Issuu on Google+

L A L ETTRE DE LA

S TOMATOLOGIE par l’Union des Médecins spécialistes en Stomatologie et Chirurgie maxillo-faciale

LS

sepembre 10

e iété d c o e S a Facial de l s o l è l i r x g a n M ème Co 46 rurgie i h C rs t rdelie ogie e o l C o t s a e -L Stom PARIS

Numéro 47

Programme

Mobilisation

o

Ce mois de septembre 2010 sera marqué par

bien choisir ! Face à un gouvernement qui ne

deux évènements majeurs.

cesse depuis trois ans d’humilier les médecins libéraux (cf la campagne de vaccination grippale agences régionales de santé, de diviser sans

t

Tout d’abord le congrès annuel (30 sept/2oct) de la Société

i

Française de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale dont vous trouverez le programme

d

dans ce numéro. Ce congrès

é

H1N1), de donner un pouvoir exorbitant aux

Les deux auront lieu à la fin du mois :

Deux rendez-vous importants

cesse le corps médical (création d’un 3ème collège) il faut impérativement défendre tous les confrères avec un syndicat unitaire cohérent et homogène : la CSMF/UMESPE.

abordera tous les aspects de notre exercice, des

Vous trouverez dans ce numéro l’argumentaire

bases fondamentales de notre spécialité jus-

général de l’UMESPE (branche spécialiste CSMF)

qu’aux contraintes quotidiennes de notre exercice

ainsi

professionnel. Venez nombreux, témoignant ainsi

Stomatos/Maxillos.

que

l’argumentaire

concernant

les

votre attachement à la stomatologie et à la chiSi le gouvernement et certains syndicats

rurgie maxillo-faciale.

« godillots » mettent autant d’énergie à nous diviEn second lieu, les élections (29 septembre) aux

ser c’est qu’il y a urgence à nous rassembler.

unions régionales des professions de santé (URPS) Dr F. Dujarric

des médecins : il s’agit de ne pas se tromper et de

La Lettre de la Stomatologie par l’Union des Médecins Spécialistes en Stomatologie et Chirurgie Maxillo Faciale 79, rue de Tocqueville 75017 PARIS

LS

o m m a i r e INTERET DU CONE BEAM DANS LA GESTION DES

4

PARODONTITES APICALES DE GROS VOLUME :

Directeur de la Publication Dr C. ROUILLON

A PROPOS D’UN CAS CLINIQUE

Rédacteur en Chef Dr F. DUJARRIC Comité de Rédaction Dr F. BILLOT-CHERET Dr A.V. MONS-LAMY Dr S. OSTERMEYER Dr J.B. KERBRAT Dr P. OTTAVI Imprimé en France

15

Cahier Spécial CONGRES

16

Plan de l’Exposition

18

Programme des conférences

31

Spécial Elections URPS

39

Informations syndicales

43

A noter sur votre agenda

ISSN 1296-6339 A l’exclusion des éléments relatifs à la publicité votre correspondance doit être adressée à : U.M.S.C. GOMED 79, rue de Tocqueville 75017 PARIS Tél. 01 44 29 01 23 Fax 01 40 54 00 66

Publicité et Réalisation P.P. COM’ 28, rue des Petites Ecuries 75010 PARIS Tél. 01 42 46 64 75 Fax 01 42 46 02 89 www. ppcom.fr • info@ppcom.fr

L S

N°47 - septembre 10

Informations syndicales

3

imageire

INTERET DU CONE BEAM DANS LA GESTION DES PARODONTITES APICALES DE GROS VOLUME : A PROPOS D’UN CAS CLINIQUE Docteur Faouzia BOUSSETTA – Docteur Eric BONNET

Quel que soit son volume, la parodontite apicale est une

retraiter la dent 35 qui présente une lésion apicale impor-

réaction inflammatoire résultant d’un combat dynamique

tante découverte fortuitement à l’occasion d’un examen

entre d’une part, des agresseurs principalement d’origine

radiographique.

bactérienne, qui, s’organisant, potentialisent leurs viru-

Le patient n’a jamais ressenti de douleur ou de gêne au

lences propres et d’autre part, les défenses de l’organisme

niveau de cette dent.

qui tentent d’endiguer l’infection bactérienne. La conséquence principale de cette «bataille des tranchées», siégeant au foramen apical, est la résorption osseuse qui

II. EXAMEN CLINIQUE

concerne à la fois le périapex et les tissus durs de la dent

L’examen exobuccal ne révèle aucun signe d’asymétrie

(dentine et cément).

faciale.

Plus largement dans le monde, la prévalence de présence

L’examen endobuccal est alors réalisé :

d’une lésion apicale varie de 15 à 75% [RILLIARD et BOU-

- la dent 35 est coiffée d’une couronne céramo-métallique,

CHER, 2001], ce qui place la parodontite apicale dans les

- le sondage périphérique objective une attache parodon-

affections les plus courantes de la planète.

tale intègre,

Les parodontites apicales de gros volume sont qualifiées,

- les palpations, vestibulaire et linguale, sont négatives,

dans la littérature, de «volumineuses» par l’interprétation

- les percussions, axiale et transversale, sont également

des clichés radiographiques : la perte périapicale osseuse

négatives,

est considérée importante, à partir de 8 mm de diamètre,

- la gencive en regard de la dent ne présente ni fistule ni

en général.

tuméfaction.

Au travers d’un cas clinique, nous allons voir que le dia-

Les dents adjacentes sont également examinées : la dent 34

gnostic de ce type de lésion repose principalement sur

est nécrosée (avec un test de sensibilité pulpaire négatif).

l’examen radiographique. Si le cliché rétroalvéolaire (= bidimensionnel) permet d’objectiver la présence d’une

III. EXAMENS RADIOGRAPHIQUES

lésion, le recours à un examen tridimensionnel type Cone

La prise et l’analyse des clichés radiographiques est une

Beam ( =3D) en seconde intention s’avère incontournable

étape incontournable et indispensable en endodontie. Une

afin d’évaluer, d’une part l’étendue de l’atteinte, et, d’autre

radiographie panoramique initiale, complétée de clichés

part, les rapports avec les éléments adjacents.

rétro-alvéolaires, sert à confirmer les conclusions de l’examen clinique.

I. MOTIF DE LA CONSULTATION

Les lésions périapicales sont classiquement caractérisées en

Monsieur Olivier G., âgé de 36 ans et en bon état de santé

radiographie bi-dimensionnelle par un épaississement

général, est adressé au cabinet par son praticien afin de

desmodontal, une interruption de la lamina dura et par

L S

N°47 - septembre 10

4

(...)

Système d’imagerie extra-orale KODAK 9000 3D

L’innovation, à portée de main

ADF 2010 Stand 2P01

NOUVEAU : disponible avec programme 3D “Stitching” Un champ d’examen étendu au prix de la 3D à champ localisé

Assemblage automatique de volumes 3D

Carestream Dental © Carestream Health, Inc., 2010. “Kodak” et les couleurs Kodak sont des marques déposées de Eastman Kodak Company utilisées sous licence.

Examens 3D de plusieurs quadrants

Visitez www.kodakdental.com ou appelez le 00800 4567 7654

*A PPORT

imageire

la présence d’une image radioclaire. L’interprétation de

DE LA

R ADIOGRAPHIE T RIDIMENSIONNELLE (3D)

l’examen radiographique bidimensionnel est limitée par

Voici une coupe de cette tomographie mettant nettement en

des superpositions, distorsions/déformations [GRÖNDAHL

évidence le rapport des images radio-claires avec les apex

et HUUMONEN 2004]. Des lésions de plus de 8 mm peu-

des dents 34 et 35 :

vent être présentes sans image radioclaires ni liseré d’ostéocondensation périphérique (RICUCCI et coll. (2003)).

*I MAGERIE

BIDIMENSIONNELLE

Des clichés mésiocentrés et orthocentrés sont réalisés à l’aide d’un angulateur et objectivent, entre autre, une résorption dentino-cémentaire et une image radio-claire de gros volume en rapport avec la dent 35.

Coupe tomographique mettant en évidence la lésion infectieuse.

L’imagerie 3D est utilisée depuis de nombreuses années dans différentes disciplines médicales mais son utilisation en endodontie restait limitée. Le développement récent d’une nouvelle technologie de tomographie volumique numérisée à faisceau conique, en terminologie anglosaxonne, Cone Beam x-ray Computer Tomography (CBCT),

Radiographie préopératoire de 35

se fonde sur l’enregistrement des données de la région

La taille de la lésion est telle qu’un examen radiographique

d’intérêt sous forme d’un volume cylindrique projeté par un

complémentaire tridimensionnel est demandé. Il s’agit d’un

faisceau de rayons conique. Par une simple rotation à

examen de type tomogaphie volumique par faisceau

360Åã, similaire à celle d’une panoramique, les données

conique (= cone beam), effectué, dans notre cas, avec le

enregistrées permettent la création d’une image en 3D

Kodak 9000 (Kodak Carestream, France).

constituée de voxels (équivalent du pixel pour la 2D).

Dans le cas d’une lésion volumineuse, la radiographie

La précision de cette technologie réside dans la taille du

cherche à déterminer sa source, son étendue et son rapport

voxel qui est plus faible que celle d’un scanner (variant de

avec les structures voisines. Notons que selon ZAIN et coll.

0,08 à 0,15 mm). En effet, on a une meilleure image du

1989, en cas d’image radioclaire de plus de 200 mm_,

fait de l’absence de déformation et de superposition [MAR-

l’incidence du kyste est d’au moins 92%.

MULLA et coll., 2005]. On peut donc, selon HASHIMOTO et coll. (2006), appréhender avec à une meilleure résolution par rapport au scanner, d’une part la morphologie

L S

N°47 - septembre 10

6

(...)

imageire

radiculaire, l’anatomie canalaire de manière plus pré-

par 40 mm; or, ces appareils se caractérisent par une limi-

cise (résorptions, fractures, nombre de canaux, leurs

tation du faisceau de rayons X. Ils respectent donc davan-

convergences/divergences, canaux non-traités...) grâce

tage les organes radiosensibles tels que la cornée, les

à différentes coupes simultanément observées (notam-

glandes salivaires ou la thyroïde d’autant plus qu’ils néces-

ment axiale et proximale) et d’autre part la région péri-

sitent un temps d’irradiation moindre (moins d’une minute)

apicale. Ainsi, peut-on visualiser le volume des lésions

et non continu. A titre de comparaison la dose effective de

osseuses avec précision selon PINSKY et coll. (2006),

deux radios périapicales dans la région molaire a été

leur exacte localisation et leur association à une racine

mesurée à 0,01-0,02 mSV et selon IWAI et coll. (2000) en

en particulier.

utilisant le 3D Accuitomo à 0,006-0,012 mSV.

Selon LOFTHAG-HANSEN et coll. (2007), on détecte 62% de lésions périapicales en plus par rapport à une

*N OUVEL I NDEX P ÉRIAPICAL (NIP)

radiographie intraorale classique. Le CBCT permet donc

Compte tenu de ce nouveau type d’imagerie, Carlos

de voir des lésions plus petites (fig.7), parfois non dia-

ESTRELA et coll. (2008) proposent une nouvelle classifica-

gnostiquées [NAKATA et coll. 2006]. Découvertes plus

tion des lésions périapicales basée sur leur altération

précocement, le traitement endodontique de ces lésions

osseuse. Il attribue un «score» en fonction du diamètre des

aura de meilleurs résultats selon FRIEDMAN (2002).

défauts osseux, affecté d’une variable suivant le degré d’at-

Le CBCT apporte également un intérêt dans la planifica-

teinte des corticales (fig.8 et 9). Néanmoins, cette classifi-

tion pré-chirurgicale. Outre l’épaisseur des corticales, la

cation n’est mise en corrélation avec aucun pronostic ou

quantité d’os spongieux, les fénestrations, la forme des

plan de traitement.

maxillaires, l’inclinaison des racines, on peut localiser certaines structures anatomiques redoutées par le chirurgien dentiste (sinus maxillaires, nerf alvéolaire inférieur et artère palatine dans leur trajet intraosseux uniquement). Par exemple, le canal alvéolaire inférieur est identifié dans tous les cas mais dans moins de 40% des cas en utilisant une radio conventionnelle [VELVART et coll., 2001]. En terme de lecture, si le scanner montre des artefacts importants au niveau des éléments métalliques, pour le cone beam, en revanche, ces artefacts de l’image peuvent être diminués, notamment par le biais du traitement

Le nouvel index périapical selon ESTRELA et coll. à partir de

d’image.

l’examen radiographique réalisé par le cone beam.

Indépendamment de ces qualités d’imagerie, la dose

[ESTRELA et coll. dans Journal of Endodontics, 2008, Vol. 34,

effective est réduite comparée aux autres imageries

nÅã11, 1325-1331].

médicales conventionnelles. En effet, la plupart des applications endodontiques nécessitent un petit champ visuel ( = Field Of View) estimé, en moyenne, à 40 mm

8

(...)

imageire

phérique. Les tests de sensibilité pulpaire sont négatifs, ainsi que les réponses à la percussion et à la palpation, sauf en cas d’exacerbation aiguë secondaire. Le diagnostic est de fait essentiellement radiographique. Lorsque de telles lésions augmentent de volumes, des rapports de contiguïté s’établissent avec les apex des dents voisines, ce qui implique donc de tester la sensibilité pulpaire des dents en rapport avec la lésion afin de déterminer celle(s) qui en est(sont) la cause. La croissance de ces lésions peut entraîner des versions/migrations et/ou des mobilités dentaires ainsi qu’une voussure dure à la palpation dans le vestibule. Rappelons que le diagnostic différentiel entre granulome et kyste ne peut être certain qu’après analyse anatomopathologique.

* D IFFÉRENTIEL Les principaux diagnostics différentiels sont représentés par le kératokyste et l’améloblastome (= tumeur odontogénique bénigne à potentiel invasif local). En général, les dents sont vitales. Toutes ces lésions peuvent prendre un aspect radiologique voisin et seul l’examen anatomopathologique per-

Exemples de détermination du nouvel index périapical à partir de

met parfois de poser le diagnostic positif.

la représentation schématique de prémolaires.

L’intégrité de l’attache parodontal et l’observation sous

[ESTRELA et coll. dans Journal of Endodontics, 2008, Vol. 34,

microscope opératoire permet également d’écarter la pré-

nÅã11, 1325-1331].

sence d’une fêlure.

*E TIOLOGIE dent 35 présente une obturation endocanalaire incom-

IV. DIAGNOSTIC

plète et non étanche.

*P OSITIF Les Parodontites Apicales Chroniques correspondent à des

La dent 34 est nécrosée. La cause majeure d’échec d’un

pathologies pulpo-parodontales sans douleurs (ou

traitement endodontique est due à la persistance d’une

minimes). Il s’agit d’une réponse inflammatoire de défense

infection microbienne au niveau apical (obturation cana-

des tissus périapicaux, dans laquelle la composante prolifé-

laire incomplète) (FIGDOR (2002). L’apparition d’une

rative (tissu de granulation) l’emporte sur la composante

inflammation pulpaire et d’une lésion périapicale, sont la

exsudative (abcès). L’absence de douleur s’explique par

conséquence directe d’une contamination bactérienne

l’absence de surpression du fait de la réaction osseuse péri-

(Kakehashi et coll.,1965) organisées en biofilm [NAIR,

L S

N°47 - septembre 10

9

(...)

imageire

1987 et 2002]..

thérapeutique, l’abord chirurgical est envisagé alors en seconde intention. A ce moment là, seul l’accès est chirurgi-

L’importance des anaérobies strictes dans les infec-

cal, les autres étapes ne correspondent qu’à l’application

tions d’origine endodontique a été mise en évidence

des règles de l’endodontie, dont le but est de sceller de

par MÖLLER en 1966.

manière étanche le système canalaire et ses portes de sor-

La percolation bactérienne semble donc être l’étiolo-

ties.

gie principale de ces lésions périapicales.

L’extraction de la dent causale ne se présente qu’en ultime recours après que tous les autres traitements aient échoué

V. TRAITEMENT

dans la réhabilitation de la santé périapicale.

L’examen tridimensionnel nous permet d’anticiper et d’orienter notre choix thérapeutique. De fait, le curetage d’emblée de la lésion semble compromis. D’une part, le praticien s’expose à la difficulté de cureter l’intégralité de la lésion étant donnée sa taille. Mais également au risque de léser le nerf dentaire inférieur. Il est décidé d’éliminer l’infection bactérienne en traitant endodontiquement par voie orthograde les dents 34 et 35. En effet, les lésions d’origine endodontique en rapport avec le canal, source de la contamination bac-

Planification thérapeutique en endodontie d’une dent présentant

térienne, sont susceptibles de guérir dans la mesure

une parodontite apicale selon CARON et MACHTOU (2006).

où la source de la contamination est jugulée par une

[REALITES CLINIQUES Vol. 17, nÅã 3, 2006, 307-316]

mise en forme correcte, une décontamination maximale et une obturation tridimensionnelle du système

*S ÉANCE 1 :

endodontique. L’endodontie par voie orthograde est

Dépose de la suprastructure prothétique de la dent 35 et

donc la thérapeutique de choix en première inten-

pulpectomie de la dent 34 sous microscope opératoire et

tion. L’hydroxyde de calcium est un traitement qui

sous champ opératoire caoutchouté. Un important suinte-

continue à démontrer ses qualités dans la prise en

ment purulent est drainé via le canal radiculaire de la dent

charge des lésions de gros volume, en présence

35.

d’une dent symptomatique, d’anatomie complexe ou

Drainage purulent transcanalaire après la dépose de l’inlay core.

de retraitement. L’utilisation de cette médication en inter-séances prédispose l’endodonte à l’obturation dans de meilleures conditions, de désinfection notamment.

Uniquement et seulement en cas d’échec de cette

L S

N°47 - septembre 10

10

(...)

imageire

L’élimination de l’étiologie des LOE rend possible la cicaLe réseau canalaire est alors nettoyé et mis en forme en

trisation périapicale. Celle-ci est influencée par des fac-

utilisant une séquence Hero Shaper

(Micro-Méga,

teurs locaux (étendue de la destruction des tissus périapi-

Besançon, FRANCE) classique sous irrigation continue

caux, localisation) et des facteurs systémiques (âge, état

d’hypochlorite de sodium à 2,5 %.

de santé). A partir de deux mois des signes radiologiques sont

Une médication temporaire à base d’hydroxyde de cal-

observables. Un changement de densité, une néotrabécu-

cium est enfin mise en place.

lisation à partir des marges du défauts et une réhabilita-

Un pansement coronaire type IRM (Dentsply-Maillefer,

tion de la lamina dura en l’absence de symptômes et des

Ballaigues, SUISSE) permet de sceller la cavité d’accès de

tissus mous sains sont des indices d’une guérison en

manière étanche.

cours.

Rétroalvéolaire de 34

Le contrôle radiographique à 1 an objective la réparation

et 35 après mise en

«ad integrum» des tissus périapicaux.

place d’hydroxyde de radiographie de

calcium.

controle à 1 an post opératoire mettant en évidence la cicatrisation osseuse.

*S ÉANCE 2 : Une semaine plus tard, l’hydroxyde de calcium est éliminé par irrigation à l’hypochlorite de sodium. Le canal ne présentant plus de suintement peut être asséché grâce

*C A S

aux cônes de papier stériles. L’obturation définitive à la

D E L A C I C AT R I S AT I O N D E S L É S I O N S AYA N T D É T R U I T

LES CORTICALES

gutta percha thermocompactée scelle de manière étanche

:

CICATRISATION FIBREUSE

Les défauts osseux circonscrits semblent avoir le potentiel

les réseaux endocanalaires.

de se régénérer spontanément, à condition de ne pas Le patient est ensuite réadressé à son praticien traitant

dépasser une taille appelée “défaut de taille critique”. Si

afin que ce dernier réalise une obturation coronaire

cette taille critique est atteinte (si le défaut est très impor-

étanche (résine composite) sur 34 et un inlay core et une

tant ou s’il y a destruction des deux corticales), l’os péri-

dent provisoire (mise en fonction) sur 35 en attendant la

phérique ne se reconstitue que sur une certaine distance

cicatrisation.

à partir des bords du défaut. Le reste du défaut présente une réparation par un tissu fibreux dense, non inflamma-

VI. PRONOSTIC ET CICATRISATION

toire, provenant de la migration plus rapide des fibro-

Le pronostic est très bon étant donné que la perméabilité

blastes et cellules épithéliales, rentrés en compétition avec

apicale a été obtenue et que la désinfection canalaire a

les ostéoblastes ce qui bloque la régénération osseuse

pu être optimale.

(fig.20). Ce phénomène est d’autant plus favorisé que le

L S

N°47 - septembre 10

12

(...)

périoste est détruit. En effet, sa couche interne au contact

BIBLIOGRAPHIE

de la corticale, est particulièrement riche en cellules

1. NAIR PNR. Apical periodontitis: a dynamic encounter between root canal infection and host response. Periodontol 2000. 1997;13:121-148.

ostéoprogénitrices et en éléments vasculaires. Il joue donc normalement un rôle primordial dans le processus de réparation.

VII. CONCLUSION

Ce cas clinique a permis de mettre en évidence que, au même titre que les parodontites apicales de petite taille, les parodontites apicales de gros volumes, peuvent parfaitement cicatriser. La percolati0on bactérienne constituant la principale étiologie, l’élimination de cette dernière par voie orthograde conduit dans la majorité des cas à une guérison du périapex quelque soit la taille de la lésion initiale si, et seulement si, les protocoles de désinfection endodontique sont scrupuleusement respectés. Ce n’est qu’en cas d’échec du traitement orthograde que la microchirurgie endodontique est envisagé. L’examen tridimensionnel type Cone Beam, au travers de cette troisième dimension, nous fournit des informations précieuses et permet la planification thérapeutique adéquate.

2. RILLIARD F et BOUCHER Y. Epidémiologie en endodontie. Réalités clin 2001;12:131-138. 3. ZAIN RB, ROSWATI N, ISMAIL K. Radiographic evaluation of lesion sizes of histologically diagnosed periapical cysts and granulomas. Ann Dent. 1989;48(2):3-5,46. 4. MARMULLA R, WÖRTCHE R, MÜHLING J, HASSFELD S. Geometric accuracy of the NewTom 9000 Cone Beam CT. Dentomaxillofac Radiol. 2005; 34(1):28-31. 5. HASHIMOTO K, KAWASHIMA S, ARAKI M, IWAI K, SAWADA K, AKIYAMA Y. Comparison of image performance between cone-beam computed tomography for dental use and four-row multidetector helical CT. J Oral Sci. 2006;48(1):27-34. 6. PINSKY HM, DYDA RW, MISCH KA, SARMENT DP. Accuracy of three-dimensional measurement using cone-beam CT. Dentomaxillofac Radiol. 2006;35:410-416. 7. LOFTHAG-HANSEN S, HUUMONEN S, GRÖNDAHL K, GRÖNDAHL HG. Limited cone-beam CT and intraoral radiography for the diagnosis of periapical pathology. Oral Surg Oral Med Oral Pathol Oral Radiol Endod. 2007;103(1):114-9. 8. NAKATA K, NAITOH M, IZUMI M, INAMOTO K, ARIJI E, NAKAMURA H. Effectiveness of dental computed tomography in diagnostic imaging of periradicular lesion of each root of a multirooted tooth: a case report. J Endod. 2006;32(6):583-7. 9. FRIEDMAN S. Prognosis of initial endodontic therapy. Endod Topics. 2002;2:59-98. 10. VELVART P, HECKER H, TILLINGER G. Detection of the apical lesion and the mandibular canal in conventional radiography and computed tomography. Oral Surg Oral Med Oral Pathol Oral Radiol Endod. 2001;92(6):682-8. 11. IWAI K, ARAI Y, HASHIMOTO K, NISHIZAWA K. Estimation of Effective Dose from Limited Cone Beam X-ray CT Examination. Japan Dent Radiol. 2000;40(4):251-259. 12. ESTRELA C, BUENO MR, AZEVEDO BC, AZEVEDO JR, PECORA JD. A new periapical index based on cone beam computed tomography. J Endod. 2008;34(11):1325-31. 13. KAKEHASHI S, STANLEY HR, FITZGERALD RJ. The effects of surgical exposures of dental pulps in germ-free and conventional laboratory rats.Oral Surg Oral Med Oral Pathol. 1965;20:340-349. 14. NAIR PNR. Light and electron microscopic studies of root canal flora and periapical lesions. J Endod. 1987;13:29-39. 15. NAIR PNR. Pathobiology of the periapex. Dans : Pathways of the pulp. 8ème édition COHEN S, BURNS RC, editors 2002. St Louis: CV Mosby. 16. MÖLLER AJR. Microbiological examination of root canals and periapical tissues of human teeth (dissertation). Göteborg, Sweden : University of Göteborg, 1966. 17. CARON G, MACHTOU P. La planification thérapeutique en endodontie : une ou plusieurs visites ? Réalités Cliniques. Vol. 17, n° 3, 2006, 307-316. 18. CAVEZIAN R, PASQUET G, BEL G, BALLER G. Diagnostic des images radioclaires dans Imagerie dento-maxillaire : approche radio-clinique. 3ème édition, éditeur : MASSON, 2006.

L S

N°47 - septembre 10

13

Nous n’avons pas d’autres ressources que celles de vos cotisations

Adhérez! Aidez-nous à Vous défendre et à vous représenter COTISEZ ! L S

LA LETTRE

Le monde bouge ... l’UMSC et les stomatos aussi.

Taux Plein. . . . . . . . . . . . 200 € Salariés . . . . . . . . . . . . . 120 €

DE LA

S TOMATOLOGIE

Stomatologie et Chirurgie maxillo-faciale

dans ce numéro

imagerie... implantologie...

Alors pour Agir et Réagir abonnez-vous à La Lettre de la Stomatologie.

Internes et CCA. . . . . . . gratuit Soutien. . . . . . . . . . . . . . 275 €

JUIN 06 Numéro 30

par l’Union des Médecins spécialistes en

Parcours de soins Bientôt une solution ! Comme vous le savez tous la mise en place effective (janvier 2006) du parcours de soins a divisé les rangs des stomatos. - d’un coté les omnipraticiens qui subissent une concurrence déloyale vis à vis des confrères odontologistes par un moindre remboursement de leur patient ( au maximum 2,5€ par feuille de soins) - de l’autre les stomatos médico chirurgicaux qui grâce au parcours de soins ont obtenu la possibilité d’utiliser un dépassement d’honoraire ( DA de 17%) ce qui est non négligeable sur les petits actes. A plusieurs reprises l’UNCAM nous a proposé un avenant conventionnel mettant l’activité dentaire (y compris les avulsions et les kystes) hors parcours confortant les omnipraticiens mais privant les confrères médico chirurgicaux secteur I de toute possibilité de DA pour les petits actes de chirurgie buccale. Refusant qu’une partie des confrères soit pénalisée, nous nous sommes opposés à ces avenants mais en suggérant à l’Assurance Maladie les propositions suivantes : Accepter de mettre l’activité dentaire hors parcours de soins mais à deux conditions : - obtenir des revalorisations significatives d’honoraires sur des actes tels que « résection apicale, alvéolectomie » qui sont sous rémunérés et en plus gagnants dans la CCAM ! - obtenir la certitude que l’activité dentaire des stomatos soit superposable à celles des odontologistes mêmes coefficients d’actes, participation au BBD, etc

11-13 octobre 06 BESANÇON 42è Congrès National de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale

A trois reprises, j’ai rencontré les responsables nationaux de l’Assurance maladie pour expliquer notre position et faire valoir notre légitime et juste revalorisation : - légitime car ces actes ont été scorés à des valeurs supérieures à celles de la NGAP et que nous ne pouvons pas en profiter car la CCAM dite dentaire est pour l’instant bloquée - juste car ces actes sont sous valorisés et n’ont connu aucune augmentation depuis des dizaines d’années. ... suite page 3

Retraité . . . . . . . . . . . . . . 100 € MONTANT DE L’ ABONNEMENT (4 numéros par an)

Cette cotisation est entièrement déductible... ...et vous donne le droit de recevoir

1 an . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .26 €

certaines publications de l’UMSC

2 ans . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .49 €

Adhésion et/ou Coupon d’abonnement à retourner à : U.M.S.C. GOMED 79, rue de Tocqueville 75017 PARIS Tél. 01 44 29 01 23

Nous sommes là pour défendre vos conditions d’exercice. Si vous connaissez des difficultés relationnelles avec votre CPAM pensez à nous en parler et nous vous défendrons !

❒ J’adhère à l’UMSC et je verse la somme de ......................................... en règlement de ma cotisation syndicale pour l’année 2010 à l’Union des Médecins Spécialistes en Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale ❒ 2 ans (49 €) ❒ Je m’abonne à La Lettre de la Stomatologie pour ❒ 1 an (26 €) Envoyer le journal à : ❒ Adresse domicile ❒ Adresse professionnelle Nom : ...............................................................................Prénom :............................................................. Adresse professionnelle : ............................................................................................................................... Tél. : .................................................................................. Fax :..................................................................

E.mail ........................................................................................................................................................ Né(e) le : ........................................................................... à : ..................................................................... Année de :.........................................................................Année d’installation :........................................... Secteur conventionnel :

❒1

❒2

❒ Non conventionné

Autre discipline ne donnant pas droit au cs :................................................................................................... Réglement par chèque et réponse à retourner à :

U.M.S.C. - GOMED - 79, rue de Tocqueville 75017 PARIS Tél. 01 44 29 01 23

L S

N°47 - septembre 10

14

spécial congrès

46ÈME CONGRES DE LA SOCIÉTÉ FRANCAISE DE STOMATOLOGIE ET CHIRURGIE MAXILLO FACIALE Président : Docteur Francis DUJARRIC

30 SEPTEMBRE, 1ER ET 2 OCTOBRE 2010

C AMPUS DES C ORDELIERS, PARIS

Programme Partenaires : Collège Hospitalo-Universitaire de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie - Fédération de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-Faciale - Association Française des Jeunes Chirurgiens Maxillo-Faciaux - Société Médicale d’Orthopédie Dento-Maxillo-Faciale - Société Française de Dermatologie - Société Francophone de Médecine Buccale et Chirurgie Buccale Société Française d’Oto-Rhino-Laryngologie - Société Suisse de Chirurgie Maxillo-faciale - Société Royale Belge de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale - Collège National Marocain de Chirurgie Maxillo-Faciale - Société Tunisienne de Chirurgie MaxilloFaciale - Société Tunisienne d’Imagerie, Médecine et Chirurgie Buccales - Société Roumaine de Stomatologie - International Master Course in Implantology - Association Dentaire Française - Institut National du Cancer Site internet : www.sfscmf.fr

L S

N°47 - septembre 10

15

Email : contact@sfscmf.fr

spécial congrès

Plan de l’exposition

L S

N°47 - septembre 10

17

spécial congrès

Le programme du congrès ... en détail M ERCREDI 29 SEPTEMBRE A MPHITHÉÂTRE G. R OUSSY

ture (88-Co-Ch2a) (8’) GK. AKA et al. - Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, CHU de Cocody, Abidjan Unité de Formation et Recherche des Sciences Médicales, Abidjan

Dents de sagesse et stomatologie Modérateurs : P. Delcampe, JP. Fusari

Cours Pré-congrès Prothèses sur implants Avec la participation de la société Implants Diffusion International Responsable : Xavier POUYAT 1ère partie : cours théorique

12h08- Comparatif des pratiques d’avulsion des troisièmes molaires mandibulaires en France et en Russie (51-Co-Ch2a) (8’) A. CLEMENT et al. Service de chirurgie maxillo-faciale, Centre hospitalo-universitaire I.P. Pavlov, Saint-Pétersbourg, Russie - Service de chirurgie maxillo-faciale, Centre hospitalier Saint-Jean, Perpignan, France. 12h16- Mise au point au sujet de classification des troisièmes molaires (52-Co-Ch2a) (8’) A. CLEMENT et al. Service de chirurgie maxillo-faciale, Centre hospitalo-universitaire I.P. Pavlov, Saint-Pétersbourg, Russie - Service de chirurgie maxillo-faciale, Centre hospitalier Saint-Jean, Perpignan, France. 12h24- Retentissement fonctionnel selon l’âge de l’avulsion des dents de sagesse (48-Co-Ch2a) (8’) E. MALADIERE et al. Service de chirurgie maxillo-faciale, Centre hospitalier Saint-Jean, Perpignan, France.

La prothèse sur implants intra-oraux 9h00- La prothèse sur implants, une équipe gagnante (30’) - Xavier POUYAT 9h30- La prothèse sur implants pour les nuls (30’) - Jacques DICHAMP 10h00- Implantologie, discipline prothétique incontournable (30’) - F. BUYTARD 10h30- Questions – réponses

12h32- Vicryl rapide versus vicryl normal après avulsion de dents de sagesse : étude prospective

Prothèses sur implants extra-oraux

à propos de 40 patients (189-Co-Ch2a) (8’) B. BERTRAND et al. Service de Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie, CHU Timone, Marseille 12h40- Dents de sagesse et juirsprudences (174-Co-Ch2a) (8’) O. RAZOUK et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI 12h48- Complications neurologiques linguales liées à l’utilisation des masques laryngées et à l’intubation trachéale (182-Co-Ch2a) (8’) L. GUYOT et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Stomatologie et Plastique de la Face, CHU Nord, Marseille 12h56- Discussion 13h10- Déjeuner, visite des stands

11h00- Similitudes et différences chirurgicales entre implants extra et intra-oraux (30’) - Pierre SABIN 11h30- Prothèses sur implants extra-oraux (30’) - Jacques DICHAMP 12h00- Questions – réponses 12h30- Pause déjeuner

2ème partie : cours pratique sur fantôme 14h00- 2èmes prises d’empreintes : étapes de réalisation et relations avec le labo (prothèses intraorales) (90’) Société Implants Diffusion International (IDI) 15h30- Techniques spécifiques aux épithèses extra-orales (90’)

Chirurgie dento-alvéolaire : conservation et aménagement des tissus osseux et muqueux Modérateurs : L. Benslama, F. Dujarric, C. d’Hautuile

J EUDI 30 SEPTEMBRE A MPHITHÉÂTRE FARABEUF Chapitre 2a Chirurgie dento-alvéolaire Thème principal du congrès Responsable scientifique de la séance : Francis DUJARRIC

14h15- Préserver et optimiser le volume osseux en implantologie. Apports des nouvelles technologies (100-Co-Ch2a) (20’) M. DAVARPANAH et al. Service d’Odonto-Stomatologie de l’Hôpital Américain de Paris 14h45- Aménagements muqueux péri implantaire (223-Co-Ch2a) (20’) Hadi ANTOUN Praticien libéral, Paris 15h15- Le PRF : une alternative au prélèvement du tissu conjonctif palatin dans le recouvrement des récessions parodontales. Résultats à 2 ans (70-Co-Ch2a) (8’) B. STRAUB et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Centre Hospitalier Lyon Sud, PIERRE BENITE 15h23- Les dérivés de la matrice amélaire dans la régénération des défauts intra-osseux (197-Co-Ch2a) (8’) S. HIDAYA et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI

Pathologie infectieuse en stomatologie Modérateurs : F. Dujarric, F. Schaudel 9h15- Traitement et retraitement endodontique orthograde (220-Co-Ch2a) (45’) Anne CLAISSE-CRINQUETTE - CHRU de LILLE - Praticien libéral, Lambersart 10h00- Traitement endodontique rétrograde ou une nouvelle vision de la chirurgie endodontique (220-Co-Ch2a) (45’) Bertrand KHAYAT - Praticien libéral, Paris 10h45- Résection apicale : Etude prospective de 143 cas (237-Co-Ch2a) (10’) O. RAZOUK Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale Hôpital de la Salpêtrière, Paris Université Pierre et Marie Curie, Paris VI 10h55- Pause, visite des stands 11h20- Point actuel sur l’infection focale d’origine bucco-dentaire (40-Co-Ch2a) (8’) S. PERSAC et al. - Service de chirurgie maxillo-faciale et de stomatologie, CHU de Rouen 11h28- Prise en charge d’une thrombose du sinus caverneux d’origine infectieuse apico-dentaire : à propos d’un cas (96-Co-Ch2a) (8’) G. CHEBBI et al. Service de Stomatologie, Chirurgie Maxillo-Faciale, Plastique et reconstructrice, CHU, Strasbourg 11h36- Foyers infectieux bucco-dentaire et chirurgie orthopédique : vers un consensus professionnel (219-Co-Ch2a) (8’) F. SCHAUDEL et al. Société Française de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale 11h44- Cellulite orbitaire ; complication révélatrice de pan-sinusite chronique : à propos de 5 cas (125-Co-Ch2a) (8’) B. ABIR et al. Service de Chirurgie plastique et stomatologie - Hôpital militaire d’instruction Med V, Rabat. Maroc 11h52- Ostéo-méningo-encéphalite et cellulite retro-orbitaire compliquant une stapylococcie maligne de la face : à propos d’un cas (89-Co-Ch2a) (8’) KR. KOUAKOU et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale - CHU de Cocody, Abidjan - Unité de Formation et Recherche des Sciences Médicales, Abidjan 12h00- Tuberculose de la glande sous-maxillaire : à propos d’une observation et revue de la littéra-

L S

N°46 -juin 10

Ostéonécrose des mâchoires : bisphosphonates et radiothérapie 15h31- Ostéonécrose des maxillaires sous biphosphonates. A propos de 49 cas (61-Co-Ch2a) (8’) A. ZAKHAR et al. Département Universitaire de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie Département Universitaire de médecine générale, CHRU, Lille - Département Universitaire de Rhumatologie - Service d’odontologie, CHU de Lille 15h39- Ostéochimionécrose et bisphosphonates: traitement médical versus chirurgical (124-CoCh2a) (8’) C. AUBERT et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale - CHU Saint Pierre, Bruxelles, Belgique 15h47- Prévention de l’ostéoradionécrose des maxillaires (93-Co-Ch2a) (8’) A. OUKERROUM et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août, CHU de Casablanca, Maroc 15h55- Education thérapeutique du patient pour la prophylaxie fluorée des patients bénéficiant d’une radiothérapie des voies aéro-digestives supérieures (200-Co-Ch2a) (8’) M. BONDAZ et al. Service de Chirurgie Maxillofaciale, Chu Pellegrin, Bordeaux 16h03- Discussion 16h15- Pause, visite des stands

Traumatologie dento-alvéolaire – reconstruction alvéolaire 16h35- Les traumatismes alvéolo-dentaires. Etude prospective de 60 cas au service de Stomatologie du CHU Aristide le Dantec de Dakar (Sénégal) (102-Co-Ch2a) (8’) S. TOURE et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-Faciale - Service d’ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale,CHU A. Le Dantec, Dakar

18

(...)

spécial congrès

16h43- La distraction symphysaire : protocole simplifié (221-Co-Ch6a) (10’) C. SAVOLDELLI et al. Service d’ORL et de chirurgie maxillo-faciale, Hôpital Pasteur, Nice - Service de chirurgie maxillo-faciale, Hôpital A. Michallon, Grenoble 16h53- Discussion

Chapitre 4b La reconstruction du maxillaire Responsable scientifique : Jean-Paul MENINGAUD

Chapitre 3a Pathologie tumorale bénigne et maligne Responsable scientifique de la séance : Francis DUJARRIC Modérateurs : A. Chekkoury-Idrissi, L. Benslama

La reconstruction du maxillaire Modérateurs : JP. Meningaud, H. Bénateau, B. Laure

17h00- Myélome multiple révélé par une tumeur mandibulaire : à propos d’un cas (126-Co-Ch2a) (10’) A. CHEKKOURY-IDRISSI et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Service d’hématologie clinique - Service de radiologie, Hôpital du 20 Août, CHU de Casablanca, Maroc Service de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale, Hôpital Ibn Tofail, Marrakech, Maroc 17h10- Le mélanome muqueux : A propos de 6 cas et revue de la littérature (8-Co-Ch2a) (10’) C. RICOUR et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital Roger Salengro, Lille 17h20- Mélanome malin primaire de la muqueuse de la cavité buccale (A propos de trois cas et revue de la littérature) (38-Co-Ch2a) (10’) M. MOUKRAM et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août, CHU de Casablanca, Maroc 17h30- « Epulis » d’évolution agressive : problèmes diagnostiques, histologiques, et thérapeutiques à propose de deux observations (79-Co-Ch2a) (10’) M. ASSELBORN et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillofaciale, Service d’Anatomopathologie, Centre Hospitalier Lyon Sud, Pierre Bénite

17h40- Tumeurs des glandes salivaires accessoires : Etude épidémiologique de 29 cas (120-CoCh2a) (10’) F. HAJJI et al. Service de Chirurgie Plastique et Stomatologie, Hôpital Militaire d’Instruction Mohammed V de Rabat, Maroc

17h50- Le carcinome hyalinisant à cellules claires des glandes salivaires accessoires : a propos d’un cas gingival maxillaire et revue de la littérature (83-Co-Ch2a) (10’) B. CHATELAIN et al. Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Laboratoire Intervention, Imagerie, Ingénierie et Innovation en Santé (Li4S) – INSERM - Service d’Anatomie pathologique, Hôpital Jean Minjoz, CHU de Besançon 18h00- Prise en charge d’un carcinome épidermoïde de la cavité buccale pendant la grossesse : à propos d’un cas et revue de la littérature (66-Co-Ch2a) (10’) AS. RICARD et al. Service de Chirurgie Maxillofaciale, Chu Pellegrin, Bordeaux - Service de Radiothérapie Oncologie, Hôpital Saint-André, Bordeaux 18h10- Etude de la durée d’hospitalisation des lambeaux libres dans la reconstruction des cancers de la cavité orale et de l’oropharynx dans le cadre de la nouvelle tarification à l’activité française (84-Co-Ch2a) (10’) A. GIROD et al. Service de Chirurgie Cervico-faciale, Institut Curie, Paris 18h20- Régression d’un lymphangiome parotidien traité par photothérapie dynamique interstitielle (195-Co-Ch2a) (10’) C. BERTOLUS et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI 18h30- Discussion

J EUDI 30 SEPTEMBRE A MPHITHÉÂTRE B ILSKI -PASQUIER Chapitre 7a Prise en charge des malformations crânio-maxillofaciales Responsable scientifique : Etienne SIMON 9h00- Mise au point : la reconstruction orbitaire chez l’enfant (106-Co-Ch7a) (8’) E. SIMON et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Plastique, Hôpital Central CHU Nancy 9h08- Discussion 9h10- Kyste congénital du dorsum nasal à extension intracrânienne (1-Co-Ch7a) (6’) J. CHAMPIN et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Chirurgie Plastique et Esthétique et Stomatologie, Service de Neurochirurgie, Service de Radiologie, Hôpital Nord, CHU de Saint Etienne 9h16- Lambeau D’Abbé et réparation des séquelles de fentes labiales. A propos d’un cas (7-CoCh7a) (6’) T. LABIAD et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital 20 août, CHU Ibn Rochd de Casablanca 9h22- Etude anatomopathologique de l’hypercondylie mandibulaire. A propos de 14 cas (56-CoCh7a) (6’) A. WISS et al. Département Universitaire de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie, Hôpital Roger Salengro CHU, Lille 9h28- Prise en charge des malformations faciales de patients atteints d’un syndrome de Marfan dans le service de Chirurgie Maxillo-Faciale de l’Hôpital Femme-Mère-Enfant de Lyon (94-Co-Ch7a) (6’) JC. BAYOL et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie, Hôpital Femme-Mère-Enfant, BRON 9H34- Discussion 9h39- La transition fronto-temporale dans les trigonocéphalies (107-Co-Ch7a) (6’) M. STRICKER et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Plastique, Hôpital Central CHU Nancy 9h45- Fentes labio-palatines : observation de 10 cas de greffes osseuses alvéolaires avec implants suivis 10 ans (119-Co-Ch7a) (6’) A. PAULUS et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie, Hôpital Femme-Mère-Enfant, BRON 9H51- Intérêt des techniques d’imagerie modernes dans la prise charge chirurgicaledes malformations faciales (192-Co-Ch7a) (6’) A. KITSIOU et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Plastique, Hôpital Central CHU Nancy 9h56- Discussion

L S

N°47 - septembre 10

20

11h00- Vascularisation du maxillaire - étude anatomique et applications chirurgicales (121-CoCh4b) (7’) G. TOURE et al. Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Hôpital Villeneuve St Georges - Paris 12, Faculté de Médecine - Service de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique, Groupe Henri Mondor-Albert Chenevier - Assistance Publique Hôpitaux de Paris, France 11h07- Reconstruction du prémaxillaire par distraction. A propos de 3 cas (160-Co-Ch4b) (7’) E. KALUZINSKI et al.Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie, CH Louis Pasteur, Cherbourg - Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Plastique, CHU Côte de Nacre, Caen 11h14- Reconstruction du prémaxillaire par technique de Masquelet modifiée pour séquelle de fente nasolabiopalatine : revue littérature à propos d’un cas (3-Co-Ch4b) (7’) M. MEZIANE et al. Service de chirurgie maxillo-faciale, Hopital Trousseau, Chambray les Tours, France 11h21- Allotransplantation et reconstruction du maxillaire (58-Co-Ch4b) (7’) JP. MENINGAUD et al. Université du Val de Marne-Paris12 - Service de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique, CHU Henri Mondor, Créteil 11h28- Reconstruction pluritissulaire de l’étage moyen de la face par distraction ostéogénique chez des patients traumatisés balistiques (113-Co-Ch4b) (7’) H. BENATEAU et al. Service de chirurgie maxillo-faciale, CHU de Caen - Service de chirurgie maxillo-faciale, CHU de Rouen 11h35- Reconstruction maxillo-mandibulaire avec un lambeau libre de péroné (188-Co-Ch4b) (7’) B. LAURE et al. Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Plastique de la Face, CHU Trousseau, Tours

Chirurgie reconstructrice crânio-maxillo-faciale (malformations exclues) Communications hors thème 11h42- Devenir de l’ossification et aspects cliniques dans les cranioplasties en hydroxyapatite pour les larges defects craniens (64-Co-Ch4b) (7’) H. HARDY et al. Service de chirurgie maxillofaciale, Service de neuroradiologie, Service de neurochirurgie, CHRU Charles Nicolle, Rouen 11h48- Prise en charge de l’ostéoradionécrose mandibulaire par lambeau ostéopériosté (72-CoCh4b) (7’) G. DUBOIS et al. Service de chirurgie maxillofaciale et esthétique de la face, CHU Toulouse Purpan 11h54- Etude anatomique préliminaire de la vascularisation d’un lambeau composite par l’artère faciale (73-Co-Ch4b) (7’) M. LAURENTJOYE et al. Service de Chirurgie Maxillofaciale, CHU Pellegrin, Bordeaux - Laboratoire d’anatomie médicochirurgicale appliquée, Université Bordeaux 2. 12h00- Lambeau antébrachial radial composite dans la reconstruction mandibulaire et reconstruction du site par biomatériau (149-Co-Ch4b) (7’) LA. SEE et al. Service de chirurgie maxillo-faciale, chirurgie plastique et esthétique, chirurgie de la main, CHU Dijon, France 12h06- Reconstruction mandibulaire par fibula et réanimation labiale par myoplastie d’allongement du temporal en un temps opératoire (114-Co-Ch4b) (7’) H. BENATEAU et al. Service de chirurgie maxillo-faciale, CHU de Caen 12h12- Les pertes de substance apexo-collumelaire (138-Co-Ch4b) (7’) A. BOUAICHI et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de traumatologie A, CHU Mohammed VI-Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi Ayyad- Marrakech. Maroc 12h18- Our experience in mandible free flap reconstruction with stereolithographic models process (16-Co-Ch4b) (7’) P. MARTINEZ SEIJAS et al. Oral and Maxillofacial Surgery Department, Hospital Donostia, San Sebastián. SPAIN 12h24- Evaluation objective fonctionnelle du lambeau antérolatéral de cuisse dans la reconstruction pelvilinguale: à propos d’un cas (50-Co-Ch4b) (7’) C. DISSAUX et al. Service de chirurgie maxillo-faciale, plastique, esthétique et reconstructrice, Service d’oto-rhino-laryngologie, Service de radiologie, CHU Strasbourg, France

Chapitre 5 Chirurgie esthétique faciale Responsables scientifiques : Franck BOUTAULT, Patrick JAMMET

Esthétique péri-buccale Modérateurs : F.Boutault, P.Jammet 14h00- Les chirurgies fonctionnelles labiales supérieures et inférieures dans la prise en charge des dysmorphoses dento-squelettiques : indications et techniques chirurgiales (15’) N. BEDHET Praticien libéral, Rennes 14h15- Le sourire gingival (prise en charge orthognathique) (236-Co-Ch5) (8’) T. PIRAL Service de chirurgie maxillofacial, Groupe Hospitalier Paris Saint Joseph - Praticien libéral 14h23- Traitement médical du sourire gingival (243-Co-Ch5) (8’) D. BATIFOL et al. Service de Chirurgie maxillo faciale et stomatologie, CHU Montpellier 14h31- Chéiloplastie des lèvres minces par ostéotomie combinée maxillo-mandibulaire (241CoCh5) (8’) F. BOUTAULT et al. Service de chirurgie maxillo faciale et stomatologie, CHU Purpan, Toulouse 14h39 : Discussion 14h50- Toxine botulinique, quelques erreurs à éviter lors de l’injection esthétique du visage (242Co-Ch5) (8’) D. BATIFOL et al. Service de Chirurgie maxillo faciale et stomatologie, CHU Montpellier 14h58- Intérêt des LED dans le rajeunissement péribuccal (211-Co-Ch5) (15’) S. BOISNIC Service de stomatologie et chirurgie maxillofaciale, APHP- groupe hospitalier Pitié Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie Paris 6 - Groupe d’Etude et de Recherche en Dermatologie et Cosmétologie (GREDECO), Paris 15h13- Les génioplasties esthétiques (190-Co-Ch5) (8’) B. RICBOURG Service de Chirurgie maxillo faciale et stomatologie, Hôpital Jean Minjoz, CHU de Besançon

(...)

spécial congrès

15h21- Liposuccion assistée par radiofréquence (210-Co-Ch5) (15’) M. DIVARIS Service de stomatologie et chirurgie maxillofaciale, APHP- groupe hospitalier Pitié Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie Paris 6 15h36- Discussion

Communications libres 15h44- « Kinéscuplture » faciale post injection d’acide polylactique (209-Co-Kiné) (8’) Breton-Torres et al. Kinésithérapeute, Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital Lapeyronie, Montpellier Kinésithérapeute, Montpellier 15h52 : Test prédictif de Manktelow appliqué à l’utilisation de la toxine botulique (112-Co-Ch5) (7’) A. VEYSSIERE et al. Service de chirurgie maxillo-faciale, CHU de Caen. 15h59- Le vieillissement méso-facial (148-Co-Ch5) (7’) N. MANSOURI-HATTAB et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de traumatologie A- CHU Mohammed VI-Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi AyyadMarrakech. Maroc 16h06- Le midface lift : étude rétrospective de 17 cas (137-Co-Ch5) (7’) M. El BOUIHI et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de traumatologie ACHU Mohammed VI-Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi Ayyad- Marrakech. Maroc 16h13- le lifting de l’ovale du visage : une technique de rajeunissement facial micro-invasive (244Co-Ch5) (7’) JM. FOLETTI et al. 16h20- Profil de la cicatrice faciale à Marrakech (145-Co-Ch5) (7’) S. AIMADEDDINE et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de traumatologie A- CHU Mohammed VI-Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi Ayyad- Marrakech. Maroc 16h27- Discussion et conclusion de la séance 16h35- Pause

Chapitre 4b Handicap – Chirurgie humanitaire Responsable scientifique : Pierre SEGUIN Modérateurs : P. Seguin, N. Zwetyenga

11h00-Table ronde : quelle chirurgie ambulatoire ? Le développement de la chirurgie ambulatoire dans le cadre des nouveaux décrets sur la chirurgie Stanislas JOHANET Agence Nationale d’Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux (ANAP)

Les recommandations organisationnelles Laurent JOUFFROY Société Française d’Anesthésie-Réanimation (SFAR)

La chirurgie ambulatoire. Retour d’expérience Jean Pierre TRIBOULETChirurgie viscérale, CHRU Lille

Les actes frontières Elisabeth RICHARD Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM)

L’expérience d’un service hospitalier Blandine RUHIN Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière Philippe VERMERSCH ou Jean Pierre FUSARI ou Pierre Yves BLANCHARD 12h30- fin de séance

J EUDI 30 SEPTEMBRE A MPHITHÉÂTRE G. R OUSSY

Journée des Assistantes Avec la participation du CNQAOS Responsable scientifique : Xavier POUYAT Directrice du CNQAOS : J. FESNEAU Matinée : visite des stands, buffet à 12h Communications et exposés Modérateur : Docteur Xavier POUYAT 14h00- Chirurgie sous AVK & AAP : rôle de l’assistante (30’) Xavier POUYAT St Cyr sur Loire 14h30- Aspects cliniques des lésions pré-cancéreuses et des cancers de la cavité buccale(30’) Lotfi BENSLAMA Hôpital Pitié Salpétrière, Paris 15h00- Principes de prise en charge des cancers de la cavité buccale et des maxillaires (30’) Pierre BRETON CHU Lyon Sud, Pierre Bénite 15h30- Prise en charge de la petite traumatologie buccale (20’) Laurent GUYOT CHU Nord, Marseille 15h50- Sophrologie, musicothérapie et prémédication (20’) Gaétan THIERY HIA Laveran, Marseille 16h10- Rappel des recommandations HAS sur l’environnement (20’) Pierre SABIN Hôpital C. Nicolle, Roue 16h30 : pause 17h00- Table ronde : Venez partager vos expériences en chirurgie et implantologie Modérateur : X. POUYAT 19h00- Fin de session

V ENDREDI 1 ER OCTOBRE A MPHITHÉÂTRE FARABEUF Chapitre 2a Actualités des cancers et lésions potentiellement malignes de la muqueuse buccale Responsable scientifique : Lotfi BENSLAMA Epidémiologie, facteurs de risque, inégalités Modérateurs : C. Francès, C. Beauvillain, L. Benslama

Chapitre 6a Chirurgie orthognatique - SAOS Responsables scientifiques : Pierre BOULETREAU, François CHEYNET, Jean Baptiste KERBRAT Modérateurs : P. Bouletreau, F. Cheynet, JB. Kerbrat 9h00- Préambule (5’) Pierre BOULETREAU Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Centre Hospitalier Lyon-Sud, Lyon 9h10- Prise en charge chirurgicale du SAOS (20’) Georges BETTEGA Service de Chirurgie Plastique et Maxillo-Faciale, CHU A. Michallon, Grenoble 9h30- Effet de l’orthèse d’avancée mandibulaire sur le syndrome d’apnées obstructives du sommeil. Suivi de cohorte (20-Co-Ch6) (10’) P. MORROS et al. Service de Pathologies du Sommeil, Troubles Respiratoires et Neurologiques du sommeil et Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris 9h40- Syndrome d’apnée du sommeil et classe II : test prédictif de guérison par prothèse d’avancée mandibulaire (80-Co-Ch6) (10’) JL. BEZIAT et al. Service de Chirurgie Maxillo-faciale, Groupement Hospitalier Nord, Lyon 9h50- Retentissement morphologique des avancées bimaxillaires associées à une génioplastie d’avancée chez les patients porteurs d’un SAOS (82-Co-Ch6) (10’) C. WIRTH et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologique, Hôpital Roger Salengro, CHRU, Lille 10h00- Expérience bisontine dans la prise en charge des syndromes d’apnées du sommeil par

N°47 - septembre 10

Chapitre 8 Chirurgie ambulatoire Responsable scientifique de la séance : Cyrille CHOSSEGROS

L’expérience d’un praticien libéral

17h00- Préambule (5’) Pierre SEGUIN Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Chirurgie Plastique et Esthétique – Stomatologie, CHU SaintEtienne 17h05- Prise en charge des personnes avec handicap, du dépistage au traitement (177-Co-Ch2d) (15 mn) M. SIMOUNET Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie, Royan 17h20- Rapport de mission Team 47 au Noma Children Hospital of Sokoto (184-Co-Ch7b) (10mn) N. ZWETYENGA et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Chirurgie Plastique et Esthétique, Chirurgie de la Main, CHU, Dijon 17h30- Mission chirurgicale de catastrophe en Haïti (99-Co-Ch7b) (10mn) B. CARLOT et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Chirurgie Plastique et Esthétique – Stomatologie, CHU Saint-Etienne 17h40- Prise en charge des ankyloses temporo-mandibulaires à Mayotte. Une expérience chirurgicale dans un département d’Outre-Mer français (175-Co-Ch6) (10mn) L. GUYOT et al. Service de Chirurgie Maxillo-faciale, Stomatologie et Plastique de la face, CHU Nord, Marseille 17h50- Missions humanitaires et mortalité post-opératoire (198-Co-Ch7b) (10mn) P. SEGUIN et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Chirurgie Plastique et Esthétique Stomatologie, CHU Saint-Etienne 18h00-Table ronde : que reste-t-il de nos missions ? (199-Co-Ch7b) (20mn) H. BENATEAU, A. GLEIZAL, L. GUYOT, R. SOKOLO, N. ZWETYENGA, P. SEGUIN Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Plastique, CHU côte de Nacre, Caen - Service de Chirurgie Maxillo-faciale, Groupement Hospitalier Nord, Lyon - Service de Chirurgie Maxillo-faciale, Stomatologie et Plastique de la face, CHU Nord, Marseille - Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Chirurgie Plastique et Esthétique, Chirurgie de la Main, CHU, Dijon - Service de Chirurgie MaxilloFaciale, Chirurgie Plastique et Esthétique – Stomatologie, CHU Saint-Etienne

L S

orthèses d’avancée mandibulaire (127-Co-Ch6) (10’) A. CURLIER et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale CHU-Hôpital Minjoz, Besançon 10h10- Qualité de vie en chirurgie orthognathique (77-Co-Ch6) (10’) M. ZIADE et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie, CHU Lapeyronie, Montpellier 10h20- Bilan kinésithérapique en chirurgie orthognathique (166-Co-Kiné) (10’) I. BRETON et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie, CHU Lapeyronie, Montpellier 10h30- Discussion – Fin de session

21

9h00- Préambule (203-Co-Ch2a) (10’) Henri SZPIRGLAS Département de pathologie de la muqueuse buccale, Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI 9h10- Epidémiologie et inégalités sociales devant le cancer (208-Co-Ch2a) (20’) Karine LIGIER Registre FRANCIM-NORD - Cire Ile de France - Drass Nord Pas de Calais, Lille 9h30- Epidémiologie et facteurs de risque des cancers de la cavité buccale : tabac, alcool, cannabis, bétel - alimentation (231-Co-Ch2a) (20’) Hélène SANCHO-GARNIER Epidaure - Département de Recherche-Actions en prévention du CRLC Val d’Aurelle, Montpellier 9h50- Le mauvais état dentaire, facteur de risque ? (20’) Michel SIXOU Faculté de Chirurgie Dentaire (Toulouse 3) - Université Paul Sabatier, Toulouse 10h10- Human papilloma virus (hpv) et cancer de la cavité buccale (194-Co-Ch2a) (20’) Géraldine LESCAILLE Service d’odontologie - Hôpital de la Salpêtrière, Paris - UFR d’Odontologie de l’Université Paris Diderot - Paris 7 10h30- Discussion 10h45- Pause

(...)

spécial congrès

Chapitre 1b Perspectives d’exploitation tissulaire et cellules souches en stomatologie et chirurgie maxillo-faciale Responsable scientifique de la séance : Joël FERRI Président : J. Ferri Modérateur : P. Sabin 11h00- Tissue Engineering in Oral and Maxillofacial Surgery (185-Co-Ch1b) (60’) Riita SUURONEN Institute for Regenerative Medicine, University and University Hospital of Tampere, Finland 12h00- Applications thérapeutiques des cellules souches pulpaires, développements et perspectives (172-Co-Ch1b) (10’) L. BENSLAMA et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale - Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI - Institut Clinident Biopharma SAS, Biopole Clermont-Limagne, Saint Beauzire 12h10- Cellules souches d’origine pulpaire : conservation par une Biobanque des pulpes dentaires pour un usage autologue ultérieur (171-Co-Ch1b) (10’) F. CHAUBRON et al. Institut Clinident Biopharma SAS, Biopole Clermont-Limagne, Saint Beauzire Groupe d’Etude et de Recherche en Dermatologie et Cosmétologie (GREDECO), Paris 12h20- Discussion

12 H 30 A SSEMBLÉE G ÉNÉRALE DE LA S OCIÉTÉ F RANÇAISE DE S TOMATOLOGIE C HIRURGIE M AXILLO -FACIALE

V ENDREDI 1 ER OCTOBRE A MPHITHÉÂTRE B ILSKI -PASQUIER Chapitre 4a Traitement des fractures de la portion dentée de la mandibule Responsable scientifique de la séance : Patrick GOUDOT

ET

Chapitre 2a Actualités des cancers et lésions potentiellement malignes de la muqueuse buccale Thème du congrès Responsable scientifique : Lotfi BENSLAMA Détection précoce, outils de diagnostic Modérateurs : P. Goudot, C. Vincent, JF. Chassagne 14h00- Introduction (10’) Hervé REYCHLER Service de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale Cliniques universitaires Saint-Luc, Université catholique de Louvain, Bruxelles 14h10- Examen de la cavité buccale, comment, par qui ? (202-Co-Ch2a) (10’) Catherine ESCANDE Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital Saint Louis, Paris 14h20- Efficacité et efficience de la biopsie (10’) Jacques YACHOUH Service de Chirurgie maxillo faciale et stomatologie, CHU Lapeyronie, Montpellier - Université Montpellier 1 14h30- L’annonce du diagnostic (10’) Jacques YACHOUH Service de Chirurgie maxillo faciale et stomatologie, CHU Lapeyronie, Montpellier - Université Montpellier 1 14h40- L’autofluorescence (196-Co-Ch2a) (10’) Jean Christophe FRICAIN Pôle odontologie et santé buccale, Hôpital Pellegrin, Univ. Bordeaux 2 14h50- Les tests salivaires (201-Co-Ch2a) (10’) Philippe ZROUNBA Service d’otorhinolaryngologie et chirurgie cervico-faciale, Centre Régional de Lutte Contre le Cancer, Centre Léon Bérard, Lyon 15h00- Le brossage trans-épithélial (230-Co-Ch2a) (10’) Lotfi BENSLAMA Département de pathologie de la muqueuse buccale, Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI 15h10- Les OIN (dysplasies) de la muqueuse buccale (205-Co-Ch2a) (20’) Tomasso LOMBARDI Ecole de Médecine Dentaire, Division de Stomatologie, Chirurgie orale et Radiologie Dento-Maxillo-Faciale, Genève 15h30- Discussion 15h45- Pause

Lésions potentiellement malignes Modérateurs : L. Le Cleach, H. Reychler, S. Agbo-Godeau 16h15- Leucoplasies (229-Co-Ch2a) (10’) Lotfi BENSLAMA Département de pathologie de la muqueuse buccale, Service de Stomatologie et Chirurgie MaxilloFaciale - Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI 16h25- Lichen plan buccal(228-Co-Ch2a) (20’) L. VAILLANT et al. Service de Dermatologie, Hôpital Trousseau - Université François Rabelais, Tours 16h45- Caractère potentiellement malin du lichen plan buccal et des lésions lichénoides : Etude rétrospective de 32 patients suivis pendant 164 mois (173-Co-Ch2a) (10’) S. MARES et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI 16h55- Guide clinique de la prise en charge du lichen plan buccal (116-Co-Ch2a) (10’) H. VERCRUYSSE Jr et al. CHU Saint Pierre, Bruxelles 17h05- Discussion Modérateurs : B. Huttenberger, L. Vaillant, J. Billet 17h15- Erythroplasie (10’) Alexandre BRYGO Département Universitaire de Chirurgie Maxillofaciale et Stomatologie, Hôpital Roger Salengro CHU, Lille 17h25- Fibrose sous-muqueuse (245-Co-Ch2a) (10’) Scarlette AGBO-GODEAU Département de pathologie de la muqueuse buccale, Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale - Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et

L S

N°47 - septembre 10

Marie Curie, Paris VI 17h35- Chéilites actiniques (10’) Brigitte HUTTENBERGER Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital Trousseau - Université François Rabelais, Tours 17h45- Prise en charge des lésions potentiellement malignes de la muqueuse buccale (10’) Hervé REYCHLER Service de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale, Cliniques universitaires Saint-Luc - Université catholique de Louvain, Bruxelles 17h55- Photothérapie dynamique, actualités et perspectives (10’) Pierre MAHY Service de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale, Cliniques universitaires Saint-Luc - Université catholique de Louvain, Bruxelles 18h05- Recommandations pour la pratique clinique pour la prise en charge diagnostique et thérapeutique des lésions blanches de la muqueuse buccale (10’) Lotfi BENSLAMA Département de pathologie de la muqueuse buccale, Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale - Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI 18h15- Discussion 18h25- Synthèse Henri SZPIRGLAS Département de pathologie de la muqueuse buccale, Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale - Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI

24

9h00- Considérations biomécaniques et l’état de l’art (15’) Michel RICHTER Ancien chef du Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et de Chirurgie Buccale, Hôpitaux Universitaires de Genève 9h15- Epidémiologie des fractures de la mandibule traitées au service de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale de Casablanca (35-Co-Ch4a) (8’) M. MOUKRAM et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août, CHU de Casablanca, Maroc 9h23- Etude de la prise en charge chirurgicale des fractures de la mandibule sans blocage maxillo-mandibulaire per-opératoire par arcs (74-Co-Ch4a) (8’) M. LAURENTJOYE et al. Service de Chirurgie Maxillofaciale, CHU Pellegrin, Bordeaux 9h31- Place des Vis IMF dans le traitement des fractures mandibulaires (146-Co-Ch4a) (8’) S. AIMADEDDINE et al. Unité de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie, Service de Traumatologie A, CHU Mohammed VI-Marrakech, Faculté de médecine-Université Cadi Ayyad- Marrakech. Maroc 9h39- Etude rétrospective du traitement des fractures mandibulaires, expérience du service de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale de Casablanca (36-Co-Ch4a) (8’) M. MOUKRAM et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août, CHU de Casablanca, Maroc 9h47- Fracture de l’angle mandibulaire et dent de sagesse (25-Co-Ch4a) (8’) K. RIAH et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août, CHU de Casablanca, Maroc 9h55- Traitement des fractures mandibulaires linéaires non-comminutives à l’aide d’une seule plaque AO 2.0 unilock à reconstruction : une deuxième plaque type “hauban” est-elle toujours nécessaire ? (181-Co-Ch4a) (8’) P. SCOLOZZI Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et de Chirurgie Buccale, Département de chirurgie, Hôpitaux Universitaires de Genève 10h03- Les complications des fractures mandibulaires. Expérience du service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale du CHU de Casablanca (41-Co-Ch4a) (8’) Z. FAHMY et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août , CHU de Casablanca, Maroc 10h11- L’ostéosynthèse « adéquate » (15’) Patrick GOUDOT Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI 10h26- Discussion

Chapitre 8 Amélioration de la sécurité au bloc opératoire : rôle du processus d’accréditation Responsable scientifique : Francis DUJARRIC Président : F. Dujarric Modérateurs : X. Pouyat, F. Schaudel 11h00- La sécurité au bloc opératoire : jusqu’où importer le modèle aéronautique ? (206-CoCh8) (20’) René AMALBERTI Conseiller sécurité des soins à la direction de l’Amélioration de la qualité et de la sécurité des soins, Haute Autorité de Santé, Saint-Denis La Plaine 11h20- La sécurité au bloc opératoire : la chek-list et ses difficultés de mise en oeuvre (207Co-Ch8) (20’) Frédérique POTHIER Chef du service évaluation et amélioration des pratiques, Direction de l’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins, Haute Autorité de Santé, Saint-Denis La Plaine 11h40- Présentation de Maxillorisq (232-Co-Ch8) (10’) Michèle DURAND Expert Maxillorisq, Carcassonne 11h50- Présentation du nouveau programme d’accréditation de la spécialité (233-Co-Ch8) (20’) Patrick Yves BLANCHARD Expert Maxillorisq, Responsable de la commission risque, Maisons Laffitte.

(...)

spécial congrès

Chapitre 2b Chirurgie préprothétique implantaire et implantologie Responsable scientifique : Joël FERRI Modérateurs : J. Ferri, F. Cheynet (A confirmer) 14h00- Le ß-TCP, un acteur majeur dans le comblement sinusien (226-Co-Ch2b) (20’) Bernard GUILLAUME Chirurgien maxillo-facial, Expert près la Cour d’Appel de Paris et de Versailles, Expert près le Tribunal Administratif de Paris, Chargé de cours Collaborateur INSERM U922 Angers 14h20- Discussion 14h30- Biomatériaux en chirurgie maxillo-faciale : l’expérience strasbourgeoise en 2010 (71-CoCh2b) (10’) D. MUSTER et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-faciale, CHRU, Strasbourg 14h40- Is the management of maxillary atrophy with onlay, inlay bone grafting and sinus lift in Lefort I a good option ? (18-Co-Ch2b) (10’) P. MARTINEZ SEIJAS et al. Oral and Maxillofacial Surgery Department, Hospital Donostia, San Sebastián. SPAIN 14h50- Insuffisance transversale de la distraction alvéolaire verticale illustrée par un cas (49-CoCh2b) (10’) E. MALADIERE et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-faciale, CH de Perpignan 15h00- Endodistraction alvéolaire pré-implantaire : Principe, avantages, résultats (105-Co-Ch2b) (10’) JC. LUTZ et al. Institut d’Anatomie, Faculté de Médecine - Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, CHU de Strasbourg 15h10- A propos d’une prise en charge complexe d’agénésie de 12 et 22 (176-Co-Ch2b) (10’) L. LAUWERS et al. Département Universitaire de Chirurgie Maxillofaciale et Stomatologie, Hôpital Roger Salengro CHU, Lille 15h20- Réhabilitations implantaires après reconstruction du maxillaire et de la mandibule par lambeau libre de fibula (178-Co-Ch2b) (10’) T. WOJCIK et al. Département Universitaire de Chirurgie Maxillofaciale et Stomatologie, Hôpital Roger Salengro CHU, Lille - Université Lille Nord de France, UDSL, PRES, Lille Unité INSERM U1008, Médicaments et Biomatériaux à Libération Contrôlée, Lille 15h30- Discussion 15h45- Pause 16h00- Préventions pratiques d’un conflit implantaire (227-Co-Ch2b) (20’) Bernard GUILLAUME Chirurgien maxillo-facial, Expert près la Cour d’Appel de Paris et de Versailles, Expert près le Tribunal Administratif de Paris, Chargé de cours Collaborateur INSERM U922 Angers 16h20- Discussion

Chapitre 4a Traumatologie Responsable scientifique de la séance : Joël FERRI Modérateurs : G. Raoul, C. Meyer (A confirmer)

N°47 - septembre 10

Responsables : MP. GUILLAUME, B. LEVY, C. CHARBONNIER Modérateurs : P. Breton, C. Charbonnier, D. Goga, MP. Guillaume, B. Levy

Chirurgie orthognatique 9h00- Principes chirurgicaux en chirurgie orthognatique (20’) Dominique GOGA Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital Trousseau, CHU Tours 9h30- Préparation cutanée et endobuccale de l’opéré (170-Co-IDE) (20’) Marie Pierre GUILLAUME Directrice de l’Ecole d’IBODE, CHU Lyon 10h00- Les risques liés à l’installation du patient pour une chirurgie orthognatique (240-Co-IDE) (20’) Françoise DIRANT Bloc de chirurgie maxillo-faciale, Pierre Bénite, CH Lyon Sud 10h30- Pause 11h00- Techniques opératoires en chirurgie orthognatique (20’) Séverine JACQUET Bloc de chirurgie maxillo-faciale, Hôpital Trousseau, Tours 11h30- Traitement et suivi des dispositifs médicaux stériles réutilisables et à usage unique (20’) Frédérique JAUFFROY Brigitte LEVY Bloc de chirurgie maxillo-faciale, Hôpital Trousseau, Tours 12h30- Pause déjeuner

Hygiène 14h00- Désinfection des mains par frictions (recommandations 2009 de la Société Française d’Hygiène Hospitalière) (169-Co-IDE) (20’) Marie Pierre GUILLAUME irectrice de l’Ecole d’IBODE, CHU Lyon

Traumatologie maxillo-faciale 14h30- Rôle infirmier dans la prise en charge des traumatismes maxillo-faciaux (238-Co-IDE) (60’) N. Zamojciowna, S. CHARBONNIER, C. LE PIRONNEC, S. LECLERC, P. ROUSSEAU, C. OLIVEIRA PINHEIRO Cadres Bloc opératoire, Cadre Hospitalier IBODE et IDE, Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, Groupe Hospitalier Pitié Salpêtrière, Paris

Sécurité au bloc 16h00- La Check List sécurisé du patient au bloc opératoire (de la Haute autorité de santé, selon l’OMS) (168-Co-IDE) (20’) Catherine CUNAT, Cadre supérieur de santé, IBODE, Direction Centrale des Soins, Lyon

16h30- Intérêt de l’examen orthoptique clinique et coordimétrique dans la prise en charge des fractures du plancher de l’orbite. A propos d’une étude prospective de 47 patients (76-Co-Ch2b) (5’) AS. RICARD et al. Service de Chirurgie Maxillofaciale, Service d’Ophtalmologie, Chu Pellegrin, Bordeaux 16h35- Intérêt des guides chirurgicaux dans les ostéotomies de repositionnement de_ l’os zygomatique_ (59-Co-Ch2b) (5’) S. GALMICHE et al. Service de Chirurgie maxillo faciale et stomatologie, CHU Lapeyronie, Montpellier 16h40- L’orbite traumatique : épidémiologie, prise en charge thérapeutique, expérience du service de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale de Casablanca (39-Co-Ch2b) (5’) M. MOUKRAM et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août , CHU de Casablanca, Maroc 16h45- La voie d’abord caronculaire dans la fracture de la paroi interne de l’orbite (22-Co-Ch2b) (5’) F. SLIMANI et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Service d’ophtalmologie pédiatrique, Service d’ophtalmologie adulte, Hôpital du 20 Août , CHU de Casablanca, Maroc 16h50- Fracture du plancher de l’orbite type « Blow out pur » (26-Co-Ch2b) (5’) K. RIAH et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août , CHU de Casablanca, Maroc 16h55- Discussion 17h10- Traitement chirurgical des fractures du tiers moyen de la face (29-Co-Ch2b) (5’) A. MRANI et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août , CHU de Casablanca, Maroc 17h15- Séquelles sensitives après fractures du massif facial (15-Co-Ch2b) (5’) M. DE BOUTRAY et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, CH de Perpignan 17h20- Discussion 17h30- Intubation sous-mentale (46-Co-Ch2b) (5’) M. ABDANE et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août , CHU de Casablanca, Maroc 17h35- Intubation sous-mentale. Etude prospective de 16 cas (134-Co-Ch2b) (5’) M. EL BOUIHI et al. - Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de traumatologie A, CHU Mohammed VI - Faculté de médecine-Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc 17h40- Place de l’intubation sous-mentonnière dans les traumatismes maxillo-faciaux au CHRU de Lille (187-Co-Ch2b) (5’) F. NUNES et al. - Service de réanimation polyvalente, CH D’Armentières - Univ. Lille Nord de France, UDSL, PRES, Lille - Département Universitaire de Chirurgie Maxillofaciale et Stomatologie, Hôpital Roger Salengro CHU Lille - Unité INSERM U1008, Médicaments et Biomatériaux à Libération Contrôlée, Lille - Département d’anesthésie réanimation - UFRH, Pôle de l’urgence, CHRU de Lille, France 17h45- Limites de l’anesthésie locorégionale « ALR » en traumatologie maxillo-faciale (130-CoCh2b) (5’) N. MANSOURI HATTAB et al. - Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de traumatologie A, CHU Mohammed VI - Faculté de médecine-Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc 17h50- Discussion

L S

V ENDREDI 1 ER OCTOBRE A MPHITHÉÂTRE G. R OUSSY J OURNÉE I NFIRMIÈRE

25

Esthétique 16h30- Les rhinoplasties : grands principes de la chirurgie et ses complications (239-Co-IDE) (20’) Karine CRIVELLI Service de chirurgie maxillo faciale et chirurgie plastique, CHU de Nancy Discussions de 10’ après les interventions

S AMEDI 2 OCTOBRE A MPHITHÉÂTRE FARABE uf Chapitre 1a, 1b Bases fondamentales – Nouvelles technologies Responsable scientifique : Pierre SABIN

Recherche et travaux expérimentaux (1ère partie) Modérateurs : C. Meyer, P. Delcampe, P. Sabin 8h30- Modification des tissus mous faciaux après chirurgie orthognathique : évaluation tomodensitométrique 3D par segmentation de la peau (104-Co-Ch1b) (8’) JC. LUTZ et al. Institut d’Anatomie, Faculté de Médecine, Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Service de Radiologie tête et cou - IRCAD/EITS - CHU de Strasbourg 8h40- La reconstruction mandibulaire : du lambeau libre à la prothèse en un temps (87-Co-Ch1b) (8’) T. SCHOUMAN et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI 8h50- Lambeau de muscle temporal dédoublé. Etude anatomique et indications en chirurgie crâniomaxillo-faciale (115-Co-Ch1a) (8’) H. BENATEAU et al. Service de chirurgie maxillo-faciale, Laboratoire d’anatomie, Service de chirurgie infantile - CHU côte de Nacre, Caen, France 9h00- Etude anatomique de la situation du nerf lingual par rapport à la troisième molaire mandibulaire (183-Co-Ch1a) (8’) MA. BOUAZIZ et al. Laboratoire d’Anatomie Médico-Chirugicale Appliquée, UFR III, Université de Bordeaux 2 9h10- Etude biomécanique de la mandibule fragilisée par une résection non interruptrice (60-CoCh1a) (8’) J. YACHOUH et al. Service de stomatologie, chirurgie maxillo-faciale et chirurgie plastique de la face, Hôpital Lapeyronie, Montpellier, France. 9h20- Simulation du comportement mécanique du crâne humain après prélèvement pariétal par modélisation en éléments finis (86-Co-Ch1a) (8’) P. HAEN et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris Université Pierre et Marie Curie, Paris VI - Recherche & Développement OBL, Chatillon 9h30- Développement volumique et sagittal des sinus frontaux en fonction de l’angle C1/F1 crânio-adapté et de la classe squelettique : étude préliminaire à propos de 150 cas (224-Co-Ch1a) (8’)

(...)

spécial congrès

T. ALIX et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Plastique, CHU Saint-Etienne, Saint-Priest-enJarez CREATIS-LRMN CNRS UMR 5520 - INSERM U630 - Université de Lyon 1 - INSA Lyon, Villeurbanne - Service de Neuroradiologie, Hôpital Pitié-Salpétrière, Paris - Laboratoire d’Anthropologie et de Paléopathologie, Université de Lyon 1, Lyon - Service de Radiologie, Centre Hospitalier Lyon-Sud, Pierre-Bénite - Laboratoire d’Anatomie, Université de Lyon 1 9h40- Utilisation du derme artificiel en chirurgie maxillo-faciale (85-Co-Ch1b) (8’) A. GIROD et al. Service de Chirurgie Cervico-Faciale, Institut Curie, Paris 9h48- Discussion 10h00- Table Ronde : Prise en charge des implants dentaires : le point en septembre 2010 10h45- Table Ronde : Tourisme « dentaire » : Causes, conséquences et solutions Marie-Cécile MANIÈRE, Françoise SAINT-PIERRE, Joël FERRI, Ludovic LAUWERS, Nicolas MAILHAC, Pierre SABIN Animée par Christine Colmont, journaliste

Chapitre 1c Aspects médico-légaux Responsable scientifique : Luc CHIKHANI Modérateur : P. Sabin 11h30- De la prévention à la préventive ou comment limiter le risque de procédure judiciaire en stomatologie et chirurgie maxillo-faciale (158-Co-Ch1b) (25’) L. CHIKHANI et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital Européen G. Pompidou, Paris 11h55- Discussion

Chapitre 1a, 1b Bases fondamentales – Nouvelles technologies Responsable scientifique : Pierre SABIN Recherche et travaux expérimentaux (2ème partie) Modérateurs : H. Bénateau, J. Ferri, P. Sabin 12h00- Etude comparative des propriétés mécaniques de 3 membranes de collagène utilisées en régénération osseuse guidée (109-Co-Ch1a) (8’) C. MEYER et al. Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Hôpital Jean Minjoz, CHU de Besançon - Laboratoire Intervention, Imagerie, Ingénierie et Innovation en Santé (Li4S) – INSERM Institut Supérieur d’Ingénieurs de Franche Comté (ISIFC) - UFR Sciences et techniques, UMR 6174 Institut FEMTO-ST - Département Mécanique appliquée 12h10- Place de la membrane induite dans la chirurgie pré-implantaire post traumatique mandibulaire. A propos d’un cas (135-Co-Ch1a) (8’) M. EL BOUIHI et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de traumatologie A, CHU Mohammed VI-Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi Ayyad- Marrakech, Maroc 12h20- Le métal comme connecteur entre implant et prothétique remis en question : Le PEEK une solution nouvelle, durable et simple (98-Co-Ch1b) (8’) FP. SPAHN et al. Cabinet de Chirurgie Maxillo-Faciale, Genkersteenweg, B-3500 Hasselt, Belgique 12h30- Implantologie et épithèse - Pluridisciplinarité. A propos d’un cas (204-Co-Ch1b) (8’) J. CECCALDI et al. Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI - Service de Chirurgie Cervico-Faciale, Institut Curie, Paris 12h40- Reconstitution bicorticale de l’os calvarial par biomatériau ostéoconducteur Hydroset®. Présentation préliminaire de 4 cas (111-Co-Ch1b) (8’) L. BENICHOU et al. Service de chirurgie maxillo-faciale et plastique, Service de neurochirurgie, CHU côte de Nacre, Caen, France 12h50- Biotransformation of the cytoactive composite material “LitAr” after filling jaw defects (24Co-Ch1b) (8’) SD. LITVINOV et al. Samara State Aerospace University - Samara State Medical University Emergency Dental Care Center, Samara, RUSSIA 12h58- Discussion

Chapitre 8 Vie professionnelle Responsable scientifique : Francis DUJARRIC

C LÔTURE

AVEC LE

P ROFESSEUR O LIVIER GÖEAU-BRISSONNIERE P RÉSIDENT DE LA F ÉDÉRATION DES S PÉCIALITÉS M ÉDICALES D ES S OCIÉTÉS S AVANTES AUX C ONSEILS N ATIONAUX P ROFESSIONNELS : DANS LE

D ÉVELOPPEMENT P ROFESSIONNEL C ONTINU

L S

N°47 - septembre 10

Chapitre 3a Pathologie tumorale bénigne et maligne Responsable scientifique de la séance : Pierre BRETON Tumeurs cutanées faciales Modérateurs : P. Breton et autres à définir 9h00- Carcinomes spinocellulaires chez les patients de race noire : à propos de cinq cas chez des sujets albinos (14-Co-Ch3a) (5’) A. DIOMANDE et al. - Servive de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, CHU de Treichville, Abidjan, Côte d’Ivoire 9h05- Leiomyosarcome cutané de la face (69-Co-Ch3a) (5’) M. KOFFI et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-Faciale, Centre Hospitalier Lyon Sud, Pierre Bénite 9h10- Carcinomes cutanés cervico-faciaux : étude rétrospective après histologie 3D (75-Co-Ch3a) (8’) M. BARAT et al. Service de chirurgie maxillo-Faciale, Chu Pellegrin - Service d’Anatomopathologie, Chu Haut-Lévèque, Service de Dermatologie, Chu Saint André, Bordeaux 9h18- Le dermatofibrosarcome de Darier-Ferrand : vers une prise en charge moins mutilante ? (53Co-Ch3a) (8’) G. CORDIER et al. Service de chirurgie maxillo-Faciale et stomatologie, Hôpital Charles Nicolle, Rouen 9h26- Multiples kystes trichilemnaux ossifiés du cuir chevelu (150-Co-Ch3a) (5’) XA MOMMERS et al. Service de chirurgie maxilla-faciale, chirurgie plastique et esthétique, chirurgie de la main CHU Dijon, France 9h31- Maladie de Launois-Bensaude : comparaison du taux de récidive de lipome après lipectomie ou après lipoaspiration (153-Co-Ch3a) (5’) X HILSUM et al. Service de chirurgie maxillofaciale, Hôpital général, Dijon - Service de chirurgie maxilla-faciale, chirurgie plastique et esthétique, chirurgie de la main, CHU Dijon, France 9h36- Discussion

Tumeurs osseuses des maxillaires Modérateurs : JF Chassagne, B. Ruhin 9h45- Lecture : la dysplasie fibreuse des os (186-Co-Ch3a) (25’) Blandine RUHIN Experts multidisciplinaires et Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS) 10h10- La dysplasie fibreuse craniofaciale : expérience du service de Stomatologie et chirurgie maxillo faciale de Casablanca (32-Co-Ch3a) (8’) M. DASSOULI et al. - Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital 20 Août, Casablanca 10h18- Le traitement chirurgical de l’améloblastome mandibulaire (44-Co-Ch3a) (8’) M. BELHALLAJ et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital 20 Août, Casablanca 10h26- Carcinome intra osseux primitif des maxillaires, à propos de 8 cas (78-Co-Ch3a) (6’) H. CHEMLI et al. Service de stomatologie et de Chirurgie Maxillo-Faciale, Hopital Roger Slengro, CHU Lille 10h32- Chondrosarcomes maxillo-mandibulaires : à propose de 4 cas (91-Co-Ch3a) (6’) A. OUKERROUM et al. - Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital 20 Août, Casablanca 10h37- Cas clinique d’un lymphome non Hodgkinien primaire de la mandibule (118-Co-Ch3a) (6’) M. LAHON et al. C.H.U. Saint-Pierre, Bruxelles, Belgique 10h43- Un cas d’ostéome ostéoide temporal (154-Co-Ch3a) (6’) L. WAJZCAK et al. Service de chirurgie maxillofaciale, chirurgie plastique et esthetique, chirurgie de la main Centre Hospitalier Universitaire Dijon 10h49- Discussion

Chapitre 6b Articulations temporo-mandibulaires Responsable scientifique de la séance : François CHEYNET Modérateurs : F. Cheynet, N. Zwetyenga

DU CONGRÈS

PLACE DE LA FORMATION COGNITIVE

S AMEDI 2 OCTOBRE A MPHITHÉÂTRE B ILSKI -PASQUIER

26

11h00- Préambule (5’) François CHEYNET Clinique Maxillo-Faciale, CHU Timone, Marseille 11h05- Osteomyelitis of the condyle (2-Co-Ch6b) (10’) H. Abdel-Alim et al. Oral and maxilla-facial Surgery, Faculty of Dentistry, University of Alexandria 11h15- Luxations récidivantes des ATM : à propose de 2 cas (27-Co-Ch6b) (8’) K. Riah et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août, CHU de Casablanca, Maroc 11h25- Fractures du condyle mandibulaire chez le patient âgé : intérêt et limites du traitement chirurgical (97-Co-Ch4) (8’) A. Turki et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Plastique et Reconstructrice, CHU de Strasbourg 11h35- La voie d’abord sous-angulo-mandibulaire haute (voie de Risdon modifiée) pour le traitement des fractures sous-condyliennes de la mandibule (23-Co-Ch4) (5’) F. Slimani et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août , CHU de Casablanca - Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, CHU de Marrakech, Maroc 11h40- La voie d’abord transmasséterique sous-angulo-mandibulaire haute du condyle mandibulaire est-elle sûre vis à vis de la branche buccale inférieure ? (103-Co-Ch4) (5’) JC. LUTZ et al. Institut d’Anatomie, Faculté de Médecine - Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, CHU de Strasbourg 11h45- Abord endobuccal des fractures du condyle mandibulaire (117-Co-Ch4) (5’) J. Bessard et al. Service de chirurgie maxillofaciale, CHU Purpan, Toulouse 11h50- Discussion sur les voies d’abord du condyle mandibulaire

(...)

spécial congrès

12h00- Prothèses articulaires bicompartimentales : à propos de 8 cas (151-Co-Ch6b) (12’) XA. Mommers et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Chirurgie Plastique et Esthétique, Chirurgie de la Main CHU, Dijon 12h15- Toxine botulinique et kinésithérapie des muscles manducateurs : action sur les muscles cervicaux (234-Co-Ch6b) (8’) D. Batifol et al. Service de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie, Hôpital Lapeyronie, Montpellier Unité de neurochirurgie et de chirurgie du rachis - Clinique Kennedy, Nîmes - Service de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie, Hôpital de Cocody, Abidjan 12h23- Injection de toxine botulinique intra-articulaire : action antalgique (235-Co-Ch6b) (7’) D. Batifol et al. Service de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie, Hôpital Lapeyronie, Montpellier Service de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie, Hôpital de Cocody, Abidjan - Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris 12h30- Discussion

C OMMUNICATIONS

AFFICHÉES

( POSTERS )

13-P-Ch2- Lichen plan buccal érosif et infection a vih. A propos d’une observation N. Nguessan et al. Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, CHU de Treichville ABIDJAN CÔTE D’IVOIRE 34-P-Ch2- Cellulite nécrosante d’origine dentaire, une pathologie rare, encore d’actualité M. Moukram et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale, Hôpital du 20 Août CHU de Casablanca, Maroc 62-P-Ch2- Sarcome de kaposi palpébral : A propos d’un cas

S AMEDI 2 OCTOBRE A MPHITHÉÂTRE G. R OUSSY

L. Khalfi et al. Service de Stomatologie&Chirurgie maxillo-faciale et Chirurgie plas-

Session de kinésithérapie Responsables scientifiques : Isabelle BRETON, Ghislaine FERRAND

123-P-Ch2- Sialométaplasie nécrosante récidivante

8h30- Approche masso-kinésithérapique des pathologies de la face et du cou (156 Co-Kiné) (10’) G. FERRAND Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Groupe hospitalier Pellegrin, Bordeaux 8h40- Intérêts et buts des bilans en rééducation maxillo-faciale (157-Co-Kiné) (10’) D. MANELE d.smanele@wanadoo.fr 8h50- Bilan cervico-maxillo- facial dans les pathologies et la chirurgie reconstructive de l’oropharynx (162-Co-Kiné) (10’) JM. Hebting et al. Masseurs kinésithérapeutes, Montpellier 9h00- Rééducation du sadam (163-Co-Kiné) (10’) G. FERRAND Kinésithérapeute, Bordeaux 9h10- Dysfonctions de l’appareil manducateur : Influence de la pratique instrumentale chez les violonistes et instrumentistes à vent (21-Co-Kiné) (10’) I. Breton Torres et al. Kinésithérapeute, Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital Lapeyronie, Montpellier- Kinésithérapeute, Montpellier 9h20- Approches kinésithérapiques du muscle ptérygoïdien latéral (164-Co-Kiné) (10’) CH. FAUCONNIER Kinésithérapeute, Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital Saint Pierre 9h30- Kinésithérapie et Syndrome d’apnée obstructive du sommeil (165-Co-Kiné) (10’) I.BRETON TORRES et al. Kinésithérapeute, Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital Lapeyronie, Montpellier- Kinésithérapeute, Montpellier 9h40- Nécessité de la mise en oeuvre de la posture linguale de repos dans la prise en charge des pathologies fonctionnelles orofaciales (47-Co-Kiné) (10’) S. Lapierre Kinésithérapeute, Paris 9h50- Traitement fonctionnel exclusif du trouble de l’articulé dans les fractures du condyle mandibulaire (57-Co-Kiné) (10’) I. Breton-Torres et al. Kinésithérapeute, Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital Lapeyronie, Montpellier- Kinésithérapeute, Montpellier 10h00- Bilan pré et post opératoires en chirurgie orthognatique (166-Co-Kiné) (10’) I.Breton-Torres et al. Kinésithérapeute, Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital Lapeyronie, Montpellier - Kinésithérapeute, Montpellier 10h10- Kinésithérapie : intérêt de la prise en charge péri-opératoire dans la chirurgie des dysmorphoses dento-maxillaires (55-Co-Kiné) (10’) B. Quilis et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale CHU St Etienne, St Priest en Jarez, France 10h20- Le rire et le sourire (167-Co-Kiné) (10’) AM. Chevalier et al. Kinésithérapeute Paris, présidente de l’ACTTC - Service de Chirurgie CervicoFaciale, Institut Curie, Paris 10h30- « Kinéscuplture » faciale post injection d’acide polylactique (209-Co-Kiné) (10’) I. Breton-Torres et al. Kinésithérapeute, Service de Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital Lapeyronie, Montpellier- Kinésithérapeute, Montpellier 10h50- Pause

193-P-Ch2- La leucoplasie buccale chez les fumeurs et non-fumeurs

Session des psychologues cliniciens, psychanalystes, psychosomaticiens et psychiatres Responsable scientifique : Houchang GUILLYARDI

M. Dassouli et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital 20

Début de séance à 11h00 Présentation générale (210-Co-Psy) Houchang GUILYARDI, Psychanalyste, Psychiatre des Hôpitaux Unité de Psychologie clinique, Psychanalyse, Psychosomatique et Psychiatrie, Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Hôpital de la Salpêtrière, Paris - Université Pierre et Marie Curie, Paris VI “Le trauma balistique, d’un trauma... à l’autre” (211-Co-Psy) Véronique MIALOT, Psychologue clinicienne “Symptôme “psychosomatique” et demande de soins médicaux” (212-Co-Psy) Emmanuelle DELFORGE, Psychanalyste “De bouche à oreille” (213-Co-Psy) Agnès DUTHOIT, Psychanalyste “A propos d’une légère dysplasie” (214-Co-Psy) Michèle NEY, Psychanalyste “Ma langue ne pense qu’à ça” (215-Co-Psy) Martine DOMBROSKY, Psychanalyste “La prise en charge de patients atteints de cancer” (216-Co-Psy) Lidia STEVANATO, Psychologue clinicienne “Atteintes narcissiques et monstruosité faciale” (217-Co-Psy) Caroline DEMEULE, Docteur en Psychologie clinique et Psychanalyse - Psychologue clinicienne “Immotus : entre trauma et symptôme” (219-Co-Psy) Paolo LOLLO, Psychanalyste Importance de l’accompagnement psychologique des patients en chirurgie orthognathique (179-CoPsy) F. MAGNARD, P. BOULETREAU Service de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale, Centre Hospitalier Lyon Sud, PIERRE BENITE

M. Dassouli et al. 43-P-Ch3- Un cas historique de dysplasie fibreuse crânio-faciale

L S

N°47 - septembre 10

tique Hôpital Militaire d’instruction Mohammed V Rabat (Maroc)

C. Aubert et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, CHU St-Pierre, Bruxelles

27

S. Tovaru et al. Service de Médecine Buccale, Pathologie Buccale, Département de Dermatologie, Faculté de Médecine Dentaire, Faculté de Médecine Dentaire, Département d’Anatomie Pathologique, Université de Médecine et de Pharmacie ‘Carol Davila’, Bucharest, Romania 222-P-Ch2- Volatisation de dent incluse : artéfact ou résorption rapide ? A propos d’un cas inédit. T. Alix et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Plastique, CHU Saint-Etienne, Saint-Priest-en-Jarez CREATIS-LRMN CNRS UMR 5520 - INSERM U630, Université de Lyon 1 - INSA Lyon, Villeurbanne - Service de Neuroradiologie, Hôpital PitiéSalpétrière, Paris 4-P-Ch3- fibrome cemento-ossifiant du maxillaire T. Labiad et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, Hôpital 20 août, CHU Ibn Rochd de Casablanca 6-P-Ch3- Lipome du lobe superficiel de la parotide, à propos d’un cas T. Labiad et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, Hôpital 20 août, CHU Ibn Rochd de Casablanca 10-P-Ch3- Lymphome T maxillaire à propos d’un cas L. Moumine Khalfi et al. Service de stomatologie chirurgie maxillo-faciale et chirurgie plastique, Hôpital militaire d’instruction Mohammed V, Rabat 11-P-Ch3- Carcinome épidermoïde de la langue chez un sujet jeune de 25 ans C. Assouan et al. Servive de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie CHU de Treichville ABIDJAN CÔTE D’IVOIRE 28-P-Ch3- Kyste de la région parotidienne (à propos d’un cas) K. Riah et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, Hôpital 20 août, CHU Ibn Rochd de Casablanca 31-P-Ch3- Le Kératoaméloblastome : réalité ou chimère ? Août, - CHU Ibn Rochd- Casablanca, Maroc. 33-P-Ch3- Tumeur de Pindborg : A Propos d’une tumeur odontogène rare.

M. Belhallaj et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, Hôpital 20 août, CHU Ibn Rochd de Casablanca 45-P-Ch3- Mélanome conjonctival, localisation rare et péjorative M. ABDANE et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, Hôpital 20 août, CHU Ibn Rochd de Casablanca 92-P-Ch3- Mélanome malin de la muqueuse gingivale A. Oukerroum et al. Service de Stomatologie et de chirurgie Maxillo-Faciale - Hôpital du 20 Aout – C.H.U. de Casablanca - Maroc 108-P-Ch3- Lithiase du canal de Sténon. Illustration par un cas clinique S. Toure et al. *Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie, Service d’ORL et Chirurgie Cervico-Faciale, Hôpital Aristide Le Dantec de Dakar (HALD) 110-P-Ch3- Céphalhématome ossifié, cas clinique et revue de la littérature A. Veyssière et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Plastique, Service de Neurochirurgie, CHU Côte de Nacre, CAEN 122-P-Ch3-Dysplasie fibreuse ethmoïdo-orbitaire : à propos d’un cas. B. Abir et al. Service de Chirurgie plastique et stomatologie, Hôpital militaire d’instruc-

(...)

spécial congrès

tion Med V, Rabat. Maroc

J. Ozeel et al. Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Plastique de la Face, CHU de

128-P-Ch3- Tumeur de Pindborg à propos d’un cas

Toulouse Purpan

F. Choumi et al. Service de stomatologie chirurgie maxillo-faciale et chirurgie plas-

90-P-Ch4- Revue de la littérature des techniques de surveillance des lambeaux libres.

tique, Hôpital militaire d’instruction Mohammed V, Rabat

A. Turki et al. Service de chirurgie maxillo-faciale et réparatrice, hôpital civil,

129-P-Ch3- Syndrome de Gorlin, àpropos d’un cas

Strasbourg

J. HAMAMA et al. Service de stomatologie chirurgie maxillo-faciale et chirurgie plas-

Service ORL et chirurgie cervico-faciale, hôpital des spécialités, CHU Ibn Sina –Rabat.

tique, Hôpital militaire d’instruction Mohammed V, Rabat

101-P-Ch4- Réparation de séquelles de noma par lambeau cerf-volant

131-P-Ch3- Plasmocytome gingival diffus : à propos d’un cas

S. Toure et al. Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie, Service d’ORL et

A. Hiroual et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de trauma-

de Chirurgie Cervico-Faciale, Service de Chirurgie Plastique, CHU A, LE DANTEC,

tologie A, CHU Mohammed VI, Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi

132-P-Ch4- Réparation d’une perte de substance vestibulaire inférieure post-trauma-

Ayyad, Marrakech

tique par lambeau FAMM. A propos d’un cas.

143-P-Ch3- Fibrosarcome de l’os malaire : à propos d’un cas

M. El Bouihi et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de trau-

A. Bouaichi et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de trau-

matologie A, CHU Mohammed VI, Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi

matologie A- CHU Mohammed VI-Marrakech

Ayyad, Marrakech

150-P-Ch3- Multiples kystes trichilemmaux ossifiés du cuir chevelu d’origine fami-

133-P-Ch4- Une complication inhabituelle d’une plaie faciale : la fistule jugulo-caroti-

liale : à propos d’un cas

dienne

XA. Mommers et al. Service de chirurgie maxilla-faciale, chirurgie plastique et esthé-

S. Lahmiti et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de trauma-

tique, chirurgie de la main, Service d’anatomopathologie, CHU Dijon, France

tologie A, CHU Mohammed VI, Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi

152-P-Ch3- Adénopathie de la région parotidienne révélatrice d’un adénocarcinome

Ayyad, Marrakech 136-P-Ch4- Place du lambeau de Juri dans la réparation des pertes de substance tem-

bronchique primitif L. Wajzcak et al. Service de chirurgie maxillofaciale, chirurgie plastique et esthetique,

porales A. Hiroual et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de trauma-

chirurgie de la main, CHU Dijon

tologie A, CHU Mohammed VI, Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi

5-P-Ch4- La Dacryocystorhinostomie endonasale sous guidage endoscopique T. Labiad et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, Service d’ophtalmologie pédiatrique, Hôpital 20 août, CHU Ibn Rochd de Casablanca

Ayyad, Marrakech 139-P-Ch4- Que reste-t-il de l’expansion cutanée dans la chirurgie du neavus geant de la face

9-P-Ch4- Rhinopoïéses, techniques et indications M. Moumine et al. Service de stomatologie chirurgie maxillo-faciale et chirurgie plastique, Hôpital militaire d’instruction Mohammed V, Rabat 12-P-Ch4- La réparation des pertes de substance par lambeau pédiculé du grand pectoral en chirurgie Maxillo-faciale du CHU de Treichville C. Assouan et al. Servive de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie CHU de Treichville ABIDJAN CÔTE D’IVOIRE 17-P-Ch4- Our experience in formation and consolidation of an oral and maxillofacial microsurgery unit P. Martínez Seijas et al. Oral and Maxillofacial Surgery Department. Hospital Donostia, San Sebastián, SPAIN 19-P-Ch4- Immediate postoperative Nursing Care of Oral and Maxillofacial free-flap reconstruction patients P. Martínez Seijas et al. Oral and Maxillofacial Surgery Department. Hospital Donostia, San Sebastián, SPAIN

A. Bouaichi et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de traumatologie A, CHU Mohammed VI, Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi Ayyad, Marrakech 140-P-Ch4- Les pertes de substance traumatiques de la face : notre philosophie chirurgicale S. Lahmiti et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de traumatologie A, CHU Mohammed VI, Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi Ayyad, Marrakech 141-P-Ch4- Prise en charge des fracas de la face au service de chirurgie maxillofaciale du CHU de Marrakech. Etude prospective de 16 cas M. El Bouihi et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de traumatologie A, CHU Mohammed VI, Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi Ayyad, Marrakech

30-P-Ch4- Reconstruction nasale par lambeau frontal : à propos de 15 cas. A. Mrani et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, Hôpital 20 août, CHU Ibn Rochd de Casablanca 37-P-Ch4- Reconstruction des pertes de substances de la lèvre inférieure par des lambeaux locaux. Expérience du service de stomatologie et de chirurgie maxillo-faciale de Casablanca. M. Moukram et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, Hôpital 20 août, CHU Ibn Rochd de Casablanca

142-P-Ch4- Qu’en est-il de l’exérèse ittérative dans la réparation des plages cicatricielles faciales : à propos de 20 cas A. Hiroual et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de traumatologie A, CHU Mohammed VI, Marrakech - Faculté de médecine-Université Cadi Ayyad, Marrakech Service de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie, CHU Ibn Rochd, Casablanca 144-P-Ch4- Place de l’otopoeise dans les PDS traumatique du pavillon de l’oreille S. Aimadeddine et al. Unité de chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie, Service de

42-P-Ch4- Reconstruction des pertes de substance palpébrales post tumorales M. Belhallaj et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, Hôpital 20 août, CHU Ibn Rochd de Casablanca

traumatologie A, CHU Mohammed VI-Marrakech - Service de chirurgie maxillofaciale et stomatologie, CHU Ibn Rochd, Casablanca - Faculté de médecine-Université Cadi Ayyad- Marrakech

54-P-Ch4- Reconstruction des grandes pertes de substances latérales de la face d’origine tumorale. Expérience du service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale du CHU de Casablanca M. Moukram et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, CHU Ibn Rochd, Casablanca

155-P-Ch4- Reconstruction d’un traumatisme balistique par fixateur externe et distracteur : a propos d’une observation clinique M. K. Koffi et al. Service de Stomatologie et de Chirurgie Maxillo-faciale et Pastique de la Face, PIERRE BENITE 159-P-Ch4- VACuthérapie et greffe de peau utilisées conjointement sur la face ; à pro-

63-P-Ch4- Greffe de muqueuse jugale pour le traitement d’une sténose urétrale

pose d’un cas.

J. Elbaz et al. Service de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie, Service d’urologie, andrologie, transplantation rénale ,CHU Charles-Nicolle, Rouen

J. M. Foletti et al. Service de chirurgie maxillo faciale, stomatologie et plastique de la face, Hôpital Laveran, Marseille - Service de chirurgie maxillo faciale, stomatologie et

67-P-Ch4- Signification et conséquences des calcifications de pédicules de lambeau

plastique de la face, Hôpital Nord, Marseille

libre osseux.

180-P-4- Les urgences traumatiques maxillo-faciales au CHU de Conakry : aspects

L. Myon et al. Service de stomatologie et chirurgie maxillo-faciale, Hôpital Roger

épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques

Salengro, Inserm U1008, Service de l’Information et d’Archives Médicales, Pôle de

OR. DIALLO et al. Service d’Odontostomatologie et Chirurgie Maxillo-faciale, Service

Santé Publique CHU Lille - UDSL, Univ Lille Nord de France, Lille

de Neurochirurgie, Hôpital Donka, CHU de Conakry

81-P-Ch4- Y-a-t-il une alternative au lambeau frontal pour la reconstruction du tiers inférieur de la pyramide nasale ?

L S

N°47 - septembre 10

28

spécial congrès

SYMPOSIUMS GESTION DU CABINET LIBERAL : Les Nouveaux Outils de gestion animés par Robert Poujaud Docteur en économie, D.E.A droit TROIS MODULES PAR JOUR les jeudi et vendredi Salle Agusta Déjerine (2ème étage)

De 10h à 12h Module I- comparaison des divers Modes d’exercice d’une activité libérale Influence du mode d’exercice : sur la constitution d’un patrimoine personnel sur la constitution d’une retraite Intérêt ou non de l’exercice sous forme de S.E.L et le faux débat des dividendes

LA MONDIALE : Ateliers Congrès 2010 animés par Pierre Guardiola, conseiller certifié TROIS ATELIERS PAR JOUR les jeudi et vendredi, Salle Club

De 14h à 16h Module II- Local professionnel : Sous quelle forme l’acquérir ou comment modifier si déjà acquis. Comparaison des divers modes d’acquisition : via une SCI à l’I.R ; via une SCI à l’impôt société ; Par l’activité professionnelle En démembrement de propriété ; En crédit-bail Le piège fiscalo-social de la SCI classique

NOUVEAUX OUTILS DE GESTION DU CABINET LIBERAL TROIS MODULES PAR JOUR, les jeudi et vendredi Salle Agusta Déjerine (2ème étage) Chaque journée comprendra les 3 modules :

De 16h 30 à 18 h Module III- Défiscalisation : les principes à respecter pour éviter les pièges. Quel type et Comment choisir une défiscalisation : achat, usufruit, … Comment doit s’intégrer une défiscalisation dans ses projets patrimoniaux et la retraite.

1 module le matin : 10H00-12H00 2 modules l’après-midi : 14H00-16H00 ; 16H30-18H00

Intervenant : R POUJAUD Docteur en économie, D.E.A droit

L S

N°47 - septembre 10

29

Informations syndicales

INFOS JURIDIQUES CSMF.....

RETRAITES Une réforme de la retraite, pour tous les Français, sera propo-

2500€/mois.

sée prochainement par le gouvernement au Parlement. Elle a

4. Une équité de chaque partie, dans l’effort de redresse-

pour objectifs d’assurer une pérennité du dispositif.

ment, Caisses/Etat, Retraités, Cotisants pour obtenir l’équilibre

Les moyens proposées s’appuient sur :

du régime,

- Un report progressif de l’âge légal de 60 à 62 ans en 2018

5. La mise en place de réserves, pour atténuer le choc

- Un report progressif de l’âge d’annulation de la décote (5%

démographique

par an) (lorsqu’on ne possède pas le nombre de trimestres suffisants) de 65 ans à 67ans

L ES

- Une augmentation progressive de la durée de cotisations de

1. Mise en place d’un comité de pilotage des 3

41ans + 1 trimestre en 2013 à 41ans + 2 trimestres en 2020

régimes :

- Des modalités progressives suivant l’âge de naissance, pour

Il est indispensable de créer un comité de pilotage multipartite

les nés après le 01/07/1951 (inchangé pour les générations

SOLUTIONS PROPOSÉES PAR LA

CSMF

Etat, Caisses, Syndicats, CARMF et décisionnel afin de procé-

nées avant)

der aux ajustements. Ce comité appréciera les conséquences

Ce dispositif concernera les médecins, dans le cadre du

des médecins.

régime de base. Rien n’est indiqué, à ce jour, pour le

2. Suppression de la compensation du régime de

de la réforme générale en cours des retraites, sur la situation

Complémentaire et l’ASV.

la cotisation médecins ASV (absence de surcoût pour le prati-

La retraite du médecin est constituée de 3 régimes : - Le régime de base : 23% de la cotisation, 19% de la retraite - Le régime complémentaire : 49% de la cotisation, 42% de la retraite - L’ASV : 28% de la cotisation, dont 2/3 payé par les Caisses en secteur 1 ou option de coordination, 39% de la retraite

neurs, affiliés obligatoirement à ce régime, et qui a terme le mettront en déficit, par le mécanisme de compensation 3. Hausse sur une première période 5 ans de la cotisation Retraite Complémentaire de 9,2 à 11%, afin 4. Apurer le passif de l’ASV

Cotisation transitoire d’ajustement de l’ordre de 2% du revenu,

- une solidarité inter générationnelle - et un respect du contrat initial conventionnel avec l’Assurance Maladie DE LA

cien). Faire face au problème posé par les autos entrepre-

d’améliorer la retraite globale du médecin

Il convient de respecter en la matière :

L ES O BJECTIFS

base (865€ par médecin) et augmenter de ce même montant

financé aux 2/3 par les Caisses, 1/3 par les médecins Poursuite du blocage de la valeur du point pendant une première période de 5 ans (solidarité) 5. Construire l’avenir de l’ASV

CSMF

1. Une retraite par répartition, garante d’un niveau mini-

mum de ressources pour le médecin retraité. La capitalisation doit être encouragée, en tant que complément, mais qui reste

- Cotisations basées sur le revenu et non plus la valeur du C, - Hausse sur 5 ans de la Cotisation médecin ASV d’environ 2% par an

soumis aux tempêtes boursières et aux aléas de la vie de cha-

- Hausse sur 5 ans de la cotisation Caisses (2/3 de la cotisa-

cun

tion totale) de 2% par an.

2. Une vision globale de la retraite du médecin qui est

constituée des 3 régimes : Base, Complémentaire Vieillesse et

Pour un taux de cotisation (part médecin secteur 1) de 17% du

l’ASV. Toute solution pour l’ASV doit être intégrée dans une

revenu (14% actuel) (mécanismes à mettre en place pour les

perspective d’ensemble de la retraite.

bas revenus), préserver et même augmenter à terme le taux de

3. Un taux minimum de remplacement à sauvegar-

remplacement (Montant Retraite /Revenu activité), (38%

der (actuellement il est de 38%), pour un taux de cotisations

actuellement).

(part médecin), ne dépassant pas 17% du revenu moyen (actuellement 14%). En la matière, le médecin n’est pas un nanti : la retraite moyenne mensuelle est d’environ

L S

N°47 - septembre 10

32

Docteur Yves DECALF

Informations syndicales

INFOS JURIDIQUES CSMF.....

RETRAITES

L S

N째47 - septembre 10

33

Informations syndicales

Diplôme d’Université de Techniques d’Injection et de Comblement en dermatologie, chirurgie plastique et maxillo-faciale Les techniques d’injection et de comblement notamment de toxine botulique et d’acide hyaluronique sont de plus en plus utilisées mais paradoxalement peu ou pas enseignées au cours des études initiales. Le diplôme Universitaire de Techniques d’Injection et de Comblement en Dermatologie, Chirurgie Plastique et Maxillo-Faciale, vise à donner une formation sur l’indication, la réalisation technique et la prévention des complications concernant les techniques de comblement et d’injection utilisées notamment en chirurgie plastique, en chirurgie maxillo-faciale et en dermatologie. A l’issue de cet enseignement, l’étudiant devra : - connaître les indications et les contre indications de ces techniques - savoir réaliser les gestes techniques - connaître et traiter les complications possibles - connaître l’environnement réglementaire Les enseignements se font sous la forme de 6 journées entières à la Faculté de Médecine de Créteil : premier lundi de chaque mois de janvier à juin : 3 janvier, 7 février, 7 mars, 4 avril, 2 mai, 6 juin de 8h à 18h. et travaux pratiques en soirée. Les inscriptions se font auprès du Pr Meningaud (hôpital Henri Mondor, Université Paris 12) : Adresser un mini-cv (une page) et une lettre de motivation (1 demi-page) par e-mail à meningaud@me.com Plus d’information sur : www.dutic.info

L S

N°47 - septembre 10

38

Informations syndicales

INFOS CSMF..... septembre 10

Communiqués libéral et vient de se doter des moyens d’aller encore plus loin en matière de répression et de coercition avec la loi Bachelot. Cette loi instaure le système de pénalités le plus dur qui ait jamais existé, et le plus innovant avec la création du délit statistique et le cumul des sanctions, en n’hésitant pas à bafouer les droits de la défense. Les directeurs des caisses ont désormais les pleins pouvoirs !

ASSURANCES EN RCP : ENFIN UNE SOLUTION POUR LES CHIRURGIENS, OBSTETRICIENS, ANESTHESISTES. Comme nous l’avions déclaré et, grâce à l’action du pôle AOC/CSMF auprès des assureurs, le problème des deux trous de garantie (plafond de garantie et trou de garantie à 10 ans après départ à la retraite) trouve enfin une solution.

Une telle situation ne peut que décourager les jeunes médecins candidats à l’exercice libéral et à accentuer les difficultés démographiques.

Lors de notre dernière conférence de presse, nous avions déclaré que la solution à ces problèmes graves, véritables épée de Damoclès sur la tête des obstétriciens, chirurgiens, anesthésistes, ne pouvait être, dans l’immédiat politique (aucune volonté à résoudre ce problème) et ne pouvait être qu’assurantiel.

Il est urgent pour la CSMF de nettoyer la loi Bachelot de réécrire tout le dispositif des sanctions et pénalités pour les médecins, notamment en précisant le règles de non cumul des procédures, leur hiérarchie, et en rendant conforme l’avis de la commission des pénalités.

Un assureur avait déjà remonté ses plafonds et couvrait, pour ses assurés les plus anciens, le trou de garantie à 10 ans.

Il est urgent pour les médecins libéraux de dire STOP à ce massacre de l’exercice libéral dont certains syndicats se sont rendus complices en soutenant la politique du gouvernement et la loi Bachelot.

Nos discussions ont amené un autre assureur, à prendre une sage décision pour couvrir également ces deux trous de garantie. Comme l’a déclaré hier son directeur général, �� l’occasion d’un colloque sur ce sujet, les plafonds de garantie pour les chirurgiens, obstétriciens sont remontés à 8 millions d’euros par sinistre et à 16 millions d’euros par année d’assurance. La garantie après le départ à la retraite sera portée de 10 à 30 ans. Nous ne pouvons que nous féliciter de cette sage décision que nous avions préconisée.

TAXE

PROFESSIONNELLE

CITE DU RECUL DU

: L A CSMF

SE FÉLI -

G OUVERNEMENT

Au début de l’année, la CSMF, premier syndicat médical français, s’était opposée à la surtaxation intolérable des médecins libéraux dans le cadre de la réforme de la taxe professionnelle décidée par le Gouvernement. .

Il est bien évident que maintenant puisqu’il existe une solution, les autres compagnies d’assurance devront prendre leurs responsabilités et par ailleurs, les praticiens travaillant en plateaux techniques lourds (anesthésistes, obstétriciens, chirurgiens) pourront enfin trouver une solution aux dangers permanents qui ruinaient leur activité.

La CSMF a refusé que les médecins exerçant dans le cadre libéral et relevant du BNC voient leur taxe professionnelle multipliée par deux.

R APPORT ANNUEL DE LA C OUR DES C OMPTES : L A CSMF DÉNONCE LE DOUBLEMENT DES PÉNALITÉS DEPUIS 2007

La CSMF, dans le cadre de l’UNAPL, avait obtenu l’annulation de cette mesure inique par le Conseil Constitutionnel. Pour autant, elle a maintenu la pression sur le Gouvernement qui ne cachait pas son intention de réintroduire son système de taxation injuste dès 2011.

La CSMF, premier syndicat médical français, considère que le rapport de la Cour des Comptes sur la Sécurité Sociale est un formidable réquisitoire contre la politique du gouvernement depuis 2007.

Dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances pour 2011, la CSMF note que le Gouvernement renonce à son projet scélérat. La CSMF se félicite donc que le Gouvernement ait renoncé à pénaliser les médecins libéraux, mais reste vigilante tant que la loi de finances pour 2011 n’est pas votée.

Ce rapport met en lumière le doublement du montant des pénalités financières appliquées aux professionnels de santé entre 2007 et 2008.

Par son action sur ce dossier où elle a permis aux médecins libéraux une économie de plusieurs centaines de millions d’euros, la CSMF démontre la force de sa mobilisation et sa capacité d’action au service de l’ensemble de la profession.

Il y a fort à parier que cette tendance inquiétante aux pénalités largua manu se poursuit avec un rythme soutenu. Tout est dit ! Ce gouvernement est déterminé à casser l’exercice

L S

N°47 - septembre 10

39

A Votre Service

A

NOTER SUR VOTRE

A GENDA

Journées des Bonnes Pratiques Fédération de Stomatologie et Chirurgie Maxillo-Faciale Maxillorisq

1 1 20

Dimanche 12 Décembre 2010 10h/13h Campus des Cordeliers 15, rue de l’école de médecine Paris. 75006 Séance inter-active avec Vote en direct pendant la séance.

Recherche d’un consensus professionnel concernant les dents de sagesse Les indications, l’environnement, le contexte médical, la technique chirurgicale, le bilan pré-opératoire, les complications immédiates et à distance tous ces éléments seront présentés pendant la séance, débattus entre professionnels afin de se rapprocher d’un consensus. Inscriptions : Par courrier électronique à dujarric.francis@wanadoo.fr Par courrier postal à Dr Dujarric Francis, 25, rue Perronet 92150 Suresnes . Gratuit pour les membres de Maxillorisq (OA/Accrédotation) 50€ pour les non-inscrits à Maxillorisq

Site internet du cabinet Pour tous les adhérents de l’Union nous avons négocié des conditions particulièrement intéressantes pour créer votre site internet. Il s’agit d’une nouvelle façon de communiquer avec ses patients, de se faire connaître, de montrer l’accès à son cabinet médical, de préciser son champ d’activité etc, le tout dans le respect des règles ordinales. Il y a plus 50 ans posséder une ligne téléphonique et être inscrit dans les annuaires paraissait indispensable à l’exercice professionnel, on peut estimer maintenant qu’il en est de même pour se faire connaître et reconnaître par l’intermédiaire de sites internet. La société PPCOM’, qui réalise medecin-site.fr, avec laquelle nous collaborons depuis de nombreuses années sur d’autres activités, nous paraît particulièrement compétente rigoureuse et sérieuse pour vous proposer un service de qualité respectueuse des règles ordinales et bon marché ! N’hésitez pas à les contacter au 01 42 46 64 75, une offre promotionnelle vous sera présentée. A saisir !

L S

N°47 - septembre 10

40

A Votre Service

A

A GENDA

NOTER SUR VOTRE

Le Dr Jacques ALLIOT, chirurgien maxillo-facial à Livry-Gargan (93), cherche en urgence un remplaçant de façon ponctuelle possibilité de succession Contact 06 80 58 03 84

30 sept, 1er et 2 octobre 2010 46ème Congrès de la Société de Stomatologie et Chirurgie Maxillo Faciale PARIS 6è - Campus des Cordeliers

Vous possédez déjà un appareil reflex de loisirs, démarrez dans la photo dentaire sans vous ruiner Eclairage continu 48 Leds hyper lumineuses lumière du jour

Offre comprenant : Mise en situation 1 alimentation Reflex + objectif non compris sur piles 1 Ring 48 6 bagues adaptatrices 49, 52, 55, 58, 62, 67mm 1 alimentation secteur 1 Bonnette 5D macro DHG achromatique TTC (Précisez le F de Frais de port compris l’objectif) Objectif recommandés : Zoom 55-200mm, ou 18-200mm

Chirurgie Dento-Alvéolaire Facteurs de risque des cancers de la cavité buccale et lésions potentiellement malignes Contact : SFSCMF MARYSE CUROT - Tél. 06 81 83 38 37 contact@sfscmf.fr

245.00€

11 au 20 octobre 2010 LES RIS QUES INFECTIEUX AU CABINET. LES DIFFÉRENTES FORMES D’EXERCICES Loui si ane et Mi ssi ssi pi Infos : Dr MC.BARRIER 7 Rue des Clématites 83400 HYERES Tel: 06.70.00.59.66 - Fax: 04 94 46 20 17 marie-claude.barrier179@orange.fr

www.photo-dentaire.com Adresse postale : B.P. 60023 54181 HEILLECOURT CEDEX

(+33) 03 83 55 20 33 (+33) 03 83 51 26 61 E-mail : PTJINTL@aol.com 15, allée des Peupliers H O U D E M O N T

16 au 24 Octobre 2010 HYGIÈNE - AS EPS IE - S TÉRILIS ATION Armeni e INTERVENANT : Dr serge ARUCHUMIAN RENSEIGNEMENTS Dr Marie-claude BARRIER 7 Rue des Clématites 83400 HYERES Tel: 0494462017 - Fax: 0494462017 marie-claude.barrier179@orange.fr

13 Décembre 2010 au 15 Décembre 2010 INTERNATIONAL EXPERTIS E OF S ELECTED RHINOLOGIC TOPICS NANCY- Pal ai s des Congrès Organi zati on: Roger Jankowski - O.R.L. et Chirurgie Cervico-Faciale Hôpital Central -54000 Nancy r.jankowski@chu-nancy.fr Tel: 03 83 85 11 52 - Fax: 03 83 85 22 58

2 au 4 Décembre 2010 1ERES JOURNÉES INTERNATIONALES D’ODONTO-S TOMATOLOGIE ET DE CHIRURGIE CRÂNIO-FACIALE DE POINTE-NOIRE Hôpi tal Général de Loandji l i , Rep du CONGO RENSEIGNEMENTS Dr ITOUA EUDES , Dr MOUFOUMA Angelique POINTE-NOIRE Rep du CONGO Tel: 00(242) 6252489/5013325 ou 6643841 Fax: 00(242)949818 jioscf2010@yahoo.fr

L S

N°47 - septembre 10

42

14 au 16 avril 2011 S YMPOS IUM OS TEOLOGY Cannes - Pal ai s des festi val s RENSEIGNEMENTS Osteology Foundation Landenbergstrasse 35 CH-6002 Lucerne Suisse Tel: +41 41 368 44 44 Fax: +41 41 492 56 39 www.osteology.org - info@osteology.org


Ls47