Page 1

JOINVILLE MAG I NUMÉRO 239 I I FÉVRIER - MARS 2015 I

Propreté DES CHEVAUX DANS LA VILLE À la une RÉFORME TERRITORIALE Culture VIANNEY EN CONCERT


L’agENDA

Février/Mars

24

SAMEDI 14 FÉVRIER À 20H30

One Woman Show

CAMILLE CHAMOUX > Scène Prévert SAMEDI 7 MARS À 15H30

Spectacle jeune public

LE CHAT BOTTÉ > Scène Prévert SAMEDI 21 MARS À 20H30

Spectacle musical

LES DÉSAXÉS > Scène Prévert DIMANCHES 22 ET 29 MARS

ELECTIONS DÉPARTEMENTALES

23

& GALA DE DANSE DE L’ÉCOLE MUNICIPALE DES ARTS SAMEDI 14 MARS À 17H ET 20H30 > Scène Prévert

BENJAMIN RABIER EXPOSITION DU 21 MARS AU 4 AVRIL > Bibliothèque

LES UTOPISTES THÉÂTRE SAMEDI 28 MARS À 20H30 > Scène Prévert

ENSEMBLE TACTUS MUSICALES DE ST-CHARLES DIMANCHE 29 MARS À 17H > Eglise St-Charles

VIANNEY

22 2 | Joinville Mag | Février-Mars 2015

CONCERT SAMEDI 4 AVRIL À 20H30 > Scène Prévert


soMMaIRE

6 6 Zoom arrière Vœux du maire • Expo photos joinvillaises • Un mois de janvier très classique • Banquet des seniors • Le marathon des vœux

12 À LA UNE La réforme territoriale • Grand Paris • Le Conseil général devient le Conseil départemental • Quel avenir pour les Conseils départementaux ? • La nouvelle carte des régions 17 Jeunesse & scolaire Vous avez dit Slam ? • Stage de danse contemporaine • « La Bulle » • Atelier lecture / écriture • Inscriptions scolaires 18 Sport Yes Will Quen, Freestyle basket • Racing Tennis Club de Joinville • Éric Oriol

18 20 Locale Journée Yoga et développement personnel • Dédicace de Raymond Poulidor • Expo à l' Atelier Lyl’art • Permanences de l’Assurance Maladie à la MSE 21 JOINVILLE DURABLE Des Chevaux dans la Ville • Collecte des déchets verts, le calendrier 22 Culture Camille Chamoux • Vianney • Le chat botté • Gala de danse • Les désaxés • Les utopistes • Musicales de Saint-Charles • Exposition Benjamin Rabier • Cinéma • Le lapin vert • Espace TIC • Théâtre Dyrek • Bibliothèque

32 démocratie locale Conseil municipal • Libre expression

35 Pratique Pharmacies de garde • Permanences • État civil

www.ville-joinville-le-pont.fr | 3


édito

L

a France vient de vivre un mois de janvier dramatique, qui restera à jamais marqué dans les mémoires de nos concitoyens. Elle se relève à peine de la série d’actes terroristes et barbares sans précédent qui l’a touchée les 7, 8 et 9 janvier derniers, faisant 17 morts : des journalistes, des policiers, un agent d’entretien et des clients d’une supérette juive. Nous avons été frappés d’effroi et de stupeur en comprenant que ce sont bien les fondements de notre République que les tueurs cherchaient à atteindre, en s’attaquant aux valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité sur lesquelles notre pays a fondé son histoire, sa démocratie et sa culture.

« Rester unis et défendre chaque jour le principe de laïcité » La Ville de Joinville a fait face en appliquant à la lettre les consignes du plan Vigipirate Attentat, c’est-à-dire protégeant les lieux publics, les lieux de culte, les écoles et les commerces confessionnels. Elle a également rendu hommage aux victimes, dont certaines nous sont proches, et exprimé sa compassion envers leurs familles en observant une minute de silence qui a rassemblé le 8 janvier, en Mairie, les Joinvillais, le personnel communal et les élus. La cérémonie des vœux à la population, que j’ai souhaité maintenir par respect pour la liberté d’expression et pour affirmer que Joinville ne cédait pas à la peur, a été l’occasion de partager un moment intense de solidarité communale et de recueillement en mémoire des victimes. Avec de très nombreux Joinvillais, enfin, j’ai participé au grand rassemblement de dimanche 11 janvier pour démontrer notre

attachement indéfectible à la République et à son idéal de justice et de paix. Je tiens à adresser dans ces colonnes un immense remerciement aux forces de police, municipale et nationale, ainsi qu’à l’armée, qui assurent la sécurité de notre ville depuis ces évènements. Ils ont payé un lourd tribut aux derniers évènements mais font preuve d’un courage constant et d’une volonté de servir inébranlable. Je vous appelle aussi, vous, les Joinvillais, à la vigilance, sans céder à la psychose. N’oublions pas que le risque terroriste est toujours aussi élevé et que nous devons être plus que jamais solidaires et attentifs. Enfin, dans notre ville où cohabitent depuis toujours, dans la paix et l’harmonie, des citoyens de confession catholique, juive, musulmane, bouddhiste, etc., je vous appelle à résister à toute tentation d’amalgame, à rester unis et à défendre chaque jour le principe de laïcité qui assure la cohésion de notre République, au niveau national comme au niveau local. C’est ainsi que nous resterons Charlie, Juif, Policier, solidaire des valeurs de notre pays. C’est ainsi que nous resterons Joinville, tout simplement. Olivier Dosne Maire de Joinville-le-Pont

www.ville-joinville-le-pont.fr | 5


zoom arrièRe

Vœux du Maire L

e public est venu en nombre jeudi 8 janvier pour assister à la cérémonie des vœux du maire à la population. après un hommage appuyé aux victimes des attentats qui ont touché la France, la soirée a été l’occasion de présenter aux Joinvillais les projets du nouveau mandat du maire olivier dosne et de l’équipe municipale.

6 | Joinville Mag | Février-Mars 2015


zoom arrIèRe

www.ville-joinville-le-pont.fr | 7


zoom arrièRe

eXPo PHotos joinvillaises

dans le cadre d’une exposition photos inaugurée lors de la cérémonie des Vœux à la population, 36 photos de Joinville ont été exposées à l’hôtel de Ville jusqu’à fin janvier.

8 | Joinville Mag | Février-Mars 2015


zoom Arrière

Un mois de janvier très classique

Les concerts de musique classique se sont succédés au cours de mois de janvier avec le concert du Nouvel An, les concerts des professeurs de musique de l’École Municipale des Arts et les Musicales de Saint-Charles.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 9


zoom Arrière

banquet des seniors Le repas annuel des personnes âgées rencontre de plus en plus de succès et a encore une fois été très apprécié des convives le 11 janvier dernier.

10 | Joinville Mag | Février-Mars 2015


zoom Arrière

Le marathon des vœux Les vœux se sont succédés en ce mois de janvier. Les commerçants et les sportifs ont été nombreux à venir saluer les élus, un moment de rencontre toujours privilégié permettant d’évoquer l’actualité de chacun.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 11


À la une

Réforme territoriale • La valse des territoires Après le vote solennel sur la réforme territoriale du 25 novembre 2014 à l'Assemblée nationale et l'adoption par les députés de la carte à 13 régions, contre 22 actuellement, l'examen du projet de loi Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) se poursuit.

L

a France compte 101 départements, 36 700 communes, bientôt 13 régions et 2 600 groupements intercommunaux. Ces quatre échelons administratifs locaux se partagent des compétences. Cet empilement des échelons d’administration, de compétences partagées et de financements croisés est souvent résumé par l'expression « millefeuilles territorial ». Une importante réforme territoriale entend transformer pour plusieurs décennies l’architecture territoriale de la République. En jeu, la baisse des dépenses publiques et une meilleure prise en compte des besoins des citoyens. Un premier volet a déjà été ouvert en janvier 2014 avec la loi dite de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPTAM). Le texte prévoit de clarifier les conditions d’exercice de certaines compétences des collectivités territoriales en instaurant des chefs de file : La région s'est vu attribuer le développement économique, les aides aux entreprises et les transports, la biodiversité, la transition énergétique, l’agenda 21. Le département intègre l’action sociale, l’aménagement numérique et la solidarité territoriale. Les communes sont missionnées pour la mobilité durable et la qualité de l’air. Le tourisme demeure une compétence partagée entre les communes, les départements et les régions. Le Sénat a repris le 13 janvier la discussion générale sur le projet de loi NOTRe répartissant les compétences entre collectivités. Ce projet de loi constitue le troisième volet de la réforme des territoires, après la loi de Modernisation de l'Action Publique Territoriale et d'Affirmation des Métropoles (MAPTAM) et le projet de loi relatif à la délimitation des régions.

12 | Joinville Mag | Février-Mars 2015

Le Grand Paris arrive en 2016

L

a loi MAPTAM a créé un nouveau statut pour les métropoles afin de permettre aux agglomérations de plus de 400 000 habitants d’exercer pleinement leur rôle en matière de développement économique, d’innovation, de transition énergétique et de politique de la ville. Les métropoles de Paris, Lyon et Marseille seront donc dotées d'un statut particulier. Le Parlement a voté la création, au 1er janvier 2016, de la Métropole du Grand Paris (MGP), qui regroupe la commune de Paris, l’ensemble des communes des départements des Hauts-de-Seine, de Seine-SaintDenis, du Val-de-Marne et les communes franciliennes appartenant à un établissement public de coopération intercommunale comprenant au moins une commune de la petite couronne. La MGP sera organisée en territoires d’un seul tenant et sans enclave d’au moins 300 000 habitants, la commune de Paris constituant à elle seule un territoire. Des conseils de territoires prendront en charge les services de proximité. Ces nouvelles entités auront plus de pouvoir et interviendront dans la voirie départementale, les transports scolaires et la promotion internationale du territoire.


À la une {Réforme territoriale}

La nouvelle carte des régions

L

e Parlement a adopté définitivement mercredi 17 décembre, la nouvelle carte de France passant de 22 à 13 régions inscrite dans la réforme territoriale. Ainsi, les régions françaises seront de taille équivalente aux autres régions européennes. A ce titre, les régions disposeront de compétences stratégiques élargies et d’outils pour accompagner la croissance des entreprises. Elles deviendront

également "la seule collectivité compétente pour porter les politiques de formation et d’emploi, pour intervenir en matière de transports, des trains régionaux aux bus en passant par les routes, les aéroports et les ports. Elles géreront les lycées et les collèges. Elles auront en charge l’aménagement et les grandes infrastructures". Les régions seront officiellement instaurées le 1er Janvier 2016. www.ville-joinville-le-pont.fr | 13


À la une {Réforme territoriale}

Le Conseil général devient le Conseil départemental Avant leur disparition programmée, les départements opèrent une mutation. Révision des cantons, passage du conseil général au conseil départemental, le département va poursuivre ses missions, a priori jusqu'en 2020.

L

es élections départementales de 2015 se dérouleront en deux tours : les dimanches 22 mars et 29 mars. La campagne électorale officielle pour le premier tour de scrutin débutera le lundi 9 mars 2015 et s’achèvera la veille du scrutin à minuit. Les conseils généraux et les conseillers généraux seront désormais dénommés respectivement conseils départementaux et conseillers départementaux. Lors des élections départementales (autrefois cantonales), le renouvellement de l’intégralité des conseillers départementaux va être effectué alors que les conseillers généraux étaient renouvelés par moitié au sein de chaque conseil général. La réforme veut ainsi renforcer la stabilité et la clarté des majorités pour la durée du mandat.

leur création en 1790, ont fait l’objet d’une profonde révision de leurs limites dans le but de les adapter aux évolutions démographiques des territoires et de permettre la mise en œuvre du scrutin binominal.

Joinville change de canton Suite à la récente réforme créant les conseils départementaux, Joinville est incluse avec Charenton-le-Pont et Saint-Maurice ainsi qu’avec une partie de Nogent-sur-Marne dans le nouveau canton n° 5 du Val-de-Marne, qui reprend le nom de « canton de Charenton-le-Pont ».

Quel avenir pour les Conseils départementaux ?

Nouveau mode de scrutin Un nouveau mode de scrutin va par ailleurs être instauré. L’élection des conseillers départementaux se déroulera au scrutin majoritaire et binominal à deux tours. Un binôme de candidats toujours composé d’une femme et d’un homme sera élu dans chacun des 2 054 nouveaux cantons. Il s’agit d’une étape nouvelle en faveur de la parité et de la représentation des femmes dans la vie politique. Enfin, les circonscriptions cantonales, dont le périmètre n’avait que très peu changé depuis

Dans les départements dotés d’une métropole comme celle du Grand Paris, la fusion des deux structures pourra être retenue. Lorsque le département compte des intercommunalités fortes, les compétences départementales pourront être assumées par une fédération d’intercommunalités. Enfin, dans les départements, notamment ruraux, où les communautés de communes n’atteignent pas la masse critique, le conseil départemental pourra être maintenu, avec des compétences clarifiées.

Procurations > Mode d’emploi Choix du mandataire > le mandataire doit être inscrit dans la même commune que la personne donnant procuration, et ne pas avoir reçu d’autre procuration en France.

Pièces à fournir • un justificatif d’identité (carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire…). • un formulaire particulier rempli sur place avec des informations sur le mandataire (nom, prénom, adresse, date et lieu de naissance). Il est également disponible en ligne sur http://service-public.fr (cerfa n°14952*01).

Les démarches > se présenter en personne, au tribunal d’instance, au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie du lieu de résidence ou du lieu de travail.

Les personnes handicapées bénéficient d’un service à domicile. Il faut faire appel à un officier de Police Judiciaire du Commissariat de Nogent (01 45 14 82 00) qui se déplacera au domicile pour recueillir la procuration.

14 | Joinville Mag | Février-Mars 2015


À la une

* La région, le département et la commune conservent l'ensemble de leurs compétences et conduisent l'action sur ces domaines spécifiques.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 15


JeuNesse / ScoLaire

à savoir ...

« Le slam est un moyen facile de partager un texte, des émotions et l'envie de jouer avec des mots » précise le slameur Grand Corps Malade. Facile d'accès, le Slam permet une nouvelle approche de la poésie ainsi qu'un travail de l'oral pour tous. Le service Jeunesse propose un atelier Slam/initiation poétique tous les mardis à la pause méridienne au collège Charcot. Renseignements au 01 49 76 94 22

« La danse quelque soit sa forme et son essence s'exprime tel un arc en ciel d'émotions qui traverse le corps. » Telle est la définition proposée par Magali Lesueur, danseuse professionnelle qui intervient auprès d’enfants volontaires des structures jeunesse pour un stage de danse contemporaine les mercredis de février. A travers cette forme d’art visuel, les enfants expriment leur créativité dans une ambiance ludique, par un travail d’improvisation, d’expression de leur corps et du mouvement en général. Une représentation viendra clôturer cette session découverte. Informations et inscriptions : Espace Jeunes Egalité : 01 48 89 91 28 Maison des Jeunes : 01 48 86 67 82

////////////// Esthétique et Bien-être /////////////// « La bulle », animée par une coach beauté et bien-être, propose un temps conseils beauté. Il s'agit d'un travail sur l’image et l’estime de soi, de conseils simples pour le quotidien. «La bulle » bien être (Yoga) propose des ateliers relaxation axés sur la gestion du stress, l'identification des facteurs de stress, des exercices de respiration. Il s'adresse aux femmes et jeunes femmes à partir de 15 ans. Les séances se déroulent un samedi par mois de 14h à 17h à la Maison de Jeunes, 27 boulevard de l'Europe. Ces séances sont limitées à 24 participants. > Prochaines séances samedi 14 février sur le thème la Saint-Valentin " aimez-vous " et samedi 21 mars avec "vive le printemps". Inscription auprès du service Jeunesse - Pole Famille Hôtel de Ville 01 49 76 94 22.

Le service jeunesse, ayant observé des lacunes en lecture et en écriture des enfants de 7 à 10 ans, leur a proposé un atelier lecture écriture à l'Espace Jeunes

Égalité. Cet atelier visait notamment à améliorer leurs compétences en lecture et en rédaction, leur concentration et leur confiance. Les enfants ont réalisé chacun une illustration représentant les personnages de l’histoire et ont voté pour garder celle qui représentait le plus l’album afin d’illustrer le marquepage destiné à la bibliothèque. Le projet a été apprécié des enfants. Il nécessite cependant d’autres séances afin de travailler sur les difficultés observées. La finalité du projet, en l’occurrence la mise en place des marque-pages au sein de la bibliothèque, a été très motivante pour les enfants qui sont fiers de savoir leurs commentaires lus par les usagers.

Les inscriptions scolaires ont débuté le 26 janvier. L'entrée en maternelle se fera pour les enfants nés en 2012 et l'entrée en élémentaire pour les enfants nés en 2009 (passage en CP). > Les inscriptions nécessitent de fournir les documents suivants : - Fiche de renseignements scolaire et périscolaire jeunesse + fiche sanitaire - Numéros de sécurité sociale des responsables légaux - Photocopie du carnet de santé de l’enfant avec mise à jour des vaccinations obligatoires : DTPC - Une photo - Livret de famille ou acte de naissance de l'enfant - Justificatif de domicile Le dossier complet est téléchargeable sur le site internet de la ville, rubrique scolaire et périscolaire.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 17


Sport / spectacle

Yes Will Quen

Freestyle basket de Joinville à Beyrouth

On les avait déjà vus dans le magazine nous présenter le Freestyle Basketball, une discipline très spectaculaire. William et Quentin, deux Joinvillais, ont participé à Arabs Got Talent, une émission diffusée dans de très nombreux pays arabes.

W

illiam Sebbane a 20 ans et a validé un BTS optique. Quentin Truttmann a 23 ans et possède un Master en Sport Business. Ces deux potes développent leurs chorégraphies depuis 4 ans et proposent des shows en France et dans toute l'Europe. Le Freestyle Basket Ball est une discipline artistique et sportive de spectacle très visuelle. Les virtuoses de la grosse balle ronde exécutent des figures acrobatiques et des performances spectaculaires chorégraphiées musicalement avec un ou plusieurs ballons. Ayant terminé leurs études, Will et Quen ont décidé d'essayer de vivre de leur passion en la pratiquant à plein temps. Ils ont désormais le statut de Freestyler Basket Professionnel. Un événement, plutôt inattendu, a accéléré la notoriété du duo. L'été dernier, les deux garçons sont 18 | Joinville Mag | Février-Mars 2015

contactés par la production d'Arabs Got Talent, pour participer à l'émission. Le concept est identique à La France a un Incroyable Talent mais la diffusion est assurée dans l'ensemble du monde Arabe. La version arabe de incroyable talent a fait exploser leur notoriété Will et Quen sont partis à Beyrouth au Liban en octobre 2014 pour tourner l'émission. Ils ont atteint les demi-finales qui ont été diffusées le 10 janvier 2015 devant plus de 700 millions de téléspectateurs sur la chaîne saoudite MBC. Depuis, la vidéo de leur prestation a été publiée sur Youtube et a atteint 600 000 vues en seulement 5 jours ! « Depuis que l'émission a été diffusée, nous connaissons des retombées énormes,

notre page Facebook a explosé avec plus de 1000 like en 1 semaine. Les autres réseaux sociaux (Instagram, Twitter, Snapchat...) ont également connu un afflux record », soulignent avec enthousiasme William et Quentin. Les sollicitations n'ont pas tardé à suivre cette médiatisation : show pour la ligue professionnelle de basket en Allemagne à Leipzig, show pour la ligue professionnelle de Suisse à Montreux, un show à Bercy à confirmer durant un match opposant deux équipes de NBA et de nombreux autres partout en Europe... Si vous leur demandez s'ils vont arriver à gérer cette notoriété nouvelle, les deux potes vous répondent sans hésiter, Yes Will Quen !

www.yeswillquen.com www.facebook.com/yes.will.quen


Sport Le Racing Tennis Club de Joinville (RTCJ) a ouvert ses portes aux novices que nous sommes. Intégrés au groupe « élite » des cours 12-13 ans, nous mettons à l’épreuve notre technique approximative du revers et du coup droit.

≥ Éric Oriol

A

notre arrivée, Matthieu Béringer, Directeur sportif du club, nous explique le déroulement de la séance à laquelle nous allons participer. En raison d’une météo peu clémente, la majeure partie de l’entraînement se fera à l’intérieur des bulles. Trois ateliers vont rythmer le cours : un atelier badminton, un atelier kamikaze avant de terminer par un atelier technique. Nous commençons par défier nos jeunes adversaires avec une raquette de tennis et un volant de badminton. Le premier qui marque 5 points change de terrain pour défier un autre adversaire. Nous faisons ce que nous pouvons face aux jeunes pousses. Le gong sonne, direction l’atelier Kamikaze, en extérieur. Nous sommes vite conquis par la pratique ! Deux équipes de trois s’affrontent sur le même terrain en un contre un. L'équipe qui marque trois points consécutifs remporte le jeu. A chaque balle perdue, le coéquipier prend le relais le plus vite possible pour surprendre l'adversaire. Laurent, qui doit prendre des photos entre deux passages, a du mal à jongler entre la raquette et l’objectif. En collègue loyale, j’en profite pour marquer ! De retour sous les bulles, nous entamons le 3ème atelier, plus technique. Sous les conseils de Matthieu, nous peaufinons revers et coups droits. Interdiction d’envoyer la balle sur les plots placés sur le terrain d’en face, sous peine de se plier à la sentence des pompes. Une pédagogie qui ne semble pas déplaire aux jeunes du groupe élite et qui participe à la bonne humeur communicative qui règne au RTCJ. On remet ça ?

> rtcjoinville.com

Président du Racing Tennis Club de Joinville « Avec 170 enfants de 5 à 17 ans, du mini tennis à l'école de tennis, le Racing Tennis Club de Joinville est un club tourné vers les jeunes. Ceux-ci se retrouvent tous les mercredis pour taper dans la balle jaune sous la direction de nos éducateurs. Moyennant 55 2 de supplément, ils peuvent venir jouer d'autres jours. Que ce soit pour essayer de devenir un nouveau Tsonga où pour le plaisir de progresser et de jouer avec les copains, chacun trouve au RTCJ la pratique tennistique qui lui convient. A chaque vacances, nous proposons également aux jeunes un stage et des tournois pédagogiques. Pour notre section adultes, nous offrons depuis la rentrée plusieurs formules assorties de réductions pour les Joinvillais. Nous proposons des cours le lundi, mardi et samedi matin en groupes et des entraînements pour les compétiteurs qui participent aux rencontres d’équipe. En pratique libre, les joueurs peuvent désormais réserver les terrains sur internet du lundi 8 heures au dimanche 22 heures. Enfin, nous organisons plusieurs événements conviviaux qui permettent aux joueurs de se connaître, comme notre tournoi surprise de double par tirage au sort qui a lieu au mois de juin » www.ville-joinville-le-pont.fr | 19


locale

Dédicace de Raymond Poulidor

Expo de l'atelier LYL’ART

Raymond Poulidor, le célèbre champion cycliste, dédicacera Poulidor par Raymond Poulidor et Poulidor intime le vendredi 6 et le samedi 7 mars.

L’atelier LYL’ART expose les œuvres de ses adhérents (adultes) du 5 mars au 3 avril. L'exposition proposera aux visiteurs des dessins, peintures, collages, et sculptures.

> Librairie des Studios - Mag Presse 4 Allée Raymond Nègre.

Journée Yoga développement personnel L’association Sabor Latino propose une journée yoga et développement personnel sur le thème suivant : Me (re)découvrir pour m'accepter, alignez le corps et l’esprit sur un équilibre de vie. Cette journée se déroulera à Joinville le samedi 7 février de 9 h à 19h. Atelier animé par trois coachs diplômés. Tarif : 90 2.

> de 9h à 20h, salle du restaurant Le Casino 35, avenue du Général Galliéni à Joinville www.atelier-lylart.fr

Nouvelles entreprises • Kamel Belaïd

Pédiatre Centre Médical Coeur de Joinville, 24 rue de Paris Tél. : 01 48 73 76 73 kamel-bel@yahoo.fr • Jonathan Emsallem

Médecin généraliste > Informations et inscriptions : 0687609938 ou www.saborlatino.fr

Centre Médical Coeur de Joinville, 24 rue de Paris Joinville-le-Pont Tél. :01 55 96 15 64

• Anne-Marie Duroselle

Coaching, bilan professionnel, animation 17 avenue Jean d'Estienne d'Orves Tél. : 06 22 98 66 74 alduroselle@hotmail.com • DCPM

Retoucherie, confection de vêtements sur mesure du mardi au vendredi 9h30 à 13h00 et 14h00 à 19h30 samedi 9h/19h 16 allée Raymond Nègre Tél. : 09.86.29.19.77 Port : 06.36.54.43.23

• Les XV Bombas

Bar à bières et à tapas

Permanences de l’Assurance

41 avenue Galliéni Tél. : 06 07 42 38 46

• Groupe JARDILAND 1 quai Gabriel Péri www.jardiland.com

Maladie à la MSE Les permanences auront dorénavant lieu les mercredis après-midi (au lieu du lundi), sur rendez-vous, au sein de la Maison des Solidarités et de l’Emploi (MSE). Les rendez-vous seront pris à l'accueil de la MSE, ou par téléphone. Les inscriptions des seniors (+ de 65 ans) pour les activités de loisirs et les offres type colis de Noël se poursuivent. Présentez-vous avec un justificatif de domicile et une carte d'identité. > Maison des Solidarités et de l’Emploi 5, rue Hippolyte Pinson • Tél. : 01 49 76 60 64

20 | Joinville Mag | Février-Mars 2015

Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Développement économique de la Ville de Joinvillele-Pont • Hôtel de Ville, 23 rue de Paris, 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 49 76 60 67

Antéro Ferreira, chef de la Police municipale de Joinville, a présidé le carré d'honneur pour la cérémonie d'hommage national en l'honneur des 3 collègues tués en service durant les attentats de janvier. Elle s'est déroulé mardi 13 janvier dans la cour d'honneur de la Préfecture de Police de Paris.


JoinVille Durable {

DES

Propreté [

CHEVAUX DANS LA VILLE

LA VILLE EXPÉRIMENTE UN PARTENARIAT AVEC L’ASSOCIATION GREEN HORSE POUR LE RAMASSAGE DES DÉPÔTS SAUVAGES. UNE INITIATIVE QUI FAIT FIGURE D’EXCEPTION AU SEIN DE L’AGGLOMÉRATION PARISIENNE.

COLLECTE DES DÉCHETS VERTS • Le calendrier Le calendrier de la collecte des déchets verts a été modifié. Ce changement s'explique par la très faible qwuantité de déchets verts produits en automne et en hiver. La ville a recalibré le marché de collecte des déchets verts afin d'optimiser le service en fonction des besoins et d'en réduire le coût. Dorénavant, la collecte aura lieu un mardi sur deux, du 15 avril au 15 octobre. Le quartier de Polangis sera collecté les mardis des semaines paires, les quartiers Palissy et Centre les mardis des semaines impaires. La collecte des sapins de Noël est aussi maintenue du 15 janvier au 15 février. À savoir, la ville distribue gratuitement des composteurs aux Joinvillais qui peuvent également accéder gratuitement à la déchetterie d'Ivry.

Calendrier de collecte

DES DÉCHETS VERTS 2015 Mardis /semaines impaires

Palissy + Centre

Q

uand Éric Spiquel parcourt les rues de Joinville aux commandes de sa calèche, les passants semblent à peine surpris. Cela fait plus de 5 ans que celui-ci a pleinement intégré ses chevaux de trait dans le paysage urbain. C’est d’abord en proposant des balades en bord de Marne les samedis d’été qu’il s’est fait connaître des Joinvillais. Fort de son expérience de « guide touristique » et convaincu que le cheval pouvait occuper utilement l’espace urbain, Eric Spiquel a dès lors proposé à la Ville son aide pour le ramassage de déchets. Confrontée au problème récurrent des dépôts sauvages d’encombrants notamment, la Ville y a vu un moyen écologique de remédier à des dépôts interdits. En effet, avec les chevaux Cerise et Tom, pas besoin de carburant. La calèche avance à la seule force des chevaux, qui impressionnent tant par leur taille que par leur gentillesse.

Dans le cadre de cette initiative, la Ville entend également sensibiliser les Joinvillais à l’impact des dépôts sauvages d’encombrants en expliquant davantage le fonctionnement des différentes collectes dans un prochain guide du tri.

LE DÉPÔT SAUVAGE, ACTE D'INCIVILITÉ Dès le 7 janvier, Éric et ses chevaux ont ainsi collecté plus de 29 m3 de déchets. Preuve que le passage de la calèche n’est pas superflu mais surtout que nous devons tous faire des efforts pour respecter les modalités de collecte. Rappelons à cet égard qu’en dehors du calendrier de collecte, les Joinvillais ont la possibilité d’emmener leurs encombrants et leurs déchets verts à la déchetterie, dont la plus proche se trouve à seulement 15 minutes de Joinville.

21 avr, 5 mai, 19 mai, 2 juin, 16 juin, 30 juin, 14 juil, 28 juil, 11 août, 25 août, 8 sept, 22 sept, 6 oct. Mardis /semaines paires

Polangis + Ile Fanac 28 avr, 12 mai, 26 mai, 9 juin, 23 juin, 7 juil, 21 juil, 4 août, 18 août, 1er sept, 15 sept, 29 sept, 13 oct.

Déchèterie D’IVRY 44, rue Victor Hugo 94 200 Ivry-sur-Seine • Allovoirie f 0800 850 420 allovoirie@joinvillelepont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr | 21


Culture

Chamoux Camille

Née sous Giscard > Samedi 14 février à 20h30 • Scène Prévert

Avec Née sous Giscard, Camille Chamoux croque la France dans laquelle elle est née et elle a grandi. Une France Giscardienne qu'elle fustige comme on se plaint de la famille, sur laquelle elle a aiguisé son regard critique.

“M

a guerre, c'est la guerre du Golfe. L'idole de mon adolescence, c'est Patrick Bruel. J'ai découvert l'humour avec Michel Leeb, la philosophie avec BHL, le jeu d'actrice avec Valérie Kaprisky et l'humanitaire avec Kouchner. J'ai des bases molles. » Avec Née sous Giscard, Camille Chamoux convoque la nostalgie qui nous guette tous, celle des premières années de la vie bien sûr, mais surtout celle d'époques plus glorieuses, qu'on se surprend parfois à regretter, comme on regrette parfois l'enfance qu'on a pourtant bien cherché à fuir. « La nostalgie est un refuge pratique. Lui tordre le cou est la mission de ce spectacle, douloureuse mais jouissive. », affirme l'artiste qui écrit là son deuxième spectacle. Après son premier one-woman-show « Camille attaque », elle a eu envie de crééer un nouveau spectacle. Elle l'a écrit sur ces thèmes qui l'habitent depuis longtemps, cela sans se préoccuper 22 | Joinville Mag | Février-Mars 2015

de la question du rire. Tout de même, son mode d'expression intègre la pratique quotidienne de l'autodérision et un regard satyrique dans l'observation de ses pairs. Avec ce spectacle, Camille Chamoux porte un regard doux-amer sur sa génération, dont elle moque la frilosité face à l'amour, au travail, à la politique et aussi la nostalgie qui lui fait courir les brocantes et se réfugier dans l'idée que c'était mieux avant. Excellente comédienne, elle campe avec énergie et malice une galerie de personnages hauts en couleurs de « Hortense née sous Chirac » à son grand-père colonialiste. Elle dévoile aussi cinq définitions provisoires du mot Adulte, une du mot Artiste et la véritable signification de l'expression « Je suis fatiguée ». Arriverons-nous à la fin de ce spectacle à nous débarrasser de tous les fantasmes des meilleurs temps révolus ? Réponse le 14 février en Scène Prévert. > Bio express

Camille Chamoux a grandi à Paris. Elle a suivi une formation au conservatoire du 7ème arrondissement, puis plus tard à l'atelier du Théâtre du Rond-Point. Par la suite, elle joue notamment dans Love and Fish, Britannicus, l'école des femmes et au théâtre. En 2006, Camille attaque est son premier one-woman-show. Elle a fait également partie de L'édition spéciale sur Canal+ de 2007 à 2008, et de l'équipe de Faites entrer l'invité, l'émission de Michel Drucker sur Europe 1 entre mars 2012 et juin 2013. Elle participe comme co-scénariste et comédienne du film Les Gazelles, sorti le en mars 2014 sur les écrans. Elle lance son deuxième one woman show Née sous Giscard la même année, qui remporte un vif succès au théâtre du Petit-Saint-Martin.


CulTure

b Vianney c

IDÉES BLANCHES IDÉES BLANCHES, C’EST L’HISTOIRE D’UN MÉLOMANE QUI S’IGNORAIT, OU PRESQUE, JUSQU’À L’ÉCLOSION DES 12 CHANSONS DE CE PREMIER ALBUM. UN COUP DE MAÎTRE POUR UN TRÈS BEL OPUS QUI VAUT À L'ARTISTE D'ÊTRE NOMINÉ AUX PROCHAINES VICTOIRES DE LA MUSIQUE DANS LA CATÉGORIE ALBUM RÉVÉLATION.

A

23 ans, Vianney détourne les grands sentiments et en quelques phrases, fixe une image, un instant, une émotion : «j’essaie de provoquer quelque chose, un petit hérissement de poil, un rire, une larme… J’aime décrire la fugacité des sentiments. Ils y sont tous, dans l’album, à part peut-être la haine. Ça, je ne sais pas faire. » Sa poésie de l’instant, il l'a forgé au fil du temps : « j'écris, compose et chante depuis l'âge de 12 ans ». Jusqu'à aboutir à l'album Idées blanches, construit au fil des saisons, au gré de ses rencontres. Le jeune homme est en effet parti en Turquie en stop avec 100 euros en poche, il a également voyagé jusqu'en Suède en Vélo. « Ne pas avoir un sou en poche amène à être seul, inquiet et débrouillard. La relation aux autres est saine et simple, car je n'ai rien à offrir, à part les chansons que ces voyages m'inspirent. » Il s’est aussi payé, en 2012, un tour de France en scooter électrique : « comme j’étais obligé de recharger ma bécane jusqu’à trois fois par jour, je frappais constamment aux portes. J’aime voyager sans argent, dormir dehors, dans des conditions où je dois aller vers l’autre et me recentrer sur moi en même temps.»

Au gré de ses études, une école de gestion puis une école de mode, le jeune homme s'est construit. « Toutes ces expériences m'ont ouvert l'esprit, socialement et artistiquement. » Vianney a zappé les stages en entreprise pour cumuler des jobs alimentaires et gratter la guitare dans le métro. Sur son album, il montre avec habileté et talent son attrait des rythmes. Il a été initié dès son plus jeune âge aux joies d’une discothèque francophone, de Barbara à Dick Annegarn en passant par Thomas Fersen ou Maxime Le Forestier. « La chanson française, c’est ma culture. Du point de vue des textes, je n’y ai jamais trouvé d’équivalent. Quant à Dick Annegarn, pour moi, c'est le plus grand. » L'album Idées Blanches de Vianney foisonne de titres qui frappent par leur fraîcheur. Une fraîcheur qui ne masque pas une véritable sincérité, des convictions et des choix intimes. Un album truffé de tubes qui ne manqueront pas de marquer les esprits des spectateurs de la Scène Prévert.

la fugacité des sentiments. Ils y sont tous, dans l’album, à part peut-être la haine. J’aime décrire

Ne pas avoir un sou en poche amène à être seul, inquiet et débrouillard.

La relation aux autres est saine

et simple.

* Samedi 4 avril à 20h30 • Scène Prévert • tarif 102 et 52 • ouverture de la billetterie lundi 16 mars *

www.ville-joinville-le-pont.fr | 23


Culture

LE CHAT BOTTé

Spectacle jeune public

à partir de 3 ans

À

la mort de son père, Lulu la misère reçoit pour seul héritage un chat. Armé d’une paire de bottes, d’un sac et d’un esprit malicieux, ce dernier parvient à faire passer son maître pour le grand marquis de Carabas auprès du Roi Sourdoreille. Mais le jeune homme parviendra-t-il à conquérir le coeur de la fille du Roi, la belle princesse Artichaut ? Une version fantasque du conte de Perrault, mise en scène par la Compagnie les Nomadesques, qui se démarque par un esprit joyeusement burlesque, souligné par des costumes bigarrés, des situations délirantes, des dialogues cocasses et percutants. Le public est très régulièrement sollicité, ce qui ravit autant les enfants que les parents. > Samedi 7 mars à 15h30 Ouverture de la billetterie le 16 février Scène Prévert • Tarifs : 102 et 52

LES DéSAXéS

"Sea, Sax and Fun"

L

es Désaxés, quatuor de saxophonistes virtuoses, sorte de Sax Brothers dézingués, sont devenus par goût du spectacle et du défi, comédiens, danseurs, bruiteurs, chanteurs… Sur leur navire musical, les Désaxés proposent un tour du monde avec public embarqué. Les voilà donc contraints de s’accorder contre vents et marées et que ça tangue ou que ça roule, de se côtoyer pour le meilleur et pour le rire ! Car, s’ils sont

Gala de danse

de l’EMA

A

près le succès de l’année dernière, l’Ecole Municipale des Arts (EMA) organise, pour la 3ème année, sous la conduite respective de Francine Coutisson, Christine Quintin et Claire Rivera, un gala de danse classique, modern’ jazz et contemporain. Un spectacle ouvert à tous. La volonté de la Ville est de faire partager à tous les amateurs un spectacle qui montre le savoir-faire et le talent des

24 | Joinville Mag | Février-Mars 2015

des virtuoses de leur instrument, ils sont aussi maîtres de l’humour. Du jazz à la chanson française, en passant par le classique ou le reggae, ils proposent un voyage à la fois poétique, fantaisiste et délirant. Musiciens, mais aussi comédiens, danseurs, bruiteurs, chanteurs, ces quatre désaxés ont décidément plus d’un tour dans leur sax ! Avec Samuel Maingaud, Michel Oberli, Guy Rebreyend et Frédéric Saumagne > Samedi 21 mars à 20h30 • Scène Prévert Ouverture billetterie • lundi 2 mars Tarifs : 102 et 52

danseurs dès 8 ans pour les plus jeunes jusqu’aux adultes. > Samedi 14 mars • Scène Prévert 2 représentations (17h et 20h30) Réservations à partir du 23 février 2015 au 01 48 89 31 63


Culture

Théâtre les Utopistes

J'marie ma femme Un vaudeville de Benjamin Rabier

P

our avoir une chance de devenir percepteur à sa retraite, le capitaine Pinson se voit obligé, sous la pression de son imaginative belle-mère, de faire passer cette dernière pour sa femme et sa jeune femme pour sa… fille ! En effet, le colonel Campagnol, de qui dépend sa nomination, est un grand séducteur de femmes mariées. La belle-mère (fausse épouse) est prête au « sacrifice », mais rien ne se déroulera comme prévu dans un enchaînement de situations de plus en plus inextricables et désopilantes. Créée par un groupe d’amis passionnés de théâtre, la Troupe des Utopistes présente une nouvelle pièce chaque année. Elle se produit bénévolement tant à Paris qu’en province au profit d’associations caritatives et autres organismes d’intérêt public. Les fonds récoltés à l'occasion de cet événement seront reversés aux associations joinvillaises : l'APF (Association des paralysés de France) et l'ESAT (Établissement et services d'aide par le travail). > Samedi 28 mars à 20h30 Scène Prévert • Tarif unique :102 Renseignement/réservation : 01 55 12 18 40

Les Musicales de Saint Charles

D

ans le cadre des « Musicales de SaintCharles », la ville, les associations « Les Silences Inversés » et « Les Amis de Saint-Charles » vous invitent à découvrir l'Ensemble Tactus. L’ensemble TACTUS est né en 2009 de la rencontre entre le violoncelliste Julien Roussel et le gambiste Jérôme Chaboseau, rejoints par le théorbiste Jon-Michael

McLean. De nombreux concerts ont contribué à renforcer leur amitié musicale et ils ont enregistré en 2011 un disque consacré à la musique de Telemann. Le programme de ce concert portera sur Les Leçons des Ténèbres de Couperin. > Dimanche 29 mars à 17h Eglise Saint-Charles – 5 rue de Paris Tarifs : 102 et 52

Exposition

Benjamin Rabier

M

ais qui se cache derrière la Vache qui rit ou le sel la Baleine ? C'est Benjamin Rabier, illustrateur à succès des années 1900, passé à la postérité pour avoir su faire sourire les animaux. Créateur de Gédéon le canard, Sidonie la vache ou Aglaé la chèvre, Rabier est un artiste aux multiples facettes : illustrateur pour la presse, la publicité, la jeunesse pour laquelle il a signé plus de 200 albums... Fonctionnaire la nuit et illustrateur le jour, ce précurseur de la bande dessinée est aussi connu pour être l'un des pionniers du dessin animé. > Du samedi 21 mars au samedi 4 avril Bibliothèque • Entrée libre

www.ville-joinville-le-pont.fr | 25


CINÉMA

CinÉ

scÈne préVert

aU ProGraMMe en FéVrier & mars

ChiC ! (1h43min) Réalisé par Jérôme cornuau avec Fanny ardant, marina hands, éric elmosnino < mardi 10 février à 20h30

DisCount (1h45min) Réalisé par louis-Julien petit avec olivier Barthelemy, corinne masiero, pascal demolon < mercredi 18 février à 14h30 < mardi 24 février à 20h30

les aVerntures D'émile À la Ferme (1h03min) Réalisé par per ahlin, lasse persson, alicja Björk Jaworski À partir de 3 ans < dimanche 8 février à 15h

taKen 3 (1h43min) Réalisé par olivier megaton avec liam neeson, Forest Whitaker, Famke Janssen < samedi 21 février à 20h30

la ranÇon De la Gloire (1h54min) Réalisé par Xavier Beauvois avec Benoît poelvoorde, roschdy Zem, séli Gmach < dimanche 8 février à 18h30 < mardi 10 février à 14h30

108 rois-Démons (1h44min) Réalisé par pascal morelli À partir de 6 ans < dimanche 22 février à 15h < mardi 24 février à 14h30

les souVenirs (1h36min) Réalisé par Jean-paul rouve avec michel Blanc, annie cordy, mathieu spinosi, chantal lauby < mercredi 11 février à 14h30 < mardi 17 février à 20h30

imitation Game (1h55min) Réalisé par morten tyldum avec Benedict cumberbatch, Keira Knightley, matthew Goode < mercredi 25 février à 14h30 < mardi 3 mars à 20h30

souVenirs De marnie (1h43min) Réalisé par hiromasa Yonebayashi À partir de 6 ans < dimanche 15 février à 15h

into the WooDs, promenons-nous Dans les Bois (2h04min) Réalisé par rob marshall avec meryl streep, James corden, emily Blunt < samedi 28 février à 20h30 < dimanche 1 mars à 15h

les nouVeaux sauVaGes (2h02min) Réalisé par damian szifroni avec ricardo darin, oscar martinez, leonardo sbaraglia < dimanche 15 février à 18h30 < mardi 17 février à 14h30

Charlie mortDeCai (1h46min) Réalisé par david Koepp avec Johnny depp,Gwyneth paltrow, ewan mcGregor < mardi 3 mars à 14h30

INFO PRATIQUES CINÉMA SCÈNE PRÉVERT ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

< RETROUVEZ LA PROGRAMMATION COMPLÈTE DU MOIS SUR LE SITE INTERNET DE LA VILLE www.ville-joinville-le-pont.fr OU À L’ADRESSE joinville-le-pont.cine.allocine.fr. < 23 RUE DE PARIS - 01 49 76 60 10 - ACCÈS PAR LES ESCALIERS À DROITE DE L’HÔTEL DE VILLE OU PAR LE QUAI PIERRE BROSSOLETTE < VENTE DES BILLETS LE JOUR MÊME AU GUICHET DE LA SALLE, 1/2 HEURE AVANT CHAQUE SÉANCE

4€

www.ville-joinville-le-pont.fr | 27


CulTure

Péniche

LAPIN VERT CHANSON > Samedi 7 février 20H30 – Toine Un univers aux couleurs franco-hispaniques ou les mélodies envoûtantes dansent sur des rythmiques endiablées.

FLEURISTE > Samedi 14 février à partir de 19H30 – Amourons nous ! Pour la Saint Valentin, une fête dédiée aux amoureux de la vie, pétillante et émoustillante… Dîner + Bal uniquement sur réservation : 25 2 (Cocktail Love Boat offert). Bal à partir de 22H30 (8 2).

THÉÂTRE > Samedi 21 février 20H30 – Schmetterling L'histoire se met en route dans un lavomatique. La machine et les pensées du héros commencent à tourner. Les standards de jazz d'un saxophoniste l'accompagnent. Compagnie Artichaut avec Michael Benoit et Yannick Benoit

FESTIF > Samedi 28 février à partir de 19h30 – Lapino Latino Un spectacle traditionnel… un cours collectif de Salsa… des empanadas… et bien sûr de la Cumbia ! Sur une idée originale de Luz Fontez & Monica Campo Péniche LAPIN VERT 59 quai de la Marne • 06 03 77 79 26 Entrée : 12 2 et 8 2 pour les joinvillais > Retrouvez tout le programme du mois de mars 2015 sur le site : www.lelapinvert.com > facebook.com/lelapinvert courrier@lelapinvert.com

Esp@ce TIC Retrouvez toutes les informations sur les initiations et ateliers de l’Espace multimédia pour le mois de février/mars sur http://www.ville-joinville-le-pont.fr rubrique Multimédia L'ESPACE MULTIMEDIA est accessible à tous. Hall de l’Hôtel de Ville • Tél. : 01 49 76 60 59 > Courriel : multimedia@ville-joinville-le-pont.fr

28 | Joinville Mag | Février-Mars 2015

Théâtre DYREK THÉÂTRE > les samedis à 20h30 et dimanches à 16h30 (132 sur réservation) WYATT EARP, la mort ne voulait pas de lui (création) Pièce historique de Albert Morret (Cie Bords de Scène) mise en scène par C. Mann. Avec : Alice Katz ou Julie Meunier, Claude Mann, Frédéric Papion. > Dimanche 8 février et 8 mars à 14h (12 à 82) MONSIEUR FANTÔME de Stéphanie Rolland par " l'Ilot Papillon" d'après "Le Fantôme de Canterville" d'Oscar Wilde (Spectacle familial évolutif ) Avec : Stéphanie Rolland, Frédérique Papion, Alice Katz, Sophie Rolland. > Vendredi 6 mars à 20h 30 (102) CHAPEAU DE PAILLE, chant et musique. Chant et accompagnement, Hubert Dubois : contrebasse, Christophe Constantin: mandoline, Isabelle Groll : guitare. De la chanson française, pleine de vie, plutôt drôle et parfois nostalgique ….à déguster entre amis.

CINÉ-THÉÂTRE 3D (en relief), février-mars > Projections les samedis à 15h (52 sur réservation, 82 sans) ALICE au PAYS des MERVEILLES de Lewis Carrol, adapté et mis en scène par Claude Mann Cie "Bords de Scène". , création filmée en 3D native le 12 décembre 2010 par Virginie Tasset. Théâtre FRANÇOIS DYREK 7 boulevard de Polangis • Tél. : 01 48 85 09 29


Culture

bibliothèque {( Pour les ados )} La décision d’Isabelle Pandazopoulos

Les

Ed. Gallimard jeunesse – Collection Scripto

Le Cirque des Rêves d’Erin Morgenstern

Ed. Flammarion L’histoire débute en 1873. Celia et Marco ne se connaissent pas, mais depuis l’enfance ils sont entrainés à pratiquer la magie dans un but précis. Les deux illusionnistes se retrouvent malgré eux adversaires dans un terrible combat organisé par leurs professeurs. Le terrain de cette confrontation est un cirque très particulier qui ouvre ses portes au crépuscule et les referme au lever du jour. Les deux jeunes gens vont devoir faire preuve d’imagination et d’audace. Mais voilà, la plus grande des magies fait son apparition : un amour naît entre eux et risque de causer leur perte. Laissez-vous porter par la magie d’Erin Morgenstern et osez à votre tour franchir l’entrée du Cirque des Rêves.

Les vieux fourneaux Ceux qui restent (t.1) Boony and Pierrot (t.2) de Wilfrid Lupano et Paul Cauuet

Ed. Dargaud A l’occasion de l’enterrement de leur vieille amie Lucette, trois compères de longue date se remémorent leur jeunesse… Un scénario qui se décline comme le road-movie de trois septuagénaires irrévérencieux capables de tout pour arriver à leur fin. Savoureux !

Lycée parisien, heure de maths pour les Terminale S. Louise, meilleure élève de son lycée, interrompt brusquement le cours pour se précipiter aux toilettes… Quelques heures après, elle est à l’hôpital, maman d’un petit bébé de 3 kilos 300 mesurant quarante-huit centimètres. Son entourage est en état de choc. Elle aussi. En effet, Louise ne sait pas comment cela est arrivé… Deux choix s’offrent alors à elle : garder l’enfant ou le faire adopter sous X . Le déni de grossesse est encore mal connu, mais c’est avec une grande sensibilité et une grande justesse que l’auteure le développe dans ce roman. A partir de 14 ans

{( Pour les enfants )} LA Fanfare des grenouilles de Satoe Tone

li a bib l e d

Dix Livres et Vous Vous participez à l’aventure du Prix Cinélect 2015, venez nous faire partager vos premières impressions de lecture. • Le samedi 7 février à 10h • Le samedi 7 mars à 10h > Participation sur réservation auprès de la bibliothèque au 01 49 76 60 32. Exposition Benjamin Rabier Rendu célèbre par la Vache qui rit et son personnage emblématique Gédéon, Benjamin Rabier est un des précurseurs de la Bande dessinée sans bulle… Un caricaturiste et dessinateur de talent. Une expo pour faire parler petits et grands. > Du samedi 21 mars au samedi 4 avril à la Bibliothèque.

Ed. Balivernes Dans le pays des grenouilles, la pluie ne s’arrête pas de tomber… L’une d’elles a alors une idée, une fanfare ambulante pour la stopper et apporter un peu de gaieté à tous ! Laissez-vous entrainer par le rythme de ces petites rainettes aux couleurs pastel apaisantes.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 29


Démocratie locale

Conseil municipal /////////////////////////////// Séance du 16 décembre 2014

Cette rubrique vous présente l’ordre du jour (non exhaustif) du dernier Conseil municipal. Si vous souhaitez prendre connaissance en détail du compte-rendu, vous pouvez consulter les panneaux d’affichage administratif ou le site Internet de la Ville. ) Le Conseil municipal a décidé d’allouer une subvention de 1 000 2 à l’AFM-Téléthon après l’évènement Nuit blanche au profit du Téléthon. ) Le Conseil municipal a décidé d’allouer une subvention de 500 2 à l’Association Laurette Fugain. ) Le Conseil municipal a attribué des subventions au titre des contrats de performance aux associations suivantes : Athlétique Club Paris Joinville........ 1 500 2 Joinville Eau Vive............................. 5 000 2 Racing Club de Joinville.................. 1 500 2 Joinville Handball ............................ 3 000 2 Basket Club de Joinville .................. 2 000 2 Aviron Marne et Joinville ................ 1 500 2 ) Le Conseil municipal a décidé d’allouer la somme de 1 000 2 à François Cougnon, lauréat du Prix du Scénario dans le cadre de la 11ème édition du festival du Court-Métrage de St-Maur. ) Le Conseil municipal a approuvé les modalités de mise à disposition du dossier de modification simplifiée du Plan Local d’Urbanisme ayant pour objet la réduction de l’Emplacement Réservé n°2 de notre PLU pour le projet du TVM-Est réalisé par le Conseil Général du Val-de-Marne.

) Le Conseil municipal a approuvé le Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement. ) Le Conseil municipal a adhéré à la compétence « Réseaux de communications électroniques et services de communication audiovisuelle », définie à l’article 6 des statuts du SIPPEREC et demande le transfert au SIPPEREC de la convention de concession du réseau câblé de vidéocommunication conclue avec la société Numéricâble. ) Le Conseil municipal a autorisé le Maire à signer la convention, pour l’installation et l’hébergement des équipements de télérelève GrDF des compteurs communicants pour la distribution publique du gaz naturel. ) Le Conseil municipal a autorisé la Ville de Joinville-le-Pont à adhérer sans réserve au dispositif contractuel conclu entre le Syctom et Eco-Mobilier pour la collecte et le traitement des déchets d’éléments d’ameublement. ) Le Conseil municipal a rendu un avis favorable sur le rapport 2013 sur le prix et la qualité du service de l'assainissement. ) Le Conseil municipal a pris acte des rapports d’activités 2013 de société Lom-

bard et Guerin, Syndicat Intercommunal pour le gaz et l’électricité en Ile-de-France (SIGEIF), syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères de l’agglomération parisienne (SYCTOM), syndicat des eaux d’Ile-de-France (SEDIF.), syndicat mixte du secteur central du Val-de-Marne (infocom 94), syndicat des communes de la région parisienne pour le service funéraire (SIFUREP), syndicat Marne Vive, syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l’électricité et les réseaux de communication (SIPPEREC), Paris métropole, Autolib métropole, syndicat mixte ACTEP. ) Le Conseil municipal a rendu, à l’unanimité, un avis favorable sur le rapport 2013 sur la qualité et le prix du service de collecte des déchets ménagers et assimilés. ) Le Conseil municipal a décidé que le coût de la tonne de déchets non ménagers collectés, assimilables aux ordures ménagères, applicable au 1er janvier 2015, est fixé à 219,85 2.

PROCHAIN CONSEIL Mardi 10 février • 20h Pour plus d’informations, consulter le site Internet : www.ville-joinville-le-pont.fr

vous pouvez écouter l’intégralité audio du dernier conseil municipal sur le site internet de la ville

www.ville-joinville-le-pont.fr | 31


Démocratie locale

Libre expression des trois listes du Conseil municipal Liste Joinville avec Vous

Liste Unis pour Joinville-le-Pont

> 26 élus

> 4 élus

P

arce que nous pensons que la sécurité et la tranquillité publique font partie intégrante de la qualité de vie, nous avons toujours voulu mettre en œuvre à Joinville tous les moyens dont nous disposions pour en faire une ville sûre. Et pour nous assurer qu’elle le demeure ! Notre principal atout dans le combat contre l’incivilité et la délinquance est notre Police municipale. Composée de 21 agents et de 2 ASVP, elle exerce, sous l’autorité du Maire, des missions de police de proximité, en étroite coordination (formalisée par une convention) avec les services de la Police nationale : • des missions de prévention tout d’abord, qui permettent à ses agents de tisser un lien de confiance avec les Joinvillais par des opérations d’ilotage, des interventions en milieu scolaire, l’encadrement des manifestations communales ou encore la surveillance des habitations dans le cadre du dispositif Tranquillité vacances ; • des actions d’assistance ensuite, à des personnes isolées, en danger, sous le coup d’une mesure d’hospitalisation d’office, etc. ; • des actions de contrôle encore, en matière de salubrité publique, d’alcoolémie, d’usages de stupéfiants, de respect des dispositions du Code de la Route, etc. Ces actions peuvent être conjointes à celles de la Police nationale ou de la RATP ; • des actions de sécurisation enfin, pour protéger les personnes et les biens, que ce soit aux abords des sites

32 | Joinville Mag | Février-Mars 2015

sensibles, dans le cadre du plan anti-holdup ou en cas de cambriolages, de dégradations, de vols, de nuisances sonores, etc. Pour remplir toutes ces missions, nous avons souhaité que la Police municipale fonctionne 365 jours par an, de 7h00 à 21h00 du lundi au jeudi, de 7h00 à 23h00 le vendredi et le samedi et de 7h00 à 19h00 le dimanche. Nous avons aussi voulu lui adjoindre, pour l’aider dans son action, un dispositif de vidéo-protection de 12 cameras, auxquelles vont s’ajouter cette année 5 nouvelles cameras qui seront majoritairement disposées dans des lieux fréquentés par les jeunes. Notre Police municipale est présente, active et soucieuse de mettre son professionnalisme au service des Joinvillais. Elle a pleinement rempli son rôle de garant de l’ordre public lors des évènements dramatiques de ce début d’année. Elle sait travailler en partenariat avec les autres services de l’Etat en charge de notre sécurité. Aujourd’hui, parce que nous sommes des élus responsables, nous réfléchissons à la possibilité de demander au Préfet du Val-de-Marne d’autoriser son armement, afin qu’elle bénéficie de la protection nécessaire pour toujours mieux assurer la vôtre. Vos élus de la majorité municipale

Le vivre-ensemble

A

près cette rentrée tragique et ces événements d'une violence inouïe suivis d'un sursaut citoyen d'une ampleur inespérée, le moment est venu pour notre groupe d'insister sur les axes principaux de l'année à venir. 2015 sera une année importante pour Joinville-le-Pont, dont la population continue d'augmenter. Il est de notre devoir de rendre notre ville attrayante et accueillante pour que les nouveaux arrivants trouvent les réponses à leurs attentes. Nous avons dépassé le seuil des 18000 habitants, et les Hauts de Joinville accueilleront 1200 salariés d’une banque. À cet égard et pour que le vivreensemble inhérent à la vie en collectivité ne soit pas un vain mot, il nous semble indispensable d'adapter la taille et le nombre de nos équipements et infrastructures à l'augmentation de la population. Ce n'est pas le cas aujourd'hui. Les projets à venir ne sont pas de nature à lever toutes les interrogations. Le réaménagement en cours de la ZAC des Hauts de Joinville, pour lequel la concertation n’a pas réellement été au rendez-vous, ne prévoit pas d’équipements collectifs de grande ampleur. A titre d’exemple, les infrastructures sportives manqueront cruellement dans les mois et années à venir, la destruction du gymnase Pierre François n’étant compensée que par un gymnase homologué pour le basket et une salle omnisports. La création


Démocratie locale

Liste Vivre Joinville Ensemble > 3 élus

présumée de la "ZAC Essilor" n’a toujours pas été votée par le Conseil Municipal. Dans un autre registre, les places en crèches sont déjà chères et vont être amenées à manquer plus encore dans un futur proche, constituant un frein potentiel à l’installation de jeunes ménages à Joinville-le-Pont. Notre municipalité devra être extrêmement attentive sur cet aspect. C'est une conviction fermement assumée et défendue par les élus du groupe "Unis pour Joinville-le-Pont", la traduction concrète de notre conception du vivre-ensemble : notre commune, qui reste à taille humaine, a vocation à s'intégrer dans le projet du Grand-Paris tout en permettant à chacun de bénéficier d'un cadre de vie agréable et propice à l'exercice d'activités professionnelles aussi bien que personnelles. Nous poursuivrons toujours ce double objectif. Nous veillerons à la protection de notre patrimoine et des espaces verts. Afin de pouvoir défendre et relayer au mieux vos diverses attentes, nous vous rappelons que nous tenons une permanence en mairie les troisièmes samedis de chaque mois. Jean-François CLAIR, Groupe Unis pour Joinville-le-Pont

À la suite des attentats meurtriers qui ont endeuillé notre pays début janvier et ont profondément marqué la conscience collective entrainant un véritable sursaut des français, nous nous associons à la grande douleur des familles et des proches des victimes et rappelons le caractère primordial des valeurs de la république.

Quelle Ambition pour le futur des Joinvillais ?

P

rès d'un an après les dernières élections municipales on peut s'interroger sur le projet de la municipalité et le futur qu'elle prépare aux Joinvillais. L'an passé, en France, 100 000 citadins se sont installés en milieu rural fuyant notamment les conditions de vie des grandes agglomérations. Joinville avait su conserver une qualité de vie à ses habitants en limitant sa densification. Or ces dernières années, les constructions se multiplient entrainant une augmentation de la population avec des effets induits non maitrisés comme les difficultés de stationnement ou de circulation, ou des besoins supplémentaires en services municipaux non satisfaits. Le caractère provincial qui faisait la spécificité de notre commune disparaît peu à peu au profit de constructions en béton qui nous sont présentées comme un « progrès inexorable ». La majorité municipale n'a d'autre perspective à proposer aux Joinvillais que de vivre dans une ville dortoir,

comme il en existe tant, satellite de la capitale où la puissance des promoteurs immobiliers balaie tout sur son passage. Et que dire de l'immeuble de bureaux démesuré, construit derrière la gare RER afin d'y installer une partie des salariés de la Bred. ? Autant il est indispensable de faciliter l'installation d'activités économiques au sein de notre commune autant il paraît aujourd'hui hasardeux de se lancer dans un projet d'une aussi grande ampleur. En effet le développement des technologies permet d'évoluer vers le télé travail. Dans ce contexte, l'utilité d'une telle construction risque à terme de trouver ses limites. Par ailleurs le grand Paris qui va bouleverser le fonctionnement des collectivités risque d'un point de vue de l'urbanisme d'amplifier encore l'impression pour le citoyen d'être l'otage de décisions prises à des niveaux d'administrations encore plus éloignés que ça n'est le cas actuellement. Les questions de fonds sont essentielles pour le devenir de la ville et des Joinvillais, encore faut-il avoir la capacité et la volonté de les traiter en associant l'ensemble des élus et la population.

Olivier Aubry, Chantal Colin, Bernard Duvert > Permanence le 14/02 et le 14/03 de 10h à 12h, R.D.C. Mairie

www.ville-joinville-le-pont.fr | 33


PraTique

PHARMACIES de

garde

LE MOIS Prochain Joinville Mag

Avril 2015 • n°240

• Dimanche 8 février PHARMACIE DU BOIS L’ABBE 18 Centre Commercial du Bois l’Abbé 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 53 88 10 90

• Dimanche 15 février PHARMACIE BOURDAIS 15 boulevard Gabriel Péri 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 10 08

JOINVILLE Art Expo

• Dimanche 22 février PHARMACIE BOURLIAUD 40 rue Albert Thomas 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 01 88

• Dimanche 1er mars PHARMACIE GALLIENI 54 avenue du Général Gallieni 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 48 83 20 01

• Dimanche 8 mars PHARMACIE CHIKLY DUMAS 125 avenue du Général de Gaulle 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 54 48

• Dimanche 15 mars PHARMACIE SCHREINER 71 avenue de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 00 16

• Dimanche 22 mars PHARMACIE DU PONT DE CHAMPIGNY 10 rue Albert Thomas 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 24 43

• Dimanche 29 mars PHARMACIE PRINCIPALE 36 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 48 83 34 48

PERMANENCES

> Solidarité/Emploi La Maire-adjointe aux Solidarités, Développement économique et Emploi tiendra une permanence en mairie tous les mercredis après-midi sur rendez-vous. Contact : 01 49 76 60 67 ou par mon mail à direco@joinvillelepont.fr. > Seniors Liliane Reuschlein, Conseillère municipale déléguée aux Seniors recoit sur rendez-vous les lundis après-midi et vendredis matin. Contact : 06 23 66 62 20. > Député Michel Herbillon La prochaine permanence aura lieu jeudi jeudi 26 mars à partir de 19h. Contact 01 43 96 77 23.

État civil u NAISSANCES Théo Garcia, Antoine Opinel, Emile Dupuy, Andréas Jourdain, Baptiste Agogue, Inès Kara, Lucas Urtizverea, Kendra Matuba Saya, Antoine Pierry, Erwan Duval, Giovanna Saraga Benchluch.

Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais. W MARIAGES

Vincent Hall et Diane Alalouf, F ranck Lemonnier et Evelyne Khédichian, Paul Sanne-Tia et Affoué Yao.

Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur..

Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont • Directeur de la publication Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont • Directrice de la Communication Isabelle Prigent • Rédaction Laurent Chadelat, Aurélie Claveau, Pauline Gaubert • Ont collaboré à ce numéro Yann Flammarion, Dorian Lambert, Corinne Lebon • PHOTOS Photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales • Charte graphique Service communication de la Mairie • Graphisme Annabelle Brietzke • Impression IME - Imprimé sur du papier 100 % PEFC • Régie publicitaire CMP 01 64 62 26 00 • Distribution le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12 • HÔTEL DE VILLE 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont • Tél. 01 49 76 60 00 - www.ville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr | 35


Joinville-le-Pont Magazine n°239-FEV-MARS 2015  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°239-Février-mars 2015

Advertisement