Page 1

JOANA SKENDI ARCHITECTE DE HMONP P O R T F O L I O

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles - 2014


JOANA SKENDI ARCHITECTE DE HMONP A: T: E:

41 R u e d ’ I s s y , 9 2 1 7 0 V a n v e s 06 26 44 23 41 joanaskendi@yahoo.com


C U R R I C U L U M

V I T A E

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES LPA ARCHITECTES / Paris 2018 Architecte Chargée d’Affaires CDI - 3 ans et 9 mois à Etudes complètes & MOEX - Réhabilitation intégrale en lots séparés - Hôtel particulier 2014 finition Palace à Paris (2500m2). Tous les échanges réalisés en anglais. Etudes et PC - 45 logements, Synagogue et Ecole Juive à Neuilly sur Seine (2900m2) Relevés, études de faisabilité, dossiers de DP, PC, suivis de chantier divers (Logements, bureaux, extensions, appartements...) BRUNET-SAUNIER ARCHITECTURE / Paris 2014 Architecte collaborateur - CDD - 1 an et 3 mois Concours PPS, PPD - Université Paris-Condorcet (105 000 m2) à 2012 Concours PPD, Offre Finale - Université d’Aix en Provence (45 000 m2) Concours pour le Master Plan de l’Hôpital d’Helsinki (122 000 m2) Concours pour l’infrastructure de transports public du Grand Paris: Gare de Sevran-Beaudottes / Champigny / Bry-Villiers-Champigny / Issy RER PRO/DCE - Laboratoire de recherche Ecotox à Valence (20 300 m2) Visa des plans d’EXE - Hôpital de Chambéry (74 000 m2) 2010 2009

Stage de master - 6 mois Concours MOP- Laboratoire de recherche Ecotox à Valence (20 300 m2)

2008

Stage de troisième année - 1 mois Concours MOP- Tour de bureaux IGH & Complexe Olympique Natation à St Denis.

ECOLE SPECIALE DES TRAVAUX PUBLICS - Enseignement / Paris 2013 Assistante du Prof. Adriana Miri - 3 mois Programme d’échange ESTP et l’Université Polytechnique Tirana-Participation volontaire. 2012

SERVICE D’URBANISME / Mairie de Tirana, Albanie - 2 mois Etudes volumétriques pour la valorisaion de parcelles constructibles du centre-ville.

AAPGR+LS ARCHITECTES / Versailles - CDD 2 mois 2011 PRO - Extension d’un terrain de golf au Cap d’Agde. LUC DODET URBANISTE / Versailles - CDD 2 mois 2010 Réalisation d’une plaquette des projets de l’ENSAV sur la plaine de Pierrelaye.


COMPETENCES CONCEPTION Analyse attentive et synthèse des contraintes; Recherche de sens enraciné dans le contexte et l’écoute; Recherches constructives par références et maquettes physiques reliant à la matière et la lumière; Maitrise CAO DAO BIM; Gestion d’équipe par la réception des différences, l’anticipation et organisation rigoureuse; Adaptabililté face aux changements; Efficience sereine face à la pression. EXECUTION Synthèse technique et architecturale; Suivi de chantier en lots séparés; Contrôle qualité; Réactivité face aux aléas techniques pour respecter les délais; Gestion des conflits par le dialogue conciliant aboutissant à des directives claires en connaissance de cause.

FORMATION HABILITATION A LA MAITRISE D’ŒUVRE EN SON NOM PROPRE ENSA-Versailles, à l’unanimité du jury 2013 «L’évolution du rôle de l’architecte suite aux procédures de Construction-Réalisation et de Partenariat-Public-Prive». DIPLOME D’ETAT D’ARCHITECTE ENSA-Versailles, mention: très bien 2012 «Une Maison de Vie EHPAD entre liberté/sécurité, lumière/repères, intimité/ sociabilité, autonomie/dépendance. 2006

DIPLOME DE BACCALAUREAT SCIENTIFIQUE - Albanie Lycée Anglophone «Preca College» mention: très bien

LOGICIELS

LANGUES

Revit A u t o C A D P h o t o s h o p I l l u s t r a t o r InDesign Pack Office SketchUp

Français Anglais Italien Grec Albanais Portugais Espagnol


S O M M A I R E

SANTE 09-25

Projet de fin d’études «Une Architecture pour accompagner la fin de vie entre». Directeur d’études: Olivier Girard, 15 000 m2

26-29

Centre hospitalier de Chambéry. 74 000 m2

EDUCATION 30-37

Concours pour l’Université de lettres et droit d’Aix-en-Provence. 45 000m2

RECHERCHE 38-45

Plateforme de recherche et d’expertise en toxicologie environnementale et éco-toxicologie. 20 300m2

RESIDENTIEL 46-49

200 Logements collectifs à Paris - Gare de Lyon

PROJET URBAIN 50-55

Penser la frange urbaine - Plaine de Pierrelaye

7

Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


S A N T E / UNE ARCHITECTURE POUR ACCOMPAGNER LA FIN DE VIE PROJET DE FIN D’ETUDES SURFACE: 15 000 m2 LOCALISATION: KORÇE, ALBANIE MARS - JUILLET 2012

9

Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


INSERTION URBAINE / RAPPORT A LA VILLE Le projet propose une insertion urbaine dans un quartier résidentiel périphérique se trouvant face à un parc. Les familles pensent souvent que la résidence pour personnes âgées doit être implantée dans un parc ou face à un beau paysage naturel. Les gérontologues affirment que la meilleure implantation est urbaine et tournée vers la vie. Le choix de ce site permet de répondre aux deux aspirations en même temps, offrant la possibilité d’avoir des façades différenciées, d’un côté une vie urbaine dynamique et de l’autre une ambiance plus calme. La proximité avec les écoles, les centres de loisir, les espaces verts, offre la possibilité de faire participer naturellement les mouvements de la collectivité à l’animation du lieu même pour les plus dépendants.

10 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


Maquette d’ensemble, echelle 1/100.

11 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


N

0

5

10

15

20

Plan du rez-de-chausĂŠe

m

12 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


PRIVE / COLLECTIF / PUBLIC Au rez-de-chaussée les chambres sont tournées vers le jardin pour profiter d’un accès direct vers l’extérieur et proccurer ainsi un sentiment d’autonomie. Les espaces collectifs sont tournés vers la ville pour créer des liens visuels avec le quartier. Certains espaces comme la cafétéria et le salon de coiffure au rez-de-chaussée, la salle polyvalente et la bibliothèque au premier étage sont ouverts au public afin de créer des espaces de rencontre et d’échange avec la population locale. La douceur des courbes à l’intérieur contraste avec la sobriété de la limite extérieure afin de surprendre les visiteurs. L’éclairage naturel de la verrière couronnant la rampe attire le visiteur vers la lumière. Le ruban lumineux obtenu par le décollement du plafond des chambres du rezde-chaussée suggère le jardin intérieur et appelle à découvrir le bâtiment depuis l’intérieur.

Perspective de l’acceuil

13 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


LUMIERE, REPERES Dans la majorité des maisons de retraite, le passage espaces privées espaces collectifs se fait à travers un couloir linéaire éclairé artificiallement qui débouche sur la cage d’escalier ou la cage d’ascenseur. L’espace du couloir peut générer de l’anxiété chez les personnes fragiles qui se perdent facilement dans l’espace et dans le temps. Le projet propose de créer une circulation en boucle, une galerie vitrée autour du jardin propice à la déambulation et la flannerie. La rampe de l’entrée permet une circulation en spirale à l’echelle du bâtiment et un passage continu d’un étage à l’autre. Pour réduire la distance des déplacements du personnel soignant, un axe de circulation diagonal est créé au rez-de-chaussée.

15 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


LIBERTE / SECURITE La majorité des maisons de retraite sont entourées de jardins. La limite avec le monde extérieur se réduit souvent à une grille. N’étant pas assurés de tous les risques, dans le quotidien, le personnel soignant ne permet pas aux résidents de sortir dans le jardin sans surveillance. Le rapport avec l’extérieur devient rare et non spontané. Le projet propose d’inverser ce système. Un jardin intérieur est généré au cœur de la masse construire. Le bâtiment devient lui-même bordure et protection. Cette disposition permet un rapport privilégié avec l’extérieur, plus libre et plus spontané. Avec la montée de chaque niveau, les proportions de l’ouverture en cœur deviennent de plus en plus importantes. Cela permet de créer des terrasses aux étages supérieurs afin que même les plus dépendants puissent profiter d’un rapport direct avec l’extérieur.

ENFERMEMENT / OUVERTURE... Pour faire en sorte que les résidents ne se sentent pas enfermés dans ce jardin en cœur, la façade du bâtiment se soulève dans l’angle de l’entrée pour mettre en relation visuelle l’espace du jardin avec le parc en face par un travail de transparences. Ce lien est accentuée par la lumière zénithale provenant de la verrière.

16 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


17 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


18 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


AUTONOMIE, DEPENDANCE Le projet propose que chaque étage soit autonome par une variation d’espaces privés, d’espaces collectifs et d’espaces de soins médicaux. L’infirmerie, la salle de kinésithérapie et les divers bureaux médicaux se trouvent au 1er étage entre la rampe et le jardin. Leur position centrale autant horizontalement que verticalement ainsi que les baies vitrées intérieures donnent la possibilité qu’une surveillance naturelle et discrète soit exercée dans l’ensemble du bâtiment.

19 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


5

10

15

20

m

N

0

20 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4

Plan du premier ĂŠtage


RELATION PRIVE - COLLECTIF - PUBLIC... Aux étages les chambres sont tournées vers la ville pour profiter des vues plongeantes sur les espaces verts environnants. Les espaces collectifs, ces épaississements ponctuels de la galerie, sont tournés vers le jardin. Cette disposition permet, grâce aux transparences, de mettre en scène tous les mouvements de la collectivité et de les faire participer à l’animation de l’établissement. On se sent continuellement en compagnie tout en étant seul.

21 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


DES ESPACES PRIVES APPROPRIABLES ET PERSONNALISABLES Le projet propose pour les espaces privés un système évolutif de chambres qui s’adaptent à différents profils de résidents et à différentes habitudes de vie. Au rez-de-chaussée, deux types de chambres avec accès direct sur le jardin sont proposées: une petite chambre individuelle simple et une grande chambre pouvant être utilisée comme un grand studio individuel, comme deux chambres mutualisées ou comme un petit studio pour couples. Dans les étages le projet propose un système de chambres flexibles. Certaines sont mutualisables tout en conservant l’intimité de chacun pour que la sociabilité soit toujours choisie et jamais imposée. Le résident a la possibilité d’aménager sa chambre en fonction de son état de dépendance. En cas de dépendance, la personne a vue sur la galerie et le jardin intérieur par transparence si la porte est laissée ouverte. Une petite fenêtre à coté de la porte donne la possibilité au personnel de s’assurer de l’état de la personne sans toujours pénétrer dans son espace intime.

1. La façade change continuellement d’aspect grâce aux gestes quotidiens des résidents qui manipulent les volets affirmant à la ville que le bâtiment est un organisme vivant. 2. Chambre d’étage individuelle simple 3. Deux chambres individuelles d’étage jumelées. A gauche aménagement pour personne dépendante, à droite aménagement pour personne autonome. 4. Axonométrie de deux chambres d’étage jumelées.

1.

22 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


2.

3.

4.

23 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


LES STUDIOS Le projet propose en outre des studios plus grands. La différenciation des ambiances de chaque coin se fait par un traitement particulier du sol et de la hauteur sous plafond, plus intime car plus basse dans les chambres et progressivement plus grande dans la galerie et les espaces collectifs. L’espace de nuit est traité en moquette au sol, matériau qui donne une ambiance domestique par ses qualités sonores et tactiles. Les espaces de vie et le bloc de service (cuisine-salle de bain) sont traités en parquet aux tons légèrement plus clairs que celui de la galerie pour ne pas créer de contraste qui éblouit et perturbe les malvoyants. Des petites assises dans l’épaisseur de la paroi visent à créer des endroits propices à la sociabilité spontanée. Depuis l’espace de la cuisine, une fenêtre donne sur l’animation de la circulation et renforce les liens visuels entre les résidants tout en créant des configurations domestiques au sein de l’établissement.

24 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


Maquette echelle 1/20

25 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


S A N T E / CENTRE HOSPITALIER DE CHAMBERY BRUNET-SAUNIER ARCHITECTURE SURFACE: 74 000 m2 LOCALISATION: CHAMBERY, FRANCE 2010-2015

27 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


28 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


DEHANCHEMENT URBAIN Le nouvel hôpital «urbain» de Chambéry est un «monospace», une plaque monolithique quelque peu «déhanchée» pour s’adapter aux pressions qu’exerce le site et notamment au changement de direction imposé par la configuration du terrain. Monolithe, il profite de son déhanchement pour installer en son pli, un axe ambulatoire - cœur de l’activité de demain. Un cœur animé par son propre accueil et desservi par un hall dédié, vertical et ouvert en hauteur sur les quatre niveaux qu’investissent les plateaux de consultations et d’explorations fonctionnelles. Le projet développe une peau de verre sérigraphiée, unitaire et parfaitement lisse, légère et presque aérienne. Associée à la simplicité formelle du bâti, elle contribue à offrir à la cité hospitalière un visage d’une grande sérénité en se contentant d’exprimer la modernité des soins ici apportés.

MA MISSION J’ai rejoint l’équipe travaillant sur le projet de Chambéry pour la phase visa des plans d’exécution. Le chantier étant déjà commencé et les trois étages de sous-sol déjà coulés, ma mission a été de viser l’emplacement des réservations dessinées par les entreprises dans leurs plans d’exécution. Dans un deuxième temps j’ai travaillé pour la mise en place d’un dossier colorimétrique et de signalétique comprenant plusieurs options représentées en images 3D, plans et schémas réalisés par mes soins. Ensuite j’ai travaille sur la maquette numérique en intégrant les mises à jour du projet suite aux réunions avec l’entreprise et la maitrise d’ouvrage pour détecter les incohérences portant atteinte à la qualité architecturale du projet. Enfin, j’ai visé les plans de faux plafonds et des plans de synthèse pour les terminaux de plomberie.

29 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


E N S E I G N E M E N T/ FACULTE DE LETTRES ET DROIT D’AIX-MARSEILLE BRUNET-SAUNIER ARCHITECTURE, FRADIN&WECK ARCHITECTURE, PERIPHERIQUES ARCHITECTES, THEBAUD URBANISME-PAYSAGE

SURFACE: 45 000 m2 LOCALISATION: AIX-EN-PROVENCE, FRANCE CONCOURS / PPP 2012-2013

31 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


RESTAURANT NORD ET LEARNING CENTER

DR

OI

ACCÈS DIRECT :

T

[LAIXLIBRIS[

LE RESTAURANT ET SA TERRASSE SONT DANS LA CONTINUITÉ DE LA PLACE DE LA CONNAISSANCE ET DU LEARNING CENTER

BU A L’OMBRE DES PLATANES LA PLACE DE LA CONNAISSANCE ACCUEILLE DU MOBILIER FIXE ET DIVERSIFIE OFFRANT DES PLACES DE TRAVAIL EXTERIEURES

INTÉGRATION TOTALE :

RE

VI

TER RA SSE

RO

LL

E

SE

ST

AU

NT NO RD DU P RE ST LEALACE AU RN DE RA ING LA NT CE CO NT NN ER AIS SA NC LS E US H

F CO IL D’E UR AU SC AM P RA

RA

Ca m

IE

BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE ET PLACE DE LA CONNAISSANCE

LE RESTAURANT LAISSE LE BÂTIMENT POUILLON COMPLÉTEMENT OUVERT SUR LA PLACE. IL DEVIENT SON SOCLE ET ACCENTUE SON RAYONNEMENT SUR LA VILLE.

1

pu

« DANS QUELQUES MOIS JE SOUTIENDRAI MA THÈSE, L’AMBIANCE SEREINE DE TRAVAIL DE LA BU DE DROIT, ET SURTOUT DE SA MEZZANINE DÉDIÉE AUX CHERCHEURS ET AUX THÉSARDS, FACILITE MA CONCENTRATION DANS CETTE DERNIÈRE LIGNE DROITE.»

UN CAMPUS UNIFIE

UN SOL UNIQUE

s

2

UNE PASSERELLE

PARC JOURDAN

3 « IL

EST 14H, JE VIENS DE DÉJEUNER AU RESTAU NORD. J’EMPRUNTE LE COURS CAMPUS ET GRÂCE À LA NOUVELLE PASSERELLE JE PEUX REJOINDRE FACILEMENT MA SALLE DE COURS SITUÉE DANS LE BÂTIMENT LSH. »

R+5

LETTRES SCIENCES HUMAINES ET COURS CAMPUS

COURS CAMPUS

4

CREATION DE CIRCULATIONS COUVERTES SOCLE D’ENSEIGNEMENT

FIL D’EAU

RESTAURANT SUD

5

R+4

OPTIMISATION DES AMPHIS CENTRAUX = REDÉCOUPAGE EN TROIS

FIL D’OR

UN CIRCUIT DU LIVRE PLUS FLUIDE : R+3

“BARRE” ADMINISTRATION

1 2

HALTE FERREE

CIRCULATION VERTICALE ET HORIZONTALE DEDIEE

3

STOCKAGE DES LIVRES PÔLE “TRAITEMENT DU LIVRE”

R+2

ADMINISTRATION MASTER 2 / RECHERCHE

PARCOURS D’USAGERS

LICENCES / MASTER 1

ACCÈS DIRECT AU LSH LE LONG DU COURS CAMPUS

R+1 ESCALIER MONUMENTAL QUI RELIE LES TROIS NIVEAUX DE CONSULTATIONS RDC

PARVIS NORD ESPACE DE CONSULTATION

RDJ

COMPACTUS

« J’AI QUELQUES HEURES DE LIBRES DANS MON EMPLOI DU TEMPS ET JE N’AI PAS LE TEMPS DE RENTRER CHEZ MOI, JE DONNE RENDEZ-VOUS À MON GROUPE DE TRAVAIL AU LEARNING CENTER À L’OMBRE DES PLATANES POUR RÉVISER. »

DANS L’ENSEMBLE DU LSH DES AMBIANCES COLORÉES : EN RÉFÉRENCE À L’HISTOIRE DE LA PEINTURE DU «SUD»

PARKING « JE SUIS EN RETARD,

VERS POUILLON, CASSIN, BEAUVICHE ET ROSERAIE

PORTIQUE D’ENTREE

ACCÈS DIRECT: HALL D’ENTRÉE EN RELATION DIRECTE AVEC LA PLACE DE LA CONNAISSANCE / LEARNING CENTER

JE PEUX ME GARER AU PLUS PRÈS DE L’ADMINISTRATION ET REJOINDRE RAPIDEMENT MON BUREAU DANS LE BÂTIMENT LSH.»

«IL EST 22H30 LA PIÈCE VIENT DE SE TERMINER, JE SORS DE LA THEATRE VITEZ, JE PROFITE DE LA TERRASSE DU CUBE AVEC MES AMIS AVANT DE RENTRER CHEZ MOI. »

DE FORME ALONGÉE, LE PARKING DISTRIBUE L’ENSEMBLE DU CAMPUS

COEUR CAMPUS ET PLACE DE LA CULTURE

HALTE GARDERIE UN CUBE OUVERT SUR LA VILLE VERS LE LSH

UN PARCOURS OPTIMISÉ EN LIMITE OUEST DE LA PARCELLE

CAFETERIA : EN LIAISON DIRECTE AVEC LE HALL ET LA PLACE

VERS LE COEUR CAMPUS

THÉATRE: SALLE VITEZ ET COLLOQUE

RESPECT DES FAÇADES EXISTANTES

UN CAMPUS SANS VOITURE

FENOUILLERES

VêTURE EFFET “CAMOUFLAGE”

IN

HALTE GARDERIE

REZ

PARVIS SUD ANIMATION DE LA PLACE DE LA CULTURE

32 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4

TOUTES LES CIRCULATIONS: EN LIAISON DIRECTE AVEC LE HALL ET LA PLACE

DE

JARD


UN CAMPUS OUVERT SUR LA VILLE Le PPP «Aix Quartier des Facultés» s’inscrit dans un contexte de renouvellement du paysage universitaire aixois suite à la fusion de l’Université de Provence avec l’Université de la Méditerranée et l’Université Paul Cézanne. Un territoire unifié et homogène voit le jour, rassemblant sur un même axe la Faculté de Droit au Nord avec la Faculté des Lettres et Sciences Humaines et dans le futur plus au sud, un nouveau pôle des Sciences Economiques et de Gestion. Pour cela, le projet met en place un langage commun à tout le Campus : - Mise en place d’un motif de sol sur tout le Campus - Création du Cours Campus, large voie piétonne reliant le Nord et le Sud - Création d’un fil d’eau, symbole de la réunification des anciennes Facultés - Création d’un fil d’or, avec la mise en place d’éléments architecturaux couleurs champagnes aussi bien sur les bâtiments réhabilités que sur les bâtiments neufs. Le projet cherche à créer des liens forts entre le campus et la ville, notamment grâce aux parvis d’entrée, qui deviennent de véritables places publiques de la ville d’Aix en Provence.

33 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


Plan du rez-de-chaussĂŠe

34 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


RENOVATION DU BATIMENT PRINCIPAL DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES L’agence Brunet-Saunier Architecture s’est chargée en particulier du projet pour la rénovation du Bâtiment principal des Lettres et Sciences Humaines LSH. L’équipe a repensé l’organisation des locaux pour rationaliser l’utilisation à la fois verticalement et horizontalement. Ensuite des études sur les effectifs de chaque zone ont permis de remettre le bâtiment au normes incendie et d’accessibilité. Pour améliorer l’orientation et l’accessibilité du bâtiment, l’accueil est implanté en cohérence avec le Cours Campus qui longe le bâtiment. Cet espace devient le lieu de passage privilégié bordé de part et d’autre de fonctions communes au campus, comme les salles de travail autonome et le restaurant de proximité Sud.

Enseignement (cours) Enseignement (travail autonome) Bibliothèque Administration centrale Accueil Locaux associatifs Logistique/entretien Enseignants / recherche Restauration / cafétéria Secrétariat pédagogique Locaux techniques Existant

Projet

35 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


MA MISSION J’ai intégré l’équipe du projet pendant les phases PPD et Offre Finale. Ma mission était de participer au dessin des plans, coupes et façades ainsi que d’intégrer les modifications du projet suite aux dialogues compétitifs. Après de nombreuses réunions d’échange avec les autres partenaires et l’entreprise, j’ai pu me familiariser avec le travail en groupe de la maitrise d’œuvre qui m’a permis de développer davantage mon sens de l’organisation. A la vue de l’évolution du projet que j’ai suivi jusqu’au rendu final, j’ai pu comprendre les attentes et préoccupations de l’entreprise. J’ai ainsi appris comment les architectes doivent gérer les divergences d’opinions dans l’intérêt de la qualité architecturale. Dans un deuxième temps j’ai participé aux réponses des questions de la maîtrise d’ouvrage suite à l’analyse des offres. J’ai été chargée de retravailler l’organisation des locaux sur l’ensemble du projet suite à quoi le nouveau calcul d’effectif a engendré des modifications supplémentaires. J’ai établi plusieurs propositions d’aménagement pour la cuisine ainsi que j’ai préparé les documents graphiques pour la note signalétique. J’ai par ailleurs participé à la mise en place d’un projet colorimétrique pour l’identification de chaque unité pédagogique. Le projet prévoit la mise en place sur l’ensemble du socle d’enseignement d’une chartre colorimétrique qui va caractériser l’ambiance intérieure. Faisant écho à l’histoire de l’art provençale, le projet s’articule autour de neuf tableaux caractéristiques à partir desquels une palette colorimétrique se met en place dans les parties communes et les amphithéâtres.

36 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


37 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


R E C H E R C H E / PLATEFORME DE RECHERCHE EN ECOTOXICOLOGIE BRUNET-SAUNIER ARCHITECTURE SURFACE: 20 300 m2 LOCALISATION: VALENCE, FRANCE 2011-2015

39 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


40 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


COEUR CONFIDENTIEL A proximité de la gare TGV à Valence , un urbanisme de pôle d’activités se modèle cherchant à attirer des entreprises à hautes valeurs ajoutées. C’est dans ce contexte émergeant que s’installe le pôle Ecotox, ses bureaux, ses laboratoires, ses halles de recherche, ses espaces pédagogiques et d’expositions. Petit campus, il inscrit dans son site imparti quatre ensembles bâtis à construire et à investir par phases, au gré du développement des activités qu’il génère. Ce petit bâtiment réinterprète le cloître avec un jardin central et une circulation périphérique sur lequel s’ouvrent les laboratoire. Jardin introverti, mais jardin qui se laisse toutefois percevoir par transparence depuis l’espace public pour devenir l’élément fédérateur comme la figure emblématique du campus scientifique.

41 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


QUATRE EN UN Le campus à terme sera composé de quatre entités - un bâtiment cœur, une plateforme expérimentale associée aux locaux logistiques, une plateforme pédagogique et tertiaire (avec des entités mises à la location) et des locaux techniques. Quatre entités fonctionnelles conçues chacune à la façon de petits «monospaces» avec des plateaux offrant un maximum de souplesse en termes de répartition d’espace et d’exploitation avec des façades aussi qui s’écrivent, quelles que soient les fonctions abritées, dans un unique langage. Les façades se livrent telles des claustras aux lames horizontales réalisées en aluminium anodisé et aux couleurs déclinées suivant une logique de sédimentation que l’on trouve dans le massif du Vercors offrant au lieu une lecture singulière et ancrée dans son contexte.

Localisation des différents ensembles bâtis

Répartition des usages

42 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


ContinuitĂŠ du traitement paysager

43 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4

Implantation du projet dans son environnement


44 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


MA MISSION Au cours de mon expérience chez BSA, j’ai intégré l’équipe du projet Ecotox pour la phase Concours lors de mon stage de master et pour les phases PRO/ DCE lors de ma mise en situation professionnelle. Pendant la phase Concours, j’ai assisté le chef de projet avec différentes recherches pour le plan masse et les façades ainsi que l’élaboration de schémas pour communiquer avec les bureaux d’études. Dans un deuxième temps ma mission consistait à modéliser l’ensemble du projet en maquette numérique sur le logiciel Revit. Ensuite j’ai contribué à la mise au point des documents graphiques (coupes, schémas, plan masse...) pour le rendu. Pendant les phases PRO/DCE, ma tâche consistait à intégrer aux documents graphiques les modifications survenues au projet suite aux remarques de la maitrise d’ouvrage ( mise à jour du modèle 3D, plans, coupes, détails, plans de repérages des finitions de sol/plafond/murs...)

45 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


R E S I D E N T I E L / 200 LOGEMENTS COLLECTIFS / PARIS GARE DE LYON JOANA SKENDI / MELANIE COMBE / ADELINE OFFREDI ENSEIGNANTE: RAPHAELLE HONDELATTE LOCALISATION: PARIS, FRANCE PROJET ETUDIANT 2009

47 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


Maquette echelle 1/50

Niveau R+2

48 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4

Niveau R+3


PENSER LE COLLECTIF INDIVIDUELLEMENT Le projet propose un empilement de logements modulaires comme moyen de varier les orientations et les vues. Ce principe permet de générer un ou plusieurs espaces privatifs extérieurs par logement sans vis-à-vis. Les logements profitent systématiquement d’une double ou triple exposition et les parties communes sont éclairées naturellement. Les terrasses crées peuvent être couvertes ou non. Elles sont pensées de manière à pouvoir prolonger les activités intérieures vers l’extérieur (salon, cuisine, chambre) et brouiller ainsi les limites entre dehors et dedans. Cette mutabilité des espaces permet la dilatation ou la rétraction de chaque appartement selon les besoins des habitants, le temps et les saisons.

Maquette d’ensemble echelle 1/200

49 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


P R O J E T U R B A I N / PENSER

LA FRANGE URBAINE / ETALEMENT URBAIN JOANA SKENDI / SOLENE MONDOLONI / MARINE QUEGUINER ENSEIGNANTS: LUC VILAN, RENE HASSON LOCALISATION: LA PLAINE DE PIERRELAYE PROJET ETUDIANT 2011

nouvelle zone urbanisée zone boisée limitation de la frange nouvelle zone boisée promenade

51 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


Plan masse / zone d’Êtude


AMENAGEMENT DES LISIERES DE LA PLAINE Pour maintenir le cœur de la Plaine ouvert à la fois sur la Seine et l’Oise, il semble important de freiner l’étalement urbain et de relier les espaces agricoles à la ville afin de valoriser l’agriculture. A l’échelle territoriale, le projet propose de traverser la Plaine de Pierrelaye par une grande promenade reliant Mery sur Oise et la Seine.Cette promenade permet de mettre en scène les différents paysages et activités de la Plaine. Le projet conçoit, dans le même temps, de nouvelles limites urbaines et végétales, ayant pour vocation de maîtriser l’étalement. Le projet traitée ici s’inscrit à l’Est d’Herblay, dans le sud de la Plaine.

53 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


UN NOUVEAU TISSU URBAIN 1. Création de la promenade «dynamique» reliant des points stratégiques de la Plaine ( la Seine, Pierrelaye et la Liesse) 2. Aménagement de deux ‘’bandes’’, l’une urbaine et l’autre agricole, maintenues reliées par la promenade et ses ramifications vers la frange existante. La bande urbaine se caractérise par des logements collectifs formant un front bâti sur rue. Les logements s’ouvrent à l’arrière vers des terrains cultivés par des jardins au rez-de-chaussée et des balcons. Côté promenade, des logements individuels groupés proposent un dessin de plus petite échelle et de moindre continuité. Valorisation de l’activité et de l’espace cultivé par l’aménagement de la bande urbaine avec la mise en place d’activités agricoles (ferme, vente au détail, serres) sur la bande vers les champs. 3. Mise en place d’activités sur le parcours de la promenade et de ses diverses ramifications pour créer une dynamique de cheminements et de liens avec le quartier.

1.

2.

3.

54 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


Perspective depuis les champs

Perspective de la promenade

55 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4


Bibliographie: BLIN Pascale, Brunet-Saunier Architecture, Monospace & Simplexity, Birkhauser Verlag GmbH, Basel, 2013, 271p. ARDENNE Paul, REDECKE SĂŠbastian, Brunet-Saunier Architecture, Au-delĂ des apparences, Silvana Editoriale, Milano, 2007, 231p. Internet: http://www.brunet-saunier.com/

56 Joana Skendi P o r t f o l i o 2 0 1 4

Portfolio  
Portfolio  
Advertisement