Issuu on Google+

Travail Personnel EMT Informatique

Sujet : Le Corbusier Jonas Rodrigues 2ème année


Travail Personnel EMT Informatique

Sujet : Le Corbusier Jonas Rodrigues 2ème année


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

1. Table des matières 1.

TABLE DES MATIERES........................................................................................................................... 3

2.

PREAMBULE.............................................................................................................................................. 4 2.1. 2.2.

3.

INTRODUCTION ....................................................................................................................................... 5 3.1. 3.2. 3.3. 3.4.

4.

MES MOTIVATIONS ............................................................................................................................... 4 MA METHODE DE TRAVAIL ................................................................................................................... 4

PRESENTATION DE L’ARTISTE ............................................................................................................... 5 SES ORIGINES – SA VIE.......................................................................................................................... 5 LES DATES IMPORTANTES SUR LE PLAN PROFESSIONNEL ...................................................................... 6 LE CORBUSIER, UN COLLABO ? ............................................................................................................. 7

CES ŒUVRES............................................................................................................................................. 8 4.1. 4.2.

SON STYLE ............................................................................................................................................ 8 LES CARACTERISTIQUES DE CE STYLE ................................................................................................... 8

4.2.1. 4.2.2. 4.2.3. 4.2.4. 4.2.5. 4.3. 4.4. 4.5. 5.

QUELQUES ŒUVRES ESSENTIELLES ET OU ARTICLES APPARTENANT A CE STYLE ................................... 9 QUELQUES ŒUVRES ESSENTIELLES DE L’ARTISTE ................................................................................. 9 MESSAGE DELIVRE PAR L’ARTISTE ..................................................................................................... 10

PRESENTATION D’UNE ŒUVRE........................................................................................................ 11 5.1.

PRESENTATION D’UNE ŒUVRE ............................................................................................................ 11

5.1.1. 5.1.2. 5.2. 5.3. 6.

Les pilotis : ............................................................................................... 8 Le toit-terrasse : ........................................................................................ 8 Le plan libre :............................................................................................ 8 La fenêtre-bandeau : ................................................................................. 8 La Façade libre : ....................................................................................... 8

Concept de Chandigarh........................................................................... 11 Moyen mis en œuvre pour Chandigarh .................................................. 11

MES COMMENTAIRES SUR CETTE ŒUVRE ............................................................................................ 12 POURQUOI J’APPRECIE CETTE ŒUVRE ? .............................................................................................. 13

APPRECIATION PERSONNELLE SUR L’ARTISTE ........................................................................ 14 6.1. 6.2.

CRITIQUE POSITIVE ............................................................................................................................. 14 CRITIQUE NEGATIVE ........................................................................................................................... 14

7.

APPRECIATION PERSONNELLE SUR LE TRAVAIL ..................................................................... 15

8.

ANNEXES EVENTUELLES.................................................................................................................... 16

Page 3 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

2. Préambule 2.1. ___ Mes motivations Quand j’ai su que l’on pouvait parlé d’un architecte pour ce travail personnel , j’ai d’abord eu un déclic pour a l’architecte de Brasilia, la capital du brésil, pour son projet qui consistait a représenté le centre ville de façon a ce que celui-ci représente un avion, une image qui m’avait beaucoup marquer, de la fantaisie a si grande échelle, puis au fur et à mesure que cela tourna dans ma tête, Le Corbusier m’est apparu plus approprier a cette tâche, car premièrement il était suisse, de Chaux-de-Fond précisément, donc il peut nous toucher plus qu’un autre maître en la matière et deuxièmement ces œuvres sont plus nombreuse et intéressante. Si j’ai décidé de parler d’architecture, s’est aussi un petit chalenge, car il me semble plus difficile de captiver l’attention des gens en leur parlant d’architecture qu’en leur parlant d’un groupe de rock mythique.

2.2. ___ Ma méthode de travail J’ai tout d’abord procédé en bon informaticien par une tour sur le désormais célèbre site de recherche Google pour y chercher, sa biographie, la liste de ces œuvres et encore d’autres informations diverses sur l’artiste. Ensuite, j’ai fait le tour de quelques journaux qui parlait de lui ces temps, et enfin je suis allé sur le site de la tsr pour y cherché des vidéos a présenté, et en profiter pour accroître mes connaissance sur le personnage.

Page 4 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

3. Introduction 3.1. ___ Présentation de l’artiste Charles-Édouard Jeanneret dis Le Corbusier est un écrivain, sculpteur, peintre, architecte et urbaniste de renommé international, sert, s’est en grande partie grâce a ces travaux sur l’architecture que les gens qui le connaissent le plus, mais ces autres talents d’artiste ne sont pas à négliger non plu. Ce suisse, naturalisé français par la suite, a crée des œuvres illustres comme la villa blanche, la cité radieuse ou encore le Pavillon suisse de la Cité universitaire de paris, mais il est surtout le créateur du style Domino, ce démarquant par un dessin très pur, et une pseudo simplicité trompeuse.

3.2. ___ Ses Origines – sa vie Le Corbu comme on l’appel plus familièrement, est à la Chauxde-Fonds le 6 octobre 1887. Après avoir suivi un parcoure scolaire classique, à 13 ans, il est inscrit à l’École d’Art de sa ville natale, spécialisée dans les métiers de la décoration et de la gravure des montres, où on lui enseigne l’art sur des bases proches du courant naturaliste et de l’Art Nouveau. Au départ, il s’oriente dans la peinture, mais un de ces professeurs l’aiguille sur l’architecture. Il entre donc au cours supérieur d’art et de décoration, créés en 1905 par le même enseignant qui l’avait dirigé dans cette branche, toujours le même qui instruit le petit Charles-Édouard a l’architecture et a la décoration. Il prend le nom de Le Corbusier, du nom d’un de ses ancêtres : Le Corbésier. Il s’installe à paris, jusqu’en 1934, c’est durant cette époque qu’il épouse Yvonne Gallis, une top model monégasque, en 1930, la même année il se fait naturaliser Français. Le Corbusier enchaîna projet sur projet, avec des réussites, des chefs d’œuvre, mais aussi quelques échecs. Il prit aussi le temps d’écrire et de peindre avant de s’éteindre sur son dernier projet la le cartier d’habitation de Firminy en août 1965, laissant derrière lui cette dernière création, qui sera quand même terminée par ces fidèles collaborateurs.

Page 5 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

3.3. ___ Les dates importantes sur le plan professionnel C’est déjà lors qu’il participe aux cours d’art supérieur qu’il réaliser sa première commande : la construction de la villa Fallet avec René Chapallaz, un premier projet qui n’a pas encore la marque du Corbusier. Après ces études, il entreprend de nombreux voyages dans une quête de connaissance, il découvre les nombreuses possibilités impressionnantes qu’offre le béton armé. En 1912, il réalise la villa Jeanneret-Perret pour ses parents. Dès 1914 des premières destructions dans les Flandres provoquées par la guerre, il entreprend de créer un procédé de construction industrielle par éléments structurels combinables : le système domino. Il ouvre, en 1924 sa propre agence d’architecture, 35 rue de Sèvres à Paris. En 1927, il voit son projet pour le palais de la Société des Nations à Genève mis a l’écart, suivi en 1931 d’un autre échec pour le palais des soviets a Moscou refusé pour un projet moins gigantesque et moins sobre, 2 échecs qui marque fortement Le Corbusier. Durant ces années, il établit aussi des plans d’urbanisation pour des villes telles que Rio de Janeiro ou paris. Paris, un projet très vivement critiquer, avec un système ordré qui était sensé privilégié le déplacement automobile, encore projet refusé, mais ce n’est pas pour autant que l’architecte urbaniste prend des vacances, il crée pendent ce temps des villas luxueuses pour des particuliers. En 1941, ce dernier est appelé par le régime de vichy pour la reconstruction de la France, ce qui lui valut une réputation de nazi plus tard. Nous voila en 1947, l’architecte est appelé pour la réalisation d’une unité d’habitation sur Marseille, un monument classé monument historique en 1986. Puis en 1951, le Corbusier est mandaté pour un plan d’urbanisation pour une ville qui ce veut avant-gardiste, Chandigarh en Inde, qui le tiendra en haleine jusqu’en 1962, ce qui ne l’empêche pas de continuer à peaufiner son œuvre jusqu’en 1965, et son équipe jusqu’en 1969. Le Corbusier était un très grand ami du maire de Firminy, Eugène Claudius-Petit, également ministre de la reconstruction sous la IVe république, s’est donc ainsi qu’il fut désigné pour la construction d’un cartier d’habitation en 1957, il dessina les plans d’un stade de foot, d’une église et d’une unité d’habitation, il réalisa le stade et l’immeuble avant de mourir en 1965. Le 8 avril 1997 Le Corbu ne le verra évidemment jamais, mais il figure sur le billet de 10 francs suisse, avec à ces coté le modulor, un des symboles de sa grande réussite.

Page 6 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

3.4. ___ Le Corbusier, un collabo ? En 2005 à quelques mois du quarantième anniversaire de sa mort, un écrivain, Daniel de Roulet, nous rappel que l’architecte franco-suisse a travaillé avec le Maréchal Pétant lors du régime de vichy, un passage noir de l’histoire Française. J’ai tenu a en parlé car la plu pare des gens le connaissant dise clairement qu’il n’aimait pas les nazis, il évitait d’ailleurs au maximum de parlé en allemand, malgré que l’on ne nous cache pas son coté «antisémite latent » avouer par Jean Louis Cohen historien spécialiste du Corbusier. Mais cet historien prêtant que si il a courtisé le pouvoir politique de cette époque, s’est pour lui permettre de travailler, comme il l’avait fait pour le régime communiste de l’URSS pour ces projets et comme n’importe quel autre architecte l’aurait fait. S’il me semble que ce passage sombre et peu raconté de l’histoire du Corbusier mérite qu’on s’y attarde un plus longuement. Ce n’est pas pour salir son image, mais bel et bien pour éclairer un peu cette facette du personnage que l’on ne connaît peut-être pas. Maintenant qui doit-on croire de M. de Rouler ou de M. Cohen, seul peut-être le Corbusier a la réponse, mais s’est une preuve que encore aujourd’hui ces tristes événement qu’on été ces 2 guerre et ces massacre hante toujours l’Europe, et l’hantera sûrement encore pour longtemps.

Page 7 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

4. Ces œuvres 4.1. ___ Son style Le style du Corbusier est basé sur le naturalisme et le cubisme : « le purisme » un style architectural qu’il reprend à merveille dans différente sculpture, peinture et autre accessoire de l’immobilier.

4.2. ___ Les caractéristiques de ce style Le purisme c’est surtout la simplicité dans les formes, l’organisation et la rigueur, le but étant d’instaurer le bonheur dans l’urbanisme. S’est le fruit des réflexions du Corbu, de plus son style s’adapte parfaitement aux maisons modestes, aux énormes logements qu’aux villas de luxe. Son style est défini en 5 points : 4.2.1. Les pilotis : L’architecte chaux-de-fonnier utilise énormément les pilotis, dans le projet de la cité radieuse de Marseille en est l’exemple, elle est montée sur ces pillé de béton alors que seul l’eau du minuscule lac artificiel risque d’inonder. 4.2.2. Le toit-terrasse : Le toit-terrasse, le toit est une partie peu utilisée encore aujourd’hui pour des installations, l’artiste l’utilise pleinement pour y incorporer : piscines, terrain d’athlétisme, garderie et autres terrasse et «coins barbecue ». 4.2.3. Le plan libre : Avec l’apparition du béton armé le Corbusier imagine un nouveau concept, supprimer les murs porteurs avoir un plan libre. Son dessin le domino est l’exemple même de ces nouvelles possibilités, s’est assurément le point le plus important de l’architecture du Corbu 4.2.4. La fenêtre-bandeau : L’artiste a dit a un congrès : « Les matériaux de l'urbanisme sont le soleil, l'espace, les arbres, l'acier et le ciment armé, dans cet ordre et dans cette hiérarchie. », la meilleur illustration de ces dires s’est ces fameuses Fenêtres-bandeau d’énorme baie vitré laissant entrer la lumière du soleil pour une luminosité parfaite et pour atteindre toujours le bien-être. 4.2.5. La Façade libre : Grâce au plan libre, les façades ne sont plus porteuses, ce qui permet de remplacer ces gros mure par des fenêtres par exemple. Page 8 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

4.3. ___ Quelques œuvres essentielles et ou articles appartenant à ce style Les adeptes du style « Corbusien » et aillant été initié par le maître lui-même, sont son cousin Pierre Jeanneret, et ces compagnons dans l’aventure Chandigarh Jane Drew et Maxwell Fry. Entre Pierre et Charles-Edoird, la différence la plus flagrante est sans aucun doute la fidélité sans faille, ou presque, du Corbusier pour le béton armé.

4.4. ___ Quelques œuvres essentielles de l’artiste Sans doute le projet le plus improbable que le Corbuiser est mis en place s’est le modulor, une unité de mesure sensée remplacer le système métrique et le système anglo-saxon pour supprimer les différents entre les 2 anciens systèmes. Le modulor est une échelle de grandeur basée sur le nombre d’or, la suite de Fibonacci et la physionomie humaine, cette dernière définissait la hauteur idéale d’une table, d’une chaise, d’un plafond et même d’un bar. Très pratique dans l’architecture et la décoration intérieur, le modulor ne s’applique guerre a la physique et au mathématique. Maintenant plus terre-à-terre, l’artiste franco-suisse a imaginé toute sorte de lieu d’habitation, parmi les plus proches, la villa blanche et les autres projets réalisés sur la chaux-de-fond, l’immeuble clarté de Genève. Et puis l’inévitable chapelle de Ronchamps à une soixantaine de kilomètres de Porrentruy après Belfort. Cette magnifique chapelle est un ovni pour toute personne conservatrice, le Corbu s’est inspiré d’une coque de bateau pour dessiner et crée ce monument. Mais en plus du bâtiment en lui-même, les alentours sont garnis de petits œuvres, c’est un vrai sanctuaire de l’architecture fantaisiste et moderne de l’artiste. Le couvent de la Tourette est une des rares commandes religieuses faites au Corbusier, elle est totalement en décalage avec les églises « conventionnelles », rien que la chapelle qui ce situe a coté du convent est rien de plus qu'un quadrilatère de béton nu au quel on a greffé une crypte et la sacristie, cet assemblage forme une sorte de croix comme le veux la tradition. Dans l'église pas de vitraux, la Page 9 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

lumière parvient quand même a l'intérieur grâce a 2 vitres une sur toute la largeur mais petite et une sur toute la hauteur, mais fine et a de nombreux canons a lumière, une fois de plus il crée ainsi un couvent et une église alors qu'il n'est pas croyant, il travail avec qui conque lui proposera un projet l'intéressant. Maintenant si l'on s'attarde plus sur le couvent, il est en forme de U, a première vu, le bâtiment pourrait être une école, un musée, mais s'est bel et bien un bâtiment saint. Sur le toit terrasse, une pelouse pour médité, mais en tout cas pas pour la vue, un mur de d'un mètre septante de haut, comme le dis le Corbu: « s'est beau parce que l'on ne voit pas de spectacle naturel ».Si l'on regarde dans la cour qu'offre le bâtiment en U, nous présente un paysage énigmatique, l'artiste peut nous émerveiller avec des cubes, des cylindres, des pyramides et autre forme géométrique, il suffit d'un peu de soleil pour crée en nous une sensation bizarre de découverte, alors que nous connaissons toutes ces formes basic. Toujours dans le domaine de la religion, l'église de Firminy, une oeuvre qui a la particularité d'avoir été terminer bien après la mort du Corbusier en 2006, cette dernière faisait partie du plan d'aménagement d'un quartier de Firminy, constituer d'une unité d'habitation de 414 logements, d'un terrain de foot, d'un centre culturel, débuté en 19** ne ce finira jamais du vivant du Corbu, il qu juste le temps de peaufiner l'unité d'habitation et terminer le stade avant de s'en aller. L'église de ce complexe est toujours nue, mais les formes sont plus recherchées. Une fois de plus les vitraux sont restés au placard au profit de canons à lumière. Aujourd'hui, la fonction religieuse de cette église est abandonner, elle est présente en temps qu'oeuvre d'art tout simplement un souvenir de l'architecte chaux-defonnier.

4.5. ___ Message délivré par l’artiste Comme il le disait lui-même : « Là où naît l'ordre, naît le bien-être. », ces maîtres mots sont sobriété et élégance, cela ne fait aucun doute, son style le purisme en est la preuve.

Page 10 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

5. Présentation d’une œuvre

5.1. ___ Présentation d’une œuvre 5.1.1. Concept de Chandigarh En 1947, l'Inde et le Pakistan se partage la région du Pendjab, dont l'ancienne capital, Lahore, passe du coté pakistanaise. C’est ainsi que le territoire de Chandigarh est créé, du nom d'un petit village au pied de l'Himalaya portant le même nom, signifiant littéralement: « Le fort de Chandi (Chandi étant une déesse indoue)». Nehru premier ministre indien de l'époque parlais de Chandigarh en ces termes : « Qu’elle soit une ville nouvelle, symbole de la liberté de l’Inde, désentravée des traditions du passé...une expression de la confiance de la nation dans le futur. » Au départ, ce projet gigantesque est confié à Albert Mayer, mais son bras droit, Mathew Novicki, meurt dans un accident d'avion en 1950, Mayer abandonne donc le projet au profit malheureux du Corbusier. Ce dernier avec son équipe constituer de sont cousin Pierre Jeanneret, de 2 architectes anglais et un groupe indien en 1951. 5.1.2. Moyen mis en œuvre pour Chandigarh Dés le moment où Le Corbu accepta de prendre la suite de Mayer sans rien connaître de l'Inde : le projet de Chandigarh lui apportait un terrain d'expérience à la mesure de ses titanesques ambitions. En quatre jours sur place, il remodela le projet de l'américain pour y appliquer sa « maillage perpendiculaire ». Ce n'est pas l'homme qui s'adapte au sol, mais le sol qui doit s'adapter à la volonté de l'homme. A la base du schéma directeur de Le Corbusier, un maillage en secteurs de 800 x 1200 mètres et un réseau de voies de circulation différenciées, le système des « 7V » : la circulation de transit est laissée à l'extérieur du secteur pour ne laisser y entrer que les trafics utiles. Ainsi chaque secteur est ceinturé de voies rapides auxquelles les bâtiments tournent le dos, les portes s'ouvrant seulement vers l'intérieur du secteur. Chacun des secteurs est affecté à l'une des fonctions fondamentales : habitation, travail, culture de l'esprit et du corps.

Page 11 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

Le 7V catégorise les voix de communication de la manière suivante : V1 - Voies rapides reliant Chandigarh à d'autres villes ; V2 - Artères ; V3 - Voies à vitesses mécaniques ; V4 - rues marchandes serpentantes ; V5 - rues de circulation à l'intérieur du secteur ; V6 - conduisent les véhicules et les piétons aux portes des maisons ; V7 - sentiers et pistes cyclables. Ainsi on remarque donc que l’ordre règne en maître sur cette ville. Si chaque secteur dispose de ses propres espaces verts, la ville est également traversée par une coulée verte. La physionomie humaine est respectée, la «Tête de Chandigarh » au nord est ainsi le centre législatif, exécutif et judiciaire se trouvent dans ce point névralgique de la ville. Les lieux de travail sont aussi placés ailleurs d’où vivent les habitants, une façon de ne pas mélanger la vie à la maison et la vie au travail. Ce projet lui laisse de quoi concevoir des habitations que je qualifierais de farfelu, comme cette maison que l’artiste franco-suisse a créé pour que le soleil n’entre pas, pourtant elle est composée de pilonnes, mais elle est laissé un peu a l’abandon comme un kiosque sur une place du village, peut être que le Corbu la voulu donné cet effet, mais en gigantesque. Le chantier de Chandigarh fut terminé en 1962, mais lui et son équipe finiront de construire dans et au alentour de la ville quelques bâtiments.

5.2. ___ Mes commentaires sur cette œuvre Mon commentaire sur Chandigarh s’est tout d’abord un grand coup de chapeau au Corbusier, mais il aurait pu faire informaticien, car a force de mettre trop d’innovation et de modernisme, Chandigarh na pas de souk comme les autres villes indiennes, et des routes alors que les indiens, du moins a l’époque, ne roule pas en voiture, ils sont plus a pied et avec d’autres véhicules non motorisés. Aujourd’hui cette ville est une des plus instruite et riche de toute l’Inde, comme le voulait le premier ministre indien, la ville est un des fleurons indiens.

Page 12 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

5.3. ___ Pourquoi j’apprécie cette œuvre ? J’apprécie énormément l’idée du Corbusier concernant cette ville, j’ai regardé une vidéo ou un touriste visitait toute la ville en 40 minutes, du moins les points principaux, et je suis tombé sous le charme de ces bâtiments, sobre et a la fois excentrique, sûrement ce que veut faire passé le Corbusier dans son style : « le purisme ». Ce plan d’urbanisation, cette œuvre m’impressionne beaucoup par sa taille, une ville de 600'000 habitants, aujourd’hui, elle s’agrandit encore, mais pas comme Rio de Janeiro ou une autre ville qui s’agrandis a grand coup de bidon ville, on y construit encore des magnifiques bâtiments d’autres architectes.

L’assemblée

La haute cour Page 13 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

6. Appréciation personnelle sur l’artiste 6.1. ___ Critique positive Le Corbusier est pour moi bien évidemment un artiste exceptionnel, mais de plus, j’approuve totalement sa vision de l’architecture. C’est un grand futuriste, avec du culot et beaucoup d’audace. Heureusement pour lui, il est mort au plus haut de sa gloire, assurément la plus belle mort pour un artiste.

6.2. ___ Critique négative Il y a très peu de points négatifs pour moi envers l’artiste natif de la chaux-de-fond, appart peut-être ce côté antisémite, mais artistiquement, aucun reproche.

Page 14 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

7. Appréciation personnelle sur le travail Le travail m’a beaucoup plu, car j’ai appris énormément de choses sur l’architecture en général, et tout cela enrichit ma culture personnelle, ce qui est évidemment un plus a mon avis. Mais malgré tout ce projet de travail personnel m’a pris du temps, s’est toujours une corvée pour moi que de concevoir un tel document, n’aillant pas une orthographe irréprochable et ni une motivation à toute heure, j’ai terminé ce dernier sur le fil.

Page 15 sur 16


Travail Personnel Sujet : Le Corbusier

EMT Info 06-10 Rodrigues Jonas

8. Annexes éventuelles http://boomer-cafe.net/version2/index.php/Architecture-des-annees-50/Le-Corbusieret-Chandigarh.html voila le site internet ou j’ai trouvé cette vidéo dont je parle au dessus dans la présentation d’une œuvre. http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000#=undefined;search=le%20corbusier ;vid=6218854 voila le lien du reportage de « mise au point » de la tsr sur lequel on peut en savoir plus sur la fameuse histoire du Corbusier et ces liens avec le régime de vichy.

Page 16 sur 16


Présentation écrite sur Le Corbusier