Issuu on Google+

La Cour du Roi & Domaine des Kiley’s SECTEUR DE SHANNON Nous avons le terrain qui correspond aux besoins de votre famille.

Plus de 25 ans d’expérience en orthodontie

Serge Carrier

418.875.1991

418-931-1446

Le journal de la communauté militaire ‐ Région de Québec

1 877.717.1991

www.developpementsc.com

Adsum, Garnison Valcartier, CP 1000, succ. Forces, Courcelette (QC) G0A 4Z0. No convention : 40012192

www.orthogl.com

www.journaladsum.com

LE MERCREDI 27 MARS 2013

Bienvenue auto-constructeurs!

Page 4

Le sous-comité sénatorial des anciens combattants s’arrête à Québec – PHOTO : SGT J.-F. NÉRON, IMAGERIE VALCARTIER

Le 5e Bataillon des services

RETOURNE À LA BRIGADE

Page 25

COUPE ALLARD : les officiers du 22 s’affrontent

ARTICLE EN PAGE 4 Le 20 mars marquait un retour aux sources pour le 5 Bn S du C. Après avoir fait partie du 5e Groupe de soutien de secteur pendant huit ans, le Bataillon est de retour au 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada.

– PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, JOURNAL ADSUM

Entrevue avec les auteurs du livre

– PHOTO : CPL NICOLAS TREMBLAY, IMAGERIE VALCARTIER

«En terrain miné» Page 5

Les Mess de Valcartier se renouvèlent

Les Lions reviennent de Borden avec la coupe

Page 20

Zéro texto en auto!

JOYEUSES

PÂQUES!

– PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, JOURNAL ADSUM

– PHOTO : CPL MICHAEL TERRY, IMAGERIE BORDEN

Une vaste réflexion sur l’avenir des mess a mené à d’importants changements qui se mettront en branle dès ce printemps.

Les Lions de Valcartier ont remporté le Championnat national de hockey des Forces canadiennes en finale contre Edmonton par un score de 9 à 4.

Article en p. 3

484, Côte Joyeuse, St-Raymond

418.337.2234 Sans Frais 1 877 337.2234 www.hyundaistraymond.com OUVERT LE SAMEDI

Article en p. 23


2

ADSUM, 27 MARS 2013


3

ADSUM, 27 MARS 2013

Vent de renouveau dans les Mess de la Garnison Valcartier PAR PHILIPPE BRASSARD Journal Adsum

Dès le 1er avril, une réorganisation majeure se met en branle dans les quatre Mess de la Garnison Valcartier dans le but de ramener les militaires de tous âges dans ces lieux de socialisation. Les militaires remarqueront notamment l’arrivée d’une concession unique dans les cuisines des quatre Mess et le lancement de nouvelles activités de divertissement. «Changement de culture», «virage à 180 degrés», «transformation»; l’opération de relance qui commence ce printemps dans les Mess de la garnison

EXCELSO S’INSTALLE DANS LES CUISINES DES MESS er

Le 1 avril, une nouvelle concession unique fait son entrée dans les cuisines des quatre Mess de la garnison : Groupe Excelso, une entreprise familiale déjà implantée dans plusieurs établissements privés et publics. Excelso sera chargée d’opérer les cuisines des Mess du lundi au vendredi sur l’heure du dîner. Un menu du jour complet à environ 9 $ ainsi qu’un menu à la carte identique pour les quatre Mess seront offerts. «La bouffe, c’est sentimental. Si on offre de la bonne bouffe, des belles assiettes, avec une équipe dynamique et des prix concurrentiels, on a bon espoir qu’on va être capable de ramener les membres dans leur Mess», affirme Michel Lambert, gestionnaire adjoint des PSP. Assiettes thaï, plats santé, assiettes du jour plus recherchées, sans oublier la poutine; il y en aura pour tous les goûts. «Excelso, c’est un nouveau type de cuisine. Ce n’est pas de la bouffe de cafétéria traditionnelle», assure M. Lambert, précisant qu’Excelso entend même s’ajuster aux demandes des militaires. Les fines bouches comme les gros mangeurs devraient être comblés.

AVIS AUX MEMBRES PAYANTS DES MESS, un dîner gratuit sera offert le 3 avril dans les quatre Mess afin de lancer les opérations d’Excelso. Par ailleurs, la nouvelle concession, via son service de traiteur disponible sur réservation, servira aussi des menus plus sophistiqués à prix raisonnable pour les groupes, les mariages militaires, les dîners régimentaires, etc.

À partir de 218 800 $ Charlesbourg (Rivière aux roches)

- PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM

Au centre, le nouveau gérant des quatre Mess, Claude Simoneau, qui fut jusqu’à tout récemment gérant du Mess des officiers, entouré d’Alexandre Bruneau et Denis Cinq-Mars, les deux gérants adjoints.

sera d’une ampleur jamais vue ailleurs dans les Forces canadiennes, annonce Martine Cimon, gestionnaire des Programmes de soutien du personnel (PSP) de Valcartier, l’organisation qui chapeaute les Mess. «Notre nouvelle vision des Mess, c’est innovateur, il y a juste ici où ça va fonctionner de cette façon», soulève-t-elle. Tout a commencé l’année dernière. À la suite de compressions budgétaires importantes annoncées par la chaîne de commandement, trois des quatre postes de gérants des Mess ont été coupés. Le Mess des officiers et le Mess des adjudants-sergents ont également perdu leurs cuisiniers militaires. Cette vague de compressions a déclenché une grande réflexion sur l’avenir des Mess, qui sont aussi confrontés depuis au moins 10 ans à une baisse flagrante de l’achalandage. «Il a fallu repenser toute l’organisation et la gestion de nos Mess. Différents scénarios, avec différents impacts financiers, ont été explorés», souligne Martine Cimon, précisant que la réflexion a impliqué les présidents et vice-présidents des Mess, ainsi que les commandants et les sergents-majors de la brigade et du 5 GSS. La conclusion? Les quatre Mess seront conservés, mais toute la structure administrative sera désormais centralisée au Club Kaeble (Mess

des soldats-caporaux). Les quatre Mess seront dirigés par un seul gérant, Claude Simoneau, qui sera épaulé par deux gérants adjoints (voir photo). Des efforts considérables seront également déployés pour ramener les militaires dans les Mess. Le changement le plus visible sera sans aucun doute la venue d’une concession unique dans les cuisines des quatre Mess, Excelso (voir autre texte). La concession permettra d’assurer la pérennité du service, même en période de déploiement, et garantira «une diversité dans l’offre alimentaire à des prix abordables», signale Mme Cimon. En parallèle, un virage axé sur le divertissement sera amorcé sous peu afin d’attirer différentes clientèles de militaires (voir autre texte). La nouvelle structure unifiée des Mess sera financée à partir des cotisations des membres, mais aucune augmentation n’est prévue; la quote-part dédiée à l’administration des Mess restera à 4,47 $. Bref, les PSP s’engagent à faire mieux avec les mêmes sous. Soulignons que l’équipe en place n’hésitera pas à ajuster sa stratégie en cours de route si nécessaire. Les gestionnaires rencontrés sont toutefois très confiants que ce projet ambitieux sera une réussite.

À partir de 197 168 $ Saint-Émile (Vézina)

www.robko.ca

VIRAGE

DIVERTISSEMENT DANS LES MESS L’achalandage dans les Mess a fortement diminué ces dernières années. L’époque où les Mess débordaient de vie le soir semble bien loin derrière. Il faut dire que le contexte a beaucoup changé. La concurrence est plus féroce que jamais dans la région de Québec. «Avant, les militaires avaient moins de possibilités à part les Mess, raconte la gestionnaire PSP, Martine Cimon. Ils étaient plus nombreux à vivre sur la garnison, les salaires étaient moins élevés. Les Mess servaient à encourager la cohésion. De nos jours, tout le monde a sa voiture, peut se rendre à Québec pour participer à différentes activités.» Pour rapatrier les militaires, plusieurs sont d’avis qu’il faut offrir une meilleure gamme de divertissement dans les Mess. «Dans leurs commentaires sur les Mess, les militaires nous disaient souvent qu’il manquait de diversité dans les activités», soulève Mme Cimon. Le défi, selon elle, est «de ramener les militaires dans les Mess en leur offrant des activités qui vont être intéressantes et qui vont répondre à leurs besoins.» C’est le coordonnateur aux événements des Mess, un nouvel employé qui sera embauché début avril, qui héritera de cette mission. Il s’agira d’un spécialiste dans le domaine de la récréologie ou des événements dont le rôle sera d’organiser de nouvelles activités en étroite collaboration avec les comités des Mess. Les événements promettent de sortir des sentiers battus. «On aimerait mettre sur pied des activités où les quatre Mess pourraient se regrouper ensemble, et d’autres qui pourraient inclure les familles», signale Mme Cimon. «J’imagine très bien les quatre Mess s’unir afin d’organiser une grande fête familiale avec des jeux gonflables, des ‘‘beach party’’ ou même des expositions de voitures modifiées», donne en exemple le gestionnaire adjoint des PSP, Michel Lambert. Le plus difficile sera d’attirer la nouvelle génération de militaires. «Notre client a changé. Le soldat d’aujourd’hui est né dans les années 90 et il a participé à des missions de combat en Afghanistan. […] Pour que les jeunes se réapproprient leur Mess, il faut savoir s’adapter et offrir des activités qui les rejoignent», soutient M. Lambert. «Le temps est venu de passer aux années 2000, poursuit-il. Les années 1980 sont derrière nous, il faut penser autrement. Je crois que les militaires aussi veulent voir quelque chose de nouveau. On est rendu là.»

À partir de 194 168 $ Val-Bélair (Ambre)

418 520-2220


4

ADSUM, 27 MARS 2013

Le 5 Bn S du C – PHOTOS : CPL NICOLAS TREMBLAY, IMAGERIE VALCARTIER

transféré à la Brigade PAR PHILIPPE BRASSARD Journal Adsum

Le 5e Bataillon des services du Canada (5 Bn S du C) revient aux sources. Cette unité de soutien tactique a été officiellement transférée au 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC) le 20 mars lors d’une cérémonie présidée par le brigadiergénéral Richard Giguère, commandant du Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT). «Bon retour à la maison», a déclaré devant les membres du 5 Bn S du C réunis sur parade le colonel Stéphane Lafaut, commandant du 5 GBMC, après avoir accepté le transfert de l’unité sous ses commandes, marquant ainsi la fin d’un chapitre de huit ans au sein du 5e Groupe de soutien de secteur (5 GSS). Outre l’insigne du 5 GBMC qui viendra remplacer celui du 5 GSS sur l’uniforme de parade, ce transfert entraîne peu de changements au quotidien. «Pour les gens qui travaillent sur le plancher, on va continuer à remplir les mêmes tâches, les mêmes rôles, la même mission», souligne le lieutenantcolonel Yan Poirier, commandant du

Les membres de la troupe du 5e Bataillon des services du Canada ont paradé en habit de combat pour souligner le transfert officiel de leur unité sous le 5 GBMC, lors de la cérémonie qui s’est tenue à la bâtisse 367.

Au centre, le colonel Stéphane Lafaut, commandant du 5 GBMC, signe les parchemins officialisant le transfert du 5 Bn S du C sous son autorité, en présence du brigadier-général Richard Giguère, commandant du SQFT, et du colonel Sylvain Sirois, commandant du 5 GSS.

5 Bn S du C, ajoutant que les clients ne verront pas la différence. En fait, le changement sera surtout ressenti au sein du quartier général du 5 Bn S du C, qui répondra désormais au commandant du 5 GBMC pour les opérations, l’entraînement et les tâches. Plus grosse unité du SQFT en termes d’effectifs, le 5 Bn S du C compte présentement sur une équipe multidisciplinaire d’environ 1100 personnes – militaires réguliers et réservistes, et civils. «La mission première du 5 Bn S du C, c’est de générer des forces de services de soutien au combat, de soutenir les montées en puissance de la brigade et de fournir le soutien institutionnel», résume le lcol Poirier.

Le sénateur Dallaire à la rencontre des vétérans PAR PHILIPPE BRASSARD Journal Adsum

Le lieutenant-général à la retraite et sénateur Roméo Dallaire était de passage sur la Garnison Valcartier le 11 mars pour recueillir des informations sur le terrain, dans le cadre de ses fonctions de président du sous-comité sénatorial des anciens combattants. Accompagné des sénateurs Donald Plett et Dennis Dawson et d’une équipe de recherchistes, le sénateur Dallaire a visité Québec dans le cadre d’une tournée de plusieurs villes-garnisons canadiennes pour le sous-comité sénatorial des anciens combattants, qui est en charge de l’étude des lois et de problématiques plus spécifiques touchant les vétérans. Le but de la visite était de rencontrer des anciens combattants et aussi des nouveaux vétérans, «pour voir comment

– PHOTO : SGT JEAN-FRANÇOIS NÉRON, IMAGERIE VALCARTIER

Le lieutenant-général à la retraite et sénateur Roméo Dallaire discute avec le caporal-chef Yann Gauthier, technicien médical au 3 R22eR, dans le cadre de sa visite. Aussi sur la photo, le sénateur Dennis Dawson.

Neuville

20 MINUTES DE QUÉBEC

PRIX SPÉCIAUX 16, 17 MARS, 27 ET 28 AVRIL

(418) 849-0066 200, chemin des Lacs, Lac-Beauport Internet: http://www.erabliere-lac-beauport.qc.ca

NS MUSICIEIMAUX N PETITS A

MENU SERVI À VOLONTÉ • Soupe aux pois • Pain canadien • Fèves au lard • Pâté à la viande • Omelette au four • Oreilles de crisse • Jambon et saucisse • Patates en robe des champs • Salade de choux • Marinades • Crêpes avec sirop d’érable • Grand-père au sirop d’érable

BREUVAGES Adultes: Thé, café Enfants: Lait, jus

www.cabaneleclerc.ca info@cabaneleclerc.ca 1289, 2e Rang Ouest, Neuville sortie 281 Sud, autoroute 40 Ouest

418-876-2812 • 418 873-2333

Repas et tire à volonté ACTIVITÉS ET ANIMATION

VENE

Z

• Dégustation de tire sur neige VOUS • Produits de l’érable en vente AMU SER! • Musique d’ambiance et danse • «Sleigh-ride» • Mini-fermette • TERRAIN DE JEUX • CONCOURS DE GODENDART

Membre ARCSQ

• Réservation de groupe jusqu’à 200 personnes • Animation sur place • Musée de l’érable • Camp du Trappeur • Repas servis à volonté • Sports & jeux • Réservez dès maintenant • Cabane à sucre mobile 1.00$/palette • À 15 minutes de Québec

• Tire sur neige • Tour de poney $ • Animation et danse • Raquette disponible • Promenade à chevaux • Réception en tout genre • Épluchette de blé d’inde

Chaleur et Tradition

223, route Grand Capsa, Pont-Rouge

418 873-2164 • 418 663-6520 www.mart-l.ca

Le bataillon fournit un éventail de services de soutien essentiels aux opérations d’une armée, tels que le transport, l’approvisionnement, le mouvement, la maintenance, la poste, l’habillement, le dépôt des munitions, la gestion des déchets, etc. De l’Afghanistan aux entraînements hors base, en passant par le soutien en garnison, le 5 Bn S du C évolue sur tous les fronts. «Pour tout ce qui passe au SQFT, on a des gens du bataillon de services qui sont impliqués», soulève le lcol Poirier, pour qui le transfert au 5 GBMC vient notamment «reconnaître qu’on est une unité opérationnelle», «des soldats d’abord».

on prend soin de la nouvelle génération de vétérans, tant du côté du ministère de la Défense que des Anciens combattants», explique le sénateur Dallaire. Les sénateurs ont d’abord visité le centre de coordination des Anciens combattants à Sainte-Foy et la Clinique TSO de Loretteville. À Valcartier, ils ont rencontré des vétérans du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment blessés en service. Ils ont également discuté de procédures avec les membres de l’Unité interarmées de soutien du personnel (UISP) et parlé d’évolution avec l’équipe du Centre de la famille Valcartier. La journée s’est conclue par un souper avec des vétérans hébergés à la Maison Paul-Triquet. «C’était extrêmement éducatif pour le comité et aussi très utile pour aller chercher des informations qu’on ne peut jamais acquérir à Ottawa en faisant seulement venir des témoins», souligne Roméo Dallaire. «De pouvoir parler à la troupe et aux employés, et de recevoir des réponses à nos questions en région, ça nous donne une perspective qui nous permet d’aller beaucoup plus loin dans nos analyses des problématiques.» Sans pouvoir entrer dans les détails, le sénateur Dallaire confirme que les informations recueillies serviront à éclairer plusieurs études, portant entre autres sur la Nouvelle Charte des Anciens combattants et sur la transition des vétérans en service à la vie civile. «Ça nous amène à des recommandations de la part du sénat au gouvernement», informe le lieutenant-général à la retraite, précisant que ces recommandations sont souvent considérées par les ministres lorsque vient le temps de prendre des décisions. En guise de conclusion, le général Dallaire mentionne que les services offerts dans la région de Québec, sans être parfaits, sont «drôlement bien structurés pour répondre aux besoins». «C’est exemplaire», dit-il.


5

ADSUM, 27 MARS 2013

«En terrain miné» : découvrir l’homme derrière l’uniforme PAR PHILIPPE BRASSARD Journal Adsum

Il est un soldat de Valcartier déployé en Afghanistan. Elle est une romancière qui se dit pacifiste. Dans le livre En terrain miné, qui retrace leur correspondance en temps de guerre, le caporal Patrick Kègle, maître-chevrier à la Citadelle de Québec, et la romancière Roxanne Bouchard lèvent le voile sur la réalité du soldat en mission. Pendant un déploiement à Kaboul en 2004, le cpl Kègle, fantassin au Royal 22e Régiment, envoie un message de remerciement à un groupe folklorique québécois qu’il écoute pour se rappeler son coin de pays. Conjointe d’un des chanteurs du groupe et romancière, Roxanne Bouchard lui répond sans détour qu’elle est «antimilitariste» et questionne le bien-fondé de la présence militaire canadienne en Afghanistan. «À l’époque, je ne savais pas vraiment ce que c’était d’être antimilitariste. J’étais plutôt contre le fait qu’on porte des armes à feu pour régler des conflits», une «pacifiste», explique Roxanne en entrevue avec l’Adsum, qui reconnaît que cette vision s’appuyait sur une méconnaissance «populaire» du rôle du soldat. Loin d’être insulté par la réaction de sa nouvelle interlocutrice, Patrick décide plutôt de la confronter à sa réalité de soldat en mission. «J’ai voulu lui expliquer ce qu’on faisait sur le terrain, lui raconter l’Afghanistan à travers mes yeux de père de famille et de bon gars», souligne le cpl Kègle. «J’ai voulu montrer

a voulu remettre les pendules à l’heure. «Je lui ai expliqué que ce sont des humains qui portent l’uniforme […] En Afghanistan, il y avait un feu à éteindre et c’est nous qu’on envoyait.» Sensible aux témoignages de Patrick, Roxanne a dit avoir évolué dans sa vision. «Il m’a appris le quotidien du soldat et le quotidien des gens en Afghanistan», dit celle qui - PHOTO : MATHIEU RIVARD saisit mieux le rôle Roxanne Bouchard et le caporal Patrick Kègle échangent sur la réalité du soldat en de l’armée. «Oui, il mission dans le livre En terrain miné. y a des peuples qui que le soldat sur le terrain, peu importe sont tellement opprimés qu’on n’a pas le la mission, il va faire de son mieux. Que choix de porter des armes pour amener les soldats sont des gens bons dans la la paix. Je crois encore qu’il y a d’autres vie», soutient-il, ajoutant que «l’armée options, mais contre moi-même je suis reflète la société». obligée d’être réaliste», soutient-elle. Un dialogue amical et profond s’insÀ travers cette correspondance qui talle entre les deux personnes. Tandis aura duré neuf ans, Roxanne apporte que Patrick raconte les dangers de ses même un peu de réconfort à Patrick opérations, ses patrouilles près des lorsque celui-ci est confronté à des champs de mine ou la perte d’un frère moments plus difficiles en cours de misd’armes, Roxanne découvre l’homme sion, en lui racontant des tranches de derrière l’uniforme. «Ce qui m’a surpris sa vie quotidienne au Québec.  «C’était dans le discours de Patrick, c’est que les pour lui faire du bien, pour le faire rire», soldats eux-mêmes se décrivent comme signale Roxanne. «C’était une forme pacifistes. Pour moi, ça ne faisait aucun d’accompagnement dans sa mission.» sens», confie la romancière, avouant que Ces tranches de vie ont permis à ses préjugés ont été chambardés. Patrick d’oublier les tracas de la mission. «Au départ, elle était braquée, tout «Ce sont des moments qui me rameétait politique», souligne le cpl Kègle, qui naient chez moi, qui me disaient que la

GAGNEZ UN EXEMPLAIRE

DU LIVRE Courez la chance de gagner une copie du livre «En terrain miné». Pour participer à notre concours, il suffit de transmettre votre nom et votre numéro de téléphone (jour) avant le 11 avril à l’adresse suivante : +adsum@forces.gc.ca . Une gracieuseté des éditions VLB.

vie est belle. Ça me donnait du positif», souligne le militaire. Roxanne, en plus de découvrir un ami, a été comblée sur le plan intellectuel. «Cette correspondance m’a forcée à m’ouvrir sur un monde auquel je serais peut-être restée fermée», dit la romancière, qui a décidé de publier le livre En terrain miné afin de partager cette expérience avec le grand public. Depuis le passage des deux auteurs à l’émission Tout le monde en parle le 17 février, le livre connaît d’ailleurs un succès inespéré. «On ne s’attendait pas à un tel engouement», avoue le cpl Kègle, disant recevoir beaucoup de témoignages positifs. «Des mères de soldats décédés m’écrivent pour me dire que le livre a mis un baume sur leur cœur», dit le militaire. «Si ce livre peut permettre à des gens de comprendre un peu mieux ce qu’on vit comme militaires, j’aurai atteint mon but», conclut-il.


6

ADSUM, 27 MARS 2013

La compagnie Para survit! PAR LE SOLDAT DANY TRUDEL Peloton 2, compagnie A, 3e Bataillon, Royal 22e Régiment

La compagnie A du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment (3 R22eR) a effectué avec succès un exercice de survie du 18 au 21 février. Dès leur arrivée sur les lieux, les soldats ont commencé à construire leurs abris. Certains l’ont fait seuls, d’autres en équipe de deux et certains ont opté pour des appentis de section. Le choix d’un site tient compte de plusieurs facteurs, tels que la météo, la direction des vents et la proximité des cours d’eau. Tous ont opté pour des branches de sapin comme isolant, autant pour blo-

– PHOTOS : CPL J.E.M.R. MOUSSEAU, CIE A, 3 R22ER

L’adjudant-maître Sébastien Roy montre le produit d’une bonne pêche.

quer le froid provenant du sol que la neige qui allait tomber prochainement. Le poste de commandement du peloton 2 s’est tout de suite mis à l’œuvre pour construire son «quimzee» puisque la neige n’était pas au rendez-vous.

NOUVELLE EXPRESS La mission du Canada au Mali encore prolongée L’avion militaire canadien CC-177 Globemaster envoyé au Mali pour soutenir les troupes françaises poursuivra sa mission aussi longtemps qu’il le faudra, a annoncé le 14 mars le premier ministre Stephen Harper. Depuis janvier, l’avion militaire fournit un appui logistique aux Français pour le transport de personnel et d’équipement entre la France et la capitale du Mali, Bamako, afin de soutenir la lutte contre des groupes extrémistes armés qui sévissent au nord de ce pays

- PHOTO : CPL MELISSA SPENCE, CAMÉRA DE COMBAT DES FC

d’Afrique. Il s’agit d’une deuxième prolongation pour la mission canadienne qui devait s’achever le 15 mars.

COURS DE MOTO

418 688-2221

5 ANS 10 ANS

2.84% 3.69%

*Certaines conditions s’appliquent, hypothèque résidentielle standard.

SERVICE GRATUIT • RAPIDE • EFFICACE • 7/7 JOURS

Mario Boilard,

École accréditée Association québecoise du transport et des routes 1379 chemin Ste-Foy, Québec

la journée suivante a été consacrée à la recherche et à la coupe de bois, en prévision des nuits à venir. La température a grimpé jusqu’à 0 degrés Celcius environ, ce qui a posé problème puisque la neige fondante mouillait l’équipement et les vêtements. Le dernier soir, après souper, le commandant et le commandant adjoint de la compagnie A ont rassemblé leurs membres autour d’un gros feu pour discuter un peu de l’exercice, raconter des anecdotes et partager leurs impressions. Au matin de la dernière journée, tous ont démonté leurs abris et se sont dirigés vers la cabane de survie pour profiter d’un petit café et d’un déjeuner chaud avant le retour au bataillon. L’exercice a été très apprécié et s’est avéré une expérience enrichissante, autant pour les connaissances acquises que pour la cohésion de la compagnie.

 ACHAT  RENOUVELLEMENT  PRÉ-AUTORISATION  REFINANCEMENT

PRATIQUE

ÉCOLE DE CONDUITE CENTRE-VILLE INC.

Par contre, les abris n’étaient pas la seule priorité : préparer un endroit pour le feu et aller chercher du bois, de l’écorce et de petites branches constituaient des tâches tout aussi importantes. Malgré les ouï-dire, le secteur 29 ne s’est pas révélé un excellent secteur pour poser des collets à lièvres… Plusieurs y sont allés pour la pêche sur glace et le résultat fut très apprécié et goûteux! C’est donc avec plusieurs truites que les fantassins se sont rassasiés au coin du feu. Le caporal David Robitaille a réussi à sortir un poisson de 900 grammes avec une canne à pêche improvisée. Les fantassins ont passé le temps en coupant du bois, en perfectionnant leurs abris, en gardant le feu allumé et en allant pêcher. Certains ont eu de la difficulté à trouver assez de bois pour passer la première nuit. On les a entendus couper du bois pendant plus de la moitié de la nuit. Par conséquent,

VOTRE HYPOTHÈQUE, C’EST MON AFFAIRE!

COURS

PLACE FLEUR DE LYS

Le sergent Pierre Brouillette et le soldat Guillaume Roy profitent du couvert de leur abri.

Notaire mboilard@notarius.net

418 842-4448 418 875-1671

WWW.BOILARDRENAUD.COM

Cathy Vachon, Courtier immobilier hypothécaire cvachon@multi-prets.com

T. 418-208-PRÊT (7738) «PARTOUT AU CANADA»

Déployez vos possibilités hypothécaires!


ADSUM, 27 MARS 2013

7


8

ADSUM, 27 MARS 2013

Réaménagement des effectifs de la Fonction publique : bonne nouvelle Les syndicats ont obtenu du Secrétariat du Conseil du Trésor qu’il indique sur le relevé d’emploi «compression du personnel» plutôt que «départ volontaire». Grâce à l’intervention de l’AFPC et des autres syndicats de fonctionnaires fédéraux (IPFPC et ACEP), le Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) a fini par accepter que le plan de réduction du déficit adopté par le gouvernement conservateur est un programme de réduction des effectifs. Les relevés d’emploi de plusieurs milliers d’anciens fonctionnaires porteront maintenant le code G, qui remplacera le code E (celui du départ volontaire) qu’on leur avait tout d’abord attribué. Le code G indique qu’un employé quitte son travail en raison d’une «compression du personnel». Ce changement,

rétroactif à avril 2012, s’applique aux personnes qui choisissent une mesure de soutien à la transition (options B ou C de l’Appendice sur le réaménagement des effectifs), qui quittent à la suite d’un processus d’échange de postes ou qui se portent volontaires pour une mise en disponibilité afin de protéger l’emploi d’un collègue.  Ce changement ne s’applique pas aux personnes qui ont pris leur retraite, ont démissionné ou ont cessé d’être employées pour une autre raison. FAIRE LE SUIVI À SERVICE CANADA L’AFPC fait des pressions pour que les nouveaux relevés d’emploi soient émis le plus vite possible. Le SCT a demandé aux ministères de modifier les dossiers en conséquence. Quand vous recevrez votre relevé d’emploi, présentez-le à Service Canada, même si votre demande a déjà été refusée. 

Dans ce cas, faites appel et demandez à Service Canada ce qu’il faut faire quand vous présentez un nouveau relevé d’emploi. N’abandonnez pas votre appel jusqu’à ce qu’on vous confirme que le nouveau relevé d’emploi a été accepté. Si votre demande a été refusée et que vous n’avez pas fait appel (par exemple, si l’échéance pour les appels est passée), faites une nouvelle demande avec votre nouveau relevé d’emploi. ADMISSIBILITÉ À L’ASSURANCE-EMPLOI Le nouveau relevé d’emploi signifie que les membres de l’AFPC et les autres fonctionnaires fédéraux qui ont perdu leur emploi à cause d’un plan de réduction des effectifs sont désormais admissibles à l’assurance-emploi. Cependant, les circonstances individuelles peuvent varier. Si votre relevé

d’emploi indique que vous avez démissionné, il sera difficile d’obtenir de l’assurance-emploi, car les gens qui quittent volontairement leur emploi n’ont pas droit aux prestations. L’AFPC a tiré la sonnette d’alarme sur ce problème auprès du Comité national consultatif sur la gestion des effectifs, après avoir appris que plusieurs ministères entraient le code E sur les relevés d’emploi des fonctionnaires qui quittaient leur poste en raison d’une compression du personnel. Ce code était utilisé spécifiquement pour les employés ayant choisi une mesure de soutien à la transition [option (b)] ou l’indemnité d’études [option (c)]. Les syndicats disent que les employés qui quittent leur emploi selon les termes de l’entente sur le réaménagement des effectifs le font dans le cadre d’un programme de réduction des effectifs reconnu par l’assurance-emploi comme raison légitime pour demander des prestations. Source : site Web de l’Alliance de la Fonction publique du Canada

AVIS : FERMETURE DES GUÉRITES D’ACCÈS SECONDAIRES LA NUIT

CAMELOT

Prendre note qu’à partir du 1er avril 2013, les guérites d’accès secondaires de la Garnison Valcartier, situées près des unités de logements résidentiels et du boulevard Valcartier, seront fermées en permanence la nuit de 21 h à 5 h. Toutefois, la guérite principale restera ouverte en tout temps (24 heures sur 24, 7 jours sur 7). La fermeture des guérites aura des conséquences sur le trajet et l’horaire des autobus du RTC sur la garnison. Un avis à l’intention des usagers du RTC détaillant ces changements sera diffusé dès que possible. Bien que ces fermetures puissent entraîner des désagréments pour certains usagers, elles s’inscrivent dans le plan global du 5 GSS afin de trouver des solutions aux réductions des coûts d’opérations sur les bases militaires imposées par l’Armée. Pour toute question, veuillez communiquer avec Stéphan Boivin, officier d’affaires publiques du 5 GSS, au 418 844-5000, poste 7146.

RECHERCHÉ Tu aimerais te faire de l’argent de poche? Tu es responsable et travaillant? Donne ton nom pour devenir camelot au journal Adsum.

Appelle Annie Marshall au 418 844-5000, poste 5598.

2013 - FORD ESCAPE SE, 4X4 PDSF Rabais Prog Recycler*

PRIX DALTON N LOCATIOS 36 MOI /an

m 16 000 k 0$ Cash 200 Photo à titre indicatif

Rabais de 10% sur pièces et accessoires pour tous les militaires

30 899$ -1 654$ -1 000$ $**

28 245

• Moteur 1.6 litre • Automatique • 6 vitesses • Vitre/Verrouillage/ Rétroviseur électrique

296 /mois** $

* Certaines conditions s’appliquent, détails sur place. ** Transport, manutention et taxe d’accise inclus. Taxes en sus.

SPÉCIAL D’OUVERTURE** « EN PRIME : un tirage au sort pour un crédit voyage qui sera tiré parmi tous les acheteurs du mois de février, mars et avril. »

RÉCIPIENDAIRE DU PRIX DU PRÉSIDENT EN 2011 pour la 16e fois, en raison de l’excellence du service à la clientèle

605, Côte Joyeuse, Saint-Raymond de Portneuf

(Seulement à 30 minutes de Québec!)

418.337.2256 | www.daltonford.com


9

ADSUM, 27 MARS 2013

Démonstration de l’évaluation FORCE à Valcartier PAR PHILIPPE BRASSARD Journal Adsum

Le 12 mars, les membres de l’équipe de commandement du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC) et ses unités affiliées ont participé à une démonstration de l’évaluation FORCE, la nouvelle norme minimale de condition physique des Forces canadiennes. Encadrés par l’équipe de conditionnement physique des Programmes de soutien du personnel (PSP), les membres de la chaîne de commandement de Valcartier ont pu essayer les quatre nouvelles épreuves de FORCE : le soulèvement de 30 sacs de sable de 20 kilos, la course-navette intermittente avec charge, la course précipitée sur 20 mètres et la traction de sacs de sable. La course précipitée sur 20 mètres, qui demande au militaire d’alterner entre le sprint et la position couchée à des intervalles de 10 mètres, s’est révélé la plus difficile avec une norme de seulement 51 secondes. Un peu de pratique sera de mise. En général, la nouvelle évaluation semble toutefois correspondre aux attentes. «Le test s’est fait relativement bien, on a atteint les standards», indique le colonel Stéphane Lafaut, commandant du 5 GBMC. «L’ancien test EXPRÈS des FC misait énormément sur le cardiovasculaire, mais il était plutôt inégal dans le sens où on demandait des standards différents selon les

L’adjudant-chef David Tofts fait l’épreuve de coursenavette intermittente avec charge, qui inclut 10 courses-navettes consécutives de 20 mètres en alternant une fois avec un sac de sable de 20 kilos et une fois à vide, sur une distance totale de 400 mètres.

tranches d’âge et le sexe», compare le colonel. «Le nouveau test vient toucher à plus de muscles, plus de capacités, et ça se rapproche réellement des tâches que le militaire est appelé à accomplir sur le terrain, en déploiement outre-mer ou dans une opération domestique.»

NOUVELLE EXPRESS Le NCSM Regina a terminé sa mission dans la mer d’Oman La frégate canadienne NCSM Regina a regagné son port d’attache d’Esquimalt en Colombie-Britannique après une mission de sécurité maritime de huit mois dans la mer d’Oman au sein d’une flotte multinationale. Le navire opéré par un équipage de 225 personnes avait quitté Esquimalt le 3 juillet der-

nier pour prendre la relève du NSCM Charlottetown dans les eaux du MoyenOrient. La frégate a mené des opérations de sécurité et de contre-terrorisme dans la mer d’Oman, le golfe d’Aden, le golfe d’Oman et l’océan Indien, notamment contre les pirates qui sont nombreux à commettre des crimes tels que des kidnappings, des vols ou du trafic d’armes dans cet axe maritime très fréquenté.

– PHOTOS : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM

Le major Anny Fredette de la 5 Amb C effectue l’épreuve de traction des sacs de sable, qui nécessite de transporter un sac de sable de 20 kilos tout en traînant quatre autres sacs sur le sol sur une distance de 20 mètres, sans interruption.

En matière de conditionnement physique, l’évaluation FORCE est «le plus grand changement des 35 dernières années au sein des Forces canadiennes», souligne le directeur du programme de conditionnement physique et sports des PSP de Valcartier, Simon Toupin. «Ça touche tout le monde, sans exception», soutient-il, rappelant que le test n’est pas rattaché à un groupe particulier. «C’est un test unique à la grandeur du Canada, peu importe l’âge, le sexe, la grandeur ou le poids de la personne.» Selon M. Toupin, les nouvelles épreuves sollicitent des capacités physiques beaucoup plus représentatives des tâches opérationnelles à exécuter que les tests précédents. «On demande au soldat d’être fort sur le plan physique et musculaire», souligne-t-il. Alors que le test EXPRÈS exigeait surtout d’avoir un bon VO2 Max (con-

sommation d’oxygène maximale), le nouveau test ne s’y attarde presque plus. «Oui, les pulsions cardiaques s’élèvent en raison de la force énergétique demandée, mais ça va chercher beaucoup plus les capacités musculaires et l’endurance physique que le VO2 Max», explique M. Toupin, qui encourage les militaires à se familiariser avec les nouvelles épreuves pour ne pas avoir de surprise lorsque l’évaluation FORCE entrera en vigueur le 1er avril 2014. Il invite les militaires à faire appel aux moniteurs PSP pour des programmes d’entraînement personnalisés ou de groupes en vue du test. «Notre équipe est là pour les encadrer et les soutenir au plan du protocole, leur servir de référence. Si les militaires ont un problème ou une question par rapport au test, il suffit de nous appeler.» Pour plus d’information sur l’évaluation FORCE : 418 8445000, poste 6534 ou www.aspfc.com/programmeFORCE


10

ADSUM, 27 MARS 2013

Le CCMSE veille à l’état opérationnel des véhicules et de leurs équipements PAR LE CAPORAL JEAN-PHILIPPE CÔTÉ Centre de coordination et de mise en service de l’équipement

Le Centre de coordination et de mise en service de l’équipement (CCMSE) a été créé il y a huit ans. Sa mission est de s’assurer que tous les véhicules et les équipements qui sont échangés entre les unités des différents secteurs de l’armée de terre soient en «classe S», ce qui veut dire qu’ils doivent être disponibles et opérationnels. Pour ce faire, plusieurs corps de métiers doivent unir leurs forces, tels que les techniciens en véhicule, en approvisionnement, en communication, en armement et en électronique d’optronique. Tous ces techniciens doivent procéder à une inspection minutieuse du véhicule. Notre organisation est divisée en deux groupes distincts. Le premier groupe est dirigé par le 5e Bataillon des services du Canada. Il s’occupe de toutes les activités reliées aux branches du Génie électrique et mécanique et de la logistique, incluant la vérification

des listes d’équipements à l’intérieur des véhicules. Le second groupe, sous le contrôle du Quartier général et Escadron des transmissions (QGET), s’occupe des systèmes de communications des véhicules. En plus d’effectuer des inspections, le CCMSE appuie et exécute les projets que l’Armée assigne au Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT). Au cours des dernières années, la troupe CCMSE du QGET a été occupée par les projets de remplacement du GPS par le DAGR et de la Version de

capacité 2 (VC-2). Présentement, elle travaille principalement sur la mise à jour de tous les véhicules de dépannage des techniciens en communications de la brigade. De plus, le projet «LCSS LE» a débuté en janvier. Il consiste à prolonger la durée de vie du système de communications dans les véhicules de l’Armée. Lié au projet «LAV UP», les tâches du CCMSE pour le «LCSS LE» consistent à envoyer des équipes volantes, composées de deux employés civils à contrat et d’un technicien militaire, au sein des secteurs de l’Atlantique, du Québec et du Centre pour inspecter et certifier la fonctionnalité des VBL avant de procéder à la désinstallation du système de communications. Une fois démonté, un inventaire complet du système est effectué pour s’assurer que toutes les composantes électroniques s’y trouvent. Lorsque l’inventaire est terminé, l’équipement est rapatrié au bâtiment 7 de la Garnison Valcartier pour être lavé et trié. Le tri consiste à inspecter et à séparer les articles en trois, c’est-à-dire ceux qui seront réutilisés, ceux qui seront modifiés pour les nouveaux VBL III et ceux qui seront retournés dans le système d’approvisionnement.

Bien que le CCMSE ait une fonction beaucoup plus institutionnelle que les unités de campagne qu’il soutient, il joue un rôle important dans les missions telles que l’opération HESTIA en inspectant et en effectuant la maintenance appropriée de la flotte de véhicules et des équipements qui s’y rattachent pour assurer l’état opérationnel du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada et de ses unités affiliées.

COURS D’OPÉRATEUR EN RENSEIGNEMENT TACTIQUE PAR LE CAPORAL SIMON LECLERC EN COLLABORATION AVEC L’ARTILLEUR FRANÇOIS LAFRANCE Respectivement opérateurs en renseignement tactique au 1 R22eR et au 5 RALC

C’est du 14 janvier au 1er mars que le cours d’opérateur en renseignement tactique s’est déroulé. Des membres de plusieurs unités ont acquis de l’expertise dans les domaines de l’orientation, de la recherche, de l’exploitation et de la diffusion de l’information. Pendant près de cinq semaines, la théorie a prédominé, ce qui leur a permis d’acquérir les bases nécessaires à la formation. La majeure partie du cours s’est déroulé à l’aide d’outils informatiques. Pendant le cours, les stagiaires ont dû user de leur franc-parler (ou bien le développer), car ils ont dû donner plusieurs présentations portant sur les différentes pièces d’armes et les situations actuelles aux quatre coins du globe. À tour de rôle, plusieurs invités, du spécialiste en imagerie jusqu’à l’opérateur en renseignement tactique, ont rendu visite aux candidats. Ils leur ont expliqué en quoi consistait leur travail, mettant en lumière les similitudes et l’interaction entre le renseignement et les unités de combat au sein du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada. Une fois la théorie terminée et validée par de nombreux tests et contrôles, un autre défi attendait les stagiaires  : l’évaluation finale. Pendant cet exercice de deux semaines, les candidats ont pu mettre en pratique la théorie apprise, établir des liens, développer leur sens de la déduction et acquérir un intérêt pour le monde complexe du renseignement. L’évaluation finale consistait en un scénario typique de ce qu’on retrouvait en terrain opérationnel en Afghanistan ces dernières années, avec une légère touche actuelle. Tous les candidats étaient évalués en fonction du poste différent qu’ils occupaient quotidiennement. Divisés en petits groupes, nommés des syndicats, ils devaient simuler et gérer leur propre cellule de renseignement. Leadership, contrôle de soi et professionnalisme étaient les mots d’ordre afin de garder une bonne coordination dans chacun des syndicats. Pour occuper un poste d’opérateur en renseignement tactique, il est primordial d’être capable de communiquer l’information pertinente le plus rapidement possible, de manière convaincante ainsi qu’au bon moment. La réussite d’une mission dépend grandement du renseignement. Le commandant doit être informé en tout temps de la situation actuelle. C’est pourquoi il est essentiel de posséder et maintenir un haut niveau de collation pour informer l’étatmajor de ce qui se passe sur le champ de bataille. «Connais ton ennemi et connais-toi toi-même, même avec cent guerres à soutenir, cent fois tu seras victorieux.» (Sun Tzu, L’art de la guerre)


11

ADSUM, 27 MARS 2013

Nouveaux membres de l’Ordre du mérite militaire Le gouverneur général du Canada, David Johnston, a accueilli 50 nouveaux membres au sein de l’Ordre du mérite militaire, lors d’une cérémonie d’investiture tenue le 5 mars à Rideau Hall, à Ottawa. Parmi les récipiendaires figurent deux militaires du Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT).

Créé en 1972, l’Ordre a pour but de souligner le service méritoire et le dévouement exemplaire des membres des Forces armées canadiennes. Les récipiendaires sont reçus dans l’Ordre selon trois grades  : Commandeur (C.M.M.), Officier (O.M.M.) et Membre (M.M.M.).

NISSAN SENTRA SPEC-V

14 49 995 95$

V ÉHICULE CER T IFIÉ

2 2010 010

2010 2010

Nu2868a - manuel - 47 287 km

13967-12a - manuel - 37 756 km

NISSAN ROGUE S

NISSAN CUBE SL V ÉHICULE CER T IFIÉ

Le lieutenant-colonel Christian St-Pierre du Collège militaire royal de St-Jean, s’est vu offrir le grade de Membre de l’Ordre.

1406912a - automatique - AWD - 60 700 km

NISSAN VERSA S

73 321 21$

PAR LE MAJOR S. HUDON EN COLLABORATION AVEC LE CAPITAINE M. HUDON Commandants adjoints respectivement de l’Équipe de mentorat 2 et l’Équipe de mentorat 1, CCMS Camp Blackhorse

Nu2752 - manuel - 71 058 km

NISSAN SENTRA SPEC-V V ÉHICULE CER T IFIÉ

V ÉHICULE CER T IFIÉ

NISSAN ALTIMA 2.5 SL

V ÉHICULE CER T IFIÉ

15 9 995 95$

V ÉHICULE CER T IFIÉ

20 2009 09

2009 20 09

Nu2761 - manuel - 50 097 km

Nu2862 - automatique - 63 818 km

NISSAN ALTIMA 2.5 S

1 10 09 911 11$

V ÉHICULE CER T IFIÉ

2008 20 08

NISSAN XTERRA OFF ROAD

19 9 995 95$

V ÉHICULE CER T IFIÉ

2008 2008

13510 -12a - automatique - 70 110 km

13872-12a - automatique - 60 120 km

HYUNDAI SANTA FE

MA ZDA 3

14 49 995 95$

NISSAN SENTRA

10 9 995 95$

14 460 -13a - automatique - 5 2321 km

NISSAN SENTRA

89 911 11$

colonel Roch Pelletier en provenance du Camp Phoenix et le lieutenant-colonel Bruno Turmel du Camp Eggers. De plus, plusieurs sous-officiers canadiens ainsi que quelques officiers britanniques courageux se sont joints à l’événement. L’esprit de compétition était évidemment au rendez-vous et le désir d’obtenir la victoire était palpable chez tous les tireurs. En guise de conclusion, cet événement a été bénéfique pour tous, offrant de l’entraînement de tir au pistolet et une occasion de se rassembler dans une ambiance de saine compétition. Les deux occasions de compétition ont révélé que le meilleur tireur n’est ni un membre du rang, ni un collègue britannique dans le petit échantillon de tireurs… heureusement! Espérons maintenant que les résultats seront compétitifs avec ceux du reste du Canada!

V ÉHICULE CER T IFIÉ

20 2009 09

Nu2863 - manuel - 45 062 km

Les tireurs ont exécuté leurs tirs dans plusieurs positions, dont celle assise. En commençant par la droite : major Marie-Josée Desroches, major Sylvain Hudon, capitaine Porter, lieutenant-colonel Bruno Turmel, colonel Roch Pelletier, major Geneviève Bertrand, lieutenant Jocelyn Roy et capitaine Mike Vachon.

89 911 11$

Nu2816 - manuel - 34 602 km

2 2010 010

– PHOTO : FORCES CANADIENNES

14221-13a - automatique - 28 076 km

2008 2008

15 9 995 95$

Fidèles à leurs traditions et en l’honneur de leurs héros disparus, même en Afghanistan, les officiers du Royal 22e Régiment (R22eR), ont participé à la compétition de tir au pistolet Piuze.

V ÉHICULE CER T IFIÉ

NISSAN VERSA S

V ÉHICULE CER T IFIÉ

20 2008 08

PIUZE EN AFGHANISTAN

14 4 995 995$ 2010 2010

2 2010 010

La compétition de tir Piuze est composée de sept épreuves de tir. Le but de cette compétition est de stimuler l’esprit de corps et la camaraderie chez les officiers du R22eR, tout en encourageant l’expertise du tir au pistolet. La compétition tire son nom du sergent Yvon Piuze qui, pendant la Deuxième Guerre mondiale, a permis à ses pairs de prendre San Martino en démontrant un courage manifeste en présence de l’ennemi. À Kaboul, l’événement a été tenu sur l’un des champs de tir des secteurs d’entraînement près du Camp Blackhorse, et a été organisé par les équipes d’entraînement et de mentorat 1 (major J.F. Gauvreau) et 2 (major W. Girard) du Centre de consolidation des unités. Tous se sont appliqués pour que la compétition soit une réussite malgré les impératifs opérationnels. La plus importante contrainte qu’ont dû surmonter les équipes de mentorat responsables d’organiser l’événement a été le maintien de la protection de la force. Grâce à des mesures de sécurité rehaussées autour du champ de tir, les tireurs ont pu tirer du pistolet dans les mêmes conditions que les autres tireurs qui participaient à la compétition et ainsi optimiser leurs chances de succès. Même si, en raison des contraintes du théâtre, tous les membres du R22eR déployés sur l’OP ATTENTION n’ont pu participer à l’événement, plusieurs officiers provenant des autres camps ont répondu à l’invitation, incluant le

V ÉHICULE CER T IFIÉ

– PHOTOS : CPL ROXANNE SHEWCHUK, RIDEAU HALL

17 9 995 95$

Le brigadier-général Richard Giguère, commandant du SQFT et de la Force opérationnelle interarmées (Est), a été accueilli comme Officier de l’Ordre.

NISSAN VERSA

93 321 21$

V ÉHICULE NON CER T IFIÉ

2 2012 012

13356 -12a - manuel - 30 053 km

18 9 995 95$

V ÉHICULE NON CER T IFIÉ

2010 2010

14 490 -13a - automatique - AWD - V6 - 62 873 km

* Voir tous les détails chez Einstein Nissan.

NISSAN À QUÉBEC ! 5250,, rue John Molson,, Québec 1 866 412-4869 | einsteinnissan.com


12

ADSUM, 27 MARS 2013

BLOC-NOTES

11 AVRIL CONFÉRENCE INTERACTIVE : HORTICULTURE Conférence présentant tout le nécessaire pour bien aménager sa platebande et ses fleurs afin d’être prêt pour l’été. Le jeudi 11 avril au Centre communautaire (bât. 87) de 18 h 30 à 20 h. L’activité est gratuite et s’adresse aux 16 ans et plus (places limitées). Réservation avant le 4 avril au 418 844-5000, poste 8143

13-14 AVRIL CLINIQUE AUTOMOBILE CENTRAIDE La clinique automobile du 5e Bataillon des services du Canada pour la cause de Centraide aura lieu les 13 et 14 avril de 8 h à 16 h à la bâtisse 110 de la Garnison Valcartier. Changement de pneus : pose et balancement à 7,50 $ par roue, ou balancement seulement à 3 $ la roue. Véhicules munis d’un système de moniteur de pression des pneus non acceptés. Lavage extérieur à 8 $, lavage intérieur à 15 $, lavage complet à 20 $. Lavage extérieur et cirage à 65 $ (avec rendez-vous). Cantine et barbecue sur place. Premier arrivé, premier servi. Info  : 418  844-5000, poste 5334 ou 5730. Pour prendre rendez-vous  : Mme Talbot, au 418  8445000, poste 5334. CENTRAIDE CAR CLINIC The car clinic of 5e Canadian Service Battalion for the cause of Centraide will take place on April 13th, and 14th, from 8 am till 4 pm in the building 110 of the Garrison Valcartier. Tire change, installation and balancing $7.50 a wheel, or balance only $3 a wheel. Car

41E ANNÉE, NO 19,

MERCREDI 27 MARS 2013 Le journal Adsum est une publication non officielle publiée un mercredi sur deux avec la permission du Commandant du 5e Groupe de soutien de secteur. Les opinions et les points de vue exprimés dans ce journal ne sont pas nécessairement ceux du MDN, des FC et de l’ASPFC/Personnel des FNP. TIRAGE : 5000 copies

with tire pressure monitor system will not be accepted. Car wash exterior $8, interior wash only $15, complete car wash only $20. Wash ext. and waxing $65 (with an appointment). Refreshments and BBQ on site. First come, first served. Information: 418 844-5000, ext. 5334 or 5730. To book an appointment: Mrs Talbot, 418 8445000, ext. 5334.

CHANCEUX EN CHOCOLAT! Eaden Chamard (photo de gauche), 6 ans, et Emerik Bélanger-Roy (photo de droite), 9 ans, sont les gagnants du concours de coloriage de Pâques du journal Adsum. Par quel bout commenceront-ils à manger leur gros lapin? Les paris sont ouverts! Les noms de nos deux chanceux ont été tirés parmi nos 74 participants. Merci au Metro de CANEX pour sa précieuse collaboration.

CONDITIONNEMENT PHYSIQUE MILITAIRES ET MEMBRES PSL ADULTES BIOMÉCANIQUE DE COURSE Analyse sur tapis roulant, détecter et corriger les erreurs. Intégration des techniques de course. Le 4 avril de 13 h 30 à 15 h 30 au Centre des sports de la Garnison Valcartier (bât. 516). Info : 418 844-5000, poste 6538. MUSCULATION Séance théorique et pratique sur la méthode d’entraînement FITT le 3 avril de 13 h 30 à 15 h 30 au Centre des sport de la Garnison Valcartier (bât. 516). Info : 418 844-5000, poste 3075. AQUAFORME PRÉNATAL ET POSTNATAL Entraînement aérobie et musculaire en piscine. Femmes enceintes ou retour d’accouchement. Cours donné avec ou sans le bébé. Tous les jeudis de 13 h à 14 h au Centre des sports de la Garnison Valcartier (bât. 516). Info : 418 8445000, poste 6538.

DIVERS COMPTOIR DES AUBAINES Le Comptoir des aubaines de SainteCatherine-de-la-Jacques-Cartier, situé au sous-sol de l’église (2, rue Jolicoeur), sera ouvert les samedis 13, 20, 27 avril de 13 h 30 à 16 h. Début mai, le comptoir sera ouvert le samedi 4 mai de 9 h à 16 h et le dimanche 5 mai de 9 h à 13 h. CASINO L’escadron 901 de Val-Bélair ainsi que le comité de parents vous invite à une soirée casino le 20 avril de 19 h à 23 h, au centre culturel Georges-Dor de Val-Bélair. Coût  : 20 $ en admission générale et 30 $ pour jouer au Texas Hold em (20 à 30 places). Il y aura des

prix de présence. Les profits iront à l’escadron pour de futures activités. CAUSERIES L’AIDANT vous offre d’assister à une causerie dans votre secteur ou lieu de travail, il suffit d’un minimum de 15 personnes. Choix de thèmes : Comment aider ses proches sans craquer?, L’art de vieillir en toute sérénité…, Comment démystifier les questions HOT sur le pardon?, Comment augmenter l’estime de soi? Durée  : 90 minutes, date à votre choix, nous nous déplaçons (possibilité de local à L’AIDANT). Coût  : 100$ + frais de transport. Les causeries sont données par M. Gilles Gosselin, psychothérapeute. Info  : Céline 418 627-5058, poste 230.

Prochaine parution du Bloc-note :

17 avril 2013 Soumettez vos suggestions d’activités au plus tard le 8 avril par courriel à +adsum@forces.gc.ca, par la poste (voir notre adresse dans l’encadré en page 12), ou par télécopieur au 418 844-6934.

ÉDITEUR : Colonel Sylvain Sirois, commandant 5 GSS RÉDACTRICE EN CHEF : Caroline Charest • Tél. : 418 844-5000, poste 5672 • Courriel : caroline.charest@forces.gc.ca JOURNALISTE : Philippe Brassard • Tél. : 418 844-5000, poste 6656 • Courriel : philippe.brassard@forces.gc.ca CONSEILLÈRE EN PUBLICITÉ : Isabelle Blouin • Tél. : 418 254-2448 • Courriel : iblouin-pubadsum@bell.net

er v u O

t

us o t à

!

Un club sportif qui a pour mission de promouvoir la santé et le plaisir par l’entraînement.

COMMIS D’ADMINISTRATION : Annie Marshall • Tél. : 418 844-5000, poste 5598 • Courriel : annie.marshall@forces.gc.ca INFOGRAPHISTE : Philippe Dionne-Raymond • Tél. : 418 844-5000, poste 6656 • Courriel : production_journalvalcartier@videotron.ca Toute correspondance doit être adressée à la rédactrice en chef. Les demandes de publication doivent être acheminées par courrier électronique à +adsum@forces. gc.ca. Soumettre les textes en format Word et les photos en jpg. La rédactrice en chef se réserve le droit de rejeter ou de modifier tout matériel rédactionnel ou publicitaire. Les auteurs des textes ne seront pas nécessairement avisés des modifications apportées à leurs textes. Les articles publiés dans ce journal sont la propriété de l’Adsum et ne pourront être publiés, utilisés ou reproduits sans l’autorisation de la rédactrice en chef ou de l’auteur.

NOUS VOUS PROPOSONS... œ4 entraîneurs pour vous encadrer

Course  Vélo  Duathlon  Triathlon

PROCHAINE PARUTION : 17 AVRIL 2013 TOMBÉE : 8 AVRIL 2013

œUn suivi personnalisé œDes installations à la fine pointe

Abonnement : 20 $ par année (22 éditions) plus taxes GRATUIT pour les militaires et les employés civils du MDN. ISSN 0705-0992 Journal Adsum, Garnison Valcartier, bât. 516 C.P. 1000, succ. Forces, Courcelette (Québec) G0A 4Z0 Tél. : 418 844-5000, poste 5598 • Fax : 418 844-6934 Courriel : +adsum@forces.gc.ca Site Web : www.journaladsum.com Suivez-nous sur Facebook/JournalAdsum

CAPITALE TRIATHLON, C’EST...

CONTACTEZ-NOUS POUR PLUS D’INFORMATIONS FRANCIS BACHAND Président / Entraîneur-chef

418 905-1205

francis@capitaletriathlon.com

œUn plan d’entraînement sur Training Peaks œUne ambiance extraordinaire!

www.capitaletriathlon.com

TRUCS ET ASTUCES POUR LES COLLABORATEURS DU JOURNAL ADSUM LES PHOTOS PRISES PAR CELLULAIRE ET L’ADSUM NE FONT PAS BON MÉNAGE. Prévoyez apporter un appareil photo numérique à votre activité et choisissez une résolution moyenne pour la prise de vue.

C’est bien meilleur quand c’est frais… Il en va ainsi également pour les sujets de vos articles! Aidez-nous à faire un journal de qualité en nous fournissant le plus rapidement possible vos articles après les activités ou événements qu’ils concernent..


13

ADSUM, 27 MARS 2013

NOUVELLE EXPRESS

Alors que le gouvernement américain cherche à amputer le budget de ses forces armées de 46 milliards de dollars au cours des six prochains mois, le chef d’état-major interarmées des ÉtatsUnis démontre un optimisme prudent face à l’impact de ces coupures, rapporte le 19 mars le site spécialisé Military.com. Lors d’un discours sur le futur du Golfe persique, le général Martin Dempsey a promis aux alliés des États-Unis au Moyen-Orient de ne pas abandonner la région, malgré le spectre des coupures qui menace de restreindre la capacité des forces américaines à s’entraîner et à se déployer ailleurs dans le monde. «Nous allons nous frayer un chemin à travers cette épreuve», a déclaré le général Dempsey, se disant confiant que les forces américaines pourront surmonter ces compressions budgétaires comme elles l’ont déjà fait plusieurs fois par le passé. Le gén Dempsey anticipe cependant que la stratégie de défense des États-Unis devra être revue en profondeur.  «Nous devrons ajuster nos ambitions en fonction de nos moyens. Cela voudra dire d’en faire moins, mais pas de faire moins bien», a-t-il affirmé. (P.B.)

Du 18 au 22 mars, plus de 60 membres du 442e Escadron de transport et de sauvetage de la 19e Escadre Comox, en Colombie-Britannique, ont participé à un exercice dans la région de Kelowna visant à pratiquer leur capacité d’intervention en recherche et sauvetage en cas d’incident aérien. L’exercice a nécessité la participation d’un avion de recherche et sauvetage CC-115 Buffalo et d’un hélicoptère  CH-149 Cormorant, afin de permettre aux militaires de s’exercer à opérer dans les terrains montagneux de la Colombie-Britannique. En 2012, les équipages de recherche et de sauvetage de l’Aviation royale canadienne sont intervenus dans plus de 1000 incidents d’aéronefs ou maritimes.

VOTRE SUDOKU

LES FORCES AMÉRICAINES «SURMONTERONT» LES COUPURES

Exercice de recherche et sauvetage

Jouer au SUDOKU, c’est simple. Une seule règle :

chaque ligne, colonne et carré de 3 x 3 doit contenir tous les chiffres de 1 à 9. Difficulté :

TRÈS DIFFICILE Voir solution en page 20.

SII CE N’EST PAS EXTRAORDINAIRE, S CE N’EST PAS MITSUBISHI !

L’ANTIDOTE AUX « CHARS » ORDINAIRES RVR ES 2013

21 798 2 1  798

$

Transport, préparation et taxe d’accise inclus

0 0% 750 7 50$

NICKY Nom de la famille : Bergeron Race : chat de gouttière. Âge : 7 ans. Avec nous depuis : juillet 2006. Taille : environ 91 cm (36 po). Poids : 4,5 kg (10 lbs). Couleur : écaille de tortue. Caractère : très fort! Comportement : elle n’aime que sa maîtresse. Ce qu’il faut savoir au sujet de Nicky : elle ne sait pas miauler et elle rapporte la balle. Elle nous fait sourire quand : elle se cache les yeux avec sa patte pour bloquer la lumière lorsqu’elle dort. Elle nous donne de la misère quand : elle monte les escaliers en même temps que nous et qu’elle nous passe entre les jambes. Un dernier mot au sujet de Nicky : elle adore dormir sur le dos et ne se laisse caresser que par sa maîtresse et personne d’autre. Qu’il soit à poil ou à plume (ou à écailles…), votre animal de compagnie fait partie de la famille et vous l’adorez! Présentez-nous le en répondant à notre questionnaire et en y ajoutant une bonne photo de votre charmant compagnon. Envoyez-nous un courriel à +adsum@forces. gc.ca pour nous demander le questionnaire. Vous le trouverez également sur www.journaladsum.com (section Concours/Appels à tous) OU encore notre page Facebook (www.facebook.com/journaladsum).

ET MÊME NOTRE GARANTIE SORT DE L’ORDINAIRE :

10

500 5 00$

DE F IN A NC E ME N T À L’ACH AT JUSQU ’À 6 0 MOIS*

EN CARTE D’ESSENCE 1

EN C D’ES

GARANTIE LIMITÉE DE

ANS

OU 160 000 KM SUR LE GROUPE MOTOPROPULSEUR

Les véhicules les mieux protégés au monde

NOU NOUVEAU VEAU LA LANCER ANCER 2013 ÉDITION 10ÈME ANNIVERSAIRE

2 500$ EN ÉQUIPE ÉQUIPEMENT MENT SUPPLÉMENTAIRE SUPPLÉMENTAIRE ÀP PARTIR A ARTIR DE

2830, RUE EINSTEIN (HENRI-IV ENRI-IV V, SORTIE JOHN-MOLSON)

418 654-9000

21 598 21  598

$

Transport, T ransport, préparation et taxe d’accise inclus

1000, BOULEV BOULEVARD VARD A PIERREPI PIERRE-BERTRAND BERTRAND SUD ((PRÈS PRÈS DE LA CA CAPITALE) PIT TALE) A

418 682-2226

Le consommateur doit lire ce qqui suit : les offres sont d’une durée limitée, peuvent p être annulées sans préa p vis et sont sujettes j à l’approba p ation du crédit, le cas échéant. Elles ne peuvent pp p être combinées. Photo à titre indicaatif. Tous o les détails sur place. *Offre de financement ncement à l’achaat de 0 % pendant p 60 mois sur tous les modèles è neufs RVR 2013 et pendant 48 mois ssur tous les modèles è neufs Lancer 2013 (les termes varient selon lee modèle, è demandez tous les détails à votre concessionnaire). Modèèèle RVR ES 2013, PDSF 21 698 $$, exemple de financement : 431,90 $ ppendant 60 mois, 0 $ comptant, obliga gation totale 25 855,58 $$, taxes et frais inclus, frais de crédit é 0 $$. Modèle è Lancer éédition 10ème è anniversaire 2013, PDSF 21 598 $, exemple p de financement : 449.96 $ pendant p 48 mois, 0 $ comptan p nt,, obliga gation totale 24 947,28 $, taxes et frais inclus, frais de crédit é 0 $. $ 1 Obtenez une carte d’essence er nouveau Lancer 2013 jusqu’au 1 avril 2013. Venez nous voir pour obtenir de 750 $ à l’achat du nouveau RVR 2013, ou 500 $ à l’achaat du nou tenir tous les détails concernant les Programme Avantages Études eet Programme Fidélité. É


14

ADSUM, 27 MARS 2013

De l’opération CESAR 1983 à l’exercice GUERRIER NORDIQUE 2013

Trente ans d’expertise militaire canadienne PAR LE CAPITAINE JOSÉE BILODEAU Officier d’Affaires publiques du QG SQFT

Un aéronef CC-130 Hercules des Forces armées canadiennes atterrit sur une piste de glace aménagée sur le lac de la Squaw près de Schefferville lors de l’exercice GUERRIER NORDIQUE le 28 février.

– PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, JOURNAL ADSUM

une opération logistique importante», affirme le major Sébastien Picard, directeur adjoint de l’exercice GUERRIER NORDIQUE 2013. «Cela requiert une planification rigoureuse et une bonne préparation. Plusieurs facteurs sont à considérer, comme les dimensions du site, la direction des vents et les courants marins.» DES PRIÈRES POUR DU TEMPS FROID Dès le mois de décembre 2012, des équipes composées de différents spécialistes se sont déployées à environ 8 km au nord-ouest de l’aéroport de Schefferville. L’objectif premier? Repérer le site idéal pour mener à bien des opérations de ravitaillement par air et procéder à l’élaboration du concept d’opération de l’exercice GUERRIER NORDIQUE. Arrivés sur les lieux, les ingénieurs de combat de Valcartier, accompagnés de quelques techniciens en géomatique de leur unité et de quelques membres de la 1re Unité d’appui du génie (1 UAG), basée à Moncton, ont procédé à une étude environnementale. Par la suite, ils ont fait l’arpentage du site

Plus de trois semaines ont été nécessaires pour arroser la piste avec des pompes.

– PHOTOS : CPL NICOLAS TREMBLAY, IMAGERIE GARNISON VALCARTIER

Massés aux abords du lac de la Squaw à Schefferville, plusieurs curieux attendaient avec impatience l’arrivée de l’aéronef de l’Aviation royale canadienne (ARC). Les conversations allaient bon train. «L’avion va-t-il atterrir?», s’enquéraient des fillettes de la communauté innue auprès de leurs parents. Malgré les gros flocons de neige qui tombaient ce jour-là, les sapeurs du 5e Régiment du génie de combat (5 RGC) et les pompiers de la 3e Escadre (3 Ere) présents étaient confiants. L’aéronef allait atterrir et… redécoller. Vers 14 h 40, les quatre turbopropulseurs du gros porteur militaire ont retenti au loin. La foule, silencieuse, retenait sa respiration. «Le CC-130J Hercules du 436e Escadron de transport de la Base des Forces canadiennes (BFC) Trenton est d’abord passé audessus de nos têtes  pour faire une reconnaissance du site, puis il a disparu. À cet instant, on a senti la déception gagner les spectateurs qui espéraient assister à un événement inhabituel sur la Côte Nord», raconte le lieutenant-colonel Louis Lapointe, commandant du l’Unité d’intervention immédiate (UII) du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada. Puis soudain, l’avion est réapparu. Phares allumés, les ailes en position d’atterrissage, le CC-130J Hercules s’est approché lentement de la piste. Cette fois ça y était, le mastodonte de 125  000 livres (60 tonnes) a posé son train d’atterrissage sur la piste de glace construite par des ingénieurs de combat canadiens sur le lac de la Squaw, soulevant les applaudissements. «Faire atterrir un aéronef de transport tactique sur une piste de glace est

et le marquage de la piste. «Une fois toutes les spécificités rencontrées, nous sommes probablement les seuls fous, au Québec, qui avons prié pour que le thermomètre descende sous la barre du zéro jusqu’à la fin de notre exercice en mars», indique le major Jean-François Huot, commandant de 55e Escadron d’appui. La solidité et de l’épaisseur de la glace dépendent du climat. Sans le précieux concours de Dame nature, l’atterrissage d’un gros porteur militaire comme le CC-130J Hercules aurait été compromis. À partir de la mi-janvier, une quarantaine d’ingénieurs du 5  RGC ont commencé le déneigement, la construction et l’entretien de la piste de glace, dont les dimensions devaient approximativement être de 1500 mètres de longueur, par 50 mètres de largeur et 1,37 mètre d’épaisseur en moyenne. «Nous avons pris deux semaines pour déblayer le site à l’aide d’équipement lourd et plus de trois semaines pour arroser la piste avec des pompes», précise le caporal Brian Buteau, un jeune

Les ingénieurs du 5 RGC ont commencé à préparer la piste de glace verse la mi-janvier.

réserviste du 35 RGC. «Des vents de 60 km/h, de même que deux importantes bordées de neige ne nous ont pas facilité la tâche», ajoute le sergent Serge Tremblay du 5 RGC. Avec des quarts de travail de six heures, l’eau glaciale et la température qui chutait parfois jusqu’à -40 degrés Celsius, le personnel n’a pas chômé. La dernière étape consistait à obtenir la certification d’un expert de la 1re Division aérienne du Canada (1 DAC), de Winnipeg, qui s’est assuré que le projet rencontre tous les critères requis en termes de sécurité et de faisabilité. Il a procédé à des tests d’adhérence sur la piste de glace. Pour mesurer l’épaisseur de la glace et déceler toute anomalie (poches d’air ou d’eau), le spécialiste a utilisé un radar à pénétration de sol. Une fois la certification obtenue, il ne restait plus qu’à baliser la piste pour le jour J. DU JAMAIS VU EN 30 ANS La construction d’une piste de glace par des militaires canadiens remontait à plus de 30 ans. «Ce type d’entraînement est essentiel», affirme le capitaine Jean-Gabriel Fortin, un ingénieur de combat en charge des tâches sur le site. «Il sert à développer certaines compétences régimentaires qui se sont perdues au fil du temps et qui sont requises pour exécuter des opérations dans les régions nordiques. Advenant le cas où nous devrions ravitailler nos troupes ou des populations dans le nord du Québec, nous avons l’expertise.» C’est la première fois qu’un modèle J du CC-130 Hercules atterrissait dans de telles conditions au Canada. «La surface stable de la piste de glace s’apparente à du béton», illustre le pilote de l’aéronef, le capitaine Ian Wright. «Jusqu’à l’atterrissage, tout va bien, nous n’éprouvons aucune difficulté particulière. Mais les similarités avec un atterrissage «classiques» s’arrêtent là. Dès l’arrondi, nous devons nous servir de la longueur de piste disponible pour transférer graduellement le poids de l’appareil, soutenu par les ailes en vol, vers le train d’atterrissage. Un mauvais calcul à l’arrondi pourrait conduire à des problèmes importants», ajoute-t-il. Il existe quelques pistes de glace célèbres sur la planète, dont celles de la base arctique russe Barneo et de la base américaine antarctique McMurdo.

- SUITE EN PAGE 15 -

Paiement d’indemnité de départ : maintenant ou plus tard ? Rencontrez nos spécialistes pour compléter votre choix et vos formulaires fiscaux.

CENTRE COMMERCIAL CANEX

190, rue Dubé, suite 109 Courcelette (Québec) G0A 1R1

www.caissedesmilitaires.com Téléphone : Sans frais :

418 844-3787 1 866 307-3787

Base :

418 844-5371 666-5371

Accès CSN :


15

ADSUM, 27 MARS 2013

– PHOTO : CAPT GILES MCCLINTOCK

Vue aérienne de la piste de glace à Schefferville pendant qu’elle est déneigée à la suite d’une tempête de neige

– PHOTO : CAPT JEAN-GABRIEL FORTIN

Les membres de l’équipement lourd rentrent après une journée de déneigement

Atterrissage d’un Hercules sur la glace

Un travail de préparation colossal pour le 5 RGC PAR LE CAPITAINE JEAN-GABRIEL FORTIN EN COLLABORATION AVEC LE CAPORAL-CHEF MARTIN AUBÉ-BLANCHARD Respectivement commandant adjoint du 55e Escadron d’appui et commandant de section du dét SPEOI

Le 16 janvier, une troupe du 5e Régiment du génie de combat (5  RGC), formée de membres du 55e Escadron d’appui et du 53e Escadron contreexplosif, est partie à Schefferville. Leur mission était de construire une piste d’atterrissage de glace sur le lac de la Squaw en appui à l’exercice GUERRIER NORDIQUE. Nous sommes partis de la Garnison Valcartier en autobus pour une longue route de huit  heures à destination de Sept-Îles, et une autre longue route de 12  heures en train, le lendemain, en direction de Schefferville. Arrivés sur place, Dame nature nous attendait avec un -69 degrés Celcius. L’aventure commençait donc par un temps glacial pour les sapeurs du 5 RGC. Ce soir-là, nous avons couché à l’école de la ville. Au réveil, nous avons commencé à monter le campement et à déneiger la glace. Les opérateurs d’équipement lourd, quelquefois des civils, mais principalement trois opérateurs militaires, ont mis près de deux semaines à raison de 18  heures par jour à déneiger la piste qui était couverte de 90 à 120 centimètres de neige. La glace avait à ce

Trente ans d’expertise militaire canadienne - SUITE DE LA PAGE 14 La dernière fois où des militaires canadiens ont pris part à une telle entreprise, c’est en 1983, lors de l’Opération CESAR qui avait donné lieu à l’une des expéditions scientifiques canadiennes parmi les plus importantes jamais entreprises au Canada.

moment-là une épaisseur moyenne de 56 cm. Aussitôt qu’une surface était assez grande, son arrosage débutait. Nous avons rencontré quelques problèmes avec la machinerie lourde, car les tracteurs se brisaient et ont parfois défoncé la couche supérieure de la glace. L’équipement lourd était inadéquat, mais les membres du 55e Escadron et du 53e Escadron se sont donnés corps et âme, arrosant 16 heures par jour à des températures quoti-

diennes avoisinant les -50 degrés Celcius pour réussir à augmenter l’épaisseur moyenne de la glace à 114 cm. Nous avons même essuyé des vents de 90 km/h et des blizzards durant plusieurs heures. Le 52e Escadron a relevé sur place les membres du 53e Escadron et du 55e Escadron le 15 février. Ils ont continué le travail pour que le 27 février, la glace atteigne une épaisseur

moyenne de 137 cm, atteignant par endroit 152 cm d’épaisseur. La piste a été certifiée par la 1re Division aérienne du Canada appuyée par deux membres de la 1re Unité d’appui du génie équipés d’un géoradar. Ce géoradar mesurait en continu l’épaisseur de la glace avec une précision de quelques millimètres et détectait les anomalies profondes dans la glace. Le lendemain, la piste a été déclarée adéquate pour permettre l’atterrissage d’un CC-130J Hercules avec un poids maximal total de 61 tonnes. L’atterrissage s’est déroulé devant près de 300 personnes anxieuses mais confiantes. Un deuxième atterrissage a eu lieu le 5 mars. Ces atterrissages n’ont causé aucun dommage majeur à la piste. Les températures devenant de plus en plus chaudes, la piste a été fermée quelques jours plus tard. Cet exploit constitue une première en 30 ans dans l’histoire des Forces canadiennes et a été une très grande expérience d’apprentissage, du sapeur travaillant sur la glace aux membres certifiant la piste en passant par les commandants sur le terrain.

Une nouvelle troupe de mortier au 5 RALC PAR LE LIEUTENANT SOMOGYVARI EN COLLABORATION AVEC LE LIEUTENANT PERREAULT Respectivement commandant et commandant adjoint de la troupe 52

La troupe de mortier de la batterie Q du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada (5 RALC), créée le 7 janvier, représente le chaînon manquant à l’appui indirect démonté requis pour l’avance au combat de l’infanterie du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment (3 R22eR). La troupe de mortier est composée de quatre détachements de cinq membres par tube et d’un détachement de poste de commandement de cinq autres membres formant ainsi une troupe totale de 25 artilleurs. Les positions dans un détachement de tube comprennent donc trois servants de pièce au grade d’artilleur, un adjoint de pièce au grade de bombardier et un commandant de pièce au grade de bombardierchef. Le poste de commandement est de son côté composé d’un communicateur et d’un technicien au grade de bombardier, d’un superviseur du grade de sergent et de deux lieutenants qui s’échangent les tâches d’officier de sécurité et officier du poste de commandement. La troupe de mortier, qui représente une capacité démontée, se déplace en

La nouvelle troupe de mortier du 5 RALC constitue un excellent défi pour les artilleurs de la batterie Q.

toboggan durant l’hiver et avec les sacs alpins durant l’été. Pour éviter toute surcharge, la troupe de mortier a établi une façon d’opérer à partir d’une base de patrouille qui permettra à celle-ci de transporter le strict nécessaire vers les positions de tirs. Les munitions et le tube lui-même représentent la majorité du poids de l’équipement à transporter. La fixation de la position des tubes, c’est-à-dire la détermination des coordonnées géographiques, se fait au moyen du DAGR (GPS militaire) et l’orientation des tubes se fait avec l’aide d’une boussole prismatique.

Maintenant

À VAL-BÉLAIR TRAITEMENT COMPLET DES PIEDS

TECHNOLOGIES DE POINTE

t 0/(-&4*/$"3/²4  t 7&336&4 t $034&5$"--04*5²4   t '"4$**5&1-"/5"*3&  t ²1*/&%&-&/0*3   t 1*&%41-"54 

 t 035)µ4&4$3:04  t ²7"-6"5*0/104563"-&  1"303%*/"5&63    t 53"*5&.&/5"6-"4&3

podiatregiroux.com 418 915-9399 1451, rue de l’Etna, suite 203, Val-Bélair

D re Joanie Roy et D r François Giroux, podiatres. Venez les rencontrer!

Cette façon de fonctionner permet de grandement accélérer le processus de mise en place des mortiers et ainsi d’éviter les processus plus longs normalement associés aux procédures d’artillerie. Étant donné la charge assez élevée d’équipement que la troupe doit transporter avec elle, le poste de commandement effectue les missions de tir à partir du système de tir du mortier, qui ne nécessite pas d’équipement plus lourd et technique, comme des ordinateurs par exemple. La troupe de mortier s’est entraînée pour la première fois durant l’exercice PIÈCES GELÉES dans les secteurs d’entraînement de la Garnison Valcartier du 18 au 22 février. L’entraînement suivant, l’exercice PIÈCES MOBILES du 18 au 22 mars, visait à mettre en pratique les leçons apprises et à soumettre la troupe à des entraînements plus poussés aux plans physique et tactique. L’exercice PIÈCES AGUERRIES suivra au mois d’avril et préparera la troupe pour des exercices de plus grande envergure, à l’extérieur de Valcartier. Jusqu’à maintenant, la troupe 52 devrait participer à l’exercice TRIDENT FURY à Esquimalt en ColombieBritannique en avril en compagnie du 3 R22eR. Elle s’entraînera en vue de développer une capacité amphibie.


16

ADSUM, 27 MARS 2013

PROMOTION DE LA SANTÉ

Les incontournables du garde-manger En ce mois de la nutrition, la planification est l’un des conseils abordés par les nutritionnistes pour favoriser une saine alimentation à l’heure des repas. Cuisiner s’avère beaucoup plus agréable et efficace lorsque le garde-manger est rempli ou encore lorsque que vous

planifiez une réserve d’aliments variés qui dépannent et vous permettent de préparer des repas équilibrés sans avoir à aller à l’épicerie chaque jour. Pour vous aider, voici une liste d’ingrédients essentiels à avoir en tout temps dans votre cuisine.

une plus grande variété vous permettra de diversifier vos repas.

PÂTES ALIMENTAIRES Pour dépanner, les pâtes alimentaires sont toujours pratiques. Vous pouvez en conserver trois ou quatre sortes, de formes différentes, pour les intégrer dans les soupes et salades. En posséder

RIZ Il existe différentes sortes de riz qui ont chacune un goût particulier. Pour augmenter la valeur nutritive de votre assiette, pourquoi ne pas essayer le riz brun ou d’autres céréales telles que l’orge, le quinoa ou le couscous de blé entier? Placez-les de façon stratégique, vous ne les oublierez pas dans le fond de votre armoire.

Photo Credit: DND.

FARINE TOUT USAGE OU DE BLÉ ENTIER Pour faire vos pains, muffins, crêpes, biscuits, béchamel ou pâte à tarte, c’est un ingrédient primordial. Essayez de faire moitié-moitié pour ajouter une touche santé en augmentant les fibres dans votre recette.

En action pour les vétérans Saviez-vous que le Plan d’action de transition des vétérans vise à aider les vétérans et leurs familles à réussir leur transition vers la vie civile? Les programmes et les services d’Anciens Combattants Canada sont maintenant plus faciles d’accès.

• • • •

Parcourez le Navigateur de bénéfices des vétérans Allez en ligne et inscrivez-vous à Mon dossier ACC Créez votre propre Mon cahier ACC Renseignez-vous sur les perspectives de carrière au civil

• • • • •

Inscrivez-vous aux Services de transition de carrière Découvrez le programme Jobs-Emplois Obtenez un emploi dans la construction grâce au programme Du régiment aux bâtiments

Recevez le paiement de vos prestations par dépôt direct. Obtenez de l’information sur les services et les programmes dans plus de 600 points de service au pays, grâce à notre partenariat avec Service Canada.

Pour en savoir plus sur les services et les programmes, consultez

veterans.gc.ca/outils

ou balayez ce code

FRUITS ET LÉGUMES Les pommes de terre, oignons, tomates en conserve ainsi que les fruits séchés devraient avoir une place réservée dans votre garde-manger. Si nous ouvrons le congélateur, derrière vos petits plats, nous devrions retrouver des sacs de fruits et de légumes surgelés. Ils peuvent être de bon secours lors de soirées où vous êtes plus pressés. De plus, il est à noter qu’à travers le procédé de surgélation, la valeur nutritive est maintenue, ce qui les rend drôlement intéressants pour votre santé et votre porte-monnaie. VIANDES ET SUBSTITUTS Les produits de la mer en conserve sont de bons passe-partout. Ils peuvent être servis avec des pâtes, en sandwich, en salade, dans une quiche et dans les sauces. Ils sont peu coûteux et possèdent une bonne valeur nutritive. Assurez-vous de leur garder une place de choix dans vos armoires. Les légumineuses, tels les pois chiches, les haricots rouges, blancs ou noirs, sont également peu coûteuses. Elles sont pratiques pour enrichir les repas que vous préparez. Vous pouvez les cuisiner en salade, en soupe ou en purée. De plus, les légumineuses sont une bonne source de protéines et de glucides, tout en étant faibles en matières grasses. AUTRES ALIMENTS Les huiles de canola et d’olive sont idéales pour la cuisson. L’huile de canola peut aussi être utilisée pour des vinaigrettes, tout comme l’huile d’olive extra vierge. Quant aux vinaigres, plusieurs sortes existent : au vin blanc, au vin rouge, balsamique, de cidre, etc. Chaque produit permet de découvrir des goûts nouveaux. Les épices sont très efficaces pour contrer la monotonie et rehausser la cuisine à petit budget. Achetez vos épices en petite quantité pour éviter qu’elles perdent leurs saveurs. Vous devriez équiper votre cuisine des épices de base suivantes : cannelle, muscade, clou de girofle, gingembre, cumin, fenouil, anis étoilé, cari, paprika. Les fines herbes à garder sous la main sont le basilic, l’origan, le thym, le romarin et le laurier. Ces épices et fines herbes permettent d’obtenir un goût plus relevé ou savoureux sans pour autant ajouter du sel. Planifiez votre prochaine visite à l’épicerie! Procurez-vous les incontournables du garde-manger. Ainsi, il sera beaucoup plus intéressant et efficace de cuisiner des repas santé! Pour plus d’information, veuillez consulter le bureau de la Promotion de la santé au 418 844-5000, poste 4677.


17

ADSUM, 27 MARS 2013

Programmes et ateliers de la Promotion de la santé LA COLÈRE, ÇA SE GÈRE!

Un voisin dérangeant, une situation difficile ou encore simplement le fait d’être pris dans la circulation… Qu’on se l’avoue, on a tous nos moments de colère! Souvent confondue avec l’agressivité, la colère est avant tout une émotion, qui nous parle de nous et qui peut s’avérer constructive ou destructive, dépendamment de nos habiletés à y faire face. La bonne nouvelle : apprendre à gérer sa colère, c’est possible! Pour y parvenir, le programme «Gérer les moments de colère» propose une série de quatre ateliers de trois heures chacun qui permettent de développer de nouvelles stratégies d’adaptation efficaces face à votre colère. Les cours se tiendront au Centre communautaire de Valcartier, les vendredis 12, 19 et 26 avril ainsi que le 10 mai de 9 h à midi.

POIDS-SANTÉ

Contrôlez votre poids en suivant les quatre séances du programme Poids-santé et préparezvous à changer vos habitudes alimentaires ainsi qu’à vous remettre en forme! Objectifs – Augmenter ses connaissances sur la saine alimentation et développer son esprit critique face aux diverses pratiques et produits sur le marché. – Accroître ses connaissances sur les types d’activités physiques bénéfiques. – Apprendre les rôles des principaux éléments nutritifs. – Se fixer des objectifs atteignables à court, moyen et long terme. – S’assurer que ses assiettes et ses collations soient appropriées. – Comprendre les portions et l’importance de la qualité des aliments choisis. – Lire et interpréter les étiquettes. – Manger sainement au restaurant. Bénéfices recherchés – Maintenir un corps en santé et un poids santé à long terme. – Se sentir mieux dans sa peau. – Changer ses comportements alimentaires et sa pratique d’activité physique. Début du cours le jeudi 11 avril à 7 h 30 et fin le 2 mai. Au Centre des sports (bât. 516), salle 182.

VOUS DORMEZ DEBOUT!

Vous n’en pouvez plus de voir passer les heures sur votre cadran? Vous avez de la difficulté à trouver le sommeil ou à maintenir un sommeil de qualité? Ne perdez pas espoir, une sensibilisation d’une durée de deux heures vous est offerte pour vous aider à développer des stratégies en vue de retrouver un sommeil réparateur. L’atelier aura lieu les vendredis 5 avril, 3 mai et 7 juin de 10 h à midi au Centre des sports (bât. 516), salle 182.

PARFOIS DIFFICILE DE VIVRE À DEUX?

Malgré tout l’amour que nous éprouvons pour notre conjoint ou conjointe, vivre à deux n’est pas toujours de tout repos! Vous avez besoin de trucs pour maîtriser les conflits conjugaux? Vous avez besoin d’outils

pour parvenir à vous exprimer sainement? Vous aimeriez préserver l’harmonie dans votre couple et prévenir l’apparition des difficultés conjugales? C’est ce que vous propose le service de la Promotion de la santé par le biais de trois ateliers, offerts en soirée. Vous pouvez y assister seul ou en couple. Ces ateliers d’une durée de deux heures chacun vous permettront de développer de nouvelles stratégies pour entretenir le bonheur de vivre à deux. Il ne s’agit pas d’un service de consultation, mais plutôt d’outils ayant pour objectif de maintenir une relation satisfaisante. Notez que vous devez vous inscrire à l’avance pour ces ateliers. – SAINE COMMUNICATION CONJUGALE : le mercredi 1er mai de 18 h 30 à 20 h 30. – EXPRESSION DES BESOINS, LIMITES ET ATTENTES : le mercredi 8 mai de 18 h 30 à 20 h 30. – MAÎTRISE DES MOMENTS DE CONFLITS : le mercredi 15 mai de 18 h 30 à 20 h 30.

COMPOSEZ AVEC LE STRESS AU QUOTIDIEN…

Une bonne gestion du stress est vitale pour augmenter notre niveau d’énergie et améliorer la qualité de nos relations. C’est ce que vous propose le département de la Promotion de la santé en permettant une prise de conscience de vos habitudes de vie et en vous offrant des outils afin de maîtriser votre perception des événements stressants. Pour y parvenir, le programme «Le stress ça se combat» vous propose une série de quatre ateliers de trois heures chacun qui vous permettront de développer de nouvelles stratégies d’adaptation pour composer avec le stress au quotidien. Les cours se tiendront au Centre communautaire de Valcartier, les jeudis 11, 18 et 25 avril, ainsi que le 2 mai de 9 h à midi. Notez que vous devez vous inscrire à l’avance pour ces ateliers.

OPTION SANTÉ

Le programme «Option santé» vous aidera à : – établir une saine alimentation et ajuster vos portions; – comprendre et interpréter les étiquettes nutritionnelles et les menus de restaurants; – vous renseigner sur la façon de planifier des collations et des repas sains; – comprendre les mythes courants et les fausses croyances liés à la perte de poids; – démystifier les différents produits naturels et leur nécessité. L’atelier aura lieu les vendredis 19 avril, 17 mai et 14 juin de 8 h 30 à midi au Centre des sports (bât. 516), salle 182. En soirée, cet atelier sera offert le mercredi 24 avril entre 18 h 30 et 20 h 30.

NUTRITION SPORTIVE 101

Cet atelier vous permettra d’estimer vos besoins énergétiques, d’apprendre les principes de base d’une saine alimentation et de les appliquer avant, pendant et après les périodes d’entraînement. Que vous vous entraîniez quelques fois par semaine ou que vous soyez de niveau compétitif, vous serez en mesure de mieux adapter votre alimentation à votre pratique d’activité physique. L’atelier sera donné les vendredis 5 avril, 3 mai et 7 juin de 8 h 30 à midi au Centre des sports (bât. 516), salle 182.

Pour toute information ou inscription, veuillez composer le 418 844-5000, poste 4677, ou envoyer un courriel à l’adresse PromoSante.Valc@forces.gc.ca.


18

ADSUM, 27 MARS 2013

Une relâche active! PAR MARIE DOUCE GUAY Superviseure des loisirs communautaires Modèle national de la jeunesse

Une centaine d’enfants ont participé aux différentes activités organisées pour la semaine de relâche par le Services des loisirs communautaires de la Garnison Valcartier. Grâce à la mise sur pied d’une nouvelle formule qui permettait les inscriptions à la carte, les parents pouvaient cette année inscrire leurs enfants à la journée désirée. Le lundi, les enfants se sont sucré le bec à l’Érablière du chemin du Roi où ils ont pu faire un tour de calèche et de la trottinette sur neige. Le mardi, avant de profiter des glissades du Centre plein air Castor, les participants ont joué quelques parties de quilles à Val-Bélair. Moins d’une semaine après sa sortie au cinéma, les enfants ont pu visionner «La légende de Sarila» le mercredi. Cette même journée, ils ont pris part au jeu de Katag, un jeu de tag géant avec

Des combattants à l’air féroce.

– PHOTO : SERVICE DES LOISIRS COMMUNAUTAIRES

Ce jeune homme a réussi une partie de 142 points en effectuant quatre abats!

des épées-mousses où s’entrecroisent action, stratégie et imagination. Le jeudi, les jeunes de Courcelette ont

dévalé les pentes du Village Vacances Valcartier. Pour terminer la semaine, un atelier de magie était offert à nos appentis magiciens avant le spectacle du Magicien Jules. En après-midi, les enfants ont fait preuve de courage en bravant le tremplin de 1 et 5 mètres de la piscine du Centre Lucien-Borne.

– PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, JOURNAL ADSUM

Pour cette belle semaine, remercions principalement le Comité des résidents pour leur soutien financier. Il est également important de souligner le travail exceptionnel de nos animatrices Aki et Zazou sans qui la relâche n’aurait pas été la même!

L’école de hockey lance et score PAR SIMON ANGERS Agent de développement sportif, Service des loisirs communautaires

Pendant la relâche scolaire, 27 jeunes ont eux la chance de jouer à leur sport favori, le hockey, tout en en apprenant les bases et les rudiments. L’école de hockey des Chevaliers, tenue en partenariat avec le Service des loisirs communautaires de la Garnison Valcartier, a connu un véritable succès. Les enfants de 7 à 12 ans n’avaient pas moins de trois heures d’entraînement sur glace par jour ainsi que trois heures d’activités hors glace.

TRANSFÉRÉ POUR VENDRE À ST-JEANSUR-RICHELIEU OU ACHETER

Ils étaient suivis tout au long de la semaine par deux animateurs du camp de jour ainsi que par quatre instructeurs sur glace. «Pas le temps de niaiser», comme dirait Michel Therrien. Une activité n’attendait pas l’autre et durant les cinq jours de la semaine, les hockeyeurs ont roulé à un rythme d’enfer, ce qui faisait grand plaisir aux parents qui avaient, selon eux, des soirs de semaine beaucoup moins mouvementés qu’à l’habitude. En somme, l’école de hockey est une excellente façon d’améliorer ses habilités dans ce sport en plus de passer beaucoup de temps entre amis. Les 26 garçons ainsi que notre courageuse fille en sont ressortis avec le sourire aux lèvres et bien du repos à reprendre durant la fin de semaine.

Les participants de l’école de hockey 2013.

Voir mes inscriptions au

www.michelbenoit.com

NOUVEAU SITE WEB H A U T- R I C H E L I E U AGENCE IMMOBILIÈRE

Courtier immobilier 20 ans d’expérience dans la vente

514 998-5221 Relogement militaire

001160-13s13-b

MEILLEUR VENDEUR 2005-2006(2 ) - 2007-2008 -2009(3 ) 2010 - 2011(2 ) - 2012(2 ) e

e

e

L’ATTESTATION D’EXCELLENCE

ATTESTATION DIAMANT

ATTESTATION PLATINE DU DIRECTEUR

e

PALME D’OR DU PRÉSIDENT

Dans le cadre de la Campagne de sensibilisation sur l’économie d’énergie 2013-14, l’équipe du génie de Valcartier est fière de vous présenter son tout nouveau site Internet : www.energievalcartier.ca. Vous y trouverez toute l’information pertinente sur le projet d'économie d'énergie, son déroulement, des informations et trucs pour économiser de l’énergie, des concours et autres activités promotionnelles. Bienvenue à tous!

Un après-midi au Centre plein air Castor.

– PHOTOS : SIMON ANGERS, SERVICE DES LOISIRS COMMUNAUTAIRES


19

ADSUM, 27 MARS 2013

Les professionnels de mesimpôts.ca sont les experts pour vos

DÉCLARATIONS D’IMPÔTS Ils vont chercher le maximum et c’est pour vous!

SERVICES

AVANTAGES :

SPÉCIALISÉS :

• • • • • •

• • • • •

Déclarations d’impôts Travailleurs autonome Militaires Planification fiscale Crédits à la famille

Nous sommes en affaires depuis plus de 15 ans, et notre force est de maximiser les mécanismes fiscaux afin que vous tiriez profit au maximum lors de vos déclarations d’impôts. Notre formation continue vous assure la cueillette de nouvelles politiques et règles fiscales.

WWW.MESIMPOTS.CA

Rapide - 48 heures Professionnel Confidentiel Efficace Rentable Expérience en statue militaire Venez nous rencontrer au centre commercial CANEX

à partir du 1er mars

418.956.2462 418.570.0986


20

ADSUM, 27 MARS 2013

ZÉRO TEXTO EN AUTO Depuis plusieurs années, la messagerie texte est en pleine expansion dans notre société. Bien qu’extrêmement pratique et efficace, l’usage croissant de cette option offerte par les téléphones mobiles représente un risque important lorsqu’il est jumelé à la conduite automobile. «Dès que le conducteur a l’appareil dans les mains, il s’expose à une contravention. Les conducteurs doivent garder en tout temps les yeux sur la route et non contrôler leur musique, passer un appel ou encore, envoyer un message texte. Pourtant, malgré la possibilité de recevoir une contravention de plus de 100 $ et 3 points de démérite, les conducteurs sont de plus en plus nombreux à utiliser leur téléphone au volant», affirme le sergent Créo-Gagné, policier communautaire à la Garnison Valcartier. En effet, si nous regroupons l’ensemble des contraventions données depuis l’entrée en vigueur de cette loi, 93 845 constats ont

STE-CATHERINE

2 34

0$ 00

5 27

4 27

9 62

VAL-BÉLAIR

5 24

V

LORETTEVILLE

9 28

0$ 90

POUR LES COLLABORATEURS DU JOURNAL ADSUM Étant donné que notre lectorat compte également les familles des militaires ainsi que la communauté civile, les collaborateurs et collaboratrices doivent s’assurer de l’accessibilité de l’information. À titre d’exemple, les sigles et les abréviations qui foisonnent dans les FC peuvent constituer un obstacle pour les non-initiés.

0$ 00

0$ 90

4 27

0$ 90

0$ 00

0$ 00

FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC

80

0$ 00

3 15

0$ 00

4 23

8 31

DU N VE

4 42

5 28

9 26

0$ 00

SAINT-ÉMILE

9 23

CHARLESBOURG

0$ 00

0$ 00

VAL-BÉLAIR

SAINT-ÉMILE

CHARLESBOURG

0$ 90

9 30

0$ 00

NEUFCHÂTEL

0$ 90

SAINT-GABRIEL

VAL-BÉLAIR

STONEHAM

VAL-BÉLAIR

9 27

TRUCS ET ASTUCES

SAINTE-CATHERINE

DES CHÂTELS

U

D EN

– PHOTO : CPL AMÉLIE GAGNON, POLICE COMMUNAUTAIRE

Un usager de la route en pleine utilisation de son téléphone cellulaire au volant.

SAINTE-CATHERINE

STONEHAM

SAINT-GABRIEL

0$ 90

été émis pour l’usage du téléphone cellulaire, seulement au Québec. Comme le rapportait à la presse il y a quelques semaines Sylvain Gaudreault, ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, «chaque jour, des gens marchent en textant, mais malheureusement, certains le font aussi en conduisant. Et texter au volant est une pratique dangereuse, donc inadmissible. Les conducteurs qui lisent ou envoient un texto en étant au volant quittent la route des yeux pendant 4 à 6 secondes. Ça peut sembler minime, mais à une vitesse de 90 km/h, c’est comme traverser un terrain de football les yeux fermés». Enfin, malgré plusieurs campagnes de sensibilisation qui se mettent en branle concernant la messagerie texte au volant, plusieurs continueront de baisser les yeux quelques secondes sur leur appareil mobile lorsque la sonnerie se fera entendre. Cependant, rappelez-vous une chose, personne n’est invincible, mais tout le monde peut prévenir des événements qui seront à tout jamais irréparables.

SOLUTION SUDOKU

PAR LE CAPORAL AMÉLIE GAGNON Policier communautaire

0$ 90

DUBERGER

7 22

0$ 00


21

ADSUM, 27 MARS 2013

Nos bénévoles en région,

une force en évolution PAR MICHEL LAMBERT Agent de liaison en région, Centre de la famille Valcartier

C’est par un beau vendredi après-midi que nous avons quitté le Centre de la famille (CFV) en compagnie d’une bénévole et d’un de nos agents de la Mauricie, direction Rimouski. Nous avons choisi cette belle ville du Bas-dufleuve pour le deuxième séminaire des bénévoles en région qui s’est tenu les 22 et 23 février. Ces personnes provenaient de Gaspé, Chandler, Rimouski, Québec, Trois-Rivières et Shawinigan. Ce sont des mères et des conjointes de militaires qui ont vécu l’absence d’un proche militaire, pour certaines à plus d’une reprise. Ces bénévoles qui sont nos ambassadrices nous représentent avec fierté depuis 2009. Les sujets étaient variés et portaient entre autres  sur la présentation du nouveau guide sur les manifestations de la blessure de stress opérationnel (BSO), produit par le CFV, de l’information sur le deuil, comment reconnaître le potentiel suicidaire d’une personne, comment mettre ses limites et connaître ses points sensibles lors de rencontres interpersonnelles ainsi que les services en région. Cette rencontre aura encore une fois servi à resserrer les liens qui s’étaient tissés lors du premier forum tenu au CFV en novembre 2010, à reconnaître le travail accompli par ces gens-là et à les motiver à poursuivre la route avec nous. Tous étaient unanimes pour

SPORTS Les Lionnes s’inclinent au tournoi régional La saison 2013 s’est conclue sur une note décevante pour les Lionnes de Valcartier, qui ont participé récemment au tournoi régional de hockey féminin à l’aréna de Valcartier. Lors de ce tournoi remporté par Ottawa, les Lionnes se sont fait surprendre 6-1 en demifinale contre Montréal. «Notre grosse lacune a été un manque de finition de nos jeux. Les filles jouaient bien ensemble, mais on ne réussissait pas à marquer avec des lancers francs», explique le capitaine Gerry Caron, entraîneur des Lionnes depuis deux ans. «On pensait se rendre en finale, souligne l’entraîneur. C’est certain que c’est une grosse déception pour toute l’équipe, mais on entend bien se reprendre l’année prochaine!» (P.B.)

Suivez l’Adsum sur Facebook Consultez notre page sur www.facebook.com/JournalAdsum et cliquez sur

continuer et nous en sommes bien heureux. Merci à vous, chères bénévoles, pour tout ce que vous avez accompli. Enfin, je ne voudrais pas passer sous silence la collaboration de nos deux agents en région (Bas-Saint-Laurent, Gaspésie, Îles-de-la-Madeleine et Mauricie) qui ont contribué au succès de cette formation. Michel Lambert, agent de liaison en région du Centre de la famille Valcartier, était à Rimouski pour le séminaire des bénévoles en région.

SHANNON

SHANNON

SHANNON

SHANNON

FOSSAMBAULT

379 000$

279 000$

279 500$

269 000$

379 900$

ST-GABRIEL

ST-GABRIEL

ST-RAYMOND

ST-RAYMOND

STE-CATHERINE

369 000$

309 000$

194 000$

198 900$

339 500$

ST-GABRIEL

ST-GABRIEL

ST-GABRIEL

ST-GABRIEL

LORETTEVILLE

E RR IS TE BO À

RDAU BOL’E DE

T E EN BR M LI IATE ÉD M IM

284 800$

269 500$

259 900$

239 900$

269 500$

ST-ÉMILE

ST-ÉMILE

DES CHÂTELS

DUBERGER

VAL-BÉLAIR T

E EN BR M LI IATE

ÉD M IM

379 500$

239 000$

298 500$

207 000$

339 900$

VAL-BÉLAIR

VAL-BÉLAIR

VAL-BÉLAIR

VAL-BÉLAIR

VAL-BÉLAIR

274 000$

254 500$

239 000$

223 500$

159 900$

«J’aime» pour accéder plus rapidement à nos articles, nos dates de publication et nos annonces de concours.

PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES


22

ADSUM, 27 MARS 2013

SPORTS Premier tournoi provincial de squash à Valcartier PAR SIMON ANGERS Agent de développement sportif, Service des loisirs communautaires

La première édition du tournoi de squash PSP Valcartier Full Metal Racket, organisé par le Service des loisirs communautaire de Valcartier, se déroulait les 1, 2 et 3 mars.

En somme, la première édition a été grandement appréciée de tous les joueurs. Plusieurs prix pour les gagnants ainsi que des prix de participation ont été donnés à la grande surprise de tous.

Gageons que le tournoi n’en n’est pas à sa dernière année, bien au contraire. Nous tenons à remercier tous nos commanditaires ainsi que notre couple d’arbitres bénévoles Guy et Nicole.

UN TOURNOI DE DEKHOCKEY POUR LE CANCER DU SEIN

P

as moins de 80 militaires et 10 civils ont participé à la première édition du tournoi amical de dek hockey «Op Slap Shot» qui a permis d’amasser 2000 $ en fonds pour la lutte au cancer du sein via Centraide, le 16 mars au Centre des sports de Valcartier. Le tournoi a été organisé par un comité de bénévoles formé de membres du quartier maître régimentaire du 5e Bataillon des services du Canada (5 Bn S du C). La création de cet événement au profit du cancer du sein n’aurait pas été possible sans l’initiative du caporal Marie-Ève Jung. Épaulée par le soldat JobidonLefebvre, le cpl Jung a lancé ce projet en appui à son collègue le sergent Richard Bernier dont la conjointe Stéphanie Ouellet souffre du cancer. Sur le plan compétitif, l’équipe du

1 R22eR a remporté le tournoi face à l’équipe Fradet de Montréal. Sur la photo, les membres du comité organisateur  : cpl Jung, lt Delisle, adjum Volant, sdt Jobidon-Lefebvre (président honorifique), Stéphanie Ouellet, Julie Carbonneau. Absents  : cpl Gauthier et cpl Giguère.

001860-12s10-j

En tout, 41 joueurs et joueuses étaient distribués dans quatre catégories : Hommes A (4), Hommes B (16), Hommes C-D (13) et Femmes (8). Nous avons eu droit à du bon et du beau squash durant tout le week-end. Avec un si grand nombre de joueurs, le tournoi Full Metal Racket est devenu le plus gros tournoi de squash offert dans la région de Québec. De plus, il constitue un excellent entraînement pour le Québec Open qui se tient le 21, 22, 23 et 24 mars. Les spectateurs ont assisté à du squash tout en puissance avec la présence de David Baillargeon qui a défait coup sur coup, et contre toute attente, Maxime Blouin et Maxym Leclair qui partaient, selon les sondages, grandement favoris. Chez les Hommes B, les matchs de demi-finales ont été sans conteste des matchs hauts en couleur et chargés en émotions. Le match entre Mario Gagnon et Yves Germain a pris des

allures de bagarre de ruelle. Mario a eu le dessus en quatre parties sur le non moins commode et très intense Yves Germain. Une chance que Guy Vigneaut (arbitre en chef du tournoi) était derrière la feuille de pointage... L’autre demi-finale opposait Stéphane Lussier de Gatineau à Dario Duque. Un match propre où Stéphane semblait en contrôle. Les deux premières parties remportées par Stéphane laissaient présager un match facile et à sens unique. Mais c’était bien mal connaître l’équipe Dario Duque. Il a gagné les deux parties suivantes. Et dans un match qui ne voulait plus finir, 19-17 dans la cinquième, Stéphane a mis un terme au suspense après avoir sauvé cinq ou six balles de match. Dans la catégorie C-D, c’est la sagesse et l’expérience qui ont eu raison de la fougue et de la jeunesse. Ainsi, Norman Delisle, sexagénaire, a eu raison, en quatre parties, de Radu Neascu de la génération X. Selon toute vraisemblance, le jour viendra où Radu gagnera. Chez les femmes, nous avons eu droit à plusieurs parties très serrées, mais c’est finalement un petit bout de femme de l’Université de Montréal, Alix Deffieux, qui a dominé d’un bout à l’autre. Elle a battu en finale Stéphanie Leduc qui avait fait, elle aussi, un excellent tournoi.

La formation est donnée à Québec au 3405, Boul. Wilfrid-Hamel, bureau 330

NOUVELLE CARRIÈRE... NOUVEAUX DÉFIS...

OFFRENT LA FORMATION DE BASE D’AGENT DE SÉCURITÉ Cours de jour

Cours de soir

13 mai au 24 mai 2013 2 juillet au 12 juillet 2013

15 avril au 3 mai 2013 3 juin au 21 juin 2013

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT

>

poste # 23

418 681.0609

www.commissionnairesquebec.ca


ADSUM, 27 MARS 2013

23

SPORTS

Les Lions toujours champions! PAR PHILIPPE BRASSARD Journal Adsum

Les Lions de Valcartier ont sorti leurs griffes au Championnat national de hockey masculin des Forces canadiennes tenu à Borden du 2 au 8 mars, eux qui sont revenus avec le trophée des champions pour une deuxième année consécutive. Avec cette neuvième victoire au national depuis 1968, Valcartier demeure l’équipe à battre dans les FC. Après une victoire convaincante de 9 à 2 en demi-finale contre Greenwood, Valcartier s’est retrouvée en finale contre Edmonton, une équipe reconnue pour son jeu hermétique. «Les deux premières périodes, Edmonton nous a tenus solide. On perdait 4 à 3» après 40 minutes de jeu, raconte l’entraîneur des Lions, le capitaine Gerry Caron.

– PHOTO : CPL MICHAEL TERRY, IMAGERIE BORDEN

Le caporal Emmanuel Girard des Lions déjoue un joueur d'Edmonton en finale du championnat national.

– PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM

Le 20 mars, les Lions de Valcartier ont présenté le trophée du championnat national de hockey masculin au colonel Lafaut, commandant du 5 GBMC (à droite), et à l’adjudant-chef Tofts, sergent-major du 5 GBMC (à gauche), pour les remercier de leur appui. Plusieurs joueurs des Lions sont absents de la photo.

Forts de caractère, les Lions ont sauté sur la glace en troisième période avec le couteau entre les crocs. «En troisième, on a ouvert notre jeu et appliqué beaucoup plus de pression. On a réussi à percer leur défensive et on a marqué six buts sans riposte», relate le coach Caron. «Quand on est arrivé en troisième, on était enragé, on avait le goût de la victoire, et ça a paru puisqu’on a gagné

9-4», souligne pour sa part le caporal Derek Desbiens, joueur de centre offensif des Lions. Les joueurs ont savouré pleinement cette deuxième victoire de suite au national. «Ça représente beaucoup pour nous. On s’est entraîné plusieurs mois. Déjà, juste le fait de gagner le tournoi régional, c’est un plus. Quand on arrive au national, le calibre est tellement élevé, tout le monde veut

Les Chevaliers de Val-Bélair/Valcartier solidaires

R

écemment, avant un match contre les Lynx de St-Raymond, les joueurs des Chevaliers Peewee A2 de Val-Bélair/Valcartier ont appliqué du ruban rose sur leurs bâtons de hockey en signe de solidarité pour leur gérante Stéphanie Ouellet, atteinte du cancer du sein. Mme Ouellet est la mère du jeune gardien de but de l’équipe, Frédéric Bernier, et la conjointe du sergent Richard Bernier du 5e Bataillon des services du Canada. Malgré une saison difficile, le match dédié à Mme Ouellet a été gagné 3-1 par les jeunes âgés de 11 et 12 ans. Tous les joueurs et l’équipe d’entraîneurs des Chevaliers Peewee A2 tiennent à souhaiter bonne chance et bon courage à Mme Ouellet. (P.B.)

Transféré à Ottawa ? Un service professionnel avec une touche personnelle Planifiez votre VRD dès maintenant!

Membre de la grande communauté militaire depuis plus de 10 ans

Josée Cloutier Courtier immobilier

Sutton Group - Premier Realty (2008) Ltd., Brokerage

Direct : 613-796-0547 www.mutationottawa.com

FICHE DES LIONS À BORDEN Ronde-Robin : RRobin : RRobin : RRobin : Demi-finale : Finale :

Valcartier Trenton Greenwood Valcartier Valcartier Valcartier

6 6 7 11 9 9

Edmonton 5 Valcartier 4 Valcartier 6 Esquimalt 1 Greenwood 2 Edmonton 4

gagner. En étant la seule équipe francophone, les autres équipes jouent encore plus fort contre nous. De gagner encore cette année, tout le monde trippe », partage le cpl Desbiens. «C’est l’équivalent de ma Coupe Stanley au niveau militaire», compare le coach Caron, qui avait pris les rênes de la formation seulement deux jours avant le tournoi régional de Bagotville. L’entraîneur a vanté les mérites de ses joueurs. «J’avais une belle formation à tous les points de vue, tant pour le talent sur la glace que l’esprit d’équipe. Les joueurs de l’extérieur se sont bien intégrés. On avait une belle chimie d’équipe.» Après avoir célébré leur victoire, les Lions sont revenus à Valcartier avec une surprise pour Martin Dubé, coordonnateur des sports militaires des PSP. «Avant de partir, Martin nous avait dit “peu importe ce qui arrive, vous ne me ramenez pas la coupe, sinon je suis pris pour la renvoyer à Borden par la poste”», raconte Gerry Caron. «Naturellement, quand on est arrivé le lundi matin, on est allé voir Martin pour déposer la coupe sur son bureau!»


24

ADSUM, 27 MARS 2013

$ 00 9 9 19

$ 00 9 4 16

$ 00 0 7 20

LORETTEVILLE

PONT-ROUGE

LORETTEVILLE

WOW... Le seul condo au deuxième et troisième étage du secteur. Personne ne vous marchera sur la tête. Sa valeur à l'achat est de 7500$ de plus qu'au RC, plus les extras dans la cuisine et la salle de bain. 2 stationnements, superbe vue sur la piste cyclable, très bien orienté. Faites vite!

FAITE VITE. Très beau condo de 1100 pieds carrés à un prix imbattable, foyer au gaz, très belles grandeurs de pièces, 2 stationnements, espace de rangement, tout pour vous plaire. Super investissement pour le même prix qu'un loyer.

Superbe condo 4 ½ situé au 3e étage (étage le plus recherché) Beaucoup d’extra, cuisine et salle de bain haut de gamme, douche en céramique, planchers flottants et céramique de qualité supérieure. Situé à 2 pas de la piste cyclable. À 6 MIN DE LA BASE MILITAIRE. Venez le voir.

0$ 8 9 XES

0$ 7 9 XES

0$ 6 7 XES

9 A 24 +T

4 A 16 +T

4 A 24 +T

SAINTE-CATHERINE

SAINTE-CATHERINE

SAINTE-CATHERINE

CONSTRUCTION NEUVE Superbe cottage novoclimat de 26 X 28 sur terrain de 7175 pi/c. Cuisine, salle à manger et salon à aire ouverte, belle salle de bain avec douche indépendante en céramique. AUTRES TERRAINS DISPONIBLES À STE-CATH ET À SHANNON.

CONSTRUCTION NEUVE Superbe bungalow novoclimat de 32 X 34 sur terrain de 6943 pi/c sans voisins arrières. Cuisine, salle à manger et salon à aire ouverte avec plafonds de 9 pieds, grande cuisine avec très grand îlot. Belle salle de bain avec douche indépendante en céramique. AUTRES TERRAINS DISPONIBLES À STE-CATH ET À SHANNON.

WOW DU NEUF À MOINS CHER QUE L’USAGER. Superbes condos 4 et demi situés au RC ou au 2e étage (plusieurs disponibles). Salon, salle à manger et cuisine à aire ouverte, douche en céramique, 2 stationnements et rangement extérieur. À deux pas de tous les services, à 10 min de la base militaire et de l’autoroute. Venez choisir vos composantes.

0$ 0 80 20

VAL-BÉLAIR

CAP-ROUGE

VAL-BÉLAIR

CLÉ EN MAIN Magnifique bungalow 30 X 37 avec superbe aménagement paysager et très bien orienté. Plafonds de 9 pieds, fenestration abondante, tourelle dans la salle à diner, comptoirs de granite, douche de céramique, planchers bois franc et céramique, sous-sol entièrement aménagé avec salle de bain et entrée indépendante. Possibilité de 4 CC. Très facile de changer la façade jaune en bleu comme le reste de la maison.

Sublime bungalow à paliers de 26x38 sur terrain de 6362 pc avec très bel aménagement paysager. Bois franc, céramique, fenestration généreuse, verrière au salon, grande chambre des maîtres, grande s.bains. S-sol très bien aménagé avec une 3e chambre, très grande salle familiale. Terrain intime, thermopompe, entrée en interbloc, super secteur.

Rare à ce prix. Superbe maison en rangée, planchers de bois franc et céramique, escalier en bois franc, moulures, douche indépendante. Près de l'autoroute et de la piste cyclable. Terrain aménagé, très beau patio et petit cabanon. FAITES VITE...

U EA V U NO

STONEHAM BORDÉ PAR LA RIVIÈRE DES HURONS, un coin de paradis à 25 minutes du centre ville de Québec. Immense garage double attaché bâtit en 2009. Vue imprenable sur les montagnes et le Mont Wright. Dernière maison du chemin sur terrain de 22 000 p.c., tranquillité et intimité assurée.

VAL-BÉLAIR SUPER QUALITÉ-PRIX. Bungalow à aire ouverte de 28X34 avec 3 chambres à coucher, GARAGE intégré de 13X20, beaucoup de rangement, toiture refaite en 2011. Très près de la base militaire. FAITES VITE

«LE TEMPS DES MUTATIONS ARRIVE À GRANDS PAS.

Vous désirez connaître la valeur marchande de votre propriété, n’attendez pas à la dernière minute, contactez-moi!»

Via Capitale Sélect Agence Immobilière

PATRICK COUTURE COURTIER IMMOBILIER

418 627-3333 www.pcouture.ca

SPORTS

Les cyclistes sont invités à pédaler pour une bonne cause : amasser des fonds pour le programme Sans limites et les familles des militaires.

ROULEZ POUR LA CAUSE! PAR LE CAPITAINE MARIE-NOËLLE BLANCHET Officier des Affaires publiques, 5e Groupe de soutien de secteur

Un petit groupe de militaires motivés a décidé de mettre le Québec «sur la carte» en 2013 et d’organiser une expédition de vélo avec pour objectif d’amasser 50 000 $. L’argent récolté sera remis au Fonds du programme Sans Limites (pour les blessés) et au Fonds pour les familles des militaires. La première édition du Tour Capitales2 se déroulera du 18 au 21 septembre 2013. L’expédition arrivera à Ottawa afin de se joindre aux activités de la Semaine de l’Armée. C’est sur le pas de départ de la populaire Course de l’Armée que les cyclistes remettront les fonds amassés. Depuis sa création il y a cinq ans, la Course de l’Armée est devenue la course démontrant le plus haut taux de croissance au pays. Elle contribue également directement au fonds du programme Sans Limites et à celui pour les familles des militaires. Il y a plus de 100 ans déjà que des fonds sont amassés afin d’aider nos militaires canadiens à préserver leur bien-être et leur moral. Aujourd’hui connus sous la bannière du ruban jaune, les programmes Appuyons nos troupes sont là pour aider non seulement nos militaires qui vivent des défis uniques, mais également leur famille. Nous sommes à la recherche de cyclistes enthousiastes, motivés et prêts à relever le défi d’amasser des dons et de sillonner les routes du Québec pendant quatre jours. Si votre cœur répond OUI, communiquez immédiatement avec le responsable de votre région. Agissez maintenant, les places sont limitées. Responsable pour la région de Valcartier : caporal Gaétan Martin, 418 844-5000, poste 5067. Responsable pour la région Montréal et St-Jean : adjudant Marc Dumont, 514 252-2777, poste 4541. Visitez également notre site Web au www.tourcapitales2.ca

DES FAITS ET DES GENS EXCEPTIONNELS? UNE AUTRE RAISON D’ÉCRIRE UN ARTICLE POUR L’ADSUM Exercice à grand déploiement, excursions, colloques, semaine thématique, métiers méconnus, artistes, bénévoles... SOUMETTEZ UN ARTICLE À

+adsum@forces.gc.ca ou appelez notre journaliste au

PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES

418 844-5000, poste 6656.


ADSUM, 27 MARS 2013

25

– PHOTOS : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM

SPORTS

Le mgén (ret) Alain Forand, colonel honoraire du R22eR, fait la mise au jeu officielle entre le lcol Steve Jourdain, commandant du 3 R22eR, et le lcol Lapointe, commandant du 1 R22eR, en finale de la Coupe Allard.

Le major-général (ret) Alain Forand, colonel honoraire du R22eR, remet la Coupe Jean-Victor Allard au lieutenantcolonel Louis Lapointe, commandant du 1 R22eR.

e

Les officiers du R22 R s’affrontent pour la Coupe Allard PAR PHILIPPE BRASSARD Journal Adsum

Les officiers du Royal 22e Régiment (R22eR) se sont livrés bataille pour la Coupe Jean-Victor Allard, le trophée convoité de leur tournoi amical de hockey régimentaire disputé les 14 et 15 mars à l’aréna Clément-Boulanger de Valcartier. Organisé pour une deuxième année consécutive par le Centre d’instruction du Secteur du Québec de la Force terrestre (CI SQFT), cette 12e édition de la Coupe Allard a rassemblé une soixantaine d’officiers du R22eR. Chacun des trois bataillons réguliers avait formé son équipe, tandis que le CI SQFT avait complété la sienne avec des Vingt-deux venus d’autres bases canadiennes pour affronter leurs anciens collègues au hockey. Baptisé en hommage au général Jean-Victor Allard, commandant du R22eR à l’époque de la Deuxième Guerre mondiale, le tournoi de la Coupe Allard vise à mousser un esprit de saine compétition entre les officiers des différentes unités du R22eR. Cet événement sportif encourage aussi la socialisation et le réseautage au sein du régiment. «Étant séparés à travers les unités, on n’a pas souvent l’occasion de se voir. Le tournoi permet de nous rencontrer dans un contexte amical», soulève l’organisateur principal, le capitaine Félix St-Jean du CI SQFT.

RÉSULTATS DES MATCHS QUARTS DE FINALE 3 R22eR vs 2 R22eR : 9-5 pour 3 R22eR 1 R22eR vs CI SQFT : 2-1 pour 1 R22eR DEMI-FINALE 2 R22eR vs 1 R22eR : 5-4 en fusillade pour 1 R22eR 3 R22eR vs CI SQFT : 4-3 pour 3 R22eR FINALE 1 R22eR vs 3 R22eR : 8-4 pour 1 R22eR

RÉCIPIENDAIRES DES TROPHÉES Coupe Jean-Victor Allard : 1 R22eR La Hache (joueur le plus agressif) : maj Robin «Yoko» Boivin, CI SQFT (unité d’appartenance QG SQFT) La Passoire (gardien le plus «généreux») : capt Philippe Masse, 3 R22eR La Bottine (meilleur patineur «artistique») : maj Claude Boucher, 2 R22eR La Rondelle («mangeur» de rondelle) : capt Stéphane Guillemette, 3 R22eR La Palette (meilleur manieur «artistique» de bâton) : lt Éric Bouzaza, 1 R22eR

CAPITALE Agence immobilière

OTTAWA GATINEAU?

Franchisé indépendant et autonome

Emmanuelle

JANY PÉPIN

Bouchard Courtier immobilier agréé

courtier immobilier SPÉCIALISÉE EN RELOGEMENT

2

• Gestion d'immeubles locatifs - clés en main ou services à la carte selon vos besoins • Surveillance et entretien de propriété résidentielle lors d'une absence prolongée du domicile • Location d'un condo en Floride pour vos vacances • Location de logement à Québec et Montréal dans des immeubles sécuritaires et propres • Service conseil en immobilier • Service de recherche d'immeubles à vendre ou à louer

581-983-1231 Val-Bélair

isé rév ix r P

Charlesbourg up co au ce Be ’espa d

gestion.ibb@gmail.com

Beauport e im int ur o C

L’Ancienne Lorette ble cia go é N

Construction 2012. Magnifique condo 1500 p.c. de 3 chambres. Salon, salle à manger et cuisine à aire ouverte sur foyer au gaz 3 faces. Grand balcon et salle de bain luxueuse. Libre immédiatement. Garantie jusqu'en 2017. C'est vraiment un coup de coeur ! Évaluation par un expert à 305 000$, disponible à 295 000$. Une Opportunité !!! Transfert.

Vous voulez de l'espace! Secteur très en demande, style canadienne, 3 salles de bains, 2 salle à manger, 6 chambres, salon avec foyer à combustion lente, beaucoup de rangement, sous-sol complètement réaménagé en 2011. Demande rafraîchissement!

Maison plain-pied 41X25, 4 côtés pierres, 3 chambres dont 1 au sous-sol, 2 salle de bain, sous-sol complètement aménagé. Beaucoup de rénovation effectuées (toiture fenêtre, salle de bain au sous-sol et autres). Cours très intime avec cabanon. Bien situé terrain paysager. Avec toute sa chaleur, elle saura vous donner un coup de coeur !

Bungalow avec 5 chambres, 2 au sous-sol. Armoires de cuisine refaites, plancher bois latte. Demande rénovations! Faites votre offre! Beau potentiel!!

Lebourgneuf

Limoilou

Lebourgneuf

Val-Bélair

vé no Ré

é itu ns e i B

in ma en é Cl

BUR. : 418.627.3120 CELL. :

418.952.5853

info@emmanuellebouchard.com Membre du service de relogement Brookfield

3 1/

ge éta ier n r De

819.351.4437

en compagnie du major-général (ret) Alain Forand, colonel honoraire du régiment. L’activité a notamment donné lieu à une amusante cérémonie de remise des trophées (voir encadré). Mentions honorables au lieutenant Éric Bouzaza du 1 R22eR, qui a compté sept buts lors de la finale, et à son confrère gardien de but, le capitaine Jean-François Horth. «Notre gardien nous a gardés dans le match tout au long du tournoi, soutient le lcol Lapointe. Dommage qu’il n’y ait pas de trophée pour le meilleur gardien!» à Q à lo u ue im ébec r à M po sé pou ontr e, r to res éal e ut tr in icti t clu on s

VICTOIRE DU 1 R22ER Sur la glace, le tournoi de cinq matchs a certainement ravivé les bonnes vieilles rivalités entre les officiers. Plusieurs joueurs ont démontré un excellent sens du hockey. En bout de ligne, c’est l’équipe du 1 R22eR qui a remporté la Coupe Allard, après un gain de 8 à 4 en finale contre les membres du 3 R22eR.

MUTÉ À

janypepin@bell.net www.janypepin.ca

«On est très content. On n’avait pas beaucoup de gros joueurs, mais tout le monde a bien travaillé ensemble. C’est une victoire d’équipe», souligne le lieutenant-colonel Louis Lapointe, commandant du 1 R22eR, dont l’unité n’avait pas remporté la Coupe Allard depuis longtemps. «C’est la preuve qu’en travaillant fort, en équipe, on est capable d’accomplir quelque chose. C’est un bel exemple de persévérance pour mes jeunes officiers», ajoute-t-il. Le tournoi s’est conclu par une heure de bonne entente au Mess des officiers

www.emmanuellebouchard.com Participante au service de relogement Brookfield

Condo +/- 1200 pieds carrés de superficie, 2 chambres, 2 stat ext, plancher en bois d’ingénierie et céramique, fenestrations abondantes, beaucoup de rangement, salle de bain avec douche ind et bain podium, air climatisé. Peut se libérer rapidement, situé dans une rue cul de sac tout près des services, centres commerciaux et autres. Vivre en toute tranquillité en ville. C’est votre Chance !!!

Au quartier de l'Académie près du Vieux-port. Condo divise ± 900 pi de superficie, rénové... balcon, ascenseur, gym, stationnement intérieur, air climatisé. Clé en main, peut se libérer rapidement! C'est vraiment la vie en ville!

Libre Immédiatement, condo au deuxième étage, avec deux chambres, salon et salle à manger à aire ouverte, très bien situé et orienté, Garantie APCHQ. 2 stat extérieurs. Tout près des Galeries de la Capitale et des services. À ne pas manquer ! Voir Courtier pour les inclus !!

Super condo style Loft avec mezzanine, 1 salle d'eau, 1 salle de bain, salon et salle à manger aire ouverte, Fenestration abondante avec rangement, 2 stat ext, piscine creusée. Coup de Coeur !!!


26

LOGEMENTS À LOUER 4 1/2, au cœur du village de St-Gabriel de Valcartier, accès à la cour arrière, tranquille, ensoleillé, 655$/mois, libre 1er avril, 418 844-3334. 27/03 4 1/2, secteur boisé, tranquille, accès à la cour, cabanon, 10 min. de la Base militaire, 682,50$/mois libre 1er mai, 418 844-3334. 27/03 GRAND 4 1/2 situé près de la sortie Henri-Bourassa dans un immeuble de 6 logements, plancher de bois franc, céramique, tambour, cabanon, entrée laveuse, sécheuse, stationnement 675$/ mois chauffé, tél. 418 9300502. 27/03 PERSONNEL RI - Stoneham, condo mezzanine 3 1/2 à même les pentes de ski. 25 min de VA et 20 min de Québec. Meublé avec svc, incluant Internet. Foyer, bain thérapeutique. Libre 1er juil. 13. Respect tarif RI. Linda 450 895-2905. 12/06 SHANNON, 3 1/2 à louer, neuf, chauffé, éclairé, peut être meublé, stat. déneigé à 5 min. de la base. 418 9341784. 17/04 RI MONTRÉAL?, SUPERBE LOFT, près Garnison LonguePointe, 1100 pc, plafond 12 p, meublé, chauffé, climatisé, éclairé, terrasse, stationnement, 1300$/mois, libre 1er juillet, 514 891-2129. 17/04 VIEUX ST-LAMBERT (rive-sud de Mtl), 3 1/2 à 10 min. de la base militaire de St-Hubert, TOUT INCLUS (chauffé, écl., internet, câble), TOUT MEU-

ADSUM, 27 MARS 2013

PETITES ANNONCES BLÉ (neuf), piscine, stat. intérieur, climatisé, vue panoramique de Mtl, libre juillet, 514 967-2360. 27/03 ST-JEAN-SUR-RICHELIEU, 3 1/2 parfait pour RI, tout inclus y compris le câble et internet, situé à 2 km de la garnison St-Jean et 500 m du Collège Militaire, disponible 1er mai. 514 757-4619. 17/04

Centre des sports (bât. 516), Garnison Valcartier (près de la salle de musculation) 418 844-5000, poste 5598 • www.journaladsum.com VISA • MASTERCARD • CARTE DE DÉBIT • CHÈQUES (Payable d’avance et non remboursables) PROCHAINE PARUTION : 17 AVRIL 2013 • DATE LIMITE : 11 AVRIL 2013 MAISON À VENDRE

CONDO À VENDRE

MAISON À VENDRE MAISON À VENDRE, sans souci, à St-Raymond, beau quartier tranquille, 418 337-4025. 17/04

NOUVEAU À SHANNON, cottage 2004 situé au 622 des Mélèzes, 3 c.c. à l’étage, quartier des plus convoité, garage 30 x 18, terrain de 33 000 pc, duproprio.com #389593. Visite libre le 7 avril de 10 h à 16 h, 581 309-3033. 27/03

VAL-BÉLAIR, à 2 min. de la Base, bungalow avec garage détaché 3 c.c. (poss.4), cuisine avec bcp rangement, s.s. aménagé, piscine, quartier tranquille, près de tout. 259 500$ (voir Duproprio #380516 pour photos). Contactez Robin 418 569-0111. 27/03

Avec les petites annonces de l’Adsum, l’affaire est classée!

Envoyez-nous votre petite annonce par courriel pour une soumission +adsum@forces.gc.ca

JOLIE CONDO, 4 1/2, 1 285 pc, à Loretteville, balcon intime sans voisin arrière, vue sur la piste cyclable des Cheminots, près de tous les services, beaucoup d’extras, 2 stat., voir DuProprio #391020. 27/03

CONDO À VENDRE

CONDO À LOUER

VAL-BÉLAIR, piscine intérieure, gym, spa, superbe condo haut de gamme, plafond de 10 pieds, duproprio.com #372721. 418 952-1003. 17/04

VAL-BÉLAIR, piscine intérieure, gym, spa, superbe condo haut de gamme, plafond de 10 pieds, duproprio.com #372721. 418 952-1003. 17/04

ST-ISODORE • 101, rue du Luthier Superbe et unique propriété des plus champêtres. Garage double chauffé. Cuisine et dinette. Plafond de 9 pieds, plancher de bois, foyer, chauffage à huile, électricité et mazout. Vaste terrain aménager, situé à 15 minutes des ponts. Exceptionnelle! À voir!!!

Jean-Pierre Paquet, courtier immobilier agréé

418 570-6060

1370, ave du Golf-de-Bélair, Libre Condo de finition supérieur, libre immédiatement, 1 CC + bureau, situé au 2e étage, comptoir de granite, douche en verre. Pavillon avec piscine int., spa est. sur le toit, salle d'entrainement. À 5 min. de la base militaire

224 900 $

Myriam Normand, Groupe Sutton-Futur

418 933-0802

Saint-Raymond • 295 000$ Nég.

Muté à Ottawa ? Bungalow à vendre

Tél. : 418 571-8088 Benoit Leclerc Conseiller en prêts hypothécaires mobile benoit.leclerc@rbc.com hypotheque.rbc.com/benoit.leclerc Banque Royale du Canada Force de ventes hypothécaires ACHATS, REFINANCEMENT, TRANSFERT D’HYPOTHÈQUE

Immense bungalow de 4 ch construit en 2007 - À la campagne (Cantley) à 15 min d'Ottawa/6 min de l'autoroute et près des services * Aire ouverte, échangeur d'air/alarme/adoucisseur d'eau/air climatisé, extras tel que foyer au gaz, sous-sol aménagé/plafond de 9p, 2 s.d.b. Située sur 1.4 acre boisé. Aucun voisin immédiat, grand station299 700 $ nement. Grand deck sur 2 niveaux avec CSN 86-996-7811 rangement, piscine au sel et chauffée, avec accessoires. Une aubaine dans un secteur paisible et sécuritaire. DuProprio #344633 ou MLS # 10256428

819 903-0516

Magnifique plain-pied situé dans un secteur paisible à 25 minutes de la base militaire. Près de tous les services, piste cyclable et sentier de motoneige. Façade de 58' incluant abris d'auto double, construction 2004 de qualité supérieure. Salon, cuisine à aire ouverte, une chambre au rez-dechaussée et boudoir. Sous-sol fini avec s.d.b. complète, air climatisé et électoménagers inclus.

Arthur Fleury

418 337-6336 418 933-6336

LEBOURGNEUF • 399 800$ Résidence 2004, 34 x 36 façade en brique, garage 14 x 31, 4 cc, 2 au rdc et 2 au s-s, 2 sdb, plancher b. franc érable, rénové 2010. S. à manger et cuis. céramique, comptoir granit dans la cuis. et les 2 sdb, armoires grain de bois, évier double, 2 sdb céramique, patio 2012 12 x16 bois traité rampes en alu. contour verre trempé avec auvent hiver et été incl., gar. chauffé, sans voisin arrière, gr. stat., beaucoup de réno depuis 3 ans et d’inclus.

Duproprio #399560

418 843-8193

STE-GENEVIÈVE NEUFCHÂTEL Chauffé, éclairé, piscine, cour intérieure

51/2

418-845-1028 LOGISCO.COM

BEAU TEMPS POUR

ANNONCER Réservez votre publicité sans tarder Isabelle Blouin : 418 656-6668

IMMEUBLES BERNARD DUMAS LOGEMENTS

ACCOMODATION

POUR RI DISPONIBLES

AVAILABLE FOR IR

VOUS POUVEZ AUSSI NOUS CONTACTER À FRAIS VIRÉS

YOU CAN ALSO CALL COLLECT

418.956.8219

immeubles.bdumas@gmail.com


27

ADSUM, 27 MARS 2013

www.1000maisonsavendre.com www.royal-lepage.qc.ca www.defieznostaux.ca www.condosquebec.ca www.maisonsparprix.ca

ACCRÉDITÉ AU PROGRAMME DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES

SHANNON Reprise de finance, cont. 2011. Grand cottage 26x35, garage attaché offrant 3 cc à l’étage. Plafonds 9 pieds avec caissons, belles pièces à découvrir, armoires en polyester. S-S aménagé à 50%. Faut voir 314 000$. WWW.JEANPIERREGAMACHE.COM

Courtier participant

Jean-Pierre Gamache 418 843-1151

T EN EM 2012 R È TI É EN ÉNOV R

Marjorie Smith-Dumontier et Jason Laforest 418 843-1151

SAINTE-FOY

VAL-BÉLAIR

SAINT-RAYMOND

Charmant plain-pied situé au coeur de Ste-Foy près de tous les services et principaux axes routiers. Vous offre une déco au goût du jour, une finition soignée, des aires de vie vastes et ensoleillées, ainsi que 5 chambres de bonne dimension. Beaucoup d'inclus. A VOIR ABSOLUMENT! WWW.VISITEZMOI.CA 10429103

Très joli jumelé 21x28, revêtement canexel, entrée mi-étage, Clôturé. Salle d’eau à l’étage et SDB au demi s-s (espaces laveuse-sécheuse). Planchers de parquetterie. 2 chambres. Négociable. WWW.VISITEZMOI.CA 10200912

Chalet 4 saisons aucun voisin arrière (terre à bois). Venez profiter de la nature et du bois, idéal pour sports nautiques et de plein air. WWW.VISITEZMOI.CA 10254887

Lise Lamontagne 418 843-1151

$ 00 90 17

$ 00 90 38

Courtier participant

PONT-ROUGE

BEAUPORT

MAISON PROJET - Duplex ancestral rénové en partie. Beau potentiel d'augmentation, pour investisseur ou propriétaire occupant. Localisé au coeur du village de Pont-Rouge. A VOUS D'EN EXPLORER TOUTES LES POSSIBILITÉS. WWW.VISITEZMOI.CA 9389156

Coquette moderne située dans un voisinage paisible et familial. Vous offre 3 chambres à coucher, des aires de vie ouvertes et lumineuses avec plafond cathédrale, ainsi qu'une fenestration généreuse. Le tout sur un terrain entièrement aménagé avec piscine et vaste terrasse. FAITES VITE, ELLE NE FAIT QUE PASSER !!! WWW.VISITEZMOI.CA 9678130

Sylvain Guilbault 418-843-1151

42

BEAUPORT

SHANNON

A VOIR ABSOLUMENT! Coquette propriété à paliers située dans un voisinage paisible et familiale. Vous offre 3 chambres hors sol, deux paliers d'aires de vie vastes, le tout sur un terrain intime bordé de haies. Idéal pour jeune famille, elle vaut le détour. WWW.VISITEZMOI.CA 10560123

URGENT - PRISE DE POSSESSION RAPIDE! Charmant plein-pied reconstruit début 2000. Vous offre 2 chambres, avec possibilité de 3 ou 4, des espaces de vie ouverts et une cuisine tout bois, le tout sur un terrain superbement paysager de plus de 14 000pc. À deux pas des services et de la Base militaire de Valcartier. WWW.VISITEZMOI.CA 9117628

DONNACONA Style cottage très coquet et particulier, 3 cc à l’étage, très bien divisé avec grandes pièces éclairées, Superbe vue sur le fleuve. Endroit paisible, intime. WWW.VISITEZMOI.CA 10600728

$ 00 90 21

$

00

90

ST-GABRIEL DE VALCARTIER Ancestrale, style manoir (1885), restaurée, 4 cc, foyer, beaucoup d’espace, garage, grange, en retrait, sans voisin arrière dans la nature et la tranquillité. WWW.VISITEZMOI.CA 10224788

STONEHAM

ST-JEAN CHRYSOSTOME

SAINT-RAYMOND

Superbe cottage 2009 de 28x38, 4 cc, garage chauffé sur 2 étages, 3 1 /2 au sous-sol loué 550$/mois, nc/né, qualité supérieure, poss. bi-génération. Poss. flexible. WWW.VISITEZMOI.CA 9406700

Bungalow accueillant 1982, 3 cc, terrain de 6 000 pc, poêle à combustion, piscine, sans voisin arrière. Cour Sud-Ouest très ensoleillée. BON PRIX! WWW.VISITEZMOI.CA 10540694

Bungalow 1976 offrant 2 cc, 2sb, aires ouvertes, gr. luminosité, rénovée, entrée indépendante au s-s. Terrain 1 500 000 pc avec écurie, hangars et plus. Plusieurs possibilités WWW.VISITEZMOI.CA 9530121

Accrédité au Service de relogement des Forces Canadiennes

BOISCHATEL

SAINTE-CATHERINE

RARE À CE PRIX! Joli plain-pied situé dans un voisinage familial. Vous offre un rez-de-chaussée refait au goût du jour, 3 chambres sur un même niveau, ainsi qu'un intime terrain de plus de 10 000p.c. sans voisin arrière. Beaucoup de rénos effectuées au cours des dernières années. FAITES VITE, IL NE FAIT QUE PASSER! WWW.VISITEZMOI.CA 9630771

COUP DE COEUR POUR AMANTS DE LA NATURE. Superbe champêtre située sur un site enchanteur. Vous offre une finition impeccable, des matériaux nobles et 3 chambres, le tout sur un terrain de plus de 25 000pc paysager avec soin. A deux pas de la Station touristique Duchesnay et à moins de 15 km de la Base militaire de Valcartier. WWW.VISITEZMOI.CA 9880771

La seule Protection Contre les vices cachés Délais et autre…

INFORMEZ-VOUS! Sylvie Audet,

Sylvie Audet

Courtier participant

418 843-1151

U EA UV NO

VANIER

PORTNEUF

URGENT - LIBRE IMMÉDIATEMENT. Maison typique à mettre à votre goût, située au coeur de Vanier. Vous offre 3 chambres à l'étage, des aires de vie au rez-de-chaussée, le tout sur un terrain intime. A deux pas des services et pricipaux axes routiers. BEAU POTENTIEL. A VOIR! WWW.VISITEZMOI.CA 10395250

LIBRE IMMÉDIATEMENT! Joli plain-pied, 4 côtés briques, situé dans un secteur paisible, à mi-chemin entre Québec et Trois-Rivières. Vous offre 5 chambres et 2 salles de bain, le tout sur un terrain de plus de 8 000pc. BEAUCOUP DE POTENTIEL, ELLE VAUT LE DÉTOUR! Vendu sans garantie, aux risques et périls de l'acheteur. WWW.VISITEZMOI.CA 10750293

MONTCALM Secteur Montcalm, Jardin Manrèse. Ascenseur, garage intérieur no 11, dépanneur, buanderie, rangement no 67. Près de tous les services. Près du Parc des Braves. WWW.VISITEZMOI.CA 10683708

U EA UV NO

SAINT-ÉMILE

VAL BÉLAIR

VAL BÉLAIR

Magnifique bungalow 3 cc, bien entretenu. Bcp de rénov., toiture, salle de bain, fenêtres, une belle salle familiale, s-s fini, entrée asphaltée, garage intégré. Près de tous les services. Faites vite. WWW.VISITEZMOI.CA 9247561

Maison mobile avec 2 chambres, salon aménagé avec poêle au propane, patio couvert avec une remise. Terrain loué $162/mois. WWW.VISITEZMOI.CA 9329361

Magnifique cottage avec grande cuisine, hall d’entrée. 3cc dont 1 avec walk-in et un balcon. S-S avec entrée indépendante. Grand patio avec rangement. Bcp d’espaces de stationnement. Près de tous les services. Faites vite! WWW.VISITEZMOI.CA 10082535

ISÉ ÉV R IX PR

ISÉ ÉV R IX PR

VANIER

ST-URBAIN

Charmant cottage, 3 cc à l’étage, 1 sdb et 1 salle d’eau. Salle familiale au sous-sol. Fenêtres PVC. Beaucoup de rénovations effectuées. Près des services. WWW.VISITEZMOI.CA 10909852

Grande terre à bois et à culture, bornée la Rivière du Gouffre, poss. pêche, chasse. Acc. par la route 381, vue sur les montagnes. Plan d’aménagement d’une forêt privée réalisée par regroupement de prop. de boisés privés. WWW.VISITEZMOI.CA 8600812

CHARLESBOURG

VAL-BÉLAIR

Manon Leclerc

URGENT TRANSFERT. Coup de cœur assuré, bungalow transformé en un magnifique cottage, matériaux de qualité supérieure. À voir! WWW.VISITEZMOI.CA 9104059

Secteur familial de choix. Bungalow 24x40, toiture et fenestration, revêtement extérieur refait en 2007, 5 cc, grand patio, piscine hors-terre, disponible rapidement. À VOIR ABSOLUMENT! WWW.VISITEZMOI.CA 9205792

418-622-7537

Jacques Gagné 418 843-1151


28

ADSUM, 27 MARS 2013

agence immobilière

COMEAU Nancy Tobin inc.

L'ÉQUIPE QUI DONNE DES

Sébastien Masse inc.

Courtier immobilier

Courtier immobilier

Nancy Garneau

Ginette Plante

Adj. adm.

Adj. adm.

Guy Lapierre inc. Courtier immobilier

Martin Comeau inc.

Anne Marie Domaine inc.

Courtier immobilier

Courtier immobilier

L’ÉQUIPE COMEAU REMERCIE SA DISTINGUÉE CLIENTÈLE. GRÂCE À VOUS, NOUS SOMMES AU 3E RANG DES MEILLEURS VENDEURS À QUÉBEC

RE SULTATS

418-847-1000 FIERS DE SERVIR LES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ MILITAIRE

www.martincomeau.ca facebook.com/lequipecomeau

PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES

St-Gabriel

St-Gabriel

Shannon

19, Place Leduc

3, rue des Plateaux

280, ch. de Dublin

SIA : 8623929

SIA : 8737565

SIA : 9981727

Shannon

Pont-Rouge

Fossambault

Ste-Catherine

244, ch. de Gosford

4 - 105, rue des Pionniers

27, rue des Moussaillons

5, rue Bellevue

SIA : 10469249

St-Gédéon

Neufchâtel

Beaupré

Ste-Catherine

322, ch. des Bernaches

102B - 2305, rue du Barachois

203, rue du Val-des-Neiges

13, rue Boisjoli

SIA : 10298720

SIA : 9335183

SIA : 10821623

SIA : 10089762

SIA : 9365122

SIA : 9628174

Shannon

St-Gabriel

241, ch. de Wexford

209, ch. Redmond

SIA : 9163747

SIA : 10176972

SIA : 9357136

Val-Bélair 2215, ave. Industrielle

SIA : 10831076

Val-Bélair

Shannon

Shannon

Val-Bélair

Shannon

Beauport

Shannon

1275, rue de L’Étrave

10, rue Desrochers

351, ch. de Dublin

1411, rue Champdoré

16, rue des Cerisiers

164, rue Yves-Prévost

129, rue Galway

SIA : 9192658

SIA : 10440067

SIA : 10647048

Val-Bélair

Val-Bélair

Neufchâtel

1346, rue Molard

302 - 1680, boul. Pie-XI Nord

1592, rue Antoinette-de-Pons

SIA : 10756087

Pour acheter ou vendre...

SIA : 9396620

SIA : 10020132

SIA : 10412989

Shannon

Val-Bélair

Des Châtels

134, rue O’shea

8 - 1243, boul. Pie-XI Nord

4250, rue Bellerose

Appelez-nous sans tarder! SIA : 10571274

SIA : 9099239

SIA : 10889103

SIA : 9025284

SIA : 9258055

SIA : 9125846

Charlesbourg

Shannon

Shannon

Val-Bélair

Loretteville

Val-Bélair

Duberger

404 - 4405, rue le Monelier

142, rue O’shea

123, rue Mountain View

1513, rue d’Alma

11632, boul. Valcartier

1516, rue des Impératrices

4105, ave. d’Ambrière

SIA : 10106532

SIA : 10858758

SIA : 9493643

SIA : 10722815

Lac St-Charles

Val-Bélair

Duberger

St-Gabriel

2094, rue du Beau-Site

1234, rue Gaboriau

3655, rue de l’Aiglon

23, rue John-Neilson

SIA : 10576927

SIA : 9193677

SIA : 10441468

SIA : 9212402

SIA : 10525795

SIA : 9488089

Fossambault

Ste-Famille

30, rue du Quai

4411, ch. Royal

SIA : 9645611

SIA : 10356218

SIA : 9052723

Shannon 150, rue O’shea

SIA : 9030547

Shannon

Ste-Foy

Ste-Catherine

Des Châtels

St-Raymond

St-Gabriel

Shannon

55, rue maple

738, rue Cavelier

131, rue du Torrent

10890, rue des Neiges

508, ch. Lac-Sept-Îles Sud

1768, boul. Valcartier

247, ch. de Gosford

SIA : 10996337

SIA : 10732771

SIA : 10902572

SIA : 9147778

SIA : 9957598

SIA : 10288408

SIA : 10714725


VOL_41_NO_19_ADSUM_2013-03-27