Page 16

James A. Ganz et Richard R. Brettell, Chefs-d’œuvre de la peinture française du Sterling and Francine Clark Institute. De l’école de Barbizon à l’impressionnisme, Paris, Skira-Flammarion, 2011, p. 40 xiii Ibid. xiv Christine Peltre, Les orientalistes, op. cit., p. 186. xv Gérard-Georges Lemaire, L’univers des orientalistes, Paris, Place des Victoires, 2000, p. 202. xvi Emmanuelle Peyraube, Le harem des Lumières. L’image de la femme dans la peinture orientaliste du XVIIIe siècle, Paris, Éditions du patrimoine, Centre des monuments nationaux, Coll. « Temps & espace des arts », 2008, p. 43-46. xii

privilégie l’enchantement par le pittoresque, le rêve par l’exotisme et l’érotisme par le voyeurisme ou la sensualité sous-entendue. Les inexactitudes historiques sont ainsi particulièrement fréquentes dans les tableaux orientalistes. Prenons par exemple le Charmeur de serpents (c.1879) peint par JeanLéon Gérôme : la mosaïque bleue très complexe provient du palais de Topkapi à Istanbul; les dalles de pierres, quant à elle, sont issues de la mosquée de Amr ibn al-As au Caire; et finalement, l’art de charmer les serpents est une tradition exclusivement égyptiennexii. En mélangeant les sources historiques, Gérôme parvient à inspirer une vision plus fantasque que réaliste, mais qui représente parfaitement l’imagerie populaire de l’Orient à l’époquexiii. Cet éclectisme semble encouragé. Même si plusieurs peintres préfèrent être témoins des beautés pittoresques de l’Orient, d’autres optent plutôt pour la peinture d’atelier. Ces artistes peignent ainsi à partir de textes ou de gravuresxiv. Ingres, pour son Odalisque à l’esclave (1839), a utilisé ces diverses sources d’inspiration : les objets d’origine turque se marient harmonieusement au décor inspiré des miniatures persanesxv.

Jean-Léon Gérôme, Charmeur de serpents, c.1879, huile sur toile, 82,2 x 121 cm. Sterling and Francine Clark Art Institute, Williamstown.

16

Ex-Situ 22.indd 16

13-04-17 09:20

Ex situ 22  

La revue étudiante de la faculté des arts de l'UQAM Dossier art ancien, Dossier sujets d'actualités, In visu, et compte-rendus d'exposition...