Page 1


SOMMAIRE

SOMMAIRE

Novembre à Joinville-le-Pont

NOVEMBRE 2009 - N° 186  ZOOM ARRIÈRE .................................................4  A LA UNE..............................................................8

Du 31 octobre

 UNE JOURNÉE AVEC… ...............................12

au 15 novembre Exposition développement durable

 JOINVILLE ECO ...............................................14

Hôtel de Ville

 JOINVILLE JEUNESSE .................................16

Du 6 au 8 novembre et du 20 au 22 novembre Théâtre Les Baladins « Le médecin malgré lui » Scène Prévert

 JOINVILLE SPORTIVE ...................................18  JOINVILLE LOCALE .......................................20

Lundi 9 novembre à 18h30 Hommage au Général de Gaulle pour le 39ème anniversaire de sa disparition Parvis de l’Hôtel de Ville

 JOINVILLE CULTURELLE............................24

Mercredi 11 novembre

 DU CÔTÉ DE JOINVILLE ..............................34

 DÉMOCRATIE LOCALE .................................31

9h30 Messe à l'Eglise Saint-Charles Borromée 10h30 Commémoration du 91ème anniversaire de l’Armistice de 1918 Parvis de l’Hôtel de Ville

 JOINVILLE PRATIQUE.....................................35

Vendredi 13 novembre 20h30

Samedi 28 novembre 15h

Musique : Groupe Inchallah Scène Prévert

Spectacle jeune public : Les Zygomatiques Scène Prévert

Samedi 14 novembre 20h30

Samedi 28 novembre 20h30

Musique : « Piaf mon amour » Scène Prévert

Musique : Nina Guetta invite Alexandra Scène Prévert

Samedi 21

Vendredi 4

et dimanche 22 novembre

et samedi 5 décembre

Salon des Gourmets

Téléthon

Hôtel de Ville

Hôtel de Ville

Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont Directeur de la publication : Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont Directrice de la Communication : Isabelle Prigent Rédaction : Laurent Chadelat, Aurélie Claveau. Ont collaboré à ce numéro : Yann Flammarion, Corinne Lebon, Béatrice Drouin, Brigitte Payan. Photos : Photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales - SP35 Charte graphique : Service communication de la Mairie - PAO : Créa’3P. Impression : IME - Imprimé sur du papier 100% recyclé Distribution : Le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boites aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie. Tél. : 01 49 76 60 12. Hôtel de Ville – 23 rue de Paris – 94340 Joinville-le-Pont - Tél. : 01 49 76 60 00 – www.ville- joinville-le-pont.fr

2


EDITO

« Union sacrée » sur la maîtrise de l’urbanisme e 13 octobre dernier, le Conseil municipal a voté à l’unanimité un vœu souhaitant que le cadre de vie des Joinvillais et leur environnement ne soient pas remis en cause par les « supers pouvoirs » que l'État pourrait attribuer à la Société du Grand Paris en matière d’urbanisme. Je me réjouis vivement du consensus qui a ainsi été trouvé au sein du Conseil municipal sur cette question primordiale, à laquelle j’ai proposé une réponse qui a satisfait toutes les sensibilités politiques en améliorant et en précisant le texte initialement proposé par le groupe Joinville en Mouvement. Qu’on ne s’y trompe pas toutefois : je défends toujours farouchement l’idée du Grand Paris, instance encore en devenir mais indispensable pour redonner à la région capitale sa dimension de grande métropole, face à l’échec des politiques menées par une Région à gauche depuis trop longtemps. C’est dans cet objectif que Joinville-le-Pont a été l’une des premières communes à adhérer au syndicat mixte Paris Métropole en décembre dernier. Ce Grand Paris, toutefois, ne doit pas se faire dans la précipitation et sans concertation. J’ai exprimé cette position auprès de Christian Blanc, Secrétaire d'État chargé du Développement de la région capitale, lors d’un dîner de présentation et de concertation sur le Projet de Loi relatif au Grand Paris, qui a été présenté au Conseil des Ministres du 7 octobre dernier. Le Conseil municipal du 13 octobre est allé dans ce sens en exprimant à l’unanimité son souhait que le projet de métro proposé par Christian Blanc n’aille pas à l’encontre des projets indispensables au développement du Val-de-Marne et déjà en cours, c'est-à-dire le projet Orbival/Arc Express, le projet d’extension de la ligne 1 du Métro jusqu’à Val-de-Fontenay, le projet de prolongement de l’Est-TVM, l’amélioration des conditions de transport sur la ligne A du RER, etc. Il a aussi déclaré d’une seule voix son refus que les villes puissent être dessaisies de leurs compétences en matière d’urbanisme et demandé qu’elles soient au contraire considérées par l'État comme de véritables partenaires. Agir ensemble pour l’intérêt général, c’est donc simple ! Je fais désormais le vœu, personnel cette fois, que les groupes de la minorité ne perdent pas cette vision de bon sens et travaillent main dans la main avec la majorité sur ce pour quoi ils ont été élus : l’intérêt général de Joinville et des Joinvillais. A quand maintenant l’union sacrée pour faire avancer les intérêts de notre ville sur l’Arlésienne A4/A86 ?

L

Olivier DOSNE Maire de Joinville-le-Pont 3


ZOOM ARRIERE

Scène Prévert a Saison culturelle de Joinville est lancée depuis septembre et de nombreux spectateurs sont déjà venus découvrir le comique percutant de Constance, apprécier la danse mystique de Sultana, résonner les claquettes du duo Fers et Magnésium ou vibrer au son de la voix d'Angélique Ionatos. N’hésitez pas à venir découvrir une sélection hétéroclite faite de découvertes talentueuses et primées, de variété et de curiosité afin de vous évader !

L

Inauguration

de la résidence Paris eudi 8 octobre, Olivier Dosne, Maire de Joinville, Chantal Durand, Maireadjoint au développement économique et emploi et Présidente de l'OPH, ont inauguré la réhabilitation de la résidence Paris en présence d’Olivier Du Cray, sous-Préfet du Val-de-Marne. Le Maire a souligné « la bonne gestion de l'Office Publique de l'Habitat, [...] lui permet d'offrir à ses locataires des conditions de vie modernes, pratiques et agréables, adaptées aux familles comme aux célibataires. »

J

Olivier Du Cray, sous-Préfet du Val-de-Marne, Olivier Dosne et Chantal Durand coupent le ruban inaugural.

Exposition des peintres

des bords de Marne livier Dosne a inauguré l’exposition des peintres des bords de Marne le 15 septembre dernier. Fondée en 1990, l’Ecole des Bords de Marne a exposé chaque année dans de nombreuses communes bordant notre rivière. Pour ce Salon 2009, c’est un retour à Joinville-le-Pont car, avec deux rives et une île, c’est un lieu incontournable pour les peintres qui s’en sont inspirés depuis tant d’années.

O

Les élus, Pierre Marchadier, Jeannine Chéry et Boutaïeb Kaddani étaient présents.

4


ZOOM ARRIERE

Joinville et le chemin de fer :

150 ans d'histoire i le tracé du RER A fut dessiné dans les années 1960 et la gare RER de Joinville inaugurée en 1969, Joinville avait eu les honneurs de la ligne de chemins de fer Bastille-La Varenne dès 1859. La ligne voyageur de 17 km s'étirait alors entre Saint-Mandé et Champigny.

S

© Michel Riousset

La place et l'entrée de la gare, vers 1914. La gare en 1924, construction style chalet suisse.

La ligne Bastille–La Varenne s'achève en 1859. Le train passe alors par Saint-Mandé, Vincennes, Fontenay, Joinville, Saint-Maur, le Parc et Champigny. Cette ligne est alors conçue pour relier Paris au Bois de Vincennes et aux guinguettes. En 1874 et en 1875, la ligne est prolongée vers Sucy-en-Brie puis Boissy-Saint-Léger. En 1939, le tronçon Boissy- Brie est fermé à tout trafic. Durant la guerre, la Société Nationale du Chemin de Fer (SNCF, créée en 1938) reprend l'exploitation de la ligne, au déficit financier chronique. Vers 1946, la ligne reprend son cours normal. En 1949, des voitures à bogies modernes, prises de guerre faites aux Allemands, remplacent les voitures « Bidel » en fonction depuis 3 quarts de siècle.

Du train au RER De 1961 à 1968, une réflexion importante sur l'aménagement du territoire régional s'engage. La problématique des déplacements © Michel Riousset est au cœur des débats. Le Syndicat des Transports Parisiens (ancêtre du Syndicat des Transports d'Ile de France) approuve la création d'une ligne express Est-Ouest, future ligne A du Réseau Express Régional (RER). Par une délibération du 23 février 1961, il en confie l'exploitation à la Régie Autonome des Transports Parisiens (RATP), créée en 1949. Le 14 décembre 1969, la RATP inaugure la ligne Nation/Boissy-Saint-léger. La gare de Joinville est alors modernisée. Le Conseil municipal signe en octobre 1979 la convention d'occupation de l'ancienne cour des marchandises de la SNCF pour servir d'assiette à un parking pour les usagers.

Réaménagement de la gare en 2010 Dans les années 1987/1990, la commune aménage le quartier dit « des Canadiens » sur les anciennes friches laissées par les activités hippiques en déclin. En 2003, la ville lance un projet ambitieux de requalification de son centre-ville (« Les hauts de Joinville ») qui complète la réflexion sur la gare du RER. Le projet des Hauts de Joinville a depuis bien avancé avec un début des travaux prévu fin 2010 (voir magazine n°184). Pendant ce temps, l'aménagement du pôle RER A sera terminé début 2010 avec notamment la création d'une double piste cyclable pour développer les modes de circulation douce (voir magazine n° 185). Le réaménagement de la gare par la RATP va débuter en 2010. Tranquillement assise sur 150 ans d'évolution, l'histoire du rail joinvillais va donc connaître une nouvelle évolution pour conduire les passagers entre Joinville et la capitale. 5


ZOOM ARRIERE

Vélib’en service à Joinville élib’ s’est fait un peu attendre, mais il est désormais en service à la gare RER de Joinville. Pour la balade, pour se rendre au travail ou vers les transports en commun de l’autre côté du bois de Vincennes, les Joinvillais n’ont plus qu’à se servir, ils sont d’ailleurs très nombreux à avoir adopté ce mode de transport propre. Pour s’abonner à l’année il suffit de remplir une fiche de demande d’abonnement et de l’envoyer par courrier à Vélib’ accompagnée d’un chèque de 29 € (prix de l’abonnement) et d’un chèque de 150 € (chèque de caution non encaissé) ou d’un relevé d’identité bancaire avec autorisation de prélèvement. Dans un délai de 15 jours, l’abonné reçoit un courrier de confirmation comportant son numéro personnel d’abonnement et sa carte à puce sans contact Vélib’. Beaucoup plus simple si l’usager possède déjà une carte de transport sans contact Navigo, il suffit de présenter sa carte sur une borne Vélib’ et d’introduire sa carte bancaire pour s’abonner et régler la caution. Les fiches d’abonnement sont disponibles sur le site Vélib’. Les stations Velib’ les plus proches de Joinville : Saint-Maurice (place Montgolfier), Nogent-sur-Marne (60 avenue Charles de Gaulle et bientôt à la sortie du RER A avenue Georges Clémenceau) et le parc floral du Bois de Vincennes.

V

www.velib.paris.fr

Sécurité routière et port du casque Le collège Jules Ferry a organisé un rallye vélo le 26 mai dernier afin de sensibiliser les jeunes Joinvillais à la sécurité routière dans les conditions normales de circulation et à la nécessité de porter un casque. Ces initiatives sont les bienvenues à l’heure où Vélib’ est de plus en plus utilisé, et où les accidents sont malheureusement assez nombreux. 6


ZOOM ARRIERE

Le cardinal Barbarin

à Joinville e 12 septembre dernier, Son Éminence le Cardinal Philippe Barbarin a rendu visite aux Joinvillais en l’Église SaintCharles-Borromée. La famille Barbarin a vécu 40 ans à Joinville. C’est donc, en quelque sorte, une réception familiale et amicale qui fut organisée, ce jour-là, en son honneur. Lors d’une causerie pleine de convivialité, Monseigneur Barbarin retraça son parcours de Joinville à Lyon. De son côté, madame Yvonne Barbarin, sa mère, retrouva nombre des amis de leur famille au cours de la réception qui suivit la messe célébrée par son fils en l’Eglise Saint Charles.

L

Philippe Barbarin a fait l’ensemble de ses études à l’Université de Paris-Sorbonne, à IPC-Facultés libres de Philosophie et de Psychologie et à l’Institut catholique de Paris tout en étant au séminaire des Carmes. Il est titulaire de deux maîtrises, en philosophie (Paris IV) et en théologie (Institut catholique de Paris). Ordonné Prêtre le 17 décembre 1977 à Alfortville pour le diocèse de Créteil, il a cumulé les fonctions de vicaire en paroisses, puis de curé de Boissy-Saint-Léger (1991-1994) avec celles d’aumônier de lycée à Vincennes puis Saint-Maur-des-Fossés. Il est ensuite parti pendant 4 ans à Madagascar comme Prêtre. Il est alors enseignant en théologie au grand séminaire de Fianarantsoa (1994-1998). Évêque De retour en France, il est brièvement curé de Bry-sur-Marne, avant d’être nommé Évêque de Moulins (Allier) le 1er octobre 1998, puis consacré le 22 novembre suivant. Le 16 juillet 2002, il est nommé Archevêque de Lyon et Primat des Gaules. Cardinal Il est ordonné Cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire du 21 octobre 2003 avec le titre Cardinal-Prêtre de la Trinité-des-Monts. Il est chevalier de la Légion d’honneur depuis le 31 décembre 2002 et officier dans l’Ordre national du Mérite depuis le 8 mai 2007. Il est également Docteur Honoris Causa de l’Institut de Théologie Saints Méthode et Cyrille de l’Université d’État de Minsk en Biélorussie.

Le Maire, les élus et de nombreux Joinvillais ont assisté à la messe.

7


A LA UNE

Quinzaine développement durable La Ville organise une quinzaine du Développement durable afin de sensibiliser le plus grand nombre aux problèmes demain, autour du thème de l’eau. Ainsi, des animations seront proposées du samedi 31 octobre au vendredi 13 novembre 2009. bleue », le cycle de l’eau, l’eau douce une ressource particulière, l’eau gaspillée.....Une sélection de livres autour du thème de l’eau et développement durable vous sera proposée. A la bibliothèque

Exposition « Eau, forme et santé » Une exposition qui aborde les grands thèmes qui lie l’eau du robinet et la santé. En images et en mots, elle rappelle la place qu’occupe l’eau dans le corps humain. Elle traite aussi des questions qui lient l’eau et le sportif, l’enfant, la personne âgée.... 1er étage de l’Hôtel de Ville

La Modulothèque des Petits Débrouillards «En tête à tête avec la terre»

Le Mobil’Eau

Contes sur le thème de l’Eau

Exposition itinérante interactive où les enfants sont les acteurs de leur propre apprentissage afin de leur faire prendre conscience que l’eau est vitale, précieuse et qu’à ce titre elle ne doit ni être gaspillée, ni polluée. Ces animations pédagogiques sont proposées aux scolaires (du CE2 au CM2) et ouvertes au grand public le samedi 7 novembre. Parking face à l’Hôtel de Ville 26 rue de Paris du 5 au 13 novembre 2009

Pour les classes de grandes sections de maternelles des 4 écoles joinvillaises, participation d’un conteur.

Exposition des photos Yann Arthus Bertrand «Le Développement durable, pourquoi ?» et la «Biodiversité, tout est vivant, tout est lié» Hôtel de Ville

Exposition «L’eau pour tous, tous pour l’eau» Exposition sur « la terre planète 8

Conçue sous forme d’activités ludiques à réaliser et favorisant le questionnement, cette exposition itinérante sur le développement durable propose des mises en situation où le public est actif.


A LAUNE

Un espace composé de deux parties : - le lieu de l’exposition appelé « exploratoire » ; composé de tables de bois mises en scène de façon à pouvoir être manipulées en autonomie. - l’espace-atelier animé appelé « laboratoire » : un espace d’échanges et de manipulations encadré par un animateur des Petits Débrouillards qui réalise avec le groupe d’enfants une série d’expériences ludiques. Les enfants découvriront quels outils sont utilisés par les scientifiques pour étudier le climat, comprendront ce qu’est l’effet de serre et comment le réduire. Ils s’interrogeront sur la

biodiversité et les conséquences des actions de l’homme, les énergies, les déchets…et comprendront comment avec des gestes simples on peut économiser de l’eau et de l’énergie. Des animations pédagogiques sont proposées aux scolaires (du CE2 au CM2) qui participeront aux activités du Mobil’eau. Des espaces de calme sous tentes seront également aménagés et ouverts, pour petits et grands, avec projections de petits films en boucles sur le thème de l’eau (Sarah Yaga la sorcière de l’eau, découvrir le monde

9

de terre et d’eau, Eau mon amour, L’eau et les hommes, solidarité Eau.....). Espace Horloge

A la Scène Prévert Projection de films dont les thèmes seront axés sur le Développement Durable et l’eau. Voir la programmation du cinéma page 30. Renseignements et programme sur www.joinville-le-pont.fr ou au 01 49 76 60 70


A LA UNE

La ZAC des Hauts de Joinville

en mode opérationnel Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de la ZAC des Hauts de Joinville, l’enquête publique relative à la modification du Plan Local d’Urbanisme, valant enquête préalable à la Déclaration d’Utilité Publique, se tient à l'Hôtel de Ville du lundi 19 octobre 2009 au vendredi 4 décembre 2009. Il est envisagé de proroger ce délai de 15 jours, à savoir jusqu’au samedi 19 décembre 2009 maximum, pour tenir compte de la tenue d’une réunion publique le lundi 7 décembre 2009 en salle Prévert. es deux dossiers suivants sont soumis à enquête publique : • Modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU) Le dossier comporte les éléments suivants : notice et rapport de présentation, orientations d’aménagement par secteur, plan de zonage et règlement. • Déclaration d’Utilité Publique (DUP) Le dossier d’enquête préalable à la Déclaration d’Utilité Publique est composé de 6 parties : notice explicative (partie 1), plan de situation (partie 2), plan général des travaux (partie 3), caractéristiques principales des ouvrages (partie 4), appréciation sommaire des dépenses (partie 5), étude d’impact et complément à l’étude d’impact (partie 6).

L

Objet et déroulement d’une enquête publique : Le législateur considère que pour les projets ayant une certaine importance et un impact sur le territoire, notamment en matière d’environnement, il est nécessaire de permettre aux citoyens d’être informés et de pouvoir donner leur avis sur ce projet, dans le cadre d’une « enquête publique ». Le suivi du bon déroulé de cette dernière revient à un « commissaire enquêteur », nommé par ordonnance du Tribunal administratif, agissant en tant

qu’expert indépendant du maître d’ouvrage du projet, chargé d’en évaluer le bien-fondé en matière d’intérêt général.

L’enquête publique organisée à Joinville-le-Pont du 19 octobre 2009 au 4 décembre 2009 L’enquête publique est susceptible d’être prorogée jusqu’au 19 décembre 2009. D’un point de vue pratique, cette enquête menée à Joinville-le-Pont sur la modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU) et sur la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) s’organise comme suit : - Une exposition publique, deux dossiers (un dossier relatif au PLU et un dossier relatif à la DUP), et deux registres d’enquête publique sont tenus à la disposition du public

au 2ème étage de la Mairie, durant toute la durée de l’enquête publique, aux jours et heures d’ouverture de l’Hôtel de Ville : du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, le vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h et le samedi de 8h30 à 12h. - Le public peut inscrire ses remarques dans chacun des registres d’enquête publique ou bien transmettre celles-ci par courrier au Commissaire enquêteur. - Monsieur Gérard DESSIER, Commissaire enquêteur, est présent en Mairie de Joinville-le-Pont (23 rue de Paris 94340 – 2ème étage, en Salle des Mariages), pour assurer des permanences et recevoir le public aux jours et heures suivants : elles ont débuté le lundi 19 octobre 2009 de 9h à 12h et se poursuivent samedi 7 novembre 2009 de 9h

Plan Local d’Urbanisme (PLU) C’est le document qui fixe les règles de constructibilité sur la Commune.

Déclaration d’Utilité Publique (DUP) Afin de pouvoir procéder à une expropriation, il faut d’abord que le projet justifiant l’usage de l’expropriation soit déclaré « d’utilité publique », c’est-à-dire d’intérêt général.

10


A LAUNE

à 12h, mercredi 18 novembre 2009 de 14h à 17h et samedi 28 novembre de 9h à 12h. - Une réunion publique sera organisée dans le cadre de l’enquête publique PLU-DUP le 7 décembre 2009 en salle Prévert (Mairie de Joinville-lePont 23 rue de Paris – 94340). Une information plus détaillée sera transmise ultérieurement aux Joinvillais concernant le déroulé de cette réunion. A la fin de l’enquête publique, les registres d’enquête publique sont clos par le Commissaire enquêteur, qui dispose alors d’un mois pour rendre son rapport et ses conclusions motivées sur chacun des dossiers. Les

deux rapports sont ensuite consultables par les personnes intéressées aux heures d’ouverture au public du Service Urbanisme (Mairie de Joinvillele-Pont, 4ème étage) : le lundi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30, le mercredi de 13h30 à 17h30 et le jeudi de 13h30 à 17h30. Ceux qui le souhaitent peuvent également en demander communication d’une copie. Après réception du rapport du Commissaire enquêteur, la ville effectue si nécessaire des modifications dans les dossiers pour tenir compte, le cas échéant, des prescriptions indiquées dans son avis. Les dossiers finalisés font l’objet, pour la

11

modification du PLU, d’une délibération en Conseil municipal approuvant le dossier de modification du PLU et, pour le dossier de DUP, d’une présentation en Conseil municipal et d’une délibération dite de « déclaration de projet ». Le dossier de DUP accompagné de cette délibération municipale est ensuite transmis au Préfet, qui lui seul a la compétence de prendre, dans les 6 mois suivant cette notification, un « arrêté de déclaration d’utilité publique ». Retrouvez une information complète sur cette enquête publique sur le site Internet de la ville : www.ville-joinville-le-pont.fr/


UN JOURAVEC…

Un jour avec le service Attractivité du Territoire Les services économie et tourisme, désormais regroupés sous le terme Attractivité du territoire, sont réunis depuis le 15 septembre au rez de chaussée de l'Hôtel de Ville. Valérie Stanislawski et Nathalie Guillemard y accueillent le public les lundis, mardis, jeudis et vendredis. der de la documentation sur la Bourgogne. Si les documents (carte, guide touristique, documentation sur le Val de Marne et toutes les régions de France, expos, salons, parcs...) sont très nombreux à l'Office de Tourisme, ils peuvent être aussi disponibles sur demande et adressés directement au domicile des intéressés dans les meilleurs délais.

1

romouvoir le tourisme autour du Patrimoine de Joinville et promouvoir le territoire en aidant à la création, à l’implantation et au développement d’entreprises : tel est l'objectif du service pour renforcer l’attractivité de Joinville.

P

Les profils des visiteurs sont variés. Nombre d'entre eux viennent chercher de la documentation sur la ville relative aux loisirs, aux sports, aux spectacles, aux programmes culturels à Joinville et dans le val de marne), parfois simplement des horaires de bus.

Accueillir le public pour favoriser le tourisme à Joinville Valérie Stanislawski, responsable du service, précise : « Nous accueillons les Joinvillais mais aussi les visiteurs, touristes, entreprises, commerçants et artisans. Nous sommes souvent les premiers contacts des nouveaux habitants ou touristes. Notre rôle est de promouvoir le tourisme local et régional. »

La situation de Joinville avec les bords de Marne, le bois de Vincennes et sa proximité de Paris offre un panel étendu de balades, sans oublier les joies de la Plaisance durant l'été.

Pour joindre le geste à la parole, Valérie reçoit pendant ma présence un Joinvillais adepte des voyages en province. Il vient aujourd'hui deman-

Les touristes de passage, qui résident à Joinville viennent chercher des plans de ville, s'informent sur le tourisme et les attraits culturels de

2

12

Joinville et ses environs. C'est souvent l'occasion pour Valérie et Nathalie de vanter les attraits des boucles de la Marne.

Commerce, entreprises et artisanat Outre les Joinvillais et les touristes, elles travaillent avec les entreprises, commerçants et artisans Joinvillais. « Nous sommes au service des commerçants, chefs d’entreprise et artisans de la Ville. Nous entretenons un partenariat avec les associations de commerçants et le club d’entreprise pour les programmes de communication et d’animations. » Pour bien connaître le tissu des entreprises joinvillaises, il est impératif de les recenser. Le service tient donc un annuaire des entreprises, commerces et artisans joinvillais dont la mise à jour est constante. Le service attractivité du territoire constitue ainsi un relais pour les commerçants qui souhaitent céder leur commerce, pour orienter ceux, commerçants ou entreprises, qui cherchent un local ou des bureaux à Joinville afin que la demande et l'offre se rencontrent.

3


UN JOURAVEC…

Pour le commerce non sédentaire, le service renseigne les commerçants pour le marché alimentaire.

Salon des gourmets les 21 et 22 novembre

4

Le club des entreprises (La belle équipe) organise des conférences à thèmes. Valérie et Nathalie mobilisent alors le tissu des entreprises joinvillaises afin de rassembler les compétences et de porter à la connaissance du plus grand nombre ces conférences. Le service Attractivité du territoire organise par ailleurs des manifestations en lien avec les deux associations joinvillaises de commerçants, l'Association des Hauts de Joinville (ADHJ) et l'Association des Commerçants des Institutionnels et des Libéraux de l'Est de Joinville (ACILEJ).

Les 21 et 22 novembre prochains, de 10h à 19h, la ville organise le salon des gourmets, un événement, en sommeil depuis deux ans, auquel le Maire a souhaité donner une nouvelle impulsion. Le service Attractivité du territoire organise ce salon qui se déroulera dans la salle des fêtes de la Mairie. L'objectif du salon est de découvrir, autour de 40 exposants, les produits du terroir. 40 producteurs régionaux seront présents pour régaler les papilles des visiteurs. Vin, foie gras, caviar, escargots, confiture, pain d'épices, saucisson, champagne, andouille, huîtres : les producteurs venus de toute la France, associés aux démonstrations, donneront des idées repas de fête pour Noël et la Saint-Sylvestre.

classes chez Lapérouse et Lucas Carton, vient d'ouvrir un nouveau restaurant à Paris, “Les Terrines”. Il sort également un livre éponyme sur ses 50 meilleures recettes. Pour renforcer l'aspect champêtre du salon des gourmets, une mini ferme y fera étape. En attendant le jour J, Valérie et Nathalie, avec l’aide des services municipaux, se mettent en quatre pour organiser le salon des gourmets de A à Z, sans oublier d'accueillir les joinvillais et visiteurs en quête des charmes touristiques de notre coin de Marne.

5

De nombreuses animations se succèderont autour des arts de la table et d'ateliers cuisine, en présence, le dimanche, de Gérard Vié. Le chef étoilé, qui a fait ses

Service Attractvivité du Territoire 01 49 76 60 67 / 01 49 76 60 15 officedetourisme@ville-joinvillele-pont.fr direco@ville-joinville-le-pont.fr

Chantal Durand, Maire-adjoint Développement économique et emploi. « Le service Attractivité du territoire doit développer le plaisir de vivre. Les commerçants, les artisans et les chefs d'entreprise en sont pleinement acteurs. Le service Attractivité du territoire est à leur écoute pour pérenniser le développement de cette attractivité de notre territoire joinvillais pour laquelle tourisme et développement économique sont étroitement liés car vecteurs réciproques d'émulations. »

1 - Valérie Stanislawski, responsable du service, avec Nathalie Guillemard vous accueillent au rez de chaussée de la Mairie. 2 - Vous trouverez forcément la documentation que vous recherchez. 3 - Le service attractivité du territoire lors des journées du patrimoine. 4 - Le port de plaisance et les bords de Marne attirent Joinvillais et touristes. 5 - Les commerces joinvillais participent au dynamisme de la ville.

13


JOINVILLE ECO

Arcane concept

Créateur d'audace à Joinville Depuis bientôt 20 ans, Arcane concept développe une activité forte sur l'architecture d'intérieure commerciale et la réalisation de sièges sociaux. Avec une trentaine de collaborateurs, Arcane compte de très prestigieux clients tels que la FNAC, Décathlon ou encore Sephora. n entrant dans les locaux d'Arcane, sur les bords de Marne, on découvre l'ambiance feutrée d'une agence d'architecture avec des pôles dédiés à des clients prestigieux tels que la FNAC, Sephora ou encore Decathlon. Les photos joyeuses qui ponctuent l'espace de travail de la trentaine de professionnels du design et d'architecture intérieure caractérisent cependant l'émulation nécessaire aux projets d'Arcane.

E

1

Nouvelles entreprises Webdesigner et graphiste Diplômé d'un BTS Conception graphique et chef de projet multimédia, Julien Beuve est graphiste 2d, 3d et webdesigner. Son métier consiste à développer des sites Internet, à créer des visuels en 2d et à la modélisation et l'animation d'objet 3d. 0624507581 ou beuve_julien@hotmail.fr http://www.julienb3d.fr

Nouveaux horaires pour Micheline Mercerie Micheline, la mercerie de la rue de Paris a changé d'horaires. La boutique est désormais ouverte les mardis, mercredis et vendredis de 16h à 19h, les jeudis et samedis de 10h à 12h30 et de 16h à 19h ainsi que le dimanche de 10h30 à 13h. Micheline Mercerie 49 rue de Paris 01 42 83 87 31

3

Ce n'est pas par hasard si la refonte totale de l'architecture intérieure du centre commercial des Arcades de Noisy-le-Grand a été confiée à Arcane. Un chantier d'un an géré de A à Z, de la conception à la réalisation, tout en maintenant le centre commercial ouvert et qui sera bientôt lumineux et moderne.

2

Le pôle créatif d'Arcane s'appuie sur les designer, architectes d'intérieur, graphistes et infographistes. Le bureau d'études affine et concrétise les projets des clients. Jacques Lapeyronie, fondateur d'Arcane, précise : « L'addition des talents et les parcours très divers de nos 30 collaborateurs permet à Arcane de répondre avec créativité et réactivité aux besoins de ses clients. Nous sommes capables de prendre en charge un projet du concept architectural et design à la maîtrise d 'œuvre qui inclus le bureau d'études, le suivi d'opérations et l'administration et les finances des projets. » 14

4

Dans l'univers de l'architecture d'intérieur, Arcane s'est fait depuis longtemps un nom dont on ne peut désormais plus ignorer qu'il est associé à Joinville. www.arcane-concept.com/ 1 - Chez Arcane, le sérieux et la créativité cohabitent joyeusement. 2 - Parmi les clients d'Arcane, la FNAC. 3 - Arcane a dessiné ce magasin Décathlon du CNIT à la Défense. 4 - Ici un projet pour C&A.


• 4 Marchés hebdomadaires Avenue Galliéni : mardi et samedi matin. Place du 8 Mai : jeudi et dimanche matin.

Heures de vente : 8 h - 13 h http://perso.wanadoo.fr/marche-de-joinville

• 1 Marché biologique

Place du 8 mai 1945 : 2ème, 4ème et 5ème samedi du mois


JOINVILLE JEUNESSE

Le P.I.J. vous informe... Campagne « Info SIDA » e mardi 1er décembre 2009 marquera le 21ème anniversaire de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA (Syndrome ImmunoDéficience Acquise), journée consacrée cette année à l’universel et le droit de la personne. Le Service Municipal de la Jeunesse organise du 26 novembre au 3 décembre 2009, par le biais de son Point Information, des journées d’informations et de préventions destinées au public joinvillais et tout particulièrement les jeunes. Les élèves des classes de 3ème des collèges qui traitent du VIH (Virus d’Immuno-déficience Humaine) et des IST (Infections Sexuellement Transmissibles) dans leur programme scolaire pourront bénéficier des interventions et animations du CRIPS*. La campagne « Info SIDA » s’inscrit dans le cadre de la mission dévolue aux différents partenaires du RPIJ (Réseaux Public d’Insertion des Jeunes) et des CESC (Comités d’Education à la Santé et Citoyenneté) qui est de promouvoir et de développer chez les jeunes des comportements responsables, citoyens et solidaires.

L

La Sécurité Routière en 2009 omme chaque année, la ville de Joinville-le-Pont a piloté un projet « Prévention Routière » durant la campagne 2009. 366 collégiens des classes de 5ème et 3ème des collèges Jean Charcot et Jules Ferry ont été sensibilisés. Cette opération intitulée « ma sécurité et celle des autres » a été menée en partenariat avec la Prévention Routière du Val-de-Marne, la Police Municipale et Pijé (Prévention Information des Jeunes Elèves). Les structures jeunesse ainsi que les Accueils Loisirs sans Hébergement de la ville ont activement contribué au succès de cette semaine.

C

Atelier maîtrise du 2 roues.

Renseignements PIJ/point cyb, 01 45 85 00 38 ou 01 4976 60 00 * Centres Régionaux d’Information et de Prévention du Sida

Simulateur de scooter : pas si simple d’être attentif à tout.

16


JOINVILLE JEUNESSE

Prévention routière

Parole de jeune « Faire cesser la danse macabre ». Ce sont les mots de M. Jost (intervenant Prévention Routière). Des mots qui font froid dans le dos selon Mattéo, un jeune collégien : « le film qu’il nous a présenté était glauque, mourir ou devenir comme Christopher, c’est la même chose. A l’intérieur, ce garçon est mort... ». « Mais c’est pourtant la vérité et ça arrive plus souvent qu’on ne le pense » admet Noël. L’histoire du jeune Christopher, accidenté et devenu paraplégique n’est pourtant pas facile à imaginer reprend Alice « on a du mal à penser que ça peut nous arriver à nous ou nos proches.. »... une intervention qui pousse à réfléchir pour Marie « quand on tient à sa vie ! » Plus ludique, la conduite virtuelle sur 2 roues n’en était pas moins intéressante : « en cinq minutes, on voit des piétons traverser, des portières de voitures qui s’ouvrent, des obstacles sur la route... déjà que je ne suis pas rassurée quand je me fais porter en scooter, là j’ai vraiment eu du mal, j’ai eu pleins d’accidents » raconte Marie. « C’était exagéré, un peu stressant mais vraiment intéressant et puis ça donne une idée de la conduite sur route» termine Alice.

Jardin extraordinaire : l’expo se poursuit en Mairie e jardin extraordinaire présenté sur l’Ile Fanac lors des journées du patrimoine se poursuit à la Mairie du 2 au 13 novembre. Réalisé par les enfants des accueils de loisirs et mis en place avec le concours actif du service Espaces verts de la ville, le jardin extraordinaire a été entièrement fabriqué avec du matériel de récupération en collaboration avec les équipes d’animation, l’artiste Susan Hackett et Annie Barre.

L

17


JOINVILLE SPORTIVE

Athlé

Challenge d'Automne

de l’ACPJ e challenge d'Automne ponctue la reprise de la saison d'Athlétisme pour l'ACPJ et les clubs voisins qui participent à cette journée. Cette année, les athlètes se sont affrontés le dimanche 4 octobre sur toutes les disciplines autour de la piste du gymnase Jean-Pierre Garchery, du 100 mètres au 3000 mètres en passant par les divers sauts et lancers. A noter, entre autres, les victoires pour l'ACPJ d’Alberto Baranger-Merino au lancer du marteau (58m43), de Pascal Lottier au lancer du disque (29m99), de Philippe Noël au saut à la perche (3m90) et de Igor Flandrin-Thoniel sur 3000 mètres (9'06''14).

L

Championnats de France de relais 4x400m

L'ACPJ double la mise ors des championnats de France de relais qui se déroulaient à Castres le week-end des 17 et 18 octobre dernier, le relais 4 fois 400 mètres hommes de l’Athlétique Club Paris Joinville a pour la deuxième année consécutive enlevé le titre de Champion de France, reléguant Mulhouse à 2'5. Pour ce faire, Igor Flandrin-Thoniel, Michaël François, Younès Gurachi et Matthieu Lahaye ont battu leur propre record du Val-de-Marne de 23 centièmes, avec un nouveau chrono de référence de 3'13''20, meilleure performance française de l'année. La passe de trois en 2010 ?

L

Apprentissage en cours pour le RCBM e Rugby Club des Bords de Marne commence son apprentissage de la division fédérale 3. Le niveau est monté d'un cran et nos rugbymen ont pour l'instant un solde négatif avec une victoire pour deux défaites. Après une victoire lors du premier match de la saison face à Clamart (28-10), le RCBM a concédé la défaite face à Drancy (8-23) puis Pont-à-Mousson (6-12). Ce n'est que le début et le RCBM a le niveau pour inverser la tendance.

L

18


JOINVILLE SPORTIVE

Football

Le RCJ puissance 4 'équipe première du Racing Club de Joinville démarre la saison par une très belle série avec quatre victoires consécutives, dont la dernière en date, 2-1 face à Bry. Nos footballeurs, seuls en tête du championnat, entament donc de la plus belle des manières leur saison en championnat Excellence. Le Président Le Fur a promis la poursuite de la belle série.

L

Le gros coup du RCJ en Coupe Gambardella e RCJ a réalisé une grosse performance en Coupe Gambardella en battant Saint-Leu qui évolue en division d'Honneur, soit 4 divisions au-dessus des Joinvillais. Le RCJ ouvrait le score en première mi-temps, doublait la mise en deuxième période à dix contre onze. Saint-Leu réduisait la marque en fin de match, trop tard pour priver le RCJ de la qualification pour le tour suivant. La Coupe Gambardella est une épreuve ouverte aux équipes de moins de 18 ans organisée par la Fédération Français de Football.

L

France-Tunisie à Joinville ardi 13 octobre, le stade Jean-Pierre Garchery accueillait une rencontre de football internationale, France-Tunisie « Entreprise ». Dans une ambiance très conviviale sur la belle pelouse du stade Joinvillais, les français n'ont laissé aucune chance à leurs adversaires avec un score fleuve de 9-0.

M

19

Yoga e centre de Yoga Vipassana du Monastère « Linh-Son », dirigé par Maître Trin, Moine bouddhiste, dispense des cours de Yoga tous les lundis soirs de 19h30 à 21h. Le Yoga Vipassana est une technique de relaxation basée sur la concentration et la respiration. L'association propose également des enseignements sur le bouddhisme, sur l'hindouisme et souhaite financer et développer un orphelinat en Inde du sud. Pour tout renseignement contactez Tam-An au 06 74 36 04 40 du lundi au vendredi de 18h à 20h et le samedi de 10h30 à 19h. Coût des cours : 85 euros par an.

L

Centre de Yoga Vipassana du Monastère « Linh-Son », 9 avenue Jean Jaurès.

Double Dutch e Double Dutch continue de pousser à Joinville. C'est une activité ludique inventée par les Hollandais il y a plus de 300 ans. Pour pratiquer ce sport, il suffit d’une paire de cordes de 3m50, de deux tourneurs et un sauteur. Les cordes tournent en formant une ellipse afin que le sauteur puisse effectuer des figures acrobatiques. Le coût de l'activité est de 85 euros pour l’année, pour toute information contactez Caroline au 06 27 68 26 48.

L


JOINVILLE LOCALE

Thé dansant à la mairie n thé dansant est organisé dimanche 29 novembre, de 14h30 à 18h, en salle des Fêtes, avec la présence de l’orchestre

U

Renseignements et inscriptions au 01 49 76 60 13

Joinville-le-Pont Guelma

repart en Algérie près un voyage très réussi au mois de mai dernier, l'association Joinville-le-Pont Guelma organise pour la 7ème année consécutive, au mois de mai 2010, un voyage d'une semaine de découverte de l'est algérien. L'association souhaite inviter deux jeunes Joinvillais, de 18 à 22 ans. Les frais du

A

voyage seront intégralement pris en charge par l'association. Les personnes intéressées devront être munies d'un passeport en cours de validité et peuvent adresser leur candidature à : Association Joinville-le-Pont Guelma 48 rue de Paris.

Carte d'identité et passeport :

attention aux photos fin de faire établir un nouveau passeport ou une nouvelle Carte Nationale d'Identité, certaines règles sont à respecter impérativement concernant les photographies servant à leur fabrication. La photographie doit dater de moins de 6 mois et ressembler au jour du dépôt de la demande de titre. Elle doit mesurer 35mm de large sur 45mm de haut. La taille du visage doit être de 32 à 36 mm, du bas du menton au sommet du crâne (hors chevelure). La photo doit être nette, sans pliure, ni traces. Elle doit être correctement contrastée, sans ombre portée sur le

A

Colis personnes âgées partir de 65 ans, et sans aucune condition de ressources, la ville vous propose deux fois par an le choix entre un colis ou un banquet en fin d’année, et en juin le choix entre un colis ou une sortie (visites, expositions…). Les inscriptions se font tout au long de l’année auprès du Centre Communal d’Action Sociale avec une pièce d’identité et un justificatif de domicile. Il reste quelques places pour le banquet prévu le 10 janvier 2010 alors si vous n’êtes pas encore inscrits, c’est le moment !

A

CCAS : 01 49 76 60 62 20

visage ou en arrière-plan. Une photo en couleurs est fortement recommandée. Le fond doit être uni, de couleur claire (bleu clair, gris clair). Le blanc est interdit. La tête doit être nue et droite, les couvre-chefs sont interdits, le visage dégagé. Le sujet doit fixer l’objectif. Il doit adopter une expression neutre et avoir la bouche fermée. Les yeux doivent être parfaitement visibles et ouverts. Les montures de lunettes épaisses sont interdites. La monture ne doit pas masquer les yeux. Les verres teintés (ou colorés) sont interdits. Il ne doit pas y avoir de reflets sur les lunettes.


JOINVILLE LOCALE

Le gouvernement adopte le projet de loi

sur le Grand Paris Le gouvernement a adopté le 7 octobre un projet de loi sur le Grand Paris, voulu par le président Sarkozy pour transformer la capitale française et sa région. Ce projet s'appuie sur 5 grands titres. 1 Le réseau de transport urbain du Grand Paris Il reliera le cœur de l’agglomération parisienne et les principaux pôles urbains, scientifiques ou technologiques, économiques, culturels et de transport. 2 Renforcement et efficacité des procédures de concertation La participation du public est prévue au travers d’un débat public conduit par le représentant de l’État dans la région et l'Établissement public créé à cet effet, la Société du Grand Paris, qui publiera ses conclusions. 3 Établissement public chargé de la réalisation du réseau de transport La « Société du Grand Paris» (SGP), établissement national à caractère industriel et commercial, est créée afin d'élaborer le schéma d’ensemble du réseau, les projets d’infrastructures, définir les objectifs de développement urbain... 4 Développement territorial et projets d’aménagement du Grand Paris Le projet de loi met en place des contrats de développement territorial que l'État a la faculté de conclure avec les EPCI (Établissement Public de Coopération Intercommunale) ou les communes. 5 Dispositions relatives au projet de création d’un pôle scientifique et technologique sur le plateau de Saclay. Le projet de loi crée un établissement industriel et commercial spécifique « Établissement Public de Paris-Saclay ».

Paroisse Sainte Anne de Polangis-Palissy Ateliers de novembre : 7, 11 et 14 novembre - 14h30-17h30 Les enfants, les jeunes, les parents et grands-parents se donnent rendezvous pour fabriquer des décorations de Noël : couper, tailler, assembler, coller, décorer… Tous les objets réalisés sont exposés et vendus à petits prix au profit de la paroisse les samedi 21 et dimanche 22 novembre. Journées d’accueil et d’amitié : samedi 21 et dimanche 22 novembre Profitez des différents stands de livres neufs, produits du terroir, artisanat et pâtisserie maison qui accueillent les visiteurs, et leur permettent de repartir avec leurs cadeaux de Noël. Cette année, « la Pologne » est à l’honneur. Programme samedi 21 novembre : - 16h : Goûter Jeux de cartes et de société - 18h : Messe familiale à l'église Sainte Anne, animée par les jeunes de l'aumônerie - 19h : Dîner Polonais, - 20h30 : Veillée Polonaise, (Prix: repas : 5 €, veillée : 5 € - dîner + veillée: 8 € - veillée offerte aux - 10ans. Programme dimanche 22 novembre : - 11h : Messe familiale à l'église Sainte Anne, animée par les jeunes de l'aumônerie - 12h15 : Apéritif et déjeuner Polonais (12 €) - 15h : Loto familial. Pour plus de renseignements, contactez la paroisse au 01 48 83 30 12

Le Grand Paris par l’équipe Atelier Castro Denissof Casi

21


JOINVILLE LOCALE

La moto et la photo

dans la peau Michel pour l'état civil, Micou pour les autres. Le surnom lui vient de son enfance pour le distinguer à une époque, les années 50, où les Michel couraient les rues en bandes. Micou Montange est arrivé à Joinville en 1952. Il y revient pour sa retraite début 2009. Entre-temps, il fut pendant 30 ans reporter photographe pour Moto-Journal, magazine de référence. Portrait d'une figure discrète de la presse moto.

1

u début de l'année 2009, c'est un pilier de la presse moto qui a pris sa retraite. Photographe reporter pendant 30 ans pour Moto-Journal, Micou Montange vient de tirer sa révérence. Rentrer chez lui, c'est mettre le pied dans l'histoire de la presse moto et dans la passion du deux roues motorisée. Une passion, pointue et discrète, liée à la restauration de trails Yamaha 250 cm3 des années 70, des motos légères tous chemins. Au fil des années et des acquisitions, Micou possède désormais une vingtaine de motos anciennes -toute la gamme trail Yamaha- qui sont entreposées en partie chez des amis.

A

Micou justifie logiquement : « sur une petite cylindrée, on roule doucement, on voit donc mieux le relief et on risque moins d'abîmer la moto ». Utile lorsqu'on a un seul pneu de rechange pour toute l'épreuve même si ça n'évite pas les incidents. En panne et contraint à l'abandon, il a du rentrer en train de Bamako (au Mali) à Dakar (Sénégal) pour un bon millier de kilomètre d'un périple épique. « Une expérience qui vaut largement un Paris-Dakar » avec des cheminots réquisitionnant les fusées de détresse des pilotes en cas d'accident et une locomotive détachée en

pleine nuit afin d'aller chercher de l'eau pour cause de surchauffe de ladite loco. Sur une autre édition, moteur cassé, Micou a fait du « Noratlas stop ». Le vieil avion d'assistance, atterri en plein désert, l'avait alors rapatrié vers le bivouac.

Inscrit à une école de photo par sa mère Micou Montange est né à Montreuil (93) le 5 mars 1948. Sa famille s'installe à Joinville le 6 mars 1952 dans une petite maison de l'avenue de l'étoile. Les conditions sont alors rus-

Pionnier du Paris Dakar S'il a effectué de nombreux essais, reportages de Grands Prix et de courses moto, il a aussi pris part aux trois premières éditions du Paris Dakar dès 1978 à une époque ou l'image d'aventure du « Dakar » était pleinement justifiée, quitte à parfois confiner au folklore. Ainsi, à l'époque, il fallait souvent recourir à la générosité des villageois pour se nourrir le soir venu. Un comble en Afrique ! Il a à chaque fois roulé sur des motos de petite cylindrée. Un choix que

2

3

4

5 © Micou Montange 22


JOINVILLE LOCALE

Retour à Joinville

6

tiques avec les toilettes dans le jardin et le poêle dans la maison. Il va à l'école et au collège à Joinville puis au lycée à Saint-Maur, à Nogent puis à Saint-Mandé. « Je n'étais pas spécialement turbulent mais je me faisais renvoyer régulièrement ! ». Pour aller au lycée, il utilise déjà beaucoup la moto et parfois le train à vapeur qui ne cède sa place au RER électrifié qu'en décembre1969. Micou rate son Bac de peu et sa mère l'inscrit à une école de photo pour une formation de deux ans. C'est à Joinville qu'il rencontre Gérard Jumeaux, célèbre pilote de Side-car aujourd'hui décédé. Sa femme, Anne-Marie Jumeaux, elle aussi joinvillaise, lui rend hommage chaque année à travers les trophées Gérard Jumeaux.

Au cœur de la presse moto A la fin des années 60, l'arrivée des machines japonaises, fiables et modernes, relance le marché de la moto et celui de la presse. Passionné de moto, Micou va faire ses premières armes aux abords des circuits. Un ami qui fabrique son magazine de manière artisanale, « Les motards », fait paraître sa première photo en 1969. Son service militaire met alors une parenthèse à ses occupations civiles. Début 70, le magazine Auto-Moto voit le jour. Micou y réalise essais et reportage motos. Il voit alors éclore toute une génération de pilotes français dont beaucoup perdront leur vie sur les circuits.

7

© Moto-Journal

A la fin de l'année 70, Auto-Moto éclate en deux entités. Cette scission voit en décembre la naissance de Moto-Journal, aujourd'hui seul hebdomadaire de la presse moto.

Les années fastes « A cette époque, on pouvait encore aller voir ailleurs sans se griller », précise Micou. C'est ainsi qu'il quitte momentanément Moto-Journal pour suivre des amis et travailler sur un magazine mensuel, « Sport Moto ». Fin 72, dans un contexte très soixante-huitard, il quitte le journalisme momentanément pour vivre en marginal. Il suit alors des pilotes comme mécanicien en peignant à l'aérographe les casques de nombre d'entre eux. A la fin des années 70, la page se tourne. Il toque à la porte de MotoJournal. Il réintègre le staff et se tourne également vers le reportage et la photo de motos tout-terrain et de trails pour lesquels il s'est découvert une passion durable. Il continue néanmoins de faire des photos d'essais et de courses. « J'ai toujours été très polyvalent, entre les essais, les photos et les reportages ». Il va continuer de sillonner les routes de France et étrangères lors de présentations presse de nouveaux modèles au Japon, aux États-Unis, en Malaisie et en Europe. « Des voyages qui ne laissent pas le temps de faire du tourisme, mais qui sont bien agréables », souligne Micou.

23

Après 30 ans de « moto boulot photo », Micou a raccroché l'appareil photo de la rédaction, mais continue de mitrailler ses trails. Nostalgique, mais jamais aigri, il reconnaît avoir connu les très belles années de la presse moto. Aujourd'hui les ventes chutent et les groupes de presse resserrent beaucoup les budgets. S'il a beaucoup vécu à Paris, il a réintégré au début de l'année la maison familiale qu'il aménage tranquillement. En attendant d'installer un atelier dans son garage, il continue de « mécaniquer » chez ses amis. Une conversation avec Micou est toujours ponctuée d'anecdotes intéressantes qui retracent l'histoire de la moto. Nul doute que je reviendrai lui rendre visite pour enrichir ma culture motarde, une culture humble et qualitative...avec des images plein la tête. 1 - Reporter photographe durant 30 ans pour Moto-Journal, Micou Montange jouit désormais de sa retraite à Joinville, dans la maison de son enfance. 2 - Micou, à l'angle de l'avenue de la mésange et de l'étoile en 1965, devant la maison familiale, déjà à moto. 3 - Cette photo prise en 1969 montre un des derniers train à vapeur en circulation entre Joinville et Nogent avant l'arrivée du RER. 4 - Dans les sablières près de Fontainebleau en 1971, Micou s'entraîne au tout terrain avec des figures «aériennes à la clé. 5 - Micou, à gauche, se fait photographier en 1974 par Barry Sheene, champion du monde de moto. « A l'époque, les Grands Prix et les pilotes étaient très abordables ». 6 - Micou a participé aux trois premiers Paris-Dakar, toujours avec des motos de petites cylindrées. 7 - Juste avant la retraite, Micou a enfilé son cuir pour faire quelques chronos sur circuits.


JOINVILLE CULTURELLE

Les Baladins de Joinville

soufflent leurs vingt ans Pour la première fois depuis leur création en 1989, les Baladins de Joinville vont jouer des pièces qu'ils ont déjà données. Ainsi le 6 novembre, la première représentation du « Médecin malgré lui » sera lancée avant que Cyrano de Bergerac ne vienne fouler à nouveau les planches de la Scène Prévert en mai 2010. Retour sur 20 ans de théâtre avec les Baladins de Joinville.

a troupe de théâtre des Baladins de Joinville fête cette année ses 20 ans. Jacques Barat, trésorier des Baladins de Joinville, est de l'aventure depuis la création de la troupe, en 1989. Patrick-Laurent Martel, directeur artistique et principal metteur en scène du Festival Théâtral de Fromentine (85) qu'il a créé en 1989, est devenu le metteur en scène de la troupe en 1995. Il choisit les pièces, fait la distribution selon les comédiens disponibles et insuffle sa vision aux pièces. Sa première mise en scène pour les baladins sera « Piège pour un homme seul », un présage en clin d'œil qui ne s'est pas confirmé. Depuis sa création, la troupe, constituée en permanence d'une vingtaine de comédiens qui n'ont pas fait de la scène leur profession, mais pour qui le théâtre est une passion, a donné

L

43 pièces avec un moteur commun, le plaisir de jouer. Le répertoire de la troupe Joinvillaise est éclectique. De nombreux classiques de Molière, « La mégère apprivoisée » de William Shakespeare, des comédies telles « Le dîner de cons », « Le dindon » de Georges Feydeau, mais aussi « Les liaisons dangereuses », « le Petit Prince » de Saint-Exupéry ou encore la comédie musicale « Mayflower ». Et pour fêter les 20 ans de la troupe, les Baladins vont revisiter deux pièces déjà produites à Joinville, des pièces qui ont marqué l'histoire de la troupe. A partir du 6 novembre, « Le Médecin malgré lui », de Molière, consul-

tera à la Scène Prévert. Au mois de mai, c'est Cyrano de Bergerac, d'Edmond Rostand qui reviendra pointer le bout de son long nez. Cette pièce, riche d'une trentaine de personnages, va nécessiter de faire appel aux apprentis comédiens des cours du lundi soir animés par Patrick-Laurent Martel afin de suppléer les membres de la troupe dans une version de Cyrano, selon le metteur en scène, « non édulcorée, intégrale de la pièce qui dure 2h30 ». En pleine répétition du Médecin malgré lui, les Baladins vont très vite s'atteler à la préparation du grand classique d'Edmond Rostand. On n'a pas tous les jours 20 ans ! www.baladinsdejoinville.fr

Les Baladins en répétition : la médecine a fait des progrès ! 24


JOINVILLE CULTURELLE

Téléthon 2009 Les 4 et 5 décembre, Joinville se mobilise pour le Téléthon. Autour de nombreuses activités, un fil rouge, « Une bourse pour sauver une vie », animera les 2 jours non-stop. Olivier Dosne, Maire de Joinville, et Chantal Allain, Conseillère municipale déléguée aux Sports et aux Personnes handicapées, donneront le coup d'envoi de ce marathon caritatif vendredi 4 décembre à 18h30 sur le parvis de l'Hôtel de Ville.

Fil rouge : Du vendredi 4 à 18h30 au samedi 5 à 17h dans le hall de la mairie. Des équipes se relaieront afin de réaliser des « Bourses pour sauver une vie » (petites bourses en cuir à 2 €), dont le produit de la vente sera reversé au Téléthon.

Vendredi 4 décembre : Au collège Jules Ferry, organisation d’un tournoi de football, « Les Ballons du cœur », à partir de 18h30.

Samedi 5 décembre : Mini-brocante : vous pouvez amener des objets en bon état, qui seront revendu au profit du Téléthon. Permanence pour réceptionner les objets : mercredi 2 décembre de 10h à 12h (Bureau de Mme Chantal Allain).

Mais aussi de nombreuses activités : massage, maquillage pour enfants, apprentissage de l’anglais pour les enfants, initiation aux premiers secours, initiation langue des signes, « Boccia », etc. Vous pourrez également déguster des spécialités orientales et antillaises, ainsi que des marrons chauds ou des barbes à papa. L’ensemble des ventes est au profit du Téléthon. Hôtel de Ville Initiation aux arts martiaux, 9h à 13h. Gymnase Pierre François

Dimanche 6 décembre : Sur le parvis de l’Hôtel de Ville : lâcher de ballons à 12h et cérémonie de clôture.

Théâtre Les Utopistes a troupe des Utopistes, créée en 2003 par un groupe d’amis, passionnés de théâtre, produit une nouvelle pièce chaque année. Ils reviennent pour la 5ème année à Joinville-lePont les 4 et 5 décembre se produire dans une comédie irrésistible, « J’y suis, j’y reste ». Rires garantis !

L

Vendredi 4 décembre à 20h30 et samedi 5 décembre à 15h30. Scène Prévert L’intégralité des recettes sera reversée au Téléthon. Réservations recommandées dès maintenant au 01 43 97 46 90. Adultes 10 €, de 12 à 18 ans 5 €, enfants jusqu’à 12 ans gratuit.

25

Joinville centre d'appel régional de promesses de dons avec le Lions Club Sur les départements 77, 93, 94 et 95, seuls 2 centres d'appel centralisent les promesses de dons : Evry dans l'Essonne et Joinville-le-Pont. Pendant toute la durée du Téléthon quelque 850 bénévoles (jusqu'à 150 sur place en permanence) vont se relayer à la Salle des Fêtes afin de recueillir les promesses de dons.

Les anciennes roulent pour le Téléthon Le Lions Club International organise une « balade en anciennes pour le Téléthon » avec les associations Belles Classiques des Bords de Marne, Belles de Vincennes, Club Automobile de l’Immobilier et Vincennes en anciennes. Il s’agit de proposer, aux promeneurs, des baptêmes dans les voitures anciennes ou d’exception. Samedi 5 décembre de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h, parvis de l’Hôtel de Ville. Renseignements : Pierre Maquet 06 07 04 47 77 baladeenancienne@me.com


JOINVILLE CULTURELLE

Salon des Gourmets

les 21 et 22 novembre e la Provence à l’Alsace, du sud-ouest au nord en passant par la Corrèze, de la campagne à la ville, le Salon des Gourmets s’installe le temps d’un week-end à Joinville. Une quarantaine d’exposants venus de toute la France seront présents pour vous faire découvrir leur production, vins fins, salaisons, fromages, foie gras, et bien d’autres choses. Dégustation, artisanat, démonstrations culinaires, art de la table, animation, et pour les plus petits rencontre avec quelques-uns des animaux de la ferme. Des ateliers vous seront proposés tout

D

au long du week-end. Le célèbre Chef Gérard Vié dédicacera son nouvel ouvrage « Les Terrines » dimanche de 11h à 14h dans la Salle des Fêtes. Gérard Vié a fait la renommé du gastronomique restaurant “Les Trois Marches” (Trianon Palace) à Versailles, et se lance aujourd’hui dans l’aventure bistrotière en ouvrant un nouveau restaurant, “Les Terrines”, rue du Cherche-Midi à Paris. Chantal Durand, Maire-adjoint en charge du Développement économique et de l’Emploi : « le Salon des

Gourmets est un évènement traditionnel à Joinville. Il revient sous une forme bon enfant et conviviale sans oublier la qualité pour lequel il est connu au delà de notre ville". Tous les gourmands ont donc rendezvous les samedi 21 et dimanche 22 novembre de 10h à 19h à l’Hôtel de Ville. Service Attractivité du Territoire Tél. : 01 49 76 60 67 www.joinville-le-pont.fr

Programmation Scène Prévert Spectacle de musique

Spectacle de musique

Groupe Inchallah Ces trois chanteurs d’horizon géographiques divers nous invitent à un voyage musical fusionnel. Leur spiritualité balaiera les cieux du Maghreb et d’Afrique.

« Piaf mon amour » L’incroyable voix d’Evelyne Chancel accompagnée de son seul pianiste chante et raconte la môme Piaf avec une émotion d’où vous ne sortirez pas indemne. Samedi 14 novembre à 20h30 Scène Prévert

Vendredi 13 novembre à 20h30 Scène Prévert

Samedi 28 novembre à 20h30 Scène Prévert

Spectacle de musique Nina Guetta invite Alexandra Alexandra, « fille-guitare » de Joinville est l’invitée de Nina Guetta. Elle fera la première partie de son concert. Alexandra a 16 ans. Elle a commencé la musique à 8 ans avec le piano et depuis 2 ans, elle chante et joue de la guitare avec un son folk pop/rock. 26

Programme détaillé sur : www.ville-joinville-le-pont.fr Pour tous les évènements culturels, renseignements au 01 49 76 60 70


JOINVILLE CULTURELLE

Un nouveau look pour le site internet

de Joinville-le-Pont Le site Internet de la ville de Joinville-le-Pont, www.ville-joinville-le-pont.fr, se refait une beauté ! Une nouvelle maquette, de belles couleurs, une facilité de navigation accrue, des informations pratiques et complètes, l’ergonomie et le design du site ont été repensés, en proposant une interface plus vivante et épurée. Changement de forme

Rubrique développement durable

Un annuaire

Un bandeau défilant

La vidéo

Une newsletter

Widgets, google map…

e site Internet de Joinville-lePont fait peau neuve : changement d’image, avec un site plus clair, qui reprend la nouvelle charte graphique mise en place début 2009.

L

Une nouvelle rubrique, « Développement durable », a été créée. Elle permet de suivre de près la volonté des élus de sensibiliser et faire agir le plus grand nombre pour améliorer la planète de demain.

Des applications (widgets, google map…), un agenda, ont été ajoutés. Un annuaire (en haut à droite) pour trouver facilement et directement tous les renseignements sur les équipements de la ville, les services, un numéro de téléphone… La vidéo est développée et prend de l’importance, car elle est maintenant intégrée dans la première page du site. 27

Un bandeau « évènements » plus lisible et défilant a été mis en place et informe l’internaute sur les prochains rendez-vous. Enfin, une newsletter mensuelle sera envoyée aux abonnés pour leur permettre de rester connectés (si vous souhaitez la recevoir, envoyez votre adresse mail à dircom@villejoinville-le-pont.fr). Allez vite le découvrir : www.ville-joinville-le-pont.fr


JOINVILLE CULTURELLE

Les rendez-vous de la Bibli

Vous aimez lire un peu, beaucoup, passionnément… Vous aimez les romans, les polars, la BD, le Manga… Vous aimez plus particulièrement un auteur, un style… Alors venez nous faire partager vos coups de cœur (3 cœurs dessinés) Samedi 14 novembre 2009 à 14h30 Merci de nous informer de votre participation Tél. : 01 49 76 60 32

«Les Zygomatiques ou le rire dans tous ses états» Spectacle désopilant sur le rire, s’articulant autour de textes « scientifiques et littéraires » qui mettent en lumière tous les aspects du rire, des plus drôles aux plus graves ! Interprété par un véritable duo clownesque, Joanna Jianoux et Philippe Cherdel. A voir absolument pour le bien-être de tous ! Samedi 28 novembre à 15h Scène Prévert Spectacle pour tous à partir de 8 ans et jusqu’à 99 ans Entrée sur réservation auprès de la Bibliothèque au 01 49 76 60 32 Club de lecture au collège Charcot : le mardi 24 novembre à 12h30 Club de lecture : le mardi 17 novembre à14h30

La bibliothèque vous propose… Quand les livres se mettent à table… Petites recettes pour soirées douillettes

Les petites toques salées Lenôtre

de Janine Ratcliffe Ed. Larousse « 101 recettes pour cocooner à deux, en famille ou entre amis ! Une cuisine naturelle et conviviale, des plats simples et rapides à déguster au quotidien… »

Recettes réalisées par Vincent Mary Ed. Le cherche midi Des recettes gourmandes et ludiques pour les enfants à mitonner selon les saisons.

Familles à table de Jean-Claude Kaufmann Photographies de Rita Scaglia Ed. Armand Colin Sous le regard bienveillant du sociologue Jean-Claude Kaufmann, 7 familles d’aujourd’hui se mettent à table. Des courses à la vaisselle, en passant par la cuisine et le repas, l’auteur évoque avec malice les petits riens de la vie qui forgent le quotidien et renforcent les liens. Notre livre coup de cœur.

Sam cuisine pour ses potes de Sam Stern Ed. Gallimard Jeunesse « Sept potes et autant d’ingrédients : pâtes, légumes, viandes, fromages, etc. sans oublier le chocolat. Sam nous a concocté des recettes classiques ou originales plus ou moins difficiles à réaliser. Que tu sois débutant ou confirmé, il y en aura pour tous les goûts ! ». 28

AYA Conseillère culinaire de Ishikawa Saburô Ed. Bamboo « Aya Kisaragi est conseillère culinaire pour la société Food Project. Sa mission : redresser les restaurants qui battent de l’aile. Ses armes : un sens du goût exceptionnel et un caractère bien trempé. En compagnie de son assistant gaffeur Ippei Komaï, partez à la découverte du goût nippon, de ses techniques secrètes et de ses réalités ».

Les Gouttes de Dieu de Tadashi Agi et Shu Okimoto Ed. Glénat Le célèbre œnologue Yutaka Kanzaki vient de décéder. Dans son testament, il lance un défi à ses deux fils : seul celui qui sera capable de résoudre 12 énigmes portant sur 12 vins sera l’unique héritier de sa prestigieuse cave. Une enquête originale qui nous entraîne au beau milieu des cépages et des saveurs. A conseiller aux amateurs de vins et/ou de mangas.


JOINVILLE CULTURELLE

ESP@CE TIC

Théâtre Dyrek Au programme du mois de novembre

(Technologies de l’Information et de la Communication)

Vendredi 6, samedi 7 à 20h45, dimanche 8 à 16h Saïda Churchill dans « Vacances au bord de la guerre » de Saïda Churchill et Romain Bouteille mise en scène Romain Bouteille. "Un rire sans justicier ni imbécile ni bourreau ni victime? Parfait! Et que reste-t-il? Une gamine qui a les yeux plus gros que le ventre". (Saïda Churchill) Dialoguant d’abord avec la voix de Romain Bouteille, Saida Churchill s’envole dans des digressions délicieuses, drôles et intelligentes, dont elle a le secret.

Coup de cœur Le site Eco-systèmes, agrée par les pouvoirs publics, vous guide dans ce geste citoyen. Il explique quels appareils recycler et où les déposer. Entrez votre code postal dans la zone de saisie pour découvrir le point de collecte le plus proche de votre domicile. Un petit jeu aiguisera votre sens du recyclage. www.eco-systemes.com www.developpement-durable.gouv.fr

Vendredi 13, samedi 14 à 20h45, dimanche 15 à 16h « Mon serviteur », écrit et mis en scène par Fabio Marra, assisté de Sonia Palau. Par "Carrozzone téatro", régisseur : Gaël Gaurin, costumes : Guiseppina Minopoli, scénographe : Stefano Perocco di Meduna. Avec Renaud Gillier, Fabio Marra, Manuela Mirabile, Sonia Palau, Paolo Crocco. Une troupe italienne découverte d’Avignon, drôle, et polyvalente. Ils excellent dans l’écriture, la comédie, les décors, la « Commedia del Arte », l’improvisation. Ce spectacle réjouissant est une tragicomédie: du drame, du rire, de l’amour…

Art numérique Un jukebox interactif, selon l'humeur... Le site Musicovery propose une nouvelle manière, interactive, d’écouter de la musique avec des playlists dynamiques et aléatoires organisées en critères tels que le niveau d’énergie, la positivité des chansons ainsi que le genre musical, l’époque… Un jukebox renouvelé en permanence, plein de surprises... www.musicovery.com

Vendredi 20 à 20h45, samedi 21 à 16h et 20h45, vendredi 27 et samedi 28 à 20h45 « A nu les petites fadaises », écrit et mis en scène par Victor Davray, avec la complicité de Stéphanie Rolland. Avec Christian Paumelle et Stéphanie Rolland. Déconseillé aux moins de 12 ans Pour sa femme, il se voit "affecter une nouvelle stagiaire" : elle est vilaine et sotte ! Pour ses copains il vient de "toucher le gros lot, une nouvelle nana à former": c'est un volcan d'enfer, tout feu, tout flamme…

Cours de théâtre sur scène

Prochaines initiations - de 18h à 20h. (inscriptions sur place) WINDOWS XP Mardi 5 janvier 2010 WORD 2003 Mardi 10 et 17 novembre INTERNET Mardi 26 janvier et 2 février 2010 EXCEL Mardi 8 et 15 décembre Logiciel libre WRITER CALC

Jeudi 5 et 12 novembre de 14h à 16h Jeudi 21 et 28 janvier 2010 de 14h à 16h

Enfants, adolescents, adultes Renseignements au 01 48 85 09 29 Tarifs : 16 € - réduit : 13 € - adhérents: 11 € (adhésion 7 € /1an) groupes et enfants : 9 € 7 boulevard de Polangis - Tél. : 01 48 85 09 29 29

ESPACE MULTIMEDI@ Hall de l’Hôtel de Ville Tél. : 01 49 76 60 59 Courriel : multimedia@ville-joinville-le-pont.fr Site Internet de la Ville : www.ville-joinvillele-pont.fr


JOINVILLE CULTURELLE

Cinéma Scène Prévert Programmation spéciale Développement durable UNE VÉRITÉ QUI DÉRANGE (1h38) Mardi 3 novembre à 14h30

LA PLANÈTE BLEUE (1h32) Dimanche 8 novembre à 15h

En partenariat avec la ville de Joinville L’ÉTÉ EN PENTE DOUCE (1h25) Mardi 17 novembre à 14h30 INGLORIOUS BASTERDS (2h33) Interdit aux moins de 12 ans

Mardi 17 novembre à 20h30

NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT (1h38) Mardi 3 novembre à 20h30

UN PEUPLE MIGRATEUR (1h38) Mercredi 4 novembre à 14h30

UN MONDE SANS EAU ? (1h23) en VO Mardi 10 novembre à 14h30

LE MARCHE DE L’EMPEREUR (1h25) Mercredi 11 novembre à 14h30

LE PETIT NICOLAS (1h30) Mercredi 18 novembre à 14h30 Samedi 21 novembre à 20h30 LE COACH (1h20) + 8 ans Dimanche 22 novembre à 15h

MAX ET LES FERAILLEURS (1h52) Mercredi 24 novembre à 14h30

Scène Prévert 23 rue de Paris Accès par les escaliers à droite de l’Hôtel de Ville ou par le quai Pierre Brossolette. Vente des billets Le jour même au guichet de la salle 1/2 heure avant chaque séance. Programme Répondeur : 01 48 86 38 77 Résumé des films et bandes-annonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr

LE SYNDROME DU TITANIC(1h33) Dimanche 15 novembre à 15h

UN PROPHÈTE (2h35) Interdit aux moins de 12 ans

Mardi 24 novembre à 20h30

Prix des places Plein tarif : 5 € Tarif réduit : 4,20 € (moins de 18 ans, étudiants, carte vermeil, groupes (10 personnes), militaires, demandeurs d’emploi, familles nombreuses). Gratuit pour les enfants de moins de 3 ans. Tarif réduit spécial : 3,50 € Pour les groupes scolaires et Centres de loisirs, sauf les films récents Carte de fidélité : attention, de nouvelles cartes de fidélité sont proposées. Vous bénéficierez de la huitième séance gratuite.

30

TEMPÊTE DE BOULETTES GÉANTES (1h30) Mercredi 25 novembre à 14h30 LA PROPOSITION (1h48) Dimanche 29 novembre à 15h

LA PASSANTE DU SANS-SOUCI (1h55) Mardi 1er décembre à 14h30

LE DERNIER POUR LA ROUTE (1h47) Mardi 1er décembre à 14h30

Affiches cinéma : © Allocine.com

LE CAUCHEMAR DE DARWIN (1h47) en VO Samedi 7 novembre et Mardi 10 novembre à 20h30


DEMOCRATIE LOCALE

Conseil Municipal Séance du 13 octobre 2009 Cette rubrique vous présente succinctement l’ordre du jour (non exhaustif) du dernier Conseil municipal. Si vous souhaitez prendre connaissance en détail du compte-rendu, vous pouvez consulter les panneaux d’affichage administratif ou le site Internet de la Ville. • Le Conseil municipal a adhéré à l’association des Maires du Val-deMarne qui a pour but de dynamiser la coopération et l’échange de réflexion entre les communes du département.

tation pour ses travaux de réhabilitation du quartier Egalité.

• Le Conseil municipal a approuvé la mise en place de la vidéo-protection à Joinville-le-Pont sur deux sites dans un premier temps et demande les subventions correspondantes.

• Le Conseil municipal a approuvé la modification du Contrat Régional et sa prorogation d’un an permettant ainsi d’obtenir des financements importants pour 3 opérations d’aménagement majeurs : la réhabilitation du Parc du Parangon, l’aménagement de l’Ile Fanac et l’extension de l’école maternelle de Polangis.

• Le Conseil a accordé sa garantie d’emprunt à la société France Habi-

• Le Conseil municipal a approuvé, dans le cadre de sa politique de

développement durable, la réalisation d'une thermographie aérienne en coopération avec cinq communes voisines. • Le Conseil municipal a émis un vœu qui affirme son soutien au projet du Grand Paris, soutien traduit depuis décembre 2008 par son adhésion au syndicat mixte ouvert Paris Métropole, mais souhaite la mise en place d’un réseau de transport public urbain de voyageurs par métro automatique à condition que ce projet soit complémentaire des autres projets en cours ; refuse d’être dessaisi de ses compétences en matière d’urbanisme afin d’être toujours en mesure de garantir aux Joinvillais le respect de leur cadre et qualité de vie et de protéger leur environnement ; souhaite que soit éclaircie la question du financement du Plan pour les transports franciliens.

Prochain conseil Mardi 1er décembre à 20 h 30 Plus d’informations, consulter le site Internet : www.ville-joinville-le-pont.fr

31


DEMOCRATIELOCALE

Libre expression des trois Liste Joinville avec Vous 23 élus

Liste Joinville en mouvement 5 élus

Joinville poursuit son engagement en matière de baisse de la délinquance

Urgence et solidarité

a sécurité s’améliore à Joinvillele-Pont, grâce aux efforts conjugués de la Police Nationale, de la Police Municipale et de la RATP, déployés notamment dans le cadre du CLSPD (Conseil Local de Sécurité et de Prévention et de la Délinquance) mis en place par l’équipe d’Olivier Dosne. La délinquance générale a chuté de 15% et la délinquance de proximité de 32% sur les 9 premiers mois de 2009. Nous sommes la seule commune du district de Nogent à enregistrer de tels résultats. Si nous nous réjouissons de l’effet, il importe maintenant de poursuivre la lutte contre les causes avec des animations menées par notre service Jeunesse et des actions de prévention, de médiation et de dissuasion dans lesquelles notre police municipale a fait ses preuves. Le Conseil municipal du 13 octobre dernier a voté un nouveau moyen de lutte contre la délinquance réelle et l’insécurité ressentie : la vidéo-protection. Cet outil, mis à la disposition des services de police municipaux et nationaux, devrait renforcer la prévention d’actes délictueux ou d’incivilités et apporter un moyen de preuve supplémentaire aux enquêtes judiciaires. Des implantations de caméras seront prévues tout d’abord dans deux secteurs tests de la commune où il est nécessaire de renforcer la sécurité : la ZAC des Studios pour le bas de Joinville et l’ensemble RER/rue de Paris

ans les périodes de crise comme celle que vit la France aujourd’hui, la solidarité publique envers ceux qui rencontrent des difficultés devient, littéralement, une nécessité vitale. Les collectivités locales sont au premier rang : la région, en charge de l’emploi, de la formation et des lycées, le conseil général, qui gère l’aide à l’enfance et l’aide sociale ainsi que les collèges et les communes, qui s’occupent des écoles ou du logement. Toute une série de transferts ont déjà considérablement augmenté leurs charges. L’État leur confie des dépenses, comme le suivi des allocataires du revenu de solidarité active (RSA), mais oublie les moyens qui devraient aller avec. Le conseil général du Val de Marne a ainsi présenté au début de l’été au préfet une reconnaissance de dette de 325 millions d’euros, représentant les sommes non compensées mises au compte du département. La suppression de la taxe professionnelle, annoncée par le gouvernement, est lourde de menaces. Elle aura pour conséquence une perte d'autonomie et risque de provoquer l’asphyxie financière. Les services publics seront les premiers à trinquer, avec le danger que disparaisse tout ce qui contribue à la solidarité. Une importante question se pose : Qui va payer l’ardoise ? En 2010, le budget national devrait compenser à peu près la perte de recettes. Au-delà, rien n’est

L

pour le haut de la ville. Pour raison garder en terme budgétaire, la priorité sera donnée à l’enregistrement des images, à la disposition des services de police. Quelques policiers municipaux seront formés à l’utilisation du système pour aider à gérer des situations de crise. Les procédures d’agrément de la vidéo-protection et les travaux de réalisation étant complexes, la mise en place va prendre plusieurs mois. Ces choix de notre équipe en matière de sécurité ont été approuvés par tout le groupe « Pour Joinville ensemble et unis », mené par Olivier Aubry, ce dont nous nous réjouissons. Toutefois, loin de penser que les technologies modernes résolvent tout, nous allons aussi renforcer la Police Municipale pour qu’elle améliore son travail de proximité. Avec un agent supplémentaire et des horaires élargis, elle sera plus efficace dans les trois actions de prévention retenues par le CLSPD pour 2009/2010 : la sécurisation des commerces et de leurs abords, celle des lieux d’éducation fréquentés par les jeunes et la prévention des délits dans et autour des habitats collectifs ou individuels, comme dans le quartier Leclerc où nous avons déjà engagé des actions avec l’OPH.

André BIZEUL Conseiller municipal délégué à la Sécurité

32

D


DEMOCRATIE LOCALE

listes du conseil municipal Liste Pour Joinville Ensemble et Unis 5 élus

Impôts locaux 2009 : TROP C’EST TROP !!! garanti. Villes, régions et départements n’auront pas le choix : il ne leur restera que la taxe d'habitation, cet impôt injuste, non lié aux revenus. En 2008, la taxe professionnelle constituait 19% des recettes fiscales de Joinville. Si elle disparait totalement, il faudra augmenter les autres impôts, ce qui représenterait 592 euros pour une famille de deux enfants. Les services publics nationaux à Joinville ont connu une hémorragie : départ de la police nationale, de la gendarmerie et même en 2009 de l’agence locale pour l’emploi, réduction de l’activité de la sécurité sociale. La ville n’a pas été en reste : fermeture du centre municipal de santé en 2003, du service de prévention et du centre d’hébergement d’urgence en 2008, du service emploi en 2009… Le centre de santé, qui était complémentaire de la médecine privée, laisse un grand vide à tous les Joinvillais. Les besoins sociaux sont en augmentation. Il faut donc se battre pour maintenir les moyens des collectivités et protéger ce qui subsiste encore du service public.

Marie-France Astégiani-Merrain www.joinville-en-mouvement.org

vec l'automne, arrivent dans les boîtes aux lettres les avis d’impôts locaux. Autant le dire, à Joinville, la «douloureuse» n’a jamais porté aussi bien son nom. La pilule est dure à avaler. Nous avions prévenu, dès le numéro de février 2009 du magazine municipal que, contrairement aux promesses de campagne du Maire, les impôts allaient augmenter de façon considérable. C'est en effet la conséquence désastreuse de choix budgétaires (que nous avons toujours désapprouvés ) faits par la municipalité en début d'année. La taxe foncière, réglée il y a quelques jours est venu confirmer nos craintes. En pleine crise, pour de nombreux Joinvillais, son augmentation se traduit par une baisse significative de pouvoir d'achat. Aujourd'hui, beaucoup attendent avec anxiété la taxe d'habitation qui devrait, elle aussi croitre dans les mêmes proportions ( 7,5 % ). Comment feront, pour payer, les Joinvillais qui ne perçoivent que le SMIC? Contrairement à ce que la Majorité Municipale peut imaginer, les Joinvillais n’oublieront pas le coup de massue reçu à l’automne 2009. Ils sont, plus que jamais en droit de demander des comptes sur la manière dont seront dépensées ces nouvelles recettes fiscales. Comment M. Dosne fera-t-il accepter à la population que de telles ponctions ne s'accompagnent pas de l'offre de nouveaux services et d'une amélioration

A

33

palpable de la vie au quotidien? A ce jour, nous comptons essentiellement des fermetures de services (Agora Joinville Emploi, structure d'accueil SDF, JASPE, la séance de cinéma du samedi soir..). Les commerces et les entreprises de notre commune, en difficulté pour certains (à titre d’exemple la société GTC est en liquidation judiciaire) vont eux aussi souffrir de la hausse de la taxe professionnelle, qui sera ainsi une des plus élevées du département. Compte tenu des piètres arguments avancés pour justifier l’augmentation des impôts en 2009, le Maire, après la crise, décidera-il d'une nouvelle hausse de la fiscalité, encore plus forte, alors que la facture, cette année, est déjà très lourde? Promesses de campagne non tenues, matraquage fiscal, si on voulait discréditer le politique, on ne s'y prendrait pas autrement. Le vrai courage politique eut été de réduire les dépenses de fonctionnement mais le Maire et sa majorité ont choisi la solution de facilité en augmentant les impôts. M.Dosne devrait s'inspirer plus souvent de la citation d’Alphonse Allais: «il faut demander plus à l'impôt et moins au contribuable».

Areski Oudjebour www.joinville94.com


DU COTE DEJOINVILLE

Bal du Comité Français de Secourisme e Comité Français de Secourisme de Champigny/Joinville organise son 3ème bal samedi 28 novembre au gymnase Pascal Tabanelli de Champigny à partir de 20h. L'orchestre « D'Branche » de Didier Couturier animera la soirée au cours de laquelle les convives pourront se rafraîchir et se restaurer avec des galettes et des crêpes préparées par l'Amicale des Bretons de Champigny/Joinville. Le ticket d'entrée est fixé à 5 €. Tous les bénéfices de cette soirée serviront à l'achat de matériel humanitaire, de formation et de secours. Bal du CFDCJ, samedi 28 novembre à 20h, gymnase Pascal Tabanelli, 11 rue de Musselburgh 94500 Champigny.

L

Contact Jean-Jacques Nivault 06 61 76 11 84 ou contact@cfs-champigny.org

Banquet du 11 novembre de l'ULAC de Joinville l'issue de la cérémonie commémorative de l'armistice du 11 novembre 1918, le comité local de l'UFAC de Joinville organise un déjeuner dansant le mercredi 11 novembre à 12h30 dans les salons de l'Hôtel de Ville de Joinville. L'ambiance musicale sera assurée tout l'après-midi avec un chanteur. La participation s'élève à 40 €. Réservation et renseignements : FNAM 94, 25/27 avenue Gallieni, tous les mercredis de 10h à 12h ou au 06 60 51 88 67.

A

http://ancienscombattantsfnam94-gr18.over-blog.com

Salon

Marjolaine ’éco-attitude pour un monde durable. Conviviale et éthique, à Marjolaine la bio est d'abord une histoire humaine. Et lorsque 550 exposants engagés dans le développement durable rencontrent 80 000 consommateurs responsables, c'est aussi la planète qui respire.

L

Du 7 au 15 novembre 10h30 à 19h Nocturne vendredi 14 novembre www.salon-marjolaine.com

Solidarité bébé

fête ses 10 ans epuis 10 ans, Solidarité bébé s’efforce de redonner le droit aux enfants de vivre leur vie d’enfant en proposant aux familles en difficulté une aide alimentaire et vestimentaire pour leurs enfants en bas âge (0 à 3 ans). Afin de célébrer ses 10 ans d’actions et de rendre hommage aux

D

bénévoles, Solidarité Bébé organise une grande soirée samedi 21 novembre, de 19h30 à 3h du matin. Espace Delacroix – Saint-Maurice Renseignements : 01 45 18 06 85 solidarité-bebe@club-internet.fr www.solidarite-bebe.org

Enquête TNS Sofres

sur les déplacements e Syndicat des Transports d'Ile-deFrance et la Direction Régionale de l'Equipement d'Ile-de-France vont réaliser durant la période d'octobre 2009 à fin 2010 une enquête sur les déplacements effectués quotidiennement par les résidents franciliens, dont certains Joinvillais. La réalisation de cette enquête est confiée à TNS Sofres. L'objectif de cette vaste enquête est de mieux connaître les pratiques de déplacements des franciliens pour mieux organiser le système de

L

34

transports dans la région en terme de circulation routière, de stationnement, de transports collectifs... Les ménages sollicités pour répondre à l'enquête seront préalablement informés par une lettre-avis. Des enquêteurs de la société TNS Sofres contacteront les ménages qui souhaitent répondre pour leur fixer un rendez-vous. La carte professionnelle au nom de TNS Sofres est le garant du statut des enquêteurs réalisant les entretiens.


JOINVILLEPRATIQUE

État civil Naissances Ruben Bouzerait, Anissa et Maïssa Souilah, Aadam Mamode Ally, Julien Chebout, Mya Chocq, Virin Karène, Ambre Gueuret, Imène Barry. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

Mariages Sylvain Claire et Audrey Ameline, Loïc Barbier et Sandrine Bodeau. Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur.

Carte d’électeur Vous avez déménagé ? Même si vous habitiez déjà sur la commune de Joinville, faites enregistrer votre changement d’adresse par le service des élections. Faute de quoi, vous ne pourriez plus recevoir votre carte d’électeur, la propagande électorale, et à terme, vous seriez radié par la commission chargée des listes électorales. Vous pouvez télécharger le formulaire d’inscription sur http://www.service-public.fr et le renvoyer par courrier accompagné des pièces justificatives au service des élections, ou vous déplacer en mairie ou mairie annexe avec les pièces justificatives Rappel : la mairie annexe (4 bis, avenue du Président Wilson) est ouverte le samedi matin et fermée le lundi matin en dehors des périodes de vacances scolaires.

Pharmacies de garde Dimanche 8 novembre 2009 Pharmacie ABBOU 52 av. de Coeuilly 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 48 81 65 71

Dimanche 22 novembre 2009 Pharmacie DOSNE 36 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 48 83 34 48

Mercredi 11 novembre 2009 Pharmacie AGOUDJIAN 106 av. Roger Salengro 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 72 07

Dimanche 29 novembre 2009 Pharmacie BOURLIAUD 40 rue Albert Thomas 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 01 88

Dimanche 15 novembre 2009 Pharmacie BOURDAIS 15 bd. Gabriel Péri 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 10 08

Dimanche 6 décembre 2009 Pharmacie SCHREINER 71 av. de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 00 16

Mairie Annexe Pour vos différentes démarches, vous pouvez vous adresser à la maire annexe : inscriptions scolaires, aux centres de loisirs, aux séjours, règlements de cantine, inscriptions sur les listes électorales, demandes d’actes de naissance, démarches du CCAS, publications de la Ville, etc. 4 bis avenue du Président Wilson Tél. : 01 48 89 64 85 Ouvert le mardi, mercredi jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 Le lundi de 13h30 à 17h30 Le samedi de 8h30 à 12h (pendant les vacances, fermé le samedi, ouvert le lundi toute la journée).

Le mois prochain dans Joinville-le-Pont magazine n°187 Décembre 2009 À découvrir : la féérie de Noël 35


Joinville le Pont magazine n°186-novembre 2009  
Joinville le Pont magazine n°186-novembre 2009  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont n°186 - Novembre 2009

Advertisement