Page 1

NUMÉRO 217 / DÉCEMBRE 2012

A la Une

p.14

Grand Paris

Spectacle

Locale

Alex Lutz p.24/25 p.21

Le point sur les logements sociaux


AGENDA DÉCEMBRE À Dimanche 16 décembre à 17h

Samedi 8 décembre 9h30-18h rue de l’Egalité Dimanche 9 décembre 9h-13h30 place du 8 Mai 1945

« LES JARDINS DU ROY » CONCERT CLASSIQUE PAR

Les Musicales de Saint-Charles

SALON DES VINS

Église St-Charles Samedi 8 décembre à 20h30

ALEX LUTZ ONE MAN SHOW Scène Prévert

Samedi 22 décembre à 15h30

LE PETIT CHAPERON ROCK SPECTACLE JEUNE PUBLIC

Scène Prévert Samedi 15 décembre à 20h30

Vendredi 11 janvier à 20h30 Samedi 12 janvier à 17h

NUIT DES SUPER-HÉROS

ORCHESTRE DE CHAMBRE

NUIT BLANCHE AU CINÉMA

Alexandre Stajic CONCERT DU NOUVEL AN

Scène Prévert

Scène Prévert

Samedi 22 décembre à 15h30 LE PETIT CHAPERON ROCK

Samedi 8 décembre à 20h30 ALEX LUTZ ONE MAN SHOW

PAGES

© Julie Reggiani

24 & 25

2 • Joinville Mag • Décembre 2012


SOMMAIRE JOINVILLE MAG 217 6 : ZOOM ARRIÈRE Les élus à votre rencontre •

21 : VIE LOCALE Logements sociaux :

Tapis narratif à la bibliothèque • Concert du jumelage à Bergisch • Cérémonie des jeunes diplômés • Cérémonie commémorative du 11 novembre • Xavier Mortimer • Salon des gourmets • Les Musicales de Saint-Charles •

un dossier unique pour les demandes • Élagage : une taille raisonnée pour préserver le patrimoine arboré • Cambriolages : des gestes simples pour se protéger • Colis des personnes âgées • Maraudes à Joinville • Hébergement d’urgence, plan hivernal •

14 : À LA UNE Le Grand Paris Express passe au 24 : CULTURE Alex Lutz • Le Petit Chaperon

rouge en 2018 • 17 : ÉCO Le salon des vins de France s’installe à

Joinville • Les ateliers Emploi • 16 : JEUNESSE & SCOLAIRE Programmation des vacances de fin d’année • Spectacles de fin d’année des scolaires •

Rock • Concert du nouvel an avec l'orchestre de chambre Alexandre Stajic • La Nuit des superhéros • Les Musicales de Saint-Charles • Espace TIC • Théâtre Dyrek • Bibliothèque • Cinéma Scène Prévert • 32 : DÉMOCRATIE LOCALE Libre expression

des trois listes du Conseil municipal • 19 : SPORT Joinville Eau Vive • L'APF au

Championnat de France de Boccia • Les médailles du JJB au NAGA 2012 • Téléthon 2012 •

26

Vendredi 11 janvier à 20h30 & samedi 12 janvier à 17h CONCERT DU NOUVEL AN

ORCHESTRE DE CHAMBRE ALEXANDRE STAJIC

PAGE

27

© visivasnc

PAGE

35 : PRATIQUE Pharmacies de garde • État civil • Permanence du député • Déclaration de décès en ligne •


ÉDITO DÉCEMBRE 2012

C

MOBILISEZ-VOUS ET VENEZ SIGNER LE REGISTRE EN MAIRIE ! Nous le verserons ensuite aux registres préfectoraux de l’enquête publique.

es derniers mois, mon action auprès de l’État ou de la Région Île-deFrance sur le dossier du tronc commun aux autoroutes A4/A86, qui génère depuis trop longtemps de lourdes nuisances pour Joinville et les Joinvillais, a permis des avancées concrètes sur plusieurs points. En effet, deux de nos revendications, bloquées depuis près d’une trentaine d’années, semblent aujourd’hui sur le point d’aboutir. Les études d’assainissement de l’ouvrage sont enfin lancées et l’État a accepté de céder à la Ville les terrains délaissés de l’autoroute. Nous finalisons actuellement le volet juridique de cette cession. Demeure en suspens la question centrale du traitement des nuisances sonores, qui génère les travaux les plus coûteux. Les pouvoirs publics ont jusqu’à présent préféré prioriser les zones d’habitation plus denses et équiper l’autoroute de protections phoniques sur les communes de Saint-Maurice, Champigny, MaisonsAlfort ou Créteil. Le Conseil Régional a aussi refusé d’inscrire Joinville comme Point Noir du Bruit, ce qui aurait permis à notre ville de recevoir des financements croisés. Récemment encore, le projet de Schéma Directeur de la Région Île-deFrance occultait l’insertion environnementale de l’A4/A86, finalement réintégrée dans le SDRIF grâce au groupe UDI qui a fait adopter un amendement en ce sens. Il est donc plus que temps que la problématique des nuisances sonores sur notre commune soit prise en compte. Le Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement, en cours d’élaboration par l’État, nous en donne l’occasion. La commune de Joinville-le-Pont est bien entendu directement concernée par les mesures décidées dans ce PPBE puisqu’elle est traversée par le tronc commun aux autoroutes A4/86 et la ligne A du RER. Les Joinvillais sont invités à donner leur avis, dans le cadre de l’enquête publique qui se déroule du 15 novembre 2012 au 15 janvier 2013. Je vous demande de vous mobiliser contre ce Plan, qui, une fois encore, va à l’encontre des intérêts de notre ville puisqu’il ne prévoit AUCUNE mesure de réduction du bruit ferroviaire ou routier sur le territoire joinvillais. Il est indispensable que les Joinvillais viennent témoigner nombreux, sur le registre à leur disposition dans le hall de l’Hôtel de Ville, qu’ils subissent autant de nuisances sonores que les habitants de Saint-Maurice, Champigny, MaisonsAlfort ou Créteil en ce qui concerne l’autoroute ou que les habitants de Vincennes, Fontenay-sous-Bois ou Saint-Maur en ce qui concerne le RER. Et qu’ils exigent de l’État la même implication à les résoudre que dans les communes citées ci-dessus. OLIVIER DOSNE Maire de Joinville-le-Pont

www.ville-joinville-le-pont.fr • 5


LES ÉLUS À VOTRE RENCONTRE A

fin d’être au plus près du terrain et des préoccupations des Joinvillais, vos élus viennent à votre rencontre sur les marchés de la ville. Ils étaient sur le marché Gallieni le samedi 27 octobre et sur le marché de la place du 8 Mai 1945 le dimanche 18 novembre. Des moments d’échanges privilégiés pour faire part des remarques, suggestions concernant votre quotidien dans la commune.

6 • Joinville Mag • Décembre 2012


Tapis narratif à la bibliothèque Autour d’un tapis confectionné à partir de contes et d’histoires, les tout-petits ont pu développer une approche sensorielle, visuelle et tactile des livres proposés le samedi 10 novembre à la bibliothèque. Une invitation immédiate à l’imaginaire, un chemin tout en couleur pour aller du livre au plaisir.

Concert du jumelage à Bergisch S

amedi 10 novembre à Bergisch Gladbach en Allemagne, le Big Bang de l'Ecole Municipale des Arts de Joinville, le Strode's College Community Band de Runnymede et les Max Brassers de la Music Schule Max Bruch (60 musiciens réunis) se sont retrouvés à l’occasion du 26ème anniversaire du jumelage.

Cérémonie des Jeunes Diplômés Les jeunes Joinvillais, lauréats du baccalauréat et de diplômes de l'enseignement supérieur obtenus au mois de juin, ont été reçus à la mairie le 18 octobre. Ils ont reçu une mallette-cadeau contenant notamment un bon d'achat à la FNAC.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 7


Cérémonie commémorative du 11 Novembre L e Maire de Joinville-le-Pont, Olivier Dosne, entouré de nombreux élus et d'enfants de l'école Polangis, a célébré le 94ème anniversaire de l’armistice de 1918 le 11 novembre dernier.

8 • Joinville Mag • Novembre 2012


Xavier Mortimer

M

agicien, musicien, jongleur, mime, Xavier Mortimer a enchanté le public de la Scène Prévert. L'artiste complet, accompagné de son ombre orchestre, a fait étalage de ses multiples talents pour émerveiller enfants, petits et grands. Un grand moment d'humour et de poésie. www.ville-joinville-le-pont.fr • 9


Le Salon des Gourmets Les 17 et 18 novembre derniers, les Joinvillais sont venus très nombreux visiter le Salon des Gourmets pour fêter Noël avant l’heure. Les démonstrations culinaires et ateliers art de la table ont égayé les papilles des gourmands et la mini-ferme a ravi les plus jeunes. Les produits proposés par les exposants ont rencontré un grand succès, complétant ce week-end gourmet très réussi.

10 • Joinville Mag • Décembre 2012


www.ville-joinville-le-pont.fr • 11


Succès pour les

Musicales de Saint-Charles

12 • Joinville Mag • Décembre 2012


L

e talentueux Quatuor Zaïde a ouvert la saison des Musicales de Saint-Charles, dimanche 18 novembre, autour de Beethoven, Stravinsky et Bartok. Les Musicales vont accueillir chaque mois en alternance jusqu'en juin 2013, instrumentistes professionnels et élèves du conservatoire de Paris. La prochaine Musicale est programmée le dimanche 16 décembre à 17h avec l'ensemble baroque « Les Jardins du Roy ».

www.ville-joinville-le-pont.fr • 13


À LA UNE Si le projet de la région capitale du Grand Paris paraît encore nébuleux, celui de son réseau de transport en commun et son Super Métro est en marche, même si la question du financement a été malmenée par le gouvernement. La première ligne qui devrait entrer en service est la ligne rouge Sud, une partie de la rocade autour de Paris, qui reliera le pont de Sèvres à Noisy en passant par Champigny et Saint-Maur-Créteil.

Le Grand Paris Express

passe au rouge en 2018 Le coût du Super Métro Pour réaliser le Grand Paris Express, la Société du Grand Paris devra dépenser près de 20 milliards d'euros au cours des 15 prochaines années, selon des estimations aux conditions économiques de 2008. 17,5 milliards d’euros pour réaliser les tronçons placés sous sa maîtrise d’ouvrage dont la réalisation est prévue avant 2025, 300 millions d’euros au titre de sa contribution au financement du prolongement de la ligne 14 entre SaintLazare et Mairie de SaintOuen, dont le coût est estimé à 1 milliard d’euros, une contribution de 2 milliards d’euros à la réalisation de l’arc Est de la ligne orange, placée sous la maîtrise d’ouvrage du Syndicat des Transports d'Ilede-France (STIF). www.societedugrandparis.fr

L

e réseau du Grand Paris Express assurera des déplacements de banlieue à banlieue sans avoir à transiter par le centre de Paris. Il reliera les territoires du Grand Paris, les trois aéroports et les gares TGV. Deux millions de voyageurs par jour sont attendus sur l’ensemble du réseau. Mais le vaisseau Grand Paris Express a un peu tangué au cours du mois de novembre. En cause, le rapport Auzanet commandé par la ministre de l'Egalité des Territoires et du Logement. Un rapport dont les fuites relayées par le quotidien Le Parisien ont fait état de coupes budgétaires dans le projet, entraînant le report, voire l'abandon de certains tronçons. Peu avant, le gouvernement annonçait l'engagement de 350 millions d'euros au lieu du milliard prévu. Le doute pouvait alors s'installer même si Étienne Guyot, président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP), qui gère le projet du Super Métro, démentait lors de la réunion publique à Saint-Maur le 12 novembre un désengagement de l'État (voir l'interview).

L'entrée en service de la ligne rouge sud est prévue en 2018. D'ici là, l'enquête publique conduira à la Déclaration d'Utilité Publique, préalable indispensable au lancement des travaux d'un réseau qui compte quatre lignes de métro, connectées entre elles, dont trois en rocade autour de Paris.

205 km de lignes et 72 gares • La ligne rouge (rose sur le schéma) est une vaste rocade de 100 km autour de Paris desservant notamment l’aéroport Charles-deGaulle, passant par Champigny et Saint-Maur. • La ligne bleue est l’actuelle ligne 14 du métro parisien prolongée de 15 km, au nord jusqu’à Saint-Denis Pleyel et Mairie de Saint-Ouen et au Sud jusqu’à l’aéroport d'Orly. • La ligne verte est une liaison nouvelle de 35 km qui dessert le Sud-Ouest francilien, de l’aéroport d’Orly à Nanterre en passant par Saclay et Versailles. • La ligne orange est une rocade de 40 km, proche de Paris, reliant l’Est (Champigny Centre et Bry/ Villiers/Champigny) à l’Ouest (Nanterre) en passant par le Nord (Saint-Denis Pleyel). Sur les 72 gares du Grand Paris Express, plus de 75 % assureront une correspondance avec le réseau existant ou futur, en 2025.

14 • Joinville Mag • Décembre 2012


À LA UNE ÉTIENNE GUYOT, PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE DE LA SOCIÉTÉ DU GRAND PARIS, NOUS A ACCORDÉ UNE INTERVIEW POUR FAIRE LE POINT SUR LE GRAND PARIS EXPRESS.

Le Grand Paris Express est au cœur de l’amélioration de la vie quotidienne des habitants

La Société du Grand Paris achève la phase de concertation de la ligne rouge Sud du Grand Paris Express, quels enseignements tirez-vous de ces nombreuses réunions publiques ? Pour réaliser le Grand Paris Express, la Société du Grand Paris travaille au quotidien en étroite collaboration avec tous les acteurs : les maires, les conseils généraux, le Syndicat des transports d’Île-de-France, les opérateurs de transports et l’État. Pour mener à bien un projet d’une telle ampleur, nous entretenons aussi un dialogue permanent avec les habitants. C’est le sens de la concertation et des 21 réunions publiques que vous évoquez. Notre objectif est d’informer, d’expliquer et de répondre aux questions, car l’enjeu est de prendre en considération les observations formulées par les Franciliens. Ces contributions sont nécessaires à la poursuite du projet, elles l’enrichissent et vont nourrir les prochaines étapes de travail sur le réseau. Cette concertation va donner lieu à un bilan joint au dossier d’enquête publique que les habitants pourront consulter en mairie. Globalement, comment a été accueilli le projet par les citoyens ? Quelles ont été les questions les plus souvent soulevées par les riverains ? Plusieurs milliers de personnes ont participé à la concertation grâce aux réunions et aux contributions sur Internet. C’est considérable et je remercie chaleureusement tous les participants ! La nature des sujets abordés est très variée, qu’il s’agisse

des caractéristiques des gares, de la profondeur du tracé, de l’organisation et des conséquences des travaux, des acquisitions foncières, des caractéristiques techniques du métro des questions environnementales, du financement du projet ou encore des impacts économiques du futur réseau... Il est clair que la question des transports publics est centrale dans les préoccupations qui ont été exprimées. L’engouement des participants pour cette concertation traduit leur profond attachement au projet. Le Grand Paris Express est au cœur de l’amélioration de la vie quotidienne des Franciliens. Ce que veulent les habitants c’est à la fois « plus » de transports publics pour faciliter leurs déplacements, notamment de banlieue à banlieue, mais aussi « mieux » de transports grâce à un réseau moderne, adapté et efficace. La presse s'est fait l'écho d'un bouclage financier compliqué du GPE, évoquant le retard, voire l'abandon de certains tronçons. Que répondez-vous à ces informations ? Madame Duflot, ministre de l’Égalité des Territoires et du Logement, a demandé en juillet dernier à la SGP de lancer les enquêtes publiques de tous les tronçons de manière échelonnée « dans un temps aussi rapproché qu’il sera techniquement possible ». Dans cet objectif, la ministre a diligenté une mission pour faire le point sur l’ensemble des coûts du projet, déterminer les conditions de sa mise en œuvre et Mieux sécuriser les moyens

financiers. Le Premier ministre a indiqué le 30 octobre dernier que les arbitrages seraient rendus début 2013. Dans ce contexte, le début des travaux de la ligne rouge sud en 2014 et la mise en circulation des premières rames en 2018 peuvent-ils être remis en question ? La ministre l’a très clairement rappelé récemment à l’Assemblée nationale : « le gouvernement a choisi d’assumer la réalité de ce projet en totalité, sans en modifier le tracé ni le choix des gares, issus d’une très large concertation avec les élus locaux et l’ensemble des habitants d’Île-de-France ». L’enjeu est clair : améliorer la qualité de vie des Franciliens, mieux desservir les territoires aujourd’hui enclavés et améliorer l’attractivité de l’Île-deFrance. Ce qui est en cours, c’est un travail de séquencement du Grand Paris Express. Notre responsabilité c’est d’être au rendez-vous de ces attentes.

desservir les territoires enclavés

www.ville-joinville-le-pont.fr • 15


ÉCO

AB'ELEC ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE ET SERVICES 5 rue Henri Barbusse 07 77 05 70 85 - 01 48 83 24 35 a.belony@laposte.net IPHIGÉNIE ELECTRICITÉ ÉLECTRICITÉ (PARTICULIERS, ENTREPRISES), INTERPHONES, DIGICODES, BLOCS SECOURS ET ALARMES (INCENDIE, VOL), COLONNE MONTANTE EDF 16 bis bd du Maréchal Leclerc 01 43 28 72 40 iphigenie.electricite@gmail.com EES ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE 15 avenue Joyeuse 06 82 5876 69 15 impasse Brétigny 06 80 24 40 12 SOCIÉTÉ ABORD-PLUQUIN VENTE AMBULANTE (MATÉRIEL INCENDIE DÉTECTEURS, RAMPES AMOVIBLES HANDICAPÉS) 10 allée Emile Zola 06 86 43 05 83 bonfil@hotmail.fr CAROLE J. PHOTOGRAPHIE PHOTOGRAPHE MARIAGE & PORTRAIT LIFESTYLE 8 rue Vautier 06 66 29 78 69 www.carolejphotographie.com carolejphotographie@gmail.com Sont citées les entreprises récentes qui ont signalé leur création au Service Attractivité du Territoire de la ville de Joinville-le-Pont : Hôtel de Ville 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont 01 49 76 60 67 direco@ville-joinville-le-pont.fr

Le salon des vins de France

s’installe à Joinville

Cet événement est organisé par La Belle Equipe (Association des Entrepreneurs et Commerçants Joinvillais) qui soutiendra, pour l'occasion, l'édition 2012 du Téléthon. Venez rencontrer les vignerons qui vous raconteront leur histoire, leur vin, leur métier, dans une ambiance festive et traditionnelle liée au vin.

© M. Studio

NOUVELLES ENTREPRISES

Samedi 8 décembre, rue de l’Égalité de 9h30 à 18h Dimanche 9 décembre, place du 8 mai 1945 (de 9h à 13h30 sur le marché)

Les ateliers Emploi à Joinville A Joinville, l’accompagnement des demandeurs emploi passe par plusieurs thèmes : • LA REPRISE DE L'ATELIER RELOOKING qui aura lieu à l’école de coiffure de Joinville. > Renseignements et inscription au CCAS 01 49 76 60 00. • LES ATELIERS DE PÔLE EMPLOI : apprendre à rédiger CV et lettre de motivation, cibler les entreprises ; mettre en valeur ses atouts, facilités pour les personnes ne maîtrisant pas ou peu l'écrit, entretien d’embauche avec simulation vidéo (prévoir la journée). > Renseignements et inscription au CCAS. • L'ATELIER UNE TENUE POUR TOUS ! Mise à disposition gratuite de tenues professionnelles pour favoriser l'emploi (entretien d’embauche, nouveau job , stage). > En partenariat avec les associations Cravate Solidaire et Nos Quartiers ont des Talents. • LES MATINALES RÉFLEXE RH Depuis juin 2010, la Maison de l'Emploi et des Entreprises des Bords de Marne et la ville se mobilisent pour développer, valoriser, informer les TPE du territoire. > Le secteur emploi propose une matinale reflexe le 4 décembre 2012 à l'Hôtel de Ville de 8h30 à 10h30 avec pour thèmes : droit du travail, recrutement et intégration, management, évaluation, formation, prévention des risques et santé au travail. www.ville-joinville-le-pont.fr • 17


JEUNESSE

Programme jeunesse des vacances de Noël MAISON DES JEUNES 7/10 ANS Mercredi 26 décembre 2012 • Lancement des vacances (petits jeux) • Les photographes dans la ville Jeudi 27 décembre 2012 • Les photographes dans la ville • Création de cadre photos • Patinoire Champigny Vendredi 28 décembre 2012 • La petite fabrique : carte de vœux • La petite fabrique : élaboration album photos Lundi 31 décembre 2012 • La petite fabrique : élaboration album photos • Cinéma Champigny Mercredi 2 janvier 2013 • La petite fabrique : couverture de l’album photos • Théâtre : Aladin Jeudi 3 janvier 2013 • La petite fabrique : couverture de l’album photos • Jeux collectifs au gymnase Vendredi 4 janvier 2013 • Finalisation de l’album • YAKAJOUER Jouons en Famille 11/17 ANS Mercredi 26 décembre 2012 • Cinéma à Champigny Jeudi 27 décembre 2012 • Initiation théâtre • Grand jeu : 60 secondes chrono Vendredi 28 décembre 2012 • Show foot freestyle et tournoi de foot Lundi 31 décembre 2012 • Match impro • Quizz mystère Mercredi 2 janvier 2013 • Création d’un calendrier 2013 personnalisé • Initiation bumball 18 • Joinville Mag • Décembre 2012

Jeudi 3 janvier 2013 • Création d’un calendrier 2013 personnalisé • Time’s up Vendredi 4 janvier 2013 • Création d’un calendrier 2013 personnalisé • Tournoi bumball • Nocturne de fin de vacances 27, boulevard de l’Europe 01 48 86 67 82

ESPACE JEUNES LE 25 Mercredi 26 décembre 2012 • Tournoi de karaoké Jeudi 27 décembre 2012 • Quizz sur le code la route • Karting de Vitry

ESPACES JEUNES ÉGALITÉ 7-10 ANS

Mercredi 26 décembre 2012 • Exposé sur l’histoire du cinéma • Décoration de la salle • La petite fabrique : tableauxfresque super-héros • La petite fabrique : Thaumatrope Jeudi 27 décembre 2012 • Atelier folioscope : dessin • Patinoire de Champigny Vendredi 28 décembre 2012 • La petite fabrique : carte de vœux • Atelier folioscope : dessin • Jeu Mimes et Clap ! • La petite fabrique : tableauxfresque super-héros

Lundi 31 décembre 2012 • Atelier folioscope : dessin • Cinéma de Champigny • La petite fabrique : tableauxfresque super-héros Mercredi 2 janvier 2013 • Petits jeux gymnase Lecuirot • Atelier folioscope : multimédia mise en vidéo • La petite ludo • Tournoi de jeux Wii Jeudi 3 janvier 2013 • La petite Ludo • Spectacle musical : Peter Pan • Au théâtre Bobino Vendredi 4 janvier 2013 • Journée de clôture

Vendredi 28 décembre 2012 • Show de foot freestyle et rencontre sportive Lundi 31 décembre 2012 • La petite fabrique : calendrier personnalisé • Time’s Up ® « mime ton film » Mercredi 2 janvier 2013 • La petite fabrique : calendrier personnalisé • Cinéma à Champigny Jeudi 3 janvier 2013 • La petite fabrique : calendrier personnalisé • Initiation sportive (bumball) Vendredi 4 janvier 2013 • La petite fabrique : calendrier personnalisé • Tournoi sportif (bumball) • Nocturne de fin de vacances (19h30 à 22h30) blind test karaoké 25 avenue Galliéni 01 48 83 72 68 Vacances scolaires du lundi au vendredi 10h/12h et 13h30/18h30

SCOLAIRE SPECTACLES DE FIN D’ANNÉE DES SCOLAIRES LES MATERNELLES Compagnie Agence Show en ville « Le Père Noël a disparu » Lundi 3 décembre 9h15 et 10h30 École maternelle du Centre • Mardi 4 décembre 10h30 École maternelle Jean de la Fontaine • Jeudi 6 décembre 9h15 et 10h30 École maternelle Polangis • Vendredi 7 décembre 9h15 et 10h30 École maternelle P’tit Gibus. Les spectacles se dérouleront dans les écoles. LES ÉCOLES ÉLÉMENTAIRES Compagnie Petit Théâtre et Opéra « La Sorcière du Placard aux Balais » École Polangis : lundi 10 décembre et jeudi 13 décembre • École Parangon : mardi 11 décembre et jeudi 13 décembre • École Eugène Voisin : jeudi 13 décembre École Palissy : jeudi 13 décembre • Les spectacles se dérouleront en Scène Prévert. Le détail des classes par dates sera diffusé très prochainement dans les écoles.

E EEE


SPORTS

Joinville Eau Vive

es kayakistes et céistes joinvillais ont encore frappé fort lors des championnats de France de Descente Classique qui se sont déroulés en novembre sur la Dordogne : ils sont montés à 8 reprises sur le podium, dont 3 fois sur la plus haute marche ! Les filles sont à l'honneur, puisque la récente championne du Monde de canoë Julie Paoletti confirme sa position de leader de la catégorie, en s'imposant devant sa partenaire de club Julie Fievez. A noter la première place en course par équipe, avec Chloë Ruffin. En kayak cette fois-ci, la « patrouille » composée de Julie Paoletti, Chloë Ruffin et Sylvia Van der Vossen signe une très belle 3ème place en course par équipe, dans une catégorie très disputée. En individuel, Sylvia Van der Vossen prend également la 3ème place chez les vétérans.

Marque de fabrique du club joinvillais, le canoë mixte continue de rapporter son lot de médailles, avec une victoire de l'équipage Julie Fievez / Gilles Massonnet. Chez les hommes, Tanguy Marquer (membre de l'équipe de France jeunes) réalise une superbe performance en prenant la 2ème place en canoë senior, confirmant ainsi sa position parmi les ténors de la catégorie. Sur sa lancée, il entraîne Gilles Massonnet et Benjamin Vaurs pour prendre la 3ème place de la course par équipe. Les championnats de France de Descente comportent deux types de courses : les courses de sprint, et les courses dites « classique », plus longues. Le total des championnats de France Descente 2012 est donc de 12 médailles : 3 en or, 5 en argent et 4 en bronze, soit 2 médailles de plus que l'année dernière.

L'APF AU CHAMPIONNAT DE FRANCE DE BOCCIA a saison sportive au sein de la résidence de l'Association des Paralysés de France Bernard Palissy a très bien démarré. Après leur participation au cross de Joinville, les sportifs se sont lancés sur les compétitions de Boccia. La saison 2012/2013 s'annonce comme un bon cru puisque Lamine Rahmani, Michel Le Moine et Finda Sissako se sont qualifiés pour les phases finales du 1er Championnat de France de Boccia (non éligible aux Jeux paralympiques) qui aura lieu du 14 au 16 décembre 2012 à Limoges. L'entrée en compétition des catégories éligibles aura lieu le 22 novembre à Paris. Nos joueurs de Boccia s’entraînent 2 fois par semaine au gymnase Lecuirot de Joinville.

Les médailles du JJB au NAGA 2012 e NAGA est une grande compétition de Jiujitsu brésilien (JJB) et de Grappling qui se déroule chaque année en région parisienne. L’édition 2012 du NAGA, a eu lieu à Levallois (92), le 10 novembre. Les combattants GI (Jiujitsu brésilien) et NO-GI (Grappling) se sont affrontés durant cette compétition qui a compté 500 participants. Les combattants du club joinvillais JJB ont remporté plusieurs médailles en Jiujitsu. Dans la catégorie mineurs, Mouhammad Dehmous gagne le tournoi de la catégorie 13 ans, imité dans la catégorie 16 ans par le jeune Haïdar. Chez les adultes, Gilles Lesauvage (- 76 kg) et Sehmi Mokdad prennent la deuxième place et en - 100 kg, Baba remporte le tournoi, imité en Grappling par Emmanuel Lesauvage (- 70 kg).

Le service des sports organise des événements sportifs afin de réunir des fonds pour le Téléthon 2012. Le gymnase Lecuirot accueillera ainsi une soirée des arts martiaux le vendredi 7 décembre de 18h à 23h pour des démonstrations et initiations. • 18h30-19h30 Karaté • 19h30-20h Kinomichi • 20h-21h Judo • 21h-22h45 Capoeira Le samedi 8 décembre, une matinée gymnique accueillera différentes activités de 9h à 13h. • 9h-10h Fitness • 10h-11h Zumba élan gym • 11h-12h Hip Hop • 12h30-12h50 Tango L'après-midi sera consacrée au multisport avec l'AJISC, de 13h à 17h. La soirée sera placée sous le signe du basket de 17h à 23h avec un match officiel du Basket Club de Joinville et une démonstration de basket freestyle. Un fil rouge sous la forme de défis sportifs sera également organisé en parallèle des démonstrations/initiations. www.ville-joinville-le-pont.fr • 19


JOINVILLE LOCALE

LOGEMENTS SOCIAUX Un dossier unique pour les demandes Le projet de loi du gouvernement sur le logement social prévoit d’augmenter le seuil minimal de logements sociaux de 20 à 25% d’ici 2025 pour les villes de plus de 3 500 habitants et de multiplier par 5 les amendes pour les communes qui ne respecteraient pas ce seuil. Joinville, avec un taux de 26 % de logements sociaux, n'est pas concernée par ce projet de loi. La demande de logements n'en reste pas moins forte et les délais peuvent être longs.

L

e nombre de logements sociaux sur le territoire de Joinville s'élève à environ 2 200, répartis entre Joinville Habitat (l'OPH) et les bailleurs privés. Ces logements sociaux représentent 26 % des logements sur la commune. Joinville n'est donc pas concernée par le projet de loi de la ministre de l'Égalité des Territoires et du Logement Cécile Duflot. Un projet qui vise à augmenter le seuil minimal de logements sociaux de 20 à 25 % pour les villes de plus de 3 500 habitants et de multiplier par 5 les amendes pour les communes qui ne rempliraient pas les quotas imposés par la loi. Incitation à construire ou dissuasion à ne pas le faire, chacun peut juger selon ses propres critères. Même si Joinville rentre dans le quota du projet de loi, la situation privilégiée de la ville, proche de Paris et du bois de Vincennes, entraîne une très forte demande de logements sociaux. Il en résulte de faibles disponibilités annuelles de logements sur la commune. Joinville Habitat, organisme indépendant de la mairie qui gère 1 442 logements sociaux, constate un délai d'attente de 7 à 10 ans, selon le type de logement souhaité avant d'accéder à un appartement.

L'instruction des dossiers est assurée par Joinville Habitat Avant cela, tout candidat à un logement doit demander un numéro unique qui s’obtient par l’instruction d’un dossier de demande de logement assurée par Joinville Habitat. Ce numéro de demande est valable pour l’obtention d’un logement sur toute l’Ile-de-France, sachant que chaque demandeur peut émettre 5 vœux maximum pour son lieu de résidence. Ce dossier peut être fourni par Joinville Habitat. Il est également téléchargeable sur le site www.service-public.fr. L’attribution d’un logement est basée sur trois critères essentiels : l’obtention d’un numéro unique qui indiquera la date de la demande, la composition familiale qui doit correspondre à la typologie du logement, puis la capacité d’endettement de la famille face au loyer qui ne doit pas excéder 30 % des revenus. Lors des commissions d’attribution au sein des OPH, les différents réservataires de logements sociaux (OPH, Préfecture et Organismes du 1 % logement) transmettent trois candidatures sur chaque logement disponible sur leur propre contingent. L’OPH se charge de la constitution et de la mise à jour des pièces nécessaires au passage en commission d’attribution. Ce sont les membres de la Commission qui décident de l’attribution d’un logement au vu de la présentation du dossier par le biais d’un vote. JOINVILLE-LE-PONT HABITAT 2 boulevard de l'Europe 01 48 85 40 80 www.joinvillehabitat94.fr

DROIT AU LOGEMENT OPPOSABLE (DALO) : Faire valoir son droit à un logement PRINCIPE Toute personne qui a effectué une demande de logement et qui n'a pas reçu de proposition adaptée à sa demande, c'est-à-dire tenant compte de ses besoins et capacités, peut saisir une commission de médiation dans son département, puis exercer, dans certains cas, un recours devant le tribunal administratif au titre du droit au logement opposable. La préfecture est seule habilitée, avec les bailleurs sociaux, à traiter les dossiers reconnus prioritaires. http://vosdroits.service-public.fr PERSONNES CONCERNÉES Le recours devant une commission de médiation est ouvert notamment aux personnes sans domicile, menacées d'expulsion sans relogement, hébergées dans une structure d'hébergement, logées dans des locaux impropres à l'habitation ou présentant un caractère insalubre ou dangereux, ou aux personnes en demande d'un logement social depuis un délai supérieur au délai anormalement long sans avoir reçu de proposition adaptée à ses besoins et capacités à l'issue de ce délai.

www.ville-joinville-le-pont.fr • 21


JOINVILLE LOCALE Chaque année, à l’approche de l’hiver, le service Espaces Verts se lance dans une « opération élagage » de grande ampleur. Une tâche délicate qui doit concilier sécurité, intégration harmonieuse de l’arbre dans son environnement urbain et préservation d’un être vivant fragile.

Elagage

Une taille raisonnée pour préserver le patrimoine arboré

P

arfois critiquée pour ses conséquences sur l’arbre, la pratique de l’élagage, qui consiste à orienter ou limiter le développement d’un arbre, n’en reste pas moins nécessaire en ville. L’arbre d’ornement doit ainsi cohabiter avec l’homme et ses infrastructures. Il ne doit être ni dangereux ni envahissant. Effectué de manière raisonnée, l’élagage permet également de préserver la santé de l’arbre, notamment en cas de maladie, d’attaques parasitaires ou encore de dommages aux systèmes racinaires. L’élagage d’une partie du houppier (descente de cime) peut également être pratiquée afin d’optimiser les ressources et les dépenses d’énergie de l’arbre.

3140 arbres à Joinville Chaque automne, vers les mois d’octobre-novembre, le service Espaces Verts, avec l’aide d’une société extérieure habilitée aux acrobaties de la taille en hauteur, procède ainsi à une « coupe d’hiver » 22 • Joinville Mag • Décembre 2012

sur les quelque 3 140 arbres de la Une Charte du patrimoine arboré pour préserver une végétation fragile ville. Cette période est en effet la plus propice au travail d’élagage. Joinville a rédigé, par le biais du La nature est en repos, les réserves Comité Consultatif Environnement, naturelles sont maintenues et une Charte du patrimoine arboré la chute des feuilles donne une qui réaffirme l’engagement de la meilleure visibilité des branches à ville pour sa préservation et fixe, couper. Si la taille « en rideau », qui permet noir sur blanc, les règles encadrant de réaliser une coupe uniforme, est la pratique de l’élagage. Adoptée à pratiquée sur les arbres disposés l’unanimité par le Conseil municipal en alignement, la taille « douce » en février 2012, cette Charte du est privilégiée sur les arbres isolés. patrimoine arboré est également Pour ces quelque 1 600 arbres un outil d’information à destination isolés, des règles de taille raisonnée des Joinvillais qui rappelle le rôle de peuvent alors être plus facilement l’arbre et sa valeur, tant paysagère appliquées. A titre d’exemple, en que biologique. Néanmoins, si les évitant de couper les branches exigences posées par cette charte de plus de 5 cm de diamètre, le encadrent la gestion des arbres traumatisme de la taille est moins présents sur le territoire communal, important et la cicatrisation se fait elle n’a pas d’effet sur les arbres plus rapidement, prolongeant dès et arbustes situés sur la voirie lors la durée de vie de l’arbre. Autre départementale ni sur les berges de avantage non négligeable, cette la Marne, gérés par Voies Navigables méthode de taille est également de France. La Charte du patrimoine plus esthétique, car elle respecte la arboré n’est pas non plus opposable forme de chaque arbre. aux particuliers même si les Consciente de l’importance du principes énoncés constituent, pour patrimoine vert et de sa fragilité, le moins, de précieux conseils. n


JOINVILLE LOCALE Cambriolages

Des gestes simples pour se protéger Une recrudescence de cambriolages sévit sur Joinville et les communes environnantes. L'occasion de rappeler quelques conseils afin de s'en prémunir au mieux. > Activez tous vos dispositifs électroniques en particulier vos alarmes. > Pensez à fermer et verrouiller systématiquement vos portes, fenêtres et volets, même lorsque vous êtes présent. > Ne déposez pas à proximité de la maison des objets permettant d’escalader la façade. > Ne cachez jamais les clés de votre domicile sous votre paillasson ou dans votre boite aux lettres. > Déposez vos objets de valeur et argent liquide dans un coffre-fort ou à la banque. SE PROTÉGER > Évitez d’indiquer votre absence sur vos répondeurs téléphoniques et réseaux sociaux. > Assurez bien votre patrimoine selon sa valeur (conservez vos factures ou prenez des photos).

A partir de 65 ans, et sans aucune condition de ressources, la Ville vous propose pour les fêtes le choix entre un colis ou un banquet de fin d’année. La distribution des colis aura lieu le 18 décembre. Les inscriptions se font tout au long de l’année auprès du Centre Communal d’Action Sociale avec une pièce d’identité et un justificatif de domicile. CCAS 01 49 76 60 62

Deux fois par semaine, les lundis et les jeudis, de 21h à 23h, durant l'hiver, et en partenariat avec le Samu social, une équipe de bénévoles du Comité Français de Secourisme et une représentante du Centre Communal d'Action Sociale vont à la rencontre des sans domicile fixe joinvillais. Dans le cadre du renforcement des dispositifs d'hébergement d'urgence pendant la période hivernale, des maraudes sont gérées par le Centre Communal d'Action Sociale deux fois par semaine depuis le 1er décembre. La maraude consiste à maintenir un lien avec les personnes sans-abri de la ville, à favoriser la communication, l'orientation santé, l'accueil de jour ou l'hébergement, en relais avec le Samu social, qui effectue également des maraudes.

Maraudes à Joinville

Colis des personnes âgées

> Avisez un voisin ou une personne de confiance de la durée de votre absence et faites relever régulièrement votre courrier et le cas échéant, rentrez vos poubelles. ÊTRE PROTÉGÉ > Adhérez à « l’Opération Tranquillité Vacances » auprès du commissariat ou du poste de Police municipale de votre commune d’habitation. > En cas de doute sur un éventuel cambriolage en cours, composez le 17 (Police Secours) ou le 01 45 14 82 00 (Commissariat de Nogent-sur-Marne). > Préservez les traces et indices sur les lieux avant l’arrivée des policiers. > Effectuez immédiatement toutes vos démarches d’oppositions bancaires et autres. POLICE MUNICIPALE 01 48 85 75 75

HÉBERGEMENT D’URGENCE

Plan hivernal

L

e Centre Communal d'Action Social de Joinville gère, en partenariat avec les équipes du Samu Social, un centre d’hébergement d’urgence, d’une capacité de 7 lits, réservés exclusivement aux hommes sans domicile stable. Il est situé au gymnase Lecuirot, 28 avenue Joyeuse. L’accueil est ouvert de 23h à 7h du matin, du 15 novembre au 31 mars. La mission du centre d’hébergement d’urgence est d’accueillir et d’héberger en urgence les personnes à la rue et les orienter si possible vers une structure d’insertion. Elles bénéficient d'un repas chaud le soir, d'un petit-déjeuner, de sanitaires et de douches. Hébergement sans condition Le Centre d’Accueil d’Urgence Sociale accueille les personnes les plus vulnérables sans discriminations, sans sélection des publics accueillis, et notamment sans condition de régularité de séjour. Le 115 est un numéro d'appel d'urgence, 24h/24h, l'utiliser peut aider une personne en difficulté. www.ville-joinville-le-pont.fr • 23


CULTURE Alex Lutz est partout. Tapi dans l’ombre, il nous observe avec impertinence et, en une fraction de seconde, nous nous retrouvons sur scène. Dans son spectacle, il montre tous ceux qu’il a déjà capturés : ses personnages les plus populaires, comme la vendeuse et l’adolescente, le directeur de casting odieux, le technicien intermittent du spectacle… Il sera sur la Scène Prévert le 8 décembre à 20h30.

Alex en triple Lutz à Joinville C

omédien talentueux, Alex Lutz est aussi à l'aise au cinéma dans le rôle du hippie nazi dans le dernier OSS 117 aux côtés de Jean Dujardin, que sur le petit écran, dans Déformations professionnelles sur M6, ou sur France 2, dans l’émission Comment ça va bien ? de Stéphane Bern… Il a été à l’affiche du film d'Anne Depetrini Il reste du jambon ? et du téléfilm réalisé par Josée Dayan Le masque de Julia pour TF1. Parallèlement à sa carrière de comédien, il met en scène depuis dix ans de nombreux spectacles. La Cerise sur le gâteau de Sylvie Joly, Dernières avant Vegas d’Audrey Lamy, le one man show de Malik Bentahla au Comedy Club, et les deux derniers succès de Pierre Palmade Le Comique, J'ai jamais été aussi vieux, et en 2012, Ils se sont re-aimés avec Michèle Laroque.

Auteur, comédien, metteur en scène, Alex Lutz est sur tous les fronts et il revient fréquemment avec le spectacle qui a fait le plein pendant deux ans au Point Virgule, le café-théâtre

24 • Joinville Mag • Décembre 2012

© Gael Rebel

Télé, cinéma, scène et mise en scène, Alex Lutz enchaîne

Billetterie du lundi au vendredi de 13h45 à 17h30

de la rue Sainte-Croix de la Bretonnerie. Il propose toujours une « formule enrichie » de son spectacle au cours duquel il croque de nouveaux personnages. Il n'hésite jamais à camper des femmes, notamment sur Canal + avec « La Revue de Presse de Catherine et Liliane », programme court diffusé dans Le Petit Journal de Yann Barthès. « Je n'ai pas le physique de Lino Ventura, alors c'est plus facile de faire des rôles avec des voix féminines », plaisante l'artiste aussi à l'aise dans son rôle de pion naïf dans la série Soda.

Renseignements 01 49 76 60 10

Catherine, Liliane et les autres

Samedi 8 décembre à 20h30 Scène Prévert Tarifs 10 € et 5 €

Né en 1978, Alex Lutz s'initie au théâtre à Strasbourg, d'où

il est originaire. En 1996, il y crée sa propre compagnie, Le coût de la pomme, au sein de laquelle il monte et écrit plusieurs spectacles : A l'attention d'Adèle, Lou et Manfred, Votre partition jeune homme, Par la fenêtre, Demain le déluge. Il est également acteur et assistant-metteur en scène dans la compagnie subventionnée de Pascale Spengler avec laquelle il parcourt Bertolt Brecht, JeanLuc Lagarce, Heiner Müller... C'est alors que Bernard Verley lui propose d'intégrer la série Malone sur TF1. Il y rencontre Sylvie Joly qui lui demande de co-écrire et de mettre en scène le spectacle La Cerise sur le gâteau qu'elle a interprété au théâtre des Mathurins. Les projets s'enchaînent alors sur scène, à la télé et au cinéma où il a récemment tourné dans le film Turf, de Fabien Otoniente, avec Alain Chabat, Edouard Baer et Gérard Depardieu, qui sera à l'écran en février 2013. Insatiable, Alex Lutz ne s'arrête jamais. Véritable touche-à-tout, il ne semble pas vouloir se fixer dans un rôle où il se sentirait à l'étroit. Le 8 décembre, c'est bien le comique et ses personnages déjantés qui défileront sur la Scène Prévert. n


© William Goeta

CULTURE

www.ville-joinville-le-pont.fr • 25


CULTUREL

LE PETIT CHAPERON ROCK A partir de 5 ans

U

ne version burlesque du petit chaperon qui conserve les rendez-vous incontournables du conte... Une petite fille espiègle, très tendance... attachée à son look et à ses chaperons... une Diva de l’opéra fourbe et rusée comme notre traditionnel loup... et un grand-père rocker aussi tendre que la grand-mère originale... Trois personnages caricaturaux : un petit chaperon qui veut devenir artiste, persuadée d’avoir du talent ; un grand-père chanteur et musicien, qui se considère comme un des plus grands et tente de transmettre la notion du travail nécessaire, racontant la difficulté à exercer un métier artistique. Enfin, une Diva de l’Opéra, elle aussi subjuguée par sa propre voix, passionnée de son art,

26 • Joinville Mag • Décembre 2012

mais délaissée par son public croit-elle par la fascination exercée sur celui-ci par le rock’n roll... Le jeu, le décor, les accessoires servent le parti pris de proposer un pur divertissement où une grande place est laissée au loufoque et à l’exagération. Une succession de tableaux, rythmée par des chansons entre rock et opéra, un spectacle rocambolesque dont le propos en filigrane est un questionnement sur le devenir d'artiste... À l’heure où on laisse parfois croire qu’une simple apparition télévisuelle peut remplacer l’apprentissage indispensable à l’exercice d’un métier artistique, ce spectacle rappelle que la notion de travail et de cheminement existe aussi. Samedi 22 décembre à 15h30 Scène Prévert Entrée libre sur réservation à partir du lundi 3 décembre Réservation 01 49 76 60 10


CULTUREL CONCERT DU NOUVEL AN ORCHESTRE DE CHAMBRE ALEXANDRE STAJIC C'est un concert de fête que propose l'orchestre de Chambre Alexandre Stajic. Les 8 musiciens à cordes et à vents accompagnés d'une soprane soliste interpréteront les plus grands airs d'opéras et d'opérettes. Verdi, Puccini, Offenbach, Léhar, Gounod seront à l’honneur à l’occasion de ces deux représentations exceptionnelles. Vendredi 11 janvier à 20h30 Samedi 12 janvier à 17h Scène Prévert Entrée libre sur réservation à partir du lundi 17 décembre. Réservation 01 49 76 60 10

La Nuit des Super-Héros : quatre films à (re)découvrir ! Iron Man, Spiderman, Thor ou les X-Men… Les superhéros ont plus que jamais le vent en poupe. Le cinéma de la Scène Prévert vous propose de les (re)découvrir à l’occasion de cette nouvelle édition de la Nuit Blanche. Buffet et animations sont également au programme de cette soirée. Au programme, 4 films inspirés de l’univers des superhéros qui combattent parfois l'eschatologie. Iron Man 2 de Jon Favreau, retrace les aventures de l'inventeur milliardaire Tony Stark. La soirée se poursuivra avec la diffusion de The Amazing Spiderman de Marc Webb, 4ème volet de la saga. Avant-dernier film de cette nuit blanche, le film Thor de Kenneth Branagh met en scène le héros mythique banni du royaume d’Asgard et envoyé sur Terre. La soirée se finira en beauté avec la diffusion du film X-Men Le Commencement de Matthew Vaughn, nous entraînant aux origines de la saga X-Men. De nombreuses animations seront proposées, ainsi qu’un buffet de super-héros. Samedi 17 décembre à 20h30 Scène Prévert Tarifs 5 € Renseignements 01 49 76 60 10

Les Musicales de Saint-Charles Un dimanche par mois à 17h

Dans le cadre des « Musicales de Saint-Charles », la Ville de Joinville-le-Pont, les associations « Les Silences Inversés » et « Les Amis de Saint-Charles » vous invitent à découvrir l'ensemble baroque « Les Jardins du Roy ». Rencontrés au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, les quatre musiciens feront revivre les sonorités du Grand Siècle, feutrées et intimes, telles que Louis XIV aimait les entendre dans les salons de Versailles, à la chapelle du château ou dans les jardins. Au programme : François Couperin, Marin Marais ou encore JeanMarie Leclair. Dimanche 16 décembre à 17h Eglise Saint-Charles – 5 rue de Paris Tarifs 10 € et 5 € Billetterie ouverte à partir du 26 novembre : Service Culturel – Hôtel de Ville (1er étage) du lundi au vendredi de 13h45 à 17h30 Renseignements 01 49 76 60 10 www.ville-joinville-le-pont.fr • 27


CULTURE

ESPACE TIC

THÉÂTRE DYREK

Technologies de l’Information et de la Communication

Initiations et ateliers de décembre

Pour participer à un atelier, il faut être abonné à l'espace multimédia et demander son inscription à chaque atelier. Les animateurs de l'espace sont présents pour vous conseiller. En cas de désistement, merci de prévenir pour laisser la place à d'autres usagers. Le programme est susceptible d'être modifié. Samedi 1

de 9h à 10h

Accueil des nouveaux usagers

Samedi 1

de 10h à 12h

Faire sa carte de vœux

Mardi 4

de 18h à 20h

Navigation sur le web

Jeudi 6

de 13h30 à 15h30

Édition de textes

Jeudi 6

de 15h30 à 17h30

Ordinateur, périphériques et systèmes

Samedi 8

de 9h à 10h

Accueil des nouveaux usagers

Samedi 8

de 10h à 12h

Clic et entrée

Mardi 11

de 18h à 20h

Faire sa carte de vœux

Jeudi 13

de 13h30 à 15h30

Traitement de texte

Jeudi 13

de 15h30 à 17h30

Choisir son ordinateur

Samedi 15

de 9h à 10h

Accueil des nouveaux usagers

Samedi 15

de 10h à 12h

L'arnre des fichiers

Mardi 18

de 18h à 20h

Messagerie en ligne

Jeudi 20

de 13h30 à 15h30

Tableur

Jeudi 20

de 15h30 à 17h30

Télécharger et installer des logiciels libres

Samedi 22

de 9h à 10h

Accueil des nouveaux usagers

Samedi 22

de 10h à 12h

Acquisition d'images

Jeudi 27

de 13h30 à 15h30

Trier et comparer des données sur un tableur

Jeudi 27

de 15h30 à 17h30

Clic et entrée

Samedi 29

de 9h à 10h

Accueil des nouveaux usagers

Samedi 29

de 10h à 12h

Acquisition de sons

RÉAMÉNAGEMENT DE L’ESPACE MULTIMÉDIA Selon la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, les établissements existants recevant du public doivent améliorer l’accessibilité des personnes handicapées. Le mobilier étant vétuste et inadapté au fonctionnement de l’Espace Multimédia, celui-ci va subir un changement profond. Dans un premier temps, les fauteuils vont être changés pour devenir plus confortables, élégants et colorés. Une nouvelle banque d’accueil sera installée. Courant 2013, c’est tout l’espace qui sera réaménagé pour permettre un meilleur accueil des usagers handicapés et une meilleure modularité des usages collectifs et individuels.

L'ESPACE MULTIMEDIA EST ACCESSIBLE À TOUS Hall de l’Hôtel de Ville | 01 49 76 60 59 | multimedia@ville-joinville-le-pont.fr

28 • Joinville Mag • Décembre 2012

Programme de décembre DIMANCHES 2, 9, ET 16 DÉCEMBRE 2012 À 15H

MONSIEUR FANTÔME DE STÉPHANIE ROLLAND D'après Le Fantôme de Canterville d'Oscar Wilde, avec Stéphanie Rolland, Frédérique Papion, Alice Katz, Sophie Rolland. Le fantôme qui terrorise tout le monde, au manoir, n'arrive pas à effrayer sa jeune descendante, qui revient chez elle après sa scolarité en ville. (jeune public, disponible pour les écoles) (nouvelle version, 10 € enfants 6 €) SAMEDI 22 DÉCEMBRE À 20H30, buffet froid et lecture (8 € sur réservation)

MOI, CAUCHON JUGE DE JEANNE D'ARC - MÉMOIRES APOCRYPHES LECTURE DE SA PIÈCE PAR CLAUDE MANN Cauchon se raconte, et se justifie, mais il raconte surtout Jeanne d'Arc comme on la connaît peu. En rappelant des faits qu'on a voulu déformer, il fait des révélations surprenantes. Ce qu'il ne peut pas dire, il le suggère : et s'il avait, contre toute attente, cherché à sauver Jeanne ? (Ces dernières années, les avis sur Jeanne d'Arc ont sensiblement évolués : rares sont ceux qui parlent encore de « la pauvre bergère ». Et si, un jour, on acceptait simplement « la vérité » ?) COURS DE CLAQUETTES - HORAIRES Adolescents mercredi de 16h15 à 17h15 Adultes lundi 19h15 à 20h15 COURS DE THÉÂTRE - HORAIRES Enfants 5 à 8 ans mercredi 13h30 à 14h30 et mardi 17 à 18h Adolescents 9 à 11 ans mercredi 14h30 à 16h Adolescents 12 à 18 ans théâtre-cinéma mercredi 17h30 à 19h Adultes à partir de 18 ans théâtre-cinéma mardi 20h30 à 22h30 (les cours ont lieu sur la scène du théâtre, représentation publique fin juin) THÉÂTRE FRANÇOIS DYREK Tarifs 13 € à 16 €, réservations 10 € à 13 €, groupes et enfants 8 € 7 boulevard de Polangis, tél. 01 48 85 09 29


BIBLIOTHÈQUE PRIX CINÉLECT 2013

Dix livres et vous…

A la rencontre de nouveaux talents Les 10 romans en lice

ous aimez lire, vous avez un peu de temps libre, vous aimez partager, vous êtes curieux et souhaitez découvrir de nouveaux auteurs…

• VIVIANE ÉLISABETH FAUVILLE de Julia Deck Éditions de Minuit

Nous vous invitons à devenir membre du jury du Prix Cinélect. La seule condition pour pouvoir participer au vote tient à l’engagement de lire un minimum de 5 livres parmi les 10 premiers romans sélectionnés.

• UN HÉROS de Félicité Herzog Éditions Grasset

Tout au long de l’année, des rencontres littéraires conviviales entre lecteurs sont organisées, pendant lesquelles vous pourrez échanger autour des 10 romans en lice pour le Prix Cinélect 2013.

• JE SUIS LA MARQUISE DE CARABAS de Lucile Bordes Éditions Liana Levi

Pour mémo vous pouvez consulter le catalogue de la bibliothèque sur le site internet de la ville www.villejoinville-le-pont.fr

• DÉGOÛT de Laetitia Chazel Éditions Alma • LA DÉESSE DES PETITES VICTOIRES de Yannick Grannec Éditions Anne Carrière • MARCUS de Pierre Chazal Éditions Alma • LE DIABLE SUR LES ÉPAULES de Christian Carayon Éditions les Nouveaux Auteurs • MARÂTRE de Caroline de Bodinat Éditions Fayard • LE COURSIER DE VALENCIENNES de Clélia Anfray Éditions Gallimard • LES GRIMACES de Jennifer Murzeau Éditions Léo Scheer

Prochains rendez-vous à 10h à la bibliothèque : • Samedi 26 janvier 2013 • Samedi 23 mars 2013 • Samedi 20 avril 2013 • Mai : vote • Juin : préparation de l’accueil de l’auteur • Septembre-octobre : remise du Prix Cinélect Merci de nous informer de votre participation au 01 49 76 60 32 www.ville-joinville-le-pont.fr • 29


CULTURE AU PROGRAMME DE DÉCEMBRE

Cinéma Scène Prévert Affiches cinéma : © Allocine.com

FRANKENWEENIE (1h27) À partir de 10 ans • Mercredi 28 octobre à 14h30 • Samedi 1er décembre à 20h30 • Dimanche 2 décembre à 18h30 AMOUR (2h07) • Dimanche 2 decembre à 15h • Mardi 4 décembre à 14h30 • Mardi 4 décembre à 20h30

> Georges et Anne sont octogénaires, professeurs de musique à la retraite. Leur fille, également musicienne, vit à l’étranger avec sa famille. Un jour, Anne est victime d’une petite attaque cérébrale. Lorsqu’elle sort de l’hôpital et revient chez elle, elle est paralysée d’un côté.

TWILIGHT : CHAPITRE 5, RÉVÉLATION (1h55) • Mercredi 5 décembre à 14h30 • Dimanche 9 décembre à 15h

UNE NOUVELLE CHANCE (1h51) • Dimanche 16 decembre à 18h30 • Mardi 18 decembre à 14h30 • Mardi 18 decembre à 20h30

> Un découvreur de talents spécialisé dans le baseball voit sa vie basculer avec la perte progressive de sa vue. Il décide pourtant de faire un dernier voyage à Atlanta, accompagné de sa fille, à la recherche d'un talent prometteur. Dans la lignée de « Gran Torino », Clint Eastwood signe une fois de plus une interprétation aussi forte qu'émouvante.

LE CAPITAL (1h53) • Mercredi 19 décembre à 14h30 • Dimanche 23 décembre à 18h30

THÉRÈSE DESQUEYROUX (1h50) • Mercredi 19 décembre à 20h30 • Samedi 22 décembre à 20h30 • Dimanche 23 décembre à 15h

ARGO (1h59) • Dimanche 9 décembre à 18h30 • Mardi 11 décembre à 20h30

> Dans les Landes, on arrange les mariages pour réunir les terrains et allier les familles. Thérèse Larroque devient Madame Desqueyroux ; mais cette jeune femme aux idées avant-gardistes ne respecte pas les conventions ancrées dans la région. Pour se libérer du destin qu’on lui impose, elle tentera tout pour vivre pleinement sa vie…

LE JOUR DES CORNEILLES (1h36) À partir de 6 ans • Mercredi 12 décembre à 14h30

LES 5 LEGENDES (1h37) À partir de 6 ans • Mercredi 26 décembre à 14h30 • Samedi 29 décembre à 20h30 • Dimanche 30 décembre à 15h

> Le fils Courge vit au cœur de la forêt, élevé par son père, un colosse tyrannique qui y règne en maître et lui interdit d'en sortir. Ignorant tout de la société des hommes, le garçon grandit en sauvage, jusqu’au jour où il sera obligé de se rendre au village le plus proche et fera la rencontre de la jeune Manon… Un conte magnifique qui s'impose sans conteste comme l'équivalent français des meilleures productions des studios Ghibli !

FILMS NUIT BLANCHE SUPER HÉROS IRON MAN 2 (1h57) THE AMAZING SPIDERMAN (2h17) THOR (1h54) X-MEN : LE COMMENCEMENT (2h10) > Samedi 15 decembre à 20h30 Animations, buffet autour du thème des super héros : tombola (lots à gagner : DVD, BD, figurine...)

SCÈNE PRÉVERT

POPULAIRE (1h51) • Mercredi 26 décembre à 20h30 • Dimanche 30 décembre à 18h30

> 1958. Les femmes veulent être secrétaires pour être modernes. Rose, est l'une d'entre elles. Elle quitte son petit village normand pour Lisieux où elle est embauchée dans un cabinet d'assurance, dirigé par Louis Echard. Immédiatement, celui-ci se rend compte du talent de Rose pour taper à la machine. Il se met alors en tête de l’entraîner pour les championnats de vitesse dactylographique.

23 rue de Paris - 01 49 76 60 10 - Accès par les escaliers à droite de l’Hôtel de Ville ou par le quai Pierre Brossolette - Résumé des films et bandesannonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr - Vente des billets le jour même au guichet de la salle, 1/2 heure avant chaque séance.

3€

www.ville-joinville-le-pont.fr • 31


DÉMOCRATIE LOCALE

Libre expression des trois LISTE JOINVILLE AVEC VOUS // 23 ÉLUS

LISTE JOINVILLE EN MOUVEMENT //

A Joinville, les fêtes seront chaleureuses et solidaires

L’humanisme et la loi

V

oici déjà que 2012 prend fin et que 2013 s’annonce… L’année 2012 a été une année particulièrement difficile, tant sur le plan social ou économique que politique. Dans la période d’incertitudes et de crise que nous traversons, la solidarité locale compte encore davantage et c’est à l’échelon de la commune que nos concitoyens les plus fragiles doivent pouvoir trouver l’assistance et l’écoute dont ils ont besoin. C’est pour cela que notre équipe a assigné à son Centre Communal d’Action Sociale un rôle central et transversal, fédérateur de toutes les actions menées en faveur des plus démunis, qui prennent encore plus de sens en période de fêtes. Les sans-abri, tout d’abord. Le CCAS gère en effet, en partenariat avec les équipes du Samu Social, un centre d’hébergement d’urgence de 7 lits au gymnase Lecuirot, réservés exclusivement aux hommes sans domicile stable, du 15 novembre au 31 mars. Son objectif est certes de leur offrir repas chaud, petit déjeuner, sanitaires et douches, mais aussi de les orienter, si possible, vers une structure d’insertion. Pendant l’hiver également, deux fois par semaine et en partenariat avec le Samu social, une équipe de bénévoles du Comité Français de Secourisme et une représentante du Centre Communal d'Action Sociale vont à la rencontre des personnes sans-domicile fixe. Ces maraudes ont pour objectif de maintenir un lien social et de proposer des solutions en matière de santé, d'accueil de jour ou d'hébergement.

32 • Joinville Mag • Décembre 2012

Des fêtes chaleureuses et solidaires, la ville les organise ensuite pour ses seniors à partir de 65 ans, à qui elle propose le choix entre un colis gourmand ou un banquet en fin d’année, occasion conviviale et gourmande elle aussi d’accueillir 2013 en dansant. Enfin, des fêtes chaleureuses et solidaires, nous les souhaitons à tous les Joinvillais. Aux familles, que nous convions à un concert de fête gratuit, proposé par l'orchestre de Chambre Alexandre Stajic, dont les huit musiciens à cordes et à vents, accompagnés d'une soprane soliste, interpréteront les plus grands airs d'opéras et d'opérette de Verdi, Puccini, Offenbach, Gounod, etc., lors de deux représentations exceptionnelles Scène Prévert. Et aux enfants, que nous voulons faire rêver grâce à la magie des illuminations de Noël que nous leur offrons, qui pareront Joinville de mille feux de joie. Toute l’équipe municipale vous souhaite de douces fêtes de fin d'année auprès de ceux qui vous sont chers. Des fêtes chaleureuses et solidaires, qui nous projetteront vers une année 2013 que nous espérons plus sereine. Nous serons heureux de vous retrouver lors des vœux du Maire à la population, qui auront lieu jeudi 10 janvier 2013 à 19h30 et auxquels vous êtes tous conviés. VOS ÉLUS DE LA MAJORITÉ MUNICIPALE

L

a République française a élevé la fraternité au rang des valeurs fondamentales de la nation. Petit à petit, des lois et même la constitution ont donné un cadre juridique à cette solidarité : travail, logement, santé, protection des enfants, insertion des handicapés… Mais l’application de ces règles n’est pas évidente : malgré le droit au travail, il y a des millions de chômeurs ; bien qu’un droit opposable au logement existe, des dizaines de milliers de personnes vivent dans la rue. C’est uniquement parce que des milliers de bénévoles se mobilisent que, petit à petit, la société finit par donner un contenu concret aux déclarations de principes : tout le monde a sa place et peut vivre décemment, du moment qu’il respecte la loi. À Joinville-le-Pont, il y a des gens qui, chaque jour, portent assistance aux personnes victimes des aléas de la vie ou d’une injustice. Des associations tentent de nourrir, de loger, de secourir ceux qui sont dans le besoin. Cependant, le rôle de la société civile ne peut être efficace que si les collectivités font ce qui est leur devoir, non seulement moral mais même légal. Ainsi, il y a des textes qui imposent aux communes d’accueillir les sans-logis ou de prévoir un lieu de séjour pour les gens du voyage. La loi est fort modérée, prévoyant des normes minimales qui feraient, si elles étaient appliquées, que les


DÉMOCRATIE LOCALE

listes du Conseil municipal 5 ÉLUS

LISTE POUR JOINVILLE ENSEMBLE ET UNIS // 5 ÉLUS

Monsieur le maire, il est grand temps d'assumer. problèmes actuels trouveraient leur solution en étant partagés par tous. Chaque ville doit disposer d’un hébergement d’urgence pour les personnes qui se trouvent à la rue ; il devrait y avoir 17 lits à Joinville. Chaque ville doit avoir quelques places de stationnement pour les personnes qui vivent de manière nomade. À Joinville, on devrait compter six emplacements. Mais voilà : beaucoup de municipalités font preuve de mauvaise volonté, refusant d’assumer leurs obligations. C’est le cas à Joinville-le-Pont. Le maire a fermé le seul centre d’hébergement qui soulageait quelques personnes sans domicile. Et non seulement il n’assume pas ses responsabilités d’accueil des gens du voyage, mais il prend la tête de ceux qui s’opposent à ce que d’autres collectivités, comme Paris, tentent d’assumer les leurs. Enfin, quand une association travaille à réinsérer des personnes qui ont payé leur dette envers la société, le maire cherche à la stigmatiser et l’expulser. L’humoriste Patrick Sébastien disait qu’il existe « deux manières bien distinctes d'aimer son prochain : l'humanisme et le cannibalisme » ; en ce qui me concerne, je préfère la première même si je défends l’idée, avec la ministre de la Justice, Christiane Taubira, que « l'humanisme n'exclut pas la sévérité. » BENOIT WILLOT benoit.willot@laposte.net www.joinville-le-pont.info

A

ux dires de la majorité municipale, repris dans le dernier magazine, ses opposants n'adopteraient pas la bonne attitude lorsqu'ils dénoncent les erreurs et échecs constatés dans la gestion communale. Les difficultés qu'elle rencontre ne sont, en fait, que les conséquences des ses choix inadaptés depuis prés de cinq ans. En effet, ce ne sont pas les conseillers municipaux d'opposition qui ont défait obsessionnellement les réalisations des précédentes municipalités : fermeture du service emploi Agora, du centre d'hébergement d'urgence ou du parking du RER … Ce ne sont pas les conseillers municipaux d'opposition qui ont augmenté les taux d'imposition à deux reprises (2009 et 2010), rendant ainsi de plus en plus insupportables les impôts locaux. Ce ne sont pas les conseillers municipaux d'opposition qui se sont lancé dans des dépenses démesurées ( travaux, voirie, communication...) alors que la conjoncture impose la maîtrise des dépenses publiques. Ce ne sont pas les conseillers municipaux d'opposition qui ont décidé d'ignorer largement l'avis du commissaire enquêteur concernant la ZAC des Hauts de Joinville, rejetant ainsi les observations et attentes de la population lors de

l'enquête publique. Ce ne sont pas les conseillers municipaux d'opposition qui ont décidé d'implanter un gymnase rue de Paris à l'emplacement de l'ancienne gendarmerie. Projet qui aujourd'hui est abandonné alors qu'il engage financièrement la ville à hauteur de 438 000 euros. Et les exemples sont encore nombreux. De surcroît, la majorité municipale traite avec arrogance et mépris ses opposants. Ainsi, les interventions et propositions de notre liste sur les choix municipaux qui ont été fréquentes et argumentées, n'ont jamais été retenues. Forts de ce constat, comment pourrions nous cautionner des décisions municipales prises dans l'opacité et surtout lourdes de conséquences pour notre ville ? A l'approche de la fin du mandat, le mécontentement grandissant dans l'opinion, il n'est pas simple pour la majorité de garder son calme. Elle semble plus préoccupée par des manœuvres de diversion en vilipendant l'opposition, que par les attentes de la population. Ce ne sont pas les conseillers municipaux d'opposition qui céderont aux provocations et polémiques lancées par les élus majoritaires. Nous assumons, bien au contraire, notre conception de l'engagement municipal résolument tourné vers Joinville et les Joinvillais. OLIVIER AUBRY joinville-ensemble-unis@live.fr Permanence le 8/12/2012 de10 à 12 H rdc Mairie www.ville-joinville-le-pont.fr • 33


JOINVILLE PRATIQUE PHARMACIES DE GARDE > Dimanche 9 décembre PHARMACIE DERRI 43 rue de Paris 94340 Joinville-lePont, tél. 01 48 83 20 34 > Dimanche 16 décembre PHARMACIE DU PONT DE CHAMPIGNY 10 rue Albert Thomas 94500 Champigny/Marne, Tél. 01 47 06 24 43 > Dimanche 23 décembre PHARMACIE AMRAR NGHIEM Cco Leclerc, 156 rue Alexandre Fourny 94500 Champigny/Marne Tél. 01 47 06 34 96 > Mardi 25 décembre PHARMACIE JACQUET 177 rue Diderot 94500 Champigny/Marne, Tél. 01 47 06 87 15 > Dimanche 30 décembre PHARMACIE GODKINE 121 bd de Stalingrad 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 45 16 29 72 > Mardi 1er janvier 2013 PHARMACIE DU LYCEE 106 av. Roger Salengro 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 47 06 72 07 > Dimanche 6 janvier 2013 PHARMACIE DUBOIS 12 av. du Général de Gaulle 94500 Champigny-sur-Marne Tél. 01 42 83 32 58

ÉTAT CIVIL NAISSANCES Lina Zamoum, Samuel Gustave Nicolas, Chloé Sade, Ange Leloutre, Eléna Houssais, Maxime Coutellier, Roxane Audebert, Timéo Altes, Rim Ben Omrane. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

MARIAGES Elhadj Cissokho et Nabila Soudsane, Kamel Dazi et Houria Sabor, David Cohen-Nelkin et Rosmiyati Zainal. Avec toutes nos félicitations et nos vœux de bonheur.

Le mois prochain dans

Joinville Mag Numéro 218 - Janvier 2013

DÉCÈS DE ROSE BONY

R

ose Bony avait fêté ses 100 ans en novembre 2008 en famille. Elle avait tenu, avec son mari Jean, décédé en cette même année, un « petit bougnat », un commerce de charbon. Rose Bony était toujours entourée de ses enfants et petits-enfants. Elle s'est éteinte dans sa 104ème année, après une vie de travail et une retraite longue et heureuse. La rédaction adresse ses sincères condoléances à ses proches.

DÉCLARATION DE DÉCÈS EN LIGNE

D

epuis juillet 2011, un Guide du décès en ligne (guidedu-deces.modernisation.gouv.fr) permet d’informer les usagers des formalités à accomplir lors du décès d’un proche. Il est complété depuis juillet dernier d’un service en ligne sur le site « mon.service-public.fr », qui permet de télédéclarer en une seule fois un décès survenu en France aux organismes de protection sociale auxquels le défunt était affilié. Il suffit qu’une personne dispose d’un compte sur mon.servie-public. fr. Elle se munit de l’acte de décès du défunt et renseigne les informations suivantes : nom, prénom, date de naissance, numéro de sécurité sociale, lieu et date du décès, numéro de l’acte de décès. L’information est ensuite prise en compte par les organismes sociaux partenaires sous 13 jours.

PERMANENCE DU DÉPUTÉ Michel Herbillon, député de la 8ème circonscription du Val-deMarne, dont dépend Joinville-le-Pont, assure des permanences à l’Hôtel de Ville tous les mois. La prochaine aura lieu mercredi 19 décembre à partir de 19h. Contact 01 43 96 77 23. Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont DIRECTRICE DE LA COMMUNICATION : Isabelle Prigent RÉDACTION : Laurent Chadelat, Aurélie Claveau, Pauline Gaubert ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO : Yann Flammarion, Corinne Lebon, Dorian Lambert PHOTOS : photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales CHARTE GRAPHIQUE : Service communication de la Mairie GRAPHISME : Caroline Vidal IMPRESSION : IME - Imprimé sur du papier 100 % PEFC RÉGIE PUBLICITAIRE : CMP 01 64 62 26 00 DISTRIBUTION : le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boîtes aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie, tél. 01 49 76 60 12. HÔTEL DE VILLE : 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. 01 49 76 60 00 – www.ville-joinville-le-pont.fr

10 31 1093 Certifié PEFC pefc france o g

Concert Musique du Monde avec

Fatoumata Diawara www.ville-joinville-le-pont.fr • 35


Joinville-le-Pont Magazine n°217-DECEMBRE2012  
Joinville-le-Pont Magazine n°217-DECEMBRE2012  

Magazine municipal de la Ville de Joinville-le-Pont N°217-DECEMBRE 2012

Advertisement