Page 1

N’infonews Numéro 8 Novembre 2012 Gratuit Partagez-le, mais ne le jetez pas sur la voie publique ! Plus d’articles sur ninfoblog.isicrider.com

Spécial USA : AMERICA’S GOT A PRESIDENT


N’infonews Novembre 2012 Page 2 Édito :

Depuis quelques jours, l’Amérique connait son nouveau patron pour ces quatre prochaines années. Tous les spécialistes s’accordent à dire que ce fut une lutte aussi serrée qu’acharnée entre les deux géants que sont Obama et Romney. Le résultat était incertain jusqu’au dénouequeur de guider les Américains dans cet océan périlleux que représente l’avenir. Ici, au N’infonews, il nous a semblé que ce ne serait que pure folie, que de ne pas nous donner corps & âme dans cet événement aussi marquant. C’est ainsi que nous vous présentons pour ce mois-ci, notre numéro spécial « United States of America » (avec l’accent s’il vous plait) ! Secrètement concocté dans nos laboratoires souterrains (que même la CIA elle sait pas où c’est) durant ces vacances, nous avons essayé de vous livrer à vous chers lecteurs, notre vision de ce beau pays à la bannière étoilée. Au programme : des dossiers rétrospectifs de cette bataille électorale, des faits d’actualité, mais aussi des articles de société et des sujets culturels chers à nos amis outre-Atlantique. C’est aussi avec ce huitième numéro qu’entre en piste, la relève, les bizuths que dis-je les nouvelles plumes du N’infoblog ! Fraichement triés sur le volet, ils apportent chacun à leur manière un vent de fraicheur à notre équipe et comptent bien marquer leur passage d’une pierre blanche. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, il va falloir autant guetter le prochain numéro que vous allez guetter le Père Noël. Puisque le N’infonews changera complètement de formule ! Une nouvelle version totalement repensée et améliorée, avec toujours le même but en tête : vous divertir & vous informer de la plus belle des manières ! En attendant, plongez-vous vite dans ce numéro spécial qui sent bon le coca et l’Ouest sauvage.

Martin N & Raphaëlle S.

Brèves polémiques Alors que l’Est des États-Unis se retrousse les manches pour se reconstruire après le passage de l’ouragan, une nouréseaux sociaux. Après celle qui a conduit à l’annulation du marathon de NY, c’est cette fois les médias qui en sont la cible. La raison ? La couverture médiatique de l’ouragan qui a été selon certains uniquement centrée sur les États-Unis (et surtout sur NY à coup de “live” incessants) Les Caraïbes ont été aussi durement touchés par Sandy, notamment Cuba et Haïti, où l’état d’urgence a été déclaré...

C’est beau de rêver

Retour sur « Le porno de la ménagère” Le mois dernier, on vous parlait de Fifty Shades of Grey de E. L. James, vendu à des millions d’exemplaires dans le monde. Il a débarqué en France, il y a quelques semaines et la criDisney rachète LucasFilm : tique est lourde. Ce best-seller WTF ? a émoustillé de nombreusOutre ce rachat, c’est une es ménagères de moins de nouvelle trilogie et un 7ème cinquante ans et a fait exploser épisode (dès 2015 ?) de la les ventes des sex-shops aux saga Star Wars qui sont an- Etats-Unis! Pour le moment, noncés. Des milliers de fans la France reste assez réticente tremblent. Une belle opération : un style médiocre, des répépour l’empire Disney alors que Georges Lucas sombre du intrigue qui n’en est pas une… côté obscur pour la plupart de ses fans… Et la question qui se pose sur toutes les lèvres : Quel scénariste parviendrait à faire une suite qui tienne la route et à la hauteur des deux premières trilogies ?

L’homme est un conquérant, un explorateur. Lorsqu’il rencontre une limite, il fera tout pour la contourner. C’était peut-être vrai il y a longtemps, au temps des grandes explorations maritimes, terrestres, spatiales... Aujourd’hui, cela semble velle terre, une nouvelle planète. D’autant plus s’il est seul (oui Christophe Colomb il a peut être traverser l’océan Atlantique pour déconner, mais c’est aussi parce que la reine lui a demandé) ! Et pourtant ! L’exemple récent de l’expérience Stratos par Red Bull l’a prouvé (oui vous savez le mec qui a sauté de 39 km d’altitude pour prouver que la boisson énergisante ça donne pas que des ailes...) : les frontières naturelles de notre monde ne sont pas qu’à la portée des états. N’importe quel investisseur fortuné peut même dépasser ces états pour des expériences auxquelles l’on n’aurait jamais pensé. Et dans la logique où le nombre de milliardaires sur notre planète ne fait qu’augmenter, leurs projets de plus en plus fous et de plus en plus sophistiqués vont également suivre. L’exemple de l’espace est le plus frappant. Le tourisme spatial (au sens commercial) anime les débats depuis des années (surtout aux USA avec la présence de la NASA), mais il sera bientôt une réalité. Une société du nom de Orbital Technologies a même décidé de lancer dès 2016 son propre hôtel spatial (sobrement nommé L’Hotel du Paradis). Même s’il faudra débourser 689 000 € au total pour un séjour de cinq jours, le rêve n’a jamais été autant à portée de main !

Il ne faut pas non plus oublier le précurseur du tourisme dans l’espace : Richard Branson. Le milliardaire et propriétaire de Virgin (et donc de sa branche spatiale Virgin Galactic) a d’ores et déjà réussi cet été à lancer des satellites avec son programme LauncherOne. Cet exploit traduit toujours le souhait de Branson de devenir le premier entrepreneur à proposer un voyage dans l’espace, et cela dès 2016. Bien sûr il n’y a pas que l’espace, un autre cas intéressant est celui de Peter Thiel, un entrepreneur américain de 43 ans. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais c’est le fondateur du site de paiement en ligne PayPal et aussi un des principaux actionnaires de Facebook. Le nouveau rêve de ce milment indépendantes, et qui auraient une société totalement libertaire (je ne vais pas vous assommer de termes et de théories économiques, mais en gros les cités de Monsieur Thiel n’auraient pas de protection sociale, pas de salaire minimum, etc. en gros un bon « Marche ou crève »). Globalement, ces cités seraient des sortes de « boite de pétri serait selon l’entrepreneur la seule alternative de créer de nouvelles sociétés (les terres étant toutes occupés). Le projet est déjà en marche et un test pourrait être effectué l’année prochaine au large de San Francisco. Il est vrai qu’à force de polluer les terres, l’alternative de continuer notre expansion sur mer et au-delà de l’espace est peut être la seule solution... mince c’est peut être pas si c’est beau de rêver en fait. Martin N


N’infonews Novembre 2012 Page 3 Here comes Honey Boo Boo Here comes Honey Boo Boo est LA nouvelle télé-réalité américaine à succès. Alana Thomspon, 6 ans, accro au concours de mini-miss, en est la star... Elle a été « révélée » dans l’émission Toddlers and Tiaras, qui met en scène les familles lors des concours de mini miss, pour sa personnalité : un mélange de culot, de vulgarité (gros mots et danse outrancière) et d’exhibition. Et pour être comme elle le répète si bien « une reine de beauté ». Bien entendu, la famille est tout aussi fantastique : la mère « Mama June » a des techniques d’éducation remarquables, allant du Red Bull cours, et des conseils judicieux comme « Pétez, ça fait maigrir ». Les surnoms sont à la hauteur des membres de la famille, le papa, « Sugar Bear » est le seul à avoir un peu honte et à ne pas participer activement au divertissement ambiant, alors que « Pumpkin », « Chub-

Le hic, c’est leur fort accent du sud (une partie de l’émission est carrément sous-titrée en anglais) : les Thompson donnent une image caricaturale des « redneck », les habitants du sud des États Unis, qui n’ont pas envie d’être associés à cette famille et à leur mode de vie. Here comes Honey Boo Boo connaît un énorme succès, pas seulement parce que la famille est assez grossière et excentrique pour être marrante, mais aussi parce qu’elle crée chez le téléspectateur un sentiment de supériorité (sa famille a de grandes chances d’apparaître plus saine que les Thompsons). D’autres sont attendris par cette famille modeste et authentique, et par cette petite à l’aimer...). Pour les curieux, l’épisode 1 est disponible sur Dailymotion, et vaut le détour.

avec un plaisir évident.

Sarah U.

« While I have just one voice, I want to make sure that is loud and clear »

Depuis 2008 et particulièrement depuis l’annonce de l’opposant de Barack Obama pour la course à la présidentielle 2012, Judy Coffman a décidé de s’engager pour la campagne du candidat démocrate en Caroline du Nord. Son action ne se résume pas à défendre son candidat au cours de la campagne. Le jour des élections, Judy sillonnera la ville pour aider les personnes à se déplacer jusqu’aux bureaux de vote. Soutenir Barack Obama est bien sûr une partie majeure pour laquelle lutte Judy Coffman. Cependant, ce n’est pas la seule valeur qu’elle défend. Pour elle, il est aussi très important d’inciter les gens à aller voter ! « Peu importe le résultat, j’ai foi en la démocratie. » Son engagement politique a débuté alors que ses enfants étaient petits. Pour elle, il fallait leur montrer l’exemple. Et quand l’un l’a envahie. Bien que les sondages laissent à penser que Mitt Romney remportera l’Etat de la Caroline du Nord, Judy continue de militer pour le candidat qu’elle soutient : « Nous n’avons qu’une seule voix. Et je veux proclamer la mienne haut et fort. » Jusqu’au jour de l’annonce des résultats, Judy continuera de se battre pour diffuser et défendre les idées du candidat pour qui elle votera.

Merci à Judy Coffman pour ses réponses. Olivia H.


N’infonews Novembre 2012 Page 4 Pourquoi faire confiance au peuple Amish pour sauver l’Amérique ?

Les Amish sont une communauté d’Amérique du Nord ayant tout simplement décidé de ne pas suivre le même rythme que la société dans laquelle ils évoluent. Suivant des préceptes religieux avec une rigueur extrême, ils parviennent à faire prospérer leur peuplade sans faire appel aux apports techniques, et technologiques du continent sur lequel ils vivent. Leur population double tous les vingt ans en moyenne, et s’étale sur plusieurs états, notamment l’Ohio la Pennsylvanie, voire jusqu’au Canada. Certains décident de qualidées », mais oublient qu’on leur doit notamment l’invention de la pince à linge ! Gouvernés par la main de Dieu (qui va choisir les élus, à la tête de chaque communauté), ils s’écartent de toute autorité politique, et par conséquent, ne votent pas. Suivant un mode de vie basé sur le patriarcat, considérant le monde extérieur comme une menace pour l’équilibre de leur groupe, ils préservent les ressources naturelles et ne font que rarement

- Chuck Norris que j’irai dormir le 21 décemment, un cas d’agression (plusieurs hommes bre, mais pour me suivre, ne vous rasez plus. et femmes ont décidé de s’introduire chez d’autres Amish pour leur couper la barbe et les cheveux, symbole de la virilité chez le chef de famille), a poussé à faire appel aux autorités locales, soit le shérif, pour que la justice sauve la paix, que la peur menaçait. Seul à l’âge de 16 ans, les jeunes hommes ont le droit de partir à l’aventure et d’aller faire des soupes de langues avec les nonAmish, fumer un gros joint, puis revenir mettre son chapeau et pleurer dans les bras de maman. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la plupart ne souhaitent pas prolonger le voyage, et demandent à être enfants et une jolie roulotte. Ces communautés ne dérangent pas leurs voisins. Elles refusent simplement de se mélanger à ceux qui ne vivent pas comme eux, et ne pensent pas avoir quoi que ce soit à apprendre du du monde ils n’y croient pas non plus, notamment parce qu’ils subviennent à leurs besoins de manière naturelle. Moi ce n’est pas chez

Highway to fat

Iris A.

Ensuite, on a Taco Bell, le fast food fourbe. Celui qui derrière ses - airs de cuisine du monde, vous gave bien plus qu’on ne le fait avec ons sont, et c’est un fait avéré, de grands consommateurs de fast un canard. Les américains ont craqué pour cette enseigne tellement Super Size mexicaine, qui sent bon les légumes du soleil, et le fromage, et l’huile Me dans lequel on suit un homme qui se rend tous les jours au de friture et qui lentement mais surement vous bouchera les artères. McDo en prenant une portion Super Size (l’équivalent de deux Alors retenez c’est parce qu’il y a de la salade et des tomates que ce maxi best of chez nous), tous les jours pendant 6 mois. Le résul- burrito doit être mangé. Merci. tat est comment dire… colossal. Ainsi on vous propose les 3 fast foods qui feront de vous des gros personnages (euphémisme). sine sud-américaine on craque direct. On commence par McDo, le plus connu de nous tous. Avec la diversité Voici les fast foods préférés des Américains, donc pour fêter de ses menus et la qualité de ses produits. Il permet une augmentation du poids progressive, qui mène à un taux de cholestérol inquiétant. l’un de ces points de vente les plus proches. Bon appétit. À petite dose c’est bien et c’est bon, 7 fois par semaine, appelez déjà votre médecin. Notons que c’est le fast food préféré des Américains. Yoan N. Chez nous il essaiera de vous attirer plusieurs fois par semaine avec ses wraps, cheeseburger, et autre CBO. Ne vous méprenez pas, le Big Mac n’est pas votre ami. pour le McFlurry KitKat ball caramel. Passons à Burger King, le deuxième du classement américain. Peu ou plus présent en France depuis belle lurette, il cartonne aux States. des burgers proposés pour que vous ayez envie de manger toute la gamme. Mais ne craquez pas, car derrière ce cheddar fondant et ce bacon fraîchement sorti de la friture, il y a un tiers des adolescents et enfants américains obèses. bien pris en photo.


N’infonews Novembre 2012 Page 5 Dress like a president Maintenant, partons du côté des démocrates. On ne présentera plus son candidat. Comme son ancien concurrent, Barack Obama manie lui aussi l’art du costume en adoptant des belles pièces de qualités. Facile, j’ai envie de dire surtout avec une Madame Obama qui a un fort goût pour la mode. Lui aussi a voulu se la jouer, « monsieur tout le monde ». On a pu voir, l’actuel président dans une tenue « très classe ». Encore un adepte du « mom jean » ou du jean tout simplement informe si vous préférez. Je l’excuse à moitié sachant que c’était lors d’un match de base-ball. Mais la prochaine fois on espère que son épouse, lui contactera un look un peu plus classe. Du côté démocrate, la veste en polaire est encore de mise. Marc Jacobs si tu m’entends, pense à rajouter des polaires dans ta prochaine collection. Heureusement qu’il opte en accessoire pour une pinte de Du côté de Romney, ses choix vestimentaires sont salués par le mag- Guinness. C’est certain, Obama aime les valeurs sures. azine Time. C’est un amateur de costume italien, il se dirait même Pour rattraper ses fautes de gout, on l’a récemment vu jouer au baseball abordant des derbies bicolores. Qui lui donne un petit air preppy. qu’il choisirait parfois les tenues de sa femme. On a vu Madame Romney aborder des tenues du créateur Oscar de la C’est donc un bon point pour le partie des démocrates. Renta. Mais bon, espérons que certaines de ses tenues ne soient pas Pour la petite anecdote, il faut savoir que la papesse de la mode, choisies par Monsieur Romney. Je n’en dirais pas plus à ce sujet, je Anna Wintour est une grande fervente de Barack. C’est d’ailleurs sa vous laisse découvrir par vous même. Finalement, on pourrait presque croire que Monsieur Mormon est soutien de plusieurs grands créateurs américains tel que Jason Wu. assez fort en ce qui concerne le milieu de la mode. FAUX. Certaines C’est donc, 22 créateurs qui ont lancé une collection en sa faveur, à photos laissent croire que l’ancien candidat, en dehors de ses cos- retrouver rapidement sur le site Runwaytowin.com. tumes, n’est pas très à l’aise avec le vêtement. Lors d’un de ses meetings, il a voulu s’habiller un peu comme “Mon- En attendant, après une forte impatience des résultats... Obama est sieur tout le monde”. Il a donc choisi de mettre un jean, sauf que le le grand vainqueur dans ce match mode. Entre le soutien des plus jean en question a suscité de nombreuses moqueries. J’ai souhaité en grands de la sphère fashion et les touches tendances qu’il intègre au savoir un peu plus là dessus. En effet, c’est un jean qui ne met absolument pas le candidat républicain en valeur, tout simplement informe dans le monde de la mode. Tandis que Romney est encore dans le et mal coupé. Pour continuer dans le mauvais goût, sur un autre meet- rang novice. Il en reste encore qu’à la maitrise du costume et de la ing il a retenté cette expérience. Encore une fois un échec, en plus d’être un jean sans coupe, le challenger portait un jean patte d’eph ou homme. Pour ceux qui seraient prêts à donner quelques notions de style (gratuitement) à Monsieur conservateur, il existe un jeu sur internet où donner le nom de « mom jean ». Dernièrement, on a vu Barack Obama et Mitt Romney (ne pas confondre avec le footeux Wayne Rooney) s’affronter pour être le nouveau président américain. Néanmoins, être président des États-Unis ne demande pas seulement de bien gouverner. Le président est un personnage médiatique, il doit être un pro de l’image alors cela demande aussi d’avoir un certain sens du style. Il faut préciser que cela n’est pas forcément un exercice facile pour tout le monde. Forcément, on ne peut pas les juger seulement à la couleur de leurs cravates ou bien à leurs costumes. Alors, il faut creuser un peu plus loin pour découvrir le style de chacun de ces anciens adversaires.

Peut-être qu’il souhaitait revenir dans sa jeunesse ou bien qu’il tentait seulement d’introduire une nouvelle mode chez les hommes. Allez, En attendant, j’ai envie de dire à Mitt, essaye encore. J’avais oublié dent ? une petite information primordiale, c’est qu’il n’hésite pas à associer Mélodie D. ses jeans avec une petite polaire. Néanmoins, il se rattrape un peu en période d’hiver, en sortant un sez importante, où il associe à cela une jolie écharpe bleue qui se marie généralement très bien avec ses cravates. Le candidat républicain est aussi un sportif, ou plutôt un sportif dans l’âme. Je n’ai malheureusement pas trouvé des photos de lui en tenue de sport. Mais il a trouvé un petit accessoire chic pour le côté sportwear de sa tenue : le mouchoir aux couleurs des Celtics. Je soulignerai donc cet effort de Mitt Romney.

rendez-vous

dans

quatre

ans.


N’infonews Novembre 2012 Page 6 Come back sur la campagne

« C’est trop serré pour pronostiquer sur qui va gagner. Mais si je devais parier, je parierais sur Obama. Un des aspects majeurs de cette Ça y est, après des mois, voire des années de combats politiques, la campagne reste le taux de participation qui a un impact important sur campagne américaine s’est bel et bien achevée le mardi 6 novembre les résultats. Les Conservateurs n’aiment pas Mitt Romney mais ils 2012 and the winner is… détestent Obama par-dessus tout alors que les supporters d’Obama Nous ne le savons malheureusement pas encore lors de la rédaction sont beaucoup moins enthousiastes par rapport à 2008, donc le susde cet article mais nous proposons d’y revenir dessus, car il s’agit pense reste entier et la course semble se resserrer ». quand même de l’élément d’actualité le plus marquant du mois de novembre ! David Weil, écrivain new-yorkais, nous fait part de sa vision de Flash-back… l’Amérique actuelle et nous donne son opinion sur les deux candidats : WANTED : « Actuellement, les Etats-Unis sont pris au piège entre le rêve améri-

Barack Obama Parti : Démocrate Age : 51 ans Situation familiale : marié à Mi-

toujours par récompenser le dur labeur. La réalité rappelle combien le système n’est pas juste, que ceux qui sont nés privilégiés tendent toute leur vie à le rester et que les autres, les millions d’autres sont consumés par la machinerie capitaliste. Pour moi, notre pays est en chute libre. Les choses sont en train d’empirer, du fait notamment que le système soit conçu en faveur du petit pourcentage de la population qui est la plus aisée. Une fois encore, le Parti Républicain essaie de distraire les électeurs en les éloignant de la dure réalité, en les bassinant avec un discours religieux, moral et en mettant en avant le rêve américain qui commence doucement à être perçu tel qu’il est vraiment soit comme « L’American Pipe Dream », un souhait irréalisable. Ceci est un mensonge qui permet de garder les classes populaires silencieuses en leur inculquant la chose suivante « ne taxons pas les riches, parce qu’à votre tour, un jour, vous pourriez en devenir un ». Un argument complètement ridicule mais qui quelque part a eu un incroyable succès ! »

Ann et Natasha Particularités : 5ème Président gaucher des Etats-Unis d’Amérique et 1er Président noir Hobbies : basket-ball Bref parcours politique : il commence sa carrière politique au Sénat de l’Illinois, puis après trois mandats devient Sénateur américain avant d’être élu, face à Hillary Clinton, candidat à la présidentielle pour le parti démocrate. En 2008, il devient Président des Etats-Unis. Les candidats selon David : « Romney est un parfait représentant du Parti Républicain. Il est Mitt Romney trompeur, opportuniste et hypocrite, et tout cela constitue ses principaux atouts, qui l’ont plutôt servi jusqu’à présent. Il sait que s’il Parti : Républicain ment assez fermement et pendant assez longtemps, une bonne partie Age : 65 ans Situation familiale : marié à Ann Manichéen en somme. Davies. Cinq enfants A l’opposé, Obama ressemble plus à un être humain. MalheureuseParticularités : son grand-père ment, c’est aussi un politicien. Il a fait des bonnes choses ces quatre était mormon, son père était dernières années. Plus que Bush n’en a fait en huit ans. Et en plus de mormon, lui, ses enfants et ses cela, il a dû franchir plusieurs obstacles. En effet, aucun autre présipetits-enfants sont mormons. dent n’a dû autant se battre et dépenser autant d’énergie pour prouver Hobbies : la religion et le capi- qu’il avait le droit de gouverner (en publiant son acte de naissance). talisme A-t-il déçu ceux qui pensaient qu’il pourrait changer ce pays? Oui, Bref parcours politique : il déb- bien évidemment. ute vraiment comme acteur de la Je ne suis pas d’accord avec Obama sur tout. Je pense notamment vie politique en devenant gouverneur du Massachussetts. Il se qu’un bon nombre de « Wall Streeters » devraient être en prison à présentera aux primaires républicaines en 2008 mais il se fait battre l’heure qu’il est. Nous devrions remettre en place le Glass-Steagall par John McCain. En 2012, il est élu pour représenter le Parti Répub- Act (crée en 1933 puis abrogé par la suite dans les années 1970) qui licain à la présidentielle. instaure une régulation du système bancaire et qui éviterait que tout cela se reproduise. Des erreurs sont faites, et personne ne s’en porte L’avis de trois américains sur la campagne (rétrospective pré- responsable, donc rien ne change… Peut-être devrions-nous rentrer élections) dans un processus révolutionnaire, comme cela a été le cas dans pas Richard Bradley, rédacteur en chef du magazine new-yorkais le passé notamment en France, en Russie ou dans les colonies améri« Worth » nous livre son sentiment et ses pronostics sur la cam- caines, pour réellement faire changer les choses. Mais cela n’arrivera pagne : pas aujourd’hui, ni même demain. »


N’infonews Novembre 2012 Page 7 -

Quelques tweets de la campagne

« Je me sens effectivement très concerné par cette campagne puisque pour ce tweet et l’employé qui en était l’auteur s’est fait renvoyer. quel que soit le candidat élu, ça aura des conséquences sur mon avenir et celui des autres citoyens américains – particulièrement les électeurs étudiants, séniors, les électeurs de couleur, les femmes ou encore ceux qui viennent de milieux sociaux économiques plus défavorisés. L’actrice Eva Longoria qui a retweeté le tweet suivant : « Je ne sais « J’ai été très surpris de constater à quel point les médias français iste/misogyne ». Elle l’a ensuite supprimé et s’est excusée auprès de étaient informés sur la politique américaine. Dans un sens ça m’a tous après que cette publication en ait fait réagir plus d’un :« J’utilise leurs opinions. Désolée si des gens ont été blessés par ce retweet. Il ne s’agit évidemment ni de mes mots ni de mon point de vue person-

s’occupent pas autant de l’actualité internationale. » Les débats

posant les deux candidats Obama et Romney le score semble clair : Mitt Romney a quant à lui laissé s’exprimer ses équipes de campagnes sur son compte Twitter n’y publiant pas de message personaffrontements plutôt serrés, le dernier d’entre eux a mis Mitt Romney K.O notamment en ce qui concerne les prises de positions sur la élection autour de celui qui pourra promettre aux classes moyennes politique étrangère. L’article de la campagne L’article de la campagne pour moi lui de Touré dans le Time du 8

ça a été ceoctobre 2012 :

“Le Super Héro noir redescend sur terre. Mais une victoire pour qu’elle ne l’avait fait en 2008.” L’auteur de cet article nous démontre brillamment que lorsqu’Obama a été élu président des Etats-Unis en 2008, c’était en tant qu’une sorte de noir aux supers pouvoirs. Il était un noir qui sortait de l’ordinaire,

ne peut rien promettre d’autre que de l’espoir, de l’intelligence, de la

conclurai en disant simplement que : « L’égalité c’est de ne pas avoir


N’infonews Novembre 2012 Page 8 GAY USA !

mal à nous haïr à distance ». Les célébrités elles aussi ont favorisé la visibilité de la communauté homosexuelle: Ellen DeGeneres, présentatrice du talk-show “Ellen DeGeneres Show”, a fait son coming out en 1997 tandis qu’Elton John et David Furnish se mariheureusement les discriminations et l’homophobie sont des problématiques on ne peut plus actuelles. Dans le Maryland, le Maine et l’État de Washington, la législation sera soumise à référendum lors des élections de novembre. Espérons que le sort lui soit favorable...

En 1969, les émeutes de Stonewall à New York lançaient le début du mouvement des doits civiques pour les homosexuels aux États-Unis et partout dans le monde. Depuis les choses ont bien changé. Ou presque. Car même si la cause des homosexuels est maintenant connue de tous, un écart persiste encore entre les droits accordés aux hétéros et ceux accordés aux gays, bi et lesbiennes. Le plus actuel des droits étant celui au mariage, six états — sur cinquante seulement, rappelons-le – l’ont légalisé aux États Unis ; les états du Massachusetts (pionnier en 2004), Connecticut (2008), Vermont et Iowa (2009), New Hampshire Agathe R. (2010), New York (2011), et Washington D.C. Cependant, même si l’obtention de ces droits qui semblent fondamentaux est lente, la société américaine semble de plus en plus accepter l’existence de la communauté homosexuelle. Les séries (comme Will& Grace, diffusée entre 1998 et 2006 en 2008, Tout va bien, the kids are all right en 2010 ou encore le très célèbre Secret de Brokeback Mountain en 2005) ont permis une chose qui fait plus que tout avancer une cause : la proximité. Dans le Courrier International du par comprendre que nous existions. Ils travaillaient avec nous, ils nous connaissaient, des membres de leur famille

Ci-dessus, Harvey Milk, politicien et militant gay pour la cause homosexuelle dans les années 70/80.


N’infonews Novembre 2012 Page 9 Les dessous de Vegas

Sous les casinos et les grattes-ciels s’est construite une société parallèle. Une cité faite de galeries abandonnées, d’anciennes stations de métro accueillants les déchus du système ; accros à la drogue et totalement oubliés de l’humanité. Matthew O’Brien (journaliste et écrivain américain), aidé de Danny Mollohan (photographe américain), s’est plongé dans les entrailles de la ville du jeu, vivant au sein de parieurs ruinés de Las Vegas. Il sillonne inlassablement les 8000 km d’égouts de cette ville construite sur de faux semblants, interroge les âmes abandonnées de ces hommes invisibles qui ont fait le choix d’une vie sous terre. Deux années d’expérience dans la pénombre des souterrains de Vegas, pour un livre qui a fait l’objet de documentaires et de reportages (TF1, Canal +, Arte) et est également devenu un best-seller aux USA et en Europe (Espagne, Italie). Voilà comment O’Brien résume Beneath the neon : « Las Vegas est un cirque de politiciens véreux, vive, cascades de haute volée, clowns souriants. Le Fremont Street Experience, c’est le off du Strip, un recueil tape à l’oeil de divertissements de second ordre. Et entrer dans ses égouts, c’est sortir du chapiteau aller là où les lumières s’affadissent et où les dures réalités de la vie reprennent le dessus, hors de la vue de ceux qui se réjouissent encore du spectacle. C’est un no man’s land traversé de voies ferrées et d’échangeurs autoroutiers où le rêve américain rampe dans un trou noir pour y crever. » L’aventure commence en 2002, après avoir lu l’histoire d’un meurtrier caché dans ces tunnels, Matthew O’Brien décide de partir explorer les sous-sols de Vegas ; découvrir ce qu’avait vécu cet homme. Ce monde caché dévoile alors des centaines de personnes qui y vivent ; certains dorment sur un tapis de carton, d’autres ont un lit « kingsize » à même le sol agrémenté d’un cadre et d’une tête de lit. Les gens vont et viennent, comme si ces galeries étaient un quartier de la ville à part entière. « J’ai rencontré une mère qui rendait visite à

LE TRISTE MENSONGE DES CANDIDATS SUR LEUR PLAYLIST Après un combat acharné, dont 3 débats ponctués par des ondulations dans les intentions de vote, revenons sur une méthode un peu spéciale utilisée pour attirer un électorat : poster sa playlist en afEn s’y attardant seulement quelques secondes, on peut remarquer que nous n’avons aucunement l’impression de découvrir des goûts personnels, mais au contraire, de partager la technique d’un parti politique. Il y’a eu par exemple une augmentation importante pour Romney dans tous les sondages concernant le vote féminin –d’environ 16% en deux semaines–, et l’on remarque une composition importante de chansons d’amour dans sa playlist. Alors, Romney le romantique et ses « classeurs de femmes », ou une attention particulière de la part de son équipe pour rattraper un retard important sur un terrain où Obama régnait en maître ? Du côté de celui- ci, sa playlist se veut beaucoup plus généraliste, et c’est une ouverture auprès des jeunes qui a été tentée en la présence de quelques artistes récents comme

explique dans son livre O’Brien. La ville est un pôle d’attraction pour les sans-abris : le climat est chaud, les hivers sont doux, et reste l’illusion de pouvoir gagner le les failles du rêve américain, on est fasciné par ce récit qui lève le voile sur une partie de la ville négligée par les autorités. « Les accros au crack s’assaillaient mutuellement dans les rues. Des bandits armés semaient la terreur dans les bars, les casinos et les épiceries. Les gangs se faisaient la peau dans les centres commerciaux, juste en face de chez Gap. Si de tels crimes étaient perpétrés en plein jour à Las Vegas, de quelles atrocités épouvantables pouvaient être témoins les entrailles de la ville ? » (extrait). Pour la petite anecdote, le livre est disponible à Vegas, curieusement il est publié en tant que « Holiday Travel Guide » (Guide de voyage pour les vacances).

Marie B.

Arcade Fire, Florence + The Machine. Même sur une publication qui n’a pourtant peu d’importance aux yeux des électeurs, les politiques se sentent obligés de cibler un électorat. Laissez-moi être votre porte-parole et dire que cela ne peut mentent sur leur propre personnalité, jusque dans leurs goûts musicaux. Allez, sur ce, allons rêver en écoutant les playlists de Sarkozy et Hollande ! Romain C.


N’infonews Novembre 2012 Page 10 « Serial series »

Septembre-octobre : synonyme de rentrée scolaire, l’étudiant redescend brutalement de son petit nuage estival pour replonger dans la -

débute avec une trame habituelle pour How

une saison inédite, nous sommes bien trop soit entièrement concentrée sur une nouvelle avec une saison 4 synonyme de changement ment aura lieu aussi au sein du triangle

on ne peut plus s’en passer, on la regarde Certes, beaucoup de séries reprennent avec une nouvelle saison, mais énormément de

peu comme une drogue, on en devient très Concernant cette rentrée 2012, les producteurs américains nous ont allons tous pleurer devant la 6ème et ultime saison de Gossip Girl

Chewbacca, la reconversion de trop ?!

-

-

vent amuser certains, au vu des proportions de budget et de ressemla saine cohabitation entre Holly-

-

et bien de relancer la mode de la


N’infonews Novembre 2012 Page 11 NOUS YORK : L’American Dream , après “Tout ce qui brille”

Alors si l’Amérique d’Obama ne fait plus tout à fait rêver, cela n’empêche pas de bien rigoler et de passer un agréable moment.

Une bande de potes, une ville de rêve, un pays où tout semble possible. Gabrielle et Samia ont quitté deux ans auparavant leur vie dans la banlieue parisienne pour tenter l’aventure américaine, un renouveau dans leur vie, une forme d’excitation qu’elles ont envie de découvrir. À Paris, leurs amis et familles n’en reviennent pas. Pour eux elles sont de réelles stars. Mais à y regarder de plus près, la vie est loin de briller, même de l’autre côté de l’Atlantique. Samia fait le larbin pour Sienna Miller, cédant à tous ses caprices de star, et Gabrielle travaille dans une maison de retraite. C’est lorsque leurs trois amis d’enfance débarquent dans la Grosse Pomme qu’ils vont comprendre réellement le monde dans lequel elles vivent. Oui, mais voilà ce n’est pas non plus un drame dont il s’agit, mais plutôt d’une vraie bande de potes qui doit dealer avec les soucis du quotidien, mais qui prend quand même son pied, parce que c’est New York, c’est “La classe”, comme ils le

Laura K.

Mélodie D.

Justine D.

Raphaëlle S. Justine D.

mise, les acteurs sont complices et on le ressent à travers l’écran.

Agenda

( Les événements surlignés sont ceux pour lesquels les adhérents de l’Isic Rider peu-

17/11 The XX 20h30 (30€)

rendant en F104 )

15/11 - 30/11

02/11 – La balade de Waika le pe-

21h00 (24€) 22/11 April Shower

David Czesienski (12€)

22/11 Visite du CAPC à 16h30 (gratuit)

de deux jeunes Indiens à l’âge de @Théâtre comédie Gallien 17/12 pace de discussion et de rencon-

24/11 @Theatre Femina - 20h (35€) 27/11 Emily Loizeau @Rocher de Palmer - 20h30 (5€) 15/11 La Gooyatsh

28/11 Visite du TNBA (gratuit)

18/11


N’infonews Novembre 2012 Page 12 N’infonews

Photo du mois :

Rédacteurs en Chef Raphaëlle Sochon & Martin Nolibé

Rédaction Agathe Rossignol Iris Ardouin Justine Ducos Laura Khassouf Marie-Alice Papon Marie Ballon Mélodie Descoubes Océane Simon Olivia Hadjadj Quentin Delage Romain Cabirol Sarah Ulrich Yoan Nsemi

Plus d’articles sur : ninfoblog.isicrider.com Partagez le, mais ne le jetez pas sur la voie publique !

La recette du mois :

Parce que l’hiver est bientôt là et qu’on a envie que d’une seule chose : hiberner sous sa couette, inviter des copains à hiberner avec -

Ingrédients :

80g de pépites de chocolat Sel Dans un saladier, fouettez le beurre avec le sucre et le sucre vanillé

Façonnez des boules de pâte et déposez-les sur une plaque de cui-

N'infonews Numéro 8 Novembre 2012  

N'infonews Numéro 8 Novembre 2012 By N'infoblog http://ninfoblog.isicrider.com

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you