Page 1


REGARD SUR LE MONDE (2)

LE CE de la BNPP IP POUR UNE LITTERATURE URBAINE Né en 1970 à Fort-de-France, Alfred Alexandre a étudié la philosophie à Paris, avant de bifurquer vers la littérature. De retour en Martinique, il exerce la profession d’enseignantformateur. Jugeant ses premiers écrits inaboutis, « trop littéraires », il trouve une impulsion nouvelle au contact des salariés qu’il forme, et notamment des travailleurs sociaux, dont les récits nourrissent son premier roman Bord de canal (Prix des Amériques insulaires et de la Guyane en 2006). L’univers qu’Alfred Alexandre décrit dans ses romans est celui de la marge, des bas-fonds de Fort-de-France où errent des personnages « borderline » : dealers paumés, clandestins, proxénètes ou putains rêvant d’amour. Ils sont les produits de la ville contemporaine. La littérature d’Alfred Alexandre est résolument politique : l’écrivain délivre son diagnostic sur l’« état de la cité », l’état d’une Martinique en errance dont les personnages en rupture de ban constituent un symbole. Ce monde d’exclus, Alfred Alexandre le porte aussi au théâtre : sa première pièce La nuit caribéenne, remarquée lors du Concours d’Ecriture Théâtrale – Caraïbe 2007 a été mise scène en 2010. Depuis, un second texte théâtral, Le patron, a été présenté en 2009 à Québec dans le cadre d’une résidence d’écriture organisé par l’association ETC-Caraïbe et le Centre des auteurs dramatiques du Québec (CEAD). GENERATION « POST-CREOLE » Sans renier ses aînés, Alfred Alexandre dresse un constat critique : les discours de la Négritude puis de la Créolité, nés comme contre-cultures, comme pensées de la dissidence, ont été selon lui « récupérés ». Aujourd’hui, les cadres qu’ils ont posés font obstacle à l’émergence d’une littérature caribéenne renouvelée, rompant avec le « questionnement identitaire dans lequel elle est enfermée depuis un demi-siècle ».

POUR MOI, le travail d’une génération ne fait que pousser un peu plus loin les ac-

quis des générations précédentes. Césaire, Glissant, Confiant et les autres ont peu à peu posé les bases d’un champ littéraire autonome à l’intérieur duquel je travaille. Mais tout écrivain, quel que soit son pays d’origine, est sommé de réinventer une langue, sa langue. (…) Pour rendre compte des mutations de la société martiniquaise actuelle, plus urbaine, plus individualiste, plus inféodée aux valeurs des classes moyennes, il faut d’autres outils littéraires que je m’efforce de forger. On ne peut pas rendre compte de la société actuelle dans une langue qui serait celle de Césaire ou de Glissant, aussi belles que soient ces langues.

Citation extraite de l’interview menée par Rodolf Etienne – France Antilles – 22 février 2011. Présentation de l’auteur extraite du site d’ Etonnants Voyageurs : www.etonnants-voyageurs.com


(3) REGARD SUR LE MONDE

LES PETITES VICTOIRES L’Association au Service des Autistes et de la Pédagogie a été créée en septembre 2000 par des parents dans le but d’ouvrir des établissements accueillant les personnes avec autisme et autres Troubles Envahissants du Développement (TED). L’ ASAP a pour principaux objectifs : w Une

meilleure qualité de vie pour les personnes avec autisme prise en charge structurée et spécifique w Une évaluation continue de la qualité de prise en charge w Une collaboration étroite avec les associations partenaires et les familles w Une inclusion dans le monde ordinaire w Une

L’ASAP est affiliée à Autisme France, association reconnue d’utilité publique.

Les valeurs de l’association sont le respect de la personne avec autisme et le refus de l’exclusion. Ces dernières se traduisent par la mise en œuvre des meilleures techniques pédagogiques afin d’amener la personne avec autisme à atteindre le maximum de ses capacités. L’enseignement a pour but de développer des compétences dans tous les domaines, notamment, en matière de communication, de sociabilité et d’autonomie afin que les jeunes puissent par la suite évoluer dans un environnement le moins restrictif possible. L’accent est également mis sur les acquisi¬tions scolaires de base : lire, écrire, compter. Les établissements : Ils sont tous les trois situés dans le 11ème arrondissement de Paris, dans le quartier de la Bastille. w L’IME « Les Petites Victoires » Il s’agit d’une structure éducative pour enfants et adolescents atteints de Troubles Envahissants du Développement. Cet Institut Médico Éducatif accueille 20 enfants âgés de 3 à 18 ans. w Le CAJM « Les Petites Victoires » Dans la continuité de la prise en charge de l’IME, le Centre d’Activités de Jour Médicalisé accueille depuis Avril 2007 10 adultes autistes. w Le Foyer d’Hébergement « Les Petites Victoires » Cet internat de semaine a ouvert en Novembre 2010 et accueille 6 jeunes quatre soirs par semaine du lundi au vendredi matin. Les trois établissements sont ouverts 210 jours par an.


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (4)

L’exposition Regard sur le monde est composée de 20 oeuvres photographiques, choisies par le Comité d’Entreprise de la BNP Paribas Investment Partners pour être exposées et mises en ventes au sein de l’Atrium lors de la semaine de la Responsabilité Sociétale et Environnementale. Ces photographies originales illustrent les thématiques portées par la Responsabilité Sociétale et Environnementale, telles que l’éducation, l’insertion sociale, la pauvreté, la solidarité, le vieillissement démographique, la préservation des ressources… En permettant d’éveiller les sens mais aussi les consciences du public, le CE de la BNPP IP produit une exposition artistique dont la portée sociale et pédagogique s’inscrit dans la continuité des actions déjà menées avec l’association Oasis 18.

Le produit des ventes sera versé intégralement à l’Association « Les Petites Victoires », au Service des Autistes et de la Pédagogie. Le prix des oeuvres photographiques est de 200 euros. Chaque oeuvre est signée et l’édition est limitée à 10 exemplaires. Ce prix correspond à un tarif privilégié, afin de permettre au plus grand nombre de soutenir une action sociale tout en acquérant une oeuvre d’art.

« Impliqué dans le domaine associatif, et auprès de jeunes en particulier avec qui j’ai

eu l’occasion de mener de nombreux ateliers de photographies, je suis heureux de m’engager avec le CE de la BNPP IP en faveur de l’association « Les Petites Victoires ». Aujourd’hui, la grande majorité de l’humanité vit toujours dans la pauvreté. Des millions de femmes, d’hommes et d’enfants n’ont ni eau potable, ni électricité, ni éducation, ni assez à manger… Et cela ne fait que s’aggraver : la Terre compte 6 milliards d’habitants ; en 2050, nous serons 3 milliards de plus. Nous devons ouvrir les yeux, réfléchir et agir dès maintenant pour venir en aide aux plus démunis et pour apprendre à mieux consommer. Nous en avons tous les moyens. Et surtout, le devoir. Je propose une série de photographies réalisées en France, en Espagne, au Maroc, à Cuba, en Martinique et en Inde. Cette exposition se veut à la fois artistique, sociale et pédagogique. Les photographies témoignent d’un regard engagé, sincère et transparent posé sur nos problématiques contemporaines et elles invitent le public à la réflexion et au débat, en même temps qu’aux voyages. » Jean-Michel André /// Auteur photographe


(5) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

Le nombre d’enfants non scolarisés est passé de 105 à 72 millions entre 1999 et 2007.

Cuba 2009


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (6)

Maroc 2010


(7) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

L’éducation progresse dans le monde mais 1 adulte sur 5 reste analphabète

Inde 2000


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (8)

Inde 2000


(9) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

moins de

80 % des élèves atteignent

le niveau le plus élevé de l’enseignement

primaire dans la moitié des pays d’Asie du Sud et de l’Ouest.


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (10)

En 2050, les personnes âgées de et plus représenteront

60ans

22% de la

population mondiale. Ce chiffre était de 11% en 2009, et de 8% en 1950.

Cuba 2009


(11) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

Cuba 2009


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (12)

Si 2,8 milliards de personnes dans le monde travaillent, 2 milliards d’entre elles gagnent moins de 1,5 € par jour.


(13) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

Maroc 2010


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (14)

Maroc 2009


(15) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

Chaque année,

62 millions d’êtres

humains quittent la campagne

pour les villes qui abritent déjà la moitié de l’humanité.

Maroc 2009


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (14)

Espagne 2008


(15) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

dans le monde 20

% des hommes consomment 86 % des ressources de la Terre.

Maroc 2010


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (16)

2 % des paysans de la planète ont un tracteur, environ 80 % moins de

travaillent à mains nues

Maroc 2010


(17) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

Maroc 2010


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (18)

14 millions d’hectares de forêts naturelles

sont abattus par an, surtout dans la zone intertropicale.

Martinique 2011


(19) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

Dominique 2011


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (20)

Maroc 2008


(21) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

1 espèce sur 8 est menacée chez les

oiseaux. Au total, un cinquième de toutes les espèces

vivantes pourrait disparaître avant 30 ans si rien n’est fait..

Maroc 2007


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (22)

Dans le monde près

d’un humain

sur cinq n’a pas accès à l’eau potable, principalement en milieu rural.


(23) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

Maroc 2008


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (24)

Martinique 2011


(25) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

Aujourd’hui,

50 % des Hommes vivent en ville Ils étaient 2 % en 1800.

France 2008


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (26)

Un humain sur sept vit dans un bidonville.


(27) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

Maroc 2008


REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION (28)

SOUTENEZ « Les Petites Victoires » en achetant une oeuvre photographique !

Le produit reçu des ventes sera versé directement et intégralement à L’Association au Service des Autistes et de la Pédagogie « Les Petites Victoires ». Le prix des oeuvres photographiques est de 200 euros. Chaque oeuvre est signée et numérotée 1/10 par l’auteur (Edition limitée).

Source des titres accompagnant les photographies : Fondation GoodPlanet, Observatoire des inégalités, UNICEF, UNESCO.


(29) REGARD SUR LE MONDE /// L’EXPOSITION

France 2008


Auteur photographe, Jean-Michel André est diplômé de l’Ecole de l’Image des Gobelins (Ecole de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, promotion 2001). Né à Nantes en 1976, il a grandi en Espagne, puis a vécu au Royaume-Uni, en France et au Maroc. Il répond aux commandes de différentes institutions nationales et internationales (Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Maroc, Programme des Nations Unies pour le Développement, Conseil Consultatif des Droits de l’Homme, Banque mondiale, Agence Nationale de Rénovation Urbaine...) et réalise des reportages photographiques pour différents supports et magazines. En 2009, il entame une collaboration avec l’Agence France Presse (AFP), en couvrant notamment les grèves générales antillaises de février à mars 2009. Ces photographies ont été publiées dans plusieurs quotidiens de la presse nationale (Le Monde, Libération, Figaro…). En 2010, il a obtenu une bourse d’aide à la création de la DRAC Martinique pour réaliser sa dernière série intitulée « Kalenda ». Cette même année, son ouvrage Maroc épuré, préfacé par Tahar Ben Jelloun est publié par la maison d’édition Senso Unico et diffusé en France en librairie. En 2011, il obtient une bourse de résidence pour le programme «Ecriture de lumière» décerné aux artistes photographes par le Ministère de la Culture et de la Communication. Son travail est consultable en ligne : www.jm-andre.com


EXPOSITIONS

2010 Fenêtre Sur, exposition collective. Galerie Art Présent, Paris.

2010 Rencontres, exposition collective au 6B, Saint Denis. Série exposée : Exilés. Une proposition d’Alexandre Pottier (Pottier+Mekouar Galerie)

2010 Maroc épuré, Little Big Galerie, 45 rue Lepic, Paris. Accompagné du livre édité chez Senso Unico et préfacé par Tahar Ben Jelloun.

2010 Maroc épuré, voies off des Rencontres photographiques d’Arles.

2009 Maroc épuré, galerie Delacroix, Tanger.

2007 Traces d’histoire, galerie de la CDG, Rabat. Publication d’un catalogue.

2006 Scènes du quotidien marocain, galerie de l’Institut Français de Rabat.

EDITION

2009 Publication de l’ouvrage Maroc épuré. Edité par Senso Unico. Préface de Tahar Ben Jelloun. Diffusé en librairies en France par l’Oiseau Indigo.

PRESSE

2005-2011 Publications (Le Monde, Libération, Le Figaro...). Collaboration avec l’Agence France Presse. Collaboration avec la maison 18 Editions. Collaboration avec les Editions Lila.

COMMANDES

2005-2011 PNUD, ANRU, BNPP, SCAC (Ambassade de France au Maroc), CCDH...

ATELIERS

2005-2011 Maroc (Associataion AMESIP), France (OASIS 18/BNPP), Guade- loupe (Médiathèque du Gosier), Haïti (Lycée Dessalines / Institut français), Martinique (Ecole Mireille Gallot)


REGARD SUR LE MONDE Le Programme

Jeudi 7 Avril 2011

/// Auditorium /// BNPP IP /// 14 rue Bergère 75009 Paris

17h30 : Conférence-table ronde en partenariat avec l’Association au Service des Autistes et de la Pédagogie Les Petites Victoires

Jeudi 7 Avril 2011 /// Atrium /// BNPP IP /// 14 rue bergère 75009 Paris 18h30 : Vernissage Regard sur le monde en partenariat avec le photographe Jean Michel André

Cet évènement est organisé par le Comité d’Entreprise de la BNP Paribas Investment Partners pendant la semaine de la Responsabilité Sociétale et Environementale Soutenez l’association Les Petites Victoires en achetant une photographie ! Info : 01 58 97 21 40

Comité d’Entreprise de la BNP Paribas Investment Partners 14 rue Bergère - 75009 Paris

Catalogue - Regarad sur le monde  

catalogue de l'exposition

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you