Page 1

JOINVILLE mag www.ville-joinville-le-pont.fr

// NUMÉRO 194 // SEPTEMBRE 2010 //

Bienvenue sur les marchés page 13

les journées du patrimoine

page 10


Septembre à sommaire

agenda

centres de loisirs en mode vacances // Les kermesses ont fait le plein // Le bout du tunnel // Brocante rue Vautier // Annie Piétri

Dimanche 5 septembre 10h15

4 Zoom arrière // Salon des jeux vidéo du CMEJ // Les 9 A la Une // Village des Associations // Accueil des

nouveaux Joinvillais // Journées européennes du patrimoine // Marchés de Joinville

15 Économie // Carrefour de l’emploi 16 Vie scolaire // Collège Jules Ferry // Une BD

Les rendez-vous de la rentrée Inauguration du Pont Robert Deloche Commémoration du 66ème anniversaire de la Libération de Joinville le 25 août 1944 // Parvis de l’Hôtel de Ville

Samedi 11 septembre 10h - 18h

Village des Associations Place du 8 Mai 1945

pédagogique // Départ en retraite // Création d’un accueil de loisirs à l’école Palissy

Samedi 11 septembre 9h30

17 Jeunesse // Tous en club // SOS rentrée // « Envie

Salle des Fêtes de l’Hôtel de Ville

Accueil des nouveaux Joinvillais

d’agir » // Flash back jeunesse

Samedi 18 et dimanche 19 septembre

18 Sports // Joinville Eau Vive // Aviron Marne et Joinville // AS

de Cœur tape la balle pour Haïti // Découvrez le tir à l'arc // Handi karaté avec le Shotokan Karaté Club // L'ACPJ aux « France » et aux « Europe » // 10 km de Joinville

Journées du Patrimoine Dimanche 19 septembre

20 Vie locale // Inauguration du pont Robert Deloche // Concours ville fleurie // Semaine de la mobilité et de la sécurité routière // Allocation d’hiver pour les séniors // Un espace projet pour la ZAC des Hauts de Joinville // Marne-Vive sonde l’autoroute // Le parc du Parangon accessible à tous // La rue Jean Mermoz à vélo // Réouverture de La Poste Polangis // Les chiffres de la sécurité routière en Val-de-Marne // La crèche « la Maison Kangourou » ouvre sa poche // Les pompiers dans leur nouvelle caserne // 250 ans de paroisse à Joinville

10 km de Joinville

24 Culture // « Les douze pianos d'Hercule » // Exposition

Bibliothèque

Quai de Polangis

Samedi 25 septembre 20h30

Les douze pianos d’Hercule Scène Prévert

Samedi 25 septembre 15h

Remise du Prix Cinélect

Art+5 // « Gouttière et les illustres enfants » // Concert Mouron // Thé dansant // Inscriptions école de danse et atelier de poterie // Feuilleton « Le mystère de Joinville-le-Pont » // Prix Cinélect Dorothée Théron // Théâtre et ateliers multimédia // Cinéma Scène Prévert

31 Démocratie locale // Conseil municipal, séance

du 29 juin 2010 // Libre expression des trois listes du conseil municipal

34 Du côté de Joinville // Salon Mer Vigne & Gastronomie // L’Odyssée de l’Accordéon // Solidarité Bébé 35 Joinville pratique

Du 25 septembre au 6 octobre

Exposition franco-allemande Hôtel de Ville

Samedi 2 octobre 14h30

« Gouttière et les illustres enfants » Spectacle jeune public // Scène Prévert

Samedi 9 octobre 20h30

Concert MOURON Scène Prévert


édito

{ Septembre 2010 // 3

C

’est la rentrée ! Après la pause estivale, Joinville fourmille à nouveau d’animations. La vie culturelle et sportive florissante de notre ville reprend en effet dès le 11 septembre, teintée de la touche indispensable de solidarité qui y garantit la richesse du lien social. Le 11 septembre, venez choisir vos activités et vos loisirs de l’année scolaire 2010-2011 et ceux de toute votre famille. Près de 90 associations seront présentes au 3ème Village des Associations, organisé place du 8 mai 1945, pour vous proposer des découvertes, des rencontres ou des apprentissages nouveaux. J’en profite pour remercier leurs dirigeants et leurs bénévoles, dont le sens de l’engagement et le dévouement permettent à notre ville de s’enorgueillir d’une vie associative dynamique et généreuse. Le 19 septembre, place au sport pour tous, avec les « 10 km de Joinville », course traditionnelle à laquelle tous les Joinvillais, petits ou grands, sont invités à participer. Quant à ceux dont la fibre culturelle vibre davantage, septembre est le mois qui satisfera toutes leurs envies : le passé et les richesses de Joinville se dévoileront à eux lors des Journées du Patrimoine, les 18 et 19 septembre, et je leur donne rendez-vous le 25 septembre à la Scène Prévert, pour le lancement de la saison culturelle avec le spectacle humoristique « Les douze pianos d’Hercule », qui a été distingué en 2010 par un Molière du théâtre musical. Septembre est aussi un mois au cours duquel la mémoire de la ville sera mise à l’honneur : le 5 septembre, le pont proche du RER sera baptisé pont Robert Deloche, en mémoire de cet ancien Maire de Joinville-le-Pont de 1945 à 1953, résistant et libérateur de Joinville le 25 août 1944. Enfin, changement de siècle le 9 septembre : ce sera au tour du square Palissy-Bir Hakeim d’être inauguré après les travaux de réhabilitation de ce bel espace de détente, modernisé pour le plus grand plaisir des promeneurs et des enfants. La statue de Bernard Palissy, qui avait été placée le 9 septembre 1860 sur ce même emplacement par Jean-Marie Gille, fabricant de porcelaine et promoteur du quartier, y sera replacée après qu’un nouveau moulage du célèbre céramiste agenais ait été commandé à l’atelier de moulage de la Réunion des Musées Nationaux. Alors, bonne rentrée culturelle, sportive, solidaire et historique à Joinville. Profitez-bien du programme foisonnant que nous vous avons concocté : en septembre, il se passe presque tous les jours quelque chose dans notre ville !

“ C'est la rentrée ”

Olivier DOSNE Maire de Joinville-le-Pont, Conseiller Régional d’Ile-de-France


{ ZOOM ARRIèRE // 4

Salon des jeux vidéo du CMEJ

L

e 30 juin, le Conseil Municipal des Enfants et des Jeunes organisait son salon des jeux vidéo, animé par la société « Au-delà du virtuel ». Les jeux d'action, de sport et de réflexion ont beaucoup plu aux « gamers » d'un jour. Les retraités Joinvillais, invités au salon, ont rendu visite aux plus jeunes pour de sympathiques parties intergénérationnelles, parachevant le succès de cette journée.


Les centres de loisirs en mode vacances

L

{ ZOOM ARRIèRE // 5

a ville proposait cet été des séjours d'une semaine en Bretagne et dans le massif du Jura. Voile, baignade, pêche en mer d'un côté, escalade, accrobranche et équitation de l'autre, le dépaysement était dans tous les cas au rendez-vous pour nos citadins.

EE Les kermesses ont fait le plein

L

es traditionnelles kermesses de fin d'année scolaire ont rassemblé parents, enfants et enseignants dans de nombreuses écoles joinvillaises. Tous ont fêté l'arrivée des « grandes vacances » autour des jeux et des spectacles concoctés par les écoliers.

EE


{ ZOOM ARRIèRE // 6

Le bout du tunnel

L

e tunnel de Saint-Maur, situé sur le territoire de Joinville (!) est très emprunté par les péniches qui coupent ainsi la boucle de la Marne. L'entrée et la sortie du tunnel, qui date de 1821 et mesure 597 mètres de long, se situent donc à Joinville. Nous l'avons traversé pour observer l'écluse qui mène plus loin à la Seine. Les bateaux de plaisance sont un peu perdus dans ce sas prévu pour les imposantes embarcations de commerce qui transitent quotidiennement sur ces eaux.

Brocante rue Vautier

A

telier 55 a organisé une brocante le 14 juillet dernier rue Vautier. Le jour de la fête nationale, des trombes d'eau ont écourté la manifestation en début d'après-midi. Les chineurs avait pu profité d'une matinée encore clémente pour faire quelques emplettes.

Annie Piétri au club de lecture du collège Jean Charcot

EEEE

Passionnée par Louis XIV, Annie Piétri a publié de nombreux romans destinés à la jeunesse. « L'espionne du roi soleil » ou encore « Parfum de meurtre » se déroulent au château de Versailles. Invitée par la bibliothèque, l'auteure a rencontré les élèves du club de lecture du collège Jean Charcot pour échanger sur ses romans et sur le métier d'écrivain.


{ ZOOM ARRIèRE // 7

Joinville estivale

E

n journée durant l'été, vacances obligent, on croise parfois davantage d'animaux que de passants. L'occasion de faire quelques clichés bucoliques.


{ À LA UNE // 9

Village des Associations

R

endez-vous incontournable de la rentrée pour les associations et clubs sportifs, le Village des Associations accueille plus de 90 associations qui présenteront leurs nombreuses activités et pour certains procéderont aux inscriptions. Un podium accueillera les démonstrations des activités des associations (chants, danse, théâtre, etc.) et un espace d’évolution sera installé pour que le public s’adonne à des exercices encadrés par les clubs sportifs (rameurs, judo, foot…).

Accueil des nouveaux Joinvillais

Jeannine Chéry maire-adjoint chargée de la Petite enfance et de la Vie associative « Cette troisième édition du Village des Associations perpétue le succès des éditions précédentes. C'est un moment fort de découverte, d'échanges et de convivialité pour tous, grâce à l'ensemble des bénévoles qui donnent sans compter pour faire vivre le riche tissu associatif joinvillais. » Samedi 11 septembre 2010, de 10h à 18h Place du 8 mai 1945 Renseignements : Direction des Affaires Culturelles 01 49 76 60 70.

A

utour d’un petit-déjeuner convivial, le maire, Olivier Dosne, et les membres de l'équipe municipale, accueilleront et offriront aux nouveaux Joinvillais une courte présentation de la ville. Lors de cette matinée d’accueil, une mallette leur sera remise avec les guides pratiques que la ville publie. Vous pourrez ensuite échanger avec les élus et les responsables des différentes associations sur le Village des Associations. Cette rencontre, organisée dans un esprit convivial, est l'occasion de nouer des liens privilégiés avec votre nouvelle commune. Samedi 11 septembre à 9h30 à l’Hôtel de Ville

Associations omme l'an passé, l'UNAAPE organise une bourse aux livres (livres jeunesse et beaux livres) lors du Village des Associations. Le dépôt s'effectuera le vendredi 10 septembre de 16h30 à 20h, la vente le samedi 11 de 10h à 18h et la restitution des invendus le lundi 13 septembre de 16h30 à 18h30.

Les bénéfices seront reversés aux écoles de Joinville-le-Pont. Contact Catherine Bouchon Secrétariat de l'Unaape : - tél. 06 24 02 76 40, - mail : bouchon.cathy@free.fr

© photo Fotolia.com

C


{ À LA UNE // 10

Journées européennes du patrimoine SAMEDI 18 ET DIMANCHE 19 SEPTEMBRE 2010 Moment privilégié pour tous, les Journées du patrimoine ouvrent les portes des lieux privés et publics remarquables sur la ville. Ateliers d’artistes, églises, théâtre, salle de cinéma, hôtel de ville, studio de musique, école de musique, guinguettes… Toutes sortes de bâtiments habituellement fermés au public ou peu fréquentés seront accessibles.

E

EXPOSITIONS n Exposition de 37 cartes postales anciennes de Joinville dans les rues de la ville. Contact 01 49 76 60 15 // direco@ville-joinville-le-pont.fr n « Il y a de l’art urbain… dans l’air » Deuxième édition, projet réalisé par les enfants des accueils de loisirs et l’équipe d’animation du service périscolaire avec la participation de Suzan Hackett (Atelier 55). Visite guidée sous forme de parcours ludique et éducatif présentant le projet «  20.000  lieux… sur la Marne  » des œuvres issues des histoires fantastiques de l’univers de Jules Verne, crées avec des matériaux de récupération. Île Fanac // Samedi et dimanche de 10h à 18h

E

PORTES OUVERTES n Exposition « Sur un air de guinguette » Voyage dans l’univers des guinguettes au rythme des chansons du 19e siècle aux années 60… Salle des Fêtes 1er étage de l’Hôtel de Ville // Du mercredi 15 au mardi 21 septembre de 9h à 19h30 // Samedi 18 et dimanche 19 septembre de 9h30 à 19h n Projection commentée de cartes postales anciennes sur Joinville-le-Pont Salle des Fêtes // Du mercredi 15 septembre au mardi 21 septembre de 9h à 19h30 en semaine // Samedi 18 septembre et dimanche 19 septembre de 9h30 à 19h n Office de Tourisme Informations sur les journées du patrimoine, documentation sur Joinville et le Val-de-Marne. 23, rue de Paris // Samedi 18 et dimanche 19 septembre de 9h30 à 18h // officedetourisme@ville-joinville-le-pont.fr n Scène Prévert Visite de la cabine de projection suivie de la projection du film célèbre de Pierre Prévert « L’affaire est dans le sac » (1932). 23, rue de Paris // Dimanche 19 septembre de 13h30 à 14h30 visite de la cabine de projection (par groupe de 6 personnes tous les ¼ d’heure) // 15h projection du film // Entrée libre

n Studio Bleu Studios de répétition de musique et d’enregistrement. 70, rue de Paris // Samedi de 14h à 21h // Dimanche de 14h à 21h // www.studiobleu.com n Chez Gégéne Guinguette de bords de Marne, restaurant et dancing. Bals les samedis soirs et dimanche aprèsmidi. Repas dansants samedi soir et dimanche midi. Salles de 1920 et 1965. 162 bis, quai Gabriel Péri // Samedi de 9h30 à 19h // Dimanche de 9h30 à 11h30 // www.chez-gegene.fr n Boat House de l’Aviron Marne et Joinville A la découverte d’un bâtiment de caractère dans un écrin de verdure. 11, chemin Île Fanac // Samedi de 10h à 17h // Dimanche de 10h à 13h // avironmarnejoinville.free.fr n École de Musique Journées portes ouvertes avec possibilité d’assister aux cours dans la limite des places disponibles. 12 ter, chemin de l’Île Fanac // Samedi de 10h à 12h et de 14h à 17h n Chalet des Canotiers Dans une propriété de la fin du 19e siècle, le Chalet (1882-1885) est reconnu par la « Demeure Historique » et « Les Vieilles Maisons françaises » à l’architecture typique des bords de Marne. 11, av. de Diane // Samedi et dimanche 14h à 18h // www.culture-guinguette.com n Motos Dollar de Joinville Présentation statique des motos Dollar construites à Joinvillele-Pont en 1927 au 19 quai de la Marne. 7, av. de Diane // Samedi et dimanche de 14h à 18h // www. amicaledollar.free.fr n Théâtre François Dyrek Ce théâtre associatif de 84 places, ouvert depuis 2001 accueille en moyenne 18 spectacles par an, dont de nombreuses créations théâtrales, mais aussi des concerts,


{ À LA UNE // 11

n Le Port de Plaisance Balade sur la Marne « Une autre façon de découvrir Joinville ». Location de bateaux électriques sans permis à tarif réduit bateau 5 places 15 € la ½ heure, 25 € l’heure, bateau 7 places 21 € la ½ heure et 35 € l’heure (prévoir une pièce d’identité et un chèque de caution de 160 €). 2, quai Gabriel Péri // Samedi et dimanche de 9h30 à 12h n Amicale du Port de plaisance Animation et exposition de photos sur l’histoire des bateaux du Port de plaisance à quai. Port de plaisance, quai Gabriel Péri // Samedi et dimanche à partir de 14h n Église Saint Charles Borromée Visite de l’église construite sous le Second Empire (1860) style néo-romain cistercien (vitraux). 5, rue de Paris // Samedi de 10h à 12h et de 15h à 19h // Dimanche de 9h à 12h et de 15h à 18h // paroisse-joinville94.cef.fr n Église SaintE Anne de Polangis Église paroissiale depuis le 19 juin 1910 façade en brique début du XXe siècle, mobilier liturgique, restauration en 2010. 64, avenue Oudinot Samedi de 8h à 19h // Dimanche de 8h à 19h // paroisse-joinville94.cef.fr n Église Protestante Baptiste Visite de l’église, rencontre avec le pasteur et d’autres membres de l’église. Mini-exposition  : «  Les Baptistes  : 400 ans d’histoire  ». Trois conférences  : samedi à 11h « L’histoire des Baptistes », Pasteur Louis Schweitzer (25 mn), samedi à 17h « Les Baptistes dans le monde », Pasteur Etienne Lhermenault (22 mn), dimanche à 15h «  Fonctionnement et valeurs des églises baptistes  », Pasteur Alain Nisus. 81, quai de la Marne // Samedi de 10h à 13h et de 15h à 18h // Dimanche de 14h à 17h // http://eglise-baptiste-joinville.e-monsite. com

n Cimetière de Joinville Ouvert en 1861, il abrite plusieurs tombes célèbres parmi lesquelles celles de Jean-Baptiste Jupille (l’un des premiers patients vaccinés par Pasteur), de Joseph Jougla (créateur de l’usine de plaques photographiques) et de Pierre Prévert (cinéaste). Av. des Familles // Samedi de 8h à 12h30 n ESAT « Les Ateliers de Polangis » Etablissement et service d’aide par le travail recevant 152 travailleurs handicapés mentaux dans ses locaux dispersés en 3 lieux géographiques. Buvette et barbecue sur place. 8, avenue du Président Wilson // Samedi de 10h à 16h

E

n Jardin enchanté Ce jardin d’inspiration anglaise du début du XXème siècle, réorganisé à partir de 1976, présente près de 600 variétés botaniques. 31/33, avenue de la Mésange // Samedi et dimanche de 11h à 12h30 et de 14h30 à 18h // Visites guidées samedi et dimanche à 11h30, 15h30 et 16h30 // www.jardinez.com et www.cg94.fr/node/853

n Monastère Bouddhique Linh Son Visites guidées, enseignement boudhique, méditation, qi gong, yoga… 9, av. Jean Jaurès // Samedi 8h-12h30 et 14h -19h // Dimanche de 8h à 17h // www.linhsonphapquoc.org

ATELIERS D’ARTISTES n Atelier Lyl’Art Exposition de peinture, dessins, pastels des élèves de l’atelier Lyl’Art. 4, place de la commune // Samedi et dimanche de 10h à 12h et de 14h à 18h // www.atelierlylart.fr n Jacques CHAUVENET Visite d’un atelier de sculpture en présence de l’artiste. 28, rue de Paris // Samedi et dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h // www.chauvenet.fr

E

expositions et ateliers artistiques. Visite du théâtre, de la régie, des loges et verre de l’amitié. 7, bd de Polangis // 01 48 85 09 29 // Samedi de 13h à 15h // Dimanche de 14h à 15h Pièce de Saida Churchill et Romain Bouteille « Vacances au bord de la guerre »  Samedi à 20h40 et dimanche à 16h Tarif réduit 8 € au lieu de 16 € www.theatrefrançoisdyrek.com

CIRCUITS n Circuit 1 « Les femmes et les hommes qui ont contribué à l’histoire de Joinville-le-Pont  », visite guidée de la ville pour découvrir son histoire, proposée par l’association Mémoire au Présent. Départ de l’Office de Tourisme // 23, rue de Paris // Samedi 14h30-17h30 // Dimanche 14h3017h30 // Inscription à l’Office de Tourisme au 01 49 76 60 15. n Circuit 2 «  Promenade d’architecture à Joinville-lePont », visite guidée de la ville avec un architecte afin de découvrir l’architecture des maisons suburbaines apparues à la fin du XIXe siècle en banlieue : formes, matériaux, etc… Départ de la place Verdun // Dimanche 14h-16h et 16h30 -18h30 // Inscriptions Office de Tourisme au 01 49 76 60 15. Renseignements

E EE

Service Attractivité du Territoire, Hôtel de Ville 23, rue de Paris, Tél. 01 49 76 60 15, direco@ville-joinville-le-pont.fr www.ville-joinville-le-pont.fr


EE Tous au marché !

{ À LA UNE // 13

Joinville accueille pas moins de quatre marchés entre le marché Gallieni et celui de la place du 8 mai 1945 qui va intégrer le marché bio. Pour ceux qui veulent faire rimer panier avec convivialité, le bonheur est dans le marché.

A

voir le monde déambuler dans ses allées le weekend, la popularité du marché ne se dément pas. Une visite en semaine tempère cependant un peu cette première impression. Les forains suivent la demande et délaissent un peu leur stand la semaine. Si la grande distribution fait sans doute de l'ombre au commerce de proximité, la force de frappe des grandes enseignes ne remplace pas la convivialité et la proximité des marchés forains. Tous les commerces ne semblent cependant pas tous logés à la même enseigne. Didier Féral (voir ci-contre) nous l'a confirmé, si le commerce des fruits et légumes se porte bien, le nombre de commerçants en atteste, les métiers de bouche sont moins bien représentés. Discuter, comparer, vivre le marché reste un plaisir que ne remplace pas le tohu-bohu oppressant des supermarchés.

Didier Féral, Directeur de Lombard et Guérin, gestionnaire délégué des marchés « Joinville possède deux vrais marchés, de tailles équilibrées, réunissant des commerces du secteur alimentaire de qualité. Nous travaillons sur le recrutement de commerçants de prêt-à-porter dégriffé et des métiers de bouche. Nous prévoyons aussi une réorganisation du marché de la place du 8 mai où un espace thématique va accueillir des animations chaque trimestre. Le marché Galliéni va quant à lui intégrer le marché bio qui était jusqu'alors indépendant. De nouvelles bâches, jaunes et blanches, vont faire leur apparition sur les marchés. Le marché bio sera identifiable grâce à des bâches spécifiques vertes et blanches. »

Guy Leblond, fromager depuis 1984 à Joinville « Je suis sur les 4 marchés de Joinville depuis 1984. Nous subissons la concurrence de la grande distribution mais nous proposons des produits de qualité. Il y a évidemment plus de monde le week-end que la semaine mais la clientèle est fidèle et variée. La réorganisation du marché du haut de Joinville devrait le rendre plus sympathique. » Pierre et Pierrette Darras, Joinvillais depuis 1971 « Nous sommes des fidèles du marché de la place du 8 mai 1945. C'est très important d'avoir des marchés de qualité. Les grandes surfaces, c'est bon pour la lessive mais pour le primeur ce n'est pas terrible ! Au marché, on est toujours bien servis par nos commerçants à qui nous sommes attachés. La convivialité qu'on y trouve est très agréable. »

Marchés de Joinville > Avenue Gallieni : mardi et samedi matin. A partir du 11 septembre 2010, le marché bio s'installe définitivement avenue Galliéni les 2ème, 4ème et 5ème samedi du mois. > Place du 8 mai : jeudi et dimanche matin.


{ JOINVILLE ÉCO // 15

EE Carrefour de l’emploi L

a 14ème édition du Carrefour de l’emploi a lieu le jeudi 7 octobre prochain au Pavillon Baltard à Nogent-sur-Marne. Neuf villes du Val-de-Marne se mobilisent en partenariat avec les entreprises. Une navette partira de Joinville pour les demandeurs d’emploi souhaitant s’y rendre : départ à 10 h sur le parvis de l’Hôtel de Ville, retour à 16h30. Entrée gratuite // 12, avenue Victor Hugo 94130 Nogent-sur-Marne

Le garage Magneville déménage

D

ans le cadre de la préparation des travaux de la ZAC des Hauts de Joinville, le garage Renault Magneville du 24 rue de Paris est transféré sur deux sites existants à Joinville : > la mécanique au 2 bis avenue du Président Wilson (01 48 89 00 75), > la carrosserie reste ouverte au 46 avenue du Parc (01 42 83 28 22).

NOUVELLES ENTREPRISES Joinville bien-être chez vous L’assistance à domicile aux personnes âgées, tel est le credo de « Joinville bien-être chez vous ». Cette société de service assure les soins d’hygiène (aide au lever, au coucher, à la toilette, change dans la journée, aide au coucher et au ménage). «  Joinville bien-être chez vous  » propose également un service de transports à la personne (loisirs, course, médecin, marche, promenade) et accepte les Chèques Emploi Service Universel. Contact : Sandra Jean, 09 52 86 72 64 ou 06 24 16 91 08

Dermo Design Dermo Design vient d’ouvrir à Joinville pour réaliser vos tatouages ou vos piercings dans l’originalité, la qualité de services et le professionnalisme. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h. 1, rue Jean Mermoz, 01 42 83 69 64 mail : dermo.design@gmail.com Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Attractivité du Territoire de la Ville (23, rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont, tél. 01 49 76 60 67, mail direco@ville-joinville-le-pont.fr).


{ VIE Scolaire // 16

EE

Collège Jules Ferry : sous le signe des langues

C

e n'est pas un hasard si le collège Jules Ferry propose aujourd'hui pas moins de cinq langues étrangères avec l'anglais, l'espagnol, l'allemand, l'italien et depuis la rentrée, le chinois. En septembre 2008, Thierry François devenait proviseur du collège Jules Ferry. Sous son impulsion, l'allemand a fait son retour au collège joinvillais. Une classe bilingue a vu le jour avec 3 heures d'anglais et 3 heures d'allemand dès la 6ème au lieu de 4 heures d'anglais. Ce n'est pas tout puisque le collège compte désormais une classe d'une vingtaine d'élèves étudiant le chinois. Les collèges Jules Ferry et Louis Blanc à Saint-Maur deviennent ainsi les premiers du Val-de-Marne à proposer cet apprentissage dont le Lycée Marcellin Berthelot de Saint-Maur assurera la continuité pédagogique. Le projet de Thierry François est bien ficelé : « Cet enseignement est intéressant parce que le chinois est de plus en plus demandé notamment dans les écoles de commerce mais cela représente aussi une ouverture culturelle vers la Chine pour la vingtaine d'élèves qui débutent le chinois en septembre ». Pour parachever une ligne pédagogique résolument tournée vers les langues, le collège Jules Ferry accueille également cette année une section européenne dont les élèves vont bénéficier de 2 heures hebdomadaires supplémentaires d'espagnol avec une approche davantage culturelle.

Une BD pédagogique pour la rentrée

C

ette bande dessinée destinée à mobiliser les enfants sur la propreté et la sécurité des toilettes scolaires est le fruit d’un projet porté par une association de parents d’élèves (PEEP) et le service scolaire. Alors que la Ville entame un programme de rénovation des sanitaires des écoles, cette initiative est la bienvenue pour alerter les enfants sur la nécessité de garder ces lieux propres et sûrs. Cette BD sera donc affichée à la rentrée en grand format dans les toilettes des écoles. Le maire Olivier Dosne lance un appel à projet à toutes les associations qui souhaiteraient proposer une initiative pour améliorer la vie des enfants à l’école et propose d’aider tous les projets allant dans ce sens.

Départ en retraite

J

oséphine Savoca est partie en retraite fin juin. Isabelle Bireau prendra les fonctions de directrice de l’école Maternelle du Centre dès la rentrée. Joinville Mag souhaite une heureuse retraite à mademoiselle Savoca et la bienvenue à madame Bireau !

Création d’un accueil de loisirs à l’école Palissy

EE

L

'accueil de loisirs à l’école Palissy est désormais ouvert, afin de permettre une meilleure répartition des enfants et d’offrir un accueil aux familles qui ne se rendaient pas au centre Oudinot pour Une structure des raisons pratiques. La structure complécomplémentaire mentaire d’accueil est d'accueil pour prévue pour environ environ 35 enfants 35 enfants de 6 à 10 de 6 à 10 ans ans. Cette ouverture constitue un geste

fort de la municipalité qui, en optimisant sa politique de développement en matière d’accueil des enfants, répond à un souci d’équité territoriale et sociale. Ce renforcement du service public dans ce quartier va offrir un espace de loisirs agréable aux enfants, doté d’un projet pédagogique adapté aux besoins des familles et d’un encadrement qualifié. Les enfants bénéficieront donc des installations de l’école avec une salle polyvalente, une bibliothèque, un réfectoire et une cour d’école. Éric Gaultier, directeur de l’école élémentaire Palissy, et Émilie Cassier, directrice de ce nouvel accueil de loisirs, accueillent les enfants dès le mois de septembre.


{ jeunesse // 17

Le PIJ vous informe L

e dispositif « Tous en Club ! 2010 » propose une aide individuelle destinée aux jeunes Val-de-Marnais âgés de 6 à 20 ans qui souhaitent s’inscrire dans une association sportive partenaire de « Tous en Club », sous certaines conditions de ressources. Les jeunes Joinvillais répondant aux critères de distribution définis devront se rendre au Point Information Jeunesse (hall de la mairie) à partir du 15 septembre 2010 munis des pièces justificatives ci-dessous : - attestation de pré-inscription dans l'association sportive choisie, - photocopie d'une pièce d'identité, - photocopie de l’attestation d’ARS ou photocopie du dernier avis d’imposition. Ils auront jusqu’au 15 novembre 2010 pour se rendre dans l’association participant à l’opération qu’ils ont choisie. En présentant ce chèque au moment de l’inscription, le montant de l’adhésion sera réduit de 30 €.

Info Village des Associations !

R

etrouvez le PIJ/point cyb et la Junior Association ETV lors du Village des Association qui se déroulera le 11 septembre. Présentation des dispositifs SOS Rentrée et Tous en Club.

SOS rentrée

E

Tous en club

Pour toute information concernant l’orientation et l’affectation des élèves et étudiants qui souhaitent une admission dans un établissement scolaire, le PIJ/ point cyb vous accompagne pour obtenir des renseignements : - auprès de l’établissement où est scolarisé l’élève, - auprès d’un Centre d’Information et d’Orientation (CIO), - sur le web de l’Inspection Académique du Val-de-Marne : www.ac-creteil.fr/ia94.

« Envie d’agir »

V

ous êtes collégien(ne) âgé(e) de 12 à 16 ans, libre le mercredi de 14h à 16h. Vous cherchez un espace d’expression, de création ou souhaitez vivre une expérience au sein d’une « Junior Association » ? Venez avec un parent ou un adulte vous renseigner au PIJ/point cyb – hall de la mairie de Joinville (voir affiche), site : http://www.dailymotion.com/extratv Témoignage d’Anguela, membre de la Junior : « J’ai passé une année géniale au sein de la junior association ETV. J'ai appris beaucoup de choses : comment filmer, interviewer des gens et faire du montage. J'ai bien aimé l'esprit d'équipe aussi, car c'est comme si on était en famille ! »

Flash back jeunesse Parmi les nombreuses sorties proposées cet été : 1 Stage de canoe/kayak du 26 au 30 juillet, pour les 7/10 ans, en partenariat avec Joinville Eau Vive. 2 Jeux extérieurs au Parc Aventure Land dans le 77, toutes les tranches d'ages (7/17 ans). 1

2

E EEEE


SPORTS // 18

L

es championnats de France de descente élite, vétérans et jeunes qui se sont déroulés à Macôtla-Plagne, ont souri aux kayakistes Joinvillais. Gabrielle Joly, Justine Kronovesk et Julie Paoletti empochent le titre en « Classique » par équipe. Tanguy Marquer, Eliott Ruffin-Payen, Julie Fievez, Gilles Marsonnet, Benjamin Vaurs et Julien Crosnier prennent l'argent en « Classique biplace par équipe ». Justine Kronovsek fait de même en « Classique junior ». Dans la catégorie vétérans, Sylvia Van der Bossen monte sur la deuxième marche en « Classique » et « Sprint », de même que Benjamin Vaurs en « Classique ».

AS de Cœur et Lorant Deutsch tapent la balle pour Haïti

L'

association AS de Cœur (pour Artiste Sportif de cœur) présidée par Jean-Jacques Dret a organisé un match de gala le 30 juin dernier au stade Garchery. Le match de football au profit des victimes du séisme d'Haïti a opposé dans la bonne humeur une équipe d'AS de Cœur à l'équipe « les enfants de la Balle » du comédien Lorant Deutsch.

Aviron Marne et Joinville

L

e début de l'été a été profitable à l'Aviron Marne et Joinville. Aux championnats de France séniors bateaux longs à Mâcon le 27 juin, en 2 de couple, Yvan Deslavière et Olivier Duffet ont ramené une médaille de bronze. Une semaine plus tard, les cadets Quentin Levassor, Dimitri Limousin, Thibault Devillard, Ariel Roffe (barreuse Cyrielle Sauve) emportaient l'argent aux championnat de France Cadets à Vichy. Le 10 juillet, au critérium national séniors et vétérans, deux médailles supplémentaires, en argent, tombaient dans l'escarcelle du club joinvillais. D'abord en 4 de couple sénior homme avec Julien Denoyette, Olivier Duffet, Jean-Eric Loisel et Marc Loeillot puis en 2 de couple vétéran féminin pour Salwa Boussoukaya et Frédérique Mattei.

Découvrez le tir à l'arc

L'

Athletic Arc Club de Joinville ouvre ses portes le dimanche 26 septembre, de 14 à 18 heures. Démonstrations et initiations au tir se succéderont sous les conseils d'archers confirmés. L'entrée est libre. L'Athletic Arc Club est une association loi 1901, affiliée à la Fédération Française de Tir à l'Arc. Le club propose principalement des tirs en salle. Les jeunes sont acceptés à partir de l'âge de 12 ans au gymnase Lecuirot, 28 avenue Joyeuse. Renseignements : http://arc94aac.wordpress.com

© photo Francis Mayet

Joinville Eau Vive

© photo Jean-Marc Chotin

EE {


{ SPORTS // 19

E

E

Handi karaté avec le Shotokan Karaté Club

A

partir du mardi 21 septembre de 17h à 18h, le Shotokan Karaté Club Joinville met en place un cours de karaté avec intégration des personnes en situation de handicap mental et physique. Ces cours sont dispensés par un professeur diplômé d'État, avec la qualification « handi-karaté ». Tarif : adhésion à la Ligue de Karaté 33 €, cotisation annuelle 60 €, possibilité d'utiliser les coupons « Tous en Club ! » (30 €) délivrés par la DDJS (voir les conditions page 17 « Tous en club ! »). Contact : Shotokan.kcj@9online.fr ou 06 62 35 65 36.

L'ACPJ aux « France » et aux « Europe »

L

ors des championnats de France d'athlétisme qui se sont déroulés à Valence du 7 au 10 juillet, Muriel Hurtis a remporté le titre de championne de France du 400 m en 51''82. Le perchiste Romain Mesnil montait sur la 3ème marche du podium avec un saut à 5,70 m. Les deux sociétaires de l'ACPJ ont accédé à la finale des championnats d'Europe qui se sont déroulés à Barcelone à la fin du mois de juillet. Le 18 juillet à Niort, aux championnats de France « jeunes », le club joinvillais glanait deux nouvelles médailles. L'or avec Mickaël François sur 400 m haies en 51''64 et le bronze avec Tiguida Diarouma en 58''53.

10 km de Joinville

D

imanche 19 septembre, une nouvelle édition des 10 km de Joinville se déroulera sur les bords de Marne du côté du quai de Polangis. Outre les 10  km, le 4  km et les courses pour les enfants permettront à chacun de se faire plaisir. Nouveauté cette année, une marche nordique de 10 km accueille les amateurs de randonnée matinale dès 8h30.  Participation : Marche nordique 10 km :10 € * > départ 8h30 4 km (+ 12 ans) : 8 € * > départ 9h45 10 km (+ 1 5ans) : 10 € * > départ 10h30 840 m (5/8 ans) : 2 € > départ 11h30 1260 m (9/11ans) : 2 € > départ 11h45 Bulletin d'inscription à disposition au Service des Sports à l'Hôtel de Ville 23 rue de Paris (à envoyer avant le 11 septembre 2010) ou inscription en ligne www.topchrono.biz. Renseignements Service de Sports 01 49 76 60 71 ou ACPJ 06 62 35 70 85.

* : + 5 € si inscription sur place

Guide des sports

V

ous trouverez avec le magazine de Joinville ce mois-ci le guide des Sports mis à jour. Si toutefois vous constatez une erreur, merci de contacter le service des Sports au 01 49 76 60 71.


{ vie locale // 20

Semaine de la mobilité et de la sécurité routière

e jour du 66ème anniversaire de la libération de Joinville, le 5 septembre 2010, le pont proche du RER sera baptisé Robert Deloche. Ouvrier fourreur, militant communiste, Robert Deloche est mobilisé le 27 août 1939 et libéré le 28 juillet 1940. La police l’arrête le 4 août 1941 à Gennevilliers. Il s’évade dans la nuit du 18 au 19 juillet 1942 et devient clandestin. À la Libération, il est commandant des Forces Françaises de l’Intérieur et responsable de la région Paris-Est. Il reçoit la Croix de guerre au titre de la Résistance. Maire de Joinville-le-Pont de 1945 à 1953, il devient conseiller général de la Seine, du canton de Saint-Maur-des-Fossés auquel Joinville est rattaché. Il s’installe en Algérie en 1962 comme membre du cabinet du ministre de l’agriculture du premier gouvernement de l’Algérie indépendante. Il reste dans le pays jusqu’en 1971 et s’éteint à Antibes en 1988, à l’âge de 80 ans.

oordonnée par le ministère du développement durable, la semaine de la mobilité et de la sécurité routière se déroule du 16 au 22 septembre. Elle vise à interpeller les Français sur leurs habitudes de déplacements et à les sensibiliser à une mobilité plus écologique et plus économique afin de susciter des changements de comportement durables en matière de déplacements. L’édition 2010 de cette campagne de sensibilisation valorise le principe du bien circuler ensemble. L’objectif est de générer un changement de comportements en matière de déplacements pour, à terme, d’une part contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dues aux transports et d’autre part contribuer à réduire le nombre d’accidents sur les routes. Parmi les journées d’actions prévues durant cette semaine, notons la journée du transport public le 15 septembre en ouverture. Le vendredi 17 septembre sera consacrée au co-voiturage et le week-end des 18 et 19 septembre aux vélos et aux mobilités électriques. http://www.bougezautrement.gouv.fr/

E

Concours ville fleurie La 3ème fleur garde ses pétales A la fin du mois de juillet, une délégation du concours régional des villes fleuries a sillonné Joinville en compagnie notamment de Chantal Durand, maire-adjoint chargée du développement économique et emploi. Pour offrir un cadre de vie agréable pendant l’été, les agents ont notamment planté 45 000 plantes et installé 120 balconnières. Le jury rendra son verdict au cours du mois de septembre mais nul doute que le soin porté par nos agents au fleurissement de Joinville lui permette de conserver ses 3 fleurs.

C

Allocation d’hiver pour les séniors

C

E

L

E

Inauguration du pont Robert Deloche

haque année, le Centre Communal d’Action Sociale attribue une allocation d’hiver aux personnes âgées de plus de 65 ans. Afin d’en bénéficier, vos revenus ne doivent pas dépasser 664 € par mois pour une personne seule ou 994 € par mois pour un couple. Le montant de l’aide attribuée sera alors respectivement de 250 € pour une personne seule ou 474 € pour un couple. Pour savoir si vos ressources correspondent au barème retenu, vous devez vous présenter au CCAS avant le 20 septembre 2010, muni de votre pièce d’identité, d’un avis d’imposition, de justificatifs de ressources des 3 derniers mois, d’une quittance de loyer et d’un RIB. Il n’est dorénavant plus nécessaire de se déplacer en mairie ni à l’annexe pour récupérer cette allocation. Celle-ci sera en effet directement versée sur le compte bancaire ou postal. CCAS, rez-de-chaussée de la mairie ou mairie-annexe au 4 bis avenue du Président Wilson


{ vie locale // 21

Un espace projet pour la ZAC des Hauts de Joinville

P

ar un arrêté du 7 juillet 2010, le préfet du Val-deMarne a déclaré l’opération d’aménagement de la ZAC des Hauts de Joinville d’utilité publique. L’arrêté préfectoral autorise donc les expropriations nécessaires à la réalisation de l’opération, qui devront être réalisées dans un délai de 5 ans par la commune. « Je me réjouis vivement que le préfet valide ce projet emblématique pour l’avenir de notre ville, a déclaré Jean-Jacques Gressier, maire-adjoint chargé de l’urbanisme et du cadre de vie. La réhabilitation des Hauts de

Marne-Vive sonde l’autoroute

D

ans le cadre de sa mission de suivi de la connaissance et de la qualité de la Marne, le syndicat Marne-Vive procède à la mise à jour de son dossier sur les rejets de l’autoroute A4/A86. Une question qui se pose tout au long du tracé de cet axe autoroutier. L’objet du syndicat MarneVive est « de participer à l’amélioration du milieu naturel (eau, faune, flore) sur le bassin versant de la Marne et aux opérations pouvant concourir à retrouver l’usage de la baignade en Marne ». D’ici la fin de l'année, MarneVive lancera une étude sur les rejets en Marne, afin de recenser les rejets d’eaux usées et de mieux connaître les rejets d’eaux pluviales. Joinville collabore évidemment à la collecte des informations pour faire avancer les travaux et ainsi contribuer à l’amélioration de la qualité de l’eau de la Marne. http://www.marne-vive.com

E

Joinville est désormais officiellement lancée dans l’intérêt général. Notre équipe municipale est fière de porter ce projet, qui va doter Joinville d’un nouveau quartier moderne, redynamisé et attractif, où il fera bon vivre. » L’équipe municipale et Eiffage, l’aménageur, donne rendez-vous aux Joinvillais pour découvrir le visage du Joinville de demain à « l’Espace Projet », qui ouvrira le 11  septembre rue de Paris, face à la place du 8 mai 1945 où se déroulera le même jour le Village des Associations.

Le parc du Parangon accessible à tous

L

a rénovation et la mise aux normes des accès pour les personnes à mobilité réduite se poursuit au parc du Parangon. Les accès aux personnes à mobilité réduite concerne la circulation dans les allées du parc ainsi que l’accès à l’école primaire du Parangon.

Réouverture de La Poste Polangis

F

ermé depuis le 30 juin, le bureau de poste de Joinville Polangis, situé 48 avenue Galliéni, doit rouvrir le 3 septembre après avoir bénéficié d’importants travaux d’aménagement de son espace de vente.

E

La rue Jean Mermoz à vélo

L

a rue Jean Mermoz est le point de passage des Joinvillais venant du bois de Vincennes et du RER se dirigeant vers les quartiers de Polangis et Palissy. Afin de rationaliser le stationnement et de faciliter la circulation des cyclistes, cette double rue va être réaménagée. Après des travaux d’assainissement, la chaussée qui porte le nom du célèbre aviateur va recevoir deux pistes cyclables (une montante et une descendante) et des places de stationnement longitudinal.


{ vie locale // 22

Les pompiers dans leur nouvelle caserne

L

es pompiers ont intégré leur nouvelle caserne, presque les pieds dans l’eau, sur le site d’une ancienne écluse appartenant aux Voies Navigables de France, sur l’île des Saints-Pères. Le nouvel édifice, bâti sur pilotis, abrite la base opérationnelle et l’hébergement des personnels de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris. Le centre de secours reçoit également la Brigade Fluviale de la Préfecture de Police.

La crèche « la Maison Kangourou » ouvre sa poche

L

a nouvelle structure multi-accueil, « la Maison Kangourou  » a ouvert ses portes fin août dans le quartier de Polangis. Cette structure associative, financée en partie par la ville, accueille désormais 30 enfants, âgés de 2  mois à 3 ans. Sur son territoire, Joinville propose ainsi plus de 205 places en structures petite enfance sans compter les 241 places chez les 81 assistantes maternelles indépendantes. Avec 103 places attribuées sur 175 dossiers étudiés, la ville affiche un taux de demandes satisfaites de près de 60 %, la moyenne du Val-de-Marne se situant autour de 30 %. Service petite enfance de Joinville : 01 49 76 60 00 ou par mail petite.enfance@ville-joinville-le-pont.fr

L

E E

Des gilets jaunes pour les écoliers

e jour de la rentrée, le maire Olivier Dosne a distribué des gilets jaunes aux élèves des écoles primaires joinvillaises. Ces gilets, munis de bandes réfléchissantes et destinés à rendre leurs porteurs plus visibles notamment des automobilistes, peuvent nettement favoriser la sécurité des enfants qui rentrent seuls de l'école.

Les chiffres de la sécurité routière en Val-de-Marne

L

a préfecture du Val-de-Marne a fait de 2010 une année prioritaire afin de réduire le nombre de blessés et de tués sur les routes de notre département. En 2009, 28 personnes ont trouvé la mort suite à un accident de la route, 4 piétons, 6 automobilistes et 18 usagers de deux roues motorisés. Les statistiques montrent une amélioration des comportements, avec tout de même 2.560 accidents corporels sur le département. Les 2 roues motorisés et les piétons représentent pour 2010 les populations en direction desquelles des actions sont menées en priorité.


{ vie locale // 23

250 ans de paroisse à Joinville La communauté catholique joinvillaise fête en 2010 deux anniversaires : le centenaire de l'église Sainte-Anne de Polangis et les 150 ans de l'église Saint-Charles Borromée.

E

ntre les deux églises, le contraste est saisissant. Saint-Charles Borromée affiche sa stature majestueuse à la rue de Paris. Sainte-Anne de Polangis passerait presque inaperçue au milieu des pavillons de la rue Oudinot. Le Père Gilles François explique : « Saint-Charles Borromée a été achevée en 1860. A cette époque, sous le second Empire de Napoléon 3, l'État versait de l'argent pour bâtir les Églises. En 1905, avec la séparation de l'Église et de l'État, les choses ont changé. Sainte-Anne de Polangis a été construite avec les moyens du bord ».

Le bénévolat pour restaurer Sainte-Anne de Polangis Pour son centenaire, Sainte-Anne de Polangis s'est refait une beauté. Le Père François explique : « Le projet visait depuis de nombreuses années à restaurer la façade et le parvis de l'église afin de le rendre accessible aux Personnes à Mobilité Réduite. Ces travaux ont été pris en charge par l'église. Les paroissiens, très solidaires, ont de leur côté travaillé bénévolement en assurant l'aménagement de la table de la parole

(l'embon), la fabrication des socles des statues de Saint-Joseph et Sainte-Anne, l'éclairage du cœur et la maçonnerie du mur du transformateur EDF. » Le point d'orgue du centenaire s'est concrétisé le 27 juin avec la bénédiction du nouveau parvis par Michel Santier, évêque de Créteil.

De Charles Chapsal à Saint-Charles Borromée Le nom de l'édifice religieux de la rue de Paris est lié à Charles Chapsal, maire de Joinville au milieu du 19e siècle et célèbre grammairien, qui lança la construction de l'église en 1856. Décédé en 1858, c'est à la demande de sa veuve que l'église est baptisée Saint-Charles Borromée en 1860. Le 3 octobre 2010, les 150 ans de la paroisse seront officiellement fêtés. Pour le Père François, cet anniversaire constitue l'occasion de lancer le projet de rénovation de l'église accompagné d'actions de revalorisation de son patrimoine. Pour les quelque cinq cents fidèles de la paroisse de Joinville et pour l'ensemble de sa communauté catholique, l'année 2010 est riche de projets et de symboles.

E

Bio express : Père Gilles François

N

é en 1955, Gilles François est ordonné en 1983. Prêtre diocésain, il est lié au diocèse de Créteil, un choix délibéré de proximité. Économiste et historien de formation, il est biographe pour le Vatican de Madeleine Delbrêl dont la cause en béatification a été introduite à Rome. Il est aussi responsable d'une école de la foi qui ouvre ses portes en cette rentrée. Le Père Gilles François connaît bien le Val-de-Marne et Joinville. Il apprécie « qu'une certaine mixité sociale se maintienne à Joinville, qui est riche de ses différents quartiers ».


{ vie culturelle // 24

EEEE Au programme de septembre Spectacle théâtre-humour

Exposition d'art plastique franco-allemande Art+5

« Les douze pianos d'Hercule » Samedi 25 septembre 2010 à 20h30

artistes de chaque ville jumelée (Joinvillele-Pont et Bergisch-Gladbach) croisent leur regard artistique sur la ville de l’autre au travers d’un séjour de découverte et d’exploration d’une semaine. L’objectif de ces 10 artistes est d'exprimer leur perception de l’autre ville au moyen de leurs techniques d’expression personnelles : peinture, photographie, gravure, dessin, sculpture, mise en scène et réalisation vidéo, pour mettre en perspective les différences des deux cités jumelées depuis 50 ans déjà. Les deux villes étant situées à proximité de grandes métropoles (Cologne, Paris), les artistes ont comparé leurs modes de vie et leurs sources d’inspiration. Cet échange a donné lieu à une exposition qui s’est déroulée en juin 2010 au « Kulturhaus Zanders » à Bergisch-Gladbach, où les œuvres des dix artistes ont été présentées pendant trois semaines au public. Art+5 s’installe à l'Hôtel de Ville de Joinville du 25 septembre au 6 octobre, avec la participation de l’association Atelier 55.

J

ean-Paul Farré est auteur, interprète et pianiste depuis 1974, dans des « one man shows » originaux, qu'il préfère appeler «  spectacles en solitaire  ». Il divertit le public grâce à sa très grande originalité alliant piano et humour, parfois dans un très grand délire ! Il a obtenu en 2010 le Molière du théâtre musical pour ses « Douze Pianos d'Hercule ». > Scène Prévert - Tarifs : – 3 ans gratuit, tarif réduit : 5 €, plein tarif : 10 €

5


A noter pour octobre

{ vie culturelle // 25

Spectacle jeune public de marionnettes et d’accordéon « Gouttière et les illustres enfants » par la compagnie Juste Marionnette > Samedi 2 octobre à 15h Scène Prévert

E

Concert Mouron

L

e 9 octobre 1978, Jacques Brel disparaissait. Pour lui rendre hommage, Joinville reçoit la chanteuse Mouron, pour un concert anniversaire à la mémoire de ce grand artiste. Depuis plus de 15 ans, Mouron chante, vit, cultive et transmet à la jeune génération l’héritage de Brel. Son spectacle, elle l’a conçu avec l’autorisation et la complicité des éditions musicales Jacques Brel et de France, la fille aînée du chanteur. Exclusivité : le mois prochain, interview de l’artiste !

> Samedi 9 octobre à 20h30 Scène Prévert

Rappel : inscriptions école de danse et atelier de poterie Thé dansant : inscrivezvous dès maintenant !

L

e prochain thé dansant aura lieu à la Salle des Fêtes de l’Hôtel de Ville le dimanche 17 octobre prochain. Afin de participer vous pouvez d’ores et déjà confirmer votre présence au 01 49 76 60 13. Entrée gratuite Renseignements : Direction des Affaires Culturelles 01 49 76 60 70, ou sur www.ville-joinville-le-pont.fr

> Les inscriptions à l’école municipale de danse auront lieu mercredi 8 septembre de 17h à 21h, à l’espace Horloge de la mairie, ainsi que sur le Village des Associations samedi 11 septembre, en fonction des places disponibles. > Les inscriptions à l’atelier de poterie et céramique auront lieu au Village des Associations samedi 11 septembre.


{ vie culturelle feuilleton // 26

Le mystère de Joinville-le-Pont un ouvrage Littinéraire de Bruno Ruslier Itinérance : cet épisode du Littinéraire se lit sur l’île Fanac à côté de l’école de musique, face à la Marne. Résumé des épisodes précédents La mystérieuse disparition sur le pont de Joinville des quatre malfaiteurs de l’hippodrome du Tremblay la nuit précédente fait sensation dans la ville. Le célèbre Victor le Magicien rend visite à une amie installée à Joinville. Celle-ci a reçu le matin même une lettre de menaces.

1. La file d’attente devant le loueur de canots. 2. Le record de Paul Peyrusson : un plongeon de 31 mètres. 3. La manifestation des suffragettes en1908. Iconographie : collection Bruno Ruslier. Crédits photographiques : droits réservés pour les ayants droits non identifiés.

Épisode 6 Dimanche 10 juillet 1910, 11h30 dans la résidence de Mlle Beauregard sur l’île Fanac. - Un plongeoir ? répète Victor, incrédule. - Oui je sais, c’est un peu surprenant, laisse-moi t’expliquer. Le dimanche, des milliers de visiteurs envahissent Joinville à la recherche de toutes sortes de divertissements. Aussi beaucoup de fêtes nautiques sont organisées à la belle saison : régates de canots, joutes sur l’eau et même des compétitions de nage dans la Marne… - Comme ce premier championnat du monde de natation* ! l’interrompt Victor. Difficile de l’ignorer lorsqu’on met un pied à Joinville. Mais que vient faire le plongeoir dans tout cela ? - Et bien, imagine-toi qu’il y a deux ans, en 1908, Paul Peyrusson a battu un record inégalé ici même, sur l’île Fanac : il a plongé d’une tour de 31 mètres dans deux mètres cinquante d’eau. Et aujourd’hui, il est de retour pour de nouvelles prouesses. - Donc cette fameuse construction de bois que j’ai aperçue depuis le pont est un … plongeoir. C’est inouï ! Mais quel est le rapport entre toi et cette tour … diable ? - Je dois m’y rendre cet après-midi même pour inaugurer la fête des Ondines. C’est la fête la plus populaire de Joinville. Des milliers de personnes feront le déplacement pour l’occasion. - Manifestement, quelqu’un veut te priver de l’honneur que Joinville te fait. Quelqu’un qui t’envie ou que tu déranges, suppute le magicien. « Fuyez la tour du diable ou soyez damnée pour l’éternité. La mort vous y attend ! », relit-il à haute voix pensivement. Peut-on imaginer une relation avec tes activités… politiques ? 1

- Victor, le féminisme, ce n’est pas de la politique, c’est un mouvement social s’insurge-t-elle en s’éloignant de lui. Et puis, j’ai quitté le mouvement féministe, il y a deux ans, peu après la manifestation de mai 1908*. - Il faut dire que le mouvement des suffragettes avait frappé fort ce jour-là, fait remarquer le magicien. - Tu plaisantes ? Une malheureuse centaine de manifestantes pour demander le droit de vote ! Ce n’est rien par rapport à l’ampleur du combat ! s’enflamme Sandra. - Tous les hommes n’y sont pas opposés, tempère-t-il. - Aujourd’hui, une femme a le droit de travailler, mais c’est son mari qui encaisse son salaire ! Pas de carte d’identité ! Et encore moins de compte en banque, sans l’autorisation du père ou du mari, s’indigne la jeune femme. Aujourd’hui pour tous les gestes de la vie courante, il faut la permission d’un homme ! Tu trouves ça normal toi ? s’exalte Clémence. Le jour où les femmes voteront, elles seront enfin respectées** ! achève la comédienne dans une belle envolée. - Même si tu as quitté le mouvement, je vois que tu restes très motivée, note son ami dans un sourire complice. Pour en revenir à cette lettre, ditil en brandissant le message, cela ressemble plus à de l’intimidation qu’à de réelles menaces. Ecoute, je vais passer la journée à tes côtés, lui propose-t-il, et veiller à ce que rien ne vienne gâcher ta joie. - Oh, merci Victor ! se réjouit Clémence qui se


{ vie culturelle feuilleton // 27 jette dans ses bras. Me voici pleinement rassurée et je suis sûre que nous allons bien nous amuser, comme autrefois. Le jeune homme enlace affectueusement Clémence, respirant son parfum fleuri. Tout à son bonheur de la retrouver, son regard se perd vers la fenêtre. Sur la berge opposée, une foule endimanchée arpente le quai. Un panneau annonce que les établissements Pélissier louent des canots 25 centimes dans la semaine et 35 centimes le dimanche. Une longue file d’attente s’est déjà formée devant l’embarcadère. Les premiers couples, arrivés directement de la gare, prennent le large. A l’arrière, les jeunes femmes arborent de larges chapeaux de paille piqués de fleurs, une main traînant à la surface de l’eau. Les hommes, en bras de chemise, le souffle déjà un peu court, montrent fièrement leur force en ramant avec la plus belle énergie. Un incessant va-et-vient s’installe tout autour de l’île. Il durera jusqu’au soir accompagné d’éclaboussures et de rires joyeux. - Je suis si contente de te revoir. Tu m’as manqué, reprend Sandra dans un sourire. - La dernière fois que nous avons travaillé ensemble, c’était au théâtre des Variétés, lui rappelle Victor en s’asseyant dans un profond fauteuil. Souviens-toi, tu étais déguisée en grosse dame que je faisais disparaître sur scène... - Et que l’on retrouvait accrochée au lustre lorsque la lumière revenait. Ce que je préférais, c’est le moment où je te couvrais d’injures ! pouffe-t-elle. - Tu étais particulièrement crédible dans ce rôle, approuve-t-il en riant à son tour. Puis détaillant l’élégante décoration du salon, il enchaîne : Mais dis-moi, tu es bien installée ici, cette maison est magnifique. - En effet, c’est un vrai bonheur d’être ici. Le matin je répète avec Peter sous le kiosque, au chant des oiseaux, face à la Marne. Nous passons des moments merveilleux, tout cela grâce à Charles Pathé. - Charles Pathé, bien sur, celui qui m’a enlevé mon assistante avec son fameux cinématographe, badine Victor. - Ne sois pas jaloux, c’est une chance formidable pour nous autres comédiens. Imagine-toi que depuis deux ans j’ai tourné une vingtaine de films pour Pathé Frères. Et parfois, il arrive même que les gens me reconnaissent dans la rue. - Je te taquine, je sais tout ce que t’a apporté Charles Pathé. - D’ailleurs, je déjeune avec lui aujourd’hui. Joins-toi à nous, tu verras, il est charmant et … Soudain une voix déchire la quiétude de cette matinée ensoleillée : « A l’aide, au secours… aidez-moi… » appelle une femme au-dehors. à suivre…

2

3

* En 1910 et 1911, Eugène Voisin et le journal « L‘auto » ont organisé les toutes premières éditions de cette compétition internationale. ** Le 3 mai 1908, une dizaine de suffragettes est parvenue à renverser une urne dans un bureau de vote du 4ème arrondissement. *** Les femmes françaises devront attendre 35 ans et deux guerres mondiales pour obtenir le droit de vote en 1945 alors que les femmes anglaises et américaines en bénéficieront dès les années 20.


{ vie culturelle La bibliothèque // 28

Prix Cinélect Dorothée Théron Chaque année depuis 1987, le prix Cinélect récompense l’auteur d’un premier roman de langue française qui pourrait être adapté au cinéma. Nicolas Tondu, qui signe « Des plumes de plomb », est le lauréat de l’édition 2010.

A

ntoine est étudiant en philosophie, Daniel agent immobilier et Paul un vieillard qui se morfond dans son hospice. Leur point commun, la filiation et un certain mal de vivre. Le grand-père, le père et le fils, marqués par le deuil, les remords et les désillusions, pourraient se parler, mais ils passent leur temps à se rater. Tour à tour poétique, décalé, drôle, cruel, cynique, le premier roman de Nicolas Tondu dresse un portrait sans concession de trois générations d’hommes échoués dans une société aux promesses un peu vaines. Le jury du prix Cinélect remettra son prix à Nicolas Tondu le samedi 25 septembre.

E

Interview

> Rencontre et dédicace le samedi 25 septembre à 15 h à la bibliothèque, renseignements au 01 49 76 60 32.

Nicolas Tondu a 30 ans, possède une maîtrise de philosophie, enseigne le tennis et a publié son premier roman, « Des plumes de plombs  ». Nous l’avons rencontré avant sa venue à Joinville, le 25 septembre.

« Des plumes de plomb » aborde les rapports entre 3 générations. Quelle est la part autobiographique de votre roman ?

« Pour moi, un romancier parle toujours de lui, de ce qu’il a vécu, de ce qu’il a été, de ce qu’il voudrait et ce qu’il pourrait être. Je me base effectivement sur des choses qui me sont proches, il s’agit cependant d’une vision extrême de ce que j’ai pu vivre parfois. Mais il est certain qu’on ne me connaîtra jamais mieux qu’en lisant mon livre. » Paul, Daniel et Antoine ont des rapports compliqués ? « Ils ont du mal à communiquer. Pour tous les trois, l’existence est une série de renoncements. Ils sont assez mal dans leur peau, sont hantés par la nostalgie et ont du mal avec le présent. En écrivant « Des plumes de plomb », j’ai tenté de me projeter sur ce que je pourrais être à 50 et 77 ans. » La vie est si rude que celle de vos personnages ? « Je la trouve globalement assez âpre, mais il y a des moments à saisir qui sont formidables. » Ce prix Cinélect, c’est une belle satisfaction ? «  J’ai une culture cinématographique et musicale avant d’être littéraire, du moins au départ. Je pense avoir une écriture qui colle à l’univers du cinéma. En voyant l’intitulé du Prix Cinélect et son historique prestigieux, j’ai envoyé mon roman. Cela fait très plaisir d’être reconnu. Pour un jeune auteur, ça donne aussi beaucoup de confiance. » Après « Des plumes de plomb », vous travaillez sur d’autres romans ? «  Je travaille sur un recueil de nouvelles humoristiques pour me sortir du contexte de mon premier roman. Je travaille aussi sur un roman dont le titre devrait être « Club house », une étude de mœurs dans un club sportif. Ce sont des lieux intéressants où des trajectoires très différentes peuvent se croiser. » n


{ vie culturelle // 29

EEEE Théâtre et ateliers multimédia Théâtre François Dyrek Programmation du mois de septembre > Samedi 11 septembre à 21h Larry Gillespie avec Laurent Katz Trompettiste solo dans l'orchestre de Ray Charles, Larry est aussi chanteur. Ayant rencontré Laurent Katz à New-York au cours d'un festival de Jazz, Larry se produit parfois en France avec Laurent et ses musiciens. Et, pour la deuxième fois (1ère en 2005), au théâtre François Dyrek.

Cours de Théâtre à partir d'octobre les mercredis : • Enfants (5/8 ans) de 13h30 à 14h30 par S. Rolland. • Adolescents (9/11 ans) de 14h30 à 16h par S. Rolland. • Adolescents (12/18 ans), Théâtre-Cinéma, de 16h à 17h30 par C. Mann et S. Rolland. • Adultes (à partir de 18 ans), Théâtre-Cinéma, de 20h30 à 22h30 par C. Mann et S. Rolland. • Atelier sur un spectacle (à partir de 15 ans) mardi de 20h30 à 22h par C.Mann. Renseignements : 01 48 85 09 29

Théâtre François DYrek

Tarifs 16 €, réduit 13 €, adhérents 11 € (adhésion 7 € / 1 an). Groupes et enfants : 9 € 7, boulevard de Polangis Tél. 01 48 85 09 29

ESP@CE TIC Technologies de l’Information et de la Communication Festival du Salon du Jeu Vidéo

> Samedi 18 septembre à 20h40 & > Dimanche 19 septembre à 16h (13 €, étudiants 10 €) Saïda Churchill dans « Vacances au bord de la guerre » de Saïda Churchill et Romain Bouteille mise en scène Romain Bouteille. « Un rire sans justicier ni imbécile ni bourreau ni victime ? Parfait ! Et que reste-t-il ? Une gamine qui a les yeux plus gros que le ventre ». Dialoguant d’abord avec la voix de Romain Bouteille, Saïda Churchill s’envole dans des digressions délicieuses, drôles et intelligentes. Au hasard des tournées, il ne faut pas manquer les passages à Joinville de cette comédienne extraordinaire.

10, 11, 12 septembre 2010 Paris porte de Versailles http://www.festivaldujeuvideo.com/ etrouvez sur le Festival les meilleures écoles de formation aux métiers du jeu vidéo, assistez aux conférences consacrées aux métiers du jeu vidéo organisées en partenariat avec le Syndicat national du jeu vidéo. Comme chaque année, le business center du Festival vous permettra de rencontrer des entreprises du secteur recherchant des nouveaux collaborateurs ou stagiaires. Des professionnels du jeu vidéo interviendront lors de conférences données pendant toute la durée du Festival.

R

PROCHAINES INITIATIONS - Windows XP Mardi 7 septembre de 18h à 20h - Word 2003 Mardi 14 et 21 septembre de 18h à 20h - Navigateur Firefox Mardi 28 septembre et 5 octobre de 18h à 20h - Open office Writer Jeudi 9 et 16 septembre de 14h à 16h - Openoffice Calc Jeudi 23 et 30 septembre de 14h à 16h


{ vie culturelle CINÉMA // 30

Au programme de septembre

L'APPRENTI SORCIER (1h45) Samedi 11 septembre à 20h30

TOY STORY 3 (1h40) Mercredi 22 septembre à 14h30 Dimanche 26 septembre à 15h

SHREK (1h33) Dimanche 12 septembre à 15h

CRIME D'AMOUR (1h48) Mardi 28 septembre à 14h30 et 20h30

INCEPTION (2h28) Samedi 18 septembre à 20h30

COMME CHIENS ET CHATS 2 (2h09) Mercredi 29 septembre à 14h30

Film pour les « Journées du Patrimoine » L'AFFAIRE EST DANS LE SAC (1h45) Dimanche 19 septembre à 15h

MILLENIUM 2 (2h09) Samedi 2 octobre à 20h30

LES PETITS RUISSEAUX (1h34) Mardi 21 septembre à 14h30

L'AGE DE RAISON (1h37) Dimanche 3 octobre à 15h & Mardi 5 octobre à 14h30

CARLOS (2h45) Mardi 21 septembre à 20h30

MILLENIUM 3 (2h27) Mardi 5 octobre à 20h30

3

Ta r

ue

i f u ni

q

Prix

23, rue de Paris Accès par les escaliers à droite de l’Hôtel de Ville ou par le quai Pierre Brossolette Répondeur 01 48 86 38 77 Résumé des films et bandes-annonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr Vente des billets le jour même au guichet de la salle, 1/2 heure avant chaque séance.

es

Scène Prévert

s plac de

Affiches cinéma : © Allocine.com

Cinéma Scène Prévert


{ démocratie locale // 31

Séance du 29 juin 2010

Conseil municipal Cette rubrique vous présente succinctement l’ordre du jour (non exhaustif) du dernier Conseil municipal. Si vous souhaitez prendre connaissance en détail du compte-rendu, vous pouvez consulter les panneaux d’affichage administratif ou le site Internet de la Ville. > Le Conseil Municipal a approuvé le dossier de réalisation et le programme des équipements publics de la Zone d’Aménagement Concerté des Hauts de Joinville. Il a par ailleurs approuvé le principe de la constitution du dossier d’enquête parcellaire pour des biens et droits compris dans le périmètre de la ZAC des Hauts de Joinville préalablement à l’ouverture d’une enquête parcellaire. > Le Conseil Municipal a approuvé le projet de modification du PLU concernant la zone UZ et la zone UH visant ainsi à développer les zones tertiaires. > Le Conseil municipal a entériné le remplacement des portes d’entrée de l’Hôtel de Ville par la mise en place de portes accessibles aux personnes à mobilité réduite. > Le Conseil municipal a autorisé le ravalement des façades du gymnase Emile Lecuirot. > Le Conseil municipal a décidé d’attribuer une subvention de 1 000 € à l’association « Jeunes Joinvillais de Barbusse ».

> Le Conseil Municipal a approuvé le choix de l’entreprise Lombard et Guérin pour l’exploitation des marchés forains et approuve le projet de contrat de délégation de service public. > Le Conseil Municipal a approuvé la convention « Tous en Club » avec la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports du Val-de-Marne. La délégation de service public pour l’exploitation des marchés forains de la ville arrivant à son terme cette année, elle a fait l’objet d’une remise en concurrence. Lors de sa réunion du 29 juin dernier, le conseil municipal a attribué le contrat de délégation à la société Lombard et Guérin jusqu’au 30 juin 2016. Conformément à l’article L.2121-24 du CGCT, le dispositif de la délibération du conseil municipal est reproduit ci-dessous : « Article 1 – Approuve le choix de l’entreprise Lombard et Guérin pour l’exploitation des marchés forains et approuve le projet de contrat de délégation de service public. Article 2 – Approuve les tarifs et le règlement de service figurant dans ce contrat. Article 3 – Autorise le Maire à signer le projet de contrat de délégation de service public. » 

Vous pouvez dorénavant écouter l’intégralité audio du dernier Conseil municipal sur le site internet de la ville

www.ville-joinville-le-pont.fr

Prochain conseil Jeudi 30 septembre à 20h30 Pour plus d’informations, consulter le site Internet www.ville-joinville-le-pont.fr


{ démocratie locale // 32

Libre expression des trois Liste Joinville avec Vous // 23 élus

Liste Joinville en mouvement // 5 élus

Bonne rentrée aux bébés Joinvillais !

Autoroute : quatre ans d’attente

S

L

i les premiers jours de septembre sont synonymes de rentrée scolaire, cette période marque aussi le retour ou l’arrivée en crèche des tout petits. Parce que l’ambition de la municipalité est d’accorder une véritable priorité à la petite enfance et de proposer aux familles un maximum de modes de garde possible, nous sommes heureux de vous annoncer l’ouverture à Joinville d’une nouvelle crèche de 30 berceaux. La crèche associative Maison Kangourou, financée en partie par la Ville de Joinville, vient en effet d’ouvrir ses portes avenue d’Estienne d’Orves. La Maison Kangourou, association loi de 1901, gère aujourd’hui 8 établissements sur Paris et en région parisienne. Des moyens innovants sont mis à la disposition d’un projet pédagogique axé sur la préservation du bien-être de chaque enfant et sur la promotion de son éveil, de son autonomie et de sa socialisation. Sa capacité d’accueil s’ajoute ainsi à celles déjà proposées dans notre ville : 19 enfants au multi-accueil à temps partiel Estienne d’Orves, 20 enfants à la halte-garderie Trampoline, 20 et 16 enfants respectivement dans les mini-crèches des Studios et des Canadiens, 24 enfants à la crèche familiale, 60 enfants à la crèche collective départementale Pierre-Brossolette et 14 enfants à la crèche parentale des Petits Pinsons. Même si cela ne parait jamais assez, surtout pour les familles en liste d’attente, l’effort de la com-

mune en faveur de l’accueil des bébés est très important et nous entendons le poursuivre. C’est ainsi qu’une crèche de 34 berceaux est d’ores et déjà prévue dans le projet des Hauts de Joinville, afin de répondre aux besoins des futurs habitants. Cet équipement comprendra également un Relais d’assistants maternels, lieu convivial d’écoute, d’animation et de formation pour les assistants maternels, les parents et les enfants. Parce que les modes de garde sont nombreux et qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver, nous avons également souhaité mettre en place un Point Info Familles, qui se tient chaque mois en Mairie, afin de répondre à toutes les questions des parents. Face à un tel investissement de la ville en faveur de la petite enfance, nous ne pouvons aujourd’hui que déplorer le désengagement du Conseil Général, qui a réduit de façon considérable sa participation financière annuelle au fonctionnement de nos crèches. Un surcoût équivalent à cinq berceaux que devra assumer notre collectivité, qui n’entend bien évidemment pas se désengager de ce service inestimable apporté aux familles joinvillaises. Bonne rentrée à nos bébés !

Jeannine CHERY Maire-adjoint chargée de la petite enfance

a concertation pour l’aménagement du tronc commun aux autoroutes A4 et A86 s’est terminée en décembre 2006. Le rapport officiel indiquait : « loin de procéder par surenchères, de nombreux intervenants ont cherché à élaborer des compromis raisonnables. (…) [ils] ont fait un pari : celui d’être ainsi mieux entendus par ceux qui décideront dans les prochaines semaines. » Les éléments du consensus étaient décrits : « La convergence de ces acteurs s’est opérée sur les points suivants : la réalisation d’un projet d’amélioration de l’environnement est opportune et urgente (…) ; un projet, permettant de garantir les objectifs de réduction des nuisances sonores et de limiter les impacts visuels et écologiques sur le territoire, a été esquissé pendant la concertation. Sa finalisation semble à portée de main (…) ; les décisions concernant le lancement officiel du projet sont attendues avec une réelle impatience. » Il avait fallu des centaines d’heures de travail de fonctionnaires, élus, responsables associatifs ou citoyens des communes des Bords de Marne pour arriver à une proposition simple  : ne pas toucher aux voies et réaliser des travaux pour réduire le bruit, les reversements d’eaux usées dans la Marne et la pollution lumineuse. En février 2007, le Conseil Régional donnait son feu vert pour inscrire le projet dans le Schéma directeur de l’Île-de-France.


{ démocratie locale // 33

listes du conseil municipal Liste Pour Joinville Ensemble et Unis // 5 élus

Joinvillais, votre avis n'intéresse pas le maire et sa majorité En septembre de la même année, Jean-Louis Borloo, ministre de l’écologie, indiquait : « Je me prononcerai prochainement sur ce dossier complexe et sensible en tenant compte des positions exprimées par les élus du secteur et par les riverains lors de la concertation ». Enfin, le 12 décembre 2007, Nicolas Sarkozy, président de la République, écrivait que le projet d’aménagement du tronc commun bénéficiera « d’une ambition et d’une priorité nouvelles. » À l’automne 2010, malgré les démarches en tout sens conduites par les membres du Comité de défense de l’environnement du tronc commun A4-A86, rien n’a été mis en œuvre. S’il se murmure que des travaux sont toujours envisagés, rien de concret n’est fait. Pendant ce temps-là, la Marne et le ru de Polangis continuent de recueillir le ruissellement des eaux sales, les oreilles des riverains souffrent, le gaspillage lumineux continue… Il est plus que temps que l’État tienne sa parole. Pour cela, il faut que tous les élus se mobilisent. Ceux de gauche seront, comme toujours, au premier rang de la défense des riverains.

Benoit Willot www.joinville-le-pont.info

06 42 71 81 64

S

i les enquêtes d'utilité publique tiennent une place essentielle dans la vie locale, c'est qu'elles permettent à la population de s'exprimer et à la municipalité de mesurer si un projet correspond à ses besoins et à ses attentes. Alors qu'il devrait s'agir d'un temps fort dans la vie de notre commune, la majorité n’à que faire des avis exprimés par les Joinvillais pas plus que des recommandations effectuées par le commissaireenquêteur dans ses conclusions. Les méthodes se suivent et se ressemblent. On avait déjà pu le déplorer à propos de la ZAC des Hauts de Joinville, c'est maintenant au tour de la suppression du parking du RER à l'occasion de la construction d'un immeuble de bureau à la gare. Rien ne trouve grâce aux yeux de M. Dosne, pas plus la mobilisation de la population au travers d'une pétition qui a réuni plus de 1200 signatures que le rapport, sans ambiguïté du commissaire-enquêteur qui écrit par exemple : « la suppression du parking public, payant, existant à la station du RER de Joinville-le-Pont sera pénalisant pour les habitants des quartiers mal desservis par les lignes de transport en commun et/ou éloignés de la gare... ». Bien que la création d'une activité économique sur ce site soit souhaitable, elle ne doit en aucun cas avoir pour conséquence la suppression de toutes les places de parking. Ce ne sont pas les solutions de remplacement improvisées par M. Dosne ou la propagande municipale qui pour-

ront faire oublier les conséquences d'une telle décision en termes de stationnement et de circulation dans le quartier concerné mais aussi pour l'ensemble de la commune. Si l'on ajoute que le nombre de places prévues pour les occupants du futur immeuble de bureau est très largement insuffisant (183 places de parking pour 1200 salariés), on ne peut que souscrire à ce que dénonce le commissaire-enquêteur qui indique, parlant de la société qui intégrera ces nouveaux locaux : « le stationnement sera un vrai problème pour cette société mais aussi pour la commune de Joinville. » Ainsi, comme nous l'avons déjà constaté en d’autres occasions, la qualité de vie n'est pas une priorité pour cette municipalité. En dépit de notre vive opposition, un service de plus disparaît à Joinville, tandis que les impôts locaux augmentent pour la seconde année consécutive. En ce début septembre, nous souhaitons une bonne rentrée aux élèves, à leurs parents et bien sûr aux enseignants et personnels des écoles de Joinville.

Areski Oudjebour www.joinville94.com


{ du côté de joinville // 34

Mer Vigne & EE Salon Gastronomie

L’

éveil des papilles gourmandes, le terroir, et la mer font un festin ! La société « Mer et Vigne et Gastronomie » organise depuis 13 ans des salons gastronomiques renommés à travers la France. Des centaines d’artisans, producteurs, éleveurs, viticulteurs ont rejoint cette grande famille dont le but est de promouvoir en France et par delà nos frontières ces richesses culinaires réputées à travers le monde. Du 17 au 20 septembre Parc Floral de Paris, Bois de Vincennes www.mer-et-vigne.fr

L’Odyssée de l’Accordéon

T

ous les univers de l’accordéon joués par les meilleurs artistes d’aujourd’hui et de demain, au travers d’un spectacle scénarisé. Cinq tableaux en première partie et deux invités spéciaux en seconde partie. Jamais plus vous ne verrez l’accordéon comme avant… Samedi 16 octobre à 20h30 et dimanche 17 octobre à 15h au Pavillon Baltard, Nogent-sur-Marne www.odyssee-accordeon.com

Diabète et alimentation du monde

L

’équipe d’éducation diabétique de l’hôpital SaintCamille organise une journée porte ouverte sur le thème « Diabète et alimentation du monde » le vendredi 1er octobre de 9h à 16h. Cette manifestation est ouverte à toute personne intéressée par l'équilibre alimentaire, diabétique ou non. Contact : 01 49 83 10 10 poste 2107 Hôpital Saint-Camille, 2 rue des pères Camilliens 94360 Bry-sur-Marne

Salon Baby

Le salon des futurs parents et de l’enfant www.salonbaby.com Du 1er au 3 octobre de 10h à 18h Parc Floral de Paris, Bois de Vincennes

Solidarité Bébé L'

association « Solidarité Bébé » a pour but de venir en aide ponctuellement et dans l'urgence aux familles en grande difficulté financière, ayant des enfants de 0 à 3 ans. Un colis alimentaire et vestimentaire leur est proposé. > Pour toutes informations complémentaires, contactez l'Association « Solidarité Bébé » : 13, rue du Maréchal-Leclerc 94410 Saint-Maurice Tél. 01 45 18 05 85 Ouvert les mardis jeudis vendredis de 9h30 à 12h et de 14h à 18h (fermé le lundi et mercredi).

URGENT recherche de bénévoles Comme chaque année, nous organisons des collectes auprès des supermarchés locaux, pour venir en aide aux plus démunis. Si vous voulez donner un peu de votre temps, venez nous rejoindre ! Prendre contact avec l'association : 01 45 18 05 85 www.solidarite-bebe.org – contact@solidarite-bebe.org


{ joinville pratique // 35

PHARMACIES DE GARDE > Dimanche 5 septembre PHARMACIE GALLIENI 54, av. du Général Gallieni 94340 Joinville-le-Pont tél. 01 48 83 20 01 > Dimanche 12 septembre PHARMACIE PUIGT 95, av. de la République 94500 Champigny/Marne tél. 01 47 06 21 53 > Dimanche 19 septembre PHARMACIE du marché 43, rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont tél. 01 48 83 20 34 > Dimanche 26 septembre PHARMACIE DU PONT DE CHAMPIGNY 4 bis, rue Albert Thomas 94500 Champigny/Marne, tél. 01 47 06 24 43 > Dimanche 3 octobre PHARMACIE AMRAR NGHIEM SANDLARZ CCIAL Leclerc 156, rue Alexandre Fo 94500 Champigny/Marne, tél. 01 47 06 34 96

État civil Naissances

Fatoumata Demba, Philippine Perret du Cray, Charlotte Claire, Mélusine Asselin, Noah Bagot, Margaux Blaisot, Isolde Boukobza, Nadia Sylla Binta, Loucas Banachowski, Elyna Vienne Esteves, Aubin Salmon, Elie Corchia, Kevin Bielak, Anaïs Schneider, Louis Lombardot, Adan Sculier, Camille Semel, Alessia Marty, Tino Minet, Chloé Girard, Tao Erdinç, Grégoire Barchon, Jade Lebon, Roxane Pénichault, Yanis Zamoum, Pénélope LopezWilliatte, Eva Chriqui. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

Décès

Mme Colette Le Goyat, ancienne conseillère municipale de Joinville-le-Pont de 1983 à 2001, devenue maire-adjoint en mars 2000, est décédée le 2 juillet 2010 à l’âge de 84 ans. Elle fut également présidente du centre de Loisirs primaire, de l’APAC et de l’association FANAC. Joinville Mag adresse toutes ses condoléances à sa famille.

E

Infos pratiques Hôtel de Ville 23, rue de Paris - BP 83 - 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 49 76 60 00 - www.ville-joinville-le-pont.fr L’Hôtel de Ville est ouvert lundi, mardi, mercredi de 8h30 à 12h et de13h30 à17h30. Le vendredi, fermeture à 17h, fermé le jeudi matin au public. Le samedi de 8h30 à 12h sauf pour les congés scolaires, reprise dès le 4 septembre.

Mairie Annexe 4 bis, avenue du Président Wilson 94340 Joinville-le-Pont - Tél. 01 48 89 64 85 Lundi de 13h30 à 17h30. Mardi, mercredi jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30. Samedi de 8h30 à 12h. Reprise des permanences le samedi dès le 4 septembre.

Allo Propreté Voirie 0800 850 420 (appel gratuit) Mail : allovoirie@ville-joinville-le-pont.fr Courrier : Service Allo Propreté Voirie, 23, rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont

Le mois prochain dans Joinville Mag Joinville culturelle Interview de la chanteuse Mouron

Joinville locale Anniversaire : les 80 ans de l’OPH de Joinville

Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont Directeur de la publication Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont Directrice de la communication Isabelle Prigent Rédaction Laurent Chadelat, Aurélie Claveau Ont collaboré à ce numéro Yann Flammarion, Corinne Lebon, Béatrice Drouin, Brigitte Payan Photos Photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales Charte graphique Service communication de la Mairie Graphisme Caroline Vidal Impression IME - Imprimé sur du papier 100% PEFC Distribution Le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12. Hôtel de Ville 23, rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont, tél. 01 49 76 60 00 www.ville-joinville-le-pont.fr


Village des Associations Samedi 11 septembre 2010 10h Ă 18h / Place du 8 mai 1945

Culture et

loisirs

graphisme caroline vidal, illustration Š lapie - fotolia.com

Jeunesse

Sports

Social et hum

anitaire ie

Cadre de v

Renseignements Direction des Affaires culturelles 01 49 76 60 70

Joinville le Pont Magazine n°194-septembre 2010  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont n° 194 - Septembre 2010

Advertisement