Page 1

NUMÉRO 233 / JUILLET & AOÛT 2014


L’AGENDA DE Dimanche 13 juillet ▶ Place Mozart

BAL DES POMPIERS Vendredi 18 juillet 14h30-19h30 ▶ Hôtel de Ville

DON DU SANG

LES RENDEZ-VOUS DE LA RENTRÉE Samedi 6 septembre 10h-18h ▶ Place du 8 mai 1945

VILLAGE DES ASSOCIATIONS

Du 20 au 29 septembre ▶ Hôtel de Ville

JOINVILLE FAIT SON CINÉMA Samedi 20 septembre ▶ Parc du Parangon

LA FÊTE DU JEU

Q

Samedi 27 septembre - 20h30 ▶ Scène Prévert

ONE MAN-SHOW ANTOINE DULÉRY FAIT SON CINÉMA (MAIS AU THÉÂTRE)

Samedi 13 septembre 20h30 ▶ Scène Prévert

LES POUBELLES BOYS

Samedi 13 septembre à 20h30 Dimanche 13 juillet

BAL DES POMPIERS

2 • Joinville Mag • Juillet & Août

LES POUBELLES BOYS


SOMMAIRE 6 | ZOOM ARRIÈRE | Fête de l'été • Scène électro swing • L'EMA fête l'été • Alexandra Tan and friends • Fêtes des écoles • Sortie Séniors • Commémoration de l’appel du 18 juin • Et les gants ! • 14 | À LA UNE | Rythmes scolaires, l’école revient le mercredi • Le CCAS devient la Maison des Solidarités et de l'Emploi • 19 | ÉCO | Nouvelles entreprises • La Maison de l’Emploi et des Entreprises des Bords de Marne (MDEE) • Deux nouveaux restaurants à Joinville • 21 | JEUNESSE & SCOLAIRE | La jeunesse se met à l’heure d’été • La Ville recrute • 22 | SPORT | Rachelle Koch • L’AMJ glisse à Bourges • Karaté famille et adapté au

JOINVILLE MAG 233

Shotokan Karaté • ACPJ Championnats Régionaux zone Est • Karaté Club de Joinville, Bilan de saison • 24 | LOCALE | Réaménagement du quai Brossolette et de la rue Chapsal • La nouvelle version de l’application Joinville disponible sur Androïd • Les mégots, une dangereuse pollution • Baignade en Marne • Village des associations • La chorale Dyapason recrute ! • Allocation d’Hiver 2014 • Jeunes diplômés : faites-vous connaître ! • 28 | CULTURE | • Bal des pompiers • Bibliothèque • Espace TIC • Théâtre Dyrek • Cinéma • 35 | PRATIQUE | Pharmacies de garde • Permanence du député • État civil • CAF : aide au logement étudiant • Téléthon 2014 : Appel à projets • Horaires d’été •

0 Samedi 27 septembre à 20h30

ANTOINE DULÉRY FAIT SON CINÉMA (MAIS AU THÉÂTRE)

www.ville-joinville-le-pont.fr • 3


4 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014


édito

ût Juillet-Ao

L

a réforme des rythmes scolaires va se mettre en place dans notre ville à la rentrée 2014. Si je ne suis pas opposé au principe d’une réorganisation de la semaine des enfants à l’école, en y associant une refonte des programmes et du calendrier scolaire, j’ai toujours estimé que la réforme proposée par Messieurs Peillon ou Hamon allait à l’encontre des intérêts des enfants, de leur famille, des enseignants et des collectivités territoriales sur lesquelles repose son financement. C’est pourquoi, jusqu’au dernier moment, j’ai mené avec de nombreux Maires de notre département une action auprès du gouvernement pour que cette réforme soit repoussée. Nous n’avons malheureusement pas été entendus : il nous a donc fallu nous résoudre à appliquer la loi et décider d’une nouvelle organisation scolaire à la rentrée de septembre. Celle-ci s’appuie sur les résultats de la concertation menée depuis deux ans avec la communauté éducative, les associations de parents d’élèves et les élus en charge de la vie scolaire et périscolaire. Toutefois, aucun consensus ne s’étant véritablement dégagé sur l’un ou l’autre des scénarios proposés, l’arbitrage que j’ai été amené à prendre tente de concilier l’intérêt des enfants, le rythme de vie des familles, les demandes des enseignants et les contraintes des associations.

Les grandes orientations retenues sont les suivantes : • Les lundis, mardis, jeudis et vendredis, les enfants auront classe de 8h45 à 11h45 et de 13h45 à 16h15. La Ville leur proposera ensuite jusque 18h30 des activités de qualité, encadrées par des animateurs et des intervenants culturels et sportifs pour les plus grands, tout en continuant à organiser une étude surveillée. • Les mercredis matins, les enfants auront classe de 8h45 à 10h45. La Ville organisera ensuite, pour les familles qui le souhaitent, un accueil de loisirs avec restauration jusque 18h30, tout en permettant une sortie dérogatoire à 13h. Cette possibilité de sortie en fin de matinée permettra à nos associations ou à notre École Municipale des Arts de maintenir des créneaux pour les plus jeunes. Cette organisation, qui est conforme aux exigences de la loi, présente des avantages et des inconvénients, qui seront évalués au cours de l’année scolaire à venir. Comme je m’y suis engagé, je reste à l’écoute de chacun. Il ne me reste plus qu’à souhaiter à tous les enfants de nos écoles, à leurs parents et aux membres de la communauté éducative que je remercie une fois encore de leur implication constructive et apaisée dans l’élaboration de la réforme dans notre ville, d’excellentes vacances. Bel été à tous !

OLIVIER DOSNE MAIRE DE JOINVILLE-LE-PONT

www.ville-joinville-le-pont.fr • 5


Fête de l'été L'

été était bien au rendez-vous de cette fête de l'été 2014. Les Joinvillais, de la petite enfance aux séniors, ont profité d'un week-end solaire pour découvrir les nombreuses animations qui se déroulaient du quai Péri au quai de Polangis en passant par l'île Fanac.

6 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014


www.ville-joinville-le-pont.fr • 7


Scène électro swing

A

utour du live d'Algorythmik, Typoboy et JFTH ont fait vibré le pont de Joinville pour une soirée électro swing qui célébrait la fête de la musique en ce samedi 21 juin. Le son mêlant jazz des années folles et beats électro a ravi les Joinvillais pour cette soirée sur l'île Fanac.

8 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014


L'EMA fête l'été

L

es élèves de l'école de musique de l'École Municipale des Arts ont donné de nombreux concerts durant la fête de l'été, relayés par l'école de danse avec un spectacle de danse contemporaine.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 9


Alexandra Tan and friends A

lexandra Tan était sur les planches de la Scène Prévert le 7 juin dernier en compagnie de Swansong et Zabel pour un concert intimiste au profit de l’association Indi’action.

10 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014


Kermesses des écoles L

es kermesses se sont succédé au cours du mois de juin (ici à l'école primaire Palissy) pour le plus grand plaisir des enfants qui ont investi leurs écoles pour un moment de jeux et de détente avec les parents et les enseignants.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 11


Commémoration de l’appel du 18 juin e 74ème anniversaire de l’appel du 18 juin lancé par le Général de Gaulle en 1940 a été célébré devant l’Hôtel de Ville.

Sortie Séniors D

ans le cadre du centenaire de la Première Guerre Mondiale, ce sont presque 340 personnes qui ont découvert, les 3 et 10 juin dernier, les champs de bataille de la Marne autour de Meaux, ainsi que les monuments érigés à la gloire et au souvenir des nombreux soldats tombés au front. Après un repas apprécié de tous, c’est dans une ambiance conviviale que les participants ont chanté et dansé au son de l’accordéon.

12 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014


Et les gants ! L

es 14 et 15 juin, les élèves de Christine Quintin, professeure à l’École Municipale des Arts, ont livré un gala de fin d’année Modern’Jazz durant lequel les différentes générations de danseuses ont fait étalage de leur talent.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 13


À LA UNE

EEEE

Rythmes scolaires l’école revient le mercredi

L

a loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République avait débouché sur la mise en place des nouveaux rythmes scolaires voulus par le précédent gouvernement. Certaines communes avaient choisi de mettre la réforme en place dès la rentrée suivante. Le ministre de l’Éducation nationale entamait au printemps 2014 l’ouverture d’une concertation sur une éventuelle révision du passage aux 4,5 jours de classe. Le 25 avril dernier, il annonçait un assouplissement de la réforme, sans retour à la semaine de 4 jours. Le premier assouplissement visait à permettre de « regrouper les activités périscolaires sur un après-midi par semaine, pour permettre aux maires, notamment en milieu rural, de faciliter l’organisation des activités périscolaires. » Le second assouplissement donnait l’opportunité d’alléger les semaines (24 heures de classe par semaine) en raccourcissant les vacances scolaires. Ces assouplissements, proposés tardivement, pourraient faire l’objet d’expérimentations. À Joinville, comme dans de nombreuses villes du Val-de-Marne, la réforme va s’appliquer à la rentrée 2014. Le Maire de Joinville, Olivier Dosne, avait demandé, avec nombre de ses collègues du département, le report pur et simple de cette réforme, regrettant que « la réforme des rythmes ne soit pas associée dans un même temps à une réforme des programmes et du calendrier scolaire », dans un courrier adressé aux parents, avant d’ajouter « Jusqu’au dernier moment, j’ai mené une action auprès du gouvernement avec de nombreux Maires, pour que cette réforme soit repoussée. Nous n’avons malheureusement pas été entendus et il nous faut donc appliquer une nouvelle organisation des rythmes scolaires en septembre prochain. » 14 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014

Depuis deux ans, la concertation a été menée par la municipalité avec la communauté éducative et les fédérations de parents d’élèves. Malgré de nombreuses réunions de travail et des discussions en Conseils d’école qui ont permis d’avancer progressivement, aucun consensus ne s’est dégagé sur aucun des scénarios. Les élus ont dû décider d’une organisation visant à équilibrer, dans le cadre de la loi, l’intérêt des enfants, le rythme de vie des familles, les demandes des associations et les revendications des enseignants.

Accueil des enfants le matin et goûter offert par la Ville Afin de permettre aux familles de déposer les enfants avant le début de la classe, un accueil gratuit sera proposé dans chaque école à partir de 7h45. Le lundi, mardi, jeudi et vendredi, le temps scolaire se déroulera de 8h45 à 11h45 et l’après-midi de 13h45 à 16h15. La durée de la pause méridienne reste à 2 heures. La sortie d'école se fera à 16h15 et la Ville assurera un accueil du soir jusqu'à 18h30 avec une sortie échelonnée possible dès 17h15 en maternelle et 17h30 en élémentaire. Le mercredi, les enfants auront 2 heures de classe de 8h45 à 10h45. La Ville organisera ensuite un accueil de loisirs avec restauration jusqu’à 18h30. 2 nouveaux centres de loisirs seront ouverts à l’école maternelle Jean de la Fontaine et à l’école élémentaire Eugène Voisin. Toujours le mercredi, une sortie dérogatoire sera possible à 13h, à condition de réserver à l’année avec le tarif journalier appliqué. Cette organisation, conforme aux exigences de la loi, sera évaluée par les services de la Ville et les élus associés à l’ensemble de la communauté scolaire à travers un comité de suivi. n

VIRGINIE TOLLARD, MAIRE-ADJOINTE À LA VIE SCOLAIRE

Il est regrettable que l’État n’ait pas imposé le temps de classes des enfants, le matin et l’après-midi, sur l’ensemble du territoire français, préservant un cadre national. Des dérogations auraient permis à certaines communes de modifier ces horaires au besoin. À Joinville, nous avons tout mis en œuvre pour concilier au mieux les demandes de l'ensemble de la communauté éducative et des fédérations de parents d'élèves pour mettre en place cette réforme des rythmes scolaires à la rentrée. L’ensemble des prestations de la Ville va faire l’objet de nouveaux tarifs, adaptés à cette nouvelle organisation. Malgré le coût de la réforme pour la Ville, estimé à environ 300 000 euros/an, les tarifs ont été contenus et les services améliorés. Notre objectif est de donner aux enfants les meilleures conditions de développer leurs connaissances et leurs compétences. Nous allons évidemment rester attentifs tout au long de l'année et ouverts au dialogue pour adapter ces rythmes scolaires si cela s'avérait nécessaire. »


À LA UNE Contestée, discutée, assouplie, la réforme de l’école a rapidement vu l’attention médiatique et publique se cristalliser sur les rythmes scolaires. Mise en place dès 2013 par certaines communes, cette réforme arrive à Joinville en septembre. Les élèves auront donc classe le mercredi matin. L’accueil de loisirs se voit renforcé pour répondre aux besoins des familles.

Les rythmes scolaires applicables en septembre 2014

ARESKI OUDJEBOUR, MAIRE-ADJOINT AUX ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES

La Ville met en place de Sortie nouvelles à partir de 17h30 Sortie école à 11h45 pour les élémentaires activités Sortie à partir de 17h15 périscolaires, pour les maternelles Ouverture des portes Lundi, mardi, jeudi, vendredi qui s'inscrivent de l’école à 13h35 dans le cadre de notre politique zoom Ouverture des portes de l’école à 8h35 enfance/jeunesse, et proposera des activités de qualité aux enfants et 7h45 8h30 8h45 11h45 13h45 16h15 18h30 des solutions aux parents. Pour les élèves d’école accueil cours déjeuner cours ATELIERS DU SOIR* élémentaire, la Ville va renforcer son offre de service : nous proposerons aux enfants qui Mercredi (hors vacances scolaires) resteront après l’école des 7h45 8h30 8h45 10h45 13h 18h30 activités éducatives et ludiques, accueil cours ACCUEIL DE LOISIRS* encadrées par des animateurs et des intervenants culturels et Sortie possible à 13h Ouverture des portes Sortie possible Sortie école à 10h45 Réservation à l’année de l’école à 8h35 à partir de 17h sportifs. Le taux d’encadrement sur dérogation et de qualification de ces derniers * Ces prestations devront être réservées. Merci d’utiliser le formulaire ci-joint et de répondre avant le 04/07/2014. sera largement renforcé au cours Deux nouveaux accueil de loisirs seront ouverts sur l’école maternelle La Fontaine et l’école élémentaire Eugène Voisin. de cette période. Bien entendu nous continuerons à proposer, pour les parents qui le souhaitent, Zoom ateliers du soir - ELEMENTAIRE une étude surveillée par des Sortie possible à partir de 17h30 enseignants. Deux nouveaux Lundi, mardi, jeudi, vendredi centres de loisirs seront ouverts 16h15 16h45 17h30 18h30 à l'école maternelle Jean de la Etude du soir Garderie Goûter pour tous fourni par la Ville Fontaine et à l'école élémentaire ATELIERS DU SOIR* Eugène Voisin, véritables espaces Les ateliers du soir seront encadrés par des animateurs et des intervenants culturels et sportifs * Ces prestations devront être réservées. Merci d’utiliser le formulaire ci-joint et de répondre avant le 04/07/2014. éducatifs où les enfants pourront pratiquer des activités en rupture avec leur quotidien, découvrir des environnements nouveaux et développer leurs capacités Sortie possible d'expression. à partir de 17h15 Au-delà du temps scolaire, la Ville accueillera les enfants le matin à Zoom ateliers du soir - MATERNELLE partir de 7h45 jusqu'à 8h30, et Lundi, mardi, jeudi, vendredi ce gratuitement. Le soir, la classe s'arrêtera à 16h15 mais la Ville 16h15 16h45 18h30 organisera un accueil de loisirs Goûter pour tous fourni par la Ville ATELIERS DU SOIR* jusqu'à 18h30. » Les ateliers du soir seront encadrés par des animateurs et des intervenants culturels et sportifs * Ces prestations devront être réservées. Merci d’utiliser le formulaire ci-joint et de répondre avant le 04/07/2014.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 15


À LA UNE

Le CCAS devient la Maison Le Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) a largement dépassé le statut d’organisme d’aide sociale ou d’assistance pour devenir le centre d’une véritable action sociale locale, diverse et adaptée, un interlocuteur de proximité reconnu. Le CCAS de Joinville devient la Maison des Solidarités et de l'Emploi avec des missions étendues. Elle accueillera le public au sein de la résidence Hippolyte Pinson à partir du mois d'août.

L

e Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) offre, dans le cadre de ses missions transversales, un accueil adapté, une écoute, de l'information, l'orientation ainsi que la possibilité d'un accompagnement social global pour toute personne en situation de détresse et/ou de précarité. Il décline ses actions selon trois domaines d’intervention majeurs : • Le pôle administratif instruit les aides sociales légales (RSA, MDPH, AME) et facultatives (aide aux incidents de la vie, colis alimentaires...). • Le pôle Insertion Emploi propose un accompagnement par l’ insertion professionnelle pour tous (demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA) et complète son action par un travail auprès des personnes sans abri.

l'Emploi (MSE) en reprend les missions et accueillera le public au pied de la résidence Hippolyte Pinson, près de La Banque Postale, à partir du mois d'août. La Ville a été réactive face à l'augmentation du nombre de demandeurs et du montant des aides demandées en déployant un dispositif adapté en vue de favoriser l'autonomie et l'insertion de chacun. L'accroissement de la fréquentation et des demandes faites au CCAS de Joinville ont permis de mieux comprendre l'intensification et l'enlisement de la précarité, plus particulièrement des familles monoparentales et des personnes isolées. Les nouvelles demandes sont déclenchées par des difficultés à assumer les besoins de première

Des moyens étendus et adaptés pour faire face aux besoins croissants d'une population fragile • Le pôle Séniors assure la gestion des résidences pour personnes âgées dont il a la charge. Il répond également aux besoins d'information, d'accompagnement social (santé, juridique, budget…) et de coordination de l'offre médico-sociale envers les personnes âgées sur le territoire. C'est parce qu'il fallait doter le CCAS de nouveaux locaux et de moyens adaptés que La Maison des Solidarités et de 16 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014

nécessité (besoins alimentaires, paiement du loyer, paiement des frais de scolarité...). Des besoins essentiels, comme les soins, qui subissent une forte dégradation d'offre disponible, ou des services, comme l’accueil périscolaire des enfants, se retrouvent ainsi reportés et les ménages en difficulté y renoncent de plus en plus. L'accentuation de la précarité des ménages sur la commune, en lien avec

la forte augmentation des demandes d'interventions sociales, ont mis en exergue la nécessité de développer les fonctions du CCAS et de ses savoir-faire. C'est pour mieux répondre aux besoins de la population, dans un cadre propice à la préservation de la confidentialité des personnes et des dossiers que la MSE ouvrira ses portes au début du mois d'août, au pied de la résidence Hippolyte Pinson. ▶ Le CCAS sera fermé les 4, 5 et 6 août pour le déménagement. ▶ La Maison des Solidarités et de l'Emploi ouvrira rue Hippolyte Pinson le jeudi 7 août à 13h30


À LA UNE

des Solidarités et de l'Emploi Des missions élargies encadrées par des professionnels qualifiés Des moyens humains pour répondre aux besoins Au cours de l'année 2013, le personnel du CCAS a reçu 2 559 personnes. La MSE, répondra aux besoins croissants de la population. Pour cela, l'équipe se professionnalise en accueillant 2 travailleurs

bénéficier d'un entretien individuel avec la Coordinatrice Emploi Insertion. La Ville n’a pas pour objectif de se substituer à Pôle Emploi mais bien d’assurer une orientation efficace vers la structure à même de gérer la situation du demandeur d’emploi. À cet effet, le réseau partenarial a été renforcé avec la Mission Locale et la Maison de l’Emploi, ainsi qu'avec Pôle Emploi. La Ville propose d'autre part des ateliers relooking, atelier estime de soi et un partenariat avec Cravate Solidaire pour favoriser la réinsertion professionnelle.

CHANTAL DURAND, MAIRE-ADJOINTE DÉLÉGUÉE AUX SOLIDARITÉS, AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET À L'EMPLOI

Le suivi des personnes sans domicile fixe : maraudes et centre d'hébergement d'urgence Le CCAS de Joinville-le-Pont s'est engagé, depuis 1993, à son initiative et sous sa responsabilité, à mettre en œuvre, en cohérence avec les grandes orientations de politique publique, une cellule de veille sociale hivernale (Maraude) et d'hébergement (CHU). En partenariat étroit avec la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Hébergement et du Logement (DRIHL), le CCAS s'implique dans l'action sociale de proximité. sociaux supplémentaires : une conseillère en économie sociale et familiale ainsi qu'une assistante sociale. Le personnel de la Ville va ainsi poursuivre un travail de fourmi, discret mais intense, pour venir en aide aux personnes en difficulté et/ou en situation de précarité.

Le Centre d'Hébergement d'Urgence

L'accompagnement des demandeurs d'emploi

Pôle Séniors

La MSE accompagne trois grands profils : les 16/25 ans, les personnes à la recherche d’un emploi et les bénéficiaires du RSA. Chaque spécificité nécessite de faire appel à des partenaires privilégiés, tout en prenant en considération les difficultés socioéconomiques des demandeurs. En 2013, 279 demandeurs d'emploi ont pu

La trêve hivernale marque chaque année l'ouverture d'une structure d'urgence au sein du gymnase Lecuirot, afin d'héberger en urgence 7 hommes SDF isolés 7j/7, orientés par le 115, avec un taux d'occupation de 100 %.

Ce Pôle répond au besoin d'information, d'accompagnement social (santé, juridique, budget...) et de coordination de l'offre médico-sociale envers les personnes âgées. L'approche individualisée se fait en parallèle du développement d'actions d'animation, de stimulation et de mobilisation axées sur la lutte contre l'isolement et sur l'intergénérationnalité.

À travers la Maison des Solidarités et de l'Emploi, notre objectif est de proposer un meilleur service à nos administrés pour assurer des prestations de qualité aussi bien pour les aides légales et facultatives, pour la solidarité et l'emploi que pour les séniors. Cette nouvelle structure va permettre au personnel qualifié de la Ville de travailler dans une confidentialité qui n'était plus effective. Nous souhaitons créer davantage de proximité entre les administrés et les services de l'État. Les citoyens ont besoin de contact, ils ont besoin de dialoguer, d'être orientés. Il ne s'agit pas de se substituer à l’État mais de bien accompagner des citoyens pour lesquels les liens avec les institutions publiques sont parfois peu évidents. Au début de l'année 2015, de nouveaux services seront mis en place pour compléter l'offre de la Ville envers les Joinvillais les plus fragiles. »

www.ville-joinville-le-pont.fr • 17


18 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014


ÉCO NOUVELLES ENTREPRISES

La Maison de l’Emploi et des Entreprises des Bords de Marne (MDEE)

ATECH ENVIRONNEMENT SONDAGES ENVIRONNEMENTAUX (SOLS) 5 rue des Réservoirs 06 30 22 57 48 c.durand@atech-environnement.com INFO CHRONO SERVICE INFORMATIQUE (DÉPANNAGE, INSTALLATION, COURS…) 07 82 25 08 48 info.ch.sv@gmail.com PHILIPPE AGOGUE LAVEUR DE VITRES, LESSIVAGE ET TRAVAUX DE PEINTURE 40 avenue d’Estienne d’Orves 06 44 88 15 68 SÉBASTIEN CORLOUER PHOTOGRAPHE 22 bis quai du Barrage 06 89 44 77 02 contact@sebastiencorlouer.com sebastiencorlouer.com PLJ DEVELOPPEMENTS CONSEIL DÉVELOPPEMENT TOURISME/ FORMATION COMMERCIALE 06 80 35 38 11 pljdeveloppements@gmail.com FRANCE ANTENNES NUMÉRIQUES ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE, ANTENNES, DÉPANNAGE 4 rue Halifax 01 45 18 10 00 - fax 01 45 18 00 72 MON PETIT GÉNIE CONSULTING CONSULTING EN MARKETING ET PRODUCTION AUDIOVISUELLE 80 avenue Guy Moquet 06 20 89 47 37 AGP PLOMBERIE CHAUFFAGE 54 avenue Galliéni 01 70 25 72 97 - fax 01 41 95 16 51 agpplomberie@hotmail.fr Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Attractivité du Territoire de la Ville : Hôtel de Ville, 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont

contactées ont pu bénéficier d’une sensibilisation et d’un accompagnement à ce plan. Le point fort : accroissement de l’expertise en matière de développement énergétique.

L

a MDEE est une association créée en 2007 à l’initiative des villes de Nogent, Le Perreux, Bry, Champigny, Joinville, Villiers et Chennevières. Elle couvre ainsi 217 000 habitants et compte près de 5 000 entreprises. Elle offre une véritable palette de services aux entreprises, aux salariés et aux porteurs de projet de son territoire. Joinville en a assuré la présidence en 2013-2014. Nogent a pris le relais depuis le 13 mai 2014. Le bilan de la présidence joinvillaise montre l’activité que porte la MDDE : • Reflexe RH (action partagée avec les villes de Maisons-Alfort, Charenton et Saint-Maurice). Plus de 270 entreprises ou associations ont eu la possibilité de bénéficier d’appuis et conseils en ressources humaines. Les points forts : la proximité et la personnalisation. • Reflexe Vert (action Plan Bâtiment Durable). Plus de 180 entreprises

• PACE (Point d’Accueil à la Création d’Entreprise). Avec deux antennes sur son territoire et une permanence à Joinville-lePont, la MDEE a accueilli plus de 340 porteurs de projets et parmi eux, plus de 190 ont créé leur entreprise ou sont en passe de le faire. • Carrefour de l’Emploi 2 500 visiteurs, 500 offres d’emploi exposées par les entreprises présentes, près de 180 recrutements. • GPTEC (Gestion Prévisionnelle Territoriale de l’Emploi et des Compétences). La MDEE a répondu avec succès à l’appel à projet lancé par la DIRECCTE sur ce thème. Dans ce cadre, elle s’engage aux côtés des partenaires publics dans une démarche d’identification des besoins des entreprises en terme d’emploi et de formation. L’objectif de ce projet est de préparer les actifs et les entreprises aux perspectives du développement du territoire.

Deux nouveaux restaurants à Joinville HAPPY BABE

MISTER BAGEL

Restauration sur place ou à emporter Bagels, hot-dogs, salades, frites maison, coleslaw, et tous vos desserts américains préférés.

Restaurant de bagel, sushi, salades, dessert & café.

• De 11h30 à 14h30 et de 18h30 à 22h. • 6 rue Jean Mermoz Tél. 01 48 85 00 30

• Du lundi au jeudi de 11h30 à 15h et de 18h30 à 23h, le vendredi de 11h à 15h, le dimanche de 11h30 à 17h et de 18h30 à 23h. • 14 allée Raymond Nègre dans zone piétonne avec terrasse Tél. 01 42 83 00 20 www.ville-joinville-le-pont.fr • 19


20 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014


JEUNESSE

la jeunesse se met à l’heure d’été

D

e nombreuses activités et sorties sont proposées aux jeunes joinvillais tout au long de l’été par les structures jeunesse de la Ville. Escapades en bases de loisirs, visite d’un château, d’une cité médiévale et d’un zoo marqueront notamment cet été 2014 qui s’annonce

très dynamique. Les sportifs pourront également profiter de sorties piscine, d’initiations à l’équitation ou au tennis pour se dépenser en s’amusant. Les activités organisées dans le cadre de la Ludo Mobile constitueront par ailleurs les temps forts de ces vacances d’été. Grand jeu des défis, projet clip, ludothèque, rallye des sens, cinéma de plein air, yoga en famille, pétanque, skate

park, guinguette éphémère et jeux en tous genres, il y en aura pour tous les goûts et tous les âges. Jeunes, familles, seniors, la Ludo Mobile s’adresse à tous les publics et rassemble le plus grand nombre. Un bel été en perspective. PLANNING ET RENSEIGNEMENTS AU SERVICE JEUNESSE 27 avenue de Gallieni - 01 49 76 94 22

La Ville recrute Des surveillants pour assurer les points écoles

Des animateurs pour le temps périscolaire

e service Périscolaire recherche des surveillants pour assurer les points écoles à compter du 1er septembre et fait appel à toutes personnes, retraité(e)s ou non, pour assurer la sécurité au moment des entrées et sorties de classe. Ces dernières seront recrutées en qualité de « vacataires points écoles ». Aucune condition de diplôme n’est requise. Les candidat(e)s doivent habiter à proximité du point école référencé, être majeur et de moins de 65 ans, présenter un casier judiciaire vierge, justifier d’un certain sens des responsabilités et d’un bon relationnel. Une formation sera assurée avant la prise de poste par la police municipale.

a Ville recrute des animateurs pour la rentrée 2014 dans le cadre de la mise en place des nouveaux rythmes scolaires. Vous avez plus de 18 ans, êtes disponible à temps complet, partiel ou uniquement le mercredi, vous êtes diplômé ou en cours d’obtention du BAFA ou d’une équivalence (CAP petite enfance, DUT spécialité carrières sociales, DEUG STAPS, BEES...). Vous n’êtes pas diplômé mais avez une expérience confirmée d’encadrement d’enfants, baby-sitting, soutien scolaire...

Si vous souhaitez participer à la sécurité aux abords des écoles de votre quartier, adressez votre candidature à : • Mairie de Joinville-le-Pont 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont • Renseignements : Service Périscolaire 01 49 76 60 00

Rejoignez-nous et transmettez votre candidature (CV + lettre de motivations) : • par mail : courrier@joinvillelepont.fr • ou courrier : Hôtel de Ville 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont

L

L

www.ville-joinville-le-pont.fr • 21


SPORT

American rowing 8h30, par une belle matinée de printemps, les rameurs de l’Aviron Marne et Joinville se mettent à l’eau pour un entraînement matinal. Dans une embarcation, Rachelle Koch, une rameuse américaine prend place avec trois habitués du club.

R

achelle Koch vient de Chicago. Elle a fait un séjour en France, à Paris, dans le cadre de ses études de médecine. À 19 ans, elle a passé 3 mois à Paris pour étudier au centre parisien de l’université de Chicago, situé proche de l’université Paris 7. Née en Australie, originaire de Californie, Rachelle a choisi d’étudier à la fac de Chicago dont la réputation d’excellence est reconnue au-delà de la médecine. En septembre dernier, elle s’est initiée à l’aviron. Avant son départ pour la France, elle a appris l’existence d’un échange entre le club d’aviron joinvillais et l’université de Chicago. « C’est grâce à Renée Johnson, présidente du comité Paris Chicago que cet échange s’est mis en place » précise Susan Hackett, artiste bien connue des Joinvillais, elle-même originaire de Chicago, rameuse et membre du comité. La tradition d’accueil de l’Aviron Marne et Joinville a fait le reste et c’est ainsi que Rachelle a ramé une fois par semaine à Joinville. « J’étudie à Paris et le temps de trajet est trop long entre Paris et Joinville pour que je vienne tous les jours », explique la jeune américaine. À Chicago, elle rame jusqu’à 6 fois par semaine entre mai et octobre, l’hiver très rude interdisant d'aller sur l'eau le reste de l’année.

Couple versus pointe, dilemme à la rame Rachelle a dû s’adapter à la pratique en France puisqu’elle a débuté à Chicago en « pointe », la forme d’aviron où chaque rameur tient une rame à deux mains. En France, le couple, où l’on tient une rame dans chaque main, est majoritaire. Ravie de l’accueil qui lui a été réservé à Joinville, Rachelle a apprécié la vie parisienne. « J’ai visité plusieurs grandes villes européennes, mais j’apprécie particulièrement Paris. Ici on sait prendre le temps de s’arrêter dans les cafés, pas comme aux États-Unis où l’on commande tout à emporter ».

« En France on prend le temps de s’arrêter dans les cafés » Si Rachelle est déjà repartie aux ÉtatsUnis à l’heure où le magazine et mis sous presse, elle espère bien revenir en France. Pas cette année, mais en 2015, pour participer à la traversée de Paris, une course d’aviron à laquelle l’Aviron Marne et Joinville participe chaque année au mois d’octobre en compagnie de rameurs de Chicago. D’ici là, elle va poursuivre ses études de médecine et l’aviron sur la Chicago River. De gauche à droite Christian Imbert, Susan Hackett, Rachelle Koch et Roger Schelstraete.

22 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014

CHRISTIAN IMBERT, PRÉSIDENT DE L’AVIRON MARNE ET JOINVILLE Nous sommes très heureux d’accueillir des étudiants américains. Le club a toujours été ouvert sur l’extérieur. L’ouverture de l’Aviron Marne et Joinville est constante. Nous prêtons un bateau à tout rameur titulaire d’une licence qui vient chez nous. Je suis fier d’avoir maintenu cette tradition d’accueil. C’est la tradition, la famille des rameurs. Les échanges sont toujours très constructifs. On peut mettre des rameurs qui ne parlent pas la même langue et des liens se créent, des amitiés se tissent. »

TRAVERSÉE DE PARIS + CHICAGO MARATHON RIVER En octobre prochain, deux équipes de Chicago, une équipe de l’université et une équipe loisirs du Lincoln Park Boat Club, seront présentes en France pour effectuer la « Traversée de Paris qui a lieu chaque année, un dimanche du mois d’octobre », annonce Susan Hackett. « Cela fait partie du partenariat tissé avec Chicago avec Renée Johnson et Trish Brubaker, responsable de l’équipe universitaire et du Lincoln Park Boat Club. Trish organise également le Chicago River Marathon, une course de 25 km à laquelle nous espérons participer en 2015 notamment avec Roger Schelstraete. » www.marnejoinville.org


SPORT L’AMJ GLISSE À BOURGES

L

es championnats de France senior d’aviron et le Critérium senior se sont déroulés à Bourges les 7 et 8 juin dernier. La régate de qualification pour les équipes de France juniors B y était également associée. Le club de l’Aviron Marne et Joinville était représenté par 5 embarcations pour le championnat de France et deux rameurs pour la régate de qualification junior. En 4XSF, Hélène Gigleux, Virginie Ranvier, Virginie Tollard et Anne Tollard se classent 11ème. En2+SH, Valentin Colson et Yvan Deslavière, barrés par Lylou Deslavière terminent 7ème. En 4-SHPL, Nicolas Bironneau, Hervé Marchand, Matthieu Chapron et Thibault Devillard sont 8ème. En 2XSF, Vanessa Lete et Caroline Autour prennent la médaille d’argent. En 4+SH, Antoine Jesel, Julien Didey, Yoann Pion et Dimitri Limousin, barrés par Baptiste Tollard, accrochent la médaille de bronze. Les juniors Anthonin Leprevost et Hugo Delfau intègrent les collectifs, en remportant la régate de qualification en 4-JH.

ACPJ CHAMPIONNATS RÉGIONAUX ZONE EST

L

ors des championnats régionaux zone Est, l’Athlétique Club Paris Joinville a vu beaucoup de ses athlètes se qualifier pour les « LIFA », les championnats interrégionaux. Parmi les nombreux podiums, citons les victoires de Fiona Koutouan au lancer du disque junior avec un jet à 34 m, imitée par Pierre Michel chez les garçons avec un jet à 33 m 39. A l’heure du bouclage du magazine, les championnats LIFA des 28 et 29 juin ainsi que les Championnats de France Espoirs et Nationaux n’avaient pas encore eu lieu.

KARATÉ FAMILLE ET ADAPTÉ AU SHOTOKAN KARATÉ

L’

accessibilité au plus grand nombre et aux familles est une priorité du Shotokan Karaté Club Joinville. Le club accueille aujourd’hui des pratiquants de 4 à 80 ans en proposant une activité sportive adaptée et structurante, tant sur le plan physique que mental. En complément des cours traditionnels, deux cours spécifiques complètent l’offre du club. Le cours « famille » accueille parents et enfants le samedi matin à 10h30 au gymnase Pierre François. Ce cours est gratuit pour les parents (seule la licence est demandée).

Un cours dédié aux seniors avec intégration des personnes en situation de handicap se déroule le lundi à 17h au gymnase Émile Lecuirot. Pour tous renseignements contacter le président, Lionel Morain au 06 62 35 65 36.

KARATÉ CLUB DE JOINVILLE, BILAN DE SAISON

L

a fin de saison sonne souvent l’heure des bilans. En octobre, le KCJ a accueilli un stage HandiKaraté, afin de faire découvrir aux pratiquants valides les sensations des non voyants et des personnes en fauteuil roulant. Une expérience inoubliable qui sera renouvelée la saison prochaine. En décembre, pour le Téléthon 2013 organisé avec le concours de la Ville, 100 karatékas du club de toutes générations ont réalisé une démonstration. Durant toute la saison, les membres du Karaté Club de Joinville ont fait parler d’eux en compétition, où ils se sont brillamment illustrés en Kata et Combat dans les championnats de Ligue du Val-de-Marne, les coupes de France organisées par la FF Karaté et même la coupe

Internationale Kofukan en Slovénie. Au total, sur la saison, le club joinvillais a récolté 28 médailles et coupes, 3 podiums en or, 13 podiums en argent et 12 podiums en bronze. Le club compte plus de 100 adhérents et un bon groupe de jeunes compétiteurs très motivés, encadrés par 3 enseignants titulaires du DIF (Diplôme d’Instructeur Fédéral) qui assistent Monsieur Long, le professeur, 4ème dan FF Karaté et titulaire du BEES1 et DEJEPS. Neuf élèves ceintures noires du 1er au 3ème dan ont été formés au club. Le KCJ, présidé par Monsieur Hua, s’appuie également sur le dynamisme des membres et des parents bénévoles, présents lors de tous les moments forts du Karaté Club de Joinville.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 23


TRAVAUX

Réaménagement du quai Brossolette et de la rue Chapsal, circulation apaisée et piste cyclable Une voirie plus équilibrée sur les bords de Marne Pendant une année, des travaux vont être entrepris pour réaménager la rue Chapsal et le quai Brossolette afin d’améliorer le partage de la voirie entre les différents modes de déplacements. Piétons et cyclistes auront désormais toute leur place aux côtés des automobilistes dont la vitesse, du fait des nouveaux aménagements, sera régulée. Les abords du pont de Joinville seront sécurisés et l’espace public plus agréable à vivre. Des déplacements piétons sécurisés Sur le quai Brossolette et la rue Chapsal, les trottoirs seront élargis et abaissés au niveau des traversées piétonnes pour faciliter l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Pour sécuriser le passage piéton, un plateau surélevé sera créé au niveau du débouché de la rue de la Paix dans la rue Chapsal. Les arbres actuels, qu’il sera nécessaire de déplacer pour créer le nouveau partage de la voirie, seront remplacés. Des stationnements mieux gérés Les places de stationnement actuelles côté pair de la rue Chapsal ▶ L'entrée du tunnel.

24 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014

seront conservées et de nouvelles places seront créées côté Marne, ceci pour éviter le stationnement à cheval sur le trottoir. Des zones de livraison et d’arrêt minute seront également instaurées, pour faciliter le fonctionnement des commerces. Une circulation apaisée La circulation sur cet axe reliant SaintMaur à Paris se fait actuellement sur trois voies de circulation. En passant à deux voies de circulation routière, l’axe sera moins propice à la vitesse, plus sécurisé, sans impact sur la fluidité du trafic. La circulation sera ramenée à une voie sous la trémie Chapsal. La vitesse ralentie et la rénovation de la chaussée permettront aux riverains de vivre dans un environnement apaisé. La pratique du vélo encouragée Une piste cyclable bi-directionnelle sera mise en place depuis le quai du barrage jusqu’à l’avenue Jean-Jaurès, du côté des numéros impairs du quai Brossolette et de la rue Chapsal, afin de circuler en toute sécurité. Avec cette nouvelle piste cyclable, la continuité sera effective entre le bois de Vincennes et Saint-Maur au sud. ▶ Future sortie du tunnel.

▶ Projet d’aménagement du quai Brossolette et de la rue Chapsal

DÉROULÉ DES TRAVAUX Les travaux sur la RD86B se dérouleront de fin juin 2014 à juillet 2015, de part et d’autre du pont de Joinville (RD4), en commençant par le quai Brossolette. La rue Chapsal sera en travaux principalement en 2015. Des mesures pour limiter la gêne • Maintien d’une file de circulation pendant toute la durée du chantier et/ou mise en place d’un itinéraire de déviation. • Maintien des accès aux habitations, aux commerces, et à la crèche départementale. • Mise en place de cheminements piétons sécurisés. Le calendrier des travaux est donné à titre indicatif et pourrait être décalé en cas de conditions météorologiques défavorables.

▶ Fin de la future piste cyclable.


LOCALE

La nouvelle version de l’application Joinville disponible sur Androïd Disponible depuis avril 2014 sur l’app store, la nouvelle version de l’application Joinville est désormais accessible en téléchargement sur la plateforme Google Play. Cette version 2.0, plus moderne, propose des fonctionnalités inédites et facilite certaines démarches en ligne. epuis 2012, l’appli Joinville ma ville offre la possibilité aux utilisateurs d’Androïd et d’Iphone d’accéder plus facilement à l’actualité joinvillaise ainsi qu’aux informations pratiques en tout lieu et à tout moment. Pour répondre toujours mieux aux

attentes des utilisateurs, une nouvelle version de l’application a été développée. Celle-ci améliore le fonctionnement des modules existants et facilite les démarches en ligne avec l’intégration de certaines fonctionnalités liées au Compte citoyen. La mise à jour de l’application propose également une version modernisée du graphisme et de l’ergonomie. Désormais, les utilisateurs accèdent directement aux informations à la Une, qui devient la page d’accueil de l’appli. Grâce à une arborescence simplifiée, la navigation gagne en fluidité.

Des requêtes géolocalisées Déjà disponible sur le site internet, Mon compte citoyen offre un accès personnalisé à un bouquet de démarches en ligne. En intégrant Mon compte citoyen à l’application Joinville, les utilisateurs auront désormais la possibilité d’effectuer certaines de ces démarches à partir de leur mobile. ▶ Petit plus de la version mobile : la possibilité de signaler des problèmes de voirie, d’espaces verts ou de propreté aux services municipaux de manière géolocalisée et en illustrant le message d’une photo.

Flahez pour télécharger l'appli sur Google Play

DÉCHETS VERTS QUELQUES RÈGLES À RESPECTER

D

epuis quelques temps, les équipes de collecte des déchets constatent des dérives lors du ramassage des déchets verts. Les branches déposées sur les trottoirs dépassent souvent la taille autorisée (1 mètre maximum) et ne sont pas ficelées, ce qui pose des problèmes de sécurité et de propreté. Les branches trop grandes ne rentrent pas

dans la benne et peuvent blesser les agents chargés de la collecte. La Ville invite donc les Joinvillais à respecter la taille autorisée et à ficeler les branches ensemble. Par ailleurs, il est conseillé de sortir les déchets verts le soir qui précède le jour de collecte afin d’être sur que les déchets soient bien ramassés.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 25


LOCALE

Les mégots, déchets polluants ! Depuis l’interdiction du tabac dans les lieux publics, les fumeurs sont obligés de fumer dehors. Le nombre de mégots jetés sur les trottoirs et dans la rue ne cesse d’augmenter. Outre la pollution visuelle et fumante, les mégots sont nocifs pour l’environnement. Il est préférable de le jeter, après l’avoir éteint, dans la poubelle la plus proche.

L

es cigarettes sont nocives pour la santé. Elles le sont aussi pour la planète. Chaque année, 72 milliards de mégots sont disséminés dans la nature. Or, ce sont des déchets non biodégradables qui polluent les villes, la flore et la faune. Une campagne de communication fait son apparition a Joinville afin de sensibiliser les fumeurs à cette pollution.

Les filtres des cigarettes ne sont pas biodégradables. Ils sont seulement photodégradables (susceptibles d’être dégradés par l’effet de rayons lumineux). La matière première ne disparaît pas complètement, elle se dilue au contact de l’eau ou du sol. Les mégots squattent les villes et même les plages en cette période estivale, où les jeunes enfants et les animaux domestiques peuvent les ingérer. La nicotine qu’ils contiennent est toxique et peut entraîner des vomissements. Ces filtres ont absorbé une partie des 4 000 substances nocives présentes dans la cigarette, dont la nicotine, l’éthylphénol, des résidus de pesticides, des métaux lourds, des gaz toxiques tels que l’ammoniaque et l’acide cyanhydrique… Autant de substances qui se retrouvent dans l’eau et menacent l'environnement.

Les mégots sont des déchets, jetons-les à la poubelle ! Les mégots négligemment jetés à terre augmentent de façon significative les frais dus au ramassage et au nettoyage des zones souillées par ces derniers ainsi que les coûts supplémentaires pour le traitement de l’eau potable. Les mégots sont des déchets extrêmement nocifs, la collectivité et la planète vous remercient de les jeter à la poubelle après les avoir consciencieusement éteints. n

En chiffre Dans le monde, 4 300 milliards de mégots de cigarettes sont jetés dans les rues, chaque année soit

137 000 mégots par seconde. Un mégot de cigarette jeté dans la nature sera encore nuira à l'environnement pendant 12

ans.

Un mégot est susceptible à lui seul de polluer 500 litres d’eau, la rendant impropre à la consommation. En s’enfonçant dans le sol, les mégots vont diffuser une partie de leurs composants toxiques. 26 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014


LOCALE La baignade en Marne est un souvenir pour certains, une légende pour beaucoup ! Elle est interdite depuis 1970 par arrêté préfectoral. Ce dernier marqua le coup d’arrêt d’une activité très prisée des habitants. La qualité de l’eau de la Marne s’est depuis nettement améliorée, mais pas au point de pouvoir y faire un petit plongeon.

Baignade en Marne Attention danger !

D

ans les années 60-70 : la Marne est bordée de nombreuses industries et le territoire se densifie de façon soutenue. Chacun déverse ses déchets directement (ou presque) dans la Marne, qui recueille donc de graves pollutions. De plus, le territoire subit la densification de l’espace et les habitants se détournent, petit à petit, de la rivière, considérée plutôt comme un exutoire ! La qualité de l’eau de la rivière s’en est rapidement trouvée assez altérée. C’est à cette époque que se sont développées les piscines chlorées, pour compenser l’activité perdue. La situation a considérablement évolué depuis. L’impact de l’industrie a notablement diminué, les rejets en Marne sont aujourd’hui strictement contrôlés. Heureusement, les ordures des habitants sont traitées quasi intégralement dans des stations d’épuration aux normes. La qualité de la Marne s’est donc améliorée. Pour autoriser la baignade, ce sont, en particulier, les teneurs en bactéries qui sont analysées. Celles-ci viennent des eaux usées de nos habitations (lavabos, toilettes,

douches). La grande majorité de ces eaux usées sont acheminées et traitées en station d’épuration. Mais une petite partie transite encore, malencontreusement, dans le réseau des eaux de pluie et arrive donc en Marne sans traitement. Le problème se pose particulièrement l’été, époque des baignades, lorsque les pluies d’orage surviennent et « nettoient » ces réseaux. Ces dysfonctionnements restent aujourd’hui à résoudre pour espérer obtenir une Marne de qualité « baignable ». On note aussi que, si la qualité de la Marne s’améliore, les normes se durcissent. Les efforts sont aujourd’hui tout à fait perceptibles, puisque les jours où les teneurs en bactéries sont sous les seuils des normes sont de plus en plus fréquents. En attendant, la baignade demeure interdite dans la Marne pour des raisons d’hygiène autant que pour des raisons de sécurité. www.marne-vive.com

LES DANGERS DE LA BAIGNADE

L’

adjudant-chef Loïc Henriot, qui commande le centre de secours des pompiers situé à Joinville, rappelle que la baignade en Marne est non seulement interdite, mais dangereuse. Trois personnes s’y sont noyées l’année dernière. La température de l’eau de la rivière est froide, au maximum 20 degrés en été, soit la température de l’eau froide du robinet. Un tel bain peut mener à une hydrocution, à des crampes qui peuvent rendre une baignade dramatique. De plus, le fond de la rivière n’est pas plat, des objets coupants peuvent blesser des baigneurs imprudents. Enfin, tout contrevenant à l’interdiction de baignade en Marne est passible d’une amende.

Les pompiers se baignent en Marne pour secourir les victimes.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 27


LOCALE Village des associations Samedi 6 septembre Place du 8 mai 1945 de 10h à 18h

Rassociations joinvillaises. Le Village des

encontre annuelle de la rentrée pour les

associations accueille plus de 80 associations qui présenteront leur activité.

Au programme de cette journée, des démonstrations, des initiations, des rencontres et échanges où chacun pourra s’informer et décider de son activité pour la saison.

LA CHORALE DYAPASON RECRUTE ! La chorale Dyapason chante à Joinville depuis 1998. D’un effectif variable de 40 à 50 choristes, elle aborde selon les saisons (et l’humeur de sa chef de chœur Valérie !) des chants allant du gospel au classique, des chants traditionnels à la variété française. La chorale recherche des choristes pour la rentrée 2014. Les répétitions ont lieu à l’école primaire du Parangon, 1 rue Pasteur à Joinville, chaque lundi à 20h.

La première répétition de la saison 2014/2015 aura lieu le 8 septembre. Que vous ayez déjà chanté en chorale ou que vous vouliez vous lancer, n’hésitez pas, rejoignez la chorale ! Vous pouvez assister à quelques répétitions afin de vous décider, sans engagement. CONTACT au 06 25 03 15 75, par mail à l’adresse contact@dyapason.com ou visiter notre site internet http://www.dyapason.com

ALLOCATION D’HIVER 2014

C

haque année, le Centre Communal d’Action Sociale attribue une allocation d’hiver aux personnes âgées de plus de 65 ans. Afin d’en bénéficier, les revenus ne doivent pas dépasser 674 euros par mois pour une personne seule, 999 euros par mois pour un couple. Le montant de l’aide attribuée sera alors de 252 euros pour une personne seule, 477 euros pour un couple. Pour savoir si vos ressources correspondent au barème retenu, vous devez

JEUNES DIPLÔMÉS : FAITES-VOUS CONNAÎTRE !

V

ous avez eu votre baccalauréat général ou professionnel, vous avez obtenu votre brevet ou votre CAP ou BEP cette année ? Faites-vous connaître auprès de la mairie pour être récompensé par la Ville. Contactez le Cabinet du Maire, Hôtel de Ville, 23 rue de Paris 94340 Joinville, en indiquant votre nom, prénom, adresse, numéro de téléphone et diplôme obtenu. Téléphone : 01 49 76 60 13.

28 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014

vous présenter au CCAS à partir du 1er juillet 2014, et ce, jusqu’au 29 août 2014 muni(e) de votre pièce d’identité, du dernier avis d’imposition, du justificatif de votre retraite principale pour l’année en cours ainsi que de vos retraites complémentaires, de votre quittance de loyer et d’un RIB. CCAS Rez-de-chaussée de la mairie 23 rue de Paris ou mairie-annexe au 4 bis avenue du Président Wilson, Joinville-le-Pont.


Bal des pompiers

CULTURE

Des festivités toute la journée

Les pompiers vous invitent à la fête !

L

e rendez-vous est pris dimanche 13 juillet sur la place Mozart. Dès 14h, les pompiers vous proposent des démonstrations avec l’équipe cynotechnique (maîtres-chiens) et les spécialistes en intervention en milieu périlleux (travail sur corde, brancardage, etc.). A cette occasion, les enfants seront invités à tester leur courage en montant à la grande échelle. Ils pourront également s’essayer à un parcours ludique et apprendre à manœuvrer la lance à incendie. Comme le veut la tradition, un grand bal populaire prendra place sur la place Mozart, pour célébrer, avec quelques heures d’avance, la Fête Nationale en musique. Dès 21h, l’orchestre de variétés Live One assurera le spectacle, suivi d’un DJ qui prendra le relais jusqu’à 2h. Des stands de buvette et d’alimentation seront à votre disposition pendant toute la durée du bal.

Animations et démonstrations le 13 juillet à partir de 14h. Début du bal à 21h, orchestre jusqu’à 23h30 puis DJ jusqu’à 2h. Buvette et alimentation permanente.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 29


30 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014


CULTURE

La bibliothèque UNE VIE ENTRE DEUX OCÉANS DE M.L. STEDMAN Éditions Stock Isabel aimait profondément Tom et n’a pas hésité à le suivre sur la minuscule île déserte de Janus, au large des côtes australiennes, pour partager sa vie de gardien de phare. Après les horreurs de la guerre, Tom immergé dans cette nature sauvage, auprès de sa femme, s’apaise. Le couple est heureux, mais se languit d’un enfant qu’il n’arrive pas à avoir. Le 27 avril 1926, leur vie va basculer : Tom et Lizzie découvrent un canot échoué sur la plage avec à son bord, un homme mort, et un bébé sain et sauf. Lizzie implore Tom de garder le bébé, de ne rien signaler, et malgré ses réticences, il finit par accepter. Mais les amoureux n’ont pas mesuré les conséquences de leur décision…

PARIS, DE LA RUE À LA GALERIE DE NICOLAS CHENUS ET SAMANTHA LONGHI Éditions Pyramyd Aujourd’hui, le street art fait partie intégrante du paysage urbain et les rues de Paris sont devenues au fil du temps une galerie d’art à ciel ouvert. Cette nouvelle édition regroupe le travail de 35 artistes. Un livre à partager avec les ados, parfois acteurs de ce mouvement d’art contemporain. Une belle invitation à déambuler dans les rues de la capitale.

j Pour les

e u n es

PRINCESSE VINYLE DE YVONNE PRINZ Traduit de l’américain par Madeleine Nasalik Éditions Albin Michel Collection Wiz

Allie est une adolescente californienne atypique, passionnée de disques vinyles. Elle en collectionne plusieurs centaines et est capable de parler pendant des heures de sa play-list du moment. Désespérée que le téléchargement devienne monnaie courante, Allie n’en est pas moins une jeune fille de son temps : elle crée un blog pour discuter de son sujet favori et partager sa passion musicale. Elle devient Princesse Vinyle et reçoit beaucoup de commentaires positifs. Cet été elle travaille encore chez le disquaire indépendant Bob&Bob. Là, elle observe les clients et leurs comportements par rapport à la musique ; elle ne reste pas indifférente à un mystérieux jeune homme qui vient régulièrement... Princesse Vinyle mord à pleines dents l’été de ses seize ans. Elle n’échappe toutefois pas à son lot de déceptions, mais comme toute adolescente, elle s’en remettra et rebondira de plus belle. À partir de 13 ans.

LE GRAND-PÈRE QUI FAISAIT FLEURIR LES ARBRES Pour le s enfan Illustré par Anne Buguet ts Éditions Père Castor Flammarion Dans ce conte traditionnel japonais, un couple de « vieux » au cœur tendre a envie d’aimer un autre être. Leur rencontre avec un petit chien va combler leur solitude et leur apporter bonheur et fortune. Mais le voisin dévoré par la jalousie et l’avidité tue le petit chien.Pourtant, ses bienfaits à l’égard du couple qui l’a accueilli demeurent, tout comme la jalousie... qui finira bien par être punie !

Horaires d’été du 1er juillet au 31 août Mardi............. 13h30 à 17h30 Mercredi....... 9h à 12h 13h30 à 17h30 Vendredi........ 10h à 12h 13h 30 à 17h Samedi.......... 10h à 12h 13h30 à 17h30

Fermeture de la bibliothèque du jeudi 31 juillet au mardi 26 août inclus

Réouverture

le mercredi 27 août 2014 à 9h

Reprise des horaires habituels à partir

du mardi 2 septembre 2014

Pour mémo vous pouvez consulter le catalogue de la bibliothèque sur le site internet de la ville www. ville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 31


CULTURE ESPACE TIC / TECHNOLOGIES DE

L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

INITIATIONS ET ATELIERS

DE JUILLET

• Jeudi 3, 13h30-14h30.......... Accueil des nouveaux usagers* • Jeudi 3, 15h30-16h30.......... Les réseaux sociaux • Samedi 5, 10-12h................. Ordinateurs périphériques et ................................................ systèmes • Mardi 8, 18h-20h.................. Traitement de texte • Jeudi 10, 13h30-15h30........ Tableur • Jeudi 10, 15h30-17h30........ Navigation sur le web • Samedi 12, 9h-10h.............. Accueil des nouveaux usagers* • Samedi 12, 10hv12h............ Les espaces de stockages • Mardi 15, 18h-20h................ Acquisition d’images • Jeudi 17, 13h30-15h30........ Faire son budget familial • Jeudi 17, 15h30-17h30........ Messagerie en ligne • Samedi 19, 9h-10h.............. Accueil des nouveaux usagers* • Samedi 19, 10h-12h............ Télécharger et installer des logiciels libres • Mardi 22, 18h-20h................ Acquisition de sons • Jeudi 24, 13h30-15h30........ Trier et comparer ses données sur un tableur • Jeudi 24, 15h30-17h30........ Messagerie VoIP avec Skype • Samedi 26, 9h-10h.............. Accueil des nouveaux usagers* • Samedi 26, 10h-12h............ Clic et Entrée • Mardi 29, 18h-20h................ Réaliser un album photo avec Prezi • Jeudi 31, 13h30-15h30........ L’arbre des fichiers • Jeudi 31, 15h30-17h30........ Paramétrer son portail avec Netvibes

THÉÂTRE DYREK SAMEDI 12 JUILLET À 20H30

POUR TOUT BAGAGE ON A 20 ANS Présentation du disque (double CD) d’Emmanuel Depoix consacré principalement à Léo Ferré Ce disque a été enregistré en grande partie au théâtre François Dyrek lors d’une soirée mémorable, le 13 février 2014, Emmanuel s’accompagnant sur un piano à queue, avec le talent et la sensibilité qu’on lui connaît. Collation et boissons, entrée libre.

REPRISE DES COURS EN OCTOBRE COURS DE CLAQUETTES • Lundi, mardi de 20h à 20h45, • Adolescents mercredi de 16h30 à 17h15

* sur inscription

Pour participer à un atelier, il faut être abonné à l’espace multimédia et demander son inscription à chaque atelier. Les animateurs de l’espace sont présents pour vous conseiller.

L’ESPACE MULTIMEDIA EST ACCESSIBLE À TOUS !

Hall de l’Hôtel de Ville - 01 49 76 60 59 multimedia@ville-joinville-le-pont.fr 32 • Joinville Mag • Juillet & Août 2014

COURS DE THÉÂTRE • 5 à 8 ans mercredi 13h30-14h30 et mardi 17h30 -18h30 • 9 à 11 ans mercredi 14h30-15h45 • 12 à 18 ans mercredi 17h15-19h • + 18 ans mardi 20h45-22h45 par Claude Mann et Stéphanie Rolland. Les cours ont lieu sur la scène du théâtre.

THÉÂTRE FRANÇOIS DYREK 7 boulevard de Polangis - Tél. 01 48 85 09 29


CULTURE

CINÉMA SCÈNE PRÉVERT AU POGRAMME DE JUILLET MALÉFIQUE (1h37) Réalisé par Robert Stromberg, avec Angelina Jolie, Elle Fanning, Sharito Copley… • Mercredi 2 juillet à 14h30 • Dimanche 6 juillet à 15h CARICATURISTES - FANTASSINS DE LA DÉMOCRATIE (1h46) Réalisé par Stéphanie Valloatto, avec Plantu, Michel Kichka… Douze fous formidables, drôles et tragiques, des quatre coins du monde, des caricaturistes, défendent la démocratie en s’amusant, avec, comme seule arme, un crayon, au risque de leurs vies. Un documentaire captivant à la fois drôle et émouvant sur ces anti-héros. • Dimanche 6 juillet à 18h30

LA LISTE DE MES ENVIES (1h38) Réalisé par Didier Le Pêcheur, avec Mathilde Seigner, Marc Lavoine… • Mardi 8 juillet à 14h30 • Mardi 8 juillet à 20h30

L’ÎLE DE GIOVANNI (1h42) Réalisé par Mizuho Nishikubo 1945 : Après sa défaite, le peuple japonais vit dans la crainte des forces américaines. Au nord du pays, dans la minuscule île de Shikotan, la vie s’organise entre la reconstruction et la peur de l’invasion. Ce petit lot de terre, éloigné de tout, va finalement être annexé par l’armée russe. Commence alors une étrange cohabitation entre les familles des soldats soviétiques et les habitants de l’île que tout oppose, mais l’espoir renaît à travers l’innocence de deux enfants, Tanya et Jumpei... Intelligent et bouleversant : le même souffle que « Le vent se lève », le dernier film du grand maître Miyazaki. • Mercredi 9 juillet à 14h30

3€

SOUS LES JUPES DES FILLES (1h56) Réalisé par Audrey Dana, avec Isabelle Adjani, Alice Belaïdi, Laetitia Casta, Vanessa Paradis… • Samedi 12 juillet à 20h30 • Mardi 15 juillet à 14h30 LA RITOURNELLE (1h38) Réalisé par Marc Fitoussi, avec Isabelle Huppert, Jean-Pierre Darroussin… Brigitte et Xavier sont éleveurs bovins en Normandie. Elle est rêveuse, la tête dans les étoiles. Lui, les pieds ancrés dans la terre, vit surtout pour son métier. Avec le départ des enfants, la routine de leur couple pèse de plus en plus à Brigitte. Un jour, sur un coup de folie, elle prend la clef des champs. Destination : Paris. Xavier réalise alors qu’il est peut-être en train de la perdre. • Dimanche 13 juillet à 15h • Mardi 15 juillet à 20h30 LE VIEUX QUI NE VOULAIT PAS FÊTER SON ANNIVERSAIRE (1h54 - VOST) Réalisé par Felix Herngren, avec Robert Gustafsson, Iwar Wiklander, David Wiberg… Le jour de son 100ème anniversaire, un homme s’échappe de sa maison de retraite pour une cavale rocambolesque, certain qu’il n’est pas trop tard pour tout recommencer à zéro. Débute alors une aventure inattendue et hilarante aux côtés d’un escroc, d’un vendeur de hot-dogs, d’une rousse et d’un éléphant... L’adaptation du best-seller de Jonas Jonasson est une comédie aussi désopilante que revigorante. • Dimanche 13 juillet à 18h30

Le cinéma fermera ses portes après la séance du 15 juillet et rouvrira le mardi 2 septembre. SCÈNE PRÉVERT

23 rue de Paris - 01 49 76 60 10 - Accès par les escaliers à droite de l’Hôtel de Ville ou par le quai Pierre Brossolette - Résumé des films et bandes-annonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr - Vente des billets le jour même au guichet de la salle, 1/2 heure avant chaque séance - http://joinville-le-pont.cine.allocine.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 33


PRATIQUE CAF AIDE AU LOGEMENT ÉTUDIANT

L

es demandes d’aide au logement sont disponibles 24h/24 grâce à Caf.fr : sans vous déplacer, calculez le montant de votre aide au logement en faites la demande en ligne. Les étudiants déjà allocataires doivent signaler à la Caf s’ils souhaitent conserver leur logement étudiant durant la période estivale avant le 21 juillet. Démarche dans l’espace Mon Compte sur Caf.fr. Une page facebook propose une aide à la déclaration en ligne et une ligne téléphonique est dédiée : 0 810 29 29 29 (payant).

PERMANENCE DU DÉPUTÉ

TÉLÉTHON 2014 : APPEL À PROJETS

D

ans le cadre du Téléthon 2014, qui aura lieu les 5 et 6 décembre prochains, la Ville lance un appel à projets pour mobiliser le plus grand nombre autour de la lutte contre les maladies rares. Vous êtes Joinvillais et souhaitez participer à l’organisation de la prochaine édition ? Vous êtes président d’une association et vous avez une idée d’animation qui pourrait s’intégrer au programme ? N’hésitez pas à vous faire connaître !

La permanence reprendra au mois de septembre. La prochaine aura lieu jeudi 18 septembre à partir de 19h. Contact 01 43 96 77 23.

PHARMACIES DE GARDE • Dimanche 6 juillet PHARMACIE PARAIN 30 rue de Musselburgh 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 24 90

• Dimanche 10 août PHARMACIE GALLIENI 54 avenue du Général Gallieni 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 48 83 20 01

• Dimanche 13 juillet PHARMACIE MOREL LEANDRI 20 rue Louis Talamoni 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 00 65

• Vendredi 15 août PHARMACIE PRINCIPALE 36 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 48 83 34 48

• Lundi 14 juillet PHARMACIE DE LA GARE 6 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 48 83 20 50

• Dimanche 17 août PHARMACIE DE LA FOURCHETTE 36 avenue Roger Salengro 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 48 83 66 64

• Dimanche 20 juillet PHARMACIE PRINCIPALE 36 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 48 83 34 48

• Dimanche 24 août PHARMACIE KONUK 88 avenue de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 07 95

• Dimanche 27 juillet PHARMACIE DU LYCÉE 106 avenue Roger Salengro 94 500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 72 07

• Dimanche 31 août PHARMACIE MONTGOLFIER 10 place Montgolfier 94410 St Maurice Tél. 01 48 86 51 60

• Dimanche 3 août PHARMACIE ABBOU 52 avenue de Coeuilly 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 48 81 65 71

• Dimanche 7 septembre PHARMACIE DE LA MARNE 177 rue Diderot 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 87 15

10-31-1093 Certifié PEFC pefc-france.org

Renseignements 01 49 76 60 12 ou par mail p.gaubert@joinvillelepont.fr

HORAIRES D’ÉTÉ

P

endant les congés estivaux, les services administratifs du rez-de-chaussée sont ouverts du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 (17h le vendredi), et fermés le jeudi matin. Les permanences du samedi matin sont suspendues pendant toute la durée des congés scolaires. L’espace Multimédia est fermé du 1er au 26 août. Le cinéma sera quant à lui fermé à partir du 16 juillet, il rouvrira ses portes en septembre. Du 15 juillet au 23 août inclus, l’Hôtel de Ville fermera à 18h30 au lieu de 20h. Le vendredi 16 août ainsi que les samedis 3 août, 10 août, 17 août et 24 août, la mairie sera fermée toute la journée (sauf pour les mariages).

ÉTAT CIVIL NAISSANCES

Evana De Oliveira, Nathan Huynh, Sidy Coulibaly, François Sade, Liora Haddad, Diane Marsan, Lucas Rabolin Marguerite. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

MARIAGES

Yann Lelièvre et Manon Laurent. Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur.

Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont • DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont • DIRECTRICE DE LA COMMUNICATION Isabelle Prigent • RÉDACTION Laurent Chadelat, Aurélie Claveau, Pauline Gaubert • ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO Yann Flammarion, Corinne Lebon, Dorian Lambert • PHOTOS photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales • CHARTE GRAPHIQUE Service communication de la Mairie • GRAPHISME Caroline Vidal • IMPRESSION IME - Imprimé sur du papier 100 % PEFC • RÉGIE PUBLICITAIRE CMP 01 64 62 26 00 • DISTRIBUTION le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12 • HÔTEL DE VILLE 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont • Tél. 01 49 76 60 00 - www.ville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 35


Joinville-le-Pont Magazine n°233-JUILLET-AOUT2014  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°233-JUILLET-AOUT 2014

Advertisement