Issuu on Google+

DÉCEMBRE 2011/JANVIER 2012

N°212 MAGAZINE OFFERT


aria

SOMMAIRE

Fondateur : Dominique Alfonsi

AIR CORSICA N° 212 Décembre 2011/Janvier 2012

SOLIDARITÉ PAGES OFFERTES PAR KYRN EDITIONS ET LE MAGAZINE ARIA

SARL KYRN EDITIONS Le Ricanto Ancienne route de Sartene 20090 Ajaccio Tél. 04 95 21 51 43 Fax. 04 95 21 44 41 e-mail:ariagenda@gmail.com

Directrice de la publication Rédactrice en chef Sandra Alfonsi Direction technique Conception graphique Jean Christophe Alfonsi Publicité Corse du Sud ariagenda@gmail.com Tél 04 95 21 51 43 Publicité Haute Corse ariagenda@gmail.com Tél 04 95 21 51 43 Publicité région Provence Jean Michel Florand La Régie 04 42 49 97 60 Couverture © FOTOLIA Maquette Kyrn Editions Imprimé par Kallistene

La reproduction et l’utilisation, sous quelque forme que ce soit, des reportages et des informations, sont interdites. Les pages Air Corsica sont intégralement réalisées par la compagnie et sont sous sa responsabilité. Rédactrice en chef : Catherine Riera. Conception & réalisation graphique : Jean-Paul Filippini. Comité rédactionnel : Isabelle Jeanne, Marie-Diane Leccia, Jean-Baptiste Martini, Michel Ponzevera, Françoise Ricardoni et Ghislaine Sansonnetti. Photos Air Corsica : Roland Rouget, Michel Ponzevera, Alexandre Cadel.

VIAGHJU

PAGE 6 à 13 PAGE 14 a 17 Le Marie Do 2011 PAGE 18 à 21 Le Canada sur les rails

© Lionel DUMAS PERINI

ZOOM CRÉATION DÉCOUVERTE

PAGE 22 Des sillages pour une empreinte... PAGE 24 à 27 La Poutargue, caviar de méditerranée

© XDR

FOCUS EVÉNEMENT

PAGE 29 Huit heures pour la solidarité 2011

COUPS DE COEUR

PAGE 30 À 31

AGENDA CORSE

PAGE 32 à 34

AGENDA PROVENCE

PAGES 35 à 36

© REZA

AGENDA CÔTE D’AZUR

PAGES 37 à 39

Décembre 2011/Janvier 2012 ■ aria

5


aircorsica.com

DÉCOUVREZ LE MONDE avec Air Corsica Amsterdam

Ajaccio Napoléon-Bonaparte www.ajaccio.aeroport.fr • 8 km au sud-est d’Ajaccio • Banque Info CCI : 04 95 23 56 56 • Bus : Ticket = 4,50 € toutes les heures. Arrêts : Gare routière + Les Crêtes. Bastia-Poretta www.ccihc.fr • 25 km au sud de Bastia • Banque Info CCI : 04 95 54 54 54 • Bus : trajet de 30 min. Ticket : 8€. Arrêt : Gare SNCF. Calvi-Sainte Catherine www.ccihc.fr • 7 km au nord-ouest de Calvi • Informations générales : 04 95 65 88 88 Figari-Sud Corse www.figari.aeroport.fr • 27 km de Porto-Vecchio et à 21 km de Bonifacio • Banque Info CCI : 04 95 71 10 10 • Bus : l’été uniquement-Ticket = 8€ Lyon-Saint-Exupéry www.lyon.aeroport.fr • 35 km au sud-est de Lyon • Informations générales : 0826 800 826 • Départs Aérogare 2 • TRAM EXPRESS Gare TGV Ticket 13€ (23€ A/R). Départs toutes les 15 min . Arrêt : Vaulx en Velin et Meyzieu.

Londres

Marseille-Provence (Bouches-du-Rhône) www.marseille.aeroport.fr • 30 km au nord-ouest de Marseille • Informations générales : 04 42 14 14 14 • Départs : Aérogare 2/Hall 3 • Bus : Ticket : 8,50€ .Toutes les 20 min. Arrêt : Gare Saint-Charles • Bus Aix en Provence-Arrêt : gare Aix TGV+gare routière d’Aix. Ticket : 3,50€ et 7€. • Train : navettes en bus entre l’aéroport et la gare de Vitrolles. Tarif : 4,70€.

Varsovie

Lille

Dusseldorf Bruxelles

Le Havre

Francfort

Luxembourg Caen

Metz-Nancy

PARIS CDG

Rennes

Brest Quimper

Rouen

Lorient Nantes

Prague

Strasbourg

Stuttgart Munich

Mulhouse

PARIS ORLY

Zurich

Limoges

Vienne

Genève LYON Bordeaux

TOULOUSE Biarritz Pau

Milan

Clermont Ferrand NICE MARSEILLE

MONTPELLIER CALVI

Nice-Côte d'Azur www.nice.aeroport.fr • 6 km à l’ouest de Nice • Informations générales : 0 820 423 333 • Départs Aérogare 2-Zone B • Bus : Ticket 4€-Toutes les 20 min. (Quai 5) Arrêts : Gare routière et Nice en correspondance gratuite.

VENISE

Barcelone

BASTIA

AJACCIO

ROME

FIGARI

Vols directs Via Lyon Via Nice Via Marseille Via Paris CDG

Madrid

Lignes permanentes Lignes saisonnières

Rome Fiumicino www.adr.it Aéroport Leonardo Da Vinci Airport • A 32 km du centre de Rome • Informations générales Hall des arrivées Tél. 00 39 0665953640 • Terminal B pour les vols intra communauté européenne • Courriel : info@adr.it

Paris-Orly Ouest www.adp.fr • 14 km au sud de Paris • Tél. aéroport : 01 49 75 15 15 • Car Air France (Sortie D) : Orly – Montparnasse-Invalides-La Défense: 11,50€ Aller-18,50€ A/R • Tarif billet combiné (métro + RER + Orlyval) : 10,25€ aller-simple.

Venise Marco Polo www.veniceairport.it Aéroport international • Tél. (+39) 0412609260. • À 10 km environ du centre-ville • Départs pour la France : 1er étage • Piazzale Roma est joignable en taxi ou en bus en 20 minutes • Bateau taxi : infos et réservations 24h/24h • Tél.00 390415222303 • info@motoscafivenezia.it

LA FLOTTE Air Corsica

2 AIRBUS A320 >

CAPACITÉ 180 sièges

2 AIRBUS A319 >

CAPACITÉ 145 sièges

Air Corsica, VOTRE PARTENAIRE POUR LE TRANSPORT DE FRET La flotte d’Air Corsica est à votre service pour transporter vos marchandises entre la Corse et le Continent. La capacité des soutes de nos appareils et le professionnalisme de nos équipes font de notre compagnie un partenaire privilégié des entreprises et des particuliers. Sur la ligne Paris Ajaccio/Bastia Les Airbus A319 et A320, les appareils les plus modernes de leur catégorie, peuvent emporter jusqu’à 2 tonnes de fret de et vers Orly. Notre service fret est à votre écoute pour répondre à toutes vos demandes, en étroite collaboration avec les professionnels du transit aérien, tant à Paris qu’en Corse. Sur les lignes de bord à bord Une parfaite connaissance du marché régional permet à Air Corsica de satisfaire toutes les demandes de transport de marchandises sur son réseau bord à bord, de et vers Marseille et Nice au départ d’Ajaccio et Bastia à bord de sa flotte d’Airbus et d’ATR72500. Marchandises dangereuses Air Corsica dispose d’une autorisation réglementaire de transport des marchandises dangereuses à bord de ses aéronefs délivrée par la Direction Générale de l’Aviation Civile. Seuls les explosifs, à l’exception de ceux relevant de la division 1.4 S, et les marchandises dangereuses en quantité limitées sont interdites sur les vols Air Corsica.

6

DÉCEMBRE 2011 - JANVIER 2012

CONTACT Aéroport Napoléon Bonaparte BP 505 20186 Ajaccio Cedex Tél. +33 (0)4 95 29 06 63 / 62 Fax +33 (0)4 95 29 06 67 cargo@aircorsica.com

7 ATR 72-500>

CAPACITÉ 70 sièges

MARSEILLE

Nos représentants fret dans les aéroports :

France Handling - WFS Aéroport Marseille Provence Zone fret – BP32 13728 Marignane Tél. +33 (0)4 42 46 77 04 Fax +33 (0)4 42 46 77 01 exploit.mrs@france-handling.fr Ouvert du lundi au vendredi de 6h à 19h. Samedi de 6h à 14h

AJACCIO Air Fret Service - AFS Aéroport Napoléon Bonaparte - Zone fret Tél. +33 (0)4 95 23 56 40 Fax +33(0)4 95 20 93 94 afs.aja@wanadoo.fr Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 12h30 et de 13h30 à 19h. Samedi de 8h à 12h30 et de 15h à 19h

NICE France Handling - WFS Aéroport Nice Côte d’Azur - Zone fret 06281 Nice Cedex 03 Tél. +33 (0)4 93 21 45 50 Fax +33 (0)4 93 21 45 51 fhnce@france-handling.fr Ouvert du lundi au vendredi de 6h à 19h Samedi de 06h00 à 14h00

BASTIA Casinc Air Fret - CAF Aéroport Bastia Poretta - Zone fret Tél. +33 (0)4 95 36 03 63 Fax +33 (0)4 95 38 37 51 casincairfret@orange.fr Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 13h et de 14h à 23h30 Samedi de 08h à 13h et de 14h à 19h

PARIS ORLY Air France Cargo - AFC Aéroport d’Orly - Orly fret 687 Rue de la soie, 94394 Orly aérogare Tél. +33 (0)1 58 08 99 10 Fax : +33 (0)1 58 08 99 19 mail.agence.exploitation.ory@airfrance.fr Ouvert du lundi au dimanche de 5h20 à 00h15


© François Colinet

aircorsica.com

Tarif résident, compagnon idéal de vos voyages Une année s’achève et une autre se prépare… Avec un bilan global positif pour notre compagnie, notamment sur l’ensemble des lignes de service public qui enregistrent une progression de plus de 7% de son trafic sur les six premiers mois de l’année IATA, l’heure est à une totale mobilisation des différentes directions et des partenaires d’Air Corsica pour préparer au mieux, les nouveautés « programme » qui viendront répondre à la fois au nouvel appel d’offres qui entrera en vigueur en mars 2012 mais aussi accompagner la prochaine saison touristique.

Etre au service de la Corse et des Corses, a toujours été l’ambition première de la Compagnie régionale depuis sa création en 1989…

Vous le savez, le tarif Résident sera au cœur des obligations des transporteurs dans le respect des principes de la continuité territoriale entre les quatre aéroports de l’île et Marseille, Nice et Paris Orly et telles que définies dans les nouvelles Obligations de Service Public votées par l’Assemblée de Corse. Outre son prix attractif, les avantages du tarif Résident sont nombreux et en font le tarif le mieux adapté pour toutes celles et ceux qui ont besoin de se déplacer régulièrement sur le continent : - Flexible, car interchangeable à souhait sur l’ensemble des lignes de Service Public. - Toujours accessible sur tous les vols et jusqu’au dernier siège disponible, notamment sur notre site www.aircorsica.com - Il bénéficiera désormais d’une validité portée à 4 mois pour tous les résidents et 6 mois pour l’étudiant résident corse.

- La franchise bagages est fixée à 30 kg pour les étudiants résidents corses au lieu des 23 kg habituellement en vigueur.

édito

- La réservation est autorisée sans émission, jusqu’à 10 jours avant le départ. - Et enfin, toutes modifications et même un remboursement sans aucun frais sont possibles. Autant de bonnes raisons pour prendre souvent l’air en 2012 ! Pour peu que vous pensiez à vous inscrire sur le programme de fidélisation mis en place par Air Corsica, www.jegagne1billet.com sur les lignes de bord à bord en complément du programme Flying Blue d’Air France sur Paris, vous aurez alors en main tous les moyens de voyager régulièrement, confortablement et à moindre coût sur nos lignes. Etre au service de la Corse et des Corses, a toujours été l’ambition première de la Compagnie régionale depuis sa création en 1989, et la nouvelle saison 2012 qui s’annonce sera une nouvelle occasion de vous démontrer notre engagement total pour continuer à remplir ce contrat de confiance. C’est donc dans cet esprit, que nous attendrons sereins les résultats de l’appel d’offres en cours, et qu’au nom des 660 salariés d’Air Corsica, je vous présente mes vœux de Pace, Salute e boni viaghi cù nostra cumpagnia ! Philippe Dandrieux Président du Directoire

DÉCEMBRE 2011 - JANVIER 2012

7


aircorsica.com

BIENVENUE à bord d’Air Corsica

VOUS

ÊTES

ICI

CHEZ

VOUS

Dans le cadre de notre mission de service public et afin d’agrémenter votre voyage, Air Corsica vous propose un ensemble de prestations à bord et de services offerts. Démonstration… PRESTATIONS OFFERTES A BORD

LES “PLUS” D’AIR CORSICA

Selon l’heure de la journée et la durée du vol, notre personnel de bord vous propose :

• Franchise bagages gratuite de 23 kg

• Boissons fraîches (Eaux de source corses et eau minérale naturellement gazeuse, jus de fruits, coca…) • Boissons chaudes (Thé, café, chocolat) • Biscuits sucrés ou salés (Canistrelli, etc.) • Plateau dégustation de produits authentiques corses servis à bord des vols du soir au départ de Paris-Orly vers Ajaccio et Bastia. • Le quotidien Corse Matin. • Le magazine de bord mensuel ARIA • Le magazine pour enfants bilingue franco corse « Yatou » • Coussins et couvertures à votre disposition ainsi que des lingettes rafraîchissantes. Si vous prenez pour la toute première fois un vol de notre Compagnie, l’équipage aura le grand plaisir de vous remettre un Certificat de Baptême de l’air, dédicacé par le commandant de bord, alors manifestez-vous auprès de nos équipes…

• Équipements spéciaux gratuits (bicyclettes, sacs de golf, skis…) dès lors qu’ils sont compris dans la franchise bagages • Embarquement prioritaire pour les enfants voyageant seuls, passagers abonnés, à mobilité réduite, famille… • Prise en charge gratuite des UM (Enfants seuls) • Choix du siège (site aircorsica.com) • Un site internet très dynamique proposant des offres à mini prix • Un dispositif de fidélité pour les meilleurs clients : www.jegagne1billet.com • Pas de frais bancaire • Une assistance commerciale 7/7 jours • Des formules Avion+Voiture à des prix les plus compétitifs du marché • Offre Booking : une large gamme d’hôtels dans le monde entier.

Air Corsica vous accompagne en cas d’urgence ou pas ! Air Corsica vous propose une véritable « assistance en ligne ». Nos conseillers clientèle vous accueillent du lundi au dimanche de 9h00 à 17h00 au 0825 35 35 35 (0,15€ TTC/min.) Aircorsica.com, c’est aussi une équipe performante et chaleureuse à votre écoute.


RENDEZ-VOUS PARTENAIRES CINEMA FESTIVAL DU FILM ANGLAIS ET

p Couœur de c

IRLANDAIS

Under my Screen Du 3 au 11 décembre Ajaccio-Palais des Congrès

En partenariat avec

www.bleurcfm.com

PESCIU ANGUILLA

CONCERT

Opéra bouffe 05 janvier Espace Diamant Tél. 04 95 50 40 80

MICHEL JONAZ

p Couœur de c

7 février Palais des congrès www.ajaccio.fr

www.ajaccio.fr

www.under-my-screen.com

DANSE UN AIR DE FOLIES

24 au 26 janvier Palais Fesch Tél. 04 95 50 40 80 www.ajaccio.fr

THEATRE

EVENEMENT

p Couœur de c

CHANTS CORSES

FEYDEAU

FIERA DI CASTAGNA

MUSIQUE

LAURENT BRUSCHINI

COMÉDIE MUSICALE :

10 janvier Espace Diamant

19 janvier 3 pièces en 1 acte « On purge Bébé », « Feu la mère de Madame »,et « mais n’te promène donc pas toute nue » Espace Diamant

Du 9 au 11 décembre Bocognano Tél. 04 95 27 41 76

15 janvier Palais Fesch

www.ajaccio.fr

www.ajaccio.fr

APPASSIONATAMENTE

au profit de la MARIE DO 15 janvier Restonica Trail Corte

CHARLIE ET LA CHOCOLATERIE

4 décembre Cinéma l’Empire

www.ajaccio.fr

www.ajaccio.fr MAGNIFICAT DE L’ENSEMBLE

DE L’OPERA A L’OPERETTE p Couœur de c

ORFÉO ISULANU

18 décembre Les dimanches en musique Ajaccio - Palais Fesch Tél. 04 95 50 40 80 www.ajaccio.fr

DAPHNE CHANTERA SON DERNIER ALBUM « BLEU VENISE »

31 janvier Espace Diamant

d’après Werner Schwab 19 et 20 janvier Théâtre Alibi Tél. 04 95 39 01 65

SPORT/CARITATIF

p Couœur de c

TRAIL BLANC

www.restonica-trail.fr

Tél. 04 95 46 12 36

www.ajaccio.fr

www.hors-norme.com "8g‚Y^ie]didh/>hidX`e]did"G8H6_VXX^d*&'%(.&&+"G8H88B6_VXX^d().+(-(.*              

www.ajaccio.fr

Amateurs ou professionnels, participez au grand concours photo gratuit "Les paysages de Corse" avec Air Corsica. Du 1er décembre 2011 au 8 janvier 2012, deuxième thème :

"GASTRONOMIE ET TERROIR" Clichez, dégustez et… savourez ! Voici le podium du premier thème :

"VACANCES SUR UNE PLAGE CORSE" !

Félicitation aux artistes en sandales ! 3e : J-Philippe

10

DÉCEMBRE 2011 - JANVIER 2012

2e : Nicolas

1er : Victorien


aircorsica.com

AGIR POUR LA PLANÈTE

Une démarche pionnière !

Des pochettes rafraîchissantes biologiques corses à bord des avions d’Air Corsica. En partenariat avec Circinellu, une toute jeune entreprise corse de cosmétiques naturels, Air Corsica va proposer pendant 3 mois à bord de ses avions du matin des pochettes rafraîchissantes tout à fait originales et novatrices : un gel mains aux trois huiles essentielles de Corse. Une initiative pionnière dans le transport aérien…

A

ir Corsica, bâtisseur de projet : La Compagnie s’est engagée depuis plusieurs années déjà dans un processus d’amélioration continue de ses performances en matière d’environnement.

Aujourd’hui, une nouvelle étape vient illustrer cet engagement de la compagnie régionale en matière de développement durable : tester pendant quelques mois auprès des passagers d’Air Corsica, un gel main sous forme de sachet uni dose à base de 3 huiles essentielles : L’immortelle, le lavandin et le myrte.

aromathérapie. Ainsi, ce gel naturel anti bactérien nettoie et purifie les mains instantanément, avec, en plus, une action adoucissante et réparatrice grâce aux huiles essentielles, sans oublier bien sûr son parfum délicat et subtil.

Caractéristiques du gel anti bactérien

Tous les ingrédients sont à plus de 90 % biologiques.

• Produit naturel Bio à plus de 90%,

Une grande première dans le transport aérien que les passagers pourront très prochainement apprécier le matin à bord des avions d’Air Corsica entre la Corse, Marseille et Nice.

• Sans alcool, • Sans parabène, • Sans conservateurs de synthèses ni colorants artificiels, • Sans additifs,

Des huiles essentielles corses aux propriétés exceptionnelles notamment en

• Pas de test sur les animaux.

CIRCINELLU

Une entreprise insulaire audacieuse DÉCEMBRE 2011 - JANVIER 2012

Cette Société corse basée au coeur du canton des deux Sévi dans le village de Murzo, élabore des cosmétiques sur la base de formulations ancestrales autour d’extraits de plantes comme le miel pur, l’immortelle, la châtaigne, le myrte… L’une de ses marques KYRNELLA NATURE COSMETICS est dédiée aux produits de beauté naturels et contribue au dé-

veloppement de la filière des huiles essentielles en Corse. En souhaitant que cette première collaboration puisse susciter un véritable partenariat entre Circinellu, Air Corsica et pourquoi pas d’autres entreprises du transport respectueuses elles aussi de l’environnement.

www.kyrnella.com

13


LES PARTENAIRES DE LA MARIE-DO

en 2011 Un grand MERCI à tous pour leur confiance et leur précieux soutien. Grâce à eux une nouvelle bataille contre la maladie a été gagnée ! AIR CORSICA, Partenaire fondateur de l’événement LE MAITRE MORIO MATSUI, Président d’honneur, pour son généreux talent YVES DUTEIL, Parrain de la 5ème édition LES MÉDIAS : ARIA & KYRN Edition, CORSE MATIN, LA CORSE VOTRE HEBDO, RCFM, FRANCE 3 CORSE VIA STELLA, CORSICA TELE, IN PIAZZA MAGAZINE, A4 REGIE. LES SPONSORS OFFICIELS : LA CLE DU NETTOYAGE – Jean André MINICONI, Concessionnaire CITROEN Ajaccio Nord - Les Boulangeries MINICONI - SCAGLIA Boissons- HORS NORME MEDITERRANEE - HERTZ FILIPPI – ORANGE LES ENTREPRISES PRIVÉES : OSCARO.COM – CEGEX - IPC - VIBEL – CHEMIN DES VIGNOBLES - SOCOMAR – BRUNI Paul & fils – ECODIA SIAL - ATACC International – GLORIA MARIS – WEBZINEMAKER - Le CE d’AIR CORSICA SURETEC - EGA - LVMC Réseaux Radio - SSM - Le Bureau d’Etudes Techniques de M. Valette – OFFINCO - EUROSUD – CORSEVENE – POLEN Production – BUDGET – AIR FRANCE – TUNISAIR – ARIA Voyages – BNP Ajaccio – CORSAMAT – CAPEMBAL – CORSE STRUCTURE LOCATION LES PARTENAIRES INSTITUTIONNELS : LA VILLE d’AJACCIO – CONSEIL GENERAL DE LA CORSE DU SUD – COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE – LA CCI de la Corse du sud - Les Mairies de GUAGNO, VICO, ZICAVO, VENACO, VIVARIO, BOCOGNANO, BASTELICACCIA, ALATA et SARROLA CARCOPINO - Les SDIS HauteCorse et Corse-du-Sud et notamment le Colonel SALINESI, le Commandant VITTINI de l’Union départementale des sapeurs pompiers de Corse du sud - La Maison des Services Publics des Salines - L’ARS de Corse – La CHAMBRE DES METIERS de la Corse du Sud - La police municipale d’Ajaccio – Les Directions départementales de la Cohésion sociale – ASA Tour de Corse

GIANNOTTI et DU GOLFE – GEANT CASINO Ajaccio et Corte – CARREFOUR MARKET du Trottel – SUPER U Sagone – SPARS Pietralba, Les palmiers et Diamant II – MONOPRIX Ajaccio Galerie de peinture STEFANAGGI – Les magasins de fleurs FIORI D’ETERNU, COLONNES FLEURIES et CAPUCINE – COTE GALERIE - SOLIMEA – DECOR 2000 –Le coin du ring –CORSE BUREAU – BURO PLUS – ATOUT PUB – AUTOCARS CORTENAIS – SPORT 2000 – Les boutiques DIAMANT NOIR, PARENTHESE, LANCEL, SERGE BLANCO, FASHION M, CARRE BLANC, YEMANJA, MARIE ANTOINE, 37°2 – CENDRES DE LUNE, PROFIL HOMME, CHEZ SOPHIE, L’UNIVERS DE LA MODE, LA REGENCE, LEONIDAS, ECLAT DES SENS, BEATRICE ESTHETIQUE, ROCHE BOBOIS, TERRA NOVA, INTERSPORT – Ets CAMPINCHI – La salle de sport HERACLES – ODYSSEE PLONGEE –Sarl ALTI MONTI – BALDESI BALDINO – HOMOPALMUS – Les boucheries MARTINETTI – PARASUC – La charcuterie FOLACCI - La fromagerie d’Alata – CHEZ TOINOU - Bowling de Sagone – Les boulangeries CODDACIONI de Ste Marie Sicche, LE BON PAIN du Parc Berthault, SAMPIERO d’Ajaccio, A FALCULELLA de Corte - A PIGNATA - Le Snack Dumé’s café – GIFI Bastelicaccia – Les stations BP ASPRETTO et BP FOLACCI – KIABI – WELDOM – Tabac Moréa – PAVILLON JP – ZEN – Biscuiterie CASANOVA – MONSIEUR MEUBLES – ALLIANCE TOURS – Garage Auto LENZI – LA POMME VERTE LES ASSOCIATIONS : ASPTT Athlétisme, pilier de l’organisation des épreuves sportives – ASPTT Tir à l’Arc – Le Festival des Enfants - Restonica TrailCAA- AJB- RC Furiani – A SANTAMARIACCIA - I PESCADORI IN FESTA – TOCCA l’ARIA – CIRKO - Peintres en Herbe- ACLAM – ROTARY PARATA – INNER WHEEL Ajaccio - Comité Départemental de Pétanque – Les commerçants de Vico et de

Pietralba - Présence Bis- Syndicat AOC Miel de Corse- A REGINELLA – Pierre LANFRANCHI de la Boule Valinco Rizzanese – Mde Gaffory et la Boule du Kiosque - A Cumpania di U Taravu – Corsica Sida LES IMPRIMEURS : PUBLITOUR, IMPRIMERIE DU POLE, Thierry RIDOLFI Enseigne, ATOUT PUB LES HÔTELS ET RESTAURANTS : L’Auberge CHEZ PASCAL - Les hôtels LE MAQUIS et MARINA VIVA de Porticcio, L’IMPERIAL à Ajaccio, le MERCURE de Nice, CHEZ WALTER à Bastia - Les restaurants LE BISTROT DU PORT à Nice, l’AMBATA à Porticcio, L’ALTRU VERSU, LE TEMPS DES OLIVIERS et LA CASE CREOLE à Ajaccio. LES MÉDECINS ET EXPERTS : Les docteurs CASTELLI et DOMINICI, Le docteur VIGNOT - Le diététicien Damien SCZEPANEK LES ARTISTES : Jean Paul POLETTI, Battista ACQUAVIVA, Jean Pierre MARCELLESI, Christophe MONDOLONI, Paul MANCINI, Anghjulina POTENTINI et son père Henri, Petru RIOLACCI, Jean Marc MALATESTA, Antoine VELLUTINI, Jeannot MARINI, Adèle MARTINEAU, Louis LEANDRI, Simon AGOSTINI, le groupe GRANDDUKES, Pierrot Nicolaï et Michel Guteriez d’ISULA BELLA. ET TOUS LES AUTRES : Les photographes Paule SANTONI, Pascal LEDERVOUET, Pierre Antoine FOURNIL et Jean Pierre BELZIT - Le caméraman Jo CECCALDI - Les peintres Maurice MARTINEZ, Paul MARIANI, Albert CASTILLO, Olivier LUCAS, Béatrice CASTINO, Gabriel PADOVANI, Tony PADOVANI, Gisèle BONTEMPI, Josy SANTONI, Yvonne BARTOLI - Les sportifs Christophe SANTONI, Etienne MELONI, Alexandre COPPOLANI, Jean François COCHERIL, Ludovic MEZZACQUI, Stefanu MOZZICONACCI.

LES COMMERÇANTS ET ARTISANS : Jean Louis LEANDRI des bergeries di Croci - Les bijouteries VINET, RENUCCI, PAOLI et VANUCCI – Les magasins d’optique FESCH et ALBERT 1er – BEAUTY SUCESS - Les salons de coiffure DESSANGE, NAT COIFF, MF DIFFUSION, EVASION II, STUDIO COIFFURE, Paul Styliste Visagiste – Les pharmacies DU SOLEIL, BALDESI, SORBA,

14

DÉCEMBRE 2011 - JANVIER 2012

PAGES OFFERTES PAR KYRN EDITIONS ET LE MAGAZINE ARIA


LES 8 PROJETS SELECTIONNÉS ET FINANCÉS EN 2011 LA MARIE DO LANCE UN NOUVEL APPEL A PROJETS POUR 2012 « Nous recherchons des projets susceptibles d’accompagner qualitativement les malades tout au long de leurs parcours avec le cancer»

Un nouvel appel à projets : pourquoi et pour qui ? LA MARIE DO a permis de collecter en 2011 environ 102 000€.

Représentants de l’association et de l’hôpital autour du fauteuil de l’hôpital de Corte.

L’ambition de l’association a toujours été clairement affichée : trouver les moyens d’agir au niveau régional afin que tous les malades touchés par le cancer en Corse, puissent bénéficier du formidable élan de générosité suscité par l’association LA MARIE DO. C’est dans cet esprit que l’association lançait l’an dernier, un premier et vaste appel à projets régional, à destination de tous ceux qui, par leurs parcours professionnels ou personnels peuvent contribuer à la réflexion sur

Projets

Porteur du projet

Docteur Castelli, Oncologue à Casteluccio, chargé du BEC à côté de l’un des chevets réfrigérés.

les investissements à réaliser en Corse pour le bien être des malades. L’OBJECTIF : Utiliser efficacement les fonds collectés chaque année et suivre la bonne réalisation des projets financés. Douze projets ont ainsi été transmis à la commission ad hoc composée de médecins, représentants de l’ARS, représentants de la Ligue contre le cancer. Au final, 8 projets ont été sélectionnés et sont aujourd’hui réalisés :

Descriptif du projet • Identité du bénéficiaire Date de réalisation

Financement demandé et accordé

N°1

Ligue contre le Chèque de 30 000 € remis au Comité de Haute-Corse en mars 2011 cancer pour porter l’aide à 800 € par famille en grandes difficultés Haute-Corse. et répondre à la centaine de demandes

30 000 €

N°2

Juin 2011, achat d'un bistouri permettant la thermo-fusion et la Ligue contre le section des tissus pour les malades atteints de cancers digestifs, en cancer urologie, gynécologie à la polyclinique de Furiani. 60 à 100 patients par an Haute-Corse. concernés.

15 000 €

N°3

La Maison du Bonheur à Nice

Aménagement de chambres/studios pour les familles en provenance de Corse pour des soins à Nice

10 000 €

N°4

Hôpital de Corte Tattone

Aide à l’achat d’un fauteuil équipé pour les chimiothérapies de jour à l'hôpital de Corte + réalisation de 1 000 plaquettes pour faire connaitre cette structure auprès des praticiens et des malades du Centre Corse.

3 651 €

N°5

Hôpital de Castelluccio Ajaccio

Création d'un bureau d'étude clinique (BEC) au sein de l'hôpital pour permettre à certains patients de bénéficier d'une thérapie basée sur les innovations en matière de Recherche (Essais thérapeutiques)

15 550 €

BEC créé en juin 2011, formation de l’Attachée de Recherche en cours

N°6

Ligue Contre le Cancer Corse-du-Sud

Création de deux lits complets "soins palliatifs" pour l'hôpital de Sartène. Livraison des lits en septembre 2011

8 000 €

N°7

Ligue Contre le Cancer Corse-du-Sud

Achat de tables de chevets réfrigérées pour l'Hôpital de Castelluccio Livraison en octobre 2011

4 200 €

ARTC

Chèque remis au professeur Chinot en mars 2011 pour les équipes labellisées du Pr Chinot à Marseille

20 000 €

N°8

DÉCEMBRE 2011 - JANVIER 2012

Fidèle à ses principes de transparence, d’efficacité, d’équilibre régional et à son objectif premier qui est d’agir au plus près des malades, l’association lance un nouvel appel dans toute la Corse, à toutes celles et ceux, particuliers, associations, médecins, équipes soignantes, organismes publics ou privés, professions paramédicales qui, par leurs parcours personnels, leurs métiers, leurs connaissances du secteur de l’oncologie peuvent apporter leur expérience, leur expertise, leur réflexion à des avancées qui pourront être significatives pour les malades.

Quels types de projets et dans quels domaines ? L’association a toujours affiché les quatre axes sur lesquels elle souhaite œuvrer : • la Recherche, • les aides aux malades (soutien financier, psychologique…), • les équipements et le confort des malades dans les hôpitaux, • l’information des malades (sur la maladie, les thérapies, les aides et réseaux existants,…) Pour être sélectionnés, les projets devront correspondre à l’un de ces axes et être suffisamment structurants pour permettre de mesurer une avancée significative pour les malades et les accompagner qualitativement tout au long de leurs parcours avec le cancer.

Comment et sur quels critères les projets serontils sélectionnés ? Le Conseil d’Administration de l’association a créé une commission ad hoc composée de 10 membres représentants les trois partenaires : • 7 membres de l’association LA MARIE DO (dont 3 médecins et 1 diététicienne hospitalière) • 2 représentants des comités départementaux de la Ligue contre le cancer, • 1 représentant de l’Agence Régionale de la Santé (ARS). Cette commission étudiera notamment la pertinence et l’efficacité du projet, sa cohérence et son adéquation territoriale, l’aptitude du porteur de projet à le mener à terme et de manière indépendante, les modalités d’évaluation du projet réalisé, la justification du financement demandé…

Comment participer à l’appel à projet ? Il suffit de télécharger le dossier spécifique disponible sur le site internet de l’association : www.lamariedo.com et de le retourner au plus tard le 15 février 2012 à l’adresse de l’association.

PAGES OFFERTES PAR KYRN EDITIONS ET LE MAGAZINE ARIA

15


LE BILAN FINANCIER : une nouvelle victoire avec un résultat de

102 000 € Malgré la crise économique qui est venue freiner les généreuses contributions de tous nos partenaires, et malgré les catastrophes qui se sont succédées et ont frappé le Japon, privant ainsi l’association du généreux don espéré de son mécène le maître Matsui, l’enthousiasme, la confiance et la ténacité de chacun a permis que le résultat s’impose comme un nouveau défi relevé et une nouvelle victoire pour tous les malades qui luttent contre la maladie. Grâce à ce nouveau bilan, l’association pourra de nouveau agir pour les malades, pour la vie et contre la maladie ! 16

LA 5e EDITION DE LA MARIE-DO

UN GRAND CRU Au moment de clôturer l’année, il est de tradition de regarder en arrière, de faire un bilan et de mesurer le chemin parcouru. A l’évidence, au regard de l’esprit qui a régné au sein du « commando » MARIE DO et du dynamisme qui a rythmé la vie de l’association toute l’année, aucun doute, le succès est là …

manifestation, ils sont l’âme et le cœur de l’association. Rien ne peut se faire sans eux : préparation, réflexion, suggestions, contacts, négociations, installations, organisation…A LA MARIE DO, la contribution de chacun est précieuse, les idées écoutées, les propositions étudiées, les muscles sollicités et les énergies plébiscitées…

LE BILAN HUMAIN : UNE MOBILISATION ET UN ETAT D’ESPRIT EXCEPTIONNELS Ils sont plusieurs milliers désormais chaque année à venir renforcer les rangs du Commando MARIE DO. Ce sont des maçons du cœur, chacun apportant sa pierre à la construction d’un rempart que l’on rêve très haut et très solide…contre le cancer !

PARTENAIRES… Qu’ils soient anciens ou nouveaux, institutionnels ou privés, artisans, commerçants ou chefs d’entreprises, individuels ou réunis en association, artistes ou sportifs, d’ici ou d’ailleurs, leur confiance et leur soutien quel qu’il soit, sont indispensables au moral des bénévoles et déterminant dans l’atteinte des objectifs financiers…A LA MARIE DO, ils ne sont ni petits, ni gros…Ils sont justes généreux !

BÉNÉVOLES… Qu’ils soient profondément investis dans le bureau ou le conseil d’administration, qu’ils soient réunis au sein du Comité d’organisation (CODOR), ou bénévoles d’un jour à l’occasion d’une simple

DÉCEMBRE 2011 - JANVIER 2012

AMIS DE L’ASSOCIATION… Ils étaient plus de 650 en janvier dans la vallée de la Restonica, plus de 500 à Vico en juin, plus de 300 place miot en juillet, près de 100 sur la plateau du

PAGES OFFERTES PAR KYRN EDITIONS ET LE MAGAZINE ARIA


Cuscionu en septembre, plus de 300 au «RV Santé » de Septembre, plus de 3 000 sur la manifestation de la Place Miot en octobre…les amis de l’association répondent toujours présents aux différents rendezvous que leur propose LA MARIE DO ou ses partenaires et viennent tout simplement et généreusement partager des moments rares…

3e

ADHÉRENTS… Chaque année, grâce à un geste simple, leurs bulletins d’adhésion nous arrivent, toujours plus nombreux, et avec ce simple papier et les 15 petits euros qui l’accompagnent, une vraie bouffée de chaleur et de bonheur. Adhérer à LA MARIE DO, c’est envoyer un puissant message d’encouragement aux bénévoles et leur témoigner votre confiance.

Et si vous rejoigniez cette belle aventure humaine en 2012 ? Et si vous deveniez l’un des commandos de LA MARIE DO ?

Nous contacter : Association LA MARIE DO 1 allée des plages – Les Hauts de la Résidence du golfe. 20 166 Porticcio asso.lamariedo@gmail.com www.lamariedo.com

Trail Blanc de la Restonica

Le 15 janvier : Tutti inseme contre le cancer ! L’association cortenaise Restonica Trail se mobilise de nouveau pour organiser, la troisième édition de ce rendez-vous sportif inédit en Corse, au profit de LA MARIEDO. Une épreuve sportive ouverte à tous : coureurs, marcheurs et simples spuntineurs...L’an passé, ils étaient plus de 600 participants à s’être retrouvés au relais des Lacs, Chez César Palmieri, pour partager un vrai moment de convivialité et de solidarité : on vous attend encore plus nombreux cette année !

Un programme pour tous, sportifs ou non :

• Les marcheurs seront invités à randonner tranquillement sur 5 km jusqu’aux Grotelle, au chalet "chez Théo", où un vin chaud leur sera servi avant le retour. • Enfin pour tous, simples amateurs d’un bon bol d’air et de moments de convivialité, rendez-vous à 13h00 pour un grand spuntinu de saison. Au menu figatellu, saucissettes, panzetta, charcuterie en tous genres, fromages, gâteaux… Un casse-croûte généreusement mis en place par les nombreux partenaires et donateurs qui apporteront cette année encore leur obole. Un rendez-vous à ne pas manquer pour une fête sportive et solidaire organisée par des amoureux de la montagne, au cœur d’un écrin exceptionnel, pour une juste cause, celle de la lutte contre le cancer. Avec cette manifestation originale et conviviale, le Restonica Trail apporte un soutien précieux à l’association LA MARIE DO et lance en ce début d’année, un nouveau défi contre la maladie…

ZOOM SUR UNE ANNÉE INTENSE ! Ainsi, neuf événements sur les 12 derniers mois ont été organisés par des bénévoles ou des partenaires au profit de l’association : - EN JANVIER, le 2nd trail blanc organisé par l’association Restonica trail - EN MARS, c’était une soirée au restaurant l’Ambata avec Jean-Paul Poletti - EN AVRIL à Sagone, l’association A Reginella organisait une épreuve cycliste - EN MAI,une équipe de jeunes sportifs s’élançait dans la redoutable épreuve du Corsica Raid Aventure. - EN JUIN, LA MARIE DO s’installait à Vico, le village de Marie Dominique Versini. - EN JUILLET, le Challenge de Pétanque Henry Gaffory envahissait la Place Miot à Ajaccio - EN AOÛT, soirée veau corse organisée par la Mairie de Guagno - EN SEPTEMBRE, randonnée et soirée Corse au programme d’un magnifique week-end aux bergeries di croci. - ENFIN, EN NOVEMBRE, la jeune et talentueuse Battista Acquaviva, remplissait d’émotion l’église du Sacré Coeur où elle donnait un concert entourée de son père et de quelques amis…

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES :

06.08.34.58.29 / 06.84.76.25.33 /

• Les coureurs tout d’abord, devront s’atta- 04.95.46.12.36 quer à une boucle de 15 km dans la neige, avec un beau dénivelé de 600 mètres qui les conduira jusqu'au contrefort du lac du Melu.

Web: www.restonica-trail.fr mail: p.giacobbi@orange.fr

EN SAVOIR + : Parking prévu au point de rendez-vous, au camping de Tuani, et navettes mises en place à partir de 8h00 pour se rendre jusqu’au point de départ au relais des lacs «Chez César». Départ de la course et de la marche vers 10 h 00. INSCRIPTIONS = 20 € pour les coureurs et marcheurs inclus le spuntinu 10 € pour les simples participants au spuntinu. Photos de haut en bas : Restonica trail, Di Croci, Battista avec son père Nando Acquaviva.

DÉCEMBRE 2011 - JANVIER 2012

PAGES OFFERTES PAR KYRN EDITIONS ET LE MAGAZINE ARIA

17


VIAGHJU

Le Canada sur les rails… Lionel Dumas Perini, jeune globe trotter corse de 23 ans, parcourt le monde de façon insolite. Il en ramène des «  impressions de voyage  » originales, faites de rencontres et dʼ aventures improbables. Il nous raconte aujourdʼhui sa traversée du Canada sur un train de marchandises, au cœur dʼ immenses espaces recouverts de neige. Fraîcheur du regard et frissons garantis…

L

’histoire commence à Montréal. Un Bastiais, un Ajaccien... L’heure est tardive, la meilleure pour lancer des projets un peu fous qu’on ne réalisera jamais. « Et si on traversait le Canada ?! » « Allez ! ». Sauf que cette fois-ci, nous allons le faire. Equipés de nos sacs à dos et d’une tente. Nous allons essayer de traverser près de cinq mille kilomètres en seulement deux semaines. L’idée est simple : arriver à Vancouver en avion, et retourner à Montréal… à pieds, ou par n’importe quel moyen

18

aria ■ Décembre 2011/Janvier 2012

terrestre que l’on trouvera. Notre arrivée sur la côte Ouest du Canada ne pouvait pas mieux tomber. Le soir même, Vancouver rencontre Boston pour le premier match de la finale de Hockey, la Stanley Cup, l’équivalent de notre Champion’s league. La ville est en folie, toute vêtue de bleu et vert, aux couleurs de l’équipe. Des écrans géants ont été installés sur la rue principale, les pubs sont bondés… et Vancouver remporte la victoire ! Nous assistons à une euphorie générale, et nous y participons, supporters d’un soir.


VIAGHJU

Après avoir visité la ville pendant deux jours, nous voilà sur la route. Notre premier arrêt: Kamloops. Un nom ridicule pour une petite ville de ColombieBritannique. Seulement une étape, puisque demain, il nous faudra repartir en avant. A un croisement, en déambulant dans les rues à la recherche d’un endroit pour dormir, au coucher de soleil, nous tombons sur la gare ferroviaire. L’alarme retentit, les barrières s’abaissent, et une énorme locomotive rouge estampillée Canadian Pacific passe sous nos yeux lentement. Une idée folle me traverse la tête. Je détourne mon regard pour interpeller mon compère. Je le vois absorbé, sourire aux lèvres : il vient d’avoir la même idée que moi. « Demain, on saute dans le train ! » Ce plan occupera nos pensées toute la soirée. Nous plantons la tente dans un coin de parc – en plein milieu des arrosages automatiques, qui se déclenchent à 3 heures du matin, et que nous n’avions, naturellement, pas vus avant de nous coucher. Evidemment, nous n’avions pas mis le double toit. « Mais non ! Il ne va pas pleuvoir, il fait beau ! ». Nuit bien arrosée. Littéralement. Au petit matin, près des rails, nous mettons en place notre voyage de « clandestins ». Un premier train part, notre cœur s’emballe… mais nous n’avons finalement pas le courage nécessaire pour y monter. Déçus, en

trainant les pieds, nous nous dirigeons vers la route, levons le pouce, et commençons à faire du stop. Assez vite embarqués, nous sommes déposés une trentaine de kilomètres plus loin, à un embranchement où notre « chauffeure » éphémère quitte notre direction. Les minutes passent, personne ne s’arrête. Nous sommes au beau milieu d’une route où les gens roulent à 130km/h, et à cette vitesse, impossible de s’arrêter. Encore moins pour ramasser deux barbus improbables. Il est midi, le soleil tape fort, cela fait plus d’une heure que nous attendons, désespérés. Quand soudain, de l’autre côté de la route, au milieu de nulle part, un train de marchandise dont la longueur semble interminable passe… et ralentit ! Pas le temps de se demander pourquoi, ici, au milieu de rien, loin de tout. Peu importe. L’adrénaline m’envahit. Nous nous regardons, pétrifiés. C’est maintenant où jamais, et nous le savons tous les deux. « Maintenant ! Cours ! ». Nous attrapons nos sacs, les jetons sur nos épaules, traversons la route au pas de course. Le train ralentit toujours, mais va-t-il ralentir assez pour que nous ayons le temps de sauter dedans ? Pas le temps d’y penser, nous courrons, ce train est notre unique espoir pour sortir de ce trou. Une voiture comprend ce que nous sommes en train de faire, et klaxonne vigoureusement. Le poing en l’air, le conducteur

Décembre 2011/Janvier 2012 ■ aria

19


VIAGHJU

devient subitement notre plus fervent supporter. Par la fenêtre, on l’entend crier « Go, go, go !!! ». Nous arrivons au niveau du train, il va encore très vite, mais pas le choix. J’agrippe une barre en fer sur un wagon, jette mon sac en avant, tends le bras à mon complice, il met le pied sur une espèce d’échelle… Nous y sommes ! Affalés sur une étroite plateforme en fin de wagon, haletants, le souffle coupé, trempés de sueurs, nous exaltons. « Ca y’est, on l’a fait ! » Tel des beatniks, à la Jack Kerouac, nous voyageons en « clandestins » sur un train de marchandise ( in fine, à déconseiller formellement pour toutes une série de bonnes raisons : inconfort, sécurité et j’ en passe…) Nous y passons la journée, au rythme des rails qui défilent sous les roues. Les paysages qui s’offrent à nous sont irréels, trop parfaits. Tout droit sortis de cartes postales : lac, cabanes en bois, montagnes encore enneigées, tunnels infinis, forêts denses… Le chemin de fer passe loin de la route, bien qu’il soit parallèle à la Trans-Canada, la route qui relie les deux extrémités du pays, et nous laisse admirer des spectacles époustouflants. En plusieurs jours, en sautant du train le soir pour dormir dans des villages, nous parcourons des centaines de kilomètres à travers les Rocheuses. Dans des conditions parfois extrêmes, sur un train de charbon, et même dans une locomotive vide. Nous en profitons pour aller voir les célèbres Lac Louise et Lac Moraine, avant d’entrer en Alberta, la province voisine, pays du pétrole et des

20

aria ■ Décembre 2011/Janvier 2012

cowboys. C’est ici que nous terminerons notre périple ferroviaire, pour aller à leur rencontre. Près de Longview, une petite bourgade où bikers, vachers, musiciens de country et éleveurs de bisons se retrouvent au pub. C’est au « Twin Cities » que nous rencontrons Stuart, cowboy en arrêt maladie (qui a dit que les


VIAGHJU

européens étaient seuls à s’offrir ce luxe ?) et que nous lui demandons de nous faire visiter les environs le lendemain. Ce qu’il fera avec joie, et visiblement pas mal de fierté, en nous présentant ses amis, les propriétaires des ranchs de la région, et… ses vaches. « Prends une photo de celle là ! C’est la plus belle ! Belle bête, hein ? Ah et prends celle la aussi ! » Ne pouvant nous éterniser (5000km en deux semaines, rappelez-vous !), nous reprenons la route depuis Calgary. Alors que le temps joue contre nous, nous décidons de chercher des offres de covoiturage sur Internet. Les deux prochains états que nous devons traverser, le Saskatchewan et le Manitoba, sont juste d’immenses et d’ennuyeux champs de blés. C’est en tout cas ce que nous ont dit tous les canadiens que nous avons rencontrés pendant le voyage. Heureusement pour nous, il semblerait que quelqu’un aille jusqu’à Winnipeg, à treize heures de route de là. Le rendez-vous pris, le lendemain matin, nous nous rendons compte que notre chauffeur est un biker-camionneur d’une quarantaine d’années, cigare au bec, tatoué de la tête aux pieds.

Le genre de type qui fait peur, et que vos mères vous interdisent de fréquenter. Vous vous souvenez tous du fameux « Ne monte pas en voiture avec un inconnu » ? Et bien bingo, c’est exactement ce que nous sommes en train de faire. On tente de discuter un peu. Il n’est, au début, pas très bavard. Puis il nous raconte qu’il est venu dans l’Ouest pour son procès. Ma gorge se serre. Je n’ose pas demander pourquoi. Comme s’il lisait mes pensées, il s’empresse d’ajouter de sa voix tonitruante : «Eh ! Pour excès de vitesse seulement, Ahah ! Tu as eu peur hein ?». Sous son air impitoyable, le bad boy est en fait un fervent blagueur, qui nous écoulera tout son stock d’anecdotes et de plaisanteries sur les 1400km qui nous séparent de Winnipeg. Et Winnipeg, ce n’est qu’à la moitié du pays. Le chemin est encore bien long jusqu’à Montréal. Mais comme le disait Bob Dylan : Quantu strade omu hà da marchjà, nanzu di chjamallu un omu ? A risposta, amicu, ci hè u ventu ■ chì a sà Texte et photos Lionel Dumas PERINI Contact : lionel@viaghju.com - Site internet www.viaghju.com

Décembre 2011/Janvier 2012 ■ aria

21


ZOOM CRÉATION

Des sillages pour une empreinte... Depuis quelques années, un nouveau venu dans le monde de la Haute Parfumerie bouscule la hiérarchie établie : Marc - Antoine Corticchiato, fondateur de la marque Parfum d’ Empire. Cet esthète, scientifique de formation, propose à une clientèle exigeante des compositions olfactives d’un raffinement extrême, qui rivalisent aujourd’hui avec les productions des plus célèbres maisons françaises. Sa dernière création, Azemour Les orangers, vibrant hommage à son enfance marocaine, vient de sortir… Docteur en chimie spécialisé dans l’analyse des plantes à parfums après une thèse passée à l’ Université de Corse, dont il est d’ ailleurs le premier docteur, enseignant à la célèbre école de parfumerie de l’ISIPCA, Marc Antoine Corticchiato est à l’origine et la tête de l ‘une des rares marques indépendantes de haute Parfumerie. Aziyadé, Iskander, Ambre Russe, Eau Suave, Yuzu Fou, Equistrius, Fougère Bengale, Osmanthus Interdite, Cuir Ottoman, Trois fleurs, Wazemba : chaque nom, chaque fragrance évoque un empire, ses splendeurs et ses Marc Antoine Corticchiato rites. Avec dès le début une allusion claire à la Corse et à l’ odyssée napoléonienne, dont Eau de Gloire se veut le symbole olfactif. Parfum d’ Empire accompagne ces invitations au voyage à travers les continents et les époques d’ une audace créative très contemporaine qui se joue des frontières, des codes et des conventions. Marc Antoine Corticchiato se révèle tout aussi atypique que ses oeuvres : perfectionniste à l’ extrême, ce Corse né au Maroc, cavalier émérite, allie imagination et rigueur. Forte aujourd’hui de treize références, la marque Parfum d’ Empire n’ utilise que des essences nobles, des senteurs rares et des matières précieuses pour proposer des “jus” à la personnalité affirmée, dont le point commun, dans leur variété de styles, reste l’ incontestable qualité... La gamme s’élargit Parfum d’ Empire nous offre aujourd’hui un nouveau parfum, le treizième : Azemour les Orangers, un chypré frais, résolument mixte, qui dévoile les multiples facettes de l’ orange, de la pétillance du zeste à la force du bois en passant par la douceur miellée de la fleur…Cette fragrance revêt une importance sentimentale particulière pour Marc Antoine Corticchiato : c’est en effet un hommage à la terre qui l’ a vu naître, la terre du Maroc, dont Azemmour est l’ une des villes les plus anciennes ; c’est aussi un hommage à ses parents, à travers l’ évocation de l’ orangeraie qu’ils possédaient dans son enfance. Un hommage subtil et lumineux qu’il nous invite à partager, comme une promenade intime à travers des champs d’ agrumes odorants baignés de soleil…Cet élargissement de la gamme s’ accompagne de la création de quatre bougies parfumées : Lys Casablanca, Lantana Camara, Tubéreuse Corse et Ambre Absolu. Quatre compositions somptueuses, déjà sélectionnées pour envoûter la clientèle de plusieurs palaces parisiens…Aujourd'hui Parfum d’Empire s’est imposé dans un secteur très concurrentiel et connaît un succès mérité : autour d'une distribution hyper sélective, la marque compte en effet de nombreux points de vente répartis dans une trentaine de pays. Des sillages qui laissent ■ une véritable empreinte… S. A Photos © Fabrice Leseigneur

22

aria ■ Décembre 2011/Janvier 2012

Renseignements, boutique en ligne et points de vente sur le site internet www.parfumdempire.fr


DÉCOUVERTE

La Poutargue caviar de Méditerranée

Mets d’exception connu depuis la haute Antiquité, la poutargue porte bien son surnom de « caviar de Méditerranée ». Cette préparation à base d’œufs de mulets séchés s’achète à prix d’or dans quelques épiceries fines ou directement auprès des rares pêcheurs qui continuent à la fabriquer de manière artisanale. Rare et recherchée, la poutargue fait l’objet d’une passion toute particulière.

L’étang de Palau

«

Cʼest sur la plaine orientale de la Corse, sur les étangs entre Biguglia et Palau que se trouvent encore les derniers pêcheurs corses qui produisent la poutargue. Comme Julien, à Palau : la poutargue corse, rare et goûteuse, reste un produit artisanal, un savoir-faire séculier, une tradition aux mains de quelques initiés…

» Un mulet @ XDR

24

aria ■ Décembre 2011/Janvier 2012


DÉCOUVERTE

L’affinage des oeufs

D

ans le sud de la France, en Corse, en Sardaigne ou ailleurs en Méditerranée, les populations littorales connaissent depuis toujours le subtil par fum des œufs de poissons séchés et leur goût iodé très prononcé. Consommés en plats cuisinés ou simplement avec un peu de pain, les œufs de poissons constituent pour beaucoup un mets délectable, un plaisir synonyme de fête ou de réjouissance. Mais si tous les poissons produisent des œufs en période de reproduction, ces derniers ne sont pas comparables, en termes de texture, de finesse, de saveurs. En Méditerranée, la palme est revenue de longue date aux œufs de mulet,

dont la finesse est telle qu’une fois les poches d’oeufs séchées, elles forment une pâte homogène et compacte au goût puissant et délicat. C’est ce que l’on nomme « la poutargue » ou « boutargue » en français, « bottarga » en italien, un mot à la racine arabe (boutharkha ou bitarikha), même si l’origine du produit est assurément antérieure aux Phéniciens et aux Égyptiens de l’Antiquité. C’est à la fin de l’été que les mulets – un poisson côtier de plusieurs dizaines de centimètres de long – quittent les estuaires et les lagunes maritimes pour aller frayer en haute mer. C’est à cette époque que les pêcheurs spécialisés dans la récolte des œufs attrapent les poissons, à l’aide de grands filets placés à l’embouchure des fleuves et des étangs lagunaires. Les poissons

Décembre 2011/Janvier 2012 ■ aria

25


DÉCOUVERTE

Les oeufs brouillés aromatisés à la poutargue Cette recette est rapide et facile, à la portée de tous ! Ingrédients pour deux personnes: 2 ou trois oeufs 20 à 30 g de poudre de poutargue ou de poutargue finement rapée Dans une poële à revètement non-adhésif, mettre un peu de matière grasse (huile, beurre ou margarine). Chauffer à feu vif. Casser les oeufs dans la poële bien chaude et, quand ils sont à moitié cuits, ajouter la poudre de boutargue ou la poutargue finement rapée . Touiller fermement. Retirer du feu au bout de quelques secondes, le mélange « prend » très vite. Déguster simplement agrémenté d’ une petite salade verte. capturés sont vendus sur les marchés, une fois vidés et débarrassés de leur précieuse cargaison : les poches d’œufs. Celles-ci sont en effet délicatement récupérées par incision, puis salées à la main et affinées durant quelques jours, avant d’être placées sous vide ou dans la paraffine pour leur conservation. Les quantités de poutargue peuvent être très importantes sur des sites comme Martigues ou Oristano, où l’activité est organisée de manière quasi-industrielle. Il existe d’ailleurs de vastes fermes aquacoles, en Italie par exemple, où le mulet est élevé. Les quantités produites sur les étangs du littoral de la Corse sont plutôt modestes. Elles sont le fait de quelques vieux pêcheurs qui entretiennent une tradition qui se meur t doucement… Certes, la poutargue se vend à prix d’or, entre 120 et 180 euros le kg, mais la pêche reste une profession sinistrée, un dur métier qui, faute de gros volume d’activité, ne permet plus de dégager de gros bénéfices. C’est tout le paradoxe de notre société moderne qui voit les prix de l’authenticité s’envoler alors même que les traditions se meurent, faute de rentabilité. Mais les quantités de poutargue vendues ne cessent de croître. Victime de son succès et de son prix, et en l’absence de réglementation précise, la poutargue est aujourd’hui concurrencée par des produits mauritaniens, brésiliens et même taiwanais ; bien éloignés toutefois des productions méditerranéennes, à base d’œufs de mulets ! ■ Texte & photos Laurent-Jacques Costa, concepteur et animateur des émissions Stantari et Les Routes du Patrimoine sur France 3 Corse Via Stella

26

aria ■ Décembre 2011/Janvier 2012


DÉCOUVERTE

Tranches de poutargue @ XDR

Les pâtes à la poutargue Une recette gourmande, saine et très simple à réaliser ! Ingrédients pour trois personnes: 450g de pâtes, de préférence des spaghetti ou des tagliatelle. Deux ou trois cuillérées à soupe d’huile d’olive d’ excellente qualité 20 à 30g de poudre de poutargue ou de poutargue finement rapée Faire cuire les pâtes, les égoutter. Les verser dans un récipient creux et assez grand. Ajouter l'huile d'olive et bien mélanger. Servir dans les assiettes. Saupoudrer de poudre de poutargue ou de poutargue très finement rapée. Déguster ! Décembre 2011/Janvier 2012 ■ aria

27


EXCEPTIONNEL À AJACCIO !

AJACCIO

LOCAL

Mer Méditerranée

À vendre, très grand local idéalement situé face à la plage du Ricanto. Juste au niveau de la mer, à 5 minutes du centre ville et à 2 minutes de l'aéroport international Napoléon Bonaparte, avec une large façade visible sur la quatre voies, ce local comprend sur 1500 mètres carrés de plain-pied des bureaux et un hangar au plafond de 6 mètres de hauteur. Il inclut également en étage un appartement (transformable en bureaux) de 260 mètres carrés avec balcon, vue mer, accès privatif et jardinet. Prix : nous consulter, sérieuses références exigées

CONTACTEZ NOUS SUR ariaimmobilier@gmail.com


FOCUS EVÉNEMENT

Huit heures pour la Solidarité 2011

Les sociétés civiles méditerranéennes

en mouvement Après une édition 2010 consacrée à la Palestine, avec Madame Leîla Shahid comme invitée d’ honneur, Huit Heures pour la Solidarité, opération annuelle organisée par la Ligue des Droits de l’ Homme et son comité de Corse va recevoir les 16 et 17 décembre 2011 à Ajaccio une autre femme d’ exception  : Madame Souhayr Belhassen, présidente de la FIDH, la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’ Homme. Elle sera accompagnée lors de son séjour en Corse par Michel Tubiana, Président d’ Honneur de la Ligue des Droits de l’ Homme et membre du comité exécutif du réseau euroméditerranéen des Droits de l’ Homme ( REMDH). Ils co-animeront un grand débat public sur le thème « Les sociétés civiles méditerranéennes en mouvement » le vendredi 16 décembre à 18h au Palais des Congrès. Les révolutions populaires du « Printemps Arabe » en Tunisie et en Egypte ont fortement marqué l’ actualité de ces derniers mois. En quelques semaines, elles ont vu la chute de régimes anciens que l’ on croyait inamovibles. Aujourd’hui, plusieurs questions se posent sur le devenir de ces pays en pleine mutation : c’est à ces interrogations parfois douloureuses, que vont tenter de répondre Souhayr Belhassen, présidente de Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’ Homme et Michel Tubiana, président d’ honneur de la Ligue des Droits de l’ Homme et membre du Comité Exécutif du réseau euroméditerranéen des Droits de l’ Homme. Souhayr Belhassen, d’ origine tunisienne, est une ancienne journaliste connue pour son militantisme en faveur de la liberté d’ expression ou des droits des femmes. Ses prises de positions courageuses lui ont d’ ailleurs valut une expulsion de son propre pays et un exil forcé de cinq ans jusqu’ en 1998. En 2007, elle est la première femme à accéder à la fonction de présidente de la LIDH depuis sa création. Michel Tubiana, né à Alger en 1952, est avocat de profession. Il succède à Henri Leclerc à la présidence de la Ligue des Droits de l’ Homme en 2000, fonction qu’il occupera jusqu’ en 2005 avant d’ en devenir président d’ honneur. Il participe régulièrement aux éditions de Huit Heures pour

Michel Tubiana © Stéphane AGOSTINI la Solidarité à l’ invitation du Comité corse de la LDH. Grand connaisseur du monde méditerranéen, il apporte ici un éclairage, mais aussi un recul indispensables. Les deux invités de cette édition 2011, par leur parcours personnel et leur expertise d’ une situation complexe, en évolution constante, viennent apporter au public corse des clefs de compréhension et d’ analyse sans manichéisme. L’ avenir de ces sociétés civiles méditerranéennes en mouvement, pour reprendre l’ intitulé du débat, nous concerne ■ en effet au premier chef.

Après le grand débat public du vendredi 16 décembre à 18h au Palais des Congrès, Souhayr Belhassen et Michel Tubiana seront reçus par le député-maire d’ Ajaccio Simon Renucci à l’ Hôtel de Ville. Le lendemain, ils déjeuneront avec Paul Giacobbi, Président du Conseil Exécutif, et Dominique Bucchini, Président de l’ Assemblée de Corse. Renseignements complémentaires sur le site internet de la ligue des Droits de L’ Homme, comité de Corse  : www.ldh-corsica.org

S.A Décembre 2011/Janvier 2012 ■ aria

29


COUPS DE COEUR

A lire, à écouter… MÊME LES ANGES AIMENT LA MER Jérôme Camilly, journaliste et écrivain est l’ auteur d’une quinzaine d’ ouvrages, romans ou essais. Au fil de sa plume il construit une œuvre très personnelle, dont les thèmes légers ou plus profonds nous ramènent simplement à notre condition essentielle d’ êtres humains aimés, aimants, mal aimés ou un peu des trois alternativement…Dans ce nouveau roman au titre aussi joli qu’ énigmatique, les personnages mènent – ou subissent un ballet relationnel et sentimental en forme de bilan pour anti - héros désabusé. Le trait est saisissant mais reste subtil, les portraits de femmes tantôt touchants, tantôt agaçants, nous renvoyant parfois à des variations familières autour de « l’ éternel féminin »… Le récit nous « accroche » en tout cas de bout en bout, avec ses chroniques sensibles d’un quotidien traversé de souvenirs, de bonheurs, de regrets, retraçant par petites touches le chemin de vie d’un quinquagénaire nostalgique mais lucide… Colonna Edition – 166 pages - 14 euros

AU SOLEIL DE MÉDITERRANÉE Jean Pierre Baretti, dessinateur de profession, a également tenu l’ hôtel familial des années durant. Tirant le meilleur de ces deux activités, il nous propose ses recettes de Méditerranée, illuminées par ses dessins humoristiques. C’est drôle, c’est simple et c’est pratique ! De quoi se transformer en Cordon Bleu tout en amusant ses invités… Quarante recettes faciles ou sophistiquées déclinent ainsi en deux cahiers toutes les saveurs de Mare Nostrum, d’ une rive à l’ autre, des entrées aux desserts en passant par les légumes, les viandes ou les poissons. Le tout pour un prix plus que raisonnable : encore une raison pour garder le sourire… Editions Albiana – 96 pages – 9,90 euros

LETIA ET LA RÉGION DE VICO DANS L’ HISTOIRE DE LA CORSE Le Dr François Paoli, chirurgien des hôpitaux, ancien chef de service au CH de Bastia, est déjà l’ auteur de deux ouvrages qui ont fait date : le Docteur Antonmarchi ou le secret du masque de Napoléon, aux Editions Publisud ( 1996 ), et la Jeunesse de Napoléon, aux Editions Tallandier ( 2005 ). Il est le petit-neveu de Xavier Paoli, fondateur avec Jacques -Toussaint Versini de A Cispra en mars 1914. Ce bref préambule biographique et bibliographique permet d’ apprécier à la fois la qualité de ses travaux historiques et la profondeur de son ancrage personnel dans sa région d’ origine. Avec cet ouvrage sur Letia et le Vocolais, récompensé par le Prix Mimoria Bisinca 2011, il nous offre une « somme » de recherches passionnantes autant que passionnées sur le canton rural des Deux Sorru, en Corse du Sud. Plus largement, c’est toute l’ histoire de l’ île qui est ici remise en perspective à travers des évènements fondateurs : les luttes contre Gênes, l’ installation des Grecs à Paomia puis à Cargèse, l’ ouverture de la première route carossable de l’ île, l’ histoire de l’ évêché de Sagone et du Couvent Saint François de Vico…L’ auteur retrace ainsi, à partir de documents authentiques et de façon très rigoureuse, le parcours d’ une communauté installée sur place bien avant l’ an mille. Extrêmement précis, illustré de belles photos anciennes, ce livre n’est pas réservé aux érudits : très accessible, il se lit comme un roman ou une saga. La nôtre… Stamperia Sammarcelli – 287 pages - 25 euros

PRIX

MIMORIA BISINCA 2011

THE LOVEBIRD / FABIENNE MARCANGELI Prenez une tonalité franchement jazzy, des rythmes bossa nova, des accents corses et mixez le tout : vous obtiendrez The Lovebird, le premier album de la très prometteuse Fabienne Marcangeli. Accompagnée de complices inspirés, elle nous propose onze titres mêlant jazz tonique, bossa nova sensuelle et swing pimenté…En anglais, en brésilien, en français ou en corse, elle chante les choses de la vie et de l’ amour avec une voix profonde, mi-rauque mi-suave qui ajoute aux mélodies une vraie personnalité, une « patte » nouvelle… Cet album très agréable donne le sourire et de l’ énergie comme un concentré de vitamines. Fabienne Marcangeli a déjà « fait «  plusieurs scènes importantes en Corse comme ailleurs : on lui en prédit encore beaucoup d’autres ! CD 11 titres – Infos www.myspace.com/jazzafab - Contact : fafam2@wanadoo.fr

CANTI & MUSICA / ANTHOLOGIE DE CHANTS ET MUSIQUES PROFANES ( CORSE ) Ce double album accompagné d’ un livret en trois langues ( français, corse et anglais ) a été réalisé à l’ initiative de Toni Casalonga, « benefactor » du projet, et de l’ association Musiques du Monde, avec Casa Editions, grâce au soutien de la Collectivité Territoriale de Corse, de l’ ADAMI et de la société Tapages & Nocturnes, en partenariat avec l’ Auditorium de Pigna, le Centre Culturel Voce et le Centre de Musiques Traditionnelles de Corse. Il vient utilement enrichir la belle collection Ocora, éditée par Radio France, au panel déjà bien fourni. A travers une cinquantaine de mélodies et de chants traditionnels, c’est toute la richesse de la culture musicale corse qui est ici répertoriée de façon aussi documentée que vivante : polyphonies, paghjelle, chjama é rispondi, berceuses, complaintes ou encore lamentations funèbres…La variété instrumentale est mise à l’ honneur , qu’il s’ agisse de la cetera, de la cialamedda, ou des flûtes de berger pifana et pirula, très « identitaires » ou du violon, de la guitare, de la mandoline ou de l’ accordéon, adoptés puis définitivement intégrés ensuite, tous témoignent de la vitalité d’ une culture attachée à ses racines, profondément originale mais aussi généreuse et ouverte sur le monde qui l’ entoure. Coffret Livret trilingue et deux CD – Infos www.kiosque.radiofrance.fr

30

aria ■ Décembre 2011/Janvier 2012


COUPS DE COEUR A lire, à écouter... AUX PORTES DE L’ ÎLE Dans la catégorie Beaux Livres, « Aux portes de l’ île «  nous ouvre symboliquement la voie vers des espaces clos et privés dans lesquels finalement nous n’ entrons que par le pouvoir de notre imagination… D’ est en ouest, du nord au sud, le photographe Philippe Jambert, connu pour ses collaborations à de nombreux ouvrages d’ art ou magazines, a sillonné la Corse, passant du littoral à la montagne pour immortaliser en 98 photos ces portes, simples, rustiques, bourgeoises ou sophistiquées qui caractérisent les demeures insulaires : émouvantes ou imposantes, peintes ou de bois nu, humbles ou arrogantes, elles sont autant de témoignages de vie, d’ histoires particulières ou collectives… En correspondance, au sens Baudelairien du terme, avec le travail du photographe, les textes poétiques d’ Angèle Paoli nous ouvrent une autre voie, celle de l’ esprit… L’ œil et la plume se conjuguent ici pour nous offrir un très beau voyage dans toutes les régions de l’ île, un voyage original dont nous sommes à la fois les spectateurs et les acteurs : à nous en effet d’ inventer librement ce qui se passe derrière ces portes closes ou simplement entrebaillées, « entrées » de tous les possibles… Editions Galéa - 127 pages – 38 euros

STUDIÀ IN CORSICA – UNE HISTOIRE DE NOTRE UNIVERSITÉ A l’ occasion du trentième anniversaire de l’ Université de Corse, cet ouvrage coordonné par Jean-Baptiste Calendini et Vannina Bernard Leoni, directrice de la Fondation de l’ université offre un retour utile en textes et en images sur l’ histoire de cette « jeune » institution. L’introduction, en langue corse, est de Ghjacumu Thiers. La première partie, claire et précise, signée par le journaliste Jean Louis Andréani, raconte la génèse de l’ université paoline puis le long combat pour sa réouverture, de la première association d’ étudiants corses fondée à Paris en 1961 par Dominique Alfonsi jusqu’à l’ aboutissement de la revendication en 1981. Il évoque également les premières années de fonctionnement et les décennies qui suivent, parfois difficiles mais marquées par un développement progressif et de nouvelles ambitions. Des témoignages ponctuent le propos, évoquant les précurseurs de la mobilisation, les figures emblématiques, les universités d’ été, les orientations pédagogiques, les expériences des enseignants-chercheurs, les projets structurants. Dans la seconde partie, trente anciens étudiants évoquent « leur » université de Corse : pourquoi ils l’ ont choisie, ce qu’ils y ont appris, leur ressenti… Autant de libres paroles recueillies, autant de visages - photographiés par Jean-Christophe Attard - qui donnent « chair » à l’ université par l’ expérience vécue et la proximité. Le challenge était difficile, il est réussi. Ce livre marque également une étape forte : la maturité d’ une institution capitale pour la Corse, qui peut et qui sait aujourd’hui regarder son passé en face sereinement pour aller de l’ avant. Passé qu’il fallait sans doute également rappeler ou apprendre aux « jeunes générations »… Au delà de l’ intérêt général du sujet, l’ ouvrage, qui se parcourt facilement, est d’une lecture très agréable : mention spéciale pour la maquette jolie et intelligente de Valérie Biancarelli… Editions Albiana - 190 pages – 21 euros

GRANDDUKES Quatre musiciens confirmés ( Dumé Tomasi, Jean-Phi Rocca, Viktor Sorba et Franck Pastacaldi ), réunis au sein d’ un groupe formé l’ année dernière nous offrent un premier album qui est aussi un vrai projet artistique. Sympathiques et décalés, les GranDDukes sont avant tout de vrais « pros », avec un style qu’ils qualifient eux-mêmes de «crooner pop » ou bien même de « crumble rock « . Leurs influences sont multiples, de Dutronc aux Stranglers en passant par les Pixies, Serge Gainsbourg, Madness, XTC, Police ou encore David Bowie ! Pour un résultat pétillant, musicalement très abouti, ostensiblement pop et totalement insolite dans le paysage musical insulaire. Les textes ciselés, profonds, cimentent l’ alchimie que fait naître cet univers très particulier…Mixé par Monsieur Bruno Mylonas et masterisé par Monsieur Michel Geiss, deux références, l’ album des GranDDukes est une réussite. Vous pouvez aller voir le groupe sur scène en concert gratuit lors de la soirée de clôture du Festival du Film Anglais et Irlandais – Under My Screen, le samedi 10 décembre à 20h au Palais des Congrès d’ Ajaccio. CD 12 titres – Infos www.granddukes.fr

STÉPHANE CASALTA - FANTASIA Stéphane Casalta est de retour avec cet album très inspiré : Fantasia nous propose un voyage musical en douze titres poétiques qui nous parlent de rivages proches ou lointains, de souvenirs d’ enfance, d’ idéal et de pureté originelle, à l’ image des neiges éternelles de nos montagnes. Stéphane Casalta, dont on connaît le parcours artistique, de ses débuts avec A Filetta en passant par le groupe Giramondu dont il était le leader, poursuit depuis quelques années sa route indépendante, à l’ écart des courants de mode et de la facilité. Il signe ici les textes – en langue corse - et la musique de cet opus enregistré sur l’ île, au Studio La Source de Carbuccia, pour lequel il s’est entouré de musiciens confirmés. A nouveau, la magie de la voix opère : celle de Stéphane Casalta est assurément l’ une des plus belles de Corse, c’est tout dire... On l’ accompagne volontiers dans son univers à la fois sobre et exigeant, sur les routes transcendées d’ une île qu’il porte viscéralement en lui… CD 12 titres – Infos www.stephanecasalta.com

UNA MAMMA / ANTOINE CIOSI On ne présente plus Antoine Ciosi, figure emblématique de la chanson corse depuis près d’ un demi-siècle…Il compose ici une véritable ode à la Mère, figure emblématique de la culture méditerranéenne. Et pour ce faire, il nous parle de la sienne, sa maman adorée, admirée, célébrée ici en une véritable épopée lyrique en forme de récit ponctué de musique et de chant.…Transmission, mémoire et souvenirs se conjuguent dans cette œuvre généreuse, où l’ amour de la figure maternelle rejoint l’ amour de la terre, de l’ île matrice intemporelle… Il y a beaucoup de force et d’ émotion dans cette création originale, qui s’ adresse à toutes les générations de parents et d’ enfants que nous sommes… Coffret livre et 4 CD – Infos www.casa-editions.com

Décembre 2011/Janvier 2012 ■ aria

31


AGENDA CORSE AJACCIO

CINEMA Du 3 au 11 décembre

UNDER MY SCREEN FESTIVAL DU CINÉMA ANGLAIS ET IRLANDAIS

2007, avec Canta. Christophe Mondoloni entre ensuite en studio pour enregistrer son premier album solo. Espace Diamant, bd Pascal Rossini - Renseignements 04 95 50 40 80 Le 18 décembre à 18h MOTTETI E DUETTI DE CAMERA PER IL SANTISSIMO NATALE E PER OGNI TEMPO

ENSEMBLE ORFEO USULANU

Voici la troisième édition de ce festival qui met Ajaccio à l’ heure du «  Tea Time  » pendant plusieurs jours…Organisé par une équipe de passionnés , cet événement culturel qui monte en puissance propose toutes les facettes d’ un univers cinématographique original, souvent décalé, parfois même iconoclaste : comédie, drame, action, comédie sentimentale, tous les genres sont abordés à travers des films récents, à succès ou moins connus. Pas moins de 22 films en 9 jours, 3 avant-premières nationales, 7 films en compétition, 1 séance nocturne, 1 film d’ animation, et en clôture, un concert gratuit du groupe ajaccien Granddukes . Palais des Congrès – Programme détaillé, infos pratiques & bandes annonces des films sur www.under-my-screen.com

MUSIQUE Le 10 décembre à 20h30 SCÈNE OUVERTE À

CHRISTOPHE MONDOLONI Christophe Mondoloni est originaire de Sartène. Il apprend le chant dans les églises.C’est donc par la polyphonie, dès l’âge de 15 ans, qu’il entre dans le métier. Rapidement, il se dirige vers la célèbre école de chant de Natale Luciani, " A Scola di Cantu". Il intègre fort logiquement le groupe Canta u Populu Corsu en 2006 et effectue de nombreux concerts et tournées. Il se produit notamment au Bataclan en

32

Oeuvres d'Alessandro Grandi, Claudio Monteverdi, Alessandro Stefani et Benedetto Marcello. Au travers d'un florilège de partitions baroques manuscrites et d'oeuvres encore oubliées (à l'instar de l'étonnant psaume xII de Benedetto Marcello, prince vénitien à la croisée des deux mondes), voici un petit voyage dans une formation rare : le duo « contreténor, ténor » avec la basse continue. Ces deux voix, très liées (et même souvent « collées » l'une à l'autre dans l'écriture polyphonique de la Renaissance) vont petit à petit au début du xVIIe siècle commencer à s'individualiser pour finalement « s'émanciper » totalement au xVIIIe grâce à la caractérisation vocale de toute la palette d'affects et d'émotions présente indifféremment dans toute forme de discours, profane ou sacré. Oeuvres d'Alessandro Grandi, Claudio Monteverdi, Alessandro Stefani et Benedetto Marcello. Au travers d'un florilège de partitions baroques manuscrites et d'oeuvres encore oubliées (à l'instar de l'étonnant psaume xII de Benedetto Marcello, prince vénitien à la croisée des deux mondes), voici un petit voyage dans une formation rare : le duo « contreténor, ténor » avec la basse continue. Ces deux voix, très liées (et même souvent « collées » l'une à l'autre dans l'écriture polyphonique de la Renaissance) vont petit à petit au début du xVIIe siècle commencer à s'individualiser pour finalement « s'émanciper » totalement au xVIIIe grâce à la caractérisation vocale de toute la palette d'affects et d'émotions présente indifféremment dans toute

aria ■ Décembre 2011/Janvier 2012

AJACCIO

EXPOSITION

UN MONDE SANS MESURES

« Il était une fois un musée revisité sous le prisme du rêve et des incongruités… » Le projet de cette exposition est tiré du conte Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. Tout comme la jeune rêveuse perdue dans son monde de divagations où les ruptures d’échelle sont monnaie courante, le visiteur est invité à se perdre dans un lieu où « les choses seraient ce qu’elles ne sont pas… » Jeux d’échelles, d’incongruités, de points de vue qui interrogent aussi bien la fiction que le réel. Les œuvres exposées se nourrissent aussi bien des contes de fées que des rêveries, peurs et fantasmes de l’enfance. Au sein de l’exposition, le spectateur devenu héros d’un récit en trois dimensions, se trouve confronté à un monde inconnu, dans lequel ses repères ont changé.Les dix-sept artistes invités investissent l’espace des expositions temporaires mais aussi la collection permanente provoquant d’intrigantes perturbations. Artistes invités : Agnès Accorsi, Virginie Barré, Bruno Peinado, Loris Cecchini, Simone Deck r, Jeremy Dickinson, Olivier Dominici, Jean-François Fourtou, Bertrand Gadenne, Gilbert Garcin, Christian Gonzenbach, Mireille Loup, Françoise Pétrovitch, Philippe Ramette, Samuel Rousseau, Denis Savary, Gabriela Vanga. Commissaire : Valérie Marchi Du 17 décembre au 31 mars 2012 – Palais Fesch & Espace Diamant - Renseignements www.musee-fesch.com forme de discours, profane ou sacré. Palais Fesch, 50-52 rue FeschBilletterie à L'espace Diamant Contact: 04 95 50 40 80

THÉÂTRE Les 2 et 3 décembre à 21h

DANS LA SOLITUDE DES CHAMPS DE COTON De Bernard Marie Koltès. Mise en scène : Pascal Tagnati.

© HAKIMA EL DJOUDI

Avec : Jean-Christophe Folly et Pascal Tagnati. Il y a deux ans, Pascal Tagnati nous avait bouleversés avec son

interprétation de 127 Fascination, montage de textes de Jim Morrison. Il revient aujourd'hui à l'Aghja pour mettre en scène et jouer une oeuvre également très forte. L'histoire est la rencontre d'un dealer et d'un client dans un lieu reculé, loin des hommes, au crépuscule. Le dealer tente de faire avouer au client son désir, mais ce dernier ne cesse de lui cracher son refus à la figure. Bien que Morrison et


AGENDA CORSE Koltès soient deux auteurs très différents, Pascal Tagnati dit saisir et aimer chez les deux une écriture pop, fortement inspirée de la musique. Selon lui, DSCC est un « boeuf » entre un Blues Man et un gars du Rock qui ne défendent pas la même cause mais jouent ensemble, accordés, chacun à l'écoute de l'autre, en place. DSCC est aussi et surtout le reflet des relations commerciales entre l'Afrique et l'Occident, qui, pour l'un deviendra pillage et pour l'autre mécénat, l'histoire d'une dette. Pascal Tagnati veut s'emparer de ce texte avec une liberté de création maximum, et laisser au spectateur une liberté de compréhension qui lui permette d'être un créateur à part entière.

Le 22 décembre à 18h30

I FOLI TURCHINI DI A MA MINNANA Conte théâtralisé pour enfants écrit, conçu et réalisé par Marianna Nativi - Cie Locu Teatrale Dans un univers surréaliste magnifique, évolue une petite fille fascinée par un ours bleu, cet ours, son ami est articulé, il semble vivant et a des tiroirs partout desquels sortent, comme par enchantement, de nombreuses histoires et contes de Noël. Spectacle bilingue, musical adapté aux jeunes enfants, et au tout public. Espace Diamant, bd Pascal Rossini - Renseignements 04 95 50 40 80

EVÉNEMENT Jusqu’ au 30 décembre

Aghja, 6 Chemin de Biancarello Renseignements 04 95 20 41 15

FESTIVITÉS DE NOËL

THÉÂTRE JEUNE PUBLIC

Cette année encore, la ville d’Ajaccio propose, durant le mois de décembre, un programme d’animation en centre ville et au sein des quartiers. Il est prévu l’installation d’une patinoire de glace temporaire de 300 m² au cœur d’un marché de Noël composé de 43 chalets sur la Place de Gaulle qui accueilleront le public de 09h00 à 19h00 non stop avec une nocturnes le vendredi 23 décembre (09h00 à 22h00). Les rois de la fête, les enfants, ne seront pas en reste avec des animations tous azimuts au centre ville et dans les quartiers, pour que cette période exceptionnelle de partage et de fraternité soit aussi une invitation à la fête universelle. A noter : une animation musicale sera assurée toute la journée ; deux parades pour enfants sont programmées pour les 3 et 22 décembre ; un spectacle musical se déroulera le 20 décembre ; en partenariat avec la Poste, concert tous les samedis après midi et dimanche après midi à partir du 11 décembre ; nocturne du 23 décembre avec un concert de Canti d’Aiacciu . Des animations rythmeront cette période festive, avec en parallèle une riche programmation de spectacles et de cinéma jeune

Le 20 décembre à 18h30

VALENTINE LA PETITE FILLE AUX RÊVES D’ ENCRE Françoise Gatti - Cie Les Blondes ogresses - A partir de 7 ans. Une comédienne raconte le rêve d'une petite écolière, Valentine. L'histoire est illustrée instantanément à l'encre et projetée en fond de scène. Le public voit naître sous ses yeux les rêves tour à tour doux et angoissants de Valentine, la petite fille toujours tachée. Valentine est une petite fille maladroite, elle fait souvent des taches. Aujourd'hui, Valentine est punie car elle a mis de l'encre sur son camarade de classe. Sur sa copie elle s'endort, et rêve... De songes en idées, elle s'identifie à sa tache et se transforme : coccinelle, note de musique, mouche, marée noire ou goutte de pluie Valentine voyage, s'amuse, chante, danse en passant par l'Atlantique, le château de Versailles ou la savane africaine. Valentine souffre aussi de la dureté du monde, de l'inconséquence humaine. Espace Diamant, bd Pascal Rossini - Renseignements 04 95 50 40 80

34

aria ■ Décembre 2011/Janvier 2012

EXPOSITION

BASTIA

JEAN MATHIEU PEKLE, LE SCULPTEUR DE LA CORSE - 1868-1956

Sculpteur méconnu du grand public, Jean-Mathieu Pekle (18681956) figure parmi les principaux artistes corses de la première moitié du 20ème siècle. Fils de négociants bastiais, il se forma dans les capitales artistiques de l’époque : d’abord à Rome grâce au legs Sisco dont il fut bénéficiaire en 1889, puis à Paris, avant de revenir définitivement à Bastia en 1904. Il est pendant un demi-siècle un animateur infatigable de la vie culturelle locale.Tout d’abord par sa production personnelle : seul sculpteur de l’île jusque dans les années 1930, il bénéficia d’une importante commande publique, notamment pour des édifices religieux. Parallèlement il est un portraitiste prisé par la notabilité locale qui lui commande bustes et médaillons. Il s'est également énormément investi dans la promotion des arts insulaires, collaborant à l’organisation de manifestations et à la fondation d’associations. Professeur au lycée de Bastia, il forma de nombreux jeunes artistes de l’entre-deux-guerres. Mais la spécificité de son œuvre réside avant tout dans sa dimension régionaliste. Il est l’un des rares sculpteurs corses dont la production rende compte aussi bien des épisodes du passé de l’île que de la société corse de l’époque. Il participe à toutes les grandes expositions régionalistes de l’entre-deux-guerres et réalise pour l’exposition internationale de 1937 plusieurs éléments du pavillon de la Corse. L’exposition du musée réunit une centaine d’œuvres de Jean-Mathieu Pekle dont certaines jusqu’alors inédites. Elles proviennent des collections du musée mais aussi d’autres collectionspubliques et privées. Elles permettent de rendre compte du parcours comme de la personnalité de ce sculpteur dont l’œuvre a occupé une place centrale dans la construction artistique d’une identité insulaire.

Jusqu’ au 31 décembre - Musée de Bastia, Place du Donjon - La Citadelle. Renseignements 04 95 31 09 12 public. Aucun quartier de la ville ne sera oublié  : des programmes d’ activités et de divertissement sont également prévu à l’ Empereur, aux Salines, à Pietralba, à Saint Jean et à Mezzavia. Programme complet & Renseignements sur le site internet de la ville www.ajaccio.fr

CORTE

EXPOSITION

ALFONSI PAUL, Allégorie de la Corse. Bastia, bibliothèque du patrimoine Tommaso Prelà – Fonds Mattei, album historique de la Corse n° 3 © Bibliothèque du patrimoine Tommaso Prelà/Pascal Lemaître

Jusqu’ au 30 décembre

MARE NOSTRUM LES

ET

LA

MER

Les Corses et la mer…Certes, la Corse est une île : mais, à la différence de ses sœurs italiennes ou grecques, elle a toujours cultivé une relative méfiance à l’ égard de l’ élément liquide qui l’ entoure à perte de vue. Synonyme de danger, d’ invasion possible, cet horizon maritime que l’ occupation génoise plaça d’ ailleurs sous la surveillance attentive d’ un vaste réseau de tours littorales n’ a jamais réellement été apprivoisé par un peuple dont

le territoire se définit avant tout par la montagne. L’ exposition de Corte, dans un musée situé au cœur des plus hautes cîmes de l’ île, illustre bien ces éternels paradoxes tout en écornant quelques idées reçues. Mare Nostrum la bien nommée nous entraine ainsi dans un voyage à travers les siècles et les flots, grâce à une articulation en plusieurs séquences, de la découverte de l’ île aux activités maritimes et au développement du tourisme balnéaire en passant par la mer et ses dangers sur fond de conflits, de tempêtes

ou d’ invasions récurrentes. Plus de 400 objets et documents présentés à Corte permettent de retracer cette passionnante histoire à travers le destin des gens de mer, Corses d’ origine, d’ adoption ou de passage qui en sont les principaux acteurs. En parallèle, l’ exposition «  Secret d’ épave «  permet au jeune public de résoudre de curieuses énigmes tout en apprenant de façon ludique les secrets de la navigation et l’ organisation de la vie à bord d’ un bateau. Musée de la Corse, citadelle de Corte. Renseignements 04 95 45 25 45 / www.musee-corse.com

Mâchoire de requin, Musée de Bastia © Musée de Bastia Pascal Lemaître


AGENDA PROVENCE MARSEILLE

EXPOSITION Jusqu’ au 19 février

LOUIS VALTAT ET

SES

CONTEMPORAINS

La Fondation Regards de Provence met à l’honneur l’œuvre de Louis Valtat (1869 – 1952) en offrant un rapprochement ponctuel avec

Valta L, Les écaillères d’huitres à Arcachon © XDR

celle de ses contemporains aux mêmes affinités artistiques et parfois amicales, comme Charles Camoin, Augustin Carrera, Henri Edmond Cross, Georges d’Espagnat, Othon Friesz, Paul Gervais, Armand Guillaumin, Henri Lebasque, Henri Manguin, Henri Martin, René Seyssaud… Cet évènement rassemble près de 80 peintures et dessins aquarellés illustrant le paysage rural, le littoral azuréen et du bassin d’Arcachon, la nature morte, le portrait et le nu. Mettre côte à côte des œuvres contemporaines laisse

Valta L, Nature morte à l’huilier © XDR

comprendre les influences réciproques et évoque le rôle des mouvements de l’époque sur les antagonistes. Le discret, prolifique et inventif Louis Valtat trouve le moyen d’appartenir à plusieurs groupes dans le même temps, hors d’une véritable école mais avec une personnalité indépendante affirmée. Très souvent il a été précurseur ou prémonitoire - fauve sans le savoir, nabi avant la lettre, pointilliste en particulier… Son œuvre, en perpétuelle marche

en avant, change, toujours précédant un mouvement au fur et à mesure des trouvailles du peintre, allant sans cesse à la rencontre de surprises et de découvertes. Louis Valtat fréquente les plus grands artistes néo-impressionnistes, fauves ou nabis à Paris, en Bretagne ou en Provence et participe à des expositions collectives, comme le Salon des Indépendants en 1889 ou le Salon d’Automne en 1905 (célèbre pour avoir repéré les fauves), et des expositions personnelles dans les galeries Vollard et Druet à Paris. Ses séjours sur la Côte d’azur et à Marseille lui font connaître des artistes tout aussi amoureux de la couleur que les Fauves, comme Georges d’Espagnat, Paul Gervais, Armand Guillaumin, René Seyssaud… Palais des Arts, Place Carli Renseignements www.regardsde-provence.org

THÉÂTRE Du 7 au 10 décembre

LES AVENTURES DE SINBAD LE MARIN

© REZA

Ecrit par Agathe Mélinand. Mise en scène Laurent Pelly. Scénographie Juliette Blondelle. Avec Karim Demnatt, Julien Mulot, Sidney Ali Mehelleb… « Ecoute, portefaix, et vous, mes amis, écoutez ce qui est arrivé au cours de mes sept voyages, je vais vous détailler les peines, les difficultés et les morts terribles auxquelles j’ai échappé. Ce sont là, histoires étranges, aventures merveilleuses. » Ainsi commence le récit de Sindbad, cet Ulysse de l’Orient, un Ulysse marchand qui, de l’Iran, jusqu’aux contreforts de l’Inde et de la

ARLES

EVÉNEMENT

DRÔLES DE NOËLS 2011

Cirque, marionnettes, chansons, magie, jeux musicaux, spectacles féeriques et mise en lumière sont à l’affiche de cette 8ème édition de Drôles de Noëls. Durant 10 jours, le spectacle vivant est à l’honneur avec plus de 100 représentations gratuites produites par 15 compagnies professionnelles. Les grands rendez-vous à ne pas manquer : En prélude du festival le samedi 10 décembre à 18h à Griffeuille : L’odyssée de Bigsi, Les étoiles de Si de Seni Warna. Une déambulation onirique merveilleuse et participative qui nous plonge dans la légende et les pouvoirs d’une boîte magique venue du Grand Nord. Le 17 décembre à 19h place de l’Hôtel de Ville : Envolées Chromatiques. Ce spectacle monumental et aérien créé par les compagnies Aérosculpture, Quidams et Nano reflète la créativité des différentes disciplines qui composent les arts de la rue. Le 24 décembre à 18h, mise en lumière musicale par le Kolektif Alambic et le Philharmonique de la Roquette : Distillerie d’images transfigure les façades de la place de la République. Créé par la ville d’Arles en 2004, Drôles de Noëls a accueilli depuis sa création plus de 100 compagnies internationales et plus de 150 000 spectateurs. Venus des Bouches-du-Rhône et des départements limitrophes, ils sont de plus en plus nombreux chaque année à apprécier l’esprit du festival : de grands événements à côté de moments plus intimistes. Tous les spectacles sont gratuits, et pour faciliter l’accessibilité, la Ville d’Arles offre le stationnement en centre ville pendant toute la durée du festival. Du 17 au 24 décembre – Renseignements Office de Tourisme 04 90 18 41 20 / www.droles-de-noel.fr Chine, combat les embûches magiques jetées sur son chemin. Oreille attentive et coeur vaillant, l’irrésistible Sindbad, politiquement très incorrect, trace sa route et fend les flots entre chevaux de mer, îles mouvantes, puits de cadavres, vallées de diamants… Ils sont sept, chiffre magique. Comme les sept voyages de Sindbad qui se déroulent pendant les sept jours de la semaine, comme les sept cieux où s’est rendu Mahomet, comme le septième ciel…Yallah ! Théâtre du Gymnase , 4 rue du Théâtre Français. Renseignements 0 820 000 422

Du 12 au 28 janvier 2012

COURTELINE – AMOUR NOIR CRÉATION Avec Thomas Blanchard, Ninon Brétécher, Valérie Keruzoré, Sébastien Thiéry. La Peur des coups, La Paix chez soi, Les Boulingrin, trois pièces relatives à « la vie de couple », mettent en scène un lâche avec une épouse trop belle, un littérateur minable et mesquin avec une petite femme rouée, un couple haineux qui passe son temps à se déchirer et à déchirer son invité jusqu’à la terrible explosion

© XDR

finale, résolument dévastatrice. Théâtre National de la Criée, quai de Rive Neuve - Renseignements 04 91 54 70 54

Décembre 2011/Janvier 2012 ■ aria

35


AGENDA PROVENCE

SPECTACLE MUSICAL Du 13 au 17 décembre

GARDÉNIA

Co-accueil Théâtre du Gymnase avec le Théâtre du Merlan. Le spectacle a lieu au Merlan, Scène Nationale à Marseille, avenue Raimu, Marseille 14e - Renseignements 0 820 000 422

AIX EN PCE

THÉÂTRE Du 11 au 13 janvier 2012

LA FARCE DE MAÎTRE PATHELIN

© Luc MONSAERT

Mise en scène Alain Platel, Frank Van Laecke sur une idée de Vanessa Van Durme. Créé et joué par Vanessa Van Durme, Griet Debacker, Timur Magomedgadzhiev, Andrea De Laet, Richard « Tootsie » Dierick, Danilo Povolo, Gerrit Becker, Dirk Van Vaerenbergh, Rudy Suwyns… On est entre réalité et fiction, entre histoires vraies et histoires inventées, dans ce cabaret qui va fermer ses portes. Tels des fantômes en devenir les travestis livrent les témoignages de ces êtres qui ont voulu vivre autrement à n’importe quel prix, même incroyablement élevé, vivre leurs illusions et leurs vérités. Ils se souviennent de leur existence passée, quand ils étaient fonctionnaires, employés de bureaux,

Mise en scène Agnès Régolo. Scénographie et lumières Erick Priano. Avec Catherine Monin, Nicolas Chatenoud.. Dans cette farce anonyme du XVième siècle, il y est curieusement question d’argent et de profit… Toutes les excuses sont bonnes pour manigancer, exploiter et escroquer les autres  : Monsieur Pathelin, avocat sans le sou, promet à sa femme de lui rapporter de la foire, de belles étoffes. Pour revenir les bras pleins, il dupe et vole… Mais attention ! Dans cette pièce, il n’est pas question de morale ; La Farce de Maître Pathelin est une joyeuse école de friponnerie universelle, une suite de ruses et de fraudes prétextes à réveiller nos appareils jubilatoires. La langue vive et moderne de ce petit chefd’œuvre vient nourrir le talent rythmique d’Agnes Régolo et de sa joyeuse troupe pour notre plus grand plaisir. Théâtre du Jeu de Paume , 19-21 rue de l’ Opéra. Renseignements 0 820 000 422 Du 17 au 21 janvier 2012

GRAND ÉCART DE STEPHEN BELBER

© Luc MONSAERT

fermiers, artistes, de leurs combats, de leurs histoires d’amour, de la violence d’un monde qui n’accepte pas les différences… Ils chantent et dansent une fois encore, hyper professionnels ou amateurs, un peu maladroits, tous unis par un désir contagieux de vivre, de vivre encore, pleins d’espoir et de doute, mais jamais amères, devant un avenir incertain.

36

© Dunnara MEAS

mise en scène Benoît Lavigne. Avec Thierry Lhermitte. Il sait que sa carrière est finie et pourtant il ne veut pas abandonner, ce danseur

aria ■ Décembre 2011/Janvier 2012

THÉÂTRE

AIX EN PROVENCE

UNE HISTOIRE D’ ÂMES

De Ingmar Bergman. Mise en scène, traduction et adaptation Bénédicte Acolas. Avec Sophie Marceau, Viktoria, l’héroïne, ne cesse de se questionner, de se mettre en état d’introspection, lucide sur elle-même et sur les contraintes sociales qui l’entourent. Descendante de Nora dans Une Maison de poupée, elle a franchi une étape supplémentaire dans cette recherche de la place des femmes dans la société. Elle a sans doute compris que « être vrai, ce n’est pas dire la vérité », que la parole doit être multiple pour essayer d’envisager la globalité d’une personnalité. Elle souffre, elle pleure, elle hurle mais elle rit aussi cette femme en quête d’elle même, dans des territoires lointains d’une existence, territoires qui parfois se dérobent, parfois s’illuminent mais Béatrice ACOLAS et Sophie MARCEAU © Nathalie ENO toujours s’effacent au profit de rêves, de souvenirs d’enfance ou d’hallucinations plus réelles que le réel. Il n’est pas innocent, bien sûr, que Viktoria soit comédienne, une comédienne qui « change constamment d’identité » puisque « il faut constamment être quelqu’un d’autre ». Du 9 au 17 décembre – Théâtre du Jeu de Paume, 19-21 rue de l’ Opéra. Renseignements 0 820 000 422 talentueux qui après avoir connu le succès a choisi de devenir professeur pour partager avec ses élèves le plaisir de l’aventure artistique faite de talent, de travail, et de vrais sacrifices. Il n’est pas dupe et regarde en face les faiblesses et les manques qui s’accumulent sans compter la solitude de plus en plus pesante de celui qui a tout donné à son art. Confronté à un jeune couple venu l’interviewer sur sa carrière il navigue entre petites vérités et gros mensonges, entre petits et gros secrets, entre omissions et inventions diverses. Il est drôle et loquace, sait manipuler ses interlocuteurs et les provoquer, ce vieil égoïste qui, subrepticement, se retrouve prisonnier d’un huis clos de plus en plus pesant. Théâtre du Jeu de Paume , 19-21 rue de l’ Opéra. Renseignements 0 820 000 422 Du 24 au 28 janvier 2012

CHRONIQUES DE LA HAINE ORDINAIRE DE PIERRE DESPROGES

Adaptation Hélène Desproges. Mise en scène Michel Didym. Avec Christine Murillo, Dominique Valadié… L’indispensable, unique et très regretté Pierre Desproges savait comme personne provoquer pour dénoncer. Provoquer en utilisant cette arme imparable qu’est l’humour. Un humour noir, violent, seul capable, selon lui, de combattre la bêtise, le mensonge, la vulgarité de tous ceux qu’il inclue dans la catégorie des « cons ». Mais au delà de ce combat c’est surtout à la mort qu’il s’attaque. Elle l’insupporte, il y voit l’ennemi à abattre tout en sachant bien que son combat est vain. C’est cette tentative désespérée, menée avec jubilation et

© XDR

élégance, qui nous le rend si proche, une sorte de grand frère qui se permet de tout dire, s ‘affranchissant des contraintes d’un pseudo code de conduite sociale qui interdirait d’aller trop loin. Cette liberté revendiquée, affichée, traverse tous les textes composant ces Chroniques de la haine ordinaire qui sont interprétés par deux des plus grandes actrices du théâtre français contemporain : Dominique Valadié et Christine Murillo. Théâtre du Jeu de Paume , 19-21 rue de l’ Opéra. Renseignements 0 820 000 422


AGENDA CÔTE D’AZUR NICE

EXPOSITION

THÉÂTRE Du 14 au 17 décembre

UBU ENCHAÎNÉ CRÉATION

D’ Alfred Jarry · Mise en scène Dan Jemmett. Avec Eric Cantona. Ubu refuse d'assumer un aspect de son personnage, disons sa volonté despotique. Il sera esclave mais rien ne changera dans sa nature essentielle ; c'est toujours lui qui finira par tuer tout le monde ! Il va trouver des personnes qu'il servira à sa manière, aura un procès, sera condamné, jeté en prison où il recevra la visite de Pissedoux, puis sera mené aux galères. Mais son attitude sera telle qu'elle fera de lui le roi des prisonniers. Envié par les "Hommes libres" qui viendront le combattre pour le destituer et prendre sa place, il finira sur une galère où, reconnu par Soliman comme son frère, il bénéficiera de certains égards et sera renvoyé n'importe où ailleurs.Un homme mûr et père de famille profite de l’absence temporaire de sa femme et de son fils, partis en vacances pour la semaine, pour tenter une aventure amoureuse... Théâtre National de Nice, Promenade des Arts 04 93 13 90 90

EXPOSITION A partir du 17 décembre

ENFANTS DE CHINE, PETITS TIGRES ET JEUNES DRAGONS Le thème de l’enfant est fort ancien dans l’art chinois. L’un des premiers témoignages parvenu jusqu’à nous date du IVe siècle avant notre ère. Tout au long de l’histoire de l’Empire du milieu, cette thématique évoque les codes et les valeurs accumulés par les différentes dynasties jusqu’à l’époque maoïste. Cette exposition montre

NICE

© XDR

quelles approches sociales, morales et esthétiques liées à l’enfant s’expriment à travers les costumes,les objets de la vie quotidienne ou de cour, et qui font, depuis toujours, la splendeur de la Chine. Des oeuvres patrimoniales du musée Guimet et des pièces populaires de la collection Dautresme évoquent les différentes étapes de la vie de l’enfant. De la naissance et au moins jusqu’à l’âge de sept ans, les enfants sont encadrés et protégés par de nombreux us et coutumes, comme le port de chapeaux ou de chaussures à l’image d’animaux protecteurs tel le tigre. Ce n’est qu’une fois l’âge de raison atteint que leurs vêtements et objets personnels les préparent à leurs futures vies d’adultes. Qu’il s’agisse de chapeaux ou de porte-plumes de lettrés pour les garçons, de rouets et de fuseaux pour les filles, ou de robes dragons pour le futur empereur, ces objets étaient censés permettre aux jeunes gens de perpétuer l’héritage de leurs parents. Enfin, la place de l’enfant est redéfinie dans la Chine contemporaine qui, par la politique de l’enfant unique, en fait pour chaque famille un "petit empereur". Musée des Arts Asiatiques, 405, Promenade des Anglais 04 92 29 37 00

MENTON

EXPOSITION Jusqu’ au 7 mai 2012

JEAN SABRIER COLLECTION SEVERIN WUNDERMAN

Cette exposition inaugurale du Musée Jean Cocteau-

SARAH MOON

Sarah Moon est la principale représentante de la photographie de mode dite « impressionniste ». Ses images, dont il se dégage une atmosphère bien particulière, accentuée par des flous orchestrés, sont comme détachées de la réalité et transportent dans un monde onirique, hors du réel et hors du temps. Son travail n’est comparable à aucun autre, c’est ce qui en fait sa force et son originalité et l’a fait reconnaître comme grande dame de la photographie dans son domaine. Après des études de dessin dans une école d’art, Sarah Moon, exerce d’abord dans les domaines de la mode et de la publicité. Mannequin de 1960 à 1966, puis photographe depuis 1970, elle signe quelques-unes des campagnes de publicité les plus créatives notamment celle de Cacharel, en 1967, qui la fait connaître internationalement. Ses images sont diffusées dans de nombreux magazines (Harper’s Bazaar, Vogue, Marie-Claire..) et sont exposées dans le monde entier.L’année 1985 sera un tournant dans sa carrière puisqu’elle décide de ne plus photographier que pour elle-même : « des photos sans commande, pour rien ». Elle obtiendra de nombreuses distinctions, Lion d’Or en 1986 et 1987, Grand Prix National de la Photographie de Paris en 1995 et trouvera une nouvelle reconnaissance internationale en Allemagne, Chine, USA, Russie…Parallèlement, elle réinterprète des contes de Perrault ou d’Andersen et réalise des courtsmétrages, elle se rapproche définitivement du 7e art en 1990 avec la réalisation du long métrage « Mississipi One ». Pour cette présentation à Nice, au Théâtre de la Photographie et de l’Image, Sarah Moon a conçu le parcours de l’exposition et choisi plus de 130 images, réalisées entre 1986 et 2009, en couleur et en noir et blanc. Elle retrace près de trente ans de photographie de l’auteur et montre les différents aspects de son œuvre. En tissant des fils, des correspondances, des histoires entre ses photos, elle nous invite à entrer dans son univers très personnel empreint de trois thèmes : l’évanescence de la beauté, l’incertain et le passage du temps, elle nous transporte une nouvelle fois dans un monde onirique, hors du réel, c’est ce qui en fait sa force et son originalité et l’a fait reconnaître comme grande dame de la photographie. Jusqu’ au 12 février. Théâtre de la Photographie et de l’ Image Charles Nègre, 27 boulevard Dubouchage 04 97 13 42 20

Collection Severin Wunderman présente, près de soixante peintures, dessins, photographies, objets et animations vidéo réalisés entre 1975 et 2010. Passionné par les questions de perspective, Jean Sabrier, artiste français né en 1951 et vivant à Bordeaux, utilise le dessin pour dévoiler la part invisible d’œuvres empruntées à l’histoire de

Omroyeuse n°2 © Collection Aurélie et Sebastien RICHTER

l’art. Soulevant l’étoffe de la représentation, il en donne à voir l’ossature, sous la forme de structures géométriques complexes.Il expose ainsi un nouveau regard sur les histoires peintes, qui sont mises en volume et en mouvement par le biais de pliages, de projections ou de réflexions sur divers objets.Cette pratique du dessin renouvelle

Décembre 2011/Janvier 2012 ■ aria

37


AGENDA CÔTE D’AZUR

Broyeuse au zodiaque, 2007 © Collection Aurélie et Sebastien RICHTER

un art de l’idée, le disegno des artistes et théoriciens de la Renaissance.Les œuvres de l’exposition Jean Sabrier proviennent des collections publiques suivantes : Fonds national d’art contemporain, CAPC Bordeaux, Fonds régional d’art contemporain Aquitaine, Fonds régional d’art contemporain Limousin, Artothèque de Bordeaux, Musée de la Roches sur Yon.

objectif de protéger, développer et faire découvrir un patrimoine national aussi méconnu que varié. Le fonds de poupées et automates, don de Madeleine de Galéa – amie proche d’Ambroise Vollard et collectionneuse passionnée – en fait partie, mais sa présentation pose des questions scénographiques et muséographiques bien différentes que des tableaux ou sculptures. Ces accessoires d’intérieurs, puisque c’est bien de cela qu’il s’agit, appellent à une mise en scène particulière, rendue possible par l’imagination débordante du duo d’on aura tout vu qui a conçu l’exposition dans les moindres détails. On aura tout vu insuffle une

EVÉNEMENT

MENTON

MENTON FÊTE NOËL EN BLANC Les fêtes de fin d'année sont toujours un événement particulier à Menton. Depuis le premier week-end de décembre, la Ville toute entière est plongée dans les lumières...Une atmosphère magique s'installe alors dans les rues, les avenues, les ronds points, qui, cette année, se parent de fontaines de lumières ou encore de sphères lumineuses. Le bord de mer revêt ses stalactites de lumières, qui telle une farandole, épousent les courbes du littoral. Les arbres aux formes coniques fleurissent sur la Promenade du Soleil, tandis que les entrées de la ville voient l'apparition de décorations somptueuses et monumentales... L'esprit de fête règne partout dans la ville et l'enveloppe dans un écrin de lumière. Dans les jardins Biovès, un lac glacé pour les plaisirs de la glisse ! Pendant toute la période des fêtes, enfilez vos gants, doudounes, bonnets et surtout... chaussez les patins ! Prenez un bol d'air en famille ou entre amis à deux pas de la mer... Le Pôle Nord Express ! Dans un décor féérique aux couleurs polaires, le petit train magique est annoncé en gare pour un départ en musique et le plaisir des plus jeunes voyageurs... Et aussi... Sur le mail du bastion, Le marché de Noël ; Dans la vieille ville , Le chemin des crèches ; Mais encore, des spectacles et des animations, de la musique, du cirque, des tours de magie, des ateliers et un grand Concert du Nouvel An ! Avec L’Orchestre Philharmonique du Piémont, Le Ballet Classique de Turin. Direction : Aldo Salvagno. Un programme musical “surprise” et chorégraphique de qualité est attendu afin de pouvoir fêter la nouvelle année dans la joie, l’espoir et l’harmonie ! Dimanche 1er janvier à 17 heures. Du 17 décembre au 8 janvier 2012. Renseignements Office de Tourisme 04 92 41 76 76

Musée Jean Cocteau– Collection Severin Wunderman, 2 Quai Monleon

MONACO

EXPOSITION Jusqu’ au 29 janvier 2012

ON AURA TOUT VU PRÉSENTE LA COLLECTION DE GALÉA Le hasard et la curiosité favorisent les rencontres ; une vitrine devant laquelle on passe, une connaissance en commun, sont autant d’amorces pour une collaboration…En entrant un peu par hasard dans la boutique-atelier de on aura tout vu à Paris, Marie-Claude Beaud, Directeur du Nouveau Musée National de Monaco, a découvert un univers, deux personnalités singulières – celles de Livia Stoianova et de Yassen Samouilov – mais surtout une véritable passion pour la mode, les accessoires et la mise en scène. Au même moment, l’équipe du Musée a défini un projet culturel, «Training for a Museum», ayant entre autres pour

38

Collection Galea Jeune fille à l’ombrelle. Decamps - Paris 1890 © J. P BASCOUL

nouvelle vie aux collections du NMNM, en confrontant deux visions de mode, celle des poupées du XIXe siècle et la leur ! De leur baguette magique ils transforment la Villa Sauber en parcours de découvertes et de surprises, une immersion dans un univers merveilleux et festif, où les frontières du réel sont bousculées. Les tenues Haute Couture prolongent le raffinement de ce monde en miniature, alors que des êtres hybrides jaillissent de leur imaginaire extravagant. Des raouts du Second empire au night clubbing contemporain, de l’étonnant mobilier noir à la magie universelle du blanc, du smoking à la robe de mariée,…  l’exposition

aria ■ Décembre 2011/Janvier 2012

© XDR


AGENDA CÔTE D’AZUR propose une exploration ludique des usages du monde. NMNM – Villa Sauber, 17 avenue Princesse Grace

MONACO Jusqu’ au 02 janvier 2012

LE STYLE ITALIEN ART ET DESIGN A  l’occasion des 150 ans de l’Unité de l’Italie, l’Ambassade  d’Italie  à Monaco organise une exposition inédite d’art et de design où la créativité, le goût et le talent offrent une image stimulante de l’Italie dans les secteurs qui ont toujours promu le Style Italien dans le monde : art, industrie et technologie, mode, cinéma, architecture, style de vie, photographie et publicité. Cet événement consiste à valoriser tous les aspects de la créativité italienne, y compris dans

sa richesse culturelle la plus étendue. L’exposition est réalisée en collaboration avec le studio Massimo & Sonia Cirulli Archive de New York et préparée par des bureaux d’études italiens issus de prestigieuses universités étrangères, afin de donner une clé d’interprétation du «  made in Ital  y  » la plus complète possible. L’installation réalisée par le Studio Costa Progettazioni de Rome sera un parcours multimedia composé d’œuvres d’art, tableaux, affiches publicitaires, objets et études de design, photographies et sculptures qui veulent affirmer comment le "style créatif" italien a contribué à modifier les goûts et coutumes de l’art de vivre mondial. Ce parcours tend à démontrer que les nouvelles créations

d’objets d’usage courant, nés de l’imagination de designers et artistes italiens combinée aux progrès de la vie moderne, ont permis à la créativité d’entrer de manière éclatante dans l’art de vivre, que ce soit en Italie et dans le monde. Le XXème siècle sera raconté à travers une dizaine de parcours, véritables îles de mémoire,qui passeront en revue les "mythes historiques" devenus  des marques contemporaines connues et renommées dans le monde entier  . Une section de l’exposition racontera les grandes entreprises et les grands mythes qui ont fait connaître l’Italie dans le monde  , des exploits de Vittorio Sella, alpiniste, explorateur et photographe de la montagne, à l’expédition Etoile Polaire dirigée par Luigi d’Aosta,

Duc des Abruzzes en 1900, de l’expédition du Navire Rex, Ruban bleu pour la traversée de l’Atlantique en 1932, de la traversée aérienne RomeNew-York-Chicago d’Italo Balbo en 1933 aux exploits sportifs de Fausto Coppi, champion cycliste, dans le Tour de France 1948, au Miracle Economique quand en 1959 l’Italie obtint l’Oscar de la lire, monnaie la plus forte du monde, aux images déchainées de Munari pour le gisement Agip de Cortemaggiore en 1952. Une section spéciale sera dédiée au nautisme et à la navigation, secteur d’excellence  de la créativité italienne dans le monde. L’Exposition présentera une collection spéciale née de la contribution  de tous les stylistes italiens, intitulée  Expression de Style sur le thème du Drapeau

Italien, sous la direction de la Chambre Nationale de la Mode italienne. Quelques chefs-d’œuvre de la   Collection Terruzzi  , constituée par Guido Angelo Terruzzi en cinquante ans, seront exposés pour la première fois. Il s’agit de l’une des collections privées les plus prestigieuses au monde. Grimaldi Forum 00 377 99 99 20 00


Restaurants

sur la plage

en ville

sur le port

à la campagne

Restaurant des Halles

Restaurant L' Esprit du Sud

Le plus ancien restaurant d’Ajaccio. Sous les voutes, différents espaces décorés avec goût et raffinement confèrent à ce lieu un caractère particulier. La table est soignée et vous serez accueillis par une patronne très attentive, côté cuisine, le chef n’est autre que son époux , il vous proposera une cuisine raffinée et traditionnelle avec une carte très variée. Menus à partir de 15 euros, très complets. A découvrir absolument. 4 rue des Halles /20000 Ajaccio Ouvert tous les jours sauf dimanche et lundi Sélectionné dans le Gault Millau 2009. 04 95 21 42 68

Au coeur d' Ajaccio, entre le vieux port et le marché, le restaurant L' Esprit du Sud vous accueille sur sa vaste terrasse inondée de soleil. Dans un cadre moderne, sobre et élégant, la carte vous propose une cuisine variée, qui mêle produits de la mer, sugggestions classiques ou plus surprenantes et spécialités locales, pour satisfaire toutes vos envies. Daniel Felici et son équipe vous reçoivent avec gentillesse et professionnalisme, pour vous faire passer 13 Boulevard Roi Jérôme/20000 Ajaccio un moment aussi sympathique que Ouvert tous les jours 04 95 51 23 81 gustativement agréable...

Retrouvez tous les mois le magazine aria sur le site d’Air Corsica : www.aircorsica.com

Le magazine Aria est une publication Kyrn Editions - Le Ricanto. Ancienne route de Sartene. 20090 Ajaccio. Tél. 04 95 21 51 43

Fax 04 95 21 44 41

e mail : ariagenda@gmail.com



Aria Décembre 2011 - Janvier 2012