Page 1


RÈGLES DE TRANSLlTTÉRATlON - En Hébreu, la voyelle se place en dessous, au-dessus, ou à côté de la consonne. - Le !1 « Veit», contrairement aux autres transcriptions, sera notifié par le son B. Exemple : n:<�!1'? -> Mébo-o et non pas Mévo-o - Le!,, 1 final« Khaf » et le fi«'Hète » (lettre gutturale) nous confrontent à un réel souci de transcription. Nous les avons traduits respectivement par « kh » et « 'h » ; quant au i « Qaf » accentué d'un point (daguèch), on l'exprimera par la lettre Q. Exemples : :i�b� -> Khamokha / �11!1� -> Qébodo 1?� -> Mélèkh / !l'�t' -> 'Habib - Le H, tant au début, au milieu qu'à la fin d'un mot, correspond en Hébreu à n (hé) qui n'est pas aspiré, mais expiré. Exemples : u�,��:, -> Hochiênou / ���ru;,�-> Bit!JJl!atékha tl'��� -> Marbiya!J. / t,'�?� -> Télaméf1a - La lettrei-1, porteuse d'un mappik(.), est transcrite par h. Exemple :

i-l?l�?tl -> Halélouya!J.

- Concernant le )f (Âyine), lettre gutturale, comme dans le bilingue, la voyelle d'appui sera précédée ou suivie de l'esprit rude. Il sera représenté par un accent circonflexe. Exemples : -,,,:,� -> Âtid / �l'î?-> Yadouwa� / 'l).'�� -> Layya�f - Nous statuerons le )(guime/) par G et )(rime/) par R, le� (tsadé) par«TS», le� (sadé) par« ç » et le;, par K. - Les lettres renforcées d'un dagèch 'hazak (fort) en Hébreu, ont été doublées. Exemples :

�..,Vefi� -> Yachchérou

- <>:Marquer un arrêt entre les deux mots.


Profile for joseph.bouhassira

V60P  

V60P  

Advertisement