Issuu on Google+

RAPPORT ANNUEL

2013-2014


Sommaire

v

"

Le Groupe L’Itinéraire

@

Y !

$

*

Mission du Groupe Conseil d’administration et direction Organigramme du Groupe Messages des dirigeants Faits saillants 2013-2014

3 4 5 6 7

L’entreprise d’économie sociale Magazine L’Itinéraire Développements médiatiques Relations internationales

8 10 11

Le développement social Profil des personnes aidées Les programmes d’insertion socioprofessionnelle Programme de soutien aux camelots Programme d’insertion jeunesse Programme de pré-employabilité Le soutien communautaire Programme milieu de vie Programme de soutien alimentaire Programme de soutien en logement et au vieillissement

12 13 13 14 14 15 15 16 16

Les projets spéciaux Camelot d’un jour Repas solidaires sous le pont Journée des tuques J’aime mon camelot

18 20 20 20

L’administration et développement La distribution des avoirs Le financement

21 21

Les partenaires Partenaires principaux Partenaires gouvernementaux Partenaires privés Partenaires communautaires Vie associative

22 23 24 25 25

La programmation 2014-2015 Les activités prévues

26

Photo de la couverture : Alex Paillon | Mise en page : Catherine Joannette


LE GROUPE L’ITINÉRAIRE

Pho

Le Groupe communautaire L’Itinéraire mène des projets d’économie sociale qui ont pour but d’accroître l’autonomie, le savoir et l’employabilité des personnes qui connaissent des difficultés liées à la marginalité et à l’itinérance. L’Itinéraire a pour mission de briser l’isolement par la création d’un milieu de vie adapté suscitant le senti ment d’appartenance, offrant une place active en société aux

LES OBJECTIFS

1

Développer un journal de rue qui favorise la solidarité sociale et le développement personnel des Québécois de toutes conditions, dans un contexte d’économie sociale qui permet l’insertion sociale et socioprofessionnelle des personnes itinérantes, toxicomanes, vulnérables ou éloignées du marché du travail en leur offrant l’accès à du travail adapté et à des revenus de subsistance;

L’Itinéraire comporte donc deux grands volets  • Le volet entreprise d’économie sociale, le magazine L’Itinéraire, son site web et les vidéos qui y sont produits. • Le volet développement social, qui comporte des services d’insertion socioprofessionnelle et de soutien communautaire.

li v i to : O

er L .

i Téol

personnes itinérantes, toxicomanes ou éloignées du marché de l’emploi par le biais de l’économie sociale. Avec L’Itinéraire, des personnes réussissent à trouver leur place dans la société, un logement, reprennent goût à la vie, contribuent à différents travaux utiles à la société et retrouvent leur estime de soi. Chaque jour, L’Itinéraire aide directement plus de 200 Montréalais très appauvris, itinérants et toxicomanes.

2

Offrir un milieu de vie aux personnes exclues et marginalisées ainsi que des services de développement social permettant d’atteindre l’autonomie individuelle et l’appartenance à un groupe.

Par ses activités, programmes et services, le Groupe répond chaque semaine aux besoins de quelque 200 personnes seules, des plus vieux comme des plus jeunes, qui reçoivent un appui essentiel dans leurs efforts de développement social et professionnel. Les activités et les plateaux de travail du Groupe reposent sur un concept de flexibilité des heures, de coaching par les collègues de travail, les bénévoles ou les pairs-aidants, de formations spécialisées et d’accompagnement psychosocial afin de résoudre les multi-problématiques dont souffrent les plus vulnérables de notre société. Organisme de charité dûment enregistré, le Groupe L’Itinéraire réalise ses activités d’économie sociale et assure ses services aux personnes sans emploi avec une foule de partenaires diversifiés, tant publics que privés. Le Groupe est composé d’une centaine de membres qui ont à cœur d’offrir un soutien aux personnes démunies.

Rapport annuel 2012-2013 | itineraire.ca

3


Conseil d’administration et direction Le conseil d’administration Le conseil d’administration est composé de 10 membres élus à tous les deux ans et du directeur général. Le Groupe L’Itinéraire favorise la mise en commun des expertises. Ainsi, cinq membres proviennent du milieu des affaires et cinq autres sont des camelots.

Président Stephan Morency Vice-président Gabriel Bissonnette Trésorier Yvon Brousseau Conseiller Jean-Paul Lebel Conseiller Philippe Allard

Poste vacant

Conseiller Yvon Massicotte Conseiller Martin Gauthier Secrétaire et directeur général Serge Lareault 1 poste vacant

La direction Éditeur et directeur général

Serge Lareault dirige le magazine les communications et le financement

Les membres du Groupe L’Itinéraire est un groupe communautaire et un organisme de charité enregistré. Il est composé de plus de 120 membres qui chaque année se réunissent entre autres pour élire le conseil d’administration. Les membres sont majoritairement des gens qui ont connu la rue et la pauvreté. Des personnes dites « sympathisantes » à la cause sont également membres du Groupe. Pour devenir membre, il faut avoir participé aux activités du groupe pendant au moins six mois et en faire la demande auprès de la direction.

4

itineraire.ca | Rapport annuel 2012-2013


LE GROUPE L’ITINÉRAIRE

Organigramme du Groupe

Conseil d’administration Éditeur-directeur général Services d’exploitation du groupe

Journal de rue

Administration Communications et financement

Magazine L’Itinéraire

Coordonnateur à Adjoint aux l’administration Communications et RH et relations de Duffay Romano presse Dorian Keller

Conseiller au financement et partenariat

Rédacteur en chef

Développement social Insertion sociale et distribution

Coordonnateur du développement social Shawn Bourdages

Sylvain-Claude Filion Chef de pupitre Actualités; Marie-Lise Rousseau

Soutien communautaire

Agent d’accueil et de formation Pierre Tougas

Conseiller au développement social

Agent au développement social

Philippe Boisvert Genevieve Élisabeth Julien- Chef de pupitre 2 Agents de Labelle développement Rocheleau Développement Christian Torres social; Gopesa Paquette

Yvon Marcotte

Infographe Louis-Philippe Pouliot Contractuels, pigistes, bénévoles 2 contractuels aux dépôts

2 contractuels aux ventes de publicité

Nombre d’employés temps plein :

10 réviseurs

4 bénévoles

14 Rapport annuel 2012-2013 | itineraire.ca

5


Messages des dirigeants La poursuite de l’innovation sociale L’année 2013-2014 est celle qui précède les 20 ans du magazine L’Itinéraire lancé le 24 mai 1994. Mais il serait faut de croire que notre organisation repose sur ses lauriers.

Notre Groupe est aujourd’hui une vaste communauté qui rassemble des gens de tous les horizons pour créer encore plus d’innovations sociales, pour apporter des solutions durables aux problèmes liés à la pauvreté.

Toute l’année a été marquée par le désir de s’améliorer, de revoir nos pratiques, d’explorer pour aider plus et mieux. Les membres du conseil ont entre autres revue la mission qui prévalait depuis 20 ans et ont, à l’aide de comités, réévalué nos actions.

L’avenir est prometteur pour L’Itinéraire et je vous invite tous à faire partie de cette aventure qui me tient à cœur depuis maintenant quatre ans.

L’Itinéraire est encore un laboratoire qui vise le mieuxvivre des personnes les plus vulnérables. Si le concept des journaux de rue a été innovateur et révolutionnaire il y a 20 ans, les nouvelles réalités et la composition de notre société actuelle nous demande de constamment innover pour répondre aux besoins urgents.

Stephan Morency Président du Conseil d’administration

À titre de président du conseil d’administration du Groupe L’Itinéraire, je suis fier de l’engagement de mes collègues au conseil, des employés, des centaines de bénévoles et de partenaires qui chaque jour nous aident à construire un organisme plus solide et une société meilleure. Je suis également fier de l’engagement des camelots et des participants aux programmes qui également s’investissent à tous les niveaux de l’organisation et qui contribuent à la force que représentent L’Itinéraire.

Construire pour les 20 prochaines années L’équipe de L’Itinéraire a travaillé durement en 2013-2014 afin d’améliorer la prestation des services, la qualité du magazine et la hausse des ventes. Ce qui caractérise les personnes qui travaillent à L’Itinéraire, c’est leur engagement envers la cause. Plus que jamais, nos camelots sont entourés de personnes qui désirent les amener plus loin. Le travail est la base de notre intervention d’insertion, mais nous amenons plus rapidement les personnes à retrouver leur autonomie et la sécurité lorsque nous les aidons à trouver des ressources alimentaires, un logement et des services de santé. Nos partenaires communautaires et publics sont précieux en ce sens car c’est en collaborant tous ensemble que nous parvenons à offrir des services diversifiés et adéquats.

6

itineraire.ca | Rapport annuel 2012-2013

Nos partenaires privés et les quelques 4 000 personnes qui donnent généreusement chaque année nous ont permis de connaître une année remarquable. L’Itinéraire est bien positionné pour poursuivre son développement. Nous avons l’intention d’assurer la recherche et la collecte de données de nos résultats afin d’améliorer nos pratiques d’insertion. Nous désirons entamer les prochaines 20 années plus forts que jamais et déterminés à faire une différence dans la vie de milliers de personnes. Merci à tous de votre soutien et de croire en nous !

Serge Lareault Directeur général et éditeur


LE GROUPE L’ITINÉRAIRE

Faits saillants 2012-2013 Soutien aux itinérants et aux personnes appauvries à Montréal

Plus de 300 personnes différentes ont reçu divers services. Chaque jour, quelque 150 personnes trouvent une place en société à L’Itinéraire par le biais de l’insertion au travail, de l’intervention psychosociale ou de l’aide alimentaire.

Développement économique

Les projets d’économie sociale de L’Itinéraire s’autofinancent à plus de 65 %. Parce que L’Itinéraire autofinance sa production et son administration, la totalité des dons offerts ont servi au développement social des participants.

Insertion au travail

Développement social

Services d’Insertion Jeunesse

Après cinq ans de fréquentation de l’organisme, la presque totalité des toxicomanes a réduit ou a cessé de consommer des drogues.

125 vendeurs actifs par mois. 29 personnes ont fait un stage en employabilité pour la production du magazine et pour les autres activités du Groupe L’Itinéraire.

24 jeunes décrocheurs de 16-30 ont participé aux services d’insertion jeunesse en multimédia et ventes du magazine.

Après six mois de participation active, les personnes qui fréquentent L’Itinéraire améliorent ou retrouvent une stabilité économique, résidentielle et émotive.

L’Itinéraire a contribué à la réduction des méfaits à Montréal et à la résolution de conflits ou de détresse sociale pour des centaines de personnes.

Services de Soutien communautaire

200 personnes ont reçu l’appui de nos intervenants afin de faciliter leur insertion socioprofessionnelle et de résoudre leurs problématiques sociales.

Lauréate de la bourse Arthur-Prévost 2013 La cheffe de pupitre Actualités du magazine L’Itinéraire, Marie-Lise Rousseau, en poste depuis 4 ans, s’est vue remettre la bourse Arthur-Prévost 2013, remise par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ). Cette bourse de 2000$ vise à reconnaître le talent de journalistes prometteurs ayant moins de 5 ans d’expérience. «Si cette bourse et son fondateur ont voulu souligner l’engagement d’un journaliste dans la profession, il ne fait pas l’ombre d’un doute que Mme Rousseau, par son travail quotidien au magazine L’Itinéraire, donne un sens particulier au mot engagement, ont rapporté les membres du jury.» «Engagement au travail, à travers des tâches diversifiées et multiples. Engagement envers son magazine, dont le travail admirable autour et avec les itinérants n’est plus à expliquer. Engagement aussi envers la communauté des exclus, ces marginaux souvent laissés pour compte qui font rarement la une ou l’ouverture d’un bulletin de nouvelles dans nos grands médias.» «Nous avons surtout retenu de son travail au quotidien l’importance de l’encadrement avec des journalistes ex-itinérants y œuvrant sur une base volontaire. Un mot-clé colore les présentations de Mme Rousseau, et il s’agit du mot passion. ‘‘J’aurais pu me tourner vers d’autres médias où les conditions de travail sont plus avantageuses, mais j’ai fait le choix de m’engager au sein de ce journal de rue, car j’adhère à sa mission d’information’’, écrit-elle dans sa lettre de présentation, avant de noter sa fierté à travailler dans une équipe de gens passionnés.» Le jury était formé de Pierre Brisson, journaliste à la retraite de Radio-Canada et de Marie-Andrée Chouinard, directrice de l’information au Devoir.

Rapport annuel 2012-2013 | itineraire.ca

7


L’Itinéraire est un magazine qui relève du concept des journaux de rue et dont la mission principale consiste à réinsérer en société les personnes itinérantes, toxicomanes et sans emploi. Le magazine L’Itinéraire est un journal de 48 pages en couleurs publié 2 fois par mois. La moitié du coût de vente revient au camelot.

LES OBJECTIFS

1

Une alternative à la mendicité et un outil de réinsertion;

2

Un lieu de revalorisation et d’expérience de communication et d’emploi;

3

Un magazine d’information sur la pauvreté et sur les grandes causes sociales des Montréalais, ainsi qu’un outil pour atténuer les préjugés.

La distribution La distribution du magazine est assurée par des personnes sans emploi, itinérantes, alcooliques, toxicomanes, éloignées du marché, appelées les camelots. La vente du magazine est une activité, pour les quelque 100 camelots par mois, qui permet de franchir un pas important vers une stabilité de vie. Les camelots suivent une démarche dite « d’empowerment », c’est-à-dire qu’ils reprennent le

8

itineraire.ca | Rapport annuel 2012-2013

sens des responsabilités au sein du Groupe L’Itinéraire. Véritables travailleurs autonomes, ils achètent le magazine 1,50 $ et le revendent dans la rue 3 $. Ils doivent donc gérer leur budget et retrouver ainsi une première phase d’autonomie. Un système de micro crédit est aussi en place pour les aider dans leur vente et leur autonomie financière. Ils travaillent à leur rythme et quand ils le désirent.


L’ENTREPRISE D’ÉCONOMIE SOCIALE

Devenir camelot c’est : • Reprendre contact avec la société • Retrouver logement et stabilité • Accéder aux services psychosociaux Certains resteront quelques mois, d’autres plusieurs années, selon leur situation. La vente du magazine donne un revenu d’appoint aux personnes éloignées du milieu de travail. Nous avons constaté qu’après 6 mois de vente du magazine, les camelots sont stabilisés en logement et améliorent leurs conditions de vie. Un processus a par ailleurs été enclenché afin de renforcer et de soutenir le recrutement des camelots et d’étendre le réseau de distribution.

Michel Dumont, Camelot

La rédaction La rédaction constitue un plateau de travail basé sur l’échange et l’accompagnement. Des journalistes professionnels encadrent les camelots qui désirent écrire dans le magazine. Ils peuvent devenir chroniqueurs ou journalistes de rue. L’objectif est de rendre la personne fière d’elle-même et de lui apprendre à communiquer avec le grand public. Le travail d’écriture acquiert pratiquement une forme thérapeutique. L’expression est un atout dans leur réinsertion. Les camelots réaliseront des témoignages (Mots de camelots), mais également des entrevues avec des personnalités et des reportages. L’accompagnement leur permet d’atteindre une qualité d’écriture remarquable. Une cinquantaine de personnes contribuent à la réalisation du journal de rue: employés, pigistes, stagiaires, bénévoles, photographes. 1.

Cette année, un effort particulier a été mis sur le recrutement des stagiaires à la rédaction. Cela a permis de faire une planification annuelle des ressources pour la rédaction et de favoriser la rédaction de dossiers ou de cahiers spéciaux mais également de réaliser un archivage complet des éditions produites depuis la naissance du magazine. Nous avons également mis sur pied une équipe de bénévoles pour accompagner les camelots dans la rédaction. Cette équipe, composée de 7 bénévoles, a permis de soutenir davantage de camelots dans leur démarche de réinsertion sociale par le biais de l’écriture. 1. Louis-Charles Trudeau (accompagnateur à la rédaction), Catherine Joannette (graphiste) et Tuan Trieu-hoang (camelot) 2. Hélène Ouellette (camelot) et Marie-Lise Rousseau (Chef de pupitre Actualités)

2.

Photos par Olivier L. Téoli

Rapport annuel 2012-2013 | itineraire.ca

9


Développements médiatiques Site Internet Notre partenaire Vortex Solution nous a permis de développer de façon importante notre site internet. Le nouveau site, mis en ligne en avril 2014, met l’emphase sur le projet phare du Groupe, soit le magazine L’Itinéraire. Le site a été visité par 53 889 personnes différentes en 2013-2014.

Les projets appuyés par le Fonds du Canada pour les périodiques Le volet Innovation commerciale du FCP finance les projets se rapportant à des petites et moyennes maisons d’édition de magazines imprimés et périodiques numériques. Ce volet encourage l’innovation pour l’adaptation au marché changeant et contribue à la diversité de contenu recherchée par les lecteurs canadiens.

• Sur la PISTE des innovations sociales

Depuis le 21 mai, la PISTE de L’Itinéraire présente des solutions audacieuses pour répondre aux défis du Québec sur un nouveau site web consacré aux innovations sociales. Genèse d’un projet créée avec une équipe d’experts des innovations sociales. Depuis 20 ans, L’Itinéraire offre des services de première ligne aux itinérants de la métropole. Cartes-repas, programmes de logement, vente du magazine, autant d’innovations qui ont permis de lutter contre l’itinérance et les problèmes qui y sont rattachés comme la toxicomanie, la maladie mentale et l’isolement. Parallèlement à ses efforts, L’Itinéraire a vu naître autour de lui nombre d’innovations sociales qui ont fait une différence dans les communautés où elles ont essaimé. Après 20 ans d’imprimé, la suite logique était de se tourner vers le web afin de mettre en commun le fruit de tous ces efforts collectifs. Des solutions existent bel et bien aux problèmes les plus criants du Québec et notre plateforme le démontre.

10

itineraire.ca | Rapport annuel 2012-2013

C’est ainsi que la PISTE est née. Notre plateforme diffuse des projets inspirants qui ont surgi un peu partout au Québec et ailleurs dans le monde. S’y retrouvent des articles du magazine L’Itinéraire et des autres journaux de rues de l’INSP (International Network of Street Papers), ainsi que des publications de notre réseau de partenaires des secteurs communautaires, académiques et publics. La PISTE assurera aussi une veille médiatique pour vous garder informés de ce mouvement mondial qui croît en ampleur chaque année. Les innovations sociales que vous trouverez sur la PISTE se veulent accessibles, réalisables et inspirantes, car tout comme nous, vous êtes des acteurs du changement! Nous vous invitons à participer à la PISTE en nous soumettant vos solutions sous forme d’articles et à participer à la discussion pour innover socialement tous ensemble.


L’ENTREPRISE D’ÉCONOMIE SOCIALE

Relations internationales L’International Network of Street Papers (INSP) a été créé en 1994 et son siège social est situé à Glasgow en Écosse. L’éditeur de L’Itinéraire, Serge Lareault, s’est joint à ce réseau en 1998 et en est le président depuis 2006. Sous sa présidence, le réseau est passé d’un seul employé à sept. Le réseau compte aujourd’hui 120 journaux membres, dans quarante pays, rejoignant plus de six millions de lecteurs chaque mois.

L’Itinéraire a soutenu la création de cinq journaux de rue en Afrique financés par l’ONU, l’Union européenne et les gouvernements d’Écosse et du Royaume-Unis tout en participant au développement de l’Agence de presse Street News Service qui diffuse chaque année des milliers d’articles provenant des journaux de rue.

INSP • Semaine internationale des camelots

Durant l’année, à travers le monde, plus de 28 000 camelots vendent quelque 120 journaux de rue différents et ce, dans 40 pays. Afin de souligner l’esprit d’entreprise des camelots et faire tomber les préjugés envers la pauvreté et l’itinérance, les journaux membres de l’INSP ont tenu en 2013-2014 la deuxième semaine internationale des camelots. À Montréal, mais aussi en Écosse, en Angleterre, en Grèce et en Australie, la semaine a été marquée cette année par l’événement Camelot d’un jour. Voir plus loin dans ce rapport. Il est fort à parier que de plus en plus de journaux inviteront comme L’Itinéraire leurs lecteurs et partenaires à vendre avec des camelots, l’espace d’une journée, pour se sensibiliser et pour encourager le public à aider.

• Street News Service

Photo : Stephanie Dillig

Le Street News Service est l’agence de presse des journaux membres de l’INSP. En plus de permettre l’échange d’articles entre les journaux de rue du monde entier, le Street News Service donne également accès à des photos et des articles des agences IPS et Thomson-Reuters. L’entrevue avec le Dalaï-Lama, parue dans l’édition du 15 septembre 2012, est un bon exemple du grand potentiel de cette agence récemment mise sur pied.

• Conférence internationale

L’International Network of Street Papers (INSP) invite chaque année ses membres à se réunir pour échanger leur expertise et trouver de nouvelles solutions. À l’été 2013, Serge Lareault a présidé la rencontre internationale à Munich, en Allemagne. Le sujet le plus discuté cette année a été la place des journaux de rue dans un monde en changement, dans lequel les médias sociaux sont devenus incontournables. Les journaux membres sont repartis avec plusieurs nouvelles idées en main pour assurer le développement de leur organisation.

Rapport annuel 2012-2013 | itineraire.ca

11


Profil des personnes aidées Sexe

Âge

25 %

15 %

75 %

35 %

55 %

40 %

(sans-abri, sans domicile fixe)

Habitant ou fréquentant les ressources d’aide dans l’arrondissement Ville-Marie

18-29 ans 25 %

30-39 ans

Hommes

40-49 ans

Femmes

50-59 ans

Statut résidentiel En situation d’itinérance

25 %

35 %

60 %

Statut d’employabilité Stabilité en logement depuis plus de 6 mois Habitant ou fréquentant les ressources d’aide dans les arrondissements périphériques

95 % Bénéficiaire de la sécurité du revenu ou sans revenu fixe

5 % Mesures d’aide à l’emploi, indemnités, pensions

80 % Contraintes sévères à l’emploi

Principales problématiques

Besoins/services

100 % Troubles mentaux épisodiques (détresse psychologique)

100 % Soutien alimentaire

80 % Toxicomanie et dépendances

80 % Réinsertion sociale et socioprofessionnelle

60 % Troubles mentaux sévères et persistants

80 % Lieu d’appartenance et bris d’isolement

40 % Maladie chronique physique

80 % Orientation vers les services publics et communautaires

et accompagnement lors des démarches administratives

50 % Soutien psychosocial 25 % Accompagnement en logement et maintien

12

itineraire.ca | Rapport annuel 2012-2013


LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL

Photo : Olivie

En 2013-2014, les services d’insertion socioprofessionnelle ont joué un rôle actif pour le retour à une vie active, au travail ou aux études .

Trois principaux programmes composent les services d’insertion socioprofessionnelle de L’Itinéraire :

1 2 3

Le programme de soutien aux camelots qui assurent la distribution du magazine; Le programme d’insertion jeunesse ;

Le programme de préemployabilité Action (rendu possible grâce à Emploi-Québec et en étroite collaboration avec le Centre de Ressources éducatives et pédagogiques (CREP));

r L. Téoli

Programme de soutien aux camelots L’insertion sociale des camelots du magazine L’Itinéraire est favorisée par une vie active au sein du Groupe et de la distribution du magazine L’Itinéraire. L’implication des camelots revêt différentes formes : présence aux réunions mensuelles des camelots, formations offertes par les camelots seniors pour aider les nouveaux camelots, être membre du comité de distribution, être représentant des camelots. Les camelots de L’Itinéraire participent également aux points de vente de distribution à L’Itinéraire et à la station de métro Berri-UQAM. Ils sont présents lors des activités de reconnaissance du Groupe (barbecues, soirée de Noël, cabane à sucre, etc.) et peuvent aider de manière ponctuelle pour différentes tâches (déchargement, livraison, etc.). En 2013-2014, plus de 200 personnes ont été inscrites à titre de camelots et près de 125 camelots ont été accompagnés chaque semaine par l’équipe de L’Itinéraire. Le programme de soutien aux camelots est au cœur de notre action. La distribution du magazine L’Itinéraire n’est pas qu’une alternative à la mendicité ou qu’un moyen de gagner des revenus de survie pour des personnes qui n’accède pas aux emplois traditionnels. Tout est mis en œuvre pour favoriser l’estime de soi, le retour en société et dans un milieu de vie qui facilite l’acquisition de l’autonomie individuelle. Notre intervention auprès des camelots peut varier selon les besoins et dure entre 6 mois et trois ans, et parfois plusieurs années. Après six mois de participation à titre de camelot, 90% des participants retrouvent une stabilité résidentielle, première étape importante pour reprendre leur vie en main. Ensuite, l’intervention de groupe et diverses activités leur permettent de retrouver de saines habitudes de vie, d’entreprendre des démarches pour la désintoxication et la sécurité socioéconomique.

Rapport annuel 2012-2013 | itineraire.ca

13


Programme de soutien aux camelots (suite) Aux activités de L’Itinéraire, s’ajoute la participation des lecteurs de L’Itinéraire qui ‘’adoptent’’ leur camelot et, par leur démonstration de solidarité, les aident grandement à se refaire une place en société. Nous remercions la Mission Old Brewery, la Fondation du Grand Montréal ainsi que les Caisses populaires du Quartier Latin et du Mont-Royal pour leur appui au Programme de soutien aux camelots.

Programme d’insertion jeunesse Depuis 2005, L’Itinéraire développe des initiatives «jeunesse» pour les jeunes décrocheurs, éloignés du marché du travail, âgés entre 16 et 30 ans, par le biais de projets de réinsertion socioprofessionnelle. En 2013-2014 nous avons accueilli 27 jeunes éloignés du marché du travail. Pour la plupart, ils n’avaient vécu que des échecs. Notre objectif était de les valoriser par une première expérience enrichissante et de les encourager, fort de ce succès, à adopter des modes de vie plus sains et à effectuer soit un retour au travail ou aux études. Nous remercions le Forum jeunesse de l’île de Montréal, le Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire, le Programme de soutien au financement du traitement de la toxicomanie, la Fondation J-Armand Bombardier, le Fonds d’investissement Télus ainsi que la Fondation Intact pour leur appui au Programme d’insertion jeunesse.

Programme de pré-employabilité Le programme de pré-employabilité Action est un point de service important de L’Itinéraire. Grâce à Emploi-Québec, nous avons 25 postes disponibles permettant aux participants de renouer avec le monde du travail à raison de 20h par semaine. Nous avons développé des plateaux de travail adaptés aux réalités des participants, qui sont éloignés du marché de l’emploi. Les formateurs de chaque projet encadrent les participants en démarche d’insertion sociale et socioprofessionnelle de manière à ce qu’ils apprennent à travailler. Différents ateliers portant sur les compétences essentielles, l’employabilité, le développement personnel sont offerts par l’un de nos principaux partenaires, le Centre de ressources éducatives et pédagogiques de Montréal (CREP). Aussi, en collaboration avec l’organisme Communautique, des formations informatiques sont également données sur place aux membres de L’Itinéraire pour favoriser l’acquisition des compétences. Ce sont 38 personnes qui ont bénéficié en 2013-2014 du service de formation et d’insertion socioprofessionnelle à L’Itinéraire en effectuant un stage variant d’un mois à un an.

Photos : Marie-Lise Rousseau

14

itineraire.ca | Rapport annuel 2012-2013


LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL

En 2013-2014, les services de soutien communautaire ont joué un rôle actif afin de briser l’isolement et d’accéder à différents services d’aide en matière de santé, de logement ou de soutien alimentaire.

TROIS PROGRAMMES COMPOSENT LES SERVICES DE SOUTIEN COMMUNAUTAIRE DE L’ITINÉRAIRE

1

Le programme de centre de jour et de soutien alimentaire Café L’Itinéraire

2

Le programme d’intervention psychosociale

3

Le programme de soutien en logement

Programme milieu de vie Des intervenants psychosociaux et des stagiaires ont accueilli ou suivi plus de 200 personnes en insertion. L’intervention psychosociale telle qu’elle se définit à L’Itinéraire sous-tend différents aspects : Un soutien psychosocial, de l’orientation vers des ressources appropriées (ex : toxicomanie, soutien alimentaire, etc.) et de l’accompagnement. L’équipe d’intervention est sur place dans les locaux de L’Itinéraire pour soutenir les participants dans leur démarche d’insertion sociale. Photo : Alex Paillon

De nombreuses activités sociales, des formations ou des réunions sur différents thèmes ont été effectuées afin que les participants aux programmes de L’Itinéraire puissent briser leur isolement et développer leur autonomie individuelle.

Rapport annuel 2012-2013 | itineraire.ca

15


Programme de soutien alimentaire Le Café L’Itinéraire est le lieu d’échange et de réconfort pour de nombreuses personnes en situation sociale difficile, soutenues par une équipe qui les aide à renouer avec la société. Organisé pour être un lieu solidaire d’écoute et de restauration dans le respect de l’intégrité de chacun, il vise à favoriser l’estime de soi en offrant des opportunités de revenus. Pour la modique somme de 4 $, un repas complet est servi, déjeuner ou diner. Contrairement aux «soupes populaires», le Café L’Itinéraire se démarque en offrant la possibilité aux personnes en situation difficile de se payer un repas en fonction de leurs moyens. C’est une manière de se nourrir dignement. Le Café L’Itinéraire fonctionne grâce à l’achat de nourriture à prix réduit, aux dons en cartes-repas, aux denrées fournies par Moisson Montréal ou des entreprises privées et avec l’aide de fondations telles que l’Œuvre Léger. L’Itinéraire vend des cartes-repas au coût de 5 $ pour les donateurs individuels et corporatifs qui veulent s’assurer que l’argent donné aux personnes de la rue soit bien investi. Les donateurs peuvent recevoir par la poste les cartes et les distribuer aux mendiants dans la rue, ou les laisser à L’Itinéraire pour que les intervenants les distribuent aux personnes dans le besoin qui se présentent à nos locaux. En 2013-2014, quelque 20 000 repas ont été offerts grâce aux cartes-repas données par les Montréalais. Depuis mai 2012, L’Itinéraire est associé à cinq autres organismes, soit le Comité social Centre-Sud, le Chic Resto Pop, le Resto Plateau, MultiCaf et Le Phare. La carte repas est désormais échangeable dans cinq autres restaurants de quatre arrondissements, permettant à un plus grand nombre de personnes d’être aidés par ce concept sur un territoire plus grand.

Programme de soutien en logement et au vieillissement L’Itinéraire offre également aux camelots et aux participants fréquentant l’organisme du soutien pour se maintenir en logement ou pour en trouver un à prix abordable. Un intervenant accompagne et veille au maintien en logement des camelots et des participants aux programmes d’employabilité de L’Itinéraire. La stabilité résidentielle des personnes est fondamentale. C’est un besoin de base qui doit être comblé. Pour l’année 2012-2013, une centaine d’interventions (conseils, référencements, visites et accompagnements) ont été effectuées en matière de soutien en logement.

16

itineraire.ca | Rapport annuel 2012-2013


Yvon Massicotte, camelot

LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL

17

Rapport annuel 2012-2013 | itineraire.ca Photo : Olivier L. Téoli


Camelot d’un jour Le mardi le 4 février 2014 s’est tenue en plein cœur du centre-ville de Montréal la première édition de l’événement Camelot d’un jour, dans le cadre de la Semaine internationale des camelots de journaux de rue et du lancement des festivités entourant le 20e anniversaire du magazine L’Itinéraire. Cet événement visait à amasser des fonds destinés aux programmes de l’organisme et à sensibiliser un large public à la réalité des personnes itinérantes œuvrant courageusement à se sortir de la rue. Maude Guérin, porte-parole des célébrations entourant le 20e anniversaire du magazine, a démarré les festivités en compagnie d’une quarantaine de personnalités publiques et d’affaires qui, pendant une heure, ont solidairement vendu le magazine avec des camelots expérimentés. L’Itinéraire souhaite souligner l’implication généreuse d’Éric Bernier, Isabelle Blais, Phil Branch, Pierre Brassard, Patrice Coquereau, Stéphane Gendron, Gabriel Grégoire, Patrick Hivon, Guy Jodoin, Chantal Lamarre, Claude Legault, Pascale Lévesque, Pénélope McQuade, Louise Portal, Pierrette Robitaille, Louis T, Ghislain Taschereau, Charles Tisseyre et Guylaine Tremblay. L’Itinéraire souhaite aussi remercier le maire de Montréal, Monsieur Denis Coderre, le Président de la Société des transports de la ville de Montréal, Monsieur Philippe Schnobb, et le député de SainteMarie-Saint-Jacques, Monsieur Daniel Breton, qui ont, par leur présence, accordé un appui significatif à la mission de L’Itinéraire.

La participation de vingt personnalités d’affaires a permis d’amasser un montant total de 51 524 $. Cette somme est vouée intégralement aux programmes et services sociaux offerts à plusieurs centaines de personnes itinérantes à Montréal. L’Itinéraire est fier de souligner l’engagement exemplaire de : Philippe Allard, Kamala Balu, Yvon Brousseau, Nathalie Clément, Marie-Pier Coll, Rémy Deloume, Léo Drolet, Philippe Dunsky, Éric Gauthier, Martin Gauthier, Amélie Laframboise, Renée Larivière, Jacques Létourneau, Émilie Moreau, Stéphan Morency, Michel Péloquin, Ron Rayside et Marie-Ève Tremblay. L’expérience Camelot d’un jour fut enrichissante, chaleureuse et empreinte de compassion pour tous les participants.

18

itineraire.ca | Rapport annuel 2012-2013


LES PROJETS SPÉCIAUX

Rapport annuel 2012-2013 | itineraire.ca

19


LES PROJETS SPÉCIAUX

Repas solidaires sous le pont

Journées des tuques

L’Itinéraire organise depuis plusieurs années des activités estivales en collaboration avec ses partenaires. Durant l’été 2012, les employés de TELUS et d’Intact se sont joint à l’équipe et aux camelots de L’Itinéraire afin de promouvoir sa mission tout en nourrissant des gens dans le besoin. Près de 600 personnes ont pu prendre un repas dans une ambiance conviviale grâce à ses deux activités.

Chapeautée par l’organisme pancanadien Chez Toît et en collaboration étroite avec INTACT Assurances, la Campagne des tuques est une campagne d’ampleur nationale qui se déroule dans l’ensemble des grandes villes du pays. Son objectif est de sensibiliser la population canadienne au problème de l’itinérance tout en amassant des dons pour financer les initiatives locales d’organismes partenaires, dont L’Itinéraire. Le 5 février dernier, à travers le Canada, des bénévoles d’INTACT Assurances se sont joints à des organismes faisant lutte à l’itinérance. Au métro McGill, des bénévoles d’INTACT ont fait équipe avec des employés et des camelots de L’Itinéraire pour rencontrer le public et encourager les gens à poser un geste pour lutter contre l’itinérance par l’achat d’une tuque.

J’aime mon camelot Pour souligner la St-Valentin, les camelots de L’itinéraire ont distribué gratuitement le magazine du 1er février avec un feuillet d’information sur le Groupe L’itinéraire. En plus un, macaron « J’aime mon camelot » était remis è ceux qui étaient intéressés. Il s’agissait d’une opération charme pour faire connaître davantage le magazine, 15 camelots y ont participé.

20

itineraire.ca | Rapport annuel 2012-2013


L’ADMINISTRATION ET LE DÉVELOPPEMENT

C’est avec la plus grande transparence et intégrité que L’Itinéraire se fait un devoir d’administrer le Groupe et la gestion des avoirs. L’administration du Groupe doit gérer deux secteurs, le Magazine L’Itinéraire et les services sociaux du développement social (le soutien communautaire, les services d’insertion jeunesse et le Café L’Itinéraire/ centre de jour). L’administration gère également le financement de sources diverses que reçoit que l’organisme : des fonds publics issus de différents programmes et ce, à tous les paliers gouvernementaux, les dons individuels et les dons corporatifs des fondations et des compagnies. Dans le but d’offrir un suivi exemplaire de toutes ces activités, la comptabilité de l’organisme est examinée en continue par une technicienne comptable et vérifiée annuellement par une firme extérieure qui signe les états financiers.

Total des produits : 1 551 886 $ Total des charges : 1 358 512 $ Surplus : 193 354 $

Produits

1% 20% 31% 9%

Distribution des avoirs

4% 35%

La structure financière de L’Itinéraire permet de répartir 100% des dons dans les services sociaux du développement social de L’Itinéraire auprès des personnes démunies et en démarche d’insertion sociale. Les secteurs d’exploitation du Groupe : Administration et ressources humaines, Financement, Marketing et Communications sont assumés par les recettes des ventes de produits (magazine, publicité, repas, etc.). Les subventions gouvernementales sont injectées directement dans les services sociaux de L’Itinéraire. L’administration effectue un contrôle rigoureux des dépenses afin de s’assurer que les fonds reçus servent directement à aider le plus grand nombre de personnes dans le besoin. C’est dans cette même lignée que L’Itinéraire fait une campagne en continue de collecte de dons matériel. Le Groupe L’Itinéraire ne dépense pas d’argent pour le matériel de bureau et les ordinateurs. La totalité des fournitures de bureau et du parc informatique de l’organisme provient d’organismes, d’entreprises et de citoyens engagés socialement. Faisant la promotion d’une vision de développement durable, L’Itinéraire s’engage à recycler tout ce qu’il peut.

Le financement Le contexte économique est très difficile pour les organismes communautaires. Après deux années de déficits, nous avons complètement rationalisé les services pour faire aussi bien avec moins. Nous avons également fait un appel à l’aide à nos partenaires qui ont bien répondu. L’organisme a ainsi connu le plus grand surplus de son histoire, ce qui a permis d’éponger les déficits des dernières années et de redonner une santé financière au Groupe. Nous sommes donc fermement déterminés à poursuivre nos efforts d’autofinancement dans les prochaines années afin d’assurer le maintien de nos services sociaux auprès des plus démunis. Le Groupe s’autofinance à 65 % et poursuivra le développement de son autonomie financière en 2013-2014 car les subventions gouvernementales diminuent chaque année.

20% 9% 4% 35% 31% 1%

Subventions fédérales Subventions provinciales Subventions municipales Dons privés Ventes médias Ventes Café

Charges 5% 21%

29%

5% 14% 26%

Frais secteur médias 29% Frais secteur développement social 26%  Frais de communications, financement et marketing 14% Frais d’exploitation générale 5% Frais administratifs 21% Frais financiers et amortissements 5%

Rapport annuel 2012-2013 | itineraire.ca

21


Nos partenaires Nos deux secteurs sont supportés par des organisations et des personnes qui croient en notre mission. Merci pour tant d’appui sincère à l’ensemble de nos partenaires, ainsi qu’aux quelque 60 000 lecteurs par édition, aux plus de 4 000 donateurs et aux dizaines de bénévoles.

Nos partenaires majeurs Six partenaires majeurs appuient grandement nos activités et ce depuis plusieurs années :

Nos partenaires de projets Nous pouvons aussi compter sur des partenaires très engagés dans nos projets :

Desjardins DU MONT-ROYAL

22

itineraire.ca | Rapport annuel 2012-2013


LES PARTENAIRES

Liste de nos partenaires Partenaires gouvernementaux Gouvernement du Canada Patrimoine canadien - Fonds du Canada pour les périodiques (FCP) – Volet aide aux éditeurs et Volet Innovation commerciale; Ressources humaines et Développement des compétences Canada - Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance ; Service Canada- Emploi d’été Canada.

Gouvernement du Québec Ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale – Emploi-Québec – Programme Action et Programme de subventions salariales; Agence régionale de la santé et des services sociaux de Montréal : Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC); Agence régionale de la santé et des services sociaux de Montréal : Programme de soutien au financement du traitement de la toxicomanie (PSFTT); Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire : Fonds d’investissement au rayonnement de la métropole,

Les élus

Agnès Maltais, Ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale ; Ministre du Travail ; Ministre responsable de la Condition féminine ; Ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale ; Ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches Alexandre Cloutier, Ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, à la Francophonie canadienne et à la Gouvernance souverainiste Bertrand St-Arnaud, Ministre de la Justice et Procureur général Daniel Breton, Député de Ste-Marie—Saint-Jacques François Ouimet, Député de Marquette ; Vice-président de l’Assemblée nationale Françoise David, Députée de Gouin Geoffrey Kelly, Député de Jacques-Cartier Jean-François Lisée, Ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur ; Ministre responsable de la région de Montréal et président du Comité ministériel de la région métropolitaine Nicolas Marceau, Ministre des Finances et de l’Économie

Forum jeunesse de l’Île de Montréal - Fonds régional d’investissement jeunesse Montréal (FRIJ) ;

Nicole Léger, Ministre de la Famille et Ministre responsable des régions de Laval et des Laurentides

Ville de Montréal

Pierre Duchesne, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie

Programme de soutien des services aux personnes itinérantes

Raymond Bachand, Député d’Outremont Yves-François Blanchet, Ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs ; Ministre responsable des régions du Centre-du-Québec et de la Mauricie

Rapport annuel 2012-2013 | itineraire.ca

23


Liste de nos partenaires Les entreprises

CanadaHelps.org

Au Petit Extra

Centre Dollard-Cormier

Canadian Tire Maisonneuve

Centre de ressources éducatives et pédagogiques de Montréal (CREP)

Canadian Tire Québec Canal Vox

Comité logement Centre-Sud; CLSC des Faubourgs (clinique de vaccination)

Great West, London Life et Canada-Vie

Éco-Quartier Ste-Marie

Groupe Peak Banane

L’Association étudiante CEGEP St-Laurent

Groupe TVA Publications H31 – Agence de publicité Via Capitale du Mont-Royal Le Cercle des Fermières du Québec Lion d’Or Métro Plus Dorion Ste-Catherine Société de transport de Montréal (STM) TVA Publications Vidéotron ltée Vortex Solutions Zone 3 Zoom Média

Les fondations Fondation André Gauthier Fondation Bon Départ Fondation du Grand Montréal Fondation Intact Fondation J. Armand Bombardier Fondation Marcelle et Jean Coutu Fonds d’investissement communautaire TELUS L’Œuvre Léger RBC Fondation

Les organisations Caisse populaire Desjardins du Mont-Royal Caisse populaire Desjardins du Quartier Latin

24

Les syndicats Alliance des professeures et professeurs de Montréal Centrale des syndicats démocratiques (CSD)

Syndicat des travailleuses et travailleurs de fondaction CSN Syndicat des Travailleuses et Travailleurs de la CSN Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic (SPECA) Syndicat Enseignants(tes) CEGEP Montmorency Syndicat Québécois des Employées et Employés de Service, section locale 298

Les ordres religieux Compagnie de Jésus no 1

Centrale des syndicats du Québec (CSQ)

Congrégation des Petites Filles de Saint-François

Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Fondation Émilie-Tavernier-Gamelin

Confédération of Canadian Unions

Institut des Filles Réparatrices du Divin-Coeur

CSN de l’Ouest de Montréal F4S(CSQ) Fédération des Professionnèles CSN Fédération nationale des enseignants et enseignantes du Québec Fonds de solidarité FTQ SCCCUQAR STT HMR Pavillon Maisonneuve (CSN) Syndicat de Champlain (CSQ) Syndicat de l’enseignement de la région de Laval Syndicat de l’Enseignement de l’Ouest de Montréal Syndicat des Chargées et Chargés de cours de l’UQAM Syndicat des employées et employés de l’UQAM (SEUQAM SCFP-1294)

Les Clercs de St-Viateur du Canada Les Dominicaines de la Trinité Les Oeuvres de Saint-Sulpice Les Soeurs de la Congregation de Notre-Dame Les Soeurs de Miséricorde Les Soeurs de Sainte-Anne du Québec Les Soeurs de St-François D’assise (AG) Les Soeurs des Saint-Noms de Jésus et de Marie du Québec Les Soeurs grises de Montréal Ordre hospitalier de St-Jean de Dieu Petites Sœurs de l’Assomption (Les) Province du Sacré-Coeur des Soeurs missionnaires du Christ-Roi Societe des Soeurs Auxiliatrice

Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau (CTC-FTQ)

Soeurs de la Présentation de Marie - Oeuvres Régis Vernet

Syndicat des professeur(e)s du Collège François-Xavier Garneau

Soeurs de la Providence

Syndicat des professeurs du C.E.G.E.P. du Vieux Montréal

Soeurs Franciscaines Missionnaires de l’Immaculée Conception, Maison provinciale

Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec

Soeurs Servantes du Saint-Cœur de Marie

itineraire.ca | Rapport annuel 2012-2013


LES PARTENAIRES

Partenaires communautaires L’Itinéraire travaille en étroite collaboration avec divers organismes qui offrent des services complémentaires aux personnes dans le besoin. Réseau des cartes repas

Médecins du Monde

Comité social Centre-Sud, Chic Resto Pop, MultiCaf, Resto Plateau, Le Phare

Médecins du Monde Canada (MdM) est une organisation qui a pour vocation de rejoindre, d’accompagner et de soigner, autant sur la scène internationale que nationale, les populations les plus vulnérables dans des situations de précarité et d’exclusion. MdM mène actuellement des projets d’aide humanitaire en Haïti, au Mali et en Colombie ainsi qu’auprès des populations marginalisées qui sont exclues des soins de santé à Montréal.

Sécurité alimentaire : Moisson Montréal, Garde Manger pour tous, Traiteur BIS (programme Insère-Jeunes)

Référencement Mission Old Brewery, YMCA Centre-Ville, Mire, Dans la rue, Cactus Montréal, CJE Montréal Centre-Ville, Pas de la rue, Le Sac à dos – action réinsertion, Dianova, GEIPSI, Maison du Père, Maison Nazareth, Diogène, Clinique Droits, Centre Dollard-Cormier, Inter-Loge, Maison du Père, Armée du Salut – Centre Booth, Accueil Bonneau, Refuge des jeunes, Spectre de rue

Programme jeunesse l’Auberge communautaire du Sud-Ouest, Auberge le Tournant, la Maison Tangente, les Habitations L’Escalier, le Centre de jour Chez Pops, Cactus, les Diners Saint-Louis, CJE Centre Sud-Plateau-Mile End, CJE Ahuntsic-Bordeaux-Cartierville, CJE Hochelaga, Le Roc aide aux jeunes

Soutien psychologique Le soutien psychologique de groupe qui est proposé sous la forme de rencontres mensuelles en équipe permet à nos équipes d’approfondir, entre collègues intervenants, des questionnements cliniques, certains enjeux éthiques, ou simplement trouver un exutoire à des situations difficiles vécues au travail. Un soutien psychologique individuel est offert aux intervenants de notre ressource. Ils peuvent consulter, sans frais, pour des motifs tant personnels que professionnels, les deux ayant un impact sur leur travail. Ce soutien psychologique est offert et assuré par une équipe de six psychologues et financé par Médecins du Monde.

Vie associative L’Itinéraire est membre de plusieurs réseaux, associations et regroupements en faveurs du développement social : International Network of Street Papers (INSP) North American Street Newspaper Association (NASNA) La table de concertation contre la faim et le développement social du Montréal métropolitain Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal (RIOCM)

Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes (RAPSIM) Réseau Alternatif et communautaire des organismes en santé mentale de l’île de Montréal (RACOR) Association des médias écrits et communautaires du Québec (AMECQ) Chantier de l’économie sociale Communautique

Rapport annuel 2012-2013 | itineraire.ca

25


PROGRAMMATION 2014-2015

Les activités prévues Magazine L’Itinéraire

Développement social

Nous allons renouveler la ligne éditoriale du magazine afin de sensibiliser encore plus la population à la réalité des plus démunis mais également aux enjeux collectifs et individuels qui sont important pour une meilleure société.

Programme de soutien camelots : Notre objectif est de soutenir plus de camelots, soit, passer de 125 à 200 camelots actifs à Montréal.

Des améliorations au site web seront apportées afin de le rendre plus performant, interactif et utile pour la valorisation des projets du Groupe et de son magazine. Nous allons développer le rayonnement de la rédaction par des campagnes de presse ciblées. Une grande campagne annuelle «inspirante» sera déployée avec l’appui d’entreprises et de différents médias afin de mieux faire connaître l’impact de L’Itinéraire et du travail sur la vie des camelots. Le réseau de distribution de L’Itinéraire sera renforcé par une nouvelle approche de gestion par secteur et l’acquisition d’un outil informatique de gestion et d’évaluation.

Programme de soutien camelots jeunesse : Nous allons nous unir aux autres organismes communautaire pour mieux rejoindre les jeunes de la rue de 18-30 ans et en intégrer une cinquantaine au programme camelots afin d’améliorer leurs conditions de vie. Programme de pré-employabilité Action : L’objectif est de maintenir 25 places en insertion avec Emploi-Québec et d’offrir la chance à une cinquantaine de personnes de vivre une expérience en milieu de travail. Programme Centre de jour Café L’Itinéraire : Nous allons poursuivre l’accueil de cent personnes par jour au Café et leur offrir du soutien et du référencement selon leurs besoins. Programme de soutien en logement : Notre objectif est d’assurer un service d’aide et d’information afin que les participants aux projets du Groupe puissent se trouver des logements abordables et salubres.

Ph ot o : Ol ivi er L. li

itineraire.ca | Rapport annuel 2012-2013

o Té

26


NOS COORDONNÉES ADMINISTRATION RÉDACTION 

2103, rue Sainte-Catherine Est Montréal, Québec H2K 2H9 DISTRIBUTION LE CAFÉ L’ITINÉRAIRE 

2101, rue Sainte-Catherine Est Tél. : 514 597-0238 Téléc. : 514 597-1544 Visitez nous au www.itineraire.ca Itinéraire @LItinéraire


L'Itineraire_rapport_annuel 2013 2014