Page 1

C’est ce mercredi 26 octobre que s’est tenue la treizième édition de la Soirée des Sommets, présentée par le Centre local de développement Robert-Cliche, à l’Hôtel National de Tring Jonction. Lors de ce rendez-vous annuel dont le thème était la créativité, neuf sommets ont été remis dont un rendant un hommage particulier à M. Roland Bolduc de Saint-Alfred pour avoir fait sa marque d’une façon exceptionnelle dans le monde des affaires de la Beauce.

Un conférencier fort apprécié!

M. Christian Roy, conférencier Devant 415 convives, M. Christian Roy, copropriétaire d’AquaBeauce, a prononcé une allocution lors de la soirée qui était sous le thème de la créativité. M. Roy représente, pour la communauté beauceronne, un exemple éloquent d’un entrepreneur persévérant et très humain. Il a su surmonter bien des difficultés préalables au démarrage de son entreprise pour vendre un produit dont tous les beaucerons sont maintenant fiers : l’eau AquaBeauce. «Nous sommes persuadés que le cheminement de M. Roy a su convaincre les gens d’affaires présents de l’importance de la persévérance devant ses objectifs», a commenté M. André Spénard, président du CLD Robert-Cliche.

Le conférencier, M. Christian Roy d’AquaBeauce entouré de Daniel Chaîné, directeur général du CLD Robert-Cliche et André Spénard, président du CLD Robert-Cliche.

Sommet Reconnaissance

M. Roland Bolduc

M. Roland Bolduc de Saint-Alfred, cofondateur de Coffrages Bolduc et Bolduc, a reçu le Sommet reconnaissance décerné par le conseil d’administration du CLD Robert-Cliche et s’est vu remettre la médaille de l’Assemblée nationale par M. Janvier Grondin, député de Beauce-Nord . Jouissant d’une très bonne réputation, Bolduc et Bolduc œuvre actuellement partout dans la grande Beauce et la région de Québec. Elle réalise en moyenne une fondation par jour. lle dispose de deux pompes à ciment et de trois camions pour transporter les formes. Bolduc et Bolduc embauche 18 personnes à l’année. La relève est maintenant assurée avec Dave et Carol à la tête de l’entreprise. L’ouverture d’un bureau de vente à Québec, depuis quatre ans, et la construction future d’un garage commercial également à Québec laissent entrevoir un avenir reluisant pour l’entreprise. M. Bolduc a des valeurs familiales profondes. Il a toujours inclus ses enfants dans l’entreprise même très jeunes. Il s’amuse à dire qu’ils l’ont même surpassé dans certains domaines. Il est cependant fier de dire qu’il demeure indispensable en tant qu’estimateur, commissionnaire et médiateur lors de conflits! Il s’enorgueillit aussi du camping familial où se ressource sa famille au Lac-Fortin à Saint-Victor. La relève de Bolduc et Bolduc étant maintenant assurée, M. Roland Bolduc se tourne vers de nouveaux défis et de nouveaux projets. Le CLD est fier de rendre hommage à M. Roland Bolduc, bâtisseur, homme d’action et homme de prestige pour la MRC Robert-Cliche.

M. Roland Bolduc reçoit le Sommet reconnaissance de M. Jean-Rock Veilleux, vice-président du CLD Robert-Cliche.

Fondée en 1737, Saint-François-de-Beauce devient la première municipalité en Beauce à obtenir le statut de ville en 1904. Saint-François devient alors Beauceville. Ses habitants reflètent la véritable couleur beauceronne par l’esprit d’entraide, le sens de la fête et l’accueil chaleureux qui y règnent. Au cours des dernières années, Beauceville a su rayonner au niveau régional, national et mondial. En effet, la médaille d’or accordée à Marie-Philip Poulin aux, Jeux olympiques d’hiver de Vancouver en 2010, a propulsé la ville sur la scène nationale et internationale. La même année, Beauceville figure sur une édition spéciale du jeu Monopoly Canada aux côtés de Montréal, Toronto et Vancouver. De plus, la venue d’un club de hockey senior et des activités originales comme le Beau Gros Tintamarre Burlesque insufflent un vent de fraîcheur à la ville. Avec ses deux écoles d’enseignement secondaire figurants parmi les meilleures au Québec, Beauceville est une référence au niveau académique. Des projets domiciliaires sont en développement afin d’attirer de nouvelles familles, sans oublier le domaine de la Beaucevilloise qui offrira bientôt un hébergement haut de gamme à ses citoyens retraités. La ville termine également une modernisation importante de l’ensemble de ses infrastructures, afin d’offrir des services de qualité à tous ses citoyens. Sur la même lancée, le nouveau comité de revitalisation du centre-ville propose des actions concrètes pour dynamiser le milieu et améliorer la beauté de la ville ! Félicitations aux Beaucevillois et Beaucevilloises qui font de leur ville un lieu où il fait bon vivre!

M. Luc Provençal, maire de Beauceville et M. André Spénard, président du CLD Robert-Cliche.

Beauceville

www.edtionbeauce.com | Vol. 23 - N° 43 - 2 novembre 2011 - Journal de Beauce-Nord | Page 15

Sommet Rayonnement


Sommet Créativité agricole présenté par

G. Labbé et fils inc. Saint-Odilon-de-Cranbourne

Pour répondre à la pénurie de main d’oeuvre, les propriétaires de la ferme G. Labbé et fils de Saint-Odilon-deCranbourne ont acquis, au cours des quatre dernières années, dix robots pour la traite et l’alimentation. Les propriétaires se sont rendus au Pays-Bas, en Allemagne, aux États-Unis, au Danmark et en Belgique pour prendre connaissance des toutes nouvelles technologies dans le domaine de l’agriculture robotisée. Ces robots, à la fine pointe de la technologie travaillent 24 h sur 24 h, afin de répondre aux besoins des 400 vaches laitières et des 4 000 porcs de la ferme. Une première en Beauce. Un logiciel d’accès aux robots permet au fabricant, expert-conseil, vétérinaire et bien sûr aux propriétaires de demeurer en contact étroit avec ce qui se passe dans les bâtiments. Le robot révèle une foule d’informations sur chacune des vaches : son poids, la quantité de lait produite, la fréquence de passage au robot, les risques de mammites et bien plus. L’accent est mis sur la productivité accrue, l’optimisation des tâches, la surveillance, l’écoute et surtout sur la santé du troupeau. On connaît et on aime les animaux. Une philosophie qui permet de détecter rapidement la source d’un problème et qui fait de la ferme G. Labbé et fils, une ferme unique en son genre.

M. Étienne Labbé de G. Labbé et fils inc. et Mme Anne Vaillancourt, directrice générale de Promutuel Beauce-Etchemins

Sommet Créativité en éducation présenté par

Transcontinental Interglobe Beauceville

Avec ses 500 employés, l’imprimerie Interglobe de Beauceville fait preuve de créativité en possédant sa propre école de formation interne. Mise en place avec la collaboration de la commission scolaire Beauce-Etchemin, du cégep Beauce-Appalaches et du centre universitaire des Appalaches; l’école Interglobe offre des formations de type AEC ou DEP à ses employés. Ces formations ont pour objectif d’améliorer les compétences et la polyvalence des employés et en plus d’assurer la relève. Interglobe innove également en formant ses superviseurs et ses chefs d’équipe. De plus, l’entreprise a conçu le cours imprimerie 101, spécialement pour ses clients. Ceux-ci sont donc en mesure de mieux comprendre les processus qui mènent à la livraison finale de leurs produits, ce qui améliore grandement les relations de travail. Les résultats sont grandement positifs pour l’entreprise. La productivité est accrue et les employés sont d’avantage valorisés. Ceux-ci démontrent de l’assurance, sont plus heureux et contribuent à l’amélioration des méthodes de travail. Une façon de faire unique qui fait la fierté de toute l’équipe de l’imprimerie Interglobe !

Mme Nathalie Grégoire, présidente de Transcontinental Interglobe, et M. Charles-Henri Lecours, président du comité d’éducation interordres Beauce-Etchemin

Page 16 | 2 novembre 2011 - Journal de Beauce-Nord - Vol. 23 - N° 43 | www.editionbeauce.com

Sommet Créativité en ressources humaines présenté par

Fondée à Saint-Joseph-de-Beauce en 1998, Régitex est rapidement devenue un leader dans la fabrication de fils en utilisant une large variété de fibres naturelles et synthétiques. Régitex se spécialise dans la conception de filés pour la protection des individus. Ces filés sont résistants au feu, aux coupures et à la chaleur. L’entreprise conçoit également des filés pour plusieurs autres domaines tels que l’environnement, la filtration, le transport et les composites. Ces produits sont destinés principalement au marché nord-américain. Employant près d’une centaine de personnes à son siège social et son usine de Saint-Joseph-de-Beauce et une soixantaine de personnes à son usine en Virginie, la présidente Lisa Fecteau et son équipe de direction se sont dotées d’une politique de gestion des ressources humaines avant-gardiste. En plus d’adopter différents programmes de formation, dont un projet pilote en formation DEP qui s’étendra bientôt à l’ensemble du Québec, l’entreprise offre des moyens concrets d’apprentissage en milieu de travail et de conciliation travail/famille. Récemment, Régitex a innové en instaurant La Fondation Filon D’or qui organise différentes activités de financement, afin d’améliorer la qualité de vie des employés dont un proche est affecté par une maladie. Voilà un bel exemple de créativité au service de la gestion des ressources humaines.

Mme Lisa Fecteau, présidente de Régitex et Mme France Vallières représentante d’Emploi Québec en Chaudière-Appalaches

Régitex Saint-Joseph-de-Beauce


Sommet Créativité en culture et tourisme présenté par

Parc Eloland Beauceville

Depuis novembre 2010, l’offre touristique de la Beauce s’est agrandie et diversifiée avec un tout nouveau parc thématique, le Parc Eloland. Situé à Beauceville, le Parc Eloland s’est d’abord fait connaître pour son village du Père Noël, un parcours animé par des personnages uniques et orignaux. Des sentiers aménagés traversent le village des lutins pour se rendre à l’immense château du Père Noël. À l’intérieur, plusieurs lutins travaillent au tri et à l’emballage pendant que les rennes attendent impatiemment de faire la livraison des cadeaux. Dès sa première saison, plus de 9 000 visiteurs ont vécu la féérie et l’expérience unique du Parc Eloland. L’entrepreneur, M. Éloi Thibodeau, continue d’être créatif dans sa vision d’avenir. Cette saison, le parc Eloland innove encore avec, comme nouveauté, une exposition de plus de 1 500 espèces de papillons et d’insectes et une reproduction de Rexy; le fameux squelette du tyrannosaure conçu par M. Thibodeau pour le film une nuit au musée en 2006. Le sentier des fées viendra également se greffer au parc très bientôt. Cet attrait touristique d’importance pour la région de la Beauce et de la Chaudière-Appalaches n’a certainement pas terminé d’intéresser les gens d’ici et d’ailleurs.

M. Éloi Thibodeau créateur du Parc Eloland avec M. Mario Gosselin président du Groupe Blanchette Vachon.

Sommet Créativité commerces et services présenté par

Bleuetière Goulet Saint-Frédéric

Bleutière Goulet, propriété de M. Jean-Yves Goulet, produit des bleuets pour l’auto cueillette à Saint-Frédéric. L’entreprise agrotouristique commercialise ses produits par l’entremise de son kiosque à la ferme qui compte également un bar laitier. Vous serez impressionnés par les produits cultivés directement en serre et ceux cuisinés sur place tels que le pain frais, les tartes, les pâtés et de succulents produits dérivés du bleuet. La Bleuetière Goulet se distingue par la créativité d’une gamme de produits variés et de saveurs originales obtenues à partir de bleuets, vinaigrette, moutarde, ketchup, confitures et coulis. Sans oublier la toute nouvelle poutine à l’érable, une recette unique au monde! Bleuetière Goulet, un lieu bucolique et idéal pour faire la découverte des produits du terroir! Venez visiter ses installations et profiter de la beauté de ce site enchanteur. Un personnel chaleureux et courtois, ainsi qu’une panoplie de délices vous y attendent!

M. Henri Gagné, maire de Saint-Frédéric reçoit le prix au nom de M. Jean-Yves Goulet de la Bleuetière Goulet remis par M. Bertrand Jacques associé chez Raymond Chabot Grant Thornton.

Sommet Créativité en entrepreneuriat collectif et ruralité

présenté par

Le concept Hans Kaï permet à des groupes de 10 à 15 personnes d’approfondir leurs connaissances sur leur état de santé et d’améliorer leur mode de vie. Les rencontres mensuelles incluent la prise d’indicateurs de santé tels que : la tension artérielle, la glycémie, le poids et le tour de taille. De plus, un atelier d’information sur la santé est inclus dans l’activité. Cette démarche est unique au Québec et contribue à stimuler la responsabilisation. La Coop de santé a également eu l’idée originale de bonifier ses activités par la réalisation de tests de dépistage dans des festivals, des tournois de golf, des épiceries et dans les entreprises du territoire. Ces initiatives ont d’ailleurs attiré l’attention de l’Agence de santé, du CSSS de Beauce et même de l’université Laval qui amorce une recherche sur le sujet, en collaboration avec l’Université du Manitoba.

M. Miche Roy, président de la Coopérative de santé Robert-Cliche et Jean-Rock Veilleux, préfet de la MRC Robert-Cliche

www.edtionbeauce.com | Vol. 23 - N° 43 - 2 novembre 2011 - Journal de Beauce-Nord | Page 17

C’est issu d’une idée audacieuse du CLD Robert-Cliche de participer à une mission d’étude canadienne au Japon, pour explorer un modèle de coopérative de santé que le projet de promotion et de prévention de la santé Hans Kaï a vu le jour. Ce concept japonais a été reconnu en 2009 par le gouvernement comme étant un des projets en santé les plus innovateurs du Québec. Il a été sélectionné parmi 450 projets pour devenir un Laboratoire rural qui est actuellement un modèle suivi par l’ensemble du Canada.

Le projet de promotion et prévention de la santé Hans Kaï de la Coopérative de santé Robert-Cliche


Sommet Créativité entreprises manufacturières présenté par En opération depuis 1971, Structures St-Joseph inc. fabriquait, à l’origine des fermes de toit pour les marchés résidentiels et commerciaux. Par la suite, l’entreprise fabriqua des poutrelles de planchers. À l’automne 2009, Structures St-Joseph a procédé à l’ouverture d’une deuxième usine de 19 000 pi.2 dans le parc industriel de St-Joseph. Cette acquisition a permis à l’entreprise de se lancer dans la conception et la fabrication sur mesure de murs préfabriqués et isolés. Structures St-Joseph embauche 80 personnes et distribue ses produits partout au Québec. L’entreprise use de créativité dans sa mise en marché. La croissance soutenue de Structures St-Joseph s’est réalisée grâce à une stratégie clé en main axée sur l’intégration des différentes étapes du design, en passant par la conception, la fabrication, la distribution et finalement l’installation. Première entreprise de son secteur à être enregistrée ISO 9002, Structures St-Joseph se démarque de ses compétiteurs en offrant des services complètement intégrés permettant une plus grande flexibilité et un meilleur contrôle de la qualité de la conception à l’installation.

M. Pierre André Bégin, directeur général de Structures St-Joseph et Claude Lambert, directeur général de la Caisse de Beauce-Centre

Sommet Reconnaissance Anne-Marie Nadeau Dr Amélie Roussel Canuel

Coopérative de santé Robert-Cliche

Dr Amélie Roussel Canuel et la Coopérative de santé Robert-Cliche se sont vu décerner la reconnaissance AnneMarie-Nadeau qui a comme objectif premier de reconnaître publiquement le parcours d’une personne de la relève dont le cheminement professionnel l’a amené à revenir en Beauce. Ce prix a pour but de faire prendre conscience de la valeur de nos ressources humaines.

Mme Lucie Champagne, mère d’Anne-Marie Nadeau, Dr Amélie Roussel Canuel et Dr Denis Métivier, vice-président de la Coopérative de santé Robert-Cliche

Grande médaille d’or honorifique du mérite culturel français Mme Lyse Marsan

Saint-Séverin

Pour sa recherche artistique et l’originalité de son œuvre toute entière, la grande médaille d’or du mérite culturel français a été remise à Mme Lyse Marsan, artiste professionnelle de Saint-Séverin par Mme Geneviève Renouf, chargée de mission arts, culture et francophonie du consulat général de France, au nom de la Fédération nationale de la culture française, arts plastique.

Page 18 | 2 novembre 2011 - Journal de Beauce-Nord - Vol. 23 - N° 43 | www.editionbeauce.com

Mme Lyse Marsan, artiste professionnelle et Mme Geneviève Renouf, chargée de mission arts, culture et francophonie au consulat général de France

Structure St-Joseph Saint-Joseph-de-Beauce

Cahier 4 pages CLD Robert-Cliche  

Cahier 4 pages CLD Robert-Cliche

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you