Page 1

NUMÉRO 193 //JUILLET AOÛT 2010 //


L'été à sommaire 4 Zoom arrière // Fête des voisins //

Inauguration de la résidence Espérance // Fête du jeu // Sabine Weiss // Festival de l'Oh // Carmen Maria Vega format Barbara // Fête des sports // Kermesses // Recup’art

agenda

Les rendez-vous de la rentrée Samedi 11 septembre 10h-18h

Village des Associations Place du 8 Mai 1945

12 Une journée avec // Olivier Dosne 14 Économie // 160 visiteurs à la Péniche de l'Emploi

Samedi 11 septembre

16 Vie scolaire // Pensez à la rentrée ! // Sea, sand and

Salle des Fêtes de l’Hôtel de Ville

sun // Centres de loisirs : un bol d'air dans le grand vert

17 Jeunesse // Tous en club // SOS rentrée // Classe à

thème : film d'animation au collège Jules Ferry // Flash back

18 Sports // Yohann Auvitu, le feu sur la glace //

Accueil des nouveaux Joinvillais

Samedi 18 et dimanche 19 septembre

Journées du Patrimoine

400 mètres de haut niveau au meeting du Val-de-Marne // Joinville Cup et montée pour le RCJ // Fin de saison au BC Joinville // Les jeunes de Joinville // Handball sur le podium // Le RCBM double champion de France

Dimanche 19 septembre

10 km de Joinville Quai de Polangis

20 Vie locale // Les trottoirs du boulevard du Maréchal

Leclerc enfin rénovés // Le chemin des écoliers sécurisé // Inauguration du pont Robert Deloche // Vidéo protection // La thermographie aérienne reportée // Pistes cyclables Square Palissy // Grutage sur l’Ile Fanac // Art + 5 fait coup double pour le jumelage avec Bergisch-Gladbach // Rentrée 2010/2011 // Le guide de l'été de Joinville-le-Pont

24 Culture // Portrait : Kanako Kuno, la

petite japonaise illustrée // Feuilleton « Le mystère de Joinville-le-Pont » de Bruno Ruslier, épisode 4 // La bibliothèque vous propose // Théâtre et ateliers multimédia

30 Démocratie locale // CMEJ, séance

du 15 juin 2010 // Conseil municipal, séance du 31 mai 2010 // Libre expression des trois listes du conseil municipal

34 Du côté de Joinville // Paris quartier d’été //

Centenaire de l’église Sainte Anne de Polangis // 20ème festival de cinéma en plein air

35 Joinville pratique

Samedi 25 septembre 20h30

Les douze pianos d’Hercule Scène Prévert

Du 25 septembre au 5 octobre

Exposition Arts plastiques Hôtel de Ville

Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont Directeur de la publication Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont Directrice de la communication Isabelle Prigent Rédaction Laurent Chadelat, Aurélie Claveau Ont collaboré à ce numéro Yann Flammarion, Corinne Lebon, Béatrice Drouin, Brigitte Payan Photos Photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales Charte graphique Service communication de la Mairie Graphisme Caroline Vidal Impression IME - Imprimé sur du papier 100% PEFC Distribution Le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12. Hôtel de Ville 23, rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont, tél. 01 49 76 60 00 www.ville-joinville-le-pont.fr


édito

{ Juillet & août 2010 // 3

J

oinville à l’heure estivale Joinville va prendre d’ici quelques semaines son tempo estival et les pas tranquilles des touristes à la découverte de ses charmes succéderont aux courses effrénées de ses habitants vers le RER ou la sortie des écoles… Ce n’est pas pour autant que Joinville sera ville morte : bien au contraire, comme chaque année, nous avons souhaité vous offrir un été convivial, festif, solidaire et sûr. Un été convivial, car nos bords de Marne sont en beauté pour accueillir les promeneurs et les pique-niqueurs, qui pourront comme tous les ans terminer l’après-midi par une balade en bateaux électriques sur la Marne. Un été festif pour nos petits Joinvillais, qui vont être accueillis dans les structures jeunesse de la Ville, en mini-séjours dans les Côtes d’Armor ou dans le Jura, ou dans les centres de vacances sélectionnés par le service Jeunesse. Leurs animateurs se mettent déjà en quatre pour leur programmer d’inoubliables souvenirs de cet été 2010 : ils les emmèneront à la découvertes des pirates, de Sherlock Holmes ou d’Astérix, les initieront à la magie, ou leur feront encore découvrir la faune et la flore du Bois de Vincennes à l’Ecole du Breuil. Deux grandes sorties à la mer, à Trouville, sont même prévues pour que chacun puisse profiter des plaisirs de la plage. Un été solidaire, surtout envers nos aînés, fragiles en cas de fortes chaleurs. Le Centre communal d’action sociale a prévu d’être ouvert tout l’été pour pouvoir briser l’isolement estival de certaines personnes et les assister chaque jour, en liaison avec le service des Aides à domicile, notamment si le Plan canicule devait être déclenché. Enfin, un été sûr, au cours duquel les équipes de la ville prépareront tranquillement la rentrée des écoles, sécuriseront le chemin des écoliers et commanderont des gilets de protection pour les petits piétons, qui leur seront remis à la rentrée. L’opération Tranquilité Vacances sera par ailleurs reconduite et permettra aux vacanciers de partir rassurés, sachant que des rondes seront organisées autour de leur domicile par les Polices nationale et municipale. Notre ville retrouvera toute son animation dès les premiers jours de septembre, notamment lors du Village des associations qui aura lieu le samedi 11 septembre, place du 8 mai 1945. Ce sera alors l’occasion de renouer avec la convivialité joinvillaise pour partager ses souvenirs de vacances et organiser les activités de toute la famille pour l’année scolaire qui commence. Bonnes vacances et bel été à toutes et à tous !

Bel été “ à toutes et à tous ! ”

Olivier DOSNE Maire de Joinville-le-Pont Conseiller régional d’Ile-de-France


{ ZOOM ARRIÈRE // 4

Fête des voisins

L

a Fête des voisins a réuni le 29 mai dernier de nombreux Joinvillais autour d'un apéritif dans la bonne humeur et la convivialité. Cette occasion permet aux habitants d'un même quartier de faire connaissance et de renforcer les liens entre voisins. Les habitants ont contribué ainsi à l'organisation, certains vêtus d'un T-shirt de la fête des voisins, tous présents pour ce moment de partage.

Inauguration de la résidence Espérance

L

e 5 juin, la résidence Espérance a fêté dans la convivialité, en présence de nombreux élus, l'inauguration des travaux qui ont duré quelques mois, permettant la réhabilitation de la résidence. L'après-midi a été festive avec de nombreuses animations et démonstrations sportives, artistiques et gustatives.

Fête du jeu

L

a Fête du jeu s’est déroulée dans une ambiance détendue et ludique le 29 mai dernier. Les enfants se sont amusés dans les structures gonflables qui proposaient, entre autres, escalade, piscine à bulles, toboggans, etc.


{ ZOOM ARRIÈRE // 5

Sabine Weiss

L

ors de l’inauguration de l’exposition photographique consacrée à l’artiste humaniste Sabine Weiss, c’est une femme charmante, attendrissante et pleine de vie que les Joinvillais ont eu la chance de rencontrer. Avec une centaine de clichés choisis par la photographe, ses « Intimes Convictions » ont connu un vif succès durant près d’un mois.


4

{ ZOOM ARRIÈRE // 6

6

festival de l'Oh 4

64 2

4

L

e Festival de l'Oh ! a fait escale à Joinville cette année les 12 et 13 juin. Les animations, promenades et spectacles autour du thème aquatique ont attiré de nombreux visiteurs. Le samedi soir, le spectacle « Oh ! Son et Lumière » a rassemblé et ravi une foule abondante. Le Maire de Joinville a, lors du week-end, signé en compagnie de Christian Favier, Président du Conseil général du Val-de-Marne, la charte de l'eau. Cette signature formalise la volonté de la ville de préserver l’environnement, les milieux aquatiques, la qualité de l’eau et sa disponibilité.

33

6


4

33

6

{ ZOOM ARRIÈRE // 7

4

6 4

2

6

4


{ ZOOM ARRIÈRE // 8

Carmen Maria Vega format Barbara

L

e 19 juin, Carmen Maria Vega enflammait les bords de Marne joinvillais de sa voix explosive sur des sons jazz manouche, punk et rock. Joinville a porté chance à Carmen qui recevait, deux jours plus tard, le Prix Barbara des mains du Ministre de la Culture. Le Prix Barbara encourage un jeune artiste dont le talent s’inscrit dans le sillage de la grande interprète disparue en 1997.


{ ZOOM ARRIÈRE // 9


{ ZOOM ARRIÈRE // 10

Fête des sports

L

a Fête des sports a réuni les amateurs de sport sur le stade Jean-Pierre Garchery le 19 juin dernier. Initiations, démonstrations et spectacles étaient au rendez-vous de cette deuxième fête des sports où les associations et le public ont pu échanger. Les Joinvillais ont en effet eu l’occasion de découvrir un sport pour la rentrée avant le Village des associations au mois de septembre.


{ ZOOM ARRIÈRE // 11

Kermesses Le mois de juin voit les kermesses se succéder dans les écoles afin de fêter la fin de l’année avant de partir en vacances. Les jeunes Joinvillais s’en sont donnés à cœur joie dans la cour de leurs écoles, accompagnés de leurs familles.

Recup’art

P

lus de 400 enfants ont participé à l’élaboration de l’exposition récup’art qui s’est tenue à la mairie. De la crèche à l’école primaire en passant par les centres de loisirs, les ludothèques, le Chalet, Lyl’art, ITEP le coteau et IME, les enfants ont rivalisé d’originalité pour créer des personnages extraordinaires.


{ UNE JOURNÉE AVEC // 12

Le Maire

1

Maire de Joinville depuis 2008, Olivier Dosne a été élu Conseiller régional en mars dernier. Également chef d'entreprise, il a dû s'organiser pour assumer l'ensemble de ses responsabilités. Afin de découvrir son quotidien, nous nous sommes glissés dans l'emploi du temps du premier magistrat de la ville. heures, nous sommes largement à l'heure. Nous prenons un café tout près du Conseil régional. Nous y rencontrons Augustin Legrand, porte parole des « Enfants de Don Quichotte », nouvellement élu au Conseil Régional, tout comme Olivier Dosne. Si les deux hommes n'appartiennent pas au même groupe politique, ils sont tous deux originaires du Loiret. Les liens de la terre rapprochent au-delà de tout clivage. 9H30, la cloche résonne dans l'hémicycle et les couloirs du Conseil Régional. Une cloche sensée battre le rappel des 209 Conseillers régionaux représentant les huit départements d'Île-de-France. Des conseillers régionaux quelque peu indisciplinés qui rejoignent leur fauteuil à petits pas. Personne ne s'affole. Le retard semble être la norme rue de Babylone et c'est à 10 H que Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d'Île-deFrance, ouvre les débats. Sur son emploi du temps à la région, Olivier Dosne précise : « Nous avons deux jours consécutifs de séance plénière toutes les 5 à 6 semaines. A cela il

2

faut ajouter deux commissions mensuelles auxquelles je participe, les commissions développement économique et formation professionnelle. »

La Mairie, une PME de 400 personnes Plus de deux ans après son élection à la mairie, Olivier Dosne peut prendre un peu de recul. « La première année, on découvre beaucoup de choses. Mon équipe a été élue sur un programme et, comme toute nouvelle équipe, nous avons dû plancher sur la façon de financer notre programme, sur la manière dont on établit véritablement un budget. Il a fallu rapidement chiffrer le programme et ses grands axes. Il est ensuite devenu impératif de tenir le financement dans le cadre d'un plan pluri-annuel d'investissement en maîtrisant la fiscalité et l'endettement de la ville. » Pour cela, le maire travaille avec l'équipe d'élus qui l'entoure. Il compte également sur une équipe d'agents renouvelée pour insuffler une nouvelle dynamique sur la ville. L'ensemble des agents œuvrent au quotidien pour le bon fonctionnement

3

1. Olivier Dosne échange avec les écoliers. 2. Au Conseil régional avec Rama Yade. 3. Réunion publique au square Palissy. 4. Rencontre avec Augustin Legrand, porte-parole des Enfants de Don Quichotte. 5. L'assemblée plénière du Conseil régional. 6. Plantation d'arbre avenue Gille.

4


{ UNE JOURNÉE AVEC // 13 de notre service public. Le cabinet et le secrétariat du Maire épaulent largement le premier magistrat de la ville face aux nombreuses sollicitations et obligations inhérente à sa fonction. Indéniablement, une ville comme Joinville, avec environ 400 salariés, s'apparente à une grosse PME. « La gestion du personnel, des ressources humaines, des plans de carrière, a été une surprise à mon arrivée. Il a fallu restaurer la confiance de tous. » Réunions de cabinet, de quartier, rendez-vous avec les Joinvillais, avec les représentants du Conseil général, avec les responsables associatifs, le Maire se rend également sur les nombreuses manifestations organisées à Joinville. Et le mois de juin est propice aux événements de fin de saison. Kermesses, tournois sportifs, concerts, inaugurations, commémorations, du matin au soir, la semaine et les week-end, les journées sont bien remplies. Professionnel de santé, Olivier Dosne trouve le temps, en mâtinée, de suivre le fonctionnement de sa pharmacie. Pour assumer cet emploi du temps aux multiples facettes, le Maire a du s'adapter. « Afin de m'organiser, je me suis appuyé sur mon expérience parlementaire ». Olivier Dosne a en effet été député pendant 15 mois, du mois de mai 2004 au mois d'août 2005, lorsque Marie-Anne Montchamp a été appelée au gouvernement Raffarin.

De l'Assemblée Nationale au Conseil régional En devenant Maire de Joinville, Olivier Dosne a complètement réorganisé son quotidien pour consacrer beaucoup de temps à la ville. Après deux ans de mandat, il a optimisé son emploi du temps et s'est présenté aux élections régionales. Il estime que « le maire est un homme de terrain, qui possèdent les meilleurs réseaux pour connecter la région à la ville. Cela permet

5

de répondre au plus près aux préoccupations des citoyens et aux problématiques des collectivités locales ». La proximité avec les citoyens est un atout et une nécessité pour un élu local. Une proximité que le Maire de Joinville affectionne. Arpenter les rues de la ville en sa compagnie conduit à de nombreuses discussions avec les Joinvillais qui n'hésitent pas à venir à sa rencontre.

Croire à ses projets Évidemment, tout n'est pas toujours rose et des projets demandent parfois un peu de temps pour être acceptés, notamment lorsqu'il s'agit de toucher à la physionomie de la ville. Le quartier de Palissy a par exemple subi récemment une transformation notable. Le Maire précise : « il y a eu dans un premier temps des réticences de la part des Joinvillais par rapport aux travaux de remodelage du quartier. Le bruit et la poussière ont parfois été durs à supporter, j'en conviens, mais aujourd'hui tout le monde est content et fier de la transformation du quartier. » Face aux au scepticisme et à l'agacement qui peuvent être légitimes, Olivier Dosne mise sur les projets. « Quand on croit à ses projets, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. De plus, nous prenons le temps d'expliquer aux riverains en allant à leur rencontre, ce qui est très bien perçu et très riche pour les élus. » Il renchérit : « Joinville bouge mais tout ne se fait pas d'un coup de baguette magique. » Après une longue journée de débats, le retour sur Joinville s'opère en fin de soirée. Demain, une nouvelle journée d'assemblée plénière au Conseil régional attend le Maire. Au besoin, le téléphone portable reste le fil qui le relie à Joinville. Un Maire est un personnage qui compte, certes. C'est aussi un personnage sollicité sur lequel les administrés, les agents et les élus comptent, assurément. ■

6


{ JOINVILLE ÉCO // 14

160 la Péniche de l'Emploi

visiteurs à

La première édition de la journée Péniche de Emploi a été fructueuse avec 160 visiteurs sur la péniche « Le Francilien », amarrée quai de Polangis, le 1er juin dernier.

T

out au long de la journée de l'emploi 18 personnes ont assisté à l'analyse/ conseil CV, 14 à l'atelier CV, 8 à la conférence SAP, 11 à la conférence VAE, 26 à la conférence discrimination professionnelle et 9 à la table ronde animée par La Belle Équipe et Est Val-de-Marne Initiative. 7 offres d'emploi ont été proposées via Pôle Emploi : 1 CDI, 1 Contrat d'apprentissage, 1 Contrat Initiative Emploi, 1 CDD, 1 Contrat de professionnalisation, des missions d'intérim,1 stage et 1 CAE. 3 emplois et 2 contrats d'apprentissage ont été proposés via la Maison de l'Emploi. Monceau Fleur a proposé 2 offres d'emploi et le bowling de Joinville, partenaire de cette journée a proposé 2 emplois en CDI. 7 offres d'emploi ont été proposées par Pôle Emploi. La Société Générale a déposé, via son site internet, 1 contrat d'apprentissage et 1 CDI. Un stage a également été signé lors de cette journée avec l'établissement bancaire. Information des demandeurs Joinvillais, recherche de leurs besoins, consolidation des liens entre les partenaires de l'emploi, les objectifs de cette journée ont été atteints. L'implantation géographique de cette action, un peu excentrée, sera sans doute modifiée pour la prochaine édition. ■ 1 Le Maire en compagnie de représentants de Pôle Emploi. 2 Les conférences ont eu lieu sur la péniche « Le Francilien ».

NOUVELLES ENTREPRISES Le cabinet dentaire du DR MARTINE HAGEGE a déménagé au 7 rue de Paris / tél. 01 48 85 45 02 AXA FRANCE IARD CABINET GILLES M. Gilles Iglesias / Assurance, agent général d'assurance / 8 rue Halifax / BP22 / tél. 01 48 93 09 09 / fax 01 49 77 00 67 / agence.iglesias@axa.fr ESJ EAT SUSHI M. Frédéric Ribaud / Restauration japonaise / 12 avenue Galliéni / tél. 01 41 81 45 80 / www.eatsushi.fr BERNARD MORAND Conseil en gestion / 4 place des Canadiens / bernard.morand.gp@gmail.com DJ SAINT SYL M. Sylvain Andrieux / Disque-jockey 7 avenue Ratel / tél. 06 61 63 37 78 / sylisa94@hotmail.fr IFNY CONSEILS Conseil en stratégie et communication Mme Marthe Wehrung / 6 quai du barrage / tél. 06 48 48 59 37 KAREN TISSERAND Activités spécialisées de design (création/stylisme) / 20 bis rue Vautier / tél. 01 48 89 01 12 / karen.tisserand@clubinternet.fr FERNANDO FERREIRA Plombier chauffagiste / Travaux d’installation d’eau, gaz et tous locaux / 66 rue de Paris / tél. 06 78 26 26 75 / ff.chateauvieux@hotmail.fr Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Attractivité du Territoire de la Ville (23, rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont / 01 49 76 60 67 /direco@ville-joinville-le-pont.fr

NOUVEAU ! L’Office de Tourisme ouvrira un Point Accueil Tourisme au Port de Plaisance du 5 juillet au 28 août de 13h30 à 18h tous les jours de la semaine y compris les week-ends et jours fériés. • PORT DE PLAISANCE 2, quai Gabriel Péri / tél. 01 48 83 35 10 • OFFICE DU TOURISME DE JOINVILLE 23, rue de Paris / tél. 01 49 76 60 67

Joinville Mag adresse ses condoléances attristées à la famille de Madame Christiane Maciotta, commerçante depuis plus de 30 ans, marchande de gibiers volailles sur les marchés de Joinville-le-Pont. Elle nous a quittés le 17 mai 2010.


{ VIE SCOLAIRE // 16

Pensez à la rentrée ! Inscriptions aux activités périscolaires pour la rentrée de septembre 2010. Les inscriptions (restauration scolaire, études surveillées, accueil du soir et accueil de loisirs) débuteront lundi 16 août en mairie (service Vie Scolaire) ou à la mairie annexe (4 bis avenue du Président Wilson). Le quotient familial est proposé aux familles qui souhaitent bénéficier d’un tarif dégressif. Calcul : ressources du foyer moins le montant du loyer et des charges divisé par le nombre de parts. Les pièces à fournir : • Justificatifs de salaire des trois derniers mois ou pour les non salariés le montant du forfait éventuel, les déclarations de chiffres d’affaires des deux dernières années et une attestation du comptable indiquant le revenu mensuel. • Dernier avis d’imposition. • Justificatifs des autres ressources (allocations familiales et logement, pension alimentaire, indemnités Assedic, revenus mobiliers…). • Dernière quittance de loyer ou justificatif de remboursement d’emprunt.

Sea, sand and sun

L

es enfants du centre de loisirs Jougla sont partis à Trouville, au bord de la mer, le mercredi 9 juin. Alors que la région parisienne était arrosée par une copieuse dépression, les quelques 50 enfants ont goûté la magie de la Normandie. Le beau temps était au rendez-vous et tous ont mis les pieds dans l'eau. Partis le matin en car et rentrés le soir même à Joinville, ces Normands d'un jour ont ramassé des coquillages, fait des sculptures sur sable, des promenades et des jeux de plage.

Remarques : • Le service de restauration scolaire est réservé en priorité aux familles dont les deux parents travaillent (un seul s’il s’agit d’une famille monoparentale). • Les familles dont un parent ne travaille pas peuvent bénéficier du service un jour fixe de la semaine ou une semaine maximum dans le mois. Des notes d’informations ainsi que des fiches d’inscriptions à ces différentes activités seront également distribuées à chaque enfant dès le 2 septembre prochain.

Centres de loisirs : un bol d'air dans le grand vert

L

e 2 juin, 250 enfants des accueils de loisirs de la ville se sont réunis pour une sortie commune. Le parc du Port aux Cerises, à Draveil dans l'Essonne, a constitué le cadre d'une journée Olympiades encadrée par les animateurs de la ville. Au programme, un pique-nique au bord de l’étang et des olympiades sur les plaines verdoyantes. Dans un esprit d'échange et de partage, vingt équipes formées avec les enfants de chaque centre se sont affrontées amicalement. Après un pique-nique bien mérité suivi de la remise des médailles, des jeux ont continué l'après-midi. Cette belle journée, placée sous le signe de la convivialité et du dynamisme des équipes, a connu un franc succès auprès des enfants.


{ JEUNESSE // 17

Le PIJ vous informe Le PIJ/point cyb passe aux « heures d'été » du 19 juillet au 20 août 2010 : > ouverture de 14h à 17h45.

Tous en club

L

e dispositif « Tous en Club ! 2010 » propose une aide individuelle destinée aux jeunes Val-de-Marnais âgés de 6 à 20 ans qui souhaitent s’inscrire dans une association sportive partenaire de « Tous en Club », sous certaines conditions de ressources. Les jeunes Joinvillais répondant aux critères de distribution définis devront se rendre au Point Information Jeunesse (hall de la mairie) à partir du 15 septembre 2010 munis des pièces justificatives ci-dessous : - attestation de pré-inscription dans l'association sportive choisie, - photocopie d'une pièce d'identité, - photocopie de l’attestation d’ARS ou photocopie du dernier avis d’imposition. Ils auront jusqu’au 15 novembre 2010 pour se rendre dans l’association participant à l’opération qu’ils ont choisie. En présentant ce chèque au moment de l’inscription, le montant de l’adhésion sera réduit de 30 €.

SOS rentrée Pour toute information concernant l’orientation et l’affectation des élèves et étudiants qui souhaitent une admission dans un établissement scolaire, le PIJ/point cyb vous accompagne pour obtenir des renseignements : - auprès de l’établissement où est scolarisé l’élève, - auprès d’un Centre d’Information et d’Orientation (CIO), - sur le web de l’Inspection Académique du Val-de-Marne : www.ac-creteil.fr/ia94.

Classe à thème : film d'animation au collège Jules Ferry ans le cadre d’une option « art et culture » menée par M. Crochet (professeur de français) et Mme Peltzer (professeur d’arts plastiques), la classe de 6ème 1 du collège Jules Ferry a réalisé un film d’animation, en partenariat avec le PIJ/point cyb. Après avoir écrit l’histoire, dessiné les décors et les personnages, les élèves ont participé à une séance de montage vidéo à la mairie.

Flash back La Prévention routière à travers le rallye vélo Le 25 mai dernier, le collège Jules Ferry a organisé la seconde édition du rallye vélo en partenariat avec la Police municipale et le Service Jeunesse de la mairie de Joinville-le-Pont. Onze groupes composés d'une dizaine d’élèves des classes de 5ème ont sillonné la ville afin de mieux la connaître et d'appréhender les dangers de la circulation. Ils ont ainsi pu redécouvrir les lieux stratégiques de leur commune (La Poste, le RER, la Sécurité sociale,…) tout en étant amenés à emprunter des routes et des carrefours dangereux.


{ SPORTS // 18

Yohann Auvitu, le feu sur la glace Un palet, une crosse, un casque, des patins... Le hockey sur glace est loin de soulever l'enthousiasme des foules hexagonales. Un Joinvillais vient néanmoins de disputer ses premiers championnats du Monde. Il s'est exilé en Finlande, où le hockey est roi, pour tenter sa chance. Une escale à Joinville, chez ses parents, nous a permis de rencontrer Yohann Auvitu.

L’

équipe de France de hockey sur glace s'est classée quatorzième des championnats du Monde qui se sont tenus en Allemagne au mois de mai dernier. Yohann Auvitu faisait partie des 23 internationaux sélectionnés pour ce grand rendez-vous, très peu médiatisé en France. Il le reconnaît volontiers : « En France le hockey est un sport mineur alors qu'en Finlande, c'est le sport numéro un ». La Finlande, Yohann connaît. Il est défenseur à Jyväskylä, club de ligue Mestis, la 2ème division finlandaise dont le niveau est très relevé. A 21 ans à peine, il vient de terminer sa première saison de championnat séniors finlandais. « J'ai signé un contrat professionnel de 3 ans avec Jyväskylä. Jouer en Finlande, c'est une opportunité formidable, seulement deux français évoluent là-bas ». A 20 ans il évolue en championnat de Finlande et dispute les championnats du monde Chez les Auvitu, le hockey est une affaire de famille. Yohann confirme : « Mon père et mon oncle étaient hockeyeurs. J'ai commencé à 4 ans. Mon père m'emmenait 3 fois par semaine après l'école, de Joinville à Viry-Châtillon pour suivre des entraînements de bon niveau. Ça demandait une certaine organisation mais ça marchait bien. » Poursuivant sa scolarité à Objectif sportif : l'école du Parangon puis au collège Charcot, Yohann a intégrer une ligue continué de s'entraîner fort. étrangère élite Les années lycées le voient prendre de la hauteur, du côté

du Mont-Blanc. « Après la seconde je suis parti au HC Mont-Blanc. Des horaires aménagées me permettaient de m'entraîner tout en passant le Bac. » Yohann s'est aguerri dans le club savoyard en ligue Magnus, la première division française. Licence de commerce internationale : une tête bien faite sur des épaules solides Lucide et ambitieux, il sait que pour progresser, l'exile s'avère obligatoire. Il part à Jyväskylä, au centre de la Finlande. Après une année en juniors, il croise désormais la crosse avec les séniors de la 2ème division finlandaise. S'il vit avant tout pour le hockey, le jeune homme affiche une impressionnante maturité. « Une carrière est très courte et il faut préparer l'avenir. C'est pour ça que je suis en première année de licence de commerce international. Le système universitaire finlandais est vraiment au top et tous les cours sont en anglais. » A 20 ans, Yohann Auvitu respire la modestie et reconnaît que la concurrence internationale est forte. Le solide garçon, 1m82 pour 85 kilos, sait cependant se fixer des objectifs. « Mon but est d'intégrer une ligue élite étrangère, que ce soit en Finlande, en Suède, en République Tchèque ou en Russie ». La saison prochaine lui permettra d'accumuler de l'expérience. Maintenant que nous avons fait connaissance avec lui, nous serons plus attentifs lors des prochains championnats du Monde de hockey qui se dérouleront sur la glace de Slovaquie, du 30 avril au 15 mai 2011. ■


en bref

{ SPORTS // 19

400 mètres de haut niveau au meeting du Val-de-Marne

L

eslie Djhone, en quête des minimas synonymes de qualification pour les championnats d'Europe, a couru le 400 mètres au meeting du Val-de-Marne qui s'est tenu le 13 juin au stade Jean-Pierre Garchery de Joinville. Le sociétaire du Team Paris Lagardère a échoué à un centième du sésame, en 45'81. En pleine préparation, Djhone aura le temps de se qualifier d'ici le 26 juillet, date d'ouverture des championnats d'Europe à Barcelone. Sur le podium, le champion de France en titre du tour de piste était entouré de deux coureurs licenciés à l'Athlétique Club Paris Joinville, Youness Gurachi, 2ème en 46'98 et Mathieu Lahaye 3ème en 47'05.

Joinville Cup et montée pour le RCJ

L

e Racing Club de Joinville a profité du week-end de la Pentecôte pour organiser un grand tournoi de football au stade Jean-Pierre Garchery, la Joinville Cup. Ce tournoi international a vu la victoire du RCJ dans la catégorie des moins de 13 ans. Le Maire, Olivier Dosne, et Michel Destouches, Maire-adjoint chargé des sports, ont remis les récompenses aux footballeurs. Notons également le beau bilan sportif du RCJ en cette fin de saison puisque les moins de 15 ans, les moins de 17 ans ainsi que les moins de 19 ans montent en division supérieure.

Fin de saison au BC Joinville

L

es joueurs du Basket Club de Joinville achèvent une saison bien remplie. Les séniors occupent finalement la 6ème place du classement. Les benjamins, minimes et minimes féminines terminent la saison à la quatrième place de leur championnat respectif.

Les jeunes de Joinville Handball sur le podium

A

u Joinville Handball, les jeunes donnent l'exemple. Les 2 équipes des moins de 12 ans ont en effet terminé leur championnat respectif à la 3ème place. Les moins de 14 ans et les moins de 16 ans se classent quant à eux à la 5ème place de leur championnat. Les séniors n'ont pas démérité mais finissent la saison en dixième position. Le club a terminé la saison sur une grande fête et un tournoi, le dragon-hand.

Le RCBM double champion de France

L

e Rugby Club des Boucles de la Marne achève la saison en beauté. Trois équipes du club étaient qualifiées pour le championnat de France de rugby à toucher à Clermont-Ferrand le 5 juin dernier. Le rugby à toucher se joue sans plaquage et demande beaucoup de vélocité. Le RCBM présentait donc une équipe dans chaque catégorie : open, mixte et plus de 35 ans. Si les canotiers engagés en Open se classent 5ème, les équipes mixtes et plus de 35 ans atteignaient la finale. Les « anciens » donnaient le ton en dominant une sélection charentaise 5 à 2, remportant ainsi le premier titre national du RCBM. Inspirée par ses « aînés », l'équipe mixte battait pour le doublé les clermontois, défaits à domicile. Deux boucliers en une journée, après quelques finales perdues et quelques titres laissés en route depuis 7 ans, le compteur des titres nationaux du RCBM est désormais débloqué. Le club du président Domergue peut désormais viser des sacres encore plus prestigieux dans le rugby à XV.


{ VIE LOCALE // 20

Travaux Les trottoirs du boulevard du Maréchal Leclerc enfin rénovés

Le chemin des écoliers sécurisé

L

es carrefours Pierre Allaire et Jamin ainsi que Pierre Allaire et Oudinot ont été dotés de plateaux surélevés afin de réduire la vitesse dans les intersections, à proximité des écoles et sur le cheminement des écoliers.

D

epuis plusieurs années, les Joinvillais empruntent les trottoirs du boulevard du Maréchal Leclerc dont l'état laisse à désirer. Cassés, déformés, quasiment impraticables par endroits, ils étaient devenus le cauchemar des personnes âgées, des personnes à mobilité réduite ou des poussettes. Olivier Dosne, Maire de Joinville, est intervenu auprès du Conseil Général du Val-deMarne, propriétaire de la voirie. Les travaux ont enfin été réalisés ! Le Maire a insisté pour que les deux côtés de l’avenue soient effectués cette année avant l’été et que certains aménagements de sécurité, notamment devant l’école du Parangon, soient faits. Les travaux, engagés depuis le 18 mai 2010, ont permis la rénovation de la totalité des trottoirs de chaque côté du boulevard, très dégradés et déformés au fil des années, en particulier par les racines des arbres. Cette opération est menée en étroite concertation avec la direction des Espaces Verts du Conseil général afin de préserver la totalité des arbres du boulevard. Financé par le Conseil général, le montant de ces travaux s’élève à 400 000 €.

Inauguration du pont Robert Deloche Le 5 septembre aura lieu l'inauguration du pont Robert Deloche. Une pelle Stark, spatule très usitée notamment à Paris, retracera le parcours de celui qui fut maire de Joinville de 1945 à 1953. L'inauguration aura lieu sur le pont permettant de relier la rue de Paris à l'avenue Jean Jaurès, tout près du RER de Joinville.

Vidéo protection

L

a vidéo protection entrera en fonction au mois d'octobre à Joinville. Douze caméras seront déployées sur notre territoire afin d'optimiser la sécurité dans les rues de la ville. A cet effet, les réseaux câblés ont été enterrés durant le mois de juin.


{ VIE LOCALE // 21

La thermographie aérienne reportée

HORAIRES D'ÉTÉ DU SERVICE URBANISME

J

Ainsi, du lundi 28 juin au lundi 6 septembre, ils seront les suivants : - lundi : 8h30-12h et 13h30-17h30 - mercredi : 8h30-12h - jeudi : 8h30-12h

oinville, Vincennes, Fontenay, Le Perreux et Champigny se sont associées afin de réaliser une thermographie commune de leurs territoires l'hiver dernier. La thermographie aérienne consiste à survoler un territoire, en période hivernale, avec un avion doté d'une caméra infrarouge. Après analyses, les clichés ainsi obtenus aboutissent à une représentation cartographique fine des déperditions de chaleur par les toitures. Des retards dans les autorisations de survol de la région parisienne n'ont pas permis de procéder à la thermographie dans de bonnes conditions. Le climat était en effet devenu trop doux au moment de la prise de vues, qui nécessite un temps sec et froid. L'opération aura bien lieu, mais elle est reportée à l'hiver prochain.

Les horaires d’ouverture au public du service Urbanisme sont modifiés durant l'été.

Grutage sur l’Ile Fanac

Pistes cyclables

L

a boucle est bouclée entre le bois de Vincennes, propriété de la Ville de Paris, et Joinville. Il est désormais possible pour les cyclistes de relier en toute sécurité le carrefour de Beauté au RER de Joinville par l'avenue Jean Jaurès via une piste cyclable à double voie sécurisée. Une autre piste, achevée il y peu, permet également de relier ce même RER à l'avenue de Gravelle, qui va jusqu'à la porte de Charenton, en passant devant le stade Jean-Pierre Garchery.

Square Palissy

L

e square Palissy, à l'extrémité des avenues Gille et Palissy, achève sa transformation. Fleuri et engazonné, cet espace dédié aux enfants a reçu de tout nouveaux jeux, en faisant un endroit de détente agréable et sécurisé. Ne manque que la statue de Bernard Palissy qui trônera bientôt au centre du square.

Les travaux d'installation de l'ascenseur de l'Ile Fanac se poursuivent. Ainsi, vendredi 11 et lundi 14 juin, une grue de levage a pris place sur le pont de Joinville. Afin de ne pas gêner la circulation, le grutage a eu lieu de 21h à 6h du matin. Les matériaux déposés sur l'île vont servir à recouvrir les voies de l'île d'un enrobé permettant la circulation des personnes à mobilité réduite. La foreuse, un engin très lourd, a également été déposée afin de percer les micros pieux qui vont soutenir l'ascenseur. Celui-ci devrait être livré à la ville vers le 15 juillet.

P


{ VIE LOCALE // 22

Art + 5 fait coup double

pour le jumelage avec Bergisch-Gladbach

5 artistes Joinvillais et 5 artistes de Bergisch-Gladbach, ville jumelée à Joinville, ont croisé leur regard sur la ville de l'autre à travers un séjour de découverte et d'échange mutuel. Le projet Art + 5 a donné lieu a une exposition des œuvres des artistes au mois de juin à Bergisch et sera dévoilé à partir du 25 septembre à Joinville.

I

l y a tout juste un an, 5 artistes Joinvillais et 5 artistes de Bergisch-Gladbach se sont mutuellement rendus visite pendant une semaine pour découvrir, selon leur sensibilité artistique propre, ces deux villes, jumelées depuis 50 ans. A travers le projet baptisé Art + 5, les artistes ont exprimé leur perception de leur ville jumelle au moyen de leur technique d'expression personnelle. Ainsi, peinture, photographie, gravure, dessin, sculpture, mise en scène et réalisation vidéo ont permis aux artistes de mettre en perspective les différences des deux villes jumelées depuis 50 ans déjà.

2

1

Une délégation joinvillaise, avec le Maire Olivier Dosne à sa tête, a été reçue à Bergisch-Gladbach, notamment par le Maire Lutz Urbach, au mois de juin pour inaugurer l'exposition et célébrer les 50 ans de jumelage entre les deux villes.

3

4

Pierre Marchadier, Conseiller municipal Enseignements artistiques, Coopération Internationale et Port de plaisance, présent à Bergisch, a souligné « la volonté de Joinville et Bergisch Gladbach de faire vivre le jumelage. » Olivier Dosne, Maire de Joinville, a émis le vœu de « développer les possibilités de contacts et de relations entre les jeunes des deux villes, grâce notamment aux nouvelles technologies. » Joinville recevra à son tour l'exposition Art + 5 et nos amis allemands à partir du 25 septembre. ■

5

1 & 2. Les œuvres des artistes Allemands et Français seront à Joinville en septembre. 3 & 5. Les élus et artistes de Joinville et Bergisch. 4. Olivier Dosne avec Lutz Urbach, Maire de Bergisch.


{ VIE LOCALE // 23

Rentrée 2010/2011 École de danse

Atelier de poterie

our les nouveaux inscrits, les inscriptions à l’école municipale de danse auront lieu le mercredi 8 septembre 2010 de 17h à 21h, à l’espace Horloge de la mairie. Elles se feront également lors du Village des Associations samedi 11 septembre, en fonction des places disponibles. Il est nécessaire de se munir de 2 photos d’identité, un justificatif de domicile, un certificat médical d’aptitude à la danse. Le règlement se fait à l’inscription. Danse classique : professeur Francine Coutisson, modern’ jazz : professeur Christine Quintin, contemporain : professeur Christine Lamarque.

es inscriptions à l’atelier de poterie – céramique avec Monique le Corre auront lieu au Village des Associations samedi 11 septembre. Il est nécessaire de se munir de 2 photos d’identité, un justificatif de domicile. Règlement à l’inscription.

P

L

Pour les anciens élèves

L

es dossiers d’inscription à l’école de danse et à l’atelier poterie céramique seront envoyés par courrier et devront être remis au secrétariat le 6 septembre dernier délai. Les dossiers remis après cette date seront pris en compte en fonction des places restantes.

Le guide de l'été de Joinville-le-Pont

L

e guide de l'été sortira fin juin pour simplifier la vie quotidienne des Joinvillais et rendre leur été plus agréable. Dans un souci de développement durable, contrairement aux années précédentes, le guide sera principalement disponible sur Internet en téléchargement. Quelques exemplaires seront également à votre disposition à l'accueil de la Mairie et à la Mairie annexe (4 bis avenue du Président Wilson). Le guide de l'été est un livret contenant toutes les adresses utiles pour l'été. Il permet au Joinvillais de connaître les dates d'ouverture et fermeture des commerces et services de la ville. Ce guide comprend dans un premier temps tous les renseignements relatifs à la municipalité (horaires de la mairie et des différents services), et dans un second temps tout ce qui concerne la santé, puis les commerces (alimentation générale, coiffeurs, garages, restaurants…). Enfin, on y trouve les loisirs proposés cet été (bateau électrique, bowling, etc).


{ VIE CULTURELLE / PORTRAIT // 24

Kanako Kuno,

la petite japonaise illustrée Depuis quelques mois, Joinville Mag est ponctué de dessins sortis de la plume d'une artiste japonaise : Kanako. Arrivée en 2005 à Paris en provenance de son Japon natal, elle signe notamment l'identité visuelle du très branché site mylittleparis.com. Chez elle, à Paris, nous avons rencontré l'illustratrice qui monte. L'artiste est comme la femme : sensible, légère et drôle.

n ne mesure pas le couLa société des loisirs, ancrée en rage et le talent de France depuis plusieurs décenquelqu’un à sa stature. nies, n’est pas dans la culture Si tel était le cas, ces qualijaponaise. Kanako le confirme : tés seraient incontestablement « les japonais passent beaucoup inversement proportionnelles à de temps au travail. En France, la carrure de Kanako Kuno. En on en prend davantage pour les 2005, cette frêle jeune femme, loisirs et pour penser à soi.  » native de Tokyo, a des envies Elle apprécie cela même si elle d’ailleurs. Paris ne s’impose s’étonne parfois du rapport au alors pas comme une évidence, travail des français, anecdote à mais comme un choix parmi l’appui. « Il y a deux ans, un édid’autres de notre côté du globe. teur avec lequel je travaillais Aujourd’hui, elle est une illusest parti en vacances alors que tratrice très demandée et très nous terminions un livre dont occupée. Lorsqu’elle a débarqué la date de fabrication approen France, le pari était cepenchait à grands pas. Je l’ai appelé dant osé, qui plus est sans un pour lui poser quelques quesmot de vocabulaire français tions, il était à la plage ! Il m’a en tête. Pour se représenter la dit de ne pas m’inquiéter alors De Tokyo à Paris force de la démarche, il suffit de sans un mot de français que je paniquais un peu. Finas’imaginer partir au Japon sans lement, je ne sais pas comparler un seul mot de japonais. Sacré challenge ! ment mais le livre est sorti à temps, j’ai trouvé ça Kanako (c’est son prénom) était déjà illustratrice magique ! » Kanako se confronte à la culture franlorsqu’elle a quitté le pays du soleil levant. Son çaise et manie l’euphémisme avec élégance pour métier lui permet alors de continuer de travailler décrire la façon de travailler de certains de nos avec le Japon à distance et de nouer des contacts compatriotes. en France, aussi bien professionnels qu’avec Si elle dessine essentiellement pour mylittleparis. la communauté nippone à Paris. Elle est donc com, sa notoriété croissante draine de très nomaujourd’hui bien installée et apprécie la vie paribreuses sollicitations. Elle a notamment collasienne, même si elle passe beaucoup de temps boré avec des magazines canadiens et tchèques. chez elle, son lieu de travail. Elle illustre également des livres pour enfants. Car Kanako aborde le travail en mode asiatique. Dans d’autres domaines, elle a illustré la cam-


{ VIE CULTURELLE / PORTRAIT // 25

Marie Bastille, agent de Kanako « Pétillante et pleine de pep's »

K

anako était venue la voir parce qu’elle était un peu dépassée par son succès. Marie Bastille est tombée sous le charme de la Japonaise, dont elle est devenue l’agent il y a un peu plus d’un an.

pagne de promotion du salon de la lingerie à New York et exercé ses talents lors de soirées organisées par Cosmopolitan.

La relation « magique » des Français au travail Quel que soit le support, la méthode de Kanako ne varie pas. Elle dessine d’abord sur papier avant de scanner ses œuvres. Ses dessins sont souvent empreints de légèreté, de malice et d’humour. L’expression passe par le trait et par les détails qui ponctuent ses œuvres. Avec toutes ces activités, Kanako parvient à s’échapper de temps en temps pour découvrir la France et l’Europe. Question d’organisation. Une organisation que Kanako a rationalisé depuis environ un an afin de se concentrer uniquement sur le dessin. Marie Bastille est désormais l’agent de Kanako et gère les aspects administratifs ainsi que les demandes de clients potentiels, de plus en plus nombreuses. C’est une rencontre heureuse entre cette charmante Japonaise et Joinville qui permet aux lecteurs du magazine de profiter de son coup de crayon rafraîchissant. La couverture du magazine du mois de juin en atteste. Kanako a été séduite par notre coin de Marne et guinguettes qu’elle a visité il y a quelques temps. Nous sommes conquis par la poésie qui émane de ses dessins, par l’alchimie délicieuse née des crayons et du talent. ■

« Je m’occupe de tout ce que n’aime pas faire Kanako  », annonce Marie Bastille, «  à savoir les relations commerciales, les formalités administrative et juridiques  ». Audelà de l’aspect professionnel, les deux femmes ont tissé en quelques mois une véritable relation d’amitié. « J’adore ce que fait Kanako et ce qu’elle est, pétillante et pleine de pep’s ! Je l’aide à faire le tri dans les demandes qui lui sont faites afin qu’elle travaille dans les meilleures conditions. Kanako est très enthousiaste, très motivée par ce qu’elle fait. Elle est aujourd’hui très demandée et il faut parfois savoir dire non ! » Si Kanako travaille beaucoup, Marie Bastille témoigne de l’intérêt de sa protégée pour Paris et la France : « Elle adore Paris et croque la culture française qu’elle a adoptée. » Kanako est de son côté très attachée à Marie. Pour preuve, cette anecdote livrée par cette dernière : «  au mois de février dernier, avant mon départ en vacances, Kanako m’a envoyé un petit mail : ‘’que vais-je faire sans toi pendant ce temps’’ ?  ». Le message n’avait rien de tyrannique, il reflétait simplement l’attachement de Kanako Kuno pour son amie et agent et, peut-être, le manque d’habitude des japonais de prendre des congés ! ■ www.mariebastille.com


{ VIE CULTURELLE FEUILLETON // 26

Le mystère de Joinville-le-Pont un ouvrage Littinéraire de Bruno Ruslier Itinérance : cet épisode du Littinéraire se lit sur l’Île Fanac à côté de l’école de musique, face à la Marne. Résumé des épisodes précédents La mystérieuse disparition sur le pont de Joinville des quatre malfaiteurs de l’hippodrome du Tremblay la nuit précédente fait sensation dans la ville. Le célèbre Victor le Magicien et le jeune Jeannot évoquent cette énigme avec le propriétaire de la première guinguette de Joinville « Chez Jullien ».

Les cartes postales, de gauche à droite : 1. La guinguette « Chez Jullien » 2. Le quai de la Marne 3. Le petit bras de la Marne Iconographie : collection Bruno Ruslier. Crédits photographiques : droits réservés pour les ayants droits non identifiés.

ÉPISODE 5 Dimanche 10 juillet 1910, 11h30 sur l’Île Fanac. Jeannot et le restaurateur sont suspendus aux lèvres de Victor. Dans quelques secondes, ils connaîtront l’explication du mystère de la nuit précédente. - Pour ma part, je ne vois qu’une seule solution, explique le magicien sur le ton de la confidence. Si la voiture n’a pas quitté le pont, c’est qu’elle n’y-a jamais été. - Que voulez-vous dire ? lui demande, surpris, M. Jullien. - Je pense que l’automobile a tourné au dernier moment dans une rue adjacente et qu’elle n’a jamais accédé au pont, avance le jeune homme. - Mais les témoins ? fait remarquer un Jeannot sceptique. - Dans l’obscurité, ils ont cru distinguer que l’automobile s’engageait sur le pont. Mais elle a très bien pu éteindre ses feux et tourner au dernier moment à droite ou à gauche, échafaude l’artiste. - Cela expliquerait bien des choses, dit pensivement le patron en se caressant le menton. - Ce qui signifie aussi que les malfrats sont cachés quelque part dans les environs, achève Victor. - Mais il faut prévenir les gendarmes, s’alarme l’adolescent. - Ne t’inquiète pas Jeannot, le rassure le magicien, je suis sûr que la maréchaussée a tiré les mêmes conclusions que moi et qu’ils ont déjà commencé leurs recherches dans le quartier. - En effet, c’est l’hypothèse la plus logique, opine de la tête le restaurateur. - Monsieur Jullien, reprend l’artiste, je dois

prendre congé de votre hospitalité. Une amie m’attend et je vais finir par être en retard. - Je vous raccompagne, dit le propriétaire en se levant de table. Et revenez quand vous le désirez, vous serez toujours le bienvenu « Chez Jullien ». Quelques minutes plus tard, après une courte promenade le long de la rive, Jeannot s’immobilise, tend le bras et déclare : - Et voici la plus belle villa de l’Île Fanac : la résidence de mademoiselle Beauregard ! annonce un brin cérémonieux le jeune garçon. Mission accomplie, M’sieur Victor, je vous laisse, il me reste encore quelques journaux à vendre. - Merci pour la visite Jeannot, dit le magicien en lui glissant une pièce de monnaie dans la main. - De rien M’sieur, répond l’enfant qui lorgne sur une pièce de cinq centimes. - Ferme la main et rouvre-la, lui conseille Victor, un sourire en coin. - Oh ! Elle s’est transformée en cinquante centimes. C’est de la … magie ? demande Jeannot avec un clin d’œil. Je peux refermer la main M’sieur ? - Essaye. - Un franc, je suis riche ! Je peux recommencer ? demande le vendeur de journaux qui ne perd pas le nord. - Jeannot, tu devrais t’arrêter là. Je doute que tu aies le pouvoir de fabriquer des billets, s’amuse l’illusionniste, et ta pièce d’un franc pourrait bien disparaître cette fois-ci.


{ VIE CULTURELLE FEUILLETON // 27 - Compris M’sieur. Merci beaucoup et bon séjour à Joinville, salue Jeannot en détalant vers le pont. Victor le magicien, en personne, quand je vais raconter ça aux copains…, s’écrie-t-il joyeusement. Victor lève les yeux vers la maison de son amie. C’est en effet une très jolie villa, presque un petit manoir. Quelle délicatesse dans les ornements de la façade percée de hautes fenêtres. Quelle élégance dans cette tour élancée aux colombages de couleur bordeaux. Et enfin, quel romantisme dans la frise de toit, ouvragée comme une dentelle et surmontée de trois toits pointus couverts d’ardoises. Sous le charme, le jeune homme longe la demeure, à la recherche de la porte d’entrée qu’il découvre face à la Marne. […] Son amie Clémence est à la fenêtre, perdue dans ses pensées. A son entrée, elle se retourne vers lui, le visage défait : « Mon dieu, Victor, enfin tu es là ! Je suis tellement soulagée », s’écrie la jeune femme, très affectée. Victor saisit ses mains dans un geste de réconfort et les deux amis restent face à face à se dévisager, émus de ces retrouvailles. Elle est encore plus belle que dans son dernier souvenir. La silhouette mince est mise en valeur par une robe d’intérieur fluide à taille haute et à manches kimono, certainement un modèle de ce nouveau couturier, Paul Poiret. Les cheveux blonds ramassés en un chignon couronnent un joli visage au nez mutin et aux yeux clairs. Cependant la poudre de riz ne parvient pas à cacher les cernes qui ont pris le pas sur son sourire habituel. - Victor, je suis si heureuse de te revoir, confie-t-elle.

- La dernière fois qu’on s’est vu, c’était… - Il y a deux ans environ, le coupe Clémence dans un pâle sourire. A l’époque, Victor était un magicien peu connu et se produisait sur toutes sortes de scènes. A ses côtés, une jeune assistante, de quelques années sa cadette, l’accompagnait par monts et par vaux. Toujours prête à tester de nouveaux tours, Clémence ne craignait jamais de se glisser dans une malle traversée d’épées ou de se laisser enterrer vivante dans un cercueil. […] Ils étaient jeunes, insouciants et mordaient la vie à pleines dents. - Je suis venu dès que j’ai reçu ton mot, reprend Victor en s’arrachant à ces plaisants souvenirs. Mais enfin que se passe-t-il ? Je te croyais retirée au calme, à Joinville, pour préparer ton nouveau film. - En effet. Je répète mon rôle depuis un mois avec mon metteur en scène, Peter Van Hodden, un Hollandais venu tout spécialement d’Amsterdam explique Clémence. Au début tout se passait bien et puis ça a commencé… J’ai l’impression qu’on me surveille, que des ombres me suivent... Et ce matin, juste avant ton arrivée, la bonne a trouvé cette lettre sous la porte, dit-elle d’une voix serrée en lui tendant la missive. Une main a tracé quelques mots en caractères droits : « Fuyez la tour du diable ou soyez damnée pour l’éternité. La mort vous y attend !». - Un message pour le moins obscur. Mais de quelle tour s’agit-il ? - Ça ne peut être que le plongeoir de Peyrusson. - Un plongeoir ? fait le magicien, incrédule.

À suivre…


{ VIE CULTURELLE LIVRES // 28

La bibliothèque vous propose ES

UR PO L

JEU

RU

PINK DIARY

de Kim Thuy, éditions Liana Lévi L’auteure, Kim Thuy, nous entraîne dans un inoubliable voyage entre le Vietnam, sa terre natale, et le Québec, sa terre d’accueil. A chaque page, un souvenir nouveau, une odeur, une couleur, un bruit, un objet, une situation… témoignent d’une existence. La sagesse, le courage, l’amour des autres et de la vie donnent le ton de ce magnifique récit.

de Jenny, éditions Delcourt Sous une apparente légèreté, Pink diary explore avec finesse la complexité des premiers sentiments amoureux et des relations d’amitié ainsi que la difficulté de grandir lorsque l’on est ado. Une très bonne série assez courte (8 tomes) réalisée par une auteure française qui sait restituer le meilleur du manga japonais… A partir de 12 ans.

LA TÊTE EN FRICHE

Horaires d’été de la bibliothèque

de Marie-Sabine Roger, éditions du Rouergue Un jour, le brave Germain un grand costaud inculte - Qui n’est pas cultivé. Voir : friche - rencontre au square Margueritte - avec 2 t - une petite dame presque centenaire, érudite et charmante. De cette rencontre improbable naîtra une réelle complicité autour de la lecture et du bonheur d’être ensemble. Elle lui offrira les mots qui lui manquaient. En bon jardinier, Germain apprendra à les cultiver. Un roman touchant et délicieux.

Ouverture tout le mois de juillet et la dernière semaine d’août • Jusqu’au vendredi 9 juillet (horaires habituels) Mardi > 13 h 30 à 19 h 00 Mercredi > 9 h 00 à 12 h 00 - 13 h 30 à 17 h 30 Vendredi > 10 h 00 à 12 h 00 - 13 h 30 à 19 h 00 Samedi > 10 h 00 à 12 h 00 - 13 h 30 à 17 h 30 • Du samedi 10 juillet au vendredi 30 juillet Mardi > 13 h 30 à 17 h 30 Mercredi > 9 h 00 à 12 h 00 - 13 h 30 à 17 h 30 Vendredi > 10 h 00 à 12 h 00 - 13 h 30 à 17 h 00 Samedi > 10 h 00 à 12 h 00 - 13 h 30 à 17 h 30

INTERLUDES #.1 de Bloop, éditions Jean-Michel Bordessoules Dans cette BD sous forme de strip, l’auteur Bloop met en scène les différents acteurs de la nature pour illustrer quelques petites pensées et proverbes qui jalonnent notre vie. Pierres, pissenlits, roses et bien d’autres… ont répondu à l’appel. Philosophie et humour sont au rendez-vous.

Fermeture annuelle du vendredi 30 juillet au soir au lundi 23 août inclus. Réouverture le mardi 24 août aux horaires habituels.

UR PO L

ENF ANT

de Patacrúa & Javier Solchaga, OQO éditions Une jolie « randonnée devinette » aux illustrations originales, construite autour d’un conte traditionnel européen. Au fil des pages, on joue à mémoriser qui de l’eau de la pie ou du chien éteint le feu, vole le mouchoir ou attrape la pie…

ES

LA PRINCESSE DE BORDEAUX

NES

S

Pour mémo vous pouvez consulter le catalogue de la bibliothèque sur le site internet de la ville www.ville-joinville-le-pont.fr


{ VIE CULTURELLE // 29

Théâtre et ateliers multimédia Théâtre François Dyrek PROGRAMMATION DU MOIS DE JUILLET > « Les Mâles Chaussées » par « l'Ilot Papillon », de et avec Stéphanie Rolland, et Sophie Rolland, avec la participation de Mathias Merzi. Les déboires amoureux et cocasses de deux sœurs un peu « allumées ». Un parcours amoureux semé d'embûches et de coups tordus, et un humour à l'emporte-pièce. Déconseillé aux moins de douze ans... Les nouvelles « Pénélopes » ? ... • Dimanche 4 juillet à 16h

ESP@CE TIC Technologies de l’Information et de la Communication

COUPS DE CŒUR http://www.escapades-insolites.com/ Envie d’escapade !!! Si l’envie vous prend de sortir des sentiers battus, aventurez-vous sur le guide des escapades insolites. Plusieurs chemins mènent aux offres de courts séjours. Peutêtre ferez-vous une halte à l’auberge des voyageurs, qui met à disposition des jeux ou organise des soirées « loup-garou » les nuits de pleine lune. Ou irez-vous bivouaquer à la Saint-Jean sous un tipi dans le Loiret. A vous de choisir !

www.lesmetiers.net

COURS DE THÉÂTRE à partir d'octobre les mercredis : • Enfants (5 à 8 ans) 13h30 à 14h30 par Stéphanie Rolland. • Adolescents (9 à 11 ans) 14h30 à 16h par S. Rolland. • Adolescents (12 à 18 ans), Théâtre-Cinéma, 16h à 17h30 par C. Mann et S. Rolland. • Adultes (à partir de 18 ans), Théâtre-Cinéma, 20h30 à 22h30 par C. Mann et S. Rolland. • Atelier sur un spectacle (à partir de 15 ans) mardi 20h30 à 22h par C.Mann. Renseignements : 01 48 85 09 29

Dessine-moi un métier Créé à l’initiative du Conseil régional d’Ile-de-France, en partenariat avec le Réseau régional des métiers, lesmetiers.net est un site Internet de service public destiné aux 12 / 25 ans. Il facilite leurs choix d’orientation scolaire et professionnelle par une information sur les métiers et les formations en Ile-de-France. Ce site présente de façon ludique les métiers sous forme de fiches. Il est illustré par des témoignages vidéo. FERMETURE ÉTÉ DE L'ESPACE MULTIMÉDIA Du lundi 9 au 28 août 2010 inclus. Fermeture les samedis 10, 17, 24 et 31 juillet, et 7 août. Réouverture de l'espace multimédia le mardi 31 août.

THÉÂTRE FRANÇOIS DYREK

Tarifs 16 €, réduit 13 €, adhérents 11 € (adhésion 7 € / 1 an) Groupes et enfants : 9 € 7, boulevard de Polangis Tél. 01 48 85 09 29

Cinéma Scène Prévert : fermeture du cinéma le dimanche 11 juillet après la séance !

E

(Tec et d


{ DÉMOCRATIE LOCALE // 30

CMEJ

// Séance du 15 juin 2010

Le CMEJ s'est réuni en séance plénière le 15 juin pour présenter les projets réalisés au cours de la mandature.

L

es élus juniors de la commission Loisirs Culture et Sports ont réalisé un circuit touristique intitulé : « La promenade joinvillaise ». Il s’agit de faire découvrir la ville à travers une ballade ludique et historique. La plaquette élaborée par les jeunes est disponible à l'Office du Tourisme, situé au rez-de-chaussée de l'Hôtel de Ville. Les jeunes ont aussi organisé une journée intergénérationnelle autour des jeux vidéo qui s'est déroulée le mercredi 30 juin à l'Hôtel de Ville. Les élus de la commission Environnement/Cadre de vie ont souhaité sensibiliser leurs copains sur la nécessité du tri sélectif, après avoir constaté que dans les écoles et les quartiers joinvillais, les déchets n’étaient pas encore toujours bien triés. Les élus juniors ont visité le Centre de traitement multifilière des déchets ménagers Ivry-Paris XIII situé à Ivry-sur-Seine, où ils ont pu découvrir la fosse des ordures ménagères et le centre de tri. Anne Filloux, ambassadrice du tri, a expliqué aux enfants les modalités du tri à Joinville. Ils étaient accompagnés des jeunes d'ETV qui ont réalisé un court métrage disponible sur le blog du CMEJ.

Afin de réaliser la plaquette, les élus juniors ont : - élaboré le slogan : « Avec le CMEJ, mes poubelles sont plus jolies », - choisi de la plaquette et réalisation d'un brouillon, - travaillé sur les dialogues et les textes, - réalisé la mise en page avec le graphiste de la ville. Elle a été distribuée dans les écoles et collèges aux élèves des classes de CM1, CM2, 6ème et 5ème par l'ambassadrice et les jeunes élus, ainsi que lors du Festival de l'Oh le 12 juin sur le stand « tri sélectif ». Les élus membres de la commission Environnement/Cadre de vie ont enfin proposé un atelier théâtre traitant des violences au collège, qui a eu lieu à la structure jeunesse « le Chalet », mercredi 23 juin. Les élus du blog ont informé et répondu aux questions envoyées par leurs camarades, via leur site : http://cmej-joinvillelepont.jimdo.com/ Les élus de la commission Solidarité/Communication sont allés à la rencontre des personnes habitant les résidences pour personnes âgées de Joinvillele-Pont pour les convier à une journée intergénérationnelle du 30 juin, autour des jeux vidéo, dans le but de passer un moment ludique et convivial. n

La mandature 2009/2010 s’achève, rendez-vous en octobre pour l’élection du prochain CMEJ.


{ DÉMOCRATIE LOCALE // 31

// Séance du 31 mai 2010

Conseil municipal

Cette rubrique vous présente succinctement l’ordre du jour (non exhaustif) du dernier Conseil municipal. > Le Conseil Municipal a adopté les comptes administratifs 2009 du budget principal et des budgets annexes (port de plaisance, assainissement, cinéma, office de tourisme). Les Comptes administratifs sont les résultats exacts des dépenses et des recettes de la ville sur l’exercice 2009. > Le Conseil Municipal a approuvé la modification du Plan Local d’Urbanisme (PLU) relative aux « Hauts de Joinville ». > Le Conseil municipal a approuvé la procédure de déclaration d’utilité publique sur l’opération de la zone d’aménagement concertée (ZAC) des Hauts de Joinville et confirme ne pas renoncer au projet d’aménagement, tel que présenté dans le dossier d’enquête publique. > Le Conseil Municipal a adopté la convention avec l’Association M.D.E.E. (Maison de l’Emploi et des Entreprises des Bords de Marne) ayant pour objet de définir les modalités d’organisation et de financement du Carrefour pour l’Emploi du 7 octobre 2010. > Le Conseil Municipal a décidé d’accorder une participation financière de 1 000 € aux frais du transport aérien (Paris-Dakar) pour le projet « Chantier Jeune 2010 au Sénégal ». > Le Conseil municipal a approuvé le Plan Bleu et de la Charte de l’eau « l’eau est notre bien commun » et a autorisé Monsieur le Maire à signer la Charte de l’eau lors du festival de l’Oh ! > Le Conseil municipal a approuvé la convenVous pouvez tion d’occupation à titre dorénavant écouter gratuit des chambres à l’intégralité audio du dernier Conseil municipal mines du Pont de Joinsur le site internet de la ville

www.ville-joinville-le-pont.fr

ville-le-Pont avec le Conseil Général du Val-de-Marne. > Le Conseil municipal a approuvé la convention de partenariat sur la signalisation de direction entre le Conseil Général du Val-de-Marne et la Commune de Joinville-le-Pont. > Le Conseil municipal a autorisé l’acquisition à la ville de Paris de la parcelle H 102 située 106 boulevard de Polangis - 2 boulevard des Alliés à Joinville-le-Pont au prix de 875 000 €. > Le Conseil municipal a émis un avis favorable à la modification de l'agrément du multi-accueil familial, situé 63 avenue Jean d'Estienne d'Orves, en le ramenant de 36 à 28 enfants. > Le Conseil municipal a approuvé les modifications exposées en préambule aux règlements de fonctionnement des établissements Petite Enfance municipaux. > Le Conseil municipal a approuvé le raccordement en fibre optique entre l’Hôtel de Ville et la Police municipale dans le cadre de la mise en œuvre de la vidéo-protection > Le Conseil municipal a autorisé Monsieur le Maire à signer avec la Garantie Obsèques un contrat collectif à adhésion facultative pour le personnel communal. > Le Conseil municipal a décidé de créer 8 emplois de non titulaires pour faire face aux besoins saisonniers et aux renforts occasionnels suivants : 6 adjoints techniques et 2 adjoints administratifs. Si vous souhaitez prendre connaissance en détail du compte-rendu, vous pouvez consulter les panneaux d’affichage administratif ou le site Internet de la Ville.


{ DÉMOCRATIE LOCALE // 32

/ Libre expression des trois Liste Joinville avec Vous // 23 élus

Liste Joinville en mouvement // 5 élus

Hauts de Joinville : oui à un nouveau quartier symbolique du bien-vivre joinvillais

« Quand la morale fout le camp, (Jacques Prévert)

L

B

es contributions des Joinvillais aux différentes enquêtes publiques relatives à la ZAC des Hauts de Joinville ont été nombreuses. Nous remercions toutes les personnes qui se sont ainsi intéressées à la vie de la cité, convaincues de la nécessité de la redynamisation de ce quartier vieillissant. Nous avons entendu leurs craintes, relayées par le Commissaire enquêteur, concernant la hauteur des bâtiments du projet : nous nous sommes donc engagés à abaisser la hauteur des immeubles à six étages. Notre projet prend clairement le parti-pris du bien vivre en centreville. Il privilégie la mixité sociale, avec 10 % de logements aidés et des logements étudiants. Il crée un écoquartier, exemplaire en matière de développement durable grâce à des bâtiments à basse consommation énergétique (BBC), une gestion optimale de la ressource en eau, l’emploi de matériaux durables et la création d’un espace vert public de 3000 m2. Il implante enfin une zone de commerces de proximité de qualité, dynamisés par une locomotive commerciale. Contrairement à ce qu’affirment certains, Joinville n’est pas une petite ville de province mais une ville dense de la petite couronne parisienne. Et pour nous, densité peut tout à fait être synonyme de bienvivre : tous les urbanistes et les écologues s’accordent en effet à dire que la réalisation de centres urbains denses, plus économes en énergie

et moins polluants parce qu’à proximité des transports en commun, concentrant commerces et services publics, sont les formes urbaines à retenir aujourd’hui pour les villes de demain. En ce qui concerne les équipements publics, nous sommes fiers de ce que nous proposerons aux futurs habitants : une crèche de 34 berceaux, un équipement sportif et culturel intégrant des salles de danse, la réhabilitation de l’ensemble des espaces de la rue de Paris, la création d’un parking public souterrain Place du 8 mais 1945 et l’implantation d’une résidence étudiante. Et pourtant, nous sommes partis de loin ! Souvenez-vous du projet porté par l’ancienne municipalité : une place du marché supprimée et transformée en une barre d’immeuble de 27 mètres de hauteur, une salle de spectacle de 700 places, dispendieuse et inutile, etc. Notre projet, lui, ne vend pas du rêve mais la réalité d’un futur quartier moderne, dynamique et attractif, à un coût adapté aux finances de la commune. Nous vous donnons maintenant rendez-vous à la rentrée pour l’inauguration du local d’information sur le projet. Bonnes vacances à tous ! VOS ÉLUS DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE

eaucoup d’élus l’ont compris : une ville attractive, c’est une ville créative. Le développement local est lié à l’initiative artistique. Le progrès économique se nourrit de l’innovation culturelle et de l’expérimentation sociale. Il est bien sûr difficile de comparer Joinville à des communes plus grandes comme Champigny ou Nogent, qui se dotent d’équipements remarquables, mais des villes plus petites comme Saint-Maurice ont une médiathèque et un superbe théâtre, tandis que Boissy-Saint-Léger ou Bonneuil ont des centres culturels d’importance. Il est vrai que Joinville avait aussi, son site culturel. C’était à l’époque où la gauche gérait la ville, quand Guy Gibout dirigeait la mairie. Entre 1978 et 1983, rock, jazz, danse, humoristes, spectacles historiques, théâtre, poterie, sculpture… les arts avaient leur place et Joinville était un lieu de rendez-vous. Mais, dès 1983, la droite revenue au pouvoir municipal ferme le centre socioculturel Jacques Prévert, boulevard du maréchal Leclerc. Le cinéma Le Royal, qui en dépendait, est vendu. L’ancien bâtiment, resté propriété communale, se dégrade. On finit par réinstaller l’association Oasis, dernière occupante des lieux, dans un autre local, lui aussi promis à l’abandon, rue Vel-Durand. Et l’ancien haut lieu de la culture joinvillaise est tristement muré. En juin 2010, la majorité du conseil municipal décide de le vendre. Une


{ DÉMOCRATIE LOCALE // 33


{ DU CÔTÉ DE JOINVILLE // 34

Paris quartier d’été du 14 juillet au 15 août

Centenaire de l’église Sainte Anne de Polangis

Chantez, pensez, dansez tout l’été

L

P

aris quartier d’été, c’est un peu comme Paris : une somme de carrefours et de croisées, de perspectives et d’avenues, avec des monuments emblématiques, des contre-allées, et une vie qui se déroule au-delà du périphérique, des Tuileries au canal de l’Ourcq, et du Palais Royal à Aubervilliers. Depuis vingt ans maintenant, le festival a tenu son pari : rechercher avant tout la mixité, le croisement des cultures et des êtres, la conciliation de l’avantgarde et du populaire, avec une programmation où le monumental peut côtoyer le délicat, où de jeunes compagnies atypiques figurent au même titre que des artistes consacrés, où on peut jouer dans un musée comme dans un jardin de banlieue, dans des ors comme dans des usines. Nos principes fondateurs : alterner centre et périphérie, lieux fixes et lieux éphémères, spectacles payants et spectacles gratuits. Avec pour credo de « faire voir et revoir autrement », on s’est ainsi attaqué aux frontières géographiques et symboliques qui retiennent certains au seuil de l’opéra ou de la Sorbonne, et d’autres loin des gares de la petite ceinture ou des squares du XXe arrondissement.

a communauté paroissiale fête, cette année, les 100 ans de la construction de l’église Sainte Anne de Polangis. A cette occasion, le bâtiment et ses abords ont été restaurés. Le dimanche 27 juin à 12h00, le père Michel Santier, évêque de Créteil, a présidé la bénédiction du nouveau parvis. Tous les Joinvillais, de toutes confessions, étaient invités à se joindre aux paroissiens pour ce grand événement. Les visiteurs ont ensuite découvert une exposition réalisée sur les 100 ans de cette église. L’église Sainte Anne de Polangis fut un temps appelée « chapelle des usines », du fait de sa proximité avec l'usine Pathé.

20ème festival de Cinéma en plein air Du 17 juillet au 22 août Avoir 20 ans, le thème allait de soi pour cette 20ème édition du Cinéma en plein air de La Villette ! François Truffaut, Jean-Luc Godard, Ken Loach, Maurice Pialat, Leos Carax, Abdellatif Kechiche, Cristian Mungiu, Woody Allen, Sofia Coppola, Jim Jarmusch, Liu Jie, Hong Sang-Soo... C’est à ces cinéastes qu’il reviendra de souffler les 20 bougies du rendez-vous préféré des cinéphiles de l’été parisien. Programme détaillé sur www.quartierdete.com Renseignements au 01 44 94 98 00 de 10h à 19h Festival Paris quartier d’été 5, rue Boudreau 75009 Paris

Informations et réservations : 01 40 03 75 75 / www.villette.com Accès libre / Location de transat :  plein tarif 7 €, carte Villette gratuit, forfait 5 transats 20 €.


{ JOINVILLE PRATIQUE // 35

NOCES D’OR DE CHRISTIANE ET BERNARD MACÉ Ce 5 juin 2010, Mme de Fabrègues, Maire-Adjoint, entourée de Mesdames Rossignol, Maire-Adjoint, et Creusot, Conseillère municipale, officia avec joie, les Noces d’Or de M. et Mme Macé, entourés de leurs enfants, petits-enfants et amis. Au nom de l’équipe municipale, Mme de Fabrègues félicita chaleureusement ce couple très sympathique pour avoir su fonder une famille harmonieuse et solide, bâtie sur le roc de l’entente. Puis elle les remercia pour l’œuvre accomplie en 50 ans, avec droiture et courage, pour le bel exemple que donne leur couple très uni et chaleureux. Avec ferveur elle leur souhaita une encore longue vie, sereine et bien occupée, en continuant à se dire l’un à l’autre, avec Rosemonde Gérard « Je t’aime chaque jour davantage, aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain… ». M. le Maire, libéré d’autres obligations, arriva pour féliciter M et Mme Macé. Il souligna la place, dans notre ville, de ce couple attachant, le travail accompli par Mme Macé comme employée dans l’ancienne Mairie de Joinville ainsi que celui de M Macé au sein d’Alcatel, et de sa Résidence Chapsal-Mermoz. Il termina par ses vœux les meilleurs de long bonheur familial. n

PHARMACIES DE GARDE > Dimanche 4 juillet PHARMACIE AGOUDJIAN 106, av. Roger Salengro 94500 Champigny/Marne tél. 01 47 06 72 07 > Dimanche 11 juillet PHARMACIE PRINCIPALE 36, rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont tél. 01 48 83 34 48 > Mercredi 14 juillet PHARMACIE SALA 6, rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont tél. 01 48 83 20 50 > Dimanche 18 juillet PHARMACIE ABBOU 52, av. de Coeuilly 94500 Champigny/Marne tél. 01 48 81 65 71 > Dimanche 25 juillet PHARMACIE PARAIN 30, rue de Musselburgh 94500 Champigny/Marne tél. 01 47 06 24 90 > Dimanche 1er août PHARMACIE DUCROS 36, avenue Roger Salengro 94500 Champigny-surMarne, tél. 01 48 83 66 64 > Dimanche 8 août PHARMACIE UON 45, rue Alexandre Fourny 94500 Champigny/Marne tél. 01 45 16 34 67 > Dimanche 15 août PHARMACIE MONTGOLFIER 10, place Montgolfier 94410 St-Maurice tél. 01 48 86 51 60 > Dimanche 22 août PHARMACIE SOUSSY 47, av. Roger Salengro 94500 Champigny/Marne tél. 01 42 83 94 32 > Dimanche 29 août PHARMACIE DES CANADIENS Résidence Panormis - 4, rue des réservoirs 94410 St-Maurice, tél. 01 42 83 24 42

ÉTAT CIVIL Naissances

Alexandre Ruchenstain, Alice Danias, Aksel Medjkoune, Théo Delecourt. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

Mariages

Vincent Lamotte et Majida El Jamil, Sékou Soumahoro et Fatoumata Sanogo, Philippe Duclos et Felicita Teran Moi, Florian Gabin et Claire Sainte Luce Banchelin, Calixte Nganongo et Charlotte Bokilo. Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur.


Joinville le Pont Magazine n°193-juillet-aout 2010  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont n° 193 - Juillet/Août 2010

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you