Page 1

* Un voyage parfait

s n a l p s n o b RĂŠcits et

1


Sommaire Introduction Destinations Europe

Récits et b

ons plans

.......................................................................................................................................................................... 2 ...............................................................................................................................................4

1. Galice / Ericeira par Clément, Victor, Allan, Anthony, Florent et Clément........................................... 5 2. A la découverte de la vida catalane par Julia, Juliette, Chloé, Mathilde, Cyrielle et Angélina.... 8 3. The North Escape par Romain, Damien et David......................................................................................... 10 4. A la découverte de la Grèce ! par Maud et Laureve................................................................................... 14 5. Des Tours à Edimbourg par Amélie...................................................................................................................16 6. Allemagne itinérante par Anaïs et Estelle.......................................................................................................18 7. « Retrouvailles à Barcelone » par Jérémy, Franck et Cyril.....................................................................22 8. Londres-Irlande par Nina, Marine et Nina.......................................................................................................24 9. Salou c’est nous ! par Jules, Axel, Lisa, Charles, Marion, Nina, Justine et Paulin.............................28 10. Découverte en amoureux de l’île de Majorque par Fany et Sylvain..................................................32 11. « Un peu d’Histoire » par Marion, Mathilde et Juliette............................................................................ 40

2


Destinations France

............................................................................................................................................ 44

1. Le sud en long en large et en travers par Benjamin, Julien, Océane, Quentin et Florian.......... 44 2. Camping à Mimizan par Bilel, Fanny, Lucas, Florent et Manon............................................................. 46 3. Les Libournais à Arca’ par Thomas, Sébastien et Thomas..................................................................... 48 4. La Pierre-Saint-Martin par Marine, Romain, Vincent et Aurore............................................................. 50 5. Vacances à Argelès-sur-Mer par Quentin, Anna, Théo, Matthieu, Inès...............................................52 6. Laca’no pain no gain par Fiona, Pauline, Gabrielle, Amandine, Laurie et Sarah............................. 54 7. Camping à Capbreton par Jules, Nelson, Quentin, Simon et Mélanie,.................................................56 8. Embuscade à Garoroc par Enzo, Jean, Tito et Nico...................................................................................58 9. « Surf trip à Lacanau » par Lucie, Nina, Solène, Solène, Ema, Sidonie et Juliette......................... 60 10. Camping entre amies par Méloane, Ellyn, Chloé et Lucie......................................................................62 11. « On va jouer les Héraults ! » par Estelle et sa sœur............................................................................... 64 12. Les bronzés à Hossegor par Anaïs, Emma, Léa, Adrien, Joris, Tim, Julien et Paul.......................... 70 13. « Brothers in Paris » par Haris et Victor........................................................................................................72 14. Cap sur Hendaye ! par Mathilde, Camille, Capucine, Marie, Anthony, Maxime, Tevan et Thibaud.......74 15. Projet « Japan Expo » par Joséphine.............................................................................................................76

Le dispositif Sac Ados de la Région Aquitaine :

vos premières vacances en autonomie en France ou en Europe !................................................................... 80

Les aides régionales,

pour la mobilité et les initiatives des jeunes ........................................................................................................... 82

Aides à la mobilité internationale (Aquitaine Cap Mobilité)..................................................................82 « Initiatives Jeunes » (Soutien aux projets de jeunes)..................................................................................87

3


Introduction

S

ac Ados est un dispositif mis en œuvre par la Région Aquitaine pour aider les jeunes à partir en vacances et favoriser l’apprentissage de l’autonomie, de la mobilité et de la responsabilité dans le cadre d’un projet. Plage, festivals, sport, escapade culturelle, seul ou entre amis, le tout est d’être responsable de son projet, de le construire grâce à l’aide des structures partenaires et de venir le présenter devant un jury régional pour validation et attribution de l’aide du Conseil régional d’Aquitaine. Le pack « Sac Ados » est alors remis aux candidats au voyage. Il comprend un vrai sac à dos mais également une aide de 130 € pour les départs en France ou 250 € pour les départs dans l’Union Européenne, une carte d’assistance rapatriement, une carte d’assurance responsabilité civile, un ticket téléphone, une clé USB... (voir page 80)

4

Ce guide « Very Good Trip » illustre le dynamisme et l’esprit de découverte des jeunes Aquitains, qu’ils soient lycéens, étudiants, apprentis, en formation professionnelle ou demandeurs d’emploi. Un grand merci à tous les jeunes qui ont publié leur témoignage après leur séjour sur la page Facebook dédiée à cette opération. Nous avons sélectionné pour ce guide 26 récits sur des destinations proches ou lointaines. Ce guide permet de valoriser ces expériences vécues mais surtout de partager récits de voyage et leurs bons plans entre voyageurs et futurs bénéficiaires du dispositif.

Renaud Lagrave

Vice-Président du Conseil régional d’Aquitaine chargé du tourisme


Destinations Europe

Galice / Ericeira

CLÉMENT THONY, FLORENT ET

LAN, AN CLÉMENT, VICTOR, AL

N

ous sommes six garçons à partir. Nous sommes tous majeurs âgés de 19 à 21 ans, et nous partageons les mêmes loisirs et envies communes concernant les lieux incontournables à découvrir durant notre voyage.

Notre projet est multidimensionnel avec pour ambition de visiter l’Espagne et le Portugal. Nous cherchons des régions correspondant à notre volonté de rentrer en contact avec la population tout en évitant les sites touristiques balnéaires. Nous voulons nous concentrer sur des lieux davantage naturels, tout en ayant une histoire et une identité. Dans un second temps, au-delà du voyage culturel, nous avons le désir d’effectuer un voyage sportif, en effet chaque membre du groupe pratique le surf.

5


a r i e c i r E Galice / La première partie de notre voyage a été consacrée à la découverte des plages de Galice pour surfer. La Galice est un endroit très naturel, très rural mais très bien pour le surf. Il y a des paysages magnifiques. Il y a plein d’auberges de jeunesse à un prix très attractif. La seconde partie, Ericeira au Portugal fût beaucoup plus intéressante. Nous avions loué une maison devant le spot de surf. Nous avons longé toute la côte jusqu’à Peniche au Nord et jusqu’à Lisbonne au sud. Lisbonne est une ville magnifique avec plein de petits restaurants sympathiques. Nous avons marché dans la ville pour profiter de ses petites ruelles. La température est au rendez-vous malgré la fraîcheur de l’eau !

Les spots de surf : • Coxos très belle droite creuse et puissante. Reef au fond donc assez dangereux • Ribeira d’hilas : Toutes vagues pour tous niveaux • Santa Cruz : Vagues très creuses, tubulaires et puissantes • Doninos : Très sympa, tous types de vagues • Cascais : Pas très propre mais surfable

6


Côté hébergement et visites A Ericeira au Portugal, Surf camp 55 (http://ericeira55.com/surf-camp-55/) pour une auberge de jeunesse ou une maison de surf camp à louer très sympa. En Galice les auberges de jeunesse http://www.french.hostelworld.com/Auberges-de-Jeunesse/zone/Galice/ Espagne) sont quasiment toutes les mêmes pour des prix similaires. Ericeira très belle ville, sympa à vivre, pas dingue la nuit, très bon spot de surf. Le Pedra Dura le meilleur restaurant d’Ericeira avec sa viande qui cuit sur un pavé de marbre sur notre table. • Lisbonne : très joli à ne pas manquer • Gijon : très sympa paysages reposants • Ferrol : sympa ressemble fortement à la Bretagne • Peniche : sympa pour y manger et à voir • Santa Cruz : sympa pour chiller à la plage Bref, ce fut un voyage très enrichissant d’un point de vue culturel et sportif, et reposant.

EUROPE

7


A la découverte de la vida catalane GÉLINA

ILDE, CYRIELLE ET AN

LOÉ, MATH JULIA, JULIETTE, CH

N

ous pensons toujours à notre super séjour et vous remercions pour votre aide ! Vous trouverez ci-dessous notre témoignage et quelques photos.

Nous sommes parties de Bordeaux pour poser nos « Sac Ados » à Barcelone, en Espagne, durant une semaine complète. Nous avons roulé pendant de longues heures à bord de deux voitures, 10h pour enfin arriver à bon port, mais le tout dans une ambiance détendue et musicale. Ce trajet nous a fait découvrir de nombreux et magnifiques paysages: campagne, montagne, désert,etc. A notre arrivée, nous découvrons enfin notre bel appartement situé dans le quartier San Marti. Une très bonne surprise pour nous, encore mieux que nos attentes : plusieurs chambres, cuisine équipée, terrasse privée, climatisation, ... Notre séjour a été bercé par le rythme espagnol. Nous avons eu la chance de découvrir de nombreux sites culturels magnifiques comme par exemple le Parc Güell, la Sagradra Familia, le musée de Picasso, le musée de la musique Catalane, les ruines d’ Empúries et bien d’autres. Nous avons aussi eu le temps de profiter de la bonne gastronomie catalane en dégustant de très bonnes tapas notamment. Le soir nous nous sommes défoulées sur des rythmes endiablés de flamenco et nous avons profité des après-midi ensoleillés pour aller bronzer sur la plage.

8


Ce superbe voyage financé par le Conseil Régional nous a permis de nous retrouver entre copines après une première année d’études supérieures difficile. Nous avons eu le temps de nous relaxer mais aussi d’améliorer notre culture. Mais surtout : graver à jamais de superbes souvenirs dans nos mémoires. Encore merci au dispositif « Sac Ados »sans qui ces superbes vacances n’auraient pas eu lieu !

Points positifs et choses à faire • Les taxis ne sont pas chers du tout • La ville est belle • Large choix de visites • Restaurant le Mirilla 5/5, très très bon pour vraiment pas cher • Le Parc Güell • Spectacle de Flamenco (un peu cher mais à faire quand même environ 30€) • La plage • Les ruines d’Empúries (hors de Barcelone) • Boîte de nuit le « Razmatazz » 4/5 (style de musique électro et animations grandioses) • Visites guidées à vélo pour 20€ la matinée (super et bonne ambiance au rendez-vous) 5/5

Points négatifs • L’odeur dans la ville • Les racoleurs sur Las Ramblas • La boîte de nuit « Le boulevard » sur Las Ramblas 2/5 • Les boutiques « attrape touristes », arnaques à la clé

EUROPE

9


The North Escape ROMAIN, DAMIEN ET DAVID

PAYS VISITÉS : Belgique, Pays-Bas, Suède, Norvège, Danemark, Allemagne, Italie.

N>Belgique :

ous sommes partis pendant 1 mois, en voyage Interrail vers les pays Scandinaves. Pour commencer, nous avons imaginé un tracé pour le voyage, et nous avons réservé quelques auberges afin de planifier au mieux notre périple. Cependant, rien ne s’est passé comme prévu !

Bruxelles est une ville très accueillante et pleine de charme. Nous avons dormi à l’auberge Van Gogh, située non loin du centre-ville, nous la recommandons vivement. Pour visiter, promenez-vous autour de la Grand Place, un vrai bijou d’architecture. Au niveau des sorties, nous sommes allés au bar Délirium Café pour notre seule soirée. Ce bar vaut vraiment le détour car il détient le record mondial du nombre de bières sur la carte (environ 3000).

10


> Amsterdam :

Ce qui s’est passé à Amsterdam, reste à Amsterdam.

Trajet Amsterdam-Stockholm : Armez-vous de patience pour ces 21h de train interminables, passant par Duisburg, Hambourg et Copenhague. Notre astuce : prenez l’avion.

> Stockholm :

Notre ville coup de cœur du voyage. Elle bénéficie d’une architecture et d’une population merveilleuse. Nous avons loué des vélos pendant 3 jours (BlueCityBike), pour 15€ environ, c’est la solution la plus économique et la plus agréable pour visiter la ville. Nous avons dormi à l’auberge Best City Hostel, en plein centre-ville, propre et peu chère, on la recommande bien entendu. Au niveau des sorties, préparez vos billets car la vie est très chère chez nos cousins nordiques. Pour les bons plans, n’hésitez pas à accoster les locaux, ils se feront une joie de vous renseigner, et de vous faire visiter. Un petit plus : Baladez-vous sur les trois îles qui constituent cette ville, vous découvrirez des petits coins cachés et pour le moins surprenants !

> Les îles Lofoten :

Si vous voulez vous échapper quelques jours au paradis, ces îles au-dessus du cercle polaire norvégien vous sont tout indiquées ! Après 25h de train et 5h de ferry, vous arrivez au sud des îles dans le petit village de pêcheur Moskenes (plus gros village de l’archipel). De là, nous vous conseillons de louer une voiture à Moskenes Rentacar, afin de parcourir les routes splendides qui longent le littoral. Vous pouvez y voir des plages de sable blanc magnifiques avec une eau turquoise qui n’a rien à envier aux Caraïbes. Ensuite nous avons fait une randonnée de 21h en deux jours, afin d’atteindre le point culminant des îles. Ce sont des paysages magnifiques et totalement préservés (voir vidéo). Nous avons dormi dans la nature et mangé ce que l’on trouvait. En effet, il est autorisé de faire du camping sauvage dans toute la Scandinavie. ATTENTION : Prévoir du bon matériel de couchage, de cuisine et de randonnée.

EUROPE

11


e p a c s E h t The Nor >Trondheim : > Oslo :

Arrêt non prévu dans la plus grosse ville universitaire de Norvège. Bien mais sans plus.

La ville la plus chère du voyage, et une des plus chères du monde. Malgré un charme certain, cette ville ne nous a pas accueillis comme nous l’imaginions. L’auberge « Anker Appartment » était assez moyenne pour son prix (26€ la nuit, draps non compris). Au niveau des sorties, nous sommes tombés par hasard sur un petit bar dans le quartier festif de la ville, rdv des loubards pêcheurs et des hipsters norvégiens au « QADIS ».

> Bergen :

Une nuit marquée au fer rouge, dans cette ville de pêcheurs toute mignonne dans le sud-ouest de la Norvège. En effet, nous avons dû dormir dans la rue, à cause d’un manque de place dans les auberges (donc la réservation des auberges est très importante !). Ce fut une ville de passage pour la randonnée du Trolltunga (départ du bus à côté de la gare).

> Odda :

Départ d’une randonnée vivement conseillée. Avec un énorme dénivelé sur une longueur de 11km, c’est un moment sportif pour les initiés ayant préparé ce périple (ce n’était pas notre cas). L’arrivée en haut est magnifique et vaut le détour.

> Göteborg :

retour en Suède dans la deuxième plus grosse ville du pays, chez un habitant grâce au couchsurfing. Belle ville même sous la pluie. Pas de recommandation particulière pour sortir et visiter. Profitez-en pour vous reposer.

> Copenhague :

Vraie belle ville danoise avec une population riche en bonne humeur. Un port de pêche haut en couleur et dont la petite sirène fait la fierté. Un centre-ville très agréable pour les balades, totalement piéton avec des artistes de rue comme nulle part ailleurs. Nous avons trouvé une auberge pour le premier soir très agréable en plein cœur de la capitale avec une ambiance très jeune. Il s’agit de « Downtown Hostel ». Elle est située à deux pas du meilleur bar jazzy connu à ce jour, le « Mojo ». Les hôtels sont hors de prix et sont à éviter !

12


> Hambourg :

Nous étions logés chez un ami. Nous n’avons pas eu le temps de profiter pleinement de cette ville qui doit certainement renfermer un charme dans son centre-ville et son port industriel mondialement connu.

> Berlin :

Nous recommandons l’accueil d’un ami qui loue une partie de son appartement de très bon standing (meilleur couchage du voyage) pour une cinquantaine d’euros par nuit. Situé dans le quartier BerlinFriedrichshain desservi par le réseau de tram. Trop de lieux à conseiller pour cette ville haute en couleurs faite de béton. Avec un accueil digne des grandes villes, Berlin saura ravir les fêtards comme les artistes de rue ou tout simplement les voyageurs de passage.

> Manarola :

Desservi uniquement en train, ce village accroché sur les falaises italiennes au bord d’une Méditerranée à l’eau pure vous offrira un calme bien nécessaire pour les grands voyageurs. Village typique d’une Italie tranquille où règne une odeur d’huile d’olive et de crème solaire, c’est un lieu proche de cinq autres villages appelés les 5 terres. Pour une demande en mariage ou faire craquer une inconnue rencontrée la veille à « la Plage » du quai de Paludate, c’est parfait. Une seule auberge dans ce village, très correcte pour un prix non négociable où le patron se fera un plaisir de vous préparer des pastas au pesto. L’auberge est la « Ostello 5 terres » et un resto sur les hauteurs est vivement conseillé. EN CONCLUSION POUR CE VOYAGE : optez pour le pass Interrail un mois illimité en prévoyant des suppléments pour les pays nordiques. N’abusez pas des Burger King qui pètent le budget et le bide et SURTOUT : sortez couverts (des fois il pleut…) Notre vidéo HTTP://VIMEO.COM/104291082, notre page Facebook pour les photos : The North Escape Merci au « Sac Ados » et à Saint Médard-en-Jalles pour cette aide bien utile. Enjoy !!

EUROPE

13


A la découverte de la Grèce ! MAUD ET LAUREVE

N

otre projet est de partir à la découverte d’une culture nouvelle, la Grèce, et d’une culture ancienne, la Grèce antique. Nous souhaitons connaître les traditions de ce pays ainsi que son histoire. A travers la visite de monuments et de musées, nous voulons améliorer notre culture générale, approfondir nos connaissances sur l’antiquité : les modes de vie, les règles et fondements de la société, les différentes conquêtes, la hiérarchisation sociale... Ce voyage est en lien avec le latin que nous avons étudié au collège et par la suite au lycée. Cette langue et la découverte de la culture antique nous ont donné envie de partir. Depuis le collège nous avons appris à nous connaître et pour nos études supérieures nous avons vécu en collocation pendant 2 ans. Nous sommes donc parties en duo pour visiter la Grèce et son patrimoine historique ! Cette aventure a commencé par un long voyage en avion (2 escales et une nuit à l’aéroport !). Arrivées à Athènes, dans la jungle du métro, comprendre l’anglais aurait été un atout !!! Athènes n’est pas une grande ville comme on peut le penser et se visite assez rapidement. La visite de l’Acropole est à faire, surtout de nuit ! Les quartiers aux alentours sont agréables.

14


Plusieurs moyens de transports sont faciles d’accès : métro, bus, tram ... et marche à pied ! Pour les étudiants, beaucoup de lieux touristiques à visiter sont gratuits sur présentation de la carte étudiante. Nous avons eu la chance de partir en excursion sur les îles, ce qui restera notre plus beau souvenir ! Les paysages sont ceux des cartes postales que l’on peut avoir en tête ! Par contre, la ville d’Athènes n’est pas très accueillante, elle donne l’image d’une ville qui s’appauvrit... Pour ceux qui voudraient venir en Grèce, nous vous conseillons l’hôtel Cosmos à Athènes dans le quartier Metaxourgio (www.hotels.com/Cosmos-Hôtel-Athènes). Les prix sont très abordables et les chambres propres et confortables. Il y a une station de métro très proche, et nous ne sommes pas loin des lieux touristiques. Vous trouverez facilement des petits restaurants à des prix abordables, en dehors des lieux touristiques (5€ en moyenne pour un plat). Attention beaucoup n’acceptent pas la carte bancaire !!! Bon courage pour vos projets ! Les vacances en valent le coup !

EUROPE

15


Des tours à Edimbourg AMÉLIE

J

e suis musicienne et passionnée de langues (je parle presque couramment l’espagnol, un peu l’anglais et quelques mots d’allemand). Mon projet de voyage a pour objectif de faire Bordeaux-Edimbourg en passant par la terre et la mer uniquement (car il me semble que l’avion a tendance à déconnecter des distances et des lieux, avec sa rapidité et l’impossibilité de voir le paysage pendant le voyage). C’est aussi en cohérence avec mon idée que le voyage importe plus que la destination, bien que pour le coup ma destination n’ait pas été choisie par hasard. Pourquoi Edimbourg ? Car j’ai là-bas un très bon ami, Evan, que je n’ai pas vu depuis très longtemps, et avec qui j’ai joué beaucoup de musique au lycée notamment. L’idée serait donc de le rejoindre là-bas avec mes instruments (accordéon et flûte) pour jouer ensemble, et découvrir la ville, rencontrer ses amis, faire mes propres rencontres et découvertes.

16


La pratique de l’anglais est aussi l’un des gros objectifs du voyage, car je n’ai jamais eu l’occasion d’être « en immersion », ce que je pense être la meilleure forme d’apprentissage pour une langue (quitte à revenir avec un accent écossais !). Evan est à Edimbourg pour un échange avec son université (Paul Sabatier à Toulouse). Il est donc parti y vivre avec ses instruments, et a peu à peu découvert le mode de vie écossais et surtout ses bars à « jam » (improvisation collective). Nous avons discuté sur Skype plusieurs fois dans l’année, et avions au départ pensé faire le trajet de Bordeaux à Edimbourg ensemble. Malheureusement les épreuves de rattrapage de l’université l’obligent à rester sur place tout le mois de juin. Nous avons donc décidé que je monterai le voir pour que nous puissions monter un set de chansons à jouer ensemble et aller le jouer dans le plus d’endroits possibles. Nous avons souvent fait ça par le passé. Mais depuis la dernière fois nous avons appris de nouveaux instruments (en plus de basse, guitare, piano et batterie pour lui) : lui le violoncelle, moi la flûte et l’accordéon. Mon accordéon et moi avons remonté l’ouest de la France en co-voiturage (j’ai rejoint mon groupe à la ferme des Bouillons de Rouen pour 25€ et joué avec elles pour profiter ensemble de la fête de la musique), puis la GrandeBretagne (traversée de la manche en Ferry de nuit, 35€, trajet Portsmouth-Londres 15£, puis Londres-Edimbourg en train 51£) pour arriver à Edimbourg ! Sur la route, plein de rencontres musicales et pas seulement, de très belles personnes très accueillantes, je n’ai pas eu à payer une seule nuit d’hôtel ! Difficile de rendre compte de tous les moments musicaux partagés sur le chemin, des guitaristes, accordéonistes, trompettistes, bassistes, batteurs, flûtistes, une danseuse de claquettes... et bien sur mon cher Evan et son violoncelle ! Je vous fais partager deux chouettes moments. Ils se passent à la ferme des Bouillons à Rouen où nous avons joué avec la Contrebande à Simone. Je suis ensuite allée à Edimbourg où nous nous sommes retrouvés avec Evan après avoir passé deux ans sans pouvoir jouer ensemble. Entre-temps lui avait appris le violoncelle, moi l’accordéon ! Ce fut un très beau voyage !! • https://www.youtube.com/watch?v=HGwvIJWKqXI • https://www.youtube.com/watch?v=cMUryDGr2uM

EUROPE

17


Allemagne itinérante ANAÏS ET ESTELLE

N

otre projet initial était de partir découvrir l’Allemagne et un grand nombre de ses villes mais pour des raisons de temps et financières, nous avons fixé notre itinéraire sur trois villes : Berlin, Leipzig et Dresde dans la région du Saxe. Pour économiser sur nos transports aller et retour nous avons pris le train de Bordeaux à Paris puis pris l’avion jusqu’à Berlin et avons fait de même pour le retour. Sur place nous avons circulé de ville en ville avec des compagnies de bus (Berlin.de : trajets aux alentours de 8/9€). Berlin : A notre arrivée, grand soleil. Nous allons y passer cinq jours. Sorties de l’aéroport nous prenons le métro direction l’auberge de jeunesse que nous avons choisie : Pegasus hostel, située dans le quartier de Friedrichshain, côté Est de la capitale. L’auberge est correcte, il y a un salon commun avec une salle de détente, une cuisine et une petite cour intérieure. On y a rencontré beaucoup d’autres étudiants notamment Polonais, Hollandais, Anglais, Espagnols et Français. Berlin étant découpé en plusieurs quartiers, nous nous sommes lancées à la conquête d’un quartier par jour pour mieux découvrir la ville.

18


Les quartiers principaux •L  E QUARTIER DU MITTE, situé dans le centre est sans doute le plus caractéristique de Berlin et le plus touristique, par ses monuments emblématiques tels que la porte de Brandebourgh, le Memorial de l’Holocaust, l’île aux musées et la Fernsehturm : idéal pour ceux qui s’intéressent à l’Histoire et la mémoire du pays. •L  E QUARTIER DE CHARLOTTENBURG est un quartier très vert et agréable où l’on peut voir le Reichtag, la gare, Potsdamer Platz, le Kulturforum, et l’immense jardin de Tiergarten. On y trouve aussi son château, le zoo et la Kaiser Kirche. •L  E QUARTIER DE KREUZBERG, regroupe l’essentiel de l’histoire du mur de Berlin. A côté se trouve le quartier de Friedrichshain avec l’East Side Gallery ou encore la plage locale. Ces deux quartiers de l’ancien Est berlinois sont devenus les quartiers pour sortir le soir, où l’on retrouve toute l’influence de la culture alternative. Après nos 6 jours passés dans cette ville, nous nous sommes rendues compte que Berlin est une ville vraiment particulière et attachante, avec de nombreux parcs et jardins, beaucoup de marche et lignes de métro, mais aussi des couleurs et coiffures surprenantes, des tatouages, des artistes, des lieux insolites, un grand mélange culturel et de belles découvertes, des rencontres, des échanges. A voir absolument : une superbe expo sur Dali dans un petit musée à Potsdamer Platz nous présentant une grande partie de son œuvre qui nous est peu connue : des croquis de costumes, scénographies, des court-métrages et des sculptures.

EUROPE

19


te n a r é n i t i ne g a m e l l A > Leipzig :

Lever 7h pour prendre notre bus direction Leipzig pour une durée de 2 jours. Une autre ville de l’ex-RDA à 1h45 de Berlin. Arrivées en ville, nous partons découvrir l’auberge dans laquelle nous allons séjourner : Sleepy Lion Hostel, une auberge très chaleureuse, avec une bonne musique et une grande salle de vie. Les dortoirs sont séparés en 3 chambres de 4 lits, ce qui nous permet d’être plus au calme et de pouvoir enfin rattraper notre sommeil perdu à Berlin. Leipzig est une petite ville très vivante ou nous trouvons à chaque coin de rue de jeunes musiciens et artistes qui partagent leur talent. Cette ville, c’est aussi la ville du théâtre et du cabaret. Après nos deux jours de visites où on a pu découvrir le Volkmuseum ou encore de superbes églises. Nous ne pouvions pas repartir sans passer une soirée au théâtre. On est donc allées voir un Macbeth, dans un petit théâtre expérimental au public d’habitués ; une véritable performance mêlant la tragédie au chant, à la danse et à un univers plastique très original : la structure de l’œuvre a été conservée mais le texte n’étant pas l’élément le plus important de cette mise en scène, le fait de ne pas pratiquer la langue ne nous a pas dérangées pour suivre et apprécier le spectacle.

> Dresden :

Dernier arrêt, nous repartons pour 4 jours à Dresde. Nous posons nos bagages à l’auberge Kangaroo Stop, sûrement la meilleure des 3 avec des dortoirs séparés, une immense cuisine, une cour intérieure et un très grand salon avec canapé, fauteuils, hamacs et un arbre en plein milieu transperçant le plafond. Une fois arrivées dans la ville, nous nous rendons compte que nous arrivons en pleine période du festival régional, la fête de la ville. On a l’expression que tout le pays se retrouve ici tellement il y a de monde et d’animations. On compte d’ailleurs une dizaine de scènes extérieures, toutes occupées en même temps par des concerts, une multitude de stands de souvenirs et de nourriture, une foire avec de nombreuses attractions ainsi qu’un village médiéval. On aura aussi eu droit aux feux d’artifice tirés sur le fleuve pour clôturer les festivités. En plus de toute cette animation, on découvre un magnifique centre avec de nombreux monuments baroques qui longent l’Elbe, concentration de musées et d’églises qui valent le détour. Nous sommes d’ailleurs allées visiter les Beaux-Arts de Dresde, académie exposant les travaux des élèves de la promotion sortante : de très beaux travaux, diversifiés et très bien exécutés. A visiter aussi : le Kunsthofpassage, aux boutiques et aux devantures étonnantes, par des objets et fresques colorées.

20


A la fin de notre voyage en Allemagne, on retient que la mentalité et le mode de vie des Allemands semblent très différents, avec de nombreux endroits insolites où sortir et des villes très écolo’ où l’on se déplace essentiellement à vélo et où l’on profite des espaces verts. Pour ce qui est de la nourriture, l’aliment principal des plats typiques reste la pomme de terre, et le currywurste reste la spécialité allemande à goûter, même si Berlin favorise les restaurants à la nourriture européenne et asiatique. Enfin, le coût de la vie semble moins élevé, aussi bien au niveau alimentaire que des autres magasins, notamment pour les vêtements. A prendre en compte aussi : il est compliqué voire carrément impossible en Allemagne pour les étrangers de payer par carte bancaire, qu’il s’agisse de magasins, restaurants, supermarchés, musées et expositions. Il faut donc penser à avoir pas mal de liquide sur soi et à passer à la banque.

EUROPE

21


Retrouvailles à Barcelone JÉRÉMY, FRANCK ET CYRIL

N

ous sommes un groupe de 3 amis qui avons décidés après un an d’études supérieures de notre côté de s’offrir un petit voyage d’une semaine à Barcelone. Nous sommes vraiment contents de notre voyage, Barcelone est une ville quasi parfaite pour les vacances (visites, plages, boîtes...). PETIT CONSEIL PRATIQUE : Nous sommes partis en voiture, il y a environ 7h de route pour Bordeaux-Barcelone. Pour garer votre voiture dans la ville, je vous conseille d’acheter au préalable sur internet un pass à la semaine sur le site www.parkclick.com (possibilité de sortir et de rentrer dans n’importe lequel des 50 parkings B:SM de la ville pour 69€ la semaine). SE DÉPLACER : le taxi est très utile et peu cher, il sera votre meilleur allié (à partir de 3 personnes minimum sinon cela peut revenir un peu cher à la fin de la semaine).

22


Côté visites • AQUARIUM DE BARCELONE

2/5 : sympa mais un peu cher pour le prix je trouve (20€).

•S  TADE CAMP NOU 4/5 : pour tous les amateurs de foot et pas que, visite de 2h30 à travers le musée, visite du stade, replay de tous les plus beaux buts de l’équipe... (23€). •P  ARC GUËLL 5/5 : offre une vue incroyable sur toute la ville, le parc est magnifique et très vaste (prévoyez des bonnes chaussures, le parc se situe sur les hauteurs de Barcelone donc il faut grimper). •S  AGRADA FAMILIA 4/5 : Nous ne sommes pas entrés dedans mais la cathédrale est magnifique de l’extérieur. Il y aussi beaucoup de rues piétonnes qui renferment de magnifiques églises et d’autres lieux sympas, alors n’hésitez pas à marcher un peu.

Côté sorties •L  e bord de mer de Barcelone est très agréable, c’est une longue avenue piétonne le long de la plage. Alors n’hésitez pas à vous détendre 1h ou 2 sur le sable chaud et à regarder les jolies filles, c’est les vacances après tout !

Sortie le soir

(boîtes de nuit)

•R  AZZMATAZZ 4/5 : son électro/techno, très bonne ambiance avec beaucoup de Français ! (à noter le DJ dans les toilettes, très amusant). •O  PIUM 5/5 Boîte un peu chic mais la population est au rendez-vous : pas d’embrouilles, très bonne musique, terrasse sur la plage... •A  TLANTIDA 4/5 Boîte magnifique, tout en plein air, avec piscine, bar, chapiteau avec DJ... NOTE : Pour éviter la queue, vous pouvez acheter des préventes, les promoteurs passent l’après-midi sur la plage et le soir place de la Catalunya, n’hésitez pas à acheter vos places à ce moment cela vaut le coup, ils vous renseigneront aussi sur les grosses soirées de la semaine. Nous avons tous adoré Barcelone et son ambiance, vacances parfaites !

EUROPE

23


Londres-Irlande NINA, MARINE ET NINA

N

ous avons pris un vol de nuit pour aller de Bordeaux à Londres. Nous sommes ainsi arrivées à Londres vers 22h30. Le prix est nettement plus intéressant mais attention lorsque vous réservez vos navettes pour joindre la ville ; nous avons bien failli nous retrouver coincées à l’aéroport aux alentours de minuit. En effet notre vol avait du retard, nous ignorions qu’il y avait à nouveau un contrôle des papiers à l’arrivée et nous nous sommes un peu perdues. Easy Bus permet de réserver l’heure de son bus à un prix assez attractif. Néanmoins il faut vraiment faire attention aux horaires que l’on choisit (il vaut mieux prévoir une certaine marge pour les imprévus). 3/5 Les transports sont relativement chers à Londres et si la marche ne vous effraie pas c’est vraiment la solution idéale. Aussi, prenez votre courage à deux mains !

24


Durant notre court séjour nous avons ainsi traversé une bonne partie de Londres à pieds et nous avons pu découvrir de nombreux lieux et bâtiments reconnus tels que Westminster Abbey, London Eye, Regent’s park, Trafalgar square, Picadilly circus, la cathédrale Saint Paul, le British Museum (qui est immense et gratuit), Tower Bridge ou encore Buckingham Palace. Pour ce qui est du Buckingham palace, il faut se renseigner sur les horaires qui correspondent à la relève de la garde afin de pouvoir y assister (11h30) ; c’est vraiment très sympa (4 étoiles sur 5). Les parcs sont vraiment bien eux aussi ; contrairement à ce qu’on peut voir en France on a surtout de très grandes étendues d’herbe. Pour ce qui est des lieux à ne pas manquer, nous vous conseillons vivement Camden town, un quartier vraiment excentrique et super à visiter 5/5. Enfin, n’oubliez surtout pas de goûter au typique fish and chips qui est tout à fait abordable ! Notre séjour à Londres nous a également permis de découvrir les fameux Warner Bros studios (studios Harry Potter). Oui c’est cher, mais pour ceux qui ont aimé la saga c’est vraiment vraiment top ! Les studios sont vraiment très grands et on retrouve tous les éléments du film ! Outre le fait de pouvoir monter à bord de la voiture de Ron ou sur la moto de Hagrid, vous pourrez également goûter à la fameuse bière au beurre. Bon par contre autant vous prévenir, c’est infect (5 étoiles sur 5) !! BON PLAN ! Prenez vos billets à l’avance, sur Parkatem par exemple. Les prix sont vraiment plus abordables. Nous avons séjourné à l’auberge de jeunesse Safestay Elephant and Castle qui se situe, comme son nom l’indique à Eléphant and Castle. Ce n’est pas l’auberge de jeunesse la plus intéressante au niveau du prix mais par contre elle est idéalement placée et vraiment très bien au niveau du confort. Nous la recommandons ! 4/5 BON PLAN ! À proximité de cette auberge de jeunesse se trouvent deux des boîtes de nuit les plus réputées de Londres (attention ce n’est pas comme en France ou du moins à Bordeaux, elles n’ouvrent pas tous les jours de la semaine).

EUROPE

25


e d n a l r I s Lond re

Départ pour l’Irlande : > Dublin

Vol de nuit encore une fois pour nous rendre de Londres en Irlande, à Dublin plus exactement. Contrairement à Londres les navettes circulent toute la nuit et pour un prix très abordable (10€ l’aller-retour avec Airlink express, 5 étoiles sur 5). De plus la navette nous a déposées à 10 mètres de notre auberge de jeunesse, Jacobs Inn. Jacobs Inn est une auberge de jeunesse vraiment très intéressante au niveau financier ; on est autour de 15€ la nuit contre 30€ à Londres. Nous avons choisi de dormir dans des dortoirs de 12 lits ; autant vous le dire il faut aimer sortir pour apprécier ces vastes chambres. Personnellement nous avons adoré l’ambiance même si le confort était un peu moins bien qu’à Londres. Beaucoup de jeunes, beaucoup de Français, ce qui permet de passer de très très (très très très très) bonnes soirées ! 4/5 La ville de Dublin n’est pas très grande, on peut donc tout faire à pied ! Il y a de nombreux musées à visiter ; gratuits pour la plupart (musée d’histoire naturelle, musée d’archéologie, galerie nationale…). C’est vraiment très sympa, surtout lorsque le temps n’est pas au rendez-vous (et oui en Irlande les grosses averses sont assez fréquentes). À proximité de la ville se trouve le comté de Wicklow qui est vraiment superbe. Nous avons choisi un « bus tour » afin de visiter ce comté ; ce n’est peut-être pas la meilleure solution 3/5. En effet ce tour propose de visiter des grottes, Kilkenny et son château et enfin les lacs de Glendalough ; or nous avons clairement préféré les lacs de Glendalough et nous aurions aimé y faire un arrêt plus long. Nous vous recommandons donc de prendre un simple bus et non un bus tour pour vous rendre aux lacs de Glendalough. Cela vous permettra d’en profiter plus longuement et non au pas de course (il y a de nombreuses balades et randonnées à faire là-bas). SORTIR À DUBLIN : Temple Bar est un quartier incontournable, vous y retrouverez tous les jeunes en voyage durant l’été et en plus de cela les pubs sont vraiment très beaux 4/5. Nous y avons fait des rencontres géniales ! L’ambiance est juste au top ; dans chaque pub vous pourrez retrouver des personnes qui chantent et jouent de la musique EN LIVE ! Au top du top ! De plus Temple Bar est seulement à 10-15 minutes à pied du Jacobs Inn. Malgré tout, ce quartier qui est très touristique est également très cher, on est autour de 7€ la pinte contre 5€ dans des pubs situés en dehors de ce quartier.

26


Galway, ville coup de cœur !

5/5.

Nous nous sommes rendues à Galway au cours de notre voyage et c’est sans conteste le lieu qu’on a préféré ! Pour s’y rendre il suffit d’utiliser les bus Eireann 4/5. Préférez des trajets aller-retour unitaires plutôt qu’un pass pour plusieurs jours si vous vous déplacez à proximité de l’endroit où vous séjournez. C’est de cette manière que nous nous sommes déplacées pour un montant de 60€ environ (bus tours compris) au lieu des 90€ proposés par « l’open road pass » pour une durée de 5 jours. Ne cherchez plus, vous vous devez de résider à l’auberge de jeunesse Savoy Hostel Galway ! Les prix sont vraiment attractifs et en plus de cela l’auberge est super ! Elle n’est pas très grande, 15 chambres de 4 à 6 personnes. C’est une auberge très récente, spacieuse et confortable. Pour couronner le tout elle se situe en plein milieu du quartier le plus vivant de la ville (bon d’accord c’est une petite ville, mais quand même, vous serez rendus en moins de 2 minutes). 5/5 La ville est très jolie et très petite. C’est vraiment très agréable de s’y promener ! Néanmoins il faut absolument se rendre dans le parc du Connemara, dans le Burren et au Cliffs and Moher (falaises). Le bus tour qui propose de visiter le Burren et les Cliffs and Moher est juste génial 5/5, surtout qu’il coûte aussi cher qu’un bus qui se rendrait uniquement aux Cliffs and Moher (16€ tarif étudiant). SORTIR À GALWAY : Le tour du quartier vivant est vite fait, mais il est tellement sympathique ! Les quelques rues de Galway sont très très animées, de jour comme de nuit. On y retrouve des artistes de rue à tous les coins de rues et il y en a pour tous les goûts. Les bars et les pubs sont vraiment magiques aussi bien au niveau de l’architecture qu’au niveau de l’ambiance qui y règne ! QUELQUES INFORMATIONS UTILES : En Irlande les pubs ferment à 23h, les bars et les boîtes à 2h. Malgré tout on trouve toujours un endroit où poursuivre la soirée si on le souhaite. Nous avions choisi de nous procurer la carte internationale étudiante avant de nous rendre à l’étranger mais elle nous n’a été d’aucune utilité. En effet il existe bel et bien des tarifs étudiants mais on ne nous a jamais demandé de sortir notre carte. De plus vous l’aurez compris nous avons vraiment adoré l’Irlande, c’est une destination que nous vous conseillons vivement !! L’ambiance qui y règne et les paysages que vous pourrez y découvrir sont tout simplement merveilleux ! EUROPE

27


Salou c’est nous ! RION, NINA, JUSTINE

ARLES, MA JULES, AXEL, LISA, CH

N

ET PAULIN

o tre bande d’amis s’est surtout formée en seconde au lycée même si certains d’entre nous se connaissent depuis plus longtemps ! Nous sommes huit, 4 filles: Nina, Lisa, Justine, Marion, et 4 garçons: Paulin, Charles, Axel, Jules. Malheureusement, Axel et Nina ont quitté notre lycée au terme de la seconde, mais cela ne nous a pas empêché de rester soudés. De plus, cette année, certains d’entre nous ont commencé leurs études supérieures, ce qui a évidemment changé beaucoup de choses, nous nous voyons un peu moins, mais encore une fois, on reste soudés et nous faisons le maximum pour nous voir le plus possible ! C’est pour cela que nous avons voulu partir en vacances ensemble ! Pour enfin tous nous retrouver comme avant ! Et comme nous avons tous 18 ans, ou plus, et un bon nombre de permis, on a voulu changer de pays pour avoir de vraies vacances autonomes et pour découvrir d’autres horizons !

28


Nous sommes partis de Bordeaux le samedi 16 août vers 8h car nous savions que la route serait longue jusqu’à Salou en Espagne. En effet, nous avons voyagé pendant 10h car nous étions à deux voitures, nous devions nous attendre, faire des pauses toutes les 2h, et bien entendu, prendre les bonnes directions. Pour cela nous nous sommes aidés du guide Michelin afin de payer un minimum et de trouver la route la plus économique ! Nous n’avons pas eu grand monde sur la route compte tenu de la date ; nous étions le lendemain du 15 août, les petites routes nous ont sauvés !! Nous nous sommes arrêtés à Monzon pour déjeuner et ce n’est pas trop cher et bon, le rapport qualité prix est intéressant ! Nous sommes arrivés à Salou, la ville espagnole estivale, aux alentours de 19h30 car nous nous étions arrêtés à Reus juste avant notre arrivée pour y faire les courses. Nous étions un peu étonnés car nous avons souvent entendu parler de prix très bas et certes ils l’étaient mais pas autant que nous le pensions, toutefois cela ne nous a pas démotivés et dès l’apparition du premier panneau « SALOU » nous étions tous euphoriques, impatients… Nous arrivons assez facilement donc à notre location, un appartement (n°29 Calle Mayor, Escalera C, planta 3, Puerta 1 de Salou, 43 840 Salou), merci Michelin ! Il y avait beaucoup de monde dans Salou même et nous avons donc eu du mal à garer deux voitures. À notre arrivée le soleil et la chaleur étaient au rendez-vous ! Le propriétaire de l’appartement nous attendait pour nous donner les clefs et nous faire visiter l’appartement, qui au passage était très bien placé ! Près de la gare, de la plage, des bars, des magasins, de l’hôpital… Nous sommes allés un jour à Barcelone visiter la Sagrada Familia, des maisons de Gaudi, ainsi qu’au fameux Parc Guëll. La plage où nous étions proposait de nombreuses activités aquatiques telles que la banane, ou encore une aire de jeux aquatique. Nous en avons donc profité et nous nous sommes beaucoup amusés. Le dernier soir nous sommes allés au restaurant sur le front de mer de Salou, ce n’était pas facile de choisir car il y en avait beaucoup mais nous avons choisi le nôtre grâce à son rabatteur qui était très bon !

EUROPE

29


! s u o n t s e ’ Salou c Il y avait beaucoup de Français sur place durant la période où nous étions là-bas, ce qui a facilité notre relationnel car nous avons pu rencontrer de nombreux groupes venant de différents endroits de France ! Là où il faut faire attention, c’est être très bien organisé pour Barcelone car c’est une grande ville et il y a trop de choses à voir !! Il est préférable d’être muni d’un GPS.

Les bons plans de ce voyage sont : •L  ES RABATTEURS, il y en a pour tout ! Et tous donnent envie d’aller chez eux, cela est agréable

4/5

•L  ES JEUX AQUATIQUES, nous nous y sommes énormément amusés et 10€ pour 1h ne nous semblait pas très cher 4/5. •L  e site « HOMELIDAYS » pour trouver notre appartement nous a été très pratique, très bon plan !

5/5

Les mauvais plans de ce voyage sont : •L  es restaurants ainsi que les fast-food, on paye toujours plus cher que le prix affiché. Ils savent qu’il y a beaucoup de touristes à Salou donc ils en profitent. (Il faut savoir que là-bas l’eau est payante). 1/5 LE MOT POUR CES VACANCES EST : EXPÉRIENCE. Car c’était notre premier voyage tous ensemble et en plus à l’étranger.

30


EUROPE

31


Découverte en amoureux de l’île de Majorque FANY ET SYLVAIN

N

otre projet, 10 jours sur l’île de Majorque, dans les Baléares, du 27 août au 6 septembre.

Nous avons choisi ces dates pour plusieurs raisons. La première est la plus évidente : nous aurons enfin chacun fini de travailler (jobs d’été), et serons donc libres pour voyager. La deuxième est que cette période est dite plus calme que les mois de juillet et d’août. Nous pourrons ainsi découvrir l’île plus calmement. Enfin, le fait que ces dates soient considérées comme de « basse saison » nous procure un avantage non négligeable quant au prix du séjour (trajet, logement). Nous avons décidé de cette destination car nos parents y sont allés et en sont revenus émerveillés par la beauté de ses paysages. Ils nous ont alors donné l’envie de découvrir par nous-même cette île qui semblait paradisiaque. En tant qu’étudiants ayant choisis l’espagnol comme langue étrangère, cette destination nous apporterait l’occasion de pratiquer l’espagnol dans la vie courante pour tester nos compétences. Nous pourrons aussi profiter de ce séjour pour enrichir notre vocabulaire et pour s’immerger dans le mode vie espagnol.

32


Nous avons choisi de gagner l’île par avion et non par bateau pour différentes causes :pour gain de temps (et donc de fatigue) : 1h30 en avion contre 13h30 en voiture+ferry, pour gain d’argent : 120€ aller-retour par personne en avion + 100€ par personne la location d’une voiture sur l’île, soit 220€ par personne contre 150€ par personne pour le trajet en voiture aller-retour et sur l’île + 250€ aller-retour par personne en ferry, soit 400€. Et aussi parce que nous n’avons jamais pris l’avion et aimerions prendre l’avion pour la première fois. L’avion s’imposait donc comme le moyen de transport idéal. Départ à l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, arrivée à celui de Palma. Vol assuré grâce à la compagnie Volotea. Vol sans encombre particulière. A l’arrivée, nous sentons que le temps est chaud et sec. De plus, les journées nous ont parues plus courtes qu’en France. Palma et Barcelone possèdent aussi de nombreuses similitudes. Nous sommes restés 10 jours sur l’île. Lors de notre séjour, nous avons logé chez l’habitant (Airbnb, Sebastia & Priamo, plaça Jorge Luis Borges) au centre de Palma et parcouru toute l’île en bus et en voiture de location. Parmi les arguments qui nous ont motivés dans ce choix d’un hébergement chez l’habitant, nous retrouvons de nouveau celui du budget. En effet, se loger chez l’habitant est bien moins cher que la location d’un appartement, que l’hôtel, et même qu’une auberge de jeunesse. Nous espérons aussi profiter de l’opportunité de vivre chez un Palmesan pour découvrir les bons plans de l’île, les endroits qu’il apprécie particulièrement ; mais encore pour la possibilité de pratiquer l’espagnol. Nous y avons découvert de nombreuses criques. Etant donné que l’île est très touristique et prisée des Allemands, beaucoup de restaurants affichent leur carte en allemand PUIS en espagnol… A cause de la chaleur, les Palmesans ne sont réellement présents dans la ville qu’à la tombée du jour. Personne n’est dehors avant 6-7h du soir. Le contraste est impressionnant !

EUROPE

33


x u e r u o m a orque n e e t r e v u Dédcoe l’île de Maj Nos bons plans divers • Loger chez l’habitant, car cela permet d’obtenir des bons plans, des conseils et des aides. On peut aussi parler la langue du pays et côtoyer les habitants, s’immerger dans le mode de vie. Excellent ! • Peu de commerçants acceptent la carte bleue, donc il vaut mieux avoir toujours du liquide sur soi. • Louer une voiture durant toute la durée du séjour, car c’est le moyen de transport le plus rapide et le moins cher en dehors de la capitale. Louer sur le net (Autoescape) car les prix triplent si on se rend directement en agence. Attention au supplément jeune conducteur et parfois aux suppléments assurance. • Pour bouger dans Palma, le bus est très bien. Une carte 10 voyages à 10€ est disponible dans les tabacs (1,5€ le voyage sans la carte).

Mauvais plans divers • L’office de tourisme de Palma ne nous a donné aucun renseignement et n’était même pas aimable.

Nos conseils sur les Villes • PALMA : 2/5 La capitale est plutôt dénuée d’intérêts touristiques, elle n’est pas très belle et ressemble surtout à une station balnéaire pour touristes. Il n’y a pas d’animations de nuit (marchés, spectacles de rues…) et la plage de Palma est à éviter car elle est moche et il y a beaucoup de vols auprès des touristes.

34


Il y a néanmoins 2 points importants à voir : >E  l casco antiguo : 4/5 Le vieux quartier de Palma est authentique et il fait bon de s’y perdre dans ses ruelles étroites. >L  a cathédrale de Palma : 5/5 - 6€ / pers Elle est immense et semblable à la Sagrada Familia. L’intérieur est aussi magnifique que l’extérieur. Il faut aussi aller l’admirer de nuit le week-end car elle est alors éclairée. • SOLLER ET PORT SOLLER : 1/5 La ville est très touristique et ne présente pas d’intérêt particulier. >T  rain Palma -> Soller :

1/5 - 40€ / pers AR : Vieux train typique mais horriblement cher.

>T  ramway Soller -> Port Soller :

1/5 - 10€ / pers AR : Le tramway ne vaut pas trop le coup non plus…

• VALLDEMOSSA : 3/5 Ce village est niché dans les montagnes et est appelé le « village des amoureux » grâce à son histoire. Il est plutôt joli !

Nos conseils sur les paysages à voir / sites à visiter • MONASTÈRE DE LLUC : 3/5 Le monastère possède un mignon jardin botanique et une piscine accessible gratuitement. La bâtisse de pèlerinage est impressionnante et est située au milieu de la montagne. • CAP DE FORMENTOR : 4/5 La route panoramique est superbe mais assez étroite. Elle sillonne le long des falaises et dans la montagne. La vue est géniale ! EUROPE

35


x u e r u o m a orque n e e t r e v u Dédcoe l’île de Maj Nos conseils sur les paysages à voir / sites à visiter (suite) • EL COLOMER : 4/5 Enorme rocher sortant de l’eau sur la route du Cap. Impressionnant ! • SA CALOBRA : 5+/5 Sa Calobra désigne en fait une crique (cf. Plages), mais la route pour y accéder est tellement spectaculaire et magnifique qu’elle mérite le détour à elle seule. Une extraordinaire route sinueuse qu’il ne faut pas louper ! Attention cependant à ne pas y aller entre 13h et 16h à cause du monde qui prend la route…

Nos avis sur les plages • PLAYA DE MURO : • PORTAL NOUS :

2/5 : Plage sympa, sable fin et eau turquoise, mais plein de débris dans l’eau… 2,5/5 : Plage de galets calme, peu de monde, mais l’eau n’est pas très claire.

• PORT SOLLER : 3/5 : La plage du port est calme et très correcte. Attention à ne pas aller là où le tramway pose le monde, mais un peu plus décalé. • CALA ANGUILA :

3/5 : Crique très touristique mais malgré tout sympa.

• PLAYA ILLETES : 4/5 : Crique à deux pas de Palma en bus. Peuplée par des Palmesans, elle représente une excellente alternative à la plage de Palma. • ES TRENC : 4/5 : Criq 6€ / voiture (parking) : Grande baie de 8km de long au sable blanc et fin. Malgré le parking à payer, elle vaut clairement le coup tellement l’eau y est transparente !

36


Nos avis sur les plages (suite) • CALA PI : 5/5 : Touristique mais la calanque à l’eau turquoise possède de jolis fonds marins. De plus, en passant derrière la dernière cabane de pêcheur de l’île, on peut accéder aux hauteurs de la calanque et l’admirer d’en haut. Magnifique. • CALA MONDRAGO : 5/5 : Crique super belle (2 plages face à face), une maison à moitié dans l’eau et des falaises tout autour d’où on peut plonger. • SA CALOBRA : 5+/5 : Une fois la route finie, il faut se garer et marcher une centaine de mètres pour atteindre l’eau, et de nouveau une centaine de mètres vers la droite (vers le torrent de Paréis) pour atteindre Sa Calobra. On passe ensuite dans un tunnel et débouche sur une petite crique de galets inoubliable ! De grandes falaises protègent la crique et l’eau y est limpide ! A ne pas manquer. • CALA FIGUERA : 5+/5 : Cette crique sur la route du Cap de Formentor est considérée comme une des plus belles de l’île. A juste titre. Il y a très peu de monde, la montagne y plonge dans l’eau… Une merveille ! Attention à prévoir des chaussures fermées car le chemin pour y accéder est pentu. Mais ça vaut le coup.

Les Marchés • PALMA (PLAÇA PÈRE GARAU) : excellent rapport qualité/prix. • POLLENÇA :

3/5 : Petit marché au centre de la ville. Surtout des fruits et légumes à un

3/5 : Le marché sinue dans les rues de la ville autour de la place principale.

• SINEU : 5/5 : Ce marché est très réputé par les habitants de la ville. Il est immense (prévoir au moins 2-3h pour en voir une bonne partie) et très varié. Dans les rues et places de la ville, les marchands vendent tous des articles différents : fruits, charcuteries, fromages, jus de fruits, empeñadas, chapeaux, foulards, sac à main… Bref, tout y est ! EUROPE

37


x u e r u o m a en ajorque e t r e v u o c D éd e l ’ î l e d e M

Nous avons rencontré un seul problème durant ce séjour : à l’arrivée dans l’aéroport, un passager de notre vol a échangé sa valise avec la nôtre. Petite crise de panique, nous avons quand même récupéré sa valise qu’il avait oubliée. Grâce à son numéro inscrit dessus, nous avons ensuite réussi à le joindre et se retrouver. Ce voyage nous a permis d’améliorer notre espagnol, d’apprendre à vivre en totale autonomie, et de se reposer tout en découvrant un autre pays et sa culture. Cela nous a donné envie d’aller visiter les îles voisines Minorque et Formentera car, tout comme Majorque, ce sont de petites îles dont on peut aisément visiter la totalité. Résumer ce voyage en un mot : Enrichissant. En une phrase : Partir à l’étranger permet d’agrandir sa culture personnelle et d’apprendre à gérer les difficultés du quotidien. Notre voyage en images : https://www.facebook.com/sylvain.rouky/videos/10204612277857367/

38


EUROPE

39


Un peu d’Histoire LIETTE MARION, MATHILDE ET JU

N

ous avons effectué un tour d’Europe en 25 jours, départ de Bordeaux le 3 août et retour depuis Venise le 26 août. Nos étapes : Amsterdam- Berlin- Cracovie- Budapest- Ljubljana- Croatie (île de Krk) et Venise. Nous avons mis environ 1 an à le préparer et l’organiser.

Nous avons voyagé avec le pass Interrail (22 jours), et ce voyage, nous est revenu environ à 2 000 € sans se priver. Attention : le pass Interrail 22 jours coûte 345€. Cependant il faut ajouter les frais de réservations et les trains de nuit ce qui nous fait rajouter une centaine d’euros. Pour économiser, nous avons dormi dans des auberges de jeunesse ou dans le train.

A Amsterdam

•L  OGEMENT : Shelter City : auberge chrétienne très accueillante et un espace de vie extérieure très agréable et un petit déjeuner copieux avec au choix trois types de petits déjs. Elle est bien située, en plein milieu du quartier rouge. (Une fois habituées aux vitrines, ce quartier ne « craint » pas). •N  OUS RECOMMANDONS : De louer des vélos, se balader dans la ville, dans les parcs, le musée Heineken et la Maison d’Anne Franck.

40


A Berlin •L  OGEMENT : St Christopher Inn’s. Nous recommandons vivement cette auberge. En effet, elle très bien placée, et le bar et le nombre important de chambres créent une bonne ambiance. On peut rencontrer beaucoup de monde et passer la soirée dans le bar lorsque l’on ne veut pas sortir en ville. Le staff est disponible, accueillant et sympathique. •N  OUS RECOMMANDONS : dans la ville, de prendre un guide vélo et se laisser porter avec lui dans les rues de Berlin (Free Berlin Authensiche Radtouren- Top secret tour). Il faut goûter la spécialité « currywurst », aller à Alexander Platz de jour comme de nuit, la Porte Brandenburger Tor, le mémorial Juif avec le musée en dessous (assez dur). Pour sortir le soir nous avons fait deux clubs que nous recommandons : le Trésor et Suicid Circus. Il est très fréquent de rencontrer plein de Français. Pensez à passer une soirée à Badeshiff (piscine flottante sur le fleuve). Le mur de Berlin et le quartier Ouest où l’ambiance est détendue sont à faire et il faut regarder toujours autour de soi, les murs sont remplis de tags incroyables.

A Cracovie •L  OGEMENT : Auberge Intro : Nous ne sommes restées qu’une nuit mais de nombreux services sont à notre disposition et l’emplacement est dans la vieille ville ce qui est très bien. La vie n’est pas chère du tout, et la ville est très agréable. Nous avons visité les camps d’Auschwitz et de Birkenau. Ce sont des lieux à aller visiter au moins une fois dans sa vie. La réalité des faits est très dure. Il faut être « préparé » avant d’y aller car même si nous avons vu en cours cette période de l’histoire, une fois devant le lieu, c’est différent. EUROPE

41


oire t s i H ’ d Un peu A Budapest •L  OGEMENT : Casa de la Musica. Super auberge : le décor est beau, la terrasse très agréable avec son bar-resto, des couleurs vives, une bonne ambiance. Le personnel est très disponible : l’un d’eux nous a expliqué l’histoire de la ville et nous a tracé un parcours à faire en vélo toute la journée. La ville de Budapest est coupée en deux : Buda (le quartier le plus riche) et Pest le quartier étudiant et moins riche. Il est intéressant de faire les deux et en particulier : la synagogue, la cathédrale, le Parlement, la vieille ville (Buda) en haut des collines pour avoir une belle vue sur la ville. Nous avons passé 2 jours au Festival Sziget, sur l’île de la liberté. C’est un énorme festival qui dure une semaine. Nous le recommandons vivement. Tous styles de musique (plutôt commercial). Puis nous avons passé une nuit dans l’auberge Guru Hostel, une auberge correcte, sans plus mais très bien placée. Le soir nous sommes sorties dans un bar génial ! Il est très grand : situé dans un entrepôt désaffecté il comporte plusieurs salles, un étage, et la déco est faite à partir d’objets récupérés. L’ambiance y est détendue et agréable. Puis, lieu insolite : un bar/boîte sur le toit d’un supermarché. Drôle et à faire, les boissons ne sont pas chères. A FAIRE : des Thermes ! Attention il y en a un qui n’ouvre aux filles que le mardi.

A Ljubljana •H  ÉBERGEMENT : « Celica hostel », une ancienne prison. Très grande auberge, bien rénovée. Nous n’avons pas visité la ville mais avons pris un bus pour aller au lac de Bled. Lieu de nature magnifique, on peut faire le tour du lac en marchant. ACTIVITÉS : luge d’été, louer une barque au coucher du soleil et naviguer sur le lac (15€ l’heure)

42


En Croatie • Ile de Krk, il n’y pas de quoi sortir ni rencontrer des jeunes, mais la ville est très mignonne, de nombreuses plages sont à proximité. Ne pas hésiter à faire des randonnées pour dépasser les plages classiques dans le but de trouver de magnifiques criques (très facile). Nous recommandons également de faire une journée de balade en bateau (stands sur le port), c’est très peu cher (35€ avec repas pour une journée de 10h à 19h) et cela vaut vraiment le détour, de nombreuses escales dans des criques magnifiques.

A Venise Se laisser guider dans les rues, regarder autour de soi et profiter ! Nous n’y avons passé qu’une journée, nous nous sommes donc baladées un maximum à pied. Par ailleurs, nous y avons visité un musée d’art contemporain.

EUROPE

43


Destinations France 44

Le sud en long en large et en travers ORIAN ÉANE, QUENTIN ET FL

BENJAMIN, JULIEN, OC

H

ello à tous ! Voici notre projet de l’été dernier : rejoindre la ville de Lans-en-Vercors en partant de Bordeaux pour participer au Hadra Trance Festival, un festival de musique électronique se déroulant près de Grenoble du 21 au 24 août. Pour cela nous avions tracé un itinéraire nous baladant dans les départements du sud de la France lors d’une petite dizaine de jours, avant d’arriver à Lans. Nous avons visité de petits villages inconnus comme de plus grandes villes telles que Carcassonne ou Marseillan. Cela était un plaisir de visiter de vieilles villes datant du Moyen Age pour le lendemain avoir les pieds dans l’eau, c’était un parcours dépaysant ! Avec une seule voiture pour 5 personnes, nous étions à chaque fois très heureux d’arriver à notre point de destination finale de la journée... Qui souvent a été le bord d’un fleuve ou d’une rivière.


En bivouac, avec la chaleur, il était agréable de se baigner en fin de journée, et c’était également plus facile de se laver ou de nettoyer la vaisselle que sans eau aux alentours. Nous installions la tente, préparions notre dîner à l’aide d’un réchaud et de courses que nous avions faites le jour même ou la veille. Nous avons également séjourné dans plusieurs campings, notamment des municipaux dans lesquels il faisait toujours plaisir de retrouver des bonnes douches ! A travers ce périple on a pu découvrir de superbes lieux comme la Bambouseraie d’Anduze, qui était un lieu consacré à certains peuples indigènes et à de nombreuses plantes telles que les bambous. Une fois arrivés à Lans, nous sommes allés dans un camping municipal de la ville pour y passer nos deux derniers jours avant le début du festival afin de reprendre le plein de forces dont nous avions besoin pour tenir bon lors de ces 4 jours merveilleux de musique non-stop. Le festival terminé, nous sommes revenus à Bordeaux en 2 jours (faire 700 km à 5 dans une voiture, après presque une centaine d’heures de fête, d’une traite, c’est vraiment pas facile ! Ou du moins pas conseillé). Très heureux de notre périple qui fut vraiment une vague de fraîcheur et de nouveautés pour tout le monde, nous avons hâte de repartir l’été prochain !

FRANCE

45 45


Camping à Mimizan BILEL, FANNY, LUCAS,

FLORENT ET MANON

S

alut, tout le monde. Alors voilà, nous sommes partis cet été pendant deux semaines dans un camping à Mimizan, proche de la plage. Le camping s’appelle "camping municipal de la plage". Nous nous y sommes tous les 5 rendus en train avec nos valises et l’un de nos parents a accepté de nous déposer en voiture les affaires trop lourdes comme la table, les chaises, la vaisselle. Ce camping comporte un espace jeune, dans lequel nous avons été placés. Nous pensions donc tomber dans un camping compréhensif envers les jeunes, malheureusement le règlement était strict sur les horaires de couvrefeu. Hormis ces quelques désagréments, le camping était agréable et de bonne ambiance. Durant ce séjour, nous avons rencontré des personnes de la France entière, venant aussi bien de Paris, de Savoie, de Nantes, mais aussi d’autres pays comme des Autrichiens, des Hollandais et des Allemands.

46


L’objectif de notre séjour était de partager des moments entre amis originaux. Pour ça nous sommes souvent allés à la plage avec les rencontres que nous avions faites. Entre nous cinq, nous avons aussi eu l’occasion de faire un mini-golf…petite anecdote, Lucas a montré ses talents de golfeur à tout le mini-golf, c’est-à-dire qu’il prenait 20 coups par trou. Nous avons aussi eu l’occasion de faire une après-midi du canoë-kayak sur le lac de Mimizan. Pour les fêtards, Mimizan plage est très animé le soir. En effet nous avons quelques bons plans. La plupart du temps, nous passions le début de soirée dans le « Pura Vida », et lors de la fermeture nous nous rendions au « B.A » pour danser et faire toujours plus de rencontres. Et s’il vous vient l’envie de manger en fin de soirée le « French Cock » est ouvert toute la nuit avec de superbes paninis…et ils prennent les chèques vacances et chèques services donnés par le Conseil Régional. Pour tout ce qui est organisation au sein de notre groupe, on a acheté chaque jour à manger au petit Leclerc au bord de la plage et certaines fois, grâce au bus, au grand Leclerc du centre-ville. Le budget n’a pas été un obstacle pour nous amuser. Enfin nous souhaitions remercier le Bureau Information Jeunesse de Pessac pour nous avoir soutenus dans ce projet et le Conseil Régional de nous avoir accordés son soutien financier pour profiter de notre été.

FRANCE

47


Les Libournais à Arca’ THOMAS, SÉBASTIEN

N

ET THOMAS

ous sommes partis comme le titre l’indique à Arcachon en camping. Nous étions logés sous une tente au Camping Club Arcachon **** là où nos parents nous ont déposés avec tout notre matériel.

On y a été bien accueillis et un espace «Jeune» fait que nous avons trouvé dès le début des personnes de notre âge avec qui on s’est très bien entendus par la suite. Les toilettes et les douches étaient tout le temps propres. Le camping est surveillé par plusieurs vigiles la nuit, ce qui fait que nous pouvions sortir tranquillement le soir sans être préoccupés par nos affaires.

48


Le but de notre semaine était de changer d’air entre amis. Le jour nous allions à la plage centrale d’Arcachon et nous jouions au volley : des ballons ainsi que des terrains avec filets nous étaient prêtés par la ville sur le bord de la plage. On mangeait soit au camping, soit au « Good Food 21 » situé près de la gare. On y mange de très bons burgers ! Niveau courses, nous devions les faire chaque jour parce que ça reste long et lourd à porter du E.Leclerc de la Ville jusqu’au camping. Toutefois il y a une épicerie au camping mais cela reste assez cher d’y faire les grosses courses. Le budget alimentation pour 4 ne dépassait pas les 40€ par jour et nous avions de quoi bien manger pour toute la journée, pour n’importe quelle heure. Le soir nous allions au Mouleau, il y a des bars et toujours des gens à rencontrer ! C’était sympa mais il faut y être quand même bien habillé. Quand on retournait au camping il y avait toujours des gens de tous les coins de la France qui nous invitaient à leur table pour parler de tout, découvrir des musiques, parler de leurs régions et plus si affinités... c’était de très bons moments. On peut dire Merci au Conseil Régional et à son projet « Sac Ados ». c’est une occasion qu’on ne peut pas rater pour ceux qui veulent changer de la routine et des études, ou même pour ceux qui n’ont pas forcément les moyens de partir comme ça en vacances. C’est en plus de l’expérience, de l’autonomie…et un pas vers la vie d’adulte. Nous serions ravis de partir maintenant en Europe.

FRANCE

49


La Pierre-Saint-Martin CENT ET AURORE

MARINE, ROMAIN, VIN

N

50

otre projet était de partir pour les vacances d’été à la montagne, découvrir de nouveaux paysages. Nous sommes partis de Bordeaux le dimanche 20 juillet sous une forte pluie. Arrivée au camping, nous avons été accueillis par le patron qui nous a fait visiter le mobil-home.


• LUNDI 21 JUILLET : direction l’Espagne pour faire le plein de la semaine. •M  ARDI 22 JUILLET : nous sommes allés voir le pont de Larrau, c’est parti pour une randonnée de 5 heures ! Paysages et verdure étaient au rendez-vous : cascades, montagnes, moutons, etc. •M  ERCREDI 23 JUILLET : toujours aussi motivés par les randonnées et avec des courbatures en plus, nous avons fait les Gorges de Kakouetta. Grâce aux chèques vacances du dispositif « Sac Ados » nous avons pu payer l’entrée qui était de 5€ : lac, cascades, rivière et grotte étaient encore au rendez-vous. •J  EUDI 24 JUILLET : après une dure et longue soirée nous avions décidé de faire une balade à cheval en pleine montagne. Faire du cheval après une soirée on ne le vous recommande pas ! Mais sinon toujours autant de beaux paysages. • VENDREDI 25 JUILLET : journée de repos. •S  AMEDI 26 JUILLET : c’est le jour du départ, après avoir tout rangé et nettoyé nous sommes prêts à reprendre la route direction les fêtes de Bayonne !

FRANCE

51


Vacances à Argelès-sur-Mer ÉO, MATTHIEU, INÈS

QUENTIN, ANNA, TH

N

otre groupe se compose de six personnes, cinq personnes en Aquitaine et une personne en Ile-de-France. Pour ce dernier, ne pouvant pas obtenir l’aide, nous avons décidé de faire une cagnotte commune de la subvention « Sac Ados ». Quentin a eu l’idée d’un projet vacances ensemble et la permanence du dispositif « Sac Ados » au lycée nous a relancé dans ce projet. Les cinq habitant l’Aquitaine se sont plus mobilisés à la création de ce projet. Nous avons fait les recherches ensemble afin de définir la destination des vacances, chez Quentin, le plus souvent. Durant la semaine, nous avons décidé de nous diviser en trois groupes de deux personnes afin de nous répartir les tâches (vaisselle, cuisine, courses...). Nous nous connaissons depuis environ 7 ans, nous nous entendons très bien et il nous arrive souvent de nous retrouver lors d’activités ou de sorties. Nous comptons partir à Argelès-sur-Mer durant la dernière semaine d’août. Pour cela, nous avons commencé à parler de ce voyage depuis quelques mois afin de mettre en place les différents moyens dont nous aurions besoin.

52


Tout d’abord financiers, pour que chaque personne trouve un travail d’été afin d’économiser avant le départ, puis pour le logement, nous avons d’abord recherché un camping sur la côte atlantique mais aucun ne nous a accepté, en effet, il nous a été très difficile de trouver un camping acceptant six jeunes, majeurs et mineurs. Nous avons donc choisi le camping du Front de mer à Argelès-sur-Mer afin de découvrir le littoral méditerranéen. Enfin, pour le moyen de transport, une personne de notre groupe possède son permis de conduire et trois autres le passeront avant le départ. Partant donc à six, nous prévoyons deux véhicules pour le transport des passagers et du matériel (tentes, affaires personnelles...). Afin de nous renseigner le plus possible sur cette station balnéaire, nous avons visité le site de l’Office de Tourisme sur lequel sont référencées toutes les activités et visites dans et autour d’Argelès-sur-Mer. Nous avons séjourné durant cette semaine au Camping le Front de mer (www.camping-front-mer.com) situé à Argelès-sur-Mer. Ce camping était à deux pas de la plage ce qui nous a permis de réduire au maximum nos trajets en voiture afin d’économiser. Nous avons également opté pour faire la majorité des courses en Espagne (comme la viande par exemple, le coût étant beaucoup bas). Le camping était très calme et nous avons réussi à nous faire prêter un frigo pour toute la semaine. Les tarifs étaient plus qu’abordables et le cadre très agréable, de plus nous avons payé notre séjour avec les chèques vacances ANCV. Durant cette semaine, nous sommes allés visiter Collioure (Inès et Quentin connaissant déjà le coin, ils nous ont fait découvrir une région magnifique), nous avons également fait du kayak, et nous sommes allés au restaurant à la fin de notre séjour. Nous avons également passé une journée sur un voilier, ce qui fut une épreuve pour certains et de la rigolade pour d’autres. Au moment de rentrer, nous avons rencontré des difficultés lors du chargement des voitures. En effet nous avons ramené beaucoup de choses et nous avons dû jouer à « Tetris » pour pouvoir tout ramener... Ce séjour nous a permis de découvrir le camping pour certains, nous avons dû faire face à des difficultés de tous les jours. Nous sommes très contents d’être partis en vacances grâce à cette aide et nous en avons fait part à notre entourage. Nous espérons partir l’année prochaine avec le même groupe de personnes mais cette fois dans l’Union Européenne, nous en gardons un souvenir inoubliable. FRANCE

53


Laca’no pain no gain IE ET SARAH

LE, AMANDINE, LAUR

BRIEL FIONA, PAULINE, GA

D

u 12 au 19 juillet nous sommes parties entre filles pour Lacanau Océan, bien décidées à passer une semaine de folie (Objectif totalement réussi).

Logées dans une petite location que nous ne conseillerons pas (logement super petit, propriétaire maniaque, déco flippante) mais tout de même bien située car à seulement 1km de la plage, nous avions décidé de découvrir la ville et ses alentours. Stand up paddle au programme, soirée à bord du Mahi-Mahi, aprèm bronzette sur la plage et autres activités sympas était prévues. Nous avions donc besoin de pouvoir nous déplacer notamment pour nous rendre au Moutchic quand il le fallait. Nous avions donc choisi d’apporter nos vélos afin d’emprunter la piste cyclable.

54


Ça semble être une bonne idée comme ça, mais quand la roue d’un des vélos crève (2 fois dans la semaine…) c’est tout de suite moins marrant. Nous conseillons donc à tous ceux qui envisageraient de se promener à vélo d’acheter une chambre à air de secours (voire deux…) ainsi que des rustines et un gonfleur, et surtout d’apprendre à changer une roue de vélo car ce n’est pas si facile (oui mesdames et messieurs, c’est le vécu qui parle !). Malgré ces petits tracas, la semaine a largement comblé nos attentes. Nous avons commencé le séjour sur du stand up paddle et c’était génial, pendant 1h nous nous sentions comme Pocahontas pagayant sur le lac les cheveux au vent. Le Moutchic est en effet un lac très agréable et surtout très vaste, nous le découvrîmes plus amplement lors de notre trip à bord du Mahi-Mahi. Le Mahi-Mahi, un gros catamaran, nous a emmenées visiter les îles au large du lac. Nous nous sommes arrêtées sur l’une d’elle pour manger un doux repas concocté par notre guide (charcuterie, fromage, tartines, et piña colada maison), tout en admirant le soleil se coucher sur le lac lisse et calme, reflétant tel un miroir ses derniers rayons. Honnêtement si vous passez des vacances vers Lacanau sans faire la soirée proposée par Le Mahi-Mahi, vous passez à côté de moments fabuleux, nous le recommandons vivement. Le reste de notre semaine a été constitué de longues après-midi de détente sur la plage, d’une super soirée du 14 juillet car manger une pizza en regardant le feu d’artifice avec ses copines c’est super top, et de nuits interminables qui commençaient dans les bars avec quelques mojitos pour se finir sur la terrasse de notre location avec un paquet de cartes et de la bonne humeur.

FRANCE

55


Camping à Capbreton NIE

TIN, SIMON ET MÉLA

JULES, NELSON, QUEN

T

out d’abord, merci à « Sac Ados Aquitaine ». Pour notre part, le voyage s’est déroulé à Capbreton dans le camping municipal « La Civelle ». Un camping sympathique avec un snack bar, une piscine, des frigos, des douches et bâtiments relativement propres, locations de vélos sur place. On ne manque de rien. De plus, le prix est accessible (274€ pour une semaine avec l’électricité et deux tentes). Plage à 20 minutes à pied avec une mer plutôt agitée, super pour le bodysurf ou le surf. Nous n’avons pas eu un temps super (1 jour sur 2 avec de la pluie) mais cela n’a pas gâché le séjour.

56


Endroit agréable avec beaucoup d’activités à faire (bouée, vélo, sortie/promenades, skatepark, etc.) avec des boîtes de nuit et des bars à 30 minutes à pied et 5 minutes en vélo à Capbreton ou à 1h30 à pied et à 15 minutes en vélo à Hossegor. Si vous ne souhaitez pas vous déplacer en vélo ou à pied, des navettes gratuites (et payantes) sont mises à votre disposition et permettent de se déplacer dans les villes alentours (comme Hossegor). Pour se nourrir ou bien se restaurer en matériel, il y a un petit magasin dans le camping sinon il y a Intermarché à 15 minutes à pied. Le paysage est agréable, les gens sont sympas. On vous conseille cette destination pour votre projet « Sac Ados » car nous avons passé une semaine inoubliable, nous avons fait de nombreuses activités et nous avons fait la rencontre de beaucoup de jeunes sympathiques (dont d’autres jeunes faisant partie du projet »Sac Ados »). Il y a cependant un point négatif assez contraignant puisque à part le camping peu de commerçants, restaurants ou grandes surfaces ont accepté de nous prendre les chèques vacances et resto’. Prévoyez donc de l’argent en plus et même un peu plus que prévu dans le budget au cas où… ce séjour était génial !

FRANCE

57


Embusc∆de à Garorock NICO ENZO, JEAN, TITO ET

O

n est parti de Bordeaux, c’était cool,

le train c’était full, en arrivant à Marmande y avait foule, y avait même quelques poules, et on a croisé un roocool, le soir on a vu GESAFFELSTEIN, Massive Attack, et Franz Ferdinouille bon le samedi a été annulé c’était moins cool il a même pas plu, trop les boules on n’avait plus d’alkool mais on n’était même pas saouls, bref le dimanche c’était reparti dans la houle

58


on a secoué notre boule sur le son de Deltron 3030, Gojira Shaka Ponk, Deluxe et Gramatikoul c’était complétement maboul un gros festival qui chamboule mais le lendemain tout s’écroule il faut rentrer et on traine la nouille mais on en gardera de beaux souvenirs et des ampoules merci et salut c’était cool au fait on est passé dans le jounoul http://www.sudouest.fr/2014/06/28/les-regles-du-garocampeur-1599257-3755.php et on avait un parapluie rose avec une belle bouille, il est dans l’aftermovie du festi https://www.youtube.com/watch?v=xiYGjv4NinU&feature=youtu.be

FRANCE

59


Surf trip à Lacanau LIETTE

, EMA, SIDONIE ET JU

, SOLÈNE LUCIE, NINA, SOLÈNE

N

ous sommes un groupe de sept jeunes filles âgées entre 16 et 17 ans habitant toutes dans les environs de Bordeaux. Nous avons voulu partir en totale autonomie lors de cet été 2014, ainsi nous avons décidé de nous rendre à Lacanau, ville située en bordure d’océan, réputée pour son spot de surf et son ambiance chaleureuse, surtout durant la période estivale. C’est alors en ce 23/07 que nous sommes parties armées de nos « Sac Ados ». Nous avons opté pour le covoiturage, plus économique et même plus agréable : direction l’Aubarède, petit lieu-dit fort sympathique dans lequel nous avions loué une maison à la résidence appelée « des Palombes ». Bien qu’il y ait une dizaine de minutes à faire à pied pour atteindre le centre de Lacanau, nous vous conseillons cet endroit calme et spacieux si vous êtes un groupe de personnes (le camping aurait peut-être été l’idéal mais ils n’acceptent plus les mineurs sans au moins un majeur).

60


Ainsi une semaine durant, notre programme s’est résumé à des matinées comme on les aime, c’est-à-dire réveil large puis s’ensuivait la motivation : les planches sous le bras nous partions, pour certaines s’initier, pour d’autres profiter au max, surfer. Nous pouvons noter 4/5 l’école de surf « Bo and Co » qui nous a permis de louer des planches pour deux heures chaque jour, une bonne ambiance et des gens accueillants ! Par la suite nous mangions sur place le midi à l’aide des tickets resto. Le « Croc-Océan » et « Le Barracuda » sont des valeurs sûres ! Le soir nous avons eu l’occasion de nous faire, grâce aux chèques déjeuner, un restaurant, connu des surfeurs : « L’assiette » vous garantit un repas de qualité et à prix abordable, allez-y, foncez ! Evidemment, les courses nous ont été quelque peu vitales, qu’il s’agisse du marché de Lacanau du mercredi matin riche en stands divers et variés, ou du Casino du centre, tout est à portée de main et il y a tout le nécessaire. Le point négatif de ce voyage fut la météo, en effet nous n’avons pas eu de chance et sur les conditions de surf (Méditerranée pendant trois jours) ainsi que quelques nuages apparents et pour finir une journée de grosse pluie. Malgré cela rien ne nous a empêché de sortir faire une petite balade dans les arbres… effectivement nous sommes allés au site, que nous noterons de 3/5, de plein air de Lacanau dans lequel nous avons fait de l’accrobranche, sous la pluie ce fut une des expériences les plus comiques de la semaine. C’est donc ainsi que nous avons passé notre semaine : sport, détente, des rires, et de la joie au quotidien. En réalisant ce projet, nous avons ainsi appris à nous gérer mutuellement. Le fait d’être sept personnes vivant au quotidien peut en effet créer des tensions mais nous nous en sommes très bien sorties puisque c’était avant tout une mise à l’épreuve de notre maturité mais aussi de notre savoir-vivre en communauté. Une certaine autonomie s’est donc acquise au fil de cette semaine en parallèle d’un savoir-faire en vaisselle d’une valeur compétitive… Nous pensons maintenant à revivre cette expérience mais cette fois-ci avec des idées plus larges, pourquoi ne pas partir quelque part en Europe ailleurs qu’en France ? Nous verrons ce que l’avenir nous réserve… En attendant, bien que motivées pour ce projet futur nous vous conseillons une telle expérience qui restera en ce qui nous concerne, l’un des meilleurs souvenirs, nous vous le garantissons, des vacances d’été de notre jeunesse ! Afin de résumer notre périple nous utiliserons ces simples et uniques termes qui, en effet, le résument dans son intégralité : amitié et profiter. FRANCE

61


Camping entre amies LOÉ ET LUCIE

MÉLOANE, ELLYN, CH

N

ous sommes parties le lundi matin pour une semaine à Capbreton et pouvoir profiter pleinement de notre journée. Nous avons choisi de nous faire amener par l’un de nos parents pour réduire le coût du transport et pouvoir amener avec nous tout notre matériel de camping. Le premier problème que nous avons rencontré s’est posé à notre arrivée au camping : à midi l’accueil était fermé et nous avons dû attendre 15h pour pouvoir nous installer. Cet incident surmonté, nous avons enfin pu aller rapidement à la plage en passant par la voie verte située juste à côté du camping. Le mardi matin, comme tous les autres jours de la semaine, nous sommes allées faire les courses dans un Intermarché situé à environ 10 minutes à pied du camping mais les chèques services de 3€ n’étaient acceptés que pour certains produits et au nombre maximum de 1 ou 2 par caisse : on a donc essayé de se partager sur plusieurs caisses. Puis après-midi shopping à Capbreton en y allant avec la navette gratuite de la ville, un arrêt était situé près du camping. Pour changer des pâtes et du saucisson, le soir nous avons commandé à Cap’pizzeria qui nous a livré à l’entrée du camping 4/5.

62


• LE MERCREDI, bronzette à la plage, piscine, et le soir nous avons dû faire face à un petit imprévu technique : l’une d’entre nous s’est fait piquer par un insecte volant toujours non identifié à ce jour qui nous a valu l’utilisation de notre trousse de secours. Donc, un conseil : toujours prévoir un tube d’Apaisyl dans son sac ! • LE JEUDI après quelques inondations de la tente pendant la nuit, nous sommes allées faire un tour de bouée tractée avec « Jet Evasion » au port de Capbreton pour 20€ par personnes pour 15min : sensations garanties !! 5/5. et nous vous conseillons également le restaurant « L’Angle » à Capbreton 4/5. Avant dernier jour, plage, shopping et soirée à Hossegor. • LE SAMEDI, nous sommes allées à Hossegor pour profiter une dernière fois de la plage et nous faire un dernier repas au Restaurant de la plage centrale 4/5. Un 4/5 au camping municipal La Civelle (http://www.campinglacivelle.fr/) pour son accueil, ses tarifs et sa proximité de transports (navette gratuite de Capbreton, voie verte). Notre emplacement était proche de celui de d’autres groupes de jeunes, et nous avons pu faire la rencontre de confrères de l’opération »Sac Ados ». En bref, Capbreton était une bonne destination pour un séjour entre amies ! Ce super séjour nous a davantage rapprochées et nous garderons plein de beaux souvenirs, en attendant peut-être un futur projet sur une destination en Europe !

FRANCE

63


On va jouer les Héraults ! ESTELLE ET SA SŒUR

L

e mercredi 20 août, je suis partie de la ville de Roquefort (40) à destination de Clermont-l’Hérault dans la région du Languedoc Roussillon. A bord de ma voiture, j’ai conduit durant 7 bonnes heures en compagnie de co-voitureurs ! De Mont de Marsan à Toulouse, le trajet s’est agréablement bien passé avec mes deux premières co-voitureuses. Et de Toulouse à Clermont-l’Hérault, le voyage a été assez silencieux avec ma dernière co-voitureuse. Je conseille tout de même la pratique du covoiturage : économique autant pour le conducteur que le passager et écologique !

64


A mon arrivée, j’ai adoré les différents paysages (du désertique au verdoyant) de cette région. Mon séjour était formidable ! J’ai parcouru des sentiers de randonnées : 5/5 c’est une région de rêve pour faire de la randonnée et découvrir de merveilleux panoramiques. A voir, les messages laissés sur la ruffe (terre rouge) par les marcheurs du lac du Salagou. Avec ma sœur, nous avons fait du Géocaching : 4/5 nous avons cherché des caches dans des endroits pas forcément très propres, un peu déçues pour ça. Nous avons découvert Montpellier :

5/5 belle ville et très bonne ambiance aux Estivals.

Nous avons visité la ville de Sète : 4/5 jolie ville, mais difficulté pour se garer ! A déguster vraiment : les glaces aux yaourts de « Magic’Yogurt » et les tielles. Aussi, j’ai été incroyablement surprise d’avoir du soleil tous les jours !! Ce voyage m’a permis de découvrir une autre région, de partager de très bons moments avec ma sœur, de découvrir des spécialités culinaires et surtout de me détendre en pratiquant la randonnée presque tous les jours (il y a de nombreux sentiers dans le secteur). Après cette expérience inoubliable, je me sens en meilleure forme et avec un bon moral pour ma recherche d’emploi. Un p’tit coup de pouce formidable pour réaliser ses premières vacances ! FRANCE

65


oue j a v n O

s! t l u a r é r les H

Détails sur les randos et le géocaching RANDONNÉE AU CIRQUE DE MOURÈZE DURÉE ESTIMÉE : 3H / DISTANCE PARCOURUE : 10 KM / DIFFICULTÉ : MOYEN / DÉPART DE : MOURÈZE PARKING PAYANT (1 OU 2 EUROS) À L’ENTRÉE DU VILLAGE EN VENANT DE CLERMONT L’HÉRAULT.

J’ai traversé le centre du village pour accéder au début du sentier, celui-ci donne directement sur le cirque. Après avoir zigzaguée dans « la forêt de pierres », j’ai suivi pendant un bon moment le chemin montant à travers la garrigue. En arrivant en haut, j’ai découvert de magnifiques vues sur le lac du Salagou et du cirque de Mourèze. Puis, je suis descendue vers le village. TRUCS ET ASTUCES : Le sentier est souvent abrupt, on peut vite déraper sur les cailloux en montant et sur la terre

sableuse en descendant, il vaut mieux être bien chaussé ! Tout le temps exposée au soleil, il est préférable de marcher dans la matinée ou en fin d’après-midi. La partie ascendante est plutôt sportive, il y a une autre marche plus cool sur le site (voir avec la personne du parking). MES IMPRESSIONS : Randonnée vraiment agréable et intéressante pour ses divers paysages ! Au final j’ai marché 2h

et j’ai rencontré plusieurs personnes de tous âges, donc facilement accessible. Très amusant, les rochers portent des noms : le Sphinx, le Berger, l’Ours… RANDONNÉE DES FENESTRETTES DURÉE ESTIMÉE : 3H / DISTANCE PARCOURUE : 10 KM / DIFFICULTÉ : MOYEN / DÉPART DE : SAINT-GUILHEM-LE-DÉSERT PARKING PAYANT (5 À 6 EUROS POUR 3H ENVIRON) À L’ENTRÉE, À LA SORTIE ET EN MONTANT DANS LE VILLAGE.

Pour commencer la randonnée, je suis rentrée dans Saint-Guilhem-le-Désert. Sur le chemin, j’ai suivi un cours d’eau, traversé un petit pont, un portail, marché dans une forêt, longé de splendides falaises et enfin je suis arrivée au pied des Fenestrettes. Puis j’ai monté les marches, traversé une forêt, contemplé des panoramas et je suis revenue au début de la randonnée.

66


TRUCS ET ASTUCES : Toujours avoir de bonnes chaussures. A certains endroits j’étais près des falaises sur un chemin

étroit et très caillouteux, il faut être prudent et ne pas trop s’approcher du vide. En arrivant sur le parking, deux hommes m’ont raconté qu’ils se sont perdus et ont marché pendant 5h. Avec quelques appréhensions, je suis quand même partie sur le sentier à 15h. Au final, j’ai marché 2h30 sans aucuns soucis avec le topo en main. Le topo est en vente à 1 euro à l’office de tourisme du village, je l’ai trouvé gratuit sur internet. MES IMPRESSIONS : Super randonnée ! Il y a beaucoup de paysages à couper le souffle. Les marches des Fenestrettes

ont été façonnées par des moines, plutôt incroyable. Et Saint-Guilhem-le-Désert est un très beau village en pierre, à visiter. RANDONNÉE NOTRE-DAME-DE-ROUBIGNAC DURÉE ESTIMÉE : 3H / DISTANCE PARCOURUE : 8 KM / DIFFICULTÉ : MOYEN / DÉPART DE : OCTON PARKING GRATUIT DANS LE CENTRE DU VILLAGE.

La randonnée commence sur la place du village et continue par une rue qui mène à l’extérieur d’Octon. J’ai ensuite pris un sentier ascendant offrant une belle vue sur le village. Puis, Je suis passée à côté d’un château en rénovation, d’une chapelle, de champs et dans une forêt où j’ai traversé un ruisseau. Enfin, je suis revenue au village. TRUCS ET ASTUCES : Le topo est gratuit à l’office de tourisme de Clermont-l’Hérault. Aucune difficulté à se repérer,

comme pour les autres randonnées (avec le topo).

MES IMPRESSIONS : Randonnée agréable et tranquille. J’ai particulièrement aimé le passage étroit dans la forêt,

comme sorti d’un « conte de farfadets » et la traversée inattendue du petit ruisseau. J’ai marché 2h et je n’ai croisé qu’une personne !

67


On va j

oue

s! t l u a r é r les H

Géocaching PARKING AU BARRAGE DU LAC DU SALAGOU.

Nous sommes parties à pied vers les rives du lac avec notre GPS, les indications des caches et de petits objets à échanger avec ceux présents dans les boîtes à trouver. Durant 3h de marche, on a trouvé 3 caches sur 4. TRUCS ET ASTUCES : Il y a de nombreuses caches tout autour du lac, mais les

distances entre celles-ci sont grandes. On aurait voulu chercher plus de caches, mais on commençait à fatiguer et il fallait faire demi-tour ! Peut-être que ce serait plus sympa d’y aller à vélo, car on a croisé plusieurs VTT sur notre route. La cache ne se trouve pas forcément au point précis indiquait par le GPS, il faut parfois s’éloigner de quelques mètres. Il arrive qu’on ne trouve pas toujours la cache : elle peut avoir disparue ou avoir été déplacée ou encore être bien dissimulée ! NOS IMPRESSIONS : Un peu déçu, car les lieux où il fallait chercher les caches

étaient peu salubres. On a préféré ce côté du lac, plus boisé et plus sauvage que le reste. Dans un esprit de compétition et dans une ambiance bon enfant, on s’est amusées pour trouver les caches et sans s’en rendre compte on a bien randonné !

68


FRANCE

69


Les Bronzés à Hossegor N, JORIS, TIM, JULIEN

RIE ANAÏS, EMMA, LÉA, AD

ET PAUL

N

otre groupe se compose de huit personnes, cinq garçons et trois filles. Nous sommes des amis de lycée depuis maintenant trois ans. Nous avons émis le souhait de partir tous ensemble en vacances afin de bien finir nos années lycées. Nous avons connu l’aide « Sac Ados » au travers d’amis ayant participé à cette opération antérieurement. LE LIEU : Nous avons choisi la côte landaise en raison de sa proximité avec l’océan et par conséquent la possibilité pour les amateurs de surf que nous sommes de pratiquer ce sport. On a choisi le camping de la Civelle qui se situe à Capbreton. C’est un camping fréquenté par une majorité de jeunes, les installations sont de bonne qualité et l’accueil y est fort sympathique. On lui accorde la note de 4/5 car notre emplacement ne comportait pas d’ombre. Les avantages de ce lieu sont aussi que quel que soit le temps, on trouve toujours une occupation.

70


LES ACTIVITÉS : S’il fait beau, on peut bien sûr profiter de la plage au moyen d’une navette gratuite. Nous avons choisi de privilégier la plage la plus proche du camping (la Piste), moins fréquentée que les plages d’Hossegor comme la Centrale. A marée haute, des sauts du pont d’Hossegor sont possibles. D’une hauteur de 8 mètres, cela rend l’activité amusante. En cas de mauvais temps, les magasins d’usine situés à Hossegor offrent un large choix de vêtements et d’équipements de surf à un prix abordable. POUR DÎNER, nous avons découvert la pizzeria de Capbreton nommée Cappizzeria. La nourriture était correcte, malheureusement le service laissait à désirer. Pour cela nous lui attribuons 3/5. L’Angle, quant à lui, un burger situé à Capbreton nous a fortement plu ! Ce bon restaurant mérite à nos yeux 5/5. LES ACTIVITÉS NOCTURNES : A la plage de la Centrale d’Hossegor, de nombreux jeunes se regroupent le soir, et l’ambiance est fort sympathique. Plusieurs bars sont répartis autour d’une place voisine, tel que le Rock food. Nous y avons passé de très bonnes soirées. En conclusion, ce séjour a permis de sceller encore plus profondément notre amitié, nous aspirons à repartir ensemble en voyage l’année prochaine sûrement à l’étranger. On peut affirmer que Capbreton est la destination rêvée pour tout groupe de jeunes avides de passer du temps à la plage pour profiter du soleil et des bonnes vagues ainsi que pour s’amuser le soir.

FRANCE

71


Brothers in Paris HARIS ET VICTOR

N

ous sommes deux jeunes hommes âgés de 17 ans, habitant dans les environs de Bordeaux. Nous avons voulu partir en totale autonomie lors de cet été 2014, ainsi nous avons décidé de nous rendre à Paris, réputée pour ses monuments, sa beauté, son romantisme et ses moults coins à découvrir.

Ainsi, c’est en ce 04 juillet que nous sommes partis armés de nos « Sac Ados ». Nous avons opté pour le covoiturage, plus économique et même plus agréable. En effet, notre chauffeur nous a fait beaucoup rire, il avait en plus de cela le même style de musique que nous !!! Notre destination : Porte d’Orléans, car nous étions logés à quelques pas : Montrouge (tout près de la mairie, du métro). Nous avons trouvé notre logement sur le site «Airbnb» (39, Avenue de la République, Montrouge, Île-deFrance 92120, chez J.Montel), niveau qualité / prix, RIEN A REDIRE, probablement le top du top sur des grandes villes telles que Paris ! Ainsi une semaine durant, notre programme s’est résumé à des matinées comme on les aime, c’est-à-dire réveil tôt puis on se motivait : les tickets de métro sous le bras nous partions à la découverte de la capitale. Par la suite nous mangions dehors à l’aide des tickets restos (chèques services), le « Starbucks Coffee » et « Burger King » nous ont correctement ravitaillés !

72


Evidemment, les courses nous ont été quelque peu vitales, qu’il s’agisse du marché de Barbès riche en stands divers et variés ou du Franprix de proximité, tout était à portée de main ! Le point négatif de ce voyage fut la météo, en effet nous n’avons pas eu de chance et c’est tombé pendant notre journée DisneyLand ! Malgré cela rien ne nous a empêché de sortir faire une petite balade sur la Seine, forte agréable ma foi, ce qui nous a permis de faire une petite visite d’une petite heure sans rien rater au niveau des monuments importants tel que la Tour Eiffel, le Louvre, Notre Dame ou encore les beaux appartements et les ponts ! Mais comme beaucoup de choses à Paris, cela a un certain coût (20€/pers). Nous vous conseillons chaleureusement le musée Grévin (bonne qualité / prix), duquel nous allons joindre une photo (les statues de cire de toutes les stars) mais aussi le célèbre Aquaboulevard, qui vous offrira une journée aquatique forte en émotion ! C’est donc ainsi que nous avons passé notre semaine : visite, détente. Nous avons appris avec ce projet à nous gérer mutuellement. Le fait de vivre ensemble au quotidien peut en effet créer des tensions (notamment une embrouille à cause d’un taxi) mais nous nous en sommes très bien sortis. Une certaine autonomie s’est donc acquise au fil de ce séjour. Nous pensons maintenant à revivre cette expérience mais cette fois-ci, pourquoi ne pas partir quelque part en Europe ? Nous verrons bien ce que nous réserve l’avenir … en attendant, et bien que motivés pour ce projet futur …… nous vous conseillons une telle expérience, qui restera en ce qui nous concerne, l’un des meilleurs souvenirs de vacances d’été de notre jeunesse! Pour conclure notre périple fût fort agréable et enrichissant, une formidable expérience.

FRANCE

73


Cap sur Hendaye ! ET THIBAUD ONY, MAXIME, TEVAN

CINE, MARIE, ANTH ILDE, CAMILLE, CAPU

MATH

P

a rtir une semaine entre amis pour changer d’horizon et pour profiter de notre dernier été ensemble, avant que nous nous dispersions pour nos études supérieures. Nous sommes un groupe de 8 amis qui est parti à Hendaye pendant 1 semaine grâce au projet Sac Ados.

Hendaye est une ville balnéaire dynamique et proche de l’Espagne au cœur de la culture basque et qui propose un panel d’activités riches et variées (détente, sport, visite culturelle ...).

74


Nous sommes partis avec nos vélos pour faciliter notre déplacement pendant le séjour cependant il a été difficile pour nous de leur trouver une place dans le TER et au cours du séjour nous nous sommes rendu compte qu’Hendaye c’était pour les sportifs ! Durant notre séjour nous avons rythmé nos journées avec des randonnées, des visites à saint Sébastien, à Irun, du paddle, etc.… Si Hendaye vous intéresse nous pouvons vous conseillez deux petits restaurant sympa : le restaurant de l’océan qui est situé face à la mer et qui accepte les chèques vacances et les chèques services. Ainsi que le restaurant Embeta qui accepte les chèques vacances et qui est situé dans un endroit calme. Nous pouvons également vous dire que leurs plats sont très agréables et vraiment pas cher. Nous pouvons également vous conseillez le paddle qui est une activité qui vaut le coup. Elle dure deux heures et demi et nous avons fait la descente d’une rivière avec quelques rapides, avec des moniteurs très sympas. Voilà, c’était un super séjour !

FRANCE

75


Japan Expo ! JOSÉPHINE

M

o n projet était sur 10 jours. Le but était d’aller à la Japan Expo et visiter Paris. Malheureusement, il a beaucoup plu… Je me suis rendue dans le centre de Paris, j’ai vu la tour Eiffel de loin mais je suis vite repartie… Et même par temps de pluie, elle était remplie de monde.

La Japan Expo se déroulait sur cinq jours, exceptionnellement, pour fêter ses 15 ans. D’habitude, c’est sur quatre jours. Ce festival est pour tout le monde, pour ceux qui aiment le Japon, les jeux vidéo, se cultiver, s’amuser, visiter. C’est ce qui m’a motivée pour partir là-bas.

Où ? La Japan Expo se déroule au Parc des Expositions de Villepinte, qui est très grand. Pour s’y rendre, le plus simple est de prendre le métro. Depuis la gare du Nord, on peut prendre le RER B jusqu’à parc des Expositions, direction Aéroport Charles de Gaulle.

76

Le week-end et jours fériés, pour les jeunes de 12 à 26 ans, dans toute l’Ile-de-France, un ticket coûte 8,10 euros. Il est valable une journée, pour le métro, RER, tramway, bus. En semaine c’est 16,20€. Si vous voulez acheter un pass une semaine, il dure du lundi au dimanche et coûte 34,40€, et 5€ supplémentaires pour faire une carte si c’est la première fois. Attention, ils n’acceptent pas les chèques vacances pour les déplacements en Ile-de-France ! Ils ne sont acceptés que pour les grandes lignes. Utilisez-les pour le voyage jusqu’à Paris !


Le mieux pour votre voyage est de prendre vos tickets de train trois mois à l’avance, jour pour jour. Les billets prem’s sont à partir de 19 ou 20€ selon le trajet. Pour mon projet, j’ai eu l’aller-retour Bordeaux - Paris Montparnasse à 40€. Cela ne vous prend même pas la moitié de vos chèques vacances ! (vous pouvez rajouter des sous pour le Ter si vous n’habitez pas près de Bordeaux, payable en chèques vacances à partir de 10€) Attention, ces billets partent très vite, parfois en une journée. Pour le logement, je ne peux pas vous renseigner, j’étais chez des amis. J’ai quand même un conseil : réservez vite votre hôtel ou camping, beaucoup de gens s’y prennent dès Février et tout est très vite complet. Très souvent ils prennent les chèques vacances.

La Japan Expo Chaque thème est regroupé par endroits. Nous avions par exemple un coin jeux vidéo, où l’on pouvait tester des jeux sur PS4, sur Wii U, et plein d’autres nouveautés. Il y avait un stand League of Legends. Selon les moments, il s’y déroulait des combats entre dix personnes prises dans le public (deux équipes de cinq), ou alors une personne expliquait comment elle avait fait son cosplay, détaillait comment faire une belle arme en papier mâché, en bois, etc., des explications sur des offres promotionnelles, des lancers de cadeaux,… FRANCE

77


La Japan Expo (suite) Il y avait un stand « Manga café », qui permettait de lire gratuitement des mangas. Une grande place était aménagée, et on pouvait emprunter des coussins gonflables. Juste à côté, nous avions des stands de dédicaces. Il y avait par exemple le « Joueur du grenier », un testeur de jeux vidéo sur Internet. Chaque année, il y en a qui reviennent, d’autres qui s’en vont et d’autres qui viennent pour la première fois. Ainsi, il faut guetter sur le site de la Japan Expo (http://www.japan-expo.com/) quels sont les invités. Il y a aussi des auteurs de mangas. L’année dernière, il y avait Hiro Mashima, auteur de Rave, Fairy Tail, Monster Hunter Orage,… Dans le festival, il y a plusieurs scènes. Il y a une scène principale, où se déroulent des défilés, des conférences, des rencontres,… une scène culturelle, où nous pouvons trouver des danses traditionnelles, des coutumes expliquées, des concours de repas asiatiques,… et différentes scènes parsemées dans le festival. Dans le coin mangas, plutôt grand, il y avait différents thèmes : des stands uniquement d’achat, des stands d’exposition, des concours,… Il y avait un stand One Piece, assez grand, où se déroulaient beaucoup de choses, avec un programme chargé. Il y avait une distribution gratuite de glaces, des concours avec le public, des cadeaux gratuits, etc. En faisant le tour, on pouvait trouver différentes activités. Par exemple, il y en avait une qui consistait à dessiner sur des sortes de poupée rondes, pour soutenir la population de Fukushima. C’était une poupée faite de façon à ce que lorsqu’elle penche, elle se remet droite toute seule. C’était un signe de soutien pour cette population, symbolisant leur capacité à « se relever » après la catastrophe. Il y a aussi des endroits où l’on peut prendre des cours de différents arts martiaux. POUR LES REPAS, il y avait plusieurs stands de nourriture asiatique. Seulement, ils sont très souvent remplis de monde, avec une file d’attente immense. Je vous conseille d’emporter des sandwichs si vous ne venez pas pour découvrir des spécialités, tant au niveau du temps que du coût. Ils préparent les repas sur le stand, sous vos yeux. Les repas sont souvent au-dessus de 15€. Seules les espèces sont acceptées, et parfois la carte bancaire. Sinon, vous avez des stands moins chers pour les repas… Ils changent à chaque fois, mais cette année, il y avait un stand de crêpes, par exemple, où la crêpe jambon-fromage était à plus de 7€.

78


Pour profiter au maximum du festival, venez avec un pique-nique, cela vous reviendra moins cher et vous fera gagner du temps… Dans certaines grosses gares à proximité, il y a des épiceries qui acceptent des tickets services, renseignez-vous ! (il y a par exemple, le Casino à la gare de l’Est, à l’étage du métro, n’hésitez pas à demander) Concernant le prix de l’entrée, il augmente chaque année. La Japan Expo se déroule la première semaine de Juillet, du jeudi au dimanche. Les jours où il y a le moins de monde sont le jeudi et vendredi (plus le mercredi cette année). C’est la raison pour laquelle les places sont aussi les moins chères. Le samedi est très souvent noir de monde, et on a des difficultés à circuler. C’est le jour où la place est la plus chère. Si vous comptez vous y rendre chaque jour, il y a des pass 4 jours (5 pour cette année), qui reviennent moins cher que la somme de chaque entrée. Pour donner une idée du prix (qui risque d’augmenter l’année prochaine), le mercredi était à 8€, le jeudi à 10€, le vendredi et dimanche à 15€ et le samedi à 20€. Le pass 5 jours était à 53€ et le pass 4 jours à 49€. Il y a deux ans, le pass 4 jours était à 40€. Je comptais payer l’entrée avec des chèques vacances, mais je n’ai trouvé personne qui les acceptait. Renseignezvous autour de vous, et ayez toujours une roue de secours ! Il y a aussi des pass qui coûtent plus cher, mais qui ont des avantages. Le plus cher comprend l’hôtel et le transport. Les dates de mise en vente ne sont pas les mêmes, elles sont indiquées sur le site Internet. Chaque pass est en nombre limité. Attention, certains pass partent en une journée ! Ne vous y prenez pas trop tard. Pour le pass quatre jours, le dernier moment est au moins trois semaines avant le festival, dans certains points de mise en vente, comme E.Leclerc ou la Fnac. Si vous avez de la chance, il peut en rester deux semaines avant, mais c’est rare. La deuxième partie : visite de Paris. Mais compte tenu de la météo, je n’ai pas visité grand-chose. Je n’ai que quelques informations : la tour Eiffel accepte les chèques vacances. Il y a des billets pour se rendre jusqu’au 2ème étage par l’escalier, qui coûtent 4€, des billets pour y aller en ascenseur : 7,50€. Pour se rendre jusqu’au dernier étage, il faut acheter un billet ascenseur, et il coûte 13,50€. Ces tarifs sont pour les 12-24 ans. A la vue de la pluie, je suis allée au cinéma, deux fois. La première fois était au cinéma de Meaux, en Seine-et-Marne. Ils n’acceptent pas les chèques vacances. Pour la deuxième fois, je suis allée à Torcy, où ils les acceptent. FRANCE

79


Le dispositif Sac Ados de la Région Aquitaine : VOS PREMIÈRES VACANCES EN AUTONOMIE EN FRANCE OU EN EUROPE !

Cap sur les voyages ! LES CONDITIONS À REMPLIR : • Vous • Vous • Vous • Vous • Vous

résidez en Aquitaine avez entre 16 et 25 ans n’êtes encore jamais parti en vacances seul ou entre amis avez un projet de voyage en France de 4 jours minimum et en Europe de 7 jours minimum avez besoin d’une aide pour monter votre projet et/ou le financer ?

AVEC SAC ADOS AQUITAINE, VOUS BÉNÉFICIEZ : • D’un accompagnement par des structures partenaires (service jeunesse, BIJ PIJ, centre social, maison de quartier, CFA, lycée technique ou professionnel, lycée agricole, association, club de prévention,…) pour construire votre projet • D’une aide financière individuelle de la Région Aquitaine

80


Dès que votre projet, individuel ou de groupe, est validé par la Région, vous repartez avec un sac à dos ! Il contient : • Une aide de 130 € en chèques vacances pour les voyages en France et 250 € sous forme de carte bancaire pour les départs en Europe (à partir de 18 ans), • Une carte nominative d’assistance rapatriement • Une carte nominative de responsabilité civile pour les jeunes majeurs • Un guide de récits de voyage des jeunes partis avec Sac Ados • Une clé usb présentant tous les dispositifs de la Région Aquitaine qui pourraient vous aider (logement, culture, permis de conduire, …) L’OBJECTIF : Favoriser l’apprentissage de l’autonomie, de la mobilité et de la responsabilité des jeunes dans le cadre d’un projet de vacances. Retrouvez des idées de voyage et des bons plans sur notre page facebook : Sac Ados Aquitaine et la présentation du dispositif sur : sacados.aquitaine.fr Pour en savoir plus : 05 56 56 38 26

81


Les aides régionales

POUR LA MOBILITÉ ET LES INITIATIVES DES JEUNES

>

Retrouvez toutes les informations sur les aides de la Région Aquitaine sur : http://les-aides.aquitaine.fr

Rubriques : Formation professionnelle-apprentissage Appel à projets/ Education/Mobilité internationale

Aides à la mobilité internationale (Aquitaine Cap Mobilité) LYCEENS : • Voyages scolaires : « DÉCOUVREZ L’EUROPE » : Lycéens aquitains – Aide de 80€ par élève. •S  éjours linguistiques : « IMMERGEZ-VOUS EN V.O. » : Lycéens de l’enseignement professionnel et/ou agricole Aide de 100€ par élève et par semaine (jusqu’à 400€). •S  tages à l’étranger : « PRÉPAREZ-VOUS AU MONDE DE L’ENTREPRISE » : Lycéens en CAP, Bac Professionnel ou Technologique – Aide de 100€ par élève et par semaine (jusqu’à 400€). Contactez votre établissement scolaire (public ou privé sous contrat) pour connaître les projets de voyages programmés ou envisagés. POUR EN SAVOIR PLUS : 05 57 57 86 61 et mobilite-lycees@aquitaine.fr

82


APPRENTIS CFA : •S  éjours à l’étranger, projets professionnels et culturels : « PORTEZ UN NOUVEAU REGARD » : Apprentis - Aide de 380€ (pour 4 semaines). Proposez à votre CFA de participer à un projet collectif. POUR EN SAVOIR PLUS : 05 56 56 19 98 et cap-mobilite@aquitaine.fr

ETUDIANTS BTS : •S  tages à l’étranger : « EXPLOREZ DE NOUVEAUX HORIZONS » : Etudiants en BTS - Aide de 100€ par élève et par semaine (jusqu’à 400€). Contactez votre établissement afin qu’il formule une demande d’aide auprès de la Région. POUR EN SAVOIR PLUS : 05 57 57 86 61 et mobilite-lycees@aquitaine.fr

ETUDIANTS SANITAIRE & SOCIAL •S  tages à l’étranger : « AJOUTEZ UN VOLET HUMANITAIRE À VOTRE FORMATION » : Etudiants du secteur sanitaire et social - Aide à hauteur de 380€ par mois (projets de 1 à 3 mois). Contactez votre établissement afin de participer à un projet collectif. POUR EN SAVOIR PLUS : 05 56 56 19 98 et cap-mobilite@aquitaine.fr

ETUDIANTS •F  ormations universitaires ou stages à l’étranger : « VIVEZ UNE EXPÉRIENCE AU-DELÀ DE NOS FRONTIÈRES » : Etudiants dans un établissement d’enseignement supérieur aquitain conventionné avec le Conseil régional, préparant un diplôme de licence 2 ou 3, ou de master 1 ou 2 - Aide à hauteur de 400€ par mois (pour un séjour compris entre 9 semaines et 9 mois). Contactez votre établissement afin de participer à un projet collectif. POUR EN SAVOIR PLUS : 05 57 57 82 28 et et mobilite-etudiant@aquitaine.fr

www.aquimob.fr

83


ETUDIANTS BTS & LYCEENS BAC PROFESSIONNEL : •S  tage à l’étranger : « FACILITEZ VOTRE ENTRÉE DANS LA VIE PROFESSIONNELLE » : Titulaires d’un Bac professionnel ou d’un BTS – Allocation mensuelle de stage (d’un montant variable selon les destinations). Avec le concours de la Région Aquitaine, du Rectorat de l’académie de Bordeaux et de l’Union Européenne. Contactez le service de la mobilité européenne du lycée Gustave Eiffel à Bordeaux 05 56 83 83 16 et

r.int.eiffel@gmail.com - http://www.eiffel-bordeaux.org/projets-europeens.html (Rubrique Appel à projets/ Education/Mobilité internationale)

ETUDIANTS & DEMANDEURS D’EMPLOI : • Volontariat International en Entreprise : « CHOISISSEZ LE V.I.E. » : Etudiants, jeunes diplômés ou chercheurs d’emploi entre 18 et 28 ans - Prise en charge de 50% de vos indemnités (sur une période comprise entre 12 et 24 mois). Consultez les offres de postes de V.I.E. disponibles sur le site www.civiweb.com POUR EN SAVOIR PLUS : h  ttp://www.ubifrance.fr - 01 40 73 31 73

http://export.aquitaine.fr – 05 57 57 80 07

DEMANDEURS D’EMPLOI •P  rojet professionnel à l’étranger : « DÉVELOPPEZ VOS COMPÉTENCES » : Demandeurs d’emploi de plus de 18 ans, inscrits à Pôle Emploi ou dans une Mission locale pour l’emploi des jeunes - Aide jusqu’à 1 500 € pour votre stage longue durée. Contactez votre conseiller ou votre formateur. POUR EN SAVOIR PLUS : 05 56 56 19 98 et cap-mobilite@aquitaine.fr

84


JEUNES DES MISSIONS LOCALES : •P  rojet professionnel et culturel : « DOPEZ VOTRE CV À L’INTERNATIONAL » : Personnes de plus de 18 ans suivies par une Mission locale pour l’emploi des jeunes – Aide de 95€ par semaine et par jeune (minimum 15 jours). Votre Mission locale peut vous proposer un projet collectif de mobilité à l’étranger. Renseignez-vous auprès de votre conseiller. POUR EN SAVOIR PLUS : 05 56 56 19 98 et cap-mobilite@aquitaine.fr

APPRENTIS & JEUNES DES MISSIONS LOCALES : • Projet d’utilité sociale et projet professionnel : « TENTEZ L’EXPÉRIENCE HUMANITAIRE » : Jeunes entre 18 ans et 25 ans, de niveau V maximum et suivies par une Mission locale, inscrits en Centre de formation pour apprentis ou stagiaires de la formation professionnelle dans un organisme de formation aquitain – Aide jusqu’à 1 080€ (pour le déplacement) et 380€ par mois (pour l’hébergement) pour un projet d’une durée de 4 semaines. Contactez votre conseiller ou votre formateur. POUR EN SAVOIR PLUS : 05 56 56 19 98 et cap-mobilite@aquitaine.fr

STAGIAIRES – FORMATION PROFESSIONNELLE •E  xpérience professionnelle en Europe : « ENRICHISSEZ VOS ACQUIS » : Jeunes de plus de 18 ans, inscrites dans un organisme de formation aquitain. Aide de 1 000 € par projet (de 4 à 6 semaines). POUR EN SAVOIR PLUS :

05 56 56 19 98 et cap-mobilite@aquitaine.fr

85


JEUNES •P  rojet de volontariat européen Erasmus+Jeunesse : « DONNEZ UNE DIMENSION EUROPÉENNE À VOTRE ENGAGEMENT » : Personnes partant à l’étranger ou accueillies en Aquitaine (pendant 12 mois maximum) avec le programme Erasmus+Jeunesse. Aide de 100€ par mois tout au long du volontariat pour un départ à l’étranger, et 50€ par mois pendant le séjour pour un accueil en Aquitaine. Contactez votre organisme d’envoi ou d’accueil afin qu’il vous accompagne pour votre demande d’aide auprès de la région. POUR EN SAVOIR PLUS : 05 56 56 81 56 et www.jeunes.aquitaine.fr •P  rojet d’échange Erasmus+Jeunesse : « CONSTRUISEZ VOTRE EUROPE ! » Personnes entre 15 et 25 ans, participant à un projet d’échange accepté par le Programme Erasmus+Jeunesse. Prise en charge des frais de transport jusqu’à 15%. Rapprochez-vous de la structure qui vous accompagne afin qu’elle formule une demande collective d’aide auprès de la région. POUR EN SAVOIR PLUS : 05 56 56 81 56 et www.jeunes.aquitaine.fr

86


« Initiatives Jeunes »

(Soutien aux projets de jeunes)

OBJECTIFS : La Région Aquitaine soutient les projets de jeunes âgés de 16 à 25 ans organisés sous forme de structures associatives. Ces projets peuvent avoir pour thèmes l’environnement, la culture, les arts, les sciences, la solidarité internationale, le journalisme, le sport…

BÉNÉFICIAIRES : Jeunes Aquitains âgés de 16 à 25 ans, hors du cadre scolaire, sous forme associative.

OBJECTIFS : •L  es demandes de subvention se font en ligne sur la page jeunes.aquitaine.fr/initiativesjeunes. (Voir le calendrier des sessions de dépôt des dossiers sur le site). •A  près instruction du dossier et s’il apparaît comme éligible, les jeunes sont auditionnés dans le cadre d’une Commission «Initiatives Jeunes».

Contact : RÉGION AQUITAINE, Service Jeunesse-Solidarité - 05 57 57 84 70

87


CrĂŠation graphique : Laurent MARCHET - Juin 2015 - Impression : BLF Impression

Page Facebook : Sac Ados Aquitaine Site internet : sacados.aquitaine.fr

Profile for Région Aquitaine

Guide sac ados  

Sac Ados est un dispositif mis en oeuvre par la Région Aquitaine pour aider les jeunes à partir en vacances et favoriser l’apprentissage de...

Guide sac ados  

Sac Ados est un dispositif mis en oeuvre par la Région Aquitaine pour aider les jeunes à partir en vacances et favoriser l’apprentissage de...

Advertisement