Issuu on Google+

Me HUBERT ST-ONGE avocat

(ex-militaire)

• Divorce • Séparation • Garde d’enfants et pensions alimentaires

• Droit criminel 1RE CONSULTATION

GRATUITE uy

Chirurgiens dentistes

on

Ou rT roo ps

pp

A

1316, rue Circé Val-Bélair

Dr Mathieu Bergeron Dr Charles Veilleux

CANEX

s

s pe

Su pp ort

844-2056

u ro st

LE MERCREDI 8 OCTOBRE 2008

no

Tél.: 847-9821

Adsum, Garnison Valcartier, CP 1000, succ. Forces, Courcelette (QC) G0A 4Z0. No convention : 40012192

Entrevue avec le brigadier-général Laroche p. 3

Combattez la grippe, faites-vous vacciner ! Détails en p. 5 Le vaccin contre l’influenza est maintenant disponible à Valcartier

Venez déjeuner !

Frissons garantis !

L’équipe de la Promotion de la santé vous invite à déjeuner le mardi 21 octobre de 7 h 30 à 9 h dans le hall d’entrée du Centre des sports. Venez déguster smoothies, fruits frais, petites bouchées et faire le plein d’idée pour déjeuner rapidement et sainement !

La piqûre du tatouage DOSSIER

Du 16 au 18 septembre, les compagnies A, B et le peloton de reconnaissance du 1erer Bataillon, Royal 22ee Régiment ont participé à l’exercice TAZ MOUILLÉ qui consistait à pratiquer les méthodes d’insertion dans l’eau. Une fois à l’eau, les militaires étaient récupérés par un Zodiac. Photo : 1er Bataillon Royal 22e Régiment

Nos troupes à Wainwright

Dites-nous ce que vous pensez

du journal Adsum

p. 14-15

Aidez-nous à faire un journal qui répond à vos attentes en répondant à notre sondage et courez la chance de gagner un GPS d’une valeur de 299$ !

p. 8 à 11

- Photo : cpl P.-L. Moisan

I AMED T LE S OUVER U’À 15H JUSQ

484, Côte Joyeuse, St-Raymond 418.337.2234 Sans Frais 1 877 337-2234 www.hyundaistraymond.com

p. 12 et 17 ou sur notre site web au www.journaladsum.com

OBTENEZ 4 PNEUS D’HIVER GRATUITS CHEZ HYUNDAI DERNIÈRE CHANCE POUR LES 2008 SONATA 2009

SANTA FE 2008

Transmission automatique

Location à partir de

Prix d’achat comptant

380

19 995

$ / 48 mois

$*

.

Location 48 mois, 0$ comptant, 20 000/km/année, 0.10$/km excédentaire. Transport et préparation en sus à l’achat. Toutes les marques sont la propriété de Hyundai Auto Canada Corp.

Location à partir de

Prix d’achat comptant

299

19 495 $

$ / 48 mois

*


Page 2 / Adsum / 8 octobre 2008


ENTREVUE AVEC LE BRIGADIER-GÉNÉRAL GUY LAROCHE

Le nouveau commandant du SQFT et de la FOI (E) parle des années à venir teur de réussite extrêmement important pour nous. Si l’on peut faire ce que l’on fait, c’est grâce à elles!» De nos jours, le tempo opérationnel est plus élevé de même que le stress. Cela a des répercussions pour les familles et les amène à vivre une nouvelle réalité. «Lorsque les troupes reviennent de mission, on réalise que le déploiement en Afghanistan diffère de ceux en Bosnie ou en Haïti, par exemple, illustre le brigadier-général. On voit bien que le retour du militaire enlève tout un fardeau sur les épaules des familles.»

Par Guylaine Fortin Journal Servir

Commandant du Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT) et de la Force opérationnelle interarmées Est (FOI [E]), le brigadier-général Guy Laroche est entré en fonction le 4 juillet. Le journal Servir est allé à sa rencontre afin d’en apprendre davantage sur ce que l’avenir réserve à ses troupes. Au cours des dernières années, le SQFT et la FOI (E) ont consolidé leurs acquis et œuvré afin de relever les multiples défis qui les attendaient. Parmi ces derniers, le plus important était le déploiement de la FO 3-07 en Afghanistan. Aujourd’hui, ce qui attend le SQFT et la FOI (E) diffère. Les deux entités devront coordonner une succession de missions en Afghanistan, en plus d’offrir du soutien à un événement d’envergure, les Olympiques. Celles-ci auront lieu en 2010 à Vancouver et elles auront pour effet de provoquer elles aussi le déplacement de personnel.

LES EMPLOYÉS AU PAYS SONT ESSENTIELS Pour assurer la réussite des opérations internationales, le SQFT et la FOI (E) doivent pouvoir compter sur le dévouement du personnel déployé ainsi que sur celui du personnel qui demeure au pays. Et la contribution de chacun compte. «Ce n’est pas parce qu’on est déployé qu’on oublie ceux qui restent ici, à l’arrière, précise Guy Laroche. On n’aurait pas pu accomplir ce que nous avons accompli en Afghanistan ce à quoi le SQFT et la FOI (E) devront ressem- sans l’effort global du SQFT. On doit aussi se À PLUS OU MOINS LONG TERME bler dans sept ans, explique Guy Laroche. rappeler qu’il n’y a pas que les opérations De manière plus détaillée, le commandant Car sept ans, c’est le temps qu’il faut pour internationales. On fait face à de nombreux Laroche entend travailler avec ses troupes réaliser des projets, construire des infrastruc- défis, tant au niveau national qu’institutionsur des projets qui s’échelonneront de 2008 tures.» nel. Même au niveau du personnel lui-même à 2015. Premièrement, il s’agira de mettre en nous avons des défis à relever.» LE PERSONNEL EST LA CLÉ DE LA RÉUSSITE place tout ce qui est nécessaire pour les «Pour accomplir ce triple mandat, affirme TOUS DOIVENT CONTRIBUER À L’EFFORT déploiements de la FO 1-09 et de la FO 6-09. Ainsi, le brigadier-général Laroche n’acEnsuite, il faudra organiser la réintégration le brigadier-général, ce qu’il y a de plus important, c’est notre person- corde pas plus de valeur au labeur de ceux des militaires qui y participeront. On parle ici «(...) le SQFT et la FOI (E) doivent pou- nel. Il est notre centre de qui partent qu’à celui de ceux qui restent. d’un horizon de temps voir compter sur le dévouement du gravité. Qu’il soit civil ou «On doit réaliser qu’on travaille tous en équipe militaire, de la Réserve ou pour atteindre nos objectifs, tient-il à menallant de 2008 à 2009. de la Régulière, il faut y tionner. Je ne fais pas de différence entre ceux personnel déployé ainsi que sur celui La p ériode 2 009 à 2010 sera quant à elle du personnel qui demeure au pays. faire a ttention. N ous qui sont allés en Afghanistan ou pas. Cependant, devons nous assurer de chacun doit contribuer à cet eff ort. Je ne marquée p ar l e Et la contribution de chacun compte.» bien l’entraîner pour les voudrais pas que ce soit toujours les mêmes déploiement de la FO 3tâches opérationnelles et qui soient déployés.» 10. Il s’agira également nous d evons b ien l e Dans ce même esprit de reconnaître les du moment où le Canada se retirera de soutenir. À ce dernier égard, le SQFT a fait efforts de tout son monde, le commandant l’Afghanistan et où les militaires reviendront un excellent travail au cours des dernières du SQFT ne fait pas de distinction entre la au pays. années.» valeur du travail fourni par les civils et celui Enfin, le troisième horizon de temps sur fourni par les militaires. «Le civil qui œuvre lequel le brigadier-général a déjà commencé L’APPORT DES FAMILLES EST INESTIMABLE au quartier général à côté d’un militaire en à se pencher couvre la période 2010 à 2015. «Il y a le soutien aux individus, mais il y uniforme travaille au même titre pour le Et dans ce cas, le travail touche à l’aspect a également le soutien aux familles, rappelle institutionnel. «Déjà, nous devons penser à le brigadier-général. Les familles sont un fac- SQFT. De la même manière, je ne fais pas de distinction entre le travail des membres de la Réserve et ceux de la Force régulière. T ous nos soldats sont remarquables et nous avons des réservistes qui font un travail formidable en se dévouant autant pour le Canada que pour leur collectivité.»

LE SQFT ET LA FOI (E) DEMEURENT FIDÈLES À LEURS VALEURS L’intégrité, le sens du devoir, la loyauté et le courage ont toujours été présents chez les deux entités et il semble bien que rien ne changera à cet égard. «Le côté humain a toujours été important, note Guy Laroche. Nous avons toujours visé l’excellence. Ces valeurs demeureront au SQFT et à la FOI (E) et nous continueront à en faire la promotion.»

Centre de Santé

UN MESSAGE POUR SES TROUPES Les temps changent et les missions aussi. La présence des Forces canadiennes en Afghanistan démontre clairement que le temps des missions de paix conventionnelles est révolu. Nos soldats doivent être en mesure de procéder à des opérations offensives, tout en demeurant aptes à œuvrer auprès des populations civiles.

DÉVELOPPER LA POLYVALENCE «Les troupes canadiennes sont parmi les meilleures au monde, lance fièrement le brigadiergénéral Guy Laroche. Notre présence en Afghanistan nous amène à constater que nos soldats sont demeurés des guerriers, mais qu’ils peuvent s’adapter à toutes sortes de situations. Autant en contexte de guerre qu’en contexte de maintien de la paix, ils peuvent faire leur travail. Lors de crises huma-nitaires, ils sont en mesure d’appuyer les populations.» Le commandant du SQFT note qu’il s’agit là d’une caractéristique unique aux militaires canadiens. «Nos soldats sont à la fois professionnels et humains. Les opérations d’aujourd’hui sont très complexes et il nous faut du monde alerte et polyvalent. Ce sont des qualités que tous les militaires doivent acquérir et maintenir.»

FAIRE CONNAÎTRE LA PROFESSION DES ARMES Si la bonne communication interne est importante aux yeux du commandant, savoir se faire connaître à l’extérieur des Forces l’est tout autant. Ainsi, la population canadienne devrait être informée des réalisations de nos soldats et elle devrait être au courant des défis auxquels ils font face. Pour le brigadier-général Laroche, si les Forces ne réussissent pas à entrer en contact avec la population, elles risquent de faillir à leur tâche. «Nous avons autant besoin de ressentir le soutien de nos concitoyens que celui qui nous vient de l’organisation. Puisque nous desservons la population, nous devons savoir ce qu’elle veut. Et pour y arriver, il faut nous rapprocher d’elle. Avant, on ne sortait pas des garnisons en uniforme. Aujourd’hui, ce temps-là est révolu. Il faut que nous soyons vus par les citoyens. D’ailleurs, même si nous avons parfois tendance à l’oublier, nous faisons partie de cette population.»

Notaire Me Marl è ne

Massothérapie

Plamondon

Balnéothérapie

Médiatrice familiale accréditée

Soins corporel/ esthétiques En Afghanistan de mois 2007 à mois 2008, le brigadier-général Guy Laroche occupait le poste de commandant de la Force opérationelle 3-07.

Soins des pieds/ des mains

Certificats cadeaux

Vous envisagez une deuxième carrière et de nouveaux défis. Appelez-nous dès aujourd’hui

(418) 681-0609

emploi@cccque.ca

Un site enchanteur situé à 15 minutes de la Base ! *Reconnu par les anciens combattants

2138 Chemin des Trois Lacs Stoneham, QC G0A 4P0

848.0510 www.mieux-vivre.qc.ca

Soins cellulites Reiki Réflexologie

• Partage du temps de vie parents/enfants • Partage de la contribution alimentaire • Partage des biens • Rédaction de la convention des ententes séparation - divorce à l’amiable

GRATUITÉ DE 6 SÉANCES pour couple avec enfant(s) • Testament • Procuration • Union de fait

• Succession • Mandat d’inaptitude • Contrat de mariage

Douce thérapie des vertèbres

CANEX

844-1414

8 octobre 2008 / Adsum / Page 3

La mission de l’agence de sécurité Commissionnaires Québec est de créer des possibilités attrayantes d’emploi pour les anciens des Forces Canadiennes et de la Gendarmerie Royale du Canada.

Offrez-vous un moment de détente !

Drainage lymphatique

Médiation familiale


Pour un entraînement plus complet 37e année, No 9, mercredi 8 octobre 2008 Le journal Adsum est une publication non officielle publiée un mercredi sur deux avec la permission du Commandant du 5e Groupe de soutien de secteur. Les opinions et les points de vue exprimés dans ce journal ne sont pas nécessairement ceux du MDN, des FC et de l’ASPFC/Personnel des FNP. Le journal Adsum informe la communauté militaire de la garnison et de la grande région de Québec depuis 1972. Notre publication constitue l’un des principaux outils de communication interne de l’Armée au Québec. C’est un moyen privilégié pour le Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT) de communiquer avec son personnel et les familles. Les succès, les intérêts et les préoccupations de la grande équipe du SQFT, voilà la matière avec laquelle est bâti l’Adsum. Tirage : 7500 copies Éditeur Col Karen Ritchie, cmdt 5 GSS Rédactrice en chef Caroline Charest, poste 5672 charest.c@forces.gc.ca Journaliste Simon Baillargeon, poste 6656 baillargeon.sb@forces.gc.ca Conseillère en publicité Ginette Demers, 871-1274 gdemers@videotron.ca Responsable petites annonces et comptabilité Francine Boutin poste 5598 boutin.fmc@forces.gc.ca Infographiste Philippe Dionne-Raymond poste 6656 production_journalvalcartier@videotron.ca Imprimerie Les Presses du Fleuve Toute correspondance doit être adressée à la rédactrice en chef. Les demandes de publication doivent être acheminées par courrier électronique à +adsum@forces.gc.ca. Soumettre les textes en format Word et les photos en jpg. La rédactrice en chef se réserve le droit de rejeter ou de modifier tout matériel rédactionnel ou publicitaire. Les auteurs des textes ne seront pas nécessairement avisés des modifications apportées à leurs textes. Les articles publiés dans ce journal sont la propriété de l’Adsum et ne pourront être publiés, utilisés ou reproduits sans l’autorisation de la rédactrice en chef ou de l’auteur. Le journal Adsum est une entité des Programmes de soutien du personnel (PSP) et est financé en grande partie par les fonds non publics. Les revenus générés par les annonces publicitaires contribuent en majeure partie au financement du journal. Nous vous remercions d’encourager nos annonceurs.

ABONNEMENT : GRATUIT pour les militaires et les employés civils du MDN. Pour les autres : 20,00 $ par année (22 éditions), taxes en sus ISSN 0705-0992

ADRESSE : Journal Adsum Garnison Valcartier, bât. 200 C.P. 1000, succ. Forces Courcelette (Québec) G0A 4Z0

TÉLÉPHONE : (418) 844-5000, POSTE 5598

TÉLÉCOPIEUR : (418) 844-6934

Page 4 / Adsum / 8 octobre 2008

SITE WEB : www.journaladsum.com COURRIEL : +adsum@forces.gc.ca PROCHAINE PARUTION

mercredi 22 octobre DATE DE TOMBÉE

mardi 14 octobre à midi

Fondé par le 12e Régiment blindé du Canada

Simon Baillargeon Journal Adsum

Afin de fournir un entraînement plus exhaustif à ses militaires, la Garnison Valcartier offre depuis environ deux semaines quatre stations d’exercices répartis sur les 6,1 kilomètres de la piste multifonctionnelle. Officiellement inaugurées le 24 septembre, les nouvelles installations permettront aux soldats d’avoir à leur disposition de nouveaux outils qu’ils pourront mettre à profit lors de leur routine d’entraînement personnel. «C’est un ajout qui est essentiel sur une piste comme celle-ci qui est utilisée sur une base journalière par 400 ou 500 militaire», affirme Michel Lambert, coordonnateur du conditionnement physique pour les militaires. Le premier arrêt se fait au départ de la piste multifonctionnelle face au Centre où une dizaine de barres pour y effectuer des «chinup» sont installés. Plus loin sur le parcours, près de l’intersection des rues Jean-Brillant et Padre J.A. Dalcourt, se trouve la deuxième station qui est composée de cinq poutres d’équilibre. Il y a aussi cinq barres parallèles au troisième arrêt situé près du champ de tir Cambrai. La quatrième et dernière station est placée près de l’intersection des rues Chassé et Brosseau. Elle propose dix blocs pour y faire redressements assis, «sit-up» et «body curl». «Chacune des installations peut recevoir au moins une dizaine d’hommes à la fois», assure M. Lambert Selon ce dernier, le projet évalué à 40 000 $ sera bénéfique pour tous les militaires qui empruntent la piste multifonctionnelle. «Les militaires qui n’ont pas la chance de s’entraîner au gymnase le matin étaient limités à la course à pied sur la piste, explique-

La coupure du ruban a eu lieu en présence de plusieurs invités dont le lieutenant-colonel Yves Bouchard et Michel Lambert, au centre, initiateur du projet. - Photo : cpl Marc-André Gaudreault, section Imagerie, Garnison valcartier

t-il. Les nouvelles installations permettront aux militaires de varier leur entraînement et d’aller cherche un aspect musculaire qui peut être négligé lors de l’entraînement matinal». VIEILLE PISTE À l’origine le projet n’était pas destiné pour la piste multifonctionnelle. Michel Lambert pensait plutôt rénover la vieille piste de 1,5 kilomètre située aux abords du Centre des sports. «Je voulais investir 50 000 $ dans la

Nouvelles adresses de courriel Par Simon Baillargeon Journal Adsum

Dès le 1er novembre, de nouvelles adresses de courriel seront attribuées à tous les membres des Forces canadiennes (FC) et employés du ministère de la Défense nationale (MDN). Sous la forme prénom.nom@forces.gc.ca, ces nouvelles adresses de courriel seront appliquées dans le but de répondre aux nouvelles normes du Secrétariat du Conseil du Trésor concernant la Normalisation des sites Internet (NSI). Le MDN n’est pas le seul à être touché par ces nouvelles normes puisque celles-ci s eront i mposées d ans t out l e gouvernement. Cependant, même s’il s’agit de changements d’envergure qui toucheront des mil-

liers de gens, les impacts sur les utilisateurs devraient être minimes. «Les utilisateurs auront un an pour faire toutes les modifications requises», insiste le major Mohammad Chaudhary, directeur –ingénierie et intégration (Gestion de l’information), qui est en charge des aspects techniques des changements. Quant à elles, les anciennes adresses resteront fonctionnelles durant un an. «Il ne faut pas avoir peur de ne pas recevoir de courriels. Si les gens suivent bien les modifications à appliquer, il n’y a aucune crainte à avoir», ajoute-t-il. Parmi les modifications à apporter, il faudra vérifier l’adresse courriel, modifier le bloc-signature et informer les contacts de la nouvelle adresse courriel. «Nous allons

rénovation de ces vieilles stations en bois qui tombent en ruine», mentionne-t-il. Jusqu’à ce que le colonel Marquis Hainse, alors commandant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, suggère plutôt l’achat et l’installation de nouveaux équipements placés sur la piste multifonctionnelle. «À partir de là, j’ai réuni un comité de militaire des différentes unités de la brigade pour déterminer quels types d’exercices il était préférable de retrouver», relate M. Lambert. envoyer des rappels aux utilisateurs pour leur rappeler de combien de temps ils disposent avant l’entrée en vigueur des changements le 1er novembre 2009», fait remarquer le maj Chaudhary. BLOC SIGNATURE Pour répondre aux nouvelles normes, les utilisateurs devront aussi modifier leur blocsignature bilingue qui devra répondre à certains critères. Désormais il faudra y inscrire son nom, l’information organisationnelle, le nom de l’institution pour laquelle on travaille, la ville, le pays, le code postal, l’adresse courriel, les numéros de téléphone et de télécopieur et terminer le bloc-signature par «Gouvernement du Canada». Pour obtenir plus de détails sur l’ensemble de ces changements ainsi que des exemples de blocs-signatures bilingues, consultez le http://img.mil.ca/svcdesk/imit_guide/email/emailclf2/checklist_e.asp.


Retour complété pour l’Escadron D du 12 RBC

NOUVELLES

EXPRESS

temps pour trouver une escorte navale de remplacement. Depuis 2007, des navires de Leur retour survient au moment où les Une attaque lancée par un groupe d’insurgés guerre des pays de l’OTAN escortent les envois Par Simon Baillargeon membres de la Force opérationnelle 01-09 contre un avant-poste canadien situé dans le du PAM du Kenya en Somalie afin de garanJournal Adsum continuent leur entraînement à Wainwright, district de Panjwayi a fait deux blessés chez tir une traversée sécuritaire dans des eaux Voilà, c’est fait. Le dernier contingent en Alberta, en vue d’un prochain déploiement les soldats canadiens, dont un grièvement, le où la piraterie est courante. 28 septembre. Après avoir fait feu en direcde militaires de l’ escadron D du 12 e au début de 2009. Les envois du PAM visent à répondre aux tion des militaires canadiens à l’aide d’armes Régiment blindé du Canada (12 RBC) besoins urgents de plus de 2,4 millions de légères, le groupe d’insurgés a utilisé des encore présent en Afghanistan est grenades lancées à l’aide de roquettes. Le Somaliens dépendant de l’aide alimentaire, finalement rentré au pays. militaire gravement blessé repose dans un dont 90 pour cent arrivent par mer. Jusqu’à Il ne reste donc plus aucune unité de état critique, mais stable, à la base militaire maintenant, 22 000 tonnes de farine de maïs Valcartier déployée en Afghanistan mis à de Kandahar. Pour sa part, l’autre soldat a et de soya ont été livrées en Somalie par trois navires escortés par le NCSM Ville de Québec. part quelques membres de la Régulière et rapidement obtenu son congé de l’hôpital.

de la Réserve éparpillés un peu partout dans le pays. C’est aux petites heures du matin, le 5 octobre, que la vingtaine de soldats a finalement pu retrouver familles et amis qui les attendaient impatiemment. Les soldats de l’escadron D pourront profiter de quatre à six semaines de vacances bien méritées après une mission de près de sept Les deux filles du sergent Lapointe ne manquent mois où le tempo opérationnel élevé n’a pas de serrer très fort dans leur bras leur père après sept mois loin de la maison. - Photo : cpl Claude pas laissé beaucoup de place au repos. Rossignol, 12 RBC

Retour de la clinique de vaccination contre l’influenza À l’approche de la saison de la grippe, le Centre de santé Valcartier offre la chance aux militaires de la Régulière et de la Réserve de s’immuniser contre le virus de l’influenza. Une clinique de vaccination gratuite et sans rendez-vous est en cours actuellement les jeudis matins, entre 8 h et 10 h, au bâtiment 145 de la garnison, et ce, jusqu’en décembre. Présentez-vous, préférablement avec votre carnet de vaccination et pour les bélonéphobes (ceux et celles qui ont peur des piqûres)... du courage!

Deux militaires canadiens blessés

Mission prolongée pour le NCSM Ville de Québec À la suite d’une demande du Programme alimentaire mondial (PAM) de prolonger le soutien apporté par le NCSM Ville de Québec à l’opération humanitaire du PAM, le gouvernement canadien a accepté de maintenir la présence du navire dans les eaux du golf d’Aden et de l’océan Indien. Cette opération permettant de livrer de façon sécuritaire de l’aide humanitaire en Somalie sera prolongée au plus tard jusqu’au 23 octobre 2008. À l’origine, la tâche devait prendre fin le 27 septembre 2008, mais elle a été prolongée afin d’accorder au PAM et à l’Organisation maritime internationale (OMI) davantage de

Le NCSM St. John’s en renfort en Haïti L’île d’Haïti fortement éprouvée par le passage d’ouragans au cours de l’été a reçu l’aide du NCSM St. John ’s qui dans un effort de sauvetage a livré, par mer et par air , plus 450 tonne métriques de denrées. Les responsables du Programme alimentaire mondial (PAM) ont récemment demandé l’aide du NCSM St. Johns pour l’acheminement de l’aide humanitaire dans les régions dévastés. Un hélicoptère CH Sea King ainsi qu’un détachement de la 12 e Escadre Shearwater appuieront les efforts humanitaires. Le Canada a affecté 5 millions de dollars en aide humanitaire pour les Haïtiens touchés par les ouragans dévastateurs qui ont soufflé dans les Caraïbes.

En vous faisant vacciner tous les automnes, en plus de vous protéger vous-même, vous empêchez la maladie de se propager. Selon les infirmiers et Infirmières du programme d’immunisation des Forces canadiennes à Valcartier, il est préférable de se faire vacciner avant le temps des Fêtes, moment propice pour échanger les microbes. Le vaccin protège toutes les couches de la population. De plus, il réduit la gravité de la maladie chez les gens qui la contractent.

8 octobre 2008 / Adsum / Page 5


The Lost Fingers fait vibrer la garnison Par Simon Baillargeon Journal Adsum

De passage au Centre des sports de la garnison, le populaire trio The Lost Fingers en a mis plein les oreilles aux spectateurs qui s’ étaient déplacés pour les entendre interpréter les succès des années 80 dans le style unique qu’on leur connaît. Vêtus de leurs traditionnels chemises rose et vestons gris, les Québécois Christian Roberge, Byron Mikaloff et Alex Morissette n’ont pas déçu en interprétant les succès de leur premier album Lost in the 80s. Durant près d’une heure trente,The Lost Fingers a revisité les chansons de la décennie 1980 passant de Pump up the jam de

Technotronic à You shook me all night long de AC DC. Ils en ont même profité pour offrir trois nouvelles pièces qui ont semblé plaire à l’auditoire. Le spectacle qui a été déplacé à la dernière minute en raison du mauvais temps a tout de même réussi à attirer un peu plus de 450 spectateurs, dont 80% étaient de la communauté militaire. Malgré le changement d’emplacement, Denis Jullien, organisateur du spectacle, trace un bilan très positif de la soirée. Il tient aussi à remercier les bénévoles qui ont rendu l’événement possible. La première partie a été assurée parLes Le caporal Piotr Burcew reçoit la médaille de la bravoure des mains de la gouverneure générale Michaelle Jean. détonateurs, un duo de jeunes de Québec, qui ont réussi à réchauffer la salle avant la prestation des Lost Fingers.

Un membre de la CSC reçoit la médaille de la bravoure de la Gouverneure générale Par le caporal Martin Forgues Compagnie des Opérations psychologiques

Christian Roberge, Alex Morissette et Byron Mikaloff ont fait vibrer le Centre des sports avec leurs reprises, à la façon jazz manouche, des succès des années 80. - Photo : cpl Marc-André Gaudreault, section Imagerie, Garnison Valcartier

Les militaires étaient en forte représentation lors de la dernière remise de décorations tenue à Rideau Hall le 19 septembre. Et cette fois, la Capacité de soutien au commandement (CSC) y était fièrement représentée. En effet, le caporal Piotr Burcew, qui sert au sein de la CSC comme opérateur à la compagnie des opérations psychologiques, a reçu la Médaille de la Bravoure des mains de la commandante-en-chef des Forces canadiennes, Michaëlle Jean. Rappelons les faits : le 3 octobre 2006 à Kandahar, en Afghanistan, le G-Wagon dans lequel le caporal Burcew ainsi que trois autres militaires prenaient place a été

la cible d’une attaque-suicide. Sans perdre une seconde et malgré une brûlure au bras gauche, le caporal Burcew et son équipe ont extirpé les munitions du véhicule en flammes, risquant leur vie à chaque passage au travers du brasier. Cette action rapide et efficace a permis de sauver la vie de nombreux militaires et civils afghans. Les trois autres membres d’équipage du véhicule, le capitaine Jason Demaine, le caporal Roman Markowski et le caporalchef Stephen Louis Thomas, ont également reçu la Médaille de la Bravoure. Cet honneur est, bien sûr, fort mérité, mais le principal intéressé reste humble devant la grandeur de l’événement. «Ce qui est important, c’est que tout le monde s’en soit sorti indemne», dit-il, malgré qu’il soit manifestement touché par cette récompense.

Des gens avec du génie! Par le capitaine Francois Tremblay Officier du Génie Construction de la Garnison Valcartier - Adjoint

Le service du Génie de Valcartier est bien fier de compter dans ses rangs des gens comme Jean Petitclerc qui ont de brillantes idées. En effet, M. Peticlerc a récemment reçu une prime à l’initiative pour une proposition qui permet au ministère de la Défense (MDN) de réaliser des économies. En visitant les différentes unités de la Garnison Valcartier, il s’est aperçu que les portes de garages restaient ouvertes la majeure partie du temps en période esti-

vale alors que les bâtiments en question possèdent tous des systèmes de ventilation générale. En ouvrant les portes de garages, il est certain que l’apport d’air frais est augmenté. Il était donc possible d’arrêter le système de ventilation tout en respectant les normes concernant l’évacuation de gaz nocifs. En arrêtant la ventilation lorsque les portes restaient ouvertes plus d’une heure en é té, o n p ouvait d onc r éaliser d es économies d’énergie et, du même coup, prolonger la durée de vie du système. Il suffisait d’effectuer quelques modifications aux contrôles de la ventilation pour

rendre le tout concret. L’investissement était minime, mais les économies, considérables (5400 $ par année). Le MDN recouvrait son investissement en un peu plus de trois ans. M. Petitclerc s’est rendu compte de tout cela et a soumis son idée à ses supérieurs. Génial! Les éclairs de génie proviennent de partout et elles n’ont pas besoin d’être de grande envergure. Une idée bien simple et petite peut mener à de grandes choses. Soyez inventifs et prenez vous aussi avantage Le commandant du 5e Groupe de soutien de de la prime à l’initiative de la fonction secteur, la colonel Karen Ritchie, remet une prime publique du Canada. à l’initiative à Jean Petitclerc du service du Génie.

Resto l’Express du Golf w w w. g o l f v a l - b e l a i r. c o m

Page 6 / Adsum / 8 octobre 2008

CADEAU 3$ Applicable sur repas ou golf

• LUNDI CONFÉRENCE • MARDI SPORTIF • MERCREDI DES DAMES • JEUDI KARAOKÉ, 2 /1 Pâtes

• VENDREDI, Rétro, latino et plus 5 à 7 tous les jours 2 pour 1 • SAMEDI, Blues, jazz, Déjeuner tous les jours 7h Salle de réception de 15 à 125 personnes • DIMANCHE, Poker Hold-em 1250 av du Golf de Bélair

418-407-1711


La salle de conférence Un sens de l’initiative du 5 RALC porte exemplaire un grand nom

Le caporal Pierre Verreault a reçu une mention élogieuse qui lui a été remise par le

Par le lieutenant Marie-Ève Labonté Troupe B, Batterie R

C’est lors de la soirée rencontre de l’assemblée annuelle de l’Association de l’Artillerie royale canadienne qui s’est tenue dans la belle ville de Québec les 11,12 et 13 septembre que le commandant du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada (5 RALC), le lieutenant-colonel Dany Fortin, a dévoilé le nouveau nom de la salle de conférence du régiment. Celle-ci sera nommée d’après le colonel à la retraite J.A. Vandal, premier commandant du 5 RALC. Se déroulant à la Citadelle de Québec, ce dévoilement faisait aussi partie des célébrations du 40e anniversaire de la fondation du 5 RALC. Le nouveau nom de notre salle de conférence permettra à tous les membres du régiment de ne jamais oublier leur histoire régimentaire, ne seraitce que parce qu’elle est chaque jour sous leurs yeux! IL FONDE LE 5 RALC

Né à E asthampton d ans l ’état d u Massachusetts le 25 avril 1927, le colonel J. Arthur Vandal débute sa carrière militaire pendant ses études à l’Université de Montréal. Il s’enrôle alors dans le Corps école d’officiers canadiens. Ayant obtenu un brevet d’officier en novembre 1950, il est affecté six mois plus tard au 1er Régiment

du Royal Canadian Horse Artillery. Il sert en Corée avec cette unité du mois de mai 1952 au mois de mai 1953 et également à son retour au pays. À compter du mois de juillet 1954, il sert au Québec Command, en qualité d’instructeur pour les unités d’artillerie de la Milice. Il est par la suite affecté à l’École d’artillerie de Shilo pour y suivre le cours d’état-major et servir ensuite comme instructeur. Au mois de septembre 1959, il est envoyé à Paris pour y suivre le cours d’état-major de l’École militaire, après quoi il est affecté successivement à la 4e Brigade d’infanterie à Soest (Allemagne), au Québec Command, au quartier général de la zone de Nicosie à Chypre, à la Force mobile à Saint-Hubert et finalement, au 3rd RCHA à Winnipeg. Promu au grade de lieutenant-colonel au mois d’août 1968, il fonde à V alcartier le 5e Régiment d’artillerie légère du Canada, une unité francophone, puis sert au quartier général de la Région du Nord et suit le cours du Collège de la Défense nationale à Kingston. Enfin, promu au grade de colonel au mois de juillet 1972, il est nommé commandant adjoint du Secteur de l’Est (Milice), puis un an plus tard, commandant du Collège militaire royal de SaintJean. Au mois d’août 1975, il devient directeur du recrutement et de la sélection au quartier général de la Défense nationale.

colonel Simon Hébert, commandant du 35e Groupe-brigade du Canada, et le lieu-

tenant-colonel Mireille Gignac, commandant du 5e Bataillon des services du Canada, pour le travail exceptionnel qu’il a accompli en tant que répartiteur de la flotte de véhicules lors de l’édition 2007 du Festival international de Musiques militaires de Québec (FIMMQ). La capacité d’adaptation et le sens de l’organisation remarquable du cpl Verreault ont permis à l’équipe des chauffeurs du FIMMQ de répondre à toutes les attentes avec un professionnalisme sans faille, ce qui lui a valu la reconnaissance du Secteur du Québec de la Force terrestre et de la Force opérationnelle interarmées (Est). Le cpl Verreault est maintenant affecté au 55e Bataillon des services du Canada.

Texte et photo : Capt Paul Saccà, OAP 35 GBC

PHYSIOTHÉRAPIE De gauche à droite : le colonel (ret.) J. Arthur Vandal, premier commandant du 5 RALC, le lieutenantcolonel Dany Fortin, commandant actuel, l’adjudant-chef Alain Grenier, sergent-major du régiment, et le brigadier-général (ret.) E.B. Beno, Colonel commandant de l’Artillerie royale canadienne.

Bien voir pour apprendre! Pour la rentrée, traitement résistant aux rayures GRATUIT

Consultez votre optométriste

Centre Canex 190, rue Dubé Valcartier Examen visuel Lunettes Verres de contact

844-2520

AMÉLIOREZ VOTRE QUALITÉ DE VIE Clinique Multidisciplinaire Dr Vincent Robert chiropraticien 190, Dubé, Courcelette (Valcartier) Québec G0A 1R1

8 octobre 2008 / Adsum / Page 7

Les professionnels de l’optométrie

CHIROPRATIQUE MASSOTHÉRAPIE ACUPUNCTURE OSTÉOPATHIE


Une vue de l’intérieur de la troupe PC du QGET à Wainwright Par le caporal-chef Sylvain Léger Op Trans, Tp PC, Quartier général et Escadron des transmissions

La troupe Poste de commandement (tp PC) du Quartier général et Escadron des transmissions (QGET) du 5 GBMC est une des cinq troupes de l’escadron. Le QGET est actuellement déployé en exercice à W ainwright, e n A lberta, d epuis l e début de septembre en appui au cours de Chef d’équipe combat ainsi qu’aux exercices RÉFLEXE RAPIDE 3 et MAPLE GUARDIAN 0802. À 3800 kilomètres de la ville de Québec, les membres du QGET ont cette fois la mission d ’appuyer l ’entraînement p rédéploiement du groupement tactique (GT) de la Force opérationnelle (FO) 1-09 qui partira en mars 2009. C’est ici que les membres de la tp PC fournissent un soutien réel

LE LIQUIDATEUR Liquider une succession est une expérience qui peut vite se transformer en cauchemar si vous n’êtes pas suffisamment préparé. De plus le liquidateur devra donner suite aux volontés du défunt, que cela plaise ou non à son entourage. Si le liquidateur a besoin de conseils, il ne devrait pas hésiter à consulter un professionnel à chaque étape de la succession car certaines décisions peuvent entraînées des conséquences fiscales et civiles lourdes. En effet, le liquidateur peut être tenu responsable des dommages causés aux héritiers si ces derniers font la preuve qu’il y a eu négligence dans l’accomplissement de ses fonctions. Pour plus d’informations, Ste-Catherine 875-1671 Valcartier 842-4448

Par internet mboilard@notarius.net

au cœur du QGET, le Centre de contrôle des transmissions (CCT). Le CCT est l’endroit où on trouve le commandant, le commandant adjoint, le sergent-major, la cellule des opérations, l’opcheferie et un groupe qui s’appelle de façon informelle les «three wise men». Chaque personne dans ce groupe est un maître dans son domaine et sert comme conseiller auprès du commandant. Il Le Centre de contrôle des transmissions en plein travail. s’agit du surintendant des lignes (le métier 052 – poseur des lignes), du contremaître des transmissions (227 - technicien SICT) et l’opérateur-chef (215 - opérateur des transmissions). C’est la responsabilité de la tp PC d’assurer que le CCT est toujours opérationnel, malgré la sécheresse de l’air et l’abondante poussière ainsi que la température qui monte et baisse sans arrêt. C’est important que le personnel garde un bon moral en tout temps pour être capable de surmonter les défis. Les systèmes informatiques installés au CCT sont nombreux et c’est encore la tp PC qui est appelée à l’action. Cinq grands écrans sont le centre d’attention, chacun pouvant montrer de l’information vitale aux opérations. Un exemple est le système de connaissance de la situation que tout le monde appelle SAS. SAS montre les Le soldat Tousignant et le caporal-chef Léger travaillent à améliorer le camp du QGET. -Photos : Adj Parée, QGET

positions de tous les véhicules et postes de commandement qui sont équipés de radios et d’un GPS. SAS, en combinaison avec le système tactique ATS, un logiciel de planification numérisé, sont de puissants outils qui permettent le commandement et le contrôle sur le champ de bataille. La tp PC doit assurer que ces systèmes soient complètement opérationnels et fonctionnels afin que le CCT demeure efficace en opération. De plus, la tp PC est responsable de gérer une n ouvelle c apacité d u Q GET à Wainwright, le centre d’assistance informatique dans le clos, aussi appelé par les membres de la FO 1-09, le 6666. Le 6666 est similaire au service en garnison assuré par le service des Transmissions du 5 GSS et une reproduction de ce qui sera offert à la FO 1-09 en Afghanistan. Le centre d’assistance est le guichet unique pour tous les problèmes informatiques et téléphoniques rencontrés par le GT. Au bout du fil, un opérateur de la tp PC est toujours content de prendre l’information requise afin que les autres troupes du QGET puissent corriger le problème. La troupe PC en a beaucoup sur les bras, mais avec notre personnel acharné et dévoué, nous sommes certains que les troupes déployées n’auront pas à se soucier de problèmes de communications durant leur prochain déploiement.

Page 8 / Adsum / 8 octobre 2008

La boîte à outils du parfait collaborateur Le journal Adsum met à votre disposition de nombreux outils pour vous aider à collaborer à notre journal. Tous sont disponibles sur le RÉD sous la rubrique «Journal Adsum» ou via notre site Web au www.journaladsum.com

Mario Boilard

Notaire

• Formulaire de soumission d’article • Formulaire de soumission BRAVO ZULU • Calendrier des publications • Guide du collaborateur • Archives des éditions publiées depuis 2002


«Nous sommes tous fiers de vous!»

Le 27 septembre, à Wainwright en Alberta, le lieutenant-colonel Jocelyn Paul (au centre), commandant du Groupement tactique du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment (GT 2 R22eR), s’est adressé aux soldats qui ont participé au cours de commandant d’équipe de combat du 17 au 27 septembre. Plusieurs attaques impliquant des centaines de soldats se sont déroulées dans les secteurs d’entraînement. L’intégration et la flexibilité apportées par une articulation toutes armes du GT 2 R22eR a permis de conduire des opérations d’équipes de combat robustes et de vaincre les positions ennemies

ENTRAÎNEMENT PRÉ-DÉPLOIEMENT

les plus complexes. En soirée, le lcol Paul a souligné l’extraordinaire travail des tireurs d’élite du 2 R22eR. Ils se sont récemment couverts d’honneur lors de la compétition de tireurs d’élite à Caunnaught et de la concentration de tir à Gagetown. Mentionnons seulement le meilleur tireur, le caporal-chef Sébastien Dubé, la meilleure équipe et trois des dix meilleures équipes lors d’une compétition internationale (Gagetown). C’est sous des applaudissements nourris de tous les membres du GT réunis que le lcol Paul leur a dit : «Nous sommes tous fiers de vous!».

- Photo : Sergent Colin Kelley, membre de la FO 1-09

Portrait d’une équipe s’exerçant aux opérations psychologiques à Wainwright Par le capitaine Stéphanie Godin OAP ÉPR désignée FO 1-09

Une équipe affectée aux opérations psychologiques au sein de l’ Équipe provinciale de reconstruction (ÉPR) désignée s’ exerce actuellement à Wainwright en Alberta pour une période de deux mois en vue d’un déploiement en Afghanistan au printemps 2009. «Les opérations psychologiques ont comme mission d’influencer les conceptions, les perceptions et les comportements des adversaires et des personnes neutres, en théâtre opérationnel», explique le sous-lieutenant Vincent St-Onge, officier d’infanterie chargé des opérations psychologiques pour l’ÉPR désignée. «Notre but est de détruire la volonté de se battre de l’adversaire tout en amenant les civils neutres à nous aider en nous donnant de l’information, par exemple.» Le slt St-Onge, un réserviste appartenant aux Voltigeurs de Québec et possédant près de quatre années d’expérience en marketing dans le milieu civil, en est à sa première mission avec les Forces canadiennes. Il dirige une équipe composée de quatre autres militaires réservistes, dont trois fantassins – caporal-chef Mike Perstinger, caporal-chef Devin Batchelor et caporal Etienne Comtois – ainsi qu’une mécanicienne, caporal Katia Maltais. Cette dernière apporte un atout particulier à l’équipe, car elle leur permet de joindre tous les groupes sociaux ciblés, incluant les femmes. De plus, son métier de mécanicienne leur offre plus d’autonomie, car l’équipe doit nécessairement se déplacer pour effectuer ses tâches. L’équipe sera déployée en Afghanistan pour

appuyer les opérations de l’ÉPR, comme par exemple appuyer les projets de reconstruction et de développement des équipes de coopération civile et militaire (COCIM). «Les actions de l’ÉPR auront des impacts physiques sur le terrain, explique le slt St-Onge. Les opérations psychologiques seront là pour influencer la perception qu’auront les gens de ces actions afin qu’elle favorise l’accomplissement de la mission.» L’équipe contribuera aussi à l’effort d’opérations d’information concernant les élections afghanes à l’automne 2009. «Nous voulons convaincre les Afghans que les élections aideront leur pays», affirme le Vincent St-Onge. «Cela fait partie des grands objectifs que le Canada a pour l’Afghanistan, soit la gouvernance.» Les opérations psychologiques sont conduites en Afghanistan par des équipes ayant des fonctions bien établies. Une première équipe tactique, comme celle du slt St-Onge, assure la collecte de renseignements sur le terrain auprès de la population afghane. Ces renseignements sont ensuite analysés par une deuxième équipe, qui est composée de spécialistes en culture et en statistiques. Ces spécialistes déterminent le type de messages qui peut avoir un impact sur la population déterminée. À l’aide de ces messages, une troisième équipe s’affaire à la production d’outils qui servent à influencer cette population. Ces outils peuvent comprendre des affiches, des dépliants, des contacts avec les médias ou simplement des discussions informelles avec les gens. À ce moment, les équipes tactiques retournent sur le terrain et assurent la dissémination des messages à l’aide des outils choisis.

TABAGIE

de la Garnison

un endroit à découvrir… ou à REdécouvrir…

www.entreprisesbferland.com "Incroyable...

vous avez ce film ? ...!!! Ma blonde va être contente..."

"On a un grand choix... laissez-moi vous aider..."

.

MAISON MODÈLE : 136 Gosford, Shannon

Terrains à vendre à SHANNON et VAL-BÉLAIR

13 ans à votre service!

Location de films • Sandwiches • Sous-marins • Fromage LUNDI AU VENDREDI 9h30 à 22h SAMEDI-DIMANCHE 17h à 22h Bâtisse 514 Rez-de-chaussée • Porte côté sud

RBQ: 2427-5026-54

(418) 844-1602

8 octobre 2008 / Adsum / Page 9

Maison à partir de 99 900$

- CONSTRUCTION selon vos goûts sur votre terrain - Choix de plans disponibles - Projet clé en main - Kit pour auto-constructeur - RÉNOVATION : agrandissement, 2e étage, abri d’auto, garage


COURS «COMMANDANT D’ÉQUIPE DE COMBAT»

Un excellent début pour la montée en puissance du GT 2 R22eR Par le lieutenant Étienne Dubois Chef de troupe 62, 12e Régiment blindé du Canada

de détachements d’ingénieurs, d’artilleurs et d’hélicoptères. Ce regroupement donne Le cours de commandant d’équipe de com- au commandant de l’équipe de combat la bat (CCEC) qui s’est déroulé entre le 17 et flexibilité nécessaire pour mener à bien le 27 septembre a représenté un véritable un très large éventail de tâches. défi pour toutes les sous-unités qui y ont Selon le major Jean-François Cauden, participé. C’était en effet une des premières commandant de l’escadron B du 12 e fois que les membres du groupement tac- Régiment blindé du Canada (12 RBC), un tique du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment des défis les plus importants était de com(GT 2 R22eR) avaient vraiment la chance mander son escadron en tant que candid’effectuer des opérations interarmes dans dat. Il est en effet très rare pour un chef le cadre de la montée en puissance. de troupe ou un commandant de peloton Les majors qui suivaient le cours ont eu de percevoir son supérieur comme étant l’occasion de commander une force com- un étudiant! posée d e p lusieurs c orps d e m étier. Le CCEC a permis aux différents corps Généralement, les équipes de combat de métier de démontrer ce que chacun étaient constituées d’une compagnie d’in- était en mesure d’accomplir dans le cadre fanterie, d’une troupe de reconnaissance d’opérations conjointes. Toutefois, l’opblindée, d’une troupe de chars ainsi que tique du cours n’était pas orientée sur l’en-

Attaque rapide d’équipe de combat. - Photo : Cpl JRS Raymond

traînement contre-insurrectionnel mais plutôt sur les opérations conventionnelles. Les fantassins du 2 R22eR ont ainsi eu la possibilité de pratiquer des marches à l’ennemi appuyées par les chars du LdSH. Les troupes de reconnaissance du 12 RBC ont pu entre autres travailler avec les ingénieurs du 5e Régiment du génie de combat, les hélicoptères du 408e Escadron tactique d’hélicoptères et évidemment les compagnies A, B et C du 2 R22eR. Nous avons pu pratiquer des opérations de cordon et fouille, des escortes de convois et même des attaques traditionnelles. Cela a donné la chance à toutes les unités par-

ticipantes de développer leurs connaissances en matière de coopération interarmes et d’entraîner les postes de commandement à gérer une multitude d’éléments attachés avec lesquels ils sont rarement en interaction. Ces dix jours de soutien intensif au CCEC a donc représenté une excellente occasion de développer la cohésion entre les membres du GT 2 R22e R. Cet aspect sera évidemment la clé pour relever le défi que représentera la phase cruciale de notre montée en puissance, les exercices REFLEXE RAPIDE 3 et MAPLE GUARDIAN.

Le Groupement tactique du 2 R22eR à Wainwright REPORTAGE PHOTO

Photos par le caporal-chef Pierre-Luc Moisan et textes par le capitaine Mathieu Dufour, membres du Groupement tactique du 2 R22eR

Le fer de lance de l’attaque mécanisée

Page 10 / Adsum / 8 octobre 2008

L’escadron C de blindés du Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians) fonce à plus de 40 km/h tout en faisant feu sur les positions ennemies avec leurs canons de 105 mm. Bien sûr, les paisibles herbivores locaux (à gauche) ont dû ajuster quelque peu leurs habitudes! Ce sont les ingénieurs de combat qui ont marqué les brèches ouvertes dans les champs de mines pour permettre l’avance des nombreux chars et VBL.

L’artillerie n’est jamais loin du front De son poste de chef d’équipage, le capitaine Stéphanie Guay scrute avec ses jumelles l’occupation des tranchées adverses par les fantassins pendant que les chars poursuivent leur avance au travers des lignes des forces rouges.

L’assaut des tranchées : un travail de fantassin Le signal est donné : l’infanterie démonte à quelques 100 mètres de la première des deux positions ennemies pendant que celles-ci subissent un tir nourri des canons de chars. Le «debus» (débarquement) des VBL se fait dans l’ordre. Rapidement, les fantassins de la compagnie B se positionnent à couvert derrière les Léopards. Ci-dessous, l’adjudant Éric Girard indique la formation (étendue) que les soldats doivent adopter. De là, c’est en ligne étendue que l’infanterie se place afin de prendre contact avec l’ennemi pour le détruire.


ENTRAÎNEMENT PRÉ-DÉPLOIEMENT

La COCIM : un élément critique de la mission en Afghanistan Par le capitaine Stéphanie Godin OAP EPR désignée, FO 1-09

Un peloton de coopération civile et militaire (COCIM) de l’Équipe provinciale de reconstruction (EPR) désignée s’ exerce en ce moment à travailler avec des éléments de protection de la force à Wainwright, en Alberta, en p r é vi s i on d ’ u n d é p l oi e m e n t e n Afghanistan au printemps 2009. Des villages fictifs ont été recréés dans les terrains d’entraînement à Wainwright pour reproduire le plus fidèlement possible ce que les troupes verront en Afghanistan. Des acteurs, tous canadiens d’origine afghane, ont été embauchés pour remplir le rôle des villageois. «La COCIM a pour but d’établir des liens entre les forces militaires et les autorités civiles», a affirmé le lieutenant André Paulusz, membre du peloton COCIM de l’EPR désignée et militaire réserviste appartenant au Royal Canadian Hussars à Montréal. «Nous sommes à Wainwright pour appuyer le commandant et lui apporter des recommandations sur la façon de mener des opérations pour qu’elles soient efficaces à long terme». Par exemple, lors de l’entraînement, la COCIM a appuyé le cours de commandant d’équipes de combat. Ceux-ci s’entraînaient à effectuer des fouilles de villages afin d’intercepter des armes et des personnes d’intérêt, qui étaient des insurgés, des criminels ou autres. Les membres de la COCIM, de leur côté, se sont exercés à parler aux chefs des villages afin d’obtenir leur coopération. «Nous avons intérêt à obtenir la coopération des autorités locales, car nous leur rendons ainsi honneur et, par conséquent, leur offrons l’opportunité d’être autonomes», a dit le lieutenant Paulusz. «De cette façon, nous ne sécurisons pas seulement l’objectif initial à court terme, mais nous travaillons à avoir le soutien de la population à long terme.»

Les villageois sont en fait des acteurs. Ce sont des Canadiens, d’origine afghane, qui ont été embauchés spécialement pour l’exercice.

de toutes les organisations impliquées directement ou indirectement dans la reconstruction. «Le but de la COCIM n’est pas de remplacer les structures en place, mais bien d’établir des liens de confiance entre les différents intervenants afghans et internationaux afin de créer des effets concrets», a renchéri le lieutenant Paulusz. «Nous analysons les besoins des gens et créons des liens afin de leur donner espoir à travers des activités visant l’inclusion de tous les partis.» Les projets sont choisis avec soin pour qu’il y ait des effets positifs sur le terrain tant à l’échelle du district qu’à l’échelle provinciale et nationale. «Il est important que les autorités afghanes prennent le contrôle de la destinée ainsi que de la gouvernance afghanes et qu’elles soient perçues de façon crédible par ses habitants», a ajouté le lieutenant Paulusz. Le peloton de la COCIM est composé CONTRIBUER À ASSEOIR LA GOUVERNANCE principalement de membres réservistes et AFGHANE de quelques membres de la Force régulière La COCIM est un élément critique pour des trois éléments des Forces canadiennes le succès de la mission en Afghanistan, car (Air, Mer et Terre) ayant une grande varielle assure la synchronisation des efforts été d’expériences civile et militaire.

PHYSIOTHÉRAPIE VALCARTIER PHYSIOTHÉRAPEUTES :

Jour/Soir PLACE SHANNON 438 boul. Jacques-Cartier

URGENCES

418 844-2177

8 octobre 2008 / Adsum / Page 11

Isabelle Thibault, pht Catherine Turgeon, pht Katleen Dubé, pht


SONDAGE AUPRÈS DE NOS LECTEURS Dites-nous ce que vous pensez du journal Adsum !

En tant que lecteur du journal de notre base, obtenez-vous les renseignements que vous cherchez? Nous voulons nous assurer de répondre à vos besoins et vous demandons donc votre aide pour y parvenir. En remplissant ce sondage, vous nous fournissez des commentaires qui serviront à modeler le journal de la base à votre image,celle de nos lecteurs.Il faut moins de dix minutes pour répondre au sondage.

Section 1 1) Quel journal de la base lisez-vous actuellement? a) b) c) d) e) f) g) h) i) j) k) l) m) n) o)

Comox Totem Times Esquimalt Lookout Edmonton Western Sentinel Cold Lake Courier Shilo Stag Winnipeg Voxair Petawawa Post Borden Citizen Trenton Contact Bagotville Phare Beacon Saint-Jean/Montréal Servir Valcartier Adsum Gagetown Post-Gazette Greenwood Aurora Halifax Trident

2) Où obtenez-vous votre exemplaire de ce journal de la base? a) b) c) d) e)

Au domicile Au travail D’une connaissance D’une boîte de dépôt Vous le lisez en ligne

3) En moyenne, combien de temps consacrezvous à la lecture d’un exemplaire du journal de votre base? a) b) c) d)

Moins de 15 minutes Entre 15 et 29 minutes Entre 30 et 44 minutes Plus de 45 minutes

4) Parmi les choix ci-dessous, quelles rubriques lisez-vous sans faute? Cochez toutes celles dont il s’agit. a) b) c) d) e) f)

Page 12 / Adsum / 8 octobre 2008

g) h) i) j) k) l) m) n) o) p) q) r) s) t) u) v) w) x) y) z) aa) bb) cc) dd) ee) ff) gg) hh) ii) jj)

Je le lis en entier. Articles/Opinions Lettres au rédacteur Nouvelles de la Défense nationale Actualités opérationnelles locales Actualités opérationnelles internationales Rapports de la police militaire Articles sur les finances Articles sur le style de vie Articles sur la santé Articles sur les affaires Comptes rendus sur les musées Portraits de gens et d’unités Actualités religieuses CRFM Articles pour les aînés Page communautaire Sports et loisirs Publicité de détaillants Circulaires/Encarts publicitaires Bandes dessinées Jeux divers (mots croisés, Sudoku, etc.) Petites annonces Calendrier des activités Sorties au restaurant Horaire des cinémas Horoscope Section pour les jeunes Nouvelles de la Légion Nouvelles des cadets Activités des mess Chronique santé Suggestions de livres Chroniques historiques Vox populi Autres (spécifiez) :

Ce sondage est organisé par le Directeur général – Services de soutien au personnel et aux familles (DGSSPF) avec l’approbation du chef des Programmes de soutien du personnel et par l’entremise du Chef du personnel militaire. Tous les renseignements demeureront confidentiels et seront analysés par le directeurrédacteur en chef du journal de la base locale. Aucune personne ou organisation ne sera identifiée de quelque façon que ce soit. Dans le but de préserver votre anonymat et d’assurer la confiden-

tialité, n’indiquez pas votre nom, votre numéro matricule ou votre code d’identification de dossier personnel sur ce questionnaire. De plus, faites des commentaires suffisamment généraux de sorte qu’on ne puisse déterminer que vous en êtes l’auteur. Les renseignements que conserve le DGSSPF sont en tout temps administrés et protégés en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels du gouvernement du Canada. Votre participation est volontaire et nous désirons connaître votre opinion.

5) Combien de lecteurs, autres que vous, lisent votre exemplaire du journal?

11) À quelle fréquence consultez-vous les publicités imprimées dans le journal de la base avant d’aller magasiner pour un article en particulier? a) b) c) d) e) f)

6) Lisez-vous régulièrement un autre journal en plus du journal de la base? a) b)

Oui Non

7) Lisez-vous le journal de la base sur Internet/Intranet? a) b) c) d) e) f)

Toujours À l’occasion Non, je ne savais pas qu’il était en ligne Non, mon journal n’est pas offert en ligne Non, je n’ai pas Internet Non, je préfère la version imprimée

Jamais Rarement À l’occasion Souvent Toujours s. o.

12) À quelle fréquence consultez-vous les publicités en ligne (Internet ou Intranet) dans le journal de la base avant d’aller magasiner pour un article en particulier? a) b) c) d) e) f)

Jamais Rarement À l’occasion Souvent Toujours s. o.

8) Veuillez évaluer le journal de la base en accordant une note de 1 (très mauvais) à 5 (excellent) pour chaque énoncé ci-dessous. 1 Très mauvais

2 Mauvais 3 Moyen

4 Bon 5 Excellent

a) Pertinence du contenu b) Divertissant/intéressant c) Source pratique de renseignements d) Exactitude des actualités e) Rapidité de diffusion f) Articles consécutifs g) Couverture de l’actualité du MDN et renseignements sur les missions h) Couverture de l’actualité de la communauté militaire locale i) Couverture du personnel de la communauté militaire locale j) Conception générale k) Rédaction/grammaire l) Variété des publicités des détaillants m) Disponibilité à la boîte de dépôt n) Livraison (le cas échéant)

9) En pensant au contenu actuel du journal de la base, choisissez tous les sujets parmi les suivants sur lesquels vous aimeriez lire plus d’articles. a) b) c) d) e) f) g) h) i) j) k) l) m) n) o) p) q) r) s) t)

Sujets de la Défense nationale Actualités de la base Actualités de navires Plus d’actualités au sujet de Nouvelles sur le déploiement Portraits de personnes Profils d’unités Renseignements sur les occupations militaires Renseignements sur le divertissement Calendrier des événements Éducation Sports Voyages Crime Emploi Sujets environnementaux Maisons/logements Religion Sujets pour les aînés Autres (veuillez préciser)

10) De quelle autre façon pourrait-on améliorer le journal de la base?

Section 2 Afin de nous assurer que le journal réponde à vos besoins, nous aimerions vous poser quelques questions au sujet de vos habitudes de magasinage.

PARTICIPEZ et courez la chance de PS ! GAGNER un G Détails en p. 17

Ce sondage peut également être rempli sur le site Web du journal Adsum à www.journaladsum.com The English version of this survey can be found at www.cfpsa.com/newspapers. Directeur Recherche et analyse operationnelle (Personnel militaire) autorise l’administration de ce sondage dans le MDN/FC en accord avec le CANFORGEN 145/02 ADMHRMIL 079 UNCLASS 131028Z DEC 02. Numéro d’autorisation : 676/08.

19) Quels articles ou services planifiez-vous obtenir au cours de douze prochains mois? Cochez toutes les cases correspondantes. a) b) c) d) e) f) g) h) i) j) k) l) m) n) o) p) q) r) s) t) u) v) w) x) y) z)

Automobile ou camionnette Pièces ou réparations automobiles Immobilier Location d’un logement Meubles et appareils ménagers Rénovations Jardinage et paysagement Nettoyage à sec Articles de mariage Service de garde d’enfants Produits santé, suppléments Adhésion à un centre sportif Assurance habitation ou vie Lunettes ou lentilles Services financiers Cours de formation Consultation juridique Services d’un chiropraticien Services d’un vétérinaire Ordinateur Téléviseur Services de fournisseur Internet Téléphone cellulaire Services de télédistribution Équipement de sport Équipement de camping, chasse et pêche Appareil photo Bijoux Bateau, moto marine VTT, motocyclette Caravan, VR, véhicule de camping Voyage

aa) bb) cc) dd) ee) ff)

20) Quels autres types de publicité aimeriez-vous consulter en lisant le journal de la base? 13) Au cours des douze derniers mois, avez-vous acheté des biens ou des services par l’entremise des petites annonces du journal de la base? a) b)

Oui Non

14) Magasinez-vous souvent à l’extérieur de votre lieu de résidence local? a) b)

Oui Non

15) Avez-vous accès à Internet? a) b) c) d)

À la maison Au travail Autre Non (passez à la question 19)

16) Magasinez-vous en ligne? a) b) c) d)

Jamais Souvent À l’occasion Je l’ai déjà fait, mais plus maintenant

17) Utilisez-vous les services bancaires en ligne? a) b)

Oui Non

18) Avez-vous visité le site Web des SSPFFC (www.aspfc.com) au cours des douze derniers mois? a) b) c)

Oui Non Je préfère ne pas répondre.

a) b)

Écoles et collèges privés Services de soins esthétiques et de coiffure Physiothérapie et médecine alternative Pharmacie Quincaillerie/décoration Hôtels/motels Restaurants Fleuristes et boutiques de ballons gonflés Suggestions de sorties (spectacles et divertissement) Autres :

c) d) e) f) g) h) i) j)

Section 3 Nous aimerions vous poser quelques questions personnelles afin de mieux connaître les lecteurs des journaux des bases. Tous les renseignements demeureront anonymes et confidentiels.

21) En quelle année êtes-vous né? 22) Sexe a) b)

Homme Femme

23) État matrimonial a) b) c) d)

Célibataire (jamais marié) Divorcé ou séparé Marié ou conjoint de fait Veuf

Remplissez la suite en p. 17!


8 octobre 2008 / Adsum / Page 13


L

ongtemps utilisé par plusieurs cultures pour définir l’appartenance à un groupe, le tatouage a énormément évolué au fil des ans. Si autrefois les tattoos étaient généralement associés aux renégats et aux criminels qui voulaient montrer leur affiliation avec leur bande, il en est tout autrement aujourd’hui. Hommes et femmes de tous âges et de toutes les sphères de la société choisissent d’immortaliser des images sur leur corps. Que ce soit pour représenter la famille, raconter son histoire ou se souvenir d’un événement marquant, toutes les raisons semblent bonnes aujourd’hui pour se faire tatouer. La popularité grandissante des tatouages auprès de la population en générale n’est plus un secret… et les militaires n’échappent pas à cette tendance.

Un dossier de Simon Baillargeon

Rencontre avec deux artistes du tatouage Steve Vaillancourt est propriétaire d u s t u d i o d e ta tou a ge e t p e r ça ge Tatouage Celtic, qu’il a fondé en 1999. Mario est tatoueur pour ce même studio depuis l’ ouverture. À deux, ils cumulent un peu plus d’une cinquantaine d’années d’expérience dans le monde du tatouage. Pour eux, les tattoos représentent beaucoup plus qu’un simple dessin sur la peau. C’ est un mode de vie Les deux hommes ont bien voulu me recevoir dans leur studio afin qu’on parle tatouage. Il faut dire que ce ne sont pas des nouveaux venus non plus. Mario manie les aiguilles et l’encre depuis 1980. Et depuis 1985, une partie de sa clientèle se compose de militaires. Quant à Steve, il s’est fait faire son premier tattoo à l’âge de 16 ans par Mario. Depuis, 235 heures de tatouage ont recouvert la totalité ou presque de son corps. Seules deux parties de son corps sont encore au «naturel», sur sa jambe droite et sa poitrine. Le métier a beaucoup évolué depuis que les deux hommes le pratiquent.Ils affirment que les tendances et les techniques utilisées aujourd’hui sont à mille lieux de ce qui se faisait il y a 25 ans. «L ’équipement utilisé pour le tatouage a énormément

changé, ce qui fait qu’on se retrouve avec des outils à la fine pointe», explique Steve. Ce qui n’arrête pas d’évoluer par contre, ce sont les tendances. La mode aux ÉtatsUnis présentement c’est le “new school”. Les grosses couleurs vives et les traits épais sont populaires chez les jeunes tatoueurs», assure Steve. «Ceux qui suivent la mode, ce n’est pas un projet. Ils veulent un tattoo parce que tout le monde en à un», ajoute-t-il en contre partie. «Un collectionneur (de tatouages) pense toujours à la suite, à ce qui pourrait s’ajouter. Il ne pense pas juste au beau dessin à la mode que tout le monde porte». Sans compter que le tatouage gagne des adeptes de plus en plus. «Ça n’arrête jamais ici. Les deux tatoueurs sont réservés à

temps plein. J’en aurais un troisième et ce serait la même chose, confirme Steve. Ça fait quatre ans que je ne fais même plus de publicité». CLIENTÈLE MILITAIRE

Mario le tatoueur est très bien placé pour parler de la clientèle militaire. Depuis 1985, bon nombre de militaires lui ont confié leur peau. «À un certain moment, 95% de ma clientèle était composée de militaires», affirme Mario en ajoutant que c’est grâce au bouche à oreille qu’il a pu devenir aussi populaire auprès des militaires. «Quand j’allais au Club Kaeble prendre un verre, je me retrouvais toujours avec deux ou trois verres payés par des clients», raconte-t-il en riant. Lui aussi constate une évolution dans les tendances du tatouage chez les militaires. «Ça a beaucoup plus d’allure qu’avant. Aujourd’hui ils recherchent des tattoos qui ont un sens, qui signifie quelque chose», souligne-t-il.

L’importance de choisir son tatoueur Deux cent trente-cinq heures de tatouage recouvrent la majeure partie du corps de Steve Vaillancourt. Il ne reste qu’une partie de sa poitrine et de sa jambe droite libre de tatouage. Et si l’on se fie à lui, ce n’est qu’une question de temps avant que sa jambe ne soit complétée. - Photo : Simon Baillargeon, journal Adsum

Courtier immobilier agréé

Patrick LAMY AGENT IMMOBILIER AFFILIÉ

(418) 948-1000 CELL: (418) 569-4118

On a beau être emballé par notre projet de tatouage, une des règles d’ or de l’univers du tatouage est qu’il faut bien choisir l’ artiste à qui l’ on confiera son corps. Sinon on pourrait le regretter longtemps. Très longtemps. Mais avant de parler de la sélection de l’artiste, il faut d’abord s’assurer que le studio de tatouage choisi convient. «Lorsqu’on entre dans la boutique, il faut qu’au premier coup d’œil ce soit propre, insiste Steve Vaillancourt, propriétaire de Tatouage Celtic. Si la salle de stérilisation est “crottée”, ça s’annonce mal, car il s’agit de l’endroit où tout est supposé ressortir propre et stérile». Lorsque ce choix est fait, il faut maintenant passer à l’étape suivante qui est tout aussi importante : le choix de l’artiste. Et comme il existe autant de tatoueurs qu’il y a de styles de tatouages, la sélection peut être longue. «Lorsqu’on rencontre un tatoueur, il faut tenir compte de sa façon de nous répondre et de son ouverture face à notre projet. Il faut aussi voir si son style de dessin convient à ce qu’on recherche», résume Steve. Autant les tatoueurs que les tatoués s’accordent pour dire qu’il s’agit là d’une étape non négligeable. «J’ai visité plusieurs tatoueurs et regardé plusieurs portfolios avant de trouver celui qui me convenait le mieux. Aujourd’hui mon tatoueur est même

devenu u n a mi», r aconte l e c aporal Alexandre Dumont. «C’est vraiment le bâtiment et l’ambiance de la boutique qui vont guider mon choix. Si je ne me sens pas à l’aise, je vais voir ailleurs», fait pour sa part remarquer le caporal-chef Michel Giroux. BLANC COMME UN DRAP

Ludovic Lortie a quant à lui appris de ses erreurs. Alors qu’il parcourait les allées d’une convention de tatouage à la recherche de son troisième tattoo, il remarque un tatoueur dont le portfolio cadre bien avec son projet. «La pire histoire de mes tatouages», déplore-t-il. Alors que l’artiste commence à graver les premières lignes sur l’épaule de Ludovic, ce dernier s’aperçoit qu’il va trop vite. «Il allait tellement vite qu’au lieu de tatouer, il déchirait littéralement ma peau. J’étais blanc come un drap», assure le solide gaillard qui se fait pourtant surnommer «peau de cochon» par son tatoueur à cause de son endurance face à la douleur. Il aura finalement fallu l’intervention de la conjointe du tatoueur pour que celuici réduise un peu le rythme. «Il a fait du beau travail, mais ne faisait pas attention du tout au client, estime Ludovic. Un bon tatoueur n’est seulement celui qui dessine bien, c’est aussi celui qui prend le temps de parler et de s’adapter à son client».

Page 14 / Adsum / 8 octobre 2008

TOP 5 DES TATOUAGES À ÉVITER BEAUPORT

NEUFCHATEL

BI-GÉNÉRATION ou duplex pour proprio occupant avec immense cour arrière TRÈS intime, SPA récent, meubles de jardin et plus inclus! Énorme terrasse avec cuisinette extérieure. . Immense logement au 2e étage: 3 1/2 ou possibilité de 4 1/2 avec boudoir, foyer au propane et bain tourbillon. Une visite s'impose! URGENT! Appelez-moi!

Superbe duplex rénové avec garage isolé et cour intime, patio neuf. Très grandes pièces et possibilité de BI-GÉNÉRATION!! Région géographique exceptionnelle! Terrain 8 900 pieds carrés! Appelez-moi pour la visiter!

URGENT

RECHERCHE PROPRIÉTÉS

Pour clients sérieux en attente

Val-Bélair • Québec • St-Émile • Shannon• St-Gabriel

RECHERCHE ACHETEURS SÉRIEUX Construction neuve – Duplex …etc… Participant au service de Relogement des Forces canadiennes

patrick.lamy@remax-quebec.com

Des idées farfelues aux projets ambitieux, les clients ne manquent pas d’imagination lorsque vient le temps de se faire tatouer. Évoluant dans l’univers du tatouage depuis une vingtaine d’années, Steve Vaillancourt en connaît long sur le sujet. Cependant, il assure qu’il déconseillera ou ira même jusqu’à refuser de tatouer un client qui a une idée risquée qu’il pourrait regretter. Voici le top 5 des tatouages à éviter selon Steve.

1. Les tatouages trop petits. Lorsqu’on les

regarde de loin, on dirait une tache sur la peau. Il vaut mieux les faire un peu plus gros pour bien les apprécier.

2.

Les tatouages contenant trop de détails pour leur grosseur. Un petit tatouage qui requiert beaucoup de détails perdra de sa beauté s’il n’est pas d’une grandeur appropriée. Encore là, mieux vaut le faire un peu plus gros.

3. Les signes chinois. Les signes chinois et

les tribaux sont courants et ne représentent pas de défis pour les tatoueurs. De l’originalité s.v.p.

Le nom de son amoureuse tatoué sur son corps est vraiment à éviter.

4. Le nom de sa blonde ou de son chum.

Un classique… à éviter. Un tattoo commun qui signifie la même chose pour le couple est une bonne alternative. Si jamais la relation se termine, pas besoin de faire effacer ou couvrir.

5

. Les tatouages sur le ventre pour les femmes. Avec la grossesse, le ventre gonfle et la peau s’étire. Résultat, le tatouage se déforme et ne ressemble en rien à ce qu’il était.


Le tatouage dans la peau «Quand tu sors de la boutique avec ton premier laire que jamais chez les soldats, les interviewés s’entatouage, c’ est là que tu sais si tu en veux un tendent pour dire qu’il y a de plus en plus de miliautre ou non. Moi, je savais que oui». taires qui optent pour un tatouage. C’est en ces termes que le caporal Alexandre Dumont Selon eux, plusieurs facteurs pourraient expliquer a décrit de quelle façon il avait attrapé la piqûre du cette hausse de popularité. «C’est vrai que beaucoup tatouage. Et il n’est pas le seul à qui nous pourrions de militaires ont un tattoo qui est en rapport avec l’arattribuer ces propos. Le caporal-chef Michel Giroux mée. Notre génération ne voit plus le tattoo comme et Ludovic Lortie, commissionquelque chose de réservé aux naire sur la Garnison Valcartier, prisonniers et aux motards. On pourraient eux aussi le conle considère beaucoup plus firmer. comme un art qu’on peut montrer fièrement», estime le cpl Alexandre, Michel et Ludovic Dumont. Pour sa part, Ludovic ont respectivement 24, 28 et parle d’une évolution des tech24 ans. Les deux premiers sont niques et d’un changement de membres réguliers des Forces mentalité. Selon lui, lestattoos canadiennes t andis q ue l e sont beaucoup plus acceptés troisième est un ex-militaire. dans l’opinion publique qu’il y Tous les trois partagent une a 25 ans. «Les vieilles mentapassion commune : le tatouage. lités s’effritent. Les gens se renPour eux, les tattoos ne sont dent compte que le tatouage est pas juste une façon de se pavanfait par des professionnels et er avec de belles images sur que la qualité des services offerts eux. C’est un projet. Une façon est généralement très bonne». d’exprimer sa personna-lité, de Pour le cplc Giroux, c’est aussi montrer qui on est. «Les tatune question de budget. «Les toos, mentionne Ludovic, raconmilitaires, souligne-t-il, sont tent un peu mon histoire. Ils beaucoup mieux payés qu’avant. parlent d’un moment spéciIls peuvent donc se payer un fique dans ma vie qui m’a martatouage qui pourra être plus qué et dont je veux me sougros et plus détaillé». venir». Ce dernier note même une dif«C’est i mportant q ue l e férence dans le type de tattoo tatouage représente quelque recherché par les militaires. chose et non juste une image qu’on trouve belle», ajoute le Les armoiries familiales occupent tout le dos de «On voit de plus en plus de cpl Dumont, qui cumule un peu Ludovic Lortie. Il possède deux autres tattoos sur ses militaires avec des gros projets plus de 70 heures sous les aigu- avant-bras, un sur l’épaule et un sur la poitrine. très détaillés, avance-t-il. Tu illes d’un tatoueur. regardes un gars qui semble - Photo : cpl Marc-André Gaudreault, section Imagerie, Garnison porter un gilet, mais tu te rends Valcartier TENDANCE POPULAIRE compte qu’il porte une camisole Il n’y a qu’à regarder autour de soi pour se rendre et que ses bras sont tatoués au complet». compte que le tatouage n’est plus quelque chose de marginal. De plus en plus de personnes osent se faire TATOUAGES COMMÉMORATIFS tatouer et ce, sans égard à leur âge ou à leur statut Les trois adeptes d’aiguilles et d’encre partagent professionnel. entre eux, et avec bien d’autres soldats, un autre point Et la tendance semble être la même chez les mili- en commun : celui de porter un tatouage représentaires. Sans prétendre que le tatouage est plus popu- tatif du métier peu commun qu’est celui de militaire. D’ailleurs c’est bien connu, plusieurs unités ont comme tradition le port d’un tatouage semblable placé à un même endroit sur le corps. Si beaucoup de militaires choisissent de poursuivre la tradition, d’autres choisissent de représenter leur métier d’une façon différente et unique. Le cplc Giroux a décidé de se faire tatouer une mitraillette de type C-7 dont le bout est planté dans

Le caporal Alexandre Dumont a décroché la troisième place au Bike tattoo show de Laval dans la catégorie manche pleine. - Photo : cpl Marc-André Gaudreault, section Imagerie, Garnison Valcartier

la terre avec un casque posé sur la crosse. À l’arrière-plan, une croix plantée dans le sol est dessinée pour représenter le décès d’un soldat. Elle est accompagnée de véhicules militaires et d’un décor montagneux rappelant l’Afghanistan. «C’est un tatouage très personnel. Une sorte d’hommage aux camarades qu’on a perdus en Afghanistan, dit-il. Ça me rappelle à quel point ça fait mal de perdre un frère d’armes». Tout comme le cplc Giroux, Ludovic a lui aussi un tatouage pratiquement semblable placé sur son avant-bras. «Ça représente l’unité vers laquelle je me dirigeais, où mes amis sont et où certains de mes amis ne sont plus», relate l’ex-militaire. Le cpl Dumont a pour sa part choisi une citation attribuée à une unité américaine qui a combattu au Vietnam. «You’ve never lived till you’ve almost died.For those who fight for it. Life has a flavor. The protected will never know», peut-on lire sur sa poitrine. Cela signifie : «Vous n’avez jamais vécu avant d’être passé près de la mort. Pour ceux qui se battent. La vie a un goût. Les protégés ne le sauront jamais.» Cette écriture qui recouvre tout le haut de sa poitrine lui permet de se souvenir de sa mission en Afghanistan. «Tous les matins quand je me regarde dans le miroir, je peux me rappeler tout le travail qu’on a réalisé là-bas et en être fier».

DES RÈGLES À RESPECTER

André Gaudreault, section Imagerie, Garnison Valcartier

Si le tatouage a été fait avant cette date, les FC ne peuvent légalement obliger le militaire à avoir recours à une intervention médicale pour remédier à la situation. «Les supérieurs d’un militaire qui serait placé dans cette position ont comme mandat de lui ordonner de couvrir le tatouage», explique en contrepartie l’adjum Richard. Se faire pousser les cheveux ou appliquer un pansement sur la partie découverte du tattoo sont des solutions acceptées par les FC. Si le soldat ne se plie pas à la décision de son commandant d’unité, il encourt des sanctions. PIERCING ET AUTRES

Outre les tatouages, les FC réglementent les autres formes de modification corporelle. Ainsi, selon leLivre d’instruction sur la tenue des Forces canadiennes, «le personnel masculin en uniforme ou en tenue civile en service ne doit porter ni boucles d’oreilles, ni boutons perce-oreille». Les femmes échappent cependant à ces normes, elles qui peuvent porter boucles d’oreilles et «boutons perce-oreille». Même à la maison, le livre recommande des accessoires aux apparences modérées. «En tenue civile hors service, les bijoux et les accessoires doivent conserver une apparence sobre, disciplinée et professionnelle.»

8 octobre 2008 / Adsum / Page 15

Une mitraillette C-7 plantée dans le sol avec le casque d’un soldat décédé accroché sur la crosse orne le mollet caporal-chef Giroux en hommage à ses camarades disparus. - Photo : cpl Marc-

Bon nombre de militaires arborent des tattoos. Cependant, lorsqu’ on représente les Forces canadiennes et par conséquent notre pays, il y a des règles à respecter. «Un militaire ne peut pas se faire tatouer n’importe quoi à n’importe quel endroit sur son corps», explique d’emblée l’adjudant-maître Mario Richard, sergentmajor de la garnison. Des règles écrites existent à ce sujet et doivent être respectées. Sinon, il peut y avoir des sanctions. «Le personnel ne doit pas porter de tatouage qui pourrait être perçu comme offensant ou pouvant jeter le discrédit sur les FC», indique le Livre d’instruction sur la tenue des Forces canadiennes. «Des tatouages à caractère pornographique, blasphématoire ou raciste sont considérés comme offensants», précise l’adjum Richard, qui d’ailleurs possède six tatouages. De plus, ce dernier fait savoir qu’une décision datant d’avril 2004 légifère désormais sur les endroits du corps où il est interdit de porter un tatouage. Dans un courriel du lieutenant-colonel Louis Mackay, assistant du Juge-avocat général, il est écrit que «tout tatouage acquis après le 1er avril 2004 ne doit pas être visible sur la tête, le cou, les oreilles ou la poitrine si le membre est en uniforme».


SEMAINE DE PRÉVENTION DES INCENDIES DU 5 AU 11 OCTOBRE

Soyez vigilants, le feu ne dort jamais! Si l’avertisseur de fumée se déclenche alors qu’aucune fumée n’est visible. - Nettoyez l’avertisseur de fumée. - Vérifier l’emplacement de l’avertisseur. L’avertisseur de fumée piaille de façon intermittente. - Assurez-vous que la pile est installée correctement et qu’elle fonctionne bien. - Vérifiez l’emplacement de l’avertisseur de fumée. - Nettoyez l’avertisseur de fumée. Chaque année, le Service de prévention des incendies du 5 GSS profite de la Semaine de prévention des incendies pour rappeler à la population l’importance des avertisseurs de fumée. L’absence d’avertisseur de fumée a encore fait cette année de nombreuses victimes au Canada. La majorité des incendies mortels surviennent dans les résidences. Les principales causes sont encore la négligence et l’imprudence. Les articles des fumeurs et appareils de cuisson constituent les principales sources de chaleur qui provoquent les incendies. Depuis la commercialisation de l’avertisseur de fumée au cours des années 1980, les décès dans les incendies sont passés d’une moyenne annuelle de 179 à 68. Et dans 60% des incendies mortels, les pompiers ont constaté qu’il n’y avait pas d’avertisseur ou que celui-ci n’avait pas fonctionné (absence de pile ou épuisée). Il est donc primordial pour la sécurité de veiller à ce que votre avertisseur de fumée fonctionne bien. Voici quelques conseils pour vous assurer de son bon fonctionnement.

L’avertisseur de fumée piaille environ une fois par minute. - Remplacez la pile. La sonnerie d’alarme ne se déclenche pas pendant l’essai. - Assurez-vous que la pile est installée correctement et qu’elle fonctionne bien.

ÉQUIPEZ VOTRE MAISON D’UN EXTINCTEUR PORTATIF Pendant le mois d’octobre, les Services de prévention des incendies des Garnisons Valcartier, Saint-Jean et Montréal, font la vente d’extincteurs portatifs. Extincteur de 2,5 lbs ABC • 27 $ taxes incluses* Extincteur de 5,0 lbs ABC • 40 $ taxes incluses* * Veuillez préparer le montant exact

Pour vous en procurer un, téléphonez au Service de prévention des incendies de votre garnison afin de laisser vos coordonnées. Grn Valcartier • 418 844-5000, poste 5552 ou 6673 Grn Montréal • 514 252-2777, poste 2459 Grn St-Jean • 450 658-7099, poste 7350 ou 7325

BIBLIOTHÈQUE COMMÉMORATIVE GÉNÉRAL-JEAN-VICTOR-ALLARD

100 recettes pour votre boîte à lunch Denis Morin et son équipe Agent immobilier affilié

Mélanie Savard Josée Lefebvre Pierre Riverin Agent immobilier affilié

Denis Morin Agent immobilier affilié

VAL-BÉLAIR

Philippe Plante Stéphane Larouche Agent immobilier affilié

Agent immobilier affilié

418 628-2000 DUBERGER

CAP-ROUGE

Construction 2005, superbe 3 chambres, grand walk-in, foyer au gaz. Sous-sol non aménagé. Terrain paysager, patio. Près de tous les services, elle saura vous plaire!

Condo 4½, 4e étage, ascenseur. 2 chambres, foyer au gaz, belle vue sur les montagnes. À proximité de tous les services, il n'attend que votre visite!

Situé dans un secteur recherché, bungalow entretenu avec soin, 2 chambres, planchers bois & tapis et sous-sol entièrement aménagé. Terrain paysager. Venez le visiter!

CHARLESBOURG

STONEHAM

ST-GABRIEL-DE-VALCARTIER

Superbe, 40x30, abri d'auto, 3 chambres, grande chambre principale, bain podium, sous-sol avec porte-fenêtre, terrain aménagé, 22,300 pi² borné par boisé, grand patio. Faut voir!

""LIBRE IMMÉDIATEMENT"". Duplex loué présentement à la semaine offrant 1x4½ et 1x7½. Peut être vendu avec le numéro SIA 816190. Le terrain sera subdivisé.

STE-FOY

STONEHAM

Magnifique, 3 chambres, possibilité d'une 4e au sous-sol (bureau) aménagé. Terrain clôturé & paysager, grand patio, auvent et piscine H.-T. Aucun voisin arrière. Tout pour vous plaire !

DES CHÂTELS

Page 16 / Adsum / 8 octobre 2008

Agent immobilier affilié Agent immobilier affilié

Bungalow, 4 chambres, sortie indépendante au sous-sol, possibilité bi-génération ou revenu, thermopompe, échangeur d'air. Terrain clôturé & paysager. 3 espaces stationnement.

Pour investisseur ou propriétaire occupant, triplex rentable avec petit garage et grand stationnement. À voir absolument!

Oasis de paix! Site enchanteur à 20 minutes de la ville, 4 chambres, porte fenêtre à la salle à manger donnant sur le lac. Pour les amants de la nature, à voir absolument!

ST-GABRIEL-DE-VALCARTIER

STE-BRIGITTE-DE-LAVAL

SHANNON

Idéal pour bi-génération, 6 chambres, 3 salles de bains, entrée indépendante au sous-sol. Immense terrain paysager, arbres matures et lac artificiel. Un oasis de paix vous attend!

Idéal bi-génération, grand bungalow, abri d'auto fermé, 4 chambres, cuisine & salle de bain rénovées et douche céramique & pierre. Sous-sol aménagé avec loft. Grand terrain intime.

LIBRE. Bord de la rivière, bungalow, garage attaché 20x30, 3 chambres, planchers chauffants. Terrain 42 000 pi², 2 patios, quai flottant, canotable sur plus de 7 km.

• Les années d ’extermination : l’Allemagne nazie et les Juifs, 1939-1945 / Saul Friedländer

Vous grimacez à la seule idée de vous pré- NOS NOUVEAUTÉS EN ANGLAIS parer un lunch jour après jour? Avec plus • Who Owns de 400 photos, le livre Boîtes à lunch Canada Now: Old santé : 100 recettes faciles, savoureuses, Money, New Money économiques et équilibrées saura vous and the Future of inspirer pour créer rapidement des lunchs Canadian Business savoureux. Que vous soyez petit ou grand, / Diane Francis à l’école ou au travail, qu’il s’agisse de votre lunch ou de ceux de toute la maisonnée, ce livre vous facilitera la vie. Fini les lunchs monotones!1 1 Extrait tiré de l’endos du volume. NOS NOUVEAUTÉS EN FRANÇAIS

• De Gau lle / Pétain : règlements de comptes / Herbert Lottman • Boîtes à lunch santé : 100 recettes faciles, savoureuses, économiques e t équilibrées / Geneviève O’Gleman • Pourquoi n os enfants sortent-ils de l’école ignorants? / Patrick Moreau • Une gu erre à 3000 milliards de dollars / Joseph E. Stiglitz, Linda J. Bilmes • La succession d’Emma Harte : roman / Barbara Taylor Bradford • Mille et un petits gâteaux / Louise Rivard • Les années de persécution : l’Allemagne nazie et les Juifs, 1933-1939 / Saul Friedländer

• The F aith of Barack O bama / Stephen Mansfield • Wealth, War, and Wisdom / Barton Biggs • Morning Comes Softly / Debbie Macomber • Speak of the D evil: a Nov el of Suspense / Richard Hawke • Lethal Justice / Fern Michaels • Terror in the Name of God: Why Religious Militants Kill / Jessica Stern • Yes We Can: a Biography of Barack Obama / Garen Thomas

POUR EMPRUNTER DE VALCARTIER L’envoi des livres s’effectue par courrier interne. Réservez par Intranet en allant sur le site de la bibliothèque, vérifiez si les volumes recherchés sont disponibles, procédez à la réservation des documents (si vous avez votre code d’accès) ou notez l’information de base (auteur, titre et cote) et envoyez un courriel à +BIBLIOTHEQUE STJEAN@STJEAN. Vous pouvez également le faire par téléphone au (450) 358-7099, poste 7816. Pour obtenir votre code d’accès, composez le (450) 359-7099, poste 7509, poste 7130, ou poste 7557.


SONDAGE (suite de la p. 12) 24) Veuillez choisir la catégorie à laquelle vous appartenez : a) b) c) d) e) f) g) h) i) j) k)

Employé des FNP pour les SSPFFC ou dans une base/escadre/unité Membre des FC, force régulière Membre de la famille résidant auprès d’un membre des FC de la Force régulière Membre des FC, de la réserve Membre de la famille résidant auprès d’un membre des FC de la Réserve Membre libéré ou retraité des FC Membre de la famille résidant auprès d’un membre libéré ou retraité des FC Père ou mère d’un membre des FC Employé civil du MDN Militaire d’un autre pays Grand public/autre

25) Si vous êtes un membre des FC ou un employé des FNP, êtes-vous actuellement déployé à l’étranger? a) b) c)

Oui Non s. o.

26) Un membre de votre famille est-il actuellement déployé à l’étranger? a) b) c)

Oui Non s. o.

27) De quelle armée faites-vous partie? a) b) c) d)

Armée de terre Forces maritimes Force aérienne s. o.

28) Quel est le plus haut niveau de scolarité que vous ayez complété? a) b) c) d) e)

Diplôme d’études secondaires Certificat professionnel Diplôme collégial ou d’un CÉGEP Diplôme universitaire Diplôme d’études supérieures

29) Revenu annuel brut de la famille : a) b) c) d) e) f) g)

Moins de 20 000 $ Entre 20 000 et 39 999 $ Entre 40 000 et 59 999 $ Entre 60 000 et 79 999 $ Entre 80 000 et 99 999 $ Plus de 100 000 $ Je préfère ne pas répondre.

30) Combien d’enfants de moins de 18 ans habitent au foyer familial? 31) Dans quel type de résidence principale habitez-vous? a) b) c) d) e) f) g)

Propriétaire d’une maison unifamiliale Locataire d’une maison unifamiliale Locataire d’un appartement Logement résidentiel du MDN Casernement/navire Propriétaire d’une maison en rangée ou d’une copropriété Locataire d ’une m aison e n r angée ou d’une copropriété

32) Quels sont vos principaux loisirs, intérêts, activités? a) b) c) d) e) f) g)

Sports Conditionnement physique Arts et culture Voyages Activités en plein air Ordinateurs et électronique Autres :

Date du sondage : AA/MM/JJ

Merci de votre collaboration. Une fois rempli, veuillez retirer cette feuille (qui inclut la p. 12) du journal et faites parvenir votre sondage à :

NOTRE RÉCOMPENSE

Tirage d’un GPS! Pour encourager le plus possible de lecteurs à répondre à ce sondage, le journal Adsum, en collaboration avec Martin Comeau, de Remax Accès, organise un TIRAGE parmi les répondants. En répondant au sondage, vous courez la chance de gagner :

UN GPS

de marque Garmin d’une valeur de $

299

Pour ajouter votre nom au tirage, veuillez nous faire parvenir un courriel avec la mention SONDAGE et vos coordonnées téléphoniques à l'adresse suivante : +adsum@forces.gc.ca (après avoir rempli et envoyé le formulaire de sondage en ligne ou sur papier) avant le 31 octobre prochain. Ceux qui préféreront nous faire parvenir le sondage par la poste pourront nous transmettre leurs coordonnées (pour le tirage) également par la poste dans une enveloppe séparée (Journal Adsum, Garnison Valcartier, bât. 200, C.P. 1000, succ. Forces, Courcelette (Québec) G0A 4Z0).

Le tirage aura lieu le 3 novembre 2008. Les noms des gagnants seront publiés dans l'édition du 5 novembre du journal Adsum.

Le GPS est une gracieuseté de

Martin Comeau, agent immobilier affilié

Journal Adsum, Bâtiment 200, bureau 102 Garnison Valcartier, C.P. 1000, succ. Forces Courcelette (Québec) G0A 4Z0

8 octobre 2008 / Adsum / Page 17


Page 18 / Adsum / 8 octobre 2008

BRAVO ZULU

Capitaine Serge Lachance Promotion 5 GSS Sn Pers

Capitaine François Lavertu Étoile de campagne générale Décoration des FC 430 ETAH

Lieutenant Rachel Comeau Promotion 5 Amb C

Lieutenant Marilou Marcotte Promotion 5 Amb C

Lieutenant Stéphane Perreault Promotion 55 Amb C

Lieutenant Marie-Andrée Pomerleau Promotion 5 Amb C

Lieutenant Robichaud Promotion 5 GSS Sn Pers

Enseigne de vaisseau de 1re classe Élodie Tremblay Promotion 5 Amb C

Sous-lieutenant Kathlyne Douaire Promotion 5 GSS Sn Pers

Enseigne de vaisseau de 2e classe Drouin Promotion 5 GSS Sn Pers

Adjudant-chef Christian Paquet Promotion 55 Bn S du C

Adjudant-maître Yves Raymond Promotion 5 Bn S du C Cie Maint

Adjudant-maître Patrick Richer Promotion 5 GSS Svc Trans

Adjudant Marc Beaumier Promotion 5 RGC

Adjudant Mario Dumas Promotion 5 Bn S du C Cie Maint

Adjudant Yves Labonté Promotion 5 Bn S du C

Adjudant Johanne Poulin Promotion 5 GSS Sn Pers

Adjudant Guy Simard Promotion 5 Bn S du C Cie Maint

Sergent Sandra Boyer Promotion 5 Bn S du C

Sergent Jean-François Lapointe Promotion 5 Bn S du C Cie Maint

Sergent Gilles St-Onge Deuxième agrafe à la décoration des FC 5 GSS Sn Pers

Sergent Guy St-Pierre Promotion 5 Bn S du C

Sergent René Toupin Promotion 5 Bn S du C Cie Maint

Caporal-chef Benjamin Bilodeau Promotion 5 RGC

Matelot-chef Jean-Sébastien Gagnon Promotion 5 GSS Sn Pers

Caporal-chef François Gauvin Promotion 5 RGC

Caporal-chef Dave Gilbert Promotion 5 RGC

Caporal-chef Jean-François Gauvin Promotion 5 RGC

Caporal-chef Constantin Hamel Promotion 5 Bn S du C

Caporal-chef Guylaine Harvey Promotion 5 GSS Sn Pers

Caporal-chef Nicolas Laroche Promotion 5 RGC

Caporal-chef Francis Lavigne Promotion 5 Bn S du C

Caporal-chef Marcotte Promotion 5 GSS Svc Trans

Caporal-chef David Morissette Promotion 5 RGC

Caporal-chef Maxime Paquin Promotion QGET

Caporal-chef Karen Pelletier Promotion 5 GSS Sn Pers

Caporal Benoît Foucault Promotion QGET

Caporal Marc Guérin Première agrafe à la décoration des FC 430 ETAH

Caporal Martin Thériault Promotion 5 Bn S du C

Caporal Claudine Villeneuve Promotion 5 Bn S du C

Soldat Dave Grenier Promotion 5 Bn S du C

Soldat Christian Vachon Promotion 5 Bn S du C


Hommage au créateur du slogan national des services aux familles Par Sylvie Dompierre Directrice adjointe, Centre de la famille Valcartier

Le 17 septembre, lors de l’Assemblée générale annuelle du Centre de la famille Valcartier (CFV), les membres du conseil d’administration et de l’équipe du CFV ont rendu hommage à Dany St-Laurent, superviseur information, créateur du slogan «La famille : La force conjointe». Ce slogan, lancé en 2006 lors de la première marche des conjoints/conjointes, a été adopté et reconnu non seulement au niveau du Secteur du Québec de la Force terrestre, mais il est également devenu le slogan officiel francophone du Programme national d es s ervices a ux f amilles militaires. Félicitations à M. St-Laurent et un immense merci pour son dévouement à la cause qui lui tient particulièrement à cœur : le bien-être des familles de la communauté militaire.

TERRAINS EN PRÉVENTE

Mélanie Fournier, présidente du conseil d’administration du Centre de la famille Valcartier, remet un certificat d’honneur à Dany St-Laurent, superviseur information. Photo : Chantal Thompson

CHRONIQUE DE LA 1RE UNITÉ DENTAIRE

Le pivot-couronne dans la cavité pulpaire (le canal) et, sur ce pivot, on cimente une couronne de porcelaine. Puisque la couronne recouvre toute Un traitement de canal a pour but de con- la dent, alors peu importe où la pression server une dent dont la pulpe (nerf) est se fait, elle sera distribuée d’une façon unisoit enflammée, soit morte en raison d’un forme sur toute la dent diminuant ainsi le abcès. Ce traitement consiste à nettoyer risque de fracture. l’intérieur de la cavité où se trouve la pulpe. Mais, après le traitement de canal, que se passe-t-il? La dent qui a nécessité un traitement de canal est souvent une dent qui a cassé après un choc reçu ou une dent qui a eu une très grosse obturation (plombage) à cause d’une carie extensive. Or, après le traitement de canal, la dent n’a plus de vitalité et devient plus friable. Si on installait une simple obturation sans recouvrir toute la dent, certaines parties restantes de la dent pourraient être fracturées par une pression quelconque de la mastication. La fracture ainsi créée peut survenir sous la gencive et la dent devient i rrécupérable. I l f aut a lors l’enlever. C’est pourquoi on choisira souvent de A : traitement de canal faire le pivot et la couronne après un traite- B et D : pivot ment de canal. Le pivot prend ancrage E : couronne Par le Dr F. Ricard Dentiste

33 NOUVEAUX TERRAINS

VOTRE SUDOKU

U VEND U VEND

VENDU

VENDU

20

VENDU

VENDU

VENDU

VENDU

VENDU

VENDU

RUE DONALDSON

26

VENDU

VENDU

U VEND U VEND U VEND U VEND

4

VENDU

6

VENDU

8

VENDU

10

VENDU

12

VENDU

14

VENDU

Jouer au SUDOKU, c’est simple. Une seule règle : chaque ligne, colonne et carré de 3 x 3 doit contenir tous les chiffres de 1 à 9. 33

VENDU VENDU

Voir solution en p.27

WWW.DOMAINEDESSEIGNEURS.COM 844-2724 • 931-1446

8 octobre 2008 / Adsum / Page 19

Bénéficiez également d'un TAUX HYPOTHÉCAIRE PRÉFÉRENTIEL à la Caisse d'Économie de la Défense Nationale


PROMOTION de la SANTÉ

Le déjeuner : un repas à ne pas oublier!

Les statistiques le confirment : un NordAméricain sur quatre saute le déjeuner, selon une enquête menée pour l’American Breakfast Council. Même problème au Québec où environ 15 % de la population saute le déjeuner tous les matins alors que près de 25 % ne déjeune pas un matin ou plus par semaine se privant alors quotidiennement du plaisir d’un bol de gruau garni de fruits, de l’arôme d’un bol de café au lait accompagné d’un muffin anglais garni de beurre d’arachides et de confiBouger pour le plaisir est une notion tures aux fraises. Depuis maintenant quatre ans, le ministère québécois de l’Éducation, du Loisir qu’on oublie parfois lorsque notre travail Cela peut sembler contradictoire, mais et du Sport organise la Journée nationale nous demande d’être en excellente con- les études démontrent que les personnes du sport et de l’activité physique. Le but dition p hysique e n t out t emps. qui déjeunent ont tendance à être plus d’une telle journée, qui se tiendra le Effectivement, cette exigence vient avec minces que celles qui sautent le premier 10 octobre, est de rappeler à l’ensemble des entraînements structurés et des acti- repas de la journée. Probablement parce de la population l’importance de bouger, vités imposées telles que la fameuse course qu’elles sont moins tentées de manger une à la fois pour sa santé et pour le plaisir ! à pied. Dans cette situation, il est fréquent pâtisserie ou un autre aliment gras et sucré Être actif apporte de nombreux bien- de voir les gens en avoir marre de cer- plus tard en matinée. Sans compter qu’elles faits du point de vue de la santé, c’est taines activités et ainsi choisir des loisirs sont sans doute plus raisonnables sur les connu. Qu’on pense seulement à la réduc- plus sédentaires pendant leur temps libre. portions le midi! Il n’est toutefois pas nécessaire de se tion des risques de maladie cardiovasculaire, de certains cancers, du diabète de lancer dans des activités extrêmes à haute type II et de l’obésité. On note également, intensité en tout temps. Aller faire une au plan psychologique, une meilleure ges- randonnée, une promenade à vélo avec tion du stress et de l’anxiété, une diminu- les enfants, jouer un match de squash avec tion des risques de dépression, une amélio- un collègue, marcher pour faire les courration du sommeil et une augmentation ses, sont autant de façon de demeurer actif dans son quotidien sans toujours générale du sentiment de mieux-être. Mais pense-t-on réellement à tout ça penser à la notion entraînement qui est lorsqu’on se déplace à vélo ou qu’on passe derrière tout ça. Donc le 10 octobre prochain, surveillez un après-midi en ski de fond? L’activité physique doit avant tout être une ques- les activités organisées dans votre entourage tion de plaisir, une occasion de pratiquer et profitez de l’automne et de ses couleurs une activité que l’on aime, de prendre du pour bouger à l’extérieur et vous oxygéner! temps pour se changer les idées, se défouler De plus, les gens qui escamotent le petitCet article vous est présenté par l’équipe de ou de passer du temps avec des amis. déjeuner éprouvent plus de difficultés à la Promotion de la santé se concentrer et à mémoriser l’information. Cela vaut autant devant un ordinateur que lors d’un exercice physique. Ce n’est pas bien étonnant. Après une nuit sans manger, le taux de glucose sanguin (sucre dans le sang) est au plus bas. Quel est le carburant du cerveau et des muscles? Le glucose. Ce dernier est l’équivalent de l’essence pour votre voiture. Si vous faites l’acquisition d’une voiture et que Agent immobilier agréé vous n’effectuez pas le plein d’essence au départ, cette dernière ne vous mènera pas très loin et ce, malgré le fait que votre voiture est neuve! Il s’agit du même principe pour le corps auquel on ne fournit pas de déjeuner. Fréquemment, lors Participant au service de relogement des Forces canadiennes d’un exercice physique le matin, des sportifs n’ayant pas déjeuné se voient tomber en hypoglycémie (taux de sucre trop bas) et ressentent alors une grande fatigue, des maux de tête, de la transpiration abondante et des étourdissements. Toutefois, il ne suffit pas seulement de déjeuner. Il faut prendre un petit-déjeuner équilibré comprenant au moins trois des quatre groupes alimentaires, c’est-à-dire STE-FOY fruits et légumes, produits céréaliers, pro-

Au Québec, on bouge!

François

GILBERT

569-7014

Rénovée à 100%. Boisé à l'arrière. Route de l’aéroport, grande maison mobile 14 X 72 avec beau terrain intime, 115 000$

VAL BELAIR Petite propriété, construction 1 an, très propre, avec grand garage isolé de 28 X 20. 189 000 $

BESOIN URGENT Page 20 / Adsum / 8 octobre 2008

RECHERCHE Bungalow- Cottage PONT-ROUGE

Secteur de la Base militaire

Propriété de 2 ans avec un beau terrain de plus de 8,200 pi2. PRIX REVISÉ

pour acheteurs sérieux

CONTACTEZ-MOI SANS TARDER!

1155 boul. Pie XI Sud, VAL-BÉLAIR

(voisin de Canac-Marquis)

Un bon smoothie, ça vous démarre une journée! De nombreuses recettes, simples et rapides, existent.

duits laitiers et viandes et substituts. Pour ne pas manquer d’énergie et être en forme jusqu’à l’heure du dîner, le petit-déjeuner doit contenir suffisamment de protéines (lait, fromage, yogourt, œufs, noix, beurre d’arachide). PAS D’APPÉTIT ? PAS LE TEMPS DE MANGER ?

Dans ces moments, apportez des aliments nutritifs et mangez-les en route ou plus tard au travail. Vous pouvez aussi séparer votre déjeuner en deux pour le terminer après l’entraînement ou encore prendre une collation riche en glucides (barre tendre, craquelins, lait fouetté) en soirée pour diminuer le temps à jeun avant l’entraînement. Gardez-vous aussi toujours dans votre casier des noix, fruits séchés et frais, barres de céréales nutritives, jus de fruits pur à 100%, biscottes de grains entiers, compotes de fruits en coupe et partez le matin en ayant à la main du lait, fromage ou yogourt. On peut ainsi préparer rapidement un petit-déjeuner mobile équilibré. LE 21 OCTOBRE, VENEZ DÉJEUNER AVEC NOUS!

Afin de vous encouragez à bien commencer la journée, nous vous invitons le 21 octobre prochain entre 7 h 30 et 9 h au Centre des sports pour un déjeuner-express. Vous pourrez discuter avec nous et aussi repartir avec des astuces et des recettes. Nous vous attendons en grand nombre! Cet article vous est présenté par l’équipe de la Promotion de la santé

DIX PETITS-DÉJEUNERS RAPIDO • Bol de céréales avec lait et banane en rondelles. • Sandwich au fromage et jus de fruits pur à 100 %. • Rôties au beurre d’arachide et verre de lait. • Yogourt mélangé avec céréales et fruits coupés. • Sandwich aux œufs brouillés et verre de lait. • Lait frappé aux fruits accompagné d’un petit muffin maison. • Bagel grillé avec Cheddar et jus de fruits pur à 100 %. • Poire accompagnée d’un yogourt et de quelques noix. • Gaufres de blé entier garnies de fromage cottage et fruits coupés. • Gruau fait avec du lait, garni de fruits séchés et jus de fruits pur à 100 %.


PRENEZ POSITION

La violence familiale : l’importance d’agir Du 12 au 18 octobre se tiendra la campagne de sensibilisation et de prévention de la violence en milieu familial dans les Forces canadiennes. Cette campagne vise à communiquer l’importance de cette problématique, à promouvoir l’accessibilité aux ressources disponibles et la responsabilité de chacun dans la prévention de la violence en milieu familial. La violence en milieu familial est un abus de pouvoir au sein d’une relation familiale, de confiance ou de dépendance. Elle comprend différentes formes de comportements. Au Canada, la violence en milieu familial est considérée comme une infraction criminelle, passible d’amendes et d’emprisonnement.

LES DIFFÉRENTES FORMES DE VIOLENCE La violence psychologique : bouder, décider pour l’autre, humilier, dévaloriser, culpabiliser, manipuler, isoler de l’entourage.

La violence verbale : crier, insulter, critiquer, menacer et chicaner la victime.

La violence physique : bousculer, frapper, gifler, secouer, lancer ou briser des objets, serrer, retenir et bloquer le passage, maltraiter un animal.

Les conséquences de la violence familiale La violence familiale a des répercussions tant chez la victime, l’enfant(qui peut être la victime directe ou un témoin) que chez l’agresseur.

Chez la victime Conséquences physiques : blessures, cicatrices, perte d’appétit, troubles du sommeil, et divers problèmes de santé. Conséquences psychologiques : peur, tristesse, honte, culpabilité, perte d’estime et de confiance en soi, stress, anxiété, dépendance, isolement, rupture de relations significatives, dépression et suicide. Vingt-cinq pour cent des femmes qui tentent de se suicider sont des victimes de violence.

Chez l’enfant Conséquences physiques : traumatismes neurologiques, problèmes de poids, troubles du sommeil, migraines, problèmes respiratoires et de peau et mauvaise santé générale. Conséquences comportementales : retards de développement, inadaptation à l’école, timidité, problèmes de socialisation ou de confiance, agressivité, délinquance, consommation de drogues, dépression et suicide. Conséquences psychologiques : faible estime d e s oi, p roblèmes d ’identité, Lire la suite en p. 22

La violence sexuelle : harceler, sexualité forcée sans consentement, viol conjugal, se venger en refusant tout contact physique ou affectif, critiquer les performances sexuelles. La violence économique : empêcher de travailler, priver d’argent, obliger à rendre des comptes, cacher et contrôler les revenus et dépenses. La négligence : priver l’enfant des besoins essentiels et des soins de santé, le laisser seul longtemps, environnement non-sécuritaire, absences de marques d’affection et de disponibilité. DES CHIFFRES QUI FONT MAL

recherches indiquent que dans les deux tiers des mariages, la violence va survenir au moins une fois et que 84% des victimes sont des femmes. En 2005, au Québec, 24 femmes sont mortes à la suite d’un acte de violence conjugale.

La violence en milieu familial demeure une réalité préoccupante. Selon des données des Services correctionnels du Canada, une personne sur quatre au Québec est victime de violence au cours de sa vie. Les

Mythes et réalités sur la violence familiale Plusieurs fausses croyances et préjugés circulent à propos de la violence familiale, venant biaiser notre compréhension du problème. En voici des exemples : Une personne violente souffre fréquemment d’une maladie mentale FAUX La violence est un crime, non une maladie. Il s’agit d’un comportement appris et il peut se désapprendre. La personne violente est psychologiquement normale. L’alcool est habituellement la cause de la violence familiale FAUX La consommation d’alcool peut amplifier les gestes de violence mais n’est pas la cause principale. Elle est souvent utilisée comme une excuse de l’agresseur afin de se déresponsabiliser du geste. Les victimes provoquent à l’occasion les comportements violents des agresseurs

FAUX Aucun comportement ou attitude ne peut justifier ou excuser la violence. La violence est un choix en soi. La violence est une perte de contrôle FAUX La violence n’est pas une perte de contrôle, c’est une prise de contrôle qui peut se manifester de diverses façons. Différentes ressources existent pour aider les personnes violentes à cesser leurs comportements violents et à vivre des relations harmonieuses et égalitaires avec leur entourage. Les victimes de violence aiment se faire battre FAUX Personne n’aime subir la violence et plusieurs raisons peuvent expliquer qu’une victime ne quitte pas son agresseur (peur des représailles, insécurité financière, perte de confiance en soi, maintien de l’unité familiale, détresse psychologique…).

RABAIS MILITAIRE

REPENSEZ vos attentes REPENSEZ SATURN

L’ASTRA XE 2008 Saturn PROPRIÉTAIRE pour aussi peu que

$*

64

/semaine

TOUT INCLUS

Basé sur un financement de 72 mois O% d’intérêt

OBTENEZ $500 D’ESSENCE

• 6 coussins gonflables • Freins ABS • Système OnStar® avec téléphonie main libre • Roues 16 pouces • Rétroviseurs extérieurs chauffants • Essuie-glaces sensibles à la pluie • Moteur 4 cylindres • Transmission manuelle 5 vitesses • Groupe électrique complet • Volant ajustable

À L’ACHAT D’UN MODÈLE 2008. DÉTAILS SUR PLACE.

• Régulateur de vitesse • Radio CD • Télédévérouillage • Garantie 5 ans 160 000km, sur le groupe propulseur et beaucoup plus • NOUVEAU Épargnez 0.20$/litre pour 2500 litres.

*Rabais GM inclus. Taxes incluses. Transport inclus. Préparation incluses. Offre valide jusqu'au 30 septembre 2008

V O S

C O N C E S S I O N N A I R E S

S A T U R N

D E

L A

R É G I O N

D E

Q U É B E C

SATURN DE STE-FOY

SATURN SAAB DE QUÉBEC

Courriel: saturn@saturnstefoy.ca

Courriel: saturn@saturnquebec.ca

3330, avenue Watt, Ste-Foy (Québec) 653-1312 (Près du Club Price) www.saturnstefoy.ca

765, rue du Marais Québec (Québec) 681-5777 www.saturnquebec.ca

8 octobre 2008 / Adsum / Page 21

SOYEZ

Prix de la meilleure petite voiture 2008 de l'AJAC

500$ à l’achat


Les conséquences... (suite de la p. 21)

anxiété, stress, problèmes d’attention et de concentration, peur, tristesse, confusion et culpabilité.

- Elle n’est pas seule. Elle peut obtenir de l’aide pour elle et ses enfants.

Aidez-la à élaborer un plan de sécurité

-Un plan pour sa sécurité et celle de ses enfants. Conséquences multiples : dépression, - Cernez une vaste gamme de possibiperte d’estime de soi, problèmes légaux et lités. Il ne faut pas considérer que demeuadministratifs, problèmes familiaux, prob- rer avec son conjoint ou le quitter en perlèmes au travail, possibilités de représailles manence sont les seuls choix. de la victime et continuité de la violence.

Chez l’agresseur

VOTRE SERVICE DE RELOGEMENT VOUS INFORME

Victoire! Deux ans pour acheter Par le padré Harold Ristau

Encouragez-la à prendre ses propres décisions.

LES RESSOURCES D’AIDE Garnison Valcartier

Par Paule Béland Superviseure régionale, Service de Relogement Royal Lepage

Saviez-vous que si vous avez été muté par le biais du Programme de réinstallation intégré (PRI) et que vous êtes actuellement locataire, vous êtes peut-être admissible au remboursement des frais reliés à un éventuel achat de résidence?

À VENDRE ST-AUGUSTIN Lundi au vendredi de 9h à 21h

10354, de l’Ormière • Loretteville

13 450$

• Moteur V6 • Intérieur cuir • Toit ouvrant • Tout équipé

248$ / 72 mois 2005 DODGE CARAVAN

7 995$

• Tout équipé • Sièges capitaines • Vitres teintées

169$ / 60 mois 2002 DODGE DAKOTA SPORT

9 995$

• King Cab •4X4 • Tout équipé • Mags

212$ / 60 mois 2005 FORD MUSTANG

13 850$

• Moteur V6 - 4,0 litres • Décapotable - Tout équipé • Mags chromés • Tuyau échappement double

LES BOCAGES, derrière le golf de Cap-Rouge, jumelé canadien, situé dans ilôt, extérieur brique, adossé au cap, 3 chambres, planchers et armoires chêne, imposant foyer au salon, patio renové 11x14 avec auvent neuf (2008) et, côté jardin, terrasse 12x16 avec gazebo, porte moustiquaire et rocaille, stationnement double largeur, terrain 8800 pi.² paysager, clôturé, boisé arbres matures, très intime, sans voisin arrière, le charme et le calme de la campagne... en ville. À pied des services, réseau RTC. Nombreuses rénos.

418 872-1568 www.duproprio.com/8721568

287$ / 60 mois

204$ / 60 mois 15 995$

Page 22 / Adsum / 8 octobre 2008

296$ / 72 mois 2005 FORD F-150 KING RANCH

21 995$

• 4 X 4 - Cuir • État neuf - Tout équipé • Toit ouvrant • 45 152 km.

395$ / mois For english info please contact Cynthia at 418-932-7043 * Mensualité au taux de 8.99%, aucun comptant, 1er versement dans 30 jours, taxes en sus, sur approbation du crédit. FINANCEMENT 2E CHANCE AU CRÉDIT.

URGENT!

URGENT!

• King Cab •4X4 • Automatique • Tout équipé

URGENT!

URGENT!

URGENT!

URGENT!

URGENT!

URGENT!

URGENT!

VOUS VOULEZ VENDRE RAPIDEMENT AU MEILLEUR PRIX ET SANS TRACAS ?… • Plus de 20 années d’expérience pour mieux vous servir • Garanties de services exclusifs • Services de relocalisation • Pour une rencontre sans aucune obligation de votre part

URGENT!

2005 NISSAN FRONTIÈRE

URGENT!

• 5 vitesses • Mags • Climatiseur • Tout équipé

URGENT!

URGENT!

9 850$

URGENT!

La Capitale Québec-Champlain Courtier immobilier agréé

Marie-Joane Perron Agent immobilier agréé

Bur. : 624-4444

URGENT!

2004 MAZDA 3

URGENT!

2006 FORD FUSION SEL

DEPUIS 10 ANS

URGENT!

842-0000

SPeÉCIALISTE 2 CHANCE AU CRÉDIT www.belleauAUTO.com

Les remboursements admissibles sont les suivants : - Frais d’inspection de propriété (ne doit pas dépasser les taux applicables négociés au préalable); - Frais de notaire (ne doit pas dépasser les taux applicables négociés au préalable; - Assurance-prêt hypothécaire (SCHL) : pour connaître le montant dont vous disposez pour le remboursement de la SCHL, contactez votre conseiller(ère) en relogement aux SRRL; - Taxe de mutation. À faire attention : Lorsque vous avez fait la location de votre résidence au moment de votre mutation, si vous avez préalablement utilisé les services d’une agence de recherche de logement ou bien reçu un remboursement pour un loyer payé d’avance, veuillez prendre note que vous devrez rembourser ces frais en totalité pour avoir droit aux remboursements des coûts reliés à l’achat d’une résidence. Pour de plus amples reseignements sur votre admissibilité et vos droits d’achat de résidence à l’intérieur des délais impartis, nous vous invitons fortement à contacter votre conseiller(ère) en relogement.

Cell. : 254-1035

Au plaisir de travailler pour vous ! URGENT!

URGENT!

URGENT!

URGENT!

URGENT!

URGENT!

Ces articles vous sont présentés par l’équipe de la Promotion de la santé en collaboration avec l’équipe d’aide aux victimes de crise familiale.

Voici quelles en sont les conditions : - L’achat de la résidence est au plus deux ans après la date de changement d’effectif; ou - L’achat de la résidence est au plus deux ans après la date d’expédition des AM & EP au nouveau lieu de service lors de votre dernière mutation. Selon la dernière de ces dates.

URGENT!

Centre de crise : 418 688-4240 Violence info : 418 667-8770 S.O.S violence conjugale : 1 800 363-9010 Adressez-lui des messages clairs Viol secours : 418 522-2120 - La violence n’est jamais acceptable GAPI : 418 529-3446 ni justifiable. Centre de protection à l’enfance et à la jeunesse : - Sa sécurité et celle de ses enfants doivent 418 661-3700 Tous les CLSC locaux toujours primer.

URGENT!

URGENT!

À l’extérieur de la garnison

URGENT!

Ce que vous pouvez faire pour aider une femme victime de violence

Services de santé mentale : 418 844-5000, poste 5802 Centre de la famille Valcartier (CFV) : 418 844-5000, poste 6060 Aumôniers : 418 844-5000, poste 5473/5777 Programme d’aide aux employés (PAE) : 418 844-5000, poste 6729 Police militaire : 418 844-5000, poste 7911 Centre de résolution de conflits (CRC) : 418 844-5000, poste 5416 Programme d’aide aux membres (PAM) : 1 800 268-7708

PAROLE D’AUMÔNIER

URGENT!

«La persévérance produit la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance.» Romains 5, 4. Tout l e m onde indistinctement aime la victoire. Quand elle est gagnée, tous les parents, les membres de la famille, les amis, les supporters et les fanatiques se réjouissent pour longtemps. Mais personne n’aime les épreuves. Quand elles traversent une épreuve, certaines personnes deviennent tellement amères qu’elles ne peuvent même plus supporter leurs enfants, leur mari ou leur femme. Elles s’impatientent et poussent des soupirs désespérés. D’autres perdent même la foi... Pourtant, la victoire est le fruit de la persévérance qui elle-même est produite par l’affliction. Mon ami(e), dans les moments d’épreuve, loin de te laisser emporter par le découragement, il faut crier victoire! Les épreuves sont nécessaires pour nous aider à persévérer dans la foi en Jésus et tous qu’il a fait pour nous sur la croix, et pour produire en nous l’espérance du salut, l’espérance de la gloire. Que l’Éternel te bénisse et te garde jusqu’à ce que tu remportes le prix de ta vocation céleste! Garde dans les tempêtes ton bateau sous les vents, À travers flots et crêtes et récifs menaçants. Conduis-le dans le calme vers le céleste port Où verdissent les palmes des vainqueurs de la mort (Hymne luthérienne)

AVOCAT MÉDIATEUR FAMILIAL ACCRÉDITÉ Me GILLES GOULET, CD

(418) 999-3343 ggdroit@videotron.ca

• Droit de la famille (Divorce, séparation, garde d’enfant, pension alimentaire, etc.)

• Médiation familiale

• Vices cachés, CSST, SAAQ, Régie du logement, etc. • Service bilingue

(6 premières séances gratuites pour conjoints avec enfants) • Honoraires abordables

• Droit civil général

• Excellente connaissance des FC

Visitez mon site internet : www.ggdroit.ca 5280, 1re Avenue Québec (près de l’autoroute de la Capitale)


PROMOTION de la SANTÉ

CHRONIQUE LECTURE

LA BIBLE DES CONSERVES

Nos ateliers

La bible des conserves part à la découverte de centaine d’aliments pouvant être préparés et mis en conserve. Au-delà de 200 recettes de marinades, de confitures, compotes et chutneys sont élaborées au fil des pages. De plus, les bonnes techniques de conservation sont expliquées de manières simples et détaillées.

Vivez-vous du stress? Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… Aujourd’hui, la quête d’une certaine vision de la réussite et de la performance nous fait souvent brûler la chandelle par les deux bouts. Une bonne gestion du stress est vitale pour augmenter notre niveau d’énergie, améliorer la qualité de nos relations et de notre vie. C’est ce que vous propose le département de la Promotion de la santé en permettant une prise de conscience de vos habitudes de vie et en vous offrant des outils afin de maîtriser le stress dans votre vie. La Promotion de la santé offre une rencontre de quatre heures sur la gestion de stress : Quand : les jeudis 23 octobre et 20 novembre Heure : de 8 h 30 à 12 h Notez que vous devez vous inscrire à l’avance pour ces ateliers.

TITRE La bible des conserves TEXTE Louise Rivard ÉDITEUR Modus Vivendi

INFORMATIONS TECHNIQUES 256 pages 16 x 21 cm, couverture souple ISBN 978-2-89523-541-5 19,95$

CITROUILLE – UN ALIMENT EXCEPTIONNEL

Gagnez ces livres

POUR LES 12 MOIS DE L’ANNÉE

Vous pourriez gagner ces livres en soumettant tout simplement votre nom et numéro de téléphone par courriel à +adsum@forces.gc.ca ou par télécopieur au 844-6934 au plus tard le jeudi 16 octobre.

L’Halloween approche à grand pas et le temps des citrouilles aussi. Grâce à cet ouvrage, tirez profit des bienfaits de la citrouille pour votre santé, et ce, à l’année longue. Des idées de tarte, salade, ragoût et gâteau sont exposées à travers des r ecettes v ariées e t s anté. Découvrez pourquoi la citrouille figure parmi la liste des superaliments de plusieurs nutritionnistes.

TITRE Citrouille – Un aliment exceptionnel pour les 12 mois de l’année TEXTE Deedee Stovel ÉDITEUR AdA

INFORMATIONS TECHNIQUES 219 pages, 20,5 x 21,5 cm, couverture souple ISBN 978-2-89565-406-9 14,95$

La gagnante de notre dernier tirage Mme Nancy Mallette est l’heureuse gagnante du livre présenté dans notre chronique du 24 septembre 2008 : «Recettes pour bébé et enfants».

Félicitations!

INFORMATIONS TECHNIQUES 256 pages 16 x 21 cm, couverture souple ISBN 978-2-89523-541-5 19,95$

Pour information ou inscription, communiquer avec Sylvie Heintz au 418 844-5000, poste 4677, ou par courriel à l’adresse PromoSante.Valc@forces.gc.ca.

Atelier «La colère : pour ou contre soi!» Restez calme, restez cool! Garder son calme toute la journée, oui c’est possible! Découvrez ou inventez d’autres manières de réagir aux frustrations quotidiennes, que ce soit sur la route, avec votre famille, vos collègues de travail ou même avec les objets qui ne veulent pas fonctionner. Cet atelier se veut pratique et concret. Il vous permettra de mieux comprendre votre colère et ainsi d’avoir des trucs pour mieux la gérer afin d’éviter de vous mettre dans tous vos états. Vous n e v ous e n porterez que mieux! La Promotion de la santé o ffre u n atelier de quatre heures sur la gestion des moments de colère : Quand : les jeudi 16 et 30 octobre, 13 et 27 novembre Heure : de 8 h 30 à 12 h Notez que vous devez vous inscrire à l’avance pour ces ateliers.

BEAU TEMPS POUR

ANNONCER Réservez cet espace sans tarder Ginette Demers

418 871-1274

8 octobre 2008 / Adsum / Page 23

Veuillez confirmer votre présence auprès de Sylvie Heintz au 418 844-5000, poste 4677, ou par courriel à l’adresse PromoSante.Valc@forces.gc.ca.


SPORTS

Activités du midi au Centre des sports AUTOMNE 2008

Par Sébastien Despars Moniteur en conditionnement physique et aux sports militaires, Centre des sports

Activité

Durée

Quand

• Natation (longueurs seulement)

1er sept. au 19 déc.

Lundi au vendredi de 11 h 50 à 13 h

• Autodéfense

10 sept. au 17 déc.

Mercredi de 11 h 45 à 12 h 45

• Roue libre (spinning)

8 sept. au 18 déc.

Lundi, mardi et jeudi de 11 h 45 à 12 h 45

• Aérobie, taebo et step

9 sept. au 16 déc.

Mercredi de 12 h à 13 h

• Escalade – pratique libre

8 sept. au 19 déc.

Lundi et mercredi de 11 h 30 à 13 h

(militaires seulement)

• Escalade – accréditation

12 sept. au 19 déc.

Vendredi de 11 h 30 à 13 h

(militaires seulement) Ces activités sont strictement réservées aux militaires et aux employés du MDN

ANCIENS MILITAIRES EN AFFAIRES! Vous connaissez quelqu’un qui a démarré son entreprise après être sorti des Forces?

APPELEZ LE JOURNAL ADSUM 418 844-5000, poste 6656

PRÉSENTS À LA CLINIQUE MÉDICALE VALCARTIER

Un premier championnat national de soccer féminin au sein des Forces canadiennes Après une longue attente, l’année 2008 nous aura enfin apporté un championnat de soccer féminin au sein des Forces canadiennes. Malgré l’engouement de la gente féminine militaire pour ce sport, peu de joueuses ont pu soumettre leur candidature en raison des nombreuses tâches opérationnelles pré-déploiement. Tout d’abord, un camp de sélection pour déterminer les meilleures joueuses de l’équipe du Québec a été tenu à Ottawa, du 22 au 26 août. Pour l’occasion, la seule joueuse de Valcartier a été le soldat Fernandini du 1er Bataillon du Royal 22e Régiment. Fière représentante de notre garnison, cette dernière a su tirer son épingle du jeu avec brio pendant le camp pour obtenir une place officielle au sein de l’équipe de la région du Québec! En plus du sdt Fernandini, le lieutenant(N) MacDonald de l’École navale a également eu la chance d’être invitée au championnat national en raison notamment de son expérience avec l’équipe CISM. Ainsi, nos

Françoise Sabourin Directrice adjointe

Analyse des pieds en statique et de la marche en dynamique !

Prenez rendez-vous c’est gratuit! 1267 Jules-Verne derrière le Canadian Tire Duplessis

418 780-3297

Page 24 / Adsum / 8 octobre 2008

www.gochaussures.ca www.gochaussures.ca

Le soldat Fernandini a été nommée dans l’équipe d’étoiles des Forces canadiennes.

deux représentantes de Valcartier se sont rendues à Borden, du 20 au 26 septembre, dans le but de revenir avec la première bannière nationale de soccer féminin des Forces canadiennes. Ayant bien joué pendant le tournoi à ronde, l’équipe de la région du Québec s’est malheureusement inclinée à l a d emi-finale c ontre l a r égion d e l’Atlantique, équipe championne également du National. Malgré une défaite un peu amère, nos représentantes de Valcartier ont apporté un appui incontesté à l’équipe. La preuve est que le sdt Fernandini a été nommée dans l’équipe d’étoiles des Forces canadiennes. Nous espérons donc que cette première année saura attirer davantage de joueuses dès l’an prochain afin qu’un jour peut-être, un championnat régional ait également lieu!

UN ÉVÉNEMENT SPÉCIAL? Besoin des services de notre journaliste? Demandez Simon Baillargeon au

418 844-5000, poste 6656


FICHE TECHNIQUE

CHRONIQUE AUTOMOBILE

La nouvelle Audi A5 2008 : quelle ligne réussie! Je n’ai pas toujours été un fervent de la marque allemande Audi du groupe Volkswagen, mais je dois admettre que la A5 a plus qu’attiré mon attention. La gamme Audi a été complètement renouvelée pour l’année modèle 2008. Pour plaire aux conducteurs de coupé, il faut sans aucun doute une ligne réussie qui accroche l’œil; la toute nouvelle Audi A5 2008 répond parfaitement à ce critère. La silhouette sportive, les lignes précises jouant avec les surfaces dynamiques, la ligne de l’avant et de l’arrière fournissent un coupé qui séduit. «L’Audi A5 est la plus belle voiture que j’aie jamais dessinée», affirme Walter de’Silva, responsable du design pour le groupe Volkswagen. Il n’y a pas de doute que le constructeur germanique Audi possède une longueur d’avance sur le design de carrosserie par rapport à la concurrence. À bord, on se rend vite compte que l’habitacle est conçu pour le plaisir de son conducteur. Les matériaux et les commandes sont de très haute qualité tout comme la sellerie de cuir. Le tableau de bord n’est pas à l’image de la carrosserie, mais est tout de même présenté de façon élégante. L’ordinateur de bord MMI est tout de même un peu complexe à manipuler; on s’y habitue avec le temps. Ceux qui recherchent la puissance d’un V8 devront se tourner vers la S5. Cette

dernière est munie d’un moteur huit cylindres en V de 4,2 litres qui produit 354 chevaux à 6800 tours/minute et génère 325 livres-pieds de couple à 3500 tours/minute. Si vous recherchez un bon compromis, le moteur V6 FSI de 3,2 litres à commande variable des soupapes Audi valvelift system offre de bonnes performances et une consommation raisonnable de carburant. Le conducteur d’une Audi A5 3.2 FSI dispose de 265 chevaux à 6500 tours/minute et de 243 livres-pieds de couple entre 3250 et 5000 tours/minute, ce qui permet des accélérations de 0-100 km/h en 6,1 secondes. Deux transmissions sont disponibles, une manuelle à six vitesses et une automatique à six rapports. Les coupés sportifs de luxe sur l’échiquier automobile nord-américain sont limités en nombre. Dans ce petit marché, l’Audi A5 se démarque des autres concurrentes, mis à part le coupé BMW de série 3. L’Audi A5 est une voiture que j’ai tout simplement adorée, autant par son apparence extérieure que par le plaisir de la conduire. Si par le passé, la marque Audi n’était pas très fiable, cela semble s’être grandement amélioré; seul l’avenir pourra nous le confirmer. Je tiens à souligner l’excellente collaboration d’Audi Canada pour l’essai routier de l’Audi A5 3.2 FSI 2008.

Bloc-note 13 octobre CERCLE DE FERMIÈRES Le Cercle de fermières de Neufchâtel avise ses membres que l’assemblée mensuelle aura lieu le lundi 13 octobre à 19 h. La rencontre aura lieu au centre C.A. Savard, situé au 2155 boul. Bastien.

14 octobre LIGUE LA LECHE Toutes les futures mamans, les mères allaitantes, leur conjoint et leurs enfants sont invités aux rencontres gratuites de la Ligue La Leche, qui se tiendront à la chapelle St-Alban (150 rue Hodson, sur la Garnison Valcartier) tous les deuxièmes mardis du mois à 9 h 30. Le thème de la prochaine réunion le 14 octobre sera : «La planification en prévision de l’arrivée de bébé». Toutes les questions en lien avec l’allaitement pourront aussi être posées. Infos : Élise 418 847-5059.

18 octobre HEURE DU CONTE La prochaine activité de l’Heure du conte de la bibliothèque municipale de Shannon aura lieu le samedi 18 octobre entre 10 h et 11 h. L’activité sera faite sous le thème de l’Halloween et tous sont invités à se costumer. Les parents doivent accompagner leurs enfants.

22 octobre

16 novembre BAZAR DE NOËL La 15e édition du Bazar de Noël aura lieu le

22 novembre CADEAUX EN FÊTE Le Centre de la famille de Valcartier (CFV) est à la recherche de personnes ayant des talents et voulant vendre leurs créations à notre salon «Cadeaux en fête», qui aura lieu le samedi 22 novembre au CFV. Vous avez de bonnes idées pour des cadeaux de Noël à offrir à la communauté tels que peinture sur bois, colliers, nourriture, peinture, etc.?Veuillez communiquer avec Chantal Thompson au 844-6060 avant le 15 octobre.

29 novembre SACREMENT DU MARIAGE La prochaine session du service de préparation au mariage aura lieu le samedi 29 novembre. Les couples qui souhaitent concrétiser leur projet de mariage doivent communiquer avec le bureau de la chapelle au 418 844-5473 afin de s’inscrire à la session.

il y a culte évangélique francophone à 10 h 45. Il y a un temps de fraternité entre les deux services. Il y a une étude biblique en anglais, à midi, les mardis et en français les mercredis. Infos : padré Harold Ristau, 418 844-5000, poste 6716.

Each Sunday ST-ALBAN CHAPEL Every Sunday at 9 a.m., there is a liturgical worship service (two times in English and two times in French every month). At 10:45 a.m. a French evangelical service follows. A time of coffee fellowship is held between the two. You are invited to an English Bible study at noon, every Tuesday in English and one in French on Wednesdays. Info: padré Harold Ristau, 418 844-5000, extension 6716.

Capacité de remorquage : N/D Capacité du coffre : 455,0 litres Capacité du réservoir : 64,0 litres Consommation : Ville : 11,3 L/100 km ou 25 mi/gal* Route : 8,0 L/100 km ou 35 mi/gal* Émission de CO2 : 4 704 kg/année* *Selon Ressources naturelles Canada

Sécurité : Non évaluée selon les tests de collision par www.iihs.org Autres modèles concurrents : - BMW coupé 335i - Infiniti coupé G37 - Mercedes-Benz coupé CLK350 Pour : - Moteur V6 3,2 L performant - Ligne impeccable - Bonne tenue de route - Excellent freinage - Traction intégrale Quattro - Finition soignée Contre : - Visibilité arrière réduite - Places arrière restreintes - Prix élevé - Système MMI un peu complexe

anciens combattants ainsi que durant le temps des Fêtes. Les pratiques ont lieu à la chapelle St-Alban les samedis de 10 h à midi. Infos : Padré Harold Ristau 418 844-5000 poste 6716. COMPTOIR DES AUBAINES Le Comptoir des Aubaines de SainteCatherine-de-la-Jacques-Cartier (sous-sol de l’église au 2, rue Jolicoeur) sera ouvert les samedis 11, 18 et 25 octobre de 13 h 30 à 16 h. CENTRE DE FORMATION L’AIDANT Le Centre de formation de l’AIDANT propose différentes formations en relations humaines données par le psychothérapeute Gilles Gosselin. Les formations disponibles portent sur la croissance personnelle, comment écouter et comprendre l’autre, les aidants naturels et comment cheminer dans la foi. Infos : laidant@laidant.org

Prochaine parution du Bloc-note : 22 octobre

Divers LES PETITS CHANTEURS DE VALCARTIER La chorale des petits chanteurs de Valcartier est à la recherche de jeune entre 7 et 12 ans pour joindre ses rangs. L’inscription est gratuite. Plusieurs spectacles seront donnés dans des hôpitaux, maisons de retraite, pour les

Soumettez vos suggestions d’activités au plus tard le 4 octobre par la poste (voir notre adresse dans l’encadré en page 6), par télécopieur au 844-6934 ou par courriel à : +adsum@forces.gc.ca.

CLINIQUE AUTOMOBILE Le 5e Bataillon des services du Canada organise une collecte de fonds au profit de la campagne Centraide.

28 janvier

Les samedi et dimanche 18 et 19 octobre de 8 h à 16 h au bâtiment 110.

SACREMENT DE L’EUCHARISTIE L’inscription pour la démarche de préparation à la première des communions se fera le 28 janvier 2009, à 19 h, à la chapelle SainteJeanne d’Arc lors d’une rencontre pour les parents exclusivement. Pour pouvoir vivre ce sacrement, votre enfant doit avoir un minimum de 7 ans. Des frais d’inscription de 10 $ sont demandés.

• Changement d’huile (huile et filtre doivent être fournis par le propriétaire) : 6 $ • Changement de pneus, pose et balancement : 6 $ la roue* • Lavage auto intérieur : 15 $ - extérieur : 8 $ complet : 20 $ Une cantine et un barbecue seront sur place. *À noter que les véhicules munis d’un système de moniteur de pression des pneus ne seront pas acceptés. Premier arrivé, premier servi. Pour un service rapide, prenez un rendez-vous en communiquant avec Mme Sylvie Talbot au poste 5334. Renseignements : poste 5730 ou 5330.

Chaque dimanche CHAPELLE ST-ALBAN Chaque dimanche, à 9 h, il y a culte liturgique (deux fois en anglais et deux fois en français, chaque mois) à la chapelle St-Alban. Ensuite,

8 octobre 2008 / Adsum / Page 25

FÊTE DE LA BIBLIOTHÈQUE DE SHANNON Pour souligner son 13e anniversaire, la bibliothèque municipale de Shannon organise un concours ouvert à tous ses abonnés. Du 22 au 31 octobre, chaque fois que vous utiliserez votre carte pour faire un emprunt, la bibliothèque vous remettra un coupon de participation pour le tirage qui aura lieu le samedi 1er novembre prochain.

dimanche 16 novembre, de 10 h à 15 h, au Centre communautaire de Valcartier situé au 1743 boul. Valcartier. Plusieurs artisans de la région seront sur place pour vous faire découvrir leurs créations. Les fonds recueillis aideront à payer les réparations et l’entretien de l’église anglicane Christ Church et du cimetière. Infos : Mary Johnston 418 844-3527.

Marque: AUDI Modèle: A5 3.2 FSI 2008 (modèle d’essai) Autre(s) modèle(s): S5 4.2 FSI Catégorie: Coupé sport Prix : 61 100 $ (modèle d’essai) Garanties : 4 ans 80 000 km Moteur : V6 de 3,2 litres Puissance ch. (kW) : 265 (198) @ 6500 tr/min Couple lb-pi (N.m) 243 (330) entre @ 3250–5000 tr/min Autre(s) moteur(s) : V8 de 4,2 litres (S5) de 354 chevaux Transmission : Automatique à six rapports Autre(s) transmission(s) : Manuelle à six vitesses Traction : Traction intégrale Quattro Système antipatinage : Oui avec antidérapage Suspension : Avant : indépendante à multi-bras Arrière: indépendante à multi-bras Direction : À crémaillère, à assistance électrique Freins : Avant : disques ventilés (ABS) et (EBD) Arrière : disques (ABS) et (EBD) Coussins gonflables : Frontaux, latéraux et rideaux gonflables Empattement : 275,1 centimètres Poids : 1775 kg


PETITES ANNONCES 8 4 4 - 5 0 0 0 , p o s t e 5 5 9 8 DIVERS LES DÉLICES DE DIANE, buffet froid pour tout événement, réservez tôt. 844-2882. 15/01 MASSAGE pierre chaude et massage suédois en spécial à 45$. Durée 1h30. Yves 407-1014. 11/02 MESS des caporaux-chefs est à la recherche de 2 personnes pour travail au casse-coûte. Contactez Lyne Gagné, 844-0198. 08/10 NOUVEAU, Couturière, Shannon, réparation tout genre, rangs et badges CF. Service rapide, Camstick 438, rue Jacques-Cartier, suite 102, Suzanne 8449111. 08/10 RECHERCHE personne dynamique BÉNÉVOLE pour diriger un programme de conditionnement physique pour aînés, 1 hres/ 3 fois sem. Communiquer avec Guy 844-7051 ou 998-0377. 08/10 RECHERCHEZ-VOUS des revenus supplémentaires et

reproductibles? J’en reçois depuis plus de 10 ans. Je peux vous montrer. Appelez au 842-0029. 10/09 VILLAS le Chamrock recherche préposé aux bénéficiaires ou aux. familial, env. 20 heures/sem. Doit posséder PDSB, premiers soins et RCR à jour. Communiquer avec Guy 844-7051 ou 998-0377. 08/10 MAISON À VENDRE MONTCHATEL, magnifique maison, 4 c.c., dans secteur recherché. Grande cour arrière, boisée avec jardins de fleurs et potager. Piscine chauffée. Salle à manger avec grande fenestration. 2 s.b., dont une avec baignoire sur pieds, cuisine rénovée. Foyer au bois au salon, sous-sol entièrement aménagé. 269 000$. Photos disponible sur www.duproprio.com/84028 74. 418-840-2874/418-9565004. 08/10 NEUFCHATEL, maison de ville, sans voisin arrière, impeccable. 2 c.c., 3 étages.

LA CAPITALE QUÉBEC CHAMPLAIN Courtier immobilier agréé

Acc. fév. 2009, 159 500$, 845-0114. 10/09 VAL-BÉLAIR, gr. Cottage, 3 niveaux finis céramique et bois, 5 c.c., 2 s.b., 1 s. d’eau, garage annexé. Possibilité de bureau avec porte exclusive. Très gr. terrain boisé (arbres matures), 2 gr. cabanons. Près de la base et Henry IV. Disponible maintenant, POUR VENTE RAPIDE, 229 000$. 265-7571, soir 407-3813. 08/10 VAL BÉLAIR. magnifique propriété rénovée, bien entretenue, 3 c.c., 2 s.b., bois, céramique, s. sol aménagé, asp. central, nombreux espaces de rangement, gr. abris d’auto, patio, auvent, piscine hors-terre 27pi, gr. cabanon, terrain aménagé, 100’X200’, près des services. Une visite vous permettra d’apprécier son rapport qualité, commodité, prix. 418-842-4798. 08/10 LOGEMENT À LOUER GR. 5 1/2, à louer, tranquille, près de la base, libre 1 déc., 720$/mois. 8438794, 08/10 SHANNON, gr. 31/2, patio, cabanon, nature. 400$/mois, libre 1er déc. 622-8869. 08/10

Les petites annonces sont payables à l’avance et ne sont pas remboursable

VAL BÉLAIR, 4 1/2, nc. né., près des services, Cabanon, 2 stationnements, libre immédiatement. 843-6962. 22/10 MAISON À LOUER 12’ X 40’, DOMAINE de la rivière aux pins (Lac StJoseph), meublée + acc., Foyer aux bois, 1 c.c., né, nc, de sept à mai, 800$/mois. 418-878-2907. 08/10 TERRAINS À SHANNON, nouveau! Superbe développement + de 50 terrains disponibles. Une visite et vous serez conquis. 22 000 p.c. et +, boisé féérique! Taxes minimes, prix avantageux. 8442956 ou 849-4496. 10/12 BORD de l’eau, rivière Jacques-Cartier, 43 700 pi ca, 116 pi sur la rivière. Inclus : puits artésien, clôture Frost. 140 000$ Alain 418-956-2751. 08/10

LORETTEVILLE Superbe cottage haut de gamme dans un secteur de rêve, arbres adultes, sans voisin arrière, accès à la rivière dans une rue cul de sac: Marie Guyart. Intérieur chaleureux. Possession rapide.

Lise Légaré courtier inc.

418 683-9917

Courtier immobiier agréé

llegare@liselegare.com

PROCHAINE PARUTION : 22 OCTOBRE Réservez votre petite annonce au plus tard le jeudi 16 octobre.

418 844-5000, poste 5598

AUTO À VENDRE FPICK-UP Chevrolet 88, kingcab, 1500, 2 roues motrices, propre.844-2027. 22/10

Agent immobilier affilié

624-4444 SHANNON

Facile et rapide! Vous pouvez maintenant placer votre petite annonce en allant directement sur notre site Web à www.journaladsum.com Apprendre les langues à Val-Bélair

VISITE LIBRE VAL-BÉLAIR

Un prix d'une valeur de 50$ sera tiré au hasard parmi les futurs acheteurs qui viendront me rencontrer. Le nom du gagnant sera affiché sur le site www.acheterouvendrevotremaison.com

Vous serez séduit à la première visite.

• Cours du soir ( 6-10 participants) • Privés ou petits groupes ( 2-5 participants) • Rattrapage ou remise à niveau • Débutant, intermédiare, avancé • Préparation aux examens ou entrevues • Cours à distance ( Skype sur Internet ) • Premier cours gratuit ( prise de contacte, évaluation, cibler les besoins et buts spécifiques) • Cours de rattrapage pour enfants et adolescents pendant les vacances Aimeriez-vous apprendre une nouvelle langue ou perfectionner vos connaissances ?

rgarlik@yahoo.com , kaber50@gmail.com h t t p : / / l a n g u e s V a l B e l a i r. s p a c e s . l i v e . c o m /

VAL-BÉLAIR

VAL-BÉLAIR

VAL-BÉLAIR

Première maison à 1½ étage, 3 chambres au rezde-chaussée et 2 petites chambres à l’étage. Grand terrain sans voisin arrière. Cul-de-sac. Près de la piste cyclable.

Très joli bungalow. 4 chambres à coucher, 2 salles de bains, douche en coin, salle familiale avec bar, foyer au salon. Beaucoup de rangement. Terrain de 8274 pi². Secteur paisible près de tous les services. Possibilité occupation décembre 2008

Grand bungalow 42x28 avec 5 chambres. Combustion lente. Terrain de 11 405 pi.². Garage 8X20, remise, atelier, coin tranquille. Occupation flexible.

RICHARD GAUTHIER

(418) 843-1151

(418) 843-1151

VAL-BÉLAIR Construction 2007. Spacieux cottage de qualité supérieur, aménagé sur 3 niveaux. 5 chambres, 2 salles de bain complètes, foyer au gaz au salon. Garage détaché 20x26. Possibilité d’inclure les électroménagers de la cuisine.

MARIO MORIN 418-843-1151/ 418-955-4418

(418) 843-1151

BENOIT NADEAU

LES SAULES Immeuble de 2 logements de 5½ pièces loués avec baux au 30 juin 2009. TRÈS BONS REVENUS. La toiture refaite en juin 2008. Beaucoup de rénovations ont été effectuées. Près de tout.

AGNES G. RIVARD

CHARLESBOURG EST

LISE LAMONTAGNE

Dans le magnifique secteur Montagne des Roches, joli condo 3½ très bien entretenu d’une superficie intérieure de 630 pi.². Au 4e étage. Il offre une vue imprenable sur les montagnes. Avec son grand balcon, seul de son côté, vous profiterez d’une intimité complète. Ne le manquez pas.

(418) 843-1151

MARTINE POULIN

Bungalow 25x44, 4 chambres, salle de bain et douche indépendante, terrain de 35 075 pi². Aucun voisin arrière, rue sans issue.

(418) 843-1151

Angèle Roy 705 795-9152

STE-CATHERINE Superbe propriété construite en 2007. Clé en main. 4 chambres, 2 salles de bains. Sous-sol entièrement aménagé, entrée asphaltée double. Terrain de 11 000 pi.². À QUI LA CHANCE

JEAN-PIERRE GAMACHE (418) 843-1151

SHANNON SPLENDIDE ! Ce vaste cottage saura plaire aux plus exigeants. Situé dans un secteur paisible et boisé, sur un terrain de plus de 30 000 pi.². Il vous accueille dans d’immenses pièces de vie ornées de matériaux nobles. Une rareté. Il offre 4 chambres à l’étage. Idéal bi-génération. Il possède un foyer au sous-sol. VISITEZ ET TOMBEZ SOUS LE CHARME !.

ROYAL LEPAGE INTER-QUÉBEC C O U RT I E R I M M O B I L I E R AG R É É

www.1000maisonsavendre.com

Century 21 BJ Roth Realty LTD. Brokerage* 355 Bayfield St- Barrie, ON L4M 3C3 Toll Free 1-866 942-2121

NOUVEAU Cottage 3 chambres, sous-sol aménagé, grandes pièces très éclairées, aucun voisin arrière.

JEAN-GUY LAFRANCE (418) 843-1151

418-843-1151/ 418-576-9322

(418) 843-1151

SHANNON

Avec les petites annonces de l’Adsum, l’affaire est classée!

Communiquez sans tarder avec une agente d’immeuble qui a travaillé comme conseillère de relogement pour plusieurs années au bureau de CF-IRP à Borden.

Nous contacter : K. Bersier, R. Scheible : Tél.: (418) 845 9529

Belle centenaire, 4 chambres à l’étage, salon double, belles grandes pièces, beaucoup de rangement. Garage attaché. Superbe terrain bordé d’arbres matures. L’extérieur a gardé son cachet d’origine. Plusieurs rénovations ont été effectuées.

SYLVIE AUDET

RABAIS POUR LES MILITAIRES

Enseignant depuis plus de 20 ans auprès des jeunes et des adultes, nous pouvons vous aider.

STE-CATHERINE

DANIELLE BÉLANGER

Page 26 / Adsum / 8 octobre 2008

Cottage chaleureux, toit cathédrale, 4 chambres + bureau, 2 salles de bain et 1 salle d`eau. sous sol 100% aménagé. Bois franc, thermopompe,portes neuves intérieur, planchers sablés, garage et grand cabanon (double). Une belle cour intime et plus encore. Une visite et vous serez ravis. TRANSFERT.

Fiers d’appuyer nos troupes!

MUTÉ A BORDEN?

Français-Anglais - Espagnol-Allemand

Dimanche 12 octobre • 13h à 16h 272 chemin Gosford

CARTE DE DÉBIT CHÈQUE

ST-GABRIEL, gr. 3 1/2, à palier, sous-sol de maison, ent. lav-sec. 500$/mois, chauffééclairé, 844-3693. 08/10

MARIE JOSÉE BEAULIEU 418

VISA MASTERCARD

JASON LAFOREST (418) 843-1151

SAINT-RAYMOND Grande maison sur pilotis, 3 chambres. Armoires de cuisine en chêne. 2 remises à bois, poêle à combustion lente. Aire ouverte. Terrain de plus de 20 000 pi.². Cabanon. Moins cher qu’un loyer.

DANIELLE BÉLANGER (418) 843-1151


À LOUER

Duberger, les Saules à Québec 2 1/2 500$, 3 1/2 600$, 4 1/2 700$, 5 1/2 785$ par mois. Pas de chien, grand, tapis et céramique, Promotion (Hors saison, logement repeint).

Vous pouvez nous rejoindre au numéro:

1-418-955-1649 ou visiter notre site et nous écrire à

www.lesimmeublescaron.com

800 boul. Wilfrid-Hamel

681-6686

Chèque rabais de 200$

Sur unité neuve en inventaire. Modèles 2008 et antérieurs de + de 8 000$. Sur présentation de votre carte militaire

VAILLANCOURT ROBITAILLE SAVOIE BÉDARD ET ASSOCIÉS ARPENTEURS-GÉOMÈTRES Tél.: (418) 628-5544

Nos promotions peuvent vous faire économiser Informez-vous au 418 844-5000 poste 5598.

PETITES ANNONCES : GRAND SUCCÈS !

ST-ÉMILE Beau bungalow dans secteur recherché offrant 6 chambres, 1 salle de bains, 1 salle d'eau. Armoires thermoplastique. Piscine hors-terre 21 pieds. Système d'alarme, sous-sol aménagé.

ORSAINVILLE Magnifique propriété. Armoires bois merisier, 2 salles de bains, poêle gaz propane au salon, foyer bois salle familiale. Très beau et très grand 5½ à l'étage ou idéal pour bi-génération. Un seul proprio. Près de tous les services. À voir!

VAL-BÉLAIR À deux minutes de l'autoroute Henri IV, jolie maison en rangée, 2 chambres à l'étage, 1 salle de bains, 1 salle d'eau. 2 stationnements alignés, entrée pavée, terrain clôturé. Secteur paisible et tranquille. Façade à l'ouest. Toiture 2008. À voir absolument!

NEUFCHATEL Superbe cottage avec garage. 2 chambres à l'étage et possibilité de 2 autres au sous-sol. Planchers bois franc, grandes pièces, grande salle familiale, walk-in, grand terrain, très bien situé. À visiter!

LAC BEAUPORT Propriété de qualité supérieure, aire ouverte, armoires chêne, îlot central, grandes pièces, très éclairé, beaucoup d'espace, combustion lente, garage chauffé 20x30 détaché, cabanon 12x12, 2 salles de bains. Aucun voisin arrière, sortie extérieure au sous-sol.

ST-GABRIEL-DE-VALCARTIER Très belle propriété avec deux chambres à l'étage et une au rez-de-chaussée. Possibilité d'une 4e au sous-sol. Salle de bains et salle d'eau à l'étage. Sous-sol aménagé avec poêle combustion lente. Très beau terrain intime, petit coin de paradis. À quelques minutes de la base. À ne pas manquer.

VAL-BÉLAIR Impeccable propriété, nouvelle fenestration, toiture aluminium garantie 50 ans, 2 chambres, possibilité de 3e, aire ouverte, grande salle familiale. Terrain intime, beaucoup de cachet. À voir.

E IAL RC E MM CO

SOLUTION SUDOKU

Les petites annonces du journal Adsum

VAL-BÉLAIR Commerce avec résidence familiale. Extrêmement bien situé sur avenue Industrielle tout près boulevard Pie XI Nord. Maison avec 3 chambres à coucher et commerce au sous-sol et annexe. Doit être vendu avec la résidence familiale.

418 844-5000, poste 5598

PARTICIPANTS AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES NEUFCHATEL

www.jeanpierregamache.com

Jean-Pierre

courtier immobilier agréé

Gamache Agent Immobilier Affilié

DONNACONA Construite en 2008, excellente propriété grandes pièces, 3 chambres et possibilité de 4. Très grande salle familiale, bureau. Bien décorée.

843-1151

ESTIMATION GRATUITE de la valeur de votre propriété

PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES

AU

VE

U NO

VAL-BÉLAIR

E

AIN

M DO

Superbe 4 1/2 divise de 5 ans, foyer au gaz au salon, bain thermo-masseur, douche indépendante. Aire ouverte, portefenêtre triple, balcon. 2 stationnements, un rangement intérieur et 1 rangement extérieur. ACHETEZ MAINTENANT, N'ATTENDEZ PAS LA COHUE.

Superbe propriété construite en 2007. Clé en main, 4 chambres, 2 salles de bains. Sous-sol entièrement aménagé. Entrée asphaltée double. Terrain de 11,000 pi.². À QUI LA CHANCE ??????

Superbe domaine pour connaisseur 1 570 368 pi.² (plan d'aménagement forestier). Très belle propriété 4 côtés brique, à découvrir, lac privé, plusieurs petits bâtiments en bois dont un petit chalet, un atelier, un garage et plus. Tout ça à 5 minutes de l'autoroute Henri-IV.

STE-CATHERINE

VAL-BÉLAIR

VAL-BÉLAIR

Grand bungalow de 36 x 28 sans voisin arrière, entrée indépendante au sous-sol. Actuellement 2 logements loués non-chauffé, non éclairé, 1 x 5½ pièces, 765$/mois, situé au rez-de-chaussée et un revenu d'appoint au sous-sol 3½ pièces, 410$/mois. UN APPEL SUFFIT!

2 logements avec un zonage commercial. Offrant 2 x 4½ pièces. Loyer $575 & $550, possibilité d'établir un commerce bien situé dans Val-Bélair.

nt re Lib ateme i d é imm

Vendu en bas de la valeur marchande. Superbe cottage 4 côtés brique, garage double, piscine creusée. Thermopompe incluse. Très beau secteur résidentiel avec accès à la rivière. À QUI LA CHANCE ?

8 octobre 2008 / Adsum / Page 27

Pour vendre ou acheter en toute sécurité Contactez-moi!

AU

VE

U NO

STE-CATHERINE


L’ÉQUIPE DUMAIS La Capitale Sélect*

JE DÉTIENS LA

Courtier immobilier agréé

(418)

627-3333

DU SUCCÈS

(418) 571-0343 (418) 805-3634

www.equipedumais.com

Raphaël Dumais

Agent immobilier agréé

Agent immobilier affilié

Nous offrons 2 garanties gratuites

GARANTIE VERSEMENTS HYPOTHÉCAIRES

900

224

900

ACESSOIRES PLOMBERIE ÉLECTRICITÉ CHAUFFAGE

$

$

$

269

MES INSCRIPTIONS SONT VENDUES EN MOYENNE EN MOINS DE 10 JOURS ! Christian Dumais

197

900

ST-ÉMILE

STE-FOY

BEAUPORT

Duplex jumelé 2005, grand terrain 13 600 pi2, 2 chambres chacun, 2673 et 2675 loués jusqu'en juin 2009.1 seul numéro de lot, doivent être vendus ensemble.

Joli plain-pied avec revenu 4 1/2 au sous-sol. Abri d'auto, 2 chambres au rez-de-chaussée, planchers lattes de bois, foyer, puits de lumière, bien entretenu, près des services, entrée indépendante au sous-sol. Prise de possession flexible. Très beau terrain boisé.

Joli plain-pied avec abri auto, 4 chambres dont 3 au rez-de-chaussée et 1 au sous-sol. Revêtement du toit en 1999. Fenêtres PVC récentes. Terrain très intime avec haie de cèdre mature. Idéal pour jeune famille.

$

$

174

900

209

900

DU

VEN

ST-NICOLAS

BEAUPORT

ST-ÉMILE

Joli plain-pied, très bien entretenue, fenestration récente, très éclairée, possibilité de 2 chambres au sous-sol, 4 chambres au total.

Très belle maison, très bien entretenue, 2 chambres au rez-de-chaussée, lattes de bois, aire ouverte. Sous-sol terminé à 80%, 1 chambre, possibilité d'une 4e. Possibilité bi-génération ou garderie en milieu familial, à 2 pas des transports en commun. Terrain clôturé.

Plain pied très bien entretenu, super propre, 3 chambres au rez-dechaussée et salle de lavage, planchers lattes de bois dans salon et chambres, joli terrain bien entretenu, près de tous les services.

BEAUPRÉ Bordé au fleuve, pour investisseurs, grande propriété de 3 chambres possibilité d'autres au soussol. Intérieur chaleureux. Magnifique terrain avec arbres fruitiers. Idéal pour centre santé, bureau professionnel, etc. Rare sur le marché.

PONT-ROUGE Belle grande propriété, pièces vastes et bien éclairées. 3 chambres à l`étage, sous-sol aménagé offrant plusieurs possibilités, garage double, piscine, grand terrain. À qui la chance? L’espace et la nature s`y côtoient!

DES CHÂTELS Grand plein pied de 3 chambres et possibilité d'une 4e. Foyer salle à manger, planchers en bois (lattes). Belle luminosité, pièces de vie très agréables. Beaucoup de cachet. Près de tous les services. Transfert.

LAC ST-CHARLES

L’ANCIENNE-LORETTE Beau cottage de 4 ans, 3 chambres à l'étage possibilité 4e au sous-sol. Planchers lattes et céramique. Douche céramique, sous-sol complètement aménagé, piscine HT. Cabanon, terrain clôturé, entrée asphaltée, secteur jeune. Prise possession rapide seulement. Excellent rapport qualité prix.

ST-RAYMOND Pour amants de la nature. Beau plain-pied, 3 chambres, aire ouverte, aucun tapis, armoires de bois, sous-sol aménagé à 40%. Grand cabanon, patio 2 niveaux. Aucun voisin arrière, secteur paisible, impeccable! À proximité des services et à moins de 25 minutes de la base.

Beau plein pied 3 chambres possibilité 4 chambres, aucun tapis aire ouverte, salle d'eau aire ouvertes avec chambre sous-sol, un des plus grands terrains de voisinage, grand patio 2 niveaux, piscine hors terre. Cabanon excellent rapport qualité prix.

Service • Professionnalisme • Efficacité CONTACTEZ-MOI SANS TARDER PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES LAURÉAT & MEMBRE du HALL OF FAME

VISITE VIRTUELLE DE CES PROPRIÉTÉS SUR www.martincomeau.com

MARTIN COMEAU AGENT IMMOBILIER AFFILIÉ

de la valeur GRATUIT Évaluation marchande de votre propriété

847-1000

Courtier immobilier agréé

1-866-355-7016 418 687-2604 www.beauprecapitale.com LE CONCESSIONNAIRE NO. 1 À QUÉBEC

225, rue Marais, Vanier (Québec) G1M 3C8

VÉHICULES D’OCCASION 2001 GMC SAFARI ,

2003 Dodge DAKOTA ,

2004 Dodge DAKOTA SLT,

2005 Honda ACCORD,

2005 Dodge RAM 1500 SLT,

2005 Dodge SX 2.0,

Campeur, gris, 6 cylindres auto., 74 960 km

Club, vert, 6 cylindres auto., 51 050 km

graphite, 8 cylindres auto., 56 275 km

gris, 4 cylindres auto., 67 800 km

argent, 8 cylindres auto., 38 300 km

8 995$

13 995$

15 995$

15 995$

21 995$

rouge, 4 cylindres, 5 vitesses man., 51 330 km

2008 Jeep GRANDCHEROKEE LTD,

2008 Dodge AVENGER SXT,

2008 Chrysler PT CRUISER,

argent, 6 cylindres auto., 17 300 km

blanc, 4 cylindres auto., 22 200 km

19 995$

15 995$

7 995$

Page 28 / Adsum / 8 octobre 2008

Diesel

2005 Dodge MAGNUM SXT,

2005 Nissan X-TRAIL,

2006 Dodge DAKOTA R/T,

blanc vanille, 6 cylindres auto., 62 665 km

bleu, 4 cylindres, 5 vitesses man., 4x4, 59 500 km

jaune, 8 cylindres auto., 4x4, 34 313 km

15 995$

17 995$

22 995$

argent, 6 cylindres, auto., 4x4, 50 000 km

38 900$

200$ d’essence sur présentation de cette annonce.


VOL_37_NO_09_ADSUM_2008-10-08