Issuu on Google+

www.lepetiteconomiste.com

LE PETIT

ECO NOMISTE LE JOURNAL INDÉPENDANT DE L’ÉCONOMIE RÉGIONALE

n° 1

Hors série PARTHENAY

Gratuit

SPÉCIAL

PARTHENAY • Des PME dynamiques • Les défis de la municipalité

QR code à flasher pour consulter cette édition spéciale sur notre site web

• Le Club des entrepreneurs fête ses 35 ans

3 PÔLES D’EXCELLENCE EN DEVELOPPEMENT

FILIÈRE DES VIANDES DE QUALITÉ

MÉTALLURGIE AIDE À LA PERSONNE

FILIÈRE sur oir plus e ? v a s n e ulez sanc Vous vo ctives de crois pe les pers - nous ! tez Contac

Service Développement économique et prospective Tél : 05 49 94 92 20 / Mail : economie@cc-parthenay.fr

2013 


Interview Parthenay, des atouts certains, des défis à relever

Xavier Argenton, Maire de Parthenay,   Président de la Communauté de communes

3e commune la plus peuplée du département des Deux-Sèvres, après Niort et Bressuire, Parthenay, qui compte un peu plus de 10 400 habitants (Chiffre INSEE 2010 en vigueur au 1er janvier 2013), devra relever le défi de l’attractivité pour se développer.

S Xavier Argenton est le premier magistrat de la ville depuis 2001. Nous l’avons interrogé sur la stratégie de développement qu’il conduit sur son territoire. « La réflexion stratégique de la collectivité est basée sur une vision à moyen terme (une dizaine d’années). A Parthenay, nous avons choisi 4 orientations  : la formation, les filières, l’accompagnement des entreprises et les infrastructures. Pour chacun de ces points, nous avons mené des études préalables pour avoir un diagnostic complet afin d’avancer dans la bonne direction. Autour de la formation, par exemple, nous avons créé la Maison de l’emploi et des entreprises ; outil structurant permettant de mettre en place une véritable politique de développement économique et d’accompagnement des entreprises, en lien avec le service développement économique de la collectivité (lire page 6). Parallèlement, nous avons identifié les filières prioritaires en lien avec l’identité locale (délocalisation impossible) : il s’agit de l’élevage et de l’aide à la personne, secteurs très présents sur le territoire et que nous accompagnons. Illustrations avec Canopée (60 emplois créés dans ce centre d’accueil pour personnes handicapées qui sera inauguré le 8 juin) et le second atelier de découpe de viande dont la construction débutera en juin prochain. Il proposera à terme en filière courte des produits carnés bovins, ovins et caprins de qualité supérieure ; 10 emplois sont à la clé. Des axes prioritaires qui ne nous empêchent pas de travailler sur le quotidien : le commerce en centre-ville par exemple (22 commerces en plus depuis 2010) ou encore la rénovation de l’habitat ». LPE : Et le numérique, il a longtemps été le fer de lance de la ville ! XA : « Le numérique est un facteur de socialisation, mais pas de développement économique à notre échelle. Nous conduisons actuellement le projet Vigilance 2  : équiper le domicile de la personne et toute sécurité, avons créé la carte de vie quotidienne (14000 exemplaires pour un accès dématérialisé des citoyens aux infrastructures de loisirs, de culture, de transport…), mettons en place le projet Vision : un incubateur coopératif d’applications numériques… Propos recueillis  par Cécilia Rochefort

ituée au centre du département, en terre de Gâtine, Parthenay est une cité médiévale dotée d’un patrimoine millénaire, étape des pèlerins des Chemins de Compostelle ; elle est classée «Pays d’art et d’histoire». Ce patrimoine apporte une manne touristique importante chaque année, principalement en été et nombre de manifestations, dont le Festival Ludique International (le FLIP), ou encore les épreuves sportives organisées par le Triathlon Club de Gâtine (TCG79) complètent le tableau de l’attractivité de la ville. Côté économique, là encore, l’histoire a laissé son empreinte : la filière viande, qui s’appuie sur l’élevage local, avec, en vedette la race parthenaise (label rouge depuis 2006), a fait de Parthenay le premier marché aux bestiaux de France après-guerre. Aujourd’hui, la volonté des élus est de réactiver cette filière en accompagnant la création d’infrastructures d’abattage et de transformation de la viande. A la clé, des créations d’emplois et l’assurance, pour le consommateur, d’accéder à des produits de qualité d’origine locale. Autre filière historique, la métallurgie, avec notamment les Ateliers de la Chaînette, aujourd’hui sous l’enseigne ADC (Groupe Fayat), les Forges de Bologne, et nombre de PME dont Etalmobil, spécialiste national des camions magasins (lire page 4), ou encore SOVAM, créateur d’équipements aéroportuaires qui, dans les années 60, a aussi créé des voitures de sport... A proximité de la ville, sur la commune de Châtillon sur Thouet, le parc d’attractivité départemental de la Bres-

Le Petit économiste Journal indépendant d’informations économiques en Poitou-Charentes Rédaction : 21 rue de Gâtine - 79310 Verruyes Tél. : 05 49 63 00 08 Email : contact@lepetiteconomiste.com Web : www.lepetiteconomiste.com Directrice de la publication : Cécilia Rochefort Rédactrice : Céline Trableau Publicité : publicite@lepetiteconomiste.com Mise en page et impression sur papier PEFC : Bordessoules Impressions - Saint-Jean-d’Angely Crédits photo : le Petit Économiste Édition gratuite - Hors série n°1 Tirage à 5 000 ex - Dépôt légal n°01960

2

Le Petit économiste - Edition spéciale Parthenay • N°1 - 2013

sandière accueille 20 entreprises pour 500 emplois sur une surface totale à terme de 60 hectares. L’intercommunalité joue ici pleinement son rôle économique.

Bien vivre ensemble Posée sur l’axe Nord-Sud du département, la ville de Parthenay, bien que ne disposant plus de ligne de trains de voyageurs depuis le début des années 80, se développe tranquillement, offrant une qualité de vie certaine. Toutefois, le territoire est vieillissant, et l’accueil de nouvelles familles d’actifs reste un défi que d’autres territoires de la région connaissent. Si le label de ville numérique, acquis depuis les années 90, facilite la vie des habitants, la volonté de la municipalité est davantage d’en faire un facteur de socialisation que d’attractivité. Ainsi, le projet Vision, qui consiste à impliquer des Parthenaisiens dans la création d’applications mobiles en Web 3D avec un objectif d’insertion et de création d’emploi. Signalons enfin la présence de lieux de vie dédiés aux personnes handicapées sur le territoire ; engendrant de fait une accessibilité accrue aux équipements publics et commerciaux, même s’il reste encore des efforts à faire pour être en conformité avec la législation de 2015. ■ Cécilia Rochefort

>> 

Plus :

Toutes les informations sur le territoire : www.cc-parthenay.fr


ENTREPRISES, COMMERCES

Publi-reportage

Publi-reportage

L’ENTREPRISE ALLIANCE PROPRETÉ, UN SAVOIR-FAIRE ÉCO-LABELLISÉ

LOCA RECUPER, 23 ANS DE SERVICES POUR LE RESPECT DE NOTRE ENVIRONNEMENT

I

nstallée à Parthenay depuis le 1er décembre 2012, l’entreprise Alliance Propreté se distingue. Une enseigne ni bleue, ni verte mais mauve. Arnaud Gaultron, son fondateur œuvre pour une politique sociale raisonnée. Son personnel, essentiellement féminin, composé de 31 employées à temps-partiel, bénéficie d’un plan de formation à l’embauche. Responsabilité, flexibilité, conditions de travail améliorées par des chariots ergonomiques et valorisation du métier de la propreté limitent le turn-over. Alliance Propreté est une entreprise éco-citoyenne. L’utilisation de produits éco-labellisés (des produits polyvalents)

tend à réduire la gamme utilisée. Et pour pallier aux produits chimiques, malgré tout incontournables (dégraissants, décapants…), ces bidons vides sont collectés une fois par trimestre (en Vienne et Deux-Sèvres) par une société de Jaunay-Clan (Vienne) pour être ensuite revalorisés. Une politique de proximité (un rayon de 200 km) permet une réactivité et un suivi de chantier optimaux. Des éléments qui en plus du conseil et de la qualité du service font la force de l’entreprise. Alliance Propreté s’oriente essentiellement vers les professionnels mais propose également des prestations pour les particuliers (nettoyage de vérandas…). Après 13 années d’expériences dans ce domaine, Arnaud Gaultron a su imposer son savoir-faire. Aujourd’hui, ce jeune entrepreneur et son équipe poursuivent leur programme de développement.

>> 

Contact :

Alliance Propreté  94 avenue Wilson à Parthenay Tél. : 06 09 33 23 37

conscient qu’il doit se diversifier, être polyvalent et s’adapter aux attentes du moment. C’est la raison pour laquelle, Loca Recuper vient d’investir dans une pelle et outillage de démolition pour pouvoir intervenir lors d’un sinistre (incendie par exemple) et conquérir ce nouveau marché.

>> 

Contact :

Loca Recuper 68 rue du Pré Maingot à Pompaire Tél. : 05 49 95 06 75 et ZI des Courolles à Saint-Maixent-l’Ecole Tél. : 05 49 05 64 70

Une nouvelle boutique Un, deux, trois fournils ! « so british » dans le centre-ville de Parthenay Un fournil puis deux et bientôt trois à Parthenay ! Le Fournil des Loges s’est installé le 5 janvier 2010 face au centre Leclerc. Localement, le concept est nouveau. Le consommateur peut acheter du bon pain, de la pâtisserie maison et apprécier une restauration rapide sur place ou à emporter.

L

L

«

L

a Société Loca Recuper, installée à Pompaire depuis 1990, est spécialisée dans le recyclage des ferrailles et métaux, du tri des déchets industriels banals, des déchets verts et du broyage du bois, sans oublier la location de bennes chez les particuliers ou les professionnels. Pendant toutes ces années, la société n’a pas cessé de se développer. Loca Transports et Loca environnement sont apparues en 2008. Depuis deux ans, Patrice Beau dirige ses trois sociétés sous forme d’une holding familiale. Ses clients sont basés en Poitou-Charentes, Vendée et une partie du Maine-et-Loire. Aujourd’hui, la collecte des métaux ferreux et non ferreux est à la baisse, tandis que les déchets verts et le bois sont dans la tendance, transformés pour produire de l’énergie et du paillage. En plein essor, et dans le but de s’agrandir à partir de 2014, Patrice Beau est en train d’acquérir une parcelle de 7657 m² sur la zone de la Bressandière à Châtillon-sur-Thouet. Le groupe est également implanté à SaintMaixent-l’Ecole. Pour rester compétitif et préserver l’emploi de ses 35 salariés, Patrice Beau est

e Petit Cadeau » a ouvert ses portes le 9 mars dernier. La boutique est située rue Jean Jaurès en plein centre ville de Parthenay. Son enseigne en rouge et blanc, réalisée par l’artiste peintre Leïla Papot de Saint-Aubin-Le-Cloud, attire l’œil du passant. La vitrine est colorée et lorsqu’on pousse la porte, Carol Pullar, la gérante, nous accueille avec son grand sourire et son accent britannique. Dans cette petite boutique de 30 m², sont proposées des idées cadeaux originales et très tendance, notamment pour les baptêmes, mariages et toutes occasions. Le client se laisse, en effet, transporter outre Atlantique dans un univers so-british en découvrant des articles typiquement anglais : des sacs à mains de Londres, des savons cupcakes fabriqués en Ecosse, des montres Ice-Watch, des tirelires… des produits uniques et variés selon les arrivages. Loin du traditionnel et du contemporain, le visiteur est séduit par une présentation soignée et des prix très abordables.

En France depuis huit ans, la famille Pullar avait aménagé deux gîtes en Bretagne et vivait du tourisme. Installée à Parthenay depuis un an, Carol a choisi d’apporter sa touche personnelle au commerce du centre ville de Parthenay. ■ Céline Trableau

>> 

Contact :

Le Petit Cadeau 39 rue Jean Jaurès à Parthenay Tél. : 05 49 64 74 10

es salariés sont passés de 7 à 12 en trois ans. Le gérant Patrick Devaud connaît bien le commerce et évoque son parcours personnel : «  je suis la 4ème génération de commerçants ambulants. Pendant 18 ans, j’ai vendu des tissus au mètre sur les marchés. En 1994, le développement des zones commerciales m’a amené à ouvrir avec mon épouse et mon père, quatre magasins de tissu «  La Tissuterie » sur le département (Parthenay, Thouars, Bressuire et Niort) ». A Parthenay, La Tissuterie occupait l’emplacement actuel du Fournil des Loges avant de déménager quelques mètres plus loin, sur la zone d’activités. « Je ne voulais pas laisser tomber cet emplacement commercial. Après réflexion sur le choix de l’activité, avec trois associés, on a tenté l’aventure du fournil ». Le 12 mars dernier, Patrick Devaud fait l’acquisition de la boulangerie située zone commerciale du Leader Price à Châtillon-sur-Thouet et la transforme en Fournil du Parnasse (le pôle de fabrication demeure Zac des Loges). Mais la réhabilitation de l’établissement, anciennement « La Mélusine  » semble être le projet qui lui

tient le plus à cœur. «  Cet emplacement est super sympa et a connu ses heures de gloire dans les années 30 à 40. Détruit pendant la seconde guerre mondiale, puis reconstruit dans les années 1950, c’était un lieu de danse très fréquenté avant de tomber à l’abandon il y a une dizaine d’années ». Il y a trois ans, Patrick Devaud et ses associés achètent ce bâtiment de 200 m² dans l’objectif d’un troisième fournil. Mais la conjoncture, la difficulté d’obtenir des prêts… a freiné le projet. « Mais avec volonté et perspicacité, le Fournil Clémenceau ouvrira ses portes début septembre. » M. et Mme Chevalier, boulangers-pâtissiers de « La Saint-Paulaise » rue du Sépulcre se sont s’associés au projet et sont rentrés dans le capital du fournil. Dans quelques mois, ces artisans auront transféré leur pas-de-porte et leur savoir-faire au Fournil Clémenceau. Les travaux devraient démarrer fin mai. Un accès à la base de loisirs facilitera la vente de glaces, gaufres, crêpes… l’après-midi. En trois ans et demi, Patrick Devaud a créé trois fournils et 20 emplois. ■ Céline Trableau

Le Petit économiste - Edition spéciale Parthenay • N°1 - 2013

3


ENTREPRISES, COMMERCES

Publi-reportage

Publi-reportage

FACILITER VOS PROJETS DE CONSTRUCTION OU DE RÉNOVATION AVEC ILLICO TRAVAUX À PARTHENAY

ETALMOBIL DÉPOSE UN BREVET POUR LA CONCEPTION D’UNE NOUVELLE REMORQUE

V

ia un concept né en 2000, illiCO travaux compte une soixantaine de franchisés indépendants en France. En 2011, après un changement de courtier sur le secteur, l’enseigne a vu le jour au centre ville de Parthenay et Sébastien Brilloux en est le gérant. illiCO travaux est la référence sur le marché en matière de courtage en travaux. Seuls à qualifier les entreprises partenaires référencées par un organisme indépendant, la relation de confiance avec le client est le maître mot. Sur l’axe Thouars-Parthenay, mais également sur le Bressuirais, Poitiers et le nord de la Vienne, l’agence illiCO travaux de Parthenay travaille avec 30 à 40 artisans. Tous les corps de métiers sont représentés, gros œuvre, isolation, électricité, énergies renouvelables… La conception est également confiée à des partenaires. Les possibilités d’offres sont donc diverses et variées et demeurent au choix du client.

Aujourd’hui, les demandes des particuliers concernent à 90% la rénovation. Sébastien Brilloux souhaite développer un public plus professionnel en proposant la réhabilitation de bâtiments en bureaux, leurs aménagements intérieurs, leur extension…. Conseiller avant tout, ce courtier en travaux facilite et concrétise les projets tout en apportant des garanties uniques en France. Les offres de services s’adaptent à tous les budgets. La protection juridique, l’assistance à la maîtrise d’ouvrage (accompagnement administratif et financier) jusqu’au procès-verbal de réception et enfin l’offre de contractant général (clé en main) font la force de cette franchise.

>> 

Contact :

IlliCO Travaux 20 Place du Donjon à Parthenay Sébastien Brilloux Tél. : 07 77 88 96 64 www.illico-travaux.com

Publi-reportage SÉOLIS PRÈS DE CHEZ VOUS, TOUT PRÈS

L

e fournisseur d’électricité SÉOLIS est historiquement implanté à Châtillon sur Thouet (route de Thouars) sur un site de 3 hectares. Afin d’accueillir sa clientèle dans de meilleures conditions, un bâtiment neuf, répondant à des normes environnementales poussées, est en cours de construction ; il sera ouvert au public à partir du 10 juin. Régis Archambeault, chef de l’Agence Nord Deux-Sèvres (comprenant les sites de Bressuire, Thouars et Parthenay) explique « Ici, à Parthenay, nous sommes une équipe de 14 personnes. Nos compétences : l’accès des usagers au réseau d’électricité, au gaz et l’accueil des clients qui sont environ 400 à se déplacer chaque mois à l’agence. Nous entretenons le réseau moyenne et basse tension, pour le compte du gestionnaire de réseau Gérédis. Nous réalisons

4

des branchements, des réparations, des opérations d’élagage autour des lignes, des dépannages, de l’éclairage public avec une permanence technique 24h/24 et 7 jours/7. Nos clients sont des particuliers, des professionnels et des collectivités ». Grâce à ses 5 sites répartis sur le département des Deux-Sèvres, SEOLIS a choisi une relation de proximité avec ses clients (65 000 sur la zone nord Deux-Sèvres dont 20 000 sur le secteur de Parthenay, en dehors de la ville) et cette nouvelle construction, à l’esthétique sobre et agréable et aux normes environnementales les plus exigeantes renforce ce positionnement. « Cet investissement dans deux nouveaux bâtiments : bureaux et atelier-magasin, va nous permettre de travailler dans de meilleures conditions car les locaux actuels sont vétustes et dispersés sur le site ; de

Le Petit économiste - Edition spéciale Parthenay • N°1 - 2013

L

a société Etalmobil située à Châtillon-sur-Thouet, créée en 1955 est dirigée depuis 2010 par Myriam et Dominique Prud’hom. Cette société conjugue son savoir-faire et sa technique dans la conception et l’aménagement de véhicules magasins. Elle répond ainsi aux normes d’hygiène alimentaire actuelles ainsi qu’aux souhaits d’une clientèle plus exigeante et plus nombreuse. Cette clientèle est essentiellement composée de bouchers/charcutiers et fromagers. Le commerce ambulant est aujourd’hui un secteur moderne et florissant ainsi, depuis le rachat de l’entreprise, l’équipe s’est agrandie et est passée de 37 à 48 salariés. La gamme de produits proposée par Etalmobil ne cesse de se développer. En effet, la société propose deux gammes de véhicules magasins  : l’Ecostar et l’Etaléo mais également cinq gammes de remorques  : la Moduléo, la Linéo, l’Etal+, l’Ecolinéo et la Puissance 3. La gamme Etaléo (véhicule panoramique) a fait son apparition en 2011 et l’objectif est de doubler rapidement sa production. La zone de chalandise de la société s’étend non seulement sur toute la France mais aussi en Belgique, en Suisse et en Allemagne. Cette année Etalmobil a déposé un brevet sur la nouvelle remorque

Puissance 3, un modèle unique, encore inexistant sur le marché. Il s’agit d’une remorque mesurant 6 mètres de long sur route et qui, une fois dépliée, offre 9 mètres d’étalage composée de trois vitrines réfrigérées. Ces trois vitrines se déplient grâce à un système hydraulique. Une vidéo de la remorque puissance 3 est consultable sur le site internet de l’entreprise www.etalmobil.fr. De plus, le marché du snacking est en plein développement et la demande est forte. Etalmobil propose des produits adaptés à cette catégorie de clients. Le véhicule magasin, en plus d’être aux normes, se doit d’être fonctionnel, agréable et esthétique. Dominique Prud’hom et son équipe en ont bien conscience, le look et l’aménagement intérieur font toute la différence. Une attention particulière est portée sur l’éclairage à leds et sur son aménagement. En effet, les véhicules sont conçus selon le désir du client et ainsi chaque modèle est unique. La fabrication est 100% française, artisanale et sur-mesure. Elle est réalisée par un personnel qualifié représentant treize corps de métiers différents et une partie de la production est confiée à des sous-traitants locaux. Etalmobil propose des services annexes tels que la location, l’entretien et la réparation de véhicules magasins ainsi que la vente de pièces détachées. Etalmobil, c’est plus de 60 ans d’expérience et l’innovation en plus.

>> 

Contact :

Etalmobil 40 route de Moncoutant à Châtillon-sur-Thouet Tél. : 05 49 95 79 50 www.etalmobil.fr

plus, le bâtiment public sera de plein pied et donc facilement accessible pour les personnes à mobilité réduite  ».

LA NOUVELLE AGENCE EN BREF

>> 

• Architecture intégrée au paysage • Toiture végétalisée • Récupération des eaux de pluie et utilisation d’une partie à l’alimentation des sanitaires • Faible consommation d’énergie : 38,80 kWh/m2/an • Chauffage par pompe à chaleur • Premier bâtiment : 483 m2 de bureaux • Second bâtiment : 304m2 d’atelier, magasin et abri poids lourds • Ouverture au public à partir du 10 juin

Contact :

7 et 9 route de Thouars à Châtillon sur Thouet Ouverture à la clientèle du lundi au vendredi de 9 h 00 à 12 h 15 et de 13 h 30 à 17 h 45 N° Cristal clients particuliers : 09 69 39 79 01 N° Cristal clients professionnels : 09 69 39 79 02 N° Cristal clients entreprises : 09 69 39 79 03 www.seolis.net


ENTREPRISES, COMMERCES

Publi-reportage

Publi-reportage

ACTIF AGENCEMENT, LA VALEUR AJOUTÉE DE VOS PROJETS

EN TROIS ANS, AT INDUSTRIE TRIPLE SES EFFECTIFS ET MULTIPLIE SON CHIFFRE D’AFFAIRES

Actif agencement a été créé en 2006 en Gironde, à Biganos. Depuis 2010, le siège social a été transféré à Parthenay (un établissement secondaire a été conservé à Biganos).

Spécialisée dans les domaines de la menuiserie,  notamment  de  l’agencement  intérieur de magasins et de bureaux, une  équipe de 12 salariés intervient sur toute  la France et en Europe. Pour Jérôme Fournier, le gérant, Parthenay est situé sur l’axe  géographique et stratégique reliant facilement le nord-ouest au sud-ouest, zone de  clientèle.  La réactivité et la qualité des prestations  permettent à l’entreprise de travailler auprès  des  plus  grandes  marques,  tels  que 

les  magasins  Agatha,  la  joaillerie Boucheron, Alain  Figaret,  Arthus-Bertrand,  Maty…  en  complément  de  certains  contrats  annuels,  comme  la  banque  postale pour l’agencement  de leurs bureaux de poste  dans le sud-ouest. L’installation  de  l’entreprise  en  Deux-Sèvres  a  permis  la  création  4  emplois de menuisiers qualifi és et 2 emplois  administratifs ; un atelier est en cours de  construction  sur  l’espace  économique  Sainte-Anne de Châtillon sur Thouet.

>>

Plus : 

Actif Agencement Parthenay www.actif-agencement.fr Tél. : 05 49 71 04 09

Publi-information RT LEC, L’ÉLECTROMÉCANIQUE INDUSTRIELLE DEPUIS 25 ANS RT  Lec,  société  spécialisée  dans  l’électromécanique  industrielle  depuis  25  ans  à  Châtillon-sur-Thouet,  a  été  reprise  début  2012  par  Jérôme Fournier, suite au départ en retraite de  son ancien dirigeant.  Aujourd’hui,  le  gérant  et  ses  deux  salariés  mettent  tout  en  œuvre  pour  développer  l’activité  de  l’entreprise  autour  du  câblage  électrique, l’entretien et le dépannage industriel. Les  savoir-faire de RT Lec sont nombreux : câblage  d’armoires  électriques,  assemblage  d’équipements  électriques  industriels,  réalisation  de  faisceaux électriques, rétrofi t de machines…

Ses  domaines  d’intervention  sont  larges  :  La  chaudronnerie,  plateforme  pétrolière,  systèmes de traitement de l’air, levage et manutention, aéroportuaire, matériels agricole...

>>

Contact : 

RT Lec - Le Petit Belleville à Châtillon-sur-Thouet Tél. : 05 49 71 04 09 www.rtlec.fr

Publi-information

GDCE OPTIMISE VOTRE CAPITAL CLIENT Après une dizaine d’années au service du développement  commercial  de  PME/PMI  de  l’industrie et des services, Nicolas Guilleminot  a créé, en juillet 2012, sa propre société à Parthenay  :  GDCE  Développement  Commercial  des Entreprises.  Aujourd’hui,  ce  jeune  entrepreneur  propose  aux  dirigeants  d’entreprise  de  les  accompagner dans la mise en place d’un processus de  développement commercial, tant dans l’opérationnel  (partie  organisationnelle  et  fonctionnelle)  que  dans  le  conseil.  Mise  en  place  de  plans  d’actions,  création  des  supports  de  vente,  prospection,  suivi  de  l’activité  de  l’en-

treprise…  tout  un  ensemble  de  missions.  Nicolas Guilleminot intervient de 2 jours à plusieurs mois, dans tous les corps de métier, sur  le secteur Poitou-Charentes.

>>

Contact : 

GDCE, Développement Commercial des Entreprises 23 rue des Batteries à Parthenay- Nicolas Guilleminot Tél. : 07 60 21 36 07 www.guilleminotdce.fr

A

T Industrie  est  spécialisée  dans la conception, la fabrication et l’installation de moyens  d’accès en hauteur (escabeaux,  passerelles,  plates-formes)  en  acier  ou  aluminium  à  usage  technique.  Créée  par  trois associés et installée depuis le 1er décembre 2009 dans un atelier relais espace  économique  de  la  Bressandière  à  Châtillon-sur-Thouet. Son développement a été  fulgurant avec un accroissement constant  de  créations  d’emplois  et  une  fi liale  de  bureau d’étude. Le personnel se compose  aujourd’hui de 14 salariés dont 2 chefs de  projets dédiés à la fi liale ATI Concept. AT  Industrie  profi te  d’une  situation  géographique idéale et stratégique, à la fois pour  les clients mais aussi vis-à-vis des sous-traitants. 30% de l’activité est sous-traitée par  une  main  d’œuvre  locale  en  métallurgie.  AT  Industrie  propose  des  solutions  spécifi ques  et  sur-mesure,  ce  qui  lui  permet  de travailler avec des clients des secteurs  de l’aéroportuaire (Air France - KLM, Airbus…), du ferroviaire (SNCF, Alstom, Bombardier…), la plaisance (Groupe Bénéteau)  et  la  défense  (SIMMAD).  En  trois  ans,  le  chiffre  d’affaires  de  l’entreprise  est  passé  de 604 000 euros à 1 600 000 euros. 

A plus ou moins court terme, AT Industrie  envisage  trois  grandes  perspectives  de  développement.  Tout  d’abord,  le  service  commercial  vient  d’être  renforcé  avec  le  recrutement  de  deux  commerciaux  bilingues  chargés  de  développer  les  exportations aux pays frontaliers. En 2014, AT Industrie devrait disposer d’un nouvel outil  de  production.  Cette  modernisation  favorisera  également  la  création  d’emplois,  tels que chefs de projets, chaudronniers et  monteurs  expérimentés.  Enfi n,  AT  Industrie déposera une certifi cation sur les procédés de soudage dès 2013 pour renforcer  l’aspect qualitatif de ces matériels.

>>

Contact : 

Tél. : 05 49 63 96 30 et contact@at-industrie.fr

Le Club des entrepreneurs du Pays de Gâtine fête ses 35 ans Créé le 4 août 1978, le Club, qui réunit près de 200 membres, fêtera  offi ciellement ses 35 ans le 30 mai prochain.  P r o f o n d é m e n t  imprégné  des  valeurs  du  territoire,  cultivant  sans  relâche  la  création  de  liens,  favorisant  la  communication,  les  échanges,  la  découverte  des  savoir-faire  locaux, le Club, dont le siège est basé à la  Maison de l’Emploi et des Entreprises, va de  l’avant.  C’est d’ailleurs dans cet esprit d’optimisme,  et d’action, dans un contexte économique  toutefois diffi cile qu’il a choisi le sujet de  la conférence qui rythmera cet anniversaire  du  30  mai  :    « Comment  faire  aussi  bien  qu’APPLE,  sans  avoir  le  génie  de  STEEVE  JOBS » !  « Quelque  peu  provocateur,  ce  sujet  doit  nous inciter à nous dépasser, à trouver de  nouveaux  modes  de  management,  car  il  est  fort  à  parier  qu’après  toutes  ces  turbulences,  de  nouveaux  modèles  écono-

miques  verront  le  jour »  souligne  le  Président du Club, Jean-Luc Bardet.  Cette manifestation est d’ailleurs ouverte à  tous les professionnels du territoire ; adhérents ou non au Club. 

>>

Plus : 

Bulletin d’inscription à télécharger sur www.entrepreneurs-gatine.com Informations : 05 49 71 26 75

Le Petit économiste - Edition spéciale Parthenay • N°1 - 2013

5


EMPLOI, OPPORTUNITÉS

L’Hôtel du Nord à Parthenay cherche repreneur 40 ans que Robert Réveillaud accueille des touristes, commerciaux, hommes d’affaires, ouvriers… à l’Hôtel du Nord (en face la gare) à Parthenay. En retraite depuis 7 ans, ce sexagénaire recherche un repreneur depuis 2005 mais en vain. « Et dire que je pourrais vivre à New-York ! ».

E

n effet, diplôme de cuisinier en poche, Robert a fait le tour du monde en travaillant sur les plus beaux paquebots dont « Le France ». Tandis qu’une vie lui tendait la main outre Atlantique, le destin l’a amené à l’Hôtel du Nord à Parthenay, tout d’abord comme chef cuisinier en 1972 puis propriétaire du fonds de commerce 9 ans plus tard. Des belles années, florissantes, prospères le motivent à entreprendre  ; il devient en 1983 directeur responsable de l’Hôtel Saint-Jacques à Parthenay. Aujourd’hui, il en a conservé la gérance. En 1988 et pendant 18 ans, il est également principal actionnaire du Relais des Lilas à Parthenay et finit

par vendre en 2006. De 1992 à 2002, avec 5 collègues, Robert se consacre à la gestion du centre routier de Niort et ses 18 employés. Ambitieux, soutenu et accompagné par son épouse Nicole, le couple investit et honore l’Hôtel du Nord au classement des Logis de France, dont Robert sera le président départemental de 1990 à 2008. Conjuguer sa passion des métiers de bouche à sa générosité, son envie de transmettre son savoir-faire et ses qualités de pédagogue, le rôle de conseiller d’enseignement technologique entre les CFA et le Rectorat lui est proposé. Pendant 20 ans, Robert assume la présidence du jury des CAP sur tout le département. Une carrière au cours de laquelle il a formé un cuisinier et un serveur par an pendant 30 ans « dans le but de revoir ces jeunes à Parthenay, potentiellement susceptibles de reprendre l’hôtel ». Mais son vœu ne s’est toujours pas réalisé, et déçu, cet homme revient amèrement sur les « bonnes années » qui, selon lui, depuis 1995 tirent l’économie vers le bas. Aujourd’hui, l’Hôtel du Nord fonctionne avec 8 employés, 18 autrefois et 10 employés à temps partiel à l’Hôtel SaintJacques. « Depuis 5 ans, la clientèle a chan-

Publi reportage PROMAN, UNE AGENCE POUR L’EMPLOI À L’ÉCOUTE DE SES PARTENAIRES ET DE SES CLIENTS

L’Agence pour l’emploi du groupe Proman a ouvert ses portes à Parthenay le 8 mars 2011 et plus récemment, le 17 décembre 2012 à Saint Maixent l’Ecole. L’équipe se compose de trois jeunes femmes dynamiques, Laëtitia Bourgoin, responsable des deux agences, Jessica l’assistante d’agence à Parthenay et Nathalie assistante d’agence à Saint Maixent l’Ecole. Généraliste, tous les domaines d’activités sont proposés. Présente de Pamproux à Airvault, les secteurs de l’industrie, de la métallurgie, menuiserie et du bâtiment (soudeur, chaudronnier, peintre en bâtiment…) offrent le

6

plus de demandes, des contrats essentiellement à court terme renouvelés à la semaine. L’agroalimentaire favorise l’emploi saisonnier au niveau local. «  Les intérimaires hommes sont majoritairement plus nombreux et l’âge n’est pas une barrière, la motivation fait la différence et on remarque une main d’œuvre fiable ». En plus de l’accueil, le dynamisme et la réactivité, être proche et à l’écoute de l’intérimaire et du client fidélise. Des liens se sont ainsi créés et une relation de confiance s’est installée entre toute l’équipe et ses partenaires. L’agence Proman Parthenay, est référente handicap sur son secteur, elle répond ainsi aux difficultés du travailleur handicapé et aux contraintes liées aux postes.

>> 

Contacts :

Proman à Parthenay, avenue du Général de Gaulle Tél. : 05 49 70 10 09 Proman à St Maixent L’Ecole, 6 rue de Châlon Tél. : 05 49 77 07 74

Le Petit économiste - Edition spéciale Parthenay • N°1 - 2013

gé, les repas d’affaires ont énormément diminué. Le passage aux 35 heures a réduit les nuitées à 4 au lieu de 5. Les centrales de réservation permettent d’être présent sur le marché et le taux d’occupation des 9 chambres se maintient mais 15 % de commission leur sont reversées. Le chiffre d’affaires baisse ». Il y a 8 ans, l’Hôtel SaintJacques a connu 400 000 euros d’investissement (changement de literie) et bénéficie aujourd’hui de 3 étoiles. « Mais il manque 10 % d’occupation pour le rentabiliser. Les Chambre d’Hôtes prennent la clientèle des

hôtels. Le pire est à craindre si le projet hôtelier sur Parthenay finit par aboutir ». ■ Céline Trableau

>> 

Contact :

L’Hôtel du Nord 86 avenue du Général de Gaulle à Parthenay Tél. : 05 49 94 29 11

La Maison de l’Emploi et des Entreprises, un lieu stratégique

Inaugurée il y a 3 ans, la Maison de l’Emploi et des Entreprises de Parthenay et de Gâtine, réunit une soixantaine de personnes, représentant différents organismes dédiés à l’emploi et à l’économie du territoire. Entretien avec Chantal Rivault, Directrice de la MDEE. « Notre mission à la MDEE est d’accompagner les demandeurs d’emploi dans leurs recherches ; y compris les publics les plus en difficultés, d’une part et d’autre part, de travailler avec les chefs d’entreprise dans leurs démarches de recrutement, de formation et aussi de gestion prévisionnelle des emplois. On compte plus de 6700 établissements sur le territoire de Gâtine (Données INSEE janvier 2011), des TPE, des auto-entrepreneurs, mais aussi des grands groupes. Pour mieux répondre aux préoccupations des deux filières principales du territoire : l’agroalimentaire et la métallurgie, plusieurs actions sont menées : la GPEC (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) qui consiste à identifier les besoins en termes de métiers, de formation dans ces entreprises et parallèlement, faire connaître ces opportunités d’emploi aux jeunes qui arrivent sur le marché du travail.

30 % de salariés de plus de 45 ans sur le territoire Nous sommes sur un territoire vieillissant : 30 % des salariés ont plus de 45 ans. Autant d’opportunités de transmission de savoir-faire et d’emploi pour des jeunes. Toutefois, nous sommes confrontés à un manque de structures de formation adaptées : le tournage-fraisage par exemple, pour la métallurgie, n’est plus enseigné localement. Il nous faut alors imaginer d’autres modèles ; et pourquoi pas une formation pratique directement en entreprise ? Actuellement, la conjoncture freine les em-

bauches à long terme ; d’où l’importance de développer les partenariats avec les agences d’intérim. (Ndlr : Le taux de chômage enregistré au 4e trimestre 2012 était de 7,8 % sur le territoire contre 9,8 % à l’échelle régionale, chiffres INSEE) ». La MDEE organise chaque mois un focus sur une filière professionnelle porteuse d’emplois avec une exposition, des conférences, visites d’entreprises pour sensibiliser les demandeurs d’emploi aux opportunités qui s’offrent à eux. ■ Cécilia Rochefort

Programme des expositions mensuelles et manifestations   à venir • Du 17 au 20 mai, pendant les fêtes de Pentecôte, Salon des savoirs-faire industriels • Mai 2013 : L’alternance mode d’emploi avec un forum le 29 mai • Juin : L’industrie agro-alimentaire et la métallurgie • Septembre : Les séniors avec le contrat de génération • Octobre : L’intérim

>> 

Toutes les informations :

www.mdee-parthenaygatine.fr


CULTURE, LOISIRS, MÉDIA

Le Jazz bât la Campagne accessible à tous ! Pour sa 4e édition, organisé par le Carug, le jazz bât la campagne présente son traditionnel festival autour du jazz du 17 mai au 7 juillet. Un véritable rendez-vous culturel pour professionnels et amateurs. Créateur de lien social, tous les vendredis soirs de mi-mai à fin juin, un concert gratuit sera proposé dans un village de Gâtine. La nouveauté cette année, trois « soirées trouver l’accord » : associer un lieu culturel, une dégustation de vin en présence du viticulteur et un concert de jazz.

1

Vendredi 17 mai à La Chevrie à Boussais, à partir de 19h30, Hervé Morin, viticulteur et artisan luthier fera déguster un Saint-Nicolas de Bougueil tout en évoquant sa passion de la musique, suivi à 21 heures du concert de Dmitry Baevsky Trio. Vendredi 24 mai au lieudit « La Garde » à Saint-Pardoux chez Patrice et Odile Juin, à partir de 19h30 dégustation de « vins Bonzo » et concert à 21 heures du duo JeanJacques Elangué (saxophoniste) et Tom McClung (pianiste). Vendredi 7 juin autour du lavoir de Fenioux, à partir de 19h30, dégustation d’un Fronsac avec un vigneron indépendant du Bordelais suivi à 21 heures de Trio 502

2 3

(contrebasse-guitarde-trompette).

Des moments forts… La fête de la musique le vendredi 21 juin se déroulera dans le parc du château de Coulonges-sur-L’Autize. A 19 heures, les 3 classes de 3e du Collège de Coulonges, les CM1/CM2 de l’école Notre Dame, les GSCP et les CE1-CM2 de l’école de Saint-Laurs présenteront le répertoire qu’ils ont travaillé cette année et ils se sont attaqués aux plus grands : Parker, Herbie Hancock, Hampton... Ils seront accompagnés par la section rythmique la plus connue des moins de 15 ans, le trio Cooper-Arhiman-Mourgues et Julien Stella (champion de France de

Beat Box). A 21 heures, Concert des Groove Catchers  (Bastien Weeger : Saxophone - Antoine Guillemette : Basse - Johan Barrer : batterie Julien Stella : Clarinette basse, beat-box). 22h30 : le Diplomatico Jazz Project (Karim Amri : guitare / Effets). Les frères Jackfruit : DJ mix/Boîtes à rythmes/ Sampler/ Percussions/Mc-Ing/Effets Le FLIP  à Parthenay  : pour la première année, dans le cadre d’un partenariat avec le FLIP, les concerts du mois de juillet coïncident avec les premières dates du festival du Jeu. Une fanfare déambulera dans la ville sur les berges du Thouet dont les abords seront aménagés avec des tables de jeux. Le vendredi 5 juillet à 19 heures sur les berges du Thouet,

le Trio Christophe, Marcoz, Benhammou sera suivi à 21 heures à la MCP de Mourad Benhammou & Jazzworkers quintet puis PJ5 à 22 h 30 au bord du Thouet et exceptionnel un « Bœuf sur le Thouet » à partir de minuit au carré noir de la MCP.

>> 

■ Céline Trableau

Infos :

Retrouvez tout le programme   du « Jazz bât la campagne »   sur le site www.lejazzbatlacampagne.com ou renseignements au 05 49 64 24 24

GÂTINE POKER TOUR, CE N’EST PAS DU BLUFF ! L’association parthenaisienne, la 1ère du département compte aujourd’hui une centaine d’adhérents. Gâtine Poker Tour est le club de poker de Parthenay. Créé en 2007 par Anthony Hamidovic, l’ultime Président, Gâtine Poker Tour a été le premier club de poker du département (6 clubs actuellement). Des parties de poker entre amis et leur participation au Flip d’hiver en décembre 2007 a été l’élément déclencheur de l’association. Leur premier tournoi avait réuni 32 personnes. Leur présence au Flip d’été, l’année suivante, est depuis, récurrente. L’an dernier, les quatre soirées organisées pendant le Flip ont permis à 480 joueurs de participer à des tournois (soit seulement la moitié des demandes). « Pour conserver des conditions de jeu agréables, il est nécessaire de limiter le nombre de joueurs », ajoute le

président. Répondant à une forte demande, due sans doute à l’effet de mode, le succès du Flip en plus, le club s’est très vite développé. En 6 mois, les membres sont passés de 18 à 60. Aujourd’hui, une centaine de joueurs sont adhérents à l’association au même titre que les clubs de grandes villes telles que Poitiers et La Rochelle. De 18 à 78 ans, de toutes les catégories sociales, une soixantaine de joueurs réguliers, à 95 % des hommes, se retrouvent et s’affrontent lors de tournois gratuits les vendredis soirs à partir de 20 heures, et jusqu’à très tard dans la nuit.

Partenariat avec le site N°1 du poker online Très vite s’est alors crée le GRAP (Groupement régional des associations de poker du Poitou-Charentes), composé aujourd’hui de 15 clubs, qui a pour but d’organiser des championnats interclubs régionaux pour se qualifier au national, comme l’a été en 2009 le club de Parthenay. Des championnats individuels permettent aussi de remporter des titres. Anthony Hamidovic a conservé son titre de champion individuel sur le site Winamax pendant un an. Les profils de joueurs de poker amateurs ont toutefois évolué. Le jeu peut avoir ses dérives notamment sur internet. Winamax, le géant

du poker online est partenaire de l’association. La plupart des membres y possèdent un compte. Sachant que seulement 15 % des joueurs sur le web sont gagnants, Anthony garde un regard sur le comportement de certains membres, intervient si nécessaire, met en place « un système d’alarme » et surtout conseille pour éviter la dépendance au jeu. « Mon regret est d’avoir abandonné, par manque de temps et de main d’œuvre au sein du conseil d’administration, les ateliers d’apprentissage (gestion de son argent). Rechercher une relève des membres du conseil d’administration fait partie des objectifs de cette année, et permettrait de reprendre ces ateliers. Le poker a de vraies valeurs sportives et devrait être considéré comme tel. Gâtine Poker Tour a la volonté de préserver cet esprit sportif, cette ambiance conviviale et sympathique ». ■ Céline Trableau

>> 

Contact :

Maison des associations du Tallud gatinepokertour@gmail.com Anthony Hamidovic au 06 26 37 90 44 et www.gatinepokertour.fr

Good Morning Gâtine Good Morning Gâtine ! : c’est le réveil lancé dès 6 h 45 sur Radio Gâtine, chaque jour, du lundi au vendredi. Une journée qui débute avec de l’information locale – un journal quotidien, des infos sorties, une revue de presse – et des chroniques pour toutes les humeurs, sans oublier une programmation musicale originale. A l’antenne du 88.6, vous écoutez les voix de la Gâtine, les acteurs de la vie politique, économique, sociale ou culturelle dans les multiples interviews et émissions proposées chaque semaine, ou en direct le vendredi matin à 8 h 15.

L

a grille de Radio Gâtine compte près de  29 émissions  (musicales, société, culturelle...), 12 chroniques, sans compter les programmes d’informations réalisés par l’équipe de rédaction. Une proposition riche qui repose sur la motivation de ses 70 bénévoles, animateurs pour la grande majorité et la place que la station a, au fil des années, pris dans le paysage associatif local. Car elle couvre la grande majorité des mani-

festations se déroulant sur le Pays de Gâtine : festivals, rencontres sportives, inaugurations, évènements organisés par les collectivités ou les associations. Les studios de la radio sont établis dans le centre de Parthenay, mais l’équipe de rédaction (3 journalistes et 5 correspondants) sillonne le territoire, au plus près de l’actualité. Et la radio participe également à certains évènements en déménageant ses studios, et en proposant des émissions en direct : le vendredi 7 juin, ce sera une matinale

en direct du bourg de Vasles pour l’inauguration de l’Ecoquartier Gaïa. La fréquence 88.6 existe depuis 30 ans et a déjà plusieurs vies  : autrefois Gâtine FM, Radio Gâtine a été créée il y a tout juste 10 ans ! Deux anniversaires pour des festivités programmées du 14 au 30 novembre 2013. Suivez Radio Gâtine sur 88.6 et sur www.radiogatine.com Facebook : gatine.laradio Twitter : gatinenews

Le Petit économiste - Edition spéciale Parthenay • N°1 - 2013

7


C’EST VOUS QUI LE DITES !

Micro-trottoir, « Quels sont pour vous les points forts

et les points faibles de Parthenay ? » Le patron du Bistrot de l’avenue

M. Bray – Saint-Lin

Points forts : Chaque midi on fait le plein au restaurant avec  une  clientèle  de  professionnels  à  proximité,  donc  tout  va  bien Points faibles : Il faudrait que la population rajeunisse ; le  vendredi  soir,  notamment,  l’affl uence  dans  des  établissements comme le nôtre serait meilleure. »

Thierry Valleau de Viennay Points forts : « les festivals d’été : festival Bouche à Oreilles,  le Flip et les diverses animations culturelles ». Points faibles : « il y a de moins en moins d’entreprises, plus  d’industries.  J’ai  connu  Parthenay  où  il  y  avait  plus  d’entreprises qui fonctionnaient, alors est-ce la politique du maire  où celle des entreprises ? »

Points forts : « Pas mal lotis au niveau touristique, culturel,  au niveau des associations sportives même s’il manque des  structures. Mon fi ls fait de l’escrime, il n’y a pas de toilettes  et  quand  on  met  le  chauffage  l’hiver,  ça  saute...  Au  niveau  commercial, c’est mieux que ça a été. Bien desservis également au niveau du handicap même si au niveau des routes  c’est pas génial par rapport à la population en situation de  handicap. Très gros point fort : les parkings gratuits contrairement à Niort, Poitiers et même Bressuire. On préfère venir à  Parthenay qu’à Niort au niveau des commerces, il y a tout ce  qui faut, sauf peut-être un truc qui manque, un Décathlon. » Points faibles : les structures sportives 

Mme Labaille de Mazières-en-Gâtine

Christiane Bouchet de Saint-Germain-de-Longue-Chaume Points forts : « le quartier historique, la Tour Saint-Jacques, le patrimoine ». Points faibles : « Le centre ville est trop désert, j’ai connu Parthenay avec tous les magasins,  le marché, maintenant il n’y a plus rien. On est obligés d’aller ailleurs : Niort, La Rochelle. A  Parthenay, on ne trouve pas tout ce qu’on veut ».

Marine Baulu et Alice Butet Parthenay Points forts : « les activités culturelles en général à Parthenay c’est super bien ». Points faibles :  «  manque  d’activités  pour  les  jeunes : bowling, patinoire…On est obligés d’aller à Niort ou à Poitiers. »

Points forts : la Ville Internet, moi je n’ai pas ça mais pour les personnes qui pratiquent,  c’est bien. Points faibles : « Dommage que le centre de Parthenay se vide, qu’il y ait de moins en  moins de commerçants, que les supermarchés mangent les petites entreprises. Je viens  à Parthenay une fois par semaine, je regroupe mes courses mais c’est vraiment dommage  qu’il n’y ait plus rien dans le centre ville de Parthenay, c’est mort, c’est triste, ça ne donne  pas envie de d’y aller. Ici, sur la zone de la ZAC des Loges, tous ces magasins ne m’intéressent pas. Je préfère aller sur les marchés. »

Anne-Laure Blouin, avocate Points forts : « Je suis à Parthenay depuis plus de 10 ans et  c’est une ville où il fait bon vivre, avec une architecture magnifi que, et de sacrés atouts. Points faibles : De par mon métier, je suis en contact avec  tout type de public. L’enseignement que j’en retire principalement, c’est un manque d’ambitions, d’accompagnement des  projets dans cette ville. Il fut un temps où Parthenay rayonnait avec ses festivals : le FLIP, Jazz au fi l de l’eau... J’ai le sentiment d’une sorte de déshérence culturelle, d’un dynamisme  au point mort. Il faut d’urgence un peu d’audace ! »

Le Petit économiste,

18juinLibrairie:Guide 2010 20/06/2012 12:24 Page 1

C RÉ RÉATION - R EPRISE D ’E NTREPRISE EN P OITOU -C HARENTES

LE GUIDE PRATIQUE

c’est un journal indépendant  créé en Gâtine 

Edition 2012

4,00 €

- Rochefort La Rochelle Confolens -

.com

nomiste

petiteco

ISBN : 978-2-954183-00-8 - Prix public :

e - Cognac lon - Angoulêm lt - Montmoril rs - Châtellerau enay - Poitie uire - Parth Niort - Bress

IT MISTE O EC NO

www.le

LE PET

DE NDANT

L INDÉPE

LE JOURNA

ONALE

MIE RÉGI

L’ÉCONO

TION DU

CEMENT DU FINAN IEMENT e 3 LE DÉPLO IF, pag PARTICIPAT PRISE, R L'ENTRE E, CE BL AN SSI PO FIN CORE C'EST EN page 7 ENT ÉNAGEM VRES AM DEUX-SÈAGNE LES e6 ACCOMP VITÉS, pag CTI COLLE

8

RÉS

2,50 E

7 6 60250

- 1301 - F:

N

EMPLOI

LE REND DÉVEL

H . T. 350 € IR DE

n 14e éditio

PRENE DES ENTRE EZ-VO US

REPRISE

ISE

FRANCH CEMENT

FINAN

GESTION

V 4 580

CE

CROISSAN

FÉR 30 CON NTS •

ION

TRANSMISS

URS

ENT

OPPEM

ON

INNOVATI

OSA 130 EXP

N E S TA

de

FORMATIO

RT D À PA

n sl’eantlo reprise

TR Z VO ERVE

RÉSEAU

R 28466

▲ Le guide pratique de la création d’entreprise n°1 en Poitou-Charentes

GIONALES

LES & RÉ

IONS LOCA

Z RETROUVE VOS S ANNONCE ELLES NN PROFESSIO E 15 EN PAG

Restez en veille, abonnez-vous !  12,00 € TTC par an

2,50 E

S JETS DE DES PRORISES ET ENTREPTIVITÉS COLLEC

INFORMAT 7 PAGES

Le journal régional trimestriel en PoitouCharentes

3 78284

www.lepetiteconomiste.com

PS 2013

PRINTEM

n° 22

MENT FINANCE

LA QUES ▲ Le site web portail :

n - Saintes - Roya

ENC ES

Atlantika

ction 97 70 Une produ • 05 46 28 Événements

URS ISITE

012 EN 2

iel

Trimestr

Le Petit économiste - Edition spéciale Parthenay • N°1 - 2013

Rendez-vous sur  : 

www.journalpetiteco.fr Ou appelez le 05 49 63 00 08


Spécial Parthenay