Page 1

www.ville-joinville-le-pont.fr

NUMÉRO 216 / NOveMbRe 2012

JOINVILLE mag

Julie PaoLETTI P. 18

CONCERT

YVES DUTEIL P. 24

PORTRAiT

A lA uNE

Semaine de reduction

deS dechetS

P. 12


agenda novembre À Les 9-10-16-17 novembre 20h30 Les 11 et 18 novembre 18h30

Dimanche 18 novembre 17h

Scène Prévert

Jeudi 22 novembre 14h-19h30

théâtre sans animaux les Baladins

ConCert Classique quatuor Zaïde

Église Saint-Charles don du sanG

Hôtel de Ville

Vendredi 9 novembre 18h30

CéléBration du 42ème anniversaire de la mort du Général de Gaulle

Samedi 24 novembre 10h dix livres et vous…

Parvis de l’Hôtel de Ville

Bibliothèque

Dimanche 11 novembre 10h30

Cérémonie Commémorative de l’armistiCe du 11 novemBre 1918

Samedi 24 novembre 20h30

Hôtel de Ville

Scène Prévert

ConCert Yves duteil

Samedi 10 et mercredi 14 novembre 10h

Mercredi 28 novembre 8h30-18h

tapis narratifs

Bourse aux jouets

Bibliothèque

Hôtel de Ville

Samedi 17 et dimanche 18 novembre 10h-19h salon des Gourmets

Hôtel de Ville

Samedi 24 novembre 20h30 ConCert Yves duteil

Dimanche 18 novembre 17h

ConCert Classique quatuor Zaïde

PagE

25 2 • Joinville mag • Novembre 2012


SOMMaIRe JoInvILLe mAG 216 4 : Zoom arrière Le Prix Cinélect pour « Eux

18 : sport Julie Paoletti • Antoine Jesel • Les

sur la photo » • Concert ADOT • La Semaine bleue • Thé dansant •

rameurs de Chicago • L'ACPJ • 20 : vie loCale Taxe d’habitation • Le

Semaine de réduction des déchets • Journée mondiale de l'enfance •

boîtier Voltalis • Zone bleue • Les candélabres boulevard Leclerc • Rénovation du pôle d'échanges de la gare routière •

15 : éCo Nouvelles entreprises • Concours des balcons fleuris • La Crêperie rue de Paris • Quelques gestes pour économiser l’eau • L'Auberge de Joinville •

24 : Culture Yves Duteil • L’ARJ • Sainte-Anne de Polangis • Bourse aux jouets • Bibliothèque • Espace TIC • Théâtre Dyrek • Cinéma Scène Prévert •

16 : sColaire et jeunesse Résultats des élections • Nouveau calendrier scolaire • Enjeu d’éducation à la citoyenneté • Consommation de produits illicites : informer pour prévenir • Training et coaching • Nouveaux ateliers 7/17 ans • Coup de pouce collégiens • Rappel : Yakajouer, Jouons en famille & Karaté famille •

32 : démoCratie loCale Conseil municipal • Libre expression des trois listes du Conseil municipal

12 : a la une Le Salon des Gourmets •

PagE

24

34 : du Côté de joinville Don de sang 39 : pratique Pharmacies de garde • État civil

• Permanence du député • Numéros utiles •

Samedi 17 et dimanche 18 novembre PagES 10h-19h

10 & 11

www.ville-joinville-le-pont.fr • 3


édito NOVEMBRE 2012

L’intercommunalité s’accélère en petite couronne L

e gouvernement remodèle actuellement, via un projet de loi de décentralisation, la carte de l’intercommunalité en petite couronne. Celle-ci a été mise en place par la loi du 16 décembre 2010 portant réforme des collectivités territoriales, issue du processus de réflexion lancé en 2008 par le Comité Balladur. Cette loi, qui visait à simplifier les structures territoriales et à réduire le nombre d’échelons territoriaux, a traité par l’exception Paris et la petite couronne parisienne. Un amendement du sénateur Philippe Dallier (SeineSaint-Denis) avait en effet affranchi les communes situées dans les départements des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne de l’obligation de participer à un schéma départemental de coopération intercommunale avant le 31 décembre 2011, avec une mise en place des intercommunalités au 1er juin 2013. Cette exception francilienne serait bientôt supprimée par le gouvernement, qui souhaite désormais étendre l’obligation de réalisation d’une carte intercommunale aux départements pré-cités, avec une date butoir fixée au 1er janvier 2015. Paris, seule, échapperait à cette obligation de mariage. Joinville fait partie des 46 communes, représentant 1 700 000 habitants, qui seraient visées par ce revirement gouvernemental, au même titre qu’Asnières et Neuilly, dans les Hauts-de-Seine, Aulnay-sous-Bois et Noisy-le-Grand en Seine Saint-Denis et Saint-Maur et Vincennes, dans le Val-de-Marne. En des temps où les dotations de l’État en faveur des collectivités locales se réduisent comme peau de chagrin, il est évident que l’union fait la force et qu’une mutualisation de certains moyens comme le développement économique ou l’aménagement de l’espace permettent des économies d’échelle certaines. Par ailleurs, sachant que les dotations versées aux collectivités par l’État intégreront une condition d’intercommunalité, nous n’avons pas véritablement le choix de refuser ces recettes. Je suis donc favorable à ce que l’avenir de notre ville s’inscrive dans un cadre plus large, celui d’une intercommunalité bien comprise et désirée, rassemblant des communes sœurs avec lesquelles le dialogue et l’entente sont possible. La loi du 16 décembre 2010 ne peut pas, aujourd’hui, nous imposer de mariage contre notre gré. Je souhaite en conséquence, alors qu’il nous est encore possible de choisir, qu’une réflexion soit initiée par le préfet du Val-de-Marne pour définir pour Joinville un périmètre d’union librement consentie. Je lui ai écrit en ce sens et espère recevoir l’adhésion à ce projet de mes collègues maires des villes concernées. Olivier DOSNE Maire de Joinville-le-Pont

www.ville-joinville-le-pont.fr • 5


Le Prix Cinélect pour Eux sur la photo H

élène Gestern a reçu le Prix Cinélect pour son roman « Eux sur la photo » dans la Salle de l'Horloge aménagée pour l'occasion en salon d'exposition photos. Entourée des membres du jury, du maire Olivier Dosne et de Pierre Marchadier, maireadjoint délégué à la Culture, l'auteure a annoncé lors de la cérémonie avoir signé un accord avec une production en vue de l'adaptation au cinéma de son roman.

6 • Joinville Mag • Novembre 2012


Concert ADOT

L'

orchestre et le chœur de l'Espace musical de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris ont donné un concert exceptionnel le 13 octobre en Scène Prévert autour d'une sélection de compositions de musique de chambre, de musique sacrée et mélodies françaises du 19ème siècle. L'intégralité des recettes du concert ont été reversées à l'Association pour la Promotion du Don d'Organes et de Tissus du Val-deMarne (ADOT94).

www.ville-joinville-le-pont.fr • 7


Semaine bleue D

ans le cadre de la Semaine bleue, les seniors ont pu découvrir les activités que leur réserve leur ville et les informations dont elles peuvent toujours avoir besoin.

8 • Joinville mag • Novembre 2012

Ils ont pu participer à des animations, conférences et débats. La diffusion d’un film et les après-midi musicales ont attiré également de nombreux spectateurs.


C

Thé dansant

lôturant la Semaine Bleue,

le thé dansant organisé cet automne a connu un franc succès. L’orchestre a, comme chaque fois, fait danser en rythme 200 personnes dans une ambiance festive et conviviale.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 9


À LA UNE

Samedi 17 et dimanche 18 novembre 2012

Le Salon des Gourmets Noël avant l’heure éritable vitrine de Noël, cette nouvelle édition du Salon des Gourmets proposera aux visiteurs d’effectuer tous leurs achats pour les fêtes de fin d’année, et ce, dans un cadre féerique. Ce rendez-vous incontournable rassemblera plus de 40 exposants gastronomiques : huîtres, champagne, foie gras, épices, vins, chocolat, pain d’épices, cognac, escargots, fruits secs, nougat, spécialités de Bretagne, des Antilles, de l’Aveyron… Et durant le week-end, de nombreux paniers gourmands seront à gagner !

Durant ces 2 jours, venez participer aux ateliers culinaires* pour petits et grands

10 • Joinville Mag • Novembre 2012

et vivez pendant 1 heure dans la peau d’un véritable chef. Vous apprendrez les petites astuces pour réaliser des cupcakes, ces petites bouchées gourmandes, et l'art de les décorer. Vous découvrirez la recette des macarons au poivre doux, à la confiture de figue et cœur de foie gras ainsi que celle de la bûche de Noël en verrine façon forêt noire. Pour sublimer votre table du réveillon, un atelier « art floral »* vous invitera à découvrir les plantes et les fleurs tout en associant les textures et les senteurs. Un atelier « art de la table »* vous proposera de réaliser un décor de fête dans une gamme de blancs et de lumières.

* Inscriptions sur place


À LA UNE Pour poursuivre l'expérience, un espace détente et restauration vous attend dans une ambiance musicale pour profiter d'un cours d'initiation au café qui vous en fera découvrir les caractéristiques essentielles et les secrets de fabrication tout en dégustant l'un des meilleurs cafés au monde ! Participez également à une initiation ludique à la dernière tendance en matière de jus de fruits : les smoothies !

La ferme à Joinville

Les enfants trouveront également leur bonheur au contact des animaux de la ferme : poussins, canetons, lapereaux, porcelet, chevreau, agneau, poules, coqs, canards, canes, oies, chèvres. Sans oublier les 15 plus petits moutons du monde originaires de l'île d'Ouessant qui, au son de la corne du berger, déambuleront le dimanche matin dans la rue de Paris et sur la place du marché. iNfORmATiONs PRATiquEs Hôtel de Ville samedi 17 et dimanche 18 novembre de 10h à 19h entrée libre Pour plus de renseignements, contacter le service Attractivité du territoire 01 49 76 60 67

www.ville-joinville-le-pont.fr • 11


À LA UNE du 17 au 25 novembre

Trier ses déchets c’est bien, les réduire c’est encore mieux !

Semaine de reduction des

dechets Du 17 au 25 novembre, la semaine européenne de réduction des déchets nous rappelle la nécessité d’agir au quotidien pour prévenir la production de déchets, dont l’impact écologique et économique n’est plus à démontrer. a cette occasion, Joinville sort une nouvelle campagne de communication rappelant à chacun que « trier ses déchets c’est bien, les réduire c’est  encore mieux ».

Le ministère du Développement durable et l’agence de l’environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADeMe) organisent chaque année depuis 2006 la Semaine de réduction des déchets. Cette manifestation voit fleurir sur tout le territoire national, et depuis 2009 un peu partout en europe, des actions de sensibilisation nous invitant à repenser nos comportements pour réduire la quantité de déchets produits. L’enjeu est de taille puisque les poubelles des Français représentent 4 % de leurs émissions de gaz à effet de serre, tandis que le coût de leur collecte et de leur traitement, doublé en 10 ans, pèse sur le budget des communes. Le Grenelle de l’environnement a ainsi fixé pour objectif de réduire nos déchets de 7 % par habitant en 5 ans. valérie plet, référente Prévention et Gestion des déchets au sein de la direction régionale Île-deFrance de l’ADEME Nos infrastructures de traitement arrivent à saturation et le coût devient de plus en plus lourd à tous les niveaux de la chaîne du

12 • Joinville mag • Novembre 2012

déchet, qu'il s'agisse de la collecte, du transfert, du recyclage et de l'élimination. L’impact écologique est également important en terme d’épuisement des ressources non renouvelables et d’émission de gaz à effet de serre. en réduisant nos déchets, nous optimisons le nombre d’installations de traitement et nous économisons des matières premières et l’énergie nécessaire à la fabrication de nombreux produits et d’emballages qui finissent comme déchets, ce qu’on appelle le « sac à dos écologique ». La réduction des déchets permet ainsi de vrais bénéfices environnementaux et économiques pour le citoyen. » Consciente de cet enjeu, Joinville s’engage et appelle à agir « ensemble pour l’environnement ». en attendant le lancement de son Programme Local

de Prévention des Déchets, déclinaison communale des exigences posées par le Grenelle de l’environnement, la ville distribue à chaque Joinvillais un guide du tri et de la réduction des déchets. Pour chaque type de déchet, une astuce permettant de limiter sa production est indiquée dans une pastille « le geste réduction », complétant ainsi les consignes de tri toujours utiles à rappeler. La charte graphique, volontairement rétro, est un clin d’œil à l’esthétique des années 1950, une manière de rappeler que les comportements des générations passées et présentes ont des conséquences sur notre environnement présent et futur. Retrouvez tous les conseils de réduction sur www.reduisonsnosdechets.fr


À LA UNE

Journée mondiale de l'enfance

20 novembre

> La voix de l'enfant La Voix de l’Enfant est une association animée par 77 associations qui interviennent dans plus de 100 pays. Elle a pour but « l’écoute et la défense de tout enfant en détresse, quel qu’il soit et où qu’il soit ». Depuis 30 ans, La Voix de l’Enfant fédère ses associations membres. Elle rassemble sur le terrain un réseau national et international qui démultiplie les forces d’intervention et les programmes en faveur des enfants. Pour La Voix de l’Enfant, les violations ou les dysfonctionnements, en France ou dans le monde, qui entravent la vie des enfants, doivent être mis en lumière pour y remédier.

© Pascale Théophile

Le premier droit de tout enfant est celui d’exister Ce réseau apporte différents regards face à une même réalité, celle de l’enfant en détresse, et se transforme en actions adaptées au terrain : opérations

Satya Oblet, parrain de Un Enfant par la main

face au tsunami, face à l’absence d’État Civil, face aux difficultés de recueil de la parole avec les Unités d’Accueil MédicoJudiciaires, en milieu hospitalier, pour les enfants victimes de violences sexuelles. Pragmatique et réaliste, la Voix de l’Enfant milite pour que les lois, traités internationaux et textes réglementaires soient appliqués, avant d’en voter de nouveaux qui ne règlent pas obligatoirement les problèmes rencontrés. • www.lavoixdelenfant.org • www.unenfantestendanger.com • Allo Enfance en danger 119 • www.enfance-et-partage.org • 0800 05 1234

> Un enfant par la Main Membre de La Voix de l'Enfant, l'association Un Enfant par la Main propose de devenir le parrain d'un enfant défavorisé d'Afrique, d'Amérique latine ou d'Asie pour 22 euros par mois. La mission de l'association Un Enfant par la Main vise à soutenir les enfants et les familles les plus pauvres grâce au parrainage d'enfants et à la réalisation de micro-projets. Les dons sous forme de cadeaux solidaires aboutissent par ailleurs à l'achat de matériel, telles des moustiquaires pour des familles au Mali permettant de lutter contre le paludisme, première cause

de mortalité des enfants de moins de 5 ans. Un Enfant par la Main est membre du réseau ChildFund Alliance, dont les organisations partenaires opèrent directement sur le terrain. Celles-ci travaillent avec le concours de professionnels et des communautés représentant les populations locales et apportent leur expertise pour améliorer les conditions de vie des enfants. Aujourd'hui, grâce à 7 000 parrains et donateurs, Un Enfant par la Main contribue à soutenir près de 35 000 enfants et familles dans le cadre de programmes de développement communautaire. • www.unenfantparlamain.org

Recherche bénévoles

U

n Enfant par la Main est actuellement à la recherche de bénévoles pour tenir un stand de paquets cadeaux du 24 novembre au 24 décembre, du lundi au dimanche de 10h à 20h, magasin Nature & Découverte, Carrousel du Louvre, 75001 Paris. service.projet@unenfantparlamain.org ou 01 43 24 79 33

Expo photos

U

ne exposition photo se tiendra dans le hall de la mairie du 20 au 24 novembre. Prises par Pascale Théophile, marraine de l'association, pendant ses visites aux différents enfants qu'elle parraine, les photos seront en vente au profit de l'association.

Les associations La Voix de l'Enfant et Un Enfant par la Main seront présentes le 20 novembre dans le hall de la mairie de Joinville afin d'expliquer leurs missions au public.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 13


14 • Joinville Mag • Novembre 2012


ÉCO 2ème édition du

Concours des balcons fleuris Les 3 premiers gagnants sont : 1. Mme Lambert de la résidence Voisin 2. M. & Mme Vilaine de la résidence Paris 3. M. & Mme Hureau de la résidence Hippolyte Pinson. Les participants, en réalisant leur propre composition florale sur leur balcon, au sein de leur immeuble, contribuent activement à l’embellissement de la ville, facteur de bien-être pour tous les habitants.

La crêperie de la rue de Paris, fermée quelque mois suite a un incendie accidentel, a rouvert le 6 octobre dernier, après de gros travaux. Peinture beige et bordeaux, la salle principale s’est refait une beauté. La cuisine, également, s’est modernisée. Vous pouvez de nouveau déguster vos crêpes et galettes favorites. Le menu est étoffé. Afin d’améliorer sa carte, le chef propose, outre les traditionnelles galettes, des salades variées et des plats. Le menu déjeuner reste à 12 €.

f

L

es 10 résidences de l’OPH ont été sollicitées afin de participer à la 2ème édition des balcons fleuris, concours organisé par l’OPH de Joinville. Les habitants avaient du 1er juillet au 15 septembre pour envoyer la photo de leur balcon. Le jury a délibéré le 21 septembre et la remise des prix a eu lieu le 2 octobre dernier.

Réouverture de la crêperie rue de Paris

La crêperie est ouverte tous les jours de 12h à 15h et de 19h à 23h 47 rue de Paris Réservations 06 71 04 40 77

NOUVELLES ENTREPRISES AERO DOCUMENTATION CONSULTING AND SERVICES Documentation et services aéronautiques 7 allée Raymond Nègre 06 62 01 02 75 contact@adcs-aviation.com www.adcs-aviation.com FRUCTISSIMMO Gestion locative, administration de biens 13 rue Aristide Briand 01 42 83 14 12 / 06 08 98 91 52 joinville@fructissimmo.fr Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Attractivité du Territoire de la ville de Joinville-le-Pont Hôtel de Ville, 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont 01 49 76 60 67> direco@ville-joinville-le-pont.fr

Développement Durable

L'Auberge de Joinville

Quelques gestes pour économiser l’eau

T

raquez les fuites : Un robinet qui goutte, c’est jusqu’à 119 € sur sa facture d’eau à la fin de l’année. Pour éviter ça, il suffit de changer le joint d’étanchéité quand le problème apparaît. Une fuite sur une chasse d’eau, c’est jusqu’à 746 € sur sa facture d’eau. Elles sont parfois visibles ou non, un bon bricoleur ou un plombier pourra vous en débarrasser. Astuce : pour détecter les fuites que l’on ne voit pas, regardez le numéro de votre compteur d’eau avant de vous coucher et si au réveil le matin les chiffres ont bougés c’est qu’il y a une fuite. Pour aller plus loin : Pour économiser l’eau, ce qui compte ce sont les gestes au quotidien. Prendre une douche plutôt qu’un bain, ne pas laisser le robinet ouvert lors du brossage des dents… Mis bout à bout ces gestes qui paraissent anodins, permettent de faire de grosses économies à la fin de l’année.

Dans Joinville Mag d'octobre, nous vous présentions l'Auberge de Joinville, reprise par Monsieur et Madame Dana. Nous avions oublié de préciser que l'Auberge est ouverte tous les jours. L'Auberge 1 ter quai de la Marne 06 95 01 02 39

Espace Info Énergie La Bouilloire - 175 avenue Aristide Briand 94230 Cachan - 01 46 63 09 94 - eie.labouilloire@yahoo.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 15


JEUNESSE Action de prévention

Résultats des élections des représentants de parents d'élèves aux conseils d'écoles, qui se sont déroulées vendredi dernier 12 octobre. Nombre de sièges obtenu par chacune des listes:

Consommation de produits illicites :

scolaire

Résultats des élections

UNAAPE

2011/2012

2012/2013

35

37

PEEP

5

5

FCPE

26

24

EE EE EEE

Nouveau calendrier scolaire 2012/2013

informer pour prévenir

D

u 12 au 17 novembre, le service Jeunesse en partenariat avec la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et la Toxicomanie et le CIDJ met en place une semaine de prévention sur la consommation de produits illicites. Venez vous documenter, vous renseigner et en savoir plus à travers des expositions, mais aussi débattre et échanger, poser toutes vos questions à des spécialistes et professionnels. Renseignements au 01 48 85 00 38

L’

arrêté ministériel du 5 juillet 2012, paru au Journal Officiel du 8 juillet dernier, modifie le calendrier scolaire et rallonge notamment les vacances de la Toussaint. Celles-ci sont ainsi portées à deux semaines pleines soit du 29 octobre au 9 novembre. En conséquence, le rattrapage des deux jours supplémentaires de congés s’effectuera le mercredi 22 mai et le vendredi 5 juillet 2013. Les enfants seront donc en congés d'été non pas le jeudi 4 juillet après les cours, mais le vendredi 5 juillet au soir.

Du 17 au 25 novembre

Enjeu d’éducation à

la citoyenneté S

ur le plan national, 19 % des 18/29 ans sont bénévoles (à peine moins que les 23 % de la population engagée toutes tranches d’âge confondues). Les jeunes contribuent donc à la mobilisation citoyenne (source INJEP). Des lois autour du Volontariat Associatif, du Service Civil Volontaire ont incité à l’engagement des jeunes pour une durée limitée et leur permettent, en particulier à la sortie des études et avant d’entrer dans la vie professionnelle, un engagement au service de la société. Au travers de créations, d’illustrations (dessins, reportages, photographies, restitutions des « Projets Jeunes »), les jeunes joinvillais auront l’occasion de s’exprimer sur les différents thèmes (solidarité, fraternité, implication locale ou internationale) et l’envie d’agir, qu’ils partagent avec les adultes. Cette semaine sera aussi l’occasion d’accueillir les 33 nouveaux élus du Conseil municipal des Enfants et des Jeunes (session 2012/2013).

Renseignements et préinscriptions au Point Information Jeunesse/Point Cyb, rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville, tél. 01 48 85 00 38. Programmation rubrique « Info Jeunes » sur www.ville-joinville-le-pont.fr 16 • Joinville Mag • Novembre 2012


JEUNESSE

pour les moins de 30 ans / BaC + 4

L

a coordination Insertion / emploi, et le service Jeunesse et Politique de la ville, en partenariat avec « Nos quartiers ont des Talents » vous invitent à un training aux entretiens d’embauche suivi de coaching avec différents cadres dont des DRH en activité.

vous pourrez aussi vous exercer à la création de Cv-vidéo. Rencontrez en direct notre partenaire « Nos quartiers ont des Talents » durant cette matinée. Inscrivez-vous dès à présent à l’association « Nos quartiers ont des Talents » pour accéder rapidement à un véritable réseau. vous rencontrerez le soutien efficace d’un cadre d’entreprise volontaire correspondant aux critères et secteurs d’activité de votre choix. Contact direct et modalités d’inscription: www.nosquartiers-talents.com Rendez-vous le mardi 20 novembre de 10h30 à 12h, au Pij (nombre de places limitées).

« Coup de pouCe Collégiens »

Y

Training et coaching

Le service Jeunesse permet aux collégiens de disposer d’un espace, de matériel et de personne « ressource » pour la réalisation des travaux scolaires, exposés ou autres. > Les lundis, mardis, jeudis et vendredis à 17h durant les périodes scolaires.

Pour un complément d’information ou pour valider votre inscription, rendez-vous au Point Information Jeunesse/Point Cyb au rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville, tél. 01 48 85 00 38.

nouveaux ateliers 7/17 ans Programme novembre/décembre dans les structures Jeunesse eCheC 10/17 ans : tous les jeudis de 17h à 18h30 (partenariat avec le club d’échecs de Saint-Maur). Les jeunes pourront s’initier et se perfectionner à ce jeu de stratégie. > espace Jeune, Le 25, 25 avenue Galliéni

sCraBBle 7/12 ans : tous les jeudis de 17h à 18h30 (partenariat avec l’association Joinvillaise de Scrabble). Jouons en orthographe ! > Maison des Jeunes, 27 boulevard de l’europe

Rappel : YaKaJoueR Jouons en famille Activité à la ludothèque > Mercredi 21 novembre 2012 de 10h à 12h

happY enGlish time 11/17 ans : tous les mercredis de 17h à 18h30 (partenariat l’Anglais des Kids !) > espace Jeune, Le 25, 25 avenue Galliéni Cirque 7/10 ans : tous les mercredis de 10h à 12h (« le plus petit cirque du Monde ») Activité : Art du Cirque, entre jonglerie et acrobaties venez découvrir le Cirque ! > Maison des Jeunes, 27 boulevard de l’europe foot free stYle : tous les mercredis de 17h à 18h30 avec Mouss (vice–champion de France de foot free-Unison). Discipline ludique qui permet de développer agilité et précision des gestes. > Maison des Jeunes, 27 boulevard de l’europe

Rappel : KaRaTé famille > Samedis de 10h30/12h au gymnase Pierre François avec l’association Shotokan Karaté Club.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 17


SPORTS

Titre en eau vive !

Julie Paoletti

Julie Paoletti

Tombée très jeune dans la marmite familiale du kayak, Julie Paoletti est devenue championne du monde de descente de canoë classique le 26 juin dernier à Bourg-SaintMaurice. La kayakiste et céiste, sociétaire du club Joinville Eau Vive, s'entraîne au pôle France de Cesson-Sévigné, près de Rennes, où elle suit également une licence universitaire. Nous l'avons rencontrée sur l'île Fanac où elle fêtait son titre en toute simplicité.

ne fête de club, entre copains et en famille sur l'île Fanac, un samedi de fin septembre ensoleillé. Julie Paoletti fête autour d'un verre et d'un goûter son titre de championne du monde de Descente Canoë Classique. Arrivée à Bourg-Saint-Maurice « pour voir » ce qu'elle valait, la désormais céiste est repartie de Savoie avec l'or mondial autour du cou. Une surprise issue d'une expérience récente. Kayakiste depuis toujours, Julie s'essaye au canoë en juillet 2011 sur les conseils de ses entraîneurs au pôle France de Cesson, qui lui trouvent des aptitudes à la discipline. A la différence du kayakiste qui navigue assis dans son kayak en pagayant des deux côtés de l'embarcation, le céiste évolue à genoux dans son canoë en pagayant d'un seul côté. A Bourg-Saint-Maurice, le coup d'essai, gagnant, débouche sur un

18 • Joinville Mag • Novembre 2012

sacre planétaire. Une belle revanche pour une athlète rayée des listes de haut niveau un an plus tôt. Coup de maître à Bourg-Saint-Maurice Sans amertume, lucide, la championne explique : « mes résultats étaient insuffisants, j'avais échoué aux sélections en équipe de France, j'ai donc logiquement été exclue des listes ministérielles d'athlètes de haut niveau. » Avec l'envie de prouver sa valeur, elle persévère. « Je me suis entraînée cette saison hors structure. J'étais partenaire d'entraînement du pôle de Rennes. L'entraîneur du pôle a été sympa en m'intégrant au maximum même si je ne participais pas aux stages en équipe de France. Étienne Baudu, qui travaille dans l'est de la France, m'a énormément soutenue en me faisant des plans d'entraînement à distance avec un grand soutien psychologique qui m'a boostée. Ça a bien fonctionné. » Après une année


SPORTS Georges Le Pallec, Président de Joinville Eau Vive Le titre de Julie est le premier du club depuis que je suis président de l'association, en 1993. En tant que président de club et viceprésident de la Fédération Française de Canoë-Kayak, j'ai eu la chance d'assister en direct au titre de Julie à Bourg-

Saint-Maurice. C'est une consécration sportive. Julie démontre qu'avec une volonté d'acier, on peut faire du sport de haut niveau en suivant des études supérieures remarquables. Elle montre aussi que ce n'est pas le résultat d'un individu, mais d'une famille et d'une

structure. Cette gagne individuelle s'est construite dans un cadre familial de kayakistes. Les équipes de Joinville Eau Vive sont attachées à l'équilibre entre le sport de plein air qui est le nôtre et les activités compétitives afin que chacun puisse s'accomplir. »

Bio Julie Paoletti • Age 20 ans • Club Joinville Eau Vive • Lieu d'entraînement Pôle France Cesson Sévigné (35) • Etude Licence 3 Ingénierie en Nutraceutique à la faculté de Pharmacie de Rennes Georges Le Pallec

La famille Paoletti au complet

• Palmarès à l'INSEP, le pôle France de descente est délocalisé à Rennes. Julie a choisi d'y partir afin de bénéficier des meilleures conditions d'entraînement. Elle suit en parallèle une licence en Ingénierie en nutraceutique à la faculté de pharmacie de Rennes. En quittant la région parisienne, l'athlète à la tête bien faite peut ainsi allier sport de haut niveau et études. « J'ai vraiment besoin d'aller à l'école, c'est nécessaire à mon équilibre. Quand je ne suis pas dans mon bateau, j'ai la tête dans mes cahiers. J'aime bien faire la fête, sortir avec mes copains, mais il y a un temps pour tout. Les études, c'est important pour l'avenir ». Ainsi, elle ne cache pas que ses études, qu'elle compte bien poursuivre, risquent d'orienter sa carrière sportive. Championne sérieuse et étudiante studieuse Julie sait ce qu'elle veut et n'oublie pas d'où elle vient. Ses parents, Philippe « Pao » et Catherine, ont toujours fait du bateau. Ses deux sœurs en font également. « Il y a deux personnes qui m'ont appris à faire du kayak »,

rappelle Julie, « mon papa et Gilles Gaud, qui a sorti bon nombre d'athlètes dont Tanguy Marquer », un autre champion du club, copain inséparable de Julie. Le club apparaît comme un point de rassemblement pour beaucoup de rameurs. « Après les cours lorsque j'étais au lycée Darsonval à Saint-Maur, venir au club, m'entraîner, retrouver les copains, c'était ma récréation. Joinville Eau Vive, c'est une super ambiance avec des gens, beaucoup de bénévoles, qui se retrouvent autour d'une même passion. Il y a tout un groupe de copains sur Joinville que je connais depuis l'âge de 12 ans et à chaque fois que je reviens, c'est un plaisir de remonter en bateau avec eux. Tout le monde m'a suivie sur les Championnats du Monde et si j'en suis arrivée là, c'est aussi grâce à eux. » Pour l'avenir, la championne va continuer de pratiquer kayak et canoë au niveau national, et courir les sélections en équipe de France en canoë avec l'envie qui la caractérise. « Il faut toujours avoir le sourire et quand on ne se fait plus plaisir, il faut arrêter. Pour l'instant je m'éclate, donc je continue. » n

z Membre de l’équipe de France de Descente Senior en Canoë Monoplace Dame z Championne du monde 2012 de descente classique z Vice Championne du Monde 2012 de sprint z Vice Championne de France en C1D Sprint z Championne de France Universitaire en C1D Descente Sprint z Championne de France Universitaire en K1D (Kayak) Descente Sprint

www.ville-joinville-le-pont.fr • 19


20 • Joinville Mag • Novembre 2012


SPORTS

Antoine Jesel

Emotions et pardon à Londres n l'avait laissé au lendemain des Jeux Paralympiques de Londres où il avait pris, avec ses coéquipiers rameurs du 4 de pointe avec barreur, la 8ème place finale. Antoine Jesel est revenu avec nous sur cette fantastique aventure. « Les Anglais ont fait très fort avec Londres 2012 ! L'organisation était extraordinaire avec des milliers de bénévoles toujours prêts à aider avec gentillesse à n'importe quel moment. Je n'avais jamais vu autant de monde sur un bassin d'aviron, c'était incroyable ! L'ambiance dans les stades des autres disciplines était aussi énorme ! En course, on a rapidement été distancé par les triples champions du monde lors de la série éliminatoire. Le lendemain, on réalise de loin notre meilleure course lors des repêchages. On avait ensuite à cœur de remporter cette Finale B. Il nous a manqué un peu de puissance sur la fin de parcours pour résister au retour des Canadiens qui nous passent sur la ligne pour 80 centièmes ! Il faut reconnaître la valeur de nos adversaires. »

a quelques mois, j'ai retrouvé ses coordonnées et je lui ai envoyé des places pour assister à nos courses. C'était ma revanche « pacifique » ! Une manière de lui montrer que j'avais survécu. Il est venu et a écrit un article touchant sur son blog. Après toutes ces épreuves, j'ai compris à ce moment-là que quelquefois la victoire peut se trouver ailleurs que sur un podium. Nous nous sommes ensuite rencontrés dans la semaine. Peut-être le jour le plus dur de ma vie, après notre première rencontre. Aujourd'hui, je suis heureux d'avoir réalisé cette démarche. Cela m'a permis de me rendre compte qu'un accident peut arriver à n'importe qui à n'importe quel moment, et qu'il est difficile de vivre avec les conséquences, que l'on soit victime ou responsable. Ces jeux resteront inoubliables à tous points de vue. Cette expérience m'a évidemment donné envie de continuer l'aventure vers Rio... To be continued ! »

L'ACPJ champion de France de relais 4 x 400 m Le relais 4 x 400 m de l'AC Paris Joinville est devenu ce week-end Champion de France 2012. Les coureurs joinvillais n'ont pas eu à forcer leur talent pour conserver leur titre. Dans un chrono, anecdotique au vu du niveau des coureurs, de 3'17"61, Loïc Ah-Mouck, Ludovic Dubois, Leslie Djhone, Mickaël François et Baba Samangaray ont laissé

Les Jeux de la réconciliation « Ces Jeux ont aussi été synonymes de réconciliation. Il y a huit ans, j'ai été renversé en France par un Anglais alors que je circulais en moto. Le conducteur ne s'est pas vraiment arrêté, puis est revenu sur le lieu de l'accident, mais ne s'est jamais présenté à l'audience. Il y

Loïc Ah-Mouck

leur dauphin, le stade français, 6 secondes derrière.

Les rameurs de Chicago en Seine avec Aviron Marne et Joinville inq rameurs et rameuses de l’Université de Chicago ont participé pour la deuxième année consécutive à la Traversée de Paris, une course d’aviron sur la Seine organisée dimanche 23 septembre par la Fédération Française des Sociétés d’Aviron, en partenariat avec la Ville de Paris. Les sportifs américains à Paris, invités par le Club Aviron Marne&Joinville, ont reçu le soutien de l’antenne parisienne de l’Université de Chicago et du Comité Paris-Chicago. Au total, plus de 1 000 rameurs ont pris part à cette manifestation sportive. Le départ a été donné à 6h30 du matin et les meilleures équipes ont mis deux heures pour parcourir les 34 km aller-retour du parcours qui relie l’île Monsieur, à Sèvres (Hauts de Seine), à l’île Saint-Louis. www.ville-joinville-le-pont.fr • 21


Joinville locale

Taxe d’habitation

Taux stables & changements profonds Occupant d’un logement à Joinville, vous avez reçu l’avis d’imposition de la taxe d’habitation. Celle-ci constitue la première ressource fiscale de la Ville. Elle a subi des changements importants, même s'ils ne se traduisent pas par une augmentation pour les Joinvillais. es ressources fiscales telles que la taxe d’habitation concourent à couvrir l’ensemble des charges de la commune. Depuis 2011, sa part départementale a été intégrée à la part communale. Ainsi, la totalité de la taxe d’habitation a été attribuée aux communes. De plus, la Ville a récupéré une partie des frais de gestion de l’impôt dont bénéficiait l'État. Cette récupération de nouvelles ressources a cependant été neutralisée par l'État par une ponction sur les recettes de la Ville à hauteur de 1,4 M€.Malgré cette nouvelle distribution, la pression fiscale du fait de la commune est identique en 2011 et 2012. En clair, la Ville n’a pas augmenté ses taux. Par ailleurs, afin d'assurer le financement des nouvelles lignes de transports publics de la Société du Grand Paris dont le montant global est de 20 milliards d’euros, la taxe spéciale d’équipement a été majorée. Calcul de la taxe d’habitation La taxe d’habitation est calculée à partir de la valeur locative du logement. Cette valeur est diminuée, le cas échéant, d’un abattement pour charges de familles. Le résultat ainsi obtenue est la base nette sur laquelle sont appliqués les différents taux déterminés par les bénéficiaires de cette ressource. Pour certains foyers modestes,

22 • Joinville Mag • Novembre 2012

Le taux d'imposition est resté inchangé entre 2011 et 2012. la taxe d’habitation peut se voir plafonnée en fonction du revenu. Augmentation du net à payer malgré le gel des taux par la Ville Depuis 2010, la Ville n’a pas augmenté ses taux et ce malgré la diminution des concours financiers de l'État, la crise financière et l’évolution mécanique des charges. Du fait de la multiplicité des acteurs, une variation peut avoir différentes origines. Pour y voir plus clair, prenons l’exemple d’une famille Joinvillaise de deux enfants occupant un appartement confortable dans le secteur non HLM avec un poste de télévision et

bénéficiant d’un parking privatif. La valeur locative des biens était de 5 503 euros en 2011 et le net à payer de 1 105 euros. Le « net à payer » augmente, en 2012, de 23 euros. Cette augmentation résulte notamment d’une augmentation de la valeur locative décidée annuellement par le Parlement. En 2012, cette variation législative était de 1,8 % faisant passer la valeur locative du bien occupé par ce contribuable à 5 602 euros. Sur les 23 euros, 18 euros résultant de la décision du Parlement bénéficient à la Ville, 3 euros pour la Société du Grand Paris et 2 euros liés à l’augmentation de la redevance audiovisuelle.


Joinville locale Remplacement des candélabres boulevard Leclerc Du 22 octobre jusqu'au 30 novembre, de 9h30 à 16h30, l'entreprise chargée des travaux neutralisera la voie de gauche dans les deux sens de circulation.

Travaux RATP pour la rénovation du Pôle d'échanges de la gare routière

L

e 16 octobre, les travaux de rénovation du Pôle d'échanges de la gare RER de Joinville-le-Pont, réalisés par la RATP, avec la participation de la Région Île-de-France, du STIF et du Conseil général 94, ont débuté. La totalité du « quai départ » des bus se trouvant sur l'avenue Jean Jaurès est concernée. La voirie, les voies de circulation des bus, les auvents et les abribus, ainsi que la signalétique et le point de stationnement des vélos seront totalement rénovés. Seuls les voyageurs empruntant les six lignes de bus de passage à Joinville seront impactés, puisque le trafic RER A ne subit aucune modification. Afin de gêner le moins possible les voyageurs, les travaux se divisent en deux grandes phases d'environ six mois. Pendant la première phase, la moitié du « quai départ » sera en travaux, et les arrêts de bus seront regroupés sur l'autre moitié du quai. Pendant la deuxième grande phase des travaux, l'autre moitié du quai sera en réfection et la totalité des arrêts sera reportée sur le quai rénové. Des informations seront régulièrement publiées sur www.ville-joinville-le-pont.fr

Vous êtes chauffés à l’électricité ? Equipez-vous gratuitement du boîtier Voltalis Joinville Mag annonçait en septembre le partenariat entre la Ville et Voltalis pour équiper gratuitement d’un boîtier d’effacement diffus les habitants chauffés à l'électricité. D'abord prévue à la rentrée, la prise de contact avec les Joinvillais va s'effectuer au cours du mois de novembre.

S

ensible aux problématiques de l’énergie et de l’environnement, la Ville est engagée dans une politique volontaire de réduction des émissions de CO2 et de maîtrise des consommations énergétiques. Ainsi, certains bâtiments communaux sont déjà équipés d’un boîtier d’effacement diffus conçu par la société Voltalis. Installation gratuite et économies immédiates L’effacement diffus consiste à suspendre sur une courte durée le fonctionnement des appareils de chauffage électrique (radiateurs, chauffe-eau) aux moments où le réseau en a le plus besoin, sans impact sur le confort des usagers. Le boîtier Voltalis, installé gratuitement dans les logements, pilote ces suspensions en temps réel. Tous les foyers chauffés à l’électricité peuvent

s’en équiper afin de participer à cet élan éco-citoyen. Cette technologie contribue à l’équilibre du réseau électrique, à la réduction des émissions de CO2 et génère jusqu’à 15 % d’économies d’énergie pour le foyer équipé. L’installation du boîtier par la société Voltalis est entièrement gratuite et dure environ une heure. Elle ne nécessite aucun changement de fournisseur d’électricité. Un courrier à l'en-tête de la ville va être envoyé à tous les foyers joinvillais. La société Voltalis prendra ensuite contact avec chacun d'eux afin de vérifier la faisabilité de l'installation du boîtier Voltalis. www.voltalis.com 01 49 06 47 00 contact@voltalis.com

Rappel : Zone bleue L

a zone bleue, qui autorise le stationnement gratuit des véhicules, a pour but de permettre la rotation des stationnements, particulièrement sur des voies commerçantes et à fort trafic, afin notamment d’éviter des arrêts en double file, dangereux pour la circulation. Cette autorisation de stationnement gratuit est donc limitée dans le temps. A Joinville, les zones bleues sont matérialisées au sol et annoncées par un panneau de signalisation. Limitée à 1h30, la durée du stationnement est contrôlée par un disque qui doit être apposé en évidence à l’avant du véhicule en stationnement.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 23


CULTURE

Yves Duteil

en concert à Joinville

« Pour être un doux dans ce monde de brutes, il faut beaucoup de courage et de force »

Il se décrit lui-même comme un militant de la douceur dans un monde cruel, cynique, intéressé et violent. Sans élever la voix, Yves Duteil poursuit, depuis 40 ans, des combats contre les injustices qu'il dénonce en affirmant son engagement aux côtés d'associations. Il donnera un concert en Scène Prévert le 24 novembre autour de son 13ème album, (fr)agile, au moment où Flagrant délice, le 14ème, sortira.

Scène Prévert Samedi 24 novembre 20h30 Renseignements 01 49 76 60 10 www.yvesduteil.com

24 • Joinville Mag • Novembre 2012

La fragilité est pour moi une force intime. C’est ce qui nous permet de connaître nos faiblesses et de rester ouverts, sans être vulnérables. » C'est fort de cette philosophie qu'Yves Duteil essaime depuis 40 ans une parole sage, pleine de bonté, qui ne l'empêche pas de porter un regard lucide sur la rudesse du monde qui nous entoure. « J'essaie d'amener une part de douceur sur la violence du monde. Ce n'est pas une façon de ne pas la voir. Pour être un doux dans ce monde de brutes, il faut beaucoup de courage et de force. Mon album s'appelle (fr)agile parce que si on assume sa fragilité avec une certaine habileté, on peut être moins vulnérable tout en restant aussi sensible. S'enfermer et se protéger de tout ne rend pas moins fragile, mais plus isolé et moins tolérant. » A ces paroles, l'image d'éternel troubadour au petit

pont de bois se fissure. Une image qui date des années 70. Depuis, l'artiste qui défend « la langue de chez nous » s'est construit un itinéraire solide où les notions de citoyenneté -il est maire d'un village de Seine-et-Marne depuis 1989-, d’engagement et de modernité ont toujours compté. En 1997, son 11ème album rend hommage à Yitzhak Rabin, parle d’une jeune Tibétaine victime du régime chinois et évoque Alfred Dreyfus, son grand-oncle. Six ans plus tard, il écrit et chante « Tous les droits des enfants ». Ses textes combattent souvent l'injustice, la pauvreté, la misère des femmes et des enfants dans les parties les plus défavorisées du monde. Son engagement ne s’arrête pas aux mots. Il parraine les associations Les Petits Princes, et Votre école chez vous. Il est fortement impliqué, depuis des années maintenant, dans L'après School, qui fournit aux enfants défavorisés de Pondichéry, en Inde, un environnement éducatif qui leur faisait cruellement défaut. Il siège également au Conseil d’administration de l’association Un Enfant Par La Main. Engagé et libre, Yves Duteil a anticipé la crise du disque depuis longtemps. Il est son propre éditeur et producteur depuis 1981 et a créé son site internet dès 1997. Même si la musique occupe

une grande partie de son existence, la vie de l'artiste ne tourne pas uniquement en chansons. Il concocte également des livres où il aime mélanger textes et images. Jouant de sa sensibilité, il a ainsi écrit trois livres racontant sa France buissonnière, « Dans l’air des mots » une centaine de ses chansons illustrées par de magnifiques photos et « Les choses qu’on ne dit pas » où il consacre quarantetrois lettres à ce qui compte le plus pour lui. Il s'apprête à donner un concert à la Scène Prévert à Joinville autour de son 13ème album (fr)agile. Et il vient de mettre la main à son 14ème opus, Flagrant délice, qui sort en ce mois de novembre. Yves Duteil est un boulimique, discrètement. Pour une raison simple, qu'il livre simplement. « Je veux être un artiste d’aujourd’hui, un homme ouvert sur le monde  ». n


Théâtre sans animaux

CULTURE

par la Compagnie Les Baladins de Joinville Le Théâtre sans animaux » de Jean-Michel Ribes est une série de petites fables drôles, absurdes et presque anodines, autant d’anicroches au bon fonctionnement de la merveilleuse mécanique à broyer l’être humain qu’est notre monde actuel. Une suite de petites histoires, un festival de situations toutes plus cocasses et improbables les unes que les autres qui ouvre, dans la sombre pièce du réel formaté, toutes les fenêtres du possible le plus fantaisiste. Ces saynètes subtiles et burlesques, qui laissent éclater la magie du langage à chaque réplique, dénotent une vision décalée du monde, où le rire règne en maître. Credo artistique, le comique est aussi une métaphysique : manifestant avec acuité la violence et l'agressivité du réel, il exprime au plus haut degré le tragique de la condition humaine

Jean-Michel Ribes explique ce qui l'a animé pour créer ce théâtre : « J'aime beaucoup les étincelles, les courtscircuits, les immeubles qui tombent, les gens qui glissent et qui s'envolent, bref les sursauts. Ces petits moments délicieux qui nous disent que le monde n'est pas définitivement prévu et qu'il existe quelques endroits où la réalité ne nous a pas refermé ses portes sur la tête ! » Ces courtes fables, portraits, gribouillis, réunis sous le titre « Théâtre sans animaux » sont une modeste contribution à l'art du sursaut et un hommage à tous ceux qui luttent contre l'enfermement morose de la mesure. > Les 9-10-16-17 novembre à 20h30

Tarif 10 €, 1 place achetée = 1 place offerte Renseignements 06 64 19 37 11 www.baladinsdejoinville.fr

> Les 11 et 18 novembre à 18h30 Scène Prévert

Les Musicales de Saint-Charles

Un dimanche par mois à 17h Ouverture de la saison le 18 novembre Samedi 18 novembre à 17h Église Saint-Charles 5 rue de Paris Entrée libre Renseignements 01 49 76 60 10

A

partir du mois de novembre, la ville de Joinville, les associations « Les Silences Inversés » et « Les Amis de SaintCharles » vous proposent une nouvelle programmation musicale à l'église SaintCharles Borromée, un dimanche par mois à 17h. Les « Musicales de Saint-Charles » présentent en alternance instrumentistes professionnels et élèves du Conservatoire de Paris. Les 4 jeunes musiciennes du Quatuor Zaïde ouvriront le 18 novembre cette nouvelle saison musicale. Lauréates de nombreux concours internationaux, ces brillantes instrumentistes se produisent à travers le monde entier et offrent à leur public un répertoire aussi riche qu'éclectique. www.ville-joinville-le-pont.fr • 25


Associations

amedi 24 novembre, l'ARJ organise une rencontre entre adhérents et amis, à partir de 14h30 à l’Hôtel de Ville. Au programme : exposition de panneaux et d'albums photos des activités de l’année, projection vidéo sur grand écran et présentation par le président du programme 2013. Tombola gratuite, buffet gâteaux et boissons. A partir de 17h, champagne et

petits fours. Mardi 11 décembre, déjeunerspectacle : Noël Russe avec les ballets Moroshka de Saint-Pétersbourg et repas russe. Prix tout compris avec départ et retour par car : 80 euros.Renseignements lors des permanences en mairie tous les mercredis de 9h30 à 12h. Mail : georgessicre@orange.fr

Sainte-Anne de Polangis

Journées d’Accueil et d’Amitié

L

es 24 et 25 novembre ont lieu les Journées d’Accueil et d’Amitié de la paroisse. C’est un moment de convivialité unique et indispensable à la vie de la communauté qui rassemble les Joinvillais, paroissiens ou non, anciens ou arrivés récemment et qui veulent revivre ou découvrir l’ambiance du quartier. Cette année, le thème principal sera l’Afrique.

Au programme • samedi 24, un dîner assis avec un menu typique suivi d’un spectacle de musique et danses africaines et • dimanche 25, un déjeuner partagé suivi d’une tombola et d’un loto après les messes habituelles. Des produits faits maison et artisanaux seront proposés pour les cadeaux de fin d’année. Renseignements www.paroisse-joinville94. cef.fr

26 • Joinville Mag • Novembre 2012

Dédicace La signature du livre « La parole énergie » par son auteur joinvillais Christian Pagès aura lieu le samedi 17 novembre à la librairie Antre de Pages (23 rue de Paris), à l’occasion de la sortie du livre le 17 octobre. Christian Pagès est coach accompagnateur et consultant en bien-être http:// coachaccompagnateurdevie. blogspot.com http://christianpages.eu/

Bourse aux jouets

L'UNAAPE Joinville, association autonome de parents d'élèves, organise une bourse aux jouets à la salle des fêtes de la mairie de Joinville-le-Pont. Vous pouvez déposer des jeux, jouets, peluches, livres, cassettes, vélos, jeux vidéos, CD, CD room et matériel de puériculture. Dépôt des jouets le mardi 27 novembre de 8h30 à 11h30 et de 14h à 21h. Vente des jouets le mercredi 28 novembre de 8h30 à 18h. Retour des jouets invendus le jeudi 29 novembre de 17h30 à 19h. Renseignements bourse.unaape@gmail.com ou au 06 24 02 76 40.

© Sébastien Garcia - Fotolia.com

Activités de fin d’année de l'Association des Retraités Joinvillais S


LES FILLES DU SAMOURAï (T.01) : LA TRAhISON de maya Snow traduit de l’anglais par marie hermet unes éditions Flammarion Pour les je dans le japon médiéval, Kimi et Hana sont deux jeunes adolescentes issues d’une famille aisée. Leur père Yoshijiro exerce la fonction honorable de seigneur intendant. Leur oncle Hidehira jaloux de cette position va profiter d’une cérémonie pour assassiner son frère et ses deux neveux. Les deux jeunes filles, cachées, assistent impuissantes à la scène. elles parviennent à s’enfuir en se déguisant en jeunes paysans et se réfugient dans un dojo. Là, elles vont parfaire leurs techniques de combat. elles ont désormais deux buts précis : tuer leur oncle Hidehira afin de venger leur père, retrouver leur mère et leur petit frère Moriyasu, disparus lors du massacre. Un bon roman plein d’action, de suspense et de culture samouraï… À partir du 12 ans

TURLUTUTU hISTOIRES MAGIqUES de hervé tullet éditions Seuil Jeunesse

enfants Pour les

TuRluTuTu Histoires magiques est un album à jouer. Turlututu, notre héros, invite le lecteur à le suivre dans son pays extraordinaire et l’initie à ses différents tours à coup de formules magiques telles que lulupop ! , poplulu ! ou encore boum turlututu ! Celles-ci se montrent en effet très efficaces, d’une page à l’autre, pour le faire ici disparaître, là réapparaître, déclencher un feu d’artifice et d’autres choses encore. A condition bien sûr, d’accompagner scrupuleusement le mot magique du geste préconisé par Turlututu comme « taper deux fois dans ses mains » , « gratouiller le livre », « chatouiller le conteur » …comme tout prestidigitateur digne de ce nom (de presto digiti qui signifie agilité des doigts).

LE PLAiSiR D’éCoUtER LiRE Avez-vous déJà PRis Le TemPs d’écouTeR un LivRe ? De grandes voix vous invitent à lire autrement, chez vous ou dans les transports, au parc ou dans votre canapé. Depuis la rentrée, la bibliothèque vous propose de découvrir une nouvelle collection de livres lus : CD format mp3.

suggesTions

RIEN NE S’OPPOSE à LA NUIT De Delphine de vigan lu par marianne épin éditions Jc lattès et audiolib CET INSTANT-Là De Douglas Kennedy lu par Philippe Résimont et marcha van boven éditions belfond et audiolib VINGT-qUATRE hEURES DE LA VIE D’UNE FEMME De Stefan Zweig lu par marie-christine barrault éditions Stock et audiolib

La bibliothèque

CULTURE

Les rendez-vous de la bibli DIX LIVRES ET VOUS, à la renconTre de nouveaux TalenTs ous aimez lire, vous avez un peu de temps libre, vous aimez partager, vous êtes curieux et vous souhaitez découvrir de nouveaux auteurs… L’équipe de la bibliothèque vous invite à une matinée littéraire entre lecteurs, où vous pourrez découvrir la sélection des 10 premiers romans en lice pour le Prix Cinélect 2013.

v

samedi 24 novembre à 10h à la bibliothèque Merci de nous informer de votre participation au 01 49 76 60 32

ATELIERS ScRApbOOkIng Tampons, papiers, encres eT ciseaux enez réaliser vos cartes de vœux aux couleurs de l’hiver avec la complicité de Agnès Massina. Tout public à partir de 7 ans (enfants accompagnés d’un adulte).

v

durée de l’atelier 1h30 mercredi 5 décembre 2012 à 14h ou à 15h40 samedi 8 décembre 2012 à 14h ou à 15h40 entrée sur réservation à partir du mercredi 21 novembre auprès de la bibliothèque au 01 49 76 60 32

www.ville-joinville-le-pont.fr • 27


CULTURE

Espace TIC

Théâtre Dyrek

Technologies de l’Information et de la Communication

Programme du mois de novembre

Initiations et ateliers en novembre Pour participer à un atelier, il faut être abonné à l'espace multimédia et demander son inscription à chaque atelier. Les animateurs de l'espace sont présents pour vous conseiller. En cas de désistement, merci de prévenir pour laisser la place à d'autres usagers. Le programme est susceptible d'être modifié. Mardi 6

de 18h à 20h

Edition de textes

Jeudi 8

de 13h30 à 15h30

Acquisition de sons

Jeudi 8

de 15h30 à 17h30

Ordinateur, périphériques et systèmes

Samedi 10

de 9h à 11h

L'arbre des fichiers

Samedi 10

de 11h à 12h

Accueil des nouveaux usagers

Mardi 13

de 18h à 20h

Traitement de texte

Vendredi 16 à 20h30 et samedi 17 novembre à 15h

Le coupable est dans la salle comédie policière de Yvon Taburet Mise en scène et adaptation Claude Mann, par la troupe Les Utopistes Au cours de la représentation, un comédien est assassiné. L'intervention de la police devrait se montrer décisive, et le public est retenu comme témoin capital. Le metteur en scène, la maquilleuse, les comédiens sont soupçonnés. Le policier et son adjoint sontils plus malins qu'ils n'en ont l'air ? Dimanches 18 et 25 novembre à 15h

Jeudi 15

de 13h30 à 15h30

Retouches photo libres

Jeudi 15

de 15h30 à 17h30

Télécharger et installer des logiciels libres

Samedi 17

de 9h à 11h

Navigation sur le web

Samedi 17

de 11h à 12h

Accueil des nouveaux usagers

Mardi 20

de 18h à 20h

Tableur

Jeudi 22

de 13h30 à 15h30

Acquisition vidéo

Jeudi 22

de 15h30 à 16h30

Choisir son ordinateur

Samedi 27

de 9h à 11h

Créer son blog avec WordPress

Samedi 27

de 11h à 12h

Accueil des nouveaux usagers

Mardi 27

de 18h à 20h

Faire son budget familial

Jeudi 29

de 13h30 à 15h30

Débuter le dessin vectoriel avec InkScape

Jeudi 29

de 15h30 à 16h30

L'arbre des fichiers

Retrouver ce mois-ci 2 nouveaux ateliers qui s'ajoutent au catalogue des formations : • Retouches photo libres : venez avec vos photos, retouchez-les, et découvrez des tutoriels de retouches sur le web. • Débuter le dessin vectoriel : apprenez à manipuler des courbes et formes géométriques pour dessiner.

L'espace multimedia est accessible à tous Hall de l’Hôtel de Ville | 01 49 76 60 59 | multimedia@ville-joinville-le-pont.fr

28 • Joinville Mag • Novembre 2012

Monsieur Fantôme de Stéphanie Rolland (nouvelle version) D'après Le Fantôme de Canterville d'Oscar Wilde, avec Stéphanie Rolland, Frédérique Papion, Alice Katz, Sophie Rolland. Le fantôme qui terrorise tout le monde, au manoir, n'arrive pas à effrayer sa jeune descendante, qui revient chez elle après sa scolarité en ville. La vieille gouvernante essaie de la mettre en garde, mais la jeune fille n'a pas peur des fantômes… (jeune public, disponible pour les écoles) Cours de Théâtre - Horaires Enfants 5 à 8 ans mercredi 13h30 à 14h30 et mardi 17 à 18h Adolescents 9 à 11 ans mercredi 14h30 à 16h Adolescents 12 à 18 ans théâtre-cinéma mercredi 17h30 à 19h Adultes à partir de 18 ans théâtrecinéma mardi 20h30 à 22h30 (les cours ont lieu sur la scène du théâtre, représentation publique fin juin) Théâtre François Dyrek Tarifs 13 € à 16 €, réservations 10 € à 13 €, groupes et enfants 8 € 7 boulevard de Polangis, tél. 01 48 85 09 29


CULTURE Au programme de novembre

Affiches cinéma : © Allocine.com

Cinéma Scène Prévert LE CHIEN DU TIBET (1h35) • Mercredi 31 octobre à 14h30

SKYFALL (2h25) • Mardi 20 novembre à 14h30 • Mardi 20 novembre à 20h30 > Pour ce 23ème opus de la saga, James Bond, doit prouver sa loyauté envers M lorsque le passé de celle-ci revient la hanter, et que le MI6 est attaqué.

TAKEN 2 (1h38) Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs • Samedi 3 novembre à 20h30 • Mardi 6 novembre à 20h30

CLOCHETTE ET LE SECRET DES FÉES (1h17) • Mercredi 21 novembre à 14h30 • Dimanche 25 novembre à 15h

TOUS LES ESPOIRS SONT PERMIS (1h40) • Dimanche 4 novembre à 18h30 • Mardi 6 novembre à 14h30 > Kay et Arnold forment un couple fidèle depuis de longues années, mais Kay rêve de pimenter un peu leur vie. Lorsqu’elle entend parler d’un thérapeute spécialisé dans les problèmes conjugaux qui exerce dans la ville de Great Hope Springs, elle fait tout pour persuader son mari… Tout recommencer n’est pas évident, mais c’est loin d’être triste ! ASTERIX ET OBELIX : au service de sa majesté (1h49) • Mercredi 7 novembre à 18h30 • Mardi 13 novembre à 14h30 • Mardi 13 novembre à 20h30

STARS 80 (1h50) • Mercredi 14 novembre à 14h30 • Mercredi 14 novembre à 20h30

Scène Prévert

DANS LA MAISON (1h45) • Dimanche 25 novembre à 18h30 • Mardi 27 novembre à 20h30 > Un garçon de 16 ans s'immisce dans la maison d'un élève de sa classe, et en fait le récit dans ses rédactions à son professeur de français. Ce dernier, face à cet élève doué et différent, reprend goût à l'enseignement, mais cette intrusion va déclencher une série d'événements incontrôlables. UN PLAN PARFAIT (1h44) • Mercredi 21 novembre à 20h30 • Lundi 26 novembre à 15h30 cinébébé • Mardi 27 novembre à 14h30 > Pour contourner la malédiction qui anéantit tous les premiers mariages de sa famille, Isabelle a une stratégie pour épouser l'homme qu'elle aime : trouver un pigeon, le séduire, l’épouser et divorcer. Un plan parfait si la cible n’était l'infernal Jean-Yves Berthier, rédacteur pour un guide touristique, qu'elle va suivre du Kilimandjaro à Moscou. Pour le meilleur et surtout pour le pire...

23 rue de Paris - 01 49 76 60 10 - Accès par les escaliers à droite de l’Hôtel de Ville ou par le quai Pierre Brossolette - Résumé des films et bandesannonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr - Vente des billets le jour même au guichet de la salle, 1/2 heure avant chaque séance.

3€

www.ville-joinville-le-pont.fr • 29


30 • Joinville Mag • Novembre 2012


DÉMOCRATIE LOCALE Séance du 2 octobre 2012

Conseil municipal Cette rubrique vous présente l’ordre du jour (non exhaustif) du dernier Conseil municipal. Si vous souhaitez prendre connaissance en détail du compte-rendu, vous pouvez consulter les panneaux d’affichage administratif ou le site Internet de la Ville. ✍ Le Conseil municipal a décidé d’allouer une subvention : • de 2 654,25 € à l’Athlétique Club Paris Joinville pour participer au tiers du financement de la remise en état de l’aire de lancer de marteau du stade Garchery. • De 200 € au Scrabble Club de Joinville, suite à des difficultés financières. • De 500 € à l’association Croque la Vie, qui souhaite monter un spectacle de fin d’année. ✍ Le Conseil municipal a demandé une subvention auprès de la Caisse d’Allocations Familiales du Val-deMarne pour les travaux d’aménagement de l’office de la Halte-Garderie Trampoline. ✍ Le Conseil municipal a mis en place une redevance forfaitaire

d’occupation du domaine public pour les emplacements obligatoires réservés aux convoyeurs de fonds. ✍ Le Conseil municipal a approuvé la modification des règlements de fonctionnement des établissements petite enfance municipaux permettant plus de lisibilité et de souplesse pour les familles. ✍ Le Conseil municipal a décidé de demander une aide financière auprès du Centre d’Information et de Documentation de la Jeunesse au titre de l’appel à projet pour l’action « Consommateur de produits illicites : informer pour prévenir ». ✍ Le Conseil municipal a approuvé la modification du Plan Local d’Uranisme (PLU) relative à la modification de la zone UA dans le cadre du projet de

création de salles de danse au numéro 39 de l’avenue Gallieni. ✍ Le Conseil municipal a approuvé le règlement d’affichage associatif qui a été établi suite à l’implantation du nouveau mobilier urbain.

PROCHAIN CONSEIL Mardi 27 novembre 2012 20h30

Pour plus d’informations, consulter le site Internet : www.ville-joinville-le-pont.fr

≥ Vous pouvez écouter l’intégralité audio du dernier Conseil municipal sur le site internet de la ville wwwville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 31


DÉMOCRATIE LOCALE

Libre expression des trois Liste Joinville avec vous // 23 élus Assez de langue de bois et de dénigrement systématique ! Nous voulons êtes reconnus pour ce que nous sommes : des élus responsables !

L

ors du Conseil municipal du 2 octobre dernier, notre opposition s’est à nouveau déchaînée sur le projet de construction d’un centre sportif et culturel à l’emplacement de l’ancienne gendarmerie. Cet équipement, nous le réaffirmons, est indispensable pour notre ville. Nos danseurs et nos sportifs ont besoin d’espaces d’évolution modernes et adaptés. C’est pourquoi nous avons définitivement validé, en début de mandat, un projet de gymnase dans le haut de Joinville, sur un axe pratique et bien desservi à la fois pour les jeunes, les adultes sortant du RER ou les habitants des quartiers qui pourront trouver des places de stationnement à proximité immédiate de l’emplacement retenu. Nous avons consulté dans le respect total des procédures de marchés publics. Un jury de concours, auquel participaient des représentants de la minorité, a examiné 85 projets d’envergure. Il a retenu à l’unanimité la proposition de l’Atelier Seraji, au vu de ses excellentes références internationales. Malheureusement, nous avons rapidement dû déplorer une sousestimation des métrages, le nonrespect des procédures en matière d’emploi de matériaux de sécurité et divers autres points litigieux qui ont abouti à un dépassement inadmissible du coût TTC du projet par rapport à son chiffrage initial de plus de 35 %, soit près de 5 millions d’euros. En élus responsables, conscients du poids intolérable que pourrait prendre ce projet financé in fine par 32 • Joinville Mag • Novembre 2012

les impôts de nos concitoyens, nous avons décidé de le stopper, tout en lançant parallèlement la construction d’un centre de danse avenue Gallieni. Nous allons maintenant le reprendre et choisirons bientôt un nouvel architecte. Qu’espéraient nos collègues de la minorité ? Que nous vous fassions supporter un équipement démesuré pour les finances d’une ville de 17 000 habitants, obérant toute autre capacité d’investissement (voirie, entretien des écoles, etc.) pour de nombreuses années et surenchérissant les impôts locaux d’une manière inacceptable en période de crise ? Assez de langue de bois ! Nous attendons plus de notre opposition, à l’heure où les marges de manœuvre financière des collectivités locale se tendent. Nous attendons d’elle qu’elle soit animée du même sens de l’intérêt général que nous et qu’elle nous soutienne, lorsque nous devons revenir sur une décision contraire à ce dernier. L’union sacrée, c’est maintenant qu’il faut la faire, dans l’intérêt des Joinvillais : ces derniers jugeront, sur des réalisations et non sur des discours stériles de dénigrement. Vos élus de la Majorité municipale

Liste Joinville en mouvement // École du Centre : impéritie

L

e commissaire enquêteur, dans son rapport sur la Zac des Hauts-deJoinville remis le 6 mars 2010, avait émis des conditions suspensives à son avis favorable, notamment celle-ci : la participation financière de l’aménageur « devra être substantiellement augmentée. » Il remarquait en effet que l’utilité publique du projet serait remise en cause si la charge financière que les Joinvillais devront supporter était souvent trop importante, comme il le remarquait, « les équipements nouveaux utiles aux Joinvillais et aux futurs nouveaux résidents sont peu nombreux. » Nous avions souligné pertinemment la forte baisse à la fois du volume des équipements prévus, mais aussi la part que finançait la société chargée de construire ce nouveau quartier. Dans le projet Dosne, elle se monte à 3,08 millions d’euros (8,8 % du coût total du projet de Zac). Dans la version précédente, l’apport était de 4,53 millions d’euros (9,3 %). Encore faut-il savoir que le financement était affecté à des investissements qui ont, pour une grande part, été abandonnés. Si la crèche reste prévue (bien que ramenée de 60 à 34 berceaux), le projet phare, à savoir un « équipement culturel et sportif » est reporté à un avenir plus qu’incertain. L’espace vert, lié à la démolition de l’ancien gymnase, est fortement remis en cause. Quant à l’aménagement d’un parking sous la place du 8 mai


DÉMOCRATIE LOCALE

listes du Conseil municipal 5 élus

Liste Pour Joinville ensemble et unis // 5 élus 438 000 euros !

1945 (le marché), il n’en est plus du tout question. En conséquence, l’aménageur sera dispensé de verser sa part, puisqu’il n’y aura peu d’investissement. Par contre, la commune va devoir dépenser des sommes conséquentes sur de nouvelles opérations qui, de manière incroyable, n’avaient pas été incluses dans le programme initial de la Zac. C’est le cas de l’école du Centre. Depuis le début, on savait qu’il y aurait, au minimum, 40 enfants de plus à accueillir en maternelle. Mais, le discours officiel est : « il y a de la place dans les écoles, pas la peine de prévoir un agrandissement. » Avant même que ne soient livrés les premiers appartements, cet incohérent optimisme appartient maintenant au passé. La ville vient de lancer en septembre 2012 une étude sur l’extension de cette école. En conséquence, les frais ne sont pas compris dans le programme de la Zac, comme cela aurait été normal ; et la reconstruction ou les extensions seront intégralement à la charge exclusive de la ville, puisque le besoin n’avait pas été indiqué dans le contrat liant la commune et la société Eiffage. Il faut agrandir et repenser l’école du Centre. Il aurait été normal que l’aménageur des 570 nouveaux logements participe à cet équipement indispensable au cœur du quartier. L’imprévoyance de la majorité municipale fait qu’en fin de compte, les contribuables joinvillais seront les seuls à en supporter le coût. Marc Verstraete www.joinville-en-mouvement.ouvaton.org

C'

est le prix de l'amateurisme, de l'incompétence et de l'entêtement, mais c'est surtout la conséquence financière de l'arrêt du projet de gymnase qui devait être construit rue de Paris. Lors du conseil municipal du 2 octobre dernier, la majorité municipale a annoncé qu'elle réclamait cette coquette somme au cabinet d'architecte Seraji (choisi en 2010 pour construire, rue de Paris un espace sportif et culturel à la place de l'ancienne gendarmerie qui jouxtait la Mairie.) Le Maire explique que la commune ouvre un contentieux à l'encontre du cabinet d'architecte au motif qu'il n'aurait pas respecté ses engagements. Rappelons que nous avons toujours été opposés à ce projet pour des raisons évidentes : l'emplacement de ce bâtiment est particulièrement mal choisi compte tenu de l’exiguïté du terrain, très pentu et qui, de surcroît donne sur une rue trop fréquentée et dangereuse. Les premiers utilisateurs d'un gymnase sont les scolaires et la jeunesse, parfois turbulente, que l'on exposerait ainsi aux dangers de la circulation. Malgré les nombreuses mises en garde, la majorité, fidèle à ses habitudes a maintenu son projet périlleux et se trouve aujourd'hui dans l'obligation de l'abandonner. Mais depuis que le marché a été attribué, la commune a versé d'importantes sommes d'argent

pour régler les factures d'études et autres frais liés au démarrage de ce projet. Sauf à croire que le cabinet d'architecte serait prêt à rembourser, de bon gré, l'argent qu'il a perçu, on va tout droit au procès. Une procédure qui sera longue et coûteuse, compte tenu de la somme en jeu. Le réputé cabinet Seraji, défendra âprement sa position, la ville pourrait bien avoir définitivement perdu 438 000 euros. Dans l'affolement, la majorité expliquait avant l'été que l'on s'orientait, en remplacement, vers la rénovation du gymnase existant : Pierre François, rue Émile Moutier, dont la structure initiale ne peut accueillir de salles de danse. C'est donc un autre bâtiment destiné à la danse qui devrait être construit avenue Galliéni. Nouvelle volte face, depuis quelques jours on reparle d'installer un autre projet de gymnase rue de Paris avec l'appui d'un nouvel architecte. Il va falloir tout reprendre à zéro : choisir un architecte, redéfinir un projet, et repayer des études... Il existe déjà des structures itinérantes, capables d'accueillir des disciplines sportives, on appelle ça du cirque, on peut rêver mieux à Joinville qu'un gymnase ambulant. Sandra Grellier joinville-ensemble-unis@live.fr Permanence : 10 /11/ 2012 RDC mairie 10H

www.ville-joinville-le-pont.fr • 33


Du côté de joinville

A l’approche des fêtes de fin d’année,

sauvez des vies !

Le don de sang est un geste simple qui permet de soigner un million de malades chaque année en France. La transfusion sanguine est indispensable et vitale dans le traitement de nombreuses pathologies, comme les maladies du sang et les cancers, mais aussi lors d’opérations chirurgicales, d’accouchements compliqués ou pour les accidentés de la route.

L

a mobilisation de tous autour du don de sang à l'approche des fêtes de fin d'année est essentielle. En effet, on constate tous les ans au mois de janvier une forte baisse des dons alors que la consommation en produits sanguins, après une période d'accalmie liée aux fêtes de fin d'année, reprend fortement. Pour faire face à cette situation, l'Établissement Français du Sang lance le 15 novembre prochain une campagne nationale de sensibilisation au don de sang. Celle-ci a pour objectif de sensibiliser le grand public (donneurs et non donneurs), de faire prendre conscience à chacun que le don de sang est un acte précieux et solidaire qui sauve des vies. Sensibiliser son entourage au don de sang, inciter ses proches à passer à l'acte est le premier geste d'une chaîne de solidarité. Partager, convaincre et donner de soi, tel est l'objectif de cette opération de mobilisation.

À propos de l'Établissement Français du Sang Établissement public reposant sur la générosité et le bénévolat des Français, l'Établissement Français du Sang a été créé en 2000. Placé sous la tutelle du ministre chargé de la Santé, il a pour mission première d'assurer l'autosuffisance en produits sanguins sur tout le territoire. Au-delà de ce cœur de métier, l'EFS développe des activités thérapeutiques et de recherche ayant pour objectif le progrès scientifique et médical au service des patients. L'EFS compte 9700 collaborateurs. 34 • Joinville Mag • Novembre 2012

Chiffres clés

10 000

dons du sang sont nécessaires au quotidien pour soigner les personnes malades. Cela correspond à environ 19 dons par minute.

3 190 226

prélèvements réalisés en 2011.

365 593

V

ous avez de 18 à 70 ans (ou 65 ans pour un premier don ou pour un don de plasma ou de plaquettes) ? Vous pesez plus de 50 kg ? Vous êtes en bonne santé ? N’hésitez plus, venez donner votre sang ! Encore davantage pendant cette période de fin d’année où l’on constate une baisse des dons, l'EFS a besoin de vous. Prochaine collecte à Joinville : jeudi 22 novembre de 14h à 19h30 à l’Hôtel de Ville

nouveaux donneurs ont été accueillis par l'Établissement Français du Sang (EFS) en 2011, soit une hausse de 8,6 % par rapport à 2010.

1,7 million

de personnes ont donné leur sang en France en 2011, dont 884 630 femmes.

3 millions

de dons ont été collectés par l'EFS en 2011, dont 2,8 millions dons de sang.

114 Pour connaître l’intégralité des collectes organisées en Ile-deFrance, rendez-vous sur www.dondusang.net

personnes malades reçoivent des produits sanguins toutes les heures.

1,85

don est effectué en moyenne chaque année par un donneur.

1 million

de patients soignés tous les ans en France grâce aux dons du sang.


Joinville pratique

Pharmacies de garde > Jeudi 1er novembre PHARMACIE SALA 6 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 48 83 20 50 > Dimanche 4 novembre PHARMACIE MONTGOLFIER 10 place Montgolfier 94410 Saint-Maurice Tél. 01 48 86 51 60 > Dimanche 11 novembre PHARMACIE PRINCIPALE 36 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 48 83 34 48 > Dimanche 18 novembre PHARMACIE DES CANADIENS Résidence Panoramis 4 rue des Réservoirs 94410 Saint-Maurice Tél. 01 42 83 24 42 > Dimanche 25 novembre PHARMACIE GALLIENI 54 avenue du Général Gallieni 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 48 83 20 01 > Dimanche 2 décembre PHARMACIE PUIGT 95 av. de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 21 53

Numéros utiles Hôtel de Ville 01 49 76 60 00 Mairie Annexe 01 48 89 64 85 Allo Propreté Voirie 0800 850 420 Toute l’actualité de la ville sur www.ville-joinville-le-pont.fr

État civil Naissances Gwenaëlle Morgand, Brooklyn Ducellier, Lucie Novaro, Inès Salmi, Monica Nouani, Louis Lambert Francou, Violette Goéman, Baptiste Brunel, Maxence Riard, Roméo Thibaux. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

Mariages Philippe Robin et Marie-José Bourcevet, Gheorghe Lungu et Olga Rata, Franck Bisson et Line Vladaj, Olivier Casimir et Audrey Degrelle, Daniel Mateus et Martine Dam Quang. Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur.

Permanence du député Michel Herbillon, député de la 8ème circonscription du Val-de-Marne, dont dépend Joinville-le-Pont, assure des permanences à l’Hôtel de Ville tous les mois. La prochaine aura lieu jeudi 22 novembre à partir de 19h. Contact 01 43 96 77 23.

Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont Directeur de la publication : Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont Directrice de la Communication : Isabelle Prigent Rédaction : Laurent Chadelat, Aurélie Claveau, Pauline Gaubert 10-31-1093 Ont collaboré à ce numéro : Yann Flammarion, Corinne Lebon, Brigitte Payan Certifié PEFC Photos : photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales pefc-france.org Charte graphique : Service communication de la Mairie Graphisme : Caroline Vidal Impression : IME Imprimé sur du papier 100 % PEFC Régie publicitaire : CMP 01 64 62 26 00 Distribution : le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12. Hôtel de Ville : 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 49 76 60 00 – www.ville-joinville-le-pont.fr

Le mois prochain dans Joinville Mag

N° 217 Décembre 2012

Alex Lutz

One Man Show

www.ville-joinville-le-pont.fr • 35


A Joinville, agissons ensemble pour l’environnement !

Le guide du tri et de La reduction deS dechetS vient de paraitre Egalement disponible en ligne sur www.ville-joinville-le-pont.fr

Trier ses déchets c’est bien, les réduire c’est encore mieux !

36 • Joinville mag • Novembre 2012

Joinville-le-Pont Magazine n°216-NOVEMBRE2012  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°216-NOVEMBRE 2012

Advertisement