Issuu on Google+

1-4.qxp

6/19/06

3:35 PM

Page 1

Depuis plus de 20 ans

FORTIN DELAGE INC. COURTIER Courtier immobilier agréé

au service des militaires

Franchisé indépendant et autonome

MARTIN COMEAU

Agent immobilier affilié

Mario Boilard

URGENT BESOIN DE MAISONS À VENDRE

N O TA I R E

653-5353

VALCARTIER

842-4448

Adsum, Garnison Valcartier, CP 1000, succ. Forces, Courcelette (QC) G0A 4Z0. No convention : 40012192

PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES

LE MERCREDI 21 JUIN 2006

Notaire autorisé par le P.R.F.C.

Malgré la pluie,

Le Régiment de la Chaudière reçu par la Reine

un déluge de plaisir!

Lire l’article en p. 8 Exercice CODE ORANGE

Photo : cpl B. Turcotte, Imagerie Grn Va

Le personnel médical teste sa capacité à réagir en cas de désastre

Bien sûr, tous auraient préféré voir briller le soleil pour la Fête de la famille qui s’est tenue le samedi 10 juin, mais qu’à cela ne tienne, les organisateurs ont déplacé la fête à l’intérieur du bâtiment 313. C’est donc le rire des enfants qui a fait résonner la caserne Fort Saint-Jean au lieu des bottes de soldats. Article en p.17 Photo : cpl J. Barrette, Imagerie Grn Va

L’exercice CODE ORANGE tenu le 2 juin a donné lieu à des scènes réalistes et impressionnantes.

L’USC TRAVAILLE POUR VOUS

PROCHAINE ÉDITION du journal

SOYEZ DES FESTIVITÉS!

La communauté militaire constitue la priorité de l’Unité de soutien au commandement du 5 GSS. Voyez notre section spéciale consacrée aux réalisations et aux projets de l’USC

Surveillez le supplément spécial «Programmes et services de bien-être et développement.»

Suggestions d’activités pour les fêtes de la Saint-Jean Baptiste et du Canada

p. 11 à 13

MERCREDI 12 JUILLET

p. 19

Lire l’article en p. 5

RIX UP EA UV O N

MAGGIE PICARD

FORTIN DELAGE INC. COURTIER Courtier immobilier agréé

653-5353

N1 TIO UC TR S N CO

R PE SU

AN

AC UL SA CÈ C A

E SIT

ITE •S

INSCRIPTIONS AU HOCKEY MINEUR

p. 9 ITE •S

LIBRE RAPIDEMENT

TRANSFERT

NOUVEAU

LAC SERGENT + 2 TERRAINS

VUE SUR LE FLEUVE

FOSSAMBAULT Superbe résidence de 2 chambres, avec possibilité de 3, bois franc & céramique, armoires chêne, sous-sol aménagé, terrain paysager avec goût. Proximité et accès au lac St-Joseph, piste cyclable, golf, etc. Pour des vacances à l'année...Soyez au rendezvous! 164 900$

STE-CATHERINE Transfert! Impeccable moderne, aires ouvertes, bois franc & céramique, porte française salle à manger, 3 chambres au même niveau, sous-sol bien aménagé, sortie indépendante, poêle combustion, 2 salles de bain, terrain paysager, piscine. Faut visiter...secteur paisible! 169 000$

STE-CATHERINE BI-GÉNÉRATION Superbe bi-familale, de construction supérieure (1 an), novo climat, aménagé au goût du jour, bois franc et céramique + foyers. Belles grandes pièces lumineuses. Le 3 + sous-sol sont prêts à recevoir une 2e génération. Secteur paisible, 25 minutes de Québec. Faut voir absolument !

LAC SERGENT Résidence 4 saisons en bordure de la rivière (charge du Lac Sergent). Accès à la rivière+lac. Terrain intime, située à proximité centre Duchesnay, golf, etc. Font partie de cette transaction 2 terrains face à la résidence d'une superficie de 1 858 m2.

CAP SANTÉ Exceptionnelle, vue imprenable sur le fleuve, cette chaleureuse résidence d'antan est entièrement rénovée. Fenestration abondante, aires ouvertes, terrain superbe, une visite s'impose !

Participante au Service de relogement des Forces canadiennes

AUTRE GRAND CHOIX DANS LE GUIDE RE/MAX ÉDITION MAI 2006 ou www.maggiepicard.com

NÉGOCIABLE SAINTE-FOY Secteur St-Benoît. Impeccable jumelé, rajeuni et rénové au fil des ans comprenant 3 chambres à l'étage, salle à manger indépendante, bois franc + parqueterie, sous-sol semi-aménagé. Terrain intime, aucun voisin arrière. Une visite vous convaincra! 149 000$


6/19/06

3:35 PM

Page 2

Photo : cpl B. Turcotte, Imagerie Grn Va

Nouveaux modules de jeu aux parcs Garceau et Beauvais

Les Forces canadiennes étaient très présentes sur le site de la 13e édition du Spectacle aérien international de Québec tenue les 10 et 11 juin. Le public a pu en apprendre davantage sur le domaine militaire et démythifier les FC grâce à une quinzaine de kiosques, avec des représentants de la Marine, de l’Aviation et de l’Armée de terre, installés sur le site, stimulant ainsi le recrutement au sein de l’organisation. Au cours des dernières années, l’événement est devenu le plus grand spectacle aérien au Canada et l’un des cinq plus importants en Amérique. Malheureusement, Dame Nature n’étant pas de la partie, à peine 45 000 personnes ont franchi les tourniquets pour arpenter le tarmac détrempé de l’aéroport Jean-Lesage. C’est deux fois moins qu’en 2003. Ci-dessus, l’artilleur Côté du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada explique les méthodes de visée sur une pièce d’artillerie aux visiteurs du Spectacle aérien s’étant arrêtés à son kiosque pour l’entendre.

Les parcs Garceau et Beauvais, situés dans les secteurs des logements familiaux de la garnison, ont fait peau neuve tout récemment avec le remplacement des vieilles installations par de tout nouveaux modules de jeu. Invité le 10 juin à procéder à leur inauguration officielle, le commandant du 5e Groupe de soutien de secteur (5 GSS), le colonel Gerry Champagne, a été en mesure de constater de visu la qualité de ces installations dernier cri qui contribueront au bien-être de nos familles militaires. Après le parc de Place Vanier, réaménagé l’automne dernier, c’était au tour des parcs Garceau et Beauvais de subir une cure de rajeunissement. Leur inauguration marque ainsi la concrétisation de la phase 2 d’un projet de réfection plus important, évalué à 120 000$, et qui concerne l’ensemble des parcs des secteurs des logements familiaux de la Garnison Valcartier. Les installations qui étaient en place étaient rendues trop vieilles et non sécuritaires. La sélection des modules de jeu par les Loisirs communautaires s’est faite en concertation avec le Comité des résidants et selon les besoins exprimés par la communauté. «Considérant la proximité des différents parcs dans les secteurs, chacun

Photo : sgt D. Bernier, Imagerie Grn Va

Par Yan Bélanger Journal Adsum

L’armée multiplie les activités de rayonnement et de recrutement

Page 2 / Adsum / 21 juin 2006

1-4.qxp

De gauche à droite, Martin Juneau, directeur par intérim des Loisirs communautaires, Jessica et son père, le colonel Gerry Champagne, commandant du 5 GSS, Christian Roy, gestionnaire des PSP, et Yvon Martin et Denis Champagne, représentants du Comité des résidants des logements familiaux, tous en compagnie de Philippe, Nicolas, et Jonathan Sneddon à qui l’honneur de couper le ruban est revenu.

tente d’exploiter une thématique différente. Par exemple, le parc de Place Vanier favorise le développement des enfants 0 à 12 ans grâce à des modules de glissades,

ponts de câble, filets, échelles et jeux psychomoteurs. Le parc Garceau, quant à lui, exploite exclusivement la grimpe», illustre Martin Juneau, directeur par intérim des Loisirs communautaires, en rappelant que beaucoup d’efforts ont été déployés pour donner un caractère éducatif à chacun des parcs. Le colonel Gerry Champagne, commandant du 5 GSS, n’avait que de bons mots à l’endroit des personnes qui ont travaillé à la réalisation du projet. «Le bien-être d’un militaire et le bien-être de sa famille sont indissociables, d’où l’importance d’investir dans tous les aspects de notre vie communautaire. Mon intention à titre de représentant de la garnison est d’offrir à ses résidants des services comparables à certaines villes et municipalités ailleurs au pays. Les parcs font partie de ces services. Ils permettent à nos familles de se réunir et de fraterniser et contribuent à l’épanouissement de nos enfants», a commenté le colonel Champagne. Son passage au parc Garceau lui a rappelé d’heureux souvenirs. «Ma fille Jessica, qui m’accompagne aujourd’hui, s’est fait des amis ici lorsqu’elle avait deux ans», a-t-il ajouté avant de poursuivre sa route au parc de «skate», où une autre inauguration l’attendait. La réalisation de la phase 2 a coûté pas moins de 50 000$. Le projet a été financé à part égale par des fonds publics et non publics. Le parc Cannon devrait subir en 2007 le même traitement.


1-4.qxp

6/19/06

3:35 PM

Page 3

Par Yan Bélanger Journal Adsum La Garnison Valcartier testera prochainement la performance de trois technologies de décontamination du TCE dans ses eaux souterraines. Ces essais-pilotes permettront d’identifier la meilleure technologie à retenir pour permettre ultimement de stopper la progression du panache de contamination et d’en réduire la concentration en TCE. Le colonel Gerry Champagne, commandant du 5e Groupe de soutien de secteur, qui en a fait l’annonce jeudi dernier, se dit confiant des résultats qui seront obtenus avec ces tests. «Il est important de bien informer notre communauté des travaux qui ont cours sur la garnison afin d’éviter de susciter de nouvelles inquiétudes. Les activités de forage ne visent pas à identifier de nouvelles sources d’eau potable, a insisté le colonel Champagne. Je réitère que notre eau potable, distribuée via le réseau d’aqueduc de la garnison, est propre à la consommation et répond aux normes les plus strictes en la matière.» Les essais-pilotes des trois technologies auront lieu sur le territoire de la garnison dès le 15 juillet, et ce, au cours des dix prochains mois. Trois sites stratégiques, d’environ 1600 mètres carrés chacun, ont été identifiés pour

procéder aux différents tests. Actuellement, les trois firmes retenues pour les essaispilotes sont à installer de nombreux puits qui permettront de recueillir des données en amont et en aval des barrières créées par l’implantation des technologies. Deux d’entre elles reposent sur la décomposition chimique du TCE par l’introduction de divers composés (carbone, fer zéro valent, hydrogène, oxygène) et l’autre sur la volatilisation du TCE par l’injection d’air dans l’eau souterraine. «Ces trois technologies ont déjà été éprouvées ailleurs au pays et sur de nombreuses bases de l’armée américaine. C’est pourquoi je suis confiant d’obtenir d’aussi bons résultats, a indiqué le colonel Champagne. Nos travaux portent spécifiquement sur la nappe phréatique, car elle pourrait avoir des conséquences, je dis bien potentielles, sur notre faune si rien n’est fait pour la décontaminer.» Actuellement, les concentrations de TCE sur le territoire dans la nappe phréatique varient de 300 à 900 ppb par endroit. En plus de stopper la progression du panache de contamination, la technologie retenue devra ramener le taux de concentration de TCE dans l’eau en-dessous de la norme fixée à 5 ppb. Bernard Michaud, chargé de projet adjoint, explique les raisons qui ont amené les autorités militaires à procéder à des essais-

Photo : cpl J. Barrette, Imagerie Grn Va

La garnison procède à des essais-pilotes de décontamination du TCE

pilotes avec des technologies déjà éprouvées plutôt que de procéder maintenant à la décontamination à grande échelle. «Trois facteurs peuvent venir influencer la performance de chacune des technologies à l’étude : la profondeur de la contamination (on retrouve du TCE dans des profondeurs relativement importantes d’environ 30 à 35 mètres), l’épaisseur de l’aquifère et la vitesse d’écoulement des eaux souterraines.» Rappelons que la contamination prend son origine dans des zones sources situées à RDDC Valcartier et sous les terrains de SNC TEC.

Aucune zone source de contamination en TCE n’a été formellement identifiée à l’intérieur de la garnison. Le panache de la contamination s’étend cependant sur quatre kilomètres avec une largeur totale d’environ 650 mètres, et ce, de part et d’autres des sources, entre les municipalités de Val-Bélair et de Shannon. Jusqu’à ce jour près de 30 millions de dollars ont déjà été investis dans le dossier du TCE à Valcartier. Ce chiffre exclue les 6 millions nécessaires pour mener les essaispilotes.

Plus de 2200 $ amassés lors du Jour des camps au Tim Hortons de Shannon sergents-majors de plusieurs unités relevant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC) et du 5 e Groupe de soutien de secteur (5 GSS) se sont donc relayés toute la journée pour servir le café aux clients de même qu’une bonne cause. Les franchisés du «Tim» de Shannon estiment à 2200 $ le montant qui a été amassé, provenant de dons et des recettes de la vente de cafés. Tous les jeunes qui séjournent dans les camps de la Fondation Tim Hortons pour les enfants sont choisis au sein des localités où sont situés les restaurants. Les propriétaires des Tim Hortons travaillent étroitement avec les groupes jeunesse locaux et les écoles pour choisir les enfants, âgés de 9 à Photo : sgt D. Bernier, Imagerie Grn Va

Le colonel Marquis Hainse, commandant du 5 GBMC, tout comme les commandants et sergents-majors de plusieurs unités de la brigade et du 5 GSS, se sont volontiers glissés dans la peau d’employés du «Tim» l’espace de quelques heures afin d’appuyer une bonne cause.

Membre de

Claude Morin, CD Agent immobilier affilié Conseiller en financement hypothécaire

(418) 802-4683 / 1 877 337-7738

Que ce soit chez vous, ou à mon bureau...

claudemorin@multi-prets.com

Écolee catholiquee Marguerite-Bourgeois (Éducation en français)

Ź Maternelle à la 8e année Ź Service de garde avant et après l'école disponible

(Education in French)

Quel que soit votre besoin hypothécaire

Pré-autorisation au prêt Achat Rénovation

MUTÉ À BORDEN?

POSTED TO BORDEN?

Multi-Prêts Partenaires • Courtier immobilier agréé Franchisé indépendant et autonome de Multi-Prêts Hypothèques 2785, boul. Laurier RC 100, Sainte-Foy (Québec) G1V 2L9

Me rencontrer, c'est rencontrer plus de 15 institutions financières en un seul rendez-vous !

12 ans, qui participeront à un camp d’été de 10 jours ou un camp d’hiver de 7 jours. C’est donc dire que plusieurs jeunes de notre communauté pourront en bénéficier. Présent tôt le matin pour servir le café, le colonel commandant du 5 GBMC, Marquis Hainse, était visiblement fier de la forte réponse de ses troupes au soutien de cette cause. «Un séjour dans un camp de vacances est sans doute l’occasion rêvée pour tout jeune de s’amuser, de dépenser son énergie. Étant moimême père de trois jeunes garçons, je sais de quoi il en retourne. Voilà pourquoi je suis heureux de contribuer à cette activité qui, espérons-le, permettra à de nombreux jeunes de vivre la vie de camp», a-t-il commenté.

Refinancement Transfert Rachat de taux Service gratuit* ! *Hypothèque résidentielle.

Ź Pre-kindergarten to grade 8 Ź Childcare before and after school available

(705) 424-0049 http://www.csdccs.edu.on.ca

sur les menus du jour

BISTR * Salon privé * Espaces disponibles pouvant accueillir de 15 à 125 personnes

pour la période estivale TERRASSE EXTÉRIEURE • 64 PLACES 1250, ave du Golf de Bélair, Québec

21 juin 2006 / Adsum / Page 3

RABAIS de 20%

847-1112

Des officiers et sous-officiers de la garnison se sont glissés, le 7 juin, dans la peau d’employés du Tim Hortons de Shannon à l’occa-

sion du Jour des camps. Cette journée tenue annuellement dans tous les Tim Hortons du pays sert à collecter des fonds qui contribuent à envoyer des milliers d’enfants défavorisés en camp de vacances. Les commandants et

POUR RÉSERVATION

Par Yan Bélanger Journal Adsum


6/19/06

3:36 PM

Page 4



À VOTRE SERVICE Dans sa constante quête d’amélioration du service à la clientèle, le 5e Groupe de soutien de secteur (5 GSS) vous offre, par l’entremise de ses journaux militaires, une liste de services offerts aux gestionnaires, au personnel civil ainsi qu’à la communauté militaire sur les garnisons.

SERVICES POUR LES GESTIONNAIRES Personnel de service

Ce n’est qu’un au revoir! LE MOT DU COLONEL COMMANDANT 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada

(418) 844-5777

Officier des opérations de la garnison (418) 844-5000, poste 5638

Sergent-major de la garnison (418) 844-5000, poste 5460

Section Imagerie (418) 844-5000, poste 5455

Journal Adsum (418) 844-5000, poste 5672

Ligne d’information de la garnison (418) 844-5000, poste 7717 Catalogue des ser vices du 5 GSS http://armyonline.kingston.mil.ca/SQFT/1430004 40002413/CATALOGUE_DES_SERVIC0.DOC

Service de l’Ombudsman des FC 1-888-828-3626

Centre de résolution des conflits (CRC) (819) 844-5000, poste 5416

Centre de transition de carrières militaires (CTCM) (418) 844-7705

Bureau des enquêteurs en harcèlement (418) 844-5000, poste 4455

Clinique médicale (418) 844-5000, poste 5705

Services psychosociaux du Centre de santé (418) 844-5000, poste 5802

Centre de soutien pour trauma et stress opérationnels (CSTSO) (418) 844-5000, poste 7373

Aumônerie (418) 844-5000, poste 5473 (418) 844-5000, poste 5777 Cellulaire : (418) 655-7601

Promotion de la santé (418) 844-5000, poste 4677

SERVICES POUR LES EMPLOYÉS CIVILS Programmes pour les employés civils http://hr.dwan.dnd.ca/hrciv/programs/fr/home_f.asp?id=17

Coordonnatrice locale des programmes de ressources humaines (418) 844-5000, poste 5357

SERVICES POUR LA COMMUNAUTÉ MILITAIRE Centre de la famille Valcartier (CFV) (418) 844-6060

Groupe de soutien aux déploiements 1-877-844-5607

Centre de la petite enfance - Sentinelle des Petits (418) 844-3700

Centre des sports (418) 844-5000, poste 5226

Loisirs communautaires (418) 844-5000, poste 5085

Régime d’assurance-revenu militaire (RARM) (418) 844-0111

Mess Officiers Valcartier (418) 844-5000, poste 6395

Mes Adj/Sgt Valcartier (418) 844-5000, poste 6393

Mess Cplc Valcartier (418) 844-5000, poste 7693

Club Kaeble Valcartier (Sdt/Cpl) (418) 844-5000, poste 6396

Mess Officiers Citadelle

Colonel Marquis Hainse

Permettez-moi de profiter de cette parution du journal Adsum pour vous communiquer ce dernier message en ma qualité de commandant du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada. Vous ne serez pas surpris de noter qu’à la veille de ma fin de mandat à titre de commandant de brigade, j’aimerais dédier ce message à vous qui avez véritablement animé les activités du 5 GBMC et de la Garnison Valcartier au cours des deux dernières années. En effet, sous l’égide des 4 «E», soit l’équipe, l’entraînement, l’esprit combatif et l’équilibre, nous nous sommes regroupés et avons affronté les défis de toutes sortes, entre autres ceux d’un retour de mission, d’une transformation, d’une modernisation et d’un entraînement pertinent aux réalités de l’environnement opérationnel contemporain. L’enthousiasme et l’engagement que vous avez démontrés face à vos tâches, à vos re-sponsabilités, et surtout face à vos collègues militaires et civils, sont tout à fait dignes de la réputation qui vous précède. J’ai eu la chance et le privilège d’être le 21e commandant de cette valeureuse brigade et de mettre à l’épreuve la profondeur de cette enviable réputation. À une époque que j’avais qualifiée, très tôt en début de mandat, être «à l’heure de la reconstitution», sachez que j’ai été témoin de vos efforts et de vos sacrifices, et c’est sans aucune hésitation que j’affirme avoir côtoyé des gens tout à fait remarquables, capables de faire face à l’adversité et aux tribulations du cycle de reconstitution. Me voilà donc à la fin d’un mandat qui a défilé devant moi à la vitesse d’un clin d’œil. Force est d’admettre que ce fut un

séjour riche en expériences et activités aussi diversifiées les unes que les autres. Que ce soit dans le cadre de l’entraînement réa-liste des montées en puissance d’un parcours visant le conditionnement physique, des activités liées à l’élan de la modernisation ou des nouvelles priorités accordées à la scène domestique, j’ai toujours été captivé par votre créativité et votre souplesse d’adaptation. Vous avez accompli énormément pour vos unités, pour la brigade et pour l’institution militaire. Je suis d’avis qu’ensemble nous avons véritablement pris le virage de la transformation dans le sens global de l’expression. Grâce aux chefs, aux soldats, aux employés civils, voire à l’équipe, nous avons répondu, à tout point de vue, aux tâches et priorités qui nous ont été attribuées. Aujourd’hui, je constate que vous

Aujourd’hui, je constate que vous pouvez vous projeter dans tous les coins du pays ou du monde avec l’assurance que vous détenez la formation et l’expertise d’entraînement que dictent les nouvelles priorités et réalités des interventions militaires. pouvez vous projeter dans tous les coins du pays ou du monde avec l’assurance que vous détenez la formation et l’expertise d’entraînement que dictent les nouvelles priorités et réalités des interventions militaires. Je termine en vous exhortant de croire en votre formation, vos compétences mais plus encore, croyez en vous-même et en la qualité de vos frères et sœurs d’armes. Le passé démontre clairement que là où vous avez dû intervenir, vous avez fait la différence. Nul doute que là où vous interviendrez dans le futur, vous saurez de nouveau laisser votre empreinte. Merci à tous pour le soutien des deux dernières années. Je vous en suis redevable. Bonne chance et bon succès pour l’avenir. Au plaisir de servir de nouveau à vos côtés! Allons-y!

Au revoir! Par l’adjudant-chef Camil Samson Sergent-major du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada

Je quitterai officiellement mon poste de sergent-major du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada (5 GBMC) le vendredi 7 juillet 2006. C’est avec fierté et honneur que j’ai acquitté ces fonctions au cours des deux dernières années. Malgré les exigences du poste, j’ai éprouvé un énorme plaisir à travailler à vos côtés. J’ai eu la chance, au cours des nombreuses visites effectuées dans les différentes unités, de partager de bons moments avec les membres de la brigade. J’ai aussi pu constater le professionnalisme et la fierté avec lesquels les gens exécutent leur travail.

Je tiens, par ces quelques lignes, à exprimer toute ma gratitude aux militaires et au personnel civil pour ces merveilleux moments passés à vos côtés. À mes collègues adjudants-chefs, je réitère mon respect, mon attachement et ma reconnaissance pour le solide et cordial soutien avec lequel ils m’ont soutenu. Un merci tout spécial au colonel Hainse, colonel commandant du 5 GBMC; son leadership et ses nombreuses qualités auront contribué à me préparer à mes futures fonctions de sergent-major du SQFT et de la FOI (Est) dès cet été. Je voudrais souhaiter la plus cordiale bienvenue à mon remplaçant, l’adjudantchef Gilles Arcand. Je suis convaincu que vous lui accorderez le même soutien que vous m’avez consenti. Merci et allons-y!

Le Courrier de l’Adjudant-chef Secteur du Québec de la Force terrestre Adjudant-chef Mario Ouellet

Un castor au pays des tulipes C’est avec regrets que je quitte le poste d’adjudant-chef du secteur pour ce qui s’annonce comme un des plus beaux défis de ma carrière. Au cours des deux dernières années, j’ai eu la chance d’occuper ce poste et de travailler avec des militaires de haut calibre au sein du SQFT et de la FOI(Est). Je remercie tout d’abord les soldats, caporaux et tous les militaires qui ont démontré, jour après jour, leur professionnalisme et leur dévouement et qui ont fait honneur au SQFT. Je tiens ensuite à remercier les sergents-majors et les commandants de formation qui m’ont accordé leur soutien inconditionnel et qui ont facilité ma tâche par leur travail acharné et leur expertise. Je remercie le personnel de l’état-major du QG SQFT pour sa loyauté et son soutien continuel. Je remercie aussi le général Gaston Coté de m’avoir fait confiance en m’acceptant comme SM du SQFT ainsi que l’adjudant-chef Greg Lacroix pour sa confiance et son soutien envers moi. Je conclus en remerciant le commandant du secteur, le général Christian Barabé, que j’ai eu la chance de côtoyer tous les jours et qui a appuyé mes recommandations en me faisant confiance dans l’accomplissement de mon travail. Au cours des prochaines années, j’aurai le privilège d’occuper le poste de «conseiller militaire principal pour les hommes et femmes de troupes» au sein du QG du Commandement des Forces interarmées interalliée (anciennement AFNORTH) à la base de l’OTAN de Brunssum située dans la province de Limbourg aux Pays-Bas. En terminant, j’en profite pour vous présenter et souhaiter la bienvenue à mon successeur, l’adjudant-chef Camil Samson, qui laisse le poste d’adjuc du 5 GBMC pour assumer mes fonctions au SQFT/FOI(Est). Je suis certain qu’il obtiendra autant de soutien de la part des troupes et de la chaîne de commandement que j’ai pu en recevoir.

L’adjuc Mario Ouellet est le premier candidat choisi parmi les pays membres de l’OTAN pour occuper ce nouveau poste. Son rôle sera d’agir comme un conseiller principal auprès du commandant de JFC Brunssum, de superviser des groupes de travail qui se pencheront sur les questions d’entraînement et de développement des hommes et femmes de troupes (enlisted members) des anciens et des nouveaux pays membres de l’OTAN. Il siégera aussi comme conseiller sur tous les comités qui concernent les hommes et femmes de troupe.

(418) 694-2800, poste 2846

Mess Adj/Sgt Citadelle (418) 694-2800, poste 2869

Mess Cplc Citadelle

MUTÉ À TRENTON ?

(418) 694-2800, poste 2858

PLANIFIEZ VOS VISITES

Club Patenaude (Mess Sdt/Cpl Citadelle) (418) 692-3391 Page 4 / Adsum / 21 juin 2006

1-4.qxp

CANEX (418) 844-5000, poste 5321

Agence de logements des FC (ALFC) (418) 844-5000, poste 6804

Ligne d’information sur les missions 1-800-866-4546 Consultez le GUIDE VALCARTIER, disponible à la réception du bâtiment 513 et au Centre de la famille (bât. 93), pour en connaître davantage sur les services énumérés.

ProAlliance Realty COURTIER IMMOBILIER INDÉPENDANT

Au service de la communauté militaire depuis 15 ans

Contactez-moi sans tarder

1-800-263-2177

Ma priorité, votre satisfaction 253 Dunclas Street East, « FLUENTLY BILINGUAL »

Trenton, Ontario, K8V 1M1

email : amartin@royallepage.ca

André Martin, CD 1 FAC retraité, agent immobilier

ERRATUM Une erreur s’est produite dans l’édition du 7 juin du journal Adsum. En effet, l’en-tête accompagnant la chronique de l’adjudant-chef Mario Ouellet, intitulée «Gravir les échelons ou changer d’échelle», indiquait que celui-ci était l’adjudant-chef du 5e Groupe de soutien de secteur alors qu’il aurait fallu indiquer que l’adjuc Ouellet est l’adjudant-chef du Secteur du Québec de la Force terrestre. Toutes nos excuses.


EXERCICE CODE ORANGE

L’INFO

Le personnel médical de la garnison teste sa capacité à réagir en cas de désastre

en accéléré

LOI PROVINCIALE SUR LE TABAC

Par Yan Bélanger Journal Adsum

0

%

NETTOYAGE DU RÉSEAU D’AQUEDUC DE LA GARNISON Petit rappel pour vous informer que la section des travaux publics de la Garnison Valcartier procède actuellement et ce, jusqu’au 1er septembre, à un drainage/nettoyage du réseau d’aqueduc dans les secteurs de la Garnison et des logements familiaux. Cela occasionnera de petites coupures d’eau, d’une heure environ, et des passages d’eau jaune. Vous devrez, le cas échéant, laisser couler l’eau à l’intérieur des bâtiments jusqu’à ce que l’eau redevienne normale.

Photos : cpl B. Turcotte, Imagerie Grn Va

Une cinquantaine de militaires de la 5e Ambulance de campagne de même que du personnel civil du Centre de santé Valcartier (CSV) ont participé à un exercice important nommé CODE ORANGE le vendredi 2 juin sur la Garnison Valcartier. L’exercice, qui a donné lieu à des scènes fort impressionnantes, visait à tester la capacité du personnel médical de la garnison à réagir à une arrivée massive de blessés militaires faisant suite à un désastre dans la région. CODE ORANGE est le nom de code utilisé par les établissements de santé afin de désigner que leur capacité de réponse, à la suite d’un désastre (pandémie, accident grave, catastrophe naturelle,...), est insuffisante en raison d’un nombre de blessés trop élevé. C’est ce à quoi ont été confrontés, le 2 juin, ambulanciers, infirmières et médecins de la garnison, tant militaires que civils, dans un scénario visant à les entraîner. Ils ont eu l’occasion de parfaire leurs connaissances des traitements préhospitaliers et de l’évacuation massive de patients en situation d’urgence. L’exercice visait aussi, par la même occasion, à valider le plan d’intervention en cas de désastre développé l’an dernier par le CSV. «Je suis très satisfait. Je sais qu’il y avait beaucoup d’appréhension et de nervosité de la part du personnel. Beaucoup parmi eux n’ont jamais participé à un exercice de cette envergure. Il faut mentionner qu’ici au CSV, les deux tiers du personnel sont des civils. Ils sont donc moins familiers avec les exercices que le sont nos militaires. Cela peut-être un peu intimidant. Mais nous sommes tous ici pour apprendre», a indiqué le commandant de la compagnie CSV de la 5e Ambulance de campagne, le capitaine de corvette Patrice Carrière. Le scénario retenu pour l’occasion : un séisme d’une magnitude de 6,2 sur l’échelle de Richter dont l’épicentre est situé au cœur même de la région de Québec. Le nombre de sinistrés force les autorités civiles à demander assistance auprès de l’armée. Mais pendant les opérations, le scénario prend une nouvelle tournure : un accident de la route impliquant deux véhicules militaires survient dans les secteurs d’entraînement de la garnison et fait 21 blessés graves. Pour augmenter le réalisme de la scène, les planificateurs de l’exercice n’ont pas lésiné sur les moyens : maquillage, jeu de rôles et évacuation aérienne... En effet, ils ont eu la chance de compter sur la disponibilité d’un avion Hercules pour permettre à l’équipe aérosanitaire de s’exercer. «Les accidentés ont d’abord été transportés dans des véhicules militaires vers le Centre de santé Valcartier pour le triage et être

Le 5e Groupe de soutien de secteur, en temps que citoyen corporatif exemplaire, appliquera dès le 30 juin 2006 la Loi provinciale concernant l’interdiction de la vente de produits de tabac dans ses mess.

RÉDUCTION ESTIVALE DES SERVICES EN SALLE À MANGER

Le major Jocelyn Dodaro (à droite), médecin, a grandement apprécié son expérience qui lui a permis de mettre à jour certaines de ses compétences, ainsi que de s’exercer avec des équipements et des techniques rarement employés. CODE ORANGE était pour lui une occasion unique de travailler en équipe dans une situation d’urgence. Les deux blessés qu’il a traités souffraient de fractures au fémur et d’une fracture ouverte. Ouch!

stabilisés. Dépendamment de la gravité de leurs blessures, certains ont poursuivi leur route jusqu’à l’aéroport Jean-Lesage pour prendre place à bord d’un appareil Hercules à destination d’un hôpital pouvant les accueillir. L’équipe psychosociale a aussi été mise à contribution pour prêter assistance aux familles et aux membres du personnel sous le choc», explique le capitaine Valérie Joubert, du CSV. Vous savez, le CSV est un centre de stabilisation. Il peut accueillir des blessés

légers seulement. Les polytraumatisés nécessitent habituellement un transfert vers d’autres installations médicales.» Au lendemain de l’exercice, les responsables du domaine médical sur la garnison devaient évaluer les procédures contenues dans leur plan d’intervention en cas de désastre et y apporter les ajustements nécessaires à la suite des failles identifiées au cours de l’exercice, question de se parer à toute éventualité.

Vue intérieure d’un avion Hercules accueillant les blessés devant être évacués. La 5e Ambulance de campagne a pu compter sur la disponibilité d’un appareil Hercules de la BFC Trenton et de son équipage pour les fins de son exercice CODE ORANGE. Prêt pour un petit tour de ville?

PLUS BÉNÉFICIEZ DU RABAIS

de financement à l’achat

DODGE Dakota Club Cab LOUEZ À

199

$ *

0$

Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC Valcartier) réitère son invitation aux militaires à venir visiter ses installations au cours de la saison estivale 2006. Jusqu’au 1er septembre, vous êtes invités à découvrir les multiples facettes de cet organisme de recherche voué aux opérations des Forces canadiennes. Vous aurez ainsi la chance de visiter, entre autres, un laboratoire à hypervélocité dont la vitesse de lancée atteint jusqu’à 3,5 km par seconde, un corridor de tir intérieur, le plus instrumenté au Canada et le deuxième en Amérique du Nord, et une installation de pointe en prototypage. Les plus récents travaux sur la protection balistique et la protection contre les mines vous seront aussi exposés, de même que les développements en opérations urbaines et en systèmes de surveillance. Pour faire une réservation ou obtenir de plus amples précisions, vous êtes priés de communiquer avec l’adjudant-maître Danielle St-Pierre au (418) 844-4000, poste 4638, ou par courriel à st-pierre.d3@forces.gc.ca.

% sur la TPS dès aujourd’hui sur TOUS les modèles 2006!

1

LOUEZ À

269$ *

par mois, location 24 mois

par mois, location 36 mois

0$ DÉPÔT DE SÉCURITÉ

0$ DÉPÔT DE SÉCURITÉ

ou obtenez 0% de financement à l’achat pour 36 mois.

(418) 337-6777 Accès total: (418) 990-0124

3 853$ COMPTANT INITIAL Autre location de 36 mois offerte Par mois Comptant initial

625 Côte Joyeuse, St-Raymond

*Transport, préparation - taxes en sus.

www.st-raymondchrysler.qc.ca

376$

0$

ou obtenez 0% de financement à l’achat pour 60 mois.

21 juin 2006 / Adsum / Page 5

307$

LES FC INVITÉES À VISITER RDDC VALCARTIER

DODGE Ram 1500 Quad Cab ST 4x4 2006

ST 4x2 2006

2 603$ COMPTANT INITIAL Autre location de 24 mois offerte Par mois Comptant initial

de

Veuillez prendre note que jusqu’au 4 septembre, la cuisine du mess des officier (bâtisse 511) et celle du mess des adjudants et sergents (bâtisse 510) seront temporairement fermées pour le service de repas réguliers. La cuisine de la troupe (bâtisse 505) sur la Garnison Valcartier et la cuisine à la Citadelle (bâtisse C-14) maintiendront le service de repas complet. Les chefs cuisiniers restent cependant disponibles pour organiser certaines activités de type traiteur au sein des différents mess. Ils offriront également le service d’un dîner léger sur l’heure du midi les jours de semaine. Renseignements : officier d’alimentation du 5 GSS, le capitaine Bilodeau au 8445000, poste 5645.


35e année, No 3, mercredi 21 juin 2006

Le journal Adsum est une publication non officielle publiée un mercredi sur deux avec la permission du Commandant du 5e Groupe de soutien de secteur. Les opinions et les points de vue exprimés dans ce journal ne sont pas nécessairement ceux du MDN, des FC et de l’ASPFC / Personnel des FNP. Le journal Adsum informe la communauté militaire de la garnison et de la grande région de Québec depuis 1972. Notre publication constitue l’un des principaux outils de communication interne de l’Armée au Québec. C’est un moyen privilégié pour le Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT) de communiquer avec son personnel et les familles. Les succès, les intérêts et les préoccupations de la grande équipe du SQFT, voilà la matière avec laquelle est bâti l’Adsum. Tirage : 5500 copies Éditeur Col Gerry Champagne, cmdt 5 GSS Rédactrice en chef Caroline Charest, poste 5672 charest.c@forces.gc.ca Journaliste Yan Bélanger, poste 6656 belanger.y3@forces.gc.ca Conseiller militaire Capt Jocelyn Laroche, poste 7641 laroche.jgj@forces.gc.ca Conseillère en publicité Ginette Demers, poste 6081 journalvalcartier@dnd.ca Responsable petites annonces et comptabilité Nancy Goguin poste 5598 goguin.n@forces.gc.ca Infographe Josée Lessard poste 6656 production_journalvalcartier@videotron.ca Imprimerie Les Presses du Fleuve

Toute correspondance doit être adressée à la rédactrice en chef. Les demandes de publication doivent être acheminées par courrier électronique à +adsum@forces.gc.ca. Soumettre les textes en format Word et les photos en jpg. La rédactrice en chef se réserve le droit de rejeter ou de modifier tout matériel rédactionnel ou publicitaire. Les auteurs des textes ne seront pas nécessairement avisés des modifications apportées à leurs textes. Les articles publiés dans ce journal sont la propriété de l’Adsum et ne pourront être publiés, utilisés ou reproduits sans l’autorisation de la rédactrice en chef ou de l’auteur. Le journal Adsum est une entité des Programmes de soutien du personnel (PSP) et est financé en grande partie par les fonds non publics. Les revenus générés par les annonces publicitaires contribuent en majeure partie au financement du journal. Nous vous remercions d’encourager nos annonceurs. Abonnement: 25,00 $ par année (22 éditions), taxes en sus ISSN 0705-0992 ADRESSE : JOURNAL ADSUM GARNISON VALCARTIER, BÂT. 200 C.P. 1000, SUCC. FORCES COURCELETTE (QUÉBEC) G0A 4Z0 TÉLÉPHONE : (418) 844-5000, POSTE 5598

Page 6 / Adsum / 21 juin 2006

TÉLÉCOPIEUR : (418) 844-6934 COURRIER ÉLECTRONIQUE : +adsum@forces.gc.ca

L’Ombudsman des FC dépose son rapport annuel pour 2005-2006 Par Yan Bélanger Journal Adsum L’Ombudsman du ministère de la Défense nationale (MDN) et des Forces canadiennes (FC), Yves Côté, a déposé le 6 juin son rapport annuel pour 2005-2006, intitulé L’équité : notre priorité. L’Ombudsman en a profité pour annoncer au même moment le lancement d’une nouvelle enquête systémique sur le traitement des réservistes des FC, en particulier à l’égard des soins et du soutien dont ils bénéficient avant, pendant et après les déploiements opérationnels. Dans son rapport annuel qui fait moins de 30 pages, l’Ombudsman signale que son bureau a traité et mené à terme 1634 dossiers en 20052006, y compris de nouveaux dossiers et des

CLINIQUE CHIROPRATIQUE VALCARTIER

CHIROPRATIQUE DR Vincent Robert D.c.

• Chiropratique familiale, sportive, préventive • Radiographie sur place • Technique d’ajustement douce • Tarif spécial pour les militaires

Massothérapie Sylvie Samson, Kathleen Tatlock

• 2 massothérapeutes pour vous servir • Massage suédois, californien, shiatsu, sportif, femme enceinte • Certificat-cadeau disponible

Acupuncture Éric Francoeur A.c.

• Consultation initiale sans frais • Approche douce, aiguilles stériles jetables • Traitement saisonnier (4 fois l’an) pour optimiser la santé • Traitement d’une très grande variété de problèmes de santé RÉCLAMATION GRATUITE AUPRÈS DE VOS ASSURANCES SUNLIFE, CROIX BLEUE, FONCTIONNAIRES, RETRAITÉS...

PROCHAINE PARUTION : MERCREDI 12 JUILLET DATE DE TOMBÉE : VENDREDI 30 JUIN

190, Dubé, Courcelette (Va l c a r t i e r ) Québec G0A 1R1

Fondé par le 12e Régiment blindé du Canada

CANEX Tél.: 844-3735

dossiers qui avaient été reportés d’exercices précédents. L’Ombudsman rend compte également, dans son document, des visites qu’il a effectuées dans plus d’une dizaine de bases, d’escadres, d’écoles et d’autres installations des FC partout au pays dont ici à Valcartier. À l’occasion de ces visites, l’Ombudsman a eu l’occasion de constater de visu le travail accompli par les femmes et les hommes en uniforme du Canada et de discuter avec eux ouvertement de leurs préoccupations. Il a également pu rencontrer des membres clés de la grande famille militaire - notamment des aumôniers, des travailleurs sociaux, des spécialistes de soins de santé, des membres du personnel du Centre de ressources pour les familles des militaires et des représentants syndicaux - pour connaître un peu mieux le travail qu’ils font et les défis auxquels ils sont confrontés. «Je crois que les hommes et les femmes des FC manifestent une grande vitalité, déclare l’Ombudsman. Ils se sentent investis d’une nouvelle mission, ils sont particulièrement fiers de servir leur pays, et nombre d’entre eux reconnaissent que des progrès considérables ont été réalisés au cours des dernières années, en particulier au chapitre de la rémunération et des avantages». M. Côté a toutefois précisé qu’il ne fait aucun doute qu’il existe certains points de tension critiques au sein du Ministère et des FC. «Pratiquement partout où je me suis rendu, j’ai entendu des membres de la communauté de la Défense dire qu’ils fonctionnaient aux limites de leurs capacités, voire même au-delà de leurs capacités. On ne saurait nier que l’organisation est durement mise à l’épreuve à l’heure actuelle.» PRÉOCCUPÉ PAR LE TRAITEMENT DES RÉSERVISTES CANADIENS L’une des préoccupations soulevées par l’Ombudsman dans son rapport annuel concer-

nait le traitement des réservistes canadiens, qui sont de plus en plus appelés à aider les FC à réaliser leur mandat. L’Ombudsman se dit particulièrement préoccupé par l’absence de services et le manque d’uniformité des soins offerts aux membres de la Force de réserve qui se blessent dans le cadre d’exercices d’entraînement ou d’affectations à l’étranger, comme la mission actuelle en Afghanistan. Une enquête sur le sujet commencera au cours des prochaines semaines. Le Bureau de l’Ombudsman s’affaire actuellement à mettre la dernière main à un certain nombre d’enquêtes de fond, et compte diffuser, au cours des semaines à venir, des rapports sur les questions suivantes : le système de recrutement des FC; le traitement des membres du 1er Régiment du génie qui avaient fait état de problèmes de santé liés à leur affectation au Koweït en 1991; les progrès réalisés par les FC en ce qui concerne les interventions à la suite de traumatismes liés au stress opérationnel; et le traitement d’un groupe de tireurs d’élite déployé en Afghanistan en 2002. Rappelons que l’Ombudsman fait enquête à la suite du dépôt de plaintes et agit comme tierce partie neutre dans des questions relatives au MDN et aux FC. Au total, une cinquantaine de personnes, essentiellement des enquêteurs, l’appuient dans ce travail. Le Bureau de l’Ombudsman est une source directe d’information, d’orientation et d’éducation pour les hommes et femmes de l’organisation, militaires, ex-militaires et employés civils confondus et leurs dépendants (conjoints). Il a pour rôle d’aider les particuliers, qui ont des plaintes ou des préoccupations, à accéder aux mécanismes d’aide ou aux recours existants. Le rapport annuel 2005-2006 de l’Ombudsman peut être lu dans son intégralité au www.ombudsman.forces.gc.ca.


Par Yan Bélanger Journal Adsum Militaires et employés civils du 5e Groupe de soutien de secteur (5 GSS) se sont déplacés nombreux pour assister à l’un ou l’autre des deux Cafés du commandant prévus à Valcartier le jeudi 8 juin en avant-midi. Le colonel Gerry Champagne s’est d’abord adressé, à l’intérieur de l’aréna, aux membres du service des Transmissions, de la Police militaire, des Champs de tir et secteurs d’entraînement, du Génie, de la Conservation des ressources et du Soutien du personnel. Puis, il s’est ensuite déplacé vers la bâtisse 367 où l’attendaient nombreux les membres du 5e Bataillon des services du Canada (5 Bn S du C). En plus d’avoir salué le travail soutenu de son personnel au cours des derniers mois, le colonel Champagne a abordé quelques points importants durant son allocution dont les changements majeurs qu’auront les récents engagements du gouvernement canadien en Afghanistan sur le plan de la disponibilité opérationnelle. Il a consacré une bonne quinzaine de minutes au sujet. Il a souligné les impacts possibles des récentes décisions sur la montée en puissance en cours, sur le plan de contingence en vue des futures forces

opérationnelles qui seront attribuées au Secteur du Québec de la Force terrestre (SQFT) et sur les équipements et la flotte de véhicules. «Je peux vous garantir que la place du 5 Bn S du C et du 5 GSS au sein du SQFT grandit énormément. Plusieurs réalisent de plus en plus que ce que l’on vous demande, ce ne sont pas des miracles, mais bien près.» En ouverture de la période de question, le colonel Champagne a réitéré son invitation auprès des militaires du rang et des officiers à lui adresser la parole et lui faire part de leurs préoccupations, mais aussi des bons coups réalisés par la formation. Ils ont été nombreux à le faire pendant le Café. MENTION ÉLOGIEUSE DU GÉNÉRAL COMMANDANT Quelques minutes avant que ne s’entretienne le colonel Champagne avec ses troupes, le brigadier-général Christian Barabé est venu présider une courte cérémonie afin de remettre quelques mentions élogieuses et promotions. Il en a également profité pour passer quelques messages clés portant sur les défis qui attendent l’organisation en lien, bien sûr, avec les opérations. Le peloton de Mouvement du 5 Bn S du C a notamment reçu la mention élogieuse du commandant du SQFT pour avoir accompli un travail excep-

Photo : cpl J. Barrette, Imagerie Grn Va

DEUX «CAFÉS» POUR LE COLONEL COMMANDANT DU 5 GSS

tionnel dans la planification, la coordination et l’exécution du mouvement des unités du SQFT lors de l’exercice PHOENIX RAM

2005 qui impliquait le déploiement de plus de 1300 militaires, 525 véhicules et près d’une centaine de conteneurs maritimes.

Pédaler pour une bonne cause! Par le soldat Antoine Perron QGET, troupe Alpha

Qu’y a-t-il de mieux que le sourire d’un enfant? Encore plus quand il est en parfaite santé. Cependant, tous n’ont pas cette chance et c’est là que le Téléthon Opération Enfant Soleil intervient. Cette fondation prend soin des enfants malades ainsi que de leurs proches afin que l’épreuve soit moins difficile à traverser pour eux. Cette année encore, le Quartier général et Escadron des transmissions s’est associé à cette cause

en organisant une course à vélo qui a mené dix membres à travers quelques villes du Québec. Par ailleurs, l’activité avait un deuxième objectif, le recrutement de nouveaux candidats au sein de la branche des Communications et de l’Électronique des Forces canadiennes. Voici donc un résumé de la préparation et du parcours qui nous ont menés à réaliser ce défi les 26, 27 et 28 mai dernier. UNE PRÉPARATION INTENSIVE

avons finalement terminé notre voyage le troisième jour en atteignant Saint-Hyacinthe. Les moments marquants du parcours se sont produits surtout lorsque nous entrions dans les villes principales et chaque fois que nous étions sous escorte policière, spécialement à Granby, où la population nous a réservé un accueil chaleureux. Nous avions l’impression d’être dans une course et tous les cyclistes se donnaient à fond. Finalement, la réaction de la population des différentes villes a été excellente. Les

gens ont apprécié les différents kiosques érigés et les véhicules en démonstration. Le VBL, une gracieuseté du 2e Bataillon, Royal 22e Régiment, a particulièrement attiré l’attention. Le tout a permis d’amasser un montant de 3150$ qui a été dévoilé lors du Téléthon Opération Enfant Soleil. Pour notre part, nous sommes fiers de cet accomplissement et nous vous disons à l’année prochaine pour une autre activité du genre.

recherche de commandites, la préparation de la nourriture et les réservations d’hôtels. Nous tenons également à remercier SOS Vélo de Val-Bélair pour son soutien et sa commandite. 120 KM À VÉLO PAR JOUR

Arrive enfin le grand jour, le vendredi 26 mai. Durant la matinée, les vélos sont apportés au Centre de recrutement de Québec. Tous ont rendez-vous : les militaires qui expliqueront leur métier et qui feront la démonstration de leurs connaissances aux différents kiosques, les cyclistes et le major Denis, le commandant du QGET, qui a tenu à être présent pour nous souhaiter bonne chance. Les policiers de la ville de Sainte-Foy et de Charny nous ont escortés à l’extérieur de la ville. À une vitesse moyenne d’environ 25 kilomètre à l’heure, nous avons pédalé près de 120 kilomètres par jour. La première journée, nous avons pédalé de Québec à SainteMarie de Beauce pour finir notre journée à Thetford Mines. Le lendemain, notre périple nous a menés jusqu’à Sherbrooke, en transitant par la ville de Weedon. Nous

21 juin 2006 / Adsum / Page 7

L’entraînement préparatoire a débuté il y a environ deux mois et se déroulait tous les jours de la semaine à raison de deux heures par jour. À cela s’ajoutait un circuit d’entraînement le mercredi matin. La préparation fut intensive et alliait le spinning, la course et la musculation. Les trois semaines précédant le cycloton, les aprèsmidis ont été consacrés au vélo à l’extérieur, afin de pouvoir s’adapter aux conditions climatiques difficiles et prendre l’habitude de rouler en formation. Nous tenons d’ailleurs à remercier sincèrement le moniteur du Centre des Sports, M. Vincent Meunier, qui a conçu le programme d’entraînement et qui a su nous guider tout au

long de la préparation physique à l’exercice. Toute activité du genre nécessite une préparation minutieuse afin que le tout se déroule parfaitement. Le travail du lieutenant Frédéric Létourneau et du caporal Frédéric Leclerc, tous deux de la troupe Charlie, a permis à cette activité d’atteindre les objectifs visés. Sans entrer dans les détails, la préparation incluait notamment la budgétisation, la liaison avec les intervenants des différentes municipalités visitées, la reconnaissance du parcours, la


LE RÉGIMENT DE LA CHAUDIÈRE EST REÇU EN AUDIENCE PRIVÉE PAR LA REINE Par l’adjudant Nancy Morin Officier d’information du Régiment de la Chaudière

Le 23 mai 2006 est désormais une date historique inscrite dans les registres du Régiment de la Chaudière. En effet, une délégation de l’unité a eu l’honneur et le privilège de rencontrer la Reine Élizabeth II au Palais de Buckingham, à Londres, lors d’une audience privée. À cette occasion, un volume racontant l’histoire du régiment a été remis à Sa Majesté par le lieutenant-colonel Pierre Paul-Hus, commandant. Pour ce faire, il était entre autres accompagné du colonel honoraire Marcel Belleau, du lieutenant-colonel honoraire Lawrence Létourneau, du sergentmajor du régiment Claude Pineault ainsi que du directeur du musée régimentaire, M. Richard Martin, qui a collaboré à l’édition. L’audience s’est déroulée entièrement en français, la Reine Elizabeth II maîtrisant parfaitement la langue de Molière. Après

avoir accepté son présent, Sa Majesté s’est informée de la «santé» du Régiment de la Chaudière, les dernières nouvelles remontant à 1951, alors qu’elle était de passage à Québec. Rappelons que la Reine Elizabeth II a été nommée Colonel en chef du Régiment de la Chaudière en 1947 alors qu’elle était princesse royale. C’est un honneur qui échoit à seulement une douzaine de régiments canadiens dont deux francophones, le Chaudière et le Royal 22 e Régiment (depuis 1953). Rappelons également que le Régiment de la Chaudière existe depuis 1869 et qu’il s’est rendu célèbre lors du Débarquement de Normandie le 6 juin 1944 alors qu’il fut le seul régiment francophone à débarquer ce jour-là. Durant l’audience, le colonel honoraire Marcel Belleau en a d’ailleurs profité pour réitérer l’entière loyauté du régiment à Sa Majesté. De toute l’histoire du Régiment de la Chaudière, c’est la première fois qu’une délégation est reçue en audience privée par la Reine à Buckingham Palace.

Sa Majesté la Reine Elizabeth II en entretien avec le lieutenant-colonel Pierre Paul-Hus. Ce dernier est accompagné, dans l’ordre habituel, par le lieutenant-colonel honoraire Lawrence Létourneau, le colonel honoraire Marcel Belleau, de sa conjointe Mme Marie-Josée Turcotte, et de l’adjudant-chef Claude Pineault.

Le cours de QEL INF 0602... Ouf!

Page 8 / Adsum / 21 juin 2006

Par les caporaux P.J.P. Lemieux et J.S. Dubé Candidats QEL INF (rég) 0602, CI SQFT, compagnie A L’expérience a débuté le matin du 1er mai 2006. Présentation des instructeurs, mot de bienvenue, remise des horaires et des manuels requis pour le cours. C’était un peu comme un retour à la source! Plus tard dans l’après-midi, test d’entrée et informations pour le début officiel du cours le lendemain matin. Mardi matin, test de P.T et début des leçons que nous devons assimiler afin de devenir de bons caporaux-chefs. La période de consignation aux baraques débute en force avec des inspections matinales du standard, que nous croyions tous très fort, mais ce n’est qu’une fausse impression car une grande amélioration a eu lieu depuis. Plus les journées avancent, plus une technique de travail nous est inculquée et le premier devoir nous est dicté : écrire un plan de leçon portant sur une connaissance. Le lendemain, un deuxième travail nous est distribué : écrire un autre plan de leçon, mais cette fois portant sur une habileté. Durant cette période, nous avons donné une leçon d’exercice élémentaire où c’était à notre tour de jouer l’instructeur de l’ELRFC. À voir les résultats obtenus, l’instruction a été bien assimilée. L’inspection du commandant de l’école qui était tant attendue méritait une reprise. Résultat : dimanche soir à 20 heures nous allions tous être de retour dans nos chambres du CSEM2. Pour un petit deux jours cette fois-ci. De retour à la maison, la troisième semaine s’est déroulée sans anicroche : examen sur le plan de leçon que nous avions rédigé et début du conditionnement physique de fin de journée. Nous en aurons besoin, car les semaines de patrouille de combat et de reconnaissance, de défense et de guerre non-conventionnelle seront éreintantes! Lors de la quatrième semaine, nous avons procédé à la dernière évaluation sur la méthode de donner de l’instruction en classe et nous avons passé une journée au champ de tir pour nous qualifier adjoint à la sécurité et activité au champ de tir (OSCT/A). Finalement, nous avons appris à rédiger des RDP, tâche très importante pour l’avancement de nos futurs subalternes. Cela a complété notre semaine. Pendant ce premier mois d’instruction, le moral des membres du QEL-INF 0602 a été des plus solide et l’expérience de chacun a servi à tout le groupe en rendant cette première expérience de caporal-chef enrichissante et surtout réussie. Nous regardons déjà vers l’avant pour les phases en campagne de l’été à venir... Je me souviens!


9-12.qxp

6/19/06

3:25 PM

Page 9

Mentions élogieuses et double promotion au Centre d’instruction Par le lieutenant de vaisseau Jonathan Lang O Enquête, CI SQFT Le 1er mai dernier, le brigadier-général Barabé a remis trois mentions élogieuses à des membres du Centre d’instruction du Secteur de Québec de la Force terrestre et a fait une double promotion de deux frères. Les mentions élogieuses du commandant du Secteur du Québec de la Force terrestre et de la Force opérationnelle interarmées (Est), édition 2006, ont été remises au capitaine JeanLouis Gaulin, au sergent Sylvain Ferland et au sergent Louis-Phillipe Pelchat. Ces remises ont été suivies de la promotion du major Maurice Frenette, aumônier du SQFT, et du capitaine Luc Frenette, capitaine-adjudant du Centre d’instruction. Ces remises et promotions ont été faites lors d’une courte cérémonie tenue dans les lignes de Centre d’instruction à l’occasion d’une visite du général commandant.

Le brigadier-général Barabé accompagné de l’adjudant-chef Ouellet remet la mention élogieuse au capitaine Jean-Louis Gaulin pour son implication exceptionnelle à la gestion de l’instruction individuelle du Secteur. Le nouvellement promu lieutenant-colonel Maurice Frenette sourit pour la postérité.

Le capitaine Jean-Louis Gaulin est l’officier de coordination des cours réserves au CI SQFT pour le SQFT. Cette mention élogieuse vient reconnaître son dévouement, son implication et son travail acharné qui ont permis au SQFT d’offrir, au fil des années, l’instruction qui répond aux besoins des formations de la Première réserve du SQFT. Les sergents Sylvain Ferland et Louis-Phillipe Pelchat travaillent pour le Centre d’entraînement de l’environnement synthétique. Ils sont des piliers importants pour l’entraînement sur le VBL III à Valcartier. Cette mention vient reconnaître la créativité peu commune et la grande initiative dont ils ont fait preuve en intégrant de nouveaux aides à l’entraînement pour les cours de Canonnier et de Chef d’équipage sur le VBL III.

DEUX FRÈRES PROMUS LA MÊME JOURNÉE Le général commandant a profité de sa visite pour remettre une promotion de lieutenant-

Le brigadier-général Barabé accompagné de l’adjudant-chef Ouellet remet une mention élogieuse aux sergent Sylvain Ferland à gauche et LouisPhillipe Pelchat à droite pour leur grande initiative au développement des cours de canonnier et de chef d’équipage VBL III. colonel au major Frenette en présence de son frère Luc. À la grande surprise du capitaine Frenette, une seconde promotion était planifiée à son insu. Il a reçu l’épaulette de major aumônier de son frère.

Photos : cpl Catherine Grenier, Arts graphique CI SQFT

MENTIONS ÉLOGIEUSES DU COMMANDANT DU SQFT

Le major Luc Frenette arborant l’épaulette de son frère affiche encore la surprise de cette promotion inattendue.

Dernier coup de canon pour la batterie X Par le sergent Alex Rivard SMT troupe A

La batterie X a tiré son dernier coup de canon le dimanche 28 mai 2006. En effet, à partir du mois d’août prochain, les batteries seront complètement remaniées. C’est le major Fortier (commandant de la batterie) qui a effectué le dernier tir avec un obus chargé par l’adjudant-maître Lavallée (SMB X), à l’occasion du dernier exercice en appui au cours de technicien au poste d’observation. Durant cet exercice, une promotion de bombardier a également été remise au bombardier Ratelle. Mise à part cette sortie dans les secteurs, les derniers mois ont été très occupés pour les membres de la batterie. Nous avons appuyé de nombreuses tâches régimentaires ainsi que le cours de commandant de batterie qui se tenait à Gagetown au début mai. On peut dire qu’avec la montée en puissance de la FO du 2 R22 eR jumelée avec les nombreuses tâches, la batterie a démontré qu’elle a atteint un niveau d’entraînement digne de mention. Il est maintenant temps pour les membres de la batterie de se reposer durant les vacances d’été qui approchent à grand pas. Pour ceux qui sont sur des tâches, ce congé n’est que chose remise.

Le major Fortier tire le dernier coup de canon LG1 de la batterie X.

INSCRIPTION HOCKEY MINEUR ASSOCIATION DU HOCKEY MINEUR de Val-bélair – Valcartier Saison 2006-2007 Du 3 juillet au 4 août à la réception du Centre des sports COÛT D’INSCRIPTION CATÉGORIE

PRÉALABLE (être né entre)

MEMBRE PSL

NON-MEMBRE PSL

Pré-Novice

1999-10-01 et 2001-09-30

150$

200$

Novice

1997-10-01 et 1999-09-30

195$

245$

Atome

1995-10-01 et 1997-09-30

225$

275$

Pee-Wee

1993-10-01 et 1995-09-30

225$

275$

Bantam

1991-10-01 et 1993-09-30

225$

275$

Midget

1989-01-01 et 1991-09-30

225$

275$

Midget espoir

1990-10-01 et 1991-09-30

n/a

n/a

Junior

1986-01-01 et 1988-12-31

250$

300$

INFORMATION 8707 ENDROIT DES ACTIVITÉS

Présentez-vous à la réception du Centre des sports (éd. 516) afin de compléter le formulaire d’inscription ( vous devez apporter la carte d’assurance maladie et la carte PSL de l’enfant)

L’aréna 2 Glaces dans le district de Val-Bélair et l’aréna Clément Boulanger de Valcartier, ainsi que les arénas des autres organisations participantes.

MODALITÉS DE PAIEMENT

ÉQUIPEMENT

Les coûts sont payables de diverses façons : par Interac, cartes de crédits, argent comptant ou chèque. Un minimum de 10% devra être payé la journée de l’inscription.

L’équipement au complet, le chandail de pratique et les bas aux couleurs de Val-Bélair et de Valcartier seront requis et aux frais du participant.

TARIF SUPPLÉMENTAIRE – CATÉGORIES COMPÉTITIVES

AUTRE INFORMATION

Des frais supplémentaires seront exigés pour les joueurs et joueuses qui évolueront dans des équipes de calibre double-lettre, pour les calibres BB et CC. Pour le calibre AA, le tarif sera déterminé par l’organisation de Québec Centre.

– Camps de mise en forme : ces camps de début de saison sont de retour. Vous recevrez l’information concernant le coût et le déroulement de cette activité par l’entremise d’un appel téléphonique ou d’un envoi postal. Coût : 25 $ par joueur. – Camps de sélection : les activités débuteront par des camps de sélection à votre aréna de secteur à compter de la fin du mois d’août. Vos enfants recevront une invitation leur précisant l’heure, la date et le lieu d’accueil par l’entremise d’un appel téléphonique ou d’un envoi postal, quelques jours avant la tenue de la première activité. – Personnel recherché : l’association recherche des entraîneurs, et des entraîneurs non-parents de préférence, des entraîneurs adjoints et des gérants pour la saison 2006 – 2007. Toute personne intéressée est priée de donner son nom en communiquant à notre bureau au 845-3058. – Retour des gilets en fin de saison. Il n’y aura plus aucun remboursement au retour des gilets à la fin de l’année comme c’était le cas auparavant. Les équipes devront faire un dépôt de 200 $ en début d’année et le dépôt leur sera remis au retour des gilets en fin d’année. Équipements de gardiens 75.00 $ pour un équipement complet de novice a junior durant la saison régulière et durant la saison estivale le tarif est 75.00 $ également.

MODALITÉS DE REMBOURSEMENT Veuillez faire toute demande de remboursement par la poste auprès de l’association à l’adresse suivante : Association du hockey mineur de Val-Bélair – Valcartier, C.P. 88062, Québec (Québec) G3J 1Y9.

CONDITIONS SPÉCIFIQUES MAHG : l’organisation pourra enregistrer des joueurs nés entre le 1er octobre 2001 et le 30 septembre 2002. Bantam : l’association offrira encore cette année une équipe féminine de catégorie bantam, si cela est possible. Junior : pour la deuxième année de suite, AHMVBVC a l’intention d’aligner une équipe junior. Un maximum de quatre (4) joueurs de 21 ans par équipe est admissible dans cette catégorie. Pour toutes les catégories, les règlements de l’association seront respectés à la règle; tout écart de conduite ne sera en aucun temps toléré. Les écarts de conduite pourraient même aller jusqu’à un congédiement du joueur concerné, et ce, sans remboursement.

RENSEIGNEMENTS À la réception du Centre des sports au 844-5000 poste 5226 • Le représentant de Valcartier Benoît Perrier au 844-5000 poste 8707 • Bureau de l’Association du hockey mineur de Val-Bélair – Valcartier au 845-3058 • Stéphane Verrier, président, au 928-1884, par courriel : ahmvbvc@blackberry.net, Bureau du hockey mineur • site Internet : www.ahmvbvc.com • courriel : valval@mediom.qc.ca

21 juin 2006 / Adsum / Page 9

MODALITÉS D’INSCRIPTION


9-12.qxp

6/19/06

3:25 PM

Page 10

Une pièce commémorative pour les membres de la compagnie de parachutistes du 3 R22eR

Les deux côtés de la pièce commémorative de la compagnie de parachutistes du 3 R22eR.

Au moment de la fermeture du Régiment aéroporté, il fut décidé qu’une capacité parachutiste devait être conservée au sein des Forces canadiennes. La solution retenue fut de former des compagnies de parachutistes qui seraient attachées à chacun des troisièmes bataillons de chaque régiment d’infanterie. Durant l’été 1995, la compagnie de parachutistes, formée en majorité par les membres du défunt 1er Commando, débuta ses activités, marquant ainsi le retour des bérets marrons à Valcartier après plus de 30 ans d’absence. PLUSIEURS FOIS REMISE EN QUESTION D’abord attachée temporairement au 1 R22eR, la compagnie de parachutistes devint la compagnie A du 3 R22eR en 1996. Dès lors

son histoire fut étroitement reliée à ce bataillon d’infanterie légère (BIL). Malgré que sa survie fut plusieurs fois remise en question, la compagnie de parachutistes a toujours su garder vivant l’esprit guerrier qui caractérise toutes les formations aéroportées du monde entier. Le professionnalisme et l’allant des officiers, sous-officiers et hommes qui en ont fait partie, tout au long de son histoire, ont fait l’objet de nombreux éloges que ce soit lors des déploiements opérationnels (Haïti, Timor, Bosnie-Herzégovine, Afghanistan) ou des multiples tâches individuelles et collectives auxquelles ils eurent à faire face. Au cours du 10e anniversaire de la compagnie de parachutistes, en 2005, il fut décidé d’émettre une pièce commémorative numérotée à tous les militaires et anciens militaires ayant servi à la compagnie parachutiste depuis 1995, ainsi qu’à ceux qui revêtirent fièrement le béret marron dans les pelotons d’armes d’appui du 3 R22 eR ou comme personnel de soutien de la compagnie de parachutistes (adjoints médicaux, arrimeurs, etc.). Toutes les personnes rencontrant ces critères et désirant acquérir cette pièce commémorative pourront contacter la cellule des opérations parachutistes du 3 R22eR au (418) 8445000, poste 3167. Un montant de 5,00$ sera exigé. Cette pièce commémorative ne sera pas seulement le souvenir d’une formation hors du commun, mais sera également un signe de ralliement pour tous ceux qui ont eu le privilège d’en faire partie et de contribuer ainsi au maintien de l’esprit parachutiste au sein des Forces canadiennes.

La force ennemie n’est pas folle

Page 10 / Adsum / 21 juin 2006

Par le soldat Westley Leclerc Fusilier section inf / peloton 2

Un peloton, formé de membres de la compagnie A du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (1 R22eR), s’est déplacé à Petersville du 24 mars au 16 mai pour agir en tant que force ennemie dans le cadre du cours de commandant d’équipe interarme. Après s’être installés, dans nos résidences «tentes modulaires», nous avons immédiatement débuté les scénarios, qui étaient regroupés en blocs de quatre jours pour l’entraînement de chacun des candidats sur le cours. Les candidats étaient des majors provenant des trois régiments d’infanterie du Canada, le Royal Canadian Regiment, le Princess Patricia’s Canadian Light Infanterie et le Royal 22e Régiment. Les scénarios se déroulaient dans les secteurs de la base de Gagetown. Notre rôle principal était surtout de jouer le rôle de villageois d’une ethnie étrangère ou appartenant à des forces hostiles, dépendamment de l’effet désiré par le scénario. Les blocs débutaient par une journée de barrages routiers. Nous étions en charge de mener les barrages. Les tâches des compagnies du 2e Royal Canadian Regiment, commandées par les majors stagiaires du cours, étaient de nous déloger tout en nous affligeant un maximum de pertes. La deuxième journée se déroulait dans un village austère où nous étions transformés en villageois. Les membres du 2e Royal Canadian Regiment devaient soit capturer les têtes dirigeantes de la force d’opposition, soit saisir les caches d’armes, qu’ils devaient trouver en interrogant la population locale. La conclusion de leur mission dépendait

Les premiers récipiendaires de la pièce commémorative de la compagnie de parachutistes : le major Carpentier, commandant actuel, le major Dion, premier commandant adjoint de la compagnie, le lieutenant-colonel Labrosse, premier commandant de la compagnie, l’adjudant-chef Marchand, premier SQMC de la compagnie, et l’adjudant-chef Gravel, premier sergent-major de la compagnie.

Soins tactiques des blessés aux combats

Photo : cpl Leblanc, 1 R22eR

C’est le 2 juin 2006, à l’occasion d’une parade du 3 e Bataillon, Royal 22 e Régiment, que la première pièce commémorative (coin) de la compagnie de parachutistes a été remise au premier commandant de celle-ci, le lieutenant-colonel, alors major, Christian Labrosse. C’est sous sa férule que débuta l’histoire de cette compagnie qui fut formée en 1995, après la fermeture du Régiment aéroporté du Canada.

Les caporaux Giampersa et Otis s’apprêtent à administrer les soins tactiques au caporal Raymond sous la surveillance du caporal Roy.

Par le caporal Martin Roy Maître-instructeur, 1er Bataillon, Royal 22e Régiment

Le groupe de la compagnie A occupe un point de contrôle de véhicules.

de leur aptitude à bien coordonner leurs cordons et fouilles. Le soir venu, nous nous déplacions vers Swan Lake pour la nuit et nous formions un convoi pour nous faire embusquer par les troupes du 2e Royal Canadian Regiment. La troisième journée se déroulait au village de Courcellette où nous étions transformés en villageois affamés et nous tentions, par différentes techniques, de compliquer le travail de la troupe en déployant des scénarios impromptus pour faire réagir les candidats aux situations souvent délicates. La quatrième journée, les positions occupées par le 2e Royal Canadian Regiment étaient attaquées par les forces ennemies à raison de quatre attaques par jour. Ce fut une bonne expérience pour nous, car même si nous agissions en tant que force ennemie, cela nous a permis de voir sous un autre angle les tactiques et les stratégies qui ont été employées par les majors. Nul doute que ceux-ci ont dû s’apercevoir qu’ils devaient être alertes face aux situations, car n’oublions pas : la force ennemie n’est pas folle.

Les soldats du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (1 R22eR), qui effectuent une montée en puissance depuis cet hiver, se préparent pour la dure réalité du champ de bataille. L’entraînement qu’ils reçoivent avant de partir leur permettra de sauver des vies : en plus de devoir savoir se battre, ils devront savoir comment prodiguer des soins rapidement et efficacement aux blessés. Tout au long de la semaine du 29 mai au 2 juin, il y a eu sur la Garnison Valcartier un cours de «Soins tactiques des blessés aux combats». Ce cours intensif de cinq jours a été donné pour la toute première fois à 60 personnes de la Force opérationnelle du Groupe- bataillon du 1 R22eR. Les candidats ont d’abord suivi une portion théorique de deux jours. La troisième journée, les candidats ont eu l’occasion de mettre en pratique les connaissances acquises sur des mannequins au centre de simulation de la Garnison Valcartier. Les deux derniers jours ont été réservés à l’évaluation sur le terrain. Des scénarios réalistes ont eu lieu dans les secteurs d’entraînement de la garnison afin d’évaluer l’apprentissage des candidats. Cette évaluation valide les réactions et l’application des connaissances médicales autant que tactiques. SAUVER DES VIES SUR LE CHAMP DE BATAILLE

Ce cours enseigne particulièrement trois techniques médicales qui permettent vraiment de sauver des vies sur le

champ de bataille moderne. La première consiste à utiliser un garot pour prévenir l’exsanguination. La deuxième est la décompression à l’aiguille dans le thorax afin de décomprimer un poumon affecté. La troisième se nomme la «canule naso-pharyngé» qui consiste à insérer un tube de caoutchouc dans une narine afin de maintenir les voies respiratoires perméables. Par l’application de ses trois techniques simples, on augmente les chances de survie de 10 à 15 % de nos blessés sur le champ de bataille. LE COURS SERA PROLONGÉ

Dans l’avenir, ce cours qui dure maintenant cinq jours sera prolongé de cinq jours pour assurer une instruction de haut calibre. Les candidats disposeront alors de plus de temps de pratique et seront évalués plus longtemps au cours de scénarios tactiques. Ils passeront près de la moitié du cours en campagne, dans des exercices complexes et exigeants. L’intention est de prodiguer un cours à toute les unités qui feront une montée en puissance. Il faut comprendre que ce cours vient approfondir l’instruction de premiers soins que reçoivent tous les militaires. L’objectif visé est d’avoir dans chaque section des soldats capables de prodiguer des soins médicaux d’urgence. Les soins tactiques sont prodigués uniquement en théâtre opérationnel étranger. Ce cours correspond aux exigences des métiers de combat. Je profite de l’occasion pour remercier tous les acteurs et tout le personnel impliqué de près ou de loin dans l’exécution de ce premier cours qui fut un franc succès.


9-12.qxp

6/19/06

3:25 PM

Page 11

L’USC travaille pour VOUS

La

communauté

CSU Works for YOU

militaire

une

The

military

Community

PRIORITÉ pour

a

PRIORITY for CSU

l’USC

L’Unité de soutien au commandement,

The command Support Unit Celebrates nd

déjà deux ans!

its 2 year!

Par le capitaine Sébastien Montreuil Officier d’état-major, USC 5 GSS

Le lieutenant-colonel Hercule Gosselin, commandant adjoint du 5e Groupe de soutien de secteur et commandant de l’Unité de soutien au commandement, avait mentionné il y a déjà un an dans notre journal le fait que plusieurs projets avaient été réalisés et que plusieurs autres étaient planifiés ou en cours en vue d’améliorer la qualité de vie de l’Équipe de la Défense. Les militaires de la Force régulière et la Force de réserve, les employés civils et leur famille font partie de cette équipe. L’élan amorcé par le lcol Gosselin a continué son œuvre et s’est concrétisé par plusieurs réalisations de l’USC en appui à toutes les composantes et partenaires du SQFT/FOI (Est). Rappelons que l’USC regroupe les coordonnateurs des trois garnisons, les coordonnatrices locales des ressources humaines de la Fonction publique, les Langues officielles, l’équipe des Affaires publiques, le Groupe de soutien au déploiement (GSD), le CANEX, les Programmes de soutien du personnel (PSP) et les services du RARM - ces deux derniers opèrent sous le parapluie de l’Agence de soutien du personnel des FC (ASPFC) - les centres des ressources pour les familles militaires (CRFM), l’Agence de logement des FC (ALFC) et les Centres de la petite enfance (CPE). Le dossier que nous vous présentons dans cette édition du journal Adsum met en relief quelques-unes des réalisations de l’USC et certains projets que notre entité a à cœur de réaliser.

Le lieutenant-colonel Hercule Gosselin, commandant LCol Hercule Gosselin, Deputy Commander 5 ASG (DComd 5 ASG) and Commanding Officer of the Command Support Unit (CO CSU), mentioned a year ago in this newspaper many projects that had been completed, and many others either planned or in progress to improve the quality of life of the Defence Team. Regular and Reserve Force personnel, civilian employees and their families members are part of this community. The momentum created by LCol Gosselin continued to generate CSU achievements supporting all components and partners of the LFQA/JTF (East). The CSU includes the coordinators of the three garrisons, local human resource coordinators in the Public Service, Official Languages, the Public Affairs team, the Deployment Support Group (DSG), CANEX, Personnel Support Programs (PSP) and SISIP services-the latter two under the supervision of the Canadian Forces Personnel Support Agency (CFPSA)-, the Military Family Resource Centres (MFRCs), the CF Housing Agency (CFHS), and the Early Childhood Education Centres (CPE). This special section presents some of the CSU’s achievements and highlights future projects.

Lieutenant-colonel Hercule Gosselin, commandant de l’USC / commander of CSU

SECTION SPÉCIALE

SPECIAL EDITION

21 juin 2006 / Adsum / Page 11

Par le capitaine Sébastien Montreuil Officier d’état-major, USC 5 GSS


9-12.qxp

6/19/06

3:25 PM

Page 12

vaille pour VOUS! a r t C S L’U

CSU Works for YOU

Des

Innovations

innovations pour répondre aux

BESOINS des

to meet

needs

usagers

LES LANGUES OFFICIELLES

DES LOGEMENTS FAMILIAUX RÉNOVÉS

OFFICIAL LANGUAGES

C’est avec une grande satisfaction qu’en septembre 2005, l’USC a commencé à offrir aux unités intégrées et hébergées une vaste gamme de services reliés aux langues officielles et ce, dans toutes les garnisons et dans tous les sites du 5 GSS. Nous veillons à ce que les services offerts puissent être disponibles dans les deux langues officielles dans la mesure du possible. Comme plusieurs ont pu le constater, le programme des Langues officielles fait son œuvre de plus en plus sur les garnisons du 5 GSS. «Nous sommes à l’écoute de nos membres. J’estime que les droits linguistiques des employés et des membres de la communauté doivent être respectés. C’est pourquoi nous continuerons à déployer des efforts pour offrir de meilleurs services dans les deux langues officielles», souligne le lcol Gosselin.

Il y a deux ans, nous avons noté que les logements familiaux avait grand besoin d’un petit vent de jeunesse. À la suite d’un travail acharné, nous avons conclu une entente avec l’ALFC à Ottawa. Celle-ci nous a permis d’accroître d’une manière très importante la qualité de vie des résidants grâce à l’augmentation du budget global pour la rénovation de plusieurs logements familiaux à SaintHubert et à Valcartier. Ainsi en 2005/06 et 2006/07, les fonds additionnels de rénovation ont servi et serviront principalement à répondre aux besoins des résidants pour l’amélioration de l’isolation, la réfection des toitures ainsi que des cuisines et des salles de bain. «Je crois que grâce à l’étroite collaboration entre l’ALFC, le 5 GSS et le comité des résidants, nous disposons des ressources nécessaires pour continuer plus intensément à rénover les logements familiaux de Saint-Hubert et de Valcartier», explique le lcol Gosselin.

The CSU was extremely pleased to begin offering the lodger and integral units a wide range of services related to official languages starting in September 2005 at all garrisons and all 5 ASG sites. We are working to ensure that the services provided are available in both official languages as much as possible. As many people may have noticed, the Official Languages program is gaining greater visibility on 5 ASG garrisons. «We are listening to our members. I think that language rights must be upheld for all employees and the community and so we are maintaining our efforts to provide better services in both official languages», said LCol Gosselin. PMQS AND RENOVATIONS

Two years ago, it became apparent that the PMQs were in dire need of a little renovation work. Unremitting efforts to reach an agreement with the CFHA in Ottawa led to significant improvements in the quality of life of residents with an increase in the total budget

À la Garnison

LE CONFORT ET LE PLAISIR DES ENFANTS Certaines réalisations sont déjà bien concrètes dans la région de Québec. Le CPE La Sentinelle des petits de la Garnison Valcartier a investi une somme de 105 000$ dans l’amélioration de son matériel pédagogique et a terminé la réfection de sa cour extérieure pour que les petits

La cour extérieure du CPE La sentinelle des petits a récemment été refaite au grand plaisir des enfants. / The exterior playground of « La sentinelle des petits » daycare was recently renovated to the youngsters’ pleasure.

puissent mieux s’amuser. «À notre CPE, chaque enfant est traité de façon unique. Il reçoit une attention particulière quant à sa santé, à sa sécurité et à son bien-être», mentionne M. Patrick Bourdeau, directeur général. Malgré une année chargée, le Centre de la famille de Valcartier (CFV) a connu un retentissant succès lors de l’édition 2006 de la Criée d’Automne. Une jolie somme de 125 000$ a pu être amassée et c’est la communauté

À Valcartier et Saint-Hubert, plusieurs logements familiaux ont été rénovés afin d’accroître le confort des résidants. / Many PMQs in Valcartier and St-Hubert have been renovated.

for renovating many PMQs in SaintHubert and Valcartier. In 2005/06 and 2006/07, additional renovation funds were used and will be used primarily to address the residents’ needs in upgrading insulation and roofs, and renovating kitchens and bathrooms. «I think that, thanks to the close cooperation between the CFHA, 5 ASG and the residents committee, we have the resources we need to continue extensive renovations of the Saint-Hubert and Valcartier PMQs», explained LCol Gosselin.

At the

Valcartier

Page 12 / Adsum / 21 juin 2006

USER’S

Valcartier

Garrison

militaire de la région Québec qui en profitera largement. De plus, le sous-sol de la Maison Sésame a été aménagé afin d’offrir un environnement sécuritaire et adapté aux besoins des enfants. Celuici a été inauguré le 17 septembre dernier.

CHILDREN COMFORT AND PLEASURES Certain achievements in the Quebec City area have already come to fruition. Valcartier’s Sentinelle des Petits daycare has invested $105,000 in improving its educational materials and has finished refurbishing its outdoor yard so that children can better enjoy the facilities. «At the CPE, all children are treated as unique individuals and their health, safety and well-being are given special attention», commented Patrick Bourdeau, the Executive Director.

DE MIEUX EN MIEUX Au Centre des sports, le remplacement d’équipements sportifs, notamment à la salle de musculation avec ses nouveaux appareils modernes, permet dorénavant aux utilisateurs de jouir d’une technologie de fine pointe. Le commandant de l’USC a également fourni un appui important au gérant de CANEX dans la réalisation du projet du restaurant Valentine Plus. Cette réalisation s’avère aux yeux de tous, un grand succès. Encore une fois, cette année, les mess de la Garnison Valcartier ont pu profiter d’investissements considérables dont tous les membres pourront bénéficier.

Les mess (ci-dessus, le mess des adjudants et sergents de la Garnison Valcartier) ont bénéficé d’investissements importants afin d’en faire des endroits accueillants, favorisant l’esprit de corps des unités. / All Messes have received extra funding to favour esprit de corps activities.

suited to the needs of the children, the basement of the Maison Sésam e was renovated and opened for use on 17 September 2005.

WHAT ELSE

La salle de musculation du Centre des sports à Valcartier est dotée d’appareils à la fine pointe de la technologie. / High tech fitness equipment can be found in the Valcartier Sports Centre’s weight room.

Despite a busy year, the Valcartier Family Centre (VFC) made a resounding success of its 2006 Criée d’Automne event. It raised $125,000 and the Quebec City area military community will greatly benefit from it. In addition, to provide a safe environment

L’édition 2006 de la Criée d’automne du Centre de la famille Valcartier a permis d’amasser une jolie somme de 125 000$ qui profitera à toute la communauté de la région Québec. / The 2006 Edition of the Criée d’automne organized by the Valcartier Family Centre resulted in a $125,000 profit that will be invested into the military community in the Quebec City area.

SECTION SPÉCIALE

SPECIAL EDITION

Equipment at the Sports Centre has been replaced, including the weight room with modern equipment, which now treats users to the benefits of advanced technology. The CO CSU also provided a great deal of support to the CANEX Manager in getting a Valentine Plus restaurant installed. Everyone agrees this project was a major success. Once again this year, the Valcartier Garrison’s Messes received significant investments from which all members will benefit.


13-16.qxp

6/19/06

3:20 PM

Page 13

vaille pour VOUS! a r t C S L’U

CSU Works for YOU

Dans la région

In the

Montréal/Saint-Jean DES RECRUES ET LES MESS La région de Montréal/Saint-Jean a connu également son lot de succès dans la réalisation de plusieurs projets. Avec l’augmentation significative de nouvelles recrues à la Garnison Saint-Jean, plusieurs installations ont dû être aménagées pour mieux tenir compte de cette réalité. Certains l’auront remarqué, tous les mess ont bénéficié d’investissements publics et non publics importants en vue d’accommoder ces nouveaux usagers. «Chaque membre pourra profiter de son mess respectif et le percevoir comme un endroit qui favorise la formation de l’esprit de corps des unités tout en donnant l’occasion aux commandants de rencontrer leurs troupes dans un contexte social», souligne le lcol Gosselin.

LE BIEN-ÊTRE DES ENFANTS : UNE GRANDE PRÉOCCUPATION DE L’USC La protection des jeunes enfants contre les grandes chaleurs est une préoccupation du commandant de l’USC et de son équipe. Pour remédier à ce problème, une pergola a été construite pour le service de garde d’urgence du CRFM Saint-Jean et un système d’air climatisé a été installé dans le CPE O Mille ballons de la Garnison Saint-Jean. Ainsi, les enfants de nos militaires peuvent désormais jouir des installations en toute sécurité, ce qui démontre clairement que l’Équipe de la Défense et les familles de ses membres sont placées en priorité par notre organisation.

Montréal/St-Jean Area

UN NOUVEAU CENTRE COMMUNAUTAIRE POUR LES FAMILLES

RECRUITS AND MESSES The Montreal/Saint-Jean area also experienced its share of success in various projects. With the increase in new recruits at the St-Jean Garrison, many facilities had to be developed to take this new reality into account. As some people may have noticed, all Messes have received major public and non-public funding to accommodate these new users. «Members can enjoy their respective Messes as a place that fosters team spirit in the units while giving commanders an opportunity to spend time with their troops in a social setting», said LCol Gosselin.

Le Centre communautaire de SaintHubert, qui regroupe le CRFM région Montréal, le GSD et le comité du Parc James (logements familiaux), a été réinstallé dans un édifice moderne sur la rue de la Savane. Ce nouveau centre offre, depuis le 13 octobre dernier, davantage de commodités tout en demeurant à proximité des logements familiaux. Madame Luce de Montigny, directrice générale du CRFM région Montréal, précise qu’il s’agit d’une réalisation très importante dont tous les membres de la communauté peuvent bénéficier.

DES PROJETS ET DES RÉALISATIONS

CHILDREN WELFARE Protecting children against heat waves was one concern that the CO CSU and his team considered. To solve this problem, a pergola was built for the MFRC Saint-Jean emergency daycare, and an air conditioning system was installed at the Saint-Jean Garrison O Milles Ballons daycare. The children of our military personnel will be able to enjoy these facilities in total safety, which clearly shows that the Defence Team and their family members are a priority for our organization.

Rappelons que le lcol Gosselin aimerait bien que les employés de la Garnison Montréal puissent profiter d’une garderie à proximité de leur lieu de travail. L’USC continue à réunir les conditions gagnantes pour pouvoir réaliser ce projet d’envergure. Toujours dans le souci de répondre aux besoins de ses membres, des achats d’appareils de musculation et de cardio ont été effectués afin qu’ils puissent s’entraîner sur du matériel plus performant. Également, l’achat d’autres équipements pour les magasins de sports et de plein air a été complété en vue d’offrir un service hors pair et de l’équipement moderne répondant aux exigences des usagers expérimentés. De plus, la modernisation du mobilier dans les mess de la Garnison Montréal se poursuit. «Selon la disponibilité des fonds, des achats de meubles continueront de se faire afin d’offrir des lieux encore plus accueillants pour nos membres», indique le lcol Gosselin.

OTHER PROJECTS LCol Gosselin would like members of the Montreal Garrison to have a daycare centre located close to their workplace. The CSU continues work at creating the necessary conditions for carrying out this major project. In an effort to meet the needs of members, weight training and cardio equipment have been purchased to modernize the facilities. Equipment has also been purchased for sports and outdoor stores to provide unsurpassed services with modern equipment that meets the demands of seasoned users. Furthermore, steps to modernize the furnishings in the Montreal Garrison messes have continued. «Depending on the availability of funds, more furniture will be purchased in order to offer an even more inviting location», commented LCol Gosselin.

A NEW COMMUNITY CENTRE The new Community Centre in Saint-Hubert, which accommodates the MFRC Montreal, the DSG and the James Park (PMQs) committee was relocated to a modern building on De la Savane Street. Since October 13, the new center has offered more amenities, while remaining close to the PMQs. Luce de Montigny, Executive Director of the MFRC Montreal, said that this is a major

Une autre année très

Le Centre communautaire de Saint-Hubert a été réinstallé dans un bâtiment récent. / The St-Hubert Community Centre has recently moved into a new building.

Another

performante

outstanding

pour vos fonds non publics

Year for our Non-Public Funds

421 000$ pour l’ensemble des trois garnisons (Valcartier, Montréal et SaintJean). Dans les faits, c’est 493 300$ qui se sont retrouvés dans les coffres. Ces sommes per-mettent le financement partiel d’activités non publiques en garnison telles que des activités sportives, récréatives et communautaires. Mentionnons que les revenus du Fonds BNP 5 GSS proviennent de diverses sources: inscriptions au Plan sports et loisirs, activités de CANEX, pourcentage des ventes aux consommateurs dans les mess, subventions «publiques» accordées pour des programmes particuliers (conditionnement physique et promotion de la santé par exemple) et intérêts sur le capital investi. D’autre part, un fait important à souligner est que la tarification du Plan sports et loisirs (PSL) est demeurée inchangée pour la troisième année consécutive en dépit de l’augmentation du coût de la vie.

SECTION SPÉCIALE

Following the strong mandate of the Orientation Board and a well established constitution, the CO CSU in his role as DComd 5 ASG - who also serves as chairperson of the 5 ASG Non-Public Funds (5 ASG NPF) Board of Directors and as Mess Commander - was able to begin work on many Non-Public Funds (NPF) projects. Under the supervision of LCol Gosselin, 5 ASG NPF capital increased from $2.8 to $4.2 million following careful use of available funds and improved NPF accounting practices within 5 ASG. The NPP budget for 2005/06 had planned a net operating profit of $421,000 for the three garrisons (Valcartier, Montreal and St-Jean). The actual total turned out to be $493,300. These monies are to help support non-public activities in the garrisons, such as sports, recre-

SPECIAL EDITION

ation and community activities. Income from the 5 ASG NPP Fund comes from a variety of sources: Sports and Recreation Plan registrations, CANEX activities, a percentage of Mess sales to consumers, «public» subsidies for specific programs (physical fitness and health promotion, for example) and interest on capital invested. Also, it should be said that Sports and Recreation Plan (SRP) rates have not changed in three consecutive years despite cost-of-living increases. 21 juin 2006 / Adsum / Page 13

À la suite du mandat fort du Conseil d’orientation et grâce à une constitution bien établie, le commandant de l’USC, dans son rôle de commandant adjoint du 5 GSS (qui agit également à titre de président du Comité de direction des Fonds non publics du 5 GSS (FNP 5 GSS) et comme commandant des mess) a pu entamer la réalisation de plusieurs projets concernant les biens non publics (BNP). Sous la gouverne du lieutenantcolonel Gosselin, le capital des FNP du 5e Groupe de soutien de secteur (5 GSS) est passé de 2,8 à 4,2 millions de dollars à la suite de l’utilisation judicieuse des sommes disponibles et d’une amélioration de la pratique comptable des FNP au sein du 5 GSS. Le budget des BNP pour l’année financière 2005-06 prévoyait un profit net d’exploitation de l’ordre de

accomplishment that will benefit all members of the community.


13-16.qxp

6/19/06

3:20 PM

Les

Page 14

vaille pour VOUS! a r t C S L’U

CSU Works for YOU

BNP font du chemin

NPF in action

à Valcartier et à Montréal LES BNP FONT DU CHEMIN À VALCARTIER ET À MONTRÉAL Dans la région de Québec, les membres ont pu profiter des améliorations locatives apportées au Centre Castor au coût de 110 000$ ainsi que les achats d’équipements neufs et modernes. Ce lieu est propice pour la tenue d’activités diversifiées pour les membres et offre la location de l’équipement selon les exigences des clients. Durant la dernière année, d’autres améliorations locatives ont été apportées comme par exemple l’aménagement d’une station de lavage unique pour les voiturettes de golf qui répond aux plus hautes normes de l’environnement.

Une station de lavage pour les voiturettes de golf a été aménagée au Centre plein air Castor. / A washing point for golfcarts has been installed at the Castor outdoors centre.

Toujours dans le souci de répondre aux besoins de ses membres de la région de Montréal, le projet d’acquisition d’un ponton, qui est disponible en location, s’est avéré un vif succès et demeure apprécié par tous. Les membres de la communauté pourront prendre connaissance des efforts considérables déployés par le Comité de direction des FNP du 5 GSS qui a permis la réalisation de plusieurs projets dont la réfection des parcs dans les logements familiaux. Ce projet de modernisation des parcs va bon train. Nous concrétiserons bientôt la phase II du projet qui coûtera 185 000$. Les usagers des logements familiaux seront en mesure de constater l’ampleur des travaux et nous invitons tous les enfants à profiter de ces installations modernes et sécuritaires dès l’été qui vient et des étés qui suivront.

at Valcartier and Montréal

DES PROJETS POUR L’AVENIR Avec la planification de déploiements pour le SQFT dans la prochaine année, les familles des militaires auront bientôt accès à des stations Internet dans les centres communautaire pour communiquer avec leurs proches qui seront en théâtre opérationnel. Le projet, qui a été initié par le GSD en collaboration avec les CRFM, verra le jour d’ici juillet prochain. «Le soutien offert aux familles d’un membre vivant un déploiement ou une séparation prolongée est primordial pour nous», assure le lcol Gosselin. LES ADOS ET LEURS BESOINS Grâce à un financement de l’ASPFC pour les services à la jeunesse de la communauté militaire et à celui du 5 GSS, les CRFM se penchent actuellement sur des projets de relocalisation des maisons des jeunes. On souhaite les réaménager dans nos logements familiaux ou à proximité afin qu’elles répondent mieux aux besoins des ados et de la communauté. Ces jeunes sont tous invités à s’impliquer dans le projet afin d’exprimer leurs souhaits. DES FÊTES POUR LES FAMILLES À la suite du succès remporté chaque année par la Fête de la famille à la garnison Valcartier et par la Journée de la santé dans la région de Montréal, le Cmdt USC a invité les deux régions à organiser annuellement deux fêtes familiales. Dans son esprit, ces activités ont pour but de promouvoir l’esprit de famille au sein de l’Équipe de la Défense et constituent des occasions privilégiées pour nos membres de se rencontrer dans un cadre informel. Dans l’objectif d’assurer des services de qualité à la communauté, le commandant adjoint du 5 GSS identifie continuellement des installations qui nécessitent des améliorations. Ainsi certaines d’entre elles seront rénovées ou mo-dernisées au cours des prochaines années tel le plancher de gymnase de la Garnison Saint-Jean. D’autres installations feront l’objet d’études plus poussées comme la piscine extérieure du site de Saint-Hubert qui nécessite des investissements majeurs.

Page 14 / Adsum / 21 juin 2006

Chaque année, le Centre de la famille Valcartier organise une grande fête familiale. / Each year, the Valcartier Family Centre organizes a great family celebration.

Following the success of both activities, the Valcartier Family Center family celebration at the Valcartier Garrison and La Journée de la santé in the Montréal Region, the Co Csu has requested that each region organize two family celebrations eache year. These activities aims to boost family spirit within the Defence Team and provide a unique opportunity for our members to socialize in an informal setting. To ensure that services are provided to the community, the DComd 5 ASG is constantly identifying facilities in need of improvements. Therefore, over the next few years, various facilities will be renovated and modernized, including the gym floor at the St-Jean Garrison. Improvements to other facilities will be studied in closer details, such as the outdoor pool at the Saint-Hubert site, which would require a major investment.

Les familles des militaires auront bientôt accès à des stations Internet dans les centres communautaires pour communiquer avec leurs proches qui seront déployés. / Military families will soon have access to Internet stations in the community centres to help keep in touch with their loved ones in theatres of operations.

With planned deployments for LFQA in the coming year, military families will soon have access to Internet stations in the Community Centres to help them keep in touch with their loved ones in theatres

Deux ans de

succès

of operations. The project, initiated by the DSG in cooperation with the MFRCs, will be made a reality by July 2006. «Support for families experiencing a loved one on deployment or extended separation is extremely important for us», explained LCol Gosselin. TEENAGERS AND THEIR NEEDS With funding from the CFPSA for services intended for young people in the military community, and 5 ASG, the MFRCs are currently considering plans to move the youth centres. The move would allow the centres to be closer to PMQs in order to accommodate the needs of the community. Young people in our community are invited to get involved in this project to meet their needs. FAMILY CELEBRATIONS

NFP IN ACTION AT VALCARTIER AND MONTREAL In the Quebec City area, members were able to enjoy facility improvements at the Centre Castor at a cost of $110,000, with the purchase of new, modern equipment. This location is an ideal venue for a variety of activities for members, and offers the possibility of leasing equipment according to the clients’ requirements. In the past year, other leasehold improvements were made, including the development of a single washing station for golf carts that meets the highest environmental standards. Again in an effort to meet the needs of its members in the Montreal region, the project to acquire a pontoon boat that could be rented out as a pleasure craft was a terrific success appreciated by all. Members of the community should be aware of the considerable efforts of the 5 ASG NPF Management Committee, which led to many park upgrade projects in the PMQs. The park modernization project is making good progress. We will soon begin Phase 2 of the project, which will cost $185,000 when all is said and done. PMQ residents will be able to see the scope of this work, and all children are encouraged to use these safe, modern facilities starting this summer. FUTURE PLANS...

Two years of

et

d’initiatives success

Le lcol Hercule Gosselin est très fier du travail qui a été accompli par l’équipe de l’USC au cours de la dernière année et insiste sur le fait que cette équipe qui compte près de 450 militaires et civils s’est, encore une fois cette année, surpassée par des réalisations exceptionnelles. «Ces projets, qui ont été réalisés ou en voie de l’être, démontrent un engagement ferme et délibéré de l’USC pour le bien-être de tous les membres de l’Équipe de la Défense au sein de notre communauté», confie le Cmdt USC. Le lcol Gosselin souligne l’appui de la chaîne de commandement, prin-

cipalement le général commandant, le brigadier-général Christian Barabé, ainsi que le commandant du 5 GSS, le colonel Gerry Champagne. Cet appui s’est avéré indispensable dans la réalisation de nombreux projets visant le bien-être de la communauté militaire. Le Cmdt USC tient à remercier par-dessous tout ceux et celles qui ont contribué à la concrétisation de nos nombreuses initiatives depuis deux ans. Il est à noter que le lcol Hercule Gosselin nous quittera le 23 juin prochain pour commander le 2e Bataillon, Royal 22e Régiment et la Citadelle de Québec.

SECTION SPÉCIALE

and

LCol Hercule Gosselin is very proud of the work accomplished by the CSU team over the past year, and is adamant about the fact that this team, with nearly 450 military and civilian personnel, has once again surpassed itself with outstanding achievements. «These projects, either completed or in progress, show a firm, deliberate commitment by the CSU to the well-being of all members of the Defence Team within our community», confides the CO USC. LCol Gosselin underscores the support received from the chain of command, especially from the LFQA/JTF

SPECIAL EDITION

initiatives

(East) Commander, Brigadier-General Christian Barabé, and the Commander 5 ASG, Colonel Gerry Champagne. Their support was vital in accomplishing many of the projects initiated for the wellbeing of the military community. The CO CSU would especially like to thank everyone who has helped carry out the countless initiatives of the past two years. LCol Hercule Gosselin will be leaving us on 23 June 2006 to take command of 2e Bataillon, Royal 22e Régiment and the Citadel in Quebec City.


13-16.qxp

6/19/06

3:20 PM

Page 15

Championnat régional des conducteurs Du rayonnement La branche du pour la Randonnée prudents des Forces canadiennes Génie fête son 103e anniversaire Anie-Marcotte Par le capitaine M.A. Ferland 5e Régiment du génie de combat

Le 26 mai, une journée sportive a été organisée pour souligner le 103 e anniversaire de la formation de la branche du Génie. Cette fête a eu lieu sur les terrains sportifs situés tout près de l’aréna Clément-Boulanger et environ 250 participants se sont présentés au rendez-vous. Cette journée a permis aux militaires et employés civils de l’unité de renouer les liens amicaux. Ce fut une occasion pour plusieurs de participer à des sports (soccer, baseball), tandis que d’autres ont offert leur soutien à leurs confrères et consœurs de travail en les encourageant. De plus, les participants ont pu assister à un dîner thématique où du poulet à la kiev et du gâteau ont été servis. De plus, un concours de tir au poignet a permis aux représentants des cinq escadrons, ainsi que des membres de l’état-major du régiment de mettre leur force à l’épreuve. Le commandant du régiment, le lieutenant-colonel Lamontagne, avait bien choisi la date de l’événement, car il a plu toute la semaine, excepté cette journée-là où le temps a été clément. Une telle activité a permis de renforcer la cohésion de l’unité en plus de favoriser les échanges sur un fond de célébration. Cette journée fut un succès sur toute la ligne et félicitations au comité organisateur.

De gauche à droite : le lieutenant-colonel Lamontagne, commandant du 5 RGC, le caporalchef Mootrey, le caporal Gagné et l’adjudant-chef Tremblay, sergent-major du régiment.

Par le lieutenant Vincent Boucherd 5e Régiment d’artillerie légère du Canada

Le dimanche 28 mai, c’est par une journée splendide au travers d’un mois plutôt gris qu’a eu lieu la Randonnée Anie-Marcotte. Il s’agit d’une activité de financement au profit de l’Association québécoise de la fibrose kystique. Le 5e Régiment d’artillerie légère du Canada est partenaire de cet événement. En effet, 21 volontaires ont accepté de sacrifier une journée de leur fin de semaine pour aider un organisme sans but lucratif à atteindre son objectif de financement. Nous sommes arrivés très tôt pour assurer la préparation des bureaux d’inscription, l’installation des nombreuses affiches et préparer les kiosques de ventes des articles promotionnels. Dès notre arrivée, nous avons aussi déployé la cuisine de campagne pour nourrir les participants de la randonnée. Nous avons également déployé un obusier LG1 et un véhicule G-Wagon afin de montrer à la population nos outils de travail. Plusieurs personnes sont venues voir notre équipement en démonstration dès la matinée, alors que l’activité se déroulait surtout en après-midi. Puis est venue l’heure du départ. Quelques centaines de personnes étaient au rendezvous. Plusieurs de nos volontaires ont marché avec les randonneurs. Ils ont ouvert la marche avec un véhicule militaire, ils ont assuré la sécurité et notre volontaire de la section médicale est demeuré disponible pour les besoins que représente une marche de 10 kilomètres avec beaucoup d’enfants. Nos membres ont aussi organisé le kiosque de rafraîchissement pour la pause qui a été prise au Collège SaintCharles-Garnier. Ce kiosque a été très populaire, puisque avec le beau temps, les gens avaient besoin de s’hydrater à la mi-parcours. Dès le retour à l’Université Laval, nos volontaires avaient préparé la terrasse du Pub pour recevoir tous les participants. Avec l’effet d’entraînement, les randonneurs avaient augmenté en nombre et atteignaient les 500. Notre cuisine de campagne a fourni un goûter à tous ces gens et nous avons supervisé l’accès au site. Une scène avait été aménagée et des groupes de danseurs ont présenté des spectacles. Il y a eu tirage de prix de présence, suivi de quelques remerciements. Nos volontaires ont ensuite dégarni le site et nettoyé l’emplacement. Lorsque tout était terminé, les volontaires du 5 RALC, qui avaient grandement contribué à la réussite de la mission, ont quitté avec le sentiment du devoir accompli.

Par le sergent Diane Côté Superviseur section Finances, pon QG St-Jean, 5 Svc Sn Mat

La toute première édition du Championnat régional des conducteurs prudents des Forces canadiennes, communément appelé «Routéo», s’est tenue dans la Garnison SaintJean du 29 mai au 1er juin. Cette compétition se déroulait simultanément dans les quatre régions du Canada, l’Atlantique, l’Est, l’Ouest et le Centre. Pour notre région, elle regroupait des compétiteurs venant de Valcartier, de Bagotville, de Longue-Pointe et de Saint-Jean. L’activité permet aux trois meilleurs de chaque catégorie (VLLR, 5 tonnes commercial, autobus, camion-remorque et discipline routière [roadrallye]), de décrocher un laissez-passer pour la grande finale du Routéo national qui aura lieu à Aldershot, en Nouvelle-Écosse, du 27 août au 1er septembre 2006. Le championnat de la région de l’Est a débuté avec les tests écrits puis les tests de défauts des véhicules pour tous les compétiteurs ainsi que le traçage de la carte routière

LES GAGNANTS En gagnant, les personnes ci-dessous se sont assuré une participation au Routéo national à Aldershot cet automne : Discipline routière (Road rallye) 1re position : cpl Parent et cpl Verreault - Valcartier 2e position : cpl Gauthier et sdt Lachance - Bagotville 3e position : cpl Tremblay et cpl Sylvie Dion - Valcartier 5 tonnes 1re position : Sylvain Carmichael - Valcartier 2e position : cpl Gagnon - Valcartier 3e position : cpl Breton - Valcartier

pour les sept équipes qui participaient à la discipline routière. En soirée, un «meet & greet» a été organisé pour permettre aux personnes présentes de se remémorer plusieurs bons souvenirs avec des collègues et des anciennes connaissances venues spécialement pour cette occasion. Le lendemain et jusqu’au 1er juin, se déroulaient des épreuves d’habilités routières sur le terrain de stationnement. Pour ce faire, on avait établi un parcours d’obstacles qui simulait certains dangers de la route. Conjointement, la discipline routière se déroulait sur les routes de la région les 30 et 31 mai. L’événement a été organisé par les pelotons de transport de Saint-Jean et de LonguePointe du service de Soutien matériel sous la direction de l’adjudant-maître Bilodeau. Pour clôturer le championnat, la remise des trophées s’est déroulée le 1er juin en aprèsmidi. Le trophée «Adjuc Jean-Yves Bouchard», pionnier du Routéo, a été décerné au caporal Martin Desroches pour le temps et l’énergie déployés à trouver une multitude de prix de participation pour tous les compétiteurs.

VLLR 1re position : cpl Lemire - Bagotville 2e position : cpl Desmarais - Valcartier 3e position : cpl Gagnon - Valcartier Autobus 1re position : cpl Lemire - Bagotville 2e position : cpl Michel Blais - Valcartier 3e position : cpl Gagnon - Valcartier Camion-remorque 1re position : cpl Lemire - Bagotville 2e position : Sylvain Carmichael - Valcartier 3e position : cpl Breton - Valcartier

21 juin 2006 / Adsum / Page 15


13-16.qxp

6/19/06

3:20 PM

Page 16

Fête de la famille

Reportage spécial de nos journalistes en herbe Ne reculant devant rien pour couvrir la Fête de la famille, le journal Adsum a déployé sur le site de l’activité une importante équipe de reporters! Nos envoyés spéciaux, sept jeunes du club jeunesse Le Repaire, avaient une mission importante : enquêter sur cette ambiance mystérieuse de plaisir qui règne à la Fête de la famille. Voici la récolte de nos journalistes encore verts dans le métier :

Ils ont é crit

Journalistes en herbe #1 Catherine Girard (13 ans) et Mathieu Moreau (14 ans)

Ils ont é crit

Journalistes en herbe #2 Marianne Tremblay (14 ans), Mathieu Blanchard (15 ans) et Yoannie Fortier (15 ans)

Céline Thomas nous dit que c’est vraiment Lors de l’événement familial du 10 juin dernier, le jourimportant d’avoir une fête de la famille pour nal Adsum nous a permis de poser des questions à la foule rapprocher les familles militaires. «Même s’il pour connaître leurs impressions. pleut, le soleil est là pareil.» La plupart des gens à qui nous avons demandé si c’était leur De leur côté, Chantale Lacombe et Cédrick première fête de la famille nous ont répondu qu’ils venaient à Larouche ajoutent : «C’est très important toutes les années. Ceux qui en étaient à leur première fête étaient pour les enfants, ils s’amusent énorméimpressionnés de voir toutes les activités disponibles. ment. C’est très très bien organisé». Tous les gens rencontrés nous ont dit beaucoup apprécier les jeux gonflables qui ont grandement amusé les enfants. Ils nous ont aussi confié apprécier passer du temps en famille. Finalement, nous pouvons affirmer que la fête fut un succès.

Ils ont photographi é

Pour Tanya Langlois et Juneau, la mascotte de l’armée, la Fête de la famille est très importante pour la communauté.

En plus des journalistes en herbe déployés par le journal Adsum, beaucoup de jeunes de la communauté se sont impliqués dans l’organisation de la Fête de la famille comme bénévoles. Un bel exemple pour la jeunesse!

Journalistes en herbe #3

Elles ont photographi é

Page 16 / Adsum / 21 juin 2006

Valérie Dumais (12 ans) et Karla Gauthier (17 ans)

Rencontré sur le site de la fête, Frédéric Paquet, coordonnateur jeunesse au Centre de la famille Valcartier a qualifié la journée d’extraordinaire. «Je félicite les employés du CFV pour le plan B (en cas de pluie) et les bénévoles adultes ainsi que les ados pour leur implication.» Quant à Marie-Noël Lebreux, une participante de la fête, elle était heureuse de constater que malgré le mauvais temps, les gens s’amusaient. «Le spectacle d’Hugo Girard a été très apprécié. L’ensemble des activités convenait à toute la famille».

o Brav rci tes e et m journalis à nos be! r en he

Marie-Ève Plante, son conjoint et leurs deux enfants, accompagnés des deux enfants de Barbara St-Germain.

Elles ont é crit


17-20.qxp

6/19/06

3:48 PM

Page 17

Fête de la famille

Malgré la pluie, un déluge de plaisir! Par Yan Bélanger Journal Adsum

Même si le soleil avait décidé cette année de bouder la Fête de la famille, cela n’a pas empêché les familles de la grande communauté militaire de la région de Québec d’être au rendez-vous de cet événement unique, le 10 juin dernier. Devant la pluie, les organisateurs n’ont eu d’autre choix que de déplacer le site de ce happening familial à l’intérieur de la caserne qui loge les membres du 2 e Bataillon, Royal 22e Régiment sur la garnison. Et le tout a été accompli de main de maître. La formule choisie? La même qui a fait le succès des dernières éditions de l’événement : spectacles, animation, stands et activités en continue ont fait que ceux et celles qui ont mis le pied sur le site y sont restés. Rien n’a été laissé au hasard et tous, petits, ados et parents, y ont trouvé de quoi s’amuser. Pendant que les tout-petits s’en donnaient à cœur joie dans le lagon, d’autres étaient en quête de sensations fortes au

bungee, au king-kong géant, sur le taureau mécanique ou sur le mur d’escalade. Et tous ont également apprécié la démonstration de l’homme fort Hugo Girard et de ses complices et celle des chiens d’adresse. «C’est la première fois que je constate une forte participation à tous les stands et activités. On voyait vraiment que chacun y trouvait son compte», a commenté à la fin de la journée la directrice du Centre de la famille Valcartier, MarieClaude Michaud, très satisfaite, considérant le mauvais temps, de la réponse des familles à leur invitation. La Fête de la famille, qui en était à sa 7e édition cette année, a retenu le thème La famille, la force conjointe. Elle marquait d’ailleurs le coup d’envoi des activités du Centre de la famille visant à souligner son 15e anniversaire.

Pour l’occasion, le stand du Centre de la famille avait pris des allures de musée avec l’exposition de nombreuses photos et de statistiques éloquentes illustrant les progrès réalisés par l’organisme au fil de ses 15 années d’existence. «Depuis 15 ans, nos bénévoles ont effectué plus de 110 000 heures de bénévolat. Il y a eu 36 000 participants à nos différentes activités liées au soutien au déploiement. Aujourd’hui, le CFV, c’est 40 employés alors qu’on en comptait que sept à son ouverture», illustre la directrice. Présent à la fête, le colonel Gerry Champagne, commandant du 5e Groupe de soutien de secteur, s’est dit impressionné par ce qu’il a vu et a multiplié les félicitations à l’endroit des organisateurs. «Lorsqu’on observe les familles et les enfants qui s’amusent, on voit des sourires partout!

Cette fête qui célèbre nos familles militaires est pour elles un lieu de rencontre important qui leur permet d’en apprendre un peu plus sur les services offerts à la communauté. Nos militaires sont certainement rassurés de savoir que lorsqu’ils partent en mission, il y a cette belle équipe derrière pour prendre soin de leurs proches. Je le vois, l’impact est majeur ici aujourd’hui. Ça encourage la chaîne de commandement à continuer d’accorder son soutien à ce type d’événement.» Ce résultat est l’aboutissement d’un phénoménal travail d’équipe entrepris il y a déjà six mois. Il est le produit aussi d’un effort collectif auquel se sont greffés plus d’une soixantaine de bénévoles dynamiques et engagés, des militaires fort efficaces et, disons-le, indispensables, des organismes du milieu comme le Comité des résidants, les PSP et le Groupe de soutien au déploiement, tous soucieux de la qualité de vie des familles et des commanditaires qui n’ont pas hésité à appuyer l’activité.

21 juin 2006 / Adsum / Page 17

Photos par le caporal Jonathan Barrette, Section d’imagerie


17-20.qxp

6/19/06

3:48 PM

Page 18

Le maître de deuxième classe 5e anniversaire du Groupe de Maurice Allard : un marin qui soutien au déploiement (GSD) veut perpétuer la tradition Par le caporal Steven Bilodeau Agent du GSD détaché du 1 R22eR

LE PORTRAIT

DU MOIS

N.D.L.R. : Le journal Adsum, en partenariat avec le journal Servir et le Secteur du Québec de la Force terrestre, a décidé de vous proposer, chaque mois, le portrait d’une personne qui s’est démarquée par sa contribution à la communauté militaire. Le but de cette chronique est de mettre en valeur les efforts individuels des membres de notre grande famille de la Défense et de vous faire découvrir des gens ordinaires qui ont accompli des choses extraordinaires. Le maître de deuxième classe Maurice Allard cumulera bientôt 42 ans de service au sein de la Marine canadienne. Son travail comme opérateur de système d’information navale sur les différents navires de guerre canadiens l’a amené à voyager à travers le monde et à naviguer sur les deux océans qui bordent le Canada. Depuis dix ans, il est réserviste au NCSM D’Iberville, une unité de la Réserve navale postée à Rimouski dans le Bas-Saint-Laurent. Grandement impliqué dans sa communauté, le M2 Allard se consacre aujourd’hui à perpétuer la tradition de la Marine auprès des jeunes recrues. Par Yan Bélanger Journal Adsum Originaire de Carleton, le M2 Allard, 59 ans, a levé l’ancre et quitté ses différents ports d’attache plus d’une fois dans sa carrière parcourant des milles marins, une mission n’attendant pas l’autre. Les plus beaux souvenirs qu’il garde en mémoire sont les journées où il a reçu ses qualifications de sous-marinier et plongeur. «C’était très difficile à obtenir, mais je l’ai fait. J’en éprouve une grande fierté». En plus de son travail, le M2 Allard se consacre beaucoup au bénévolat. Chaque weekend, il s’arrête au Corps de cadets 150 Rimouski pour appuyer le personnel dans l’instruction. Mais ce qui compte beaucoup à ses yeux est de donner de son temps afin de perpétuer

auprès des plus jeunes les traditions de la Marine. «Plusieurs traditions ne sont pas écrites, mais très importantes et méritent d’être enseignées», souligne le marin. Son désir de s’impliquer autant lui vient de sa mère, confie-t-il. «Elle était une femme très impliquée. C’est de famille!» Le M2 Allard fait aussi du bénévolat auprès de la Ligue navale du Canada, un organisme communautaire qui regroupe les parents de cadets et qui est consacré à la promotion et au développement de la débrouillardise, de la vitalité et du leadership chez les jeunes en les exposant, entre autres, aux grandes traditions navales. Il est également secrétaire pour l’organisme Tradition Plus, un groupe d’individus qui aide les gens âgés de 45 ans et plus dans leur recherche d’une seconde et parfois même d’une troisième carrière dans leur vie. Mais son implication ne s’arrête pas là. Le M2 Allard siège aussi comme administrateur sur le conseil d’administration du Musée de la mer à Rimouski qui s’apprête à accueillir, pour l’été 2007, une pièce qui fera sûrement, après l’Empress of Ireland, la fierté de l’endroit, le sous-marin ONONDAGA. Le M2 Allard trouvera-t-il dans ce projet une occasion unique de seconde carrière comme guide touristique?

Bienvenue dans l’équipe

Page 18 / Adsum / 21 juin 2006

Par Martine Cimon Directrice de la Promotion de la Santé

Nous sommes heureuses de vous annoncer l’arrivée de Mme Sylvie Roy, au sein de l’équipe de la Promotion de la santé. M me Roy occupera les fonctions de Gestionnaire de la Promotion de la santé. Elle est kinésiologue, détentrice d’un MBA. Elle a oeuvré en promotion de la santé au sein de l’équipe de santé publique au ministère de la Santé du Québec et de l’Institut de la santé publique. Son expertise et ses connaissances complètent bien l’équipe déjà en place. Son bureau est situé à l’Académie (bât. 534), local 414. Vous pouvez aussi la joindre par téléphone au 844-5000, poste 4678 ou par courriel à l’adresse Roy.S4@forces.gc.ca. Toute l’équipe te souhaite bonne chance dans tes nouvelles fonctions.

Recevez votre copie du journal

Adsum par la poste !

Abonnez-vous dès maintenant! 844-5000 poste 5598

Il y a déjà cinq ans que le Groupe de soutien au déploiement (GSD) a vu le jour au sein du Secteur du Québec de la Force terrestre. L’organisation a été fondée par le commandant à l’époque du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, actuellement commandant du SQFT. Aujourd’hui, le GSD opère sous la protection du colonel commandant du 5e Groupe de soutien de secteur, et son mandat couvre toute la communauté militaire du Québec. Le Groupe de soutien au déploiement (GSD) a remplacé ce qui autrefois était appelé l’arrière-garde. Compte tenu du tempo opérationnel, la chaîne de commandement a mis sur pied le GSD pour encadrer les besoins grandissants des familles militaires. Aujourd’hui, c’est une organisation formée et structurée, offrant un service de qualité unique et professionnel aux familles vivant une absence prolongée du militaire et ce, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, sans distinction d’unité pour tous les membres de l’Équipe de la Défense (que ce soit de la Force régulière, la Force de réserve ou de la force civile du MDN et FNP). Au fil des ans, les membres du groupe ont contribué à répondre efficacement aux besoins des familles et des militaires tout en respectant la confidentialité. La reconnaissance des services offerts par le GSD s’est faite au travers des demandes répon-

NOUVELLES

dues. Ce nombre est passé de 5566 demandes en 2001-2002 pour les rotations 9 et 10 de l’opération Palladium à plus de 20 000 demandes en 2003-2004 pour les opérations Athéna, Halo et Palladium, rotations 14 et 15. Soyez assuré que notre dévouement auprès de notre communauté se perpétuera au cours des prochaines années et nous souhaitons ardemment qu’il sera à la hauteur des attentes de nos familles. Nous désirons également souligner tous les efforts déployés et le travail accomplis par les agents du Groupe de soutien au déploiement au cours des cinq dernières années. Merci de votre dévouement.

P a r c e q u e v o t r e bien-êtr e nous tient à cœur!

EXPRESS

Cette rubrique vous présente différentes nouvelles concernant la Défense nationale qui sont, à notre avis, d’intérêt pour nos lecteurs. LIVRAISON DE 25 NOUVEAUX VÉHICULES DE PATROUILLE BLINDÉS À KANDAHAR Le ministère de la Défense nationale a acheté 25 nouveaux véhicules de patrouille blindés pour l’opération ARCHER, la mission des Forces canadiennes en Afghanistan. Les nouveaux véhicules, une version du RG-31 Nyala construit par BAE Land Systems OMC , de la République sudafricaine, assureront la protection des soldats lorsqu’ils effectueront des patrouilles et accompliront des missions de commandement, de liaison et de reconnaissance en terrains montagneux et dans les dédales des rues des centres urbains de l’Afghanistan. La livraison est prévue pour septembre. LA FOI 2 HONORÉE PAR LE PRÉSIDENT DES ÉTATS-UNIS La Deuxième Force opérationnelle interarmées (FOI 2) des Forces canadiennes (FC) a reçu la United States Presidential Unit Citation (Mention élogieuse du président des États-Unis) des mains de l’ambassadeur des États-Unis au Canada au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée le 2 juin. Cet honneur est conféré à la FOI 2 pour sa contribution extraordinaire au sein du groupe opérationnel multinational pour les opérations spéciales en Afghanistan en 2002. La United States Presidential Unit Citation est attribuée aux unités des forces armées des États-Unis et des pays alliés, en reconnaissance d’un geste héroïque accompli dans un combat contre un ennemi armé survenu le 7 décembre 1941 ou après. L’unité doit, dans l’accomplissement de sa mission dans des conditions extrêmement difficiles et périlleuses, faire preuve d’une bravoure, d’une détermination et d’un esprit de corps hautement supérieurs à ceux manifestés par les autres unités qu’elle côtoie au cours d’une campagne. La FOI 2 est une unité d’opérations spéciales des FC chargée de mener des opérations de lutte contre le terrorisme auxquelles participe le gouvernement fédéral. L’unité peut également être affectée à

d’autres tâches stratégiques de haute importance. NOMINATION D’UN JUGE MILITAIRE Le lieutenant-colonel Louis-Vincent d’Auteuil, avocat militaire des Forces canadiennes, originaire de Sorel, a été nommé juge militaire par décret pour un mandat de cinq ans qui a commencé le 18 mai 2006. Le lcol d’Auteuil s’est enrôlé dans la Réserve de l’Armée de terre en 1988 à titre d’officier d’infanterie pendant qu’il fréquentait la Faculté de droit de l’Université de Montréal. Il a été reçu au barreau du Québec en 1989. Tout en conservant son emploi à temps partiel dans la Réserve, il a pratiqué le droit au sein de divers cabinets d’avocats et géré son propre bureau. En 1995, il a été muté à la Régulière en tant qu’avocat militaire. Depuis, le lcol d’Auteuil a occupé des postes de plus en plus élevés. Avant d’être nommé juge militaire, il exerçait les fonctions d’assistant du Juge-avocat général pour la région de l’Est, à Montréal. LES FC ACCUEILLENT PLUS DE 200 NOUVEAUX MARINS, SOLDATS ET AVIATEURS Une cérémonie d’enrôlement au cours de laquelle plus de 200 recrues des régions de Kingston, d’Ottawa, de Gatineau et de Montréal se sont joints aux Forces canadiennes (FC) a eu lieu le samedi 3 juin sur les terrains du Musée canadien de la guerre à Ottawa en présence du ministre de la Défense nationale, Gordon O’Connor.

Hé! Ho! N’oubliez pas de m’apporter à la maison pour le reste de la famille ! Le journal Adsum


17-20.qxp

6/19/06

3:48 PM

Page 19

Soyez des festivités à l’occasion de la Fête nationale du Québec et de la Fête du Canada Par Yan Bélanger Journal Adsum

Ce n’est pas les activités qui manqueront dans la région pour célébrer la Saint-Jean-Baptiste et, une semaine après, la Fête du Canada. Petits et grands y trouveront leur compte. Voici quelques suggestions de votre journal. Une belle occasion de se retrouver entre amis ou en famille!

LE VENDREDI 24 JUIN

De 11 h à 16 h, l’activité de la G r a n d e tablée sur les Plaines d’Abraham devant le Musée national des beaux-arts du Québec, fera revivre la tradition de g r a n d p i q u e n i q u e c h a m p ê t r e en famille. Plus de 10 000 jeunes et moins jeunes seront rassemblés pour l’occasion. Nombreuses animations sont prévues sur le site : cirque, maquillage, ballons, bricolage, marionnettes... SAINTE-CATHERINE-DE-LA-JACQUESCARTIER, LE VENDREDI 23 JUIN

Fête nationale du Québec VIEUX-QUÉBEC, LE VENDREDI 23 JUIN

Joignez-vous au g r a n d s p e c t a c l e d e l a F ê t e n a t i o n a l e, dès 18 h 30 et ce, jusqu’à l’aube le lendemain matin, sur les Plaines d’Abraham. La fête commencera avec le groupe C o r b a c h, formé d’anciens membres de Corbeau et d’Offenbach, qui enflammera la foule avec des airs de bon vieux rock-and-roll. À 21 h, la rockeuse F r a n c e D ’ A m o u r anime le grand spectacle qui mettra en vedette Marjo qui chantera accompagnée des membres de Corbach, ainsi que Vincent Va l l i è r e s , A n i k J e a n , A n d r é e Wa t t e r s , Mes Aïeux et Les Respectables. Bien sûr, le tout sera agrémenté par le traditionnel f e u d e j o i e. Dès 23 h 30, place encore à Vincent Vallières et ses musiciens, aux populaires C o w b o y s F r i n g a n t s et au groupe S t é r é o t a x i e, qui ressuscitera l’esprit festif des Colocs. D’innombrables f e u x d ’ a rt i f i c e s éclaireront le ciel aux douze coups de minuit. Puis à la Place d’Youville, de 20 h à 23 h, il y aura pour une 6e année consécutive, le spectacle Nouvelles voix, nouveaux refrains qui fait place à la relève musicale.

Plusieurs activités attendent les Catherinois sous le chapiteau du parc du Grand-Héron (4, rue Louis-Joliet) Hommage au drapeau et présentation patriotique à 19 h. À 19 h 30, spectacle pour les tout-petits avec magie, animation et sculptures de ballons. Dès 20 h 30, venez chanter et danser sur la musique populaire de la troupe La Relève et de K e v i n J u l i e n. À 22 h, pendant que le ciel sera éclairé par un spectacle pyrotechnique, le groupe de Marc o M a t t e montera sur scène pour poursuivre en musique. Un feu de joie est prévu à 23 h. VAL-BÉLAIR, LE SAMEDI 24 JUIN

Dès 11 h, la Base de plein air située sur la rue de la Découverte s’anime pour toute la famille... - De 11 h à 16 h, venez célébrer lors d’une f ê t e c h a m p ê t re f a m i l i a l e où vous attendent pique-nique avec hot dogs et boissons gazeuses à prix rétro. - De 11 h à 16 h 30, goûtez à la haute voltige avec le J u m p a i et faites la joie de vos enfants avec des structures de j e u x g o n f l a b l e s g é a n t s, des ateliers de bricolage et de création pour les petits, des amuseurs publics, des clowns, des jeux coopératifs animés et des jeux de piscine. - À 13 h 30 et 15 h 30, spectacles L e s a p p r e n t i s p o m p i e r s.

FORTE PARTICIPATION À LA SEMAINE NATIONALE DE LA FONCTION PUBLIQUE

- Enfin, de 11 h à 16 h, toujours à la Base de plein air, p o rtes ouvert e s à l ’ o b s e rvat o i r e d e l a D é c o u v e r t e par le club d’astronomie 10 de Val-Bélair et le groupe jeunesse du Club 10. Au programme, visite de l’observatoire, exposition de photos, astronomes amateurs sur le terrain, etc. À 20 h, au Parc de la Chanterelle, aura lieu le s p e c t a c l e d e c l ô t u re des festivités de la St-Jean avec, en première partie, le groupe M è t a t u k suivi d’un R o b e r t C h a r l e b o i s explosif avec son spectacle Tout écartillé . Un f e u d ’ a r t i f i c e p y r o m u s i c a l est prévu à 22 h 30.

Fête du Canada DANS LE VIEUX-QUÉBEC LE VENDREDI 30 JUIN

Dès 19 h, à la Citadelle de Québec, se tiendra une cérémonie de la Retraite de la Garde en rouge suivie, à 20 h, pour une 42e édition, du traditionnel Concert sous l e s é t o i l e s de la Musique du Royal 22 e Régiment dont le thème retenu est Les années folles. LE SAMEDI 1ER JUILLET

Sur les Plaines d’Abraham, auront lieu dès midi plusieurs a c t i v i t é s f a m i l i a l e s avec ateliers, des jeux, des magiciens, des amuseurs publics et bien d’autres encore. L’ee n t r é e sera également gratuite, de 10 h à 17 h, pour tous les sites historiques suivants : - Le Centre d’interprétation du Parc des Champs de bataille;

PRÉPAREZ VOTRE VÉHICULE POUR L’ÉTÉ

- Le Centre d’interprétation du VieuxPort; - Le Parc de l’artillerie (2, rue d’Auteuil); - Les Fortifications de Québec (100, rue Saint-Louis); - Le Parc Cartier-Bréboeuf; - L’exposition Odyssée Canada à la Maison de la Découverte; - La Maison patrimoniale Louis S.-StLaurent; - La Tour Martello (sur les Plaines d’Abraham). Enfin, toujours sur les Plaines d’Abraham derrière le Manège militaire, place en soirée dès 19 h 30, au G r a n d s p e c t a c l e du 1er juillet avec J o n a s , P é p é e t s a g u i t a re e t l e g r o u p e C a ï m a n f u. Le spectacle sera illuminé à 23 h par des feux d’artifice.

132

$

195 70 R14

Prenez la route en toute sécurité Photo : cpl J. Barrette, Imagerie Grn Va

• VÉRIFICATION • DES FREINS

CHANGEMENT D’HUILE

ETC. •

Atelier de

PNEUS HOUDE 1935, boul. Hamel, Québec

527-5770

21 juin 2006 / Adsum / Page 19

Les 14 et 15 juin, les employés civils de la fonction publique fédérale ont été conviés à participer à l’une ou l’autre des activités prévues dans la région de Québec pour souligner la semaine thématique leur étant consacrée. Les employés de la Garnison Valcartier qui travaillent pour le ministère de la Défense nationale ont été nombreux à répondre à l’invitation. Plus de 250 d’entre eux ont participé à l’activité interministérielle le 14 juin à la Salle Albert-Rousseau, à Sainte-Foy, où les attendaient un dîner spaghetti et deux conférences, dont l’une donnée par le comédien Marcel Leboeuf. Le lendemain, les employés civils de même que les militaires de la garnison ont été conviés à un buffet froid au Centre plein air Castor dans le cadre d’une activité locale (photo ci-dessus). La Garnison Valcartier compte actuellement environ 1300 employés civils appartenant à la fonction publique. (Y.B.)


17-20.qxp

6/19/06

3:48 PM

Page 20

L’ADSUM FAIT DES GAGNANTS! Félicitations à M. Dominic Harvey, dont le père, M. Michel Harvey a remporté, dans le cadre de notre concours «Mon père, ce héros» visant à souligner la fête des Pères, un bel assortiment de chèques-cadeaux comprenant : - deux départs de golf au Club de golf Albatros d’Ancienne-Lorette - un repas pour deux personnes à la Cage aux sports d’Ancienne-Lorette - 30 minutes de massage à la Clinique chiropratique Valcartier - une excursion de rafting pour deux personnes offerte par Jean-Pierre Gamache, agent immobilier affilié chez Royal LePage Inter-Québec - deux laissez-passer pour l’activité D’arbre en arbre à Duchesnay, et - un chèque-cadeau d’une valeur de 25$ chez SM Sport de Loretteville. Dans le cadre de la Fête de la famille, l’Adsum a aussi fait des heureux en organisant un tirage parmi les personnes qui ont participé au jeu du bonhomme pendu au stand du journal. Christine Gaudreau a mérité un certificat-cadeau d’une valeur de 50$ au Restaurant Mike’s de ValBélair et un laissez-passer pour une famille de deux adultes et deux enfants à la Plage du Lac St-Joseph. Rémi Barette a gagné, quant à lui, un chèquecadeau d’une valeur de 70$ du Club de golf Fossambault, cinq livres de la série «Geronimo Stilton» et un jeu de lettres «Snatch», gracieusetés de La Maison Anglaise.

M. Dominic Harvez et la rédactrice en chef du journal Adsum, Mme Caroline Charest.

Mme Christine Gaudreau

Surveillez les concours du journal Adsum, vous pourriez être les prochains gagnants!

Page 20 / Adsum / 21 juin 2006

M. Rémi Barette

RABAIS DE 300$ AUX MILITAIRES


21-24.qxp

6/19/06

3:24 PM

Page 21

À la recherche d’une solution

P

arler pour s’entendre PAR ALBERT TRANQUILLE Médiateur, Centre de résolution des conflits

– «Si vous me le permettez commandant, je vais vous raconter ce qui s’est vraiment passé et vous pourrez constater que j’ai pensé à la solution la plus appropriée à cette situation», demande le capitaine. – «J’aimerais bien également commandant que vous me laissiez raconter la vraie histoire et vous pourrez voir que le capitaine en a oublié des aspects importants», réplique l’employé civil. D’après vous, le commandant devraitil les entendre chacun à leur tour, et espérer comprendre la situation pour la résoudre lui-même immédiatement ou pourrait-il agir autrement? D’entrée de jeu, il faut savoir que dans tout conflit relationnel, chaque personne en conflit croit détenir la réalité, alors qu’elle n’en détient qu’une simple version. Cette version de la réalité - sa réalité - est le produit de ce qu’elle a filtré à travers la singularité de ses propres besoins et de ses propres émotions. ÉCOUTER LES DEUX VERSIONS DU CONFLIT OU PAS? Au Centre de résolution des conflits (CRC) de Saint-Jean, nous estimons que le commandant cité plus haut devrait entendre la version de la situation telle que comprise par chacune des personnes en conflit. Le fait pour les personnes en opposition de faire connaître leur point de vue aide à réduire la tension entre elles. Si le commandant accepte que chacune puisse articuler les différentes perspectives et qu’il facilite la communication entre les personnes, celles-ci pourront intégrer davantage la perspective adverse et débuter un processus de compréhension mutuelle. Cette étape souvent omise est l’élément essentiel d’une démarche de dénouement de conflit. En matière de gestion de conflits, il est utile de se rappeler que les vis-à-vis sont à la fois très proches et très loin l’un de l’autre. Leur incapacité à se comprendre les éloignent tandis que l’existence d’un conflit entre eux les rapproche. Raconter son histoire ouvre des pistes de rapprochement mais souvent très peu de pistes de résolution du conflit. Bien que la situation conflictuelle soit en partie le résultat de l’histoire ou des faits racontés, elle provient du passé. Ce passé aide peu à savoir ce qui doit être fait maintenant pour améliorer la situation dans la perspective d’un futur meilleur. Prenons cet exemple : Dans l’unité où travaillent Catherine et Mathieu, tout le monde se souvient d’une

situation où les deux avaient posé leur candidature pour une bourse d’études à temps plein. Ceux-ci étaient de bons amis et se voyaient en couple les fins de semaine à l’occasion. Lorsque Catherine fut la candidate retenue, Mathieu la félicita mais à partir de ce moment-là quelque chose changea dans la relation. Catherine tenta de se rapprocher de Mathieu, mais celuici se demandait si elle avait les acquis nécessaires pour recevoir une telle bourse. Pendant les quelques mois où Catherine suivait ses formations à temps plein, une distance vint s’installer entre eux. À son retour au travail, Catherine comprit que le temps n’avait rien résolu et qu’un conflit s’interposait entre elle et Mathieu.

(...) dans tout conflit relationnel, chaque personne en conflit croit détenir la réalité, alors qu’elle n’en détient qu’une simple version. Cet exemple démontre combien la connaissance d’éléments du passé aide peu à trouver les pistes de solutions à la situation posée et à dénouer le conflit. Pour résoudre ce type de conflit, inutile de croire que l’approche factuelle et rationnelle pourra à elle seule conduire à la résolution. Souhaiter que l’un des deux antagonistes puisse changer n’apporte rien non plus qui soit une aide à la réalisation d’une solution pratique. Nous suggérons plutôt qu’il faille modifier l’interprétation que chacun fait de la situation. En s’engageant dans une expérience de communication et d’apprentissage réciproque, il est alors possible de voir survenir des changements au plan de la «vérité» que chacun possède. Ce récit réciproque, s’il est accompli par les parties selon un mode et une volonté d’apprentissage et d’ouverture à l’autre, pourrait conduire vers la construction d’une nouvelle histoire. Cette histoire, partagée par les belligérants, sera la fondation sur laquelle ceux-ci pourront bâtir une solution satisfaisante pour les deux. La médiation peut être le type d’intervention où il y a apprentissage du vécu d’autrui. À l’aide de médiateurs compétents, l’expérience peut non seulement conduire à une résolution des conflits mais aussi à un apprentissage sur la complexité humaine. Vous pouvez visiter le CRC Valcartier et région à l’Académie (bât. 534) au bureau 141 ou encore nous téléphoner au poste 5416. *Inspiré du livre «Dénouer les conflits relationnels en milieu de travail» de Solange Cormier, Presse de l’Université du Québec, 2003.

La Commission chargée de l’examen des plaintes concernant la police militaire dépose sont rapport annuel 2005 Par Yan Bélanger Journal Adsum La Commission d’examen des plaintes concernant la police militaire (CPPM) a déposé récemment son rapport annuel pour 2005. Gagner la confiance de tous envers la police militaire en tant que force policière professionnelle ainsi qu’envers la Commission en tant qu’agence de surveillance indépendante est le thème qui fait office de fil conducteur de ce rapport annuel. Parmi les faits intéressants soulevés par le document qui fait 32 pages, notons le nombre significatif de cas traités, lesquels ont mené à la formulation de 243 conclusions et de 42 recommandations, à l’adoption de nouvelles normes de service pour le règlement des plaintes et à la visite d’une douzaine de bases et escadres des Forces canadiennes, notamment la Garnison Valcartier, afin de sensibiliser les auditoires clés au mandat et aux activités de la Commission.

La CPPM a été créée en 1999 et exerce ses activités indépendamment du ministère de la Défense nationale et des FC. Tout citoyen canadien peut déposer une plainte portant sur la conduite de l’un des 1200 policiers militaires canadiens. La Commission d’examen des plaintes, en sa qualité d’organisme de surveillance indépendant, veille à ce que plaignants et policiers militaires reçoivent un traitement à la fois équitable et transparent. La Commission s’occupe également des plaintes provenant de policiers militaires estimant qu’un membre des FC ou un cadre supérieur du ministère s’est ingéré dans le déroulement d’une enquête policière. Depuis sa création, l’organisme a mené plus de 300 enquêtes. Le personnel de la Commission se compose présentement de 15 personnes. D’autres renseignements sur les activités de la Commission peuvent être trouvés à l’adresse Web suivante : www.mpcccppm.gc.ca.

TRUCS & ASTUCES informatiques Une chronique de l'équipe de la Gestion de l'information LES DIVERSES TOUCHES DE RACCOURCI POUR OUTLOOK Vous trouvez que l’utilisation du clavier est parfois plus rapide que celle de la souris? Les touches de raccourci vous permettent d’éviter les menus et d’exécuter des commandes directement. Vous pouvez utiliser les touches de raccourci à de nombreuses fins dans Outlook, pour accéder aux commandes et aux boutons de la barre d’outils aussi bien que pour ouvrir un nouveau message électronique. Les touches de raccourci sont parfois répertoriées en regard des noms de commandes dans les menus Outlook. Par exemple, dans le menu Édition, la commande Supprimer indique le raccourci CTRL+D. Pour obtenir la liste exhaustive des raccourcis, demandez de l’aide au Compagnon Office. Dans Outlook 2000 ou dans n’importe quelle autre application Office 2000, appuyez sur F1 pour afficher le Compagnon, puis tapez des touches de raccourci dans la zone de texte. Voici quelques-unes des touches de raccourci les plus utiles de Outlook :

Image 1

D e u x i è m e f a ç o n : renvoyer le texte à la ligne automatiquement. Cliquez sur la cellule, puis sur C e l l u l e s dans le menu F o r m a t, cliquez sur l’onglet A l i g n e m e n t, puis activez la case à cocher R e n v o i à l a l i g n e a u t o m a t i q u e m e n t (Image 2). Les données de la cellule sont renvoyées à la ligne pour s’ajuster à la largeur de la colonne. Vous pouvez élargir ou

Image 2

COMMENT ENTRER PLUSIEURS LIGNES DANS UNE CELLULE? Excel vous permet d’afficher plusieurs lignes de données dans une cellule de deux façons (Image 1). P r e m i è r e f a ç o n : taper un saut de ligne en appuyant sur ALT+ENTRÉE pour commencer une nouvelle ligne lorsque vous tapez ou modifiez des données.

réduire la colonne afin qu’elle s’ajuste à la largeur des données. Pour obtenir des informations supplémentaires, veuillez consulter la page de Gestion de l’information sur votre Intranet (Armée en Direct) sous la rubrique «Trucs et astuces de la semaine». Ou bien contactez les membres de l’équipe de la gestion de l’information : Capt A. Boulianne, RCCC 621-4509 France Poliquin, RCCC 621-2420

OFFRE D’EMPLOI VALCARTIER est à la recherche

TEMPS PLEIN REMBOURRAGE DE TOUS GENRES ESTIMATION GRATUITE ALAIN GROULX : 875-0675 CELL.: 657-0675

Veuillez vous présenter sur place au 190, rue Dubé, Courcelette avec votre c.v. et demandez Suzanne ou postulez en ligne au

www.valentine.ca

Saisissez l’occasion de visiter les laboratoires à la fine pointe de la technologie de ce centre de recherche et développement et découvrez ses travaux d’avant-garde. Les visites de groupes, entre 5 et 15 personnes, seront organisées selon l’intérêt des participants.

Pour faire une réservation ou obtenir de plus amples précisions, communiquez avec adjudant-maître Danielle St-Pierre, (418) 8444000, poste 4638 ou par courriel DWAN : St-pierre.d3@forces.gc.ca OU : Danielle.St-Pierre@drdc-rddc.gc.ca

21 juin 2006 / Adsum / Page 21

PRÉPOSÉS (ES) AU SERVICE

Visitez RDDC Valcartier


21-24.qxp

6/19/06

LES

3:24 PM

Page 22

SPORTS

TROIS LIONS AU CHAMPIONNAT MONDIAL DE VOLLEYBALL EN ARIZONA Par le caporal Dennis Noël 3e Bataillon, Royal 22e Régiment

Après leur victoire au Championnat national à la BFC Borden, trois de nos Lions se sont joints à l’équipe CISM pour représenter le Canada au 27e Championnat mondial de volleyball. Le sous-lieutenant Thomas McMullen du QGET, le caporalchef Mark Noël et le caporal Dennis Noël, tous deux du 3 e Bataillon, Royal 22 e Régiment, étaient donc à Fort Huachuca en Arizona du 8 au 19 juin. Quatorze pays étaient représentés. Nos trois athlètes ont joint l’équipe CISM en 2003. Depuis, ils ont participé

à plusieurs compétitions internationales. Ils ont remporté la médaille de bronze au Championnat régional de la Hollande en 2003 et ils se sont classés 6 e au 26 e Championnat mondial qui avait lieu à Kingston, en Ontario en 2005. Leur résultat au championnat en Arizona déterminera leur classement en vue des prochains Jeux mondiaux militaires qui auront lieu en Inde en 2007. Nous leur souhaitons la meilleure des chances!

De gauche à droite : le caporal-chef Mark Noël du 3 R22eR, le sous-lieutenant Thomas McMullen du QGET, et le caporal Dennis Noël du 3 R22eR.

Une chaleur écrasante pour le championnat national et CISM de course à pied! Par la Section des sports militaires Centre des sports

LA MÉDAILLE D’ARGENT POUR LE SGT CLOUTIER

Tout comme l’année dernière, le championnat national de course à pied 2006 des Forces canadiennes a été intégré au très prestigieux marathon d’Ottawa, les samedi et dimanche 27 et 28 mai. Cette fois-là, par contre, le championnat du conseil international des sports militaires (CISM) s’est ajouté à l’événement habituel pour en rehausser le calibre. Douze pays, incluant le Canada, étaient en compétition. Le Maroc et l’Algérie ont tout raflé! Pas étonnant puisque ce fut un week-end très chaud digne d’une canicule d’été. Étant habitués à de telles chaleurs, les Maroquins et les Algériens n’en ont pas souffert, contrairement à nos athlètes de Valcartier qui ont dû composer avec la première véritable chaleur de l’année!

CAPITALE Courtier immobilier agréé

627-3120 PA R T I C I P A N T A U S E R V I C E D E R E L O G E M E N T DES FORCES CANADIENNES

Alain Roy FLUENTLY BILINGUAL Agent immobilier affilié

Le Sergent Cloutier.

Malgré tout, d’excellents résultats ont été observés pour certains athlètes. C’est notamment le cas du sergent Denis Cloutier (CI SQFT), seul athlète CISM de Valcartier! Ayant pris part au 10 kilomètres qui a eu

lieu le samedi en soirée, tout comme le 5 kilomètres, le sgt Cloutier a terminé deuxième et obtenu la médaille d’argent dans sa catégorie d’âge au niveau civil. Parmi les athlètes militaires canadiens uniquement, son excellent temps de 33 min 33 sec lui a permis de recevoir le titre de champion des Forces canadiennes. UNE SURPRISE ET UNE CHAMPIONNE Pour ce qui est de l’équipe représentative de Valcartier, le soldat Hélène Roy du 5 Bn S du C a réalisé un temps impressionnant de 1 heure 41 minutes et 1 seconde lors du demi-marathon. En étant à sa première expérience avec l’équipe des Forces, elle a surpris en terminant 2e en recevant la médaille d’argent parmi toutes les femmes militaires présentes. Enfin, mentionnons que la seule athlète de Valcartier ayant pris part au marathon, soit une distance de 42 kilomètres, fut le caporal Marie Dupuis de la 5 Amb C. Le seul fait de compléter cette distance est méritoire. Toutefois, une coureuse d’expérience comme le cpl Dupuis ne se contente pas uniquement de cela! Une fois de plus, elle nous revient avec le titre de championne des Forces canadiennes grâce à un temps de 3 heures 28 minutes et 49 secondes.

La section des sports militaires tient à remercier et féliciter tous les coureurs pour leur participation à ce championnat national. Nous espérons vous avoir de nouveau au sein de l’équipe l’an prochain!

Le caporal Marie Dupuis, à droite, a remporté le titre de championne des Forces canadiennes.

FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC Soyez propriétaire à peu de frais. Maison mobile 14 x 68 rénové, 3 chambres. Terrain loué $147 / mois. Clôturé bordé d'une haie. Cabanon, lave-vaisselle, gazebo. Moins cher qu'un loyer !!!

URGENT BESOIN DE MAISONS À VENDRE ÉVALUATION GRATUITE

666-5050

DE LA VALEUR MARCHANDE DE VOTRE PROPRIÉTÉ

Page 22 / Adsum / 21 juin 2006

Courtier immobilier agréé

Style champetre, 6 ans, luxueux et bien décoré, foyer 3 faces, 3 chambres, tout pour vous plaire, terrain aménagé par professionnel.

JOCELYNE PARÉ

RÉFÉRENCE Courtier immobilier agréé

Me Jean-Pierre THIBAL

La Capitale Sélect

ACCES AU LAC ST-JOSEPH

SAINTE-FOY

Pour une transaction en toute confiance, à la mesure de vos exigences! Acheteurs, profitez de mes services tout à fait gratuitement et je vous ferez cadeau de 2 garanties.

JEANNE GOSSELIN Agent immoblier affilié Garanties APEC et GVH

627-3333 ou 933-1626

Notair e et conseiller juridique - Achat de propriété et refinancement - Bienvenue aux militaires - Inscrit au service relogement Royal lePage - Testaments, mandats et succession - Visite à domicile -

(418) 688-2477 Télécopieur : (418) 688-0898 1173, boul. Charest Ouest, bur. 300-10 Québec (Québec) G1N 2C9 Courriel: jthibal@qc.aira.com Courriel: jpthibal.notaire@oricom.ca

U ND VE

U ND VE

courtier immobilier agréé

Sylvie Audet Agent immobilier affilié

843-1151

VAL-BÉLAIR

VAL-BÉLAIR

VAL-BÉLAIR

ST-ÉTIENNE

Luxueuse et impeccable. Grand bungalow 3 chambres 2 très belles salles de bain, douche indépendante. Grande salle familiale, salle de cinéma maison. Garage détaché, chauffé. Sortie indépendante au sous-sol. Terrain aménagé, clôturé. Clé en main. Coup de coeur assuré.

Magnifique bungalow. Luxueuse cuisine, 4 chambres, 2 salles de bain. Belles rénovations au goût du jour. Sous-sol aménagé pour milieu familial ou possibilité de location avec sortie extérieure. 2 entrées asphaltées, garage détaché + cabanon+piscine. Grand terrain. Secteur recherché. Près Autoroute.

Ravissante petite maison offrant 2 chambres, très éclairée, beaucoup de rangement. Beaucoup de rénovations ont été faites, terrain clôturé, près des écoles. Une visite s'impose! Faites vite !

Jumelé bien situé, salon et salle à manger aire ouverte. 3 chambres, sous-sol fini. Bardeaux d'asphalte refaite en 2005. LIBRE. Une visite vous séduira.


21-24.qxp

6/19/06

3:24 PM

Page 23

P E TITES AN N O N C ES 8 4 4 - 5 0 0 0 , p o s t e 5 5 9 8 TENTE-ROULOTTE, Camplite 1999, 6 places, chauffage, frigidaire au propane, très propre, 4200$, 844-3677. (21-06) DIVERS Aventure et expédition H2O, formation nautique, kayak, canot, sauvetage en rivière, rafting. Pour nous rejoindre : 653-3336, www.aventure-expédition.com. (21-06) ÉLECTROMÉNAGERS Kenmore à vendre! 2000$ pour l’ensemble 2001 : cuisinière électrique 30’’, dessus lisse, four à convection et autonettoyant, réfrigérateur 19 pi3 congélateur au haut, laveusesécheuse à chargement frontal grande capacité, congélateur 5 pi3, comme neufs, 5 pièces : couleur blanc, 8440092. (21-06) LAC-BEAUPORT, chalet, location jour/sem., pêche, équitation, 6634296, www.tourismelacbeauport.com. (21-06) Si la vie prend votre énergie, le massage peut vous la rendre, massage thérapeutique, 806-1484, émet les reçus d’assurance. (12-07)

À VAL-BÉLAIR, près de la base, 3 1/2, c h a u f f é / é cl a i r é / e a u chaude, stat., 843-3101. (21-06)

TONTE ET TOILETTAGE professionnel pour chiens et chats. Plus de 20 ans d’expérience. Nouveauté manteaux et bottes pour chiens. Isabelle, 8442553. (25-10)

Jumelé cottage neuf, 20x30, terrain, maison, taxes incluses, 148 300$, Manon Leblanc agent Re-Max Références 2000, 657-9898. (2106)

MAISONS À VENDRE

ST-RAYMOND, 129 900$, possibilité animaux, borné par rivière, terrain, 76 000 p.c., 2 chambres, 2 poêles combustion lente, garage isolé 16x20 avec eau et électricité, Guy Gagnon Groupe Sutton Pro, 6233366. (30-08)

À Val-Bélair, cottage dans quartier résidentiel, avec boisé à l’arrière, vue sur rivière, parc enfants, piste cyclable, 3 c.c., avec façade en pierre, libre immédiatement, 5635000. (21-06)

ST-GABRIEL, grand 4 1/2, duplex, balcon, libre, 2 min. de la base, paisible, 264-5000. VAL-BÉLAIR, 3 1/2, meublé, balcons, piscine, stat., autobus, autoroute, 595$, 574-3023. (21-06) VAL-BÉLAIR, bas duplex avec demi sous-sol, disp. 1er juil., pl. flottants, grande cour, avec bcp de rangement, 847-7571 (heures de repas ou soir). (21-06).

AUTOS À VENDRE ACHAT / VENTE / ÉCHANGE, 1000 véhicules de 800 à 20 000$, financement 1e, 2e, 3e chance, www.autosdelsol.com, 666-8277. (12-07)

À Val-Bélair, magnifique plein-pied, avec poss. commerce, sur site favorable, bcp stat., aménagement et grande terrasse ensoleillée, 563-5000.

ST-ÉMILE, 2 4 1/2 duplex, construction 2005, 8476227. (21-06)

COMPTANT

COUPON RABAIS DE 500$, on a tous droit d’avoir un beau véhicule, 1e à 4e chance au crédit, gagnez votre auto, plus de 500 véhicules, tous garantis OPTIMUM, rapide et confidentiel, Simon 1418-389-4576, 7/7, labbepontiac.com. (2106)

RAPHAËL DUMAIS

CAMELOTS RECHERCHÉS pour distribution du journal Adsum dans les logements familiaux. Contactez Nancy dès aujourd’hui au 844-5000 poste 5598.

J’OFFRE

2

Agent immobilier affilié

627-3333 cell.: 571-0343 www.raphaeldumais.com

À SHANNON, nouveau! Superbe développement + de 50 terrains disponibles. Une visite et vous serez conquis. 22 000 p.c. et +, boisé féerique! Taxes minimes, prix avantageux. 8442956 ou 849-4496. (1312)

MASTERCARD

Réservez votre petite annonce au plus tard le jeudi 6 juillet. 844-5000, poste 5598

VAL-BÉLAIR, près base, 3 1/2 chauffé, éclairé, eau chaude, stat., 843-3101. (21-06)

À Val-Bélair, avec vue sur rivière adjacent boisé, parc enfant, poss. bigénération ou avec logement, prêt à construire, 563-5000. (21-06)

SHANNON, maison 6 chambres, foyer, planchers de bois, garage, atelier, grand terrain, libre le 1er juillet, 1-819-648-5433. (21-06)

BMW 323i 2000, groupe premium, automatique, entretien BMW, 1 taxe, 666-3280. (21-06)

CHÈQUE

Prochaine parution : 12 juillet.

TERRAINS

À LOUER

Bail de location à céder (cause décès), Grand Prix GT 2004, état neuf V-6 3.8L, 28 000 km, poss. de 80 000 km d’ii fin avril 08, tout équipée, reste 22 mois à 374,98$, garantie, achat possible, 623-4895. (21-06)

VISA

La Capitale Sélect* Courtier immobilier agréé

CHARLESBOURG

BEAUPORT

$ 00

59

Superbe cottage de 4 ans, construction supérieure, armoires thermoplastique, comptoir corian massif, planchers érable cognac, déco goût du jour,3 chambres, walk-in chambre principale, entrée indépendante au sous-sol, possibilité de 4 1/2.Très grand terrain.

CHARLESBOURG

69

VAL-BÉLAIR

69

CHARLESBOURG

U ND VE

99

17

NOUVEAU Superbe cottage victorien, très ensoleillé situé quartier enchanteur, boisé, tranquille, décoré au goût du jour, vitraux, foyer au salon, îlot central, lattes(érable+kempess) au 1er.2 chambres à l'étage, boudoir, paysager, beaucoup de vivaces, près des services. À 2 minutes du golf, peut se libérer rapidement.

Sur un terrain de 24 200 pi2, duplex occupé au rezde-chaussée par le propriétaire, 3 1/2 du haut loué 365$/$mois non-chauffé, non-éclairé. Fenestration pvc, terrain clôturé, garage détaché 24x32, très propre. Bien entretenu. Zoné résidentiel+commercial. À voir!

LES SAULES

$ 00

20

Grand condo luxueux et de haut de gamme, +/-1250 pi2, 2 chambres, salle de bain avec bain podium & douche indépendante, salle de lavage, rangement, gorge française, échangeur d'air, patio 6x12, vue sur la ville. Certifié: novo climat. Taxes incluses.

16

Magnifique maison 28 x 30, avec multitude de fenêtres qui font entrer la lumière. Salon bois latté, foyer et brique,1 chambre au rez-de-chaussée, mezzanine au 1er avec chambre immense, possibilité 1 chambre+ 2 salles de bain au 1er (construction 2004).

$ 00

14

49

14

Condo 4 1/2, 2 balcons, beaucoup d'améliorations effectuées, très propre, stationnement extérieur avec prise, chute à déchets, ascenseur, bonne insonorisation, superficie de 989pc, prise de possession flexible, près de tous les services. À voir!

$ 00

CHARLESBOURG

$ 00

99

10

ACESSOIRES PLOMBERIE ÉLECTRICITÉ CHAUFFAGE

*Conditions sur www.lacapitalevendu.com

$ 00

99

19

GARANTIES GRATUITES

LAC ST-CHARLES

$ 00

GARANTIE VERSEMENTS HYPOTHÉCAIRES

Grand plain-pied de 3 chambres + 1 bureau au rezde-chaussée, toit cathédrale, garage, immense terrain de 14 995 pi2, haie sur trois côtés, entrée indépendante au sous-sol, très ensoleillée, près de tous les services. Succession.

Très beau plein-pied extrêmement bien entretenu, 2 chambres au rez-de-chaussée, possibilité 2 au soussol. Planchers parqueterie, superbe verrière très éclairée 24x16, poêle à bois dans rond point. À 2 pas des services. Faut voir, elle partira vite. Peut se libérer rapidement.

POURQUOI JETER VOTRE ARGENT PAR LES FENÊTRES ?

ACHETER OU LOUER ?… TELLE EST LA QUESTION…

Denis Morin

Achetez un terrain en juin et bénéficiez de d’une prime en argent POURQUOI ATTENDRE?

1500$

Shannon

** Franchisé autonome et indépendant du ΩRéseau immobilier La Capitale inc., franchiseur

agent immobilier affilié

et son équipe Vendeur #1 de tout le réseau La Capitale en 2005

628-2000 www.immeublesavendre.qc.ca

ST-ÉMILE

QUÉBEC

LEBOURGNEUF

ST-ÉMILE

Situé sur un coin de rue et dans un secteur recherché, joli propriété, 3 chambres et sous-sol complètement aménagé.Terrain paysager avec 2 jardins d'eau et patio avec auvent rétractaire. Elle saura vous charmer! Inclus: luminaires, stores, four encastré, plaque de cuisson, aspirateur central, système d'alarme, lave-vaisselle et auvent. 194 900$

Superbe condo 4 1/2 situé au 3ième étage offrant 2 chambres et un rangement. Secteur de choix, peut se libérer rapidement.

Magnifique propriété aménagée sur 3 niveaux offrant 5 chambres, planchers parqueterie & céramique, armoires en bois et foyer de pierre au salon. Terrain soigneusement aménagé avec entrée interblocs. À voir absolument!

Superbe propriété avec garage attaché & chauffé de 34x16. Elle offre 4 chambres à l'étage + possibilité d'une 5ième ch. au rdc, planchers bois & céramique et foyer combustion lente au salon. Beau terrain paysager et vue sur la ville. Le rêve à votre portée, à voir!

LORETTEVILLE

SAINTE-FOY

VAL-BÉLAIR

SAINT-ÉMILE

Clef en main! Impeccable résidence offrant 3 chambres, 2 salles de bains et cuisine refaite en 1998. Toiture récente (3-4 ans), fenêtres PVC 1996 et très bien entretenue. N'attend plus que vous...mais faites vite!

Bungalow très bien entretenu offrant 3 chambres, aire ouverte et entrée indépendante au sous-sol. Très grande galerie avec gazebo. À voir absolument!

Bungalow offrant 5 chambres, 2 salles de bains et planchers flottant & céramique. Terrain paysager avec aucun voisin arrière. Quelques rénovations sont en court. Faites vite, à ce prix il ne restera pas longtemps!

De construction 2002, magnifique propriété à étages avec garage attaché de 16x24. Elle offre un intérieur de rêve, 3 chambres à l'étage + 1 au sous-sol, salle de bain communiquante avec la chambre principale, planchers de bois franc & céramique et superbe foyer au salon. Coup de coeur!

LEBOURGNEUF

LAC ST-CHARLES

VAL-BÉLAIR

LEBOURGNEUF

Coup de coeur! Situé dans un secteur recherché, joli condo 3? au 3ième étage avec vue sur la ville, planchers flottant & céramique + salle de lavage. Près de tous les services, il saura vous charmer, faites vite!

Idéal pour propriétaire occupant, duplex offrant à l'étage 1x4? loué présentement 500.00$/mois et au rez de chaussée pour le proprio 1x7? avec le sous-sol complètement aménagé. Près des services, une visite vous convaincra!

Joli bungalow offrant 3 chambres et sous-sol entièrement aménagé. Terrain paysager et situé près de tous les services. Il saura vous plaire!

Situé dans un secteur de choix et de construction 2004, superbe condo 3 1/2, grandes pièces, très éclairé et avec une belle orientation. Faites vite, coup de coeur assuré! Ascenseur et piscine creusée chauffée.

Profitez de tous les avantages

21 NOUVEAUX TERRAINS • SERVICE D’AQUEDUC • ÉCLAIRAGE DES RUES • TRÈS GRANDS TERRAINS BOISÉS • 22 000 À 49 000 PI2 • TAUX DE TAXATION MINIME

que cela vous apportera… tout en économisant votre argent…qui sera bien plus profitable dans votre compte que dans celui de votre propriétaire…

931-1446

21 juin 2006 / Adsum / Page 23

WWW.DOMAINEDESCHEVALIERS.COM

844-2724

La Capitale Québec Champlain** Courtier Immobilier agréé


21-24.qxp

6/19/06

3:24 PM

Page 24

URGENT BESOIN DE PROPRIÉTÉS ACHETEURS SÉRIEUX EN ATTENTE PERMETTEZ LEUR DE VISITER VOTRE RÉSIDENCE

Profitez sans tarder d’une opinion de valeur marchande GRATUITE Service de référence PARTICIPANT AU SERVICE DE RELOGEMENT DES FORCES CANADIENNES

F O S S A M B A U LT- S U R - L E - L A C Occasion! 3 chambres, aucun tapis, poêle combustion lente au salon, aspirateur central. Pratiquement, tout a été refait à neuf. Secteur calme, accès au lac St-Joseph. Venez la visiter, elle en vaut la peine!

SHANNON Bungalow, aire ouverte, 3 chambres, fenêtres refaites, entrée indépendante et poêle combustion lente au sous-sol, champs d'épuration refait à neuf. Grand terrain clôturé. Taxes minimes, proximité de la base militaire et piste cyclable, excellent rapport qualité prix.

VAL-BÉLAIR Beau plein-pied, 3 chambres à coucher dont 1 au soussol, aire ouverte, magnifique cuisine avec comptoir de céramique, salle de bain rénovée, sous-sol à terminer. Toiture récente. Belle cour avec piscine. Impeccable. Transfert.

DU N VE

Page 24 / Adsum / 21 juin 2006

STE-C ATHERINE Impeccable, entrée mi-étage, 3 chambres dont 1 au sous-sol, grand garage 2 portes, vaste terrain entièrement aménagé, sans voisin arrière, orientation sudest, excellent rapport qualité-prix, transfert!

SHANNON Rare sur le marché, 3 chambres à l'étage, aucun tapis, escalier, armoires et lattes en chênes, garage attaché, sous-sol à compléter, entrée secondaire et poêle combustion lente au sous-sol, terrain de + de 43 264 pi2 entièrement aménagé. Excellent rapport qualité prix !

VAL-BÉLAIR Beau plein-pied, 3 chambres au même niveau, salle de bain rénovée, 2 s.fam. au s-sol avec salle d'eau, aucun tapis, terrain de plus de 10,000 pc, clôturé, aucun voisin arrière, orient. sud-est, idéal pour garderie. TRANSFERT.

VAL-BÉLAIR Plein pied, 5 chambres, ayant subi beaucoup de rénovations, thermopompe récente, magnifique salle d’eau avec douche en céramique, belle terrasse érigée sur un terrain intime. Bon rapport qualité-prix! Transfert!

NOUVEAU 27 Birch SHANNON Beau plain-pied, 2 chambres à coucher au rez-de-chaussée, aucun tapis, poêle à combustion lente au sous-sol, grand patio avec piscine HT. TRANSFERT.

MARTIN COMEAU AGENT IMMOBILIER AFFILIÉ

FORTIN DELAGE INC. COURTIER Courtier immobilier agréé Franchisé indépendant et autonome

653-5353 Visites virtuelles

www.martincomeau.com


VOL_35_NO_03_ADSUM_2006_06_21