Issuu on Google+

Depuis plus de 20 ans au service des militaires

Mario Boilard L’équipe Martin Comeau uy

418 847-1000

VALCARTIER

on

s

842-4448

u ro st

LE JEUDI 23 AVRIL 2009

no

Notaire autorisé par le P.R.F.C.

s pe

Su pp ort

Adsum, Garnison Valcartier, CP 1000, succ. Forces, Courcelette (QC) G0A 4Z0. No convention : 40012192

Courtier immobilier agréé

N O TA I R E

Ou rT roo ps

pp

A

Pour mieux vous servir

«Les troupes du GT sont prêtes»

Adieu cavalier Karine Blais

– Adjudant-chef Jules Moreau

Kandahar, Afghanistan – C’est fait! Le Groupement tactique du 2ee Bataillon, Royal 22ee Régiment (GT 2 R22eeR) est arrivé dans la province de Kandahar. La prise de commandement du lieutenant-colonel Jocelyn Paul (à droite sur la photo), commandant du GT 2 R22eeR, a eu lieu le 14 avril sur la base militaire de l’aérodrome de Kandahar. Le sergent-major du GT 2 R22eeR, l’adjudant-chef Jules Moreau (à gauche sur la photo) s’est dit persuadé que «les troupes du GT sont prêtes à rencontrer les défis de l’environnement de la contre-insurrection». Il a ajouté : «Nos pensées sont dirigées vers la famille de Karine décédée lors de l’incident du 13 avril. Malgré ce malheureux événement, les hommes et les femmes du GT gardent leur focus opérationnel afin de poursuive cette mission complexe.» - Photo : cplc Jonathan Johansen

Appel à tous

Soldat David Grenon : de cadet à chanteur officiel des Forces canadiennes

modifiées propriétaires d’autos

Notre journaliste prépare un article sur les amateurs d’autos modifiées. Si vous vous reconnaissez, faites-nous signe ! Détails en p. 20

Toutes nos nos pensées pensées sont sont Toutes tournées vers vers la la famille, famille, tournées les amis, amis, les les confrères confrères les et consœurs du cavalier cavalier et consœurs du Blais pour pour leur leur apporter apporter Blais un peu peu de de réconfort réconfort dans dans un l'épreuve qu’ils qu’ils vivent. vivent. l'épreuve

Article en p. 5

Concours de la fête des Mères :

En mai, marchons pour nos troupes en Afghanistan

dernière chance de participer !

Détails en p. 19

- Photo : cpl M.-A. Gaudreault, Imagerie Garnison Valcartier

Détails en p. 25

I AMED T LE S OUVER U’À 15H JUSQ

484, Côte Joyeuse, St-Raymond 418.337.2234 Sans Frais 1 877 337-2234 www.hyundaistraymond.com

ÉLANTRA 2009

11 995$ À l’achat 179$/mois

en location

0%

FINANCEMENT À L’ACHAT .

Location 60 mois. 20 000 km/année. 10$/km excédentaire. Transport et préparation en sus à l’achat. Toutes les marques sont la propriété de Hyundai Auto Canada Corp.

SANTA FE 2009

21 995$ À l’achat 330$/mois en location


Page 2 / Adsum / 23 avril 2009


Des vélos à votre service Valcartier perd une Par Simon Baillargeon Journal Adsum

La Garnison Valcartier se lance dans les déplacements écologiques et énergétiques. Dix stations auxquelles seront rattachées deux vélos seront installées à divers endroits sur la garnison, permettant ainsi au personnel militaire et civil d’effectuer leurs déplacements à vélo plutôt qu’en auto. À l’image de ce qui s’est fait dans plusieurs autres villes du monde et, plus près de nous, à Montréal et à l’Université Laval, Valcartier offrira gratuitement la possibilité de se déplacer à vélo entre les différents bâtiments de la base. Pour l’instant, seulement une vingtaine de vélos seront mis à la disposition des gens. «Il s’agit d’un projet pilote, a dit Céline Porcher, responsable du projet et adjointe à l’officier d’environnement au Service de conservation des ressources. «Mais c’est sûr que s’il y a de la demande, nous pourrions augmenter le nombre de vélos dès cet été», a-t-elle cependant ajouté. Disponibles tout l’été, les vélos seront remisés le 12 octobre. Le projet baptisé Vélo-ville Valcartier a réparti une dizaine de stations qui logeront

chacune deux bicyclettes. Pour pouvoir enfourcher une des bécanes, il faudra se rendre à l’intérieur du bâtiment adjacent à la station et présenter une pièce d’identité à la personne responsable. «Les gens pourront emprunter les vélos sur les heures de bureau. Ils n’auront qu’à se présenter au bureau d’accueil et on leur remettra un casque ainsi que la clé du cadenas», a expliqué Mme Porcher. Achetés au coût de 15 000 $, les 20 vélos sont équipés de cadenas, de porte-bagages et de garde-boues. Le port du casque sera obligatoire, mais il sera fourni aux utilisateurs. Selon Mme Porcher, trois objectifs sont poursuivis à travers cette initiative. Outre le fait de diminuer la circulation automobile, «la promotion d’un mode de vie sain et le côté environnemental sont les buts recherchés par Vélo-ville Valcartier». Les stations de vélos seront situées aux abords des bâtisses 7, 72, 110, 143, 188, 324, 367, 310/311, 513 et 516. «Pour la répartition des stations, on y est allé de façon logique en regardant les axes d’échanges qu’il existe sur la garnison», a conclu Mme Porcher.

Céline Porcher était bien fière de présenter les nouveaux vélos hybrides qui seront prochainement mis à la disposition des employés de la garnison. - Photo : Simon Baillargeon, journal Adsum

sœur d’armes Par Simon Baillargeon Journal Adsum

La Garnison Valcartier a perdu sa première combattante, lorsque le cavalier Karine Blais est décédée quand le véhicule dans lequel elle prenait place a roulé sur une bombe artisanale, le 13 avril dans le district de Shah Wali Khot, au nord de Kandahar. Le cvr Blais, âgée de 21 ans, était membre du 12e Régiment blindé du Canada et servait avec le groupement tactique du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment depuis deux semaines. Elle était originaire de la municipalité de Les Méchins, dans le Bas-Saint-Laurent. L’engin explosif improvisé a explosé durant une patrouille menée par les militaires. Quatre autres soldats ont aussi été blessés par la déflagration. Ils ont été immédiatement évacués par hélicoptère à l’hôpital multinational de l’aérodrome de Kandahar. La dépouille du cvr Blais a été rapatriée au pays le 16 avril. Au moment de mettre sous presses, les funérailles du cvr Blais étaient prévues le vendredi 24 avril, en l’église de Saint-Édouard, à Les Méchins. Son corps sera exposé la veille, au salon funéraire Jude Landry de la même ville. « Malgré la terrible nouvelle de sa disparition subite, Karine a réalisé son défi. Elle voulait participer à cette aventure, elle était fière de servir en Afghanistan. Elle demandait souvent à sa mère : ''Maman, es-tu fière de moi?'' », a déclaré la famille du cvr Blais via un communiqué. « Tu adorais ton travail comme militaire et tu étais très fière de toi. Pour répondre à ta question, oui nous sommes toujours aussi fiers de toi, malgré la tristesse qui nous

Le cavalier Karine Blais.

- Photo : Caméra de combat des Forces canadiennes

envahit », poursuit la famille dans le court communiqué transmis aux médias. Karine Blais était «une jeune femme énergique, très appréciée de ses frères d’armes au sein de son escadron de reconnaissance. Depuis le début de cette mission, cette jeune femme avait fait preuve d’un courage remarquable», a déclaré le lieutenant-colonel Jocelyn Paul lors de la cérémonie qui soulignait le remplacement du groupement tactique du 3e Bataillon du Royal Canadian Regiment de Petawawa par ses troupes. Elle laisse dans le deuil ses parents Gino et Josée, les membres de sa famille ainsi que son frère Billy. Le cvr Karine Blais est le 117 e militaire canadien à mourir en Afghanistan depuis le début de la mission en 2002.

Le cavalier Karine Blais est la deuxième femme des Forces canadiennes à perdre la vie en Afghanistan. Le 17 mai 2006, le capitaine Nichola Goddard du 1st Royal Canadian Horse Artillery a perdu la vie dans un affrontement avec les Talibans. - Photo : Caméra de combat des Forces canadiennes

23 avril 2009 / Adsum / Page 3


Hommage au cavalier Karine Blais

Une militaire hors de l’ordinaire! Par le lieutenant Pierre-Luc Nicolas et l’adjudant Marco Vézina Le cavalier Karine Blais, membre de l’escadron de reconnaissance blindé, est décédée en Afghanistan le 13 avril 2009 au

cours d’une opération de reconnaissance dans le district de Shaw Wali Kot, province de Kandahar en Afghanistan. Karine était une camarade de travail extraordinaire. En tout temps, elle faisait passer son devoir professionnel avant ses intérêts personnels. Petit bout de femme courageuse, brillante et joviale, elle était toujours volontaire pour venir en aide à ceux qui en avaient besoin et présente pour quiconque avait besoin de parler. Avec son accent, qui ne démentait pas ses origines gaspésiennes, elle trouvait toujours le moyen de vous faire sourire, souvent avec une remarque droite au but et d’une franchise déconcertante. Elle aimait beaucoup parler de ses proches, entre autres de sa grand-mère qui lui avait offert un porte-bonheur qu’elle gardait toujours près d’elle. Tous les membres de l’escadron B du 12e Régiment blindé du Canada, et particulièrement ceux de sa troupe, perpétueront son souvenir et continueront leur travail avec fougue et acharnement, à l’image de ce que Karine a démontré dès son arrivée en Afghanistan. Cet article est dédié à tous les membres de la famille, à son conjoint Hugo GirardBlanchette et aux amis du cavalier Karine Blais.

NOUVELLES

EXPRESS

Les FC contribuent à la sécurité du Sommet des Amériques

Une attaque de pirates détournée grâce au NCSM Winnipeg

À la demande du gouvernement de Trinité et Tobago, les Forces canadiennes ont déployé un arsenal de sécurité pour le moins imposant lors du Sommet des Amériques qui s’est déroulé du 17 au 19 avril dans la ville de Port of Spain, à Trinité et Tobago. L’importante tâche de surveillance maritime est revenue au NCSM Athabaskan, un destroyer de défense aérienne de zone de la classe Iroquois doté d’un hélicoptère CH-124 Sea King et d’un aéronef de type CP-140 Aurora. Les FC ont de plus fourni un Airbus CC-150 et un CC-130 Hercules afin d’assurer le transport de militaires et policiers des pays voisins à Trinité et Tobago qui ont donné un coup de main pour la sécurité sur terre.

Dans sa mission de lutte face aux attaques de pirates dans la mer d’Oman, le NCSM Winnipeg a réussi à contrer une attaque de pirates dirigée vers un navire marchand. Le navire canadien a reçu une demande d’aide par radio du Motor Vessel (MV) Pacific Opal et a immédiatement envoyé son hélicoptère en renfort qui s’est posté entre le navire en détresse et les pirates. Ces derniers ont obéi aux instructions du pilote de l’aéronef et ont rebroussé chemin.

Le Royal Highland Regiment du Canada Le lieutenant-colonel Bruno Plourde deviendra le premier francophone a dirigé le Royal Highland Regiment, un régiment écossais aussi connu sous le nom The Black Watch. Dès son retour de mission en Afghanistan, le lcol Plourde aura l’honneur de commander les 250 hommes du régiment installé au beau milieu du centre-ville de Montréal. Ce dernier remplacera le lieutenantcolonel Thomas Mackay, qui quittera en octobre prochain. Agissant présentement comme officier de liaison pour le commandement de la Région Sud et commandant adjoint de l’équipe américaine de mentorat, le lcol Plourde a notamment participé aux missions en Bosnie et au Congo.

Unis pour les familles Par le caporal-chef Sylvain Lafrenière Les Nouvelles de l’Armée Valcartier

Les Nouvelles de l’Armée se joignent à Radiomollo pour diffuser des messages aux troupes déployées.

Page 4 / Adsum / 23 avril 2009

Une chienne de race berger allemand est devenue l’héroïne d’un groupe de soldats canadiens en mission en Afghanistan. Âgée de quatre ans, Koma s’est attiré les éloges des militaires grâce à son bon travail dans le dépistage des bombes artisanales et autres engins explosifs fréquemment utilisés par les talibans. La collègue à quatre pattes a notamment réussi à dénicher un engin explosif improvisé caché en bordure d’un chemin que les soldats s’apprêtaient à prendre pour mener une patrouille. Les spécialistes ont fait exploser l’engin et les Canadiens ont pu poursuivre leur travail.

Une femme aux commandes du NCSM Halifax Le 7 avril, le commodore Josée Kurtz est devenue la première femme à commander un grand navire de la marine canadienne alors qu’elle a officiellement pris les commandes du NCSM Halifax. Originaire de Joliette, le cmdre Kurtz compte 20 ans d’expérience dans la marine. Elle s’est enrôlée au moment où la marine commençait à accepter, à titre expérimental, les femmes dans ses rangs.

Le cavalier Blais entourée de deux confrères, le cavalier Dubé-Provencher et le caporal-chef Denis.

Une héroïne à quatre pattes

Dans le cadre de ses initiatives de soutien aux troupes de Valcartier qui sont déployées, les deux caméramans des Nouvelles de l’Armée ont mis sur pied un projet qui permettra aux familles d’envoyer des messages à leurs proches en Afghanistan. «Lorsque j’étais en Afghanistan, j’apportais toujours une caméra vidéo avec moi pour permettre aux soldats de faire des messages pour leurs familles. J’ai réalisé combien cette initiative était appréciée et j’ai voulu refaire quelque chose de semblable cette année», explique le caporal-chef Bruno Turcotte, caméraman pour les Nouvelles de l’Armée.

La nouvelle héroïne à quatre pattes d’un groupe de soldats canadiens se nomme Koma et est âgée de quatre ans. - Photo : Courtoisie PC

L’association avec Radiomollo s’est faite tout naturellement. Déjà impliquée dans plusieurs projets et bien connue des militaires de Valcartier, la station s’avérait un choix logique pour favoriser la diffusion via Podcast des messages. «Quand on m’a approché pour le projet, j’ai tout de suite été emballé, mentionne l’animateur Patrick Raymond. Par le site Web de la radio, www.patraymond.ca, les gens vont être en mesure de se tenir au courant des moments et lieux où les tournages auront lieu.» «Pour l’instant, mon plan est de fournir aux familles, l’occasion d’envoyer des messages une fois par mois lors d’une activité du GSD [Groupe de soutien au déploiement]. Par la suite, j’envois un DVD au caporal-chef Jonathan Johansen, l’autre caméraman des Nouvelles de l’Armée qui est présentement à Kandahar et c’est lui qui en fera la diffusion aux troupes», mentionne le cplc Turcotte. Au cours des prochains mois, les familles seront invitées à se présenter à différentes activités du Groupe de soutien au déploiement pour l’enregistrement. L’équipe utilisera le site de Radiomollo, fera l’affichage des lieux en divers endroits tels les Centre de la famille et CANEX et finalement par le biais du journal Adsum.


Star Académie version Forces canadiennes! Par le capitaine Sébastien Laporte Officier régional des cadets (Musique) Administration

Alors que le lundi 13 avril, Star Académie célébrait la victoire du chanteur Maxime Landry de la Beauce, les Forces canadiennes fêtaient aussi l’arrivée de leur premier musicien spécialement engagé comme chanteur : le soldat David Grenon. En effet, après 14 semaines de formation à l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes comme recrue, David Grenon a été accueilli au sein de la Force régulière dans le nouveau métier de chanteur. Sa première affectation sera la musique du Commandement aérien de la 17 e Escadre à Winnipeg (Manitoba), laquelle il rejoindra à la fin d’avril. Le Quartier général de la Défense nationale (QGDN) veut y créer un orchestre-spectacle («show band») qui pourra représenter les Forces canadiennes (FC) à divers niveaux, au Canada comme à l’étranger. L’an dernier, le soldat Grenon a été remarqué par le superviseur des musiques des FC, le lieutenant-colonel Scott Attridge, lorsqu’il chantait et dansait avec les cadets de la Musique régionale lors du 400e anniversaire de Québec au Festival international de Musiques militaires de Québec. Il a par la suite passé une audition à Ottawa, devançant 50 autres candidats de talent, d’un océan à l’autre. Sur son cours de recrue, le soldat Grenon a eu à subir le même genre d’entraînement que les autres militaires (chambre à gaz, tir à l’arme C7, cartographie, et bien d’autres). Il s’est très bien tiré d’affaire et a même failli terminer premier de peloton. Ses

Le soldat David Grenon, alors qu’il était officier du CIC avec le Programme Cadets.

de 15 à 18 ans qui, en plus d’être forts en musique, sont de bons ambassadeurs pour parler des activités que font les cadets.

Il a par la suite passé une audition à Ottawa, devançant 50 autres candidats de talent, d’un océan à l’autre. «Le secret de David est qu’il est bon dans tout ce qu’il touche, indique le capitaine Éric Fortin, ancien adjudant-maître musicien. Il peut aussi bien jouer du piano, du saxophone, de la trompette, tout en se bougeant les fesses au rythme de la musique. Le public l’adore, car il n’a pas peur du ridicule. Son surnom affectif est depuis quelques années “la couleuvre”, car il arrive toujours à ses fins tellement il est débrouillard.» TROD TARD, JULIE SNYDER !

instructeurs qui blaguaient beaucoup sur les musiciens au début du cours en ont pris pour leur rhume! UN ANCIEN OFFICIER CIC

David Grenon a commencé sa formation musicale avec le Programme des cadets à Chibougamau (Escadron 839) en 1992 et il en a rapidement gravi les échelons.

Il s’est ensuite enrôlé comme officier dans la Réserve avec le cadre des instructeurs de cadets (CIC) en 1999. Il a occupé divers postes à l’École de musique des cadets à Saint-Gabriel-de-Valcartier, pour terminer comme commandant de la prestigieuse Musique régionale des cadets à l’été 2008. Cette formation regroupe les meilleurs musiciens du Québec, des jeunes

Le major Laval Labbé, responsable du programme de musique des cadets pour la région de l’Est, a eu ses bonnes paroles lors de la parade du 9 avril : «David est un pur produit du Programme Cadets. Il n’a jamais cessé de progresser et il est maintenant rendu au top. J’aurais aimé découvrir son talent plus tôt. Ce p’tit gars va aller loin et on le verra de plus en plus lors des événements musicaux.» Le soldat Grenon a interprété l’hymne national à la fin de la cérémonie de fin de cours de recrue. Des gens dans les gradins se disaient qu’il ferait un malheur à Star Académie! Trop tard Julie Snyder… Nous l’avons; nous le gardons!

23 avril 2009 / Adsum / Page 5


Vous n’êtes pas seul! La résilience ou le lâcher prise Par le capitaine Mick Bioletti Commandant de la compagnie d’arrière-garde

Les départs pour l’Afghanistan ont commencé. L’entraînement est terminé et nos militaires ont eu droit à un congé bien mérité avec leur famille. C’est le temps du départ et ce, jusqu’au début de mai. Toutefois, avant que les membres ne partent, il reste deux activités essentielles : une dernière vérification administrative (communément connue sous le terme DAG) et l’appel nominatif. Au jour J, dans l’heure précédant l’appel nominatif, quelque chose d’important se produit dans l’enceinte du bâtiment 313. Les militaires ont la chance de dire au revoir à leurs proches dans une atmosphère conviviale. Ils peuvent se parler autour d’une table, boire un café ou profiter de la cantine. S’ils préfèrent, ils peuvent écouter les messages d’encouragement de la gouverneure générale du Canada, ou encore celui du premier ministre du Québec ainsi que de toute la chaîne hiérarchique militaire. Ils peuvent aussi en profiter pour présenter leur famille aux confrères et supérieurs pendant que les enfants dégustent de la barbe a papa et s’amusent dans les jeux gonflables fournis gracieusement par l’entreprise La Capitale en Fête. POURQUOI CES FÊTES AVANT UN DÉPLOIEMENT?

Toutefois, la première pensée de plusieurs soldats pourrait être «pourquoi toutes ces fêtes avant un déploiement long et dangereux?». La réponse est simple : tout le monde doit savoir que personne n’est seul. Les militaires, les conjointes et les enfants doivent comprendre qu’ils vivent tous une situation similaire. Les membres de la famille, particulièrement les enfants, peuvent voir qu’ils ne sont pas seuls. Ils partagent tous la même peine de voir leur père ou leur mère partir pour ce lointain pays. Ils comprennent que pour plusieurs autres enfants, la présence de leur mère ou de leur père leur manquera cet été. En même temps, ceux et celles qui se déploient se rendent compte que leurs confrères et consœurs vivent des situations familiales semblables. Ils font tous par-

Par Mylène Gaudreau Travailleuse sociale, CRFM Montréal

À l’aéroport, le colonel Daniel Ménard, commandant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada souhaite une bonne mission au commandant du groupement tactique à l’aéroport, le lieutenantcolonel Jocelyn Paul. - Photo : cpl JRP Blanchard, Imagerie, Garnison Valcartier

tie d’une grande équipe, une équipe fière et forte. Avec le soutien de leur famille, ils vont réussir. Avant l’appel nominatif, tous les commandants et les sergents-majors des unités font la ligne pour serrer la main des militaires qui partent et leur souhaiter une bonne mission. C’est à ce moment que les membres quittent vraiment leur unité pour se joindre au groupement tactique et participer à la mission la plus importante dans le monde aujourd’hui. Inversement, les familles regardent fixement leur proche serrer les mains et traverser la salle pour répondre à l’appel nominatif. À ce dernier moment, les pensées des familles traversent le temps, comme toutes les missions militaires depuis le début des temps, ils regardent leur proche fièrement et ils pensent «au revoir». À l’aéroport, juste avant l’embarquement, des dignitaires leur adressent quelques mots d’encouragement et puis c’est le départ. La chaîne de commandement au complet, du superviseur immédiat aux dignitaires, est très fière de ceux qui se sont portés volontaires pour ce déploiement et ils vont les soutenir tout au long de la mission. L’arrière-garde souhaite bonne chance à tous ses confrères et consœurs déployés outremer.

L’union fait la force chez les conjointes de militaires

Page 6 / Adsum / 23 avril 2009

Par Simon Baillargeon Journal Adsum Dans le but de représenter, soutenir et informer les conjointes des soldats canadiens, un groupe de sept femmes vient de lancer l’Association conjointes de militaires canadiens (ACMC). Le nouvel organisme précise qu’il se veut d’abord et avant tout un complément aux autres services déjà offerts aux conjointes et conjoints de militaires. «L’armée est un pays dont on est résidentes, mais pas citoyennes», a lancé Hélène Gagnon, trésorière de l’ACMC, pour imager la situation dans laquelle se retrouvent les conjointes de militaires. L’ACMC n’agira donc pas comme un groupe d’entraide ou de réseau social. Il se veut plutôt un guichet unique vers lequel les conjointes de militaires pourront se tourner en cas de pépins. «Les conjointes pourront nous contacter quand elles constateront un manque dans un service», a-t-elle expliqué, en ajoutant que leur organisme était également ouvert aux hommes. PETITS TRACAS QUOTIDIENS La nouvelle association compte s’attaquer autant aux gros problèmes qu’aux petits tracas du quotidien. Mme Gagnon nomme entre autres le dépôt des payes, les assurances

et les bris dans les logements familiaux comme problèmes auxquels elles doivent faire face quand le conjoint est à l’extérieur. «J’ai eu des problèmes avec mon logement militaire à Sainte-Foy. J’ai appelé, mais on m’a dit qu’on pouvait pas m’aider, car je n’étais pas la personne militaire», a lancé Mme Gagnon avant d’ajouter qu’elle pourrait énumérer des problèmes de la sorte toute la journée. «C’est pour ça qu’on a vu la nécessité d’avoir un organisme créé par et pour les conjointes de militaires», a dit Marie-Josée Huard, présidente de l’ACMC. L’ACMC compte actuellement une vingtaine de membres, mais a une visée nationale. Elle dispose de plusieurs contacts dans plusieurs autres garnisons et compte s’en servir pour agrandir sa portée à travers le Canada. Disposant d’un modeste budget de départ, les fondatrices de l’ACMC ont reçu l’aide du député adéquiste Gérard Deltell qui leur a fait un don de 1000 $ grâce à un budget pour ce genre d’organisme. Le député du Bloc Québécois Pascal-Pierre Paillé offre pour sa part ses bureaux pour du soutien technique. Deux rencontres d’information le 30 avril et le 1er mai se tiendront respectivement au Centre de la famille de Sainte-Foy et au Centre de la famille de Valcartier afin de mieux faire connaître l’ACMC.

«La résilience, c’est l’art de naviguer dans les torrents» (Boris Cyrulnik) Le mot résilience est utilisé surtout pour expliquer la résistance des matériaux face à des chocs dans les sciences pures. Au cours des années 1940, on a commencé à utiliser ce mot dans le domaine psychologique pour expliquer un concept difficile à expliquer : l’art de survivre à une difficulté et de bien s’en sortir; une sorte de lâcher prise. Il est parfois difficile d’expliquer pourquoi deux personnes qui vivent les mêmes difficultés ont des réactions différentes face à une situation. L’une peut sombrer dans une dépression et l’autre peut en ressortir en ayant plus confiance en elle-même. Comme l’expliquait Cyrulnik, l’un des pères fondateurs du concept, la résilience consiste à «renaître» plus fort après avoir vécu des difficultés. LA RÉSILIENCE NE VEUT PAS DIRE ABANDONNER

On peut penser que lâcher prise est synonyme d’abandonner, mais au contraire c’est la capacité de transformer sa façon de voir et de vivre une situation. En fait, la résilience c’est l’acceptation d’une situation difficile et la capacité de voir le positif dans les difficultés. Il y a des gens qui naissent plus résilients que d’autres et il est plus facile pour eux de l’intégrer dans leur vie. Pourtant, cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas devenir résilient et surtout, apprendre à l’être. LA RÉSILIENCE ET LES FORCES CANADIENNES

On entend souvent parler de résilience dans les Forces canadiennes. On s’est rendu compte que les familles des militaires développent rapidement une certaine résilience face au style de vie militaire et qu’elles ont la capacité de voir le côté positif de ce style de vie : l’opportunité de voyager et de bien connaître le pays, l’apprentissage d’une deuxième langue, vivre dans une grande communauté, etc. LA RÉSILIENCE ET LE DÉPLOIEMENT

Dans le cas du déploiement d’un être cher, la résilience peut nous aider à passer au travers et à apprécier cette expérience unique. Plusieurs auteurs ont proposé des étapes pour arriver à apprivoiser cette résilience. Je vous encourage à lire sur le sujet si vous voulez mieux connaître ces étapes.

Voici quelques trucs qui peuvent vous aider à développer une résilience et mieux vivre le déploiement de votre conjoint ou conjointe, de votre fils ou fille, de votre frère ou sœur, etc. : 1. Être positif : faire la liste des points positifs et négatifs d’un déploiement. Par exemple, l’aide apportée en Afghanistan, l’apprentissage et le rapprochement de la famille sont des points positifs, et le facteur de risques peut être un point négatif. 2. Avoir le sens de l’humour : prendre les situations à la légère et rire de soi-même au lieu de se fâcher. 3. Accepter le choix du militaire qui sera déployé : même si on n’est pas d’accord avec cette décision, on se concentre sur les raisons pour lesquelles le militaire a fait ce choix (aider, contribuer à un monde meilleur, apprendre, vivre une nouvelle expérience, etc.). 4. Travailler l’estime que l’on a pour soi : prendre du temps pour soi, faire de l’exercice, chercher nos forces, s’investir dans nos passions (peinture, lecture, musique, etc.). 5. Être créatif : tenir un journal de déploiement, peinturer nos émotions, écrire une pensée positive chaque jour. 6. Savoir gérer les problèmes : travailler à rester calme lorqu’il y a un problème, se créer un système de résolution de conflits (savoir identifier le problème, trouver des solutions avant de se laisser envahir, analyser les solutions pour voir si elles sont bonnes et utiliser celles qui peuvent fonctionner). 7. Se créer un réseau social positif : éviter de parler aux amis ou à la parenté qui ont des discours négatifs et chercher à s’entourer de gens avec qui vous pouvez facilement partager ce que vous vivez. 8. Être actif : se donner des objectifs pendant la période du déploiement, s’investir dans nos intérêts et profiter de l’arrivée prochaine du printemps! 9. Comprendre ses émotions : il est normal qu’il y ait des journées plus difficiles. Essayer de comprendre pourquoi on se sent ainsi sans se victimiser peut aider (pas assez dormi la nuit précédente, un événement futur procure du stress, la température est mauvaise, etc.). En comprenant nos émotions, il est plus facile de trouver une solution. C’est en faisant de petites choses comme celles-là qu’on arrive peu à peu à être plus résilient et à trouver les situations de moins en moins difficiles!

LETTRES POUR NOS SOLDATS

AU CAPORAL-CHEF JONATHAN LAFLAMME DE SA CONJOINTE, BRIGITTE NADEAU Bonne fête mon amour! Je pense très fort à toi en ce jour tout spécial. Je ne suis pas présente à tes côtés pour célébrer ton anniversaire, mais je le suis en pensées. Je te souhaite une très belle journée. Je suis fière de toi. Prends soin de toi. Je t’aime xxx


UNITÉ INTERARMÉES DU SOUTIEN DU PERSONNEL

Un phare pour les soldats blessés Par Simon Baillargeon Journal Adsum

Confrontés à une multitude de services où il peut être facile de s’y perdre, les soldats blessés ou malades et les familles endeuillées ont désormais entre leurs mains une nouvelle arme qui leur permettra de mieux s’y retrouver : l’Unité interarmées du soutien du personnel (UISP). Officiellement en place depuis le 1er mars, l’UISP se décrit comme étant une sorte de guichet unique qui permet d’orienter les militaires à travers la jungle des services qui leur sont offerts. «Au lieu que le soldat ait à frapper à 10 000 portes pour rechercher un service, il n’a qu’à venir cogner à la nôtre pour qu’on le dirige au bon endroit», a illustré le major Jacques Lasalle, commandant régional de l’UISP.

«On ne dit pas qu’il y a trop de services, mais on s’y perd facilement. Notre rôle est de démêler tout ça afin que le militaire s’y retrouve», a-t-il poursuivi, ajoutant que dans le contexte actuel, un tel service s’imposait. Travaillant conjointement avec des organismes comme le Centre de soutien aux soldats (CSS) et Anciens Combattants Canada, l’UISP veut s’assurer que chaque soldat obtienne les services dont il a besoin et qu’aucun d’entre d’eux «ne passe entre les mailles du filet».

On devient alors la porte d’entrée pour elles», a affirmé le maj Lasalle La nouvelle unité partagera aussi son expertise avec les officiers désignés, qui agissent comme lien entre les FC et la famille. «Les officiers désignés se retrouvent souvent démunis face à toutes les questions des familles. Nous, nous pouvons répondre à ces questions». «Dans les minutes qui suivent le tasking de l’officier désigné, il peut nous contacter 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 et se rapporter chez nous», a-t-il assuré.

SOUTIEN AUX FAMILLES

SERVICES OFFERTS PAR L’UISP Les services de l’UISP s’adressent aux militaires actuellement en service et aux militaires libérés, aux membres de la Force régulière et de la Réserve ainsi qu’à leur famille. En voici un résumé : • encadrement et soutien de tous les militaires blessés (incluant LEPND et réservistes); • suivi auprès des blessés, des malades et des familles endeuillées; • défense des droits des blessés et des malades et administration de leur dossier;

Au-delà de son travail avec les militaires, l’UISP prend également en charge les familles endeuillées. «Il n’est pas évident pour une famille endeuillée de faire affaire avec les Forces canadiennes après que l’officier désigné se soit retiré du dossier.

• explications claires sur tous les services et bénéfices offerts aux militaires et à leur famille; • coordination du Programme de retour au travail (PRT); • gestion et formation des coordonnateurs des blessés de retour au travail à l’unité (CBRTU); • formation des officiers désignés (OD) et soutien.

LES BUREAUX DE L’UISP Valcartier, bâtisse 534 (Académie), 3e étage Tél. : 418 844-5000, poste 8282 Bagotville, bâtisse 71, bureau situé près des aumôniers Tél.: 418 677-4000, poste 7411

Le major Jacques Lasalle est le commandant régional de l’Unité interarmées du soutien du personnel. - Photo : Simon Baillargeon, journal Adsum

Saint-Jean Méga, dans le secteur bleu, au sein du Centre de soutien au soldat, secteur A-100 Tél.: 450 358-7099, poste 5180

L’équipe de Valcartier.

DEMANDE DE PARDON (RÉHABILITATION ET U.S. WAIVER) Assistance pour l’obtention d’une réhabilitation rapide et efficace, ou pour une demande de levée d’interdiction aux États-Unis

3405, boul. Wilfrid-Hamel, bur 310, Québec, Qc. G1P 2J3

418-681-0609 poste 60 L’équipe de Saint-Jean.

www.commissionnaires.ca

23 avril 2009 / Adsum / Page 7


COURS DE SIGNALEUR Q5368

37e année, No 21, jeudi 23 avril 2009 Le journal Adsum est une publication non officielle publiée un mercredi sur deux avec la permission du Commandant du 5e Groupe de soutien de secteur. Les opinions et les points de vue exprimés dans ce journal ne sont pas nécessairement ceux du MDN, des FC et de l’ASPFC/Personnel des FNP. Le journal Adsum informe la communauté militaire de la garnison et de la grande région de Québec depuis 1972. Notre publication constitue l’un des principaux outils de communication interne de l’Armée au Québec. C’est un moyen privilégié pour le Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT) de communiquer avec son personnel et les familles. Les succès, les intérêts et les préoccupations de la grande équipe du SQFT, voilà la matière avec laquelle est bâti l’Adsum. Tirage : 7800 copies Éditeur Col Daniel Genest, cmdt 5 GSS Rédactrice en chef Caroline Charest, poste 5672 charest.c@forces.gc.ca Journaliste Simon Baillargeon, poste 6656 baillargeon.sb@forces.gc.ca Conseillère en publicité Ginette Demers, 418 871-1274 gdemers@videotron.ca Responsable petites annonces et comptabilité Francine Boutin poste 5598 boutin.fmc@forces.gc.ca Infographiste Philippe Dionne-Raymond poste 6656 production_journalvalcartier@videotron.ca Imprimerie Les Presses du Fleuve Toute correspondance doit être adressée à la rédactrice en chef. Les demandes de publication doivent être acheminées par courrier électronique à +adsum@forces.gc.ca. Soumettre les textes en format Word et les photos en jpg. La rédactrice en chef se réserve le droit de rejeter ou de modifier tout matériel rédactionnel ou publicitaire. Les auteurs des textes ne seront pas nécessairement avisés des modifications apportées à leurs textes. Les articles publiés dans ce journal sont la propriété de l’Adsum et ne pourront être publiés, utilisés ou reproduits sans l’autorisation de la rédactrice en chef ou de l’auteur. Le journal Adsum est une entité des Programmes de soutien du personnel (PSP) et est financé en grande partie par les fonds non publics. Les revenus générés par les annonces publicitaires contribuent en majeure partie au financement du journal. Nous vous remercions d’encourager nos annonceurs.

ABONNEMENT : GRATUIT pour les militaires et les employés civils du MDN. Pour les autres : 20,00 $ par année (22 éditions), taxes en sus ISSN 0705-0992

ADRESSE : Journal Adsum Garnison Valcartier, bât. 200 C.P. 1000, succ. Forces Courcelette (Québec) G0A 4Z0

TÉLÉPHONE : (418) 844-5000, POSTE 5598

TÉLÉCOPIEUR : (418) 844-6934

Page 8 / Adsum / 23 avril 2009

SITE WEB : www.journaladsum.com COURRIEL : +adsum@forces.gc.ca PROCHAINE PARUTION

mercredi 6 mai DATE DE TOMBÉE

lundi 27 avril

Fondé par le 12e Régiment blindé du Canada

Maîtriser les communications pour sauver des vies Par le caporal Hubert Peloton de reconnaissance, 1er Bataillon du Royal 22e Régiment

Le 1 er Bataillon du Royal 22 e Régiment (1 R22eR) a organisé un cours de communicateur de base à l’unité. Les stagiaires étaient pour la plupart des 1er et 3e bataillons du R22eR, et des Fusiliers du MontRoyal. D’une durée de trois semaines, le cours s’est déroulé du 23 mars au 16 avril. Il est indispensable pour les soldats de bien maîtriser cette technique puisque de bonnes communications sur le terrain de bataille peuvent sauver des vies. Elles permettent entre autres de connaître les positions de l’ennemi, de recevoir les ordres et même de pouvoir évacuer rapidement un blessé sur le terrain. La plupart de nos instructeurs ont vécu beaucoup d’expériences en terrain opérationnel, y compris l’Afghanistan. Les candidats ont donc pu bien mesurer la nécessité du cours. Nous avons eu la chance de perfectionner nos acquis sur les 521, 522, ACR-V, RA-2000, le montage de lignes de campagne, et avons appris comment programmer les fréquences et l’encodage. Le cours de signaleur contient une multitude de facettes dont la connaissance du fonctionnement d’un réseau radio, l’apprentissage des consignes antibrouillages et leurs applications ainsi que l’utilisation du réseau de retransmission. Quand la technique de construction d’antennes de fortune nous a été enseignée, nous avons pu la mettre en pratique par la suite. De plus, nous avons effectué plusieurs simulations radio afin de mieux employer les procédures d’envoi et de réception de messages. Ce cours intensif nous a permis d’accumuler un bagage supplémentaire sur le métier, de nous sentir en confiance à l’approche de nos prochaines missions à l’étranger et surtout d’être des soldats plus aguerris. Les candidats remercient les instructeurs de la compagnie de commandement du 1 R22eR d’avoir partagé leurs connaissances et expériences afin que les communications sur le terrain soient plus efficaces.

Belle collaboration entre l’infanterie et l’artillerie Par le lieutenant Nicholas George Commandant de peloton, 1er Bataillon, Royal 22e Régiment

Du 24 au 26 mars, quatre officiers du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (1 R22eR) et un officier du 3 R22 eR ont appuyé l’exercice PIÈCE MOBILE à Gagetown, au Nouveau-Brunswick. Ils ont prêté main-forte aux artilleurs de la batterie X, du 5 e Régiment d’artillerie légère du Canada en ajoutant l’élément infanterie à leur planification des plans de tir. Normalement, ce type d’entraînement ne se produit pas si les unités ne sont pas en montée en puissance. Cela a donné lieu à une bonne session d’entraînement où l’accent était basé sur la collaboration entre l’infanterie et l’artillerie. Pendant les deux jours d’exercice, le commandant de l’infanterie a présenté à l’officier observateur avancé (OOA) son plan d’action et la manière dont il le mettrait en application. Pour ce plan, l’étudiant OOA énonçait son avis au commandant sur l’appui que pourraient donner les canons et le moment où le signal serait donné. Ensuite, il préparait le plan de tir. À compter de ce moment, l’officier observateur avancé, soutenu par la ligne de tir, exécutait la mission selon un minutage précis, auquel la force simulée d’infanterie adhérait en se déplaçant vers l’objectif. En plus de la planification de la mission, l’étudiant OAA avait à composer avec des gens qui n’étaient pas familiers avec la

terminologie propre à l’artillerie. En relation avec l’objectif visé par l’artillerie, l’étudiant évaluait la faisabilité du plan selon les munitions que transportait la ligne de feu. L’infanterie était de plus occasionnellement appelée, selon les directives de l’étudiant évaluateur, à modifier le plan en milieu de mission afin de les obliger à réfléchir et à s’ajuster. La semaine ne comportait pas uniquement de l’entraînement pour l’infanterie et les OAA. Une troupe de la batterie X a aussi eu l’occasion de pratiquer des exercices de tir à vue et des alertes aux chars. Le tir à vue est un exercice utilisé pour engager l’infanterie et des véhicules à structure légère proches de la position des canons. L’alerte aux chars est utilisée lorsque des chars ennemis avancent rapidement sur les positions de tir et qu’ils doivent être détruits. Ils sont engagés à vue en utilisant une visière sur les canons sous le commandement de l’officier de positionnement des fusils, mais le commandement est délégué au fur et à mesure que la bataille devient plus importante Cet exercice a été une très bonne opportunité pour les officiers d’infanterie de voir les effets des canons 105 mm et des mortiers de 81 mm de près. Ils n’ont pas tous eu l’occasion de voir l’impact d’artillerie devant eux, mais cela a quand même été une bonne expérience pour les participants. En préparation de la FO 3-10, des expériences comme PIECE MOBILE offrent un beau moyen de continuer le travail d’équipe entre le 1 R22R et 5 RALC.

Sorties printanières pour la 55e Ambulance de campagne Par le lieutenant Thierry Goulet 55e Ambulance de campagne

Les 28 et 29 mars, la 55 e Ambulance de campagne s’est déployée pour effectuer son exercice hivernal annuel. L’exercice a eu lieu tout près du Parc national des Grands-jardins, dans Charlevoix, au Lac-à-l’Écluse. La vingtaine de membres présents devaient se déplacer et installer un bivouac au pied des montagnes. Des patrouilles étaient organisées en après midi et en soirée pour explorer les trois sommets autour du lac. La température aidant, l’exercice a été un franc succès. Le mercure a dépassé les cinq degrés, mais le vent a vite fait de rafraîchir les intrépides au sommet des montagnes. C’est une chance que l’unité ait pu profiter de cette température clémente, car une semaine plus tard, c’était le déluge! Effectivement, le 5 avril, les membres de l’unité se sont rassemblés, pour une sortie à la cabane à sucre cette fois, mais sous la pluie. Cette activité lançait le début des célébrations du 110e anniversaire de fondation de l’unité, le 3 juillet 1899.

Plusieurs activités se tiendront ce printemps et à l’automne pour souligner le 110e anniversaire de la 55e Ambulance de campagne.

Plusieurs activités sont organisées ce printemps et à l’automne. Les 9 et 10 mai prochain seront marqués par l’intronisation du colonel honoraire André Vézina et une parade de Droit de cité dans la ville de Québec. Les informations relatives aux activités du 110e anniversaire sont diffusées sur le site Internet de l’unité au www.55ambc.ca.


Voltigeurs : lancement d’un disque et souper annuel des sous-officiers Par le sergent Marie-Josée Audet Responsable des Affaires publiques, Musique des Voltigeurs de Québec

C’ e s t d a n s u n e s p r i t fe s ti f q u e l e s Voltigeurs de Québec se sont mis en appétit avant leur souper régimentaire annuel, le samedi 4 avril, à l’hôtel Château Laurier. La Musique des Voltigeurs en profitait pour lancer son nouveau disque, L’esprit du séquoia, devant une centaine de personnes. Le lancement était un moment très attendu des musiciens, puisque le disque représente une revue musicale de l’année écoulée depuis l’incendie. La pièce maîtresse du disque, L’esprit du séquoia du compositeur Philip Sparke, a été enregistrée en 2006. Mais personne à ce moment-là ne se doutait que cette pièce allait revêtir un sens aussi profond pour tous les membres du régiment quelques années plus tard. Pour germer et pousser, les semences du séquoia, cet arbre colossal des forêts californiennes, ont besoin du feu ou de chaleur extrême. Une pièce symbolique donc pour les membres du régiment dont le labeur et le travail ont redoublé depuis l’incendie qui a ravagé leur manège militaire. Le capitaine François Dorion, directeur musical, était très fier de présenter le résultat aux convives et de remercier les principaux acteurs de cette œuvre. L’équipe des affaires publiques de la Musique, le studio Sonomax et le régiment ont ainsi été remerciés chaleureusement. Le souper régimentaire annuel des sousofficiers qui a suivi le lancement a été prétexte, entre autres, pour remercier l’adjudant-chef Christian Thibault qui quittera la Réserve après 30 ans de loyaux servic-

L’adjudant-chef Christian Thibault, qui quittera la Réserve après 30 ans de service, reçoit de l’adjudantchef Denis Bédard, sergent-major du régiment, un tableau représentant le manège militaire. La couverture du disque L’esprit du séquoia .

es. Un magnifique tableau représentant le Manège militaire des Voltigeurs de Québec lui a été remis par le sergent-major du régi-ment, l’adjudant-chef Denis Bédard. Le commandant, le lieutenant-colonel Jean-François Bédard, a tenu à féliciter personnellement lors de son allocution certains membres du régiment qui ont accompli beaucoup durant la dernière année. Il a également rappelé à tous l’importance d’entretenir l’esprit de corps du régiment et l’engagement à tous les niveaux. Le brigadier-général à la retraite et colonel honoraire du régiment Marc-André Bélanger, invité d’honneur, a entretenu les convives au sujet du Manège militaire et de la controverse qu’il suscite avec beaucoup de philosophie. Évidemment, la musique régimentaire a accompagné le souper et une partie de la soirée d’une manière plutôt fébrile compte tenu du lancement qui avait eu lieu un peu plus tôt.

92 anniversaire de la bataille de la crête de Vimy e

Par le lieutenant Braden Greaves 1er Bataillon, Royal 22e Régiment

Le capitaine François Dorion, directeur musical, accompagné de l’invité d’honneur de cette soirée, le brigadier-général à la retraite Marc-André Bélanger, ont procédé au dévoilement du disque L’esprit du séquoia devant une centaine de personnes à l’hôtel Château Laurier.

Cette attaque qui ne devait être qu’une diversion fut le seul succès des offensives alliées de 1917. Malheureusement, les alliés n’ont pas utilisé le succès de Vimy pour faire un autre assaut afin de briser les lignes allemandes. À la place, les alliés ont essayé d’attaquer l’ennemi à d’autres endroits avec un minimum de succès ou aucun. Ce fut la première victoire militaire du Canada en tant que nation indépendante. Cette victoire permit à une jeune nation de naître et de s’affirmer. Beaucoup d’historiens canadiens considèrent la bataille de Vimy comme un des événements importants de l’histoire du Canada. C’est en effet lors de cette bataille que les troupes canadiennes furent en charge de la préparation et de la réalisation de l’assaut. Cette victoire fut toute canadienne. Le Royal 22e Régiment abrite le souvenir de cette brillante victoire dans ses honneurs de batailles. De plus, la célèbre croix

blanche qu’on voyait près du champ de bataille à la fin de la guerre fut confiée au régiment. Depuis 1924, la croix de Vimy est placée à la Citadelle et la tradition veut que tous la saluent en passant devant elle. À ne pas en douter, le Royal 22e Régiment a souligné dignement cet anniversaire. Bien que nous n’ayons pas eu la meilleure journée pour commémorer la bataille de Vimy, la signification de la bataille n’était pas perdue pour les personnes qui ont suivi la messe et regardé la cérémonie. La Croix de Vimy représente les sacrifices des soldats canadiens pendant le Première Guerre mondiale et elle représente la formation de la nation canadienne. Comme membre des FC, c’est un honneur de faire partie de cette histoire et je suis très fier d’être un membre du Royal 22e Régiment, régiment qui a eu un rôle intégral dans une des plus importantes batailles dans l’histoire du Canada.

Le 1er Bataillon, Royal 22e Régiment a commémoré l’anniversaire de la bataille de Vimy. - Photo : sdt P. Girard

23 avril 2009 / Adsum / Page 9

Le 4 avril, sous le brouillard, le vent et la pluie, les membres du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (1 R22eR), des invités et le Colonel du régiment, le général Maurice Baril, ont commémoré le 92e anniversaire de la bataille de la crête de Vimy à la Citadelle de Québec. Il y a 92 ans, les soldats canadiens ont accompli un défi que les Anglais et les Français avaient tenté auparavant en échouant à plusieurs occasions. Le 9 avril 1917, les troupes canadiennes se virent confier l’importante mission de capturer la crête de Vimy. Maillon vital de la défense allemande, cette position était puissamment fortifiée. Les versants étaient truffés de tranchées, d’abris et de tunnels bien protégés par des barbelés et des mitrailleuses, et défendus à distance par l’artillerie allemande. En fait, la crête de Vimy était une véritable forteresse qui avait déjà coûté la vie à plus de 150 000 soldats depuis 1915. Les préparations à la bataille ont été intensives. Les Canadiens ont utilisé leurs éléments de reconnaissance afin de trouver les mesures exactes des tranchées allemandes pour coordonner l’avance des troupes et l’artillerie. Les cuisantes expériences passées avaient enseigné aux chefs des troupes canadiennes combien l’infanterie était vulnérable à l’assaut. Cette fois, les préparatifs pour la bataille sont minutieux et débuteront dès octobre 1916 pour se poursuivre jusqu’au mois de mars 1917. Le 20 mars commence le bombardement préparatoire destiné à endormir la méfiance de l’ennemi quand à l’heure et

l’envergure de l’attaque; il s’intensifie à partir du 2 avril et devient si violent que les Allemands appellent cette période «la semaine de souffrance». Le 8 avril dans la nuit, tout est prêt et les fantassins rejoignent leurs postes en première ligne. L’attaque, retardée d’une journée en raison des conditions météorologiques, est déclenchée le lundi de Pâques, 9 avril à l’aube. Les quatre divisions du Corps d’armée canadienne, réunies pour la première fois au combat, s’élancent à l’assaut de la crête sur un sol enneigé, verglacé et balayé par les vents, à l’abri d’un barrage d’artillerie parfaitement synchronisé. Après seulement deux heures de combat, trois des quatre divisions canadiennes ont atteint leurs objectifs. Seules deux positions — la côte 145 et le Bourgeon — tiennent encore; elles tombent trois jours plus tard. La bataille de la crête de Vimy est gagnée et l’armée allemande se replie de six kilomètres sur une nouvelle position. Quant au 22 e Bataillon (Canadiens français), il suivit les troupes d’assaut à 15 mètres derrière et nettoya les tranchées ennemies à la pointe de la baïonnette. Le bataillon captura cinq mitrailleuses et fit plus de 500 prisonniers qui furent escortés au parc divisionnaire. Durant sa participation à différents engagements dans ce secteur, le 22e Bataillon compta 26 militaires tués et 84 blessés. La bravoure dont ont fait preuve les soldats canadiens a valu à quatre d’entre eux la Croix de Victoria, la décoration militaire la plus distinguée au pays. Il s’agissait du soldat William Milne, du sergent suppléant Ellis Sifton, du capitaine Thain MacDowell et du soldat John Pattison.

Pour savoir où vous procurer le disque L’esprit du séquoia , écrire au Club des amis de la Musique des Voltigeurs : amismusiquevoltigeurs@live.ca. Ou vous présenter au bureau du Festival international de Musiques militaires de Québec, situé au 51, rue des Jardins, bureau 300 à Québec.


Être payé pour aller à l’école civile, toute une affaire! Par le lieutenant de vaisseau Carl Tremblay Centre de recrutement des Forces canadiennes Québec

ST-GABRIEL

VAL-BÉLAIR Impeccable propriété, nouvelle fenestration, toiture aluminium garantie 50 ans, 2 chambres avec possibilité de 3, aire ouverte, grande salle familiale. Terrain intime, beaucoup de cachet. À voir.

VAL-BÉLAIR Superbe propriété clé en main, bois de latte au rez-de-chaussée et sous-sol. 4 chambres, deux salles de bains, grande salle familiale avec combustion lente et entrée indépendante. Grand garage chauffé 18 x 28. Patio sur deux paliers avec spa, terrain paysager. Très propre! À voir absolument...

ST-GABRIEL Très beau bungalow, bois franc, 4 chambres, aire ouverte,2 salles de bains, toit cathédrale, style champêtre, entrée indépendante au sous-sol. Grand terrain intime. Taxes minimes.

VAL-BÉLAIR Excellent duplex, idéal pour propriétaire occupant. Beaux logements soit 2 x 4½ loués 570$ et 625$ non-chauffé et non-éclairé. Grand terrain.

NEUFCHATEL Grand cottage 4 chambres, planchers de bois, foyer au salon, escalier en chêne, aire ouverte, grandes pièces, sous-sol fini. Garage attaché, terrain paysager, entrée asphaltée. Près des services, écoles, secteur tranquille. À voir! Toiture 2008.

VAL-BÉLAIR Super condo. Aire ouverte offrant 2 grandes chambres, cuisine et salle à dîner ouvert au salon. Salle de lavage. 2 stationnements. Salle de réception, spa, gym, sauna et piscine creusée et chauffée. Tout près piste cyclable et à 2 pas de la base militaire. Une visite vous charmera.

LORETTEVILLE Belle propriété. Elle saura vous plaire! Très bien entretenue, 3 chambres au rez-de-chaussée et 1 au sous-sol. 1 salle de bains, grande salle familiale. À proximité de tout. Une visite suffit!

LAC ST-CHARLES Impeccable propriété 26x54, fenêtres PVC, garage chauffé, verrière, aire ouverte, grand salon, salle de bains rénovées, grande salle familiale au sous-sol, 3 chambres, 1 bureau. Terrain paysagé avec remise, sans voisin arrière et borné par la rivière. À voir.

CHARLESBOURG Secteur Est. Le plus beau pour vous. Près de tous les services à pied. Très éclairé. Offrant 2 chambres, superbe cuisine et salle de bains. Décoré au goût du jour. Rangement extérieur. Vue sur la ville. Une visite suffit.

SHANNON Grande propriété 5 chambres et 1 bureau, finition soignée, foyer au salon, fenestration de qualité, très bien entretenu. Garage double avec poêle à bois, vaste cour arrière clôturée, bel aménagement, proximité des écoles (français, anglais).Secteur paisible.

STONEHAM Excellente propriété de grande qualité, aires ouvertes, bois franc, 3 chambres, possibilité d'une 4e chambre au soussol. Très belle décoration, sous-sol bien aménagé. Toit cathédrale, grand terrain avec arbre mature.

Très belle propriété avec deux chambres à l'étage et une au rez-de-chaussée. Possibilité d'une 4e au sous-sol. Salle de bains et salle d'eau à l'étage. Sous-sol aménagé avec poêle combustion lente. Très beau terrain intime, petit coin de paradis. À quelques minutes de la base. À ne pas manquer.

Le 2 avril, le matelot de 3 e classe JeanMichel St-Cyr de Nicolet s’est enrôlé comme mécanicien de marine dans les Forces canadiennes lors d’une cérémonie tenue au Centre de recrutement de Trois-Rivières. Le mat 3 St-Cyr a joint les Forces canadiennes dans le programme de formation des techniciens de la marine. Il fréquentera l’Institut maritime du Québec à Rimouski pendant les trois prochaines années tout en recevant un salaire annuel et en se faisant rembourser ses frais scolaires. Depuis quelques mois, les Forces canadiennes ont bonifié le Programme de formation subventionnée des militaires du rang (PFS-MR) qui était auparavant offert surtout pour des diplômes techniques en relation avec les métiers de la marine. Plusieurs programmes d’études du secondaire et du collégial sont maintenant admissibles au PFS-MR. Par exemple, le DEP en mécanique automobile d’une durée de deux ans au C.F.P. Wilbrod-Breher à Québec fait maintenant partie du programme ainsi que le DEP en cuisine d’établissement de l’école hôtelière de La Capitale pour n’en citer que deux. En tout 16 programmes de DEP, d’AEC ou de DEC sont admissibles au programme subventionné autant pour des métiers de la marine, de l’armée, de la force aérienne que des métiers de soutien. Les postulants sélectionnés sont rémunérés pendant qu’ils étudient et leurs frais de scolarité ainsi que les frais connexes, ceux des livres et des instruments, sont également payés. Le salaire qui commence à 31 020 $

Page 10 / Adsum / 23 avril 2009

LAC ST-CHARLES Excellente propriété, beaucoup de cachet, chaleureuse, aires ouvertes, 2 chambres, toit cathédrale, plancher bois franc, foyer au salon, walk-in, solarium. Très grand terrain.

VAL-BÉLAIR Propriété récente avec garantie de l'APCHQ offrant grandes pièces,1 chambre au rez-de-chaussée, sous-sol prêt pour salle de bains et possibilité de 2 autres chambres. Grand garage 20x28 isolé et chauffé avec poêle à bois et entrée électrique indépendante. Vaste terrain. À voir.

PARTICIPANTS AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES

s’accroit chaque année, passant à 37 932 $ la deuxième année et à 45 552 $ la troisième année. Pendant leurs études, les étudiants reçoivent les mêmes avantages que les autres membres des FC, y compris les congés annuels ainsi qu’une assurance de frais médicaux et dentaires. Ils peuvent également s’inscrire au programme de formation subventionnée durant leur première ou leur deuxième année d’études. Normalement, les diplômés doivent servir dans les FC à raison de deux mois pour chaque mois de formation subventionnée, à compter de la date de remise de leur diplôme d’études postsecondaires. Pour plus d’information sur le programme, veuillez vous présenter au CRFC Québec ou communiquer avec un recruteur au 418 648-3636.

www.entreprisesbferland.com

.

Terrains à vendre à SHANNON et VAL-BÉLAIR ST-RAYMOND Pour investisseur ou propriétaire occupant. Très beau duplex récent. Deux 5 ½ avec très grand terrain. Loués 525$ et 390$ par mois, non-chauffé & non-éclairé. À voir absolument!

Le matelot de 3e classe Jean-Michel St-Cyr reçoit le certificat attestant son enrôlement dans les Forces canadiennes en compagnie du capitaine Marcel Delage, officier au Centre de recrutement de TroisRivières.

Maison 114 980$

à partir de

- CONSTRUCTION selon vos goûts sur votre terrain - Choix de plans disponibles - Projet clé en main - Kit pour auto-constructeur - RÉNOVATION : agrandissement, 2e étage, abri d’auto, garage

À VOTRE SERVICE DEPUIS 1994

RBQ: 2427-5026-54


La compagnie A du e 2 R22 R pratique le tir de mortier Par l’adjudant Patrice Chartrand Commandant adjoint, peloton 12

C’est par un vendredi 13 du mois de février que nous avons installé notre position de mortier sur le champ de tir Liri. Il faisait froid, mais rien n’aurait pu arrêter les membres du Groupement tactique du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment (GT 2 R22eR) de tirer leurs 560 obus de 60 mm. Nous avons fait chauffer nos tubes dans le but de pilonner de façon chirurgicale nos objectifs de la journée. Nous avons expérimenté le tir de précision aidé de nos chartes, mires C2 et bipieds, mais le tout aurait été sans efficacité sans l’instruction et les précieux conseils du caporal-chef Robertson qui maîtrise l’art de cette merveilleuse arme de peloton. Nous avons utilisé plusieurs types de munitions tels que l’explosif brisant à impact direct et à délai, la fumigène et l’illuminante avec les différents ajustements. Il est impératif de comprendre que ce type de tir est primordial avant un déploiement, car il prépare efficacement et donne une confiance accrue aux servants de mortiers. Cette arme méconnue sera une ressource inestimable à exploiter pour les commandants de peloton et de compagnie. Cela aura sûrement un effet dissuasif sur les insurgés. De plus, lors de cette journée, nous avions deux invités VIP, le champion

Ce type d’entraînement au tir de mortier est primordial avant un déploiement, car il prépare efficacement les servants de mortiers - Photo : Nicolas

mondial des hommes forts, Hugo Girard, et un photographe professionnel, Nicolas Fréchette, qui ont fortement apprécié leur journée de plein air sur une ligne de mortier avec les membres du régiment. Ces échanges sont devenues monnaie courante, surtout avec nos comparses de la police de Québec. Finalement, ce fut une journée enrichissante au point de vue professionnel qui a apporté beaucoup de confiance aux membres en plus de nous permettre de côtoyer l’homme le plus fort du monde.

Un instructeur allemand au QGET Par les soldats Marc-André Guénette et André Rioux Opérateurs Radio QG 6-09

Du 9 au 20 mars, se déroulait sur la base de Valcartier le cours TSL (Tactical Satellite Link), plus particulièrement le système MFT1915 de la compagnie ND Satcom. Pour l’occasion, Olaf Oehrl, un ingénieur allemand travaillant pour cette compagnie, en était à sa cinquième visite au Canada dans le but d’enseigner au personnel de la QG 6-09 l’utilisation de ce matériel. Le MFT1915 est un équipement de communication satellite robuste, léger et facile à transporter qui est présentement utilisé en Afghanistan. Il permet de transférer de l’information d’une station à l’autre par l’intermédiaire d’un satellite, mais avant tout il fournit un service de commu-

23 avril 2009 / Adsum / Page 11

Le système MFT1915 de la compagnie ND Satcom.

nications stable et efficace. Quelques membres de la Roto 6-09 auront comme mandat d’en assurer le bon fonctionnement et la maintenance durant leur séjour outre-mer. Les Forces canadiennes envisagent l’acquisition de deux modèles de station de la compagnie ND Satcom qui permettront de subvenir aux besoins des opérations. ND Satcom est une entreprise de confiance possédant plus de 25 années d’expérience dans le domaine. La première semaine a débuté avec le montage de l’équipement permettant aux participants de se familiariser avec le système. L’un des premiers défis que l’équipe a dû surmonter était de se connecter au bon satellite parmi les milliers en orbite. Le reste de la semaine, des leçons ont été données sur la configuration d’une station TSL à l’aide de différents programmes informatiques. La semaine suivante, beaucoup plus complexe, était consacrée à la configuration avancée et à l’administration du réseau. Une concentration accrue était de mise. Un infime détail non conforme ou oublié dans la configuration peut mettre en péril le bon fonctionnement du réseau et nuire à la suite des opérations. Après ce cours, la section TSL est prête à affronter les différents défis qui pourraient survenir en opération. Ils auront la chance de mettre en pratique leurs connaissances au courant de l’exercice MAPLE GUARDIAN qui aura lieu à Wainwright en mai et juin.


LA CAPITALE EN FÊTE

Deux anciens 22 font le bonheur des enfants Par Simon Baillargeon Journal Adsum

Quand il a quitté l’armée après 17 ans de service, Denis Champoux ignorait à quoi ressemblerait sa vie civile. Il admet qu’il ne s’attendait pas à devenir le directeur d’ une des plus grosses compagnies d’amusement pour enfants de la province. «Je n’avais pas beaucoup d’éducation et je cherchais quelque chose qui me convenait, raconte l’ex-soldat du Royal 22 e Régiment. Je me cherchais quelque chose de plus gai».

C’est un peu par hasard, alors qu’il travaille avec l’école de combat, qu’il découvre les jeux gonflables. «J’avais trouvé ça sensationnel pour les enfants. J’ai investigué un peu le domaine et je me suis rendu compte qu’il n’y avait qu’une compagnie de ce type à Québec». Il investit 15 000 $ de sa poche et quelques mois plus tard, La Capitale en fête voit le jour. Après le départ de son premier associé, M. Champoux s’associe avec un autre militaire, Michel Lamouche, qui lui aussi cherche une opportunité à sa sortie de l’armée. Tous les deux se mettent alors au travail afin d’amener l’entreprise dans les

Les camions des deux hommes d’affaires Michel Lamouche et David Champoux prendront d’assaut les routes du Québec dans les prochaines semaines. L’été est la grosse saison pour La Capitale en fête, avec les nombreuses fêtes d’enfants et les différents festivals. - Photo : Simon Baillargeon, journal Adsum

plus hautes sphères de l’industrie de la location de jeux pour enfants.

«Au début c’est dur de s’imposer, car les compétiteurs ont beaucoup de jeux en inventaire alors que nous devions toujours en acheter de nouveaux», explique M. Lamouche. L’entrepôt de 4500 pieds carrés est aujourd’hui rempli à craquer avec plus d’une centaine de jeux gonflables et autres accessoires. En plus d’acquérir de l’inventaire, les deux anciens 22 ont eu à faire face à un autre défi : se faire connaître. Tous les deux savaient qu’une fois connue, leur compagnie prendrait son envol en raison du service qu’ils offrent. «Notre service fait la différence, affirme fièrement M. Champoux. On veut être sûr qu’un client qui fait appel à nous nous rappellera l’année suivante». «Pour nous, chaque fête est une mission et on n’a pas droit à l’erreur», ajoute son collègue en précisant que leur expérience dans le monde militaire leur a fourni la discipline requise pour percer dans le domaine.

La Capitale Sélect* Courtier immobilier agréé

GARANTIE VERSEMENTS HYPOTHÉCAIRES

ACESSOIRES PLOMBERIE ÉLECTRICITÉ CHAUFFAGE

ALEXANDRE NORMANDIN Agent immobilier affilié

418 627-3333

Page 12 / Adsum / 23 avril 2009

PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES QUÉBEC

VAL-BÉLAIR

Joli jumelé magnifiquement situé dans un secteur résidentiel de choix et très tranquille, à moins de 2 minutes de l'autoroute Henri IV (sortie SteGeneviève). Idéal pour jeune famille car il offre 4 chambres. À un prix aussi alléchant ne manquez pas cette opportunité.

Beau cottage, aire ouverte et ambiance très chaleureuse, chambre des maîtres (16x11) et 2 autres chambres à l'étage, 2 grandes galeries superposées à l'arrière, salon douillet avec foyer, 2 salles de bains aménagées avec goût. IDÉAL pour MILITAIRES à moins de 3 minutes de la base. À ne pas manquer.

CHAUVEAU

LEBOURGNEUF

Condo neuf (novembre 2008) au rez-de-chaussée, 2 belles chambres, excellent choix d'options (planchers, armoires et s. de bain), aspirateur central et air climatisé, secteur très en demande (Les Méandres), proximité de tout.

Superbe condo haut de gamme au 1er étage, construction 2007, 1200 pi² habitable, 2 très grandes chambres, aire ouverte, planchers de bois, accès piscine & spa, à 1 minute des Galeries de la Capitale et des services.


23 avril 2009 / Adsum / Page 13


Cours de guerre hivernale avancé à 60 degrés sous zéro Par le caporal Sylvain Lafrenière Nouvelles de l’Armée, Valcartier

Page 14 / Adsum / 23 avril 2009

Une équipe formée de membres du p e r s on n e l p r ove n a n t d e Com b a t Caméra à Ottawa et des Nouvelles de l’Armée à Valcartier ont eu la chance de se déployer et de travailler ensemble dans le nord du Canada. Ils ont suivi les candidats du cours de guerre hivernale avancé 2009 durant l’exercice TWO DOGS NIGHT. Nous sommes partis de l’aéroport d’Ottawa vers 9 heures le samedi 14 mars. Le plan de vol était simple, neuf heures d’avion, escale à Iqaluit puis à Nanisivik, pour finalement se poser à Resolute Bay où les vents étaient calmes et la température frôlait les 33 degrés sous zéro, sans compter le facteur éolien. Aziz Kheraj, alias «Ozzy», responsable de l’administration, de l’équipement et des biens essentiels, nous attendait à l’aéroport de Resolute Bay pour nous amener à notre hôtel, le South Camp Inn, où nous avons été reçus comme des membres de la famille. Cet accueil chaleureux, nous l’avons retrouvé également chez les gens de Qausuittuq de Resolute Bay que nous avons côtoyés durant notre séjour. Resolute Bay est une petite communauté de 284 habitants située au Nunavut sur la côte nord de la baie portant le même nom. C’est le deuxième village habité le plus septentrional du Canada, après Grise Fjord. Le but du cours de guerre hivernale avancé est de former des spécialistes capa-

bles d’appuyer et d’informer les différents commandants dans l’organisation, la coordination, la supervision et la planification de déploiements et d’entraînements en milieu arctique. Les stagiaires ont notamment reçu de l’instruction sur les blessures causées par le froid, les premiers soins en régions arctiques, les opérations de recherche et sauvetage, et d’évacuation de blessés. Avant leur retour, ils ont également appris à survivre en zone arctique, à construire des abris improvisés et à utiliser de la nourriture provenant de source naturelle. Les participants ont dû s’adapter aux changements d’horaire et autres contraintes multiples causées par le froid et les imprévus, ce qui a donné la chance aux instructeurs de se servir de l’expérience du 1 Canadian Ranger Patrol Group (1 CRPG) qui a apporté une aide précieuse et un appui incroyable au cours. Les Rangers ont enseigné aux groupes comment fabriquer les traîneaux qamutiik (plate-forme de transport de marchandises), fabriqués à la main avec du bois et de la corde. Ces traîneaux sont flexibles et très fiables; il suffit de resserrer les cordes de temps à autre pour en effectuer la maintenance. Le sergent Kevin Stevens a mis son expérience à profit en montrant comment faire des bannock (galettes de farine, eau, sel et poudre à pâte) cuites sur les poêles de camping Coleman. Les gars ont même eu des leçons de pêche sur glace

Les candidats du cours de guerre hivernale avancé arrivent au champ de tir arctique. Le nord canadien offre des paysages à couper le souffle.

L'aute Nouv amis. Camp séjou Une partie du village de Resolute Bay. On compte 284 résidants et quatre hôtels dans cette minuscule région nordique d'environ un kilomètre carré.

données par le 1CRPG, avec déplacements par avion et hélicoptères. Les candidats ont aussi connu les gens du village qui ont partagé avec eux leurs expériences de vie et raconté leurs histoires et celles de leurs ancêtres. Les habitants de Resolute Bay parlent l’anglais et l’inuktitut. On y retrouve des bâtiments fédéraux du ministère des Ressources naturelles où des scientifiques, des chercheurs et des ingénieurs civils provenant des quatre coins du globe travaillent. La région attire plusieurs gens dont les membres de la NASA qui s’y entraînent et

des groupes qui viennent chasser ou tout simplement défier le nord arctique. Notre séjour s’est terminé par un champ de tir d’armes légères organisé par les candidats qui ont invité nos frères d’arme Rangers à y participer. Quelle expérience inoubliable... Merci au personnel de soutien de l’équipe du sgt Stevens et aux membres de la patrouille des Rangers de Taloyoak Nu qui ont facilité notre séjour en nous enseignant les trucs du métier qui nous font apprécier les régions nordiques et le dur froid arctique.

Les g aînée de co


L'auteur de l'article, le caporal Sylvain Lafrenière des Nouvelles de l'Armée, en a profité pour se faire de nouveaux amis. Ces chiots Huskey logeaient derrière l'hôtel South Camp Inn où l'équipe médiatique était logée durant le séjour.

Les gens de Resolute Bay sont fiers de leurs racines. Une aînée du village donne des leçons aux étudiants sur la façon de confectionner des mitaines en peau d'ours polaire.

Exercice RAFALE BLANCHE 09 Par le lieutenant Nicholas George Commandant de peloton, 1er Bataillon, Royal 22e Régiment

Du 17 au 19 mars, la compagnie B du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (1 R22eR) s’est déployée dans les secteurs de Valcartier pour l’exercice RAFALE BLANCHE. La mission : saisir et tenir un petit village contre une avance déterminée des éléments de la «76e Division aéroportée russe». Le plan défensif établi et les tranchées creusées, la compagnie B était fin prête à contrer la menace. L’abondance de neige sur le terrain a permis à la compagnie de creuser des tranchées de communications et des positions fortifiées substantielles entre celles-ci. Le résultat a donné lieu à une position défensive très convaincante. Qui plus est, il est très important pour une compagnie d’infanterie d’être fin prête et bien entraînée, et cet exercice a donné la chance à tous les membres du rang, sous-officiers et officiers de pratiquer leurs connaissances et leurs aptitudes en guerre hivernale. Pour plusieurs nouveaux soldats sortant tout juste de leur cours de qualification de soldat (PP1), cela a été une excellente première expérience au sein d’une vraie compagnie infanterie. De plus, pendant cet exercice, deux points de contrôle de véhicules ont été construits et des patrouilles de reconnaissance en raquettes et en motoneige on été lancées pour trouver l’ennemi. À plusieurs reprises, l’ennemi a tenté de pénétrer la position défensive, mais les «bulldogs» de la compagnie B du 1 R22eR ont tenu le coup. Dans les derniers moments, lorsque l’ennemi était découragé et vulnérable, la compagnie B a modifié sa posture en mode offensif. Tôt le matin de la dernière journée, les troupes ont été déployées

Le soldat Scieur du peloton 4 monte la garde sur la position défensive. -Photo : sdt P. Girard

afin d’aller détruire un poste d’observation et un pont utilisé par l’ennemi. Les deux ponts menant à l’objectif, étant surveillés par les belligérants, un peloton a traversé la rivière aux Pins de nuit pour se positionner sur le flanc de l’objectif. La base de feu et le reste de la compagnie se sont mis en place pour affecter l’avance du peloton. À six heures et demie, l’attaque a commencé, et en moins de 15 minutes les deux pelotons de la compagnie B avaient réussi à sécuriser chacun de leurs objectifs respectifs.

L’ennemi a été complètement surpris par cette avance inattendue. Après le succès de cette opération, les troupes ont terminé l’exercice en marchant vers un champ de tir proche de l’objectif. Leurs raquettes aux pieds, ils ont tiré sur des cibles au pas de tir de 300 mètres et ensuite ils se sont dépêchés pour aller tirer au 200 mètres. Des bonnes leçons ont été tirées de cette édition de RAFALE BLANCHE 09, et le retour à la maison a bien été mérité.

23 avril 2009 / Adsum / Page 15


Devenez propriétaire pour seulement 619 $ / mois *

COTTAGE ET TERRAIN

Vous êtes locataire ?

Seulement

On rachète votre bail ! À proximité : • de la nature • d’un circuit d'autobus • d’une école primaire

659

$* / mois

BUNGALOW ET TERRAIN Seulement

ou

$*

169900

taxes en sus

619

$* / mois

ou

159900$*

5 mois sans versement hypothécaire

5 mois sans versement hypothécaire

Vous choisissez : • Luminaires • Céramique • Couleur des armoires • Couleur du bois franc

Vous choisissez : • 2 ou 3 chambres • Luminaires et céramique • Couleur des armoires • Couleur du bois flottant

Terrain avant gazonné Notaire inclus* Garantie 5 ans

Prenez rendez-vous dès aujourd’hui. www.constructionscde.com

* Selon le taux du 10 avril 2009. Certaines conditions s’appliquent.

Page 16 / Adsum / 23 avril 2009

PLACE GENEST

DOMAINE FORAIN

418 622-2816

418 666-8786

Rue Genest, via la rue Prenoveau

Rue Forain, angle Saint-Ignace

à Charlesbourg

à Beauport

taxes en sus


Bienvenue bébé : une façon de briser l’isolement des nouvelles mères Par Simon Baillargeon Journal Adsum

Da n s l e ca d r e d e l a s e m a i n e d u bénévolat qui se tient du 19 au 25 a vr i l , l ’ Adsum vou s e m m è n e d a n s un monde où le travail des bénévoles est non seulement indispensable, mais fait le plus grand bien du monde. Bienvenue dans l’univers de Bienvenue Bébé. Le bénévolat est synonyme de partage, d’assistance, de don de soi et d’empathie. Et ces mots prennent toute leur signification quand on prend le temps de s’attarder au travail accompli par les femmes qui s’impliquent à travers cet organisme. Bienvenue Bébé, c’est avant tout Tanya Langlois et les bénévoles qui l’entourent. «Sans elles, on n’existerait pas», n’hésite pas à lancer la jeune femme qui occupe le poste d’intervenante à l’enfance pour le programme des 0 à 5 ans. La mission de l’organisme est d’offrir un soutien aux femmes enceintes de la communauté militaire. Avant et après

l’accouchement, Bienvenue Bébé reste en contact avec les jeunes mamans via des visites à domicile et s’assure que rien ne leur manque. PREMIER CONTACT

Caroline Harvey est conjointe de militaire et a accouché il y a deux mois d’une petite fille. À la demande de son conjoint, qui a quitté pour l’Afghanistan il y a près d’un mois, elle a téléphoné chez Bienvenue Bébé pour obtenir un coup de main. Elle est plutôt ressortie de son expérience avec de nouvelles amies. «On voit qu’elles [les bénévoles] comprennent ce qu’on vit, avoue celle qui n’avait pratiquement jamais mis les pieds au Centre de la famille de Valcartier auparavant. «Si on a besoin de quoi que ce soit, on peut compter sur elles». L’une de ces visiteuses qui se rend chez les mamans, c’est Caroline Lamothe. Son expérience de conjointe de militaire déployé est un précieux atout quand vient le temps de rassurer une jeune femme qui vient à

Caroline Harvey, avec sa petite Kelly-Ann, et Caroline Lamothe, accompagnée de sa petite Marie, sont entourées de Tanya Langlois. - Photo : Simon Baillargeon, journal Adsum

peine d’accoucher et qui voit l’être aimé quitter pour une mission de plusieurs mois. «Les mamans ne savent pas toujours tout, voilà pourquoi c’est bien de les aider », relate celle qui donne de son temps à Bienvenue Bébé depuis 2000. Mme Lamothe précise d’ailleurs qu’elle prend un malin plaisir à faire ses visites à domicile. Une information confirmée par Tanya Langlois. «Elle amène toujours sa bonne humeur et son positivisme», souligne cette dernière.

De plus, les visites des bénévoles à la maison ont permis à Mme Harvey de briser son isolement. Elle qui ne s’impliquait pas dans la communauté militaire vient faire son tour de temps en temps au CFV. «C’est moins gênant de s’intégrer comme ça.» Pour se joindre à l’équipe de bénévoles de Bienvenue Bébé ou pour recevoir la visite d’une maman, vous pouvez communiquer avec le CFV au 418 844-6060.

Courtier immobilier agréé

Patrick LAMY c.d. AGENT IMMOBILIER AFFILIÉ

(418) 948-1000 CELL: (418) 569-4118

CHARLESBOURG : Propriété pierre et brique avec abri d'auto. Sous-sol aménagé pour loger un parent ou bi-génération. Possession rapide si désiré ou flexible. Venez vivre une visite. Secteur Notre-Dame-des-Laurentides. $189,000 négociable.

On veut vendre, venez faire votre offre!!

Lac St-Charles : La nature et une vue exceptionnelle sur le lac St-Charles avec droit d'accès au lac. 3 chambres au rez-dechaussée, spacieuse salle familiale de 16x30 avec combustion lente et billard. Aucun voisin arrière et d'un côté du lac. Propriété sans entretien, rue sans issue. Repos et ressourcement seront au rendez-vous! Un oasis où il fait bon vivre!!!

Lac St Charles : propriété 14x64 plus annexe de 6x14 sur un terrain de 6517 pi². Sans voisin arrière. Aucun tapis, 2 chambres, douche indépendante, bain podium, grande remise de 12x22. Osez une visite on veut vendre. Seulement $138,500 négociable

LAC ST-CHARLES

STE-CATHERINE

TRANSFERT, bungalow avec 2 chambres à l'étage et une au sous-sol, terrain clôturé. Toiture et fenêtres 2003. Sous-sol partiellement aménagé. Excellent rapport qualité/prix! 159 900$ Appelez-moi sans tarder !

TRANSFERT. Superbe maison certifiée NOVOCLIMAT, revêtement en canexel, 4 chambres dont 2 au sous-sol, salle d'eau avec 2e douche au sous-sol entièrement aménagé. Stationnement asphalté. Construction 2005. Très grandes pièces et décoré avec goût du jour. Secteur paisible à 10 minutes de la base militaire.

SHANNON

VAL-BÉLAIR

La voir c'est la vouloir! Superbe maison avec immense terrain. Beaucoup d'inclus! Décoré avec goût du jour. Secteur de choix. Haies de cèdres, immense cabanon, piscine hors-terre, aire climatisé. À 10 minutes de la base militaire. Test d'eau 2009 conforme. Appellez-moi pour une visite.

Superbe jumelé 2 étages, construction 2005 , dans un secteur de choix. 2 chambres à l'étage avec immense walk-in, grande salle de bains. Piscine hors- terre et accessoires d'inclus. Cuisine fonctionnelle avec salle d'eau au rez-de-chaussée. Faites vite!

RECHERCHE ACHETEURS SÉRIEUX Construction neuve – Duplex …etc…

Participant au service de Relogement des Forces canadiennes

patrick.lamy@remax-quebec.com

23 avvril 2009 / Adsum / Page 17

Lac St-Charles : Luxueuse résidence pour acheteur exigeant luxe et confort. Coup de coeur garantie. 3 chambres mais possibilité de 4, Cuisine et salle de bain de rêve, garage chauffé 24x30, piscine creusé chauffé sur un magnifique terrain paysager de 10328 p.c. Rare dans le secteur. Un bijoux de propriété pour seulement $297,000 négociable.

Lac St Charles : Transfert. Bungalow 2004 décorée avec goût. 4 chambres, 2 salles de bains et 1 grande remise. Rue tranquille près des services. Venez vivre une visite et faite votre offre. NOUVEAU PRIX 197 900$ FAITES VOTRE OFFRE…ON VEUT VENDRE !


PAROLE D’AUMÔNIER

Quand crise rime avec responsabilité et solidarité Par Claude Pigeon Aumônier 3 R22eR

Au cours des derniers mois, le mot crise et ses épithètes (hypothécaire, bancaire, financière et économique) ont fait la une. Beaucoup de spécialistes et d’analystes s’entendent pour dire que plusieurs questions éthiques se posent à notre société comme à chacun de ses membres. Des scientifiques tels Hubert Reeves et Albert Jacquard ont depuis longtemps sonné l’alarme en partageant leurs inquiétudes face à l’avenir de la planète. Nos modes de vie engendrent un déséquilibre environnemental dont la multiplication des catastrophes naturelles n’est que la pointe de l’iceberg. Notre système économique entraîne la surconsommation chez une portion congrue de la population et l’appauvrissement du reste, soit la majorité. Le mot crise renvoie au grec crisis qui signifie décision. La présente crise invite à réfléchir à des phénomènes qui, sous certains aspects, nous dépassent individuellement, mais auxquels nous contribuons tous comme citoyens du village global : pollution, exploitation massive des ressources naturelles non renouvelables, pauvreté et inégalités sociales qui ont conduit chez nous à des épisodes inédits de violence, comme à Montréal-Nord. Personne n’est responsable à lui seul de ces phénomènes, mais nous posons tous certains gestes qui les amplifient ou, à tout le moins, ne contribuent pas à les désamorcer.

Charles Dubos a écrit qu’il fallait penser globalement et agir localement. Cela demeure vrai. Des moyens de pallier la crise ont été proposés : investissement dans des travaux d’infrastructure, développement de nouveaux modes de transport et d’énergies alternatives, intensification des mesures liées à l’altermondialisation, renforcement d’une saine gestion des finances publiques, adoption de mesures de solidarité et de fraternité, plafonnement des rémunérations exorbitantes de certains dirigeants d’entreprises, promotion des services d’échange locaux, appui à la formation de la main-d’œuvre, soutien aux initiatives d’économie sociale et solidaire, etc. Comme citoyen du monde, chacun est aussi concerné. Il y a peu de temps encore, les adeptes de la simplicité volontaire faisaient figure d’originaux. Les économistes et les institutions financières nous interpellent maintenant pour en faire un mode de vie. Au-delà du besoin de se serrer la ceinture, ce qui est en cause ce sont nos choix personnels, nos habitudes de consommation et, plus que tout, notre sens du bien commun. La multiplication de gestes simples comme la recherche de produits issus du commerce équitable ou de l’agriculture biologique, la fuite des «mega-surfaces» et une plus grande attention à nos habitudes de transport ou de consommation de l’énergie constituent déjà une victoire. Changer la question «en ai-je les moyens?» par «en ai-je besoin?» en serait une autre. Faut-il souhaiter un éveil de conscience collectif et individuel à l’égard du bien commun? Peut-on espérer un renouveau du sens des responsabilités en faveur d’un monde plus juste et solidaire? Il ne s’agit pas ici de répondre seulement à une urgence sur le plan éthique, pour nous et pour les générations à venir. Il est question d’emprunter un chemin valable pour un développement durable et une vraie prospérité économique. La crise actuelle réussira-t-elle à nous rendre plus responsables et solidaires?

De nouveaux uniformes de maternité Par Lesley Craig La feuille d’érable

L’uniforme de maternité actuel datant de plusieurs décennies, sa modernisation n’ a que trop tardé. Modifiés pour permettre un meilleur ajustement, les nouveaux uniformes seront faits d’un mélange de polyester et de laine extensible et seront plus confortables. Parmi la gamme de vêtements offerte, on trouve des jupes munies d’ une ceinture montée en Spandex, des tuniques pour chaque élément, ainsi qu’ un chandail qui remplacera les pullovers à manches longues et à manches courtes. Les nouveaux vêtements allient confort physique et confort professionnel. «Les femmes n’aiment vraiment pas porter des vêtements de maternité démodés», dit Patricia Holmes, agente de projet principale du Directeur – Administration du programme de l’équipement du soldat (DAPES). «Elles se sentiront plus à l’aise professionnellement, voilà le principal avantage des nouveaux uniformes.» On a mis les nouveaux uniformes à l’essai de janvier à septembre 2008. Ils ont été bien accueillis par les femmes qui ont participé à l’essai. Les vêtements seront confectionnés par Logistik Unicorp, dans le cadre du Marché regroupé de l’habillement, récemment renouvelé. Annoncé le 23 mars, le nouveau marché prévoit également la confection de sousvêtements thermiques, de t-shirts et de plusieurs nouvelles sortes de bas. Comme c’était le cas des contrats précédents, Logistik Unicorp continuera de fournir des uniformes adaptés à l’Armée de terre, à la Marine et à la Force aérienne, ainsi que des uniformes de cadet et des tenues de combat de la Marine. Par ailleurs, l’entreprise fabriquera certains vêtements notamment pour les techniciens médicaux, les Rangers, les Rangers juniors canadiens et les pompiers des FC. En tout, le marché porte sur plus de 300 types de vêtements et de chaussures, et plus de 300 écussons et insignes. «Nous sommes très fiers de la confiance que le MDN nous témoigne une fois de plus en nous accordant ce marché», déclare Louis Bibeau, président de Logistik Unicorp.

Les nouveaux vêtements de maternité des Forces canadiennes allient confort physique et confort professionnel.

En tant que principal fournisseur, Logistik Unicorp s’occupera de la conception et du soutien technique, de l’approvisionnement, du contrôle de la qualité, de l’entreposage et de la distribution. Cependant, la majorité du marché est en réalité destiné à la cinquantaine de fournisseurs de vêtements, de textile et d’accessoires qui fabriqueront les matières brutes et les produits finis. Plus de 98 % des vêtements fournis dans le cadre du contrat seront faits au Canada. Logistik Unicorp et le DAPES travaillent en étroite collaboration afin d’offrir le meilleur service possible aux FC. Quand le fournisseur du tissu extensible utilisé lors de l’essai des nouveaux vêtements de maternité s’est révélé incapable d’en fournir en quantité suffisante, Logistik Unicorp a trouvé un autre fournisseur qui pouvait lui offrir un meilleur tissu composé du même mélange, explique Mme Hale. «Le Marché regroupé de l’habillement est un excellent exemple de la façon dont le travail d’équipe et la coopération peuvent produire des résultats concrets, ajoute M. Bibeau. Depuis le début du programme de confection d’uniformes, l’étroite collaboration entre le MDN et Logistik Unicorp a permis d’améliorer la prestation du service et la qualité des vêtements, tout en aboutissant à des moyens novateurs d’équiper les FC.»

VOTRE SUDOKU

Page 18 / Adsum / 23 avril 2009

Jouer au SUDOKU, c’est simple. Une seule règle : chaque ligne, colonne et carré de 3 x 3 doit contenir tous les chiffres de 1 à 9.

Solution en p. 22


Il faut parfois être rusée comme un renard pour être mère! Que ce soit dans le domaine de la cuisine, de l’éducation ou de tout autre aspect de la vie courante, le journal Adsum vous invite à partager vos meilleurs trucs avec les autres mamans. En participant, vous serez éligible au tirage de magnifiques prix, et ce, juste en temps pour la fête des Mères! Pour participer, envoyez simplement votre truc (ou plus, pour celles qui ont plus d’un tour dans leur sac!) par courriel à +adsum@forces.gc.ca en fournissant les informations suivantes :

• prénom et nom • adresse • no de téléphone où vous joindre le jour, • combien d’enfants vous avez et leur âge.

DATE LIMITE DE PARTICIPATION :

27 AVRIL

Le nom de la gagnante sera annoncé dans notre édition du 6 mai avec tous les trucs reçus des participantes.

À GAGNER : UN FORFAIT AVENTURE TYST TRADGARD à Duchesnay

Un certificat-cadeau de 50 $ de

dʼune valeur de 169,95 $ dʼune durée de 4 heures Un certificat-

cadeau de 25 $

Offert par

Martin Comeau

3695, boul. de l'Hêtrière, St-Augustin

UN CERTIFICAT-CADEAU DE 100 $ chez Coiffure Maxime à Place Laurier

Un arrangement floral de

Flora-Gi Fleuriste

Centre CANEX

Un abonnement d’un mois gratuit chez SWANN Val-Bélair

Offert par

1451 de l'Etna, suite 102, Val-Bélair

Jean-Pierre Gamache

2005 ACURA RSX PREMIUM

2004 BMW 325 XI

• Cuir • 5 vitesses • 81 000 km • Toit

• Cuir • 5 vitesses •4X4 • Toit

15 995 $

16 995 $

ou 77$/semaine

ou 81$/semaine

333$ / 60 mois

354$ / 60 mois

2006 CHRYSLER TOWN & COUNTRY

2007 FORD RANGER FX4 LEVEL II

• Limited • Cuir • GPS • TV / DVD • Sièges Stow & Go

• V6 • X-CAB •4X4 • Tout équipé

14 995 $

16 850 $

ou 63$/semaine

ou 71$/semaine

271$ / 72 mois

306$ / 72 mois

2004 DODGE DAKOTA SLT

2006 DODGE RAM1500 SLT SPORT

• 4 vraies portes • 85 231 km • Tout équipé

• Mags 20’’ • 77 000 km •4X4 • Tout équipé

13 995 $

21 850 $

ou 67$/semaine

291$ / 60 mois

ou 91$/semaine

2006 PONTIAC SOLSTICE

2005 NISSAN MAXIMA SE

• Décapotable • Garantie • 5 vitesses • Impeccable

• Cuir • Mags 18’’ • Sky View • Tout équipé • Vitre teintées

15 850 $

14 850 $

ou 66$/semaine

ou 71$/semaine

287$ / 72 mois

309$ / 60 mois Lundi au vendredi de 9h à 21h

10354, boul. L’Ormière, Québec (Québec) G2B 3I3

Tél . : 418 842.0000 • 1 866 842.0042 www.belleauAUTO.com

Taux de 9.39 %

DEPUIS 1998

23 avvril 2009 / Adsum / Page 19

SPÉCIALISTE 2e CHANCE AU CRÉDIT

396$ / 72 mois


CHRONIQUE AUTOMOBILE

FICHE TECHNIQUE

Le Dodge Journey SXT 2009 : optimisation du rangement Par le caporal Jean-François Ross Chroniqueur automobile

Lorsque vous planifiez un voyage ou des vacances en famille pour plusieurs semaines, il n’y a rien de mieux qu’une mini-fourgonnette. Bien que ce type de véhicule ait été très populaire durant les décennies 80 et 90, Ford, Hyundai et GM ont délaissé ce créneau pour les véhicules multisegments. Dodge continue d’innover sans arrêt pour la petite famille, tant aux niveaux de la mini-fourgonnette que du multisegment. Au lieu de concevoir une familiale surdimensionnée, Dodge a opté pour une version multisegment abordable avec son tout nouveau Dodge Journey. Le Dodge Journey est une mini-fourgonnette aux allures de véhicule utilitaire sport (VUS), le tout basé sur une plateforme de voiture. La ligne extérieure du Journey est très réussie; de plus, il peut transporter jusqu’à sept passagers et il se conduit comme une berline. Plus

important encore pour les jeunes familles, son prix le rend accessible à presque toutes les bourses. Le moteur de série offert sur les versions SE, SE PLUS et SXT est un quatre cylindres de 2,4 litres qui développe 173 chevaux et 166 livres-pieds de couple. Pour compléter le groupe motopropulseur, la transmission est automatique à quatre rapports, ce qui procure une consommation en ville de 11,0 l/100 km et de 7,9 l/100 km sur l’autoroute. En option sur la version SXT et de série sur la R/T, le moteur V6 de 3,5 litres produit 235 chevaux et 232 livres-pieds de couple. La transmission disponible avec ce moteur est une automatique à six rapport. La consommation est en hausse avec ce dernier, 13,5 l/100 km en ville et 8,6 l/100 km sur l’autoroute. Les espaces de rangement sont omniprésents dans le Dodge Journey. Deux d’entre eux se trouvent sous le plancher, au niveau de la deuxième rangée et ils peuvent contenir plusieurs canettes ou bouteilles. De plus, ils sont amovibles et

Marque : Dodge Modèle : Journey SXT V6 2009 (modèle d’essai) Autre(s) modèle(s) : SE, SE PLUS et R/T Catégorie : Véhicule multisegment Prix : 27 995 $ (modèle d’essai) Garanties : 3 ans/60 000 km, 5 ans/100 000 km Moteur : V6 de 3,5 litres Puissance ch. (kW) : 235 (175) @ 6400 tr/min Couple lb-pi (N.m) : 232 (315) @ 4000 tr/min Autre(s) moteur(s) : L4 de 2,4 litres de 173 chevaux Transmission : Boîte automatique à six rapports Autre(s) transmission(s) : Boîte automatique à quatre rapports Traction : Avant, intégrale disponible sur SXT et R/T Système antipatinage : Oui avec antidérapage Suspension : Avant : indépendante à jambe de force Arrière : indépendante à multi-bras Direction : À crémaillère, à assistance variable Freins : Avant : disques ventilés (ABS), (EBA) et (EBD) Arrière : disques ventilés (ABS), (EBA) et (EBD) Coussins gonflables : frontaux, latéraux et rideaux gonflables Empattement : 289 centimètres Poids : 1920 kg faciles à nettoyer. Dissimulé sous le plancher du chargement arrière s’ajoute un autre élément de rangement. Le compartiment le plus ingénieux est sans aucun doute celui situé sous le siège du passager avant. Il suffit d’enlever l’assise du siège pour avoir accès à ce petit coffre pour y ranger des objets de valeur, comme une caméra par exemple. Malgré la qualité en-dessous de la moyenne des matériaux utilisés, l’aménagement intérieur est très fonctionnel pour une jeune famille. Le prix demandé

Capacité de remorquage : 1587 kg Capacité du coffre : 302 litres (sièges relevés), 1915 litres (sièges rabaissés) Capacité du réservoir : 80,0 litres Consommation : Ville : 13,5 l/100 km ou 21 mi/gal* Route : 8,6 l/100 km ou 33 mi/gal* Émission de CO2 : 5424 kg / année* *Selon Ressources naturelles Canada

Sécurité : Non évalué selon les tests de collision par www.iihs.org Autres modèles concurrents : - Ford Taurus X - KIA Rondo - Mazda CX-7 - Suzuki XL-7 Pour : - Prix abordable - Lignes extérieures - Suspension confortable - Espaces de rangement astucieux - Possibilité de 7 passagers - Bonnes dimensions Contre : - Consommation élevée (V6) - Freins peu puissants - Finition intérieure à revoir - Fiabilité incertaine - Moteur juste (4 cylindres) pour le modèle d’entrée de gamme, SE, est de 18 995 $ jusqu’à un peu plus de 30 000 $ pour le modèle R/T équipé de la traction intégrale et de la sellerie de cuir. Et par les temps qui courent, ce manufacturier offre des promotions alléchantes aux prix de véhicules usagés. À ce prix, le Dodge Journey 2009 pourrait fort bien convenir à de jeunes familles en quête de voyages et d’aventures. Je tiens à souligner l’excellente collaboration de Chrylser Canada pour l’essai routier du Dodge Journey SXT 2009.

CHRONIQUE DE LA 1RE UNITÉ DENTAIRE

Vous aimez votre voiture? Vous la modifiez, vous la cajolez, vous en prenez un soin jaloux? Vous êtes de ceux pour qui une automobile ne sert pas seulement qu’à se déplacer d’un endroit à un autre?

Page 20 / Adsum / 23 avril 2009

Eh bien l’Adsum veut vous rencontrer. Nous sommes à la recherche de passionnés de voitures modifiées, de ceux pour qui les bagnoles n’ont aucun secret. Envoyez-nous un courriel à +adsum@forces.gc.ca et notre journaliste Simon Baillargeon entrera en contact avec vous.

Brosse électrique ou manuelle, laquelle choisir? Par Jeanne Beaupré, Nancy Petit et Lise Desbiens Hygiénistes, Dét 1re Unité dentaire à Valcartier

Pour les consommateurs, il est difficile de s’y retrouver : brosse à dents manuelle, électrique, rechargeable ou à pile? En tant qu’hygiénistes dentaires, une question nous est fréquemment posée. Ai-je besoin d’une brosse électrique? À vrai dire, pas nécessairement… Évidemment, si vous n’avez que des félicitations lors de votre visite chez l’hygiéniste et que vous utilisez une brosse manuelle, il va de soi qu’il n’est pas nécessaire de vous procurer une brosse à dents électrique. Par contre, si malgré ses recommandations, vous ne parvenez pas à acquérir la technique manuelle de brossage qui contrôlera efficacement la plaque dentaire, votre hygiéniste pourrait vous recommander une brosse électrique. Dans les deux cas, le brossage, trois fois par jour pendant trois minutes environ est le premier geste de prévention indispensable pour éliminer la plaque dentaire et lutter contre l’apparition des caries et des maladies de gencive. Nous vous recommandons de choisir une brosse dont la tête et la forme vous permettra d’atteindre aisément les dents arrière. Celle-ci devra également être munie de poils souples, car les poils durs peuvent provoquer des blessures pouvant conduire à des récessions (déchaussements) et user prématurément l’émail. Bien choisir sa brosse à dents est aussi important que de respecter la méthode de

brossage qui lui convient. Manuellement, il s’agira de positionner la brosse à 45 degrés sur la dent dans le sillon gingivodentaire (jonction gencive et dent). Ainsi, les brins de la brosse glisseront légèrement sous la gencive permettant ainsi de récolter la plaque qui s’y cache. Faites alors un mouvement de va et vient horizontalement sans DÉPLACER votre brosse et ce, pour un groupe de deux ou trois dents à chaque fois. Avec l’option électrique, la tête ronde de la brosse sera déposée également contre la gencive et la dent et les mouvements d’oscillation-pulsation se feront automatiquement. Laissez le travail à l’appareil et surtout ne cherchez pas à reproduire la méthode de brossage manuelle. Il faudra donc changer sa brosse, qu’elle soit électrique ou manuelle, tous les trois mois. Le coût pour une brosse manuelle varie entre 2 $ et 5 $, tandis qu’une brosse électrique varie entre 30 $ et 200 $. Les options en justifieront l’écart de prix. Lorsque vous aurez à renouveler la tête des brosses électriques, attendez-vous à payer de 5 $ à 8 $. Enfin, n’oubliez pas qu’aucune brosse ne peut atteindre les contacts entre les dents, seule la soie dentaire peut compléter avec succès le nettoyage de ces surfaces. Les hygiénistes de la 1re Unité dentaire vous souhaitent un beau mois de la santé dentaire.


La communauté qui aide sa communauté CÉLÉBRONS LE TRAVAIL DE L’ACTION BÉNÉVOLE Par Chantal Thompson Organisatrice communautaire et responsable des bénévoles, Centre de la famille Valcartier

Dans le cadre de la semaine de l’action bénévole, le personnel du Centre de la famille veut remercier tous ses bénévoles qui font une différence dans la communauté. Le bénévolat permet d’offrir une gamme d’activités au Centre de la famille. Les bénévoles planifient, organisent, décident et évaluent les projets et les activités qu’ils désirent réaliser au centre. STATISTIQUES ÉTONNANTES

- Près de 4000 heures de bénévolat par année sont réalisées par les 180 bénévoles du Centre de la famille Valcartier. - 10 comités de bénévoles ont donné près de 2500 heures. - 60 adolescents ont donné près 400 heures. - Bénévolat divers : 1100 heures.

Activité reconnaissance Saint-Valentin.

QUI SONT NOS BÉNÉVOLES?

- 25 % sont des jeunes de 12 à 18 ans. - 70 % sont des conjointes de militaires. - 3 % sont des parents de militaires. - 3 % sont des militaires. - 2% sont des civils. - 25% de nos bénévoles sont des épouses de militaires actuellement déployés. Chaque bénévole apporte sa couleur, son talent, son temps et cela est à la base du succès du Centre de la famille Valcartier. Merci d’être là! Comité d’accueil à la fête de Noël.

Retrouvailles automnales.

Conseil d’administration.

Bénévoles de la course aux cocos.

23 avril 2009 / Adsum / Page 21

Bénévole jeunesse.

Comité milieu de vie en train de monter une maison hantée.


Bloc-note 24 avril

3 mai

RÉUNION DES ANCIENS DU QGET

MARCHÉ D’ARTISANAT

Tous les anciens et présents officiers, adjudants et sous-officiers supérieurs du QGET sont conviés à la réunion des anciens du QGET, le 24 avril, à 17 h 30, au Mess des adjudants et des sergents de Valcartier. Coût : 60 $ payables par chèque. Réservation avant le 2 avril, places limitées. Info : Lucy Richard, 418 844-5000, poste 5335.

Le Cercle de Fermières de Neufchâtel invite les artisans à réserver leur table pour leur marché d’artisanat, qui aura lieu le dimanche 3 mai de 9 h à 17 h, au centre communautaire C.A. Savard, 2155, boul. Bastien, Neufchâtel. 15 $ par table, paravent disponible. Restauration sur place, tirage de pièces d’artisanat. Réservation : Diane, 418 842-6148 ou Pierrette, 418 951-1142.

25 avril VENTE D’ARTISANAT

Les membres d’Artisanat-loisirs organisent une vente le samedi 25 avril, de 13 h à 21 h et le dimanche 26 avril, de 9 h à 16 h au Centre Abbé-Beaulieu, 1789, boul. Pie Xl Nord, Val-Bélair. Réservation de table : 25 $ pour les 2 jours. Infos : Monique Falardeau, 418 843-0671.

30 avril et 1er mai RENCONTRES D’INFORMATION DE L’ASSOCIATION CONJOINTES DE MILITAIRES CANADIENS

L’Association conjointes de militaires canadiens (ACMC) tiendra deux rencontres d’information pour les conjointes et conjoints de militaires canadiens intéressés à en savoir plus sur leur organisme. La première se tiendra le jeudi 30 avril, à 19 h, au Centre de la famille de Sainte-Foy. Le lendemain, l’ACMC sera au Centre de la famille de Valcartier, à 19 h, au local 211. Info : 418 208-8259 ou acmc@live.ca.

9 mai Le corps de cadets 2772 Valcartier organise une soirée casino dans le but de financer son voyage de fin d'année. La soirée se tiendra le samedi 9 mai au Centre socio-culturel Anne-Hébert de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, à 19 h. Info : Jessica Tessier 418 922-3799.

12 mai LIGUE LA LECHE

Toutes les futures mamans, les mères allaitantes, leur conjoint et leurs enfants sont invités aux rencontres gratuites de la Ligue La Leche, qui se tiendront à la chapelle St-Alban (150 rue Hodson, sur la Garnison Valcartier) tous les deuxièmes mardis du mois à 9 h 30. Le thème de la prochaine réunion le 12 mai sera : «Les avantages du lait humain». Toutes les questions en lien avec l’allaitement pourront aussi être posées. Infos : Élise, 418 847-5059.

Chaque dimanche CHAPELLE ST-ALBAN

Chaque dimanche à 9 h, il y a culte liturgique (deux fois en anglais et deux fois en français, chaque mois). Ensuite, il y a culte évangélique francophone à 10 h 45. Il y a un temps de fraternité entre le deux services. Il y a une étude biblique à midi les mardis en anglais, et les mercredis, en français. Il y a un déjeuner mensuel des hommes et des activités pour des femmes. Info : padré Harold Ristau, 418 844-5000, poste 6716.

Divers

CHRONIQUE LECTURE

COMPTOIR DES AUBAINES

Le Comptoir des Aubaines de SainteCatherine-de-la-Jacques-Cartier (sous-sol de l’église au 2, rue Jolicoeur) sera fermé que le samedi 25 avril de 13 h 30 à 16 h, le samedi 2 mai de 9 h à 16 h et le dimanche 3 mai de 9 h à 13 h. MILITAIRES DE LA MAURICIE RECHERCHÉS

Dans le cadre de son 10e anniversaire, la Société d’histoire militaire mauricienne recherche des militaires (terre-air-mer) provenant de la région de la Mauricie. Ceux-ci sont invités à faire parvenir leur photo et leur biographie dans le but de produire un volume «Hommages aux Fils de la Mauricie». Veuillez faire parvenir votre photo (en uniforme) et votre biographie à l’adresse suivante : Société d’histoire militaire mauricienne, Fils de la Mauricie, C.P. 21042, 1 Plaza de la Mauricie, Shawinigan, Québec, G9N 8M7. AIDE À LA COMMUNAUTÉ

Aide à la communauté et services à domicile offre aux personnes âgées, personnes en convalescence, personnes handicapées, personnes en maladies chroniques, personnes en maladies mentales et personnes en déficience intellectuelle l’aide d’un aidant bénévole à domicile. Définition des besoins à votre domicile. De plus, nous avons besoin de personnes aidantes bénévoles afin de subvenir aux besoins de ces gens. Infos : Jean-Claude Genois au 418 842-9791.

6 mai Soumettez vos suggestions d’activités au plus tard le 27 avril par la poste ( voir notre adresse dans l’encadré en page 8), par télécopieur au 844-6934 ou par courriel à : +adsum@forces.gc.ca.

TITRE : Comprendre le cancer TEXTE : Dr Gareth Rees ÉDITEUR : Modus Vivendi INFORMATIONS TECHNIQUES : 168 pages, 12 x 19 cm, couverture souple ISBN 978-2-89523-492-0 9,95$

200 RECETTES ANTICANCER

Écrit en étroite collaboration avec le docteur Réjean Lapointe, chercheur en immuno-oncologie humaine au Centre hospitalier de l’Université de Montréal, l’ouvrage propose plus de 200 plats simples et rapides élaborés avec des aliments anti-cancer. Des suggestions de lunch santé, collations, desserts et boissons conçus pour renforcer le système immunitaire accompagnent les recettes.

TITRE : 200 recettes anti-cancer TEXTE : Louise Rivard

SOLUTION SUDOKU

ÉDITEUR : Modus Vivendi INFORMATIONS TECHNIQUES : 255 pages, 21 x 28 cm, couverture souple ISBN 978-2-89523-407-4 29,95$

Gagnez ces livres

ST-ALBAN CHAPEL

Page 22 / Adsum / 23 avril 2009

Cet autre volet de la collection Médecine familiale constitue une source d’information riche pour mieux comprendre le cancer. Présenté dans un langage simple, il fournit des explications simples et concises sur les causes de la maladie tout en abordant les traitements, soins et thérapies complémentaires qui s’offrent aux personnes atteintes d’un cancer.

Prochaine parution du Bloc-Note

Each sunday Every Sunday at 9:00 am, there is a liturgical worship service (two times in English and two times in French every month). At 10:45 a.m. a French evangelical service follows. A time of coffee fellowship is held between the two. You are invited to an English Bible study at noon, every Tuesday in English and one in French on Wednesdays. We have a monthly men’s breakfast and activities for the ladies. Info: padré Harold Ristau, 418 844-5000, extension 6716.

COMPRENDRE LE CANCER

TÉMOIGNAGE DE GENS DE CHEZ NOUS Vous avez déjà vécu une épreuve? Vous avez su tirer des leçons importantes de cette expérience? Le journal Adsum vous invite à partager votre témoignage avec ses lecteurs. Aucune obligation. Possibilité d’anonymat si désiré.

Composez le 418 844-5000, poste 5672.

Vous pourriez gagner ces livres en soumettant tout simplement votre nom et numéro de téléphone par courriel à +adsum@forces.gc.ca ou par télécopieur au 844-6934 au plus tard le jeudi 30 avril.

La gagnante de notre dernier tirage Le sgt Sandra Vermette est l’heureuse gagnante des livres présentés dans notre chronique du 8 avril 2009 : « Bill et le mammouth » et « Mon ami Victor ».

Félicitations!


Votez pour Simon! Par Marie-Christine Monty Journal Servir

par émission. Ils ont 30 heures consécutives pour effectuer tous les travaux de la semaine avec leur équipe d’experts, pas une minute de plus. C’est beaucoup de travail, mais comme le mentionne Simon, «tu pars de rien et, en 30 heures, la maison est décorée à ton goût et elle est habitable. C’est fantastique!» Les participants ont aussi droit de recevoir l’aide d’un ami lors de chaque tournage. Pour faciliter leur travail, Simon a emprunté des lits de camp militaires afin de pouvoir bénéficier de quelques instants de repos pendant le tournage. Car lorsqu’une pièce est terminée, sa porte est fermée et les participants n’ont pas le droit de s’y coucher. Vers la fin du tournage, Simon et Marie-Pier dormiront dehors, dans des tentes, puisque toutes les pièces à l’intérieur de la maison seront achevées. Au terme de l’aventure, le gagnant de l’émission remporte sa maison qui cette année est située à Va u d r e u i l Dorion, ainsi que tout ce qu’elle comporte. L’autre équipe est tout de même loin d’être perdante : Desjardins lui offre une mise de fonds de 25 000 $ (la maison est évaluée à 160 000$) et le couple garde aussi tous les accessoires inclus dans la demeure.

Marie-Pier et Simon font partie de l’équipe des Jaunes. Une kyrielle d’experts les aide à bâtir leur rêve. -Photo : Zone 3

et les tournages font partie de leur expérience hebdomadaire. Pour le couple, aller en studio pour faire une séance de photographie professionnelle et passer à la télévision sont de très belles expériences de vie. «C’est fascinant de voir l’autre côté de la médaille, commente Simon. Aujourd’hui, quand on regarde la télé, on ne voit plus les émissions de la même manière.» Maintenant qu’ils vivent pleinement cette aventure, il ne reste qu’à espérer qu’ils plairont aux téléspectateurs, de l’autre côté du petit écran, et qu’ils remporteront leur maison!

ENCOURAGEZ LES «JAUNES»! Simon et Marie-Pier vous invitent à écouter Ma Maison RONA le lundi soir, à 20 h, à TVA. C’est lors de la dernière diffusion, le 22 juin, que le nom des gagnants sera dévoilé. D’ici là, si vous voulez aider Simon et sa conjointe à remporter leur maison, votez pour leur équipe chaque semaine! Dès la fin de l’émission, vous pouvez le faire en appelant au 1 900 930-RONA (7662). Il y a des frais de 0,50 $ par appel. Vous pouvez également voter par Internet sur le site de l’émission à www.tva.canoe.ca. Vous aurez jusqu’au lundi suivant, 19 h, pour encourager les «Jaunes»!

23 avril 2009 / Adsum / Page 23

Simon Bélanger est coordonnateur en entraînement à la Garnison Saint-Jean. Jusqu’au 22 juin, vous pourrez le voir à l’antenne de TVA. C’est qu’en compagnie de sa conjointe Marie-Pier Lavergne, il tentera de remporter «sa» Maison RONA! Simon et Marie-Pier sont en couple depuis presque sept ans et ils sont mariés depuis bientôt cinq ans. Ils ont trois enfants en bas âge. Avant même de penser à l’émission, le couple souhaitait avoir sa propre maison, mais s’était donné environ cinq ans pour l’acquérir. Ce projet leur semblait en effet impossible à réaliser puisqu’ils avaient décidé que Marie-Pier resterait à la maison pour s’occuper des enfants pendant quelque temps et qu’acheter une nouvelle maison avec uniquement un salaire, c’est difficile. Un jour, une cousine de Marie-Pier a suggéré au couple de participer à l’émission Ma Maison RONA, car elle était convaincue qu’ils seraient sélectionnés. Le couple connaissait vaguement la série, mais ni l’un et ni l’autre ne l’avait déjà regardée. Après réflexion, Simon et Marie-Pier se sont dit que l’émission était une opportunité de réaliser leur rêve de devenir propriétaires tout en Simon et Marie-Pier et leurs trois enfants. De TOUTE UNE respectant leur gauche à droite : Charles, 4 ans, Ève-Marie, 2 ans ORGANISATION choix de vie. Alors, et 4 mois, et Laurence, 6 mois. -Photo : Laurence Labat Même si les spectapourquoi ne pas teurs ne s’en aperçoivent tenter le coup? Ensemble, pas, chaque semaine, le tourils ont décidé de se lancer dans cette belle nage se déroule réellement sur 30 heures, aventure. du jeudi au vendredi. Cela implique beaucoup d’organisation pour la vie familiale. LES PREMIÈRES ÉTAPES À FRANCHIR En début de semaine, Simon et MarieSimon et Marie-Pier ont dû passer par Pier ont des devoirs à faire pour l’émisde nombreux questionnaires, entrevues sion tels que faire les plans, nettoyer les et visites des producteurs. Le 14 décem- vélos pour pouvoir les accrocher dans leur bre, vers 13 h 30, alors que les enfants nouveau garage, acheter une bouteille de étaient couchés, Simon a entendu une vin, et bien d’autres. Ils ont aussi les tâquantité anormale de portes de véhicules ches routinières telles que le ménage et le claquer. Il s’est levé et a vu les appareils lavage. Puisque les enfants ne vont pas à photo et les caméras. Il a donc réveillé sa la garderie, ce sont les grands-parents qui conjointe et ensuite la porte s’est ouverte. les gardent en l’absence des parents. Simon En 30 secondes, l’escalier était bondé de et Marie-Pier préparent donc les repas gens de Ma Maison RONA! pour le jeudi et le vendredi, car ils ne veuMarie-Lise Pilote, l’animatrice de l’émis- lent pas que les grands-parents aient à s’en sion, a fait son entrée et leur a annoncé la occuper. Ils préparent parfois aussi les bonne nouvelle qu’ils commençaient le repas pour le week-end, sachant bien qu’ils tournage dès le lendemain! Depuis, ils sont seront exténués et qu’ils n’auront pas dans le tourbillon de la construction et de envie de faire la cuisine après le tournage! la décoration! D’autant plus que les enfants se seront ennuyés d’eux et qu’ils les accapareront MA MAISON RONA pour un bon bout de temps à leur retour! Si vous ne connaissez pas l’émission, le Heureusement, lors des deux jours concept n’est pas très compliqué. Pour y être admissible, il faut être un couple avec d’enregistrement, la chaîne de restaurants au moins un enfant, être capable de rem- St-Hubert, leur commanditaire, fournit bourser une hypothèque de 160 000 $, le poulet pour les repas! Malgré les petits n’avoir jamais été propriétaire d’un condo désagréments, «l’équipe technique est ou d’une maison et il ne faut en aucun cas géniale. Ils sont gentils avec nous, mentionne Simon. On a de la bouffe comme être un travailleur de la construction. on veut. On est bien traités!» Contrairement à l’ancien concept où les participants rénovaient des habitations UN MONDE DIFFÉRENT! existantes, les maisons de Ma Maison RONA Évidemment, pour Simon et Marie-Pier, sont maintenant construites spécialement la perspective de passer à la télévision dans pour l’émission. Ainsi, ce sont des profes- une émission vue par plus d’un million de sionnels chevronnés qui réalisent les personnes était stressante. Sans oublier gros travaux comme la charpente, l’élec- qu’un tournage comporte des aspects très tricité ou la plomberie, pour ne nommer techniques (présence des caméras, reprique ceux-là. Les participants, quant à eux, ses de scènes en vue du montage), méconréalisent plutôt des travaux de finition : nus par eux comme par la plupart des gens. installer les revêtements de sol et les Pour Simon et Marie-Pier, il était intimimoulures, peindre et ajouter la touche dant de parler devant une caméra et devant décoration. le personnel de Zone 3, la maison de proL’émission est diffusée pendant dix duction, tout en étant le plus naturel possemaines et les participants font une pièce sible! Avec le temps, ils s’y sont habitués


Boissons énergisantes : bonnes ou mauvaises?

Page 24 / Adsum / 23 avril 2009

Depuis l’introduction des boissons énergisantes Red Bull en Autriche en 1987, ce marché a augmenté de façon exponentielle. Des centaines de marques sont maintenant disponibles et le marché est passé de 200 millions de dollars en 2002 à un milliard de dollars US en 2007 (certaines firmes sont moins conservatrices et estiment la taille du marché entre 2 et 3 milliards de dollars US).

PROMOTION de la SANTÉ

Les adolescents et les jeunes adultes, en particulier les jeunes hommes, constituent la cible évidente de ces produits, et les publicités les ciblent très bien avec des sports extrêmes comme le fameux

Red Bull Crashed Ice, la Formule 1 et le Red Bull Air Race. Le slogan des différentes compagnies tentent de convaincre les gens des pouvoirs quasi miraculeux de leurs produits. Toutefois, il ne s’agit que de la bonne vieille recette caféine-sucre. Le café pour stimuler le corps et le sucre pour amener de l’énergie… sous forme de calories! Mais que contiennent plus précisément ces fameuses boissons qui promettent énergie accrue, vivacité d’esprit, amélioration des performances physiques et état d’éveil prolongé? Caféine La caféine est un stimulant que l’on retrouve dans la liste des ingrédients des boissons énergisantes sous le nom de guarana, de maté ou de caféine. La plupart des boissons énergisantes en contiennent 80 mg par portion de 250 ml (certaines peuvent en contenir davantage), ce qui représente environ la moitié de la teneur en caféine d’un café filtre pour une même quantité. La caféine peut entraîner la nervosité, l’anxiété, l’agitation, des inconforts gastrointestinaux, l’insomnie et une accélération du rythme cardiaque chez certaines personnes. De plus, lors de l’arrêt, des symptômes de privation comme les maux de tête, la fatigue, l’irritabilité et une faible capacité de concentration sont observables chez les gens qui en consomment régulièrement. Herbes médicinales Bon nombre de boissons énergisantes contiennent du Gingko biloba et du ginseng. Contrairement aux dires des compagnies, ces herbes n’améliorent pas la performance athlétique. Elles peuvent interagir avec certains médicaments et perturber le processus de coagulation sanguine. Il est donc important lors de la prise de médi-caments de ne pas prendre de boissons énergisantes ou encore de vérifier avec le pharmacien ou le médecin si une quelconque interaction pourrait se manifester. Taurine La taurine est un type d’acide aminé (dérivée des protéines) que l’on retrouve dans la viande et dans les produits laitiers. Les fabricants de certaines marques de boissons énergisantes prétendent que la taurine accroît la vivacité mentale, mais les recherches à cet effet ne sont pas concluantes. La plupart des boissons énergisantes contiennent 1 g de taurine par portion de 250 ml, ce qui est très élevé. La consommation d’une dose élevée de taurine pourrait provoquer de l’hyperactivité et affecter le système neurologique à long terme selon plusieurs études. Avec l’activité physique, qu’en est-il? Une hydratation adéquate constitue la

principale préoccupation lors de la pratique d’exercice, particulièrement lorsqu’il fait chaud. À cet effet, les meilleurs choix de boissons durant l’exercice sont l’eau et les boissons pour sportifs. La teneur élevée en sucre des boissons énergisantes et le fait qu’elles sont gazéifiées peuvent déshydrater, ce qui en fait un choix peu intéressant avant, pendant et après un exercice. Boisson énergisante et alcool : ne pas mélanger! Dans les fêtes et les clubs, les mélanges de boissons énergisantes et d’alcool ont la cote. Mais attention : les boissons énergisantes masquent les effets de l’alcool et peuvent entraîner des comportements risqués… La caféine et la taurine contenues dans les boissons énergisantes pourraient réduire l’effet dépressif de l’alcool tout en prolongeant et en intensifiant son effet excitant. En bref, une personne ayant bu trop d’alcool et ayant consommé des boissons énergisantes pourrait donc se sentir capable de conduire sa voiture malgré un taux d’alcoolémie trop élevé ou encore se blesser sans être en mesure de juger de la gravité de la blessure. La consommation de boissons énergisantes peut-elle entraîner des effets secondaires? Il est possible que la consommation de boissons énergisantes entraîne des effets secondaires. Lorsqu’un adulte les consomme avec modération, les boissons énergisantes constituent un produit sûr, en général. Lorsqu’on en fait un usage abusif (plus de 500 ml par jour sur une base régulière) cependant, elles peuvent occasionner des effets secondaires, notamment lorsqu’on les mélange avec de l’alcool, ou lorsqu’on en boit trop à la fois. La nausée, les vomissements et l’irrégularité de la fréquence cardiaque figurent parmi les effets secondaires signalés dans ce cas. Certains symptômes varient selon le métabolisme et la corpulence du consommateur, comme l’insomnie, l’anxiété et l’apparition de palpitations cardiaques. Un surdosage chronique crée une accoutumance et entraînera des effets secondaires importants lors du sevrage tels l’hypertension artérielle passagère, les maux de tête et un rythme cardiaque trop bas par rapport à la normale. En fin de compte, afin d’avoir l’esprit tranquille, gardez en tête que les boissons énergisantes sont destinées à un usage occasionnel, même si la publicité nous les vend comme un style de vie et qu’il faut s’en tenir à la dose indiquée sur les étiquettes afin de rester dans les limites sécuritaires. Existe-t-il des alternatives? Pour une petite dose d’énergie santé, pourquoi ne pas opter pour un bon jus de fruits 100% naturel? En plus de fournir une petite dose de glucides (donc d’énergie), le jus de fruits renferme aussi plusieurs éléments nutritifs! Pour plus d’information ou si vous voulez organiser des conférences au sein de votre unité sur le sujet, communiquez avec la Promotion de la Santé au (418) 844-5000, poste 4677.


SPORTS Tournoi 2009 de la police militaire de la région de l’Est

Défi «Marcher jusqu’en Afghanistan»

La Promotion de la Santé invite tous les militaires et civils de Valcartier à soutenir les troupes en Afghanistan en relevant le défi de marcher ensemble les 10 280 k ilomètres qui nous séparent. De nombreux militaires sont récemment partis en Afghanistan. Collègues, familles et amis leur souhaitent d’accomplir avec succès et courage leur mission. Afin de garder un moral d’acier, ces militaires ont besoin de sentir que leurs efforts sont appuyés. Le défi proposé est le suivant : comptabiliser nos pas pendant tout le mois de mai pour atteindre l’objectif des 12 850 412 pas, qui représente la distance pour rejoindre l’Afghanistan à partir du Québec. La Promotion de la santé remettra des podomètres et comptabilisera les pas effectués pendant tout le mois. Pour obtenir votre podomètre, communiquez avec le bureau de la Promotion de la santé au 418 844-5000, poste 4677, ou présentez-vous en personne au Centre des sports, bureau 181-A. Marchez pour nos troupes déployées et pour maintenir une bonne santé. On recommande aux gens de faire un minimum de 10 000 pas par jour pour se tenir en forme et de 12 500 pas quand l’objectif est une perte de poids. La marche est un excellent exercice qui est accessible à tous. Venez dès maintenant chercher votre podomètre et participez en famille ou entre amis au défi «Marcher jusqu’en Afghanistan».

MÉDAILLE D’OR EN KUNG FU POUR UNE RÉSERVISTE Anaheim, Californie – Le caporal Karyne Duval, de la 55e Ambulance de campagne, a remporté la médaille d’or en Kung Fu à la 4e compétition internationale organisée par Disneyland, dans le cadre du «Disney Martial Arts Festival» à la fin mars. Elle pose avec le Maître Jocelyn Toy de l’école de Kung Fu du même nom. Cpl Duval a déjà remporté une médaille d’argent au championnat du monde en 2007, ainsi qu’une médaille d’or au championnat canadien d’arts martiaux en 2008, tous styles confondus.

La 5e édition du tournoi de hockey de la police militaire s’est tenue du 27 au 29 mars à l’aréna Clément-Boulanger de la Garnison Valcartier. Tous les profits engendrés lors de ce tournoi ont été remis au fonds des enfants aveugles. Cette fondation, à but non lucratif, est parrainée par la police militaire depuis de nombreuses années. Des équipes provenant de Borden, Petawawa, Ottawa et Valcartier ont participé à ce tournoi. Après avoir terminé le tournoi avec un record parfait, l’équipe Old Watchdogs d’Ottawa, formée de membres seniors de la police militaire, s’est présentée en finale contre l’équipe de la 5e Unité de police militaire. Les Old Watchdogs ont finalement remporté les grands honneurs à la suite d’une partie âprement disputée. Même s’il n’y avait que sept équipes cette année, il n’en demeure pas moins que des joueurs provenant des bases de St-Jean, Montréal, Borden, Petawawa, Trenton, Kingston, Bagotville, Halifax, Ottawa et Valcartier ont participé à cette 5e édition. Le but de cet événement annuel est de promouvoir la forme physique tout en amassant de l’argent pour le fonds de la police militaire pour les enfants aveugles. Les participants profitent aussi de l’occasion pour rencontrer d’anciens policiers militaire et faire connaissance avec les nouveaux. L’organisation du tournoi tient aussi à remercier les nombreux commanditaires qui ont participé au succès de ce tournoi. Cette 5e édition aura permis d’amasser des profits de 1200 $ qui seront remis au fonds des enfants aveugles.

Pour Vendre ou Acheter CONTACTEZ MOI : 418-843-1151 VAL-BÉLAIR

Joli cottage dans secteur très en demande, près des services. 3 chambres , poss. d’une 4e. Terrain aménagé avec piscine hors-terre

Denis Bernier Agent immobilier affilié

Pourquoi payer un loyer lorsque vous pourriez être propriétaire?

Laissez-moi trouver pour vous la maison de vos rêves.

ESTI MATION G RATU ITE DE LA VALE U R DE VOTRE PROPRIÉTÉ.

Accrédité au Programme de Relogement des Forces canadiennes denisbernier@royallepage.ca

VAL-BÉLAIR Beau bungalow. 3 chambres, salle-familiale, beaucoup de rangement, entrée double, paysager. Magnifique patio, secteur jeune et près des services. À VOIR !

BEAUPORT Très beau cottage, brique et clin, garage excavé. 4 chambres à l’étage, planchers de bois, foyer au salon. Sous-sol aménagé. Terrain paysager, cabanon et piscine hors-terre.

RICHARD GAUTHIER

JENNIFER BIGNELL

(418) 843-1151

(418) 622-7537

Cottage avec abri d’auto, solarium, spa. 3 chambres à l’étage. Entrée asphaltée. Secteur recherché. Plusieurs rénovations effectuées.

MARIO MORIN (418) 843-1151 / (418) 955-4418

SHANNON

URGENT TRANSFERT. Joli cottage 2006, garage double détaché avec rangement au grenier. 3 chambres à l’étage, 2 salles de bains, 1 salle d’eau. Cuisine luxueuse digne d’une revue. Entrée indépendante au sous-sol, possibilité de garderie ou loft avec stationnement privé.

LORETTEVILLE

4 chambres, planchers de bois latté, très propre, près relais RTC (autobus), écoles, bibliothèque, aréna, futur centre de soccer et piste cyclable. Cabanon. Toiture refaite en 2006.

Bungalow avec 4 chambres, cabanon, patio, piscine. Bien entretenu, sous-sol terminé. Terrain intime, près des écoles primaires et secondaires. À proximité de l’hôpital. Occupation fin juin 2009.

Beau grand terrain de 21 533pc, près de la base de Valcartier. Partiellement boisé, plat, eau de la municipalité. Prêt à construire. Test de sol disponible. À qui la chance.

AGNES G. RIVARD

BENOIT NADEAU (418) 843-1151

DENIS BERNIER

(418) 843-1151 / (418) 576-9322

JEAN-GUY LAFRANCE

(418) 843-1151

(418) 843-1151

SAINT-RAYMOND

Très belle propriété à entrée à mi-étage. Grandes pièces très bien éclairées. 4 chambres. Décoration intérieure chaleureuse et de bon goût. Terrain de 9 000 pi² avec un bel aménagement paysager, arbres fruitiers, piscine hors-terre. Secteur résidentiel tranquille pour jeunes familles.

NOUVEAU Moderne. Aire ouverte. Très éclairée. Idéal pour 1er acheteur. Sous-sol aménagé. 2 chambres au rez-de-chaussée, possibilité d’une 3e chambre. À voir.

STE-CATHERINE

ST-SAUVEUR

Beau bungalow. 4 chambres. Très éclairé. 2 salles de bains complètes. Terrain clôturé. Sans voisin arrière. Garage détaché, chauffé à 2 étages. Près des écoles et services. Beaucoup de rénovations effectuées.

PRISE DE POSSESSION FLEXIBLE. Charmant plain-pied dans un secteur familiale et sécuritaire. 4 chambres dont 2 à l’étage. Finition soignée et déco tendance. Aire de vie ouverte et ensoleillée. PRÈS DE LA BASE MILITAIRE.

Condo, idéal pour couple ou personne seule, à 5 minutes du Vieux Québec et au pied de la haute ville. Ne tardez pas, il partira vite.

JASON LAFOREST

STE-CATHERINE

JEAN-PIERRE GAMACHE

MARTINE POULIN

DANIELLE BÉLANGER

(418) 843-1151

(418) 843-1151

(418) 843-1151

ROYAL LEPAGE INTER-QUÉBEC C O U RT I E R I M M O B I L I E R AG R É É www.1000maisonsavendre.com

(418) 843-1151

DIANE BEAULIEU (418) 843-1151

23 avril 2009 / Adsum / Page 25

L’ANCIENNE LORETTE

SHANNON

LES SAULES


PETITES ANNONCES 8 4 4 - 5 0 0 0 , p o s t e 5 5 9 8 DIVERS SERVICE de couturière Shannon, réparation. Couturière sur place, lundi /mardi : 9 à 16 h, jeudi/vend : 9 à 15 h. 438, rue Jacques-Cartier, suite 102. 418 844-9111 ou 418 564-4668. 17/06 CO-LOCATAIRE (femme) recherchée, Manoir du golf, 300$\mois, tout compris. 418 407-4727 23/08 P E I NTR E-DÉCOR ATE U R offre ses services pour peinture intérieure. Aide au choix de couleurs.

Estimation gratuite, escompte sur peinture, travail minutieux, garantie. Contacter Marie-Claude Bossé 418-575-9613 23/04 CHALET À LOUER Nouveau développement. Profitez de vos vacances au BORD DE L’EAU AU LAC KÉNOGAMI (Les Chalets Baie Cascouia) cinq beaux chalets, 2 c.c. et un divan lit, meublés, tout équipés, neufs. Plein air, embarcation, quai, plage de sable. Ouverture le 24 juin 2009, réservez tôt. Pour réserver : 418 290-5005 23/04

ST-GABRIEL. face base militaire, gr 4 1\2, tranquille, propre, n.c., n.é., 590$/mois. Soir : 418 845-3350, jour : 418 871-1026. 6/05

Val-Bélair, condo sur 3 étage, 3 c.c., 1 s.b, 1 s. d’eau, foyer. Patio et cabanon, 2 stat. Sans voisin arrière. Vue sur le golf. 179 000$ www.duproprio.com/11622 2 418-843-5385. 21/05

MAISON À VENDRE

TERRAINS À VENDRE

CONDO Golf-de-Bélair, 4 1\2, balcon intime, salle d’entraînement, spa, sauna, piscine, etc. 134 900$. Maryève Champagne, agent immobilier. 418 652-0123 www.champagnelamontagn e.com 23/04

À SHANNON, nouveau! Superbe développement + 50 terrains disponibles. Une visite et vous serez conquis. 22 000p.c. et +, boisé, féérique! Taxes minimes, prix avantageux. 418 8494496. 09/12

LOGEMENT À LOUER

Vous pouvez nous rejoindre au numéro:

Karla Russell

ou visiter notre site et nous écrire à

VAILLANCOURT ROBITAILLE SAVOIE BÉDARD ET ASSOCIÉS

1-418-955-1649

www.lesimmeublescaron.com

Agent immobilier

Avec les petites annonces de l’Adsum, l’affaire est classée!

Tél. : 506.452.9888

Les petites annonces sont payables à l’avance et ne sont pas remboursable

À LOUER

OROMOCTO / FREDERICTON, NB ?

FREDERICTON, N.B. Superbe propriété située entre Fredericton et Oromocto! Cuisine avec armoires en cerisier, planchers de bois franc, bain tourbillon, 4 chambres, 3 salles de bain, garage double, couleurs intérieures par designer. Seulement 2 ans. Endroit idéal pour famille ou jeune couple !

CARTE DE DÉBIT CHÈQUE

Duberger, les Saules à Québec 2 1/2 500$, 3 1/2 600$, 4 1/2 700$, 5 1/2 785$ par mois. Pas de chien, grand, tapis et céramique, Promotion (Hors saison, logement repeint).

À LA RECHERCHE D’UNE PROPRIÉTÉ DANS LA RÉGION DE

Contactez

VISA MASTERCARD

ARPENTEURS-GÉOMÈTRES Tél.: (418) 628-5544

126 Rolling Hill, Fredericton, NB. Belle maison de 6 ans, 22 mins. de la base Gagetown et 5 minutes du centre ville de Fredericton. Grande maison, 3 chambres, 2 salles de bains, belle cuisine, grande salle de jeu et garage. Un lot de plus d’un acre, entouré d`arbres avec accès à la piste de motoneige. Seulement $214,900.00

PETITES ANNONCES : GRAND SUCCÈS !

cell. : 506.471.4567 fax : 506.452.1590 krlrsl@nbnet.nb.ca www.karlarussell.com Professionnelle et attentive à vos besoins, Karla vous offre un service personnalisé et exceptionnel qui mènera au succès de votre démarche.

Les petites annonces du journal Adsum 418 844-5000, poste 5598

Agente immobilière affiliée

819.962.3737 Fax 819.684.2432

emond.dominique@videotron.ca GATINEAU 289

$ 000

GATINEAU 189

Magnifique 2 étages. Dans un secteur recherché de Gatineau. Terrain clôturé avec piscine. Vue à couper le souffle sur la ville. Grand deck. Salle familiale au-dessus du garage (pourrait-être une chambre de plus). À pieds des écoles primaire et secondaire.

$ 000

Page 26 / Adsum / 23 avvril 2009

350

Situé sur une très belle rue, grand bungalow 5 chambres, tout brique. À pied des écoles. Planchers bois franc et céramique, toiture 2002, terrain aménagé avec piscine creusée, climatisation centrale. Grande cuisine rénovée, ilôt , coin dînette, porte-patio donnant sur grande terrasse. Salle de bains rénovée, douche style walk-in, bain ultra thérapeutique, plancher chauffant. Sous-sol complètement aménagé, poêle à combustion lente. Porte garage "Garaga". PALME D'OR DU PRÉSIDENT Participante au service de Relogement des Forces canadiennes.

139

Très joli bungalow. Nouvelle toiture 2006, nouvelle fournaise 2008 garantie 5 ans. Nouvelle piscine 2007, nouveau réservoir au mazout 2006, nouveau deck, nouvel aspirateur central 2006, nouveau lave-vaisselle 2008, nouveau panneau électrique 2006, nouveau pavage 2008. Qu'attendez-vous? Serez-vous les nouveaux voisins?

AYLMER $ 000

GATINEAU $ 900

VRAIMENT UNE AUBAINE AU PRIX DEMANDÉ AVEC GARAGE INTÉRIEUR ET REMISE, un avantage que n'offre pas tous les condos. Impeccable, 2 chambres à coucher. Planchers flottants et magnifique foyer. Une visite vous convaincra.

GATINEAU 239

$ 000

Garantie 5 ans maison neuve - Si vous aimez les belles maisons pleine de luminosité! Prête à être habité, finition de pierre à l'extérieur, grandes fenêtres. Aucun tapis, bois dur et céramique. Grand hall d'entrée avec portes françaises doubles. Sera tourbé avant et arrière. TPS et TVQ inclus. L'évaluation et les taxes sur le bâtiment à venir.

DU

VEN

$ 000

Magnifique maison avec beaucoup d'extra. Aucun tapis, bois dur et céramique, armoires thermoplastique, cuisine de rêve avec cuisinière au gaz, réfrigérateur, lave-vaisselle tous en stainless. Stationnement pour 4 voitures. Secteur de qualité, parfait pour famille, près de tout. Une visite vous convaincra.

Contactez sans tarder une agente immobilière qui a l’expérience des transferts… Une épouse de militaire consciente de vos besoins.

DU VEN

Monique has 20 years experience Working in Real Estate in English

AYLMER 315

BILINGUAL SERVICE

NEEDED

RECHERCHE

3 BEDROOMS HOME LARGE LOT FINISHED BASEMENT QUICK CLOSING

MAISON 3 CHAMBRES GRAND TERRAIN PRISE DE POSSESSION RAPIDE


800 boul. Wilfrid-Hamel

681-6686

Chèque rabais de 200$

Sur unité neuve en inventaire. Modèles 2008 et antérieurs de + de 8 000$. Sur présentation de votre carte militaire

RÉFÉRENCE 2000, COURTIER IMMOBILIER AGRÉÉ

YVES ÉMOND, Agent immobilier affilié

418 666-5050 www.remax-quebec.com

VAL-BÉLAIR Jolie propriété dans un secteur très recherché. Tout est bien aménagé et entretenu entrée split. 4 chambres à coucher dont 2 au rezde-chaussée. Fenêtres changées en 2006. Grand patio, piscine hors terre, cabanon. Excellente occasion à saisir, faites vite !

VAL-BÉLAIR

Les petites annonces du Journal Adsum...

POURQUOI ANNONCER AILLEURS?

Envoyez-nous votre petite annonce par courriel pour une soumission +adsum@forces.gc.ca

Superbe cottage situé dans un quartier tranquille, bien entretenu. Entièrement aménagé, 4 chambres dont 3 à l'étage, salle de bains communicante avec la chambre principale. Porte jardin, solarium de paris 12x12. À visiter absolument. IMPECCABLE

Participant au Service de Relogement des Forces canadiennes

www-remax-quebec.com

L’ÉQUIPE DUMAIS La Capitale Sélect* Courtier immobilier agréé

(418)

627-3333

(418) 571-0343 (418) 805-3634 Raphaël Dumais

Agent immobilier agréé

www.equipedumais.com

Christian Dumais

Agent immobilier affilié

Nous offrons 2 garanties gratuites 000

214

SHANNON Très beau cottage avec 4 chambres et tourelle dans la cuisine, très grand terrain aménagé sans voisin à l'arrière, finition extérieure en canexel et entrée indépendante pour le sous-sol. Très belle finition intérieure aux 3 étages. TRANSFERT!

ST-JEAN-SUR-RICHELIEU Beau grand bungalow de 5 chambres à coucher, bois franc et céramique au rez-dechaussée, sous-sol aménagé en totalité, secteur très tranquille dans un développement avec constructions récentes et près de l'école primaire.

169

900

184

900

900

$

349

900

BEAUPORT Clé en main. Bungalow 31x32, très ensoleillé, avec entrée en inter-bloc, terrain intime bordé par des haies. Idéal pour jeune famille. 3 chambres et grande salle familiale au sous-sol sur plancher flottant 12 mm et douche indépendante en céramique. Beau grand garde-robe de cèdre.

$

$

500

189

500

ST-GABRIEL-DE-VALCARTIER

BEAUPORT Maison plain-pied, 3 chambres, abri d'auto, beau terrain intime entouré de haie de cèdre, quartier tranquille près des services et de l'autoroute de la Capitale à quelques minutes du parc de la chute Montmorency, salle à manger et salon à aire ouverte, grandes pièces, moulures, beaucoup d'espace et de rangement. À qui la chance!

VISITE LIBRE Dimanche 26 avril 14h à 16h

900

$

DU

VEN

164

900

DUBERGER

NEUFCHATEL

PONT-ROUGE

Les Condos du Domaine. Magnifique 4½ au rez-de-chaussée (pas d'escalier), ±1,200 pi², grandes pièces, décoré au goût du jour, grand hall d'entrée, moulures, piscine extérieure, entrée indépendante, construction 2004, près de tous les services. Prise de possession flexible. Une visite vous convaincra.

Transfert juin 2009. Très beau cottage 4 ans, 3 chambres à l'étage, grande chambre principale avec grand walk-in, douche indépendante, vaste salon lattes de bois, grande cuisine. Grand terrain clôturé 7073 pi², cabanon, piscine, près de tous les services,sous-sol non aménagé. Bâtiment irrégulier 28x28x26.

Très belle propriété, bâtiment irrégulier 28x30x34, 2 chambres au rez-de-chaussée, planchers lattes de bois, garage chauffé 26x25, sous-sol terminé à 85%. Terrain de + de 10 000 pi², rue privée. Quelques améliorations effectuées, près de la base Valcartier. À qui la chance?

$

$

$

227

900

204

900

199

900

617 des Trembles

LAC ST-CHARLES DUBERGER/LE SAULES Superbe jumelé (cottage) situé dans un secteur très recherché et très tranquille. Très beau terrassement et à proximité de tous les services. Splendide douche en céramique et immense chambre des maîtres avec walk-in. Venez la voir, elle vaut la peine!

TRANSFERT JUILLET 2009. À QUI LA CHANCE? Vous cherchez une maison très bien entretenue, clés en main! Elle est pour vous. 3 chambres, 2 salles de bains, grand atelier où salle familiale, air climatisé, beaucoup de rangement. Décoré au goût du jour. Grand patio 16x20 sur pieux avec espace de rangement en dessous, cabanon & très beau paysagement. Quartier paisible au fond de la rue.

NEUFCHATEL

VAL-BÉLAIR

LEBOURGNEUF

Jolie maison entrée à mi-étage, 4 chambres, grandes pièces aérées, grand atelier, garderobe de cèdre, magnifique terrain intime de plus de 8000 pi² bordé de haies. Près des services, à 2 minutes de Robert-Bourassa, piste cyclable à proximité. Une visite s'impose.

Conditionnel à la réception du message de mutation. Très joli plain-pied de 32x32, 4 chambres, très grandes pièces éclairées, beaucoup de luminosité, cuisine et salon à aires ouvertes, superbe patio, près des services et de l'autoroute. Une visite vous convaincra!

Unique, magnifique condo 6½ sur 3 niveaux, 3 chambres, le seul sur 30 unités, plancher flottant, céramique et tapis. Beaucoup d'améliorations aux 2 salles d'eau et salle de bains. Situé dans une belle copropriété avec piscine, entrée indépendante à l'avant et à l'arrière. 1 stationnement. Près de tous les services à pied.

Participants au service de relogement des forces canadiennes

23 avril 2009 / Adsum / Page 27

LAC ST-CHARLES

900

TRANSFERT juin 2009. Superbe propriété, construction 2004, aire ouverte, 4 chambres, lattes de bois, beaucoup d'espace, grande salle familiale, sous-sol aménagé, grand terrain, plus de 19 000 pi.c., grand cabanon, patio. Près de la Base Militaire Valcartier. Coup de coeur assuré. Bât: 26x40x30 irrégulier. CONDITIONNEL À LA RÉCEPTION DU MESSAGE DE MUTATION.

$

Secteur très tranquille. Bungalow au bout d'une rue sans issue. Très belle cuisine avec comptoir repas fini en céramique. Salle de bain avec vanité en céramique et baignoire à remous. Grand patio avec spa, piscine hors-terre et cabanon.

209

STE-FOY

178

SHANNON

$

DU VEN

Très belle propriété 25x51, très bien entretenue, 4 chambres dont 3 au rez-dechaussée, 2 salles de bains, grand salon ainsi qu'une très grande rallonge 12x20 sur solage pour bureau. Paysager, très près de l'Université Laval, des écoles et de tous les services.

$

199

Beau grand bungalow, garage double 24x30, terrain 32 367 pi², paysager, sans voisin arrière et dans une rue sans issue. 4 chambres à coucher, sous-sol aménagé en totalité, très belle finition intérieure. Garage muni de 2 portes électriques, chauffage industriel à l'huile et finition intérieure en tôle. FAUT VOIR!

217

900

L’ANCIENNE-LORETTE Jumelé 20x28, 3 chambres à l’étage dans un secteur recherché. Beau patio avec piscine 21’. Idéal pour jeune famille qui recherche 1 nouvelle maison.

$

$

254

900

ACESSOIRES PLOMBERIE ÉLECTRICITÉ CHAUFFAGE

$

$

$

255

GARANTIE VERSEMENTS HYPOTHÉCAIRES


L'ACHAT OU LA VENTE D'UNE PROPRIÉTÉ DEMANDE DE LA COMPÉTENCE. CONFIEZ-NOUS VOTRE PROJET.

MARTIN COMEAU NANCY TOBIN

NANCY GARNEAU

SANDRA TOBIN

Adjointe administrative

Équipe Martin Comeau

418-847-1000

PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES Courtier immobilier agréé

Page 28 / Adsum / 23 avvril 2009

FIERS DE SERVIR LES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ MILITAIRE

STE-CATHERINE

SHANNON

LAC ST-CHARLES

VAL-BÉLAIR

STE-CATHERINE

Hors du commun, propriété aménagé sur 4 niveaux, 2 foyers dont 1 dans la chambre principale, armoires de bois, 4 chambres, grand garage de plus de 27x29. Entrée asphaltée en U. Magnifique terrain aménagé sans voisin arrière. Accès non notarié à la rivière, piscine creusée chauffé, gazebo. À voir absolument!

Pour connaisseur, grand cottage 28x30, 3 chambres à l'étage immense garage attaché 2 portes, armoires de bois, céramique de porcelaine dans cuisine et salle à manger, 1 foyer au gaz au salon, douche de céramique et verre. Coin de rue, entrée asphaltée en U. Difficile de trouver mieux pour le prix!

Cottage de 13 ans, 4 chambres dont 3 à l'étage, bois franc et céramique sur 3 niveaux, porte française au salon, 1 salle de bains, 2 salles d'eau, aucun voisin arrière, accès au lac par le ruisseau adossé au terrain ou par droit de passage notarié. Excellent rapport qualité prix! Transfert!

Cottage 4 ans, 3 chambres dont 1 au soussol, entrée indépendante, dînette dans salle familiale. Beau terrain aménagé, entrée asphalté, aggloméré d'agrégat. Belle terrasse avec spa, cabanon. Accès rapide à l'autoroute. Transfert.

Grand plain-pied 3 chambres aucun tapis, grandes pièces, aires ouvertes, thermopompe, pratiquement tout refait. 2 salles familiales, entrée indépendante, salle d'eau avec douche au sous-sol. Secteur paisible accès à la rivière non notarié. À 10 minutes de la base militaire. Transfert.

SHANNON

STONEHAM

SHANNON

ST-GABRIEL-DE-VALCARIER

ST-GÉDÉON

Grand cottage de 2 ans, 3 chambres à l'étage, aucun tapis, aires ouvertes, armoires de bois, grande salle familiale, salle de lavage au sous-sol prêt pour recevoir douche et toilette. Grand patio, aucun voisin arrière. À 5 minutes de la base militaire. Prise de possession flexible, excellent rapport qualité prix!

Superbe cottage, pièces de vie lumineuses, grande fenestration, 3 chambres, 2 salles de bains dont 1 au sous-sol et salle d'eau au rez-de-chaussée à terminer. Vue imprenable sur la montagne. Venez vivre dans un décor ou se réunissent beauté et tranquilité. Quelques pièces à terminer.

Magnifique cottage en construction, 3 chambres à l'étage, bois franc et céramique, douche en céramique, armoires polyester, brut pour salle de bains au sous-sol, patio 12x12. Difficile de trouver mieux pour le prix.

Impeccable grand plain-pied de 2 ans. Forme irrégulière, 4 chambres dont 2 au sous-sol à terminer. Aire ouverte, lattes et céramique, grande cuisine fonctionnelle inondée de lumière. Salle d'eau au sous-sol avec douche, entrée indépendante garage détaché chauffé, arbres matures. Pour aimant de la nature. Transfert!

Belle propriété bordé au lac, 3 chambres, armoires polyester, foyer combustion lente encastré dans mur de pierre. Escalier bois franc, aspirateur central. Grand patio à palier. Proximité du golf, beaucoup de rénovations effectuées.

FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC Belle propriété de 4 chambres, possibilité de 5. Aucun tapis, 3 salles de bains dont une annexée à la chambre principale. Mezzanine, poêle aux granules au salon. Vue et accès au lac St-Joseph. Excellent rapport qualité prix! Transfert.

ST-NICOLAS

SHANNON

VAL-BÉLAIR

SHANNON

Clé en main! 3 chambres, aucun tapis, douche en céramique, poêle à combustion lente au sous-sol, entrée indépendante communicante au garage, très lumineux, accès rapide à l'autoroute, beaucoup d'inclus. Excellent rapport qualité prix.

Beau cottage 3 chambres à l'étage, aucun tapis magnifique foyer au salon avec ascenseur pour le bois, grande cuisine fonctionnelle, garage double, entrée asphalté en fer à cheval. Grand terrain paysager avec piscine et cabanon, sans voisin arrière. Vente conditionnelle au message de transfert.

Style unique. De l'espace pour tous. 3 chambres à l'étage, grandes pièces, beaucoup de rangement, armoires polyester, garage attaché, piscine creusée et chauffée. Magnifique terrain clôturé. Près du golf, piste cyclable. À proximité de la base militaire. Excellent rapport qualité prix.

Impeccable! Grand cottage 31x40, 3 chambres à l'étage bois franc et céramique, armoires thermo-plastique, dînette, boudoir donnant sur terrasse d'inter-bloc, foyer au salon. Terrain 32,749 pi² aménagé avec goût, très intime, garage. Proximité de tout.


VOL_37_NO_21_ADSUM_2009-04-23