Page 1

JOINVILLE MAG I NUMÉRO 261 I I MAI 2017 I

À la une TOUJOURS PLUS DE VÉLO

Spectacle LE RETOUR DE GIL ALMA À la une BUDGET 2017


L’agENDA du MOIS Lundi 8 mai 10h15

14

COMMÉMORATION DU 8 MAI 1945 > Parvis de l’Hôtel de ville

&

Vendredi 12 mai 20H30

Concert

PIANO PLURIEL - EMA > Scène Prévert

TOURNOI D’ÉCHECS ET BRADERIE DE L’UNAAPE

Samedi 13 14h et dimanche 14 mai 10h

Samedi 13 mai 10h > Parc du Parangon

Paddle

L'EAU VIVE > Quai de Polangis Du 26 mai au 4 juin

Théâtre

LES BALADINS > Scène Prévert

SPECTACLE CARITATIF

GIL ALMA

Samedi 13 mai 20h30 > Scène Prévert

DON DU SANG Mardi 16 mai 14h30-19h30 > Hôtel de Ville

FÊTE DES VOISINS Vendredi 19 mai

MUSICALES DE SAINT-CHARLES

MUSIQUE ANCIENNE

Dimanche 21 mai 17h > Église St-Charles

FÊTE DES MÈRES SUR LES MARCHÉS Samedi 27 et dimanche 28 mai

> Place du 8 Mai 45 et Avenue Gallieni

19 2 | Joinville Mag | Mai 2017

BROCANTE VIDE-GRENIER Dimanche 28 mai 8h-18h > Rue de Paris prolongée


soMMaIRE

6 6 ZOOM ARRIÈRE Chasse aux œufs • Olympia Joinville Cup • Musicales de Saint-Charles

10 À LA UNE Budget 2017 • Toujours plus pour le vélo • La vie est belle • Fric ou voyou

16 ÉCO Nouvelles entreprises • Paiement sans

12 21 LOCALE Sclérose en plaques, les commerçants se mobilisent • Réunions de quartiers • Jean-Pierre Simon, retour à l’école • Concours photo • Fête des voisins • Enquête publique • Franck, un Joinvillais qui dort dans sa voiture

contact, augmentation du plafond cet automne

26 CULTURE Concert Piano Pluriel • Musicales

17 JEUNESSE Orientation • Culture • Sport • Prévention • Citoyenneté

de Saint-Charles • Tournoi d’échecs Fête des voisins • Braderie de printemps • Lapin vert • Théâtre Dyrek • Bibliothèque • Cinéma

19 SPORT L’Eau Vive - Un week-end autour

32 DÉMOCRATIE LOCALE • Libre expression

du Stand up paddle • Aviron 2 titre pour l’AMJ

35 PRATIQUE Pharmacies de garde • État civil • Permanences • Procurations

www.ville-joinville-le-pont.fr | 3


4

€


édito

L

e Conseil municipal a, lors de sa dernière séance du 28 mars dernier, voté le budget 2017. Un budget responsable, solide et solidaire. Ce budget 2017 affirme les valeurs de transparence et de responsabilité qui guident les choix politiques et les exigences de gestion saine et de solidarité portées par l’équipe municipale. Comme vous le savez, ce budget a dû être construit cette année encore dans un contexte de diminution drastique des dotations de l’Etat. La loi de Finances 2017 impose aux Villes une contribution au redressement des comptes publics. Malgré cela, et comme je m’y étais engagé, nous n’avons pas augmenté les impôts. Pour faire face à la diminution globale de nos recettes, l’accent a donc été mis sur les économies de dépenses de fonctionnement. Nous devons « faire mieux avec moins ». L’enveloppe des subventions aux associations n’a pas été diminuée pour autant. Considérant les associations comme le poumon de la ville, nous avons voulu leur permettre de continuer à respirer pleinement pour le bien-être de tous.

« Nous devons faire mieux avec moins »

permet d’assurer la sécurité des Joinvillais. Les mois de février et mars, ont été l’occasion d’aller à votre rencontre à l’occasion des réunions de quartier. Désireux d’être toujours plus proche de vous au quotidien, nous avons tenu nos engagements de démarche de proximité en allant à votre rencontre pour vous rendre compte de ce qui a été réalisé près de chez vous et parler des projets en perspective. Vous étiez nombreux à venir échanger avec l’équipe municipale. Cela a été l'occasion de nous faire part de vos suggestions, permettant une réflexion et des améliorations importantes pour notre ville et notre cadre de vie. C’est ensemble que l'on décide le mieux, nous en sommes convaincus.

Olivier Dosne Maire de Joinville-le-Pont Conseiller régional d’Île-de-France

Éducation, espace public, sécurité. Nous avons choisi de porter les efforts de la Ville sur ces axes prioritaires. En premier lieu, l’éducation, la culture et la solidarité sont au cœur de nos actions afin de permettre à tous les Joinvillais de bienvivre ensemble. À elle seule, la réussite éducative représente une grande part du budget. L’autre fondement de notre politique est de réparer la ville et de prévoir son avenir. Nous travaillons donc à vous rendre des rues rénovées, propres, et à construire de nouveaux équipements publics répondant à vos besoins. Enfin, l’effort porté sur la Police municipale

www.ville-joinville-le-pont.fr | 5


Zoom ArriÈRE

CHASSE AUX ŒUFS Le parc du Parangon accueillait samedi 2 avril les jeunes Joinvillais pour une nouvelle édition de la chasse aux œufs qui a su, cette année encore, faire la joie de tous. Chocolats, spectacle, stands de jeux et animaux de la ferme ont offert à tous une matinée festive et gourmande.

6 | Joinville Mag | Mai 2017


Zoom ArrIÈRE

OLYMPIA …ou la mécanique des sentiments mêle musique, chant lyrique, et théâtre. Cette comédie à la dimension fantastique nous plonge dans l’Angleterre du 19ème siècle. Les voix et les instruments des artistes transportent les spectateurs. A voir bientôt sur le festival d’Avignon !

www.ville-joinville-le-pont.fr | 7


Zoom ArriÈRE

JOINVILLE CUP La cinquième édition de la Joinville Cup a vu la victoire d’un nouveau lauréat, le FC Metz. Les footballeurs lorrains inscrivent ainsi le nom de leur club au palmarès, succédant au PSG, en battant en finale le double vainqueur du Tournoi, les Girondins de Bordeaux.

8 | Joinville Mag | Mai 2017


Zoom ArrIÈRE

MUSICALES DE SAINT-CHARLES La session du mois d’avril était consacrée aux musiques sacrées à la cour du roi autour de Campra, Marais, Couperin, Dandrieu, Forqueray et Delalande.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 9


À la Une

BUDGET 2017

UN PONT VERS L'AVENIR L’ÉLABORATION D’UN BUDGET MUNICIPAL EST UN EXERCICE DE PLUS EN PLUS COMPLEXE POUR LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES. LE BUDGET 2017 VOTÉ PAR LE CONSEIL MUNICIPAL SE VEUT VOLONTARISTE ET RÉSOLUMENT TOURNÉ VERS L'AVENIR.

L

a commune doit faire face depuis 2012 à une forte diminution de ses ressources en raison de la baisse des dotations versées par l'Etat et de l'instauration d'un mécanisme de péréquation des ressources des communes les mieux gérées vers les communes les moins bien gérées. Malgré ses pertes de revenus (14,3 millions d'euros depuis 2012), la municipalité affiche une ambition forte pour Joinville-le-Pont avec un programme d'investissement de plus de 60 millions d'euros pour la période 2014-2020. Atteindre cet objectif passe nécessairement par une bonne santé financière. Cette année encore la commune affiche un budget en équilibre de 60 M € dont 25 millions d'euros dédié aux investissements. Elle parvient à construire cet équilibre grâce à la maitrise de ses dépenses de fonctionnement (eau, électricité, gaz, téléphonie, papiers, contrats d'entretiens...) et de ses charges de personnel. Tout cela s’est fait sans augmenter la fiscalité, pour la 3ème année consécutive, et sans augmenter les tarifs des services municipaux (restauration scolaire, centre de loisirs, cinéma...).

 10 | Joinville Mag | Mai 2017


À la Une

PLUS

BIENTÔT

LE GUICHET UNIQUE

DE POLITIQUE SOCIALE Hausse de la subvention au Centre Communal d'Action Sociale de 50 000 euros pour une subvention totale de 838 000 euros

PLUS DE SUB-

Lancement des travaux du guichet unique : restructuration physique et organisationnelle des services municipaux pour répondre toujours mieux aux besoins des Joinvillais

VENTIONS AUX ASSOCIATIONS

PLUS DE SÉCURITÉ

Hausse de la subvention aux associations de 19 000 euros pour un subventionnement total de 778 859,50 euros

Achat de 10 caméras portatives pour la Police municipale. Livraison de 6 nouvelles caméras de vidéoprotection sur les secteurs Europe/Barbusse et Pont/Carrefour de la résistance

PLUS DE PLACE EN CRÈCHE Ouverture de la crèche des Petits chéris avec 30 nouveaux berceaux

UN NOUVEAU GYMNASE

UN STADE

EN MUTATION

Livraison et mise en service du gymnase du Bataillon de Joinville fin 2017

2,6 millions d’euros pour la rénovation du Stade Garchery (piste d'athlétisme, terrain d'honneur)

UNE NOUVELLE

ÉCOLE

2,8 millions d'euros pour la construction d'une nouvelle école maternelle et d'un centre de loisirs sur l'ancien site Essilor

INVESTIR POUR LES ÉCOLIERS

930 000 euros de travaux pour améliorer le confort de nos écoles maternelles et primaires. Acquisition de 4 nouveaux Vidéo Projecteurs Interactifs (VPI) pour les écoles

UNE VOIRIE ENTRETENUE

2,15 millions d'euros pour la réfection de la voirie

www.ville-joinville-le-pont.fr | 11


À la Une

Toujours plus pour le vélo JOINVILLE EST DOTÉE D’UN RÉSEAU CYCLABLE TRÈS DÉVELOPPÉ. CELUI-CI S’APPUIE SUR LES PISTES DÉPARTEMENTALES ET SUR UN RÉSEAU LOCAL FAVORISANT LES DÉPLACEMENTS À BICYCLETTE. LA VILLE A RÉCEMMENT VOTÉ UNE SUBVENTION POUVANT ATTEINDRE 300 EUROS POUR LES JOINVILLAIS S’ÉQUIPANT D’UN VÉLO ÉLECTRIQUE. en circulant sur des voies complètement ou en partie dédiées aux vélos. Les pistes cyclables s’étendent dans le bois de Vincennes pour prolonger la balade dans le bois où jusqu’à Paris. Prochainement, une voie cyclable permettra de circuler sur la rue de Paris en toute sécurité. Le bas de Joinville devrait quant à lui être équipée d’une station Vélib’, en complément de celle installée au RER. JUSQU’À 300 EUROS POUR L’ACHAT D’UN VÉLO À ASSISTANCE ÉLECTRIQUE POUR LES JOINVILLAIS

D

es pistes cyclables à double sens entièrement sécurisées sur les routes départementales à la circulation à contre sens dans les zones résidentielles en passant par les bandes cyclables où la voie est partagée avec les piétons, la circulation à vélo est grandement facilitée à Joinville. La politique de la ville favorise la pratique du vélo. Utiliser son vélo plutôt que la voiture revêt de multiples avantages. L’usage du vélo est bon pour la santé, il réduit les émissions de CO2, il est peu onéreux et en milieu urbain, il est synonyme de gain de temps sur ses trajets quotidiens. Chacun peut, s’il le souhaite, enfourcher sa bicyclette pour rejoindre les bords de Marne où le bois de Vincennes 12 | Joinville Mag | Mai 2017

Afin de pouvoir se déplacer à vélo sur des distances plus longues et sans peine, le Conseil municipal de Joinville a approuvé l’attribution d’une subvention à l’achat de vélos à assistance électrique neuf homologué pour les Joinvillais. Le montant de la subvention a été fixé à 25 % du prix d’achat TTC du vélo dans la limite de 300 € par matériel neuf acheté. Rappelons que les vélos à assistance électrique sont limités à 25km/h. Le vélo est pourvu d’une batterie et d’un moteur, situé sur la roue avant ou arrière mais de plus en plus sur le pédalier luimême. Un capteur se charge de réguler l’assistance jusqu’à 25km/h. Largement de quoi se jouer du trafic automobile. Il en existe même des modèles compacts et pliables, sans oublier les roues électriques, tel Rool’in, qui s’adapte sur les vélos classiques. Bon pour la santé, économique, se jouant des embouteillages, le vélo assisté ou non électriquement, constitue le mode de déplacement urbain d’aujourd’hui et de demain.


À la Une

Zone de partage: 20km/h

Bande cyclable

Piste cyclable

Rue autorisant le contre sens en vélo

Accessibilité aux piétons, aux vélos et aux automobilistes

Projet rue de Paris (bande cyclable)

www.ville-joinville-le-pont.fr | 13


À la Une One man show

LA VIE EST BELLE GIL ALMA EST VENU EN 2015 SUR LA SCÈNE PRÉVERT AVEC SON ONE MAN SHOW LA VIE EST BELLE. CELUI QUI INCARNE ALAIN DANS LA SÉRIE TÉLÉVISÉE NOS CHERS VOISINS REVIENT À JOINVILLE AVEC SON SPECTACLE DONT LES BÉNÉFICES SERONT REMIS À LA FONDATION POMPIDOU. les tournages. Il me faudrait un jumeau. Néanmoins, j'ai quelques projets cinéma et télé dans les tiroirs, mais pour l'instant rien n'est signé. »

— Pourquoi revenir sur scène à Joinville ? « Parce que c'est chez moi et que je peux venir à pied ! (rires) Sérieusement, je suis très heureux de revenir jouer à Joinville, surtout pour la bonne cause. La scène Prévert est belle et techniquement à la pointe. J'aime cette ville, je suis heureux de participer au dynamisme du service culturel. On se marre à Joinville ! »

— Une partie des recettes de votre spectacle sera remise à la fondation Pompidou. D'où vient votre engagement ? — Qu’est devenu La vie est belle depuis 2015 ?

— Quelle a été votre actualité ces deux dernières années ?

« C'était il y a deux ans, déjà? Ah! Le temps passe trop vite! (Rires). À l'époque, c'était ma 4ème ou 5ème représentation. Depuis, le spectacle a considérablement évolué. J'en suis déjà à une centaine et je m'amuse toujours autant. Le spectacle plaît de plus en plus. À ce rythme là, je me présente aux présidentielles de 2027 (rires). »

« J’ai tourné dans deux films pour le cinéma. Arès de Jean-Patrick Benes en 2016 et Raid dingue de Dany Boon en 2017. J’ai été chroniqueur pour l’émission Actuality présentée par Thomas Touroude. J’ai tourné pour une nouvelle série de France 2, On va s'aimer, dont la diffusion débute à la rentrée. Concernant mon spectacle, je poursuis ma tournée, notamment au mois de juillet lors du festival d'Avignon et j'ai déjà plus d'une quarantaine de dates prévues en France pour la rentrée. »

— Pouvez-vous nous résumer La vie est belle ? « Avec La vie est belle, je propose un spectacle entre copains. J'aime le lien et les échanges avec le public, j'en ai besoin. J'essaie d'être vrai. J'évoque ma vie d’avant, quand j'étais plutôt centré sur moi. Je parle aussi de ma vie d'aujourd'hui, de mon métier, de ma femme et de mes enfants. » 14 | Joinville Mag | Mai 2017

« Je suis ambassadeur de plusieurs associations : Association ELA, Action Enfance, la chaîne de l'espoir... Il y a tellement de belles causes à soutenir. J'ai rencontré Didier Audebert qui est chargé de la communication au sein de la fondation lors d'une soirée. Il m'a proposé de devenir ambassadeur, j'ai accepté sans hésiter. Claude Pompidou a créé, en 1969, une Fondation pour venir en aide aux enfants handicapés, aux personnes âgées et aux malades hospitalisés. Comme elle, j'aime cette citation de Descartes : « C’est proprement ne valoir rien que de n’être utile à personne ».

— Quels sont vos projets à venir ? « Outre les élections présidentielles 2027… Je continue à tourner mon spectacle bien entendu dans toute la France, ce qui limite

La vie est belle > Samedi 13 mai 20h30 Réservations ouvertes


À la Une Théâtre

FRIC OU VOYOU POUR LEUR PIÈCE DU PRINTEMPS, LES BALADINS DE JOINVILLE REVIENNENT AVEC UNE PIÈCE DE THÉÂTRE LÉGÈRE, UNE COMÉDIE ANGLO-SAXONNE FAISANT LA PART BELLE AU COMIQUE DE SITUATION.

L

oïc Porteau a adapté Fric ou voyou, la pièce d’Andrew Wargrave dont la troupe joinvillaise donnera 6 représentations entre fin mai et début juin. En voici le pitch. En rentrant du travail, un homme échange par inadvertance sa serviette contre celle d'un inconnu dans les transports. À la place de ses affaires, il y trouve des tas de billets de banque. Il décide alors de prendre le premier vol en partance pour un pays lointain afin de se construire une nouvelle vie avec sa femme. Mais c’était sans compter sur les visites inopportunes d’un couple d’amis, d’un policier véreux et d’un autre trop zélé, d’un tueur… Dans cette pièce hilarante menée à un rythme effréné, les mensonges, les malentendus et les catastrophes s’enchainent à une vitesse folle. Fric ou voyou • Scène Prévert • Une comédie de Andrew Wargrave • Mise en scène par Loïc Porteau > Vendredi 26 mai, samedi 27 mai à 20h30, dimanche 28 mai à 18h30, vendredi 2 juin, samedi 3 juin à 20h30, dimanche 4 juin à 18h30 www.lesbaladinsdejoinville.fr facebook : Les Baladins de Joinville

LOÏC PORTEAU Metteur en scène des Baladins Après L’atelier en novembre dernier, la troupe de Loïc Porteau continue de jouer l’éclectisme et revient avec une comédie. Les Baladins popularisent le théâtre, avec la volonté de le rendre accessible et de faire découvrir et des œuvres originales. On peut compter sur le talent des comédiens et du metteur en scène pour passer un excellent moment. Loïc Porteau nous parle de sa nouvelle création. « Avec Fric ou voyou, nous proposons une comédie de boulevard moderne. J’en ai lu beaucoup avant d’arrêter mon choix sur Fric ou voyou. C’est un ami anglais qui me l’a donné. Il en a assuré la traduction. J’ai pu m’amuser avec la mise en scène. J’ai réinterprété la pièce, je l’ai transposé dans les films policiers des années 50. L’action se déroulant près d’une rivière, elle va ici avoir lieu en bord de Marne, entre Joinville et Saint-Maur. Fric ou voyou est une pièce pour se détendre, pour rire et passer un bon moment. » Rendez-vous pour l’une des six représentations que proposent les Baladins. www.ville-joinville-le-pont.fr | 15


Éco PAIEMENT SANS CONTACT Augmentation du plafond cet automne NOUVELLES ENTREPRISES Cil’ange Soins de beauté Spécialiste de la pose de cils Pose de bijoux dentaire 17 avenue de la République 07 68 69 43 37 Cil.ange94@gmail.com Maxime Marechal Plomberie Chauffage 32 avenue Charles Floquet 06 82 43 59 80 Sophie Allard Psychomotricienne Cabinet Paramédical 2 quai Pierre Brossolette 09 80 52 59 43

À

partir d'octobre 2017, les nouvelles cartes bancaires permettront de payer sans contact jusqu'à 30 euros. Actuellement, ce mode de paiement qui consiste en un simple rapprochement de la carte sur le terminal, sans code à taper, est limité aux montants ne dépassant pas 20 euros. Le rehaussement du plafond va se dérouler en plusieurs étapes, selon le groupement des cartes bancaires CB. D'abord, de mars à septembre, les terminaux de paiement des commerçants seront configurés pour accepter le nouveau plafond. Ensuite, les nouvelles cartes de paiement sans contact permettant de régler avec le nouveau plafond seront produites. Les cartes en circulation actuellement resteront cependant limitées à un montant maximal de 20 euros. La France comptait en décembre dernier 40,9 millions de cartes sans contact, soit 63,5% de l'ensemble des cartes de crédit en circulation. C'est de l'autre côté du terminal que le bât blesse, avec seulement 494.000 commerces équipés, soit 35% du parc des commerces acceptant la carte bancaire.

Thomine la boutique Charcuterie- Traiteur-Evènementiel 22 rue de Paris 01 48 77 27 07 Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Développement économique de la Ville de Joinville-le-Pont. Hôtel de Ville, 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél : 01 49 76 60 67

MENT CHANGEiétaire ! de propr ue la boutiq Thomine

ur ie • Traite Charcuterentiel 7 • Evènem is • 01 48 77 27 0 e Par 22 rue d

r Offerts pa

16 | Joinville Mag | Mai 2017

ts de

ur institu

Bons po

ER !lons de coiffurentet spa ApaGrfN ÀbeG Po eries, sa um inville-Leauté, és de Jo ch s des mar

merçant

vos com


JeuNesse

retour sur ... L’ORIENTATION Salon des ambitions Le pavillon Baltard a accueilli la 2ème édition du salon «BOOSTE TA RÉUSSITE» lors de laquelle 3 jeunes Joinvillais participaient à la finale du challenge « BOOSTE TON MANAGEMENT ! ». Les concurrents mettaient leurs compétences et leur énergie à construire et gérer une entreprise virtuelle afin d’obtenir le meilleur chiffre d’affaires en 3 étapes. Durant ce salon hors du commun mêlant orientation, emploi, réseautage, entrepreneuriat, esprit créatif et d’innovation, un groupe de Joinvillais âgé de 16 à 25 ans accompagné par le PIJ a rencontré de grandes entreprises, de jeunes créateurs des domaines de la mode, de la musique, d’organismes comme la cité des métiers…

LA CULTURE Paroles de jeunes … Invitation du « Cinéma pour tous » Le PIJ et le collège J.Charcot ont invité des jeunes à se rendre à l’avant-première du film - documentaire « À voix haute » témoignant du parcours des jeunes étudiants de Seine-Saint-Denis jusqu’en finale du concours « Eloquentia » (dans la même dynamique que celui réservé aux futurs avocats). « Ce film-reportage nous a montré la force, le pouvoir des mots et la maitrise de l’éloquence » nous a confié Lisa, 18 ans. Après la séance, les jeunes ont pu débattre et poser à la fois des questions au lauréat du concours, au réalisateur et producteur.

LE SPORT De la boxe à l’institut du Judo ? Pour inaugurer la rénovation de l’Institut du Judo, un gala de Boxe anglaise a été organisé le 31 mars dernier. 20 jeunes Joinvillais, sur invitation de M. Mamadou Thiam, grand boxeur, ont pour la plupart découvert le noble art et vécu un grand show de sport. Le programme diffusé par CANAL + en direct proposait 5 combats, de catégories différentes dans une ambiance survoltée.

À l’initiative d’un « projets jeunes », 2 jeunes ont souhaité réaliser dans le cadre de leurs formations une action sur le territoire pour les 7 à 10 ans. Deux temps forts : un atelier de mises en situation autour des dangers dus à leur petite taille et la prise en compte de leur environnement (visibilité, sonorité, perception, comportement routier et sécurité) et un second autour des droits et des règles d’usage de la route en tant que piéton. Une mise en pratique a été effectuée dans la ville. Les enfants ont reçu un diplôme de participation et un document leur rappelant les 10 commandements des piétons.

LA CITOYENNETÉ Pas de violence, c’est les vacances !!!

LA PREVENTION Feu vert aux petits piétons ! Les équipes du Service Jeunesse et Citoyenneté et de la Police municipale se fédèrent autour de la sécurité routière en proposant des actions pour tous les publics : le passage de l’ASSR dans les deux collèges en partenariat avec la Police municipale, la création de petits clips créés par les enfants et les jeunes dans les structures et dernièrement une matinée pour la sécurité des petits piétons.

Les animateurs du service Jeunesse et Citoyenneté ont lancé le programme d'actions de prévention/citoyenneté visant à revisiter sous un format participatif les règles de vie des structures. 25 jeunes, filles et garçons de 11 à 17 ans, ont participé à un temps d'échanges sur le thème du respect - les violences verbales /ou physiques. Chacun a pu donner son avis et écouter celui des autres, s’appuyant sur plusieurs supports de discussions (documentaires-clips). Cette première séance a été complétée par une initiation au chanbara (sport de combat entre deux participants avec des bâtons en mousse mêlant maitrise, respect et esquives). Si vous souhaitez apporter des idées, un soutien dans les débats et échanges, faire des propositions pour améliorer les services, la vie des structures, il vous suffit de vous signaler auprès des équipes.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 17


Sport

L’EAU VIVE -Un week-end autour du Stand up paddle LES 13 ET 14 MAI, JOINVILLE ACCUEILLE « L’EAU VIVE », UN ÉVÉNEMENT SPORTIF ET FESTIF QUI MET À L’HONNEUR LE STAND UP PADDLE, LA PRÉSERVATION DE L’EAU ET DE L’ENVIRONNEMENT. DES ANIMATIONS RYTHMERONT CE WEEK-END, AVEC EN POINT D’ORGUE LA COUPE DE FRANCE DE PADDLE. Né à Hawai, exporté avec succès en Australie, le Stand up Paddle a débarqué à Paris il y a quelques années avec une course mythique sur la Seine. À la fois ludique et complet, c’est le sport qui monte. Le principe : on évolue debout sur une sorte de grande planche de surf en ramant avec une longue pagaie. Si l’association Le Grand huit a choisi de développer ce sport à Joinville dès 2013, ce n’est pas par hasard. Berceau historique des sports de rame, Joinville et ses bords de Marne ont longtemps été l’Eldorado où les Parisiens venaient se baigner le dimanche, canoter et guincher. Les clubs de l’Aviron Marne et Joinville et Joinville Eau Vive (canoe-Kayak) perpétuent aujourd’hui la tradition du sport nautique à haut niveau et font partie intégrante de l’identité de la ville. Il n'est pas étonnant que le Stand up Paddle y ait rapidement trouvé des adeptes.

Un sport ludique né à Hawai arrivé à Joinville en 2013 C’est grâce à cet héritage et au cadre privilégié de ses bords de Marne que Joinville a été choisie pour accueillir la Coupe de France de Paddle dans le cadre de l’Événement « L’Eau Vive » porté par l’association Le Grand huit en partenariat avec la Fédération Française de Surf. Côté compétition, le public pourra assister à plusieurs courses dont la Coupe de France Longue distance le samedi à 17h (parcours de 11km). En tout, ce sont près de 200 coureurs qui ont répondu présents pour participer à la compétition sur la Marne. Côté animations, le public pourra notamment s’essayer au Stand up Paddle, au Yoga sur Paddle, aux vélos funs, à un dance balance time (mouvements en musique sur le paddle) ou encore assister à un concours d’élégance canine sur paddle. De nombreux partenaires seront également présents au village de l’Eau Vive pour sensibiliser les participants aux enjeux de la préservation de l’eau et de l’environnement. Partenaires : Ville de Joinville-le-Pont, Décathlon, Fedération Française de Surf, JP, Syndicat mixte Marne Vive, l’association Parler Français avec les sourds, le comité du Tourisme du Val-de-Marne, Surfrider Fondation, Quai 34 Champigny.fr, Hobie stand up Paddleboards, Hotmer, 3 Bay Paddle shop, Red paddleco, Le Petit Pont, Au spot, Carrefour Créteil Soleil, Jardiland, Alain Oncologie Consulting.

> Samedi 13 (14h-19h) et dimanche 14 mai (10h-17h15) Village de l’Eau Vive • Quai de Polangis au niveau de l’ANAS (point de départ des courses) • Détails et horaires : http://leau-vive. legrandhuit.eu

AVIRON 2 titres pour l’AMJ L'Aviron Marne et Joinville glane deux nouveaux titres, lors des championnats de France de bateaux courts qui se sont tenus du 14 au 16 avril à Cazaubon. Pauline Rossignol-Tollard et Julia Verhoeven (Gravelines) remportent le titre de Championnes de France en 2- JF. Antoine Jesel enlève de son côté le titre de champion de France en skiff LTA.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 19


LocAle

SCLÉROSE EN PLAQUES Les commerçants se mobilisent ! LE 28 MAI, JOUR DE LA FÊTE DES MÈRES, MARQUE AUSSI LE SYMBOLE DE LA RECHERCHE POUR LA SCLÉROSE EN PLAQUES (SEP), UNE MALADIE NEURODÉGÉNÉRATIVE INVALIDANTE. LA SEP COMPTE 100 000 MALADES EN FRANCE, PLUS DE 2 MILLIONS DANS LE MONDE, DONT 75% DE FEMMES. TOUT AU LONG DU MOIS DE MAI, POUR FINANCER LA RECHERCHE, VOUS POURREZ FAIRE UN DON CHEZ LES COMMERÇANTS JOINVILLAIS PARTENAIRES DE L’ARSEP.

L

a sclérose en plaques est une maladie qui touche le système nerveux central. Elle altère la transmission de l’information entre le cerveau et le corps. Les symptômes sont très variables, troubles de la vision, de l’équilibre, de la mémoire et de la concentration, dysfonctionnement des mouvements et de la marche auxquels s’ajoute une fatigue extrême. Le plus souvent, la sclérose en plaques évolue par poussées, au cours desquelles de nouveaux symptômes surviennent. Au bout de quelques années, les poussées laissent des séquelles (symptômes permanents) qui peuvent devenir très invalidantes. L’évolution de la sclérose en plaques est imprévisible. Chaque cas est unique. Il n’existe pas encore de traitements spécifiques pour la guérir, ils visent à ralentir l’évolution de la maladie. Pour avancer, la recherche a besoin de dons.

Les commerçants participant à la collecte de dons Authentic Fleurs, Au boudoir des bambins, Bottier de Joinville, Boucherie de la mairie, Boulangerie La Navette, Century 21, Créatif, Cabinet de kinésithérapie (Mmes Rigaud et Pujo), Cabinet de dermatologie Bastien – Jacquin, Intuition, L'Antre de pages, Laverie du Pont, Marionnaud (rue de paris), Nicolas (rue de paris), Osnat, Pharmacie de la gare, Zinzius, Zone2momes, Alpages & Pâturage, Laboratoire Chamouard, VerreYTable, Pharmacie Principale, Au Parfait Gigot, Monoprix, Le Barolo, Nicolas Galliéni, Joinville Primeur, Rapide Pressing, Pharmacie du Pont de Joinville, Au Cheval Blanc, Cabinet Kinésithérapie, Cabinet Orthophoniste, Luc Martinet

ALEXANDRA BONNEFOY La SEP au quotidien

V

ous la croisez peut-être dans la rue de Paris. Une rousse avec une canne, au sourire lumineux. La canne d’Alexandra Bonnefoy sert d’abord à la soutenir. « Avec la maladie, ma jambe se dérobe sans prévenir et je tombe ». Elle sert aussi à lui éviter des réflexions désagréables car « la SEP entraine la marche de l’homme soul. ». Lorsqu’elle fait ses courses, ses problèmes de sensibilité la ralentissent pour attraper la monnaie. Son handicap ne sautant pas aux yeux, les gens ne sont pas toujours compréhensifs. Alexandra a déclaré la maladie il y a onze ans après l’ablation d’une tumeur bégnine située sur la moelle épinière. « La SEP, c’est une fatigue inimaginable. Je me lève le matin et j’ai le monde sur les épaules. Je me brosse les dents et je prends ma douche assise. Tout est fatigant, prendre les transports, marcher. C’est le plus gros symptôme de la maladie. J’ai des difficultés cognitives, des pertes de mémoire, des difficultés pour trouver les mots. » Avant la survenue de la maladie, Alexandra menait une vie très active. Elle fait désormais du télétravail. Elle a par ailleurs créé trois blogs qui montrent un talent artistique et son empathie pour autrui. « Ceux qui comprennent la maladie sont ceux qui la connaissent ou la côtoie. » Maintenant que vous savez, n’hésitez pas à sourire à Alexandra si vous la croisez, elle carbure à la bonne humeur. Et le 28 mai, pour la fête des mamans, glissez une pièce dans les urnes chez les commerçants pour aider la recherche. > Les blogs d’Alexandra • trucs-et-recettes-d.alexa.over-blog.com • https://fr-fr.facebook.com/trucsetrecettesdalexa/ • www.lejardindemei.fr • sepland.over-blog.com JOURNÉE DE MOBILISATION NATIONALE EN FAVEUR DE LA RECHERCHE POUR LA S.E.P. LE 28 MAI • Journée mondiale le 31 mai • www.arsep.org www.ville-joinville-le-pont.fr | 21


LocAle

• RÉUNIONS DE QUARTIERS • DES RÉUNIONS DE QUARTIER SE SONT DÉROULÉES DU 23 FÉVRIER AU 30 MARS DERNIER. CINQ RÉUNIONS POUR CINQ QUARTIERS (POLANGIS, PALISSY, VAUTIER/EUROPE, MARNE/ FANAC ET HAUTS DE JOINVILLE). ELLES ONT PERMIS À L'ÉQUIPE MUNICIPALE DE PRÉSENTER LES NOMBREUX PROJETS EN COURS À JOINVILLE ET D'ÉCHANGER AVEC LES JOINVILLAIS.

L

e maire, Olivier Dosne, a rappelé lors de ces réunions qu'il appliquerait le contrat de mandature en poursuivant la modernisation de la ville engagée en 2008. Monsieur le Maire a réaffirmé vouloir assurer un service public de grande qualité malgré le contexte financier extrêmement difficile pour les collectivités territoriales.

Quelques points de synthèse non exhaustifs STATIONNEMENT Réflexion sur une délégation de service public sur le stationnement payant avec mise en place de stationnement résidentiel. L’idée est de favoriser une rotation forte dans les zones commerçantes et de protéger les riverains de ces zones ou du RER d’un stationnement de report en mettant du résidentiel. TRAVAUX PONT DE NOGENT Les travaux ont commencé pour une durée de trois ans. Une bretelle d’entrée en boucles à deux voies permettra l’insertion sur l’A4 vers la province des véhicules pro-

22 | Joinville Mag | Mai 2017

venant de l’A86 nord. Un rond-point sera aménagé sur la bretelle de sortie du sens Paris-Province de l’A4. Deux passerelles pour les piétons et les cyclistes seront construites. Le coût de ce réaménagement s’élève à 48 millions d’euros dont 20,8 M2 de l’État, 20,8 2 de la Région Île-de-France et 6,4 M2 du Conseil Départemental du Valde-Marne, également maître d’ouvrage du cheminement piétons-cycles. GUICHET UNIQUE Assurer un service public au plus près des attentes de tous les usagers Mise en place, en 2018, d’un guichet unique à l’Hôtel de Ville permettant à chaque usager de procéder à toutes ses démarches auprès d’un seul et unique interlocuteur (inscriptions diverses, urbanisme, passeports...) • Le hall de l’Hôtel de Ville sera refait pour faciliter les flux d’usagers, améliorer l’environnement et intégrer les enfants dans les phases d’attente. Une modernisation de la bibliothèque est prévue en même temps. Des salles accessibles aux associations seront créées en mairie.

ZAC DES HAUTS DE JOINVILLE ET RUE DE PARIS Une piste cyclable à double sens sera réalisée • La signalétique du carrefour rue de Paris a été renforcée pour sécuriser l’accès à l’école du centre (mise en place de tri flash). TRAVAUX SUR LE TERRAIN ESSILOR Le chantier s’arrête le soir à 20h. La dépollution est en cours jusqu’à excavation totale du terrain. DIVERS Sur l’ancien site de la station Total, une réflexion est en cours sur la création d’un espace vert • Rénovation et agrandissement de l’Espace Jeunes le 25 • Projet de rénovation et chiffrage de la rue du 11 Novembre, avenue Naast, allée des Guinguettes, impasse Brétigny • Étude d’une réfection et agrandissement de l’aire de jeux Place Mozart • Collecte des déchets rallongée sur une période fixe du 15 mars à début décembre en réflexion et chiffrage • Implantation de canisacs rue Jean Jaurès.


LocAle

STATIONNEMENT gênant

D

e plus en plus de véhicules stationnent de manière anarchique sur les trottoirs de notre ville. Outre le manque de civisme évident, ce comportement met en danger les piétons, notamment les plus vulnérables : écoliers, poussettes et personnes en situation de handicap en premier lieu. Il est important de rappeler que le stationnement gênant sur les trottoirs est une infraction au Code de la route verbalisée par une amende de 1352. Si chacun fait preuve de civisme, il fera rapidement bon vivre sur nos trottoirs.

ENQUÊTE publique JEAN-PIERRE SIMON

Retour à l’école

À

la retraite depuis 2 ans, Jean Pierre Simon s’ennuyait. « Je ne m’attendais pas à prendre ma retraite si tôt. Je tournais un peu en rond ». En janvier 2017, ce retraité du secteur bancaire a l’opportunité de s’occuper du pointécole de l’école du Parangon. « À 8h15, 11h30, 13h25 et 16h05, je suis présent sur le point-école afin de faire traverser les enfants et les familles qui vont à l’école et en reviennent. Il faut être ponctuel, réactif et vigilant ». Le midi, Jean-Pierre Simon assure également la surveillance des enfants dans le réfectoire, puis dans la cour de récréation et dans la salle polyvalente. Pour la ville, l’emploi d’un sénior pour ce type de mission est un atout. Il faut en effet être disponible sur des horaires morcelés. Jean-Pierre Simon reconnait que cette nouvelle occupation lui a permis de rebondir. « J’ai été très bien accueilli par le service périscolaire et la responsable de l’accueil de loisirs, Madame Cécile Thiolière. La Police municipale m’a formé par rapport aux consignes de sécurité pour faire traverser les enfants. »

CONCOURS PHOTO

À la recherche de la nature dans ma ville Un concours photo est organisé par le Conseil des seniors, sur le thème de l'environnement, la flore, la faune, les espaces fleuris à Joinville-le-Pont. Observez et photographiez la plante, l'animal ou le milieu écologique qui pour vous illustre le mieux la biodiversité à Joinville. Il est ouvert du 1er mai au 31 aout 2017 et réservé aux adultes joinvillais. Les dossiers de participations doivent retirés avant le 15 mai à l'accueil de l'Hôtel de Ville ou de la MSE. Le règlement du concours est en ligne sur le site Internet de la Ville.

U

ne enquête publique du Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) Marne Confluence est en cours depuis le 18 avril. Elle se déroulera jusqu’au vendredi 19 mai 2017. Le dossier d'enquête est consultable aux horaires habituels d’ouverture de la Mairie. Il est également consultable sur : • le site de la Préfecture du Val-de-Marne > w w w. va l - d e - m a r n e . g o u v. f r / P u b l i ca t i o n s / AOEP-Avis-d-Ouverture-d-Enquetes-Publiques • le site internet du SAGE Marne Confluence > www.sage-marne-confluence.fr/Enquete-publique Vous pouvez faire part de vos observations ou vos propositions : • soit directement auprès des commissaires enquêteurs lors des permanences (pas de permanence prévue à Joinville) ; • soit en adressant un courrier à l'attention de M. Chaffard, Président de la commission d'enquête à l'adresse > Préfecture du Val-de-Marne - Direction de la coordination des politiques publiques et de l'appui territorial - Bureau de l'environnement et des procédures d'utilité publique - 21-29 avenue du Général de Gaulle - 94038 Créteil Cedex • soit en adressant un mail à l'attention de M. Chaffard, Président de la commission d'enquête, à l'adresse : > pref-environnement@val-de-marne.gouv.fr À l'issue de la période d'enquête publique, la commission d'enquête disposera de 1 mois pour rendre son rapport et ses conclusions sur l'enquête. La Commission locale de l'eau sera alors amenée à se réunir pour en prendre connaissance et se prononcer sur d'éventuels ajustements à apporter au SAGE.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 23


LocAle

FRANCK

Un Joinvillais qui dort dans sa voiture

UN JOUR COMME LES AUTRES DÉBUT FÉVRIER, 23H. DU CÔTÉ DE CHEZ GÉGÈNE, DES JEUNES GENS SE RENDENT AU BOWLING OU EN REPARTENT. SOUS LE PONT DE L’AUTOROUTE, DES VÉHICULES STATIONNENT. PARMI CEUX-LÀ, UN 4X4 AUX VITRES FUMÉES EST PLUS QU’UN VÉHICULE, C’EST UNE MAISON. CELLE DE FRANCK, 46 ANS.

F

ranck vit dans sa voiture depuis plus de 6 mois. Depuis que son ancienne compagne a rendu l’appartement qu’ils occupaient à la cité Egalité. A la fin de l’été 2016, le voilà à la rue. Sa famille est aux Antilles, il n’a pas de proches. Les amis ? « Quand tu te retrouves dans cette situation, il n’y a plus d’amis ». A 46 ans, Franck reste positif, il doit suivre une formation de conducteur d’engins de chantier en septembre. Des compétences, il en a. Mécanicien de formation, il a aussi été cariste magasinier durant 10 ans à Rungis. EN PLEIN HIVER, LES BOUTEILLES D’EAU GÈLENT DANS LA VOITURE On sent que l’homme a l’envie de s’en sortir. Il est positif, il a envie de travailler. Il a trois enfants, nés de deux unions. Il voit régulièrement sa dernière fille, qui a 11 ans. Je le questionne sa vie, sur ses projets. Franck essaie de regarder l’avenir avec espoir, même s’il confesse que c’est difficile parfois. Une larme roule sur sa joue, sans qu’il s’arrête de parler. Il tourne la tête pour l’essuyer. Franck a de l’énergie, il peut se redresser. Mais cette énergie, combien de temps l’aura-t-il ? La spirale implacable de la précarité le guette. Peut-il s’en sortir seul ? Il faudrait un coup de pouce du destin. Myriam, qui travaille au CCAS, l’accompagne dans ses démarches d’affiliation aux organismes sociaux, dans les demandes d’aides et de droits, de recherche d’emploi. Mais on sent que tout peut vite basculer. Fin janvier, alors que le mercure plongeait sévèrement dans le

négatif, Franck dormait dans sa voiture. « Le matin mes bouteilles d’eau étaient gelées, mais dans mes couettes, ça allait ! ». L’être humain est doué du sens d’adaptation. Franck s’adapte en attendant des jours meilleurs. La résilience fait également partie des capacités de l’homme. Il a tout de même parfois besoin d’un environnement favorable, d’aide, de réseaux pour permettre cette résilience. Il est près de minuit quand nous laissons Franck à sa nuit dans sa voiture avant de regagner nos foyers. La misère, la détresse sont mondiales. Les médias nous abreuvent d’images de cette misère quotidienne, jusqu’à la banaliser. Dans la rue, il n’est pas rare de croiser des SDF, des mendiants. Difficile de savoir la mécanique, multiforme, qui aboutit à de telles situations. La question qui me hante alors que je rentre chez moi et qui me poursuit dans mon lit douillet, tard dans la nuit, est simple : que puis-je faire pour aider cet homme qui pourrait être un ancien voisin, un cousin, un frère ? Que puis-je faire pour lui éviter de perdre pied ? Que puis-je faire pour l’aider à se réinsérer ? Que pouvons-nous faire pour éviter qu’un homme arrête de dormir dans sa voiture dans les rues de Joinville ? Sous un pont car il ne veut pas se garer devant des maisons : « ça me gêne de sentir que je gêne les gens à leur fenêtre ». Pendant que les services sociaux de la Ville mettent tout en œuvre pour l’aider, il m’est apparu vital de témoigner. En espérant constituer le maillon d’une chaîne qui permette à un être humain de redevenir un homme. www.ville-joinville-le-pont.fr | 25


CulTure

Péniche

LAPIN VERT Avec l'été, la péniche Le Lapin Vert se sent pousser des ailes et vous emmène du 1er juin au 6 août : Under the sun ! Au programme de cette période estivale, une ouverture au public du jeudi au samedi à 18h pour l'apéro au bord de l'eau et le dimanche à 12h pour le brunch du Lapin ! Tous les jeudis à 21h "Je dis sur Marne", nouvelle scène de la chanson française et scène ouverte à 22h30. Tous les vendredis à partir de 19h : Le bal des années 80 orchestré par l'association Comme ça vient. Tous les samedis à 21h30 : Concert d'ici et d'ailleurs pour un samedi soir nomade et festif. Tous les dimanches à 16h : spectacle jeune public par la compagnie "Sans Edulcorant". Et pour s'échauffer, Le Lapin Vert vous propose trois rendezvous en mai comme les trois doigts de la main ! :

CHANSON FRANÇAISE

Théâtre

DYREK Hortense a dit "j'm'en fous" de Georges Feydeau, par l'Atelier "Bords de Scène" avec : Flavien Deschamps, Laura Cure, Nathan Icard, Victoria Musiani, Margot Segura et Claude Mann (en appoint et mise en scène). Les scènes de ménage s'enchainent dans le cabinet du dentiste Folbraguet, et la bonne a dit "j'men fous" à Madame. Le renvoi est en question, mais déclenche un cataclysme, promet un duel, un divorce se profile et les clients sont "sur les dents". > Samedis 20 et 27 mai à 20h30, Dimanches 21 et 28 à 16h

Paco notre chanteur national joinvillais et ses compositions brutes et joyeuses à la fois + JB Notché pépite poético-rock’n’roll. Des rêves de tendresse, des névroses à découvert, il nous délivre des chansons vibrantes où le sincère côtoie l'urgence... > Jeudi 11 mai - 20h30

LE BAL DES ANNÉES 80 par l'association Comme ça Vient Le bal intergénérationnel, pour guincher toute la soirée sur les tubes des années 70 à nos jours - un bal du village, haut en couleur, une fête populaire... > Samedi 13 mai à partir de 19h

CONCERT IBRAHIM KEITA & NANKAMA Burkina Faso : Griots modernes, dits les apporteurs de joies, ils transforment leur musique burkinabé en mélangeant les rythmes traditionnels mandingues, à ceux du blues, de la salsa, de l’afro beat, du reggae ou du funk. > Samedi 27 mai - 20h30

Madame Fantôme de Stéphanie Rolland , d'après "Le Fantôme de Canterville" d'Oscar Wilde, Musique Jonathan Touati (spectacle enfants et familles) avec : Stéphanie Rolland, Frédérique Papion, Sophie Rolland, Jocelyne Forner (et la participation de Victor Maduro). Voici un an que le fantôme de Sir Simon de Canterville ne hante plus le manoir de la Tante Bernadette, mais le nouveau majordome, descendant des Canterville, tombe sur le guide "fantômes pour les nuls" et fait revenir sans le vouloir Eléonore de Canterville... (pour ces deux spectacles, 9 2 sur réservation, 13 2 sans, 6 2 enfants) > Dimanche 14 mai à 16h

Tarif 102 - ouverture des portes à partir de 20h

Cours de Théâtre et ateliers Péniche LE LAPIN VERT 59 quai de la Marne Réservation : courrier@lapinvert.com – 06 03 77 79 26 > www.lelapinvert.com • Facebook : Péniche Lapin Vert Détails de la programmation & inscription à la scène ouverte du jeudi : www.penichelapinvert.com 26 | Joinville Mag | Mai 2017

Mardi, mercredi, samedi (enfants, adultes)

Cours de chants par Jonathan Touati, mardi 18h à19h (à partir de 12 ans)

Espace-Théâtre FRANÇOIS DYREK 7 boulevard de Polangis • Tél. : 01 48 85 09 29


CulTure

CONCERT PIANO PLURIEL

Par l’école Municipale des Arts

Q

uatre pianistes et deux pianos pour un programme musical d'une intense puissance expressive. Tel est le programme de ce concert Piano pluriel avec au menu une sélection de chefs-d'œuvre de Schumann, Debussy, Ravel, Poulenc, Milhaud ou encore Piazzolla ainsi que le 3ème Concerto brandebourgeois de J.-S. Bach et une Fantaisie sur des thèmes du Carmen de Bizet. Alors les deux pianos deviendront orchestre sous vos yeux… ! Pour Véronique Guillo, Anne-Adeline Lamy, Patricia Nguyen, Florence Spire, pianistes et enseignantes à l'École Municipale des Arts, le piano se joue aussi à plusieurs ! > Vendredi 12 mai à 20h30 • Scène Prévert • Entrée libre dans la limite des places disponibles. Réservation obligatoire auprès de l'EMA au 01 48 89 31 63

MUSICALES DE SAINT-CHARLES

Suites Françaises et pièces mêlées Ensemble Modulations Christelle Dolet, flûte traversière Naomi Inoue, viole de gambe Guillaume Haldenwang, clavecin > Dimanche 21 mai à 17h • Église St-Charles • Tarifs 5 ,10 2

BRADERIE DE PRINTEMPS

Parc du Parangon

O

rganisée par l’association de parents d’élèves UNAAPE, la braderie de Printemps se tiendra au Parc du Parangon le samedi 13 mai de 11h à 19h. L’occasion de chiner et de faire des bonnes affaires tout en passant un moment convivial. Jouets, vêtements, puériculture et plein d’autres objets seront à la vente pour bénéficier d’une seconde vie. Une buvette sera mise à disposition du public. > Samedi 13 mai 11h-19h • Parc du Parangon Renseignements : unaapejoinville@gmail.com / 06 14 32 67 88

TOURNOI D’ÉCHECS

au parc Parangon

FÊTE DES VOISINS

vendredi 19 mai

L

a Fête des Voisins aura lieu le vendredi 19 mai. Cette année encore, Joinville est partenaire officiel de l’événement et met à disposition des organisateurs T-shirts, gobelets et ballons dans la limite des stocks disponibles. Une occasion de renouer le contact avec ceux qui partagent votre rue, votre quartier. Un bulletin d’inscription est en ligne sur le site de la Ville. > Vendredi 19 mai Renseignements et inscriptions (avant le 12 mai) au service communication : 01 49 76 60 12

L

’association L’échiquier de Joinville organise un tournoi d’échecs samedi 13 mai au parc du Parangon. Les participants pourront se défier dans leurs catégories respectives (moins de 12 ans, moins de 16 ans, plus de 16 ans) pour prétendre au prix qui sera décerné à la fin de la journée. De nombreux lots seront à gagner. Le public pourra profiter d’une buvette et d’un espace restauration sur place. > Samedi 13 mai 10h-18h • Parc du Parangon Renseignements et inscriptions Jean-Michel Coll : 06 74 41 21 78 ou daxacear@gmail.com

www.ville-joinville-le-pont.fr | 27


CulTure

NOUS RÊVIONS JUSTE DE LIBERTÉ

Une goutte d’eau suffit pour créer un monde

d'Henri Lœvenbruck

Ed. Flammarion Dans la petite ville de Providence, une amitié hors norme naît entre quatre jeunes Freddy "le Rital", Oscar "le Chinois", Alex "la Fouine" et Hugo "Bohem". Ils ne rêvent que d'une chose : enfourcher leurs motos, laisser leur vie médiocre derrière eux et vivre enfin. "Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté" déclare Hugo au juge. Laissez Bohem vous raconter toute leur histoire. Un road-movie plein de rage, d'excès, d'espoir et de fraternité porté par la puissance de l'écriture d'Henri Lœvenbruck.

ARTICLE 353 DU CODE PÉNAL de Tanguy Viel

Ed. de Minuit Rien ne prédestinait Martial Kermeur, un père de famille breton sans histoire, à jeter par-dessus bord Antoine Lazenec, un promoteur immobilier sans scrupule. C’est dans le bureau d’un juge que nous le retrouvons. D’emblée il avoue son crime puis remonte le fil de sa vie, son licenciement, le départ de sa femme et sa rencontre avec Lazenec…. jusqu’à l’épilogue. Un magnifique roman qui a reçu le Prix RTL Lire.

TOPO, L’ACTUALITÉ EN BD POUR LES MOINS DE 20 ANS Un nouveau genre de magazines d’actualités. Finis les longs articles que l’on survole ! Place à 144 pages pour comprendre notre monde mis en image par des dessinateur-rices.

Gaston Bachelard

ATELIER D'ÉCRITURE

L

es membres du Jury sont invités à voter pour le premier roman de l’année, Prix Cinélect 2017, du mardi 9 mai au vendredi 9 juin à la bibliothèque. Annonce du lauréat le samedi 10 juin à 11h00, autour d’un apéro littéraire.

D

ans le cadre de la semaine du développement durable, l’association "Au fil des écrits" a été invitée pour la deuxième année consécutive à animer un atelier d’écriture à la bibliothèque. L’atelier est ouvert à toutes et tous, quelle que soit l’expérience. Il suffit d’avoir le désir d’écrire et de partager ce moment de créativité. Des propositions d’écriture ludique, précises et variées permettent à chacun sans difficulté de jouer avec les mots, au gré de ses fantaisies, de découvrir un territoire caché, de développer ses capacités stylistiques, de s’amuser et de s’enrichir au contact des autres. Les participants partiront explorer le territoire de L’eau sous toutes ses formes. A pied, en bateau, avec un parapluie ou une canne à pêche, près d’une cascade, au bord d’un océan mugissant, en bouteille ou en liberté… sur des sentiers imaginaires ou réels avec le soutien de poètes, écrivains, peintres. Vous avez envie d’écrire depuis longtemps … c’est le moment. N'hésitez pas à pousser la porte de la bibliothèque ! > vendredi 2 juin de 14h30 à 17h30. Renseignements et réservations au 01 49 76 60 32

À NOTER La bibliothèque sera fermée pour le weekend de l’Ascension (vendredi 26 mai et samedi 27 mai)

www.ville-joinville-le-pont.fr | 29


CinÉ SCÈNE PRÉVERT

Le Programme DU MOIS DE Mai

LES SCHTROUMPFS ET LE VILLAGE PERDU (1h35) à partir de 5 ans Réalisé par Kelly Asbury Avec Laëtitia Milot, Gérard Hernandez, Arié Elmaleh < Mercredi 3 mai à 14h30 < Dimanche 7 mai à 15h À BRAS OUVERTS (1h32) Réalisé par Philippe de Chauveron Avec Christian Clavier, Ary Abittan, Elsa Zylberstein, Cyril Lecomte < Samedi 6 mai à 20h30 < Mardi 9 mai à 20h30 SAGE FEMME (1h57) Réalisé par Martin Provost Avec Catherine Frot, Catherine Deneuve, Olivier Gourmet, Quentin Dolmaire, Mylène Demongeot < Dimanche 7 mai à 18h30 < Mardi 9 mai à 14h30 LA FERME DES ANIMAUX (1h13) à partir de 5 ans Version restaurée Réalisé par John Halas et Joy Bachelor Avec Jean-Claude Michel, Maurice Denham, Gordon Heath < Mercredi 10 mai à 14h30 C'EST BEAU LA VIE QUAND ON Y PENSE (1h35) Réalisé par Gérard Jugnot Avec Gérard Jugnot, François Deblock, Isabelle Mergault, Gaia Weiss, Bernard Le Coq < Dimanche 14 mai à 15h < Mardi 16 mai à 20h30 JE DANSERAI SI JE VEUX (1h42) - VO Réalisé par Maysaloun Hamoud Avec Mouna Hawa, Sana Jammelieh, Shaden Kanboura, Mahmud Shalaby

BOULE ET BILL 2 (1h20) Réalisé par Pascal Bourdiaux Avec Charles Langendries, Franck Dubosc, Mathilde Seigner, Jean-François Cayrey, Nora Hamzawi < Mercredi 17 mai à 14h30 LIFE-ORIGINE INCONNUE (1h44) – VF Réalisé par Daniel Espinosa Avec Jake Gyllenhaal, Ryan Reynolds, Rebecca Ferguson, Ariyon Bakare, Hiroyuki Sanada < Samedi 20 mai à 20h30 < Mardi 23 mai à 20h30 UN PROFIL POUR DEUX (1h40) Réalisé par Stéphane Robelin Avec Pierre Richard, Yaniss Lespert, Fanny Valette, Stéphane Bissot, Stéphanie Crayencour < Mardi 23 mai à 14h30

L’ÉCOLE DES LAPINS (1h16) Réalisé par Ute von Münchow-Pohl Avec Senta Berger, Friedrich Von Thun, Jule Böwe < Mercredi 24 mai à 14h30

CESSEZ LE FEU (1h43) Réalisé par Emmanuel Courcol Avec Romain Duris, Céline Sallette, Grégory Gadebois, Julie-Marie Parmentier < Mardi 30 mai à 14h30

SOUS LE MÊME TOIT (1h33) Réalisé par Dominique Farrugia Avec Gilles Lellouche, Louise Bourgoin, Manu Payet, Marilou Berry, Julien Boisselier < Mardi 30 mai à 20h30

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

< Dimanche 14 mai à 18h30 < Mardi 16 mai à 14h30

Votre cinéma municipal reste ouvert pendant les ponts du mois de mai !

Retrouvez la programmation complète du mois q sur le site internet de la ville www.ville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr | 31


DémoCratie Locale

Libre expression des 3 listes du Conseil municipal LISTE JOINVILLE AVEC VOUS

LISTE UNIS POUR JOINVILLE-LE-PONT

> 26 élus

> 4 élus

Agir pour convaincre Les réunions de quartier de mi-mandat que je viens de terminer se sont déroulées dans un climat chaleureux et je tiens ici à remercier les Joinvillais nombreux qui s'y sont rendus. Nous avons longuement débattus ensemble, sans complaisance, aussi bien des grands projets de la Ville que des sujets locaux. Tous les sujets ont été abordés y compris ceux qui sont aujourd'hui sensibles pour ma majorité et sur lesquels nous devons améliorer votre quotidien : le stationnement, la sécurité, la propreté, les déchets verts … Des sujets que j'aborde régulièrement avec les associations de quartier, les fédérations de parents d'élèves, les Joinvillais que je rencontre tous les jours. Pourtant M. Aubry, M. Duvert et Mme Colin ont signé une tribune dans le magazine du mois d’avril dénonçant ces réunions comme étant à ma gloire. Ils me décrivent comme un véritable dictateur qui étouffe le débat, réduit les échanges avec la salle à quelques minutes et musèle sa majorité. C'est bien entendu une caricature grossière qui ne trompe personne et surtout pas ceux et celles qui sont venues de tous les quartiers poser librement leurs questions lors de ces réunions. C'est aussi insultant pour les élus qui m'accompagnent au quotidien sur le terrain et qui font un travail formidable. La meilleure preuve de ce tissu de mensonges ? J'ai autorisé la publication de cette tribune alors qu'elle est clairement diffamatoire. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle discrédite ses auteurs.

32 | Joinville Mag | Mai 2017

D'ailleurs je note que ni M. Aubry, ni M. Duvert, ni Mme Colin n'ont posé la moindre question en réunion de quartier. Pas une intervention. Pas une idée à proposer. Pas même une objection. Vous me direz que nous sommes coutumiers du fait. En commission finances, M. Aubry n'intervient quasiment jamais et se targue ensuite en conseil municipal du manque de débat. Voilà le genre de postures polémiques et politiciennes inutiles qui détournent nos concitoyens de la politique. Pour y remédier nous devons agir sans relâche pour tenir nos promesses électorales ce que ma majorité fait tous les jours. En tant qu’élus de la République, vous pouvez compter sur notre engagement, notre loyauté et notre détermination pour faire, avec tous ceux qui le souhaitent, un Joinville comme lieu de vie commun avec des moments de débats qui nous permettront ensemble de poursuivre notre programme pour Joinville.

> Olivier Dosne, Maire Joinville

Une politique budgétaire municipale qui n’est pas à la hauteur des attentes et besoins des Joinvillais

L

e 28 mars dernier, le budget de la ville 2017 présenté en conseil municipal a été adopté par la majorité. Ce budget prévisionnel, comme les précédents budgets exécutés, ne répond pas au besoin de l’ensemble de la population de Joinville. Il a notamment été fait le choix d’affecter la totalité de l’excédent de la section de fonctionnement du budget de 2016 à la section d’investissement du budget 2017. Ainsi ce sont les dépenses d’investissement qui sont privilégiées pour l’année à venir et non plus les services quotidiens aux Joinvillais. Il est bien évident que la commune a besoin d’investir, mais les projets présentés semblent excessivement dispendieux. Le ravalement de l’Hôtel de Ville pour 700 000 euros, n’est-ce pas un peu excessif ? De même, le guichet unique d’accueil prévu par la majorité semble être une bonne initiative, mais le coût estimé apparait très élevé : 4 000 000 2. Certes les investissements sont indispensables, si toutefois ils sont bien pensés, a contrario par exemple du complexe alliant un nouveau gymnase et des logements dans le haut de Joinville, qui apparaît en réalité peu adapté à la pratique sportive ! Toutefois, si les Joinvillais ont besoin d’infrastructures, c’est aussi leur quotidien qui doit être amélioré par la municipalité en leur offrant davantage de ser-


DémoCratie Locale

LISTE VIVRE JOINVILLE ENSEMBLE > 3 élus

vices, notamment dans le cadre de l’arrivée de nouveaux habitants du fait des constructions de nouveaux logements. L’exercice budgétaire précédent (2016) s’est achevé sur un excédent, c’est-à-dire des dépenses moins importantes que les recettes perçues. Cela signifie donc que la commune a bien les moyens d’offrir plus de services à la population. Mais la majorité actuelle a fait le choix contraire, au détriment du bien-être des Joinvillais : elle a réduit, lors des derniers exercices budgétaires et dans le budget prévisionnel de 2017, les sommes allouées à des services utiles au quotidien (ex : les subventions aux associations, les prestations jeunesse…). Pourtant c’est bien cette majorité municipale qui a augmenté les taux d’imposition locaux des habitants au début du mandat en cours (2014-2020). Une technique voisine avait d’ailleurs été utilisée lors du précédent mandat (2008-2014). Mais si la commune est aujourd’hui excédentaire, il n’était sûrement pas nécessaire d’augmenter les taux et de prélever davantage les Joinvillais pour un service rendu moindre.

> Louise Marie-Mabit Unis pour Joinville-le-Pont

Impôts locaux : la preuve par les chiffres

A

u dernier conseil municipal, les taux municipaux des impôts locaux ont été votés pour 2017. Nous dénonçons, une fois encore une taxe d'habitation et une taxe foncière anormalement élevées. La comparaison sur l’année 2016 avec les communes du nouvel EPT (établissement public territorial) Paris Est Marne Bois est édifiante. COMMUNES DE L'EPT

TAXE HABITATION (%)

Bry/Marne 20,00 Champigny/Marne 26,60 Charenton-le-Pont 18,07 Fontenay-sous-Bois 22,67 Joinville-le-Pont 24,30 Maisons-Alfort 22,09 Nogent/Marne 23,79 le-Perreux/Marne 20,00 Saint-Mandé 22,93 Saint-Maur-des-Fossés 23,54 Saint-Maurice 21,45 Villiers/Marne 34,49 Vincennes 22,52

Joinville est donc, après Villiers/Marne, la plus taxée de l’E.P.T. qui compte 13 villes et 550 000 habitants, dont la situation géographique, la sociologie et l'histoire sont proches. La potion la plus amère est réservée aux propriétaires Joinvillais qui habitent leur appartement ou leur maison, qui s’acquittent des 2 taxes (51,22 %). La baisse du financement de l’Etat aux collectivités, ne peut justifier ces mauvais chiffres, toutes les communes de l’EPT étant soumises aux

mêmes règles budgétaires et donc impactées de manière équivalente. Il s'agit en fait, du résultat des choix de M. Dosne, qui depuis 2008 a augmenté les impôts à trois reprises. Pour autant, nous ne disposons pas des équipements, des services et d’une qualité de vie à la hauteur des efforts demandés en matière fiscale. Alors oui, M. le Maire, le compte n'y est pas.

TAXE FONCIÈRE (%)

CUMUL (%)

21,75 21,32 15,44 19,64 26,92 13,77 19,72 21,33 18,80 14,61 17,45 24,40 18,68

41,75 47,92 33,51 42,31 51,22 35,86 43,51 41,33 41,73 38,15 38,90 58,89 41,20

> Olivier Aubry, Chantal Colin, Bernard Duvert Permanence 13/05/17 à 10h RDC Mairie vivre_joinville_ensemble@yahoo.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr | 33


PraTique

État civil u NAISSANCES

• Dimanche 7 mai PHARMACIE SAINT GERMAIN

Alice Petrovski Sant’ana, Antoine Fossa Inocêncio, Nino Jin Yin Shao, Akimi Tshuchida Coulange, Dylan Silva Martins, Dihya Sekhri, Emma Verdier, Haroun Gasmi, Clémence Vienne, Kilian Le Roch, Cheikh Faye, Tryston Xavier Mariyathas, Lucas Le Moine, Martin Sahabi Golla.

6 rue Notre Dame 94120 Fontenay-sous-Bois Tél. : 01 48 75 23 40

Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

• Lundi 8 mai PHARMACIE GODKINE

W MARIAGES

121 boulevard de Stalingrad 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 45 16 29 72

• Dimanche 14 mai PHARMACIE DE LA FOURCHETTE 36 avenue Roger Salengro 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 48 83 66 64

• Dimanche 21 mai PHARMACIE KONUK 88 avenue de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 07 95

• Jeudi 25 mai PHARMACIE PRINCIPALE 36 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 48 83 34 48

• Dimanche 28 mai PHARMACIE GRANGER MESSMER 23 AV DU GENERAL GALLIENI 94340 JOINVILLE LE PONT Tél. : 01 48 83 20 80

Johann Martiano et Julie Isambert, Jonathan Hervier et Phoe Nan Mu, Laurent Binello et Jessica Duba, Ronan Menguy et Virginia Blanc, Mamata Tianton et Marie-michèle Kouame.

Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur..

> Député En raison des élections législatives, il n’y aura pas de permanences en mai et juin. > Chantal Durand Chantal Durand, Conseillère Départementale, Adjointe au Maire en charge des Solidarités du Développement économique et de l’Emploi, tient une permanence le mercredi sur RDV. CONTACT : Solidarité, Emploi : 01 49 76 60 55 Entreprise, Commerce : 01 49 76 60 67 > Liliane Reuschlein Liliane Reuschlein, Conseillère municipale Déléguée aux senior, tient une permanence les mardis et jeudis sur rendez-vous au 06 23 66 62 20.

Procurations mode d'emploi Le 7 mai, les élécteurs sont appelés à élire le Président de la République. Les 11 et 18 juin, ce sont les mandats des 577 députés qu’il faudra renouveler. Pour l’ensemble de ces scrutins, vous pouvez choisir de voter par procuration. CHOIX DU MANDATAIRE le mandataire doit être inscrit dans la même commune que la personne donnant procuration, et ne pas avoir reçu plus de deux procurations au total. LES DÉMARCHES : se présenter en personne, au tribunal d’instance, au commissariat de police ou à la gendarmerie du lieu de résidence ou du lieu de travail. PIÈCES À FOURNIR > un justificatif d’identité (carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire…). > un formulaire particulier rempli sur place (disponible en ligne sur service-public.fr cerfa n°14952*01). Les personnes handicapées bénéficient d’un service à domicile. Il faut faire appel à un officier de Police Judiciaire du Commissariat de Nogent (01 45 14 82 00).

• Dimanche 4 juin PHARMACIE DU PONT DE CHAMPIGNY 10 rue Albert Thomas 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 24 43

Permanences

10-31-1245 Certifié PEFC Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. pefc-france.org

Joinville Mag est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont • Directeur de la publication Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont • Directrice de la communication Isabelle Prigent • Rédacteur en chef Laurent Chadelat • Rédaction Aurélie Claveau, Pauline Gaubert, Aurélie Pionnier • Ont collaboré à ce numéro Yann Flammarion, Aurélien Garnotel, Dorian Lambert, Corinne Lebon • Conception et réalisation graphique Annabelle Brietzke • Photos Photothèque de la Mairie • Charte graphique Service communication de la Mairie • Impression Réveil de la Marne - Imprimé sur du papier 100 % PEFC • Régie publicitaire CMP 01 64 62 26 00 • Distribution le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12 • Hôtel de Ville, 23 rue de Paris 94340 Joinvillele-Pont • Tél. 01 49 76 60 00 • www.ville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr | 35


9h-12h > opEration citoyEnnE nettoyage des bords de marne quai de la marne

14h-21h > villagE du dEvEloppEmEnt durablE

bourse aux velos / ateliers cuisine & jardinage chasse aux tresors / pique-nique participatif ile Fanac

Joinville-le-Pont Magazine n°261-MAI 2017  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°261-MAI 2017