Page 1

www.ville-joinville-le-pont.fr

N U MÉ R O 2 3 1 / MA I 2 0 1 4

JOINVILLE MAG 25 MAI

Élections européennes

A LA UNE I Budget


Agenda MAI À Samedi 10 mai 14h - Hôtel de Ville

Samedi 17 mai 20h30 - Scène Prévert

LOTO DE LA CROIX-ROUGE

SPECTACLE MUSICAL ALAIN BERNARD – PIANO RIGOLETTO

Jeudi 15 mai 14h-19h30 - Hôtel de Ville

DON DU SANG Samedi 17 mai 10h-17h Place Mozart

FOIRE DE L’UNAAPE BRADERIE-BOURSE Samedi 17 mai 9h-16h Ecole maternelle Polangis

BOURSE AUX VÉLOS

Dimanche 18 mai 17h

Musicales de St-Charles TRIO COULICAM Vendredi 23 mai

FÊTE DES VOISINS Vendredi 23 mai 20h Hippodrome Paris Vincennes

PRIX DE JOINVILLE-LE-PONT

Dimanche 18 mai 17h Samedi 17 mai 20h30

SPECTACLE MUSICAL

2 • Joinville Mag • Mai 2014

MUSICALES DE SAINT-CHAR


RLES

SOMMAIRE 6 | ZOOM ARRIÈRE | Chasse aux œufs • Carnaval • Après-midi au skate-park • Musicales de Saint-Charles • 10 | À LA UNE | Budget 2014 • Élections européennes • 17 | ÉCO | Nouvelles entreprises • Le conseil du mois • 18 | JEUNESSE & SCOLAIRE | Visite de l’Assemblée nationale • Les CM2 • Eugène Voisin à la neige • L’école primaire Palissy a son blog • Fête de la petite enfance • Séjours été jeunes • Journée au Parc de Rentilly • Zoom sur les métiers du transport • Stage d’autodéfense pour les femmes • 21 | SPORT | Joinville cup • Shotokan karaté • L’ACPJ prépare les Interclubs •

JOINVILLE MAG 231

22 | VIE LOCALE | Acceo •Bourse aux vélos •Foire de l’UNAAPE • Brocante rue de Paris prolongée •Brocante des bords de marne •Sortie du Comité FNACA • Loto de la Croix-Rouge • Fête des voisins •Téléthon 2014 •Don du sang • Zumbathon de Princesse Margot • Réchauffement climatique • 28 | CULTURE | Piano Rigoletto • Indi’ action • Musicales de Saint-Charles • Bibliothèque • Espace TIC • Dyrek • Cinéma • 33 | DÉMOCRATIE LOCALE | Conseil municipal • 35 | PRATIQUE | Pharmacies de garde • État civil • Enquête INSEE • Permanence du député •

Vendredi 23 mai

FÊTE DES VOISINS

www.ville-joinville-le-pont.fr • 3


4 • Joinville Mag • Mai 2014


Mai 2014

édito e 29 avril dernier, votre nouveau Conseil municipal a voté son budget pour l’année 2014. Cet exercice nous a amenés à mesurer amèrement, dès les premiers jours de la mandature, la réalité des désengagements de l’État vis-à-vis des collectivités territoriales, à l’heure où le Premier ministre annonce qu’elles supporteront 11 nouveaux milliards d’euros d’économies sur la dépense publique. Joinville est d’abord directement impactée par les baisses des dotations de l’État, qui représentent 28 % des recettes communales. En 2014, ce seront 270 000 € que nous toucherons en moins et à plus long terme, en 2017, ce sera 1 M€ cumulé par an qui nous manquera pour équilibrer notre budget. Par ailleurs, Joinville participe à l’effort de solidarité entre les territoires. Si je suis bien évidemment en faveur d’une solidarité envers les communes les plus « pauvres », je critique toutefois vivement le système de calcul complexe et arbitraire de l’effort demandé dans le cadre du Fonds de Péréquation des Ressources Intercommunales et Communales (FPIC), auquel Joinville versera cette année 634 000 €, effort qui montera à 1,1 M€/an en 2016. Enfin, l’État nous contraint aujourd’hui à des dépenses supplémentaires (augmentation de la TVA, augmentation des cotisations retraites, réforme des rythmes scolaires, etc.) qui mettent à mal nos équilibres, alors que depuis 2008, nous avons géré de manière responsable et rigoureuse le budget

de la commune. En effet, notre endettement est faible et non toxique, nos dépenses de fonctionnement sont très contenues voire en baisse dans certains secteurs et 8 départs en retraite sur 10 ne seront par exemple pas remplacés en 2014. Cette gestion vertueuse nous a permis de ne pas augmenter les impôts au cours des trois dernières années et de dégager une épargne annuelle de près de 5 M€ pour investir de manière dynamique. Pour répondre à la pression de l’État, nous allons dans un premier temps lancer un nouveau plan d’économies. Malgré cela, puisque nous nous attacherons à ne pas dégrader le service public rendu et que nous continuerons à investir pour l’avenir de Joinville (création de la Maison des Solidarités et de l’Emploi, de l’école de danse, du gymnase des Hautsde-Joinville, etc.), nous nous voyons contraints et forcés d’augmenter les taux d’imposition pour l’année 2014. Je regrette vivement que le gouvernement mette aujourd’hui à mal tous les efforts réalisés depuis 2008 pour rationaliser notre gestion. C’est désormais clair : il préfère appauvrir les collectivités territoriales, plutôt que de s’engager dans la réforme urgente et indispensable de son fonctionnement. Ce choix malheureux montrera très vite ses limites en réduisant encore la croissance française, tirée jusque-là par les collectivités territoriales.

OLIVIER DOSNE MAIRE DE JOINVILLE-LE-PONT

www.ville-joinville-le-pont.fr • 5


Chasse aux œufs

Stands de jeux, ferme, spectacle de marionnettes, maquillage et tombola ont rythmé la chasse aux œufs organisée au parc du Parangon au début du mois d’avril pour le plus grand plaisir des enfants.

6 • Joinville Mag • Mai 2014


Carnaval Les enfants des écoles du quartier de Polangis ont déambulé dans les rues de leur quartier dans la grande tradition du carnaval, au rythme, des chants, des danses et des confettis lancés avec jubilation.

Les centres de loisirs

éco-responsables Les enfants des accueils de loisirs ont réalisé une exposition dans la salle des fêtes de la mairie autour de 3 thèmes majeurs : le recyclage, l’énergie et l’eau. Les enfants ont construit ce projet pédagogique tout au long de l’année avec les équipes des centres de loisirs de la ville.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 7


après-midi au skate-park L

e service jeunesse, en collaboration avec l'UCPA, a organisé une animation au skate parc de Joinville le 9 avril dernier. Autour de démonstrations, animations DJ et de sensibilisations à la sécurité, skates et patinettes ont défilé à un rythme effréné sur les rampes du skate parc joinvillais.

8 • Joinville Mag • Mai 2014


M

usicales de

L’

Saint-Charles

ensemble Agape a proposé la pièce de Joseph Haydn, Les sept dernières paroles du Christ sur la croix. Le quatuor à cordes était pour l’occasion accompagné par un récitant. Un concert qui trouvé toute sa résonance dans l’église Saint-Charles.

Les Baladins A

vec Contre les femmes tout contre, les Baladins ont revisité le répertoire de Sacha Guitry à travers des pièces en un acte, dans laquelle l’affection de l’auteur pour les femmes le dispute à sa misogynie.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 9


À LA UNE

Budget 2014 La gestion rigoureuse de la Ville, notamment la maîtrise de ses dépenses, a permis jusqu’à présent de dégager une épargne satisfaisante (4,5 M€) pour investir sans augmenter les impôts. Les récentes décisions de l’État affectent cependant le budget de la Ville à hauteur de 1,4 M€ en 2014. En conséquence, malgré un plan d’économies ambitieux, l’augmentation des taux d’imposition de 7% devient inéluctable après plusieurs années de gel.

D

epuis des années, malgré le contexte de crise internationale survenue en 2008, les efforts de gestion engagés par l’équipe municipale ont permis de maîtriser la fiscalité, de dégager de l’épargne afin d’investir pour moderniser la ville et d’améliorer les services à la population. Dans ce contexte inchangé, l’équipe municipale avait prévu de continuer la modernisation de la ville sans augmenter les impôts.

respecté. Après une réduction de 3 milliards d’euros des dotations aux collectivités en 2014 et 2015, ce sont plus de 11 milliards supplémentaires de réductions des dotations qui sont annoncés pour la période 2015/2017. Les dotations de l’État concourent à hauteur de 28 % aux recettes de la ville. Joinville est directement impactée par ces baisses de dotations qui devraient atteindre près d’1,5 M€ au total d’ici 2017.

Moins de dotations de l’État, plus de péréquation

Le Fonds national de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales (FPIC) a été créé pour que les communes dites « riches » reversent une partie de leurs recettes aux communes dites « pauvres ». Joinville versera à ce titre 661 000

L’engagement du Président de la République garantissant le niveau des dotations aux collectivités locales à leur niveau actuel n’aura pas été

Augmentation des charges et des prélèvements par l’État, baisse des dotations de l’État

+ 320 000 €de baisse de dotations + 661 000 € de prélèvements sur recette (péréquation) + 362 000 €de dépenses de personnel

(cotisations sociales, rythmes scolaires, etc.)

+ 70 000 €de TVA = 1 413 000 € en 2014 Estimation 2016 = 2,7 M€ € = 18% d’augmentation du taux d’imposition

La municipalité limite l’augmentation du taux d’imposition à 7%

10 • Joinville Mag • Mai 2014

euros en 2014. Un prélèvement qui se portera à 1,1 million d’euros à partir de 2016. Si la solidarité est un principe louable, on assiste à des transferts financiers lourds entre communes vertueuses et d’autres qui laissent dériver leurs coûts, sans contrôle de l’État. D’autres mesures imposées par l’État influent sur les comptes des collectivités locales. Augmentation de la TVA, reclassement des fonctionnaires, suppression du jour de carence, augmentation des cotisations retraites, réforme des rythmes scolaires... Le coût de ces mesures est estimé à 432 000 euros en 2014.

Même en gelant les dépenses de la collectivité, il faudrait une augmentation de 18 % des taux d’imposition sur 3 ans pour maintenir le budget à un niveau équivalent à l’exercice précédent.


À LA UNE

S

i aucune décision n’est prise, l’épargne de la ville va être divisée par 2,5. Or, cette épargne est nécessaire pour investir et financer les équipements dont la ville a besoin. La situation financière de la ville est bonne. Sans les diverses augmentations des prélèvements imposés par l’État et la baisse des dotations aux collectivités, les finances de la ville permettraient de continuer à investir sans toucher à la fiscalité locale.

Évolution de l’épargne brute Évolution de l’épargne brute sans augmentation d’impôts 6 M€

5 M€ n Taux d’épargne, neutralistion des décisions de l’État

4 M€

Evolution de l’épargne brute L’épargne brute est un des soldes intermédiaires de gestion le plus utilisé car le plus pertinent pour apprécier la santé financière d’une collectivité locale. L’épargne brute constitue la ressource interne dont dispose la collectivité pour financer ses investissements de l’exercice. Elle s’assimile à la ” Capacité d’autofinancement ” (CAF) utilisée en comptabilité privée. La courbe « situation actuelle » est basée sur les hypothèses suivantes en termes d’impacts des décisions de l’État : Montée en puissance du FPIC de 2012 à 2016 telle que prévue par la loi de finances. Baisse des dotations de 2,8% par an de la Dotation Globale de Financement et de 1% par an des autres dotations. La courbe « neutralisation des décisions de l’État » est basée sur : la suppression du Fonds national de Péréquation des ressources

n Taux d’épargne, situation actuelle

3 M€

2 M€

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

Intercommunales et Communales (FPIC), le gel des dotations de l’État en valeur. Suppression des mesures impactant les charges de personnel.

La gestion des finances sur 2008/2014 a permis de maintenir la dette, d’investir et d’épargner tout en maîtrisant la fiscalité.

Ce graphique permet de visualiser très directement l’impact négatif des décisions de l’État sur l’épargne de la ville. Ainsi, sans augmentation des taux d’imposition, ces décisions divisent quasiment par 2,5 cette épargne en quelques années, et ce malgré une maîtrise aiguë des dépenses de fonctionnement. Sans augmentation des recettes fiscales, la capacité d’emprunt et donc à investir est largement compromise.

Dans ce contexte, plusieurs choix s’offrent à la municipalité. Elle pourrait choisir d’abandonner l’investissement pour ne pas toucher à la fiscalité. Elle refuse cependant de ne pas investir pour continuer de transformer Joinville. Elle pourrait couper drastiquement dans les dépenses et fermer des services publics. Une crèche de 30 places coûte à la ville 300 000 euros par an. Diviser par deux les horaires de fonctionnement de la Police municipale représenterait une économie de 400 000 euros. Elle refuse là aussi de sacrifier les services rendus aux Joinvillais. L’équipe municipale affirme au contraire que des services essentiels ont besoin d’être renforcés, comme l’accueil en crèche, l’accompagnement social des Joinvillais en difficulté, la solidarité avec les personnes âgées... Le choix assumé est d’une part de faire toujours plus d’économies sur les dépenses -ce sera de nouveau le cas en 2014- et d’autre part de demander un effort supplémentaire aux joinvillais tout en restant dans une fiscalité maîtrisée.

La ville continue d’investir dans la petite enfance.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 11


À LA UNE Un vaste plan d’économies poursuivi en 2014 Pour répondre à cette équation, les services de la ville, à la demande des élus, vont lancer un vaste plan d’économies, plus sévère que celui réalisé sur la précédente mandature. La baisse des dépenses de personnel constitue une priorité. Le non-remplacement de 8 départs d’agents à la retraite sur 10 en 2014 équivaut à une économie de 235 000 euros. Si l’État n’avait pas décidé d’augmenter les dépenses de personnel, la baisse aurait été de 0,16%. Les dépenses courantes de la Ville baissent de 1,49% en 2014 en euros constants malgré de nouveaux services aux Joinvillais. Ainsi, la Maison des Solidarités et de l’Emploi ouvrira à l’été. En septembre, 20 places de crèches supplémentaires seront disponibles et de nouveaux locaux associatifs accueilleront les joinvillais à la résidence Égalité.

Une hausse de la fiscalité nécessaire pour garantir l’avenir Afin de garantir la qualité de vie et l’avenir des joinvillais, l’équipe municipale a décidé d’augmenter les taux d’imposition en 2014. Cette hausse de 7 % de la fiscalité apportera 1 million de recettes fiscales supplémentaires à la ville, soit près de 3 fois moins que

le coût des nouveaux prélèvements initiés par l’État. La gestion prudente, dynamique et rigoureuse des deniers publics durant la dernière mandature a permis de minimiser l’augmentation d’impôt. Les taux votés de la taxe d’habitation resteront en conséquence sensiblement en dessous de la moyenne des taux des villes de même strate (10 000 à 20 000 habitants).

Pour 100 €, comment l'argent est dépensé ? Collecte Interventions sociales des ordures et écoomiques 4,47 Sports et culture 3,49 13,47 Petite enfance, jeunesse et enseignement 19,66

Voirie, espaces publics et urbanisme 25,41

Sécurité et salubrité publique 2,74 Charge de la dette 2,86

Des équipements publics majeurs et une amélioration du cadre de vie En 2014, de nombreux équipements publics seront en étude ou en chantier : l’école municipale de danse avenue Galliéni, le gymnase des Hauts des Joinville, la nouvelle école sur le terrain « Essilor », la crèche des Hauts de Joinville (34 places en 2016)... Par ailleurs les travaux de rénovation des rues (sécurisation du carrefour du Boulevard de Polangis/Boulevard des Alliés, rue Mabilleau), des bâtiments (1,2 M€ dans les écoles par exemple) et d’assainissement se poursuivront.

Services généraux 27,91

Pour 100 € dépensés, d’où vient l’argent ? Report du résultat de l'année précédente 3,84 Autres ressources dont cessions 16,32

Dotations de l'État et des autres organismes 17,92

Redevances, produits des services rendus 7,51

Emprunts 11,77

Joinville poursuit sa transformation

12 • Joinville Mag • Mai 2014

Impôts et taxes 42,64


À LA UNE INTERVIEW

Francis Sellam

Maire-adjoint aux finances et au logement • Les mesures prises par l’État vont avoir un impact très fort sur les finances des collectivités locales ?

plus d’efforts malgré l’engagement N° 54 de campagne du Président de la République.

Effectivement, les décisions de l’État ont un impact très fort sur nos finances et de ce fait, sur l’intégralité des services offerts aux Joinvillais. Les collectivités locales, les communes en particulier, ont été les premiers amortisseurs de la crise. Nos services de proximité sont essentiels aux Joinvillais, ils constituent le patrimoine de ceux qui n’ont rien. En baissant de manière drastique les ressources de la commune en la privant de 1,4 millions d’euros de recettes pour la seule année 2014, le gouvernement met en péril la qualité de vie des citoyens et la capacité de la ville à investir.

• Des économies sont encore réalisables sur certains secteurs ?

• Les collectivités locales doivent pourtant participer à l’effort de redressement du pays ? Il est tout-à-fait normal que nous participions à cet effort et nous sommes largement sollicités. Notre endettement est de bonne qualité et très faible. Les charges à caractère général ont baissé de 2% en 2013 alors que l’inflation était de 2%. Notre gestion est rigoureuse et chaque euro dépensé est efficace. Nous investissons massivement, participant ainsi à l’effort de croissance. Le gouvernement a cependant décidé de demander aux collectivités locales de faire toujours

La nouvelle école municipale de danse ouvrira bientôt ses portes.

Bien sûr, et nous les réaliserons comme nous les avons réalisées depuis 2008. Notre administration se modernise, concentre ses efforts, gagne en productivité. Nous savons que nous devons aller plus loin dans cette baisse des dépenses publiques. Mais il ne sera pas possible d’économiser autant et aussi vite que l’État accentue ses prélèvements. • L’augmentation des impôts est donc inéluctable ? Nous avons un cap. Nous devons investir dans des équipements et des services structurants pour les Joinvillais. Ces investissements du présent garantissent l’avenir et la qualité de vie à Joinville. Malgré la gestion rigoureuse que nous menons, nous ne pourrons pas respecter nos engagements en termes d’investissement. Or, nous refusons de sacrifier l’avenir de Joinville en stoppant l’investissement. Nous allons continuer d’optimiser et de réduire les dépenses de fonctionnement. Nous nous engageons à ce que l’augmentation des recettes fiscales soit dédiée à l’investissement pour les Joinvillais.

Les travaux de la 2ème tranche de la ZAC des hauts de Joinville ont débuté. www.ville-joinville-le-pont.fr • 13


À LA UNE L’Europe sera à l’honneur au mois de mai. Célébrée à l’occasion de l’anniversaire de la déclaration Schuman le 9 mai, elle sera également au centre de l’attention de quelques 400 millions d’européens appelés à élire leurs eurodéputés. Ce rendez-vous démocratique majeur se déroule le 25 mai en France.

Élections européennes un rendez-vous citoyen CHIFFRES CLEFS

• 751 eurodéputés au Parlement européen • 28 pays membres • 74 sièges pour la France

• 8 circonscriptions électorales en France (la région Île-de-France, le Sud-Est, le Sud-Ouest, le Nord-Ouest, l’Ouest, l’Est, le Massif central/ Centre, l’Outre-Mer).

EURODÉPUTÉ Les députés sont élus pour un mandat de 5 ans, renouvelable. Ils partagent leur emploi du temps entre Strasbourg et Bruxelles : une semaine par mois aux sessions plénières du Parlement à Strasbourg, et les trois autres semaines en commissions, groupes, ou intergroupes parlementaires à Bruxelles.

14 • Joinville Mag • Mai 2014

L

es élections européennes de 2014 constituent les huitièmes élections européennes depuis le premier vote au suffrage universel direct en 1979. Le scrutin est proportionnel dans chacun des États. En France, les 74 députés européens sont élus au scrutin de liste sur huit circonscriptions régionales.

Parlement européen participe à l’élaboration des directives et des règlements, mais ne peut pas proposer de loi. Il peut néanmoins, à la majorité de ses membres, demander à la Commission européenne de soumettre ses propositions.

Un suffrage universel direct réservé au parlement

Le Traité de Lisbonne, entré en vigueur en 2009, a mis le Parlement européen sur un pied d’égalité avec le Conseil de l’Union européenne dans de nombreux domaines d’intervention. Le Parlement décide également de l’ensemble du budget annuel de l’UE avec le Conseil. Ces pouvoirs renforcés s’accompagnent de nouvelles responsabilités. Les députés

Seul organe parlementaire de l’Union européenne (UE) élu au suffrage universel direct, le Parlement européen forme le pouvoir législatif des institutions européennes avec le Conseil de l’Union européenne (réunion des ministres nationaux) et la Commission européenne. Le

Les prérogatives du parlement renforcées depuis 2009

européens joueront un rôle plus important dans la vie des autres institutions européennes. Ils éliront pour la première fois le Président de la Commission européenne, chef de l’exécutif de l’UE. Avec ces réformes, le Parlement est devenu un pilier essentiel du système décisionnel européen. Il a le même pouvoir de décision que les gouvernements nationaux sur la quasi-totalité des lois de l’UE. Les électeurs seront donc plus influents que jamais.

JOURNÉE DE L’EUROPE : 9 MAI La journée de l’Europe (9 mai) célèbre la paix et l’unité en Europe. Il s’agit de la date anniversaire de la déclaration Schuman. Ce jour là en 1950, Robert Schuman, ministre des Affaires étrangères de la France, propose dans un discours historique prononcé à Paris, une nouvelle forme de coopération politique pour l’Europe, qui rendrait impensable toute guerre entre les nations du continent. Son ambition était de créer une institution européenne qui rassemblerait et gérerait la production de charbon et d’acier. Ce sera chose faite moins d’un an plus tard.


À LA UNE

Questions à Danielle Auroi, présidente de la Commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale

• « Vous êtes présidente de la commission des Affaires européennes à l’Assemblée nationale. Quel est le rôle de cette commission exactement ? » « Cette instance est chargée, selon l’article 88-4 de la Constitution, de suivre l’ensemble des travaux de l’Union européenne. Composée de 48 députés, elle exerce une mission d’information et de contrôle au service de la représentation nationale, tant par des auditions régulières (membres du Gouvernement, responsables européens, personnalités diverses) que par la publication de nombreux rapports d’information. Instruisant l’ensemble des projets d’actes européens, soit près de 1000 textes par an, elle examine toutes les propositions de résolutions européenne […]. Elle peut en outre apporter un éclairage européen sur les projets et propositions de loi nationale portant sur les domaines

couverts par l’activité de l’Union européenne. Elle participe enfin activement au développement de la coopération interparlementaire entre les 28 Parlements des États de l’Union et le Parlement européen. » • « Quel est l’impact sur le quotidien des citoyens des décisions prises par l’Union Européenne ? » « Notre vie quotidienne tout entière est déterminée aujourd’hui par des décisions prises au niveau de l’Union, de l’interdiction des OGM dans nos assiettes aux objectifs de dépenses publiques, en passant par la qualité de l’eau ou la préservation des espèces menacées. […] Trop de décisions sont dictées par les égoïsmes nationaux plutôt que par le souci d’avancer ensemble dans la bonne direction. Or seule l’Europe unie peut montrer une capacité d’investissement suffisante, notamment pour amorcer la transition énergétique, porteuse d’innovation et d’emplois. […] » • « Les élections municipales, même avec un taux d’abstention assez fort, restent les élections qui mobilisent le plus les Français. Comment les inciter à se mobiliser pour les élections européennes ? » « Si l’Europe d’aujourd’hui ne vous plaît pas, ne laissez pas à d’autres le choix de l’Europe de demain ! Lisez les programmes et allez voter le 25 mai prochain ! » Voilà ce que j’ai envie de dire à mes concitoyennes et à mes concitoyens. L’Union sert trop souvent de bouc émissaire, alors qu’elle peut donner un véritable élan pour notre prospérité partagée, tout en préparant l’avenir [….]. »

PAROLE DE LYCÉENS Antonin Moreno, Elève en Terminale ES au lycée Robert Schuman

A 19 ans, Antonin prend à cœur son nouveau statut d’électeur. Celui-ci a voté pour la première fois aux élections municipales et compte bien déposer à nouveau son bulletin dans l’urne le 25 mai. J’irai voter le 25 mai car je considère que le droit de vote est une chance. Je voterai donc plus par principe que par conviction car, pour être honnête, je me sens davantage citoyen français que citoyen européen. L’Europe c’est un peu abstrait, j’ai du mal à me sentir concerné même si j’essaie de m’intéresser à cette question en lisant les journaux, en écoutant la radio ou tout simplement en échangeant avec mon entourage.» Noémie Lebon, Elève en première Bac pro Vente au Lycée Robert Schuman

Européenne convaincue, Noémie ira voter le 25 mai prochain. On est toujours plus fort quand on est uni. Pour moi, l’Europe c’est une chance de construire un avenir commun. Il y a l’Europe de l’union économique, politique mais il y a aussi l’Europe qui nous permet de découvrir des pays en circulant librement, sans avoir à changer de monnaie. En tant qu’étudiante, l’Europe c’est aussi la possibilité de partir à l’étranger via Erasmus. Si l’on veut prendre part à l’avenir européen, il faut s’investir en tant que citoyen. C’est pourquoi j’irai voter le 25 mai. »

www.ville-joinville-le-pont.fr • 15


ELABORATION DE SITES INTERNET ET APPLICATIONS MOBILE 7 avenue du Président Wilson Tél : 06 51 36 86 11 PROTHÉSISTE ONGULAIRE VÉRONIQUE B. 5 allée Émile Zola 06 24 35 59 44 bonnelveronique@gmail.com Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Attractivité du Territoire de la Ville : Hôtel de Ville, 23 rue de Paris 94340Joinville-le-Pont

16 • Joinville Mag • Mai 2014


ÉCO ERRATUM

D

ans le magazine d’avril, un reportage sur le marché nous emmenait de Rungis à Joinville en compagnie du poissonnier David Roy, avec un y et non avec un i comme écrit par erreur. David, seigneur parmi les Roy, dans sa grande mansuétude, n’en a pas tenu rigueur au journaliste piteux. Il lui a seulement prescrit un régime à base de poisson pour cultiver sa mémoire.

ENSEMBLE, RÉDUISONS NOS DÉCHETS !

CONFÉRENCE SUR L’ACCESSIBILITÉ La Belle Équipe et la Ville organisent une conférence sur le thème « Accessibilité des commerces : soyez prêts pour 2015 ! » jeudi 15 mai à l’Hôtel de Ville.

Jeudi 15 mai - 19h30 - Salle des Mariages - Hôtel de Ville

Le conseil du mois :

Acheter à la coupe ou en vrac

Faire ses courses sans s’encombrer des emballages et en ne prenant que la quantité nécessaire, c’est possible : il suffit d’acheter à la coupe, au détail ou en vrac. C’est également une bonne façon de faire des économies sur de nombreux produits !

Plus de renseignements sur www.réduisonsnosdechets.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 17


SCOLAIRE

L’école primaire

Visite de l’Assemblée nationale

Palissy a son blog

A

u mois de mars, le député Michel Herbillon avait visité la classe de CM2 de Madame Diaz, à l’école du Parangon. Les élèves avaient présenté leur projet dans le cadre du Parlement des Enfants et avaient échangé avec leur député. Peu de temps après, les enfants rendaient visite au député pour une visite de l’Assemblée nationale en compagnie de Christelle Fortin, conseillère municipale. Une visite que les enfants ont énormément appréciée.

C

LES CM2

Eugène Voisin à la neige ne partie des élèves de l’école UEugène Voisin a eu la chance de

réé par Monsieur Lucas, enseignant de l’école, le blog retrace les activités des élèves, dans le cadre du projet d’école axé sur «l’entrée de l’école dans l’ère du numérique».

partir en classe de neige du 16 au 22 mars dernier. Au cours de cette semaine sportive passée dans la station des Moussières (Jura), ils ont pu profiter des joies des sports d’hiver. Luge, ski alpin, balade en raquette, construction d’igloos, balade en chiens de traineau, piscine et visite d’une ferme et d’une fromagerie étaient au programme de ces vacances riches en émotions et découvertes.

Petite enfance FÊTE DE LA PETITE ENFANCE Jour de Fête...où quand les clowns font leur show en crèche ! Samedi 17 mai, Jeannine Chéry, Maire-adjoint à la Petite Enfance et l’ensemble du personnel Petite Enfance accueilleront familles et enfants des 5 crèches municipales pour un moment festif où musique, spectacle et chansons seront au rendez-vous. La Compagnie Corossol présentera son spectacle « Les Loufoques en concert » : véritable concert

clownesque qui offre aux petits et aux grands une réinterprétation de chants et comptines connus de tous. Des engins loufoques circuleront dans le jardin, transportant à leur bord des enfants réjouis. Un grand lâcher de ballons clôturera cette rencontre. La fête se déroulera dans les jardins du multi-accueil Estienne d’Orves de 15h à 18h30. Elle est réservée aux enfants et familles fréquentant les établissements Petite Enfance municipaux.

Pour la sécurité de tous, l’avenue de Madrid sera fermée à la circulation et au stationnement durant la fête.

18 • Joinville Mag • Février mars 2014


JEUNESSE

Séjours été jeunes L

e service Jeunesse propose des séjours durant les vacances d’été. Ils ont pour objectif de permettre aux enfants et aux jeunes joinvillais de découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles activités, de s’enrichir mais également d’apprendre la vie en collectivité. Ils s’adressent aux enfants âgés de 7 à 17 ans. Les destinations et activités sont variables selon les séjours et l’année : bord de mer ou montagne, itinérant, en France ou en Europe, équitation, arts du cirque, découverte du

patrimoine naturel, séjour écolo… Pour l’organisation de ces séjours, la Ville fait appel à des prestataires de service agréés et des organismes reconnus. Les inscriptions aux séjours d’été sont ouvertes au service Jeunesse 25/27 avenue Gallieni. Les modalités d’inscription figurent dans les catalogues établis pour chaque session. • Vous pouvez aussi vous renseigner au 01 49 76 94 22 ou par mail smj@joinvillelepont.fr

JOURNÉE AU PARC DE RENTILLY

ZOOM SUR LES MÉTIERS DU TRANSPORT

STAGE D’AUTODÉFENSE POUR LES FEMMES

SOIRÉE AUTOUR DU BRÉSIL

SAMEDI 24 MAI DE 11H30 À 19H

MERCREDI 21 MAI

SAMEDI 17 ET DIMANCHE 18 MAI

D

L

L

MERCREDI 28 MAI À PARTIR DE 19H

ans le cadre des activités familles, le Service Jeunesse vous propose un moment de convivialité, de détente et d’échange. Au programme : Le festival « PrinTemps de Paroles », des artistes, comédiens, musiciens, danseurs, acrobates et circassiens feront du Parc de Rentilly leur scène, le tout dans une ambiance de convivialité et partage.

e Service Jeunesse et le CCAS proposent des journées thématiques autour de l’information, l’orientation et l’emploi un mercredi tous les deux mois de 10h à 12h et de 14h à 17h au PIJ. Lors de ce 5ème « Zoom sur les métiers », des intervenants professionnels seront présents afin d’informer les collégiens, les lycéens, les étudiants et les demandeurs d’emploi. • Inscriptions et renseignements au PIJ : rez-de-chaussée de la mairie, 23 rue de Paris, 01 48 85 00 38

e pôle famille vous propose un stage d’auto-défense, qui débutera par des échanges et des moments de réflexion. Ces échanges seront suivis par des techniques physiques : enchaînements de mouvements simples et immédiatement efficaces. Des techniques verbales seront abordées, pour que la défense physique soit un dernier recours. A partir de 16 ans • Maison des Jeunes 27 boulevard de L’Europe - Renseignements Service jeunesse 01 49 76 94 22

Au programme : • mini-concert de Sylvia Costa, • danse avec l’association Sabor Latino, • dégustations de spécialités brésiliennes. Les places sont limitées, inscription et confirmation obligatoire. • Service Jeunesse 01 49 76 94 22 smj@joinvillelepont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 19


20 • Joinville Mag • Mai 2014


SPORT JOINVILLE CUP 2014

Les ténors au rendez-vous Le Racing Club de Joinville organisait le week-end du 12 et 13 avril la deuxième édition de la Joinville Cup, tournoi de football à 11 dédié aux U13 (enfants de 12 et 13 ans) dans un format inhabituel, puisque ces jeunes évoluent d’habitude à 8 sur une moitié de terrain.

C

ette année, de grands noms du football hexagonal ont accepté l’invitation des organisateurs. PSG, Bordeaux, Saint-Étienne, Lyon, Nantes, Rennes, Le Havre, Lens et les meilleurs clubs franciliens étaient présents pour ce grand week-end de foot. Les jeunes lensois (dont un certain Varane, petit frère du joueur du Real Madrid et des bleus) sont arrivés à Joinville fraîchement auréolés de leur titre de champions du monde, puisqu’ils ont gagné à Wembley la Danone Cup, l’équivalent de la Coupe du Monde chez les grands. Si le tournoi s’est avéré très relevé et homogène, les formations professionnelles ont toutefois su tirer leur épingle du jeu.

Le samedi était destiné aux phases de poules, chaque équipe devant rencontrer 5 adversaires. Les deux meilleures se sont qualifiées pour les quarts de finale. Lyon, Rennes, Saint-Étienne, Bordeaux, Brétigny, Lens, Paris FC et le Red Star ont ainsi décroché leur billet pour la phase finale. Ces huit formations se sont affrontées le dimanche dans des matchs à élimination directe. Les Girondins de Bordeaux ont remporté cette édition 2014 aux dépens de l’Olympique Lyonnais 1 à 0 en finale. Saint-Étienne décrochait de son côté la 3ème place en disposant de Rennes dans la petite finale. L’équipe 1 du RC Joinville prend la 17ème place du tournoi auquel 24 équipes ont participé. Le tournoi fut une nouvelle fois une grande réussite, les jeunes footballeurs repartant avec de beaux souvenirs. La Joinville Cup démontre le dynamisme grandissant du RC Joinville, qui salue l’appui sans faille de la municipalité et de tous les bénévoles qui donnent de leur temps pour l’association.

SHOTOKAN KARATÉ La coupe honneur a souri aux karatékas du Shotokan karaté. En poussines, Mandyne Montalant remporte deux médailles d’or, en kumite et kata. Chez les benjamines, Marine Montalant glane également deux médailles, une en or et une en argent.

L’ACPJ PRÉPARE LES INTERCLUBS Le club d’athlétisme joinvillais se prépare à disputer les Interclubs, compétitions qui régissent la montée, le maintien où la descente de division. L’équipe 1 ira à Longjumeau pour le premier tour le 4 mai. L’ACPJ sera réparti dans l’une des trois poules incluant les clubs franciliens de Nationale 1 et 2. Ce premier tour sera un prélude au deuxième qui verra le club défendre son statut en Nationale 1. L’équipe 2 se rendra quant à elle à Gagny le 3 mai pour tenter de conserver sa place en Nationale 2D. Courir, sauter, lancer, marcher, coacher, tous les talents seront mis à contribution.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 21


LOCALE

Des solutions face au handicap auditif Depuis décembre dernier, les personnes sourdes et malentendantes peuvent dialoguer en temps réel avec l’ensemble des services de la Ville via un opérateur spécialisé. Pour mieux comprendre le fonctionnement de ce nouveau service, nous avons assisté à l’un des entretiens réalisé en visio-interprétation.

 Avant, nous devions passer par l’écrit J

eudi 13 mars, il est 17h. Les parents de la jeune Maeva, élève à la maternelle P’tit Gibus, rencontrent sa maîtresse à l’Hôtel de Ville, pour suivre son évolution scolaire. Petite particularité de la rencontre, un troisième interlocuteur est présent à travers un écran d’ordinateur. Cet opérateur spécialisé dans la transcription instantanée de la parole et le langage des signes est chargé de faciliter le dialogue entre la maîtresse et les parents, Olivier et Marie-Fleur. Ces derniers sont sourds et communiquent exclusivement en langage des signes, une langue que l’enseignante de Maeva ne maîtrise pas, comme la plupart des entendants. Un vrai problème auquel sont souvent

22 • Joinville Mag • Mai 2014

confrontés Olivier et Marie-fleur, autant dans leur rapport avec le corps enseignant que dans leurs démarches quotidiennes. La loi de 2005 a posé de nombreux principes en termes d’accessibilité mais son application reste insatisfaisante. « Cela fait un moment que je me bats à mon travail pour avoir un visiointerprète. A ce jour, rien n’a été fait dans ce sens. Mais je constate qu’avec un peu de bonne volonté, on peut faire bouger les choses. La Ville a mis en place ce système de visiointerprétation qui facilite la vie des personnes malentendantes dans leurs démarches quotidiennes. » Lorsque le visio–interprète se connecte en webcam sur l’ordinateur qu’ils ont

en face d’eux, Olivier et Marie-Fleur se révèlent très à l’aise avec le procédé. Inquiets de la réussite scolaire de leur enfant, ils multiplient les questions. Formulées en langage des signes, elles sont traduites par le visio-interprète qui les exprime à voix haute pour que l’enseignante puisse y répondre de manière instantanée. L’entretien se déroule ainsi de manière très fluide, pendant près d’une heure. Un confort d’échange très apprécié des parents qui y voient un vrai progrès en terme d’accessibilité. « Auparavant, nous devions passer par l’écrit pour obtenir des informations sur l’évolution de Maeva à l’école. Mais ça ne remplace pas un véritable dialogue. L’année dernière nous avions fait appel à un interprète qui s’était déplacé exprès. Mais cela coûte cher. Avec ce service, proposé gratuitement par la Ville, tout est beaucoup plus facile », remarque Olivier.

Un vrai progrès en terme d’accessibilité De son coté, la maîtresse de Maeva reconnaît également l’efficacité de cet outil de traduction instantané même si elle regrette que les entretiens en visio– interprétation ne puissent se faire qu’en mairie. Une limite que la Ville souhaite rapidement dépasser en déployant le matériel nécessaire dans d’autres lieux publics sur le territoire joinvillais. n Rendez-vous sur www.ville-joinville-le-pont.fr puis cliquer sur cette image :


LOCALE

Bourse aux vélos de la PEEP

BROCANTE RUE DE PARIS PROLONGÉE

L

a PEEP organise une bourse aux vélos samedi 17 mai à l’école maternelle Polangis. La dépose des vélos, cycles et patinette aura lieu de 9h à 11h. La vente se déroulera de 11h15 à 15h. La récupération des invendus suivra de 15h à 16h. L’association de la PEEP de Joinville sera associée pour l’occasion à l’association la Cyclofficine d’Ivry qui proposera un atelier coopératif de réparation de vélo. Des bénévoles vous aideront à entretenir ou à réparer votre cycle à travers un stand qui se tiendra devant l’entrée de l’école. Vous pourrez vérifier l’état du vélo que vous souhaitez vendre ou que vous avez acheté d’occasion. Si de vieux vélos dorment dans vos caves ou garages, vous pouvez les donner à l’association afin de fournir des pièces détachées pour réparer d’autres vélos.

L’association Atelier 55 organise sa brocante de printemps le dimanche 8 juin 2014. Le bulletin d’inscription est disponible : • sur le site www.atelier55.org • à la permanence à l’Hôtel de Ville au RDC le lundi et le mercredi de 17h à 19h30 et le samedi de 9h30 à 12h. Renseignements au 06 37 25 62 55

BROCANTE DES BORDS DE MARNE SAMEDI 21 ET DIMANCHE 22 JUIN La traditionnelle brocante de la Fête de l’été sur le quai de Polangis accueille cette année une nouveauté. Une partie de la brocante sera dédiée à la musique. N’hésitez pas à vous inscrire pour vendre vos instruments, CD de musique, ampli... tarifs préférentiels pour l’inscription des Joinvillais.

Pour tout renseignement vous pouvez contactez la PEEP : peep.joinville@gmail.com

FOIRE DE L’UNAAPE

L’

association UNAAPE organise la deuxième édition de la Foire de l’UNAAPE le 17 mai. Chacun peut louer un stand de 2 mètres couvert ou non (dans la limite des places disponibles) pour y vendre vêtements d’enfants et jouets. Il sera également possible de déposer les gros articles de puériculture et jeux d’extérieur à l’espace Bourse. La braderie proposera une buvette, des stands restauration, des animations pour les enfants et la vente de livres. Outre la volonté de créer un événement convivial, tant pour les parents que pour les enfants, cette animation a pour vocation de remplacer la Bourse aux jouets de novembre qui avait traditionnellement lieu à la mairie. Pour la braderie, l’UNAAPE propose deux types de stands : • avec barnum, table et chaise : 18 euros • table et chaise sans barnum : 12 euros

RÉSERVATIONS de 10h à 18h au 06 73 58 37 33, de 19h à 20h au 06 75 42 71 35, par mail : unaapejoinville@gmail.com Pour la bourse au gros articles de puériculture et jeux d’extérieur dépôt le matin même de 9h à 10h30, reprise le jour même de 17h à 18h.

Inscriptions auprès des Brocantes d’ÎIe-de-France : 06 11 94 04 51 - bidf@numericable.fr - http://www.bidf.fr/

SORTIE DU COMITÉ FNACA

L

e Comité FNACA de Champigny-Joinville propose une sortie à Amiens le jeudi 12 juin 2014 avec au programme : visite d’une escargotière, déjeuner-croisière sur le Picardie et visite du vieux quartier de Saint-Leu. Prix par personne 80 euros. Pour s’inscrire : 01 48 81 68 25 ou au 01 45 93 02 14, ou le dimanche matin au 191 rue de Verdun à Champigny-sur-Marne ou à la mairie de Joinville les 1er et 3ème jeudis du mois.

EXPOSITION DE L’OASIS L’exposition artisanale de l’Oasis se tiendra les vendredi 23 et samedi 24 mai de 10 heures à midi et de 14 heures à 18 heures à la salle Paillotte de l’Hôtel de Ville.

LOTO DE LA CROIX-ROUGE L’antenne joinvillaise de la Croix-Rouge organise un grand loto solidaire le 10 mai à l’Hôtel de Ville de Joinville. Ouverture des portes à 14h, début du loto à 15h.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 23


LOCALE

fête des voisins C

onvivialité, citoyenneté, proximité, simplicité et solidarité : la Fête des Voisins s’apprête à célébrer sa 15ème édition vendredi 23 mai. Cette année encore, Joinville est partenaire officiel de l’événement et met à disposition des organisateurs ballons, t-shirts et gobelets dans la limite des stocks disponibles. Une occasion de nouer ou renouer le contact avec ceux qui partagent votre rue, votre quartier… Vendredi 23 mai Renseignements et inscription (avant le 17 mai) au service communication : 01 49 76 60 12

TÉLÉTHON 2014 : APPEL À PROJETS

D

ans le cadre du Téléthon 2014, qui aura lieu les 5 et 6 décembre prochains, la Ville lance un appel à projets pour mobiliser le plus grand nombre autour de la lutte contre les maladies rares. Vous êtes Joinvillais et souhaitez participer à l’organisation de la prochaine édition ? Vous êtes président d’une association et vous avez une idée d’animation qui pourrait s’intégrer dans le programme ? N’hésitez pas à vous faire connaître ! Renseignements 01 49 76 60 12 ou par mail p.gaubert@joinvillelepont.fr

DON DU SANG

PROCHAINE COLLECTE À JOINVILLE JEUDI 15 MAI 14H – 19H30 SALLE DES FÊTES DE L’HÔTEL DE VILLE (la collecte prévue le 24 avril a été reportée au 15 mai)

24 • Joinville Mag • Mai 2014

Le Zumbathon de Princesse Margot

L’

association Princesse Margot organise un Zumbathon le dimanche 1er juin de 14h à 17h sur l’esplanade de la mairie de Vincennes au profit des bébés, enfants et adolescents atteints du cancer. Le cancer touche 1800 enfants par an en France. Il constitue la deuxième cause de mortalité chez les moins de 15 ans. L’association se consacre à l’amélioration du bien-être des enfants malades et de leur famille. Elle aide au financement des projets, elle œuvre à la sensibilisation

des jeunes générations à la maladie et aux valeurs de courage et de solidarité. La maison Princesse Margot est un lieu d’accueil et de loisirs, une parenthèse chaleureuse pour les jeunes malades et leur entourage. Vous pouvez aider l’association en faisant un don, en créant un événement culturel, sportif au profit de l’association, en finançant ses actions et manifestations, en devenant bénévole. www.princessemargot.fr muriel@princessemargot.fr


Vendredi 23 mai 2014

E

NOGENT-SUR-MARNE

ue en ile Av l'Éto de

Polang ard de Boulev

is

Rue des Frères Lumières

eH en

ri

Paulin e

Ave nu

Aven ue

s

Rue

ne

de l'Ég alité All ée E Ru e L . Zola Mic ouis e he l

A 11 venu no e d vem u bre

a ta Pl

ée

p. B Im

CHAMPIG NANCY NY

rtr e uet rles Floq e Ch a

Square Bourvil

Ave nu

Ru e du 42 èm Im p. e de Flo Ch qu arle L ig et s ne

tig ny

ti g ny

lin

RD 4

Sa

All

m il

Fa

ou

Cimetière

p. B

JP

ée

les

de s ue

de s

Av en

Square Gérard Philipe

J. M

re fèv Le

t ue loq sF

arle

CHAMPIGNY-SUR-MARNE

Pe Pon tit t d Pa u rc

r

rs

lie

up

Pe

Av en ue

es

.d Av

Ch

re

do

éo

Av en

e

ue

rn

Th

teu

Square Charles de Gaulle

All

Av en ue

ue en lt Av rsau A u Square venu Co e Qu Palissy Gille a i Bir-Hakeim Ga br i e lP ge rr a é ri Ba Av La en Ma ue

n

as

Rue Mabillea u

pail

Ras

Rue

Ratel

Avenue

Avenue Pierre Allaire

du Pa r c

Avenue

Joy eu se

Av en ue

ilso

eP

Rue du Hameau

Rue de Blois

langis de Po Rue Gabrielle

Avenue Rac ine

Rue Vauban

Avenue F o ch

Avenue

du Parc

Avenue

Avenue Guy Moquet

Avenue F oc h

Allée Raymond Nègre

Im

tW

rg

ou

ub

ea

eB

Ru

CHAMPIGNY-SUR-MARNE

Av Al enu fre e d

lette

Avenue Mo

RD 186

Arago

Avenue G uy M

Avenue G uy Moquet

Avenue Fo ch

ea Avenue J

i de B éthune Qua i d' Anjou

P

s ol e tte Qu a i P ie r r e B r os

fax

Hali

Moutier

n

en

ue en y Av agot D

sid

Pré

P a l is s y

du

st

B ouleva r d du Mar éch al L ec lerc

N Av. a s s t

ue

R

SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS

S CR AINT ÉT -M EIL AU

R ue du

la Fraternité

aa e N

Al l ée

de

nu Ave

u d es

Rue

e de l a P l a ge

en Av

ri l Pé

ga

Ave n u

Avenue de

brie i Ga

Imp.du Chalet

n

evard de B oul

Avenue Oudinot

rgno

Entrée des Propriétaires

Villa de la Grotte

er

HIPPODROME PARIS-VINCENNES

Villa des Tilleuls

Vauti

à partir de 18h30

la M

Rue

é évign de S ue

R AU T-M SAINÉTEIL CR

e rn

en Av

arne

age

Ba

il le i nv

Barr

Ma

s

Ru

Parc du Parangon

i du

sse

i Ta t

ard R ob

Qua

r bu

o Avenue de J

s

Pari

a

Can

es qu

R ue

e de

u Aven

aris de P Rue

de

c Ja

Square de la Roseraie

e ann Av. Je'Arc d

er

Ville

Ba

Ruersale sve Tran es Av. d uls Tille

ti Vau

La MAISONS-ALFORT

la l de

i

s Pari de Rue

ONSMAIS RT ALFO

e nr

e Ru nier r Be

eH

pe c du E ur o Via l'

de

Ru

R ue du

vard ule Bo

im aur ake ir-H aint-M S ai B nc e Qu l de Fra a n ès Ca Place e nd Jean Monet e M r r P ie n ue Ave

Avenue Bize t

Rue Moret

LE COUPON DÉTACHABLE CI-DESSOUS VOUS SERA DEMANDÉ.

Qua

SAINT-MAURICE

Avenue Biz et

Rue d u Po rt J a m in nue e de Ve Aven Ave Rue Ch la c ue J a Ave m in arles Pathé nue du G Square énéral Gallié Runnymede ni e Allée du Pont Olin u de RD 4 Ve r d Avenu Al l ée L . J e du e dé ouv H ug Génér et R ue al Gal Villa Gisèle liéni Ru e Place Casque d'Or Marcel Ca rné

Rue

on R ue des Pins Ré olyte nedy se ipp r vo eH K en d ir s Ru l er a itzg n F e J oh coles Plac ai 45 É nt ide des 8m r r és u du P o du ur t Po nu e Ave in Vois ène Eug Rue Square R ue de l a e de Presles qu L ibe r t du bl i é Rue emin épu Ch ux la R Jules de Imp. seau Cre e nu Rous e v A

Place Mozart

Avenue Jose ph Jougla

e Av. V

s

Rue Em ile

aris de P

Mairie

t udino ue O Aven

P lac

Rue

ir vo ser Ré es ed Ru

Square du Québec

l'Église

Bouleva rd des Alliés

Avenue Go unod

Avenue Cou rtin

de Jo inville

REIMS -METZ STRASBOURG

Avenue Colbert

Avenue Mar ceau

n rdu

Rue de

et oqu

R ue E tiennne P é go

Place Bergisch Gladbach

Pont

d

uran

lD ri Ve Hen Rue Villa au sse Rou

oz

Pont Jean Mermoz

86

RD 4

SORTIE JOINVILLE

s dien a na e s C ureux ue d he Place Aven dmé L E Uranie e Allé e Ru Place des Canadiens

rre G

n-Pie

e Jea

Stad

ery arch

RD 1

ETZ

S-M

R ue J ea n Mer m

Qua i de l a Ma r ne

Carrefour de la Résistance

m ide

S PARI Bercy de

Porte

d

Ru

R ue

P yr a

A

la Paix

Brian e Aristide

s al R ue C h a p

J ea

navette gratuite

a de l

A4

Rue de

Rue Canrobert

Des navettes RATP gratuites sont au départ de la gare RER de Joinville toutes les 10 minutes pour rallier l’hippodrome ( + retour ).

gis

18 RD

RER A

ute Ro

ute utoro

C hem in de l ' île F ana c

6

fe

Qua i de P ol an

rme

ès

de la

Île Fanac

aur

te Rou

Q ua

’ Or ves ienne d n d’ E s t ue J ea Qu Aven Qu ai d e B é thune ai d' A n j ou

drid

nJ

P1

gis

d’ Or v e s ne ien jou e C d’Est 'An ala ai d is Qu

Av. de Nantes

Av. de Ma

Hippodrome Paris-Vincennes

la n Po de

ai Qu

L’accès à l’hippodrome se fera à partir de 18h30 par l’Entrée des propriétaires. L’invitation est valable pour 2 personnes et donne droit au parking, à l’entrée Propriétaires, à la visite guidée des écuries ainsi qu’aux courses Spectacle.

ngis Qua i de P ol a

A4 route Auto

Bois de Vincennes

e

n

V Lap illa oin te

Passag e la Mar de ne

ar n

Av .d

R Nou ue velle

RD D 186

aM

Rue Marie Rose

SSORTIE N° 4

l de

r Ma Au programme 7 courses spectacle ( 2 Trot La monté et 5 Trot Attelé) pour une soirée excep- A86 tionnelle,Autoroute surA4invitation.

vard Boule

ai Qu

in guettes Al l ée des Gu

ne

Allée deche la péni Rue de l'Élysée

de ile la o Vil l'Ét

Av. d'Alger

n partenariat avec LeTROT, la ville propose à tous les Joinvillais une soirée de courses sur l’hippodrome Paris-Vincennes le vendredi 23 mai.

Île des Saints Pères

ue en ne Av Dia de

e la

.d Av

Parc Floral de Paris

REIM

ge

an

s Mé

Prix de Joinville valable pour 2 personnes

Accès parking P1 + entrée + visite des écuries + courses Spectacle


LOCALE

RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le rapport glaçant du GIEC

Le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) a compilé près de 20 000 études et projections scientifiques pour présenter son cinquième rapport. Un rapport alarmant sur les conséquences du réchauffement climatique qui conclut à la nécessité d’agir aujourd’hui afin de limiter un processus jugé irréversible. e GIEC est un organisme intergouvernemental, ouvert à tous les pays membres de l’ONU. Il a notamment pour mission d’évaluer les informations d’ordre scientifique, technique et socioéconomique pour mieux comprendre les risques liés au changement climatique d’origine humaine. Dans son dernier rapport, le groupe d’experts du climat estime désormais « extrêmement probable » – soit à plus de 95 % – que l’élévation de la température terrestre relevée depuis le milieu du 20ème siècle est bel et bien le fait de l’accumulation des gaz à effet de serre d’origine humaine. Jusqu’à 4,8 °C d’augmentation de la température d’ici à 2100 Les modèles climatiques prévoient, selon quatre scénarios plus ou moins

26 • Joinville Mag • Mai 2014

pessimistes, une élévation de la température comprise entre 0,3 °C et 4,8 °C pour la période 2081-2100, par rapport à la moyenne de 1986-2005. La forte incertitude dépend en premier lieu des quantités de gaz à effet de serre qui seront émises dans l’atmosphère ces prochaines décennies. Pour l’instant, la Terre s’est réchauffée de 0,85 °C depuis l’époque préindustrielle, et les trois dernières décennies seraient les plus chaudes qu’a connu l’hémisphère Nord depuis au moins mille quatre cents ans. De 2000 à 2010, décennie qui a vu un retour en force du charbon, les émissions ont augmenté de 2,2 % par an contre 0,4 % en moyenne au cours des trois décennies précédentes. A ce rythme, le seuil des 2 °C supplémentaires, qui est l’objectif international réitéré lors des conférences successives des Nations

unies sur le climat, sera franchi dès 2030. A l’exception du scénario le plus sobre en émissions carbonées, il est hautement improbable que la hausse des températures soit contenue dans cette limite de 2 °C. Niveau des mers en forte hausse L’élévation du niveau de la mer, l’une des conséquences majeures du réchauffement, a été revue à la hausse. Les scientifiques tablent désormais sur une augmentation moyenne de 26 cm à 98 cm d’ici à 2100 contre 18 cm à 59 cm dans le rapport 2007. Entre 1901 et 2010, les océans se sont déjà élevés de 19 cm. Conséquence : tout au long du siècle, les populations côtières – plusieurs centaines de millions de personnes selon le rapport, dont une grande part en Asie, en Europe ou en Amérique


LOCALE

Latine – seront soumises à des inondations de plus en plus fréquentes et à l’accélération de l’érosion des littoraux, deux phénomènes aggravés par l’urbanisation massive des bords de mer. Davantage d’épisodes climatiques extrêmes Les experts s’attendent également à ce que le réchauffement climatique provoque des événements météorologiques extrêmes plus intenses. Les régions sèches seront soumises à des sécheresses plus prononcées et les régions humides recevront des pluies diluviennes plus fréquentes et abondantes. Une insécurité alimentaire accrue L’agriculture souffre déjà du changement en cours. Selon le GIEC, les rendements des grandes cultures pourraient perdre en moyenne 2 % par décennie. Or, il faudrait en augmenter la production de 14 % par décennie pour répondre à la demande mondiale. La pêche sera aussi touchée, avec des espèces marines moins nombreuses autour des tropiques et de forts taux d’extinction au niveau local. Enfin, le GIEC évoque des pénuries d’eau

en Afrique, en Asie et dans le sud de l’Australie. Si rien n’est fait pour endiguer la hausse de la température, la sécurité alimentaire en sera affectée et la pauvreté augmentera, particulièrement dans les pays d’Afrique et d’Amérique-du-Sud. Des problèmes sanitaires en hausse Corollaire de cette insécurité alimentaire, le GIEC s’attend à une augmentation des problèmes de santé dans de nombreuses régions, spécialement les pays en développement du fait de l’accroissement des vagues de chaleur intense, de la mauvaise nutrition ou encore de maladies liées à la contamination de l’eau et de la nourriture. Vers une extinction de nombreuses espèces Ces risques concernent « une large partie » des espèces terrestres et marines, dont de nombreuses « ne seront pas capables de se déplacer suffisamment rapidement pour trouver des climats plus adaptés  » au cours des changements climatiques. Des écosystèmes marins cruciaux, comme ceux des pôles et les barrières de corail, sont déjà particulièrement exposés avec l’acidification des océans. Une hausse de la mortalité des arbres pourrait survenir dans de nombreuses régions, alors que l’un des enjeux de la lutte contre le réchauffement passe par la reforestation.

Plus de conflits et de rivalités Le GIEC table sur une augmentation des déplacements de population et des « risques de conflits violents » avec « une aggravation des facteurs classiques que sont la pauvreté et les chocs économiques ». Des rivalités risquent de survenir entre les populations ou les états autour de ressources plus rares, comme l’eau ou les stocks de poissons. Le coût exorbitant de l’inaction Comme en 2007, les experts mettent en garde contre le coût économique de l’inaction. Toutes les études le confirment : plus les gouvernements tardent, plus la charge sera lourde pour les générations futures. Une augmentation de la température mondiale de 2 °C pourrait ainsi entraîner une perte allant de 0,2 % à 2 % des revenus annuels mondiaux. Un modèle énergétique à revoir Limiter d’ici la fin du siècle la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère à 450 partie par million (ppm) – valeur associée par les scientifiques à un réchauffement de 2 °C – suppose de réduire les émissions mondiales entre 40 % et 70 % d’ici 2050 et de les ramener à un niveau « proche de zéro » d’ici à 2100.

AGISSONS Pour y parvenir, des changements d’approche doivent intervenir dans tous les secteurs dont, en premier lieu, celui de l’énergie. Celui-ci représente 35 % des émissions, devant l’agriculture et la forêt (24 %), l’industrie (21 %), les transports (14 %) et le bâtiment (6 %). Pour cela, les experts du GIEC indiquent plusieurs pistes. Les investissements dans les énergies peu carbonées devront tripler voire quadrupler d’ici 2050. L’efficacité énergétique des bâtiments doit être améliorée, tout comme le développement des techniques de captage et de stockage du CO2. L’instauration de normes d’émissions plus contraignantes, la mis en place de taxes fondées sur les émissions (taxe carbone) et de marchés du carbone, la réduction des subventions aux énergies fossiles sont d’autres leviers possibles indiqués par le GIEC. www.ville-joinville-le-pont.fr • 27


CULTURE PIANO RIGOLETTO, LES DÉLIRES MUSICAUX D’ALAIN BERNARD

D

ans les années 80, il avait notamment accompagné Smaïn au piano. Avec « Piano Rigoletto », l’humoriste et musicien Alain Bernard endosse le costume d’un professeur pour un cours très particulier sur l’histoire de la musique mis en scène par Pascal Légitimus. Jonglant avec virtuosité entre piano et clavier, il passe au crible Chopin, Bob Marley, les artistes Rive Gauche, les castrats, les musiciens de piano-bar, les génériques de pubs et de séries... Entre deux citations de Nicoletta ou Nietzsche, Alain Bernard enchaîne, sans temps morts, caricatures et délires dans une approche singulière de l’histoire de la musique. Un spectacle hilarant qui se termine par une jolie note de tendresse lorsqu’il interprète « La valise », une chanson composée par son papa pour Bourvil. Alain Bernard - Samedi 17 mai à 20h30 Scène Prévert - Tarifs 10 / 5 € www.ville-joinville-le-pont.fr

INDI’ ACTION, LE CONCERT

O

rganisé au profit de l’association Indi’action, un concert réunissant un plateau d’artistes My Major Company sera donné le 7 juin en Scène Prévert. Alexandra Tan, marraine de l’association, sera sur scène avec ses invités. Le public joinvillais avait découvert Alexandra Tan il y a un an sur la Scène Prévert. La jeune joinvillaise avait à l’époque obtenu le financement de son premier album en passant par le label participatif My Major Company. Elle a depuis enregistré son premier EP à la fin de l’année 2013. Elle est aussi la marraine d’Indi’action, une association présidée par Alexandre Bernardi, un étudiant en école de commerce sensible au sort des habitants de Dadya, un village du Rajasthan, la région la plus pauvre de l’Inde. « Nous récoltons des fonds à travers l’organisation de concerts, de tournoi sportifs. Grâce à ces dons, nous avons pu financer la construction d’une classe pour les enfants de l’école primaire, nous avons également électrisé le village. Nous avons par ailleurs acheté des uniformes et des fournitures scolaires aux enfants ainsi que des équipements pour la pratique du sport », commente le jeune homme qui s’est rendu cette année en Inde pour voir sur le terrain l’action de son association. Côté musique, sur la Scène Prévert, Alexandra Tan, et ses amis, emmèneront le public dans une soirée rock et folk pour un concert acoustique et solidaire. Alexandra Tan and friends Samedi 7 juin à 20h30 Scène Prévert Tarif unique 8 € www.facebook.com/indiactionassociation alexandra-tan.com

28 • Joinville Mag • Mai 2014

M

usicales de

Saint-Charles

Trio Coulicam, de l’Italie baroque à l’Argentine du XXe siècle

D

ans le cadre des Musicales de Saint-Charles, l’association Les Silences Inversés, en partenariat avec la ville de Joinville-le-Pont et les Amis de SaintCharles vous invite à voyager entre l’Italie baroque et l’Argentine du XXe siècle. Le Trio Coulicam proposera un moment exceptionnel et inattendu d’art lyrique, une balade sur deux continents et quatre siècles qui nous fera passer du « vieux continent » au « Nouveau Monde » avec des œuvres de Monteverdi, Falconieri, Scarlatti, Vivaldi et Haendel mais aussi des Argentins Carlos Guastavino et du célébrissime Astor Piazzolla. La fameuse soprano argentine Barbara Kusa nous ravira de sa voix cristalline soutenue par le clavecin de Mario Raskin et la viole de gambe de Federico Yacubsohn. Un concert de haute tenue à savourer pour un large public. Dimanche 18 mai à 17h Église Saint-Charles Tarifs 10 € et 5 € Renseignements 01 49 76 60 10


CULTURE

La bibliothèque Pour les je un SECRET D’ÉTÉ DE ELIN HILDERBRAND Éditions JC Lattès Sur l’île paisible de Nantucket, c’est une ambiance de fête et de vacances qui s’annonce en cette soirée de juin. Après la cérémonie de la remise des diplômes, les jeunes lycéens vont se réunir sur la plage autour du traditionnel feu de camp. Penny, son petit ami Jack, son frère jumeau Hobby, son amie Demeter sont de la partie. Mais la fête se termine par un drame : Penny au volant est victime d’un terrible accident qui lui coûte la vie et plonge son frère dans le coma. Ce qu’on sait, c’est que ce soir-là, Penny a appris un secret qui l’a profondément affectée… Un roman très émouvant.

LA PETITE COMMUNISTE QUI NE SOURIAIT JAMAIS DE LOLA LAFON Éditions Actes Sud Montréal, Jeux Olympiques de 1976, une toute jeune fille encore inconnue vient de défier les lois de l’apesanteur en remportant le premier 10/10 de l’histoire de la gymnastique. Devant la planète entière, Nadia Comaneci devient le symbole de la perfection éternelle… ou presque. Le roman d’une vie, édifiant et bouleversant où Lola Lafon ne ménage pas son lecteur et donne voix aux silences de l’Histoire.

es

L’ELFE DE LUNE DE ÉLODIE TIREL Série fantasy en 12 tomes Éditions Quintin Rhasgarrok, terre des elfes, époque non précisée. Après avoir perdu sa famille d’adoption, une meute de loups, Luna, jeune elfe mi-argentée mi-drow décide de partir libérer sa mère que les elfes drows gardent en captivité. En chemin, elle sauve un autre elfe appelé Dharkan, retenu lui aussi prisonnier. Le roi de Laltharils, grand-père de Dharkan, a chargé ce dernier de libérer les elfes de lune du joug des elfes drows. Le destin de ces deux personnages est désormais lié : ils découvrent qu’ils sont cousins et décident d’unir leurs forces et leur courage pour mener à bien leurs quêtes. Ils ignorent encore que l’aventure ne fait que commencer… À partir de 11 ans.

ANUKI, LA GUERRE DES POULES DE FRÉDÉRIC MAUPOMÉ ET fants STÉPHANE SÉNÉGAS r les en u o P Éditions de la Gouttière Anuki, petit indien coquin, passe ses journées à s’amuser, souvent au détriment des animaux des alentours. Mais lorsqu’il va chercher à retrouver son jouet coincé tout en haut du grand totem, ce sont les poules qui vont bien se divertir… Dans cette BD sans parole, pas besoin de mots pour faire des bêtises !

Les rendez-vous de la bibli > DIX LIVRES ET VOUS, À LA RENCONTRE DE NOUVEAUX TALENTS… Les membres du jury sont invités à voter pour le premier roman de l’année, Prix Cinélect 2014, du mardi 29 avril au vendredi 23 mai à la bibliothèque. Annonce du lauréat le samedi 24 mai à 11h, autour d’un apéro littéraire.

> Exposition Graines d’artistes Les enfants font leur cinéma ! Les enfants de l’ITEP Le Coteau nous apporterons leur regard sur le 7ème Art et plus particulièrement sur Le Kid, film culte de Charlie Chaplin.

Du vendredi 16 mai au mercredi 4 juin à la bibliothèque jeunesse

> Pour mémo vous pouvez consulter le catalogue de la bibliothèque sur le site internet de la ville www.villejoinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 29


CULTURE ESPACE TIC / TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

Initiations et ateliers de mai Pour participer à un atelier, il faut être abonné à l’espace multimédia et demander son inscription à chaque atelier. Les animateurs de l’espace sont présents pour vous conseiller. • Vendredi 2, 17h-17h30..... Découverte services de VOD et replay • Samedi 3, 9h-10h............. Accueil des nouveaux usagers* • Samedi 3, 10h-12h........... Tableur • Mardi 6, 17h-17h30.......... Découverte Système d’exploitation ............................................. Ubuntu • Mardi 6, 18h-20h.............. Clic et entrée • Vendredi 9, 17h-17h30..... Découverte Bibliothèque numérique ............................................. Gallica • Samedi 10, 9h-10h........... Accueil des nouveaux usagers* • Samedi 10, 10h-12h......... Faire son budget familial • Mardi 13, 17h à 17h30...... Découverte Projet Gutenberg • Mardi 13, 18h- 20h........... L’arbre des fichiers • Jeudi 15, 13h30-15h30..... Réaliser un miniclip en Stop Motion • Jeudi 15, 15h30-16h30..... Accueil des nouveaux usagers* • Vendredi 16, 17h-17h30... Découverte Créer un organigramme avec ............................................. MylovelyCharts • Samedi 17, 10h-12h......... Trier et comparer ses données sur ............................................. un tableur • Mardi 20, 17h-17h30........ Découverte Bloguer avec Jimdo • Mardi 20, 18h-20h............ Navigation sur le Web • Jeudi 22, 13h30-15h30..... Réaliser un pochoir numérique • Jeudi 22, 15h30 à 17h30.. Edition de textes • Vendredi 23, 17h-17h30... Découverte se détendre sur le web • Samedi 24, 9h-10h........... Accueil des nouveaux usagers* • Samedi 24, 10h-12h......... Acquisition d’images • Mardi 27 , 17h-17h30....... Découverte Introduction à l’HTML 5 • Mardi 27, 18h-20h............ Messagerie en ligne • Samedi 31, 9h-10h........... Accueil des nouveaux usagers* • Samedi 31, 10h-12h......... Acquisition de sons * : sur inscription

L’ESPACE MULTIMEDIA EST ACCESSIBLE À TOUS !

Hall de l’Hôtel de Ville - 01 49 76 60 59 multimedia@ville-joinville-le-pont.fr 30 • Joinville Mag • Mai 2014

THÉÂTRE DYREK VENDREDIS 9 ET 16, SAMEDIS 10 ET 17 À 20H40, DIMANCHES 11 ET 18 À 16H30

DOCTEUR GLAS DE HJALMAR SÖDERBERG Adaptation John Paval, mise en scène Hélène Darche, avec John Paval, Sofia Efraimsson Succès à Avignon 2011-2012. Une histoire si émouvante qu’elle est devenue un classique de la littérature du nord, si provocante, qu’elle a valu l’exil à vie de son auteur. Mais avant tout, une histoire poignante, et des acteurs habités, salués par la critique, à Avignon et à Paris. VENDREDI 23, SAMEDI 24 À 20H30, DIMANCHE 25 À 16 H 15

J’MARIE MA FEMME DE BENJAMIN RABIER Adaptation et mise en scène Claude Mann pour la compagnie Les Utopistes, avec Jacques Cuchet, Pierre Derible, Anne Marie Duley, Françoise Knybuhler, Michèle Wimel. Pour avoir une chance de devenir percepteur à Levallois-Perret, Alfred Pinson se voit obligé de faire passer sa femme pour sa fille, et sa belle-mère pour sa femme. En effet, le colonel Campagnol, de qui dépend sa nomination, est un grand séducteur de femme mariées. La belle-mère (fausse épouse) est prête au « sacrifice », mais rien ne se déroulera comme prévu, dans des quiproquos hilarants. L’auteur de cette pièce, Benjamin Rabier, auteur prolifique de vaudevilles, est aussi le célèbre dessinateur des animaux qui sourient (créateur de la Vache Qui Rit). COURS DE CLAQUETTES • Lundi, mardi de 20h à 20h45, • Adolescents mercredi de 16h30 à 17h15 COURS DE THÉÂTRE • 5 à 8 ans mercredi 13h30 à 14h30 et mardi 17h à 18h • 9 à 11 ans mercredi 14h30 à 15h45 • 12 à 18 ans mercredi 17h15 à 19h • + 18 ans mardi 20h45 à 22h45 par Claude Mann et Stéphanie Rolland. Les cours ont lieu sur la scène du théâtre. Représentations publiques fin juin. THÉÂTRE FRANÇOIS DYREK 7 boulevard de Polangis - Tél. 01 48 85 09 29


CULTURE AU PROGRAMME DE MAI

CINÉMA SCÈNE PRÉVERT AIMER BOIRE ET CHANTER (1h48) Réalisé par Alain Resnais, avec Sabine Azéma, Hippolyte Girardot, André Dussollier, Sandrine Kiberlain... Dans la campagne du Yorkshire, trois couples. L’annonce de la maladie de leur ami George Riley, dont les jours sont comptés, bouleverse leur vie… • Mardi 6 mai à 14h30 • Mardi 6 mai à 20h30 CLOCHETTE ET LA FÉE PIRATE (1h16) À partir de 6 ans. Réalisé par Peggy Holmes, avec les voix de Lorie, Jean Christophe Dollé… • Mercredi 7 mai à 14h30 • Dimanche 11 mai à 15h DE TOUTES NOS FORCES (1h30) Réalisé par Nils Tavernier, avec Jacques Gamblin, Alexandra Lamy, Fabien Héraud… Comme tous les adolescents, Julien rêve d’aventures et de sensations fortes mais vit dans un fauteuil roulant… Il met au défi son père de concourir avec lui au triathlon « Ironman » de Nice … • Samedi 10 mai à 20h30 • Mardi 13 mai à 14h30 THE GRAND BUDAPEST HOTEL (1h40 - VOST) Réalisé par Wes Anderson, avec Ralph Fiennes, Tony Revolori, F. Murray Abraham... Le film retrace les aventures de Gustave H., l’homme aux clés d’or d’un célèbre hôtel européen de l’entredeux-guerres et du garçon d’étage Zéro Moustafa, la recherche d’un tableau volé de la Renaissance et un conflit autour d’un important héritage familial. Un festival d’acteurs pour un film étourdissant à la fois raffiné et burlesque. Le chef d’œuvre de son auteur ! • Dimanche 11 mai à 18h30 • Mardi 13 mai à 20h30 KHUMBA (1h23) À partir de 6 ans. Réalisé par Anthony Silverston, avec les voix de Elie Semoun, le Jamel Comedy Club… • Mercredi 14 mai à 14h30 • Dimanche 18 mai à 15h00 NEBRASKA (1h55 - VOST) Réalisé par Alexander Payne, avec Bruce Dern, Will Forte, June Squibb • Dimanche 18 mai à 18h30

SCÈNE PRÉVERT

3€

QU’EST CE QU’ON A FAIT AU BON DIEU (1h37) Réalisé par Philippe de Chauveron, avec Christian Clavier, Chantal Lauby, Ary Abittan... • Mardi 20 mai à 14h30 • Mardi 20 mai à 20h30 96 HEURES (1h36) Réalisé par Frédéric Schoendoerffer, avec Gérard Lanvin, Niels Arestrup, Sylvie Testud… Carré est le patron de la Brigade de Répression du Banditisme. 3 ans plus tôt, il a fait tomber un grand truand, Kancel. Aujourd’hui, à la faveur d’une extraction, Kancel kidnappe le flic pour lui soutirer une seule information : savoir qui l’a balancé. Un casting d’envergure pour un thriller haletant ! • Mercredi 21 mai à 20h30 LES YEUX JAUNES DES CROCODILES (2h02) Réalisé par Cécile Telerman, avec Julie Depardieu, Emmanuelle Beart, Patrick Bruel… • Mardi 27 mai à 14h30 • Mardi 27 mai à 20h30

DANS LA COUR (1h37) Réalisé par Pierre Salvadori, avec Catherine Deneuve, Gustave Kervern, Féodor Atkine… Antoine est musicien. A quarante ans, il décide brusquement de mettre fin à sa carrière. Il se fait embaucher comme gardien d’immeuble. Jeune retraitée, Mathilde découvre une inquiétante fissure sur le mur de son salon… Tout doucement, Antoine se prend d’amitié pour cette femme qu’il craint de voir sombrer vers la folie. • Mercredi 28 mai à 20h30 • Mardi 3 juin à 14h30 • Mardi 3 juin à 20h30 RIO 2 (1h42) À partir de 3 ans. Réalisé par Carlos Saldanha , avec les voix de Laetitia Casta, Lorant Deutsch, Bruno Magne... • Samedi 31 mai à 20h30 • Dimanche 1 juin à 15h00 REAL (2h07 - VOST) Réalisé par Kiyoshi Kurosawa, avec Takeru Sato, Haruka Ayase, Jô Odagiri… Fable poétique fantastique, cette œuvre inclassable et sensorielle (entre « Shutter Island » et « Inception ») est aussi une magnifique histoire d’amour. A découvrir ! • Dimanche 1 juin à 18h30

23 rue de Paris - 01 49 76 60 10 - Accès par les escaliers à droite de l’Hôtel de Ville ou par le quai Pierre Brossolette - Résumé des films et bandes-annonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr - Vente des billets le jour même au guichet de la salle, 1/2 heure avant chaque séance - http://joinville-le-pont.cine.allocine.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 31


32 • Joinville Mag • Mai 2014


DÉMOCRATIE LOCALE Cette rubrique vous présente l’ordre du jour (non exhaustif) du dernier Conseil municipal. Si vous souhaitez prendre connaissance en détail du compte-rendu, vous pouvez consulter les panneaux d’affichage administratif ou le site Internet de la Ville.

CONSEIL MUNICIPAL > SÉANCE DU 7 AVRIL 2014

• Le Conseil municipal a créé les commissions municipales : Finances, Solidarités et Sécurité, Urbanisme et Cadre de vie, Enfance, Culture, Sports et Animation de la ville. • Le Conseil municipal a créé une commission consultative en charge du règlement intérieur du Conseil municipal. • Le Conseil municipal a décidé des délégations attribuées à Monsieur le Maire. • Le Conseil municipal a désigné les représentants du conseil municipal dans les syndicats, associations et organismes communaux et intercommunaux. • Le Conseil municipal a désigné un correspondant défense. • Le Conseil municipal a confirmé que le nombre des membres du Conseil d’administration de l’OPH est fixé à 17 et

a désigné les 6 membres du Conseil d’Administration de l’Office Public d’Habitat (OPH) de la Commune de Joinville-le-Pont. • Le Conseil municipal a fixé à 12 le nombre des membres du Conseil d’Administration du C.C.A.S., soit 6 membres élus en son sein et 6 membres nommés par le Maire parmi les personnes non membres du Conseil Municipal. • Le Conseil municipal a désigné les membres du Conseil d’exploitation de l’Office de Tourisme de Joinville-le-Pont.

titulaires et suppléants de la Commission d’ouverture des plis. • Le Conseil municipal a décidé d’accorder au Maire une indemnité forfaitaire au titre des frais de représentation supportés dans le cadre de ses fonctions. • Le Conseil municipal a fixé les indemnités attribuées au maire, aux adjoints au maire et aux conseillers municipaux délégués. • Le Conseil municipal a attribué une indemnité de conseil au comptable public.

• Le Conseil municipal a procédé à l’élection de la commission d’appel d’offres. • Le Conseil municipal a procédé à l’élection du jury de concours. • Le Conseil municipal a décidé d’organiser l’élection des membres

PROCHAIN CONSEIL Mardi 27 mai 2014 - 20h

Pour plus d’informations, Consulter le site Internet : www.ville-joinville-le-pont.fr

Vous pouvez écouter l’intégralité audio du dernier Conseil municipal sur le site internet de la ville www.ville-joinville-le-pont.fr.

LES MEMBRES DE LA MINORITÉ MUNICIPALE APRÈS LES ÉLUS DE LA MAJORITÉ PRÉSENTÉS DANS LE PRÉCÉDENT NUMÉRO DE JOINVILLE MAG, DÉCOUVREZ LA LISTE DES ÉLUS DE L’OPPOSITION Olivier Aubry VIVRE JOINVILLE ENSEMBLE

Chantal Colin VIVRE JOINVILLE ENSEMBLE

Bernard Duvert VIVRE JOINVILLE ENSEMBLE

Jean-François CLAIR UNIS POUR JOINVILLE-LE-PONT

Louise MARIE-MABIT UNIS POUR JOINVILLE-LE-PONT

Michel LAVAL UNIS POUR JOINVILLE-LE-PONT

Marie-France ASTEGIANI-MERRAIN UNIS POUR JOINVILLE-LE-PONT

www.ville-joinville-le-pont.fr • 33


34 • Joinville Mag • Mai 2014


PRATIQUE

Les bons plans de Paris à l’air libre

PHARMACIES DE GARDE

Paris à l’air libre pourrait devenir la nouvelle bible des Parisiens en quête de moments de détente en plein air. Le livre propose en effet aux Parisiens de re-découvrir leur ville, à travers 50 bons plans pour mieux profiter de la capitale, qui regorge d’oasis urbaines méconnues. Se déplacer à Vélib, pécher en bord de Seine, jardiner, faire ses courses dans les marchés bios ou passer la nuit sur les toits-terrasses, les solutions sont nombreuses pour une vie urbaine plus douce, pour un Paris à l’air libre. Paris à l’air libre - Editions du Chêne

• Dimanche 4 mai PHARMACIE SOUSSY 47 avenue Roger Salengro 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 42 83 94 32 • Jeudi 8 mai PHARMACIE GRANGER MESSMER 23 avenue du Général Gallieni 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 48 83 20 80 • Dimanche 11 mai PHARMACIE KONUK 88b avenue de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 07 95 • Dimanche 18 mai PHARMACIE GODKINE 121 boulevard de Stalingrad 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 45 16 29 72 • Dimanche 25 mai PHARMACIE SCHREINER 71 avenue de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 00 16 • Jeudi 29 mai PHARMACIE DE LA MARNE 177 rue Diderot 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 87 15 • Dimanche 1er juin PHARMACIE AMRAR NGHIEM Ccial Leclerc 156 rue Alexandre Fourny 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 34 96

10-31-1093 Certifié PEFC pefc-france.org

ÉTAT CIVIL NAISSANCES Massilia Dubois, Thomas Aubin, Kassidy Luzolo, Fares Razin, Ali Meleha, Imane Fleury, Michael Pop, Romy Illouz, Lya Jardin, Hedi Chergui, Maxime Letourneur. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais. MARIAGES Romain-Olivier Michel et Fabien Garrido, Sofiane Saadi et Ibtissem Fadel. Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur. ANNIVERSAIRE La doyenne de Joinville a 106 ans. Madame Fierling a récemment fêté ses 106 ans. Elle est la doyenne de Joinville et probablement du Val-de-Marne. ENQUÊTE SUR LES RESSOURCES ET CONDITIONS DE VIE

L’INSEE

réalise une enquête sur les ressources et les conditions de vie du 5 mai au 28 juin 2014. Parmi l’échantillon de 14 000 logements sélectionnés pour l’enquête, certains se situent sur Joinville. Munis d’une carte officielle, les enquêteurs de l’Insee viendront interroger les ménages concernés qui seront prévenus au préalable par courrier. Anonymes et confidentielles, les réponses recueillies serviront uniquement à l’établissement de statistiques.

PERMANENCE DU DÉPUTÉ

M

ichel Herbillon, député de la 8ème circonscription du Val-de-Marne, dont dépend Joinville-le-Pont, assure des permanences à l’Hôtel de Ville tous les mois. La prochaine aura lieu mardi 13 mai à partir de 19h. Contact 01 43 96 77 23.

Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont • DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont • DIRECTRICE DE LA COMMUNICATION Isabelle Prigent • RÉDACTION Laurent Chadelat, Aurélie Claveau, Pauline Gaubert • ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO Yann Flammarion, Corinne Lebon • PHOTOS photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales • CHARTE GRAPHIQUE Service communication de la Mairie • GRAPHISME Caroline Vidal • IMPRESSION IME - Imprimé sur du papier 100 % PEFC • RÉGIE PUBLICITAIRE CMP 01 64 62 26 00 • DISTRIBUTION le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12 • HÔTEL DE VILLE 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont • Tél. 01 49 76 60 00 - www.ville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 35


Joinville-le-Pont Magazine n°231-MAI2014  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°231-MAI 2014

Advertisement