Page 1

www.ville-joinville-le-pont.fr

NUMÉRO 236 I novembre 2014

JOINVILLE mag

à la une salon des gourmets 15 et 16 novembre

À LA UNE commémoration de la grande guerre solidarité joinville parraine un enfant


L’agenda du mois 7, 8, 14, 15 novembre à 20h30 Jusqu’au 11 novembre

Centenaire de la Première Guerre mondiale

9 et 16 novembre à 18h30

Les Dix Petits Nègres Théâtre Les Baladins > Scène Prévert

Expositions > Hôtel de Ville

Dimanche 9 novembre à 17h

Samedi 8 novembre à 17h

Trio Pilgrim

Héros oubliés : les animaux dans la Grande Guerre Conférence > Hôtel de Ville Mardi 11 novembre à partir de 9h45

Commémoration de l’armistice du 11 novembre > Parvis de l’Hôtel de Ville

Les Musicales de St Charles > Eglise St-Charles Samedi 15 et dimanche 16 novembre

Salon des Gourmets > Hôtel de Ville Jeudi 27 novembre • 14h30-19h30

Don du sang > Hôtel de Ville

Vendredi 5 et samedi 6 décembre

Téléthon

Samedi 15, dimanche 16 novembre Jusqu’au 11 novembre

Centenaire de la Première Guerre mondiale

2 • Joinville Mag • Novembre 2014

Salon des Gourmets


sOMMAIRE

JOINVILLE MAG 236

6 | Zoom arrière |

24 | jonville durable |

Antoine Duléry • Musicales • Le coach • Lorène Bihorel • Semaine Bleue

Semaine européenne de réduction des déchets • À la recherche d’économies d’énergie • Au bout du tunnel

10 | À LA UNE | Le Salon des Gourmets • Centenaire de la 1ère guerre mondiale • Elephanz • Joinville prend un enfant par la main • Le Droit à l'identité de l'enfant

25 | Locale |

18 | scolaire |

27 | Culture |

La rentrée 2014/2015 • Elections des représentants de parents d’élèves

Les dix petits nègres • Musicales de Saint-Charles • La bibliothèque • Cinéma Scène Prévert • Espace TIC • Théâtre Dyrek

19 | éco |

Au bout du tunnel • Opération Tranquillité Vacances • Yoga en famille • Braderie de Noël • Bourse au ski

L'école Polangis labellisée E3D • Le self Eugene Voisin • Elections Parents d’élèves

31 | démocratie locale |

21 | Sport |

35 | Pratique |

Le canoé-kayak avec Joinville Eau Vive • Le kayak, sport divers

La trésorerie municipale • Permanences • Pharmacies de garde • État civil

Conseil municipal • Libre expression •

Samedi 29 novembre • 20h30

Elephanz

www.ville-joinville-le-pont.fr • 3


À JOINVILLE

Tous ensemble Nous comptons sur vous !

DEVENEZ BÉNÉVOLE Vendredi 5 et samedi 6 décembre 2014

Faites un DON

Information et inscription au 01 49 76 60 12

W W W . V I L L E - J O I N V I L L E - L E - P O N T . F R


édito

Novembre 2014

L

a construction de la Métropole du Grand Paris s’accélère, grâce à l’important travail mené depuis plusieurs mois par les élus, dans le cadre de la Mission de Préfiguration du Grand Paris. Cette instance, créée par la loi de Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles (MAPTAM) du 27 janvier 2014, est en effet chargée de préparer la création de la Métropole du Grand Paris au 1er janvier 2016. Le 8 octobre dernier, les membres de son Conseil des Elus se sont accordés à une très large majorité sur la réécriture de l’article 12 de la loi (113 voix pour, dont la mienne, sur 155 présents), en proposant une nouvelle rédaction qui rééquilibre les prérogatives respectives de la Métropole, des territoires de 300 000 habitants minimum qui la composeront et des communes membres de ces territoires. Comme bon nombre de maires, je redoutais la perte d’autonomie de la commune ou du territoire, initialement organisée par l’article 12 de la loi, au profit d’une métropole qui aurait concentré tous les pouvoirs sans pour autant disposer de la réactivité de terrain et de la finesse d’appréciation de la commune. La proposition approuvée par le Conseil des élus rééquilibre tout d’abord l’échelon du territoire, désormais doté d’un véritable statut d’établissement public de coopération intercommunale (au même titre que la Métropole) et de recettes fiscales propres, constituées par le produit de la cotisation foncière des entreprises

(CFE), des taxes dédiées et la dotation de compensation de la réforme de la taxe professionnelle. Elle redonne aussi à l’échelon communal des prérogatives importantes que les maires refusaient de perdre, comme la maîtrise de l’urbanisme : le Plan local d’Urbanisme resterait donc du ressort de la commune ou du territoire, même s’il devra être en cohérence avec le SCOT (Schéma de Cohérence Territorial) métropolitain. Enfin, j’espère que deux autres avancées proposées par les élus par rapport à la loi MAPTAM seront retenues par le Gouvernement, ce qui est encore incertain : le maintien au niveau communal de la maîtrise de l’habitat social et des dispositifs de prévention de la délinquance. Cette résolution de compromis élaborée par le Conseil des élus propose par ailleurs une construction progressive (grâce à un transfert dans le temps des compétences), ce qui est une bonne chose pour permettre le débat public et la concertation : je suis en effet intimement convaincu que ce n’est que par l’information et l’adhésion des citoyens au processus en cours que l’on réussira à relever le défi de la création d’un Grand Paris. Reste désormais au gouvernement à prendre en considération le scénario sur lequel se sont accordés des élus locaux de tous bords et au parlement d’amender la loi afin qu’elle soit votée d’ici la fin de l’année.

Olivier DOSNE Maire de Joinville-le-Pont

www.ville-joinville-le-pont.fr • 5


Antoine Duléry Prenant possession de la Scène Prévert, Antoine Duléry a fait son cinéma devant un public conquis par les imitations de l'acteur, son humour et les hommages qu'il rend au cinéma et aux comédiens.

6 • Joinville Mag • Novembre 2014


Musicales Avec La Marelle, le quintet Têtes de Chien a ouvert de manière originale et brillante la saison des Musicales de Saint-Charles, à travers des chansons s'inspirant de légendes bibliques.

le coach La pièce de théâtre à l'humour décapant a ravi le public de la Scène Prévert qui a non seulement passé une soirée divertissante, mais qui a également fait une bonne action. Une partie de la recette de la soirée, dont Franprix ZAC des studios était le partenaire, a en effet été reversée à l'association Laurette Fugain qui a enregistré de nombreuses adhésions des spectateurs joinvillais sensibilisés à la cause de l'association de Stéphanie Fugain qui œuvre contre la leucémie.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 7


Lorène Bihorel Des rêves dans le sable

Lorène Bihorel sème du sable sur sa table à dessin. Elle y fait pousser des contes magiques, des fresques poétiques et des portraits magnifiques. Le public a profité d'un spectacle familial unique en Scène Prévert que l'artiste continue de proposer au Grand Point Virgule, avis à ceux qui ont raté la séance joinvillaise !

8 • Joinville Mag • Novembre 2014


Semaine Bleue Tout au long de la semaine bleue, les séniors ont pu profiter d'animations et de spectacles à Joinville. Thé dansant, spectacle Le fou chantant a 100 ans, loto intergénérationnel et marche découverte autour du livre Le mystère de Joinville ont permis à nos aînés de passer des moments festifs, ludiques et de partage.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 9


À LA UNE

Le Salon des Gourmets Guimauve, chocolat, caramel ... Nombreuses sont les saveurs qui nous rappellent notre tendre enfance. Pour cette nouvelle édition, le Salon des Gourmets fait renaître nos souvenirs d'enfance, des cours de récréation à la cuisine de nos grand-mères.

R

econnu en matière de goûts, qualité et savoir-faire, le Salon des Gourmets présente des spécialités gastronomiques à travers une quarantaine d’exposants : fromages, huîtres, champagne, foie gras, confitures, vins, chocolat, pain d’épices, confiserie, macarons, spécialités régionales… Des produits à déguster chez vous ou sur place dans une ambiance de salles de classe d'antan.

Samedi 15 et dimanche 16 novembre

10 • Joinville Mag • Novembre 2014

Le temps d'un week-end, des ateliers culinaires vous inviteront à redécouvrir de délicieuses recettes d'antan pour régaler petits et grands gourmands : apprenez à créer guimauves, sucettes au praliné, sirops naturels … Revisitez les glaces en version salée et les lasagnes façon herbier ! Et vous, quelle recette vous fera retomber en enfance ? (inscriptions sur place).


À LA UNE

Informations pratiques : Hôtel de Ville • Samedi 15 et dimanche 16 novembre, 10h-19h (Entrée libre) Renseignements : • Service attractivité du territoire 01 49 76 60 67

P

oursuivez l'expérience culinaire avec les « food truck ». Véritables ovnis à leur début, ces camions proposant de la cuisine nomade se sont aujourd'hui multipliés. Il y en a désormais pour tous les goûts. Au menu, boissons café et chocolat sous toutes leurs formes, bagels préparés avec les produits frais du marché et tartes salées et sucrées. Pour finir, retrouvez Fifi la Praline, qui réalise à bord de son triporteur, avec passion et bonne humeur, des pralines artisanales de qualité.

P

our se remémorer nos souvenirs de cours d'école, de nombreuses animations seront proposées sur le parvis de l'Hôtel de Ville. Des Petits Sulkys (3 à 12 ans), ces petits chevaux à pédales, ainsi qu'un carrousel à l'ancienne seront présents tout le week-end pour le plaisir des enfants.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 11


À LA UNE

Expositions

1914-2014 Centenaire de la 1 guerre mondiale

ère

Les visiteurs pourront découvrir simultanément trois expositions organisées par la Ville en partenariat avec les associations Val-de-Marne Québec, La Mémoire au Présent, La Fédération Maginot, Sons d’Histoire, l’Antre deux Pages et l’historien Jean-Michel Derex. • L’année 1914 Réalisée par l’association La Mémoire au Présent • Le Canada et les Hôpitaux militaires dans la guerre 14/ 18 Réalisée par l’association Val-de-Marne Québec • Héros oubliés : Les animaux dans la Grande Guerre Réalisée par l’historien Jean-Michel Derex avec les fonds d’archives de l’ECPAD p Du 27 octobre au 11 novembre Espace horloge

Conférence

Il y a 100 ans débutait la première guerre mondiale. Un conflit qui provoqua un nombre de morts et causa des destructions matérielles sans précédent. Pour entretenir le devoir de mémoire, Joinville organise, du 27 octobre au 11 novembre, plusieurs événements rappelant cette guerre qui devait être la Der des Der.

12 • Joinville Mag • Novembre 2014

• Héros oubliés : les animaux dans la Grande Guerre L’historien Jean-Michel Derex évoquera, dans le cadre de la conférence, le sort des millions d’animaux qui ont accompagné les hommes, soldats et civils, pour le meilleur et le pire. Les hommes ne sont pas les seuls à vivre, à souffrir et à mourir sur les champs de bataille : c’est aussi le sort des animaux qui les accompagnent. À ce titre, le genre animal embrigadé dans la boucherie de la Première Guerre mondiale est le cruel miroir de la guerre des poilus, tant animaux et humains sont unis dans les tranchées. p Samedi 8 novembre • 17h Espace horloge

Commémoration de l’armistice du 11 novembre

Comme chaque année, Joinville commémore l’armistice du 11 novembre en rendant hommage aux anciens combattants. Cette année, les comédiens de l’association Sons d’histoire donneront une nouvelle tonalité à l’événement grâce à une reconstitution historique. p Mardi 11 novembre • 9h45 Parvis de l’Hôtel de Ville


À LA UNE

Dans Lettres de guerre, Jean-Paul Desgoutte, cinéaste et linguiste Joinvillais, publie la correspondance entre ses oncles « poilus » et leurs parents, de 1913 à 1917. Une plongée dans l’intimité d’une famille au cœur de la Première Guerre mondiale, où l’absurdité de la guerre affleure entre les lignes des lettres échangées.

Lettres de guerre Comment avez-vous retrouvé cette correspondance ? « J’ai découvert ces lettres dans une cantine où elles sont longtemps restées enfermées. Comme dans beaucoup de familles à cette période, les deux fils aînés, âgés d’à peine 20 ans, sont morts. 3 millions d’hommes ont disparu au front, ça a bouleversé la société, les rapports entre parents et enfants, entre hommes et femmes…. Les générations suivantes furent marquées par cet héritage. » A l’annonce de la mobilisation générale, on sent comme une résignation, de la part des deux frères comme des parents, comme une fatalité ? « Ils se sont engagés dans l’armée avant la déclaration de guerre pour acquérir une indépendance financière et soulager ainsi leurs parents. Pierre, le fils aîné, est un artiste dans l’âme. Son engagement constitue une étape vers un emménagement à Paris. Honoré,

fasciné par Pierre, suit le chemin de son frère. Lorsque la guerre éclate, ils sont piégés. »

de retrouvailles où mon père, Paul, va être conçu, comme pour remplacer le fils disparu. »

" Il y a un moment de tragédie où l’on cesse de parler, il n’y a plus rien à dire "

Les lettres de Pierre sont de moins en moins détaillées au fur et à mesure du temps. Un signe de mal-être qui permet d’interpréter sa fin tragique ?

Votre recueil s’ouvre sur la dernière lettre d’Honoré Desgoutte, votre oncle, mort au combat dans les premiers jours du conflit. Sa mort est très peu évoquée dans la suite de la correspondance avec le second fils, Pierre. « Honoré est le fils cadet de mes grands-parents. Il meurt dans les premiers jours de la guerre, à la veille de son 20ème anniversaire, abandonné pendant deux jours sur le champ de bataille. C’est tragique. J’imagine qu’il y a un moment de tragédie où l’on cesse de parler, car il n’y a plus rien à dire. A l’occasion d’une permission de Pierre, un répit leur est offert au milieu de la guerre. Un moment de tendresse et

« Après la guerre, on a beaucoup parlé de cette impression d’absurdité. Je pense que de nombreux poilus ont connu ce sentiment. Ce n’est pas pour rien si le mouvement surréaliste s’est développé à ce moment-là. Pierre a survécu à trois ans de guerre, a participé aux plus grandes batailles, et se donne la mort avec son propre pistolet alors qu’il vient d’obtenir une décoration. Son sort est à l’image de cette guerre qui a souvent été présentée comme le suicide du vieux continent. Cette guerre est le produit d’une Europe malade, sur son déclin, qui précipite sa déchéance et laisse la place aux USA sur le devant de la scène internationale. »

www.ville-joinville-le-pont.fr • 13


À LA UNE

C o n c e r t

Elephanz

En 2008, deux frères nantais font de la musique dans leur chambre. 5 ans plus tard, Elephanz promène sa pop sophistiquée aux rythmiques vivifiantes sur les scènes et sur les ondes françaises. La scène Prévert les accueille le 29 novembre.

E

lephanz pourrait être le nouveau groupe anglais à la mode. Si les membres du groupe arborent le look british et usent du verbe londonien dans leurs textes, Elephanz vient pourtant de Nantes, fondé par deux frangins de la Cité atlantique, Jonathan et Maxime. Le nom du groupe n'est pas issu d'une passion commune pour les pachydermes. C'est davantage une référence au film éponyme de Gus Van Sant, le z en plus. Après avoir composé leurs premiers titres dans leur chambre en 2008, ils postent ensuite leur musique sur

14 • Joinville Mag • Novembre 2014

les réseaux sociaux qui s'emparent de ce talent naissant. D'un naturel réservé, la notoriété virtuelle leur convient. Ils se laissent toutefois convaincre de monter sur scène. Grâce au buzz des réseaux sociaux et leur page myspace, ils font salle comble. Ce premier contact avec le public leur donne définitivement le goût du live. En 2009, leur premier EP sort, sous le titre Ideal Roommates. Ils participent ensuite au festival Les Trans musicales de Rennes et remportent dans la foulée en 2010 le prix Chorus des Hauts-de-Seine.


À LA UNE

Samedi 29 novembre 20h30 Scène Prévert > Ouverture de la billetterie mercredi 12 novembre • Tarifs : 10e/5e www.elephanz.com

© Slg

Le titre Stereo tourne en boucle sur les radios pop. Le clip se retrouve sur M6 et le groupe qui se produit désormais en quatuor investit des salles prestigieuses. Pour définir leur musique, il faut se tourner vers leurs influences. Dans leurs oreilles d’adolescents tournent les mélodies des Beatles, de Polnareff, des Kinks, de Bowie ou encore Gainsbourg…. Les textes, écrits dans la langue de Lennon et McCartney, sont tantôt cyniques et acerbes, tantôt tendres et pleins d’espoir, souvent en empathie avec

l’anti-héros moderne, déçu et largué. Musicalement, Clément à la batterie, et Thibaud à la basse et trompette, ont rejoint le groupe. Leur album Time for a change, sorti en 2013, déroule dix pistes d'une pop urbaine ciselée, aux rythmiques imparables et dansantes, dix morceaux aux mélodies entêtantes et vivifiantes. Les spectateurs joinvillais pourront vérifier que sur scène, Elephanz n'est pas largué le moins du monde et le public jamais déçu.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 15


À LA UNE h droits de l'enfant h

Joinville prend un enfant par la main L'association Un Enfant par la Main propose le parrainage d'enfants défavorisés de pays d'Afrique, d'Asie et d'Amérique du sud. Cette année, la Ville a pris l'engagement de parrainer un enfant. Cette action à long terme prend tout son sens avec la Journée mondiale des Droits de l'Enfant qui a lieu le 20 novembre. parrains et donateurs fidèles, Un Enfant par la Main contribue à soutenir près de 40 000 enfants et familles dans le cadre de programmes de développement dans 16 pays d’Afrique, d’Amérique Latine et d’Asie. 25 euros par mois pour donner à un enfant un meilleur accès à la santé, à l'éducation et à la nutrition

L

a Convention Internationale des Droits de l'Enfant a été adoptée par les Nations Unies le 20 novembre 1989. Elle affirme qu'un enfant n'est pas seulement un être fragile qu'il faut protéger. C'est une personne qui possède le droit d'être éduquée, soignée, protégée, qui a le droit de s'amuser, d'apprendre et de s'exprimer quel que soit l'endroit du monde où elle est née. Droit à la protection, à la santé, au développement harmonieux, à la culture, à l'éducation : les droits essentiels de l'enfant doivent être reconnus. Créée en 1990, Un Enfant par la Main est une association loi 1901, indépendante, apolitique et non confessionnelle, membre du réseau international ChildFund Alliance. La mission de l'association est de permettre aux enfants démunis de devenir des adultes autonomes et responsables. Pour cela, elle propose de parrainer des enfants et de réaliser des projets dans leurs communautés. Aujourd’hui, grâce à 7500 16 • Joinville Mag • Novembre 2014

Grâce à une contribution mensuelle de 25 € minimum, les parrains participent à la mise en place d’activités au sein d’un programme communautaire qui donne à l'enfant un meilleur accès à la santé, à l'éducation et à la nutrition. Soutenir ainsi un enfant, c’est l’aider à se construire une vie d’adulte autonome et responsable. Cela ouvre aux parrains une relation privilégiée avec l'enfant, sa famille et sa communauté par un échange de courrier régulier. Faisant confiance à l'association et à ses partenaires, Joinville va désormais parrainer un enfant. Il s'agit de Dosse Diara. Dosse a 9 ans, il vit à 90 kilomètres de Bamako, dans le sud du Mali, dans le village de Djoumanzana avec ses parents, sa petite sœur et son petit frère. Ses parents sont agriculteurs et élèvent des vaches et des chèvres. Malgré tous leurs efforts, leur revenu ne leur permet pas de subvenir aux besoins élémentaires de la famille, notamment en terme de santé et d'éducation. Dosse va suivre un programme spécifique dans les domaines de la santé, de l'éducation et de la nutrition et accéder ainsi à de meilleures conditions de vie. Sa communauté va bénéficier financièrement de ce parrainage. C'est la Ville qui va assurer le parrainage financier tandis qu'un agent de la Ville et sa famille seront les parrains de cœur de Dosse. La Ville parraine désormais un enfant. Pourquoi pas vous ? Pour parrainer un enfant, contactez benoit.cottet@gmail.com

• Le 19 novembre à 15h • La Ville officialise le parrainage de Dose Diara au cours d'une cérémonie publique en Mairie.


À LA UNE Small Voices, Big Dreams Les enfants du monde parlent de leurs droits Depuis 3 ans, Un Enfant par la Main participe à l'étude Small voices, Big dreams, qui rassemble les avis de plus de 6000 enfants du monde entier. Une étude édifiante qui nous apprend qu'un enfant sur trois déclare que nous manquons à notre devoir de les protéger.

Sans identité reconnue, Le Droit à l'identité de l'enfant A la base de tous les droits

Plus de la moitié des enfants au Sénégal (57%) et au Burkina Faso (53%) pensent que les droits de l’enfant signifient le droit de survivre et le droit d’être protégé. > Beaucoup de droits encore peu ou pas respectés Un quart des enfants au Brésil (24%) disent que leur droit d’être protégé contre le travail, contre l’esclavage et contre l’exploitation n’est pas respecté. Aucun enfant au Libéria et seulement 3% des enfants aux Ghana et au Laos déclarent être protégés tout le temps des travaux dangereux et néfastes pour leur santé et leur éducation. > Les enfants toujours victimes de la maltraitance physique ou morale Un tiers des enfants aux Philippines (34%), en Corée (33%) et au Cap Vert (29%) déclarent que leur droit d’être protégé contre les abus, les violences et les meurtres n’est pas respecté. > Retrouvez l'étude complète sur www.unenfantparlamain.org

pas d'école, ni soins de santé

Aujourd’hui, des millions d'enfants dans le monde grandissent sans être enregistrés à l'état civil. Un Enfant par la Main s'engage au Mali pour donner une identité à chaque enfant. Florence Provendier, directrice de l'association, nous parle de cette action. « 230 millions d’enfants dans le monde ne sont pas déclarés à leur naissance. Sans ce droit vital, les enfants deviennent la proie de tous les abus : travail forcé, mariage précoce, emprisonnement abusif, enrôlement dans l’armée... Un enfant qui n'a pas d'état civil ne peut pas accéder aux soins de santé ni aller à l'école. »

devant les parvis des mairies de Paris, Strasbourg, Nice, Marseille, entre autres. L’objectif est d'offrir une identité à 1000 enfants au Mali où un enfant sur 4 n’est pas reconnu. Au-delà du symbole, nous souhaitons engager une forte prise de conscience de la nécessité pour chacun de défendre le droit à l’identité des enfants. »

Que pouvez-vous faire face à cela ? « Un Enfant par la Main veut mobiliser l’opinion publique sur le droit à l’identité des enfants pour que leur existence soit enfin reconnue dans leur pays et ce au-delà de la simple formalité administrative. » Comment allez-vous procéder ? « Le 22 novembre 2014 à partir de 10h, nous lançons un grand mouvement de mobilisation nationale

Comment cela se passe-t-il concrètement sur le terrain ? « Les partenaires de l'association sur le terrain sensibilisent la population et les autorités locales aux droits de l'enfant et à l'enregistrement systématique des naissances. Ils procèdent au recensement des enfants sans état civil afin d'établir leur document d'identité. Ils luttent aussi contre toute infraction portant atteinte au respect et à la dignité des enfants. » www.ville-joinville-le-pont.fr • 17


scolaire

L'école Polangis labellisée E3D L'école maternelle Polangis a reçu récemment la labellisation nationale E3D (école en démarche de développement durable). Cette labellisation, qui fait l'objet d'un diplôme, récompense la volonté de faire progresser les établissements scolaires vers une démarche de développement durable et de faire de ses élèves les éco-citoyens de demain.

Le self Eugene Voisin Après trois mois de travaux, le self de l’école élémentaire Eugène Voisin a pu ouvrir ses portes mercredi 15 octobre. Les enfants ont ainsi pu découvrir avec plaisir une cantine réaménagée où il est désormais possible de se servir soi-même. Une nouvelle déco, plus d’autonomie, les enfants semblent avoir validé leur nouvelle cantine !

Élections Parents d’élèves Vendredi 10 octobre, les parents d’élèves ont élu leurs représentants aux conseils d’école. Il en résulte un taux de participation de 30.69 % contre 29,84 l’an dernier. L’UNAAPE totalise 38 sièges contre 36 l’an dernier, la FCPE 24 sièges contre 27 l’an dernier et la PEEP 8 sièges contre 5 l’an dernier. Les parents d’élèves élus sont membres à part entière de ces instances participatives.

18 • Joinville Mag • Novembre 2014

L’

équipe de l’école maternelle Polangis, épaulée par la ville a, depuis 2009, montré la volonté de faire progresser son établissement vers une démarche de développement durable et de faire de ses « petits élèves » des écocitoyens en herbe. Le nouveau bâtiment de l'école est conforme au label HQE. L’ancien bâtiment est rénové petit à petit et les transformations respectent le même esprit avec notamment des sanitaires rénovés avec économiseurs d’eau, chaudière à fuel remplacée par une chaudière à granulés de bois... La volonté de s'inscrire dans une démarche de développement durable et d'éducation à l'écocitoyenneté s'est traduite à travers des actions diverses. Les classes ont été sensibilisées au tri avec l'ambassadrice du tri afin d’expliquer aux élèves les bons réflexes. L'école participe au recyclage de téléphones portables et de cartouches d'encre. Pour chaque cartouche recyclée un don est reversé à l’association « Enfance et Partage ». Des fêtes de fin d'année et des kermesses mettent en avant l'écologie et la récup'. L'école a acheté des livres et du matériel scientifique de sensibilisation à l’environnement ainsi que des jeux sur le recyclage. Les élèves ont par ailleurs participé à la course du cœur, événement solidaire. L'aménagement d’un espace « jardin pédagogique » avec récupérateur des eaux de pluie et composteur permet différentes cultures tout en préservant l'environnement. « La commission présidée par madame la Rectrice, nous a accordés la labellisation E3D de niveau 2 (approfondissement) et nous recevrons prochainement le diplôme correspondant », nous a précisé Laurence Ambert, directrice de l'école marternelle Polangis.


ÉCO Nouvelles entreprises

Jeune Chambre Économique

Défilé de mode

Le 8 octobre, la jeune chambre économique de Joinville et du Val-de-Marne a tenu une conférence sur le thème du numérique. Une présentation de ces thématiques et un partage d'expérience ont permis à chacun d'échanger et de découvrir des modèles économiques innovants en présence d'Antonin Léonard co-fondateur du Label Ouishare, Florian Guillaume fondateur de Carrotmob, Laurent Pontegnier délégué général de Transition numérique et Adrien Aumont co-fondateur de KissKissBankBank et de la Ruche qui dit oui.

Ondina lingerie organise un défilé de mode suivi d’un dîner dimanche 16 novembre à partir de 18h30 au Rendez-Vous Gourmand, 7 allée Raymond Nègre. Partenaires : Studio 7, Salon de coiffure, 7 Av. Gallieni, Bijoux : MI, Isabelle Michel. Menu non imposé : à la carte, au choix, avec escompte de – 10% Réservation conseillée sur place ou par téléphone aux numéros suivants : > 01 48 83 39 43 - 01 55 96 06 04 - 01 48 83 19 18

ORTHOPHONISTE Clémentine Dailly 1 avenue Galliéni Tél. : 01 42 83 49 28 ATConseils Prestation administrative, suivi social général et artistique 2 avenue Jamin Tél. : 06 22 22 39 17 Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Attractivité du Territoire de la Ville de Joinville-le-Pont Hôtel de Ville, 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont

Semaine du goût

236 NOV 14_Layout 5 21/10/2014 11:16 Page4

La semaine du goût s'est tenue du 13 au 19 octobre. Plus de 200 élèves de primaire ont pu échanger avec les commerçants et goûter aux produits frais des marchés de Joinville. Ravis de cette visite, les enfants sont tous repartis avec un petit sac à dos garni ainsi qu'un diplôme de Gourmet en herbe.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 19


SPORT La rédaction de Joinville Mag part à la rencontre des associations sportives. Quoi de mieux que de

pratiquer une activité pour découvrir un

sport. Pour cette première, nous nous sommes jetés à l'eau ou presque.

le canoé-kayak avec le club Joinville Eau Vive On a testé pour vous

on a testé pour vous

P

ar une belle après-midi d'un samedi du mois d'octobre, je profite des rayons de soleil estivaux que ce début d'automne a laissé passer pour me glisser dans un kayak. Me voici sur l'île Fanac, avec le groupe adultes loisirs du club Joinville Eau Vive pour une initiation sur notre rivière, la Marne. Bruno encadre notre groupe, avec l'aide d'Alice. Au moment de monter dans mon embarcation, Alice me donne les quelques conseils qui m'éviteront de goûter trop vite à l'eau de la Marne : m'asseoir sur le quai, laisser une main dessus, poser l'autre sur l'arrière du kayak. Tout va bien, le kayak reste stable. Je récupère ma pagaie et teste mon équilibre. Genoux et pieds calés, je quitte le bord pour suivre le groupe. Si l'équilibre est assez facile à trouver sur le kayak, il n'est pas si évident d'avancer bien droit, un coup de pagaie trop généreux à droite et hop, l'embarcation vous emmène à gauche ! Alice me conseille de faire des mouvements plus larges avec la pagaie, magique ! Après avoir fait le tour de l'île Fanac, nous rejoignons Bruno et le groupe. Je profite du plaisir de glisser sur l'eau en jouissant du point de vue calme unique qu'offre la Marne sur l'environnement. En rejoignant le canal de Polangis, la connexion avec la nature est encore plus forte. La cohabitation avec les riverains du canal, humains et animaux, est excellente même si les canards semblent un peu perplexes quant à mon style approximatif. Dans le calme du canal, nous travaillons la technique. J'apprends ainsi à faire marche arrière et à tourner sur place. De retour sur la Marne, nous nous dirigeons vers le pont de Nogent où les péniches amarrées constituent un terrain de jeu. Si faire du kayak sur la Marne est un plaisir que j'ai pu découvrir, c'est aussi l'endroit idéal pour apprendre les bases avant de partir sur d'autres rivières afin de pratiquer l'eau vive, ce dont les kayakistes joinvillais ne se privent pas !

Le kayak, sport divers Georges Le Pallec, président du club de presque 300 adhérents, nous explique la pratique du kayak. « Le kayak c'est 14 types de pratiques pour 3 milieux différents, l'eau vive, l'eau plate et la mer. Nous menons avec les bénévoles toutes ces activités selon les groupes et les niveaux à partir de 9 ans, du loisir au haut niveau. Le club compte plusieurs champions de France en descente l'an dernier avec Julie Fievez, Sylvia Van Der Vossen et Mathieu Durand. Vanina Paoletti a de son côté intégré par deux fois le collectif équipe de France. » Alice Marquer dont le père, Michel, est le trésorier-adjoint du club et dont le frère Tanguy pratique à haut niveau, fait du kayak depuis 12 ans. « Je pratique la descente, le slalom, la ligne, le kayak de mer... Bref, j’apprécie la diversité et les sorties entre adhérents de toutes générations. L'ambiance du club est vraiment propice à ça. »

www.ville-joinville-le-pont.fr • 21


joinville durable

Semaine européenne de réduction des déchets Du 22 au 30 novembre 2014, la Semaine européenne de réduction des déchets sensibilise le plus grand nombre à cet enjeu environnemental. A Joinville, des composteurs seront distribués gratuitement aux joinvillais pour promouvoir le traitement écologique des déchets.

C

haque jour, nous produisons chacun 1kg de déchets en moyenne. Ces déchets ont un impact néfaste sur l’environnement et engendrent un coût pour la collectivité chargée de les collecter et de les traiter. La prévention des déchets consiste ainsi à réduire au maximum leur production en consommant et en produisant mieux, en prolongeant la durée de vie des produits et en jetant moins. Des gestes simples, de la vie quotidienne, peuvent contribuer à réduire la quantité de déchets produite chaque année.

Distribution gratuite de composteurs à Joinville Les Joinvillais disposant d'un jardin pourront s’équiper d’un composteur que la ville distribue gratuitement sur présentation d’un justificatif de domicile et dans la limite des stocks disponibles. Cinq sessions de distribution sont organisées quai Gabriel Péri sous le Pont de Joinville du lundi 24 au vendredi 28 novembre de 11h30 à 13h30. A partir du 1er décembre, il faudra venir les retirer auprès des services techniques de la mairie après réservation afin de prévoir les quantités à tenir à disposition. > Du 24 au 28 novembre • 11h30-13h30 Quai gabriel Péri, sous le pont de Joinville Renseignements Allo voirie 0800 850 420

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas ! Dans le cadre de son Programme Local de Prévention des Déchets, Joinville s’est engagée à réduire ses déchets de 7% en 5 ans. Plusieurs actions ont déjà été menées en ce sens. Cette année, la Ville souhaite promouvoir une solution encore méconnue pour réduire le volume des poubelles : le compostage. Cette solution naturelle de traitement des biodéchets diminue le volume des ordures ménagères. Elle permet aussi de faire des économies car elle réduit le coût de la collecte et le traitement des déchets pour la collectivité. Elle est par ailleurs respectueuse de l’environnement car elle atténue les nuisances liées au transport et au traitement des déchets.

22 • Joinville Mag • Novembre 2014

Le compostage

Le compostage est un processus naturel de transformation des matières organiques qui s’opère au contact de l’air et de l’humidité ambiante grâce au travail de micro-organismes. Sous leur action, les déchets biodégradables perdent 75 % de leur volume et se transforment en compost, une matière proche du terreau, riche en éléments minéraux, qui peut être utilisée comme fertilisant au jardin, dans le potager et dans les jardinières.


joinville durable Co-propriété

A la recherche d’économies d’énergie Le Parc résidentiel français, qui représente 35% de la consommation énergétique du pays, fait l’objet d’une attention toute particulière dans la démarche environnementale engagée par la France.

L

’amélioration des performances énergétiques des logements constitue un enjeu majeur pour l’environnement ainsi qu'un moyen de réduire ses dépenses. Le logement représente ainsi 35 % de la consommation énergétique de la France et 25% de ses émissions de Gaz à Effet de Serre (GES). Or, ces émissions de GES peuvent être réduites de manière très significative sans bouleverser nos modes de vie, grâce à une meilleure utilisation de l’énergie, à une amélioration des performances techniques des bâtiments et au recours aux énergies renouvelables. Améliorer la performance énergétique dans les co-propriétés Les travaux d’entretien sont souvent l’occasion d’améliorer la performance énergétique du bati. L’installation d’une chaudière à condensation ou l’isolation thermique de la toiture peuvent par exemple permettre de réduire les consommations de chauffage. Un gain pour l’environnement mais aussi pour le budget ! Même si aucun travaux de rénovation n’est prévu, les copropriétés ont l’obligation, pour tout immeuble chauffé collectivement de faire réaliser soit un Diagnostic Performance Energétique (DPE) soit, pour une copropriété de plus de 50 lots, un audit énergétique avant le 31 décembre 2016. La Région Île-de-France peut subventionner les audits en copropriété à hauteur de 50% de leur montant hors taxe. Plus d’informations sur la plateforme mve.coachcopro.com.

CONF’COPRO « Zoom sur les économies d’énergie en copropriété ! »

A

nimée par un Conseiller Info-Énergie de l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat de l’Est Parisien MVE, les Conf’Copro sont destinées à tous les acteurs de la copropriété, copropriétaires, conseils syndicaux et syndics. La Conf’Copro apporte des outils concrets pour économiser l'énergie, réduire la facture énergétique ainsi que des conseils précis pour les projets de rénovation en copropriété. L’objectif est de donner une vue d’ensemble d’une démarche de rénovation énergétique, tout en incitant à se lancer dans une telle démarche. Après une présentation du contexte énergétique et règlementaire en copropriété, l’ensemble du processus d’une démarche de rénovation en copropriété est exposé. La présentation, agrémentée de conseils pratiques, est suivie d’échanges libres. Conférence organisée par l’Agence Locale de l’Energie et du Climat MVE avec le soutien de la Ville de Joinville.

> Jeudi 20 novembre 2014 à 19h A l’Hôtel de Ville – Salle des mariages 23 rue de Paris à Joinville-le-Pont Contact : 01 42 87 13 55 - copro@agence-mve.org

www.ville-joinville-le-pont.fr • 23


joinville durable

Au bout du tunnel Quel est le point commun entre un projet artistique et la rénovation d'un tunnel ? L'association Atelier 55, en partenariat notamment avec la Ville et la RATP, va réhabiliter le tunnel piétonnier qui relie le quartier Europe aux autres quartiers du Haut de Joinville.

D

ans le haut de Joinville, un tunnel de 24 mètres de long appartenant à la RATP relie le quartier de l'Europe aux autres quartiers du haut de Joinville. Il sert de lien aux joinvillais avec les établissements scolaires, les services publics (écoles, collège, commerces, marché, poste, RER, Mairie...). Il est un lieu de passage quotidien des habitants. Les murs de ce tunnel sont dégradés par l’accumulation de tags et sont faiblement éclairés, rendant sa traversée désagréable, voire peu rassurante. Il a grand besoin d'être réhabilité. Cela aurait pu être un projet de travaux publics. L'association Atelier 55 en a fait un projet artistique. Au-delà d'un coup de neuf qui rendra le passage du tunnel plus agréable, l'association veut créer du lien social, renouer le dialogue entre les quartiers et encourager les habitants à participer à ce projet participatif et intergénérationnel. L'association Atelier 55, Susan Hackett en tête, porte le projet de rendre le tunnel sécurisant, esthétique, et agréable par la création d’une œuvre d’art sur les murs du tunnel. L'association appelle habitants, enfants, jeunes des écoles et

24 • Joinville Mag • Novembre 2014

des centres de loisirs, parents, séniors, commerçants, à participer à ce projet. Celui-ci, guidé par des artistes et réalisé avec les joinvillais volontaires, aboutira à la réalisation d’une fresque en mosaïque-peinture qui va transformer ce passage triste et morne en œuvre d'art urbaine. Susan Hackett est en train de boucler le financement de ce projet dont la Ville, la RATP, Boesner Paris et l'ambassade des États-Unis d'Amérique sont à ce jour partenaires. La maquette du projet devrait être prête à la fin de l'année. Les ateliers destinés à réaliser la mosaïque auront lieu de janvier à septembre 2015. Pendant ce temps, la réfection des murs et de l'éclairage sera effectuée. L'installation de l’œuvre interviendra à l'été 2015.

> Atelier55@orange.fr www.atelier55.org


locale Voisins Vigilants

Braderie de Noël

La plateforme Voisins Vigilants est un site web communautaire permettant de mettre en relation les habitants d'un même quartier pour lutter ensemble contre les cambriolages de manière simple et gratuite.

L’UNAAPE, l'Association Autonome des Parents d'Elèves de Joinville, invite à vendre jouets, articles et décorations de Noël le samedi 13 décembre de 10h30 à 17h à l’occasion d’une braderie de Noël qui se tiendra dans l’espace Horloge à la mairie de Joinville. Tables de 2m20, à partager : 20 euros.

> www.voisinsvigilants.org

Réservations et renseignements de 10h à 19h au 06 73 58 37 33 ou par email unaapejoinville@gmail.com.

Bourse au ski La bourse annuelle aux vêtements de ski organisée par la PEEP se tiendra samedi 29 novembre dans le préau de l'école maternelle Polangis de 8h30 à 15h. Secrétariat association PEEP 06 83 32 35 70

La Libre Plume

L’association La Libre Plume propose des cours de français avec un professeur expérimenté et pédagogue. Cours - Stage intensif de révisions, de remise à niveau, préparation à l'épreuve anticipée de Français, au Brevet des Collèges. Stages intensifs pendant les vacances scolaires et le samedi

Dédicace à Mag Presse Claude Cances, ancien Directeur Régional de la Police Judiciaire de Paris, dédicace son livre, L'ancien patron du 36 quai des orfèvres raconte la Brigade Mondaine, samedi 22 novembre de 10h à 13h et de 15h à 18h. Librairie des Studios - Mag Presse 4 Allée Raymond Nègre.

Renseignements au 06 24 94 15 92.

* Opération Tranquillité Vacances * Yoga en famille En collaboration avec le service jeunesse, l’association Sabor Latino a proposé du yoga en famille. C’est ainsi qu’enfants et parents ont partagé un moment apaisant et ludique. Le yoga en famille est une belle occasion de partage et de détente, de découverte du yoga et de ses bienfaits : mieux connaître son corps, acquérir les bons réflexes pour respirer, se relaxer, se concentrer et prendre confiance en soi. Renseignements : 0687609938 • www.saborlatino.fr

L'opération tranquillité vacances est assurée par la Police municipale sur inscription. La Police municipale est informée de l'absence des vacanciers et effectue des patrouilles fréquentes devant les domiciles ou les commerces inscrits au dispositif. Les patrouilles de jour sont assurées par la Police municipale, la Police nationale assure les tournées nocturnes. Cet été, 172 résidences ont ainsi été surveillées par la Police municipale. • inscriptions auprès de la police municipale au 01 48 85 75 75 Si vous êtes victime ou témoin d'une infraction, composez le 17, votre appel peut être déterminant.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 25


CULTURE

Les dix petits nègres D'après Agatha Christie

Par la compagnie Les Baladins de Joinville Mise en scène : Loic Porteau

Musicales de Saint-Charles Beethoven - Mendelssohn

Trio Pilgrim

Pour ce deuxième concert programmé dans le cadre des Musicales de Saint-Charles, la ville de Joinville-le-Pont, les associations Les Amis de Saint-Charles et Les Silences Inversés

L'île du Nègre, un petit coin de paradis battu par le vent si plaisant avec sa maigre végétation et ses falaises à pic. D’ailleurs, 10 personnes, apparemment sans point commun, viennent d’y être invitées par le mystérieux Mr Onyme. Que de bruits courent sur ce nouveau propriétaire... Richissime Yankee, star hollywoodienne, ou bien encore membre de l'amirauté Britannique ? Bref, quand tous les dix - du juge au play-boy, sans oublier la secrétaire - reçoivent cette invitation à venir y passer quelques jours, aucun d'eux n'hésite à y répondre favorablement. Mais là-bas, dans la somptueuse demeure, personne n’est là pour les accueillir, sauf cette terrible voix qui, tour à tour, va accuser chacun des participants de faits atroces. Dans un coin du salon, dix statuettes. Dix petits nègres et une comptine guillerette et morbide qui va rythmer les disparitions successives et brutales des convives. La psychose monte car le coupable se cache forcément parmi les invités dont le nombre ne cesse de diminuer inexorablement. Jusqu’à quand, à quel point ? Une poignée de personnages admirablement campés, une ambiance tendue, un suspense à couper le souffle et une fin complètement inattendue...

vous invitent à découvrir ou redécouvrir le Trio Nr 7 Op. 97 de Beethoven et le Trio Nr 1 Op. 49 de Mendelssohn. Créé en 2007, le Trio Pilgrim se compose de Delphine Bardin au piano, de Maryse Castello au violoncelle et d'Arno Madoni au violon. Delphine Bardin, élue "Rising Star" par la Cité de la Musique pour la saison 2001-2002, s’est produite en de nombreux engagements en soliste en France, Suisse, Allemagne, au Portugal, au Canada, aux Etats-Unis, la Philharmonie de Cologne, le Wigmore Hall de Londres, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles… Maryse Castello intègre le CNR de Strasbourg puis l'Ecole normale de musique de Paris, obtenant le Diplôme supérieur de concertiste en 1995, et enfin le Conservatoire royal de musique de Bruxelles. Violoniste titulaire au sein de l'Orchestre philharmonique de Radio France depuis 2005, Arno Madoni est également appelé comme violon solo par l'Orchestre Pasdeloup. Il est aussi violon solo de l'ensemble Edgédé.

présentent

Graphisme F. Pinton - www.fredericpinton.com

Mise en scène :

Loïc Porteau

LES DIX PETITS NÈGRES NOVEMBRE 2014

Vendredi 7 20h30 - Samedi 8 20h30 - Dimanche 9 18h30 Vendredi 14 20h30 - Samedi 15 20h30 - Dimanche 16 18h30 SCÈNE PRÉVERT - 23, RUE DE PARIS - 94340 JOINVILLE-LE-PONT - RER A Tarif : 10 €, 1 place achetée = 1 place offerte - Renseignements : 06 64 19 37 11 - www.baladinsdejoinville.fr

7-8-14-15 novembre • à 20h30 9-16 novembre • à 18h30

Scène Prévert

10€ (1 place achetée = 1 place offerte) Renseignements : 06 64 19 37 11

Dimanche 9 novembre • à 17h • Eglise Saint-Charles • Tarifs : 10€ et 5€ Renseignements : 01 49 76 60 10

www.ville-joinville-le-pont.fr • 27


CULTURE Au programme de novembre

Cinéma Scène Prévert BREVE DE COMPTOIR (1h40) Réalisé par Chantal Neuwirth Avec Didier Bénureau, Christian Pereira... • Mardi 4 Novembre à 20h30

ELLE L'ADORE (1h45) Réalisé par Jeanne Herry Avec Sandrine Kiberlain, Laurent Lafitte, Pascal Demolon... Muriel est esthéticienne. Elle est bavarde, un peu menteuse, elle aime raconter des histoires souvent farfelues. Depuis 20 ans, Muriel est aussi la première fan du chanteur à succès Vincent Lacroix. Avec ses chansons et ses concerts, il occupe presque toute sa vie. Lorsqu'une nuit Vincent, son idole, sonne à la porte de Muriel, sa vie bascule. Elle est entraînée dans une histoire qu’elle n’aurait pas osé inventer. • Mardi 4 Novembre à 14h30 TU VEUX OU TU VEUX PAS (1h28) Réalisé par Tonie Marshall Avec Sophie Marceau, Patrick Bruel, André Wilms... • Mercredi 5 Novembre à 14h30 • Mardi 11 Novembre à 20h30 LE GARCON ET LE MONDE (1h19) Réalisé par Alê Abreu • Mercredi 12 Novembre à 14h30

LEVIATHAN (2h21) (V.O.S.T) Réalisé par Andreï Zviaguintsev Avec Alexeï Serebriakov, Elena Liadova, Vladimir Vdovitchenkov... • Mercredi 12 Novembre à 20h30 • Mardi 18 Novembre à 14h30 LOU ! JOURNAL INTIME (1h44) Réalisé par Julien Neel Avec Ludivine Sagnier, Kyan Khojandi, Lola Lasseron… • Mardi 18 Novembre à 20h30

4€

SAMBA (1h58) Réalisé par Eric Toledano, Olivier Nakache Avec Omar Sy, Charlotte Gainsbourg, Tahar Rahim… Samba, sénégalais en France depuis 10 ans, collectionne les petits boulots ; Alice est une cadre supérieure épuisée par un burn out. Lui essaye par tous les moyens d'obtenir ses papiers, alors qu'elle tente de se reconstruire par le bénévolat dans une association. Chacun cherche à sortir de son impasse jusqu'au jour où leurs destins se croisent... Après le succès d'« Intouchables », le duo de cinéaste prouve une fois de plus qu'ils savent doser humour et émotion. • Mercredi 19 Novembre à 14h30 • Dimanche 23 Novembre à 15h00 • Mardi 25 Novembre à 20h30 MOMMY (2h18) (V.O.S.T) Réalisé par Xavier Dolan Avec Antoine-Olivier Pilon, Anne Dorval, Suzanne Clément... • Samedi 22 Novembre à 20h30 • Dimanche 23 Novembre à 18h30 • Mardi 25 Novembre à 14h30 ON A MARCHE SUR BANGKOK (1h33) Réalisé par Olivier Baroux Avec Kad Merad, Alice Taglioni, Peter Coyote... • Mercredi 26 Novembre à 14h30 • Dimanche 30 Novembre à 15h00

GIMME SHELTER (1h41) (V.O.S.T) Réalisé par Ron Krauss Avec Vanessa Hudgens, Rosario Dawson, Brendan Fraser... • Dimanche 30 Novembre à 18h30

MAGIC IN THE MOONLIGHT (1h38) Réalisé par Woody Allen Avec Colin Firth, Emma Stone, Eileen Atkins... • Mardi 2 Décembre à 14h30 • Mardi 2 Décembre à 20h30

Retrouvez la programmation complète du mois sur le site internet de la ville www.ville-joinville-le-pont.fr ou à l’adresse joinville-le-pont.cine.allocine.fr.

Scène Prévert 28 • Joinville Mag • Novembre 2014

23 rue de Paris - 01 49 76 60 10 - Accès par les escaliers à droite de l’Hôtel de Ville ou par le quai Pierre Brossolette - Résumé des films et bandes-annonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr - Vente des billets le jour même au guichet de la salle, 1/2 heure avant chaque séance - http://joinville-le-pont.cine.allocine.fr


CULTURE Espace TIC / Technologies de l’Information et de la Communication

Initiations et ateliers de novembre Pour participer à un atelier, il faut être abonné à l’espace multimédia et demander son inscription à chaque atelier. Les animateurs de l’espace sont présents pour vous conseiller.

Théâtre Dyrek > Les samedis à 20h30, dimanches à 16h (13 € sur réservation)

WYATT EARp, la mort ne voulait pas de lui. Pièce historique de Albert Morret (Cie Bords de Scène) avec Alice Katz, Claude Mann, Frédéric Papion. Qui ne connaît l’histoire du Shériff de Tombstone, et de OK Corral. Mais illustrées par l’intéressé, sa vie et ses passions sont les reflets d’une Amérique en formation, de la conquête de l’ouest à la naissance du cinématographe, en passant au travers des balles (il ne sera jamais touché).

Mardi 4 de 17h à 17h30

Découverte Montage vidéo en ligne gratuit

Mardi 4 de 18h à 20h

Clic & Entrée

Jeudi 6 de 13h30 à 15h30

PIXLR La retouche gratuite en ligne (Nouveau)

Jeudi 6 de 15h30 à 17h30

Télécharger et installer des logiciels

Samedi 8 de 9h à 10h

Accueil des nouveaux usagers (sur inscription)

Samedi 8 de 10h à 12h

L'arbre des fichiers

Jeudi 13 de 13h30 à 15h30

Utiliser Mac OSX (Nouveau)

Jeudi 13 de 15h30 à 17h30

Navigation sur le Web

Samedi 15 de 10h à 12h

Atelier Réseaux Sociaux

Mardi 18 De 17h à 17h30

Découverte Ma résidence.fr (Réseau social de proximité)

Mardi 18 de 18h à 20h

Édition de texte

Jeudi 20 de 13h30 à 15h30

Acquisition d'images

Jeudi 20 de 15h30 à 17h30

Ordinateurs, Périphériques & Systèmes

Vendredi 21 de 17h à 17h30

Découverte Gestion Relation Citoyen à Joinville le Pont

Samedi 22 de 9h à 10h

Accueil des nouveaux usagers (sur inscription)

Samedi 22 de 10h à 12h

Traitement de texte

Mardi 25 de 18h à 20h

Site facile avec JIMDO (Nouveau)

Jeudi 27 de 13h30 à 15h30

Acquisition de sons

Jeudi 27 de 15h30 à 17h30

Protéger son système et ses données

• Mercredi 13h30 à 14h30 et mardi 17h30 à 18h30

Vendredi 28 de 17h à 17h30

Découverte Rasberry Pi (Un ordinateur de la taille d'une CB)

• Mercredi 14h30 à 15 h45

Samedi 29 de 9h à 10h

Accueil des nouveaux usagers (sur inscription)

Samedi 29 de 10h à 12h

Chapitrer un document (Nouveau)

> Cours de Claquettes • Lundi et mardi de 20h à 20h45 ados • mercredi de 16h30 à 17h15 > Cours de Théâtre cours enfants (5 à 8 ans) adolescents (9 à 11ans) adolescents (12 à 18 ans)

• Mercredi 17 h 15 à 19h Adultes (+ 18 ans)

• Mardi 20 h 45 à 22 h 45 par C. Mann et S. Rolland. (tous les cours ont lieu sur la scène du théâtre. Représentations publiques fin juin)

Nouveau ! Accès gratuit aux formations en ligne VODECLIC. Renseignez-vous auprès d'un animateur multimedia@joinvillelepont.fr L'ESPACE MULTIMEDI@ est accessible à tous, Hall de l’Hôtel de Ville.

théâtre françois dyrek

7 boulevard de Polangis - Tél. 01 48 85 09 29

www.ville-joinville-le-pont.fr • 29


CULTURE

La bibliothèque Nos arrière-grands-parents l’ont vécue…

Les rendez-vous de la Bibli

1.2.3…Livres : rencontre littéraire Vous aimez lire un peu, beaucoup, passionnément… Vous aimez les romans, les polars, la BD… Vous aimeriez nous faire découvrir un auteur, un style… Vous aimerez partager votre coup de cœur du moment. • Samedi 22 novembre à 14h30 Bibliothèque municipale Participation sur réservation auprès de la bibliothèque au 01 49 76 60 32

Il y a cent ans, toute une génération de jeunes gens partait au front laissant familles, femmes et enfants. Cette guerre ne devait pas durer. Pourtant, quatre longues années se sont écoulées, marquant à jamais les vies de nos arrière-grands-parents. La commémoration du centenaire de la guerre de 14-18 est pour nous l’occasion de transmettre aux plus jeunes la mémoire d’une période de notre Histoire. Nés en 1914 ou en 2014, c’est au travers d’albums photos, de récits et de correspondances que se dévoile à nous la Der des Ders. Les Lulus, le soldat Botillon, Adélie et bien d’autres vous attendent à la Bibliothèque Jeunesse pour vous raconter leur Grande Guerre.

Romans

D’un combat à l’autre La Grande Guerre vue par les filles de Pierre et Marie Curie de Béatrice Nicodème - Ed. Nathan Le secret du dernier poilu Moments de fraternité entre un soldat français et un soldat allemand de Catherine Cuenca - Ed. Oskar Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon D’hier à aujourd’hui, l’histoire du soldat Botillon de Hervé Giraud - Ed .Thierry Magnier Le choix d’Adélie Une jeune fille soumise aux lois et aux coutumes de son époque rêve d’une carrière de médecin de Catherine Cuenca - Ed. Oskar Il s’appelait le soldat inconnu Histoire et destin d’un soldat pendant la Première Guerre mondiale de Arthur Ténor - Ed. Folio Junior

30 • Joinville Mag • Novembre 2014

Lettres

Infirmière pendant la Première Guerre mondiale Geneviève, dix-sept ans, infirmière sur le front de Sophie Humann - Ed Gallimard Jeunesse Trois frères dans la Grande Guerre Témoignages épistolaires des horreurs d’un conflit sans précédent de Annie Collagnat-Barès - Ed. Hachette

Albums

On nous a coupé les ailes Lettres et souvenirs d’un jeune homme dans les tranchées de Fred Bernard et Emile Bravo - Ed. Albin Michel Le Baron bleu Et si on avait bombardé des livres… de Baum et Dedieu - Ed. Seuil Jeunesse Il y a Guillaume Apollinaire tisse ses rêves de poète et son quotidien du fond des tranchées de Laurent Corvaisier - Ed. Rue du monde

BD

Le Long Hiver 1914 Rencontre inattendue d’un soldat avec un autre monde… de Patrick Mallet - Ed. Casterman La Guerre des Lulus Après l’évacuation de leur orphelinat, quatre garçons oubliés organisent leur survie de Régis Hautière et Hardoc - Ed .Casterman L’Histoire de France en BD, 1914-1918 la Grande Guerre Quand les bulles racontent la grande Histoire de Dominique Joly et Bruno Heitz - Ed. Casterman

Doc

La guerre de 14-18 racontée aux enfants Comment aborder avec les enfants l’histoire de ces quatre années dramatiques de Philippe Godard - Ed. De La Martinière


démocratie locale Cette rubrique vous présente l’ordre du jour (non exhaustif) du dernier Conseil municipal. Si vous souhaitez prendre connaissance en détail du compte-rendu, vous pouvez consulter les panneaux d’affichage administratif ou le site Internet de la Ville.

Conseil municipal Séance du 14 octobre 2014

Le Conseil municipal a adopté la décision modificative n°1 au budget annexe – assainissement de la commune pour l’exercice 2014, arrêté en mouvement budgétaires de 114 189, 03 euros.

l’association « Le Lapin Vert » pour financer une nouvelle passerelle au 59 quai de la Marne. Celui-ci a également alloué une subvention de 100 euros à l’association « Val-de-Marne Québec ».

Le Conseil municipal a autorisé la cession de biens

Le Conseil municipal a décidé de parrainer un enfant

de la ville sur emprise Ilot C1 à la société Eiffage Aménagement dans le cadre de l’opération « Hauts de Joinville ». Il a également autorisé la société Eiffage à démolir les biens situés sur les parcelles vendues.

Le Conseil municipal a demandé au Préfet du

Val-de-Marne d’inscrire la ville de Joinville-le-Pont sur la liste des communes, définie par arrêté préfectoral, dont le ravalement des immeubles est obligatoire tous les 10 ans.

Le Conseil municipal

a décidé d’instaurer, au profit de la commune, un droit de préemption sur les fonds artisanaux, les fonds commerciaux et les baux commerciaux situés dans un périmètre comprenant l’avenue Gallieni et le quartier des Hauts de Joinville.

auprès de l’association Un Enfant par la Main et de cotiser à hauteur de 300 euros par an.

Le Conseil municipal a demandé une prise en compte, dans les travaux de la mission de préfiguration de la Métropole du Grand Paris d’un Territoire de projet constitué par les communes de Bry-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Charenton-le-Pont, Fontenay-sous-Bois, Joinville-le-Pont, Neuilly-sur-Marne, Neuilly plaisance, Nogent-sur Marne, Le Perreux-sur-Marne, Rosny-Sous-Bois, Saint-Mandé, Saint-Maurice, Villiers-sur-Marne et Vincennes. Le Conseil municipal a décidé d’engager un dialogue avec les communes voisines et reste ouvert à l’élargissement éventuel du Territoire porté par l’ACTEP.

Le Conseil municipal a instauré un périmètre

d'études sur l'avenue Gallieni, afin de permettre à la Ville de définir sur cet axe un projet urbain d'ensemble. Il s'est également doté des moyens juridiques nécessaires pour éviter que des demandes d'autorisations de travaux ou de constructions diverses compromettent la réalisation de la future opération d'aménagement.

Le Conseil municipal a autorisé le Maire à faire une

demande de subvention auprès du Conseil général du Val-deMarne et du Centre National pour le Développement du sport au titre de la création d’un équipement sportif du quartier des hauts de Joinville.

Le Conseil municipal a décidé d’allouer une subvention d’investissement à hauteur de 8000 euros à

PROCHAIN CONSEIL • Mardi 9 décembre • 20h • Pour plus d’informations consulter le site Internet : www.ville-joinville-le-pont.fr

Vous pouvez écouter l’intégralité audio du dernier Conseil municipal sur le site internet de la ville.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 31


démocratie locale

Liste Joinville avec Vous

Liste Unis pour Joinville-le-Pont

> 26 élus

> 4 élus

A

Joinville possède de véritables atouts commerciaux et peut s’enorgueillir de proposer à ses habitants une offre commerciale et artisanale de grande qualité. Depuis 2008, l’ambition de l’équipe municipale d’Olivier DOSNE est de sauvegarder et de conforter cette diversité commerciale, qui pourrait être menacée par le développement hégémonique des activités de service (agences bancaires et immobilières notamment). Ce volontarisme a en particulier permis l’implantation d’une grande surface Monoprix et d’une boulangerie-pâtisserie dans le nouveau quartier des Hauts de Joinville. C’est dans l’objectif de renforcer la qualité, l’identité et la pérennité du commerce joinvillais que, dès le début de la nouvelle mandature, nous avons souhaité nous doter des nouveaux outils mis à la disposition des communes pour mener à bien leur politique de sauvegarde commerciale. En effet, la loi du 2 août 2005 en faveur des Petites et Moyennes Entreprises nous permet désormais d’instaurer un droit de préemption sur les fonds de commerce, les fonds artisanaux et les baux commerciaux. Ce dispositif complète le droit de préemption urbain, qui permet déjà, entre autres, de préempter les murs des commerces. Ce droit s’exercera sur un périmètre clairement défini : l’avenue Gallieni et le secteur du haut de Joinville, zones de chalandise reconnues où la qualité de l’offre commerciale doit

32 • Joinville Mag • Novembre 2014

être protégée. L’intérêt de mettre en place un tel périmètre est double. Il permet, d’une part, la création d’un observatoire des mutations commerciales : les déclarations d’intention d’aliéner devant désormais être transmises à la Ville préalablement à toute mutation, nous serons ainsi en mesure d’intervenir en amont de toute transaction pour rapprocher un cédant avec un preneur correspondant mieux aux intérêts de la commune. Il ouvre d’autre part la possibilité de préemption exceptionnelle d’un bail ou d’un fonds commercial ou artisanal, dans le cas extrême où une activité commerciale très importante pour l’attractivité et la diversité de l’offre devait être cédée à un commerce ou à un service déjà très présent sur la ville, ou peu qualitatif. Il est évident que nous ne souhaitons utiliser ce nouveau dispositif opérationnel que comme un outil préventif, dans l’unique objectif de protéger une activité commerciale ou artisanale traditionnelle et stratégique. Pour mémoire, ce droit a été mis en œuvre avec succès, de manière préventive, dans la commune voisine de Vincennes, où il a notamment permis le maintien de commerces de bouche stratégiques, qui auraient purement et simplement disparu s’il n’avait pas été exercé.

Chantal DURAND Adjointe au Maire chargée des Solidarités, du Développement économique et de l’Emploi

Quelle gouvernance pour l’urbanisme ?

L

es choix en matière d’urbanisme sont parmi les plus importants pour l’avenir de notre commune. Ils pèsent lourdement sur le budget communal, et déterminent pour au moins une génération le cadre de vie qui s’imposera aux Joinvillaises et aux Joinvillais. On voudrait vous faire croire que les gens n’ont pas leur mot à dire, n’ayant pas les compétences pour juger. C’est faux ! La population n’est pas plus bête que ses élus ; en lui exposant honnêtement les enjeux d’un dossier, depuis sa conception jusqu’à sa réalisation, il est possible de l’associer aux choix effectués. C’était le projet politique de notre liste aux élections municipales, à l’opposé de la ligne suivie par le maire et son équipe. A Joinville, on ne découvre les projets qu’au dernier moment, alors qu’ils sont déjà ficelés jusque dans leurs moindres détails. Il est alors trop tard pour les amender significativement. Une telle façon de procéder est hélas légale, mais bien peu démocratique. Elle infantilise la population, invitée à signer un chèque en blanc une fois tous les six ans, et à subir le reste du temps. La ZAC des « Hauts de Joinville » en offre un bel exemple. Le projet déclaré d’utilité publique par le Préfet en juillet 2010 a subi depuis bien des modifications, sans demander l’avis de quiconque. Il n’est plus question du


démocratie locale

Liste Vivre Joinville Ensemble > 3 élus

grand parking souterrain qui fait cruellement défaut, mais d’une cinquantaine de places sous le nouveau gymnase, à côté de la Mairie, qui n’aura rien à voir avec ce qui était prévu. Petit gymnase, homologué seulement pour le basket, « enrichi » d’une brasserie et d’une cinquantaine d’appartements de luxe, au dessus, ainsi que dans un second immeuble, côté Marne. L’appétit vient en mangeant. La densification autour de l’avenue Gallieni n’allant pas assez vite, on y crée un périmètre d’études, préalable peut-être à une ZAC. Ailleurs dans Joinville, tant en Bas qu’en Haut, les projets immobiliers privés se multiplient. Dans le secteur « Essilor », le projet Cogedim avance sans bruit. La seule ambition de la Municipalité est d’y construire une école maternelle, qui remplacerait celle du Centre (que deviendra-t-elle ?). Vu le prix de tous ces logements, les plus modestes ne verront pas d’amélioration de leurs soucis immobiliers. Nous assistons ainsi à la modification de la composition sociale de Joinville-le-Pont. Quand cela a-t-il été débattu ? Michel LAVAL, UNIS POUR JOINVILLE-LE-PONT

Joinvillais, ouvrez l'œil.

V

oici maintenant 7 mois que j'exerce mon mandat d'élu municipal. Surpris par le traitement que la majorité municipale me réservait, ainsi qu'à mes collègues de l'opposition, j'ai rapidement compris que m'opposant au maire je ne devenais à ses yeux pas plus fréquentable qu'un individu porteur du virus ébola. J'en suis donc venu à me demander ce que cachait cette stratégie de « petite politique » faite de vexations et de brimades. Au-delà de permettre aux élus majoritaires de tester les nerfs et le répondant des conseillers municipaux d'opposition, un climat délétère entre les élus municipaux s'est installé, basé sur l'omerta du camp Dosne. La majorité ne parle pas à l'opposition car moins elle en sait, moins il y a de débat et plus le maire peut imposer ses choix. Et pourtant ce qui se prépare dans le secret du bureau du maire est des plus inquiétant notamment pour le portemonnaie des Joinvillais. Le 14 octobre dernier, malgré certaines oppositions, une délibération a été votée imposant un ravalement tous les 10 ans des maisons et immeubles de la commune. Propriétaires et copropriétaires, commencez à faire des économies. D'autre part, une étude urbanistique est lancée sur toute l'avenue Gallieni (de la Place Verdun à la Fourchette de Champigny). Quel projet se cache derrière ? Rien de précis, répond l'élu en charge de l'urbanisme J.J. Gressier.

Je prétends que l'on va voir surgir prochainement une nouvelle ZAC où bureaux d'études, promoteurs et autres bétonneurs vont à nouveau se régaler. D'autant que lorsque l'on voit le bâtiment en cours de construction qui accueillera les clubs de danse amateur au 39 avenue Gallieni (qui coûte la bagatelle de 3,3 millions d'euros) on peut s'interroger sur la pertinence des choix municipaux. Parmi les autres trouvailles du maire, il en est une qui ne réjouira pas plus les commerçants et entrepreneurs de Joinville, tant elle est dangereuse pour la liberté d'entreprise. Le dernier Conseil Municipal a validé la possibilité, pour le maire, de préempter, à son bon vouloir, les fonds de commerce et baux commerciaux au prix de vente initial voire au prix des domaines. La ville a-t-elle les moyens ? Au regard de la dernière augmentation d'impôts de 7% pour financer ses investissements, la réponse est non, sauf à demander aux Joinvillais de mettre la main à la poche une nouvelle fois. Je ne suis pas certain que les électeurs qui ont reconduit le maire en mars dernier avaient compris où cela les mènerait. bernard.duvert@yahoo.fr Rectificatif « La tribune du groupe "Vivre Joinville ensemble" intitulée "le changement se fait attendre" et publiée dans le Joinville Mag d'octobre est signée Chantal Colin et non Chantal Colin, Olivier Aubry. Je tiens à préciser : d'une part j'assume seule la responsabilité de ce que j'écris et d'autre part le texte proposé à la publication doit être observé dans son intégralité (y compris les signatures) dès lors qu'il respecte l'article 28 du Règlement Intérieur. » Chantal Colin

www.ville-joinville-le-pont.fr • 33


pratique La trésorerie municipale > à Nogent La Trésorerie municipale du Perreux-sur-Marne déménage à Nogent-sur-Marne (1, rue Jean Soulès). Elle intègre ainsi le Centre des finances publiques de Nogent. Pour assurer son déménagement, elle sera fermée au public du mardi 4 novembre midi au 10 novembre. La réouverture aura lieu dès le 10 novembre à Nogent-sur-Marne.

Pharmacies de garde

Les horaires d'ouverture seront les suivants : les lundi, mardi, mercredi et vendredi de 09h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00, le jeudi de 09h00 à 12h00. Renseignements : 01 75 64 21 81

• Dimanche 9 novembre PHARMACIE SCHREINER 71 avenue de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 00 16 • Mardi 11 novembre PHARMACIE GALLIENI 54 avenue du Général Gallieni 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 48 83 20 01 • Dimanche 16 novembre PHARMACIE DERRI 43 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 48 83 20 34

Permanence Solidarité/Emploi

Chantal Durand, Maire-adjoint aux Solidarités, Développement économique et Emploi tiendra une permanence à la mairie tous les mercredis après-midi sur rendez-vous, à prendre au 01 49 76 60 67 ou par mail à direco@joinvillelepont.fr

Permanence du député michel herbillon

La prochaine permanence aura lieu jeudi 20 novembre à partir de 19h. Contact 01 43 96 77 23.

ÉTAT CIVIL Naissances Shaïma Salmi, Yassine Ghezali, George Davoust Laurio, Masinissa Amroun, Lina Dorlean, Saran Diallo, Rayan Kara, Maxime Vieu, Waël Ben Ghorbel. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais. Mariages Christophe Fénelon et Stéphanie Thirard, Samuel Teisseire et

Héloïse Lecointre, Adrien Pasteur-Rousseau et Jessica Derouet, Aleksandar Brankovic et Danijela Brankovic, François Casteignau et Bruno Coulon, Farid Hammou et Kahina Louali. Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur.

Le mois prochain dans Joinville Mag Décembre 2014

z La fée Mito

• Dimanche 23 novembre PHARMACIE UON 45 rue Alexandre Fourny 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 45 16 34 67 • Dimanche 30 novembre PHARMACIE CHIKLY DUMAS 125 avenue du Général de Gaulle 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 54 48 • Dimanche 7 décembre PHARMACIE BOURDAIS 15 boulevard Gabriel Péri 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 10 08 Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont • Directeur de la publication Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont • Directrice de la Communication Isabelle Prigent • Rédaction Laurent Chadelat, Aurélie Claveau, Pauline Gaubert • Ont collaboré à ce numéro Yann Flammarion, Corinne Lebon • Photos Photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales • Charte graphique Service communication de la Mairie • Graphisme Caroline Vidal et Annabelle Brietzke • Impression IME - Imprimé sur du papier 100 % PEFC • Régie publicitaire CMP 01 64 62 26 00 • Distribution le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12 • Hôtel de Ville 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont • Tél. 01 49 76 60 00 - www.ville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr • 35


Ouverture billetterie > Mercredi 12 novembre 2014

w w w . v i l l e - j o i n v i l l e - l e - p o n t . f r

Joinville-le-Pont Magazine n°236-NOVEMBRE2014  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°236-novembre2014

Advertisement