Page 1

www.ville-joinville-le-pont.fr www.ville-joinville-le-pont.fr

NUMÉRO 214 / SEPTEMBRE 2012

y

JOINVILLE MAG

e g a l l i V s de s n o i t a i c o s s A e r b m e t p e s 8 i d Same s e r u e h 8 de 10 à 1 ai 1 945 m 8 u d e c pla


AGENDA

Les rendez-vous de la rentrée

Village des s s A ociations ptembre Samedi 8 se 8 mai Place du

Samedi 8 septembre 10h-18h Village des Associations Place du 8 mai 1945

Samedi 8 septembre 9h30 Accueil des nouveaux Joinvillais Hôtel de Ville

Samedi 15 et dimanche 16 septembre Journées Européennes du Patrimoine

Du 15 au 29 septembre Joinville expose Hôtel de Ville

Dimanche 16 septembre 10 km de Joinville Départ angle quai d’Anjou / avenue Gounod

Vendredi 21 septembre 20h30 Concert FM LAETI Scène Prévert

Samedi 6 octobre 15h Remise du Prix Cinélect Bibliothèque

10-31-1093 Certifié PEFC pefc-france.org

SOMMAIRE

Septembre 2012 ZOOM ARRIÈRE 4 Fête des sports - L'été à Joinville A LA UNE 8 Le site Internet fait peau neuve - Village des Associations - Journées Européennes du Patrimoine - Entre Joinvillais, réseau social de proximité

ÉCO 15 Nouvelles entreprises - Les enfants du patrimoine - Carrefour de l’emploi

SCOLAIRE ET JEUNESSE 16 Congés de la Toussaint prolongés Le dossier unique d'inscription - L’été des accueils de loisirs - Opération Tous en Club ! - L'été du service jeunesse

SPORT 18 JO de Londres, le bilan Jeux Paralympiques - Londres attend Antoine Jesel - De Stoke Mandeville à Londres - 10 km de Joinville - L'ACPJ Julie Paoletti championne du monde

VIE LOCALE 20 Mobilier urbain - BluePod Info Energie - Conseil du mois Semaine européenne de la mobilité - ZAC des Hauts-de-Joinville - Travaux d’été dans les écoles - Éclairage public

VIE CULTURELLE 24 FM Laeti - Joinville Expose ! Associations - Le Mystère de Joinvillele-Pont - Cinéma Scène Prévert Prix Cinélect 2012 - Espace TIC Théâtre Dyrek

DÉMOCRATIE LOCALE 35 Conseil municipal DU CÔTÉ DE JOINVILLE 38 Solidarité Bébé PRATIQUE 39 Pharmacies de garde - État civil Permanence du député - Mois prochain

JOINVILLE-LE-PONT MAGAZINE est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont | Directeur de la publication Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont // Directrice de la communication Isabelle Prigent | Rédaction Laurent Chadelat, Aurélie Claveau, Pauline Gaubert | Ont collaboré à ce numéro Yann Flammarion, Corinne Lebon, Dorian Lambert | Photos photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales | Charte graphique Service communication de la Mairie | Graphisme Caroline Vidal | Impression IME - Imprimé sur du papier 100 % PEFC | Régie publicitaire CMP 01 64 62 26 00 | Distribution Le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12. Hôtel de Ville 23, rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont, tél. 01 49 76 60 00, www.ville-joinville-le-pont.fr |

2 • Joinville Mag • Septembre 2012


édito SEPTEMBRE 2012

C’

est la rentrée ! Septembre fourmille d’animations dans votre ville, pour vous permettre de profiter des derniers beaux jours et de commencer dans la convivialité cette nouvelle année scolaire qui s’annonce. Alors, sortez ! Venez tout d’abord choisir vos activités de l’année et celles de vos enfants au Village des Associations, qui aura lieu samedi 8 septembre place du 8 Mai 1945. Cette manifestation incontournable de la rentrée vous permettra de rencontrer plus de 85 associations, d’aller à la pêche aux informations ou encore d’assister à des démonstrations et des initiations à leurs activités. Vous arrivez dans notre ville ? Nous vous attendons le 8 septembre au matin en Mairie, pour le traditionnel petit-déjeuner d’accueil des nouveaux joinvillais, au cours duquel nous vous ferons découvrir Joinville et vous présenterons tous les services publics qui y sont offerts, de l’accueil des tout-petits en crèche aux résidences pour nos aînés. Allez ensuite à la découverte des hauts lieux de l’histoire et de la culture joinvillaise, lors des Journées Européennes du Patrimoine, les 15 et 16 septembre. Organisées cette année sous le thème des « patrimoines cachés », ces journées vous offriront l’occasion de pénétrer dans des sites habituellement fermés au public et d’assister à des spectacles ou des expositions, notamment à l’Hôtel de Ville qui accueillera les artistes joinvillais, qu’ils soient peintres, photographes, sculpteurs, etc., dans le cadre de Joinville Expose. Lors de cette troisième édition, Joiville Expose invitera également les peintres des bords de Marne. Le 21 septembre, participez au lancement de la saison culturelle, en écoutant FM Laeti, jeune chanteuse pop-soul qui fait bouger au rythme de sa musique jazzy et chaloupée des salles de plus en plus grandes dans l’hexagone. Bonne rentrée à Joinville ! OLIVIER DOSNE Maire de Joinville-le-Pont

www.ville-joinville-le-pont.fr • 3


FÊTE DES SPORTS La

fête des sports a réuni les amateurs de sport sur le stade Jean-Pierre Garchery le 30 juin dernier. Initiations, démonstrations et spectacles étaient au rendez-vous de cette 4ème édition où les associations et le public ont pu se rencontrer.

4 • Joinville Mag • Septembre 2012


www.ville-joinville-le-pont.fr • 5


L'été à Joinville Les

étés se succèdent en saisons palimpsestes à Joinville. Le ciel a tout de même laissé le soleil percer les nuages un peu trop présents, permettant quelques parties de pêche sur les bords de Marne et l'île Fanac ainsi que des piqueniques au bord de l'eau. L'été a malheureusement été fatal à Universelle des Hates. La jument d'Eric Spiquel a été terrassée en quelques jours, provoquant la tristesse de son propriétaire et de tous ceux qui avaient vu le cheval parcourir les quais de la Marne, entraînant derrière elle son attelage. Le saule pleureur de la pointe de l'île Fanac qui menaçait de s'effondrer a, quant à lui, dû être abattu.

6 • Joinville Mag • Septembre 2012


www.ville-joinville-le-pont.fr • 7


À LA UNE

Plus moderne, plus design

Le site Internet Toujours en quête de modernisation et d’une meilleure satisfaction des Joinvillais, la Ville a lancé une complète refonte de son site internet. Une ergonomie repensée et une charte graphique revisitée pour un site internet à la fois plus moderne et plus intuitif. Cette nouvelle interface a ainsi été conçue pour faciliter la navigation tout en proposant des fonctionnalités inédites et adaptées au besoin des internautes.

1 A CHAQUE PROFIL, SA SÉLECTION D’INFORMATION Grâce à la nouvelle rubrique « Mon Profil », retrouvez en un clic une sélection d’informations pratiques qui vous concerne, que vous soyez parent, jeune, pro, touriste ou senior.

2 DAVANTAGE DE RUBRIQUES POUR FACILITER LA NAVIGATION

L’

ancien site, conçu en 2007, commençait à montrer ses limites. Une refonte était devenue nécessaire pour mieux répondre aux besoins et aux attentes des quelques 10 000 visiteurs mensuels. Pour mener à bien cette refonte, la Ville a privilégié une réflexion menée en interne, plus à même de cerner les besoins des internautes joinvillais tout en réduisant significativement les coûts de développement du site. Photos, vidéos, application accessibles en un clic depuis la page d'accueil La nouvelle charte graphique du site, à la fois épurée, conviviale et dynamique sous l’effet de couleurs vives et harmonieuses, se veut à

8 • Joinville Mag • Septembre 2012

Le menu du site a été repensé afin d'être plus claire, plus pratique et de faciliter ainsi la navigation.

3 UN NOUVEAU MODULE MEDIA POUR METTRE EN VALEUR PHOTOS ET VIDÉOS Ce module offre désormais un accès direct et aisé vers les photos ou les vidéos de son choix.


À LA UNE

et plus intuitif,

fait peau neuve 4 PLUS D’ACTUALITÉS, DAVANTAGE MISES EN VALEUR Le nouveau module défilant met à l’honneur l’essentiel de l’actualité joinvillaise avec des images que l’on peut faire glisser d’un clic de souris.

5 UN MODULE AGENDA EN RECHERCHE MULTICRITÈRES Sur le modèle de l’application, l’agenda accompagne l’internaute dans la consultation des prochains événements en lui proposant des critères de recherche. Il est ainsi possible de cibler les événements selon leur thème de référence ou leur date, en choisissant par exemple le critère « cette semaine » ou « ce mois-ci ».

6 DES INFO TRAVAUX GÉOLOCALISÉES Véritable nouveauté du site, la fonction géolocalisation permettra désormais de visualiser l’emplacement des différents travaux en cours sur le « Plan travaux », que leur impact soit faible ou fort sur la circulation. En cliquant sur les pictogrammes, des précisions concernant la nature et la durée des travaux s’afficheront.

l’image de Joinville. Une ville tournée vers l’avenir, portée par une volonté constante de s’adapter aux attentes du public et de rester connectée aux évolutions des nouvelles technologies. La mise en valeur du multimédia sur le nouveau site en est la preuve. Vidéos et photos seront désormais réunies au sein d’un même module en Une du site, pour leur donner une plus grande visibilité. Lancée il y a quelques mois, l’application Joinville sera désormais directement accessible depuis le site, permettant ainsi aux utilisateurs de Smartphones de la télécharger en cliquant sur les icônes correspondants. Accès par profil, recherche multicritères et géolocalisation, un site au service de l'utilisateur Véritable nouveauté du site, la rubrique « Mon profil » permet d’accéder à une sélection d’informations. Parents, jeunes, professionnels, touristes ou seniors, tous pourront ainsi directement consulter l’information pratique qui les concerne. Un module agenda en recherche multicritères, sur le modèle de l’application, permettra par ailleurs de sélectionner les événements correspondants à la date et au thème de son choix. Par ailleurs, il sera possible d'obtenir une géolocalisation de certaines informations, notamment celles concernant les annuaires et le Plan travaux. Enfin, l’ergonomie du site a été repensée afin de faciliter la navigation.

www.ville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 9


10 • Joinville Mag • Septembre 2012


À LA UNE

Entre Joinvillais, le réseau social de proximité Plébiscité par de nombreux Joinvillais, le réseau social « Entre Joinvillais » entame la rentrée sous un jour nouveau, grâce à une charte graphique revisitée. Un coup de jeune qui permet de mettre en lumière cet outil du web citoyen de proximité destiné à faciliter le quotidien de ses utilisateurs ainsi qu’à créer du lien social.

D

irectement accessible sur le site internet de la Ville et gratuit, le réseau social « Entre Joinvillais » repose sur un concept simple et efficace : créer du lien social à travers des annonces de services en misant sur la proximité géographique des utilisateurs. Un outil qui rencontre un vrai succès auprès des Joinvillais avec près de 1 000 visites par mois en moyenne. Celui-ci permet en effet de trouver plus facilement des personnes,

proches de chez soi, qui partagent les mêmes passions, proposent des coups de main pour de menus services, ou font découvrir de nouvelles activités. Portraits personnalisés et géolocalisation des annonces L’interface du réseau est conçue pour simplifier la vie des utilisateurs en leur proposant un accès personnalisé ainsi qu’en regroupant les annonces par thème. Chaque utilisateur crée son portrait à partir duquel il peut exprimer ses attentes, poster ses annonces, envoyer des messages ou encore gérer ses contacts favoris. Deux types d’univers prédéfinis sont ainsi mis à disposition : les loisirs ou partage de passions (sport, musique, littérature, art...) et

l'échange de services ou de coups de main (garde d'enfants, soutien scolaire, covoiturage...). Le petit plus : une carte qui recense le nombre d’annonces par zone géographique permettant de trouver l’interlocuteur le plus proche de chez soi. Une nouvelle charte graphique adaptée à l’identité de la Ville L’ancienne interface, sans lien avec l’identité visuelle de la ville, a été repensée pour afficher une plus grande cohérence avec la charte graphique du nouveau site internet lancé en parallèle. Les couleurs, plus vives et dynamiques, lui confèrent une touche plus moderne. http://www.ville-joinville-le-pont.fr rubrique entre joinvillais www.ville-joinville-le-pont.fr • 11


e g a l l i V es d s n o i t a i c o s s A

À LA UNE

BOURSE AUX LIVRES

de l’association UNAAPE lors du Village des associations (lire en page 27).

e r b m e t p e s 8 i d e Sam

R

s e r u e h 8 1 de 10 à ai 1 945 m 8 u d e c a l p

encontre annuelle traditionnelle de la rentrée pour les associations joinvillaises, le Village des Associations accueille plus de 85 associations qui présenteront leurs activités. Au programme de cette journée, des démonstrations, des initiations, des rencontres et échanges où chacun pourra s’informer et décider de son activité pour la saison.

12 • Joinville Mag • Septembre 2012


À LA UNE SAMEDI 15 ET DIMANCHE 16 SEPTEMBRE

Journées Européennes

du Patrimoine La 29ème édition des Journées du Patrimoine se déclinera sous le thème « Les patrimoines cachés ». Pendant deux jours, le public est invité à des visites, circuits, spectacles, expositions et ouvertures exceptionnelles de sites habituellement fermés au public. Le programme est joint avec ce magazine, pour plus d’informations www.ville-joinville-le-pont.fr. Avec la participation de

Le Mystère de Joinville élucidé En février 2010, Joinville Mag présentait le premier épisode du « Mystère de Joinville », un roman feuilleton « littinéraire® » écrit par Bruno Ruslier. Le concept propose de partir à la découverte de Joinville en lisant l'épisode sur le site où s'est déroulé la scène, il y cent ans. Le dernier épisode des aventures de Victor le magicien paraît dans ce magazine (page 28), avant l'édition d'un livre dans son texte intégral. Bruno Ruslier, avec le dernier épisode du mystère de Joinville, c'est une aventure de 2 ans et demi qui s'achève... « Cette aventure a commencé en 2005, lorsque j’ai eu l'idée d’un roman qui permettrait de découvrir certains aspects historiques de Joinville et notamment de lieux comme Chez Gégène, du barrage ou du pont du Petit Parc. Entre les recherches documentaires, la conception, l'écriture et les réécritures, il m'a

fallu du temps pour faire aboutir le projet. Je remercie mon entourage qui m'a encouragé à aller plus loin au tout début de cette aventure, ainsi que la ville qui m'a fait confiance pour publier le mystère de Joinville dans le magazine et les Joinvillais qui m'ont témoigné leur intérêt ». Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire cet ouvrage Littinéraire® ? « Je souhaitais partager ma passion pour Joinville, qui possède une histoire formidable, en m'adressant à toutes les générations, avec la volonté de créer un lien intergénérationnel entre les anciens, qui ont beaucoup de choses à raconter, et les plus jeunes, qui peuvent ainsi découvrir l’histoire de leur ville à travers une lecture ludique et interactive. Ce roman feuilleton, qui possède un fort aspect documentaire, s'adresse plus particulièrement aux jeunes et aux nouveaux joinvillais. Le ton est celui des romans feuilleton du 19ème siècle, adapté à notre époque ». En quoi Joinville est si spéciale ? « Il faut se plonger dans l'histoire pour s'en rendre compte et la réalité est parfois plus forte que la fiction. Imaginez que la première guinguette de Polangis était une péniche qu'on

Bruno Ruslier

a remontée sur la berge ! Joinville a organisé les deux premiers championnats du monde de natation au début du 20ème siècle. Perrusson s'est jeté d'un plongeoir éphémère de 31,5 mètres dans 2,5 mètres d'eau, ce qui paraît aujourd’hui incroyable ! » Après le dernier épisode du mystère de Joinville diffusé dans le magazine, quels sont vos projets ? « La parution du mystère de Joinville en livre, dans sa version intégrale, est prévue à la fin de cette année ou au début de l'année 2013. Nous devons par ailleurs, avec les services de la Ville, finaliser la version audio, dont des épisodes sont déjà disponibles sur le site internet de la ville ». www.ville-joinville-le-pont.fr • 13


14 • Joinville Mag • Septembre 2012


ÉCO NOUVELLES ENTREPRISES SACHA SOULIE DESIGNER INDUSTRIEL, STYLISTE AUTOMOBILE, MODELER 3D 3 avenue 11 novembre 1918 06 98 15 30 30 ou 01 48 89 62 46 sachasoulie@gmail.com ALEXANDRE ARCHITECTURE ARCHITECTE 2 quai Pierre Brossolette 06 11 64 21 77 alexandremargeot@free.fr http://alexandremargeot.free.fr AUDREY LEGUAY AVOCATE 15 avenue Joyeuse 06 82 5876 69 aleguay.avocat@gmail.com audreyleguay-avocat.com ZENFI TRANSACTION DE BIENS IMMOBILIERS, COURTAGE DE PRÊTS 18 rue Henri Barbusse 06 30 06 90 66 asp.rouillard@gmail.com

Les enfants du patrimoine L’

Union Régionale des CAUE (conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement) avec le soutien de la DRAC Île-de-France organise pour la 10ème année consécutive la manifestation « Les Enfants du Patrimoine » le vendredi 14 septembre 2012. Cette manifestation invite les jeunes sur le temps scolaire, accompagnés de leurs enseignants, à découvrir le patrimoine architectural, urbain et paysager à travers des visites informatives, poétiques ou ludiques, des parcours urbains ou encore des jeux de piste. Joinville participe à cette initiative et propose aux écoles élémentaires de découvrir les richesses de l'histoire locale à travers diverses saynètes écrites et jouées par la troupe les « Baladins de Joinville ».

Le carrefour de l’Emploi, 16ème édition, sur les voies de l’emploi !

La

Maison de l’Emploi et des Entreprises des bords de Marne organise le Carrefour de l’Emploi afin de mettre en relation le public avec les entreprises. Conseiller, informer, accompagner seront les mots phares de cet évènement. Demandeurs d’emploi, salariés, créateurs d’entreprise ou porteurs de projets sont invités à le visiter. 100 exposants, dont 60 entreprises et des structures spécialistes du recrutement, de la formation à la création d’entreprise, des ateliers d’aide à la recherche d’emploi, des conférences sur les techniques de recherche d’emploi, la création d’entreprise, la VAE, les nouvelles modalités du temps de travail, les métiers de la croissance verte.

RG FRANCE COMMERCE DE GROS DE CÂBLES ET MATÉRIELS ÉLECTRIQUES 15 avenue Jean Jaurès 01 48 83 40 40 contact@rgfrance.fr www.rgfrance.eu

Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Attractivité du Territoire de

JEUDI 27 SEPTEMBRE DE 9H À 18H

la ville de Joinville-le-Pont Hôtel de Ville 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont 01 49 76 60 67 direco@ville-joinville-le-pont.fr

UNE NAVETTE EST MISE À DISPOSITION AU DÉPART DE JOINVILLE, RENDEZ VOUS À 9H30 SUR PARVIS DE L'HÔTEL DE VILLE

Carrefour de l’emploi Pavillon Baltard 12, avenue Victor-Hugo Nogent-sur-Marne Entrée gratuite www.carrefourdelemploi.com

www.ville-joinville-le-pont.fr • 15


SCOLAIRE

L'

Y

LES CONGÉS DE LA TOUSSAINT PROLONGÉS

arrêté du 5 juillet 2012 du ministre de l'Éducation Nationale, publié au Journal Officiel le 8 juillet, a modifié le calendrier des vacances scolaires. Il en résulte 2 modifications. La première concerne les vacances de la Toussaint : prévues initialement du samedi 27 octobre au jeudi 8 novembre. Celles-ci sont prolongées. La reprise des cours aura lieu le lundi 12 novembre 2012. Par ailleurs, la fin des classes aura lieu le vendredi 5 juillet 2013 au soir ou le samedi 6 juillet à midi au lieu du jeudi 4 juillet au soir.

Nouveauté !

Le dossier unique d'inscription (DUI), outil moderne pour simplifier les démarches administratives. ès la rentrée de septembre 2012, toutes les procédures d’inscriptions scolaires, aux activités périscolaires, à la cantine et aux activités jeunesse, sont simplifiées grâce au Dossier Unique d’Inscriptions (DUI), qui regroupe l’ensemble des pièces requises pour toute la famille, et pour toutes les inscriptions. L’inscription unique se fera pour un cycle complet (maternel, élémentaire). Toute modification de la situation (professionnelle, changement de numéro de téléphone, etc.) pourra être faite par courrier ou par mail ; le déplacement n’est plus obligatoire ! Enfin, par souci de développement durable et pour éviter d'épaissir inutilement les dossiers, plus aucune photocopie des documents à fournir ne sera faite (sauf pour les vaccinations de l'enfant). Les informations seront saisies à partir des originaux présentés le jour de l’inscription. Chacun peut donc se rendre à l’Hôtel de Ville dès le 27 août avec le dossier qui a été envoyé par courrier fin juin, ou télécharger ce document sur le site internet de la ville www.ville-joinville-le-pont.fr (rubrique scolaire).

D

L’été des accueils de loisirs et été encore, les accueils de loisirs ont redoublé d’efforts pour proposer des activités toujours plus originales aux enfants joinvillais. Deux thèmes phares ont notamment guidé l’organisation de ces animations : l’univers du cirque et les visites culturelles à Paris. Les enfants ont ainsi pu découvrir les joies de la jonglerie, de l’acrobatie, de la comédie et de la magie à travers de nombreux ateliers et la réalisation d’un spectacle haut en couleurs. Des sorties ludiques et culturelles ont également été organisées dans les 16 • Joinville Mag • Septembre 2012

nombreux musées, monuments et parcs qui font la renommée de la capitale. Les traditionnelles activités artistiques, sportives et ludiques organisées chaque jour ainsi que les sorties à la mer, dans les parcs et bases de loisirs avoisinantes ont également contribué à réjouir les enfants, qui reprennent désormais le chemin de l’école des souvenirs plein la tête.


JEUNESSE

OPÉRATION

Tous en Club ! DU 10 SEPTEMBRE AU 20 OCTOBRE

V

ous avez entre 6 et 20 ans, vous habitez le Val-de-Marne, vous disposez d’un niveau de revenu inférieur à un barème fixé*, vous pouvez bénéficier d’un chèque de 30 € (dans la limite des stocks disponibles) et pratiquer le sport de votre choix en vous inscrivant dans un club partenaire. Un certain nombre de justificatifs sont à présenter : • Pièce d’identité de l’enfant et du parent demandeur • Attestation ARS, AES ou dernière feuille d’imposition • Attestation de l’inscription à l’association

L'été

du service jeunesse

L

es enfants inscrits au service jeunesse ont bénéficié de nombreuses animations estivales, dont la découverte d'étonnants insectes avec l'office pour les insectes et leur environnement et la visite du zoo de Thoiry.

Comment se procurer un chèque « Tous en Club » ? • En vous rendant au PIJ, 25 rue de Paris (hall de la Mairie) du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h, sauf le mardi et le vendredi matin. • Ouverture exceptionnelle du PIJ samedi 22 septembre de 14h à 16h pour la distribution des chèques Tous en Club uniquement. * Réservé aux familles bénéficiaires de l’allocation de rentrée scolaire ou justifiant d’un montant de revenu annuel imposable immédiatement supérieur au barème de la CAF (pour 1 enfant : jusqu’à 25 000 €, pour 2 enfants jusqu’à 30 000 € et pour 3 enfants jusqu’à 35 000€) ou bénéficiaires de l’Allocation d’Education Spécialisée (AES) au moment de l’inscription. Partenariats : CDOS (Comité Départemental Olympique et Sportif), DDCS (Direction départementale de la Cohésion Sociale) du Val-de-Marne, CADRIJ 94, Service Municipal des Sports, Associations Sportives Joinvillaises inscrites dans le dispositif.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 17


SPORTS

Paralympiques JO de Londres, Jeux Londres attend Antoine Jesel le bilan L

T

rès attendus et décriés avant leur tenue, notamment en raison d'un budget multiplié par 3 (11 milliards d'euros au total) dans un climat de crise, Londres a bel et bien réussi ses Jeux Olympiques. L'organisation a été plébiscitée par les athlètes, la presse et les spectateurs. La magie des jeux à domicile a opéré puisque l'Angleterre termine sur le podium avec 29 médailles d'or (65 au total), derrière les États-Unis et la Chine, respectivement à 46 (104) et 38 (88) breloques dorées. Si les USA reprennent un leadership qui leur avait échappé à Pékin au profit des Chinois, l'Angleterre pousse pour la première fois la Russie hors du podium. La France termine à la 7ème au classement des nations, 3 places de mieux qu'à Pékin, grâce aux 11 médailles d'or glanées sur les 34 podiums conquis par les tricolores.

e parc olympique de Londres n'en a pas fini avec les compétitions puisque les Jeux Paralympiques se déroulent du 29 août au 9 septembre. A l'heure où nous écrivons ces lignes, les Jeux Paralympiques n'ont pas débuté. L'occasion est donc belle de souhaiter une médaille aux athlètes français engagés et particulièrement à l'équipage d'aviron du quatre de pointe avec barreur LTA dont le Joinvillais Antoine Jesel, sociétaire de l'Aviron Marne et Joinville, fait partie.

L'ANGLETERRE ET LES JEUX PARALYMPIQUES

De Stoke Mandeville à Londres, 64 ans après L

es Jeux Paralympiques de Londres se déroulent du 29 août au 9 septembre 2012, sur les mêmes sites que les Jeux Olympiques. Il en est ainsi depuis les JO coréens de Séoul en1988. Ces Jeux Paralympiques britanniques constitueront l’occasion pour le Mouvement paralympique de revenir dans le pays de leur naissance symbolique, 64 ans après. C'est en effet en Grande-Bretagne, à Stoke Mandeville, qu'en 1948, Sir Ludwig Guttman 4 200 athlètes et organisa des compétitions 160 nationalités représentées sportives entre vétérans de l'aviation britannique paraplégiques en rééducation. La philosophie des Jeux Paralympiques vise à maintenir les règles et valeurs de l’olympisme et à placer au cœur de l’événement l’athlète et non le handicap. Ces Jeux Paralympiques de Londres 2012 sont les plus importants jamais organisés. 4 200 athlètes de 18 • Joinville Mag • Septembre 2012

160 nationalités différentes concourent dans 20 sports. Cette édition 2012 marque le retour des déficients intellectuels en athlétisme et en natation. Trois nouvelles catégories seront en effet ouvertes aux sportifs déficients intellectuels : athlétisme, tennis de table et natation. Tous sont à la poursuite de performances d’exception. Leur force et leur détermination invitent le monde entier à célébrer cet événement sportif d’une ampleur rare. Pour la première fois, les athlètes français des fédérations françaises handisport, des sociétés d’aviron et du sport adapté ne formeront qu'une seule délégation. Volontaires, spectateurs et téléspectateurs seront aux côtés de tous les Bleus pour vibrer et vivre cette expérience unique. A Pékin, en 2008, la France s'était classée 12ème nation, avec 52 médailles, dont 12 en or, obtenues dans 11 disciplines sur 13 présentes.


SPORTS

10 KM DE JOINVILLE

11ème édition et nouveau parcours

Le

10 km de Joinville version 2012 change de physionomie. Michel Destouches, maire-adjoint chargé des Sports, nous explique ces nouveautés. « La 11ème édition des 10 km de Joinville inaugure un nouveau parcours. Jusqu'à présent, l'épreuve se courait sur 3 boucles dans le quartier de Polangis. Cette année, elle comptera 2 boucles de 5 km avec un départ donné avenue Gounod, tout près de la place Mozart où sera jugée l'arrivée. Les coureurs rejoindront le quai de Polangis et poursuivront sur le quai

Gabriel Péri pour revenir par l'avenue Palissy avant de repasser sous le pont de Joinville afin de rallier l'arrivée. Le parcours, très roulant et mesuré, est ainsi étendu sur nos magnifiques bords de Marne et entièrement sécurisé puisqu'il n'emprunte pas la route nationale. » La course est ouverte aux coureurs valides et handisport. Différentes courses encadreront le 10 km. Une épreuve de 2,8 km, pour les benjamins et minimes, et un prologue de 5 km précéderont le 10 km. Des courses enfants le suivront pour clore cette grande matinée sportive.

L'été doré de l'ACPJ UN PEU AVANT le début des Jeux Olympiques, des athlètes de l'Athlétique Club Paris Joinville ont porté haut les couleurs du club joinvillais. Abigail Lewis est devenue championne de France Junior à l'heptathlon (4 944 pts) à Aubagne (13), le week-end du 6-7 juillet. Le week-end suivant, Loïc Ah-Mouck remportait à Reims le titre de champion de France Espoir du 400 m, dans l'excellent chrono de 47''57. Le 22 juillet, Tiguida Diarouma cueillait également l'or aux championnats de France junior du tour de piste en 56''41. Le même jour, Sally Touré glanait le bronze sur 100 m haies, pulvérisant son record personnel par la même occasion en 14"16.

Loïc Ah-Mouck champion de France Espoir du 400 m

Julie Paoletti championne du monde

LES DÉPARTS • 9h Courses jeunes 2,8 km (benjamins et minimes) • 9h30 Prologue 5 km • 10h30 Départ 10 km • 11h30 Course enfants 840 m • 11h45 Course enfants 1260 m

CELA S'EST PASSÉ à la fin du mois de juin. Julie Paoletti, kayakiste du club joinvillais Joinville Eau Vive, a été sacrée championne du monde de Descente Classique, dans la catégorie Canoë Monoplace Dame. La Française a réalisé le meilleur chrono, et descendu les redoutées Rapides d’Aime en 16 minutes et 49 secondes.

http://www.acparisjoinville.com/fr acparisjoinville@free.fr 06 86 16 88 07 Attention, la circulation et le stationnement seront perturbés ce jour de 7h à 14h sur les voies concernant la course. Renseignements et informations détaillées (liste des rues) sur www.ville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 19


LOCALE

Joinville renouvelle son mobilier urbain

Le mobilier urbain, dont les abris bus et les panneaux d'affichage sont emblématiques, fait l'objet d'un appel d'offres que l'entreprise JC Decaux a remporté. La ville va donc être équipée d'un mobilier tout neuf, esthétique et moderne pour mieux informer les Joinvillais.

J

oinville se dote d’un mobilier urbain flambant neuf sans qu’il en coûte un euro aux contribuables Joinvillais. Si cet aménagement ne coûte pas un sou à la ville, c'est parce que l'espace public des villes s’aménage le plus souvent en partenariat.

La concession liant la Ville de Joinville à la société JC Decaux est arrivée à échéance en 2008. La municipalité a donc entamé une réflexion sur les besoins de la ville dans ce secteur de manière à organiser un nouvel appel d’offres.

Cela peut être le cas pour une ZAC, zone « d’aménagement concerté », telle que la ZAC des Haut-de-Joinville : sur un espace délimité par le Conseil municipal, où la ville souhaite voir s’édifier les immeubles et équipements nécessaires à son développement, une société d’aménagement, des promoteurs, vont prendre en charge ces constructions nouvelles, trouvant dans leur gestion la rentabilité de leurs investissements.

Un réseau de nouveaux outils

La démarche est sensiblement la même s’agissant du « mobilier urbain », cet ensemble de petits équipements implantés sur la voie publique destinés à apporter confort et informations aux citadins. La ville définit ses besoins et la société concessionnaire, choisie sur appel d’offres, fait des propositions. L'entreprise assume les investissements nécessaires à la mise en place et à la maintenance des équipements ad-hoc. Elle trouve sa rentabilité dans la revente d’une partie des nouveaux espaces ainsi créés à des annonceurs publicitaires. 20 • Joinville Mag • Septembre 2012

Les exigences de la ville envers les entreprises candidates sont diverses. Les usagers des autobus doivent être abrités en cas d’intempéries, les Joinvillais doivent pouvoir être informés par voie d’affichage ou par tout autre dispositif de même nature. Dans les quartiers, habitants et associations peuvent disposer d’outils pour s’exprimer, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent. Des mobiliers spécifiques sont par ailleurs installés aux principales entrées de la ville. n

CATALOGUE

V

oici dans le détail tous les éléments du nouveau mobilier urbain mis en place dans la ville : • 16 abris bus, soit la quasitotalité des arrêts situés sur le territoire communal ; • 35 panneaux d’affichage de 2 m², une face d’affichage commercial, une face d’affichage municipal ; • 9 panneaux d’affichage de 8 m², déroulant alternativement un message commercial et un message municipal ; • 14 mâts porte-affiches exclusivement réservés à l’annonce des événements culturels ; • 3 journaux électroniques lumineux ; • 14 panneaux d’affichage associatif ; • 7 panneaux d’affichage administratif ; • 5 mâts de signalisation économique ; • 2 colonnes culturelles ; • 25 plans de ville.

10 MOBILIERS DE MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE HISTORIQUE : LES PELLES STARCK

L

a Ville de Joinville-le-Pont installe, à partir du mois de septembre, 10 panneaux historiques dessinés par le designer Philippe Starck. Ces panneaux mettent l'accent sur les sites patrimoniaux remarquables de Joinville tels que le château du Parangon, l'île Fanac, Chez Gégène, le canal de Saint-Maur, le barrage, l'église Saint-Charles Borromée, Palissy, le canal de Polangis, les studios de Joinville et le pont de Joinville.


TRAVAUX

Travaux d’été dans les écoles

L'école Petit Gibus

C La ZAC le 6 juillet Le 1er août

omme chaque année, la période des vacances scolaires a été mise à profit pour réaliser des travaux dans les écoles publiques de la ville, qui accueillent, en cette rentrée, 672 enfants en maternelle et 1077 en élémentaire. Les opérations réalisées sont les suivantes : la création d’un réseau informatique à l’école primaire Palissy et à l’école maternelle la Fontaine, la réfection du sol souple de la cour à l’école maternelle du Centre, réfection du sol souple amortissant de la cour à l’école maternelle Petit Gibus et à la crèche des Studios. Par ailleurs, des mises en conformité d’électricité et des réfections de peintures avaient déjà été réalisées lors des vacances scolaires de février et d’avril.

Rénovation de l’éclairage public sur le RD 86

D et le 16 août…

es travaux ont été engagés le 16 juillet 2012, pour une durée prévisionnelle de trois mois, sur le boulevard du Maréchal-Leclerc (RD 86). Les installations d’éclairage public, vétustes, doivent être remplacées par de nouveaux candélabres et luminaires. À cette occasion, le réseau électrique sera également refait à neuf. Cette opération permettra d’améliorer la sécurité des usagers en créant un éclairage renforcé et uniforme, tout en limitant la consommation électrique. Afin de réaliser ces travaux dans les meilleurs délais et en toute sécurité, il est nécessaire de réduire la circulation à une seule voie dans chaque sens. Tout au long de cette opération, les accès seront maintenus pour les riverains et une attention particulière sera portée à la sécurité des piétons. Les travaux pourraient toutefois être décalés si les conditions météorologiques n’étaient pas favorables. Financé par le Conseil général, le coût de cette opération s’élève à environ 470 000 €.

Voirie

ZAC des Hauts-de-Joinville La résidence qui fait face à la mairie est sortie de terre au cours de l'été. Elle est désormais bien visible des passants, laissant apparaître l'avancement des travaux à tous.

A

u cours des mois de septembre et d’octobre, des travaux d’enfouissement de réseaux et de réfection des trottoirs vont être réalisés avenue Marceau. Le trottoir sera aussi refait rue Mabilleau courant septembre. www.ville-joinville-le-pont.fr • 21


LOCALE

22 • Joinville Mag • Septembre 2012


LOCALE

BluePod,

le petit boîtier qui réduit la consommation d'électricité Joinville passe une convention avec Voltalis, pour l'installation des BluePod, « la petite boîte qui allège les factures d’électricité et les émissions de CO2 ». Ce boîtier intelligent coupe le chauffage sans conséquences pour le confort des résidents. Voltalis proposera ce service totalement gratuit aux Joinvillais qui sont chauffés à l'électricité, au cours du mois de septembre.

RTE

(Réseau de Transport d’Electricité), filiale d’EDF, doit équilibrer à tout instant la production d'électricité et la consommation. Tout déséquilibre même très faible (inférieur à 1 %), doit être compensé d’urgence. Pour maintenir l’équilibre lorsqu’il est menacé, différents moyens d’ajustement sont mis en œuvre, tels que les générateurs à carburant fossile (gaz, pétrole, voire charbon), coûteux et polluants.

Informés par courrier en septembre, les Joinvillais vont pouvoir adopter BluePod Le fameux boîtier est installé directement et gratuitement dans le logement. Lorsque le réseau

L

es permanences Info-Energie reprennent à la rentrée et se tiennent tous les 1er et 3ème jeudis de chaque mois de 14h à 17h30 sans rendez-vous au 4ème étage de l’Hôtel de Ville. > Les prochaines permanences auront lieu les jeudis 2 et 20 septembre. Agence Locale de l’Energie – MVE 12 boulevard Rouget de Lisle 93100 Montreuil 01 42 87 99 44 contact@agence-mve.org www.agence-mve.org

LE CONSEIL DU MOIS Un réfrigérateur, ça s’entretient !

D

égivrer son réfrigérateur, régler la température, ne pas mettre de chaud dedans ni à côté. Les températures idéales pour un bon rapport refroidissement/ consommation électrique sont : 4° C pour le frigo, -18° C pour le congélateur. Si vous remarquez du givre dans le congélateur, trouvez un moment pour le dégivrer. 3 cm de givre, c’est une consommation électrique qui double.

Écologique, économique et solidaire Pour éviter de faire face à de telles situations, l'effacement diffus consiste à suspendre sur une courte durée le fonctionnement des appareils de chauffage électrique aux moments où le réseau électrique le nécessite le plus. Grâce aux dernières technologies développées par la société Voltalis à travers son boîtier Bluepod, ces micro-coupures n'ont aucun impact sur le confort et les habitudes des utilisateurs. Cela permet une réduction globale des émissions de CO2 et une économie d'énergie de l'ordre de 10 % pour les utilisateurs, économie visible sur la facture d'électricité.

PERMANENCES INFO-ENERGIE

BluePod est un petit boîtier qui s'installe simplement sur le tableau électrique et qui permet de mesurer les consommations électriques en temps réel via Internet et de les moduler.

électrique en a besoin, il module les radiateurs et chauffe-eau en préservant le niveau de confort. Au niveau national, les utilisateurs de BluePod, qui suivent leur consommation électrique en temps réel via Internet, contribuent à l'équilibre du réseau électrique. En accord avec la Ville, Voltalis va installer BluePod sur certains bâtiments communaux. Lors du mois de septembre, un courrier sera envoyé à tous les Joinvillais afin de permettre à chacun de bénéficier gratuitement de cette technologie bénéfique pour l'environnement et le porte monnaie de chacun. www.voltalis.com

SEMAINE EUROPÉENNE DE LA MOBILITÉ La semaine européenne de la mobilité se déroule du 16 au 22 septembre Les objectifs affichés de cette semaine sont d'une part la réduction des émissions de gaz à effet de serre, des pollutions et des nuisances et d'autre part le changement de comportement en matière de déplacement. Calculez l'impact de vos déplacements sur l'environnement sur http://prod-compensation-co2. integra.fr/eco-deplacements/ comparateur www.ville-joinville-le-pont.fr • 23


CULTURE

FM Laeti

La pop soul qui voyage Dans les yeux et la voix de Lætitia, il y a tout le soleil de ses Antilles natales et toute l'ouverture de son Canada adoptif. Son album « It will be come around », sonne résolument soul et pop. Les arrangements léchés y laissent la voix chaude de l'artiste prolonger l'été. Un été que FM Laeti va clôturer à Joinville le 21 septembre à la Scène Prévert en ouverture de la saison culturelle.

est dans le patio charmant d'un café parisien du côté de Pigalle, le quartier où elle s'est installée à Paris, que j'ai rencontré Lætitia. Un patio arboré où des oiseaux font leur nid en ce mois d'août. C'est le sourire solaire et charmant de l'artiste qui m'accueille. Une artiste à la voix douce et chaleureuse. Nina Simone, Macy Gray, Norah Jones, les comparaisons fusent lorsque l'on tente de classer sa voix dans la case musicale qui lui correspondrait. Elle s'avoue pour sa part fan de Jill Scott, Lauryn Hill, Nina Simone ou Tracy Chapman : « des filles qui chantent leur vécu, qui avancent dans la vie avec ce cri du cœur », résume l'artiste qui qualifie sa musique de « pop soul qui voyage », une soul où s'invitent des instruments africains ou brésiliens tels que le n'goni ou le cavaquinho. Les Antilles, le Canada, les USA et Paris Née aux Antilles, Laetitia a ensuite navigué avec ses parents entre la France et la Suisse avant d'arriver en Guadeloupe à l'âge de 3 ans. Elle y reste

24 • Joinville Mag • Septembre 2012

jusqu'à ses 9 ans avant de partir pour le Canada avec sa maman. C'est aux États-Unis qu'elle poursuit ses études à l'université, dans l'Illinois. A la fin de son cursus Arts et théâtre spécialisation costumes, elle choisit de partir pour Paris, où elle a « toujours rêver de venir ». Son goût pour la musique, Lætitia l'a d'abord développé aux Antilles : « ma mère a fondé une école de musique en Guadeloupe. J'y ai suivi l'éveil musical, fait un peu de piano. J'ai ensuite fait deux ans de batterie, puis trois ans de violon. A 12 ans, j'ai rejoint une chorale de musique de chambre. Je faisais aussi une vingtaine d'heure de danse par semaine. » Elle a été bercée par la musique antillaise, gwoka et biguine, par la pop et la folk qu'écoutaient ses parents. Elle a aussi été influencée par la musique africaine. Youssou N'Dour, Seilif Keita, Mory Kante. « Ça me rappelle des décors canadiens, les rocheuses, les glaciers alors que ça n'a rien à voir ». Universalité de la musique. « Plus tard j'ai écouté Jimmy Hendrix, Les Doors, du R'n'B, de la new soul », ajoute-t-elle.


CULTURE

Arrivée à Paris, elle exerce son métier de costumière. Alors qu'elle avait 8 mois de travail devant elle, la crise déboule et les projets s'annulent les uns après les autres. Toujours positive, elle voit là l'occasion de se lancer à fond dans la musique. Elle chante, fait des rencontres, notamment lors de jam sessions dans de petits bars de jazz à Paris. Quand FM rencontre Læti Déterminante, la rencontre avec François-Marie (FM) a lieu lors d'une émission radio en 2009. Un bœuf plus tard, il poursuivent leurs échanges qui va aboutir à la sortie de l'album It will come around en octobre 2011 du duo FM et Laeti. « It will come around, que l'on peut traduire par ça va s'arranger, c'est l'album « on sort de la galère », parce qu'on a vécu avant des périodes pas faciles. » C'est sans doute pour cela qu'elle a glissé des tonnes

de soleil dans cet album : Rise in the sun, sunshine on my face ou encore Coco, duo créole en clin d'œil aux Antilles qu'elle a écrit et enregistré avec la chanteuse malienne Fatoumata Diawara. « Ça surprend parfois les gens que mes textes soient en anglais mais j'ai beaucoup plus de facilités à écrire dans cette langue ». Logique pour une globe-trotteuse qui a tout de même vécu la majorité de sa vie sur le continent américain. Elle envisage d'écrire en français, pourquoi pas pour son prochain album qui devrait sortir à l'automne 2013. Avant un grand concert à la Cigale le 14 novembre, les Joinvillais auront la chance de vérifier combien FM Laeti distille ses chansons comme autant de rayons de soleil le 21 septembre à la Scène Prévert.

FM LÆTI Vendredi 21 septembre 20h30 Scène Prévert Réservation au 01 49 76 60 10 www.myspace.com/fmlaeti www.ville-joinville-le-pont.fr • 25


CULTURE Du 15 au 29 septembre

JOINVILLE EXPOSE ! P

our la 3ème édition de « Joinville Expose », l'exposition met en valeur les talents d'artistes peintres, photographes, sculpteurs joinvillais. Ces artistes contribuent au développement culturel de la ville et se font une joie d'exposer à Joinville-le-Pont depuis 2010.

Amateurs ou professionnels, venez découvrir ces talents sans plus attendre ! L'exposition sera ouverte à l'occasion des Journées du Patrimoine, le 15 et 16 septembre de 10h à 19h puis du 17 au 29 septembre de 10h à 12h et de 14h à 19h. Elle sera fermée le dimanche 23 septembre. Renseignements au 01 49 76 60 70. Hôtel de Ville 23 rue de Paris

LES ARTISTES PRÉSENTS Rachida ArsSani Co² Belego Benlian Jean-Claude Bessonnat Corinne Bourhis C. Leroyer Delphine Crabbe Boris Doussy E. Pasq Valérie Helm Marc Jamet Pascal Janssoone Jun Kang Xue KGB Martine Laisne 26 • Joinville Mag • Septembre 2012

Patrick LalaudiEre Monique Lecorre Jean-Luc Lenay Véronique Loyer Marie S. Mo Olga Nesa Niro Cellia Saubry Stef Claudia Stefani Roger Villard Ghislaine Zerbib


Organisée par l’association UNAAPE lors du Village des Associations samedi 8 septembre. Les bénéfices seront réservés aux écoles de Joinville. Dépôt : vendredi 7 septembre de 16h30 à 20h dans le hall du collège Charcot Vente : samedi 8 septembre de 10h à 18h Restitution des invendus : lundi 10 septembre de 16h30 à 18h30 Contact : Catherine Bouchon 06 24 02 76 40 ou bouchon.cathy@free.fr

L'

Athlétic Arc Club de Joinville vous ouvre ses portes le dimanche 23 septembre, de 15h à 19h, au gymnase Lecuirot, 28 avenue Joyeuse. Démonstrations et initiations au tir se succèderont sous les conseils d'archers confirmés. L'entrée est libre et le matériel est fourni. L'Athlétic Arc Club est une association loi 1901, affiliée à la Fédération Française de Tir à l'Arc et agréée Jeunesse et sport (DDJS). Le club propose des tirs en salle et en extérieur. Les jeunes sont acceptés à partir de 12 ans. Renseignements http://joinvillearc.wordpress.com

FNACA Deux rendez-vous à retenir : • samedi 29 septembre, assemblée générale de 9h à 12h30, • samedi 6 octobre, repas anniversaire du cinquantenaire de la fin de la guerre d’Algérie. Ces réunions se tiendront dans les locaux de l’Hôtel de Ville • Contact Comité Joinville-Champigny - Robert Dumas 191 rue de Verdun 94500 Champigny-sur-Marne 01 48 81 68 25

DEVOIR DE MÉMOIRE

OASIS

L

es inscriptions pour l’association Oasis auront lieu les mardi 25 et mercredi 26 septembre de 14h à 16h30 au gymnase Pierre François, 23 rue Émile Moutier. La reprise des activités se fera le lundi 1er octobre. Contact 01 48 89 49 31

TENNIS ÉVOLUTIF DU TREMBLAY

O

DÉCOUVREZ LE TIR À L’ARC !

uverture d’une école de tennis, de septembre à juin, le mercredi, à partir de 6 ans. Renseignements et inscriptions Bruno Barou 06 83 11 77 82 / tet94@free.fr

À

l’occasion de la 3ème journée consacrée au Devoir de Mémoire, la section du Val-de-Marne de l’Association Nationale des Membres de l’Ordre National du Mérite organise, samedi 24 novembre, une série de conférences autour de 3 tables rondes : Armées et colonies, une mémoire partagée à Nogent-sur-Marne ; Nogent-sur-Marne, population et industrie, la mémoire de l’intégration ; Les pratiques de la mémoire à Nogent-sur-Marne, Comment le message est porté par la jeunesse. Pour recevoir le programme détaillé de cette journée, contacter Olivier Zang, président de l’ANMONM 94, 2 rue Anatole France 94300 Vincennes 06 75 22 49 92 - reivilogna@aol.com

BROCANTE ATELIER 55 Atelier 55 organise une brocante le dimanche 7 octobre dans la rue de Paris Prolongée, de 8h à 19h. Les chineurs auront l’occasion de trouver leur bonheur. Inscription et renseignements : 50 rue de Paris, du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 16h à 19h 01 42 83 13 49 ou www.atelier55.org

ef

i N

g

D

BOURSE AUX LIVRES LIVRES JEUNESSE ET BEAUX LIVRES

associations

CULTURE

aL

L’ARJ vous informe et vous propose ses activités de fin d’année Samedi 24 novembre, la rencontre entre adhérents et amis de l'Association des Retraités Joinvillais se fera à partir de 14h30 à l’Hôtel de Ville. Vous pourrez découvrir une exposition sur panneaux et les albums photos des activités de l’année, une projection vidéo sur grand écran et la présentation par le président du programme 2013.

Tombola gratuite, buffet gâteaux et boissons, à partir de 17h, champagne et petits fours. Mardi 11 décembre, déjeunerspectacle : Noël Russe avec les ballets Moroshka de SaintPétersbourg et repas russe. Prix avec aller/retour en car : 80 euros. Renseignements lors des permanences en mairie tous les mercredis de 9h30 à 12h. > georgessicre@orange.fr www.ville-joinville-le-pont.fr • 27


FEUILLETON

Le mystère de Joinville-le-Pont Un ouvrage Littinéraire de Bruno Ruslier ÉPISODE 27 Voici le dernier épisode du Mystère de Joinville. Retrouvez l'épisode 26 sur le site Internet de la ville et l'interview de Bruno Ruslier en page 13 de ce magazine. RÉSUMÉ DES ÉPISODES PRÉCÉDENTS Peter, le metteur en scène hollandais, se révèle être un redoutable imposteur. Après avoir récupérer son butin au fond de la Marne, le malfrat tente de noyer Victor dans la rivière avant de prendre la fuite en direction de Champigny avec Clémence, son otage. Lundi 11 juillet 1910, 5 heures, sur le chantier de construction du pont du Petit Parc. ITINÉRANCE : cet épisode du Littinéraire se lit à l’angle du quai Gabriel Péri et l’avenue des Peupliers.

T

elle une silhouette menaçante et fantasmagorique, une montagne de poutrelles métalliques se découpe sous la pâle lueur de la lune. Un panneau indique que le magicien pénètre sur un chantier de la société Eiffel. L'entreprise y construit le pont du Petit Parc et annonce son inauguration pour l’année suivante. Pour le moment, autant qu’il puisse le deviner dans la pénombre, c’est un vaste chantier, avec des monticules de graviers et de pierres. Un frisson secoue Le jeune homme lorsqu’il réalise que c'est le lieu idéal pour faire disparaître définitivement la comédienne. Nul doute qu’il ne lui reste que très peu de temps pour sauver celle qu’il aime. Soudain un bruit discret mais régulier attire son attention. Il paraît provenir de tout là-haut, du sommet de la culée* du pont. Négligeant les escaliers, Victor escalade la pente en toute discrétion. A mi-chemin, il lui semble reconnaître le crissement d’une pelle qui creuse. Le sang du jeune homme se fige d’effroi un instant : pourvu qu’il ne soit pas trop tard ! Il parvient enfin au sommet et s’aplatit au sol. A la lueur d’une lampe à pétrole, cette canaille de Peter, enfin de Wil, creuse un trou d’au moins deux mètres

28 • Joinville Mag • Septembre 2012

Le pont du Petit Parc inauguré en novembre 1911.

de profondeur pour y ensevelir sa victime. Par bonheur Clémence est encore en vie, gisant sur le côté, les mains ligotées dans le dos et un solide bâillon sur la bouche. - Cette fois ci, c’est finit pour toi… raisonne dans l’obscurité la voix sombre de Victor. Ces paroles glacent instantanément le malfrat, qui s’immobilise la pelle à la main. - Le magicien ? s'exclame-t-il, sceptique, en se retournant. Décidément, tu as plus de vies qu'un chat ! - Tu aurais du te méfier, ironise Victor en entrant dans le cercle de lumière, tu sousestimes trop la magie... - C'est ce qu'on va voir, rétorque le criminel en se jetant sur Clémence qu’il remet sur pied sans ménagement avant d’appuyer sur sa gorge un couteau acéré. - Je n’ai pas de temps à perdre avec toi le magicien, lance le criminel avec un sourire mauvais. Recule et descend dans cette fosse, ce sera ta tombe. Plus de six mètres séparent Victor de son adversaire. Aucune chance de le surprendre. La jeune femme, impuissante, un bâillon sur la bouche, roule des yeux de panique. - Ne t’approche pas, sinon je la saigne, hurle la crapule en appuyant la lame effilée sur la peau nacrée de Clémence où perle déjà une goutte de sang.


FEUILLETON

Le pont de Joinville et son arche centrale.

Tout semble perdu. - Peter, ou plutôt Wilfried, vous êtes décidément le plus fort, dit le magicien de cette voix si particulière qui allie douceur et domination. Je m’incline devant votre supériorité. Les yeux magnétiques du magicien ne quittent plus ceux du bandit. Victor fait un pas calmement et ajoute : - Il n’y a pas de honte à reconnaître sa défaite devant plus fort que soi. Le jeune homme fait une nouvelle enjambée alors que la crapule reste sans réaction, un léger sourire sur les lèvres. La voix à la fois amicale et autoritaire reprend : - Votre plan témoigne d’une intelligence supérieure… Victor n’est plus qu’à quatre mètres de son adversaire, les yeux bleus littéralement plantés dans les pupilles de Wil. Encore un pas, un seul ! - … et force l’admiration, poursuit le magicien, en avançant à nouveau la jambe. Wilfried semble boire littéralement les paroles de son adversaire, mais sortant soudain de sa torpeur, il s’écrie : - Ne t’approche… je t’avais prévenu… Trop tard, Victor se tend à la vitesse de l’éclair dans une fente d’escrime, la jambe droite étirée vers l’avant, le bras droit allongé au maximum. L’épée est remplacée par les doigts tendus dont les phalanges raidies par des heures d’entraînement deviennent une arme mortelle. En une fraction de seconde, l’extrémité des doigts fracasse la pomme d’Adam de son adversaire. Seul le craquement étouffé d’une noix écrasée témoigne de la violence du coup. Le corps inerte s’écroule aussitôt sur lui-même, tel une poupée de chiffons. Le KO a été immédiat. Le premier rayon de soleil vient éclairer la berge du quai du barrage. Les mésanges, nichées dans les platanes le long de la rive, sont les premières à faire retentir leur chant. Tendrement enlacés, Clémence et Victor contemplent depuis le haut de la culée du pont, les bords de Marne s’éveiller dans les premières lueurs de l'aube. - C’est tout bonnement incroyable. J’étais certaine que ma dernière heure était arrivée. Mais comment, comment as tu fait ?

- Le pouvoir des mots. Dans une bataille, ils sont parfois la meilleure arme… surtout si on y ajoute un soupçon d’hypnose, fait-il dans un sourire entendu... - Cette fois mon magicien préféré a rendu la monnaie de sa pièce à cette crapule et il m’a sauvé… comme dans un film, murmure tendrement Clémence en s’abandonnant sur son épaule. Au fait, je ne t’ai pas encore remercié. - Mais tu n’as pas à… - Laisse-moi faire. Je n’ai que l’embarras du choix, souffle-t-elle en déposant un baiser sur son front. Ça, c’est pour être venu au secours de Vincente, l’accordéoniste de Gégène. Celui-ci, pour avoir sauvé l’usine de Charles. Grâce à toi, Joinville pourra continuer à faire des films chuchote la jeune femme en embrassant une pommette meurtrie. - Et toi, à être une grande comédienne, mon amour. - Et enfin conclue t-elle en approchant ses lèvres des siennes, voilà pour avoir percé le mystère du pont de Joinville… - « Oh, les amoureux !… » claironne une voix sur un air bien connu depuis le chemin de halage. Jeannot, juché sur un cheval de son père, agite sa casquette en leur direction, un large sourire aux lèvres. Il tient les rennes de deux autres montures pour leur promenade matinale et propose : - Un galop au bois de Vincennes, ça vous tente M'sieur Victor ? - Pourquoi pas ? Quel meilleur épilogue peut-on rêver pour une telle aventure ? s’enthousiasme la comédienne. Médusé par la vitalité inépuisable de la jeune femme, le magicien n'ose résister à la main qui l’entraîne déjà vers la rive. Parvenue aux côtés de Jeannot et ses chevaux, Clémence retrouve ses réflexes

de fille de cirque. Mettant un pied sur un muret, elle relace ses bottines d'un geste énergique avant de remonter sa robe et de se hisser sans façon à califourchon sur une belle jument couleur bai. - Etes-vous prêts ? demande déjà la comédienne à ses compagnons d’une voix enjouée. Sans attendre la réponse elle lance son cheval sur le chemin de halage dans un cri à la fois de joie et de libération, au regard des épreuves de ces dernières heures. Dans l'air frais de l'aube, les trois cavaliers remontent au petit trot la rive Palissy et dépassent bientôt le barrage. Poussant son cheval, Victor se hisse à la hauteur du jeune joinvillais : - Jeannot, comme tu peux voir tout s’est arrangé, un grand merci pour ton aide. Décidément, ta ville est un endroit plein de surprises. J'y ai vécu une de mes plus belles aventures. - Je vous l'avais bien dit, M'sieur Victor, qu'il se passe toujours quelque chose ici, car Joinville est au CENTRE DU MONDE !! pousse-t-il dans un cri joyeux, lâchant sa monture dans un galop effréné à la hauteur des plages. Dans la clarté du jour naissant, une péniche émerge de l'écluse du canal et les salue d'un bref coup de sirène avant de mettre le cap vers l'arche centrale du pont. A la proue, un marinier leur adresse un amical geste de la main tandis que les piles du pont s’éclairent sous les premiers rayons de soleil, levant le rideau sur une nouvelle journée à Joinville-le-Pont.

FIN

* Fondations érigées sur la rive destinées à supporter le tablier du pont. Iconographie : collection Bruno Ruslier. Crédits photographiques : droits réservés pour les ayants droits non identifiés.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 29


CULTURE AU PROGRAMME DE SEPTEMBRE

REBELLE (1h35) Mercredi 12 septembre à 14h30 Dimanche 16 septembre à 15h • Depuis la nuit des temps, au cœur des terres sauvages et mystérieuses des Highlands d’Écosse, les légendes mythiques se transmettent de génération en génération. Merida, l’impétueuse fille du roi Fergus et de la reine Elinor, a un problème… Elle est la seule fille au monde à ne pas vouloir devenir princesse. Beau et très riche, le film impressionne aussi par son récit initiatique de haut niveau avec au centre les liens aussi fragiles qu’incassables unissant une fille à sa mère. THE DARK KNIGHT RISES (2h44) Samedi 15 septembre à 20h30 Mardi 18 septembre à 14h30 Mardi 18 septembre à 20h30 • Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S'accusant de la mort du procureuradjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause... mais l'arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, va forcer Bruce Wayne à endosser de nouveau le costume du Chevalier Noir. Un final épique et sombre laissant les spectateurs sans voix. SAMMY 2 (1h32) À partir de 3 ans Samedi 22 septembre à 20h30 Dimanche 23 septembre à 15h Mardi 25 septembre à 20h30 • Sammy et Ray, deux tortues de mer, amis depuis toujours, ont la belle vie le long d’une barrière de corail, guidant leurs nouveaux nés Ricky et Ella au cours de leurs premiers pas en mer. Soudain, ils sont capturés par des braconniers et se retrouvent à Dubaï au milieu d’un aquarium abritant un incroyable spectacle pour touristes.

3€

TOTAL RECALL : MEMOIRES PROGRAMMEES (2h) Dimanche 23 septembre à 18h30 Mardi 25 septembre à 14h30 • Bienvenue à Rekall, l’entreprise qui peut transformer vos rêves en vrais souvenirs. Pour l’employé d’usine Douglas Quaid, ce voyage par la pensée apparait comme l’échappatoire parfaite à sa vie frustrante. Mais lorsque la procédure se passe mal... Quaid va découvrir sa véritable identité, son véritable amour, et sa véritable destinée. Déjà porté au cinéma par Paul Verhoeven avec Arnold Schwarzenegger, ce remake de la nouvelle de Philip K. Dick est une réussite !

L'ÉTRANGE POUVOIR DE NORMAN (1h27) Mercredi 26 septembre à 14h30 Dimanche 30 septembre à 15h • La ville est prise d'assaut par une armée de zombies. Qui peut-on appeler à la rescousse ? Le seul garçon du coin capable de parler avec les morts : Norman !! Pour sauver ses congénères d'une malédiction vieille de plusieurs siècles, Norman va devoir combattre zombies, fantômes, sorcières et, les plus effrayants de tous : une tribu d'adultes demeurés. Mais ce garçon marginal aux penchants morbides va voir ses pouvoirs paranormaux poussés dans leurs derniers retranchements.

ASSOCIÉS CONTRE LE CRIME… (1h44) Samedi 29 septembre à 20h30 Mardi 2 octobre à 14h30 Mardi 2 octobre à 20h30 • Prudence et Bélisaire Beresford ont décidé de prendre un repos bien mérité. Mais la disparition d’une richissime héritière russe va interrompre ces vacances... Les Beresford traqueront cette fois-ci un scientifique qui est convaincu d’avoir découvert le secret de la jeunesse éternelle. Après « Mon petit doigt m’a dit » et « Le crime est notre affaire », Pascal Thomas n’allait pas se priver d’une troisième adaptation d’Agatha Christie toujours aussi jubilatoire !

SCÈNE PRÉVERT : 23 rue de Paris, 01 49 76 60 10. Accès par les escaliers à droite de l’hôtel de ville ou par le quai

Pierre Brossolette. Résumé des films et bandes-annonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr et http://joinville-lepont.cine.allocine.fr/. Vente des billets le jour même au guichet, 1/2 heure avant chaque séance.

30 • Joinville Mag • Septembre 2012

Affiches cinéma : © Allocine.com

Cinéma Scène Prévert


BIBLIOTHÈQUE PRIX CINÉLECT 2012

Eux sur la photo Le jury du prix Cinélect 2012, composé de lecteurs, a désigné sa lauréate, Hélène Gestern pour son roman Eux sur la photo. Ce prix récompense un premier roman de langue française dont la qualité littéraire, le sujet et l'originalité pourraient servir de base à un scénario de film.

Hélène Gestern

Q

© photo Patrice Normand

uand elle n'est pas chercheuse au CNRS de Nancy, Hélène Gestern écrit. « Il m'arrivait d'écrire des textes assez courts et, un jour pas comme un autre, j'en ai débuté un plus long. C'est ainsi que, assez rapidement j'ai écrit Eux sur la photo », commente l'auteure qui a reçu plus de dix prix littéraire pour son premier roman. Ne voulant mélanger ses activités de recherche et l'écriture, elle n'envoie pas son manuscrit, qu'elle fait tout de même lire à des proches. C'est un ami qui va l'encourager à l'envoyer. « J'ai fait un premier envoi à quelques éditeurs mais ça n'a rien donné. Toujours sous l'impulsion de mon entourage, j'ai fait un deuxième envoi auquel Arléa a rapidement répondu. » Lorsqu'on lui demande si son roman est autobiographique,

Hélène Gestern n'élude pas la question : « Eux sur la photo ne retrace pas mon histoire mais les problèmes dont il parle sont autobiographiques. Il y a beaucoup de transpositions. » Hélène Gestern a été surprise par l'accueil du public : « Je voyais mon roman comme quelque chose de mélancolique alors que les lecteurs l'ont vu comme un roman d'amour, une histoire gaie. C'est la magie de la chose, les lecteurs voient ce qu'ils veulent dans un roman. » Un roman plébiscité par les lecteurs du prix Cinélect « ça me fait très plaisir car des amis et des lecteurs m'avaient dit que mon roman se prêtait à une adaptation au cinéma. » L’AVIS DES MEMBRES DU JURY DU PRIX CINÉLECT Jean-Michel Coll « Je fais partie du jury depuis 2 ans. J'ai apprécié pouvoir poser des questions à un auteur, ça m'a donné envie de rejoindre cette communauté de lecteurs. Le lien du prix au cinéma m'a beaucoup plu. C'est un vrai plaisir de participer aux échanges avec les autres membres du jury dans la bibliothèque qui est un véritable havre de paix.

Le roman d'Hélène Gestern m'est apparu comme le plus susceptible d'être adapté à l'écran. C'est bien écrit, on visualise bien l'action, c'est très accessible. Les personnages sont tous très plausibles dans leur façon d'aborder les événements, ils sont vraiment proches de la vraie vie. De plus, l'intensité dramatique, forte, monte progressivement. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. » Véronique Girard « J'ai eu beaucoup de plaisir à lire Eux sur la photo. C'est une histoire très touchante, menée comme une enquête. Les personnages sont très attachants et la structure du roman est dynamique. Par ailleurs, les rencontres et les échanges que procure le Prix Cinélect sont très enrichissants. C'est très intéressant d'écouter le point de vue des autres membres du jury sur les romans. Certains lecteurs donnent même envie de rouvrir des livres déjà lus. Toutes les générations sont représentées, les échanges se font dans une ambiance libre et sympathique. J'y participerai à nouveau l'année prochaine ! »

Eux sur la photo

Hélène Gestern Une petite annonce dans un journal comme une bouteille à la mer. Hélène cherche la vérité sur sa mère, morte lorsqu’elle avait trois ans. Ses indices : deux noms, et une photographie retrouvée dans des papiers de famille qui montre une jeune femme heureuse et insouciante, entourée de deux hommes qu’Hélène ne connaît pas. Une réponse arrive : Stéphane, un scientifique vivant en Angleterre, a reconnu son père. Commence alors une longue correspondance, parsemée d’indices, d’abord ténus, puis plus troublants. Patiemment, Hélène et Stéphane remontent le temps, dépouillant leurs archives familiales, scrutant des photographies, cherchant dans leur mémoire. Peu à peu, les histoires se recoupent, se répondent, formant un récit différent de ce qu’on leur avait dit. Et leurs découvertes, inattendues, questionnent à leur tour le regard qu’ils portaient sur leur famille, leur enfance, leur propre vie.

Remise du prix Cinélect samedi 6 octobre à 15h www.ville-joinville-le-pont.fr • 31


CULTURE

ESPACE TIC Technologies de l’Information et de la Communication Depuis le mois d’avril, l’Espace Multimédia s’est modernisé afin de suivre les évolutions des nouvelles technologies et propose de plus en plus d’activités. Au mois de septembre, vous pourrez découvrir les nouveaux ateliers mis en place, pour réaliser toutes vos présentations, créer vos montages vidéo, travailler vos photos ou encore faire le budget de la famille !

Les nouveaux ateliers de septembre PRÉSENTATION Créer une présentation photo, vidéo, texte à l'aide de l'outil libre « Présentation » faisant partie de la suite bureautique LibreOffice. • Cet atelier fait partie des compétences de base. CRÉER UN BLOG AVEC WORDPRESS Apprendre à créer un blog et l'administrer. • Cet atelier fait partie des compétences de base. Attention, afin de participer à certains ateliers de compétences avancées, il vous faudra avoir participé aux ateliers précédents.

CRÉER UN RYTHME AVEC HYDROGEN Cette session permet d'appréhender les base de la MAO en créant un rythme à l'aide de la boîte à rythme libre Hydrogen. • Cet atelier fait partie des compétences de base. PUBLIPOSTAGE Savoir faire un publipostage à l'aide de Libre office Texte. Cet atelier fait partie des compétences avancées. FAIRE SON BUDGET FAMILIAL Comprendre ce qu'est un budget et le réaliser. • Cet atelier fait partie des compétences orientées usage. ATELIER TWITTER NOUVEAUX USAGES DE L'INTERNET Qu'est qu'un réseau social, comment utiliser les applications telles Facebook ou Twitter en préservant sa vie privée ? Quels sont les pièges à éviter ? • Cet atelier fait partie des compétences avancées. PROTÉGER SON SYSTÈME ET SES DONNÉES PERSONNELLES Comment bien protéger son système et ses données ? Quelles sont les menaces et comment les éviter ? Quels sont les bons réflexes à avoir lorsqu'on utilise une messagerie ou que l'on « surfe sur le web » ? • Cet atelier fait partie des compétences avancées. PARAMÉTRER SON PORTAIL AVEC NETVIBES Créer en quelques clics une page d'accueil qui nous ressemble. Savoir ce qu'est un widget et un flux RSS. • Cet atelier fait partie des compétences orientées usage. ATELIER TRUCAGE PHOTO LIBRE Découvrir un site de tutoriel pour réaliser trucages et effets sur vos photos personnels. • Cet atelier fait partie des compétences avancées. ATELIER « TÊTE DE FRUIT » Comment transformer sa tête en fruit en utilisant l'éditeur d'image libre Gimp ? ! • Cet atelier fait partie des compétences orientées usage. RÉALISER UN POCHOIR NUMÉRIQUE Savoir créer son propre pochoir numérique. Issu de la culture urbaine, cette technique peut être appliquée à vos photos. • Cet atelier fait partie des compétences orientées usage. >

32 • Joinville Mag • Septembre 2012


CULTURE ATELIER STOP-MOTION Découvrir la technique du stop-motion, ou comment réaliser une animation image par image. • Cet atelier fait partie des compétences orientées usage. FAIS TA MAO AVEC LMMS Cet atelier permet d'apprendre la base du séquenceur, logiciel très utilisé dans la création de musique électronique. • Cet atelier fait partie des compétences avancées. n

Prochaines initiations et ateliers Septembre Mardi 4

de 18h à 20h

Télécharger et installer des logiciels libres

Jeudi 6

de 13h30 à 15h30

Clic et entrée

Jeudi 6

de 15h30 à 17h30

Acquisition d'images

Samedi 8

de 9h à 11h

L’arbre des fichiers

Samedi 8

de 11h à 12h

Accueil des nouveaux usagers

Mardi 11

de 18h à 20h

Navigation sur le web

Jeudi 13

de 13h30 à 15h30

Réaliser un pochoir numérique

Jeudi 13

de 15h30 à 17h30

Édition de textes

Samedi 15

de 9h à 11h

Protéger son système et ses données personnelles

Samedi 15

de 11h à 12h

Accueil des nouveaux usagers

Mardi 18

de 18h à 20h

Messagerie en ligne

Jeudi 20

de 13h30 à 15h30

Traitement de texte

Jeudi 20

de 15h30 à 17h30

Tableur

Samedi 22

de 9h à 11h

Présentation

Samedi 22

de 11h à 12h

Accueil des nouveaux usagers

Mardi 25

de 18h à 20h

Créer un rythme avec Hydrogen

Jeudi 27

de 13h30 à 15h30

Clic et entrée

Jeudi 27

de 15h30 à 17h30

Paramétrer son portail internet avec Netvibes

Samedi 29

de 9h à 11h

Faire son budget familial

Samedi 29

de 11h à 12h

Accueil des nouveaux usagers

L'ESPACE MULTIMEDIA EST ACCESSIBLE À TOUS Hall de l’Hôtel de Ville 01 49 76 60 59 multimedia@ville-joinville-le-pont.fr || www.ville-joinville-le-pont.fr

THÉÂTRE DYREK

Programme du mois de septembre DIMANCHES 23 ET 30 SEPTEMBRE À 15H

MONSIEUR FANTÔME DE STÉPHANIE ROLLAND (nouvelle version) D'après « le Fantôme de Canterville » d'Oscar Wilde, avec Stéphanie Rolland, Frédérique Papion, Nathalie Javelle, Sophie Rolland. Le fantôme qui terrorise tout le monde, au manoir, n'arrive pas à effrayer sa jeune descendante, qui revient chez elle après sa scolarité en ville. La vieille gouvernante essaie de la mettre en garde, mais la jeune fille n'a pas peur des fantômes… (jeune public, disponible pour les écoles)

INSCRIPTIONS OUVERTES COURS DE THÉÂTRE (À PARTIR D'OCTOBRE) TOUS LES MERCREDIS Enfants 5 à 8 ans mercredi 13h30 à 14h30 et mardi 17 à 18h par Stéphanie Rolland. Adolescents 9 à 11 ans mercredi 14h30 à 16h par Stéphanie Rolland. Adolescents 12 à 18 ans théâtre-cinéma mercredi 17h30 à 19h par Claude Mann et Stéphanie Rolland. Adultes à partir de 18 ans théâtrecinéma mardi 20h30 à 22h30 par Claude Mann et Stéphanie Rolland. THÉÂTRE FRANÇOIS DYREK Tarifs selon les spectacles 16 € ou 13 €, réservations 13 € ou 10 €, groupes et enfants 8 € 7 boulevard de Polangis tél. 01 48 85 09 29 www.ville-joinville-le-pont.fr • 33


34 • Joinville Mag • Septembre 2012


DÉMOCRATIE LOCALE Séance du 26 juin 2012

Conseil municipal Cette rubrique vous présente l’ordre du jour (non exhaustif) du dernier Conseil municipal. Si vous souhaitez prendre connaissance en détail du compte-rendu, vous pouvez consulter les panneaux d’affichage administratif ou le site Internet de la Ville. ✍ Le Conseil municipal a décidé d’allouer une subvention municipale de 1 000 € au Collège Jules Ferry pour l’organisation d’un séjour en Chine qui a eu lieu en mai 2012 pour une durée de 9 jours. ✍ Le Conseil municipal a approuvé la convention pour l’opération « Tous en Club » 2012-2013 avec la Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Val-de-Marne. ✍ Le Conseil municipal a approuvé la convention constitutive d’un groupement de commandes relative à la passation du marché de gestion de la restauration collective. ✍ Le Conseil municipal a approuvé la convention constitutive d’un groupement de commandes relative à la passation du marché de nettoyage des bâtiments communaux.

✍ Le Conseil municipal a autorisé Monsieur le Maire à solliciter une subvention auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale au titre du « Renforcement des actions d’éducation à la citoyenneté et de prévention sociale primaire » de la programmation CUCS 2012. ✍ Le Conseil municipal a décidé d’accorder une aide financière de la commune de 1 000 € au « Projet Jeune » « Gothia Cup », 1 000 € au projet « Citoyens Futsal Europe Tour », de 600 € au projet « Chantier international de jeunes au Burkina Faso » et de 300 € au projet « Mission humanitaire au Burkina Faso ». ✍ Le Conseil municipal a approuvé l’extension des horaires des accueils du matin dans les écoles élémentaires et maternelles publiques, des accueils de

loisirs et a accepté la nouvelle tarification des prestations. ✍ Le Conseil municipal a mis en place, dans le cadre de la politique des ressources humaines en matière d’avancement de grade, la définition des ratios promus-promouvables ainsi que l’indemnité de départ volontaire.

PROCHAIN CONSEIL Mardi 25 septembre 2012

Pour plus d’informations, consulter le site Internet : www.ville-joinville-le-pont.fr

≥ Vous pouvez écouter l’intégralité audio du dernier Conseil municipal sur le site internet de la ville wwwville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 35


DÉMOCRATIE LOCALE

Libre expression des trois LISTE JOINVILLE AVEC VOUS // 23 ÉLUS

LISTE JOINVILLE EN MOUVEMENT //

Tribune de la majorité – Septembre 2012

Emploi : un souffle nouveau

epuis le début de notre mandat en 2008, nous mettons en œuvre notre programme. Un programme important et ambitieux qui voit Joinville se moderniser. Nous assumons notre vision de Joinville sans perdre de vue nos objectifs. Joinville, comme toutes les villes où la pression urbaine est forte, est confrontée à des problématiques récurrentes de stationnement. C’est pourquoi nous avons fait réaliser une étude exhaustive des pratiques de stationnement sur la commune. Cette étude pose tout d’abord un diagnostic très clair : avec 4 000 emplacements, nous ne manquons globalement pas de places à Joinville, mais leur régulation doit être optimisée. Dans le centre ville du Haut, nous dénombrons 4,6 usagers par place en moyenne alors que nous devrions en compter le double. Le stationnement est subi plutôt que choisi. L’automobiliste qui cherche une place sans en trouver demande toujours plus de places sans savoir que le problème n’est pas leur nombre mais leur gestion. Ces résultats doivent donc nous permettre de mettre en place des solutions adaptées à la demande des Joinvillais et des acteurs économiques du territoire. Là aussi les préconisations sont limpides et ont été éprouvées ailleurs : du stationnement courte durée en hyper centre pour vous permettre de faire vos courses facilement. Du stationnement moyenne durée avec une préférence résidentielle pour protéger les habitants de la 36 • Joinville Mag • Septembre 2012

pression du centre. Un stationnement non réglementé dans les quartiers plus excentrés, ce qui est déjà le cas. Un stationnement de longue durée réglementé pour les actifs qui travaillent à Joinville. Les experts se sont par ailleurs prononcés sur un calendrier : remettre en fonctionnement la zone bleue de manière plus efficace et rapidement pour assurer au centre ville sa vraie vocation commerciale et attendre les travaux de la rue de Paris (2013-2014) pour réglementer les autres secteurs géographiques. L’étude a enfin répondu à quelques questions cruciales : la fermeture du parking du RER a-t-elle accentué la pression sur le centre ville ? NON, le report a été important dans le Bois de Vincennes mais très peu sur Joinville. La place du 8 mai 1945 est-elle utilisée par des usagers du RER ? NON, elle est utilisée à moins de 5 % par ces derniers, son usage est prioritairement destinée aux actifs qui travaillent à Joinville. Un parking sous-terrain de 300 places sous la place du 8 mai 1945 est-il opportun ? NON, sa rentabilité est inexistante et aucun gestionnaire ne souhaitera investir et gérer un tel équipement. Vous l’avez compris, le stationnement à Joinville nous préoccupe mais nous souhaitons prendre le temps de mettre en place les bonnes mesures pour poursuivre durablement l'amélioration de votre cadre de vie.

JEAN-JACQUES GRESSIER Maire-adjoint chargé de l’Urbanisme et du Cadre de vie

F

rançois Mitterrand, en 1993, constatait avec un certain dépit que, gauche ou droite, en matière de lutte contre le chômage « on a tout essayé ». Un pessimisme qui a gagné une grande partie de la classe politique française. Cependant, l’ancien Président ajoutait « comme la réponse n’a pas été obtenue, c’est bien qu’il faut continuer à chercher ailleurs. » C’est précisément ces autres pistes que François Hollande, le gouvernement et la majorité du parlement veulent explorer. Mais ils tiennent à ce que les démarches soient engagées avec les entrepreneurs et les organisations syndicales. Parmi les idées nouvelles figure le « contrat de génération », une mesure incitant les entreprises à embaucher des jeunes arrivant sur le marché du travail tout en maintenant les séniors à leur poste. Il ne s’agit pas d’une ce ces promesses de campagne, vite oubliée, rangée sur les rayonnages des victimes du réalisme. Au contraire, les partenaires sociaux ont décidé de s’en emparer et de lancer des négociations sur cette mesure en septembre prochain, dans la continuité de la conférence sociale de juillet. La mesure devrait entrer en vigueur dès janvier 2013. Certains employeurs n’ont pas attendu la fin du dialogue social pour commencer à appliquer cette option. Parmi eux figure une entreprise Joinvillaise, Soufflage artisanal du


DÉMOCRATIE LOCALE

listes du Conseil municipal 5 ÉLUS

LISTE POUR JOINVILLE ENSEMBLE ET UNIS // 5 ÉLUS

« Gouverner c'est prévoir » verre (SAV). C’est une des dernières industries de Joinville-le-Pont et elle compte 26 salariés dans son atelier de la rue de l’Égalité. Elle produit des pièces en verre, chauffées à très haute température et destinés à des laboratoires. Selon les déclarations à la presse du président de SAV, Jean-Luc Beutler, le tutorat « on le fait d'instinct, par obligation ». Lui-même est devenu souffleur de verre il y a 36 ans ; il embauche en novembre 2011, en CDI une jeune femme, Isabelle. Elle travaille pendant huit mois avec un graveur, Jacques, qui doit prendre sa retraite cette année. Pour M. Beutler, remplacer un senior, c'est « pérenniser l'entreprise ». Lui adjoindre un nouveau recruté, c’est le « soulager un peu l'un, et [permettre] au plus jeune de progresser plus rapidement ». Pourtant, il avait hésité à faire cette embauche car deux salaires sur un poste, « ce n'est pas rentable. » Si les syndicats sont logiquement intéressés par ces dispositifs qui aideront à faire venir des jeunes au travail, les représentants des patrons sont loin d’être hostiles. Pour les représentants des petits patrons, la Cgpme, le contrat de génération est intéressant, s’il est adossé à une formation en alternance. C’est avec des initiatives de ce type qu’on peut espérer ébrécher le mur du chômage, contre lequel butaient les politiques menées jusqu’ici. BENOIT WILLOT www.joinville-le-pont.info 06 42 71 81 64

C

ette citation est bien connue de ceux qui exercent des responsabilités politiques. Elle suppose une vision à moyen et long terme, exprimant la capacité à diriger. A Joinville, la majorité municipale semble bien loin de telles considérations. En effet, l'improvisation et les passages en force répétés sont érigés en règles de gouvernance entraînant des conséquences significatives sur l'avenir de la commune. Les exemples ne manquent pas. Ainsi, l'empressement à détruire la gendarmerie à coté de la Mairie pour construire un gymnase qui au final ne se fera pas, démontre très clairement le manque de réflexion des élus. Après avoir pris cette décision à la hâte ils se retrouvent aujourd'hui avec un terrain servant de parking sans projet alternatif. De même, la démolition du centre d'hébergement d'urgence avenue Galliéni est programmée pour construire dans la précipitation un équipement culturel dédié à la danse. La prise de conscience tardive de l'importance de la danse à Joinville, de la qualité des cours et des besoins en équipement ne peuvent justifier tant d'approximation. Cette décision, découle, en fait, de l'échec du projet de gymnase qui devait comporter des salles de danse. La suppression de la totalité du parking RER, sans qu'aucune

solution de remplacement n'ait été préalablement pensée, illustre l'absence d'une véritable réflexion sur le sujet. Les Joinvillais en mesurent chaque jour les effets. Le manque d'analyse et d'anticipation se retrouvent également dans bien d'autres choix municipaux. C'est le cas de la fermeture, malgré nos oppositions, du service emploi Agora dès 2009 en pleine crise économique, alors que le chômage augmente massivement et inexorablement depuis cette époque et que pôle emploi, a quitté la commune. Et que dire de l'augmentation des impôts locaux injustifiée, décidée unilatéralement en 2009 et qui pèse sur le pouvoir d'achat des ménages. Il ne fallait pas être devin pour comprendre qu'une telle décision était inopportune et injuste dans un environnement économique très dégradé. Tandis que M. Dosne était député de la majorité présidentielle, avec les possibilités de leviers auprès de l'Etat, aucun résultat n'a été constaté pour en finir avec les nuisances de l'autoroute A4/A86. Encore une occasion perdue. Si « gouverner c'est prévoir », c'est aussi « servir » dans le respect et l'écoute, là aussi il y aurait tant à dire. Très bonne rentrée à tous et à bientôt. OLIVIER AUBRY Joinville-ensemble-unis@hotmail.fr Permanence : 15 Sept. 10-12 h rdc Mairie www.ville-joinville-le-pont.fr • 37


DU CÔTÉ DE JOINVILLE

Solidarité Bébé L © Rafael Ben-Ari

'association « Solidarité Bébé » a pour objectif de soutenir et d’aider les familles (ou le parent

seul) en difficultés financières en charge de jeunes enfants de

38 • Joinville Mag • Septembre 2012

0 à 3 ans, en leur remettant un colis qui permet de satisfaire les premiers besoins de l’enfant dans un cadre d’urgence. Pour toutes informations complémentaires, contactez l'Association « Solidarité Bébé » 13 rue du Maréchal Leclerc 94410 Saint-Maurice 01 45 18 05 85 Ouvert les mardis jeudis vendredis de 9h30 à 12h et de 14h à 18h (fermé le lundi et mercredi).

URGENT Recherche de bénévoles Comme chaque année, des collectes sont organisées auprès des supermarchés locaux, pour venir en aide aux plus démunis. Pour apporter votre aide, prendre contact avec l'association : 01 45 18 05 85 www.solidarite-bebe.org contact@solidarite-bebe.org


JOINVILLE PRATIQUE

ÉTAT CIVIL

Pharmacies de garde > Dimanche 2 septembre PHARMACIE BOURLIAUD 40 rue Albert Thomas 94500 Champigny/Marne Tél. 01 47 06 01 88 > Dimanche 9 septembre PHARMACIE CHIKLY DUMAS 125 av. du Général de Gaulle 94500 Champigny/Marne Tél. 01 47 06 54 48 > Dimanche 16 septembre PHARMACIE BOURDAIS 15 boulevard Gabriel Péri 94500 Champigny/Marne Tél. 01 47 06 10 08 > Dimanche 23 septembre PHARMACIE DU LYCEE 106 avenue Roger Salengro 94500 Champigny/Marne Tél. 01 47 06 72 07 > Dimanche 30 septembre PHARMACIE GODKINE 121 boulevard de Stalingrad 94500 Champigny/Marne Tél. 01 45 16 29 72 > Dimanche 7 octobre PHARMACIE MOREL LEANDRI 20 rue Louis Talamoni 94500 Champigny/Marne Tél. 01 47 06 00 65

PERMANENCE DU DÉPUTÉ Michel Herbillon, député de la 8ème circonscription du Val-deMarne, dont dépend Joinville-lePont, assurera des permanences à l’Hôtel de Ville tous les mois. La première aura lieu jeudi 20 septembre à partir de 19h, dans un bureau situé dans le hall.

NAISSANCES Suzanne Morton de la Chapelle, Manelle Boudhen, Noah Fallut, Arsène Amirkhanyan, Quentin Schmitt Beauregard, Rayan Arab Saidj, Simon Marques Sebag, Klara Khodadin, Léanne Liu, Louise Aït Ali Braham, Lia Lebesson, Nora Benlolo, Raphaël Noah, Adam Saim, Océane Leporq, Donovan Laplantif, Eléonore Henon, Sarah Bellaiche, Marius Randour, Léa Luzon, Leny Luzon, Esteban Pazos Driessens. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

MARIAGES Farouk Batal et Sandra Jean, Mahmoud Mouri et Nadia Louati, Philippe Bach et Carole Lanzenberg, Fabrice Halipré et Noura Tahiri, Michael Mogné Mondoha et Lara Ivanovs, Ruslan Grosu et Rodica Cazanescu, Didier Pathier et Souhila Korkor, Martin Petitcollot et Aude Giner, Omar Ali Ahamada et Abdou Zitoubi, Laurent Labat et Nadia Ligerot. Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur.

Attention aux arnaques

C

es dernières semaines, la Police municipale de Joinville-le-Pont a saisi des plaquettes d’informations distribuées dans les boîtes aux lettres et présentant des numéros d’entreprise de dépannage, d’urgences médicales, des contacts de différentes administrations, etc. Les sociétés distribuant ces cartons utilisent le numéro de la mairie ainsi que le blason. Pourtant, elles n’ont rien à voir avec la municipalité. Soyez vigilant quant à l’utilisation de ces informations, qui ne sont ni vérifiées, ni diffusées par la mairie.

Le mois prochain dans Joinville Mag N° 215 octobre 2012

Spectacle de Xavier Mortimer www.ville-joinville-le-pont.fr • 39


40 • Joinville Mag • Septembre 2012

Joinville-le-Pont Magazine n°214-SEPTEMBRE2012  
Joinville-le-Pont Magazine n°214-SEPTEMBRE2012  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°214-SEPTEMBRE 2012

Advertisement