Page 1

JOINVILLE MAG I NUMÉRO 260 I I AVRIL 2017 I

Déchets verts CALENDRIER 2017

Marchés UN NOUVEAU PRESTATAIRE Spectacle OLYMPIA À JOINVILLE

SPÉCIAL

dossier

INONDATION CAHIER CENTRAL

8 pages


L’agENDA du MOIS

28

Samedi 22 avril 20h30

Spectacle

OLYMPIA OU LA MÉCANIQUE DES SENTIMENTS > Scène Prévert Mardi 25 avril 20h30

Conférence PEEP

L’ADDICTION AUX ÉCRANS

26

> Hôtel de Ville Samedi 29 avril

TROC’VERT > Résidence Egalité

MUSICALES DE SAINT-CHARLES

MUSIQUE SACRÉE AUTOUR D’HAENDEL Dimanche 23 avril 17h > Église Saint-Charles

CÉRÉMONIE COMMÉMORATIVE

27 2 | Joinville Mag Avril 2017

63ème anniversaire de la JOURNÉE NATIONALE D'HOMMAGE DU SOUVENIR DES VICTIMES ET HÉROS DE LA DÉPORTATION Dimanche 30 avril à 10h30 > Hôtel de Ville


soMMaIRE

SPÉCIAL

dossier

INONDATION

10 6 ZOOM ARRIÈRE Sages comme des sauvages • Bruno Salomone • Après-midi handi-valide • Une diva à Sarcelles • Awa Ly • Expo Duo

12 À LA UNE Un nouveau délégataire pour les marchés joinvillais

14 ÉCO Nouvelles entreprises • Le Petit Pont s'agrandit

15 JEUNESSE Atelier DIY • De fil en aiguille • LIA • Fitness • Sécurité routière pour les jeunes • Les ateliers de découverte • Le mois de l’orientation • Le CMEJ à l’Assemblée nationale

17 SPORT Le collège Charcot court la lycéenne • Body karaté • KCJ à l’international • RTCJ • Athlétisme, un record de France pour l’ACPJ

CAHIER CENTRAL

8 pages

© collection Michel Riousset

CAHIER CENTRAL DÉTACHABLE > dossier inondation 21 LOCALE Lordjim • Déchets verts et propreté • Palissy fête ses 20 ans • Vélo, casque obligatoire • Carte d’identité à portée de clic • Troc vert, bourse aux plantes • Travaux

24 CULTURE Olympia ou la mécanique des sentiments • Musicales de Saint-Charles • Conférence PEEP • Concours photo • Brocante • Le Lapin Vert • Théâtre Dyrek • Les Baladins • Bibliothèque • Cinéma

31 DÉMOCRATIE LOCALE 35 PRATIQUE Pharmacies de garde • État civil • Carte d’identité et passeport

www.ville-joinville-le-pont.fr | 3


info dernière minute la collecte dÊbute le 4 avril

w

w

w

.

v

i

l

l

e

-

j

o

i

n

v

i

l

l

e

-

l

e

-

p

o

n

t

.

f

r


édito

L

e printemps vient d’arriver. Les arbres bourgeonnent et fleurissent. Pour certains, il est temps de tailler les arbres dans les jardins. Les déchets verts sont soumis à un ramassage réglementé dont vous trouverez le détail dans ce magazine et dans le calendrier qui l’accompagne. Son respect est un acte citoyen au même titre que la propreté au sujet de laquelle nous faisons fréquemment campagne. Notre or vert, la Marne, est au cœur de notre plaisir quotidien d’habiter Joinville. Objet de sérénité et de contemplation, nous n’oublions pas que notre paisible rivière peut être source de risque et de danger.

« Notre paisible rivière peut être source de risque et de danger » La crue de juin 2016 n’a pas été sévère avec Joinville mais il est indispensable de tous nous préparer. La crue centennale de 1910 avait paralysé toute une région pendant plusieurs semaines. Les dégâts de telles inondations auraient aujourd’hui un impact encore plus fort sur l’Île-de-France. Il est illusoire de penser que la technologie et la science nous mettent à l’abri des conséquences d’une crue majeure. Il n’est pas question pour autant de sombrer dans le fatalisme. Les pouvoirs publics ont mis en place des processus afin de gérer une crise si celle-ci advenait. Le Plan de Prévention du Risque Inondation est un document établit par l’État pour traduire l’exposition des communes aux risques naturels prévisibles. Lors de réunions de quartier, je vous ai annoncé mon souhait que nous avancions sur la problématique des gestions de crise, en particulier des crues et inondations. Les services de la ville ont beaucoup travaillé à

la refonte de notre Plan Communal de Sauvegarde. Il s’agit d’un document opérationnel dont le but est d’assurer ses principales missions dans le cadre de la gestion de crise, notamment des crues. La gestion des inondations par la ville a lieu dans un dispositif global qui implique de nombreux acteurs publics, du préfet de département au préfet de Paris et même jusqu’au gouvernement. Pour faire face au mieux à l’éventualité d’une crue majeure qui a une chance de se produire chaque année, il s’agit de se préparer. Le dossier central détachable livré dans ce magazine vise à vous expliquer le sens d’un Plan Communal de Sauvegarde. Il donne l’avis d’une spécialiste. Il liste des conseils et des gestes pour surmonter au mieux une telle situation. Ce dossier ne saurait être exhaustif. Il constitue cependant une base sur laquelle nous souhaitons nous appuyer pour faire naître en chacun une véritable culture du risque inondation. Cette culture est vouée à être alimentée par d’autres documents. Au-delà de tous les dispositifs mis en place, la solidarité devra jouer à plein en cas de crue majeure. Etre attentif aux plus faibles ou aux plus durement touchés d’entre nous sera indispensable. La politique de mon équipe municipale est tournée vers la solidarité. Je sais pouvoir compter sur la solidarité de tous si nous nous trouvions face à une crue majeure.

Olivier Dosne Maire de Joinville-le-Pont Conseiller régional d’Île-de-France

www.ville-joinville-le-pont.fr | 5


Zoom ArriÈRE

SAGES COMME DES SAUVAGES 6 | Joinville Mag Avril 2017

L’univers multiéthnique du groupe le rend inclassable. Percussions grecques, cavaquinho brésilien, guitare, violon gravitent autour de textes personnels ou repris lors de voyages ayant marqué Ava et Ismaël qui ne s’interdisent rien pour ouvrir le spectateur à leur musique cosmopolite et universelle.


Zoom ArrIÈRE

BRUNO SALOMONE Avec Euphorique, Bruno Salomone présente l’histoire de Golri, un enfant né en riant dans un monde pas toujours drôle. Un One man show qui tient du théâtre, dans lequel l’artiste campe avec talent 43 personnages hauts en couleur, drôles, loufoques et parfois touchants.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 7


Zoom ArriÈRE

APRÈS-MIDI HANDI-VALIDE La 9ème édition de l’après-midi Handi-valide s’est déroulée le samedi 11 février au gymnase Lecuirot, sous le parrainage de Jennifer Olry, double championne de France de carabine et d’arbalète, avec la participation de Bacou Dambakaté, membre de l’Équipe de France d’athlétisme handisport. Les ateliers sportifs ont remporté un grand succès auprès des valides et non valides, réunis pour l’occasion pour un moment de partage.

8 | Joinville Mag Avril 2017


Zoom ArrIÈRE

VERNISSAGE EXPO DUO Présentée en septembre 2016 en Allemagne pour l’anniversaire du jumelage entre Joinville et Bergisch-Gladbach, l’exposition DUO a fait le voyage jusqu’à Joinville pour exposer les oeuvres du collectif d’artistes franco-allemand. Cette exposition est le fruit d’une rencontre et d’un échange entre les artistes d’Atelier 55 et de Bergisch-Gladbach. Un concert franco-allemand a également eu lieu samedi 25 mars en scène Prévert.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 9


Zoom ArriÈRE

AWA LY Autour de son nouvel album Five and the feather, Awa Ly a dévoilé sa musique blues et pop teintée de ses racines africaines. Un pur moment de velours attendu par le public joinvillais au sein d’une Scène Prévert bondée.

10 | Joinville Mag Avril 2017


Zoom ArrIÈRE

UNE DIVA À SARCELLES Une comédie musicale drôle, touchante, un peu cruelle aussi, un personnage monté sur ressort qui nous fait passer, ni vu ni connu, du rire aux larmes tout en chantant ses airs d'opéra, paré de mille tenues de bal plus extravagantes les unes que les autres.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 11


À la Une

UN NOUVEAU DÉLÉGATAIRE POUR LES MARCHÉS JOINVILLAIS LES MARCHÉS FORAINS DE LA PLACE DE 8 MAI 1945 ET DE L’AVENUE GALLIÉNI DE JOINVILLE FONT L’OBJET D’UNE DÉLÉGATION DE SERVICE PUBLIC. LA SOCIÉTÉ MANDON EST CHARGÉE JUSQU’EN 2022 DE LEUR ORGANISATION ET DE LEUR ANIMATION. « J’adore les marchés. C’est un monde très riche. Les commerçants sont des indépendants. Ce sont des gens courageux qui ont le sens de la réalité, du terrain, de belles valeurs ». Ces mots sont de Arnaud Bochurberg, directeur de la société Mandon, concessionnaire des marchés forains à Joinville. Fort d’une expérience de plus de vingt ans, il connaît bien les marchés et les commerçants. Derrière les commerçants et leurs étals, il existe tout un dispositif, du gestionnaire administratif dédié à la ville jusqu’au personnel qui assure le montage et le démontage du marché en passant par le placier. Ce dernier, également employé par la société Mandon, officie sur les deux marchés joinvillais. Référent des commerçants, il perçoit les droits d’occupation du domaine public, notamment pour les commerçants volants qui peuvent venir le matin même du marché. Le placier est le garant du respect du règlement des marchés et l’interlocuteur privilégié des commerçants. Pour décider du fonctionnement du marché, du recrutement des commerçants, des animations, pour discuter de points de vue techniques (placement des commerçants, stationnement, police, matériel, accès, voirie…), des commissions sont mises en place. Celles-ci regroupent des représentants de la ville, notamment des élus, des représentants des commerçants et la société Mandon. Le règlement, par arrêté du Maire, permet de faire appliquer les règles.

80 commerçants permanents sur les marchés joinvillais, l’équivalent d’un grand supermarché. 12 | Joinville Mag Avril 2017


À la Une

80 commerçants alimentaires sur les marchés joinvillais. « Cela représente une belle force commerciale avec environ 1400 m2 de surface, soit la taille d’un beau supermarché, uniquement sur l’alimentaire », commente Arnaud Bochurberg. Il poursuit : « l’offre alimentaire est bonne. On a de tout, des produits de qualité. On a de beaux commerçants, de belles locomotives. » Apportant quelques nuances, le directeur du délégataire concède que l’organisation générale du marché n’apporte cependant pas forcément satisfaction. « C’est pourquoi nous allons travailler avec les commerçants en commission pour proposer une autre organisation, notamment pour le marché du dimanche. Le marché du samedi est tout en long, bien organisé et rempli. Il bénéficie de plus d’une réelle complémentarité avec les commerces sédentaires de l’avenue Galliéni. » En comparaison, place du 8 mai 1945, l’organisation des étals et des allées présente des trous, des espaces libres. « Nous souhaitons proposer un marché plus compact, en réorganisant les allées, ceci pour valoriser l’offre commerciale. Toujours sur le marché du haut de Joinville, la création d’un Food court avec des commerçants d’alimentation à emporter ou à consommer sur place est à l’étude. L’identité visuelle des marchés et les animations devraient être également renforcées. « Cela a déjà été fait avec la fête du mimosa, le carnaval. Des animations petits chefs pour les enfants sont notamment à venir. Tout cela ne va pas se faire du jour au lendemain, mais nous avons l’énergie et l’ambition pour redynamiser les marchés de Joinville. »

MARCHÉS (8h à 13h) Avenue Galliéni : mardi et samedi Place du 8 mai : jeudi et dimanche

www.ville-joinville-le-pont.fr | 13


Éco

NOUVELLES ENTREPRISES Chez Papa L’auberge du Sud-Ouest Restaurant 86 avenue Galliéni 01 48 86 57 30 www.chez-papa.com

Au Boudoir des Bambins Dépôt vente pour enfants 0 à 12 ans 50 rue de Paris 07 68 75 68 88 auboudoirdesbambins.fr

LE PETIT PONT s'agrandit Le restaurant qui borde le canal de Polangis ouvre une deuxième salle, en plus de sa terrasse. Cette salle, à l’étage, ouvre sur 14 couverts individuels ou en privatisation avec menu unique.

L 40, avenue Jean d'Estienne d'Orves Tél : 01 55 97 47 61 www.restaurantlepetitpont.com

Ceviche and Co Restaurant Cuisine Péruvienne 14 bis allée Raymond Nègre 09 87 04 01 20

Gustul de Acasa Epicerie Fine Produits d’Europe de l’Est 58 avenue du Général Galliéni 01 70 25 65 12 Diopaline Entretien Corporel, Massage bien être, à domicile 7 allée Louise Michel 06 12 80 91 04 www.facebook.com/adpmb alinemassages@laposte.net

Innova Services Nettoyage Industriel 87 quai de la Marne 01 82 01 30 76 Franck.beyret@innova-services.fr Laurianne Gagnon Krief Vente à domicile- maroquinerie 06 87 60 97 01 Laurianne.krief@maisongaja.fr www.maisongaja.com LaurianneAmbassadriceMaisonGaja Zheng Qi Huang Travaux de menuiserie bois et PVC 20 bis rue Vautier 06 16 13 73 92 alforthuang@gmail.com Les Secrets d’Habiba M.Touzeau Arnaud Fournisseur produits cosmétiques 5 rue des Réservoirs 06 22 78 46 51 contact@secret-habiba.fr www.secret-habiba.fr Noémie Viomesnil Médecin Généraliste 7 rue Henri Barbusse 01 43 97 16 61 Talefe Lavrador Logan Restauration à domicile, chez les professionnels ou particuliers 06 29 49 73 95

14 | Joinville Mag Avril 2017

MENT E G N A H C ! d'adresse ouvelles

eN de voyag u L’agence énagé d m é d es a t e i n ié ll Fro n ti è r nue Ga e v a 6 e 5 c 84 au ais Agen e désorm se nomm e. de Voyag

L ERRATUM Lucas et les p’tits points • Création de sacs en tissu admin@lucasetlesptitspoints.com www.lucasetlesptitspoints.com


>

JeuNesse

à savoir ... Actu Famille • Atelier •

PIJ

DO IT YOURSELF

Sécurité routière pour les jeunes

Aurélie et Johanne vous accueillent à la Maison des Jeunes, 27 bd de l'Europe, tous les jeudis de 14h à 15h30 (hors vacances scolaires). Au programme, fabrication, création, transformation.

Une sensibilisation à la sécurité routière en vue de la préparation à l'ASSR1 et ASSR2 a eu lieu au sein des collèges Jules Ferry et Jean Charcot en partenariat avec la Police municipale.

De fil

en aiguille Vous souhaitez développer un projet autour de la couture, partager vos connaissances ou tout simplement faire vos premiers pas dans ce domaine? Maud vous invite à découvrir une séance à l'Espace Jeunes Égalité, 3 allée Louise Michel (Résidence Égalité) les mercredi de 9h à 10h30 hors vacances scolaires.

L.I.A. Mathilde vous propose de venir partager un moment parents / enfants en musique, à travers le LIA (low impact aérobic) et des exercices ludiques. > samedi 22 avril • Gymnase P. François de 18h à 19h30.

Fitness

Une intervenante proposera un mélange de danse et de fitness sous le rythme des Caraïbes, du Brésil et de l'Afrique. > samedi 29 avril • Gymnase P. François de 18h à 19h30.

LES ATELIERS DE DÉCOUVERTE

LE MOIS

de l’orientation au PIJ

> Le Point Information Jeunesse vous informe sur l’orientation scolaire, les formations et les métiers ! Enfants, jeunes, parents, soyez les bienvenus pour le test en ligne d’orientation afin de découvrir les fiches métiers qui vous correspondent.

CMEJ - zoom arrière -

Les élus juniors à l’Assemblée nationale ! de l’accompagnement à la scolarité > Avec l’arrivée du printemps, les enfants vont découvrir et pratiquer le jardinage au sein de la Maison des jeunes et des jardins partagés de la résidence Égalité. > Avec « les savants fous », les enfants participeront à des expériences scientifiques sur la découverte des extraterrestres. > Concentration, stratégie, batailles épiques, roi, reine, fous, cavaliers, pions constituent vos armées ! Les jeunes collégiens s’affronteront au célèbre jeu d’échecs, les vendredis à l’Espace Jeunes Égalité. > Graffiti et customisation. Les jeunes s’essayeront à cet art pour s’exprimer et dévoiler leurs talents lors de l’atelier Graff, les vendredis au PIJ.

Le samedi 25 février, les élus juniors du Conseil Municipal des Enfants et des Jeunes ont visité le Palais Bourbon où siège l’Assemblée nationale. Accueillis par une guide, les enfants ont participé à la projection d’un film sur l’origine et le fonctionnement de cette institution emblématique de la République. Ils ont notamment découvert l’hémicycle. Ils étaient accompagnés par Corinne Fiorentino et Caroline Ruiz, conseillères municipales, chargées de mission pour le CMEJ.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 15


Sport

LE COLLÈGE CHARCOT court la lycéenne En plein cœur de Paris le 8 mars, sur le parvis de l’hôtel de ville, 2024 filles, chiffre symbolique pour la candidature de la capitale française à l’obtention des Jeux 2024, avaient décidé de se parer de leur plus beau sourire pour affronter une course de 3 km où la performance chronométrique n’avait aucune importance. Licenciée ou non de l’UNSS, chaque participante a pu l’espace d’un après-midi s’offrir un instant 100% féminin. Des jeunes filles, élèves au collège Charcot de Joinville ont participé à cet événement parrainé par de nombreux champions, ainsi qu’à de nombreuses animations.

BODY karaté

RACING TENNIS CLUB de Joinville > Coup d’envoi de la demi-saison d’été ! Le Racing Tennis Club de Joinville (RTCJ), qui compte plus de 230 adhérents, a ouvert le 3 avril les inscriptions adultes pour la demi-saison. Plusieurs formules sont proposées, assorties de réductions pour les Joinvillais. Les adhérents peuvent jouer en pratique libre et réserver les terrains, quick et terre battue, sur internet du lundi 8 heures au dimanche jusqu’à 22 heures. Le RTCJ organise des événements conviviaux entre adhérents : animations, barbecues, tournois de doubles… À vous de jouer ! Contact : Matthieu Beringer 06 61 19 49 17 ou joinville.rtc@wanadoo.fr

ATHLÉTISME Un record de France pour l’ACPJ Les championnats de France en salle Cadets-Juniors ont été marqués par une performance exceptionnelle d’une hurdleuse de l’Athlétique Club Paris Joinville. Cyréna Samba-Mayela a en effet battu le record de France Cadette du 60m haies, portant le nouveau record de 8"26 à 8"10. 16 centièmes à ce niveau, le record est pulvérisé ! Lors de la finale, elle s'adjuge le titre sans trembler en 8"21. Sa coéquipière Sarah Fofana-Koutouan s'est quant à elle hissée sur la 3ème marche du podium du 60m haies Junior filles. Cyréna Samba-Mayela, du haut de ses 16 ans, a encore fait parler d’elle aux championnats de France Elite. Engagée sur le 60m plat après son record de France, elle réalise l'excellent chrono de 7"48, nouveau record d’Île-de-France cadette, pour prendre une belle 2ème place en finale B.

Le Shotokan karaté Club Joinville a participé au mois de mars à la Coupe de France de Body karaté. Trois représentants du club ont participé : Florence Provost en Honneur 2, Ilse Benzoni en Honneur 3 et Tristan Lermigeaux en espoir 2. Le jeune homme de 16 ans remporte la médaille de bronze.

LE KCJ à l’international Le Karaté Club de Joinville participe à la Coupe Internationale Kofukan 2017, les 8 et 9 avril au Palais des Sports de Corbeil Essonne. 19 compétiteurs du KCJ ont été sélectionnés pour participer à cet évènement qui regroupera 16 Pays. Ils seront engagés en Kata (forme Technique) et en Kumité (combat), en individuel et en équipe, de la catégorie Pupille à Sénior. 4 membres du club participent en tant que juges et arbitres.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 17


Dossier

SPÉCIAL

dossier

INONDATION

Crue

Prévenir le risque inondation La crue qui a frappé Paris et la banlieue en 1910 est de type centennal. Elle a une chance sur 100 d’advenir chaque année. Notre dossier revient sur l’histoire des crues à Paris et Joinville. Deux interviews mettent en perspective les risques et les dispositifs de gestion de crise. Les maîtres mots pour aborder une crue éventuelle restent vigilance, information, solidarité et respect des conseils que nous vous livrons.


Dossier

radio à piles lampes de poche

écouter les infos vigilance

réserve d’eau

dossier inondation | Joinville Mag Avril 2017


Dossier

solidaritĂŠ vĂŞtements chauds

ravitaillement conseils mĂŠdicaments calme

www.ville-joinville-le-pont.fr | dossier inondation


Dossier

Le Plan Communal de Sauvegarde L’outil de gestion de crise

Afin de gérer une crise telle qu’une crue majeure entrainant des inondations, la ville adoptera prochainement son Plan Communal de Sauvegarde. Ce document interne est un outil opérationnel permettant à la commune d’assurer ses principales missions dans le cadre de la gestion de crise, notamment des crues. Olivier Dosne, Maire de Joinville, nous en dévoile les grandes lignes.

Quels sont les dispositifs de prévention des crues ? « Il y a quatre barrages réservoirs : le réservoir Seine en Champagne, le réservoir Aube en Champagne, le lac réservoir Marne et le barrage de Pannecière dans le Morvan. D’autre part, des Murettes sont disposées sur environ 1,5km sur les quais de la Marne et du barrage à Joinville. Elles sont surtout efficaces pour les crues intermédiaires. » La vanne secteur doit aussi servir à contenir une crue ? « La vanne pourrait faire baisser le niveau de la crue jusqu'à 60 cm en amont. J'ai beaucoup insisté pour que sa réhabilitation aboutisse. En juillet 2016, La Métropole du Grand Paris a annoncé sa participation pour boucler le budget, qui s’élève à 250 000 2. » Si une crue majeure survenait, qui gèrerait la crise ? « Le Plan Communal de Sauvegarde prévoit toutes les phases d’une gestion de crise. Cela passe par l’alerte à la population, la coordination des moyens humains et les interventions des autres acteurs, notamment l’État. Le PCS intègre les actions de sauvegarde des populations et l’organisation du retour à la normale. » Qui dirige les opérations ? « Le Maire, en lien étroit avec le Commandant des Opérations de secours (COS, sapeurspompiers), et le Directeur des Opérations de secours (DOS, niveau préfectoral), établit les dossier inondation | Joinville Mag Avril 2017

mesures de sauvegarde vis-à-vis de ses administrés (alerte, évacuation). Le COS est responsable de la conduite opérationnelle des secours, notamment de la sécurité des personnes. » Le Maire ne peut pas tout diriger ? « Non. Un Responsable des Actions Communales (RAC) est chargé de l’activation du poste de commandement. Il est le seul habilité pour faire appliquer les décisions du DOS. Il est en contact permanent avec lui. Le RAC est assisté d’un adjoint et d’un secrétaire. Le RAC et son adjoint font le lien entre le DOS et les chefs de chaque cellule. » Quelles cellules ? « La cellule population organise l’hébergement, le ravitaillement, le soutien psychologique et l’assistance auprès des sinistrés. La cellule communication échange avec les médias et la population via un standard de crise. La cellule logistique fournit les moyens matériels, répartit le personnel et gère les plannings. Enfin, la cellule secours agit sur le terrain pour observer, alerter la population, ravitailler les personnes confinées ou assurer d’éventuelles évacuations. » Une telle crise mobilise-t-elle beaucoup de personnes ? « Énormément. Des personnes d’astreinte (élus, cadre, gardiens…) sont mobilisées en soutien des différentes cellules. Si une crue majeure survenait, la solidarité au sens large resterait toutefois notre meilleure alliée. »


[ Merci à Michel Riousset qui nous a fourni les informations historiques relatives aux crues de la Marne. ]

1910 aucune installation humaine ne peut préserver complètement le territoire, car l’homme vit en partie dans le lit des fleuves et rivières.

la Seine et la Marne

© collection Michel Riousset

sortent de leur lit

L’inondation, la conséquence d’une crue L’inondation est un débordement des eaux du fleuve en crue en dehors du lit mineur susceptible de causer des dommages importants aux personnes et aux biens. Une crue cinquantennale a, chaque année, une chance sur 50 de se produire. On peut calculer qu’en 50 ans, une crue cinquantennale a 64% de chances de se produire. Une crue cinquantennale correspond à la crue de 1924 de la Seine et de la Marne. Une crue centennale a, chaque année, 1 chance sur 100 de se produire. Cela ne signifie pas qu’elle se produise à intervalles réguliers. La crue centennale a 63% de chance de se produire au cours d’un siècle. Elle correspond à la crue de 1910 qui a causé de nombreux dégâts matériels et freiné l’activité de la région parisienne. Aujourd’hui, une crue type 1910 couterait 30 milliards d’euros, paralysant une région entière, très dépendante des technologies présentes dans le quotidien de chacun.

© collection Michel Riousset

© collection Michel Riousset

L

e 21 janvier 1910, à 22 h 53, la Seine sort de son lit. Elle envahit les voies et les tunnels à la gare d’Orsay. Les lignes d’Orléans et de l’Ouest, qui partent de cette gare, resteront pendant six semaines hors service. La gare d’Austerlitz et la gare de Lyon sont fermées. Le téléphone et le télégraphe s’arrêtent. Le 28 janvier 1910, la crise atteint son paroxysme et la ville est presque paralysée par l’inondation. Usines d’eau, de gaz et de traitement des ordures sont noyées. Quatre gares et cinq lignes de métro ferment. À Paris comme à Joinville, des crues ont précédé et succédé à celle de 1910. Le début de l’urbanisation des zones inondables date de la moitié du 19ème siècle. Dans ce contexte en bord de Marne, les premières inondations consécutives à une crue surviennent en 1876. En 1906, les usines Pathé, fraîchement construites, sont sous les eaux. 1910 voit des inondations sans précédent, ceci après une année 1909 inhabituellement pluvieuse. Comme à Paris, le pic de crue est atteint le 28 janvier. La décrue ne sera effective que 34 jours après. 1924, la crue est mesurée à 7,30 mètres, contre 8,60m en 1910. 1955 est la troisième crue de référence, la dernière à avoir recouvert le quai de la Marne et le quartier de Polangis. D’autres crues ont suivi, notamment en 1982. Aujourd’hui, le temps a effacé le souvenir de la crue de 1910, mais


Les bons gestes en cas de crise Tous concernés En tant que particulier, quelques bons réflexes permettent de se préparer à réagir en situation de crise. Si une crue aboutit à l’inondation, pas de panique. Il faut avant tout se préparer et anticiper.

1 2

AVANT LA CRUE ❱ S’équiper d’une radio à piles et de lampes de poche, en cas de besoin. S’équiper de chargeurs solaires pour recharger lampes solaires et téléphones portables. ❱ Faire une réserve d’eau en bouteille et de nourriture pour tenir quelques jours. ❱ Préparer la liste des objets à prendre, pour se préparer à quitter le domicile pendant plusieurs jours (papiers personnels, liste des numéros de téléphone importants, médicaments, vêtements chauds et protecteurs...)

3

PENDANT L’INONDATION ❱ Ne pas s’engager à pied dans une zone inondée, pas plus qu’en voiture ! ❱ Continuer à s’informer ❱ Ne pas aller chercher ses enfants à l’école pour ne pas les exposer au danger. ❱ Ne pas téléphoner : libérer les lignes pour les secours ❱ Ne pas prendre l’ascenseur

LA CRUE EST ANNONCÉE ❱ Rester vigilant aux informations relatives à la crue (via notamment le site wwww.vigicrues.gouv.fr) ❱ Écouter la radio et suivre les consignes données par les pouvoirs publics ❱ Mettre ses biens à protéger hors d’eau : possibilité d’installer des batardeaux devant sa porte (si hauteur d’eau < 1m), rehausser son mobilier, vider sa cave... ❱ Penser à condamner les aérations et ouvertures basses... ❱ Mettre les produits toxiques ou dangereux hors d’eau. Couper l’électricité et le gaz ❱ Se mettre en sécurité : s’installer dans la zone refuge ou quitter son habitation si cela est possible tant que les accès sont hors d’eau.

4

APRÈS... ❱ Évaluer les dégâts et déclarer les dommages subis à la mairie et à son assureur ❱ Ne pas réenclencher l’électricité sans le contrôle d’un professionnel ❱ Désinfecter son logement, aérer et sécher son habitation ❱ Se renseigner auprès de la mairie avant de boire de l’eau du robinet ❱ Ne consommer aucun aliment, même emballé, ayant été en contact avec l’eau

QU’EST-CE QU’UN REPÈRE DE CRUE ? Un repère de crue indique le niveau atteint par les plus hautes eaux connues (PHEC) dans les zones inondables. À Joinville, les repères indiquent tous le niveau atteint par la crue de 1910, crue centennale de référence. Deux repères supplémentaires, sur le pont de Joinville, indiquent le niveau de la crue de 1982 et de 1955 afin de suivre l’évolution des crues.


Dossier

Magali Reghezza-Zitt est enseignante chercheur, agrégée en géographie et docteur en géographie et aménagement. Spécialiste des crues, elle est notamment Maître de conférences à l'École Normale Supérieure. Elle a soutenu en 2006 une thèse sur la vulnérabilité de la métropole parisienne face au risque d'inondation centennale.

Combien de personnes pourraient être touchées si une crue type 1910 avait lieu aujourd’hui ? « Il y a plus de 850 000 personnes en zone inondable aujourd’hui sur l'Île de France. En réalité, entre 2 et 5 millions de personnes seraient impactés sur la région. » Quel serait le scénario d’une telle crue ? « Il se déroulerait en 3 temps avec d’abord la montée de l’eau relativement lente. Il est impossible de prévoir à plus de 72 heures ce qui va se passer. Dans un deuxième temps, l’eau déborde, entraînant une réaction en chaîne. Le courant va se couper, les transports ne vont plus fonctionner. Les gens se retrouvent dans une situation d’urgence absolue, pieds dans l’eau. Beaucoup n’auront pas d’eau dans leur rue, mais plus rien ne fonctionnera. Viendrait ensuite la phase de redémarrage et de reconstruction. Il faut pomper d’abord les infrastructures essentielles : électricité, téléphone, assainissement, eau, les routes dévastées, le métro, les chemins de fer hors service. La reconstruction peut durer encore des semaines et des mois. » Quels sont les risques liés à une telle crue ? « Il y a d’abord le risque humanitaire lié à l’inondation et aux mouvements de population dans les zones inondables. Le risque économique est très lourd. Le coût de la crue en 1910 est estimé à 1 milliard d’euros. Aujourd’hui on serait à 30 milliards en dommage immédiat. Pour avoir une idée, la crue de juin 2016 a couté 1,2 milliard d’euros. On était à 6.10 mètres de haut soit 2.50 mètres de moins que 1910. Il faut comprendre qu’il ne suffit pas d’avoir les pieds dans l’eau pour être impacté. Si les transports sont coupés, on ne pourra plus se rendre au travail. Si les écoles ferment, il faut s’occuper des enfants. Tous les gens autour des zones inondées n’auront plus d’électricité, d’assainissement, de téléphone, de ramassage des déchets, plus de chauffage, plus d’ascenseur... »

Quelles sont les principales difficultés auxquelles vont être confrontés les pouvoirs publics ? « L’approvisionnement en eau, en nourriture, en médicaments et en billets de banque. Si l’électricité est coupée, les terminaux de carte bancaire ne fonctionnent plus, il faut approvisionner la population en billets. » Comment jugez-vous le niveau de préparation des villes ? « Il est très insuffisant. La France n’a pas connu de crise humanitaire majeure. On a une sécurité civile très efficace, mais en cas de crue type 1910, on est dans une crise de long terme que les pouvoirs publics n’ont pas l’habitude de gérer. Pour le citoyen, la question est de savoir s’il peut continuer à habiter son logement ou s’il doit l’évacuer. » Revenons au phénomène de crue. Est-il possible d’avoir une crue supérieure à 1910 ? « Il faut distinguer le débit et la hauteur d’eau. À débit analogue à 1910, la hauteur d’eau ne sera pas forcément la même, ceci pour 3 raisons principales. Le niveau des sols a changé depuis 1910. Des protections ont été mises en place (digues, murettes...). Les lacs réservoirs doivent enlever environ 70 cm de crue. C’est beaucoup mais insuffisant. Il est probable qu’à débit équivalent à 1910, la hauteur d’eau soit moindre. Mais on peut aussi avoir un débit plus important qu’en 1910, avec des crues supérieures à 9 mètres (contre 8,62 mètres en 1910). À 7,50 mètres, on est déjà dans une crise majeure. »

www.ville-joinville-le-pont.fr | dossier inondation


ZONES INONDABLES

Place Mozart

Place de Verdun

Square Palissy

Hauteur d'eau > Supérieure à 2 m. > de 1 à 2 m. > inférieure à 1m. > hauteur d'eau inconnue

Coordonnées utiles | Police municipale 01 48 85 75 75 • Pompiers Joinville 01 48 83 25 40 • www.vigicrues.gouv.fr


PorTrait

Lordjim POUR CERTAINS, LA MUSIQUE EST UN CRI QUI VIENT DE L’INTÉRIEUR. CELLE DE LORDJIM VIENT DES RENCONTRES ET DES VOYAGES QUI ONT BALISÉ SON PARCOURS PERSONNEL, NOTAMMENT EN AFRIQUE, AU BRÉSIL ET EN AMÉRIQUE DU SUD.

L www.facebook.com/ LORDJIM-1458693371

ordjim, Pascal pour les intimes, a débuté la musique en se formant en autodidacte à la guitare à l’âge de 15 ans. « L’écriture a toujours été pour moi une passion et un besoin, avant la musique. » Au début des années 80, il forme un groupe, mais il doit partir faire son service militaire. A son retour, il travaille quelques mois mais l’envie d’ailleurs l’amène à prendre un billet d’avion pour partir avec un copain en Amérique du Sud. Durant six mois, ils sillonnent une partie du continent, à voyager, à marcher, de Lima à Rio en passant par la cordillère des Andes, la Bolivie et l’Amazonie. De cette aventure, Lordjim conserve le goût des rencontres. Même s’il a une activité professionnelle, la musique, l’écriture et les voyages constituent 3 axes qui régissent sa vie. Il monte un premier groupe, Lordjim et les métisses, avec lequel il se produit à Joinville et participe à des festivals, des tremplins. Passionné de romans et de récits d’aventures, Lordjim a tiré son pseudo du titre d’un roman éponyme de Joseph Conrad. Influencé par la

musique des années 60 et 70, il écrit et réalise son premier album, Nomade land. Celui-ci est fortement inspiré par l’Afrique. En effet, Lordjim part à la fin des années 90 au Burkina Faso. « L’Afrique a été une découverte, fascinante, loin des clichés. » Là-bas, il voyage et partage sa musique, relayée par la radio burkinabé. Il découvre aussi le Sénégal et l’Afrique de l’ouest. Il continue à écrire, à voyager, désormais avec sa femme et son fils. Il compose son deuxième album, Paradis amers, « la synthèse de 10 ans de vie ». Les sonorités sont latines, le fruit de nouveaux voyages en Amérique du Sud, à Cuba, en Jamaïque. « Les cultures que j’ai découvertes, ces gens que j’ai rencontrés ont fortement métissé ma musique. » Lordjim a autoproduit Paradis amers, en artisan de la musique. S’il n’a pas fait de la musique son métier - le showbusiness ne me correspondait pas - Pascal a toujours la flamme. « La passion c’est ce qui doit être plus fort. On peut faire de la musique pour réussir. Pour moi, réussir c’est jouer, composer, écrire, faire aboutir mes projets. » www.ville-joinville-le-pont.fr | 21


LocAle

DÉCHETS VERTS et propreté

A

vec l’arrivée des beaux jours, les déchets verts font leur grand retour. Pour faciliter la vie des Joinvillais, un calendrier de collecte spécial déchets verts est fourni avec ce magazine. L’expérience des années précédentes a permis d’affiner la période la plus propice à la collecte. Elle s’étendra donc du 4 avril au 28 novembre. Spécialité joinvillaise, la collecte des déchets avec la calèche de l’association Green horse d'Éric Spiquel est désormais indiquée sur le calendrier. Il existe également la possibilité pour les Joinvillais de se rendre à la déchetterie pour déposer leurs déchets verts en dehors des jours de collecte prévus par la Ville. Concernant la collecte des sapins, elle aura lieu l’année prochaine les 4 premiers mardis du mois de janvier. La propreté de notre ville est l’affaire de tous. Tags, cigarettes, déjections canines, détritus, encombrants, doivent être jetés au bon endroit et non laissés à l’abandon sur les trottoirs. La Ville lance également une nouvelle campagne d’affichage pour garder la ville propre. Les gestes simples et quotidiens sont aussi importants que les actions menées par les services d’entretien municipaux. Gérer ses déchets et savoir où les déposer relève de la responsabilité de chacun.

PALISSY fête ses 20 ans!

V

ous avez passé vos plus belles années à l'école Palissy ? Vous voulez savoir ce que sont devenus vos enseignants? Vous souhaitez retrouver vos anciens camarades de classe ? À cette occasion, une soirée est organisée le samedi 17 juin 2017 à partir de 18h à l'école. Si vous souhaitez y participer, contactez directement l'école du 17 avril au 12 mai, afin d'y retirer une invitation nominative qui vous précisera toutes les modalités. Pour des raisons de sécurité et d'organisation, l'accès sera exclusivement réservé aux anciennes familles (tout ancien élève mineur désireux d'assister à cette manifestation devra obligatoirement être accompagné d'un ou deux parents). > École Palissy • 31 avenue des Platanes Tél. : 01 48 86 83 15

LA CARTE D’IDENTITÉ à portée de clic !

D

VÉLO, le port du casque désormais obligatoire pour les moins de 12 ans

D

epuis le 22 mars, le port du casque à vélo est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans. La mesure, décidée par le Comité interministériel de la sécurité routière, s’applique aux enfants tenant euxmêmes le guidon comme à ceux qui voyagent assis sur le porte-bagages ou à bord d’un « vélo-cargo ». Selon la Sécurité routière, le port du casque diminue le risque de blessure sérieuse à la tête de 70 %, celui de blessure mineure de 31 % et celui de blessure au visage de 28 %. 22 | Joinville Mag Avril 2017

epuis le 1er mars, un usager pourra effectuer une demande de titre d’identité dans n’importe quelle mairie du département équipée d’un dispositif de recueil et non plus, forcément, dans sa commune de résidence. Autre innovation, l’usager peut désormais remplir en ligne sa pré-demande de carte nationale d’identité. Il n’aura pas à renseigner de formulaire papier au guichet de sa mairie. Les demandes de cartes nationales d’identité (CNI) sont désormais traitées selon des modalités alignées sur la procédure en vigueur pour les passeports biométriques avec recueil des empreintes du demandeur. Il convient de prendre rendez-vous auprès du service État Civil pour le dépôt du dossier, mais également pour la remise de la carte. Toutes les informations sur ces nouvelles modalités «La carte d’identité à portée de clic !» sont consultables sur le site internet de la préfecture. Ces nouvelles modalités permettront de mieux sécuriser la carte nationale d’identité, dont le format demeure inchangé et qui (sauf cas de perte) reste gratuite. > http://www.val-de-marne.gouv.fr/


LocAle

TROC VERT, bourse aux plantes

TRAVAUX à La Poste de Polangis

L

e Troc Vert de Joinville est le lieu de rencontre des jardiniers amateurs pour échanger des plantes, des boutures, des rejets d’arbustes provenant de leurs jardins, balcons, ou bords de fenêtres. Les échanges se font gratuitement, de gré à gré. La passion et la gentillesse l'emportent toujours ! Légumes, fleurs décoratives, plantes d’intérieur, plantes couvre-sol, venez avec ce qui déborde de vos balcons et jardins. Les plantes doivent être bien enracinées, présentées dans des godets ou des pots, faciles à transporter. Françoise Faury, l’éminence verte du Troc Vert, récompense chaque participant avec des semis de plantes aromatiques et des conseils avisés. Des animations variées ponctueront la journée, balade en calèche gratuite, concours de peintures et de dessins organisés par l’Atelier LYL’ART, récompensé par des lots offerts par des commerçants joinvillais : Le Home, Caracoli, Leonidas, Le Casino, Boesner. Le groupe « Absolute Beginners » assurera l’animation musicale. Un petit snack sera tenu par l’association « Tous Ensemble à Egalité ». > Samedi 29 avril • 9h à 16h • résidence de l'Égalité

L

e réseau La Poste du Val-de-Marne continue son plan de modernisation de ses bureaux sous un format qui permet un accueil personnalisé des clients avec des ilots polyvalents et des automates de dépôt-retrait ainsi qu'une sécurité accrue. Le bureau de Poste situé au 48 avenue du Général Galliéni sera prochainement aménagé sous ce format. Il fera l’objet de travaux du 7 avril au 1er juin 2017 qui nécessiteront la fermeture du bureau. Pour la continuité du service, la poste de Joinville Charcot, 5 rue Hippolyte Pinson, accueillera les clients sur des horaires élargis. > Horaires élargis poste de Joinville Charcot 8h30 à 19h du lundi au vendredi et de 8h30 à 12h30 le samedi.

TRAVAUX Boulevard de l’Europe

E

n raison de la création d'une rampe PMR pour accéder au Châlet, boulevard de l’Europe, le stationnement sera interdit jusqu'au 10 avril au droit du chantier. La circulation est restreinte sur une file dans le sens Province/Paris. Une neutralisation du trottoir est instaurée avec la mise en place d’une déviation piétons sur la chaussée.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 23


© chantal Depagne/Palazon

CulTure

LYM PIA

Ou la mécanique des sentiments UNE AVENTURE THÉÂTRALE ET MUSICALE FANTASTIQUE, UN POLAR FANTASMAGORIQUE AVEC DES PERSONNAGES FASCINANTS, ATTACHANTS ET TROUBLANTS. OLYMPIA OU LA MÉCANIQUE DES SENTIMENTS EST UN SPECTACLE FAMILIAL À NE PAS MANQUER.

24 | Joinville Mag Avril 2017


CulTure

D

ans un xixème siècle rêvé, Othon, jeune chercheur surdoué, s'adonne secrètement à l'élaboration d'une poupée automate, censée représenter la féminité dans son essence la plus pure et la plus extraordinaire. Coupé depuis toujours du monde extérieur par Lady Mary, sa mère, il met toute son énergie dans cette quête afin de combler sa profonde solitude. Lady Mary, femme étrange, manipulatrice et machiavélique, gère avec

Magali Paliès

Du lyrique au fantastique SOLISTE MEZZO-SOPRANO, MAGALI PALIÈS EST JOINVILLAISE. ELLE INCARNE, ENTRE AUTRES, LA MÉCHANTE LADY MARY DE LA PIÈCE OLYMPIA OU LA MÉCANIQUE DES SENTIMENTS. « J’ai commencé le violon à Joinville. Plus tard, je suis entrée à la Maîtrise de Radio France jusqu’au Bac. J’ai ensuite intégré le conservatoire de Saint-Maur. C’est là que j’ai rencontré Jérôme Boudin–Clauzel, et Estelle Andréa. Nous avons créé un premier spectacle, Graine d’opéra, qui a beaucoup tourné, notamment à Avignon. En parallèle à ces projets collectifs avec sa compagnie Coïncidences vocales, Magali mène une carrière de soliste. Elle sort dernièrement d’une production de Don Giovanni. « J’ai toujours aimé mêler chant, théâtre, danse et instruments, démocratiser la voix lyrique à travers des récitals classiques, mais aussi des spectacles pluridisciplinaires. Pour Olympia, l’idée était de créer une pièce avec du texte parlé et chanté dotée d’une véritable continuité par rapport à l’action. Le clin d’œil aux contes d’Hoffmann est voulu avec le côté très fantastique. » Olympia ou la mécanique des sentiments sera cet été au festival d’Avignon, après la représentation à Joinville-le-Pont. > www.magali-palies.com

poigne la brillante carrière de son fils, le surveille de près et ne laisse personne l’approcher. Olympia est journaliste. Elle seule semble capable de trouver la clé, du ‘‘mystère Othon’’. Les personnages, tous marqués par une blessure profonde, mettent toute leur énergie dans leur quête personnelle... Mais comment maîtriser la mécanique des sentiments ? Dans ce laboratoire frénétique, étrange, les rebondissements succèdent aux ruptures, avec en toile de fond, du grotesque, de la loufoquerie et aussi du danger. Olympia ou la mécanique des sentiments est une véritable pièce de théâtre, une comédie lyrique au scénario fantastique, une plongée dans l'univers des grandes voix mâtinées de bouffonnerie et de suspense.

Mise en scène : William Mesguich Texte : Vanessa Callico Composition musicale : Jérôme Boudin-Clauzel Avec : Estelle Andrea (soprano) , Luc-Emmanuel Betton (contre-tenor) , Magali Paliès (mezzo-soprano) Jerôme Boudin-Clauzel (piano) , Anne Leforestier (clarinette) , Mimi Sunnerstam (violoncelle) Co-production : Théâtre de Saint-Maur-des-Fossés.

— Samedi 22 avril 20h30 Scène Prévert Réservations à partir du 3 avril — www.ville-joinville-le-pont.fr | 25


CulTure

CONCOURS PHOTO À la recherche de la nature dans ma ville Un concours photo est organisé par le Conseil des seniors, sur le thème de l'environnement, la flore, la faune, les espaces fleuris à Joinvillele-Pont. Observez et photographiez la plante, l'animal ou le milieu écologique qui pour vous illustre le mieux la biodiversité à Joinville. Poétiques, esthétiques, insolites, émouvantes ou amusantes, vos photos (3 maximum) devront obligatoirement être prises sur le territoire de la commune. À vos appareils-photo, de nombreux prix sont en jeu ! > Le concours est ouvert du 1er mai au 31 août et réservé aux adultes joinvillais. Les dossiers de participations doivent être retirés avant le 15 mai à l'accueil de l'Hôtel de Ville ou de la MSE. Le règlement du concours est en ligne sur le site Internet de la ville. MSE : 01 49 76 60 64

MUSICALES DE SAINT-CHARLES

musique sacrée autour d’Haendel

Un programme autour du personnage mythique d'Ariane. Haendel, Marcello, Lully, Marais, Monteverdi, Mouret et la fin de l'incroyable mélodrame de Benda ! Cécile Lohmuller, soprano Fiona-Emilie Poupard & Anthony Marini, violons Galel Sanchez, alto Cyril Poulet, violoncelle Caroline Lieby, harpe Victorien Disse, théorbe Benoît Babel, clavecin > Dimanche 23 avril 17h • Église Saint-Charles

CONFÉRENCE PEEP

l'addiction aux écrans L’association PEEP organise une conférence sur l’addiction aux écrans, animée par le docteur Jean-Christophe Seznec. Les écrans sont de plus en plus nombreux, les enfants de plus en plus abreuvés d'images. De nombreux parents sont en recherche de repères pour mieux gérer ce nouvel outil sociétal. Le Docteur Jean-Christophe Seznec apportera des éléments de réponse et des conseils pratiques pour aider nos enfants à appréhender au mieux ces nouveaux outils. > Mardi 25 avril à 20h30 • Hôtel de Ville Inscription par mail à peepjlp94@gmail.com

26 | Joinville Mag Avril 2017

BROCANTE rue de Paris La 43ème édition de la brocante / vide-greniers rue de Paris et Paris prolongée aura lieu dimanche 28 mai.Le bulletin d'inscription est disponible à l’Hôtel de Ville ou sur le site www.atelier55.org Inscription avant le 24 avril par courrier uniquement. À partir du 24 avril, permanence à l’Hôtel de Ville (RDC) le lundi et le mercredi de 17h à 18h30 et le samedi de 9h à 12h. > Association ATELIER 55 • 06 37 25 62 55 www.atelier55.org • brocante55@gmail.com


CulTure

MARQUE PAGE Touche pas à mon livre !

C

LE SAC SURPRISE S’INVITE À LA BIBLI

L

ors de la Fête de l’Été 2016, la bibliothèque municipale a rencontré l’atelier « de fil en aiguille », un atelier couture soutenu par le service Jeunesse et Citoyenneté de la ville. L’équipe de la bibliothèque a émis l’idée d’un sac surprise dans le même esprit que les pochettes éponymes. Le principe est simple : le lecteur emprunte un sac sans savoir les livres qu’il contient. Le contenu décidé, il manquait le contenant. C’est là que les couturières de l’atelier ont relevé le défi : fabriquer 8 sacs, tous différents. La remise des sacs a eu lieu en bibliothèque en présence des couturières, de Chantal Allain, adjointe au maire à la Jeunesse et au Handicap et de Pierre Marchadier, adjoint au Maire à la Culture. L’équipe de la bibliothèque a constitué des thèmes variés (Girl power, Animot-Animaux, sac à dos ….). Les premiers essais de prêt auprès des membres de l’atelier ont permis d’affiner le concept. Vous pouvez désormais vous renseigner à la bibli pour emprunter les sacs surprises, sans oublier que les sacs, comme les livres, sont à restituer à la bibliothèque.

haque année, la bibliothèque édite des diplômes ou des marques page originaux en faisant participer des classes, des crèches ou le service Jeunesse et Citoyenneté. Les enfants encadrés par le service Jeunesse ont ainsi créé les marques page « lu et approuvé ». Cette année, le club Shotokan karaté a proposé sa participation. France Courapied, secrétaire du club, et Chantal Allain, professeur au club Joinvillais, expliquent : « Le concours de dessin s’est déroulé sur deux mois avec des enfants âgés entre 4 et 13 ans. C’est une quinzaine de dessins qui ont servi à la bibliothèque pour en choisir sept au total, un pour chaque couleur de ceinture. » Les enfants ont aussi trouvé l’accroche de leurs marques page, « touche pas à mon livre ! ». C’est ainsi que le thème de la nouvelle collection de marques page joinvillais tourne autour de l’art martial qui sera olympique dès les JO de 2020.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 27


CulTure

Péniche

Théâtre

Au mois d'avril, la péniche Lapin Vert vous invite à faire le tour du monde à Joinville. Trois soirées pour vous aérer les oreilles et faire danser votre cœur...

THÉÂTRE

LAPIN VERT CONCERT MUSIQUE CELTIQUE Trio Celtic Band * Une musique à l'humeur festive, issue du répertoire traditionnel Irlandais, quelques compositions, des airs à danser soutenus par une rythmique solide, des chansons des Pogues, de l'énergie et de l'émotion , c'est le cocktail sonore du TCB pour danser jusqu'à plus soif ! > Samedi 1er avril 2017 20h

BAL KRÉOL

DYREK Tu es ma moitié (création) Le couple vu par des adolescents, écrit et interprété par : Nathan Icard et Sacha Stizi mise en scène: Stéphanie Rolland > Samedi 22 avril à 20h30, dimanche 23 à 16h (92 sur réservation, 132 sans)

Madame Fantôme de Stéphanie Rolland, d'après "Le Fantôme de Canterville" d'Oscar Wilde, Musique Jonathan Touati (Pour les scolaires. Appeler le théâtre) avec: Stéphanie Rolland, Frédérique Papion, Sophie Rolland, Jocelyne Forner

Kabar Maloya avec Jean-Didier Hoareau

MUSIQUE

Pour danser sur les musiques traditionnelles de l'océan Indien, l'artiste réunionnais Jean-Didier Hoareau nous fait l'immense plaisir de venir "réveiller les ancêtres" à bord du Lapin Vert. > Samedi 8 avril 2017 20h, entrée libre

Le Big Band de Joinville, 18 musiciens. Standards de Jazz, anciens et modernes, par le grand "Big Band de Joinville", crée par l'École de Musique Fanac. > Samedi 22 avril à 16h (102)

Cours de Théâtre et ateliers Mardi, mercredi, samedi (enfants, adultes)

Cours de chants par Jonathan Touati, mardi 18h à19h (à partir de 12 ans)

Espace-Théâtre FRANÇOIS DYREK 7 boulevard de Polangis • Tél. : 01 48 85 09 29

Les Baladins FIESTA LATINA Lapino Latino * Le rendez-vous incontournable de L.U.Z et las Chicas pour une soirée dansante, caliente sous les tropiques, cha cha cha, cumbia, salsa y empanadas ! > Samedi 22 avril 2017 20h *Tarif 102 - ouverture des portes à partir de 20h Péniche LE LAPIN VERT 59 quai de la Marne Réservation : courrier@lapinvert.com – 06 03 77 79 26 > www.lelapinvert.com • Facebook : Péniche Lapin Vert 28 | Joinville Mag Avril 2017

FRIC OU VOYOU Par erreur, un homme a interverti sa serviette contre celle d'un inconnu dans le train. Là où se trouvaient ses affaires, il y a désormais des tas de billets. Pour éviter des représailles certaines, il décide de s’enfuir par le premier vol pour le bout du monde. Mais c'était sans compter le refus obstiné de sa femme, les intrusions successives d'un couple d'amis malvenus, d'un flic ripou, d'une policière zélée, d'un chauffeur de taxi envahissant, et l'arrivée d'un tueur bien décidé à récupérer son dû... Nous aurons l’occasion de reparler en détail de cette nouvelle pièce des Baladins le mois prochain. > 26, 27, 28 mai et 2, 3, 4 juin en Scène Prévert.


CinÉ SCÈNE PRÉVERT

Le Programme du mois d' Avril

CHEZ NOUS (1h58) Réalisé par Lucas Belvaux Avec Émilie Dequenne, André Dussollier, Guillaume Gouix < dimanche 2 avril à 18h30 LOGAN (2h18) VF Réalisé par James Mangold Avec Hugh Jackman, Patrick Stewart, Boyd Holbrook < mardi 4 avril à 20h30 PATIENTS (1h50) Réalisé par Grands Corps Malade et Mehdi Idir Avec Pablo Pauly, Soufiane Guerrab, Moussa Mansaly < dimanche 2 avril à 15h < mardi 4 avril à 14h30 LA RONDE DES COULEURS (40 minutes) À partir de 3 ans Programme de 6 courts métrages d'animation. < mercredi 5 avril à 14h30 DE PLUS BELLE (1h38) Réalisé par Anne-Gaëlle Daval Avec Florence Foresti, Mathieu Kassovitz, Nicole Garcia, Jonathan Cohen, Olivia Bonamy < samedi 8 avril à 20h30 < dimanche 9 avril à 15h LES FIGURES DE L’OMBRE VO/VF (2h06) Réalisé par Théodore Melfi Avec Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe < dimanche 9 avril, 18h30 (vo) < mardi 11 avril à 14h30 (vf)

TRAMONTANE (1h45) VO Réalisé par Vatche Boulghourjian Avec Barakat Jabbour, Julia Kassar, Michel Adabashi < mardi 11 avril à 20h30 (vo)

L’EMBARRAS DU CHOIX (1h37) Réalisé par par Eric Lavaine Avec Alexandra Lamy, Arnaud Ducret, Jamie Bamber < dimanche 23 avril à 18h30 < mardi 25 avril à 14h30

PANIQUE TOUS COURTS (45 min) Réalisé par Vincent Patar et Stéphane Aubier À partir de 6 ans < mercredi 12 avril à 14h30

THE LOST CITY OF Z (2h20) VO Réalisé par James Gray Avec Charlie Hunnam, Robert Pattinson, Sienna Miller < mardi 25 avril à 20h30 (vo)

CHACUN SA VIE (1h53) Réalisé par Claude Lelouch Avec Éric Dupond-Moretti, Johnny Hallyday, Nadia Farès, Jean Dujardin, Julie Ferrier < samedi 15 avril à 20h30 < mardi 18 avril à 14h30 KONG : SKULL ISLAND (1h58) VF Réalisé par Jordan Vogt-Roberts Avec Tom Hiddleston, Samuel L. Jackson, Brie Larson < dimanche 16 avril à 15h < mardi 18 avril à 20h30 LA CONFESSION (1h56) Réalisé par Nicolas Boukhrief Avec Romain Duris, Marine Vatch, Anne le Ny < dimanche 16 avril à 18h30 LA BELLE ET LA BÊTE (2h10) Réalisé par Bill Condon Avec Emma Watson, Dan Stevens, Luke Evans < mercredi 19 avril à 14h30 < dimanche 23 avril à 15h

BABY BOSS (1h37) À partir de 6 ans Réalisé par Tom McGrath Avec Alec Baldwin, Steve Buscemi, Lisa Kudrow < mercredi 26 avril à 14h30 < dimanche 30 avril à 15h GHOST IN THE SHELL (1h50) VF Réalisé par Rupert Sanders Avec Scarlett Johansson, Pilou Asbæk, Michael Pitt < samedi 29 avril à 20h30 < mardi 2 mai à 20h30 FANTASTIC BIRTHDAY (1h20) VO Réalisé par Rosemary Myers Avec Bethany Whitmore, Harrison Feldman, Eamon Farren < dimanche 30 avril à 18h30 < mardi 2 mai à 14h30

• Retrouvez la programmation complète du mois d'avril q sur le site internet de la ville www.ville-joinville-le-pont.fr •

www.ville-joinville-le-pont.fr | 29


DémoCratie Locale

Conseil municipal

SÉANCE DU 1er MARS 2017

CETTE RUBRIQUE VOUS PRÉSENTE L’ORDRE DU JOUR (NON EXHAUSTIF) DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL. SI VOUS SOUHAITEZ PRENDRE CONNAISSANCE EN DÉTAILS DU COMPTE-RENDU, VOUS POUVEZ CONSULTER LES PANNEAUX D’AFFICHAGE ADMINISTRATIF OU LE SITE INTERNET DE LA VILLE.

PROCHAIN CONSEIL • MARDI 16 MAI À 20H • > Pour plus d’informations, consulter le site Internet www.ville-joinville-le-pont.fr > vous pouvez écouter l’intégralité audio du dernier conseil municipal sur le site internet de la ville

ç Le Conseil municipal a donné acte à Monsieur le Maire de la tenue du Débat d’Orientations Budgétaires préalable au vote du Budget Primitif 2017.

ç Le Conseil municipal a décidé de transférer la compétence de location de vélos en libre-service au Syndicat Mixte Autolib’ et Velib’ Métropole.

ç Le Conseil municipal a donné un avis favorable au projet de cession du patrimoine de Joinville Habitat OPH à LOGIREP.

ç Le Conseil municipal a approuvé la demande de subvention pour les travaux de rénovation du stade auprès de la région Île-de-France.

ç Le Conseil municipal a approuvé l’attribution d’une subvention à l’achat de vélos à assistance électrique neuf homologué pour les Joinvillais et a fixé le montant de la subvention à 25 % du prix d’achat TTC du vélo dans la limite de 300 2 par matériel neuf acheté. ç Le Conseil municipal a approuvé la convention constitutive d’un groupement de commandes relatives à la passation du marché de nettoyage et d’entretien des bâtiments communaux et du CCAS à conclure entre le Centre Communal d’Action Sociale et la Commune de Joinville-le-Pont, ainsi que pour la passation du marché de restauration collective et du portage des repas à domicile. ç Le Conseil municipal a autorisé Monsieur le Maire à demander une subvention au Conseil Régional d’Ile-de-France la plus élevée possible pour l’acquisition de caméras piétons individuelles, de caméras embarquées et de bâtons de défense télescopiques au profit de la Police Municipale de Joinville-le-Pont.

ç Le Conseil municipal a décidé d’accorder une aide financière de 300 2 reversée directement à Monsieur Bacou DAMBAKATE pour son projet « En route pour Tokyo 2020 ». ç Le Conseil municipal a décidé l’attribution d’une subvention de fonctionnement de 5 000 2 à l’association SUTOR / Atelier LYL’ART pour la création de cours d’arts plastiques à la résidence Espérance. ç Le Conseil municipal a approuvé la convention de subventionnement de l’association « Les Petits Pinsons » sur la période allant du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2019. ç Le Conseil municipal a approuvé la subvention d’investissement de 310 000 euros à verser sur 10 ans (31 000 euros/an) pour la Résidence Abbaye des Bords de marne.

www.ville-joinville-le-pont.fr | 31


DémoCratie Locale

Libre expression des 3 listes du Conseil municipal LISTE JOINVILLE AVEC VOUS

LISTE UNIS POUR JOINVILLE-LE-PONT

> 26 élus

> 4 élus

À

Joinville, nous poursuivons notre politique volontariste de promotion des modes de circulation douce en vous proposant prochainement un dispositif d’aide à l’acquisition d’un vélo électrique. Il s’agit d’une subvention fixée à 30 % du prix d’achat TTC d’un vélo à assistance électrique (VEA), dans la limite de 300 2 TTC par vélo neuf acheté. Cette offre s’adresse aux habitants de Joinville-le-Pont. Un vélo par ménage peut être subventionné. Vous le savez, économique, silencieux et non polluant, le vélo électrique dispose de nombreux atouts : — C’est la solution pour pédaler sans s’épuiser. Monter les côtes, rouler avec un vent de face, transporter les enfants jusqu’à l’école, aller au travail sans avoir à prendre de douche à l’arrivée, autant de déplacements facilités en VAE... — Comme toute activité physique, la pratique du vélo au quotidien est bénéfique pour la santé. Son usage participe également à la diminution des risques de maladies nerveuses, d’hypertension et le risque d’infections banales ! — Moins de 180 2/an de frais estimés pour l’achat et l’entretien d’un vélo contre 6000 2 en moyenne pour une voiture à l’année ! Économique à l’achat, il l’est aussi à l’usage. — Silencieux et propre, il ne produit ni pollution ni bruit. En évitant de prendre la voiture pour les petits trajets qui sont les plus polluants : en agglomération, 78% des déplacements font moins de 5 km et pourtant près d’1 sur 2 se fait en voiture ! — L’exposition à la pollution est 2 à 3 fois

32 | Joinville Mag Avril 2017

plus faible qu’en voiture (5,9 mg/3 d’exposition au monoxyde de carbone à vélo contre 14,1 en voiture). À vélo en ville, le cycliste inhale moins de polluants que l’automobiliste : il respire bien au-dessus des pots d’échappement. Également plus mobile, il reste moins longtemps dans les zones embouteillées, très polluées. — 1 place de stationnement voiture équivaut à 10 places de stationnement vélo. Fini les problèmes de stationnement à vélo. — En ville, un cycliste roule en moyenne à 15 km/h contre 14 km/h pour une voiture ! Jusqu’à 5 km, le vélo est souvent plus rapide que la voiture en ville. — Quelle que soit l’intensité du trafic, en vélo, on circule ! C’est pour toutes ces bonnes raisons que nous avons décidé de vous aider à acquérir un vélo électrique. Parce que nous sommes des élus soucieux de l’environnement et de la santé publique, nous poursuivons nos actions en faveur du développement du vélo dans la ville. Nous continuons notre politique d’aménagement d’itinéraires confortables, cohérents, sûrs et jalonnés pour donner une vraie place aux cyclistes. Les prochains aménagements cyclables sont prévus dans le cadre de la réfection de la rue de Paris et à noter l’arrivée prochaine d’une nouvelle station Vélib’ place de Verdun.

> Vos élus de la majorité

Les OPH doivent rester un service public.

L

ors du conseil municipal du 1er mars, Monsieur le Maire a présenté une délibération demandant la cession de l’OPH joinvillais à LOGIREP, opérateur privé spécialisé dans la gestion du logement social. Notre groupe a voté unanimement contre. Nous demandons à ce que les lois ALUR et NOTRe soient appliquées afin que le territoire Paris Est Marne et Bois assure la gestion publique des OPH. Pour le législateur, le but est de favoriser une politique du logement plus cohérente au niveau d’un EPT et d’échapper aux contraintes, aux clientélismes et aux égoïsmes locaux. Je rappelle que la CNL a voté contre la cession de l’OPH à LOGIREP. En février, les Sages de la Cour des comptes ont publié un rapport intitulé : « Le logement social face au défi de l’accès des publics modestes et défavorisés ». Il précise que 48% des occupants ne relèvent pas des publics modestes et défavorisés. La moitié des ménages qui sont sous le seuil de pauvreté logent dans le privé et ne bénéficient pas de loyer minoré. Et enfin, le logement social favorise la mixité. Pour Joinville-le-Pont, nous devons répondre aux attentes des citoyens en matière de logement social tout en considérant les contraintes du législateur. Ecoutons les habitants qui vivent dans les résidences HLM et qui s’impliquent sur le terrain. Je prends l’exemple de la résidence Espérance où des femmes et des hommes ont créé "l’Observatoire du


DémoCratie Locale

LISTE VIVRE JOINVILLE ENSEMBLE > 3 élus

Vivre-Ensemble". Ce collectif-habitants traite des problématiques de la vie quotidienne dans le cadre du mieux vivre-ensemble et de certaines difficultés plus complexes. Celui-ci travaille avec les habitants et avec toutes les autorités pour essayer de trouver des solutions notamment avec la participation active de la direction et du personnel de l’OPH de Joinville. Leur dévouement et leur recherche du consensus contribuent à un fonctionnement correct de cette cité. De nombreuses réalisations sont ainsi à mettre à l’actif du collectif. La gestion publique de l’habitat social est un atout pour la mixité et le vivre-ensemble. Avec sa suppression, le droit au logement risque de devenir une variable d’ajustement budgétaire ou un facteur de rentabilité pour le gestionnaire privé. Il faut que le logement social puisse aussi accueillir des SDF et des réfugiés dans chaque ville. Les OPH doivent rester un service public au service des publics modestes et défavorisés en faisant participer les acteurs du quotidien à la gestion de la cité.

> Jean François CLAIR, Unis pour Joinville-le-Pont

A quoi servent les réunions de quartiers ?

N

ous attachons une grande importance à l’écoute, à la prise en compte de l’avis des Joinvillais. Or, déjà en 2015, nous déplorions l’instrumentalisation des réunions de quartiers. Aujourd’hui, annoncées à grand renfort de publicité, elles sont toujours bien loin de leur vocation d’échange avec les habitants des quartiers. Leur mise en scène ressemble davantage à un spectacle stérile et pompeux aux quatre coins de la commune où l’autosatisfaction est la règle. Il s'agit en fait d'un monologue au cours duquel le Maire passe en revue sa politique municipale pendant environ trois quarts d’heures, les cinq dernières minutes se concentrant sur le quartier visité. Les élus de la majorité sont sagement assis derrière l'orateur (le Maire et rien que le Maire). Ils ne participent pas, ils ont été conviés à « faire la claque » et jouer les faire valoir, comme si aucun des adjoints et conseillers n'étaient partie prenante dans la gestion municipale, tandis que les élus de l'opposition n'ont même pas le droit de cité. Les sujets qui fâchent sont soigneusement évités, le Maire parle à la première personne, s'attribue tous les mérites de l'action municipale de manière tellement caricaturale que cela en devient gênant voire ridicule. En fin d'exposé la parole est donnée à la salle, quelques questions sont posées, le Maire renvoie régulièrement vers les agents municipaux le soin d’apporter les réponses ultérieurement

lorsqu'il ne sait pas. La conception très autoritaire du mandat de Maire selon M. Dosne se heurte donc à une envie légitime de la population de participer à l'élaboration de solutions concrètes sur son quartier. Jamais les Joinvillais ne seront invités à co construire les projets qui les concernent directement, cela bousculerait les certitudes du Maire persuadé de détenir la vérité. De telles pratiques alimentent le discrédit de la politique et la défiance envers ceux qui représentent les citoyens, il n'est pas étonnant qu'ils s'en détournent. Alors que le contact avec la population est essentiel, des réunions dans les différents quartiers de notre ville devraient avoir d'autres ambitions qu'une stratégie simpliste de communication. C'est un manque de considération pour les Joinvillais qui sont à nouveau mis devant le fait accompli. Cela ne correspond pas à l'idée que nous nous faisons du mandat d'élu de proximité.

> Olivier Aubry, Chantal Colin, Bernard Duvert Permanence le 8/04 de 10h à 12 h RDC vivre_joinville_ensemble@yahoo.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr | 33


PraTique

État civil u NAISSANCES

• Dimanche 2 avril PHARMACIE DU BOIS L’ABBÉ CCial du Bois l’Abbé 94500 Champigny-sur-Marne Tél : 01 53 88 10 90

• Dimanche 9 avril PHARMACIE MONTGOLFIER 10 place Montgolfier 94410 Saint-Maurice Tél : 01 48 86 51 60

• Dimanche 16 avril PHARMACIE BOURDAIS 15 bd Gabriel Péri 94500 Champigny-sur-Marne Tél : 01 47 06 10 08

• Dimanche 23 avril PHARMACIE GALLIENI 54 Avenue Gallieni 94340 Joinville-le-Pont Tél : 01 48 83 20 01

• Dimanche 30 avril PHARMACIE DE L'ABBAYE 1 rue de l'Abbaye 94100 Saint-Maur-des-fosses Tél : 01 48 83 80 86

• Dimanche 7 mai PHARMACIE GUATEL 71 avenue de la République 94500 Champigny-sur-Marne Tél : 01 47 06 00 16

Claudia Filié, Emma Gasparini, Alexis Baouche, Joe Frigout, Soraya Bikanimine, Manar Kout, Mikolaj Kumon, Claudia Durand, Héloïse Galindou, Enzo Portelli, Nafissa Camara, Romane Clément, Owen Fleuriot Vaspart, Chloé Belsoeur, Ayoub Yahyaoui, Nolan Baudelin, Eden Sellem, Virgile Toulet-Morlanne, Gabrielle Amzallag Baracassa, Camille Marques Oliveira, Lenny Dély, Noëmi Brüd-Erlin.

Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

Permanences > Député La prochaine permanence aura lieu le jeudi 27 avril à partir de 18h. Contact 01 43 96 77 23

> Chantal Durand Chantal Durand, Conseillère Départementale, Adjointe au Maire en charge des Solidarités, du Développement économique et de l’Emploi, tient une permanence le mercredi sur RDV. Solidarité, Emploi • tél : 01 49 76 60 55 Entreprise, Commerce • tél : 01 49 76 60 67

W MARIAGES Zurabi Avdalov et Inga Sevoiani, Etienne Clerget et Linda Bachammar.

Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur..

N’ATTENDEZ PAS L’ÉTÉ pour renouveler votre carte d’identité ou votre passeport !

> Liliane Reuschlein Liliane Reuschlein, Conseillère municipale Déléguée aux seniors, tient une permanence les mardis et jeudis sur rendez-vous. Contact 06 23 66 62 20

LE MOIS Prochain

dans votre Joinville Mag

V

ous préparez vos vacances, pensez à vérifier la date d'expiration de votre passeport ou de votre carte nationale d'identité (CNI) et si nécessaire faîtes le renouveler sans attendre. L'afflux de demandes peut se traduire par des délais de délivrance plus longs. Il est recommandé de déposer la demande au moins deux mois avant la date du voyage lorsqu’une carte nationale d’identité est nécessaire et au moins un mois avant si un passeport est exigé. Il est rappelé que le renouvellement peut être demandé dans les trois mois qui précèdent la date d’expiration du document.

https://monpharmacien-idf.fr/ 10-31-1245 Certifié PEFC Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. pefc-france.org

Joinville Mag est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont • Directeur de la publication Olivier Dosne, Maire de Joinvillele-Pont • Directrice de la communication Isabelle Prigent • Rédacteur en chef Laurent Chadelat • Rédaction Aurélie Claveau, Pauline Gaubert, Aurélie Pionnier • Ont collaboré à ce numéro Yann Flammarion, Dorian Lambert, Corinne Lebon • Conception et réalisation graphique Annabelle Brietzke • Photos Photothèque de la Mairie, photo de couverture © shutterstock• Charte graphique Service communication de la Mairie • Impression Réveil de la Marne - Imprimé sur du papier 100 % PEFC • Régie publicitaire CMP 01 64 62 26 00 • Distribution le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12 • Hôtel de Ville, 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont • Tél. 01 49 76 60 00 • www.ville-joinville-le-pont.fr

www.ville-joinville-le-pont.fr | 35


Joinville-le-Pont Magazine n°260-AVRIL 2017  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°260-AVRIL 2017

Joinville-le-Pont Magazine n°260-AVRIL 2017  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°260-AVRIL 2017

Advertisement