori. pH : 8,3. Dureté : 62,8 mg/ℓ . Minéralité/ℓ : Na 13,2 mg, K 0,4 mg, Ca 20,8 mg, Mg 2,7 mg. Prix: 150 yens les 500 mℓ , 350 yens les 2 ℓ.

Puisée à : Mino, préfecture de Gifu. pH : 8,2. Dureté : 8,5 mg/ℓ . Minéralité/ℓ : Na 4,8 mg, K 0,6 mg, Ca 2,8 mg, Mg 0,3 mg. Prix: 140 yens les 500 mℓ , 280 yens les 2 ℓ.

Société : Hakusan 0120-401-893 http://www.hakusanmeisui.com/

16

Ryusendo

Terminologie des éléments chimiques : Na = sodium, K = potassium, Ca = calcium, Mg = magnésium, Si = silicium

Société : Giyo ☎ 0575-34-8180


L’eau extra dure MgNa 1800 D’une alcalinité rare en ce monde

Tenkeisui, l’eau exquise des forêts de Chichibu

Issue de la couche paléozoïque de Chichibu

Les sources chaudes de Nagayu trônent sur le plateau au pied du mont Kuju, dans la préfecture d’Oita. La MgNa 1800 extra dure est une eau facile à boire issue des sources chaudes que les habitants de la région fréquentent pour leurs cures thermales depuis bien longtemps. Particulièrement riche en magnésium, elle est reconnue pour ses vertus diététiques.

Il y avait autrefois un fabricant de tofu qui remarqua que lorsqu’il changeait d’eau, le goût de son tofu changeait lui aussi. Il parcourut les sources de la zone nord du Kanto et découvrit cette eau. Elle jaillit purifiée par le filtre naturel de la couche paléozoïque de Chichibu.

Puisée à : Takeda, préfecture d’Oita. pH : 8,6. Dureté : 900 mg/ℓ . Minéralité/ℓ : Na 290 mg, K 55 mg, Ca 13 mg, Mg 210 mg, Si 163 mg, Sulfates : 290 mg. Prix: 180 yens les 500 mℓ , 600 yens les 2 ℓ .

Puisée à : Chichibu, préfecture de Saitama. pH : 7,9. Dureté : 52 mg/ℓ . Minéralité/ℓ : Na 2,3 mg, K 0,32 mg, Ca 13 mg, Mg 4,8 mg. Prix: 189 yens les 500 mℓ , 357 yens les 2 ℓ , 2940 yens les 20 ℓ .

Société : Nagayu Onsen MgNa 0974-75-3611 http://mgna.jp/

Société : Aki Corporation  0120-82-0010 http://tenkeisui.com/

Sennin Hisui

Zokkon , l’eau minérale du karst de Shikoku

Eau mystique émanant des galeries de la mine de Kamaishi

Moyennement dure et d’une grande minéralité

A Kita-Kamikochi demeure aujourd’hui encore une forêt primaire. A 600 m dans les profondeurs d’un des hauts sommets qui l’entourent se trouve la source Sennin Hisui. Comme il s’agissait à l’origine d’une mine, et que cette eau était appréciée de ses mineurs, elle a commencé à être vendue comme eau minérale.

Une eau faiblement alcaline issue des stalactites du karst de Shikoku. Riche en minéraux, elle est moelleuse en bouche malgré sa dureté moyenne. Elle contient du calcium connu comme minéral nécessaire aux enzymes renforçant le système vasculaire.

Puisée à : Kamaishi, préfecture d’Iwate. pH : 8,8. Dureté : 29 mg/ℓ . Minéralité/ℓ : Na 2,6 mg, K 0,4 mg, Ca 10 mg, Mg 1 mg. Prix: 150 yens les 500 mℓ . Société : Kamaishi Kozan 0120-834-132 http://www.sennin-hisui.com/

Kanagi no hana, une eau alcaline naturellement pure

Puisée à : Seiyo, préfecture d’Ehime. pH : 8,0. Dureté : 103 mg/ℓ . Minéralité/ℓ : Na 1,3 mg, K 0,8 mg, Ca 40,4 mg, Mg 0,6 mg. Prix: 150 yens les 500 mℓ , 350 yens les 2 ℓ Société : Zokkon Shikoku 0120-59-2550 http://www.zokkon.co.jp

Tonda no Mizu, l’eau de Nankishirahama

Pleine des bienfaits de la nature des montagnes de Chugoku Elle prend sa source dans la ville de Kanagi, dans la préfecture de Shimane, un endroit riche en variations géographiques et climatiques, au cœur d’une abondante nature. La pluie et la neige fondue absorbées par le sol traversent un filtre naturel sur plusieurs centaines d’années, ce qui donne cette eau si riche en minéraux. Puisée à : Hamada, préfecture de Shimane. pH : 8,2–8,4. Dureté : 40 mg/ℓ . Minéralité/ℓ : Na 24 mg, K 0,4 mg, Ca 18 mg, Mg 0,04 mg. Prix: 136 yens les 500 mℓ , 180 yens/ℓ , 249 yens les 2 ℓ Société : KFG 0120-41-3024 http://www.kfg.co.jp/

Ryujinsui, de la ville d’Okuizumo

Souterraine des célèbres montagnes inscrites au patrimoine mondial

Puisée à : Nishimuro, préfecture de Wakayama. pH : 8,2. Dureté : 55 mg/ℓ . Minéralité/ℓ : Na 13 mg, K 0,7 mg, Ca 16 mg, Mg 3,8 mg. Prix: 136 yens les 500 mℓ , 180 yens/ℓ , 1900 yens les 20 ℓ (frais d’ envoi compris)

Voici la version bouteille de cette eau mythique, jaillissant d’une arborescence de sources souterraines profonde de 90 m dans les gorges longeant les montagnes de Kishu Kumano. Chaque année, 100 000 personnes viennent puiser cette eau. Elle procure un goût sucré naturel qui la rend très agréable à boire. Société : Nanki-Shirahama Tonda no Mizu 0120-87-1580 http://www.tondanomizu.co.jp/

aWa Shinsui, l’eau naturellement gazeuse d’ Okuaizu

Rare par son germanium.

Eau gazeuse centenaire

Dans la forêt qui s’étend au milieu du mont Azumayama, se trouve un gros arbre appelé « Ryujinnoki » (l’arbre du dieu dragon) qui s’enroule sur lui-même comme un dragon s’élançant vers le ciel. Il est vénéré en tant que dieu protecteur de la montagne et c’est de ses racines que jaillit l’eau Ryujinsui. Elle a pour caractéristique d’être riche en germanium.

Il y a peu d’eaux gazeuses au Japon. Celle-ci est puisée dans la ville d’Okuaizu Kaneyama également connue sous le nom de « village des esprits », dans la préfecture de Fukushima. Elle est appréciée depuis plus d’un siècle, mais sa commercialisation fut arrêtée un temps car il était très difficile de la transporter à travers les sentiers escarpés, à cheval et par bateau. Aujourd’hui, cette eau légendaire est à nouveau disponible.

Puisée à : Nita, préfecture de Shimane. pH : 8,4. Dureté : 16 mg/ℓ . Minéralité/ℓ : Na 4,7 mg, K 0,4 mg, Ca 4,5 mg, Mg 1,0 mg. Prix: 180 yens les 500 mℓ , 250 yens les 2 ℓ Société : Okuizumo Ryujinsui  0854-52-3773 http://okuizumo-ryujinsui.com <http://okuizumo-ryujinsui. com>

Puisée à : Onuma, préfecture de Fukushima. pH : 5,0. Dureté : 15 mg/ℓ . Minéralité/ℓ : Na 15 mg, K 3 mg, Ca 14 mg, Mg 5,3 mg. Prix: 168 yens les 330 mℓ Société : Harves  048-830-0011 http://www.aizu-shinsui.com 2012 Aug&Sep

17


Une technique de purification de l'eau en pleine évolution

Les secrets d'une eau du robinet sûre et qui a bon goût Photos/Tomoya Takai

Reportage et Texte/Rédaction JQR

Le traitement de l'eau jusqu'à aujourd'hui

Tours de pompage

L'eau est puisée de la rivière.

L’eau est pompée de la rivière Edogawa. Deux tours de pompage sont installées à l'usine de Kanamachi. Elles sont

caractérisées par leur forme unique, comme coiffées d'un chapeau.

Bassins de décantation

L'eau passe, dans un

Bureau d’administration de l'usine de purification de l'eau de Kanamachi Service des eaux de la ville de Tokyo

premier temps, par un bassin de décantation. Le gros

M. Ota Junsuke, directeur de la section du génie

sable et la poussière s'y déposent. Du charbon actif en poudre est alors introduit

Bonne en plus d’être sûre

dans l'eau n'ayant pas

Parmi tous les pays du monde seuls onze proposent une eau du robinet que l'on peut boire en toute sécurité. La technique de purification du réseau d'eau au Japon est, au regard du monde entier, de tout

encore subi de traitement.

Bassins de coagulation-floculation

premier ordre.

des impuretés, est éliminée

dans la deuxième moitié des années 50, et l'utilisation

par l’introduction d’un agent

en grande quantité de l'eau dans les foyers moyens,

appelé polychlorure

ont créé un déversement des eaux usées dans les

d'aluminium. Elle s'agglomère

rivières servant de sources, et en ont ainsi détérioré la

et se dépose ensuite au fond

qualité. On ne s’étonne pas que l’odeur et la teinte de

du bassin. Ainsi débarrassée

l'eau du robinet en étaient affectées. L'ammoniac lui

des impuretés, on peut

conférant une odeur d'hypochlorite de calcium, et le

recueillir l’eau pure.

2-méthyl-isobornéol, matière odorante libérant des relents de moisi, ne pouvaient être gérés adéquatement

Intégration des nouvelles techniques

par les techniques de l'époque et réagissaient avec le chlore servant à aseptiser l’eau. courante, qui s’est vue complétée d’une clause visant un approvisionnement en eau de haute qualité soumis à des critères d’exigence pour son apparence. Depuis 2004, le service des eaux de la ville de Tokyo s’est fixé des objectifs de qualité particuliers rendant leurs critères concernant l'odeur, le goût et la teinte de l’eau encore plus rigoureux que les normes nationales. Pour assurer une distribution d'eau sûre et bonne au goût dans les foyers, le réseau d'eau de la ville de Tokyo continue à poursuivre son évolution.

18

2012 Aug&Sep

La fine poussière et les boues sont éliminées. La poussière, cause première

Cependant, la hausse considérable du niveau de vie,

C’est pourquoi on a révisé, en 1993, la Loi sur l'eau

L’eau est débarrassée de la terre et du sable.

Bassins de filtration rapide

Les minuscules impuretés sont filtrées. Les bassins éliminent à l’ aide d’une couche de sable les minuscules dépôts, le fer et le manganèse. Avec l'augmentation de la demande en eau, ils ont supplanté les bassins de filtration lente.


Obtenir une eau potable de qualité, directement du robinet, demande évidemment un savoir-faire technique sans faille. JQR s’est rendu dans une usine de purification pour y dénicher les secrets de cette technique de réputation mondiale.

Techniques de purification apparues récemment

Le traitement avancé d’épuration de l’eau

Génération d'ozone

Changements健康維持に適した日本の水 pour l’eau du robinet : les systèmes d’épuration avancée !

Une technique avancée d’épuration de l’eau a été introduite pour atteindre ces objectifs de qualité. Dans

Cette technique change une partie de l'oxygène en ozone grâce à la méthode dite de la « décharge électrique silencieuse » consistant en un courant haute tension de 6200 volts. L'ozone est un gaz bleu pâle ayant pour particularité de posséder des propriétés d'oxydation puissante. Il n'est pas nocif pour l'homme car il retourne à l'état d'oxygène lors de l'oxydation. On peut voir sa lueur bleue au fond des installations.

Contact avec l'eau

Japanese natural water

l’usine de Kanamachi, le chantier a débuté en 1992 et devrait être terminé pour avril 2013. Jusqu'à présent, cette technique ne permettait de traiter que 520 000 m3, soit environ la moitié de l'eau distribuée, mais une fois le chantier achevé, elle devrait être généralisée à toute l'eau acheminée par l'usine de purification. Actuellement, la zone concernée ne couvre que la partie Est de Tokyo dont les arrondissements de Katsushika, Sumida et Koto. Cette technique conjugue les traitements par ozonation avec ceux au charbon actif et aux micro-organismes. On peut à présent faire disparaître efficacement les

Ce procédé consiste à injecter de l'air contenant de l'ozone via un tuyau en céramique dans la partie basse. En entrant en contact avec l'eau, cet air décompose par oxydation les particules organiques telles que les moisissures et le 2-méthylisobornéol. Le but : simplifier l'étape suivante de traitement en décomposant les matières organiques résistantes de par leur caractère fibreux.

matières odorantes et les détergents synthétiques qui ne pouvaient être suffisamment éliminés par la méthode habituelle, et réduire au minimum la désinfection au chlore. Grâce à l'introduction de cette nouvelle technique, l’eau du robinet est devenue non seulement saine, mais également agréable au goût. Parmi les usines de purification de Tokyo, celles qui intègrent le système d’épuration avancée sont au nombre de cinq, dont les usines de de Misato et d'Asaka (qui seront achevées respectivement en 2013 et 2014).

Élimination par charbon actif et micro-organismes Cette opération dissout les éléments nocifs, grâce aux propriétés absorbantes du charbon actif, et aux micro-organismes qui prolifèrent dans celui-ci. Comme la décomposition se fait en profondeur, les

Et voilà !

micro-organismes ont d'autant plus de facilité à les éliminer. Ces derniers améliorent également la durée de vie des poudres de charbon actif.

Particularités de l'eau traitée par épuration avancée

● Pas d'odeur de moisissure ni d'hypochlorite de Le 2-méthyl-isobornéol, cause des odeurs de moisissure, et l'ammoniac, à l'origine de l'odeur d'hypochlorite de calcium, sont éliminés à 100%.

● Suppression des détergents synthétiques Même si des eaux usées coulent dans les rivières, leur traitement est possible car on sait éliminer à 80% les tensioactifs anioniques.

● Élimination à 60% du Trihalogénométhane,   une particule nocive. Une grande partie du Trihalogénométhane est éliminée. On le soupçonne d’être cancérigène et d'avoir une influence sur les fonctions centrales, hépatiques et gastriques.

19


Face aux problèmes d’eau des pays en voie de développement

Les techniques avancées de purification d’eau de Tokyo, Une solution exportable en Asie du Sud Est bactéries ni de la « turista ». Il ne suffit pas de faire une simple purification des eaux pour arriver à ces résultats. À Tokyo, on tire principalement l’eau des rivières. Elle est filtrée et on y ajoute des agents de purification, principalement du chlore, comme on le fait un peu partout dans le monde. Ce qui diffère ici, c’est qu’ en plus des ces étapes, on utilise du charbon actif pour éliminer toute forme de particules ou de résidus, ce qui en

Takaaki Serizawa, Directeur des projets internationaux, Bureau de gestion de l’eau, Ville de Tokyo

20

2012 Aug&Sep

fait une eau parfaitement claire, et on utilise une méthode d’ozonation pour contrer toute mauvaise odeur, comme l’ammoniac, par exemple, que l’on retrouve dans l’eau des rivières. Le

« Les filtres et autres produits de

dosage joue un rôle crucial et doit être

purification des eaux japonais sont

ajusté quotidiennement, afin de

assez connus et exportés à travers

toujours être en dessous des standards

monde. En contrepartie, nos systèmes,

déjà très stricts de particules

notre savoir-faire et notre technologie

idésirables.

ne sont pas encore à ce stade. Nous

Cette méthode de purification n’existe

avons donc commencé il y a deux ans

pas uniquement ici, mais une autre

à promouvoir des projets d’installation

particularité de Tokyo, c’est que l’eau

« clé-en-main » de notre système d’

purifiée arrive toute aussi bonne dans

usine de purification complet. Notre

les robinets des résidences. Dans bien

but n’est pas de faire de l’argent à tout

des pays, les réseaux de tuyaux de

prix. Nous priorisons les pays près du

distribution sont soit trop vieux et

Japon, qui ont des problèmes d’eau.

souillent l’eau au passage, ou soit la

Nous concentrons donc d’abord nos

pression est trop basse, ce qui laisse

efforts dans la région de l’Asie du

pénétrer les agents extérieurs dans

sud-est.

l’eau. À Tokyo, la tuyauterie en place,

Ce n’est pas pour nous venter, mais à

déjà à l’épreuve des fuites, est en

l’échelle planétaire, Tokyo est une des

renouvellement pour introduire de

rares grandes villes où l’on peut y

nouveaux joints à l’épreuve des

boire l’eau du robinet sans danger.

tremblements de terre. La pression y

Quand on part en vacances dans un

est toujours au maximum, ce qui fait

pays, on va plutôt opter pour la

que même en cas de fuite, c’est l’eau

bouteille d’eau minérale. À Tokyo, un

qui sort des tuyaux et non l’inverse. La

touriste peut boire l’eau directement

qualité de l’eau qui parvient dans les

du robinet, sans se soucier des

maisons est ainsi préservée, à

condition bien sûr que la tuyauterie y soit bien entretenue. À Tokyo, la pression de l’eau est contrôlée 24h sur 24, selon le rythme de vie des citoyens et les événements spéciaux. La centrale est située au centre de la ville, mais son adresse exacte est un secret ! Nous cherchons à implanter ailleurs des projets qui apporteront de l’eau potable de qualité dans ces pays, ce qui par le fait même, sera bon aussi pour les entreprises japonaises. Il est évident que l’on devra adapter chaque projet en fonction des conditions locales, selon les conditions économiques, et qu’il sera important de bien transférer le savoir-faire sur les techniques d’entretien et de contrôle de la qualité. Il faudra parfois même installer des barrages d’approvisionnement. Nous sommes en pourparlers avec la ville de Hanoi au Viêt-Nam, qui a besoin d’un système comme le nôtre, à plus petite échelle. Si le projet porte fruit, ce sera probablement notre toute première exportation d’usine ! »

Pour la promotion du projet « Eau sûre et bonne au goût », des bouteilles « d’eau de Tokyo » sont distribuées dans des événements ou vendues dans les établissements de la ville tout comme sur Internet. Elles permettent de goûter l’eau traitée par les techniques de pointe.


La structure du réseau de tuyaux d’alimentation en eau à la base de la stratégie

L’eau : élément de survie en cas de catastrophe naturelle Tokyo est-elle prête à toute éventualité ?

Lors d’un tremblement de terre ou tout autre désastre naturel, l’eau vient de paire avec la nourriture pour assurer la survie. JQR a demandé au Bureau de gestion de l’eau de la Ville de Tokyo comment la métropole était-elle préparée à une telle éventualité.

Toshimitsu Takaoka, Directeur de la section de distribution de l’eau de la Ville de Tokyo « Tokyo, c’est un réseau de près de 27 000 km de tuyaux d’alimentation en eau, soit 2/3 de la circonférence de la terre ! Le tout est minutieusement contrôlé et géré de façon à ce que les 12,8 millions d’habitants des 23 arrondissements de la ville ne manquent jamais d’eau. Même en cas de tremblement de terre. D’abord Tokyo s’approvisionne en eau par les rivières contrôlées par de nombreux barrages, dont deux appartenant à la municipalité. Il n’y a donc pas de danger de manquer d’eau.

Ensuite, le choix de la tuyauterie

cas de catastrophe.

elle-même est important. Le réseau déjà

Le réseau d’alimentation en eau de

en place est constitué d’un alliage

Tokyo comporte des milliers de pompes,

d’acier inoxydable quasi-indestructible.

qui permettent de contrôler la pression

Grâce à cela, le taux de fuites, qui était

et de bien diriger le flux des eaux. Nous

de 8% en 1998 est passé à 2,7% en

avons créé de petits appareils

2010. L’évolution suivante a été de

directement rattachables à ces pompes

d’intégrer des joints impossibles à

pour faciliter le travail des pompiers,

séparer. Nous sommes en train de

particulièrement dans les ruelles étroites

renouveler tout le réseau avec ces

et difficiles d’accès. Ce même système

nouveaux joints. L’idée derrière tout cela

sera adapté en cas d’urgence, pour

étant que même si tout s’effondre autour,

créer des points de ravitaillement

nous pourrons malgré tout distribuer

supplémentaires. Grâce à cela, nous

l’eau. Avec de la pression, on peut

amenuiserons le besoin de transport

même défier les dénivellations.

d’eau par camion-citerne, qui est

Les 23 arrondissements de Tokyo sont

pratiquement impensable à Tokyo par sa

munis d’environ 200 réservoirs

densité et sa population.

souterrains par lesquels l’eau passe en

Avec le grand tremblement de terre

temps normal. En cas de séisme, les

prévu sur la région dans les années qui

trappes se ferment automatiquement et

viennent, je fais personnellement tout ce

les réservoirs se remplissent pour

qui est en mon pouvoir pour mettre en

approvisionner les habitants en eau

place le meilleur système d’urgence

durant environ 3 semaines, bien assez

possible. L’eau est l’élément de survie le

de temps pour remettre le système,

plus indispensable en cas de

même en partie, en fonction. Ces

catastrophe naturelle. »

réservoirs sont localisés de façon à ce que personne ne marche plus de 2km pour aller chercher de l’eau. Ils sont pour la plupart sous les hôpitaux, les écoles, les centres sportifs, bref les établissements servant de refuges en À gauche, les joints déjà existant. À droite, le nouveau système de joints inséparables mis en place dans le réseau de distribution de l’eau. Un cran d’arrêt empêche les deux parties de se dissocier.

2012 Aug&Sep

21


L'eau pure, une grande fierté japonaise Ballade à Rokugo, un village fondé sur l'eau « Dans votre pays, peut-on boire l’eau du robinet? » C’est une question qui m’est posée fréquemment, question qui reflète une grande fierté des Japonais : l’eau. Pays montagneux et surtout volcanique, ici les sources d’eau pure giclent du sol comme le système d’arrosage d’un jardin. Depuis les incidents nucléaires dans la région de Fukushima, on ressent d’autant plus l’importance de protéger ce « trésor national ». Rokugo, un petit village de la municipalité de Misato dans la préfecture d’Akita, est un joyau bien gardé. Il sied littéralement sur un réseau de sources qui coulent à gros flots toute l’année et sortent de terre formant ici et là de petits « étangs » d’eau pure. L’endroit a donc piqué ma curiosité…

1

2

3

1.L’entreprise NITEKO, qui tire son nom du langage Aïnu, est construite littéralement sur une source, par laquelle elle tire l’ingrédient premier de ses boissons gazeuses centenaires : l’eau. 2&3.Le marché de produits locaux « à l’eau de source » Yukochan

22

Comme le propose une carte

moderne, Yukochan. Trois

directement avec l’eau de la

dénichée à la gare, je prends

dames d’un certain âge y sont

source. Mes yeux sont attirés

un bus jusqu’au village et

affairées, l’une à classer des

par des beignets sur le comptoir

commence ma promenade

paniers de légumes frais,

et elle se met à rire : « Ils

en descendant à l’arrêt situé

l’autre à préparer des glaces

sont fait avec les résidus de

devant la fabrique de boissons

gélato maison pour une petite

la fabrique du tofu, que l’on

gazeuses NIKOTE. Derrière un

famille, et la dernière à vendre

appelle « Okara ». Et elle me

bâtiment centenaire, je découvre

des petits bols de tofu frais. Je

tend un délicieux beignet tout

au centre d’un joli jardin

demande à celle-ci ce qu’est

chaud.

japonais, le cœur de l’entreprise :

l’endroit et elle m’explique que

Je marche ensuite jusqu’à

la source. Je traverse ce jardin

c’est un marché de produits

une petite rue marchande où

et entre dans un bâtiment plus

locaux, que tout est préparé

j’entre dans un minuscule

2012 Aug&Sep


湧水

4

5

in AKITA 4. Les ruelles sont aménagées pour la marche et le vélo 5. Les sources sont indiquées au sol

magasin général. Madame

banc et des écuelles pour y

Takahashi m’accueille avec un

boire l’eau directement. Tels

grand sourire et me donne de

de petits cratères, chacun de

bons conseils pour démarrer

ces étangs porte son propre

mon tour des sources. À notre

nom et sa propre histoire,

grande surprise, le ciel bleu

indiquée sur un panneau.

avait cependant tourné au

La pluie cesse enfin et le

gris foncé et la pluie tombe

ciel revêt son bleu éclatant.

maintenant à grosses gouttes.

Le paysage est magnifique.

Madame Takahashi me prête

Parfois je me croirais dans

son joli parapluie fleuri, ce qui

un tableau de Monet, avec de

me permet de reprendre tout de

grands champs verdoyants et

même mon chemin.

des marguerites … en plein Japon.

Je déambule donc dans les

Après un certain temps à

ruelles pavées de briques

déambuler entre les ruelles et

rouges et blanches. À presqu’aux

le long des champs de rizières,

50m, parfois plus près encore,

j’en viens à comprendre grâce

de petits étangs sont aménagés

au bruit de l’eau constant,

le long de la rue, chacun de

l’eau qui coule à travers les

façon différente, avec un petit

rigoles comme les veines du

6

6.L’eau de source coule à gros flots, comme le système sanguin du village 7. Tels de petits cratères le long des rues, chaque source est aménagée

7

2012 Aug&Sep

23


8

9

10

8.On se croirait parfois dans un tableau de Monet  9.Madame Kanaya, qui m’a gentiment prêté son parapluie!  10. Les maisons tirent l’eau des rigoles pour les tâches ménagères

24

2012 Aug&Sep

village, que c’est cette eau

De retour chez madame

pure qui irrigue naturellement

Takahashi pour rendre son

les jardins et les champs,

parapluie, elle me tend une

donnant des fruits, des légumes

bouteille de NITEKO Cider

et des fleurs en abondance,

bien froide, étonnamment

produisant un riz d’une qualité

rafraichissante par son goût

incomparable, un riz qui

ni trop sucré ni trop gazeux.

donne un saké magnifique.

Quand je la complimente sur

Ce village est un écosystème

la beauté et la richesse de

en soi, autosuffisant, d’une

son village natal, ses yeux

richesse incalculable. Dans

changent soudainement d’

une confiserie, la patronne me

air et elle me raconte, d’

lance en toute confiance :

un ton nostalgique, que «

« Nos gelées et desserts sont

tous les touristes font le

bons, parce que notre saké est

même commentaire, mais ne

bon, voyons ! » Et si le saké

restent pas. La population

est bon … c'est grâce à l'eau!

est tellement réduite que les


deux écoles primaires où

cuisine chinoise ou BBQ,

vont mes petits enfants vont

étaient en fait des tables de

bientôt fusionner car il n’y a

« nagashi sômen »,

plus assez d’enfants. » « Par

littéralement des « nouilles

contre, bien des sinistrés de

lancées dans les flots ». Mon

Fukushima ont décidé de venir

estomac me rappelant mon

s’établir ici. Ce qui est une

lointain beignet de Okara, je

bonne chose. »

m’installe à une table sans

CARTE Préf. d'Akita Kotooka-Morioka

Péninsule de Showa-Oga Akita Nord Aéroport d'Akita Kawabe JCT

me laisser prier et la serveuse Je retourne enfin à la fabrique

m’explique, en me tendant

de boissons gazeuses NITEKO

un verre d’eau fraiche, que

et comme il me reste 40

le restaurant tire son eau

minutes à attendre mon bus,

directement de la source. Elle

je refais un petit tour de cet

me demande de me tenir prête

endroit qui donne réellement

car lorsque la lampe au mur

l’impression de n’avoir pas

s’allumera, la glissade des

changé depuis 100ans. Je

nouilles commencera! Après ce

jette un coup d’œil à l’intérieur

joyeux repas, je termine mon

et découvre que ce que croyais

aventure avec une succulente

être des tables rondes pour

gélato à saveur de saké local

Iwaki Akita Expressway JCT Omagari Yokote

Yuda

107

Yuzawa

Kitakami Ouest

Accès à partir de Tokyo : 3h30min de train par la ligne JR Akita Shinkansen, descendre à la station Omagari, puis prendre un bus jusqu'à Rokugo (20min)

… bien entendu! 11

12

11.Les nouilles « nagashi somen » : de la fraicheur à flots ! 12.Yutaro : un espace communautaire établi dans une ancienne brasserie de saké.

Délices de Rokugo à base d'eau de source

Le fameux NITEKO Cider à saveur traditionnelle ou de pomme

Deux coups de cœurs de saké local : Le Tsurumatsu de Yachiyo et le Kaki de Haruyasumi

Des gelées à base d'eau de source aux fruits et … au saké !

Des fèves et champignons en conserve dans l’eau de source

2012 Aug&Sep

25


QR

Quality Review SPECIAL

La chaleur du bois au quotidien

L’esthétique de l’ébén La noblesse des meub japonais La chaleur et la majesté. Avec, en sus, un veinage qui charme l’œil. Les meubles japonais possèdent une présence hors du commun. Mais cela ne serait possible sans un bois d’une remarquable qualité.

Alors que se fait de plus en plus rare le bois précieux des arbres centenai

rencontré ces artisans de meubles qui s’attachent à ne traiter qu’avec du b Photos / Satoru Naito Texte / Rédaction JQR

26


niste bles

ires, nous avons

bois massif.

2012 Aug&Sep

27


L’entrepôt est rempli de bois précieux naturel en cours de séchage, endormi depuis plus de 20 ans. Toshio Oyamada observe les planches immenses de frênes japonais qui ont été coupées dans la région d’Asahikawa. Ces arbres géants sont supposés avoir environ 400 ans d’âge.

Des milliers de pièces de bois précieux venant de tout le Japon

Nous sommes devant un immense entrepôt

(arrondissement de Kanagawa), où il apprend

entouré d’arbres au pied du Mont Fuji. En ouvrant

les bases de la création de meubles. Sous la

la porte, nous découvrons d’impressionnantes

direction de son maître, il apprend à déchiffrer le

montagnes de bois scié dont la hauteur de

caractère du bois, et acquiert des techniques de

l’empilement dépasse la taille d’un homme. Ce

découpe qui ne laissent aucune marge

bois précieux massif, bien trop lourd pour être

d’erreur, de fabrication de pièces de menuiserie

porté seul, se compte en milliers de planches

assemblables à la main, ou de création de

qui dorment là, recouvertes de poussière. Toshio

« kumiko » (fins treillis de bois décoratifs)

Oyamada, me voyant contempler ce bois en

curvilignes qui requièrent une grande délicatesse

silence me dit d’un ton un peu gêné :

de geste. Oyamada, habile de ses doigts et

« Je crois que j’en ai un peu trop fait. »

fasciné par les charmes du bois, se perfectionne

Par la variation des températures et des saisons,

à vue d’œil et prend son indépendance à un âge

ainsi que le faible taux d’humidité de l’air, les

encore jeune.

alentours du Mont Fuji sont idéaux pour la

des ébénistes et des menuisiers se raréfie de

production de meubles artisanaux y a prospéré

manière radicale à cause de l’occidentalisation

jusqu’en 1955 environ, mais chassés du

des modes de vie notamment dans les villes.

marché par les meubles en acier, les artisans

Contre sa volonté, Oyamada doit mettre un

les plus talentueux ont disparu les uns après

terme à sa carrière de menuisier et prépare une

les autres. Dans la seconde moitié des années

reconversion dans la sidérurgie, les chaudières

80, Oyamada, poussé par la volonté de faire

et le bâtiment. Reconversion réussie à la suite

revivre cet artisanat tel qu’il existait autrefois

de quoi les résultats de la société ne cessent

dans cette région, a consacré près de 1 milliard

de s’améliorer. Alors que l’entreprise acquiert

de yens à l’achat de bois précieux à travers

une certaine aisance, la voix de sa passion

tout le Japon pour recommencer à s’adonner

pour la menuiserie et l’ébénisterie qu’il avait

à la création de meubles. Et il ne s’est pas

abandonnées se fait entendre à nouveau. Dans

contenté de les fabriquer par lui-même. Afin de

la seconde moitié des années 80, il investit un

former des artisans de meubles dans la tradition

capital abondant à collecter du bois précieux et

japonaise, il a investi son capital personnel dans

se consacre davantage à la création de meubles.

l’enseignement de son savoir-faire à plusieurs

28

2012 Aug&Sep

Cependant, la mise en place en 1990 des

dizaines de jeunes gens. Mais parmi eux,

restrictions sur le prix de l’immobilier conduisant

ceux qui ont effectivement réussi à faire leurs

à l’éclatement de la bulle financière est la

preuves se comptent sur les doigts d’une main.

cause de malheureux revirements même pour

En plus de la nécessité évidente d’être habile

les activités qui avaient le vent en poupe, et a

de ses mains, la fabrication de meubles est en

pour conséquence une sérieuse dégradation des

réalité un travail solitaire qui requiert beaucoup

conditions de financement. Une autre cause de

de persévérance. Pour devenir ébéniste

cette dégradation est qu’Oyamada en a « un

professionnel, il n’y a d’autres moyens que de

peu trop fait ». Par bonheur, la famille se serre

cumuler le savoir-faire en fournissant des efforts

les coudes pour surmonter ces temps difficiles

soutenus et répétés, et il est n’est pas évident

et y parvient, mais Oyamada est alors fortement

d’exiger des jeunes d’aujourd’hui la détermination

critiqué pour « voguer vers ses passe-temps ».

de surmonter des telles difficultés. Gi-ichi Takemoto, artisan de meubles, aplanit à l’aide d’un rabot une planche trop grande pour passer dans la machine. Il est difficile de maintenir une horizontalité constante sur une telle surface, et cela prend du temps même pour un artisan expérimenté. La planche dépasse facilement les 200 kg et il faut une grue pour la déplacer.

Cependant, à partir des années 60, le travail

préservation et le travail du bois massif. La

Oyamada, sixième enfant d’une famille de

En réalité, les meubles japonais sont onéreux et les coûts de fabrication élevés. Cependant,

onze frères et sœurs, est né en 1938 de parents

quiconque les voit et les touche de la main ne

arboriculteurs dans la ville de Fujiyoshida. À la

peut qu’être charmé par leur beauté. Car ces

sortie du collège, il s’installe en tant qu’apprenti

meubles ne sont rien de moins qu’un art naissant

à la menuiserie Ito, dans le quartier

de l’amalgame du bois massif et du savoir-faire

d’Oguchi de la ville de Yokohama

de l’ébéniste.


Quality Review SPECIAL

Buffet japonais à l’allure noble (largeur 2 100 x profondeur 600 x hauteur 1 200) qui a obtenu le prix de l’excellence au salon national du meuble de 2011. Zelkova laqué. Sa planche supérieure taillée dans une seule et massive pièce et ses pieds d’une composition robuste lui donnent un air majestueux. Les composants qui servent aux volets de droite et de gauche, ont été formés en petites vagues minutieuses, tressées en un maillage. A première vue, on dirait une seule pièce de bois, mais comme la photo nous le montre, il est possible de l’arrondir. Cela prend une journée entière de façonner une seule de ces pièces en forme de vagues, et il a fallu 4 mois pour fabriquer l’ensemble.

2012 Aug&Sep

29


Quality Review SPECIAL

En haut à gauche : petite commode dont le splendide veinage scintille à la lumière (largeur 730 x profondeur 400 x hauteur 870). Kalopanax laqué. Au centre à gauche : buffet de style japonais (largeur 2 100 x profondeur 600 x hauteur 1 200). Zelkova laqué. En bas à gauche : petite commode basse (largeur 1 200 x profondeur 400 x hauteur 450). Kalopanax laqué. En haut à droite : brasero rectangulaire pour lequel sont utilisés en grand nombre les assemblages à queue d’aronde. (largeur 950 x profondeur 480 x hauteur 400). Frêne japonais laqué. La culture de l’ébénisterie de l’ère d’Edo se transmet à travers ce chef d’œuvre. Au centre à droite : meuble à thé dont la coupe a été effectuée de sorte à ce que le veinage du bois forme un dessin continu à droite et à gauche, sur les panneaux du haut et du bas. (largeur 1 700 x profondeur 450 x hauteur 1 800). Zelkova verni d’uréthane.  En bas à droite : coiffeuse avec miroir à trois faces qui utilise avec abondance les motifs des nœuds et des veines particuliers au bois de zelkova. (largeur 1 250 x profondeur 430 x hauteur 1 700). Zelkova laqué.

30

2012 August


Buffet de style mi-japonais mi-occidental (largeur 1 150 x profondeur 450 x hauteur 750). Zelkova laqué. Doté de battants coulissants. Lorsqu’on enfonce les tiroirs du centre, le mécanisme des battants se libère.

2012 Aug&Sep

31


La composition de chacun des meubles

flair. En cas d’échec, il ne sera pas question de

d’Oyamada respecte les traditions de

recommencer. C’est le moment crucial, nous dit

l’ébénisterie japonaise. Ils ont une allure

Gi-ichi Takemoto, ébéniste formé autrefois chez

majestueuse, qui se détache complètement des

Oyamada.

tendances passagères. Ils ont cette surprenante

Des meubles uniques façonnés dans un bois massif par la main de l’artisan

ans d’âge. Et moi qui ne suis sur cette terre que

en le dotant d’une atmosphère particulière, rien

depuis 50 ans, je dois le découper pour en faire

que par leur présence. Ils utilisent pleinement

un produit. C’est comme le provoquer au combat.

différentes techniques ancestrales, démontrent

C’est un plaisir, mais mêlé de crainte. Je pense

une grande finesse jusque dans les moindres

que le résultat du travail de l’artisan dépend non

détails, et leur texture exquise ajoute de la

seulement de sa quantité de savoir-faire, mais

superbe à leur apparence. Ces meubles ne sont

également en grande partie de son mental. »

autres que des œuvres d’art. Mais pour ce faire,

Les artisans de meubles traditionnels sont

la fabrication se doit elle aussi d’être exigeante.

appelés « sashimono-shi », et « sashimono »

Seul le bois massif est utilisé. Il s’agit de

désigne une méthode de travail qui consiste à

zelkova, de kalopanax, de frêne japonais, ou

bâtir des structures en bois en assemblant des

de chêne, des bois d’arbres à grandes feuilles

planches et des tasseaux. Il est impératif que les

caduques, au magnifique veinage, qui poussent

planches frontales ou latérales des tiroirs des

dans des régions aux écarts de températures

commodes par exemple ne se détachent pas en

importants telles que Hokkaido ou le pied du

raison du poids qui y est appliqué, de la manière

Mont Fuji. Ces bois se contractent avec les

dont ils sont utilisés ou des déformations du

altérations de l’eau qu’ils contiennent et se

bois. Les techniques sophistiquées de

déforment facilement. C’est pourquoi, après

« sashimono » utilisées pour les jonctions sont

l’avoir fait venir en grandes bûches, le bois est

les « assemblages à enfourchement » et les

mis à sécher pour une période allant de 4 à

« assemblages en queue d’aronde », techniques

plus de 10 ans. Une fois ce procédé achevé, il

qui ne requièrent à aucun moment l’usage de

est coupé afin de former les pièces qui seront

clous. Et pourtant, une fois emboîtées, les pièces

utilisées pour la fabrication de meubles, et ces

ne se détachent plus.

morceaux sont eux-mêmes à nouveau soumis à

32

2012 Aug&Sep

Par exemple, Oyamada a utilisé les

un séchage artificiel pour une quinzaine de jours.

assemblages dits à queue d’aronde pour les 4

Le bois qui a été parfaitement séché et pour

coins de son brasero, et l’a poli après

lequel le pourcentage d’eau est tombé à entre 5

l’avoir assemblé. De cette façon, les motifs

et 7% peut enfin être utilisé en tant que matériau

des jonctions ressortent en toute beauté sur le

pour les meubles, ce qui ne représente plus que

veinage des planches latérales, et le rendu est

25% des bûches d’avant transformation.

proprement fascinant. Cependant cette besogne

La découpe du bois ou « kidori » qui a lieu

est tellement ardue et délicate que Takemoto,

pendant le processus de séchage, doit faire

lui-même artisan, précise : « Cela demande bien

apparaître sur la planche de la plus belle

trop de travail. »

manière possible les anneaux qui forment des

Au final, la valeur des meubles ne dépendrait-elle

cercles concentriques à partir du centre du tronc,

pas du niveau d’exigence de l’artisan ainsi que

et constitue une étape très importante. Comment

de l’acquéreur ? En ce sens, les meubles tels

sont dessinés les anneaux de croissance à

qu’Oyamada les crée représentent une richesse

l’intérieur du tronc ? Seul Dieu le sait. C’est

inestimable pour l’ébénisterie japonaise.

pourquoi on dit que le « kitori » demande du Brasero octogonal convenant parfaitement aux pièces à tatamis (largeur 1 000 x profondeur 1 000 x hauteur 400). Frêne à pétiole large laqué. La vapeur qui s’échappe de la bouilloire en fer rappelle l’atmosphère d’autrefois.

« J’ai en face de moi un arbre de 400 - 500

capacité de transformer l’espace autour d’eux


Quality Review SPECIAL Paravent offert au sanctuaire Omuro Sengen : « le Mont Fuji et le halage du filet ». Cette œuvre d’Oyamada datant de quand il avait 20 ans, malgré son élégante simplicité, démontre sa dextérité dans la technique difficile et délicate du kumiko curviligne. Alors que le kumiko curviligne fut un temps passé de mode, à partir de 2009, Oyamada a organisé des séminaires lors desquels il enseignait son savoir-faire, et en 3 ans, plus de 1 000 personnes de tout le Japon y ont participé. La technique du kumiko continue à se répandre doucement à travers le pays.

Les meubles d’Oyamada démontrent tous une attention consciencieuse aux moindres détails. En haut à gauche : tiroirs s’ouvrant en douceur, sans à-coups ni aucun jeu. En bas à gauche : étagère curviligne magnifiquement façonnée. En haut au centre : planche frontale de tiroirs au veinage à la teinte profonde, et aux poignées admirablement élaborées. En bas au centre : cadre de coiffeuse incrusté de nacre, d’une magnifique exécution artisanale. En haut et en bas à droite : l’assemblage en queue d’aronde d’une finition parfaite met en valeur la beauté du veinage du bois. Résultat d’un travail long et minutieux pour lequel le polissage s’est effectué après l’assemblage.

Contact Fuji House Kogyo Tél : 0555-23-3176 Fax : 0555-24-3176 1-16-18, Kami-Yoshida, Fujiyoshida-shi, Yamanashi-ken Fuji Kobo Responsable : OMIYA Hitoshi 5347-6, Narusawa-mura, Minamitsuru-gun, Yamanashi-ken Tél et Fax : 0555-85-2491 2012 Aug&Sep

33


À la recherche des pièces qui façonnent le Japon

Le berceau du whisky japonais, Réunion des bienfaits de la nature et des efforts de recherche ~ Visite de la distillerie Yamazaki de Suntory ~

Eau de qualité, malt, levures, riches essences de fûts, maturation et assemblages de maître : une recette parfaite pour créer de splendides whiskies richement parfumés. JQR a découvert et goûté les secrets de la distillerie Yamazaki. Photos/ Satoru Naito

Reportage, texte/ Rédaction de JQR

Devant l’entrée se trouve, un alambic à repasse, en usage à l’époque de la fondation de la distillerie « Une eau de qualité qui jaillit en

Les étapes de production du whisky

sélectionnées pour correspondre au

idéal où toutes les meilleures conditions

Résumons les principales étapes dans

est transféré dans des alambics à feu

sont réunies pour produire du whisky. »

la production du whisky. L’orge à deux

ouvert, distillé une première fois, puis

Au début de la saison des pluies,

rangs qui sert de matière première est

une seconde. Il se transforme alors en

Seiichi Koshimizu, Maître-assembleur

mise à germer et à sécher. Le malt

un liquide incolore et transparent. Les

de la distillerie de Suntory à Yamazaki,

ainsi produit est finement broyé puis il

énormes alambics aux reflets de cuivre

nous dirige vers la salle de fermentation.

est additionné d’eau chaude et déposé

s’alignent de part et d’autre de l’allée

Un coup d’œil vers le ciel et nous

dans des baquets où se produit la

centrale de la distillerie. Ils ont chacun

réalisons à quel point les bâtiments sont

saccharification de l’amidon. Après

une forme différente, ce qui donne

enveloppés sous la dense forêt d'arbres

filtrage, on obtient le moût d’orge, un

naissance à des distillats de types

et de bambous. Yamazaki est situé au

liquide limpide. Comme la qualité du

variés.

pied du mont Tenno, à la confluence

moût est en fonction de l’eau, il est

L’eau de vie ainsi obtenue est mise en

des trois fleuves Katsura, Uji et Kizu, à

indispensable de disposer d’une eau

fûts pour vieillir longuement dans la

l’extrémité sud-ouest des montagnes qui

de qualité en quantité abondante.

fraîcheur et la pénombre des chais.

entourent le bassin de Kyoto. L’endroit

Ensuite le moût est placé dans les

est connu depuis longue date pour la

cuves de fermentation et mélangé à

qualité de son eau. C’est précisément

des levures. Ces dernières comptent

à Yamazaki que commence l’histoire du

parmi les facteurs qui détermineront le

D’après M. Koshimizu, pour que le goût

whisky japonais, en 1923.

parfum et la saveur du produit final. Les

du whisky gagne en profondeur avec le

levures utilisées sont rigoureusement

temps, le vieillissement doit faire

abondance, un cadre verdoyant et gorgé de rosée : le site de Yamazaki est le lieu

34

2012 Aug&Sep

whisky qu’on souhaite produire. Le moût fermenté s’appelle le wash, il

L’intérêt du vieillissement en fût


La distillerie où s’alignent de gigantesques alambics. Deux procédés : le chauffage direct où les flammes sont en contact direct avec l’alambic et le chauffage indirect par l’entremise de la vapeur.

Transparent et incolore à la sortie de l’alambic, l’alcool se transforme en un whisky de malt à la couleur ambrée.

2012 Aug&Sep

35


1

l’objet des plus grands soins. En outre,

d’une pratique dont on trouve peu

Le caractère du whisky brut obtenu sera

d’exemples à travers le monde.

totalement différent en fonction du bois

L’assemblage des whiskies bruts a permi

utilisé pour le fût, ce qui réserve bien

d’obtenir des single malts tels que le

des surprises.

« Yamazaki 12 ans d’âge » ou le

« Le puncheon est un fût en chêne blanc d’Amérique du nord rigoureusement

«Le whisky brut servant de base doit

sélectionné. Il donne à l’eau de vie

être équilibré et structuré. On

fraîchement distillée une couleur ambre

l’assemble ensuite à des whiskies de

claire et un parfum sucré, évoquant la

malt de divers types comme le sherry ou

vanille ou la noix de coco. Le fût de

le whisky tourbé. Les whiskies de malt

sherry (xérès), riche en polyphénol,

de Suntory sont véritablement le produit

donnera, lui, une couleur intense au

du mariage de ces différents caractères. »

whisky qui fera songer à des raisins

Les qualités requises d'un maître-assembleur

ou d’autres fruits secs, et même à de Le Maître-assembleur, M.Seiichi Koshimizu. l a élaboré nompre de whiskies parmi les plus célèbres de la marque.

36

2012 Aug&Sep

« Yamazaki 18 ans d’âge ».

la confiture. Cet autre fût, en chêne du Japon (mizunara) provient de notre

Dans un même chai, il y a en fonction

tonnellerie. Il donne au whisky un parfum

de l’endroit, de subtiles différences

fort complexe et une longueur en bouche

de température et d’humidité. Ainsi le

caractéristiques. »

whisky de malt qui a vieilli pendant

Tout en prêtant l’oreille aux explications

de longues années à une certaine

de M. Koshimizu, je prends quelques

place va connaître une évolution qui

gouttes en bouche. Chacun de ces

lui est propre. Il est indispensable au

whiskies a une douceur originale qui

maître-assembleur d’avoir une parfaite

n’appartient qu’à lui. Ils ont tous connu

connaissance des caractéristiques de

une maturation de 12 ans et pourtant

chaque fût, et du degré de maturité

la différence est surprenante. L’activité

du contenu, ainsi qu’une technique

de la distillerie de Yamazaki consiste

suffisante pour arriver à se faire une

précisément à produire toute une palette

image claire du résultat potentiel. A

de whiskies de malt originaux. Il s’agit

la différence du sommelier, le maître-


2

3 1. A partir de la gauche : le Yamazaki qui vient d’être lancé, le Yamazaki de 10 ans, celui de 12 ans, puis celui de 18 ans. 2. Un environnement naturel généreux, avec sur le site une petite cascade et des plans d’eau. 3. Le produit de la distillation va prendre une coloration ambrée durant la longue période du vieillissement et sa quantité va naturellement réduire. 4. La distillerie de Yamazaki, enveloppée par la forêt du mont Tenno. Son eau abondante et de qualité est un don de la nature.

4

assembleur doit non seulement savoir

Japon. D'une part, il y a une différence

exprimer, mais surtout savoir créer.

de cadre naturel, d’eau et de climat,

D’après M. Koshimizu, une des plus

mais il faut aussi tenir compte du style

grandes contraintes est la disponibilité

de travail des Japonais, qui n’est pas le

des stocks.

même que celui des Ecossais. »

« Lorsqu’on veut faire un whisky single

Le Yamazaki a un parfum délicat,

malt de 12 ans ou de 18 ans

léger et subtil. Existe-t-il un secret de

d’âge, même si on trouve un whisky

fabrication transmis dans la maison ?

brut très attrayant, il faut être certain

« C’est quelque chose de très

qu’on en disposera pour les 10 voire

personnel. Ça ne se transmet pas par

les 20 ans à venir, sinon on ne peut

écrit. Il faut le sentir soit-même, de tout

pas l’utiliser dans un assemblage. Pour

son être, et ce n’est que après avoir

pouvoir produire du whisky de qualité de

acquis cette sensation que l’on peut

façon durable, il est important de bien

avoir une référence de ce qu’est un

gérer les stocks. »

formidable whisky. La flamme qui nous

Comment reproduire la combinaison

guide quand on hésite ou quand on sent

de goût de façon à ce qu’il n’y ait pas

perdu. Dans ces cas-là, ce n’est pas un

de fluctuation dans la qualité d’une

manuel qui viendra vous tirer d’affaire. »

année sur l’autre ? C’est un problème

M. Koshimizu lui-même consacre du

épineux. La recette des assemblages est

temps aux jeunes assembleurs de

déterminée tous les ans mais avec une

la distillerie, dégustant avec eux les

perspective de 5 ou 10 ans.

whiskies des différents fûts et travaillant

Le processus de fabrication que nous

ensemble à l’élaboration de nouvelles

avons découvert dans la visite d’aujour-

recettes. Il nous dit qu’il ne sait pas si

d’hui ne présente pas de différence avec

cela leur sera profitable, mais il leur

celui du whisky écossais. Le Yamazaki

transmet tout de même ses idées et ses

a malgré tout un caractère nettement

techniques. Les initiatives des jeunes

différent de celui du scotch.

gens porteront leurs fruits dans 10 ou

J’ai demandé pourquoi à M. Koshimizu.

20 ans.

« C’est que le Yamazaki est produit au

La distillerie accueille les visiteurs La distillerie de Yamazaki organise des visites guidées gratuites où l’on peut découvrir le processus de production et faire une dégustation. La visite dure 60 minutes. En outre, la Maison du whisky Yamazaki sur le même complexe, présente une exposition sur l’histoire du whisky, une bibliothèque et un magasin d’usine, qui méritent bien le détour. Sur réservation.

Direction d’Osaka Gare de Shimamoto Ligne Tokaido honsen de JR

Suntory Distillerie de Yamazaki Temple Hoshaku

Sanctuaire Rikyu Hachiman 離宮八幡宮

Sanctuaire Minase Ligne Kyoto de Hankyu

Temple Kannon

Gare de Yamazaki

Pavillon de thé Taian Gare de Oyamazaki

Distillerie Suntory

5-2-1 Yamazaki, Shimamoto-cho, Mishima-gun, Préfecture d’Osaka ☎ 075-962-1423 http://suntory.jp/YAMAZAKI_D/

2012 Aug&Sep

37


u Japon d s n o l r a P

を 話

Vous passez vos vacances d'été au Japon?

Stéphan Forest Kumi Cardinal

Chaleur intense, humidité extrême, les étés japonais, surtout à Tokyo, sont bien connus pour être très durs à passer. Bien des étrangers profitent de cette période pour retourner dans leur pays et ainsi « fuir » la période de canicules. Certains au contraire ne songeraient même pas à quitter durant la saison estivale, jugeant que c'est le meilleur temps pour profiter pleinement des merveilles touristiques du Japon. JQR a rencontré deux fervents fans des étés japonais, afin de dénicher leurs meilleurs spots vacances…

JQR : Le Japon comme lieu de vacances?

: Tous! JQR : Quel est votre premier souvenir de

: La première chose qui frappe

vacances au Japon?

: Je viens de retourner en France pour la première fois en cinq ans, alors..

aux yeux quand on arrive ici, c'est la

: Pourquoi aller ailleurs? C’est le

propreté. Je me souviendrai toujours des

: Quand j'étais petite, je venais parfois

rampes d'escalators astiquées de l'aéroport

en vacances pour visiter la famille de ma

du Kansai!

mère et mon plus beau souvenir était

meilleur moment pour profiter du Japon! JQR : Où passez-vous donc vos vacances

: Vrai. La propreté et aussi le

Asakusa, avec la rue des souvenirs de

sentiment de sureté sont des aspects qui

Nakamise. Pour moi c'était absolument

frappent dès l'arrivée et qui facilitent

féérique! Les couleurs, les petits objets dans

beaucoup l'approche du Japon pour les

les petites boutiques, tous ces petits

Honshu, le « Grand Kanto » et Okinawa.

touristes étrangers, qui ne connaissent rien à

détails...

L’année dernière, suite aux évènements de

la langue ni à la culture. Ça les rassure au

JQR : Ton allée de princesse!

mars, nous avons décidé d’emmener la

départ.

: Mon allée de princesse! : Le Japon n'est pas une

: Pour moi, vous allez dire que je

d’été? : Au Japon, j'ai visité surtout le

famille à Ozu, dans Ehime, la ville d’origine de ma belle-famille. C’est un endroit très très

destination vacances facilement accessible

ne suis pas très original, mais mon premier

pour un Européen. On ne vient pas au Japon

beau souvenir, c'est ma visite des grands

comme on part passer quelques jours en

temples de Nara. J'ai tellement été

vacances d'été dans les montagnes. J'aime

Espagne, par exemple. Il faut du temps, de

impressionné pas leur grandeur. En plus

bien aller dans les Alpes du Nord, dont la

la préparation et bien sur de l'argent. C’est

c'était quelques mois après le tremblement

porte d’entrée est le petit village de

rassurant de savoir qu’on n’aura pas à

de terre de Kobe et le fait que ces temples

Kamikochi à 1500m d'altitude. C'est un

stresser en plus pour la sécurité. Je me

en bois n'avaient pas eu de dommage, ça

endroit très touristique et bien équipé en

souviens à Osaka, la première fois que j'ai

m'a vraiment touché.

hôtels et ryokans, donc la plupart des gens y

vu des « salary-man » ivres sur des bancs

joli. : Moi je passe la plupart de mes

restent et font des randonnées pédestres de

publics un vendredi soir, ma réaction avait

JQR : Vous passez presque tous vos étés

quelques heures. Il y a bien sur le pont

été « ouh-là! En France, ils n'auraient plus

ici?

suspendu « Kappabashi », qui est LE

de portefeuilles ni de papiers! »

38

2012 Aug&Sep

symbole de Kamikochi. Tout le monde a sa


Vacances d'été au Japon

deux Conversation Voici nos eurs!!! interlocut avec des résidents étrangers

Stéphan Forest

Kumi Cardinal

Français, au Japon depuis 12 ans, passionné d'histoire médiévale et adore voyager au Japon. Travaille à la fois dans une firme de conseil financier et gère une équipe de compétition de cyclisme.

Canadienne de mère japonaise, elle habite le Japon depuis 8 ans. Elle travaille dans l'Industrie de la reconnaissance vocale. Elle ne peut pas s’imaginer passer ses étés ailleurs qu’au Japon.

2012 Aug&Sep

39


: En bateau, oui! : Se sont les îles tout au sud de Tokyo, c'est ça? : Oui, elles font partie de la préfecture de Tokyo. On part le soir vers 10h et on arrive vers 8h le lendemain matin. On passe la nuit sur le bateau et quand on arrive là-bas, on a bien de la difficulté à remettre les pieds en terre ferme! JQR : Le « mal de terre! » : Ahah! Oui! Mais c'est une toute petite île est c'est vraiment agréable, parce qu'il y a tout plein d'activités à y faire! : Ah bon? On a plutôt l'impression qu'il n'y a rien! : juste l’expérience de se rendre là-bas, ça vaut vraiment la peine. On y fait de la randonnée, de la plongée, du vélo… Avant c’était un endroit privilégié pour les mariages, mais aujourd’hui c’est beaucoup plus tranquille. JQR : Aujourd’hui l’île a plutôt une image « éco » ou « slow-life »… : Tout à fait, on y va pour des

photo sur le pont! Tous : RIRES! : Moi j'aime bien partir avec de vrais randonneurs pour des ascensions en montagne de 2-3 jours. La vue est à couper le souffle. Ça fait du bien de sortir de l'humidité étouffante de Tokyo et de respirer de l'air frais! : Ça c'est vrai! On peut sortir de Tokyo à peine à une heure en direction des montagnes et déjà on sent une fraicheur. Ma femme a une amie qui habite à Iida, au sud de la Préfecture de Nagano, et on y va parfois la visiter. Malgré que cette petite ville soit quelque peu dans une cuve, il y fait tout de même frais. : Une autre très belle expérience, c'est de rester dans un chalet de montagne, plutôt que dans un hôtel. Dans ceux du Monts Okuhotaka, ils sont vraiment bien équipés, avec une petite bibliothèque, une salle de séjour, c'est... le « luxe de montagne »! Tous : RIRES! : Un aspect qui m'étonne encore aujourd'hui, c'est qu'en tant qu'étranger à Tokyo, je ressens encore parfois des regards qui me rappellent que je suis étranger, alors que quand on va à la montagne ou dans des petits villages, on vient me parler, en japonais, comme à tout autre client. JQR : Ça rend donc l'expérience plus agréable.

40

2012 Aug&Sep

: Oui, on ne se sent pas « vilain Gaijin »!

vacances « nature », loin du stress des grandes villes, pour se reposer. Le retour peut se faire en avion.

JQR : Quel serait votre petit coin vacances secret?

: De mon côté, je suis un fan de Shimoda. C’est pas très loin de Tokyo, mais

: Hachijojima!

justement comme c’est facile d’accès,

JQR : Ouf! C'est tout un voyage d'aller

j’adore m’y retirer. Les plages sont très

jusque là!

belles, mais il n’y a pas que ça. C’est très


Vacance d'été au Japon : Un autre endroit que j’adore,

montagneux et très rocheux.

c’est Okinawa, surtout la partie du nord de l’île, vers Nago. Ce qui est paradoxal, c’est

JQR : Quand on part en vacances en

quand tu viens de Tokyo, la grande ville, on

campagne au Japon, il faut toujours

dit qu’il n’y a pas trop de vert, et là bas, il y

réserver, n’est-ce pas?

a beaucoup de vert, mais c’est pas la forêt!

: Absolument! Il faut prendre le forfait avec repas, car il y a très peu de restos ou bien ils ferment très tôt. Les « minshuku » (auberges japonaises) offrent toujours de bons repas typiques. : L’aspect culinaire, c’est important dans les voyages. C’est un autre côté merveilleux du Japon parce que partout où on va, la nourriture est excellente à chaque fois, puis on découvre des plats régionaux. : Nous quand on voyage en famille, on va toujours dans des « minshuku » ou des « pension » (auberges à l’occidental), jamais à l’hôtel. J’ai un très bon souvenir d’un tout petit endroit caché dans la montagne, près des plages de Shimoda… Ils reçoivent 3 ou 4 couples seulement par soir et font eux même la cuisine avec une telle passion, toujours avec les produits locaux, recueillis par les pêcheurs et les jardiniers du coin et on nous sert des repas somptueux dignes des grands restaurants. On n’a jamais de mauvaise surprise. : Il faut toujours prendre les forfaits avec repas.

C’est carrément la jungle! Avec des serpent, etc. : Ah… je n’y suis encore jamais allée! : Puis à Naha, j’aime beaucoup le palais, qui est vraiment contrastant avec ce qu’on voit ailleurs au Japon. C’est un mixte entre les cultures chinoise et japonaises. J’ai retrouvé des endroits à Okinawa qui me rappellent beaucoup les temples de Séoul, avec ce vert et ce rouge… : Moi j’adore l’île à l’opposé d’Okinawa : Hokkaido! Pour moi, en tant que Canadienne, c’est l’île la plus « canadienne » du pays. Les paysages me rappellent énormément mon pays natal. : L’espace! : L’espace! En vivant à Tokyo, l’espace est tellement restreint, compact, alors quand on arrive à Hokkaido, les grands stationnements des centres commerciaux, les mêmes boutiques que Tokyo y sont immenses! L’espace de la nature… Furano en particulier, avec ses champs de lavande en fleur en juillet, avec les chaînes de montagnes en arrière plan, c’est absolument impressionnant.

L'été est la meilleure période pour découvrir le Japon !

: N’y étant jamais allé, c’est en effet l’image que j’ai de là-bas. : il y a aussi de très beaux endroits dans le Tohoku. Le lac Tazawa dans la préfecture d’Akita, par exemple. : Le fameux lac où il y a la statue! J’y suis allé aussi. : Oui et la petite ville de Kakunodate se visite à pied. C’est connu comme la « petite Kyoto ». Au mois d’avril, les cerisiers pleureurs sont magnifiques, on peut y visiter des maisons de samouraïs et toute l’architecture y est impressionnante. : Parlant d’architecture, les anciennes demeures avec les toits en paille coupée, dans la région de Toyama, c’est aussi vraiment impressionnant. JQR : Alors pourquoi tant d’étrangers retournent-ils dans leur pays l’été? : C’est vrai que la chaleur est assez intense, mais… : On s’habitue! TOUS : RIRES! : C’est vrai que Tokyo l’été c’est très chaud et très humide, mais c’est facile de sortir et d’aller dans des endroits plus frais ou du moins où la chaleur est plus supportable. : Une petite heure de train et c’est déjà plus frais. : Vraiment, pourquoi aller ailleurs?!?

Les temples, l'architecture, les paysages…la bouffe !

2012 Aug&Sep

41


à SHIBUYA in

渋谷 Bleu, bleu, bleu! Bermudas

Les deux portent des bermudas. Celui de gauche est vêtu de bleu de la tête aux pied, avec un t-shirt rayé façon nautique.

Fashion in Japan Depuis 20 0 6, Lebiz Tokyo Fashion Consulting produit des rapports de référence et de tendance pour des clients à travers le monde entier. Ce consultant est aussi connu pour des concepts originaux : son Tokyo Fashion Tour (pour faire ses achats avec un guide) et son site de photos prises dans les rues de Tokyo www.fashioninjapan.com. Le site Fashion in Japan diffuse des instantanés de la mode dans la rue et les boutiques japonaises, couvrant tous les segments du marché et les tendances par produit, âge, sexe et quartier. Son slogan : « Anticiper la mode, ouvrir les yeux et imaginer l’avenir ». Son fondateur, le Français Loïc Bizel (39 ans), est connu sous plusieurs surnoms : le « chasseur cool », le « dénicheur de tendances », bien qu’il estime lui-même incarner le « regard étranger de la mode japonaise ». Cela fait 15 ans qu’il vit le marché japonais de la mode de l’intérieur. L’expérience et le carnet d’adresses de son équipe sont un sérieux atout pour les firmes étrangères désireuses de se faire une place sur le marché.

42

2012 Aug&Sep

Jupe maxi


o de Toky e d o m lus es les p tendanc

s é n a t n a t s Les in e d e u de r e des

herch A la rec

Photos et texte:Fashion in Japan

JQR a demandé aux experts de Fashion in Japan de partir à la chasse aux tendances … Les chaleurs de l'été frappent bien fort sur tout le Japon. Montrez donc vos jambes...messieurs! Eh oui, les bermudas sont en vogue chez les hommes, du rarement vu à Tokyo. Et les filles? Bien, cachez vos jambes sous une jupe maxi, pour une bonne protection solaire, bien entendu. Le chapeau Panama est un must et la couleur tendance est le bleu, le bleu, rien que le bleu!

à HARAJUKU Panama

in

原宿 Les deux filles du centre portent des jupes maxi. Celle de gauche en version chiffon léger et plissé rose, tandis que celle de droite à opté pour un coton à imprimé exotique. Le tout agencé avec un petit top en jean et surtout...le Panama !

2012 Aug&Sep

43


1 2

1

« Plus Koji », une nouvelle marque pour profiter du koji

Sélectio

Nouveau

Marukome, un fabricant dont on connaît les miso (pâte à base de haricots de soja) vient de lancer « Plus koji », une nouvelle gamme de produits à base de koji. La gamme comprend huit produits dont la « confiture de koji 150 g » (prix libre) qui met en valeur la douceur naturelle issue du processus de saccharification de l’amidon du riz. Cette confiture peut être utilisée comme une confiture classique, tartinée sur du pain ou mélangée à un yaourt, mais elle peut aussi se substituer au sucre dans des recettes variées, comme les préparations mitonnées dans de la sauce de soja ou même la pâtisserie. Le koji, sans conservateur ni colorant, un produit sain qu’on souhaite intégrer à la cuisine de tous les

2

Pour les randonnées ou les festivals, un sac de couchage qui laisse la liberté de mouvement

Le « Humanoid sleeping bag » (cinq couleurs, 11 130 yens) de la marque Doppelgänger Outdoors est un sac de couchage à forme humaine. Comme il laisse la liberté de mouvement aux bras et aux jambes, on peut marcher et bouger sans sortir du sac de couchage. L’idéal pour le camping et les festivals où l’on passe de bons moments entre amis, ou encore pour faire une sieste dans sa voiture.

jours.

La marque prévoit d’ajouter de nouvelles couleurs.

Pour tout renseignement, s’adresser à Marukome ☎ 026・226・7454

compacte (10 500 yens) et loose size pour une version plus

Disponible en deux tailles : fit size pour une version ample (11 550 yens). Pour tout renseignement, s’adresser à Be-s   ☎ 06・6732・4310

44

2012 Aug&Sep


on

3

utés

Sélection

Août 2012

4

Une rubrique pour retrouver le meilleur des lancements et des envies de la rédaction. Ce mois-ci, une sélection de nouveau irrésistible !

4

Un aspirateur qui apporte la tranquillité de l’esprit en plus de la propreté

Le « COCOROBO (RX-V100) » (prix libre) est un aspirateur robot lancé par Sharp. Son originalité réside dans un système d’intelligence artificielle, le

3

Une nouvelle boisson gazeuse gorgée de saveurs d’Okinawa

« cocoro engine », qui rend possible la commande vocale et la conversation. L’utilisateur peut choisir entre le japonais, le chinois, l’anglais et même le dialecte régional du Kansai. Et si l’on le connecte

La société JT s’associe au mouvement Food Action

à un réseau LAN sans fil, les images captées par

Nippon qui a pour vocation de transmettre aux

l’appareil intégré à l’aspirateur peuvent être

générations futures la nourriture japonaise et

envoyées sur un smartphone, une fonction qui

d’augmenter le taux d’autosuffisance alimentaire de

permet de s’assurer à distance qu’un animal de

notre pays. Dans ce cadre, elle lance une nouvelle

compagnie va bien et qu’il ne se passe rien

boisson, le « Cola au sucre roux d’Okinawa » (147

d’anormal à la maison.

yens), où l’on retrouve tout le charme des produits de cet archipel. Le sucre roux de l’île de Hateruma, un produit rare, ainsi qu’une pointe imperceptible de sel d’Ishigaki riche en minéraux, donnent à la boisson gazeuse un arrière-goût tout en fraîcheur. Sur l’étiquette au verso de la bouteille joliment décorée à la mode d’Okinawa, on trouvera une présentation des ingrédients et de leur origine. Pour tout renseignement, s’adresser au service clientèle des boissons JT 0120・223・622

Pour tout renseignement, s’adresser au service clientèle de Sharp 0120・078・178 Doté du générateur d’ions « Plasma ion cluster 7000 haute concentration ». Tout en faisant le ménage, il génère des clusters d’ions plasma pour purifier l’air.

45


3ème épisode Voyage dans l’archipel aux festivals

La rencontre de l’art et de l’agriculture (le 14 juin) Le rituel du repiquage du riz au sanctuaire Sumiyoshi Taisha.

Yaotomemai

Scène centrale

Danse, relative à un rituel agricole, exécutée sur la scène centrale du sanctuaire Sumiyoshi Taisha par huit Miko (jeunes femmes aidant au fonctionnement d'un sanctuaire). Iris artificiels glissés dans un éventail doré.

Cette danse rituelle est si ancienne que l’un de ses vers est mentionné dans « Les Notes de chevet » (œuvre littéraire achevée en 1002)

Les manches relevées par un cordon de coton jaune appelé tasuki, les Ondako aident toute l'année aux travaux des rizières.

Un festival de prières pour les récoltes de l’automne Pas facile de trouver la force de sortir dans la moiteur de la saison des pluies, mais certaines fêtes folkloriques n’ont lieu qu'à ce moment-là : celles du repiquage du riz. Au Japon, pays de riziculture depuis toujours, le repiquage du riz, tout en étant une activité agricole, est aussi un événement où l'on sollicite les dieux des rizières pour d'abondantes récoltes. Même si leurs formes varient, des festivals en lien avec le repiquage du

46

2012 Aug&Sep

riz sont pratiqués dans diverses régions du pays. Celui que j’ai visité cette foisci, organisé au sanctuaire Sumiyoshi Taisha, est l'un des plus grandioses et des plus magnifiques. Il se déroule à Osaka le 14 juin, en pleine saison des pluies, mais par chance, cette année il a fait beau du matin au soir. La rizière de 20 ares qui se trouve dans l'enceinte du temple est déjà inondée et resplendit, reflétant le bleu du ciel à la faveur d'une éclaircie.

À 13h, tous les participants suivent un rituel de purification devant le bâtiment principal, ils se mettent ensuite en rang et défilent autour de la rizière. Entre les Kaeueme chargés du repiquage, les Yaotome qui exécutent des danses shinto, le défilé de guerriers d'autrefois et les jeunes enfants qui participent aux danses, on dénombre pas moins de 300 personnes au total. Parmi cette foule, celles qui attirent particulièrement le regard sont les


Le repiquage du riz, pratiqué dans la ville basse d'Osaka, est un rituel shinto ancien que Sei Shonagon (femme de lettres du Xe-XIe siècle) mentionnait déjà dans ses écrits.

Illustrations et texte : Itaru Mizoguchi

She’s a bit excitable

La vache saigyu qui laboure avant le repiquage. Elle semble un peu excitée.

Sumiyoshi Taisha

Vache sacrée (de deux ans) élevée pour les cérémonies religieuses.

Les Kaeueme, avec les tasuki rouges

Ces jeune femmes marchent à grandpeine, les jambes embourbées dans la rizière. Informations sur les rizières Surface : environ 20 ares Rendement : environ 1200 kg Variété de riz : Hinohikari

« Ueme », de jeunes femmes parées de costumes dorés et de chapeaux fleuris. Leur rôle est de transporter jusqu'à la rizière de jeunes plants de riz qu'elles ont reçus des mains des prêtres. On dit qu'autrefois, les courtisanes de Sakai assuraient cette tâche, mais à partir de l'ère Meiji (1869) ce sont les Geiko (geisha de Kyoto) de la nouvelle ville et, aujourd'hui, des danseuses traditionnelles japonaises qui en ont hérité. Et bien sûr, elles sont très belles et ont fière allure. Je reste un moment à les contempler.

Quand soudain survient un incident. Peut-être excitée par la grâce et le charme de cette parade, une vachette qui labourait la rizière s'affole soudainement, traînant alors dans la boue l'homme qui tenait ses rênes. La vigoureuse bête se tourne ensuite vers lui, bien décidée à l’encorner. Ceux qui rappliquent pour stopper l’animal se retrouvent à terre, et le temps d’un instant la fête tourne au tohu-bohu. Mais heureusement plus de peur que de mal. Grâce aux dieux ! Le repiquage peut enfin commencer.

Depuis le côté nord, les femmes appelées Kaeueme aux manches retenues par un cordon rouge et, depuis le côté sud, les hommes appelés Ondako portant un cordon jaune, plantent les jeunes pousses. Sur une scène bâtie au centre de la rizière, huit Miko exécutent une danse kagura (danse théâtrale shinto) en l'honneur des dieux, au son de la musique gagaku (musique de cour) et de poèmes. C'est une danse ample et épurée mais néanmoins gracieuse. Puis la musique gagaku laisse place 2012 Aug&Sep

47


Ueme Des Ueme recevant de jeunes plants de riz des mains de prêtres lors de la cérémonie du Hondensai. Décoration appelée « fleur de coton ».

Il y a également des talismans censés repousser la foudre et les esprits malins.

Le rôle des Ueme est tenu par huit jeunes danseuses japonaises sélectionnées par l'Association des

Elles arrivent ainsi habillées au sanctuaire vers 10h du matin.

Elles sont pieds nus dans leurs zori (sandales). Qu'elles sont jolies !

au son du shamisen (instrument à trois cordes), et une danse d'un nouveau genre – créée dit-on en 1952 – est présentée par une danseuse appelée Mitoshime. Son costume correspond à la période Heian, mais elle est intéressante car elle rappelle l'ambiance des maisons de thé des quartiers de plaisirs de l'époque Edo. Elle est censée provoquer la pluie, indispensable au repiquage du riz. Sont ensuite présentés un défilé de majestueux guerriers, des combats au bâton et des danses du repiquage. Et

48

2012 Aug&Sep

en guise de finale, la danse Sumiyoshi où des petites filles exécutent une parade, bondissant et battant la mesure à l’aide d’un éventail. Un homme appelé Kyodoshi, suivant le rythme en tapant sur le manche de son grand parapluie récite un bien étrange poème redondant : « Eeee... Sumiyoshisamano iyahoeeee ». Après une seule écoute, impossible de se l'enlever de la tête. Quand les danses se terminent, la rizière est recouverte du vert des jeunes pousses et le festival prend fin. C'est pour donner de la force aux

céréales qui sommeillent dans les semis que l'on chante et que l’on danse en repiquant le riz. Un tel rituel, si solennel, ne peut que donner de magnifiques grains. Comme le riz pousse selon une méthode biologique nécessitant la présence de canards, une fête célébrant leur introduction par les tout petits du jardin d'enfants du coin sera programmée en juillet. Et là aussi, j’ai bien envie d’y faire un tour.


La danse Sumiyoshi Odori Il s’agirait également d'une danse pour chasser les insectes des jeunes plants de riz.

On prétend qu’à l’origine, cette danse était exécutée par le peuple pour accueillir l'impératrice Jingu revenant sans encombre de l'Ouest.

Ces fillettes viennent des écoles primaires et collèges de la région.

r des h o n n e u e t la l' n e e l « D a n s it q u e le c ie » . fa .. , ls x e u n r ie e d nt ét ie o s e te r r

Elles dansent en battant le rythme sur une sorte de tambourin en forme d’éventail rond flanqué de clochettes.

La source d’énergie mystique du Sumiyoshi Taisha Le Goshogozen

Un cyprès du Japon

On peut formuler un souhait en trouvant parmi les graviers de l'enceinte trois cailloux sur lesquels sont respectivement inscrits les idéogrammes « cinq, grandes, forces ».

C'est l'endroit qui, dit-on, servait originellement aux célébrations de ce sanctuaire.

On les place dans le sachet d’une amulette.

C'est également le lieu d'accueil des esprits divins. La fête du repiquage du riz Chaque année, le 14 juin. Cette cérémonie sert à prier pour une récolte abondante en céréales. C'est l'un des trois plus grands festivals de repiquage du riz au Japon. On dit que c'est l'impératrice Jingu qui créa cette rizière au 3e siècle, qui donnera naissance au festival. Il est connu comme étant un événement magnifique et grandiose, respectant les rites de l’époque. On pense que le fait de jouer de la musique, chanter et danser en repiquant le riz, insufflera de la force au grain qui sommeille dans la plante. Le sanctuaire Sumiyoshi Taisha abrite également le Takara no Ichi Shinji, festival où l'on porte en offrande aux dieux les grains récoltés en automne, et le Niinamesai qui est une cérémonie de remerciement pour les bonnes récoltes de l'année.

Site internet du Sumiyoshi Taisha http://www.sumiyoshitaisha.net

Accès au Sumiyoshi Taisha Par le train : ●Via la compagnie ferroviaire Nankai : À 3 minutes à pied de la gare « Sumiyoshitaisha » de la ligne Nankai Honsen. À 5 minutes à pied de la gare « Sumiyoshihigashi » de la ligne Nankai Koyasen. ●Via la compagnie ferroviaire Hankai Denki Kido : Tout de suite en sortant de la gare « Sumiyoshitorii-mae » de la ligne Hankaisen. À 2 minutes à pied de la station de tramway « Sumiyoshi-Koen » de la ligne Hankaisen.

Ligne Nankai

Sakuragawa Ligne Nankai Honsen

Namba

Ligne

Tennoji SumiyoshiKoen

Sumiyoshihigashi Sumiyoshitorii-mae

Sumiyoshitaisha

2012 Aug&Sep

49


Un nihonshu à déguster dans un verre à vin.

Le culte des beaux esprits

15

Vol.

Niida Honke Takayashiki 139, Kanazawa-aza, Tamura-cho, Koriyama, préfecture de Fukushima info@sakecellar.com <mailto:info@sakecellar.com> e-fax 03-6385-7622 <tel:03-6385-7622>

● ● ● ● ● ● ●

Alcool : 15° ● Seimai-buai (pourcentage de riz restant après polissage du grain) : 70% Nihonshudo(densité) : +1 Acidité : 1,8 Teneur en acides aminés : 1,7 Riz : Toyo-nishiki (riz produit au Japon 100% biologique) Contenance : 750 ml Prix : 5 250 yens (taxes comprises)

Le Kurosawa Akira

●Texte / Kaori Haishi (sommelière en nihonshu) Photos / Susumu Nagao

Un saké bien charpenté et goûteux, à l’image du réalisateur mondialement connu Le véritable saké japonais est une boisson pure, préparée exclusivement à partir de riz et d’eau. Mais après la Deuxième guerre mondiale, la pénurie de riz aidant, la tradition a été mise à mal. Car un ersatz de saké est apparu, le sanzôshu (le « triple saké »), un alcool fermenté coupé à l’eau et additionné d’acidifiant et de glutamate de sodium. D’un prix modique, le sanzôshu a gagné des parts de marché en un clin d’œil et est apparu comme une menace pour le junmaishu. En dépit de ce contexte difficile, la maison Niida Honke n’a jamais renié ses convictions. Depuis sa fondation en 1711, elle n’a cessé de produire des sakés 100% junmai, composés de riz et d’eau 100% naturels,

car « tout saké se doit d’être bon pour la santé ». Le « Kurosawa Akira » a été produit pour marquer le centenaire de la naissance du défunt réalisateur de cinéma. Niida Honke a été choisi parmi tous les brasseurs pour cette mission prestigieuse. Les idéogrammes tracés sur la bouteille aux formes robustes sont de la main de Kurosawa. Comme pour faire écho à ces caractères exprimant la vigueur et le mouvement, le saké a un goût qui ne manque pas de punch. Il déborde d’une saveur bien digne d’un saké préparé à l’ancienne, suivant le procédé yamahaijikomi, reposant sur un équilibre harmonieux entre acidité et douceur. Colorée d’une pointe de jaune d’or, sa robe resplendit d’éclat à la lumière et se pare d’une beauté troublante. Mais c’est un saké qui, sans chercher à éblouir, déploie lentement une tonalité douce, comme de l’argent mat.

Il se prête à une très large gamme de températures. Dans un verre à vin, on le boira chambré, autour de 10 degrés. Trop refroidi, il perd sa riche saveur de riz. Mais il peut aussi se boire chaud. Même s’il a été porté à une température un peu élevée, il ne s’évente pas pour autant, et il sait pour notre plus grand plaisir montrer différentes expressions suivant la température. Il se marie bien avec une cuisine à l’assaisonnement relevé. Des préparations japonaises comme du sukiyaki ou de la viande de porc bouillie dans de la sauce de soja, mais aussi du pâté de foie ou des rillettes de porc, en passant par la cuisine chinoise : il vous surprendra par la diversité des combinaisons. Il offre des possibilités infinies pour accompagner la cuisine. A déguster sans faute par tous ceux qui apprécient le saké.


Le numĂŠro suivant sortira le 25 octobre


JQR vol.15 Août, 2012  

Français

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you