Page 1

www.ville-joinville-le-pont.fr

NUMÉRO NUMÉRO 229 228/ FÉVRIER / JANVIER MARS 2014 2014

JOINVILLE MAG Théodore, Paul et Gabriel en concert

Rénovation énergétique

Du nouveau en 2014


AGENDA FÉVRIER ET MARS À Du 1er au 15 février Hôtel de Ville

Samedi 15 mars 10h et 11h15 Hôtel de Ville

JOINVILLE ART EXPO Dimanche 9 février 17h Église Saint-Charles

SPECTACLE POUR LES TOUT-PETITS Le petit pinceau de Klee

MUSICALES DE SAINT-CHARLES

Samedi 15 mars 17h et 20h Scène Prévert

Une soirée avec Schubert

GALA DE DANSE DE L’ÉMA

Vendredi 14 février 20h30 Scène Prévert

Dimanche 23 mars

CONCERT THÉODORE, PAUL ET GABRIEL Samedi 8 mars 10h Bibliothèque

© Franck Bohbot

DIX LIVRES ET VOUS Samedi 8 mars 20h30 Scène Prévert

CONCERT D’OLDELAF

1ER TOUR DES ÉLECTIONS MUNICIPALES Samedi 29 mars 20h30 - Scène Prévert

SPECTACLE FAMILIAL

LA GUERRE DES CONSONNES ET DES VOYELLES Dimanche 30 mars

2ND TOUR DES ÉLECTIONS MUNICIPALES

Samedi 8 mars 20h30 CONCERT OLDELAF

Vendredi 14 février 20h30

2 • Joinville Mag • Février mars 2014

© Franck Bohbot

© DR

CONCERT THÉODORE, PAUL ET GABRIEL


s OMMAIRE

JOINVILLE MAG 229

5 | ZOOM ARRIÈRE | Expo « Ils font Joinville » • Vœux du Maire • Banquet des Seniors • Concert du Nouvel An • Rose • 12 | À LA UNE | Théodore, Paul et Gabriel • Oldelaf • 17 | ÉCO | Nouvelles entreprises • Un nouveau sac de collecte du verre 18 | JEUNESSE & SCOLAIRE | Éco-citoyenneté • Vacances d’hiver • Projection/débat « Jack et la mécanique du cœur » • Les métiers « Hostellerie et restauration » • 21 | SPORT | Cross hivernaux • Grappling • Futsal à Coubertin • Journée Handi Valide • Sotchi 2014 • 22 | VIE LOCALE | Santé : Le CHIC renforce son pôle pédiatrie • Élections : Procuration mode d’emploi • 24 | CULTURE | Gala de danse de l’ÉMA • Musicales de St-Charle • Bibliothèque • Espace TIC • Dyrek • Cinéma • 31 | JOINVILLE DURABLE | Aides financières de la rénovation énergétique : ce qui change en 2014 • 32 | DÉMOCRATIE LOCALE | Libre expression des trois listes du Conseil municipal •

édito AVIS À NOS LECTEURS En mars 2014 se dérouleront les élections municipales. Dans cette période préélectorale, afin de respecter l’équité entre les différentes listes qui se présenteront aux suffrages des Joinvillais, Joinville Mag ne comportera plus d’éditorial du Maire jusqu’à la date des élections. La rédaction continuera toutefois à informer les Joinvillais de l’actualité de la commune et de tous les événements qui s’y dérouleront, mois après mois.

35 | PRATIQUE | Pharmacies de garde • Permanence du député • État civil • Thérèse Kouznietzoff

Samedi 15 mars 17h et 20h

GALA DE DANSE DE L’ÉMA

www.ville-joinville-le-pont.fr • 3


4 • Joinville Mag • Février mars 2014


Exposition « Ils font Joinville » D

ans le cadre d’une exposition photos inaugurée lors de la cérémonie des vœux à la population, le personnel de la Ville a posé devant l’objectif pour souhaiter ses meilleurs vœux aux Joinvillais. 36 portraits pour donner un aperçu de leur travail quotidien au service de la population.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 5


Vœux du Maire e public est venu en nombre jeudi 9 janvier pour assister à la cérémonie des vœux du Maire à la population. La soirée a été l’occasion de mettre à l’honneur le personnel de la Ville à travers une exposition photos et une vidéo. Les Joinvillais ont ainsi pu découvrir, ou reconnaître, le visage de ces hommes et de ces femmes 6 • Joinville Mag • Février mars 2014

qui ont accepté de sortir de l’ombre pour souhaiter leurs meilleurs vœux aux Joinvillais. État civil, propreté, sports, voirie, enfance, scolaire, périscolaire, culture… Des compétences, des métiers, aussi divers que complémentaires qui ont pour point commun d’œuvrer au service des citoyens, au service des Joinvillais.

Alors que le discours touchait à sa fin, une dernière surprise attendait le public. Le rythme endiablé de la batucada a soudainement envahi l’Hôtel de Ville avec une version revisitée de la célèbre chanson « A Joinville le pont », de Bourvil. Une belle réussite musicale pour ses interprètes menés par Yorfela.


Yorfela a proposé une version revisitée de la chanson À Joinville-le-Pont

www.ville-joinville-le-pont.fr • 7


Banquet des Seniors L

e repas annuel des personnes âgées a encore une fois rencontré un vif succès le 12 janvier dernier, les convives y passant un agréable moment en musique.

8 • Joinville Mag • Février mars 2014


CONCERT

du Nouvel An es ensembles « Pons Olini » et « 3 en 1 » ont proposé au public de la Scène Prévert un programme varié avec un ensemble baroque, un piano à quatre mains et un ensemble à vent et à cordes. Ces divers ensembles ont emmené le public dans un voyage du 18ème au 20ème siècle en compagnie de Telemann, Brahms, Ravel, Debussy, Piazzola et Thibaut.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 9


Autour d'un public conquis, Rose a égrené son petit monde où la gravité, la fatalité et la légèreté glissent sur des mélodies qui ont ravi ses fans présents en Scène Prévert.

10 • Joinville Mag • Février mars 2014


Carminho Véritable ambassadrice d’un fado moderne aux racines bien ancrées, Carminho a ravi un public enthousiaste qui ne s’est pas trompé sur le talent de la chanteuse et de ses musiciens à qui il a réservés de belles ovations.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 11


À LA UNE

Théodore, Paul et Gabriel Oh les filles !

Théodore, Paul et Gabriel. Ces trois filles cachent leur genre en cultivant une androgénie travaillée, tout comme leur musique aux sonorités folk et rock. Si elles ne dissimulent pas leurs influences musicales, elles mettent une patte personnelle à leurs compositions avec la voix avec un grand V, celle de Gabriel, à moins qu'il ne s'agisse de Clémence…

12 • Joinville Mag • Février mars 2014

Q

uelle coquetterie a donc pu pousser ces trois filles à utiliser des prénoms masculins pour la scène ? Pour tromper les producteurs misogynes ? Pas loin puisque le groupe considère, à raison, que dans un monde qui n’en finit plus de considérer que la musique, entre autres choses essentielles, est quelque chose de bien trop sérieux pour être confié à


© photos Arno Lam

À LA UNE la gent féminine, il n'est pas dénué de sens d'adopter des prénoms de mecs et d'arborer un look androgyne. À l'écoute, le clin d’œil tient le temps de découvrir la voix de Gabriel. Certes éraillé, à coup sûr envoûtant, le timbre de voix de Clémence ne trompe pas sur son genre. Idée marketing, pied de nez à l'univers macho de la musique ou trip vestimentaire ? Les trois copines interpellent d'emblée. C'est dans un café près de Sciences-Po que Pauline Thomson et Clémence Gabriel se sont rencontrées, avant que Théodora de Lilez les rejoignent. Pauline y suit assidûment un cursus universitaire, Clémence, de son côté, hante plus souvent le troquet que les amphis. Ce jour là, une chanson de BB King tourne. L’une s’écrie « J’adore BB King, je sais la jouer à la guitare ! ». La première poursuit : « Moi aussi, rendez-vous chez moi demain à huit heures ». Aucune des deux filles n’imagine alors un jour faire de ces moments privilégiés un projet à long terme, il s’agit juste de jouer de la guitare ensemble et de chanter. Avec le temps, l’envie prend corps. Théodora les rejoint dans le groupe qui s’appelle alors Monsieur S, encore un mec ! La période de gestation dure trois ans, le temps de digérer les influences à travers les reprises que le trio s’applique à rendre dignes de leurs modèles : Janis Joplin, les Beatles, les Stones, Patti Smith, Éric Clapton. Elles se nourrissent aussi d'influences fétiches : Buddy Holly, Neil Young, Fleetwood Mac… Pour autant le trio ne vit pas dans le passé puisque les filles apprécient les Fleet Foxes, Other Lives et les Villagers, Brigitte ou Sébastien Tellier pour leurs rares goûts en français dans le texte, avec une passion partagées des trois

pour la troublante Anna Calvi. Des reprises, elles passent à la composition, qui abouti à un album EP 5 titres en 2011, The Silent Veil. L'année suivante, elles sortent un LP 13 titres, Please her, please him. The Silent Veil, l'EP, sort au printemps 2012 aux États-Unis. La marque américaine Madewell a déjà choisi l’une de leurs chanson, My Friend, pour habiller une de ses publicités. Depuis la sortie de l’EP, le trio s’est produit à l’Olympia pour le festival des Inrocks, à l’Alhambra en première partie des Clap Your Hands Say Yeah, ou encore au Casino de Paris en première partie de Lilly Wood And the Prick. Avis aux amateurs de talent, machos ou pas, Théodore, Paul et Gabriel sont des filles qui en ont.

Théodore, Paul et Gabriel Vendredi 14 février 20h30 Scène Prévert, tarifs 10 et 5 € COMMENT ACHETER VOS PLACES ? • SCÈNE PRÉVERT, 1er étage de l'Hôtel de Ville, du lundi au vendredi de 13h45 à 17h30 • PAR TÉLÉPHONE du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h45 à 17h30 au 01 49 76 60 10 Après avoir vérifié la disponibilité des places par téléphone, envoyez votre règlement en précisant le titre du spectacle et le nombre de places en joignant un chèque libellé à l'ordre du Trésor Public. Dans le cas où votre règlement ne nous parviendrait pas dans les 8 jours maximum après votre réservation, celle-ci s'annulera automatiquement, sans rappel de notre part. • PAR INTERNET www.ville-joinville-le-pont.fr Ouverture de la billetterie lundi 27 janvier

www.ville-joinville-le-pont.fr • 13


À LA UNE

Le beau monde

d’Oldelaf Je suis un chanteur qui fait rire, pas un humoriste ». Si Oldelaf se définit ainsi, c’est pour éviter d’être classé ou rangé. Il déteste les étiquettes, ça le démange et ça le dérange. Le monde d’Oldelaf, parfois beau, parfois empreint de tristitude, mêle toujours humour et dérision.

ans ses chansons, on trouve pêlemêle un cocu, un psychopathe, un boulimique, un digicode récalcitrant, des dimanches après-midi poussifs et plein de vieilles affaires. Son deuxième album solo, Dimanche, tout juste sorti dans les bacs, est une cour des miracles où il fait bon s’aventurer. Oldelaf jongle avec le doux-amer et les degrés, les rires francs et l’humour noir, glissant quelques mots bleus entre les lignes. Un cocktail jubilatoire, qui n’aurait pas déplu aux VRP, période Nonnes Troppo, qu’affectionne particulièrement cet esprit libre et décalé, né non pas « sous Georges Pompidou » comme « les filles qui s’appellent Valérie » qu’il dépeint, mais peu de temps après, sous Valéry. Avant de se lancer en solo, Oldelaf a fait partie d’un groupe, Les Petits Humains, créé en 1997. En 2000, il lance, avec le comédien 14 • Joinville Mag • Février mars 2014


© photos Franck Bohbot

À LA UNE

Frédéric Draps, le groupe Oldelaf et Monsieur D. Ce dernier quitte la formation en 2004, remplacé par différentes personnalités. Le groupe publiera 4 albums en 10 ans. Oldelaf participe à l’occasion aux projets des Petits Humains et des Fatals Picards. « La tristitude, c’est quand ton voisin t’annonce qu’il se met au saxo » Après l’aventure Oldelaf et Monsieur D, l’artiste originaire de Normandie sort sont premier album « solo » en octobre 2011 et se révèle au grand public grâce au premier single La Tristitude. Cette expression, mélange de tristesse et de solitude, décrit ces petits moments de solitude qu’on peut subir au quotidien comme « marcher pied nu sur un tout petit lego » ou « quand lors d’un voyage en Inde tu bois de l’eau », « quand ton voisin t’annonce qu’il se met au saxo » ou encore « quand un copain t’appelle pour un déménagement ».  Pour l’artiste, la tristitude c’est aussi quand des médias tentent désespérément de le faire rentrer dans des cases rire ou chanson : « Je refuse de choisir entre les deux, mon but est de faire rire en disant des choses qui ont du sens. La chanson est ma maison, l’humour ma résidence secondaire ; je me sens chez moi dans les deux ».

« La chanson est ma maison, l’humour ma résidence secondaire » Pour son dernier album, Dimanche, cet artiste de scène à l’humour décapant, qui a rempli un Olympia en janvier 2013, a changé son fusil d’épaule : « C’est la première fois que je n’ai pas testé mes chansons sur scène avant de les enregistrer, je n’avais donc pas d’idées préconçues sur celles qui marcheraient en concert ». Artiste atypique, gouailleur à l’humour ravageur, Oldelaf se fait parfois mélancolique, se rappelant avec tendresse ces dimanches aprèsmidi, où « l’on s’emmerde en famille », ou évoquant la peur de la solitude dans « Ça changera rien ». Pour l’enregistrement de Dimanche, son dernier album, les musiciens ont sorti les synthés-jouets et les claviers vintage Wurlitzer, Moog et autres Juno des Bricol’boys électro, mais aussi les guitares rock, les bouts de bois folk, des cordes nylon pour la bossa, un tuba par ci, du ukulélé par là, pour proposer au final une nouvelle couleur musicale aux mélodies entraînantes d’Oldelaf. Caustique, corrosif et sans concession, Oldelaf n’a pas fini de nous surprendre. n

OLDELAF Samedi 8 mars à 20h30 Scène Prévert Tarifs 10 & 5 €

COMMENT ACHETER VOS PLACES ? • SCÈNE PRÉVERT, 1er étage de l'Hôtel de Ville, du lundi au vendredi de 13h45 à 17h30 • PAR TÉLÉPHONE du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h45 à 17h30 au 01 49 76 60 10 Après avoir vérifié la disponibilité des places par téléphone, envoyez votre règlement en précisant le titre du spectacle et le nombre de places en joignant un chèque libellé à l'ordre du Trésor Public. Dans le cas où votre règlement ne nous parviendrait pas dans les 8 jours maximum après votre réservation, celle-ci s'annulera automatiquement, sans rappel de notre part. • PAR INTERNET www.ville-joinville-le-pont.fr • La billetterie pour le concert d'Oldelaf ouvrira lundi 17 février

www.ville-joinville-le-pont.fr • 15


16 • Joinville Mag • Février mars 2014


ÉCO NOUVELLES ENTREPRISES UN TÊTARD DEUX CRAPULES CRÉATION DE BIJOUX 12 avenue des familles Tél. 06 20 32 76 79 SUPYK CONSEIL EN DÉCORATION 9 allée Edmée Lheureux Tél. 01 42 83 58 04 Fax 09 85 78 05 78 supyk@free.fr AS CAR PRESTIGE LOCATION VÉHICULES DE LUXE AVEC OU SANS CHAUFFEUR 7 allée Louis Jouvet Tél. 06 15 84 45 29 as.carprestige@gmail.com SISYPHE TERRITOIRES ET MARKETING ÉTUDES DE MARCHÉ, GÉOMARKETING, RÉSEAUX FRANCHISE, CONSEILS 32 rue Chapsal Tél. 01 46 71 12 89 www.territoires-marketing.fr NAILS BY MYLENE PROTHÉSISTE ONGULAIRE 47 ter rue du 42ème-de-Ligne nails.mylene@gmail.com MY SERVICES AUTO MÉCANIQUE À DOMICILE 24 rue Henri Barbusse Tél. 06 66 19 47 04 myservicesauto@gmail.com www.myservicesauto.com MARINE COTTAREL TRADUCTRICE 34 boulevard du Maréchal Leclerc marine.cottarel@gmail.com SAINT MARTIN CONSULTING INFORMATIQUE (INGÉNIERIE) 7 avenue de la République Tél. 06 09 99 38 36 EXOL SAS PRESTATION INFORMATIQUE/ CONSEIL DIGITAL 12 quai de Polangis Tél. 06 42 80 17 45 contact@exol.fr www.exol.fr

SAS MEDIADUB INTERNATIONAL DOUBLAGE DE FILMS 7 quai Gabriel Péri Tél. 01 55 12 30 80 Fax 01 55 12 30 81 mediadub@mediadub.fr www.mediadub.fr EURL PHILELECTRIQUE ELECTRICITÉ GÉNÉRALE 48 avenue du Président Wilson Tél. 01 42 83 98 28 Portable 06 84 19 20 60 SARL SR SERVICES SERVICES À LA PERSONNE 28 rue Chapsal Tél. 01 72 70 22 12 Fax 01 41 95 89 92 schenevois@generaldesservices. com www.generaledesservices.com GAMAL MAMACHE MENUISIER 5 allée Louise Michel Portable 06 27 19 90 58 mamache.gamal@gmail.com FIOUL DISCOUNT NÉGOCE FIOUL DOMESTIQUE 9 avenue Bizet Tél. 01 48 75 39 16 Fax 09 59 06 01 71 fiouldiscount@gmail.com www.fiouldiscount.com

DÉVELOPPEMENT DURABLE

un nouveau sac de collecte du verre à joinville Un sac réutilisable pour réduire le recours aux sacs plastiques

L

a production de sacs plastiques consomme des ressources naturelles et émet des gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique. Leur fin de vie est également nocive dans l’environnement : entre 100 et 400 ans sont nécessaires pour qu’ils puissent se dégrader. Présents par centaine de millions dans la nature, ils sont responsables de la destruction de la biodiversité et de la dégradation du paysage. Depuis une dizaine d’années, une véritable prise de conscience a donné lieu à une législation limitant la distribution de sacs plastiques. Les entreprises et les consommateurs ont été invités à adopter une attitude éco-citoyenne en généralisant le recours aux sacs cabas réutilisables. Le tri du verre, pensez-y ! C’est dans cette optique que la Ville met à disposition des Joinvillais de nouveaux sacs cabas pour faciliter notamment la collecte du verre, qui est en apport volontaire à Joinville. De nombreux points de collecte ont été mis en place ces dernières années pour développer le tri du verre. Le sac peut également être utile pour la collecte sélective en évitant de jeter les déchets recyclables dans des sacs qui ne le sont pas. Pour récupérer votre sac, adressez-vous à l’accueil de l’Hôtel de Ville.

VÉTÉRINAIRE Depuis le 1er janvier 2014, le docteur vétérinaire Sylvie Degramont-Spitz exerce à la clinique vétérinaire 6-8, rue de Paris, en remplacement du docteur Kamel Belkessam parti à la retraite le 31 décembre 2013.

Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Attractivité du Territoire de la Ville de Joinville-le-Pont Hôtel de Ville 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont www.ville-joinville-le-pont.fr • 17


SCOLAIRE

Les accueils de loisirs

à l’éco-citoyenneté

Les enfants des accueils de loisirs s’initient au développement durable à travers trois thèmes majeurs : le recyclage, l’énergie et l’eau. Le projet du service périscolaire a remporté l’adhésion du Conseil Général qui en a fait son lauréat. Les trois thématiques sont abordées tout au long de l’année scolaire pour faire de nos petits joinvillais les éco-citoyens de demain.

EEEE

Depuis septembre 2013, les accueils de loisirs de Joinville-le-Pont se fédèrent autour d’un même thème : le développement durable. L’objectif est de sensibiliser les enfants à l’écocitoyenneté. Ce projet porté par l’Agence locale de l’énergie, a été élaboré avec les équipes d’animation du service périscolaire. Il a été lauréat de l’appel à projet du Conseil général du Val-deMarne dans le cadre du soutien aux initiatives val-de-marnaises contre le dérèglement climatique. Les enfants vont être acteurs de ce projet collectif pour prendre conscience de la trop grande quantité de déchets que nous produisons. En parallèle, ils seront sensibilisés au respect de l’environnement, aux consommations trop importantes des ressources telles que l’eau ou l’énergie. Recyclage, énergie et eau, 3 thèmes majeurs pour sensibiliser les jeunes à l’éco-citoyenneté Pour développer ce projet, les enfants participent au cours de l’année scolaire à trois temps forts en autant de thèmes : le recyclage, l’énergie et l’eau. Le recyclage a été abordé de novembre à décembre 2013. Les enfants ont apporté sur les structures tout ce qui pouvait se recycler : bouteilles, rouleau de papier, bouchons, boîtes d’oeufs... Chaque structure a développé différents types d’activités.

18 • Joinville Mag • Février mars 2014

Ainsi les enfants ont fabriqué des bateaux en boîtes d’oeufs, des parcours de billes, des personnages en fils de fer et cartouches de café, des costumes exclusivement sur la base de la récupération, des vases en fils, un robot mange tout, des tableaux natures... Pour clôturer ce temps, une rencontre inter-centres a été organisée le mercredi 18 décembre 2013 à la mairie de Joinville-le-Pont. Une exposition a mis en valeur l’ensemble des réalisations des enfants. Après l’exposition, les enfants se sont réunis pour une activité commune, la création d’un sapin éco-citoyen fabriqué à partir de boîtes à œufs récupérées ! Observer, expérimenter, créer Pour le deuxième temps, les équipes ont commencé à sensibiliser les enfants à l’énergie. Des expériences ludiques vont amener les enfants à se familiariser avec le domaine de l’énergie. Ils vont fabriquer des objets

leur permettant de mettre en œuvre ce qu’ils auront découvert. Ils vont pouvoir réaliser des éoliennes, des moulins à vent, des jeux d’électricité ou encore des parcours de courses avec des jeux d’aimants pour faire avancer les véhicules. Pour clore ce temps, tout le monde se retrouvera le 12 février autour d’un jeu de l’oie où chacun pourra exprimer tout ce qu’il aura appris. Le troisième volet du projet sera tourné vers l’eau. Comment l’eau devient-elle potable ? Comment recycler l’eau ? Comment l’eau peutelle être source d’énergie ? Toutes ces questions, et d’autres, seront abordées autour de jeux, d’activités et d’expériences. Chacun pourra amener son petit grain de sel pour agrémenter son eau douce ! Nul doute que les enfants pourront ainsi, en prescripteurs enthousiastes, transmettre leur goût du développement durable à leur entourage.


JEUNESSE

Vacances d’hiver au service Jeunesse

L

e service Jeunesse propose durant les prochaines vacances scolaires une programmation sportive, en lien avec les Jeux Olympiques d’Hiver 2014. La découverte du monde Pixar, de l’illusion et de la magie sont également au programme, ainsi que de l’humour à travers un spectacle spécial « Ados ».

PROJECTION/DÉBAT

JACK ET LA MÉCANIQUE DU CŒUR

L

e PIJ vous invite à découvrir un film d’animation racontant une histoire à travers un conte onirique et musical avec les voix de Grand Corps Malade, Olivia Ruiz et Dionysos. « Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Le docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique à condition de respecter trois lois : ne pas toucher à ses aiguilles, maîtriser sa colère et surtout ne jamais tomber amoureux. Sa rencontre avec Miss Acacia, une petite chanteuse de rue, va précipiter la cadence de ses aiguilles. » La projection, réalisée en partenariat avec l’association « Cinéma pour tous », sera suivie d’un débat animé par Isabelle Giordano. Mercredi 12 février 2014 Information, inscription au service Jeunesse, 01 49 76 94 22 ou smj@joinvillelepont.fr jusqu’au 7 février. Attention : nombre de places limité.

LE CMEJ AVEC L’UNICEF

L Entre 7 à 17 ans, à la Maison des Jeunes, le 25 et l’Espace Jeunes Égalité, les équipes d’animation vous accueillent tous les jours de 10h à 12h et de 13h30 à 18h30 (sauf sortie journée).

e Conseil Municipal des Enfants et des Jeunes, en partenariat avec l’UNICEF et des Jeunes Ambassadeurs des droits auprès des enfants (Défenseurs des Droits) organise une après-midi autour des droits de l’enfant le mercredi 12 février 2014 à partir de 14h au sein de la Maison des Jeunes, 27 boulevard de l’Europe. Un concours de dessin autour des droits de l’enfant, intitulé Dessine-moi un droit, est également organisé. Au programme : Exposition autour des droits des enfants et des jeunes, informations et sensibilisation tous publics, délibération du jury et remise des prix. Date butoir de dépôt des dessins le 7 février 2014.

Spécial 15/17 ans : Créer et Organiser en groupe votre propre activité ou animation avec l’équipe d’animateurs Ados. Renseignement au service Jeunesse 27 avenue Galliéni – 01 49 76 94 22 ou smj@joinvillelepont.fr

Le PIJ bouge

A

ttention, votre Point Information Jeunesse se « délocalise » du jeudi 20 mars au mardi 2 avril inclus. Nous vous donnons rendez-vous au service Jeunesse 25-27 avenue Gallieni, 01 49 76 94 22 – smj@joinvillelepont.fr Toute l’actu, information, ateliers, et activités, sera indiquée sur www.ville-joinville-le-pont.fr

INFORMATIONS AU SERVICE JEUNESSE 27 avenue Galliéni, tél. 01 49 76 94 22 ou smj@joinvillelepont.fr

PIJ : Zoom sur les métiers « Hôtellerie et restauration »

L

e mois de mars sera dédié aux emplois saisonniers, afin de s’informer sur ses droits, les dispositifs possibles pour partir à l’étranger (emploi, stage, au pair, solidarité) ou le travail pour les mineurs. Des ateliers de méthodologie pour la rédaction d’un CV dans le cadre d’un job d’été seront ouverts. D’autres informations à connaître pour préparer la période estivale seront mises à disposition pour tout savoir avant de suivre la

formation du Bafa (pour travailler dans l’animation), un atelier pour connaître les types de chantier pour les jeunes, projet Jeunes et les conditions de participation. PIJ : 01 48 85 00 38

www.ville-joinville-le-pont.fr • 19


20 • Joinville Mag • Février mars 2014


SPORT CROSS HIVERNAUX

L’

Athlétique Club Paris Joinville a répondu présent au rendez-vous des championnats départementaux de cross-country, qui se sont déroulés au Parc du Tremblay de Champigny le 12 janvier. Les séniors ont notamment réalisé un joli tir groupé autour de la 10ème place. De nombreux jeunes du club avaient fait le déplacement, démontrant un excellent état d’esprit sur les différentes épreuves organisées. De nombreux athlètes se sont qualifiés pour les championnats régionaux.

JOURNÉE HANDI VALIDE

L

a résidence Bernard Palissy et la mairie de Joinville organisent la 6ème édition de la journée « handi valide », le 15 février au gymnase Émile Lecuirot de 14h30 à 17h30. Nouveauté cette année, l’après-midi tournera autour de la danse country avec la collaboration de l’association « country handi danse ». Sportive et artistique, la country peut être pratiquée entre valides et personnes en situation de handicap. Un parcours fauteuil chronomètre poursuivra l’après-midi avant un goûter et une tombola. Les fonds récoltés seront reversés intégralement à la résidence Bernard Palissy. Laurent Escurat sera le parrain de cette journée. Champion de France handisport sur 100 et 200 m en athlétisme de 1997 a 2006, médaille de bronze au championnat d’Europe en 2003, médaille de bronze au championnat de Monde en 2002, il a également remporté la médaille d’argent aux jeux paralympiques de Sidney en 2000.

GRAPPLING

UN JOINVILLAIS AU NAGA

L

e NAGA est une compétition internationale de ju jitsu brésilien et de grappling qui rassemble chaque année à Levallois plus de 500 compétiteurs. Les combattants GI (jiu-jitsu brésilien) et NO-GI (grappling) s’affrontent toute la journée. Cette compétition est ouverte aux adolescents, femmes et hommes. Cette année, le Joinvilllais Mouhammad Dehmous a remporté la ceinture du tournoi du NAGA dans sa catégorie.

FUTSAL À COUBERTIN

L

e dimanche 16 février, le gymnase Pierre de Coubertin accueillera un tournoi de futsal rassemblant 12 équipes. Ces équipes seront constituées de personnes en situation de handicap. L’arbitre international Bruno Derrien sera de la partie durant le tournoi. Un match de gala de personnalités, en partenariat avec l’association « As de Cœur » de Joinville se déroulera de 17h à 18h avec la présence de Stéphane Pounewatchy, Richard Akiana, anciens footballeurs professionnels et d’Alban Préaubert (équipe de France de danse sur glace). Les comédiens Salim Kechiouche, Julien Courbey et Claudio Lemmi participeront également au match de gala.

SOTCHI 2014,

LA FLAMME OLYMPIQUE SUR LA GLACE Les Jeux olympiques d’hiver 2014 se déroulent du 7 au 23 février à Sotchi, ville russe du Caucase bordée par la Mer noire. Quatre-vingtdix-huit compétitions dans quinze disciplines différentes verront les athlètes en découdre durant cette quinzaine olympique. Les JO de Sotchi seront les premiers organisés par la Fédération de Russie depuis l’éclatement de l’URSS et les JO d’été de Moscou en 1980. Parmi les quatre-vingtdix-huit titres olympiques attribués, les sept médailles remises le 15 février contiendront un fragment du météore

Tcheliabinsk, pour marquer le premier anniversaire de la chute du bolide. Le coût pharaonique de ces JO, 36 milliards d’euros, dépasse de 10 milliards les JO d’été les plus coûteux de l’histoire, ceux de Pékin en 2008. La position des responsables russes sur les athlètes homosexuels a par ailleurs beaucoup alimenté les polémiques, tout comme les rumeurs de boycott de ces très « chers  » JO qui seront suivis au mois de mars des Jeux Paralympiques d’hiver.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 21


LOCALE Doté d’un nouveau bâtiment qui offre aux patients venant aux urgences adultes, pédiatriques et gynécologiques, un espace de plus de 3 000 m2, le Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil accueille également un nouvel espace conçu comme un véritable prolongement de l’offre de soins du pôle périnatalité, femme, enfant et adolescent.

SANTÉ

Le CHIC renforce son offre de soins les nourrissons atteints de pathologies d’origine infectieuse. Son emménagement au sein de ce bâtiment nouvellement construit autorise une augmentation de la capacité d’accueil de 6 à 12 lits.

L

e prolongement de l’offre de soin du Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC) vise à élargir, optimiser et faciliter le parcours des patients concernés d’un établissement dont les urgences, avec quelque 110 000 passages en 2012, drainent la fréquentation la plus élevée du Val-de-Marne. La néonatalogie Le service de pédiatrie néonatale assure les soins aux nouveau-nés les plus fragiles. Le service est organisé pour accueillir les parents jour et nuit. Il comprend une unité de réanimation et soins intensifs néonataux animés par une équipe de pédiatres et de soignants

ayant une expertise dans l’accueil et la prise en charge des nouveau-nés les plus prématurés, ainsi que des enfants présentant des difficultés d’adaptation à la naissance. Les suites de couches et l’unité Kangourou L’unité Kangourou permet l’hospitalisation conjointe du bébé prématuré et de la maman. Ce nouveau bâtiment leur permet de bénéficier d’un espace d’accueil et de soins plus vaste et mieux adapté permettant de passer de 3 100 à 3 500 accouchements par an. L’unité petits nourrissons courts séjours Cette unité est destinée à accueillir

La chirurgie pédiatrique Le service de chirurgie pédiatrique bénéficie d’infrastructures équipées pour accueillir les enfants de 0 à 18 ans pour les prises en charge en chirurgie viscérale, urologie, chirurgie orthopédique et traumatologique, la chirurgie néonatale et la chirurgie des parties molles. L’Assistance Médicale à la Procréation Le centre d’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) réunit dans une même structure le laboratoire d’AMP et l’unité clinique de consultation, d’échographie et de prélèvements pour l’accueil des couples demandeurs. Ainsi, 700 transferts d’embryons par fécondation in vitro contre 450 jusqu’à présent pourront être réalisés.

LA VALIDITÉ DE LA CARTE NATIONALE D’IDENTITÉ PASSE À 15 ANS

À

compter du 1er janvier 2014, la durée de validité de la carte nationale d’identité passe de 10 à 15 ans pour les personnes majeures (plus de 18 ans). L’allongement de cinq ans pour les cartes d’identité concerne : • les nouvelles cartes d’identité sécurisées (cartes plastifiées) délivrées à partir du 1er janvier 2014 à des personnes majeures. • les cartes d’identité sécurisées délivrées (cartes plastifiées) entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre

22 • Joinville Mag • Février mars 2014

2013 à des personnes majeures. Cette prolongation ne s’applique pas aux cartes nationales d’identité sécurisée pour les personnes mineures. Elles restent valables 10 ans lors de la délivrance. Si votre carte d’identité a été délivrée entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, la prolongation de 5 ans de la validité de votre carte est automatique. Elle ne nécessite aucune démarche particulière. La date de validité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée. Cette décision s’inscrit dans une série de mesures de rationalisation

et de simplification qui doit permettre d’économiser entre 5 et 7 milliards d’économies à l’horizon 2017. L’allongement de la durée de validité de la carte nationale d’identité s’inscrit dans ce projet. Parmi les autres mesures, on trouve la simplification de la carte des diplômes de Licence dispensés par les universités, ou encore la dématérialisation du timbre fiscal pour les passeports. http://www.interieur.gouv.fr/


LOCALE Les élections municipales auront lieu les 23 et 30 mars prochain. Les élections européennes se dérouleront quant à elles le 25 mai. En cas d’absence, il est possible de se faire représenter par un électeur de son choix, en établissant une procuration.

ÉLECTIONS

Procuration mode d’emploi L

e mandataire doit être inscrit dans la même commune que la personne donnant procuration, ne pas avoir reçu plus d’une procuration, deux si l’une au moins de ces procurations a été établie à l’étranger. La démarche doit être effectuée le plus tôt possible pour tenir compte des délais d’acheminement de la procuration. En principe, une procuration peut être établie jusqu’à la veille du scrutin, mais le mandataire risque de ne pas pouvoir voter si la commune ne l’a pas reçue à temps. La démarche consiste à se présenter en personne, au tribunal d’instance, au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie du lieu de résidence ou du lieu de travail. Un justificatif d’identité est à fournir (carte

nationale d’identité, passeport, permis de conduire…). Un formulaire particulier peut être rempli sur place avec des informations sur le mandataire. Ce formulaire inclut une attestation sur l’honneur disponible en ligne sur http://service-public.fr (cerfa n°14952*01(D)) à imprimer en 2 pages distinctes et non recto-verso. Les personnes handicapées peuvent bénéficier d’un service à domicile. Un officier de police judiciaire du commissariat de Nogent se déplace alors au domicile pour recueillir la procuration. Il est nécessaire d’envoyer un courrier au commissariat de Police nationale à l’attention de Monsieur le Commissaire avec copie d’un certificat médical attestant de l’impossibilité de se déplacer.

Tribunal d’Instance de Saint-Maur des Fossés : 64, avenue Diderot 94100 Saint-Maur Commissariat de Police Nationale : 3, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny 94310 Nogent-sur-Marne

66 MILLIONS DE FRANÇAIS 810 000 naissances en 2013 et 572 000 décès. Sur les trente dernières années, la population a progressé de 9,7 millions de personnes. La France concentre 13,1 % de la population de l’Union européenne, au deuxième rang derrière l’Allemagne.

L

a France comptait 66 millions d’habitants au 1er janvier 2014, selon les dernières estimations de l’Insee. La population résidant en France, hors Mayotte, a augmenté de 0,4 % entre le 1er janvier 2013 et le 1er janvier 2014, soit une progression de 280 000 habitants. Durant l’année écoulée, on a compté

Population et espérance de vie en hausse, fécondité et mariage en baisse La fécondité est repassée sous la barre symbolique des deux enfants par femme et s’établit à 1,99. La France reste cependant en tête des pays les plus féconds de l’Union européenne, avec l’Irlande. En 2013, environ 238 000 mariages ont

été célébrés. Le nombre de mariages est reparti à la baisse, après une augmentation ponctuelle en 2012 (245 930 mariages). L’espérance de vie à la naissance progresse. Elle est de 85 ans pour les femmes (+ 2,1 ans en 10 ans) et de 78,7 ans pour les hommes (+ 2,9 ans en 10 ans). L’écart entre les deux sexes ne cesse de se réduire : de 8,2 ans en 1994, il est désormais de 6,3 ans. Les personnes âgées de 65 ans et plus (11,8 millions) représentent 18 % de la population (+ 3,4 points en 20 ans). Les 75 ans et plus représentent 9,1 % de la population (5,6 millions, + 3 points en 20 ans).

www.ville-joinville-le-pont.fr • 23


CULTURE

Gala de danse

DE L’ÉCOLE MUNICIPALE DES ARTS

L’

École Municipale des Arts (EMA) organise un gala de danse classique, modern’jazz et contemporain le samedi 15 mars 2014. Traditionnellement visible aux danseuses et danseurs et à leurs familles, le spectacle est désormais ouvert à tous les Joinvillais. La volonté de la Ville est de faire ainsi partager à tous les amateurs de danse un spectacle qui montre le savoirfaire et le talent des danseurs de huit ans pour les plus jeunes jusqu’aux adultes.

Dynamique, le gala verra se succéder sur scène les adeptes de la danse classique, modern’jazz et contemporaine, sous la conduite respective de Francine Coutisson, Christine Quintin et Claire Rivera, leurs professeurs. Celles-ci ont confié que le gala ne comporterait pas de thème afin d’être plus ouvert à la chorégraphie et à la création. Ce gala permettra aux spectateurs d’apprécier toutes les qualités des enseignements de l’école de danse joinvillaise, qui fait partie intégrante de l’École Municipale des Arts. SAMEDI 15 MARS À 17H ET 20H30 SCÈNE PRÉVERT Réservations à partir du 24 février au 01 48 89 31 63 aux heures d’ouverture du secrétariat (aucune réservation ne sera prise en compte sur le répondeur)

GALA RUSSE

du Lions L

e Lions club de Joinville organise un gala russe samedi 8 mars à 20h à l’Hôtel de Ville. Un dîner-spectacle russe avec le duo Allegoria et une soirée dansante avec l’orchestre So-Sound seront au programme de cette soirée au bénéfice de Cécifoot. SAMEDI 8 MARS À 20H HÔTEL DE VILLE Réservation obligatoire Tél. 06 16 49 59 55

24 • Joinville Mag • Février mars 2014

Musicales de Saint-Charles

UNE SOIRÉE SCHUBERT AVEC LE TRIO KAGUIRA

P

our ce cinquième concert programmé dans le cadre des Musicales de Saint-Charles, la ville de Joinville-le-Pont, en partenariat avec les associations Les Amis de SaintCharles et Les Silences Inversés vous invitent à découvrir ou redécouvrir le Trio n° 2 opus 100 de Schubert interprété par le Trio Kaguira. Créé en 2010 par trois professeurs de l’École de Musique de Joinville, Sophie Rossé-Kalinine, violoncelliste, Véronique Guillo, pianiste, et Louise Ramon, violoniste, le Trio Kaguira est

né de la volonté d’explorer un vaste répertoire. Leurs goûts respectifs les orientent naturellement vers tous les romantismes, allemand, slave ou français. Ces trois musiciennes partagent l’amour du beau son, de l’expression et du lyrisme, ainsi que l’envie de faire découvrir ou redécouvrir au public le plus large des chefsd’œuvre de la musique. DIMANCHE 9 FÉVRIER À 17H ÉGLISE SAINT-CHARLES Tarifs 10 et 5 € Renseignements 01 49 76 60 10


CULTURE

ASSOCIATIONS La guerre des voyelles et des consonnes

BIEN VIVRE AVEC UNE MALADIE CHRONIQUE !

D

Les professionnels de la Maison du Diabète, Obésité et risques Cardio-vasculaires (MDOC) proposent un accompagnement personnalisé qui permet d’acquérir facilement les gestes et réflexes bénéfiques pour sa santé.

ans ce conte musical, les enfants, entourés d’un comédien et de cinq musiciens professionnels, deviennent les acteurs du spectacle. Ce conte amusant et touchant accompagne l’enfant dans l’apprentissage du langage grâce aux récits, mélodies, chants et jeux de lettres qui sensibiliseront de manière humoristique et poétique à la formation des mots et du langage SAMEDI 29 MARS À 20H30 SCÈNE PRÉVERT Entrée libre sur réservation au 01 48 89 31 63

JOINVILLE-LE-PONT, LE LIVRE U

n seul livre sur Joinville a été publié au cours des dernières années. Imprimé à 2 000 exemplaires en 2006, il a été rapidement épuisé. Les éditions Alan Sutton viennent de procéder à une réédition. Illustré par de nombreux documents pour la plupart inédits et provenant souvent de collections particulières, il permet de retracer l’histoire de la ville en images, de la fin du 19ème siècle à 2006. Le quartier du centre, l’ancienne partie joinvillaise du Bois de Vincennes, le pont et l’île Fanac, le quai de la Marne, Palissy et Polangis sont ainsi présentés avec plus de 120 documents commentés. « JOINVILLE-LE-PONT » PAR MICHEL RIOUSSET Collection « Mémoire en images » Éditions Alan Sutton 37550 Saint-Avertin

L’ARC-EN-CIEL Accueil enfants parents

L’

Arc-en-Ciel est une association qui accueille les enfants âgés de 0 à 4 ans, accompagnés d’un parent ou d’un adulte familier. Lieu d’éveil, de socialisation et d’échanges sur la parentalité, l’Arc-en-Ciel accueille les familles dans un espace convivial, spécialement aménagé pour le jeu. Enfants et parents partagent ainsi des moments avec d’autres familles et une équipe d’accueil formée à l’écoute. Les futurs parents sont également les bienvenus. L’accès est libre tous les mercredis de 9h30 à 12h. Une participation financière, dont le montant est libre, est demandée. ESPACE MULTI-ACCUEIL DE L’ABBAYE 3 impasse de l’Abbaye 94100 Saint-Maur-des-Fossés leveilalenfant.e-monsite.com 06 59 37 82 60

Un coaching de santé centré sur la personne… La première étape consiste en un entretien individuel, qui permet de définir avec le patient un programme personnalisé d’éducation thérapeutique*. Ce programme s’appuie sur des ateliers collectifs animés par des professionnels : nutritionniste, sophrologue, podologue, spécialiste des risques cardio-vasculaires… Renseignements et contact Maison du Diabète, Obésité et risque Cardiovasculaire 2, av. du Maréchal Lyautey 94100 Saint-Maurdes-Fossés 01 48 89 20 05 mdoc94@maison-diabete.fr www.maison-diabete.fr * Les programmes d’éducation thérapeutique de la MDOC suivent les recommandations de la Haute Autorité de Santé, et sont agréés par l’Agence Régionale de Santé. Ils sont directement pris en charge par l’Assurance Maladie et l’Agence Régionale de Santé qui les finance.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 25


CULTURE

La bibliothèque Du polar, de la science-fiction, de l’aventure et de l’humour pour un printemps en bandes dessinées… BLACKSAD DE JUAN DÍAZ CANALES ET JUANJO GUARDINO - ÉDITIONS DARGAUD

KILILANA SONG DE BENJAMIN FLAO ÉDITIONS FUTUROPOLIS

Quelque part entre les ombres est le premier tome d’une série qu’il vous sera difficile de lâcher si vous aimez les polars des années 50. Blacksad est l’archétype même du privé solitaire désabusé qui mène ses enquêtes avec nonchalance et détermination. Dans cet opus, Blacksad doit enquêter sur le meurtre de son ex. Un casting parfait pour un scénario bien ficelé. Au fait… Blacksad est un chat !

Dans l’archipel de Lamu, au large des côtes kenyanes, le tout jeune Naïm préfère faire les 400 coups plutôt que d’aller à l’école, au grand dam de son frère aîné et de sa tantine qui l’élève. Sur son chemin, notre petit bonhomme facétieux rencontrera de drôles d’individus. Un roman d’apprentissage fort de rencontres et d’aventures, à la croisée des traditions séculaires et du monde occidental. Magnifique tableau aux couleurs de l’Afrique.

LE PETIT GRUMEAU ILLUSTRÉ : CHRONIQUE D’UNE APPRENTIE MAMAN DE NATHALIE JOMARD, ÉDITIONS MICHEL LAFON Dans cette bande-dessinée, l’auteure raconte avec beaucoup d’humour son expérience de jeune maman, de sa grossesse aux premiers pas de son grumeau, surnom affectueux donné à sa fille. Dans des petites scénettes aux couleurs pétillantes, Nathalie dévoile son quotidien de jeune maman : les fringales, la fatigue, les angoisses, la prise de poids, l’accouchement, les nuits blanches, les pleurs, les premiers pas, les « preuves d’amour » de la part du grumeau et le paradis perdu du pauvre chat Bouboule. Des scènes de vie où chaque maman se retrouvera. Attention, à ne pas mettre entre les mains des futures mamans...

26 • Joinville Mag • Février mars 2014

AÂMA - L’ODEUR DE LA POUSSIÈRE CHAUDE DE FREDERIK PEETERS ÉDITIONS GALLIMARD Dans un futur lointain, sur une planète inconnue, un homme se réveille seul au milieu de nulle part. Amnésique, Verlov Nim part à la recherche de son passé avec pour seuls compagnons un singe-robot nommé Churchill et un calepin qui contient le journal de sa vie. De la science-fiction à dimension humaine. « Des planches aux couleurs soignées, d’une grande profondeur mélancolique », Livres Hebdo, prix de la série Angoulême 2013

VOYAGE AUX ÎLES DE LA DÉSOLATION D’EMMANUEL LEPAGE ÉDITIONS FUTUROPOLIS Avec cette BD, nous embarquons à bord du Marion Dufresne pour les terres australes aux côtés d’hommes qui les ont découvertes hier et qui les font vivre aujourd’hui. Un carnet de voyage marqué par la force des éléments.

je Pour les

u n es

NANAMI DE NAURIEL, CORBEYRAN ET SARN ÉDITIONS DARGAUD – SÉRIE FANTASTIQUE EN 5 TOMES Nanami est une collégienne ordinaire en conflit avec ses parents. Un jour, son quotidien bascule dans une aventure incroyable : elle trouve un livre aux pouvoirs étranges intitulé  « Le Royaume Invisible ». Ce livre permet à Nanami et à ses camarades comédiens du théâtre de quartier d’aller dans l’univers de la pièce qu’ils jouent. Elle y tient le premier rôle : celui de la princesse Akata. Nanami se retrouve alors plusieurs fois projetée au milieu d’une intrigue dangereuse qui mêle lutte de pouvoirs et trahisons. Prenant ce rôle très au sérieux, Nanami finit par ne plus faire la différence entre la réalité et le Royaume Invisible... A partir de 11 ans


CULTURE

Les rendez-vous de la bibli Le petit pinceau de Klee

DIX LIVRES ET VOUS 2014

P

etit Klee, petit personnage de papier tiré d’une peinture de Paul Klee ne veut pas aller dormir et se cache sous son lit. Là, il découvre un autre monde, celui d’un tableau dans lequel il entre… Une première initiation au monde de la peinture adaptée à celui des tout-petits. Deux séances pour les enfants de 2 ans à 4 ans accompagnés d’un adulte

Samedi 15 mars 2014 à 10h00 ou à 11h15 Entrée sur réservation à partir du mercredi 26 février auprès de la bibliothèque au 01 49 76 60 32

Vous participez à l’aventure du Prix Cinélect 2014…rendezvous samedi 8 mars 2014 à 10h00

RAPPEL DES ROMANS EN LICE POUR LE PRIX CINELECT • Des nœuds d’acier de Sandrine Collette Éd. Denoël • Chambre 2 de Julie Bonnie Éd. Belfond • Pour nous la vie va commencer de Carine Hahn Éd. les Arènes • Vie et destin de Célestin Arepo de Jérôme Millon Éd. La Fosse aux ours • N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures Paola Pigani Éd. Liana Levi • Arizona Tom de Norman Ginzberg Éd. Héloïse d’Ormesson

SI VOUS N’ÊTES PAS ENCORE INSCRIT À LA BIBLI !

L’

t 1

inscription et le prêt des documents sont gratuits pour les Joinvillais. Vous pouvez emprunter 6 documents dont 3 revues pour une durée de 3 semaines. Il suffit de présenter une pièce d’identité et un justificatif de domicile (quittance de loyer, facture EDF). Les non-Joinvillais peuvent adhérer à la bibliothèque moyennant une cotisation annuelle de 25,90 € par an. Un lien internet via le site de la ville www.ville-joinvillele-pont.fr, rubrique Bibliothèque municipale vous permet de visualiser le catalogue, de consulter votre dossier personnel et de réserver un ouvrage.

L’ARBRE DES SENSATIONS Exposition réalisée par la communauté enfantine de l’école Montessori, du samedi 22 mars au mercredi 9 avril à la bibliothèque jeunesse

5

• L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea de Romain Puértolas Éd. Le Dilettante • La fabrique du monde de Sophie Van der Linden Éd. Buchet-Chastel • La femme sans tête de Antoine Albertini Éd. Bernard Grasset • Paradis 05 - 40 de Charles Dellestable Éd. JC Lattès

www.ville-joinville-le-pont.fr • 27


CULTURE ESPACE TIC / TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

INITIATIONS ET ATELIERS DE FÉVRIER/MARS

R

etrouvez l’intégralité des ateliers pour les mois de février et mars sur le site internet de la ville www.ville-joinville-lepont.fr rubrique Multimédia, l’Agenda des TIC. Voici un aperçu non exhaustif de ce qui est proposé

FÉVRIER Mardi 11 de 17h à 17h30 : DÉCOUVERTE Les extensions de Firefox Vendredi 14 de 17h à 17h30 : DÉCOUVERTE Se détendre sur le web Jeudi 20 de 15h30 à 17h30 : Faire son budget familial Samedi 22 de 10h à 12h : Messagerie en ligne Mardi 25 de 18h à 20h : Espaces de stockage

MARS Samedi 8 de 10h à 12h : Ordinateurs, périphériques et systèmes Jeudi 13 de 15h30 à 17h30 : Réaliser un pochoir numérique Samedi 15 de 10h à 12h : Choisir son ordinateur Samedi 22 de 10h à 12h : Télécharger et installer des logiciels libres Jeudi 27 de 15h30 à 17h30 : Acquisition vidéo Pour participer à un atelier, il faut être abonné à l’espace multimédia et demander son inscription à chaque atelier. Les animateurs de l’espace sont présents pour vous conseiller.

THÉÂTRE DYREK DIMANCHES 9, 16, 23 FÉVRIER À 16H30 (12 €, enfants 8 €)

MAGIE : JULIEN & THE MARVELOUS De Julien Fombaron, avec la complicité de Stéphanie Rolland. Avec David Jade, Sonia Capel, Julien Fombaron, Ludovic Ouhibi, Vanessa Diaz, HB Design et Noémie Millon. Julien & the Marvelous propose un concept de spectacle magique «vintage chic» aussi attachant qu’original, alliant voyage dans le temps et grandes illusions. Un univers unique ou le spectateur se laisse emporter en retrouvant son âme d’enfant. JEUDI 13 FÉVRIER À 20H30 (12 €)

POUR TOUT BAGAGE ON A 20 ANS DEPOIX CHANTE FERRÉ Concert unique enregistré pour la création d’un album et d’un DVD, compagnie l’Équipage (qui offre le champagne à l’issue du concert). Emmanuel Depoix et son piano à queue nous offre une magnifique interprétation, saluée justement par la famille de Léo Ferré. EN MARS, VENDREDIS ET SAMEDIS À 20H30, LES DIMANCHES À 15H LES 7, 8, 9, 15, 16, 29 ET 30 MARS

L’ÉTRANGE DESTIN DE M. ET MME WALLACE Par Théâtre § Cie Jean-Louis Bourdon et l’Équipage. Une pièce écrite et mise en scène par Jean-Louis Bourdon, avec Emmanuel Depoix, Delphine Gransart et Serge Servant. Une adoption un peu particulière, par un couple d’américains très conservateurs... VENDREDI 21, SAMEDI 22 MARS À 20H30 ET DIMANCHE 23 À 16H

UN FIL À LA PATTE de Georges Feydeau par Les Baladins du Val-de-Marne, mise en scène Philippe Rigot. COURS DE CLAQUETTES • Lundi, mardi de 20h à 20h45, • Adolescents mercredi de 16h30 à 17h15

L’ESPACE MULTIMEDIA EST ACCESSIBLE À TOUS !

Hall de l’Hôtel de Ville - 01 49 76 60 59 multimedia@ville-joinville-le-pont.fr 28 • Joinville Mag • Février mars 2014

COURS DE THÉÂTRE • 5 à 8 ans mercredi 13h30 à 14h30 et mardi 17h à 18h • 9 à 11 ans mercredi 14h30 à 15h45 • 12 à 18 ans mercredi 17h15 à 19h • + 18 ans mardi 20h45 à 22h45 par Claude Mann et Stéphanie Rolland. Les cours ont lieu sur la scène du théâtre. Représentations publiques fin juin. THÉÂTRE FRANÇOIS DYREK 7 boulevard de Polangis Tél. 01 48 85 09 29


CULTURE AU PROGRAMME DE FÉVRIER-MARS

CINÉMA SCÈNE PRÉVERT LA VIE RÊVÉE DE WALTER MITTY (1h54) Réalisé par Ben Stiller, avec Ben Stiller, Kristen Wiig, Shirley MacLaine… • Mercredi 5 février à 14h30 • Samedi 8 février à 20h30

TEL PÈRE, TEL FILS (2h01) (VOST) Réalisé par Hirokazu Koreeda, avec Masaharu Fukuyama, Machiko Ono, Lily Franky Ryoata, un architecte obsédé par la réussite professionnelle, forme avec sa jeune épouse et leur fils de 6 ans une famille idéale. Tous ses repères volent en éclats quand la maternité de l’hôpital où est né leur enfant leur apprend que deux nourrissons ont été échangés à la naissance... En abordant de lourdes questions sociétales avec beaucoup de finesse et d’intelligence, Koreeda signe un chef d’œuvre qui mêle fous rires et larmes. • Dimanche 9 février à 18h30 SUZANNE (1h34) Réalisé par Katell Quillévéré, avec Sara Forestier, François Damiens, Adèle Haenel… Fille-mère à l’adolescence, Suzanne vit avec son père routier et sa sœur dont elle est inséparable. Sa vie bascule lorsqu’elle tombe amoureuse de Julien, petit malfrat qui l’entraîne dans sa dérive. S’ensuit la cavale, la prison, l’amour fou qu’elle poursuit jusqu’à tout abandonner derrière elle. Sara Forestier incarne avec maestria le parcours accidenté d’une femme-enfant dans un film à couper le souffle. • Mardi 11 février à 14h30 • Mardi 11 février à 20h30 YVES SAINT LAURENT (1h46) Réalisé par Jalil Lespert, avec Pierre Niney, Guillaume Gallienne, Charlotte Le Bon… • Samedi 15 février à 20h30 • Dimanche 16 février à 15h • Mardi 18 février à 20h30 PHILOMENA (1h38) Réalisé par Stephen Frears avec Judi Dench, Steve Coogan, Sophie Kennedy Clark… • Dimanche 16 février à 18h30 (VOST) • Mardi 18 février à 14h30

3€

LE VENT SE LÈVE (2h06) Réalisé par Hayao Miyazaki, avec Hideaki Anno, Miori Takimoto, Hidetoshi Nishijima... « Le Vent se lève » raconte une grande partie de la vie de Jirô Horikoshi, rendu célèbre au Japon avec la création de l’avion de chasse « Mitsubishi A6M », devenu le symbole de la lutte aérienne du pays. Cette grande fresque historique servie d’une magnifique histoire d’amour s’impose comme l’ultime chef d’œuvre de Miyazaki. • Mercredi 19 février à 14h30 • Dimanche 23 février à 15h • Mardi 25 février à 14h30 MATCH RETOUR (1h53) Réalisé par Peter Segal, avec Sylvester Stallone, Robert De Niro, Kim Basinger… • Samedi 22 février à 20h30

L’AMOUR EST UN CRIME PARFAIT (1h51) Réalisé par Jean-Marie Larrieu, Arnaud Larrieu, avec Mathieu Amalric, Karin Viard, Maïwenn… • Dimanche 23 février à 18h30 • Mardi 25 février à 20h30 MINUSCULE (1h29) Réalisé par Thomas Szabo, Hélène Giraud • Mercredi 26 février à 14h30 • Dimanche 2 mars à 15h

12 YEARS A SLAVE (1h27) Réalisé par Steve McQueen (II), avec Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender, Brad Pitt… • Samedi 1er mars à 20h30 • Mardi 4 mars à 14h30

BELLE COMME LA FEMME D’UN AUTRE (1h30) Réalisé par Catherine Castel (II), avec Olivier Marchal, Zabou Breitman, Audrey Fleurot… • Dimanche 2 mars à 18h30 • Mardi 4 mars à 20h30

SCÈNE PRÉVERT 23 RUE DE PARIS 01 49 76 60 10 • Accès par les escaliers à droite de l’Hôtel de Ville ou par le quai Pierre Brossolette • Résumé des films et bandes-annonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr • Vente des billets le jour même au guichet de la salle, 1/2 heure avant chaque séance • http://joinville-le-pont.cine.allocine.fr

RETROUVEZ LA PROGRAMMATION COMPLÈTE DU MOIS DE MARS

Sur le site internet de la ville www.ville-joinville-le-pont.fr ou à l’adresse http://joinville-le-pont.cine.allocine.fr www.ville-joinville-le-pont.fr • 29


DÉMOCRATIE LOCALE

30 • Joinville Mag • Février mars 2014


JOINVILLE DURABLE

Aides financières de la rénovation énergétique : ce qui change en 2014 En ce début d’année, l’Agence Locale de l’Énergie MVE détaille les principales nouveautés de 2014 concernant le financement des travaux de rénovation énergétique. Ces changements tendent à simplifier les dispositifs d’aides financières existants.

L

a loi de finances 2014 a ramené à deux le nombre de taux sur le Crédit d’Impôt Développement Durable (CIDD). Le premier à 15 % pour les travaux en action seule. Le deuxième à 25 % pour les travaux en bouquets. Dans ce cas, les dépenses éligibles peuvent intervenir sur deux années consécutives au lieu d’une. Les propriétaires bailleurs, eux, ne peuvent plus y prétendre en raison de la déduction des charges sur le revenu foncier qui leur est accordée au titre du logement qu’ils louent. Certains équipements (production solaire photovoltaïque et récupération d’eau de pluie) ne sont plus éligibles et d’autres ont vu leurs critères de performance renforcés. Pour obtenir l’Eco-Prêt à Taux Zéro (ÉcoPTZ), il faudra désormais faire réaliser ses travaux par un professionnel certifié « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE) à compter du 1er juillet 2014. Le cumul du CIDD et de l’Éco-PTZ conditionné à un plafond de ressources prend désormais en compte la composition du ménage. Autre nouveauté attendue : les arrêtés et décrets pour l’Éco-PTZ collectif sont

sortis ! Les syndicats de copropriétaires peuvent désormais souscrire un Éco-PTZ pour un, deux, trois travaux ou plus pour l’ensemble des copropriétaires qui le souhaitent. Les copropriétaires bénéficiant de ce prêt peuvent le compléter par un Éco-PTZ individuel s’ils réalisent des travaux en plus. Les copropriétés ont 3 ans pour réaliser les travaux après l’obtention du prêt (au lieu de 2 pour un Éco-PTZ individuel). Dernière nouveauté de ce début d’année, la région Île-de-France a décidé de donner un coup de pouce supplémentaire aux ménages modestes réalisant d’importants travaux d’amélioration énergétique. Dans le cadre du programme « Habiter Mieux » de l’ANAH, la région abonde à hauteur de 1 000 € maximum pour les travaux permettant 25 à 40 % d’amélioration de la performance énergétique du logement et jusqu’à 3 350 € si l’amélioration est supérieure à 40 %. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter l’Agence Locale de l’Énergie MVE au 01 42 87 13 55 ou par courriel à contact@agence-mve.org.

L’Éco-Prêt à taux zéro accessible aux Syndic

© Auremar - Fotolia.com

L’Agence Locale de l’Énergie

L’

Agence Locale de l’Énergie de l’Est Parisien MVE informe, conseille et oriente les propriétaires et les locataires en matière d’amélioration de la performance énergétique de leur logement, ainsi que sur les modalités de financement de ces opérations. Les conseillers Info-Énergie reçoivent gratuitement les particuliers, dans les locaux de la permanence à Montreuil ou par téléphone. Des permanences mensuelles sur rendez-vous sont également proposées à Joinville-le-Pont. Renseignez-vous auprès de MVE au 01 42 87 99 44 et sur le site www.agence-mve.org MVE bénéficie du soutien de l’ADEME, de la région Ile-deFrance, des départements de Seine-Saint-Denis et du Val-deMarne, de la CA Est Ensemble ainsi que des villes de Bagnolet, Bondy, Montreuil, Fontenaysous-Bois, Joinville-le-Pont, du Pré-Saint-Gervais, Vincennes et de Rosny-sous-Bois. MVE est membre du réseau Rénovation Info–Service

© Jürgen Fälchle - Fotolia.com

www.ville-joinville-le-pont.fr • 31


DÉMOCRATIE LOCALE

Libre expression des trois LISTE JOINVILLE AVEC VOUS // 23 ÉLUS

LISTE JOINVILLE EN MOUVEMENT //

La nécessité d’entreprendre

D

ans l'année qui précède l'élection municipale, la jurisprudence autorise l'opposition à s'exprimer librement dans sa tribune, mais n'est pas claire sur la communication de la majorité. Dans ces conditions et tant que ces points de droit ne seront pas éclaircis, nous n’utiliserons pas l'espace mis à notre disposition dans Joinville Mag. La majorité municipale

32 • Joinville Mag • Février mars 2014

L

es élus de gauche du groupe Joinville en Mouvement, comme tous les autres, terminent leur mandat. Ce n’est pas le lieu de faire un bilan, qui appartient au débat électoral. Mais je veux présenter ici quelques réflexions pour le devenir de notre ville, mon engagement depuis trentecinq ans. Au fil des décennies, Joinville a perdu l’essentiel de ce qui fit son économie, et même son âme : les guinguettes se sont réduites, le cinéma est à peine plus qu’un souvenir tandis que la lunetterie a fui vers d’autres cieux. Pourtant, la commune continue à accueillir des habitants. Parmi eux, comme au sein des résidents de tous nos quartiers, se trouvent en grand nombre des créateurs : chercheurs, artistes, promoteurs d’activités économiques nouvelles, défricheurs de nouvelles techniques, explorateurs de marchés émergents ou passionnés d’une économie sociale et solidaire. Ce sont eux qui sont la richesse d’aujourd’hui et portent les activités dont vivra Joinville demain. Ils évoluent dans un contexte économique délicat, mais partagent avec Beaumarchais l’idée que « la difficulté de réussir ne fait qu’ajouter à la nécessité d’entreprendre. » L’emploi naît des initiatives entrepreneuriales plus que de toutes les politiques, et c’est bien pour cela qu’il faut créer un environnement qui lui soit favorable. La construction d’un modèle de consommation plus sobre, qui respecte et économise les


DÉMOCRATIE LOCALE

listes du Conseil municipal 5 ÉLUS

ressources de notre planète peut être un grand levier de création de postes de travail en même temps qu’une façon de mieux vivre. La promotion de l’innovation, en matière d’outils, de produits comme de méthodes de production ou de gestion des ressources humaines doit constituer la priorité de l’action publique, à l’échelle locale aussi bien que nationale. Mais appuyer l’initiative n’est pas seulement un projet économique et social. Le grand résistant Stéphane Hessel livrait ce message « Je voudrais [aider] les jeunes générations à entreprendre, poétiquement ou politiquement, la construction d’une société radicalement nouvelle par rapport à celle dont nous déplorons l’existence de nos jours. » Agir sans relâche pour l’emploi, accueillir l’entrepreneur, être ouvert aux autres, fouiller dans tous les recoins pour trouver des idées astucieuses, faciliter la culture de l’initiative, voici quelques-unes des pistes d’avenir pour notre commune, comme notre société toute entière. Dans la belle tradition de la gauche, et notamment de celle de Joinville, je me définis, selon la formule de l’écrivain Léon Bloy, comme un « pionnier de l’extrême avenir ». Benoit Willot Site internet : www.joinville-le-pont.info Le groupe Joinville en Mouvement présente ses meilleurs vœux aux futurs élus municipaux qui prendront le relais en mars 2014

LISTE POUR JOINVILLE ENSEMBLE ET UNIS // 5 ÉLUS

L’importance des compétences exercées par les communes

S

i le périmètre géographique de la commune est connu des habitants, il n’en est pas de même des différentes compétences qu’elle exerce. Avec cinq niveaux d’administration (commune, département, région, État, Europe), il n’est pas toujours très facile de comprendre les attributions de chacun. Pourtant le champ d’intervention des communes s’étend à de nombreux domaines renforcés par les lois de décentralisation. Outre les fonctions traditionnelles (état civil, fonctions électorales, gestion et entretien des écoles maternelles et primaires, du patrimoine communal et de la voirie, sécurité publique…), elles ont également en charge des secteurs où les choix municipaux sont déterminants. La fiscalité locale est en lien direct avec les choix budgétaires ; c’est en effet la majorité municipale qui décide des taux communaux qui serviront au calcul des impôts locaux (taxes d’habitation, taxes foncières, contribution économique territoriale). Chacun mesure l’importance de ces décisions qui se répercutent sur le pouvoir d’achat des ménages et la trésorerie des entreprises. Sur le plan sanitaire et social, la ville décide du nombre de crèches pouvant accueillir la petite enfance ainsi que des résidences pour personnes âgées. Le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) met en œuvre la politique sociale de la municipalité en fonction du montant de la subvention qui lui est attribuée. Il revient à la commune de créer et

gérer des équipements sportifs et culturels en nombre suffisant et de participer au financement des clubs. Elle choisit la programmation des différents spectacles. En matière d’urbanisme on perçoit largement l’incidence des décisions municipales. Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui fixe les règles d’urbanisme de la commune est décidé et mis en place par la ville. Il définit par exemple par quartier, la hauteur maximum des immeubles ou le COS. C’est dans le respect de ces principes que le Maire attribue les permis de construire. La physionomie d’une ville peut ainsi être radicalement changée en fonction des constructions qui sont décidées ou acceptées par la commune. Tous ces sujets sont éminemment importants et conditionnent une grande partie du quotidien de la population. Les élections municipales constituent un moment essentiel de la vie locale. Comme le rappelle l’inscription sur les cartes électorales : « voter est un droit, c’est aussi un devoir civique ». Les tribunes de la liste « Joinville ensemble et unis » ne sont plus signées par les élus en raison des élections municipales qui auront lieu les 23 et 30 mars 2014.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 33


34 • Joinville Mag • Février mars 2014


• Dimanche 2 février PHARMACIE PRINCIPALE 36 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 48 83 34 48 • Dimanche 9 février PHARMACIE DES CANADIENS Résidence Panoramis 4 rue des réservoirs 94410 Saint-Maurice Tél. 01 42 83 24 42 • Dimanche 16 février PHARMACIE GALLIENI 54 avenue du Général Galliéni 94340 Joinville-le-Pont Tél. 0148 83 20 01 • Dimanche 23 février PHARMACIE REPUBLIQUE 2000 95 avenue de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 21 53 • Dimanche 2 mars PHARMACIE PRINCIPALE 36 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 48 83 34 48 • Dimanche 9 mars PHARMACIE DU PONT DE CHAMPIGNY 10 rue Albert Thomas 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 24 43 • Dimanche 16 mars PHARMACIE NGUYEN 14 rue Charles Floquet 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 42 83 85 05 • Dimanche 23 mars PHARMACIE GODKINE 121 boulevard de Stalingrad 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 45 16 29 72 • Dimanche 30 mars PHARMACIE SOUSSY 47 avenue Roger Salengro 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 42 83 94 32

10-31-1093 Certifié PEFC pefc-france.org

ÉTAT CIVIL

PHARMACIES DE GARDE

PRATIQUE NAISSANCES

Inès Toudic, Clément Grenié, Soraya Mané, Rayan Boudissa, Elaia Fils-Aime, Anaïs et Maxime Cargnoni, Lenny Albert Guilmard, Marcel Nguyen, Kamil Cherchame, Baptiste Vacher, Bastien Vilette-Mignien. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

MARIAGES

Noureddine Mezouar et Saadia Zabchi, Fabrice Del Taglia et Lygie Inanga Nambo, Hervé Gabriel et Agathe Zebo. Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur.

DÉCÈS DE THÉRÈSE KOUZNIETZOFF

C

’est une grande témoin de la déportation et de la résistance qui nous a quittés à la fin de l’année 2013. En 1944, Thérèse Kouznietzoff est dénoncée et arrêtée par la police de Vichy. Elle est déportée le 31 juillet de cette même année à Auschwitz. Elle est placée, avec Yvette Levy, sa compagne de déportation, dans le camp des tziganes. Son mari, Maurice, avait été arrêté le 20 août 1941 dans le 11ème arrondissement de Paris. Il avait été un des premiers détenus du camp de Drancy qui était alors un bâtiment en construction, avant son transfert en juin 1942 à Auschwitz. Thérèse Kouznietzoff était secrétaire de l’association des Anciens Déportés Résistants et Patriotes du Val-deMarne (ADIRP). Elle avait également

adhéré à l’association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (AFMD). Lorsque des élèves de collèges où elle témoignait lui demandaient si elle avait toujours conservé l’espoir de revenir des camps, elle répondait avec le sourire lumineux que ses proches lui connaissaient, qu’elle avait toujours été certaine de revenir, même dans les pires moments, et de revoir Maurice, son mari. Thérèse Kouznietzoff est née juive, mais elle n’était pas croyante. Elle se disait profondément laïque et républicaine. Elle avait été élue en son temps au Conseil national de la FNDIRP, dont le congrès qui l’avait nommée membre honoraire. Décorée de l’ordre national du mérite, elle n’aura eu de cesse de témoigner de l’atrocité d’une période qu’il ne faut pas oublier. À sa famille, à ses proches, la

rédaction adresse ses sincères condoléances.

MICHEL MOSIMANN NOMMÉ SOUS-PRÉFET DE NOGENT-SUR-MARNE

P

récédemment délégué à l’information et à la communication du ministère de l’Intérieur, Michel Mosimann, 59 ans, a été nommé sous-préfet de Nogent-sur-Marne par décret du 13 décembre, en remplacement de Pascal Craplet. Né le 6 février 1954 à Lons-le-Saunier (Jura), Michel Mosimann, est diplômé de Sciences-Po Paris et de l’École des commissaires de l’air (Eca), promotion 78.

PERMANENCE DU DÉPUTÉ

M

ichel Herbillon, député de la 8ème circonscription du Val-de-Marne, dont dépend Joinville-le-Pont, assure des permanences à l’Hôtel de Ville tous les mois. La prochaine aura lieu jeudi 27 février à partir de 19h. Contact 01 43 96 77 23.

Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont • DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont • DIRECTRICE DE LA COMMUNICATION Isabelle Prigent • RÉDACTION Laurent Chadelat, Aurélie Claveau, Pauline Gaubert • ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO Yann Flammarion, Corinne Lebon, Dorian Lambert • PHOTOS photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales • COUV. © Arno Lam • CHARTE GRAPHIQUE Service communication de la Mairie • GRAPHISME Caroline Vidal • IMPRESSION IME Imprimé sur du papier 100 % PEFC • RÉGIE PUBLICITAIRE CMP 01 64 62 26 00 • DISTRIBUTION le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12 • HÔTEL DE VILLE 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont • Tél. 01 49 76 60 00 - www.ville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 35


SCÈNE PRÉVERT

OLDELAF

© Franck Bohbot

Concert SAMEDI 8 MARS | 20’30

w w w . v i l l e - j o i nv i l l e - l e - p o n t . f r

Joinville-le-Pont Magazine n°229-FEVRIER/MARS2014  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°229-FEVRIER/MARS 2014