Page 1


AGENDA

SOMMAIRE

Du 26 mars au 25 avril Exposition « Electricité, qu’y a-t-il derrière la prise ? » Hôtel de Ville Renseignements : Direction des Affaires Culturelles 01 49 76 60 70

AVRIL 2009 - N° 180  ZOOM ARRIÈRE .........................................4

Samedi 4 avril Bourses aux vélos, jeux de plein air et articles de puériculture 11h/17h - Ecole maternelle Polangis 12 avenue Joseph Jougla Renseignements : 01 42 83 31 04

 A LA UNE ......................................................6

 UNE JOURNÉE AVEC… .......................12

Dimanche 5 avril Concert de musique baroque 16h Salle P. et J. Prévert Renseignements : Ecole de musique et d’Art dramatique 01 48 89 31 63

 JOINVILLE ECO… ...................................14

 JOINVILLE SCOLAIRE ...........................16

 JOINVILLE JEUNESSE .........................17

Mercredi 8 avril Ouverture du 25 Espace Jeunes A partir de 14h 25 avenue Galliéni Renseignements : 01 49 76 94 22

 JOINVILLE SPORTIVE ...........................18

 JOINVILLE LOCALE ...............................20

Jeudi 9 avril Don du Sang à Joinville De 15h à 19h30 – Salle des Fêtes – Hôtel de Ville Renseignements : www.dondusang.net

 JOINVILLE CULTURELLE ....................23

 DÉMOCRATIE LOCALE .........................32

Du 29 avril au 23 mai Exposition « Les Willy Ronis. La collection de Pierre-Jean Amar » Hôtel de Ville Renseignements : Direction des Affaires Culturelles 01 49 76 60 70

 DU CÔTÉDE JOINVILLE .........................34

 JOINVILLE PRATIQUE ............................35

Article page 24

Joinville-le-Pont Magazine est édité par la Mairie de Joinville-le-Pont Directeur de la publication : Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont Directrice de la Communication : Isabelle Prigent Rédaction : Laurent Chadelat, Aurélie Claveau - Ont collaboré à ce numéro : Yann Flammarion, Corinne Lebon, Béatrice Drouin, Brigitte Payan - Photos : Photothèque de la Mairie sauf mentions spéciales - SP35 Charte graphique : Service communication de la Mairie - PAO : Créa’3P - Impression : Euroland - Imprimé sur du papier 100% recyclé Distribution : Le magazine de Joinville-le-Pont est distribué gratuitement en début de mois dans toutes les boites aux lettres. Si vous ne le recevez pas régulièrement, signalez-le sans attendre au Service Communication de la Mairie. Tél. : 01 49 76 60 12. Hôtel de Ville – 23 rue de Paris – 94340 Joinville-le-Pont - Tél. : 01 49 76 60 00 – www.ville- joinville-le-pont.fr

2


EDITO

Une année de travail acharné, la fierté d’un bilan riche et positif l y a un an déjà, les Joinvillais nous confiaient les destinées de la ville pour les six années suivantes. Que de travail accompli en si peu de temps ! Mon équipe et moi-même en sommes particulièrement fiers. Fierté de l’énorme travail de réorganisation interne accompli en Mairie, dont nous avons trouvé les services exsangues, démotivés et totalement dépourvus des outils indispensables à une gestion moderne et responsable. Un audit financier et organisationnel plus tard, les équipes de direction ont été renforcées et la commande politique est désormais mise en œuvre par des équipes remotivées et compétentes, qui ont réussi l’exploit d’établir le budget 2009 dès le 3 février, afin qu’il puisse être voté par le Conseil municipal. Fierté des nouveaux services publics mis à la disposition des Joinvillais : mise en place d’un numéro vert ALLO Propreté Voirie, outil innovant d’une politique de propreté qui porte déjà ses fruits, ouverture d’un nouvel Espace Jeunes 11/17 ans avenue Gallieni (inauguration le 8 avril prochain), création d’un Espace Multimédia ouvert à tous les Joinvillais dans le hall de l’Hôtel de Ville, sélection de Joinville comme ville pilote pour l’établissement des passeports biométriques, mise en œuvre d’un véritable accompagnement social des demandeurs d’emploi, professionnalisation des différents accueils, etc. Le travail accompli est immense. Fierté du maintien sur la commune de la Brigade de sapeurs pompiers à laquelle je suis particulièrement attaché, à l’issue de négociations longues et difficiles. Son action sera même renforcée par celle d’une brigade fluviale, réunies dès l’an prochain dans l’Ile des Saints Pères. Fierté du coup de pouce donné à l’emploi local, grâce au déblocage de l’imbroglio juridique qui empêchait le démarrage de la construction d’un immeuble de bureaux à côté du RER. Fierté de la nouvelle politique d’animation de la ville, grâce à des manifestations dont la qualité nous est enviée par les villes avoisinantes (Joinville Art Expo, 1er Festival de Théâtre, expositions jeune public, expositions photographiques) et dont la convivialité est reconnue (Forum des associations). Ca y est, Joinville bouge enfin ! Fierté du pas de géant accompli en faveur du Développement durable, en mettant autour de la table les associations représentatives de la Ville et des personnalités compétentes dans le cadre d’un Comité Consultatif Environnement. Enfin, fierté de tous les grands chantiers lancés qui vont démarrer dans les jours qui viennent : réaménagement des abords du RER, réhabilitation du quai du Barrage et des abords du Port de Plaisance, rénovation de l’axe Gille/Palissy, sécurisation de la Place Mozart, mise en accessibilité de l’Ile Fanac, arrivée de Vélib et poursuite des études sur les Hauts de Joinville. Vous pouvez ainsi le constater, au bout d’un an à peine, notre bilan est déjà riche et encourageant pour l’avenir de Joinville.

I

Olivier DOSNE Maire de Joinville-le-Pont 3


ZOOM ARRIERE

er

1 Festival de théâtre

1

e 1er festival de théâtre de Joinville-le-Pont s’est déroulé au cours du mois de mars. La programmation éclectique a permis aux fans de théâtre, à ceux qui découvrent la scène, aux petits et aux grands, de passer d’excellents moments. Complété par des ateliers théâtre, une conférence et des films, le 1er festival regarde déjà vers 2010 et sa deuxième édition.

L

1

2

5

3 4 6 1 - La Commedia dell’arte de Scaramuccia a déclenché les rires du public. 2 - William Shakespeare à la mode Commedia Dell Arte, ça marche avec La nuit des rois. 3 - Entre conte et encyclopédie, le « petit Diderot portatif » a mis Bougainville à la portée de tous. 4 - Dario Fo a captivé son auditoire avec Histoire du tigre. 5 - La fée aux larmes roses, un conte musical, a donné le sourire aux plus petits. 6 - Les ateliers théâtres ont réuni un public nombreux et enthousiaste. 4


Le Carnaval

des centres de loisirs

endant les vacances d’hiver, les enfants des centres de loisirs des écoles maternelles joinvillaises ont fêté le carnaval. Les enfants se sont retrouvés place du 8 mai 1945 et ont ensuite défilé sur la rue de Paris pour terminer l’après-midi au gymnase Pierre François où chaque centre de loisirs a présenté le peuple qu’il incarnait. Le défilé n’est pas passé inaperçu pour le plus grand plaisir des riverains et des passants.

P

Le char est manié avec maestria.

Un couple qui souhaite rester incognito. Le Pays Basque était de la partie pour le carnaval.

Les bonshommes des neiges ne sont pas abominables.

5


« Répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs », telle est la définition du développement durable. Face à un tel défi, la société dans son ensemble doit se mobiliser : l’État, les collectivités et chacun d’entre nous. Selon l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), si tous les pays du monde avaient un mode de vie équivalent à celui d’un Européen, il faudrait 3 planètes Terre

pour subvenir aux besoins de tous. Les relations sont étroites entre dégradation de l’environnement et consommation quotidienne. Des gestes simples peuvent diviser par 2 nos émissions de gaz à effet de serre. S’appuyant sur le Grenelle de l’environnement, la France s’est engagée à diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Le Comité consultatif Environnement créé par la municipalité va suivre les actions de la commune et être force de proposition sur les questions liées à l’environnement.

Sommaire du dossier Développement Durable Page 7 : Le Comité Consultatif Environnement Page 8-9 : Joinville au Système Développement Durable Page 10 : Le durable puissance 6 Page 11 : Quizz : Etes-vous Développement Durable ?


A LAUNE

Comité Consultatif

Environnement

ieu de débats et de proposition, chargé de suivre les actions de la commune, le Comité Consultatif Environnement (CCE) a tenu sa première réunion le 12 février. Les actions prioritaires du CCE visent le changement climatique. Le CCE est également largement consulté sur les domaines qui touchent à l’environnement : Vélib’, liaisons douces, schéma directeur des itinéraires cyclables du Val-de-Marne, schéma communal de liaisons douces, antennes de téléphonie mobile, patrimoine arboré...

L

Les membres du Comité Consultatif Environnement : Michel Laval, Vice-Président du Comité et membre fondateur de l’association Joinville Écologie. Alain Mestre, membre de l’association Joinville Écologie. Expert économique, il a notamment travaillé sur des études nationales et européennes relatives aux impacts du changement climatique sur la sphère économique, notamment auprès de la Commission Européenne. Il est par ailleurs un des animateurs du réseau Energie-Cité qui regroupe plusieurs centaines de collectivités à travers l’Europe. Pascal Benveniste a fondé l’association européenne écoenvironnementale. Il est PDG d’entreprises dont les activités sont centrées autour de l’énergie, de l’environnement durable et des démarches éco-citoyennes. Docteur en économie, il a récemment participé au groupe interministériel sur les suites législatives du Grenelle de l’environnement. Pierre Boucher est membre de l’Association pour la Sauvegarde de l’Environnement de Polangis (ASEP). Michel Castel est membre fondateur de l’Association Palissy Petit Parc. Ces associations représentent plusieurs centaines d’habitants. Areski Oudjebour est Conseiller municipal de la liste « Pour Joinville ensemble et unis ». Benoit Willot est Conseiller municipal de la liste « Joinville en Mouvement ».

Patrice Gentric Maire-adjoint aux Finances et Développement durable Président du Comité Consultatif Environnement “Le Développement Durable est une démarche collective et intergénérationnelle qui doit se situer en dehors des positions politiciennes. A l’instar de la loi du Grenelle de l’environnement voté à la quasi unanimité par les députés de droite et de gauche, l’environnement doit être la préoccupation collective de tous les Joinvillais et des acteurs de Joinville. La création du Comité Consultatif Environnement vise un travail de fond qui doit aboutir à un plan environnement pluri-annuel afin d’engager Joinville dans une démarche cohérente, constructive s’inscrivant dans la durée. Les Joinvillais seront régulièrement informés de l’avancée des travaux du Comité Consultatif Environnement qui réuni élus, associations et experts liés à l’environnement en relais avec la chargée de mission de la ville, la Directrice de cabinet de Monsieur le Maire, le Directeur Général des Services ainsi que les responsables des services municipaux, le cas échéant.”

7


A LA UNE

Joinville au Système

Développement Durable a nécessité de lutter contre le réchauffement climatique est devenue l’affaire de tous. Citoyens, élus locaux et législateurs ont pris conscience de la nécessaire rationalisation de notre consommation d’énergie. La France s’est ainsi engagée à diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Pour cela Joinville dispose de nombreux leviers.

des rejets du secteur. Les émissions de gaz à effet de serre générées par les transports sont composées essentiellement de dioxyde de carbone (95 %).

L

Donner toute sa place au vélo dans la ville Joinville va se doter d’un schéma de liaisons douces pour réaliser, sur la mandature, un réseau maillé de pistes cyclables. Dès cette année la ville va aménager le quai du barrage, le quai Pierre Brossolette, le quai Gabriel Péri ainsi qu’une zone 30 sur Gilles/Palissy. L’avenue Jean Jaurès, le long du RER, va recevoir une piste cyclable à double sens afin d’en faciliter l’accès. Joinville va accueillir dans les mois prochains une station

Améliorer la performance énergétique des bâtiments Le bâtiment est le plus grand consommateur d’énergie en France avec 42,5 % de la consommation finale représentant ainsi 18,5% des émissions de gaz à effet de serre. Le chauffage représente 70 % de la consommation générée par ce secteur. La consommation d’énergie de l’habitat a augmenté de 30 % depuis le milieu des années 1970, du fait de l’accroissement du parc de logements (+41 % en 30 ans) et des besoins des consommateurs. Les nouveaux équipements publics doivent obligatoirement suivre la norme HQE (Haute qualité Environnemental) qui vise à améliorer la conception ou la rénovation des bâtiments. La norme HQE s’accompagne du label Haute Performance Énergétique (HPE) voire Très Haute Performance Énergétique (THPE). Des aménagements et travaux sur les bâtiments publics existants doivent être réalisés en posant, comme prochainement sur l’école du Parangon, un système d’énergie solaire. La commune sensibilise les promoteurs privés sur ses souhaits en matière de performance énergétique avec, par exemple, le pôle tertiaire du RER. La mise en place d’aides financières aux particuliers, via des dispositifs fiscaux, est à l’étude pour encourager l’adoption de la norme HQE.

Déplacements doux et transports en commun

© SP 35.

Le secteur des transports est la première source d’émissions de gaz à effet de serre en France. Sa part dépasse 26 % des émissions nationales. Les émissions dues aux transports connaissent une croissance rapide (+21,8 % depuis 1990). Le transport routier est à l’origine de 92 % 8


Velib’ de 50 vélos à l’entrée de la gare. En 2010 les Personnes à Mobilité réduite bénéficieront d’une remise à niveau de l’accessibilité à la voirie. Afin d’obtenir la mise à niveau de la ligne A du RER, qui demeure une nécessité afin d’encourager son utilisation, la ville s’associe aux collectifs d’usagers.

L’eau, source de vie à protéger Un entretien des espaces verts non polluant Les herbicides sont les produits phytosanitaires les plus fréquemment détectés dans les eaux superficielles. Si l’objectif « Zéro phyto » est très difficile à atteindre, Joinville doit tendre vers des pratiques plus respectueuses de l’environnement en misant sur une conception des espaces verts qui favorise une gestion alternative (désherbage thermique, mécanique, etc.). Cela passe par une sensibilisation de tous à une « culture » de la propreté où le« laisser pousser » à sa place, où la moindre herbe qui dépasse du bitume n’est pas vue comme une saleté à éliminer.

opérateurs qui n’hésitent pas à proposer des mats de plus de 35 m de haut. La ville va à cet effet élaborer une charte de bonnes pratiques avec les opérateurs.

Assainissement des quartiers Plus de bio aux repas scolaires

Le développement d’un programme de mise en séparatif des quartiers (séparer les eaux usées des eaux pluviales) va se poursuivre sur la mandature en soutenant l’effort d’investissement de la ville.

La restauration collective butte encore sur l’approvisionnement et le surcoût liés aux aliments bio. La ville va dégager différentes solutions pour diminuer les surcoûts engendrés par l’introduction du bio en restauration scolaire qui reste à ce jour ponctuelle et promotionnelle. La commune pourra s’appuyer sur le retour d’expérience menée dans 19 établissements pilotes (12 lycées et 7 collèges) accompagnés depuis 2005 tant sur le plan de l’approvisionnement en produits biologiques, de la maîtrise du surcoût que sur la sensibilisation des élèves et la formation des personnels. Aujourd’hui les Organismes génétiquement modifiés sont bannis de tous les repas servis aux jeunes Joinvillais.

Téléphonie mobile : gare aux antennes Le groupe d’experts qui a rendu son rapport à l’Agence française de sécurité sanitaire environnementale (AFSSE) constate qu’il n’existe pas de risques sanitaires liés aux antennes relais. Des études contradictoires contestent cependant cet avis. Par ailleurs, l’insertion urbaine des antennes de téléphonie mobile est peu prise en compte par les

Une administration éco responsable La ville va réaliser une charte de l’administration écoresponsable afin de réduire sa consommation de papier et engager une politique d’achat de produits labellisés, d’introduire le tri sélectif pour recycler le papier et autres matériaux spécifiques... 9


A LA UNE

Le durable puissance 6 La consommation durable au quotidien, ce n’est pas compliqué, c’est bon pour l’environnement et ça permet de faire des économies. Pour consommer durablement, suivez-nous à travers 6 thèmes qui régissent les gestes simples de tous les jours.

Énergie Respecter L’étiquette Tenez compte des étiquettes énergie pour vos achats d’appareils électroménagers, de voiture ou de logement. Idée lumineuse Achetez des ampoules fluocompactes qui consomment 5 fois moins d’énergie et durent 8 fois plus longtemps qu’une ampoule à incandescence !

et ne nécessitent pas de longs transports ou de serres chauffées, coûteux en énergie. Chercher l’info Lisez les étiquettes, cherchez les informations environnementales et privilégiez les produits avec un écolabel, les produits bio ou issus du commerce équitable.

Eau Déchets

Éteindre les lumières Éteindre systématiquement la lumière quand on sort d’une pièce, c’est de l’énergie économisée. Éteindre les veilles Éteindre les veilles des appareils HIFI, ordinateurs, TV avec une multiprise munie d’un interrupteur économise 10% sur sa facture d’électricité. Chauffer le domicile à 19°C en hiver. 1 degré de plus, c’est 7% d’augmentation de la facture d’électricité. Dégivrer le réfrigérateur un demi-centimètre de givre augmente la consommation d’électricité du réfrigérateur de 30 %.

Achats quotidiens Les 4 saisons Consommez des produits de saison. Ils sont plus savoureux, moins chers

Auto censure Les petits trajets en voiture sont les plus polluants. Les plus forts rejets de CO2 ont lieu quand le moteur est froid. La marche ou le vélo c’est bon pour la santé ! Adoptez une conduite “responsable” : les coups de frein et les accélérations brusques font surconsommer 5 % à 40 % de carburant.

Tout est dans la boîte Pour réduire le volume de vos déchets, choisissez les éco-recharges, les produits concentrés, les formats familiaux et les produits en vrac ou au détail. Mauvaises impressions Un Français génère en moyenne 80 kg de déchets par an, rien qu’au bureau. A la maison comme au bureau, réfléchissez avant d’imprimer un document.

Préférer l’eau « maison » Buvez l’eau du robinet. Elle coûte 100 à 300 fois moins cher que l’eau en bouteille et il s’agit du produit alimentaire le plus surveillé en France. Éviter le haut débit Préférer les douches au bain : 1 douche = 50 litres, un bain = 150 litres. Des économiseurs d’eau fixés sur les robinets permettent d’économiser jusqu’à 40 % d’eau.

Biodiversité Transports Tous les moyens sont bons Choisissez le moyen de transport le mieux adapté à chacun de vos déplacements en privilégiant les transports en commun ou le covoiturage. 10

Cultiver ses ressources Utilisez des engrais naturels d’origine végétale ou animale qui enrichissent la terre et nourrissent les plantes sans danger pour les insectes et les oiseaux. Rien ne doit disparaître N’achetez pas de plantes ou d’animaux en voie de disparition et ne rapportez pas de vos voyages d’objets qui contribuent à la disparition d’espèces menacées.


A LAUNE

Quizz : êtes-vous

Ecolabels

Développement durable ? Question 1 : un robinet qui fuit goutte à goutte gaspille par an : a- 35 litres b- 350 litres c- 3500 litres Question 2 : baisser la température de son appartement de 20 à 19 degrés permet de faire une économie sur sa facture annuelle de : a- 7% b- 10% c- 15% Question 3 : où trouve-t-on le logo NF environnement ? a- sur les produits respectueux de l’environnement b- sur les produits importés c- sur des fleurs et arbustes vendus en jardinerie Question 4 : un cycle de lave-linge à 40°C consomme combien de fois moins d’énergie qu’un cycle à 90°C ? a- 2 fois b- 3 fois c- 5 fois Question 5 : Comparée à une ampoule basse consommation, une ampoule à incandescence consomme : a- 2 fois plus b- 5 fois plus c- 8 fois plus Question 6 : les transports en ville sont responsables des émissions de dioxyde de carbone (CO2) pour : a- 10% b- 20% c- 30%d- 40% Question 7 : une voiture mal entretenue peut consommer jusqu’à : a- 15% de carburant en plus b- 25% de carburant en plus c- 35% de carburant en plus Question 8 : une ampoule basse consommation dure plus longtemps qu’une ampoule à incandescence. Combien de fois plus longtemps ? a- 2 à 3 fois plus b- 6 à 8 fois plus c- 10 à 12 fois plus Question 9 : la consommation moyenne d’un téléviseur en veille représente : a- 7% de sa consommation totale b- 15% de sa consommation totale c- 27% de sa consommation totale Réponses : Q1 = c, Q2 = a, Q3 = a, Q4 : b, Q5 : b, Q6 : d, Q7 : b, Q8 : b, Q9 : c

Le développement durable sur le Net www2.ademe.fr www.semainedudeveloppementdurable.gouv.fr www.developpement-durable.gouv.fr www.assohqe.org 11

Les écolabels sont des signes de reconnaissance des produits de consommation plus respectueux de l’environnement. Ils ont été mis en place à la demande des pouvoirs publics, afin d’apporter aux consommateurs une double garantie : l’efficacité des produits et la réduction de leurs impacts environnementaux tout au long du cycle de vie. L’Ecolabel européen la “Fleur”, créé en 1992, est la certification écologique officielle européenne. Union Européenne et Agriculture Biologique. Label certifiant qu’un produit est issu de l’agriculture biologique pratiquée sur le territoire européen. La marque NF Environnement est une marque volontaire de certification délivrée par AFAQ/AFNOR Certification. Le Label AB : Agriculture Biologique, marque du ministère de l’Agriculture


UN JOURAVEC…

Une journée avec...

la Police Municipale

Le service de la Police Municipale quasiment au complet.

venue Jean Jaurès, le long du RER. Il est 21h30 ce vendredi. Les policiers municipaux, sous la conduite de leur responsable Antéro Ferreira, procèdent à des contrôles de vitesse. Une opération menée en partenariat avec la Police Nationale. Des contrôles d‘alcoolémie sont réalisés, car l’heure est propice aux sorties de pots. Les véhicules à l’éclairage défaillant sont également contrôlés.

A

La prévention d’abord Lors des contrôles de vitesse transformés en excès, des « contrevenants » s’emportent parfois. Les policiers s’adaptent aux réactions des citoyens et restent « zen » en toute circonstance. Afin de prévenir les automobilistes, Antéro Ferreira a demandé, lors de l’acquisition par la ville du matériel mobile de contrôle de vitesse, l’installation de panneaux aux entrées de la ville indiquant des contrôles fréquents. Les missions de la Police Municipale

visent à assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique. Le policier municipal devient agent de police judiciaire adjoint dès lors qu’il y a infraction. La Police Municipale peut donc intervenir sur des infractions au Code de la route ou des infractions pénales, comme des rixes ou des vols ou toute autre infraction. Sa proximité permet à la Police Municipale d’intervenir très vite, la Police Nationale renforçant son action au besoin.

toutes les situations et agir avec discernement. Les citoyens peuvent donc appeler la « PM » avant de déposer plainte auprès de la Police Nationale qui tient une permanence à Joinville tous les mercredis et samedis afin d’enregistrer les plaintes concernant les atteintes aux biens. Si les policiers municipaux veillent au maintien de la sécurité des citoyens et sont habilités à intervenir dans toutes les situations, les ASVP (Agents de Surveillance de la Voie Publique) sont chargés de la surveillance du stationnement et de la sécurisation aux sorties d’écoles.

Proximité Proche des Joinvillais, les policiers municipaux visitent régulièrement les commerçants afin de maintenir le lien, de s’assurer que tout va bien. Durant toute l’année, et pas seule-

Faire face à toutes les situations Les policiers municipaux sont bien entendu formés pour faire face à

Nos policiers sont formés pour maîtriser des individus en cas de nécessité. 12

La sécurité et le lien avec les commerçants sont assurés par des visites régulières.

ment durant l’été, la PM propose le service « opération tranquillité vacances ». Ainsi, les policiers font des rondes régulières aux abords du domicile des riverains qui déclarent leur départ en congés. Une présence préventive... et dissuasive.


UN JOURAVEC…

Joinville plus sûre

Les VTT offrent énormément de mobilité à nos agents.

Côté prévention, des actions tournées vers les scolaires sont régulièrement organisées afin de sensibiliser le jeune public aux dangers de la route et à l’intérêt de respecter les règles d’équipements et de sécurité. Récemment, le défilé du carnaval des enfants des centres de loisirs a nécessité la sécurisation du parcours. Encore une fois, la PM était là pour assurer la traversée des différentes artères jalonnant le parcours. A pied, en VTT, en scooter ou en voiture, les 2 brigades de 7 policiers municipaux et les 6 agents de surveillance de la voie publique assurent leurs missions -sécurité, prévention et répression si nécessaire- en toutes circonstances ! Police Municipale 4 bis avenue du Président Wilson 01 48 85 75 75 Horaires d’ouvertures Lundi au jeudi : 7h-20h30 Vendredi : 7h-24h Samedi : 8h-13h et 18h-24h Dimanche : 8h-14h Accueil du public Lundi au vendredi : de 8h30-12h et 13h30-17h30 Samedi : 8h30-12h30 La Police Municipale assure la sécurisation de nombreuses manifestations, ici le carnaval des centres de loisirs.

Moins 32% sur la délinquance générale et moins 42% sur les infractions de voie publique sur Joinville sur les 2 premiers mois de l’année 2009, Joinville possède les meilleurs chiffres du district. Par ailleurs, le Conseil municipal va voter lors de sa prochaine assemblée deux conventions de coordinations concernant la Police Municipale, une avec la Police Nationale et l’autre avec la RATP afin de renforcer la sécurité des Joinvillais dans les transports en commun.

André Bizeul, Conseiller municipal à la Sécurité et au Port de plaisance « Il n’y a pas de grands délinquants à Joinville. Ce sont les incivilités qui créent le sentiment d’insécurité. Nous avons fait des réunions avec des Joinvillais pour expliquer notre démarche. Puisqu’elle connaît bien la population, la Police Municipale a un rôle de médiation pour résoudre les conflits. Nous privilégions toujours la prévention et la dissuasion, la répression n’intervenant qu’en dernier ressort. Les infractions au Code de la route sont par contre très fréquentes à Joinville. Les gens s’arrogent le droit de dépasser les limites et de stationner dangereusement. C’est la raison pour laquelle nous multiplions les contrôles de stationnement et de vitesse en partenariat avec la Police Nationale avec laquelle la coopération est excellente. » Antéro Ferreira, chef de service de la Police Municipale « Les prérogatives de la Police Municipale ont beaucoup évolué ces dernières années. Tous nos agents sont formés pendant six mois avant d’intégrer le service. Les plus anciens reçoivent une formation continue. Nos agents sont jeunes et dynamiques, connaissent très bien le terrain, les Joinvillais et possèdent la volonté d’aller au bout des choses. Ils ont choisi de travailler à Joinville où la proximité a toute sa place. La délinquance y est faible grâce à l’action de la Police Municipale et à la coopération avec la Police Nationale. » Valérie Martineau, Commissaire central de Nogent-sur-Marne « La Police Municipale constitue un relais local du ressenti de la population et assure auprès d’elle un rôle important de médiation. Les plaintes que la police nationale reçoit chaque jour ne sont que le reflet partiel du sentiment d’insécurité de la population. A ce titre, l’action de la Police Municipale nous est précieuse, surtout que les relations et la coopération entre nos deux polices sont excellentes. En plus de l’accueil assuré par la Police Nationale le samedi matin et le mercredi après midi au sein des locaux de la Police Municipale, le commissariat central de Nogent est ouvert en permanence aux Joinvillais comme à tous les citoyens. Depuis le début de l’année 2009, un véhicule de la Police Nationale est spécialement dédié à la commune de Joinville 7 jours sur 7. » 13


JOINVILLE ECO

Aide à la personne avec IRRIS’NET

Akteam

Nouveau service d’aide à la personne, IRRIS’NET assure une relation personnalisée et adaptée à vos besoins. Garde d’enfants (tous âges), accompagnement des enfants lors de leurs déplacements (école, activités ludiques, sportives), ménage, travaux ménagers, préparation des repas, aide aux personnes âgées (toilette, présence de jour, de nuit, assistance), aide aux personnes dépendantes, petit bricolage, jardinage, dépannage informatique, démarches administratives, gardiennage... IRRIS’NET assure des prestations de qualité dans un cadre réglementaire. Paiements réalisables par CESU Taxes réduites - Déduction fiscale

Spécialiste des Ressources Humaines, Akteam conseille et accompagne salariés et entreprises dans la gestion et le développement de leurs compétences et projets professionnels. Basée à Joinville depuis 2005 et dirigée par Katia Tenenbaum, Akteam propose un nouveau site Internet : www.akteam.fr

IRRIS’NET : 30, av. des Familles 06 15 22 21 85 / 06 62 92 24 16 irrisnet94@yahoo.fr

Dans un contexte de crise économique, vous ouvrez donc des perspectives aux salariés qui souhaitent changer d’horizon professionnel comme à ceux qui sont en recherche ?

Quelles sont les activités d’Akteam ? Chez Akteam, vous pouvez réaliser votre bilan de compétence : faire le point sur votre parcours professionnel et vous projeter dans l’avenir. Notre approche originale consiste à évoquer tout le champ des métiers possibles pour ensuite valider celui qui correspond vraiment à la personne tout en restant réaliste au regard du marché de l’emploi. Notre démarche a reçu de nombreux agréments. Par ailleurs, nos formateurs et coachs vous proposent une large palette de services que vous retrouverez sur notre site : formation, outplacement, coaching, et d’autres prestations de conseil. Nous proposons également aux demandeurs d’emploi une formation sur le CV et l’entretien d’embauche.

DIF, Fongecif, formation inter-entreprise, VAE...pas facile pour chacun de s’y retrouver dans toutes les prestations et dispositifs qui existent sur le marché ! C’est pourquoi nous recevons lors d’un entretien individuel gratuit d’une heure les salariés pour les aiguiller dans ce dédale. Qui dit crise économique dit prise de recul, projection dans l’avenir : que vais-je devenir si... ? Que va devenir mon entreprise si… ? Là, nous prenons le temps de les écouter, de comprendre ce qu’ils attendent d’Akteam et ensemble nous choisissons la prestation qui leur convient. Nous les aidons à trouver et à mettre en place les meilleures solutions pour le financement de leurs démarches (DIF, plan de formation, Opacif…).

Quels types de profils recevez-vous ? Les personnes que nous recevons ont en commun d’avoir pris la décision d’évoluer, de changer, d’améliorer leur employabilité ou encore de repenser leur projet de vie.

Le nouveau site, akteam.fr, s’adresse aussi bien aux entreprises qu’aux salariés ? En effet, il nous parait nécessaire de nous adresser à nos deux publics - le salarié et l’entreprise - et de réunir en un seul site toutes les informations dont chacun peut avoir besoin. 14


JOINVILLE ECO

Abcvert, l’annuaire du Développement Durable Abcvert® regroupe sur un même support gratuit les adresses pour consommer bio, équitable, mais aussi pour recycler et traiter ses déchets, habiter naturel, développer les énergies renouvelables, voyager et investir autrement…dans une logique durable ! Arnaud Chenudet et Rémi CamyPeyret ont créé cet annuaire unique en France du Développement Durable qui regroupe l’ensemble des

acteurs de la nouvelle économie verte : recyclage, alimentation et textile bio, commerce équitable, investissement éthique… Le support papier gratuit édité en Ile-de-France en 2008 à 80 000 exemplaires est désormais disponible dans son édition nationale. Les acteurs du développement durable peuvent se référencer gratuitement et proposer leurs événements en créant un compte : http://www.abcvert.fr/creer-uncompte.html

Feng Shui

à Joinville

e Feng shui (littéralement « le vent et l’eau ») est un art chinois millénaire dont le but est d’harmoniser l’énergie (le Qi) d’un lieu de manière à favoriser la santé, le bien-être et la prospérité de ses occupants. Il s’agit d’un des Arts Taoïstes, au même titre que la médecine chinoise traditionnelle ou l’acupuncture, avec lesquelles il partage un tronc commun de connaissances. Le Feng Shui est l’art d’aménager les lieux de vie en les abordant comme le parfait miroir de la conscience - et de l’inconscient –

L

de leurs occupants. Par l’application de principes millénaires, il permet de faire de l’harmonie des intérieurs, une harmonie intériorisée, source d’équilibre et d’épanouissement. Thierry Guth, praticien de Feng Shui, propose ses conseils pour mieux vivre chez soi. Contact : thierrytgtao@hotmail.fr ou 01 55 96 28 34 www.thierryguth.com, 15

Retrouvez-nous dès maintenant sur www.abcvert.fr

30 rue Chapsal www.abcvert.fr Tél. : 01 48 98 54 33 Fax : 01 48 89 07 98

2 questions à Rémi Camy-Peyret Abcvert Comment est né Abcvert ? J’ai une expérience professionnelle dans le domaine de l’environnement et de la publicité. J’ai rencontré Arnaud Chenudet, spécialiste d’Internet, l’idée a germé il y a 2 ans, et nous nous sommes associés à deux entrepreneurs joinvillais chevronnés pour concrétiser cette idée novatrice autour de valeurs fortes : création de valeur certes, mais dans le respect de l’environnement et de l’homme avant tout. Quelles sont les nouveautés Abcvert pour 2009? Pour 2009, chaque entreprise ou collectivité peut devenir partenaire en offrant l’annuaire à son personnel ou à ses concitoyens. Nous prévoyons aussi de réaliser des déclinaisons locales de ce support. Le développement durable se fera par une prise de conscience et par un changement des habitudes du plus grand nombre et dans toutes les régions !


JOINVILLE SCOLAIRE

Le temps méridien

passe au permis à points

e temps méridien dans les écoles maternelles et primaires est le temps d’animation et d’éducation pris en charge par la ville (la pause déjeuner). Depuis de nombreuses années, chaque établissement organise ses règles de vie. La ville a souhaité unifier l’organisation du temps méridien entre les différentes écoles, en établissant un règlement

L

Journée pédagogique Trois classes de l’école maternelle du Centre se rendront au Muséum d’Histoire naturelle le 27 avril et le 4 mai. Au programme : la ménagerie et l’atelier « du bout des doigts ».

Défilé déguisé La maternelle Jean de la Fontaine organise un défilé déguisé jeudi 9 avril de 9h à 10h. Trajet : Ecole Maternelle Jean de la Fontaine / rue du Chemin Creux / rue du Pourtour - arrivée dans la cour de l’école élémentaire Eugène Voisin. Le retour s’effectuera par le même trajet.

intérieur unique. Une démarche de large concertation a été mise en place en réunissant les représentants des parents d’élèves, de l’éducation nationale (corps enseignant et inspection d’académie) et les équipes pédagogiques de la ville. Ce travail fructueux permet au service périscolaire de présenter aujourd’hui un règlement unique pour l’ensemble des écoles primaires de la Ville. Permis de bonne conduite Ce règlement entérine de nombreuses situations acquises et communes à toutes les écoles (ex : les modalités d’inscription) et innove en généralisant à l’ensemble des écoles primaires le système de permis à points de bonne conduite mis en place avec succès sur l’école Eugène Voisin. Ce nouveau règlement traduit la volonté de l’ensemble des membres de la communauté éducative d’inscrire le temps méridien comme un temps d’apprentissage de la vie en société, de la citoyenneté et de la démocratie en ne le limitant pas à un temps de contrainte et

Visite de la caserne des sapeurs pompiers de Joinville-le-Pont Deux classes de l’école élémentaire du Parangon visiteront la Caserne des Pompiers de Joinville : la classe de Mme Maury, lundi 6 avril, à partir de 14h, en présence de Mme Rossignol, maire-adjoint à la Vie scolaire et Périscolaire. la classe de Mme Diaz, jeudi 9 avril, à partir de 14h45. 16

d’interdictions pour les enfants. Il devrait donc permettre de faire de ce temps un véritable moment d’apprentissage de la vie sociale et d’améliorer qualitativement les temps de restauration. Ce permis vise à : assurer l’apprentissage de la vie sociale, assurer la sécurité physique, morale et affective de chaque enfant, réduire les incivilités et les actes de violence, en mettant en place des actions de prévention, appliquer le règlement intérieur commun sur l’ensemble des écoles de la ville, améliorer qualitativement les temps de restauration et favoriser la concertation avec la communauté éducative. Ce permis, facile d’utilisation, se veut pédagogique et ludique. Il crée un lien entre la famille et l’équipe éducative en renforçant la communication. L’objectif étant de récompenser les bonnes conduites, les élèves reçoivent un diplôme de bonne conduite à la fin de l’année scolaire. Le règlement est consultable dans les écoles et sur le site Internet de la ville : www.ville-joinville-le-pont.fr


JOINVILLE JEUNESSE

Ouverture d’un nouvel

Espace jeunes

e 8 avril, un nouvel Espace jeunes ouvre ses portes au 25 avenue Gallieni. Le 25 Espace Jeunes, est conçu pour offrir aux Joinvillais de 11 à 17 ans un lieu d’accueil, de découverte, d’échanges et de soutien des projets. Le 25 Espace jeunes est composé de 4 salles. Une salle « accueil » avec accès internet, une salle récréative, une salle audiovisuelle et de lecture et une salle d’expression pour les ateliers culturels et artistiques. Répondant à la fois aux attentes des jeunes mais aussi des parents, il constitue un véritable lieu de concertation qui porte et met en pratique les idées des jeunes Joinvillais. Un panel d’activités de type loisirs, sportif et culturel ainsi que des sorties éducatives et des séjours

L

découvertes sont proposés. Un planning spécial vacances scolaires sera proposé par l’équipe éducative du service Jeunesse. Elle sera à l’écoute de vos envies et besoins, ainsi que des idées et projets individuels ou collectifs. Horaires : les mardis, jeudis, vendredis de 16h à 19h, les mercredis et samedis de 14h à 19h. Pendant les vacances scolaires du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 19h. Infos service Jeunesse Tél. 01 49 76 94 22 smj@ville-joinville-le-pont.fr Ne manquez pas l’après-midi porte ouverte de l’Espace Jeunes, mercredi 8 avril à partir de 14h.

© Phovoir

Séjours Eté Jeunes

Parole de Jeunes Pendant la période scolaire, un stage trimestriel natation pour les 7/10 ans a été mis en place par les structures jeunesse en partenariat avec VES (Vivre une Enfance Sportive). Nous avons surpris une petite conversation entre les petits nageurs… Stéphanie : c’était vraiment super, j’ai bien aimé allé dans le petit bain pour faire le dauphin, se cacher dans l’eau. Thomas : oui, en plus l’eau était chaude mais le maître-nageur était parfois sévère. Océane : ah non je ne trouve pas… mais moi j’ai adoré sauter dans le grand bain parce que j’adore jouer dans l’eau !

Fête de la musique :

Préparez vos vacances...

appel aux jeunes artistes

Le service jeunesse propose des séjours été 8/11 ans « Voile et Mystères insulaires » (12 places) du 17 au 30 juillet sur l’Ile de Noirmoutier (Vendée). « Les cavaliers de Luttenbach - Alsace » (8 places) du 31 juillet au 13 août. 12/14 ans du 6 au 20 juillet 2009 à Rivesaltes – Pyrénées (8 places). 12/17 ans du 8 au 25 août 2009 à Tréveneuc-Côtes d’Amor (12/17 ans).

Le podium jeunesse de la fête de la musique se prépare dès maintenant, contactez l’équipe jeunesse au 01 49 76 94 22.

Renseignements, service Jeunesse, 01 49 76 94 22, smj@ville-joinville-le-pont.fr Rendez-vous à partir du samedi 16 mai, pour les inscriptions aux Séjours Eté Jeunes. 17

Appel à projets Vous avez des idées, des projets culturels, artistiques, sportifs, solidaires…vous avez entre 12 et 25 ans et vous avez du temps, de la détermination, de la motivation et de la rigueur : l’équipe du PIJ vous propose un accompagnement. Le dépôt des dossiers, finalisés, pour l’été se fait avant le 30 avril.


JOINVILLE SPORTIVE

3 médailles pour l’ACPJ aux « France en salle » ors des championnats de France d’athlétisme en salle, qui se sont déroulés à Liévin les 20 et 21 février derniers, 3 membres de l’Athlétique Club Paris Joinville se sont distingués. A la perche, Romain Mesnil empoche le titre avec un saut à 5m70. Amy Zongo est devenue vice championne de France du triple saut. Garfield Darien a également conquis l’argent sur 60 mètres haies, 3 centièmes derrière un certain Ladji Doucouré. Garfield Darien a également récemment remporté la médaille d’or des championnats de France Espoir sur 60 mètres haies, dans un excellent chrono de 7’’68. Darien apparaît donc comme l’espoir à suivre chez les seniors dans les prochaines années, voire dans les prochains mois, sur 110 mètres haies.

L

S’il a remporté les championnats de France en salle, Romain Mesnil s’est classé à une décevante 7ème place aux championnats d’Europe.

Rugby : Les boucles sur des rails La montée en division fédérale 3 est désormais acquise pour l'équipe séniors du Rugby Club des Boucles de la Marne, invaincue cette saison. La fédérale 3 symbolise l'accession à la division nationale. Le RCBM, qui regroupe les villes de Joinville, Fontenay, Nogent, Le Perreux et Bry, possède en effet suffisamment d'avance sur ses poursuivants pour s'assurer la montée, ceci quatre journées avant la fin du championnat. L’équipe Une va donc disputer les championnats de France et la finale régionale, la 5ème consécutive du club. Celleci se déroulera le 10 mai prochain à Chilly-Mazarin.

Places d’honneur

aux « Europe en salle » arfield Darien, Romain Mesnil et Amy Zongo ont participé aux Championnats d’Europe en salle de Turin qui se sont déroulés au début du mois de mars. Darien se classe 6ème de la finale du 60 mètres haies avec un chrono de 7’’66. Amy Zongo, 7ème du concours de triple saut, a réalisé un bond de 13m86 en finale. Notre vice champion du monde Romain Mesnil, avec un saut à 5m61 en finale, termine à la 7ème place du concours de la perche, remporté par un autre français, Renaud Lavillenie.

G

Après sa victoire aux championnats de France espoirs, Darien a remporté l’argent aux Championnats de France séniors en salle sur le 60 mètres haies. 18


JOINVILLE SPORTIVE

Diamanga

Canoë-kayak :

label haut niveau

oinville Eau Vive, le club de canoë-kayak joinvillais, a reçu le label « club formateur de la filière de Haut Niveau » décerné par la Fédération française de canoë-kayak. Ce label prouve, par leurs résultats, « la force des projets sportifs des clubs et leur investissement dans la formation de jeunes athlètes. » Le label est accordé aux clubs de Nationale 1 des disciplines olympiques ou reconnues de Haut Niveau par le Ministère des Sports qui ont au minimum un athlète inscrit sur les listes ministérielles 2009 à l’issue de la saison sportive 2008.

J

A la fois danse folklorique et art martial, le Diamanga vient de Madagascar et se pratiquait initialement lors des festivités sur de la musique traditionnelle. Le Diamanga utilise les techniques de poings et de pieds avec appuis au sol en favorisant l’esquive et le mouvement. Michel Rabarimanana, Laurent Baillet, Jean-Christian Randriamalaza et Donné-Michel Randrianajaina ont créé « Fondement Diamanga Malgache France », l’association sportive et culturelle qui propose des cours de Diamanga. Les cours se déroulent tous les jeudis de 20h30 à 22h00 et tous les samedis de 14h30 à 16h30 au gymnase Pierre François. Le cours d’essai est gratuit et l’âge minimum est de 10 ans. Renseignements : 06 62 15 32 28 ou 06 24 13 31 31.

Football : France-Japon à Joinville

Eau vive

et berges propres

e club de kayak Joinville Eau Vive a participé aux journées du patrimoine nautique / initiatives océanes organisées par la Fédération Française de Canoë-Kayak et l’association “Surfrider Foundation”, le samedi 21 mars 2009. Cet évènement, organisé depuis 14 ans, est dédié à la protection du littoral, des lacs et rivières. En 2008, la participation était de plus de 15 000 bénévoles répartis sur 335 sites à travers 15 pays. Joinville Eau Vive a ainsi contribué à la sauvegarde de leur lieu de pratique via une action de nettoyage des berges de la Marne en bateau. Félicitations à tous les bénévoles !

L

19

Les footballeurs de moins de 15 ans de l’île d’Hokkaïdo, au nord du Japon, viennent en France pour découvrir le football français et bénéficier d’un échange culturel avec la France. La délégation japonaise séjourne au centre de Clairefontaine. Les footballeurs nippons visitent Paris et vont rencontrer leurs homologues joinvillais en match amical. L’Infini Sapporo rencontrele Racing Club de Joinville le mercredi 1er avril à 16h au stade Jean-Pierre Garchery.


JOINVILLE LOCALE

Éclairage public a ville lance un vaste programme de rénovation et de maintenance du réseau d’éclairage public. Ce programme vise à remplacer le réseau vétuste moyenne tension par un réseau basse tension plus économique et à améliorer les performances d’éclairement par un remplacement des ballons fluorescents. Les voies concernées par la 1ère tranche de travaux 2009 sont les suivantes : avenue Guy Moquet : du 02 mars au 15 mai 09 rue de la Paix : du 02 mars au 03 avril 09 rue Aristide Briand : du 16 mars au 17 avril 09 rue Marie Rose : du 06 avril ai 30 avril 09 avenue Racine : du 20 avril au 22 mai 09 rue Canrobert : du 02 mars au 13 mars 09

L

Ces voies seront équipées de candélabres de 6 à 7 m de hauteur Les lanternes avec Ballast électronique recevront des lampes Haute pression de 100W à 150W. Pour répondre aux nouvelles attentes environnementales, le matériel sera équipé d’un module de gestion d’économie d’énergie. Pour gérer au mieux les interventions sur le domaine public dès lors que des tranchées sont réalisées, la Ville a sollicité l’enfouissement coordonné des différents réseaux de service public. Ces travaux d’enfouissement du programme d’éclairage permettront donc une intervention coordonnée

avec France Télécom et EDF durant la même période dans les voies suivantes : avenue Guy Mocquet : du 02 mars au 15 mai 09 rue Aristide Briand : du 16 mars au 17 avril 09 rue Marie Rose : du 06 avril ai 30 avril 09 avenue Racine : du 20 avril au 22 mai 09

Urbanisme :

suivez le guide

e service Urbanisme et Aménagement de la ville a élaboré un guide de l’urbanisme et du permis de construire. Un guide très pratique répondant clairement à toutes les questions sur de nombreux sujets : quels travaux sont soumis à autorisation, le PLU et application du droit des sols, le certificat d’urbanisme, le permis et les procédures d’instruction, recours et permis de construire, les travaux et évolutions possibles du permis. Le guide est illustré par quelques fiches pratiques des questions fréquemment posées et se voit complété par de nombreuses adresses utiles.

L

Le guide est consultable aux services techniques, à l’Hôtel de Ville, du lundi au vendredi (8h30-12h/13h30-17h30, 17h le vendredi). 20


JOINVILLE LOCALE

Démarchage frauduleux : appel à la prudence uelques agressions et vols se sont déroulés à Joinville ces dernières semaines. Prétextant un contrôle du compteur d’eau ou d’électricité imaginaire (la liste n’est pas exhaustive), des escrocs parviennent à pénétrer les logements. Sous un faux prétexte, les malfrats en profitent pour s’emparer des biens ou de l’argent de leurs victimes, au nombre desquelles les personnes âgées figurent en bonne place. La plus grande prudence est donc requise lorsqu’un tiers se présente à votre domicile. Il est recommandé de ne laisser entrer quiconque chez soi avant d’avoir contrôlé sa qualité. Un appel à l’organisme de référence est conseillé afin de vérifier la véracité de la démarche.

Q

Développement durable : l’OPH s’engage ans le cadre de la semaine du développement durable, du 1er au 7 avril 2009, l’Office Publique de l’Habitat de Joinville-le-Pont propose plusieurs animations. Un arbre sera planté sur chaque résidence pour mettre en avant l’importance de la biodiversité en milieu urbain. Tous les résidents sont donc invités à mettre en terre ces arbres et à en prendre soin dans les années à venir. En parallèle, deux expositions seront visibles durant toute la semaine. La première, sur la consommation durable, dans le hall d’accueil de l’Office, la seconde, sur le développement durable, propose une affiche différente sur toutes les portes de halls de nos résidences. Enfin, l’OPH s’engage au travers d’une charte à mettre en œuvre plusieurs actions : utilisation de papier recyclé, collecte des piles usagées dans les loges, mise en place progressive de systèmes d’économies d’eau dans les logements, remise d’une ampoule basse consommation aux nouveaux arrivants… L’Office s’engage donc résolument dans une démarche de développement durable sur Joinville. Il s’agit d’éveiller les consciences : prendre soin de sa planète est un don que chacun possède et il suffit d’un rien pour devenir à son tour un éco-citoyen.

D

21

Taxis conventionnés par l’assurance maladie Le 9 février dernier, l’assurance maladie du Valde-Marne a signé une convention avec l’Union Professionnelle des Taxis Communaux du Val-de-Marne. Entre autres avantages, le taxi conventionné permet, si le transport fait l’objet d’une prescription médicale de transport assis, d’être remboursé, de bénéficier de tarifs réduits et d’une dispense de frais pour les courses supérieures à 40 euros. Pour connaître les VSL ou les taxis conventionnés proches de chez vous, il suffit de contacter votre caisse d’Assurance Maladie au 36 46 (prix d’un appel local depuis un poste fixe).

Bus renforcés Le 106 (Joinville-le-Pont RER Villiers-sur-Marne RER) va bénéficier de 90 courses hebdomadaires supplémentaires à partir du 27 avril, permettant en particulier un renfort de l’offre de transport en heures creuses Le 317 (Hôtel de Ville de Créteil Nogent-Le Perreux RER) va de son côté voir le nombre de courses hebdomadaires augmenter de 81 unités dès le 24 avril afin d’améliorer le service en heure de pointe sur le tronçon le plus chargé entre Saint-Maur et Le Perreux.


JOINVILLE CULTURELLE

Barbie a 50 ans arbie n’a pas pris une ride. Lancée en mars 1959 par l’américaine Ruth Handler à l’américain Toy Fair de New-York, la célèbre poupée a évolué avec le temps et au gré des époques. Décriée pour ses mensurations inhumaines, voire culpabilisantes pour les jeunes filles, car très fines, Barbie a vu sa plastique modifiée. En 2001, ses hanches ont pris du volume pendant que sa poitrine en perdait. Dans le même temps, sa taille et son nombril ont été assouplis. Le regard en coin des premiers modèles s’est vu recentrer tandis que les bras et les jambes de la starlette recevaient des articulations. Le visage a quant à lui subi de multiples retouches et diversifications esthétiques. Vendue de par le monde à plus d’un milliard d’exemplaires depuis sa création, Barbie continue de faire rêver les petites Françaises. En 2007, le marché hexagonal a écoulé près de 3 millions d’unités de la fiancée de Ken.

B

Créée en 1959, Barbie s’apprête à conquérir le cœur de toutes les petites filles.

Le petit Nicolas toujours jeune ifficile de trouver des points communs entre Barbie et le petit Nicolas. Ils sont pourtant tous les deux nés en 1959. Ainsi, le petit personnage imaginé par René Goscinny et illustré par JeanJacques Sempé fête cette année ses 50 ans. La mairie de Paris consacre au petit garçon une exposition bâtie sur des documents inédits puisés dans les archives personnelles des deux auteurs.* Pour son demi-siècle, le toujours jeune petit Nicolas et ses amis Alceste, Clotaire et Agnan, reviennent dans un album inédit publié par Anne Goscinny, la fille de l’auteur, et illustré par des aquarelles également inédites de Sempé.** Ces histoires n’ont jamais été publiées dans un journal, ni dans un livre. Les textes ont été écrits par René Goscinny dans les années cinquante et les manuscrits conservés précieusement par sa fille Anne. Jean-Jacques Sempé n’avait jamais lu ces histoires. Ému de mettre en couleur les mots de son ami disparu, il réalise, au printemps 2008, plus de soixante-dix aquarelles. Ces nouvelles aventures s’inscrivent dans la saga du plus célèbre écolier de France. Voilà pour le gâteau. La cerise arrive le 30 septembre avec un film sur cet attachant petit héros qui traverse le temps et les générations avec sa vision qui éclaire le monde des adultes à travers ses yeux d’enfants.

D

* Hôtel de Ville, salon d’accueil, 29 rue de Rivoli, 75004 Paris, du 6 mars au 7 mai, tous les jours sauf dimanches et fêtes, de 10 heures à 19 heures. Gratuit. ** « Le Ballon et autres histoires inédites », de Goscinny et Sempé, Imav Éditions, 162 pages, 19 € 22


JOINVILLE ASSOS

Exposition

L’association Hibiscus

• L’électricité au quotidien

souhaite former un nouveau bureau afin de relancer des manifestations, dont le but est de faire découvrir la culture antillaise (folklore, plats et art traditionnels…). Elle lance donc un appel à volontaires pour trouver des membres bénévoles.

D’où vient le courant électrique, de la maison jusqu’à la centrale ? Quels sont les dangers de l’électricité au quotidien ? Le corps humain est-il conducteur d’électricité ?

Contact : Mme Jenny Petit 06 74 28 36 15 ou jen-petit@neuf.fr

« Electricité, qu’y a-t-il derrière la prise ? » ’exposition continue à Joinvillele-Pont, jusqu’au 25 avril, de dévoiler les multiples facettes de l’électricité pour permettre aux

L

enfants de 5 à 12 ans, et à leur famille, de mieux comprendre les phénomènes électriques afin d’en favoriser la maîtrise dans leur vie quotidienne et d’être sensibilisés à ce phénomène invisible en prenant conscience de ses dangers.

Une série de 4 conférences vous permettra de d’approfondir vos connaissances sur « Les enjeux énergétiques et le développement durable » : - vendredi 27 mars - vendredi 3 avril - vendredi 10 avril - vendredi 17 avril Les horaires sont disponibles sur le site Internet de la Ville :

• Apprivoiser le courant électrique Découvrez les principes physiques du courant électrique. Approche expérimentale qui met en évidence les conditions de fonctionnement des circuits électriques et les principaux effets du courant.

• Comment ça marche ? Comment fonctionne le matériel électrique : la pile, l’ampoule, le moteur électrique et la génératrice ?

www.ville-joinville-le-pont.fr Jusqu’au samedi 25 avril de 9h à 12h et de 14h à 19h (nocturne le vendredi à 21h). Espace horloge de l’Hôtel de Ville (1er étage) Entrée libre Renseignements : Direction des Affaires Culturelles au 01 49 76 60 70 Exposition coproduite par la Cité des sciences et de l’industrie et Electricité de France.

23

L’ARJ toujours jeune Les voyages forment la jeunesse. Ainsi l’Association des Retraités Joinvillais propose des sorties et séjours à tous les retraités joinvillais dont une journée à prix promotionnel le 21 juillet pour fêter les 30 ans de l’association. Jeudi 7 mai : visite de Maintenon et du château (60 €/personne). Du 23 au 30 mai : séjour à la Baule, transport au départ de Joinville, pension complète, boissons comprises, excursions guidées chaque jour (780 €/personne sur base chambre double). Jeudi 25 juin : le Tréport (65 €/personne). Mardi 21 juillet : journée complète à prix promotionnel dans le cadre du 30ème anniversaire de l’ARJ : Port aux Perches, croisière sur l’Ourcq le matin, repas dans la guinguette, animation et danse ensuite pour seulement 30 €/personne. Jeudi 27 août : Épernay et la région (60 €/personne). Tous les prix sont tout compris, sauf dépenses personnelles. Renseignements, adhésions (12 euros l’année) à la permanence de l’ARJ en mairie tous les mercredis matin de 9h30 à 12h00.


JOINVILLE CULTURELLE

Expo photo

« Mes Willy Ronis »

Du 29 avril au 23 mai, la Salle des Fêtes de l’Hôtel de Ville accueille une exposition exceptionnelle. Pierre-Jean Amar, photographe, enseignant à l’université et ami de Willy Ronis, a constitué une collection d’œuvres que lui a offert l’artiste. Willy Ronis fut, notamment avec Robert Doisneau, l’un des photographes majeurs d’une école française d’après-guerre qui immortalisa avec talent les valeurs humanistes et le réalisme poétique d’une époque. a photo de Willy Ronis, prise en 1947 chez Maxe à Joinville-lePont, a inspiré ce commentaire d’Alain Paire : « Des inconnues qui nous sont immédiatement familières viennent danser chez Maxe, à Joinville-le-Pont. Leurs jupes qui se soulèvent refusent que le mouvement puisse s’arrêter. Les couples des danseurs qui se croisent, cette jeune femme dont le regard

L

se tourne vers nous rejoignent nos plus intimes convictions. »

Les photographies de Willy Ronis, collection Pierre-Jean Amar L’exposition retrace un parcours dans l’œuvre de Willy Ronis. De 1936 à 1998, de Belleville à Prague en passant par Venise, Marseille ou Joinville-le-Pont, la collection de Pierre-Jean Amar nous dévoile un large panorama d’une œuvre éminemment poétique. Cet ensemble a été constitué par PierreJean Amar pendant les 35 ans de collaboration et d’amitié qui ont réuni ces deux photographes. Willy Ronis naît à Paris en 1910. En 1936, après la mort de son père, il vend le magasin de photographie pour se consacrer au reportage. Avec la montée

Chez Maxe. Joinville-le-Pont. 1947. © Photo Willy Ronis

24

du Front populaire, les mêmes idéaux rapprochent Ronis de Robert Capa et David « Chim » Seymour, photographes déjà célèbres. Il fait également connaissance de Kertèsz, Brassaï et CartierBresson. Mais par rapport à la vision de ses pairs, Willy Ronis développe une véritable originalité, marquée par l’attention portée à « l’harmonie chorale des mouvements de foule et à la joie des fêtes populaires ». Après la Seconde Guerre mondiale, il entre à l’agence Rapho et, soutenu par son ami Romeo Martinez, collabore aux plus prestigieux magazines français et internationaux, tels que Regards, Time ou Life. Ses livres - Belleville-Ménilmontant, Sur le fil du hasard, Mon Paris montrent combien Willy Ronis est sans conteste, avec Robert Doisneau et Edouard Boubat, l’un des photographes majeurs de cette école française de l’aprèsguerre qui a su concilier avec talent les valeurs humanistes et les exigences esthétiques du réalisme poétique. « Mes Willy Ronis » collection Pierre-Jean Amar, du 29 avril au 23 mai, salle des fêtes de l’Hôtel de Ville. Contact : direction des affaires culturelles 01 49 76 60 70


JOINVILLE CULTURELLE

Pierre-Jean Amar :

© Georges Chatain, 2001.

photographe et universitaire photographe, il a enseigné l’histoire de la photographie à l’Université de Provence. Il anime des stages de pratique photographique, donne de nombreuses conférences et dirige La Photographie Pierre-Jean Amar et Willy Ronis à l’Isle sur-la-Sorgue en 2001. à Aix-enProvence qui organise des séries de ierre-Jean Amar, vit et travaille conférence et des expositions à la dans le Vaucluse. Il a réalisé plus Cité du Livre d’Aix-en-Provence. de 100 expositions depuis 1965. Il s’est également engagé dans le Parallèlement à son activité de portrait et le nu féminin. Il a publié

P

l’album NUS, chez Nathan en 1990 avec Raymond Jean, La photographie, histoire d’un art en 1993 chez Edisud, le Que sais-je? Histoire de la photographie en 1997, Le Photojournalisme chez Nathan-Université en janvier 2000 et en septembre 2002 l’ABCdaire de la photographie chez Flammarion. En mai 2004 est sorti un livre sur les lieux cézanniens intitulé Jardins de Cézanne avec Raymond Jean et un ouvrage sur les Métaphores photographiques avec Jean Arrouye aux éditions Créaphis. Pierre-Jean Amar a rencontré Willy Ronis au cours de ses études universitaires à la Faculté d’Aix-enProvence où Willy Ronis enseignait l’histoire de la photographie. C’est le début d’une longue amitié.

Le retour de Willy Ronis n 1979, Pierre-Jean Amar convainc Ronis de réaliser un livre rétrospectif et en 1980 paraît chez Contrejour, Le Fil du hasard, qui va marquer le retour de Willy Ronis sur le devant de la scène puisque ce livre obtient le Prix Nadar. L’auteur sera la même année l’invité d’honneur des Rencontres d’Arles au cours duquel est présenté un document audiovisuel en hommage à Willy Ronis. Suivrons ensuite :

E

1985 : Portfolio 1946 - 1959 - 12 images de Willy Ronis parmi ses plus grands chefs-d’œuvre, à 55 exemplaires. 1997 : Portfolio de Willy Ronis 1947-1994, 7 photographies à 30 exemplaires 2001 : Portfolio de Willy Ronis 1934-1990,12 photographies à 45 exemplaires 2003 : Portfolio de Willy Ronis 1936-1991, 12 photographies à 55 exemplaires. Pierre-Jean Amar créé en 2004 la Société des amis de Willy Ronis, dont il est le président. Il réalise avec Robert Spagnoli un DVD Belleville-Ménilmontant sur le livre de Willy Ronis paru en 1954. En 2006, le livre Paris-Couleurs de Willy Ronis paraît aux éditions Le temps qu’il fait, à partir du projet initié par Pierre-Jean Amar qui signe également un film de 26’ sur Willy Ronis intitulé Le temps passe. Depuis un grand nombre d’ouvrages sont parus. La notoriété de Willy Ronis est aujourd’hui très importante puisqu’il est considéré comme l’un des photographes majeurs du XXè siècle. 25


JOINVILLE CULTURELLE

Concours photo

Pierre-Jean Amar* Parlez-nous de vos portfolios sur l’œuvre de Willy Ronis ?

© Photo Jean Pécoul, 2002.

Dans le cadre de l’exposition « Mes Willy Ronis », la ville organise un concours photo ouvert à tous sur le thème : « Joinville, sur les traces de Willy Ronis ». Willy Ronis a beaucoup photographié les Bords de Marne, ses promeneurs et ses adeptes, les lieux insolites et populaires de Joinville. A vous de jouer! Vous pouvez concourir en envoyant vos meilleures photos (format jpeg, max. 3Mo) au plus tard le vendredi 8 mai 2009 minuit.

Interview de Je suis à l’initiative de la production de ses quatre portfolios que j’ai tirés, fabriqués, édités et produits et dont je suis propriétaire et seul distributeur sur le marché de la photographie. C’est moi qui ai eu l’idée, en 1985, où c’était totalement utopique, de produire le premier portfolio de Willy Ronis à 50 exemplaires. Par ailleurs, au cours de nos 35 ans de relations amicales j’ai accumulé une collection de ses tirages qu’il m’a offerts.

Vos envois peuvent se faire :

Pierre-Jean Amar

• par message électronique à : actioncult@ville-joinville-le-pont.fr • par dépôt d’un CD sous enveloppe (avec la mention « concours photos ») à l’accueil de la Mairie • par envoi d’un CD sous pli suffisamment affranchi à : Mairie de Joinville-le-Pont – « concours photos » - 23 rue de Paris- BP 83 – 94344 Joinville-le-Pont Cedex.

Quelle est selon vous la principale qualité de l’œuvre de Willy Ronis ?

Le jury sera présidé par Monsieur Pierre-Jean Amar, qui choisira les lauréats. La remise des prix aura lieu samedi 23 mai sous la Présidence de Pierre-Jean Amar. Les 5 meilleures photos seront publiées dans le magazine municipal. Règlement à demander à la Direction des Affaires Culturelles (01 49 76 60 70 ou actioncult@ville-joinville-lepont.fr) ou à consulter en ligne sur le site de la ville www.villejoinville-le-pont.fr.

Pour faire court, son œuvre est empreinte d’humanité, d’intérêt pour les autres et qu’elle est donnée à voir dans une forme toujours très élaborée. Fond et forme sont indissociables. Il a souvent comparé la composition de certaines de ses photographies à la construction d’une fugue. *Propos recueillis par Bernard Allègre, Responsable de l’association La Photo dans le cadre.

Conférence Willy Ronis

par Pierre-Jean Amar De la commande au chef-d’œuvre chez Willy Ronis Dans une conférence dédiée à l’artiste, Pierre-Jean Amar montre la façon dont Willy Ronis a envisagé le problème de la commande, comment il l’a traitée et comment quelques- uns de ces travaux lui ont permis de réaliser plusieurs de ses photographies les plus célèbres. Ce panorama commence par un aperçu de sa première commande réalisée en 1938 jusqu’à une de ses dernières faites pour la commune de Saint-Benoît-du-Sault en 1992. Cette conférence est illustrée par 80 photographies. Pierre-Jean Amar De la commande au chef-d’œuvre chez Willy Ronis, par Pierre-Jean Amar, mardi 28 avril à 21h00, salle des fêtes de l’Hôtel de Ville, entrée libre. 26


JOINVILLE CULTURELLE

La Bibliothèque

vous propose … La pluie, avant qu’elle tombe de Jonathan Coe Traduit de l’anglais par Jamila et Serge Chauvin Ed. Gallimard Avant de mourir, Rosamond a pris soin de laisser à Imogen, une jeune parente aveugle, quatre cassettes enregistrées décrivant vingt photos minutieusement choisies parmi les albums de famille. Chaque cliché met en scène le destin croisé de trois générations de femmes : leur enfance douloureuse, le poids des secrets, les souvenirs aussi. La voix de Rosamond révèle l’histoire vraie de ces instantanés de vie, celle au-delà des apparences. Un roman grave, empreint d’émotions et de sincérité. L’étrange disparition d’Esme Lennox de Maggie O’Farrell Traduit de l’anglais (Irlande) par Michèle Valencia Ed. Belfond Dans les années 1940, Esme Lennox est encore une enfant lorsqu’elle quitte l’Inde avec sa sœur Kitty et ses parents, pour vivre en Ecosse dans la demeure familiale. Esme grandira « tant bien que mal » sous le poids des principes et des règles de la bourgeoisie écossaise, jusqu’au jour du drame. Agée de 16 ans, sa famille la fera interner définitivement à l’asile de Cauldstone, effacée de la mémoire familiale… Un roman révoltant sur la différence, la trahison et l’oubli.

Pour les adolescents Le cueilleur de fraises de Monika Feth Traduit de l’allemand par Sabine WyckaertFetick Editions Hachette collection Black Moon Merle et Jette sont étonnées que Caro, leur amie et colocataire, ne veuille pas leur présenter ce petit ami qui semble la rendre si heureuse. Elles sont totalement bouleversées lorsque Caro est retrouvée assassinée. Poussée par la colère, Jette promet publiquement de retrouver le meurtrier. Elle ne sait pas qu’elle vient d’attiser l’instinct de prédateur du coupable… Un bon thriller où le climat est tendu à souhait. A partir de 13 ans. Pour les enfants Marre du rose Texte de Nathalie Hense, illustrations de Ilya Green Ed. Albin Michel Jeunesse Elle aime le noir, jouer avec les dinosaures et grimper aux arbres… Il aime jouer avec des poupées, peindre des fleurs et des coccinelles… Non, ce n’est pas un garçon manqué ! Non, ce n’est pas un garçon trop sensible ! Une belle réflexion sur le regard des adultes. 27

Rencontre avec Jo Hoestlandt Jeudi 5 mars, les enfants des classes de Madame Urban (école élémentaire Eugène Voisin) et de Monsieur Cantos (école élémentaire du Parangon) ont été invités à rencontrer l’auteur Jo Hoestlandt pour son roman Lydia et l’aquarelliste en lice pour le Prix des Incorruptibles. Un moment privilégié d’échange et de partage, comme l’a écrit l’auteur dans le livre d’or de la bibliothèque : « C’était un jour mi-gris, mi-soleil, un jour de mars sans giboulée, où les mots ont été semés comme des graines de printemps. On ne saura pas quelle fleur, quel arbre en sortira, peu importe et même que le vent les porte ! Aucun mot n’est jamais vraiment perdu… »

A noter aussi Bibliothèque buissonnière : Résidence Wilson le jeudi 30 avril à 14h30

Club de lecture : le mardi 28 avril à 14h30 Club de lecture au Collège Charcot : le vendredi 10 avril à 12h30 Tapis lecture : pique-nique gourmand autour d’albums et de comptines à partager et à savourer avec les tout-petits. Mini-Crèche des Canadiens le jeudi 9 avril à 10h Mini-Crèche des Studios le jeudi 30 avril à 10h Jardin d’éveil : rencontre avec les bébés lecteurs accompagnés de leurs assistantes maternelles de la Crèche familiale le mardi 28 avril à 10h Renseignements à la Bibliothèque au : 01 49 76 60 32


JOINVILLE CULTURELLE

ESP@CE TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) Interview Directeur du Centre de Loisirs Sans Hébergement d’Oudinot, Bruno intervient aussi, depuis 3 ans dans les écoles maternelles Jougla et Gibus en tant qu’animateur multimédia. Comment se déroule les animations ? Les animations portent sur l’initiation au traitement de texte, l’utilisation d’un logiciel de dessin. Je travaille avec 24 enfants sur 2h pour un projet avec une professeur, soit avec 6 enfants sur un créneau d’une demiheure, puisque nous avons 6 ordinateurs à disposition dans chaque école. Quel est l’apport pédagogique de ce type d’intervention ? L’apprentissage est ludique, pour s’approprier le clavier, la souris… Il y a une maîtrise des gestes et de l’outil à acquérir. Nous faisons des choses simples : des formes, des personnages, des paysages. A la fin de l’année, ils arrivent tous à faire quelque chose. Cette année, nous préparons un livre de recette. Les professeurs sont contentes et souhaitent renouveler l’expérience. Horaires et tarifs de l’espace multimédia - Mardi et vendredi : 16h - 17h30 - Mercredi : 13h30 - 17h30 - Samedi : 13h - 16h30 - 3.45 €/heure pour les Joinvillais - 5.65 €/heure pour les non Joinvillais Impressions : - 0.20 € l’édition monochrome - 0.50 € l’édition en couleur L’ESPACE MULTIMEDI@ Hôtel de Ville - 01 49 76 60 59 espacemultimedia@ville-joinville-lepont.fr www.ville-joinville-le-pont.fr

Théâtre Dyrek Au programme du mois d’avril Samedi 4 avril à 20h45, 10 € “SHOWTIIIIME” par la Cie Etcetera avec : Laeticia Bisch, Mathieu Chaize, Julie Muller, Sébastien Bosche, Farid Rezgui, Sébastien Le Névé Spectacle d’improvisation théâtrale d’un nouveau genre en France, librement inspiré des shows anglosaxons. Les improvisateurs de la troupe ETCetera se déchainent dans un Show qui dure 1h top chrono. Une heure de mise en danger permanente, à un rythme effréné, avec pour objectif de vous transporter dans des univers drôles et décalés. Samedis 18 et 25 avril à 20h30 “LES MALES CHAUSSEES” de et avec Stéphanie Rolland, assistée de Sophie Rolland (avec l’aimable participation de Mathias Merzi) Les déboires amoureux et cocasses de 2 sœurs un peu “allumées”. Un parcours amoureux semé d’embûches et de coups tordus, et un humour à l’emporte pièce. Déconseillé aux moins de 12 ans... Sans filet...

Cours de Théâtre-Cinéma sur la scène du théâtre Cours adultes, enfants, adolescents par Claude Mann et Stéphanie Rolland. Renseignements au 01 48 85 09 29. Tarifs : 16 € réduit : 13 € adhérents: 11 € (adhésion 7 € /1an) groupes et enfants : 9 € 7, bd de Polangis - Tél. : 01 48 85 09 29 28


JOINVILLE CULTURELLE

Cinéma

Brendan et

En partenariat avec la ville de Joinville

Salle Pierre et Jacques Prévert

le secret de Kells (1h15) Film pour enfants à partir de 6 ans

Mercredi 1er avril à 14h30 Dimanche 5 avril à 14h

La sélection Joinville Magazine : L’étrange histoire de Benjamin Button (2h35) “Curieux destin que le mien...” Ainsi commence l’étrange histoire de Benjamin Button, cet homme qui naquit à 80 ans et vécut sa vie à l’envers, sans pouvoir arrêter le cours du temps. Adapté d’une nouvelle de F. Scott Fitzgerald, le film suit ses tribulations de 1918 à nos jours. L’histoire d’un homme hors du commun. Ses rencontres et ses découvertes, ses amours, ses joies et ses drames. Et ce qui survivra toujours à l’emprise du temps… Samedi 4 avril à 20h30 - Mardi 7 avril à 14h30 et 20h30

Séraphine (2h05) Mercredi 8 avril à 14h30 Dimanche 12 avril à 15h00 Bellamy (1h50) Samedi 11 avril à 20h30 Mardi 14 avril

Gran Torino (1h55)

à 14h30 et 20h30

Walt Kowalski est un ancien de la guerre de Corée, un homme inflexible, amer et pétri de préjugés surannés. Il vit replié sur lui-même, occupant ses journées à bricoler, traînasser et siroter des bières. Walt tue le temps comme il peut, en attendant le grand départ, jusqu’au jour où un ado Hmong du quartier tente de lui voler sa précieuse Ford Gran Torino... Walt tient comme à la prunelle de ses yeux à cette voiture fétiche. Lorsque le jeune et timide Thao tente de la lui voler sous la pression d’un gang, Walt fait face à la bande, et devient malgré lui le héros du quartier. Walt va découvrir le vrai visage de ses voisins et comprendre ce qui le lie à ces exilés, contraints de fuir la violence… Samedi 25 avril à 20h30 - Mardi 28 avril à 14h30 et 20h30

Palace pour chiens (1h40) Film pour enfants à partir de 6 ans

Mercredi 15 avril à 14h30 Dimanche 19 avril à 15h Welcome (1h55) Samedi 18 avril à 20h30 Mardi 21 avril à 14h30 et 20h30

Salle Pierre et Jacques Prévert 23 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Accès par les escaliers à droite de l’Hôtel de Ville ou par le quai Pierre Brossolette. Vente des billets Le jour même au guichet de la salle 1/2 heure avant chaque séance. Programme Répondeur : 01 48 86 38 77 Résumé des films et bandes-annonces sur www.ville-joinville-le-pont.fr

Prix des places Plein tarif : 5 € Tarif réduit : 4,20 € (moins de 18 ans, étudiants, carte vermeil, groupes 10 personnes, militaires, demandeurs d’emploi, personnel communal, familles nombreuses). Gratuit pour les enfants de moins de 3 ans. Tarif réduit spécial : 3,50 € Groupes scolaires et Centres de loisirs, sauf films récents Carte de fidélité : attention, de nouvelles cartes de fidélité sont proposées. Vous bénéficierez de la huitième séance gratuite.

Coco (1h35) Mercredi 22 avril à 14h30 Dimanche 26 avril à 15h00 Marley et moi (1h40) Film pour enfants à partir de 10 ans

Mercredi 29 avril à 14h30 Dimanche 3 mai à 15h Slumdog Millionaire (2h) Samedi 2 mai à 20h30 Mardi 5 mai à 14h30 et 20h30 Affiches cinéma : © Allocine.com

29


• 4 Marchés hebdomadaires Avenue Galliéni : mardi et samedi matin. Place du 8 Mai : jeudi et dimanche matin.

Heures de vente : 8 h - 13 h http://perso.wanadoo.fr/marche-de-joinville

• 1 Marché biologique

Place du 8 mai 1945 : 2ème, 4ème et 5ème samedi du mois


JOINVILLE CULTURELLE

Les mots mêlés de Philippe Imbert

Le développement durable ayez dans la grille les mots de la liste pour découvrir le mot mystère dont voici la définition : « Tourne en extérieur » Les mots peuvent être lus horizontalement, verticalement ou diagonalement, de droite à gauche, de gauche à droite de haut en bas et de bas en haut. Un conseil ! Rayez d’abord les mots les plus longs.

R

Tous les mots en caractères gras ont un rapport avec le développement durable DEVELOPPEMENT - DURABLE - PHOTOVOLTAÏQUE - MAITRISE - ENERGIE SOLAIRE - VENT - GEOTHERMIE - HQE AMENAGEMENT - ECOLOGIE - ENVIRONNEMENT - PROTECTION - PLANETE OCEAN - NATURE - FAUNE - FLORE FILIERE - BOIS - BOISAGE - FORET COLLECTE - SELECTIVE - TRANSPORTS VOITURES - PROPRES - TRAM - VELO BUS - MERCIERE - APPOINT - CURES ORALE - VENGE - FUME –

Le mot à trouver est : ............................................................

Réponse : EOLIENNE

Le mois prochain dans Joinville-le-Pont magazine

n°181 Mai 2009

Joinvile durable : les Eco-prêts

Europe : les enjeux d’un scrutin

Le 7 juin prochain, les Européens éliront leur Parlement. La France désignera ainsi les 72 députés qui les représenteront à Strasbourg. Dans le magazine de mai, approfondissez vos connaissances sur l’Europe ! Ce qu’il faut savoir pour les travaux d’économies d’énergie. 31


DEMOCRATIELOCALE

Libre expression des trois Liste Joinville avec Vous 23 élus

Liste Joinville en mouvement 5 élus

Développement durable : Joinville s’engage !

Jeunesse, égalité et espér

’équipe municipale, et plus particulièrement Olivier DOSNE, a souhaité faire du développement durable une priorité de son mandat. Nous ne voulons pas attendre le Grenelle 2 pour engager la ville dans le respect de normes qui nous paraissent relever d’une prise en compte élémentaire et impérieuse des besoins vitaux de notre planète. Qui plus est, les enjeux du développement durable sont au cœur même du développement de notre ville et de nos vies quotidiennes, avec les problématiques de l’énergie, des transports, de l’habitat, de la consommation, etc. Le tempo politique a été donné dès le début du mandat, par la création d’une délégation au Développement durable. Il a été suivi par la création en Mairie d’un service Développement durable, chargé de coordonner les actions internes et d’impulser les initiatives écoresponsables. Nous avons ensuite souhaité intensifier notre action par la réunion et la mise en commun des talents et des expertises joinvillaises en matière de défense de l’environnement et de lutte contre le changement climatique : c’est chose faite avec la création d’un Comité Consultatif Environnement, qui saura s’ouvrir, chaque fois que les dossiers traités l’exigeront, aux compétences d’autres experts ou d’autres associations de la ville. Les moyens sont désormais en place pour dépasser le réflexe écologique et

a place des jeunes dans la vie publique est difficile. À Joinvillele-Pont, les adolescents et jeunes adultes ne constituent pas une population « à problèmes » comme on l’entend de certains grands ensembles d’autres banlieues. Mais est-ce qu’on a pour eux l’attention nécessaire ?

L

adopter un véritable plan d’action en faveur du développement durable. La feuille de route est à la fois simple et engageante pour l’avenir. Commençons par donner nous-mêmes l’exemple : pour ce faire, le service Développement durable a été mandaté pour travailler, en concertation avec les agents de la Ville, à l’élaboration d’une charte pour une administration écoresponsable. Les pistes à explorer ne manquent pas : gestion écologique des espaces verts, installation de toitures-terrasses végétalisées, utilisation maximale de papier recyclé ou issu de forêts gérées de manière durable, recours croissant au numérique, prise en compte des dimensions éthique et écologique dans les marchés publics et les achats de la Ville, etc. Par ailleurs, divers sujets sont aussi travaillés par le Comité consultatif : circulations douces, charte de l’arbre, actions en matière de lutte contre le réchauffement climatique et engagement vers un Plan Climat territorial. Le Développement durable est donc le fil directeur de notre mandat et l’ensemble de l’équipe municipale aura à cœur de donner une dimension durable aux actions qu’elle mettra en œuvre : c’est notre engagement ! Vos élus de la Majorité municipale

32

L

Le sentiment de beaucoup de jeunes, c’est qu’on les entend peu, et surtout qu’on les écoute très peu. C’est le cas des ensembles de logements sociaux Barbusse-Espérance (Hauts de Joinville) et Égalité (Palissy), situés aux extrémités de la ville. À Barbusse-Espérance, deux associations se sont constituées. Les Jeunes Joinvillais de Barbusse (JJB) pratiquent le jujitsu brésilien et le grappling, tandis que Joinville Loisirs Culture (JLC) gère un club de futsal (football en salle), des cours de théâtre ainsi qu’un atelier d’alphabétisation. Depuis 2006, JLC a orienté son action vers l’éducation et la citoyenneté. Mais ses relations avec les autorités communales sont compliquées. À trois reprises, les deux dernières fois en janvier 2009, les membres de JLC ont monté des manifestations en mairie, pour tenter d’obtenir un soutien réel après de nombreuses promesses non tenues. JLC s’est retiré en décembre du Contrat urbain de cohésion sociale (Cucs), lancé début 2008 pour les cités de Barbusse et Égalité, en déclarant : « aucun soutien ne nous a été apporté et nous avons essuyé de nombreux refus et des


DEMOCRATIE LOCALE

listes du conseil municipal Liste Pour Joinville Ensemble et Unis 5 élus

rance blocages systématiques de la part des différents interlocuteurs que nous avons pu rencontrer. En effet, la réalité est que la municipalité agit plus dans la communication que dans la résolution effective des problèmes et qu’elle ne semble s’appuyer sur le Cucs que dans le seul et unique but de financer ses propres projets. » À Égalité, les jeunes espèrent depuis des années la réfection du petit terrain de jeu de ballon, promise et systématiquement remise. Le sous-préfet de Nogent a eu beau insister, en janvier 2009, pour que l’opération – qui est cofinancée par l’État – soit enfin engagée. Le maire préfère temporiser, assurant qu’il faut attendre la fin des travaux de réhabilitation, qui devraient durer deux ans, avant de réaliser quoi que ce soit. La réalisation d’un équipement pour les jeunes avenue Gallieni, que les élus de gauche ont approuvée, ne saurait suffire. C’est sur le terrain même où ils vivent qu’il faut investir pour restaurer l’égalité et redonner l’espérance aux jeunes. Benoît Willot www.joinville-le-pont.info 06 42 71 81 64

Joinville un an après : un regard lucide a majorité municipale est en place depuis tout juste un an, aujourd’hui où en sommes nous ?

L

Souvenons-nous, Joinville devait « bouger » selon la formule si souvent employée par le Maire. Malheureusement la ville fait du sur-place quand ce n’est pas marche arrière. Certes Joinville s’est dotée d’un nouveau logo que chacun saura apprécier. Certes la commune dispose aujourd’hui d’un audit financier qui, n’en déplaise à certains, ne nous aura rien appris de spécial, mais plutôt confirmé le bon état des finances locales fin 2007. Pour le reste, toujours autant de promesses peu crédibles mais guère d’initiatives. Les réalisations récentes, ou sur le point d’être mises en œuvre, ont le plus souvent été initiées par la précédente équipe (Vélib, gare RER, …). En revanche, nous sommes consternés par la tournure que prend le fonctionnement du Conseil Municipal : il n’est plus le lieu de débat qu’il doit être. Les élus majoritaires restent systématiquement sourds aux différentes propositions des élus minoritaires, mis à l’écart des réflexions et des décisions. Pourtant les sujets de débat ne manquent pas, notamment en ces temps de crise. Nous avons dit et répété qu’une augmentation d’impôts locaux, injustifiée financièrement, était le plus mauvais choix. Nous n’avons pas été entendus. Cette hausse est d’autant plus incohérente qu’elle s’accompagne de la 33

fermeture de services. Ainsi, nous maintenons que l’arrêt du service emploi Agora, surtout en période d’explosion du chômage, est une grave erreur. Il en est de même pour la décision de ne pas ouvrir, cet hiver, la structure d’accueil des SDF Avenue Gallieni. Malgré nos avertissements, restés vains, le service prévention santé, JASPE, a lui aussi fermé ses portes. Rappelons que jamais les commissions concernées n’ont été consultées préalablement à l’arrêt de ces services. Cet entêtement à détruire méthodiquement les réalisations des précédentes municipalités est incompréhensible et crée des divisions au sein de notre petite communauté de 17300 âmes. Monsieur le Maire, vous affichez de l’autosatisfaction et prétendez à « l’exemplarité ». Les Joinvillais ont déjà constaté que la réalité est tout autre. Pour nous, l’opacité ne saurait constituer un mode de gestion ; nous resterons, par conséquent, très attentifs au bon exercice de la démocratie locale. Au regard de vos promesses de campagne et de ce bilan d’étape peu flatteur, décidément, le compte n’y est pas. Olivier AUBRY


DU COTE DEJOINVILLE

Cours de vélos pour adultes Tous les samedis matin, le vélo-école du 94 propose aux adultes débutants d’apprendre à faire du vélo. Les cours se déroulent à Créteil au 90 allée centrale. Le tarif est de 50 € les 10 séances et le vélo est fourni. L’association propose de cliquer sur www.mdb94.org, le site des Associations pour l’usage du Vélo comme moyen de transport quotidien, tout à fait dans la tendance actuelle qui fait la part belle au développement durable, sans compter les bénéfices santé et économiques. Contact : Monsieur Sadot, 06 42 41 90 64

1ère journée européenne de solidarité intergénérationnelle L’association Escapade Mobilité et Liberté coordonne la fête des mobilités qui se déroulera le mercredi 29 avril de 9h au coucher du soleil. Cet événement inaugure la mise en œuvre d’une offre de loisirs dans les espaces naturels du bois de Vincennes pour faciliter l’activité des personnes à mobilité réduites et/ou âgées. Loisirs de plein air, tel que le handbikes, animations et ateliers seront proposés par les associations participant à l’événement. Le point d’accueil et d’activités sera situé au carrefour de la patte d’oie dans le bois de Vincennes. Escapade Liberté et Mobilité : 01 42 88 84 06, info@escapade.asso.fr, www.escapade.asso.fr

Salon Planète durable :

2 au 5 avril, Paris lanète Durable est le salon de la consommation durable. Evénement national, Planète Durable présentera les produits et services ayant une réelle plus value environnementale et/ou sociale et permettra aux petits et aux grands de se familiariser de manière ludique à une consommation qui intègre les enjeux du Développement Durable. De plus, un parcours Grenelle, permettra aux visiteurs du salon de découvrir les produits et services répondant concrètement aux engagements du Grenelle. Bien évidemment, le salon innovera dans sa présentation, car un designer en assumera toute l’éco-conception et un bilan carbone permettra de connaître les économies de CO2 réalisées. Un conseil : utilisez les transports en commun pour vous y rendre ! Vous trouverez toutes les informations sur le salon Planète Durable sur www.planete-durable.com.

P

Du 2 au 5 avril 2009 - Paris - Porte de Versailles - Tous les jours de 10h à 19h

Genèse

d’une spiritualité

adeleine Delbrêl est une grande figure du catholicisme contemporain, mystique et missionnaire, remarquable par sa pensée et sa vie totalement dévouée aux démunis. Laïque engagée, elle a mené une vie au plus près de la pauvreté ouvrière de la banlieue industrielle parisienne des années 1930 à 1960. Elle est aujourd’hui un véritable guide pour tous les chrétiens aspirant à prier au cœur du monde. Le Père Gilles François, curé des paroisses Sainte-Anne et Saint-Charles de Joinville-le-Pont, Président de l’Association des Amis de Madeleine Delbrêl, co-auteur de 2 ouvrages sur sa vie et sa pensée, présentera son dernier livre Madeleine Delbrêl, genèse d’une spiritualité, paru en octobre 2008, le vendredi 3 avril de 20h30 à 22h30 à l’Hôtel de Ville.

M

34


JOINVILLEPRATIQUE

Décès de Raymond Biret Raymond Biret, ancien Conseiller municipal et Maire-adjoint de Joinville-le-Pont, président de l’AJAD (Association Joinvillaise d’Aide à Domicile), homme de conviction, élu de terrain toujours disponible, est décédé samedi 14 mars dernier. Il laissera dans l’histoire de notre ville le souvenir d’un homme d’action et d’engagement, dévoué au service public et à l’intérêt général. Un hommage lui sera rendu lors du Conseil municipal du 7 avril. Le Maire Olivier Dosne et le Conseil municipal présentent leurs condoléances les plus sincères à son épouse et à sa famille.

Hommage à Marguerite Tournier Elle fut la première et unique Maréchal Ferrant de France. Née à la fourchette de Champigny en 1909, Marguerite Tournier apprend son métier avec son père, à la forge de Joinville, située rue des réservoirs. Un métier physique qu’elle exerce de 1922 à 1952. Elle change alors d’activité pour travailler dans la couture avec sa fille. Marguerite Tournier nous a quittés le 31 janvier dernier. Elle a passé toute sa vie à Joinville et aurait eu 100 ans le 17 août prochain. La rédaction adresse toutes ses condoléances à la famille.

Pharmacies de garde Dimanche 5 avril Pharmacie Belot – De Leye 4 bis rue Albert Thomas 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 24 43

Dimanche 19 avril Pharmacie Parain 30 rue de Musselburgh 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 24 90 Dimanche 26 avril Pharmacie Nadjar - Clauzet 4 rue des Réservoirs 94410 Saint Maurice Tél. : 01 42 83 24 42

Dimanche 12 avril Pharmacie Nop 43 rue de Paris 94340 Joinville-le-Pont Tél. : 01 48 83 20 34

Vendredi 1er mai Pharmacie Soussy 47 av. Roger Salengro 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 42 83 94 32

Lundi 13 avril Pharmacie Puigt Ccial Républic 2000 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 21 53

Dimanche 3 mai Pharmacie Jacquet 177 rue Diderot 94500 Champigny-sur-Marne Tél. : 01 47 06 87 15

État civil Naissances Théo Dasilva, Clara Sato-Blaes, Chloé Saint-Amaux, Luc Tama, Chloé Debord, Antony Labonde, Enzo Le Duigo. Avec nos meilleurs vœux de bonheur à ces nouveaux Joinvillais.

Vous avez vos papiers ? A l’approche des congés d’été, les demandes de Cartes Nationales d’Identité et de Passeports vont s’accroître. Le délai d’obtention peut atteindre 8 semaines. Le Service des Cartes Nationales d’Identité et des Passeports se tient à votre disposition pour vous renseigner au 01 49 76 60 76.

Ecrivain public à votre service Pour une aide à la rédaction des lettres et documents, un écrivain public se tient à votre disposition tous les jeudis de 14h30 à 18h à la mairie. Sur RDV uniquement au 01 49 76 60 13 35


Joinville le Pont Magazine 180-Avril09  

Magazine municipal de la Ville de Joinville le Pont n°180 - Avril 2009

Advertisement