Page 1


AGENDA

SOMMAIRE

Juin à Joinville-le-Pont

JUIN 2009 - N° 182

Dimanche 7 juin  ZOOM ARRIÈRE .........................................4

Élections européennes

Samedi 13 et dimanche 14 juin Tournoi international de football De 8h à 20h au Stade Garchery

 A LA UNE ......................................................8 Voir article page 18

 UNE JOURNÉE AVEC… .......................12

 JOINVILLE ECO… ...................................14

Samedi 20 et dimanche 21 juin

 JOINVILLE DURABLE….......................15

Fête de l’Eté Bords de Marne

 JOINVILLE SCOLAIRE ...........................16

 JOINVILLE JEUNESSE .........................17

 JOINVILLE SPORTIVE ...........................18

Samedi 27 juin  JOINVILLE LOCALE ...............................20

Fête des Sports Ile Fanac et stade Garchery

 JOINVILLE CULTURELLE ....................24

 DÉMOCRATIE LOCALE .........................31

 JOINVILLE PRATIQUE ............................34

Retrouvez les animations et spectacles des associations en pages 24 et 25

Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont Directeur de la publication : Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont Directrice de la Communication : Isabelle Prigent Rédaction : Laurent Chadelat, Aurélie Claveau - Ont collaboré à ce numéro : Yann Flammarion, Corinne Lebon, Béatrice Drouin, Brigitte Payan - Photos : Photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales - SP35 Charte graphique : Service communication de la Mairie - PAO : Créa’3P - Impression : Euroland - Imprimé sur du papier 100% recyclé Distribution : Le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boites aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie. Tél. : 01 49 76 60 12. Hôtel de Ville – 23 rue de Paris – 94340 Joinville-le-Pont - Tél. : 01 49 76 60 00 – www.ville- joinville-le-pont.fr

2


EDITO

Joinville

fête l’été

’été s’annonce et nous voulons qu’il soit lancé par un mois de juin festif, qui rapproche les Joinvillais et instaure un climat de convivialité et de gaîté, capable de conjurer la crise et la morosité ambiante. Alors, demandez le programme ! Depuis le 1er mai, les bateaux électriques, disponibles au port, vous attendent pour explorer en famille les bords de Marne jusqu’à Nogent. Vous les délaisserez le 14 juin pour chiner avec les commerçants de la rue de Paris, à la découverte des trésors disséminés dans les stands de la brocante qu’ils ont organisés pour vous. Ensuite, le week-end des 20 et 21 juin, place à la fête de l’été : entre brocante, animations de rues, manèges, bal des bébés, démonstration de l’école de musique et podium jeunesse, le tempo est clairement à la musique et à la gaîté. L’apothéose est prévue le 20 juin au soir par un concert en plein air du groupe de rock tzigane « Les yeux noirs ». Le Conseil Général du Val-de-Marne a décidé cette année, récession oblige, de réduire de moitié les escales du Festival de l’Oh ! Nous le regrettons vivement, mais qu’à cela ne tienne : nous avons décidé de décaler la fête sur la terre ferme, et de la doter d’un programme musical conséquent, puisque la nuit la plus longue de l’année est placée sous le signe de la musique. Dès l’année prochaine, le Festival de l’Oh ! reviendra s’arrimer à Joinville et nous vous proposerons alors de nouvelles expériences autour de la Marne et de son milieu naturel. Après la musique, place aux sports : le dernier week-end de juin, la Ville met le sport en fête, sur l’Ile Fanac et au Stade Garchery. A l’appel des clubs joinvillais, venez découvrir tous les sports que vous ne connaissez pas, laissez-vous initier par les sportifs de haut niveau qui seront présents et profitez-en pour réfléchir à vos inscriptions de l’année 2009/2010 ! Les plus jeunes feront aussi la fête : de nombreuses kermesses sont organisées dans les écoles et les crèches, une belle occasion de passer de bons moments sur des lieux traditionnellement plus pédagogiques que festifs ! Enfin, nos aînés ne seront pas oubliés : le CCAS les emmènera en forêt de Barbizon les 18 et 25 juin pour une journée amicale au cours de laquelle ils visiteront la verrerie de Soisy-sur-Ecole. Vous le voyez, à Joinville, la fête n’oublie personne. Alors, bon mois de juin et laissons nous gagner par la légèreté, la joie et la convivialité !

L

Olivier DOSNE Maire de Joinville-le-Pont

3


ZOOM ARRIERE

Exposition Willy Ronis

1

’exposition Willy Ronis, à Joinville du 29 avril au 23 mai, a rencontré un succès considérable, à la mesure de l’artiste. Lors du vernissage de l’exposition, le 29 avril, Willy Ronis, 99 ans en août, est venu en personne inaugurer un large panorama d’une œuvre éminemment poétique, composé de plus de 60 clichés (Agence Rapho). Plus de 300 visiteurs sont venus ce jour-là rendre hommage au célèbre photographe, et en tout, jusqu’au 23 mai, c’est plus de 1 000 personnes qui ont apprécié cette formidable exposition.

L

1 - A bientôt 99 ans, Willy Ronis se dit très heureux d’avoir pu faire toutes ses photos. 2 - Le Maire Olivier Dosne remet la médaille de citoyen d’honneur à Willy Ronis.. 3 - Un public très nombreux est venu saluer la présence exceptionnelle de l’artiste.

2 3

4


4 - Willy Ronis a fait la revue de ses clichés avec Monsieur le Maire. 5 - Les photographes amateurs ont immortalisé les photos du maître.

4

5

5


ZOOM ARRIERE

Ouverture du nouvel espace Multimédia e 16 mai, les Joinvillais ont découvert leur nouvel Espace Multimédia lors d’une journée festive entièrement dédiée au Multimédia en mairie.

L

Conférences autour du logiciel libre, des tableaux numériques interactifs, de la sécurité des enfants sur le net, ateliers vidéos et spectacles ont notamment ponctué cette journée. L’espace Multimédia attend tous les Joinvillais au rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville. Patrice Posez, Maire-adjoint aux Technologies de l’Information et de la Communication, a inauguré le nouvel Espace Multimédia en compagnie du Maire et de nombreux élus.

3

2

2 - Le Multimédia intéresse dès le plus jeune âge.

4

3 - La valeur pédagogique des tableaux numériques interactifs démontrée en direct. 4 - Les différents ateliers ont suscité l’intérêt de nombreux joinvillais. 5 - « Le voyage virtuel » a montré que « la vraie vie » a aussi du bon. 6

5


Commémoration

du 8 mai 1945 e 8 mai, commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale, est un jour de mémoire et de lien entre les générations, petits et grands se rappellent ces événements tragiques et saluent la mémoire de ceux qui ont donné leur vie pour la liberté de la France.

L

1 - Olivier Dosne, Maire de Joinville, et Jean-Jacques Gressier, Maire-adjoint à l’Urbanisme, au Cadre de vie et aux anciens combattants. 2 - Les élus de la municipalité ainsi que le CMEJ ont ensemble rendu hommage à ceux qui ont donné leur vie pour la liberté.

1er après-midi

handi-valide ’après-midi du 16 mai, 5 équipes d’adultes et d’enfants handicapés et valides ont pu se rencontrer toute la journée sur 5 ateliers sportifs différents : la Boccia, le tir à la carabine, la sarbacane, le parcours fauteuil et le basket. Ce premier après-midi handi-valide, organisé par Chantal Allain, conseillère municipale déléguée aux Sports et aux personnes handicapées en collaboration avec Philippe Navarro, animateur de l’Association des Paralysés de France (APF) de Joinville, a remporté un vif succès en réunissant sur le terrain personnes handicapés des APF de Joinville, Pantin et Montreuil et valides d’associations joinvillaises.

L 1 2

3

1 - Au basket, les paniers peuvent être adaptés. 2 - La sarbacane demande beaucoup de concentration. 3 - Concours de Boccia (pétanque). Le « petit » est blanc.

7


A LA UNE

Fête

de l’été

Samedi 20 et dimanche 21 juin sur les bords de Marne Fête de la musique, animations, brocante : Joinville fête l’été samedi 20 et dimanche 21 juin. De bons moments en perspective pour entamer la saison estivale.

Les Yeux Noirs Concert Pop Rock Tzigane Depuis 15 ans, et avec plus d’un millier de concerts dans le monde entier (Allemagne, Angleterre, Espagne, Pays-Bas, Argentine, Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Hawaï, Singapour, Thaïlande, Australie…) les Yeux noirs continuent leur périple tzigano-rock et yiddish pop et font escale à Joinville pour un concert exceptionnel. Rythmes, chants, poésie et histoires d’un autre monde. Nostalgie, virtuosité, sentiments, envolées lyriques. Couleurs et sonorités éclatantes, orient et occident mélangés.

Les « Yeux Noirs » nous emmène dans un voyage épique dans un monde hors frontières, flamboyant, grisant… Une aventure au pays des Roms et des poètes ! Eric SLABIAK – violon et chant Olivier SLABIAK – violon et chant Franck ANASTASIO – guitare Vincent PEIRANI - accordéon Aidje TAFIAL – batterie Kevin REVEYRAND – basse Marian MIU - cymbaliste Samedi 21 juin à 21h30 Quai de Polangis / Place Bergisch Gladbach

Fête foraine De nombreux manèges pour petits et grands, des stands de jeux, un toboggan géant, un château gonflable, des animations enfants, des gourmandises et des friandises… Samedi 20 et dimanche 21 juin de 10h à 19h Quai Gabriel Péri (du pont à la capitainerie)

Pique-nique familial en musique Venez pique-niquer sur les bords de Marne, en famille, entre amis, voisins… . au son des instruments des élèves de l’Ecole de musique. Possibilité de vous restaurer sur place ou d’emmener votre propre repas.

© Laurent Prost

Dimanche 21 juin à partir de 13h Quai de Polangis / Place Bergisch Gladbach

8


A LAUNE

Zik’n flow pour la fête de la musique

Brocante des bords de Marne en musique

Le podium jeunesse animera la fête de la musique le dimanche 21 juin. Ses influences seront très diverses autour de la scène joinvillaise avec l’Ecole de musique dont le Big band, bal des mandarines (enfants dès 3 ans), Célia, Damus, Zest, Too late for regrets et Dj Aviary. Nous avons rencontré Damus, un rappeur joinvillais qui fait son chemin et qui sera au rendez-vous de la scène joinvillaise. Damus a 29 ans et 15 ans de rap derrière lui. Ses parents

Samedi 20 et dimanche 21 juin de 8h à 18h Quai de Polangis Tarifs : Pour les joinvillais 20 € / 2 mètres pour 1 jour 36 € / 2 mètres pour 2 jours Pour les non joinvillais 24 € / 2 mètres par jour Inscriptions Les brocantes d’Ile-de-France : 01 49 73 39 20 / 06 11 94 04 51

Rues fermées à la circulation et au stationnement De nombreuses rues seront fermées à la circulation et au stationnement durant la brocante. La rue Charles Pathé, le quai Gabriel Péri (du pont à la rue Hugedé), le quai de Polangis (du pont à l’avenue de Calais) les rues perpendiculaires du quai de Polangis à l’avenue Estienne d’Orves (Calais, Nantes, Madrid, Courtin et Oudinot) et rue du port.

Festival de l’Oh

Damus vient de sortir un street album, « Seul ».

Le Conseil Général réduit la voilure Le Festival de l’Oh ne fera pas escale à Joinville cette année. Le Conseil Général du Val-deMarne a décidé d’instaurer « une alternance biennale des escales » pour faire face à « un contexte économique et financier difficile ». Ainsi, nos voisins de Saint-Maur, Nogent et Saint-Maurice et MaisonsAlfort recevront cette année le festival de l’Oh et les années impaires. Joinville recevra le festival les années paires à partir de 2010.

sont nés au Mali. Damus est né à Champigny et a toujours vécu à Joinville. Il a enregistré son premier titre en 1995 et a fait son petit bonhomme de chemin. En 2007, il sort un album « Tellement de choses à dire ». Un opus, selon l’artiste lui-même, « ancré dans mon quotidien » où cheminent ses sentiments, ses espoirs et où éclatent ses coups de gueule. Jusqu’à présent, Damus a vendu sa musique par ses propres moyens. Au mois de mai, il a sorti un « street album » dont le titre est « seul ». Et cet artiste discret et posé couve un nouvel album pour la fin de l’année. Un album qu’il compte bien envoyer aux maisons d’édition afin de passer à la vitesse supérieure. Damus, de son vrai prénom Adama, n’est pas pressé. Prenant en référence l’alchimiste de Paulo Coelho, Damus souhaite « prendre le temps pour écrire sa légende personnelle ».

Renseignements : Direction des Affaires culturelles Tél. : 01 49 76 60 70 Programme sous réserve de modifications. Un dépliant complet des festivités sera distribué dans les boites aux lettres courant juin.

Scène joinvillaise : dimanche 21 juin à partir de 13h Quai de Polangis / Place Bergisch Gladbach 9


A LA UNE

Jardins familiaux

Retour à la terre Les jardins familiaux sont des parcelles de terre mises à la disposition des habitants par la ville pour la culture potagère. A Joinville, les jardins familiaux s’étirent le long de l’avenue de la Mésange, répartis en une vingtaine de parcelles. Un petit air de campagne à flanc de coteau. n samedi après-midi d’avril, je surplombe les habitations du quartier de « l’Etoile » délimité par l’avenue éponyme, l’avenue de la Mésange et l’avenue de Diane qui marque la frontière de Joinville et Nogent. Des cultivateurs s’activent sur leur parcelle. A l’origine jardins ouvriers, les jardins sont devenus familiaux après la Deuxième Guerre mondiale. Ces parcelles, affectées à la culture potagère, visaient à améliorer les conditions de vie des ouvriers en

U

Les jardins familiaux de Joinville surplombent l’avenue de la Mésange, non loin du quai de la Marne.

10

leur procurant un équilibre social et une autosubsistance alimentaire. En période de crise économique, l’argument pèse son poids. L’agrément et le dépaysement procurés par ces petits havres de paix comptent aussi dans le succès des 21 parcelles allouées par la ville aux Joinvillais qui doivent passer par une liste d’attente.

Du producteur au consommateur Au-dessus des habitations, seul le RER, qui passe à intervalles réguliers,


A LAUNE

Ils cultivent leur parcelle à Joinville Monsieur et Madame Guedjali « Nous sommes Joinvillais depuis 28 ans et habitons avenue Wilson. Nous cultivons notre parcelle depuis 7 ans. Les jardins familiaux nous permettent de passer agréablement le temps. On a le plaisir de cultiver nos propres légumes, on en fait profiter autour de nous. Pour l’hiver, nous congelons citrouille, haricots verts, petit pois... Ainsi, nous mangeons frais toute l’année. En dehors des légumes, nous avons aussi des cerisiers, figuiers, pommiers, poiriers et nous plantons melons et pastèques. »

Des légumes bio, directement du producteur au consommateur.

nous toise et ponctue le silence de son fracas glissant sur les rails. Sur le coteau, des cultivateurs s’affairent, bêchant et mettant en terre des plants de fruits et de légumes. Patience, les rayons du soleil feront bientôt éclore salades, tomates, radis, melons et autres fruits et légumes de la terre joinvillaise. D’ici là, l’entretien et l’arrosage deviennent quotidiens. Des fruits et légumes du jardin, du producteur au consommateur, ça se mérite.

Monsieur Mendès « Joinvillais depuis 30 ans, j’ai une parcelle depuis quelques mois. Je suis à la retraite. Je viens quasiment chaque jour et l’hiver j’assure l’entretien, j’arrache les mauvaises herbes. Je fais pousser des poivrons, des tomates, des salades, des choux, de l’ail, comme je le faisais au Portugal il y a quarante ans, avant de venir en France. Comme ça je me nourris « bio ». Bientôt, nous pourrons reprendre les barbecues en famille et entre amis. »

Jardins familiaux contact mairie : 01 49 76 60 34 Bientôt, les efforts seront récompensés avec de beaux fruits d’été tels que les melons.

Monsieur Louati « Ça fait 3 ou 4 ans que j’ai ma parcelle. J’habite la rue Henri Barbusse. Comme je suis à la retraite, ça me change de venir ici. Je viens très souvent sauf quand il pleut. Je cultive des tomates, des poivrons, des fèves, des cardons... L’été quand je suis en vacances, ce sont les voisins qui s’en occupent et qui profitent des fruits des récoltes. » 11


UN JOURAVEC…

Le service

Espaces verts Le retour des plantes indigènes

Une partie du service Espaces verts, qui compte 15 personnes.

aire rimer banlieue parisienne et cadre verdoyant peut a priori tenir de la gageure. Joinville possède cependant 7,5 hectares d‘espaces verts. L’Ile Fanac, qui s’étire le long de la Marne, témoigne même des velléités bucoliques de Joinville. Pour retrouver ce caractère champêtre qui fit la joie des promeneurs et qui inspira de nombreux impressionnistes, les jardiniers des espaces verts de la ville ont d’ailleurs récemment

F

planté des prairies fleuries sur l’ile joinvillaise avec l’ambition de restaurer une biodiversité par la mise en terre d’une trentaine de plantes indigènes, au rang desquelles coquelicots, marguerites et roses trémières comptent parmi les plus connues. Les plantes indigènes sont les plantes que l’on trouve sur le bord des champs, en forêt ou qui poussent spontanément dans nos jardins.

Les fleurs sont arrachées afin de préparer la terre à accueillir les plantations d’été.

Ce matin de début mai, je retrouve les jardiniers de l’équipe de JeanYves Quéric à l’arrachage des bulbes de l’espace vert qui surplombe la Marne, rue Kennedy. Des bulbes plantés au mois d’octobre dernier et qui achèvent leur floraison. Pas question de replanter des fleurs de suite, il faut d’abord laisser reposer la terre. Un repos utile et fertile grâce à l’adjonction de fumier. La terre ainsi brassée à l’aide d’un motoculteur reprend des forces afin d’accueillir les nouvelles plantations qui orneront cet été les parterres de Joinville. Remisés à la fin de l’été dernier, les bacs et les jardinières vont réapparaître, notamment sur le pont de Joinville. Si l’arrosage automatique fonctionne sur de nombreux espaces verts de la ville afin d’optimiser la consommation d’eau, les espaces fleuris supplémentaires demandent un arrosage manuel des agents de la ville. Les deux tracteurs-citernes entrent alors en jeu afin de pourvoir au ravitaillement en eau. Pour l’entretien des espaces verts, les produits naturels sont privilégiés et l’emploi de produits phytosanitaires (traitements chimiques) réduit au minimum. Les plantes ellesmêmes sont sélectionnées pour éviter l’emploi de pesticides.

Lutte biologique intégrée Les plantes annuelles et vivaces (qui résistent aux rigueurs de la mauvaise 12


UN JOURAVEC…

Les plantations bénéficient de la lutte biologique intégrée, réduisant l’utilisation de pesticides.

saison) qui sont plantées à Joinville bénéficient de la lutte biologique intégrée. Lors de leur mise en culture chez le fournisseur, elles reçoivent la protection naturelle d’insectes tels que la coccinelle, ennemi juré des pucerons, euxmêmes nuisibles pour les plantes. Ces insectes suivent les plantes en les « squattant » jusqu’à leur lieu de villégiature, en l’occurrence à Joinville, les protégeant naturellement tout au long de leur croissance. Durant l’arrachage, des passants récupèrent les bulbes afin de les planter dans leur jardin. La réutilisation

des bulbes n’est pas compatible avec le classement 3 fleurs de Joinville au concours des « villes et villages fleuris », les bulbes qui refleurissent ne donnant pas une fleur suffisamment belle. Du coup, les Joinvillais bénéficient de ce cadeau. Et certains sont très attentifs, ne ratant pas ce rendez-vous. Pendant ce temps, la terre n’attend pas, nos jardiniers tondent, bêchent, binent et plantent. L’équipe des espaces verts compte 15 agents. Jean-Yves Quéric est à la tête du service depuis 1998. Il a intégré le service Espaces verts il y a 22 ans et connait chaque recoin herbeux de la ville, qui compte tout de même 7,5 hectares d’espaces verts, 1100 m2 de massifs fleuris et 120 jardinières mobiles. Sans compter les arbres très présents à Joinville. Cette année, l’élagage des arbres interviendra fin septembre

début octobre, à sève descendante, ce qui est très important. Cet élagage permettra d’éviter la chute trop nombreuse des feuilles. Le service propreté pourra ainsi procéder au nettoyage de la voirie. Mais l’automne attendra bien un peu pour nous laisser profiter du beau travail effectué par les jardiniers des espaces verts de la ville. Rien ne se perd ! Les joinvillais récupérent les bulbes qui ne peuvent plus servir à la décoration de nos espaces verts.

Villes et villages fleuris 3 étoiles pour Joinville e concours des villes et villages fleuris, créé en 1959, promeut le développement des espaces verts dans les villes. National et gratuit, il est ouvert à toutes les communes. De 600 la première année, les participants sont passés à 5300 en 1972, puis 12 000 aujourd’hui, soit près d’un tiers des communes en France. Année après année le jury vient apprécier et évaluer le travail des communes à partir de trois ensembles de critères : Le patrimoine paysager et végétal de la commune (arbres, arbustes, fleurs, couvres sols…) compte pour 50% de la note. Les efforts faits par la commune pour améliorer le cadre de vie et l’engagement dans les actions de développement durable (respect de l’environnement, propreté, valorisation du bâti…) sont valorisés à hauteur de 30%. L’animation et la valorisation touristique (actions pédagogiques, sensibilisation et participation des habitants, promotion…) comptent pour 20%. Les récompenses vont de 1 à 4 fleurs, plus le Grand Prix. Les panonceaux de 1 à 3 fleurs sont désignés par le comité régional et sélectionnent les villes susceptibles d’obtenir une récompense supérieure ; la quatrième fleur et le Grand Prix sont attribués par le conseil national. Joinville possède 3 fleurs, ceci grâce au travail effectué par nos jardiniers qui entretiennent et embellissent, tout au long de l’année, nos espaces verts.

L

13


JOINVILLE ECO

Les commerçants du bas de Joinville s’associent Des commerçants des quartiers Palissy, Polangis et des Studios ont créé leur association, l’ACILEJ (Association des Commerçants des Institutionnels et des Libéraux de l’Est de Joinville-le-Pont). L’ACILEJ souhaite développer le tissu économique de Joinville et améliorer ses commerces. L’ACILEJ organise sa première manifestation, une « chasse au trésor » pour tous les Joinvillais le samedi 20 juin 2009. Contact : acilej94340@yahoo.fr

Pass Val-de-Marne Le Comité Départemental du Tourisme du Val-de-Marne a édité un guide baptisé « Pass Val-deMarne » proposant des activités avec des ristournes. Les pages du Pass Val-de-Marne déroulent des activités sur le département, très variées, sous forme de coupons : cinéma, sport, loisirs, spectacles, théâtre… Chaque coupon permet de bénéficier d’une remise spécifique pour chaque activité. Le Pass Val-de-Marne est disponible à l’Office de tourisme, à la mairie. Tous les sites participants à l’opération sur www.pass94.com. La grande majorité des coupons est téléchargeable sur www.pass94.com. Il est donc possible de les imprimer pour les présenter sur les sites partenaires muni du coupon correspondant.Ces offres sont valables du 1er mai au 30 septembre 2009 en fonction des conditions propres à chaque site, indiquées sur chacun des coupons. www.pass94.com

« Au chalet des canotiers »

ouvre un second pavillon nstallé sur les bords de Marne joinvillais, Michel Riousset vient de recevoir un 2ème agrément pour une seconde maison, « le pavillon de Diane », en tant que meublé de tourisme. L’agrément est délivré par CléVacances par l’intermédiaire du Comité Départemental de Tourisme du Val-de-Marne. Un troisième pavillon est en cours d’aménagement avec une ouverture prévue dans les prochains mois. Michel Riousset reçoit des touristes français et étrangers, des salariés en mission et des habitants du secteur en attente d’un emménagement. Les séjours sont limités à 90 jours et débutent à une nuitée. Les locations « Au Chalet des canotiers » figurent sur deux sites Internet : www.clevacances.com et www.abritel.fr.

I

Au chalet des canotiers 11 avenue de Diane 01 48 89 15 08 / 06 21 39 11 97

11ème forum

de l’entrepreneuriat e 11 juin à Créteil, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris-Val-deMarne organise le 11ème forum de l’entrepreneuriat. Cette rencontre s’adresse aux créateurs qui créent, qui viennent de créer leur entreprise, mais aussi aux repreneurs et aux jeunes entrepreneurs. Une soixantaine d’exposants, professionnels de la création, seront présents pour informer, orienter et conduire à la réalisation des projets autour de 5 pôles (accompagnement, expertise, protection, implantation et financements) 11ème forum de l’entrepreneuriat, Parvis de l’Hôtel de Ville de Créteil, Place Salvador Allendé

L

Contact : creation@ccip.fr / 01 49 56 56 64 14


JOINVILLE DURABLE

Ecosubvention Pour les propriétaires modestes ans le cadre du plan de relance et en cohésion avec l’esprit du Grenelle de l’Environnement, l’Agence Nationale de l’Habitat met en place une écosubvention dédiée aux propriétaires occupants modestes. L’écosubvention vise à aider les ménages modestes à réaliser des travaux d’économies d’énergie simples, efficaces et peu couteux. Sous certaines conditions, elle peut être cumulable avec le crédit d’impôt et l’éco-prêt à taux zéro. Cette nouvelle mesure permet de réaliser de 20 à 35% d’économie sur les travaux de rénovation thermique et couvre des travaux pour un montant de 1500 à 13 000 euros.

doivent être réalisés par un professionnel du bâtiment.

D

Conditions de revenus

Pour cela, le logement doit être achevé depuis au moins 15 ans, l’occupant doit être propriétaire du logement comme habitation principale pendant au moins 6 ans après la fin des travaux. Les travaux

Les revenus du ménage ne doivent pas dépasser un plafond fixé en fonction du lieu du logement et de la taille de la famille. A titre d’exemple, un couple avec deux enfants habitant en région parisienne dont les ressources n’excèdent pas 22 220 euros bénéficie d’une subvention de 35% pour leurs travaux. Si les ressources s’élèvent à 33 330 euros maximum, l’écosubvention atteint 20% du prix des travaux. Plus d’informations : www.ecosubvention.fr

Conseils pratiques et questions pour intégrer le Développement durable dans votre vie de tous les jours ! Saviez-vous qu’un conducteur raisonnable peut économiser jusqu’à 40% de carburant par rapport à un conducteur agressif ? Alors adoptez une conduite souple en évitant les coups de frein brusques et les démarrages brutaux. En roulant ainsi, vous polluez moins et vous limitez l’usure du moteur et des pneumatiques.

15


JOINVILLE SCOLAIRE Conseil municipal des jeunes de Joinville-le-Pont

Les écoliers dans le grand bain Dans le cadre des nouvelles orientations pédagogiques, un apprentissage de la natation est dispensé aux élèves des écoles maternelles et élémentaires. Des mini-stages de natation seront également organisés en fin d’année. Les élèves de Joinville s’en sont donnés à cœur joie à la piscine de Nogent !

Découvrez les projets

réalisés en 2009 our la commission, Solidarité et Communication, création d’un blog (http://cmej-joinvillelepont.jimdo.com/) Objectifs : - Informer les primaires et les collégiens sur le fonctionnement du CMEJ - Inviter les Joinvillais à participer à la mise en place d’actions de solidarité.

P

Pour la commission, Environnement et Cadre de vie, réalisation d’un court métrage sur les nuisances environnementales. Objectifs : - Sensibiliser les jeunes Joinvillais à leur environnement - Permettre aux jeunes d’œuvrer pour une ville respectueuse de son environnement. Pour la commission, Loisirs-Culture et Sports, organisation d’une exposition sur l’art moderne. Objectifs : - Sensibiliser les jeunes Joinvillais à l’art moderne - Permettre la découverte des œuvres choisies par les élus juniors et susciter l’envie de découvrir par eux même d’autres œuvres. Le court-métrage “Protège ton environnement” et l’exposition sur l’art moderne seront montrés aux enfants des écoles, par les jeunes élus de chaque école, durant le temps méridien selon le calendrier ci-dessous : - École Eugène VOISIN du 2 au 5 juin - École du PARANGON du 8 au 12 juin - École PALISSY du 15 au 19 juin - École POLANGIS du 22 au 26 juin. Une boum est prévue samedi 27 juin, de 19h30 à 23h. Les 33 élus Juniors invitent les jeunes des classes de 6ème et de 5ème des deux collèges de la ville (Charcot, Ferry). 16


JOINVILLE JEUNESSE

L’été jeunes 2009 : un été de découverte ! Pour les plus jeunes : Un parcours des Parcs & Jardins, lieux historiques d’Ile-de-France : Parc du Tremblay, Jardin des Plantes, Bois de Vincennes, Châteaux de Fontainebleau, Compiègne, Pierrefond.

Autour de l’eau et du sport : Bases de loisirs et piscines: Buthiers, Cergy-Neuville, Champigny, Nogent. Stages sportifs: aviron, pêche, équitation. Journée à la mer (Ouistreham).

Autour du jeu et activités ludiques : Fabrication de jeux de société (sept familles...), création de cerfs-volants.

Découverte du parc France miniature. Les 11/17 ans pourront découvrir les sorties de détente dans les bases de loisirs de Créteil, Bois-le-Roi et autres sorties de proximité (bowling, minigolf...). Des découvertes et initiations à l’équitation, le canoë, du « multisports » ou encore des randonnées VTT en forêt de Fontainebleau sont programmées tout l’été. La programmation ETE JEUNES 2009 sera disponible au service Jeunesse à partir du 10 juin et sur le site de la ville : www.ville-joinville-le-pont.fr.

le pij vous informe… SOS Rentrée 0800 24 24 94 Le dispositif SOS Rentrée du Val-de-Marne apporte un soutien aux démarches des jeunes. Collégiens, lycéens, étudiants, vous avez une inquiétude concernant votre cursus scolaire (orientation, changement de filière ou d’établissement scolaire, etc.…), appelez vite ! A Joinville, le Service Jeunesse, par le biais de son Point Information, vous guide et vous accompagne pour la rentrée 2009-2010. N’attendez pas le 1er septembre ! Renseignements : PIJ/point cyb, 23 rue de Paris, hall de la mairie.

Renseignements et informations au 01 49 76 94 22.

Parole de jeunes e collège Jean Charcot, pour la 2ème année consécutive, met en place son atelier court-métrage. Toujours en partenariat avec Cinéma-public et le PIJ/point cyb, les élèves intéressés vont débuter les 2 et 3 juin le tournage de leur film autour du thème de la citoyenneté. Nous allons en savoir plus grâce à Dorian, Sami, Lucie et Julian.

L

Pouvez-vous nous présenter l’atelier ? Sami : c’est chaque mardi, sauf pendant les vacances scolaires, de 15h30 à 17h30. Ce sont nos professeurs, Mme Genestet et Mme Kean qui nous encadrent, ainsi qu’Antarès Bassis qui est

réalisateur, et Boris du PIJ. Dorian : J’avais participé l’an dernier au court métrage qui traitait du thème de la dépendance aux jeux vidéos. Nous avions fait des sorties, vu des films et on a pu rencontrer des professionnels et découvrir les différents métiers du cinéma. Quelles ont été les étapes pour en arriver à cette histoire ? Dorian : Cette année, Antarès, le réalisateur, a été plus présent et ça a permis de développer l’écriture du scénario, la construction des personnages et surtout l’intrigue. Lucie : Notre court-métrage parlera d’une élection de délégué de classe. Au moment des résultats, on se rend 17

compte qu’un des deux candidats a triché, et un procès est mis en place pour découvrir la vérité. Quelles sont vos attentes quand tout sera dans la boite ? Dorian : on aimerait être sélectionné dans des festivals comme le Festival de St Maur. Sami : et pourquoi pas Cannes ah ah ah ... !


JOINVILLE SPORTIVE

Football La belle aventure continue pour les footballeurs joinvillais de moins de 13 ans. Ils ont remporté leur demi-finale de la coupe du Val-deMarne qui les opposait à Choisy-leRoi. Un match remporté 5 buts à 2. La finale se jouera le 13 juin face à Ivry.

Fête des sports le 27 juin Initiations et démonstrations pour tous

Tournoi international de football Les 13 et 14 juin, le Racing Club de Joinville organise en partenariat avec le service des sports un tournoi international de football, catégorie poussins et benjamins. Les jeunes Joinvillais en découdront notamment avec des équipes belges, roumaines et allemandes au stade Jean-Pierre Garchery.

Samedi 27 juin, Joinville fête le sport. Au programme de cette journée festive, des démonstrations et initiations gratuites à de très nombreux sports.

Le matin de 10h à 12h, l’aviron et le canoë-kayak accueilleront les amateurs de sport nautique sur l’Ile Fanac. L’après-midi, de 14h à 18h, cap sur le stade Garchery pour un après-midi

Samedi 13 et dimanche 14 de 8h à 20h, stade Garchery.

Renseignements et inscriptions : f.leroy@bedetti.fr

d’échange et de découverte. Athlétisme, aviron (ergomètre), basket, boxe, fitness, football, gymnastique sportive, hand-ball, jujitsu, karaté, tai-chi-chuan, tennis, tennis de table, rugby : les démonstrations et initiations se feront autour de la piste d’athlétisme en différents ateliers. Les activités volley-ball et escalade seront encadrées par le personnel de la ville. Cette fête du sport est ouverte et accessible aux plus petits comme aux plus grands. Chaque enfant participant à la manifestation se verra offrir un lot. Les partenaires de la Fête des sports : Casal Sport, Franprix, BNP Paribas et Optique Studio.

Meeting de l’ACPJ Le 6 juin, l’Athlétique Club Paris Joinville organise le 10ème meeting « André Beaudouin » au stade Garchery. Ouvert à tous les licenciés, des cadets aux séniors, ce meeting débute à 14h et déroulera les différentes disciplines, du marteau au 100 mètres en passant par la perche et le triple saut.

Les visiteurs de la Fête du sport pourront s’adonner à l’escalade.

Michel Destouches, Maire-adjoint aux sports « Je souhaite que cette Fête des sports permette à l’ensemble des Joinvillais de profiter d’une journée de détente et de découverte à travers les démonstrations et initiations qui sont vraiment accessibles à tous. Une vingtaine d’associations seront là pour échanger et faire découvrir leur

18

activité, le matin sur l’Ile Fanac avec l’aviron et le canoë-kayak, et l’aprèsmidi au stade municipal avec une multitude de sports. Nous avons également souhaité faire découvrir le volley-ball et l’escalade, des activités encadrées par des éducateurs de la ville. C’est une belle journée, festive et conviviale, qui nous attend. »


JOINVILLE SPORTIVE

Frédérique Jossinet :

le judo dans la peau Frédérique Jossinet possède l’un des palmarès les plus riches du judo français. A 33 ans, elle vient de remporter un troisième titre européen à Tbilissi en Géorgie en - 48 kg. Joinvillaise, « Fred » revient sur ses championnats d’Europe, pour évoquer l’avenir et Joinville.

Aviron Marne et Joinville

Podiums nationaux Lors de la coupe de France qui s’est déroulée les 2 et 3 mai, des féminines de l’Aviron Marne et Joinville faisaient partie de la sélection Ile-de-France.

sera temps pour moi d’entamer une reconversion. »

Frédérique, après les Jeux Olympiques de Pékin d’où vous êtes revenue sans médaille, ça n’a pas été trop difficile ? Frédérique Jossinet : « C’était dur à encaisser, mais j’ai discuté avec d’autres champions qui ont arrêté après un échec, tous l’ont regretté. Je ne voulais pas regretter. » Cette victoire aux championnats d’Europe au mois d’avril dernier à Tbilissi doit faire du bien ? FJ : « C’est un grand bonheur de ressortir d’une compétition sans perdre un combat. Une victoire en championnat officiel, c’est quelque chose de très spécial. » A 33 ans et avec une riche carrière, vous avez toujours la flamme ? FJ : « Je veux disputer les Championnats du monde au mois d’août 2009 à Rotterdam et à la fin de l’année les Masters qui réunissent les huit meilleurs judokas du monde. Après ça, il

Comment préparez-vous cette reconversion ? FJ : « Je suis à l’ESSEC un Mastère spécialisé Marketing et Management. Je vais bientôt soutenir mon mémoire. Je vois mon avenir professionnel dans la sphère du sport et dans le milieu de l’olympisme. Mais il est encore un peu tôt pour parler de tout ça » Vous habitez Joinville, non loin de la Mairie. Comment vous y sentez-vous ? FJ : « Ça fait 5 ans que j’habite à Joinville. Je suis proche de l’INSEP pour les entraînements, mais il fait vraiment bon vivre ici. J’ai beaucoup de complicité notamment avec les commerçants, c’est comme un village à deux pas de Paris. Je ne me vois pas bouger de Joinville. »

Bio express Frédérique Jossinet • 33 ans, catégorie - 48 kg • Vice championne Olympique en 2004 • Double vice championne du monde 2003 et 2005, 3ème en 2007 • Triple championne d’Europe (2001, 2002, 2009), 8 podiums européens • Championne du Monde par équipes de nations en 2006 19

Emmeline Treuil et Ophélie Imber ont pris la 3ème place du 4 sans barreur cadettes. Pauline Parsy et Tess Pennington se sont quant à elle classées 4ème du 8 avec barreur juniors. Lors des championnats de France bateaux courts du Critérium National Handi-aviron disputés au mois d’avril, Antoine Jesel a obtenu la médaille d’argent.

Judo

Eloï champion du Val-de-Marne Licencié et formé au Dojo Club Joinvillais, Eloï Péchier a 12 ans et porte une ceinture verte. Il est récemment devenu champion du Val-de-Marne de judo dans la catégorie benjamins moins de 50 kilos. La saison prochaine, Eloï sera minime et découvrira donc l’échelon régional. Avant de suivre les traces de Frédérique Jossinet ?


JOINVILLE LOCALE

Les bons gestes

face à la canicule L’été arrive avec le soleil que chacun espère et les températures atteignent parfois des sommets. Les personnes âgées et les jeunes enfants sont particulièrement sensibles à la canicule. donc impératif de boire beaucoup d’eau, d’éviter les efforts physiques intenses et de rester en plein soleil. Il est également conseillé de maintenir la maison à l’abri de la chaleur en fermant volets et stores.

Les personnes âgées transpirent peu

boire 1,5 litre d’eau quotidiennement.

Les personnes âgées transpirent en général peu. En cas de forte chaleur, la température du corps peut augmenter, provoquant un coup de chaleur ou hyperthermie.

Il est important de donner fréquemment de ses nouvelles à son entourage et, si possible, de passer quelques heures dans un endroit frais ou climatisé.

En cas de canicule, il est recommandé aux personnes âgées d’hydrater la peau avec un vaporisateur, de ne pas sortir aux heures les plus chaudes, de fermer les volets, de manger des fruits, des légumes et de

Les adultes et les enfants perdent beaucoup d’eau

Afin de vous inscrire au registre canicule, vous pouvez remplir et renvoyer le bulletin ci-contre (page 21)

Enfants et adultes transpirent beaucoup. En perdant de l’eau sans une hydratation suffisante, le risque de déshydratation peut survenir. Il est

Plus d’informations sur www.sante.gouv.fr/canicule ou 0 800 06 66 66 (appel gratuit)

Prévention santé pour les jeunes Le Centre Communal d’Action Social, en partenariat avec la mission locale, le service jeunesse et le point information jeunesse de Joinville organise une réunion d’information pour les jeunes de 16 à 25 ans le 9 juin 2009 de 14h à 16h30. Le thème Prévention santé a été retenu pour cette réunion, ceci avant les départs en vacances. La réunion se tiendra au Point rencontre Egalité Salle du Pré.

Horaires des affaires générales Les horaires des services des affaires générales évoluent pour mieux répondre aux besoins des Joinvillais. Le tableau ci-dessous indique les plannings des différents services dispensés par les affaires générales. État civil

Scolaire

Périscolaire

CNI/passeports

Mairie annexe

8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence

8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence

8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence

Fermé sauf vacances scolaires 13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h

après-midi

Fermé

matin

après-midi

8h30-12h permanence 13h30-17h30 sur rendez-vous 8h30-12h permanence 13h30-17h30 sur rendez-vous

8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence

matin

Fermé

Fermé

Fermé

Fermé

Fermé

après-midi

après-midi

13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence Fermé sauf dernier samedi du mois

13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h

13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h

13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence

matin

13h30-17h30 permanence 8h30-12h permanence 13h30-17h30 permanence 8h30-12h

matin

Lundi

Mardi après-midi matin

Mercredi

Jeudi matin

Vendredi Samedi

CCAS 8h30-12h permanence

permanence sauf vacances permanence sauf vacances permanence sauf vacances scolaires et pont scolaires et pont scolaires et pont

20

Fermé

permanence sauf vacances scolaires et pont


• 4 Marchés hebdomadaires Avenue Galliéni : mardi et samedi matin. Place du 8 Mai : jeudi et dimanche matin.

Heures de vente : 8 h - 13 h http://perso.wanadoo.fr/marche-de-joinville

• 1 Marché biologique

Place du 8 mai 1945 : 2ème, 4ème et 5ème samedi du mois


JOINVILLE LOCALE

La place Mozart

fait peau neuve

Début juin, la sécurisation et le réaménagement de la place Mozart va démarrer pour une durée de 6 semaines.

’étude du secteur de la place Mozart par les services techniques de la ville a démontré une grande fragilité des sous-sols de la place Mozart. Cette fragilité est induite par des abris de défense passive. Ces abris visaient à soustraire la population aux nombreux bombardements qui l’ont touchée lors de la 2ème guerre mondiale. La structure instable et trop fragile du sous-sol ne permet malheureusement pas de conserver ces abris dans le patrimoine de Joinville. Les travaux consistent en une rénovation de la place par la remise en état du revêtement de surface, le comblement des galeries antiaériennes existantes, l’aménagement paysager et la dépose de la jardinière tout en conservant la sécurisation de l’entrée de l’Aire de jeux pour enfants.

L

Les travaux débutent début juin et devraient durer 6 semaines. Une vue des abris qui accueillaient les Joinvillais lors des bombardements.

Liaisons douces Quai du barrage ans le cadre du développement des liaisons douces, le trottoir du quai du barrage « côté berges » va subir un remodelage. Le projet assure un prolongement est une continuité avec les aménagements des bords de Marnes en direction de Saint-Maur-des-Fossés. Au menu des travaux, le réaménagement des trottoirs prévoit un partage piétons/cycles, la création d’entourages d’arbres et d’une bande végétale ainsi que l’aménagement des passages piétons pour une meilleure accessibilité aux personnes à Mobilité Réduite.

D

Les travaux commenceront début juin 2009 et dureront 3 mois.

Le quai du barrage va être réaménagé pour un partage de la voie entre piétons et cyclistes.

Réunion Publique pour la ZAC des Hauts de Joinville Jeudi 2 juillet 2009 à 20h - Salle Pierre et Jacques Prévert, 23 rue de Paris à Joinville

22


JOINVILLE LOCALE

Paris à la vitesse grand V

avec le « grand huit » En accordant 35 milliards d’euros au volet transport du projet de Grand Paris et en annonçant la création d’un super métro de 140 km autour de Paris, baptisé grand huit, le Président de la République a débloqué le calendrier d’un projet qui commençait à patiner politiquement.

Transports un super métro de 140 km Nicolas Sarkozy a annoncé qu’un projet de loi serait déposé en octobre pour les 35 milliards d’investissements prévus pour les transports du Grand Paris, afin que «les travaux démarrent avant 2012». Elément central du projet : un gigantesque métro automatique, dit «Grand huit», long de 140 km, qui reliera des pôles d’activité (Roissy, Orly, La Défense, Saclay, Massy, ClichyMontfermeil, Noisy et un grand hub multimodal à Saint-Denis/Pleyel...) et les principaux centres d’habitat. Le président de la République a également donné son feu vert à la poursuite des projets déjà lancés et ceux prévus par Jean-Paul Huchon (Président de la région Ile de France) en juin 2008 (amélioration des RER, prolongement d’Eole vers l’Ouest,

nouveaux tramways, prolongements de lignes de métro, transports en communs en site propre,..)

Le retour des tours ? Concernant l’habitat, le chef de l’État n’a pas exclu, à l’occasion de l’inauguration de l’exposition Grand Pari(s) à la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris, la construction de tours «si elles s’inscrivent harmonieusement dans le paysage urbain».

70 000 logements construits par an en Ile-de-France D’autre part, il a estimé qu’il fallait «déréglementer, élever les coefficients d’occupation des sols et rétablir la continuité du bâti dans les zones denses, permettre à chaque propriétaire d’une maison individuelle de s’agrandir». Il souhaite «construire davantage»,

23

annonçant comme objectif «70 000 logements par an» dans la métropole parisienne, soit plus du double du rythme actuel« pour résorber le déséquilibre entre l’offre et la demande ».

«850 millions d’euros» pour le plateau de Saclay Le président a aussi annoncé que l’Etat allait investir «850 millions d’euros» pour le plateau de Saclay (Essonne et Yvelines) où le gouvernement compte créer un pôle scientifique, économique et technologique. «Au Sud, le plateau de Saclay, où l’Etat va investir 850 millions d’euros au titre du plan Campus (universitaire), a vocation à devenir l’un des plus importants centres scientifiques et technologiques du monde», a conclu Nicolas Sarkozy.


JOINVILLE CULTURELLE Du côté des associations A noter dès à présent

2ème FORUM DES ASSOCIATIONS Samedi 12 septembre Place du 8 mai 1945 Si votre association n’est pas encore inscrite, contactez dès à présent la Direction des Affaires Culturelles (secteur vie associative) au 01 49 76 60 70

Expo artisanat de L’Oasis L’association L’Oasis propose une exposition artisanale vendredi 5 et samedi 6 juin de 10h à midi et de 14h à 18h à la salle de la paillote au 2ème étage de l’Hôtel de Ville. Contact : Madame Lhote : 01 48 89 49 31

Exposition mémoire sur l’histoire des relations franco-algériennes Association FNACA Du lundi 8 au samedi 13 juin Hôtel de Ville (horaires d’ouverture de l’Hôtel de Ville)

Fête portugaise Association Saïa Rodada Danse folklorique, restauration, bal populaire… Samedi 13 juin de 17h à 2h Parc du Parangon (Boulevard Maréchal Leclerc)

Brocante – Vide grenier Association ADHJ Dimanche 14 juin de 8h à 19h Rue de Paris prolongé

Repas de quartier Mésange / Etoile Vendredi 26 juin à partir de 18h Avenues de la Mésange et de l’Etoile

L’atelier Dag’

devient Lyl’art ’Atelier LYL’ART vient de naître sur les cendres de l’atelier DAG’, devenu trop petit. Lydia Lasota continuent de plus belle à la résidence Egalité. L’atelier Lyl’art enseigne aux enfants et aux adultes le dessin, la peinture, la gravure...dans un esprit de participation et d’échange.

L

Atelier LYL’ART Résidence Egalité, au 4 place de la Commune Informations : http://atelier-dag.over-blog.com/ ou au 01 42 83 66 39

L’ADHJ fête les mamans ’ADHJ, Association des Commerçants du Haut de Joinville, organise en partenariat avec la Mairie, à l’occasion de la Fête des Mères, une action “dessins/poèmes” avec les enfants des 4 classes de CE2 des écoles élémentaires du Haut de Joinville. Ces œuvres sont réalisées sur le temps périscolaire et encadrées par des animateurs de la ville. Les commerces adhérents à l’ADHJ afficheront pendant 2 semaines les réalisations des enfants. A l’issue de cette exposition, un tirage au sort pour récompenser les enfants aura lieu en Mairie. L’Harmonie de l’Ecole de Musique animera musicalement ce moment.

L

Association Autisme relais assistance aux familles Une nouvelle association a plusieurs objectifs : • Répondre rapidement à une situation d’urgence; • Permettre à toute personne de bénéficier d’une éducation ou d’un accompagnement dans la vie quotidienne; • Favoriser l’intégration scolaire et sociale des enfants, adolescents et adultes autistes, améliorer leur communication et leur comportement, développer leur autonomie; • Permettre aux familles qui n’ont pas de solution d’accueil, ou un accueil très partiel, de bénéficier d’un relais dans le cadre du droit à compensation; • Développer et créer des emplois de proximité. Autisme relais assistance aux familles : résidence Espérance, 1 rue Henri Barbusse Tél : 01 49 76 90 99 ou 06 07 99 16 14 ou autisme.relais@voila.fr 24


JOINVILLE CULTURELLE

Ecole municipale de danse, de musique et d’art dramatique – Ateliers d’art

Exposition de l’Atelier Poterie

Spectacles

de fin d’année de danse Corps est graphie Spectacle de danse contemporaine et afro-brésilienne Professeur : Christine Lamarque Vendredi 19 juin à 20h30 Salle Pierre et Jacques Prévert - Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Professeur : Monique Le Corre Du vendredi 19 au 27 juin Hôtel de Ville (horaires d’ouverture de l’Hôtel de Ville)

Spectacle de musique Concert des Lauréats Autour du conte musical « Les musiciens de Brême » des frères Grimm Vendredi 26 à 20h30 et samedi 27 juin à 17h. Salle Pierre et Jacques Prévert

Princes et princesses oubliés ou inconnus Spectacle de danse classique Professeur : Francine Coutisson Vendredi 12 juin à 20h30 Samedi 13 juin à 14h et 17h30 Dimanche 14 juin à 19h Salle Pierre et Jacques Prévert

Spectacle d’art dramatique Mercredi 24 juin à 18h30 Salle Pierre et Jacques Prévert

Eveil musical des tous petits Chansons gourmandes Mercredi 24 juin à 11h Sur l’Ile Fanac au théâtre de verdure 25


JOINVILLE CULTURELLE Portrait de Joinvillais

Designer à la renommée internationale, Patrick Jouin nous a reçu en toute simplicité, chez lui, à Joinville.

Trouveur d’ID Patrick Jouin a travaillé avec Philippe Starck avant de créer son agence de Design : Patrick Jouin ID. Sa rencontre avec le multi étoilé chef Alain Ducasse lui a ouvert les portes de l’architecture intérieure et a renforcé sa notoriété. Si ce Joinvillais évoque humblement la chance ou des rencontres heureuses pour expliquer son succès, il parle peu de son talent, reconnu internationalement. esigner de l’année 2004, Patrick Jouin est le designer des stations Vélib. Éclectique, il dessine également des chaises, des canapés, des ustensiles du quotidien notamment pour Moderno, XO, Ligne Roset, Fermob ou Alessi avec toujours le désir de créer des objets, pratiques, confortables et bien dans leur époque. Patrick Jouin le dit lui-même : «Le design doit intégrer la valeur d’usage des objets. Il faut s’amuser, inventer quelque chose de nouveau et de beau mais une chaise doit être confortable, une cuillère pratique à utiliser. »

D

Designer de l’année Patrick Jouin est à la tête de son agence de Design (Patrick Jouin ID, créée en 1999) et d’une agence

d’architecture intérieure fondée avec Sanjit Manku (Jouin/Manku) qui comptent à elles deux 23 personnes. Né en 1967 à Nantes, Patrick Jouin passe un Bac D. Passionné par le dessin, il intègre l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle (appelée aussi Les Ateliers) à Paris. En 1993 il rejoint Philippe Starck. Il dessine alors des téléviseurs et du mobiliers industriels. Parallèlement, il travaille sur des projets avec une association, VIA (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement) qui finance un programme annuel d’aide à la création. Il obtient une bourse pour un projet, puis une deuxième qui lui permet d’exposer notamment au salon du meuble de Milan, temple du Design. 26

Alain Ducasse, Philippe Starck, Renault... Des rencontres et des projets extraordinaires Après une interview donnée à un grand magazine automobile, Patrick Jouin est contacté par le directeur du Design de Renault. Ce dernier lui confie un budget pour réaliser un prototype à l’échelle 1 afin de donner des idées et une vision différente de l’automobile. La marque au losange se servira de ce travail pour réaliser la Modus. La rencontre avec Alain Ducasse aura marqué la carrière de notre designer. Le très étoilé chef lui confie l’architecture intérieur de son restaurant de l’avenue Montaigne à Paris, le Plaza Athénée. « Le contact humain est très important dans le rapport


JOINVILLE CULTURELLE

2 3

avec les clients » confie Patrick Jouin, qui n’avait jusqu’alors pas fait d’architecture intérieure. Le courant passe avec le célèbre maitre queux pour un travail guidé par le bienêtre. Pour cela, la lumière joue un rôle prépondérant. Explication du designer : « Un lieu peut être magique avec de la lumière. Quand on fait un restaurant, on met en place toute la circulation, l’ambiance. On essaie de restituer les émotions qu’on voudrait faire vivre aux gens ».

Le Design au service du confort et du plaisir Dans la catégorie restaurant prestigieux, Patrick Jouin a aussi 2 - Patrick Jouin a réalisé le design intérieur du restaurant et du bar du Plaza Athénée d’Alain Ducasse. 3 - Le designer joinvillais dessine aussi des objets du quotidien, ici un luminaire et une chaise. 4 - Le MoMA de New York et le centre Pompidou ont fait l’acquisition de la chaise Solid. 5 - Le tabouret OneShot allie design audacieux et praticité.

redessiné le Jules Verne, le restaurant d’altitude de la Tour Eiffel. Et c’est la visite du Plaza Athénée qui donne envie à un riche Malais de confier à Patrick Jouin la réalisation de sa villa. Villa de 3000 m2, vous avez bien lu ! Patrick Jouin ID et Jouin/Manku constituent une véritable PME dont l’activité se fait aux 2/3 à l’étranger. Après un restaurant à Las Vegas, des boulangeries à Tokyo, une boutique Swatch à Shangaï est en gestation. Et les projets fourmillent du côté de Moscou, Londres et de la Suisse. Avec toujours la volonté d’intégrer le projet avec ses contraintes pour en faire un projet innovant, fort mais confortable, agréable afin que comme le livre Patrick Jouin « quand les gens découvrent un nouveau lieu, qu’ils ne se disent pas c’est super design ici mais c’est un peu froid ou je ne me sens pas bien ici. Ce que je veux c’est que les gens passent un super moment. » Pour ma part, les deux heures passées en la compagnie de Patrick Jouin, autour de sa femme Léanne et de ses deux filles Thalya et Kaitlyn, furent très agréables.

4

Stéréolitographie Patrick Jouin au MOMA et au Centre Pompidou atrick Jouin a conçu la série des chaises Solid et le tabouret OneShot par stéréolitographie, une sorte d’imprimante en 3 dimensions. Cette technologie permet de fabriquer des objets à partir d’un modèle numérique en prenant l’empreinte de l’objet dessiné en trois dimensions. Ce procédé, qui 5 libère des contraintes du moulage, autorise toutes les audaces aux designers. Dans un bain de matière, une couche très fine de résine est déposée. Le rayon laser passe sur la résine, provoque une réaction chimique qui solidifie la résine par polymérisation. Par couches successives de 0,3 mm, l’objet naît dans le liquide.Grande fierté de Patrick Jouin, le Museum of Modern Art (MoMA) de New-York et le Centre Pompidou ont fait chacun l’acquisition d‘une chaise Solid.

P

27


JOINVILLE CULTURELLE

La Bibliothèque vous propose … Des vents contraires de Olivier Adam Editions de l’Olivier Cela fait maintenant un an que Sarah a disparu, laissant Paul et leurs deux enfants meurtris par cette absence inexpliquée et incompréhensible. Pour fuir cette vie à la dérive, ce vide qui les oppresse, Paul et ses enfants quittent la région parisienne pour s’installer à SaintMalo, leur terre natale. En rejoignant la côte d’Emeraude, les grandes plages et la mer, Paul espère plus que tout redonner un souffle à sa vie. Là, il va rencontrer des êtres attachants, recalés eux aussi par la vie. Des amitiés vont naître.

A noter aussi

Un livre lumineux comme le ciel de Bretagne après la tempête. Rosalie Blum de Camille Jourdy Ed. Actes Sud BD Tome 1 : une impression de déjà-vu Dans une petite ville de province, Vincent, 30 ans, fils unique, vivote entre son salon de coiffure et les exigences de sa mère, également voisine de palier… Un jour, par hasard, il croise le chemin de Rosalie et commence à la suivre sans savoir vraiment pourquoi… Tome 2 : Haut les mains, peau de lapin ! Rosalie intriguée mène l’enquête… Tome 3 (sortie prévue en juin) : on attend avec délectation le dénouement de ce scénario atypique.

Bibliothèque buissonnière : Résidence Wilson le jeudi 18 juin à 14h30

Club de lecture : le mardi 19 juin à 14h30 et le mardi 16 juin à 14h30 Club de lecture au Collège Charcot : le vendredi 12 juin à 12h30 Tapis lecture : pique-nique gourmand autour d’albums et de comptines à partager et à savourer avec les tout-petits. Crèche multi accueil Estienne d’Orves le jeudi 4 juin à 10h Halte Garderie Trampoline le jeudi 11 juin à 10h Renseignements à la Bibliothèque au : 01 49 76 60 32

Picardie Photos de Pascal Lando Ed. Déclics Entre carnet de voyage et album photo, ce beau livre au format compact nous invite à découvrir la région Picarde : son histoire, la pluralité de ses paysages et un art de vivre qui nous séduit. Pour les enfants Mademoiselle Louise de Sergio Salma et André Geerts Editions Dupuis – Collection Punaise Louise est une petite fille dont le papa est extrêmement riche et extrêmement absent, car toujours accaparé par son travail. Pour se faire pardonner, il offre des cadeaux 28

d’une valeur inestimable à sa fille qui ne souhaite en réalité qu’une seule chose : passer du temps avec son papa et être comme tous les autres enfants. Heureusement, elle a Millie, sa gentille nounou et Richard, son meilleur ami issu d’un milieu très modeste … Un dessin tout en rondeur et un texte de qualité pour une initiation à la Bande dessinée par les auteurs de Jojo et Nathalie. A partir de 7 ans Pour les tout-petits Alors ? De Kitty Crowther Ed. L’Ecole des loisirs Tour à tour, les joujoux et les doudous arrivent dans la chambre de bébé et s’interrogent : Alors ? Une ritournelle amusante où chacun attend patiemment le moment du coucher. Un album tout doux réclamé encore et encore par les plus petits.

"Couleurs, collages et poésies" Du 20 mai au 3 juin , une exposition a réuni à la bibliothèque des oeuvres des enfants des crèches, écoles et centres de loisirs joinvillais. Sans oublier l'atelier Lyl'Art et les adultes de l'ESAT.


JOINVILLE CULTURELLE

Théâtre Dyrek

ESP@CE TIC (Technologies de l’Information et de la Communication)

Au programme du mois de juin Samedis 20 et 25 juin à 20h40 “Les Mâles chaussées” par « l’Ilot Papillon » de et avec Stéphanie Rolland, assistée de Sophie Rolland (avec l’aimable participation de Mathias Merzi) Les déboires amoureux et cocasses de deux sœurs un peu “allumées“. Un parcours amoureux semé d’embûches et de coups tordus, et un humour à l’emporte-pièce. Déconseillé aux moins de douze ans... Les nouvelles “Pénélopes”?...

Mercredi 24 juin à 19h30, entrée libre Spectacles des cours enfants et adolescent par Stéphanie Rolland Samedi 27 juin à 14h30, entrée libre Spectacle des élèves du Service jeunesse (St. Rolland)

Mardi 30 juin à 20h40, entrée libre Spectacle du cours adultes (Cl. Mann) Shakespeare, Tardieu, Feydeau, Tchekhov, Palmade, Molière Chevalier-Laspales, Ibsen, H. James...

Cultures numériques Des films de poche Depuis 5 ans les téléphones mobiles sont équipés d’une caméra et d’un écran. Le Forum des images a créé en 2005 le festival Pocket Films, pour explorer, les potentialités de cet outil de communication, nouveau moyen d’expression artistique à la portée du plus grand nombre. La 5ème édition de Pocket Films se tiendra les 11, 12, 13, 14 juin 2009 au Forum des images et révélera les toutes dernières productions avec caméra de poche. Fictions, documentaires, vidéos expérimentales ou d’animation venant de France, du Japon, du Brésil, d’Afrique du Sud, d’Australie, de Chine, d’Allemagne ou des Etats-Unis concourent chaque année pour obtenir l’un des trois prix du jury et le prix du public. Quelques films à voir : « Enfasis » de Felipe Cardona (2007) est un pur délire bruitiste sur ce geste anodin qui est de boire un verre d’eau : http://www. festivalpocketfilms.fr/article.php3?id_article=913 « Sunday or the Circus” (2007) de Hermione Merry raconte un souvenir d’enfance en noir et blanc mis en scène avec noirceur et fantaisie http://www.festivalpocketfilms.fr/article.php3?id_ article=652 « Ceci n’est pas un film » de Pascal Delé (2005) http://www.festivalpocketfilms.fr/article.php3?id_ article=120 http://www.festivalpocketfilms.fr/ Le nouvel ESPACE MULTIMEDI@ est accessible à tous Hall de l’Hôtel de Ville Tél. : 01 49 76 60 59 Courriel : espacemultimedia@ville-joinville-le-pont.fr Site Internet de la Ville : www.ville-joinville-le-pont.fr

Tarifs : 16 € réduit : 13 € adhérents: 11 € (adhésion 7 € /1an) groupes et enfants : 9 € 7, bd de Polangis - Tél. : 01 48 85 09 29 29


JOINVILLE CULTURELLE

Cinéma

En partenariat avec la ville de Joinville

Salle Pierre et Jacques Prévert

Chéri (1h32) Samedi 30 mai à 20h30 Mardi 2 juin à 14h30 et 20h30

La sélection Joinville Magazine : Coco avant chanel (1h50) Une petite fille du centre de la France, placée dans un orphelinat, et qui attend en vain tous les dimanches que son père vienne la chercher. Une chanteuse de beuglant à la voix trop faible, qui affronte un public de soldats éméchés. Une petite couturière destinée à refaire des ourlets dans l’arrière-boutique d’un tailleur de province. Une amoureuse qui sait qu’elle ne sera « la femme de personne », pas même celle de l’homme qui pourtant l’aimait aussi. Une rebelle que les conventions de l’époque empêchent de respirer, et qui s’habille avec les chemises de ses amants. C’est l’histoire de Coco Chanel, qui incarna la femme moderne avant de l’inventer. Samedi 13 juin à 20h30 - Mardi 16 juin à 14h30 et 20h30

Star trek (2h08) La plus grande odyssée spatiale de tous les temps voit le jour dans ce film, mettant en scène le premier voyage d’un tout nouvel équipage à bord de l’U.S.S. Enterprise, le vaisseau spatial le plus sophistiqué de l’histoire. Le sort de la galaxie est entre les mains de deux officiers que tout oppose. Quand l’instinct fougueux rencontre la raison pure, une improbable mais puissante alliance se forme et sera seule en mesure de faire traverser à l’équipage d’effroyables dangers, là où personne n’est encore jamais allé. Mercredi 10 juin à 14h30 - Dimanche 14 juin à 14h30

Salle Pierre et Jacques Prévert 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Accès par les escaliers à droite de l’Hôtel de Ville ou par le quai Pierre Brossolette. Vente des billets Le jour même au guichet de la salle 1/2 heure avant chaque séance. Programme Répondeur : 01 48 86 38 77 Résumé des films et bandes-annonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr

Prix des places Plein tarif : 5 € Tarif réduit : 4,20 € (moins de 18 ans, étudiants, carte vermeil, groupes (10 personnes), militaires, demandeurs d’emploi, personnel communal, familles nombreuses). Gratuit pour les enfants de moins de 3 ans. Tarif réduit spécial : 3,50 € Pour les groupes scolaires et Centres de loisirs, sauf les films récents Carte de fidélité : attention, de nouvelles cartes de fidélité sont proposées. Vous bénéficierez de la huitième séance gratuite.

17 ans encore (1h40) Mercredi 3 juin à 14h30 Dimanche 7 juin à 15h

La journée de la jupe (1h28) Samedi 6 juin à 20h30 Mardi 9 juin à 14h30 et 20h30

Ponyo sur la falaise (1h41) Film pour enfants à partir de 6 ans

Mercredi 17 juin à 14h30 Dimanche 21 juin à 15h

Je l’aimais (1h52) Samedi 20 juin à 20h30 Mardi 23 juin à 14h30 et 20h30

Incognito (1h34) Mercredi 24 juin à 14h30 Dimanche 28 juin à 15h

Quelque chose à te dire (1h50) Samedi 27 juin à 20h30 Mardi 30 juin à 14h30 et 20h30 Affiches cinéma : © Allocine.com

30


DEMOCRATIE LOCALE

Notre jumelle et homonyme du Brésil

a procédé à l’élection municipale Carlito Merss est le nouveau maire de Joinville au Brésil. Membre du groupe d’appui et de confiance du Président Lula, il a accepté d’évoquer sa vision sur la ville et les relations internationales, notamment avec Joinville-le-Pont. Par Fabiana Vieira, directrice Executive du cabinet du Maire Carlito Merss

Quels sont vos projets pour les 4 ans de la mandature ? Carlito Merss : « Joinville est la plus grande ville de l´État de Santa Catarina, dans le sud du Brésil. Notre priorité en ce moment est la santé publique. Nous allons également nous attaquer aux infrastructures, au développement économique, aux relations internationales, à l’éducation, à la culture et à l´environnement, avec la dépollution de la Rivière Cachoeira. »

et notre préoccupation se tourne vers les entreprises qui exportent. » Quelles sont les nouveautés dans le projet d´intégration des villes jumelles ? CM : « Je crois que ces liens sont très importants. Je n´ai pas eu jusqu’à présent la chance de faire connaissance avec le maire actuel, Olivier Dosne, mais je suis de près ses projets politiques et sociaux, et plus particulièrement son action en faveur des personnes handicapées. Je veux partager toutes les expériences que Joinville offre et maintenir des partenariats pour garantir des projets innovants pour les deux villes. » Y-a-t-il déjà un projet précis en développement ? CM : « Oui, plusieurs. Mais je mets en évidence, surtout, l´activité qui se tiendra dans tout le pays en 2009 : “L´année de la France au Brésil”, suite à “L´année du Brésil en France” en 2005.

La crise mondiale dérange-t-elle le début de votre mandat ? CM : « Cette crise se passe aux États-Unis, mais évidemment il y a un impact pour nous. Joinville est une ville à fort potentiel industriel 31

Il existe la possibilité d´insérer Joinville dans le circuit d´échanges et de recevoir des activités artistiques, littéraires et éducatives de France vers Joinville, y compris les activités culturelles de Joinville-le-Pont dans notre calendrier. Plus qu’un nom, les deux Joinville partagent leur histoire. Nous avons une relation historique beaucoup plus ancienne que celle du décret de 2002, qui nous unit comme villes-jumelles. Le nom de notre ville, par exemple, a été un hommage au Prince français François Ferdinant Philippe Louis Marie d´Orléans – le Prince de Joinville, qui s´est marié avec la Princesse Dona Francisca, fille de D. Pedro 1er, en 1843, au Brésil. Le Musée National de l´Immigration et de la Colonisation, construit en 1870, préserve jusqu´à aujourd´hui une partie des meubles originaux de la royauté. Nous serions très fiers de partager des projets culturels pour enrichir cette histoire qui nous unit. »


DEMOCRATIELOCALE

Libre expression des trois Liste Joinville avec Vous 23 élus

Liste Joinville en mouvement 5 élus

Une nouvelle dynamique pour le tourisme à Joinville

Sécurité : il faut des policie

l’heure où sévit une grave crise économique, attirer des touristes à Joinville et faire en sorte qu’ils y demeurent une journée, une demi-journée ou une nuitée, est un challenge que nous voulons relever, en raison de ses évidentes retombées économiques. Notre ville peut s’enorgueillir d’un potentiel touristique de grande qualité : tourisme naturel et de plaisance autour de la Marne, tourisme industriel autour des entreprises de l’image, tourisme culturel à la recherche de l’âge d’or des guinguettes, etc. L’attractivité de notre territoire n’est pas à démontrer. Maintenant, pour parvenir à attirer les tours-operators ou les touristes individuels à Joinville, qui pâtit de la concurrence immédiate de Paris à laquelle s’ajoute le raccourcissement actuel de la durée des séjours, il faut dynamiser les instances en charge de la promotion de la ville. C’est pourquoi, en collaboration avec le Comité Départemental du Tourisme, nous avons décidé de donner une nouvelle impulsion et de nouvelles missions à notre Office de Tourisme : développer un tourisme familial et de proximité, démarcher les excursionnistes afin d’attirer dans les hôtels joinvillais un tourisme international ou d’affaires, moderniser la documentation existant sur la ville (guides, plans, site Internet) et la signalétique, commercialiser des produits siglés

vec ses 140 policiers en janvier 2009, le commissariat de Nogent-sur-Marne, se situe avant dernier en effectifs dans notre département, juste derrière Chennevières ainsi qu’au sixième rang des moins bien dotés en Île-de-France. La circonscription à laquelle Joinville est rattaché compte en effet un policier pour 684 habitants, quand d’autres communes du département en ont un pour 400, et même un pour 300 dans certaines villes des Hauts-de-Seine. Pourtant, le taux de criminalité de la commune n’est pas particulièrement bon et depuis le début de l’année, les braquages de magasin se multiplient. Une parfumerie, rue de Paris, en est ainsi a sa sixième attaque en quelques mois. Un mardi ordinaire du mois de mai, un garagiste a reçu quatre véhicules fracturés dans la nuit précédente. La présence des agents de la police nationale est insuffisante, chacun le constate, et malheureusement les délinquants le savent. Il y a certes notre police municipale. Il faut cependant regretter qu’elle semble, de plus en plus, se disperser et s’éloigner de sa mission de surveillance de proximité. Ainsi, au cours du conseil municipal du 7 avril 2009, la majorité municipale a décidé de la faire intervenir dans les réseaux de transport, là où c’était le mandat des agents de la Ratp et de la police nationale. De plus, le maire a fait voter une convention dont l’article 4 prévoit que

A

« Joinville » et élaborer des packages touristiques avec les instances régionales du tourisme ou l’Office du tourisme et des congrès de Paris. Tout cela ne s’improvise pas. C’est pourquoi la Ville a décidé de reprendre à son compte la politique de développement touristique et de la rapprocher du développement économique, lui permettant ainsi de bénéficier de toutes les synergies et de tous les moyens humains disponibles en Mairie, notamment la communication et la culture. Aussi, dès septembre 2009, l’Office de Tourisme sera municipalisé et les professionnels du secteur (hôtelier, restaurateur, exploitant de chambre d’hôtes) associés à sa gestion et à la définition de la politique de promotion à mettre en œuvre. Je tiens donc à remercier l’association qui a jusqu’ici rempli les missions d’Office de Tourisme et de Syndicat d’Initiatives, ainsi que ses bénévoles : qu’ils soient assurés que la Ville continuera à épauler leur activité associative d’organisation de loisirs, comme elle le fait pour toutes les associations de loisirs, tant sur le plan financier que matériel. Jeannine CHERY Maire adjoint chargée de la Vie associative

32

A


DEMOCRATIE LOCALE

listes du conseil municipal Liste Pour Joinville Ensemble et Unis 5 élus

ers à Joinville les agents de police municipale sont susceptibles de porter une arme. Équiper d’armes à feu notre police communale serait non seulement fort coûteux, mais encore extrêmement dangereux pour les policiers eux-mêmes. L’installation en mai d’un comité de prévention de la délinquance est une excellente chose, les élus de gauche y participeront activement. Mais ce n’est pas suffisant pour assurer la sécurité au quotidien de nos concitoyens qui vivent, circulent ou travaillent à Joinville. Il est donc urgent d’agir pour que les forces de sécurité d’État réoccupent le terrain qu’elles n’auraient jamais dû abandonner dans notre ville, qui comptait autrefois une gendarmerie et un poste de police. Marc Verstraete www.joinville-en-mouvement.ouvaton.org

Joinville face à l’obsession municipale oinville devrait être l’enjeu de la politique municipale. Bien que les sujets d’importance ne manquent pas, la municipalité est animée par une obsession : dénigrer ses prédécesseurs et faire table rase de leurs réalisations marquantes, au détriment des intérêts de la ville et des Joinvillais. Tout ce qui pourrait évoquer la précédente équipe municipale semble radioactif. Rien n’est épargné : arrêt de l’ Association Office de Tourisme, du service emploi Agora, de la structure d’accueil SDF, du service prévention santé, de l’atelier de dessin et peinture de l’Ile Fanac, fin des conférences Connaissances du Monde, de la dictée de la Francophonie... Ces décisions injustifiables soulignent que ce qui apparaissait comme un jeu politicien stérile, tourne après plus d’un an de mandat à l’obsession. Une gestion responsable aurait consisté à développer ces services et initiatives dont l’efficacité et le sérieux ont été reconnus depuis des années. A contrario, les déménagements de services d’une pièce à l’autre, d’un étage à l’autre, ne peuvent faire illusion et ne constituent pas une politique. C’est le cas du déménagement de l’espace multimédia relooké qui vient d’être inauguré avec tambours et trompettes. La municipalité semble avoir découvert à cette occasion que Joinville s’est depuis longtemps tourné vers l’avenir en s’impliquant résolument dans les Technologies de l’Information

J

33

et de la Communication. En effet que de chemin parcouru depuis l’introduction de « l’ordinateur dans les écoles », la labellisation de l’espace multimédia, l’organisation de la fête internet, le cybermobile, le passeport internet, le PIJ/Point cyb, le raccordement de la ville à la fibre optique dont bénéficient aujourd’hui les internautes Joinvillais. Toutes ces actions innovantes, réduisant en outre la fracture numérique, ont permis à Joinville d’être récompensée par 3 @ en tant que Ville Internet. Loin d’attendre des louanges sur les choix politiques de l’équipe précédente, l’honnêteté voudrait que les bonnes pratiques soient enfin reconnues plutôt qu’occultées ou critiquées de manière caricaturale voire obsessionnelle. Nous ne pouvons croire que les élus de la majorité cautionnent unanimement ces procédés au lieu de faire appel à leur libre-arbitre. Le Conseil municipal n’est pas une chambre d’enregistrement, mais une enceinte démocratique où chacun peut s’exprimer y compris dans la majorité. En fait, seul un petit noyau de proches du Maire prennent les décisions et les imposent aux autres élus majoritaires qui approuvent sans sourciller. Pour combien de temps encore ? Olivier AUBRY


JOINVILLE SENIORS

Hommage aux centenaires « Une vie étonnante, exemplaire. Ce 2 mai 2009, au nom de Monsieur de Maire et de l’équipe municipale de Joinville, Madame de Fabrègues a présenté ses félicitations et ses vœux très chaleureux d’heureux 100ème anniversaire à Madame Marthe Aymard, en son domicile. Elle la remercia pour l’exemple donné et ses nombreuses qualités de douceur, courage, gaieté, bon sens et générosité. Née à Fontenoi-sur-Orne, Marthe vécut dans l’Orne, puis à Paris, et vers 12 ans, arriva à Joinville avec ses parents. Très douée pour le violon, son professeur M.Demester voulait qu’elle entrât au Conservatoire de Paris mais ses parents s’y opposèrent et elle devint couturière. A 24 ans, elle épousa Raymond Aymard, passionné lui aussi de violon et tenant la chemiserie réputée de ses parents, avenue Gallieni. La guerre survint et les sépara…4 ans prisonnier ! Raymond en revint avec deux grands amis de captivité : Pierre et Maria, qui s’étaient mariés en Allemagne ! Marthe et son époux les accueillirent très généreusement, chez eux, pour quelques semaines…Cette merveilleuse hospitalité se mua en presque 65 ans et dure encore ! Les 2 amis sont décédés, mais les épouses vivent toujours ensemble, entourées de la tendresse de Georges Labarrière, fils de Pierre et Maria et « neveu d’adoption » de Marthe Aymard. Georges, les siens, et de nombreux amis furent réunis, ce 2 mai, pour une belle réception. »

« Madame Odette Ivanov décédée le 19 février 2009, sereine, aurait eu 103 ans le 31 mars. Ses 100 ans furent fêtés en mairie de Joinville. Les voyages, dit-on, forment la jeunesse…et le travail conserve. La vie d’Odette Ivanov illustre bien ces adages. Elle a connu 2 guerres, les privations, apprit le métier de couturière dès 13 ans et a longtemps travaillé dans la couture, les incrustations de dentelle en lingerie, avant de tenir, à Paris, un magasin d’électroménager avec son mari. Puis elle fut engagée à l’ORTF et hôtesse d’accueil aux Studios de Joinville : près de 60 ans au travail ! Mariée à 21 ans à un Russe, elle voyagea en Russie, Grèce, Autriche, Espagne, Hawaï, à Honolulu où habitent sa deuxième fille et ses arrières petits-enfants. O. Ivanov consentit à se rendre auprès de sa fille ainée, à Triel-sur-Seine, à la maison de retraite « Les Tilleuls » où, jusqu’à 101 ans, elle se trouvait trop jeune pour entrer. En 1989, elle, qui ne voulait pas quitter Paris, accepta d’entrer à la Résidence Jaurès, à Joinville-le-Pont. Elle y demeura 19 ans et s’y fit de nombreux amis. Vaillant et dynamique, de caractère très gai, aimant beaucoup la vie, Odette Ivanov, à l’excellente mémoire jusqu’à la fin, « est restée toujours jeune dans sa tête. » Par Mme de Fabrègues, maire-adjoint Solidarités et Santé 34


JOINVILLEPRATIQUE

État civil Naissances Gabriel Barros, Noa Ruimy, Félix Bertuit, Eden Cohen, Mathéo Correia, Vincent Dutertre, Lucas Berton, Adel Taberkane, Abdallah Birrou, Téra Jardin, Fabio Fernandes Do Nascimento. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

Pharmacies de garde Lundi 1er juin Pharmacie Bourdais 15 bd Gabriel Péri 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 10 08

Dimanche 21 juin Pharmacie Schreiner 71 avenue de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 00 16

Dimanche 7 juin Pharmacie Dosne 36 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 48 83 34 48

Dimanche 28 juin Pharmacie Konuk 88/90 av. de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 07 95

Dimanche 14 juin Pharmacie Bourliaud 40 rue Albert Thomas 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 01 88

Dimanche 5 juillet Pharmacie Godkine 121 bd de Stalingrad 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 45 16 29 72

Mariage : Changez de nom sur Internet Le mariage amène à changer de nom d’usage. La déclaration de changement est fastidieuse, car il faut la répéter auprès de multiples administrations. La direction générale de la modernisation de l’État vous permet d’informer plusieurs organismes (l’Assurance maladie, les allocations familiales (CAF), le bureau du service national et bientôt l’assurance vieillesse (CNAV) et le Pôle emploi) en une seule démarche réalisable sur Internet. La déclaration en ligne peut se faire en ouvrant un compte personnel sur mon.service-public.fr., accessible depuis la page d’accueil du portail www.service-public.fr.

Carte vitale : la mise à jour, c’est une fois par an ! Mettre sa carte vitale à jour chaque année est indispensable. Cette opération actualise les droits des assurés et garantit une prise en charge efficace des dépenses de santé. La mise à jour se fait dans les bornes installées dans les Caisses d’Assurance Maladie, les pharmacies et certains établissements de santé. Si vous ne pouvez pas vous déplacez, envoyez votre carte vitale à votre caisse avec une demande de mise à jour. www.ameli.fr

Le mois prochain dans Joinville-le-Pont magazine n°183 Juillet/Août 2009 Un tour du monde en tandem Isabelle et Olivier parcourent la France et le monde en tandem. Ces deux Joinvillais adeptes du « deux roues propre » nous racontent leurs périples

Spécial travaux à Joinville Pour améliorer le cadre de vie, des travaux sont programmés à Joinville. Revue de détail, carte à l’appui. 35


Joinville le Pont magazine 182-juin09  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont n°182 - juin 09