Issuu on Google+

Couve ok_OK 05/05/11 17:39 Page1

Jean-Michel COUVE Député de la IVe circonscription du Var Le but de ce nouveau journal est de vous tenir informés des actions que j’ai conduites, durant ces dernières années, dans ma fonction de député. Il vous permettra, aussi, de mieux connaitre l’actualité politique nationale et les orientations prises par le Gouvernement, sous l’autorité du Premier Ministre, François Fillon, selon les directives de notre Président de la République, Nicolas Sarkozy.

La IVe circonscription du Var

Durant toutes ces années, c’est avec beaucoup de conviction et de détermination que j’aurai soutenu les nombreuses réformes qui avaient été promises en 2007 par Nicolas Sarkozy et dont la France avait tant besoin. Je sais que les efforts déployés par tous pour redresser notre pays seront fructueux pour peu que les français veuillent bien les poursuivre. Partageant mon temps entre le territoire de la circonscription et ses 34 communes, mon bureau parlementaire à Saint-Tropez et celui de l’Assemblée nationale, j’ai tenu à entretenir, du mieux possible, mes contacts avec vous afin de rester en prise avec les réalités du terrain. La plus dure d’entre elles aura été, après que les communes de SainteMaxime et le Plan de la Tour aient été, déjà, lourdement touchées par les intempéries de septembre 2009, cette catastrophe climatique qui s’est abattue sur la Dracénie, le Centre Var et la basse vallée de l’Argens les 15 et 16 juin derniers. Vingt-cinq personnes décédées, 44 communes sinistrées, 2 000 entreprises et 500 exploitations agricoles durement touchées. Un drame dont les traces, aujourd’hui en partie effacées, n’empêchent que persiste la douleur des familles, et que les dégâts occasionnés ne sont pas tous corrigés. Je reste attentif aux engagements pris par l’Etat et aux requêtes qui me sont adressées en terme de réparation.

Jean-Michel Couve Pour me joindre : A partir de 2012, le périmètre de notre circonscription changera. Pour des raisons d’ordre démographique (chaque future circonscription devant comprendre environ 120 000 habitants), nous « perdrons » les cantons d’Aups et de Draguignan et « gagnerons » celui de Bessesur-Issole.

À l’Assemblée nationale : 126 rue de l’Université - 75355Paris 07 SP Tél. : 01 40 63 67 82 - jmcouve@assemblee-nationale.fr En circonscription : 5 traverse des Lices - 83990 Saint-Tropez Tél. : 04 94 97 64 39 - couve.jean-michel@wanadoo.fr

Pour suivre l’agenda, les dossiers et l’actualité de votre député, consultez le site internet officiel :

www.jean-michel-couve.fr


Couve ok_OK 05/05/11 17:39 Page2

2007-2012 UN MANDAT À VOTRE SERVICE

Au service de la circonscription Depuis 2007, j’aurai partagé mon temps à travailler au bureau sur mes dossiers et à sillonner les routes vers les 34 communes de la circonscription. A mon bureau : interventions du député auprès des instances nationales, des organismes sociaux et professionnels ou des administrations en soutien aux Varois et à leurs familles, aux associations ainsi qu’aux entreprises et aux communes. Ce ne sont pas moins de 200 dossiers de requêtes par an que j’aurai ainsi traités. Sur le terrain : présence, chaque fois que possible, aux rendez-vous et événements organisés par les communes ainsi qu’aux très nombreuses réunions d’association, visites des sites et des entreprises, représentations du Parlement à diverses manifestations, présidences d’assemblées de territoire… Notre circonscription se caractérise par la beauté de sa nature mais aussi par sa diversité entre mer, collines du Centre-Var et lac du Verdon : le massif granitique des Maures avec ses « gardiennes vertes », Collobrières, les Mayons, la Garde-Freinet et la Môle mais aussi la forêt provençale calcaire et sa garrigue plus au Nord, ainsi que les riches plaines agricoles qui nous offrent tant de produits du terroir de haute qualité. Le tourisme constitue pour nous une économie de première importance ; en particulier sur le littoral où il s’exerce encore de façon beaucoup trop saisonnière, orienté qu’il est vers le tout balnéaire estival. Je continuerai à poursuivre mon engagement pour un tourisme des quatre saisons seul à même d’irriguer le Centre-Var de ses richesses. Sur l’ensemble de notre territoire sont implantés de très nombreux commerces et entreprises qui sont les premiers contributeurs en terme de création d’emplois. A ce titre, il faut assidûment les soutenir. Notre circonscription accueille aussi un des pôles de défense nationale parmi les plus importants de France : les écoles d’application de l’artillerie et de l’infanterie ainsi que le centre du 5e bataillon du Matériel, tous deux basés à Draguignan, l’école d’application de l’Aviation légère de l’Armée de Terre avec l’école francoallemande du Tigre au Cannet des Maures. Sans compter notre usine DCNS de Gassin-Saint-Tropez qui demeure le seul centre de torpillerie français. Ces bases accueillent toute une société de militaires, d’ingénieurs et de techniciens qui enrichissent notre pays de leurs activités économiques mais aussi de leurs valeurs et modes de vie. En plein cœur de notre territoire, entre littoral et Haut-Var et faisant aussi la jonction entre l’Est et l’Ouest, la Communauté de Communes Cœur du Var (cantons de Besse-sur-Issole et du Luc-en-Provence) comporte un carrefour routier et autoroutier de toute première importance (3 autoroutes nous relient, en moins d’une heure, à 3 aéroports internationaux : Nice, Marignane, Toulon/Hyères). Alors qu’aux Arcs-sur-Argens intégrés à la Communauté d’Agglomération dracénoise se situe la Gare des Arcs-Draguignan, pôle ferroviaire de première importance qui, pourra, de plus en plus, desservir les cantons de Saint-Tropez et de Grimaud. L’association des Usagers de la Gare des Arcs a récemment lancé une opération de promotion auprès des populations du golfe de Saint-Tropez. Je lui apporte mon total soutien.

Le mot de Christian JACOB Tout comme moi, vous connaissez l’énergie de votre député Jean-Michel Couve. Grâce à son dynamisme et à la force de ses convictions, l’Assemblée nationale participe activement à l’amélioration de la vie des Français, et à la transformation de notre pays afin de le rendre plus fort face aux défis actuels.

Au sein de notre Groupe, les députés se sont illustrés durant toute la mandature par une détermination et un investissement sans faille. Ce mouvement de rénovation de notre pays, que vous avez clairement choisi en 2007 est bien engagé. Avec vous, nous comptons bien maintenir le cap des réformes !

Christian JACOB, Président du Groupe UMP à l’Assemblée nationale

2

Votre député Jean-Michel Couve Né le 3 janvier 1940 au Muy (Var) Cardiologue en retraite Député de la 4e circonscription du Var depuis 1986 (Suppléant : M. Max PISELLI) Maire honoraire de Saint-Tropez (1983-1989 et 1993-2008) Conseiller général du Var de 1992 à 2001 1er Vice-président de 1998 à 2001

Des crédits en faveur de la circonscription Depuis 2007, y incluant les propositions pour 2011, ce ne sont pas moins de 500.000 € de crédits d’Etat supplémentaires que j’aurai obtenus au bénéfice des communes et d’associations. Sans compter 200.000 € attribués en complément pour 5 communes particulièrement touchées par les intempéries du 15 juin dernier.


Couve ok_OK 05/05/11 17:39 Page11

2007-2012 UN MANDAT À VOTRE SERVICE

Jean-Michel Couve

votre porte-parole à l’Assemblée Depuis 2007, j’aurai consacré une grande part de mon temps à un certain nombre de fonctions et de responsabilités essentiellement orientées vers l’économie touristique et le développement durable des territoires.

Durant ces années, j’aurai : • Assisté régulièrement aux séances de la Commission des Affaires Economiques ; • Assuré mes permanences dans l’hémicycle ; • Participé à de très nombreuses réunions ministérielles en soutien aux dossiers de la circonscription ; • Partagé les travaux de plusieurs groupes d’études (ruralité, espace santé, forêts, rapatriés, artisanat, PME, viticulture,…) et groupes d’amitié avec des parlements étrangers (Vice-président de France-Malte) ; • Soutenu et cosigné beaucoup de propositions de loi dans des domaines variés et visant à améliorer la qualité de vie de nos concitoyens, à favoriser le développement économique, à protéger l’environnement, à renforcer les mesures de sécurité.

La plupart de ces actions et interventions sont reprises depuis juillet 2009 dans l’agenda de mon site internet

www.jean-michel-couve.fr, où sont scrupuleusement publiés mes plannings journaliers.

En 2007 • Rapporteur pour avis du budget national du tourisme • Présentation et promotion d’un projet de réforme globale de la politique nationale du tourisme. En 2008 • Présidence du groupe d’études Tourisme de l’Assemblée nationale : Rassemblement de députés de toutes tendances politiques s’intéressant au domaine. • Rédaction du rapport de mission parlementaire au Premier Ministre sur l’organisation territoriale, l’observation et les rapports bilatéraux de la France dans le domaine du tourisme. > Intervention, à la demande de l’Organisation Mondiale du Tourisme, au Forum international de Cébou (Philippines) sur le thème de l’observation des retombées du tourisme. En 2009 • Participation active aux débats sur le projet de loi de modernisation des services touristiques présenté par le Secrétaire d’Etat au Tourisme. • Présidence du groupe « Patrimoine, Tourisme » du Conseil culturel de l’Union pour la Méditerranée : assemblée d’une vingtaine d’experts nationaux et internationaux pour une valorisation économique et sociale des patrimoines des deux rives. En 2010 • Poursuite des auditions et travaux du groupe d’études Tourisme. • Instruction de projets de développement touristique durable et patrimoniaux en Méditerranée pour le Conseil culturel. > Intervention au Forum du Caire les 2 et 3 juin, sur le thème : « Patrimoine culturel et développement économique ». • Interpellation du Ministre de l’Intérieur, aux Questions d’actualité, sur les conséquences de la catastrophe climatique du mois de juin dans le Var. • Membre du Conseil National du Tourisme. En 2011 • Membre du bureau politique de l’UMP. • Secrétaire national de l’UMP pour l’hôtellerie, la restauration et les loisirs : auditions, propositions et préparation du projet sur le Tourisme pour la campagne présidentielle.

11


Couve ok_OK 05/05/11 17:39 Page12

Ces dossiers qui me tiennent à cœur et qui ont une forte incidence sur notre territoire varois Valorisation et développement durable du territoire des Maures : • Président de l’Association « Pour un projet de développement durable du territoire des Maures » « La question des feux de forêts ne peut être traitée séparément. Il faut y inclure l’aménagement et le développement intégré des territoires » Le Président de l’Association Internationale des Forêts Méditerranéennes Centré sur le massif granitique des Maures, ce territoire intègre, aussi, son littoral et les riches plaines agricoles qui le bordent. Ses forêts ont été, durant ces dernières décennies, dévastées par des incendies répétitifs qui, au fil des ans, changent la nature des peuplements et même des sols. Comme l’a démontré le Centre International des Hautes Etudes Agronomiques en Méditerranée (CIHEAM), seule la reprise en son sein - et sous certaines conditions - des activités humaines permettra leur préservation à long terme. C’est à ce projet de revitalisation du massif qu’entre élus et représentants de la société civile, nous nous employons en soutenant « la Charte Forestière », mais aussi en incluant l’avenir de ces forêts dans les perspectives de développement durable du littoral touristique et des terres agricoles. Il en va de l’avenir de ce vaste territoire qui représente le quart de la superficie du département du Var.

Dialogue euro-méditerranéen : • Président de l’Association « Horizons méditerranée » • Président du groupe « Patrimoine, Tourisme » du Conseil culturel de l’Union pour la Méditerranée « En tournant le dos à la Méditerranée, l’Europe et la France ont cru tourner le dos au passé. Elles ont en fait tourné le dos à leur avenir. Car l’avenir de l’Europe est au Sud » Nicolas Sarkozy (discours de Toulon, février 2007) > Dès 2006, « Horizons Méditerranée» organisait deux fois par an des rencontres entre experts des questions méditerranéennes sur des thèmes aussi bien géopolitiques et culturels qu’économiques, dans le but de favoriser les échanges entre les deux rives. > Depuis 2010, dans le cadre du Conseil culturel de l’Union pour la Méditerranée, le groupe « Patrimoine, Tourisme » réunit des personnalités scientifiques, universitaires, des représentants du monde de l’entreprise ainsi que le directeur exécutif de l’Organisation Mondiale du Tourisme et le directeur de l’Agence de valorisation et de développement du patrimoine. Sept projets seront prochainement présentés pour une labellisation au Conseil culturel : « Valorisation économique et sociale du patrimoine », « Esprits de la Méditerranée », « Territoires de destination touristique », « Festival de Tanger », « Mémoire des ports de Méditerranée », encyclopédie d’Albin Michel « Histoire des relations entre juifs et musulmans du Coran à nos jours, Ouvrage « Pour une convergence des perceptions de l’histoire de la Méditerranée ». Ces travaux, qui ont pour objet de favoriser les échanges entre les deux rives, se poursuivront malgré les événements historiques que vit aujourd’hui le monde arabo-musulman.

Réforme de la politique nationale du tourisme : • Président du groupe d’études Tourisme de l’Assemblée nationale « Du fait de ses atouts, la France n’a rien à perdre mais tout à gagner de la mondialisation du tourisme » Le tourisme constitue un des principaux moteurs de l’économie et de la création d’emplois en France. Il irrigue la plupart de nos territoires. Par les échanges qu’il génère, il est aussi porteur de valeurs humaines, à la condition qu’il soit bien pensé et maitrisé. Or, les chiffres démontrent que dans ce domaine, depuis 20 ans, la France perd des parts de marché par rapport aux pays concurrents. Je travaille pour que ce fait soit pris en compte et que soit mieux considéré l’exceptionnel potentiel de développement touristique de notre pays. Pour cela, je propose une réforme globale de la politique nationale du tourisme ciblant six fondamentaux : 1. La gouvernance et l’organisation territoriale 2. Le tourisme à but social 3. La promotion à l’international 4. Les formations supérieures 5. L’observation économique et statistique 6. L’intelligence stratégique Le tourisme ne va pas de soi. Il faut le penser, l’organiser et le maîtriser.

Plus d’informations sur ces thèmes en consultant le site internet

www.jean-michel-couve.fr


Le journal du député Jean-Michel COUVE