Page 1

ARCHI BOOK pyk joanna


JOANNA PYK / architecte DE nationalité : polonaise naissance : 18.08.1984 +33 (0)6 37 72 96 33 3 place de la République 44200 Nantes joannapyk@gmail.com

EDUCATION

2008 - 2011 2007 - 2008 2003 - 2007 2003

EXPéRIENCE: architecture

juin-sept 2013

Master 2 (diplômée à l’ENSA Nantes) Erasmus à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes Polytechnique à Wrocław- Faculté d’Architecture Baccalauréat, spécialité: mathématique, II éme Lycée Sniadecki à Kielce (PL) Agence HUCA à Nantes - CDD travail sur un projet de 35 logements à Vallon des Garettes, Orvault (44) - APD, PRO, DCE

sept 2012 mai 2013

Travail sur des projets personels mission humanitaire en Côte d’Ivoire : relevé et reaménagement d’une maison pour un point de depistage des deficits sensoriels (futur Centre Jean Massieu à Man), projet d’une villa privée à Man, Côte d’Ivoire, strategie d’aménagement d’intérieur pour un fastfood africain (dossier Nantes Enterprenariales 2013)

sept 2011 juin 2012

Agence HUCA à Nantes - CDD suivi du projet de 4 maisons en bois à Nantes : DCE/PRO, suivi du projet d’une maison individuelle à Treillières (44) : visualisations, PC, DCE/PRO, participation dans la conception d’une faisabilité à Boulogne-Billancourt (92), 25 logements, travail sur un projet d’un local repos des conducteurs de bus à Massy (91) en phase PRO/DCE, participation dans la faisabilité de rehabilitation d’un coeur d’îlot et batiments collectifs ‘65 à Nantes

mars - juin 2011

2010-2011

fév 2010

Agence J.L.Cousin à Couëron - travail etudiant dessin du projet d’une caserne de pompiers à Chateaubriant (44) - phase DCE/PRO, extensions des maisons individuelles à Couëron, Guerande, Cordemais (44)- PC Architecte d’interieur François-Xavier Jourdain à Nantes - travail etudiant aménagement d’une grange agricole en résidence principale à la Chapelle-Basse-Mer (44) - PC, conception d’intérieur d’un séjour-cuisine dans un appartement à Chantenay, Nantes Agence Loire Architecture à Ancenis - travail etudiant conception d’une capitainerie à Ancenis, PC de l’extension d’une salle polyvalente à St.Sauveur (44),

CV


nov 2008 jan 2011

avril-mai 2008

Stage suivi de chantier dans l’agence de J.Kowalski à Nantes

mai,juillet-août 2007

Agence A.S.P..A à Wrocław (PL) - travail etudiant, conception d’un restaurant/boutique pour une piste de luge à Wroclaw conception d’interieur des logements dans une immeuble de luxe à Mielno (llittoral de la mer Baltique)

avril, mai, août 2007

Agence AA studio à Wrocław, Pologne - travail etudiant,

août-sept 2006

concours

2010 2007 2006

EXPéRIENCE: GRAPHISME DESIGN/COM

sept 2012 - ... juin 2012 oct-dec 2012 janv - juin 2011 juin 2007 oct 2005 2004-2006 2005

compétences

Agence d’architecture de Rafael Losada à Nantes - stage et travail etudiant aide au concours d’aménagement de la base aéronavale de Lann-Bihoué, Lorient (56), I prix, travail sur transformation d’une école en logements à Moutier-en-Rez, conception jusqu’au APD, conception d’une maison des associations à Basse Goulaine, PC : usine SIFFDA à Plouvara, bureaux DCNS à Indret, stockage Savonerie et Parfumerie Bernard à Reze

AutoCAD 2012 Photoshop CS6 Archicad 13 Sketch up 8 PRO Maquettes Retouche photos Indesign CS6 Artlantis 4 CorelDraw x3 Ilustrator CS6 Rhinoceros 4.0 3d Studio Max 2012 HTML 5 et CSS

Agence B&B Architekci S.C. à Kielce (PL) - stage

Concours “Schiendler Award 2010” (DE) - aménamement du site olympique Concours “Technique et l’art” (PL) - fontaine et sculpture Concours “Kolo” 2006 (PL) - toilettes publiques

Photographe pour un webmagazine Fragil.org 1ère prix - concours pour une affiche du Festival de l’Architecture de Basse Silésie (PL) Co-organisation et communication de l’exposition “Berlin dans tes marges” à Nantes Graphiste pour le Choeur Universitaire de Nantes Graphiste pour SARP(association d’architectes), Wrocław (PL) Junior art director - stage dans une filiere d’une agence internationale de publicité DDB à Varsovie (PL) Membre du SpaceUS : groupe à la Faculté d’Arch. à Wrocław (PL), métier design, graphisme, communication

Concours PROFUSE : design de produits pour handicapés moteur, I prix pour SpaceUS Polonais Français Anglais Russe


ARCHITECTURE


ecole CANALISER LES DESIRS DE FLEUVE (Architecture et sceneologie urbaine ENSAN 2011 )

Projet de Théâtre Ouvert (ARCHITECTURE DES BATIMENTS PUBLICS- POLYTECH 2007)

RollinG Park (SOLID THINKING - ENSAN 2010)

agence 35 LOGEMENTS à ZAC VALLON DES GARETTES, ORVAULT (44), AGENCE HUCA

MASON PARTICULIERE à TREILLIERES (44), AGENCE HUCA

QUATRE MAISONS à NANTES (44) Centre d’incendie et de secours de Chateaubriand (44), AGENCE HUCA AGENCE COUSIN

perso MAISON DES VACANCES POUR UNE FAMILLE ROYALE DE MAN (CÔTE D’IVOIRE) AFRIQUE 3.0 / STRATEGIE DE BRANDING POUR UN FASTFOOD AFRICAIN (44)


vue sur une de 18 montaignes depuis le site

MAISON DES VACANCES POUR LA FAMILLE ROYALE DE MAN [CÔTE D’IVOIRE] perso 2012

2013

mission complete / en cours d’etude

Réhabilitation de l’existant et création de salle des rencontres + anNexes Le terrain est situé dans la ville de Man, dans la région des dix-huit Montagnes (au nord-ouest de la Côte d’ Ivoire). Cette ville-village est constituée de constructions conçues sur un niveau, la majorité des rues (chaussées?) ne sont pas solides, ce sont plutôt des pistes en terre rouge. Toutes les maisons sont clôturées par de hauts murs, avec des piques au sommet ou des fils barbelé ; cela pour raison de sécurité, par prévention contre les cambrioleurs. La parcelle se trouve dans le quartier d’Air France, juste en face d’une des montagnes. Elle compte 880 m. Sur le site, on trouve des constructions déjà existantes : la maison principale à réaménager et quatre maisons secondaires à détruire ou réutiliser. C’était la résidence principale de la famille avant la guerre civile. Mais elle fut confisquée par les rebelles, forçant la famille à s’enfuir.

schemas de l’analyse et conception


2 3

1

plan schematique de l’amenagement du site


recherches des motifs inspirés par le savoir-faire traditionel et vegetation

Programme : la maison principale devrait être habitée en permanence par la mère de la famille, qui prendra une partie de la maison principale, par un cousin qui va habiter la tour de garde ( petit studio et tour d’observation à la fois) et éventuellement par un ou deux domestiques. La maison doit prévoir de la place pour les autres membres de la famille qui viendront occasionnellement, ou des invités. Il doit y exister une salle de rencontre, un genre d’un salon ouvert pour accueillir les invités pour les repas, fêtes … ainsi qu’une cuisine séparée, hors de vue, pour les domestiques. Enjeux : mettre en valeur la maison principale et la salle de rencontre, les faire communiquer aisément en encourageant la flexibilité des scenarii d’utilisation, prévoir une espace maximum pour un jardin (avec une possibilité future de piscine), dégager la vue sur la montagne d’en face, cacher la cuisine des domestiques et prévoir un stationnement discret des voitures, privilégier les matériaux locaux (bois, osier), contraintes climatiques – brises-soleil, climatisation, ventilation naturelle … . Aménagement : Je dois garder la maison principale, je la nomme « bande principale » (avec la terrasse derrière). Je propose un plateau qui relie la salle de rencontre et le salon de la maison, les deux espaces pouvant se refermer ou s’ouvrir selon les besoins en créant des dialogues intéressants.

1


2

3


A l’arrière, je place une bande secondaire, peu visible depuis l’entrée, avec: deux chambres en plus, un espace stockage qui pourrait servir de chambre pour des domestiques, une cuisine pour les domestiques, des toilettes pour les invités. A l’entrée, sur le pignon de la maison, je dispose une petite place de parking et une tour de garde (avec vue sur le croisement de deux rues). Architecture : J’ai cherché les inspirations dans l’architecture traditionnelle qui utilise le tissage de feuilles de palme. Ainsi j’ai essayé de trouver un motif analogique en bois, qui ferait un détail phare du projet. Pour l’aménagement paysager du site il est important de planter un lierre ivoirien tout au long du mur haut en parpaing. Le vert foncé permet de fondre le mur avec le paysage de montagne.

salle de rencontre - recherches d’une geometrie attractive

La salle de rencontre est le diamant du site. Pour cette raison, j’ai imaginé une géométrie attractive pour la charpente de la toiture. Pour la toiture de la maison principale, j’ai choisi une pente simple, désolidarisée, qui permet de mieux garder la fraîcheur. La construction de la salle de rencontre ainsi que le toit de la maison restent toujours à l’étude.


AFRIQUE 3.0 / STRATEGIE DE BRANDING POUR UN FASTFOOD AFRICAIN [44] personnel 2013

Preparé dans le cadre des Entrepreneuriales Nantes 2013 L’analyse porte sur un « resto rapide » africain (son identité visuelle, ambiance, design) qui a servi dans le cadre d’un projet pour Entrepreneuriales 2013 (équipe de participants : Urbain Doh, Chakila Boura, Mahamadou Fodé Diakité, Caroline Ahern). Le travail se compose d’une analyse (tendances parmi les restos rapides, architecture intérieure, traitement des éléments de la culture africaine dans la mode et design …), d’une proposition d’un logo et d’un intérieur. L’image d’ambiance est le résultat direct de l’analyse. C’est davantage un croquis sommaire et non-contractuel, exprimant la stratégie de l’aménagement d’intérieur, que le projet en tant que tel. Le plus important est le chemin de pensée, nécessaire pour placer ce type de projet parmi les tendances, réalisations et attentes d’aujourd’hui. Les mots clés sont : INNOVATIF, AFRICAIN/ EUROPEEN, ECONOMIQUE. L’ambition est de repenser « l’africain », sortir des clichés, réfléchir à la notion « d’africain », définir brièvement les codes et les idées et jouer avec, créer un intérieur en ayant en tête le potentiel du projet. La réponse trouvée : un mélange inhabituel d’éléments culturels africains et européens, mêlant tradition et modernité (par ex. « Ikea hacking » avec des tissus africains) et de récupération créative (« Do It Yourself » avec les meubles récupérés), pour faire le maximum avec le minimum.


QUATRE MAISONS à NANTES [44] agence huca 2011

2012

PRO DCE ACT

Le projet consiste en quatre logements sociaux, dont un adapté PMR, pour Nantes Habitat. C’est un bâtiment en ossature bois, revêtu d’un bardage bois. En tant qu’assistante de l’architecte j’ai participé à la constitution des éléments pour le rendu de la phase PRO et DCE : préparation des coupes, façades, détails de la construction et de l’aménagement extérieur, carnet de menuiserie, lecture et correction du CCTP. J’ai également participé aux réunions de maîtrise d’œuvre et à la phase d’ACT (assistance pour la passation des contrats de travaux) avec le maître d’ouvrage.


Centre d’incendie et de secours de Chateaubriand [44] agence cousin 2011 PRO DCE

J’ai participé au projet en tant qu’assistante d’architecte. J’étais chargée de préparer les coupes, les détails (construction, escaliers, terrasse), le carnet de menuiserie, les plans de calepinage du sol et des plafonds. Ce projet demandait une étude approfondie du cahier des charges afin de répondre précisément aux exigences spécifiques du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours).


35 LOGEMENTS à ZAC VALLON DES GARETTES, ORVAULT [44] agence huca 2012

2013

apd PRO DCE

Le projet consiste en deux bâtiments collectifs et cinque maisons mitoyens, 35 logements au totale, pour le SAMO. En tant qu’assistante de l’architecte j’ai participé à la constitution des éléments pour le rendu de la phase PRO et DCE : préparation des coupes, façades, détails de la construction et de l’aménagement extérieur, carnet de menuiserie.


conception de principe de charpente


MASON PARTICULIERE à TREILLIERES [44] agence huca 2011 apd

Pc

2012

PRO DCE

Ma mission sur le projet était d’élaborer la phase ADP du projet, constituer les éléments du dépôt de permis de construire, puis passer à la phase PRO. En tant qu’assistante de l’architecte, j’étais chargée de préparer les pièces graphiques suivantes : coupes, façades, perspectives 3D de l’extérieur et de l’intérieur, recalage des plans, aménagement extérieur, carnet de menuiserie.


travail sur des visualisations de l’exterieur et l’interieur


CANALISER LES DESIRS DE FLEUVE [44] ensan 2010

2011 vue sur l’entree dans le port de plaisance

ARCHITECTURE ET SCENEOLOGIE URBAINE (Y.G.DESSY, Y.POHO, R.BURGAUD) Il s’agit de la transformation du Bas-Chantenay, quartier de Nantes, en un nouveau quartier de ville. C’est un site industriel proche du cœur historique du centre de la ville, recelant un patrimoine industrialoportuaire intéressant à mettre en valeur. Cet espace s’est transformé au gré des grandes mutations dans les pratiques commerciales et industrielles, laissant apparaître aujourd’hui des espaces en friche. L’un des enjeux est de trouver une solution de développement pour ce territoire, soit en tant que prolongement pour le quartier de Chantenay, soit en tant que nouveau quartier. Une seconde problématique concerne la valorisation du patrimoine industriel et portuaire (cales, quais, grues …). L’idée conductrice est de retrouver la “Venise perdue” qu’était Nantes au XIX siècle, avant le comblement des caneaux. A Bas –Chantenay, il existait aussi un canal, qui correspond maintenant au Boulevard de Chantenay. Je propose ainsi de canaliser le site, d’abord par un grand canal, et ensuite par un système d’irrigation et de percolations, qui dirigerait l’eau dans de petits canaux lui étant connectés. La diversification des rapports à l’eau va développer les activités fluviales à plusieurs échelles.

analyse des activites de l’estuaire

rapport a l’eau : recherches des typologies


systeme des canaux : penetration diversifie du site par l’eau

axonometrie du projet : proposition de tissu urbain qui s’organise atour de l’eau


RollinG Park [DE] ensan 2010

ENSAN / SOLID THINKING : Concour Schindler 2010 (M.BERTREUX, F.MIGUET, S.LAGRE) Groupe de travail : J.Pyk, P.Jadeau, R.Brochard

vue aerienne sur le site (vers le bas - olympiapark)

Le Site de concours se localise à Berlin ouest, au voisinage de l’« Olympiapark », un ensemble sportif construit en 1936 sous la dictature d’Hitler. Le terrain se trouve plus à l’ouest, il est situé entre des montagnes et la ligne de métro du S-bahn. Son aménagement désordonné comporte des bâtiments dédiés à l’activité sportive et un amphithéâtre en plein air. L’enjeu principal est d’améliorer l’accessibilité du site, mais aussi de trouver une identité pour l’ensemble, et de proposer des espaces publics de qualité et des fonctions nouvelles. Utopie roulante : L’idée principale part de la fusion des termes « accessibilité” et “amusement ». Elle compte ajouter une valeur de plus au déplacement. Elle souhaite ne pas seulement permettre à tous d’accéder à tout, mais aussi permettre de s’amuser lors des deplacements. Les inspirations sont : les parcs d’amusement, les montagnes russes, les skate-parcs, les pistes de luge… . Il s’agit en réponse de créer un faisceau de rubans diversifiés qui relie la gare à l’amphithéâtre, qui va englober les bâtiments existants et intégrer les nœuds avec de nouvelles fonctions. Les rubans contiennent des rampes d’accès conformes aux normes pour handicapés, et en même temps des formes de skateparcs, invitant à “rouler” différemment, et à des vitesses changeantes .

axonometrie eclaté : existant (en bas) et nouveau (en haut)


mode « événement »: quand le site va accueillir un grand flux des spectateurs allant et sortant de l’amphithéâtre Waldbühne (capacité 22 000 de personnes).

Pôle de transport : échanges multimodales : station + parking + location vélo/segway, point de départ et observation Pôle de sport : hockey, stadium, tennis, bowling

mode quotidien: quand le site sert d’espace d’amusement actif pour les gens des quartiers résidentiels avoisinants. Parcours : “Main Strip” - Ruban principal : l’axe du projet, qui relie la station avec le Waldbuhne. On peut la parcourir de plusieurs façons.

axonometrie du projet - parcours selon du “main strip”

Hôtelerie : hébergement, spa, séminaires Amphithéâtre : zone publique avec biergarten et zone de la scène + arrière scène.


Partie personnelle / debut du parcour : Parking Le départ de parcours sur le site se trouve au niveau du pôle multimodal. Il se constitue principalement d’un parking, qui abrite et qui assure un accès facile à une des stations du S-Bahn, et où est installée une location de vélos. Le bâtiment s’inscrit dans la logique de la forme qui suit le mouvement. Ici, c’est la circulation des voitures qui donne le rythme. L’idée formelle est venue de l’inspiration par les routes montantes de montagne. Le concept général est donc de créer un parking – paysage: Un parking–montagne s’élevant, permettant de libérer le so,l et d’avoir un parcours amusant, en même tems qu’un point d’observation du site. Ce projet s’oppose à l’image habituelle du parking considéré comme un simple endroit de ‘stockage des voitures’. Le site a besoin d’une espace vert de qualité - une grande pelouse en pente – pour les activités diverses à la berlinoise (concerts électro en plein air, grandes piqueniques, cinéma d’été etc.). C’est aussi un point de départ qui sert AUSSI DE point d’observation, permettant de se rendre compte tout de suite de la disposition du site et de son voisinage.


pietons

s-bahn

voitures


Partie personelle / fin du parcour : Scène + arrière scène Le main strip mène à l’amphithéâtre, où il englobe le Biergarten et se transforme en scène, puis en ascenseurs pour rendre tous les niveaux accessibles. Il se continue sous forme de piste suspendue, pour relier le site avec la colline de Ruhleben. L’arrière scène, contenant les loges des artistes et les locaux techniques, est cachée dans la colline. L’accès logistique à cette zone n’est pas rendu visible au public.


foyer ouvert, suspendu

Projet de Théâtre Ouvert [PL] Polytech Wro 2007

ARCHITECTURE DES BATÎMENTS PUBLICS (M.LOSE) SITE : La parcelle se trouve à Wroclaw, aux abords du coeur ancien de la ville, voisinant avec l’Academie de la Musique. CONCEPT : La majorité des bâtiments scéniques sont plutot repliés sur eux-mêmes. Je propose une typologie experimentale, ouverte sur la ville. La forme du bâtiment n’est plus compacte, mais éclatée. Ainsi, on comprend tout de suite l’organisation et la fonction des différents espaces. Dans le même temps, on reste en contact avec la ville même en étant dedans.


r+2 niveau foyer


rDC niveau entree

r+3 niveau ateliers


photo d’une maquette en cours


PHOTOS GRAPHISME ILLUSTRATIONS


Photographie architecturale et abstraite perso

Pour voir le photobook complet enligne CLIQUEZ ICI | Selon Paul Demare du Webmagazine Purpose (lecture de portfolios dans le cadre de la Quinzaine de Photographie Nantaise 2012), ces photographies forment un genre de carnet d’esquisses de compositions variées. Les bâtiments et les espaces ne sont pas représentés de façon explicite, mais ils se prêtent à une recréation. | Il s’agit pour moi avant tout d’une quête de géométrie,

de la recherche d’une composition parfaite, pour laquelle je suis prête à faire plusieurs essais. Cette composition ne cherche pas toujours à raconter le bâtiment, mais aussi à changer le regard, en décomposant l’objet en abstractions. Ce travail affine mon regard et influence ainsi mes autres activités: Il est un bon exercice sur les proportions, les rapports couleur-matière et le sens de composition notamment.


ile de nantes


CONCOURS POUR UNE AFFICHE : FESTIVAL DE L’ARCHITECTURE De basse SILéSIe [PL] 1 éRE prix perso

Pour acceder aux mes travaux graphiques CLIQUEZ ICI. L’intitulé du sujet du festival DOFA’12 fut le suivant: “Miasto-Miejsce-Mieszkanie” (“Ville-Lieu-Maison”). SUJET : Comment retrouver une échelle humaine à chacun des ces trois niveaux? Comment définir les rapports entre ce qui est privé, demi-privé et

publique ? Qu’est ce que cela veut dire une ville agréable à habiter aujourd’hui? comment peut-on avoir une influence dans le développement de la ville et comment est-il possible d’intégrer les besoins individuels aux besoins communs? INTENTION PERSONELLE : Pour intéresser le grand public, j’ai cherché des propositions familières et amusantes, à même de s’échapper des clichés


du design graphique de type “architectural”, très minimaliste et élitiste. J’ai valorisé un concept néanmoins simple mais décalé. Idée : Faire une ville, c’est aussi simple que de faire une tartine pour un petit déjeuner (et le petit déjeuner polonais est souvent salé!). C’est pour encourager tous les gens, et pas seulement les professionnels, à prendre la parole sur nos visions et nos besoins.


DOUBLE VIE D’UNE ARCHITECTE ILUSTRATION DES PROJETS ISSU de l’INCONSCIENT perso

Parler des “rêves des architectes” est une belle métaphore pour évoquer leurs idées d’utopies personelles. “Architecture de rêve” est une expression bien présomptueuse, qui ne signifie pas grande chose et mal connotée; le type d’expression qu’on retrouve plutôt dans une brochure marketing de développeur ou dans le flyer d’un hôtel oriental, une description des plus banales pour s’attirer les faveurs du grande public. Les “dreamlands” est une expression réservée aux parcs d’attraction, des endroits essentiellement commerciaux et privés d’âme. On ne parle jamais de l’architecture et de ses nombreux motifs possibles provenant des visions issues directement de l’inconscient. Et pourtant dans les rêves, il se passe des choses intéressantes. Les rêves sont une sorte de simulation de la vie. Pleins de couleurs, de formes, d’espaces inédits, de rencontres, de situations et d’aventures, ils stimulent l’imagination. Un vrai cinéma multidimensionel HD! Un jeu RPG nocturne! Pour ceux qui rêvent beaucoup, ça peut devenir une double vie incroyablement excitante; entièrement imprévisible, impensable, permettant de vivre les situation qu’on ne pourra jamais vivre, de voir les endroits qui n’existeront pas, et de faire des rencontres inédites. Ils reflètent notre univers personnel, utilisent nos souvenirs réels, les choses vues, les informations

acquises au cours de l’existence, même sans s’en rendre compte. Mais le cerveau les relie d’une manière si inhabituelle parfois, et ayant pourtant sa logique spécifique, que souvent il ne s’agit pas d’une simple réplique. Si les rêves “sont des miettes de la journée qui vient de passer” (S.Freud), de quoi rêvent les architectes après avoir quitter leur bureau ? Est-ce que les rêves des architectes sont marqués par leur métier ? Est-ce que les choses qu’on voit dans les rêves sont différentes des rêves non reliés à la pratique de l’architecture ? Je voudrais interroger mon propre exemple. J’ai recueilli plusieurs “expériences” oniriques, chacune ayant sa particularité propre. Elles mettent en jeu différentes échelles: Les vues aériennes de la ville entière sont très rares. Ces rêves se déroulent par contre très souvent à l’échelle d’un piéton, dans les villes diverses (ville gigantesque à la grandeur des croquis de N.Ledoux + visions venant des films de science-fiction, ville intime, à l’échelle de la maison-cour presque; ville d’architecture caricaturale, mixant tous les styles, le plus détaillé possible; ville verte, moderne; ville du

tiers monde, bordélique ... ), à l’échelle du bâtiment ( architecture moderniste, brutaliste, minimalisme moderne y compris architecture japonaise actuelle, constructions traditionelles à la suédoise, architecture organique, architecture avec contennaires, architecture orientale, chinoise traditionelle, etc... ), à l’échelle d’intérieurs (conceptuels - futuristes : blanc, avec murs détectables mais pas vraiment visibles; traditionels : ronds, avec une charpente de bois traditionnelle, mais assez originaux et organiques, notamment au niveau d’un passage-pergola, avec des murs dont les motifs végétaux se simplifiaient en formes geométrique, pendant la marche; bruts : intérieur d’un blockhaus en forme d’un cône. Les détails par contre sont toujours trop durs à retenir, j’ai peu d’exemples. Dans ces rêves, la plupart de temps, je suis un observateur. Un flâneur-visiteur, qui fait de longues balades dans des villes non-existantes; un habitant, qui vit ses aventures dedans. Parfois, plus rarement, je me retrouve dans la peau d’une architecte, d’un contructeur, d’un ingénieur, et je conçois. Pour moi, le lien entre le métier et les rêves est évident. Je voudrais mieux classer mes rêves, recueillir les rêves d’autres architectes, et développer une série d’illustrations pour les meilleurs d’entre eux. Après : une expo, une publication, un débat? J’en rêve!


“Un rêve de voyage, c’est déjà un voyage.” Marek Halter “Un rêve de projet c’est déjà un projet ?” Joanna Pyk

“Cache-clairière ”, novembre 2010 projeté

costruit

Je suis un soldat clandestin, qui retourne dans son village dans les montagnes. Poursuivi par l’ennemi, je décide de mobiliser tous mes proches et voisins pour construire ensemble un immeuble collectif en bois. Sa particularité est qu’une fois recouvert par de la végétation et entouré par des pins de grande hauteur, il ne serait pas repérable depuis un avion. Il ressemblerait à une clairière. C’est le premier croquis détaillé d’un de mes rêves. Une belle histoire bien cohérente. Voici un exemple d’une construction écologique, participative, avec des enjeux logiques. L’idée a été conçue par mon alter-ego, et

la construction collective est assurée par un village entier pour accueillir tout le monde sous un seul toit. L’architecture est simple, traditionelle, et fait penser à l’architecture scandinave avec toits végétalisés.


“Wall-mart, supermarché immobilier”, octobre 2013 observé

vécu

Je vois de haut une immense espace d’exposition. Pavillons de particuliers, de différentes tailles, regroupés chaotiquement dans le secteur délimité par une grille. Il y a des tracteurs qui ont pour mission de les pousser. Il y a aussi des groupes de clients accompagnés par des guides. D’un coup je me retrouve dans un peau d’un de ces guides et deviens ainsi l’un des agents immobiliers qui travaillent ici. Une rare vision en perspective aérienne m’a fait penser aux cadrages d’Alex MacLean. La situation d’un supermarché de type américain vendant des maisons appelle bizarrement une référence directe à la situation de la crise immobilière. Coïncidence ou liaison logique inconsciente ? Les maisons sont de tailles différentes, en construction bois, avec un bardage blanc, bleu ciel, bordeau,

leur style oscille entre l’éclectisme des banlieues américaines, les “suburbs”, et la simplicité de l’architecture traditionnelle suédoise; facilement déplaçables, car sur roulettes. Pas d’information exacte permettant de savoir si elles sont neuves, comme sorties de l’usine, ou anciennes et rénovées.


MERCI DE VOTRE ATTENTION JOANNA PYK / architecte DE +33 (0)6 37 72 96 33 joannapyk@gmail.com

Book Joanna Pyk  

4 11 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you